Page 1

RECUEIL

OCTOBRE- NOVEMBRE 2012


TABLE DES MATIÈRES

-

EMPRESSEMENT_______ (03 octobre 2012) ACCEPTATION _______ (04 octobre 2012) COMPRÉHENSION_______(04 octobre 2012) SE PRENDRE EN MAIN___(09 octobre 2012) SOUVENANCE__________ (15 octobre 2012) DON DE SOI____________ (16 octobre 2012) RECONNÂITRE__________(17 octobre 2012) RANCUNE ______________(21 octobre 2012) REJET _________________(28 octobre 2012) PARDON________________(28 octobre 2012) COMPASSION__________ (02 novembre 2012) RECHUTE______________(02 novembre 2012) L’ORDRE_______________(07 novembre 2012) DIALOGUE______________(08 novembre 2012) ÉPANOUISSEMENT______ (08 novembre 2012) AUTHENTIQUE__________ (12 novembre 2012 FIDÉLITÉ_______________ (12 novembre 2012 MANIGANCE_____________(18 novembre 2012 ESPOIR_________________(22 novembre 2012 MERCI__________________(28 novembre 2012


EMPRESSEMENT L’empressement provient d’une situation où que l’on a l’impression de manquer de temps d’arriver à ce qu’il avait été prévu de faire. L’empressement amène la déstabilisation de l’être dans son expérimentation terrestre. Pourquoi s’inquiéter quand l’on peut diriger sa vie avec son esprit. C'est-à-dire le conditionner à arriver à ses fins peut importe les situations qui s’y présente au quotidien. Le temps en soi est malléable quand on y ajoute la confiance et la foi que tout est parfait dans l’imparfait. Ce qui arrive, doit arriver afin de prendre conscience des éléments à comprendre pour améliorer l’être en évolution. La fluidité de la vie a bien meilleur goût pour l’être avide de savoir pour l’amélioration de soi. Chaque expérience de vie amène l’amélioration de soi, si on choisit de l’assimiler et l’intégrer pour les expériences futures. Quand l’on accepte ce qui nous arrive faute de temps, il est plus facile de contempler la vie, qui demande à s’ajuster aux situations présentes. Voyez ces évènements qui vous arrivent en tout temps comme l’expérimentation des leçons à comprendre au travers les situations qui arrivent. Le temps en soi est relatif. En fait c’est une mesure établi par l’homme pour vivre dans un système de contrôle, tandis qu’il est différent de l’être qui cherche à se réaliser comme être en évolution, qui comprend qu’il doit vivre dans la souplesse et la fluidité. Il doit également comprendre que rien n’arrive pour rien, si ce n’est pour prendre conscience de l’importance des faits, pour rendre plus harmonieuse sa vie. Soyez à l’écoute de votre intuition et vous éviterez bien des désagréments et ainsi vous serez au bon endroit au bon moment et là, vous verrez la vie d’une autre facette en soi, apportant le calme intérieur et l’impression d’avoir le temps nécessaire d’arriver à vos fins. Un message de Richard Haynes reçu le 3 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


ACCEPTATION L’acceptation est ce qui est le plus difficile à intégrer pour l’humanité entière. En fait c’est d’arriver à accepter les évènements et les situations qui se présentent au quotidien. C’est une action qui amène les personnes qui y souscrit, à vivre la fluidité de la vie. Accepter de ce qui se passe dans sa vie et dans son environnement et par surcroit élimine la résistance qui est contraire au mouvement et par surcroit le changement. Une condition gagnante qui fait vivre la générosité de la vie quand l’on accepte ce qu’il doit être. En fait, l’acceptation c’est être dans le mouvement et la correspondance de ce qui est pour soi. Pourquoi se battre pour des situations quand l’on n’a pas le contrôle? Beaucoup de personnes en ces temps luttent pour des causes qui en valent-ils la peine, si se n’est indiqué par la résonance venant du cœur? Certes, accepter c’est de faire du lâchez prise. Une façon qui amène celui qui ne le pratique pas dans le déni des autres continuant la lutte pour une cause tenant de la raison. L’acceptation amène la reconnaissance de tout ce qui nous entoure en respectant la différence, dans ses actes au quotidien. Que dire des personnes qui maintiennent leurs positions si se n’est que de la frustration et des désagréments, quand on lutte pour arriver à ses fins et que le destin n’avait point planifié pour votre bien être. Vous recherchez l’harmonie avec vous-même et votre environnement? Pratiquez d’abord l’acceptation de soi même avec ses forces et faiblesses et ainsi il sera beaucoup plus facile de l’appliquer sur les autres en les respectant dans leurs choix. Sachez que tout est parfait dans l’imparfait, pour ainsi mieux accepter ce qui est et sera. Accepter, c’est pas se résigner, mais plutôt vivre l’harmonie en autant qu’il a été considérer par le sentiment venu de votre cœur . Un message de Richard Haynes reçu le 4 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


