Page 1


À l’École du Saint-Esprit Le Saint-Esprit est une personne Écrit par Frère Rémi, dominicain, en collaboration avec Olivier Jacob


Chapitre 1 Le Saint-Esprit est une personne Respire en moi Saint-Esprit, afin que je pense ce qui est saint. Agis en moi Saint-Esprit, afin que je fasse ce qui est saint. Attire-moi Saint-Esprit, afin que j’aime ce qui est saint. Affermis-moi Saint-Esprit, afin que je garde ce qui est saint. Garde-moi Saint-Esprit, afin que je ne perde jamais ce qui est saint. Saint Augustin (354-430)


Introduction d’Olivier Jacob Un tel ouvrage n’a pas vocation d’apprentissage, d’enseignement théologique sur le Saint-Esprit, mais d’invitation à une rencontre et à une plus grande intimité avec Lui. Son but n’est pas d’augmenter ses connaissances, mais d’avancer sur ce chemin avec le Saint-Esprit et d’entrer davantage dans Son intimité, dans une relation vraie, juste et sainte avec Lui. Si vous ne deviez retenir qu’une chose de ce recueil, ce sera celle qui parle à votre cœur, pour avancer dans votre relation avec l’Esprit Saint. Depuis plus de quarante ans, suite au Concile Vatican II, nous redécouvrons l’action de l’Esprit Saint dans l’Église catholique − cela s’est produit, chez les protestants, bien avant les catholiques − Ses dons, le fruit de l’Esprit, les charismes. Jean-Paul II a même écrit une encyclique en 1986 sur le Saint-Esprit1 où il souligne que nous devons sans cesse raviver et approfondir notre foi en Lui.

1

Dominum et vivificantem, 15 mai 1986, sur l'Esprit Saint dans la vie de l'Église et du monde.


Le Saint-Esprit, une personne à part entière Dans les premiers temps de l’Église, saint Augustin remarquait lui aussi qu’on ne parlait guère du SaintEsprit et que l’on n’avait pas sondé Son mystère1. Nous pouvons être baptisés, confirmés, nous pouvons réciter le credo à la messe − Je crois en Dieu le Père, je crois en Jésus Son Fils, et en l’Esprit Saint − dire que nous croyons en Lui, sans pour autant Le connaître. Aussi important que le Père et le Fils dans la Trinité, Il ne faut pas oublier le Saint-Esprit qui est une personne à part entière. Saint Paul nous le dit bien, nous sommes le temple du Saint-Esprit. Il y a donc quelqu’un qui habite en nous, et c’est le Saint-Esprit. Mais nous pouvons très bien cohabiter avec quelqu’un sans pour autant être en relation avec Lui. Il habite en nous, mais nous pouvons passer à côté de Lui, ou même faire semblant qu’Il n’existe pas. Comme Jésus demandait à Ses disciples ce qu’ils avaient entendu dire de Lui et ce qu’eux-mêmes disaient de Lui2, demandez-vous qui est, pour vous, le Saint-Esprit. Est-ce, comme certains disent, une énergie, une puissance, une émanation de Dieu…? Nous Le connaissons si peu ; pourtant Jésus dira à Ses disciples : Vous Le connaissez parce qu’Il demeure en 1 2

De fide et symbolo 9, 19, Patrologie latine 40 ; 191 Lc 9, 18-20

14

À l’École du Saint-Esprit


vous. Il demeure en nous, mais Le connaît-on vraiment comme Jésus nous le dit ? C’est vrai, Il n’est pas aisé de Le connaître. Nous pouvons Le voir agir, nous pouvons L’appréhender dans l’expression de Ses charismes ou de Ses dons, mais Lui, personnellement, savons-nous qui Il est ? Même lorsque nous lisons la Parole de Dieu, les Actes des apôtres – que l’on pourrait aussi appeler les Actes du Saint-Esprit – nous voyons l’Esprit Saint agir à travers les apôtres, mais nous ne voyons que Son action et pas nécessairement qui Il est, Lui. Nous Le connaissons aussi par des images : la colombe au baptême de Jésus, le doigt de Dieu, l’une des deux mains du Père dont parle saint Irénée, celle de Jésus et celle du Saint-Esprit. Nous Le chantons : Viens SaintEsprit, viens pluie de Dieu, viens feu de Dieu, viens onction céleste, etc. Nous parlons du don du SaintEsprit. Tout cela révèle Son comportement, mais pas forcément Son être. Ce qui est difficile aussi, c’est qu’Il n’a pas de visage comme un être personnel. Jésus s’étant fait homme, nous pouvons Le représenter. Pour le Père, nous pouvons nous en faire une idée, en regardant Jésus, puisqu’Il est venu nous révéler le Père. Il dira, dans l’Évangile de Jean1, à Philippe, Qui M’a vu a vu le Père, et à Thomas, juste avant, Si vous Me connaissez, 1

