Page 1

Â


AU PARADIS DE LA TRUITE FARIO Au regard du patrimoine hors du commun, varié et exceptionnel des rivières des Alpes-Maritimes, n’hésitez pas à nous rejoindre ! Ce guide de 1ère catégorie piscicole et halieutique vous est destiné, pour la pêche de la truite fario. Il doit vous permettre d’accéder aisément sur la quasi-totalité des parcours de pêche des Alpes-Maritimes. Il vous propose, aussi, les techniques les plus appropriées, celles qui ont fait leurs preuves, en fonction des lieux et des saisons de pêche. Il vous permettra de gagner du temps pour pêcher au bon endroit et de la meilleure manière possible, afin d’avoir les meilleures chances d’attraper de magnifiques truites sauvages. Le réseau hydrographique des Alpes-Maritimes, représente plus de 3 000 km de rivières en 1ère catégorie. À présent, ce patrimoine naturel exceptionnel s’offre à vous pour satisfaire votre passion : la pêche. Alors, bon séjour dans notre département, au bord de nos magnifiques rivières de 1ère catégorie !

itoyenne de la Terre depuis toujours et grande voyageuse, l’eau douce vagabonde sous toutes nos latitudes. Chez nous, elle n’hésite pas à se mesurer aux plus hauts sommets, à percer les montagnes, à serpenter dans les vallées, à traverser nos villes et villages avant de verser dans notre belle Méditerranée. Ici grandiose, là modeste mais présente sur la moindre parcelle, l’eau a transformé le paysage à sa guise. Des plus solides hauteurs granitiques ou schisteuses aux tendres massifs calcaires, les rivières sont présentes sur l’ensemble de notre territoire. Eaux narcissiques, transparentes aux nuances irisées de vert et de bleu, eaux fraîches et pures, les rivières des Alpes-Maritimes sont le paradis de la truite fario, qui règne sans partage dans cet environnement béni. Devant ce miroir parfait aux reflets de ciel bleu, d’un visage, d’un paysage de montagnes ou de mer, le pêcheur atteint son rêve de pureté.

C

2


AVANT PROPOS  

D

ans notre département, les montagnes tombent dans la mer ! Le rêve en quelque sorte pour nous pêcheurs qui avons tendance à nous endormir avec le bruit de l’eau dans les oreilles et des truites plein les rêves.

Imaginez un instant : la Bévera avec une truite derrière chaque cailloux… La Tinée et ses belles farios grises qui, postées en plein courant, interceptent les larves à mi eau. Et que dire de la Vésubie qui n’a pas son pareil pour s’éclaircir rapidement après une journée de pluie ?

1. La Siagne   2. Le Loup  3. La Cagne   4. Le Var  5. L’Estéron  6. La Vésubie  7. La Tinée  8. Le Cians   9. La Bévera   10. La Roya  

Rien que du bonheur, et ce ne sont que quelques exemples! Ce guide de la pêche en 1ère catégorie destiné à la pêche de la truite fario n’est en aucune manière exhaustif. Il propose les techniques les plus appropriées qui ont fait leurs preuves en fonction des lieux et des périodes. Un simple gagne temps en quelque sorte pour pêcher juste et au bon endroit. Les affluents des 10 cours d’eau principaux ne sont pas tous développés dans ce guide et pour cause! Le réseau hydrographique des Alpes-Maritimes représente près de 3 200 km de rivières en 1ère catégorie où la truite fario règne sans partage. Ce magnifique potentiel de pêche s’offre à vous et n’a pas fini de vous surprendre!

Bon séjour dans nos torrents et rivières ! 3


1. LA SIAGNE

C

e cours d’eau, le plus à l’ouest du département, est riverain avec le département du Var dans sa partie inférieure. La Siagne est un cours d’eau calcaire qui possède une productivité alimentaire importante. On y trouve une multitude de larves aquatiques telles que gammares, trichoptères ou encore éphéméroptères.

UN BON SECTEUR POUR L’OUVERTURE Dans sa partie en aval du pont de Tanneron (2ème catégorie), la Siagne est large et se prête bien à la pêche au lancer. Le toc est une valeur sûre également. Dans les longs courants, une teigne présentée au ras du fond ou un beau lombric si l’eau est teintée sont des proies appréciées de la

fario qui vous en fera voir de toutes les couleurs !

L’eau très claire facilite le repérage des farios.