COMPRÉHENSION La compréhension est le plus beau cadeau que l’humanité pourrait s’offrir, s’il en comprenait l’importance de ce qu’il peut procurer dans la vie des gens. Comprendre son prochain c’est d’être à l’écoute de ce qu’il vit et qui ressemble beaucoup par ce que vit l’ensemble des individus. La compréhension c’est de vouloir s’ouvrir à l’autre et d’accepter de ce qu’il est et de ce qu’il vit. Pourtant ce qui est remarquable de constater, c’est que beaucoup de personnes demande à être compris, en essayant divers formes d’outils et de moyens pour y parvenir sans résultats satisfaisant. De nos jours, l’humanité possède plus que jamais des outils pour communiquer et de qui est constaté, c’est la façon que les personnes se comportent avec. Comprendre l’autre dans ce qu’il vit, amène la réflexion pour soi même pour ce qui est vécu dans le quotidien. De l’expérience des autres, devient un atout pour ce que l’on vit. Que de discordes seraient évitées si l’humanité serait à l’écoute des uns et des autres. L’harmonie serait au rendez vous en faisant l’effort d’écouter son prochain. La compréhension est un moyen extraordinaire pour évoluer, car en constatant ce que notre interlocuteur raconte, on s’apercevrait qu’au fond de nous même, on se ressemble drôlement beaucoup. Échanger est une manière de rendre meilleur la vie sur terre, en cherchant surtout à ne point juger et critiquer les autres mais bien faire l’effort d’accepter la différence des êtres venu sur terre en expérimentation. Vous voulez le retour de la paix sur terre sans conflits de toutes sortes, alors adoptez la résilience, en intégrant la volonté d’avoir une écoute attentive pour l’autre avec la compréhension sans aucune critique et ainsi s’améliora l’état actuel de l’humanité. La compréhension est l’élément primordial à une bonne entente entre les personnes et que vous devrez vous l’appliquer dans votre quotidien; pour ainsi voir la vie d’un œil différent pour l’élévation de tous et chacun impliqués. Essayer deviendra une réalité quand vous constaterez les bienfaits qu’elle procurera d’abord autour de vous, et ensuite pour se propager bien au delà de vos pensées. Qu’en dites-vous? Un message de Richard Haynes reçu le 4 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


Se prendre en main Quelle désinvolture est observée au travers de l’humanité déracinée de son centre intérieur. En effet, la désorganisation de l’être y habitant sont nombreux à vivre dans cet état, amenant le déracinement d’eux-mêmes. Chacun est certes libre de ses actes, mais doit d’abord se prendre en main pour se réaliser pleinement. Beaucoup ne mette pas d’effort mais attendre des autres qu’on les prennent en charge. L’être conscient sait que pour évoluer il doit compter sur luimême seulement, ayant une ouverture discrétionnaire sur les expériences des autres pour y arriver. Par contre le réalise-t-il vraiment, est ce qu’il le met dans ses priorités de vie? A eux d’en juger. Pour ceux attendant la solution pour leur bien-être, il est primordial de comprendre que c’est par seulement cette pratique qu’il arrivera à devenir autonome. Tel qu’un parent donne à son enfant les moyens de devenir pleinement autonome, mais celui-ci doit comprendre qu’il doit à son tour voler de ses propres ailes. Ainsi est la vie, alors prenez votre vie en main pour vous réaliser d’abord et ensuite en prêchant par l’exemple vous pourrez en aider plus d’un dans votre entourage, et ainsi petit à petit formera un ensemble d’individus autonome à leur tour. Se prendre en main est un défi des plus intéressants en soi car vous découvrirez des forces insoupçonnées en soi que vous n’auriez jamais su autrement. Se prendre en main est une richesse qu’on ne peut se passer comme être en évolution. Un message de Richard Haynes reçu le 9 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


