Issuu on Google+

TRUDEAU DESIGNER / CONCEPTEUR

INFOGRAPHISTE


AFFICHES Le théâtre de tous les classiques,ceux d’hier et de demain

MANDAT AFFICHE PUBLICITAIRE POUR LE TNM

e t t e e u t t o e u M o a LLa M Théâtre du Nouveau Monde du 8 au 30 avril 2012

mise en scène: Yves Desgagné

Pour joindre la billeterie du TNM par téléphone composer le 514 866.8668

En tout temps sur le réseau Admission au 1-855-790.1245 ou au www.admission.com

THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE Le TNM est situé au cœur du Quartier des spectacles de Montréal 84, rue Sainte-Catherine Ouest Montréal (Québec) H2X 1Z6

An ton T

che kho v


2E PRIX

MANDAT AFFICHE POUR PROMOUVOIR L’ÉVÉNEMENT NOUS?

La parole est donnée à tout le monde

Le 7 avril 2012, au Monument national, à Montréal, de midi à minuit

www.nouspointdinterrogation.com


PUBLICITÉ

MANDAT PUBLICITÉ MAGAZINE POUR UN PARFUM , BORIS UNISEX


CONCEPTUALISATION DE LA PUBLICITÉ, PLANIFICATION ET RÉALISATION DE LA SCÈNE , PHOTO RETOUCHÉE ET MISE EN PAGE


FONTE

MANDAT CÉATION D’UNE POLICE DE CARACTÈRE


PORTRAIT

MANDAT REPRODUCTION D’UN PORTRAIT EN TYPOGRAPHIE


LOGOTYPE

1.

2.

Les pacifistes contre la guerre

MANDAT IMAGE DE MARQUE POUR DIFFÉRENTES COMPAGNIES.

3.

1. SIGNATURE BOUTEILLE DE VIN BLANC 2. LOGO ANTIGUERRE 3. LOGO POUR CENTRE SPORTIF 4. LOGO D’UN PACKAGING DE TIRE-BOUCHON

4.


5.

6.

7.

8.

StudioOptic

N O I M U AT T IC EN UN M O MM M O C

jeans

5. SIGNATURE D’UN MAGAZINE DE DESIGN 6. LOGO POUR UNE BOÎTE DE COMMUNICATION 7. LOGO POUR UN STUDIO 8. SIGNATURE D’UN JEANS


MISE EN PAGES

Catalogue 2012 LES MEUBLES Des meubles adaptés à vos besoins.Des meubles aux lignes affinées, dessinés par les plus grands designers. Des meubles aux formes dépouillées et au style affirmé. Des meubles de caractère, assemblés pour vous plaire. Nos fabricants et distributeurs vous garantissent des meubles de qualité, conformes à vos attentes.

MANDAT

Grâce à la diversité des produits de notre catalogue, vous pourrez choisir les meubles qui s’adapteront parfaitement à l’ambiance de votre intérieur.

CATALOGUE DESIGN SAISON 2012

Invitation

A

rtefact vous invite à découvrir ses nouvelles collections et à constater par vous-même la qualité de ses meubles au prochain salon du meuble qui se tiendra au Palais des Congrès de Montréal du 6 au 9 avril 2006. Consultez notre site web pour des informations détaillées. Nous vous inv itons également à jeter un coup d’oeil sur nos nouveautés dans la section Quoi de neuf ? mise à jour régulièrement. Nous avons gagné 1e Prix pour la section Tissu et Rembourrage contemporain au Canadian Home Furnishings Show.

Nos coordonnées Courriel : info@artefact.com www.Artefact.com M. Yvan Bélisle , Président Mme Johanne Plante, Directrice des ventes

2

Mme Jacinthe Durand, Conseillère en décoration

ARTEFACT meubles urbains Salle de montre et boutique, 418, rue Sherbrooke Est, Montréal, (Québec), Canada, H2J 1L6 Tél. : (514) 388-5725


meubles urbains

Qui est Artefact ? M. Yvan Bélisle est maintenant à la direction de « Artefact meubles urbains », une entreprise fondée en 1980 par M. Bélisle et ses deux adjointes ; Johanne Plante et Jacinthe Durand. Depuis que M. Bélisle dirige l’entreprise, celle-ci se spécialise dans la distribution de mobilier de chambre, de centres audio et de fauteuils d’appoint de style contemporain. Toujours à la recherche de nouveaux designs, Artefact se distingue par l’originalité de ses produits. De plus, elle offre un choix exceptionnel de 24 finis et une vaste sélection de tissus de recouvrement. Artefact distribue ses produits au Canada et aux États-Unis et assure un délai de livraison rapide. Grâce à son équipe dynamique, elle garantit un service après vente sans égal et personnalisé.Artefact vous invite à visiter ses1 200 m2 d’exposition, où vous trouverez un large choix de meubles de qualité, et des conseils sur l’aménagement personnalisé de votre intérieur. Une image vaut mille mots : parcourez notre catalogue et vous comprendrez pourquoi tant de gens choisissent « Artefact meubles urbains».

