Page 1

le sens est ailleurs

le sens est ailleurs

?

Temps, © hassel y gretel

Été 2011 - Nº5

où es-tu

3,50€ 3,50€ 3,50€ 3,50€

·

Été 2011 nº5 Mai/Juin 2011 •• n°3 Mars/Avril Mars/Avril 2011 2011 n°3 • n°3


SOMMAIRE Été 2011s.Ž

4

Collaborateurs

5

Edito

6

L’œil de Rézo Adrian & Shane

8

Révolution espagnole,

2EGARDSCROISÏS

8

14

Reportage

&EMMESSAHRAOUIES MUSULMANES EXILÏES MAISÏMANCIPÏES

22

14

Entre les lignes

'ÏOPOLITIQUE %TATS 5NIS 0AKISTAN OULAhMÏSENTENTECORDIALEv ,ASCENSIONDELAMARINEDEGUERRECHINOISE

28

Dossier

,E4EMPS 4EMPS OáES TU ,ETEMPSESTMORT VIVELETEMPS )NTERVIEW*ACQUES!TTALI )NTERVIEW*ORGE7AGENSBERG 0ETITEPHILOSOPHIEDUBUZZ )NTERVIEW*EAN/LLIVRO (ASSELY'RETELENTREFUGACITÏETÏTERNITÏ ,EMINISTÒREDU4EMPS 3LOWDOWN -ONVÓNICLORSQUELETEMPSADUCORPS %TSIONÏCHANGEAITNOTRETEMPS

56

Humeur

28

Le Chat

58

Editorial de mode

4U%TS0ETRUS

62

62

Petit manuel des dîners en ville

RézoVOUSAIDEÌLANCERDESSUJETSDE CONVERSATIONSDANSVOSDÔNERS #ULTURECINÏ EXPOS MUSIQUEx %TVOUSINDIQUESESBONNESADRESSES DERESTOS

72

Humour

*AITESTÏ!DÒLE-ETLAMÏSOTHÏRAPIE

74

Horoscope

58

RÉZO SUR

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK ET SUIVEZ EN TEMPS RÉEL L’ACTUALITÉ DE VOTRE MAGAZINE FRANCOPHONE

Étés2ÏZOs3


COLLABORATEURS

EMMANUEL HADDAD

EDOUARD PFLIMLIN

Journaliste DiplômÊ de Sciences Politiques de Rennes et d’un master 2 de journalisme culturel à Paris La Sorbonne Nouvelle. Journaliste radio sur le Moyen-Orient puis web sur l’Europe pour le site cafebabel.com

Chroniqueur Chercheur associÊ à l’IRIS oÚ il travaille sur les questions de dÊfense du Japon et les problÊmatiques stratÊgiques en Asie, il collabore Êgalement pour lemonde.fr.

GILLES LE BAIL

ANDREA GONZĂ LEZ Editeur : .)&Y-0611107-B Publication #O FONDATEURS6ALĂ?RIE:OYDO 0HILIPPE#USUMANO RĂŠdactrice en chef 6ALERIE:OYDO VALERIEREZOMAG GMAILCOM 4Ă?L PublicitĂŠ et communication 0HILIPPE#USUMANO PHILIPPEREZOMAG GMAILCOM 4Ă?L Production et communication %MMANUELLE0ASQUER EMMANUELLEREZOMAG GMAILCOM 4Ă?L CrĂŠation graphique *ULIANA0EĂ—A0EĂ—A$ESIGN JULIANAREZOMAG GMAILCOM 4Ă?L Illustrations : 0HILIPPE'ELUCK Photo couverture et dossier : (ASSELY'RETEL Impression : #%6!'2!& DĂŠpĂ´t lĂŠgal : "   Nous contacter INFOREZOMAG GMAILCOM Points principaux de distribution : s"ARCELONE#ONSULATDE &RANCE #ONSULATDE"ELGIQUE #ONSULAT3UISSE -AISONDU 1UĂ?BEC )NSTITUTFRAN AIS ,YCĂ?EFRAN AIS %COLEPRIMAIRE FRAN AISE&ERDINAND,ESSEPS !XEL(ARRIRA ,E#OMPTOIR -ARSEILLAIS LIBRAIRIE*AIMESx s-ADRID!MBASSADEDE &RANCE #ONSULATDE&RANCE !MBASSADEDE"ELGIQUE !MBASSADEDU#ANADA !MBASSADEDE3UISSE 5BIFRANCE #HAMBREDE COMMERCEFRANCO ESPAGNOLE ,A-AISONDELA&RANCE )NSTITUT FRAN AIS LYCĂ?ESETĂ?COLES FRAN AISES s$ANSLESTRAINSENCLASSE AFFAIRESETĂ’RECLASSE 0ARIS -ADRID 0ARIS "ARCELONE 'ENĂ’VE "ARCELONE -ADRID "ARCELONE RĂŠzo n’est pas responsable des opinions, illustrations et articles de ses collaborateurs.

4s2�ZOsÉtÊ 2011

Chroniqueur DiplômÊ de l’IEP de Paris et de l’EHESS, actuellement dÊlÊguÊ gÊnÊral de la FÊdÊration Française des Maisons de Jeunes et de la Culture. Il est le dernier PrÊsident du CNAJEP reprÊsentant en France 430 000 associations et six millions de bÊnÊvoles.

Photographe Photographe et camÊraman, diplômÊe d’une licence en sciences humaines et d’un master en reportage TV de L’UniversitÊ Pompeu Fabra de Barcelone. A ÊtudiÊ la photographie à l’IEFC.

CYRILLE GEORGES

SILVIA OMEDES

Chroniqueur De formation marketing et management, fraÎchement trentenaire et en quête d’Êvasion, il a tout quittÊ, Paris et le Canada, pour Barcelone et l’Êcriture.

Chroniqueuse et Photographe Fondatrice et directrice de Photographic Social Vision, une plateforme de soutien Ă la photographie documentaire engagĂŠe. Participation Ă  une exposition itinĂŠrante le 19J, intitulĂŠe “La Plaza de los sueĂąosâ€?.

MARIE-LORRAINE RAVETON

AYMERIC JANIER

RÊdatrice Après un premier roman et un passage en librairie, elle s’est installÊe à Barcelone oÚ elle Êcrit en freelance pour des sites et magazines. http://malibrairie.net/

Chroniqueur DiplômÊ de l’Institut Pratique de Journalisme de Paris (IPJ), dont il est sorti major en 2006, il est spÊcialiste des questions internationales, en particulier moyen-orientales. Il travaille comme journaliste au Monde.fr.

HASSEL Y GRETEL

XAVIER HERRERO OLIVELLA

Photographes Isabelle Rabaud et Maite CaramÊs unissent leurs univers crÊatifs pour nous offrir un monde qui leur est propre, oÚ magie et dÊsenchantements s’entremêlent. Elles sont parvenues à rÊaliser une vÊritable rÊexion autour du temps et à capter ses mystères.

Photographe Etudes de photojournalisme Ă l’UniversitĂŠ Autonome de Barcelone. Photographe free-lance, a couvert les ĂŠvĂŠnements du 15M Ă  Barcelone dont une partie de son reportage a ĂŠtĂŠ exposĂŠe Ă  “La ciudad de los sueĂąosâ€?.

FERNANDO CASADO

MATHIEU VLADIMIR ALLIARD

Chroniqueur Fondateur et directeur du Centre d’Alliances pour le DÊveloppement et directeur du Laboratoire acadÊmique de la Base de la Pyramide en Espagne. Il est aussi journaliste et auteur de livres sur la durabilitÊ et le dÊveloppement.

Photographe Après des Êtudes de cinÊma, il se dÊdie à la photographie. Aux Rencontres internationales d’Arles sous la direction de Christian Lacroix, il dÊcouvre la photographie de mode qu’il apprendra à aimer avec passion.

ADĂˆLE M.

ANA JIMÉNEZ DATO Chroniqueuse et Photographe Fondatrice de Alas4, une organisation qui propose des conseils en facilitation et Êvaluation participative de projets humanitaires locaux ou internationaux.

Chroniqueuse Chroniqueuse imaginaire, diplômÊe d’un master de psychologie comportementale, ex-journaliste chez Elle, ex-chroniqueuse de TV Moustique.

AURÉLIEN LE GENISSEL

CLAUDIA CARRILLO

VÉRONIQUE ANDRÉE

Journaliste LicenciĂŠ en journalisme, philosophie et histoire, travaille actuellement comme journaliste freelance avec plusieurs revues culturelles en France et en Espagne.

Illustratrice Illustratrice et styliste barcelonaise, elle est l’Êtoile montante artistique catalane, ses dessins ont ÊtÊ exposÊs rÊcemment au CCCB. http://claudiacarrillo.blogspot.com/

Astropsychologue et professeur d’ Astrologie Elle reçoit en consultations individuelles et s’occupe de l’horoscope de RÊzo. verobarna@gmail.com + 34 610 616 220


%$)4/

“Comment ĂŞtre une bonne mère ?â€?, demandait Ă Freud l’une de ses patientes. “Quoi que vous fassiez, vous ferez mal.â€?, aurait rĂŠpondu le père de la psychanalyse. Et pour cause, aucun parent n’Êchappe aux reproches de son enfant. Car la colère s’avère souvent nĂŠcessaire pour grandir, mĂťrir, s’afďŹ rmer en tant qu’individu, bref, apprendre Ă  couper le cordon. En dĂŠmocratie, le rapport entre gouvernants et gouvernĂŠs pourrait ĂŞtre similaire. Quoi que feront les politiques, ils devront toujours essuyer des critiques plus ou moins cinglantes. Se prendre des coups, n’avoir que peu de reconnaissance, cela fait partie intĂŠgrante du Job. Alors, quitte Ă  ĂŞtre critiquĂŠ, autant tenter le tout pour le tout, et avoir le courage d’entamer de vraies rĂŠformes d’avenir, qui s’attaqueraient sĂŠrieusement aux problèmes de la dette, des ĂŠnergies, des bouleversements dĂŠmographiques, et ce, Ă  l’Êchelle nationale mais aussi europĂŠenne. Un bon gouvernant est par dĂŠďŹ nition impopulaire, car il doit privilĂŠgier les mesures de long terme, loin de la tyrannie des sondages d’opinion. Il serait, d’une certaine manière, le père de la nation. Or, un bon parent, justement, ne cĂŠdera pas Ă  la VALÉRIE ZOYDO tentation du copinage avec son enfant. Il ne tomRĂŠdactrice en chef bera pas dans la facilitĂŠ de cĂŠder Ă  un caprice. $IPLĂ™MĂ?E DE L)NSTITUT D%TU Il n’aura pas peur de prendre des dĂŠcisions qui DES 0OLITIQUES DE ,YON ET DE L)NSTITUT 0RATIQUE DE *OURNApourront lui ĂŞtre reprochĂŠes, car il sait intimeLISME)0* ELLEACOLLABORĂ?POUR ment qu’il ne peut en ĂŞtre autrement. Il aura LExpress Matin Plus Avantages et 20minutes.fr SPĂ?CIALISĂ?E DANS LES SUJETS DE le devoir de rÊÊchir Ă  l’avenir, sans brĂťler les POLITIQUE ET DĂ?CONOMIE )NSTALLĂ?E ĂŒ "ARCELONE ĂŠtapes, tout en respectant la libertĂŠ et l’identitĂŠ DEPUIS FĂ?VRIER  ELLE SEST TOURNĂ?E VERS de son enfant. LAUDIOVISUELETLEDOCUMENTAIRE%LLERENOUE AVEC LA PRESSE Ă?CRITE EN DEVENANT LA Devenir adulte, c’est ďŹ nalement faire le deuil du RĂ?DACTRICE EN CHEF DE Pilote Urbain parent parfait. S’apercevoir, grâce Ă  un dialogue ENMARS PUISDERĂŠzo retrouvĂŠ, que nos parents ont fait ce qu’ils ont pu, dans un contexte donnĂŠ. Peut-ĂŞtre devrions-nous exercer notre droit au reproche vis-Ă -vis de nos politiques, tout en essayant de crĂŠer un dialogue constructif. Il est facile de critiquer, beaucoup moins d’agir et de s’engager. S’il est sain d’exprimer notre colère Ă  l’Êgard de ceux qui nous gouvernent, il s’avère en revanche inquiĂŠtant de ne plus souhaiter franchir le pas de la maison et de ne pas vouloir s’asseoir Ă  la mĂŞme table. L’Êtape par laquelle l’Espagne est en train de passer est en rĂŠalitĂŠ un signe de vitalitĂŠ : la colère, l’indignation, les reproches adressĂŠs aux responsables politiques signiďŹ ent que les citoyens se sont faits leurs propres jugements et ĂŠprouvent la libertĂŠ de l’afďŹ rmer. Cette jeune dĂŠmocratie arrive Ă  maturitĂŠ et se rĂŠapproprie son destin. En revanche, la colère ne doit pas cĂŠder le pas aux ressentiments, car ces derniers provoquent le manque de communication, l’immobilisme. La rupture. Si, l’on ne choisit pas sa famille, en revanche on a la chance, en dĂŠmocratie, de choisir ses gouvernants. Et on a souvent ceux que l’on mĂŠrite. A nous de ne pas succomber aux pièges du marketing politique, du storytelling et de la langue de bois. Libre Ă  nous aussi en Espagne, en France ou ailleurs, de nous engager de quelque forme que ce soit. S’indigner en soutenant une association, la presse indĂŠpendante, voire un parti politique ĂŠmergeant. S’indigner surtout par le vote utile et non par le vote contestataire qui ouvre la voie Ă  la montĂŠe des extrĂŞmes. Alors, en refusant de politiser le mouvement, de dĂŠsigner des leaders, le mouvement des IndignĂŠs ne s’arrĂŞtet-il pas en si bon chemin ? La politique n’est pas un gros mot. A nous, citoyens, de lui redonner ses lettres de noblesse. ÉtĂŠs2Ă?ZOs5


,),$%2³:/%.0!24%.!2)!4!6%#,!'!,%2)%!24%6)34!3

&

ADRIAN SHANE

entre Pop’Art et Design

L

ASÏPARATIONENTRELARTETLEDESIGNESTDEVENUEUNE LIGNEDEPLUSENPLUSTÏNUE ETELLEPARAÔTÐTREVOUÏE ÌDISPARAÔTRE!UX³TATS 5NIS CESTDÏJÌUNEÏVIDENCE PROUVÏEGRÊCEAUXINNOMBRABLESCOLLECTIONSDEREPRODUCTIONSARTISTIQUESRÏGULIÒREMENTVENDUESSANSAUTORISATIONDUTILISATIONDECODESAPPARTENANTAUMONDE DUDESIGN-AISEN%UROPE OáLEDESIGNESTMOINS COMMERCIALISÏ CESTENCOREASSEZPEUFRÏQUENT5N DESRARESEXEMPLESDARTISTESTRAVAILLANTSURLAREPRODUCTIONPOPDOBJETSQUOTIDIENSESTUNDUOSEFAISANT APPELER !DRIAN 3HANE )L EST COMPOSÏ DE DEUX ARTISTESIRLANDAIS UNCOUPLEÌLAVILLE TRAVAILLANTCOMME UNSEULCRÏATEUR3ILSNECHERCHENTPASÌCACHERLEUR INDIVIDUALITÏ ILSNESSAYENTPASNONPLUSDELAMETTRE ENAVANT)LSSONTUN ,EURPROPENSIONÌLAUTO PORTRAITDANSDES“UVRES MONUMENTALES Ì LA MANIÒRE DUNE PROPAGANDE CHINOISE ETLEURSRÏFÏRENCESÌLAPUISSANTEINDUSTRIE DESMÏDIASAVECLHUMOURDUN"ANKSY CRÏELILLUSION DUNE CULTURE DE MASSE ET DUN SHOW MÏDIATIQUE BIENFICELÏSAUTOURDOBJETSETAUTRESRÏFÏRENCESCOMMUNES5NEATTITUDEDAILLEURSTYPIQUEMENTPOST MODERNE QUICONSISTEÌPRÏSENTERUNEOEUVRECOMME UNCOLLAGEDÏLÏMENTS ETÌABOLLIRLAHIÏRARCHIEENTRE CULTURESÏLITAIRESETPOPULAIRES,ETOUT ENTRAVAILLANT SURCEQUICONSTITUEETFA ONNELIMAGINAIRECOLLECTIF !DRIAN 3HANEUTILISENTDAILLEURSBEAUCOUPDEMATÏRIAUXPRÏFABRIQUÏS DESTENCILSEXISTANTSMÏTHODEDU POCHOIRENARTURBAIN MÐMESILACOMPOSITIONFINALE DELEUR“UVRELEURESTTRÒSPERSONNELLE %NFIN SILSMETTENTENSCÒNELEURPROPREVIE ILSSE JOUENT DE LEUR CÏLÏBRITÏ %N SOMME ILS INCARNENT LEUR“UVRE!LIMAGEDELAGÏNÏRATION&ACEBOOKET DELAVÒNEMENTDELHOMMEMÏDIAnCRÏATEURDESA PROPRE MARQUEn ILS COMMUNIQUENT SUR LEURS PERSONNAGESPUBLICS AVECUNNARCISSISMETOTALEMENT ASSUMÏ UNEPROPENSIONÌNEPARLERQUEDELEURMOI AUTRECONSÏQUENCEDELAPOSTMODERNITÏ#OMME-ADONNA +YLIE-INOGUE ,ADY'AGA h!DRIAN 3HANEv APOUROBJECTIFDECRÏERUNÏTATDESLIEUXDUPOPET SAPPROPRIERDESRÏFÏRENCESÌMI CHEMINENTRELÏLITE ETLAMASSE &2³$³2)#2%$/. $)2%#4%52!24)34)15%$%

,!'!,%2)%!24%6)34!3

6s2ÏZOsÉté 2011


Été s2ÏZOs7


6%235.02).4%-03%52/0³%.

Révolution espagnole,

REGARDS

© XAVIER HERRERO

croisés

!NA &ERNANDO 3ILVIA 8AVIER !NDREA4OUSLESCINQ ONTVÏCULARÏVOLUTIONESPAGNOLE LEMOUVEMENT DESIndignados OUDU-MAI MARQUÏEPAR LAGRANDEMANIFESTATIONDU*JUIN 0ETITS ENFANTSDUNEGÏNÏRATIONQUIACONNULAGUERRECIVILE ENFANTSDEPARENTSMARQUÏSPARLADICTATURE ILS REPRÏSENTENTCETTEGÏNÏRATIONQUIOSESEXPRIMER ENTREPREND CRÏE %T SURTOUT QUI NA PLUS PEUR $EPUISQUONTEULIEULESPREMIÒRESacampadas et ASSEMBLÏES ILSEXULTENTILSAVAIENTLESPOIRCHEVILLÏ AUCORPS QUUNJOUR QUELQUECHOSESEPASSERAIT %TCESTDANSCETTE%SPAGNE DONTLADÏMOCRATIE COMPTEPLUSOUMOINSLEMÐMENOMBREDANNÏES QUELAJEUNESSEQUILAREMETENQUESTIONQUEDÏMARREUNVENTDECHANGEMENTSLOINDENÐTREÌSON DERNIERSOUFFLE#ESÏVÏNEMENTSSONTHISTORIQUES

8s2ÏZOs³TÏ

ETPASSEULEMENTPOURL%SPAGNE#ESTPOURCELA QU!NA*IMÏNEZ$ATO UNEVOISINEDUQUARTIERDE -ALASA×A Ì-ADRID SESTINVESTIEÌDANSLE MOUVEMENT&ONDATRICEDEAlas4 UNEORGANISATION QUIPROPOSEENTREAUTRESDESCONSEILSENFACILITATION ETÏVALUATIONPARTICIPATIVEDEPROJETSHUMANITAIRES LOCAUXOUINTERNATIONAUX ELLEAVAITLEPROFILIDÏAL POURINTÏGRERLACOMMISSIONhDYNAMISATIONv#EST POURCELAAUSSIQUE&ERNANDO#ASADO#A×EQUE DOCTEUR EN ÏCONOMIE JOURNALISTE SPÏCIALISÏ EN QUESTIONSENVIRONNEMENTALESETDIRECTEURDECAD LE#ENTRED!LLIANCESPOURLE$ÏVELOPPEMENT SEST LUIAUSSIPARTICULIÒREMENTINTÏRESSÏAUMOUVEMENT 0UIS ILYAAUSSI3ILVIA/MEDES FONDATRICEETDIRECTRICEDEPhotographic Social Vision UNEPLATEFORMEDESOUTIENÌLAPHOTOGRAPHIEDOCUMENTAIRE


ENGAGÏE%LLEAAIDÏ PARLEBIAISDESAFONDATION ÌÏDITERTIRAGESPOURUNEEXPOSITIONITINÏRANTELE * INTITULÏEh,A0LAZADELOSSUE×OSv0ARMILES PHOTOS CELLESDE8AVIER(ERRERO PRÏSENTESDANS CESPAGES3ANSOUBLIERLAPHOTOGRAPHE!NDREA 'ONZALEZ"ARONQUIESTALLÏESUIVREPOUR2ÏZOLE MOUVEMENTDEPUISSESPREMIERSJOURS4OUSONT

RÏPONDUÌNOTREAPPEL%TCHACUNATÏMOIGNÏ QUE CESOITÌTRAVERSLÏCRITUREOULIMAGE AVECLEMÐME ENTHOUSIASME .OUS ESPÏRONS QUILS NE SERONT PASLESDERNIERSÌNOURRIRLEDÏBATDIDÏESDANSLES COLONNESDE2ÏZO ETFAIREAVANCERLECHANGEMENT SOCIALDUNEFA ONCRÏATIVE INNOVANTEETCONSTRUCTIVE 6!,³2)%:/9$/

Quotidien et espoirs de la plaza del Sol : “Le 15M m’a prise de court” CRIRESURLE-NESTPASCHOSEAISÏE/NNEPEUTPASFAIRE FIDESORIGINESDUMOUVEMENT NIDESADÏMARCHEETDESON AVENIRCOLLECTIF)LCRISTALLISEDESHISTOIRESPERSONNELLES CELLESDE CENTAINESDEMILLIERSD%SPAGNOLSQUISESONTRENDUSDANSLARUE ETQUICONTINUENTÌOCCUPERLESPLACESPUBLIQUES$ANSCETEXTE CHAQUEMOTUTILISÏAPPARTIENTAUXMILLIERSD%SPAGNOLSINDIGNÏS

E

h./53.%3/--%30!3$%3-!2#(!.$)3%3v ,E-ARÏVÏLÏLICEBERGDUNRÏGIMEPOLITIQUE SOCIAL ÏCONOMIQUEETCULTURELQUIÏTOUFFELEPAYSDEPUISDELONGUESANNÏESET DONTONNEVOYAITQUELAPOINTE,APLAZADEL3OLÌ-ADRID PRISE LESOIRDUMAISOUSLADEVISEh.OUSNESOMMESPASDESMARCHANDISESDANSLESMAINSDESPOLITICIENSETDESBANQUIERSvEST VITEDEVENUELESYMBOLEDUNEVOLONTÏDETRANSFORMATIONSOCIALE ,APLACEOáSECHERCHERAIENTLESSOLUTIONS ,ESPREMIÒRESPROPOSITIONSONTÏTÏSYNTHÏTISÏESPARLEMOUVEment Democracia Real Ya ENHUITPOINTS %LIMINATIONDESPRIVILÒGESDELACLASSEPOLITIQUE %LIMINATIONDUCHÙMAGE $ROITAU LOGEMENT 3ERVICEPUBLICDEQUALITÏ #ONTRÙLEDESBANQUES POLITIQUEFISCALE $ÏMOCRATIEPARTICIPATIVEETLIBERTÏSCITOYENNES  3UPPRESSIONDUBUDGETDELADÏFENSE#HAQUEPOINTVIENTAVEC DESPROPOSITIONSCONCRÒTESDERÏFORMECOMMELAFINDELIMMUNITÏ DESÏLUS LIMPRESCRIPTIBILITÏDESCRIMES DECORRUPTION LINSTAURATIONDELATAXE 4OBIN LEMBAUCHEDEPLUSDEPERSONNEL SANITAIREx

DEPUISSILONGTEMPSCETTEUNIONDESFORCESFACEÌLADÏCEPTION COLLECTIVE%TELLEÏTAITLÌ DEVANTMESYEUX#ÏTAITNOTREMOMENT ,ES!SSEMBLÏESGÏNÏRALESDU-SONTDEVENUESDEPLUSENPLUS POPULAIRES TOUTCOMMELEMOUVEMENTENLUI MÐMEDES %SPAGNOLSONTUNEIMAGEPOSITIVEDESINDIGNÏSSELONLERAPPORT DU#ENTRODE)NVESTIGACIONES3OCIOLØGICASCentre d’Investigations Sociologiques NDLR 0ETITÌPETIT LEMOUVEMENTSESTDIFFUSÏ DANSLESQUARTIERS QUIONTRÏPONDUENMASSEÌLAPPELDECRÏATION DASSEMBLÏESDEQUARTIERLEMAI!-ALASA×A NOUSÏTIONS VOISINS RÏUNISDANSUNEAMBIANCECONVIVIALEETSOLIDAIREINÏDITE POURMOI/NACOMMENCÏÌTISSERDESLIENSETÌSEREGROUPEREN COMMISSIONSETENGROUPESDETRAVAILTHÏMATIQUESPOURABORDER TANTLESQUESTIONSGLOBALESPRIVATISATIONDELEAU MANIFESTATIONDU JUINCONTRELEPACTEDELEURO ARRÐTDESEXPULSIONSx QUELESINITIATIVESLOCALESPOURAMÏLIORERNOTREQUOTIDIENACTIVITÏSCULTURELLES TROC ASSEMBLÏESDENFANTS DÏJEUNERSENTREVOISINSx

%84%.3)/.$5$/-!).%$%,!,544% %NTRETEMPS DANSUNELONGUE!'SURLAPLAZADEL3OL ONDÏCIDE DELEVERLECAMPLEJUINAVANTMINUIT.OUSNEPARTONSPAS NOUS NOUS ÏTENDONS  h_.O NOS VAMOS NOS EXTENDEMOSv !UJOURDHUI ILYAASSEMBLÏESDEQUARTIERÌ-ADRIDCOORDON-

5.%6/,/.4³$%#(!.'%2,%3 CHOSES ,APLAZADEL3OLESTDEVENUEUNEVÏRITABLEVILLEAUTOGÏRÏEOáLONPOUVAITTROUVERBIBLIOTHÒQUE CRÒCHE CUISINE AUTOUR DUNEDIZAINEDECOMMISSIONSQUITRAVAILLAIENTAVECPROFESSIONNALISMESURDES QUESTIONSDESANTÏ JUSTICE ÏDUCATION FÏMINISME CULTURE COMMUNICATION ETC 3OUSLESTOILESDETENTE DEVÏRITABLESBUREAUXIMPROVISÏSSEDÏPLOYAIENT ANIMÏS PARUNEVOLONTÏDECHANGERLESCHOSES #OMMETANTDAUTRES LE-MAPRISE DE COURT *E NE POUVAIS CROIRE QUE MON PAYS ET MA VILLE SE SOIENT ENFIN RÏVEILLÏS *AVAIS FAIT LE CHOIX COMME TANTD%SPAGNOLE SDEMAGÏNÏRATION DEQUITTERMONPAYSPOURÏTUDIERETPEUT ÐTRE TROUVER DU TRAVAIL *E LA RÏCLAMAIS

© ANDREA GONZÁLEZ BARÓN

Été 2011s2ÏZOs9


6%235.02).4%-03%52/0³%.

