Page 1

Le peti

g urmet

la bonne bouteille l’art des mets

Emmanuel hodencq

le feu de la passion la bonne bouteille

nicolas Dissez et

l’eau verte de Volvic découverte

écolodge du Lac du Pêcher

« instants d’Absolu »

gastronomie  //  actu  //  découverte  //  coups  de  cœur  //  shopping…  et  oplus  si  affinités  //  n  5  //  janvier  2012

g r a t u i t

1

événement

Vinidôme,

un fleuron de la viticulture française


Le peti

gourmet

rencontre

Les impressions  d’un petit gourmet

Où trouver

entretien : Corinne Pradier

Sur l’esplanade du château de Polignac, Le Gourmet signe son premier entretien Une rentrée avec Jean-Luc Petitrenaud. Nous pénétrons en douceur sous sa voûte, lors du tournage des Escapades en Haute-Loire. gourmet

g urmet

Petit événement

sommet

ud Petitrena Jean-Luc

Le peti

Les

qu’un homme accorde à un autre », dit-il. Il en fut de même pour cette rencontre, un temps généreusement accordé. te

découver

de

Niercombe

31

Un souvenir de petit gourmet ?

Vous savez, c’est quelque chose qui se décrit très peu. C’est une cuisine d’enfance qui n’est pas verbalisée. Tout le monde pense qu’il y a des mots derrière tout. Moi j’ai des impressions, je n’ai pas de mots. Les mots c’est l’écriture, les impressions c’est la vie. Et il y a ces impressions gourmandes dans la cuisine de ma grand-mère, dans celle de ma mère. J’ai mûri de cette manière-là, car je ne viens pas d’une famille huppée. Je suis allé la première fois dans un restaurant à l’âge de 17 ans. Donc, j’ai conservé ce côté extrêmement palpitant de la famille, de la caresse familiale. C’est extrêmement doux. On ne sait pas pour quelle raison, mais ça fonctionne. Ça vous met un virus exceptionnel à l’intérieur du corps, qui va donner l’idée de ce qu’est aujourd’hui la chronique gastronomique. Car ici nous ne sommes pas dans une sorte de démonstration de table, avec des gens qui seraient passés à côté du voyage personnel. Moi, j’ai été dans un vrai voyage personnel, d’où cette note d’authenticité extraordinaire.

waouh !

// actu nomie // coups g… gastro erte // shoppinés // // découv si affinit2011 de cœur et plusseptem bre no 1 //

peti Le peti

Chloé Passavy, texte : Jérôme Kornprobst

On ne tombe

C’est ce que vous allez chercher dans vos escapades ? C’est ce que je vais chercher tout le temps parce que je ne peux qu’aller ainsi dans les escapades. J’ai envie de rassembler des fantaisies gourmandes. La fantaisie d’un boucher, d’un charcutier, celle d’un traiteur, d’un pâtissier… Tout ça va tellement m’enchanter si je le mets bout à bout et si je sais le raconter. Si je sais faire raconter sa vie à chacun. Car, dans la chronique gastronomique, c’est la vie qu’on mange. On n’est pas en train de manger quelque chose qui serait extraordinairement bien ordonnancé, avec des règles et des lois. La chronique gastronomique c’est que du cœur, c’est de la fantaisie, c’est de la légèreté. Et c’est cette toute petite virgule entre deux phrases qui sont contées qui va faire qu’on a envie de passer à table.

mets l’ar t des

E DE JCL n,  tion  LA RECETT er de planta rgers d’Orno

s ve e chocolat 1  cru  hum fraises de blonds et au r oire et délice d

Starclean, propre et rapide

glace d’iv fumé aux raisins  maralumi par

Jean-Luc Petitrenaud aux côtés de François Gagnaire, plus jeune chef étoilé de Haute-Loire

À l’occasion de la e 6 édition du Grand prix de l’innovation de la foire de Paris, le four Starclean™ de Whirlpool a été récompensé par le prix de la technologie grâce à son nettoyage intégral, écologique et sans odeur. 35 minutes seulement suffisent grâce à un revêtement anti-adhérent traitement issu de et un la nanotechnologie. Selon le constructeur, une économie de 97% en consommation d’électricité par rapport à un cycle pyrolyse classique.

artisan artiste

pas sur l’atelier Ceramauva par hasard… Au bout chez Ulrike Weiss que Chloé Pasd’un chemin, dans le hameau savy découvre l’intérêt de travailler en  résidence  d’entrepreneur.  Trois  des Concizes mois  (Chateauneuf- le plâtre : « Travailler un moule en plâtre  plus tard, en octobre 2009, j’étais prête les-Bains), Chloé permet de concevoir un Passavy vous  objet qui, malgré son  à démarrer », raconte la Clermon-   contact accueille avec un côté unique, pourra êtr Artisan entrepreneur large e fabriqué en plusieurs  toise. er retour en Auvergne sourire. De exemplaires. » depuis Mauva, le La jeune apprentie le 1 avril 2010, Chloé Passavy voilà deux ans, cette jeune céramiste s’est crée alors le moule façonnage lancé dans le défi de 27 ans a théière de sa fameuse de la création toujours eu le de la terre en en céramique. salamandre. goût pour tout ce mandre car elle est le  « J’aime la sala- trer qui je suis, de pro« J’ai envie de monqui se fabrique auvergnat, est avec me souviens très bien  les mains : « Je  feu qui sont aussi les symbole de l’eau et du  dont on peut se servir poser de beaux objets  l’épicentre des ateliers Formes et  caractéristiques de la   quotidiennement. » de ce site. Le couleurs quand j’étais  Théières, bols, petite. Ces ateliers ont céramique. » saladiers, bijoux… grès est tourné été pour moi un prem   Chloé court les ier apprentissage des  marchés, les foires et modelé, formes, des textures, de et les salons pour Apprentie céramiste, s couleurs. Sans doute  la faïence se faire connaître ven- tout en deuse, professeur pensant à ses futures moulée… de modelage… mets créations : « Je dois préparer  Après un long l’avenir, imal’art des giner une nouvelle cré et délicat ation forte, innover.  processus Je  m’enferme  dans  mon  atelier  fabrication de : pendant des heures…  J’y  façonnage, pense constamment.  séchage, À la maison, on  décoration a  pris  le  parti  et cuissons, chaque pièce d’en plaisanter :  c’est  en  qui naît est unique. Les forgeant  que  le premier déclic… » Pourtant, rencontres l’on  devient  un BTS d’art céramique malgré Chloé Passavy de matières, en poche cumule céramiste ! » et des cours en de formes et les actisection art du feu Passionà vités parisiennes l’Institut national de couleurs, née, engaChloé se cherche du patrimoine, pour s’en guident mon sortir gée, Chloé d’évoluer davantage d : « J’avais  besoin  jusqu’à cette inspiration. ans le concret, moins  année a pendant dans la conceptualisa Chloé Passavy, tion. J’ai alors eu la  2009. « Je  voulais  créer  trop longchance de pouvoir tra artisan vailler dans des ate- mon activité mais fi nancièrement,  temps occulté liers  parisiens,  chez  céramiste. Koët  et  Ulrike  Weiss.  ce  n’était  pas  évident.  J’ai  alors  eu  qu’elle était la  Des expériences très en www.ceramauva.com tout une artiste avant richissantes. » C’est chance de bénéfi cier d’une mesure du C : « C’est  Tél. : 04 63 85 91 onseil  régional d’Auvergne  56 pour une installation vrai, aujourd’hui je ne peux pas le nier. Je  (visites atelier   suis un artisan artiste.  » possibles).

la caresse familiale

MAGASINER*

30

Le buron

gourmet

Le peti

gourmet

et entre foire

e d’un petit rencontr « La table,impressi c’est la ons définition du temps

Mettez votre grain

48

rc t exactemen sous l’étoile

cle « C’EST EN FORGE laude Le ANT QUE L’ON DEVIEN Jean-C T CÉRAMISTE »

18

) de la Cathédrale our (parvis 1, rue Verdier-Lat Ferrand 28 90 63000 Clermont 04 73 91 om Téléphone tempsthe.c psthe.com s.the@tem Mail: temps.the@ www.temp Site internet:

:

: au chocolat Ganache lait - 100 g de crème maralumi - 50 g de chocolat - 140 g de beurre - 20 g de raisins blonds

Basse

Ouverture température 15h à 19h lundi de Pour à 19h00 la cuisson de 8h30 19h00 samedi basse àtempérature, mardi à * de 15h00 (zone A) lescolaires four Gourmet dimanche Pro les vacances de Rowenta offre solution de cuisson *pendant sereine par excellence, la sans surveillance. Grâce à la faible température (65-90°), il n’ y a plus de risque de sur-cuisson ni de séchage. Fini le poisson fade et insipide ! N° consommateur Rowenta : 0974 503 623

49

7, rue des

préfère dire magasiner

(faire les magasins)

Tefal baby home a élaboré multifonctions

Fossés -

Décongelez, mixez, cuisez ! un mixeur cuiseur

pour cuire, mixer, aput.com réchauffer et décongeler. Le Disney aurant-ch baby Tefal baby home est accompagné 19 - www.rest de trois petits pots conserver 73 96les80 en verre pour n conseillée : 04 préparations. Pratique pour accompagner ges - tél. les parents - réservatio au dimanche dans cet apprentissage du goût 63490 Sauxillan pour bébé, ce mixeur est livré mercredi avec le petit livre ouvert du de recettes

que faire du shopping

!

pratiques « Winnie et ses amis ». Prix généralement Service consommateurs constaté : 99,49 € Tefal : 0 974 504 774 (prix d’un appel non surtaxé)

CLErmont-fErrAnD

2

Le Petit(listeGourmet ? non exhaustive…)

19

farine - 45 g de d’orange - 50 g jus place : Mise en fraises - 200 g de fraises coulis de - 50 g de ivoire - 100 g glace

Special T veut réinventer

le thé… Un thé doit être préparé dans les règles de l’art. Il crucial de maîtriser est parfaitement tous les paramètres de l’infusion idéale : dosage des feuilles température de de thé, l’eau, quantité et la qualité de l’eau, temps d’infusion… Et à chaque thé, sa température d’infusion ! Special T a donc développé thé la plus précise la machine à qui soit. Une machine chaque paramètre qui maîtrise aussi du thé les plus exigeants.parfaitement que les maîtres Pour cette machine, commercialise toute Nestlé une collection de thés et En vente uniquement sur www.special-t.com tisanes.

* Au Québec, on

Pour 4 personnes

Bien

assis ! - 40 g de Pour la rentrée, Guzzini g de rhum lance sa première chaises en métal collection de - 20 et plexi. Huit couleurs sont disponibles : à tuile : violet, noir, blanc, Appareil vert, orange, rouge, fondu bleu et jaune. - 50 g beurre semoule À partir de 240 €. - 100 g sucre

de sel

Derrière une allure moderne alliant chrome, acryl et silicone, Buzz Duo (Cole & Mason) est un bel objet doté d’une double utilisation poivre et sel. Électrique, bouton pour chaque il condiment. La molette dispose d’un placée sous le mécanisme astucieusement vous permettra de mouture selon vos régler la goûts et vos envies. Prix de vente généralement constaté : 65 € N° consommateur : 09 74 50 88 68 (prix d’un appel local)

es,  Le dressage tre des assiett e les  nache au cen ganache •  Démouler la gacoulis de fraises ainsi qu illère  nner la Confectio aide d’une cu re et  ser  disposer du  ganache, à l’ chocolat lait, puis ver fraises sur la  r des boules  de glace ivoi er les  lir crème et  confectionne ne tuile. •  Mettre à bouilat et le beurre ; incorpor recouvrir d’u sur le chocol blement gonfl és au rhum. moules  et  raisins préala dans  des  la  ganache  •  Mouler  ais. réserver au fr les tuiles . Préparer our à 180°C t et cuire au f •  Mélanger le tou

Le Garden Ice – place de jaude Maison Gaucher – rue du Cheval Blanc Compofiserie – bd Desaix Rendez-vous des Thés – rue du Cheval Blanc Cave Nicolas – avenue Julien Le Distil – rue de la préfecture Fournil Saint Esprit – avenue Julien Pause Café – rue de la Boucherie Parking souterrain – place de jaude Aux P’tits Oignons – rue de la Boucherie Boulangerie La Chaumière – rue saint-dominique L’Oliven – rue de la Boucherie Ô jardin d’Eden – rue de l’ange Que du Bonheur – rue de la Boucherie Temps’Thé – rue Verdier de la Tour Fromagerie Le Buron – rue de la Boucherie Fafournoux Traiteur – place Saint-Pierre Boulangerie Au St-Laurent de la Patisserie – bd Lafayette Boulangerie La Panifière – rue Nestor Perret Au Bon Pain – rue des Salins Délices des Anges – bd Desaix Maison de la Culture – rue de l’abbé de l’épée Fashion Coiffure – Mail d’allagnat P’tit Encas – rue Maréchal Delattre de tassigny D’ici et D’ailleurs – place de l’Etoile Beauté Saint-Genès – rue Saint-Genès L’Atelier Gourmand – place de l’Etoile Boucherie Durif – rue Saint-Esprit Goûts et Couleurs – place du changil Bar des Beaux Arts – rue Ballainvilliers Le Magma – place de la Victoire Café Thomas – rue Ballainvilliers Le Café Pascal – place de la Victoire Fournil Saint-Esprit – rue Ballainvilliers L’Office de Tourisme – place de la Victoire Le 15-13 – rue des Chaussetiers Brasserie Derrière – place de la Victoire Le Pationata – rue des petits gras Taverne du Maître Kanter – place de la Victoire La Renaissance – rue des petits gras Le Bar d’Ô – place de la Victoire La Comedia – rue des petits gras Crêperie Belle-Île – place de la Victoire Impreza – rue de l’Ancien Poids de Ville Plume et Libellule – place de la Victoire La Tonkinoise – rue des Chaussetiers Le Sisisi – rue Massillon Pain Paillasse – rue du cheval blanc Restaurant Avenue – rue Massillon Bar Restaurant Le Clair Mont – place Saint-Pierre L’Oustagou – rue du Terrail Sushi Shop – bd Desaix Cave Grandseigne – rue du Terrail The Oval – avenue de la République Les Goûters de Justine – rue Blaise Pascal CHU Estaing – rue d’Estaing Vinomania – rue de l’Ange Boulangerie La Craqueline – avenue de la République Le Puy de la Lune – rue de la Michodière La Mama – rue de Thiers Le Petit Vélo – rue Fontgiève L’Annexe – rue de Courpière En attendant Louise – place de la Liberté Délices et Gourmandises – rue Fontgiève Crousti’Pain – bd Berthelot Le Marché Saint-Pierre – place Saint-Pierre La Table à Thierry – rue Terrasse Le Fournil Montferrandais – bd Léon Jouhaux

Comptoir de Famille – rue terrasse Centre Commercial Jaude – place de Jaude Olivier & co – rue des Gras Cinéma Les Ambiances – Rue Saint-Dominique Le bistrot Vénitien – rue des Gras Simply Market – bd Côte Blatin Léonidas – rue du Cheval Blanc L’Arbre à pain – bd Côte Blatin Pât’à Pain – rue de l’Oradou Le Richelieu – place de Jaude Supermarché Casino Les Salins – avenue Marx Dormoy Le Faisan Doré – place de Jaude EnVie – rue Saint-Esprit Restaurant de Lion – place de Jaude Chocolaterie Vieillard – rue Blatin Au Poivre d’Ane – rue de la boucherie Pâtisserie Vallet – rue Blatin Le Grand Passage Blatin Chocolaterie Museur – rue Blatin Le Bouchon de Jaude – rue des Minimes Le Pile Poêle – rue Saint-Dominique La Table Médiévale – rue des Minimes Le Pinocchio – rue Saint-Dominique La Gourmandine – rue des Minimes France Bleu – bd François Miterrand La Cave à Louis – avenue de la République Concessionnaire Flaubert – bd Gustave Flaubert Casa Parma – rue Saint-Laurent So Good – rue des salles Le Roméo – rue Boirot L’Arbre à Vin – rue des Archers Hôtel Novotel – rue Georges Besse Le Kalash – rue du Port Boucherie Gauthier – rue de la Boucherie Jaude Ménager – rue Ramond Le Comptoir du Vin et de la Truffe – rue Ramond L’Atelier – Place du 1er Mai Brasserie Romeu – CC Nacarat La Suite – Rue Saint-Adjutor Le Fournil de Jean – rue de Blanzat La Fiana Barcelona – rue Saint-adjutor ACE Hôtel – rue du Ressort Pizzeria Le N°3 – rue Georges Clémenceau Chocolaterie Weiss – rue Ernest Renan Le Vert d’Ô – rue Saint-Genès Crêperie Le Pescajoux – rue du Port Le Charly – place Louis Aragon Crêperie La Grignoterie – rue des Chaussetiers Café de la Passerelle – rue Anatole France Les Vilains P’tits Canards – r ue Claude Baccot Villa Pascaline – boulevard Lavoisier

ChAmALIErES Chocolaterie Ranoux – place des Sarrazins Boulangerie Grangé Cossou – avenue de Royat Poissonnerie Roux – rue Lufberry Boucherie Dugat – rue Lufberry Fromagerie La Fermette – rue Lufberry Le Coup’faim – place de l’Europe Aux Sources Vinicoles – rue Lufberry Papilles et Senteurs – avenue de Royat Maison Vacher – rue Lufberry Ô Gré des Saveurs – rue du Pont de la Gravière Boulangerie Vacher – avenue Voltaire La Passerelle – allée du Parc Le Président – avenue de Royat

roYAt Royatonic – passage Pierre-Joël Bonté Hôtel Le César – avenue de Royat Pâtisserie La Royale – bd Vaquez Chocolaterie du Vieux Royat – Rue Nationale Bijouterie Aux Pierre Fines – bd Vaquez Le Princesse Flore Hôtel – Place Allard Bijouterie La Taillerie des Volcans – bd Vaquez Crêperie des Volcans – avenue de Royat Le Royal Saint-Mart – avenue de la Gare La Belle Meunière – avenue de la Vallée

CEYrAt Le Fournil ceyratois – avenue Wilson Boucherie Taillandier – avenue Wilson

CoUrnon d’AUVErGnE Le Fournil du Lac – rond point du Cendre Boulangerie Une Bouchée de Pain – rue du Commerce Boulangerie des Dômes – avenue des Dômes Eric Copineau Traiteur – rue de Lempdes SPAR – rue de Lempdes Le Moulin des dunes – rue des plaines

LEmPDES Altuntas Fruits et Légumes – zone Cora SPAR – place Charles de Gaulle Boulangerie Borel – rue René Marssin Boulangerie Peynet – place du Poids de ville La Miche Lempdaise – route de Dallet Restaurant Sébastien Perrier – rue du Caire

BEAUmont

rIom

Fournil de la Châtaigneraie – route de Ceyrat Auvergne Provence – rond point de Beaumont Crousti’Pain – rd point de Beaumont Boulangerie Pingeon – rue du Grand Champs Simply Market – rue Jean Mermoz

