Issuu on Google+

N O U V E L L E

F O R M U L E

N ° 39 AVRIL 2013 GR ATUIT É DITION CAS INO

W W W. POK E R52 . FR

CLASSEMENT EXCLUSIF

REPORTAGES

EPT Londres WPT National & ACFPoker Tour Maurice Unibet Open Copenhague MPO Marrakech Gruissan Poker Series Finale Winamax Poker Tour

EXCLUSIF

La chronique d’ElkY

RENCONTRE

ALEXIS LAIPSKER

OUVRE LES PORTES DE LA MAISON DU BLUFF PK52_N39_COUV_Casino.indd 1

20/03/13 09:09


PK52_N39_COUV_Casino.indd 2

19/03/13 22:11


PK52_N39_Commun1.indd 3

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 4

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 5

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 6

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 7

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 8

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 9

22/03/13 10:19


PK52_N39_Commun1.indd 10

21/03/13 23:39


éditorial Chers lecteurs, Avec l’arrivée du printemps, les tournois deviennent autant de destinations de vacances. De retour de l’île Maurice, il est l’heure de s’arrêter sur les dernières étapes des EPT (la grande finale aura lieu cette année à Monte-Carlo, dans le cadre magique de la Salle des Étoiles), WPT, BPT ou FPS, avant la grande migration d’été vers Las Vegas et les World Series of Poker. Des WSOP qui feront une fois de plus événement, avec des tournois à 1 500 $ re-entry garantissant un million de dollars à leur vainqueur ! Nul doute qu’Estelle Denis, ambassadrice BarrierePoker.fr, y participera afin de défendre fièrement les couleurs de son sponsor. Car la présentatrice est tout sauf une débutante à ce jeu que nous aimons tant, auteure notamment d’un deep run au Main Event il y a quelques années.

Des WsOP qui ferOnt une fOis De Plus événement, aveC Des tOurnOis à 1 500 $ re-entry garantissant un milliOn De DOllars à leur vainqueur ! nul DOute qu’estelle Denis, ambassaDriCe barrierePOker.fr, y PartiCiPera afin De DéfenDre fièrement les COuleurs De sOn sPOnsOr.

Côté médias, justement, La Maison du Bluff reprend sur NRJ12 avec aux commandes l’excellent Alexis Laipsker. Le poker est devenu un divertissement de masse et le savant mélange de téléréalité et de vraies parties de poker promet comme toujours d’être détonnant. Villa de rêve, paysages magnifiques et excursions au grand air sont au programme pour les qualifiés online et les membres élus de la communauté poker. Et dans un secteur du poker que certains disent en crise, cette émission grand public, au bon sens du terme, fait du bien, car elle rappelle que le poker est avant tout un jeu. Bruno Benveniste

avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 11

11

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 12

21/03/13 23:39


PK52_N39_Commun1.indd 13

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 14

21/03/13 23:40


Sommaire 18 actualités

32 rencontre online alexis laiPsKer 28 38 42 48 52 56 58 60

reportaGeS WinaMax PoKer tour ePt londres WPt national & acfPoKer tour Maurice unibet oPen coPenhague bPt bordeaux Master’s texaPoKer de gruissan MarraKech PoKer oPen xxviii

62 chroniQue elKy 08 claSSementS 100 hendonMob 106 gPi 160 chroniQueS 111 isabelle Mercier 112 olivier Karsenti 114 aGenda – tournoiS PK52_N39_Commun1.indd 15

exclusiveMent en KiosQue

68 rencontre estelle denis 28 chroniQueS/StratéGie 74 Journal off du PoKer negreanu, eSFandiari et la gourou-Mania 76 doyle brunson « non » eSt le Seul Mot Qui ne peut Être incoMpriS 78 fabrice soulier vive leS MiXed-gaMeS ! 80 alexis & JiMMy gillot cool StorY Bro ! 82 yann Migeon un prograMMe Bien cHargÉ 84 benJaMin PollaK plo : tranSForMer Sa Main en BluFF 88 Pedro canali leS certitudeS du HaSard 90 cléMent beauvois le HeadS-up online (2e partie) 92 davidi Kitai kitBul#10 – WinaMaX SerieS – event#3 90 techniQue le Jeu au floP en oMaha

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 16

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 17

21/03/13 23:40


actualités

 RÉSULTATS LIVE  Christophe thirion remporte le Shoot 4 money au CerCle Cadet Habitué des tables finales dans les cercles parisiens, le joueur signe sa première victoire en tournoi live pour 20 000 €. son runner-up, benjamin bonnardot, réalise également une bonne opération, en ajoutant 5 000 € aux 13 000 € de sa 2e place.

L

e Cercle Cadet, à Paris, organisait du 2 au 4 mars la première édition du Shoot 4 Money, un tournoi à 1 050 € re-entry au format original, offrant des Bountys de 500 € par joueur éliminé. Cette originalité a été couronnée de succès, puisque 193 joueurs se sont présentés pour les deux jours de départ, générant un prizepool total de 202 650 €, dont 96 500 € étaient exclusivement réservés aux Bountys. De quoi aiguiser l’appétit des chasseurs de short stacks… 94 joueurs entraient dans le Day 1A, et Benjamin Bonnardot débutait son tournoi sur les chapeaux de roue, décrochant 5 Bountys et pointant à la première place du classement à la fin de la journée, avec un stack de 198 400 jetons, devant 25 survivants. Bonnardot était alors suivi au chip count par Nicolas Laviolette et Bastien Joly, tandis que dans le tableau des Bountys, il partageait la première place avec Stéphane Shaudel (5), devant Jacques Krief (4). 99 participants commençaient le lendemain, et Lianmin Bai menait largement le groupe des 28 rescapés du Day 1B, avec 288 850 jetons devant lui, est se savait déjà gagnant de 3 500 € grâce à ses 7 éliminations. Roger Hairabedian

 ÉVÉNEMENT LIVE   dusk till dawn et GentinG Casino uk S’aSSocient à l’ispt

L’

International Stadiums Poker Tour se tiendra bien à Wembley du 31 mai au 5 juin, comme l’ont annoncé les organisateurs de ce tournoi unique en son genre, qui mêle des Day 1 joués online, et une phase live organisée à partir du Day 2 (300 € de buy-in pour le Day 1, 3 000 € pour le Day 2). L’ISPT a d’ailleurs consolidé son organisation, en signant un partenariat avec Dusk Till Dawn, l’une des plus grandes et plus prestigieuses poker rooms d’Europe, tenue par les très respectés Simon Trumper et Rob Yong. 18

PK52_N39_Commun1.indd 18

et Mylène Cogan pointaient respectivement aux 2 e et 3e places en nombre de jetons. Ces 53 joueurs revenaient pour le Day 2, avec les 19 places payées en ligne de mire. Si Roger Hairabedian ne parvenait pas à passer la bulle, on retrouvait parmi les joueurs ITM Hicham Hilmi, Mylène Cogan, Robert Giordano, ou encore Renald Ktorza. Lianmin Bai, Bastien Joly et Benjamin Bonnardot entraient dans la dernière table, mais Christophe Thirion profitait de son avance au début de la TF pour décrocher le premier prix de 20 000 € devant Bonnardot, qui ajoutait 5 000 € de Bountys aux 13 000 € de sa 2e place. Lianmin Bai, 4 e pour 7 500 €, prenait la première place du tableau des Bountys avec 11 éliminations, empochant 5 500 € supplémentaires grâce au concept réussi de ce tournoi, qui nous, nous l’espérons, ne restera pas un coup d’essai, et reprendra le chemin du Cercle Cadet de manière régulière.

Ainsi, un million d’euros sont garantis pour le vainqueur du tournoi, qui réunira certainement un grand nombre de joueurs anglais, puisque Genting Casino UK, le plus grand groupe de casinos du Royaume-Uni, s’est également associé à l’ISPT. Le groupe organisera ainsi le June’s Genting Poker Big Game dans le stade anglais en marge de l’ISPT, ce qui assurera sans aucun doute une belle participation pour l’ensemble de la série. Plus d’informations sur ispt.com.

avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 19

21/03/13 23:40


actualités

 RÉSULTATS LIVE  pierre antona remporte l’aCF 1 000

le régulier du cercle parisien confirme son bon début d’année 2013, après sa victoire dans le dernier aCfPoker tour de Paris et sa 4e place dans le bronze Championships des efOP en janvier dernier, en dominant ses 67 adversaires, dont Christophe mauro en heads-up, et il décroche 19 175 € pour sa nouvelle performance sur le circuit.

À

la fin du mois de février, l’Aviation Club de France tenait son tournoi mensuel à 1 000 €, joué sur deux jours, qui attirait un total de 68 joueurs, pour un prizepool récolté de 63 920 € à répartir entre les 9 finalistes. La structure de ce tournoi, 15 000 jetons de départ pour des niveaux de 45 minutes, laissait la part belle au jeu de qualité pendant ces deux journées, et elle était saluée par l’ensemble des participants de cet event qui s’impose petit à petit comme une institution des tournois réguliers français. La table finale de cet event était d’ailleurs composée de nombreux joueurs habitués aux places payées dans les tournois de l’ACF. On retrouvait ainsi Christophe Pommier à la 8e place, pour 2 555 €, suivi de Patrick Cartigny, 7e pour 3 195 €, et de Michael Sebban, qui terminait quant à lui à la 5e place et récoltait 4 475 €. Karim Abdelmoumene, qui avait terminé sur le podium du Gold Championships des European Finals of Poker et pris la 11e place du WPT National Paris en janvier dernier, finissait de son côté à la 4e place, pour 6 390 €. Éliminé à la 3e place, le joueur libanais Joseph Abou-Haidar, un autre grand habitué du cercle, réalisait la deuxième meilleure performance de sa carrière et empochait 9 590 €. Très en forme dans cette table finale, Pierre Antona parvenait à remporter son heads-up face à Christophe Mauro, runner-up pour 12 785 €, et à enfin décrocher un titre qui lui avait échappé par deux fois un an plus tôt, lorsqu’il avait terminé deuxième de l’ACF 1 000 en février 2012 (15 230 €), et 3e en avril (11 840 €). Cette fois-ci, Pierre Antona ne lâchait rien, et il récoltait le premier prix de 19 175 €, venant récompenser sa longue régularité. Le joueur français confirmait ainsi ses bons résultats du début d’année 2013, notamment sa victoire dans l’ACFPoker Tour disputé en marge des EFOP en janvier, où il avait remporté 25 605 €, et sa 4e place dans le Bronze Championships à 500 €, deux jours plus tard, pour 4 480 €. Après l’édition de mars, le prochain ACF 1 000 se disputera du 27 au 28 avril, en clôture du Paris Open of Poker. 20

PK52_N39_Commun1.indd 20

ACF 1 000 € Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

Pierre antona 19 175 € christoPhe Mauro 12 785 € JosePh abou-haidar 9 590 € KariM abdelMouMene 6 390 € Michael sebban 4 475 € s. de durfort civrac de lorge 3 835 € PatricK cartigny 3 195 € christoPhe PoMMier 2 555 € MohaMed el bechir 1 920 € avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 21

21/03/13 23:40


actualités

l ÉVÉNEMENT LIVE l la Finale du Championnat

national individuel des Clubs, du 9 au 11 mai

L

e casino Seven d’Amnéville accueillera les 9, 10 et 11 mai prochains la grande finale du poker associatif : le Championnat national individuel des clubs (CNIC), organisé par le Club des Clubs (CdC), la plus grande fédération du poker amateur français avec 200 clubs membres, en partenariat avec PMU.fr. Plus de 600 joueurs sont attendus à cette vraie fête du poker, qui réunira pendant ces trois journées pas moins de cinq tournois, de nombreux sit’n’go et des parties de cash-game, le tout dans une incroyable atmosphère. Le fil rouge de cette série sera évidemment la Finale Live du CNIC, disputée par 400 des meilleurs joueurs de clubs français. 340 d’entre eux se seront qualifiés lors des 150 championnats live organisés par les clubs – où 11 000 joueurs participent à près de 3 600 tournois – tandis que les 60 restants auront remporté leur place lors des 15 championnats organisés online sur PMU.fr. Ce Main Event décernera au terme de trois jours de jeu (dont deux Day 1), le titre individuel de meilleur

joueur de poker associatif amateur 2013, mais aussi une dotation de près de 40 000 € composée de cash, d’entrées à des tournois prestigieux et de sponsorings PMU.fr/CdC, qui permettront aux meilleurs participants de découvrir les WSOP, le WPT National Series by PMU.fr, ou encore l’Open de France. L’année dernière, Florian Leconte, du club Saint-Lô Poker, s’était imposé devant 399 concurrents, et il était reparti du casino Seven d’Amnéville avec un package d’une valeur de 8 500 € pour le WPT Rendez-vous à Paris, où il avait atteint la 17e place, pour 19 240 €. Cette année, l’on trouvera également parmi les tournois organisés la Finale Live du CdC Short-Handed Championship, où les 30 meilleurs joueurs de Short-Handed qualifiés en ligne, exclusivement sur PMU.fr, s’affronteront pour remporter la plus grosse part des 3 000 € garantis. Pour plus de renseignements sur cette rencontre incontournable des clubs de poker amateurs, rendez-vous sur leclubdesclubs.org.

 ÉVÉNEMENT LIVE   le sprinG poker open au Grand caSino de BruxelleS du 26 au 28 avril

ouvertes avec des nouvelles limites, comme des tables en NL 2/4 (prix d’entrée entre 150 € et 1 000 €), en NL 5/5, NL 5/10, et en Omaha. D’autres limites pourront être disponibles sur demande des joueurs. Plus de renseignements sur pokergcb.be.

F

ort du succès du WPT National Series, qui avait attiré en février dernier pas moins de 450 joueurs, le Grand Casino propose la deuxième édition de son Spring Poker Open, qui se déroulera dans la capitale belge du 26 au 28 avril. Trois tournois sont au programme de cette série : un Main Event re-entry à 750 €, accompagné de ses deux side events, un NLHE Bounty à 330 €, et un NLHE Freezeout à 225 €. Le tournoi principal à 750 €, capé à 150 joueurs, se jouera sur deux jours à partir du vendredi 26 avril (17 heures), et il proposera des tapis de départ de 20 000 jetons, avec des niveaux de 40 minutes et la possibilité de re-entry jusqu’à la fin du 3e niveau. Le tournoi Bounty à 330 € (100 € par KO) débutera le 27 avril à 15 heures, tandis que le Freezeout à 225 € se jouera le lendemain à partir de 15 heures. Ces deux side events seront capés à 120 joueurs, et proposeront des inscriptions tardives jusqu’à la fin du 4e niveau. Un dîner-buffet sera offert à tous les participants pendant les trois jours de compétition, et de nombreuses tables de cash-game seront 22

PK52_N39_Commun1.indd 22

avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 23

21/03/13 23:40


actualités

 ÉVÉNEMENT LIVE  le Club poker Festival pop de l’acF, du 19 au 28 avril

P

a r te n a i r e de longue date du cercle parisien, le Club Poker tiendra son festival à l’Aviation C lub de Fra nce à par tir du 19 av ril prochain, jour où commencera le très attendu Deepstack Club Poker à 250 € de buy-in. Ce tournoi se jouera sur quatre jours, avec deux jours de départ (Day 1B le 20 avril), et une table finale prévue le 23 avril. De nombreux joueurs sont attendus pour cette fête de la très dynamique communauté de joueurs de poker, dont la dernière en date avait réuni 260 joueurs, dans un tournoi qui avait couronné Radisa Lukovic, pour 12 560 €. Ce Deepstack Club Poker ouvrira ainsi en beauté ces dix jours de compétition. On retrouvera également au programme de cette série un tournoi Pot Limit Omaha à 150 € re-entry le 22 avril, ainsi qu’un tournoi High Roller à 500 € joué sur deux jours (du 24 au 25 avril), pour lequel deux satellites à 100 € seront organisés les 23 et 24 avril. Le 25 avril se jouera le tournoi ACF 6-Handed à 150 €, suivi de trois satellites à 150 € qui décerneront, les 25 et 26 avril, des tickets pour le tournoi ACF 1 000, qui se tiendra sur deux jours à partir du 27 avril. Enfin, un autre tournoi Deepstack viendra clore cette rencontre annuelle le 28 avril, avec un buy-in fixé à 200 €. Des satellites qualificatifs se tiendront du 10 mars au 17 avril sur ACFPoker.fr, dont notamment des Super Satellites à 27 € (accessibles gratuitement en Step 1 et à partir de 3 € en Step 2), organisés tous les mercredis à 21 heures entre le 13 mars et le 17 avril, qui décerneront des tickets

proGramme du Club poker Festival pop ven 19 avril • Deepstack Club Poker à 250 € Day 1A (tournoi sur 4 jours) saM 20 avril • Deepstack Club Poker à 250 € Day 1B lun 22 avril • Pot Limit Omaha Club Poker à 150 € Re-entry Mar 23 avril • Satellite à 100 € pour le High Roller Club Poker Mer 24 avril • Satellite à 100 € pour le High Roller Club Poker • High Roller Club Poker à 500 € Day 1 (tournoi sur 2 jours) Jeu 25 avril • Satellite à 150 € pour l’ACF 1 000 • ACFPoker Short-Handed à 150 € ven 26 avril • Deux Satellites à 150 € pour l’ACF 1 000 saM 27 avril • ACF 1 000 Day 1 (tournoi sur deux jours) diM 28 avril • Tournoi Deepstack à 200 €

pour le Deepstack Club Poker. Il est également possible de se qualifier via les tournois RDV ACF du dimanche soir à 21 heures (buy-in de 27 €).

 ÉVÉNEMENT LIVE   leS live deepstaCk series de barrierepoker.Fr à deauville, du 26 au 28 avril

D

u 26 au 28 avril, le casino de Deauville accueillera les Live Deepstack Series, le premier festival live de BarrierePoker.fr. Au programme de ce week-end, le Main Event à 560 € re-entry commencera dès le 26 avril (Day 1B et Day 2 le 27), et se conclura le 28. Deepstack oblige, les tapis de départ comprendront 50 000 jetons, pour des niveaux de 40 minutes. Un tournoi High Roller à 2 000 € prévu sur deux jours (30 000 jetons de départ, niveaux de 30 minutes, inscription jusqu’au 1er niveau du Day 2) viendra compléter le programme, et il sera suivi le 28 avril d’un tournoi « Bounty Estelle & Friends » à 340 € (avec les membres de la Team Pro Barrière) et d’un event NLHE Turbo Cash à 100 €. Des satellites pour le Main Event et le tournoi High Roller seront proposés pendant la durée 24

PK52_N39_Commun1.indd 24

du festival, et le casino Barrière de Deauville tiendra également de nombreux satellites toutes les semaines jusqu’au début de ces Live Deepstack Series, avec des buy-in allant de 65 € à 250 €. Mais les qualifications se feront aussi online sur BarrierePoker.fr, avec des Super Satellites organisés tous les lundis et mercredis à 20 heures jusqu’au 17 avril. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur BarrierePoker.fr. avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 25

21/03/13 23:40


actualités

 ARNAqUE   le Casino Crown à melBourne Se Fait Flouer de pluS de 30 millions de dollarS

 INSoLITE  GreG raymer

paSSe par la caSe priSon

A

près Jerry Yang, c’est un autre champion du monde qui se retrouve dans la tourmente. Depuis ses débuts sur le circuit, Greg Raymer a remporté 8,25 millions de dollars et s’est affirmé comme l’un des meilleurs joueurs de la planète. Celui que l’on surnomme le « fossile » a été arrêté ce week-end par la police de Wake Forest en Caroline du Nord suite à une affaire de prostitution. Âgé de 48 ans, le professionnel de poker a été retrouvé en compagnie d’une prostituée qui s’est avérée être une policière en mission d’infiltration. Relâché après s’être acquitté d’une caution de 1 000 $, Raymer est désormais en attente de procès. « Monsieur Raymer est vraiment désolé. Il regrette sincèrement d’avoir causé tout ce mal à sa famille, ses amis et ses fans. »

L

e casino de Melbourne vient récemment d’être victime d’une vaste arnaque par un joueur « high stakes » pour un montant de plus de 30 millions de dollars. D’après le Herald Sun, le joueur incriminé aurait utilisé le système de caméras de surveillance interne grâce à l’aide d’un des employés du casino. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que plusieurs informations sur le jeu étaient données par un complice équipé d’une oreillette ayant accès aux images de sécurité. Linda Hancock, auteure d’un livre sur le casino de Melbourne, a déclaré sur la chaîne de télévision ABC que les caméras de l’établissement « peuvent être précisément dirigées et peuvent zoomer sur les tables de jeu ». Ces millions de dollars perdus dans la nature ne devraient jamais revenir dans les poches de leur propriétaire. L’employé a été licencié et le joueur banni à vie du casino. La police de Victoria a néanmoins ouvert une enquête.

