Page 1

tout sur votre commune Cette publication comprend le Rapport d’activitÊ 2008

09


tout sur votre commune

sommaire 1 programme de législature 2007-2011

PAGE 3

2 instances politiques & Administration

PAGE 9

3 rapport d’activité 2008

PAGE 16

office du personnel

PAGE 20

finances

PAGE 24

loisirs & culture

PAGE 32

service jeunesse et action communautaire

PAGE 40

Service des relations communales,

de la communication et du développement durable

PAGE 50

service de prévention sociale et de promotion de la santé

PAGE 64

direction du développement urbain

PAGE 76

service des infrastructures publiques et de l’environnement

PAGE 84

service bâtiments et locations

PAGE 98

service communal de la sécurité

PAGE 106

informatique

PAGE 114

téléonex

PAGE 116

FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX

PAGE 122

4 indicateurs 2008

PAGE 128

5 adresses utiles 2009

PAGE 148


Les autorités ont été élues au printemps 2007. Le programme de législature consigne les projets du Conseil administratif et les engagements qu’il entend prendre pour la législature 2007-2011. Les compétences du Conseil municipal sont bien entendu réservées. Ce texte n’a par ailleurs aucune prétention à l’exhaustivité.


Tout sur votre commune programme de législature 2007- 2011

Programme de législature 2007-2011

1 

Fiers d’être Onésiens Onex se distingue, au sein de la couronne suburbaine genevoise, par un faible taux d’emploi et un fort déficit de mixité au niveau de l’habitat. Sa structure financière est déterminée par ces handicaps et tributaire d’une péréquation financière intercommunale stable et pérennisée. Bien utiliser l’argent du contribuable, en faire le meilleur usage demeure au cœur de toute politique responsable à Onex : les besoins sont grands, les moyens restreints. Onex dispose néanmoins de nombreux atouts. C’est une ville à la campagne; de nombreux habitants s’engagent dans la vie associative; les relations sociales sont agréables et la vie de quartier une réalité. De nombreux équipements et activités se déploient. La commune prend des initiatives novatrices, justifiant son appellation de « Ville de progrès ». Pour stimuler les engagements positifs et combattre les phénomènes de précarité, d’incivilité, d’insécurité, le manque d’entretien et de propreté qui se manifestent en certains endroits, l’action du Conseil administratif durant la législature à venir se déclinera selon trois axes étroitement imbriqués: > Le rééquilibrage économique et social: parce que nos déséquilibres structurels doivent être surmontés et le cadre de vie requalifié. > La citoyenneté: parce que, tous et toutes, nous avons des droits et des devoirs qu’il faut réaffirmer et que chaque habitant doit pouvoir trouver sa place dans la société.

> Le développement durable: parce que le devenir du monde nous concerne directement et qu’il incombe à chacun de prendre sa part dans cet enjeu.

La commune, votre partenaire Définie comme le « pouvoir de proximité », la commune a certaines compétences propres – la gestion de ses bâtiments, de ses infrastructures, de son personnel, son action sociale, culturelle, d’intégration, sa politique de subventionnement, d’appui au sport… Mais, d’une part, l’exercice de ces compétences exige, pour être cohérent, d’être coordonné horizontalement avec les autres acteurs que sont les communes suburbaines et l’état. D’autre part, rien ne se fait sans coordination verticale avec ce dernier: fiscalité, logement, sécurité, santé, transports, énergie, éducation… Tous ces enjeux appellent un partenariat fort et fondé sur la confiance et la complémentarité. L’avenir des communes se situe dans une formalisation de ce partenariat, notamment à travers la politique d’agglomération qui se définit actuellement. Le principe d’efficience veut qu’une structure ne soit jamais une fin en soi et cela vaut aussi, naturellement, pour la commune. Le Conseil administratif s’engagera activement dans la réflexion sur la gestion de l’agglomération et se réjouit des travaux de la future Assemblée constituante, telle que proposée par le Grand Conseil en date du 4 mai 2007, qui devra mettre à plat l’architecture institu-

tionnelle de notre canton. Le Conseil administratif y défendra une politique cohérente de proximité.

Votre argent bien utilisé Dans sa gestion, la Ville d’Onex vise les objectifs suivants : 1 Au plan des finances, poursuivre une politique prudente et rigoureuse sans augmentation d’impôts. Une volonté de saisir chaque occasion pour corriger les déséquilibres structurels par une meilleure mixité et davantage d’emplois et de faire avancer le dossier de la péréquation complétera cette politique. A l’inverse, une réduction des impôts n’est pas envisageable en dehors de l’amélioration de ces conditions. Afin de donner une meilleure visibilité, tant auprès de la population que des autorités municipales, une estimation du coût des principales prestations communales sera présentée avec les comptes 2007. 2 Rendre compte, au titre de la citoyenneté, de la manière la plus transparente aux habitants, premiers destinataires de l’action publique. Nous développerons les actions et outils de communication mis en place par des réunions publiques de quartier, ainsi qu’à l’intention des acteurs économiques et sociaux et des associations. Nous ferons également davantage connaître Onex à l’extérieur. Le partenariat avec Canal Onex sera poursuivi et consolidé. Nous instaurerons des heures de réception

3


Tout sur votre commune programme de législature 2007- 2011

du Conseil administratif ainsi qu’une « ligne directe » permettant de signaler toute difficulté et poser toute question. Nous prenons l’engagement que tout courrier personnalisé adressé à la Ville d’Onex recevra une réponse dans un délai de 30 jours au maximum. Cette réponse portera sur le fond et, dans certains cas plus complexes où les recherches prennent davantage de temps, sur le délai de traitement. La vie de quartier a tout notre appui, en particulier les fêtes et rencontres (par exemple, la Fête des voisins), tout comme les actions de jumelage entre quartiers. De même, nous accueillerons favorablement tout projet renforçant la dynamique communale entrant dans le champ de nos priorités. Le lien avec les activités scolaires demeure également une priorité importante.

Efficacité et équité 3 Continuer à gérer l’administration selon les principes d’efficience et d’équité. Le nouveau statut du personnel permet une systématique et une transparence dans l’évaluation de l’apport de chacun, dans le cadre de son cahier de charges, des objectifs qui sont fixés au service et à lui-même. Elle verra se développer une formation continue et une progression des salaires tenant davantage compte de l’évaluation et de l’évolution des compétences et des tâches. L’analyse de prestations touchera progressivement tous les services et permettra d’ajuster missions et moyens, tout en assurant une

4

meilleure lisibilité des coûts de chaque prestation. Le tableau de bord des indicateurs intégrés du développement durable sera diffusé et régulièrement actualisé, notamment dans le cadre du rapport administratif. La Commission du personnel sera impliquée en particulier dans les actions visant la promotion de la santé et le développement durable au travail (par exemple, le plan de mobilité d’entreprise). La culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance seront renforcés, notamment en développant des actions inter-services et des synergies. Les situations d’inégalité de traitement et de difficultés relationnelles seront analysées et corrigées de manière impartiale et selon les termes du statut du personnel. La question du taux d’activité du Conseil administratif doit être régulièrement posée et il est vraisemblable qu’à terme la tâche se professionnalise dans les communes suburbaines. 4 Valoriser les ressources et équipements informatiques mis en place pour améliorer la circulation de l’information (Intranet, CMNet), notamment grâce à la fibre optique.

Pour vous servir La gestion du cadre de vie relève d’une vision qualitative d’ensemble qui se décline au niveau de la gestion des équipements de la commune et de partenariats conclus avec l’état ainsi qu’avec les milieux immobiliers. S’agissant de ses biens propres (bâtiments, routes, places, espaces verts, mobilier urbain, cimetières, véhicules, canalisations, arbres, bacs à fleurs, bancs publics, abribus, forêt…), la Ville d’Onex affichera ses principes de gestion de façon claire et transparente, alliant maintien des fonctionnalités, économie de moyens, principes de développement durable (économies d’énergie, énergies renouvelables, matériaux sains, biodiversité), convivialité et information lors de toute intervention. Elle entretient selon les règles de l’art son patrimoine et prépare les projets d’investissement nécessaires pour garantir la bonne adéquation des biens communaux aux besoins. Dans cette optique, elle se réfère à des standards comme MINERGIE-ECO® et suit les activités de milieux experts, comme la Conférence romande de l’éco-construction, dont elle est membre. Elle en assumera les éventuels surcoûts dans des limites raisonnables. Parmi les projets phares de la législature figurent la rénovation de la Maison Onésienne, cœur de la Cité, et l’aménagement de la place du 150ème en fonction des résultats du processus de consultation conduit en 2006. Concernant les besoins des activités municipales, le relogement de la Compagnie des sapeurs-pompiers et des jardiniers municipaux requerra toute notre attention. L’arrivée du


Tout sur votre commune programme de législature 2007- 2011

tram constitue à divers titres un enjeu important pour Onex, tout comme la gestion de la circulation: lutter contre les véhicules ventouses, améliorer l’offre de parkings pour les habitants, mettre en place un plan piétons et deux-roues, aménager des modérations du trafic dans la Cité.

Rééquilibrer le territoire Il faudra équilibrer le souci de diminuer la dette et l’exigence d’intervenir sur notre patrimoine, et accepter temporairement de devoir recourir à l’emprunt, comme le fait tout investisseur soucieux de son patrimoine. De même, il conviendra d’examiner les opportunités d’achats de terrains, par exemple pour répondre aux besoins d’équipements nouveaux ou pour des motifs de stratégie urbanistique. S’agissant du territoire en général, la Ville d’Onex développera son action avec l’état et les propriétaires immobiliers pour: > Corriger les déséquilibres structurels; la commune promouvra de façon systématique la venue d’activités, d’emplois et de logements en coopérative et en propriété à travers les nouvelles constructions et les transformations, et elle fera valoir cette nécessité comme critère dans ses avis sur les autorisations de construire et les actes de planification territoriale. > Imaginer un aménagement plus créatif et convivial que l’urbanisme en « barres »; l’objectif des écoquartiers servira ici de référence et on visera de nouvelles morphologies du bâti.

> Réhabiliter de façon concertée le cadre de vie. > Promouvoir, dans cet esprit, une densification qualitative et non anarchique en zone villas. Afin de favoriser les partenariats nécessaires la Ville d’Onex mettra sur pied une Conférence des acteurs de l’immobilier comme plateforme d’échange et de concertation.

Enfin, le Conseil administratif soutiendra tout nouvel équipement, librairie, banque, cinéma, désireux de s’installer à Onex et examinera le projet de patinoire démontable tel que l’a souhaité le Conseil municipal. Il appuie, entre autres, l’exploitation toute l’année des installations de tennis et le maintien des activités équestres sur son territoire. Finalement, il s’agira d’initier l’évolution du plan directeur communal à travers la révision qui doit se faire tous les dix ans (2012).

Des espaces de développement Parmi les enjeux de la requalification urbaine, notons les plans localisés de quartiers des Communailles, de Pré-Longet, de la Pralée et l’aménagement du square de la Calle. Il s’agira simultanément d’obtenir du secteur privé un assainissement des immeubles insuffisamment entretenus et le retrait d’un certain nombre d’immeubles de la spirale spéculative pour les faire entrer dans le parc pérennisé du logement d’utilité publique (LUP) de droit cantonal. La FIVO pourra être amenée à participer à ces opérations, selon ses possibilités. Engagé par le canton, le retour du tram est fermement soutenu par la Ville d’Onex et servira de base pour améliorer la desserte des divers secteurs de la commune. Cette dernière accompagne riverains et commerçants dans le contexte des travaux et, en cas de besoin, des indemnisations communales complémentaires à celles de l’état pourront être examinées. Pour ce qui concerne la route du Grand-Lancy, la commune souhaite en obtenir la sécurisation sans élargissement significatif de la chaussée.

5


Tout sur votre commune programme de législature 2007- 2011

Pour que chacun prenne sa place La commune est le lieu de l’action sociale communautaire, visant à apporter aide (par des prestations financières et en nature), conseil et appui aux personnes en difficulté, à créer et à renforcer le lien social, à faire se rencontrer les cultures et les générations, à donner les moyens de l’autonomie, de l’intégration et de l’action autour de valeurs partagées. Le contrat de partenariat sera généralisé. Les activités en place seront maintenues et développées par nos services. par des coopérations entre services ainsi qu’avec des partenaires externes, comme il suit: > Petite enfance: Rechercher de nouvelles familles d’accueil et imaginer des solutions pour créer des places de crèche avec une structure intercommunale et avec des entreprises, dans toute la mesure de nos moyens. > Jeunesse: Développer l’accueil des jeunes durant toute l’année et instaurer un vrai partenariat entre le SJAC et la FAS’e. > Aînés: Mieux cibler les activités en fonction des catégories d’âge: jeunes retraités (55-75) et âge plus avancé (75 et +) et proposer des interactions concrètes avec les jeunes (en fonction des métiers exercés par les aînés, par exemple); viser à élargir le public bénéficiant de ces activités. > Guichet accueil et conseil/aide à la réinsertion: Ouvrir une cellule d’accueil et de conseil pour les habitants en recherche d’emploi ou de logement, ou en difficulté

6

avec leur employeur/bailleur, en y intégrant les permanences juridiques et de conseil en matière d’assurance maladie existantes. Il s’agira en même temps de faire le lien, parallèlement aux possibilités d’aide sociale, avec les structures susceptibles d’encourager la création d’entreprises par des micro-crédits. > Intégration: Instaurer une journée d’accueil des nouveaux habitants et développer les activités et rencontres de partage inter-culturel; systématiser l’offre de cours de langues. > Forums et interaction: Poursuivre les forums citoyens et l’action d’entités telles que le Groupe de pilotage de quartier (GPQ). Ce dernier sera mandaté ponctuellement par le Conseil administratif sur des projets définis d’un commun accord. > Santé: Développer les activités dans le cadre du Réseau des Villes-santé de l’OMS dont Onex aspire à être pleinement membre et axées sur le bruit, les dépendances, la santé mentale, l’habitat, la mobilité et l’alimentation saines, ainsi que la mise en réseau des praticiens des médecines naturelles. > Vie de quartier: Engager des contrats citoyens d’immeubles entre habitants, commune, régies, concierges… autour d’objectifs d’appropriation des espaces communs et de respect mutuel. > Rôle économique de la Ville d’Onex: Dans les offres d’emploi et l’attribution de commandes, prendre en considération tout particulièrement, à qualités égales, les propositions émanant de candidats onésiens.

S’exprimer, s’engager La Ville d’Onex développera le soutien à la production culturelle, à l’exemple des Créatives. L’offre culturelle de qualité et diversifiée, permettant un accès large à une vaste palette de spectacles, sera consolidée, notamment en direction de la jeunesse et des familles. La gestion des salles de spectacles sera réorganisée et harmonisée. Le Conseil administratif poursuivra le travail de sensibilisation sur l’histoire et l’identité onésiennes, visera à renforcer le sentiment d’appartenance à l’interne et la bonne réputation d’Onex à l’extérieur. Enfin, il soulignera et reconnaîtra la fonction d’intégration, de promotion de la santé et d’encadrement social jouée par les diverses activités sportives. Celles-ci sont largement assumées par des sociétés bénévoles, qui ont besoin du partenariat de la commune pour déployer pleinement leurs prestations. Dans ce contexte, il proposera aux sociétés sportives en particulier une Fête du sport.


Tout sur votre commune programme de législature 2007- 2011

Ensemble pour une ville sûre et propre Toute personne doit pouvoir se sentir en sécurité sur toute partie du territoire communal. Chacun doit prendre ses responsabilités dans ce sens. Outre les mesures susmentionnées, de requalification urbaine, de prévention et d’animation, le Conseil administratif développera la présence des ASM, en augmentant tant les effectifs que leurs horaires de travail afin de mieux répondre aux exigences de la situation. Il renforcera les demandes faites à l’état pour des patrouilles communes avec la gendarmerie et une présence plus visible de celleci dans les secteurs sujets à perturbations. Il demandera également un développement de l’exécution des peines sous forme de travail d’intérêt général réalisé dans la réparation et le nettoyage des déprédations. Les effectifs de la voirie seront déployés de manière à assurer davantage de passages dans les secteurs à propreté insuffisante, ce que facilitera une sous-traitance accrue du ramassage des déchets ménagers. Les actions de sensibilisation et d’information en matière de déchets devront être intensifiées afin de favoriser une meilleure discipline et atteindre un meilleur taux de recyclage. Les contrevenants seront plus sévèrement sanctionnés. Enfin, la commune renforcera son partenariat avec les pompiers et les samaritains, notamment en terme d’appui aux structures et aux équipements.

Tout nous réunit au monde Les engagements pris au titre du développement durable et de la solidarité internationale font le lien entre notre commune et la réalité du monde environnant, dont les déséquilibres globaux nous concernent directement. Le programme retenu en matière de développement durable sera réalisé selon le planning défini: priorité mise sur la mobilité douce, la promotion de la biodiversité, le soutien à une alimentation saine et de proximité, sur l’information et la participation, sans oublier les actions dans le domaine culturel et social. La recherche de réduction de l’empreinte écologique (via les émissions de CO2) et la réalisation des engagements pris par Onex-Cité de l’énergie (réduction des deux tiers de la consommation d’énergie d’ici 2050 et alimentation par les énergies renouvelables) font partie de ce programme. Onex ayant quasiment atteint la cible de 0,7% du budget alloué à des projets de coopération au développement au Sud et à l’Est, ces derniers seront conformes aux exigences du développement durable et régulièrement communiqués.

Réussissons ensemble la Suisse de demain Avoir la responsabilité d’une collectivité, ce n’est pas seulement en gérer de façon avisée les biens. C’est développer une vision de l’intérêt général et chercher à fédérer les engagements. C’est être pleinement conscient des difficultés et des atouts en présence, pour encourager ceux qui ont besoin d’appui et soutenir ceux qui s’impliquent, lutter contre l’exclusion et favoriser l’esprit d’initiative et de solidarité, bref faire vivre une communauté unie et diverse, faire partager des valeurs et aider à construire des projets collectifs. Onex, par ses enjeux sociaux, économiques, culturels, urbanistiques, est un véritable laboratoire de la Suisse de demain, qui sera de plus en plus une Suisse des agglomérations et de la cohabitation d’entités culturelles diverses. En ce sens, la réussite du développement d’une ville comme Onex prend une signification qui dépasse largement les limites de notre commune. Septembre 2007

Carole-Anne Kast

Philippe Rochat

René Longet

7


Tout sur votre commune instances politiques & administration

instances politiques & administration

2 

Le conseil administratif Le Conseil administratif est le pouvoir exécutif de la commune. Ses trois membres sont élus tous les quatre ans, au système majoritaire. Chaque année, dès le 1er juin, l’un des membres assume le rôle de maire, à tour de rôle. Fonction de Maire 2007-2008 : René Longet 2008-2009 : Philippe Rochat 2009-2010 : René Longet 2010-2011 : Carole-Anne Kast

Carole-Anne Kast

M. René Longet

M. Philippe Rochat

Parti : Socialiste

Parti : Socialiste

Parti : Démocrate-Chrétien

Entrée au Conseil administratif: 2007

Entré au Conseil administratif : 1999

Entré au Conseil administratif : 2007

Adresse: Ch. Charles-Borgeaud 27 1213 Onex Tél. : +41 (0)22 879 59 59 E-mail : ca.kast@onex.ch

Adresse: Ch. Charles-Borgeaud 27 1213 Onex Tél. : +41 (0)22 879 59 59 E-mail : r.longet@onex.ch

Adresse: Ch. Charles-Borgeaud 27 1213 Onex Tél. : +41 (0)22 879 59 59 E-mail : p.rochat@onex.ch

9


Tout sur votre commune instances politiques & administration

Bureau du Conseil municipal

Président : M. Daniel Fino Socialiste

Premier vice-président (dès le 9 septembre.2008) : M. Eric Stauffer Mouvement Citoyens Genevois

Deuxième vice-président :

Premier secrétaire :

Deuxième secrétaire :

Membre :

M. Dominique Vuagnat Union Démocratique du Centre

M. Jean-Pierre Pousaz Union Libérale-Radicale

M. Richard Mérier Parti Démocrate-Chrétien

Mme Françoise Bourgoin Les Verts

Conseil municipal composition le 30 septembre 2008

Principales responsabilités  Le Conseil municipal :

Le Conseil municipal exerce des fonctions délibératives et consultatives. Ses membres sont élus tous les quatre ans au système proportionnel. Le nombre de conseillers municipaux élus est déterminé par le nombre d’habitants résidants dans la commune.

> vote les budgets, les comptes et les crédits;

La répartition des sièges pour la législature 2007-2011, est la suivante : > Parti Socialiste : 10 sièges > Union Libérale-Radicale : 6 sièges > Mouvement Citoyens Genevois : 5 sièges > Parti Démocrate-Chrétien : 3 sièges > Les Verts : 3 sièges > Union Démocratique du Centre : 2 sièges

10

> exprime son avis par voie de résolution; > donne des mandats au Conseil administratif (projet de délibération, motion, proposition individuelle, question); > traite les pétitions qui lui sont soumises; > approuve le statut du personnel; > peut établir des règlements. Bureau du Conseil municipal Président : Daniel FINO, Socialiste Pour voter Local de vote : école d’Onex-Parc Avenue du Bois-de-la-Chapelle 81, 1213 Onex Service votations et élections Tél. 022 327 87 00 Pour certaines votations cantonales, il est possible de voter par Internet.

Glossaire Définitions des formes d’intervention (ou droits d’initiative) des conseillers municipaux. Le projet de délibération est une proposition de décision, accompagnée d’un exposé des motifs. La motion charge le Conseil administratif d’étudier un objet, de prendre une mesure ou de déposer un projet de délibération. La résolution est une simple prise de position du Conseil municipal. La proposition individuelle invite le Conseil administratif à envisager des mesures ou à étudier un sujet. Elle peut être écrite ou orale; elle est présentée brièvement. La question peut porter sur tout sujet touchant aux intérêts de la commune.


Tout sur votre commune instances politiques & administration

Conseillers municipaux

Mme Ruth Bänziger Les Verts

M. Patrick Baud Mouvement Citoyens Genevois

M. Renaud Bernard Socialiste

M. Pierre-Jean Bosson Parti Démocrate-Chrétien

M. Daniel Cattani Socialiste

M. Jean-Robert Comte Union Libérale-Radicale

M. Pierre-Alain Cristin Socialiste

M. Fabien Delaloye Mouvement Citoyens Genevois

Mme Nelly Guichard Parti Démocrate-Chrétien

Mme Elisabeth Häusermann Union Libérale-Radicale

M. Patrick Lapalud Socialiste

M. Claude Léchenne Union Libérale-Radicale

M. Alain Mesey Union Démocratique du Centre

M. Christian Müller Mouvement Citoyens Genevois

M. François Mumenthaler Union Libérale-Radicale

M. Eric Oulevey Mouvement Citoyens Genevois

M. Denis Pasche Les Verts

M. Sergio Prat Socialiste

Mme Fatima Rime Socialiste

M. Ivan Schmidt Socialiste

Mme. Philippine Schmidt Socialiste

M. Victor Tamba Socialiste

M. Yvan Zweifel Union Libérale-Radicale

11


Tout sur votre commune instances politiques & administration

Bureau

Au cours de la séance du 13 mai 2008, le Conseil municipal a procédé à l’élection de son nouveau bureau, dont voici la formation (juin 2008 - mai 2009): Président: M. Daniel FINO 1er(e) vice-président(e): Mme Chantal BAUCO, puis M. Eric STAUFFER, dès le 9 septembre 2008 2ème vice-président: M. Dominique VUAGNAT 1er secrétaire: M. Jean-Pierre POUSAZ 2ème secrétaire : M. Richard MÉRIER Membre: Mme Françoise BOURGOIN Le Conseil municipal a siégé 9 fois en séances plénières, 2 fois en commissions réunies et 47 fois en séances des commissions. Le bureau s’est réuni à 10 reprises, notamment pour la préparation des séances plénières.

Dialogue avec le public

Selon la motion M/88 A «Démocratie, transparence et communication», votée par le Conseil municipal de la Ville d’Onex le 25 mai 1993, la population onésienne est invitée à venir dialoguer avec le Conseil administratif et lui poser librement toute question qui la préoccupe, ceci à l’issue des séances plénières et pendant une trentaine de minutes. Voici les délibérations, résolutions et motions prises tout au long de l’année :

Délibérations

Séance du 17 juin 2008 1835A Conseil municipal – Montant des jetons de présence 1836 Eclairage public – Travaux de réfection et augmentation du réseau – Crédit complémentaire 1837 Vente des biens reçus en legs par Madame Sansonnens

12

1838 Sécurité – Achat d’un véhicule pour les ASM – Crédit 1839 FIVO – Approbation des comptes 2007 Séance du 9 septembre 2008 1840 Ville d’Onex – Parcelle 1752 – Proposition de division parcellaire et de vente 1843 Plan de mobilité douce à Onex – Crédit d’étude 1844 Informatisation du Conseil municipal – Crédit de fonctionnement supplémentaire 1845 Assermentation d’un nouveau conseiller municipal (M. Patrick Baud) 1846 Assermentation d’un nouveau conseiller municipal (M. Sergio Prat) 1847 Bureau du Conseil municipal – Remplacement du – de la 1er/ère viceprésident(e) Séance du 7 octobre 2008 1849A Acquisition de trois véhicules communaux – Aménagement technique de l’atelier mécanique Séance du 11 novembre 2008 1821A Secteur vieux village d’Onex et abords – Modération de trafic chemin Gustave-Rochette / Vieux-Chemind’Onex – Crédit 1842 Chemin du Pont-du-Centenaire – Réfection et sécurisations – Crédit 1848 Budget 2009

Séance du 9 décembre 2008 1821B Secteur vieux village d’Onex et abords – Modération de trafic chemin Charles-Borgeaud – Crédit 1841A LCI – Dérogation de densité pour la construction d’un habitat groupé en zone villas au chemin François-Chavaz 47 1850 Ecole des Racettes – Rénovation – Crédit 1851 Schéma directeur de gestion et d’évacuation des eaux – Secteur Bossons / Pralée – PLQ N° 29220-527 – Crédit d’étude 1852 Route de Loëx – Servitude d’usage extérieur – Abri à conteneurs 1853A FIVO – Désignation de l’organe de contrôle 1855 Ville d’Onex – Parcelle 634 – Servitude de canalisations souterraines (électricité) au profit des SIG 1856 Extension du préau de l’école de BelleCour 1857 FIVO – Budget 2009 1858 Collecteur – Chemin de la Blanchette – Mise en séparatif – Crédit Séance du 3 février 2009 1854A Piscine municipale – Réfection – Crédit 1859 Acquisition de parts sociales de la Société coopérative d’habitation Genève Séance du 7 avril 2009 1861 Ecole du Bosson – Réfection – Crédit 1867A Règlement du Conseil municipal – Modification des articles 16, 54, 54, 65, 77, 89, 95 et 98 1872 Incendie et secours – Acquisition d’un véhicule – Crédit


Tout sur votre commune instances politiques & administration

Séance du 12 mai 2009 1862A LCI – Dérogation de densité pour la construction d’un habitat groupé en zone villas au Vieux-Chemin-d’Onex 47 1864A Collecteurs – Route de Chancy – Crédit 1868 Approbation des crédits budgétaires de fonctionnement supplémentaires 2008 et des moyens de les couvrir 1869 Approbation du compte de fonctionnement, du compte d’investissement, du financement des investissements, du compte de variation de la fortune et du bilan de l’exercice 2008 1874A Maison Onésienne – Complexe – Rénovation générale – Crédit 1876 CIV – Approbation des comptes 2008 1877 Quartier Bandol – Victor-Duret – Constitution de servitudes 1878 Election du bureau du Conseil municipal

Résolutions

Séance du 17 juin 2008 R/131 Service du feu – Proposition de nomination de deux nouvelles officières à la Compagnie des sapeurs-pompiers d’Onex Séance du 10 mars 2009 R/132 Désignation de 113 juré-e-s des Tribunaux pour l’année 2010 R/133 Processus participatif – Contrats de quartier Séance du 7 avril 2009 R/135 Mesures en matière de parking

Motions

Séance du 9 septembre 2008 M/219A Problème de parking dans la Cité Séance du 7 octobre 2008 M/220A Crottes de chiens dans les espaces publics M/221A Aménagement de points vélos pour les vélos électriques et traditionnels M/222A Ouverture de crèches en été M/223A Pour un examen des vitesses des véhicules dans les rues d’Onex Séance du 3 février 2009 M/213A Convention / Contrat de prestations pour les organismes subventionnés M/216A ONEX Magazine – Une place pour chaque parti Séance du 10 mars 2009 M/225B Requalification de Onésienne

la

Maison

Séance du 7 avril 2009 M/227 Chemin des Verjus réservé aux piétons durant le week-end M/228A Mise en circulation bidirectionnelle de la rue des Grand’Portes Séance du 12 mai 2009 M/224A Pour la création d’un emplacement de récupération des encombrants M/229 Terrain de football synthétique M/230 Parking gratuit

Composition du conseil municipal

Madame Chantal BAUCO a démissionné au 30 juin 2008. Elle a été remplacée par Monsieur Patrick BAUD, assermenté le 9 septembre 2008. Madame Christine FONTAINE a démissionné au 30 juin 2008. Elle a été remplacée par Monsieur Sergio PRAT, assermenté le 9 septembre 2008. Madame Philippine SCHMIDT a démissionné au 12 mai 2009. Elle sera remplacée par Monsieur Jean-Paul Derouette. Ainsi, à la fin de la période 2008-2009, le Conseil municipal se présentait comme suit : Mesdames BÄNZIGER Ruth (Ve) BOURGOIN Françoise (Ve) GUICHARD Nelly (DC) HÄUSERMANN Elisabeth (ULR) RIME Fatima (S) Messieurs BAUD Patrick (MCG) BERNARD Renaud (S) BOSSON Pierre-Jean (DC) CATTANI Daniel (S) COMTE Jean-Robert (ULR) CRISTIN Pierre-Alain (S) DELALOYE Fabien (MCG) DEROUETTE Jean-Paul (S) FINO Daniel (S) LAPALUD Patrick (S) LÉCHENNE Claude (ULR) MÉRIER Richard (DC) MESEY Alain (UDC) MÜLLER Christian (MCG) MUMENTHALER François (ULR) OULEVEY Eric (MCG) PASCHE Denis (Ve) POUSAZ Jean-Pierre (ULR) PRAT Sergio (S) SCHMIDT Ivan (S) STAUFFER Eric (MCG) TAMBA Victor (S) VUAGNAT Dominique (UDC) ZWEIFEL Yvan (ULR)

13


Tout sur votre commune instances politiques & administration

administration communale au 31 décembre 2008

Philippe Courtet

Michel Cuttat

Gérald Escher

Jean-François Freudiger

Service communal de la sécurité

Service bâtiments et locations (SBEL)

Service des Infrastructures Publiques et de l’Environnement (SIPE)

Directeur du Développement Urbain (DDU)

Rue des Bossons 11 Tél. 022 879 51 60

Maison Rochette Ch. Gustave-Rochette 5 Tél. 022 879 59 69

Frédérique Haessig

Pierre-Antoine Lacroix

Jean-Pierre Mathys

Mauro Mercolli

Service des relations communales, de la communication et du développement durable (SRD)

Service de prévention sociale et de promotion de la santé (SPPS)

Comptabilité, taxe professionnelle, informatique

Service Jeunesse & Action Communautaire (SJAC)

Rue des Evaux 13 Tél. 022 879 89 11 Fax 022 879 89 10

Mairie Tel. 022 879 59 59

Alain Walder

Maison Rochette Ch. Gustave-Rochette 5 Tél. 022 879 59 69

Mairie Tél. 022 879 59 59

Secrétaire général Mairie Tél. 022 879 59 59

Développement durable, aide au développement, manifestations, sport

Maison Onésienne / Maison de la Musique / Unité de Prévention pour Adolescents (UpAdos) Rue des Evaux 2 Tél. 022 879 80 20 Fax 022 879 80 29

Mairie Tel. 022 879 59 59 Fax 022 879 59 55

administration Mairie d’Onex Chemin Charles-Borgeaud 27 1213 Onex Tél. 022 879 59 59 Fax 022 879 59 55 E-mail : mairie@onex.ch Site web : www.onex.ch Horaires De 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h (vendredi 16h30)

Pierre Olivier

Cyrille Schnyder

Service des relations communales, de la communication et du développement durable (SRD)

Service Loisirs & Culture (Spectacles Onésiens, Manège–Maison Rochette)

Communication, relations aux écoles, aux associations et aux villes jumelées

Route de Chancy 133 1213 Onex Tél. 022 879 59 89 Fax 022 879 59 85

Mairie Tél. 022 879 59 59 Fax: 022 879 59 55

15


Rapport d’activité 2008 17


tout sur votre commune rapport d’activité 2008

3

rapport d’activité 2008

Faits majeurs de l’année 2008 Comme le demande la loi sur l'administration des communes, le Conseil administratif de la Ville d'Onex est heureux de présenter, dans les pages qui suivent, le rapport administratif 2008. L’année 2008 a été marquée par la controverse politique au sujet de la rénovation de la Maison Onésienne. Après un vote du Conseil municipal en faveur de cette rénovation, en mars, l'Union Libérale-Radicale a lancé un référendum sur ce projet de rénovation, qui a été adopté par la population onésienne le 30 novembre1. Ainsi, les travaux n'ont pu démarrer en automne 2009, comme initialement prévu. Le projet a dû être ensuite revu à la baisse. D'autres projets ont pu toutefois aboutir. L’ancien poste de police a été rénové pour devenir la Maison de la sécurité2, située au 11 rue des Bossons. Le bâtiment a été inauguré en présence du Conseiller d’Etat, Mark Muller, le 6 septembre. Une convention intercommunale a été mise sur pied pour renforcer la collaboration avec les communes voisines. Les travaux d’agrandissement de l’école de Belle-Cour3 ont commencé fin 2008, pour se terminer avant l’été 2009. Pour ce qui est des prestations de la commune, l’office d’état civil d’Onex a été déménagé à Bernex, dans le cadre du regroupement régional. Par ailleurs, la commune a contribué à l’ouverture d’Onex Solidaire, entité destinée à soutenir les chercheurs d’emploi à Onex.

18

En ce qui concerne les espaces verts, les travaux d’entretien de la forêt onésienne4 de la partie appartenant à la commune se sont achevés au début de l’année 2008. Côté culture, la Ville d’Onex a intégré le club des communes ayant adopté le Chéquier culturel5, initiative lancée par la Ville de Genève pour permettre aux personnes à moindre ressource d’aller aux spectacles. Dans le domaine des écoles, et plus précisément du réseau d'enseignement prioritaire (REP), Onex est la première commune à avoir signé, en février, la déclaration commune Etat de Genève / Ville d’Onex6, visant à adopter des mesures d’amélioration du quartier de l’établissement REP Tattes-Gros-Chêne. Notre ville a ainsi servi de pilote pour les autres communes REP du canton. Quant aux manifestations, une initiative du Service jeunesse et action communautaire a permis d'innover en mettant sur pied une animation pendant toute la durée de l’Euro 20087, pendant le mois de juin, en collaboration avec les associations, Canal Onex et d’autres services de la commune (SPPS et SRD). La Journée du patrimoine 2008 a porté sur les « lieux de délices » et le bâtiment de la Maison Rochette a ainsi été mis à l’honneur. Pour le reste, la Fête du 1er Août8 a eu pour invité d’honneur un citoyen onésien, Maurice Hel-Bongo, ancien ministre du Tchad et ancien fonctionnaire du BIT et président de la conférence souveraine du Tchad en 1993.

En octobre, le Groupe Médical d’Onex (GMO) a fêté ses 20 ans, au Manège d’Onex. Enfin, la Compagnie de 16029 nous a gratifiés d’une animation, à la Place du 150ème, à l’occasion de la Fête de l’Escalade. Dans le domaine du développement durable, l’action des Ménages-pilotes10 a connu un vif succès à Onex, au point de faire école dans le canton et la Confédération. Elle a mobilisé une trentaine de ménages et a duré jusqu’au mois de mars. Un nouveau concept de gestion des déchets11 est en préparation et la stratégie de sensibilisation du public a été renouvelée, notamment avec une première exposition originale, Mes ordures, mon futur (reprise ensuite dans une autre commune genevoise), qui a eu lieu à la Place du 150ème. Les Promotions citoyennes12 ont été organisées par le Service jeunesse et action communautaire. Elles ont mobilisé une vingtaine de jeunes pendant plusieurs mois, avec une fête finale en automne destinée aux jeunes Onésiens accédant à la majorité. Enfin, il a été décidé de verser 1% de tous nos achats informatiques en tant que solidarité numérique. Du côté des sociétés sportives, l’année 2008 a été un excellent millésime et de nombreux sportifs et équipes ont été récompensés dans le cadre des Mérites sportifs13.


tout sur votre commune rapport d’activité 2008

Autre événements de l’année 2008 Les Rencontres de Taizé à Genève ont attiré quelque 40'000 jeunes dans le canton, qu’il a fallu loger et divertir. Cet événement, très apprécié par les Onésiens et les acteurs de la vie ecclésiastique de la commune, s’est déroulé fin 2007, début 2008. La Ville d’Onex a mis gratuitement à disposition des locaux et a subventionné l’action. La Fondation Butini a entamé ses travaux de rénovation en automne 2008. La première phase consiste à construire un nouveau bâtiment, après quoi le bâtiment actuel sera démoli et reconstruit pour des raisons de mise en conformité. Une action pilote, intitulée la « Vie du Jardin », visant à promouvoir la biodiversité dans les parcelles privées, s’est développée courant 2008. Elle a débouché sur la signature de la « Charte du jardin » par des propriétaires de villas du quartier François-Chavaz. Deux sapeuses-pompiers onésiennes ont été les premières du canton à accéder à l’école d’officiers. La commune soutient l’idée de créer un Centre de recherche et de formation en art et éducation et explore la viabilité d’un tel projet dans la commune, dans un site qui se prêterait à sa mise en place. Le Conseil administratif a validé le nouveau concept de gestion des espaces verts communaux, intégrant les enjeux de la biodiversité11.

Mme Sansonnens a légué un bien immobilier à la commune, dont le produit net de la vente (environ 400'000 francs) doit être alloué à la Fanfare d’Onex et à l’aide à domicile. Un fonds a été créé à cet effet. Les travaux d’aménagement de la Place du 150ème ont été achevés à la fin de l’année 2008. Un pavillon végétalisé et un agorespace ont été aménagés, dans le strict respect des demandes de la population onésienne enregistrées lors des forums participatifs dévolus à ce projet d’aménagement.