L’Antre 2 – rue du Marthuret Boulangerie La Maie Gourmande – rue du Commerce La Richesse des Mers – rue Gomot Chocolaterie Le Lautrec – rue de l’Hôtel de Ville Boulangerie – rue Gomot AUBIErE Boulangerie Fafournoux – place des Ramacles Fromagerie – rue Saint-Amable Saveurs du Soleil – rue du Commerce Lou Tassou – place des ramacles L’Ane Gris – rue Gomot Boulangerie Stanislas Denizard – Le Saint-Amable – rue Saint-Amable place des Ramacles L’Auberge de la Croix de Fer – Fournil du Bois Joly – place des Ramacles rue de la croix de fer Des Idées pour la Cuisine – Km lancé Le Caveau des Tontons – rue Lafayette Desprat Vins – Km lancé Le Magnolia – Villa Plancha – avenue Lavoisier avenue du Commandant Madeline Caffé Mazzo – rue de l’Eminée Le Liberty Grill – CC Carrefour La Criée – rue de l’Eminée Gourmands d’Ici – rue de l’Hôtel de Ville Courtepaille – rue de l’Eminée Le Volcan – rue de l’Eminée VEYrE-monton Le Bistrot du Boucher – avenue Ernest Cristal Cave Saint-Verny Les 3 Brasseurs – avenue Lavoisier La Paillote à Francis – rue des Ribes ISSoIrE La Boucherie – avenue Lavoisier Boulangerie Vedrine – route de Perrier Tablapizza – avenue Ernest Cristal Boucherie Betc Dissay – bd Albert Buisson BioCady - avenue du Roussillon Pâtisserie Kammère – rue Berbiziale CEA Mercedes – avenue du Roussillon Chocolaterie Sudre – bd Albert Buisson Jour de Fête – avenue Ernest Cristal Fromagerie – rue Berbiziale Au bon Coteau – place de la République LE CEnDrE Rémy Chocolatier – rue Berbiziale Intermarché – CC Le Forum Restaurant de l’Horloge – Pizzeria Le Pinocchio – Rue Jean Mermoz place de la République Boulangerie La Farinière – Avenue Centrale Les 6 saisons – rue Berbiziale Clip’ Coiffure – avenue Centrale Le Petit Théâtre – place de la République Boulangerie La Couronne d’Arthur – PErIGnAt-les-SArLIEVE rue du Ponteil L’Hostellerie Saint-Martin – allée Bonneval Au Pêcher mignon – rue du Ponteil Boulangerie Grangé Cossou – avenue de la République Le Petit Bonneval – avenue de la République Le Pescalune – rue Jean Jaurès

Vous souhaitez communiquer dans le Petit Gourmet ? Contactez-nous ! > nicolas Léotoing

06 83 01 56 07 - nleotoing@lepetitgourmet.net

> thomas Bournel

06 71 15 60 28 - tbournel@lepetitgourmet.net

2


sommaire

édito Le peti

gourmet

Génération petits gourmets

Depuis cinq mois, c’est le même rituel, il va falloir vous y faire, vous organiser pour ne plus passer à côté. Les premiers jours de chaque mois sont désormais marqués par la sortie du Petit Gourmet. Premier magazine gratuit consacré à la gastronomie en Auvergne, Le Petit Gourmet deviendra grand… on l’espère ! C’est bien parti et tout cela grâce à vous, annonceurs enthousiastes et lecteurs assidus, qui constituez une nouvelle génération : celle des petits gourmets. Cinq mois intenses, au cours desquels nous avons successivement lancé le magazine, augmenté son nombre d’exemplaires (15 000), créé le Facebook afin d’y recueillir vos précieuses réactions – vos avis mais aussi vos tuyaux nous intéressent –, et le site web www.lepetitgourmet.net, sur lequel vous pouvez feuilleter tranquillement votre magazine gourmand. Et comme ce n’est que le début, et pour répondre aux nombreuses demandes, nous avons décidé de mettre en place une offre pour que vous, qui résidez en dehors de la grande agglomération clermontoise (plus de 200 points de distribution), puissiez recevoir Le Petit Gourmet directement chez vous… (voir modalités p. 50 et sur le web). L’année commence bien, qu’elle vous soit douce et gourmande !

Élevé en fût de chêne

Thomas Bournel Directeur de la publication

d’ici ou d’ailleurs

SArL LE PEtIt GoUrmEt 15-17, rue du Pré-la-reine - 63 100 Clermont-Ferrand - 0 473 743 187

événement

Vinidôme, un fleuron de la viticulture française

100 % terroir

14

rencontre

18

À la Saint-Cochon, tout est bon pour faire la fête !

Carinne Teyssandier

tour de main l’art des mets

Emmanuel Hodencq, le feu de la passion

bien manger Gourmand… & léger

la bonne bouteille Nicolas Dissez présente l’eau verte de Volvic

découverte

Écolodge du lac du Pêcher : « instants d’Absolu »

Les saltimbocca de l’amitié

36 39 42 47

magasiner

49

réservation express

50

Le relais du Vermont, une ambiance très familiale

Directeur de publication : Thomas Bournel (tbournel@lepetitgourmet.net) rédacteur en chef : Jérôme Kornprobst, redaction@lepetitgourmet.net,

21 24 32

coup de cœur

SARL au capital de 10 000 € - RCS clermont-fd 532053378 Directeur commercial : Nicolas Léotoing (nleotoing@lepetitgourmet.net)

4 9

en-cas

www.agencek.com Direction artistique : Frédéric Nolleau, www.oxygene-graphisme.com rédaction : Corinne Chesne (cchesne@lepetitgourmet.net), Jérôme Kornprobst, Corinne Pradier (cpradier@lepetitgourmet.net) Photographies : Patrick André (l’art des mets), Ludovic Combe (coup de cœur), Ludovic di Orio (découverte), Vincent Flouret, Xavier Lahache / cuisine.tv (rencontre), Jérôme Kornprobst (la bonne bouteille, 100% terroir, d’ici ou d’ailleurs), Office de tourisme du Sancy, Mairie de Besse (100% terroir), Luc Olivier (bien manger), SNBA (tour de main), Vinidôme (événement) Illustrations : Virlo Impression : Colorteam - Imprimé a 15 000 ex. Journal d’annonces légales : l’annonceur légal 5 mai 2011 dépôt légal : janvier 2012 - ISSN 2118-9854

Toute l ’équipe du Petit Gourmet vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année !


En-CAS 4

Bientôt !

La première édition du Salon de la Cuisine et des Arts de la Table se tiendra du 30 mars au 1er avril au Stade Marcel Michelin à Clermont-Ferrand. Au programme : plus de 1 500 mètres carrés de découvertes gourmandes avec des exposants venus de toute la France pour faire découvrir au public des produits artisanaux de qualité. Ce rendez-vous sera aussi l’occasion de prendre des cours de cuisine avec des grands chefs, de saliver en assistant à des démonstrations savoureuses et de goûter le résultat. Les enfants pourront aussi passer leur tablier lors d’animations de cuisine prévues pour eux. Mais le Salon de la Cuisine et des Arts de la Table sera aussi rythmé par des conférences au cours desquelles des professionnels viendront débattre autour de la santé et de la nutrition, et des démonstrations réalisées par des élèves en apprentissage, accompagnés de leurs professeurs. Bref, un programme appétissant et convivial qui fera sans doute naître des vocations et réveillera les papilles. Trois jours placés sous le signe de la gourmandise. du 30 mars au 1er avril Stade Marcel-Michelin - rue du Clos-Four Parc des Sports Marcel-Michelin - Clermont-Fd

Chef de l’année !

En couleurs

Bio et sans croute

La Boulangère a lancé son pain de mie bio et sans croute. Les matières premières sont issues de l’agriculture biologique, sans utilisation d’engrais chimique ni de pesticide de synthèse. Très apprécié par les enfants, ce pain de mie est idéal pour un sandwich bucolique, une tranche de pain perdu ou un club sandwich.

Nouvelle marque d’ustensiles malins et originaux, Tovolo arrive en France avec une spatule en silicone unique en son genre. Pratique et colorée, elle s’apprête à révolutionner le quotidien de tous les cuisiniers. Du rose barbe à papa au jaune moutarde en passant par le vert olive, Tovolo propose un choix incroyable de 40 couleurs, inédit dans l’univers de la cuisine. Les chefs ne savent déjà plus où donner de la tête ! Prix public conseillé : 9,90 € www.mauviel.com

Vive la viande ! Selon une étude TNS Sofres réalisée en août 2011, les Français sont des carnivores hors pair. Parmi leurs huit premiers plats préférés, sept sont à base de viande, à savoir : le magret de canard (21 %), les moules-frites (20 %), le couscous (19 %), la blanquette de veau (18 %), la côte de boeuf (18 %), le gigot d’agneau (18 %), le steak-frites (18 %), le boeuf bourguignon (16 %). Le poisson figure à la onzième place du palmarès avec le pavé de saumon grillé, plat que les Parisiens, pour leur part, placent en tête de leurs préférences.

La quatrième édition des Trophées de la gastronomie et des vins s’est tenue à la fin de l’année 2011. Parrainée par le Roannais Pierre Troisgros, cette cérémonie a été l’occasion d’attribuer douze titres à celles et ceux qui mettent à l’honneur la gastronomie locale. C’est le chef étoilé de Saint-Bonnet le Froid Régis Marcon qui a été élu chef de l’année. Régis Marcon n’a cessé d’être mis à l’honneur depuis qu’il exerce son métier sur les hauteurs de Saint-Bonnet le Froid. On se souvient par exemple qu’il avait reçu le Bocuse d’Or en 1995 et qu’il a décroché sa troisième étoile au guide Michelin en 2005. Il s’était illustré en 1989 au concours du Prix Taittinger, et il avait fait parler de lui en 1992 avec le Prix Brillat Savarin. C’est un fervent défenseur des produits régionaux. C’est un amoureux des champignons, des châtaignes, ou bien encore de la lentille verte du Puy…Il met en scène au quotidien tous les produits locaux à travers les recettes qu’il confectionne avec son équipe. Et lorsqu’il n’est pas derrière le piano il se consacre à la formation, c’est d’ailleurs devenu son cheval de bataille depuis qu’on lui a confié une mission gouvernementale. Il a eu l’occasion de se rendre dans 22 villes différentes, de visiter des lycées, et des CFA, et de rencontrer les acteurs de la formation pour analyser leur problématique, et trouver des solutions. Il faut savoir qu’en Haute-Loire, tous les restaurateurs qui accueillent des apprentis ont reçus une formation spécifique, une mesure qui sera obligatoire en 2012 à l’échelon national.


en-cas

Savoureuse

Dégustation

La Volvic citron vert a Le 9 novembre dernier, Le Petit Gourmet (que j’eus la été reconnue saveur de chance de représenter) a répondu à l’aimable invitation l’année 2012. Alliant de Jérôme Bru, tout nouveau chef du Lavoisier. Sous tous les bienfaits l’œil attentif Marc Monier, propriétaire des lieux, de l’eau minérale et du « coach » – François Gagnaire, chef étoilé de naturelle Volvic et le Haute-Loire –, celui-ci a bel et bien a pris son envol plaisir du citron vert, en suscitant dans l’assemblée d’initiés des temps de elle est composée à silences ponctués d’élans de satisfaction. Loin de s’en plus de 90 % d’eau tenir à la maîtrise des seuls classiques, Jérôme Bru minérale naturelle a su proposer un aperçu convainquant de son talent… Volvic, associée au goût unique présent et à venir. Son menu « Dégustation » – dont et naturel de citron vert, sans me reste notamment en mémoire la raviole de foie aucun additif : sans arôme et sans gras poêlé, jus de canard aux saveurs d’Arabica et colorant artificiels, sans édulcorant chanterelles grises ou bien encore la noix de Saintet sans conservateur. Elle contient Jacques d’Erquy, étuvée de salsifis céleri et pomme seulement 1 % de sucre (=10g/L), verte, jus de pomme fermier – fut à la hauteur de un verre de 250ml représentant son étymologie un « accomplissement du goût ». ainsi moins d’1 % des repères Félicitations à tous ! – (Corinne Pradier) nutritionnels journaliers en sucre. Volvic Citron Vert permet de varier les plaisirs pour s’hydrater À l’occasion de la parution du Guide Lebey au quotidien des Restaurants de Paris et sa banlieue 2012, (rappelons qu’il les Éditions Lebey, en partenariat avec la est conseillé maison Raynaud, a récompensé quatre chefs. de boire 1,5 litre Côté salé, les prix ont été décernés à Arnaud d’eau chaque Nicolas (M.O.F Charcuterie 2003 / Le Boudoir - Paris 8e) pour son « Pâté jour). en croûte de volaille et foie gras de canard, salade croquante d’asperges La gamme Volvic er vertes », Thierry Marx (Le Camélia au Mandarin Oriental - Paris 1 ) pour eau fruitée son « Maquereau au gingembre, vinaigrette d’agrumes et tagliatelles comprend de carottes », et Michel Roth (M.O.F 1991/ Restaurant l’Espadon au Ritz également - Paris 1er) pour son accompagnent « Purée de ratte truffée comme un cinq autres cappuccino ». Côté sucré, c’est le « Tout chocolat, mousse chocolat blanc, références : croustillant caramel chocolat noir, poudre de chocolat au lait, sorbet citron, fraise, chocolat noir » de Kei Kobayashi, (Kei - Paris 1er) qui a été primé. Lors de pêche-orange, vos déplacements parisiens, vous saurez où déjeuner ! thé vert menthe Guide Lebey et framboise. 496 pages - 15,90 €

Primés

Exclusivité En exclusivité nationale pour les lecteurs du Petit Gourmet « instants d’Absolu », Écolodge & Spa du Lac du Pêcher offre pour toute réservation de quatre nuits une cinquième nuit gratuite, hors repas (lire notre rubrique Découverte). Proposition valable sur tout type de chambre jusqu’au 11 mars 2012. Appelez au 04 71 20 83 09 et donnez votre code ESCAPADECANTAL.

Le fromage ludique

Schmidhauser, fromager affineur, propose de partir à la découverte des fromages de Savoie en lançant le grand défi des saveurs, un jeu gratuit à découvrir en famille. Ce « kit blind-test », disponible chez les revendeurs Schmidhauser, repose sur un principe simple : le plaisir. Un plateau de fromage, une dégustation en aveugle et « l’indice du fin gourmet » vous donneront ainsi l’occasion de découvrir de façon ludique Beaufort, Reblochon, Tomme de Savoie ou autres Moelleux du Revard… à vos plateaux de fromage ! À Clermont-Ferrand Carrefour, Auchan, Système U www.schmidhauser.fr

Cahiers Pour remettre au goût du jour les gaufres de mamie, à la fois croustillantes et fondantes, qui faisaient le plaisir d’un goûter un jour de vacances, ou la traditionnelle forêt-noire réservée à de fabuleux anniversaires… Les Editions De Borée ont publié « Le Cahier d’une cuisinière », Suzanne Perrin, qui mérite toute notre attention. Soigneusement collectionnées, ces recettes familiales ont été rangées par occasion, afin de retrouver plus facilement celle qui vous fera revivre les souvenirs de jours heureux… Présentée façon cahiers d’écolier, la collection est aussi déclinée autour des cahiers d’une cuisinière « de montagne », « des bords de mer », « de campagne »… En vente en librairie, grandes surfaces et sur www.deboree.com Mon cahier de recettes : 12 euros - Les gâteaux de notre enfance : 24 euros

5


En-CAS

Sans gluten

Source d’antioxydants majeurs, riche en fibres, certifiée AB, la farine de pépins de raisin présente aussi l’avantage d’être sans gluten. Mélangée à d’autres farines ou dans des préparations alimentaires cuites ou crues comme müeslis, yaourts et desserts, crêpes, salades, pâte à pain… et consommée en petite quantité chaque jour apportera à votre organisme des éléments essentiels sous une forme naturelle (cette farine ne subit ni extraction, ni transformation). Prix généralement constatés : 6,80 € (400 gr.) disponible dans les magasins biologiques distributeurs des produits Ecoidées et sur le site www.lemondeestbio.com

Tiramisu à la stévia

Réaliser un cake, un cheesecake ou un clafouti à la stévia est désormais possible : c’est facile, rapide... et surtout très bon ! Pour tous ceux et celles qui n’ont pas encore cuisiné à la Stévia, dont le pouvoir sucrant est 200 fois supérieur à celui du sucre, Pure Via présente l’une de ses nombreuse recette : le tiramisu en verrine. Il est réalisé avec du Pure Via, des œufs, des biscuits cuiller, du café, du mascarpone, du cacao et de l’amaretto. Un tiramisu léger car dans cette recette, on utilise moins de jaunes d’œufs et surtout du Pure Via ! Ce tiramisu peut aussi se faire avec des fruits rouges ou des fruits exotiques.

6

Préparation Faire ramollir la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole, faire bouillir la feuille égouttée avec les 3 cl d’eau. Séparer le blanc du jaune d’œuf. Battre le jaune d’œuf, le mascarpone, le fromage blanc et 2 cuil. à soupe de Pure Via à l’aide d’un fouet. Ajouter l’eau à la gélatine et bien mélanger. A l’aide d’un robot ou d’un fouet électrique monter les blancs en neige bien fermes. Incorporer délicatement les blancs à la préparation au mascarpone. Verser le Pure Via restant et l’amaretto dans le café et mélanger. Couper les biscuits en 2, les imbiber de café et en tapisser le fond de 6 verrines. Verser dessus une couche de mousse au mascarpone, puis à nouveau, des biscuits imbibés de café. Terminer par une couche de mousse au mascarpone. Réfrigérer les verrines au moins 4 heures et les saupoudrer de cacao juste avant de les déguster. Ingrédients pour 6 personnes : 2 cuil. à soupe de Pure Via, 150 g de mascarpone, 100 g de fromage blanc 0%, 1 feuille de gélatine, 3 cl d’eau, 1 œuf entier, 1 blanc d’œuf, 12 biscuits à la cuiller, 20 cl de café expresso, 2 cuillères à soupe d’Amaretto, 10 g de cacao en poudre non sucré. Temps de préparation : 15 minutes, Temps de cuisson : 2 minutes, Temps de repos : 4 heures.

Rungis, chez vous !

Unique en son genre, le site de l’Épicerie de Rungis www. lepiceriederungis.com offre aux gourmets la possibilité de commander à tout moment des produits rares, introuvables ou de contre-saison. Ces aliments frais de qualité supérieure sont sélectionnés par des acheteurs professionnels sur le Marché de Rungis. Poissons et fruits de mer en provenance des meilleures criées françaises, légumes singuliers et fruits exotiques, volailles de tradition fermières... l’équipe de spécialistes repère et négocie les meilleurs produits, dont la majorité bénéficie de labels reconnus ou d’appellations protégées. Ainsi, comme s’ils étaient au cœur du célèbre marché, les amoureux de gastronomie découvrent sur la boutique en ligne un choix exceptionnel, habituellement réservé aux restaurateurs. Quelques clics pour une livraison partout en France métropolitaine sous 24 heures. www.lepiceriederungis.com et aussi le blog : www.blog.lepiceriederungis.com

Fameuh !