SOUVENANCE Il est loin le temps où les habitants de la terre avait la souvenance de leur origine et pourtant bien ancré dans leurs cellules de leur esprit. Aujourd’hui les individus luttent pour se rappeler et pourtant tout est là au fond d’eux. Se souvenir de qui on est, est un atout pour mieux comprendre et accepter de ce qui est. Ce qui sera dépendra de la détermination qu’il mettra dans sa vie pour y parvenir. La souvenance est le résultat d’un travail méticuleux fait au quotidien pour s’améliorer. L’action de vouloir s’améliorer apporte bien des satisfactions personnelles, quand on voit la vie d’une autre perspective que ce qu’il a été montré dans cette existence, dans ce monde programmé où toutes personnes est appelé à vivre de façon similaire aux autres. Travailler sur soi-même tout en tenant compte de son environnement qui meuble sa vie. En vivant son quotidien à l’écoute des messages venant de toutes les avenues environnantes, permet à l’être au fil du temps de se connecter à soi-même et ainsi commence le voyage de la souvenance. Quand l’on sait qui on est, d’où on vient, il est plus facile de comprendre le chemin à prendre pour notre futur immédiat. Savoir qui on est apporte des réponses du pourquoi de ce que l’on vit et des résultantes possible selon les choix que nous faisons durant notre incarnation ci. Additionné à celle des autres, on se raffine comme individu dans l’expérimentation de la matière pour arriver à son but ultime du savoir. Travailler sur vous-même étape par étape et ainsi viendra la souvenance du tout, nous le disons. Un message de Richard Haynes reçu le 15 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca


DON DE SOI L’accomplissement d’une vie passe inévitablement par la réalisation et la conscientisation d’être dans le don de soi. Le don de soi, est une approche où que l’on est aucune attente auprès qui que ce soit après avoir offert de nous même pour différentes causes. S’offrir est le plus cadeau que l’on peut donner à son prochain, sans attente évidemment. Quand on vibre par les actions venant du cœur, il est facile de les offrir à ceux qui en ont besoin et tellement gratifiant pour celui qui le donne. En fait c’est tout à fait naturel pour l’être conscient qui comprend que nous formons qu’un, expérimentant à notre rythme l’expérimentation de la vie. Donner de soi-même amène réconfort pour soi-même et pour l’autre qui reçoit. Vous voulez une humanité remplie d’amour et de fraternité? Alors commencez par de simples gestes spontanées qui viendront dans votre quotidien, en offrant le mieux de ce que vous possédez en vous et ainsi vous montrerez aux autres l’exemple. L’extase de l’amour est d’être dans l’amour inconditionnel en ne comptant rien recevoir en retour. Dans cette humanité, il est constaté que les êtres semblent plutôt être dans l’amour conditionnel, alors il n’est pas surprenant de vivre des frustrations quand l’on n’a pas répondu à leurs attentes. Si on changeait notre façon de vivre au conditionnel pour s’harmoniser à l’inconditionnel, que d’évènements heureux se produiraient sur terre. Pourtant presque tous recherche l’amour des autres, alors qu’ils mettent des conditions, quand il est plutôt très agréable pour les êtres en quête d’harmonie que, de recevoir est un bonus en soi. Donnez et vous recevrez, tel est le dicton que vous pourrez considérer, à mesure des efforts que vous déploierez pour s’approcher de plus en plus de vous-même, être d’amour que vous êtes. Un message de Richard Haynes reçu le 16 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


RECONNAÎTRE Reconnaître ce que nous sommes est le premier grand pas de la reconnaissance de tout ce qui nous entoure. Comment arriver et accepter les autres quand on a peine à se définir soi-même. Se découvrir est le résultat de démarches intensives au quotidien sur les actions et les gestes que nous faisons. Par ceux-ci viendra l’aboutissement et l’acceptation de ce que nous sommes avec le lot d’expériences, vécu sur toute l’expérimentation au fil des présences sur terre. Une fois que nous nous reconnaissons comme être en évolution, il est beaucoup plus facile de ne point juger et critiquer les autres en les acceptants dans leurs différences. Ainsi l’harmonie pourra finalement s’installer sur terre en s’approchant d’une paix durable avec la compréhension intégrer en soi-même. Comment peut-il en être autrement comme c’est vécu en ce moment, par la grande majorité d’individus peuplant cette terre. N’oubliez pas que l’énergie de cette planète est assombrie par la dualité exercée surtout par la raison. Pourtant, nous venons de la même source où est installé le libre arbitre pour faciliter l’expérimentation des différences. Ainsi sachant dorénavant cet euphémisme, vous n’aurez qu’à vous appliquer à vous reconnaître comme esprit divin d’abord venu expérimenter dans un corps de matière, en allant à votre rythme dans votre évolution. C’est ainsi avec le libre arbitre insufflé parmi les individus, apporte alors les différences d’avec soi. Une fois que vous aurez intégrer votre propre reconnaissance, il sera d’emblé plus évolutif d’accepter les autres dans leurs choix fait dans leurs propre existence. Reconnaître ces faits apporte la satisfaction de l’être en évolution. Un message de Richard Haynes reçu le 17 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