1

Voir page 101 (Service des bâtiments et locations) et page 56 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

2

Voir page 108 (Service de la sécurité municipale) et page 100 (Service bâtiments et locations)

3

Voir page 101 (Service bâtiments et locations)

4

Voir page 86 (Service des infrastructures publiques et de l’environnement)

5

Voir page 24 (Service Loisirs & Culture)

6

Voir page 54 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

7

Voir page 42 (Service jeunesse et action communautaire)

8

Voir page 60 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

9

Voir page 61 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

10

Voir page 58 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

11

Voir page 88 (Service des infrastructures publiques et de l’environnement)

12

Voir page 47 (Service jeunesse et action communautaire)

13

Voir pages 61 et 62 (Service des relations communales, de la communication et du développement durable)

19


personnel


personnel rapport d’activité 2008

dicastère de M. René Longet Répartition par domaine d’activité (au 31 décembre 2008) SECRéTARIAT GéNéRAL M. Alain WALDER secrétaire général M. Pascal DURET adjoint RH Mme Catherine MARTIN collaboratrice administrative, personnel Mme Evelyne AMIET juriste Mme Denise MOISSOGLOU secrétaire de direction, responsable Mme Jeannette SANCHIS secrétaire de direction Mme Béatrice GUEX-CROSIER secrétaire Mme Nathalie METTLER secrétaire M. Sébastien JOHNER apprenti DIReCTION DU DÉVELOPPEMENT URBAIN (DDU) M. Jean-François FREUDIGER

directeur

SERVICE DES RELATIONS COMMUNALES, DE LA COMMUNICATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (SRD) M. Pierre OLIVIER coresponsable Mme Frédérique HAESSIG coresponsable Mme Sophie NEBOUX graphiste Mme Stéphanie MORAX collaboratrice Mme Alexandra GURTLER secrétaire COMPTABILITÉ ET INFORMATIQUE M. Jean-Pierre MATHYS M. Didier PYTHON Mme Christine LAUCHLI

chef de service comptable employée de secrétariat

SERVICE DES BÂTIMENTS ET DES LOCATIONS (SBEL) M. Michel CUTTAT chef de service M. Edi PERUFFO contremaître M. Tiago SILVA MARQUES technicien Mme Liliane VITRY secrétaire Mme Martine PELLARIN secrétaire M. Hubert BOCHUD nettoyeur tournant Salle du Conseil municipal, mairie et annexe Mme Vincenza MONORCHIO nettoyeuse Salle communale (gérance et entretien par entreprise privée) Ecoles d’Onex-Village et du Gros-Chêne M. Jacques COTTIER surveillant-nettoyeur Ecole du Bosson M. Michel POTIER surveillant-nettoyeur M. Jackie CHAUVET nettoyeur (auxiliaire) M. Gérard MARCHETTI nettoyeur Mme Arlinda MONTEIRO DA SILVA nettoyeuse Ecole d’Onex-Parc M. Bruno ACETI surveillant-nettoyeur M. Rosette ACETI nettoyeuse M. Maxime CANO nettoyeur M. Jorge SILVA DE QUEIRO nettoyeur

22

Ecole des Racettes M. Mohamed PEJOM Ecole de Belle Cour Mme Assunta MARANO Ecole des Tattes M. Pierre BUCHS M. Joao CARVALHO ALVES Services médico-sociaux M. Luis RAMALHO Loisirs & Culture ET MANÈGE Mme Cyrille SCHNYDER M. Cédric MAYE M. Thibault EIGENMANN M. Philippe PELLAUD Mme Isabelle SANZ Mme Anne ANDOLFATTO

surveillant-nettoyeur surveillante-nettoyeuse surveillant-nettoyeur nettoyeur nettoyeur chef de service intendant, Manège intendant adjoint, Manège collaborateur collaboratrice secrétaire-réceptionniste

SERVICE JEUNESSE ET ACTION COMMUNAUTAIRE (SJAC) M. Mauro MERCOLLI chef de service M. Patrick ALBRECHT éducateur M. Joël BIANCHI éducateur Mme Isabelle CERINO éducatrice Mme Mara RICCI éducatrice M. Salvatore VERONICA éducateur M. Emmanuel BLANDENIER éducateur non diplômé M. Baptiste DELIEUTRAZ animateur Mme Sara ROBERT-CHARRUE éducatrice non diplômée M. Mourad ZAROUI animateur Mme Albana KRASNIQI animatrice Mme Alida BARBASINI SIROLLI animatrice Mme Anouk TANK animatrice Mme Michèle GHIRARDI secrétaire Mme Isabelle VEIGA secrétaire-réceptionniste Mme Aline FUSER secrétaire-réceptionniste M. Marc MINOCCHERI intendant Mme Yolande CASTELLI nettoyeuse SERVICE DE PRÉVENTION SOCIALE ET DE PROMOTION DE LA SANTÉ (SPPS) M. Pierre-Antoine LACROIX chef de service Mme Sarah ZENELI secrétaire-réceptionniste Social Mme Véronique BIADI assistante sociale Mme Susana JIMENEZ assistante sociale Mme Myriam VOUILLAMOZ assistante sociale Enfance-familles Mme Sophie DEMAUREX responsable administrative Mme Claire-Lise WERLEN ROGG coordinatrice Mme Nadia HIRT animatrice, Petite découverte (auxiliaire) Mme Ariane DUNANT intervenante, Petite découverte Mme Pauline RODRIGUEZ intervenante, Lieu d’écoute


personnel rapport d’activité 2008

Onex Santé Mme Laurence ALTHAUS Mme Anne-Maud DOUGOUD Aînés Mme Gaëlle FRASSE SÉCURITÉ MUNICIPALE M. Philippe COURTET M. Lucien MALACARNE M. Christian DUVILLARD M. Alain GUÉNAT M. Marco SCHITO M. Patrik KETTERER M. Thierry NICOLET Mme Evelyne JAQUIER Mme Evelyne LANIER Mme Marie CALOZ Mme Saloua CHAABANE HAWAOU Mme Natalia CASSIANO Mme Marie-Jeanne DROUX Mme Maria FERNANDEZ Mme Maria FERLITO Mme Tania FERRINI RIZZO Mme Monia KHEMIRI Mme Hyrije KURTESHI Mme Lucette LENGEN Mme Maria LEISER Mme Thérèse MAGGI Mme Isabella PISANELLO Mme Muriel RICHERT Mme Marie-Carmen RUSSI Mme Maria SOARES GONCALVES

coordinatrice secrétaire (auxiliaire) coordinatrice chef de service, 1er lieutenant brigadier sous-brigadier appointé appointé agent agent secrétaire nettoyeuse patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire patrouilleuse scolaire

PROTECTION CIVILE ET SERVICE DU FEU M. Pascal ROSÉ responsable administratif SPORTS Piscine M. Olivier NAOUX M. David BESSON M. Manuel CALVO M. Emmanuel MAHE M. Yannick PONSOT M. Yves RAPISARDI

chef d’exploitation gardien – technicien gardien – technicien gardien – technicien gardien – technicien gardien – technicien

SERVICE DE LA VOIRIE, DES ESPACES VERTS ET DES ATELIERS M. Gérald ESCHER chef de service M. Angelo AUTULLO technicien Mme Flora MADIC responsable info déchets Mme Liliane VITRY secrétaire

Espaces verts et cimetières M. Simon ABELE chef de section M. Jean-Daniel BISCHOFF chef d’équipe M. Fabrice IBBA chef d’équipe M. Marcel MULLER chef d’équipe M. Jean-Luc BESSON jardinier M. Sylvain DIDO jardinier Mme Françoise DOVÉ jardinière Mme Nelly HERVÉ aide-jardinière M. Lorenzo FERRAGLIA jardinier M. Thierry PLATTET jardinier M. Pascal BLEIN aide-jardinier M. Baïdy N’DIAYE aide-jardinier M. Robert BACHER aide-jardinier (auxiliaire) Stades M. Pascal LORY chef d’équipe M. Enzo SCALENA nettoyeur (auxiliaire) Centre intercommunal de voirie M. Jean-Claude GILLER chef de section M. Claude NOVELLE employé technique, adjoint au chef de section M. Pedro AMOR ouvrier M. Olivier BLEIN ouvrier M. Jean-Claude BOCCARD ouvrier M. Patrick CHIQUET ouvrier M. Georges CUANOUD ouvrier M. Marc DAVET ouvrier M. Régis FIAUX chauffeur P.L. M. Antonio LOURENCO ouvrier M. Daniel SCHRANZ aide-jardinier M. Sébastien VAUCHER ouvrier M. Pierre VERDAN ouvrier M. Michel VÖGELI ouvrier Ateliers M. André PIVATO peintre M. Juan SAMPAYO maçon M. Harald HUTTENLOCHER menuisier M. Vincent ZOSSO serrurerie, construction et entretien M. Stéphane ZUBER mécanicien FONDATION DES ÉVAUX M. Herbert CLÉMENT M. Sébastien URRAI Mme Claudine CORMINBOEUF M. William BURRI M. Pierre-Alain CRÉTALLAZ M. Christophe BROSSARD M. Christian GOBBO soit GOBBI M. Eric MATHYS M. Claude REICHLIN M. Richard ROMAN M. Raymond ROSSET

administrateur chef de service employée de secrétariat contremaître chef d’équipe ouvrier d’entretien ouvrier d’entretien ouvrier d’entretien ouvrier d’entretien (auxiliaire) ouvrier d’entretien mécanicien

23


finances


finances rapport d’activité 2008

dicastère de M. philippe rochat Le budget de fonctionnement 2008 a été voté en date du 13 novembre 2007, par délibération N° 1804 A. Il présentait 38’072’900 francs aux revenus et 37’791’424 francs aux charges, l’excédent de revenus présumé s’élevant ainsi à 281’476 francs. Les prévisions étaient, respectivement, en augmentation de 1’413’752 francs ou + 3,86% sur les revenus et en augmentation de 1’442’708 francs ou + 3,97% sur les charges, par rapport au budget de l’année précédente. Au bouclement, le compte de fonctionnement 2008 affiche 41’517’958,07 francs aux revenus et 38’527’286,02 francs aux charges, ce qui laisse apparaître un excédent de revenus de 2’990’672,05 francs. En comparaison du budget voté, on constate un écart positif de 3’445’058,07 francs (+ 9,05%) sur les revenus et un dépassement de 735’862,02 francs (+ 1,95%) sur les charges.

Une situation maîtrisée

La Fiscalité

Globalement, l’ensemble des paramètres 2008 a été maîtrisé. Les charges de fonctionnement effectives sont très proches du budget voté à fin 2007 (+ 1,95%) et les revenus de fonctionnement nettement supérieurs (+ 9,05%). Il en résulte un bénéfice 2008 confortable qui fait progresser la fortune nette de la Ville d’Onex de près de 19%, de 15,93 millions à 18,92 millions.

Les personnes physiques La fiscalité présente aux comptes 2008 une progression réjouissante. En effet, la production nette des personnes physiques (impôt au barème ordinaire) a progressé de 1’073’407 francs (+ 4,97%).

Au chapitre des investissements, le programme ambitieux de 10 millions d’investissement brut n’a été atteint qu’à hauteur de 6,35 millions. Les économies proviennent principalement de la fonction 5 « Prévoyance sociale » en raison du référendum sur le crédit de rénovation de la Maison Onésienne (3 millions). Par contre, les dépenses d’investissement non prévues ont été réalisées par l’acquisition de l’ancien poste de gendarmerie d’Onex (1,8 million) et l’agrandissement de l’école de Belle Cour (1,3 million). A noter également l’acquisition d’une parcelle au PréLonget pour un montant de 1,25 million qui figure dans le patrimoine financier sous « Placements – terrains de réserve ».

Les corrections sur les exercices précédents sont également positives puisque des estimations supplémentaires de 460’800 francs, pour 2006 et 477’370 francs pour 2007 ont été annoncées par l’Administration fiscale. Le montant de la production fiscale des personnes physiques est entièrement estimé pour 2008. En effet, aucune taxation n’a été produite à ce jour puisque nous sommes passé au système post numerando depuis 2001; la taxation intervient dès lors l’année suivante. Avec les corrections sur les années 2006 et 2007, l’évolution de la production rectifiée se présente de la manière suivante : [ Tableau 1, page 27 ] Hormis la baisse enregistrée entre 2004 et 2005, la production évolue favorablement. Les personnes morales L’impôt sur le bénéfice et le capital des personnes morales est toujours aussi modeste à Onex et s’établit à 379’894 francs pour la production estimée 2008. Ce montant reflète de manière exemplaire le problème que la Ville d’Onex connaît en matière de fiscalité et explique les faibles moyens à disposition de la commune pour assumer les tâches qui lui reviennent.

26

La dette communale La dette communale a progressé de 5,8 millions. Cette augmentation résulte de l’acquisition de l’ancien poste de gendarmerie et d’une parcelle de réserve au Pré-Longet ainsi que de l’ensemble des travaux réalisés dans le cadre du budget des investissements. La dette communale brute passe de 40,3 millions à 46,1 millions, soit une augmentation de 5,8 millions (+ 14,37%). Il faut cependant relever que le bon résultat 2008 a nettement amélioré la situation de notre trésorerie, dès que les comptes de fiscalité ont été bouclés par l’Administration fiscale en février 2009. Ainsi, en étudiant la progression de la dette « nette » (dette brute moins les disponibilités), la dette passe de 38,0 millions à 38,9 millions, soit une progression effective de 0,9 million.


finances rapport d’activité 2008

tableau 1

2003

Niveau de production Impôt IBO

2004

2005

2006

2007

2008

100%

100%

99,2%

97,6%

80,1%

0%

20’158’715

20’796’174

20’645’032

21’645’007

22’086’718

22’682’755

Impôt IPC

199’436

194’425

209’318

313’860

284’022

254’744

Impôt à la source

700’853

811’247

815’697

1’023’190

1’250’433

1’444’108

21’059’004

21’801’846

21’670’047

22’982’057

23’621’173

24’381’607

Total réel ou estimé

(IBO : impôt au barème ordinaire / IPC : impôt sur les prestations en capital)

tableau 2

Degré d'autofinancement

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

294,7

225.3

222.1

62.6

124.1

138.1

92.3

125.5

110.2

La situation financière au travers des ratios Le degré d’autofinancement Le degré d’autofinancement représente la part des investissements qui ont été financés par les propres moyens de la collectivité publique. Un degré d’autofinancement inférieur à 80% représente un gros endettement supplémentaire, entre 80 et 100% il s’agit d’un endettement supplémentaire supportable et à partir de 100%, il y a un remboursement de la dette publique. [ Tableau 2, page 27 ] NB : ce ratio n’est pas significatif sur une seule année et plus la collectivité publique est petite, plus il convient de le calculer sur une période plus étendue. La capacité d’autofinancement La capacité d’autofinancement exprime la somme des amortissements, plus ou moins l’excédent de revenus ou de charges. Une capacité d’autofinancement inférieure à 10% est faible, elle est moyenne de 10% à 20% et elle est bonne à partir de 20%. [ Tableau 3, page 29 ] La quotité de charges financières La quotité de la charge financière détermine la part des charges financières induites par le service de la dette et des amortissements économiques, mesurés aux revenus. La charge est supportable de 5% à 15%, élevée de 15% à 25% et très élevée au-delà de 25%. [ Tableau 4, page 29 ]

L’endettement net par habitant L’endettement net représente la part non couverte par les fonds propres de la commune sur les biens nécessaires à l’exécution des tâches publiques (patrimoine administratif). L’endettement net par habitant est considéré comme faible jusqu’à 1'000 francs, moyen de 1'000 à 3'000 francs, élevé de 3'000 à 5'000 francs et très élevé au-delà de 5'000 francs. [ Tableau 5, page 29 ]

temps durera la phase de ralentissement ? Quand la croissance reviendra-t-elle ? Le Groupe de perspectives économiques a revu ces prévisions en décembre 2008 et table sur une baisse de 0,5% du PIB suisse réel en 2009 (variation annuelle). Un renchérissement de 0,3% en 2009 et un taux de chômage à la hausse de 6,3%.

économie suisse : croissance ralentie en 2009

« La Suisse n’échappe plus au pessimisme ambiant et aux sentiments de grande nervosité. Les entreprises exportatrices sont particulièrement affectées par la nette détérioration de la conjoncture internationale. Bien que dans une moindre mesure, les activités tournées sur le marché domestique souffrent également. Du côté du secteur de la construction, l’activité stagne désormais. Le marché de l’emploi fait apparaître les premiers signes d’un retournement de tendance. Ces derniers n’ont pas encore affecté la consommation qui résiste étonnamment, même si le climat de consommation s’est affaibli en novembre.

La Suisse n’est pas épargnée par la crise économique qui sévit depuis plusieurs mois. Après avoir touché les milieux financiers, la crise s’est étendue à l’économie réelle et de nombreuses sociétés, toutes branches confondues, connaissent un ralentissement de leurs affaires. Pour la Ville d’Onex, il est bien difficile de prévoir l’incidence que cette crise aura sur les rentrées fiscales. Ce qui est certain, c’est qu’elle aura un impact plus ou moins important sur les communes genevoises en fonction de leur tissu économique et de la répartition de leurs contribuables. L’économie suisse s’attend à une croissance nulle en 2009. Il paraît évident que les conséquences de la crise des marchés financiers freinent considérablement la croissance des marchés mondiaux. L’incertitude porte essentiellement sur les deux questions suivantes : combien de

Les taux d’intérêts à trois mois devraient se maintenir autour de 0,3% et sur 10 ans à 2,50%.

Dans son appréciation de la situation, le Groupe estime que le scénario le plus probable est celui d’une entrée en récession au 4ème trimestre 2008, se prolongeant vraisemblablement jusqu’à l’automne 2009 et même au-delà… L’amplitude du phénomène récessif devrait être assez importante en raison notamment des hauts niveaux d’activité atteints au cours

27


finances rapport d’activité 2008

de l’épisode de boom économique qui s’est achevé en début d’année 2008. Une reprise timide devrait se faire au cours du 2ème semestre 2009 tout d’abord du côté du secteur d’exportation. Ce scénario est viable à condition que le système financier international n’engendre plus d’incident systémique. Un retour de la croissance est attendu en fin d’année 2010 » (source : Groupe de perspective économique, prévision hiver 2008/2009 – 10.12.2008). Malgré cette évolution défavorable, si l’exercice 2009 devait être défavorable, les bénéfices cumulés représentés par la fortune nette permettront de couvrir l’éventuelle perte.

28

CONCLUSION L’exercice 2008 présente un excellent résultat avec un bénéfice de près de trois millions. Cette bonne nouvelle ne doit cependant pas cacher les craintes de recul des rentrées fiscales pour l’année 2009, eu égard à la crise économique qui frappe l’économie mondiale, la Suisse et le Canton de Genève. Il faut, une fois encore, relever que ce bon résultat est consécutif à une distribution particulièrement favorable à la Ville d’Onex du fonds de péréquation des personnes morales. En effet, au moment d’établir le budget 2008, le canton prévoyait une distribution de 50,9 millions.

A fin 2008, la distribution a atteint le chiffre exceptionnel de 63,3 millions. Onex a ainsi reçu 8,3 millions au lieu des 6,7 millions devisés, soit 1,6 million de plus que prévu. Avec le renforcement de la péréquation entre les communes genevoises, si la loi entre en vigueur au 1er janvier 2010, la Ville d’Onex devrait pouvoir bénéficier d’un soutien accru lui permettant d’assurer les prestations d’une ville suburbaine. Nous tenons à remercier le Conseil municipal, les employés de la commune et toutes celles et ceux qui participent au bon fonctionnement de la Ville d’Onex.


finances rapport d’activité 2008

tableau 3

Capacité d'autofinancement

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

18,62

19.47

23.72

9.17

12.12

12.71

13.64

11.85

15.00

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

19,56

19.37

16.45

9.73

10.78

10.58

7.43

7.52

7.29

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2’54.-

2’422.-

1’875.-

2’009.-

1’945.-

2’267.-

2’121.-

2’195.-

2’243.-

tableau 4

Quotité charges financières

tableau 5

Endettement net par habitant

CHARGES, TABLEAU COMPARATIF PAR FONCTION

2005 Fr.

%

2006 Fr.

%

2007 Fr.

%

2008 Fr.

% 20.13

0

Administration

7’142’510.32

19.63

7’080’722.77

19.77

7’258’561.75

19.72

7’757’376.63

1

Sécurité

2’819’183.96

7.75

2’813’770.09

7.85

2’836’389.66

7.71

2’902’846.31

7.53

2

Enseignement et formation

4’738’590.87

13.03

3’552’368.05

9.92

3’580’694.93

9.73

3’670’493.76

9.53

3

Culture et loisirs

7’452’806.44

20.49

7’502’101.72

20.94

7’571’674.45

20.57

7’903’160.7

20.51

5

Prévoyance sociale

5’579’155.57

15.34

6’978’781.43

19.48

7’735’278.36

21.02

8’313’002.31

21.58

6

Trafic

1’160’784.97

3.19

1’043’619.87

2.91

1’067’454.43

2.90

1’134’870.78

2.95

7

Protection de l’environnement

3’149’117.71

8.66

3’198’543.60

8.93

3’136’645.52

8.52

3’136’645.52

8.50

9

Finances et impôts total des charges population résidente charge par habitant

4’337’511.79

11.92

3’654’342.10

10.20

3’613’992.15

9.82

3’275’133.69

9.27

36’379’661.63

100.00

35’824’249.63

100.00

36’800’691.25

100.00

3’570’401.84

100.00

17’357

17’380

17’328

17’348

Fr. 2’096.00

Fr. 2’061.00

Fr. 2’124.00

Fr. 2’221.00

29


finances rapport d’activité 2008

REVENUS, TABLEAU COMPARATIF PAR FONCTION

2005

0

Administration

1

Sécurité

2006

2007

2008

Fr.

%

Fr.

%

Fr.

%

Fr.

%

1’041’893.95

2.82

1’339’484.55

3.54

1’103’682.91

2.89

1’194’654.94

2.88

809’269.70

2.19

764’629.90

2.02

866’101.05

2.27

677’325.00

1.63

2

Enseignement et formation

274’776.20

0.74

267’383.00

0.71

294’106.50

0.77

277’349.9

0.67

3

Culture et loisirs

869’079.16

2.35

985’586.75

2.61

1’043’022.25

2.73

1’122’320.1

2.70

480’084.05

1.30

810’264.70

2.14

825’146.95

2.16

602’741.85

1.45

92’385.25

0.25

92’886.15

0.25

136’024.10

0.36

204’414.8

0.49

195’847.30

0.53

200’741.55

0.53

201’457.00

0.53

217’975.25

0.53

89.82

33’339’328.43

88.20

33’670’175.36

88.28

37’221’176.23

89.65

100.00

37’800’305.03

100.00

38’139’716.12

100.00

4’517’958.07

100.00.

5

Prévoyance sociale

6

Trafic

7

Protection de l’environnement

9

Finances et impôts

33’219’069.08

Total des revenus

36’982’404.69

Population résidente Revenu par habitant

17’357

17’380

17’328

17’348

Fr. 2’131.00

Fr. 2’175.00

Fr. 2’201.00

Fr. 2’393.00

2005

2006

2007

2008

CHARGES, TABLEAU COMPARATIF PAR NATURE

30 Charges de personnel 31 Biens, services et marchandise

Fr.

%

Fr.

%

Fr.

%

Fr

%

13’839’374.23

38.04

13’930’185.74

38.88

14’432’629.05

39.22

15’196’814.14

39,44

8’851’819.43

24.33

8’469’599.62

23.64

8’326’874.71

22.63

8’586’327.43

22.29

32 Intérêts passifs

1’339’599.40

3.68

1’300’014.72

3.63

1’361’330.28

3.70

1’481’999.67

3.85

33 Amortissements

6’072’673.08

16.69

4’044’303.07

11.29

4’218’595.48

11.46

3’933’603.81

10.21

34 Contributions à d’autres collectivités

105’880.91

0.29

152’870.85

0.43

174’622.73

0.47

237’248.57

0.62

35 Dédommagements à des collectivités publiques

3’563’448.28

9.80

4’180’260.68

11.67

3’981’205.20

10.82

4’354’763.27

11.30

36 Subventions accordées Total des charges

2’606’866.30

7.17

3’747’014.95

10.46

4’305’433.80

11.70

4’736’529.13

12.29

36’379’661.63

100.00

35’824’249.63

100.00

36’800’691.25

100.00

38’527’286.02

100.00

Population résidente Charge par habitant

17’357

17’380

17’328

17’348

Fr. 2’096.00

Fr. 2’061.00

Fr. 2’124.00

Fr. 2’221.00

2005

2006

2007

2008

REVENUS, TABLEAU COMPARATIF PAR NATURE

40 Impôts

Fr.

%

Fr.

%

Fr.

%

Fr.

%

30’571’402.51

82.66

30’833’483.01

81.57

31’101’298.99

81.55

34’482’379.34

83.05

42 Revenus des biens

1’711’597.03

4.63

1’754’749.44

4.64

1’771’525.56

4.64

1’852’352.46

4.46

43 Revenus divers

2’067’844.31

5.59

2’402’751.60

6.36

2’281’298.67

5.98

2’243’834.79

5.40

243’926.14

0.66

165’496.33

0.44

264’613.20

0.69

188’942.33

0.46

82’696.00

0.22

87’529.50

0.23

95’538.90

0.25

102’562.85

0.25

44 Parts à des recettes sans affectation 45 Dédommagements de collectivités publiques 46 Subventions et allocations

2’304’938.70

6.23

2’556’295.15

6.76

2’625’440.80

6.88

2’647’886.3

6.38

Total des revenus

36’982’404.69

100.00

37’800’305.03

100.00

38’139’716.12

100.00

41’517’958.07

100.00

Population résidente Revenu par habitant

30

17’357

17’380

17’328

17’348

Fr. 2’131.00

Fr. 2’175.00

Fr. 2’201.00

Fr. 2’393.00


finances rapport d’activité 2008

Évolution DE LA PRODUCTION FISCALE

2005

Centimes sur le revenu et la fortune (P.P.) Centimes sur le bénéfice et le capital (P.M.) Taxe professionnelle Fonds de péréquation Reliquat au 31 décembre

2006

2007

2008

Fr.

Fr.

Fr.

Fr

23’359’445.03

22’081’142.20

23’791’276.00

25’427’703.80

1’790’317.02

1’245’608.02

- 1’130’354.15

308’257.55

355’790.90

391’761.00

410’825.00

420’693.00

5’035’883.11

7’085’689.69

8’006’319.94

8’285’640.99

16’240’188.32

16’483’040.95

16’794’384.34

16’875’737.68

2005

2006

2007

2008

DETTE COMMUNALE, TABLEAU COMPARATIF

Dettes à court terme Emprunts hypothécaires Reconnaissances de dettes

Fr.

Fr.

Fr.

Fr

0.00

0.00

0.00

0.00

0.00

0.00

0.00

0.00

27’432’675.35

32’047’771.95

33’850’478.55

48148950.85

Emprunts par obligations

10’500’000.00

6’500’000.00

6’500’000.00

0.00

Total de la dette

37’932’675.35

38’547’771.95

40’350’478.55

48’148’950.85

Population résidente Dette par habitant

17’357

17’380

17’328

17’348

Fr. 2’185.00

Fr. 2’218.00

Fr. 2’329.00

Fr. 2’775.00

31


Section rapport d’activité 2008

« Ex exerit, quipsustis nos duisl iurer at. Ut lor sim delisl ut velit velit, commy nonsequatet, vullandit veliquat. Feu feugue ea facip el ulputet incidunt

Piano Seven

lutat. »

32


Section rapport d’activité 2008

4

rapport d’activité 2007

Ex exerit, quipsustis nos duisl iurer at. Ut lor sim delisl ut velit velit, commy nonsequatet, vullandit veliquat. Feu feugue ea facip el ulputet incidunt lutat.

SERVICE LOISIRS & CULTURE 33


SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

dicastère de M. René Longet ème Au cours de cette 20 année de Spectacles Onésiens, Les spectacles onésiens avons programmé

26 productions entre les Spectacles Onésiens, les Créatives et les Récrés Spectacles, avec au total 34 artistes ou groupes différents sur 45 représentations, dont 24 au Manège et 19 à la salle communale. Au total nous avons accueilli 10’025 spectateurs. Plus les représentations scolaires des Récrés Spectacles qui représentent environ 2’000 élèves onésiens. Deux nouveautés ont été proposées au public pour les 20 ans : Une programmation internationale et familiale d’humour visuel ou musical, le jeudi à 20h et, pour tous les spectacles, un rabais spécial pour les sorties en famille (chaque adulte achetant un billet pour un jeune ou un enfant bénéficie – pour le même spectacle – d’un tarif réduit, que ce soit pour l’achat d’un abonnement ou de billets). Pour fêter les 20 ans du service Loisirs & Culture, nous avons invité Piano Seven exactement 20 ans, jour pour jour, après leur première venue à Onex, en février 1988. Nous avons rencontré ème un tel succès qu’il a fallu un 4 soir de concert en supplémentaire.

Autre clin d’œil à notre première saison, nous avons accueilli, pour 2 soirs, un hommage à Pierre Desproges, qui était venu en mars 1988, peu avant son décès en avril de la même année. Programme des Spectacles Onésiens lors de l’année 2008 SERGE PAPAGALLI One man show / France La tendresse, l’amour, la côte de bœuf à la braise, le temps qui passe et toujours, cette envie de rire de tout et de reprendre des pâtes… Un régal ! PIANO SEVEN Jazz / Suisse 20 ans jour pour jour après leur première venue à Onex ! Un spectacle de grande classe réunissant 7 pianistes, un percussionniste et un trio de cuivres. Grandiose ! DANVOY’ Théâtre gestuel-mime / Belgique Des histoires courtes, mélancoliques, visuelles et drôles pour tout public. Des sketches aussi délicats qu’un tirage couleur sépia… EMMANUEL MATTE « Mon cadavre sera piégé» humour / France Création de textes de Pierre Desproges interprétés par Emmanuel Matte. Pierre Desproges avait joué à Onex le 23 mars 1988, peu avant sa mort… 20 ans après, ce premier hommage nous démontre combien cet auteur était visionnaire et contemporain. KATIA GUERREIRO Fado / Portugal Adulée par le public spécialisé, cette nouvelle et jeune star participe au renouveau actuel du Fado, ce chant de l’âme déchirée.

34

TRICICLE Humour burlesque et visuel / Espagne Ce trio catalan fait rire le monde depuis 20 ans. Une réflexion burlesque sur l’art de s’asseoir… Un moment d’anthologie ! JULIEN COTTEREAU One clown-mime-show / France Découvert au Cirque du Soleil, où il a foulé la piste aux étoiles pendant 12 ans, dans le monde entier, Julien Cottereau explose littéralement en solo. Que du bonheur ! JUAN CARLOS CÁCERES Chanson et musique / Argentine Cet immense artiste, natif de Buenos Aires, revendique haut et fort l’aspect africain du tango, mettant en avant le rôle des percussions et cherchant inlassablement tous les ingrédients initiaux de cette culture de fusion. CIE CHAPERTONS Humour visuel / Espagne Humour gonflé à bloc… Toute une série de nouvelles situations et de personnages avec une montagne de pneus… FRÉDÉRIC RECROSIO One man show / Suisse Aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse, itinéraire de l’amour normal… La vie amoureuse et sexuelle d’un trentenaire, passée au prisme du regard de l’humoriste valaisan. Drôle et touchant ! 3 BIG BAG NIGHTS en collaboration avec le BAG (blues association de Genève) Un belle brochette de blues d’ici et d’ailleurs, pour ouvrir la saison 2008-2009

ALEXANDRE KINN Chanson-blues / France Avec, en première partie: Marc-André LEGER (Can). Influencé, entre autres, par Bob Dylan, John Butler ou Ben Harper, ce jeune auteur, compositeur et interprète donne de l’âme à un blues résolument actuel. Ses textes sont profondément humanistes et sensibles. AMAR SUNDY Blues / Algérie Avec en premières parties: BAG BLUES BOX (Suisse) suivi de INTRATORS (Suisse). Homme Bleu, par la naissance, bluesman par essence, la musique lumineuse d’Amar Sundy mêle avec harmonie et brio les plus pures influences du Chicago Blues et les rythmes du désert saharien. FREDRIK STRAND HALLAND Blues / Norvège Napoléon Avec en première partie: WASHINGTON (Suisse). Ce « Petit Prince de la guitare » (14 ans) n’est pas qu’un surdoué du jeu. Il est incroyable d’avoir tant de maîtrise, et surtout tant de musicalité à cet âge. Le style, la voix, les nuances, le blues … tout y est ! ROSENBERG TRIO Jazz / France (dans le cadre du Festival JazzContreBand) Stochelo Rosenberg est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de jazz manouche depuis Django… Il se produit dans le monde entier. Son jeu exceptionnel est soutenu par le solide backup de ses deux cousins.


OURS et BEN RICOUR Chanson / France Charles Souchon, alias Ours, est le fils du chanteur. Mais c’est d’abord un musicien qui a un univers à lui, où il s’avère maître dans l’art difficile de marier la forme et le fond, le texte et la mélodie. Sur scène avant lui : Ben Ricour, un jeune artiste aux chansons lumineuses et sensuelles, lunaires et mélancoliques. SUSHEELA RAMAN Indian-pop Dans le cadre du festival LES CREATIVES. Née à Londres, d’origine tamoule, Susheela Raman est à l’image de sa musique : un mélange de cultures européennes, africaines et asiatiques, avec une voix saisissante ! SOPHIE HUNGER Chanson folk / Suisse 1ère partie RAPHELSON chansons / Suisse. En 2006, la Zurichoise sort son premier album : un petit bijou folk, blues et jazz. Ses mélodies, sa voix déchirante et son charisme ont conquis public et critiques. Une future grande star ! HUBERT REEVES, MOZART ET LES éTOILES… Conférence-concert Avec un trio pour clarinette et alto et quintette pour clarinette et cordes de Mozart. Alors que certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… et Mozart… Un concert-conférence afin de jeter un pont entre les arts et la science. Unique !

HABBE & MEIK Humour visuel / Allemagne Les chevaliers du rire masqués sont de retour à Onex, avec leurs visages figés mais tellement vivants et leurs délires tout en finesse. Créativité, maestria et efficacité sont réunis dans ce spectacle de pantomime clownesque. Le concert de jazz des frères Maret prévu en décembre 2008 a dû être reporté au printemps 2009 suite à un engagement de dernière minute du célèbre harmoniciste genevois Grégoire Maret, pour accompagner Herbie Hancock dans sa tournée européenne.

LES CRÉATIVES Fidèle au rendez-vous de l’automne, le 4ème festival Les Créatives a eu lieu du 5 au 15 novembre. Cette édition était structurée autour de 2 axes. D’une part, sur 3 jours, la programmation musicale proposait de déguster la crème de la nouvelle scène pop et folk internationale avec 2 concerts par soir à la salle communale. D’autre part, une exposition d’auteures et dessinatrices de BD, scénographiée par Christian Humbert Droz – des éditions Drozophile – offrait un éclairage singulier et engagé sur le thème de la liberté au prisme des regards féminins, du 5 au 15 novembre au Manège. Musicalement, des artistes à la pointe de la création féminine internationale étaient programmées : Me 5.11 HEIDI HAPPY (Suisse) et ALELA DIANE (USA) – Je 6.11 EMILY JANE WHITE (USA) et SUSHEELA RAMAN (Royaume-Uni et Inde) –

Les Croquettes

Pierre Desproges

Julien Cottereau

Hubert Reeves

Sophie Hunger

SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

Ve 7.11 LES SŒURS SOL’AM (Suisse) et MARTINA TOPLEY BIRD (Royaume-Uni). Au niveau de l’organisation, nous avons pu compter sur de nombreux bénévoles pour tenir le bar et assurer les déplacements en minibus, le catering et gérer les loges. Comme en 2006 et 2007, nous avons fait appel à une personne pendant 3 mois à mi-temps pour la promotion. Son mandat a été un peu prolongé du fait de deux congés maladie d’une certaine durée dans le service. La visibilité dans les médias a été excellente. La fréquentation a été très bonne puisque 1200 personnes sont venues assister aux 3 soirs de concerts et environ 500 ont visité l’exposition.

Le Manège Les comptes du Manège sont très bons : Dépenses en baisse : 114’500 francs Les recettes en hausse : 197’400 francs Résumé de l’occupation du Manège en 2008 : 145 jours contre 98 en 2007. C’est surtout les locations culturelles qui ont augmenté en 2008, avec 113 jours occupés pour des manifestations culturelles, dont les Spectacles Onésiens, les Récrés Spectacles, les Créatives, le BAG (Blues association de Genève) et les Concertus Saisonnus. Mais nous avons eu également des locations pour des spectacles ou des résidences, notamment Frédéric Recrosio qui s’est autoproduit pendant 10 jours, la troupe du théâtre Argot qui a présenté la pièce Tango Barbare pendant plus d’un mois de fin mars au 3 mai, la troupe de cirque Altaïr ou l’association les Tisseuses de paroles.

35


Trio Rosenberg

SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

25 jours de location à des privés ou sociétés (dont 8 au tarif normal, 7 au tarif onésien, 7 au tarif forfaitaire, et 3 au tarif spécial pour les Fourneaux du Manège). Enfin, 7 jours ont été utilisés pour des manifestations de la Mairie.

> Les contrats d’échanges avec Radio Lac, Léman bleu et la Tribune de Genève se chiffrent à 46’800 francs.

Charges du service : Loisirs & Culturel : 837’094 francs Recettes du service : Loisirs & Culturel: 658’794 francs

Au niveau des charges, il faut malheureusement noter une augmentation sensible des cachets et des frais annexes, hôtels, repas et déplacements, ainsi qu’une augmentation des frais de publicité. Mais nous avons "mis le paquet" pour la 20ème saison car c’était aussi l’occasion d’une opération de communication. Le nombre d’abonnés a du reste augmenté considérablement sur la saison 2007-2008.

Soit une couverture de déficit de 178’300 francs contre 156’600 francs budgetés.

Points positifs sur l’année concernant les spectacles

Il faut noter que sur les charges de notre service, 30’000 francs sont en fait des re-facturations internes, donc des recettes pour la Mairie, avec la location de la Salle communale, le paiement des heures de Pierre Bugnon et les petits jobs du SJAC. Les recettes ont été bonnes car nous avons fait de bonnes locations au Manège. De plus, les partenaires financiers ont suivi. Au total, nous avons reçu 129’700 francs répartis comme suit :

La plus grande médiatisation et le surcroît de publicité fait pour la 20ème saison ont porté leurs fruits. Le nombre d’abonnés a augmenté et le taux de remplissage a dépassé les 90%. Une collaboration avec le BAG en automne a été une expérience enrichissante, même si le partenariat avec une association n’a pas été de tout repos… Nous avons pu initier les jeunes des écoles au blues avec le concours de cette association et la collaboration avec le Service des relations communales, de la communication et du développement durable, chargé des relations avec les écoles. Le jeune guitariste de génie, Fredrick Strand Halland s’est prêté au jeu et est venu à l’aula des Bossons donner un mini concert interactif pour des classes de 4ème à la 6ème année. Ce genre d’opération est à renouveler à d’autres occasions.

Bilan du service

> Le service culturel Migros nous a reversé 63’800 francs pour les coproductions > Le BAG et l’association Les Créatives nous ont reversé 23’500 francs pour les coproductions > La subvention Ville de Genève pour les tarifs jeunes et les chéquiers culture s’élève à 11’400 francs > Les sponsors ont payé des pages de pub pour un montant de 31’000 francs

36

à améliorer L’accueil du public n’est pas encore très satisfaisant. Nous pourrions améliorer certains points dans la communication, mais aussi aller au-devant de nouveau public en faisant des actions spécifiques ciblées. Une meilleure pénétration du tissu onésien serait aussi souhaitable. Créer un lien avec les écoles et le 3ème âge avec les services responsables de ces populations est vraiment à pérenniser. Côté équipements, la Salle communale pose des problèmes de son. Des parasites perturbent chaque concert acoustique. Il serait utile d’actualiser le matériel technique de la salle car nous devons trop souvent apporter celui du Manège et cela accélère son usure, sans parler des heures de travail que cela nécessite. Nous sommes toujours en sous-effectif pour la bonne marche du service, au vu de l’évolution du travail et de l’augmentation des activités et locations au Manège.