Vous avez forcément déjà entendu parler des 2 Vaches qui proposent des produits laitiers bio mais pas seulement. Ce sont aussi de joyeuses militantes d’un monde plus bio et d’une agriculture respectueuse de l’environnement, pour un monde plus « Pis & Love ». Les 2 Vaches viennent de lancer deux nouvelles recettes pour convertir au bio petits et grands : le Fameuh nature et le Fameuh aux marrons. Fabriquées en Normandie, sans colorants, ni conservateurs, ni arômes artificiels ni additifs (conformément à la réglementation de l’agriculture biologique), ces deux recettes constituent une nouveauté pour Les 2 Vaches mais aussi pour le rayon bio. À noter que les 2 Vaches ont reçu une mention d’honneur décernée par l’ONG anglaise Compassion in World Farming (CIWF) lors de la cérémonie des trophées du Bien-être animal en 2011. Prix conseillé : 2,10 € le lot de 4 pots de 115 gr. Nature et 2,40 € le lot de 4 pots de 115 gr. aux marrons. www.les2vaches.com et www.facebook.com/les2vaches


en-cas

Étoiles

Après le succès du livre Les Chefs ont du Cœur, la Fondation Cœur et Artères lance le grand concours Cuisine et Photo « Les étoiles dans l’assiette » au profit de la recherche médicale contre les maladies du cœur. Jusqu’au 14 février 2012, les amateurs de photo et passionnés de cuisine pourront s’essayer à l’art culinaire de nos grands chefs ! Ils marqueront ainsi à leur façon leur engagement pour la lutte contre les maladies du cœur. Pour Anne-Sophie Pic, « La cuisine aide à la prévention des maladies notamment cardiovasculaires et l’on sait finalement depuis bien longtemps combien le juste équilibre permet une bonne santé. Mais tous ces mots ne signifient pas qu’il faille se priver du plaisir... » Le principe du jeu est simple : avec l’aide du livre Les Chefs ont du Cœur (disponible sur le site www.chefs-coeur.com au prix de 19,90 €), les participants concoctent une recette inspirée d’un des 10 grands chefs. Les participants réalisent une photo de leur recette et la postent sur la page Facebook dédiée au jeu concours « Les étoiles dans l’assiette ». Quatre professionnels de la gastronomie ainsi que de l’art culinaire dont Christian Etchebest éliront le premier et le second prix. Ces deux prix mettront à l’honneur les participants qui auront réussi la plus belle photo d’art culinaire grâce à leur talent de cuisine et à leur imagination suivant des critères consultables sur le site. Un cours de cuisine en partenariat avec L’Atelier des Chefs ou un atelier de photo d’art culinaire en collaboration avec « Je veux être photographe » seront à gagner. Le troisième prix reviendra au coup de cœur des internautes et remportera un dîner pour deux personnes dans un restaurant de grand Chef étoilé. À vous de jouer ! Inscriptions, règlement, conseils… sur www.chefs-coeur.com La Fondation cœur et artère sur www.fondacoeur.com Facebook : les étoiles dans l’assiette

Galette Le mois de janvier rime avec galette ! Pour fêter les rois, Banette joue la carte de la chance et propose une collection de fèves porte-bonheur. 8 fèves exclusives sur le thème des objets qui ont le pouvoir d’exaucer les vœux... Et cette année, la fée Banette a égaré 24 fèves magiques dans les galettes. Les gourmands les plus chanceux qui les retrouveront pourront réaliser un des dix vœux établis : nager avec les dauphins, enregistrer un CD, faire un baptême en hélicoptère.... Des galettes de rêve pour des gourmands couronnés... de succès ! www.banette.fr

7


8

Du 3 au 6 février, Vinidôme se tiendra à la Grande Halle d’Auvergne. Plus de 450 exposants, parmi lesquels 350 viticulteurs venus de toutes les régions de France, font de ce rendez-vous annuel l’un des cinq plus grands salons des vins français.


événement

Vinidôme,

un fleuron de la viticulture française texte : Jérôme Kornprobst

P

our sa vingtième édition en 2011, Vinidôme a attiré près de 53 000 visiteurs ! Créé au départ par de véritables amoureux du vin dans tous ses cépages, le cercle des initiés du départ s’est agrandi au cours des millésimes jusqu’à devenir aujourd’hui le plus important rassemblement du Massif central dédié au vin, mais pas seulement. « L’amour du vin se doit d’être partagé et bien accompagné, afin d’exhaler toute sa convivialité aromatique. Vinidôme a progressivement élargi son offre, pour permettre aux visiteurs d’apprécier pleinement les plaisirs associés à sa dégustation », commente-t-on chez Centre France événement, l’organisateur. Ainsi, ce sont quatre pôles gourmands qui occuperont l’espace de la Grande Halle : vin (Vinidôme), gastronomie (Vinigast), fromage (Allées fromagères) et arts de la table (Tablissima).

Un salon, quatre espaces Sélectionné par les organisateurs, le fleuron de la viticulture française s’est donc donné rendezvous à Vinidôme cette année encore. Quatre jours durant, ces passionnés feront partager leur savoirfaire aux visiteurs en rouge, blanc et rosé, avec la qualité comme dénominateur commun. Venus

de toute la France, plusieurs centaines de vignerons proposeront le meilleur de leur production, pour des dégustations-découvertes aussi savoureuses qu’inattendues. Parmi eux, Georges Chavaux, qui représente le Domaine de Bollenberg, est un habitué : « Nous étions parmi la trentaine d’exposants à la création du salon, il y en a plus de 300 aujourd’hui. Nous étions les seuls producteurs de vins d’Alsace, d’eau-de-vie et de crémant. J’ai connu Aulnat, Cournon et maintenant la Grande Halle… Vinidôme est l’un des plus gros salons de France ». Pour ce domaine alsacien, le salon auvergnat sera l’occasion de promouvoir, entre autres, deux vins primés par le guide Hachette : « Une sélection de grains nobles pinot gris cuvée 2007, et un gewurztraminer cuvée prestige 2009, médaille d’or de l’édition 2012. » En vingtdeux ans, l’Auvergne a pris goût à l’Alsace : « Sur notre stand, nous proposerons par exemple des accords mets et vins : le gewurztraminer est parfait pour accompagner des plats salés-sucrés ou des spécialités à base de fromages fondus. ». Du fromage justement… Au cœur de Vinidôme, une soixantaine d’artisans des métiers de bouche présenteront leurs spécialités qui accompagneront avantageusement les crus proposés. Ainsi, par exemple, le GAEC de Bisanne est un habitué : « nous venons à Vinidôme depuis cinq ou six ans et mettrons en avant cette année notre production de tomme et de beaufort d’été », explique Marie-Christine Bochet-Drivet,

9


Des invités…

Un cadeau…

Jacqueline Bonnet, maître sommelier de France

10

Une douceur…

Nous sommes près de vous pour chaque instant! Idées et concept originaux sont créés par nos soins, pour vos envies…

Au Sublime

Ambert, 30 rue du chateau Chocolatier, caramélier, saladerie et salon de thé www.ausublime.com 04 73 82 10 23

« L’œnologie pour mieux comprendre le vin » « La dégustation de vin, c’est comme l’amour. On peut parfois avoir envie de changer, dans la recherche du plaisir instantané. » Devenue l’une des figures emblématiques de Vinidôme au fil de ses éditions, Jacqueline Bonnet, maître sommelier de France, animera cette année encore le point accueil œnologique à l’entrée du salon. « Les visiteurs viennent me voir pour se rassurer parfois, mais aussi pour avoir un conseil pour choisir leur vin pour un mariage, un baptême… Moi, je suis là pour les aider, leur donner envie d’aller chez les vignerons. Le point œnologique de Vinidôme, c’est un outil pour mieux comprendre et découvrir le vin », argumente de son accent ensoleillé la Narbonnaise, fidèle du salon auvergnat depuis une quinzaine d’années. Très à l’aise dans le contact qu’elle entretient avec son public, Jacqueline Bonnet aime faire passer des messages simples : « Le vin a une histoire que l’on peut lier à une culture, à un patrimoine. Je suis de l’ancienne école : le pain, ça se mange en tranche, le vin se consomme par gorgée. » Indépendante de toute pression commerciale — elle n’est liée à aucun vignoble — Jacqueline Bonnet vous donnera de bonnes astuces afin d’éviter de mauvaises affaires lors des foires aux vins, « Une bouteille qui comporte une deuxième capsule transparente indique que le vin a voyagé à l’export, on ne peut garantir sa qualité… », vous éduquera au vocabulaire très spécifique de l’œnologie, « un vin collé au blanc d’œuf est gage de qualité comme pour un pétrus ou un yquem » et ne manquera pas d’aborder les sujets tabous comme ceux liés aux sucres et au soufre. « Vinidôme est un rendez-vous particulier que je ne manquerais pour rien au monde. Je continue à venir pour le plaisir, dans ce lieu où il fait bon partager mes connaissances sur le vin, sans cesse enrichies par l’expérience et les rencontres. La relation avec le vin est une composante essentielle de l’existence. Vous accompagnant du berceau à la tombe, il faut savoir choisir à quel moment en profiter et apprendre à le déguster, avec tous ses sens stimulés. Trouver le bon compagnon au bon moment, comme dans une relation amoureuse… »


événement

Alain Baussy

Le moulin de Grand-Père Fondé aux alentours de 1880, le moulin de Grand-père a connu Alexandre, Aimée et aujourd’hui Alain et Gérard à sa tête. À Spéracedes, non loin de Grasse, on cultive la picholine, olive idéale pour l’apéritif et la tapenade, et la caillette, l’olive niçoise qui se ramasse verte aux alentours de septembre et noire au mois de novembre. Pour la quatorzième fois, Alain Baussy sera en Auvergne à l’occasion de Vinidôme : « c’est très important pour nous car c’est le premier salon de l’année. L’Auvergne est un pays de gourmands et le salon sera l’occasion de proposer aux visiteurs la primeur de notre récolte 2011-2012 », se réjouit l’homme de 58 ans habitué des marchés. Depuis cinq générations, l’olive française est ainsi écrasée, broyée avec son noyau au milieu duquel se trouve l’amande qui contient le conservateur naturel, et pressée. « On extrait 40 % d’huile, à froid. À l’époque de mon grand-père, on réalisait une première pression à froid et une deuxième à chaud. Avec les presses modernes, on ne presse plus qu’une seule fois. Alors, quand je vois certaines étiquettes qui mentionnent “première pression à froid”, ça me fait rire » s’amuse Alain. Avec 40 tonnes d’huile écoulées chaque année (20 tonnes sur les marchés et 20 tonnes directement au moulin), le moulin de Grand-Père poursuit donc tranquillement son petit bonhomme de chemin. www.moulinbaussy.com

11 CAVE À VIN - ÉPICERIE FINE - PRODUITS RÉGIONAUX

Venez déguster la Légendaire sur le salon Vinidôme Une journée sans vin, c'est comme l'Auvergne sans ses volcans !

L ' A U V E R N O L O G U E : E S PA C E U N I Q U E ! + DE 120 RÉFÉRENCES DE VINS D’A UVERGNE À DÉCOUVRIR À L A C AVE.


adhérente de la coopérative de beaufort depuis 1977 et membre de l’Académie du goût de Savoie. À 1 760 mètres d’altitude, les cinquante vaches laitières de race « Abondance » et les trente chèvres de ce GAEC familial — Marie-Christine travaille avec son mari Gilbert et ses deux fils Alain et Frédéric — passent quatre mois de l’année dans les alpages, générant un lait particulièrement savoureux. « On retrouve ce goût dans la production proposée au salon ». Habituée à recevoir les touristes et les curieux pour des visites et des goûters à la ferme, Marie-Christine effectuera le chemin inverse à l’occasion de Vinidôme. C’est elle qui viendra

12

aux visiteurs auvergnats ! Et parce qu’ « un pays comme la France, qui sait fabriquer plus de deux cents sortes de fromages, ne peut pas mourir » (déclaration attribuée à Winston Churchill), ils seront une vingtaine de producteurs comme le GAEC de Bisanne à occuper les Allées Fromagères du salon. Ce florilège de spécialités haut de gamme démontrera aux palais les plus exigeants que fromage et vin font décidément bon ménage ! Enfin, pour allier plaisirs gustatif et olfactif, omniprésents sur le salon, avec les plaisirs des yeux et du toucher, une vingtaine d’exposants viendront compléter l’offre gourmande faite aux visiteurs dans l’espace réservé aux arts de la table. Véritablement Tablissima ! Tout un programme.

Salon Vinidôme du 3 au 6 février - Grande Halle d’Auvergne. www.vinidome.com L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.


événement

Yvan Bernard, viticulteur

AoC, première ! Fondé il y a vingt ans, le groupement des caves indépendantes des côtes d’Auvergne compte 26 viticulteurs dans ses rangs dont 21 seront présents à Vinidôme. Parmi eux, Yvan Bernard aura son stand pour la huitième année consécutive. Installé à Montpeyroux, ce jeune viticulteur de 32 ans compte bien profiter de cette vitrine régionale pour mettre en avant son savoir-faire. « L’Auvergne est un vignoble propice au bio. Depuis deux ans, je suis en cours de certification bio, ce qui implique de bannir l’utilisation de produits chimiques de synthèse. Pas d’insecticide, pas de désherbant mais beaucoup de sueur ! En fait, une façon différente d’aborder la vigne. » Outre la mise en avant de vins de pays dont il est fier, l’édition 2012 de Vinidôme sera surtout l’occasion pour Yvan Bernard et l’ensemble des viticulteurs du groupement, de présenter au public la première récolte depuis l’obtention de l’AOC en décembre 2010. « C’est historique pour le vignoble, une véritable reconnaissance de qualité. C’est le signe qu’en Auvergne, désormais, les viticulteurs font du bon travail et que notre vin n’a plus rien à voir avec celui produit il y a cinquante ans. »

H-S 12/2011 - Photo non contractuelle. *Offre sur modèles indiqués en magasin, limitée au stock disponible.

www.vignerons-auvergne.com

Reposez-vous après les fêtes !

M AT E L A S SOMMIERS BANQUETTES OREILLERS L I T S . . .

* Du 11 janvier au 14 février 2012

1, av. du Mal Leclerc

Z.I. COURNON 04 73 84 30 04

www.unirev.fr

13


À la Saint-Cochon, tout est bon pour faire l 14

Avec Saint-Cochon le 21 janvier prochain, la commune de Besse célébrera comme chaque année l’art du lard. C’est toujours une belle occasion pour la cité médiévale d’accueillir de très nombreux curieux et de vivre une journée folle autour de la cochonnaille.

A

ncien restaurateur à Besse et ancien président des Toques d’Auvergne, Antoine Sachapt réfléchit quelques instants… « La première édition de la Saint-Cochon a eu lieu en… 1994. À l’époque nous cherchions à créer une opération marquante, comme cela existait en Alsace, une fête dans l’esprit des Toques d’Auvergne. Et nous avons lancé cet évé-

nement autour de la cochonnaille. » Le succès a été immédiat, extraordinaire : dix-huit ans plus tard, le 21 janvier prochain, ils seront plus de mille convives à partager le repas de la Saint-Cochon et plusieurs milliers à déambuler dans les rues tout au long de la journée. « Il règne une ambiance incroyable dès le matin avec les saucissons qui cuisent lentement en alambic au marc d’Auvergne, un marché et des dégustations


100 % terroir

e la fête ! texte : Jérôme Kornprobst

du « sacrifice » du cochon a bien lieu dès le début de la matinée. « Le cochon est amené mort sur la place. En public, il est brûlé à la paille de seigle, lavé, brossé et découpé en quartier. Il est enfin partagé entre les membres de l’organisation. » Car pour Antoine Sachapt, ce qu’il faut retenir avant tout, c’est bien l’esprit de fête et de partage qui règne à Besse à la Saint-Cochon : « Tout le monde collabore, c’est une véritable fête de village comme il en existait autrefois. Les animations sont nombreuses tout au long de la journée et le village de Besse baigne dans la bonne humeur. Il ne manque que les vielles et les sabots ! » Désormais, un hiver sans Saint-Cochon n’est plus imaginable. « Si on tue le cochon c’est parce qu’il est bon à manger en bonne compagnie. À Besse, on sait accueillir. » Rendez-vous le 21 janvier !

de spécialités locales, des concours comme celui du meilleur boudin… et ce fameux repas. »

Une fête de village comme autrefois Si le cochon n’est plus tué sur la place publique pour ménager les sensibilités, le rituel

Programme Le matin, place Pipet Alambic : les saucissons cuisent lentement au marc d’Auvergne… Buvette de la Saint-Cochon avec dégustation de tranches de lard, saucisses de couennes et de vin d’Auvergne. Petits déjeuners spéciale Saint-Cochon avec les œufs au lard. Le matin, place de la Gayme Vente de boudins chez les bouchers. Sacrifice du cochon Le matin, place de la Poterne Brossage du cochon Le matin, rue des Boucheries Découpage du cochon À 10 heures à la salle des fêtes 7e concours du meilleur boudin avec la participation d’un jury composé de personnalités politiques et locales et en présence d’un invité d’honneur. À 15 heures à la salle des fêtes (entrée libre) « Les Pâtes au gaz » - Duo de théâtre musical humoristique de saltimbanques et magicien… Un spectacle tout-terrain. www.patesaugaz.com À 17 heures, cinéma de Besse (entrée libre) Humour avec « En attendant Julio » d’Angel Ramos Sanchez – Magicien de l’absurde, chanteur, gagman, humoriste… il est tout à la fois. www.angelramossanchez.com Et aussi Des animations musicales sur les places et dans les bars avec Ktipietok (www.myspace.com/ktipietok) et la Banda de Cournon, la fameuse et traditionnelle soupe de raves, la vente des tabliers cuisine 2012…

15


La salaison

Une

Le grand repas des cochonnailles menu proposé par l’association des métiers de bouche de Besse

16

Apéritif de pays

Le gratin de choux

Le pâté de la St-Mathieu

Le saint-nectaire et le cantal

Le pâté de tête du cochon

Les œufs à la neige

La terrine de campagne

Le biscuit de Savoie

Les pieds de Monsieur gratinés aux haricots

La tarte à la confiture

Le jambon au foin

À ne pas manquer le soir : la fameuse et traditionnelle soupe de raves

À l’occasion de la Saint-Cochon, Le Petit Gourmet a voulu en savoir plus sur la salaison. Fagots, saucissons, jésus… « Salaisonnier » à Besse, Lilian Chaput nous aide à y voir plus clair dans les différentes phases de fabrication. « Le saucisson, c’est une affaire de goût », lance Lilian Chaput, patron des Salaisons du Sancy à Besse. Depuis vingt-quatre ans, CAP de charcutier en poche, il travaille dans l’ancienne charcuterie paternelle créée en 1980. Aujourd’hui, l’entreprise est entrée dans une autre dimension même si elle est restée très familiale : sept personnes (dont quatre à la production et Anne, la sœur de Lilian qui gère la partie administrative et commerciale) pour cent cinquante tonnes de cochon et un nouveau cœur de métier, la salaison. « La salaison, c’est vieux comme le monde, c’est la conservation par le sel. Ici, nous ne produisons que des produits salés et séchés avec des coches auvergnates. » Les coches sont des femelles de trois à quatre ans ayant mis bas à plu-

375 000 ! Avec 150 tonnes de viandes de cochon pour des pièces d’un poids moyen de 400 grammes, on peut estimer à 375 000 saucisses et saucissons en tous genres produits aux Salaisons du Sancy chaque année. Malgré cela, Lilian Chaput prend le temps de réfléchir à la création de nouvelles recettes comme le Mumm de salers, un saucisson 100 % bœuf de Salers créé il y a six ans. « Le goût est différent, il est plus goûtu, très terroir. Nous avons aussi lancé le Lingot de bœuf salers séché qui connaît un bon succès. Ces produits ne sont pas bio mais nous n’en sommes pas très loin. » Les marques sont déposées. La « petite charcuterie familiale » qui propose aussi des plats cuisinés dans l’une de ses deux boutiques de Besse réalise un chiffre d’affaires d’un million d’euros par an. En savoir + : www.salaisonsdusancy.com Renseignements : 04 73 79 53 69


100 % terroir

e affaire de gros sel sieurs reprises et qui atteignent les 180 à 200 kg : « Des animaux plus lourds favorisent un goût authentique si l’on compare avec un porc charcutier de 90 kg. »

« IL fAUt APPrEnDrE à LIrE Un SéChoIr. C’ESt LE nEz, L’hABItUDE AUSSI, qUI fAIt LA DIfférEnCE. »

Salaisonnier depuis six ans, Serge officie à la production, qui impose cinq phases essentielles à respecter. « Le hachage est une étape importante car il permet d’assurer des goûts différents. C’est à ce moment que l’on peut ajouter poivres, épices, noisettes… » Bien plus que cela même insiste Lilian Chaput : « C’est le travail immédiat à réaliser. Le premier jour de la semaine, la viande qui vient d’être livrée est hachée au cutter pour obtenir des mêlées. C’est là que l’on ajoute le sel pour assurer la conservation. » Les mêlées fraîchement réalisées rejoignent ensuite la chambre froide pour un temps de mise au sel et patienteront jusqu’à la phase de mélange : « L’albumine naturelle ressort et finit de lier la matière. On peut ensuite passer au poussoir. » La viande est alors déposée dans la trémie (vaste entonnoir) pendant que les boyaux propres sont soigneusement placés sur un cornet : « La viande est embossée, et selon le diamètre du boyau, cela donne des saucisses ou du saucisson. »

30 jours de séchoir La production du jour rejoint ensuite l’étuve, vaste salle dans laquelle règne une très forte odeur de cochon : « Les pièces restent là pendant 48 à 72 heures. La température monte par pallier jusqu’à 22 °C pour extraire un maximum d’eau. Ensuite, les 700 saucissons qui sont ici passent au séchoir pour une trentaine de jours. » Lors de cette phase de séchage, le saucisson connaît une cure d’amaigrissement en passant de 400 grammes lorsqu’il est frais à 280 grammes une fois sec et prêt à déguster. « Il faut apprendre à lire un séchoir. C’est le nez, l’habitude aussi, qui fait la différence. » C’est la dernière étape avant la distribution : Yaëlle prépare les commandes qui sont acheminées aux professionnels (détaillants, Monoprix, Auchan Nord, Leclerc) mais aussi aux particuliers qui peuvent passer commandes sur la boutique en ligne lancée voilà cinq ans.

