Page 1


INNOVATION ÉCOUTE RIGUEUR ÉTHIQUE


Le Groupe Régis Côté offre des services intégrés en architecture, design urbain, stratégies immobilières, identité & design et gestion durable des actifs physiques et infrastructures basés sur le cycle de vie des bâtiments. Cette approche durable permet de conseiller, de soutenir et d’accompagner nos clients pendant toutes les étapes de leur projet, soit des études de faisabilité jusqu’à la gestion de l’entretien de leur bâtiment. Plus de 150 collaborateurs travaillent en synergie et favorisent la conception intégrée afin d’offrir des solutions immobilières adaptées à chacun des projets qui leur sont confiés. La firme est présente dans plusieurs secteurs dont l’énergie & l'industriel, le commercial, l’éducation & le culturel, les installations sportives & récréatives, la santé, le transport & infrastructure, le bureau et le multi-résidentiel et ce, depuis 1976.

Jérome Côté Président du Groupe Régis Côté


2012 2008 2007 2006 2005 1984 1976

CRÉATION DE LA COMPAGNIE LOCI STRATÉGIES

OUVERTURE DU BUREAU DE TROIS-RIVIÈRES

CRÉATION DE LA COMPAGNIE ID STUDIO

FUSION DES BUREAUX SHAWINIGANAIS DE JEAN-LOUIS DÉRY, ARCHITECTE ET RÉGIS CÔTÉ ET ASSOCIÉS

CRÉATION DE LA COMPAGNIE PLANIFIKA

OUVERTURE DU BUREAU DE MONTRÉAL

OUVERTURE DU BUREAU DE QUÉBEC


Une tradition de savoir-faire depuis 1976


QUÉBEC

TROIS RIVIÈRES

MONTRÉAL


NO S SERVICE S ARCHITECTURE IDENTITÉ + DESIGN STRATÉGIES IMMOBILIÈRES MAINTIEN DES ACTIFS

1

2

6

3

4

ARCHITECTURE Étude de faisabilité Programme fonctionnel et technique (PFT) Plan directeur des immobilisations (PDI) Design urbain Design d'intérieur Étude de planification pré-locative Étude de code Aide à la certification LEED Efficacité énergétique Mise en service

IDENTITÉ + DESIGN Design identitaire Design graphique Design et visualisation 3D Design architectural / commercial Design événementiel / exposition Signalétique

5


Nos services multidisciplinaires constituent une valeur ajoutée dans la réalisation des projets qui nous sont confiés.

9 1. Esquisse / Étude de faisabilité 2. Notre équipe en visualisation 3D 3. Étude de planification pré-locative Développement Lévis 4. Étude de planification pré-locative Concours Campus UQO 5. Maison du Québec, visualisation 3D 6. Siège social, La Capitale assurances générales 7. SIQ, Laurier-Station 8. Inspection de bâtiment 9. Gestion de projet

7

STRATÉGIES IMMOBILIÈRES Développement immobilier durable Urbanisme Design urbain Mise en œuvre de projets immobiliers Optimisation de site

8

GESTION DURABLE DES ACTIFS PHYSIQUES ET INFRASTRUCTURES Optimisation des processus de gestion des actifs Sélection et implantation de technologies Collecte de données Intelligence d'affaires / rapports de gestion Formation sur mesure en maintien d'actifs


NO TRE EXPERTISE

1

2

3 Édifice à bureaux, hôtel de ville, espace administratif

4 École primaire et secondaire, centre de formation professionnelle, CÉGEP et collège, Université, musée, auditorium

5 Centrale hydroélectrique et thermique, poste de distribution, poste de convertisseur

Centre commercial traditionnel, life-style, power center, foire alimentaire, restaurant, boutique

BUREAUX & AMÉNAGEMENT

COMMERCIAL

ÉDUCATION & CULTUREL

ÉNERGIE & INDUSTRIEL


8 Hôpital, clinique médicale, CLSC, laboratoire, CSSS

6

9 Aérogare, station de métro, stationnement souterrain, garage d'entretien, hangar

7

1. 2. 3. 4. 5. 6.

Amphithéâtre, aréna, piscine, stade

INSTALLATIONS RÉCRÉATIVES & SPORTIVES

Cossette communication Place Laurier Édifice TD, Centropolis Centre jeunesse 5e saison Rio Tinto Amphithéâtre Ville de l'Ancienne Lorette 7. Complexe Jeffrey-Hale 8. C.H.U.M. Projet Biomédical 9. Passerelle des traversiers Québec-Lévis

MULTILOGEMENT

SANTÉ

TRANSPORT & INFRASTRUCTURE


1

2

3

4

5

6

7

8

9


12

10

11

Nous croyons en la puissance de vos idées.

14

13

1. Édifice Price 2. 3.4.5. Équipe Groupe Régis Côté 6. ETS 7. M9 - Projet Id Studio 8. Castelnau marketing - Projet Id Studio 9. ETS - Centre Ingo 10. Baie de Beauport 11. Centropolis 12. Équipe Groupe Régis Côté 13. Complexe Lebourgneuf 14. Équipe Groupe Régis Côté 15. École Duchesnay 16. Passerelle Traversier Matane 17. Équipe Groupe Régis Côté

16

15

17


PROJET COMMERCIAL

RÉALISATION DE LA PHASE III

QUARTIER DIX 30

Le Quartier DIX30 est un complexe immobilier à vocation multiple localisé à Brossard, en banlieue de Montréal. Le développement immobilier de ce projet novateur occupe un terrain d’une superficie totale de 1,5 millions de pieds carrés et a été conçu tel un centreville.

Projet immobilier novateur, le Quartier DIX30 répond à la fois à des fonctions commerciales et administratives et est considéré comme le premier en son genre au Québec.

Inauguré en septembre 2006, la première phase de développement du DIX30 consistait en l’ouverture au public de nombreux commerces de détail, de restaurants et de divers services connexes, le tout représentant une superficie de 400 000 pieds carrés. Le projet vient de terminer sa troisième phase de développement (un budget de 160M $) et comprend non seulement la construction d’espaces commerciaux, mais également la

réalisation d’un hôtel de 18 étages, de deux édifices à bureaux et d’une clinique médicale de 6 étages. De plus, ce projet commercial est très innovateur par sa haute densité, sa mixité d’usage et l’aménagement d’une rue commerciale entièrement piétonne. ÉDIFICE À BUREAUX Outre l’implication de notre firme depuis 2008 dans le développement de la phase 3 du complexe de type Life Style, nous avons été mandaté pour un projet parallèle de densification des phases 1 et 2 par la construction d’un immeuble à bureaux de 250 000 pi2 sur 14 étages. Ce projet d’intégration d’une tour au cœur de l’action créera un élément phare pour le Quartier et contribuera à l’implantation d’un véritable centre-ville en Montérégie. Ce projet traduit une volonté de consolider la mixité des usages sur le site et de développer en hauteur.


La réalisation de ce projet nous oblige à adopter des solutions architecturales novatrices afin de pallier aux défis suivants: •

Le maintien d’une échelle humaine afin de ne pas compromettre la viabilité commerciale au niveau de la rue;

La planification des accès à partir du stationnement souterrain, de la rue commerciale et de l’allée arrière;

Malgré sa localisation, nous devons offrir une belle visibilité de l’immeuble.

Lieu de réalisation:

Brossard (Qc)

Période d’exécution:

2008 à 2013

Coût des travaux:

100 M$

Superficie totale:

74 300 mètres carrés

« Nous avons réussi à concevoir l’ensemble immobilier du Quartier DIX30 avec un budget et un temps restreint sans diminuer la qualité. » Tinh Nguyen, technicien principal, chargé de projets


STATIONNEMENTS SOUTERRAINS

LE CLUB DIX30

La phase III du Quartier Dix30 permet de réduire grandement la superficie des îlots de chaleur relatif aux aires de stationnement en surface typique des centres commerciaux, en aménageant la totalité des 2 000 cases requises en un stationnement souterrain et étagé.