NÏESPARL!SSEMBLÏE0OPULAIREDE-ADRID!0- ,EMOUVEMENT AINONDÏBEAUCOUPDEVILLESETVILLAGESD%SPAGNE2ÏCEMMENT CINQPOINTSONTÏTÏVOTÏSÌL!0- QUIRÏUNITDESPORTE PAROLES DESASSEMBLÏESDEQUARTIERTOUSLESJOURS $EMANDERLA DÏMISSIONDUCONSEILLERCATALANDEL)NTÏRIEUR&ELIP0UIGAPRÒSLA RÏPRESSIONFÏROCEDESINDIGNÏSDE"ARCELONEPARLES-OSSOS !GIRCONTRELESEXPULSIONSDELOGEMENT LAPOSSIBILITÏDESERÏUNIR CHAQUESEMAINEÌ3OL ,APARTICIPATIONDESVOISINSAUXPLÏNIÒRES MUNICIPALES ,ARÏFORMEDELALOIÏLECTORALE!CECI SAJOUTELA MANIFESTATIONCONTRELAVISITEDUPAPEAUAOßT FINANCÏEAVEC LESDENIERSPUBLICSETLAPRÏPARATIONDELARÏCEPTIONDESINDIGNÏS DETOUTEL%SPAGNEQUIFINISSENTLEURMARCHELEJUINÌ-ADRID

1UANDONÏVOQUELESOBJECTIFSDUMOUVEMENTDESINDIGNÏS IL NEFAUTJAMAISOUBLIERLEURNATUREBICÏPHALEGLOBALEETLOCALE 0OURLESOBTENIR LECHEMINÌPARCOURIRESTLONGETSINUEUX MAIS NOUSNESOMMESPASPRESSÏS#ARCESTDANSCEPROCESSUSQUE SEXPRIMELAPARTICULARITÏDUMOUVEMENT BASÏSURLECONSENSUS LAPRISEDECONSCIENCECONJOINTEQUIDOITDÏBOUCHERSURLACTION COLLECTIVE.IVEAUPRISEDECONSCIENCE ONPEUTDIREQUELEMOUVEMENTESTUNSUCCÒS)LAINCLUDESOPINIONSÏMANANTDETOUTES GÏNÏRATIONS CLASSESETORIGINES ETLESAMISENCOMMUN.OUS SOMMESINDIGNÏE S UNIE S NOUSVOULONSUNE%SPAGNE UNE %UROPEETUNMONDEPLUSJUSTEShSi, se puedehhOui, nous le pouvons !v !.!*)-³.%:$!4/ &/.$!42)#%$%!,!3

© FERNANDO CASADO CAÑEQUE

200 000 Barcelonais dans la rue : 19 juin, un dimanche pas comme les autres

BLIÏQUILSSONTCENSÏSNOUSREPRÏSENTER 3ORTIRDANSLARUEDEMANIÒREPACIFIQUEET REVENDIQUERDESRÏFORMESNESTPASSEULEMENTSAIN CESTLEXERCICEPAREXCELLENCE POURMETTREENPRATIQUELEXIGENCEDELIBERTÏETDECONSENTEMENTSURLEQUELESTBASÏE LADÏMOCRATIERÏELLE LEJUINESTALLÏAU DELÌDUSOUTIENÌLINDIGNATIONENVUEDUNERÏFORMEDESMÏTHODES DU POUVOIR ACTUEL #E QUI DÏJÌ NEST PAS RIEN )L A AUSSI DONNÏ CORPS Ì UNEINDIGNATIONFACEAUXMÏDIASCONVENTIONNELSQUISONTREVENUSSURLES)NDIGNÏS UNIQUEMENTPOURCRITIQUERLEURABSENCEDE PROPOSITIONS CONCRÒTES UNE INDIGNATION FACEAUXSTÏRÏOTYPESQUILSONTVÏHICULÏSUR LESPARTICIPANTS LESDÏCRIVANTSOITCOMME DEhJEUNESCHÙMEURSv SOITCOMMEDES hVIOLENTSSANSCAUSEv)NDIGNATIONFACEÌ CEUXQUINEDESCENDENTJAMAISDANSLARUE

*

10s2ÏZOs³TÏ

© FERNANDO CASADO CAÑEQUE

EVENAISDEPASSERUNMOISHORSD%SPAGNE ETJÏTAISPASSÏÌCÙTÏDUNEGRANDEPARTIEDE LAMOBILISATIONDES)NDIGNÏS!MONRETOURÌ"ARCELONEPEUAVANTLEJUIN JOURDEMANIFESTATIONCONTRELE0ACTEDELEURO ÌLAPPELDUMOUVEMENTDES)NDIGNÏS LEUPHORIEDEMESAMISET COLLÒGUESSESTAVÏRÏECONTAGIEUSE0LUSQUEJE NELIMAGINAIS"ON ÏVIDEMMENT LINÏNARRABLE PETITGROUPEDEMILITANTSSORGANISAITETCOORDONNAITDÏJÌSAPARTICIPATION-AISÌMONAGRÏABLE SURPRISE LESHABITUELSREBUTÏSÌLIDÏEDEDESCENDREDANSLARUEÏTAIENTNOMBREUXÌPARTAGER LINDIGNATIONETÌSEPRÏPARERÌPRENDREPARTAU MOUVEMENT ILYABEAUCOUPDEMANIÒRESDECONVAINCREDE MANIFESTERPOURPLUSDEJUSTICE MOINSDECORRUPTIONETPLUSDEDROITSPOURTOUS%NCETTEPÏRIODEDEDÏMOCRATIEREPRÏSENTATIVE MANIFESTER ESTPRESQUEDEVENUUNDEVOIR UNULTIMERECOURS DESCITOYENSPOURRÏCUPÏRERLEPOUVOIRQUILSONT CÏDÏAUXPOLITIQUESQUANDCESDERNIERSONTOU


© FERNANDO CASADO CAÑEQUE

%NCETTEPÏRIODEDEDÏMOCRATIE REPRÏSENTATIVE MANIFESTERESTPRESQUE DEVENUUNDEVOIR UNULTIMERECOURS DESCITOYENSPOURRÏCUPÏRERLEPOUVOIR QUILSONTCÏDÏAUXPOLITIQUESQUAND CESDERNIERSONTOUBLIÏQUILSSONT CENSÏSNOUSREPRÏSENTERv MAISSONTLESPREMIERSÌCRITIQUERLAMOINDRETENTATIVEDECHANGEMENTDESYSTÒME$ENOMBREUXMANIFESTANTSDU*NÏTAIENT PASAU--AISILSONTTENUÌSEDÏPLACERPOURNEPASLAISSER UNMOUVEMENTAUSSISIGNIFICATIFETSYMBOLIQUESEDILUERDANSCE GENREDEFALSIFICATIONSSIMPLISTES,A2AZØNAENLEVÏDESMANIFESTANTSLEJUINÌCOUPSDEPHOTOSHOP TANDISQUE4ELEMADRID AUTILISÏDESIMAGESDELA'RÒCEPOURPARLERDES)NDIGNÏSESPAGNOLS NDLR  CÏTAITUNDIMANCHECOMMEONLESAIME3OLEILAVECBRISEMÏDITERRANÏENNE#ETTECOMBINAISONÏLÏMENTAIRESIPROPREÌ"ARCELONE5NJOURPARFAITPOURSEBALADERSURLAPLAGEDE"ARCELONETAxETMANIFESTERSURLA0LA A#ATALUNYA*ESUISDESCENDU PARLA2AMBLAAPRÒSAVOIRBIFURQUÏDEPUISLA$IAGONAL!LORSQUE LECENTREDELAMANIFESTATIONSERAPPROCHAIT JAVAISENTÐTEDEUX OBJECTIFSCLAIRSDÏMONTRERQUILNESAGITPASDUNMOUVEMENTDE JEUNESRADICAUXANTI SYSTÒMEETRÏALISERDESINTERVIEWSPOURDÏGAGERDESPROPOSITIONSCONCRÒTESQUIPOURRAIENTOCTROYERUNECOHÏSIONAUMOUVEMENT,ESDEUXCHOSESONTÏTÏFACILESÌRÏALISER LESGENSAGGLUTINÏSAUTOURDELAPLACECONSTITUAIENTUNEMOSAÕQUEINTERCULTURELLEETINTERGÏNÏRATIONNELLEDETOUTCEQUILEST POSSIBLEDETROUVERÌ"ARCELONE$ESTRAVAILLEURSDETOUSLESPROFILS DESASSOCIATIONSDERETRAITÏS DESPÒRESDEFAMILLEAVECLEURS ENFANTS DESJEUNESDETOUTECATÏGORIESOCIALE RÏSIDENTSETNON RÏSIDENTS,ADESCENTEDELAPLA A#ATALUNYAVERSLAVIA,AIETENA AÏTÏUNEVRAIEFÐTEFOLKLORIQUEDÏBORDANTDEMUSIQUE DINGÏNIO-

SITÏETDHUMOUR,EDÏFILÏADÏBUTÏÌHEURES!HEURES LES GENSCONTINUAIENTÌDESCENDRELAVIA,AIETANAMANIFESTANTSONTÏTÏRECENSÏS$UJAMAISVUPOURUNEMANIFESTATIONÌ LAPPELDAUCUNPARTIPOLITIQUENISYNDICAT ETLESPROPOSITIONSÏTAIENTAURENDEZ VOUS%LLESREVENAIENTDANS TOUTESLESBOUCHES BIENQUEDEFORMESVARIÏES#INQDENTRE ELLESPARAISSAIENTFAIRELUNANIMITÏ ,ISTESOUVERTESDANSLES CAMPAGNESÏLECTORALES  .OUVELLELOIÏLECTORALEQUINEDISCRIMINEPASLESPETITSPARTIS  1UELESPOLITICIENSINCULPÏSDANS DESAFFAIRESDECORRUPTIONNEPUISSENTPASSEPRÏSENTERAUX ÏLECTIONS  $ISSOUDREOURÏDUIRESIGNIFICATIVEMENTLASSEMBLÏE PARLEMENTAIRE  $ISSOUDRELE3ÏNAT h%TMAINTENANTv$ISAIENTQUELQUES UNSh1UEFAIT ONAPRÒS A v0EUT ÐTREQUELEDÏFAUTMAJEURDELADÏMOCRATIEPARTICIPATIVEESTPRÏCISÏMENTQUILFAUTPARTICIPER%TONSEDEMANDESILA SOCIÏTÏESPAGNOLEACONSTRUITUNMODÒLEDEVIECOMMUNEQUI PERMETTECETYPEDENGAGEMENTCITOYENACTIF#ESTPEUT ÐTRE POURCELAQUEDIMANCHE*NAPASÏTÏUNDIMANCHECOMME UNAUTRE3ORTIRDANSLARUEPOUREXPRIMERSONDÏSACCORDEST SAINETNÏCESSAIRE-AISCENESTQUUNPREMIERPAS3IMPLIQUER DANSLATRANSFORMATIONSOCIALEEXIGEBEAUCOUPPLUS#ESTUN TRAVAILQUIDOITSERÏALISERDEPUISLESQUARTIERS LESFOYERSxEN COMMEN ANTPARSOI MÐME F%2.!.$/#!3!$/ $)2%#4%52$5 #%.42%$!,,)!.#%0/52,%$³6%,/00%-%.442!$5)4$%,%30!'./, 0!2%--!.5%,(!$$!$

“La place des rêves” : Une expo’ photos qui manifeste h

© XAVIER HERRERO

_1UENO QUENO QUENONOSREPRESENTAN_1UÏNO QUÏNOvh.ON NON ILSNE NOUSREPRÏSENTENTPAS.ON NONv !LA TÐTEDELAMANIFESTATIONDUJUINÌLAPPELDES)NDIGNÏSDE"ARCELONE UNGROUPE DERETRAITÏSETDEBÏNÏVOLESDELACOMMISSIONTROISIÒMEÊGEDELACAMPADADELA PLAZA#ATALU×ASCANDECESLOGANÌLUNISSON HISTOIRE DE BIEN FAIRE COMPRENDRE LEUR MALAISE Ì LA CLASSE POLITIQUE $ANS LEURSMAINS SURUNEPANCARTEENBOIS ILS TIENNENTUNDISCOURSDUNEAUTREFORMEDE DISCOURSDESPHOTOGRAPHIES FRUITDUTRAVAILAULONGCOURSRÏALISÏPAR DESPHOTOGRAPHESPROFESSIONNELSETAMATEURS DEPUIS LE  MAI LA COMMISSION PHOTOGRAPHIEETVIDÏOSDELAPLA A#ATALU-

³TÏs2ÏZOs11


© XAVIER HERRERO

6%235.02).4%-03%52/0³%.

)NDIGNA )NDIGNATIONFACEÌCEUXQUINEDESCENDENTJAMAIS DANSLARUEMAISSONTLESPREMIERSÌCRITIQUERLA DANS LA MOINDRETENTATIVEDECHANGEMENTDESYSTÒMEv © SILVIA OMEDES

NYAASÏLECTIONNÏQUELQUESCLICHÏSSURLEMOUVEMENTDES )NDIGNÏS$ESIMAGESQUIDÏCRIVENTLAVIEDESCAMPEURSSURLA PLACE SESASSEMBLÏESETLESPRITDEDIALOGUEETDESOLIDARITÏQUI LESIMPRÒGNENT LESMESSAGESINFORMATIFSETLESSLOGANSREVENDICATIFSDESPANCARTESDÏCORANTLACAMPADA DESPORTRAITSDESES NOUVEAUXHABITANTSETDELEURSTÊCHESQUOTIDIENNES HEURESDE REPOS POTAGERSIMPROVISÏS CABANESCONSTRUITESSURLESCIMES DEARBRESx3ANSOUBLIERDESIMAGESDELAPOLICEDONNANTUNE BONNERACLÏEAUX)NDIGNÏSSOUSPRÏTEXTEDEhNETTOYERvLAPLACE ENVUEDESCÏLÏBRATIONSSPONTANÏESDELAFINALEDELA,IGUEDES #HAMPIONS-  LESMEMBRESDELACOMMISSIONQUISATTÒLENTÌARCHIVERETTRIER LEMATÏRIELGRAPHIQUERE USAVENTETSENTENTQUILSAGITDUNTÏMOIGNAGEUNIQUEETDUNEXCELLENTTHERMOMÒTREDUMOUVEMENT #ESTSURTOUTLEMEILLEURMOYENDELAISSERUNTÏMOIGNAGEDECEQUI SESTRÏELLEMENTPASSÏSURLAPLA A#ATALUNYADEPUISLEMAIUN EXERCICECOURAGEUXDEDIALOGUE UNÏCLATDEBONHEURETUNRASSEMBLEMENTHISTORIQUEDEGENSQUELESYSTÒMEPOLITIQUE ÏCONOMIQUEETSOCIALNEREPRÏSENTEPAS

L!0(/4/'2!0()% ).3425-%.4$%#(!.'%-%.4 3/#)!,%4$%,544% La Fundación Photographic Social Vision UNEPLATEFORMEDESOUTIENÌLAPHOTOGRAPHIEDOCUMENTAIREENGAGÏEDANSLEPHOTOJOURNALISMELESAAIDÏSÌÏDITERTIRAGESPHOTOGRAPHIQUES)LSONT ENSUITEÏTÏAGRANDISETPLACÏSSURDESPANCARTESENBOIS#EST GRÊCEÌLENTHOUSIASMEDESSENIORSDELacampadaQUECETTEEXPOSITION IMPROVISÏEENUNESEMAINE APRISLARUELEJUINENTÐTE DELAMANIFESTATIONDES)NDIGNÏS,APHOTOGRAPHIEDOCUMENTAIRE LOINDELAFONCTIONTRADITIONNELLEQUELLEREMPLITDANSLESMÏDIAS A MANIFESTÏ CESTAINSIQUESTNÏEUNEEXPOSITIONITINÏRANTEINTITULÏEh,APLACE DESRÐVESv0OURTOUSLES)NDIGNÏS ELLEESTDEVENUELEPLUSBEL OUTILAUTOBIOGRAPHIQUE$ESINSTANTANÏSFIDÒLESAUDISCOURSPLU-

12s2ÏZOs*UILLET!OßT 12s2ÏZOs³TÏ

RIEL RESPECTUEUXETPACIFIQUEDELacampadaDE"ARCELONE$ES FENÐTRESOUVERTESQUIRENCONTRENTLEURPUBLICSURLECHEMINETSE JUXTAPOSENTAUPAYSAGEURBAINETHUMAINDELAVILLE!U DELÌDE LINDIGNATIONQUETANTDEPERSONNESMOBILISÏESRESSENTENTCONTRE LACTIONPOLITIQUE LESCOUPESBUDGÏTAIRESDANSLESSECTEURSDELA SANTÏETDELÏDUCATION LESLISTESÏLECTORALESDEPOLITIQUESCORROMPUSETLESAUVETAGEDESBANQUESPARLEGOUVERNEMENTAVECLEURS IMPÙTS LEXPOSITIONh,APLACEDESRÐVESvLESARENDUPLUSFORTS S),6)!/-%$%3 &/.$!42)#%%4$)2%#42)#%$%0(/4/'2!0()#3/#)!, 6)3)/. (4407770(/4/'2!0()#3/#)!,6)3)/./2' 42!$5)4$%,%30!'./,0!2%--!.5%,(!$$!$


REPORTAGE

Q

DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS SAHRAOUIS

Femmes sahraouies :

musulmanes, exilées, mais émancipées

Les Sahraouies jouissent d’une égalité de droits et de statut dans les camps de réfugiés où environ 165 000 Sahraouis survivent depuis 35 ans. Une émancipation à l’encontre des préjugés les plus tenaces, mélange de nécessité humanitaire et de fins politiques. Reportage dans les camps début mai, à l’occasion du festival de cinéma du Sahara (Fisahara) qui a accueilli pour la 8ème année de nombreux Espagnols.

14s2ÏZOs³TÏ 2011


G

OIGA EST ASSISE PAR TERRE DANS SA MAISON DADOBE ET PRÏPARE UN THÏ SUCRÏ -AMADOU SON FILS DE  ANS PASSELEPLUSCLAIRDESONTEMPSÌLASSISTERDANSTOUT CE QUELLE PEUT ENCORE FAIRE %T Ì LA REMPLACER SANS BRONCHERPOURLERESTE$EHORS ILFAITPLUSDEDEGRÏS DEMOINSQUAUPLUSFORTDELÏTÏ.OUSSOMMESÌ $AKHLA LECAMPDERÏFUGIÏSLEPLUSISOLÏDETOUSCEUX Oá HABITENT LES 3AHRAOUIS EN EXIL )L Y A  ANS CES NOMADES DU DÏSERT DU 3AHARA ONT ÏTÏ CONTRAINTS Ì FUIRSUITEÌLINVASIONMAROCAINEDU3AHARA/CCIDENTAL QUILSNOMMENTDÏSORMAIShTERRITOIRESOCCUPÏSv%NVIRONDENTRE EUXSURVIVENTDANSCETTEPARTIEDU DÏSERTQUELONNOMMEh(AMADAv QUISIGNIFIEhRIENv

© EMMANUEL HADDAD

UNE GUERRE ÉMANCIPATRICE POUR LES FEMMES ?

Goiga Baha, veuve et mère de deux enfants, dans sa maison d’adobe du camp de Dakhla

'OIGAAPERDUSONMARILORSDELAGUERREQUIAOPPOSÏ LE-AROCAU&RONT0OLISARIO LEPARTIUNIQUESAHRAOUIQUI ADMINISTRELAVIEDESCAMPS,ESHOMMESMOBILISÏSAU FRONT CESONTLESFEMMESQUIONTPRISLAVIEDESCAMPS ENMAINDÒSLESANNÏES#ELLES LÌMÐMEQUIÏTAIENT LIMITÏESPARUNMODEDEVIETRIBALAVANTLAGUERREFONT UNBONDENAVANTVERSLAMODERNITÏETUNERELATIVEÏGALITÏDESGENRESAVECLAGUERRE“Au camp de Mheriz à 400km de l’Aiun, distance que les gens ont parcouru à pied, les femmes ont joué un rôle organisationnel considérable. Ce sont les femmes qui constituent la quasi-totalité des habitants, et ce sont leurs activités qui révèlent le passage d’une organisation de vie, dite traditionnelle, à une autre moderne”, PEUT ONLIREDANS L’Insurrection sahraouie, de la guerre à l’Etat (19732003) D!LI/MAR9AMA5NEÏVOLUTIONSANCTIONNÏEPAR LA SUITE DANS LA LOI CONSTITUTIONNELLE DE LA 2ÏPUBLIQUE SAHRAOUIE2!3$ PRÏCISELESSAIHISTORIQUE

LE FESTIVAL DE CINÉMA DU SAHARA : SENSIBILISER L’OPINION ESPAGNOLE 3HORT COURT ET HAUT SANS MANCHE SERRÏ LE PREMIER RÏFLEXE DE 3ARAH QUAND ELLE POSE ENFIN LES PIEDS SUR LESABLECHAUDDE$AKHLA CESTLACRÒMESOLAIRE0OUR LACCUEILLIRAPRÒSLESLONGUESHEURESDEVOYAGEQUISÏPARENT-ADRIDDE$AKHLA LESFILLESSAHRAOUIESETLEURS MÒRES SONT COUVERTES DE LA TÐTE AUX PIEDS DE TISSUS AUXCOULEURSJOYEUSESETAUXMOTIFSVARIÏSDESMELFAS #ESTLAPREMIÒREFOISQUECETTEACTRICEENHERBESEREND DANSLECAMP!VANTELLE DESCENTAINESD%SPAGNOLES SE SONT DÏJÌ MÐLÏES AUX HABITANTS DE $AKHLA POUR PARTICIPERAUFESTIVALDECINÏMADU3AHARA&ISAHARA  $EPUISHUITANS LESBÏNÏVOLESDECEFESTIVALSEFFORCENT DE RENDRE LE SEPTIÒME ART ACCESSIBLE AUX 3AHRAOUIS TOUTENSENSIBILISANTLOPINIONPUBLIQUEESPAGNOLESURLE BLOCAGEGÏOPOLITIQUEQUIMAINTIENTLES3AHRAOUISSURCE BOUTDETERREARIDEDU3UD /UESTDEL!LGÏRIE0ROJECTIONS DE LONGS MÏTRAGES ESPAGNOLS ET DE COURTS MÏTRAGES SAHRAOUIS SUR UN ÏCRAN PLANTÏ DANS LE DÏSERT ATELIERS AUDIOVISUELS POUR LES JEUNES SAHRAOUIS ORGANISÏSPARDESBÏNÏVOLESESPAGNOLS PARTAGEDUQUOTIDIEN DES FAMILLES SAHRAOUIES Oá LES FESTIVALIERS SONT HÏBERGÏSPENDANTUNESEMAINESONTLESINGRÏDIENTSDE

CET ÏVÏNEMENT CULTUREL ET ENGAGÏ AUX ANTIPODES DU FESTIVALDE#ANNESQUIDÏBUTEJUSTEAPRÒS %NTRE 3ARAH 'OIGA ET LES AUTRES PAS DE CHOC CULTUREL MALGRÏ LES DIFFÏRENCES VESTIMENTAIRES )L Y A BIEN SßRUNCHOCSOCIALLEDÏNUEMENTDANSLEQUELVIVENT LES HOMMES ET FEMMES DE CE CAMP EST DIFFICILEMENT CONCEVABLE 0OURTANT hCÏTAIT BIEN PIRE LES PREMIÒRES ANNÏESDUFESTIVAL)LNYAVAITMÐMEPASDEROUTEPOUR ARRIVER AU CAMP ET LES CONDITIONS DHYGIÒNE ÏTAIENT PIRESv SE RAPPELLE .ACHO UN JOURNALISTE ESPAGNOL PRÏSENT DEPUIS LA PREMIÒRE ÏDITION DU &ISAHARA -AIS LE CHOC TIENT PEUT ÐTRE ENCORE PLUS DE VOIR QUE LES FEMMES SONT LES PREMIÒRES GESTIONNAIRES DU CAMP 1UAND LE HAUT PARLEUR DU CAMP ANNONCE LARRIVÏE DE SACS DE FARINE OU DE BONBONNES DE GAZ DISTRIBUÏS GRÊCEÌLAIDEINTERNATIONALE CESONTELLESQUILESRÏPARTISSENTÏQUITABLEMENTENTRELESKHAIMAS #ESTÏGALEMENTUNEFEMME LAMINISTREDELA#ULTURE DE LA 2ÏPUBLIQUE !RABE 3AHRAOUIE $ÏMOCRATIQUE 2!3$ +HADIJA(AMDI QUISOCCUPEDELAPRÏSENTATION OFFICIELLE DU FESTIVAL )CI PAS DIMAM POUR FAIRE LAPPEL ÌLAPRIÒREOUSERMONNERSURLAPLACEDELAFEMMEAU FOYERCETTESOCIÏTÏDETRADITIONMUSULMANEDISTRIBUE LES RÙLES SELON LES GENRES AVEC UNE EFFICACITÏ ET UNE

Il y a 35 ans, ces nomades du désert du Sahara ont été contraints à fuir suite à l’invasion marocaine du Sahara Occidental qu’ils nomment désormais ‘territoires occupés’” FLEXIBILITÏ ÏTONNANTES )NVITÏ DU FESTIVAL !BDUL +ARIM 'HOUL REPRÏSENTANT EN !LGÏRIE DE L!GENCE DES .ATIONS5NIESPOURLESRÏFUGIÏS5.(#2 ESTSANSÏQUIVOQUEh!PRÒSANNÏESDECARRIÒRE JEPEUXDIREQUE CESTLECAMPDERÏFUGIÏSLEMIEUXORGANISÏQUEJAIEU ÌVISITERv

LES FEMMES, GARANTES DE LA STABILITÉ %ST CELERÙLELAISSÏAUXFEMMESQUIGARANTITCETTESTABILITÏ RELATIVE  #EST EN TOUT CAS CE QUE LAISSE CROIRE LECENTREPOURLEMAINTIENDELAPAIX,ERAPPORTDESA TABLERONDEh,ESFEMMESDANSLESOPÏRATIONSDEMAINTIENDELAPAIXETDAIDEHUMANITAIREvORGANISÏEENMARS RAPPELLEENEFFETQUEhLESOPÏRATIONSDEMAINTIEN DE LA PAIX ET DAIDE HUMANITAIRE PRÏSENTENT UNE VÏRITABLEOCCASIONDEPROMOUVOIRLÏGALITÏDESGENRESv5N CONSTAT DIFFICILE Ì CONTREDIRE ICI TANT LA PRÏSENCE DES FEMMESESTSYNONYMEDEDÏVELOPPEMENT/NPENSE AUXARBUSTESQUIAPPARAISSENTDETEMPSÌAUTREENTRE LES DUNES DE SABLE #OMME EUX LES FEMMES SAHRAOUIESPROFESSEURSETINFIRMIÒRESFONTLEPARIDELAVIE LÌOáILNERESTEQUEPEUDESPOIR $ANS LÏCOLE PRIMAIRE SECONDAIRE 3IDI 9EHDIH 5RGA LA

³TÏs2ÏZOs15


Q

DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS SAHRAOUIS © EMMANUEL HADDAD

REPORTAGE

DIRECTRICEREPÒRECETTEFRONTIÒREDESGENRESDÒSLEPLUS JEUNEÊGEh,ESJEUNESFILLESSONTPLUSAPPLIQUÏES LES GAR ONSVEULENTPRESQUETOUSDEVENIRMILITAIRESPOURALLERÌLAGUERREv!LAPAUSEDUMATIN LESÏCOLIÒRESCONFIRMENT ,EUR AVENIR ELLES LE VOIENT COMME PROFESSEUR DANGLAIS DESPAGNOL OU COMME MÏDECIN %T LES GAR ONSh)LSVEULENTTOUSDEVENIRJOUEURSDEFOOTCOMME -ESSIv RIT LUNE DELLE 0IQUÏ AU VIF UN JEUNE GAR ON ANNONCE QUIL SERA LUIAUSSIPROFESSEUR

MARKETING, TRADITIONS ET UNION SACRÉE

Mais le choc tient peut-être encore plus de voir que les femmes sont les premières gestionnaires du camp.”

&ATIMETU LA JEUNE FILLE QUI ACCUEILLE 3ARAH SEFAITDETEMPSÌAUTREALPAGUER PAR DE JEUNES SAHRAOUIS Ì LA PEAUDORÏEPARLESOLEIL%LLELEURSOURITSOUSLETISSUDESAMELFAnUNTISSU QUI PERMET ENTRE AUTRE AUX FILLES DE PRÏSERVER LA BLANCHEURDELEURPEAUnETPARTLEURPARLERENLEURPRENANT LA MAINx !SSEZ DISCRÒTEMENT POUR NE PAS ÐTRE MONTRÏEDUDOIGT#ARSILESFEMMESONTLEURPLACEETQUELE DIVORCEESTUNEPRATIQUECOURANTE LESTRADITIONSRESTENT ANCRÏESDANSLEQUOTIDIENETLARELIGIONMUSULMANEJOUE SONRÙLEDANSLADÏFINITIONDESRELATIONSENTRELESSEXES 1UAND ON LUI DIT QUE LA SOCIÏTÏ SAHRAOUIE EST TOUT DE MÐMELAPLUSENAVANCEDELARÏGIONSURLESDROITSDE LAFEMME 0EDRO0EREZ2OSADOSOURITDUNAIRENTENDU “C’est ce qu’ils nous vendent en tout cas” RÏPONDCECINÏASTEESPAGNOLQUIAPASSÏPLUSDEQUINZEANSAUPRÒS DES 3AHRAOUIS $ANS Wilaya LE FILM QUIL VIENT DE FINIR DETOURNER UNEJEUNE3AHRAOUIEREJOINTSAJEUNES“UR DANS LES CAMPS APRÒS AVOIR VÏCU EN %SPAGNE TOUTE

Une jeune journaliste de la télévision sahraouie filme la soirée de lancement du festival de cinéma du Sahara (Fisahara)

© EMMANUEL HADDAD

Deux écolières de l’école secondaire Sidi Yehdih Urga

16s2ÏZOs³TÏ 2011


Š EMMANUEL HADDAD

Des militantes pacifistes du Sahara Occidental, pendant le Fisahara. Le 8 novembre, quand les forces de l’ordre marocaines ont dĂŠlogĂŠ par la force 60 000 Sahraouis du “camp de la dignitĂŠâ€? de Gdim Izik, les mĂŠdias ĂŠtrangers se sont vu refuser l’accès par le Maroc. Š EMMANUEL HADDAD

SA VIE !U DĂ?BUT LE RETOUR EST DIFFICILE PUIS CHACUNE APPRENDDELAUTRE AUPRIXDUNEFFORTSURSOI#ARPASSĂ? LE PREMIER CONTACT CELUI DE LEXOTISME QUI POUSSE 3ARAH ĂŒ ACHETER UNE MELFA ET &ATIMETU ĂŒ RĂ?VER D%SPAGNE LE POIDS DE LA TRADITION ET LA PRIOn pense aux arbustes qui MAUTĂ? DE LA COMMUNAUTĂ? SUR LINDIVIDU REVIENNENT AU GALOP apparaissent de temps Ă autre )CI TOUT MONTRE QUE LA RELIGION MUSULMANE NEST PAS LA SEULE entre les dunes de sable. RESPONSABLE DE LENFERMEMENT Comme eux, les femmes DESINDIVIDUSSELONUNEIDENTITĂ? DE GENRE DĂ?FINIE UNE FOIS POUR sahraouies professeures et TOUTES #ESTBIENPLUSLEPOIDS inďŹ rmières font le pari de la vie, lĂ  DE LA COMMUNAUTĂ? ET LE DESTIN COLLECTIF QUE LES 3AHRAOUIS SE oĂš il ne reste que peu d’espoir.â€? VOIENT DONNĂ? DEPUIS  ANS  CELUI DE RESTER UNIS ET SOUDĂ?S POUR RETOURNER UN JOUR SUR LEUR TERRITOIREAUJOURDHUIOCCUPĂ?PARLE-AROC#EBLOCAGE AMOINSĂŒVOIRAVECLECONSERVATISMERELIGIEUXQUAVEC LIMBROGLIODIPLOMATIQUEMAINTENUPARLE-AROCCONTRE LAVISDEL/.5!VECLESOUTIENDELA&RANCEETDEL%SPAGNE %--!.5%,(!$$!$

Pour aller plus loin : Livraison de bombonnes de gaz. Les femmes sahraouies s’occupent de la rÊpartition.

le site internet du Fisahara : http://www.festivalsahara.com/ le rapport du centre pour le maintien de la paix : http://w w w.peaceoperations.org /wp-content / u p l o a d s / 2010 / 0 2 / R R _Wo m e n - i n - Pe a c e O p s _ March08_FR.pdf

ÂłTĂ?s2Ă?ZOs17


REPORTAGE

© EMMANUEL HADDAD

18s2ÏZOs³TÏ 2011

Q

DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS SAHRAOUIS

Aluma Burki Kimam, 40 ans, directrice de l’école Sidi Yehdih Urga


Laure Quiroga Rodriguez, co-directrice du Congrès féministe islamique à Barcelone :

“Le niqab et la burqa n’ont rien à voir avec l’Islam” Fille de galiciens catholiques, Laure Quiroga Rodriguez s’est convertie à l’Islam et est aujourd’hui la présidente de l’Union des femmes musulmanes en Espagne. Féministe et musulmane, elle regrette que l’on oriente toujours le débat sur le voile islamique.

© Mª DOLORES PEREZ

marque de vêtements islamique ! Malheureusement, en Espagne, le débat se limite aux habits, comme si l’on pouvait limiter l’identité d’une femme à ses emplettes. Les médias y sont pour quelque chose : entre 2009 et 2010, 98% des informations espagnoles évoquant la religion musulmane ont abordé la question de l’habillement des femmes.