17


Carinne Teyssandier

Un gros petit-déjeuner, D’origine lyonnaise, Carinne Teyssandier partage sa vie entre Villeurbanne et Paris. Depuis plus de dix ans, elle présente des émissions culinaires et s’impose comme une journaliste de référence dans ce domaine avec plus d’un millier d’émissions à son actif. Elle a pris un peu de temps pour répondre aux questions du Petit Gourmet.

Quel genre de plats cuisiOù vous trouvez-vous en ce ans. À quel chef aimeriez-vous ressembler ? moment ? nez-vous pour vos amis ?

18

J’étais à la deuxième édition du salon du chocolat à Bressuire ce week-end au cours duquel j’ai animé des rencontres. Je suis sur le retour.

J’ai beaucoup de respect pour les chefs et leur travail qui est un très beau métier quand il est bien fait. Mais je ne veux ressembler à aucun d’entre eux. Je ne serai jamais chef, je ne Quel sont vos souvenirs suis qu’une ménagère éclairée d’enfant en matière culi- et gourmande (rires). Cela dit, j’apprends énormément à leur naire ? contact. Avec ma grand-mère, nous avons beaucoup cuisiné toute Mais il y en a bien un qui les deux. Comme beaucoup vous séduit particulièrement ? d’enfants je pense, j’ai commencé par les gâteaux. J’ai d’ailJ’aime beaucoup l’immense leurs conservé son vieux livre de personnalité de Paul Bocuse. recettes qui tient plus de l’al- En fait, je dois être sensible à manach sur lequel on colle des la personnalité du chef pour recettes. Un vrai livre de col- m’intéresser à sa cuisine. Si je lage ! De cette époque, j’ai aussi n’apprécie pas un chef sur le gardé le goût pour la cuisine plan humain, je n’ai pas envie du terroir lyonnais : le saucis- de goûter sa cuisine, c’est une son à cuire avec des pommes de histoire de sentiment. Paul terre revient souvent à ma table. Bocuse est un homme touchant, J’aime la cervelle des Canuts, le qui inspire le respect. Sa cuisaucisson brioché, les bugnes… sine est géniale et il aime transEt bien sûr les gratons ! (rire) mettre. Il est d’ailleurs le mentor de presque tous les chefs et Vous animez des émissions fait l’unanimité dans le métier. de cuisine depuis plus de dix C’est une chouette personne.

Alors là franchement, je n’ai aucune constance. Tout dépend de l’humeur du jour, de ce que j’ai découvert récemment, des produits du marché. À ma table, je préfère la surprise à la routine et comme en cuisine, on n’a jamais fait le tour… Vous êtes plutôt salée ou sucrée ? Plutôt sucrée. Les bonnes tartes aux fruits et bien sûr, le chocolat ! (rire) Avez-vous un produit fétiche quand vous cuisinez : une viande, un poisson, un crustacé ? Non pas vraiment. Grâce à mes émissions En direct de Rungis, j’ai la chance d’être au cœur de la situation. On y trouve des produits incroyables, l’un chassant l’autre. La richesse est telle qu’on a du mal à choisir. Du coup, comme je le disais tout à l’heure, j’aime varier.


,

rencontre

j’adore ! Quel type de vin appréciezvous ? En fait je bois très peu. Mais ma préférence va aux liquoreux comme un coteau du Layon ou un Sauterne… Un château Yquem par exemple ! (rire). Pour l’accord entre mets et vins, je laisse mon amoureux choisir.

19

Au quotidien, quelles sont vos habitudes alimentaires ? Et bien justement je n’en ai pas ! Tout est en fonction de mon emploi du temps : quand je suis à Télématin, le petit-déjeuner est vraiment rapide et léger. Mes semaines sont un peu à rallonge et pour le déjeuner, c’est pareil, c’est très fluctuant. Dès que c’est plus calme, je retourne au marché, je fais ma cuisine… Quand j’ai du temps, mon


plaisir c’est de prendre un gros Vous avez publié en 2008 petit-déjeuner, j’adore. C’est un ouvrage d’astuces culil’un de mes moments préférés. naires. Laquelle pouvez-vous livrer aux lecteurs du Petit Gourmet ? Plutôt thé ou café ? Je préfère le thé même si je (Carinne réfléchit quelques bois un petit café après le déjeu- instant) Tout le monde fait des ner. Le thé, c’est plusieurs fois pâtes et à chaque fois, on se demande quelles sont les propar jour. portions à respecter. J’aime bien Nous sommes dans la la règle des 10 – 100 -1000 : période, alors plutôt crêpes ou 10 grammes de sel, pour 100 grammes de pâtes et 1 000 ml galettes des rois ? d’eau. Ainsi, les pâtes sont salées Les deux mon capitaine ! correctement et se tiennent Franchement, pourquoi se pri- bien. Et surtout, surtout, pas ver ? Mais attention, pour la d’huile dans l’eau, ça ne sert galette, je la fais moi même avec strictement à rien !

20

« PAUL BOCUSE EST UN HOMME TOUCHANT, QUI INSPIRE LE RESPECT» une frangipane maison, avec ma crème d’amande. Ça change tout. C’est simple, moins cher et bien meilleur. D’ailleurs, je présenterai une chronique consacrée à la galette des rois sur le plateau de Télématin le samedi 7 janvier. Avez-vous un restaurant fétiche, un endroit préféré ? Non, rien de particulier. Je sors très peu d’une part, et je ne suis pas très QG. Quel regard portez-vous sur la cuisine auvergnate ? Je connais la truffade et l’aligot évidemment, et les fromages d’Auvergne me plaisent. C’est une cuisine roborative qui me plaît et j’aime cette particularité de terroir : la charcuterie, le fromage…

En ce début d’année, quelle est votre actualité ? Je poursuis mes chroniques gourmandes pour Télématin sur France 2, mes directs en duplex de Rungis et collabore à l’émission de Julien Courbet « Seriez-vous un bon expert » (France 2- 17h du lundi au vendredi). Quand Julien Courbet a besoin d’un expert cuisine, c’est moi qu’il appelle ! Et même si rien n’est encore fait officiellement, j’espère repartir sur les routes du Tour de France en juillet : c’est une belle aventure et c’est là que l’on prend véritablement conscience combien la France est riche en produits de qualité.

Carinne Teyssandier en bref D’origine lyonnaise, Carinne Teyssandier partage sa vie entre Villeurbanne et Paris. Depuis plus de 10 ans, elle présente des émissions culinaires et s’impose comme une journaliste de référence dans ce domaine avec plus d’un millier d’émissions à son actif. Plébiscité sur Télématin depuis quatre ans, Carinne propose des recettes gourmandes et des informations sur les produits de saison en direct depuis Rungis. - juin 2000 : elle présente un magazine hebdomadaire puis quotidien « Côté cuisine », sur France 3 Bourgogne. - avril 2001 : elle anime les « Fiches Cuisine » sur Cuisine. TV, où elle propose des menus simples et originaux à réaliser au quotidien, que l’on soit débutant ou cordon bleu. - 2002 : elle co-anime avec le chef Eric Léautey l’émission « Cuisine, mode d’emploi » où sont livrés astuces et conseils professionnels. - 2002 à 2004 : les « Tables de Sophie » aux côtés de Sophie Dudemaine un rendez-vous Cuisine & Art de la table hebdomadaire sur Cuisine. TV. - de 2007 à aujourd’hui : elle enrichit également la matinale de France 2, Télématin, avec des recettes et des duplex en direct de Rungis sur les produits de saison. - 2011 elle participe à la quotidienne « Village Départ » France 3 sur le Tour de France. - Du lundi au vendredi à 12h, retrouvez « Aujourd’hui je cuisine » sur Cuisine. TV. Pour Carinne Teyssandier, cuisiner doit rimer avec s’amuser. Des courses jusqu’à l’assiette, elle nous démontre que préparer un repas peut être un vrai moment de plaisir. Choisir les meilleurs produits, inventer des décos originales ou accorder au mieux le vin aux mets préparés, c’est certain elle en connaît un rayon ! Carinne vous présente « Aujourd’hui je cuisine » en duo avec Eric Léautey pour en finir le casse-tête du choix du repas quotidien !


tour de main

Élevé en fût de chêne texte : Corinne Pradier

L

Les fins gourmets le savent. La délicatesse aromatique d’un vin, sa complexité aromatique, sa longueur en bouche… tirent leur sève du cœur des forêts. C’est là que depuis des siècles œuvrent les merrandiers, en charge de débusquer puis transformer les meilleures grumes de chêne destinés aux grands chais.

e Petit Gourmet est allé dans l’Allier à la rencontre des hommes qui participent par leur connaissance des bois de nos forêts à l’alchimie des grands crus. C’est là que, dans les années 1980, la tonnellerie Boutes – dont le siège social est situé à Narbonne – a choisi de faire appel à SNBA (Séchage et négoce des bois de l’Allier) reconnu pour la qualité de son séchage à façon des bois avivés alors destinés à la fabrication de parquet. Jean-Pierre Vernadat (aujourd’hui gérant de l’entreprise) a pris le relais de son père et son grand-père. « Lorsque l’ancienne scierie fondée en 1945 par mon grand-père a fermé, mon père a installé des séchoirs dans les anciennes écuries de débardage afin de valoriser la production de la scierie et fondé SNBA en 1979. C’est à cette époque que M. Barthe de la tonnellerie Boutes l’a contacté. Les deux hommes ont eu des atomes crochus et nous avons été chargés de trouver du bois, exclusivement des grumes de chêne à merrains, pour le façonnage en douelles et fonds. » Implanté à Louroux-deBouble, l’atelier de production compte désormais 14 salariés contre 3 au départ.

Ce qu’ils ont dans le cœur C’est dans les futaies régulières – parcelles dont les peuplements croissent en même temps – que les merrandiers partent en quête des meilleurs bois. Leur choix, délicat et stra-

tégique, exige de deviner ce qui se cache sous l’écorce et l’aubier. Posté face aux chênes multicentenaires (âgés de 180 à 300 ans), l’estimateur doit pressentir ce que les arbres ont dans le cœur, décision d’autant plus difficile lorsque l’arbre est sur pied. De leur tronc seule la partie basse, sans nœuds ni décroissance, sera débitée en merrains pour la tonnellerie. Les grains fins ou moyens, déterminés par les cernes de croissance serrés, seront privilégiés. Produit phare du chêne, le merrain est une matière chère. On le comprend aisément lorsqu’on sait que sur 4 à 5 m3 de merrain un seul s’avère propre à la fabrication de fûts – 75 à 80 % du volume partant en produits connexes. Après le bûcheronnage, le débardage et l’approvisionnement de l’atelier, viennent les étapes de transformation puis de maturation du bois. De la grume, le bois devient billon puis après la fente – dans le sens des fibres – donne les quarterons. C’est à ce moment que se joue l’une des phases les plus importantes du métier. Les quartiers sont découpés en merrains : petites planches qui seront transformées en douelles – planchettes fines qui formeront plus tard les tonneaux. Pour améliorer le fendage de merrains, SNBA utilise aujourd’hui un système de fendage Optifente constitué d’un ordinateur qui calcule et projète par rayon laser la meilleure solution de fente. Un outil qui

21


propose une solution de fendage intégrant au mieux l’angle du demi-billon, son diamètre, sa qualité… Si la machine détermine la coupe, en revanche c’est toujours la nature même du bois qui commande l’épaisseur et la largeur de la douelle. « Le fil et la maille sont creux, c’est pourquoi le fil doit rester au milieu de la douelle qui ensuite sera cintrée. La maille, quant à elle, doit être le plus droite possible. Tout ça parce que le vin suit la moindre cavité et qu’il faut bien évidemment éviter les fuites. » Chaque épaisseur obtenue donnera un type de barrique. « 27 mm d’épaisseur [en bois sec] pour les fûts de transport et 22 mm pour les barriques bordelaises, utilisées dans les grands chais. »

22

Échange de bons procédés Enfin, le chêne retrouve l’air libre où il est stocké sur piles pour des opérations de maturation et d’affinage dont la durée varie de 18 à 36 mois. « Il existe différent types de maturation : la “catégorie soleil”, “cœur de pile” – qui ne reçoit ni soleil ni pluie –, la “non trempé non séché”… » Reconnues comme une étape fondamentale et déterminante de la qualité des bois utilisés en tonnellerie, ces opérations vont modifier radicalement les propriétés physico-chimiques des douelles. En effet, à l’état brut, les merrains ont un gros potentiel tannique et aromatique que le temps et les conditions d’affinage vont sublimer. Les tanins vont perdre leur caractère végétal et austère pour gagner en maturité et souplesse tandis que les arômes vont se transformer pour gagner en complexité et richesse.

« Autrefois, on immergeait les douelles pour enlever les tanins les plus grossiers. Aujourd’hui elles sont arrosées. » Selon la taille des sections, on devra atteindre une certaine hygrométrie, environ 16 % pour un chêne entièrement séché à l’air libre. Au-delà de la future qualité d’échange des tanins entre bois et vin – laquelle n’aura lieu qu’une seule et unique fois et sera conditionnée par le jeu de la chauffe exercé par le tonnelier –, lorsqu’il travaille pour de grands crus, le merrandier veille également à l’esthétique de ses matériaux. Alors que la tonnellerie et la merranderie sont deux métiers différents – nécessitant des compétences bien distinctes –, la tonnellerie Boutes a fait le choix stratégique d’intégrer la production de merrain afin de maîtriser la source de ses bois,

Les grandes futaies Si le berceau de la merranderie se trouve à Tronçais, aujourd’hui seulement 30 % à 40 % du bois destiné à la tonnellerie proviennent de l’Allier. Le reste venant majoritairement : • de Vierzon, Châteauroux, Orléans, Fontainebleau ; • de la Haute-Saône et des Vosges (où se trouve la plus grosse ressource) ; • d’Allemagne (RhénaniePalatinat) et de Bavière. 85 % des barriques Boutes repartent ensuite aux quatre coins du monde.


tour de main

étape fondamentale dans la qualité d’une barrique. Chez eux, c’est la passion du vin qui dicte la fabrication tout entière. Respect du travail du vigneron, richesse en bons tanins, complexité aromatique, douceur au palais, longueur en bouche… Or tous ces qualificatifs gustatifs et organoleptiques entrent en jeu dès le choix du chêne. « La barrique est bien une invention de poètes, l’imagination d’un peuple de rêveurs, insoucieux du temps et de la vie pratique, nos ancêtres les Celtes1. » Car, si tant est qu’on leur accorde le temps et l’attention nécessaires, la noblesse du chêne associée à celle du vin font encore et toujours merveille. 1. Pierre Boujut, tonnelier, dans Des métiers et des hommes au village, de Bernard Henry, 1975.

Fendeur et scieur de merrains En France une soixantaine d’entreprises sont orientées en tout ou partie vers la fabrication de merrains. Elles s’appuient sur un savoir-faire très spécifique d’autant que la production est difficilement industrialisable et requiert une main-d’œuvre manuelle importante et qualifiée. Pour assurer la relève et rester en lien avec l’introduction possible de nouvelles technologies, des professionnels de ce secteur ont sollicité Auvergne Promobois – l’interprofession de la filière forêt bois en région Auvergne – afin d’engager avec l’appui technique du CRITT BOIS d’Épinal une étude de faisabilité pour la création d’un pôle de formation aux métiers de la mérranderie. Son objectif serait d’assurer la formation professionnelle (initiale et continue) pour des métiers à caractère artisanal et manuel pour lesquels aucun système de production industrialisée n’a pour l’heure été trouvé. Les résultats de cette étude, financée par la DATAR Massif Central, la Région Auvergne et le Conseil Général de l’Allier, ont été présentés toute fin 2011. À suivre ! SNBA Séchage et Négoce des Bois de l’Allier Atelier de production Merrain 03330 Louroux-de-Bouble Tél. : 04 70 90 92 26

Tonnellerie Boutes RN89 - Sortie 7 33750 Beychac-et-Caillau – Bordeaux Tél. : 05 56 72 87 87 www.boutes.com

23

dégustation - conseil - vente boutique Saint-Verny ouverte du mardi au samedi 63960 Veyre-Monton A75 sortie 6 04 73 69 92 87

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. • credit photos Jérôme Chabanne

Cave Saint-Verny

Producteur de vins d’Auvergne, spécialités régionales, colis garnis, articles de cave…


24

feu de la passion

Emmanuel

Le

Hodencq

texte : Corinne Chesne - photos : Patrick AndrĂŠ


l’art des mets

Pour Emmanuel Hodencq, figure incontournable de la gastronomie clermontoise, l’art culinaire est un jeu sérieux par lequel il transmet un savoir-faire et un savoir-être. L’esprit trempé et plein d’allant, ce passionné de longue date concocte une cuisine au firmament, franche et délicate, pensée au gré du marché et des saisons.

