Proximus perspectief fr

Page 1

Entreprendre

Inspirer

Collaborer

Renouveler

Édition 2 · 2016 | proximus.be/perspective

Un magazine rempli de nouvelles visions pour votre entreprise

Un regard neuf sur l’aménagement des bureaux Suivez le principe de ‘The Day After Tomorrow’ et consacrez

Innovation== Innovatie creativiteit++ créativité ondernemerschap entrepreneuriat

Na de e-business is Les objets het aan intelligente intelligents voorwerpen om vont een revolutie te révolutionner veroorzaken. le monde.

10 % de votre temps à après-demain

La check-list des PME en expansion

Innovateur ou conservateur ? Faites le test !


Entendre, Voir, Partager en toute simplicité. Transformez vos petites salles en espaces de collaboration.

Des réunions plus productives grâce à Polycom® RealPresence Trio™.

Découvrez la première plate-forme intelligente pour la collaboration de groupe.

www.polycom.fr/trio-huddle


Êtes-vous suffisamment audacieux ? D’après les témoignages recueillis auprès de 475 entreprises, vous accordez une importance énorme à l’innovation, mais ne savez pas toujours par où commencer. Notre conseil : osez ! Et entourez-vous des bonnes personnes. En tant qu’entrepreneur, vous devez découvrir les innovations avant le grand public. C’est pourquoi Proximus vous propose des solutions technologiques qui vous offrent de nouvelles perspectives, car nous voulons innover et grandir à vos côtés. Ce défi, nous devons nous aussi le relever ! C’est pourquoi nous organisons une enquête au sujet de notre magazine sur www.custometer.be/perspective. N’hésitez pas à y partager votre avis, pour que Perspective continue à s’améliorer et réponde mieux que jamais à vos souhaits. Faites-le !

Perspective est un magazine d’inspiration pour les entrepreneurs. Partagez votre avis sur www.custometer.be/ perspective

Stefan Bovy Director Medium Enterprise Market Enterprise Business Unit. Proximus

Entreprendre 04

he Day After Tomorrow T Réinventez-vous

16

La check-list des PME en expansion Pour grandir sans difficulté

12

Inspirer 06

ascal Cools et Denis Steisel, P experts-entrepreneurs, évoquent l’innovation

20

u’est-ce que les objets connectés Q peuvent offrir à votre entreprise ?

Collaborer

15

esté pour vous : T appli et smartphone

n regard neuf sur U l’aménagement des bureaux

22

e moment de Jean-Pierre Lutgen L “ ‘House of Cards’ m’aide à mieux comprendre les relations humaines.”

Renouveler 10

’avis du ministre Paul Furlan L sur l’énergie intelligente

14

Innovateur ou conservateur ? Faites le test !

Édition de Proximus SA de droit public / Année 1 / numéro 2 / Q3 2016 Éditeur responsable : Bart Van Den Meersche, boulevard du Roi Albert II 27, 1030 Bruxelles Coordination : Charline Briot, Robbin Sacré, Jean-Marie Stas. Ont collaboré à ce numéro : Nicolas Chartier, Aude Fischer, Isabelle Latour, Frank Van den Branden, Stefaan Van Hul , Filip Van Loock, Cis Van Peer. Concept et réalisation : Propaganda nv, Imperiastraat 16, 1930 Zaventem, www.propaganda.be Pour plus d’informations, contactez : perspective@proximus.com Nederlandstalige versie : mail naar perspectief@proximus.com om een exemplaar van dit magazine in het Nederlands te ontvangen. Les spécifications techniques sont fournies uniquement à titre indicatif. Proximus se réserve le droit de les modifier sans avis préalable. Vous aimeriez savoir qui est votre Proximus account manager ? Visitez www.proximus.be/mycontacts

Perspective

3


Entreprendre

Peter Hinssen (°1969) • Fondateur et associé de nexxworks • Auteur de ‘Business/ IT Fusion’, ‘The New Normal’ et ‘The Network Always Wins’ • Enseigne à la London Business School et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston

Préparons aujourd’hui l’après-demain La technologie qui nous entoure évolue à toute allure. Peter Hinssen donne des conférences dans le monde entier pour expliquer aux entreprises comment aborder le changement. Il leur conseille notamment de se pencher sur ‘The Day After Tomorrow’ (ou l’après-demain).

4

P

eter Hinssen n’est pas uniquement associé de nexxworks, l’entreprise spécialisée en innovation qu’il dirige avec Rik Vera, Steven Van Belleghem et Annick Vandezande. Il coache aussi des start-ups en Europe et aux ÉtatsUnis. C’est surtout outre-­Atlantique qu’il observe une forte évolution. “Au siècle dernier, être une grande entreprise était un atout, car sa taille et son efficacité lui profitaient. Le monde d’aujourd’hui est radicalement différent. L’accélération de l’évolution technologique dépasse tout ce que nous avions imaginé. Elle change aussi les modèles économiques et le comportement du consommateur. Un gros problème pour les très grandes entreprises, beaucoup trop lourdes. Les PME sont donc mieux placées, car s’il y a bien une chose qu’elles savent faire, c’est se montrer rapides et agiles.”

The Day After Tomorrow

Toutes les PME ne sont pourtant pas encore prêtes à changer. “Très souvent, les entreprises se consacrent trop aux erreurs d’hier – The Shit of Yesterday – et à ce qui doit se passer aujourd’hui. En réalité, elles devraient se concentrer sur The Day After Tomorrow.” “Today, ce sont les tonnes d’e-mails dont il faut s’occuper le lundi matin. Tomorrow, ce sont les budgets pour l’année prochaine. Mais The Day After Tomorrow, ce sont les idées, les concepts, les technologies et les modèles qui peuvent apporter une impressionnante valeur à long terme à l’entreprise et à ses collaborateurs. The Day After Tomorrow peut révolutionner vos activités actuelles. C’est l’occasion de vous réinventer.”