 ÉVÉNEMENT LIVE   tanGer poker Festival iv et deepstaCk open, du 1er au 12 mai

L

e casino de Tanger accueillera à partir du 1er mai une série de tournois et satellites qui s’annonce très prometteuse, avec notamment la 4e édition du Tanger Poker Festival à 7 700 Dhs re-entry, et l’étape du DeepStack Open à 6 000 Dhs re-entry, qui fera escale pour la première fois de son histoire dans la ville marocaine. Le Tanger Poker Festival IV commencera dès le 2 mai, avec deux jours de départ (Day 1B le 3 mai), et une finale prévue le 5 mai. Un système re-entry est proposé jusqu’au Day 2, et deux satellites à 800 Dhs seront organisés le 1er et le 2 mai. Le DeepStack Open débutera quant à lui le 9 mai, également avec deux jours de départ (Day 1B le 10 mai), et une finale disputée le 12 mai (re-entry jusqu’au Day 1B). Quatre satellites à 800 Dhs seront 26

PK52_N39_Commun1.indd 26

organisés et attribueront des tickets pour ce DSO, les 5, 7, 8 et 9 mai. Enfin, le tournoi DSO Big Event à 11 000 Dhs de buy-in viendra clôturer cette série marocaine, avec un Day 1 le 11 et une finale le 12 mai. Des tables de cash-game seront ouvertes 24/24, et deux freerolls à 50 000 Dhs garantis seront également offerts aux joueurs le 1er et le 6 mai. Des packages sont disponibles pendant toute la durée de la compétition, avec plusieurs formules : le package DSO (quatre jours) est disponible à partir de 8 000 Dhs, le package pour le TPF (cinq jours) à partir de 10 500 Dhs, tandis que le full package buy-in + hôtel (douze jours) est proposé au prix de 22 000 Dhs (1 € = 11 Dhs). Plus d’informations sur casinotanger.ma. avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 27

21/03/13 23:40


actualités

l qUALIFICATIoN  oNLINE l rejoiGnez le wpt

national anneCy Grâce à pmu.Fr

G

rande nouveauté du calendrier 2013 du World Poker Tour, Annecy et son Imperial Palace accueilleront certains des meilleurs joueurs de France et d’Europe du 15 au 20 mai, pour une intense série de tournois qui connaîtra deux moments forts : le Main Event du WPT National Series à 1 650 € re-entry, du 16 au 20 mai (Day 1B le 17 mai), et l’étape de l’ACFPoker Tour les 18 et 19 mai, qui proposera son traditionnel tournoi à 750 €. De nombreux satellites et side events seront également proposés pendant

toute cette semaine, notamment les 19 et 20 mai, où se tiendront trois des principaux side events de la série, tous les trois sur deux jours : un tournoi à 560 €, un High Roller à 3 000 €, et un side à 1 000 €. Situé au bord du deuxième plus grand lac d’Europe, l’Imperial Palace, magnifique hôtel-casino 4 étoiles, fête cette année son 100 e anniversaire. Hôte de l’Open de France, un tournoi à 550 € qui a réuni 207 et 350 joueurs lors de ses premières éditions, en septembre 2012 et en janvier dernier, le casino d’Annecy propose tous les soirs des tables de cash-game (jusqu’à 10 €/20 €), ainsi que des tournois réguliers, dont le 100 % Sat du samedi, à 200 € + 0 € de buy-in, qui distribue des tickets pour le WPT National. Pour vous permettre de participer à cette première édition, et de profiter du cadre sensationnel de l’Imperial Palace, PMU.fr organise chaque dimanche à 20 h 50 des satellites à 120 € qui décernent chacun un package d’une valeur de 2 200 €, comprenant le buy-in du Main Event (1 650 €), l’hébergement pour deux personnes pendant quatre nuits à l’Imperial Palace 4 étoiles, ainsi qu’une enveloppe de 220 € pour les frais personnels. Plus d’informations sur poker.pmu.fr.

 PEoPLE   Jerry yanG, champion ruiné J

erry Yang, le vainqueur du Main Event des World Series of Poker 2007, est confronté à de sérieux problèmes financiers. Il vient récemment de briser le silence au cours d’une émission de radio dans laquelle il était invité. « J’ai payé plus de 900 000 $ d’impôts à l’État. Ce n’est pas seulement de ma faute, j’ai rencontré des gens en qui je pensais pouvoir avoir confiance. Mais certaines de ces personnes que j’ai engagées m’ont donné de mauvais conseils, qui m’ont fait faire des erreurs. Les choses se sont compliquées en avril 2008, lorsque j’ai dû payer des impôts fédéraux. Il y avait une crise financière et mes fonds ont été bloqués, gelés pour ainsi dire. Je n’ai pas pu payer à temps, d’où les amendes. C’est pourquoi aujourd’hui je n’ai plus d’argent pour les autorités fiscales. » Yang a néanmoins déclaré à Mark Hoke de Fifth Street Radio que son restaurant s’en sortait plutôt bien, malgré le différend avec l’IRS. Et si la négociation avec l’administration fiscale échoue ? « J’ai survécu à un camp de réfugiés et à l’invasion communiste dans mon pays. Je vais bien survivre à ça. »

28

PK52_N39_Commun1.indd 28

avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 29

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 30

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 31

21/03/13 23:40


rencontre online

bienvenue à la maison du bluFF 3 figure incontournable du poker télévisuel, alexis laipsker a imposé son charisme et la pertinence de ses analyses à de nombreuses émissions tv. l’émission qui lui correspond sûrement le plus, c’est La Maison du Bluff, astucieux mélange de téléréalité et de parties de poker endiablées, le tout dans un cadre luxueux et pimenté par les éliminations et les arrivées de nouveaux candidats. il nous dévoile les détails de cette troisième saison diffusée sur nrJ12 qui devrait séduire, une fois de plus, tous les amoureux du beau jeu. Par Jérôme Schmidt

Vous souVenez-Vous de Votre première main de poker ? Non, pas du tout. Et je crois que c’est préférable car ça ne devait pas être bien brillant ! En revanche je me souviens bien de ma première partie en argent réel puisque l’euro venait tout juste de débarquer et j’étais très fier de repartir avec quelques billets de la nouvelle monnaie. À partir de quel moment Votre carrière professionnelle a-t-elle « basculé » dans le monde du poker ? quel a été ensuite Votre parcours dans le poker ? Je crois que j’ai toujours su que j’aimerais ce jeu. Je suis très joueur de nature et j’ai joué très longtemps à de nombreux jeux de stratégie, j’ai aussi pratiqué les échecs en amateur. Lorsque je suis passionné par quelque chose, je me donne à fond et c’est ce qui s’est passé avec le poker. Pour la suite de ma carrière, j’avais un avantage énorme : celui de vivre de ma passion. J’ai été rédacteur en chef d’un magazine de poker, puis je suis devenu commentateur officiel de l’EPT, avant d’élargir à un grand nombre d’émissions et de parties commentées. Là encore, cela m’a permis de découvrir l’univers de la télé, qui m’était étranger 32

PK52_N39_Commun1.indd 32

avril 2013

21/03/13 23:40


alexis laiPsKer et qui est toujours fascinant. Ces expériences dans le domaine des médias et du poker m’ont conduit au poste de Directeur de la communication de Halfords Media France, du groupe PokerStars. quelles mains commentées Vous ont le plus impressionné ? semblé les plus ridicules ? En commentant l’EPT, j’ai pu assister à des coups d’anthologie comme le magnifique call de Jason Mercier à San Remo avec 9s5h sur 5cJh6d8c8h. Ou Davidi Kitai en finale de Berlin qui call un raise river sur 7hJc5s9s10c avec hauteur As ! Ou encore le 7-bet light de Benny Spindler à Londres. Au Big Game, j’ai beaucoup aimé le fameux tilt de Phil Hellmuth qui perd trois boards sur quatre avec A9 sur 9T9 contre KK. Et en ce qui concerne les coups les plus ridicules, je dois dire qu’avec Direct Poker j’ai vu quelques perles. J’en ai deux qui m’ont étonné : le premier est le fold d’une paire d’As sur un board complètement anodin alors qu’il doit y avoir 20 blindes dans le pot et le joueur n’a que 3 ou 4 blindes à rajouter. Un autre était particulièrement épicé : à trois left, le bouton est chip leader avec 7 ou 8 blindes, il tank et openfold AJ ! Je ne peux m’empêcher de hurler et il rétorque : « J’ai pris la bonne décision, la preuve, je perdais le coup. » J’ai du mal à lui répondre. À Poker Mission Caraïbes, une candidate open fold brelan ! Pas facile à expliquer. À quelle émission tV que Vous aVez présentée êtes-Vous le plus attaché ? pourquoi ? Sans hésiter, La Maison du Bluff. Parce que c’est bien plus qu’une émission de télé, c’est une aventure humaine. Il y a une véritable osmose avec l’équipe de tournage, c’est une seconde famille. Participer à un tel projet avec ces gens-là, c’est un honneur et un plaisir. Je pense que cet enthousiasme est communicatif : les candidats et les téléspectateurs le ressentent. C’est peut-être l’une des raisons du succès. La saison précédente avait dépassé avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 33

les 10 millions de téléspectateurs, difficile d’y rester insensible. C’est aussi une émission ambitieuse avec un gros enjeu. Sur le plan professionnel, on n’a pas le droit à l’erreur. Le fait de faire intervenir des joueurs qualifiés sur internet est également très grisant. On ne sait jamais quel profil on va voir débarquer. Cela montre toute la diversité du monde du poker. Enfin, du fait des décisions des candidats et de leur liberté, il y a une grande partie d’improvisation et d’adaptation. Aucun jour n’est semblable au précédent, aucune saison n’est identique à la précédente. quelles sont les nouVeautés dans la saison 2013 de la maison du bluff ? Il faut trouver un savant dosage : proposer suffisamment de nouveautés pour que cette nouvelle saison ait sa propre identité, sans pour autant changer le concept auquel le téléspectateur est attaché. Pour cette 3e saison, nous avons bien sûr concocté de nombreuses surprises, et des changements inédits. Je ne peux évidemment pas tout dévoiler. L’émission sera globalement moins longue. L’année dernière nous avons voulu voir grand mais certains qualifiés internet ne pouvaient pas quitter leur emploi, leur famille si longtemps. Cette année, nous nous sommes mis à la portée de chacun, afin que tout le monde puisse participer. Malgré ce raccourcissement, le prizepool est maintenu : il y aura 100 000 € de contrat pro pour le vainqueur et

jusqu’à 50 000 € à se partager. Il va aussi y avoir quelques guests qui viendront lancer des défis aux candidats ou leur faire des surprises. De manière générale, le rythme sera plus soutenu et l’émission plus dense. Il y aura aussi davantage de poker. Un streaming en direct est également proposé depuis le site www.lamaisondubluff.fr. Les internautes peuvent donc suivre l’intégralité de l’aventure mais aussi voir les coulisses du tournage. Mais commençons par le commencement : le système de qualification sur PokerStars a été complètement refondu et il est de bien meilleure qualité aujourd’hui. comment jugez-Vous l’éVolution de cette émission À traVers les diVerses saisons ? C’est très amusant : nous sommes passés de l’hostilité à l’enthousiasme. Lorsque j’ai animé Poker Mission Caraïbes (qui a précédé La Maison du Bluff) il y avait beaucoup de critiques venant de la communauté des joueurs de poker. Ils avaient peur que cette émission donne une mauvaise image du jeu, qu’elle ne caricature les joueurs. Aujourd’hui, dans l’ensemble tout le monde a compris qu’il s’agissait d’un divertissement et qu’il fallait le prendre comme tel. Par ailleurs, nous vivons une période qui n’est pas facile, ni pour le poker, ni pour la société en général. Cette émission est une bouffée d’oxygène, une oasis

Je suis très JOueur De nature et J’ai JOué très lOngtemPs à De nOmbreux Jeux De stratégie, J’ai aussi Pratiqué les éCHeCs en amateur. lOrsque Je suis PassiOnné Par quelque CHOse, Je me DOnne à fOnD et C’est Ce qui s’est Passé aveC le POker. 33

21/03/13 23:40


rencontre online

Dernière minute

dans une société souvent terne. L’image que le grand public a du poker n’est pas forcément reluisante, il y a des clichés tenaces. Avec La Maison du Bluff, ils voient des jeunes gens qui s’amusent dans un endroit de rêve pour tenter d’empocher une forte somme. C’est très positif pour toute notre industrie. Quels anciens participants vous ont fait la plus grosse impression ? laissé les pires/meilleurs souvenirs ? Votre question me fait un drôle d’effet, j’ai le sentiment d’être un patriarche à qui on demande quel est son enfant préféré ! Très sincèrement, il n’y a pas beaucoup de candidats qui m’aient laissé une mauvaise impression. Chacun avec leur personnalité, ils ont contribué au succès de cette « marque » Maison du Bluff. Et je pense que si on les interroge aujourd’hui, il n’y en a pas beaucoup qui regrettent de l’avoir fait. J’en connais même qui souhaiteraient participer à nouveau. Quel regard portez-vous sur le succès de pokerstars live en france ? Le pari était audacieux mais effectivement PokerStars Live a trouvé son public et s’impose comme un média incontournable du poker. L’équipe en place est appréciée et elle connaît bien son métier. C’est paradoxal : il y a un petit côté amateur et pourtant très professionnel ; cela crée une proximité avec les gens. Pour les coverages de l’EPT et des FPS, PokerStars Live 34

PK52_N39_Commun1.indd 34

©Fabrice Keush

La sensation du casting de La Maison du Bluff saison 3, c’est sans conteste Émeline Her. Mannequin de métier, cette bonne joueuse de poker a déjà connu un début de carrière de semi-pro et enchaîné les tournois middle-stakes. Le cœur sur la main, et pas la langue dans la poche, cette élégante blonde devrait faire parler d’elle et faire chavirer le cœur des téléspectateurs. À suivre !

propose une vraie valeur ajoutée. pensez-vous Que le marché français soit, comme certains le disent, en pleine crise ? pourQuoi ? Chômage en hausse, baisse de pouvoir d’achat, hausse des impôts, peur du lendemain… Ce n’est pas le climat idéal pour jouer au poker avec désinvolture. Beaucoup disent que les récents scandales font du mal au secteur mais je suis convaincu que cela reste assez marginal. En revanche le marché du poker est arrivé à maturité, ce qui signifie qu’il ne faut plus s’attendre à des arrivées massives de nouveaux joueurs. Le marché a atteint son potentiel et les perspectives de croissance n’invitent pas à l’optimisme. Rappelons que nous sommes dans un marché cloisonné et fortement fiscalisé. Cela coûte cher à l’industrie qui perd des joueurs sans pouvoir en recruter par ailleurs. Sur ces deux points l’Arjel a fait des recommandations qui vont dans le bon sens. J’attends beaucoup du rapprochement entre les marchés italien, espagnol et français. Mais nous sommes dans un pays où tout prend beaucoup de temps… Certaines rooms « intermédiaires » vont souffrir et certaines pourraient même cesser leur activité en France plus vite qu’on ne le pense. Elles ont des coûts importants pour des revenus trop faibles et en baisse.

Quelles valeurs et Qualités mettezvous en avant dans vos émissions ? C’est une question essentielle. J’ai toujours eu un profond respect pour le poker amateur, que ce soit en commentant ou en donnant des conseils. N’oublions pas que l’immense majorité des gens qui suivent ces émissions sont des novices ou des joueurs récréatifs. Au-delà des conseils techniques, j’essaie surtout de leur donner des « valeurs », comme vous le dites. Le respect des règles, le respect des autres. Mais surtout de rester raisonnable en ne dépensant que l’argent qui ne manquera jamais à la fin du mois. Si vous y prêtez attention, vous remarquerez avec quel soin PokerStars est attaché à ces valeurs. Il faut satisfaire l’ensemble des joueurs : les pros et les regs avec l’EPT, le FCOOP ou encore le Quarter Million, l’amateur avec les Flash Series, le Classico, et les joueurs intermédiaires avec le Sunday Special ou les FPS. Par ailleurs, le respect et la gestion de bankroll sont largement mis en avant. J’essaie aussi de prendre tout cela avec un certain humour, pour rappeler à chacun que le poker est un jeu, un loisir. Certains l’oublient trop souvent… y compris dans l’industrie. Quelle serait la table de poker idéale pour passer un bon moment à la maison du bluff ? Marion Nedellec est indispensable. Je la connais depuis cinq ans environ et jamais je ne l’ai vue de mauvaise humeur ! Notre complicité est légendaire et elle aurait clairement sa place à cette table. Et puis quand elle part en tilt, c’est magique ! Je verrais bien Sébastien Loew (le « surveillant général » de La Maison du Bluff). Il a un humour très… dense. Et il n’est jamais aussi drôle que quand il joue au poker ! J’ajouterais Julien Brécard que j’ai toujours apprécié. Je compléterais avec quelques habitués de PokerStars Live qui ont un bon esprit. Et enfin… le vainqueur de La Maison du Bluff !     avril 2013

21/03/13 23:46


PK52_N39_Commun1.indd 35

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 36

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 37

21/03/13 23:40


rePortage

GRANdE FINALE dU WINAMAx PokER ToUR

énorme SuccèS du winamax poker tour au cercle clichy la grande finale du Winamax Poker tour, l’un des circuits les plus populaires de l’hexagone, s’est déroulée du 28 février au 5 mars au Cercle Clichy-montmartre, et a attiré un field record pour un tournoi live payant français, avec pas moins de 1 222 joueurs entrant dans la compétition, au buy-in de 550 €. les joueurs qualifiés tout au long de l’année lors des étapes live préliminaires, ou sur internet, étaient évidemment de la partie, et c’était même l’un d’entre eux, mathieu Philbert, qui s’imposait en heads-up face à grégoire auzoux après une table finale longue de sept heures, et qui recevait le premier prix de 100 000 €, ainsi que l’épée réservée au champion. Compte rendu de cette édition très réussie, qui marquera certainement l’histoire du poker en france. Par Julien Morello / photos : Grégoire Camuzet

38

PK52_N39_Commun1.indd 38

avril 2013

21/03/13 23:40


a

grande finale du WinaMax PoKer tour

Avec 81 étapes live disputées en freeroll dans 41 villes du pays, auxquelles plus de 100 000 joueurs ont participé, le Winamax Poker Tour figure comme l’une des compétitions les plus appréciées des joueurs de poker français. Et sa Grande Finale parisienne, tenue dans le Cercle ClichyMontmartre, concluait en beauté ce deuxième tour de France du circuit, avec un nombre de participants encore jamais atteint pour un tournoi live payant, 1 222 joueurs, soit 84 de plus que lors de la précédente édition, qui avait été remportée par Philippe Pertuisot, pour 80 700 €.

benjamin nicault et mathieu philbert dominent les premiers jours

Condensés sur seulement deux jours, dans un Cercle Clichy-Montmartre archicomble qui s’apprêtait à tourner quasiment en continu, les quatre Day 1 s’annonçaient très intenses. Michael Mizrachi faisait une apparition rapide dans le Day 1A, dominé par Yann Roudaut, et parmi les 155 survivants l’on pouvait trouver Pedro Canali, Nicolas Chappuis, Nicolas Lévi et Antoine Saout. Jérémy Palvini prenait la tête des 138 qualifiés à l’issue du Day 1B, devant Valentin Messina et Vanessa Hellebuyck, tandis qu’Olivier Averso terminait chip leader au terme du Day 1C, devant 149 rescapés. Le joueur amateur Benjamin Nicault dominait de son côté le dernier jour d’ouverture, et en plus de prendre la tête des 139 joueurs encore en course à la fin du Day 1D, il entrait au début du Day 2 en position de chip leader général. Grosse affluence oblige, cette deuxième journée était répartie sur deux sessions. Parmi les 302 entrants du Day 2A, Pedro Canali, Quentin Lecomte, nicolas lévi

Mathieu Philbert

Marc Uzan ou encore Stéphane Benadiba ne parvenaient pas à tirer leur épingle du jeu, et c’était Mathieu Philbert qui prenait la meilleure option pour la suite du tournoi, devant Antoine Saout, Nicolas Lévi et 100 autres qualifiés. Benjamin Nicault sortait quant à lui en tête du Day 2B, où 100 joueurs au total pouvaient encore espérer décrocher le titre.

