NF.FRANCESE.5 ottobre 2019

Page 1

EX ALLIEVI Newsfl N ewsfl aass h ANNÉE 8 - NOMBRE 35 - 5 OCTOBRE 2019

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Édition française - (traduction: Édition journalistique)


LA VOIX DU RECTEUR MAJEUR La danse des enfants de bronze Mes chers amis lecteurs,

Je vous salue de ce beau pays qu'est l'Inde, plus exactement de Dimapur (Nagaland), au nord-est, à la frontière avec d'autres pays. Ici, la présence salésienne a planté des racines fortes et belles, d'une grande fidélité à Don Bosco. En voyant les scènes extraordinaires de l'accueil que l'on me réserve partout dans le monde, il me vient à l’esprit un symbole de l'amour et de la reconnaissance que les amis de Don Bosco ont voulu ériger, juste devant la Basilique Marie Auxiliatrice: le monument à Don Bosco. Dans quelques mois, ce monument aura cent ans. Il les porte bien et, en gardien fidèle, il souhaite la bienvenue à tous ceux qui entrent dans la Maison-Mère. Comme il arrive souvent, nous sommes tellement habitués à le voir que nous daignons à peine lui jeter un simple coup d'œil rapide et nous poursuivons notre chemin.

Et dire que Don Bosco avait eu l'idée d'un monument sur cette même place! Un jour, alors que la construction de la Basilique N.D. Auxiliatrice était déjà commencée, traversant la place encore en terre battue, Don Bosco s’arrêta pour contempler les lignes de la façade naissante. Puis, tournant son regard tout autour, ce regard songeur et déterminé, un regard bien à lui, il dit au prêtre qui l'accompagnait: «Ici, au centre, j'aimerais ériger un monument représentant Moïse en train de frapper le rocher pour en faire jaillir de l'eau qui serait recueillie dans une vasque». Aujourd'hui, il y a bien un monument au milieu de la place, mais ce n'est pas exactement celui qu'avait imaginé Don Bosco. C’est un monument qui exprime quelque chose de plus.

L’épopée de lŒuvre salésienne Le 10 septembre 1911, l'idée d'un monument en l’honneur de Don Bosco à l’occasion du premier centenaire de sa naissance a provoqué une explosion de joie, lors du Congrès International des Anciens Élèves ; et de très nombreuses personnes du monde entier ont immédiatement adhéré au projet. La municipalité de Turin a offert la place ainsi qu'une petite contribution. Un concours a été organisé auquel ont participé des artistes du monde entier: ce fut le projet présenté par le sculpteur Gaetano Cellini, de Ravenne, qui a été choisi. Tout était prêt, mais la terrible Première Guerre Mondiale retarda l'inauguration qui n'eut lieu que le 23 mai 1920 à 11 heures, veille de la fête de Marie Auxiliatrice. Lorsque l'on dévoila le monument, les milliers de personnes présentes ont laissé éclater leur joie dans des applaudissements enthousiastes et émouvants. Modelé en bronze et reposant solidement sur une base de granit, ce monument évoque l'épopée de l'Œuvre salésienne. Au sommet, la figure douce et souriante de Don Bosco est entourée d'une farandole de jeunes qui semblent danser autour de lui. Et lui, fait un geste très expressif: il semble vouloir élever un des garçons. C’est un magnifique symbole de sa mission et de celle de la Congrégation: le mot “éduquer” signifie justement “élever”, “entraîner”, “faire grandir”. Le ton est joyeux, tout à fait celui de la spiritualité salésienne où En couverture: Don Bosco immortalisé dans une grande fresque murale, œuvre artistique de José Gallino 2

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019


Le monument à Don Bosco devant la Basilique de Marie Auxiliatrice au Valdocco est un symbole de la mission des Salésiens dans le monde le climat d’amitié entre l’éducateur et le jeune aide beaucoup à la croissance personnelle. Dans la tradition de saint François de Sales, grandir dans la foi, même avec un guide, ne sera pas possible s'il n'y a pas de vraie amitié, de communication, d'influence mutuelle; une amitié qui, finalement, devient vraiment spirituelle. La relation entre le formateur salésien et les jeunes doit être marquée par “la plus grande cordialité”, parce que la familiarité crée de l'amour et l'amour produit la confiance. Les garçons regardent Don Bosco, pleins de confiance, car ils sont certains d'être aimés.

Le miroir En bas, un groupe magnifique représente l’humanité qui se courbe et embrasse la Croix que lui présente la Foi. «Cette société était à ses origines un simple catéchisme», a déclaré Don Bosco à propos de la Congrégation Salésienne. Cela nous fait remonter aux origines et aux racines de celle-ci: de Don Bosco, elle a appris la passion de l'évangélisation pour amener chaque enfant, chaque personne, à la rencontre avec Jésus. Les deux hauts-reliefs de face: à droite, une maman avec un enfant dans les bras qui envoie des baisers à Don Bosco; à gauche, un pauvre lépreux qui regarde son bienfaiteur avec reconnaissance. Sur les côtés, deux des “blancheurs aimées” chères à Don Bosco: l'Eucharistie et l'Auxiliatrice qui se fondent dans l'idée de la mission “ad gentes” [vers les peuples hors frontières] et dans celle de la famille.

À l'arrière, trois bas-reliefs rappellent tout ce que les Salésiens ont fait et font pour venir en aide aux émigrés: ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. Je pense au nombre de maisons salésiennes dans le monde qui ouvrent leurs portes aux migrants de tous âges. Je pense aux camps de réfugiés et aux foyers d’accueil. Sur les côtés, sont représentées les écoles professionnelles et agricoles salésiennes. Chaque jour, des milliers de jeunes gens entrent chez nous pour devenir de “bons chrétiens et d'honnêtes citoyens”. Comme dans un jeu de miroirs, juste derrière la figure de Don Bosco, au centre de la façade de la Basilique, se détache très nettement la statue de Jésus avec les enfants: «Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent» (Mc 10, 14). Partout dans le monde, j'ai vu les fils de Don Bosco appliquer ces paroles de Jésus avec une passion inchangée. C'est pourquoi les nouveaux et les nouvelles missionnaires partent encore d’ici, chaque année. J'ai surtout vu l'infinie reconnaissance d'innombrables hommes et femmes pour ce qu'ils ont reçu au nom de Don Bosco. Et quand j'arrive dans une maison salésienne, dans n'importe quel pays du monde, il me semble voir autour de moi la ronde des enfants du monument. C'est cette joyeuse satisfaction que je vous souhaite à tous. Don Ángel Fernández Artime Recteur Majeur

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

3


SALUTATIONS DU PRÉSIDENT Chers Anciens Élèves et Amis de Don Bosco,

La joie dans mon cœur, j'écris une autre contribution pour les Anciens Élèves de Newsflash. C'est notre magazine officiel qui a parcouru un long chemin et je suis heureux de dire qu'il continue de s'améliorer. Je vous invite à le lire et à en apprendre davantage sur ce qui se passe dans le vaste monde des Anciens Élèves. Laissez-vous inspirer par les meilleures pratiques et projets.

En même temps, je vous encourage vivement à contribuer et à faire partie du contenu des EX ALLIEVI Newsflash, en partageant vos expériences et vos informations sur les projets et les succès de votre Fédération nationale ou de vos Associations locales.

Ces derniers jours, l'Afrique a été très excitante pour moi. Cette région vivante et époustouflante regorge de grands anciens élèves désireux de changer le monde à la lumière de l'enseignement et de l'amour de Don Bosco. Fin août, j’ai assisté à deux rencontre très importantes en Afrique: au Kenya. Notre réunion annuelle de la présidence s'est déroulée dans la capitale kényane - Nairobi.

Nous avions un programme très chargé, rempli d’idées et de défis formidables. Je voudrais entre autres souligner le prochain 150e anniversaire des anciens élèves de Don Bosco.

Je ressens ici la bénédiction de Don Bosco, grâce également à la récente information sur l’Etrenne (réflexion principale d’une année spécifique pour toute la Famille Salésienne) pour l’année 2020: «Bons chrétiens et citoyens honnêtes» - qui pour nous, Anciens Elèves de Don Bosco, est notre devise. C’est une inspiration particulière pour nous tous qui devons préparer et célébrer l’Année Jubilaire des Anciens Elèves, de tout notre cœur et de toute notre vie. Lors de notre deuxième rencontre à Nairobi, au Kenya, nous avons eu la première réunion des Présidents et des délégués d'anciens élèves de Don Bosco pour la région Afrique.

4

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019


Confederazione Mondiale Exallievi ed Exallieve di Don Bosco

Via Tiburtina, 994 00156 - Roma (RM) Italia

+421 915 966 549 office@exallievi.org www.exallievi.org

Avec des participants de presque tous les Pays, nous avons eu l’occasion de passer un temps précieux ensemble, en tant que Présidence mondiale et Présidents et délégués nationaux africains. Je dois dire qu'ici j'ai vu le grand potentiel des anciens élèves - comme on dit - d'un géant endormi.

Je suis à peu près sûr que nous entendrons beaucoup plus parler d'Afrique dans les années à venir. Je vous invite à prier et à soutenir nos anciens élèves et frères et sœurs de cette région. Dans les pages suivantes, vous découvrirez la richesse de notre groupe dans des situations réelles et des défis quotidiens. Soyons inspirés et motivés. Je prie pour vous tous et vos familles. Avec Don Bosco

Michal Hort Président de la Confédération Mondiale des Anciens Elèves de Don Bosco

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

5


DÉLÉGUÉ MONDIAL Anciens élèves et Marie Auxiliatrice Mes chers amis anciens étudiants,

Salutations de Rome. En tant que famille salésienne, nous célébrerons le 8ème congrès international de Marie Auxiliatrice à Buenos Aires, Argentine, du 7 au 10 novembre 2019. La dévotion mariale est l'un des éléments fondamentaux de notre tradition salésienne. Je suis sûr que nous pouvons rappeler avec nostalgie le mois marial et la dévotion à Marie Auxiliatrice lors de notre passage chez les Salésiens.

Alors, j'ai pensé à partager ce sujet avec vous. Bien que le titre "Aide aux chrétiens" soit tiré de la dévotion de Don Bosco à cette époque dans le contexte chrétien, Mère Marie aide tout le monde, quelles que soient les religions, comme le montrent les célèbres sanctuaires mariaux dans lesquels un grand nombre d'hindous, Les musulmans et les autres religions visitent et obtiennent également sa grâce.

Don Bosco, Notre Père, est l'un des plus grands dévots de Marie de l'histoire et c'est au 19ème siècle qu'il a promu la dévotion à notre Mère Bénie sous le titre d'Aide aux chrétiens. Les missionnaires salésiens l'ont emmené partout où ils sont allés. C'est pourquoi la dévotion à Marie Auxiliatrice est partie intégrante du phénomène salésien de l'Église et constitue un aspect vital de notre charisme et de notre spiritualité. Notre dévotion au secours des chrétiens est aussi étroitement et vitalement liée à la mission salésienne et à l'esprit salésien. Commentant le lien intime existant entre Marie et la mission salésienne, p. Vigano souligne: «Marie est la bergère des rêves qui planifie la nature exacte de notre mission et indique ceux pour qui nous devons travailler, nous donnant le champ de " l'apostolat de la jeunesse". C'est sa caractéristique d'Assistante des Chrétiens qui ouvre le La mission salésienne aux vastes horizons des problèmes sociaux et religieux modernes, ainsi qu’un choix précis de servir l’Eglise entière en tant que pasteurs. C’est sa bonté maternelle qui a également inspiré la mission salésienne envers des jeunes comme nous».