Nos collections LA DÉCO Nous vous proposons également des articles de décoration uniques : des sculptures, des lampes stylisées et originales, des tables d’appoints, des coussins et de la literie. La touche finale de votre décoration intérieure !

LES SALONS Éléments majeurs du coin détente, les banquettes, fauteuils ou canapés vous sont présentés. En venant visiter notre exposition, vous pourrez essayer votre futur salon et choisir vos formes, dimensions, revêtements et coloris.

LES CHAMBRES

3

Différentes essences de bois, différentes dimensions de lits et d’armoires ou de dressing s’adapteront à tous les styles de chambre.


MISE EN PAGES 2 PLUS

LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 11 JUIN 2012

TWITTER A 5ANS

L’histoire de Twitter en (un peu plus) de 140 caractères En l’espace de quelques années, Twitter est devenu un lieu d’échanges et d’informations sur des sujets aussi variés que le séisme en Haïti, celui du Japon, la révolution égyptienne, les frasques de l’acteur Charlie Sheen et l’Émission Tout le monde en parle. Fils de presse accessible à tous, Twitter est aussi un lieu où l’histoire orale se raconte en direct grâce aux témoignages de plusieurs millions de personnes dans le monde. Petit retour sur les débuts d’un média social qui bouleverse nos façons de communiquer.

davantage le jeudi et le vendredi, majoritairement en anglais (dans 61% des cas). Plus de 20% des gazouillis concernent la vie privée des utilisateurs, contre seulement 6% portant sur l’actualité et la politique.

Qui aurait pu prévoir qu’un jour, des millions de personnes s’enticherait d’un média social qui les limite à une courte phrase de 140 caractères? C’est pourtant le cas avec Twitter, la plateforme de microblogage qui compte aujourd’hui plus de 200 millions d’abonnés dans le monde. Si les années 2000 ont été celles du blogue, les 15 premiers mois de la décennie 2010 sont sans contredit ceux des gazouillis (tweets). Chaque jour, C’est environ 140 millions de courtes phrases qui sont envoyés dans la twittosphère. S’abonner à Twitter est un jeu d’enfant. On crée un nom d’utilisateur (@NathalieCollard), on s’abonne aux comptes de nos amis, des médias, de nos élus et de os vedettes préférées, et on échange des messages qui ne dépassent pas 140 caractères, soit la longueur d’un texto. Selon une étude du Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO) réalisée l’an dernier avec la firme Léger Marketing, on évalue à environ 9% des adultes et 11% des internautes du Québec abonnés à un site de microblogage en 2010. Comparativement à 7 et 9% en 2009. On dit qu’à l’échelle planétaire, Twitter a connu en 2009 une croissance de 1382%. Il semble qu’on tweete

Qui s’abonne à Twitter? Principalement des professeurs, des étudiants, des mamans à la maison, des animateurs de télévision, beaucoup de journalistes et des gens travaillant dans l’univers du web et des communications, des politiciens et des sportifs. Guy A. Lepage, animateur de Tout le monde en parle, compte à lui seul plus de 42 000 abonnés. Pour suivre ses échanges le dimanche soir, on cherche le mot-clé #TLMP; Barack Obama en compte plus de 7 millions; Denis Coderre, plus de 23 500. On évalue à environ 24% la proportion d’abonnés Twitter qui émettent des messages, Les autres sont simplement spectateurs.

On dit que Twitter a connu une croissance de 1382% en 2009 seulement.

Il était une fois

tard, au Festival South by Southwest (SXSW) à Austin, au Texas. Lieu de rencontre de l’avant-garde techno, SXSW récompense Twitter en lui accordant un Web Award. Les participants à la conférence, eux, adoptent Twitter sur-le-champ. C’est le coup de baguette magique qu’il fallait. En l’espace d’un week-end, le nombre de gazouillis envoyés passe

L’histoire de Twitter a débuté autour de 2005 chez un petit groupe de collaborateurs qui travaillait au sein de l’entreprise de démarrage Odeo, fondée par Noah Glass à San Francisco. Les trois autres comparses sont Jack Dorsey, Biz Stone et Evan Williams. Jack Dorsey, alors dans la fin vingtaine, entretient une passion pour la programmation.