Festival les Créatives: Susheela Raman

SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

RéCRéS-SPeCTACLES Coût moyen d’un billet (hors salaires administratifs): Fr 16.39

Participation de la ville d’onex Fr 7.56 : 46%

Part payée par le spectateur Fr 8.83, Prix moyen y compris ventes diverses : 54%

37


Tricicle : un spectacle familial…

SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

38


SERVICE loisirs & culture rapport d’activité 2008

LOCATION MANèGE 2008 Type de manifestation

Privé 25 / 17%

Culturel 113 / 78%

Mairie 7 / 5%

LOCATION MANèGE 2008 Tarif appliqué

Concertus Saisonnus 6 / 4%

Normal 8 / 6% Tarif onésien 13 / 9%

Spectacles onésiens 24 / 16%

Tarif forfaitaire 7 / 5% Gratuité CA 1 / 1%

Récrés-Spectacles 16 / 11%

Tarifs Fourneaux du Manège 3 / 2% Culturel 67 / 46%

Annulé 0%

39


SJAC

service jeunesse et action communautaire


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Dicastère de MME carole-anne kast 2008 a été une année spéciale pour le SJAC. La particularité de cette saison était en lien avec l’attente des travaux de rénovation du bâtiment de la Maison Onésienne, prévus pour l’été 2008, mais qui n’ont pas eu lieu suite à la décision populaire. Aussi, l’administration du service a dû fournir un gros effort de planification en parallèle de la gestion normale des diverses actions. Cette réorganisation a provoqué le questionnement de certains habitués inquiets d’être déplacés dans un autre lieu moins central que la Maison Onésienne. Un maximum de contrats de location de la Maison Onésienne ont pu être déplacés sur François-Chavaz et à la Maison de la Musique. Malgré les questions du début d’année, tous les utilisateurs du service ont apprécié les efforts de l’équipe pour faciliter le déplacement et garantir le bon fonctionnement des diverses activités. tous les signataires de contrats sont satisfaits de leur nouvelle situation au sein de l’école François-Chavaz. En ce qui concerne les animations, les stages et les diverses prestations organisés par le service, nous avons pour pu assurer une saison normale, sans trop diminuer les prestations.

ADMINISTRATION Administration et accueil Les tâches administratives et l’accueil ont été particulièrement complexes à cause de la délocalisation en prévision des travaux de rénovation qui n’ont pas eu lieu. Dès la rentrée scolaire (2007-2008) l’administration est restée basée à la Maison Onésienne, tandis que l’accueil a été transféré partiellement dans les locaux de l’école François-Chavaz. Le travail de l’équipe administrative a été très complexe en début de saison car elle a dû gérer les desiderata de plusieurs associations sans avoir une vision claire de l’année. En effet, compte tenu du référendum, nous avons pu confirmer certaines locations très tard dans la saison. L’organisation des plannings des salles demande un effort constant et un suivi très précis qui est assumé par une seule personne à 50%. Cette gestion des utilisateurs a représenté plus de 360 contrats établis pour un total de plus que 16’500 heures d’occupation sur l’année, tous lieux confondus. Compte tenu de l’importance et de la complexité des tâches administratives, nous avons demandé, dans le cadre du budget 2009, une augmentation de ce poste de 10% afin de pouvoir faire face aux diverses demandes, en particulier celles en lien avec la gestion des factures et de la caisse (voir Figure 1).

42

Pour être plus précis, la gestion des utilisateurs de la Maison Onésienne s’est effectuée tous les matins, avec une seule personne l’aprèsmidi. Le soir le relais était réparti entre l’intendant et l’UpAdos. Les réceptionnistes ont dû jongler entre les deux adresses afin d’assurer le bon déroulement des locations des diverses associations. Intendance En ce qui concerne l’intendance et le nettoyage des bâtiments, l’engagement d’une nettoyeuse à 50%, pour renforcer le poste, a apporté une meilleure gestion du travail, à la grande satisfaction des usagers. Toutefois, la vétusté de la Maison Onésienne entraîne des désagréments tels que problèmes d’écoulement d’eau, moquettes abîmées, vitres brisées, sols détériorés, etc. (voir Figure 2).

JEUNESSE ET ACTION COMMUNAUTAIRE De nombreuses activités (Blog du SJAC, ateliers peinture, dessin, bande dessinée, chant, poterie) sont proposées par des animateurs compétents pour les enfants, ados et adultes. Le prix de ces cours est très avantageux, afin de permettre aux personnes de condition modeste d’y inscrire leurs enfants ou d’y participer. Nos animateurs encadrent les participants dans une dynamique d’actions ludiques ou culturelles, tout en favorisant l’intégration. Deux activités n’ont pas eu lieu : l’atelier bricolage par manque d’inscriptions et l’atelier Break-dance, faute de professeur (voir Figure 3). Des stages sont proposés pendant les semaines de vacances scolaires pour permettre, en priorité aux jeunes Onésiens, de participer à des ateliers tels que la poterie et le dessin. Le SJAC propose, en collaboration avec l’UOG, des cours de français pour faciliter l’intégration d’adultes de tous âges et d’origines diverses. La méthodologie utilisée est destinée à développer les compréhensions et les productions orales et écrites. L’UpAdos est un lieu d’accueil pour les jeunes âgés de 12 à 18 ans. Le local est ouvert du lundi au vendredi, de 16h à 19h, à l’exception du mercredi où l’horaire est de 14h à 19h. Huit éducateurs se relaient pour encadrer les jeunes et leur proposer diverses animations et soutien si besoin. Ils leur permettent de trouver des repères auprès d’adultes impliqués qui ne sont issus ni du cadre familial, ni du cadre scolaire (voir Figure 4).


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Un autre moyen pour rencontrer les jeunes et la société civile est le Café Communautaire, ouvert de 19h à 22h30 du lundi au vendredi. Cette prestation fonctionne depuis octobre 2005. Elle a pour but de tisser des liens multiculturels et intergénérationnels et de permettre la rencontre dans un contexte qui favorise les échanges. Depuis la saison 2006-07 nous constatons que le Café Communautaire a sa place au sein de la Maison Onésienne comme lieu de rencontre et d’échange informel ouvert à tous. Les participants des cours se donnent rendez-vous, les élèves des cours de langue font leur pause et les jeunes trouvent des activités ludiques encadrés par des adultes. Comme le montrent les données ci-dessus, de plus en plus d’utilisateurs du service, mais aussi des habitants du quartier bénéficient de cette prestation. De plus, lors de moments particuliers, ce lieu était le pivot central de toutes les animations proposées par le SJAC (voir Figure 5). Dans ce lieu, diverses manifestations sont organisées telles que La Nuit du Conte, la soirée de l’Escalade, les soirées à thèmes avec les jeunes, les Civicafés, les promotions citoyennes, etc. Il est aussi un espace privilégié pour une pause des participants aux cours de français. Il est également exploité lors de manifestations importantes telles que l’Eurofoot 2008. Par ailleurs, durant cette manifestation, Canal Onex a transformé une partie du local en « Café des sports » pour réaliser des émissions en semi-direct (voir Figure 6).

Animations Un Civicafé a eu lieu le mercredi 27 février 2008 sur le thème des problèmes de non-respect des directives pour les déchets encombrants et autres actes d’incivilité dans et aux abords des immeubles. Pour cet événement, une collaboration avec la voirie et les concierges a été instaurée. Il était opportun de réunir ces deux groupes d’acteurs qui agissent sur l’état des abords des immeubles, afin de partager les constats, les réflexions et les idées d’actions. Cette soirée a remporté un vif succès et a créé de la motivation chez les personnes présentes. En 2008, la traditionnelle Fête de la musique n’a pas eu lieu sur Onex. Afin de remplacer cet évènement festif majeur et pour dynamiser la vie de quartier et favoriser la rencontre entre habitants, le SJAC, en collaboration avec les Services communaux et la société civile, a saisi l’opportunité de l’Eurofoot en Suisse pour organiser la diffusion des matchs.

Le samedi 17 septembre 2008 s’est tenu au sein du Café Communautaire, le séminaire de lancement de l’aménagement du Parc du square du Gros-Chêne. Le vendredi 14 novembre 2008 a eu lieu à la Maison Onésienne, pour la troisième année consécutive, La Nuit du Conte. Cette soirée a pour but de promouvoir la rencontre entre tous les habitants de la Cité dans un contexte plus ‘’féerique’’, grâce à une animation culturelle d’envergure. Comme les autres éditions, le succès était à la clé et la participation a été importante. Le public présent a bien apprécié les animations proposées, avec une participation importante des écoles primaires de la commune, pour lesquelles nous avons organisé des représentations spéciales durant l’après-midi.

Pendant trois semaines, les matchs ont été diffusés sur grand écran sur le parking de la Maison Onésienne. Des concours, des stands de nourriture, de boissons et d’informations ont été mis en place. Différentes associations onésiennes ont répondu de manière très favorable à nos sollicitations. En conclusion, nous pouvons dire que ce projet a rencontré une satisfaction générale tant au niveau interne du SJAC qu’à celui des différents services communaux avec lesquels nous avons collaboré (SRD, SPPS, SIPE). La population onésienne a pleinement profité de cet espace. Les objectifs fixés ont été atteints.

43


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Figure 1 – Nombre total contrat sjac 2008

140 120

120 107

105 100

91

118 110

104

108

Total contr-annuels

90

85

total contr-occas.

80 60 37

40 23 20

41

35

34 24

22

17

29

35 25

17 7

5

0 Janv.

Févr.

Mars

Avr.

Mai

Figure 2 – Nombre & type contrat sjac 2008

Moyenne contrats / mois 40 35 30 25 20 15 10 5 0

44

Juin

Juill.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Activités scolaires Durant l’année scolaire 2006-2007, le SJAC a collaboré avec le CEFEP (Centre de formation de l’enseignement public – DIP) pour organiser des animations socio-éducatives dans certaines écoles de la commune. En février 2008, nous avons été invités à intervenir lors de la formation continue de l’équipe enseignante de l’école d’Onex-Village qui souhaitait réfléchir et travailler sur des comportements de violence entre les élèves. Notre intervention a permis à l’équipe enseignante de verbaliser et de débriefer les situations perçues comme problématiques. En conclusion, cette collaboration, qui s’inscrit parfaitement dans notre mission de prévention et d’action communautaire, a été très riche et formatrice pour tous, et en particulier pour l’équipe du SJAC. Ce processus, entamé en 2007, s’est poursuivi en 2008 à l’école des Racettes avec des activités pédagogiques autour du respect et de la multi-culturalité, ainsi qu’à l’école d’Onex-Parc, sur le thème du respect et de la prévention de la violence. à l’école Tattes/Gros-Chêne, un projet semblable à celui des Racettes a été mis en place. Toutes ces missions ont également pour but de faire connaître le SJAC et l’UpAdos aux élèves de 5P et 6P.

Intégration Depuis plusieurs années, la Ville d’Onex, et plus précisément le SJAC, travaille sur des projets et des programmes d’intégration (cours de français, forums citoyens, assises de l’intégration, etc.). Ces projets ont pour but de favoriser la mixité sociale et d’encourager la participation active à la vie communale. Lors de ces diverses manifestations, on constate une faible mixité sociale. C’est la raison pour laquelle nous avons élaboré, en août 2008, le projet « accueil et intégration ». Ce projet comporte un volet concernant les cours de français donnés au SJAC et un volet concernant les usagers du SJAC en général. Le 10 décembre 2008, nous avons organisé en collaboration avec le GPQ (Groupe de Pilotage de Quartier), une grande soirée de l’Escalade. Cette soirée, 1er événement du projet « accueil et intégration » a réuni près de 100 personnes usagers du SJAC, membres du GPQ, habitants du quartier (jeunes et aînés confondus). Les objectifs visant la mixité ont été atteints. Fas’e Depuis la création de l’UpAdos à Onex, une collaboration a été mise en place avec la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (Fas’e). Celle-ci comprend une participation à la Coordination Onex-Lancy (Cool-Nord) ainsi qu’une collaboration avec les Travailleurs sociaux hors-murs (TSHM) du projet Bus Prévention Parc (BUPP). Notre participation à la Cool-Nord permet d’élargir notre horizon et de mener des actions adaptées le plus possible à la réalité du terrain. L’échange avec d’autres professionnels permet

une ouverture d’esprit non négligeable dans l’élaboration de nos actions. Dans le cadre de notre mission de prévention et d’éducation, l’échange d’informations avec le BUPP est riche et nous permet une vision plus large de la situation des jeunes. Nous estimons qu’il est important que les jeunes aient à l’esprit que les différents acteurs qui les prennent en charge communiquent entre eux et agissent dans un sens commun. Ainsi, la collaboration lors de l’Eurofoot s’est révélée très positive. Concierges-citoyens Tout au long de l’année 2008, nous avons poursuivi le travail de lien avec les concierges de la commune, afin de consolider nos relations en vue de la création « d’un groupe ressource ». Nous les avons invités à participer à divers événements qui se sont déroulés au Café Communautaire, tels que : les soirées à thèmes sur le mode du repas canadien, le Civicafé sur le thème des problèmes des déchets encombrants, l’Eurofoot 2008 ainsi que l’encadrement et l’accompagnement d’un groupe de cinq étudiants. Nous constatons aujourd’hui que nous bénéficions des conditions idéales pour lancer la création d’un groupe ressource officiel de concierges onésiens. Ce groupe permettrait, par l’intermédiaire du SJAC, d’échanger de manière constructive et réciproque avec le Conseil administratif. Grâce à ces échanges, l’information et les propositions venant du terrain pourraient remonter vers la commune qui, à son tour pourrait solliciter le groupe afin d’avoir son avis sur des projets, des problématiques de quartier….

45


service jeunesse et action communautaire rapport d’activitÊ 2008

46


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Prévention Internet et téléphones portables En lien avec notre mission de prévention et d’éducation, une campagne d’information et de sensibilisation auprès des jeunes et de leurs familles sur les dangers liés à l’utilisation des téléphones portables et Internet a été mise en place. Deux soirées de prévention destinées aux parents ont eu lieu, lundi 15 septembre et vendredi 19 septembre 2008. Des ateliers interactifs de prévention ont été organisés pour les jeunes de 9 à 15 ans. Cette action a été possible grâce à une étroite collaboration avec la Brigade des Mineurs, Onex Santé et Action Innocence. Promotions citoyennes Ce projet vise à sensibiliser les jeunes à la citoyenneté et à les mobiliser autour d’un projet commun. Il contribue à marquer le passage à la majorité légale de manière positive. Ce processus participatif, demande une implication importante des éducateurs car ils doivent donner une information régulière et personnalisée aux jeunes qui ne fréquentent pas la Maison Onésienne. Cependant, au vu du vif succès qu’a rencontré notre soirée d’information et des sujets choisis par les jeunes qui correspondaient entièrement à nos objectifs de sensibilisation à la citoyenneté, nous pouvons dire que les promotions citoyennes 2008 ont rencontré un écho favorable auprès de ces jeunes Onésiens.

Accueil au Cycle d’Orientation des Grandes-Commune (COGC) En lien avec notre mission visant à promouvoir les actions éducatives de prévention et de citoyenneté envers la jeunesse, nous avons collaboré, durant toute l’année, avec un membre du corps enseignant du COCG. Cette animation s’est déroulée tous les jeudis pendant la pause de midi. Grâce à nos diverses interventions au sein du COGC, nous avons été reconnus comme étant un partenaire de travail par la direction du cycle. Conclusion Pour conclure, l’année 2008 a été une année riche d’événements et qui a permis à l’équipe de travailler dans le sens de la mission du service. Nous avons renforcé la collaboration avec l’Université Ouvrière de Genève pour atteindre un double objectif, à savoir développer les processus d’intégration citoyenne et de formation pour des personnes non-francophones. Le souhait de la Ville d’Onex est de renforcer cette collaboration et, à terme, d’arriver à harmoniser les enseignements et les procédures d’évaluation des divers cours donnés au sein du service.

Nous souhaitons souligner l’important travail de fond effectué par toute l’équipe du SJAC durant l’Eurofoot. L’événement a rencontré un grand succès auprès de la population. Preuve en est la massive participation enregistrée lors des soirées. Nous pensons que le SJAC reste une réalité importante pour les habitants de la Ville d’Onex, en particulier pour le lien social au sein de la Cité et pour la promotion d’une politique de proximité en cohérence avec la société civile. Les utilisateurs du service nous font part quotidiennement de l’attachement qu’ils ont à cette structure d’animation socioculturelle et de prévention qui leur permet de mieux vivre leur quotidien et de mieux s’intégrer dans la vie de la commune. Nous remercions toute l’équipe du SJAC ainsi que les divers partenaires de l’implication dont ils font preuve au quotidien pour offrir à la population onésienne des prestations de grande qualité.

A noter également que le projet « concierges » s’est sensiblement renforcé durant cette année 2008 ; nous disposons d’un groupe ressource qui est très impliqué dans les questions de quartier. Par le biais de ce groupe, nous avons réussi à revaloriser l’image et le rôle des concierges dans la Cité.

47


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Figure 3 – total participants ateliers sjac 2008

30

25

20

15

10

5

0

Figure 4 – fréquentation de l’upados 2008

2000

Hommes +18 ans

1800

hommes –18 ans

1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 0

48

femmes +18 ans femmes –18 ans


service jeunesse et action communautaire rapport d’activité 2008

Figure 5 – présences café communautaire 2008

1200

Hommes +18 ans

1000

hommes –18 ans femmes +18 ans

800

femmes –18 ans 600

400

200

0 Janv.

Févr.

Mars

Avr.

Mai

Juin

Juill.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Figure 6 – fréquentation upados par genre

2000 123

Total hommes Total femmes

1500

1000

897

500

412

332 164

353

326 140

182

346 224

199

198

259

200

256

198 195

75 52

150 119

0 Janv.

Févr.

Mars

Avr.

Mai

Juin

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

49


SRD

Service des relations communales, de la communication et du dĂŠveloppement durable


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

dicastère de M. René Longet Le SRD a été créé en juin 2007, pour mettre en synergie différents domaines de compétences et pour valoriser ces synergies tant au sein de l’administration que vis-à-vis de la population onésienne. Le service est dirigé par deux coresponsables : Pierre Olivier qui s’occupe des relations aux écoles, associations et villes jumelées, ainsi que de la communication et Frédérique Haessig qui s’occupe du développement durable, de l’aide au développement, des manifestations et du sport.

SECTEUR GÉRÉ PAR PIERRE OLIVIER : RELATIONS AUX ÉCOLES, ASSOCIATIONS ET VILLES JUMELÉES, COMMUNICATION écoles Cahier des charges : Accompagner les enseignants de tous les niveaux présents à Onex, offrir une plateforme d’échange avec les activités communales et associatives, créer un sentiment d’appartenance chez les responsables scolaires, soutenir les associations actives dans le secteur, apporter des contenus à l’école, en relation avec les principaux axes de la politique communale. Prise en charge des activités courantes La responsabilité des relations aux écoles a été transférée au SRD début juillet 2007, les questions relatives aux bâtiments restant sous la responsabilité du Service bâtiments et locations. Évolution du nombre d’élèves à Onex Ces cinq dernières années, le nombre d’élèves scolarisés en classes élémentaires et primaires continuait à dépasser les 1’500. Ce nombre est passé à 1’452 à la rentrée scolaire d’automne 2008. Occupation des classes et autres locaux scolaires Toutes les classes et les locaux scolaires de la commune sont utilisés pour diverses fonctions (scolaires, parascolaires, associatives, etc.) selon les besoins et les demandes, mais toujours à bon escient et en accord avec les directrices d’établissements. Relevons la mise à disposition de deux classes d’Onex-Parc pour abriter la chaîne de télévision locale Canal Onex.

52

Relations avec le corps enseignant Bien que le corps enseignant soit placé sous l’autorité du Département de l’instruction publique (DIP), nous entretenons avec lui un dialogue profitable. Ces relations étaient maintenues en particulier avec l’inspecteur des écoles, jusqu’à la fin de l’année scolaire 2007-2008. En août 2008 sont entrées en fonction les directrices d’établissement, et c’est désormais à elles (depuis la rentrée scolaire d’automne 2008) que la commune a affaire pour toutes les questions relatives aux écoles : > Mme Ariane Denonfoux, directrice de l’établissement Tattes / Gros-Chêne REP (Réseau d’Enseignement Prioritaire). > Mme Amina El Difrawi, directrice de l’établissement Bosson / UCE-Bosson. > Mme Liliane Zehnder, directrice de l’établissement d’Onex-Parc. > Mme Sandrine Schuett Biolluz, directrice de l’établissement des Racettes. > Mme Nuria Nicolet Aebischer, directrice de l’établissement Belle-Cour / Onex-Village. Nous réunissons les directrices trois fois par année, avec les responsables communaux, pour coordonner diverses questions organisationnelles, administratives, dévolues aux travaux dans les écoles, ainsi que pour traiter de tout ce qui a trait aux manifestations (en particulier la Fête des Promotions scolaires en fin d’année académique) et aux activités proposées par la commune. Par ailleurs, trois réunions ont également été fixées par année, dédiées à l’établissement REP Tattes / Gros-Chêne. D’autre part, l’inspecteur

d’éducation physique et les maîtres de sport sont conviés à une autre séance, ayant pour but la coordination des disciplines sportives (piscine municipale et salles de gymnastique) ainsi que le concours de natation, le cross des Evaux et les journées sportives. Subventions Le total des subventions octroyées durant l’année scolaire 2007-2008 se monte à 53’975 francs, montant auquel s’ajoute la subvention du cortège des promotions et celle pour les spectacles des 6P. Ce montant, attribué pour l’ensemble des écoles, soit 78 classes et 1’456 élèves en tout, est réparti comme suit : > Subvention de Noël : 2’900 francs (4 francs par élève). > Classes blanches : 6’571 francs pour 11 classes. > Classes vertes : 6’370 francs pour 16 classes. > Classes sportives : 5’550 francs pour 8 classes. > Courses d’écoles : 27’418 francs pour 77 classes. > Subvention du cortège : 3’900 francs (50 francs par classe). > Subvention des 6P : 1’266 (6 francs par élève). Total des subventions 53’975 francs. Les subventions pour les courses d’écoles et le cortège des Promotions profitent à toutes les classes d’Onex, alors que la subvention de Noël est réservée aux classes élémentaires (1E à 2P). Les subventions pour les classes multicolores concernent les classes de niveau moyen, de la 3P à la 6P.


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Promotions Lors de la réunion annuelle, nous avons relevé la satisfaction du corps enseignant quant à l’infrastructure et au déroulement de la fête. Le parcours traditionnel a été emprunté par le cortège, de l’école des Tattes au parc de la Mairie. Une foule importante est venue admirer le travail fourni par les élèves pour animer le défilé. Dans le parc de la Mairie, les élèves ont reçu leurs pique-niques, distribués par les jeunes de l’UpAdos et les parents ont pu se restaurer aux divers stands de nourriture. Petits et grands ont eu le choix entre diverses animations : carrousels, manège de poneys, jeux du parascolaire, stand de grimage, stand de tir, disco sous tente et danse. Sur le podium, les démonstrations de break-dance, de rock et de danses latino ont eu beaucoup de succès avant que le karaoké et la disco ne prennent place sur la grande scène. Les fêtes des Promotions des 6P, qui se sont déroulées le lundi et le mardi de la dernière semaine dans chaque école, ont été agrémentées par de magnifiques spectacles. Le traditionnel dictionnaire, dédicacé par le Conseil administratif, a été offert à chacun des élèves. Concours de natation Le 37ème concours de natation a eu lieu le 13 juin 2008 à la piscine municipale d’Onex. Il a réuni près de 550 élèves de 4P, 5P et 6P. Toutes les classes étaient présentes, lors de cette édition. Quatre prix du Mérite ont récompensé les classes suivantes : > la classe de 4P de Mme Schuler (école du Bosson) ;

> la classe de 4P de M. Dudlet (école des Racettes) ; > la classe de 4P de Mme Tanner (école des Tattes) ; > la classe de 4P de M. Luisier (école d’Onex-Parc). Après avoir obtenu le challenge « Flot Bleu » d’une manière définitive en 2006, l’école d’Onex-Village a de nouveau inscrit son nom aux palmarès 2007 et 2008. Le concours entre les maîtres de sport et les employés de la Mairie d’Onex s’est fait sous forme de parodie. Cross scolaire des Evaux Le quatrième Cross scolaire des Evaux a été organisé le 4 novembre. Près de 600 élèves de 4P, 5P et 6P y ont participé. A l’arrivée, chaque élève a reçu un goûter « développement durable » ainsi qu’un objet cadeau. La journée a été froide mais belle et l’ambiance magnifique. Transports publics genevois En plus du bus Peugeot mis à la disposition des écoles, la Ville d’Onex propose un forfait de transport permettant à toutes les classes des écoles onésiennes de faire désormais deux sorties (musées, expositions, patinoire, etc.) avec les TPG, dans le courant de l’année. Offre culturelle Récrés-Spectacles Les représentations supplémentaires des Récrés-Spectacles, organisées par le Service Loisirs & Culture pour les classes élémentaires d’Onex, ont permis, durant l’année scolaire 2007-2008 à 2’343 participants de voir les 5 spectacles répartis en 20 séances, au prix de 4 francs la place.

Augmentation de l’offre culturelle pour la division moyenne de l’enseignement primaire Une offre expérimentale a été faite aux établissements scolaires onésiens, en automne 2008, pour évaluer l’intérêt des enseignants et des élèves pour : > des ateliers d’éveil à la musique ; > des spectacles programmés par les Spectacles Onésiens, donnés en matinée spécifiquement à l’attention des élèves des classes de 3P, 4P, 5P et 6P. Un atelier a eu lieu avec les élèves de la chorale de l’école du Bosson, le jeudi 2 octobre 2008, avec le jeune prodige de la guitare Fredrik Strand Halland, qui était programmé par les Spectacles Onésiens le vendredi 3 octobre, au Manège. Cet atelier a rencontré un vif succès auprès des 100 élèves présents. Fondation Culture et Rencontre – Collège de Saussure La fondation « Culture et Rencontre », qui réunit le Département de l’instruction publique (DIP) et les Communes de Lancy, Onex, Bernex, Confignon et Plan-les-Ouates, permet à des adultes de participer à des cours ayant pour thèmes les langues, la littérature, les sciences et diverses activités créatrices. Ciné-Mondes, destiné aux adolescents et aux adultes, ouvre de nouveaux horizons et fait découvrir le goût du voyage, sous la forme d’une douzaine de films de divers pays. Ciné-Kid : pour les jeunes enfants du parascolaire. La commune achète un abonnement « Ciné-Kid » leur permettant de se rendre, en compagnie des animatrices, à 8 séances de cinéma, qui ont lieu à l’aula du Collège de Saussure.

53


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Offres pour les écoles Les services de la commune recèlent des compétences qui peuvent être intéressantes pour les écoles onésiennes. C’est ainsi qu’une quarantaine de classes a bénéficié de visites guidées de l’exposition du SIPE, "Mes ordures, mon futur". D’autres propositions ont été faites par la commune dans les domaines du développement durable (Semaine du goût organisée par le SRD), de l’alimentation (ateliers proposés par Onex Santé), etc. Déclaration commune état de Genève / Ville d’Onex, dans le cadre du réseau d’enseignement prioritaire (REP) Une déclaration commune a été signée (le 6 février 2008) entre l’état – Conseillers d’état Charles Beer, Mark Muller et Robert Cramer – et la Ville d’Onex – Conseil administratif in corpore – visant une réhabilitation du quartier nord de la Cité, grâce à des engagements conjoints de la commune et de l’état, dans les domaines de l’aménagement, du logement, de la sécurité, du social, de la santé et de l’offre culturelle. Si un certain nombre de mesures ont déjà été mises en place par la commune, il n’en va pas de même du côté de l’état.

54

Groupement intercommunal pour l’animation parascolaire / GIAP Pour le Groupement Intercommunal d’Animation du Parascolaire (GIAP) la contribution 2008 était de 562’769 francs. Il faut savoir que, du fait du transfert de charges de l’état vers les communes, cette subvention augmente sensiblement d’année en année. Elle atteindra, à terme, 90% du budget du parascolaire à Onex. Cuisines scolaires L’association des Cuisines scolaires, quant à elle, a servi plus de 50’000 repas en 2008. Sur quelque 600’000 francs de budget, elle a été subventionnée à hauteur de 170’000 francs par la commune, somme à laquelle il faut rajouter 8’677.75 francs de pertes sur les débiteurs.

Bibliobus En 2008, le Bibliobus a coûté 119’753 francs à la Ville d’Onex, pour 46 passages. 4’742 livres ont été empruntés, ce qui revient à 25,25 francs le coût par prêt. On constate une érosion du nombre de livres empruntés ces dernières années (-27% entre 2006 et 2008) et surtout pas de nouvelle inscription en 2008, le nombre de nouveaux inscrits ayant déjà chuté entre 2007 et 2008. En automne 2008, le Département des affaires culturelles de la Ville de Genève a provoqué une table ronde avec les communes genevoises bénéficiant des prestations du Bibliobus, afin de réévaluer les besoins pour l’année 2009.


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Associations

Communication

Cahier des charges : Suivre les activités des associations, et notamment l’évolution des tendances, faire le suivi des situations financières (subventions) et de leurs manifestations, leur offrir des plateformes de développement, tenir compte de la diversité des objectifs et engagements, établir et suivre les contrats de prestation.

Cahier des charges : Rendre visibles les objectifs et actions de la Ville d’Onex, renforcer l’identité onésienne et le sentiment d’appartenance, rendre compte des actions rendues possibles par l’argent public, rendre transparentes les priorités et décisions des élus, soutenir l’image de la commune à l’extérieur, soutenir et éventuellement coordonner l’action des services en matière de communication, veiller à l’application de la charte graphique, faire vivre le site Internet, faire le lien avec Canal Onex, renforcer la communication interne.

Le SRD s’occupe de la gestion des associations ne dépendant pas du SPPS. Parmi les quelque 80 associations actives sur le territoire d’Onex, 21 sociétés sportives, et 15 sociétés culturelles ou autres sont subventionnées par la commune : Art et artisanat, Association des intérêts d’Onex (L’Onésien), Badminton club Onex, Bernex Genève Basket, Budo-club Onex, Canal Onex, Cartel des sociétés, CTT Onex, Culture physique féminine d’Onex, Dek’Onex, Echo d’Onex, Ecritures Onex, Club hippique l’Éperon, Fanfare municipale d’Onex, Fondation Culture et Rencontre, Football Club Onex, La Gavotte, Club Go, Gym hommes Onex, Jeunesse natation d’Onex, Loisirs du personnel communal, Le Moléson, Ondine genevoise, L’Onésienne, Onex Basket, Onex Natation, Rocking Club d’Onex, Servette Star Onex VBC, Ski club d’Onex, Snownex, SRD Galaica, Club Subaquatique d’Onex, Tennis club d’Onex, Twirling sport Onex, Union accordéoniste mixte de Genève, Vagalam groupe vocal.

Onex Magazine Le manque de place récurrent dans Onex Public nous a conduits à rechercher une solution. C’est ainsi que le projet d’Onex Magazine a vu le jour. En rationalisant les coûts et en négociant les tarifs avec l’imprimeur, il a été possible de doubler le nombre de pages (24 au lieu de 12 pour Onex Public) et d’améliorer la présentation, en restant dans les limites budgétaires imparties. Les relations avec l’Association des Intérêts d’Onex (AIO) qui gère l’Onésien, reflétant l’actualité économique et associative de la commune, se sont progressivement renforcées au fil des mois : réunion de coordination mensuelle, échanges d’information, etc. 9 numéros ont paru dans l’année : février, mars, avril, mai, juin, juillet-août, septembre-octobre, novembre et décembre. Le tirage est de 9’600 exemplaires, qui se répartissent entre tous ménages (8’000 ex.), diffusion adressée (800 ex.) et en différents sites (guichets, caissettes, etc. : 800 ex.).

Site Internet www.onex.ch Le site Internet a été conçu selon une logique dite « intuitive », plutôt que rationnelle et une approche matricielle comme la plupart des sites existants. Ce qui pose le double problème de la difficulté des recherches par objet et par service. Le site a donc évolué vers une présentation des services, mais le but, à terme, est de le présenter selon une logique « client », c’est-à-dire en fonction des publics visés, et en mettant en exergue les prestations plutôt que les services de l’administration. Une réflexion a démarré dans ce sens, durant l’automne 2008, sachant que le site arrivera bientôt au terme de sa durée de vie, tant l’outil de gestion des contenus (CMS) est devenu obsolète et la navigation difficile. Données chiffres En 2008, le nombre de visiteurs du site Internet de la Ville d’Onex (www.onex.ch) a oscillé entre 4’579 (novembre) et 11’033 (mars). Par contre, le taux de rebond (visites qui ne durent que quelques secondes) est assez élevé puisqu’il dépasse 70%. Donc, une majorité de visiteurs ne trouve pas ce qu’elle cherche dans le site Internet d’Onex ou y accède (par moteur de recherche), sans avoir nécessairement de l’intérêt pour les informations que ce site contient. Relevons que la rubrique la plus visitée est celle des offres d’emploi, phénomène assez symbolique en période de crise. Apports aux services Une des fonctions de la communication est d’être un outil de marketing pour « l’entreprise Commune d’Onex » et ainsi d’assurer le meilleur impact possible à ses prestations.

55


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

SPPS > Promotion de l’aide sociale, d’Onex Santé, d’Onex-Familles, du Bureau des aînés, du Lieu d’écoute, de l’Antenne médiation, du Casse-croûte, de la Permanence juridique. > Participation à l’élaboration des ateliers alimentation à la Petite Maison. > Réalisation d’un duo-pack, film sur dvd et cd-audio, avec livret de présentation, à l’occasion du concert anniversaire de la Chorale des aînés, le 6 mai 2008. > Réalisation de tee-shirts Onex Santé pour les animations de l’Euro 2008. > Réalisation d’affichettes pour la campagne de prévention canicule de l’été 2008. SJAC > Réalisation du dépliant « Une fête sans défaite » à l’occasion des animations de l’Euro 2008. SIPE > Promotion des activités du service et du recyclage des déchets. > Réalisation d’une brochure sur la gestion de la biodiversité des espaces verts. Service Loisirs & Culture > Participation à la promotion des Spectacles Onésiens Direction du Développement Urbain / DDU > Promotion de la première journée de l’immobilier. > Réalisation d’une exposition sur le thème de la biodiversité des espaces verts, dans le cadre de la première Fête des Evaux (30 août 2008).

56

Reportages photographiques > Couverture des événements officiels. > Réalisation d’une banque de photos sur les espaces verts de la commune. > Constitution de banques d’images sur différents domaines d’activités de la commune. Manifestations > Promotion des différents événements officiels de la commune : Fête du 1er Août, Fête des Voisins, etc. Référendum sur la rénovation de la Maison Onésienne > Réalisation d'une exposition, à la Salle communale et au centre COOP, sur le projet de rénovation. > Réalisation de la brochure de vote, de 12 pages au format A5, tirée à 16'000 exemplaires. Outils de communication Tout sur votre commune Réalisation d’une première version du rapport d’activité, sous forme de brochure illustrée de 160 pages, imprimée à 1’500 exemplaires : relecture et lissage des textes ; mise en forme graphique des tableaux et schémas ; concept graphique et mise en page ; diffusion ciblée. Stand d’exposition Onex Réalisation d’un stand d’exposition avec trois structures amovibles (deux de trois panneaux et une de neuf panneaux). Impression d’une vingtaine de panneaux de 80x80 cm, sur les thèmes des espaces verts et de l’immobilier. Acquisition d’un mobilier adapté (table haute et 2 tabourets de bar).

Communication interne Conférences sandwichs Cette démarche vise une meilleure information au personnel de la commune, sur ce que font les différents services. Ceci afin de renforcer l’esprit d’entreprise. Le principe consiste à présenter, une fois par trimestre, un des services aux collaborateurs de l’administration. Cela se passe le 2ème jeudi du mois, de 12h15 à 13h45. Le boire et le manger sont offerts par la commune. Dans ce contexte, le rôle du chargé de communication est d’organiser ces réunions et de préparer, le cas échéant, le matériel de présentation. Cela a été le cas pour la première présentation, celle du Service Jeunesse et Action Communautaire, le 13 novembre 2008. Une trentaine de personnes ont assisté à cette première édition des conférences sandwichs. Médias Participation aux travaux du groupe de travail des chargés de communication genevois. > Séminaire sur la gestion de crise. > Développement des relations avec les médias. > Démarchages ponctuels des rédactions pour « vendre » les sujets onésiens. Réponses au public > Réponses au public lors de demandes d’information : en moyenne, deux à trois contacts par semaine.


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Campagne énergie Fin de la campagne pilote énergie, démarrée en mars 2007, sur mandat de la Confédération, avec : > Réalisation d’un sondage relatif à l’impact de la campagne de communication, réalisée en 2007 et 2008. > Organisation d’une soirée de sensibilisation du public (16 octobre 2008, à la Salle communale), avec projection du film « Une vérité qui dérange » d’Al Gore, suivie d’un débat. Près de 200 personnes étaient présentes. Budget communication Le compte communication pour l’année 2008 se monte à 239’474 francs, ce qui représente une économie de 5’881 francs, par rapport au budget qui se montait à 245’355 francs. Les dépenses se sont réparties comme suit : > Information – Communication (publication « Tout sur votre commune » et stand d’exposition Onex) : 29’679.35 francs > Onex Magazine (9 numéros de 24 pages, avec tiré à part de 12 pages – Onex, mode d’emploi – en avril) : 113’833.40 francs > Internet : 14’305.37 francs > Contribution à TéléOnex pour les frais d’exploitation de Canal Onex : 98’992.00 francs > Contribution à l’Association des Intérêts d’Onex pour L’Onésien : 30’000 francs

Villes jumelées Cahier des charges : Faire vivre, en fonction de priorités définies régulièrement, les engagements pris par la Ville d’Onex à l’égard d’autres collectivités au titre du jumelage, faire en sorte que des actions concernent à la fois le secteur officiel et la population, valoriser ces liens pour les deux parties, mettre ces objectifs en application au travers de projets pilotes pour les jeunes. Historiquement, Onex est jumelée à la ville française de Bandol, et à deux villes correspondant aux deux autres régions linguistiques suisses : Liestal dans le Canton de Bâle et Massagno au Tessin. En juin 2007, Onex a signé un pacte d'amitié avec la Ville de Wehr (au sud de l’Allemagne), cette commune étant déjà ville jumelle de Bandol. Ceci, lors d’une fête qui s’est déroulée dans la Ville de Wehr.

Le 28 septembre 2008, Bandol a célébré sa première Fête du folklore et de la gastronomie. Onex a été invitée en tant que ville jumelée. Elle a été représentée par son maire, Philippe Rochat, par son groupe folklorique L’Onésienne, ainsi que par les restaurateurs des Fourneaux du Manège. Pendant que L’Onésienne prenait part à un cortège, réunissant 17 groupes folkloriques, les Fourneaux du Manège connaissaient un franc succès, place de l’Hôtel-de-Ville. En faisant déguster à la population bandolaise des spécialités du lac – brochet grillé, tartare d’omble chevalier, carpaccio de féra fumée, etc. – ainsi que de la charcuterie de Marc Graf et du fromage de Gruyère, les représentants onésiens ont créé l’événement gastronomique dans cette petite ville balnéaire du bord de la Méditerranée.

Une étude a permis de faire le point sur les jumelages et de dégager les priorités à l’avenir pour que ceux-ci profitent mieux à la population onésienne.

57


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

SECTEUR GÉRÉ PAR FRÉDÉRIQUE HAESSIG : DÉVELOPPEMENT DURABLE, AIDE AU DÉVELOPPEMENT, MANIFESTATIONS, SPORT Développement durable Les Ménages-Pilotes La résolution votée le 14 décembre 2004 par le Conseil municipal définit un plan communal de développement durable en 4 phases. En 2008, la phase IV de l’Agenda 21 d’Onex, les « Forums participatifs » voit le jour avec un projet d’actions auprès de la population : « Les Ménages-Pilotes ». De nombreux partenaires ont soutenu cette démarche ; les Départements de l’Economie et de la Santé (en l’occurrence le SCDD), du Territoire (en l’occurrence la direction de la mobilité) et le ScanE ; l’Université de Lausanne, (Professeur Suren Erkman) ; l’Office fédéral du développement territorial (ARE) ; les SIG, les TPG, ainsi que l’Association Eco-Cycle.

non seulement une assistance technique par la fourniture de divers matériels et prestations (réducteurs de pression d'eau, lampes économiques, abonnements transports publics, etc.), mais aussi un soutien, individuel par des visites à domicile, et collectif par l’organisation de forums (interaction entre les participants) et de conférences (apport d’intervenants de l’administration communale ou externes). En contrepartie, les participants s’engagent, par la signature « officielle » d’une charte, à modifier pendant trois mois leurs comportements, en adoptant des gestes simples ayant un impact direct ou indirect dans le domaine de l’environnement. Chaque participant accepte ainsi d’appliquer une dizaine d’« écogestes », choisis dans une liste en comptant plus de 300, dans les domaines suivants : mobilité eau, énergie, déchets et achats responsables.