Rézo : Est-ce que la “melfa”, vêtement traditionnel touareg riche en couleurs avec lequel les femmes se couvrent, est synonyme de soumission ? Laure Quiroga Rodriguez : Derrière la melfa, il y a deux aspects. L’un est économique : dans ces régions sans ressources, un bout de tissu vaut mieux que toute une garde-robe. L’autre est pratique : la melfa protège du soleil infernal et des tempêtes de sable à répétition de la région. Ce n’est donc pas un synonyme de soumission. D’ailleurs, dans le Coran, le hijab signifie simplement “se couvrir la tête”, rien de plus. Il n’est pas spécifié qu’il soit destiné aux femmes plus qu’aux hommes. Il faut donc bien différencier l’Islam de la culture des sociétés qui le pratiquent. Le niqab et la burqa n’ont rien à voir avec l’Islam. L’un et l’autre proviennent de la culture préislamique de la péninsule arabe et de l’Afghanistan… Comme la melfa au Sahara. Le voile n’est donc pas le meilleur moyen pour connaître les femmes musulmanes ? L. Q. R. : Il n’y a aucun rapport entre la melfa, la burqa et les vêtements des femmes musulmanes asiatiques qui choisissent de se voiler ou non. Ce n’est pas parce que j’achète un foulard à Zara qu’on va dire que c’est une

Féminisme et islam, le rapprochement sonne faux pour de nombreuses oreilles… Comment inverser la tendance ? L. Q. R. : Nous vivons actuellement une troisième vague du féminisme, en réaction à l’accaparement de ces théories par les seules femmes blanches, éduquées et vivant dans les centres-villes occidentaux. Les premières féministes du monde arabe ont voulu rompre avec la religion, pensant que leur émancipation passait par la sécularisation. A l’inverse, le féminisme post-colonial actuel s’attaque plus au système patriarcal qu’à l’Islam. Et ce dans tous les pays, de la Malaisie à l’Espagne. Faut-il préciser qu’en Espagne, une femme convertie à l’Islam doit requérir à un tuteur pour se marier en Espagne ? Cette loi, à l’instar de la loi française qui interdit le voile dans l’espace public, n’aboutit qu’à renforcer l’exclusion des femmes musulmanes, sous prétexte de les protéger. On sanctionne la victime ! On se demande aussi pourquoi la Comisión Islámica de España (Commission Islamique d’Espagne, ndlr) ne compte aucune femme. On a tendance à oublier ce genre de discriminations sous le voile de la burqa. Pourtant, en Espagne, elles ne sont qu’une trentaine à avoir fait ce choix pour quelques 600 000 femmes musulmanes. 02/0/32%#5%),,)30!2%--!.5%,(!$$!$

Pour aller plus loin : Pour aller plus loin : Le site du Congrès de féminisme islamique à Barcelone : http://feminismeislamic.org/es/home/

³TÏs2ÏZOs19


REPORTAGE

Q

DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS SAHRAOUIS

SaharaLibreWear : Š GALERIE POPSHOP

dĂŠďŹ lĂŠ libertaire

Des rencontres artistiques ArTifariti organisĂŠes au Sahara Occidental, les trois artistes sĂŠvillans Alonso Gil, Angustias GarcĂ­a et Esther Regueira ont voulu tirer plus qu’une performance ĂŠphĂŠmère. Ils souhaitent utiliser la sape pour offrir une sortie ĂŠconomique aux femmes sahraouies. Interview. RĂŠzo : Sahara Libre Wear est une marque de vĂŞtements nĂŠe de deux ateliers rĂŠalisĂŠs avec les femmes sahraouies. Un d’impression, l’autre de couture. Pourquoi avoir choisi le support du vĂŞtement, et plus prĂŠcisĂŠment de la melfa ? Angustias GarcĂ­a, Alonso Gil et Esther Regueira : Nous utilisons la melfa comme signe d’identitĂŠ et comme mĂŠtaphore de la peau. Elle raconte une histoire, une tradition, des rĂŠfĂŠrences culturelles... Lors des ateliers “A Pintarropa!â€? et “Entretelasâ€?, nous avons voulu transformer les melfas en vĂŞtements marquĂŠs par une autre identitĂŠ culturelle, occidentale cette fois, tout en respectant la culture d’origine. De cette manière, quand les femmes portent ces vĂŞtements, elles deviennent des femmes sahraouies. Nous partageons beaucoup avec ces femmes avec qui nous avons travaillĂŠ, malgrĂŠ les diffĂŠrences de nos cultures respectives. Ce sont d’ailleurs ces diffĂŠrences qui nous enrichissent. La couture a toujours ĂŠtĂŠ un espace propice aux ĂŠchanges fĂŠminins. L’atelier de couture nous semblait donc ĂŞtre un bon moyen de gĂŠnĂŠrer un espace de rĂŠflexion et de dĂŠbats. Nous avons voulu faire de cette pratique tant un moyen de dĂŠveloppement personnel que de rĂŠussite professionnelle pour les femmes sahraouies. Pourquoi ces ateliers ? Pour ne pas rester dans l’ÊphĂŠmère d’une performance artistique. Nous questionnons ainsi le fonctionnement de l’aide internationale dans les camps de rĂŠfugiĂŠs sahraouis, qui se cantonne Ă une aide d’urgence le plus souvent alimentaire. Les vĂŞtements constituent un moyen pour mettre en lumière la situation d’un peuple tombĂŠ dans l’oubli.

20s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011

Comment ont rĂŠagi les femmes sahraouies Ă l’idĂŠe de transformer leurs melfas en habits occidentaux ? Elles ont ĂŠtĂŠ nombreuses Ă  participer aux ateliers organisĂŠs pendant les Rencontres internationales d’art ArTifariti. Parmi elles, certaines forment aujourd’hui d’autres femmes Ă  la confection de vĂŞtements dans le camp 27 de febrero. L’impression de messages comme “Sahara Libreâ€? ou “RASDâ€? (RĂŠpublique arabe sahraouie dĂŠmocratique, ndlr) sur les vĂŞtements a ĂŠtĂŠ reçue avec beaucoup d’enthousiasme ! Le doute qui demeure chez ces femmes est qu’elles puissent rĂŠellement en tirer une rĂŠussite professionnelle Ă  long terme. Mais tout a fonctionnĂŠ comme sur des roulettes. Ce sont d’ailleurs elles qui, depuis les deux coopĂŠratives crĂŠĂŠes sur place, conçoivent les nouveaux designs des vĂŞtements. Sahara Libre Wear est dĂŠsormais distribuĂŠe jusqu’aux Etats-Unis... Le public est-il sensible Ă  la cause ? Le but des ateliers ĂŠtait de former les femmes sahraouies. Ensuite, deux coopĂŠratives ont ĂŠtĂŠ crĂŠĂŠes, une d’impression, l’autre de confection, dans l’objectif d’amĂŠliorer la condition des femmes sahraouies et de faire connaĂŽtre la situation des Sahraouis dans le monde. Hors des camps et Ă  l’international, l’accueil est très bon et l’idĂŠe plaĂŽt. Mais pour porter le projet sur le long terme, l’objectif est dĂŠsormais de trouver de nouveaux canaux de distribution. Pour l’instant, les ventes ont lieu lors d’ÊvĂŠnements ad hoc –expositions, sĂŠminaires, vernissages, dĂŠfilĂŠs– et sur internet : saharalibrewear. blogspot.com car la plupart sont des pièces uniques. L’Êtape suivante sera de trouver des accords avec des points de vente en Espagne et dans le reste de l’Europe. PROPOS RECUEILLIS PAR EMMANUEL HADDAD )NFORMATIONSAHARALIBREWEAR GMAILCOM


VOTRE ANNUAIRE BARCELONE OPHTALMOLOGUE Dr. Juan A. Garcia de Oteyza OphtalmopĂŠdiatrie, chirurgie de la cataracte et rĂŠfractive. Lentilles de contact #$R#ARULLA  BAJOS "ARCELONA 4Ă?L&AX JGF COMBCAT

PSY Dr. Michèle Rodriguez Psychanalyste, psychothÊrapeute, Êducatrice spÊcialisÊe enfants, ados, adultes 0LA A,LIBERTAT  PRAL "ARCELONE 4�L MICHELERASTUGUEVIEILLE HOTMAILCOM

DENTISTES Dr. Christian Eickhoff Clinique dentaire : deutsche-zk Chirurgien dentiste spĂŠcialiste en odontologie, implantologie, orthodontie ##ONSELLDE#ENT BAJOS "ARCELONE (ORAIRELUNDI VENDREDI HET H 4Ă?L INFO DEUTSCHE ZKCO WWWDEUTSCHE ZKCOM -UTUELLESASSOCIĂ?ES!8! !LLIANZ

MĂŠdecins

Vous avez AIMÉ la saison 5,

MÉDECINE VASCULAIRE Dr. Maya Gracia Graells Centre des maladies vasculaires MÊdecine vasculaire, angiologue, phlÊbologue 2ONDA3ANT0ERE PRALª "ARCELONE 4�L MAYAGRACIA YAHOOES WWWMEDICINAVASCULARES

PHARMACIE FRANÇAISE Isabelle Rives Analyses cliniques, cosmĂŠsothĂŠrapie, dermopharmacie, diagnostique de la peau et du cheveu, rĂŠgime amincissant personnalisĂŠ KOT, phytothĂŠrapie, eurs de Bach, formules magistrales, homĂŠopathie, ligne ĂŠcologique infantile. #3EPĂžLVEDA  "ARCELONE (ORAIRELUNDI VENDREDIH HETH H SAMEDIH HEXCEPTĂ?JUILLET AOĂ&#x;T 4Ă?L &AX INFO FARMACIAFRANCESACOM WWWFARMACIAFRANCESACOM

PROCUREZ-VOUS les ĂŠpisodes prĂŠcĂŠdents

Dr. Jorge Hernan Brion Odontologie gÊnÊrale, orthodontie, implants, esthÊtique dentaire, chirurgie dentaire, rÊhabilitation intÊgrale ##APITAN!RENAS Ž Š ESC! "ARCELONE 4�L JHBRION HOTMAILCOM WWWCDBRIONCOM

MADRID PSY Dr. Martine Burdet-Dombald Psychologue, psychanalyste C/ Asura 91, 5ÂŞ E -ADRID 4Ă?L MBURDET TERRAES

DENTISTES Dr. Mya Choufani, DDS Dr. Victor Begara Medina Equipe spĂŠcialisĂŠe en Implantogie, orthodontie, pĂŠdiatrie dentaire et dentisterie esthĂŠtique #LINICA#,/% !VDADELOS0RUNOS   -ADRID 4Ă?L CLINICA CLINICACLOECOM WWWCLINICACLOECOM

N1

Dr. Sophie-Karine Gras Chirurgien dentiste, implantologie, chirurgie parodontale, odontologie gĂŠnĂŠrale, ĂŠquipe spĂŠcialisĂŠe en orthodontie et en esthĂŠtique #!LMIRANTE  -ADRID 4Ă?L DASL GMAILCOM WWWDENTISARTSCOM

LE CRADLE TO CRADLE UNE RÉVOLUTION LA FAMILLE EN ESPAGNE EN MUTATION VERS LA FIN DU COUPLE ? LES TENDANCES DE L’HIVER

REPORTAGE :

QUE RESTE-T-IL DES UTOPIES ?

Le bonheur n’est pas ce que vous croyez 3,50₏

Janvier/FĂŠvrier :0;2

N2

KINÉSITHÉRAPEUTE Dr. Roberto Ucero Lozano Masseur KinÊsithÊrapeute D.E. SpÊcialisÊ en thÊrapie manuelle et acupuncture, kinÊsithÊrapie gÊnÊrale, respiratoire, rÊÊducation pÊrinÊale. Soins au cabinet et à domicile. Urgences 24 heures. #0ARQUE#ENTRO #OSLADA -ADRID 4�L INFO PONTEENBUENASMANOSCOM WWWPONTEENBUENASMANOSCOM

N3

Avocats

BARCELONE

MADRID

Me

Me Miguel Morillon 0ÂŽ#ASTELLANA $HA -ADRID 4Ă?L  &AX MMORILLON MORILLONES WWWMORILLONES WWWMORILLON AVOCATSCOM WWWMIGUELMORILLONCOM

Maria E. Pontigo Drabs #$IPUTACIĂ˜N ÂŽŠ "ARCELONE 4Ă?L CONTACT AVOCATFRANCOPHONECOM WWWCABINETGLOBALDEFENSECOM

PARIS ET LONDRES : UN NOUVEAU REGARD

N4

CONTACT info.rezomag@gmail.com Suivez-nous sur ÂłTĂ?s2Ă?ZOs21 Facebook

!


ENTRE LES LIGNES

Q

GÉOPOLITIQUE

Etats-Unis - Pakistan

ou la “mésentente cordiale” Empreinte de défiance depuis plusieurs années, la relation entre Washington et Islamabad a montré ces derniers mois des signes de vive tension, alimentée notamment par la mort d’Oussama Ben Laden, début mai. Au point de mettre en péril l’alliance scellée à l’automne 2001 dans le cadre de la lutte contre la nébuleuse Al-Qaïda ? Décryptage.

J

AMAIS SANS DOUTE DEPUIS LE  SEPTEMBRE  LE PARTENARIATSTRATÏGIQUEENTRELES%TATS 5NISETLE0AKIS TANNAURAÏTÏMISÌAUSSIRUDEÏPREUVE.IAUSSIPROCHE DATTEINDRESONNADIR#OMMENTENEST ONARRIVÏLÌ)L YAPRÒSDEDIXANS DANSLAFOULÏEDESATTENTATSSAN GLANTS PERPÏTRÏS SUR LE SOL AMÏRICAIN PRÒS DE   VICTIMES LES DEUX PAYS AVAIENT JOINT LEURS FORCES AU NOMDELAhGUERRECONTRELETERRORISMEv,ADMINISTRATION "USH ENSIGNEDEBONNEVOLONTÏ AVAITALORSCONSENTIÌ LEVERCERTAINESDESSANCTIONSFRAPPANTLE0AKISTAN CO ROLLAIREDESESSAISNUCLÏAIRESDEMAIETDUCOUP D%TAT MILITAIRE DOCTOBRE  1UANT AU PRÏSIDENT PAKISTANAIS 0ERVEZ -USHARRAF FRAÔCHEMENT INVESTI EN JUIN ILSÏTAITENGAGÏ ENRETOUR ÌLANCERLACHASSE AUX TALIBANS CHEZ LE VOISIN AFGHAN ! LÏPOQUE CETTE STRATÏGIEDUNIONSACRÏEFACEÌUNENNEMIPROTÏIFORME PARAISSAIT SINON UNE PANACÏE DU MOINS UN REMÒDE UTILEPOURJUGULERLAGANGRÒNETERRORISTE !UFILDESANNÏES POURTANT LARELATIONENTRELESDEUX ALLIÏS DE CIRCONSTANCE NA CESSÏ DE SOUFFRIR DUNE FORMEDEDÏFIANCEDEMAUVAISALOI!INSI ÌPLUSIEURS REPRISES LES%TATS 5NISSESONTPUBLIQUEMENTPLAINTS DU FAIT QUE LES MILICIENS TALIBANS ET LES COMBATTANTS D!L 1AÕDARESPONSABLESDATTAQUESCONTRELESFORCES DE LA COALITION INTERNATIONALE EN !FGHANISTAN PARVE NAIENTÌPÏNÏTRERFACILEMENTAU0AKISTAN5NECRITIQUE Ì PEINE VOILÏE ENVERS LE POUVOIR D)SLAMABAD SOUP ONNÏ DE NE PAS EN FAIRE ASSEZ POUR PALLIER LA PER MÏABILITÏDESAFRONTIÒREOUEST,ADMINISTRATIONAMÏRI CAINENAGUÒREGOßTÏNONPLUSLESRÏVÏLATIONSD!BDUL 1ADEER+HAN LEhPÒREvDELABOMBEATOMIQUEPAKIS TANAISE QUI ENFÏVRIER CONFESSAITAVOIRFOURNIDE LATECHNOLOGIENUCLÏAIREÌLA,IBYEETSURTOUTÌL)RANET ÌLA#ORÏEDU.ORD DEUXPAYSPLACÏSDÒSPAR 'EORGE7"USHSURhL!XEDUMALv

22s2ÏZOs³TÏ 2011

L’AFFAIRE DAVIS ET LES FRAPPES DE DRONES, PRINCIPAUX MOTIFS DE DISCORDE ENTRE LES DEUX PAYS ,ARRIVÏE AU POUVOIR DE "ARACK /BAMA EN JANVIER  A LAISSÏ PLANER UN TEMPS LESPOIR DUN REBOND DURABLE DANS LA RELATION BILATÏRALE $AUTANT QUE DEUX MOIS SEULEMENT APRÒS SON ENTRÏE EN FONCTION LENOUVELHÙTEDELA-AISON"LANCHEDÏVOILAITLASTRA TÏGIE h!F0AKv nCONTRACTION DES MOTS !FGHANISTAN ET 0AKISTANn CENSÏE hdésorganiser, démanteler et éradiquer Al-Qaïda et ses sanctuaires au Pakistanv EN SAPPUYANTSURUNEACTIONCOORDONNÏEDANSLARÏGION ,AS LENTHOUSIASME DES DÏBUTS SEMBLE AUJOURDHUI SÐTRELARGEMENTTARI #ESDERNIERSMOIS ENPARTICULIER %TATS 5NISET0AKIS TANONTTRAVERSÏUNEZONEDEFORTESTURBULENCES LIÏES POUR PARTIE AUX RÏPERCUSSIONS DE hLAFFAIRE $AVISv !NCIEN MEMBRE DES FORCES SPÏCIALES AMÏRICAINES 2AYMOND $AVIS AVAIT ÏTÏ INCARCÏRÏ POUR LE MEURTRE FINJANVIERDEDEUX0AKISTANAISDANSLAVILLEDE,AHORE NORD EST AVANT DÐTRE FINALEMENT ACQUITTÏ Ì LA MI MARS Ì LA SUITE DUN ACCORD FINANCIER CONCLU ENTRE 7ASHINGTONETLESFAMILLESDESVICTIMES,ARÏVÏLATION DESONAPPARTENANCEÌLA#)!ASUSCITÏUNTOLLÏÌTRA VERS LE PAYS LA PLUPART DES CITOYENS VOYANT DANS CE VERDICT FAVORABLE UNE FORME DE RECONNAISSANCE DE LIMPUNITÏ DONT JOUISSENT LES ESPIONS AMÏRICAINS SUR LESOLPAKISTANAIS ,A CAMPAGNE DE FRAPPES DE DRONES MENÏES PAR 7ASHINGTON DANS LES ZONES TRIBALES DU 7AZIRISTAN NORD OUEST BASTION D!L 1AÕDA ET DE SES ÏMULES TALIBANS A ÏGALEMENT CONTRIBUÏ Ì ENVENIMER UNE SI TUATIONDÏJÌCOMPLEXE0UBLIQUEMENT CERTAINSHAUTS RESPONSABLES PAKISTANAIS NE SE SONT PAS PRIVÏS DE FUSTIGER LA MÏTHODE AMÏRICAINE CONSIDÏRÏE COMME


TADJIKISTAN CHINE

TURKMENISTAN

NORD

FRONTIÈRE DU N-O

Gilgit

Abbottabad ZONES TRIBALES Peshawar

AZAD - CACHEMIRE

Islamabad (DF)

Sialkot Gujwanlara

Sargodha

AFGHANISTAN

Faisalabad Lahore

Zhob

Jhang Maghiana

Multan

Quetta

PENJAB Bahawalpur

Nok Kundi

INDE Sukkur

IRAN BALOUCHISTAN SIND

Hyderabad

LE PAKISTAN POLITIQUE

Gwadar

Dyade

Karachi

200 km

Dyade contestée

100 mi

Limite de province

© Daniel Dalet / d-maps.com

UNE VIOLATION PATENTE DE LA SOUVERAINETÏ NATIONALE ! LA MI MAI LE 0ARLEMENT A DAIL LEURS ADOPTÏ AU TERME DE LONGUES HEURES DE DÏBATS UNE RÏSOLUTION APPELANT Ì LARRÐTDECESATTAQUEShinacceptablesv;PASMOINSDE FRAPPES AURAIENT ÏTÏ MENÏES EN  SELON LA .EW !ME RICA &OUNDATION CERCLE DE RÏFLEXIONBASÏÌ7ASHINGTON=

NA GUÒRE CONVAINCU BATTU EN BRÒCHE PAR LA DÏCOUVERTE QU/USSAMA"EN,ADENVIVAIT NONPASTERRÏDANSUNEGROTTE DU7AZIRISTAN MAISDANSUNE VILLA COSSUE D!BBOTTABAD Ì UNE HEURE DE ROUTE D)SLAMA BADETÌQUELQUESPASSEULE MENT DE LUNE DES PLUS PRES TIGIEUSES ACADÏMIES MILITAIRES DUPAYS $ANS CE CONTEXTE FAUT IL CRAINDRE UNE RUPTURE FRANCHE ET NETTE DE LA RELATION BILATÏRALE#ELANESTNIVRAISEMBLABLE NISOUHAITABLE 0EUVRAISEMBLABLE DABORD PARCEQUELESDEUXPAYS MALGRÏ LES OBJURGATIONS DE FA ADE SONT ÏTROITEMENT LIÏS,ES%TATS 5NIS ENEFFET ONTUNBESOINIMPÏRIEUX DU0AKISTANDANSLAGUERREQUILSMÒNENTEN!FGHANIS TAN NOTAMMENTPOURLACHEMINEMENTDUMATÏRIELAUX TROUPESSURLETERRAIN%T)SLAMABAD DESONCÙTÏ DÏ PENDLARGEMENTDELAIDEFINANCIÒREAMÏRICAINE  MILLIARDS DE DOLLARS DÏBOURSÏS DEPUIS   0EU SOUHAITABLE ENSUITE PARCE QUE LE 0AKISTAN DÏTIEN DRAITUNECENTAINEDARMESNUCLÏAIRES$EFAIT SIDES MOUVEMENTS ISLAMISTES COMME LE ,ASHKAR E 4AÕBA h!RMÏEDESPIEUXv OULE-OUVEMENTDESTALIBANSDU 0AKISTAN TRÒSACTIFSSURLETERRITOIRE VENAIENTÌSACCA PARER UNE PARTIE DE CET ARSENAL LES CONSÏQUENCES POURRAIENTÐTREPOTENTIELLEMENTINCALCULABLES

Publiquement certains hauts responsables pakistanais ne se sont pas privés de fustiger la méthode américaine, considérée comme une violation patente de la souveraineté nationale.”

UNE RUPTURE DIPLOMATIQUE NI VRAISEMBLABLE NI SOUHAITABLE -AISCESTSURTOUTLEDERNIERACTEDELATRAQUECONTRE LEX CHEF SUPRÐME D!L 1AÕDA /USSAMA "EN ,ADEN ABATTULEMAIPARLES.AVY3EALS;COMMANDOSDÏLITE DE LA MARINE AMÏRICAINE= AU 0AKISTAN QUI A hPOLLUÏv LATMOSPHÒRE ENTRE LES DEUX %TATS "EAUCOUP AUX %TATS 5NIS ONTEULACONVICTIONQUESIhLENNEMIPUBLIC NUMÏROUNvÏTAITRESTÏINSAISISSABLEAUSSILONGTEMPS CESTPARCEQUILAVAITBÏNÏFICIÏDUNVASTERÏSEAUDE COMPLICITÏS Y COMPRIS AU PLUS HAUT NIVEAU #OM PRENDRELARMÏEET SURTOUT L)3))NTER 3ERVICES)NTEL LIGENCE LE PLUS PUISSANT DES TROIS SERVICES DE REN SEIGNEMENT PAKISTANAIS &ACE Ì CES TIRS DE BARRAGE AMÏRICAINS LEPREMIERMINISTRE 9OUSSOUF2AZA'ILANI ABIENTENTÏDEFAIREDIVERSIONENEXPLIQUANTQUILSAGIS SAIT AVANT TOUT DUN ÏCHEC DU RENSEIGNEMENT ET QUE CETTE FAILLITE ÏTAIT MONDIALE ,ARGUMENT CEPENDANT

!9-%2)# *!.)%2 */52.!,)34% %4 ³#2)6!). 30³#)!,)34% $5-/9%. /2)%.4

³TÏs2ÏZOs23


ENTRE LES LIGNES

Q

GÉOPOLITIQUE

L’irrÊsistible ascension

de la marine de

La Chine, nouveau gÊant Êconomique mondial, talonne aussi les EtatsUnis sur le terrain militaire. La marine amÊricaine doit de plus en plus rabaisser son orgueil face à l’expansion de la marine de guerre chinoise.

A68=>C:B>A>I6>G:

L

Mer Caspienne

Mer mĂŠditĂŠrannĂŠe

IRAK

IRAN KOWE�T QATAR É.A.U.

g rou

ARABIE SAOUDITE

OMAN

e

24s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011

Mer noire

Mer

E  MAI DERNIER LE China Daily RAPPORTAIT UNE INFOR MATIONPASSĂ?EQUASI INAPER UEDANSLESMĂ?DIASOCCI DENTAUXLAGENCEDE3URVEILLANCEMARITIMECHINOISE GARDES CĂ™TES ANNON AIT LE RENFORCEMENT RAPIDE DE SESMOYENS AVECLACQUISITIONDENAVIRESDINSPEC TION VENANTSAJOUTERAUXDĂ?JĂŒEXISTANTS%NCLAIR ILSAGITDERĂ?AFFIRMERAVECPLUSDEMOYENSLESDROITS MAIS AUSSI LES AMBITIONS DE LA 2Ă?PUBLIQUE POPULAIRE DE #HINE EN MER #ETTE ANNONCE SURVIENT HUIT MOIS APRĂ’SUNGRAVEINCIDENTNAVALENTRELA#HINEETLE*A PONAUTOURDESĂ”LESDISPUTĂ?ESDE$IAOYUENCHINOIS OU3ENKAKUENJAPONAIS ENMERDE#HINEORIENTALE %LLE EST UNE NOUVELLE MARQUE DE LEXPANSION MILITAIRE NAVALECHINOISE /UTRE CET Ă?PISODE DES 3ENKAKU QUI A CONDUIT ĂŒ DE VIVESTENSIONSENTRE0Ă?KINET4OKYO LA#HINEFAITPEUR PARCE QUELLE A DIMPORTANTS DIFFĂ?RENDS TERRITORIAUX MARITIMES AVEC SES VOISINS %T POUR CAUSE ELLE EST DEVENUELEDEUXIĂ’MEIMPORTATEURMONDIALDEPĂ?TROLE CEQUINEFAITQUACCROĂ”TRELESAPPĂ?TITSTERRITORIAUXDE LOGRECHINOIS0LUSAUSUD ENMERDE#HINE-Ă?RIDIO NALE OUTRELES0ARACELS LARCHIPELDES3PRATLY.ANSHA ENCHINOIS CONSTITUĂ?DĂ”LOTSETDERĂ?CIFS ESTREVENDI QUĂ?PARSIXPAYS0Ă?KINACOMMENCĂ?ĂŒYDĂ?BARQUER DESTROUPESĂŒPARTIRDE CEQUIADONNĂ?LIEUĂŒDES AFFRONTEMENTSMEURTRIERSENTRELESMARINESCHINOISEET VIETNAMIENNE #OMME DANS LES 3ENKAKU LA PRĂ?SENCE DHYDRO CARBURES OFF SHORE COMPLIQUE LA DONNE -ANILLE VIENT TOUT JUSTE DESENINQUIĂ?TERQUANDELLESEST Comme dans les APER UEQUE0Ă?KINFAISAITUNNOU VEAUFORAGEPĂ?TROLIERDANSCETAR Senkaku, la prĂŠsence CHIPEL$EPLUS LAZONEESTSITUĂ?E d’hydrocarbures off-shore SURUNEARTĂ’RECOMMERCIALEVITALE POURLĂ?CONOMIECHINOISE complique la donneâ€? -AIS LA MARINE CHINOISE PREND

RUSSIE

LĂŠgende DĂŠcoupage des rĂŠgions militaires chinoises

M

Quar Frontières maritimes de la zone Bases navales du littoral chinois Poste avancÊ chinois ou port dÊveloppÊ par la Chine faisant partie du  collier de perles chinois  Pays susceptible d’accueillir un poste avancÊ chinois ou port en cours de dÊveloppement par la Chine ChaÎnes d'Îles dÊfinies par l'amiral Huaqing

PortĂŠe des missiles chinois 600 km (CSS-7 SRBM, CSS-6 SRBM) 2 000 km (DF-21, DH-10, CJ-10, H-6, JH-7, DH-10 LACM, FB-7 et ASCM, B-6 et ASCM) 3 300 km (CSS-2, H-6 et LACM) Sources : IISS, DoD, CAPRI RĂŠalisation : CAPRI

DSI HORS SÉRIE N°15, DÉCEMBRE 2010 - JANVIER 2011, WWW.DSI-PRESSE.COM.