Édition 2 · 2016


La sélection de John Martin

Nouvelles perspectives pour John Martin, CEO de Martin’s Hotels Selon le principe de ‘The Day After Tomorrow’, vous consacrez :

70 %

de votre temps à aujourd’hui

20 %

de votre temps à demain

10 %

de votre temps à après-demain

Bonnes intentions

Cela fait plus de 35 ans que John Charles Martin dirige les Martin’s Hotels. Ce sympathique CEO est également un amoureux de la nature. Il n’est donc pas étonnant qu’elle soit sa plus grande source d’inspiration.

Sur les rives du lac

“Idéalement, vous consacrez 70 % de votre temps à aujourd’hui, 20 % à demain et 10 % à après-demain. C’est ce que se disent de nombreuses personnes quand elles partent travailler le lundi matin. Mais à la fin de la semaine, force est de constater qu’on arrive plutôt à 93 %, 7 % et 0 %. Aujourd’hui fait perdre du temps, et on consent beaucoup d’efforts à demain. Mais ce demain n’est souvent qu’une extrapolation du passé. C’est une situation très dangereuse, car le Day After Tomorrow arrive plus vite qu’avant.”

Angle mort

“Autrefois, le chef d’entreprise ne se souciait pas vraiment de la technologie. L’entrepreneur s’y connaissait en finance, en administration, en processus, en qualité. La technologie se trouvait un peu dans son angle mort, si je puis dire. Mais aujourd’hui, il ne peut plus se permettre d’agir ainsi. Il doit absolument se pencher sur les technologies innovantes. Elles sont incontournables.” “Heureusement, les entrepreneurs actuels ont souvent des enfants adolescents ou dans la vingtaine. Ces jeunes sont plus au fait des technologies que le chef d’entreprise. Selon moi, il s’agit ici d’une opportunité en or de découvrir au travers du regard des ‘digital natives’ les tendances en matière de consommation, et de voir si celles-ci correspondent encore à votre offre actuelle. Ce savoir, les chefs d’entreprise l’ont littéralement sous la main.” Veillez vous aussi à capter ces tendances et nouveautés pour préparer The Day After Tomorrow. Votre survie à long terme en dépend. Il ne vous faut qu’un peu de volonté et de discipline.

Plus d’infos Découvrez en p. 14 comment recevoir le Dossier d’Innovation de Proximus rempli de conseils pratiques en matière d’innovation.

Perspective

Lors d’une promenade le long du lac de Genval, j’ai réalisé que les générations futures n’en profiteraient plus si nous ne réduisions pas notre impact sur l’environnement. Notre empreinte écologique est importante à mes yeux. Nous sommes la première chaîne d’hôtels belges à posséder les certificats environnementaux EMAS et ISO 14001.

La jeunesse d’aujourd’hui

Des intervenants qui marquent J’adore les TED Talks (www.ted.com), que je dévore sur YouTube. Ils me surprennent et posent chaque fois un regard nouveau sur les événements, ce qui m’aide à rester ouvert à ce que je connais moins. Je suis aussi de près l’actualité du secteur hôtelier sur des sites spécialisés comme hvs.com ou bighospitality.co.uk.

Mon fils et ma fille sont mes plus grandes sources d’inspiration. Ils ne travaillent pas pour notre chaîne, mais j’aime qu’ils m’accompagnent à des conférences. Nous en discutons ensuite en détail. Ils posent un regard neuf sur les choses et ont donc une vision totalement différente de nos projets.

Si vous désirez vous aussi partager des conseils,

envoyez-nous vos coordonnées à l’adresse perspective@proximus.com

5


Inspirer

Autour de la table avec Pascal Cools et Denis Steisel

Innover, cela s’apprend

Les temps changent : l’innovation n’est plus seulement réservée aux grandes entreprises. Les PME peuvent également en faire l’expérience. Comme l’expliquent les experts-entrepreneurs Denis Steisel et Pascal Cools, les PME ne doivent pas chercher très loin pour innover.

6

Édition 2 · 2016


D

’après Denis Steisel, président du Réseau Entreprendre Bruxelles, l’innovation est devenue vitale. “Souvent, les PME ne le comprennent pas encore tout à fait, mais l’ère numérique bouleverse autant le monde des entreprises que l’a fait la révolution industrielle. Musique, presse, transport, édition, billetterie : tous ces secteurs sont sens dessus dessous. Aujourd’hui, celui qui n’innove pas risque d’être distancé. Nous avons malheureusement beaucoup de retard en Belgique. Savez-vous par exemple que nous importons deux fois plus que nous n’exportons via l’e-commerce ?”

Innovation = créativité + esprit d’entreprise

“Naturellement, ce retard de l’e-commerce était étroitement lié à la législation”, déclare Pascal Cools, CEO de Flanders DC. “Le cadre légal est aujourd’hui actualisé, et nous sommes dans un mouvement de rattrapage.” “Si vous me demandez ce qu’est l’innovation, je vous réponds ‘créativité plus esprit d’entreprise’. De toute évidence, cette créativité ne manque pas en Belgique. Il suffit de voir tous les prix reçus au festival de la publicité de Cannes, ou nos succès dans la mode, le cinéma... C’est l’esprit d’entreprise qui fait défaut. Denis vient d’évoquer l’e-commerce. Qui sont les grands acteurs ? Coolblue, Bol.com… Tous néerlandais. Autre exemple, Blendle, qui permet d’acheter un article au lieu du journal complet. Ou encore Booking.com. Ce n’est pas un hasard. Les Néerlandais sont des commerçants. Ils osent faire le pas. Les Belges ne sont pas comme cela. On parle beaucoup des startups. Tout le monde veut pouvoir écrire ‘founder of my own company’ dans son CV sur Twitter. Mais l’étape suivante – passer d’une jeune entreprise créative à un géant bénéficiaire du type Google – est plus difficile à franchir en Belgique.”