Avec les années, les gens ont développé le réflexe de se tourner vers Twitter en temps de crise (Séisme en Haïti, révolution en Égypte) pour y trouver des informations de premier plan.

de taxi, le jeune homme rêve depuis quelques années déjà d’un système de communication par messages textes qu’on pourrait envoyer à un groupe d’amis par l’entremise de son téléphone cellulaire.

Aujourd’hui, on spécule beaucoup sur l’avenir de Twitter. L’entreprise sera-t-elle achetée par Facebook ou Google? Les rumeurs vont bon train. Jack Dorsey consacre beaucoup de temps à son nouveau projet, Square, un système de paiement virtuel, alors que Biz Stone vient d’être embauché par Arianna Huffington Post, pour élaborer la stratégie de sa nouvelle entreprise avec AOL. Pendant ce temps, le nombre de gazouillis, lui, est progression constante.

Twitter, qui à ses débuts se nomme Twttr en écho au site de photo flickr, voit le jour en 2006. Le 21 mars, Jack Dorsey envoie le premier gazouillis («just setting up my twttr»). L’été suivant, la plate forme est ouverte au public. À l’époque, il n’y a pas de limite au nombre de caractères permis. Twitter compte alors une centaine d’abonnés. En avril 2007, Twitter devient une véritable entreprise et Jack Dorsey en prend les commandes. Twitter connaîtra son véritable envol un an plus

Pour suivre l’auteure de ce texte sur Twitter (@NathalieCollard)

?

Twitter, c’est… À la mort de Michael Jackson, le 25 juin 2009, on a compté

Record battu le 1er janvier 2011, au Japon, avec

Nombre d’employés en 2008

456 gazouillis à la seconde.

460 000 nombre approximatif de nouveaux comptes ouverts chaque jour au cours du dernier mois.

400

nombre d’employés en 2011

6939 gazouillis en une seule seconde.

milliard de gazouillis par semaine. millions de plus qu’il y a un an.

DOUBLE PAGE JOURNAL POUR CAHIER SPÉCIAL LA PRESSE

Nathalie Collard

Médias

millions de gazouillis par jour, soit

MANDAT

millions de gazouillis, le 11 mars 2011.


3 PLUS

LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 11 JUIN 2012

TWITTER A 5ANS

Je ne suis pas accro à Twitter (pas du tout) Marc Cassivi

Chronique Elle dit parfois que Twitter est pour moi comme une laisse. Pour rire, bien sûr. Mercredi, elle m’a demandé si je préférais la compagnie de Twitter à la sienne. Elle me l’a dit d’un ton monocorde, en gardant tout son sérieux, comme si elle le pensait vraiment. Ma blonde me dit souvent, avec son humour pince-sans-rire, que j’entretiens avec Twitter le même rapport que ceux qui ont des dépendances à a drogue, au jeu ou à l’alcool. Que je nie la réalité. Que je ferme les yeux. Que je ne veux pas reconnaître qu’il y a «un problèmes». Je sais bien qu’elle fait des blagues… Mais c’est faux. Je ne nie rien du tout. Pour la simple raison qu’il n’y a rie a nier. Je ne suis pas accro à Twitter. Pas du tout. La preuve, c’est que je viens à l’instant de fermer l’application Tweetdeck, qui me donne accès simultanément à une demi-douzaine de «fils de nouvelles». Et que je ne pense pas consulter avant d’avoir terminer ce paragraphe. Je navigue sur Twitter depuis novembre 2009, convaincu rapidement par des collègues de son utilité, en dépit de tous mes a priori. Je ne sais plus précisément si j’ai 15 682 ou 15 692 abonnés. Le nombre exact est de toute manière trivial et sans importance (tant que j’en ai plus que @hugoDumas). Je ne consulte pas ces statistiques quotidiennement, comme d’autres les cotes de la bourse. Il y a des limites au narcissisme. Certains jours, j’oublie de vérifier. Il est aussi exagéré de dire que je suis j’ai fait coïncider la publication de cette chronique avec mon 5000e twitt et qu’il y a précisément 500 jours que je suis abonné à Twitter (Ce qui fait exactement, si mes calculs sont bons, 10 tweets par jour). Une lectrice à qui j’avais répondu dans la nanoseconde m’a demandé la semaine dernière, sur Twitter, si j’étais branché sous perfusion. Pas du tout. Il se trouve que je suis diligent, et que par le plus pur des hasards, j’étais à ce moment précis devant mon ordinateur portable, mon téléphone intelligent ou l’iPad que m’avait prêté La Presse. Je ne suis pas dépendant à on Twitter. Et afin de ne jamais le devenir, je m’astreins depuis toujours à des règles strictes et microblogage. Je ne twitte jamais sans gants, quand la température extérieure est inférieure à moins 25. Je ne twitte pas sous la douche, lorsque j’ai à me laver les