Cette nouvelle salle de spectacle se veut un complément à l’Étoile Banque Nationale. Nous y retrouvons une salle de 250 places, un resto de 80 places et deux lieux intimes pouvant accueillir 25 personnes chacun. La disposition de la salle est sous la forme de cabaret soit, des tables de 4 personnes. Elle se veut un endroit multi-âges pouvant offrir souper spectacle, brunch ainsi que de la danse.

L’air du stationnement est évacué mécaniquement grâce à des grilles incorporées dans les trottoirs situés dans les arrière-boutiques afin de ne pas nuire à la clientèle et aux locataires. L’apport d’air neuf est également possible grâce à ces mêmes grilles ainsi qu’à un système contrôlant l’ouverture des portes de garage selon la demande. Le stationnement est chauffé (tempéré) au gaz naturel, isolé thermiquement et étanche au niveau de la pénétration de l’eau. Le contrôle des entrées et sorties des voitures se fait au moyen de six portes à enroulement rapide isolées, deux pour chacune des trois rampes d’accès extérieures au stationnement. Ces rampes sont chauffées afin d’assurer la sécurité maximale des accès. Comme le stationnement souterrain représente 95 % du total des cases du site, la circulation verticale vers les bâtiments est critique. Ainsi, 13 ascenseurs et 17 escaliers ont été construits pour desservir les espaces locatifs. La superficie du stationnement lui-même est d’environ 350 000 pieds carrés pour chacun des 2 niveaux, soit environ 700 000 pieds carrés au total.

« L’objectif dans la conception du Club DIX30 était de créer une salle à l’ambiance distinctive et festive tant pour le spectateur que pour l’artiste sur scène. »

CLINIQUE MÉDICALE

Serge Jacques, architecte concepteur

Construction d’un nouvel édifice de six (6 étages de 19 000 m2. ce bâtiment comprend des locaux commerciaux (2 900 m2) au rez-de-chaussée ainsi qu’une clinique médicale (3 700 m2) et des espaces à bureaux (8 500 m2) aux étages supérieurs. la conception fut pensée en fonction des principes de développement durable (gestion des eaux, efficacité énergétique) et des besoins d’une urgence (circulation des civières ou chaises roulantes). Nous y retrouvons : un hall d’entrée, des espaces communs (corridors et blocs sanitaires), commerces, bureaux, clinique médicale (bloc opératoire, un secteur de diagnostic et imagerie par résonnance magnétique).

CLINIQUE MÉDICALE DIX30


LE CLUB DIX30

STATIONNEMENTS SOUTERRAINS


ÉDIFICE À BUREAUX

LE BILBOQUET

PLAN DU SECTEUR


PROJET D'INSTALLATION RÉCRÉATIVE ET SPORTIVE

COMPLEXE SPORTIF L'ANCIENNE-LORETTE Construction d'un amphithéâtre pouvant accueillir des événements sportifs (2 glaces) et culturels. Érigé sur un terrain du parc central de la rivière Lorette, le Complexe Sportif Multidisciplinaire de l’Ancienne-Lorette regroupe tous les services d’un amphithéâtre multifonctionnel doté d’équipements audiovisuels à la fine pointe de la technologie et permettant la tenue de différents types d’événements sportifs et culturels. Il abrite notamment deux patinoires juxtaposées respectant les standards de la Ligue Nationale de Hockey, munies de systèmes de recouvrement rapides et ceinturées de gradins chauffants pouvant accueillir respectivement 1225 et 300 spectateurs dans le plus grand confort. En plus de l’aménagement de glaces destinées à la pratique du hockey et autres sports, le Complexe Sportif, qui a été développé dans une perspective multidisciplinaire, met à la disposition de sa clientèle quatorze chambres de joueurs (dont deux de grandeur pouvant accommoder les hockeyeurs professionnels et deux réservées exclusivement à l’usage des femmes) et une pour les arbitres, de même que des salles de conditionnement dotées d’équipements modernes pour l’entraînement et la préparation hors glace. En plus de ces facilités, nous retrouvons des services de massothérapie et de chiropratique, une boutique sportive, une salle d’aiguisage, des rangements et casiers, une infirmerie, une buanderie, des vestiaires, des aires de restauration et des débarcadères adaptés aux grands événements. Afin de maximiser la visibilité des activités se déroulant sur la glace, le hall de la billetterie permet d’accéder à un centre de conditionnement physique privé, un restaurant-bar animé et un foyer central offrant une vue directe sur les patinoires. De multiples casse-croûte ont été aménagés en périphérie de la glace, dans le foyer central ainsi qu'à proximité des loges afin de bien desservir la clientèle et de minimiser les files d'attente. Le bâtiment s'articulant autour d'un noyau permet aux usagers de se retrouver au cœur de l’action, tout en maintenant un niveau de sécurité élevé. De plus, on compte douze bureaux administratifs et deux salles de formation disponibles pour les différentes

Lieu de réalisation:

Ancienne-Lorette (Qc)

Période d’exécution:

2007 à 2010

Coût des travaux:

18 M$

Superficie totale:

10 125 mètres carrés - 2 Glaces : 4 855 m22 - Sous-sol: 2 180 m - Rez-de-chaussée:2 6 800 m2 - Étage: 1 150 m

Mode de réalisation

Projet en Partenariat Public-Privé (accéléré / conception construction)


principalement employé pour ce type de projet. Le panneau métallique isolé, permettant un assemblage rapide sur de grandes superficies et ce, peu importe les conditions météorologiques, semblait un choix tout indiqué puisqu’il représentait une économie de temps et d’argent. Toutefois, pour éviter que le bâtiment ait l’apparence d’un entrepôt frigorifique, nous avons développé un détail qui permettait d’installer les panneaux à l’horizontale plutôt qu’à la verticale selon la méthode habituelle. Un jeu de moulures et de juxtaposition de deux types de revêtements d’acier a fortement contribué à donner à l’édifice une facture architecturale unique et remarquable. SÉCURITÉ Les garde-corps des bancs-gradins ont fait l’objet d’une demande de mesure compensatoire auprès de la Régie du bâtiment du Québec. Nous souhaitions minimiser l’impact visuel au niveau de la quantité de garde-corps tout en assurant la sécurité du public, ce qui a été possible grâce à l’approbation de notre demande par la Régie. De plus, les baies vitrées en verre trempé sans poteaux intermédiaires contribuent aussi à une meilleure visibilité pour les spectateurs. organisations sportives ainsi que quatre salles polyvalentes pourvues de murs amovibles et d'un accès à une terrasse intérieure offrant en permanence une vue dégagée sur la glace. Dans un environnement élégant et moderne, on retrouve cinq loges spacieuses incluant une loge multimédias pour la galerie de presse répondant aux besoins des journalistes, chroniqueurs et caméramans dans le cadre de tournois et d’événements sportifs et culturels de grande envergure. INNOVATION L’amphithéâtre se distingue principalement par la grande polyvalence de ses aménagements à la fois flexibles et fonctionnels. La qualité sonore de ces vastes espaces n’a pas été négligée : elle est assurée grâce à un système de panneaux insonorisants savamment disposés au travers de la structure du plafond et offrant une excellente performance acoustique, ce qui est très avantageux pour la tenue de spectacles musicaux et autres représentations sportives, culturelles et artistiques. La principale innovation du Complexe Sportif réside dans le concept d’aménagement des patinoires localisées au niveau du sous-sol, ce qui permet d’atteindre les gradins supérieurs à partir du rez-de-chaussée et par conséquent, d’offrir une meilleure accessibilité aux installations ainsi qu’une visibilité accrue. De plus, profitant du fait que les joueurs peuvent accéder directement aux patinoires à partir de leurs chambres au sous-sol, donc au même niveau, les dessous des gradins peuvent servir d’espaces de rangement, ce qui optimise grandement les aires de circulation. Finalement, le Complexe sportif de L’Ancienne-Lorette est un des seuls arénas au Québec et

dans l’Est du Canada à être doté de l’ensemble des technologies uniques du système "Eco-Chill", permettant ainsi de récupérer et de réutiliser le maximum d’énergie disponible et de diminuer l’apport des gaz à effet de serre généré par le complexe. CONCEPT ARCHITECTURAL Comme prémisses conceptuelles de départ, l’emphase a été mise sur l'aménagement d'une ouverture du bâtiment ce qui, à prime abord, n’est pas conventionnel pour ce type de construction. C’est pourquoi nous avons voulu prioriser en façade principale un immense mur-rideau découvrant des espaces de vie où les fonctions de conditionnement physique, de rencontre, d’amusement et de restauration sont en interrelation. Cette façade, à la fois dynamique et divertissante, stimule immédiatement le visiteur dès son arrivée sur les lieux. L’utilisation du bois comme revêtement extérieur offre un contraste intéressant et inattendu avec la présence du panneau métallique isolé, matériau de recouvrement