OCÉAN


guerre chinoise

RUSSIE

FLOTTE DU NORD

KAZAKHSTAN

5 Sous-marins nucléaire d’attaque 22 Sous-marins diesel d’attaque 10 Destroyers 9 Frégates 2 Navires amphibies 7 Navires de débarquement 15 Navires patrouilleurs

SHENYANG BEIJING LANZHOU

Pékin

CHINE JINAN

CHENGDU

PAKISTAN

BIRMANIE

INDE

Zhan Jiang Woody Island

Mer d’Arabie Golfe du Bengale

Île Coco

Qingdao CORÉE DU SUD

JAPON FLOTTE DU SUD ET DE L'EST

1 32 16 41 25 21 65

Dinghai

TAÏWAN

GUANGZHOU

BANGLADESSH Chittagong

Gwadar

NANJING

CORÉE DU NORD

THAÏLANDE

Sous-marins nucléaire d’attaque Sous-marins diesel d’attaque Destroyers Frégates Navires amphibies Navires de débarquement Navires patrouilleurs

Première chaîne d’îles

PHILIPPINES

OCÉAN PACIFIQUE

VIETNAM Mer de Chine méridionale

SRI LANKA MALDIVES

Hambantota

Seconde chaîne d’îles

MALAISIE SINGAPOUR INDONÉSIE

I9$6G:>DC

N INDIEN

³TÏs2ÏZOs25


ENTRE LES LIGNES

Q

GÉOPOLITIQUE

DE PLUS EN PLUS DASSURANCE ET VA MAINTENANT BIEN AU DELĂŒDESESMERSPROCHES0OURASSURERLASĂ?CU RITĂ?DESESVOIESDECOMMUNICATION VENANTDUGOLFE 0ERSIQUE 0Ă?KINCONSTRUIThUNCOLLIERDEPERLESvSELON LEXPRESSION EMPLOYĂ?E POUR LA PREMIĂ’RE FOIS EN NO VEMBRE  DANS UN RAP PORTINTERNEDU$Ă?PARTEMENT AMĂ?RICAIN DE LA DĂ?FENSE DE BASES PERMANENTES LE LONG DES CĂ™TES DE L/CĂ?AN La marine des Etats-Unis, )NDIEN %T ELLE INTERVIENT AU LOINTAIN POUR PARTICIPER ĂŒ LA acteur militaire clĂŠ du LUTTE CONTRE LA PIRATERIE AU LARGE DE LA 3OMALIE EN Y PaciďŹ que, a du souci Ă DĂ?PLOYANT PLUSIEURS NAVIRES se faire‌â€? DEUX DESTROYERS ET UN NA VIRE DE RAVITAILLEMENT ĂŒ PARTIR DE LA FIN DE  SOIT HOMMES DONTDESFORCESSPĂ?CIALES 2Ă?CEM MENT ELLEAMĂ?MEDĂ?PĂ?CHĂ?UNNAVIREEN-Ă?DITERRA NĂ?E UNEPREMIĂ’RE POURĂ?VACUERDESRESSORTISSANTS DANSLACRISELIBYENNE

LA PREMIĂˆRE FLOTTE EN ASIE 0OURRĂ?PONDREAUXAMBITIONSDESDIRIGEANTSCHINOIS AUXINTĂ?RĂ?TSDESONĂ?CONOMIEETAUXNOUVELLESME NACES LESFLOTTESCELLELA-ERDEL%ST DONTLE1' EST ĂŒ 3HANGHAĂ• LA FLOTTE DU 3UD BASĂ?E ĂŒ :HANJIANG ET LA FLOTTE DU .ORD ĂŒ 1INGDAO ONT Ă?TĂ? MODERNI SĂ?ES POUR ALLER TOUJOURS PLUS LOIN DE LA MĂ’RE PATRIE ETDĂ?FENDRESESINTĂ?RĂ?TS%N LAMARINECOMPTAIT HOMMES AUMOINSSOUS MARINS DONT NUCLĂ?AIRES PLUSDEFRĂ?GATESETAUMOINSDES TROYERSNDLRNAVIREDEGUERRECAPABLEDEDĂ?FENDRE UNGROUPEDEBĂŠTIMENTS %LLEEST DEVANTLE*APON LA PREMIĂ’REFLOTTEEN!SIE SILONEXCLUTLAMARINEAMĂ?RI CAINE%TENTONNAGE ELLEESTLATROISIĂ’MEDUMONDE %LLE VA AUSSI SE DOTER DE SON PROPRE PORTE AVIONS ATTENDUPOUR,AMARINEDES%TATS 5NIS ACTEUR MILITAIRECLĂ?DU0ACIFIQUE ADUSOUCIĂŒSEFAIREx

COURSE RÉGIONALE AUX ARMEMENTS : L’INQUIÉTUDE DES ETATS RIVERAINS DE LA CHINE ,A PLUS GRANDE MENACE PESANT SUR LES PORTE AVIONS AMĂ?RICAINSENMERSERAITLENOUVEAUMISSILEBALISTIQUE $&n$ANTINAVIREĂŒLONGUEPORTĂ?E QUISERAITOPĂ?RA TIONNEL DEPUIS  3URNOMMĂ? PAR CERTAINS EXPERTS NAVALS LEhTUEURDESOUS MARINSv CARPOUVANTEMPOR

TERUNETĂ?TENUCLĂ?AIREĂŒPLUSDEKILOMĂ’TRESDEDIS TANCE ILPOURRAITCOULERLESPRĂ?CIEUXPORTE AVIONS OR GUEILDELA6))EFLOTTEAMĂ?RICAINEx,AMENACEESTDONC TANGIBLE MAIS LE hDĂ?CLINv AMĂ?RICAIN DANS LE 0ACIFIQUE NEN RESTE PAS MOINS RELATIF 3I LON CONSIDĂ’RE LE TON NAGECUMULĂ? LAMARINEAMĂ?RICAINEAUNNETAVANTAGE %TQUALITATIVEMENT ELLEESTENCORETRĂ’SSUPĂ?RIEURE 4OUTEFOIS LINDĂ?NIABLEMONTĂ?EENPUISSANCECHINOISE INFLUESURLAPOLITIQUEDEDĂ?FENSENAVALEDESESVOI SINS !PRĂ’S LINCIDENT DES 3ENKAKU LE *APON A Ă?TĂ? CONFORTĂ?DANSLIDĂ?EDERESTRUCTURERSESFORCESLAC CENTESTPORTĂ?SURLAPROTECTIONDESĂ”LESLOINTAINESDU SUDDU*APONETLASĂ?CURITĂ?DESROUTESMARITIMES,E NOMBREDESOUS MARINSVAPASSERDEĂŒ-AIS DAUTRESPAYSASIATIQUESACCROISSENTAUSSILEURFLOTTE DE SOUS MARINS ET Ă?TOFFENT LEUR FLOTTE DE GUERRE AU POINTQUECERTAINSPARLENTDUNEVĂ?RITABLECOURSERĂ? GIONALEAUXARMEMENTS 0AR AILLEURS UN RĂ?SEAU DE NATIONS AVEC POUR PIVOT LES%TATS 5NIS Ă?MERGEDANSLARĂ?GIONQUIESSAIEDE CONTREBALANCERLAPUISSANCECHINOISEASCENDANTE EN ACCROISSANTLEURCOOPĂ?RATIONMILITAIRE$ESNAVIRESDE GUERRE AMĂ?RICAINS FONT MĂ?ME MAINTENANT RELĂŠCHEx AU6IETNAM 3ELON LEXPERT NAVAL 0HILIPPE ,ANGLOIT LA MARINE CHINOISEPOURRAITCONNAĂ”TREUNDĂ?VELOPPEMENTENCORE PLUSMASSIFETPLUSRAPIDE ENRAISONDELAPARTENCORE MODESTE CONSACRĂ?E ĂŒ LA DĂ?FENSE PAR RAPPORT AU 0)" )L ESTIME AUSSI QUE  hles marines sont toujours Les marines sont toujours d’un point de vue historique, les instruments de d’un point de vue l’expansion colonialev ,A historique, les instruments QUESTION RESTE DE SAVOIR CEQUELA#HINEFERADESA de l’expansion colonialeâ€? PUISSANCENAVALE -AIS EN CETTE Ă’RE DINTERDĂ?PENDANCE Ă?CONOMIQUE CROISSANTE ON PEUT PENSER QUE 0Ă?KIN NE VEUT PAS PRENDRELERISQUEDECONTRARIERSESPARTENAIRESCOM MERCIAUXPARUNEPOLITIQUEMILITAIRETROPAGRESSIVE! CONDITIONTOUTEFOISQUE4AĂ•WANVOIRLENCADRĂ? NEMA NIFESTEPASUNEVOLONTĂ?TROPMARQUĂ?EDINDĂ?PENDANCE VIS ĂŒ VIS DE 0Ă?KIN 5NE DĂ?CLARATION DINDĂ?PENDANCE POURRAITDĂ?CLENCHERUNEGUERREAVECLA#HINE QUINE MANQUERAIT PAS DE DĂ?GĂ?NĂ?RER EN CONFLIT RĂ?GIONALx %$/5!2$0&,)-,).

Une marine qui va de plus en plus loin de ses bases : Pendant longtemps, la marine de guerre chinoise a ĂŠtĂŠ relĂŠguĂŠe au second plan. De l’Êtablissement de la RĂŠpublique populaire de Chine en 1949 jusqu’aux annĂŠes 1980, PĂŠkin ĂŠtait surtout intĂŠressĂŠ par la protection de ses cĂ´tes d’une invasion. Avec les rĂŠformes initiĂŠes par Deng Xiaoping Ă partir de 1978, les enjeux se sont ĂŠlargis. L’amiral Liu Huaqing a favorisĂŠ la transition vers une doctrine de “dĂŠfense active des mers prochesâ€?. Elle impliquait pour la marine de couvrir une aire beaucoup plus grande qu’auparavant, englobant les eaux Ă  l’intĂŠrieur et autour de la “première chaĂŽne d’Îlesâ€?, selon le jargon chinois, qui va du Japon aux ĂŽles Ryukyus Ă  l’extrĂŞme sud de l’Archipel, et de TaĂŻwan aux Philippines jusqu’à BornĂŠo. Cette nouvelle doctrine s’est traduite par de nouvelles missions comme la protection des lignes de communication maritimes. Après la crise du dĂŠtroit de TaĂŻwan en 1995-1996, la marine se concentra toutefois sur les scĂŠnarios concernant l’ancienne Formose revendiquĂŠe par PĂŠkin. Avec la montĂŠe en puissance de la Chine dans le monde, la marine ĂŠvolue vers une nouvelle stratĂŠgie d’ “opĂŠrations dans les mers lointainesâ€? avec des responsabilitĂŠs qui s’Êtendent au-delĂ  de la “seconde chaĂŽne d’Îlesâ€?, partant du Nord du Japon jusqu’au Nord des ĂŽles Mariannes et Guam (importante base navale amĂŠricaine!). E.P

26s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011


Q

LE TEMPS

¥(!33%,9'2%4%,

DOSSIER

28s2ÏZOs³TÏ 2011


?

TEMPS,

où es-tu

I

LSEMBLEYENAVOIRÌFOISON VOILÌTOUTCEQUEJEPUSRÏPONDREQUANDLENQUÐTEUR MEDEMANDACEQUEJERESSENTAISAUSUJETDUTEMPS!FOISON MAISEXACTEMENT COMBIEN VOILÌQUIÏTAITTOTALEMENTÌCÙTÏDELAQUESTION*AURAISPU BIENENTEN DU CONSULTERMAMONTREMAISMAMONTRE JELESAVAIS ÏTAITDANSUNAUTREUNIVERS -ON EXPÏRIENCE EFFECTIVE AVAIT ÏTÏ ET ÏTAIT ENCORE CELLE DUNE DURÏE INFINIE OU BIENCELLEDUNPERPÏTUEL PRÏSENT CONSTITUÏ PAR UNE RÏVÏLATION UNIQUE ET PERPÏ TUELLEMENT CHANGEANTEv ÏCRIT !LDOUS (UXLEY DANS LESSAI Les portes de la perception PARUEN!NGLETERREEN#EPOÒTE JOURNALISTEETROMANCIERAACCEPTÏ DESERVIRDECOBAYEPOURUNEEXPÏRIENCEENCADRÏEPARDESLIMIERS BIOCHIMISTES PSYCHIATRES PSYCHOLOGUES QUICONSISTAITÌAVALERQUATREDÏCIGRAMMESDEMES CALINEDISSOUTEDANSUNDEMI VERREDEAU#ETTEDROGUEHALLUCINOGÒNE PROVENANT ÌLÏTATNATURELDUCACTUS ALLAITPERMETTREDECOMPRENDRELADIFFÏRENCEENTRENOTRE PERCEPTIONORDINAIREDUMONDEETCELLEQUENOUSPOUVONSAVOIRLORSDUNEEXPÏ RIENCEMYSTIQUE.ENOUSMÏPRENONSPAS)LNESTPASQUESTIONDEFAIREICILAPO LOGIEDEQUELQUESDROGUESQUECESOIENT-AISDECOMPRENDREQUELARÏALITÏNE DÏPENDQUEDELAPERCEPTIONQUENOUSENAVONS!LORSSINOUSPERCEVONS DANS NOTRE SOCIÏTÏ CONTEMPORAINE QUE LE TEMPS SACCÏLÒRE ET QUE NOUS SOMMES Ì QUAIALORSQUELETRAINESTENMARCHE SOMMES NOUSENMESUREDEMODIFIERNOTRE APPRÏCIATIONETDASPIRERÌUNEAUTRERÏALITÏh)LYAAUTANTDETEMPSPROPRESQUE DOBSERVATEURSv RÏPOND%TIENNE+LEIN PHYSICIENFRAN AIS DIRECTEURDERECHERCHES AU#%!ETAUTEURDEPLUSIEURSOUVRAGESSURLETEMPSh)LNYAPASDACCÏLÏRATION DUTEMPSPHYSIQUEMAISUNEACCÏLÏRATIONDURYTHMEDENOSACTIVITÏSv POURSUIT LEPHYSICIEN,IDÏEDECEDOSSIERESTDINVITERÌSASSEOIR APPRENDREÌSARRÐTER OBSERVERETRÏFLÏCHIRSURNOTRERAPPORTAUTEMPS0OURQUOINEPASMODIFIERLAVISION QUENOUSENAVONS!CCEPTERONS NOUS IMPUISSANTS DEDEMEURERESCLAVESDE NOSEMPLOISDUTEMPSSURCHARGÏS%TSILARÏVOLUTIONPASSAITÏGALEMENTPARLA LIBÏRATIONDENOTRETEMPS0OURENFINIRAVECCEJEUDECACHE CACHETEMPOREL Oá LHYPERACTIVITÏETLARAPIDITÏFONTLOI NOUSSOMMESALLÏSÌLARENCONTREDINTELLECTUELS DEDIVERSHORIZONS %TIENNE+LEIN CITÏPLUSHAUT LÏCRIVAINETÏCONOMISTE*ACQUES !TTALI *ORGE7AGENSBERG PHYSICIENESPAGNOLDERENOM *EAN/LLIVRO GÏOGRAPHE DUTEMPS 'ILLES,E"AILÏCRIVAINETSPÏCIALISTEDELACITOYENNETÏ DESEXPERTSDE LASOCIÏTÏCIVILE DUMARKETING LASOMMELIÒREDUMEILLEURBARÌVINDUMONDE OU ENCOREUNADEPTEDUNEBANQUEDUTEMPS3ANSOUBLIER LEDUODARTISTES(ASSEL Y'RETEL QUIONTACCEPTÏDEJOUERLEJEUDEhNOTRERECHERCHEDUTEMPSCACHÏvÌ TRAVERSLEURREGARDDEPHOTOGRAPHES"REF PROFITEZ EN PRENEZVOTRETEMPS NOUS VOUSLOFFRONSDANSTOUSSESÏTATS ÌTRAVERSTOUTESSESPERCEPTIONS!VOUSDÏSOR MAISDEVOUSRE FAIRELAVÙTRE ³TÏs2ÏZOs29


DOSSIER

Q

LE TEMPS

Le temps est mort,

!

¥(!33%,9'2%4%,

vive le temps

A

l’image des speed-datings, ces rencontres amoureuses éclair, notre société semble céder au diktat de la performance et de la vitesse. A la fois thermomètre et horloge de la société, l’amour a vu son temps réduit et a laissé place à la “victoire de l’éphémère, du passager, du changeant, du multiple”, comme l’évoque l’économiste et écrivain Jacques Attali dans Le sens des choses. Si le temps de la physique, lui, est resté inchangé, notre rapport au monde s’est manifestement accéléré, à l’heure de la consommation de masse, de l’Internet à haut débit, des messageries instantanées et des fast-foods. Dans notre économie globalisée, la compétitivité a provoqué l’intensification des vitesses de réaction, l’hyperconcurrence et l’accélération de l’obsolescence des produits. “La mondialisation a créé un temps universel, alors que

30s2ÏZOs³TÏ 2011

nos rythmes et notre rapport au temps sont désynchronisés. Cela distille le sentiment que chacun de nous est en retard”, explique Etienne Klein, physicien français, directeur de recherches au CEA.

ELOGE DU TEMPS DE RÉFLEXION Le progrès est une chance et l’accélération des moyens de communication, une révolution. En revanche, nous ne savons plus nous ennuyer, flâner, méditer et même parfois… faire la sieste. “Dans la société de l’ubiquité, avec cette possibilité d’être joignable n’importe où, à n’importe quel moment, nous superposons des présents multiples et nous délocalisons notre attention”, confirme Etienne Klein. En réalité, nous sommes bel et bien coresponsables de cette tension que nous entretenons avec le


¥(!33%,9'2%4%,

L’homme se croit superpuissant, car il a parfois l’illusion d’avoir vaincu la mort. Mais en tuant Dieu, la mort a vaincu.”

temps. Car au fond, nous adorons être stressés, saturés d’activités. Avide de sensations fortes, nous essayons de lutter contre les temps morts de la vie, en cherchant à tout prix des bonheurs “orgiastiques”, voire gargantuesques, ici et maintenant. En vain. “L’urgence est une drogue qui donne l’impression d’exister vraiment. Mieux, elle nous fournit un argument idéal pour ne jamais nous investir, et justifier notre fuite”, affirme Klein. Pourquoi, alors, avonsnous si peur de l’engagement mais aussi de nous retrouver seuls face à nous-même ?

LA PEUR DE LA MORT En réalité, ce que nous fuyons, c’est l’inéluctable destination vers laquelle le temps nous amène. “Il existe une sorte de raison métaphysique dans le fait de ne jamais se reposer, car le repos, c’est la mort”, confirme le physicien. Si la religion, à travers le concept d’éternité, a réglé cette angoisse, l’homme se débat d’autant plus désespérément contre le temps -cette “prison à roulettes” selon l’expression d’Etienne Klein- lorsqu’il ne croit plus en une forme de transcendance. “La mort de Dieu, c’est l’épuisement, car le seul bien qui nous reste, c’est notre vie qu’il faut rentabiliser à tout prix”. Et l’écrivain de poursuivre : “L’ homme se croit superpuissant, car il a parfois l’illusion d’avoir vaincu la mort. Mais en tuant Dieu, la mort a vaincu”. Mais alors, les athées sont-ils condamnés à entretenir un duel avec le temps pour que leur vie ait un sens ? Cette question de la vie après la mort semble avoir hanté l’œuvre du philosophe André Comte Sponville, connu pour son athéisme. Entre les lignes de ses discours transparaît souvent un désespoir de ne pas avoir la foi, finalement résolu à travers le concept de spiritualité laïque. En somme, la philosophie lui a fourni un instrument pour donner un sens à la vie, et éprouver un réel goût de vivre, en cultivant l’observation et en apprenant la contemplation des beautés terrestres. Ne pas croire en une vie après la mort n’exempt donc pas d’apprendre à redonner au temps sa valeur, sa dimension, aussi court le temps d’une vie soit-il. Car se sentir vivant et exister, c’est peut-être aussi savoir prendre son temps. “Je suis un ami de ma propre personne. Je prends au

sérieux ce que je pense et ce que je ressens. Le temps que j’y consacre n’est jamais du temps perdu. Et j’accorde le même droit aux autres”, dit justement, Sten Nadolny, auteur du best-seller “La découverte de la lenteur”.

S’OCCUPER DU TEMPS Réapprendre à donner du temps au temps, prendre soin de lui, c’est aussi ce que prône la philosophe Cynthia Fleury, auteur notamment de La Fin du courage. “Paradoxalement, le temps file et disparaît si l’on ne s’en occupe pas. Si l’on demeure dans le temps de la performance –faire plus, plus vite– on a le sentiment d’avoir été vivant, pas celui d’avoir vécu. La relation au temps demande un travail. Le temps existentiel est un temps de la réflexion, un temps de regard “sur””. Nous ne savons plus nous Finalement, ces auteurs s’accordent à réhabiliter l’otium ennuyer, flâner, méditer et antique (nom latin du temps même parfois… faire la sieste.” de loisir), qui était un temps de construction de soi à travers la contemplation, la méditation et la conversation. Sénèque, le considèrait d’ailleurs comme la caractéristique de l’homme vraiment libre. Il ne s’agit donc pas de rejeter le progrès mais bien de l’accompagner à travers un autre rapport au temps, une repossession de son propre temps, et par conséquent de sa créativité, afin de ne pas succomber à la tyrannie de l’accélération. 6!,³2)%:/9$/

Sources : Eloge de la vitesse, la revanche de la génération texto, Rafik Smati, Eyrolles, 2011 Le Temps, Instant et durée, Pierre Buser et Calude Debru, Odile Jacod, 2011 Le sens des choses, Jacques Attali, Robert Laffont, 2009 Le facteur temps ne sonne jamais deux fois, Flammarion 2007 Le bonheur paradoxal, Gilles Lipovetsky, Gallimard, 2006

³TÏs2ÏZOs31


DOSSIER

Q

LES PENSEURS DU CHANGEMENT

Jacques Attali

“Le temps passé avec les autres est la grande valeur de demain” Ecrivain, docteur en économie, professeur, éditorialiste de l’Express, conseiller de François Mitterrand pendant près de vingt ans, et actuellement président de PlaNet Finance, Jacques Attali a fait du temps l’un de ses sujets de réflexions, parmi les cinquantequatre ouvrages qu’il a publié. Entretien.

Rézo : Le temps est polysémique... Comment se définit-il selon vous ? Jacques Attali : Le temps se définit à la fois à travers l’instant et le temps qui passe : la durée, le passé, le présent et l’avenir. Le temps est l’espace dans lequel s’écoule la vie et la façon dont on peut penser l’instant présent. La religion a-t-elle conditionné notre rapport au temps ? J. A. : Dans certaines religions le temps est cyclique : on prie par exemple pour le retour de la pluie. Dans d’autres religions, comme le Judaïsme, le temps s’écoule selon une certaine direction, celle de la réparation du monde. L’homme a alors une mission sur Terre : faire en sorte que le monde aille moins mal. Une des dimensions de la religion est justement de chercher la cohérence entre le temps qui coule et les temps répétitifs. A l’inverse, la disparition de croyances, de transcendances ou la “mort de Dieu”, modifie-t-elle notre conception du temps ? J.A : Pour l’immense majorité de l’humanité demeure encore l’idée d’une éternité, notamment à travers l’Islam, la Chrétienté, le Judaïsme, ou même l’idée de réincarnation dans le Bouddhisme et l’Indhouisme. Pour les

32s2ÏZOs³TÏ 2011

non-croyants, le temps est limité à la durée de notre vie, ce qui explique l’importance et le sens qu’on lui donne. Cela pousse certains à vouloir vivre plusieurs vies en une et adopter des comportements comme le donjuanisme. Le temps doit être alors perpétuellement nourri de sensations fortes, d’où l’augmentation de la consommation de drogues, la recherche effrénée de distractions, la volonté de puissance, le désir de laisser une trace et de chercher une forme d’immortalité. La publicité, justement, vend l’immortalité comme idéal. Elle rend même les objets vivants et on acquiert la vie en la consommant. La valeur d’échange d’un objet dépend du temps de travail pour le fabriquer. Est-ce que la mondialisation de l’économie -à travers la concurrence et les délocalisations- a changé notre rapport au temps ? L’Occident a-t-il dû accélérer son rythme pour rester compétitif en termes de coûts de la valeur travail ? J.A : La mondialisation a provoqué l’homogénéisation des temps. La tension réside dans le fait que la durée de chaque évènement est devenu de plus en plus bref, et les événements interdépendants. Or, la valeur réelle des choses dépend de la valeur de la vie : celle-ci n’est pas la même au Bangladesh ou aux Etats-Unis.


Lorsque l’on parle de “développement durable”, il ne faut pas oublier le “socialement durable”. L’écologie du temps, cela pourrait correspondre à une société de patience des puissants vis-à-vis de la rentabilité du capital, et d’impatience des faibles pour réclamer leur dû.”

Une hypothèque, la dette publique, le crédit sontils un achat de l’avenir et donc du temps ? Notre système, qui se base sur la prolongation de la dette, peut-il s’effondrer ? Peut-on continuer à vivre ainsi ? J.A : Le temps a toujours été le coeur de la spéculation. Il est l’espace dans lequel elle a lieu. Toute action constitue, en soi, un pari sur l’avenir. A l’opposé, quand on décide de privilégier le présent, cela veut dire que l’on redoute que le futur soit moins serein. Le problème de la dette publique repose sur un excès d’optimisme, sur l’idée qu’on règlera un jour le problème, quoi qu’il arrive. Or, nous n’avons pas toujours conscience de la gravité des événements. En particulier aujourd’hui pour l’Euro. La solution la meilleure serait de créer un fédéralisme budgétaire à l’échelle européenne. Nous sommes en train de vivre un changement de paradigme dont les clés de voûte sont le développement durable et la révolution numérique... L’une prône le long terme, et l’autre, l’immédiateté. Entrons-nous dans une forme de guerre du temps ? La révolution à mener est-elle celle du temps ? J.A : Au-delà de la technologie et du développement durable, notre rapport au temps dépend d’un autre élément plus profond. Notre priorité absolue se fonde sur la recherche de la liberté individuelle. Nous voulons tout

choisir, avoir sans cesse la possibilité de changer d’avis. Cela aboutit à une instabilité, une précarité des contrats sentimentaux, des contrats de travail et des contrats avec les générations suivantes. Cette liberté nous mène donc vers une forme de déloyauté. Les technologies accentuent cette déloyauté puisqu’elles constituent un moyen d’exercer la liberté individuelle de façon paroxystique. C’est pour cela qu’à l’opposé, on voit revenir une demande de long terme, de stabilité dans l’espace du temps, que ce soit à travers la religion ou l’écologie. Pour concilier les deux, il faudrait mettre en place un projet de long terme porteur de sensations fortes, à l’échelle personnelle, familiale et collective. Le citoyen doit inventer son propre projet de vie pour trouver une forme de conciliation entre la liberté et la loyauté. La société de consommation se base sur l’accélération de l’obsolescence des produits. Le développement durable nous mènera-t-il vers une “écologie du temps”, c’est à dire une décélération ou libération du temps ? J.A : Lorsque l’on parle de “développement durable” il ne faut pas oublier le “socialement durable”. L’écologie du temps, cela pourrait correspondre à une société de patience des puissants vis-à-vis de la rentabilité du capital, et d’impatience des faibles pour réclamer leur dû. Etre libre consiste à maîtriser son temps, car l’esclave moderne dépend de l’agenda des autres. Plus on est libre, et plus on est à même de choisir son emploi du temps, ses horaires de travail. Finalement, le proverbe “le temps c’est de l’argent” pourrait-il être remplacé par “le temps n’a pas de prix” ou “le temps c’est de l’amour” ? J.A : Le temps se révèle de plus en plus rare et précieux et cela s’illustre parfaitement avec l’exemple du spectacle vivant. Les gens sont prêts à payer cher pour aller assister à un concert, car ce moment est éphémère, ponctuel, il ne se répètera pas. Ils cherchent également à vivre avec intensité leur vie amoureuse et sociale. Les idées, elles, ne sont pas rares, on peut toujours en avoir tandis que le temps de la vie, ne nous appartient pas. Le temps passé avec les autres revêt alors une toute autre importance : ce temps partagé est la grande valeur de demain. 02/0/32%#5%),,)30!26!,³2)%:/9$/

³TÏs2ÏZOs33


DOSSIER

Q

LES PENSEURS DU CHANGEMENT

Jorge Wagensberg

“Notre système actuel est complexe, l’évolution du temps l’est aussi” Physicien de renom en Espagne, fondateur de la Cosmo Caixa à Barcelone, Jorge Wagensberg explique que notre conception du temps est liée aux événements. Plus il y a de progrès, d’innovations et d’informations et plus notre temps (relatif) évolue. Explications.

Rézo: Qu’est-ce-que le temps ? Jorge Wagensberg : Avant, le temps de la physique et le temps de la philosophie coïncidaient. Nous avions, au XVIIème siècle, une conception intuitive du temps. Avec la théorie de la relativité (voir encadré), le temps cesse d’être un unique système de référence. En effet, le temps et l’événement sont liés l’un à l’autre. La réalité se partage en deux éléments : les objets et les phénomènes. Les objets occupent l’espace, les phénomènes occupent le temps. Les objets sont des répartitions spatiales de matière, d’énergie et d’information. Les phénomènes sont des changements temporels des objets. Le temps n’existe pas lorsque rien ne change. Ainsi, sans événement, il n’y a pas de système de référence temporelle. Il y a alors bifurcation entre le temps et l’histoire de l’homme : si mon père n’était pas monté dans le bus à l’instant où il a connu ma mère, je ne serai pas là. Il s’agit d’un temps chaotique. Peut-on voyager dans le temps ? J. W : C’est possible de deux manières différentes. Vers le passé en laissant le corps dans le présent (ndlr en regardant un album photos), car en effet, on ne peut modifier l’histoire. Vers le futur, et cette fois physiquement, en voyageant à la vitesse de la lumière et dans d’autres univers comme l’évoque l’astrophysicien Stephen Hawkins. Mais il n’y a pas encore de touristes du futur parmi nous !

34s2ÏZOs³TÏ

Sommes-nous humains par notre conscience du temps qui passe ? J. W : Effectivement, les animaux vivent dans l’instantané. Si une femelle chimpanzé laisse son petit et celui-ci se fait agresser, le petit n’a aucun moyen de lui raconter. Pourtant, le chimpanzé est proche de l’être humain, mais il n’a pas de faculté de mémoire ou de transmission de son histoire. Pourquoi avons-nous cette impression que le temps s’accélère ? J. W : Il s’agit en réalité d’une accélération de l’histoire (et des événements). Les intervalles de temps restent les mêmes, mais il y a plus de choses qui se passent. Dans les 10 000 dernières années, le changement a été lent, alors que de la Renaissance à aujourd’hui, on note une forte accélération en termes d’innovations. L’harmonie est alors à chaque fois plus difficile à trouver entre ces innovations et les conséquences de ces dernières. Le risque est de ne pas pouvoir anticiper les crises. Nous finissons par faire face à une incapacité à affronter les incertitudes : la centrale nucléaire du Japon est un bon exemple. Paradoxalement, le temps est absolu et en même temps lié à des phénomènes complexes, comme c’est le cas en ce moment avec les multiples crises que nous traversons (crises économique, environnementale, énergétique)... Quand il y a une crise de ce genre, il faut accepter de changer le modèle. Le contrôle est néces-


© HASSEL Y GRETEL

Les intervalles de temps restent les mêmes, mais il y a plus de choses qui se passent.”

saire ! C’est anti-scientifique de penser que les marchés peuvent se passer du contrôle. Mais quel est le rapport entre le temps et les crises ? J. W : Notre système est complexe et instable ! L’évolution temporelle l’est aussi ! En économie, la loi de l’offre et de la demande est une loi triviale. Dans un marché pur et parfait, selon l’utopie néolibérale, c’est la loi de l’offre et la demande qui régit notre système, alors que chacun sait que le marché n’est pas parfait. Pour un physicien, il y a quelque chose qui ne marche pas : notre modèle économique ne peut pas être basé sur une croissance infinie ! Cela va contre le principe de l’énergie et le principe de l’entropie. Car il refoule le futur d’un système. L’idée d’une planète avec des ressources infinies n’est pas vraie. Il faut changer tout notre modèle et appliquer la théorie de la complexité. En régulant un système par la loi de l’offre et de la demande on a créé un modèle bien trop simple par rapport aux instabilités auxquelles on doit faire face ! Il faut tenir compte de notre complexité : un être vivant, par exemple, ne peut pas vivre selon seulement quelques paramètres. Et un système économique ressemble en réalité à un être vivant. Pour changer de modèle faut-il changer notre conception du temps ? J. W : Oui, il faut changer notre modèle temporel, mais

il faut inventer une théorie nouvelle ! L’économie et les sciences sociales sont en retard ! Le temps est multiple. Il existe des pistes de réflexion, les scientifiques travaillent dessus, et ce dans plusieurs domaines, les mathématiques, la physique… Il faut trouver une nouvelle formule qui théorise plusieurs temps. 02/0/3 2%#5%),,)30!26!,³2)%:/9$/

,ATHÏORIEDELARELATIVITÏ Pour comprendre cette théorie, l’exemple des jumeaux est souvent utilisé: si l’un des deux part faire un voyage dans l’espace, et l’autre reste sur terre, celui qui reviendra de son voyage, sera plus jeune que son frère : plus on voyage vite et moins on vieillit. Selon Galilée, n’importe quelle vitesse peut être atteinte, le tout n’étant qu’une question de moyens. Si une balle roule à 10 km/h dans un train (et dans le sens de la marche) qui va lui-même à 100 km/h par rapport au sol, alors la balle va à 110 km/h par rapport au sol. L’idée de la relativité selon Einstein, implique la constance de la vitesse de la lumière qui ne peut être atteinte. L’idée centrale de la relativité est que l’on ne peut pas parler de quantités telles que la vitesse ou l’accélération sans avoir auparavant choisi un cadre de référence, un référentiel. Tout mouvement, tout événement est alors décrit relativement à ce référentiel de l’observateur. Pour résumer la théorie de la relativité générale, en référence à l’espace-temps, au mouvement du soleil et de la terre, Einstein amusa un public de journalistes : “Imaginez que vous regardez loin, très loin devant vous et que vous avez une très bonne vue, une très très bonne vue, alors vous arriverez à voir… votre dos”.

³TÏs2ÏZOs35


DOSSIER

Q

LE TEMPS DE L’INFORMATION

EN PARTENARIAT AVEC

Petite philosophie

du buzz

I

L’ un des grands paradoxes de la postmodernitÊ peut s’Ênoncer ainsi : alors que les choses n’ont jamais ÊtÊ aussi accessibles, efficaces et rapides, le sentiment de retard, de stress et de nouveautÊ semble ne jamais avoir ÊtÊ aussi grand.

NTERNET : GAIN OU PERTE DE TEMPS ?

Le vieux rĂŞve des modernes, selon lequel le dĂŠveloppement technologique devait permettre une sorte de vie idĂŠale, s’est transformĂŠ en un tourbillon incessant et omniprĂŠsent qui semble contrĂ´ler la vie des gens, au lieu de l’amĂŠliorer. “Nous n’avons pas le temps, alors mĂŞme que nous en gagnons toujours plusâ€?, explique le sociologue Hartmut Rosa dans son imposante ĂŠtude AccĂŠlĂŠration. Une critique sociale du temps1 dont le but est “d’expliquer ce gigantesque paradoxe du monde moderne et de dĂŠpister sa logique secrèteâ€?. Internet se trouve ĂŠvidemment au cĹ“ur de tout ça. Le rĂŠseau est le principal responsable de ces facilitĂŠs qui ont changĂŠ le mode de vie contemporain et, en mĂŞme temps, semble ĂŞtre la cause de cette dĂŠpendance virtuelle qui envahit notre sociĂŠtĂŠ. L’instantanĂŠ, l’accessible, la vitesse et la profusion sont les mots d’ordre de cette nouvelle configuration oĂš l’internaute devient un consommateur qui doit avoir accès Ă tout et Ă  tout moment. Une jungle oĂš l’offre est presque infinie et les critères de sĂŠlection sont profondĂŠment bouleversĂŠs.