L

a cuisine, Emmanuel Hodencq lui a voué et lui voue toute sa vie. Cet enfant du Nord, avant de s’installer au marché Saint-Pierre, en plein centre de Clermont-Ferrand, a parcouru un long chemin culinaire. C’est sa mère, cuisinière dans une maison de maître, qui, dès le plus jeune âge, lui forge cet inconscient gustatif devenu très vite indétrônable. Il se dirige alors vers l’école hôtelière du Touquet, puis suit Alain Passard, de ses cuisines du Duc d’Enghien à celles du Carlton de Bruxelles. Nous sommes au début des années 1980 et celui qui deviendra l’un des mastodontes de la gastronomie est déjà le plus jeune chef récompensé par deux étoiles. Une belle leçon de cuisine pour Emmanuel Hodencq qui, riche de cette belle expérience, se sent pousser des ailes et obtient son premier poste de chef à l’hôtel Westminster de Paris. Là, il rencontre Viviane, Issoirienne d’origine, et, dix ans plus tard, ils font tous les

deux le grand saut, direction l’Auvergne. En lieu et place du restaurant Jean-Yves Bath, Emmanuel Hodencq lance sa propre affaire. Puis, tout va très vite. Le macaron Michelin arrive un an et demi plus tard, en 2001, le chef ayant déjà été promu au rang d’incontournable par tous les fins gastronomes. Un succès que le maître de céans assume, en toute sincérité, bien conscient, comme il aime à le dire, que « l’on entre dans ce métier comme l’on entre en religion et que le miroir des alouettes a ses revers, dont celui de beaucoup donner, tout le temps ». Pour lui, aucun doute là-dessus, « quel que soit son niveau, il faut être le meilleur de sa catégorie ». Du coup, la deuxième étoile, il n’y pense même pas, non pas qu’il manque d’ambition, mais « ses moyens techniques ne le lui permettent pas » et, mine de rien, la crise est là, en toile de fond…

« JE n’AI PAS LA SCIEnCE InfUSE. LE CLIEnt ESt mon mEILLEUr JUGE »

Classiques revisités Pour l’heure, Emmanuel Hodencq continue sur sa voie, celle d’un homme bourré de talent et qui sait faire ressurgir dans sa cuisine toute la jovialité et la rigueur de son tempérament. Entre coups de gueule et coups de feu, le chef aime à revenir sur les fondamentaux de la vie, à raconter le réel comme il le vit tous les jours, et ces histoires dans l’histoire, on les retrouve dans sa cuisine, de la conception à la mise en œuvre. « Mon inspiration, c’est au marché que je la trouve. Il suffit qu’un produit m’interpelle et je teste. Je n’ai pas la science infuse, mon meilleur juge, c’est le client ». Ainsi, ses habitués se lancent sans hésiter dans la dégustation de son menu Impromptu, sorte de laboratoire permanent où le chef fait vibrer tout son art, au gré des saisons. « Je propose et le client dispose ! ». Ainsi, surgissent des plats qui, vite, deviennent des emblèmes. Il en est

fan de « J’en reviens toujours à Alain Passard, mon mentor en quelque sorte. Au niveau local, je citerais sans hésiter Régis Marcon. Sinon, pour moi, les plus belles réussites sont Alain Ducasse, Joël Robuchon, et aussi Daniel Boulud, Guy Savoy. Leur talent a largement dépassé nos frontières, ils ont su dupliquer leur savoirfaire dans le monde entier ».

25


26

ainsi du Paris Brest, qu’il a tenu à retravailler à sa façon, sans pour autant galvauder la recette originale. Car, ce qu’Emmanuel Hodencq défend avant tout, ce sont les vrais produits et la cuisine de terroir qu’il aime à remettre au goût du jour, dans l’allégement nécessaire. Un bel hommage rendu aux classiques qu’il sublime en en dévoilant la substantifique moelle. Comme il le confirme, « la cuisine alambiquée devant laquelle on se torture les méninges pour comprendre ce que l’on mange, ce n’est pas mon truc ! ». Portée sur la cuisine auvergnate, « faite d’un terroir que l’on peut faire évoluer », il n’en est pas moins ouvert sur le monde. Sa dernière belle découverte gustative, il l’a faite en Caroline du Sud où il a dégusté les fameux beignets de crabe mou, spécialité phare de la côte Est américaine, reprise par Daniel Boulud en son bar new-yorkais. La cuisine turque, dont il s’est entiché il y a quelques années, fait également partie de ses meilleurs souvenirs. Se tourner vers d’autres horizons culinaires est pour

lui l’une des meilleures façons de lutter contre les préjugés. « Réconcilier les gens avec des plats ou des produits sur lesquels ils ont des a priori fait partie de mes motivations premières », affirme-t-il. C’est l’une des raisons pour laquelle il distille son savoir-faire tous les samedis matin en son antre, lors de cours de cuisine de plus en plus courus, et qui restent pour lui « de grands moments de partage auxquels il tient beaucoup ». Le chef, pour aller plus loin dans sa démarche et rendre sa cuisine accessible au plus grand nombre, aimerait se lancer dans le bistrot. « Je pourrais proposer des plats canaille comme je les aime, à des tarifs moins élevés. Jouer sur les deux tableaux m’intéresserait vraiment ! ». Une autre corde que le chef clermontois compte bien ajouter à son arc dans un futur proche, si la conjoncture le lui permet. Restaurant Emmanuel Hodencq. Place Saint-Pierre – 63000 Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 31 23 23 Ouvert du lundi soir au samedi soir inclus. Menus de 27 à 145 euros.

Emmanuel hodencq passe à table Le Pile Poêle 9, rue Saint-Dominique – 63000 Clermont-Ferrand – Tél. : 04 73 36 08 88

« Dans cet établissement, on propose une cuisine classique toujours bien exécutée. Pour tout vous dire, c’est ma cantine du lundi. » À déguster : filet de bœuf en croûte, coq au vin, foie gras maison, truffade, omble chevalier poché, profiteroles.

L’Auberge du Château Place de l’Église – 69210 Bully – Tél. : 04 74 01 25 36

« Ce restaurant a été ouvert par mon ancien second, Yannick Bourgeois-Faucon. J’aime bien lui rendre visite de temps en temps. » Menus de 21 à 65 euros. À déguster : noix de Saint-Jacques juste saisies au chorizo et citron confit ; foie gras poêlé mi cuit, salsifis au jus ; filet de lièvre servi rosé au poivre, purée de betteraves caramélisées ; filet de daurade poêlé, comme un petit salé ; Paris Brest de notre enfance ; nems de bananes croustillants, infusion au gingembre.


l’art des mets

LA rECEttE d’EmmAnUEL hoDEnCq

Le foie gras de canard chaud, embeurrée de jeunes choux à la graine de moutarde de Charroux Pour 4 personnes - 4 escalopes de foie gras de canard de 80 g chacune - 12 feuilles de jeunes choux - 2 dl de jus de canard - 5 cl de vinaigre balsamique - 2 cèpes bouchons

27

• Blanchir les feuilles de choux. Garder 4 feuilles, puis émincer le reste finement.

• Former un cylindre et le serrer dans du papier film.

• Faire étuver au beurre, doucement, puis assaisonner avec la graine de moutarde.

• Tailler en 4 parts égales.

• Saler et poivrer.

• Saler et poivrer les escalopes de foie gras.

• Tailler les cèpes en 2, les cuire dans 2 • Égoutter puis rouler l’embeurrée dans les poêles, puis les égoutter sur du papier feuilles de choux restantes auxquelles on aura enlevé, au préalable, la côte centrale. absorbant.

• Déglacer la poêle des foies gras avec le vinaigre balsamique, réduire puis ajouter le jus. • Laisser cuire à consistance. • En simultané, réchauffer le chou à la vapeur. • Dresser le tout harmonieusement


LA rECEttE d’EmmAnUEL hoDEnCq

Le Paris Brest Pour 4 personnes

Pâte à choux 125 g de lait 125 g d’eau 5 g de sucre 1 pincée de sel 115 g de beurre 140 g de farine 4 œufs

• Dans une casserole, mettre l’eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre. • Faire bouillir, puis ajouter la farine. • Bien faire sécher la pâte. Une fois sèche, la mettre dans un cul de poule, ajouter les œufs un par un. • Faire des couronnes de pâte à choux. Ajouter dessus des amandes effilées et du sucre en grain. • Cuisson : 190 à 200 °C, pendant 20 minutes environ (selon la taille des couronnes).

28


l’art des mets

Crème au beurre praliné 125 g de sucre 2 œufs et 2 jaunes d’œuf 175 g de beurre pommade 100 g de crème praliné 250 g de crème pâtissière

• Monter les œufs et les jaunes au batteur. • Mettre le sucre et une goutte d’eau dans une casserole et monter le sucre à 118 °C. • Ajouter le sucre aux œufs. • Une fois l’appareil bien refroidi, ajouter le beurre ramolli et le pralin. • Ajouter délicatement la crème pâtissière.

Emmanuel hodencq fait son marché CÔté VIn « J’ai une préférence pour les vins de la vallée du Rhône et du Languedoc. On trouve aussi de très bons vins à l’étranger. Aux États-Unis, par exemple, j’ai découvert des choses fabuleuses et à des prix bien moins élevés que ceux pratiqués en France ».

× Le Comptoir de la truffe et

du vin

Crème pâtissière 0,5 l de lait 125 g de sucre 6 jaunes d’œuf 1 gousse de vanille 45 g de Maïzena 50 g de beurre

• Faire bouillir le lait et la gousse de vanille. • Blanchir les jaunes d’œuf et le sucre. • Ajouter la Maïzena. • Verser le lait sur les jaunes d’œuf. • Faire cuire puis ajouter le beurre.

Sauce chocolat 250 g d’eau 62 g de cacao 187 g de sucre 100 g de crème épaisse

• Faire bouillir l’eau, le cacao et le sucre. • Ajouter la crème et faire bouillir à nouveau.

CÔté tErrE × Les vergers d’Ornon/ Jean-François Brivary 63190 Lezoux – Tél. : 04 73 00 84. Présent au marché Saint-Joseph le vendredi matin (Clermont-Ferrand). Production de trois fruits rouges : fraises (gariguette, mara des bois et anabelle), framboises et fraises des bois. Transformation en sirops et en confitures avec mélanges très recherchés de mara des bois (70 %), de fraises des bois et de framboises, mara des bois (50/50).

× Le Domaine de Limagne

7, rue Ramond 63000 Clermont-Ferrand. Tél. : 04 73 93 87 10 www.cavemarcon.com Trufficulteur et ex-chargé des ventes au domaine de la Rectorie, Bertrand Guillaume a repris la gérance du lieu le 1er octobre. Il se rend dans la Drôme chaque semaine. Là, il collecte ses truffes et les rapporte à Clermont, pour les proposer à ses clients. Pour le reste, comme il l’affirme lui-même, c’est le changement dans la continuité. Côté vin, les références de Régis Marcon sont toujours de mise, mais côtoient, affinités oblige, des crus de la vallée du Rhône. Le tenant des lieux compte bien aussi proposer plus de vins d’Auvergne, triés sur le volet. Les produits locaux d’épicerie fine sont également plus présents et le seront de plus en plus. Il va également faire en sorte de rendre l’endroit plus vivant, en proposant des dégustations et autres animations.

Chemin des Vionnots – 63720 Chappes – Tél. : 04 73 33.42.00. Présent au marché SaintPierre. www. domaine-delimagne.com Sous l’égide de Jean-François Panem, le Domaine de Limagne, éleveur et producteur de canard, commercialise produits crus, frais, en conserve et semi-conserve tous issus de sa propre fabrication. Foie gras, magrets, saucisses, brochettes, rillettes, gésiers… Tout est bon dans le canard ! Emmanuel Hodencq -et il n’est pas le seul ! - rend souvent visite à la boutique du marché SaintPierre où il se fournit en foie gras cru qu’il transforme lui-même.

29


Professionnels ou particuliers

nos couteaux sont faits

pour votre table !

CÔté PAIn × Le Fournil Montferrandais René Milcent a posé ses valises à Clermont-Ferrand il y a deux ans, après avoir baroudé partout

30 40

CÔté fromAGE × Fromagerie Nivesse

35 40

23, place Saint-Pierre – 63000 Clermont-Ferrand – Tél. : 04 73 31 07 00. www.fromagerie-nivesse.com

32 40

30 PL 30 40 38 40 36 40 34 40

LOCAU ZI Racine - 63650 La Monnerie 04 73 51 78 28 - www.louis-cau.fr

nos revendeurs clermontois : SARL MONNERET 33, rue du 11 novembre coutellerie ST-PIERRE AFFÛTAGE marché St-Pierre coutellerie GILLES TRIALOUP 3, rue des Chaussetiers

en France et à l’étranger. Pour sa cinquième affaire, il a cherché à privilégier de bonnes conditions de travail et un emplacement de choix. Il a donc pris la suite d’Amandio Pimenta, non sans craindre de décevoir la clientèle de cet « ambassadeur du pain ». Mais, comme il l’avoue, tout s’est bien passé et, résultat, le boulanger compte bien finir sa vie professionnelle ici, d’autant qu’il avoue s’être très bien fait à l’Auvergne, région qu’il apprécie tout particulièrement. Dans sa boulangerie, il propose, dans la continuité de son prédécesseur, du pain de haute qualité, à un prix défiant toute concurrence. On a le choix entre neuf sortes de pain, vendues sous différentes formes. Emmanuel Hodencq, lui, a jeté son dévolu sur les petits pains des Combrailles, spécialité de la maison, et les petits pains de Lodève. 44, boulevard Léon Jouhaux – 63100 Clermont-Ferrand – Tél. : 04 73 25 40 43.

Emmanuel Hodencq s’en remet à Olivier Nivesse pour une grande partie de son plateau de fromages. Il se fournit chez lui en gaperon, bleu, salers et fromage de brebis corse. Olivier Nivesse, après un tour de France dans la restauration, puis en tant que fromager, s’est installé à Clermont-Ferrand en 2002.

Collecteur de fromage et fromager affineur, il travaille en direct avec les producteurs, ses fromages étant travaillés à 98 % au lait cru. Ce qui le motive, c’est chercher la perle rare et, dans son antre, il n’en manque pas. Il est notamment connu pour ses délicieux plateaux et assiettes de fromage, à s’offrir en apéritif, en apéritif dînatoire, en fin de repas, lors d’un buffet. Il propose également une bonne sélection de vins, de la région et d’ailleurs. Des soirées thématiques sont organisées au magasin tout au long de l’année.


Membre de l’association des Restauratrices d’Auvergne Cuisine au fil des saisons Nouveau : service de plats à emporter toute l’année.

14 avenue de la gare 63270 Parent gare Tel : 04/73/96/60/14 e-mail : mon-auberge@orange.fr Merci de réserver

Par l’A75 : A 15 min de Clermont-Fd sortie n°7 A 10 min d’Issoire - sortie n°8

31

Tous nos pains et Campaillette sont fabriqués avec du levain naturel

28, rue Ballainvilliers

Tél. : 04 73 91 53 18

Livraison restaurants et hôtels 7/7

89, rue de Blanzat

Tél. : 04 73 37 59 35

40, bd Jean-Baptiste Dumas

Tél. : 04 73 91 20 25


Gourmand… &

Organisateur du 28e Congrès de la société française d’Endocrinologie, qui s’est tenu à l’automne dernier dans la capitale auvergnate, le professeur Igor Tauveron a décidé d’offrir à ses hôtes un support de travail à l’image de la région. Et pour ce faire, il s’est adressé à l’association des Toques d’Auvergne afin de concocter un livre de recettes Gourmand & Léger.

A

32

vec 5 % de personnes atteintes à ce jour – 2 % il y a 10 ans et 15 % de la population mondiale à l’horizon 2025 –, le diabète est reconnu comme la maladie chronique du XXe siècle, fléau auquel s’adjoint une augmentation alarmante de l’obésité. Cette épidémie représente le premier coût des dépenses de santé liées aux maladies chroniques. « On est atteint de plus en plus tôt, et comme on vit de plus en plus longtemps, la prise en charge est plus longue », souligne Igor Tauveron. Face à ce constat, ce professeur d’endocrinologie-diabétologie à la faculté de Médecine et chef de service du centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand, a eu l’idée de créer un outil pédagogique à des lieues du diktat des régimes, longtemps associés aux questions de déséquilibres alimentaires. Son objectif : montrer que l’on peut préparer une cuisine fine adaptée ou adaptable aux patients diabétiques. Ses moyens : raisonner à l’inverse en considérant que l’alimentation du sujet diabétique est celle de monsieur Tout-le-monde.

mieux vaut prévenir que guérir « J’ai été le liant de la sauce. Le projet a été présenté à l’assemblée générale des Toques, et, après un vote à main levée à l’unanimité, l’affaire a été conclue. J’ai pu constater avec intérêt les notions particulièrement avancées en matière d’alimentation équilibrée et de diététique de ces chefs. Ils éprouvent un réel plaisir à aller de l’avant et sont entrés de plain-pied dans la protection de la santé. » Tout en conservant la base de leurs recettes, ces derniers ont repensé l’utilisation des sucres et des matières grasses. Pour proposer une cuisine créative et équilibrée, ils ont trouvé maintes astuces : préparation de bouillons, associations de mets divers et variés, ouverture aux cuisines d’ailleurs… Le tout avec une attention particulière à l’aspect visuel et festif de la présentation. La réalisation du livre a été confiée à l’éditeur et photographe Luc Olivier, auteur, entre autres, d’un ouvrage consacré aux « saveurs volcaniques » – Toques d’Auvergne –, récompensé en 2007 par le prix du meilleur livre de cuisine (Gourmand world cookbooks awards). De quoi réunir tous les ingrédients d’un remède « miracle » ! « Il est important de déculpabiliser les gens.


bien manger

… & léger

texte : Corinne Pradier

33


Le bon sens à hauteur d’homme

34

Lorsqu’il s’agit de parler des patients, Igor Tauveron et Fabienne Seddeki ont « des choses à dire ». « L’alimentation conseillée aux diabétiques a beaucoup évolué ces trente dernières années. Finies les périodes où les sucreries étaient bannies, les quantités de pain et de féculents extrêmement limitées. À bas la frustration et la culpabilité, lesquelles influent sur le stress qui lui-même perturbe la glycémie. Désormais, on mange de tout… modérément. On veille au respect des horaires pour éviter les grignotages. On retrouve la gourmandise en soignant l’aspect gustatif et cuisiné. En étant dans le non-jugement de l’autre, on aide le patient et on s’aide soi-même. Faire preuve d’empathie l’aide à être authentique. Nous cherchons à le convaincre plus qu’à le diriger. C’est une éducation concrète. »

« Gourmand & léger », Toques d’Auvergne, éditions Hauteur d’homme, juin 2011.

Les “j’aurais pas dû” font que l’on vit mal sa maladie. Or, même si on est diabétique, on peut se faire plaisir sans mettre en jeu sa santé », souligne la diététicienne Fabienne Seddeki, en charge d’indiquer l’apport calorique et la composition en glucides, lipides et protéines de chaque recette. « Nous avons souhaité que chacun puisse avoir une notion calorique des plats. Il s’agit d’estimer plutôt que de calculer. Quant aux chefs, ils se sont efforcés de rendre leur cuisine accessible », précise Igor Tauveron. Ainsi, une fois intégrées, les données chiffrées permettent à chacun de gagner en liberté. Retrouver le plaisir de cuisiner, faire plaisir à ceux que l’on reçoit tout en pensant à soi. En un mot : de prendre soin de soi. Améliorer les comportements de santé permet d’influencer la qualité de vie de façon déterminante.