Marie est étroitement liée à l'esprit salésien qui trouve en lui inspiration et modèle. Nous pouvons constater un lien intime entre la dévotion au secours des chrétiens et la mission salésienne envers les jeunes les plus pauvres. Il n'est pas difficile de le prouver chez Don Bosco: depuis le début comme dans le rêve des Becchi à l'âge de neuf ans, jusqu'à la fin comme dans le rêve de Barcelone en 1886, depuis les leçons de catéchisme commencées avec Bartolomeo Garelli jusqu'à la manière dont il obtint l'approbation des Constitutions, de la conviction intime de Don Bosco tant de fois, au signe extérieur du travail merveilleux qu’il a accompli, mais les origines ne sont que les prémices de la réalité totale.

Notre Père Don Bosco nous assure que la mission salésienne ne peut être expliquée ni dans sa naissance ni dans son développement continu sans la direction continue et maternelle de Marie. Souvent, il affirmait lui-même que Notre-Dame était son fondateur et son soutien et nous assurait que "notre congrégation est vouée à accomplir de grandes choses et à se répandre dans le monde entier, si les Salésiens restent fidèles à la règle que leur a donnée Marie" ( MB 17 511).

6

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019


Il a même manqué l'expression: «Marie nous aime trop!» (MB 18.273). Ces mots peuvent aussi être adressés aux anciens élèves. Pendant le couronnement de Notre-Dame à Valdocco le 17 mai 1903, le père Rua a déclaré: «Je ne doute pas que l'augmentation de la dévotion chez les Salésiens envers Marie Auxiliatrice conduira également à une augmentation de l'estime et de l'affection pour Don Bosco, plus grand dévouement à la conservation. de son esprit et imitation de ses vertus».

Don Albera aussi insiste sur la présence continue de Marie. Il écrit: «Don Bosco ne s'est jamais lassé de répéter que le travail qu'il avait entrepris était inspiré par Marie, que Marie était son puissant soutien et que, par conséquent, il ne devait craindre rien de l'opposition de ses ennemis».

La Vierge Marie a montré à Don Bosco son domaine d'activité parmi les jeunes et l'a guidée et soutenue dans son travail. Nous croyons que Marie est présente parmi nous. Maria, qui est la mère des jeunes, leur a montré une préoccupation particulière: dans le rêve de John Bosco à l'âge de neuf ans et répétée plus d'une fois dans les années suivantes, elle a elle-même désigné les jeunes comme son secteur d'activité. intervention et bienveillance comme méthode pastorale à utiliser pour éduquer les jeunes. En tant qu’inspiration et guide, il l’accompagna de signes visibles de bienveillance et de protection dans la fondation et le développement de la Congrégation et de toute la famille salésienne. En tant que mère et enseignante, elle a soutenu Don Bosco avec la gentillesse réfléchie qu'elle avait déjà manifestée à Cana et avec un plan clair et universellement valable pour la formation des jeunes: le système de prévention. Don Bosco disait: «Notre Congrégation est guidée par Dieu et protégée par la Très Sainte Vierge Marie» (MB XVII, 531).

Donc, mes chers amis, en plus d'accepter comme fondement de notre éducation, nous apprenons aussi de Don Bosco, notre confiance dans la présence active de Marie parmi nous ne faillira jamais. Avec Don Bosco, nous croyons qu’elle est notre mère et notre enseignante, pour les jeunes d’aujourd’hui et pour nous tous, anciens élèves et familles. Les anciens èlèves de Don Bosco, comme à son époque, s'adressent avec une confiance filiale à Marie, l'Immaculée Secours des chrétiens, qui l'aide à aimer comme Don Bosco. Les Saintes Écritures étant chaque jour à la main, nous accueillons la Parole comme Marie et la méditons dans nos cœurs afin qu'elle porte des fruits et que nous puissions la proclamer avec zèle.

Marie, Mère de Dieu, est enseignante de sagesse et guide de notre famille. Nous contemplons et imitons sa foi, son souci des nécessiteux, sa fidélité au moment de la croix et sa joie des merveilles produites par le Père. Marie Immaculée, Auxiliatrice, nous conduit à la plénitude de notre offrande au Seigneur et nous donne le courage de servir nos frères. Nous développons une forte dévotion filiale envers lui. Chaque jour, nous récitons le chapelet et célébrons ses fêtes pour encourager une imitation plus convaincante et personnelle. Je voudrais que chacun de vous, vos familles, chrétiens et ceux des autres religions, grandissent dans une tendre dévotion à notre Sainte Mère et l'imitent. Il ne nous manquera jamais et nous ne nous tromperons jamais dans nos vies. Fr. Jayapalan Raphael Sdb Délégué Mondial, Rome

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

7


EDITORIAL Les premières "Associations" d'Anciens élèves de Don Bosco Très chères Amies et Amis,

C'était exactement le 24 juin 1870, en effet, qu'une histoire bien connue se produisit: Carlo Gastini et un groupe des premiers Anciens élèves de Valdocco allèrent rendre visite à Don Bosco pour le féliciter le jour où il célébrait sa fête, et lui offrir des petites tasses à café pour le remercier de son éducation et de l'amour reçu. C'est à cette occasion que Don Bosco parla pour la première fois à ses garçons sous le nom de "Anciens Elèves". Et de ce premier groupe naquit et se répandit un mouvement qui aujourd'hui est vaste et présent dans le monde entier. Carlo Gastini et ses compagnons étaient parmi les plus anciens élèves de l'Oratoire. Ils ont donné vie à ce qui est considéré comme l'Association "mère".

En 1893 à Lille, France, est née la deuxième, avec un règlement sous la forme d'une "Association d'entraide".

Bosco à Castelnuovo d'Asti.

Il semble que la première association locale d'élèves, dont on conserve le règlement, ait été fondée en 1894 parmi les Anciens élèves du premier Oratoire festif de Turin. L'Association a un Statut dans lequel apparaît pour la première fois le terme "Union" et en 1898 a participé à l'inauguration du monument à Don

1896 a vu le début de l'Union des Anciens élèves de Parme. Il y avait environ soixante-dix membres.

1896 est aussi l'année de naissance des Unions de Nice et de Marseille, cette dernière prévoyant pour la première fois dans ses statuts une "cotisation" destinée à couvrir les frais de l'Union.

Le dimanche des Rameaux 1897, seize ans, à peine, après l'arrivée des Salésiens à Faenza, un groupe de 28 jeunes se réunit pour former 8

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019


Anciens Elèves de la 3ème année de 1877-1878, réunis le 19 octobre 1899. La "barbe" de Gastini est distinguée, la deuxième à droite, au dernier rang

l'”Association des Anciens élèves" de l'Institut salésien de Faenza. Toujours en 1897, à Gênes Sampierdarena, s'est tenu une Conférence des Anciens Elèves, à l'occasion du 25ème anniversaire de la fondation de l'Institut. L'année 1899 fut l'année de la naissance des Anciens élèves en Espagne (à Sarrià) et en Belgique, à Liège.

Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, ce fut une floraison d'associations et d'initiatives, stimulée aussi par le développement de ce catholicisme social encouragé par la “Rerum Novarum” de Léon XIII. En 1901, pour la première fois, d'Anciens élèves d'outre-mer sont nés en Argentine.

A l'occasion du 150e anniversaire de l'année prochaine, le Président de la Fédération mondiale, Michal Hort, a écrit dans le magazine Exallievi NewsFlash (Juin 2019): «Don Bosco alors, mais encore aujourd'hui, nous invite à être avec lui. Son amour et son amitié ne sont pas une chose temporaire, mais une invitation à être de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens, alors, maintenant et pour toujours». Pierluigi Lazzarini

Faenza. Les premiers étudiants de l'Institut et les supérieurs. Le premier directeur, don Rinaldi, était assis au centre.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

9


C ONFÉDÉRATION M ONDIALE

Kenya

La Confédération Mondiale des Anciens élèves mise sur l’Afrique Les membres de la Présidence mondiale des Anciens élèves e Don Bosco ont organisé, pour la première fois, leur rencontre annuelle en Afrique (ANS - Nairobi)

La rencontre a eu lieu dans la salle de conférence de l’œuvre «Don Bosco Youth Educational Services» (DBYES) à Nairobi, du 27 au 30 août, suivie d’une rencontre avec les responsables des différentes Provinces, du 31 août au 2 septembre.

La réunion a été présidée par Michal Hort, Président de la Confédération, accompagné du Délégué mondial, le P. Raphael Jayapalan. Les travaux ont porté sur la préparation du 150e anniversaire de la première rencontre des Anciens élèves, sur la réflexion sur le processus “Quel Ancien élève

10

EX ALLIEVI Newsflash - 5 ottobre 2019

pour le XXIe siècle” et sur la révision de chacun des projets prévus dans le plan stratégique de la Confédération mondiale des Anciens/nes élèves de Don Bosco.

Accompagnés par le P. Américo Chaquisse, Conseiller Régional pour l’AfriqueMadagascar, les membres de la Présidence actuelle ont profité de leur visite à Nairobi pour rencontrer les Présidents Nationaux et les Délégués Salésiens pour les Anciens élèves de Don Bosco en Afrique.

Les représentants de l’Afrique se sont engagés à œuvrer pour la consolidation des structures associatives dans leurs pays respectifs et à faire en sorte que les jeu-


C ONFÉDÉRATION M ONDIALE

nes Anciens élèves soient inclus dans leurs sections locales respectives. Ils ont aussi réaffirmé leur engagement, en tant que membres de la Famille Salésienne, à «travailler pour les jeunes, en particulier ceux qui sont en situation de pauvreté et d’exclusion sociale».

Les Anciens élèves de Don Bosco se préparent à célébrer le 150ème anniversaire de leur fondation, et dans le cadre de la prochaine année jubilaire (2020-2021), diverses activités locales et nationales seront organisées dans toute l’Afrique pour donner une impulsion au mouvement dans la région. Ont participé à la rencontre des représentants de 11 pays africains, certains re-

sponsables de la coordination et de l’animation des Anciens élèves, des membres de la Présidence mondiale des Anciens élèves et le Provincial salésien d’Afrique de l’Est, le Père Simon Asira Lipuku.

Afin de poursuivre le travail d’animation mené par les membres de la Présidence mondiale des Anciens élèves dans les différentes régions du monde, la prochaine rencontre aura lieu en Asie. «De cette façon, la Présidence Mondiale des Anciens Élèves aura l’occasion de connaître de première main le travail accompli par les Anciens Élèves de Don Bosco à travers le monde et ne reste pas centralisée en Europe», a expliqué le Président Confédéral. Fresia Mendez Mora

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

11


N OUVELLES

Vatican

La “Positio super virtutibus” du Serviteur de Dieu Felice Canelli a été remise (ANS - Cité du Vatican)

Le vendredi 19 juillet 2019, la “Positio super Vita, Virtutibus et Fama Sanctitatis” du Serviteur de Dieu Felice Canelli, prêtre du diocèse de San Severo (Foggia-Italie), dont la Cause de béatification est suivie par la Postulation salésienne, a été remise à la Congrégation des causes des Saints.

La Positio a eu comme Rapporteur le P. Zdzisław Kijas, OFM Conv., comme Postulateur le P. Pierluigi Cameroni, SDB, et comme Collaboratrices Melle Lodovica Maria Zanet et Sœur Francesca Caggiano, Fille de Marie Auxiliatrice. La “Positio”, qui présente de manière articulée et approfondie toutes les preuves documentaires et textuelles concernant la vie vertueuse du Serviteur de Dieu, va maintenant être examinée par les Conseillers Théologiques de la Congrégation pour la Cause des Saints. Le P. Canelli est né à San Severo (Foggia,

12

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

Pouilles) le 14 octobre 1880 d'une famille très pauvre.

En 1886, il devint orphelin de son père, entra au séminaire en 1892 et fut ordonné prêtre le 6 juin 1903. Dans une période difficile pour l'Église et la foi catholique, il a choisi d'être un "vrai prêtre", pauvre et infatigable, signe vivant de Jésus parmi les oubliés, les malades, la masse du peuple affamé et poussé par les ennemis de l'Église, les propriétaires terriens et le clergé bourgeois.