LE MONDE INSTANTANÉ Notamment en ce qui concerne l’information et le divertissement quotidien. On se souvient du fameux aphorisme d’Hegel “la lecture du journal du matin est une sorte de prière matinale rĂŠalisteâ€?2 qui rĂŠflĂŠchissait sur la relation entre pensĂŠe et actualitĂŠ. Une “lecture du journal du matinâ€? qui parle encore aux plus âgĂŠs mais qui subit dĂŠjĂ une vraie rĂŠvolution. “Thingsthatmakeyouhappy.comâ€?, la page web de divertissement dont je suis responsable, doit ainsi intĂŠgrer des critères d’actualitĂŠ, d’originalitĂŠ, de sĂŠlection, de zones gĂŠographiques, de langue ou de mise en page presque en continu. Internet 1 AccĂŠlĂŠration. Une critique sociale du temps2OSA (%DITIONS ,A$Ă?COUVERTE 0ARIS P #ITĂ?DANSPhilosophie par gros temps$ESCOMBES 6,ES%DI TIONSDE-INUIT 0ARIS 

36s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011

offre dans un mĂŞme mouvement une potentialitĂŠ et une complexitĂŠ que les mĂŠdias d’antan n’avaient pas (ou moins). Car, de nos jours, le journal se lit partout, Ă tout moment et dans n’importe quelles conditions. Les informations (au sens large du terme) vont des tweets au rĂŠveil, aux liens Facebook des amis, aux applications iPhone dans le bus en passant par la rĂŠponse des mails au bureau ou les ĂŠmissions regardĂŠes via Internet. Les doses d’informations et de loisirs dĂŠlimitĂŠes dans le temps et dans l’espace (c’est-Ă -dire les journaux et les revues) se font de plus en plus rares. Le public ne veut/peut pas attendre et l’immĂŠdiatetĂŠ devient donc le principal critère journalistique. “Dans une sociĂŠtĂŠ dy namique, en raison Dans une sociĂŠtĂŠ de la “compression du prĂŠsentâ€?3, la quasi-totalitĂŠ dynamique, en raison de la des savoirs est constamment menacĂŠe d’obsoles- ‘compression du prĂŠsent’, cenceâ€?, remarque Rosa. la quasi-totalitĂŠ des savoirs Lors du procès de Dominique Strauss-Khan, par est constamment menacĂŠe exemple, les grands JT français ont dĂŠcidĂŠ de d’obsolescence.â€? couvrir l’ÊvĂŠnement en utilisant des SMS que leurs envoyĂŠs spĂŠciaux leur transmettaient, en temps rĂŠel, depuis l’intĂŠrieur du tribunal. Des phrases laconiques, souvent superficielles et tristement descriptives, dont la dimension informative ĂŠtait rachitique mais qui avait le grand avantage d’expliquer ce qui se passait en direct. Le processus a choquĂŠ l’opinion et le dĂŠbat a ĂŠtĂŠ vif pendant plusieurs jours. Mais, dans le fond, TF1 et France 2 ne faisaient que prendre acte d’une rĂŠalitĂŠ que les mĂŠdias traditionnels ont du mal Ă  accepter : la rapiditĂŠ est devenue un /PCITP


UN NOUVEL ESPACE-TEMPS Une constatation qui est devenue une ĂŠvidence pour qui surfe, un tant soit peu, sur Internet. Pourquoi cette prĂŠĂŠminence ? Il existe ĂŠvidemment beaucoup de facteurs (connectivitĂŠ totale, format du Net, nouveaux comportements de lecture) mais le plus important est sĂťrement le monopole des moteurs de recherche. C’est grâce Ă ces outils qu’une majoritĂŠ d’internautes trouvent les informations et les divertissements sur Internet. C’est Ă  travers un algorithme complexe (qui est devenu une espèce de Saint Graal 2.0), qui intègre de nombreux paramètres qui soi-disant affinent les recherches, que ceux-ci dĂŠcident de l’ordre d’apparition des pages. Et le temps (c’est-Ă dire la rapiditĂŠ) est l’un des facteurs essentiels. Google et les autres font alors office de maĂŽtre du temps et de l’espace. Du temps car, Ă  dĂŠfaut de pouvoir clairement dĂŠlimiter un scoop, ce sont les moteurs de recherche qui dĂŠcident de l’exclusivitĂŠ d’une information. De l’espace, car comme l’ancien kiosquier plaçait les revues en leur donnant plus ou moins de visibilitĂŠ, Google “placeâ€? les pages en bonne (ou mauvaise) place sur sa liste. Un nouvel espace-temps qui implique de nouveaux formats plus courts, tĂŠlĂŠgraphiques et concis comme le tweet, le link, le tchat, le billet ou le mail. Faut-il en dĂŠduire, comme le faisait FrĂŠdĂŠric Filloux il y a quelques semaines dans Le Monde Magazine (Ă  propos de Facebook), que tout cela n’est qu’un “babillage chronophage et dĂŠcĂŠrĂŠbrantâ€?? L’affaire n’est pas si simple et, comme toujours, la technologie n’a d’autre valeur que celle qu’on veut bien lui donner. Il est ĂŠvident que ce nouveau contexte technologique a profondĂŠment bouleversĂŠ notre relation au temps et Ă  l’information. “L’accĂŠlĂŠration technique ne produit pas seulement un changement quantitatif des ressources temporelles [‌] elle entraĂŽne aussi une transformation qualitative qui devient fondamentale [‌] de notre relation Ă  l’espace et au tempsâ€? 4, pour le dire comme la sociologue H. Rosa. Mais elle a permis aussi Ă  quelques internautes de twitter il n’y a pas si longtemps avec Barack Obama ou Ă  certains de parler de “RĂŠvolution 2.0â€? en ce qui concerne les pays arabes.

ORIGINALITÉ, CRITĂˆRE, SÉLECTION Plus largement, pour contrecarrer la toute puissance de l’instantanĂŠitĂŠ et de la rapiditĂŠ, nombreux sont les mĂŠdias qui misent sur l’originalitĂŠ. Le règne du scoop s’accompagne maintenant de toute une sĂŠrie d’articles Ă la problĂŠmatique originale, Ă  l’angle dĂŠcalĂŠ ou au ton risquĂŠ et personnel. “Les formes courtes, lapidaires, favorisent les jeux de styles, l’humourâ€?, explique Hubert /P#ITP

Google et les autres font alors office de maÎtre du temps et de l’espace.�

Š JULIANA PEÑA

ĂŠlĂŠment essentiel pour attirer le public (donc l’argent). Du fameux triumvirat “information, opinion et exclusivitĂŠâ€? que l’on dĂŠcouvre en ĂŠcole de journalisme, c’est cette dernière qui a largement triomphĂŠ. C’est ce que disait aussi très justement Jean-Marie Durand dans un article des Inrocks Ă propos des extraits des mĂŠmoires de Jacques Chirac publiĂŠs en exclusivitĂŠ par Le Nouvel Observateur (en “grillant la politesse au Pointâ€?) : “Peu importe le message pourvu qu’on soit le premier Ă  l’Êmettreâ€?, s’indignait Durand, avant de souligner que “de nos jours la nature de l’information se dilue dans son tempoâ€?.

Guillaud dans un article rÊcent sur InternetActu, le blog collectif de Le monde oÚ il Êcrit. Face à l’infinie profusion et au magma protÊiforme de news, vidÊos, curiositÊs, promos, centres d’intÊrêts et passionnants dossiers qui envahissent Internet, les journalistes doivent à nouveau choisir et ÊcrÊmer. L’originalitÊ, la sÊlection et le critère personnel sont (re)devenus prioritaires. En comprimant le temps et multipliant à l’infini le contenu (dans un même mouvement), Internet semble paradoxalement avoir montrÊ à l’internaute qu’il n’avait pas le temps de tout voir. Le nouveau rôle du journalisme d’information et de divertissement est donc aussi d’orienter et de sÊlectionner ce que les gens doivent lire, voir et connaitre, en fonction de leurs envies du moment. De redonner du temps au temps. Que ce soit pour s’informer, jouer, acheter ou passer un moment heureux. !52³,)%. ,%'%.)33%, */52.!,)34%&2%%,!.#% #/ &/.$!4%52 %42%30/.3!",%$53)4%7774().'34(!4-!+%9/5 (!009#/-

ÂłTĂ?s2Ă?ZOs37


DOSSIER

Q

DÉVELOPPEMENT DURABLE - LA FRACTURE TEMPORELLE

Jean Ollivro

“C’est la variable du temps qui crée la hiérarchie sociale” Aller de plus en plus vite, c’est prendre le risque d’en laisser certains sur le bord de la route. Pour Jean Ollivro, géographe auteur de Quand la vitesse change le monde, l’accélération de nos sociétés et le refus de penser durable nous fait foncer droit dans le mur. A moins que l’explosion du coût de l’énergie ne soit une aubaine pour un retour à l’économie durable. Interview. Rézo : D’où nous vient cette idée bien ancrée que “le temps, c’est de l’argent” ? Jean Ollivro : “La mondialisation, c’est la diffusion d’un temps européen à travers le monde” COMMELÏCRIVAIT -ALCOLM7ALTERSDANSSONLIVREGlobalization  ,ECULTEDELAPERFORMANCENOUSVIENTENEFFETDELA RELIGIONPROTESTANTE#ALVINAÏTÏLEPREMIERÌAVOIRUN AGENDA%TÌCETTEIDÏEDEVOULOIRRENTABILISERLETEMPS DENOTREVIESUR4ERRESESTPEUÌPEUAJOUTÏLEPROGRÒS TECHNIQUE LEQUELAPERMISDEXPORTERUNEVISIONDU TEMPSETDELARECHERCHEDEPRODUCTIVITÏAUMONDEEN TIER/RLESSOCIÏTÏSHOLISTESD!FRIQUE OUD!MÏRIQUEDU3UDAVAIENTUNE CONCEPTIONBIENDIFFÏRENTEDUTEMPS BEAUCOUPPLUSENRELATIONAVECLANA On assiste à un retour TUREETÌLÏCOUTEDESESCYCLES.OUS LEUR AVONS DONNÏ VOIRE IMPOSÏ LA au local par la force CULTUREDUTEMPSCOURT#ESTMÐME UNDESÏLÏMENTSCLÏSQUIPERMETDE des choses” COMPRENDRE LA MARGINALISATION DE L!FRIQUE En quoi cette volonté de gagner du temps nous a fait perdre notre rapport avec le territoire ? J. O. : .OUSSOMMESPASSÏSPARUNMODÒLEÏCONO MIQUEDELADÏPOSSESSIONOáLETEMPSCOURTÏTAITROI ,ETEMPSÏTANTDEVENUDELARGENT LAVITESSEAFAVO RISÏLESSORURBAIN#ARQUELQUEPARTUNEVILLE CESTUN ESPACEQUIAGENCEDESCOMPLÏMENTARITÏSPRODUCTIVES ENTREDESTERRITOIRESDISTANTS$ONCONSESTBASÏSUR LA VITESSE POUR ACCÏLÏRER LÏCONOMIE DE MARCHÏ ET DULIBRE ÏCHANGE ENTIRANTUNTRAITSURUNEÏCONOMIE OáLESGENSMAÔTRISAIENTLEURMILIEU$EPUISLAFINDU 8)8ÒMESIÒCLE LESVILLESONTSUPPRIMÏTOUTESLEURSRES SOURCESENDOGÒNES COMMELESJARDINSOUVRIERS POUR

38s2ÏZOs³TÏ

ENTRERDANSUNEÏCONOMIEDELACIRCULATION,ETEMPS COURT QUIESTCELUIDELÏCONOMIECAPITALISTEETDONT LESPACEESTLAGRANDEMÏTROPOLE AINFÏODÏLESGENSÌ DESDYNAMIQUESCIRCULATOIRESx Mais niveau timing, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne… J. O. :/UI CESTCEQUEJAIESSAYÏDEDÏVELOPPERAVEC LECONCEPTDEhCLASSEMOBILEv!U DELÌDELAVISION MARXISTEOáCESTLETYPEDEPRODUCTIONQUISUSCITEDES DIFFÏRENCESSOCIALES CESTAUJOURDHUILAVARIABLEDU DÏPLACEMENTETLETEMPSQUICRÏEDELAHIÏRARCHISATION SOCIALE%TCESTPOUR AQUELAMÏTROPOLEESTLESPACE PRIVILÏGIÏDELÏCONOMIECAPITALISTE#ARCEUXQUISONT AUCENTREONTTOUTESLESAMÏNITÏS ILSONTLESTRANSPORTS ENCOMMUNETHABITENTPRÐTDELEUREMPLOI%TPLUSLA VILLEESTDILATÏE PLUSLESCLASSESHUPPÏESPRENNENTLE TEMPSDESAUTRES#ESONTSOUVENTLESPLUSFRAGILESQUI DOIVENTFAIRELEFFORTPOURREJOINDRELECENTRE,ESBAN LIEUSARDSQUIMETTENTQUATREHEURESPARJOURPOURALLER ETVENIRDELEURTRAVAILSUBISSENTUNEFORMEDEXCLUSION PARLAMOBILITÏ Mais la crise de 2008 n’a pas un peu ralenti ce mouvement perpétuel ? J. O. : )LYAURATOUJOURSDESRICHESQUIPOURRONTSE DÏPLACERETLADIFFÏRENCIATIONPARLAMOBILITÏESTUNPHÏ NOMÒNERÏCENTETENPLEINEEXPANSION0ARCONTRE LÌ OáLESCHOSESPOURRAIENTBOUGER CESTJUSTEMENTPARLA FRAGILISATIONDELESPACEURBAINnLESPACEQUISYMBOLISE hLESACREDUTEMPSPRÏSENTv COMMEDIT:AKI,AÕDI CEST Ì DIRELADICTATUREDELATROTTEUSE,ESPOPULATIONS DUCENTRENESERENDENTPASCOMPTEQUELEURQUOTI DIENPASSEPARLESMIGRATIONSPENDULAIRESDEGENS QUIMETTENTDEPLUSENPLUSDETEMPSPOURNETTOYERLE


© JULIANA PEÑA

TROTTOIRLEMATIN FAIRELEMÏNAGEDESBUREAUX RAMAS SERLESPOUBELLES ETC/RDEPLUSENPLUS CESGENS NEPEUVENTPLUSSEDÏPLACER,ARAISONESTSIMPLE EN LEPRIXDUBARILDEFIOULÏTAITÌDOLLARS)L ESTAUJOURDHUIÌDOLLARSETCERTAINSPRÏDISENTQUIL PASSEÌDOLLARSDANSLAPROCHAINEDÏCENNIE$ONC ONASSISTEÌUNRETOURAULOCALPARLAFORCEDESCHOSES !UJOURDHUI LESVENTESDEPLANSETDESEMENCESEX PLOSENT,ESGENSTRANSFORMENTLEURJARDINCONTEMPLATIF ENPOTAGER LETROCESTDERETOURETLES3%,3SYSTÒMES DÏCHANGESLOCAUXBASÏSSURUNEMONNAIELOCALE NDLR SEMULTIPLIENT3ELONMOI LERETOURÌUNEÏCONOMIEDE TERRITOIRENESTPASDßÌUNCHANGEMENTIDÏOLOGIQUE #ESTTOUTSIMPLEMENTUNEQUESTIONDECOßT Le développement durable serait donc en partie un sursaut des classes en difficultés touchées par la crise ? J. O. : $ISONSQUONAFAITLAPOLOGIEDESCIRCUITSCOURTS PENDANT UN TEMPS Ì TRAVERS LES PANIERS !MAP UN SYSTÒMEDEDISTRIBUTIONSANSINTERMÏDIAIREENTRELAGRI CULTEURETLESCONSOMMATEURS NDLR ETAUTRES-AIS A NECONCERNAITQUUNEMINORITÏ!LORSQUAUJOURDHUI CE QUI EST FRAPPANT CEST QUE LES LOINTAINES PÏRIPHÏRIES DES COURONNES URBAINES SE TOURNENT VERS LA RURALITÏ 0OURMOI LESPACEDELAVENIRVAÐTRELESPACERURAL UN ESPACEQUIVACRÏERDULIENSOCIALTOUTENPERMETTANT AUX GENS DE SUBVENIR Ì LEURS BESOINS PRIMAIRES SE NOURRIR SECHAUFFER ETC!LINVERSE UNEDESCHANCES DELESPACEURBAIN ET ACOMMENCEÌSEFAIRE CESTDE RECRÏERDESJARDINS DELAPROXIMITÏ AVECDESESPACES PRODUCTIFS4OUTDEVIENTCHER DONCLESGENSREGARDENT CE QUIL Y A SOUS LEURS PIEDS ! $ETROIT AVEC LA CRISE DELAUTOMOBILE ONARASÏLESUSINESPOURRECRÏERDES JARDINSOUVRIERSx%TONESTAUX%TATS 5NIS L’Europe peut-elle jouer un rôle de guide pour changer de modèle de gestion du temps au niveau mondial ? J. O. : ,%UROPEREDÏCOUVRELEPOTENTIELDELARURALITÏ MAISDEMANIÒREINÏGALE%N!LLEMAGNE NIMPORTEQUI PEUTDÏVELOPPERSAPROPREÏNERGIEAUNIVEAULOCALET LAREVENDRE CEQUIESTINTERDITEN&RANCE OáLONDOIT FORCÏMENT PASSER PAR %$& ,A &RANCE A VRAIMENT FAIT LAPOLOGIE DE LA VITESSE #ONCORDE 4'6 ET SON CEN TRALISMEBLOQUELÏMERGENCEDELÏCONOMIEDETERRAIN *USQUÌMAINTENANTDANSLEMONDE ONFAITLAPROMO TION DUN MODÒLE URBAIN UNIQUE AVEC LE CENTRE DAF FAIRES LETRAMWAYQUIRELIEÌLAÏROPORTINTERNATIONAL ET ONREPRODUITLESINÏGALITÏSSOCIALESQUONACONSTRUITES DANSNOSPROPRESPAYS*ESUISPERSUADÏQUELETOUT URBAINRÏALISÏAU-AGHREBARÏALISÏUNEPARTNONNÏGLI GEABLEDANSLESRÏVOLUTIONSQUONTCONNUCESPAYS)LS SE SONT URBANISÏS Ì UNE VITESSE INCROYABLE ALORS QUE LES JEUNES NONT PAS DE BOULOT PARFOIS PAS DE QUOI SALIMENTERNIOáSELOGERDANSDESESPACESQUISONT DEVENUSSURDIMENSIONNÏS$ELAMÐMEFA ON QUAND LÏCONOMIE SEST RARÏFIÏE EN #HINE  MILLIONS DE #HINOIS RETOURNAIENT CHERCHER UNE TERRE POUR TROUVER DEQUOISENOURRIR!LHEUREACTUELLE LAVISIONMÏTROPO LITAINESESTFRAGILISÏEDANSLESPAYSDÏVELOPPÏS MAIS ONCONTINUEÌLAPROMOUVOIRDANSDESPAYSENDÏVE LOPPEMENT QUI AURAIENT POURTANT BEAUCOUP DATOUTS POUR PASSER DIRECTEMENT Ì UNE ÏCONOMIE DURABLE 

Et plus la ville est dilatée, plus les classes huppées prennent le temps des autres.”

02/0/32%#5%),,)30!2%--!.5%,(!$$!$

³TÏs2ÏZOs39


DOSSIER

Q

PORTFOLIO PAR HASSEL Y GRETEL

HASSEL Y GRETEL Entre fugacité et éternité

© HASSEL Y GRETEL

,E TANDEM PHOTOGRAPHIQUE (!33%, Y '2%4%, CRÏÏEN AÏTÏRENDUPOSSIBLE PARLUNIONDEDEUXUNIVERSCELUID)SABELLE 2ABAUD UNE&RAN AISEVIVANTÌ"ARCELONE CRÏATRICE DIRECTRICEDART DEPUISTOUJOURS LIÏEAUMONDEDELIMAGE ETCELUIDE-AITE #ARAMÏS UNEPHOTOGRAPHECATALANE,EUR ARTSESITUEÌLACROISÏEDELEURSOEUVRES PERSONNELLESETDELEURSVOYAGES AVECLEX PÏRIMENTATIONDEDIFFÏRENTSAPPAREILSPHO

40s2ÏZOs³TÏ 2011


ยฅ(!33%,9'2%4%,

ยฉ HASSEL Y GRETEL

TOS TECHNIQUESETSUPPORTS NOTAMMENTMURAUX!TRAVERSLASรRIE3%2%.$)0)!QUISUIT ELLES SONTPARVENUESรŒRรALISERUNEVรRITABLERรFLEXIONAUTOURDUTEMPS ETรŒCAPTERSESMYSTร’RES ,EURSPHOTOS FRUITDELEURSINCONSCIENTS DUHASARD DELEURSIMAGINAIRESETDELEURSSOUVENIRS DENFANCES REFLร’TENTUNMONDEQUILEURESTPROPRE OรกMAGIEETDรSENCHANTEMENTSSENTRE MรLENT%LLESINCITENTLOBSERVATEURรŒUNELIBREINTERPRรTATIONETENTRETIENNENTAVECLUIUNDIALOGUE SILENCIEUXOรกILESTINVITรรŒCOรCRIRELHISTOIRE%NTREONIRISME SURRรALISMEETMISEENSCร’NECINร MATOGRAPHIQUE LEUREMPREINTEVISUELLE AUSSIENVOรกTANTEQUรNIGMATIQUE SERรVร’LEINIMITABLE

WWWHASSELYGRETELCOM INFO HASSELYGRETELCOM

ยณTรs2รZOs41


PORTFOLIO PAR HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

Q

C

ENESTPASANODINSI)SABELLEET-AITESONTTOUTESLES DEUX PHOTOGRAPHES ,EUR GOßT INSOLENT POUR LA LIBER TÏ LES MÒNE JUSQUÌ LUTTER POUR ELLE MÐME FACE Ì UN ADVERSAIRECONTRELEQUELCELLE CINAGUÒREDEMPRISE LE TEMPS QUI PASSE !LORS COMME UN PIED DE NEZ Ì LÏCOULEMENTDUTEMPS ÌSONIRRÏVERSIBLEEMPREINTEET ÌCETTECONDAMNATIONÌPERPÏPUITÏDANSLAQUELLEILNOUS ENFERME LEDUOARTISTIQUEINVERSELESRÒGLES!VEC(AS SEL Y 'RETEL LE TEMPS DEVIENT LARROSEUR ARROSÏ $ANS UNCORPSÌCORPSSENSUEL ELLESLOBSERVENT LANALYSENT LÏPOUSENT JOUENTÌCACHE CACHE GUETTENTSESTRACES LEDÏFIENT LUIIMPOSENTLEURPROPRERYTHME COMPOSENT AVECLUIAUSSI ENDONNANTAUHASARDUNEGRANDEPLACE Ì LA CRÏATION %NFIN QUAND ELLES ONT PRESQUE RÏUSSI Ì LAMADOUERETÌLECOMPRENDRE ELLESSUSPENDENTÌTOUT JAMAISSONVOLDANSLACHAMBRENOIREDELEURAPPAREIL PHOTO#ARCEQUIINTÏRESSE(ASSELY'RETEL CESTDUNE CERTAINEFA ONDECAPTERLÏTERNITÏPRÏSENTEDANSLINS TANT 0OUR EXPLIQUER LEUR TRAVAIL ELLES CITENT LES ÏCRITS DE LA PHILOSOPHE #YNTHIA &LEURY ET AUTEUR DE La Fin du courage &AYARD  h,AVÏRITÏDELINSTANTPRÏ SENTESTÌLAFOISFUGACITÏETÏTERNITÏ PARCEQUELLEAGIT COMMEUNEDILATATIONDELÐTRE DONCDUTEMPS!INSI LORSQUEN ANALYSE ON ARRIVE Ì LINSTANT Oá LE SENS AP PARAÔT Oá LON hCOMPRENDv ON BASCULE DE LA FINITUDE Ì LA PLÏNITUDE $E LALIÏNATION Ì LA LIBERTÏ )L EN EST DE MÐMEDUTEMPSDELACRÏATIONABSORBÏDANSLINSTANT LE TEMPS NE COMPTE PLUS IL EST EN hSUSPENSv UN INS TANTDÏTERNITÏ2ÏFLÏCHIR SOBSERVERPERMETDEPRENDRE DURECULSURSOI MÐMEETDINSTAURERUNEAUTRERELATION AVECLETEMPSv !INSI ÌTRAVERSLESPHOTOSD(ASSELY'RETEL LEPRÏSENT

42s2ÏZOs³TÏ 2011

SEDISTENDETLETEMPSSEFIGEPOURLAISSERENTREVOIRSES STIGMATES SES MARQUES ET SON TRAVAIL !PPARAISSENT ALORS DES MAISONS BOURGEOISES ABANDONNÏES DES HORLOGES DES FEMMES VÐTUES EN TENUES DÏPOQUE DAUTRES SORTIES TROP VITE DE LENFANCE DES ANACHRO NISMESETDEVIEUXPAPIERSPEINTS/UENCOREUNEAlice

© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

DOSSIER


© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

au Pays des Merveilles DÏSENCHANTÏE DANS UN JAR DIN DÏLAISSÏ RONGÏ PAR LES MAUVAISES HERBES #ETTE FOIS PLUS DE tea party NI DE LAPIN QUI COURRE APRÒS LA MONTRE 3ANS OUBLIER LHOMME QUI SE TRANSFORME EN CHOU COMME SI LA NATURE REPRENAIT SES DROITS ET IMPOSAIT Ì CELUI CI DE RESPECTER SON RYTHME %T PUIS CEBANQUETSURUNETABLECOUVERTEDEPOUSSIÒRE VES TIGE DU TEMPS Oá LES VICTUAILLES NE SONT AUTRES QUE DES COLOQUINTES ASSÏCHÏES CES FRUITS DÏCORATIFS DE ,A4OUSSAINTQUIRAPPELLENTLA MORT/UENCORECETTEFEMME ATTABLÏE DUN AUTRE TEMPS DONTLEVISAGESERECOUVREAU Alice au Pays FURETÌMESUREDUREPASDUN PLASTIQUEPLISSÏ TELLEUNEMÏ des Merveilles TAPHORE DU VIEILLISSEMENT ET DE LÏPHÏMÒRE DE LA BEAUTÏ DÏSENCHANTÏE DANS !U MUR UN TABLEAU D!NDY UNJARDINDÏLAISSÏ RONGÏ 7ARHOLCOHABITEAVEC-ARYLIN -ONROE ET UNE ARMOIRE DE PARLESMAUVAISES PREMIERS SECOURS 3UR UNE CHAISE UN NID DOISEAU PUIS HERBESv UNE VIEILLE MACHINE Ì ÏCRIRE NOIRE !INSI (ASSEL Y 'RETEL PROVOQUENTUNEÏTERNELLETEN SIONENTRELAVIEETLAMORT LINSTANTETLÏTERNITÏ-AIS EN LES hIMMORTALISANTv ELLES FINISSENT PAR FAIRE TRIOM PHERLAVIEETLINSTANT&INALEMENT ÌTRAVERSLEURTRAVAIL ELLESRÏSOLVENTLADIALECTIQUEDELHOMMEETDUTEMPS %N SOMME ILS NE FONT QUUN h,HOMME EST TEMPOREL DEPARTENPART CESTDUTEMPSÌDEUXPATTESv "ERG SON 6!,³2)%:/9$/

³TÏs2ÏZOs43


Q

PORTFOLIO PAR HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

DOSSIER

44s2ÏZOs³TÏ 2011


© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

© HASSEL Y GRETEL

“Hassel y Gretel provoquent une éternelle tension entre la vie et la mort.”

³TÏs2ÏZOs45


DOSSIER

QPORTFOLIO

© HASSEL Y GRETEL

46s2ÏZOs³TÏ 2011

PAR HASSEL Y GRETEL


© HASSEL Y GRETEL

“Apparaissent alors des maisons bourgeoises abandonnées, des femmes vêtues en tenues d’époque, d’autres sorties trop vite de l’enfance, des anachronismes et de vieux papiers peints.”

³TÏs2ÏZOs47


DOSSIER

Q

LE MARKETING ET LE TEMPS

!

Slow down

Le marketing régit notre rapport avec le temps à travers l’étude de nos besoins latents et l’incitation à des actes de consommation en tout genre. Pourtant, une alternative se dessine, celle du marketing du temps retrouvé : le slow marketing.