nicolas léVi, up au début du day 3…

Le début du Day 3 était marqué par l’entrée dans les places payées, et après l’élimination de Sylvain Pouillard à la bulle, 160 joueurs entraient dans l’argent, parmi lesquels Antoine Saout, Elie Payan, Manuel Bevand, Davidi Kitai ou Damien Lhommeau, qui terminaient là leur tournoi. Didier Muscat pointait en tête à la fin de la session, et parmi ses 50 autres concurrents se trouvaient Vanessa Hellebuyck, Nicolas Lévi, Guillaume Jenner et Yann Roudaut. Les éliminations se poursuivaient dès le début du Day 4, qui devait se terminer avec la composition de la table finale, et l’on assistait rapidement à la sortie de Nicolas Didier et David Roche (1 600 €), rejoints par la suite par Yann Roudaut et Julien Thouvenet, qualifié online sur un freeroll, qui repartait avec 1 800 € après son élimination par Nicolas Lévi. Julien Kramer quittait le tournoi peu de temps après, suivi par Cédric Haverland, également éliminé par Nicolas Lévi sur une confrontation Dames-Dames contre As-Roi qui flopait son brelan de Rois. Alors que Mathieu Philbert prenait la tête du tournoi en milieu de journée, Vanessa Hellebuyck (24 e pour 3 300 €), faisait les frais du bon run de Nicolas Lévi, qui sortait la championne WSOP avec un brelan d’As. avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 39

39

21/03/13 23:40


rePortage

le fabuleux cadre du cercle clichy

… down en fin de journée

Le joueur pro continuait sur sa lancée en bustant Thibault Bouyaud (21e pour 3 700 €) grâce à une couleur, tout comme Patrick Miangu, qui profitait d’une paire de Valets pour mettre fin au tournoi de Guillaume Jenner à la 19 e place. Didier Muscat perdait son face-à-face avec Steven Coelho et finissait à la 18e place (4 500 €), tandis que Romain Rambaldi parvenait à remporter un pot face à Nicolas Lévi et prenait une bonne option pour la suite. Le pro Winamax accusait le coup, et il quittait le tournoi en 16 e position, pour 5 000 €, après avoir vu la pocket paire d’As de Torgny Andersson battre sa paire de Dames flopée. Tout allait très vite alors qu’approchait la fin de la journée, et après la sortie de Stéphane Conqui (14 e, 6 300 €) et de Frédéric Roirand (13 e pour 7 500 €), Georges Moreira prenait la 12e place (8 800 €), et Julien Gouhier la 11e, pour 10 000 €. Il ne restait alors plus qu’un joueur à éliminer pour que la table finale soit composée, et c’était Jérémy Marinier qui se chargeait de mettre fin à cette avant-dernière journée, en sortant Steven Coelho à la bulle de la TF (12 000 €).

paire d’as craquée sur la dernière main

L’on retrouvait ainsi sur la dernière table de cette Grande Finale du WiPT Grégoire Auzoux, large chip leader, accompagné de Romain Rambaldi, Torgny Andersson, Patrick Miangu, Mathieu Philbert, Fateh Aïssi, Maxime Chilaud, ainsi que Jérémy Marinier et Damien Gayer. Romain Rambaldi était le premier à craquer, d’abord battu par Mathieu Philbert, avant d’être poussé vers la sortie par Jérémy Marinier. Philbert en profitait alors pour faire la course en tête, notamment grâce à des mains qui l’opposaient à Aïssi et Auzoux. Maxime Chilaud et Damien Gayer, short stacks, parvenaient ensuite à doubler, tout comme Jérémy Marinier, qui rattrapait son retard en remportant un pot face à Patrick Miangu. Philbert sortait ensuite Damien Gayer à la 8 e place, et 40

PK52_N39_Commun1.indd 40

Marinier se chargeait plus tard de buster Fateh Aïssi. Le Suédois Torgny Andersson ne pouvait espérer aller plus loin que la 6 e place, voyant sa paire d’As battue à la river par le brelan de Philbert. La partie s’accélérait : Maxime Chilaud prenait la 5 e place et Patrick Miangu, le seul qualifié dans un freeroll live à atteindre ce stade de la compétition, finissait 4 e, battu avec As-Dame par la main As-Roi de Grégoire Auzoux. Mathieu Philbert sortait une dizaine de mains plus tard Jérémy Marinier, grâce à une paire de Rois, et il se retrouvait alors seul face à Grégoire Auzoux pour se disputer le premier prix. Auzoux doublait rapidement avec As-7 contre Roi-Dame, rattrapant légèrement son retard sur Philbert, et il espérait même prendre l’avantage en partant à tapis pré-flop avec une paire d’As en main, alors que Philbert retournait Roi-6. Mais le board en décidait autrement, puisqu’en dévoilant 5-4-7-Roi-3, il donnait une quinte à Philbert, ainsi que le titre tant convoité. Mathieu Philbert pouvait alors poser avec la célèbre épée de la room au W, et recevait le premier prix de 100 000 €, tandis que Grégoire Auzoux se contentait de 64 000 €, qui récompensaient sa très belle performance.

Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

Mathieu Philbert (france) 100 000 € grégoire auzoux (france) 64 000 € JéréMy Marinier (france) 47 000 € PatricK Miangu (france) 35 000 € MaxiMe chilaud (france) 27 000 € torgny andersson (suède) 22 000 € fateh aïssi (france) 19 000 € daMien gayer (france) 16 000 € roMain raMbaldi (france) 14 000 € avril 2013

21/03/13 23:40


PK52_N39_Commun1.indd 41

21/03/13 23:40


rePortage

EURoPEAN PokER ToUR LoNdRES

ruben visser domine un parterre de StarS le mythique grosvenor victoria Casino de londres accueillait du 5 au 16 mars la sixième étape de l’european Poker tour saison ix, qui a réuni des grands noms du poker international, venus en nombre pour participer à la trentaine de tournois proposés pendant ce grand rendez-vous européen du poker de haut niveau. le main event à 5 250 £ a attiré 647 joueurs, et après 5 jours de jeu, ils n’étaient plus que 9 à pouvoir espérer succéder à benny spindler, champion en 2012 pour 750 000 £. Cette table finale était composée de grandes stars du poker, comme Chris moorman, steve O’Dwyer ou theo Jorgensen, mais c’était finalement le joueur hollandais ruben visser, runner-up du High roller à 10 000 € de Deauville en 2012, qui décrochait le titre après son heads-up face au joueur lituanien mantas visockis, pour 595 000 £. Dans l’autre grand tournoi de cette série, le High roller à 10 000 £, l’anglais talal shakerchi s’imposait devant 112 joueurs après deux journées de jeu, pour 436 330 £, tandis que le français éric sfez réalisait une belle 8e place, pour 40 280 £. revenons sur les moments forts de cet ePt londres 2013.

Par Julien Morello

42

PK52_N39_Commun1.indd 42

avril 2013

21/03/13 23:41


P

ePt londres

Pour sa neuvième édition, l’EPT Londres changeait de décor et quittait le Hilton London Metropole Hotel pour s’installer dans la salle PokerStars Live du Grosvenor Victoria Casino, haut lieu du poker outre-manche. La série débutait avec la finale de l’UKIPT, un tournoi à 770 £ qui réunissait un field monstre de 1 099 joueurs. Les joueurs anglais étaient bien entendu très nombreux, mais ils laissaient la victoire à l’Espagnol Sergio Espina, qui empochait 144 555 £ après s’être imposé en heads-up face à Thomas Ward (116 845 £).

les stars au rendez-Vous

Le Main Event à 5 250 £ pouvait alors commencer, et ils étaient 236 participants à entrer dans le Day 1A, dont, entre autres superstars du poker, Liv Boeree, Marvin Rettenmaier, Vanessa Selbst, Jonathan Duhamel, Roberto Romanello, Dominik Nitsche, ou Steve O’Dwyer, qui avait pris la 2e place de l’édition 2011, pour 465 000 £. Si O’Dwyer parvenait à passer cette première étape, ce n’était pas le cas du champion 2012 Benny Spindler, qui quittait prématurément le tournoi, aux côtés de Dominik Nitsche, Scott Seiver, Eugene Katchalov et Marvin Rettenmaier. 131 joueurs restaient en vie à la fin de la journée, et ils étaient alors menés par le joueur canadien Marc-André Ladouceur, vainqueur du High Roller du dernier EPT San Remo, devant Adria Balaguer, Antonio Matias et Éric Sfez, qui pointait alors à la 10 e place. Le Day 1B accueillait quant à lui 411 nouveaux entrants (field total de 647 joueurs, pour un prizepool de 3 137 950 £ et 96 places payées), parmi gus hansen et daniel negreanu

avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 43

viKtor bloM

lesquels Bertrand Grospellier, Fabrice Soulier, Jason Mercier, Chris Moorman, Tom Dwan, Gus Hansen, Vanessa Rousso, Sam Trickett, Tobias Reinkemeier, ou encore Jake Cody. Daniel Negreanu, Justin Bonomo et Kevin MacPhee voyaient leur tournoi prendre fin dès le premier jour, et parmi les 216 survivants, Sergio Espina, Chris Moorman, Michael Tureniec, Viktor Blom et Ilari Sahamies entraient tous dans le top 10.

daVid colin, dernier représentant français

Ces 347 qualifiés se retrouvaient pour le Day 2, et Chris Moorman et Viktor Blom continuaient sur leur bonne lancée, prenant à tour de rôle la tête du classement provisoire, avant de la laisser en fin de journée à l’Estonien Matthias Tikerpe, suivi du Lituanien Mantas Visockis et du Canadien Mike McDonald. Tom Dwan, Sam Trickett et Jonathan Duhamel bustaient pendant ce Day 2, tout comme ElkY, Fabrice Soulier et Antoine Saout, et il ne restait plus que six Français en course parmi les 112 joueurs, dont Nicolas Lévi et Antoine Labat. Le Day 3 s’avérait décisif, puisqu’il ouvrait très rapidement la porte des places payées. Viktor Blom et Philipp Gruissem sortaient avant l’argent, marqué par l’élimination de Matthew Ashton à la bulle. Le rythme s’accélérait alors, et parmi les éliminés ITM, on trouvait les Français Nicolas Lévi, Marcel Delestrade, Flavien Guenan, Dan Abouaf et Antoine Labat (ce dernier terminant à la 63 e place, pour 11 000 £), ainsi qu’Anton Wigg, David Williams, Liv Boeree ou Marcel Lüske. Le Finlandais Pasi Sormunen terminait la journée en tête des 32 qualifiés, alors que Nicolas Chouity et Steve O’Dwyer restaient dans le top 10, rejoints par Theo Jorgensen, qui signait son retour dans la compétition. Le dernier Français en course, David Colin, parvenait à passer cette étape, mais il ne comptait plus que 20 BB devant lui. 43

21/03/13 23:41


rePortage

Jason Mercier, steve o’dWyer et theo Jorgensen

pas de doublé pour jason mercier et nicolas chouity

Il aura fallu deux courtes journées supplémentaires pour voir le field passer de 32 à 9 joueurs. Dès le début du Day 4, le champion de l’EPT Monte-Carlo 2010 Nicolas Chouity, motivé à l’idée d’être le premier joueur à réaliser un doublé historique, prenait la tête de la course, et voyait Jason Mercier, un autre prétendant au doublé, sortir à la 25e place. L’Américain était rejoint sur les rails par Annette Obrestad, bustée par Chouity à la 23e place, et Mike McDonald, qui terminait 20e du tournoi. David Colin parvenait à sortir des profondeurs du classement, pointant à la 8e place à la fin du dernier niveau, devant Chris Moorman mais derrière les deux joueurs qui ont animé cette journée, Chouity et O’Dwyer. Les 15 derniers joueurs se retrouvaient le lendemain pour les demifinales, et Pasi Sormunen était le premier à sortir, sa paire de 9 battue par le brelan de 5 de Moorman. David Colin ne pouvait faire mieux que 14e, pour 25 000 £, après avoir vu sa main As-Dame dominée en début de journée par la paire de Valets du Libanais Bassel Moussa. Nicolas Chouity perdait de nombreux pots, et il s’effondrait à l’approche de la table finale, finissant à la 11e place (33 000 £), suite à une confrontation Valet-7 contre Roi-7 qui tournait à l’avantage du Hollandais Ruben Visser. Steve O’Dwyer mettait fin au suspense à l’approche de la table finale, en flopant une paire d’As qui battait les 5 de Bassel Moussa (10e pour 44 000 £).

ruben Visser s’impose deVant des adVersaires prestigieux

La table finale était enfin composée, et elle s’annonçait très prometteuse : Steve O’Dwyer se trouvait alors largement chip leader, avec 5 millions de jetons, en bonne 44

PK52_N39_Commun1.indd 44

position pour décrocher une victoire qui lui avait échappé en 2011, et il retrouvait sur la dernière table les locaux Chris Moorman et Tamer Kamel, tous les deux short stacks, Ruben Visser, Theo Jorgensen et Mantas Visockis, ainsi que le Suédois Olof Haglund et le joueur allemand Christopher Frank. Au grand dam du public anglais, Chris Moorman était le premier éliminé de la finale : à tapis avec une paire de 7, il était payé par Jorgensen avec As-Roi, qui flopait directement une double paire. Le chouchou du public était suivi par son compatriote Tamer Kamel, à tapis avec As-10 et battu par la paire de Dames d’Haglund, qui avait entre-temps subtilisé le chip lead à O’Dwyer. Christopher Frank faisait ensuite les frais de Ruben Visser, dont les 9 battaient l’As-Roi du joueur allemand, et Theo Jorgensen se chargeait ensuite de mettre fin au tournoi de l’ancien chip leader, battant facilement la main As-2 de Steve O’Dwyer avec une pocket paire d’As. Le Danois ne pouvait néanmoins pas résister à la bonne forme du joueur hollandais : à tapis pré-flop avec une paire de 4, il était payé par Visser avec As-8, et voyait l’As sorti à la river mettre fin à son tournoi à la 4e place, pour 183 000 £. Un deal était conclu à trois joueurs left, Ruben Visser, chip leader, s’assurait 455 000 £, Olof Haglund 427 564 £, et Mantas Visockis 377 436, les 140 000 £ restants étant laissés au vainqueur. Haglund était alors le premier à craquer, battu à tapis par la paire d’As de Visser, et le Hollandais commençait son heads-up face à son concurrent lituanien avec une large avance, qui se creusait dès les premières mains du face-à-face. Visockis ne lâchait pourtant rien, revenant presque à hauteur après quelques pots gagnants, mais sur la dernière main, Visser lui donnait le coup de grâce, avec une paire de Dames touchée sur la avril 2013

21/03/13 23:41


PK52_N39_Commun1.indd 45

21/03/13 23:41


rePortage river, qui laissait impuissants les 10 de Visockis. Titre en main, le Hollandais pouvait alors ajouter les 140 000 £ aux 455 000 £ du deal, et il repartait de Londres avec un gain de 595 000 £.

Classement de la table finale

talal shaKerchi

1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e

ruben visser (Pays-bas) 595 000 £ Mantas visocKis (lituanie) 377 436 £ olof haglund (suède) 427 564 £ theo Jorgensen (norvège) 183 000 £ steve o’dWyer (états-unis) 146 000 £ christoPher franK (alleMagne) 112 000 £ taMer KaMel (angleterre) 79 950 £ chris MoorMan (angleterre) 57 000 £

talal shakerchi bat faraz jaka dans le high roller

L’autre grand tournoi de cette série londonienne était bien entendu le High Roller re-entry à 10 000 £, qui réunissait un total de 112 joueurs et 137 buy-in. 14 joueurs pouvaient compter entrer dans les places payées, et Scott Seiver était l’un d’entre eux, sortant juste après l’éclatement de la bulle, 14 e pour 24 170 £. Barry Greenstein sortait quant à lui à la 11e place, pour 26 850 £, et le Bulgare Dimitar Danchev, vainqueur du dernier PCA pour 1 859 000 $, prenait quant à lui la 9e place, pour 29 540 £. Arrivé en table finale avec un petit tapis, le Français Éric Sfez sortait à la 8 e place suite à une rencontre avec le joueur indien Gautam Sabharwal, et il récoltait 40 280 £ pour son bon run. Après l’élimination de Fabian Quoss à la 3e place, Faraz Jaka se retrouvait en difficulté avec près de quatre fois moins de jetons que l’Anglais Talal Shakerchi, et il ne résistait pas longtemps face au joueur local : à tapis pré-flop avec As-Dame, Jaka était payé par Shakerchi avec les Dames, et aucun As ne venait sauver son tournoi sur le board. L’Américain remportait tout de même 241 670 £ pour sa deuxième place, tandis que le champion prenait 436 330 £ et confirmait ses récents bons résultats dans des tournois majeurs, telle sa victoire dans le Turbo High Roller 6-Max à 10 000 € de l’EPT Monte-Carlo 2012, où il avait déjà remporté 223 000 €. La prochaine étape de l’EPT se déroulera à Berlin, du 17 au 27 avril, quelques semaines avant la grande finale de Monte-Carlo, qui se tiendra du 6 au 15 mai. 46

PK52_N39_Commun1.indd 46

HigH RolleR à 10 000 £ Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

tala shaKerchi (angleterre) 436 330 £ faraz JaKa (états-unis) 241 670 £ fabian Quoss (alleMagne) 147 690 £ Paul volPe (états-unis) 107 410 £ gautaM sabharWal (inde) 87 270 £ victoria coren (angleterre) 67 130 £ Juan carlos alvarado (Mexico) 53 700 £ éric sfez (france) 40 280 £ diMitar danchev (bulgarie) 29 540 £ avril 2013

21/03/13 23:41


PK52_N39_Commun1.indd 47

21/03/13 23:41


rePortage

WPT NATIoNAL & ACFPokER ToUR MAURICE

poker au paradis

avec 215 inscriptions au compteur, le WPt national maurice, organisé au casino ti vegas et sponsorisé par PmuPoker.fr, a été un énorme succès. qualité de l’organisation mais aussi cadre idyllique et belle offre de tournois en parallèle (dont l’étape de l’aCfPoker tour) ont permis de séduire de nombreux joueurs aimant allier vacances et détente à leur passion du poker. C’est un réunionnais qui s’adjuge le titre, eddy nicol, au terme d’une finale animée par l’une des figures du poker français, le joueur de la team Pro Pmu, Philippe ktorza. retour sur une semaine de rêve. Par Matthieu Sustrac

48

PK52_N39_Commun1.indd 48

avril 2013

21/03/13 23:41


l

WPt national & acfPoKer tour Maurice

La belle initiative d’organiser une étape du WPT National et de l’ACFPoker Tour à l’île Maurice a rencontré une fois de plus un succès sans précédent. De nombreux joueurs français pros, semi-pros et qualifiés sur internet (via PMUPoker.fr et ACFPoker.fr) avaient fait le déplacement pour l’occasion, et amené derrière eux leur famille afin de profiter de l’excellence du lieu et de tous les aménagements hôteliers grand luxe de l’île. La Team Pro PMU était bien évidemment présente en masse, véritables stars du WPT National à 1 500 €. Avec 215 inscriptions au total, le prizepool dépassait ainsi allègrement les 250 000 € pour 24 places payées.

place À l’action

Dès les premiers levels du Day 1A, les joueurs s’envoyaient des « sacoches », comme plaisantait un habitué des cercles de jeux parisiens. Ainsi, Guillaume Darcourt, qui faisait ici son grand retour à la compétition, doublait avec les 8 contre les As de son adversaire en touchant… un carré ! Malheureusement, le bonheur était de courte durée puisque Pamela Graffouillère le délestait de tous ses jetons quelques minutes plus tard, avec les Rois contre la paire de 2 du joueur pro. Il venait de payer plusieurs grosses mises le coup précédent, abandonnant à la river sans avoir touché son tirage. Une « Darcourt », comme disaient ses amis, qui l’a vite envoyé dans les rails, et direction le re-entry pour le Day 1B. Son coéquipier Jean-Philippe Rohr allait connaître le même sort avant la fin du premier jour de compétition, éliminé par un brelan de Valets contre son tirage couleur max au flop, qui ne touche rien…

WPT NATioNAl MAuRiCe Classement de la table finale 1er eddy nicol 68 000 € 2e bruno soutavong 45 000 € 3e PhiliPPe Ktorza 30 000 € 4e Johan KeMP 22 000 € 5e MicKaël Moutarde 17 500 € 6e roland van MorcKhoven 13 500 € 7e stéPhane fortane 11 000 € 8e thierry gogniat 8 500 € 9e robin ylitalo 6 500 € 10e alberto ah line 5 000 €

une deuxième chance au day 1b

Pour son retour au Day 1B, Guillaume Darcourt, toujours flamboyant avec sa chevelure rose, commençait la journée par… toucher à nouveau un carré ! De 7, cette fois-ci, doublant quasiment lors des premières minutes de jeu. Un peu plus loin, le finaliste des WSOPE en 2011 Nabil Nedjai connaissait les affres de l’élimination avec ses Valets battus, pré-flop, par un As-Dame qui trouve sa Dame au board. Émile Petit survivait quant à lui difficilement toute la journée, pour sortir avec 17 blindes en tapis pré-flop envoyées avec RoiDame, contre une paire de 7 qui fait full chez le qualifié PMU Thierry Kritel. Au final, 122 joueurs survivaient aux deux Day 1, avec en tête Rémi Bollengier (141 000), Bruno Soutavong (127 000) et l’indétrônable Pamela Graffouillère (117 000). Darcourt réussissait à calmer sa folie en finissant avec 88 000 jetons, loin devant son coéquipier Philippe Ktorza, bien plus avare avec ses jetons.