Le grand paradoxe

“Il n’y a pas assez d’entreprises à croissance rapide en Belgique”, admet Denis. “Les entreprises suédoises recueillent beaucoup plus de capitaux qu’en Belgique, alors que le pays compte moins d’habitants. Pourtant, chez nous, il y a plus qu’assez d’accompagnement, il y a les primes, les subsides…” “Le grand paradoxe, c’est que nos investisseurs potentiels ne prennent pas assez de risques”, complète Pascal. “En Amérique, le venture capitalist (investisseur engagé pour offrir certaines

Perspective

7


Inspirer

Que peut vous apporter Flanders DC ? L’asbl Flanders DC encourage en Flandre un entrepreneuriat plus fort et plus axé sur l’avenir. Elle soutient des entreprises créatives en leur proposant des idées, des conseils et des outils en matière de publicité et de compétences commerciales et entrepreneuriales. Elle aide en outre les acteurs d’autres domaines à nouer des partenariats d’innovation avec le secteur créatif et organise régulièrement des événements de networking.

Pascal Cools a commencé comme consultant avant d’entrer chez Flanders DC. Il a été responsable des premiers outils d’innovation et du Creativity World Forum. En 2007, il était nommé CEO de Flanders DC et du Flanders Fashion Institute.

“Dans les PME plus qu’ailleurs, le dirigeant croit trop souvent qu’il doit tout faire tout seul.” Pascal Cools

flandersdc.be

Denis Steisel a débuté comme entrepreneur dans la communication. Aujourd’hui, il travaille dans le milieu des startups en tant que président de Réseau Entreprendre Bruxelles et managing partner de l’agence de conseil Eezee-It.

“Celui qui est le plus proche du client ou de la fonction exécutive est souvent le mieux placé pour innover.” Denis Steisel

8

liquidités pour accélérer la croissance) peut mettre cent mille dollars sur la table, juste pour pouvoir être le premier à lire le business plan. Ici, les start-ups doivent déjà avoir des clients et un chiffre d’affaires pour pouvoir débloquer du capital. Et ceci en échange d’une part de leur entreprise.”

Le seuil de l’innovation

Même les PME bien implantées ont du mal à innover. Pascal le comprend très bien. “Pour une PME, la vie quotidienne est déjà très difficile. Il faut travailler dur pour faire rentrer l’argent. Et innover demande du temps et de l’argent. Ce n’est donc pas facile à faire dans une PME de quinze personnes. L’entrepreneur sait que c’est nécessaire, mais ce n’est pas une priorité. Voilà le modèle dont nous devons nous défaire.” Denis : “Les PME jouent défensif plutôt qu’offensif, surtout quand elles sont sous pression. Résultat : elles se font de plus en plus souvent dépasser par les startups. Celles-ci abordent en effet le marché d’une tout autre manière. La PME qui veut innover doit agir sur trois fronts. 1. Le modèle d’entreprise : le monde a totalement changé sous l’effet de la

Édition 2 · 2016


numérisation. Comment adapter mon modèle économique d’entreprise à cette évolution ? 2. A cquérir de nouvelles compétences. Vous seriez étonné de savoir combien de PME n’ont ni webmaster ni community manager pour renforcer leur présence sur les réseaux sociaux. 3. Besoin de nouveaux outils : data management, CRM, site web mobile, ce genre de choses.”

Tout le monde peut innover

La bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut innover. D’après Denis, il s’agit avant tout d’un changement de mentalité : “La culture de l’entreprise doit changer. Les PME ont besoin d’une culture plus participative, de type bottom-up plutôt que top-down. La personne la plus proche du client ou de la fonction exécutive est d’après moi la mieux placée pour innover.” Pascal : “L’innovation ne sort pas seulement des labos de R&D. Dans son livre ‘Customer Innovation’, Marion Debruyne, la doyenne de Vlerick, écrit que le plus grand département R&D, c’est votre clientèle. Les clients apportent des idées, font connaître leurs besoins. Les PME doivent en tirer parti.”

Que peut vous apporter le Réseau Entreprendre Bruxelles ? Le Réseau Entreprendre Bruxelles est une asbl créée par et pour les entrepreneurs. Dans ce réseau, des chefs d’entreprise bénévoles prennent le temps d’accompagner les entrepreneurs débutants pour les aider à créer ou à reprendre une entité avec un vrai potentiel de développement. reseauentreprendrebruxelles.be

Tous ensemble

Pascal Cools : “Dans les PME plus qu’ailleurs, le dirigeant croit trop souvent qu’il doit tout faire tout seul. Je suis un fervent partisan des portes ouvertes. Parlez avec vos collègues, demandez de l’aide ailleurs, par exemple auprès de Flanders DC ou de Netwerk Ondernemen. Et surtout, commencez à l’intérieur. Votre magasinier et votre secrétaire ont certainement des idées intéressantes. Flanders DC offre d’ailleurs aux entrepreneurs un outil très efficace pour organiser le brainstorming : le ‘GPS-brainstormkit’. Cette méthode structurée gère le brainstorming dans un groupe de 12 à 15 personnes. En une demi-journée, vous obtenez 120 idées et trois produits élaborés, directement exploitables.”