S

OUVENEZ VOUS DE #ARLA "RUNI SE DÏSHABILLANT DANS UNEPUBLICITÏ POURLELAVE LINGE0HILIPSSILENCE EN  QUI SE CLÙTURAIT PAR CE SLOGAN  h0HILIPS LE TEMPS DE VIVREv ,E TEMPS DE VIVREx 5N ART DIFFICILE ÌAPPLIQUERSI ENBONCURIEUXQUENOUSSOMMES ET TOUJOURSÌLAFFßTDENOUVEAUTÏSETDELIENSOCIAL NOUS NOUS EN TENONS Ì SUIVRE LAGENDA DE LAIR DU TEMPS 0ASUNANNESÏCOULEENTRELASORTIEDEDEUXVERSIONS DI0AD .OTRE VIE DURBAINS OCCIDENTAUX RESSEMBLE Ì UNESÏRIEDÏVÏNEMENTIELS AVECSONCORTÒGEDENOU VEAUX 3MART 0HONES RÏSEAUX SOCIAUX AFTERWORKS DIVERS ET VARIÏS ASPIRATEURS FUTURISTES SI PUISSANT QUILSASPIRENTLAPERRUQUEDUVOISINDUDESSOUS '03 Ì LA VOIX TOUJOURS PLUS SEXY DENTIFRICES INTELLIGENTS YAOURTS MULTIFONCTIONS CRÒME DE JOUR ANTI RHUME VENTREPLATx ETAUTRESÏCRANS#ESTINDÏNIABLE UNE ACTUALITÏENCHASSEUNEAUTRE ÐTRETENDANCEDEVIENT UNMARATHON%T LEPLUSDUR CESTQUELEMARKETINGFAIT DENOUSUNhas beenDUJOURAULENDEMAIN2ASSU RONS NOUS NOUSNESOMMESPASPOURAUTANTOBLIGÏS DENOUSLIMITERAUMARKETINGDELÏPHÏMÒRE5NAUTRE SEPROFILELE3LOWMARKETING

48s2ÏZOs³TÏ 2011

%T EN EFFET AVEC LABONDANCE DE LOFFRE UN MARCHÏ MONDIALISÏ COMPÏTITIF ET LA RAPIDITÏ DE LINFORMATION UNESEULERÒGLEPRIMEPOURFAIREVENDRELANOUVEAUTÏ !USSIBIENCELLEDUPRODUITQUEDUCONCEPTMARKETING LUI MÐME,ERENOUVELLEMENTESTDEVENUUNCYCLEEN SOI UNE SPIRALE %N FAIT LE TEMPS EN MARKETING SEST LUI AUSSI CONTRACTÏ )L SUIT LA RÒGLE DE NOTRE ÏPOQUE  ILFAUTALLERTOUJOURSPLUSVITE!CCEPTERDERALENTIREST DIFFICILE VOIREPRESQUEUNACTEDERÏSISTANCE%TPOUR CAUSE CEST LE CHOIX DÏLIBÏRÏ DENTRER EN OPPOSITION AVEC LE TEMPS DE LA CONSOMMATION DE MASSE #E TEMPSLINÏAIRE CONTRACTÏ ESTRYTHMÏPARLANÏCESSITÏ DELAUGMENTATIONPERPÏTUELLEDUTAUXDECROISSANCE ÏCONOMIQUE$OáCETTEIMPRESSIONQUETOUTSACCÏ LÒRETOUJOURSPLUSDENOUVEAUTÏS DEPRODUITS DÏVÏ NEMENTS OU NON ÏVÏNEMENTS Ì LOCCASION DE LEUR SORTIE ETCE ENUNTEMPSRESTREINT

L’ÈRE DU JUSTE À TEMPS... !UPARAVANT LE LIEN QUENTRETENAIT LE MARKETING ET LE TEMPS NE DÏPENDAIT QUE DU CYCLE DE VIE DU PRODUIT TEST LANCEMENT MATURITÏ DÏCLIN ETLECYCLEDESSAI


SONS PRINTEMPS ÏTÏ AUTOMNE HIVER  0UIS SE SONT PEU Ì PEU ÏMANCIPÏES MOULT ÏCOLES DE PENSÏE $E PLUS EN PLUS DE VOCABLES ONT FAIT LEUR APPARITION ,E MARKETINGDECOMBAT LEMARKETINGDECRISE LEMARKE TINGTRIBAL MARKETINGVIRAL LEBUZZREBAPTISÏRAMDAM PARL!CADÏMIEFRAN AISE %TDANSCETTEFUITEENAVANT DELÏCONOMIEDEMARCHÏ LADURÏEDEVIEDETOUTPRO DUITTENDÌSÏCOURTER,EMARKETINGESTLÌPOURACCÏ LÏRER NOS ENVIES ET CADRER NOS EMPLOIS DU TEMPS DE CONSOMMATEURS TOUS AZIMUTS #EST LÒRE DU JUSTE Ì TEMPS )LSENDÏGAGEPLUSIEURSAPPROCHESQUIAPPRÏHENDENT NOSCOMPORTEMENTSPARRAPPORTAUTEMPS3ELON"ER TRAND#OVA PROFESSEURDEMARKETINGÌL%3#0 %!0  Le Real Time  RÏPOND AU SUJET PRESSÏ ET Ì SON TRA DITIONNEL hTOUT TOUT DE SUITEv 3UPPRIME LA DISTANCE TEMPORELLEENTREDÏSIRETACTEDACHAT!PPLIQUÏ CEST LA DISTRIBUTION DE BOISSON ÏNERGISANTE OU ENCORE DE CIGARETTESENDISCOTHÒQUE ,EYield Management  PRÏVOITLAFLUCTUATIONDESTARIFSENFONCTIONDELACAPA CITÏDISPONIBLEDECHAMBRESDANSUNHÙTEL DEPLACES DANSUNAVION AUTREMENTDITLATARIFICATIONENTEMPS RÏEL ,E Turbo Marketing ANTICIPELEMARCHÏETRÏ PONDAINSIAUXINICIATEURSDETENDANCE#ESTRÏPONDRE Ì LA DEMANDE DUNE FRANGE DE CONSOMMATEURS QUI UNE FOIS SATISFAITE DEVIENDRA PROMOTRICE DU PRODUIT OUDELAMARQUE%XEMPLELE.EWTOND!PPLE SORTE DANCÐTREDELI0AD SORTIEN ,ERétro Marketing  IL CONSISTE Ì RESSUSCITER LES PRODUITS DU PASSÏ COMMELA#6DE#ITROÑN LA-INIDE2OVER

L’AVÈNEMENT DU SLOW MARKETING #OMMELEXPLIQUE*ORGEPRÏNOMMODIFIÏ QUITRAVAILLAIT AUSERVICEDES2ELATIONS0UBLIQUESDE#ARTIER%UROPEÌ -ADRID LE3LOW-ARKETING CESTINCLURELECLIENTDANSLE PROCESSUSDACHATPLUTÙTQUEDELERÏDUIREÌUNSIMPLE CONSOMMATEUR&AVORISERLINTERACTIONENTRELECLIENTET LENTREPRISEAFINDAUGMENTERLAQUALITÏGLOBALEDUSER VICE *ORGE CONFIRME QUIL EST DAVANTAGE QUESTION DE FIDÏLISATION POUR #ARTIER #ONCRÒTEMENT CEST CE QUI AMÒNEÌLÏCHANGEGRATUITDUBRACELETENCUIRDECER TAINESMONTRESAPRÒSLACHATOULETESTDESDIFFÏRENTES COULEURS #ELA PEUT EN EFFET DEVENIR UN MARKETING RELIANT ACHAT ETAPRÒS VENTE4ANGUY$AVID /PERATION-ANAGERAU SERVICECONSOMMATEUR0HILIPS NOUSEXPLIQUEAINSIQUE LES MOYENS DENTRER EN CONTACT AVEC UN INTERLOCUTEUR ONTÏVOLUÏS,ECOURRIER MOYENLEPLUSLENT RESTETRÒS PRISÏ ET DONC TRÒS SUIVI MÐME SI LA VIDÏO CONFÏRENCE SERA BIENTÙT DISPONIBLE COMME LE MAIL ET LE TCHAT LE SONTDÏJÌ1UANTÌLADURÏEDEVIEDUPRODUIT ILDONNE ENEXEMPLELAGAMME2OBUSTDE0HILIPS SPÏCIALEMENT CON UEPOURDURERETGARANTIEJUSQUÌANS

Dans cette ère de l’obsolescence programmée, si le cycle de vie de certains produits s’est raccourci, prendre son temps, savourer, est devenu un luxe.”

3,/7#)4)%3

%NRÏACTIONÌLAPOLITIQUEDINTENSIFICATIONDESIN FRASTRUCTURESDECOMMUNICATIONCOMMELESAUTOROUTESOULAFIBREOPTIQUE LE MOUVEMENTDESSLOWCITIES TRÒSPRISÏEN)TALIEAVECPLUSDEVILLESPARTICI PANTES INSISTEDEPUISSURLAQUALITÏDEVIEDESRÏSIDENTS-ÐLANTARCHI TECTUREÌURBANISMEAINSIQUECULTUREÌÏQUIPEMENTS ELLEREMETLHABITANT SA SANTÏ SONÏDUCATION SONBIEN ÐTREAUCENTREDETOUTESLESDÏCISIONS)DÏE NÏEEN4OSCANE CESTPEUT ÐTRELARENAISSANCEDELA$OLCE6ITAAPPLIQUÏEAU DÏVELOPPEMENTDENOTRECADREDEVIEMODERNE UNHUMANISMEDENOSCITÏS Pour aller plus loin : www.cittaslow.org

3,/7&//$ #RÏÏEEN ILSAGITDUNEASSOCIATIONINTERNATIO NALEQUISATTACHEÌRENDREUNELÏGITIMITÏAUPLAISIRDEMANGER&ONDÏEPAR#AR LO0ETRINI ELLEPROMEUTLACUISINEDUTERROIRRESPECTUEUSEDELABIODIVERSITÏ3ON IDÏOLOGIELÏDUCATIONAUGOßTCONTRELADÏGRADATIONDELAQUALITÏALIMENTAIRE Pour aller plus loin : www.slowfood.fr

3,/742!6%,

0RÙNERUNTOURISMERESPECTUEUXDELENVIRONNE MENTETDESADÏCOUVERTEPARLEXPÏRIENCEDELIMMERSIONPLUTÙTQUEDESUIVRE LESMUST SEEDUNGUIDECESTLERETOURDELÏCO TOURISMEAGRÏMENTÏDEPÏ DAGOGIE!LOPPOSÏDESBRONZÏSAUVILLAGEVACANCES CESTLAVENTURECOMME DANS)NTOTHE7ILD

3,/73%8 %NRÏACTIONÌLACULTUREYOUPORN ILSAGITDERETROUVERLES VERTUSDUNESEXUALITÏBASÏESURLÏCOUTEETLEPARTAGEDESSENSATIONSAUSEIN DUCOUPLE%XITLESTRESSDESPERFORMANCESETAUTREDIKTATDELORGASMEÌAT TEINDRE ONABANDONNELESQUANTITATIFSPOURLÏPANOUISSEMENTDESSENS

$ANS CETTE ÒRE DE LOBSOLESCENCE PROGRAMMÏE SI LE CYCLE DE VIE DE CERTAINS PRODUITS SEST RACCOURCI PRENDRESONTEMPS SAVOURER ESTDEVENUUNLUXEVOIR NOTREARTICLESURLEVINETLESLOWFOODPAGESx h4OUT ESTPLUSLENTETLONSENNUIEVITE)LSEDITQUECESTPEUT ÐTRE ALESECRETQUISAUVERAITLEMONDEACCEPTERDE SENNUYER 0AS FACILEv /CTAVE DANS 99 francs DE *AN +OUNEN  DAPRÒSLEROMAN99 francsDE&RÏDÏRIC "EIGBEDER TIRADEABSENTEDULIVRE  #92),,%'%/2'%3 (sources : wikipedia et Jacques Lendrevie, Julien Lévy et Denis Lindon, Mercator 8e édition, 2006, Ed. Dunod)

³TÏs2ÏZOs49


DOSSIER

Q

VIN ET SLOW FOOD, L’ÉLOGE DE LA LENTEUR

MonvĂ­nic :

lorsque le temps

a du corps

2

Le temps, alliÊ indispensable de tout amoureux de la culture du vin, se dilate dès que l’on passe la porte de Monvínic. Ce bar à vins, considÊrÊ comme le meilleur du monde, cÊlèbre la lenteur avec poÊsie. Celle-ci se dÊcline en 3000 rÊfÊrences de vins, quelques notes de Jazz et une cuisine slow-food. Le maÎtre mot : le respect du produit. Reportage.

 CEST LANNĂ?E DE -ONDOVINO UN DOCUMENTAIRE CRITIQUESURLAMONDIALISATIONDUVINRĂ?ALISĂ?PAR*ONA THAN.OSSITER#ETOUCHE ĂŒ TOUTDIPLĂ™MĂ?SOMMELIERĂŒ .EW 9ORKĂ?VOQUETANTLAMOURDELAVIGNEDUNPRO DUCTEUR BOURGUIGNON QUE LUNIFORMISATION PROGRES SIVE DU GOĂ&#x;T SOUS LINFLUENCE DU RĂ?DACTEUR EN CHEF DE7INE3PECTATOR REVUELUEPARUNMILLIOND!MĂ? RICAINS  CEST AUSSI LANNĂ?E DE NAISSANCE DE -ONVĂ“NIC UNESPACELANCĂ?PARLECATALAN3ERGI&ER RER 3ALAT QUIAFAITLEPARIOSĂ?DALLIERLAMONDIALISATION AVECLERESPECTDUTERROIR!UCARRER$IPUTACIĂ˜ĂŒ "ARCELONE ONPEUTTREMPERSESLĂ’VRESDANSLEPATRI MOINEMONDIALDUVIN SUIVREDESCOURSDEDĂ?GUSTA

50s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011

TIONETCONSULTERDESGUIDESETOUVRAGESDEVITICULTURE %NSOMME APPRENDREĂŒSAVOURERLETEMPSETCĂ?LĂ?BRER LALENTEUR ĂŒTRAVERSLACULTUREDUVIN

LE MEILLEUR BAR Ă€ VINS DU MONDE )SABELLEESTDEVENUESOMMELIĂ’REPRESQUEPARHASARD AURESTAURANT%L"ULLI LADRESSEINCONTOURNABLEDESCINQ DERNIĂ’RESANNĂ?ESOĂĄOFFICIAITJUSQUĂŒPEU&ERRAN!DRIĂŒ $EPUIS CINQ ANS CETTE &RAN AISE ĂŒ LA SOBRIĂ?TĂ? TOUTE LONDONIENNEFOURRESONNEZDANSLACAVEDE-ONVĂ“NIC PLUSIEURSHEURESPARJOURhC’est une des seules caves en acier inoxydable, un matĂŠriau meilleur que le bois pour conserver la fraĂŽcheur et l’humiditĂŠv DIT ELLE EN


JETANTUNREGARDFIERDEVANTLOCÏANDEBOUTEILLES#HA CUNERÏPERTORIÏEPARUNELETTREETUNCHIFFRE COMMEÌ LABATAILLENAVALE3AUFQUEN" ONNETOUCHEPASUN PORTE AVIONMAISUNVINBOURGUIGNON LEQUELESTSITUÏ JUSTE EN DESSOUS DUN PINOT NOIR D!USTRALIE #HAQUE BOUTEILLEPROVIENTDEPRODUCTEURSLOCAUXDONTLESNOMS NÏCHAPPENTPASÌLASOMMELIÒREAUXCHEVEUXCOURTS 4OUTESTCOMME A0RÏCIS CON UAVECSOINETDÏLICA TESSE DESMÏLODIESBLEUESDEJAZZAUTONCUIVREDES MURS ENPASSANTPARLÏCORCEDECHÐNEQUELONFOULE NONSANSÏMOTION.OUSSOMMESDONCÌ"ARCELONE Ì KMDE.EW 9ORK ETCESTLEVOYAGEQUELES!MÏ RICAINSDEVRONTFAIRESILSVEULENTFOULERLEMEILLEURBARÌ VINSDUMONDESELONLE7ALL3TREET*OURNAL

DE TOUS LES PRODUCTEURS QUI LONT RENDU POSSIBLE $E PLUS -ONVÓNICVIENTDAVOIRUNPETITFRÒRE &ASTVÓNIC UN FAST FOODQUIFAITJUSTEMENTDANSLE3LOW FOOD#ETTE FOIS LESVINSSONTCATALANSETLACUISINERESTEBASÏESUR LETERROIR CEQUIRAPPROCHE&ASTVÓNICDUKILOMÒTREZÏRO LEREPASESTRÏALISÏÌBASEDEPRODUITSQUINEVOYAGENT PASENTRELATERREETLASSIETTE %NRECOUVRANTLESENSDELARÏALITÏUNEFOISDELAUTRE CÙTÏDESFENÐTRESTEINTÏESDE-ONVÓNIC PLUSQUESTION DEPRENDREUNTAXIENCOURANTPOURLARÏUNIONDEH .OUSIRONSÌPIED LETEMPSDUNEDIGESTION LETEMPS DUNERÏFLEXIONSURLESBONNESCHOSESQUINAISSENTAU RALENTI %--!.5%,(!$$!$

VOYAGE ÉTHIQUE AU PAYS D’UN BACCHUS MONDIALISÉ ,E hMONDE DU VINv EST UN VOYAGE Oá LON PREND SON TEMPS ETTOUTYCONCOUREDANSCETINTÏRIEURCON UPAR !LFONS4OST FINALISTEDUPRIX&!$DARCHITECTUREDINTÏ RIEUREN5NJEUDOMBRESETDEMIROIRS UNEAM BIANCEFEUTRÏETEINTÏEDEJAZZ LUNEDESNOMBREUSES PASSIONS DU FONDATEUR DES LIEUX 3ERGI &ERRER 3ALAT %NSUITE RESTE Ì SE LAISSER GUIDER PAR LA CARTE NUMÏ RIQUEDESVINSRÏFÏRENCESDEVINSISSUSDE PAYS/NPASSEAINSIDUN#ASADE,UCULODE.AVARRA %SPAGNE ÌUN9ERING3TATION UNPINOTNOIRAUSTRALIEN  ETPOURQUOINEPASDÏCOUVRIRLESVINSGRECSAVEC L!LPHA %STATE DE -ACÏDOINE  5NE CARTE QUI ÏVOLUE ENPERMANENCE AUGRÏDESALLERSETVENUESDESNOU VEAUXÏLIXIRShMonvínic est le seul espace dédié au vin où chaque nouvelle acquisition est puisée à sa source. Nous allons directement chercher les vins chez les producteurs locauxv PRÏCISE )SABELLE ,ATTENTION AU PRODUIT QUELQUESSOIENTLESSACRIFICEShNous n’importons pas de vin en été, car le vin ne supporterait pas la chaleur et ça se ressentirait. C’est comme un être vivant.v 2IENNEPRESSEDANSCETUNIVERS%TCENESTPASDELA COQUETTERIE JUSTEUNEQUESTIONDESENS0OURRÏALISER SAPASSION 3ERGI&ERRER 3ALATSESTARMÏDUNEÏQUIPE DESEPTSOMMELIERS MAISSURTOUTDUNEÏTHIQUEIMPLA CABLE #ELLE DES PRODUITS LOCAUX POUR LE RESTAURANT n DES DÏLICES CONCOCTÏS PAR 3ERGI DE -EIÌ LE CHEF SONTCATALANSnETCELLEDELARESPONSABILITÏPOUR LESVINShNous avons fait appel à la fondation Empresa & Clima pour calculer l’empreinte carbone de Monvínic due au transport des bouteilles (7,48 tonnes de dioxyde de carbone en 2009, ndlr). Puis nous reversons une somme équivalente à la fondation pour réaliser des projets de capture naturelle de gaz carboniquev %T ENFIN PLACE AU TEMPS DE LA RÏFLEXION DANS LECENTREDEDOCUMENTATION ÌLENTRÏE QUIRÏUNITDES LIVRESETREVUESDUMONDEENTIERSURLACULTUREDUVIN3I VOUSÐTEShamigo de Monvínicv VOUSPOURREZPARFAIRE VOTRECULTURESOMMELIÒREOU“NOLOGIQUEnhla première tient à la culture du vin, la seconde à son élaborationv PRÏCISE)SABELLE

%TMÐMESILESVINSPROVIENNENTDESCINQCONTINENTS Monvínic RESTE BEL ET BIEN TRÒS PROCHE DE LA PHILOSO PHIEDUMOUVEMENTSlow Food QUIPROMEUTLERESPECT DUPRODUITLOCAL$AILLEURS AUFONDDURESTAURANT UN ÏCRANNUMÏRIQUEAFFICHELEMENUDUJOURETLESPHOTOS

© EUGENI PONS

UN FAST-FOOD DE SLOW-FOOD

³TÏs2ÏZOs51


DOSSIER

Q

LES IDÉES DU CHANGEMENT

?

Et si on ĂŠchangeait

notre temps

Pour redonner du sens aux ĂŠchanges de biens et de services, les banques du temps ont remplacĂŠ la monnaie contre les unitĂŠs de temps. De Paris Ă Barcelone, en passant par l’Italie voire les Etats-Unis avec les “Time dollarâ€?, ces rĂŠseaux tentent de briser les inĂŠgalitĂŠs et l’aliĂŠnation crĂŠĂŠes par le système monĂŠtaire actuel. Le temps peut-il devenir la monnaie d’Êchange de demain ? Reportage.

“J

e ne veux pas sacrifier mon temps pour de l’argent.â€? Le CRIDUC“URVIENTDE3ERGI ENTREPRENEURBARCELONAISET MEMBREDELABANQUEDUTEMPSDE'RACIA UNQUARTIER bobo DE LA CAPITALE CATALANE #E JEUNE INFORMATICIEN DEANSRĂ?VELESYEUXOUVERTSQUECETTEPHRASEREM PLACE UN JOUR “le temps, c’est de l’argentâ€? LE SLOGAN PRĂ?FĂ?RĂ? DES ADEPTES DU “travailler plus pour gagner plusâ€?

ce qui compte c’est que ça me plaĂŽt, c’est mon trucâ€? DIT IL %N Ă?CHANGE IL GAGNE DES CHĂ’QUES EN UNITĂ? DE TEMPS QUIL DĂ?PENSERA EN SHAMPOINGS RĂ?ALISĂ?S PAR UNEASDELACOSMĂ?TIQUEBIO)LADORE/UILCONTINUE RA SES COURS DE PIANO %T AINSI DE SUITE 0OUR LUI CE SYSTĂ’MEALTERNATIFPERMETAUXGENSDESEDĂ?DIERĂŒCE QUILSAIMENTVRAIMENTETNONUNIQUEMENTĂŒCEQUILEUR PERMETDEGAGNERDELARGENTPOURVIVRE

ECHANGER SANS ARGENT, C’EST POSSIBLE BRISER LA RUÉE VERS L’OR

3ERGI EST ĂŒ LIMAGE DE SON QUARTIER 'RACIA  IL PREND SON TEMPS AU SĂ?RIEUX !UTOUR DE LA plaça del Nord OĂĄSETROUVELLuĂŻsos de GrĂ cia LECENTRECULTURELQUI ACCUEILLELABANQUEDUTEMPS LESGENSSEPRĂ?LASSENT 5NE ASSOCIATION PERMET AUX PARENTS DE SE RENCON TRERPENDANTLAGARDERIEDELEURSENFANTS CINĂ?MASET THĂ?ĂŠTRES SONT ĂŒ LHONNEURx ,E TEMPS NE SE COMPTE PAS EN EUROS GAGNĂ?S ET DĂ?PENSĂ?S MAIS EN PARTAGE ETĂ?CHANGESSOCIAUX%TLABANQUEDUTEMPSTENTEDE CONCRĂ?TISERCETIDĂ?ALhDepuis que je suis Ă  la banque du temps CONFIE3ERGI je salue beaucoup plus de gens dans la rue.â€?&INIELĂ?POQUEOĂĄILSADONNAITĂŒĂŒLA BOĂ”TEDINFORMATIQUEQUILAFONDĂ?EPOURNEPASAVOIRDE CHEF,IBĂ?RĂ?DELAHIĂ?RARCHIE 3ERGINETROUVAITPASPOUR AUTANTDESENSĂŒSONACTIVITĂ? DONTLAFINULTIMERESTAITLA MAXIMISATIONDESESPROFITS!UJOURDHUI ILCONSIDĂ’RELA BANQUEDUTEMPSCOMMEUNSECONDJOB OĂĄILESPĂ’RE FAIREBOUGERLESCHOSES #ONCRĂ’TEMENT COMMENT  A MARCHE  4OUT DABORD CE GENRE DINITIATIVES FLEURIT DANS LES CAPITALES EURO PĂ?ENNES COMMEEN)TALIEAVECLESBanca del Tempo ĂŒ0ARISAVECLES3%,S3YSTĂ’MESD%CHANGES,OCAUX ETMĂ?MEAUX%TATS 5NIS AVECLES4IMEDOLLARS/ĂĄQUE VOUSSOYEZ RENSEIGNEZ VOUS!"ARCELONE ILNYAPAS MOINSDESEPTBANQUESDUTEMPS!TITREDEXEMPLE VOUS VOUS INSCRIVEZ ĂŒ CELLE DE 'RACIA LA PLUS POPU LAIREDE"ARCELONEAVECMEMBRES ETVOUSTOMBEZ SUR3ERGI UNCRACKENINFORMATIQUE)LVAVOUSAIDERĂŒ DĂ?VELOPPERUNSITEWEBPOURVOTREASSOCIATIONOUVOTRE ENTREPRISE“Ce service pourrait coĂťter 600 euros. Mais

52s2Ă?ZOsÂłTĂ? 2011

,ECAFĂ?TERMINĂ? ILPOURSUITAVECUNEXEMPLECONCRET “Une nouvelle adhĂŠrente a d’abord proposĂŠ des sĂŠances de massage, car c’est ce qu’elle fait pour gagner sa vie. Puis elle s’est intĂŠressĂŠe aux conversations en anglais. Il n’y a pas de raison de se limiter Ă une activitĂŠ simplement parce qu’on est payĂŠ pour !â€? ,ESVALEURSVĂ?HICULĂ?ESPARLEMOUVEMENTh$EMOCRACIA 2EAL9AvRĂ?SONNENTDANSSESPAROLES!Ă?COUTER3ERGI ONSOUHAITERAITABANDONNERUNMOMENTLESYSTĂ’ME LE TEMPSDEGOĂ&#x;TERĂŒUNFONCTIONNEMENTDONTLARGENTNE SERAIT PAS LA CLĂ? DE VOĂ&#x;TE -AIS IL NE FAUT PAS OUBLIER QUEJOUIRDUTEMPSESTUNLUXEDEPLUSENPLUSRĂ?SER VĂ?ĂŒUNEĂ?LITE AUDĂ?TRIMENTDUNEMAJORITĂ?DINDIVIDUS QUINECESSEDECOURIRAPRĂ’SVOIRINTERVIEWAVEC*EAN /LLIVRO 3ERGINESTPASDUPE,ESGENSONTBEAUCOUP DEMALĂŒCONSIDĂ?RERLABANQUEDUTEMPSCOMMEUNE VĂ?RITABLEALTERNATIVE“Il arrive souvent que des gens ne viennent pas Ă  des cours. Les auraient-ils manquĂŠs s’ils coĂťtaient 70 euros de l’heure ? C’est très difficile de

On souhaiterait abandonner un moment le système, le temps de goÝter à un fonctionnement dont l’argent ne serait pas la clÊ de voÝte.�


Š ANDREA GONZà LEZ BARÓN

En Êchange, il gagne des chèques en unitÊ de temps, qu’il dÊpensera en shampoings rÊalisÊs par une as de la cosmÊtique bio.�

faire comprendre qu’une heure de couture est Êquivalente à une heure de service informatique. Nous avons vraiment intÊgrÊ le fait que tout ne se vaut pas, que les Êtudes supÊrieures donnent le droit à toucher plus d’argent. C’est cette logique que la banque du temps veut remettre à plat. Or, pour que ça marche, il faut que les gens s’engagent. On ne s’inscrit pas à la banque du temps comme on s’inscrit au gymnase de quartier !�

PRENDRE SON TEMPS, UN TRUC DE RETRAITÉS ? #OMME3ERGIĂŒ"ARCELONE !LAINSESTINSCRITAU3%,DE 0ARISVOILĂŒSIXANS%NREJOIGNANTLESystème d’Echange Local 3%, DE 0ARIS CET INGĂ?NIEUR ĂŒ LA RETRAITE CHER CHAIT DAVANTAGE DU LIEN SOCIAL QUE DES BONNES AF FAIRES “Dans les rĂŠseaux d’Êchanges rĂŠciproques de savoir (RERS), proches de la philosophie des SEL mais basĂŠs uniquement sur l’Êchange de savoir et de savoirfaire, il y a une logique de rĂŠciprocitĂŠ et d’ÊgalitĂŠ très valorisanteâ€? EXPLIQUE !LAIN !DEPTE DU 3%, COMME DU2%23 ILYDONNEDESCOURSDINFORMATIQUE PUISIL RE OITENĂ?CHANGEDESCOURSDESONCHOIX DELASALSA AUTIRAGEDEPHOTOGRAPHIES#OMMEDANSLESBANQUES DU TEMPS LIDĂ?E EST DE VALORISER TOUS LES SAVOIRS EN FONCTIONDUTEMPSPASSĂ? AU DELĂŒDELEURVALEURMONĂ? TAIRE SUR LE MARCHĂ? 2ESTE QUE LES MEMBRES DU 3%, DE 0ARIS OU DES 2%23 SONT EN MAJORITĂ? DES ADULTES DUNCERTAINĂŠGE)DEMĂŒ"ARCELONE OĂĄ3ERGIAPLUSDE CHANCEDETROUVERDESCOURSDECOUTUREQUEDEDANSE CONTEMPORAINE“Sur les 260 membres de la banque

Pour aller plus loin : Le site de la banque du temps de Gracia : http://gracia.bdtonline.org/ SEL’idaires Le site du rÊseau des SEL de France : http://www.selidaire.org/spip/sommaire.php3

du temps, 7 ou 8 doivent avoir mon âge. La majoritĂŠ a plus de 60 ans.â€?.EST ONCAPABLEDEPRENDRENOTRE TEMPSQUAUCRĂ?PUSCULEDENOTREVIE ,ASOLUTION CESTLAPROFESSIONNALISATION PREMIERPAS VERSLAMASSIFICATIONDURĂ?SEAUDUTILISATEURS“Aucune banque du temps n’utilise un bon programme informatique. MĂŞme aux Etats-Unis, ils sont trop compliquĂŠs. J’aimerais en crĂŠer un et le rendre disponible pour toutes les banques du temps dĂŠsireuses de l’utiliserâ€? ENVISAGE3ERGI3EULEMENT ILFAUDRAITPOURCELA QUETOUTESLESBANQUESDUTEMPSESPAGNOLESAIENTLES MĂ?MESRĂ’GLES CEQUINESTPASLECASAUJOURDHUIOĂĄ CHAQUERĂ?SEAUDĂ?FINITSESPROPRESRĂ’GLES%N&RANCE hLAROUTEDU3%,vPERMETAUXADHĂ?RENTSDES3%,SDE 0ARISDĂ?CHANGERAVECCEUXDURESTEDELA&RANCE$E QUOIDONNERDESAILESAUXPLUSMOBILES%TRENDRELE SYSTĂ’MEPLUSPOPULAIRE -AIS LE CHALLENGE POUR CES RĂ?SEAUX DĂ?CHANGE ALTER NATIFSRESTELEFEUVERTDEL%TAT,A&RANCEESTFRILEUSE %N  LES MEMBRES DU PREMIER 3%, DANS L!RIĂ’GE AVAIENTDĂ&#x;ESSUYERUNPROCĂ’SPOURSOUP ONDETRAVAIL AUNOIR QUISĂ?TAITTERMINĂ?SURUNNON LIEU“Il faut encore passer du licite au lĂŠgalâ€? RAPPELLE!LAIN NOTAMMENTPAR UNEPRISEENCHARGEFISCALEDESĂ?CHANGESLOCAUX%N #ATALOGNE LESBANQUESDUTEMPSSONTNĂ?ESDUNPRO JETCOMMUNENTRELAMUNICIPALITĂ?ETLASSOCIATIONSalut i Familia!LABASE LĂ?TUDE“Les femmes et les temps de la ville de Barceloneâ€?ENETLEPROJET“Partager : en encourageant la rĂŠpartition des temps entre femmes et hommesâ€? FINANCĂ? PAR L5NION EUROPĂ?ENNE 0OUR PRENDREDELAMPLEUR 3ERGIFAITDULOBBYINGAUPRĂ’SDE Salut i Familia POUR CRĂ?ER UNE PLATE FORME NUMĂ?RIQUE COMMUNEĂŒTOUTESLESBANQUESDUTEMPS,ETEMPS PASSEETLESCHOSESBOUGENTLENTEMENT2ESTEĂŒSAVOIR SI LA DISSĂ?MINATION DES INDIGNĂ?S DANS LES QUARTIERS DES VILLES NE POURRAIT PAS VENIR GROSSIR LES RANGS DES BANQUESDUTEMPS %--!.5%,(!$$!$

ÂłTĂ?s2Ă?ZOs53


DOSSIER

Q

LE MINISTÈRE DU TEMPS

Le ministère

du Temps

Où allons-nous si vite ? Alors que notre vie évolue de plus en plus au gré des évolutions technologiques, les occasions de penser la démocratie et l’éducation qui l’accompagne disparaissent comme peau de chagrin. Analyse et solutions. EPUIS  ANS LÏVOLUTION TECHNOLOGIQUE PRÏCIPITE LE RYTHME DE LA VIE Ì UN NIVEAU MONDIALISÏ ,E RÏSEAU INTERNET ET LES DÏPLACEMENTS TOUJOURS PLUS RAPIDES NOUSAMÒNENTÌRECONSIDÏRERNOTRERAPPORTAUXDIF FÏRENTESTEMPORALITÏSTEMPSDETRAVAIL TEMPSSCO LAIRE FAMILIAL DELOISIRSOUENCOREDEDÏPLACEMENT,A DIFFUSIONDUTÏLÏPHONEPORTABLEETLEDÏVELOPPEMENT DELAMOBILITÏDUTRAVAILCOMMEDESLOISIRSFONTÏMER GERUNENOUVELLEFIGURECELLEDELHOMMEFLEXIBLEQUI JONGLESANSCESSEDUNEACTIVITÏÌLAUTRE#ETHOMME SANSATTACHESIMPROVISEENPERMANENCE ENREPRO GRAMMANTSANSCESSESAJOURNÏE,ETÏLÏPHONEPOR TABLENOUSAMÒNEÌREPOUSSERLESDÏCISIONSJUSQUÌ LADERNIÒREMINUTE,(OMMEVITLESTEMPSCOMMEUN FLUX DÏVÏNEMENTS GÏRÏS EN DIRECT EN PERMANENCE OUVERTSÌLIMPROVISATION#HACUNREVENDIQUEUNRAP PORT AU TEMPS QUI LUI APPARTIENT ,ES INDIVIDUS SONT PRISDANSUNJEUDALLERS RETOURSENTRELESCONTRAINTES TEMPORELLES QUILS SUBISSENT OU QUILS ENDOSSENT ET LORGANISATIONDELEURTRAVAIL

LES GOUVERNANTS ET LE TEMPS #ECHANGEMENTDERAPPORTAUTEMPSCRÏEAUSSIDE NOUVELLES INÏGALITÏS DANS LACCÒS Ì LA VITESSE OU AU TEMPSLIBRE.OSGOUVERNANTSNONTPASENCOREPRIS LAMESUREDECESTRANSFORMATIONS,ESTRANSPORTSPU BLICSNESONTPASADAPTÏS LAGARDEDESENFANTSPEU ASSURÏEETLAQUESTIONDUVIEILLISSEMENTTROPSOUVENT RENVOYÏEÌLARESPONSABILITÏDESFAMILLES%N&RANCE NOUS TRAVAILLONS EN MOYENNE   HEURES CONTRE   HEURES AU DÏBUT DU 88ÒME SIÒCLE -AIS PENDANTLAMÐMEPÏRIODE LETEMPSDEVIEESTPASSÏ DEHEURESÌHEURES#ETTEÏVOLU TIONNEVAPASSANSACCROÔTRELESINÏGALITÏS%NTRAÔNE RONT ELLES DES CRISES FUTURES OU PLUTÙT UNE NOUVELLE DYNAMIQUESOCIALE%NALLANTTROPVITE NOUSSUBIS

Qui est Gilles Le Bail ? Diplômé de l’IEP de Paris et de l’EHESS, il est actuellement délégué général de la Fédération Française des Maisons de Jeunes et de la Culture qui regroupe deux millions d’adhérents dont 500 000 jeunes. Il est le dernier Président du CNAJEP représentant en France 430 000 associations, six millions de bénévoles, 18 milliards d’euros de budget cumulé, soit 1,4% du PIB.