Imaginé et organisé par la Ville d’Onex, le projet vise à réduire, par une pratique partagée, la consommation d’énergie et d’eau. Il a également pour objectif de promouvoir le tri des déchets, la mobilité douce et une alimentation saine. Sont aussi évoquées les questions de chauffage et des achats responsables. Ce qui donne ainsi au développement durable un tour palpable et concret.

Les Ménages-Pilotes s’engagent, en outre, à relever leurs compteurs d’eau et d’électricité, à répondre aux différents questionnaires qui leur sont fournis, ainsi qu’à participer aux cinq forums organisés par la Municipalité pendant l’expérience et portant sur des thèmes correspondant aux divers écogestes.

De février à mai 2008, 32 ménages, soit une centaine de personnes de tous milieux et quartiers, ont ainsi testé comment réduire leur empreinte écologique.

Les participants s’engagent enfin à rencontrer les spécialistes lors des forums et à participer aux différents groupes de travail proposés par la Ville d’Onex.

Pour la réussite du projet, l’expérience Ménage-Pilotes s’est fondée sur un principe simple : celui du donnant-donnant. La Ville d’Onex s’est engagée à offrir aux participants,

Un accompagnement scientifique a garanti les conditions et le protocole de cette action, et en a permis le suivi.

58

L’expérience des Ménages-Pilotes a incontestablement été un succès. Sur le plan de la diminution de la consommation énergétique, mais aussi en termes de citoyenneté participative. Car son principal mérite est non seulement d’avoir fait prendre conscience aux Onésiens qu’une modification de leur comportement avait un indiscutable impact sur leur empreinte; mais aussi qu’ils étaient capables de s’approprier et de vivre de manière agréable et stimulante une démarche complexe tel que l’est le développement durable. Au point qu’un grand nombre de ménages participants ont, bien après la fin de l’expérience, non seulement maintenu les écogestes exercés, mais également décidé d’en adopter de nouveaux. Pour les autorités de la commune d’Onex, cette adhésion de la population est un facteur d’encouragement à poursuivre ce type de démarche, par ailleurs créatrice de lien social entre les participants. Les résultats en termes de réduction de la dépense énergétique, montrent que, désormais, la diminution de notre empreinte ne relève plus d’une utopie mais de volonté et d’engagement. Le bilan final est disponible sur le site www.onex.ch depuis octobre 2009.


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Les indicateurs communaux intégrés Les 39 indicateurs servent à définir des objectifs significatifs pour le suivi de l’Agenda 21, tout en permettant un suivi des objectifs de gestion et de politiques généraux. Ils ont été choisis pour cette caractéristique multifonctionnelle : il s’agit d’avoir un seul système d’indicateurs de gestion et non pas un système « ordinaire » et un système parallèle qui serait dévolu au développement durable. Depuis 2006, nous avons pour la première fois réactualisé 29 indicateurs en 2008. Le document se trouve sur le site www.onex.ch. Cette année, la Ville d’Onex a rejoint la plateforme des collectivités publiques suisses le « Cercle des Indicateurs », plateforme nationale de réflexion et d’échange entre différents cantons (12) et villes de Suisse (14). L’Office Fédéral du Développement du Territoire (ARE) est chargé de la direction du projet et trois autres offices fédéraux accompagnent les travaux : l’Office Fédéral de la Statistique (OFS), l’Office Fédéral de l’Environnement (OFEV) et l’Office Fédéral de la Santé (OFSP). Cette collaboration a pour but de trouver des mesures unifiées du développement durable, sur le plan national et donc comparables. Les indicateurs sont au nombre de 35 et sont regroupés sous les trois grands axes du développement durable : l’environnement, l’économie et le social.

Aide au développement Depuis 2007, le service est en charge de l’évaluation des projets de coopération dans le sud, présentés soit par la FGC soit en direct par les diverses associations qui les développent. En 2008, le budget d’aide au développement correspondait au 0,61% du budget global de la Ville d’Onex. Cette somme étant de 230’000 francs. Deux-tiers de ce montant sont attribués par convention à des projets présentés par la Fédération Genevoise de Coopération. Les associations membres de la FGC soumettent leur projet qui est analysé par les organes de la FGC, organisme qui nous les propose ensuite. Les critères de sélection de la FGC sont très proches de ceux utilisés par notre service pour l’analyse des projets qui sont présentés en direct. Le professionnalisme et la rigueur de la FGC constituent un label de qualité pour les projets en question. En 2008, la FGC nous a présenté 7 projets. 4 ont été retenus soit ceux : de Terre des Hommes pour un développement communautaire de minorités tribales en Inde, de Caritas Genève pour la consolidation des organisations paysannes au nord du Congo, des Jardins de Cocagne, Solidarité Nord-Sud pour renforcer la filière horticole au Sénégal, de Genève Tiers Monde pour améliorer la chaîne productive des alpagas et des lamas au Pérou. Chacun de ces projets a reçu la somme de 35’000 francs, pour un montant total de 140’000 francs. Comme chaque année, 4’000 francs correspondent à notre quote-part des frais de fonctionnement de la FGC.

En 2008, 63 projets sont arrivés directement au SRD. Pour ces derniers, l’analyse se fait en fonction d’une grille d’évaluation définie par le Conseil administratif et publiée sur notre site Internet, et qui respecte les principes du développement durable. Une présélection est soumise au Conseil municipal qui, par le biais de sa commission spécialisée, formule son préavis. Sur 42 projets reçus et évalués par le SRD, la Commission « Aide au Développement » du Conseil municipal a validé 12 projets, pour un montant de 86’000 francs (7 en Afrique, 3 en Asie et 2 en Amérique latine). Les actions ainsi soutenues portent pour l’essentiel sur l’éducation à l'école primaire, la formation des jeunes et l’accès aux soins. D’autres projets ont pour thème la gestion des ressources naturelles et la préservation des ressources naturelles (reboisement, agriculture). La majorité des actions proposées concernent le milieu rural ou en périphérie des grands centres urbains où se concentrent beaucoup d’exclus. Rencontre dans le cadre du 2ème carrefour genevois de la solidarité organisé par la FGC La Ville d’Onex avait financé un projet en 2007 : un programme de développement local de « Cocagne Solidarité Nord Sud », pour la commune de Baïdiam, Mauritanie ». Le 25 janvier, lors du forum de Meyrin, la FGC a organisé une rencontre entre les commissaires de la commission Aide au développement et le chef du projet sur le terrain, M. Ibrahim Thioye. Cette rencontre a permis de partager un moment fort et une meilleure compréhension de la part de nos élus sur les enjeux et les problématiques des actions entreprises dans ce pays.

59


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

Réunion annuelle à Onex des bailleurs de fonds de la FGC Le 19 juin 2008, la Ville d’Onex a accueilli, à la salle des Evaux, la conférence annuelle entre la FGC et ses bailleurs de fonds signataires de contrats de partenariat (Direction du Développement et de la Coopération (DDC), État de Genève, Ville de Genève, Communes de Chêne-Bougeries, de Plan-les-Ouates, de Vernier et d'Onex). Cette rencontre favorise le dialogue institutionnel et permet à chaque collectivité publique de s’exprimer sur ses activités en matière de coopération au développement. Cet espace de discussion a permis à la Ville d’Onex de reconfirmer l’importance d’évaluer les projets des associations membres de la FGC, en fonction de critères de développement durable, et de promouvoir cette thématique dans la publication de documentations destinées au public. Relation communale avec Chêne-Bougeries En août 2008, Mme Frédérique Haessig, coresponsable du service des relations communales, de la communication et du développement durable a présenté aux Conseillers administratifs de la Commune de Chêne-Bougeries les critères du développement durable de la Ville d’Onex en matière d’évaluation de projets de développement. En septembre, lors de la commission « Affaires sociales – Prévention », les Conseillers municipaux de la Commune de ChêneBougeries ont voté l’attribution des 0,7% du budget global à l’aide au développement et leur adhésion à la FGC.

60

Manifestations officielles Fête des Voisines, Voisins : 26 mai Cette fête, désormais incontournable, est l’une des plus courues d’Onex. Cette année, une attention particulière a été portée à l’information à la population grâce aux médias d’Onex, à une distribution dans les allées par les UpAdos et aux caisses de la COOP. La mise en place, par les habitants, de plus de 100 buffets canadiens au bas des immeubles, dont 30 lieux ont profité de la gratuité des tables et des bancs par la Mairie, s’est passée dans une ambiance joyeuse et conviviale. Un grand merci à toutes les personnes qui ont organisé cet événement. Réception du nouveau président du Conseil municipal du nouveau maire : 8 juin La traditionnelle cérémonie du nouveau Maire Monsieur Philippe Rochat, et du nouveau Président du Conseil municipal, Monsieur Daniel Fino, a eu lieu à la salle Hermès Braillard. Fête nationale du 1er Août La population a su faire bon cœur contre mauvaise fortune ! Depuis 20 ans, le soleil a toujours été au rendez-vous. Cette année, il pleuvait sur le parc de la Mairie. Fort heureusement, la pluie s'arrêta au moment de la partie officielle. Suite à l’allocution de M. Daniel Fino, Président du Conseil municipal, de M. Philippe Rochat, Maire, de son invité d’honneur M. Maurice Hel-Bongo, ancien ministre au Tchad, la Fanfare municipale, suivie du groupe « Et Toc », composé d’employés de l’administration, puis

du bal mené par le groupe « Captiv’ » ont consolé les présents de ce mauvais temps. Durant toute cette soirée, l’Amicale des pompiers, les associations des habitants d’OnexCité et l’Onésienne ainsi que la Fondation Cléopâtre, ont tenu les stands de nourriture et les buvettes. Semaine de la mobilité: les 25, 26, 27 septembre Cette semaine, organisée cette année avec l’appui du Service de prévention sociale et de promotion de la santé, a été axée sur la mobilité et l’alimentation. Au programme : une exposition, un débat, deux journées dédiées aux écoles et une balade du goût à vélo à la découverte de notre « Champagne ». La Semaine du Goût a été intégrée à cette manifestation et Onex a rejoint cette organisation ; une belle participation des restaurants onésiens qui ont proposé de bons plats du terroir à leurs clients. L’exposition sur l’alimentation était visible à la Salle communale et a attiré de nombreux curieux. Elle était composée d’une exposition fournie par les Jardins de Cocagne ; « Trois milliards de paysans nourrissent le monde », d’un PowerPoint des photos de Peter Menzel tirées du livre « Hungry Planet » et de 2 caddies remplis de produits comparatifs, afin de valoriser une consommation saine et dans le but de casser des idées préconçues telles que « manger sain, c’est cher et pas bon ». Suite à la projection de films sur la thématique de l’agro-alimentaire, le débat a eu lieu le jeudi 25 septembre avec des intervenants


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

du Conseil administratif et du monde de l’agriculture régionale. La soirée s’est terminée autour d’une dégustation très appréciée de nos produits du terroir. Les jeudi 25 et vendredi 26 septembre, des classes de 5ème et de 6ème primaire sont parties à la découverte du jardin de la « Petite Maison », puis à la Ferme des Bois à Lully où elles ont participé au parcours des sens, découvert le chemin du pain, avec ses 3 métiers, et fabriqué un petit pain pour la maison. Après ces journées au grand air et un bon goûter, les enfants sont partis heureux et fatigués. Le samedi matin, avec la collaboration de l’association Ecocycle qui nous a fait bénéficier de ses vélos, des Samaritains d’Onex et des ASM, une cinquantaine de personnes, en famille, se retrouvaient devant la Salle communale pour le départ de la balade à la découverte de notre plateau de la « Champagne ». Après avoir enfourché les vélos, le cortège s’est ébranlé, empruntant les chemins de traverse, en direction de Bernex où nous fûmes accueillis par la famille Graf devant un petit buffet composé de ses produits. Puis, nous avons découvert, à Lully, les vignes de Liliane et Luc Mermoud et la Ferme des Bois pour la dégustation de leurs fruits. Nous avons franchi la frontière de Plan-les-Ouates jusqu’à la ferme des Charrotons pour un repas bien mérité. En début d’après-midi, nous avons récolté les légumes en vue du repas du soir et sommes retournés à la Salle communale. Très vite, nous nous mettons tous à l’œuvre pour préparer le repas commun du soir avec l’aide d’un chef cuisinier.

La soirée se termine autour d’un bon repas, l’ambiance fut chaleureuse. Le moment de la séparation arriva, en nous promettant de nous revoir bientôt pour une autre balade à travers la campagne. Réception des naturalisés : 22 novembre Tous les 2 ans, le SRD organise la réception officielle des nouveaux naturalisés de notre commune. Pour les personnes naturalisées en 2006 et 2007, 64 invités ont répondu à l’appel. La réception a commencé autour d’un buffet, un moment de partage qui a permis de mieux faire connaissance. Après les discours de bienvenue de M. Philippe Rochat, Maire et de M. Daniel Fino, Président du Conseil municipal, les convives ont reçu le cadeausouvenir des mains du Conseil administratif. Cette cérémonie s'est clôturée sur une belle prestation de l’Union des Accordéonistes de Genève. Escalade : samedi 6 décembre Chaque année, la Compagnie de 1602 propose de défiler et de présenter ses costumes d’époque à une commune différente. Cette année, Onex fut sollicitée. Le Maire a proposé à l’association des Habitants d’Onex-Cité, qui organise la fête de l’Escalade sur la place du 150ème, d’accueillir ce fameux équipage. A 19h30, le cortège de la Compagnie de 1602 part défiler dans la Cité, accompagnée par l’association Dek’Onex et notre Fanfare municipale. Au retour, la présentation des costumes remporta un vif succès auprès des petits et des grands. La Marmite de la Mairie fut fracassée avant la ruée générale. La soirée s’est terminée autour d’une bonne soupe, du fromage et du pain offerts par l’AHOC.

Sport La Ville d’Onex mène depuis de nombreuses années une politique d’encouragement au sport. Sans l’existence de ses 43 associations sportives qui ont toute leur personnalité, leur trajectoire et leur histoire, de nombreux sports ne pourraient pas être pratiqués à Onex. Ceci parce que le sport est bénéfique à la fois pour la santé, le lien social et l’apprentissage de la citoyenneté, du respect de certaines règles, du sens de l’effort et d’une compétition maîtrisée. Il participe au rayonnement et à l’image d’une collectivité et, à ce titre nous pouvons être fiers des résultats de nos sportifs. En outre, les associations participent activement aux manifestations officielles. La politique de soutien au sport se matérialise tout d’abord par la mise à disposition d’infrastructures de terrains de foot, de pétanque, piscine, salles de gym, salles diverses et par un soutien financier à travers des subventions annuelles ou spécifiques. Les demandes de subvention sont analysées et présélectionnées en fonction de l’intérêt public de l’activité en question, du bénéfice qu'en tirent les Onésiens et, enfin, de l’état des comptes de l’association. En 2008, le SRD a suivi 43 associations sportives, dont 21 ont bénéficié d’une subvention annuelle. En sus des subventions ordinaires, le SRD a ponctuellement soutenu certains événements comme : le concours hippique des 11, 12, 13 septembre du Club hippique L’Eperon, la tombola de la soirée annuelle de la FSG Corps

61


Service des relations communales, de la communication et du développement durable rapport d’activité 2008

de Police de Genève, le Duatlhon des Evaux les 26 et 27 avril 2008 aux Evaux, le 12ème tournoi de football de l’amitié du 23 novembre 2008 organisé par l’ABF, la 13e édition du Championnat genevois de l’Escalade 2008 par GenevEscalade, le tournoi de football de l’association les Schtroumpfs, la 17ème Marche de l’espoir 2008 de Terre des Hommes en Suisse, le 60e Tournoi scolaire de football de l’Association Cantonale Genevoise de Football et le 14e Cross genevois et Championnats genevois de Cross de l’AVG Athlétisme ViseuGenève. 2008 a également été l’occasion de fêter les 35 ans d’existence du Club Subaquatique d’Onex et les 45 ans de l’association Culture Physique féminine d’Onex.

Les mérites individuels féminins ont été attribués à Virginie Alder et à Béatrice Müller du Club GO, monitrice depuis 30 ans, à Jessica Martins du Stade Genève, à Sarah Kaczor d’Onex Natation, à Stéfanie Rienzo du Tennis Club et enfin à Louise Villars du Ski Club Onex. Pour les individuels masculins à Philippe Dard du Stade Genève Athlétisme, à Jérôme Borboën de l’association GenevEscalade, à Nicolas De Paoli du Tennis Club Onex, à Adrien Schweizer du Bicross Club Genève, à Jérôme Deponds et à Mathieu Infante du Genève Rink-Hockey Club.

La réunion annuelle des sociétés sportives : 4 décembre Comme chaque année, la réunion annuelle des sociétés sportives de la Ville d’Onex permet au SRD et aux différentes sociétés de faire un tour d’horizon des projets, des manifestations passées ou futures et des demandes. Cette année, l’accent a été mis sur l’organisation de la « Fête d’Onex et du Sport » organisée le 26 et 27 septembre ainsi que sur les perspectives des contrats de prestation.

Les mérites couples ont été remis à Serena Pallante et Ludovic Clément et à Catia Castronuovo et Yanick Stalder du Rocking Club Onex.

Mérites sportifs : vendredi 22 février Les mérites sportifs sont attribués tous les deux ans à une équipe ou des personnes domiciliées à Onex, ou exerçant dans un club domicilié à Onex. Il peut aussi être décerné à une personne qui s’est particulièrement dévouée à la cause du sport. Les attributions sont divisées en 4 parties : les individuels féminins, les individuels masculins, les mérites couples et les équipes.

Les équipes méritantes : le Groupe jeunesse 2 de Jeunesse Natation Onex, l’équipe Juniors C du FCO, la 2e Ligue Masculine du Servette Star-Onex Volley-ball Club, la Catégorie cadettes du Twirling Sport Onex et enfin à Damien Krieger et Guillaume Panchaud de l’équipe Juniors C du Genève Rink-Hockey Club ainsi que Stéphane Simons, leur entraîneur.

C’est avec une satisfaction toute particulière que le Conseil administratif a pu prendre connaissance de la cuvée 2008, une des plus riches et des plus diverses en termes de disciplines sportives. Des films et images des diverses associations « méritantes » ont été projetés à l’écran, en arrière-scène, durant la distribution des prix.

Cette année, deux personnes, Robert Di Biagio et Cédric Grand, qui ont particulièrement illustré le sport à Onex ont reçu cette distinction. Après cette distribution de prix, l’assemblée a été conviée au verre de l’amitié dans un décor « sportif », spécialement créé par Mme Monique Kast.

63


Spps

service de prĂŠvention sociale et de promotion de la santĂŠ


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

DICASTèRE DE mME CAROLE-ANNE KAST Le Service de Prévention sociale & de Promotion de la Santé (SPPS) offre un panel de prestations qui s’adressent à l’ensemble des Onésiens, jeunes et moins jeunes, à revenus divers. L’image d’épinal qui dépeint les services sociaux comme des prestataires s’adressant uniquement à un public précaRISé est désormais désuète. Aujourd’hui, les prestations sociales ne répondent pas uniquement aux besoins des personnes économiquement FAIBLES, mais proposent une mixité d’activités et de services répondant à un réel besoin de l’ensemble des citoyens. Quelques exemples : vous avez des soucis au niveau de la garde de votre enfant ? Vous ignorez si en tant que jeune retraité vous pourriez bénéficier de prestations complémentaires ? Votre enfant est en surpoids et VOUS êtes à la recherche de conseils ? Vous n’arrivez plus à faire face au niveau administratif ? Vous êtes un aîné de la commune et vous vous sentez parfois un peu seul ? Vous êtes en conflit avec vos voisins et souhaitez trouver une issue favorable par le dialogue ? Vous recherchez un conseil juridique ?

Aide sociale individuelle Sa mission, sa philosophie Les trois assistantes sociales du SPPS reçoivent toutes les personnes demandeuses d’aide, administrative ou financière, résidant sur le territoire de la commune. Elles les orientent, les informent et les soutiennent dans leurs démarches, dans un esprit d’équité, de participation et de prévention. Le SPPS, issu d’une volonté d’aide au niveau communal, n’’est pas soumis à la Loi sur l’Aide Sociale Individuelle (LASI) et ne répond donc pas à une obligation. Les aides financières de la commune sont complémentaires aux aides cantonales. Ainsi, l’assistante sociale vérifie, lors d’une évaluation préalable, si la personne a fait valoir tous ses droits relatifs aux prestations cantonales auxquelles elle peut prétendre. Si ce n’est pas le cas, elle oriente le demandeur vers les instances concernées et l’aide, si nécessaire, dans les démarches administratives y afférentes. Les aides accordées, et notamment l’aide financière lorsqu’elle est octroyée, s’inscrivent ainsi dans une action sociale globale qui vise à instaurer une dynamique apte à favoriser un retour plus rapide vers une situation satisfaisante, voire vers l’autonomie. Une participation active dans la résolution de sa problématique est demandée à la personne aidée à ce niveau. Le SPPS, lieu de formation Outre sa mission d’aide sociale à la population onésienne, le SPPS est également un lieu de formation. Il accueille chaque année, dans le cadre d’une convention signée avec la Haute Ecole de Travail social (HETS) de Suisse occidentale, deux stagiaires rémunérés, chacun pour

66

une durée de cinq mois. Ils sont encadrés par une assistante sociale titulaire du certificat de praticienne formatrice délivré par la HETS. Ce dispositif de formation pratique est complété par le soutien actif de toute l’équipe du SPPS. Ces stagiaires sont impliqués aussi bien dans le secteur de l’aide sociale individuelle que pour les actions collectives. En ceci, ils constituent une ressource nécessaire au service et hautement appréciée par l’équipe. Le service accueille également des stagiaires probatoires en vue de leur entrée à la HETS. L’équipe En 2008, les postes dévolus à l’aide sociale individuelle se sont déclinés comme suit : > 1 assistante sociale à 80%, dont 10% consacrés à l’encadrement des stagiaires ; > 1 assistante sociale à 50% jusqu’à fin août et à 60% dès septembre ; > 1 assistante sociale à 10% (et à 50% pour les actions collectives). L’activité directement en lien avec l’aide sociale individuelle a donc été assurée en 2008 par 1.5 poste d’assistante sociale ainsi que par les stagiaires. Statistiques 2008 En 2008, 790 clients ont été reçus au cours de 1’019 entretiens. Ceci représente une augmentation de près de 50% de clients et de 30% du nombre d’entretiens par rapport à l’année 2007. En ce qui concerne les soutiens financiers, un montant de 198’760 francs a été octroyé à titre de dons individuels, provenant de la commune, et 30’164 francs ont été collectés par les assistantes sociales auprès de fondations privées. Le service a notamment reçu le

soutien des fondations suivantes : la Fondation Hans WILSDORF, la Fondation Hélène et Victor BARBOUR, l’Association Appuis aux aînés, la Fondation Giovanni et Mariora GIALDINI, la Fondation Willy TISSOT, le Bureau Central d’aide sociale, le Secours suisse d’Hiver, la Chaîne du Bonheur, les Œuvres séraphiques de charité Soleure, la Fondation de M. et Mme David BUTIN-PONSON-ROBERT. Bilan de l’année 2008 Nous expliquons l’augmentation significative du nombre de clients et d’entretiens principalement par l’intensification et la complexification des procédures administratives ayant cours dans les différentes instances sociales et administratives du canton – pour exemple, on peut citer l’instauration de révisions périodiques par le Service des Prestations complémentaires. D’autre part, les changements dans la Loi sur l’Aide Sociale Individuelle (LASI), mise en œuvre par l’Hospice général, ont également eu un impact sur l’augmentation du nombre de demandes qui nous ont été adressées, notamment les aides financières urgentes. D’une manière générale, on observe que les politiques fédérale et cantonale de restriction budgétaire en regard de l’aide sociale, se traduisent par une nette tendance au durcissement des procédures visant à faire valoir un droit (Office cantonal de l’Emploi, Assistance publique, Office cantonal des Assurances Invalidité, Service des Prestations complémentaires, etc.). Notre service se retrouve de plus en plus sollicité pour accompagner les demandeurs dans


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

Dans toutes ces situations, et bien d’autres encore, le SPPS peut apporter une réponse professionnelle, dans les meilleurs délais et de manière confidentielle, grâce à une équipe de 15 personnes. La réception du SPPS, au 13 rue des Evaux, est ouverte tous les jours de 9h à 12h et les lundis, mercredis et vendredis de 14h à 17h. En 2008, une centaine de personnes est venue, en moyenne par semaine, à notre bureau et une cinquantaine a téléphoné. A moyen terme, les défis du SPPS sont principalement : d’assurer une structure qui, au besoin, pourrait faire face à une augmentation significative des demandes dans le cadre de la crise économique actuelle, d’augmenter sa visibilité afin que l’ensemble de ses prestations soit connu de tous les Onésiens et aussi d’intégrer le règlement cantonal relatif à la garde d’enfants par des Familles d’accueil.

leurs démarches administratives et pour intervenir financièrement dans des périodes de transition. On peut aussi lire l’augmentation du nombre de demandes sous l’angle de l’aggravation et de l’installation durable de la crise économique. En sa qualité de service social communal qui n’œuvre pas dans le cadre d’une loi, le SPPS a une certaine souplesse et une marge de manœuvre pour répondre rapidement à un certain nombre de problématiques. Les différents changements légaux et procéduraux mentionnés ont demandé une adaptation, un réajustement de nos réponses, et ont parfois nécessité des prises de position à un niveau politique. Ce fut notamment le cas en relation avec l’entrée en vigueur de la LASI et la diminution des prestations d’assistance allouées aux jeunes de 18 à 25 ans qui en a résulté. Ceci fit l’objet d’une action de la part des dirigeants des différents services sociaux communaux. En conclusion, la capacité de l’aide sociale individuelle a été largement mise à contribution en 2008 et l’évolution actuelle laisse présager que cette tendance va se poursuivre en 2009.

Prévention et Promotion de la Santé Onex Santé est un service visant à promouvoir la santé de façon globale, en amenant notamment sur le terrain des concepts socio-sanitaires parfois abstraits. Il se doit de déterminer et cibler les populations pour lesquelles l’offre peut être élargie et inscrit ses actions en partie dans le Plan cantonal de promotion de la santé qui s’est donné comme priorités: 1) de retarder l’âge de la première consommation d’alcool, 2) de lutter contre la dépression, 3) de promouvoir une activité physique régulière et une alimentation saine. Les divers champs d’activité d’Onex Santé se résument ainsi : Information Onex Santé s’est fixé comme objectifs d’offrir un accueil de qualité, d’être un lieu de proximité où renseigner et orienter les Onésiens vers l’ensemble du réseau santé-social. Actions de prévention Le travail d’Onex Santé a pour buts de favoriser les actions de proximité avec des acteurs locaux, de relayer des campagnes de prévention cantonales ou nationales et de réaliser des projets s’inscrivant dans le plan cantonal de prévention et de promotion de la santé. Onex Santé a ainsi réalisé ou collaboré aux actions de promotion de la santé suivantes : > Baby-sitting collectif A la demande du SRD, Onex Santé a poursuivi l’organisation de gardes d’enfants lors des soirées destinées aux Ménages-Pilotes et à l’occasion d’autres événements.

> Prévention des chutes La population à risque face aux chutes est difficilement mobilisable lors d’événements, étant donné la perte de mobilité. Cette population tend à s’isoler, par manque d’information et de prévention. C’est pour cela qu’Onex Santé a invité les aînés de la commune à participer à une après-midi d’informations sur les chutes. Plus de 70 personnes ont ainsi pu bénéficier des conseils prodigués. > Prévention alcool chez les jeunes Onex Santé a jugé pertinent de relayer cette campagne au niveau communal à l’occasion des activités organisées durant l’Eurofoot. Par le biais de différents vecteurs (formation de 8 adolescents par la Fegpa autour des risques liés à la consommation excessive d’alcool, distribution de brochures et de « quiz alcool » et gestion d’un bar de cocktails sans alcool) il a été possible de faire passer un message de prévention. > Prévention déshydratation chez les aînés Onex Santé a souhaité profiter de ce même événement pour faire passer des messages de prévention destinés aux aînés et rappeler les principes de base à respecter, ainsi que les relais et numéros d’urgence en cas de problèmes de santé liés à la canicule, avant l’arrivée des grosses chaleurs. > Promotion de l’alimentation 6 classes des écoles enfantines et primaires d’Onex ont participé à des ateliers alimentation et visites du jardin de la Petite Maison.

67


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

> Chaîne alimentaire, gaspillage et dates de péremption Ayant remarqué que certains bénéficiaires des cornets distribués à la Petite Maison jetaient ce qui leur était distribué, Onex Santé a organisé une séance d’information visant à rappeler certains principes concernant la péremption des aliments pour lutter au maximum contre le gaspillage. > Journée mondiale prévention suicide Depuis plusieurs années Onex s’inscrit dans une réflexion autour de la santé mentale de ses habitants. C’est pourquoi elle a décidé de se faire le relais de la campagne cantonale menée pour la Journée mondiale du suicide. > Prévention Internet et téléphones portables La gendarmerie a mis en évidence le fait qu’elle retrouve régulièrement, sur les téléphones portables de jeunes interpellés, des images à caractère violent ou pornographique. C’est pourquoi nous avons invité l’association Action Innocence et la Brigade des mœurs à participer à des soirées de prévention afin de sensibiliser et à informer les jeunes et leurs parents autour de ce thème et de leur donner des moyens d’action concrets. > Semaine du Goût et de la mobilité Onex Santé a activement participé à la Semaine du Goût et de la mobilité en mettant l’accent sur la mobilité douce, l’alimentation saine et de proximité et la convivialité par le biais d’une exposition, d’une balade du goût et de menus « découverte » au Casse-Croûte.

68

Prestations bien-être L’objectif de ces cours et ateliers est de favoriser la mobilité et la qualité de vie des Onésiens et de lutter contre la sédentarité, le stress et l’isolement social. Les intervenants intègrent l’approche globale de la santé défendue par le service et portent ainsi une attention particulière à la notion d’intégration dans leurs cours. Gestion du réseau onésien de baby-sitters Le réseau de baby-sitters remplit plusieurs fonctions au sein de la Ville d’Onex. Il permet de répondre aux besoins accrus en matière de garde d’enfants des familles. Il permet aussi aux familles et aux jeunes de se rencontrer et de créer des liens. Enfin, il représente une ressource très utile pour le service lors d’actions nécessitant le recours à du babysitting collectif. Onex Santé a reçu cette année 21 demandes de baby-sitting individuel et 7 demandes de baby-sitting collectif et a également animé un cours de baby-sitting subventionné par la commune. Expertise santé > Relais communal des projets émanant de la Direction Générale de la Santé (DGS). > Conférence nationale de PSS (Promotion Santé Suisse). > Présentation du travail de prévention des risques liés à la canicule aux chefs des services sociaux des grandes communes genevoises. > Cours de sensibilisation santé dans le cadre des cours de français pour étrangers. > Conférence « Alcool au féminin ». > Ateliers du futur, volet santé, de la Commune de Chêne-Bourg. > Conférence « Les ados face à l’alcool ». > Réunion PSS « Mangez et bougez malin ».

Bureau des Aînés Le Bureau des Aînés de la Ville d’Onex s’applique à offrir une palette d’activités aussi large que variée afin que tous les goûts puissent être satisfaits et qu’ainsi, les quelque 3’000 aînés de la commune, aient l’opportunité de conserver ou de tisser des liens sociaux, indispensables pour lutter contre l’isolement. CLUB DE MIDI : le restaurant des Cuisines Scolaires de l’école des Bossons accueille les aînés chaque premier mercredi du mois pour un moment de détente autour d’un repas convivial. Le prix du menu est de 14 francs boissons comprises. Les repas sont servis par 12 bénévoles. 10 Clubs de Midi ont eu lieu pour une moyenne de 136 aînés par repas. Le Club de Midi permet aussi aux aînés de garder le contact avec la vie locale, puisqu’il accueille à chaque fois l’un des conseillers administratifs ainsi que d’autres responsables. EXCURSIONS : 4 excursions d’une journée en car ont été organisées en 2008. Le prix est de 50 francs, repas et transport compris, boissons exceptées. Ces sorties sont très appréciées car elles permettent aux aînés de s’évader le temps d’une journée à un prix très attractif. 461 inscriptions ont été enregistrées avec une moyenne de 115 aînés par sortie. Mercredi 16 avril : Val de Travers Mercredi 21 mai : Lac d’Annecy Mercredi 27 août : Papillorama Mercredi 15 octobre : Spectacle « Voilà la Miss » TOURISME PéDESTRE : cette activité est organisée chaque premier lundi du mois et


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

vise notamment à conserver une bonne condition physique. La marche dure deux heures, avec une halte dans un café. 9 parcours ont été proposés en 2008 pour une fréquentation moyenne de 30 participants.

s’est déroulé le 15 mai et a été remporté par les aînés ! La sortie annuelle, le 28 mai à Rathvel (près de Fribourg), et les grillades au bord de l’Allondon, le 20 août, ont réuni respectivement 35 et 65 aînés.

VACANCES : Séjour à St-Rémy-de-Provence, du 6 au 13 juin 2008 : le séjour a dû être annulé en raison d’un nombre d’inscriptions trop faible. Séjour à Bandol du 8 au 20 septembre 2008 : 21 aînés sont partis à Bandol, encadrés par 2 animatrices. Les activités culturelles ont été aussi riches que variées grâce à la visite de Notre-Dame de la Garde à Marseille, les arènes de Nîmes, les carrières d’ocres de Roussillon, les calanques de Cassis, St-Raphaël.

POTAGER DES AîNéS : 30 parcelles sont mises gracieusement à disposition des aînés pour faire pousser légumes, fleurs et plantes aromatiques. Cela permet aussi de conserver une activité physique et de se retrouver autour d’un café. L’ouverture officielle a été faite par les Autorités, le 14 mai, en présence des enfants du Jardin Robinson.

CHORALE : 58 aînés sont membres de la Chorale. L’année 2008 a été importante puisqu'elle marquait le 25ème anniversaire de l’existence de ce chœur. Un concert a été donné le 6 mai à la Salle communale pour célébrer cet événement, en partenariat avec 80 enfants de l’Ecole du Bosson (3P et 4P). Ce projet, mis en place durant l’année scolaire, a permis aux aînés et aux enfants de travailler et d’apprendre des chants communs. Un coffret de ce beau moment, comprenant un CD et un DVD, a été édité à 1000 exemplaires avec la collaboration du SRD, et proposé à la vente au prix de 10 francs. De plus, la chorale a donné 2 autres concerts durant l’année dans des EMS. PéTANQUE : l’amicale de la Pétanque des aînés compte 87 membres actifs. L’assemblée générale a eu lieu le 27 février 2008. Le traditionnel concours qui oppose les Autorités aux boulistes de l’Amicale (59 participants)

AQUAGYM : l'aquagym rencontre un vif succès. 3 sessions de 12 cours sur deux jours au choix ont été mises en place cette année. Le prix est de 60 francs pour 12 leçons de 45 minutes. On compte une moyenne de 15 personnes par séance. ONEX JOYEUX : l’organisation de ce thédansant est assurée une fois par mois par les aînés eux-mêmes. L’un d’eux vient jouer valses et tangos sur son synthétiseur. Les aînés se retrouvent pour danser, discuter ou simplement faire des jeux. Le thé-dansant rassemble à chaque fois une trentaine de personnes. Pour les événements festifs comme la soirée du réveillon ou l’Escalade, Onex Joyeux organise des buffets canadiens. ANNIVERSAIRES : le bureau des aînés, accompagné d’un membre du Conseil administratif, a fêté en 2008 une centenaire, 15 nonagénaires, 11 couples pour leurs 50 ans de mariage et 1 couple pour ses 60 ans de mariage.

NOCES D’OR ET DIAMANT : cet événement célèbre, en présence des Autorités, les personnes qui ont fêté leurs noces d’Or ou de Diamant. Il s’est déroulé le 7 février dans les salons de la Mairie. 12 couples ont été contactés et 6 ont répondu favorablement. Un apéritif leur a été offert et la traditionnelle photo de groupe, très appréciée, est parue dans Onex Magazine. NOëL DES AîNéS : la fête offerte aux aînés pour célébrer Noël s’est déroulée le samedi 13 décembre 2008 à la Salle communale d’Onex. 355 aînés étaient présents pour le repas, ainsi que 12 invités à la table officielle dont 2 membres du Conseil administratif, M. René Longet et Mme Carole-Anne Kast. La responsable du Bureau des Aînés a organisé et coordonné cette manifestation. Les aînés ont pu déguster un excellent repas servi par un traiteur, suivi d’une après-midi dansante grâce à deux chanteurs qui nous ont entraîné sur des airs d’hier et d’aujourd’hui. La décoration de la Salle communale a été faite grâce à la participation des enfants de la Villa Yoyo, qui ont réalisé, aidés des aînés lors de plusieurs ateliers bricolage, 50 centres de tables colorés sur le thème de Noël et une frise de 10 mètres de long pour habiller la scène ! Pour le bon déroulement de cette journée, 30 personnes ont collaboré afin d’assurer le service et les différents postes de travail : 12 bénévoles aînés, 8 jeunes du SJAC, 5 employées du SPPS, 4 bénévoles du CasseCroûte, ainsi qu’une Conseillère municipale.

69


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

Actions collectives La Petite Maison : Sise au 9 chemin du Nant-de-Cuard et propriété de la commune, la « Petite Maison » accueille, depuis 2007, la prestation des « cornets alimentaires ». Pour qui : des familles onésiennes, 88 en 2008, représentant 248 personnes, qui vivent au-dessous ou aux limites des minima sociaux. Cette prestation permet ainsi de soulager le budget de ces familles en leur proposant, contre la somme symbolique de 1 franc, un cornet contenant des denrées alimentaires « sèches » et des produits frais. Cette prestation peut être unique ou se répéter pour une période plus longue. Comment : les personnes souhaitant bénéficier de cette prestation s’adressent au SPPS. Leur situation socio-économique est évaluée par une assistante sociale. Ensuite, si la demande est acceptée, la famille bénéficiaire se rend une fois par semaine à la Petite Maison pour y recevoir le cornet alimentaire. Annuellement, toutes les familles bénéficiaires sont convoquées pour une nouvelle évaluation de leur situation. L’équipe : elle est constituée de bénévoles et de bénéficiaires de l’aide sociale ou du Revenu Minimum Cantonal d’Aide Sociale pour les chômeurs en fin de droits. En 2008, 6 bénévoles et 9 personnes effectuant une activité compensatoire à l’aide sociale ou au RMCAS ont travaillé à la Petite Maison. Nous avons également accueilli 4 « surnuméraires » pendant les vacances d’été. L’accompagnement des personnes qui effectuent une activité

70

compensatoire à la Petite Maison se fait en étroite collaboration avec les travailleurs sociaux qui les suivent, soit dans les CASS soit au RMCAS. Des bilans tripartites réguliers ont lieu afin que la Petite Maison ne soit pas uniquement un lieu d’occupation, mais un réel outil dans le processus de réinsertion de ces personnes. Nos fournisseurs : il s’agit, depuis avril 2008, de l’association Partage, à but non lucratif, qui récupère les surplus de la distribution alimentaire et les redistribue à des structures à but social. Nous avons malheureusement cessé notre collaboration avec la Banque Alimentaire Genevoise suite à sa cessation d’activités. Nous passons chez Partage deux fois par semaine et transportons les denrées alimentaires dans le véhicule que nous avons pu acquérir, grâce à un système de sponsoring d’entreprises onésiennes et de la région proche. Nous avons aussi un contrat de partenariat avec TourneRêve. Il s’agit d’une coopérative de paysans genevois qui ont pour but de produire en respectant les critères bio. Ce partenariat nous permet d’étoffer l’offre de nos cornets alimentaires par des produits de qualité, issus de l’agriculture locale et respectueuse de l’environnement. Le jardin : à l’arrière de la Petite Maison, nous avons la chance de pouvoir cultiver un jardinet. Les légumes ainsi produits sont redistribués aux bénéficiaires et le jardin est chaque année visité par des élèves de classes de 5P et 6P de l’établissement scolaire Tattes/Gros-Chêne. En 2009, nous voulons améliorer la conservation des produits. En effet, pendant la période estivale, nous avons une baisse des bénéficiaires

et une augmentation des produits disponibles. Nous allons mettre sur pied, avec Onex Santé, un « atelier conserves » pendant le mois d’août 2009. Cet atelier a pour but de mettre en conserves, de congeler ou de transformer en confitures les produits que nous n’arrivons pas à distribuer. Ceci afin de réduire encore davantage le gaspillage et d’augmenter l’offre de produits pendant le reste de l’année. Le Casse-Croûte : Deux fois par semaine, à l’Astronex, salle louée à la Maison Onésienne, le Casse-Croûte sert des repas équilibrés à une cinquantaine d’Onésiens. En 2008, nous avons servi 3453 repas. Comment ça marche : chacun/chacune peut s’adresser à la réception du SPPS et acheter des tickets Casse-Croûte pour 6 francs l’unité. Ce ticket permet de manger au Casse-Croûte chaque mardi et jeudi, sauf pendant les vacances scolaires. Il n’est pas daté et peut donc être utilisé à tout moment. Le repas est gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans révolus. Le but : rompre l’isolement de certains, favoriser le lien social en permettant à des personnes qui ne se connaissent pas forcément de partager un repas à une table pouvant accueillir 10 convives. Permettre à des personnes traversant une situation socio-économique délicate de bénéficier d’un repas complet et équilibré au moins deux fois par semaine. Qui nous fournit : nous allons chercher les repas préparés par un traiteur deux fois par semaine. Le traiteur doit respecter les critères du label « Fourchette Verte », et ce depuis 2005 déjà.