Spirituellement attiré par saint François d'Assise et saint Vincent de Paul, il connaît en 1905 le charisme salésien, qu'il fait sien jusqu'à sa mort. Estimé par ses supérieurs, il fut directeur diocésain des Salésiens Coopérateurs et guide spirituel et père des anciens élèves, des Salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice. Les gens le considéraient comme “nouveau Don Bosco” et le “petit Saint Vincent” pour son grand amour pour les jeunes et les pauvres. Il a fait du charisme salésien le le-


N OUVELLES

vier du renouveau du diocèse.

Avec les anciens élèves et les adultes de l'œuvre salésienne, il a été le moteur de l'associationnisme laïc diocésain, dans les domaines ecclésial, éducatif, social et politique, sous la bannière de la “Rerum Novarum”.

D'une âme profondément eucharistique et trinitaire, il était un prêtre perpétuellement "en sortie" et en banlieue. A partir du 1er mai 1927, presque sans interruption jusqu'à sa mort, il fut curé de la paroisse de la Sainte-Croix à San Severo, presque une terre de première évangélisation.

Avec un style paternel et proche, une vie vertueuse et la ferveur des œuvres apostoliques, il s'est rapproché des gens, les aidant dans leurs besoins fondamentaux pour les rapprocher du Seigneur. Il mourut le 23 novembre 1977 à San Severo à l'âge de 97 ans, après avoir récité le «Gloire au Père».

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

13


N OUVELLES

Israël

Le pèlerinage du Conseil Général dans les lieux où la Parole s'est faite chair (ANS - Jérusalem)

Quels ont été les fruits du pèlerinage du Conseil général de la Congrégation en Terre Sainte?

Certes, c'était une occasion unique de voir de ses propres yeux les lieux de Jésus, de marcher dans les lieux où la Parole s'est faite chair et est venue vivre parmi les siens.

La dynamique du pèlerinage, accompagnée par le P. Marco Rossetti, professeur de théologie à Turin-Crocetta (Université pontificale salésienne), a généré de nombreuses expériences profondes à travers un grand nombre de rencontres.

La rencontre avec les pèlerins de nombreuses religions a contribué à souligner la dynamique multi-religieuse du monde d'aujourd'hui et le chevauchement des différentes religions dans la Terre de Jésus a ouvert le cœur de ses disciples aux fidèles des autres religions.

La rencontre avec de nombreux membres de la Famille Salésienne – Anciens Élèves de Don Bosco, membres de Cancão Nova, Salésiens Coopérateurs et Filles de Marie Auxiliatrice - et la possibilité de prier sur la tombe du P. Antonio Belloni, fondateur des œuvres salésiennes en Terre Sainte, ont ravivé le sens de l'unité dans la Famille Salésienne et son rôle au service de l'Église.

La rencontre avec la jeunesse salésienne - musulmane et chrétienne (80% des élèves de l'école salésienne de Nazareth et la plupart des élèves de l'oratoire salésien de Bethléem sont musulmans) - a rappelé que chaque décision prise au Conseil a pour but le salut des jeunes et leur bonheur. Lors de la rencontre avec les cinq communautés des Fils spirituels de Don Bosco

14

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019


N OUVELLES

en Terre Sainte - Nazareth, Bethléem, Crémisan, Beitgemal et Ratisbonne - on a pu apprécier la mission exigeante des Salésiens qui y vivent et travaillent, en nombre de plus de 80 et provenant de 22 pays différents.

Parmi toutes ces rencontres, il y avait suffisamment d'espace pour prier, réfléchir, méditer, se taire et faire l'expérience des lieux où Jésus a grandi, marché, mangé, fait ses miracles, professé le Royaume et son Père, souffert et fut humilié et finalement crucifié.

«Marcher en Terre Sainte rend les pages de l'Evangile et de l'Ecriture vivantes et très réalistes», a commenté le P. Václav Klement, Conseiller pour la région Asie de l'Est - Océanie.

Le Recteur Majeur et ses Conseillers, remerciant en particulier le Provincial du Moyen-Orient, le P. Alejandro León Mendoza, ont exprimé leur conviction que cette très forte expérience aura un effet bénéfique sur leur ministère d'animation et de gouvernement. Source: AustraLasia

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

15


N OUVELLES

Inde

Le P. Ángel Fernández Artime en visite à Dimapur (ANS – Dimapur)

Du 10 au 14 septembre, le P. Ángel Fernández Artime, Recteur Majeur, est en visite d'animation dans la Province du Dimapur, étendue sur les territoires des Etats d'Arunachal Pradesh, Manipur et Nagaland, et dans la région du Haut Assam. Dans l'après-midi du 10 septembre, le Successeur de Don Bosco a été chaleureusement accueilli à l'aéroport de Dimapur par le P. José Kuruvachira SDB, Provincial, avec d'autres Salésiens et membres de la Famille Salésienne.

Les groupes de jeunes musiciens des écoles salésiennes de Palin et de Dimapur,

16

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

ainsi que les "guerriers Naga" et les danseurs traditionnels ont donné de la couleur à ce moment de fraternité.

Par la suite, le Recteur Majeur, a été escorté par un cortège de 20 motocyclettes à la Maison provinciale.

Là, le Recteur Majeur a eu l'occasion de se réunir avec environ 350 Anciens élèves de Don Bosco. Il a montré qu'il avait été frappé par la vitalité des Anciens élèves du nord-est de l'Inde et les a invités non seulement à cultiver la mémoire, mais à vivre activement les valeurs qu'ils avaient absorbées dans les œuvres salésiennes. P. Jonas Kerketta SDB


N OUVELLES

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

17


N OUVELLES

Italie

Rencontre Mondiale des Délégués de la Famille Salésienne

(ANS - Rome)

Du 10 au 14 septembre, à l'Institut "Pie XI" de Rome, s'est tenue la première rencontre mondiale des Délégués de la Famille Salésienne. Promue par le Secrétariat pour la Famille Salésienne, 36 Délégués de 33 Provinces y ont participé: 5 d'Afrique-Madagascar, 5 d'Europe Centrale et du Nord, 10 de la Méditerranée, 8 d'Inter Amérique et 8 du Cône Sud.

La rencontre a été coordonnée par le P. Eusebio Muñoz, Délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne, avec l'équipe du Secrétariat: le P. Giuseppe Casti, Délégué des Salésiens Coopérateurs; le P. Joan Lluis Playà, Assistant spirituel des Volontaires de Don Bosco (VDB) et des Volontaires avec Don Bosco (CDB); le P. Pierluigi Cameroni, Animateur spirituel de l'Association Marie Auxiliatrice (ADMA) et le P. Jayapalan Raphael, Délégué des Anciens élèves de Don Bosco.

Le but de la rencontre était de présenter la figure et le rôle du Délégué Provincial pour la Famille Salésienne, à travers le partage de quelques thèmes: "La carte d'identité charismatique de la Famille Salésienne" ; la vocation et la mission des laïcs dans l'Église et dans la Famille Salésienne ; les relations de la Famille Salésienne avec la Pastorale et la Formation des jeunes ; le Conseil Provincial et Local; le Mouvement Salésien. Les interventions et la présence de quelques responsables mondiaux des groupes ont été significatives : Mr. Antonio Boccia, Coordinateur des Coopérateurs salésiens;

18

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

Mr. Renato Valera, Président de l'ADMA ; Mr. Michal Hort, Président des Anciens élèves; la Vice-responsable des VDB, qui ont apporté la beauté et la variété du charisme unique, surtout dans la manière dont il est vécu et interprété par les laïcs. La visite au Siège Central salésien a été très appréciée, tant pour la rencontre avec le P. Francesco Cereda, Vicaire du Recteur Majeur, que pour la visite à la Basilique du Sacré-Cœur et dans les chambres de Don Bosco.

Dans le partage final, il y a eu la satisfaction unanime pour la rencontre, pour la riche expérience de fraternité et de connaissance; pour les contenus proposés et discutés; pour la reconnaissance de la richesse de vie, de la variété et des possibilités présentes dans l'unique famille charismatique; et, surtout, pour la reconnaissance et la pertinence du grand don de Don Bosco et son charisme à l'Église et la société.


N OUVELLES

Les Délégués de la Famille Salésienne anglophone

La rencontre a été ouverte par la Sainte Messe présidée par le P. Jayapalan Raphaël, Délégué pour les Anciens élèves de Don Bosco, qui a invité tous les participants à se confier à l'Esprit Saint. Ensuite, le P. Eusebio Muñoz a présenté le programme et a invité les participants à se présenter et à illustrer le travail qui se fait dans leurs Provinces respectives.

Après cette brève introduction, les participants ont été divisés en cinq groupes, par Régions, et ont partagé la situation de la Famille Salésienne dans les différentes Provinces. Ils ont discuté des forces, des possibilités de croissance, des luttes et des défis auxquels la Famille Salésienne est confrontée. Au cours de la rencontre, les interventions du P. Pierluigi Cameroni, animateur spirituel de l'Association Marie Auxiliatrice (ADMA), du P. Joan Lluis Playà, Assistant spirituel des Volontaires de Don Bosco (VDB) et des Volontaires avec Don Bosco (CDB), qui ont donné un aperçu de ces deux groupes, et de Mr. Antonio Boccia, coordinateur des Salésiens Coopérateurs, furent particulièrement importantes. Dans les jours qui ont suivi la rencontre, une grande importance a été accordée à la figure des laïcs. Parmi les quelque 500.000 membres des 32 groupes de la Famille Salésienne, une part importante est constituée de laïcs. Dans ce groupe anglophone, 35 Délégués étaient présents : 14 de la région Asie EstOcéanie, 8 d'Asie du Sud, 2 d'Inter-Amérique, 6 d'Europe centrale et du Nord et 5 d'Afrique Madagascar.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

19


N OUVELLES

Brasil

IX Congreso de la Federación Nacional de Exalumnos de Don Bosco

Sao Paulo, Brasil - agosto 2019

Con el tema “Movimiento exalumnal: su pertenencia a la Familia Salesiana y su inserción en la sociedad” y con el lema “Todo lo hago nuevo”, se celebró en Sao Paulo, del 23 al 25 de agosto, el IX Congreso Nacional de los Exalumnos de Don Bosco.

Los objetivos del evento: ser un momento de animación y formación, estudiar estrategias de acción conjunta con la Familia Salesiana, revisar la formación y organización de los sindicatos locales y planifi-

20

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

car el trabajo para los próximos 4 años. La presencia de los Salesianos, en particular de los Delegados Inspectoriales de los Exalumnos y del P. Raphael Jayapalan, Delegado Mundial de los Exalumnos, permitió a los participantes percibir su pertenencia a la Familia Salesiana. Estuvo presente el Vicepresidente de la “GEX”, Eduardo Pessoa Cavalcante. Durante el Congreso fue elegido Oswaldo Dalpiaz, Presidente; y Daniel Torres Vicepresidente del Consejo Nacional de los exalumnos de Brasil. Oswaldo Dalpiaz


N OUVELLES

Ecuador

Les Anciens Elèves et les Anciennes Elèves ont organisé "Falò Mariana" Samedi 6 juillet 2019

Dans la ville de Guayaquil, le Falò (feu de joie) Mariana a été organisé par les Anciens Elèves et les Anciennes Elèves FMA et SDB. Cette activité visait à présenter la Fédération des Anciens et Anciennes Elèves aux jeunes, afin de promouvoir en eux l'identité et le sens d'appartenance à la Famille Salésienne, et donc de connaître la diversité des actions qu'ils peuvent développer en tant qu’étudiants, comme Don Bosco a déclaré: «L'éducation qu'ils ont reçue ... transmettez-la ...».