cheveux. Je ne twitte jamais avant 7h30 du matin, question de civilité (quoique avant-hier, c’est vrai, il n’était que 7h28) Est-ce que je garde parfois la télévision sans twitter? Jamais. Ce qui ne veut rien dire, en ce qui me concerne. Les autres aussi le font nous sommes des milliers autour de cette machine à café nouveau genre. Je compose des messages à l’épicerie, au restaurant et à la librairie. Je le fais à la piscine, pendant les cours de mon plus vieux. Je twitte en dînant, devant mon ami MarcAndré, qui ne m’en tient pas rigueur.

idées pour des chroniques, et une mine d’informations, pertinentes et moins la politique, les arts, le sport, la cuisine, le voyage et Mc Gilles. On m’excusera d’ailleurs. J’y retourne à l’instant.

mcassivi@lapress.ca

Pourquoi gazouiller?

Est-ce que je perds parfois mon temps sur Twitter? Jamais. Puisque je twitte pendant ce temps-là. Je twitte donc je suis. Et on me suit. Au nom de l’avancement de l’homme et de sa société. Au service constant d’une information de qualité. Et pour savoir ce que l’on dit de JeanMichel Dufaux aux Enfants de la télé.

Quel est l’intérêt de lire et d’écrire des messages de cents quarante caractères, pas un de plus? Nathalie Collard a posé la question à ses abonnés. Voici quelques-unes de leurs réponses.

Il est vrai que je twitte assez pour m’être dédoublé sur Twitter. À mon adresse secondaire @CassiviSoccer, je discute de foot avec d’autres mordus, je commente les grandes compétitions, et je m’informes des nouvelles du jour. D’ailleurs, depuis que j’ai découvert Twitter, je n’ai jamais été plus informé. De tout et de rien. De futilités et des grands enjeux géopolitiques mondiaux. Je sais tout sur la catastrophe japonaise grâce à mes abonnements la BBC, au Guardian, au New York Times, au Monde, à Time Magazine, à CNN, à Cyberpress, à RadioCanada, et aux autres. Aucune nouvelle de cinéma ne m’échappe depuis que je suis abonné à Allo Ciné, Imdb, Variety, @M A Lussier, @EbertChicago, Télérama, Mon cinéma, etc. C’est vrai, Twitter n’est peut-être pas la plateforme idéale pour résoudre de grands débats d’éthique et de société en 140 caractères. C’est un média qui n’est pas à l’abri du potinage, des épanchements obséquieux et du partage excessif d’états d’âme. Mais c’est une agora moderne ou je trouve une communauté d’esprit, des

@DesjardinsDavid / David Desjardins

@berriuqam / Martin Decelles

Pas le temps de tout voir, je choisis sur Twitter des rabatteurs de contenus qui lisent et sélectionnent pour moi. 4 hours ago

Force collective de Twitter est incroyable pr trouver des réponses. Twitter est à Wikipedia ce qu’internet est à la télé. 3 hours ago

@logopc / Pierre Chevrier P.c.q. c’est un moyen formidable de consulter en direct les fils de presse du monde et de sélectionner ce qui est d’intérêt 2 hours ago

@vickylavoie / Vicky Lavoie Pour trouver et partager des informations liées à mon domaine, mais aussi pour connaître les nouvelles de ma région. 4 hours ago

@BourassaLuc / Luc Bourassa @JP_laprise / JeanPhillipe Laprise Partager de l’info avec ceux intéressés 3 hours ago

Suivre et commenter le fil de presse quasiment en temps réel. Twitter facilite l’interaction entre les internautes. 3 hours ago