darcourt perd gros

Mais dès la première heure du Day 2, le Boa s’envoie en l’air, perdant plus de 50 000 sur un bluff river après un tirage couleur jamais touché. Son adversaire prend plus de 8 minutes avant de le payer avec paire de 10 en main sur un board Valet-Dame-7-2-2 ! Mais Darcourt revenait vite dans la partie en redoublant à plus de 100 000 jetons quelques mains après… Son coéquipier Clément Beauvois avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 49

guillaume DarCOurt, qui faisait iCi sOn granD retOur à la COmPétitiOn, DOublait aveC les 8 COntre les as De sOn aDversaire en tOuCHant… un Carré ! malHeureusement, le bOnHeur était De COurte Durée Puisque Pamela graffOuillère le Délestait De tOus ses JetOns. 49

21/03/13 23:41


rePortage

la quatrième étaPe De l’aCfPOker tOur a attiré 77 JOueurs POur Cette esCaPaDe mauriCienne se DérOulant au CasinO ti vegas. C’est le suisse rémi gaumann qui vire en tête De la JOurnée D’Ouverture aveC Presque 100 000 JetOns.

allait par contre moins bien, après avoir tenté de voler en open shove avec As-8 de trèfle, payé dans l’instant par la grosse blinde qui avait les Valets. Son voisin de table, Antonio Guerrero, continuait par contre à monter des jetons, en dépassant même les 200 000 après une double paire touchée au turn avec 4-6 en main contre une top paire/top kicker chez son adversaire qui lui paie son tapis… Pamela Graffouillère faisait par contre du yo-yo, passant de 110 000 à 5 000 en quelques levels, avant de remonter à 60 000 grâce à plusieurs flips tombant toujours du bon côté. Faisant profil bas, Philippe Ktorza continuait son petit bonhomme de chemin avec 74 000 en fin de Day 2, parmi les 52 survivants, pour 24 places payées. Le Belge Roland Morckhoven était très large chip leader avec 328 000, talonné par le Français Akim Bencheikh (288 000) et Rémi Bollengier (223 000).

belle affluence À l’acfpoker tour

La quatrième étape de l’ACFPoker Tour a attiré 77 joueurs pour cette escapade mauricienne (750 euros – 15 000 jetons) se déroulant au casino Ti Vegas. Après 8 niveaux de 45 minutes, les 30 survivants parmi les 77 inscrits du Jour 1 ont ainsi emballé les jetons qu’ils avaient encore devant eux, pour se préparer à entrer dans les 9 places payées de la compétition. C’est le Suisse Rémi Gaumann qui vire en tête de la journée d’ouverture avec presque 100 000 jetons. Parmi les survivants, on retrouve Erick Tedeschi, Antonio Guerrero, Michel Pomaret, Nourredine Aittaleb, Kris Pereira, Levi Dare ou encore Anil Posooa. Et bien évidemment l’imbattable Bernard Graffouillère. Ce dernier va d’ailleurs se hisser en table finale, finissant en cinquième position, de quoi récompenser le très beau parcours du joueur lors de ces deux compétitions. Aucun deal n’est d’ailleurs conclu entre les 9 finalistes qui préfèrent jouer jusqu’au bout le coup. Et c’est un Sud-Africain, Ebe Lottering, qui finalement « achève » le Russe Alexey Golodyaev, tout heureux d’ainsi décrocher son passeport pour la Grande Finale de l’ACFPoker Tour : « Je vais à Paris ! Je suis vraiment heureux. j’adore la culture française et je rêve d’aller là-bas depuis des années. Là j’ai le ticket pour la Grande Finale, c’est une occasion en or », jubile ainsi celui qui est médecin dans le civil et joue « pour le fun ». Une belle victoire pour une compétition qui a prouvé une fois de plus tout son intérêt.

la bulle éclate

C’est le joueur belge Roland Van Morckhoven qui fait en tout cas exploser la bulle, éliminant Yann Knittel. Il aborde ainsi le Day 4 avec un stack énorme de 714 000, bien loin devant Sébastien Ferrando, à 550 000… Ktorza et Rebecca Gerin entraient également en places payées, un beau doublé pour la Team PMU, accompagnés notamment de Rony Halimi. Rebecca sortait très vite lors du Day 4, en 17e position pour 3 400 €, juste en même temps que Rémi Bollengier. Philippe Ktorza, par contre, continuait discrètement sa marche dans ce tournoi, se hissant dans la finale à 8 joueurs. C’est Thierry Gogniat, le compagnon d’Isabel Baltazar, le premier sortant, qui envoie ses 6 BB avec paire de Rois, payé par Eddy Nicol et ses As, qu’il met quelques secondes trop longues à retourner. Bruno Soutavong affirme alors qu’il a foldé… les Dames ! Le chip leader Morckhoven connaissait une triste fin en sortant en 6e place lorsque Ktorza paie son shove avec les Rois, contre Roi-10 chez le Belge. Le joueur PMU achève sa magnifique table finale en troisième position, battu par Bruno Soutavong, qui lui-même devra s’incliner face à un local de l’étape, Eddy Nicol, auteur de sa première belle performance, et riche de 68 000 € ! 50

PK52_N39_Commun1.indd 50

ACFPokeR TouR MAuRiCe Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

ebe lottering 15 000 € alexey golodyaev 10 000 € Kris Pereira 7 000 € Jean-Pierre tseng 5 000 € PaMela graffouillère 3 800 € Marc thouzery 3 096 € bernard graffouillère 2 500 € Pascal vuillon 2 000 € ryan dryer 1 500 € avril 2013

21/03/13 23:41


PK52_N39_Commun1.indd 51

21/03/13 23:41


rePortage

UNIbET oPEN CoPENhAGUE

le SuédoiS kassem yassine remporte la première étape de l’année le casino Copenhaguen du radison blu scandinavia Hotel accueillait du 7 au 10 mars la première étape de la saison 2013 de l’unibet Open, qui posait pour la première fois de son histoire ses valises dans la capitale danoise. après quatre journées de jeu (dont deux Day 1) dans le main event à 1 650 € de buy-in, qui a attiré 336 joueurs, le suédois kassem yassine dominait le Danois Johnny Ostbjerg en heads-up, et décrochait le premier prix de 107 378 €. Douze joueurs français avaient également fait le déplacement jusqu’à Copenhague, dont les frères alexis et Jimmy gillot, le premier terminant aux portes de la table finale, 10e pour 7 645 €, le deuxième finissant son tournoi sur la 3e marche du podium, pour 49 624 €.

H

Habitué à faire voyager les amateurs de poker à travers l’Europe et le monde (comme à Saint-Martin, l’une de ses destinations fétiches), l’Unibet Open proposait cette année de nouvelles étapes à son calendrier, dont Copenhague, une ville parfaitement située pour attirer des joueurs venant de l’Europe entière. Et le pari était réussi, puisque 336 joueurs s’acquit52

PK52_N39_Commun1.indd 52

Par Tommy Mandel

taient des 1 650 € de droit d’entrée, générant un prizepool de plus de 480 000 €, à répartir entre les 36 meilleurs joueurs.

alexis gillot, chip leader du day 1a

159 joueurs entraient dans le Day 1A, dont quelques joueurs français. On retrouvait ainsi le membre de la Team Pro avril 2013

21/03/13 23:41


unibet oPen coPenhague

Unibet Jimmy Gillot, accompagné de François Dur, Pieter Burgers, Alexis Gillot, Timothée Jerbillet, Brice Augustyn et Stéphane Caumartin. Du côté des joueurs internationaux figuraient notamment Mohamed Razab, 3e du WPT Bruxelles, Jaroslaw Barglik, vainqueur de l’UO Paris, Tomasz Kozub, 6 e de l’UO Prague et runner-up de l’UO Londres, ainsi que Paulo Rodrigues, 6e de l’UO Saint-Martin. François Dur et Alexis Gillot perdaient chacun un gros pot en début de tournoi, tandis que Jimmy Gillot splitait un pot à tapis avec un concurrent qui détenait également une pocket paire de Rois. Timothée Jerbillet prenait quant à lui un bon départ, mais il était doublé en fin de journée par Alexis Gillot, qui prenait le chip lead au terme des huit premiers niveaux. Tous les Français figuraient dans le groupe

JiMMy gillot avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 53

des 70 survivants de la journée, hormis Brice Augustyn et Stéphane Caumartin.

nicolas derVaux et jocelyn parraton qualifiés pour le day 2

Le Day 1B regroupait quant à lui 179 joueurs supplémentaires, et parmi eux cinq Français : Romain Kowalczyk, Julien Meyer, Jocelyn Parraton et Gaëtan Balleur, menés par le Team Pro Nicolas Dervaux. Le joueur roumain Dan Murariu, recordman incontesté des ITM, tables finales et victoires sur le circuit, entrait également dans la partie, mais il ne parvenait pas cette fois-ci à passer la première étape du tournoi, tout comme le joueur italien Ruggiero Scommegna, runner-up de l’UO Prague 2012. Julien Meyer sortait avant

l’unibet OPen PrOPOsait De nOuvelles étaPes à sOn CalenDrier, DOnt COPenHague, une ville Parfaitement située POur attirer Des JOueurs venant De l’eurOPe entière. et le Pari était réussi, Puisque 336 JOueurs s’aCquittaient Des 1 650 € De DrOit D’entrée. 53

21/03/13 23:41


rePortage

la PrOCHaine étaPe De l’unibet OPen se DérOulera à trOia, au POrtugal. elle sera suivie Par l’étaPe De Cannes et Celle De riga, en lettOnie, qui vienDra ClOre Cette sixième saisOn Du CirCuit. la pause, suivi par Gaëtan Balleur à la reprise, puis plus tard dans la journée par Romain Kowalczyk. 76 joueurs parvenaient à se hisser jusqu’au Day 2, et ce groupe de survivants était alors dominé par le joueur danois Rasmus Biehl, qui entrait dans le Day 2 avec une légère avance sur Alexis Gillot, directement suivi par un fort contingent de joueurs nord-européens.

alexis gillot et jocelyn parraton dans l’argent

Le Day 2 réunissait les 146 rescapés des deux premiers jours, et devait voir les 36 meilleurs joueurs entrer dans les places payées. Nicolas Dervaux sortait rapidement, sa pocket paire de Rois battue par un brelan de Valets, et il était rejoint sur le rail par Pieter Burgers, Timothée Jerbillet et François Dur, tombés avant l’argent. Alexis Gillot prenait le chip lead en milieu de journée, tandis que Biehl Rasmus prenait la sortie. Après l’élimination de Johnny Hansen à la bulle, nos trois Français encore en course étaient assurés d’un minimum de 3 220 €, mais si Alexis Gillot tenait le haut du tableau, derrière le Danois Johnny Ostbjerg, son frère et Parraton tentaient de survivre avec des tapis bien inférieurs à la moyenne. À tapis avec 10-9 sur le flop Dame10-3, Parraton était payé par 10-6, qui touchait sa double paire sur le turn, et il quittait le tournoi à la 19e place, pour 4 694 €. Jimmy Gillot s’accrochait, motivé à l’idée d’entrer en table finale avec son frère, et il parvenait à remonter son retard, notamment avec une paire de 7 qui tenait bon face à As-Roi, et même à prendre la 2e place du classement provisoire à 10 joueurs left. Pourtant les frères Gillot ne pouvaient être finalistes tous les deux, puisqu’Alexis finissait par tomber à la bulle de la TF, 10e pour 7 645 €.

kassem yassine 1er, jimmy gillot 3e

Jimmy Gillot retrouvait alors en table finale trois joueurs danois, dont le chip leader Johnny Ostbjerg, ainsi que deux Finlandais, deux Suédois et un joueur polonais. Le Suédois Kassem Yassine sortait son compatriote Ambjörn Hedblom à la 9e place, avec As-Roi contre As-10, et Gillot se chargeait d’éliminer le Danois Peter Myrvig avec un brelan d’As contre une paire de Rois. Yassine prenait ensuite l’avantage en bustant le Finlandais Henri Schalin avec un full aux As 54

PK52_N39_Commun1.indd 54

par les Dames, mais il se faisait dépasser quelques mains plus tard par Ostbjerg, qui touchait une quinte hauteur As, fatale au Polonais Marek Niedzwiedz. Le Français, short stack, trouvait un peu d’air en éliminant un autre Danois, Jens Eisner, grâce à une paire de 6, mais il faisait ensuite doubler le Finlandais Petri Rossi en payant son tapis avec une paire de Dames, battue sur la river par une paire d’As. Rossi faisait néanmoins les frais du bon run de Kassem Yassine, sa paire de 10 dominée par la paire de Rois flopée du Suédois, et laissait Gillot seul face aux deux gros tapis de Yassine et Ostbjerg. À tapis avec une paire de 9, le Français était payé par le Suédois avec une paire de Valets, et il quittait le tournoi à la 3e place pour 49 624 €, soit la meilleure performance de sa carrière, confirmant ainsi ses récents résultats, notamment sa victoire l’an dernier dans le PPD du Lyon-Vert. Yassine profitait de son avance pour terminer le tournoi rapidement, et il trouvait un full aux 2 par les Valets sur la dernière main. Il remportait ainsi cette première étape de l’Unibet Open 2013 pour 107 378 €, et laissait à Johnny Ostbjerg 76 448 € pour se consoler de sa 2e place. La prochaine étape de l’Unibet Open se déroulera à Troia, au Portugal, du 6 au 9 juin. Elle sera suivie par l’étape de Cannes, du 19 au 22 septembre, et celle de Riga, en Lettonie, du 5 au 8 décembre, qui viendra clore cette sixième saison du circuit international.

Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

KasseM yassine (suède) 107 378 € Johnny ostbJerg (daneMarK) 76 448 € JiMMy gillot (france) 49 624 € Petri rossi (finlande) 35 542 € Jens eisner (daneMarK) 26 824 € MareK niedzWiedz (Pologne) 21 459 € henri schalin (finlande) 17 436 € Peter Myrvig (daneMarK) 14 083 € aMbJörn hedbloM (suède) 10 730 € avril 2013

21/03/13 23:41


PK52_N39_Commun1.indd 55

21/03/13 23:41


reportage

Barrière Poker Tour Bordeaux

Jean-Pierre Gleize s’accorde le titre Le magnifique casino-théâtre Barrière de Bordeaux accueillait du 1er au 3 mars la troisième étape du BPT 2013, avec un Main Event à 1 650 € de buy-in qui attirait un total de 124 joueurs, dont 16 pouvaient espérer entrer dans les places payées. Après deux journées de jeu, et une dernière main sur laquelle il éliminait ses trois derniers concurrents, le joueur toulousain Jean-Pierre Gleize décrochait sa première victoire dans un tournoi national, et repartait avec les 13 000 € du premier prix, accompagnés du traditionnel package pour le WSOPE d’Enghien-les-Bains d’une valeur de 12 000 €. Passage en revue des moments forts de cette étape bordelaise. Par Tommy Mandel

56

PK52_N39_Commun1.indd 56

    avril 2013

21/03/13 23:50


l

bPt bordeaux

La Team Pro Barrière était presque au grand complet pour le retour du célèbre circuit français, trois mois après sa dernière étape de Cassis. Seul Adrien Allain manquait à l’appel, mais Estelle Denis, Yann Migeon et Steven Moreau étaient de la partie, aux côtés de nombreux qualifiés online et autres habitués du circuit, comme Ange-Mathieu Bonvarlet, Rémi Le Meur, Gaëtan Balleur, Clément Bonin, Matthieu Hervé, Mathieu Biague ou encore Isabel Baltazar et Raymond Domenech. 124 joueurs au départ, un prizepool de 160 704 €, 16 places payées dont seulement 7 pouvaient prétendre à un package WSOPE ; le tournoi était lancé.

yann migeon et steVen moreau dans le top 10 du day 1

Steven Moreau commençait sa journée d’une manière bien particulière : avec Dame-Valet sur le board Roi-6-9-Roi-10, Moreau sur-relançait la mise de son adversaire, qui faisait mine de jeter ses cartes… avant de se rendre compte qu’il détenait Roi-10, pour un backdoor full qu’il n’avait pas remarqué ! Après discussion, le floor décidait d’accorder le pot au joueur et de lui infliger un tour de pénalité. Yann Migeon, de son côté, accumulait des jetons, notamment grâce à une paire de Rois qui éliminait Olivier Paris (Valets). Estelle Denis sortait tôt dans le tournoi, sa paire de Dames battue par une quinte hauteur 9, et elle était suivie par Ange-Mathieu Bonvarlet et Raymond Domenech, qui voyait sa paire de Dames dominée par un brelan de Rois, ainsi que par Rémi Le Meur, Matthieu Hervé et Gaëtan Balleur. Steven Moreau gagnait ensuite quelques beaux coups, et il pointait dans le top 10 à l’issue de la journée, à quasi-égalité avec Yann Migeon et Jean-Pierre Gleize, mais à quelques encablures du chip leader, le qualifié Valentin Detoc, qui menait le groupe des 60 survivants, juste devant Sacha Jovanovic.

bataille de chip leaders entre gleize et schuhl

Dès le début du Day 2, Yann Migeon reprenait sur le même rythme que la veille, tout comme Steven Moreau, qui avançait dans les hauteurs du classement en remportant deux gros pots presque coup sur coup, d’abord avec les Rois contre les 6, puis avec As-Roi contre As-Dame sur le board 8-Roi-5-6-2. Valentin Detoc perdait ensuite sa place de chip leader au profit de Patrick Schuhl, qui mettait à mal le tapis de Steven Moreau avec les As contre As-Roi. Le jeune pro quittait le tournoi quelques mains plus tard, sorti par Valentin Detoc avec les Valets contre As-Roi, alors que Jean-Pierre Gleize prenait la tête du classement provisoire à l’approche des places payées. Après plus d’une heure de jeu en mode main-par-main, Yann Migeon faisait éclater la bulle en sortant Omar Abidat avec les As contre les Rois, et les 16 survivants pouvaient tous espérer un minimum de 2 602 €. La bataille des leaders faisait rage entre Jean-Pierre Gleize et Patrick Schuhl, et elle tournait à l’avantage du premier, grâce à un brelan de 6 contre un brelan de 3. Réduit à une dizaine de blindes, Schuhl sortait à la 13e place (2 900 €), et il était rejoint sur les rails quelques mains plus tard par Valentin Detoc, sorti à la 11e place par Kim Sok (4 100 €). L’élimination de Thierry Cléda par Thomas Béraud à la bulle de la table finale marquait un autre tournant de la journée : avec le deuxième tapis derrière Jean-Pierre Gleize, Béraud retrouvait sur la dernière avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 57

Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e *

Jean-Pierre gleize (france) 25 000 €* thoMas béraud (france) 20 500 €* KiM soK (france) 18 400 €* PhiliPPe chabosseau (france) 16 500 €* éric rabut (france) 15 000 €* yann Migeon (france) 14 000 €* steven Maiffredy (france) 13 600 €* Pierre Morin (france) 8 000 € isabel baltazar (france) 6 200 €

dont un package WSope d’une valeur de 12 000 €

table Éric Rabut, Pierre Morin, Kim Sok, Steven Maiffredy et Philippe Chabosseau, ainsi qu’Isabel Baltazar et Yann Migeon, ce dernier signant au passage sa deuxième finale et sa troisième place payée consécutive sur le circuit !

un deuxième package wsope pour yann migeon !