Innovation : le conseil ultime

Pour Denis, l’innovation commence par l’écoute. “Listen, listen, listen. Écoutez vos collaborateurs, écoutez vos clients, écoutez le marché, écoutez internet. Cherchez sur Google. Il y a une montagne d’informations à votre disposition. Listen, and then act.” Pascal : “C’est tout à fait vrai. Ce que dit Denis semble tellement évident. Rendezvous sur Google. Peu d’entreprises le font. C’est incroyable. Nous sommes souvent invités à donner des présentations. Ce sont des présentations standard auxquelles nous ajoutons des exemples issus du secteur. Où trouvons-nous ces exemples ? Sur Google. Et quand nous les évoquons dans les présentations, le public reste bouche bée. Mais comment peut-il être à ce point surpris ? C’est leur secteur. Il ne nous a pas fallu deux heures sur Google pour les trouver. Ce n’est pas de l’astrophysique. C’est juste Google (rire). Bref, sortez et écoutez. Voilà le mot d’ordre.”

Conseils de lecture

iDNA Harry van der Schans iDNA, l’ouvrage de l’expert en créativité Harry van der Schans (en néerlandais), propose des conseils pratiques, des récits intéressants, des techniques et des outils créatifs pour stimuler dans votre entreprise la créativité et l’innovation. Vous découvrirez notamment le modèle ICE (Innovation, Creativity & Entrepreneurship), un plan créatif en six étapes pour concrétiser une idée commerciale ou résoudre un problème.

Freedom, Inc. Isaac Getz et Brian M. Carney Dans un livre très accessible, ‘Freedom, Inc.’, Getz et Carney nous emmènent dans les coulisses des entreprises où la liberté

Plus d’infos Proximus est votre partenaire en innovation. Découvrez en p. 14 comment obtenir le Dossier d’Innovation de Proximus.

est devenue la méthode de management. On y écoute les employés plutôt que de leur dire ce qu’ils doivent faire. Le risque et l’initiative individuelle sont encouragés. En développant au maximum leur potentiel humain, ces entreprises parviennent à dégager une rentabilité spectaculaire.

Perspective

9


Renouveler

Contribuez-vous aux

objectifs énergétiques ? Pour réduire de manière durable l’empreinte énergétique de notre pays, une sensibilisation accrue des entreprises et des citoyens s’impose, au même titre d’ailleurs qu’une nouvelle approche intelligente.

E

n Belgique, la question énergétique se gère aussi bien au niveau fédéral que régional. Nous avons rencontré Paul Furlan, ministre wallon de l’Énergie et du Climat, pour mieux comprendre l’impact de cette politique sur les PME.

Quels sont les objectifs de la Belgique ?

“Pour respecter les engagements de la COP21, nous devons tout faire pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre et produire plus d’énergies renouvelables. Nos émissions de CO2 doivent avoir diminué de 15 % d’ici 2020. Nous avons donc de grandes ambitions. Cela a un impact sur tous les secteurs, privés comme publics.”

“À terme, ces investissements déboucheront sur des opportunités, car ils optimisent le modèle économique de l’entreprise.” Paul Furlan

Qu’est-ce qu’une ESCO ? Une ESCO, Energy Service Company, réalise dans votre entreprise un projet énergétique qu’elle préfinance ellemême. Grâce à cet investissement, votre facture d’énergie diminue, ce qui vous permet de rembourser peu à peu votre nouvelle installation, dont vous devenez à terme propriétaire. Vous continuez ensuite à réaliser des économies d’énergie, et pouvez investir cet argent pour développer vos activités.

10

Quels sont les défis pour les PME ?

“La durabilité doit être une priorité pour chaque entreprise. Les PME vont devoir optimiser leur consommation en énergie et développer des technologies énergétiques durables sans perdre en confort ou en compétitivité. L’énergie constitue encore un poste de dépense important pour les entreprises. Celles qui souhaitent miser sur des solutions intelligentes pour réduire leur empreinte énergétique doivent investir. Mais à terme, ces investissements déboucheront sur des opportunités, car ils optimisent le modèle économique des entreprises et en réduisent les coûts énergétiques.”

Par quoi les PME doivent-elles commencer ?

“Vous devez d’abord analyser la situation actuelle, en commençant idéalement par un audit énergétique, afin de dresser un premier état des lieux. Cet audit doit couvrir les différents aspects de la facture énergétique et présenter un plan d’action destiné à améliorer l’efficacité énergétique de l’entreprise ou à contribuer au développement de sources d’énergies renouvelables et de systèmes de cogénération. Pensez aux moyens de transport plus

Édition 2 · 2016


La sélection de Kathleen Claes

Nouvelles perspectives pour Kathleen Claes, CEO de The JAVA Coffee Company Fondée il y a 80 ans, l’entreprise familiale The JAVA Coffee Company a vendu Java Foods en février 2016 dernier afin de se recentrer sur son activité première : le café. Au même moment, Kathleen Claes accédait au poste de CEO.

Les yeux rivés sur un même objectif verts, aux LED, à l’isolation... De telles solutions aident à moins consommer, mais tiennent également compte d’une consommation planifiée différemment, via des compteurs intelligents, afin de mieux concilier l’offre et la demande.”

Les pouvoirs publics offrent-ils des incitants ?