RESTAURANT Le restaurant, offrant une vue panoramique sur les patinoires, propose simultanément aux visiteurs de déguster leur repas, de suivre une partie de hockey et d’apprécier la performance du chansonnier sur la scène du secteur bar. Un immense foyer central dessert les deux glaces et permet aux spectateurs de déambuler sans perdre de vue ce qui se passe sur l’une ou l’autre des deux patinoires. Le mobilier aménagé à proximité du casse-croûte principal permet au public de satisfaire sa faim tout en regardant l’un des nombreux écrans plasmas installés tout autour de l’aire de rassemblement. POUR LES UTILISATEURS Quant au centre d’entraînement privé, aménagé sur deux niveaux et muni d’installations des plus sophistiquées, il offre une vue imprenable sur la glace de même que sur l’extérieur. L’emplacement et les dimensions de la mezzanine ont été prévus de manière à permettre l’entraînement et la course pour les sauts en parachute. Les chambres de joueurs, aménagées de façon

fonctionnelle, nécessitaient une bonne planification puisque les chambres adjacentes se partagent une salle de douches mitoyenne. Des salles d’entraînement sont aussi mises à la disposition des joueurs. À l’étage, une patinoire sur surface synthétique a été conçue pour permettre la pratique des tirs au but et les parties de mini-hockey. Les salles polyvalentes sont modulables selon les besoins des utilisateurs grâce aux cloisons amovibles qui les séparent. La salle principale donne accès à une grande terrasse située du côté de la patinoire, laquelle est munie de bancs fixes et d’un comptoir de bar en mezzanine sur le dessus du toit du resto-bar. Elle accueille les passionnés de sports qui souhaitent suivre le match en cours. INTÉGRATION

« L’amphithéâtre se distingue principalement par la grande polyvalence de ses aménagements considérés à la fois flexibles, fonctionnels, adaptés aux différents modes d’occupation et durables. »

Le Complexe Sportif Multidisciplinaire de l’AncienneLorette, situé en bordure de la rivière Lorette sur un Jocelyn Boilard, architecte associé, terrain appartenant à la Ville, chargé de projets tire profit de son emplacement stratégique. Implanté grande proximité avec les infrastructures dans un milieu à la fois récréatif et naturel, à vocation sportive et scolaire environceinturé par un boisé, un terrain de jeu, un nantes, la visibilité et ses aménagements centre aquatique et la Polyvalente de l’Anaccueillants, accessibles et sécuritaires cienne-Lorette, il remplace le vétuste Aréna qui permettent de desservir aisément des Mario-Marois. Un des principaux avantages citoyens de tout âge. qu’offre l’emplacement du complexe est sa


PROJET GOUVERNEMENTAL

ATRIUM, QUÉBEC L’agrandissement et le réaménagement de l’édifice de l’Atrium présentait un défi de taille pour notre équipe de conception.

Construit dans le milieu des années 1970 à Charlesbourg, le bâtiment a initialement été conçu pour loger un centre commercial. Acquis par le Gouvernement du Québec en 1989, un premier réaménagement de l’immeuble a été effectué afin d’y accueillir des bureaux administratifs. La conception initiale du bâtiment avait un caractère introverti composé de très peu d’ouvertures sur l’extérieur, une silhouette imposante et une promenade centrale éclairée par deux lucarnes. Le défi, lors de la

seconde transformation, était de reconfigurer la fonction commerciale initiale de l’édifice et de concevoir des espaces éclairés et adaptés à un environnement de travail de bureau. L’un des désirs du client était de créer un cadre de travail lumineux et agréable pour les occupants. En collaboration avec le client et dans le respect des critères LEED, l’enveloppe du bâtiment a été optimisée afin d’augmenter la résistance thermique et le confort des usagers. Notre équipe a travaillé à développer des stratégies innovatrices intégrées, dont l’amélioration de la


qualité des espaces de travail par la réorganisation des aménagements intérieurs, l’ouverture du bâtiment avec un espace de détente commune et, enfin, l’amélioration ciblée des composantes mécaniques et électriques. L’OUVERTURE DU BÂTIMENT L’environnement intérieur de l’édifice de l’Atrium a été conçu dans le but d’ouvrir l’infrastructure à son environnement extérieur. Le plan de développement extérieur a contribué à améliorer cet aspect en créant des espaces interstitiels comme l’ajout d’une terrasse ex-

térieure adjacente à la cafétéria, une série d’aires de repos et une abondante végétation. Afin d’améliorer l’irrigation du sol, une bande de deux mètres de verdure a été plantée autour du périmètre du bâtiment. Le plan de développement favorise également le transport actif avec la proximité d’une piste cyclable et l’ajout de supports à vélos situés aux différentes entrées du bâtiment. Cette initiative est une autre stratégie visant à mettre les gens en relation avec leur environnement et leur entourage.

Lieu de réalisation:

Québec (Qc)

Période d’exécution:

2008 à 2014

Coût des travaux :

68 M$

Superficie totale :

45 000 mètres carrés

Superficie initiale :

38 500 mètres carrés

Superficie finale

44 000 mètres carrés

Leed

Le design a été fait selon les standards LEED


L’OPTIMISATION DE L'ENVELOPPE L’agrandissement de l’édifice de l’Atrium a été réalisé en augmentant la surface du quatrième étage, ce qui permet d’améliorer la capacité du bâtiment, sans changer sa superficie. La nouvelle extension est entièrement vitrée, laissant généreusement entrer la lumière du jour. Une attention soignée a été apportée à la sélection des matériaux afin de promouvoir les ressources du Québec, tels que le bois torréfié stratifié, les panneaux d’aluminium et le calcaire. Les panneaux de bois ont été insérés à l’enveloppe extérieure afin de renforcer l’identité distinctive du bâtiment et d’améliorer son esthétisme. Le bois utilisé, du pin gris torréfié, a été traité avec un processus entièrement naturel de façon à améliorer sa résistance et empêcher sa désintégration. Les panneaux en calcaire et en aluminium utilisés pour l’enveloppe extérieure ont été transformés localement. Une membrane réfléchissante blanche a été installée sur la toiture pour éviter l’effet de serre. Des toits verts ont été ajoutés sur les chapiteaux d’entrées et le quai de déchargement, une initiative encouragée par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa). Sur le toit principal, deux puits de lumières déjà existants ont été conservés et trois autres ont été ajoutés afin d’optimiser la lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment. Ces modifications sur l’enveloppe améliorent la résistance thermique de l’Atrium, tout en créant un environnement de travail plus lumineux et plus agréable pour les employés du ministère.

AMÉLIORATION DE L'ESPACE DE TRAVAIL Deux couloirs centraux ont été conçus afin de modifier le caractère initial du bâtiment et desservir adéquatement les zones plus isolées. Compte tenu de la taille considérable de l’édifice, il était essentiel pour l’équipe de conception de revitaliser les deux axes principaux de circulation en utilisant une séquence de motifs spatiaux. Des améliorations remarquables ont été effectuées à différents points de jonction, dont la conception de murs courbés et des puits de lumière apportant un éclairage zénithal.