Au Falò, il y avait la présence de 38 jeunes qui ont vécu avec enthousiasme des moments de prière, d'intériorisation - de réflexion et d'engagement.

Cette réunion a fait écho dans le cœur des participants et l’équipe de compagnons a été formée, ce qui motivera les jeunes dans ce processus. De même, trois jeunes se sont engagés comme guides et représentants GEX (Jeunes Anciens Elèves) de leurs écoles: David Cueva du College Domingo Comín, Patrick Endara du College Cristobal Colon et Joshua Tomalá du College Domingo Savio.

Les anciens élèves et les anciennes élèves des FMA ont demandé que plus d'initiatives de ce type soient menées sur une plus longue période, leur permettant de poursuivre leur formation et d'approfondir le charisme salésien, en connectant également d'autres jeunes.

Nous sommes certains que tout ce qui a été envisagé dans cette réunion a été le résultat de l’Esprit Saint et s’est concrétisé dans le cœur généreux de chaque jeune, ce qui se reflétera dans le service à la société et à l’Église, caractérisé par notre identité et le charisme salésien.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

21


N OUVELLES

Cambodge

Une inondation a frappé l’œuvre Don Bosco Sihanoukville

(ANS - Sihanoukville)

Les pluies intenses et les vents violents de la tempête tropicale Lekina, qui a accompagné la mousson du sud-ouest, ont frappé le Cambodge, provoquant des inondations dans plusieurs régions, notamment Sihanoukville.

La semaine dernière déjà, le Ministère des Ressources Hydriques et de la Météorologie avait publié une déclaration appelant les citoyens à se préparer à ce grave événement naturel. L’école Technique Don Bosco et le “Hotel and Children Fund” à Sihanoukville ont été inondés dans la nuit du 8 au 9 août.

Le Salésien Coadjuteur Roberto Panetto, économe de l'œuvre Don Bosco Sihanoukville, a décrit ce qui s'est passé.

«La forte pluie de ces derniers jours m'a convaincu d'aller vérifier le niveau d'eau devant notre école. J'avais déjà conseillé à quelques familles de notre personnel et aux clients du rez-de-chaussée de notre pension de faire attention, car de l'eau aurait pu entrer», a déclaré M. Panetto.

«Cependant, peu de temps après, le niveau de l'eau devant l'école a commencé

22

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

à monter et quelques minutes plus tard, il débordait déjà du barrage que nous avions récemment construit pour éviter les inondations» a-t-il poursuivi. Monsieur Panetto a ensuite déclaré que la grande quantité d'eau avait détruit le portail et n'avait pas épargné les bâtiments du rez-de-chaussée. Les maisons des professeurs ont été détruites et beaucoup n'ont désormais plus aucun endroit où aller. En outre, de nombreuses machines utilisées dans les classes techniques ont été lourdement endommagées. Dieu merci, personne n’a été blessé pendant

cette calamité. «Il est encore trop tôt pour estimer l'ampleur des dommages subis - a ajouté M. Panetto - mais je suppose que ce sera plus ou moins d'un million de dollars américains. Cependant, nous sommes heureux de voir de nombreux Salésiens, anciens élèves et amis prêts à nous aider en ce moment difficile. Merci à tous pour votre prière. Le bon Dieu inspirera les généreux bienfaiteurs à nous aider à remplacer les objets endommagés et à tout résoudre de la meilleure façon possible». Monsieur Panetto a enfin saisi cette oc-


N OUVELLES

casion pour une réflexion sur les conditions environnementales au Cambodge, affirmant que la déforestation est l’une des principales causes de telles inondations. De nombreux arbres ont été déracinés pour construire des hôtels, des gratte-ciel et des centres commerciaux et de nombreux cours d'eau ont été réduits pour exploiter les terres situées sur leurs rives. De plus, les déchets jetés partout ont obstrué le système de drainage. «La nature se retourne contre les dommages qui lui sont causés» a conclu M. Panetto.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

23


N OUVELLES

Italie

Novare. Italie - juillet 2019

Le 11 juillet, à l'Institut salésien "San Lorenzo" de Novare, a eu lieu la "Fête des Familles".

Comme chaque annèe, le rendez-vous a concerné de nombreuses personnes, plus de 400, et environ 50 animateurs ont contribué à créer un climat de partage, d'amitié, de divertissement, pour témoigner aux parents, aux grands-parents, aux oncles et neveux ce que l'on vit tous les jours au centre d'été.

Nombreuses les actractions: les ateliers de danses et théâtre, le gonflage pour petits et grands, l'exhibition spectaculaire de Marco Migliavacca, ancien élève du lycée, et aujourd'hui expert jongleur du "Cirque du Soleil", qui, outre le spectacle, a témoigner que suivre ses rêves porte loin, au-dela de toute aspectatives.

24

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

Plus de 400 personnes à la Fête des Familles des Salèsiens de Novare


N OUVELLES

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

25


I NTERVIEW

Japon

Le premier manuel pour les collaborateurs laïcs de la mission salésienne a été publié au Japon (ANS - Tokyo) Au Japon, un guide pratique est enfin disponible pour tous ceux qui travaillent pour les jeunes avec les membres de la Famille Salésienne, dans les écoles, les centres éducatifs ou les paroisses: “Éduquons avec le cœur de Don Bosco” est le titre de ce manuel, dont le contenu a été préparé ces trois dernières années, en prenant Don Bosco comme modèle, à partir des épisodes de sa vie, et en résumant son parcours éducatif. Ce manuel s’adresse à tous ceux qui veulent éduquer avec le cœur de Don Bosco et qui veulent guider les enfants et les jeunes vers un avenir meilleur, qu’ils soient catholiques, croyants d’autres religions ou athées. Le présentateur est Chihiro Okawa, ancien élève de Don Bosco.

Comment est née l’idée d’un manuel pour les collaborateurs laïcs de la mission salésienne au Japon? «Elle est née dans le cadre des rencontres pour la reconfiguration de la Province du Japon. Les Salésiens du Japon ont essayé d’être cohérents avec le système éducatif de Don Bosco et donc de favoriser une meilleure collaboration avec 26

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

les collaborateurs laïcs dans leurs bureaux. De 2016 à 2018, le cours de formation pour les enseignants et le personnel de la Famille Salésienne (animé par le P. Urata Shinjiro, avec plusieurs Filles de Marie Auxiliatrice, Sœurs de la Charité de Jésus et plusieurs laïcs, dont moi-même) a pu couvrir presque tous les points essentiels de la formation de Don Bosco. Et en 2019, nous avons commencé le deuxième cycle du cours ! Le manuel est donc le fruit des 3 dernières années d’engagement éducatif».

Combien de salésiens ou de laïcs ont été impliqués dans le “processus d’élaboration”? «Très nombreux: les membres de l’équipe provinciale de planification, les coordinateurs et les participants au cours de formation pour les enseignants et le personnel de la Famille Salésienne et beaucoup de membres de la Famille Salésienne au Japon avec des jeunes. Leurs opinions sont bien rapportées dans chaque partie du livre». Quel est le but de ce manuel? «L’objectif est d’offrir aux enfants et aux


I NTERVIEW

jeunes du Japon une meilleure éducation et de meilleures opportunités dans les centres de la Famille Salésienne pour qu’ils puissent être plus heureux chaque jour. Nous nous sommes rendu compte qu’en tant qu’animateurs de jeunesse dans l’environnement éducatif salésien, nous devions mieux partager les principes et les valeurs éducatives de Don Bosco. Nous espérons que cette brochure sera utile, tant pour la réflexion personnelle que pour les sessions de formation dans tous les milieux salésiens».

D’autres projets similaires sont-ils prévus à l’avenir? «Ce manuel est une sorte de projet pilote, et trouvera une version finale après avoir écouté les voix des enseignants et du personnel. Ce livre traite principalement de la philosophie éducative de Don Bosco, nous publierons donc plus tard des brochures spécifiques pour approfondir les pratiques éducatives dans chaque domaine (école, jardin d’enfants, orphelinats, maisons d’accueil, paroisses...). Source: AustraLasia

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

27


A NNIVERSAIRES

Slovaquie

20 ans d'ancien élève de Slovaquie

Nouveaux anciens élèves, prix Alberto Marvelli et invités étrangers. Tout le monde est au courant de la célébration du 20e anniversaire des anciens élèves de Slovaquie

Les membres de l'Association des anciens élèves de Slovaquie, de la Famille Salésienne et des Amis de Don Bosco ont célébré le 20e anniversaire de l'activité officielle de l'association, le samedi 22 juin 2019 à Sastin. Plus de 650 pèlerins se sont rencontrés lors de ce pèlerinage de Thanksgiving. Beaucoup d'entre eux ont été emmenés par train spécial, qui a amené les pèlerins à la gare de Trnava et Vajnory. Les membres des centres locaux de Presov, Bardejov, Partizanske, Nova Dubnica, Piestany, Cierna Voda, Trnava, les deux centres de Bratislava, Zilina, les anciens élèves de l'école Sastin et les anciens élèves plus anciens se sont rencontrés lors

28

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

de cette célébration. Les anciens élèves étaient également accompagnés de divers salésiens, sœurs FMA, anciennes élèves FMA, collaborateurs salésiens et membres des Groupes VDB et ADMA.

Au cours de la messe solennelle célébrée par le Provincial Père Jozef Ižold SDB à la basilique de Sastin-Straze, huit nouveaux membres ont rejoint l'association nationale des anciens élèves de Don Bosco.

Pour la première fois de l'histoire, deux nouveaux membres sur huit étaient des amis de Don Bosco, qui n'ont pas suivi l'éducation salésienne. Cependant, ils ont été touchés par le charisme de Don


A NNIVERSAIRES

Bosco, ils sympathisent avec l'association et participent également à ses diverses activités. «J'aimerais que les anciens élèves, qui ont célébré le 20e anniversaire, propagent dans l'esprit de Don Bosco l'idée de foi, d'éducation et de construction d'une société légitime, dans l'intérêt de leurs familles ainsi que de l'ensemble de la société et de l'Église», le Provincial Père Jozef Ižold a dit.

Après la messe, le programme a été transféré sur le terrain de football situé près de la basilique et dans le dortoir où tous les invités ont dîné ensemble. Pour la première fois, les anciens élèves ont reçu le prix Albert Marvelli, le premier

ancien élève, bienheureux. Les lauréats de ce prix sont des anciens élèves qui ont contribué de manière spécifique à la diffusion du bien dans l’association ou dans la société. Le prix pour le développement de l’association a été remis à l’actuel président mondial des anciens élèves, M. Michal Hort avec son épouse Martina et à M. Marek Slezak, ancien président de l'association slovaque des anciens élèves avec son épouse Jana. Le prix pour les projets sociaux a été attribué à Alexandra Mruk Papaianopol, qui a lancé un projet social intitulé "Donne un sourire". Dans la catégorie culture, Michal Klc a été récompensé et le rédacteur en

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

29


A NNIVERSAIRES

chef de Postoj Frantisek Mucka a été récompensé pour son implication dans la communauté. Le prix a également été remis à Jozef Fribort, qui a mis en réseau les étudiants en 1991 et qui a été leur secrétaire pendant plus de 20 ans. Les membres du Comité exécutif du World Past Elèves ont eu leurs discours de la scène et on pouvait les reconnaître par les salutations vidéo précédentes. Outre le président mondial Michal Hort et le secrétaire Peter Kovác, le Père Eusebio Munoz SDB, délégué du Recteur Majeur pour la Famille Salésienne, Bryan Magro, président des anciens étudiants de Malte et trésorier mondial, et Ángel Gudiña, vice-président de la Confédération mondiale des anciens élèves GEX ont participé aux célébrations. L'invitation à la célébration a également

30

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

accepté d'anciens étudiants de Thaïlande et d'Angleterre.