SONSLESCRISES,ACOLLECTIVITÏNEPROPOSEPASAUXPER SONNES SUFFISAMMENT DE SOLUTIONS .OUS PRÏPARONS NOTREPROPREIMPLOSIONETNOUSNESOMMESPASPRÐTS ÌPRENDRELÏLANQUILFAUTPOURYREMÏDIER&ACEÌCETTE FRÏNÏSIEONNEPEUTQUESINTERROGER 0EUT ONENCORERALENTIR&AUT ILFREINER#OMMENT 5NE RÏELLE POLITIQUE DU TEMPS SERAIT NÏCESSAIRE POUR FONDERQUELQUESCHOIXCOLLECTIFSDELARETRAITEÌLAFOR MATIONTOUTAULONGDELAVIEDANSLECADREDUNPROJET DESOCIÏTÏ

UN MINISTÈRE DU TEMPS 0OURQUOINEPASIMAGINERUNFUTURMINISTÒREDU4EMPS DÏVELOPPANT DES COMPÏTENCES TRANSVERSALES  3OUS &RAN OIS-ITTERRAND LEMINISTÒREDU4EMPSLIBREAEU UNECOURTEDURÏEDEVIEDEÌFINAVRIL)LAVAIT POURTANTSOULEVÏDENOMBREUXDÏBATS ETMISENPLACE LESFAMEUXCHÒQUESVACANCES!U88)ÒMESIÒCLESON ACTIONPERMETTRAITDEREMETTRELINDIVIDUAUCENTREDUN PROJETDESOCIÏTÏ COMMEACTEURDESONEXISTENCE$E MÐMELESCOLLECTIVITÏSLOCALESETTERRITORIALESPOURRAIENT SEMPARER DE CETTE AMBITION DANS LEURS POLITIQUES DAMÏNAGEMENTDUTERRITOIRE DEMOBILITÏ DESERVICES AUXPERSONNESETOUCULTURELLESETSPORTIVES%NPARAL LÒLE IMAGINONSPOURLESPERSONNESDITESINACTIVES LES PERSONNES Ì LA RETRAITE PAR EXEMPLE DES POSSIBILITÏS DENGAGEMENT DEFORMATIONETDELOISIRSAFINPROMOU VOIRLELIENINTERGÏNÏRATIONNEL LUTILITÏSOCIALEETDONCLES VALEURSETLESENSMÐMEDECOHÏSIONSOCIALE0OURLES ACTIFS AU DELÌ DE LACCOMPAGNEMENT SPÏCIFIQUE Ì LA GESTIONDUSTRESSETDELUTILISATIONDESNOUVELLESTECH NOLOGIES DES NÏGOCIATIONS PAR BRANCHE PROFESSION NELLE POURRAIENT SOUVRIR AFIN QUE SOIENT MIEUX PRISES ENCOMPTELESCONTRAINTESLIÏESÌLARÏACTIVITÏPROFES SIONNELLEETCELLESDELORGANISATIONACTUELLEDUTRAVAIL #ETTE PRISE EN COMPTE DU 4EMPS INTERROGERA NÏCES SAIREMENT LES CIRCUITS DE REDISTRIBUTION DE RICHESSES 3ILARICHESSESECRÏEGRÊCEÌLARAPIDITÏ POURQUOINE PASENVISAGERDEBAISSERLA46!SURLESPRODUITSETLES SERVICESAUBÏNÏFICEDUNETAXEPORTANTSURLETEMPS DEFABRICATION!PRÒSLAVITESSE LHYPERMOBILITÏ LOBLI GATION DE RENTABILITÏ OU LOPTIMISATION DE LA RÏACTIVITÏ QUINEFONTLEPLUSSOUVENTQUISOLER NEPOURRIONS NOUS PASIMAGINERPLUSDECOOPÏRATIONENTRELESPERSONNES ETLESORGANISATIONS AINSIQUUNDROITÌNERIENFAIRE '),,%3,%"!),

54s2ÏZOs³TÏ 2011


LE CHAT0!20(),)00%'%,5#+777'%,5#+#/-

56s2ÏZOs³TÏ 2011


PRESTATIONS ET SERVICES DE QUALITÉ POUR UNE PROPRIÉTÉ DE PRESTIGE Š#"3$&-0/&r4"/5$6("5 ("7"ǽ$"45&--%&'&-4r4*5(&4

Pº de Gracia 52, 08007 Barcelona, Spain ¡ T. (+34) 93 272 58 73 | F. (+34) 93 272 59 95 info@barcelona-properties.com ¡ www.barcelona-properties.com

#REDIT&OTO&OTOLIA ConcepciĂłn realizaciĂłn by crescendoCREATIVECOMUNICACIĂ˜NsCONTACTO CRESCENDOCOMUNICACIONCOM

LAISSEZ-VOUS ALLER À LA SÉRÉNITÉ‌


TENDANCES

58s2ÏZOs³TÏ

Q

QUAND LA MODE DONNE DU SENS


TU ETS PETRUS Quelle est la place de la femme dans l’Église ? L’ artiste Mathieu Vladimir Alliard, photographe de mode, met le doigt sur un paradoxe : celui des nombreuses représentations féminines, héritées de l’histoire de l’art, avec ses références au sacré et à l’icône de la Vierge, puis la place réelle de la femme, dans l’Eglise et la société.

P

ARLER DE LA RELATION ENTRE LA SENSUALITÏ DU CORPS ET LE SACRÏ CESTENFONCERUNEPORTEOUVERTE%TPOURTANT ELLE EST PARTOUT 4ELLE UNE OBSESSION ENTÐTANTE ELLE NEN FINIT PAS DALLER ET VENIR SUR NOS RÏTINES $ÏVOTE OU BLASPHÏMATRICE ANECDOTIQUE OU FONDÏE 1UE CE SOITDANSLAMODE LECINÏMAOUDANSLARTCONTEMPORAIN DUPOLÏMIQUE).2)DE "ETTINA 2HEIMS ET 3ERGE "RAMLY AU NON MOINS SULFUREUX 0ISS #HRIST D!NDRES 3ERRANOENPASSANTPAR La Passion du ChristMILITANTE DE-EL'IBSONOUCELLETOUTEPHILOSOPHIQUEDE-ARTIN 3CORSESE ILESTDIFFICILEDYRÏSISTER DENEPASSESENTIR CONCERNÏ INTERPELLÏ %T POURQUOI SEN ÏTONNE TON  $ANS L/CCIDENT CHRÏTIEN LART RELIGIEUX LESTHÏTIQUE SACRÏE ADOMINÏ POURNEPASDIREÏCRASÏTOUTESLES AUTRESFORMESDEREPRÏSENTATIONPENDANTDESSIÒCLES 0OURLEMEILLEURETPOURLEPIRE$IFFICILEALORSDEFAIRE LIMPASSE DENEPASAVOIRENVIEDEJOUERSURLESCODES DESECOUERLESFONDATIONS DETENDREDESMIROIRS ,UNDECESMIROIRS DESPLUSINTÏRESSANTS CESTCELUI DELAPLACECONTRADICTOIREDELAFEMMEDUNEPART ET DESAREPRÏSENTATIONDAUTREPART DANSL³GLISECATHOLIQUE 0AR EXEMPLE VIVRE EN %SPAGNE CEST RECEVOIR Ì LONGUEUR DANNÏES LES IMAGES HYSTÏRIQUES DE CES HOMMES PORTANT SUR LEURS ÏPAULES DE TRÒS LOURDS AUTELSÌLAGLOIREDESDIFFÏRENTESVIERGESQUIPEUPLENT LES³GLISESDESVILLESETVILLAGESETLESIMAGINAIRESÌ LOCCASIONDELASEMAINESAINTEÌ3ÏVILLEPAREXEMPLE NDLR (YSTÏRIECOLLECTIVE SOUFFRANCESENSUELLEETICÙNE FÏMININELA6IERGE UNEFEMME%TPOURTANT CHAQUE ANNÏE DESFEMMESPOSENTDESRECOURS LUTTENTPOUR AVOIRLEDROITELLESAUSSIDEPORTERCESEFFIGIESGÏNÏ-

³TÏs2ÏZOs59


TENDANCES

Q

QUAND LA MODE DONNE DU SENS RALEMENTSANSSUCCĂ’S3ANSMĂ?MEPARLERDELAQUESTION DELAVIOLENCEFAITEAUXFEMMESEN%SPAGNEDONTLESSTATISTIQUESSONTEFFRAYANTESCETTESOUFFRANCE LĂŒNARIENDE SENSUEL ,A 6IERGE UNE FEMME PUISSANTE DONC MAIS TOUTAUPLUS UNEREPRĂ?SENTATION 0OUR UN PHOTOGRAPHE DE MODE ET AUSSI Ă?TRANGE QUE LĂ?NONCĂ? PUISSE PARAĂ”TRE CETTE TENSION ENTRE LA PLACE ET LEPOUVOIRRĂ?ELSDELAFEMMEDUNEPART ETDESAREPRĂ?SENTATIONDELAUTRE NARIENDĂ?TRANGE"IENAUCONTRAIRE $E FAIT SUIVANT LARTISTE ET PENSEUR DES IMAGES *OHN "ERGER ON POURRAIT MĂ?ME LĂ?TENDRE ĂŒ TOUTE LHISTOIRE DE LA REPRĂ?SENTATION $ANS UN MONDE OU LĂ?GALITĂ? HOMME FEMMESEMBLETOUJOURSAUSSIDIFFICILEĂŒOBTENIRQUECESOIT ENTERMESDESALAIREOUDEPOUVOIRDĂ?CISIONNELRĂ?EL LES FEMMES DUMOINSLEURSIMAGES DOMINENTLEMONDEDU REPRĂ?SENTĂ?#OMBIENDEFEMMESDANSLESCONSEILSDADMINISTRATION DES ENTREPRISES POUR COMBIEN DE FEMMES SUR LES MURS DES Ă?GLISES COMME DANS LES PAGES DES MAGAZINES-AISMĂ?MEDANSLAREPRĂ?SENTATION ILENEST UNEQUIĂ?CHAPPETOUJOURSAUXFEMMESCELLEDEREPRĂ?SENTER $IEU SUR 4ERRE #AR OUI LE 0APE EST UN HOMME -!4()%56,!$)-)2!,,)!2$

Mathieu Vladimir Alliard, artiste, photographe de mode Français, après des Êtudes de cinÊma, il partage son temps entre les plateaux et l’enseignement avant de s’installer à Barcelone en 2002. Après quelques annÊes de touche à tout, il plonge à coeur perdu dans la photographie. Il y a deux ans, il dÊcouvre la photo de mode lors des Rencontres internationales d’Arles sous la direction de Christian Lacroix. Mais pas n’importe laquelle, une photographie riche, crÊative, inquiète, sophistiquÊe, diverse... et engagÊe.

60s2Ă?ZOsÂłTĂ?


0HOTOS-ATHIEU6LADIMIR!LLIARD 3TYLISTE-ARC0I×A3ALA -AQUILLAGECOIFFURE3AMANTA&ALCONE -ANNEQUIN-ARINA!LONSO 6IEW-ANAGEMENT

*UILLET!OßTs2ÏZOs61


PETIT MANUEL DES DÎNERS EN VILLE

Q

CULTURE ¥!.4/.)/,¼0%:6%'!0-!$2)$

Tout le monde

été

en parle cet

L’ avènement de l’hypercinéma selon Lipovetsky et Serroy, les œuvres d’Antonio Lopez, le tour du monde des séries TV, les sorties ciné, les nouveautés littéraires… Rézo vous fournit le B-A BA de l’actualité tendance et culturelle pour assurer dans vos dîners en ville ! Antonio López, Gran Via, 1974-1981

L’écran global

,ECINÏMAEST ILMORTh/UIETNONv RÏPONDENT'ILLES ,IPOVETSKY LEPHILOSOPHEDELAFAMEUSEhÒREDUVIDEv ET*EAN3ERROY THÏORICIENDUCINÏMACONTEMPORAIN DANSLEURPASSIONNANTOUVRAGEL’ Ecran Global/UI LE CINÏMATELQUONLECONNAITNESTPLUS-AISPLUSQUUNE DISPARITION ILS@AGITPLUTÙTDELUNEDESINNOMBRABLES MUTATIONSQUELESEPTIÒMEARTACONNUÌTRAVERSSON HISTOIRE%TPASNIMPORTELAQUELLE LAPLUSIMPORTANTE SILONENCROITLESANALYSESDESDEUXINTELLECTUELS&INI LESPECTATEURPASSIF LESGRANDSRÏCITSNARRATIFSETCLASSIQUES LESSTARSDELÏPOQUEDORÏED(OLLYWOOD0LACE ÌLHYPERCINÏMA CECINÏMACARACTÏRISÏPARhLIMAGE EXCÒS LIMAGE MULTIPLEXEETLIMAGE DISTANCEv DONT PARLENT,IPOVETSKYET3ERROY 5NEDÏAMBULATIONPHILOSOPHIQUEETESTHÏTIQUEDERRIÒRELAQUELLEONPEUTAUSSIBIENVOIRUNEANALYSEHISTORIQUEDELÏVOLUTIONDUCINÏMAQUUNERÏFLEXIONSUR LESMÏCANISMESMISEN“UVREPARLASOCIÏTÏCONTEMPORAINE%TPLUSCONCRÒTEMENTSURLAFA ONDONTLE CINÏMA LOINDEMOURIR AMUTÏETSESTMÐMEINFILTRÏ DANSLESDOMAINESLESPLUSIMPROBABLESDELASOCIÏTÏ %TCE ENTREAUTRES ÌTRAVERSLUNEDESESINVENTIONS LÏCRANh/NESTPASSÏENMOINSDUNDEMI SIÒCLEDE

62s2ÏZOs³TÏ

LÏCRAN SPECTACLEÌLÏCRAN COMMUNICATION DELÏCRAN UNAUTOUT ÏCRANv EXPLIQUENT LES AUTEURS 0UBLICITÏ SPORT VIDÏOSURVEILLANCE POLITIQUE TOUT SEMBLE VIVRE AU RYTHMEDELÏCRAN DELIMPORTANCE DUREGARDETDELIMPOSSIBILITÏDE SECACHERh,ÏCRANENTOUTLIEUET ÌTOUTMOMENT DANSLESMAGASINS ETLESAÏROPORTS LESRESTAURANTS ET LES BARS DANS LE MÏTRO LES VOITURESETLESAVIONS LÏCRANDE TOUTESLESDIMENSIONS ÏCRANPLAT PLEINÏCRANETMINI ÏCRANMOBILELÏCRANSURSOI LÏCRANAVECSOILÏCRAN ÌTOUTFAIREETÌTOUTVOIRv %TPOURAPPRENDREÌVIVRESOUSLESPROJECTEURS CHAQUE NOUVELLEPARCELLEDELASOCIÏTÏAADOPTÏETRÏINTERPRÏTÏ ÌSASAUCELELANGAGEETLESTECHNIQUESCINÏMATOGRAPHIQUES CRÏANTUNEhCINÏMATOGRAPHISATIONDUMONDEv UNEhVISIONÏCRANIQUEDUMONDEvCOMMELAPPELLELE LIVRE DONTLESEPTIÒMEARTEST ÌLAFOIS LACAUSEETLE PRINCIPALBÏNÏFICIAIREDANSUNMOUVEMENTDALLER RETOUR QUITRANSFORMECEQUELONAPPELAITJUSQUICILECINÏMA ,ESPREMIERSDÏBATSPOLITIQUESTÏLÏVISÏS LINCORPORATION DELATÏLÏAVECSESRALENTISETSESANGLESMULTIPLES AU RÒGLEMENTDURUGBYOULESNOMBREUSESPUBSRÏALISÏES PARDESCINÏASTESDERENOM SONTQUELQUES UNSDES NOMBREUXEXEMPLESDECETTEINTERACTIONQUISEDÏPLOIE SOUSLENOMDÏCRANGLOBAL$EPASSAGEÌ"ARCELONE ILYAQUELQUESTEMPS'ILLES,IPOVETSKYET*EAN3ERROY ONTLARGEMENTDISCUTÏDETOUTCELALORSDELAPRÏSENTATIONDUPROJETDEXPOSITIONBASÏSURLEUROUVRAGEQUI OUVRIRASESPORTESAU###"DÏBUT%SPÏRONSQUE CELLE CISERAAUSSIPASSIONNANTE CONCRÒTEETINTELLIGENTE QUELEURINDISPENSABLELIVRE !52³,)%.,%'³.)33%, L’Ecran Global. Du cinéma au smartphone. Lipovetsky, G. Serroy, J. Essais. Points. Editions du Seuil. 2011


ÂĽ!.4/.)/,Âź0%:6%'!0-!$2)$

Antonio LĂłpez

Antonio LĂłpez, Taza de wĂĄter y ventana 1968-1971

Nombreux sont ceux qui ont dĂŠcouvert le travail de ce peintre castillan (le plus cotĂŠ parmi les espagnols vivants avec Miguel BarcelĂł) dans El Sol del Membrillo dernier long mĂŠtrage (de 1992 !) du cultissime cinĂŠaste espagnol VĂ­ctor Erice. Un documentaire hermĂŠtique, fascinant et hypnotique qui se prĂŠsentait presque comme un affront au culte de la vitesse et de l’instantanĂŠitĂŠ qui rĂŠgit le monde contemporain (voir notre dossier dans ce numĂŠro). Face Ă cet impĂŠratif de rapiditĂŠ et d’efficacitĂŠ, Erice dĂŠcidait de poser simplement sa camĂŠra pour suivre le quotidien crĂŠatif de son ami. Une espèce de making-of d’un des tableaux d’Antonio LĂłpez (le fameux “membrilloâ€?, c’est-Ă -dire du coing) qui transportait le spectateur dans cette bulle intemporelle, rĂŠitĂŠrative et autosuffisante oĂš se joue ce que l’on nomme le processus de crĂŠation. Comme l’indique la traduction française du titre Le Songe de la lumière le film est un effort mĂŠticuleux, exigeant et presque utopique pour capter la manière dont le peintre rend les nuances et les dĂŠtails du monde rĂŠel. Un voyage qui montre bien que le temps de l’artiste n’est pas le mĂŞme que celui du monde, avec sa lenteur extrĂŞme, ses rĂŠpĂŠtitions presque nĂŠvrotiques et les habitudes quotidiennes, ressassĂŠes Ă  l’infini, pour tenter de capter les variations de l’objet peint. Car les Ĺ“uvres de LĂłpez sont rĂŠalistes. On peut mĂŞme parler d’hyperrĂŠalisme tant la ressemblance avec son modèle est grande et minutieuse. Une de ses Ĺ“uvres les plus connues est “Gran Viaâ€?, un paysage de la fameuse avenue madrilène que le peintre a rĂŠalisĂŠ entre‌1974 et 1981. C’est dire si le temps est important. Le musĂŠe Thyssen-Bornemisza lui consacre une rĂŠtrospective complète et foisonnante, qui prĂŠsente près de 130 Ĺ“uvres de ces 20 dernières annĂŠes, dans ce qui promet d’être l’un des ĂŠvĂŠnements de l’ÊtĂŠ. L’exposition rassemble plusieurs tableaux inĂŠdits de collectionneurs privĂŠs ainsi que des Ĺ“uvres prĂŞtĂŠes par des centres comme le Centro de Arte Reina SofĂ­a de Madrid, le centre Georges Pompidou de Paris ou le Hamburger Kunsthalle de Hambourg. Il faut prendre le temps de les dĂŠcouvrir. !52Âł,)%.,%'Âł.)33%,

Jusqu’au 25 septembre. Thyssen-Bornemisza. www.museothyssen.org

Petit tour du monde des sÊries tÊlÊs On parle souvent du succès rÊcent des sÊries tÊlÊ amÊricaines. Et il est vrai que la domination yankee dans ce domaine est indiscutable surtout grâce à la qualitÊ des productions du câble (HBO en tête mais aussi Showtime ou AMC) et à l’originalitÊ des offres grand public. Mais il y a de la vie au-delà des US. D’autres pays ont très bien compris la rÊvolution qui Êtait en marche sur le petit Êcran et tentent, depuis quelques temps, de surfer sur la vague des sÊries. A commencer par les anglais dont le niveau tÊlÊvisuel ne cesse de grandir. SpÊcialisÊs au dÊbut dans leur traditionnel humour british, l’Ênorme succès de The Office, Extras (les deux du grand Ricky Gervais), The IT Crowd ou Life on Mars (et on en passe) leur valurent une adaptation de l’autre côtÊ de l’Atlantique. Une tendance qui commença à s’Êtendre au-delà de l’humour (Skins, Being Human) et qui a même fait l’objet d’une parodie très rÊussie intitulÊe Episodes, avec Matt LeBlanc, dont la première saison vient d’être diffusÊe sur Showtime. Mais les Anglais veulent être bien plus qu’un nid d’idÊes et ont rÊussi à construire ces dernières annÊes des productions de très haut niveau. Leur secret ? Des produits à l’esthÊtique très lÊchÊe et des scÊnarios originaux et bien ficelÊs. Avec un zeste d’humour, bien sÝr. Et un mode de production et de distribution à l’opposÊ de la frÊnÊsie amÊricaine, construit sur des saisons extrêmement courtes et des Êpisodes un peu plus longs. De cette façon, les aventures revisitÊes de Sherlock Holmes dans le monde contemporain (Sherlock sur BBC One) ne comptaient que trois Êpisodes, de près de 90 minutes, lors de sa première saison. Luther, une sÊrie policière avec Idris Elba (ex-The Wire), n’en comp-

tait que 6. Une structure similaire Ă celle de The Misfits, une parodie dĂŠjantĂŠe de sĂŠrie adolescente, ou Survivors, une sĂŠrie post apocalyptique. Des offres de très belle facture qui prennent leur temps pour se dĂŠployer et dont les ĂŠpisodes se diffusent au goutte Ă  goutte. Un pari Ă  contre courant tout droit sorti de la fabrique HBO et que d’autres chaines (comme AMC) ont radicalisĂŠ ces derniers temps. D’autre pays tentent aussi de tirer leur ĂŠpingle du jeu. Ainsi Canal Plus France semble avoir fait un gros pari pour devenir en quelque sorte la “HBO europĂŠenneâ€?. On ne compte plus les sĂŠries de qualitĂŠ, Ă  la thĂŠmatique risquĂŠe, au budget ĂŠlevĂŠ (pour la tĂŠlĂŠ) et au style cinĂŠmatographique, que la chaine cryptĂŠe a sorti dernièrement. Engrenages, Braquo, Maison Close, Mafiosa ou Pigalle la Nuit sont quelques-unes des plus connues et rĂŠussies. La chaine est mĂŞme au cĹ“ur d’une coproduction europĂŠenne, intitulĂŠe Borgia, dirigĂŠe par Tom Fontana (crĂŠateur de la mythique Oz) et interprĂŠtĂŠe par John Doman, dont l’objectif affichĂŠ est de concurrencer directement les meilleures sĂŠries outre-Atlantique. On n’oubliera pas non plus la crĂŠativitĂŠ de certains pays plus surprenants mĂŞme si cela se traduit encore souvent par une simple adaptation amĂŠricaine. Ainsi, The Killing (le nouveau phĂŠnomène d’AMC) est basĂŠ sur une sĂŠrie danoise et In Treatment, l’OVNI tĂŠlĂŠvisuelle de HBO, vient en fait d’une production israĂŠlienne. La preuve que les Etats-Unis n’ont pas le monopole des sĂŠries tĂŠlĂŠs, mĂŞme s’ils font largement la course en tĂŞte. !52Âł,)%.,%'Âł.)33%,

In Treatment

The Killing

ÂłTĂ?s2Ă?ZOs63


PETIT MANUEL DES DÎNERS EN VILLE

Q

CULTURE

Carmen,

l’insoumise Symbole d’une génération. Carmen Laforet... Son nom reste indissociable de sa première œuvre, Nada, qui la propulse à 23 ans sur le devant de la scène littéraire. A l’occasion de la célébration des 90 ans de sa naissance, Rézo vous propose de (re)découvrir cette écrivaine espagnole. © PHOTO C. HÉLIE GALLIMARD

U Le saviez-vous ? Dès sa sortie, Nada connut un succès fulgurant et remporta en 1944, le prestigieux Prix Nadal, l’équivalent de notre Prix G oncour t. Réimprimé trois fois sa première année, il est aujourd’hui l’un des livres espagnols les plus lus dans le monde.

A découvrir : Dans Une nouvelle femme, (également aux éditions Bartillat) sorti en 1955 et couronné du prix Menorca et du prix National de Littérature, Carmen Laforet pose un regard profondément humain sur la foi catholique, avec sûrement les plus belles pages jamais écrites sur une conversion. À travers sa quête spirituelle, elle offre à voir toute la complexité et la richesse de l’âme féminine.

64s2ÏZOs³TÏ

à la main. Le regard franc et noir. de fumée qui s’échappent de énigmatique Carmen se confond l’héroïne de son premier roman. Carmen Laforet est de ces êtres s avec leur œuvre. En septembre péninsule ibérique célèbrera e la naissance de celle qui osa s’élever contre le franquisme. Née à Barcelone en 1921, il fallut attendre son décès, en 2004 pour voir son livre Nada traduit en français, grâce aux Editions Bartillat. Dès sa sortie en 1944, elle gagne une renommée nationale et devient l’emblème de la renaissance romanesque espagnole. Mais également celui d’une jeunesse désabusée, qui après la guerre civile, se retrouve sans rien. Avec Nada, elle fait voler en éclats les valeurs franquistes et dépeint les affres d’un peuple meurtri par ce conflit. Dans une Barcelone décrépie, elle témoigne d’une société qui n’a plus de repères. La famille, désacralisée, n’est plus un rempart contre le monde extérieur et devient le lieu de tous les vices et dangers.

ANTICONFORMISTE Face à cette incompréhension générationnelle, la jeunesse se retrouve livrée à elle-même, sans pouvoir s’appuyer sur les adultes dont elle doit se préserver. Comme son personnage, la perte des illusions et espoirs d’un monde nouveau la fait entrer de plain-pied dans un univers cruel qu’elle cherche à fuir. Profondément moderne, elle nous offre un regard incisif sur la condition des femmes qui ne peuvent choisir qu’entre le mariage et les ordres, et milite pour leur émancipation. À travers cette jeune fille anticonformiste, qui se débat dans un monde empli de secrets et de mensonges, Carmen Laforet fait l’apologie de la liberté de pensée. Il fallait toute la fougue et l’acuité de sa plume pour oser délivrer un tel message dans le contexte politique que connaissait alors l’Espagne. Dans une société machiste où régnait une dictature, la petite voix de cette femme hors du commun s’est élevée pour briser le silence. Elle a offert à travers son livre un véritable hymne à la liberté, qui fait encore écho dans les combats espagnols contemporains. MARIE-LORRAINE RAVETON

L’histoire Après le décès de ses parents, Andrea, une jeune fille de 18 ans débarque dans la famille de sa mère, à Barcelone. Elle qui rêvait de cette nouvelle vie, découvre des bourgeois qui s’entre-déchirent et vivent dans une misère et une violence effroyables. Dans l’appartement désargenté de la rue Aribau, où règne une atmosphère effrayante, elle connaît la faim, le froid et la peur. Et surtout des êtres - ses oncles Roman, virtuose du violon et pervers et Juan, peintre raté qui bat sa pauvre femme - qui portent en eux les stigmates de la guerre et que la folie semble guetter. Dès lors, elle n’aura de cesse de lutter pour son indépendance et s’enfuir de ce huis clos. MLR


PETIT MANUEL DES DÎNERS EN VILLE

Q

CULTURE

Musique, art…

à voir et à écouter

Théâtre, concerts, expos, Rézo vous propose une sélection des événements à ne pas manquer. Cet été, la Costa Brava est à l’honneur. Le maître mot de la saison : éclectique. Expo photos :

Jacques Léonard, “Barcelona gitana”

© JACQUES LEONARD

© JACQUES LEONARD

Des pitos et des palmas (claquements de doigts et de mains), quelques zapateados improvisés autour d’une table, des roulements de hanches, de longs châles à franges noués sur la poitrine, des jupons, des boucles d’oreilles en or ou en plastique… Sans oublier ces regards charbonneux qui fixent l’objectif, ou encore ceux qui se perdent dans leurs pensées. Des songes façonnés par un univers de chants, de danse, de misère, d’animalité parfois, et de prières, surtout. Aucun détail n’échappe à l’oeil du photographe français Jacques Léonard. Sur les 3 000 clichés retrouvés par ses fils, quatre-vingts sont exposés aux Archives Photographiques de Barcelone. L’ amour de Jacques Léonard pour le monde gitan est tel, qu’il dévoile avec une démarche anthropologique, toute l’intimité et la vie d’une communauté, d’ordinaire difficilement pénétrable. Et pour cause, de père gitan et de mère “payo” (non gitan), c’est un homme entre deux cultures qui se cherche jusqu’à sa rencontre avec l’intrigante Rosario Amaya. Indépendante, la belle jouit d’un statut unique dans la communauté. Modèle, elle pose pour les peintres les plus en vue de l’époque et devient la muse de Dali. En 1952, il en tombe amoureux et quitte le monde du cinéma pour se consacrer à la photo.