RANCUNE La rancune est un état qui rend les individus remplies de vibrations négatives. Une pensée rancunière amène l’incompréhension d’une situation qui survient dans le quotidien. La rancune amène l’individu qui le vit dans la solitude et l’isolement. Être rancunier amène la séparation et l’éloignement avec ceux concernés d’une situation vécu. Le conscientiser amène l’individu à vibrer par le cœur et apporte des solutions à ramener la situation, dans une meilleure compréhension. La rancune ne pourrait être, si on appréhende les gestes posés par un survol effectué, durant se passe l’évènement, en regardant ce qui se passe pour ainsi de comprendre, la raison qui amène éventuellement la rancune. Évidemment cela demande de vivre le moment présent pour y arriver et ne faire ressortir que les sentiments venant du cœur. Quand l’on rejette de faire l’effort d’essayer à le mettre en pratique, alors le mental prend toute la place et vous amène dans un état second de ce que vous êtes vraiment au fond de vous, c'està-dire en esprit divin expérimentant un corps de matière, alors inévitablement c’a vous amène avec plein de pensées assombries et ainsi s’installe la rancune. N’oubliez pas que l’harmonie et le bien être intérieur ne vient qu’a laisser en soi, que des pensées d’amour. Alors de la l’importance d’accepter que chaque individu est différent en soi dans son expérimentation sur la terre. Ainsi il vous sera plus facile en acceptant ce fait et en pratiquant la compréhension dans sa différence. L’ouverture pratiquer vers les autres a bien meilleur goût pour l’être recherchant l’harmonie et la paix sur terre. Un message de Richard Haynes reçu le 21 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca


REJET Qui n’a pas expérimenté une fois dans sa vie le sentiment du rejet? Rejet des autres et pour certains, soi-même. Le rejet est une manifestation de l’incompréhension de l’autre et particulièrement plus souvent qu’autrement avec soi-même. En effet comment il en serait autrement si d’abord on ne s’accepte pas soi-même. Comprendre qui nous sommes est le premier pas à la compréhension des autres. Ce qui se passe en ce temps est que l’humanité est dirigé par une énergie qui n’accepte que les individus qui convergent au model qu’il s’est crée. Comprendre qui nous sommes, à la fois semblable les uns les autres à la recherche de sa réalisation, mais différent dans sa mission personnelle. Alors il n’est pas surprenant d’envisager qu’il existe un chaos dans ce monde où à la fois on demande et valorise ceux marchant dans le chemin dicté, tandis que pousse à l’intérieur des gens, le sentiment de se réaliser avec ses forces et faiblesses adoptant le libre arbitre pour y arriver. Devant cet imbroglio, il doit être pris conscience que de ce qui pousse à l’intérieur de soi, comme sentiment à vivre selon ce que nous sommes. Se réaliser est la clé de la reconnaissance tant recherché qui commence d’abord avec soi, ainsi s’établira un contact essentiel pour vivre le bien-être et le bonheur. N’est ce pas ce que recherche l’être en évolution? Parvenu dans cet état, il ne sera plus nécessaire d’avoir la reconnaissance des autres et ainsi s’estompera le sentiment du rejet dans votre vie. Un message de Richard Haynes reçu le 28 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


PARDON Le pardon est l’acte déterminant pour rétablir la paix et l’harmonie entre les individus concernés venant d’une situation difficile, remplie d’incompréhension des uns et des autres. Qu’en est-il de ce monde où la vengeance est manifestée à plein de niveaux? La vengeance amène la séparation et l’éloignement des partis impliqués dans de situations malsaines en soi. Dans les époques du passé sont venus des êtres sur terre prêchant des lois universelles dont celle correspondant au pardon. Pourtant le pardon est l’ultime reconnaissance pour les individus en quête de symbiose avec la vie, et la compréhension des autres dans leurs évolutions. En fait, le pardon est un baume pour l’âme qui par son expérimentation sur terre, comprend qu’il peut s’égarer et porter des gestes ou des actions qui deviennent des leçons de vie. L’expérimentation en soi signifie bien que l’on n’agit pas toujours avec les sentiments venant du cœur, alors il ne faut pas se surprendre d’envisager que l’on n’est pas dans le chemin du bien-être intérieur. Expérimenter avec son lots de réjouissances et de déceptions pour l’âme est une chose, mais pratiquer le pardon est la carte caché maitresse pour aider à rétablir le tout. Pratiquer le pardon pour soi et ensuite envers les autres, amène favorablement l’harmonie. Essayer sera l’adopter et ainsi vous pourrez espérer un monde meilleur dans lequel vous vivez en ce moment. Un message de Richard Haynes reçu le 28 octobre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