MISE EN PAGES

MANDAT POCHETTE DE CD POUR UNE COMPILATION FOLK POP

Timber Timbre / to old to die You Too Old To Die Young by Timber TimbreThese signs of natural disasters Predictions of a brutal force In case you're thinking of escaping Before you wake, I'll take your horse No incantation now will save us Now that we're too old to die young You may not look inside my mind anymore But always standard time takes over I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up now My eunuch on your mystic parkway I kept my eyes and arms bereft Our garden would not grow by flash light I kept so quiet I went deaf I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up Find More lyrics at www.sweetslyrics.com I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up now I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up now You may not look inside my mind anymore Now you may leave my arms of moss And it's time we burned our bridges down So I know I won't come creeping to your cross I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up now I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up I'm givin' it, givin' it, givin' it givin' it all up now

Sujan Stevens / Casimir Pulaski Day Goldenrod and the 4H stone The things I brought you When I found out you had cancer of the bone

Oh, the glory, when you ran outside With your shirt tucked in and your shoes untied And you told me not to follow you

Your father cried on the telephone And he drove his car into the navy yard Just to prove that he was sorry

Sunday night when I cleaned the house I found the card where you wrote it out With the pictures of your mother

In the morning through the window shade When the light pressed up against your shoulder blade I could see what you were reading

On the floor at the Great Divide With my shirt tucked in and my shoes untied I'm crying in the bathroom

All the glory that the Lord has made And the complications you could do without When I kissed you on the mouth

In the morning when you finally go The nurse runs in with her head hung low And the cardinal hits the window

Tuesday night at the Bible study We lift our hands and pray over your body But nothing ever happens

In the morning, in the winter shade On the first of March, on the holiday I thought I saw you breathing

I remember at Micheal's house in the living room When you kissed my neck And I almost touched your blouse

All the glory that the Lord has made And the complications when I see his face In the morning in the window

In the morning at the top of the stairs When your father found out what we did that night And he told me you were scared

Oh, the glory when He took our place And He took my shoulders and He shook my face And He takes and he takes and He takes


Caribou \ Sandy

Fleet foxes / Mykonos

Now I'm divided like a flock of birds when excited And picture circles in the sky You can't believe me Like all of the others who leave me And feel their shapes across the aisle

The door slammed loud and rose up a cloud of dust,on us Footsteps follow down through the hollow sound,torn up And you will go to Mykonos With a vision of a gentle coast And a sun to maybe dissipate Shadows of the mess you made

Twirl things around us And the shadows they left as they found us Or running fingers through your hair It's life that ended and the tracks that they left as they ascended They'll picture circles in the air

How did animals in the snow tipped pines,I find Hatching from the seed of your thin mind,all night And you will go to Mykonos With a vision of a gentle coast And a sun to maybe dissipate Shadows of the mess you made

Sometimes in her eyes, I see forever I can't believe what we've found I know in time, we'll be together And now our love will make this sound

Brother you don't need to turn me away I was waiting down at the ancient gate

Now I'm divided like a flock of birds when excited And picture circles in the sky You can't believe me Like all of the others who leave me And feel their shapes across the aisle

You go Wherever you go today You go today I remember how they took you down As the winter turned the meadow brown

Sometimes in her eyes, I see forever I can't believe what we've found I know in time, we'll be together And now our love will make this sound

You go Wherever you go today You go today

Sometimes in her eyes, I see forever I can't believe what we've found I know in time, we'll be together And now our love will make this sound

When I walking brother don't you forget It ain't often that you'll ever find a friend You go Wherever you go today You go today

M83 / Wait Send "Wait" Ringtone to your Cell Send your dreams Where nobody hides Give your tears To tide No time No time There's no end There is no goodbye Disappear With the night No time No time No time No time No time No time

Bonnie Prince Billy / I see a Darkness Songwriters: Will Oldham Well, you're my friend and can you see Many times we've been out drinking And many times we've shared our thoughts Did you ever, ever notice the kind of thoughts I got? Well, you know I have a love A love for everyone I know And you know I have a drive To live I won't let go Could you see it's opposition Comes rising up sometimes? And it's dreadful [Incomprehensible] Comes blacking in my mind And And And And

then then then then

I I I I

see see see see

a a a a

darkness darkness darkness darkness

Did you know how much I love you? Is there hope that somehow you Can save me from this darkness? I hope that someday, buddy we'll have peace in our lives Together or apart, alone or with our wives We can stop our whoring and pull the smiles inside And light it up forever and never go to sleep My best unbeaten brother, this isn't all I see I I I I

know, know, know, know,

I I I I

see see see see

a a a a

darkness darkness darkness darkness

Did you know how much I love you? Is there hope that somehow you You, can save me from this darkness?