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

L’équipe : en 2008, 10 bénévoles et 6 bénéficiaires de l’aide sociale ou du RMCAS ont travaillé au Casse-Croûte. L’équipe s’est presque intégralement renouvelée à l’automne 2008, puis s’est stabilisée. Les habitués du Casse-Croûte peuvent apprécier la gentillesse et la serviabilité de cette équipe. En 2009 nous souhaitons : réussir le déménagement du Casse-Croûte à la salle du « Coin-des-Bois », à partir de la rentrée 2009-2010. En effet, les travaux prévus à la Maison Onésienne nous obligent à transférer cette activité dans une autre salle. Celle-ci étant plus petite, nous devrons réduire le nombre de repas servis. Elle est également plus excentrée et certains habitués, qui ont une mobilité réduite, devront peut-être et malheureusement renoncer à cette prestation. En revanche, nous pourrons rester ouverts plus longtemps, jusqu’à 15h au lieu de 14h actuellement, et ceci permettra aux clients du Casse-Croûte de prolonger d’autant ce moment de convivialité.

Onex-Familles Secteur Petite Enfance, Enfance & Jeunesse Ce secteur est géré par Onex-Familles qui coordonne les institutions privées de la Ville d’Onex liées à la petite enfance, à l’enfance et à la jeunesse en leur servant notamment d’interface dans le cadre de la mise en place de contrats de prestations ou de partenariats liés aux crèches, garderies, Jardin Robinson, ludothèque, etc. Les charges de ce secteur représentent le 80% des dépenses totales du SPPS. Conscients de la problématique liée à la garde d’enfants qui préoccupe nombre de parents, les Autorités de la Ville d’Onex sont largement investies dans la mise sur pied d’une structure répondant aux attentes légitimes des Onésiens. A cette fin, une responsable de la petite enfance et de la structure de coordination a été nommée. Crèches Onex compte trois institutions de la petite enfance (IPE) : « Rondin-Picotin » (67 places), « Coquelibulle » (49 places) et la crèche du Foyer d’hébergement Arabelle (20 places dont 10 pour les enfants externes). En tout, ce sont 192 enfants onésiens qui ont pu être accueillis en 2008 dans l’une de ces institutions, à temps plein ou partiel. Outre les subventions cantonales (111’500 francs) et fédérales (52’801 francs), ces établissements sont subventionnés par la Ville d’Onex à hauteur de 3’044’390 francs. Afin d’améliorer la qualité des prestations des IPE, Onex-Familles a initié, fin 2008, des séances de travail réunissant les partenaires

et ce dans le but d’optimiser les pratiques actuelles: pour exemple, les périodes de fermeture des crèches en été, les listes d’attente pour l’obtention d’une place en crèche, les barèmes de pension, les statuts du personnel, etc. Ce processus aboutira en 2009 à la signature des contrats de prestations entre la Ville et chacune des IPE. Garderies à Onex, les bébés et les enfants jusqu’à quatre ans sont accueillis à temps partiel dans deux institutions privées : les garderies « Le Bocage » et « Plume », laquelle fait partie de la crèche « Rondin-Picotin ». Tout comme les crèches, les établissements sont subventionnés par la Commune. Une centaine d’enfants y sont accueillis par année. Jardin Robinson Cette structure assure l’accueil d’enfants âgés de 6 à 12 ans, dans un cadre champêtre, hors horaire scolaire. Plus de 100 enfants participent aux activités ludiques et éducatives, encadrés par des animateurs de la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASe). Ces activités sont également subventionnées par la Ville d’Onex à hauteur de 97’957 francs. Ludothèque Située à l’école d’Onex-Parc, la ludothèque offre un lieu de jeu et de rencontre ainsi qu’un vaste choix d’objets à emprunter. Ce sont quelque 135 familles qui y sont inscrites, soit une augmentation de 25 familles par rapport à 2007. Ce lieu est ouvert les mardis et jeudis, de 15h à 18h. La ludothèque reçoit une subvention de 5000 francs de la Commune, allouée à l’achat de nouveaux jeux. Bernex

71


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

et Confignon la subventionnent également pour un total de 3’000 francs. A ce jour, les ludothécaires sont toutes bénévoles.

tionner des activités sportives ou artistiques dans un club. En 2008, c’est une somme de 24’500 francs qui a ainsi été allouée.

Villa YoYo La vocation de la Villa YoYo, prestation des Unions Chrétiennes Genevoises, est d’offrir un accueil libre aux enfants de 5 à 12 ans, après l’école (entre 16h et 18h30), encadrés par des moniteurs (emplois solidaires, stagiaires, bénévoles) et d’une responsable. Cette prestation s’inscrit dans la ligne du SPPS, au niveau de la prévention sociale et de la santé. Ce sont en moyenne 40 à 50 enfants qui sont accueillis tous les jours ouvrables. Outre une subvention de 50’000 francs, la commune met à disposition de la Villa YoYo les locaux de la Grande Maison.

Secteur Familles

Aide sociale pour camps et activités La somme de 13’912 francs a été versée comme participation de la commune à des organismes de camps de vacances et centres aérés ayant accueilli des enfants d’Onex (7 francs par jour de colonie, 4 francs par journée de centre aéré). En outre, depuis 6 ans, le Canton de Genève a délégué aux communes la prise en charge des indemnités versées aux parents, dont les revenus sont très modestes, et dont les enfants doivent participer à une classe de neige ou une classe verte. Le SPPS verse à cet effet 65 francs par enfant, sur demande du responsable scolaire. 44 enfants d’Onex ont pu bénéficier de cette aide en 2008. Depuis 1994, le SPPS alloue jusqu’à 240 francs par enfant vivant à Onex et dont les parents ont un revenu modeste, pour subven-

72

Onex-Familles assume la coordination de l’accueil familial de jour et informe les parents à la recherche d’un mode de garde. Personnel En 2008, Onex-Familles occupe une coordinatrice responsable à 50% et une coordinatrice de l’accueil familial de jour (depuis le 1er septembre 2008) à 50%. De plus, l’animatrice responsable de la Petite Découverte participe à hauteur de 15% de son temps pour prendre en charge les soirées et les matinées organisées pour les familles d’accueil. Familles d’accueil (FA) Une famille d’accueil (FA) à la journée est une famille qui accueille à son domicile un ou plusieurs enfants (de 0 à 12 ans). Ces familles sont validées par l’Office de la Jeunesse. Ce mode de garde offre l’avantage d’un encadrement familial personnalisé et très flexible permettant la socialisation de l’enfant en petits groupes et son accompagnement à travers ses différentes activités. Prestations envers les familles d’accueil Onex-Familles s’occupe d’une part importante dans la reconnaissance des familles d’accueil : elle offre un soutien administratif, propose des permanences téléphoniques et d’accueil pour tout conseil et information, permet la signature du contrat en tripartite et intervient en cas de non-respect des règles fixées dans ledit contrat

ou de non paiement par les familles placeuses (FP). Onex-Familles met aussi en contact les FA et FP selon leurs besoins, permet le partage d’expérience entre les FA, les représente dans des regroupements d’associations et sert de lien avec les autres prestations de la commune. Prestation envers les familles et familles placeuses (FP) Onex-Familles se donne les moyens d’orienter toute famille qui souhaite choisir un mode de garde quel qu’il soit (FA, crèche, garderie, jardin d’enfants, crèche d’urgence, jeune fille au pair, famille d’accueil, baby-sitter, personnel domestique avec chèque service) ou qui recherche une activité ludique, sportive, estivale, etc. Mouvements 2008 et commentaires des statistiques Durant l’année 2008, Onex-Familles a reçu 8 personnes intéressées par l’activité de FA. Une personne a mené à terme les démarches d’autorisation. Une autre est en cours d’agrément. En 2008, 52 FA agréées sont affiliées à OnexFamilles dont 16 de Lancy et 3 de Confignon. Depuis 2006, ces chiffres sont stables, ce qui confirme une capacité à maintenir un réseau solide malgré un certain turn-over (en moyenne, une FA fonctionne 2 à 3 ans. À Onex, un grand nombre de FA sont en activité depuis plus de 10 ans). Demandes de placement En 2008, la permanence téléphonique et d’accueil d’Onex-Familles a enregistré 123 demandes de placement. 80 demandes proviennent de familles onésiennes, 9 de Lancy, 17 de


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

Bernex-Confignon et 6 de la Champagne. De ces demandes, 41 enfants ont été placés en FA. Au 31 décembre, on comptait 133 enfants gardés en FA. Durant les heures d’ouverture de la permanence téléphonique, Onex-Familles a répondu à 605 appels, dont 161 concernaient une première demande de placement. Durant cette période, nous avons reçu la visite de 94 familles d’accueil et de 42 familles placeuses. Activités pour les Familles d’accueil En vue de l’application de la nouvelle loi cantonale régissant les familles d’accueil, il s’agit de travailler sur la qualité des prestations des FA et la fidélité à un réseau, afin de continuer à développer leurs compétences professionnelles. Rencontres du soir 8 soirées à thèmes ou groupe de parole, en présence d’une psychologue, destinées aux familles d’accueil, ont été organisées. La participation des FA a encore augmenté en 2008. En moyenne, il y en a 21 à chaque rencontre. Sujets traités : > adaptation d’un nouvel enfant en FA et en crèche > la « violence douce » > la diététique > la médiation > la maltraitance > le contrat avec les parents > l’alimentation et son vécu > communiquer avec les parents.

Ces rencontres ont un rôle de supervision. Elles permettent aux FA de partager leurs expériences et difficultés inhérentes à leur activité professionnelle, et de développer le sentiment d’appartenance à un groupe. Rencontres matinales des familles d’accueil avec animation pour les enfants 37 rencontres ont eu lieu le vendredi matin à la Grande Maison avec 2 à 3 enfants chacune, animées par un(e) stagiaire de l’école d’éducatrice du jeune enfant et/ou l’animatriceresponsable de la Petite Découverte. Des activités favorisant le développement de l’enfant (moteur, cognitif, symbolique…) et accessibles à tous (dessin, peinture, mouvement, chant, etc.) sont proposées. L’objectif est de permettre aux familles d’accueil de se rencontrer, de créer ensemble des activités reproductibles chez elles pour les enfants, d’échanger autour des processus éducatifs, de favoriser la socialisation des enfants. Parallèlement, les sorties en nature aux quatre saisons, avec une pédagogue de la forêt, continuent: ponts suspendus, feu de bois, peinture naturelle sur écorce, etc. Quant aux goûters, l’accent est mis sur la diversité, une alimentation de saison et équilibrée, dans le respect de la charte alimentaire de la Ville d’Onex. Journal pour les FA Cette année, les FA ont reçu trois fois le journal, présentant des actions du SPPS, des manifestations de la commune, des informations concernant les familles d’accueil, les formations et soirées de rencontres, etc.

Secteur Actions collectives d’Onex-Familles Remise des primes aux familles d’accueil La traditionnelle fête de remise des primes a eu lieu au Manège d’Onex, lundi 9 juin 2008. La salle et son infrastructure ont permis de vivre une soirée plus « officielle » que les autres années, ce qui a été très apprécié par les familles d’accueil. Cette année, les primes ont été remises à l’ensemble des FA ainsi qu’une indemnité de formation aux FA ayant suivi une formation continue. Stand Onex-Familles à la Fête des Promotions scolaires Excellente opportunité pour nous découvrir et répondre aux besoins des familles. L’objectif est de se faire connaître auprès d’un nouveau public de familles d’accueil, autre que celui de mamans de jeunes enfants scolarisés. De la documentation et des jeux sont offerts par nos stagiaires. Fête de l’Escalade En collaboration avec la Petite Découverte (SPPS), la Villa YoYo (Unions Chrétiennes Genevoises) et des aînés, nous avons dégusté la traditionnelle soupe, entourés d’environ 80 enfants. Fête de Noël pour les FA Afin de renforcer la convivialité et la connaissance des familles d’accueil, nous avons réitéré la soirée de Noël autour d’une raclette, qui a eu un grand succès.

73


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

Secteur réseau et partenariat Collaboration avec l’ELP (Evaluation des Lieux de Placement de l’Office de la Jeunesse) Des relations de partenariat, basées sur la confiance et la transparence, ont pu être maintenues avec les assistantes sociales du groupe de l’ELP. Les coordinatrices des structures se rencontrent avec l’ELP 3 fois par an, afin de se transmettre des informations générales et de travailler autour de situations complexes. Un lien a été créé entre ce groupe et le Service santé jeunesse afin d’évaluer les besoins sanitaires des FA. Association genevoise de structures de coordination de l’accueil familial (AGSC) Onex-Familles fait partie de l’AGSC depuis sa constitution. En 2008, l’association s’est réunie 10 fois. Onex-Familles, comme les autres structures de l’AGSC, a adhéré à la Fédération nationale pour l’accueil familial de jour, visant à résoudre des problématiques communes et à offrir une possibilité d’assurance RC et accident collective. L’AGSC, est représentée à la Commission cantonale de l’enfance. Les stratégies visées sont de miser sur la professionnalisation des structures et la flexibilité des FA, d’insister sur l’octroi de protection sociale aux FA, et de proposer une vision cantonale de l’accueil familial en 2010 ainsi que la collaboration avec la Fédération Genève Enfants, autre structure genevoise. L’AGSC organise le forum romand (Carouge mai 2008).

74

Avec d’autres communes suburbaines : Un regroupement de communes (Onex, Carouge, Lancy, Plan-les-Ouates, Vernier et Meyrin) s’est réuni à trois reprises. La mise en place de la nouvelle loi (J-6-29) concernant la petite enfance a été discutée afin de trouver des stratégies et synergies communes. Collaboration avec l’école d’éducatriceteur-s du jeune enfant (EEJE) Nous avons reçu 2 stagiaires de première année en 2008. Il s’agit de stages découverte horschamp dans le domaine social. Dans le cadre d’Onex-Familles, les étudiant-e-s sont amené-e-s à gérer la permanence téléphonique et la coordination des placements sous supervision. Mais leur principale tâche consiste à organiser et à animer les rencontres du vendredi matin avec les familles d’accueil. Un large temps est destiné à la découverte du réseau social de notre commune. La collaboration est riche et leur investissement important. Les FA leur réservent toujours un bon accueil et leur permettent de se confronter à l’adulte. Collaboration à l’intérieur du SPSS En collaboration avec Onex Santé, OnexFamilles a contribué au réseau et à la formation des baby-sitters.

Secteur Petite Découverte La Petite Découverte est un lieu d’accueil pour enfants pré-scolaires accompagnés de leurs parents, grands-parents ou mamans de jour. La Petite Découverte s’inscrit dans l’approche du SPPS. C’est un lieu de proximité, qui a un rôle de prévention et de création de liens. Depuis août 2008, le lieu ouvre le jeudi matin à la place du jeudi après-midi. La fréquentation du lieu est constante : environ 813 enfants sont venus cette année, dont 89 enfants différents, et 58 enfants nouveaux. La venue de ces nouveaux enfants témoigne du besoin toujours grandissant pour les familles de trouver des lieux d’accueil. Nous accueillons toujours plus de personnes confrontées à des difficultés de vie, témoignant du besoin d’être entendues, de sortir de leur isolement et d’aider leur(s) enfant(s) à prendre plus d’autonomie. En septembre, il a été décidé de faire de la publicité pour mieux faire connaître le lieu et les prestations qu’il couvre : des flyers seront ainsi distribués prochainement auprès des partenaires de la petite enfance.


service de PRéVENTION sociale et de promotion de la santé rapport d’activité 2008

Thèmes collectifs abordés fréquemment à la Petite Découverte > Discussion autour de la maternité (grossesse, réorganisation de la vie familiale…) > Développement de l’enfant (propreté, sommeil…) > Education et fatigue engendrée par la présence de l’enfant > Problèmes liés à l’organisation familiale > Reprise d’un travail et difficultés économiques.

Thèmes abordés individuellement à la Petite Découverte > Comportements difficiles de l’enfant et difficultés relationnelles avec lui (crise…) > Problèmes familiaux, de couple, de santé (divorce, deuil…) > Problèmes liés à l’histoire individuelle (difficulté à avoir un enfant, à le gérer…) > Problèmes économiques.

Lieu d’écoute

antenne de médiation

Le lieu d’écoute est un accueil anonyme, animé par une psychologue qui propose une écoute active pour tout problème personnel. En 2008, ce sont 23 adultes, 3 jeunes adultes, une famille et 4 personnes retraitées qui ont fait appel à cette prestation. Les problématiques principalement rencontrées relèvent des relations familiales difficiles avec ses propres enfants ou avec sa famille d’origine, des problèmes de couple, des dépressions, des troubles de la personnalité, des problèmes psychiatriques, de toxicomanie, d’alcoolisme ou de dépendance affective, ainsi que de développement personnel.

L’antenne de médiation est de plus en plus connue, notamment par les régies, la police et les concierges qui encouragent régulièrement les personnes concernées à prendre contact avec le médiateur qui reçoit sur rendez-vous. Les affaires de voisinage sont toujours les plus nombreuses, avec quelques cas de famille (divorce, séparation ou problèmes intergénérationnels).

permanence juridique

En 2008, 11 affaires ont été traitées, 10 entretiens conduits et une soirée de formation sur le thème de la médiation a été organisée. Le nombre d’interventions du médiateur est stable par rapport aux années précédentes.

Tous les mercredis de 16h à18h, un avocat du Barreau genevois est présent dans les locaux du SPPS et reçoit sans rendez-vous pour des conseils juridiques de tous ordres (divorce, droit du travail, naturalisation, poursuites, droit des contrats, droit de la sécurité sociale, doit du bail, pensions alimentaires, etc.). En 2008, 135 personnes ont été reçues. Le prix de la consultation est de 20 francs.

75


ddu

direction du dĂŠveloppement urbain


direction du développement urbain rapport d’activité 2008

L’urbanisation est reconnue comme étant une problématique de mutation majeure ème du xxi siècle. La vision de la ville, perçue comme la crainte d’une concentration

incontrôlable, a fait place à une image plus positive : un moteur de croissance économique, de diversité culturelle et de progrès social. Miroir du changement, l’urbanisation transforme les valeurs et les modes de vie. La gestion des phénomènes urbains invite à une réflexion sur le fonctionnement des services publics et les enjeux d’une politique d’aménagement et environnementale durables. la mise en œuvre du Plan d’Urbanisme a aussi pour objectifs de préserver et de développer le tissu économique de la ville.

URBANISME ET PROMOTION éCONOMIQUE Dicastère de Mme Carole-Anne KastT

Etudes générales de l’urbanisme > étude de densification des grandes parcelles en zone villas La Commune a renoncé à une étude générale, car le Département du Territoire souhaitait lier cette réflexion à 2 projets de déclassement de la zone villas, ce qui serait en contradiction avec le plan directeur communal qui ne prévoit pas de changements en zone 5. Deux densifications ponctuelles méritent cependant d’être mentionnées : un projet d’habitat groupé densité 43.87% au 47 chemin François-Chavaz qui a été refusé par notre Conseil municipal en décembre 2008, et un projet de densification au chemin de la Genevrière qui a fait l’objet de plusieurs consultations. > Enquête publique sur surfaces inconstructibles au bord des cours d’eau L’enquête publique a eu lieu du 27 août au 25 septembre 2007, pour aboutir ensuite à une délibération municipale le 5 février 2008 préavisant favorablement le projet du canton. > Mise à jour du plan directeur communal La mise à jour du plan directeur communal est programmée à partir de 2010. En prémisse à cette mise à jour, la commune a entamé une réflexion avec le ScanE pour une planification énergétique territoriale, dans les secteurs d’Onex-Village et Pré-Longet.

78

> Pré-recensement du patrimoine bâti de la Cité d’Onex A l’image des études réalisées pour la Cité de Meyrin, notre Commune souhaite mieux documenter l’état des grands immeubles de la Cité afin d’être plus pertinente dans ses préavis communaux. Dans ce but, elle a sollicité l’aide du Département des constructions et des technologies de l’information (DCTI) pour effectuer un pré-recensement, puis une étude directrice de la Cité. Faute de moyens, le DCTI a renoncé à collaborer à une telle étude. Comme alternative, notre Commune a entamé une discussion pour un partenariat avec HES-SO et son Département d’architecture. Ils sont intéressés à la démarche proposée et préparent une offre de collaboration. > Etude du PACA Bernex Une étude-test a démarré à la mi-2008 en collaboration avec les Communes de Bernex, Confignon, Lancy et le DCTI. Notre Commune s’est impliquée en particulier pour rappeler notre besoin d’emplois et une meilleure accessibilité des Evaux. > Mise à jour des prévisions scolaires pour la période 2008-2011 Une mise à jour du document a été préparée au cours du 1er semestre, en partenariat avec le Service de recherche en éducation (SRED), le Service d’urbanisme de la Ville de Genève et les chefs des services communaux concernés.

Projets de changement de zone > Changement partiel au sein de la zone de verdure du parc Brot, afin de permettre la réalisation d’une halle gonflable pour le Tennis Club d’Onex (TCO) Une discussion avec la Direction de l’aménagement a permis de définir la procédure à suivre. Le 11 mars 2008 a été votée la résolution R/130 A qui charge le Conseil administratif de réaliser une notice d’impact sur l’environnement, afin d’évaluer les effets d’une halle gonflable sur les courts 2 et 3, et d’en rapporter les conséquences au Conseil municipal. Un mandat a été attribué aux bureaux Ecoscan et Yann Daniel pour réaliser cette notice d’impact. Nouveaux plans localisés de quartier > 2ème Plan Localisé de Quartier (PLQ) Les Communailles, sur les terrains de l’Arquebuse à l’avenue des Grandes-Communes Suite à l’approbation du PLQ 29600 en décembre 2007, la Commune a donné un premier préavis favorable en septembre 2008 pour la construction de 3 nouveaux immeubles de 46 logements à réaliser par Implenia. La procédure AIMP pour le choix d’un architecte pour la construction d’un nouvel immeuble de la FIVO à la rue du Comte Géraud s’est déroulée depuis l’été 2008. > PLQ de Pré-Longet Suite à l’approbation du PLQ 29473, en décembre 2007, et à la finalisation du concept des aménagements extérieurs par le bureau Urbaplan, en mars 2008, nous disposons désormais d’un document contractuel et intégré qui est opposable aux tiers.


direction du développement urbain rapport d’activité 2008

Parmi les priorités du programme de législature 2007-2011, figure en bonne place la volonté de créer une nouvelle dynamique urbaine, afin de corriger les déséquilibres structurels et de requalifier durablement le cadre de vie de notre commune. La mission de la DDU peut se résumer dans les tâches et objectifs suivants : >

Être attentif aux évolutions de notre territoire de manière à anticiper les événements

>

Concevoir et mettre en œuvre une politique d’urbanisme et de promotion économique

>

Développer les projets emblématiques et transversaux dans les domaines de :

- La rénovation de notre habitat

- La requalification des espaces extérieurs

- L’énergie et la mobilité

Suite à l’accord préalable du Conseil administratif de la Ville de Lancy pour un changement de frontière avec Onex, une lourde procédure est à mettre en place afin que cette modification soit mise en œuvre. L’achat par la Commune d’une parcelle stratégique de 899 m2 le long de la route de Chancy est devenu effectif en avril 2008. Ce qui nous permet aujourd’hui d’être partie prenante dans l’aménagement du quartier et de pouvoir agir sur le qualitatif des constructions. Nous attendons que la CIA achève sa maîtrise foncière d’un secteur avant de démarrer la coordination des différents acteurs du PLQ. > PLQ de la Pralée Suite au préavis favorable du Conseil municipal, le 5 février 2008, au projet de modification de limite de zone du parc de la Pralée, un compromis a été trouvé avec MM. Cramer et Muller pour diminuer la perte de place de parking dans le secteur. En 2008 a eu lieu l’enquête publique déclarant d’utilité publique la réalisation du PLQ 29220, afin d’ouvrir la voie aux expropriations nécessaires à la maîtrise foncière. Le 9 mars 2008 a été voté un crédit de 32’500 francs destiné à l’étude d’un schéma directeur de gestion et d’évacuation des eaux du secteur.

Autres immeubles à construire à Onex > Immeubles intergénérationnel et centre de soins, au 98-100 route de Chancy Un préavis favorable a été donné en septembre 2008. > Nouveaux immeubles au 15 rue de la Calle et début du processus participatif pour contrat de quartier au square du Gros-Chêne En date du 2 septembre 2008, la Commune a préavisé favorablement la construction de 3 immeubles Minergie R+9, totalisant 54 logements. Un relevé des arbres a été effectué. Puis, en date du samedi 28 mars 2008 a eu lieu la première étape du processus participatif visant à réaménager le square du Gros-Chêne, avec la participation en particulier des propriétaires, des régies, des commercants, de Michel Buergisser de la Direction du logement et de Thierry Apothéloz, Conseiller administratif de Vernier. Au vu de la nécessité de déplacer 21 places de parking se trouvant à l’entrée sud du futur parc du Gros-Chêne, une réflexion a été amorcée avec les propriétaires des immeubles du 36-42 avenue du Gros-Chêne pour offrir des solutions de remplacement. L’objectif est de mettre sur pied, pour la suite, un contrat de quartier. > Nouvel immeuble projeté sur les terrains du Col-Vert au chemin de Cressy Suite à des pétitions de riverains sur ce projet de 21 logements en PPE, le Conseil municipal a adopté, le 5 février 2008, une motion demandant au Conseil administratif de préaviser pour un projet moins massif et s’intégrant mieux à l’environnement.

> Nouvel immeuble projeté en vue d’un 2ème PLQ sur le secteur de la Pralée En date du 16 septembre 2008, la Commune a préavisé favorablement à une demande de renseignement visant à la construction de 22 nouveaux logements donnant sur le chemin de l’Avenir. Actions en faveur de l’amélioration de l’habitat collectif existant > 1er déjeuner-débat des acteurs de l’immobilier à Onex Le 26 septembre 2008 a eu lieu la première rencontre, avec les régies et propriétaires des grands immeubles de notre Cité. Ce type de rencontre prévue dans notre programme de législature 2007-2011, a pour ambition de construire une plateforme d’échange et de concertation dans le but de revaloriser les logements locatifs existants et leurs alentours. Ce premier forum a réuni 3 orateurs et 99 participants. Il s’est focalisé sur la thématique de l’énergie. > Rénovation des immeubles sis au 36-42 av. du Gros-Chêne Les travaux de la première rénovation Minergie à grande échelle se sont terminés en septembre 2008, au 40-42 av. du GrosChêne. La Commune s’est impliquée avec le groupe formé par le Service cantonal de l’énergie (ScanE) et l’Université de Genève pour effectuer un suivi de 2 ans des consommations et voir si les économies escomptées seront atteintes. Les séances avec les locataires ont été très productives. Nous poursuivons le contact avec le nouveau propriétaire des immeubles, au 36-38 av. du

79


direction du développement urbain rapport d’activité 2008

Gros-Chêne (Fidfund et Dinareal), afin que la rénovation de ces immeubles en très mauvais état démarre enfin, après plus de 8 ans de discussion. > Rénovation des immeubles sis 21-23-25 av. des Grandes-Communes La Commune suit ce dossier depuis 2001 et relance régulièrement le DCTI. Elle a invoqué à plusieurs reprises l’article 42 de la LDTR pour que des travaux urgents soient ordonnés. L’échange de courriers s’intensifie et la Commune ira jusqu’au bout, car l’immeuble se délabre progressivement et donne une image peu avenante dans un secteur sensible de la Cité. > Rénovation des immeubles sis au 1 rue du Comte Géraud et au 25 rue Calle La Fondation de valorisation des actifs de la BCGe a enfin vendu l’immeuble, situé au 1 rue du Comte Géraud, à la Fondation Emile-Dupond, ce qui laisse présager un programme de rénovation dès 2010. Suite à notre intervention, le propriétaire de l’immeuble du 25 rue Calle a effectué un rafraîchissement très partiel de son immeuble, au printemps 2008. > Rénovation des immeubles, situés du 2 au 16 rue des Bossons, et rue des Grandes Portes Nous documentons le défaut d’entretien des immeubles et le manque d’isolation de l’enveloppe (simples vitrages), afin d’explorer avec le propriétaire comment il entend respecter ses diverses obligations légales. La Commune a soutenu une demande des locataires allant dans ce sens.

80

> Projet de plantages, au 2-12 rue du Bois-Carrien Nous sommes en discussion, depuis 2004, avec la Fondation Emile-Dupond (FED), propriétaire de cet immeuble HBM, pour une revalorisation des aménagements extérieurs. Cette fondation a délégué M. J-P Ortis, architecte, et Mme Kunzler pour une réactivation d’un projet de plantage. Une séance de travail est programmée le 30 janvier 2009. Promotion économique pour attirer plus d’emplois à Onex > Planification des emplois et lobbying auprès du canton Une étude interne, basée sur les prévisions des nouvelles constructions, a permis de démontrer qu’avec une politique volontariste, il serait possible de passer d’un ratio actuel de 1 à 2 emplois pour 10 habitants, à l’horizon 2030. C’est un minimum pour une meilleure mixité socio-économique et un meilleur équilibre de notre territoire. Cette volonté sera rappelée à chaque opportunité. L’année 2008 a été marquée par des contacts préliminaires avec la Fondation des terrains industriels (FTI), la promotion économique cantonale (DES), les acteurs du projet PACA Bernex et des acteurs privés (Losinger, SPG, CIA…). > Galette d’activité à construire au 37 avenue des Grandes-Communes La FED a pris la décision de mandater le bureau d’architectes De Giuli et Portier pour déposer la demande définitive d’autorisation de construire. Nous avons réussi à inté-

resser le Service médico-pédagogique (SMP) du secteur d’Onex qui recherche des locaux depuis de nombreuses années pour utiliser le 1er étage de cette nouvelle construction. Une première séance de travail a eu lieu en mai 2008 avec le DCTI, le Département de l’instruction publique (DIP) et la FED. > Installation d’Implenia à Onex Le 3 octobre 2008 a eu lieu l’inauguration de la maison Implenia, ce qui constitue une étape heureuse d’un long processus d’aménagement et de concertation pour attirer des nouveaux emplois. Après l’OCP, l’EMS de la Rive, le Service du commerce, on peut affirmer que le rééquilibrage est en marche. > Extension des activités commerciales au 27 av. des Grandes-Communes Le 5 novembre 2007, la Commune a donné un préavis favorable à une demande de renseignement pour l’extension de ce petit centre commercial, situé dans un secteur très sensible de la Commune. A noter également que celleci a finalement trouvé un accord avec Parloca pour l’ouverture d’une buvette avec terrasse, à proximité de l’immeuble sis au 50 av. des Grandes-Communes. L’exploitation de celle-ci a démarré en mai 2008 et va contribuer à la revitalisation du quartier. > Projet de rénovation du centre commercial de la Coop à la rue des Bossons Un grand projet de rénovation interne a été préavisé favorablement. Des discussions sont en cours pour les aménagements extérieurs.


direction du développement urbain rapport d’activité 2008

ACTIVITéS Mobilité et énergie Dicastère de René Longet

> Tram Cornavin-Onex-Bernex (TCOB), route de Chancy, et requalification du secteur des Deux-Eglises Notre Commune a tenu à anticiper le chantier tram en organisant une séance d’information le 21 septembre 2007, à la Salle communale (200 personnes) et 7 séances de concertation avec les commerçants de la route de Chancy. La décision d’approbation des plans, valant autorisation de construire, a été délivrée le 29 août 2008 par l’Office fédéral des transports. Une enquête publique complémentaire a été déposée, le 26 janvier 2009, à l’initiative de la commune, afin de tenir compte des demandes des commerçants (18 places de parking sur la place des Deux-églises au lieu de 8). Le projet est désormais géré par l’Office du génie civil du DCTI. Les appels d’offres pour les travaux cantonaux ont permis de faire des propositions d’adjudication, afin que le démarrage du chantier soit effectif sur Onex dès mars 2009 (Lot 2B). Mi-2008, notre Commune a commandé au bureau d’architectes Brodbeck et Roulet, une pré-étude visant à illustrer les potentialités du futur aménagement du secteur des Deux-églises. Cette documentation est préparée en vue du crédit d’étude qui sera déposé dans le courant du 1er trimestre 2009. > Plan directeur de mobilité douce Le 9 septembre 2008, notre Conseil municipal a voté un crédit de 155’000 francs pour un plan de mobilité douce, comprenant également l’examen de l’extension du

réseau de bus, du plan de hiérarchie routière et la stratégie pour la modération du trafic dans la Cité. Ce projet est subventionné à hauteur de 60’000 francs par le DCTI qui sera étroitement associé à son avancement. Ce vote est un pas décisif pour un plan d’ensemble cohérent de nos actions en matière de transport. En complémentarité avec le chantier TCOB, cette étude permettra l’amélioration des accès aux futurs arrêts de tram, la modération du trafic dans la Cité, l’aménagement pour le stationnement des vélos et la diminution des obstacles pour les piétons. Suite à un appel d’offres sur invitation, la Commune a choisi les bureaux Citec et Marie-Paule Mayor. Les études ont démarré en novembre 2008 avec une consultation visant à établir un premier diagnostic de la situation. > Pré-étude pour un itinéraire piétons et une passerelle au bord de l’Aire Une information intermédiaire sur l’avancement du projet a été faite à une commission municipale, le 4 juin 2008. Elle a permis d’identifier les itinéraires possibles. Ce projet se fait en concertation avec Lancy et nécessite de surmonter diverses difficultés (biotopes, accessibilité, servitudes). > Etude de l’amélioration de l’accessibilité des Evaux Suite à des résolutions des Conseils municipaux des Communes d’Onex et de Bernex pour améliorer en particulier l’accessibilité en transports publics de cette infrastructure d’intérêt régional, le Conseil de Fondation a décidé, en avril 2008, de lancer une étude de circulation.

Le mandat a été attribué, en septembre 2008, aux bureaux MRS et Manzoni. Les premiers scénarios sont attendus pour début 2009. > Aménagement de la route du Grand-Lancy Suite à la fin des travaux du réaménagement routier du tronçon de Belle-Cour, en 2008, la Commune va relancer la Direction générale de la mobilité (DGM) et l’Office du génie civil pour la mise en œuvre des recommandations de la pré-étude de 2002, réalisée par CITEC. Label Cité de l’énergie Monsieur Jean-François Freudiger coordonne l’ensemble des activités en lien avec l’énergie, ce qui implique des collaborations avec plusieurs services communaux. En outre, il développe directement certaines actions. Nous avons extrait de notre catalogue d’actions quelques projets particulièrement représentatifs de notre engagement pendant l’année 2008 : > Actions dans le secteur du développement territorial Nous avons collaboré avec le ScanE et la Fondation Butini, dans un mandat préliminaire pour une planification énergétique territoriale en lien avec l’extension du réseau CADIOM. Les SIG ont financé l’élaboration d’un bilan Carbone pour notre Commune qui a démarré en avril 2008, avec un mandataire. En mars 2008, la FIVO (Fondation Immobilière de la Ville d’Onex) est entrée en matière pour un suivi énergétique plus serré de ses bâtiments et 3 audits sont prévus.

81


direction du développement urbain rapport d’activité 2008

> Actions dans le secteur des bâtiments communaux A l’instar de l’expérience de la Commune de Vernier, nous avons demandé des offres à des entreprises spécialisées dans le suivi et l’entretien des installations afin d’optimiser nos consommations. En complément, nous préparons le cahier des charges pour l’audit énergétique de bâtiments communaux, afin d’agir également sur l’enveloppe. Ces 2 projets ont fait l’objet de demandes de subvention auprès du Fonds énergie. > Actions dans le secteur de la mobilité La commune a fait installer un véhicule Mobility sur le parking de la Salle communale. Ce véhicule s’autofinance grâce à ses nombreux utilisateurs et nous allons développer l’offre de ce type de véhicule. > Actions dans le secteur de l’organisation interne et la communication Les actions de sensibilisation de notre personnel et de la population se sont intensifiées et revêtent de multiples formes (Ménages-Pilotes, articles tous ménages, conférences, participation à des manifestations, implication de la Commission du personnel…). En 2008, une étude a été faite pour analyser les comportements en matière de déplacements non professionnels, avec pour conséquence l’offre en 2009 d’un montant de 100 francs à chaque employé modifiant son comportement en matière de déplacement (achat d’un abonnement TPG ou d’un vélo).

AUTRES ACTIVITéS DE LA DIRECTION DU DéVELOPPEMENT URBAIN > Nouveaux locaux pour les pompiers, au 11 rue des Bossons Dicastère de Philippe Rochat

Nous rappelons que le vote de l’achat de l’ex-poste de police en décembre 2007 a été conditionné par la nécessité d’intégrer les pompiers sur ce site. La Commune a aussitôt mandaté M. Steinfels pour élaborer un projet répondant à l’ensemble des besoins de nos sapeurs-pompiers. L’autorisation de construire pour le hangar provisoire a été délivrée fin 2008 et un crédit de réalisation sera déposé en 2009. > Tâches administratives diverses - Accueil d’une nouvelle collaboratrice à 50% en juillet 2008 - Mise à jour de l’indice de capacité financière de la Commune, et de sous-indice domaine public à charge de la Ville d’Onex - Plusieurs régularisations foncières en collaboration avec la juriste (servitudes de passages piétons dans le quartier VictorDuret, servitude d’extension du préau de Belle-Cour, servitude de passage le long de l’Aire) - Participations à diverses manifestations - Représentation de la Commune auprès de la Commission exécutive des Evaux - Participation au groupe de travail SITC de l’Association des Communes Genevoises (ACG).

83


SIPE

service des infrastructures publiques et de l’environnement


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

dicastère de M. René Longet comptes d’investissement Le service analyse de manière continue et préventive l’état des espaces verts, des infrastructures routières et d’assainissement et prépare les demandes de conseils nécessaires. Plan de gestion des forêts Les travaux forestiers se sont terminés au début de l’année, c’est l’entreprise SERBECO SA qui a racheté le bois issu de ces travaux et nous sommes devenus propriétaire de la parcelle 559. Le crédit sera clôturé en 2009. Eclairage public Un crédit complémentaire a été nécessaire pour les travaux à effectuer sur notre réseau d’éclairage public, car des interventions plus importantes que prévues par les SIG ont été nécessaires. Le plus gros des travaux a été effectué durant l’été. Centre Intercommunal de la Voirie (CIV) La réfection de l’étanchéité des marquises et le remplacement de l’automate de la station d’essence ont été effectués. Les panneaux photovoltaïques seront installés sur le toit du CIV par les SIG durant l’année 2009. Chemins Gustave-Rochette, CharlesBorgeaud et Vieux-Chemin-d’Onex Un crédit a été voté pour la réfection et la modération du trafic de ce secteur. Les travaux seront effectués au début de l’année 2009.