Le Bistrot de Valérie

02 04 73 28 36 men u du jo u r

ca rte des

v ia n de s

12€

19, rue Fernand-Forest (au feu à gauche après TSD (300m) Zone industrielle de Romagnat Ouverture à 7h

Maître Rôtisseur

Lionel Roux Château de Mezel • 57, rue du Château • 63115 Mezel Tél. / fax : 04 73 83 20 95 service traiteur à emporter ou à domicile

de la cuisine à la table

nouveau

ouverture de notre site ecommerce

cours de cuisine :

consultez le planning sur notre site internet

www.desideespourlacuisine.com

KITCHEN AID • MAGIMIX • MASTRAD • MAUVIEL • DE BUYER • PEUGEOT • CRISTEL PYLONES • ALESSI • RÖSLE • BRABANTIA • STAUB…

des idées pour la cuisine

5 rue des Chazots - 63170 Aubière - 04.73.27.78.90 - ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h - www.desideespourlacuisine.com

35


Nicolas Dissez présente

l’eau verte de Volvic texte : Jérôme Kornprobst

36

Alors que le vin est à l’honneur de ce numéro du Petit Gourmet, nicolas Dissez, qui n’est ni œnologue ni caviste, nous présente son coup de cœur pour une bouteille… d’eau ! mais attention, pas une vulgaire bouteille d’eau : la première bouteille verte, 20% d’origine végétale, et 100% recyclable.


la bonne bouteille

L’Auvergne est le pays de l’eau verte ! À Volvic, la première source a été découverte dans les années 30 et l’eau mise en bouteille par une petite société fermière comme en témoigne ce « cru » de 1957, la source des cratères « ni pompée, ni décantée, ni gazéifiée » ou cette « Volvillante, délicatement pétillante » (par ajout de gaz carbonique) de 1960. Cette source originelle alimente d’ailleurs toujours en eau potable la commune de Volvic et une trentaine de communes environnantes. Mais c’est en 1965 que l’histoire s’est réellement

Europe. La nature a bien fait les choses : il y a quelques millions d’années, ce site de 3 800 hectares (38 km2) était un socle granitique imperméable et entièrement plat. La formation des Alpes et des Pyrénées a provoqué un certain nombre de fractures et de vallées, comblées ensuite par des couches successives de laves et de bombes volcaniques lors de la formation des volcans auvergnats. Ces couches jouent depuis un rôle de filtre qui enrichit l’eau en minéraux naturels : quand une goutte d’eau tombe sur le site de l’impluvium de Volvic, il lui faut cinq ans pour parvenir jusqu’au point le plus bas où elle est captée à cent mètres de profondeur », résume Nicolas Dissez, responsable des relations publiques des Eaux de

faible quantité. « C’est la raison pour laquelle elle est recommandée pour les bébés, que l’on peut en boire tous les jours sans avoir besoin d’alterner avec un autre type d’eau et que ses bienfaits pour la santé sont reconnus par l’Académie de médecine. »

naturelle et végétale Si la société des Eaux de Volvic écoule aujourd’hui quarante bouteilles chaque seconde dans le monde (60 pays), elle a depuis toujours eu à cœur d’être irréprochable dans son rapport à l’environnement. « C’est vrai, ce

« LA PrEmIÈrE BoUtEILLE D’orIGInE VéGétALE n’ESt qUE LA SUItE LoGIqUE D’UnE DémArChE EnVIronnEmEntALE DE LonGUE DAtE » mise en marche avec l’obtention du label « Eau minérale naturelle » délivré par le ministère de la Santé. « Avec la chaîne des Puys, nous bénéficions d’un territoire unique en

Volvic. Autre caractéristique de cette eau pure : sa composition constante, comportant tous les principaux minéraux essentiels pour l’organisme mais en

n’est pas nouveau. La mode est aujourd’hui à la protection de l’environnement notamment pour une histoire d’image mais à Volvic, les dirigeants successifs (de la famille Cellier-Legand à Danone aujourd’hui)

37


ont toujours eu conscience de l’importance de préserver notre ressource en eau. Capter une eau pure c’est bien, mais elle doit le rester jusqu’à la table du consommateur. Et pour être cohérent, la recherche a toujours été axée sur la réduction de notre empreinte carbone. La création de la première bouteille d’origine végétale n’est donc que la suite logique d’une démarche environnementale de longue date.»

38

Ainsi, après avoir été parmi les premiers à proposer des bouteilles plastiques en PET (Polyéthylène téréphtalate) entièrement recyclable (1996-1997), la société des Eaux de Volvic a été la première, dix ans plus tard, à introduire la bouteille en PET recyclé (jusqu’à 40% de bouteilles recyclées composent une nouvelle bouteille). « Un gros travail a aussi été réalisé sur le poids des emballages. Tout en conservant notre identité propre de la bouteille carrée, nous avons réussi à diminuer le poids de nos bouteilles de 30 % en dix ans. » Un pas de plus vers la bouteille verte. « Toutes ces recherches nous ont conduits à envisager de nouveaux matériaux. Le PET est constitué de molécules issues du pétrole (70 % d’acide téréphtalique et 30 % de monoéthylène glycol). On s’est aperçu que la mélasse de canne à sucre remplace très bien le monoéthylène glycol. Aujourd’hui, nous sommes les premiers à proposer une bouteille d’origine végétale (20 %) qui reste 100 % recyclable. Une étape consi-

Le chiffre : 1,5 Deux Français sur trois ne boivent pas d’eau en quantité suffisante. Rappelons que selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), il est recommandé de boire 1,5 litre d’eau par jour. www.volvic.fr www.danoneaunaturel.fr

dérable qui en appelle d’autres. » Malgré sa provenance (Inde), la bouteille végétale acheminée par bateau est en effet un pas supplémentaire dans cette lutte permanente pour le respect de l’environnement. « Les études montrent que ces bouteilles nous permettent de baisser de 30 à 40 % notre empreinte carbone. Mais ce n’est pas une finalité. » Avec la France (50 cl et 1,5 l), l’Allemagne, la Grande-Bretagne et le Japon (en 50 cl) depuis quelques semaines, la petite bouteille verte de Volvic fait donc son chemin. « Le service de recherche poursuit son travail et l’idée d’une bouteille 100% végétale n’est pas à exclure. Mais cela pose des problèmes d’approvisionnement avec ce nouveau type de matériau. » En attendant, l’objectif est de déployer progressivement la bouteille verte dans tous ses formats dans le monde entier.

Pédagogie et tourisme Outre l’importance accordée à la préservation des ressources en eau et à la réduction de son empreinte carbone, la société des eaux de Volvic occupe depuis très longtemps le terrain du tourisme pédagogique. Cinquième site touristique auvergnat (80 000 visiteurs à l’Espace d’Information Volvic par an dont 400 groupes scolaires), l’entreprise œuvre aux côtés du Conseil général dans le dossier « Chaîne des Puy au patrimoine mondial de l’UNESCO », soutient des actions en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) ou organise son célèbre cross sur son site (la 54e édition a réuni 1 550 coureurs cette année). Au total chaque année, 150 000 personnes passent sur le site organisé autour de la source qui alimente l’usine de Chancet et qui propose aussi un sentier pédagogique et un parcours de santé : « Nous voulons être ambassadeur de l’Auvergne auprès de tous nos visiteurs. » Avec cette première bouteille d’origine végétale, l’Auvergne est en bonne place.


découverte

Écolodge du lac du Pêcher

« instantsd’Absolu » Je vous emmène dans une bâtisse âgée de trois cents ans et dont le corps de lave s’étire sur les rives du lac du Pêcher. Nous sommes dans le Cantal, à mille cent quarante-cinq mètres d’altitude. dans cet espace aux allures d’infini balayé par les vents, on voit souvent défiler plusieurs saisons par vingt-quatre heures.

texte : Corinne Pradier

39


40

f

ort heureusement, vous êtes invités à vous blottir dans un lieu à part – un écolodge quasi confidentiel – où l’espace se joue du temps pour offrir quelques instants d’une paix absolue. Auteur de La Ferme africaine, Karen Blixen se serait sentie ici chez elle. « Au milieu de la journée nous avions [parfois] l’impression d’être tout près du soleil […] Paysage dépouillé, aux lignes allongées et pures, [il] avait la teinte sèche et brûlée de certaines poteries. » Situé en lisière du bois de la Pinatelle, le lac du Pêcher est implanté sur une ancienne tourbière dont l’horizon à l’ouest est sculpté par la silhouette angulaire du puy Mary. Il fut aménagé aux XIe et XIIe siècles à des fins de subsistance alimentaire par les moines de saint Robert, une communauté monastique d’Allanche. La nature, pleine et entière en fait aujourd’hui comme hier un lieu de retraite idéal. Amoureux des grands espaces qu’ils ont sillonnés de par le monde, Laurence Costa et Daniel Siegel – tous deux professionnels du tourisme haut de gamme à Megève – ont investi les lieux voici deux ans.

on sent le dehors pénétrer en nous Avec son talent de conteuse, Laurence évoque « la destinée » : « Un samedi de janvier, j’étais sur les pistes à Megève lorsqu’on m’a parlé de ce lieu. Je venais de glisser sur une plaque de verglas, quelqu’un m’a aidée à me relever et nous

sommes partis skier ensemble dans le brouillard et la neige. Alors qu’une fenêtre s’ouvrait sur le mont Blanc, je m’exclamais : “Dieu que c’est beau ! et là j’ai entendu “Si vous aimez la nature, vous aimerez le lac du Pêcher !” » Lorsqu’ils ont découvert l’ancien gîte équestre, beaucoup était à faire : « 10 mois de travaux démentiels ». Il fallait notamment ouvrir l’imposant corps de ferme à la lumière et à la vue sans pour autant le dénaturer. Et c’est ce qu’ils ont fait, tant et si bien qu’une fois à l’intérieur – lové dans un canapé face aux larges baies vitrées du salon de lecture ou allongé dans le sauna donnant sur le plateau –, on sent le dehors pénétrer en nous, sans céder une once de chaleur (depuis peu, le bain chaud installé à fleur de lac est recouvert d’une bulle de verre modulable1). Une impression renforcée par le choix judicieux de la décoration, inspirée du courant indoor/outdoor. Changeant au fil des saisons (alpaga, imitations de fourrures et gros velours l’hiver), cet aménagement douillet, à la fois simple et rassurant, fait appel aux formes et matières naturelles tels galets et bois flottés. Qui plus est, la dimension préservée des espaces intérieurs fait écho à cette immensité sauvage aujourd’hui classée Espace naturel sensible et dont la gestion attentive est assurée par la Communauté de communes du


découverte

Pays de Murat, partie prenante de cette réalisation labellisée hôtel 3 étoiles. S’il peut accueillir jusqu’à 26 personnes (avec 12 chambres et une suite), l’écolodge a cela de magique qu’il offre à ses hôtes le sentiment d’être seul au monde. Les chambres, sobres, presque monacales – dotées d’un vaste lit, d’une lampe, une écritoire, une malle armoire, un bestiaire local – invitent le corps et le regard à se poser. En un mot, à l’intérieur comme à l’extérieur, on respire. « Souvent, les gens réalisent qu’il y a du monde dans la maison seulement à l’heure du dîner. » Un rendez-vous lors duquel on savoure les mets concoctés par un jeune chef breton : Sébastien Chapelle. Après un détour par divers pays d’Europe puis les terres australes et la table des Orangeries de Lussac-les-Châteaux (« écolabel européen »), celui-ci est venu jouer de sa créativité en pleine nature. Les produits frais et locaux (lentilles blondes de Saint-Flour, pois blonds de la Planèze, volailles fermières et autres porcs, bœufs, agneaux élevés à moins de 30 km…) sont interprétés de manière toute personnelle avec une attention constante au goût et à la santé. En hiver, la journée est ponctuée par un brunch, un goûter, et un dîner servis auprès de la cheminée. Si vous venez, il se peut qu’un jour vous voyiez des troupeaux surgir du brouillard matinal sur un horizon cuivré comme si ces bêtes massives et rousses, aux cornes alambiquées, étaient sorties du néant dans le but désintéressé d’enchanter vos yeux2. L’envol des canards, un cerf venu se désaltérer, une table intimiste postée sous les étoiles, un petit chemin bordé de flambeaux, les eaux du lac reflétant les éclats de lumière, tout incite le visiteur à séjourner plus qu’à passer. Car, une retraite au lac du Pêcher et c’est l’horizon de la vie tout entier qui s’en trouve élargi au point que l’esprit, lui, tarde un peu à rentrer. 1. Une manière de clin d’œil à l’ouvrage écrit par Laurence en 2003 : Amélie et la bulle de savon ou la France vue du ciel, un recueil de légendes d’hier et de demain rassemblées dans un livre à mi-chemin entre roman et conte philosophique. 2. Librement inspiré de La Ferme africaine.

Écolodge, du concept à la réalité Concept d’origine anglo-saxonne, l’écolodge désigne un établissement construit sur un site de grands espaces (comme on en trouve en Afrique du Sud, en terres australes, en Amérique du Sud, au Costa Rica…). Il se préoccupe de la qualité et de la protection de l’environnement, avec une attention particulière portée à la gestion de l’eau et de l’énergie. Il utilise des matériaux sains : isolation en ouate de cellulose, dalles de moquette en fibres recyclées… Il est implanté sur un site reconnu pour sa biodiversité et se sent investi d’une responsabilité pédagogique. Ainsi l’Écolodge du lac du Pêcher propose à ses hôtes une sensibilisation à la nature au travers d’activités comme l’écoute du brame du cerf à l’aveugle, la reconnaissance des oiseaux, la préparation de recettes à base de plantes sauvages, un vol en montgolfière (décollage face au lac), la pratique de la pêche à la mouche… Un soin en soi Après un bol d’air au Spa boréal, vous pourrez goûter à l’humidité du hammam nordique individuel (une exclusivité en France), à la chaleur sèche et intense du sauna finlandais, au bain chaud bouillonnant outdoor. En plus des massages habituellement proposés (massages essentiels, aux pierres basaltiques chaudes, Amma ou reiki), cet hiver « instants d’Absolu » propose le massage à la bougie et le kobido. Technique ancestrale japonaise, cet antirides naturel stimule l’ensemble de la circulation sanguine du visage et du décolleté. Il est reconnu comme un soin de beauté des plus efficaces pour prolonger ou retrouver l’éclat et la jeunesse du visage. Tous les modelages (non médicalisés) sont réalisés à base d’huiles et de produits bio et contribuent au bien-être holistique proposé à l’écolodge. L’accès au Spa et les massages sont réservés à la clientèle en séjour. Une échappée Du 17 décembre au 11 mars 2012, venez bruncher au Lac du Pêcher, puis poursuivez par une balade à raquettes ou à cheval. Composé de boissons chaudes (thés organiques, café, chocolat chaud), choix de jus de fruits, pain-beurre-confitures-miel, jambon, fromage et fromage blanc fermier, œufs, soupe, lard ou poisson fumé, cake ou terrine salés, madeleines, cake ou tarte sucrée, salade de fruits frais…, le brunch est proposé aux clients de passage chaque dimanche d’hiver de 11 heures à 13 h 30. 27 € par personne. Sur réservation. Le restaurant est également ouvert à l’extérieur du mercredi au dimanche soir sur réservation. Laurence Costa - daniel Siegel « instants d’Absolu » Écolodge & Spa Lac du Pêcher 15300 Chavagnac Tél. : 04 71 20 83 09 www.ecolodge-france.com

41


Les saltimbocca d

Pour ce premier numéro de l’année, Le Petit Gourmet vous emmène en Italie pour préparer une cuisine raffinée, familiale ou à partager entre amis. Les saltimbocca, littéralement « saute-en-bouche ». Simple et délicieux.

42

Ici, pas de « mama » derrière les fourneaux mais un maestro du piano, discret, qui cumule l’art d’une cuisine délicate avec celui d’être mon meilleur ami depuis presque toujours. L’œil souvent sombre mais toujours espiègle, ce beau brun séducteur a conservé de ses origines italiennes l’art de cuisiner pour toute la famille bien plus que la tchatche de nos amis transalpins. Tout en préparant les ingrédients de sa recette, Renaud revient sur l’histoire familiale : « La famille du côté de mon père est du nord de l’Italie, dans le Piémont. En Italie, chaque région possède ses spécificités culinaires autour de mêmes plats. On ne cuisine pas les saltimbocca de la même façon dans le nord que dans le sud mais on en mange dans tout le pays. » Sur le plan culinaire, Renaud a été pris en main par sa grand-mère Constantina et sa tante Marie qui lui ont tout appris au départ. « Quand mon grand-père ingénieur, Pietro, a fui Mussolini avec sa femme – cachés sous un train –, ils se sont installés en France. Plus tard, mon père est resté en France tandis que ma tante repartait en Italie. » Au

« tAPELUCCo, CArBonArA, SALtImBoCCA… C’ESt LA CUISInE DE mES rACInES »

cours de ses séjours piémontais, accompagné par sa grand-mère, Renaud apprend alors progressivement aux côtés des femmes de la famille les secrets du tapelucco (viande d’âne hachée revenue avec oignons et chou vert à l’origine, désormais cuisiné avec du bœuf) ou l’art de préparer les pâtes à la carbonara, les vraies, incomparables ! « C’est la cuisine de mes racines, j’éprouve donc beaucoup de plaisir à préparer ces plats », avoue celui qui regrette de ne pas avoir embrassé une carrière de cuisinier. Alors dès qu’il en a l’occasion, il se charge de régaler les papilles de ses convives, pour leur plus grand bonheur.

Des petits roulés Et ce soir, c’est saltimbocca pour tout le monde, accompagné d’un risotto à la tomate confite. « La recette n’est pas compliquée : tu as besoin d’escalopes de veau, de jambon cru sec de qualité, de mozzarella et de sauge qui sera aujourd’hui remplacée par le basilic. » Pour la viande, demandez à votre boucher des


d’ici ou d’ailleurs

a de l’amitié

texte : Jérôme Kornprobst

Les saltimbocca

Le risotto à la tomate confite

Ingrédients pour quatre personnes 2 belles escalopes de veau 4 grandes tranches de jambon de pays un bloc de mozzarella du poivre de l’huile d’olive des feuilles de sauge, voire de basilic Détaillez le veau en morceaux de 5 cm sur 3 en prenant soin d’enlever la peau et le gras – Tapez chaque morceau jusqu’à obtenir de grandes et fines tranches. Découennez le jambon et coupez-le en tranchettes. Superposez veau, jambon, mozzarella coupée en languette, poivre et basilic ou sauge. Roulez l’ensemble et maintenez à l’aide d’un cure-dent. Faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle, placez les rouleaux (2 par personnes), laissez les dorer et cuire quelques minutes (la mozzarella doit avoir le temps de fondre). Servez avec une fine lamelle de parmesan et dégustez minute avec un risotto à la tomate confite par exemple.

Ingrédients pour quatre personnes Pour le bouillon : 2 l d’eau, oignon, carottes, céleri, ail… 2 verres de riz à risotto 1 oignon 15 cl de vin blanc 300 g de tomates confites parmesan Réalisez un bouillon de légumes avec oignon, carottes, céleri, ail… plongés dans deux litres d’eau. Émincez un oignon, faites-le suer dans du beurre avec un peu de sel. Faites transpirer le riz (privilégiez un riz arborio, rond à risotto) jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Mouillez au vin blanc. Une fois le vin blanc absorbé, mouillez avec votre bouillon de légumes, progressivement, en remuant délicatement. Le riz est prêt lorsqu’il est un peu gluant mais encore croquant. Pendant que le riz cuit, détaillez vos tomates confites en petits dés. Ajoutez-les au riz en toute fin de cuisson afin qu’elles soient chaudes sans se déliter. Ajouter un peu de parmesan, goûtez, assaisonnez, c’est prêt !

liens a t i s hé duit o r Café • T P • • n o i fat • Torré e n fi cerie • Épi

5, rue Lufbéry • 63400 Chamalières •

04 73 36 15 09

• www.carlotina.fr

43


tranches fines et munissez-vous de l’outil indispensable pour faire du « veau tapé » : « Il faut débarrasser la viande des petites peaux et du gras, tailler des morceaux de 5 cm sur 3 et taper sur la tranche de veau pour l’aplatir et l’agrandir. » Ensuite, découennez votre jambon – un bon jambon d’Auvergne fait parfaitement l’affaire – et coupez des demi-tranches. Détaillez ensuite la mozzarella en privilégiant des tranches longues et fines : « La cuisson du veau est très rapide et la mozzarella doit avoir le temps de fondre. » L’assemblage constitue l’étape suivante : placez votre veau à plat, superposez la tranche de jambon puis celle de mozzarella, poivrez légèrement et ajoutez sauge ou basilic. Il ne vous reste plus qu’à rouler délicatement, un peu serré, et à piquer l’ensemble avec un cure-dent par exemple. « Le jambon est souvent suffisamment salé, je

conseille donc de goûter avant d’assaisonner. » Répétez l’opération jusqu’à obtenir deux rouleaux par convive. Ensuite c’est très rapide. Chauffez une poêle avec de l’huile d’olive, faites dorer tous ces petits saute-en-bouche pendant quelques minutes et précipitez-vous à table, car comme

leur nom le laisse deviner, les saltimbocca n’attendent pas : « Dès que c’est prêt, il faut déguster minute avec, pour les plus gourmands, un peu de parmesan finement tranché. » Un régal de simplicité et de saveurs !