66s2ÏZOs³TÏ

En 1956, il l’épouse et scelle son intégration dans la communauté. Avec respect, il la photographie pendant près de vingt ans. Malgré la misère des baraques de Montjuïc dans lesquelles il vit, on découvre un peuple joyeux, constamment en clan, où danse et religion s’entremêlent. Jacques Léonard capte l’essence de ce peuple et nous la révèle, intacte. De son objectif expert et complice, ce sont presque des photos de famille qu’il nous livre. À découvrir jusqu’au 14 janvier 2012. -!2)% ,/22!).%2!6%4/.. http://www.ifbcn.cat/ Institut Français de Barcelone. Carrer Moià, 8. Barcelona.

*ACQUES,ÏONARD ELPAYO#HAC En parallèle, l’Institut Français de Barcelone présentera, à partir du 5 octobre, une exposition intitulée Jacques Léonard. Pèlerinage gitan. Des clichés de la communauté participant au pèlerinage des Saintes Maries de la Mer, en Camargue, y seront exposés. Un documentaire sur la vie du photographe, réalisé par son petitfils Yago, intitulé Jacques Léonard, el payo Chac, (le non-gitan) sera également projeté. On y découvre un homme aux multiples talents, à la fois écrivain, aventurier et réalisateur.


Le Festival Grec 2011 (Barcelone) Aussi mythique que le Festival d’Avignon, le Festival Grec est la référence culturelle qui attire les aficionados des quatre coins de l’Espagne. Au fil des ans, il est devenu l’emblème du dynamisme culturel de la ville et l’un de ses principaux événements. À la croisée des mondes, il s’inspire du patrimoine mondial tout en promouvant et soutenant la création contemporaine catalane. Son originalité, c’est le nombre de langues proposées. Car les spectacles peuvent être en catalan, espagnol, anglais et français. Il est donc à l’image de Barcelone ; catalane de cœur, espagnole de fait, profondément francophile et cosmopolite. Tous les plus grands noms du spectacle vivant, en danse, théâtre ou musique s’y pressent. Pendant un mois et demi, le Festival Grec offre une programmation exceptionnelle de plus de soixante spectacles. Ainsi, les metteurs en scène Marc Martínez et Mario Gas s’amusent en empruntant des chefs d’œuvre de la littérature et offrent une version innovante de Roméo et Juliette ou d’Un tramway nommé désir. Côté art du cirque, le maître incontesté du théâtre équestre Bartabas fait rêver avec son extraordinaire spectacle Le Centaure et l’animal qui mêle force et poésie. Mais cet opus est aussi marqué par la présence des chorégraphes français Philippe Decouflé et Patrice Chéreau, qui invitent au voyage avec Octopus et I am the wind. Pour couronner le tout, le jazz est à l’honneur avec l’un des trios les plus prestigieux. Le grand Keith Jarret et ses acolytes Gary Peacock et Jack Dejohnette donneront un concert exceptionnel le 23 juillet au Teatre Grec. Comme chaque année, les spectacles ont lieu dans différents endroits de Barcelone, comme le Musée Picasso, l’Institut Français, le MACBA, la CaixaForum ou en plein air, dans l’amphithéâtre Grec de Montjuïc. Beaucoup sont gratuits, mais d’autres sont payants. Il vaut donc mieux réserver ses places à l’avance. -!2)% ,/22!).%2!6%4/. Jusqu’au 30 juillet 2011. Pour connaître le programme et acheter les billets : http://grec.bcn.cat/es Teatre Grec. Passeig de Santa Madrona, 36. Montjuïc

Festival de la PORTA FERRADA Sant Feliu de Guixols Incontournable, le plus vieux festival de Catalogne, sur la Costa Brava, mêle théâtre, musique et danse pendant un mois. Inauguré en 1958 devant la partie la plus ancienne du monastère, la Porta Ferrada, dont son nom est tiré, s’est imposé au fil du temps comme l’un des festivals les plus importants de la saison. Alors qu’il accueille les grands noms de la musique, la ville vit au rythme des concerts, dans le monastère, le théâtre-auditorium et ses rues. La pop et le jazz côtoient la bossa nova et la musique classique. Dans les invités de marque, on compte entre autres Cindy Lauper, en tournée pour son dernier album Memphis Blues, Brian Ferry, Gilberto Gil qui nous emmène aux origines de la samba et le pianiste Chick Corea. Mais également la compagnie de ballet Antonio Gades et la troupe de théâtre Comediants. Pour la première fois, cette année, un cycle de cinéma est inauguré : se mêleront alors musique et 7ème Art. Le groupe Pegasus jouera en direct pendant les projections du film Berlin, et celle du compositeur et metteur en scène catalan Carles Casas. www.guixols.cat/portaferrada/ Monestir de Sant Feliu de Guíxols. Placeta Sant Joan, 23. Catalogne.

Festival des Jardins du Cap de Roig Palafrugell et Mont-Ras À une vingtaine de kilomètres de Sant Feliu, au sud de Girone, a lieu un autre Festival à ne pas manquer, celui des Jardins du Cap de Roig. Lui aussi est devenu une terre d’accueil des grands noms de la musique. Au programme, pop, rock, blues et musique classique et catalane. Sting y donnera un “New Symphonicity Concert”, où il interprétera les morceaux les plus connus de son groupe Police, accompagné de l’Orchestre Symphonique de Vallès. Et le guitariste de blues américain, Riley B King, mondialement connu sous le nom de B.B King, de 83 ans. On comptera également Tom Jones, Julio Iglesias, Chicago et les groupes de pop-rock catalane Manel et Antònia Font. Côté musique classique, la chanteuse Ana Belén offrira un concert original avec la pianiste Rosa TorresPardo, où Mozart et Chopin côtoieront les vers des poètes espagnols Rafael Alberti et Luis Cernuda. Le ténor catalan Josep Carreras chantera également accompagné par l’Orchestre Symphonique. http://www.festivalcaproig.com/ Palafrugell et Mont-Ras. Cap de Roig. Catalogne

³TÏs2ÏZOs67


Q La bonne surprise Q Le plus attendu Harry Potter y las Reliquias de la Muerte: Parte II La saga “Harry Potterâ€? touche Ă sa fin. On ne compte plus les millions de fans impatients de voir enfin la deuxième partie de Harry Potter y las Reliquias de la Muerte et le dĂŠnouement tant attendu des aventures du jeune magicien. Evidemment, ce dernier volet sera encore l’occasion d’une lutte titanesque entre le Bien et le Mal oĂš les spectateurs pourront profiter de l’affrontement final entre Harry et Lord Voldemort. Effets spĂŠciaux, apogĂŠe dramatique, suspense très bien ficelĂŠ et histoires d’amour seront au rendez-vous. Du vrai grand cinĂŠma hollywoodien qui ne devrait pas avoir de mal Ă  remplir les cinĂŠmas rĂŠfrigĂŠrĂŠs cet ĂŠtĂŠ.

Cena de amigos /NSATTENDAITĂŒUNEĂ?NIĂ’MECOMĂ?DIEFRAN AISE SURLAMITIĂ? LAMOUR LETEMPSQUIPASSE%TCESTCE QUONAEU-AISCETTEFOIS CIELLEĂ?TAITDRĂ™LE CEQUIEST DĂ?JĂŒUNEBONNECHOSEPOURUNECOMĂ?DIE2IENDEVRAIMENT TRANSCENDENTALDANSCena de amigosMAISUNEPANOPLIEDE TRĂ’SBONSACTEURS$ANY"OON -ARINA&OĂ•S +ARIN6IARD QUI INTERPRĂ’TENT UNE SĂ?RIE DE PERSONNAGES ASSEZ RĂ?USSIS QUI SE RETROUVENTLORSDUNDĂ”NERIMPROBABLE 3UIVENT ALORS LES INĂ?VITABLES QUIPROQUOS SECRETS INAVOUĂ?S SCĂ’NES SURRĂ?ALISTES ET APPARITIONSINESPĂ?RĂ?ESDERIGUEUR$ANIĂ’LE 4HOMSPON NE RĂ?VOLUTIONNE PAS LHUMOUR MAISJONGLEBIENAVECLESCODESPOUROFFRIR UNFILMRAFRAĂ”CHISSANTQUINESĂ?TERNISE PASSAUFPEUT Ă?TRELORSDUNDĂ?BUT UNPEUBROUILLON 5NECOMĂ?DIE LĂ?GĂ’REMAISAGRĂ?ABLE

CinĂŠma :

le classement de

Q L’OVNI Mammuth Entre film engagÊ, humour noir corrosif et petit film amateur entre amis, Mammuth est sÝrement l’une des productions les plus bizarres et radicales de ces derniers temps. Dernier opus du duo formÊ par BenoÎt DelÊpine et Gustave Kervern, que l’on connaÎt surtout grâce à leur Êmission Groland sur Canal Plus, Mammuth navigue à mi-chemin entre le pur pamphlet contestataire et l’essai poÊtique aux airs mÊlancoliques. Un mÊlange de Les Idiots de Lars Von Trier et Julien Donkey-Boy de Harmony Korine, oÚ un ex-employÊ de boucherie, interprÊtÊ par GÊrard Depardieu, doit partir chercher ses anciennes fiches de paye pour pouvoir profiter de sa retraite. Un road trip dÊsenchantÊ, hardcore et surrÊaliste qui montre la lutte dÊsespÊrÊe d’un simplet face à une sociÊtÊ que les rÊalisateurs ne comprennent pas. Un humour acide qui bascule souvent dans le mauvais goÝt et une vision idÊalisÊe du passÊ qui frôle le pastiche sentimental.

Q A voir sans risque Los Pitufos 3D Ça devait arriver. Avec tous les remakes, sagas et autres prÊquelles en tout genre, les Schtroumpfs ne pouvaient pas Êchapper à Hollywood. Voici les petites crÊatures bleues qui arrivent (en 3D, s’il vous plaÎt) accidentellement au cœur de New York oÚ ils vont devoir Êchapper à Gargamel et rejoindre leur village avant qu’il ne soit trop tard.

Les nouvelles sorties cinĂŠma sont dans RĂŠzo. Nous vous proposons une sĂŠlection des films en salle et le classement rĂŠalisĂŠ par notre spĂŠcialiste du grand ĂŠcran.

Q Coup de cœur Una mujer en Africa La filmographie de Claire Denis est aussi inÊgale que passionnante et risquÊe. Une originalitÊ narrative et esthÊtique que la rÊalisatrice française rÊussit à rÊactualiser à chaque nouveau film. Loin de l’insipide et aberrante traduction espagnole, White Material (le titre original) est une plongÊe hypnotique et fascinante au cœur de l’Afrique, oÚ a grandi Denis. Un regard cru, violent et dÊterminÊ sur les problÊmatiques traditionnellement associÊes à ce continent (colonialisme, injustices sociales, corruption‌) qui Êvite avec intelligence le politiquement correct. Un film difficile d’accès, exigeant et troublant qui finit par entraÎner le spectateur dans une aventure intÊrieure et politique complexe et mystÊrieuse. Tout cela sur fond de paysages magnifiquement filmÊs et avec la prÊsence (encore) imposante d’Isabelle Huppert. !52³,)%.,%'%.)33%,

68s2Ă?ZOsÂłTĂ?


Abonnez-vous ! S: NDRE ET LO PARIS VEAU U O N UN D REGAR ADLE LE CR ADLE TO CR TION ÉVOLU R UNE ILLE LA FAM PAGNE EN ES TATION EN MU LA FIN VERS UPLE ? DU CO

CES NDAN LES TE R IVE DE L’H

eur

h Le bosnce que a p n’est ez vous croy

TAGE : REPOR ESTE-T-IL

3,50€

QUE R TOPIES ? DES U

/Févri Janvier

1 AN = 6 NUMÉROS s

24€ 20€ offre spéciale

:0;2

er 

-20%

jusqu’au 15/09 (Espagne)

s

28€ 24€ offre spéciale jusqu’au 15/09 (Hors Espagne)

Rézo est un magazine non

subventionné, s’y abonner

c’est le soutenir ! -ODEDESOUSCRIPTION Par transfert bancaire au numéro de compte suivant : IBAN : ES47 Swift : CAIXESBBXXX Compte : 2100 1344 6101 0035 0150 en indiquant le motif “Abonnement Rézo”. Nom et Prénom _____________________________________________________________________________ Adresse __________________________________________________________________________________ CP ____________________Ville _______________________________________________________________ Téléphone ____________________ E-mail ________________________________________________________ Profession __________________________________________________________________________________ Envoyez-nous par mail, vos coordonnées, sans oublier votre justificatif de paiement à : info.rezomag@gmail.com ou par courrier, ce bulletin rempli à l’adresse suivante : Institut Francés de Barcelona / REZO le Mag - c/ Moia, 8 - 08009 Barcelona (España)


GOVINDA / AMALTEA Govinda

Amaltea

Plaza Vila de Madrid, 4 Tel. (+34) 93 318 77 29 08002 Barcelona (Metro) Catalunya L3-L1 www.amalteaygovinda.com

C/Diputació, 164 Tel. (+34) 93 454 86 13 08011 Barcelona (Metro) Urgell L1

Deux restaurants végétariens qui proposent une cuisine créative composée de plats internationaux à la présentation soignée. Tous les produits sont naturels ; les céréales et les légumes, le tofu et le seitan sont d’origine Bio. Manger mieux pour se sentir mieux est la devise de ces lieux !

Restaurants : la magie d’une PACO ALCALDE C/Almirall Aixada, 12 Tel. (+34) 93 221 50 26 08003 Barcelone Ouvert tous les jours de 12h à 23h30 (Metro) Barceloneta L4 www.pacoalcalde-restaurante.com

Paco Alcalde est un des plus anciens restaurants du quartier de la Barceloneta. Sa réputation s’est faite sur la qualité de ses spécialités en riz, poissons et fruits de mer. Dans une ambiance locale vous pourrez profiter entre autres d’une paëlla à la marinière, une lotte à la Tarragonaise, des vermicelles à “la banda” et aïoli...

soirée A la Carte propose à tout gourmet de Rézo quelques excellentes adresses pour décou-

vrir ou redécouvrir la gastronomie ibérique mais aussi pour mettre à l’épreuve les papilles de ceux qui souhaiteraient se laisser séduire par de nouvelles saveurs venues du monde entier.

RESTAURANTE OLSEN C/Del Prado 15 Tel. (+34) 91 429 36 59 28014 Madrid Lundi à jeudi et dimanche de 13h à 17h – 20h à 02h Vendredi et samedi de 13h à 17h – 20h à 2h30 www.olsenmadrid.com, info@olsenmadrid.com.

Planté dans un décor scandinave, le Restaurant Olsen séduit immédiatement par ses lignes pures et modernes. L’architecte a pensé le lieu en fonction de la lumière ce qui donne un aspect particulier au design et une forte sensation de tranquilité. Ici, la cuisine du nord de l’Europe dévoile toutes ses saveurs !

³TÏs2ÏZOs71


QJ’AI

TESTÉ

Adèle M. a testé...

la mésothérapie

© CLAUDIA CARRILLO

Elle s’est aggripée à ses hanches, elle s’est nichée dans ses genoux. La cellulite... Pour déloger cette colocataire disgrâcieuse, quelque peu intrusive et sans-gêne, Adèle M teste la mésothérapie à la clinique Teknon de Barcelone. Toujours avec sa verve rieuse et sa gouaille guillerette. Récit.

V

OTRE CELLULITE EST DIFFUSE EN PHASE INTIALE TROISOUQUATRESSCÏANCESDINJECTIONSDEVRAIENTVOUSSUFFIREv#OMMENTAI JEATTERRI CHEZ LE DOCTEUR -ARINA -ANCHØN SPÏCIALISTEENMÏDECINEESTHÏTIQUEDELULTRABRANCHÏECLINIQUE4EKNONDE"ARCELONE#EST UNE LONGUE HISTOIRE 5N JOUR ALORS QUE JE ME PAVANAIS DANS UNE PANOPLIE h0RINCESSE 4AM 4AMv DANS MON APPARTEMENT MONTMARTROIS MON PETIT AMI DE LÏPOQUE MA FAIT SIGNE DAPPROCHER  h#EST QUOI TOUS CES PETITS POINTS QUE TU AS DERRIÒRE LES CUISSES v ME DEMANDA T IL CIRCONSPECT *E PAYAIS SOUDAIN LE LOURD TRIBU DES CUP CAKES ET AUTRES DÏLICES CACAOTÏS QUI ACCOMPAGNAIENTMESHEURESGOURMANDES $EPÐCHE MAPEAUÏTAITDEVENUEDORANGE #ATASTROPHÏE JEMESUISLANCÏEDANSUNE ÏTUDE APPROFONDIE DU THÒME SUR GOOGLE #HEMINFAISANT LALISTEDESSYNONYMESDE

72s2ÏZOs³TÏ

CEMOTTANTDÏTESTÏESTAPPARUECOMMEUN NEST PAS SI MAL QUE A  6OTRE PEAU EST COUPDEMASSUEhLIPIDE GRAISSE CHARNU ÏLASTIQUE ET JEUNEv 3ES MÏTHODES ONT EN ÏTOFFÏ SAINDOUX AXONGE COUENNE CRÏ- TOUSCASLAIRDEBIENMARCHERSURELLE"ELLE PINE PANNE LARD CHARCUTERIEv #EN ÏTAIT SIMPLE NATURELLE SASILHOUETTEIMPECCABLE TROP 4RAUMATISÏE PAR CET ÏPISODE JAI CE- RENDRAITJALOUSEPLUSDUNE!VANTDECOMPENDANT DÏVELOPPÏ PLUSIEURS TECHNIQUES MENCER -ARINA MANNONCELEPROGRAMME POUR ÏVITER QUELCONQUE OCCASION QUUN h*E VAIS VOUS INJECTER DES PRODUITS QUI HOMMEPUISSEREMARQUERLONCEDUNTISSU FAVORISENT LA CIRCULATION LE DRAINAGE ET QUI ADIPEUX%NMAILLOTOUENSOUS VÐTEMENTS BRßLENTLESGRAISSES#ELARISQUEDEFAIREUN IL ÏTAIT DEVENU IMPOSSIBLE DE ME VOIR EN PEUMALAUMOMENTDELAPIQßREv RECTO VERSO &INI LE REVERS DE LA MÏDAILLE %T ELLE AVAIT RAISON #OMME POUR LÏPI*AIDABORDDÏVELOPPÏLAMARCHEENCRABE LATION LA PREMIÒRE SCÏANCE EST LA PLUS -AIS LA CHOSE NÏTAIT PAS TOUJOURS AISÏE PÏNIBLE PAR MANQUE DHABITUDE #ETTE 3URLAPLAGE  APASSAITENCORE MAISDANS DOULEUR PONCTUELLE SAMOINDRIT LORS DES SCÏANCES SUIVANTES LINTIMITÏ DES PREMIERS MA5NE GÐNE DAILLEURS TINS LES 'ONZALO 6ICTOR ET VITE OUBLIÏE LORSQUE AUTRES PRINCES CHARMANTS En maillot ou en sous LESPREMIERSRÏSULTATS NONTPASTOUJOURSCOMPRISLE POURQUOIDECETTECHORÏGRA- vêtements, il était devenu APPARRAISSENT1UATRE SCÏANCES PLUS TARD PHIE )L Y A EU AUSSI LA TECHNIQUE DE LA MARCHE ARRIÒRE impossible de me voir en -ARINA ME DIT QUE LE TRAITEMENT TOUCHE MAIS JOUBLIAIS QUE CINQ ANS recto-verso.” Ì SA FIN 3I JE VEUX MAVAIENT ÏTÏ NÏCESSAIRES MAINTENIR SES EFFETS POUR LAPPRENDRE AU VOLANT DUNEVOITURE%TPUIS JEMESUISLASSÏEDE JE DEVRAIS REVENIR DANS UN MOIS OU DEUX LAVIEENRECTO)LÏTAITTEMPSQUEJERÏCUPÒRE ,EBILANDELOPÏRATIONSAVÒRESATISFAISANT MÐMESI -ARINAMAPRÏVENU LAMÏSOTHÏMONQUOTIDIENhDOUBLEFACEv RAPIENEREMPLACEPASPOURAUTANTLALIPOFAVORISER LA CIRCULATION ET LE SUCION  -AIS IL FAUT RECONNAÔTRE QUE MES DRAINAGE CUISSESSEMBLENTREMODELÏES AFFINÏESET $EUXANSETDEMIPLUSTARD UNDEMESAMIS LASPECT DE MA PEAU LISSÏ ET PLUS FERME CATALANS ÌLAFFßTDESDERNIÒRESTENDANCES #ETTE FOIS PLUS QUESTION DE DANSE DU SOUFFRANT QUANT Ì LUI DUNE BEDAINE NAIS- CRABE MARCHESARRIÒRESETAUTRESDANSES SANTE MAPARLÏDUNEMÏTHODERÏVOLUTION- DESCANARDS#ESERAUNTANGO ENBONNE NAIRE  LA MÏSOTHÏRAPIE INVENTÏE EN  ET DUE FORME AVEC SON CORTÒGE DE JEUX PAR-ICHEL0ISTOR UNMÏDECINFRAN AIS%LLE DE JAMBES ET JUPES ÏCHANCRÏES h!AAAY ACOMMENCÏÌÐTREUTILISÏEENESTHÏTIQUEIL MILONGADEAMORv !$¶,%YASEULEMENTQUELQUESANNÏES1UELQUES INJECTIONSHOMÏOPATHIQUESSOUSLAPEAUET Centro Médico Teknon LEPROBLÒMEPOURRAITÐTRERÏGLÏÌCONDITION Dra Marina Manchón Llado, desp.163 DESUIVREUNEDIÒTEÏQUILIBRÏEETBEAUCOUP Vilana 12 consulta 163 BOIREDELEAUBIENSßR .OUSVOICIDONC 08022 Barcelona ARRIVÏS Ì LA CLINIQUE AUX ALLURES DHÙTEL DE Telf: 93.393.31.63 Fax: 93.393.30.63 LUXE UNMATINDEMAI-ONMÏDECINSEMPRESSEDEMEREMONTERLEMORALh-AISCE


Barcelone

Paseo de Gracia, 52 Ă tico 08007 Barcelona Tel. (+34) 93 203 49 35 Fax (+34) 93 240 15 77

Madrid

Conde de PeĂąalver, 36 3ÂşD 28006 Madrid Tel. (+34) 91 126 47 52 Fax (+34) 91 309 64 70

info@brs-relocation.com www.brs-relocation.com

Repos LA FIBULA s0OBLE3EC 3ITUĂ?DANSLACHARMANTERUEPIĂ?TONNEDEPoble sec #ARRER "LAI CERESTAURANT SALONDETHĂ?ESTUNEVĂ?RITABLEMERVEILLE TANTPARSONDĂ?CORQUEPARLAQUALITĂ?DESESPRODUITS#ESTLA PORTEOUVERTESURLE-AROC DĂ’SVOTREENTRĂ?EVOUSĂ?TESSURPRIS PARLAREPRODUCTIONFIDĂ’LEDUSTYLEARCHITECTURAL DESLAMPESET AUTRESOBJETSDEDĂ?CORATION,ESPLATSMAISONFONTHONNEURĂŒ LARĂ?PUTATIONDELACUISINEMAROCAINEETLETOUTESTCOURONNĂ? AVECSUCCĂ’SPARUNELARGESĂ?LECTIONDETHĂ?SETDEPĂŠTISSERIES ARABES5NEINVITATIONAUVOYAGEDANSUNLIEUAUTHENTIQUE FIER DEPOUVOIRPARTAGERLESRICHESSESDESACULTURE ,ESMEILLEURSCOUSCOUSETTAJINESDE"ARCELONE #ALLE"LAI s4Ă?Ls-ÂŽ0OBLE3EC /UVERTTOUSLESJOURSDEHĂŒHsRESERVAS LAFIBULAES ,A&IBULA

C harme

Gastronomie

Carte de saison Menus Ă 13, 25 ett 30 â‚Ź Propositions personnalisĂŠes sur demande.

Telf : 00 34 972 53 18 07 ¡ Fax :00 34 972 53 09 41 ¡ Plaça de l’EsglÊsia, 2 ¡ 17780 GARRIGUELLA


Véronique Andrée, Astrologue et Professeur d’Astrologie à Barcelone : verobarna@gmail.com

L’HOROSCOPE DE VÉRONIQUE ANDRÉE

BELIER (21/03 - 20/04) BALANCE (23/09 - 22/10) “Gaston y’a le téléfon…”, de bonnes nouLes relations sont au premier plan, elles vous apporteront des surprises et de nouvelles amitiés prendront velles à foison, Mercure transitant votre forme. Le hic ? Mars vous provoque des désagréments professionnels. Êtes-vous certain d’avoir payé vos cinquième maison vous serez heureux, factures ? N’avez-vous pas oublié quelque papier important avant de partir ? Attention aux excès de vitesse, amoureux et récompensés. Les transactions ceux-ci ne resteront pas impunis en ce mois d’Août. financières sont chanceuses, carpe diem ! Mais gare au mois d’août, votre impatience se réveillera et votre langue se déliera, ce stress inuSCORPION (23/10 - 22/11) tile pourrait vous provoquer de légères brûlures ou Décidément tout va de travers ces jours-ci, vous pensiez vous reposer mais les planètes ne vous coupures, prudence ! laissent pas encore tranquilles, Mercure en Lion vous demande de surveiller vos paroles, votre communication est remise en question, des choix compliqués s’imposent à vous, heureusement que Mars vous aide à dénicher les failles ! Un départ à l’étranger vous soulagera, bonne chance ! TAUREAU (21/04 - 21/05) La famille vous cause des soucis, la communication est bloquée, exprimez-vous clairement afin d’éviter les malentendus. Les dépenses imprévues en juillet sont-elles les instigatrices SAGITTAIRE (23/11 - 21/12) de ce malaise ? Ne faites pas la sourde oreille car les autres Des retrouvailles avec des amis de longue date vous feront plaisir. Les transactions feront de même. Heureusement la nouvelle Lune de Juillet vous commerciales sont bonnes et pourraient s’élargir par le biais d’entreprises étrangères. apportera un regain d’énergie et les solutions longuement attenSaturne vous promet de la patience et des résultats positifs à long terme. Mais vous dues. Courage ! serez avant tout attentif à trouver une nouvelle destination de voyage, encore et toujours plus loin, vive l’aventure ! GEMEAUX (22/05 - 21/06) “Partir”… Vous n’aurez que ce mot à la bouche, voyager et découvrir, voici votre été. Vos frères ou sœurs seront très présents mais les amours encore plus ! Les relations à distance seront à la une pour les vacances, votre talent d’orateur vous prépare de belles soirées au clair de Lune. Par contre votre porte-monnaie sera un peu trop léger en Septembre, économisez dès maintenant !

CAPRICORNE (22/12 - 20/01) Si vous comptiez prendre des cours de danse ou faire de la gym c’est le moment. Vos articulations se feront plus souples ainsi que votre esprit. Mars pourrait réveiller des exigences envers vos proches. Votre partenaire ne sera pas toujours d’accord avec vous, mais ne prenez aucune décision à la légère avant fin septembre, les astres pourraient vous induire en erreur. Détendez-vous.

CANCER (22/06 - 22/07) Mercure dans votre 2ème Maison vous donne envie de dépenser, et au mois d’Août vous en aurez l’occasion, les investissements seront favorisés. Mais les soucis familiaux sont-ils vraiment nécessaires ? N’y-a-t’il pas moyen de trouver des compromis ? Lâchez prise et reposez-vous car les vacances sont faites pour ça. De bons amis vous soutiendront et pourraient même vous proposer une association, pourquoi pas ?

VERSEAU (21/01 - 19/02)

Vous voulez vous évader à tout prix ! Les chaînes du travail ou du mariage vous pèsent, liberté où es-tu ? Votre vie vous semble trop étroite mais elle n’est que le reflet de votre propre création. Des contrats importants sont à négocier, Saturne vous donne la sagesse et l’habilité à faire les bons choix. La famille vous demandera d’être présent, ne les décevez pas, ils vous LION (23/07 - 22/08) aiment. Hermès est en visite dans votre constellation, votre esprit sera vif et des déplacements imprévus sont à prévoir, mais ne vous obsédez pas par des détails superflus ou vous aurez du mal à trouver le sommeil. Votre côté artistique est valorisé, n’avez-vous jamais pensé à être POISSON (20/02 - 20/03) acteur ? Vous voyez tout en grand et votre appétit est éveillé, attention aux prises de poids, petits A quand remonte votre dernière visite chez votre dengourmands ! tiste ? Veillez à bien manger ! D’accord, vous êtes heureux et tout glisse comme sur de la mousse, mais n’oubliez pas de prendre soin de vous avant VIERGE (23/08 - 22/09) que les astres entrent dans votre maison VI en Les Vierge du 1er décan auront l’occasion de faire un très grand voyage, les autres se contenteront de partir septembre, secteur de la santé. Le mois d’août un peu plus tard si elles consentent à quitter leur travail ! La nouvelle Lune ainsi que Vénus en Juillet vous favorisera de jolies rencontres, profitez-en stimuleront pour démarrer une nouvelle entreprise, votre sens esthétique sera rehaussé et vous serez plus bien ! attirants que de coutume. La chance sera à portée de main, ne la laissez pas s’échapper !

LE CHAT PAR PHILIPPE GELUCK / WWW.GELUCK.COM

74s2ÏZOs³TÏ


Le site immobilier à visiter : www.engelvoelkers.com/Empuriabrava

Empuriabrava: Majestueuse maison du 1750 avec 1.025 m². ID: W-008UJ7 Prix: 2.395.000 €

Empuriabrava: S. constr. 500 m², terrain 1.500 m², 72 m amarre. ID: W-008AZP Prix: 1.590.000 €

Empuriabrava: S. constr. 200 m², terrain 500 m², grand canal! ID: W-00D8QQ Prix: 675.000 €

Empuriabrava: S. constr. 130 m², terrain 260 m², piscine, vue canal. ID: W-00DSUY Prix: 479.000 €

Empuriabrava: S. constr. 80 m², maison de pecheur, 10 m amarre. ID: W-00D8P3 Prix: 360.000 €

Empuriabrava: S. constr. 109 m², terrain 213 m², piscine 6 x 3 m. ID: W-00BOJL Prix: 325.000 €

Empuriabrava: S. constr. 65 m², excellent vue et emplacement. ID: W-008N8F Prix: 160.000 €

Empuriabrava: S. constr. 55 m², vue sur le canal, piscine com. ID: W-00D8EM Prix: 160.000 €

Empuriabrava: Charmant appartement au canal + parking. ID: W-00BGSK Prix: 145.000 €

Empuriabrava · Av. Joan Carles I, Requesens 98 · Phone +34 972 45 64 40 empuriabrava@engelvoelkers.com · www.engelvoelkers.com/empuriabrava


Rézo Mag Nº5  

Le magazine des Francophones

Advertisement