COMPASSION La compassion est le remède le plus efficace pour l’âme en évolution. Avoir de la compassion montre une grande ouverture pour soi et pour les autres. Être compatissant envers ce qui nous entoure nous donne un élan vers la compréhension. Comprendre est bien en soi, en gardant à l’esprit que tout être qui ont décidé de venir sur terre, ont à travers leur vie toutes sortes d’expériences qui leur est propre à chacun. Vivre et laissez vivre est une loi universelle certes, mais la compassion aide énormément les personnes qui vivent leurs expériences parfois plus difficile dans leur existence. Le plus grand bien qui s’est insérer dans ce qu’ils vivent, est la compassion. Les individus travaillant sur eux-mêmes pour leur évolution et qui sont conscient de leur démarche, n’apprécient guère la pitié car ils savent qu’ils doivent se prendre en main pour éviter de la revivre dans un moment ultérieur. Nul ne peut y échapper dans l’évolution d’un être qui a choisi de terminer sa roue d’incarnation sur terre. Par contre, la compassion déferler à son égard le rendra plus fort et plus confiant, en ayant la certitude qu’il est compris et ainsi se sentira moins seul à vivre des situations plus difficiles que d’autres tout au long de son chemin. La compassion est l’amour inconditionnel qu’on peut offrir à quiconque qui vit la souffrance et la douleur, sans que se joue le rôle de victime pour ceux concernés. La compassion est synonyme de douceur, de compréhension, de vibration positive et bien nécessaire à celui qui ne voit plus l’espoir de s’en sortir. Avoir la compassion est tendre la main éthérée et lui donner l’énergie nécessaire pour accomplir la situation dans laquelle il s’est rendu. Un message de Richard Haynes reçu le 2 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : - qu’il ne soit pas coupé - qu’il n’y ait aucune modification du contenu Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


RECHUTE Qui n’a pas un jour eu le sentiment de vivre une rechute au cours de son existence? Bien malin celui disant le contraire. La vie sur terre est composée de tournants qui éloignent celui bravant l’expérience d’arriver à sa mission de vie. La vie est ainsi faite remplies de pièges si on ne vit pas la constance des sentiments venant du cœur. La dualité existe bien, pour prendre conscience aux gens participant dans leur propre évolution pour ainsi dire, d’arriver à les éviter afin de rester dans la constance. Une rechute quand l’on vogue allégrement dans son plan de vie est un signal qu’il y a eu un égarement, disons temporaire, pour s’assurer de rester vigilant, surtout en ces temps ou de multiples possibilités vous sont tendus. Une rechute est bien en soi, en autant que vous en prenez conscience de ne point répéter la leçon apprise. Rien ne sert de se culpabiliser de la situation vécu, car n’oubliez pas que tout est expérience ici bas sur terre. La vie est comme une école ou l’enseignement est donné par le vécu au quotidien, avec les mérites qui viendront si on s’améliore et intègre les leçons apprises à travers elle. Ne vous acharnez pas à sauter les étapes, mais bien les intégrer une a une comme l’on monte un escalier afin que vous vous sentiez solide sur chaque marche dans votre élévation personnelle. Restez dans l’action et faites confiance aux impressions venant de votre cœur, car lui sait comment y arriver dans les meilleurs délais de votre intention pure, d’arriver à votre but. Un message de Richard Haynes reçu le 2 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