DES COUPS INTERESSANTS LE MATIN EN ÉTÉ En amont, au niveau de Saint Cézaire, les farios ne manquent pas et l’on a de fortes chances de rencontrer une belle mouchetée sous une cascade ou en queue de radier. Là, il faut faire preuve de discrétion afin de lui présenter leurre ou appât TRUCS & ASTUCES et la faire réagir. Le bon coup d’œil La mouche sèche dès le début du printemps est Dans les eaux limpides de efficace. Prévoir de petits la Siagne, l’emploi de modèles de mouches d’en- polarisantes est préconisé. semble en cul de canard En effet, Ces lunettes de par exemple qui flottent «sorcier» assurent un repéassez bas et donnent une rage des poissons en poste, belle impression de vie. La bien plus facilement. nymphe à vue est tout à fait Attention! Ce n’est pas possible en amont de Saint parce qu’un poisson est vu Cézaire-sur-Siagne. qu’il est pris !

RÉGLEMENTATION Interdictions de pêche sur la Siagne : Barrage de Tanneron : 500 m à l’aval Îlot du Gabre : 100 m en amont et en aval (îlot compris) Pont de Tanneron : 50 m à l’amont et 500 m à l’aval Bassin de compensation du Tignet-Tanneron.

AAPPMA AURIBEAU Les Pêcheurs de Basse Siagne GRASSE Club des Pêcheurs de Grasse et du Canton de Saint Vallier

© C. BARLA

4


La pêche  sans  ardillons  ou  ardillons  écrasés  sur        hameçon  simple  est  obligatoire  dans  la  Siagne  en  1ère catégorie.  Nombre  de  captures  autorisées  en  1ère catégorie sur la Siagne et ses affluents : 6 

Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.20 et 21

018 3 juin 2 êche

de la p e é n r u Jo Thorenc e d c a l au

Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

5


2. LE LOUP amont du barrage du Lauron, les farios sont de belle taille et se pêchent au toc de manière traditionnelle. La teigne et la patraque sont très utilisées mais le ver de terreau n’est pas en reste et demeure une valeur sûre dès qu’il pleut et que les plus beaux sujets se postent dans les queues de courant à la recherche des proies faciles emportées par la veine d’eau.

C

e cours d’eau de près de 35 km en 1èrecatégorie piscicole est magnifique. Issu de résurgences et d’un bassin versant exceptionnel, il prend sa source à 1 240 m d’altitude au pied du massif de l’Audibergue.

La pêche au lancer léger est très intéressante. La succession de courant et de radier offrent une multitude de postes qui se déroulent devant vous au fil de votre progression vers l’amont. DES TRUITES AUSSI VIVES QUE LE COURANT

Dans la partie haute du TOUTES LES TECHNIQUES cours d’eau, les truites SONT POSSIBLES farios vivent dans un Dans la partie avale de la contexte de montagne où à 1ère catégorie, juste en l’ouverture, il n’est pas rare

de trouver la neige. L’eau froide en début de saison rend la pêche aléatoire car les truites sont encore engourdies. En revanche, dès la fin de la fonte des neiges l’activité alimentaire reprend le dessus et régulièrement toutes les farios du cours d’eau sont à table en même temps ! Que l’on procède au toc, au lancer ou encore à la mouche, vous pouvez souvent faire de belles pêches. TRUCS & ASTUCES Un indicateur de touche pour le toc

Le Loup est souvent bordé de sous bois qui par jeu d’ombres limitent le suivi visuel de la ligne. Préférez l’emploi d’un petit guide ligne ou d’un simple brin de laine qui matérialise la dérive de la ligne.

REGLEMENTATION 2 tailles de captures de la truite fario sur le Loup :  Aval pont de Bramafan : 23 cm et  Amont du pont de Bramafan : 20 cm Pêche interdite le long du parcours de Canoë-kayak Nombre de captures de salmonidés autorisées : 6

AAPPMA CAGNES SUR MER Les Amis de la Gaule © FDAAPPMA06

6


© FDAAPPMA06

ACCES Accès Loup : Depuis Villeneuve Loubet prendre la D6.

Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.22 et 23

Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

7


3. LA CAGNE

F

ormidable petit cours d’eau méditerranéen d’une petite vingtaine de ère km en 1 catégorie piscicole, issu partiellement d’une résurgence et qui possède une température régulée.

POUR LES PETITS ET LES GRANDS La Cagne se prête bien à toutes les techniques. Le toc est une valeur sûre surtout en début de saison. Préférez les esches comme la patraque ou la teigne. Les montages dans cette eau cristalline demandent beaucoup de finesse afin de séduire. L’ultra léger est

également une technique très intéressante. Que l’on utilise une petite tournante ou encore de petits poissons nageurs les farios répondent présentes surtout le matin de bonne heure.

cielle plus que douteuses. Les soies naturelles sont un «plus» en terme de flottaison et assurent des posés discrets qu’il est bien difficile de réaliser avec une soie synthétique.