86

Chemin du Pont-du-Centenaire Un crédit a également été voté pour la réfection et la sécurisation du trafic. Les travaux s’effectueront à la suite de ceux de GustaveRochette, Charles-Borgeaud et Vieux-Chemind’Onex, soit durant l’été 2009. Place du 150ème Réaménagement de la place, création de nouveaux emplacements de jeux, d’une place de repos, d’un parc à chiens et construction du pavillon dont la gestion sera assurée par l’AHOC. L’inauguration est agendée au printemps 2009. Route de Loëx Réalisation de la modération de trafic. Véhicules Nous avons obtenu un crédit pour le remplacement de trois véhicules communaux en plus de l’acquisition d’un nouveau véhicule pour les ASM, nécessaire pour leurs rondes intercommunales. Il s’agit d’une Toyota Prius, hybride. C’est ainsi que nous avons remplacé le bus scolaire pour le transport des enfants, et le véhicule nécessaire à la vidange des corbeilles à papier par un véhicule électrique, Goupil. Un tracteur John Deere a été acheté pour les jardiniers. Ces véhicules ont été achetés selon la motion 176 A du 17 mai 2005 : « Pour l’acquisition de véhicules communaux moins polluants ».

Les assainissements Station de pompage Les travaux de réfection dans la station de pompage des eaux usées, ont été terminés en automne. La réfection de la fosse, la modification du tracé de la canalisation, le remplacement de l’armoire électrique ainsi que les deux moteurs des pompes ont été effectués. La demande de subvention sera faite en 2009. Dorénavant, l’entreprise Steimer SA, qui a réalisé les travaux de réfection, assumera l’entretien de la station de pompage. Transfert des collecteurs, chemin De-Montesquiou Les travaux de réfection des collecteurs ont été réalisés et le transfert de propriété effectué. Nous sommes en attente de l’acte notarié qui va nous parvenir courant 2009. Le compte du tronc commun sera clôturé en 2009. Plan de Gestion d’Evacuation des Eaux (PGEE) La Phase 1 « Diagnostic du système d’assainissement » s’est terminée en fin d’année. La remise des rapports d’état aura lieu en début 2009. La Phase 2 « Concept général d’évacuation des eaux » démarrera en mai 2009. La grande partie des travaux pour les mesures d’urgence est terminée. Les interventions ont été réalisés sur 21 sites, parmi les lesquels : la mise en séparatif à la rue du Comte-Géraud et l’étude pour la mise en séparatif du chemin de la Blanchette. Il reste quatre sites à rénover ce qui sera réalisé en mai 2009.


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Chemin de la Blanchette Mise en séparatif et réfection du collecteur. Crédit voté et travaux réalisés au printemps 2009. TCOB : Séparatif route de Chancy Projet, demande d’autorisation et appel d’offres (dans le cadre du TCOB), analyse des soumissions et adjudication, établissement du budget. PLQ Pré-Longet Plan directeur pour l’évacuation des eaux usées et eaux claires, rapport complémentaire remis pour approbation aux services de l’état. PLQ Pralée Plan directeur pour l’évacuation des eaux usées et eaux claires, demande et obtention du crédit pour l’étude accepté.

LES PARCS ET PROMENADES Le service a préparé un document, validé par le Conseil administratif, sur la gestion de la biodiversité des espaces verts communaux. Celui-ci a été distribué à plusieurs entités du canton et de la Confédération. Il est disponible sur www.onex.ch. Le tableau 1 (page 91) montre la répartition des heures d’activité du secteur des espaces verts en 2008. Ce secteur est composé de 14 collaborateurs dont 2 collaboratrices. Les espaces verts Ce secteur d’activité assume de multiples tâches : la tonte d’environ 18 hectares de surface en herbe et en prairie, le nettoyage et l’entretien des espaces verts, des parcs et des promenades, des forêts, des chemins et des places. Nous avons acquis une faucheuse à disque pour la fauche de nos 2,3 hectares de prairie. Nous avons utilisé, pour les plantations florales, plus de 24’000 plantes d’été, d’automne et de bulbes. Le motif du massif en 3D à l’avenue des Grandes-Communes représente une libellule, nommée insecte de l’année 2008 par Pronatura. Entretien d’environ 1’000 rosiers, des plantes vertes, taille d’une cinquantaine de haies (représentant environ 18 km) et d’une vingtaine de haies naturelles. Les arbres, arbustes et forêts Nous avons réalisé la plantation de 49 conifères, de 12 feuillus, de 192 arbustes et de plus de 576 plantes diverses, comme décrit dans le tableau 2 (page 91). Hormis quelques interventions, les élagages et abattages des arbres sont assumés par des entreprises. Cette année, ces dernières sont intervenues pour 26 abattages.

La deuxième phase de la première étape des travaux forestiers s’est terminée au début de l’année. Au vu des signes de faiblesse qu’il montrait, une expertise a été effectuée sur le majestueux cèdre, situé sur l’esplanade de la Mairie. Un élagage et un haubanage ont été nécessaires pour sécuriser cet arbre. Un recépage (éclaircissement et rajeunissement) des haies a été réalisé dans le parc des Racettes et à l’école d’Onex-Parc. Une plantation des bacs à également été effectuée dans cette école. Dans le vieux village, cinq bacs ont été mis en place et plantés à la suite des travaux de réaménagement qui ont eu lieu en 2007. L’arrosage des massifs, des bacs, des arbres, des arbustes, des gazons, des prairies et des plantes vertes a nécessité 2’933 m3 d’eau. Aménagements et divers Des drainages le long des cheminements dans le parc de la Mairie ont été installés par nos jardiniers, pour éviter les problèmes d’érosion. Une réfection des cheminements du parcours Vita a été réalisée ainsi que le remplacement des panneaux expliquant les exercices. Chaque année, nous décorons quatre sapins de Noël. Celui qui est situé devant l’école de Belle-Cour est décoré avec les bricolages effectués par les élèves de l’école. Le sapin à l’avenue des Grandes-Communes a été illuminé avec des ampoules LED. La Ville d’Onex est équipée de 13 fontaines. Des travaux de réfection ont été nécessaires sur les margelles et les dalles des tours de la fontaine Dieu d’Eau.

87


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

L’appui aux manifestations a nécessité, entre autres, la livraison des lauriers à 9 reprises, pour un total de 116 mouvements. Un laurier a disparu lors de la Fête nationale au parc de la Mairie. Les aires sportives Elles représentent quatre hectares, et sont réparties en plusieurs lieux : 5 terrains de football ; 4 surfaces polyvalentes de jeu situées à l’extérieur, 1 pataugeoire. Un terrain de pétanque est prévu dans les nouveaux aménagements de la Place du 150ème. Les travaux d’entretien de ces surfaces sont principalement de la tonte, du marquage, de l’arrosage, du nettoyage, de l’épandage d’engrais, du désherbage, du ramassage de feuilles et de la taille des haies. Près de 3’000 heures sont nécessaires pour assumer ces tâches. Le cimetière Durant 2008, il y a eu 54 interventions se répartissant comme suit : Un jardin du souvenir est en cours de réalisation, afin de récupérer les cendre des urnes arrivées à échéance ou pour les familles qui ne désirent ni une urne ni une case au columbarium et qui veulent déposer les cendres dans un endroit précis. Les travaux administratifs tels que : organisation et contrôle des travaux, gestion des bons de travail, contrôle des factures, rendez-vous de chantier et participation aux séances, établissement de divers rapports, surveillance des travaux en sous-traitance ont occupé 6% du temps des activités du secteur.

LA VOIRIE Le tableau 3 (page 95) montre la répartition des heures d’activité de la voirie en 2008, ce secteur est composé de 20 collaborateurs. La gestion des déchets Levées des déchets Le volume global de déchets est en diminution de 60 tonnes par rapport à 2007, avec une moyenne de 415 kg d’ordures par habitant et par an. On constate également une diminution de 40 tonnes d’ordures ménagères non triées (celles qui sont incinérées aux Cheneviers). Les déchets triés sont en augmentation de 19 tonnes. Le pourcentage global du tri est resté stable en 2008, puisqu’il est passé de 37,94% en 2007 à 37,99%. L’objectif cantonal est d’atteindre un pourcentage de 50%. Un effort particulier reste à accomplir et nous espérons y arriver grâce aux initiatives de notre collaboratrice spécialisée sur la gestion des déchets. Cette dernière à mis sur pied, sur la Place du 150ème (durant le mois de la propreté en septembre), l’exposition « Mes ordures, mon futur » qui a obtenu un grand succès auprès de la population onésienne et sur l’ensemble du canton. Cette exposition sera réutilisée par les Communes de Chêne-Bougeries, ChêneBourg et Thônex. Par ailleurs, relevons que plus de 31 tonnes de déchets ont été récupérées dans les corbeilles à papier. Deux emplacements de part et d’autre du chemin des Laz ont été réalisés, afin de sup-

88

primer les passages du camion de la voirie. La servitude concernant l’emplacement à conteneurs au n°15, route de Loëx, est en phase de validation. Les points de récupération communaux Une analyse est en cours pour l’enterrement des bennes des points de récupération du Bois-de-la-Chapelle, du Gros-Chêne et au Vieux-Moulin, ainsi que pour la création d’un nouveau au chemin François-Chavaz. Les ateliers Activités des ateliers et gestion du vandalisme Les activités de nos ateliers de peinture, maçonnerie, menuiserie et serrurerie ont été à nouveau soutenues cette année, comme le démontre le tableau des heures effectuées. 26 plaintes ont été déposées pour des actes de vandalisme. Ce sont particulièrement des dégâts provoqués sur les candélabres de l’éclairage public, les vitres des abribus et des panneaux d’affichage officiels, des tags sur le mobilier urbain, les dégâts causés par des véhicules et également des vols de plantes. Cette année, avec la collaboration des ateliers de menuiserie, de peinture et de maçonnerie, dans le cadre du projet « Bien vivre dans sa Ville », nous avons continué la réalisation de bancs selon le nouveau concept s’adaptant mieux aux personnes âgées. Une vingtaine de bancs supplémentaires a été mise en place à différents emplacements de la Commune.


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Les véhicules Une quarantaine de véhicules est répartie dans tous les services de la Commune. C’est le mécanicien communal qui assure l’entretien, les réparations et le suivi de ceux-ci et des machines. Il prépare également les véhicules immatriculés pour les contrôles périodiques du Bureau des automobiles. Chaque année, un crédit est demandé pour le remplacement des véhicules arrivant en fin de vie, comme il est précisé dans le chapitre relatif aux investissements ci-dessus. Mobiliers urbains L’abri à vélos, à l’entrée de l’école du Bosson, a été remplacé par un modèle identique à ceux de la rue du Bois-Carrien et devant la COOP qui, eux, ont été remplacés en 2007. Une étude d’un plan de mobilité douce est en cours, qui définira certainement d’autres emplacements à équiper. Les pancartes sur les panneaux des sociétés qui réglementent l’affichage ont toutes été remplacées. Des poubelles aux couleurs onésiennes ont été rajoutées dans les parcs, par notre maçon communal. L’entretien des chaussées, des canalisations et de l’éclairage public Des travaux d’entretien courant et de réfection ont été exécutés sur nos chaussées. Suppression de nids de poule, mise à niveau de sacs d’eaux pluviales entre autres, pour une somme d’environ 62’000 francs.

Des abaissements de trottoir et des réfections ponctuelles dues au soulèvement du bitume par les racines des arbres ont été effectuées, également selon le projet « Bien vivre dans sa Ville ». Chaque année, selon la liste établie par la police municipale, des marquages routiers sont refaits à neuf par le maçon communal. L’entretien des canalisations des eaux usées et des eaux claires a été effectué sur une partie de notre réseau, selon un planning établi sur plusieurs années. Le curage des sacs d’eaux pluviales a également été effectué sur une partie du territoire communal. Les travaux de réfection du collecteur privé, au chemin De-Montesquiou ont été réalisés. Le transfert de ce dernier est en phase de validation chez le notaire. Une analyse des collecteurs privés, au chemin Sur-le-Beau, est en cours et des travaux de réfection seront nécessaires. Nous assumons le rôle d’intermédiaire entre les propriétaires du collecteur et le service concerné à l’État. Des couvercles de chambres de visite des collecteurs ont été remplacés sur les routes du Grand-Lancy et de Loëx. L’éclairage public est également un poste important du budget, en terme d’entretien, de travaux et de consommation d’énergie. Une somme de140’000 francs a été engagée. Notre réseau compte 804 luminaires qui ont consommé 462’658,35 kWh. Il éclaire environ 17 kilomètres de routes et de chemins, ainsi que 1,5 hectares de surfaces telles que : le parc du Vieux-Moulin, la cour du SPPS et l’école d’Onex-Parc.

89


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

90


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

espaces verts 2008

Espaces verts

Pourcentage

Heures

1

Tonte

16

4’933.50

2

Fleurs

6

1’752.50

3

Arrosage

4

Taille des haies et arbustes

5

Feuilles mortes

6

Travaux saison d’hiver et autres

7

Administration

8

Absences

9

Heures supplémentaires

Total

2

623.00

12

3’569.00

5

1’636.00

26

7’831.50

6

1’781.75

24

7’216.75

2

605.75

100

29’949.75

9. Heures supplémentaires 2% 1. Tonte 16% 8. absences 24%

2. fleurs 6% 3. arrosage 2%

7. administration 6%

6. travaux saison d’hiver et autres 26%

4. Taille des haies et arbustes 12% 5. Feuilles mortes 5%

le cimetière

2007

2008

Tombes adultes

26

24

Urnes

17

14

Cases au columbarium

19

15

Concessions

1

0

Enfants

2

1

Exhumation

0

0

65

65

Total

91


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Ecole Onex-Parc

Rosiers

Plantes

Arbustes

Arbres

Lieux

Conifères

Plantation d’arbres et arbustes en 2008

1

Noms

Dates

Tilia cordata 22/25

Janvier

Parc Brot

1

Pinus sylvestris 300/350

Février

Bacs Bois de la Chapelle

1

Juniperus media Old Gold 70/80 1

Ecole Onex-Parc

Mars

Nandina domestica 40/50 60

Lonicera pileata G

10

Caryopteris clandonensis Heavenly Blue G

6

Elaeagnus ebbingei 70/80

4

Hippophae rhamnoides 100/125

6

Lagerstroemia indica 100/125

6

Cedrus libani Sargentii 50/60

8

Juniperus communis Hibernica 50/60

10

Juniperus squamata Blue Carpet 40/50

6

Pinus mugo var. mughus 50/60

Mars

Achillea tomentosa G Ceratostigma plumbagoides G

Parking piscine, avenue des Grandes-Communes

80

Geranium cantabriense G

80

Lavandula angustifolia G

60

Santolina chamaecyparissus G

4

Chaenomeles superba 100/125

3

Deutzia scabra Pride of Rochester 100/125

3

Philadelphus coronarius 100/125

4

Syringa vulgaris Charles Joly 100/125

4

Weigela Bristol Ruby 100/125

33

Prunus laurocerasus Otto Luyken 30/40

Mars

Belle-Cour

12

Juniperus media Old Gold 30/40

Mars

Bac stade municipal

1

Taxus baccata Repandens 30/40

Avril

Parking Gros-Chêne

45

Ligustrum vulgare Atrovirens 125/150

Avril

Rue Gaudy- Lefort

4

Lonicera grimpants

Avril

Vieux-Chemin d'Onex

1

Prunus laurocerasus Otto Luyken 30/40

Avril

Maison Rochette/ service technique

1

Pieris japonica 40/50

Avril

5

Azalea mollis 30/40

Mairie Bacs Vieux-Village

90

Lavandula angustifolia cv. 15/20

Mai

2

Caryopteris clandonensis Heavenly Blue G

Mai

1

Nandina domestica 70/80

1

Spartium junceum 50/60

2

Juniperus communis Sentinel 50/60

2

Pinus nigra Nana 50/60

Eglise protestante

12

Achillea millefolium G

16

Dianthus deltoides G

12

Jovibarba heuffelii G

8

Santolina chamaecyparissus G

16

Sedum spectabile G

3

Hydrangea arborescens Annabelle 30/40

4

Hydrangea aspera Macrophylla 30/40

4

Hydrangea quercifolia 40/50

Mai

Parc des Racettes

2

1 Magnolia grandiflora et 1 caduc (transplantés de l'école de Belle-Cour)

Septembre

Place Duchêne

1

Alnus glutinosa 18/20 (remplacement)

Novembre

92


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Avenue du Bois de la Chapelle / trottoir depuis la poste

Rosiers

Plantes

Arbustes

Conifères

Lieux

Arbres

Plantation d’arbres et arbustes en 2008 (suite)

Ecole d'Onex Parc

Novembre

3

Taxus baccata 100/125

Novembre

3

Cornus mas 100/125

3

Viburnum lantana 100/125

3

Prunus spinosa 100/125

3

Betula pendula 18/20

1

Ulmus Sapporo Gold 18/20

2

Place du 150ème

Acer campestre 12/14 3

Cornus mas 60/100

10

Viburnum opulus 60/100

10

Prunus spinosa 60/100

10

Cornus sanguinea 60/100

10 49

Total

12

Dates

Acer platanoides 18/20

2

Villa des jardiniers

Noms

Novembre Décembre

Ligustrum vulgare 60/100

192

0

576

829

Occupation du domaine public

2007

2008

Facturé

Non facturé

Facturé

Non facturé

5

0

4

0

PRIVéS SIG Electricité

0

6

0

3

SIG Eau

0

4

0

0

SIG Gaz SWISSCOM

0

3

0

8

40

0

5

0

OGETA / CCTSS

0

0

0

0

TPG

0

0

0

0

CODITEL

0

0

0

0

CADIOM

0

1

0

1

Total

9

14

9

12

L’assistance aux manifestations

Le tableau ci joint montre l’évolution des manifestations et les quantités de matériel loué ou prêté en 2007 et en 2008. 2007

2008

Manifestations communales

36

42

Manifestations privées

54

58

Tables prêtées ou louées

2’053

2’119

Bancs prêtés ou loués

4’036

3’821

Vaubans prêtés ou loués

1’044

863

Tentes prêtées ou louées

159

148

7’382

7’051

Total des mouvements

93


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Heures des ateliers en 2008

Ateliers

SVA

Autres services

Totaux

Maçonnerie

460

559

653

1’672

Peinture

536

440

808

1’784

Mécanique

1’780

52

Serrurerie

1’289

53

405

1’747

466

555

712

1’733

Menuiserie

1’832

répartition des tâches à la voirie

Voirie

Pourcentage

Heures

18.3

7'296

1

Levée déchets

2

Maçonnerie

3.3

1'300

3

Serrurerie

2.9

1'150

4

Peinture

3.3

1'308

5

Mécanique

3.5

1'410

6

Menuiserie

3.2

1'260

7

Tonte

1.5

610

8

Balayeuse

3.3

1'320

9

Entretien déchetteries / abribus / balayage

2.0

780

9.1

3'620

10 Administration 11 Canalisation

0.4

140

12 Absences

23.4

9'298

13 Assistance manifestations /autres services

25.8

10'280

Total

100

39’776

13. Assistance manifestations autres services 25%

1. Levée déchets 19%

2. Maçonnerie 3% 3. Serrurerie 3% 4. Peinture 3% 5. Mécanique 4% 12. Absences 23%

11. Canalisation 1% 10. Administration 9%

6. Menuiserie 3% 7. Tonte 2% 8. Balayeuse 5% 9. Entretien déchetteries - abribus – balayage 2%

95


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Désignation

Fourgon fermé maçon

Année de remplacement

km ou heures en 2007

2003

34'466 km

12

Année de remplacement

Durée de vie estimée

Véhicules

Année

véhicules communaux

Prix d’achat

2008

2009

2010

2011

08 Maçonnerie Renault Master

GE 95368

2015

Sous-total

45'000 45'000

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

08 Mécanique Renault

GE 165166

Fourgonnette mécanicien

2005

27'110 km

12

2017

Sous-total

25'000 25'000

08 Serrurerie Renault

GE 116312

Fourgonnette serrurier

2003

28'621 km

12

2015

Sous-total

25'000 25'000

08 Peinture Renault Kangoo

GE 451708

Fourgonnette du peintre

1999

43'858 km

12

2011

Sous-total

16'000 16'000

16'000 0

0

0

16'000

14 Pompiers Mercedes

GE 820

Camion d'intervention

1995

15'892 km

14

2009

180'000

Ford

GE 387

Transports d'hommes

2003

10'203 km

15

2018

50'000

Cherokee Jeep

GE 421238

Véhicule étatmajor

2003

84'850 km

11

2014

60'000

Sous-total

290'000

180'000

0

180'000

0

0

50'000

0

0

0

0

50'000

50'000

0

0

0

reporté

40'000

reporté

70'000

16 P.C. Nissan

GE 92187

Fourgon

2005

19'911 km

13

2018

Sous-total

50'000

21 Ecoles Peugeot Boxer

GE 396835

Mini-bus

1996

73'334 km

12

2008

50'000

Renault Kangoo

GE 463196

Fourgonnette maintenance

2000

36'530 km

12

2012

16'000

Sous-total

66'000

33 Jardiniers Aebi Terratrac

GE 365865

Tracteur/ tondeuse 4x4

1996

3420 hrs

12

2008

75'000

Reform 550

GE 92646

Transporteur

1997

3643 hrs

16

2013

80'000

Fendt

GE 253034

Tracteur

2005

684 hrs

14

2019

93'000

Zuko

GE 6594

Petit transporteur

2000

1961 hrs

13

2013

56'000

Mitsubishi Canter

GE 5608

Camionnette

2001

53'211 km

12

2013

60'000

Mitsubishi

GE 268852

Fourgon

1990

126'877 km

13

2004

40'000

Aebi KT 70

GE 496807

Ramasse herbe/ feuilles

2001

1236 hrs

14

2015

150.000

Mercedes

GE 366593

Camionnette polybennes

1995

117'049 km

13

2008

70'000

96


service des infrastructures publiques et de l’environnement rapport d’activité 2008

Désignation

John Deere 855

GE 253920

Petit tracteur

Daihatsu Hijet

GE 419930

Camionnette corbeilles à papiers

km ou heures en 2007

1989

pas de compteur

12

2001

40'000

1998

87'848 km

10

2008

20'000

20'000

684'000

20'000 40'000

Année de remplacement

Durée de vie estimée

Véhicules

Année

véhicules communaux (suite)

Sous-total

Prix d’achat

2008

2009

2010

2011

110'000

0

0

40'000

0

0

0

133'000

34 Stades John Deere 955

GE 345882

Petit tracteur

1993

2035 hrs

12

2006

40'000

Mitsubishi Canter

GE 485617

Camionnette polybennes

2001

49'182 km

12

2013

60'000

John Deere 4410

GE 542732

Tracteur

2003

921 hrs

12

2015

Sous-total

100'000

62 Route Bucher city cat 5000

GE 5317

Balayeuse

2004

3256 hrs

10

2014

Mitsubishi Canter

GE 269648

Camionnette polybennes

2003

52'156 km

12

2015

70'000

Reform

GE 92978

Camion 4x4 (neige)

1995

57650 km

13

2008

133'000

Reporté

Pony

GE 94688

Laveuse & neige

1985

2137 hrs

16

2003

140'000

Reporté

Unimog

GE 8552

Vhc. pt camion 4x4 neige

1965

54200 km

-

non remplacé

Mitsubishi Canter

GE 414976

Camionnette polybennes

1997

120'288 km

14

2011

70'000

Still

GE 1112

Elévateur

1989

3972 hrs

-

2007

160'000

Reporté

573'000

0

133'000

Reporté

308'000

Sous-total

70000

0

70'000

72 Voirie Mercedes

GE 6721

Camion poubelles

2000

90'265 km

12

2012

308'000

Mercedes

GE 92762

Camion poubelles

1995

141'657 km

12

2007

308'000

Mitsubishi

GE 8203

Camionnette polybennes

1997

121'280 km

14

2011

70'000

Sous-total TOTAL 33 VéHICULES

70000

686'000

0

308'000

0

70'000

2'560'000

110'000

731'000

0

156'000

97


Sbel

service b창timents et locations


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

dicastère de M. Philippe Rochat

personnel du service

L’organisation du service

Nous avons remplacé le poste de technicien en bâtiment, et deux postes de nettoyeurs dans les écoles du Bosson et d’Onex-Parc ont été repourvus. Dans le cadre de la réorganisation du fonctionnement de la piscine municipale d’Onex-Parc, nous avons également confirmé le poste de chef d’exploitation et engagé un nouveau gardien-technicien. Tous ces remplacements sont le résultat du départ d’employés ayant soit atteint l’âge de la retraite soit quitté la commune en cours d’année. Malgré ces quelques petites modifications, l'effectif du service est toujours de 28 personnes représentant 25,55 postes soit : 6 postes administratifs, 17 postes de conciergerie et 5 postes de gardien de piscine. La répartition des sexes est actuellement de 7 femmes pour 21 hommes.

En 2008, le SBEL (Service Bâtiments et Locations) n’a pas subi de changements importants, ni au niveau de son organisation, ni dans son fonctionnement. Le personnel du service a dès lors pu s’engager pleinement et s’est fait un point d’honneur à assurer la maintenance de nos 30 bâtiments, la préparation et la mise en œuvre d’une dizaine de projets de délibération (travaux ou étude) ainsi que la gestion des locations des locaux (annuelle ou occasionnelle).

Les charges du service L’année 2008 a été une période relativement stable, au niveau de l’utilisation et de l’exploitation de nos bâtiments. Ainsi, aux modifications d’exploitation apportées en 2007, à l’école François-Chavaz, à la Villa Yoyo et au local des jardiniers, ainsi qu’à la prise en charge de la Petite Maison, nous avons ajouté les charges d’entretien et d’exploitation de la Maison de la sécurité (ex-gendarmerie) au 11, rue des Bossons, l’été 2008. Malgré les nombreuses mesures concrètes mises en œuvre pour économiser l’énergie, dans le but de conserver le label Cité de l’Energie en 2009, les consommations et les coûts d’énergie, en particulier celles de chauffage, ont beaucoup augmenté en 2008. Cette constatation est en particulier due aux augmentations des prix du pétrole, mais également à un hiver particulièrement froid et précoce.

100

projets d’investissement La salle du Conseil municipal Le budget de 300’000 francs voté par le Conseil municipal en décembre 2007, nous a permis de réaliser la réfection intégrale de la toiture et une petite partie de l’intérieur du bâtiment (revêtement de sol, menuiserie, etc.) de l’ancienne chapelle St.Marc, sise dans le vieux village d’Onex, et qui fut transformé, à l’époque en salle du Conseil municipal.

Le poste de gendarmerie Dans la même séance de décembre 2007, le Conseil municipal votait un crédit d’investissement de 1’850’000 francs pour l’achat du poste de gendarmerie d’Onex, les frais notariés, ainsi que les travaux d’aménagement réalisés au printemps 2008. Ces aménagements ont permis l’installation de notre sécurité municipale dans le courant de l’été de la même année. Ces travaux représentant la première étape du projet. Ceci dans l’attente du crédit d’investissement qui permettra l’arrivée des sapeurspompiers volontaires dans les mêmes locaux. Le préau d’Onex-Parc Afin de résoudre certains problèmes de salubrité et de sécurité constatés dans le préau, le Conseil municipal approuvait, en février 2008, un crédit de travaux de 555’000 francs. Ceci pour des travaux d’aménagement des surfaces de deux préaux. L’école des Tattes Ce crédit d’investissement de 350’000 francs voté en mars 2007, a permis de réaliser des travaux tels que le remplacement des faux-plafonds et des luminaires du couloir du rez-de-chaussée et du premier étage de l’école en 2008. L’école du Gros-Chêne Ce crédit d’investissement de 710’000 francs voté en mars 2007 nous a permis de traiter, durant l’été 2007, les faux-plafonds, les revêtements de sol, l’électricité et la lustrerie, le chauffage, la peinture, les fenêtres et les stores de l’ensemble des classes puis de réaliser les mêmes opérations dans tous les autres locaux du bâtiment, en 2008.


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

Avec l’achèvement de ces travaux et la réfection de la toiture en 2006, nous pouvons considérer que ce bâtiment a été entièrement remis à neuf. L’école de Belle-Cour L’évolution démographique du quartier de Belle-Cour a contraint, une fois de plus, le Conseil municipal à voter, en mars 2008, un nouveau crédit d’investissement de 2,25 millions afin de réaliser l’agrandissement de ce bâtiment. A terme, ces travaux permettront à cette école de devenir un véritable demi-groupe scolaire, 8 classes et tous les locaux annexes obligatoires, y compris un restaurant, et de répondre ainsi à la demande de la population. Il est à noter que l’agrandissement du préau est également un des éléments important de ce projet. Le vote de ce crédit nous a permis de débuter les travaux, avec les mêmes constructeurs que pour les étapes précédentes, au début du mois d’août 2008. Ils seront vraisemblablement terminés au printemps 2009. La Maison Onésienne Suite au vote du crédit d’étude complémentaire de 545’000 francs en novembre 2007, les mandataires engagés dans cette étude, en collaboration avec le Service des bâtiments et locations, présentaient en début d’année, un crédit d’investissement important de 9,88 millions pour les travaux de rénovation intégrale et d’agrandissement du complexe de la Maison Onésienne. Le vote de ce crédit s'est fait lors de la séance plénière de mars 2008, sans le passage traditionnel en commission des bâtiments.

Un référendum contre cette décision était ensuite déposé par une partie des membres du Conseil municipal, qui allait aboutir à la votation populaire du 30 novembre 2008, et donner raison aux référendaires. Cette décision oblige donc le Conseil administratif à revenir devant l’instance législative, avec un projet moins coûteux ou avec une variante différente (plus chère) financée au moyen d’un (PPP) Partenariat Public-Privé.

Le budget de fonctionnement

> Les bureaux du Service Technique Là également, nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement prévisionnel. > La Salle communale Outre les travaux d’entretien courant du bâtiment, nous avons eu un dépassement du budget de fonctionnement prévisionnel dû en particulier au remplacement du climatiseur de la régie et à des travaux non couverts par l’assurance lors de l’incendie des containers.

Les bâtiments administratifs > La salle du Conseil municipal En plus des travaux importants conséquents du projet d’investissement, nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement. > La mairie Nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment avec un léger dépassement du budget de fonctionnement prévisionnel, provoqué par des interventions d’urgence impossibles à planifier. > L’annexe de la mairie Nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement prévisionnel.

> Les dépôts Gustave-Rochette Nous avons assuré l’entretien courant de ces deux petits bâtiments avec un dépassement du budget de fonctionnement prévisionnel. > Les locaux de la sécurité municipale Dans un premier temps nous avons assuré l’entretien courant de cette partie de la Maison Onésienne. Les bâtiments scolaires > L’école d’Onex-Village En plus d’assurer l’entretien courant du bâtiment, nous avons rénové l’ensemble des éléments d’une classe du rez-dechaussée, soit l'électricité, les fauxplafonds, le revêtement de sol et la peinture. Ceci avec un léger dépassement du budget. Cette rénovation est la première d’une série de quatre, qui nous permettront de rénover les locaux de l’école dans leur totalité.

101


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

> La salle Hermès-Braillard Nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement. > L’école du Bosson Passablement de travaux importants ont été engagés sur le budget de fonctionnement : la réfection du revêtement de sol d’une classe, la création d’un local vestiaire pour les employés des cuisines scolaires, la généralisation des détecteurs de mouvement dans les couloirs et les sanitaires ainsi que le remplacement de plusieurs portes d’entrée. Ceci avec un léger dépassement du budget de fonctionnement. > L’école d’Onex-Parc Situation identique dans cette école puisque, en plus de l’entretien courant du bâtiment, nous avons pris en charge la réfection du revêtement de sol des locaux, du matériel des salles de gymnastique et avons dû intégrer des travaux importants pour assainir une entrée d’eau dans les vestiaires de la piscine et le sous-sol du restaurant. Ces interventions ont provoqué un dépassement important du budget.

> L’école des Racettes En plus de l’entretien courant du bâtiment, nous avons terminé l’installation de détecteurs de présence dans les couloirs et les sanitaires et également refait la peinture d’une classe, ceci avec un dépassement du budget de fonctionnement. > L’école des Tattes En plus des travaux courants habituels, les principaux chantiers engagés cette année dans cette école ont été la réfection de la peinture et du revêtement de sol dans une classe, ainsi que la mise en place de panneaux dans le couloir du 1er étage et ceci dans les limites du budget imparti. > L’école du Gros-Chêne Comme ce fut le cas en 2007, pas de grands travaux dans cette école sur le budget de fonctionnement puisqu'un chantier important avait été engagé sur un budget d’investissement voté début 2007. > L’école de Belle-Cour Ce bâtiment étant en constante modification, il n’y a pas eu de travaux importants sur le budget de fonctionnement puisqu’un crédit d’investissement a été voté au début 2008 pour l’agrandissement de cette école (voir plus haut).

Les bâtiments de sport et de loisirs > Le pavillon de Loisirs & Culture Nous avons entretenu ce bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement. > Le Manège En plus de l’entretien courant de cette partie de la Maison Rochette, nous avons refait complètement le crépi des murs du couloir de service et ceci dans le cadre du budget. > La maison des jardiniers D’importants travaux de sécurisation des installations de l’atelier des machines du bâtiment ont été nécessaires. > La piscine, le restaurant et la pataugeoire Pour la piscine qui fait partie du complexe scolaire d’Onex-Parc, de nombreuses interventions de plomberie ont provoqué une plus-value assez conséquente. > Les vestiaires des 3 terrains de football Nous avons assuré l’entretien courant des vestiaires du stade municipal, du stade des Tattes et du stade du Jardin Robinson, ceci dans le cadre du budget. > Le tennis-club De petits travaux d’entretien courants ont été réalisés dans le cadre du budget.

102


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

> La halle, le hangar et le pavillon du Centre équestre Un dépassement exceptionnel du budget de fonctionnement a été provoqué par le remplacement de la production de chaleur et le remplacement du bouilleur d’eau chaude dans le pavillon du Centre équestre. > Le Jardin Robinson Nous avons assuré l’entretien courant de ce bâtiment dans le cadre du budget. > La Maison Onésienne Dans l’attente de travaux plus importants, nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment. > La Maison de la Musique Nous avons assuré l’entretien courant de ce bâtiment, dans le cadre du budget. > L’ancienne école François-Chavaz Pas de travaux importants engagés cette année dans cette ancienne école transformée en annexe de la Maison Onésienne et exploitée actuellement par le SJAC en prévision du chantier de rénovation de la Maison Onésienne.

Les autres bâtiments

Les locations

> La crèche Rondin-Picotin En plus d’avoir assuré l’entretien courant du bâtiment, nous avons modifié l’intégralité de la lustrerie et des fenêtres coulissantes dans le secteur des plus petits, et ceci en respectant le budget.

Les locations annuelles La Commune met à disposition des sociétés, associations ou organisations sportives, culturelles et autres, les salles de gymnastique, les salles de rythmique et des locaux divers dans toutes nos écoles et à la Salle communale. Ces locations ont rapporté près de 130’000 francs à la Commune, ce qui représente une augmentation d’environ 7,6% par rapport à 2007.

> Le pavillon du Bois-Carrien (Grande Maison) Des interventions importantes au niveau du chauffage et du nettoyage ont provoqué un dépassement du budget. > Le Centre Social En plus d’avoir assuré l’entretien courant du bâtiment, nous avons terminé l’installation des détecteurs de présence dans les couloirs et pris en charge des dégâts de vandalisme créant ainsi un dépassement budgétaire. > La villa Lebedinsky Nous avons assuré l’entretien courant du bâtiment dans le cadre du budget de fonctionnement prévisionnel. > La villa du Nant-de-Cuard (Petite Maison) Quelques petits travaux d’aménagement entrepris dans cette villa exploitée par le SPPS ont permis à cette entité de trouver son rythme de croisière en 2008.

Les locations occasionnelles Afin de permettre aux habitants de profiter des infrastructures publiques à des tarifs minimum, nous leur mettons à disposition sept salles pour des réunions. Mise à part la Salle communale, utilisée toute la semaine, les autres locaux sont principalement occupés le week-end. Il s'agit : 1) 2) 3) 4) 5) 6)

de la salle Hermès-Braillard des cuisines scolaires de l’école du Bosson de l’aula de l’école du Bosson de la salle de Coin-des-Bois (école du Bosson) des cuisines scolaires de l’école d’Onex-Parc du cinéma-théâtre de l’école d’Onex-Parc.

Tout comme en 2007, la location de ces locaux, pour certains équipés en mobilier, matériel, vaisselle, etc., ont rapporté environ 119’000 francs à la collectivité publique, en 2008.

103


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

LOCATIONS OCCASIONNELLES – Nombre de jours d’occupation

Locaux

2005

2006

2007

2008

Salle communale

128

115

139

142

Restaurant scolaire Bosson

68

66

67

73

Salle 3 Bosson

16

16

19

5

102

90

88

85

Aula Bosson

34

22

30

30

Restaurant scolaire Onex-Parc

74

43

45

57

Le Coin-des-bois – bosson

Théâtre Onex-Parc Totaux

63

71

20

83

485

423

408

475

Toutes ces salles sont principalement occupées les vendredis, samedis et dimanches.

LOCATIONS ANNUELLES

BÂTIMENT

LOCAL

BELLE-COUR

Salle de rythmique

1

400

BOSSON

Salles de rythmique

9

24’400

Salles de gymnastique Locaux divers

nombre de LOCATAIRES

LOCATION ANNUELLE

GRATUITE

2

980

3850

12

10’420

1’680

GROS-CHêNE

Salles de rythmique

3

2’920

ONEX-PARC

Salles de rythmique

6

3’800

1’750

Salles de gymnastique

9

7’260

6’900 1’600

11

8’090

ONEX-VILLAGE

Locaux divers Salle de rythmique (Hermès-Braillard)

2

6’800

RACETTES

Salles de rythmique

2

800

1’200

Salles de gymnastique

5

4’000

10’520

Locaux divers

9

3’666

660

Salles de rythmique

2

4’000

Salles de gymnastique

4

800

Locaux divers

2

2’124

Locaux divers

7

TATTES

SALLE COMMUNALE TOTAL

104

3’750

1’932 82’392

31’910


service bâtiments et locations rapport d’activité 2008

Consommations énergétiques par an

2004 Eau (m3)

2005

2006

2007

2008

54’603

54’812

49’910

48’345

45’220

Gaz

1’123’990

945’069

1’043’333

1’079’337

1’278’711

Electricité

2’247’506

2’168’745

2’273’290

2’247’031

2’354’385

Mazout

462’272

537’500

329’416

325’176

45’632

Cadiom

6’918’816

6’090’116

5’700’478

5’113’650

5’987’577

156’510

146’076

133’853

124’166

155’512

10’884’936

10’046’863

9’504’021

9’045’059

9’760’158

Bois Total

eau (m3) gaz electricité mazout cadiom bois

CONSOMMATIONS éNéRGETIQUES PAR TYPE

2004 2005 2006 2007 2008

105


Sécurité

service communal de la sécurité


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

dicastère de MME Carole-Anne KAST Au mois de septembre 2004, le Conseil administratif décidait de créer le service communal de la sécurité en regroupant dans un seul département l’ensemble des entités auxquelles incombent la protection de la population, soit la Protection Civile, le corps des SapeursPompiers volontaires et les agents de sécurité municipale. Cette volonté de regroupement s’est renforcée en 2008, avec l’acquisition de l’ancien poste de gendarmerie. Ce bâtiment, nommé « Maison de la Sécurité », abrite l’ensemble des entités de sécurité. Durant cette même année, les autorités onésiennes ont également signé un accord de partenariat avec les communes voisines de Bernex, Lancy et Plan-les-Ouates, pour la mise en place d’un partenariat en matière de police de proximité. C’est une première dans le canton de Genève. Désormais, nos habitants peuvent voir des patrouilles qui sillonnent notre territoire, jusqu’à 23h, composées d’agents d’Onex et d’autres communes. Nous espérons que ce partenariat pourra se renforcer dans les années à venir, pour offrir un service de qualité en mesure de répondre aux attentes de nos citoyens.