L’ORDRE Arrivez-vous à faire du ménage dans la vie? Certes nous en convenons que l’action est posé particulièrement dans vos maisons terrestres, n’est ce pas; sinon s’installe la déchéance et l’insalubrité. Qu’en est-il de votre maison intérieure, celle que vous habitez dans un corps de matière? En faites vous régulièrement le ménage, c'est-à-dire voir à tout soit en place où qu’il fait bon de vivre? Un endroit régnant la paix et l’harmonie et qu’on a le goût d’y demeurer. Qu’en est-il pour celle terrestre si vous vous n’y sentez pas bien? Où que vous décidez de faire un grand ménage ou soit que vous y venez que pour l’essentiel, préférant être à l’extérieur de son chez soi, évitant ainsi de voir le désordre qui s’est installé au fil du temps à force d’ignorer l’appel de le faire une fois pour toute. Ainsi fait, vous vous sentirez bien chez soi et là viendra le goût d’y demeurer, quand vous le déciderez. Il est de même avec votre maison intérieure. Aujourd’hui, nombreux sont les individus préférant ce qui est offert par la société par les nombreuses distractions vous éloignant de votre réalisation sur terre. En effet, que celui qui prend conscience de ce fait, ne négligeras plus cet appel qui vient de l’intérieure de soi et s’appliqueras à faire le ménage nécessaire pour être bien dans sa peau. Ainsi viendra le bien-être tant recherché, en constatant qu’il a tout à l’intérieur de soi pour y arriver. Mettre de l’ordre dans sa vie c’est parvenir à mieux se connaître soi-même. Certes une fois accompli, votre défi sera d’être dans la constance que vous parviendrez bien, en étant conscient à tous les instants de votre vie. Un message de Richard Haynes reçu le 7 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


DIALOGUE C’est effarant de constater l’ampleur d’individus qu’ont le sentiment d’être incompris. Certes il y a beaucoup de communication qui se fait dans une aire rempli de moyens technologique pour en faciliter la transmission. Ce qui est étonnant, c’est l’incompréhension qui se mobilise au cours des échanges qui se font entre les individus. La plupart ont des choses à dire, à raconter mais quels sont ceux qui écoutent consciemment s’intéressant à ce qu’il est dit? L’écoute de nos jours semblent plus autrement absent et pourtant inévitable quand l’on parle de dialogue. C'est-à-dire quelqu’un qui parle tandis que l’interlocuteur qui échange doit nécessairement écouter. Un dialogue proactif est la volonté de façon consciente de l’importance d’échange au lieu d’y aller dans une seule voie qu’est la parole la plupart du temps. En fait un dialogue manqué, laisse une des parties avec le sentiment de manquer à son besoin. Comment voulez-vous espérer une humanité à l’écoute de ses besoins, si la plupart des individus qui le composent devient sourd aux propos des autres? Comment espérer une harmonie entre les individus s’il y à point d’écoute qui se pratique lors d’échanges entre ceux-ci? Prenez conscience que votre prochain n’est point différent de vous et qu’il a tout comme vous besoin d’être écouté pour se sentir valorisé en attendant de prendre conscience de trouver les réponses en soi. Ainsi comblé, vous deviendrez plus nombreux à valoriser l’écoute pour ceux n’ayant point réalisé ce que vous avez découvert par votre propre démarche. Ainsi par votre écoute et par l’exemple, facilitera le rééquilibre entre la parole et l’écoute pour installer un véritable dialogue sain pour tous. Un message de Richard Haynes reçu le 8 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

- qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


ÉPANOUISSEMENT L’épanouissement provient de la volonté ferme de se réaliser en tout et partout dans sa vie par des actions et des gestes porté au quotidien. Qui ne veut pas être dans un état de bien-être au cours de son existence? Bien malin celui pensant le contraire nous le disons. La plupart des individus convergent vers une réalité ou que l’on veut se retrouver à être bien tout court au quotidien. Par contre qui de ceux-ci connaissent le parcours pour y arriver? D’abord il doit être fermement décidé de changer les choses, des comportements qui nuisent aux développements afin d’y arriver. Être épanoui est le résultat d’une démarche d’abord, qui commence à l’intérieur de soi. C'est-à-dire s’accepter tel que l’on est et ensuite passer à l’action sur des éléments qui viennent par des signes venant du cœur. Ainsi sera facilitée la démarche entreprise pour sa pleine réalisation. Concernant les éléments qui viennent de l’extérieur de soi, sachez qu’il n’est pas de votre contrôle, alors perdez point de temps en accumulant que de la frustration et des déceptions. Donc centrez-vous sur vous-même, apprenez à mieux vous connaître avec vos atouts que vous possédez et ainsi s’arrêtera l’envie de ce que possèdent les autres. Dans votre mission sur terre, vous avez tout à l’intérieur de vous pour sa réalisation. Ayez confiance, la détermination et la persévérance et tout s’éclaireras au moment opportun, en lâchant prise de votre mental, pour laisser filtrer les sentiments venant du cœur. Ainsi l’épanouissement sera au rendez vous dans votre vie à tous les jours. Un message de Richard Haynes reçu le 8 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