L’un des principaux objectifs au cours de la phase de conception du projet était l’amélioration ciblée de la mécanique et des composantes électriques dans le but de réduire de façon significative la consommation d’énergie du bâtiment. En combinant diverses stratégies créatives, nous avons réussi à réduire l’énergie consommée de 35 %. Selon notre estimation, toutes les actions planifiées permettront une importante épargne à long terme de l’ordre de 200 000 $ par année. Ces chiffres prouvent qu’il est possible de transformer un bâtiment existant en un exemple d’éco-efficacité, sans avoir à remplacer toutes ses composantes existantes. Notre équipe concentre fièrement sa pratique architecturale sur le cycle de vie du bâtiment afin de réduire son impact sur l’environnement et les coûts d’opération. À cette fin, une partie de notre travail est d’identifier les éléments les plus déficients d’un bâtiment existant tout en préservant ceux qui sont fonctionnels, dans le but de faire des choix stratégiques dans la conception d’un bâtiment vert et de prévenir les déchets superflus. La fenestration, le chauffage et le système de ventilation sont de bons exemples de cette pratique. Alors que 75 unités de ventilation sur le toit ont été remplacés pour des modèles à plus haute performance, les évents intérieurs ont été conservés, vu leur bon état. La rénovation de l’édifice Atrium était une excellente occasion de développer un processus de conception intégré à partir duquel surgissent d’indéniables solutions rentables pour le bâtiment, ses occupants et son environnement.

Le défi de ce projet est de le départir de l’image découlant de sa fonction d’origine, un centre commercial, pour en faire un projet institutionnel abritant un ministre.

CRITÈRES LEED RESPECTÉS : --Aménagement paysagé contre l'irrigation du sol --Rétention des eaux pluviales --Réservoir sur le toit --Réduction de la pollution lumineuse --Nouvelle plomberie à faible débit --Douches pour les cyclistes --Éclairage naturel dans 85 % des espaces --Finition intérieure avec de faibles émissions de COV --Capteurs de CO2 pour contrôler la qualité de l'air --Eco-éclairage efficace --Gestion centralisée des systèmes électromécaniques --Amélioration des opérations de démarrage --Matériaux recyclés --Gestion des déchets de construction --Ressources réutilisées : ameublement et cloisons temporaires --Réduction de l'effet d'îlot de chaleur --Bois certifié par le Forest Stewardship Council


NOUVELLE CONFIGURATION

CONFIGURATION ORIGINALE

AGRANDISSEMENT

PLAN NIVEAU 3


GRAND PRIX PILIER D’OR 2013 DE L’AGPI, MEILLEUR IMMEUBLE

PREMIER PRIX CATÉGORIE «MULTI-FAMILY» 2013 PCI DESIGN AWARDS


PROJET MULTI-LOGEMENT

RÉSIDENCES ÉTUDIANTES, PHASE 4, É.T.S. Les résidences, phase IV, constituent une nouvelle construction d’une superficie d’environ 17 000 m2, qui est répartie sur 9 étages. Leur superficie au sol est de 2 038 m2 et leur hauteur est de 25 mètres. On y trouve 286 appartements, soit 179 studios et 107 logements de type 3 ½. Au total, il s’agit d’un projet dont le coût s’élève à 31,5 millions de dollars qui a été réalisé dans les délais et budget prévus. LA CONCEPTION Le revêtement en trois couleurs a été réalisé avec des panneaux de béton préfabriqué de type Slenderwall produits par Béton Préfabriqués Du Lac, à Alma. Ce produit

Lieu de réalisation:

Montréal (Qc)

Période d’exécution:

2010 à 2012

Coût du projet :

26 M $

authentiquement québécois nous a permis d’installer l’isolation et la fenestration des résidences en usine, ce qui a grandement accéléré la fermeture de l’enveloppe du bâtiment en chantier. Ces panneaux ont été choisis suite à une étude économique réalisée par notre firme, considérant le poids des panneaux sur la structure de béton, l’installation rapide, la réduction du travail sur le site et la durabilité. Le concept architectural est basé sur la répétition, ce qui est parfait pour la préfabrication. Nous voyions l’édifice comme une ruche d’abeilles et voulions sentir l’activité des étudiants derrière les murs. Les fenêtres verticales correspondent à l’aire de vie, tandis que les fenêtres horizontales surmontent l’espace de travail, procurant une vue panoramique. Ces fenêtres horizontales furent aussi utilisées pour les chambres à coucher des plus grands appartements. Les trois couleurs correspondent à des schémas différents, donc à des appartements de grandeurs différentes. En effet, en plus des studios traditionnels, les nouvelles résidences comportent une nouveauté : certains appartements ont été pensés pour des

couples ou des professeurs invités de passage à l’ÉTS ! Le bâtiment est relié à la phase précédente par une passerelle. Outre le fait que cette caractéristique ait retenu l’attention de plusieurs personnes, je dois souligner le caractère éminemment pratique, puisqu’il permet aux étudiants d’accéder non seulement aux résidences, phase III, mais aussi au marché Métro, une autre entreprise québécoise, qui est situé à l’angle des rues de La Montagne et Notre-Dame. De plus, la passerelle a permis de concentrer les services partagés par l’ensemble des locataires des deux immeubles de résidences, soit la buanderie, le poste d’accueil, le stationnement souterrain, les jardins, l’alimentation électrique, etc. L’édifice a la forme d’un C et loge en son centre une cour intérieure qui reçoit de l’ensoleillement de l’après-midi au coucher du soleil. Une diagonale relie les deux entrées, celle de la rue de La Montagne et celle de la rue Eleanor. Le prolongement de cette diagonale nous mène directement à l’entrée du bâtiment principal du campus. Cette diagonale traverse le terrain adjacent, et le futur bâtiment qui s’y construit : La Maison des étudiants.

« Mon coup de cœur du projet est l’agencement des panneaux de béton préfabriqués qui donne au bâtiment une volumétrie et une architecture hors du commun. » Mathieu Bergeron, Directeur de la construction, ÉTS


DÉVELOPPEMENT DURABLE Un des angles les plus intéressants pour apprécier le projet est certainement celui de l’environnement. D’une part, ces nouvelles résidences éco énergétiques respectent intégralement la politique de développement durable de l’École. D’autre part, non seulement répondent-elles aussi aux exigences de performances de Ressources naturelles Canada, mais elles surpassent le «Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments» de 63,3 % pour ce qui est de la consommation d’énergie, et de 59,2 % en ce qui concerne le coût de l’énergie. En fait, à ses débuts, le projet visait une certification LEED-NC-2009, niveau de base. Or, grâce aux efforts de tous les intervenants qui ont travaillé à cette nouvelle construction, le niveau LEED Or, voire le niveau Platine est désormais envisageable.

« Grâce aux efforts de tous les intervenants qui ont travaillé à cette nouvelle construction, le projet est sur le seuil d’atteindre le niveau LEED Platine. »

de l’air évacué. Grâce à la passerelle piétonne qui a permis d’installer la tuyauterie nécessaire, ce système pourra rejoindre le réseau géothermique des résidences, phase III. Une thermopompe à CO2 a aussi été installée pour le préchaufHugo Lafrance, PA LEED BD+C, fage de l’eau chaude domesCoordonnateur en développement durable, tique des deux résidences, ce Régis Côté et associés qui permettra le refroidissement des puits géothermiques. Il s’agit non seulement d’une innovation nologie supérieure remplissent une autre importante, mais aussi d’une innovation qui fonction : grâce à la population qu’elles acpermettra, entre autres, de développer des cueillent, je crois sincèrement qu’elles parprojets de recherche avec des étudiants de ticipent à la vitalité et à l’essor d’une partie l’ÉTS, ces résidences devenant en quelque importante du Sud-Ouest de Montréal. sorte un laboratoire.

INNOVATION

La rapidité des professionnels fût aussi un facteur clé dans la réussite de ce projet. Malgré plusieurs aléas et les délais qui se sont imposés au calendrier de travail, les échéanciers ont été respectés, ce qui a permis aux étudiants d’emménager dans quelques 250 appartements au cours de la première fin de semaine de septembre seulement.