Jn 14, 8

Le Saint-Esprit est une personne

15


vous connaissez aussi Mon Père1. En contemplant le Fils, nous pouvons contempler le Père, et comme entrevoir qui Il est. Par ailleurs, nous ne pouvons pas mettre la main sur le Saint-Esprit. On peut voir Ses actions, mais on ne peut pas Le saisir. Une petite expérience pour parler aux enfants du Saint-Esprit illustre bien cela. On leur fait fermer les yeux et on souffle sur eux. Alors qu’ils n’ont rien vu, ils ont senti de la fraîcheur, ou leurs cheveux bouger. Avec le Saint-Esprit, c’est similaire, nous voyons ce qu’Il fait, le mouvement, l’action qu’Il engendre, mais comme le vent, nous ne Le voyons pas. C’est ce que dira Jésus à Nicodème : Le vent souffle où il veut, tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va. Ainsi en est-il de celui qui vit de l’Esprit2. Nos frères orthodoxes nous disent du SaintEsprit que, contrairement au Père et au Fils, on ne peut pas le connaître simplement. Même le témoignage des hommes et des femmes de Dieu qui ont été en communion avec le Saint-Esprit ne peut avoir une réelle signification pour nous, si on n’en fait pas l’expérience.

1 2

Jn 14, 7 Jn 3, 8

16

À l’École du Saint-Esprit


Une rencontre… C’est cette expérience que vivra un certain Motovilov quand il ira voir Seraphim de Sarov, un saint moine ermite de Russie (1759-1833), et lui demandera qui est le Saint-Esprit. 1 Seraphim de Sarov ne lui répondra pas par une explication. Il va lui faire partager son expérience : une rencontre ! Le Saint-Esprit va se manifester à eux et Motovilov va goûter à cette présence du Saint-Esprit. Il ressentira une extraordinaire joie dans tout son cœur, une extraordinaire chaleur, une extraordinaire douceur, une extraordinaire suavité. Seraphim de Sarov l’enseignera ainsi : Lorsque l’Esprit Saint, l’Esprit de Dieu, descend sur l’homme et le recouvre de sa plénitude, l’âme humaine déborde d’une joie inexprimable, parce que l’Esprit de Dieu transforme en joie tout ce qu’Il touche. C’est à ceci que je vous invite en premier : vous voulez connaître la personne du Saint-Esprit ? Faites-en l’expérience ! Cette École du Saint-Esprit est un bon moyen pour en faire l’expérience. Les petites difficultés que nous venons de soulever ne doivent pas entamer votre envie de connaître le Saint-Esprit. Si connaître le Père et le Fils semble plus aisé, tous trois ne sont qu’un. N’est-ce pas le Saint-Esprit qui sonde 1

Voir Entretien avec Motovilov, dans le livre Seraphim de Sarov, Desclee de Brower

Le Saint-Esprit est une personne

17


les profondeurs de Dieu1 ? Donc, en nous approchant du Saint-Esprit, nous allons entrer plus en profondeur, plus en largeur, plus en hauteur dans les mystères de Dieu : Qui est Dieu le Père ? Qui est Dieu le Fils ? Qui est Dieu le Saint-Esprit ? Qui est la Trinité ? Deuxième conseil que je vous donnerais avant de lire ce livre : quand le Saint-Esprit vient dans un homme ou une femme de Dieu, tout devient icône et révélation de Sa présence, chacun d’entre nous étant le temple du Saint-Esprit. Si, comme dit saint Paul, nous tous qui reflétons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette même image2, et que chacun de nous se trouve être le temple du SaintEsprit, nous pouvons faire cette expérience du SaintEsprit en commençant par regarder nos proches, des hommes et des femmes de Dieu, et ce que le SaintEsprit accomplit en eux et par eux. Cela nous donne déjà une petite idée de qui est le Saint-Esprit. Il transforme tout ce qu’Il touche ; alors regardons notre prochain, et la façon dont il a été transformé par l’Esprit Saint, ainsi que celle dont Il a transformé notre propre vie. Nous commencerons ainsi à percevoir qui Il est. Et, plus encore, regardons à Jésus lorsqu’Il est venu dans notre monde. Même si Jésus nous a révélé le Père, Il vivait aussi totalement du Saint-Esprit. Le 1 2

1 Cor 2, 10 2 Cor 3, 18

18

À l’École du Saint-Esprit


couronnement de Sa vie a été l’envoi du Saint-Esprit. En regardant l’être de Jésus, l’agir de Jésus, nous allons découvrir qui est la personne du Saint-Esprit.