MISE EN PAGES 514 842-9951 1 888 842-9951 ON RÉSERVE EN LIGNE EN TOUT TEMPS SUR

OSM.CA HEURES D’OUVERTURE DE LA BILLETTERIE DE L’OSM SERVICE AU COMPTOIRE : DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 17H SERVICE AU TELEPHONIQUE: DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H LE SAMEDI DE 10H À 16H ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL 260.BOUL.DE MAISONNEUVE OUEST. 2E ÉTAGE MONTÉAL (QUÉBEC) H2X 1Y9

ON N’EST JAMAIS TROP CLASSIQUE Saison 2012/2013

Kent Nagano

Directeur Musical

MANDAT CATALOGUE DES CONCERTS DE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL SAISON 2012

Chers mélomanes, Chers amis de l’Orchestre symphonique de Montréal,

Chers mélomanes,

Chers amis de l’Orchestre symphonique de Montréal, Voilà maintenant trois ans que j’occupe les fonctions de directeur musical de l’OSM, et je suis privilégié à plus d’un titre. Vous m’avez dès le départ accordé votre confiance, cher public, et m’avez suivi au fil d’une programmation renouvelée et parfois exigeante. C’est un cadeau merveilleux que de m’avoir accueilli ainsi, à l’OSM, à Montréal et au Québec. Le répertoire traditionnel de l’OSM est solidement ancré dans la musique et la culture européenne et canadienne. En 2009-2010, nous avons souhaité élargir les thèmes de notre programmation, accordant une grande place à ce répertoire tout en incluant un autre pan important de la tradition symphonique : la grande tradition classique viennoise, et particulièrement les symphonies de Ludwig van Beethoven. Ce choix de revenir aux symphonies de Beethoven peut sembler intriguant. Néanmoins, c’est un choix basé avant tout sur l’importance des préoccupations humanistes du compositeur. À lui seul, Beethoven a su créer une culture orchestrale qui est unique en son genre. Pour nous aujourd’hui, elle n’a en rien perdu de son intérêt, ni de sa fraîcheur et de son rayonnement. La musique de Beethoven est irriguée par l’idée de la liberté, par le droit d’autodétermination des individus et des peuples, tout en étant aussi consciente de la souffrance humaine. Voilà donc pourquoi elle est si particulière et si précieuse. L’exigence de maintenir bien vivante cette musique fait en sorte que l’Orchestre et moi-même souhaitons porter de cet idéal. Je conçois cela comme la base de notre travail et de notre programmation musicale. Après avoir en partie abordé au cours des trois dernières saisons les œuvres orchestrales de Beethoven, nous voulons présenter cette saison l’intégrale des symphonies de ce grand compositeur sur une période restreinte. Cette « semaine Beethoven » inclura aussi un concert où le mythe de Prométhée ( un des thèmes de prédilection de Beethoven ) sera réévalué à la lumière de nos sensibilités modernes, grâce notamment au concours de l’écrivain Yann Martel. Parallèlement, la musique de Claude Debussy sera également à l’honneur lors de cette nouvelle saison. Nous présenterons en effet la totalité de ses œuvres orchestrales majeures. La musique subtile de Debussy explore les méandres oniriques et les mouvements de l’âme les plus fins. C’est une musique faite de moments fugaces, éphémère et évanescente. D’un point de vue esthétique et existentiel, la musique de Debussy est en quelque sorte le contraire de celle de Beethoven, démontrant néanmoins l’immensité du spectre expressif de l’orchestre. Nous ouvrirons la saison avec la « Grande Messe des Morts » d’Hector Berlioz, et nous la terminerons avec la 9e Symphonie de Mahler et les Quatre derniers lieder de Richard Strauss. Ces œuvres explorent toutes, à leur manière, le rapport infime et pourtant fondamental entre la vie et la mort. Il en va de même pour la Passion selon Saint Matthieu de Johann Sebastian Bach, et pour Madama Butterfly de Puccini, dont nous vous présenterons des extraits accompagnés de chants folkloriques japonais évoquant une période très sombre de l’histoire du Japon. L’OSM vous offrira, chers mélomanes, des concerts réunissant des interprètes et des chefs invités de haut rang, notamment Michel Plasson, Bernhard Klee, Maxim Vengerov, Andrew Litton, Andrew Davis, Serge Baudo et de nombreux autres. Vous pourrez également entendre des solistes de renommée internationale, ou encore faire connaissance avec de jeunes talents dont les qualités sont déjà connues. Nous nous réjouissons déjà de la venue de Lang Lang et de Vadim Repin, de Till Fellner et de Christian Tetzlaff, de Ton Koopman et de Karita Mattila.