Le système de ventilation des nouvelles résidences est conçu pour récupérer la chaleur

Au-delà de leur seul aspect pratique ou utilitaire, les résidences de l’École de tech-

Signe de la haute performance du projet, nous visions 22 des 26 points LEED de la catégorie Aménagement écologique du site et 28 des 35 points de la catégorie Énergie et atmosphère.

CATÉGORIES DE CRÉDITS LEED --Aménagement écologique des sites ; --Gestion efficace de l'eau ; --Énergie et atmosphère ; --Matériaux et ressources ; --Qualité des environnements intérieurs ; --Innovation en design ; --Priorité régionale.


ÉTUDE DE FAISABILITÉ

ÉDIFICE DU GOUVERNEMENT ONU, PANAMA Ce nouveau complexe à énergie positive et à faible émission de carbone se veut une référence mondiale dans le développement durable et recherche la certification LEED platine.

En 2010, les Nations Unies ont mandaté notre consortium (Régis Côté et Terradas architectes + TRAMA technoAmbiental, ingénieurs) pour effectuer une étude de faisabilité pour la construction d’un nouveau siège social régional pour l’Amérique du Sud, l’Amérique Latine et Les Caraïbes regroupant plusieurs agences tel que l’UNICEF, UNOPS, UNFPA, UNDP et UNAIDS. Situé à environ 7 km de la ville de Panama près du canal, sur un terrain accentué de 6,4 acres dans une zone à risque pour les tremblements de terre, la conception du siège social régional comportait de nombreux défis et nécessitait plusieurs mesures du développement durable dans le but de minimiser l'empreinte écologique.

Lieu de réalisation:

Ville de Panama, Panama

Période d’exécution:

2010

Coût des travaux: 32 M$ US Superficie totale:

31 800 mètres carrés

Le design et l’orientation de l’édifice ont été pensés afin d’utiliser de façon optimale la lumière du jour, de minimiser la chaleur et d'utiliser les prédominances des vents pour ventiler le bâtiment. La toiture retient l'eau pour irriguer l'aménagement paysager.


PROJET SANTÉ

URGENCE DE L'HÔPITAL CENTRE DE LA MAURICIE Ce projet de construction d’un nouveau centre social s’est fait en lien direct avec le plateau technique du centre hospitalier.

Lieu de réalisation: Période d’exécution: Coût des travaux: Superficie totale:

Shawinigan-Sud (Qc) 2009 39,5 M$ 5 780 mètres carrés

La réalisation de l’agrandissement et du réaménagement a nécessité diverses interventions au niveau de l’urgence, du bloc opératoire, de la stérilisation centrale, des archives et de l’ensemble de la direction, et ce, simultanément à l’occupation des lieux. Une portion importante des nouvelles surfaces est consacrée à différents départements, notamment en électrophysiologie médicale, médecine interne, imagerie médicale et médecine nucléaire.


PROJET BUREAU ET AMÉNAGEMENT

« Le projet répond très bien à nos besoins et à ceux des 1 400 employés. »

SIÈGE SOCIAL MFQ LA CAPITALE

Brigitte Lapointe, architecte, La Capitale Coordonnatrice des travaux

Agrandissement du siège social de La Capitale situé au 625, rue Saint-Amable à Québec, afin d’augmenter de 18 500 mètres carrés sa superficie, d’accroître sa capacité à 1 644 employés et manifester davantage sa présence dans le paysage socio-économique et urbain de la ville de Québec.

Les espaces aménagés et réaménagés regroupent des lieux de travail communs, tel que la réception. les centres de conférences et de formations, la cafétéria, les aires de repos des employés, etc. La conception a été pensée dans le but de proposer aux occupants une qualité de travail alliant santé, urbanité et modernité. Une certification LEED niveau or est également visée. Ce projet a remporté le prix du meilleur projet immobilier 2013 remis par l’IDU. Selon l’IDU, « l’agrandissement du siège social de La Capitale groupe financier a remporté les honneurs pour son design et son intégration réussie à son milieu, la valeur accordée

au facteur humain, son souci d’adopter des techniques novatrices de développement de construction durable et ses orientations environnementales qui lui permettent de viser la certification LEED® OR, ainsi que son exemplarité en matière de récupération d’ancienne construction ».

Lieu de réalisation:

Québec (Qc)

Période d’exécution:

2011 à 2013

Coût des travaux :

16 M$

Superficie :

18 500 mètres carrés


PRIX DU MEILLEUR PROJET IMMOBILIER 2013 DE L’IDU


PROJET INSTITUTIONNEL

CFER DES CHÊNES Un projet novateur, tant par l’unicité de son programme que par la conception du bâtiment


Le CFER est un lieu qui a des impacts positifs autant dans son milieu social qu'environnemental.

Impact social

Impact environnemental

Créer une école pour les jeunes décrocheurs

Récupérer l'énergie usée (biogaz) à empreinte écologique faible

Enseigner le recyclage aux jeunes

Recycler les produits de consommation

À l'automne 2009, Waste Management, la plus grande organisation de services environnementaux en Amérique du Nord, ouvrait un site d’enfouissement à Saint-Nicéphore et finançait un conseil scolaire régional pour la construction d’un centre de formation et de recyclage alimenté par du biogaz récupéré. Un an plus tard, le CFER (Centre de formation et de recyclage) accueillait ses premiers étudiants, leur offrant une formation théorique et pratique dans un environnement innovateur et dynamique. Le bâtiment, d’une superficie totale de 1 588 mètres carrés, est constitué d’un noyau d’acier recouvert d’une enveloppe d’acier et de bois. La conception du CFER illustre la simplicité et l’élégance naturelle, tout en intégrant des techniques durables et respectueuses de l’environnement. L’emplacement, la forme, la planification de la construction ainsi que les matériaux utilisés ont contribué à créer un bâtiment durable et énergétiquement économe. En ce sens, 70 % des matériaux à base de bois utilisés sont certifiés par le Forest Stewardship Council qui appuie une bonne gestion forestière, tandis que 18  % des matériaux proviennent de matières recyclées. De plus, le bâtiment CFER consomme 60 % moins d’énergie et 30 % moins d’eau qu’un bâtiment conventionnel de la même

taille. La généreuse fenestration et la forme unique du toit permettent d’optimiser l’éclairage naturel et offrent des espaces lumineux pour ses utilisateurs. L’emplacement du bâtiment a également été déterminé afin d’utiliser la lumière du soleil de façon optimale. La toiture et la marquise ont été conçues pour augmenter la réflexion de la lumière du jour et éviter la surchauffe. Le bâtiment est naturellement aéré et intègre un système automatique d’économie d’énergie, de sorte qu’il n’a pas besoin d’un système d’air conditionné. Les paramètres extérieurs ont également été conçus pour réduire la chaleur, dont un minimum de places de stationnement, des plantes indigènes qui requièrent un minimum de soins et préviennent le ruissellement des eaux pluviales.

Lieu de réalisation:

Drummondville (Qc)

Période d’exécution:

2007 à 2010

Coût des travaux

4 M$

Superficie totale

2000 mètres carrés

Leed

dans l'attente d'une certification Leed argent

(57 % classes, 43 % zone travail)


LEED Dans l'objectif d'obtenir une certification Leed argent, notre équipe a conçu ce projet de manière à respecter plusieurs critères Leed, notamment la réduction de la pertubation du site ; les paramètres extérieurs durables ; l'optimisation de la performance énergétique ; l'utilisation d'énergies renouvelables   , de matières recyclées, de matériaux locaux et à faible émissivité ; l'utilisation de moyens de transport alternatifs  ; l'aménagement du site de manière à empêcher l'effet d'îlot de chaleur ; la qualité de l'environnement intérieur ; le recyclage de 180 000 kg d'ordinateurs et de matériel électronique annuellement  ; le contrôle des systèmes par les occupants et la conception des espaces de manière à laisser pénétrer la lumière naturelle et offrir une vue aux occupants. De plus, le bâtiment est alimenté par du biogaz récupéré, produisant 7,6 MG d'électricité, ce qui

équivaut à une chaleur suffisante pour un effet de serre complexe de 8 hectares.