“En Wallonie, le Plan Marshall 4.0 prévoit des accords permettant aux entreprises de faire réaliser un audit énergétique simplifié. Des systèmes de soutien et de financement seront mis en œuvre pour aider les entreprises à consentir les investissements nécessaires. Pour cela, les PME peuvent faire appel à des ‘ESCO’ (Energy Service Companies), qui les aident à réaliser ces efforts. Des mesures d’aide spécifiques sont octroyées en plus des aides classiques à l’investissement. La Wallonie octroie ainsi un subside AMURE à toutes les entreprises privées qui font réaliser un audit énergétique par un auditeur agréé selon le cahier des charges. En Wallonie, la Direction de l’Économie et de l’Emploi, dirigée par le ministre Jean-Claude Marcourt, accorde également aux entreprises des primes à l’investissement et des exonérations de précompte immobilier. Les investissements énergétiques n’ont donc rien d’irréaliste et entraîneront, je l’espère, un véritable changement. Tout le monde est concerné. C’est pourquoi nous faisons tant d’efforts pour conscientiser la population et les entreprises.”

Plus d’infos Proximus contribue aux objectifs énergétiques des PME. Rendez-vous sur www.proximus.be/solutionsvertes

En 2014, nous avons lancé un programme axé sur nos normes et valeurs. Pendant 12 mois, notre consultant, Tommy Verlinden, a animé des

Le leadership commence par soi-même Je viens de commencer une formation en leadership auprès de Voka. J’y apprends des techniques de communication, mais j’ai surtout pu suivre un ‘Insight Discovery Profile’. Grâce à ce profil, vous en apprenez plus sur vous-même et sur la manière dont vous voient les autres. C’est très enrichissant.

ateliers à tous les niveaux afin d’aligner tous les regards dans la même direction. Depuis, j’ai remarqué que tout le monde se dit de nouveau bonjour dans les couloirs. Je trouve ça crucial.

Livre de chevet Pour l’instant, mon livre de chevet est ‘Plus jamais débordé’, de Tony Crabbe, un livre truffé de conseils pour garder la tête froide dans un monde du ‘trop’. Il semble que de nos jours, nous sommes tous surchargés, mais l’auteur nous montre que c’est souvent notre faute. Je lis quelques conseils tous les soirs.

Si vous désirez vous aussi partager des conseils,

envoyez-nous vos coordonnées à l’adresse perspective@proximus.com

Perspective

11


Collaborer

Un regard neuf sur l’aménagement des bureaux

Le travail mobile – à distance et à des heures flexibles – est de plus en plus répandu et influence l’aménagement des bureaux. Que faire pour l’optimiser dans un tel contexte ?

I

l est désormais rare que tous les travailleurs soient simultanément présents au bureau. Résultat : les entreprises ont besoin de moins d’espace et appliquent le principe du clean desk : les collaborateurs ne disposent plus de leur propre poste de travail, mais s’installent à un bureau vide en arrivant, et le débarrassent avant de partir.

La flexibilité avant tout

Les bureaux se transforment en centres névralgiques : les travailleurs y échangent des idées et des informations, s’y réunissent, y reçoivent des clients, y donnent des présentations et y font découvrir l’entreprise. Le bureau relève plus de l’espace créatif et personnel que de la zone de travail fonctionnelle.

12

Un open space ? Non merci !

Lors de l’apparition du travail flexible, les architectes ont abattu les murs et ouvert les espaces. Mais le bruit et le manque d’intimité de ces plateaux ouverts ont en fin de compte poussé bon nombre d’entre eux à garder le meilleur des deux mondes. Ils ont ainsi aménagé, autour d’un petit open space convivial, des espaces séparés ayant chacun leur propre fonction : des pièces plus isolées où se concentrer, des espaces de concertation et de collaboration, des zones informelles où prendre le café, des espaces de relaxation avec des jeux, etc.

L’avènement des Huddle Rooms

La Huddle Room, une salle de réunion créative pour trois ou quatre personnes, est l’un de ces espaces

Édition 2 · 2016


Thomas Harris © Hedrich Blessing

Découvrez comment d’Audenarde utilise sa Huddle Room : www.proximus.be/ perspective

La voie du cloud

Les solutions cloud permettent à chacun de travailler à distance sur un même projet, et donc d’optimiser l’aménagement de votre bureau. Selon les derniers chiffres du SPF Économie, une entreprise sur quatre a acheté des services cloud l’an dernier. Cela correspond à plus de la moitié des grandes entreprises (55,5 %) et à un cinquième des PME (22,1 %) qui utilisent des services payants dans le cloud. Face à la baisse rapide du prix de ces services, tout porte à croire que les petites entreprises seront très prochainement nombreuses à suivre cet exemple.

Perspective

Le bureau idéal ? Espace

• Des parois acoustiques pour être moins distrait • Un poste de travail personnel booste la productivité • Une variété d’espaces pour plus de motivation et de concentration

Éclairage

• L’éclairage naturel améliore la qualité du sommeil • L’éclairage d’ambiance favorise la créativité

Décoration

• La présence de plantes améliore le bien-être • L’utilisation de couleurs est bonne pour la santé mentale • L’affichage d’œuvres d’art réduit le stress

Source : Huffington Post

séparés. Vous y trouverez aussi tous les systèmes de communication permettant d’organiser des visioconférences avec des collègues ou des clients. L’an dernier, le nombre de Huddle Rooms dotées de systèmes de visioconférence fixes est passé dans le monde entier de 10 à 20 %. D’ici 2019, l’utilisation de ces systèmes aura augmenté de 400 %.

13


Renouveler

Le grand Dossier d’Innovation de Proximus

Innovateur ou conservateur ? Faites le test ! Pourquoi un dossier sur l’innovation ?

D’après les témoignages de 475 organisations, pas moins de 70 % des chefs d’entreprise accordent une importance énorme à l’innovation, mais ne savent souvent pas par où commencer. C’est pourquoi Proximus a compilé un dossier de dix pages rempli de chiffres, de conseils et d’idées utiles, qui permettra à votre entreprise de se lancer tout de suite sur la voie de l’innovation.