Isabel Baltazar et Pierre Morin sortaient les premiers de cette finale, respectivement 9e et 8e, et ils laissaient les 7 packages WSOPE aux derniers joueurs en course. Jean-Pierre Gleize mettait fin au tournoi de Steven Maiffredy avec une couleur max contre une couleur hauteur Dame, et Yann Migeon, éliminé par Thomas Béraud avec paire de Dames contre paire de 10, pouvait retirer son deuxième package WSOPE remporté cette saison sur le BPT. Puis, Jean-Pierre Gleize prenait les choses en main, en sortant Éric Rabut à la 5e place, grâce à un brelan de 9 flopé, qui lui redonnait un chip lead perdu quelques mains plus tôt. Tout s’accélérait quelques minutes plus tard, lorsque les quatre derniers joueurs, Gleize, Béraud, Sok et Chabosseau, partaient à tapis tous ensemble, sur une main qui donnait JeanPierre Gleize vainqueur, pour 13 000 € en plus du package WSOPE. Ainsi s’achevait cette troisième étape du BPT 2013. Les prochains tournois se dérouleront à Ribeauvillé du 5 au 7 avril, et à Nice du 3 au 5 mai. 57

21/03/13 23:41


rePortage

christian Mensac et JéréMy Palvini

MASTER’S TExAPokER dE GRUISSAN

Christian mensaC champion devant Jérémy palvini les 9 et 10 mars derniers, le casino le Phoebus de gruissan, dans l’aude, tenait son traditionnel master’s de texaPoker, un tournoi à 1 000 € de buy-in qui a attiré 96 joueurs, pour un prizepool de 82 944 €. au bout des deux journées de compétition, Christian mensac signait sa première victoire en tournoi live, pour 23 544 €, devant un grand habitué des places payées et des tables finales des tournois texaPoker, Jérémy Palvini, deuxième pour 15 000 €.

l

Lieu incontournable du poker dans la région de Narbonne et le Sud-Ouest de la France, le casino Phoebus, situé en plein cœur de la station balnéaire de Gruissan, accueillait une nouvelle fois les Master’s de TexaPoker, l’un des nombreux événements qu’organise le casino depuis 2007 en collaboration avec Apo Chantzis et TexaPoker (voir encadré), également partenaire du DeepStack Open et du WPT National Series de Gruissan, tournoi qui tient d’ailleurs le record du nombre de participants pour un WPT NS en France, avec 268 entrées. Ce dernier Master’s, avec son buy-in fixé à 1 000 €, a une fois de plus été un grand succès, puisque 96 joueurs prenaient place au début de la compétition, attirés par une structure

58

PK52_N39_Commun1.indd 58

Par Julien Morello de jeu deepstack digne des plus grands tournois internationaux, marque de fabrique de TexaPoker : 50 000 jetons de départ pour des niveaux de 50 minutes chacun. 12 joueurs pouvaient espérer entrer dans les places payées, avec un gain minimum de 2 000 €, et l’on retrouvait en table finale de nombreux habitués des tournois organisés à Gruissan. Ainsi, Olivier Paris, finaliste d’un tournoi à 500 € en juillet dernier pour 2 344 €, prenait la 10e place de ce Masters, pour 2 500 €. Juste devant lui, à la 9e place pour 3 000 €, se trouvait Fabien Mathieu, détenteur de six ITM à Gruissan, tandis que Christophe Palmeri, fidèle du casino et grand vainqueur du WPT National Series Gruissan en novembre dernier pour 91 000 €, prenait la 8e place du Master’s, pour 3 500 €.

avril 2013

21/03/13 23:41


Master’s texaPoKer de gruissan Fabien Bachellez, déjà finaliste d’un side event organisé en marge du WPT National Series, prenait quant à lui la 5e place, pour 5 700 €, et à la troisième marche du podium, Daniel Zamelczyk, qui totalisait alors pas moins de cinq ITM dans les tournois TexaPoker, dont quatre TF et une victoire, recevait 10 000 €. Le face-à-face final comptait également un grand habitué des lieux et des performances sur le circuit live, Jérémy Palvini, dont le palmarès à Gruissan était déjà bien garni : cinq ITM dont cinq tables finales, avec deux victoires à la clé, d’abord dans le TexaPoker Open de Gruissan en mars 2012, pour 12 430 € (déjà devant Christophe Palmeri), puis en février dernier dans un event à 170 €, où il remportait 1 651 €. Mais Jérémy Palvini ne pouvait faire mieux cette fois-ci que la 2e place, pour 15 000 €, s’inclinant devant Christian Mensac, qui signait là sa première performance en tournoi live, décrochant 23 544 € pour sa victoire. Le prochain grand tournoi organisé au casino Phoebus, hormis les tournois réguliers de TexaPoker, se déroulera du 30 octobre au 3 novembre prochains, avec le ChiliPoker DeepStack Open, qui proposera, en plus de son Main Event à 550 €, un tournoi High Roller au buy-in de 1 000 €. Plus de renseignements sur texapoker.net, et gruissan-poker.com.

Classement de la table finale 1er christian Mensac 23 544 € 2e JéréMy Palvini 15 000 € 3e daniel zaMelczyK 10 000 € 4e Julie JacQuline 7 200 € 5e fabrice bachellez 5 700 € 6e PhiliPPe ruP 4 500 € 7e stéPhane de durfort 4 000 € 8e christoPhe PalMeri 3 500 € 9e fabien Mathieu 3 000 € 10e olivier Paris 2 500 €

3 QUESTIONS À

aPo CHantZiS, de teXaPoKer

pouVez-nous nous présenter texapoker ? TexaPoker existe depuis 2007, et nous organisons chaque année plus de 660 tournois live, en France et à l’étranger, des events toujours très cadrés et surveillés. Nous sommes les partenaires exclusifs du casino Phoebus de Gruissan, où nous organisons de nombreux tournois réguliers et exceptionnels, comme le WPT National Series en novembre dernier, qui a réuni 268 joueurs. C’est un record de participation en France, et nous en sommes très fiers. Nous collaborons également avec le DeepStack Open, qui fait voyager les joueurs en France et à l’étranger, à Tanger en mai, Lloret Del Mar en juin, GujanMestras en septembre, Gruissan en novembre, et Paris au Cercle Cadet, où se jouera la grande finale, en janvier prochain. Des satellites online sont d’ailleurs organisés sur TurboPoker.fr. Actuellement, nous sommes en train de préparer le DSO de Cannes, où nous proposerons, en plus du Main Event à 550 €, un tournoi High Roller à 1 000 €. quelle est l’offre régulière de texapoker au casino de gruissan ? Tous les jours, du mercredi au dimanche, nous organisons des tournois hebdomadaires, avec des buy-in allant de 30 € + 10 € re-entry à 80 € + 20 € pour le tournoi du samedi, où nous proposons une belle structure deepstack avec 30 000 jetons de départ et des rounds de 20 minutes. Nous organisons aussi les TexaPoker Series Megastacks, avec des tournois mensuels à 250 € et 500 €, et des tournois trimestriels à 1 000 €, les avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 59

Master’s. Ces tournois attirent à chaque fois un grand nombre de joueurs parce qu’ils privilégient le confort de jeu. Que ce soit pour les tournois à 250 €, 500 € ou 1 000 €, nous proposons toujours 50 000 jetons de départ, et seule la durée des niveaux change selon le buy-in : 40 minutes pour les 250 €, 45 minutes pour les 500 €, et 50 minutes pour les Master’s. Les joueurs apprécient ces structures hyper-deep et, où ils peuvent généralement entrer en TF avec 30 ou 40 BB devant eux. quels sont les prochains projets de texapoker ? Nous souhaitons développer notre offre dans de nouvelles destinations à l’étranger, à moins de 2 h 30 de Paris en avion, notamment autour de la mer Méditerranée, en proposant des tournois dans des lieux proches de la mer avec le casino à côté de la plage, où les joueurs pourront venir en famille. Cette nouvelle série comprendra des Main Events à 1 000 €, toujours avec une structure très deep, digne des grandes compétitions internationales, et elle sera organisée en partenariat avec les responsables du DSO, dont Alexandre Henry, avec des qualifications online… Nous pensons principalement à la Grèce et à l’Italie, mais aussi à Malte, où nous allons organiser du 21 au 25 mai prochains, au casino Portomaso, de grosses parties de cash-game, avec 6 tables capées. Nous préparons également un très grand tournoi, avec une structure digne des grandes compétitions internationales comme les EPT, que nous vous annoncerons très prochainement. 59

21/03/13 23:41


rePortage

MARRAkECh PokER oPEN xxVIII

Baptême du Feu pour olivier estripeau le casino es saadi de marrakech organisait du 13 au 17 mars la 28e édition de son célèbre marrakech Poker Open, qui a une nouvelle fois été un grand succès, avec un programme de 10 tournois qui ont tous attiré un grand nombre de joueurs. si Damien lhommeau réalisait une belle série, en finissant deuxième du tournoi à 500 €, pour 27 280 €, et en entrant en finale du main event à 1 350 € avec une très large avance, il laissait s’échapper la victoire à la 6e place, pour 13 325 € supplémentaires, et voyait le jeune Olivier estripeau, dont c’était seulement la deuxième participation à un tournoi live, décrocher le premier prix de 63 722 €. sébastien Compte, grand habitué des places payées et des tables finales dans les compétitions marocaines, prenait quant à lui la deuxième place, pour 43 118 €. Par Julien Morello

G

Grand rendez-vous du poker marocain, le Marrakech Poker Open du casino Es Saadi tenait au milieu du mois de mars sa 28e édition. Avec dix tournois au programme, l’animation était à son comble, et les festivités commençaient avec un magnifique Deepstack re-entry à 500 €, qui a récolté pas moins de 447 entrées, établissant un nouveau record de participation. Après deux journées de jeu, et l’élimination de Jérémy Palvini à la 3e place, pour 18 200 €, Nourdine Abdou prenait le dessus dans le heads-up qui l’opposait à Damien Lhommeau et remportait les 36 380 € de la victoire, laissant 27 280 € au runner-up.

philippe ktorza out, mauro biancifiori chip leader Le Main Event à 1 350 € re-entry pouvait alors commencer et l’on comptait parmi les inscrits (288 buy-in récoltés au total, pour un prizepool de 341 673 € et 40 places payées) des grands noms du circuit live, comme Yann Migeon, Philippe Ktorza, Stéphane Bazin, Paul Tedeschi, Alexandre Réard, Julien Sitbon, Paul Guichard, Mikaël Azoulay, Guillaume Darcourt, ainsi que Grégory, Brian 60

PK52_N39_Commun1.indd 60

et Roger Hairabedian, et Brian Benhamou, le vainqueur de la précédente édition. Yann Migeon prenait un bon départ, notamment en remportant un pot grâce à un brelan de 3, et il prenait la tête lors du dinner break, avec une belle avance sur Aurélie Quelain, Jean-Baptiste Hall et Damien Lhommeau, ses principaux poursuivants. Philippe Ktorza bustait avec les Dames en main face à une paire de 10 qui s’améliorait chez son adversaire, mais il parvenait à doubler dès après son re-entry avec un brelan d’As touché à la river. De son côté, Erwann Pécheux partait en tête vers la fin de la journée, notamment grâce à un pot remporté contre Jonathan Khalifa avec une paire et un meilleur kicker, tandis que les membres de la famille Hairabedian pointaient eux aussi dans le haut du tableau. Philippe Ktorza, Grégory Ravise et Aurélie Quelain ne passaient pas le cap du Day 1, et au terme de cette première session, le chip leader était le joueur italien Mauro Biancifiori, un habitué des lieux, suivi par Pierre Thonnerieux, Hassan Fares, Mathieu Papineau et Damien Lhommeau, qui fermait alors le top 10. avril 2013

21/03/13 23:41


MarraKech PoKer oPen xxviii

roger hairabedian fait éclater la bulle

La deuxième journée regroupait 115 survivants, et elle devait voir à la fois le passage de la bulle et la composition de la table finale. Er wann Pécheux perda it u n g ros pot en début de jou r née, bat t u avec un tirage couleur par une petite paire de 8, et Perrine Costa sortait après le passage sous la centaine de joueurs, sa paire d’As battue par la couleur de Mohamed Laarif, rejointe dans la foulée par Brian Benhamou et Paul Guichard. Angélique Bazin remportait une belle main au détriment d’Omar Karib, avec un brelan de 6 contre paire d’As, et Pierre Thonnerieux poursuivait sur sa bonne lancée en doublant face à Mohamed Laarif, mais il se retrouvait néanmoins loin derrière Mathieu Papineau et son énorme tapis. Yann Migeon s’avouait vaincu à moins de 10 places de l’argent, suivi par Sarah Herzali qui a vu sa paire de 5 dominée par les Rois de son adversaire, et par Alexandre Réard, qui avait fait la bulle du tournoi à 500 € et qui sortait du Main Event avec un brelan de 6 dépassé par le brelan de 7 de Ricardo Manquant. La bulle du tournoi éclatait avec l’élimination de Fouiden Imran par Roger Hairabedian, et les 40 joueurs restants espéraient tous un minimum de 2 734 €.

damien lhommeau domine la fin du day 2

Pascal Willemin était l’un des premiers joueurs à sortir dans l’argent, et Damien Lhommeau prenait une bonne option pour la suite du tournoi, d’abord en remportant un gros pot avec paire d’As contre 6-6, puis en sortant Corinne Frederich, avec une quinte hauteur 5 contre une paire d’As chez la joueuse (24 e, pour 3 656 €), avant de prendre le large grâce à un carré de Rois très bien négocié. Roger Hairabedian sortait ensuite à la 17e place (4 442 €), busté par Anas Tadini et son brelan de Valets, tout comme Angélique Bazin, 16 e pour 4 749 €. Anthony Hairabedian quittait le tournoi à la 13e place (6 389 €), et il était rejoint sur le rail par Mathieu Papineau, victime de la bonne fin de journée de Damien Lhommeau (11e, pour 8 200 €). L’élimination de Ricardo Manquant (10 e, pour 9 225 €) par Hassan Fares mettait fin à cette deuxième journée et ouvrait les portes de la table finale aux 9 joueurs restants. Fares retrouvait sur sa route JeanMichel Coltelloni, Sébastien Compte, Mohamed El Berrak, Richard Ekert, Anas Tadini, Hicham Hilmi, Olivier Estripeau et Damien Lhommeau, largement chip leader au début de la dernière journée.

oliVier estripeau, de short stack À Vainqueur

Le jeune joueur sortait d’abord Anas Tadini grâce à une double paire, et il était imité par Mohamed El Berrak, qui se chargeait d’éliminer Jean-Michel Coltelloni avec As-As contre As-Roi. Très amoindri, Richard Ekert mettait ses derniers jetons au milieu après une relance de Sébastien Compte, et s’il touchait une double paire As-Valets, il avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 61

Classement de la table finale 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e

olivier estriPeau (france) 63 722 € sébastien coMPte (france) 43 118 € hichaM hilMi (Maroc) 28 700 € Jean-Michel coltelloni (france) 22 209 € hassan fares (france) 16 229 € daMien lhoMMeau (france) 13 325 € richard eKert (france) 10 934 € MohaMed el berraK (france) 10 215 € anas tadini (Maroc) 9 567 €

ne pouvait que s’incliner face aux trois Valets de son adversaire. Olivier Estripeau, short stack, parvenait à remonter la pente en doublant face à Hassan Fares, tandis que Damien Lhommeau voyait son tapis fondre comme neige au soleil, avant de faire tapis avec As-8, battu par la quinte hauteur 5 de Coltelloni. Ce dernier prenait alors le large, et il se permettait ensuite de sortir Hassan Fares à la 4 e place, mais il perdait un énorme pot contre Hicham Hilmi avec une paire de Dames contre un brelan d’As, laissant le chip lead au dernier représentant marocain du tournoi, avant d’être poussé vers la sortie par Sébastien Compte à la 4 e place. À trois joueurs left, Hilmi était le premier à lâcher prise, et sa main Dame-4 ne résistait pas une seconde à la paire d’As d’Olivier Estripeau, qui prenait un avantage de 2,5 contre 1 au début du heads-up qui l’opposait à Sébastien Compte. En seulement deux mains, Estripeau mettait fin au suspense : à tapis avec As-3, Sébastien Compte voyait Estripeau retourner une paire de 5, qui tenait jusqu’au bout. Alors que le jeune joueur de 20 ans participait au deuxième tournoi live de sa jeune carrière, il réalisait une magnifique performance, décrochant le premier prix de 63 722 €, et laissant à son dauphin les 43 118 € réser vés au second. Ainsi s’achevait cette 28 e édition du Marrakech Poker Open, un festival une nouvelle fois très réussi, et toujours d’une grande intensité. 61

21/03/13 23:41


chroniQue

alOrs que les années Passaient et que Je gagnais en maturité, J’ai COmmenCé à COmPrenDre en quOi le fait De vOyager et D’exPlOrer De nOuveaux enDrOits POuvait m’aiDer Dans ma vie De JOueur.

La vie hors du poker 62

PK52_N39_Commun1.indd 62

avril 2013

21/03/13 23:41


bertrand “elKy” grosPellier

L

es gens me posent souvent des questions sur ma carrière de joueur Starcraft, une activité que j’ai menée très sérieusement pendant quelque temps avant de devenir joueur de poker professionnel. À l’époque où j’ai commencé, le seul endroit où l’on pouvait jouer à plein-temps était la Corée du Sud, alors je m’y suis installé quand j’avais 19 ans, pour mener ma carrière pro de joueur Starcraft pendant 5 ou 6 ans. Nous ne devions être que 10 ou 20 joueurs pros à cette époque environ. La communauté était bien plus petite que celle du poker, et c’était alors très facile de s’y immerger totalement. Ça a été une expérience très importante pour moi, et ça m’a donné le goût du voyage et l’envie de découvrir de nouvelles cultures, ce que j’ai la chance de pouvoir continuer à faire en tant que joueur pro de poker. Et en réalité, alors que les années passaient et que je gagnais en maturité, j’ai commencé à comprendre en quoi le fait de voyager et d’explorer de nouveaux endroits pouvait m’aider dans ma vie de joueur. Il y a quelques raisons qui m’ont amené à cette conclusion. La première est le fait qu’avoir des centres d’intérêt en dehors du poker permet à un joueur pro, qui joue au poker à plein-temps, d’avoir une vie bien plus équilibrée. Le poker est un jeu où la variance est forte, particulièrement si vous ne jouez que des tournois live. Vous pouvez consacrer autant de temps que vous voulez au jeu, et évidemment vous pouvez vous améliorer avec le temps. Mais ce temps peut être très long, en particulier si vous vous concentrez essentiellement sur les tournois live. Ce n’est pas rare de jouer cinq, dix, voire vingt tournois sans entrer dans l’argent. Dans le poker live, vous pouvez vous retrouver en downswing pendant six mois ou plus. Alors c’est très bien d’avoir d’autres choses qui vous aident à vous concentrer et à vous sentir bien quand tout ne se passe pas comme vous le souhaitez à table. C’est ça la sagesse du poker. En fait, j’ai bien d’autres passe-temps que le poker qui m’aident à avoir une vie équilibrée, comme faire de la musculation avec mon ami Eugene Katchalov, par exemple. Et en parlant d’amis, je suis très bien entouré, et j’essaie de faire des efforts pour apprécier la compagnie des autres quand j’en ai l’occasion. Le voyage m’aide aussi à garder un certain équilibre. J’aime découvrir de nouveaux lieux, et jouer au poker dans le circuit live me donne constamment l’opportunité de voir de nouvelles choses. Parce qu’en fait je suis un homme très curieux ! Si je dois me rendre dans une ville que je ne connais pas, j’essaie généralement d’arriver quelques jours avant le début du tournoi ou de partir quelques jours après, pour avoir le temps de visiter et d’explorer les environs. C’est l’occasion parfaite de découvrir le monde, et ça permet de faire une pause lorsqu’on a tendance à jouer non-stop. C’est très bien d’avoir d’autres choses qui vous aident à garder un bon état d’esprit et de la bonne humeur dans votre vie de tous les jours. Pour que vous puissiez apprécier le poker, il vous faut toujours essayer de garder l’esprit ouvert et de relativiser. C’est l’une des choses que les voyages peuvent vous apporter.

avril 2013

PK52_N39_Commun1.indd 63

Ensuite, voyager vers d’autres horizons fait de vous une meilleure personne. Être immergé dans des cultures différentes vous donne un autre point de vue sur le monde, et même une meilleure compréhension de votre propre culture et de votre vie. Plus vous découvrez de choses, plus vous avez d’éléments en main pour vous aider à avancer dans la vie et à tirer des leçons de vos expériences. Le rapport avec le poker est peu moins évident ici, mais je pense que quiconque aura sérieusement pratiqué le poker pourra comprendre. On dit souvent qu’à une table de poker, plus vous voyez de choses, plus vous avez d’informations qui vous aident à prendre des décisions sur une main. Ce qui veut dire que l’on fait plus particulièrement attention aux betting patterns ou aux tells par exemple. Mais il faut aussi essayer de garder l’esprit ouvert et se concentrer sur les autres choses qui se passent à table, parce que ces informations peuvent vous aider à mieux comprendre l’état d’esprit de vos adversaires. C’est la même chose pour la vie de tous les jours : plus grande est votre expérience, plus vous avez d’éléments en main pour continuer à avancer. Le poker peut être votre centre d’intérêt principal, bien sûr. C’est évidemment le mien, et j’adore ça. Mais peu importe quelle est votre plus grande passion, vous ne devez pas lui laisser prendre le dessus sur tout le reste. Essayez de trouver un équilibre et gardez l’esprit ouvert en vous intéressant à d’autres choses. Sortez de votre domaine de prédilection une fois de temps en temps. En faisant ça, vous aurez une vie plus riche… et vous pourrez peut-être aussi augmenter vos chances de devenir plus riche aux tables de poker ! Bertrand “ElkY” Grospellier

Dans le POker live, vOus POuvez vOus retrOuver en DOWnsWing PenDant six mOis Ou Plus. alOrs C’est très bien D’avOir D’autres CHOses qui vOus aiDent à vOus COnCentrer et à vOus sentir bien quanD tOut ne se Passe Pas COmme vOus le sOuHaitez à table. C’est ça la sagesse Du POker. 63