AUTHENTIQUE Êtes-vous authentique avec vous-même et avec vos relations de toutes sortes dans votre quotidien? Laissez-nous en douter, car nombreux que vous êtes semble à jouer un rôle tel comme dans une pièce de théâtre. Nous comprenons que la vie puisse sembler ainsi où chacun de vous ayez choisi un rôle à votre mesure, pour accomplir la mission demandé. Mais ici nous parlons de votre propre mission et de la raison de votre passage terrestre. Votre vie se joue le plus grand rôle qui soit pour vous réaliser, tel que vous en aviez décidé au préalable de votre naissance. L’authenticité est requis entièrement pour y arriver. Ce rôle en ces temps est déterminant pour vous. Être authentique c’est d’abord cheminer pour se découvrir et ensuite passez votre chemin en portant des actions qui viendront des sentiments venu du cœur. Vous ressentez que vous devrez vivre dans la marginalité? C'est-à-dire de ce monde qui vous entourent se complaisant dans des jeux de rôles pour se rendre intéressant auprès des autres; mais que savez-vous vraiment de ce qu’ils ressentent au fond d’eux? Certes plusieurs sont possiblement malheureux de leur état, alors qu’ils ne trouvent pas la raison de leur existence. Pourtant, il ne s’agit que prendre conscience de cette condition précaire qu’ils se sont enlisés et de vouloir changer les choses et de se centrer sur soi-même. Ainsi viendra, passant par le cœur et de la à votre esprit, le chemin à suivre pour trouver l’authenticité de l’être que vous êtes. Être authentique amène un bienfait intérieur que vous ne pourrez plus vous passer. Essayez sera l’adopter et ainsi vous accomplirez le rôle que vous vous étiez donné dans cette incarnation ci. Un message de Richard Haynes reçu le 12 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

- qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


FIDÉLITÉ La fidélité exige d’abord d’être honnête dans ses pensées et les gestes qu’on porte tout au long de l’existence sur terre. Peut-on prétendre que la fidélité existe dans cette humanité ou que chacun arrive à peine d’être en harmonie avec lui-même? La fidélité n’est que possible si les individus parviennent à se défaire du mensonge. Ce qui est constaté, c’est que le mensonge a pris beaucoup de place dans la vie des gens pour s’éloigner de leur véritable nature. C'est-à-dire de vibrer comme être de justice et dans la vérité. Des états manifestement peu populaire dans une humanité vivant le chaos absolu. Vous obtenir la fidélité des autres dans leurs dires et comportements, alors commencez par prêchez l’exemple dans votre vie. Ayez en tête que tous et chacun souhaiteraient certes y arriver, mais qui aura l’audace et la sagesse de faire les premiers pas? Ne demandez pas aux autres ce que vous ne mettez point en pratique, mais efforcez vous de le faire pour vous-même. Certes il y aura une transition à faire, mais vous y parviendrez selon la volonté que vous y mettrez. Être fidèle d’ abord avec vousmême avec vos schémas de pensées, apportera du bien-être dans votre vie. Laissez aux autres le soin de le découvrir à leurs tours et concentrez vous plutôt sur vous-même. Avec le temps, le monde autour de vous auront plus de chance d’y arriver à leurs tours. Ainsi vous serez nombreux vivant dans la fidélité pour le bien être de tous. Un message de Richard Haynes reçu le 12 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


MANIGANCE Qu’en est-il pour ceux pratiquant la manigance auprès des autres pour obtenir ce qu’ils veulent? Jusqu'à où êtes-vous prêt d’aller pour arriver à vos fins? Réfléchissez bien aux résultats que cela laisse pour celui qui a été dépouillé plus souvent qu’autrement contre son gré. Vous voulez un monde harmonieux et juste, alors il faudra profondément changer votre attitude pour accomplir les choses. Il ne faut pas oublier que la vie n’est pas un rapport de force quoiqu’il soit constaté le contraire en ces temps. Il est pratiqué régulièrement ce rapport de force en ignorant ce que le négligé puisse ressentir. Qu’en est-il de ce monde où les plus forts manipulent les plus faibles? Serais ce que ces derniers aient compris l’importance de l’honnêteté et la justice, tandis que les manipulateurs se gorgent de l’inverse? La manigance est pour certains une croyance de survie sur la planète qu’ils habitent. Qu’en savent-ils vraiment? Certes que l’influence de ceux qui manipulent ont l’impression d’avoir un avantage sur les autres. L’ont-ils vraiment face à eux-mêmes quand ils se regardent dans le miroir? Que voient-ils donc vraiment? Un être malveillant profitant des autres? Ou un être souffrant ne sachant pas ce qu’il est vraiment, alors la peur s’installe en lui l’amenant dans des gestes contraire de ce qu’il est au fond de lui. C'est-à-dire un être divin et d’amour. Prenez en conscience afin de changer vos comportements et ainsi vous pourrez espérer un monde d’égalité se respectant les uns les autres dans leurs différences. Alors vraiment viendra l’harmonie entre tous les êtres et la fin de la manipulation exercée depuis fort longtemps déjà. Un message de Richard Haynes reçu le 18 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