DE BELLES ECLOSIONS

TRUCS & ASTUCES La mouche sèche est Le bon moment également une valeur sûre Le coup du soir est un dans la Cagne. Une petite moment privilégié qui mouche araignée ou encore permet de trouver en poste un palmer bien aéré de belles farios. séduisent les farios en poste sous la cascade. Préférez Préférez les pêches rapides une canne très courte. Une à mettre en œuvre comme 6 pieds assure une facilité le lancer léger ou la de pêche incroyable sans mouche sèche qui assurent pour cela conduire à des une prospection rapide des présentations de l’artifi- postes avec un maximum d’efficacité.

REGLEMENTATION Maille à 23 cm pour la truite Fario sur la Cagne. Nombre de captures de Salmonidés autorisées : 6 AAPPMA VENCE La Saumonée Vençoise CAGNES SUR MER Les Amis de la Gaule

© FDAAPPMA06

© FDAAPPMA06

8


ACCES Depuis Vence, prendre direction Saint Jeannet D 2210

Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.24 et 25

Parcours sportif (poissons sauvages) Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

9


4. LE VAR

D

ans la partie basse de la 1ère catégorie, ce fleuve côtier possède un régime fluvial dicté par le massif alpin en amont. Dès que l’eau devient claire, c’est une rivière magique qui serpente aux pieds des montagnes offrant des paysages et des secteurs de pêche riches en grosses truites surtout sur la partie basse.

particulier la tournante assurent une prospection rapide des meilleurs postes avec une efficacité maximale.

POUR LES TOQUES DU TOC

Le bon endroit Dans ce cours d’eau les caches ne sont pas nombreuses. L’instinct de survie des farios leur dicte UN CANYON MAGNIFIQUE de rester non loin de ces Dès que l’on arrive dans le endroits qui leur procurent Haut Var en amont de le gîte et le couvert. C’est Puget-Théniers, et en essentiellement pour cette particulier dans les gorges raison que l’on peignera de Daluis, le milieu soigneusement les secteurs change totalement. En possédant de gros rochers effet, ces vastes gorges, ou encore les virages avec souvent très dangereuses des sous caves importants pour les non initiés, où les farios sont en poste. possèdent une belle

De grandes coulées - dites à la Pyrénéenne - sont possibles pour prospecter les très longs radiers. Observez bien l’activité des truites, elle n’est pas toujours facile à identifier mais si vous en avez la possibilité, déterminer la réaction des farios en poste au passage de l’appât permet de choisir ce dernier d’une manière efficace. Le lancer léger et en

population de truites que l’on peut tenter aussi bien au toc qu’au lancer. Plus en amont encore et jusqu’aux sources, le Var est un torrent de montagne où de belles farios à la livrée grise règnent dans les mouilles profondes. Le toc est la technique la plus employée mais les tournantes claires offrent aussi de belles captures. TRUCS & ASTUCES

REGLEMENTATION 2 tailles de captures de la truite fario sur le Var : Aval Pont de l’Ablé (23 cm ) et Amont du Pont de l’Ablé (20 cm). Limite 1er et 2ème catégorie : Pont de la Manda_ Toute pêche est interdite sur le Var, depuis les seuils et 50 m en aval de ceux-ci. Pour les interdictions de pêche mises en place (cf. p.32 et 33 du guide annuel 2018 ) Nombre de capture de salmonidés autorisée : 6 AAPPMA NICE La Truite Argentée PUGET-THENIERS L’Amicale des Pêcheurs du Cians GUILLAUMES Le Haut Var 10

© C. BARLA


Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.30 à 33

Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés) Parcours No-Kill Parcours sportif (poissons sauvages)

11


5. L’ESTERON

A

supplémentaires qui vont ffluent du Var, l’Estéron le re- conditionner leur appétit. joint en aval du Même en début de saison village de la le toc est une valeur sûre Clave près de Carros. De la en particulier dans les route, l’Estéron est un amortis et les queues de magnifique cours d’eau courant. bleuté qui serpente dans La patraque est souvent une vallée possédant une intéressante dans les courants. Au forêt typiquement méditer- grands ranéenne. Les mouilles moindre écart ou arrêt de sont souvent immenses et la ligne, ferrez ! le lancer permet de prospecter rapidement et cor- DES GENITEURS A rectement tout un secteur TABLE DES LE DEBUT DU PRINTEMPS aussi vaste soit-il. Après la fonte des neiges, le haut du cours d’eau révèle une population sauvage intacte. Les farios sont d’une beauté rare et leur densité très forte. La limpidité de l’eau dans ces sous bois demande une discrétion à toute épreuve sans quoi vous risquez de passer à coté d’une belle partie de pêche.