Pourquoi innover ?

Vos clients sont habitués à la technologie moderne et s’attendent à la trouver partout, y compris chez vous. Vous devez en plus concurrencer les entreprises d’autres secteurs et les start-ups qui conquièrent le marché d’un coup grâce à une meilleure offre. Pensez à Airbnb dans l’hôtelier, ou encore à Google Nest avec les thermostats. Ou à... votre entreprise ? Vous pouvez garder une longueur d’avance en innovant à votre tour.

14

Faites le test et recevez notre dossier ! Innovez-vous ou suivez-vous plutôt la tendance ? Répondez aux 9 questions et découvrez en moins de 5 minutes où vous vous situez par rapport aux autres entreprises belges. Vous recevrez ensuite notre dossier passionnant sur l’innovation. www.proximus.be/ testdinnovation

Édition 2 · 2016


Review

Appli et smartphone à l’honneur Nous avons testé pour vous deux nouveautés du monde de l’IT : l’app IFTTT (If This, Then That) est un service web qui combine deux autres services web avec une seule règle : ‘si ceci arrive, faites cela’. Et l’Acer Liquid Zest Plus, un appareil doté d’une batterie impressionnante.

IFTTT (If This, Then That) Bien que la domotique se soit invitée dans tous les foyers, il y a peu de chances que votre thermostat intelligent, votre système d’alarme avec détecteurs de fumée et vos caméras de surveillance soient tous de la même marque. Résultat : il est parfois difficile de tout coordonner. Et c’est précisément là qu’intervient IFTTT (If This, Then That), un service en ligne convivial offrant des apps iOS et Android. IFTTT vous permet de créer des ‘recettes’ pour que vos appareils électroniques communiquent automatiquement. Votre thermostat s’enLes clenchera par ex. tout seul avant nombreuses que vous n’arriviez chez vous, possibilités d’IFTTT et vos tweets seront publiés sont le parfait sur Facebook. prolongement

de votre vie numérique.

Acer Liquid Zest Plus Si vous en avez assez de devoir sans cesse recharger votre smartphone, l’Acer Liquid Zest Plus est fait pour vous. Doté du système d’exploitation Android 6.0 Marshmallow, cet appareil embarque en outre une batterie de 5 000 mAh permettant un usage intensif pendant deux jours. L’idéal pour les personnes souvent en déplacement.

Spécifications

La batterie de l’Acer Liquid Zest Plus tient au moins deux jours : l’idéal pour un usage intensif en déplacement.

PROCESSEUR : 1,3 GHz Quad-Core SYSTÈME D’EXPLOITATION : Android 6.0 Marshmallow MÉMOIRE : 16 GB RAM ; max. 32 GB de mémoire interne TYPE D’ÉCRAN : 5,5” DIMENSIONS : 154 x 77 x 10 mm POIDS : 175 g BLUETOOTH : oui APPAREIL PHOTO : 13 MP ; 5 MP à l’avant EXTRA : USB, écouteurs

Perspective

15


Entreprendre

Croissance à long terme : ses pièges et ses secrets

La check-list des PME en expansion Les choses vont bien, et vos recettes augmentent. Mais attention ! La croissance ne se limite pas à la hausse du chiffre d’affaires. Votre vision et votre stratégie doivent elles aussi évoluer, afin que cette croissance dont vous vous réjouissez tant ne joue pas contre vous. Voici cinq conseils pour éviter de tomber dans ces pièges.

1

Définissez toujours clairement votre mission d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, vous devez déterminer la raison d’être de votre société, définir une vision et des objectifs et établir sur cette base une stratégie et un plan d’entreprise. La croissance doit être un choix stratégique, et non un concours de circonstances. Chaque organisation – surtout celles en croissance – doit régulièrement revoir sa mission, sa stratégie et son plan d’entreprise. Rien ne vous empêche d’ailleurs de décider de ne pas vous développer.

Kristof Van Lommel, TDL Group : “Notre mission d’entreprise stipule que nous visons une croissance progressive et une rentabilité durable, avec des risques maîtrisés. Tous nos choix stratégiques vont dans ce sens. Nous misons donc sur des partenariats à long terme avec nos clients, afin de pouvoir grandir avec eux et de nous profiler comme un partenaire logistique flexible.”

16

Édition 2 · 2016


2

Un plan d’entreprise bien documenté

Pour grandir, vous devez constamment chercher de nouvelles informations utiles. Commencez par évaluer vos capacités en termes de production, de transport, d’infrastructure, de matières premières, de stock, de personnel, d’équipes, de connaissances, d’expérience, etc. Voyez de quels moyens financiers vous avez besoin pour les développer. Pensez également à observer ce qui se passe en dehors de votre entreprise, regardez s’il est possible de développer de nouveaux produits, d’optimiser vos processus, de nouer de nouvelles collaborations pour étendre votre clientèle, etc. Rassemblez des informations sur le marché, vos clients, vos concurrents. Vous pourrez ainsi intégrer un plan de croissance bien documenté à votre plan d’entreprise.

3

Johan De Neef, Smart Packaging Solutions : “En 2008, nous avons repris une entreprise en faillite et avons ainsi acquis des capacités de production supplémentaires. De nouvelles possibilités techniques se sont aussi offertes à nous, ce qui nous a permis de cibler un marché plus vaste. Nous sommes passés de 45 à 130 collaborateurs.”