ESPOIR L’espoir est le secret le mieux gardé sur votre planète immergée de désespoir. L’espoir est le résultat d’une démarche individuelle qui veut se sortir du marasme qu’il s’est enlisé, nourri par le courant implanté par les dirigeants de ce monde en pleine révolution. C’est-à-dire, que l’énergie dégagée dans l’humanité s’est grandement obscurcie laissant ses habitants désespérés, ne sachant plus sur qui se fier. Cet état est le résultat des pensées qui se sont crées à force d’accepter ce qui est proposé par l’environnement contrôlant l’ensemble des situations, desservie sur votre planète. Êtes-vous heureux de cet état généralisé autour de vous? Êtes-vous encore heureux de vivre dans ces conditions qui vous sont soumises pour mieux vous contrôler? L’espoir est la solution tout désigné pour espérer de vivre dans de meilleures conditions. L’espoir fait vivre dit le dicton, alors ne soyez pas des morts vivants et vivez intensément votre vie en vous nourrissant d’espoir et ainsi se changera votre vie avec l’attitude que vous y mettrez. Votre attitude déterminera votre altitude, amenant son lot de surprises positives et ainsi votre vie s’en portera mieux. Vous espérez que ce monde dans lequel vous habiter se transforme en un monde meilleur? Tout est possible, mais d’abord vous devez réaliser que cela commence par soi en y mettant des efforts nécessaires au quotidien, pour reprendre votre vie en main et atteindre le bonheur tant recherché. Ensuite il sera possible en émanant la joie de vivre, vous aiderez votre prochain à se prendre en main à son tour et ainsi ensemble émergera un monde nouveau ou qu’il fera bon de vivre pleinement. Un message de Richard Haynes reçu le 22 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca


MERCI Un simple mot et qui englobe tant de pensées pour rendre grâce à celui qu’il est dit. Un baume dans la vie pour apprécier ce qui nous a été donné par quiconque qui croise votre chemin au quotidien. Un petit mot qui a beaucoup d’impact dans les relations entre les individus. Qu’il soit sincère ou non, a quand même toute sa place pour un respect réciproque entre les gens impliqués dans une situation donnée. Certes qu’il soit sincère, a beaucoup plus d’impact par l’intention sincère de la pensée de celui qui le dit et définitivement mieux perçu par celui qui le reçoit. Pourtant dire merci fera toute la différence pour apprécier ce que vous avez reçu. Remercier est d’usage usuel pour celui qui sait apprécier ce que la vie lui offre, même dans des moments plus difficile. En effet tout est expérience rappelez vous et celles-ci arrivent dans votre vie pour les leçons à apprendre, afin d’évoluer pour se rapprocher de ce que vous êtes, soit un être divin expérimentant un cycle dans la matière. Remercier la vie pour ce qu’elle vous donne facilite le passage de situations ténébreuses pour arriver à se dépasser. Qu’en pensez-vous? Possiblement que vous en doutez? Pourtant tout être de conscience sait que c’est inspirant de remercier car cela amène à avoir des pensées positives et facilitera a porter des actions qui l’amènera plus aisément à accomplir ce qu’il doit. N’oubliez pas de dire merci à tout ce qui vous entoure et ainsi vous sentirez un bien être qui deviendra contagieux à ceux qui sauront maintenir à ouvrir leur cœur. Message de Richard Haynes reçu le 28 novembre 2012 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : -

qu’il ne soit pas coupé

-

qu’il n’y ait aucune modification du contenu

Pour voir les textes en archives, cliquez le lien ici Ou tapez : www.issuu.com/richardhaynes Site web : http://www.richardhaynes.ca Ou tapez : www.richardhaynes.ca

RECUEIL OCT-NOV 2012  

RECUEIL OCT-NOV 2012