LES STRATÉGIES

ÉTÉ

HIVER

LE BÂTIMENT Bâtiment à double vocations, le CFER comporte des espaces administratifs et académiques pouvant accueillir 120 élèves, dont une pièce de formation, quatre salles de classe de type forum, du matériel informatique, une cafétéria polyvalente, une zone administrative, une toilette, un entrepôt, une salle pour le personnel et une zone spécifique à démanteler.

STRATÉGIE : VENTILATION

STRATÉGIE : PRINCIPE DE VISION

LE PLAN


PROJET INFRASTRUCTURE / TRANSPORT

CENTRE TECHNOLOGIQUE EN AÉROSPATIALE Le nouvel édifice se veut foncièrement contemporain et les innovations technologiques adaptées rappellent la mission de l’établissement. Construction d’un bâtiment adjacent à un immeuble existant d’une superficie de 2 600 mètres carrés afin de consolider un complexe oeuvrant dans le domaine de la recherche de pointe en aéronautique. Le programme inclut l’aménagement d’un centre de recherche et de formation comprenant un hangar pouvant abriter des avions, des laboratoires de recherche et d’usinage à la fine pointe de la technologie, des bureaux pour les services administratifs, des bureaux pour les chercheurs, une salle de conférence, un café étudiant, des aires communes, un salon des professeurs et un bloc sanitaire complet. Ce projet doit intégrer des espaces dont les fonctions sont diverses. À titre d’exemple, un hangar d’avions de 25 mètres par 25 mètres côtoie des espaces administratifs et des laboratoires. De plus, le nouveau bâtiment a été conçu selon les principes du développement durable et une certification LEED argent est visée.

« Pour atteindre une certification LEED de niveau Argent, dans le contexte d’un bâtiment industriel et de hautes technologies, nous avons su mettre en place des éléments gagnants tels que : l’implantation sur le site, la gestion efficace de l’eau, l’utilisation de la lumière naturelle, le choix de matériaux de proximité en plus de prélever une partie de l’efficacité énergétique du bâtiment existant voisin.» Éric Dufour, architecte associé PA LEED BD+C Chargé de projets

Lieu de réalisation:

St-Hubert (Qc)

Période d’exécution:

2009 à 2011

Coût des travaux :

4,8 M$

Superficie :

2 600 mètres carrés


« La luminosité du bâtiment est un élément clé dans la conception du projet. » Pascal Désilet, directeur général, CTA


PROJET BUREAU ET DESIGN ARCHITECTURAL

LE MONDE DE COSSETTE Un espace à l’image de la culture et l’identité du monde de Cossette. Réaménagement des bureaux pour Cossette Communication selon le concept développé lors du concours initial, remporté par notre équipe. Le concept a été développé en respectant le « mood board » préparé par le client et en répondant à ses besoins. Le « mood board » regroupait les sources d’inspiration du client et des illustrations du style désiré pour leurs futurs aménagements. Les nouveaux bureaux de Cossette Communication sont situés dans un ancien bureau de poste (Édifice Télus au 300, rue St-Paul) ayant subi un curetage complet. Nous avons réalisé les travaux d’aménagement à partir de cette coquille réhabilitée en espace à bureaux. Les aménagements traduisent une nouvelle façon de travailler pour les professionnels de Cossette Communication. En effet, les bureaux à aires ouvertes se composent de nom-

breux îlots pour le travail, les rencontres et la création, appelés « incubateurs à création ». Le noyau central de cet espace est constitué d’une grande bibliothèque renfermant des « study box », petites pièces isolées à thématique, idéales pour les brainstorms et l’activité créatrice, et lieux de collaboration favorisant le travail en équipe. Au sein de ses aménagements se trouve également le siège social de Vision 7, la division corporative de Cossette Communication. Afin d’optimiser la configuration des espaces et de créer une synergie entre les aires de travail et les espaces communs, le parti architectural a été de créer des zones de travail semi-isolées, qui, tout en demeurant des aires ouvertes, permettent un certain isolement entre les différentes équipes en consolidant les espaces de circulations vers le centre du bâtiment et ainsi profiter de cet espace pour favoriser les activités sociales et de collaboration. D’un point de vue formel, cela se traduit par la création d’un corridor-galerie, qui abrite des projets réalisés par le monde de Cossette. Ainsi, en structurant l’espace avec une forte circulation, les occupants sont amenés à transiter par l’espace commun, où ont été maximisés les aménagements favorisant les rencontres et la collaboration. Dans le but de permettre aux utilisateurs de s’approprier l’espace, un minimum d’éléments fixes ont été construits afin de rendre l’espace le plus flexible possible. De cette manière, l’évolution de l’espace pourra s’adapter aux besoins du client.

DÉFIS ET PARTICULARITÉS DU PROJET La surface aménagée est d’une superficie de 20 000 pi2. Les éléments électromécaniques ont été dissimulés sous le plancher, ce qui accroît la fonctionnalité des lieux, tout en représentant un défi intéressant d’aménagement à partir d’un plancher surélevé. Développer une logistique dans la disposition des fonctions selon des zones bien définies (agence intégrée, médias, corporatif, etc.). Grande attention apportée à l’acoustique dans des locaux caractérisés par de hauts plafonds en béton et des espaces de travail. Design très éclectique des aménagements. Intégration des bureaux plus fermés de Vision 7 au restant des aménagements (notamment, maintien d’un lien visuel).

Lieu de réalisation :

Québec (Qc)

Période d’exécution :

Avril à décembre 2011

Superficie totale :

1 858 mètres carrés

Budget :

37,50 $ pi2 (750 000 $)


Les aménagements traduisent une nouvelle façon de travailler pour les professionnels de Cossette

SOCIALISER FOCUS

APPRENDRE

PLAN DE L'ÉTAGE

COLLABORER

NOTRE MANDAT: CRÉER DES STRATÉGIES POUR FAVORISER L'ÉMERGENCE DES IDÉES

COUPE


PROJET CULTUREL, RÉCRÉATIF ET DESIGN IDENTITAIRE / SIGNALITIQUE

MAISON DU QUÉBEC À VANCOUVER Réalisée dans le cadre des Jeux olympiques de 2010, la Maison du Québec a été un lieu de rassemblement et de diffusion pour les touristes et résidents de la région. Lieu de réalisation:

Vancouver (BC)

Période d’exécution:

2009 à 2010

Coût des travaux :

1,5 M $

Superficie :

16 072 mètres carrés

L’installation temporaire de type clé en main formait un cube de 70 pieds de hauteur et de largeur, sans toit, constitué d’une structure d’échafaudage sur laquelle était placée une toile blanche légère et semi-opaque. Cette structure servait d’écran pour la projection d’images, de films et de lumière; une expérience multi-sensorielle à 360 degré pour les visiteurs. Les soirs de spectacles ou lors d’événements soulignant les bonnes prestations des athlètes québécois, le volume changeait également de couleur grâce à des lumières DEL (Diode électroluminescente) placées à l’intérieur des échafaudages. Un bâtiment existant, situé à l’intérieur du cube, a été réaménagé afin d’accueillir les rassemblements protocolaires. Une terrasse en bois d’essence québécoise, une scène et un bistro ont été aménagé à l’intérieur de la structure de façon à créer un espace intime et chaleureux, agrémenté d’un foyer central au gaz. La Maison allie la modernité du Québec d’aujourd’hui aux charmes et à l’hospitalité légendaires des québécois. Le bâtiment et le site ont été une vitrine exceptionnelle pour les arts et la culture, l’industrie touristique et le développement économique de la province.