Le Recteur Majeur des salésiens et de la Famille Salésienne, le Père Angel Artime SDB, a parlé aux anciens élèves à travers la vidéo: «Vous avez une chose très spéciale dans votre vie, en plus d'avoir été dans une maison salésienne. La chose la plus importante est que dans les maisons salésiennes vous avez appris et vécu les valeurs évangéliques et salésiennes et que vous avez gardées dans votre cœur et dans votre vie. Essayez d'être constamment présents dans ce monde dotés d'une énorme capacité de diffusion de ce témoignage». Anna Hortová a chanté pour les adultes et Miro Jílo pour les enfants. Son concert


A NNIVERSAIRES

s'est achevé par un programme destiné aux enfants amateurs de châteaux gonflables et de jeux avec les animateurs de l’Union locale - Cierna Voda. Tout le monde a pu connaître la biographie du Bienheureux Titus Zeman, grâce à Michal Klc, un ancien élève qui a écrit sur lui un livre intitulé "L'homme d'action".

En commémoration de l'anniversaire de l'association, tous les participants ont reçu la clé USB avec l'enregistrement de la biographie de Titus Zeman enregistrée par Don Ivan Žitnanský en collaboration avec Radio Maria, ainsi que la photo de groupe de tous les anciens élèves et de leurs familles réunis à l’aire de jeux sous la forme du numéro romain 20. Les participants aux célébrations du 20e anniversaire à Sastin ont eu l'occasion de

goûter du café DI BOSCO pour la première fois. Avec la présence de partenaires étrangers de Thaïlande et d'Angleterre, ce projet international visant à présenter le café des anciens élèves (agriculteurs et producteurs) aux anciens élèves a été présenté pour la première fois en Slovaquie.

Les célébrations étaient dans un esprit de gratitude pour les nombreux cadeaux que les anciens élèves avaient reçus grâce à l’éducation salésienne. À propos de ces cadeaux, il y avait aussi le discours de l'actuel président des anciens élèves, Robert Mruk, qui a souligné le désir et les efforts des anciens élèves qui ont exprimé leur gratitude envers la société, les communautés dans lesquelles ils vivent, les jeunes et les salésiens. eux-mêmes.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

31


A NNIVERSAIRES

Equateur

Université polytechnique salésienne: depuis 25 ans engagée dans la formation de professionnels d’excellence académique et humaine (ANS - Quito)

L’Université Polytechnique Salésienne d’Equateur (UPS) célèbre 25 ans de vie institutionnelle en 2019, avec une Caravane Culturelle commencée le 18 juin dernier au siège de Quito.

Dans une ambiance festive, toute la communauté universitaire s’est réunie pour écouter de la musique, des danses traditionnelles, des danses et du théâtre, dont les jeunes des différents groupes de l’Association universitaire salésienne (ASU) d’Équateur ont été les protagonistes.

L’idée centrale de cette célébration réside dans la considération que la culture a toujours été un pilier fondamental de la pédagogie salésienne. «Une maison salésienne sans musique est comme un

32

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

corps sans âme», dit Don Bosco. C’est pour cette raison que différents groupes se sont formés à l’UPS, qui deviennent de véritables espaces pour les manifestations artistiques et culturelles les plus variées, elles-mêmes partie intégrante de la formation personnelle et professionnelle. D’un point de vue historique, cette institution salésienne d’enseignement supérieur a été fondée le 4 août 1994 et a commencé à travailler avec environ 800 étudiants des Facultés d’Electromécanique, Sciences Humaines, Sciences Sociales, Sciences Animales, Agro-industrie, Technique, Administration, Génie et Sciences religieuses.

Actuellement, l’UPS de l’Equateur est l’institution salésienne d’enseignement su-

périeur qui accueille le plus grand nombre d’étudiants dans le monde (24.500) et, en 2019, a été pour la première fois dans le classement des 100 meilleures universités en Amérique latine, parmi les 4.000 de la région. Actuellement, dans ses trois sites (Quito, Guayaquil et Cuenca), elle compte 27 cours et 10 doctorats, 62 groupes de recherche, 10 groupes d’innovation pédagogique et 98 groupes ASU.

Le P. Francisco Sánchez, Provincial des Salésiens d’Equateur et Grand Chancelier de l’UPS, était également présent à l’inauguration de la Caravane Culturelle: «Ces 25 années au service des jeunes sont une expression de notre vocation salésienne... C’est ici que nous essayons de recréer un environnement jeune où chaque jeune peut développer ses qualités, non seulement scolaires mais aussi humaines».


A NNIVERSAIRES

Le Provincial a aussi donné un message aux élèves en leur rappelant qu’ils sont les protagonistes de la proposition éducative de Don Bosco et que les Salésiens et les éducateurs laïcs seront toujours prêts à les accompagner et à être proches d’eux dans ce qui les inquiète, car ce qu’ils veulent est qu’ils deviennent les agents transformateurs de la société.

Une autre des autorités présentes a été Mr José Juncosa, vice-recteur du bureau de Quito, qui a souligné la croissance de l’institution parce qu’il a dit: «En ce temps nous sommes devenus beaucoup plus universitaires, beaucoup plus polytechniques, beaucoup plus salésiens. Il a donc invité tous ceux qui font partie de la communauté universitaire à adopter le concept de "bon chrétien et honnête citoyen" que Don Bosco lui-même a donné».

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

33


A NNIVERSAIRES

Equateur

Deux décennies et demi, Ave Salesian University!

Les tourneurs et les électriciens se sont réunis un jour, autour de leur chef Don Luciano qui avait à l'esprit, faire quelque chose de différent pour la cause des pauvres, l'enseignement universitaire pour tous ces jeunes, apprendre en faisant, pour faire en apprenant, un évangile de la vie, pour un monde plus précis, un professionnel qui décide et un être humain qui ne presse pas, travailler avec joie, faire de la science avec conscience.

C'était un quatre-vingt-quatorze août, en plein été andin, quand la nouvelle a pu battre les cœurs en grande harmonie, et incline les visages et la volonté de deviner la miséricorde, un nouveau travail de Don Bosco est né, dans la Cuenca américaine, qui a ajouté l'école de pédagogues qui étaient dans la Capitale, et dans la Paute avec une école d'agriculture, ils ont fait la trilogie, Polytechnique, un nom qui sent la science, Et clairement salésien, parce que c'est son essence évangélique.

Deux décennies et demie ont passé, celle du travail et de la joie, Les administrateurs et les éducateurs salésiens ont été infectés, et tous ont conspiré pour former des citoyens honnêtes, à la lumière de l'évangile d'un seul Jésus, en tant que bons chrétiens, être des prophètes de leur pays, annoncer la bonne nouvelle, qui travaillent pour l'équité et que leurs voix ne se ferment pas face à l'injustice,

34

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

parce que le but de l'être humain est d'atteindre le plein bonheur, mais ce n'est pas complet sans le bonheur de son frère et de sa sœur.

Merci à tous ceux qui ont contribué en temps voulu, pour la croissance de la souveraine d'aujourd'hui "La Salesiana", de nombreux noms de l'histoire s'inscrivent pour qu'on s'en souvienne, avec respect et affection ceux des salésiens: Bellini, Herrán et Botasso, Farfan, Jara et Jaramillo, ainsi que Lunardi et celui de son ami Gavicho, et beaucoup d'autres noms de laïcs salésiens et consacrés, dont l'humilité et l'action au travail, le paradis est assuré, parce que l'intercesseur Don Jean Bosco l'a proclamé.

Deux décennies et demi, une jeune université polytechnique salésienne, et vous avez déjà marqué l'histoire à l'intérieur et à l'extérieur de la frontière équatorienne, deux décennies et demie, alma mater de la science humanisée, berceau de l'éducation préventive de la gentillesse personnalisée, deux décennies et demi, de grand travail et de gloire accomplie, Salve Salésien, à ton jubilé d'argent, pour être récompensé pour toujours. Dr. Fredi Portilla F. (21 juin 2019)


A NNIVERSAIRES

Colombie

43 ans du Mouvement Salésien des Jeunes en Colombie

Ciudad Bolivar, Colombie - juillet 2019

Le 20 juillet, au Centre de Promotion et Formation "Juan Bosco Obrero", on a célébré le 43e anniversaire de présence en Colombie du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ). 100 jeunes et adultes de diverses générations du MSJ ont participé à l'événement., jeunes qui ont cheminé avec les Salésiens et les Filles de Marie Auxiliatrice durant ces années.

On a rendu hommage et remerciement au P. Jaime Morales, SDB; comme précurseur et fondateur du MSJ en Colombie, avec sr Marta Diaz, FMA, et au P. Fernardo Peraza, SDB, et à un groupe de jeues de l'époque. Durant les festivités, il y a eu l'exhibition de la Fanfare "Juan Bosco Obrero" et un groupe d'artistes du cirque, qui ont aussi réalisé un atelier avec les participants, suivi de l'exhibition du musicien David Diaz, ancien élève de l'Institut salésien "León XIII".

Brésil

110 ans de l'Oeuvre Sociale "St Jean Bosco" de Campinas

Campinas, Brésil - juin 2019

L'Oeuvre Sociale "St Jean Bosco" de Campinas a fêté, le 28 juin, les 110 ans de fondation avec un événement présidé par le P. Justo Ernesto Piccinini, Provincial de São Paulo (BSP), avec la participation des autorités civiles et religieuses et des gens qui font partie de l'histoire de l'Oeuvre: anciens élèves, salésiens, bienfaiteurs, collaborateurs.

L'Oeuvre de Campinas a été une école primaire pendant 85 ans; puis, il y a 25 ans, ella a changé et elle a commencé à assister tous les jours, plus de 2.200 personnes: enfants, adolescents, jeunes et adultes en situation de vulnérabilité sociale.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

35


G

E X

Italie

«Ne tardez pas à prendre soin des jeunes, sinon ils ne tarderont pas à prendre soin de vous!» (Don Bosco) «Ne tardez pas à prendre soin des jeunes, sinon ils ne tarderont pas à prendre soin de vous!».

Les paroles de Don Bosco, prononcées à Paris en 1883 lors d'un de ses voyages, sont toujours d'actualité car, si on y pense, la société d'aujourd'hui n'est pas très différente de celle du XIXe siècle.

Aujourd'hui comme alors, nous percevons et faisons l'expérience du changement. Bien que cela représente un pas en avant vers la modernité, il est synonyme d’insécurité et de troubles intérieurs pour nos jeunes, en particulier pour les plus fragiles.

Dans un monde comme celui-ci, il devient difficile d'avoir des principes sains et de vivre dans le respect de ceux-ci. Dans ce contexte, les associations jouent un rôle important dans tous les domaines de l'activité sociale, en promouvant la citoyenneté active. Et nous, fils de Don Bosco, qui croyons que son enseignement est fondamental, ne pouvons pas reculer, nous ne pouvons pas rester immobiles et attendre 36

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

que le temps s'écoule. Nous avons le droit mais surtout le devoir de vivre en apportant notre contribution à la société. C'est pourquoi il a été décidé de continuer à miser sur les jeunes, notre ressource la plus importante, notre présent et notre avenir.

Chaque jeune a le droit d'être accueilli et guidé dans la vie de la communauté, en ayant claire sa vision et sa mission. À partir de là, il y a eu à Bari une formation dans le domaine des associations, à partir de la dynamique qui est à la base d'une association et du sentiment d'appartenance selon lequel tout le monde devrait y participer activement. Ce n’est cependant qu’un stimulant pour ceux qui ont participé à la “Consulta”. À partir des “bases”, nous avons ensuite fait un refresh, des activités menées auprès des jeunes et pour les jeunes ces dernières années, en identifiant les forces et les faiblesses de chaque association. La dernière, mais non la moindre, était l'il-


G

E X

lustration du projet Mentor Power, auquel la Fédération italienne a participé en tant que partenaire du projet maltais avec l’Association GEx qui y a participé à la première personne.