21/03/13 23:41


n°39 aVRil 2013

eSt ÉditÉ par gaMe prod 11, rue de berri – 75008 Paris 01 53 89 14 00 contact@PoKer52.fr WWW.PoKer52.fr directeur de la puBlication bruno benveniste 01 53 89 14 08 brunobenveniste@PoKer52.fr

abonnez-vous

OFFRE EXCEPTIONNELLE D’ABONNEMENT 1 an – 12 nuMéros

aSSiStante de direction saMantha delMas saMantha@PoKer52.fr rÉdacteur en cHeF JérÔMe schMidt JeroMe@PoKer52.fr rÉdacteurS Julien Morello, boris rouah, antoine salvi, toMMy Mandel, PhiliPPe leMaire, Matthieu sustrac, PhiliPPe aronson Service diFFuSion kioSQue boost Media WWW.boostMedia.Pro denis rozes denis.rozes@boostMedia.Pro 06 43 73 16 37 rÉServÉ auX MarcHandS de JournauX contact puBlicitÉ Magali bienvenu 01 53 89 14 03 Magali@PoKer52.fr Martin garagnon 01 53 89 14 04 Martin@PoKer52.fr ont collaBorÉ À ce nuMÉro Pedro canali, doyle brunson, benJaMin PollaK, cléMent beauvois, yann Migeon, isabelle Mercier, fabrice soulier, davidi Kitai, alexis & JiMMy gillot, elKy. Fondateur bruno fitoussi contact aBonneMent abonneMent@PoKer52.fr directeur artiStiQue frédéric hallier MaQuettiSte-grapHiSte Jennifer bouvard

L E V E L N O U

E M U L F O R

WWW

N° 3 7

É D IT IO 2013 V R IE R

S N K IO

QUE

4,50

.POK

E R52

.FR

CLASSEM

ENT EXCL

USIF

TECHaNluIQeU-cEontrol potualini sq Le v -Paul Pa par Jean

POLÉsMcIQs’iUnEvite à

urrs Le fi des joue la table

ONLINaluEe-thin

Le v en Allain par Adri

EXCLcUhSroIFniques d’ElkkoYy,le Brunson, ,D Les egreanu Daniel N Ktorza e p ip il Ph

STRAoTlÉdGeIEblindes Le v ressif loose-ag

EXCLUSIF

0€ – DOM 4,9 850 CFP – BEL : 5€ : NE : 4,50€ 800 CFP – POLS/S ROPOLITAI L/S : FRANCE MET : 8,25$ CAD – NCA CAN – FS 0 CH : 8,8

pHotoS de couverture kioSQue estelle denis ©barrière PoKer caSino alexis laiPsKer ©PoKerstars

KETT AKES C I R T SAM IE HIGH-ST LA V

SecrÉtaire de rÉdaction Mathilde helleu pHotograpHieS et illuStrationS Jules Pochy, caroline darcourt, neil stoddart, xdr

iMpreSSion iMPriMerie cléMent rue des PoMMiers – 30120 le vigan 40 000 exeMPlaires iSSn Édition kioSQue 2106-8356 iSSn Édition gratuite 2109-1382 cPPaP : 0212 K 90200

64

PK52_N39_Commun1.indd 64

vouS pouveZ auSSi vouS aBonner directeMent Sur WWW.PoKer52.fr avril 2013

21/03/13 23:41


abonnez-vous

ABONNEZ-VOUS À ET RECEVEZ LE t-sHiRt WinamaX « fisH mOi la PaiX » (T-SHIRT DISPONIBLE EN TAILLE M, L, XL ET XXL)

35

EN T M E L U SE 54 €

e au lieu d onomie d’éc soit 19€

abonnez-vous dès auJourd’hui À RETOURNER AVEC VOTRE RÈGLEMENT À Game PROd – 14, RUe de beRRi – 75008 PaRis

oui !

Je m’abOnne POUR

1 an

À soit 12 nuMéros Pour seuleMent

2 ans

À soit 24 nuMéros Pour seuleMent taille du t-shirt :

M

l

ci-Joint Mon règleMent Par :

xl

noM : ......................................................................................................... PrénoM : .................................................................................................. adresse : .................................................................................................

35 €

...................................................................................................................... code Postal : ville : .........................................................................................................

65 €

e-Mail : ............................................. @ ................................................... date et signature :

xxl

chèQue bancaire ou Postal À l’ordre de gaMe Prod Je désire recevoir une facture acQuittée

Pour la belgiQue, la suisse et les doM-toM : *43 € (1 an) et **80 € (2 ans)

PK52_N39_Commun1.indd 65

21/03/13 23:42


EXCLUSIVEMENT EN KIOSQUE RENCONTRE ESTELLE DENIS par Jérôme Schmidt

p. 68

74

CHRONIQUES /STRATÉGIE

76

80

82

JOURNAL OFF DU POKER NEGREANU, ESFANDIARI ET LA GOUROU-MANIA DOYLE BRUNSON « NON » EST LE SEUL MOT QUI NE PEUT ÊTRE INCOMPRIS FABRICE SOULIER VIVE LES MIXED-GAMES ! ALEXIS & JIMMY GILLOT COOL STORY BRO ! YANN MIGEON UN PROGRAMME BIEN CHARGÉ BENJAMIN POLLAK PLO : TRANSFORMER SA MAIN EN BLUFF PEDRO CANALI LES CERTITUDES DU HASARD CLÉMENT BEAUVOIS LE HEADS-UP ONLINE (2e PARTIE) DAVIDI KITAI KITBUL#10 – WINAMAX SERIES – EVENT#3

p.72

p.74 p.76 p.78 p. 80 p. 82 p. 84 p.86 p.88

TECHNIQUE LE JEU AU FLOP EN OMAHA

p. 90

88

PK52_N39_Commun1.indd 66

22/03/13 10:16


avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 99

99

21/03/13 20:53


Classement français

Classement des joueurs par gains

du 01/01/2013 au 15/03/2013

Après les bouleversements de l’EPT Deauville, pas énormément de changement en tête du classement HendonMob de l’année 2013 : Rémi Castaignon, vainqueur en terre normande, semble pour le moment indétrônable, et le jeune amateur Mathieu Philibert entre directement dans le Top 5 grâce à sa très belle victoire au Winamax Poker Tour (et les 100 000 € qui vont avec). Sébastien Compte confirme son beau début d’année en finissant runner-up du MPO au casino Es Saadi, ce qui lui permet de passer de la 11e à la 4e place. Pas de trace, par contre, des ElkY, Benyamine ou autre Fabrice Soulier, habitués du podium mais qui n’ont pas encore effectué une belle année. Les WSOP devraient tout bouleverser cet été, ainsi que les dernières grandes étapes WPT et EPT.

rémi Castaignon

Classement

Joueur

1

Rémi Castaignon

2

franCk kalfon

Gains (en $)

Classement

Joueur

alexandre réard

Gains (en $)

1 050 220

16

Pierre Antona

64 587

Franck Kalfon

225 047

17

Julien Rustom

64 570

3

Alexandre Réard

162 176

18

Karim Abdelmoumene

62 755

4

Sébastien Compte

136 286

19

Jérémy Marinier

61 488

5

Mathieu Philbert

130 825

20

Gilbert Diaz

57 251

6

Stéphane Benadiba

103 913

21

Anthony Borde

56 000

7

Laurent Polito

97 313

22

Jean Chicheportiche

54 884

8

Bernard Guigon

89 873

23

Aurélien Guiglini

53 457

9

Samir Hadad

86 364

24

Cyril André

53 193

10

Grégoire Auzoux

83 728

25

Salvatore Ciccarelli

53 164

11

Ronan Monfort

80 712

26

Aubin Cazals

51 220 51 022

12

Michel Abécassis

79 429

27

Ludovic Riehl

13

Benjamin Nicault

67 134

28

Yoni Houri

50 831

14

Jean-Pierre Petroli

65 468

29

Damien Lhommeau

48 784

15

Jimmy Gillot

64 683

30

Alain Goldberg

47 750

100

PK52_N39_Commun2.indd 100

avril 2013

21/03/13 20:53


Classement

Joueur

Gains (en $)

Classement

Joueur

Gains (en $)

31

Karl Damon

45 960

81

Romain Baert

21 911

32

Patrick Miangu

45 789

82

Mesbah Guerfi

21 823

33

Jérôme Dumayet

45 426

83

Jérémy Palvini

21 803

34

Suat Uyanik

44 930

84

Philippe Chaboseau

21 648

35

Basile Yaïche

43 889

85

Yuriy Kudrynskyy

21 384 21 141

36

Pascal Aznar

43 645

86

Stevan Sudar

37

Elie Payan

41 358

87

Cyrille Reymond

21 010

38

Florence Allera

41 160

88

Damien Gayer

20 932

39

Lionel Lefevre

40 576

89

Nicolas Faure

20 845

40

Thibaud Guenegou

39 796

90

Yossi Ifergan

20 312

41

Kamel Tafer

39 204

91

Lionel Cohen

20 268

42

Saul Berdugo

38 625

92

Maxime Petitprez

19 857

43

Bertrand Grospellier

37 780

93

Idris Ambraisse

19 804

44

Cicurel Didier

36 074

94

Éric Rabut

19 680

45

Maxime Chilaud

35 323

95

William Basset

19 481

46

Antoine Saout

33 768

96

Daniel Zamelczyk

19 217

47

Laurent Benichou

33 240

97

Quentin Lecomte

19 183

48

Jérémy Mayeur

32 872

98

Christophe Pereira

19 132

49

Tarik Abdenou Bouabdellah

32 829

99

David Herbez

18 963

50

Jean-Pierre Gleize

32 800

100

Olivier Paris

18 429

51

Isabel Baltazar

32 740

101

Jean-Jacques Zeitoun

18 413

52

Shahin Baharan

32 538

101

Christophe Lesage

18 413

53

Matthieu Hervé

32 285

103

Romain Rambaldi

18 316

54

Jean-Paul Pasqualini

32 231

104

Abdelkrim Brahmi

18 304

55

Ekrem Sanioglu

32 144

105

Ben Adelchoukry

18 140

56

Éric Sadoun

31 779

106

Steven Maiffredy

17 843 17 503

57

Éric Sfez

31 370

107

Alexandre Amiel

57

Hugo Pingray

31 370

108

Julien Leloire

16 942

57

Fernand Michelet

31 370

109

Flavien Guenan

16 878 16 861

60

Christian Mensac

30 759

110

Christophe Mauro

61

Michel Leibgorin

30 531

111

Fabrice Soulier

16 367

62

Stéphane Benoit

30 061

112

Xavier Detournel

16 324

63

Brian Benhamou

28 602

113

Rey Vincenzi

16 160

64

Olivier Averso

28 206

114

Stéphane Verdier

16 024

65

Yann Migeon

27 109

115

Loïc Lozano

16 022

66

Thomas Beraud

26 896

116

Steven Coelho Costa

15 699

67

Ludovic Sultan

26 354

117

Sébastien Leclercq

15 685

68

Florent Estegassy

25 922

117

Olivier Ferrage

15 685

69

Lucien Cohen

25 915

119

Claude Metais

15 617

70

Fateh Aïssi

24 857

120

Andrei Demidov

15 604

71

Patrick Schuhl

24 577

121

Pierre Deville

15 376 15 081

72

Loïc Fringant

24 513

122

Hervé Santais

73

Marc Carpentier Perrault

24 510

123

Chniyat Hakim

14 730

74

Kim Lux Sok

24 141

124

Bouali Saiah

14 419 14 391

75

Bruno Fernandes

24 080

125

Raphaël Dubost

76

Nicolas Lévi

23 621

126

Mecit Turan

14 372

77

Gaëtan Ghinozzi

23 456

127

Estelle Denis

14 251

78

Karim Lehoussine

23 205

128

Matthieu Duran

14 095

79

Roger Hairabedian

22 240

129

Cyril Pusset

13 990

80

Oliver Duran

21 930

130

Kevin Miannay

13 980

avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 101

101

21/03/13 20:53


Classement des joueurs par gains

all TiME MoNEY liST — FraNCE

Toujours pas de changement en tête du All Time Money List France puisqu’aucun gros prix n’est allé à un joueur hexagonal lors des deux premiers mois de l’année. Antoine Saout, solide quatrième, fait toujours trembler le online du .fr, tandis que Roger Hairabedian s’adonne énormément aux belles parties de cash-game à Marrakech ou Saint-Martin. Côté scène internationale, Scott Seiver, vainqueur du 100 000 $ Super High Roller au PCA, est toujours en tête, talonné par Sam Trickett, puis par le vainqueur du Main Event du PCA, Dimitar Danchev, et Mervin Chan ou le Russe Igor Kurganov.

bertrand grospellier

Classement

david benYamine

Classement

fabriCe soulier

Joueur

Gains (en $)

1

Bertrand Grospellier

10 381 693

26

Joueur Angelo Besnainou

Gains (en $) 1 080 504

2

David Benyamine

6 454 548

27

Cédric Rossi

1 069 785

3

Fabrice Soulier

4 117 907

28

Rémi Castaignon

1 059 266

4

Antoine Saout

4 029 866

29

Rémy Biechel

1 057 266

5

Roger Hairabedian

3 888 323

30

Guillaume Darcourt

1 045 326

6

Ludovic Lacay

2 970 920

31

Stéphane Albertini

1 044 453

7

Bruno Fitoussi

2 673 735

32

Patrick Bruel

1 013 686

8

Jean-Paul Pasqualini

2 660 096

33

Yorane Kérignard

1 011 231

9

Antony Lellouche

2 551 175

34

Jérôme Zerbib

1 009 224

10

Alain Roy

2 456 699

35

Michel Abécassis

1 000 899

11

Arnaud Mattern

2 151 928

36

Christophe Savary

12

Paul Testud

1 837 330

37

Marc Inizan

950 975

13

Nicolas Lévi

1 833 693

38

Christophe Benzimra

949 287

14

Pascal Perrault

1 678 334

39

Bernard Guigon

930 784

15

Antonin Teisseire

1 604 458

40

Laurent Polito

928 438

16

Lucille Cailly

1 545 648

41

Aubin Cazals

913 599

17

Jan Boubli

1 539 199

42

Éric Haik

909 769 893 933

965 119

18

Lucien Cohen

1 516 925

43

Éric Qu

19

Adrien Allain

1 397 312

44

Arnaud Esquevin

858 565

20

Hugo Lemaire

1 322 586

45

Paul Guichard

853 816

21

Philippe Ktorza

1 312 482

46

Eli Marciano

782 241

22

Raphaël Kroll

1 234 094

47

Bruno Lopes

755 973

23

Tristan Clémençon

1 224 205

48

Hervé Costa

738 752

24

Thomas Bichon

1 093 907

49

Nicolas Cardyn

730 187

25

Patrick Bueno

1 091 898

50

Jean-Philippe Rohr

725 915

102

avril 2013

Découvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr

PK52_N39_Commun2.indd 102

21/03/13 20:53


Classement international

Classement des joueurs par gains

du 01/01/2013 au 15/03/2013 sCott seiver

Classement

Pays

Joueur

sam triCkett

Gains (en $)

Classement

Pays

dimitar danChev

Joueur

Gains (en $)

1

Scott Seiver

2 156 787

41

Phil Hellmuth

333 180

2

Sam Trickett

2 111 397

42

Bryn Kenney

333 062

3

Dimitar Danchev

1 862 601

43

Andrey Shatilov

325 000

4

Mervin Chan

1 692 813

44

Daniel Stern

320 860

5

Igor Kurganov

1 488 402

45

Joe Ardagna

319 435

6

Tobias Reinkemeier

1 449 563

46

Joseph Stiers

318 104

7

Vanessa Selbst

1 424 420

47

Danny Fuhs

316 650

8

David Sands

1 421 400

48

Matt Giannetti

310 524

9

Joel Micka

1 198 640

49

Jarrod Glennon

306 153

10

WeiKai Chang

1 138 350

50

Enrico Rudelitz

293 243

11

Vladimir Troyanovskiy

1 119 320

51

Greg Jensen

290 080

12

Paul Volpe

1 108 993

52

Shaun Deeb

289 880

13

Nick Schulman

1 094 580

53

Blake Bohn

288 171

14

Joe Cabret

1 063 089

54

Rodger Johnson

285 655

15

Andrew Robl

1 055 699

55

Timothy Patrick Reilly

284 023

16

Paul Klann

1 052 980

56

Rupert Elder

279 760

17

RĂŠmi Castaignon

1 050 220

57

Tyler Reiman

279 674

18

Daniel Shak

952 413

58

Justin Bonomo

268 881

19

Fabian Quoss

863 615

59

Mike Gogliormella

265 475

20

Mike Matusow

750 000

60

Martin Finger

253 173

21

Yung Hwang

746 014

61

Jonas Lauck

248 504

22

Jerry Wong

726 155

62

Sergio Aido Espina

247 626

23

Michael Watson

670 186

63

Vladimir Bozinovic

247 588

24

Joe Thoi Nguyen

666 740

64

Luca Moschitta

237 451

25

Walid Bou Habib

647 863

65

David Fong

236 650

26

Patrik Antonius

633 419

66

Yann Dion

236 396

27

Philipp Gruissem

598 116

67

David Yan

232 254

28

Jonathan Roy

567 632

68

Brandon Meyers

227 895

29

Cary Katz

543 800

69

Teresa Hemingway

226 463

30

James Anderson

500 865

70

Franck Kalfon

225 047

31

Ole Schemion

479 564

71

Andrea Montini

224 496

32

Owen Crowe

449 750

72

Matthew Haugen

222 336

33

Jesse Yaginuma

438 290

73

Patrick Braga

221 959

34

Erik Seidel

427 552

74

Andoni Larrabe Sanchez

218 710

35

Vojtech Ruzicka

426 907

75

Ravi Raghavan

218 680

36

Roberto Romeo

375 078

76

Baptiste Chavaillaz

216 875

37

Jefferey Fielder

356 687

77

Besim Hot

209 635

38

David Tuthill

351 757

78

Tanios Abi-Yaghi

209 576

39

Micah Raskin

347 597

79

Jonathan Tamayo

208 914

40

Masaaki Kagawa

337 824

80

Chris Johnson

208 910

avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 103

103

21/03/13 20:54


Classement

Pays

Joueur

Gains (en $)

Classement

Pays

Joueur

Gains (en $)

81

Joe Kuether

207 975

135

John Eames

82

Lily Kiletto

207 597

136

Kiryl Radzivonau

148 120 147 998

83

Matt Salsberg

205 649

137

Yoshitaka Okawa

144 869

84

Ryan Stevenson

204 795

138

Dale Roesel

144 847

85

Toby Lewis

203 589

139

Michael Mizrachi

144 749

86

Nicolas Petrina

203 577

140

Patrick Halter

142 844

87

Michael Telker

201 730

141

Ismael Bojang

142 333

88

Matt Kirby

197 327

142

Amir Lehavot

140 500

89

Joseph Serock

195 139

143

Robert Boyko

139 974

90

Marc Daubach

194 063

144

Jeffrey Yarvhever

139 904

91

Jon Spinks

192 586

145

Martin Jacobson

138 808

92

Alexej Lakhov

190 120

146

Athipoo Phahurat

137 603

93

Jason Koon

188 988

147

Samantha Cohen

136 645

94

Louis Cheffy

183 983

95

Gleb Tremzin

183 765

96

Peter Myrvig

183 560

97

Garrett Greer

183 490

98

Jeremy Druckman

182 514

99

Joseph Mckeehen

181 162

100

Shannon Shorr

181 130

top 30

all TiME MoNEY liST

101

Paul Berende

180 509

102

Yunoz Tuguz

180 368

103

Roger Sippl

180 320

Classement 1

104

Vito Planeta

179 939

105

Adrian Mateos Diaz

106

Pays

Joueur

Gains (en $)