Définissez des objectifs de croissance clairs

Concrétisez votre stratégie en fixant des objectifs opérationnels clairs. Définissez des KPI (Key Performance Indicators) et attribuez-les à vos collaborateurs et à vos départements. Si la croissance fait partie de vos objectifs et que vous parvenez à définir des indicateurs clairs pour la mesurer, il est crucial d’en informer les personnes et les services qui en sont responsables et de jouer la carte de la transparence. Offrez également à votre personnel la possibilité d’évoluer avec votre entreprise. Pour cela, donnez-leur voix au chapitre et encouragez-les à s’impliquer à 100 %. Votre croissance dépend en effet de leur motivation. Pour vous développer, vous devrez également recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés. Plus l’image de l’entreprise est attrayante et plus vos objectifs sont clairs, plus ce sera facile.

Philippe Metz, Intys Consulting : “Notre croissance est surtout due à notre culture d’entreprise. Le marché réagit très bien à notre approche, ce qui n’est pas toujours le cas dans la consultance. Notre culture nous permet d’attirer et de fidéliser les meilleurs talents.”

Perspective

17


Van Der Bauwhede

Entreprendre

4

Embrassez le changement

Bart Claes, JBC : “Le changement est la nouvelle norme. Il y a cinq ans, presque personne n’achetait de vêtements sur internet. Aujourd’hui, ce marché explose. Si nous continuons à grandir, c’est grâce à une approche intégrée de la vente en ligne et en magasin.”

5

N’oubliez jamais vos relations publiques

Communiquez de manière ouverte avec vos collaborateurs, avec la communauté dans laquelle vous opérez, avec les pouvoirs publics, le monde financier, etc. Montrez-leur clairement quels sont vos valeurs et vos objectifs. Cette communication doit aller dans les deux sens. Tenez donc compte des remarques de vos clients (potentiels) au sujet de vos produits et services, de vos nouveaux concepts, de votre image, de vos points de vente, etc.

18

Source : Trends Gazelles 2016

À une époque où tout évolue si radicalement, vous vous devez de faire du changement un allié. Car pour avoir une longueur d’avance sur vos concurrents, vous devrez être le plus flexible sur le marché. N’ayez donc pas peur de faire évoluer votre entreprise. Tout consiste à embrasser le changement et à l’utiliser à votre avantage. Pensez une fois encore à en informer vos collaborateurs et à ne pas attendre la dernière minute pour le faire. La résistance au changement risque autrement d’entraver votre croissance.

Après une expansion, une solution télécom unique s’imposait Van Der Bauwhede, un fabricant de vérandas de Waregem, cherchait une solution intégrée pour relier ses trois sites après une période de croissance. Sa condition ? Que l’information circule rapidement. Van Der Bauwhede produit des vérandas depuis 1923. Selon son porte-parole, Kurt Vandenbroeke, une série d’extensions progressives a entraîné la dispersion géographique des bâtiments de l’entreprise, ce qui est loin d’être idéal lorsqu’il faut réagir rapidement à un problème sur un chantier. “Comme nous ne pouvions plus continuer à acheter des bâtiments dans la même rue, nous avons opté pour une solution de téléphonie, de transmission de données et de télésurveillance unique pour nos trois sites : un central Forum 500, avec des téléphones sans fil DECT. Vu qu’il était impossible d’effectuer des travaux de terrassement sur les parcelles

privées qui séparaient nos bâtiments, nous avons opté pour une couverture basée sur deux faisceaux hertziens. La communication entre les trois sites est désormais optimale et constante, et repose sur le même concept : le transfert des appels, des données mobiles et des images de surveillance.” Comme l’explique le gérant, Willy Nolf, la mise en œuvre de ce projet ne s’est toutefois pas faite en un jour : “Il nous aura fallu un an au total, surtout parce que nous avons dû effectuer beaucoup de mesures, d’analyses et de travaux préparatoires. Nous avons dû faire preuve de flexibilité, mais nous sommes ravis du résultat.”

D’autres expériences sur www.proximus.be/perspective

Édition 2 · 2016


Plateforme de contenu en ligne

Perspective en ligne Encore plus d’inspiration sous un angle inattendu : www.proximus.be/ perspective

Perspective, plus qu’un magazine Envie de découvrir de nouvelles perspectives, de faire évoluer votre entreprise et de lire les récits d’autres entrepreneurs ?

G

râce à notre nouveau site www.proximus.be/perspective, portez un regard neuf sur l’entrepreneuriat. Découvrez une foule d’articles dédiés aux chefs d’entreprise.

Que pensez-vous de Perspective ? Participez à l’enquête destinée à nos lecteurs sur www.custometer.be/perspective. Perspective pourra ainsi répondre encore mieux à vos besoins.

Perspective

Perspective est un magazine qui inspire les entrepreneurs. Donneznous votre avis sur www.custometer.be/ perspective

19


Inspirer

Objets connectés

Que faire de toutes ces données précieuses ? Les objets interconnectés font partie de notre quotidien, à la maison comme au travail. Cette interaction, baptisée ‘Internet des Objets’ (IdO), désigne l’échange d’informations entre des objets du quotidien et le réseau internet.

20

L

’IdO est en train de déclencher une véritable révolution. Il permet de recueillir et traiter une multitude d’informations qui améliorent considérablement notre qualité de vie et notre façon de travailler. La planète compte 7,4 milliards d’êtres humains, et pas moins de 10 milliards d’objets connectés ! D’ici 2020, on estime qu’ils seront entre 30 et 50 milliards.

Accessible à tous les entrepreneurs

Frédéric Lhostte est responsable IdO et Big Data chez Proximus. Il parle sans hésiter de la ‘quatrième révolution industrielle’ : “Les objets intelligents vont révolutionner nos méthodes de travail. Les conditions sont idéales : la technologie est abordable, l’offre de services cloud augmente… L’IdO sera rapidement accessible à toute entreprise qui souhaite innover.”