Les moments de joie et de partage ne manquèrent pas, vécus grâce aux exercices de Team Working et de convivialité qui "ont brisé la glace" et favorisé la confrontation et la collaboration entre les participants.

Avant la fin du travail, les “tâches à la maison” ont été assignées, à la fois individuellement et en groupe, stimulant ainsi les enfants à l’engagement et à la collaboration. Cette année a été la “Consulta” de la confiance, de l’espoir et de l’alliance. En fin de compte, Don Bosco avait déclaré: "L'éducation est une affaire de cœur" et éduquer, c'est vouloir le bien des jeunes et nous, enfants de Don Bosco, ne pouvons que travailler avec les jeunes pour le bien des jeunes! Nicoletta Iuliano

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

37


S OLIDARITÉ

Portugal

Sofia Melim Telmo de Sousa Deux ans plus tard, une leucémie sévère nécessite une greffe de moelle osseuse, son frère unique (six ans de plus) étant un donneur compatible: on recherche le soin et on fait de manière tout ce qui on peut faire humainement. En attendant, elle, toujours heureuse, va à l'école et assiste à la catéchèse des salésiens; elle prépare et célèbre la fête pour sa première communion.

Très admirée et bien aimée de tous, Sofia s’est rendue au Ciel à la rencontre avec son Jésus.

Près de six ans se sont écoulés depuis que le soussigné a organisé une croisade de prières en réseau avec la Famille Salésienne et des amis, pour la guérison de cette petite-fille malade. Les desseins de Dieu ne sont pas connus et il n'est pas toujours facile de comprendre et d'accepter sa volonté, toujours sainte et miséricordieuse.

La Via Crucis de Sofia, avec plusieurs stations, est ouverte depuis l'âge de quatre ans, jusqu'à quatre jours après son dixième anniversaire: un cancer grave a obligé à l'amputation de sa jambe droite.

38

Sofia est pleine de vivacité et elle transmet une force extraordinaire: elle plaisante, joue et fait tout ce qu'elle peut pour aider les plus démunis qu'elle-même, même chanter, danser, comme elle aimait beaucoup, éclatant de rire de joie contagieuse, montrant une vitalité à nous rendre envieux... et nous émouvoir... Elle s'est mis au défi avec confiance... croyant en la guérison.

Mais la seconde leucémie monte, plus forte et plus maligne; les traitements oncologiques s'intensifient, malgré les médecins, émerveillés par l'optimisme de l'enfant, confrontés à des examens et transfusions continues, avouent qu'ils ne doutent pas... et qu'ils désespèrent. Les parents et toute la famille, amis et compagnons, les salésiens eux-mêmes, ne savent plus quoi faire... Les prières se sont également intensifiées, demandant l'intercession céleste des Bienheureux Salésiens: P. F. Rinaldi, Alberto Marvelli, Alessandrina M. Costa; et aussi de la sainte bergère-voyante de Fátima, Jacinta, qui, à dire de Sofia, alors

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

qu'elle était seule à l'hôpital, se serait amusée à jouer avec elle, puis elle disparaissait... (je dois préciser aux lecteurs que dans le même hôpital de Lisbonne Jacinta avait été hospitalisée et décédée en 1918). Sofia ne connaissait même pas son nom… cependant, passant avec sa mère sur le fauteuil roulant de l'infirmerie au couloir, surprise et inquiète, elle disait heureuse: «Maman, c'est elle! Dans le cadre. Cette petite fille-là vient jouer avec moi!». Il n’y a pas des mots… Les parents avant tout se sont vraiment battus et ont longtemps souffert de cette situation coûteuse et difficile, sans jamais perdre espoir. Ils croyaient en un miracle. Le 25 avril, elle a eu 10 ans et a demandé à fêter son anniversaire à la maison avec sa famille, ses amis et ses amis... Personne ne s'attendait à la proximité de la fin... Le 29 avril, Jésus est venu la chercher. Il 29 aprile Gesù è venuto a prenderla. Quelques jours auparavant, Sofia écrivait un peu tordu sur une feuille de papier ligné: «O Jésus, si tu veux, prends-moi de cette maladie grave afin que je ne souffre plus autant». Jésus l'a écoutée. Deo Gratias! Antonio G. Pires Président émérite de la Confédération mondiale des anciens étudiants de Don Bosco


S OLIDARITÉ

Brésil

Les anciens élèves de l'Institut "São Gonçalo" s'unissent pour donner du sang

Cuiabâ, Brésil - juin 2019

Plus de 130 Anciens élèves de l'Institut salésien "São Gonçalo", ont lancé, le 17 juin dernier, une campagne pour la donation du sang à Cuiabâ.

L'objectif est celui d'obtenir 1.125 donations, pour garantir ainsi les provisions de sang du centre de récolte de la ville, et aussi pour faire augmenter le nombre de donneurs reguliers enregistrés.

Avec une seule donation on peut sauver jusqu'à quatre vies. L'initiative des Anciens s'insère dans les activités apostoliques lancées à l'occasion du 125e anniversaire de l'arrivée des premiers missionnaires salésiens au Mato Grosso, et elle est la première d'autres activitès qui suivront à bénéfice de la société.

Sanctuaire de Notre-Dame Auxiliatrice

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

39


S OLIDARITÉ

Allemagne

Un camp de jeunes différent: premier “Confronto” de la jeunesse syrienne au cœur de l’Europe

(ANS - Benediktbeuern) A première vue, cela peut paraître comme un camp de jeunes salésiens normal, un parmi tant d’autres organisés par des centres de jeunes et des oratoires salésiens à travers l’Europe, mais faites juste un peu attention et vous réaliserez que toutes les affiches sont en arabe ! La raison en est très simple: c’est le premier camp de jeunes des milieux salésiens du Moyen-Orient, en particulier de la Syrie, qui vivent comme réfugiés dans divers pays européens.

La Province du Moyen-Orient (MOR), avec le soutien de la Confédération mondiale des Anciens élèves de Don Bosco et de la Province allemande, a organisé le premier “Confronto” de jeunes réfugiés, à Benediktbeuern, Allemagne, du 21 au 26 août. Les travaux, coordonnés par le P. Munir El Rai, ont développé le thème “Vous aussi, vous pouvez être un saint”.

40

Sous la devise de la sainteté, environ 35 jeunes d’Espagne, d’Allemagne, des PaysBas, de Belgique, de France, de Suède et d’Italie se sont donc rencontrés trois, quatre ou cinq ans après la dernière fois, lorsque la guerre les a obligés à quitter leurs foyers à Alep, Damas ou Kafroun.

La vie et l’intégration des jeunes qui ont dû quitter leur patrie n’est pas facile et les sociétés européennes ne les aident pas souvent. En ce sens, le P. El Rai a observé: «Cette rencontre est une rencontre avec eux-mêmes, un moment pour prier et mettre de côté les difficultés, et donner à ces jeunes l’occasion de soutenir leur forte identité salésienne, que la guerre et la condition des réfugiés ont mise à l’épreuve».

Dynamisme et sport, animation musicale et spirituelle, promenades dans les bois et un voyage culturel à Munich ont été les

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

principales activités que ces jeunes ont vécues pendant six jours intenses. En outre, on leurs a présenté en détail l’Étrenne du Recteur Majeur pour 2019, “La sainteté pour toi aussi” et l’identité spécifique de l’ancien élève de Don Bosco.

Le samedi 24 août, les jeunes du MoyenOrient ont eu un dialogue avec le Provincial d’Allemagne, le P. Reinhard Gesing, et avec la “Consulte des jeunes anciens élèves d’Europe”, qui prépare les activités des jeunes anciens élèves de Don Bosco pour les deux prochaines années. Pendant le “Confronto”, quelques jeunes ont partagé des histoires personnelles très difficiles qui ont ému le groupe. Maintenant pour les salésiens, le plus important est de les accompagner et de les aider dans les lieux où ils vivent, afin qu’ils puissent trouver un soutien salésien dans leur vie quotidienne en Europe.


L IVRES

Italie

Les anciens élèves retracent 90 ans d'histoire à l'oratoire salésien

En novembre dernier, le théâtre Buonarroti de Civitavecchia (Rome) a accueilli la présentation du livre "90 Ans d'histoire Les salésiens de Civitavecchia". Organisé par les anciens élèves de l'Union et édité par Carlo De Paolis, le livre est un trait de l'histoire salésienne, de différents témoignages. une œuvre d'un âge d'or pour les salésiens, depuis leur arrivée à Civitavecchia le 17 novembre 1918. L'histoire d'un oratoire, d'une paroisse, d'un centre de formation, d'un lieu sûr où grandir et se confronter. Lorsque, pendant la Seconde Guerre Mondiale, Civitavecchia a été détruite par trois attentats à la bombe, «Les Salésiens ont travaillé avec leur cœur et leurs bras - écrit dans la présentation du livre Père Cesare Orfini, curé de la Sainte Famille -. Après la guerre, Civitavecchia était une ville à reconstruire et les salésiens se battaient pour accompagner cette reconstruction, avant tout spirituelle, morale et éducative». Un livre dans lequel les anciens élèves s’expriment souvent protagonistes de

nombreuses histoires. Jusque dans les années soixante, cette place poussiéreuse, au centre de la ville, était le point de référence de générations entières de jeunes. Bien sûr, si un oratorien imaginaire était catapulté dans la réalité actuelle, par la machine à voyager dans le temps, il serait choqué: il n'y a plus de carré poussiéreux mais de champs multifonctionnels modernes. Mais l'esprit salésien est resté inchangé. C'est seulement adapté à l'époque. Au cours de la présentation, le moment où un ancien élève de 90 ans a remis deux exemplaires du livre à deux garçons assistant à l'Oratoire a été significatif. Une sorte de passage du témoin qui a rempli tous d’émotion. C'est pour cela que, pour Carlo De Paolis et ses anciens élèves, tous les salésiens sont mythiques, même si leurs caractéristiques et leurs sensibilités sont différentes: ils ont laissé une marque indélébile dans leur vie, celle de Don Bosco.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

41


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Uruguay

Don Bosco immortalisé dans une grande fresque murale, œuvre artistique de José Gallino (ANS - Salto)

Une énorme fresque murale de Don Bosco est visible, depuis quelques jours, dans l’une des artères principales de la ville de Salto, l’œuvre du célèbre graffiti uruguayen et ancien élève salésien José Gallino.

A l’occasion du début des célébrations du centenaire du collège salésien “Nuestra Señora del Carmen”, dans la ville de Salto (située au nord du pays, à 500 km de la capitale), fondé le 16 août 1920, on lui a commissionné la fresque de Don Bosco de 6 mètres de large et 10 mètres de haut, couvrant un des murs extérieurs du bâtiment, tout près de l’entrée.

José Gallino, 33 ans, originaire de Salto, se consacre depuis 7 ans à l’immortalisation de différentes figures populaires uruguayennes sur les murs du pays. Artistes, footballeurs, écrivains, communicateurs

42

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

et même le directeur technique de l’équipe nationale de football uruguayenne sont les protagonistes de ses œuvres de “street art”.