44

Pour communiquer,

chaque mois…

Le pet peti

gourmet

rencontre

e peti

g urme

spécial

us ? l êtes-vo quel noë fêtes Menus de r les enfants rien que pou

Test :

entretien : Corinne Pradier

Sur l’esplanade du château de Polignac, Le Petit Gourmet signe son premier entretien

lePetitrenaud. Nous avec Jean-Luc t pénétrons bouteil au desser bonne tif voûte, laen douceur sous sa lors du tournage

e! champagn

de l’apéri

des Escapades en Haute-Loire. « La table, c’est la définition du temps qu’un homme accorde à un autre », dit-il. Il en fut de même pour cette rencontre, un temps généreusement accordé.

31

Un souvenir de petit gourmet ? Vous savez, c’est quelque chose qui se décrit très peu. C’est une cuisine d’enfance qui n’est pas verbalisée. Tout le monde pense qu’il y a des mots derrière tout. Moi j’ai des impressions, je n’ai pas de mots. Les mots c’est l’écriture, les impressions c’est la vie. Et il y a ces impressions gourmandes dans la cuisine de ma grand-mère, dans celle de ma mère. J’ai mûri de cette manière-là, car je ne viens pas d’une famille huppée. Je suis allé la première fois dans un restaurant à l’âge de 17 ans. Donc, j’ai conservé ce côté extrêmement palpitant de la famille, de la caresse familiale. C’est extrêmement doux. On ne sait pas pour quelle raison, mais ça fonctionne. Ça vous met un virus exceptionnel à l’intérieur du corps, qui va donner l’idée de ce qu’est aujourd’hui la chronique gastronomique. Car ici nous ne sommes pas dans une sorte de démonstration de table, avec des gens qui seraient passés à côté du voyage personnel. Moi, j’ai été dans un vrai voyage personnel, d’où cette note d’authenticité extraordinaire.

waouh !

Le peti

la caresse familiale C’est ce que vous allez chercher dans vos escapades ?

met s l’ar t des

C’est ce que je vais chercher tout le temps parce que je ne peux qu’aller ainsi dans les escapades. J’ai envie de rassembler des fantaisies gourmandes. La fantaisie d’un boucher, d’un charcutier, celle d’un traiteur, d’un pâtissier… Tout ça va tellement m’enchanter si je le mets bout à bout et si je sais le raconter. Si je sais faire raconter sa vie à chacun. Car, dans la chronique gastronomique, c’est la vie qu’on mange. On n’est pas en train de manger quelque chose qui serait extraordinairement bien ordonnancé, avec des règles et des lois. La chronique gastronomique c’est que du cœur, c’est de la fantaisie, c’est de la légèreté. Et c’est cette toute petite virgule entre deux phrases qui sont contées qui va faire qu’on a envie de passer à table.

TTE DE JCL rnon,    LA RECE vergers d’O er  cru de plantation

s des t délice de chocolat 1 s et au rhum fraiseivoi re e s blond Jean-Luc Petitrenaud aux côtés de François Gagnaire, plus jeune chef étoilé de Haute-Loire

MAGASINER*

30

gourmet

Le peti

fêtes

bien manger

actu ie //// coups ing… gastr onom verte // shoppités // // décou de cœur si affin bre 2011 eto 4plus décemg r a t u i t n n s//u e l me

gourmet

Les impressions  d’un petit gourmet

glace d’ parfumé aux raisin maralumi 

Starclean, propre et rapide

Chloé Passavy, texte : Jérôme Kornprobst

met s

Jacque

48

la vieis &deChâteaux Rela

« C’EST EN FORG EANT QUE L’ON DEVIENT CÉRAMISTE »

Mettez votre grain

de sel

Derrière une allure moderne alliant chrome, acryl et silicone, Buzz Duo (Cole & Mason) est un bel objet doté d’une double utilisation poivre et sel. Électrique, la Cathédrale) bouton pour chaque (parvis ildedispose d’un condiment.atour La molette astucieusement placée sous le mécanisme 1, rue Verdier-L Ferrand vous tpermettra mouture selon vos Clermon 63000 goûts et vos 91 28 90de régler la envies. e 04 73 Prix de vente généralement sthe.com e.com Téléphon constaté e@temp tempsth : 65 ps.the@ N° consommateur Mail: temps.th € : 09 74 50 88 68 www.tem (prix d’un appel local) Site internet:

18

:

: au chocolat Ganache lait - 100 g de crème maralumi - 50 g de chocolat - 140 g de beurre - 20 g de raisins blonds - 40 g de rhum - 20 g de

À l’occasion de la e 6 édition du Grand prix de l’innovation de la foire de Paris, le four Starclean™ de Whirlpool a été récompensé par le prix de la technologie grâce à son nettoyage intégral, écologique et sans odeur. 35 minutes seulement suffisent grâce à un revêtement anti-adhérent traitement issu de et un la nanotechnologie . Selon le constructeur, une économie de 97% en consommation d’électricité par rapport à un cycle pyrolyse classique.

t l’ar t des artis an artiste s Décore

On ne tombe pas sur l’atelier Ceramauva par hasard… Au bout chez Ulrike Weiss que Chloé Pasd’un chemin, dans le hameau savy découvre l’intérêt de travailler en  résidence  d’entrepreneur.  Trois  des Concizes (Chateaune uf- le plâtre : « Travailler un moule en plâtre  plus tard, en octobre 2009, j’é mois  tais prête  les-Bains), Chloé permet de concevoir un objet qui, m à démarrer », raconte Passavy vous la Clermoncontact accueille avec un côté unique, pourra être fabriqué en algré son  toise. Artisan large entrepreneur depuis  plusieurs  er retour en Auvergne sourire. De exemplaires. » Mauva, le La jeune apprentie le 1 avril 2010, Chloé Passavy voilà deux ans, cette jeune céramiste s’est crée alors le moule façonnage lancé dans le défi de 27 ans a théière de sa fameuse de la création toujours eu le de la terre en salamandre. « J’aime la sala- en céramique. « J’ai envie de  goût pour tout ce mandre car elle e qui se fabrique auvergnat, est montrer qui je suis, d avec les mains : « Je  feu qui sont auss st le symbole de l’eau et du  dont on peut se  e proposer de beaux objets  l’épicentre me souviens très  bien des ateliers  i les caractéristiques de la  servir quotidiennement. » de ce site. Le couleurs quand j’étais petite. Ces a Formes et  céramique. » Théières, bols, saladiers, bijoux… grès est tourné été pour moi un premier appren teliers ont  Chloé court les marchés, les foires et modelé, formes, des textures, des couleurs. Stissage des  et les salons pour Apprentie céramiste, la faïence se faire connaître ans doute  deuse, ven- tout en professeur de modelage… pensant à ses moulée… tions : « Je dois prép futures créaAprès un long arer l’avenir, imaginer une nouvelle création forte, et délicat Je  m’enferme  dans   innover.  processus de mon  atelier  fabrication : pendant des heures… J’y  façonnage, pense constamment.  séchage, À la maison, on  décoration a  pris  le  parti  et cuissons, chaque pièce d’en plaisanter :  c’est  en  qui naît est unique. Les forgeant  que  le premier déclic… » Pourtant, rencontres l’on  devient  un BTS d’art céramique malgré Chloé Passavy de matières, en poche cumule céramiste ! » et des cours en de formes et les actisection art du feu Passionà vités parisiennes l’Institut national de couleurs, née, engaChloé se cherche du patrimoine, pour s’en guident mon sortir : « J’avais  besoin  gée, Chloé d’évoluer davantage dans le concr jusqu’à cette année inspiration. a pendant dans la conceptualisation. J’ai al et, moins  2009. « Je  voulais  créer  Chloé Passavy, trop longchance de pouvoir travailler dans ors eu la  mon activité ma artisan is fi nancièrement,  temps occulté  des ateliers  parisiens,  chez  céramiste. Koët  et  Ulrike  Weiss.  ce  n’était  pas  évident.  J’ai  alors  eu  qu’elle était la  Des expériences très enrichissantes.  chance de bénéfi cier d’une mesure www.ceramauva.com tout une artiste avant » C’est régional d’Auver  du Conseil  : « C’est  Tél. : 04 63 85 91 56 gne pour une installation  vrai, aujourd’hui je ne peux pas l e nier. Je  (visites atelier suis un artisan artiste. » possibles).

Pour 4 personnes

Bien assis

! Pour la rentrée, Guzzini lance sa première chaises en métal collection de et plexi. Huit couleurs sont disponibles : violet, noir, blanc, vert, orange, rouge, bleu et jaune. re de 240 À partir Ouvertu €. 15h à 19h lundi de à 19h00 de 8h30 samedi à 19h00 mardi à e* de 15h00 (zone A) dimanch scolaires vacances *pendant les Basse température

Pour la cuisson basse température, le four Gourmet Pro de Rowenta offre solution de cuisson sereine par excellence, la sans surveillance. Grâce à la faible température (65-90°), il n’ y a plus de risque de sur-cuisson ni de séchage. Fini le poisson fade et insipide ! N° consommateur Rowenta : 0974 503 623

à tuile : Appareil fondu - 50 g beurre semoule - 100 g sucre farine - 45 g de d’orange - 50 g jus

e ,  Le dressag u centre des assietteses   ganache a insi que l la ganache •  Démouler lau coulis de fraises a llère  Confectionner disposer d e, à l’aide d’une cui  et  t uis verser  fraises sur la ganach ules de glace ivoire chocola e et lait, p  les  ner des bo uillir crèm ncorporer confection e. •  Mettre à bo  beurre ; i m. recouvrir d’une tuil sur le chocolat et le t gonfl és au rhu alablemen moules  et  raisins pré dans  des  la  ganache  •  Mouler  réserver au frais. les tuiles .  à 180°C Préparer re au four tout et cui •  Mélanger le 

19

place : Mise en fraises - 200 g de fraises coulis de - 50 g de ivoire - 100 g glace

49

Special T veut réinventer

le thé… t.com Un thé doit être t-chapu préparé dans les stauran règles de l’art. Il crucial de maîtriser est - www.re parfaitement tous 96 80 19tion conseillée Décongele les paramètres de l’infusion idéale : 04 73 : dosage des feuilles z, température de nges - tél. de thé, he - réserva l’eau, quantité et la qualité de l’eau, i au dimanc 63490 Sauxilla temps d’infusion… mixez, mercred Fossés Et à chaque thé, sa température7, rue des ouvert du d’infusion ! Special cuisez ! T a donc développé thé la plus précise la machine à Tefal baby home qui soit. Une machine a élaboré un mixeur chaque paramètre qui maîtrise cuiseur multifonctions pour aussi cuire, mixer, réchauffer du thé les plus exigeants.parfaitement que les maîtres décongeler. Le Disney et baby Tefal baby Pour cette machine, commercialise toute home est accompagné de Nestlé une collection de conserver les préparations.trois petits pots en verre pour thés et tisanes. En vente uniquement sur www.special-t.co Pratique pour accompagner les parents dans m cet apprentissage du goût pour bébé, ce mixeur est livré avec le petit livre de recettes pratiques « Winnie et ses amis ». Prix généralement Service consommateurs constaté : 99,49 € * Au Québec, on préfère dire magasiner Tefal : 0 974 504 (faire les magasins) 774 (prix d’un appel non que faire du shopping surtaxé) !

contacts > nicolas Léotoing

! e n g r e v u A n e unique -10%

ouvert le midi et le soir du mardi au samedi ainsi que le lundi midi

pendant les soldes

du 11 janvier au 14 février

06 83 01 56 07 - nleotoing@lepetitgourmet.net

> thomas Bournel

06 71 15 60 28 - tbournel@lepetitgourmet.net

REPAS DE GROUPE • ANNIVERSAIRE • REPAS ÉTUDIANTS, ASSOCIATIONS


la bonne bouteille

Rendez-vous avec le prestige 45


46


coup de cœur

Le relais du Vermont

Une ambiance très familiale

texte : Jérôme Kornprobst

avec un sourire chaleureux. Depuis dix ans, ils se démènent pour offrir à leur clientèle des plats de qualité dans une ambiance presque familiale : « Nos clients sont des habitués pour la plupart. Ils apprécient de pouvoir déjeuner en toute simplicité. Ils trouvent ici un menu du jour savoureux et une ambiance détendue. Après avoir longtemps travaillé dans la restauration gastronomique, nous voulions changer de rythme », argumente la jeune femme origi-

D

epuis dix ans, Claire Caffier et François Pontviane accueillent et régalent leurs clients au col de Chemintrand, à 1 028 mètres d’altitude, sur le territoire de la vallée de l’Ance. Avec simplicité et authenticité. Pour ceux qui aiment randonner dans des paysages sauvages, la vallée de l’Ance (entre Ambert et Montbrison) est un terrain de jeu idéal. Et quoi de mieux pour récupérer qu’une bonne halte pour se restaurer ou même passer la nuit ? Ouverte tous les jours à midi (sauf le lundi), l’Auberge du Vermont accueille aussi ses clients les jeudis, vendredis et samedis soir. Premier établissement auvergnat à obtenir le label « Auberge de pays », il offre aussi la possibilité de dormir sur place grâce à trois

« ImPoSSIBLE DE rEPArtIr SAnS AVoIr Goûté LE SUCCULEnt PAIn PErDU AUx SAVEUrS D’AUtrEfoIS » chambres et seize lits, solution idéale pour accueillir des groupes de randonneurs ou de motards. Dans la salle de restaurant, sol en pierre, tables en bois, belle cheminée confèrent au lieu un esprit d’authenticité particulièrement séduisant. « Nous cherchions vraiment ce type d’établissement pour lequel nous avons eu un gros coup de cœur. C’était pendant l’hiver 2002… Il n’y avait pas la même effervescence que lors de notre première visite en été ! Mais nous ne regrettons pas ce choix tant l’accueil a été chaleureux. », raconte Claire. Pour cette passionnée de cheval, maman de Lucca et de Marion, l’expérience est réussie : « Même si la vie ici n’est pas toujours évidente, nous bénéficions d’un cadre de vie exceptionnel. » Pendant que François Pontvianne, ancien pâtissier dans un restaurant étoilé, s’affaire en cuisine, sa compagne Claire accueille donc les clients

naire d’Alsace. Pour François, outre l’accueil, « c’est bien la qualité de la cuisine qui séduit les clients de l’auberge. Le challenge, c’est de proposer chaque jour un menu différent, en privilégiant si possible des produits locaux. Ici, j’ai retrouvé cette flamme pour le goût du bon et l’envie de proposer des plats hauts en saveur. »

Le relais du Vermont Col de Chemintrand 63600 Baffie Tél. : 04 73 95 34 75. www. relaisduvermont.com des auberges des figures disponible gratuitement dans chaque auberge et au Comité Régional du Tourisme. www.auvergnetourisme.info

Ainsi, au Relais du Vermont, impossible de repartir sans avoir goûté le succulent pain perdu aux saveurs d’autrefois, le fromage bio fait à base de lait d’une ferme voisine ou encore les confitures maison préparées avec les mûres ramassées alentour par Manon et Lucca, jumeaux de la famille. Pas étonnant que le Relais du Vermont ait été sélectionné par l’agence des labels touristiques d’Auvergne (ALTA) pour figurer dans son recueil « Des Auberges des Figures » disponible gratuitement.

47


Le Président H Ô T E L B A R R E S TA U R A N T Tartiflette Viandes au choix Moules frites Gambas Cuisine à l'huile d'argan Formule à 11,50 euros entrée + plat + dessert Tous les vendredis couscous maison × ouvert 7/7j le midi

× accueil des groupes

× terrasse

× 12 repas à la carte = 1 bouteille de champagne offerte 8/10, rue du Port à Clermont-Ferrand Réservation au 04 73 90 19 22 Spécialités pakistanaises et indiennes, grands vins Ouvert le midi du mardi au vendredi, le soir du lundi au samedi www.lekalash.com

48

Retransmission des matchs de l'ASM sur écran géant 79, AVENUE DE ROYAT – 63400 CHAMALIÈRES TÉL. : 04 73 31 03 51


MAGASINER*

Fondue

La Chine célèbrera son nouvel an le 23 janvier. À cette occasion, Severin vous propose de déguster un fondue chinoise grâce à sa Fondue FO2400. Un thermostat réglable sur cinq positions, une puissance de 800 w, un caquelon anti-adhésif e, inox, un couvercle anti-projection… et jusqu’au 12 février, une remise de 5 € pour l’achat du kit complet. Tout pour bien démarrer cette année du Dragon. Prix de vente public généralement constaté : 52,90 € TTC www.severin.fr

Gourmet et pro

XXL

Pour ceux qui aiment les gaufres, Téfal propose de faire durer le plaisir avec son gaufrier King Size : 16,5 cm de long pour 10 centimètres de large et une épaisseur généreuse de 3 cm ! Prix généralement constaté : 129,49 €. www.tefal.com

Risotierra

Vous avez raté la cuisson de votre foie gras à Noël ? Vite, à vous le Rowenta Gourmet pro ! Doté d’une chaleur tournante absolument uniforme et d’une régulation de température de 5°C (capteur thermostat intelligent), le four Gourmet Pro offre une cuisson parfaitement homogène, précise et digne d’un orfèvre ! L’assurance de réussir toutes ses cuissons même pour les recettes les plus élaborées comme le foie gras : aucun risque de surcuisson grâce à la faible température.

La marque italienne, spécialiste des accessoires de cuisine hauts de gamme, a créé un ustensile raffiné, en inox et en bois de cerisier, pour cuire à la perfection « il vero risotto ». Le fond très épais évite que le risotto n’attache, le couvercle en bois de cerisier conserve la préparation à température durant 12 minutes puis lors du service, se retourne pour devenir un dessous de plat élégant, parfaitement coordonnée à la casserole.

Prix généralement constaté : 498,99 € N° Consommateur : 0974 503 623 (Prix d’un appel non surtaxe) www.rowenta.fr

Prix public conseillé : 200 € TTC Réseau de distribution : grands magasins et détaillants d’articles culinaires. Contact consommateurs : 09 74 50 88 18

Élégant

Pour démarrer la journée en couleur, Guzzini vous propose cette gamme de grille-pain électronique. design : George Sowden - Hiroshi Ono. 28 x 17,5 x h26 cm - 500 W 80 €. www.eshop.fratelliguzzini.com Guzzini à Clermont, 7 rue Massillon.

* Au Québec, on préfère dire magasiner (faire les magasins) que faire du shopping !