Vers de nouveaux services

Tous les secteurs peuvent profiter de l’IdO. Si certains utilisent déjà ces solutions avec succès (par ex. : compteurs d’électricité, de gaz ou d’eau connectés), d’autres entreprises pourraient elles aussi améliorer leurs processus, réduire leurs coûts d’exploitation et surtout créer de nouveaux services à valeur ajoutée. L’enregistrement et l’envoi de données offrent des possibilités d’innovation accessibles.

Les PME aussi !

“L’Internet des Objets n’est pas seulement le terrain de jeu des grandes entreprises et de leurs clients. Les PME peuvent elles aussi optimiser leurs processus et leurs outils de travail ou améliorer la qualité de leurs services”, poursuit Frédéric Lhostte. “Par exemple, grâce à l’IdO, les e-shops peuvent indiquer où se trouve un colis à la minute

Édition 2 · 2016


“L’Internet des Objets offre des possibilités d’innovation accessibles, y compris aux PME.” Frédéric Lhostte, Proximus

près. Une imprimante peut commander automatiquement une nouvelle cartouche lorsque la précédente est vide et se la faire livrer le lendemain.”

Prévenir plutôt que guérir

“L’IdO peut aussi avoir un impact positif sur la continuité de votre entreprise et celle de vos clients. Dans un environnement de production, tous les éléments sont connectés sans fil à un réseau. Vous pouvez donc connaître à tout moment la quantité produite et le degré d’usure. Un exemple : une panne de machine ­soudaine engendre des coûts imprévus, perturbe le planning et provoque l’insatisfaction des clients. Mais si cette machine est connectée, vous pouvez directement connaître son état et prévoir la maintenance à temps. En d’autres termes, plutôt que de réparer votre machine, vous prévenez les pannes.

Perspective

Cette approche vous offre aussi plus d’autonomie dans votre travail : en cas de panne, le système choisit une autre solution. En cas de modification de la demande, la production s’adapte automatiquement. Vous bénéficiez en outre de contrôles qualité constants, car même les produits vous indiquent où ils se trouvent et s’ils sont en bon état.”

Technologie sur mesure

Trois éléments sont nécessaires à la mise en œuvre d’une solution IdO dans votre entreprise : 1. Capteurs Les capteurs recueillent les données. Le type de capteur dépend bien sûr de ce que vous souhaitez mesurer (température, humidité, givre…) et de la manière dont vous allez les utiliser (sur batterie autonome ou avec du courant, avec ou sans carte SIM…).

2. Réseau Le réseau envoie les données vers le back-end. Ici aussi, la technologie choisie dépend de l’objectif : réseau mobile, Bluetooth, wi-fi, LAN... 3. A pplication L’application vous permet de lire et d’analyser les données recueillies, afin que vous puissiez prendre immédiatement les mesures appropriées.

Plus d’infos Vous souhaitez discuter de l’IdO ? Contactez-nous via info.m2m@proximus.com pour obtenir d’autres conseils.

21


Le moment de Jean-Pierre Lutgen

Les nouvelles perspectives sont bénéfiques pour votre entreprise, cela ne fait aucun doute. Mais où les trouver ? Dans chaque édition de Perspective, un entrepreneur vous explique comment il est arrivé à jeter un regard neuf sur son entreprise. Dans cette édition, Jean-Pierre Lutgen nous parle de sa passion pour la culture populaire.

“ Une vision inspirée de la série ‘House of Cards’ ” “Le consommateur veut toujours du changement. J’ai répondu à ce besoin en lui donnant la possibilité de changer à volonté vu le grand nombre de collections. Nous sommes ainsi parvenus à imposer Ice-Watch sur un marché ultrasaturé et à en faire un succès mondial. Notre approche consiste à comprendre les relations humaines et la façon dont les gens réfléchissent et interagissent entre eux. Ces nouvelles perspectives, je les trouve dans l’art contemporain et la culture populaire. Prenez la série ‘House of Cards’. Cette série américaine sur Netflix dévoile le fonctionnement réel des relations entre la politique et les médias. Je me suis souvent bercé d’illusions dans ma vie privée comme dans mon travail. Cette série m’a fait comprendre comment le monde fonctionnait réellement et je m’en inspire désormais. Je ne peux malheureusement pas tout vous révéler, je pourrais avoir des problèmes (rire). Regardez la série, elle est fantastique !”

Qui est Jean-Pierre Lutgen ? •A étudié les sciences politiques (UCL) • CEO de la marque horlogère belge Ice-Watch, dont des millions d’exemplaires sont vendus chaque année dans le monde

22

Édition 2 · 2016


Work Time, Your Time. Tab Time.

10.5

Mince et léger

Couleurs plus vives et plus éclatantes

Jusqu’à 10,5 heures d’autonomie

La Galaxy TabPro S : une tablette 2-en-1 sous Windows 10 qui optimise la productivité et excelle sur le plan de la mobilité La Galaxy TabPro S, une tablette haut de gamme qui associe la technologie de pointe de Samsung au système d’exploitation Windows 10 de Microsoft. En intégrant les fonctions les plus populaires des ordinateurs portables et des tablettes, elle permet désormais aux utilisateurs de profiter de la fonctionnalité d’un PC portable au format poids plume d’une tablette, gage d’une expérience mobile plus productive que jamais, même en déplacement.


Investir dans les technologies ?

“Oui, mais quel partenaire va me conseiller ?”

“Non, mon entreprise y gagnerait quoi ? Pour moi, c’est un piège.”

Découvrez comment Proximus ouvre une #nouvelleperspective pour votre entreprise grâce à des solutions technologiques comme le cloud, la fibre optique et la sécurité. Pour en savoir plus, surfez sur

proximus.be/nouvelleperspective