A L’OUVERTURE Le massif montagneux en tête du bassin versant est souvent couvert de neige à l’ouverture ce qui conditionne les températures de l’eau. Mieux vaut avant le printemps prospecter la partie inférieure de l’Estéron où les farios trouvent quelques degrés

Les géniteurs à la sortie de l’hiver ont un appétit décuplé qui booste leur agressivité. Présenter une cuiller tournante dans les courants est une alternative payante. La mouche sèche présentée avec un fouet ultra court de 5 à 6 pieds assure de bonnes sensations et permet de placer la mouche devant les postes les plus difficiles. Une petite sèche claire type tri colore est 12

un gage de réussite sur des truites pas du tout avares de gobages.

© FDAAPPMA06

TRUCS & ASTUCES : Une tournante de la bonne couleur Dans le haut Estéron, les eaux claires et la couverture végétale assurent des jeux de lumière importants qui vont conditionner le placement des farios mais aussi leur réaction par rapport à la teinte des leurres employés. Les tonalités cuivrées et dorées ont souvent les faveurs des belles mouchetées mais ne négligez pas l’argenté car durant les journées sans soleil, les belles en poste ne refusent pas une n°2 dans cette couleur.


REGLEMENTATION 2 tailles de captures de la truite fario sur l’Estéron :  Aval

de la sortie de la Clue d’Aiglun : 23 cm  Amont de la sortie de la Clue d’Aiglun : 20 cm Réserve de pêche : Parcours compris entre les 2 ponts de Sigale. Nombre de capture de salmonidés autorisées : 6 AAPPMA  ROQUESTERON  La Truite Saumonée  NICE   La Truite Argentée 

Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.26 et 27

Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

© FDAAPPMA06

13


6. LA VESUBIE

I

leurre suffisamment longtemps pour que les truites engourdies aient le temps de se décider. Préférez un modèle assez lourd qui ancre bien le leurre dans l’eau afin de prospecter les caves les plus profondes où les farios se postent et attendent leurs proies.

l faut savoir qu’ une bonne partie de l’eau potable de Nice est captée dans la Vésubie ! En 1ère catégorie, sur toute sa longueur la densité de truites farios est forte à exceptionnelle selon les secteurs. Sur la partie basse, les farios de belles tailles ne manquent pas!

UNE DIVERSITE DE POSTES ETONNANTE

LE ROYAUME DE L’APPÂT En début de saison, la partie basse se prête bien au toc. Que l’on choisisse le ver, la teigne ou encore le tebos, toutes ces esches sont efficaces. Préférez les cannes longues qui assurent une prospection minutieuse et lente des postes ce qui est de mise avec de l’eau froide. Les tournantes sont très efficaces, mais il est important de pêcher en travers du courant afin de proposer le

La partie supérieure du cours d’eau est très plaisante à pêcher. Véritable havre de paix que l’on nomme couramment «Suisse Niçoise», la pêche par eaux très froides est spécifique et demande une présentation longue et soignée afin de séduire les belles en poste. Lorsque les premiers beaux jours arrivent, la haute montagne reprend vie et les truites sont en poste quasiment en

permanence pour chercher leur alimentation. Le toc est encore une fois la technique la plus employée surtout le matin de bonne heure, mais dès les premiers rayons du soleil utiliser une petite mouche sèche type « palmer » tricolore est un bon moyen de faire monter en surface les belles mouchetées en poste. TRUCS & ASTUCES De l’ombre à la lumière Dans la Vésubie et ses affluents et en particulier la Gordolasque, les différences de contraste entre la lumière et l’ombre sont nombreuses. Préférez une couleur en harmonie avec le substrat afin que le mimétisme du leurre soit parfaitement actif. Si vous, vous le voyez moins ne vous inquiétez pas, la truite elle l’identifiera sans problèmes !

REGLEMENTATION Pour les interdictions de pêche mises en place par les AAPPMA, contactez les présidents.(cf. p. 33 du guide annuel 2017) Nombre de captures de salmonidés autorisées : 6 en rivière et 10 pour les plans d’eau, le lac et le parcours du Boréon.

AAPPMA ROQUEBILLIERE La Vésubienne BELVEDERE La Gordolasque ST MARTIN VESUBIE La Haute Vésubie LANTOSQUE La Fario (AAPPMA non réciprocitaire)

PARCOURS DE PÊCHE DU BOREON (AAPPMA de St Martin Vésubie) Chalet des Pêcheurs : 04 93 03 24 09 14


Pour la réglementation des parcours de pêche, consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p. 38 à 40

© FDAAPPMA06

Parcours No-Kill Parcours touristique Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

15


7. LA TINEE

E

ntièrement en 1ère catégorie, ce cours d’eau et ses affluents sont très bien peuplés en truites farios. Prenant sa source au pied du col de la Bonnette, la Tinée possède un régime nival très marqué qui la conduit à une fonte de neige souvent importante pendant laquelle la pêche sur le cours d’eau mère est délicate.