SéCURITé MUNICIPALE Missions de proximité La mission première de nos agents de sécurité municipaux est de garantir un climat de sécurité et de bien-être aux habitants de notre Ville. Les prérogatives des agents en matière de sécurité publique se sont étoffées et le seront encore durant les prochaines années, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les agents de police municipale. Nous devons souligner que les bonnes relations et l’étroite collaboration avec la police cantonale nous permettent d'œuvrer dans des conditions exemplaires. Le développement d’une police municipale de proximité renforce les échanges avec nos collègues du canton, en particulier

avec les îlotiers du poste de gendarmerie de Lancy-Onex. Les synergies ainsi créées promettent un avenir serein dans lequel nous remarquons une certaine stabilité en matière de petite et moyenne criminalité. L’ensemble des moyens mis en œuvre permet de stabiliser la petite délinquance. En juillet 2008, nous avons mis en place un concept de patrouilles intercommunales, associé avec les communes de Lancy, Plan-les-Ouates et Bernex. Les patrouilles se font en binômes, composés des ASM de deux communes différentes. Elles sont motorisées, afin de pouvoir couvrir les quatre territoires communaux, avec des objectifs de visites prioritaires sur les points sensibles. La patrouille est effective quatre fois par semaine de façon aléatoire, du lundi au samedi, de 17h

à 23h. Elle a un impact positif et la population se sent rassurée par sa présence qui répond à un besoin réel. Prestations au guichet > établissement de documents d’identité (passeport et carte d’identité). > Vente de médailles de chiens et de vignettes pour cycles ainsi que de gilets de sécurité. > établissement de certificats de vie, autorisations parentales, légalisations de signatures. > Délivrance d’attestations de perte de pièce d’identité. > Prévention des accidents. > Contrôle des signatures pour référendums et initiatives. > Recensement fédéral de la population.

Opérations effectuées à notre guichet – évolution de 2001 à 2008

2001

108

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

Gestion administrative > Gestion des amendes d’ordres, contraventions, horodateurs. > Dépôt de plaintes diverses (graffitis, déprédations). > Suivi de la correspondance. > Renseignements divers. Propreté, salubrité et sécurité publique Durant l’année 2008, nous avons persévéré dans nos surveillances en matière de dépôts illicites d’objets encombrants sur la voie publique. Nos agents ont également œuvré pour faire respecter la nouvelle loi sur les

conditions de détention et d’éducation des chiens, notamment en ce qui concerne les chiens dangereux avec le port obligatoire de la muselière. Et en matière de salubrité pour tenter d’endiguer les salissures déposées par les chiens dans nos parcs, préaux d’école et sur les trottoirs en général. Le nombre de contraventions communales dressées pour les infractions concernant les domaines précités est en légère diminution (voir tableau ci-dessous). Lors de nos patrouilles, toutes les anomalies constatées sont immédiatement signalées

aux services compétents. 76 plaintes contre inconnus (45 en 2007, 41 en 2006, 54 en 2005, 90 en 2004) pour du vandalisme de toute sorte, tel que graffitis, dommages à la propriété et vols ont été rédigées par nos agents. Durant l’été, comme chaque année, nous avons contrôlé la taille des haies et l’élagage des arbres, afin que la circulation des piétons et des véhicules ne soit pas entravée. Nous sommes également intervenus dans des propriétés privées pour faire détruire des nids de chenilles processionnaires.

Contraventions et dénonciations – Évolution de 2001 à 2008

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

109


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

Parcs et promenades Des surveillances régulières ont été effectuées dans les parcs et promenades de la Commune, ainsi qu’au Centre sportif des Evaux. Comme dans toutes les grandes agglomérations du canton, nous sommes confrontés au problème des chiens. Trop de propriétaires se moquent des règlements en vigueur. Durant les weekends, d’avril à septembre, nous effectuons des surveillances au Centre sportif des Evaux, en collaboration avec nos collègues de Genève, Lancy et Bernex.

Marchés et emplacements Nous gérons le domaine public et nous nous occupons de l’installation des marchands, des forains, des stands saisonniers de vente (châtaignes, glaces, sapins de Noël et fleurs).

Circulation routière et stationnement Durant l’année, les agents du service ont apposé plus de 4'300 amendes d’ordre et ont procédé à 58 enlèvements de véhicules gênants. Les constats d’infractions de stationnement ont encore diminué durant l’année 2008. Cette diminution est due en partie aux efforts consentis par nos agents en matière de prévention. Par ailleurs, l’augmentation des tâches de nos agents a eu pour effet de diminuer le temps consacré aux contrôles routiers.

Amendes d’ordre – Évolution de 2001 à 2008

2001

110

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

Patrouilleuses scolaires et sécurité des écoliers Nous comptons 16 patrouilleuses scolaires se partageant 11 postes, aux passages de sécurité situés à proximité des bâtiments scolaires pour assurer la sécurité des enfants aux heures d’entrée et de sortie d’école. En outre, les ASM assurent des contrôles sporadiques aux alentours des écoles. Travaux administratifs et divers  Les travaux administratifs sont de plus en plus abondants et ardus. Les nombreux échanges de courriers, la gestion des amendes et contraventions, la correspondance, la délivrance d’autorisations pour la pose d’enseignes, l’occupation du domaine public, l’utilisation de procédés d’affichage, le dépôt de plaintes diverses, la rédaction de rapports de contravention ou d’infraction, la gestion de la comptabilité et du contentieux, la formation continue, les séances diverses, nous pénalisent. Un ASM assure en permanence un poste administratif au guichet, ce qui réduit ainsi la présence de la surveillance à l’extérieur. Nous estimons que la liste des tâches énumérées ci-dessus occupe nos agents à 40% de leur temps, ce qui ne laisse que peu de place pour les patrouilles préventives. Nous assurons également la sécurité et la circulation lors de toutes les manifestations importantes. L’Eurofoot à la Maison Onésienne nous a mobilisé tout le mois de juin. Nous avons également été impliqués lors du cortège de la fête des promotions scolaires, de la Fête

nationale du 1er Août, du concours hippique, du Ski-bazar, de la Trans’Onésienne, des cortèges de l’Escalade, du Jardin Robinson, et lors de nombreuses autres manifestations. En juillet 2008, notre service s’est déplacé de la rue du Bois-Carrien, dont les locaux étaient devenus vétustes et manquaient d’espace, au 11, rue des Bossons, pour occuper les anciens locaux de la gendarmerie. Notre guichet est idéalement situé au cœur même de la Cité, là où l’activité est la plus intense. Afin d’offrir une palette d’horaires plus étendue à la population, nous ouvrons un soir par semaine le jeudi jusqu’à 19h. Le vendredi, le guichet reste ouvert sans interruption à midi.

ORGANISME DE PROTECTION CIVILE Discours du Major Olivier MARTINA, commandant ORPC (vendredi 5 décembre 2008) « Mesdames, Messieurs, chers amis, Tout d’abord, je voulais tirer un bref bilan de cette année 2008, chargée en activité protection civile pour l’ORPC Cressy. En effet, nous avons testé cette année un nouveau système, avec plus de cours de répétition, mais d’une durée plus courte, système qui a donné globalement satisfaction, mais que nous allons encore affiner pour 2009. Ces cours nous ont permis de réaliser plusieurs objectifs, et je relèverai plus particulièrement un exercice au profit de la collectivité publique, à savoir la participation à l’encadrement du 125ème anniversaire de la Compagnie des sapeurs-pompiers de Confignon.

Je suis particulièrement satisfait de constater la motivation des cadres, avec plusieurs nouveaux venus et nouveaux formés, qui apportent un dynamisme et un réservoir d’idées à notre organisation. Je voulais les en remercier ici. Un point particulier de cette année 2008 a été le test de notre nouveau système de mobilisation par SMS, que nous avons réalisé le 6 novembre. En quelques mots, sur une liste d’une soixantaine de personnes, 17 sont intervenues et 26 de plus seraient venues en cas de situation réelle, ce qui, à mon sens, est un excellent résultat. Ceci nous conforte à penser qu’en cas de coup dur, on pourra compter sur l’ORPC Cressy. Pour ce qui concerne l’année 2009, nous avons apporté quelques changements pour adapter au mieux le programme des cours. Il y a toutefois un élément qui me semble important à relever. Nous avons bien réfléchi aux objectifs des cours de répétition, et j’en suis arrivé à transformer le fameux précepte selon lequel « il faut joindre l’utile à l’agréable », par « Il faut joindre l’utile à l’obligatoire » ! En effet, la loi nous oblige d'organiser un cours de répétition pour entretenir le matériel et pour la formation des astreints. Alors pourquoi ne pas utiliser cette énergie pour réaliser du concret ? Nous en avons débattu et ferons notre possible, avec l’aide de nos Autorités, pour mettre cela en place. A l'avenir, des changements vont intervenir au niveau de la direction de l’ORPC. En effet, lorsque j’ai accepté de reprendre le commandement de l’ORPC Cressy, j’avais émis quelques réserves, essentiellement pour raisons professionnelles. Aujourd’hui, de nouvelles responsabilités me contraignent à me positionner pour l’avenir. Afin de permettre

111


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

une transition en douceur, j’ai pris la décision de terminer mon mandat de commandant à fin 2009, la relève étant déjà prête à être assurée par mon adjoint Christophe Droux, et notre fameux chef d’office et membre de la direction de l’ORPC, Pascal Rose. Voici les nominations qui sont intervenues récemment au sein de notre ORPC : ont acquis le grade de lieutenant et la fonction de chef section appui en date du 3 octobre 2008 au terme d'une formation réussie, le lieutenant Christophe Fiore et le lieutenant Didier Théraulaz. ont acquis le grade de lieutenant et la fonction de chef section appui en date du 24 octobre 2008, au terme d'une formation réussie, le lieutenant Vincent Arques et le lieutenant Nicolas Husler. J’ai l’avantage également de nommer ce soir avec effet immédiat, au grade de sergent, notre chef cuisine, le caporal Laurent Larpin. Mon dernier mot sera pour vous remercier vous tous, membres de l’ORPC, vous Autorités avec qui nous entretenons un excellent dialogue, vous partenaires et organisations voisines, et pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année ».

Les objectifs ponctuels de l’ORPC Cressy ont été les suivants en 2008 : > Mise en place du service de piquet vacances (Pâques, été et passage à l’an 2009). > Contrôle des abris privés et exercice pratique à l’EMS Butini. > Suivi du bon fonctionnement du matériel APPUI en cas d’intervention. Deux équipes de trois personnes s’occupent une fois par mois de faire fonctionner le matériel qui se trouve dans la construction protection civile des Grand’Portes et dans celle de Confignon. > Contrôle des constructions de la Protection Civile. > Travaux d’entretien et de maintenance de nos constructions, effectués par le personnel PCi et des mandataires externes. > Appui logistique pour le 125ème anniversaire de la Compagnie des sapeurs-pompiers de Confignon. > Exercice d’alarme avec les membres de la FORE APPUI (FORE = Formation Rapidement Engageable), en date du 6 novembre.

Autorités La Commission intercommunale est constituée de : > M. Alain Dreier, Conseiller administratif de la Commune de Confignon, délégué à la PCi, président de la Commission intercommunale. > Mme Carole-Anne Kast, Conseillère administrative de la Ville d’Onex, déléguée à la PCi. Le travail de l’ORPC Cressy est présenté régulièrement aux membres de la Commission intercommunale dans des séances informelles durant l’année. Le bilan de l’ORPC Cressy a été présenté à la Commission intercommunale. Direction intercommunale La Direction de l’ORPC Cressy se présente comme suit : > Major Olivier Martina, commandant ORPC. > Capitaine Christophe Droux, adjoint du commandant ORPC. > Premier-lieutenant Pascal Rosé, chef de l’Office intercommunal et chef coordination logistique. Pour préparer et coordonner les différentes activités de l’ORPC Cressy, la Direction intercommunale s’est réunie plusieurs fois durant l’année. Le commandant ORPC a participé à deux rapports des commandants PCi, à Bernex, présidés par le chef cantonal de la Sécurité civile. Le commandant ORPC a également participé à plusieurs séances de l’AGOPC (Association Genevoise des Organisations de Protection Civile).

112


service communal de la sécurité rapport d’activité 2008

état-major Les membres de l’état-major ont contrôlé et effectué la mise à jour de tous les objectifs permanents ; ils ont également préparé les cours destinés aux cadres de l’ORPC. Les activités se sont déroulées lors de trois séances d’étatmajor, auxquelles s’ajoutent les nombreux travaux de mise au point exécutés entre les séances. Personnel Effectif au 31.12.2008 : 230 personnes. Office intercommunal Travaux effectués : > Coordination de différents travaux avec des entreprises privées et des services communaux pour l’entretien des locaux PCi. > Contrats de location des locaux PCi Onex/ Confignon à différentes sociétés (gestion du nettoyage des locaux et du lavage des draps et des couvertures). > Gestion du matériel PCi. > Préparation des cours, programmes de travail, convocations du personnel, aide à la comptabilité (selon les directives de la Sécurité civile, délais, listes du personnel, etc.). Jours de service Les différentes tâches effectuées par l’ensemble du personnel et des cadres représentent exactement 632 jours de service, soit : > Journées PC : 522 jours > Jours isolés : 52 jours > Jours au profit de la collectivité publique (125ème pompiers Confignon) 58 jours

Activités en partenariat Appui logistique au 125 ème anniversaire de la Compagnie des sapeurs-pompiers de Confignon (jeudi 18 septembre 2008, vendredi 19 septembre 2008, samedi 20 septembre 2008, lundi 22 septembre 2008) Du jeudi 18 septembre au vendredi 19 septembre, les astreints PCi ont participé au montage des infrastructures de la manifestation sous la responsabilité du premierlieutenant Pascal Rosé. Du vendredi soir 19 septembre au samedi soir 20 septembre, les astreints PCi ont œuvré à des tâches de circulation et de parcage des véhicules, ainsi qu’à l’élaboration d’un compterendu administratif du déroulement de la manifestation avec interviews de personnes présentes à cette manifestation. Le lundi 22 septembre, les astreints PCi ont participé au démontage des infrastructures de la manifestation. Téléthon (samedi 6 décembre 2008) Sous la responsabilité du premier-lieutenant Pascal Rosé, divers membres de l’ORPC Cressy, de la Compagnie des sapeurs-pompiers de Confignon, de la Compagnie des sapeurspompiers d’Onex, des samaritains d’OnexConfignon et de la Sécurité municipale d’Onex ont participé à la vente de peluches. A noter que la Compagnie des sapeurs-pompiers de Bernex a également participé pour la première fois à cette action, puisqu’elle collabore à l’année avec la Compagnie des sapeurspompiers de Confignon.

COMPAGNIE DES SAPEURSPOMPIERS VOLONTAIRES D’ONEX Interventions 768 heures pour 83 interventions. Formations 420 heures. Plusieurs sapeurs ont participé aux cours de formation et aux divers cours de spécialisation. Exercices > 258 heures de compagnie. > 78 heures pour les cadres. > 568 heures pour les PR. > 319 heures pour les machinistes et les chauffeurs. Les services de tournus ont demandé 577 heures. Les séances d’état-major ont occupé 129 heures. Gardes > 44 heures pour les promotions. > 110 heures pour le 1er Août. > 736 heures pour les préservations. Effectif L’effectif se monte à 38 personnes au 31 décembre 2008 : > 7 admissions. > 7 démissions. > 1 transfert. > 1 radiation. > 1 départ à la retraite.

113


informatique


INFORMATIQUE rapport d’activité 2008

dicastère de M. Philippe Rochat Au printemps 2008, la migration de l’ensemble du parc informatique d’Office 2000 vers Office 2007 fut réalisée. Afin d’aider et familiariser les collaborateur(trice)s à cette nouvelle bureautique, des sessions de sensibilisation ont été organisées dans nos locaux.

Au cours de cette année, un dixième site externe a été relié à notre réseau privé de fibre optique. La Sécurité municipale de la Ville d’Onex a pris possession des locaux de la Police cantonale qui s’est déplacée sur la Commune de Lancy.

Le réseau informatique se compose, au 31 décembre 2008, de 10 sites extérieurs à la Mairie, de plus de 100 PC, de 2 serveurs, pour plus de 100 utilisateurs.

115


Téléonex


téléonex rapport d’activité 2008

CONSEIL D’ADMINISTRATION > M. René LONGET, Président > M. Hervé CHOISY, Vice-président > M. Joseph BAGNOUD, Secrétaire

Quelques faits marquants de l’année 2008: CONTEXTE SUISSE S’agissant du domaine des télécoms au sens large, l’année 2008 a été essentiellement marquée par deux faits :

2- La télévision en haute définition (HDTV) a également fait ses premiers pas en 2008, dans le cadre de l’Eurofoot et des Jeux Olympiques. Les programmes disponibles en haute définition restent cependant encore assez limités. Mais il ne fait aucun doute que ce standard de diffusion est voué à un bel avenir.

1- Le déploiement de la fibre optique sur le modèle « fiber-to-the-home » (FTTH), soit, la pose de fibres optiques jusqu’aux immeubles, voire jusqu’aux prises des appartements. Dans ce sens, de nombreux projets ont démarré un peu partout en Suisse, principalement dans les grandes villes mais pas uniquement. > Swisscom : les premiers travaux ont démarré à Zurich, Bâle et Genève. Swisscom a récemment annoncé avoir équipé quelque 1’800 bâtiments dans ces trois villes. > EWZ (Services industriels de Zurich) : suite à l’acceptation par le peuple zurichois d’un crédit de construction de CHF 200 millions, EWZ, en collaboration avec Sunrise, a également démarré les travaux. > Openaxs : en avril 2008, une association regroupant sept sociétés électriques de toutes les régions de Suisse a vu le jour : Groupe E (NE/FR), AMB (Bellinzone), ebl (BL), Services électriques de Thurgovie, IWB (BS), SGSW (SG) et Winterthur. Cette association poursuit les mêmes buts que Swisscom et EWZ.

117


téléonex rapport d’activité 2008

CONTEXTE GENEVOIS

TéLéONEX SA

EXTENSION DU RéSEAU

> Les travaux de modernisation du réseau de la Ville de Genève (Naxoo/Télégenève), débutés en 2007, se sont poursuivis en 2008. La première phase de ces travaux, qui consistait à installer 64 nœuds optiques (rive gauche/rive droite), a été conclue vers fin 2008.

> Les efforts en vue d’obtenir l’aval des propriétaires et régies, pour la mise à niveau des installations de distribution intérieure d’immeubles, se sont poursuivis. A fin 2008, près de ¾ des logements raccordés au téléréseau faisaient l’objet d’un contrat de modernisation et plus de 50% étaient modernisés. La commercialisation des nouvelles prestations « triple play » (TV / Internet / téléphonie) a de ce fait pu être intensifiée. Ce qui a permis de quasi doubler le nombre de clients par rapport à 2007, pour dépasser le chiffre de 500 au 1er janvier 2009.

TéléOnex SA est une société d’économie mixte, propriété à 51% de la Ville d’Onex et 49% de Câblecom, fondée en 1987. Ceci avec l’objectif de doter la population onésienne d’une bonne réception de son et d’image par le câble.

> Swisscom a quelque peu revu ses priorités, pour se concentrer sur la Ville de Genève (FTTH). Dès lors, de nombreuses demandes de pose d’armoires volumineuses, dans les communes suburbaines, ont été abandonnées. Quant aux travaux effectués en Ville de Genève, leur volume a été encore relativement modeste en 2008. Par ailleurs, l’offre commerciale de Bluewin TV (télévision par le câble du téléphone) n’a pas provoqué d’érosion du nombre d’abonnés aux téléréseaux. > Les SIG de leur côté, en collaboration avec Orange, ont lancé, vers mi-2008, un projet d’exploitation d’un réseau FTTH, limité dans un premier temps, à un millier de ménages dans le quartier des Charmilles (réactivation du projet pilote « voisins / voisines »). Pour des raisons techniques, ce projet ne progresse que lentement.

118

> CanalOnex, mandataire indépendant choisi par TéléOnex, a une nouvelle fois offert une bonne couverture des événements locaux, notamment l’Eurofoot et le référendum sur la Maison Onésienne, et consolidé son implantation. C’est désormais un élément incontournable de la vie communale. Une quote-part, certes modeste, du produit de la redevance a pu être obtenue, gage supplémentaire de la bonne qualité des émissions. Enfin, un jugement de l’Autorité de plainte, faisant suite à la plainte d’un candidat aux élections municipales de 2007, a conduit à préciser les modalités de couverture d’opérations électorales, par une modification du règlement interne de TéléOnex (statut rédactionnel), décidée par le Conseil d’administration de TéléOnex.

En 2008, le nombre de bâtiments câblés est passé de 1’067 à 1’084, soit une augmentation de 17 (dont 10 villas). Ce sont des nouvelles constructions, sises notamment au niveau des 20A avenue des Grandes-Communes, 90 route de Chancy, 166 route du Grand-Lancy (EMS), 1 à 5 chemin de l’Echo, 6C chemin du Barbolet, 11A/11B chemin David-Brolliet, 16A chemin FrançoisChavaz, 16A chemin des Merles, 171D/E route de Chancy. Les villas, sises au 14 rue Gaudy-le Fort et au 47 avenue des Grandes-Communes, ont également été équipées du câble du téléréseau. Deux adresses ont fait l’objet d’un réajustement des statistiques en janvier 2008. Durant cette année, aucun dégât n’a été enregistré sur le réseau. La longueur totale du réseau est passée de 71’115 mètres linéaires à fin 2007 à 72’090 mètres linéaires à fin 2008, soit une progression de 975 mètres linéaires.


téléonex rapport d’activité 2008

En résumé, la situation a évolué comme suit en 2008 : Fin 2008

Fin 2007

Différence

Immeubles câblés comprenant logements

1’084 7’933

1’067 7’799

+ 17 + 134

Immeubles en service comprenant logements

1’084 7’933

1’067 7’799

+ 17 + 134

Abonnements payants

7’082

7’069

+ 13

état d’avancement de la construction de TéléOnex sa à fin décembre 2008 (Début des travaux : novembre 1989)

Lignes posées

état au 31.12.08

Total selon étude

% d’avancement

72’090 m

49’300 m

146.23 %

Immeubles câblés comprenant logements

1’084 7’933

931 7’115

116.43 % 111.50 %

Immeubles en service comprenant logements

1’084 7’933

931 7’115

116.43 % 111.50 %

Abonnements payants : logements

7’082

6’500

108.95 %

119


téléonex rapport d’activité 2008

Sur le plan commercial, le nombre d’abonnements payants est passé de 7’069 à 7’082 à fin 2008 (+ 13). L’objectif pour 2008 de 7’080 abonnés est donc atteint (+ 2). Pour l’année 2009, l’objectif a été fixé à 7’117 abonnés. Aucune résiliation d’importance n’a été enregistrée durant l’année 2008. Plusieurs projets immobiliers, en cours de réalisation ou à venir, vont permettre le raccordement de nouveaux abonnés à court terme, notamment aux 25bis chemin de Cressy, 3A chemin du Champ-du-Puits et au 14 chemin Gustave-Rochette (EMS Butini). De même, quelques propriétaires de villas individuelles se sont manifestés en vue du raccordement de leur propriété, notamment au 4 place Duchêne et au 29 chemin CharlesBorgeaud. Plusieurs séances ont eu lieu durant l’année 2008, dans les locaux des Services Industriels de Genève (CCTSS), afin de coordonner les futurs travaux du Tram Lancy-Onex-Bernex (TCOB). Ces travaux engendreront des modifications des réseaux optiques et coaxiaux d’une certaine importance. La mise en place d’un réseau aérien provisoire a pu être réalisée. Des adaptations de l’infrastructure souterraine de tubes du téléréseau seront effectuées.

120

Les travaux de réalisation d’un trottoir, sur le chemin Gustave-Rochette, vont permettre la mise en place d’une infrastructure de tube du téléréseau à moindre coût, en coordination avec l’Association des Communes Genevoises (ACG). Ceci suite à l’achèvement de la modernisation initiée par TéléOnex, pour le passage à la fibre optique. Durant l’année 2008, les travaux de rénovation des distributions intérieures d’immeubles se sont poursuivis. A fin 2008, des contrats ont été conclus pour un potentiel de 296 immeubles, représentant 4’972 logements, soit une progression de 52 immeubles, comptant en tout 656 logements. Des travaux ont été effectués pour un potentiel de 183 immeubles, représentant 3’677 logements, soit une progression de 127 immeubles représentant 2’305 logements. Le lotissement du chemin de Tirelonge, 1 au 53, d’un potentiel de 46 villas, a fait l’objet d’une étude détaillée du coût de rénovation de leur distribution intérieure. Une décision de la copropriété est attendue au cours de l’année 2009. Les travaux de raccordement des sites communaux par fibre optique sur le réseau optique de TéléOnex SA sont à présent complètement achevés, avec intégration du poste de police de la rue des Bossons, durant l’année 2008. Aucun problème n’est survenu à ce jour dans cette affaire.

Comptes de profits et pertes Produits Les recettes d’abonnements 2008 montrent une légère progression, puisqu’elles atteignent 1’698’091.25 francs contre 1’691’481.45 francs en 2007. Les redevances versées par TéléGenève sur les programmes numériques et Canal+ ont continué de progresser de façon satisfaisante. Les recettes relatives aux redevances Cablecom sur le chiffre d’affaire des clients Internet (Hispeed) et Téléphonie (Digital phone) ont enregistré une forte augmentation par rapport à l’exercice précédent. Les intérêts bancaires ont subi une diminution marquée, en raison de la chute des taux d’intérêts enregistrée en fin d’année, ainsi que de la diminution des liquidités disponibles, suite aux divers investissements effectués. On remarque en outre une augmentation de la participation de la Ville d’Onex aux frais de fonctionnement de CanalOnex, qui passe de 85’000.00 francs en 2007 à 92’000.00 francs en 2008. Le total des produits atteint 2’098’647.00 francs contre 2’070’240.30 francs lors de l’exercice précédent. Il est de 33’247.00 francs supérieur à celui du budget.


téléonex rapport d’activité 2008

Charges On constate la disparition du poste « location fibre optique », le contrat avec Swisscom ayant été dénoncé à fin septembre 2007, suite à la modernisation du réseau. Le poste « travaux divers » subit une forte progression liée aux coûts de vectorisation du réseau, comptabilisés en totalité dans l’exercice 2008. Le poste « modification réseau » est en augmentation, en raison des interventions sur le réseau (séparations d’introductions d’immeubles) effectuées dans le cadre des travaux de modernisation des installations de distribution intérieure. Quant au poste « amortissement réseau », également en hausse, il suit le plan prévu, lié aux investissements de la modernisation. Les autres charges d’exploitation du réseau, ont évolué proportionnellement à la progression du nombre d’abonnés. L’augmentation du poste « CanalOnex » est due à l’adaptation du mandat de prestations, ainsi qu’à une charge d’amortissements accrue, suite à d’importants investissements. Au total, les charges atteignent 1’932’470.40 francs contre 1’810’509.25 francs en 2007. Elles sont en augmentation de 121’961.15 francs et excèdent de 45’670.40 francs celles du budget. Résultat Le bénéfice net atteint 166’176.60 francs contre 259’731.05 francs en 2007. Le cash-flow de l’exercice ressort finalement à 731’571.15 francs contre 764’888.20 francs en 2007.

Bilan Actif En raison de l’effondrement des taux d’intérêts sur les placements à terme, survenu en fin d’exercice 2008, la totalité des fonds disponibles apparaît dans le poste « liquidités » qui atteint 1’141’395.20 francs. Le bilan fait apparaître un montant « débiteurs abonnements » de 1’591’000.25 francs correspondant à la facturation 2009 établie en décembre 2008. Les investissements 2008 ont atteint 1’117’967.30 francs. Ils concernent essentiellement les coûts de modernisation des installations de distribution intérieure d’immeubles, conformément au planning établi. S’y ajoutent également les extensions du réseau réalisées durant l’exercice, ainsi que divers chantiers coordonnés.

Passif Le poste « abonnements facturés d’avance » de 1’612’051.30 francs concerne la facturation de l’exercice 2009. Les fonds propres de la société atteignent 4’179’281.50 francs, contre 4’110’604.90 francs, à la fin de l’exercice 2007.

Quant aux investissements de « CanalOnex », ils s’élèvent à 101’200.00 francs, et concernent le nouvel équipement acquis, pour couvrir, notamment, les activités de tournage à l’extérieur et en semi-direct. Le fonds d’amortissement a progressé de 498’914.40 francs, conformément au plan prévu, ainsi qu’aux nouveaux investissements de la période, et atteint 6’828’139.80 francs. La valeur résiduelle du réseau est de 3’587’120.00 francs contre 2’968’067.10 francs à la fin de l’exercice précédent. En ce qui concerne le studio de CanalOnex, sa valeur résiduelle atteint 87’680.10 francs, après une nouvelle tranche d’amortissement de 62’620.15 francs.

121


Section rapport d’activité 2008

fivo

FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX 122


FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX rapport d’activité 2008

dicastère de MME Carole-Anne KAST La Fondation immobilière de la Ville d’Onex, créée en 1991, et reconnue par un arrêté du Conseil d’état en 1992, poursuit trois buts : > l’achat, la vente et l’échange de terrains et d’immeubles, la construction et la transformation de bâtiments. > la gestion des divers éléments de sa fortune. > la promotion de locaux professionnels, commerciaux, artisanaux et d’intérêt général.

Pour 2008, la composition du Conseil de la Fondation est la suivante : Présidente : Madame Carole-Anne Kast Vice-président : Monsieur Jacques Lottaz Secrétaire : Monsieur Jean-Claude Cristin Membres : Madame Lucie Oulevey, Messieurs Jean Paul Derouette, Laurent Nicole, Denis Pasche, Christian Viviand, Yvan Zweifel. Le Conseil de Fondation s’est réuni à cinq reprises en 2008. Il a étudié et approuvé les comptes annuels 2007 et le budget 2009. Pour sa part, le Comité de Direction (ci-après, le Comité), composé de la Présidente, du Viceprésident et du Secrétaire s’est réuni dix fois en séance ordinaire. Il a réglé les affaires courantes, assuré les relations avec les banques, les régies et les locataires, décidé de l’attribution des appartements tout en assurant le suivi des différents projets de construction. Ceci selon la grille de critères établis par le Conseil.

Les Communailles

Pralée

Le Conseil d’état a pris un arrêté le 25 juin 2008, approuvant le plan localisé de quartier N° 29600-527 des Communailles. Le dossier a attendu de nombreux mois au DCTI avant d’être présenté au Conseil d’état.

Les servitudes croisées qui bloquaient l’avancement de ce projet ont été levées par le Grand Conseil, qui a déclaré le projet d’utilité publique. Il devra donc être construit 60% de logements d’utilité publique au sens de la LGL, sur l’ensemble du périmètre.

Le Conseil de Fondation a décidé d’ouvrir une procédure AIMP sur les marchés publics, à deux tours, selon la procédure sélective et, pour couvrir les frais de la procédure, a voté un montant de 225’000 francs. Un mandat pour la préparation de la procédure AIMP a été donné à M. Eric Dunant, architecte, pour un montant de 36’000 francs, lequel a été désigné Président du jury. Le jury, composé d’architectes, d’ingénieurs, d’experts et de membres de la FIVO, s’est réuni en date du 20 juin afin d’adopter le programme du concours « architecte », qui a fait l’objet d’une publication dans la FAO et le site SIMAP le 14 juillet. La FIVO a reçu 20 candidatures pour ce concours. Le jury, dans sa séance du 1er septembre, a décidé d’en accepter 19 pour le 2ème tour et d’exclure le dernier pour des raisons de parenté avec un membre du jury. Un bureau s’est retiré pour raisons de surcharge de travail. Les 18 candidats seront jugés début janvier 2009. Les locataires actuels de l’immeuble seront libérés du paiement du loyer quelques mois avant que l’immeuble ne soit démoli.

Le dossier suit son cours et les discussions avancent entre les trois entités concernées par le projet. Il semble que les immeubles réalisés par la FED et la FIVO, immeubles A et B, seront réalisés plus vite que celui de la FPLC (immeuble C). Prochainement, un tableau de mutation des parcelles sera défini et la FIVO pourra acheter le terrain qui appartient actuellement à la FPLC. La procédure AIMP devrait être conjointe entre la FIVO et la FED, selon le règlement de la FED. Cette dernière ayant des moyens administratifs supérieurs à la FIVO, elle est d’accord d’assumer la partie administrative de la procédure. Par ailleurs, le PLQ actuel propose un sens de circulation problématique. Celui-ci sera réexaminé avec les services de la Ville d’Onex afin qu’un projet, permettant de réduire au maximum les nuisances pour les habitants du quartier, soit trouvé.

123


FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX rapport d’activité 2008

Nombre d’appartements attribués par an

Nombre d’appartements attribués par immeuble et par an

8 grandes-communes 22 grandes-communes 24 6 5

5

5

5

Bandol 12-14 Pampres 1-7

5

François-chavaz 8-10 François-chavaz 12-14 3 2 1

2005

1

2006

Répartition des appartements selon le nombre de pièces (Le parc immobilier se compose de 160 logements)

124

1

1

2007

2008


FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX rapport d’activité 2008

Locations

Autres dossiers

Pendant l’année 2008, on a enregistré 6 changements de locataires, concernant un « 2 pièces », deux « 3 pièces », et trois « 4 pièces ». Les décisions ont été prises par le Comité sur la base des critères d’attribution prédéfinis et la notation de chaque demande.

Ville d’Onex – Cité de l’énergie Depuis 2002, la Ville d’Onex s’est engagée dans une gestion communale soucieuse de respecter les objectifs d’un développement durable. Elle possède, depuis 2003, un Agenda 21 et a reçu le label « Cité de l’énergie » en automne 2005.

Étant donné la crise du logement qui sévit à Genève, il y a eu peu de mouvements cette année. En effet, l’année 2008 présente le taux de rotation le plus bas depuis 2004. Le secrétariat a relancé l’ensemble des candidats afin d’actualiser les inscriptions. Les dossiers ont ainsi pu être mis à jour. Le Comité a prévu de revoir le formulaire d’inscription et affiner les critères d’attribution. Cela facilitera le choix des candidats lorsqu’un appartement est à relouer.

Nous avons été approchés par M. Alain Gaumann, coordinateur de la Plate-forme immobilière du ScanE, afin d’avoir un échange de vues sur les possibilités de réduire les consommations des bâtiments. Il a présenté un exemple d’assainissement énergétique d’un immeuble locatif, et les résultats nous ont paru très satisfaisants. Il a été décidé de procéder à un check-up de nos immeubles. ENERPLAN a été engagé pour faire ce travail pour un coût de 1600 francs, puisque sur trois bureaux contactés, seul celui-ci nous avait donné réponse. Cette première étude sur l’immeuble 12-14, rue de Bandol a permis d’analyser le bâtiment sur les plans thermique et électrique, du point de vue de la consommation en eau, ainsi que sur divers autres points. Il ressort de l’analyse que l’enveloppe de l’immeuble est en bon état et que, comparativement aux immeubles construits à la même époque, il est de très bonne facture.

De ce check-up sont également ressorties des propositions d’interventions pour réaliser des économies d’énergie. Celles-ci ont été examinées par le Comité qui a décidé d’exécuter, en collaboration avec la régie BRUN, les actions suggérées en priorité et facilement réalisables. Un deuxième mandat a été attribué à ENERPLAN pour continuer les audits énergétiques des immeubles de la Fondation, sis aux 8-10 et 12-14 Chemin François-Chavaz. Rampe avenue des Grandes-Communes 22-24 Vu la nécessité de créer une rampe pour faciliter l’accès de l’immeuble aux personnes à mobilité réduite, le Comité a décidé de donner un mandat à M. Eric Dunant afin qu’il réalise une étude et présente plusieurs variantes pour cette construction. Le choix s’est porté sur la réalisation d’une rampe en béton armé. M. Dunant a fait parvenir le plan d’exécution réalisé par un ingénieur civil ainsi que le devis général. Celui-ci s’élève à 115’420 francs. Le Comité s’est montré favorable à cette proposition et la demande d’autorisation de construire a été déposée. Il a précisé cependant qu’il souhaitait que M. Dunant demande trois offres comparatives pour la mise en concurrence de l’attribution des travaux.

125


FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX rapport d’activité 2008

Résultat d’exploitation des immeubles

2'985'587.85 933'831.50 2007

2'051'756.35 354'230.00 1'697'526.35

2'970'969.45 907'696.45 2006

2'063'273.00 358'190.00 1'705'083.00

revenus charges résultat effectif dotations / provision résultat après dotation

Charges d’exploitation

126

Total

Assurances

Eau, gaz, électricité

Commission régie

Entretien, réparation

Impôt

Pelouse, massifs fleurs

Frais divers

Droits de superficie

Conciergerie

Abonnement téléréseau

Amortissement


FONDATION IMMOBILIèRE DE LA VILLE D’ONEX rapport d’activité 2008

CADIOM La FIVO a pris contact avec la direction de CADIOM afin de procéder au branchement des immeubles de l’Avenue des GrandesCommunes. Selon un premier constat, il n’est pas déraisonnable de chauffer le 22-24 GrandesCommunes avec CADIOM. En ce qui concerne l'actuel numéro 26 et le futur immeuble, cela restera à définir selon la typologie de l’immeuble. La direction de CADIOM va mener une réflexion technique et soumettra une proposition. Il est confirmé que CADIOM rachète les chaudières dans leur état actuel. Celle du 22-24 GrandesCommunes date approximativement de 1985. Toutefois les brûleurs sont relativement neufs. Panneau publicitaire mural LA SGA a proposé d’installer un panneau publicitaire mural F24l sur le mur de l’immeuble sis rue Bandol et sur la base d’un loyer annuel de 1’500 francs. Le Comité a accepté cette proposition, à condition que soit incluse dans le contrat une clause mettant en évidence que sa résiliation pourra avoir lieu moyennant un préavis de trois mois, sans indemnité, lorsque l’on procédera à l’extension de l’immeuble.

Comptes 2007 et budget 2009

Perspectives 2009

Le Conseil a adopté les comptes 2007 lors de la séance du 16 juin 2008. Ceux-ci présentent 2’055’998.82 francs aux revenus et 1’306’849.32 francs aux charges. Ce qui représente un bénéfice de 747’149.50 francs.

L’année 2009 sera consacrée à l’étude du projet des Communailles, au dépôt de l’autorisation de construire, à la préparation des procédures AIMP pour le choix des différents mandataires (ingénieur civil CVSE) et pour la réalisation de la construction.

Le budget 2009 a été adopté par le Conseil, le 17 novembre 2008. Le total des charges s’élevait à 1’443’950 francs et celui des revenus à 1’966’733 francs , présentant un bénéfice prévisionnel de 522’783 francs .

S’agissant du projet de la Pralée, l’année 2009 devrait voir le début de la procédure AIMP en collaboration avec la FED. Il s’agira également de s’adjoindre les services d’un mandataire en vue de la construction d’un immeuble de logements. Le Conseil va faire établir les audits énergétiques de chacun des immeubles. Par la suite, il réalisera les recommandations simples mais efficaces, proposées par le bureau ENERPLAN, qui viseront à diminuer la consommation de ses bâtiments.