Parfumés

Les plats de cet hiver seront sublimés par quelques grammes de cette précieuse épice. En acrylique cristal transparent de haute qualité, ce moulin Cole & Mason laisse apparaître 6 noix de muscade, râpées l’une après l’autre pour que celles qui se situent en réserve gardent toutes leurs saveurs intactes. Prix généralement constaté : 27 € N° Consommateur : 09 74 50 88 68 (prix d’un appel local) www.coleandmason.fr

49


Les bonnes adresses du Petit Gourmet

Vous sortez de réunion et cherchez un restaurant pour le déjeuner ? Vous improvisez une petite soirée entre amis et personne ne sait où aller ? Le Petit Gourmet vous fait gagner du temps avec une petite sélection très subjective de quelques tables clermontoises. Les Papilles

Klein d’Alsace On n’y pense pas assez souvent mais pour manger une bonne choucroute, c’est chez Klein au marché Saint-Pierre qu’il faut aller. Une délicieuse choucroute, une bière et une forêt noire en dessert pour 10 €… Délicieusement imbattable ! Marché Saint-Pierre - Tél. : 04 73 31 24 84

Christian vous accueillera dans une ambiance cool et familiale jusqu’à très tard dans la soirée. La viande est excellente, servie avec une truffade ! Une très bonne adresse pour les gros mangeurs. 18, place Sugny, Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 37 26 50

Le Café Ballainvilliers

La Casa Parma

Un bar-brasserie comme on les aime : un lieu au charme certain, une cuisine simple et de très bonne qualité, un bon choix de vins. Plusieurs plats du jour au choix et, le soir à l’apéro, assiette de charcuteries et de fromages.

Anti-pasti, légumes à l’huile et charcuterie… les bonnes saveurs de l’Italie. 7, rue Saint Laurent, Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 25 46 59

18, rue Ballainvilliers, Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 91 57 88

50

Derrière

Le Kitchen

La table de Thierry

Le Kalash

Un bar-restaurant avec une terrasse très agréable. Des plats du jour attrayants, avec toujours une petite touche d’inventivité ; des «croustines» et des salades plus que sympathiques ; une très bonne carte des vins ; un service impeccable et tout sourire. Et on est accueilli jusqu’à 15h30 !

Cuisine traditionnelle et auvergnate dans un cadre chaleureux situé au cœur de Clermont.

Accueil très chaleureux, produits frais… on a l’impression de manger chez un copain qui cuisine bien !

29, rue des Chaussetiers, Clermont-Fd

9, rue terrasse – Clermont-Ferrand

Tél. : 04 73 36 80 87

Tél. : 04 73 92 67 38

Un décor sympa, un service efficace et, dans l’assiette, tandooris, byrianis, currys... excellentissimes. Et la carte des vins est une vraie merveille ! De la belle et bonne cuisine indopakistanaise. Menu végétarien. Toute les infos (et en musique !) sur www.lekalash.com. 10, rue du Port

12, place de la Victoire, Clermont-Ferrand

Tél. : 04 73 90 19 22

Tél. : 04 73 91 57 14

Le Petit Gourmet à domicile, aujourd’hui c’est possible ! Recevez votre magazine chez vous (participation aux frais d’envoi : 34,90 euros TTC [valable pour 11 numéros]) Recopiez et renvoyez ce bulletin d’adhésion par courrier à : Le Petit Gourmet, 15-17 rue du Pré-la-Reine, 63100 Clermont-Ferrand ou par mail à nleotoing@lepetitgourmet.net NOM :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PRÉNOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ADRESSE : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...........................................................................................................................................................

TÉL. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-MAIL :

..........................................................................

+ chèque de 34,90 euros à l’ordre du Petit Gourmet. (offre valable en France métropolitaine uniquement)


Centre

FLAUBERT

Occasions

Générateur de rêves…

Vous recherchez une occasion récente ? Flaubert Centre Occasions vous propose un choix unique de véhicules parmi les plus grandes marques. Possibilité d'extension de garantie jusqu'à 5 ans sur la plupart de nos occasions.

Flaubert Centre Occasions 11-13, bd Gustave-Flaubert — 63000 Clermont-Ferrand

04 73 90 90 90

www.flaubert-centre-occasions.com


ASX ASX ASX

c ocmocpm oam pcaptcatc t crossover crossover crossover

à partir à partir à de partir de de

“ Ce “ “Cediamant-là, Cediamant-là, diamant-là, vous vous vous neneleneletrouverez letrouverez trouverez paspas pas chez chez chez ununjoaillier.” unjoaillier.” joaillier.”

22 22 22 900 900 900 € € € “ Ce diamant-là, vous ne levous trouverez chez un pas joaillier.” “ Ce diamant-là, ne lepas trouverez chez un joailli ASX ASX ans ans ans ASX 5,5 5,5 150 555 5,5 150 150 ASX ASX 22 900 € 22 900 € 22 900 € 22 900 €€ 22 900 ans 5,5 5 ans 150 (2)

(2)

de garantie de garantie de garantie

(1)(1) (1)

compact (2) c oLmL po c tp acrossover La m c c tchch ch km (3) km (3)km (3)

crossover 100100 100 crossover à partir de

“ Ce diamant-là, vous ne le trouverez pas chez un joaillier.” “ Ce diamant-là, unCejoaillier.” mppaacvous ctt ne le trouverez pas chez “ ccoom diamant-là, vous ne le trouverez pas chez un joaillier.” crossover crossover

partir de de àà partir

www.mitsubishi-motors.fr www.mitsubishi-motors.fr www.mitsubishi-motors.fr(1) à partir de à partir de

compact crossover

à partir de

(1) (1)

(1)

Modèle Modèle Modèle présenté présenté présenté : Mitsubishi : Mitsubishi : Mitsubishi ASXASX 1.8ASX DI-D 1.8 1.8 DI-D 150 DI-D 150 ch150 Instyle ch Instyle ch Instyle avecavec peinture avec peinture peinture métallisée métallisée (450(450 €)(450 incluse €) incluse €) incluse : 28:L350 28 : 28 350 €,350 soit €, €,300€ soit 2 300€ d’avantage 2 300€ d’avantage d’avantage client, client, client, (1) (2) (2) ch2soit LL métallisée ans

(1) 150

5ans 5,5

1505

5,5

150

(3) ch ch (3) avantage km(3) km remise remise ouremise reprise. ou reprise. ou(1) reprise. Prix (1) du Prix (1)Mitsubishi Prix du Mitsubishi du Mitsubishi ASX ASXDI-D ASX 1.8 DI-D 150DI-D ch 150 4x2 150 ch Invite 4x2 ch Invite sans Invite sans peinture sans peinture peinture métallisée, métallisée, métallisée, avantage client client degarantie client 2 de 300 2de € 300 déduit. 2 100 300 € déduit. €Reprise déduit. Reprise de Reprise votre de votre ancien de votre ancien véhicule ancien véhicule véhicule de de de de (2) 1.8 100avantage L 1.8 100 degarantie garantie de ch4x2 km (3) cylindrée cylindrée cylindrée et puissance et puissance et puissance administrative administrative administrative inférieure inférieure inférieure ou équivalente, ou équivalente, ou équivalente, aux conditions aux aux conditions conditions ArgusArgus (valeur Argus (valeur Argus (valeur Argus auArgus cours au cours au ducours jour, du jour, du sous jour, sous déduction sous déduction déduction de 15 de%15 de pour % 15pour frais % pour frais et charges frais et charges et charges 100 de garantie www.mitsubishi-motors.fr professionnels, professionnels, professionnels, des frais des des frais de remise frais de remise deà remise l’état à l’état standard à l’état standard standard et duet kilométrage du etkilométrage du kilométrage excédentaire excédentaire excédentaire au-delà au-delà de au-delà 15 de 000 15 de km/ 000 15 000 an) km/ plus km/ an) plus 2 an) 300 plus 2 €. 300 2 (2) 300 €. Bénéfi (2) €. Bénéfi (2) ciez Bénéfi d’une ciez ciez d’une garantie d’une garantie garantie 5 ans 5 (Garantie ans 5 ans (Garantie (Garantie www.mitsubishi-motors.fr www.mitsubishi-motors.fr (2) Modèle présenté : Mitsubishi ASX 1.8 DI-D réservées 150 chréservées Instyle avec particuliers peinture métallisée (450et €) incluse Ld’extension) constructeur constructeur constructeur 3 ans3+ans 23ans ans +2 ans + 2 km ans d’extension) d’extension) ou 150 ou 000 150 ou 150 kms 000 000 au kms premier kms au premier au des premier 2 des termes des 2 termes 2 échus, termes échus, pour échus, 1€ pour de pour 1€ plus. de 1€ plus. Offres de plus. Offres valables Offres valables valables jusqu’au jusqu’au jusqu’au 31/12/2011, 31/12/2011, 31/12/2011, réservées aux aux aux particuliers particuliers et et : 28 350 €, soit 2 300€ d’avantage client, www.mitsubishi-motors.fr remise ou reprise. (1) Prix du Mitsubishi ASX 1.8 DI-D 150 ch 4x2 Invite sans peinture métallisée, avantage client de 2 300 € déduit. Reprise de votre ancien véhicule de (3) Modèle présenté :Tarifs Mitsubishi ASXMotors 1.8DI-D DI-D 150 chet Instyle avec peinture métallisée (450 €)conditions incluse :28 28 350 €, soit 300€ d’avantage client, Modèle présenté : Mitsubishi ASX 1.8 150 ch Instyle avec peinture métallisée (450 €) incluse : 350 €, 22300€ client, cylindrée puissance administrative inférieure ou équivalente, aux Argus (valeur Argus ausoit cours du jour,d’avantage sous déduction de 15 % pour frais et charges 1 00 non cumulables non non cumulables cumulables avec avec d’autres avec d’autres d’autres offres offres en offres cours, en cours, en chez cours, chez les chez concessionnaires les les concessionnaires concessionnaires participants. participants. participants. Tarifs Mitsubishi Tarifs Mitsubishi Mitsubishi Motors maximum Motors maximum maximum autorisés autorisés autorisés en vigueur en vigueur en en vigueur France en France en métropolitaine France métropolitaine métropolitaine au au au de garantie (2) remiseou oureprise. reprise. (1)Prix Prix duMitsubishi Mitsubishi ASX1.8 1.8incluse DI-Dprofessionnels, 150ch 4x2 Invite sans peinture métallisée, avantage client de22300 300 déduit. Reprise deplus votre ancien véhiculede de garantie 5 ans (Garantie des frais de remise à l’état standard et du kilométrage excédentaire - au-delà de 15 Reprise 000 km/ an) 2 300 €. (2)véhicule Bénéficiez d’une remise (1) du ASX DI-D 150 4x2 Invite peinture métallisée, avantage client de €€déduit. de votre ancien Modèle présenté : Mitsubishi ASX 1.8 DI-D 150 ch Instyle avec peinture métallisée (450 €) :ch 28 350 €,sans soit 2 300€ d’avantage client, L 3 ans +PONTOISE 2conditions ans ou 150 000 kms au premier des 2 termes échus, pour 1€ deFief plus. valables jusqu’au 31/12/2011, réservées aux particuliers et 01/06/2011 01/06/2011 01/06/2011 chez chez les chez distributeurs les les distributeurs distributeurs participants. participants. M Mitsubishi MOTORS M MOTORS MASX MOTORS AUTOMOBILES AUTOMOBILES AUTOMOBILES FRANCE SAS FRANCE au SAS capital SAS au capital au de capital 10.000.000 de 10.000.000 de 10.000.000 €€ déduit. RCS €aux RCS € d’extension) RCS PONTOISE PONTOISE n°428 n°428 635 n°428 056 635 635 – 056 1du avenue –jour, 1sous – avenue 1du avenue duOffres Fief du Fief cylindrée et puissance puissance administrative inférieure ou2constructeur équivalente, aux conditions Argus (valeur Argus au cours cours du056 sous déduction de 15 pour frais et charges charges cylindrée et administrative inférieure ou équivalente, Argus (valeur Argus au jour, déduction de 15 %% pour frais et km (3) remiseparticipants. ou reprise. (1) Prix du 1.8 DI-D 150 ch 4x2 InviteFRANCE sans peinture métallisée, avantage client de 300 Reprise de votre ancien véhicule de non cumulables avecexcédentaire d’autres offres en cours, chez les concessionnaires participants. Tarifs Mitsubishi Motors maximum autorisés en(Garantie vigueur en France métropolitaine au professionnels, des frais de remise à l’état standard et du kilométrage au-delà de 15 000 km/ an) plus 2 300 €. (2) Bénéficiez d’une garantie 5 ans 1 00 professionnels, des frais de remise à l’état standard et du kilométrage excédentaire au-delà de 15 000 km/ an) plus 2 300 €. (2) Bénéficiez d’une garantie 5 ans (Garantie cylindrée et puissance administrative inférieure ou équivalente, aux conditions (valeur Argusau cours du-jour, sous déduction de 15 % pour etMOTORS charges de garantie 95067 95067 - 95067 Cergy - Cergy Pontoise - Cergy Pontoise Pontoise Cedex. Cedex. (3) Cedex. (3) Consommation (3) Consommation Consommation L/100km L/100km L/100km : urbain : urbain : 6,7 urbain -6,7 extra-urbain 6,7 - extra-urbain -Argus extra-urbain 4,8 4,8 combiné 4,8 - combiné combiné 5,5. 5,5. Emissions 5,5. Emissions Emissions COfrais CO : 145 CO : 145 g/km. : 145 g/km. g/km. 01/06/2011 chez les distributeurs participants. M AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital de 10.000.000 € RCS PONTOISE n°428 635 056 – 1 avenue du Fief constructeur 3 ans + 2 ans d’extension) ou 150 000 kms au premier des 2 termes échus, pour 2 1€ de2plus.2Offres valables jusqu’au 31/12/2011, réservées aux particuliers et

5ans 5,5

5

5,5

(2)

km

ch

150ch

www.mitsubishi-motors.fr

constructeur 3 ans -+ au-delà 2 ans d’extension) ou 150 au €. premier des 2 termes échus, pour51€ plus. Offres valables 31/12/2011, réservées aux particuliers et g/km. professionnels, des frais de remise à l’état standard et du kilométrage excédentaire de 15 000 km/ an) 000 pluskms 2 300 Bénéficiez d’une garantie ansde(Garantie 95067 - (2) Cergy Pontoise Cedex. (3) Consommation L/100km : urbain 6,7 -jusqu’au extra-urbain 4,8 - combiné 5,5. Emissions CO2 : 145 non cumulables avecd’autres d’autres offres enOffres cours,valables chezles lesjusqu’au concessionnaires participants. Tarifs Mitsubishiet Motorsmaximum maximumautorisés autorisésen envigueur vigueuren enFrance Francemétropolitaine métropolitaine au non cumulables avec en cours, chez concessionnaires participants. Mitsubishi Motors au constructeur 3 ans + 2 ans d’extension) ou 150 000 kms au premier des 2 termes échus, pour 1€ offres de plus. 31/12/2011, réservéesTarifs aux particuliers 01/06/2011 chez les distributeurs participants. MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS ausoit capital de 10.000.000 RCS PONTOISE PONTOISE n°428 635 635 056 056 –– 11 avenue avenue du du Fief Fief 01/06/2011 chez les distributeurs participants. MM MOTORS AUTOMOBILES SAS au capital 10.000.000 €€ RCS n°428 cumulables d’autres offresch en cours, chez les concessionnaires participants. Tarifs Mitsubishi Motors maximum autorisés en:vigueurFRANCE en France métropolitaine au Modèle présenté : Mitsubishi non ASX 1.8 avec DI-D 150 Instyle avec peinture métallisée (450 €) incluse 2de 300€ d’avantage client, 95067--Cergy Cergy Pontoise Cedex. (3)Consommation Consommation L/100km urbain 6,7 extra-urbain 4,8 combiné 5,5.Emissions EmissionsCO CO 145g/km. g/km. 95067 Pontoise (3) ::urbain 6,7 --extra-urbain 4,8 --combiné 5,5. 01/06/2011 distributeurs participants. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SASCedex. au capital de 10.000.000 €L/100km RCS n°428 635 056 – 1 avenuede du votre Fief remise ou reprise. (1) Prix du Mitsubishi ASX chez 1.8les DI-D 150 ch 4x2 Invite sans peinture métallisée, avantage client de PONTOISE 2 300 € déduit. Reprise ancien véhicule de22::145 95067 - Cergy Pontoise Cedex. (3) Consommation L/100km : urbain 6,7 - extra-urbain 4,8 - combiné 5,5. Emissions CO2 : 145 g/km.

www.mitsubishi-motors.fr

28 350 €,

cylindrée et puissance administrative inférieure ou équivalente, aux conditions Argus (valeur Argus au cours du jour, sous déduction de 15 % pour frais et charges Modèle des présenté : Mitsubishi ASXet1.8 DI-D 150 ch Instyle avec (450 €) incluse : 28 350 €, soit 2 300€ d’avantage client, professionnels, frais de remise à l’état standard du kilométrage excédentaire - au-delà depeinture 15 000 km/ métallisée an) plus 2 300 €. (2) Bénéficiez d’une garantie 5 ans (Garantie 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 1 de 2réservées 28/10/11 constructeur ans + 2 ans (1) d’extension) ou 150 000 kms premier 2 termes pour 1€ peinture de plus. Offres valables jusqu’au 31/12/2011, aux particuliers remise3ou reprise. Prix du Mitsubishi ASXau1.8 DI-Ddes 150 ch 4x2échus, Invite sans métallisée, avantage client 300 € déduit. Reprise et de votre ancien véhicule de non cumulables d’autres offres en cours, chez inférieure les concessionnaires participants. Mitsubishi Motors maximum autorisés en vigueur en France métropolitaine cylindrée avec et puissance administrative ou équivalente, auxTarifs conditions Argus (valeur Argus au cours du jour, sous déduction de au 15 % pour frais et charges 01/06/2011 chez les distributeurs M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital -de 10.000.000 € 000 RCS PONTOISE n°428 635 056 – Bénéficiez 1 avenue du d’une Fief garantie 5 ans (Garantie professionnels, des frais departicipants. remise à l’état standard et du kilométrage excédentaire au-delà de 15 km/ an) plus 2 300 €. (2) 95067 - Cergy Pontoise Cedex. (3) Consommation : urbain 6,7 - extra-urbain 4,8 - 1combiné 5,5. Emissions CO2 : 145 g/km. 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 1pour 1€ de 28/10/11 12:55 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 1 1 1ouL/100km 28/10/11 28/10/11 28/10/11 12:55 12:55 12:55 constructeur 3 ans + 2 ans d’extension) 150 000 kms au premier des 2 termes échus, plus. Offres valables jusqu’au 31/12/2011, réservées aux particuliers et 00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 28/10/11 12:55

A DÉCOUVRIR ET ESSAYER CHEZ VOTRE CONCESSIONNAIRE

MITSUBISHI CLERMONT

00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd 1 les concessionnaires participants. Tarifs Mitsubishi Motors maximum autorisés en vigueur 28/10/11 12:55 métropolitaine au non cumulables avec d’autres offres en cours, chez en France 01/06/2011 chez les distributeurs participants. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital de 10.000.000 € RCS PONTOISE n°428 635 056 – 1 avenue du Fief Avenue de l’Agriculture – CLERMONT-FERRAND 95067 - Cergy Pontoise Cedex. (3) Consommation L/100km : urbain 6,7 - extra-urbain 4,8 - combiné 5,5. Emissions CO2 : 145 g/km.

04.73.74.32.19

00-ASX_214X287_QUADRI_10_2011.indd

1

28/10/11

12:55

12:5

Le Petit Gourmet n°5  

Vinidôme à la Une, l'Art des mets avec Emmanuel Hodencq

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you