C’est vers ces proies que l’on se tournera si l’on désire placer toutes les chances de son côté. Le lancer est lui aussi une technique très intéressante en toute saison car la prospection sur ces grands radiers parsemés de gros rochers offrent de multiples caches aux farios. Les tournantes de couleur claire sont très productives.

TOUTES TECHNIQUES

UN COMPORTEMENT « TRES MONTAGNE »

La partie basse, et en particulier en aval de Saint Sauveur sur Tinée, se prête bien à toutes les pêches de la truite. Si le toc est efficace, et en particulier les longues coulées dans les courants, il ne faut pas oublier que dans cette pêche aux appâts, la truite se nourrit principalement de larves aquatiques que le courant véhicule.

La partie haute du cours d’eau est véritablement torrentueuse. La prospection des zones profondes est le meilleur moyen de trouver de belles farios à table qui ne demandent qu’à intercepter larves aquatiques ou intrus sur leur territoire. Les affluents ne sont pas à négliger. Bien peuplés en truites, ils offrent de belles

parties de pêche dans un décor sauvage où la nature est totalement préservée. Pensez dans ce contexte de montagne à limiter vos prélèvements afin de garder l’équilibre du milieu. TRUCS & ASTUCES Une pêche de vitesse Dans ce contexte montagnard les truites sont nombreuses et réagissent très vite au passage d’un leurre ou de toute autre proie potentielle. Il est important de bien définir le type de poste choisi par les farios pour se nourrir afin de pêcher rapidement au bon endroit. Souvent postées devant les gros cailloux, elles peuvent aussi en cas de fortes eaux se placer dans des veines d’eau secondaires où la vitesse d’eau est plus lente ce qui leur permettra de saisir leurs proies.

REGLEMENTATION 2 tailles de captures de la truite Fario sur la Tinée : Aval du Pont de Clans : 23 cm et amont du Pont de Clans : 20 cm. Nombre de captures de salmonidés autorisées :

AAPPMA  

ST ETIENNE DE TINEE   La Haute Tinée  ST SAUVEUR SUR TINEE  La Moyenne  Tinée 

16

© FDAAPPMA06


Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p. 34 et 35 et détail des lacs p.36 et 37

Parcours No-Kill Parcours sportif (poissons sauvages) Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

17


8. LE CIANS ET LE MOYEN VAR

C

e cours d’eau de montagne très pittoresque coule dans sa partie supérieure dans des schistes rouges d’une beauté rare. La vie dans un tel cours d’eau est déjà à la base un miracle ! En effet, les crues extrêmement violentes pourraient laisser penser que la vie piscicole est bien rare alors qu’elle est tout à fait exceptionnelle! Les truites profitent des très nombreuses caches. DES TOUCHES BIEN FRANCHES Le toc offre de bonnes possibilités de capture. La teigne reste une valeur sûre surtout en début de saison quand l’eau est très froide. Le vers de terre est à réserver aux eaux légèrement troubles suite aux orages printaniers. On trouvera les truites mordeuses dans les postes

les plus profonds qui protègent les salmonidés du courant de surface.

Le coup du soir est le moment à ne pas rater dans le Cians. Les plus belles farios viennent se poster dans les courants et chassent toutes les truitelles en poste. Il ne faut pas plus pour les décider à mordre aux leurres et en particulier avec de petits poissons nageur de couleur neutre. TRUCS & ASTUCES La sécurité avant tout ! Le Cians est un cours d’eau remarquable aussi bien au niveau géologique que piscicole.

LE ROYAUME DE L’ECLOSION Dès le mois de juin, la pêche à la mouche prend son envol. Les modèles très aérés notamment en plumes de cou de coq sont les plus employés. Pensez à bien graisser les mouches afin de les faire flotter.

Mais attention, sa beauté cache une dangerosité surprenante pour le non initié. Le mieux est déjà de ne pas s’y aventurer seul surtout si on ne le connaît pas et de garder un œil sur le ciel afin de rejoindre la route le plus rapidement possible en cas de pluie ou de vent afin de se mettre en sécurité.

REGLEMENTATION Interdictions sur le Cians et ses affluents: Le Cians: du pont du Moulin jusqu’à la source (600 m) et Le Challandre: de la cascade à la source (800 m). La Roudoule: du pont Romain à l’intersection des RD16 et 416 (sur 700m) et le ruisseau de l’Aisilane / du confluent à la cascade (sur 300 m). Maille: 20 cm et nombre de captures de salmonidés autorisées : 6

AAPPMA PUGET-THENIERS L’Amicale des pêcheurs du Cians 18

© C. BARLA


Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.30 et 31

Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés)

19


9. LA BEVERA

C

ours d’eau extrêmement intéressant en toute saison qui possède une population de truites farios remarquable. La partie française est entièrement en 1ère catégorie piscicole. Si l’aval de Sospel possède de belles farios dans les gorges très difficiles d’accès, dès que l’on remonte un peu plus en amont du village, les farios de toutes tailles forment le potentiel pêche de ce cours d’eau.

notre attention en leur présentant un petit poisson nageur. Les teintes neutres ont les faveurs des salmonidés de la Bévéra.