Un souffle… Le Saint-Esprit : du grec pneuma et de l’hébreu ruah, « esprit ». Étymologiquement, ce mot signifie « souffle », ce qui évoque le caractère invisible et non incarné du Saint-Esprit. Impalpable, insaisissable, mystérieux, mais aussi puissant, pénétrant ou léger comme la brise, apaisant et calme. Il peut aussi être à l’image d’une grande bourrasque, comme à l’automne, d’un vent qui balaie les feuilles mortes, qui dépouille, qui dissipe les mauvaises odeurs ; c’est un des traits de caractère du Saint-Esprit qui nettoie en profondeur et purifie. Le mot ruah signifie aussi « souffle vital », « haleine de vie », « souffle vivant ». Là où le SaintEsprit est, la vie est. Et tout ce qui vit, vient du Seigneur. Dans le livre de la Genèse il est dit que Dieu souffla une haleine de vie, souffla la ruah, une part de Son Esprit, pour que nous vivions. « Esprit » peut signifier aussi « sans corps », comme les anges que l’on qualifie parfois d’« esprits angéliques ». On parle du Saint-Esprit pour bien marquer que ce n’est pas un ange, une émanation de Dieu, mais Dieu Lui-même, et pour le différencier de l’esprit de l’homme ou même des esprits mauvais. « Saint » en Le Saint-Esprit est une personne

19


hébreu, Kadosh, veut dire « séparé, mis à part ». La sainteté, c’est ce qui appartient au monde de Dieu. Ce qui marque la distinction entre le Saint-Esprit et les souffles, les vents de la terre et les vents angéliques. Parce que Dieu seul est saint et qu’Il nous invite à être saint comme Lui est saint1.

La Trinité, une unité parfaite Dans les premiers temps de l’Église, la question de savoir si le Saint-Esprit était vraiment Dieu ou pas s’est posée. Certains courants hérétiques pensaient que le Saint-Esprit n’était qu’une émanation de Dieu. Pourtant, lorsque nous lisons la Parole de Dieu, nous voyons bien l’unité des trois personnes de la Trinité : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. À ses 30 ans, au baptême de Jésus dans le Jourdain, alors qu’Il est plongé dans l’eau, se fait entendre la voix du Père et l’Esprit vient tel une colombe. De même, lorsque Jésus est sur le point d’envoyer les disciples, Il leur dit : Allez, de toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 2 Il place le SaintEsprit au même rang que Lui et au même rang que le Père : une personne à part entière.

1 2

Lv 11, 44 Mt 28, 19

20

À l’École du Saint-Esprit


Sommaire Chapitre 1 Le Saint-Esprit est une personne. 11
 Introduction d’Olivier Jacob....................................................................................13
 Frère Rémi.....................................................................................................................................27
 Exercice pratique................................................................................................................53


Chapitre 2 Le Saint-Esprit : une personne qui Se donne ....................................................................................... 55
 Frère Rémi.....................................................................................................................................57
 Exercice pratique................................................................................................................75
 Veni Creator Spiritus........................................................................................................77


Chapitre 3 Le Saint-Esprit : une personne agissante........................................................................................ 79
 Introduction d’Olivier Jacob....................................................................................81
 Frère Rémi.....................................................................................................................................97
 Veni Sancte Spiritus......................................................................................................119



Profile for Premiere Partie

Rémi Schappacher "A l'école du Saint-Esprit"  

Frère Rémi nous invite à retourner sur les bancs d’une école un peu particulière : L’École du Saint-Esprit. Personne à part entière de la Tr...

Rémi Schappacher "A l'école du Saint-Esprit"  

Frère Rémi nous invite à retourner sur les bancs d’une école un peu particulière : L’École du Saint-Esprit. Personne à part entière de la Tr...

Advertisement