L’artiste est très attaché au monde ecclésial et surtout au monde salésien. Il a étudié au collège “María Auxiliadora”, son frère au collège salésien, sa mère est catéchiste et son père était sacristain dans la cathédrale de Salto. Il a commencé par dessiner des graffitis sur des animaux et des motifs liés à la campagne et à la nature. La peinture murale de Don Bosco a été réalisée en seulement 3 jours et il a dit qu’elle est la plus grande qu’il ait jamais peinte. Il l’a fait à l’aérographe, entre une base de pinceau et ensuite il a appliqué une nouvelle couche avec l’aérographe. Interrogé sur le processus d’exécution de la murale, l’artiste a expliqué qu’il l’étudie


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

d’abord et que lorsqu’il pose ses idées sur une feuille de papier, il crée un diagramme qui sert ensuite de référence lors de la réalisation sur le mur «afin que la gigantographie soit bien encadrée». «Quand j’étais enfant, je ne finissais pas mes travaux, je les laissais toujours au milieu du travail. Je n’ai finissais pas une œuvre d’art que j’ai commencé à peindre. Maintenant, c’est différent, non seulement je les finis, mais aussi plusieurs fois, je procède à la restauration de la fresque murale, comme cela a été le cas du footballeur Cavani que j’ai peinte il y a quelque temps à Salto», dit l’artiste. «Peindre pour moi est une thérapie, je ne vois généralement pas comment ça se passe, mais une fois que le travail est à un stade avancé, je m’éloigne et je vois ce que j’ai fait. Parfois, je fais des erreurs, mais plus le travail est important, plus il peut être précis», conclut-il. Francisco Ardaix

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

43


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Paraguay

Participation de Sebastián Núñez dans un camping de la NASA (ANS - Asunción)

Sebastián Núñez est un ancien élève salésien qui a terminé ses études en 2018 à l'école “Salesianit” d'Asunción, Paraguay. Il y a quelques jours, il a raconté son expérience à la NASA en 2018 dans les "TED Talks".

Les TED sont des conférences ‘online’ avec le slogan "Des idées qui valent la peine d'être diffusées". Celle de Sebastián n'est pas seulement une idée, mais une réalité qu'il vaut la peine de faire connaître, surtout parmi les jeunes en quête de leur vocation. En juillet 2018, Sebastián Núñez a reçu la meilleure nouvelle de sa vie: il a été accepté dans le programme "Space Camp"

44

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

de la NASA au "Space & Rocket Center" aux Etats-Unis, situé à Huntsville, Alabama. Le garçon a dit qu'il avait passé par un long processus avant d'être sélectionné. Pour gagner le concours, il a dû soumettre de nombreux documents, des lettres de référence, une expérience qu'il avait faite et qu'il a dû documenter avec des photos et des vidéos.

«C'était une réussite, parce que j'ai toujours rêvé de faire partie d'un programme de la NASA et même d'y travailler», a dit Sebastián.

«Aussi difficile que cela puisse paraître, certains plus, d'autres moins, ont toujours rêvé d'être astronaute - continua Sebastián - Cela semblait un objectif si lointain,


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

mais j'ai continué à l'atteindre. L'expérience dans le domaine spatial a été un pas en avant supplémentaire qui m'a rapproché de ce dont j'avais toujours rêvé», a-t-il déclaré. Après son expérience à la NASA, en juillet 2019, Sebastian a été envoyé pour participer à "TED Talks" qui, comme mentionné, est un programme ‘online’ où les jeunes parlent de leurs rêves et expériences.

«A la maison, je n'avais pas Internet, mais j'avais une collection d'encyclopédies et de livres - Sebastián l'a expliqué au public qui l'écoutait - et je passais mon temps à dessiner des planètes et des comètes. La nuit, je passais des heures à regarder le ciel et les étoiles. Depuis mon enfance, j'ai cultivé le rêve de devenir astronaute. Je

suis heureux de partager mon expérience personnelle, de montrer qu'il est possible, avec le plus grand engagement, de réaliser ses rêves».

En participant à cette conférence, Sebastián a non seulement raconté son expérience, mais il a aussi écouté d'autres histoires d'autres jeunes qui inspirent les autres. Il a également tenu à souligner que l'avenir des nations est entre les mains des nouvelles générations.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

45


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Kenya

"Dans une école salésienne, on ne connaît pas seulement les matières, on apprend des leçons pour la vie" (ANS - Nairobi)

Pius Sebastian Mutemi, un jeune kenyan de 26 ans, est un ancien élève de l'Institut Salésien d'Embu et est maintenant aussi instructeur du cours de soudure à l’oeuvre "Don Bosco Boys Town" à Nairobi. Il partage ici ses réflexions sur son expérience salésienne.

Quelle est la différence entre une école salésienne et une école publique? «J'ai fréquenté les deux, donc je parle en toute connaissance de cause. Ce qui m'a d'abord surpris à propos de l'école salésienne, c'est le fait que nous, les élèves, on pouvait jouer au football avec le directeur et les autres professeurs!

46

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

Dans une école salésienne, il y a donc une interaction entre les élèves et les professeurs. Les écoles salésiennes offrent aux élèves la possibilité d'approcher les enseignants sans crainte, parce que les éducateurs sont amicaux. Dans l'école salésienne, avant tout, on ne connaît pas seulement les matières, on apprend des leçons pour la vie.

A l'école salésienne, nous avons aussi appris des valeurs comme l'importance de la vie spirituelle. Quand vous êtes proche de Dieu, vous pouvez faire face aux défis de la vie. D'autres valeurs que nous avons apprises sont le Respect, la Generosite, la Discipline et le Travail».


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Quels sont vos passe-temps et vos intérêts? «Je suis un cycliste passionné. C'est un nouveau sport au Kenya. Quand je suis stressé ou que j'ai beaucoup de choses en tête, le vélo me détend.

L'autre raison pour laquelle je fais du vélo, c'est parce que je fais partie d'un groupe caritatif de cyclisme appelé "Miles of Hope" qui aide les jeunes les plus pauvres par l'éducation, surtout les jeunes qui ne peuvent pas payer les frais de scolarité. Chaque semaine, nous faisons du vélo en groupe et chaque membre doit contribuer 200 shillings kenyans, qui servent à financer les jeunes les plus pauvres».

Conseils pour les jeunes? «Nous devons nous rappeler que rien ne nous vient servi sur un plateau d'argent. Mettez de la passion dans ce que vous faites et vous verrez que les choses avancent. Cherchez quelque chose qui peut vous tenir occupé plutôt que de faire quelque chose de mal. En ce moment, au Kenya, il y a un gros problème de relations entre les jeunes. Beaucoup de jeunes se suicident parce qu'ils ont été rejetés. Retourne à Dieu même si tu ne vas pas à l'église, prie, prie, au moins prie, aie une sorte de connexion spirituelle avec ton curé, tes parents ou tes amis. Les gens ne reconnaissent pas Dieu et pourtant Dieu est toujours présent». Clarence Watts, SDB

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

47


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Brésil

Semaine Missionnaire: plus d’un millier de jeunes engagés dans la construction du Royaume de Dieu (ANS - São Paulo)

Le mois de juillet au Brésil est traditionnellement le temps des vacances scolaires. Mais en même temps, pour beaucoup de jeunes chrétiens, c’est aussi le moment où ils mettent de côté un peu de repos et de récréation pour consacrer du temps et de l’énergie à leur foi: les participants aussi, par exemple, dans l’expérience de la Semaine Missionnaire promue par la Pastorale Salésienne des jeunes de la Province du Brésil São Paulo (BSP), à travers le Service d’Animation Missionnaire, expérience maintenant dans sa 25ème édition. En 2019, pour la deuxième année consé-

48

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

cutive, le nombre de jeunes engagés dans la mission a dépassé le millier. Il s’agit d’élèves et d’anciens élèves du Réseau des écoles salésiennes, de jeunes qui fréquentent les œuvres sociales, les paroisses, les instituts d’enseignement supérieur et les oratoires de la présence salésienne de l’État de São Paulo.

Accompagnés par plus d’une centaine de responsables et d’assistants spirituels, dans une atmosphère de spiritualité salésienne toujours vivante et joyeuse, les jeunes se sont répartis, divisés en groupes, dans les paroisses de 11 villes de l’intérieur de l’État de São Paulo : Alambari, Angatuba, Cajuru, Cunha, Jacareí, Lorena, Morungaba, Rio das Pedras, Saltinho, Tatuí


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

et Tuiuti. Pendant une semaine, les groupes de garçons et de filles ont mis leurs bases opérationnelles dans les structures paroissiales, d’où ils partaient chaque jour en expédition: visites et bénédictions dans les maisons, célébrations liturgiques animées, ateliers et jeux avec la communauté, sessions de formation...

Certains groupes ont également visité des organisations actives dans le domaine social ou ont aidé à organiser la fête du saint patron, comme les groupes des œuvres salésiennes d’Americana, Araraquara, Araras et São Carlos, qui étaient en mission dans la ville de Cajuru et ont participé activement à la neuvaine à Saint

Benoît, patron de la paroisse locale, dont la fête liturgique fut célébrée le 11 juillet.

Avec 25 ans d’expérience, la Semaine Missionnaire est de plus en plus un projet pastoral de double valeur: d’une part, elle laisse une empreinte importante sur les communautés qui accueillent les jeunes, qui sont contagiées par la joie, la foi et l’esprit nouveau qu’ils portent en eux; d’autre part, elle marque de façon indélébile les jeunes missionnaires, qui ont l’occasion de connaître de nouvelles réalités, aider autrui, approfondir le charisme salésien, rendre les groupes engagés et mettre leurs talents à la portée de manière originale. Anderson Bueno

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

49


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Pakistan

La famille d’Akash Bashir reçoit une statue de Marie Auxiliatrice du Recteur Majeur (ANS - Lahore) Dans le cadre de sa visite aux deux maisons salésiennes de Quetta et Lahore au Pakistan, le Conseiller général pour les missions, le P. Guillermo Basañes, a accordé une attention particulière à la famille d’Akash Bashir, un ancien élève salésien mort pour empêcher une attaque contre l’église Saint-Jean à Youhannabad.

Le P. Guillermo Basañes a voulu saluer personnellement la famille du jeune Akash, un ancien élève salésien qui, à 20 ans, a donné sa vie le 15 mars 2015 en tant que gardien de sécurité dans l’église de Saint Jean.

Ce jour-là, en fait, il a empêché un homme qui avait des explosifs avec lui de se sacrifier à l’intérieur de l’église, où des centaines de personnes célébraient la messe des Rameaux. Pour éviter l’explosion,

50

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

Akash a courageusement embrassé le terroriste et est mort en sauvant la vie de tous ceux qui priaient dans l’église.

Le P. Basañes a ensuite consacré son dernier après-midi à Lahore à une rencontre avec la famille du jeune homme, à qui il a offert une petite statue de Marie Auxiliatrice. C’est le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, qui a envoyé la statue de Turin, en signe de respect et d’appréciation pour la vie et le martyre d’Akash. La famille a accueilli les bénédictions du Recteur Majeur et a accepté le don avec beaucoup de joie et de gratitude. Le Conseiller général pour les Missions a également eu l’occasion de visiter l’église de Saint Jean et d’observer l’endroit exact où le martyre du jeune élève a eu lieu. Il a également visité le monument dédié à son martyre et a finalement prié devant sa


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

tombe. Les Salésiens du Pakistan, avec le P. Ángel Fernández Artime, continuent à remercier pour la vie d’Akash Bashir, parce que ce n’est pas seulement un symbole pour les jeunes, mais pour tous les jeunes religieux vivant dans les pays islamiques. Son héroïsme et son martyre sont une fierté pour la Congrégation salésienne et pour toute la communauté chrétienne du Pakistan.

Déjà en janvier 2017, en effet, le Père Francis Gulzar, curé de l’église Saint-Jean et Vicaire général de l’archidiocèse de Lahore, a envoyé une lettre à l’archevêque de Lahore, Mgr Sebastian Francis Shaw, “pour demander officiellement d’entamer la procédure officielle pour déclarer Akash Bachir martyr, en l’honneur de son sacrifice pour sa communauté à Yauhanabad”.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

51


L ES CITOYENS HONNÊTES ET BONS C HRÉTIENS

Uruguay

Les jeunes et la politique: «Il est important de pouvoir diffuser l’engagement» et encore moins en politique partisane. L’idée est d’accompagner les jeunes, dès le début, dans l’humble pratique de penser comment nous sommes par rapport à ce qui nous entoure. La recherche a été orientée pour pouvoir accompagner la réflexion».