TRUCS & ASTUCES Sur le bord des lèvres SVP !

A L’OUVERTURE Prospectez lentement les zones les plus profondes où les belles mouchetées restent tant que la température ne franchit pas la barre des 5°C. Si vous pratiquez le lancer, rassurez-vous, même en début de saison, dès que le soleil est haut les farios viennent se réchauffer dans les amortis où elles guettent les proies qui dérivent dans le courant. C’est sur ce type de poste que l’on fixera

léger, dès que les feuilles des arbres apparaissent et que les niveaux d’eau sont en ordre, devient une technique active extrêmement intéressante. A l’aide d’une canne légère de 1,80 m environ la prospection est facile et productive. Le plus important est de commencer par les radiers puis les bordures pour finir par les mouilles profondes et les courants afin de définir précisément les postes d’affût des farios.

UNE PRODUCTIVITE ALIMENTAIRE DU MILIEU IMPORTANTE Dès le mois de mai, la Bévéra devient le théâtre d’éclosions massives d’ éphémères et de trichoptères. Une mouche araignée ou un «palmer» seront vite repérés dans les courants. Les truites réalisent des gobages de petite taille qui assez discrets demandent à bien suivre la mouche des yeux. L’ultra

La Bévéra possède une population de farios exceptionnelles qui demandent à être respectées par des prélèvements raisonnés. Si vous pratiquez au toc, et en particulier à la patraque, pensez à ferrer à la touche afin d’éviter que les farios n’engament profondément. Ce comportement responsable de la part des pêcheurs contribue à une gestion durable du cours d’eau.

Nombre de captures de salmonidés autorisées : 6

AAPPMA SOSPEL La Patraque de la Bévéra

20

© C. BARLA


Pour la réglementation du parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » page 41

Parcours No-Kill

21


10. LA ROYA

C

e cours d’eau frontalier coule dans sa partie avale en Italie. La partie Française possède une population de truites farios exceptionnelles aussi bien par le nombre que par la taille ! En hiver, il n’est pas rare que sur les frayères on observe des sujets à la queue le leu dont les plus petits dépassent les 40 cm ! PROSPECTEZ LES POSTES

TOUS

En début de saison, les mouilles profondes - dont certaines dépassent les 3 m - permettent aux farios de guetter leur alimentation sans avoir à se déplacer dans le courant. La patraque est à escher sur des hameçons fin de fer qui gardent un côté naturel à

la larve et rendent sa dérive plus crédible. Les leurres sont à choisir de préférence assez lourds. Une tournante n° 3 est un bon compromis surtout si les eaux sont un peu fortes et que les farios restent près du fond. DES COUPS DU SOIR A NE PAS RATER La mouche sèche sur la Roya est une technique qui ravit bon nombre de pêcheurs. En effet, les truites farios ne sont pas avares de gobages que l’on peut observer avant de choisir le poisson à « attaquer ». Un modèle sur hameçon de 14 peu fourni et assez sombre convient très bien. Les émergentes en oreille de lièvre notamment sont intéressantes, surtout sur les belles qui hésitent

REGLEMENTATION, ATTENTION ! Les AAPPMA de la vallée de la Roya ne sont pas adhérentes au Club Halieutique Interdépartemental. Entente Roya (réciprocité entre les AAPPMA de Breil sur Roya, Fontan, la Brigue et Saorge ): se renseigner auprès des AAPPMA concernées. Interdictions de pêche: cf. page 35 du guide annuel 2016

AAPPMA BREIL SUR ROYA La Patraque de la Roya SAORGE La Truite Roya FONTAN La Truite de Fontan LA BRIGUE La Levenza TENDE La Haute Roya 22

souvent à crever du bout des lèvres la pellicule de la surface. Si vous voulez utiliser la nymphe à vue dans les eaux cristallines de la Roya, c’est tout à fait possible. Armez-vous de patience et pratiquez comme un héron en observant le plus possible ce qui se passe sous l’eau. TRUCS & ASTUCES Le coup de folie ! Le soir les grosses mémères de la Roya prennent possession des meilleurs postes alimentaires et font le ménage en chassant les truitelles. Très discrètes malgré leur taille, il convient de bien observer le milieu avant de pêcher. Attention, parfois elles sont tout près de vous alors ouvrez bien les yeux.