Antonio Esfandiari

23 854 081

2

Sam Trickett

19 581 680

179 357

3

Phil Hellmuth

17 826 451

Mickey Petersen

179 080

4

Erik Seidel

17 584 493

107

Thomas Ward

178 820

5

Phil Ivey

17 579 424

108

Christian Harder

178 734

6

Daniel Negreanu

16 340 580

109

Shiva Dudani

178 091

7

John Juanda

14 980 323

110

Joseph Khoury

176 554

8

Michael Mizrachi

14 436 188

111

Craig Casino

174 867

9

Jamie Gold

12 245 468

112

Andrew King

171 178

10

Joe Hachem

11 815 909

113

Ross Bybee

168 960

11

Scotty Nguyen

11 666 923

114

Dylan Honeyman

168 912

12

Allen Cunningham

11 326 713

115

Carol Hewitt-Misener

167 578

13

Jonathan Duhamel

11 220 498

116

Joao Nogueira

165 900

14

Gus Hansen

11 210 073

117

Joni Jouhkimainen

164 828

15

Peter Eastgate

11 127 554

118

Jennette Tan

164 677

16

Carlos Mortensen

10 896 306

119

Max Lehmanski

162 960

17

Men Nguyen

10 480 344

120

Fabian Craib

162 904

18

Bertrand Grospellier

10 381 693

121

Nicolau Villa-Lobos

162 319

19

T.J. Cloutier

122

Alexandre RĂŠard

162 176

20

Gregory Merson

9 851 557

123

Matthew Stout

159 850

21

Joe Cada

9 330 211

9 934 694

124

Aaron Massey

158 929

22

Pius Heinz

8 971 109

125

Guy Bachar

157 360

23

Mike Matusow

8 661 611

126

Jacob Balsiger

157 078

24

Johnny Chan

8 616 074

127

Samuel Taylor

156 224

25

David Pham

8 602 094

128

Chris Klodnicki

155 740

26

Erick Lindgren

8 514 720

129

Ana Laura Marquez Esteban

155 578

27

Jerry Yang

8 416 758

130

Markus Onni Antero Ristola

155 235

28

David Williams

8 409 923

131

Qasem Jamhour

154 852

29

Chris Ferguson

8 281 926

132

Domenic Triumbari

153 143

30

Justin Cuong Van Tran

8 267 369

133

Gianbattista Sacchella

151 705

134

Steven Silverman

150 602

104

PK52_N39_Commun2.indd 104

DĂŠcouvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr avril 2013

21/03/13 20:54


noUVelle saIson

ePt saison 7 - 4 nouveaux DVD plus de 16h de poker au prix exceptionnel de 19,90 € au lieu de 31,60 €

Offre intÉGrale les 4 premiers dvd EpT saison 7 + EpT saison 5 et 6 (19 dvd)* à 90 € au lieu de 169,90 € *FpS paris-Grande Finale et High roller-S1 - FpS divonne les bains-S1 - FpS lyon-S1 - EpT deauville-S6 EpT San remo-S6 - EpT Barcelone-S6 - EpT pCa High roller-S6 - EpT pCa Main Event-S6 EpT londres High roller-S6 - EpT Monte Carlo High roller-S6 - EpT Monte Carlo Grande Finale-S6 EpT Kiev-S6 - EpT londres-S6 - EpT Berlin-S6 - EpT San remo-S5 - EpT Monte Carlo-S5 EpT Barcelone-S5 - EpT dortmund-S5 - EpT pCa-S5

Commandez vos DVD dès aujourd'hui à retourner avec votre règlement à Game Prod - 14, rue de Berri - 75008 PARIS

Oui ! Je commande :

Nom : .................................................................................. prénom : .............................................................................

les 4 premiers DVD EpT Saison 7 pour seulement 19,90 € au lieu de 31,60 €

adresse : ............................................................................

l’intégrale 23 DVD (les 4 premiers dvd EpT saison 7 + EpT saison 5 et 6) pour seulement 90 € au lieu de 169,90 €

Code postal :

............................................................................................ ville : ................................................................................... E-mail : ..................................... @ .....................................

date et signature : Ci-joint mon règlement par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Game prod Je désire recevoir une facture acquittée frais de port offerts (nous consulter pour tout envoi à l’international - abonnement@poker52.fr) PK52_N39_Commun2.indd 105

21/03/13 20:54


Classement français

GPI Top 100

Peu de gros bouleversements au sein du classement GPI France : même si ElkY tient largement la tête devant Roger Hairabedian (le Team Pro PokerStars disparaît par contre du Top 20 mondial), Fabrice Soulier reste en troisième position, et Aubin Cazals remplace David Benyamine à la cinquième place. Derrière eux, Tristan Clémençon, Bruno Lopes, Alain Roy et Guillaume Darcourt. Ludovic Lacay, Paul Tedeschi, Bernard Guigon, Laurent Polito, Gilbert Diaz, Nicolas Cardyn, Michel Abécassis, Paul Guichard et Bruno Fitoussi complètent quant à eux le Top 20. Côté mondial, Dan Shak reprend le leadership à Dan Smith et le Canadien Michael Watson complète le podium.

bertrand grospellier

Classement

Joueur

roger hairabedian

fabriCe soulier

Points

Classement

1

Bertrand Grospellier

2985,81

24

Joueur Stéphane Benadiba

1049,76

Points 1038,97

2

Roger Hairabedian

2353,21

25

Paul Testud

3

Fabrice Soulier

1855,67

26

Lucille Cailly

991,75

4

Philippe Ktorza

1844,09

27

Lucien Cohen

977,94

5

Aubin Cazals

1758,64

28

Manuel Bevand

969,47

6

David Benyamine

1626,62

29

Yannick Bonnet

961,92

7

Tristan Clémençon

1358,55

30

Yorane Kerignard

943,18

8

Alain Roy

1338,10

31

Steven Moreau

921,57

9

Bruno Lopes

1335,97

32

Jean-Philippe Rohr

911,60

10

Guillaume Darcourt

1214,94

33

Franck Kalfon

907,78

11

Jean-Noël Thorel

1189,47

34

Alexandre Réard

899,07

12

Paul Tedeschi

1179,29

35

Adrien Allain

867,02

13

Ludovic Lacay

1158,95

36

Stéphane Albertini

862,84

14

Bernard Guigon

1129,77

37

Sébastien Compte

828,94

15

Laurent Polito

1126,08

38

Alain Goldberg

797,93

16

Gilbert Diaz

1120,51

39

Gaëlle Baumann

795,84

17

Nicolas Cardyn

1109,46

40

Antoine Saout

788,53

18

Michel Abécassis

1105,97

41

Brian Benhamou

779,27

19

Paul Guichard

1077,29

42

Mesbah Guerfi

771,98

20

Bruno Fitoussi

1073,45

43

Yoni Houri

771,94

21

Yann Migeon

1070,61

44

Marc Inizan

756,44

22

Nicolas Lévi

1058,50

45

Thibaud Guenegou

756,34

23

Éric Sfez

1056,87

46

Mikaël Azoulay

746,10

106

PK52_N39_Commun2.indd 106

avril 2013

21/03/13 20:54


Ce système de classement des joueurs créé l’année dernière fait aujourd’hui l’unanimité auprès de la communauté du poker pour son sérieux et sa qualité. Il fonctionne ainsi : • Un système de points axé sur plusieurs critères (buy-in, nombre de participants, gains…). • Prise en compte des performances réalisées au cours des trois dernières années. • Différents facteurs permettent de pondérer ce classement : prise en compte des trois meilleurs résultats du semestre uniquement, « cap » utilisé pour limiter l’impact des High Rollers, etc. Plus d’infos sur www.globalpokerindex.com

Classement

Joueur

Points

Classement

Joueur

Points

47

Jean-Jacques Zeitoun

708,91

89

Fabien Perrot

455,04

48

Christophe Pereira

705,71

90

Jacques Zaicïk

444,20

49

Antonin Teisseire

671,07

91

Julien di Pace

443,97

50

Jean-Pierre Petroli

661,15

92

Sébastien Guinand

436,28

51

Gabriel Nassif

656,79

93

Michel Leibgorin

435,55

52

Isabel Baltazar

631,16

94

Rebecca Gerin

433,09

53

Benjamin Pollak

617,93

95

Clément Bonin

431,76

54

Damien Lhommeau

612,14

96

Sandy Denis

426,79

55

Maxime Conte

605,65

97

Pierre Antona

425,21

56

Flavien Guenan

600,98

98

David Lichentin

424,45

57

Robert Giordano

592,93

99

Paul Pires-Trigo

421,79

58

Jean-Jacques Mars

586,57

100

Christophe Lesage

421,54

59

Arnaud Mattern

581,92

60

Karim Abdelmoumene

573,28

61

Suat Uyanik

571,89

62

Christophe Benzimra

562,29

63

Ludovic Sultan

558,94

64

Philippe Barouk

558,87

65

Hugo Lemaire

556,28

66

Éric Sadoun

556,24

67

Basile Yaïche

551,46

68

Antony Lellouche

551,44

69

Rémy Biechel

547,97

70

Dominique Franchi

71 72

Anthony Picault Rodolphe Dethiere

classement mondIal

Top 20 Classement 1

Pays

Joueur

Points

Daniel Shak

349,62

2

Micah Raskin

344,91

546,12

3

Michael Watson

342,97

543,25

4

Ole Schemion

334,08

541,12

5

Ana Laura Marquez Esteban

321,24

Vladimir Troyanovskiy

321,05

73

Ekrem Sanioglu

532,34

6

74

Elie Payan

522,79

7

Bryn Kenney

307,77

75

Franck Boyer

518,15

8

Tyler Reiman

294,69

76

Rémi Castaignon

514,16

9

Ravi Raghavan

289,10

77

Aurélien Guiglini

510,18

78

Idris Ambraisse

502,65

10

Timothy Patrick Reilly

288,35

79

Philippe Clerc

497,31

11

Igor Kurganov

280,74

80

Frédéric Brunet

497,08

12

Christian Harder

277,85

81

Sébastien Leclercq

490,76

13

Michael Mizrachi

275,10

82

Stéphane Girault

490,48

14

Chris Klodnicki

274,46

83

Victor Choupeaux

489,86

15

Daniel Stern

270,26

84

Xavier Detournel

489,50

16

Steven Silverman

265,36

Mohsin Charania

257,78

85

Philippe Narboni

482,29

17

86

Yann Brosolo

458,27

18

Michael Telker

256,47

87

Alexandre Chieng

457,46

19

Scott Clements

253,82

88

Karim Lehoussine

457,30

20

Paul Volpe

250,34

avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 107

107

21/03/13 20:54


où trouver notre édition Casino gratuite ? Établissements français Casino de neris-les-bains parc du Casino 03310 Neris-les-Bains

Casino de briançon

7, avenue Maurice petsche 05100 Briançon

Casino ruhl

1, promenade des anglais 06000 Nice

sofitel royal Casino

605, av. du Général-de-Gaulle 06210 Mandelieu la Napoule

Casino les princes

50, boulevard de la Croisette 06400 Cannes

Casino le Croisette

1, Espace lucien-Barrière – Bp 284 06414 Cannes Cedex

Casino de menton

2, bis avenue Félix-Faure – Bp 107 06503 Menton Cedex

Casino la siesta

route du Bord-de-Mer 06600 antibes

Casino terrazur

421, avenue de la Santoline 06800 Cagnes-sur-Mer

Casino d’ax-les-thermes promenade paul-Salette 09110 ax-les-Thermes

Casino barrière de leucate avenue du roussillon port-leucate 11370 leucate

Casino des sables d’or (aupiais ) Boulevard de la Mer Sables-d’or-les-pins 22240 Frehel

Casino de saint-Quay-portrieux 6, boulevard Général-de-Gaulle 22410 Saint-Quay-portrieux

Casino de perros-guirec plage de Trestraou 22700 perros-Guirec

Casino du parc

2, avenue Carnot 25000 Besançon

Casino de roscoff

port du Bloscon – Bp 81 29682 roscoff

Casino de bénodet Corniche de la plage 29950 Benodet

Casino du grau-du-roi 3, avenue du Centurion 30240 le-Grau-du-roi

Casino - théatre de toulouse

18, chemin de la loge 31400 Toulouse

Casino de Cazaubon-barbotanles-thermes rue d’albret - Bp 16 32150 Barbotan-les-Thermes

Casino de bordeaux

rue du Cardinal richaud 33300 Bordeaux

Casino du lac de la magdeleine

Casino le phoebus

Chemin du loup 33470 Gujan Mestras

Casino de Cassis

route du Baganais 33680 lacanau océan

Boulevard de la Sagne 11430 Gruissan

avenue du prof. rené-leriche 13260 Cassis

Casino de Carry-le-rouet route Bleue - Bp1 13620 Carry-le-rouet

Casino de ouistreham place alfred-Thomas 14150 ouistreham

Casino de trouville place du Maréchal Foch 14360 Trouville-sur-Mer

Casino de luc-sur-mer 20, rue Guynemer 14530 luc-sur-Mer

Casino de villers-sur-mer place Fernand-Fanneau 14640 villers-Sur-Mer

Casino de saint-aubin 128, rue pasteur 14750 St-aubain-sur-Mer

hôtel normandy barrière

38, rue Jean Mermoz 14800 deauville

hôtel royal barrière

Boulevard Eugène Cornuché 14800 deauville

Casino de deauville

2, rue Edmond Blanc – Bp 32400 14802 deauville Cedex

Casino de la rochelle Esplanade du Mail 17000 la rochelle

Casino de lacanau Cogit Casino de soulac

1, avenue El Burgo-de-osma 33780 Soulac-sur-Mer

Casino de la Corniche place Edouard-Herriot 34200 Sète

Casino de lamalou-les -bains 26, avenue Charcot 34240 lamalou-les-Bains

Casino de valras

4, avenue des Elysées 34350 valras-plage

Casino de saint-malo

Casino de granville

Casino de megève

Cameo palace Quévy

Casino bourbonne-les-bains

Casino de saint julien en genevois

golden palace Quévy

place Maréchal-Foch 50400 Granville

1, place des Bains – Bp 26 52400 Bourbonne-les-Bains

Casino de Carnac

41, avenue des Salines – Bp 165 56343 Carnac Cedex

Casino port Crouesty rond point du Crouesty 56640 arzon

Casino d’amnéville

Bois de Coulange 57360 amneville-les-Thermes

Casino de pougues

23, avenue Conti 58320 pougues-les-Eaux

Casino de lille

allée Safed Centre atrium - Eurolille Nord 59000 lille

Casino de dunkerque 40, place du Casino 59240 dunkerque

Casino de bagnoles de l’orne 6, avenue robert Cousin 61140 Bagnoles-de-l’orne

Casino du palais

place de l’Hermitage 62520 le Touquet

Casino de pau parc Beaumont 64000 pau

Casino barrière de biarritz

1, avenue Edouard vii – Bp 226 64205 Biarritz

Casino la pergola

rue dalbarade 64500 Saint-Jean-de-luz

Casino de bagnères-de-bigorre place des Thermes 65200 Bagnères-de-Bigorre

Casino d’argelès gazost 2, avenue adrien-Hébrard 65400 argeles-GazosT

Casino de Canet plage

Casino d’uriage

palais de la Source 38410 uriage-les-Bains

Casino de lons-le-saunier 795, boulevard de l’Europe 39100 lons-le-Saunier

Casino de dax

8, avenue Milliés-lacroix – Bp 257 40106 dax Cedex

Casino Cesar palace lac de Christus 40990 St-paul-les-dax

Casino de saint brévin

rue de roanne 42210 Montrond-les-Bains

place Bujeau 17450 Fouras

55, boulevard de l’océan 44250 Saint-Brevin-les-pins

Casino de santenay

Casino de la baule

24, esplanade lucien Barrière – Bp 108 44503 la Baule Cedex

199, rue Charles-Feige 74120 Megève route d’annecy 74160 Saint-Julien-en-Genevois

Casino de saint-gervais

route de l’artisanat «le Fayet» 74190 Saint-Gervais-les-Bains

Casino de Chamonix

place HB de Saussure – Bp 30 74400 Chamonix

Casino d’evian

Quai du baron de Blonay – Bp 8 74501 Evian-les-Bains Cedex

groupe partouche

141, rue de Saussure 75017 paris

Casino de Yport

promenade roger-denouette 76111 Yport

Casino de fécamp

Bd albert 1er 76400 Fecamp

Casino de veulettes-sur-mer Bourg 76450 veulettes-Sur-Mer

Casino du treport

Esplanade louis-aragon 76470 le Tréport

Casino d’etretat

1, rue adolphe-Boissaye 76790 Etretat

Casino du golfe de Cavalaire rue du port 83240 Cavalaire-sur-Mer

Casino de saint-raphaël Square de Gand 83700 Saint-raphaël

Casino des pins

14, avenue rhin et danube 85100 les Sables d’olonne

Casino des atlantes

3, boulevard Franklin roosevelt – Bp 276 85107 les Sables d’olonne

Casino du boulou

Casino de gerardmer

route d’Espagne 66160 le Boulou

Casino de saint-Cyprien

4, Bd Wison 35,802 dinard Cedex

allée de l’impérial 74000 annecy

10, promenade de la Côte vermeille 66140 Canet-en-roussillon

Casino de dinard

Casino de fouras

PK52_N39_Commun2.indd 108

Casino de namur

Casino d’ argelès-sur-mer

Casino de montrond

9, avenue 108des Sources 21590 Santenay

Casino impérial annecy

18, Quai alexandre iii 50100 Cherbourg

2, chaussée du Sillon 35400 Saint-Malo

Casino de royan

Esplanade de pontaillac 17200 royan Cedex

Casino de Cherbourg

allée des pins 66700 argelès-sur-Mer

résidence le Neptune Boulevard desnoyers 66750 Saint-Cyprien plage

Casino de niederbronn

10, place des Thermes Bp 8 67110 Niederbronn-les-Bains

Casino de ribeauvillé

Guémar - rte départem. 106 68151 ribeauvillé

3, avenue ville-de-vichy 88400 Gerardmer

Casino de vittel

158, avenue de la Bouloumié 88800 vittel

Casino d’enghien-les-bains 3, avenue de Ceinture 95880 Enghien-les-Bains

Établissements ÉtranGers grand Casino brussels Boulevard anspach 30 1000 - Belgique

1, avenue Baron de Moreau 5000 Namur - Belgique route de Mons-Maubeuge 8 7040 Quevy - Belgique route de Mons-Maubeuge 2a 7040 Quevy - Belgique

golden palace grand Central rue Grand Central, 33 6000 Charleroi - Belgique

golden palace athus rue de rodange 55B 6791 athus - Belgique

Casino d’ostende

oosthelling 12 8400 ostende - Belgique

Casino de marrakech es saadi gardens & resort rue ibrahim El Mazini Hivernage Marrakech - Maroc

la mamounia le grand Casino

av. Bab Jdid - Bp 292 Médina Marrakech - Maroc

mazagan beach resort kerzner international route de Casablanca, km 10 - Haouzia 24 000 El Jadida - Maroc

Casino atlantic agadir

Secteur Touristique et Balnéaire 80000 agadir - Maroc

Casino de tanger

route de Malabata Baie de Tanger 90000 Tanger - Maroc

Casino montreux

9, rue du Théâtre 1820 Montreux - Suisse

Casino barrière du jura

Sur Haute rive 1 - Bp 57 CH-2830 Courrendlin - Suisse

suisse Casino de berne postfach 488 3000 Berne 25 - Suisse

grand Casino basel Flughafenstrasse 225 CH 4025 - Suisse

Casino de lucerne

6 Haldenstrasse 6002 lucerne - Suisse

Café de paris

place du Casino - MC 98000 principauté de Monaco

moods

place du Casino - MC 98000 principauté de Monaco

sun Casino

12, avenue des Spélugue MC 98000 principauté de Monaco

Casino terrou-bi

Boulevard Martin luther King Bp 1179 - dakar - Sénégal

CerCles De JeUX

Casino de luxeuil

Cameo palace bruxelles rue Fossé-aux-loups 10-12 1000 Bruxelles - Belgique

104, av. des Champs-élysées 75008 paris

nouveau Casino d’aix

brussels Zénith

Cercle de l’avenir

Casino grand Cercle

golden palace Waterloo

Cercle Cadet

16, rue des Thermes 70300 luxeuil-les-Bains 1, avenue daniel rops 73100 aix-les-Bains 200, rue du Casino 73100 aix-les-Bains

le new Castel Casino 229, avenue domenget 73190 Challes-les-Eaux

Casino de brides-les-bains Esplanade des Thermes 73570 Brides-les-Bains

place de Bouckère, 33 1000 Bruxelles - Belgique Chaussée de Bruxelles 200F 1410 Waterloo - Belgique

golden palace tubize

aviation Club de france

15, rue du Cloître 13200 arles 14 rue Cadet 75009 paris

Cercle Clichy montmartre

rue de Bruxelles, 75 1480 Tubize - Belgique

84, rue de Clichy 75009 paris

4, rue royale 4900 Spa - Belgique

17, rue lesageavril 2013 51000 reims

Casino de spa

multicolore

21/03/13 20:54


tournois réguliers CerCles de jeux parisiens aviation Club de france tournois de l’après-midi à 14h30 • Mercredi Satellite pour le tournoi à 500 € du mercredi soir - Texas Hold’em No