(ANS - Montevideo)

Motiver l’engagement et le soin de ce qui nous entoure, répondre à des questions concrètes qui interpellent le présent, prendre des positions critiques et objectives et faire référence à la réflexion, sont quelques-unes des raisons pour lesquelles l’œuvre salésienne “Centro Monsignor Lasagna” (CML) a organisé un programme de rencontres sur la politique pour la jeunesse.

Victoria Vega a 23 ans, est une ancienne élève salésienne et a été l’une des membres de l’équipe qui a accepté le défi de réaliser cette initiative.

«J’ai peu de connaissances en politique,

52

Le défi est venu d’un intérêt à montrer aux jeunes que la politique est partout et qu’il n’y a aucune raison de tomber dans la politique partisane: «La politique émerge là où on étudie, avec sa famille, avec ses amis, dans un oratoire, dans tout ce qui nous entoure.

Nous voulions montrer que l’on peut faire du militantisme social pour une cause particulière qui s’inquiète s’il y a un réel désir de la changer», dit Victoria.

La jeune femme affirme qu’il est important pour les jeunes de s’engager en politique, et avec la politique, elle fait référence non seulement aux élections, mais aussi à la conscience d’avoir une position sur la question et d’agir en conséquence. «Chaque personne naît à un certain moment et dans certaines circonstances : la vision dont chacun est porteur contribue à compléter la discussion au niveau gé-

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

néral, et est authentique», souligne-t-elle. «Il y a aujourd’hui une grande confusion sur le concept de politique - poursuit-elle - et nous nous retrouvons donc avec des discours sans intérêt et, en bref, ce que nous faisons, c’est ignorer tout ce qui nous entoure. La politique partisane est confondue avec ce qui se passe tous les jours dans nos foyers, dans nos centres d’études et même dans la rue. Cela génère un discours politique lointain. Il est important de considérer les partis, parce que ce sont eux sur lesquels nous votons ensuite et qui déterminent les propositions qui définissent notre réalité, mais il ne faut pas oublier que la politique est beaucoup plus que cela».

Même dans les milieux salésiens, il y a des jeunes avec des projets intéressants et des idées innovatrices qui veulent faire un vrai changement et devenir des protagonistes. Le défi est de voir ce qu’est une position politique, car il arrive que beaucoup de jeunes ne se rendent pas compte qu’ils font constamment de la politique.

«La solution est entre nous, d’être un exemple pour que d’autres s’engagent dans le monde de la politique. Pouvoir diffuser l’engagement est important, il faut encourager la participation, sans penser qu’il faut attendre d’être parfaitement formé pour passer à l’action», conclut Victoria.


FAMILLE S ALÉSIENNE

Brésil

19ème Pèlerinage de la Famille Salésienne à Aparecida Aparecida, Brésil - 17 août 2019

Sous le thème "Sainte Mère de Dieu, prie pour nous", la Famille Salésienne du Brésil a vécu des moments d'émotion et de recueillement le 17 août dans la maison de la ‘Mère Aparecida’, où a eu lieu le 19ème Pèlerinage de la Famille Salésienne.

Toutes les communautés de la Province brésilienne de São Paulo (BSP) et les représentants des autres Provinces du Brésil ont participé au pèlerinage. Des représentants de l'ADMA, de l'Association des Salésiens Coopérateurs, des Anciens Elèves et de Canção Nova étaient également présents. Le Pèlerinage s'est déroulé en présence du P. Justo Ernesto Piccinini, Provincial, et de Sœur Elena Gesser, Supérieure des FMA. Pendant le pèlerinage, l'ADMA - qui célèbre cette année le 150ème anniversaire de sa fondation - a reçu des mains du P. Silvio Cesar, salésien, l'image de l'Aparecida, qui va maintenant voyager dans toutes les maisons salésiennes de la Province où l’ADMA est présente.

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

53


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION MONDIALE

Statut de la Confédération Mondiale Præit ac tuetur Il nous précède et nous protège Rome, le 5 décembre 2015

Chapitre XIII

Normes et sanctions disciplinaires

Art. 40 - Normes et sanctions disciplinaires

a) On peut cesser d’appartenir à l’Association par volonté propre de l’Ancien(ne) Élève qui le demande, ou bien par une décision réfléchie des Présidences de tous les niveaux. Celles-ci, après constat de comportements non cohérents avec les normes statutaires ou règlementaires, ou bien qui blessent, de quelque manière que ce soit, la vie communautaire et son organisation, ou pour d’autres motifs graves, peuvent décider, avec le consentement des deux tiers de leurs membres: ~ La motion de censure et la demande de démission. ~ La cessation dans une responsabilité (s’il s’agit d’un dirigeant). ~ L’exclusion de l’Association d’un Ancien(ne) Élève. b) Contre de telles décisions on peut toujours faire appel à l’Instance immédiatement supérieure. c) Si un appel est prononcé à l’encontre d’un membre de la Commission Exécutive Confédérale Mondiale ou de la Présidence Confédérale Mondiale, le Délégué Mondial, après avoir consulté le Délégué Central pour la Famille Salésienne et le Recteur Majeur, prendra une décision inhérente à la sanction requise (suspension, expulsion) en commun accord avec les autres membres de la Commission Confédérale Mondiale ou avec la Présidence Confédérale Mondiale.

Chapitre XIV

Texte – Interprétation et Modifications

Art. 41 - Texte officiel

a) Le texte officiel de ce Statut est celui rédigé en langue italienne

54

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

et déposé près le Secrétariat Général Mondial, avec les signatures du Recteur Majeur de la Société Salésienne, du Président Confédéral Mondial, du Délégué du Recteur Majeur pour la Famille salésienne, du Secrétaire Général et du Délégué Confédéral Mondial Salésien.

Les traductions dans les différentes langues doivent être autorisées par la Présidence Confédérale Mondiale et porter la mention explicite du consentement obtenu.

b) Toute controverse à propos de l’interprétation authentique et de l’application du Statut et des Règlements Nationaux sera portée devant la Présidence Confédérale Mondiale. c) Le présent Statut Confédéral Mondial peut servir de modèle pour la rédaction de Statuts ou Constitutions des Fédérations Nationales ou Provinciales, ainsi que pour des Associations Locales. d) Les Statuts Nationaux doivent être présentés au Conseil Exécutif Confédéral Mondial pour être approuvés, et entrent en vigueur seulement après approbation. Cela s’applique également aux modifications ultérieures éventuelles. e) Tous les membres de la Présidence Confédérale Mondiale, des Fédérations Nationales peuvent proposer des modifications à ces Statuts. Il revient à l’Assemblée Générale Mondiale de les approuver définitivement, à la majorité des deux tiers des membres ayant droit de vote.

Art. 42 - Siège

Le Siège de la Confédération Mondiale des Ancien(ne)s Élèves de Don Bosco se trouve à Rome, près la Maison Générale de la Congrégation Salésienne, sise actuellement à l’adresse suivante: Via della Pisana 1111, I00163 Roma, Italia. Promulgué le 5 décembre 2015 Fête du Bienheureux Philippe Rinaldi


S TATUT DE LA C ONFÉDÉRATION

Père Ángel Fernández Artime Recteur Majeur

Michal Hort Presidént Mondial

Père Eusebio Muñoz Responsable de la Famille Salésienne

Domenica Sapienza Secrétaire Mondiale

MONDIALE

Père José Pastor Ramírez Fernández Délégué Mondial

EX ALLIEVI Newsflash - 5 octobre 2019

55


EX ALLIEVI Newsflash

Magazine d’actualité sociale et religieuse de la Confédération Mondiale des Anciens (nnes) Elèves de Don Bosco

Direction et Rédaction EX ALLIEVI Newsflash Opera Salesiana Teresa Gerini Via Tiburtina, 994 - 00156 Roma (Italia) tel. (+39) 06.409.003 Internet: www.exallievi.org

Casa Generalizia Sede Centrale Salesiana Via Marsala, 42 - 00185 Roma (Italia) tel. (+39) 06.656.121 Centralino Fax (+39) 06.656.12.556 Internet: www.sdb.org E-mail: rmg@sdb.org

Direction et coordination éditoriale Pierluigi Lazzarini newsflash@exallievi.org pierluigi.2208@tiscali.it

NOTRE NUMÉRO DE COMPTE

Nom: Confédération Mondiale des Anciens(nnes)

Secrétaire de rédaction Veronica Messano

Elèves de Don Bosco

Banque: Lombard Bank Malta p.l.c. Adresse: Balzan, Malta Collaborateurs de ce problème IBAN: MT 08 LBMA 0500 0000 0000 0144 0520 986 Don Ángel Fernández Artime SDB, Michal Hort, don Jayapalan Raphael SDB, SWIFT Code: LBMAMTMT Francisco Ardaix, Anderson Bueno, Oswaldo Dalpiaz, Nicoletta Iuliano, don Jonas Kerketta SDB, Fresia Mendez Mora, Antonio G. Pires, Fredi Portilla, Bank Account Number: 01440520986

Gianfrancesco Romano, don Clarence Watts SDB Photos et images Archivio Ag. ANS, AustraLasia

Le magazine trimestriel (italien, anglais, espagnol, français et portugais) est disponible sur le site officiel www.exallievi.org dans les délais suivants: le 25 DÉCEMBRE (jour de Noël); PÂQUES DE LA RÉSURRECTION; 24 JUIN (naissance d'anciens étudiants); 5 OCTOBRE (Bienheureux

Alberto Marvelli)

Déclaration de confidentialité: Nous traitons vos données personnelles dans la mesure de votre nom, prénom et adresse électronique, sur la base de l'article 6, paragraphe 1, lettre f) du RGPD (intérêt légitime d'informer les membres de l'organisation sur les événements, les actualités et mises à jour concernant notre organisation et la Famille Salésienne) ou, selon le cas, sur la base de votre consentement, exclusivement aux fins énoncées ci-dessus, c'est-à-dire, aux fins d’informer les membres de l’organisation, des événements, actualités et mises à jour concernant l'organisation salésienne et sa Famille via une newsletter. Le titulaire responsable du traitement des données à caractère personnel est l' Association Confederazione Mondiale Ex Allievi Don Bosco basée à Via della Pisana 111, 00163 Rome, Italie, [Via Tiburtina, 994 - 00156 Roma (Italia)], numéro d'identification: 97066620580, email office@exallievi.org, numéro de téléphone + 421 915 966 549. Vos données personnelles ne sont pas communiquées à des tiers, ne sont pas transférées à des pays tiers ni à des organisations internationales. Vos données personnelles ne font pas partie d'un processus décisionnel ni d'un profil automatisé. Le traitement de données à caractère personnel n'est pas une obligation légale ou contractuelle, pas plus que la nécessité de passer un contrat. Vous n'êtes pas obligé de nous fournir vos données personnelles. Nous traiterons vos données personnelles jusqu'à ce que vous exerciez votre droit de vous opposer au traitement / retirer votre consentement. Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement, veuillez nous contacter. Si vous ne souhaitez pas recevoir nos newsletters, vous avez le droit, à tout moment, sans conditions ni frais, de vous opposer au traitement / retirer votre consentement, en envoyant un courrier électronique à office@exallievi.org.

Traduction

Ag. ANS - Édition journalistique

Ag. ANS - Veronica - Nisaury

Ag. ANS - Nisaury Ventura

Ag. ANS - Nisaury Ventura

ÉDITION ITALIENNE

ÉDITION ANGLAISE

ÉDITION ESPAGNOLE

ÉDITION PORTUGAISE


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.