© C. BARLA

Pour la réglementation des parcours de pêche, Consultez le « Guide de la Pêche 2018 » p.42 et 43

Parcours sportif (poissons sauvages) Parcours Découverte (Lâchers réguliers de salmonidés) Parcours No-Kill

23


AAPPMA RECIPROCITAIRES ET ADHERENTES

AU CLUB HALIEUTIQUE AURIBEAU SUR SIAGNE "Les Pêcheurs de Basse Siagne" Jean-Philippe PIERRAT - 06 60 10 65 40 - jeanphilippepierrat@gmail.com lespecheursdebassesiagne@gmail.com - pecheursursiagneblogfr.unblog.fr https://www.facebook.com/pecheursdebassesiagne/ BELVEDERE "La Gordolasque" Serge MEZAILLES - 06 83 55 74 92 lagordolasque@gmail.com CAGNES SUR MER "Les Amis de la Gaule" Jean-Luc DELACROIX - 06 43 54 26 47 aappmacagnes.06@gmail.com Site Internet : amisdelagaulecagnes06.e-monsite.com https://www.facebook.com/lesamisdelagaule06/ GRASSE "Club des Pêcheurs de Grasse et du Canton de Saint Vallier" Jacques BELLETTINI - Tél. : 04 93 60 24 79 GUILLAUMES "Le Haut Var" Eric RAYNAUD - 06 08 47 53 58 NICE "La Truite Argentée" Sébastien DROGY - 06 32 21 53 53 PUGET-THENIERS "L’Amicale des Pêcheurs du Cians" Pierre DALMASSO - 06 85 84 55 33 ROQUEBILLIERE "La Vésubienne" Alain POUCHIN - 06 76 35 05 67 aappmavesubienne.canalblog.com https://www.facebook.com/aappma.lavesubienne ROQUESTERON "La Truite Saumonée" Jean-Marc MISSONIER - 04 93 81 67 41 jeanmarcmissonier@orange.fr ST ETIENNE DE TINEE "La Haute Tinée" Michel LATIL - 06 23 63 17 41

24


ST MARTIN VESUBIE "La Haute Vésubie" Daniel BLANC—06 86 28 00 51- chantal.blanc3@free.fr Chalet des pêcheurs 04 93 03 24 09 pecheboreon@gmail.com https://www.facebook.com/pecheboreon/ ST SAUVEUR SUR TINEE "La Moyenne Tinée" Pierre BARALE - 06 81 69 00 94 SOSPEL "La Patraque de la Bévéra" Emmanuel FERRARI - 06 14 97 76 76 manuferrari@yahoo.fr VENCE "La Saumonée Vençoise" Patrick MONROLIN - 06 08 41 64 22 patrick.monrolin@siemens.com — Site Internet : www.saumonee-vencoise.fr

AAPMMA NON RECIPROCITAIRES DE L'ENTENTE ROYA BREIL SUR ROYA "La Patraque de la Roya" Alain BRUNELLI - 06 82 03 96 60 patraque.roya@orange.fr - Boris COTTALORDA : 06 22 67 84 81 https://www.facebook.com/Aappma-La-Patraque-de-la-Roya FONTAN "La Truite de Fontan" André TODESCO - 06 24 79 18 30 todesco.andre@orange.fr LA BRIGUE "La Levenza" Lucien BIANCHERI - 06 65 09 15 96 SAORGE "La Truite Roya’le de Saorge" Christophe MAURICI - 06 66 49 49 23 Christophe.maurici@laposte.net TENDE "La Haute Roya" Jean-Jacques PASCUCCI - 06 10 17 44 32

AUTRE AAPPMA NON RECIPROCITAIRE LANTOSQUE "La Fario" Mairie 06450 LANTOSQUE Tél.: 04 93 03 00 02

25


ASPECTS REGLEMENTAIRES (cf. : page 8 à 13 du guide de la pêche édition 2018)

L’ouverture générale : Du 2éme samedi de mars au 3ème dimanche de septembre . Dans tous les lacs de montagne situés à une altitude supérieure à 1800 m, la pêche est autorisée : du 1er samedi de juillet au 3èmedimanche de septembre 2018 inclus. La période d'ouverture de la pêche sur le lac de Breil sur Roya, le parcours du Boréon, lac du Boréon et le lac de Thorenc est prolongée de 3 semaines. Attention ! Mise à jour possible de l’arrêté réglementaire permanent (consulter notre site Internet). La pêche de la civelle (7 cm) et de l’anguille argentée est interdite. La pêche de l’anguille jaune : consulter notre site Internet www.peche-cote-azur.com La pêche des écrevisses à pattes rouges, grêles, blanches et des torrents : 10 jours consécutifs à partir du 4ème samedi juillet. Attention ! La pêche ne peut s’exercer plus d’une demi-heure avant le lever du soleil, ni plus d’une demi-heure après son couche, consultez les tables solaires.