PROJET ÉNERGIE

CENTRALE EASTMAIN 1 Construction d’une nouvelle centrale hydroélectrique dans le Nord du Québec, plus précisément dans la région de la Baie James. Le projet incluait la construction d’un bâtiment de commandes de 6 étages abritant tous les services requis pour la centrale, la construction d’un bâtiment pour la prise d’eau, la construction du poste et l’aménagement extérieur du site. Les installations ont été conçues pour accommoder une équipe de 20 personnes.

Lieu de réalisation:

Région de la Baie James

Période d’exécution:

2002 à 2007

Coût des travaux :

2MM $

Coût des travaux en architecture :

500M $


PROJET EN MAINTIEN D'ACTIFS IMMOBILIERS

FÉDÉRATION DES CEGEPS Le plus important projet de maintien d'actifs implanté au Québec. ÉLÉMENTS-CLÉS DU PROJET • Priorisation des travaux selon une matrice de décision • 2,8 M de mètres carrés; intégrée. • Plus de 900 bâtiments; • 48 cégeps sur tout le territoire OBJECTIFS ATTEINTS québécois; • Effectuer un audit technique • VFA.facility connecté au réseau de tous les bâtiments de chaRISQ; cun des campus; • Migration des données • Dresser un portrait général de d’espace du système SILC des l’état des bâtiments; cégeps et du MELS; • Implanter un progiciel de • Chacun des 300 utilisateurs maintien d’actifs immobiliers ont reçu une formation peraccessible à 300 utilisateurs; sonnalisée de 20 heures par • Faciliter la planification et le Planifika; suivi des travaux selon les • Phase d’exploitation sur une priorités dans le réseau; période • Connaître l’état de santé des de 7 années. bâtiments; • Faciliter la réalisation de plans VALEURS AJOUTÉES directeurs de maintien des • Inspection visuelle des actifs (PDMA), incluant l’étasystèmes architecturaux, blissement de scénarios; mécaniques et électriques; • Connaître l’évolution du • Classification des systèmes déficit d’entretien et évaluer la selon la norme Uniformat II; résorption; • Calcul de la valeur de rempla• Connaître l’effet des investissecement de l’immeuble à partir ments sur le parc immobilier; de la valeur des systèmes; • Faciliter le suivi et la reddition • Identification et estimation des de comptes. travaux correctifs; • Prévision des besoins en financement pour le maintien d’actif;

« [...] Le ministère et le réseau collégial a mandaté [Planifika] pour dresser l'état de situation du parc immobilier collégial du Québec. Cet exercice a débuté en avril 2011 et s'est déroulé sur 16 mois. Quatre équipes, constituées d'ingénieurs mécaniques, électriques, d'architectes et même d'économistes, ont évalué les infrastructures de chacun des 48 collèges du territoire québécois, en fonction de critères uniformes et objectifs. Ils ont regardé les enveloppes externes, les systèmes électromécaniques, avec photos à l'appui, et testé l'état des structures. Grâce à cet audit exhaustif nous avons pu nous doter d'une base de données fiable et à jour. [...] » Extrait des propos de Mme Christyne Tremblay, sous-ministre à l’Enseignement supérieur, à la Recherche, à la Science et à la Technologie (MESRST) Commission parlementaire sur le déficit d’entretien, 17 avril 2013


ÉTUDE URBANISTIQUE ET ARCHITECTURALE

CÔTE DU PASSAGE Le secteur étudié a connu au cours des dernières années une hausse appréciable de la valeur de ses propriétés et fait face à d’importantes pressions de redéveloppement. Mandat professionnel de définition d’une stratégie globale de conservation, de mise en valeur et de requalification des immeubles existants dans le secteur de la Cote du Passage et de la rue Dorimène Desjardins dans le Vieux-Lévis, entre les rues Saint-Louis et Saint –Laurent, le tout de manière à aider les intervenants de la Ville dans la définition des espaces construisibles, et à définir des critères d’insertion devant guider les promoteurs dans l’élaboration de projets acceptables dans le contexte du cadre bâti du noyau urbain d’origine, et de ses caractéristiques patrimoniales et identitaires. Le principal défi de cette étude visait l’élaboration de critères d’insertion de bâtiments contemporains dans la trame bâtie patrimoniale qu’est le secteur de la Cote du Passage, dans le respect du sens du lieu. Le secteur étudié a connu au cours des dernières années une hausse appréciable de la valeur de ses propriétés et fait face à d’importantes pressions de redéveloppement. Situé au carrefour de la traverse et de la terrasse de Lévis il est aussi appelé à jouer un rôle stratégique dans le déplacement des citoyens et dans l’accueil des touristes et des visiteurs dans le Vieux-Lévis.

Lieu de réalisation:

Ville de Lévis (Qc)

Période d’exécution:

2012

Coût du projet :

40 000 $


URGENCE DE L'HOPITAL


Nous valorisons l’élaboration et l’application de solutions durables qui contribuent à une saine gestion des ressources.


Avec une dizaine de professionnels certifiés LEED, le Groupe Régis Côté est proactif en matière de développement durable.


Édifice Price, Québec Poste de la Sûreté du Québec, Laurier-Station Certifié LEED Argent

Résidences étudiantes, École de Technologie Supérieure Certification LEED visée: Or

Waste Management, Centre de formation en récupération, Drummondville Certifié LEED Or

École de technologie supérieure, Carrefour d'innovation INGO, Montréal Certification LEED visée: Argent

Atrium, Québec Certification LEED visée: Argent

Collège Édouard Montpetit, Centre technologique en aérospatiale, St-Hubert Certification LEED visée: Argent

NOS PROJETS VERTS Aérogare de Waskaganish, Nord du Québec Certification LEED visée: Argent

Siège social MFQ La Capitale Certification LEED visée: Or

École de technologie du bois, Duchesnay Finaliste mention spéciale en développement durable, Prix d’excellence en architecture, OAQ, 2003

Édifice Price, Québec

Hôtel de Ville de Saint-Sauveur Nomination lors de la remise des prix Energia 2008


6M


MM$ SIX MILLIARDS EN DOLLARS CONSTRUITS


Siège social Arrimage Québec, Québec

BUREAUX / AMÉNAGEMENT Tecsult, Montréal

Édifice à bureaux, Centropolis, Laval Hydro-Québec, Québec Complexe Lebourgneuf, Québec

Hill + Knowlton Strategies, Québec Édifice à bureaux, Hydro-Québec, Édifice à bureaux, Quartier Manic 5 Dix30, Brossard

Bureau Québécomm, Québec Cossette Communication, Québec

Cossette Communication, Québec Siège social Energère, Montréal Siège social Groupe Germain, Québec

Édifice Price, Québec Atrium, Québec MFQ La Capitale, Québec Fédération des Caisses Desjardins, Lévis


Le Club, Quartier DIX30, Brossard Boucherie Délecta, Lévis Max Center Kareaga, Espagne

Place Laurier, Québec Banque Nationale, Brossard

Boutique Vidéotron, Montréal Centre Eaton, Foire Alimentaire, Montréal

Foire alimentaire, Tours Bell-Banque, Montréal

COMMERCIAL Centropolis, Laval

Quartier DIX30, Brossard Place Ste-Foy, Québec

Foire alimentaire, Place Dupuis, Montréal

Place Laurier, Québec

Laurier DuVallon, Québec Centropolis, Laval

Quartier DIX30, Brossard

Foire alimentaire, Place Côte-Vertu, Montréal Jean Coutu, diverses succursales à travers le Québec


É.T.S., Montréal (Nouveau pavillon) Université McGill, Montréal (Projet d'architecture et de maintien d'actif)

Centre de formation professionnelle Fierbourg, Québec Pavillon Félix-Antoine Savard, Musée La Pulperie de Chicoutimi Université Laval, Québec

ÉDUCATIONNEL / CULTUREL Cégep Shawinigan

Pavillon De Koninck, Université Laval, Québec

É.T.S. , Montréal (Réfection du bâtiment existant)

Cégep Montmorency, Laval (piscine)

École de foresterie et de technologie du bois, Duchesnay

Cégeps du Québec (Audits techniques de 25 millions de pieds carrés)