En ce sens, nous aimerions, les musiciens de l’OSM et moi, vous inviter cordialement à nos concerts. Venez avec vos attentes, avec votre enthousiasme, votre curiosité et votre soif de nouvelles expériences et d’aventures inoubliables.

Sincèrement ,

Kent Nagano


FESTIVAL BEETHOVEN

Les concerts du Festival Beethoven font partie des séries Les Grands Concerts Les soirées Signature Panasonic Les Dimanches en musique

(page 20). (page 28) (page 36).

Les cinq concerts du Festival Beethoven sont offerts en abonnement.

Pour nous, aujourd’hui, la musique de beethoven n’a rien perdu de son intérêt ni de sa fraîcheur et de son rayonnement. La musique de Beethoven est irriguée par des idées de liberté et d’autodétermination des individus et des peuples, chères au compositeur, ce qui rend particulière et précieuse à mes yeux. L’orchestre et moi souhaitons porter cet idéal et perpétuer cette grande tradition, qui forme une partie importante de notre répertoire.

LE JAPON À L’HONNEUR

La beauté mystérieuse et irrésistible de l’Orient se décline en quatre temps dans ce programme inusité explorant autant de facettes de l’art et de l’histoire deu Japon. Les moon songs adaptent des chants traditionnels japonais pour jeunes filles empreints de poésie et de profondeur dramatiqu. Kent Nagano dirige également une oeuvre du Japonais Isao Matsushita pour tambour taiko et orchestre, des extraits de Madame Butterfly de Puccini,un sommet du répertoire lyrique italien se déroulant au Japon,ainsi qu’une création de Chris Paul Harman basée sur l’histoire des Canado-Japonais durant la Deuxième Guerre Mondiale.

LES ÉVASIONS CLASSIQUES AIR CANADA Les Évasions classiques Air Canada, sont l’occasion rêvée d’une escapade musicale décontractée au gré de programmes originaux mariant grands clas-

VIENNE ÉTERNELLE

Mardi 15 septembre, 20 h

Capitale musicale aux multiples visages, Vienne n’a cesse de fasciner artistes et esthètes depuis des siècles. Ses valses exquises et ses bals élégants, ses décors scintillants et son atmosphère effervescente font rêver visiteurs d’hier et d’aujourd’hui, qui peuvent encore apprécier le traditionnel Concert du Nouvel An, une promenade romantique dans le Prater ou encore les pâtisseries décadentes qu’on y trouve à chaque coin de rue. Jean-Marie Zeitouni et la remarquable Karina Gauvin s’unissent pour recréer, l’espace d’une soirée, cet esprit incomparable. JEAN-MARIE ZEITOUNI, chef d’orchestre KARINA GAUVIN, soprano

VALSES, MARCHES, POLKAS, AIRS ET AUTRES EXTRAITS D’OPÉRETTES VIENNOISES CAUSERIE PRÉ-CONCERT

siques et découvertes séduisantes, en compagnie de l’OSM, de Kent Nagano et de jeunes chefs invités dynamiques, dont trois se produisent à Montréal pour la première fois.

VIENNE ÉTERNELLE

15 SEPTEMBRE

DVORÁK ET LE NOUVEAU MONDE

DVORÁK ET LE NOUVEAU MONDE AMERICA FOREVER LE CHEVALIER À LA ROSE DE STRAUSS RACHMANINOV ET RAVEL À L’HONNEUR ALAIN LEFÈVRE JOUE ANDRÉ MATHIEU

6 OCTOBRE 10 NOVEMBRE 12 JANVIER 6 AVRIL 27 AVRIL

Comme plusieurs Européens du 19e siècle, A Amérique, ce nouveau monde empli de promesses et de possibilités. Sa découverte de New York (1892-1895), alors que la ville était en plein essor économique et culturel, lui a inspiré son œuvre la plus connue et à ce jour la plus aimée du public. L’étoile montante Karen Gomyo interprète le Concerto pour violon de Sibelius, un sommet du répertoire, et Andrew Grams dirige une œuvre du Canadien Michael Colgrass en début de concert.