PROCÉDÉS ET MODES DE PÊCHE AUTORISÉS Les membres des Associations Agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique peuvent pêcher au moyen d’une ligne dans les eaux non domaniales de 1ère catégorie.

PROCÉDÉS ET MODES DE PÊCHE PROHIBÉS Il est interdit dans les cours d’eau ou leurs dérivations d’établir des appareils, d’effectuer des manœuvres, de battre la surface de l’eau en vue de rassembler le poisson afin d’en faciliter la capture. Il est interdit de pêcher à la main ou sous la glace, ou en troublant l’eau, ou en fouillant sous les racines et autres retraites fréquentées par le poisson. Toutefois, pour la pêche à la ligne du goujon, le pilonnage effectué par le pêcheur luimême est autorisé ; d'employer tous procédés ou d'employer des engins destinés à accrocher le poisson autrement que par la bouche. En revanche, est autorisé, pour retirer de l’eau le poisson déjà ferré, l’emploi de l’épuisette. Il est interdit de se servir d’armes à feu, de fagots (sauf pour la pêche des écrevisses appartenant aux espèces autres que celles mentionnées plus haut), de lacets ou de collets, de lumières ou feux, de matériel de plongée subaquatique.

Il est interdit d’utiliser comme appât ou comme amorce : - Les œufs de poissons naturels, frais ou de conserve ou mélangés à une composition d’appâts artificiels, dans tous les cours d’eau et plans d’eau ; - Les asticots et autres larves de diptères, dans les eaux de 1ère catégorie ; 26


- Il est interdit d’appâter les hameçons avec les poissons des espèces dont la taille minimum a été fixée par les Articles du code rural R 436-18 et R 436-19, des espèces protégées par les dispositions des Articles L 411-1 , L 411-2 et L 412-1 et des espèces mentionnées aux 1° et 2° de l’Article L 432-10 du code de l’environnement.  

TAILLE MINIMALE DES POISSONS ET DES ÉCREVISSES Cristivomer : 35 cm Écrevisses : 9 cm Ombre commun : 30 cm Omble chevalier : 23 cm Omble ou saumon de fontaine : 20 cm Truite arc en ciel : 20 cm

Truite fario : 23 cm sur les cours d’eau ou parties de cours d’eau suivants :        

La Siagne sur tout son cours La Cagne et le Malvan sur tout leur cours Les Paillons sur tout leur cours Le Loup de l’embouchure au pont de Bramafan Le Var de l’embouchure au Pont de l’Ablé L’Estéron de la confluence avec le Var à la sortie de la clue d’Aiglun La Roya sur l’ensemble du territoire de la commune de Breil sur Roya La Tinée de la confluence avec le Var au pont de Clans

20 cm sur tous les autres cours d’eau, parties de cours d’eau et plans d’eau du département. Nombre de captures de salmonidés autorisées : 6 par jour dans l’ensemble des cours d’eau et 10 dans les plans d’eau du département, et à l’exception des parties de cours d’eau suivantes où le pêcheur doit immédiatement remettre à l’eau le poissons qu’il capture :   

La Roya à Tende entre le viaduc SNCF et le pont romain et Breil-sur-Roya entre le pont Charabot et la laune des Selles ; La Tinée entre le pont de la lune et la Corubaise (communes de la Tour/Tinée et Tournefort ; La Vésubie entre le pont du vieux village et la confluence du vallon du Cervagné (commune de Roquebillière).

RAPPEL : Compte tenu du risque pour la santé humaine, les anguilles et carpes pêchées dans la Mourachonne et les anguilles pêchées dans la Roya à Breil/Roya à l’aval de la prise d’eau EDF doivent être immédiatement remises à l’eau. En vue de protéger les frayères, la pêche en marchant dans l'eau est interdite en 1ère catégorie du 2ème samedi de mars au 15 avril inclus. La limite aval du champ d'applica on de la réglementa on dans les fleuves est fixée  provisoirement pour :   

• Le Riou de l'Argen ère, au rond point de la RD 2098  • La Siagne, au seuil an ‐sel pont de l'autoroute  • La Brague, à la confluence avec le Maïre    Le Loup, au pont SNCF   Les autres fleuves du département, au trait de côte.  27 


PÊCHEZ ALPES-MARITIMES www.peche-cote-azur.com pour accéder à toute la réglementation et toutes les informations utiles ...

Fédération des Alpes-Maritimes pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 682, Bd du Mercantour - Chemin de St Roman « Le Clos Manda » 6200 NICE Tél. : 04 93 72 06 04 6201 www.peche-cote-azur.com - contact@peche-cote-azur.com 28

FDP Guide 2018 : la pêche en 1ére catégorie  

La pêche en 1ére catégorie

FDP Guide 2018 : la pêche en 1ére catégorie  

La pêche en 1ére catégorie

Advertisement