École des Bâtisseurs, Shawinigan-Sud

Waste Management, Centre de formation en récupération, Drummundville Téluq, Montréal

École Dollard des Ormeaux, Québec

É.T.S., Ingo, Montréal

Musée Boréalis, Trois-Rivières

Centre jeunesse Le Gouvernail, Québec

Cité de l'énergie, Shawinigan


ÉNERGIE/ INDUSTRIEL Centrale Toulnustouc, Rivière-aux-Outardes

Centrale Eastmain-1, Baie James

Centrale Shawinigan

Centrale Grand-Mère

Centrale Shipshaw

Centrale Kuujjuaq

Centrale Kuujjuaq

Barrage St-Narcisse

Barrage St-Narcisse

Poste aux Outardes, MRC de Manicouagan Centrale Eastmain-1, Baie James Centrale Eastmain-1, Baie James

Manic V, Côte-Nord Centrale Rapide-des-cœurs et Chute Allard, Mauricie Évacuateur Melville, Shawinigan Centrale Kuujjuaq Centrale de La Tuque (réfection majeure)


INSTALLATIONS RÉCRÉATIVES ET SPORTIVES Maison du Québec, Jeux Olympiques de 2010 de Vancouver Complexe Sportif, Ancienne-Lorette Aquagym, Ancienne-Lorette Club de tennis, Île-des-Soeurs

Amphithéâtre Shawinigan Baie de Beauport, Québec Aquagym, Ancienne-Lorette Curling Municipal, Shawinigan

Juvénat Notre-Dame, Saint-Raymond Complexe Sportif, Ancienne-Lorette Club de tennis, Île-des-Soeurs

Juvénat Notre-Dame, Saint-Raymond Amphithéâtre Shawinigan Curling Municipal, Shawinigan Sépaq, Parc Frontenac


Hôpital Centre-de-la-Mauricie, Shawinigan Stationnement de l'Hôtel-Dieu de Lévis CHUM, Montréal (Génie biomédical)

CLSC Des Patriotes, Beloeil IUSMQ - Neurophotonique, Québec Hôpital Centre-de-la-Mauricie, Shawinigan

SANTÉ

Stationnement Hôtel-Dieu de Lévis Édifice Lebourgneuf, Québec IUSMQ - Neurophotonique, Québec CUSM, Montréal (Génie biomédical)

Proposition concept CHU Ste-Justine (concours) CHSLD / CLSC / CPE La Source, Québec Clinique médicale, Quartier Dix30, Brossard (Génie Biomédical et architecture) Salle d'opération intégrée, CSSS de la région de Thetford, Thetford Mines (Génie Biomédical et architecture)


Stationnement Hôtel-Dieu de Lévis Gare de London Passerelle des traversiers, Québec-Lévis STQ, gare de l'Isle-aux-grues

Passerelle des traversiers, Québec-Lévis Passerelle Peps Université Laval, Québec Stationnement souterrain, Quartier DIX30, Brossard Étude de la société de transport de l’Ontario Société des Traversiers du Québec, design de bateaux, Québec-Lévis

TRANSPORT / INFRASTRUCTURE Centre-Ville Shawinigan Aéroport de Montréal Port de Montréal STQ- Passerelle Matane–BaieComeau–Godbout RTC Metrobus Phase 2, Québec

Stationnement PEPS, Québec Aérogare de Waskaganish Réfection de stations de Métro, Montréal Centre technologique en aérospatiale, St-Hubert


Maisons, Haïti (projet Id Studio) M9-3 Image de vente Condo Mezzanine (projet Id Studio) Résidences Jeffery Hale, Québec

MULTILOGEMENT René Levesque / Des Érables, Québec 1455, Ste-Catherine Ouest, Montréal (projet Id Studio) Atelier Municipal, La Prairie

Résidences Étudiantes É.T.S., Montréal M9-3 Image de vente (projet Id Studio) Castelneau Marketing (projet Id Studio) Condo Notre-Dame (projet Id Studio)

Développement immobilier, L'Assomption (projet Id Studio) Résidences Jeffery Hale, Québec Drolet, Le Pinacle, Québec (projet Id Studio) Drolet, Le Zénith, Québec (projet Id Studio)


Centrale La Romaine-3, Hydro-Québec Centre Hémodialyse, MontMagny Caserne pompiers, St-Lambert Hôtel, Montréal Usine des Baillets, Montréal

Lifestyle Plateau des Grives, Gatineau Centrale La Romaine-1, Hydro-Québec Complexe multifonctionnel, Turquie Collège Édouard-Montpetit, Montréal

NOS PROJETS EN COURS Centre Gilles Chabot, Boucherville Hôtel réalisé en consortium, Montréal Garage d'entretien AMT, Lachine Cîté DIX30, Brossard

STL, Terminus Lagueux Caserne Satellite Fossambault Lifestyle Westcliff, Châteauguay Cégep de l'Outaouais, Gatineau (projet en consortium)


Projet confidentiel, Amérique du Sud Complexe multifonctionnel, Turquie Projet confidentiel, Nord du Québec

Cégep de l'Outaouais, Gatineau (projet en consortium) Centrale La Romaine-1, Hydro-Québec Tour à Bureaux, L'Amherst, Gatineau Cité DIX30, Brossard

Centre Hémodialyse, MontMagny Centre Lucien-Borne, Québec Hôtel, région métropolitaine de Montréal Hôtel réalisé en consortium, Montréal

Caserne Service d'incendie, Stoneham et Tewkesbury Garage municipal, Stoneham et Tewkesbury Centre Gille Chabot, Boucherville Cégep de l'Outaouais, Gatineau (projet en consortium)


Nous favorisons une approche basĂŠe sur le dialogue et la collaboration.


Nos chargés de projets sont soigneusement recrutés afin de répondre adéquatement à tous vos besoins.

Guy Tremblay, notre spécialiste en chantier et mentor auprès des novices.

Chaque collaborateur est important pour nous et c’est pour cette raison que nous accordons beaucoup d’importance à leur développement.


1% de notre chiffre d'affaires est donné à des organismes et des fondations. Nous croyons qu'il est important pour les entreprises de s'engager activement dans la communauté. 2009-2013 / Bourse remise à un étudiant de l’École d’architecture de l’Université McGill pour la création d’un projet mettant en valeur le développement durable. 2008-2012 / Bourse remise à un étudiant de l’École d’architecture de l’Université Laval s’étant démarqué pour ses qualités entrepreneuriales et son engagement. 2011-2015 / Soutien financier de 20 000 $ à l’Université de Montréal pour promouvoir l’excellence dans le domaine de l’aménagement.


ÉQU IPE DE DIRECTIO N

3

1

2

4

5

6 1. 2. 3. 4.

Jérôme Côté, président ; Régis Côté, architecte fondateur, FIRAC ; Mario Leblanc, architecte associé ; Jocelyn Boilard, architecte associé ;

7 5.

6.

7.

Richard St-Pierre, architecte associé et directeur du bureau de Québec ; Magalie Michel, architecte principale, directrice du bureau de Montréal ; Claude F. Martel, architecte, directeur du bureau de Trois-Rivières ;


Nous travaillons très fort à mettre en place une structure pour que tout puisse fonctionner selon des normes bien précises. Notre accréditation à la norme ISO 9001, version 2008, nous aide grandement. Nous investissons beaucoup dans les nouvelles technologies afin de rendre nos clients plus performants.

8 8.

Bernard Gaudreault, HBS-LPSF, président, Planifika ; 9. Pierre Marcotte, architecte et urbaniste, directeur général, LOCI Stratégies ; 10. Etienne Dumas, M. Arch, directeur, ID Studio ; 11. David Berthelot, directeur valorisation d'affinités et marketing

9

10

11


Nous vous remercions de l'attention que vous porterez Ă ce document. Pour plus de renseignements : grouperegiscote.com 1-888-871-8595


www.grouperegiscote.com

Portfolio corporatif  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you