Marid 6 octobre, 20 h

ANDREW GRAMS, chef d’orchestre

MICHAEL COLGRASS As Quiet As

KAREN GOMYO, violon

JEAN SIBELIUS Concerto pour violon en ré majeur

ANTONÍN DVORÁK Symphonie n° 9 « Nouveau Monde »


MISE EN PAGES

Accueil

Événements

Découvrir

À propos

Blogue

Contact

ART SOUTERRAIN: 7 KM DE

ART SOUTERRAIN: 7 KM

DÉCOUVERTES Plus de détails

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras viverra enim et lacus iaculis convallis. Sed ut aliquet dolor. Phasellus faucibus tellus vel elit sollicitudin sollicitudin. Quisque quis ligula felis, quis consectetur dolor. Integer mattis egestas risus a lobortis. Nam pharetra rhoncus consequat. Maecenas laoreet volutpat neque, a aliquet metus adipiscing non. Cras in massa eget lorem gravida rutrum.

DE DÉCOUVERTES

Aliquam varius libero ut ipsum suscipit nec ultricies massa rhoncus. Duis velit augue, feugiat nec congue nec, scelerisque sed ligula. Sed nec pulvinar magna. Praesent a leo libero, id ornare tortor. Nullam malesuada gravida dolor in egestas. Nulla ornare condimentum risus, et cursus urna elementum ut. Ut sed nisl enim. Cras mi velit, mattis vulputate lacinia vel, blandit id nunc. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Integer porta magna in lacus vestibulum at suscipit diam iaculis. Mauris ac diam ligula. Donec magna libero, viverra sed semper vitae, gravida a tortor. Cras eleifend, arcu ac laoreet gravida, ipsum enim volutpat arcu, eu vestibulum lorem metus ut mi. Nunc venenatis pretium rhoncus. Donec a varius odio. Integer non dolor at lacus blandit dignissim sit amet at enim. Vivamus ac lacus ac ante malesuada eleifend. Aenean faucibus ligula congue sem ultricies feugiat. Nulla at fringilla ipsum. In fermentum mauris ut magna adipiscing eu auctor mi ullamcorper. Nam vel placerat risus. Morbi aliquet ipsum risus. Vivamus vitae eros massa, at pharetra enim. Nullam interdum purus sed nibh consectetur gravida. Maecenas id arcu ut odio varius interdum lobortis eget metus. Sed eleifend, magna congue convallis ultrices, leo turpis laoreet sem, eget auctor mauris leo fermentum elit. Nam a risus et leo bibendum lacinia. Duis blandit, ligula ac viverra dignissim, justo elit consequat metus, et lobortis elit massa eget tellus. Nam a nunc in lorem facilisis pulvinar. Pellentesque id tellus nibh, eget ullamcorper felis. Suspendisse aliquam, lorem a fringilla tincidunt, elit magna tincidunt enim, id sagittis ipsum nibh non leo. Nunc vehicula hendrerit lobortis. Quisque porttitor dapibus mattis. Praesent dictum, tortor sed bibendum sollicitudin, nisl arcu semper sapien, vel viverra risus ipsum dictum quam.

MANDAT CÉATION D’UN SITE INTERNET POUR LE QUARTIERS DES SPECTACLES

Accueil

Événements

Événements

Blogue

Contact

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn

Découvrir

À propos

Blogue

Contact

FANTASMAGORIQUE NUIT BLANCHE Point culminant du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE, l’événement incarne à merveille la diversité créative et l’esprit festif des montréalais. Plus de détails

MONTRÉAL S’AFFICHE Plus de détails

ART SOUTERRAIN: 7KM DE

21 BALANÇOIRES Plus de détails

DÉCOUVERTES Plus de détails

LUMINOTHÉRAPIE 2011 Cet hiver, transformez vos sorties au quartier des spectacles en bains de lumière ludiques. Plus de détails

Événements

Blogue

Contact

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn

dksfjdsncjlsdncjnsdljcnksdlnclksdn


LETTRINES

MANDAT CRÉATION DE LETTRINE PERSONNELLE CRÉATION D’UNE LETTRINE / UNE CONTRE-FORME V = VISAGE


PACKAGING

MANDAT IMAGE DE MARQUE INCLUANT LOGO, ÉTIQUETTES , OBJET PROMOTIONNEL


PACKAGING

ando

Co

Co

2

ando

2

MANDAT IMAGE DE MARQUE INCLUANT LOGO ET SAC EN MAGASIN

Co

ando

2


PACKAGING

MANDAT EMBALLAGE POUR UNE BOUTEILLE DE VIN BLANC


PACKAGING

MANDAT CRÉATION D’UN MOTIF APPLIQUÉ SUR PLUSIEURS OBJETS


EN PANNE

D’IDÉES,

BESOIN

D’UN COUP DE MAIN...


My_Portfolio