• vendredi, samedi et dimanche Tournois Freezeout 60 € - 6 000 jetons - Texas Hold’em No limit tournois du soir à 21h00 • Mardi

limit Freezeout - buy-in 100 € - 6 000 en jetons - niveaux de 20 min -

Tournoi EveryBounty : Buy-in 100 € incluant un Bounty Knockout de

1er niveau 25-50

50 € pour tous, avec un seul add-on (50 €) autorisé à tout moment. un

• dimanche Tournoi dEEpSTaCK Texas Hold’em No limit Freezeout - buy-in 200 € 15 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 50-100 tournois du soir à 20h00 • lundi Satellite aCF 1000 - Texas Hold’Em No limit Freezeout - buy-in 150 € 8 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 25-50 • Mardi SaT & CaSH - Texas Hold’em No limit re-entry jusqu’à 22h10 - buy-in 150 € 7 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 25/50 - les joueurs qui seront dans les places payées recevront chacun un ticket d’une valeur de 500 € pour le tournoi du mercredi soir. • Mercredi Tournoi à 500 € du mercredi soir - Texas Hold’em No limit Freezeout buy-in 500 € - 10 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 50-100 • Jeudi Tournoi à 100 € re-entry (jusqu’à 22h10) - Texas Hold’em No limit re-entry buy-in 100 € - 7 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 25-50 • vendredi Tournoi MEGa STaCK - Texas Hold’em No limit Freezeout - buy-in 200 € 50 000 en jetons - niveaux de 30 min - 1er niveau 150-300 (ante 25) • Samedi Tournoi à 250 € re-entry (jusqu’à 22h10) - Texas Hold’Em No limit reentry - buy-in 250 € - 10 000 en jetons - niveaux de 30 min 1er niveau 50/100

Cercle Cadet tournois de l’après-midi à 15h00 • du lundi au jeudi Tournois Freezeout 50 € - 5 000 jetons - Texas Hold’em No limit

avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 109

Bounty de 50 € est payé immédiatement en cash pour tout joueur éliminé. les bounty people quant à eux créditeront de 100 € chaque joueur qui les élimine. 6 000 en jetons - add-on 6 000 jetons • Mercredi 100 € Freezeout - 9 000 en jetons • Jeudi 110 € pot limit omaha - 12 000 jetons • vendredi 150 € Freezeout - 10 000 en jetons • dimanche à 19h00 200 € Freezeout « Cadet deepstack » - 12 000 jetons

Cercle Clichy-montmartre • lundi à 21h dix6deux tournoi mixed-max - 100 € (10 000 jetons, rounds 25 min) • Mardi à 21h le Classic freezeout - 60 € (6 000 jetons, rounds 20 min) • Mercredi à 21h le Bounty Surprise - 100 € (8 000 jetons, rounds 20 min) • Jeudi, vendredi, samedi et dimanche à 15h30 50 € Freezeout (6 000 jetons, rounds 20 min) • Jeudi à 21h le jour du SaT de 30 à 100 € (rounds 20-30 min) • vendredi à 21h 150 € deepStack (15 000 jetons, rounds 30 min) • Samedi à 21h le live du samedi - 100 € (10 000 jetons, rounds 25 min)

109

21/03/13 20:54


ChroniQue

LA STRuCTuRE EST FANTASTIQuE, AvEC SIx NIvEAux DE 75 MINuTES EN CE jOuR 2, CE QuI NOuS FAIT TERMINER LA jOuRNéE vERS LES 21 HEuRES, LIBRES POuR PROFITER D’uNE BONNE TABLE EN PRENANT TOuT NOTRE TEMPS POuR DÎNER.

l’enfer du dAY 2 De retour en Normandie pour l’EPT Deauville et nous sommes trois ambassadeurs d’ACFPoker.fr à avoir franchi la ligne du premier jour ! Bruno « King » Fitoussi, Freddy Deeb et moi-même sommes tous présents en ce jour 2 d’un événement incontournable, affichant l’une des plus belles réussites poker des dernières années ! Avec un total de 782 entrants et un premier prix de plus de 700K €, il faut s’incliner devant ce succès retentissant ! Le cadre est tout aussi exceptionnel, et nous en avons d’ailleurs profité en partageant la très bonne table du restaurant Le Cercle, situé à même le casino, et où l’on peut se régaler de l’un des meilleurs desserts qu’il m’ait été donné de déguster : le Chouchou de Lucien ! 110

PK52_N39_Commun2.indd 110

avril 2013

21/03/13 20:54


isabelle merCier

R

etour aux tapis verts le ventre bien rempli, où je retrouve deux joueurs supra-agressifs à ma table… Le premier relance en middle position, ce qui est payé par le deuxième immédiatement derrière lui. Je suis au bouton avec As-10 de cœur et je décide de payer également. Le flop arrive 10-7-4 avec deux trèfles, et le premier joueur CB à 950, ce qui est aussi payé par le suivant… Mon instinct me dit de relancer, pour savoir où j’en suis dans ce coup, voir même le gagner de suite ! J’envoie un total de 2 700 jetons, mais mes espoirs de prendre le pot à ce stade du coup s’envolent lorsque je vois que ma relance est payée, non pas une fois, mais par les deux joueurs ! Que peuvent-ils bien avoir ? Certainement pas une paire supérieure, probablement pas un brelan non plus, donc possiblement des tirages de toutes sortes, éventuellement un 10 plus faible… ? Nous voyons le turn qui est un 2, et un 2e pique au tableau. Les deux joueurs checkent en début de parole, et pour une raison obscure qui me paralyse, je décide de checker aussi afin de voir la dernière carte et leurs actions. Avec du recul en écrivant ces lignes sur mon Mac, il me semble que ce choix est extrêmement questionnable… Enfin, décision prise et river card : la Dame de pique, affichant la couleur sur le tableau et me laissant dernière de parole suite aux deux joueurs qui checkent à nouveau. Ce que je ne souhaite pas, c’est être sur-relancée si j’envoie un value bet. Je pense aussi qu’il me sera très difficile d’être payée à ce stade du coup par une main moins forte que la mienne. En même temps, si l’un des deux joueurs a touché cette couleur backdoor miraculeuse ou une deuxième paire, va-t-il prendre le risque de checker cette dernière carte et ne pas rentabiliser sa main ? Je ne suis plus sûre de rien, et au vu de ma réflexion, je décide d’abattre mon jeu et de voir si je remporte le coup. Ship it ! J’ai la meilleure main, et en analysant le coup à retardement, je pense qu’il m’aurait été probablement très difficile d’extraire plus de jetons de mes adversaires sur cette dernière carte… Au turn par contre, j’aurais peut-être pu maximiser le pot en envoyant une petite mise, ce qui prouve encore une fois que l’agressivité au poker est un élément très important qui paralyse facilement les adversaires… Je repasse la barre des 40K suite à ce coup mais je traverse un désert éprouvant, sans belles mains de départ, et sans configuration me permettant de voler des coups. Heureusement la structure est fantastique, avec six niveaux de 75 minutes en ce Jour 2, ce qui nous fait terminer la journée vers les 21 heures, libres pour profiter d’une bonne table en prenant tout notre temps pour dîner. Je reperds presque la moitié de mon tapis sur divers petits coups sans succès, puis je reçois As-8 de cœur en grosse blinde. Le premier joueur agressif min-raise à 1 600, et mon fameux duo est encore en action puisque le deuxième joueur agressif paie la relance immédiatement derrière. Je colle depuis la BB, et le flop dévoile As-Roi-9 trois couleurs. Je check en début de parole afin de voir l’action sur ce flop, et le premier joueur envoie un CB de 2 200, qui est immédiatement payé par le 2e joueur. Wow ! Je me croyais on-top-of-the-world

avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 111

avec ma top paire, mais je n’en suis plus sûre du tout… Je paie quand même les 2 200 dans l’espoir de ralentir l’action à la 4 e carte et d’avoir plus d’informations sur la valeur exacte de ma main. Le turn double le 9, ce qui me rassure sur mon kicker qui ne joue plus. Je suis carrément moins rassurée lorsque le premier joueur balance 5 100 après mon check, et que le joueur suivant paie les 5 100 ! Là, je réfléchis. Est-il possible que j’aie encore la meilleure main dans ce coup ? J’en doute fortement, vu mon image serrée à cette table, j’ai démontré avec mon call au flop que j’avais probablement un As en main… Maintenant, l’action continue de plus belle comme si je n’étais pas dans ce coup du tout ! Les deux paires As-Roi chez un adversaire sont possibles, le full aussi, et surtout, ils semblent tous deux extrêmement confiants et n’hésitent pas à envoyer les jetons au milieu sur ce turn… Du haut de mes 20K, cette mise commence à me coûter une petite fortune, surtout si je considère la mise dont je devrai m’acquitter la dernière pour voir l’abattage… Je décide de ne pas m’aventurer plus loin, car il me sera très difficile d’améliorer ma main à ce stade et vu ce board. Je suis quand même extrêmement curieuse de voir la suite du coup, qui affiche un 7 à la river. Le premier joueur envoie son tapis au milieu ! Oh là là… Et le deuxième joueur paie le tapis ! Je me félicite d’avoir pris la bonne décision dans ce coup et d’avoir jeté sur la mise de 5K au turn, car je ne vois vraiment pas comment j’aurais pu payer le reste de mon tapis après ces deux joueurs sur cette river. Abattage : As-Dame et As-Valet, pour un split pot ! Un split pot qui aurait été 3-way si j’étais restée dans ce coup jusqu’à la fin… J’aurais repris mes jetons et la mise de 2 200 que j’ai payée au flop. Oh well, mauvaise décision, mais très difficile pour moi de faire autrement dans ce coup, vu le déroulement de l’action, les mises, et les deux joueurs en face. J’en suis environ à 18K et les blindes sont sur le point d’augmenter pour un total de 3 000 du tour, ce qui ne me ravit pas. Je reçois une paire de 9 et je paie un min-raise à 1 600 du joueur en UTG. Un autre petit tapis d’environ 20K au bouton envoie la sauce et je paie instantanément suite au fold du joueur en UTG, quasi certaine d’être favorite dans ce coup ! Mais non, il dévoile une paire de Dames et c’est le coup fatal qui m’éjecte de l’EPT Deauville. J’en aurai tout de même profité pour m’accorder une petite journée de tourisme en Normandie, en visitant la basilique de Sainte-Thérèse, en marchant sur les plages du Débarquement, et en buvant une Embuscade à Caen ! Cheers & see you next time ! Isabelle Mercier Isabelle « No Mercy » Mercier joue sur ACFPoker.fr et offre des séminaires coaching poker

111

21/03/13 20:54


ChroniQue

L’ATTRIBuTION D’OFFRES COMMERCIALES Ou DE PRIvILèGES DOIT SE FAIRE DANS LE RESPECT Du DROIT COMMuN ET SANS QuE LES PRATIQuES RévèLENT DES ABuS Ou DES DISCRIMINATIONS MANIFESTES. DANS CE DERNIER CAS, LES TRIBuNAux juDICIAIRES SERAIENT COMPéTENTS POuR TRAITER L’AFFAIRE.

Conflits d’intérêts et jeux en ligne Des affaires récentes dans le monde du jeu en ligne ont soulevé le problème de conflits d’intérêts possibles. L’Arjel s’est immédiatement penchée sur ces cas, afin d’assurer la meilleure offre possible dans le jeu en ligne pour le grand public. Mais quelle réglementation est applicable aux conflits d’intérêts et aux offres commerciales ? Quelles sanctions en cas d’abus ? 112

PK52_N39_Commun2.indd 112

avril 2013

21/03/13 20:54


olivier karsenti RaPPel de la Réglementation en matièRe de conflits d’intéRêts

la sanction ne peut excéder 150 000 €, portés à 375 000 € en cas de nouvelle violation de la même obligation.

L’article 32 I. alinéa 1 de la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne dispose que « le propriétaire, les dirigeants, les mandataires sociaux et le personnel d’un opérateur de jeux ou de paris en ligne titulaire de l’agrément prévu à l’article 21 ne peuvent engager, à titre personnel, directement ou par personne interposée, des mises sur des jeux ou des paris proposés par cet opérateur ». L’article 32 V. de la loi n° 2010-476 dispose que « tout conflit d’intérêts constaté par l’Autorité de régulation des jeux en ligne suite aux déclarations préalablement citées ou suite à un contrôle fait l’objet d’une sanction dans les conditions prévues à l’article 43, lorsqu’il est proscrit par la présente loi et imputable à un op��rateur titulaire de l’agrément prévu à l’article 21 ». Dans ces conditions, un opérateur de jeux en ligne agréé par l’Arjel pourrait se voir juger par la commission des sanctions de l’Arjel si cette dernière considère que les faits reprochés sont constitutifs d’un conflit d’intérêts et imputables à l’opérateur en cause. Cette disposition est principalement motivée par la présomption d’avantage dont pourrait bénéficier un employé ou un dirigeant d’un opérateur en prenant part aux jeux (comme par exemple l’accès aux comptes et données de jeu d’autres joueurs).

Quelle Réglementation en matièRe d’offRes commeRciales (bonus et éQuivalents) suR les sites de jeux en ligne

sanctions aPPlicables notamment en matièRe de conflits d’intéRêts L’article 43 I. de la loi n° 2010-476 dispose que : « Sous réserve des dispositions des articles L. 561-37 et L. 561-38 du code monétaire et financier, la commission des sanctions de l’Autorité de régulation des jeux en ligne peut prononcer, dans les conditions prévues au présent article, des sanctions à l’encontre d’un opérateur de jeux ou de paris en ligne titulaire de l’agrément prévu à l’article 21 de la [présente] loi. » Parmi les sanctions que peut prononcer la commission des sanctions – compte tenu de la gravité des manquements – figurent au IV de l’article 43 de la loi : l’avertissement, la réduction d’une année au maximum de la durée de l’agrément, la suspension de l’agrément pour trois mois au plus, le retrait de l’agrément. Le retrait de l’agrément peut s’accompagner de l’interdiction de solliciter un nouvel agrément pendant un délai maximal de trois ans. À la place ou en sus des sanctions prévues au IV de l’article 43 de la loi, la commission peut prononcer une sanction pécuniaire dont le montant est proportionné à la gravité du manquement, à la situation de l’opérateur en cause, à l’ampleur du dommage causé et aux avantages qui en sont tirés, sans pouvoir excéder 5 % du chiffre d’affaires hors taxes du dernier exercice clos correspondant à ses activités faisant l’objet de l’agrément. Ce plafond est porté à 10 % en cas de nouveau manquement. À défaut d’activité antérieure permettant de déterminer ce plafond, le montant de avril 2013

PK52_N39_Commun2.indd 113

La décision n° 2011-112 du 27 octobre 2001 du Collège de l’Arjel prévoit que toute offre commerciale proposée à compter du 1er janvier 2012 par un opérateur de jeux de cercle en ligne comportant une gratification financière des joueurs doit obéir aux conditions suivantes : – Le montant de la gratification financière offerte à un nouveau joueur lors de son inscription est plafonné à 100 % du dépôt dans la limite de 500 euros. – La caducité d’une gratification financière offerte au joueur à titre commercial ne doit pas intervenir avant l’expiration d’un délai minimum de 90 jours ; ce délai court à compter de l’attribution de ladite gratification. – Le nombre de nouveaux joueurs pouvant être parrainés sur un site par un joueur inscrit sur ce même site est limité à 5 par mois. – Les gratifications financières offertes aux fins de compensation de pertes subies par un joueur sont interdites. À l’exception de ce qui précède, aucune réglementation, que ce soit pour les casinos physiques ou pour les jeux en ligne, n’encadre – à juste titre – les offres commerciales et autres programmes de fidélité à destination des joueurs. En effet, l’attribution de bonus au cours de la vie d’un compte joueur ou d’offres privilégiées à destination des « gros » joueurs est naturellement et légitimement encadrée par l’objectif de rentabilité de tout opérateur de jeux du réseau physique ou en ligne. Bien entendu, l’attribution d’offres commerciales ou de privilèges doit se faire dans le respect du droit commun et sans que leurs pratiques révèlent des abus ou des discriminations manifestes. Dans ce dernier cas, les tribunaux judiciaires seraient compétents pour traiter l’affaire, le cas échéant. Depuis les révélations de la presse, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) semble multiplier les contrôles auprès des opérateurs de jeux en ligne afin de s’assurer que ces derniers respectent la réglementation en matière de conflits d’intérêts en empêchant leurs employés et dirigeants de jouer. Mais quelle sera l’issue de cette affaire ? Affaire à suivre… Maître Olivier Karsenti

DEPuIS LES RévéLATIONS DE LA PRESSE, L’ARjEL SEMBLE MuLTIPLIER LES CONTRôLES AuPRèS DES OPéRATEuRS DE jEux EN LIGNE. 113

21/03/13 20:54


agenda des tournois mars 2013 28 mars - 1er avril 2013 irish open 2013, dublin 28 mars - 1er avril 2013 Scottish poker Series, édimbourg 28 mars - 1er avril 2013 apaT - World Championship of amateur poker, Nottingham 29 mars - 1er avril 2013 partouche poker deepstack, pasino la Grande Motte

avril 2013 1er - 7 avril 2013 Estrellas poker Tour valence 1er - 7 avril 2013 WpT National - Johannesburg 1er - 9 avril 2013 lebanese poker Tour 2013, Championship, Kyrenia 1er - 10 avril 2013 WpT Barcelone 4 - 15 avril 2013 World Series of poker asia-pacific (WSop apaC), Melbourne 4 - 15 avril 2013 [WSopC] WSop Circuit - Cherokee 5 - 7 avril 2013 BpT ribeauvillé, Casino Barrière de ribeauvillé 5 - 7 avril 2013 deepstack poseidon, Spa 5 - 10 avril 2013 WpT Barcelona, Gran Casino Barcelone 8 - 14 avril 2013 Belgian poker Challenge, Middelkerke 8 - 15 avril 2013 WpT National, Casino Cannes Croisette, Cannes 9 - 14 avril 2013 2013 Mega poker Series, Madrid 9 - 14 avril 2013 open du Montenegro, Casino Maestral, Budva 9 - 18 avril 2013 WpT National, Marbella

114

PK52_N39_Commun2.indd 114

11 - 16 avril 2013 WpT Seminole Hard rock Showdown, Hollywood 11 - 30 avril 2013 WpT Bestbet open, Jacksonville 13 - 14 avril 2013 aCFpoker Tour, Casino Cannes Croisette Cannes 15 - 27 avril 2013 EpT Berlin 17 - 21 avril 2013 The Monte Carlo, Nottingham 17 - 24 avril 2013 apT philippines 2013, Manille 19 - 22 avril 2013 WppT - North Sydney 19 - 28 avril 2013 pop Club poker, aviation Club de France, paris 19 - 28 avril 2013 Macau poker Cup, Macao 21 avril - 2 mai 2013 WpT Seminole Hard rock Showdown, Hollywood 25 - 29 avril 2013 2013 italian poker open, Campione d’italia 25 - 30 avril 2013 latin america poker Tour vi, Brésil, São paulo 26 - 28 avril 2013 live deepstack Series, Casino Barrière de deauville 26 - 28 avril 2013 Grand Casino Brussels Spring poker open, Bruxelles 26 avril - 6 mai 2013 Merit Mediterranean poker Cup, Kyrenia 28 avril - 7 mai 2013 ipT San remo 29 avril - 5 mai 2013 appT Cebu

mai 2013

1er - 5 mai 2013 Tanger poker Festival iv, Casino de Tanger, Maroc 2 - 12 mai 2013 2013 World poker Showdown Spring poker Tournament, Saint- Martin

3 - 5 mai 2013 BpT Nice, Casino Barrière de Nice 3 - 9 mai 2013 WpT Canadian Spring Championship, Kahnawake 4 - 9 mai 2013 ppC - South america poker Classic, palm Beach 6 - 12 mai 2013 pokerfest romania Season 3 Bucarest 6 - 15 mai 2013 EpT Grand Final, Monte-Carlo 7 - 24 mai 2013 WpT World Championship, las vegas 8 - 12 mai 2013 Chilipoker deepstack open, Tanger 9 - 12 mai 2013 dSo Tanger, Casino de Tanger, Maroc 16 - 20 mai 2013 WpT National annecy 18 - 19 avril 2013 aCFpoker Tour annecy 18 - 25 mai 2013 Spa open vi, Spa 23 mai - 21 juillet 2013 deep Stack Extravaganza iii, las vegas 29 mai - 15 juillet 2013 44th World Series of poker (WSop) 2013, las vegas 30 mai - 2 juin 2013 European Football poker Tour - paris 30 mai - 3 juin 2013 aNZpT repechage, Melbourne 31 mai - 5 juin 2013 iSpT, londres

juin 2013

6 - 9 juin 2013 unibet open Troia, Casino de Troia, portugal 12 - 16 juin 2013 Estrellas poker Tour, Casino Marbella, Espagne 26 - 30 juin 2013 dSo lloret del Mar, Casino lloret del Mar, Espagne 27 - 30 juin 2013 100 000 $ Challenge, Casino Ti vegas, île Maurice

avril 2013

21/03/13 20:54


112 pages + le DVD chaque mois en kiosque

â‚Ź

6,90 E S EU L EM

PK52_N39_COUV_Casino.indd 3

NT

19/03/13 22:12


PK52_N39_COUV_Casino.indd 4

19/03/13 22:12


Poker52 N°39 éd. Casino-Mars2013