Grand-Portes M. Walder a assisté à l’assemblée générale de la copropriété qui s’est déroulée le 3 avril. Il n’y a pas eu de commentaire particulier. L’imprimerie A4 Offset a résilié son bail à fin juillet 2008 et les locaux ont été attribués à la Ville d’Onex pour une nouvelle prestation destinée aux personnes en recherche d’emploi intitulée « Onex Solidaire ».

127


Tout sur ma commune Données chiffrées

4 

Indicateurs 2008

Les indicateurs intégrés permettent de mesurer et de suivre les actions définies dans le cadre de l’Agenda 21 communal. Ces indicateurs servent aussi de tableau de bord pour une gestion efficiente des actions de la Ville d’Onex.

Dans le cas de l’Agenda 21 de la Ville d’Onex, validé par le Conseil municipal en 2004, 39 indicateurs intégrés ont été retenus. Ces indicateurs sont conçus de regrouper toutes les informations sur l’état de la Commune, qu’il données spécifiques corrélées au ment durable ou non.

manière à pertinentes s’agisse de développe-

129


Tout sur ma commune Données chiffrées

indicateurs structurels (état des lieux) Population selon groupes d’âge et selon sexe

Population selon secteurs en 2000 Belle-Cour 4% Pré-Longet 5%

Onex-village 11%

Population selon secteurs en 2008 Cressy-Marais 11%

Belle-Cour 8%

Onex-village 4%

Cressy-Marais 11% Evaux 4%

Pré-Longet 5%

Cité-Nouvelle 42%

Cité-Nouvelle 39% Gros-Chêne 34%

Gros-Chêne 34%

Commentaire Le secteur de Belle-Cour en termes de répartition de la population est celui qui a le plus évolué entre 2000 et 2006. Toutefois, en 2006, la population onésienne se concentre encore pour les 2/3 dans les secteurs d’Onex-Cité et de Gros-Chêne. Comparaisons Évolution de la population entre 2000 et 2006 2000

2004

2005

2006

Variation en %

Densité de population 2006

Onex

16’419

17’447

17’357

17’380

+ 5,85

61.7 hab/ha

Carouge

17’425

18’777

18’987

19 ‘55

+ 9,93

71 hab/ha

Meyrin

19’655

20’615

20’642

20’670

+ 5,1

20.8 hab/ha

Nyon

15’589

16’426

17’235

17’615

+ 13

25.7 hab/ha

Source : mémento statistique du canton de Genève (OCSTAT, 2006) + annuaire statistique des Villes suisses 2008

Commentaires En comparaison des autres villes, la population d’Onex est l’une de celle qui a le moins progressé entre 2000 et 2006. Ceci peut s’expliquer par une densité de population très élevée (61 hab/ha), juste derrière Carouge. Le vieillissement de la population constaté à Onex se retrouve aussi à Meyrin et à Nyon qui voit sa part de 0-19 ans passer de 23.2% à 21.4%. Malgré ce vieillissement, Onex devient une des villes avec la plus grande part de jeunes. Enfin, concernant la proportion d’étrangers sur le territoire, Onex suit la même tendance que Carouge, à savoir une diminution de cette proportion ; Meyrin et Nyon restant stables de ce point de vue.

130


Tout sur ma commune Données chiffrées

Population selon l’origine, la naissance, par naturalisation, étrangers, étrangers nés en Suisse Répartition de la population selon l’origine étrangers Confédérés Genevois Part d’étrangers

Source : Annuaire statistique du canton de Genève (OCSTAT, 2005) + site Internet OCSTAT

Commentaire On constate que la part d’étrangers dans la population, stable depuis 2000, a baissé d’un point en 2006. La proportion de Genevois est en constante progression depuis 2000.

Nationalités en % en 2006 Portugal Autres pays Italie Espagne France Serbie et Monténégro Allemagne Turquie Grande Bretagne Pays-bas Autriche

Commentaire A Onex, comme dans les autres villes mentionnées ici, les Portugais et les Italiens restent les populations les plus représentées. A Nyon, la part de Français, de Serbes et d’Anglais est plus importante que dans les autres villes. Par rapport à 2005, la part des « Autres pays » est croissante dans toutes les villes.

131


Tout sur ma commune Données chiffrées

Population active, occupée ou sans emploi, selon le sexe

Nombre

En %

Date de référence

Total population

16’419

100

2000 2000

Personnes actives

8’427

51.3

Hommes

4’516

53,6

Femmes

3’911

46,4

Personnes actives occupées

7’841

47.8

Hommes

4’239

54,1

Femmes

3’602

45,9

Personnes actives sans emploi

586

3.6

Hommes

277

47,3

Femmes

309

52,7

2000

2000

Source : Site Internet de l’OCSTAT, consulté en avril 2006

Comparaisons Population résidante active et taux de chômage

Onex Carouge Meyrin

pop active résidante

taux d’activité

taux de chômage en %

en 2000

en 2000

en 2002

en 2003

en 2004

en 2005

en 2006

8’427

51,3

4,5

5,6

6,1

6,6

6,2

9’684

55,1

5,4

7,1

7,5

8,6

8,3

10’821

55,4

4

5,2

6

6,1

5,4

Source : Annuaire statistique du canton de Genève, OCSTAT 2005 + Statistiques des villes Suisses 2008

Pour information : Nombre d’emplois de chaque commune en 2006 population résidante

Nombre d’emplois

en 2006 Onex

17’380

1’860

Carouge

19’155

16’287

Meyrin

20’670

22’293

Source : Memento statistique du canton de Genève, OCSTAT 2007

Commentaire Le taux de chômage à Onex est moyen et suit l’évolution globale constatée sur l’ensemble des villes genevoises : une hausse en 2003 puis une augmentation plus modérée en 2004 et 2005 pour finir sur une baisse en 2006.

132


Tout sur ma commune Données chiffrées

Revenu moyen des ménages, personnes exemptes d’impôts, rentiers

Résultats Pour Onex, le total du revenu représente 505’403’000 francs en 2002, et progresse à 528’668’000 francs, en 2003. Le revenu net imposable moyen par contribuable représente 49’589 francs, en 2003 Centimes sur le revenu en 2003 Tranches cts communaux

Nombre de taxations

TOTAL Centimes communaux

TOTAL Revenu imposable

0-

2’681

0

26’526’956

1 – 1’000

2’812

1’247’936

114’129’898

988

1’226’137

47’337’171

1’001 – 1’500 1’501 – 2’500

1’656

3’269’966

92’323’364

2’501 – 3’500

1’030

3’039’605

71’411’760

3’501 – 5’500

893

3’841’560.5

77’765’447

5’501 – 20’000

564

4’684’665

81’630’625

20’001 – 50’000

29

805’548

10’930’649

Plus de 50’000

8

619’014.5

6’612’379

10’661

18’734’431

528’668’249

Nombre de taxations

TOTAL Centimes communaux

TOTAL Fortune communale

Totaux en nombres

Centimes sur la fortune en 2003 Tranches cts communaux 0-

8’539

0

13

1 – 1’000

1’901

339’913

302’002’921

1’001 – 1’500

72

88’777

55’664’629

1’501 – 2’500

61

119’277

71’558’068

2’501 – 3’500

27

80’090

41’252’770

3’501 – 5’500

30

130’782

63’152’078

5’501 – 20’000

29

255’740

106’962’206

20’001 – 50’000

1

34’540.5

14’401’431

Plus de 50’000

1

60’884

26’095’120

10’661

1’110’003

681’089’236

Totaux en nombres

Source : Annuaire statistique du canton de Genève, OCSTAT 2007

Commentaire Dans le tableau relatif à la valeur du centime de production des personnes physiques et des personnes morales, par habitant en 2006, on peut relever que la Commune d’Onex reste à la dernière place avec 26.42 francs alors que la moyenne cantonale se situe au double de ce montant. Comparaisons Fortune des personnes physiques, en milliers de francs 2000

2001

2002

2003

Évolution en %

Onex

596’015

687’928

650’074

695’639

16.7

Carouge

801’055 1’003’811 1’050’317 1’112’183

38.8

Meyrin

574’783

33.9

728’190

747’145

770’073

Source : Annuaire statistique du canton de Genève, OCSTAT 2007

Commentaire La commune d’Onex est celle ou la fortune des personnes physiques a le moins évolué entre 2000 et 2003. Cette progression est presque le double à Carouge et Meyrin.

133


Tout sur ma commune Données chiffrées

indicateurs économiques Dette communale Résultats et comparaisons Évolution de 2000 à 2005 (en milliers de francs) pour Onex : 2002

2003

2004

2005

2006

2007

2’660.7

-373.8

307.5

602.7

1’976.1

1’339

23.7

9.2

12.1

12.7

13.64

ND

46’386

42’047

40’305

37’933

41’511

40’950

Dette en francs par habitant à Onex

2’769

2’449

2’310

2’185

2’388

2’367

Dette en francs par habitant à Carouge

4’313

3’143

3’163

3’063

2’736

ND

Dette en francs par habitant à Meyrin

1’453

1’196

703

218

-

ND

Résultat de fonctionnement Capacité d’autofinancement (en %) Dette brute

Source : M. Paolo De Faveri, OCSTAT, données reçues le 02/05/08 + M. Walder, secrétaire général, présentation des comptes annuels 2005, 2006 et 2007

Évolution de la dette de la Commune d’Onex Dette brute (en milliers de francs) Dette par habitant

Commentaire Après plusieurs années de baisse de la dette brute par habitant à Onex, celle-ci a augmenté en 2006 puis s’est stabilisée en 2007. Cette tendance va à l’encontre de l’évolution des autres villes dont la dette en franc par habitant décroît depuis 2002. Meyrin a même réussi à annuler sa dette en 2007.

Endettement net par habitant

Endettement net par habitant

134

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2’545.-

2’422.-

1’875.-

2’009.-

1’945.-

2’267.-

2’121.-

2’195.-

2’243.-


Tout sur ma commune Données chiffrées

Pourcentage du budget alloué à l’aide au développement

Résultats et comparaisons Aide humanitaire selon le budget estimé par la Commune, en francs : Année

Budget aide au développement

Aide octroyée à la fédération genevoise de coopération

Aide octroyée à d’autres projets

% budget aide au développement/budget de la commune

121’000

82’000

36’000

0.28

2005

121’000

74’722

43’756

2006

140’000

2004

0.33

135’138

0.40

2007

220’000

143’483

76’472

0.60

2008

230’000

144’000

86’000

0.61

Source : M.Walder, secrétaire général administrations, finances et personnel – Commune d’Onex

Commentaire La part du budget de la Commune consacrée à l’aide au développement est en constante hausse, révélant une volonté politique. L’objectif de 0.7% du budget (objectif fixé par la loi) n’est toutefois pas encore atteint.

Consommation en énergie des bâtiments communaux

Consommations énergétiques de la Commune par an en KWh

gaz électricité mazout CAdiom Bois

Source : Données reçues le 07/05/08 de M.Cuttat, chef du service bâtiments communaux

Commentaire Dans l’ensemble la consommation d’énergie des bâtiments communaux a diminué (de 10 830 333 kWh en 2004 à 8 996 714 kWh en 2007 soit près de 17% de baisse). Dans le même temps, la part des énergies renouvelables a continué à augmenter (en particulier l’électricité). Ainsi, le bilan de cette consommation d’énergie est positif (baisse globale de la consommation et recours plus important aux énergies renouvelables).

135


Tout sur ma commune Données chiffrées

Accessibilité des transports publics

Moyennes du dernier trimestre 2003 et 2005, période représentative d’une forte consommation du transport public (les périodes scolaires ne sont pas considérées) Nombre moyen de montées sur 5 jours ouvrables

Axe Chancy (lignes 2 et 19) Grandes-Communes (lignes 10 et 20)

2003

2005

7’900

8’050

13’600

15’700

2005 Population dans un rayon de 300m Axe Chancy (lignes 2 et 19) Grandes-Communes (lignes 10 et 20)

Emplois dans un rayon de 300m

Part modale

5’300

900

25.8%

14’200

1’300

20.23%

La part modale est calculée sur le potentiel des habitants et des emplois considérés dans un périmètre de 300 mètres autour des arrêts pris en compte. Part modale = volume de personnes transportées la semaine/ (potentiel de clients * 5 jours) 

2007 Population dans un rayon de 300m Axe Chancy (lignes 2 et 19) Grandes-Communes (lignes 10 et 20)

Emplois dans un rayon de 300m

Part modale

5’221

1’002

ND*

13’978

1’535

ND

*ND = non disponible Commentaire La population desservie par les transports publics est en légère baisse. Par contre, le nombre d’emplois desservis est en augmentation. Des problèmes de relevés en 2006 et 2007 ne permettent pas de calculer le nombre moyen de montées sur 5 jours ouvrables. Le choix des moyens de transport est déterminant pour la protection de l’environnement : les déplacements à pied et à vélo (« trafic lent ») sont les seuls à n’avoir pratiquement aucun effet négatif sur l’environnement. Mais en termes de kilomètres parcourus, le trafic lent joue un rôle presque insignifiant. Les transports de personnes se font principalement par le rail et par la route. Les transports en véhicule automobile individuel portent davantage atteinte à l’environnement que les transports publics. Dans les transports publics, en effet, le taux d’occupation des véhicules est plus élevé, et le trafic ferroviaire est en lui-même moins polluant. La répartition modale des transports de personnes est dès lors un indicateur important pour juger dans quelle mesure la mobilité individuelle porte atteinte à l’environnement. La part des transports publics est globalement en recul depuis les années septante. En 1970, les transports publics assuraient 21% des distances parcourues par les personnes. Cette part n’était plus que de 16% en 1984. Elle est ensuite légèrement remontée pour atteindre presque 20% en 2005. Sources : OFS, Statistique suisse des transports

136


Tout sur ma commune Données chiffrées

indicateurs sociaux, culturels et de qualité de vie Personnes vivant sous le seuil de pauvreté selon sexe

Définition La définition du seuil de pauvreté ci-dessous s’appuie sur les directives de la Conférence suisse des institutions d’action sociale. Le seuil statistique de pauvreté (à savoir loyer moyen + primes d’assurances maladie + forfait pour l’entretien + 100 francs par membre du ménage ayant 16 ans révolus) se monte en 2006 à 2 220 francs pour une personne vivant seule et de 4 650 francs pour un couple avec 2 enfants. Tout ménage dont les revenus sont en dessous de ce seuil est considéré comme pauvre. Source : OFS, communiqué de presse du 26/11/04 Commentaire L’indicateur en tant que tel ne peut être chiffré, les données n’étant collectées qu’au niveau fédéral. Une demande a été formulée auprès de l’OFS et une réponse a été faite (pas de donnée disponible par commune). Certaines données indirectes ont donc été collectées auprès des services sociaux de la Ville pour essayer de refléter la situation d’Onex sur ce point. Résultats En 2005, 408 dossiers de demandes d’aide ont été déposés au service social de la Ville. En 2007, 317 clients (dont 70 pour des cornets alimentaires) ont été reçus et 791 entretiens ont été effectués. Évolution du nombre de dossiers de demandes d’aide (en attente de chiffres) 2003

2004

2005

2007

Nombre de dossiers traités

332

339

408

313

Dont étrangers

131

169

ND

203

Nombre d’entretiens effectués

947

1’169

ND

791

Source : M. Lacroix, service de prévention sociale et de promotion de la santé

Commentaire Le nombre de dossiers traités en 2007 est en baisse par rapport à 2005 et revient à un niveau même inférieur à celui de 2003. Par contre, la proportion d’étrangers parmi les « clients » est en augmentation et constitue désormais la majeure partie des demandes d’aide.

Tableau comparatif

Terrains non bâtis

2005

2006

2007

2008

Fr.

Fr.

Fr.

Fr.

0.00

0.00

0.00

0.00

Ouvrages de génie civil

1’570’055.95

1’786’897.65

1’662’819.52

1’456’494.35

Terrains bâtis

3’228’585.99

3’819’269.86

2’113’117.30

4’619’884.32

0.00

207’210.45

75’368.60

81’329.05 195’691.35

Forêts

5’000.00

238’516.57

259’233.35

Autres biens

Matériel, machines, véhicules

102’673.00

0.00

3’000.00

0.00

Participations

120’000.00

0.00

0.00

0.00

Autres dépenses à amortir

10’743.30

0.00

0.00

0.00

Investissements bruts

5’037’058.24

6’051’894.53

4’113’538.77

6’353’399.07

Financements de tiers Investissements nets Autofinancement Excédent de financement Insuffisance de financement Total

- 1’632’869.90

- 466’791.20

- 511’710.10

701’380.55

3’404’188.34

5’585’103.33

3’601’828.67

5’652’018.52

4’700’698.81

5’154’100.45

4’518’798.12

6’227’680.15

- 1’296’510.47

- 0.00

- 916’969.45

575’661.63

0.00

431’002.88

0.00

0.00

3’404’188.34

5’585’103.33

3’601’828.67

5’652’018.52

137


Tout sur ma commune Données chiffrées

Offre de détente dans les quartiers d’habitation

Répartition par zone du territoire

Superficie totale (ha)

Onex

Carouge

Meyrin

Nyon 686

284

263

995

Surface boisée (ha)

54

25

66

53

Dont forêts (ha)

34

14

45

ND

Cours d’eau (ha)

10

5

1

0

Espaces verts et lieux de détente (ha)

29

19

31

29

22%

12.5%

7.6%

-

% d’espaces de détente (espaces verts + forêts)

Source : Annuaire statistique du canton de Genève, OCSTAT 2005 confirmé par chiffres des statistiques des villes suisses 2008

Répartition des surfaces vertes appartenant à la Commune, sur le territoire d’Onex Surfaces engazonnées

18,40 ha

Surfaces sportives

3,30 ha

Surfaces prairies

2,30 ha

Surface forestière : 33 ha dont 16,5 appartenant à la Commune. Sur ces 33 ha de surface forestière, 13 ha sont attribués au moins en partie à la récréation.

Surface attribuée au moins en partie à la récréation Récréation exclusive

4 ha

Récréation et protection physique du milieu

4 ha

Récréation et valorisation de production ligneuse

5 ha

Source : M. Escher, chef de service espaces verts, voiries et ateliers (données reçues le 23/04/08)

Commentaire Au global, on peut considérer que 42 ha sont des espaces de détente (29+4+4+5), ce qui constitue une surface non négligeable du territoire. Au global, si on compare aux autres villes prises en compte, Onex est la Commune qui compte la plus grande part de son territoire en espaces verts et en forêts (22% de la superficie globale d’Onex). Spectacles Onésiens – PROVENANCE DU PUBLIC (personnes inscrites dans notre fichier)

Autres cantons et France voisine 124 / 4%

Genève 790 / 24%

Autres communes genevoises 173 / 53%

138

Onex et Petit-Lancy 615 / 19% (dont 468 à Onex seulement)


Tout sur ma commune Données chiffrées

Attitude favorable à la santé : activité physique On dénombre 27 clubs et associations sportives à Onex, en 2006. Nombre de membres dans certaines d’entre elles : Fréquentation des cours dispensés par Onex Santé  2004 1ère session

2e session

Gym dos GO

16

16

Aquagym GO

15

13

Gym dos GSG

52

43

Walking GSG

19

1ère session

2e session

3e session

7

6

6

11

18

16

15

43

55

58

57

83

24

23

25

27

N/A

N/A

N/A

N/A

179

N/A

Aquagym douce

22

21

19

25

25

26

Qi Gong

26

24

32

24

27

30

Sophrologie

20

26

27

24

14

23

170

226

156

176

350

184

Gym plein air GSG

Total

3e session

2005

2006 Trim 3

2007

Trim 1

Trim 2

Trim 4

Trim 1

Trim 2

Gym dos GO

N/A

N/A

10

9

11

10

Aquagym GO

N/A

N/A

13

14

14

13

Gym dos GSG

65

67

77

N/A

N/A

N/A

N/A

Walking GSG

23

11

11

N/A

N/A

N/A

N/A

N/A

N/A

N/A

N/A

173

Gym plein air GSG Aquagym douce

Trim 3

Trim 4

26

32

32

29

27

30

Qi Gong

N/A

N/A

N/A

N/A

28

31

33

Sophrologie

N/A

N/A

N/A

N/A

24

15

Total

114

110

173

154

104

98

20 0

106

Cellules sans nombre= pas de cours ce trimestre-là N/A= données non disponibles Commentaire Au global, on constate une baisse de fréquentation des cours entre 2005, 2006 et 2007. Cet effet est plus lié au manque de données qu’à une réelle baisse de fréquentation. On note cependant que la Gym dos GSG et l’aquagym douce sont deux disciplines dans lesquelles les effectifs sont en augmentation entre 2004-2005 et 2006-2007. Activités des Aînés – Moyenne de fréquentation des cours Club de midi Excursions Pétanque Chorale Gym aquatique Tourisme pédestre Potagers Gym – contact

139


Tout sur ma commune Données chiffrées

Participation à des manifestations culturelles > 2003 : Spectacles Onésiens : 16 spectacles sur 21 soirées soit 10’409 spectateurs. 522 billets ont été subventionnés en faveur des jeunes. Récrés Spectacles : programmation destinée aux 3 à 7 ans a attiré 2’045 enfants sur 16 représentations, sans oublier 20 séances spéciales pour les classes enfantines et premières primaires des écoles d’Onex (soit environ 2550 élèves). Total 2003 : 15'004 spectateurs (enfants compris) > 2004 : Spectacles Onésiens : 15 spectacles sur 25 représentations dont 14 au Manège, 3 au ForuMeyrin, 1 au Palladium, 2 au Grand Casino et 5 au Casino Théâtre, soit un total de 10’027 spectateurs. Récrés Spectacles : 4 spectacles sur 12 représentations publiques + 16 scolaires, soit un total de 4’205 spectateurs dont 1'511 publiques et 2’694 scolaires. Total 2004 : 14'232 spectateurs (enfants compris) > 2005 : Spectacles Onésiens, Récrés-Spectacles (programmation enfants) et festival Les Créatives: 42 représentations / 11’955 spectateurs pour tous les spectacles payants organisés par Loisirs & Culture. Total 2005 : 11'955 spectateurs (enfants compris) Source : Mme Isabelle Sanz, Spectacles Onésiens par mail du 10/05/06

> 2006 : Spectacles Onésiens : 17 spectacles sur 21 représentations dont 4 au Manège, 15 à la Salle communale et 2 au Grand Casino, soit un total de 9'550 spectateurs. Les Récrés Spectacles : 5 spectacles sur 13 représentations + 20 scolaires. Soit un total de 4’385 spectateurs avec les scolaires. > Autres : Le festival Les Créatives : 3 soirs avec 6 concerts. La Fête de la Musique dans le préau de l’école des Tattes avec 6 concerts. 5 accueils des Concertus Saisonnus au Manège (classique). Total 2006 : 13'935 spectateurs (enfants compris et sans compter les autres festivités) > 2007 : Spectacles Onésiens : 18 spectacles sur 20 représentations dont 4 au Manège, 14 à la Salle communale et une au Grand Casino. Soit un total de 9’498 spectateurs. Les Récrés Spectacles : 5 spectacles sur 13 représentations + 20 scolaires. Soit un total de 4’345 spectateurs avec les scolaires. > Autres  : Le Festival Les Créatives  : 4 soirs avec 6 concerts. La Fête des 20 ans au Manège et à la Salle communale pendant 3 jours avec 3 spectacles et des animations. 6 accueils des Concertus Saisonnus au Manège. La Fête de la Musique dans le préau de l’école des Tattes avec 4 concerts. Total 2007 : 13'843 spectateurs (enfants compris et sans compter les autres festivités) Source : Rapports d’activité 2006 et 2007, Mme Cyrille Schnyder-Masmejan, Service Loisirs & Culture.

Commentaires Après une année 2005 difficile, les chiffres de fréquentation des Spectacles Onésiens et des Récrés Spectacles ont augmenté et se sont stabilisés à environ 13'850 spectateurs. Pour autant, ces chiffres n’atteignent pas ceux de 2003 et 2004. Cependant, de nombreuses autres manifestations ne sont pas comptabilisées dans ces chiffres, ce qui peut expliquer la stagnation du nombre de personnes fréquentant les manifestations onésiennes.

SPECTACLES ONéSIENS au Manège Coût moyen d’un billet (hors salaires administratifs): Frs 48.61

ville d’onex Fr 10.51 : 24%

Participation des coproducteurs Fr 10.36 : 6%

140

Part payée par le spectateur Fr 27.74, Prix moyen y compris ventes diverses : 57%


Tout sur ma commune Données chiffrées

SPECTACLES ONéSIENS à la salle communale Coût moyen d’un billet (hors salaires administratifs): Frs 58.73

ville d’onex Fr 15.81 : 27%

Part payée par le spectateur Fr 35.06, Prix moyen y compris ventes diverses : 60%

Participation des coproducteurs Fr 7.86 : 13%

Taux de récupération des déchets par catégorie

Résultats Statistique sur la levée des déchets – Poids exprimés en tonnes Triés

2000

2004

2005

2006

2007

% de déchets triés

33,9%

36,2%

35,9%

36,8%

37,9%

Compost (ménager, tournée du mercredi)

656,00

710,78

669,16

932,02

906,00

Compost communal (feuilles, branches à F.-Chavaz + Lothard)

312,50

208,12

184,09

97,20

165,00

59,00

217,29

168,51

-

-

Organique (herbes, troncs, branches livrés à Châtillon)

61,00

59,18

51,85

39,49

34,51

Papier

Ferraille (chez Jaegger & Bosshard)

672,81

769,02

834,83

898,43

932,12

Verre

334,00

388,80

388,22

391,24

401,00

Alu

4,07

7,58

4,86

12,65

12,15

Fer blanc

5,95

6,16

8,06

PET

42,68

42,22

37,28

30,44

29,00

Bois (livré chez Serbeco trié dans les ménagers volumineux)

99,82

30,00

81,32

62,68

37,25

Imputrescibles (+ organiques sur 2006-2007)

59,00

141,89

71,26

196,52

180,35

6,00

-

-

-

-

-

1,08

1,00

2,20

46,98

68,86

68,54

70,35

75,15

Frigos (sans vignettes) 2002 = 210 pièces – 2003 = 117 pièces

6,58

6,09

6,13

-

-

Electro-ménager (abandonnés, livrés à Commune de Meyrin)

34,66

-

-

-

-

0,17

-

-

-

-

Total triés

2’402,93

2’655,99

2’575,17

2’732,02

2’774,73

Total triés & incinérés

7’092,57

7’344,88

7’183,57

7’427,93

7’312,03

430

428

410

430

426

Huiles usées Capsules Nespresso Vêtements (conteneurs privés)

Néons 822 pièces en 2002 – 600 pièces en 2003

kg par habitant Source : Données transmises par M. Escher le 26/04/08

141


Tout sur ma commune Données chiffrées

Total triés

KG par habitant

Total triés et incinérés

Triés

Commentaire En 2006, les quantités de déchets produits ont continué de croître. Mais, en 2007, ces quantités reculent légèrement. Quant à la part de déchets triés, elle poursuit son augmentation et suit une tendance globale en hausse depuis 2000. Ce qui engendre un bilan positif pour 2007. Par rapport aux autres communes, le taux de recyclage à Onex est plutôt modeste, notamment comparé à Meyrin et en dessous de la moyenne du canton. Attention, le mode de calcul du Service des statistiques du Canton n’est sans doute pas le même que le mode de calcul de la Commune car les chiffres du site Internet de l’OCSTAT diffèrent de ceux communiqués par la Commune (exemple : taux de recyclage en 2006 communiqué par la Commune : 36,8% et taux de recyclage selon l’OCSTAT pour cette même année : 37,7%).

142


Tout sur ma commune Données chiffrées

Statistique points de récupération 2008 janv.

févr.

Mars

Avr.

Mai

Juin

juill.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Total

Route de LŒx Alu – Fer blanc

165

195

200

190

225

265

160

120

230

195

160

225

2'330

Verre

6'425

5'790

6'030

6'294

7'320

5'750

6'190

5'370

5'560

4'285

4'720

5'670

69'404

Papier

3'620

2'900

3'110

3'735

3'940

3'410

2'450

3'010

3'340

3'860

3'710

3'235

40'320

0

0

0

0

100

0

0

0

80

250

200

415

1'045

10'210

8'885

9'340

10'219

11'585

9'425

8'800

8'500

9'210

8'590

8'790

9'545

113'099

Pet Totaux

Grandes-Communes Alu – Fer blanc

390

175

220

100

225

105

140

130

275

150

200

240

2'350

Verre

4'915

5'110

5'770

5'155

4'970

4'570

5'550

4'010

6'430

5'425

5'575

7'060

64'540

Papier

3'500

2'640

2'270

3'735

3'550

2'790

2'950

2'465

3'860

3'410

3'850

3'590

38'610

Pet

530

515

560

895

600

460

605

435

710

590

180

470

6'550

Ordures

990

775

290

0

0

0

0

0

0

0

0

0

2'055

Totaux

10'325

9'215

9'110

9'885

9'345

7'925

9'245

7'040

11'275

9'575

9'805

11'360

114'105

Bois-de-la-Chapelle Alu – Fer blanc

100

105

120

175

105

185

95

100

155

125

115

160

1'540

Verre

4'105

3'055

2'780

2'960

2'455

3'335

3'860

2'955

3'645

3'205

2'535

3'395

38'285

Papier

1'715

1'400

1'650

2'160

2'210

2'320

1'635

1'830

2'470

1'970

2'310

1'755

23'425

90

0

0

0

0

0

0

0

0

150

380

440

1'060

6'010

4'560

4'550

5'295

4'770

5'840

5'590

4'885

6'270

5'450

5'340

5'750

64'310

Pet Totaux Belle-Cour Alu – Fer blanc

100

100

150

90

35

190

145

0

125

80

75

105

1'195

Verre

4'050

2'690

3'290

3'125

4'990

1'735

2'785

2'265

2'995

3'585

3'720

2'855

38'085

Papier

4'385

3'180

3'160

3'470

4'000

4'380

3'375

3'035

3'980

3'880

3'420

4'980

45'245

510

375

350

450

450

590

490

515

540

570

350

680

5'870

Ordures

1'345

1'100

1'140

1'345

975

1'660

1'435

1'090

745

1'305

690

1'145

13'975

Totaux

10'390

7'445

8'090

8'480

10'450

8'555

8'230

6'905

8'385

9'420

8'255

9'765

104'370

Pet

Coop Gros-Chêne Alu – Fer blanc

225

355

320

515

365

290

415

205

335

320

240

520

4'105

Verre

11'260

8'720

8'830

7'830

9'750

9'280

9'835

8'565

9'410

7'860

8'625

9'398

109'363

Papier

4'420

3'975

4'410

4'915

3'990

3'880

3'875

4'430

3'900

4'660

4'740

4'555

51'750

Pet

1'280

1'200

770

1'080

1'090

720

960

1'015

990

930

870

950

11'855

Ordures

0

0

500

0

0

0

0

0

0

0

0

0

500

Totaux

17'185

14'250

14'830

14'340

15'195

14'170

15'085

14'215

14'635

13'770

14'475

15'423

177'573

190

125

175

130

165

145

315

135

265

160

170

160

2'135

4'565

3'015

3'150

3'290

3'810

3'155

3'265

805

3'135

2'370

3'390

3'690

37'640

590

640

470

525

880

660

350

480

620

550

630

555

6'950

0

60

0

0

0

0

20

100

0

0

60

370

610

5'345

3'840

3'795

3'945

4'855

3'960

3'950

1'520

4'020

3'080

4'250

4'775

47'335

0

580

0

585

570

0

0

0

410

0

0

0

2'145

59'465

48'195

49'715

52'164

56'774

49'875

50'900

43'065

53'795

49'885

50'915

56'618

621'366

Ecole du Bosson Alu – Fer blanc Verre Papier Pet Totaux

Salle Communale Verre coloré Totaux

143


Tout sur ma commune Données chiffrées

Statistiques sur les levées des déchets: 2007-2008 Poids exprimés en tonnes 2007

2008

4304.30

4205.50

Ménagers incinérés : Ménagers ordinaires incinérés Ménagers volumineux (encombrants) Total

233.00

292.00

62.05 %

62.01 %

4537.30

4497.50

Ménagers recyclés : Compost ménager

906.00

941.13

Papier

932.12

v921.52

Verre

401.00

391.22

Fer blanc, alu

12.15

13.84

PET

29.00

28.34

Textiles

75.15

71.74

Capsules Nespresso Total

2.20

9.12

32.24 %

32.77 %

2357.62

2376.91

165.00

118.35

37.25

50.35

Communaux recyclés : Compost communal Bois Ferraille

34.51

45.39

Déchets divers, imputrescibles, roues

180.35

164.35

Total

5.70 %

5.22 %

417.11

378.44

Total recyclés

37.94%

38.16%

2774.73

2755.35

Total ménagers incinérés + ménagers recyclés + communaux recyclés

7312.03

7252.85

426

415

Kg par habitant

144


Tout sur ma commune Données chiffrées

indicateurs environnementaux Consommation de produits bio

Chiffres pour le Magasin Migros Lancy-Onex Chiffre d’affaires (en CHF) lié à la vente de produits bio : 2006 ARTICLEs BIO

2007

812’873 895’359

BIO-BAUMWOLLE

5’451

6’106

Bio / Eco

4’646

10’846

Total produits bio

822’970 912’311

Part du CA lié à la vente de produits M-Engagement : > en 2006 : 3,095% > en 2007 : 3,4% Les habitants d’Onex représentent environ 63% de la clientèle du magasin. Ainsi, ces chiffres donnent un bon aperçu des comportements d’achats de la population onésienne. Source : Anne-Marie Gisler, responsable juridique et développement durable, Société coopérative Migros Genève, données reçues le 1/06/08

Commentaire Les ventes de produits bio dans le magasin Migros de Lancy-Onex sont en progression de 10,6% en termes de chiffre d’affaires entre 2006 et 2007. La part du chiffre d’affaires réalisé sur les produits M-Engagement dans le total du chiffre d’affaires du magasin est en légère hausse entre 2006 et 2007 mais reste à un niveau relativement faible. Cet indicateur montre la part des dépenses des ménages consacrées aux produits bio par rapport à l’ensemble des dépenses pour l’alimentation et les boissons. Il donne une idée du degré de sensibilisation des consommateurs aux problèmes écologiques dans le domaine de la production de denrées alimentaires. Cet indicateur concerne les dépenses des consommateurs et ne permet pas de connaître la part de marché exacte des produits bio. En 2005, la part des dépenses consacrées aux produits bio était en moyenne de 6,5%. Elle a augmenté par rapport à 2000, où elle était de 4,5%. Une analyse détaillée de la consommation de produits bio (basée sur les chiffres de 2005) a montré que les ménages disposant d’un plus haut revenu par personne (ménages à revenu élevé) dépensent plus pour les produits bio que les ménages à bas revenu. Les ménages de Suisse alémanique et romanche dépensent 50% de plus pour les produits bio que les ménages de Suisse romande. Les dépenses des ménages des régions italophones se situent entre ces deux valeurs. Cette différence entre les régions linguistiques a tendance à diminuer. A noter que, pour beaucoup de produits, il n’existe pas encore d’alternative biologique sur le marché et que, pour certains produits et à certaines époques de l’année, la production ne suffit pas à satisfaire la demande. Le marché potentiel des produits bio est encore loin d’être saturé. Sources : OFS, Enquête sur les revenus et la consommation ERC

145


Tout sur ma commune Données chiffrées

émissions de gaz à effet de serre

D’après le tableau de calcul de CO2 utilisé par Suisse énergie pour Cité de l’énergie, et en prenant en considération les données suivantes, pour les bâtiments de la Commune et des installations relevant de sa gestion, on obtient :

CADIOM (kWh)

2003

2004

2005

2006

2007

6’329’781

6’918’816

6’090’116

5’700’478

5’113’650

Bois (kWh)

50’480

156’510

146’076

133’853

124’166

Gaz (kWh)

1’685’230

1’123’990

945’069

1’043’333

1’079’337

467’089

462’272

537’500

329’416

325’176

1’226’914

1’197’993

1’080’991

994’717

926’192

Mazout (kWh) Total CO2 (kg)

Source : M. Kunz, adjoint scientifique au Service cantonal de la protection de l’air

Commentaire Entre 2005 et 2007, on constate une hausse des émissions de gaz à effet de serre avec toutefois une légère baisse entre 2006 et 2007. Le chauffage constitue la principale composante de cette augmentation globale.

Coûts énergétiques (en francs) 2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Eau

104’000

142’200

124800

130300

122’995

132’356

150’012

Gaz

122’700

101’900

68800

67500

82’992

89’111

109’704

Electricité

380’900

440’600

478600

468800

448’373

407’763

440’366

Mazout

341’100

20’700

24700

25800

15’812

21’400

27’370

0

430’400

487000

445100

416’623

364’944

471’062

CADIOM Bois Total

0

4’800

10500

9800

8’980

8’339

10’777

948’700

1’140’600

1194400

1147300

1’095’775

1’023’913

1’209’291

600'000

500'000

eau gaz

400'000

électricité mazout

300'000

cadiom bois

200'000

100'000

0

2002

146

2003

2004

2005

2006

2007

2008


Tout sur ma commune Données chiffrées

évolution des indicateurs entre 2006 et 2008

Indicateur

évolution

Commentaires

1

Population selon groupe d’âge

1

Population selon sexe

2

Population selon l’origine, la naissance, …

Part d’étrangers

5

Population active, occupée ou sans emploi, selon le sexe

Baisse du taux de chômage

6

Revenu moyen des ménages, personnes exemptes d’impôts, rentiers

Valeur du centime de production personnes physiques et morales par habitant

Vieillissement de la population

10 Taux d’électeurs 12 Coûts du logement 14 Dette communale 15 Pourcentage du budget alloué à l’aide au développement Pour les bâtiments communaux

16 Part des énergies renouvelables 17 Consommation en énergie des bâtiments communaux 18 Consommation d’eau 21 Accessibilité des transports publics

Pour les bâtiments communaux NSP

Problèmes dans les relevés

22 Personnes vivant sous le seuil de pauvreté selon le sexe

Nombre de dossiers déposés

23 Nombre et % de Working poor

Nombre de dossiers considérés

24 Personnes exposées à des immissions de polluants

Baisse des émissions de polluants

24 Personnes exposées à des immissions de bruit trop importantes

Pas de changement pour le bruit

25 Offre de détente dans les quartiers d’habitation 26 Attitude favorable à la santé : activité physique

NSP

Manque de données pour évaluation

27 Participation à des manifestations culturelles

Nombre de spectateurs

28 Participation active dans des associations ou organisations

Tendance globale selon chiffres obtenus

29 Kilomètres de pistes cyclables

Une nouvelle piste

30 Taux de récupération des déchets par catégories 32 Consommation de produits bio

NSP

Pas de données dans rapport de 2006

33 Consommation de produits issus du commerce équitable

NSP

Pas de données dans rapport de 2006

34 Nombre de restaurants Fourchette Verte 35 Quantité d’herbicides utilisée par la Commune 36 Emissions de gaz à effet de serre

Pour les bâtiments communaux

37 Consommation finale d’énergie pour les transports

Nombre de voitures de tourisme pour 1000 habitants

39 Qualité physico-chimique de l’eau de l’Aire et du Rhône

Hausse phosphore dans le Rhône en 2007

Légende

NSP

Les flèches rouges montrent une évolution négative. Les flèches vertes présentent une évolution positive. Les flèches bleues indiquent une tendance stable ou aucun changement. La flèche noire indique que l’auteur ne peut pas se prononcer sur la tendance. La mention NSP signifie que les données ne sont pas suffisantes pour désigner l’évolution.

147


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

5 

adresses utiles 2009

ème Onex est la 6 commune du canton. avec ses 17’500 habitants,

elle accueille également près de 2’000 emplois. Son territoire a une surface de 280 hectares, dont 69% de zones à bâtir et d’infrastructures, 12% boisée, 6% agricole et 13% diverse.

sport

Culture et Jeunesse

Accès LIBRES Pétanque Boulodrome Jean-Argand École des Racettes av. du Bois-de-la-Chapelle 17 5 jeux (400 m2) ouvert du 1er octobre au 30 avril T. 022 792 55 98 Boulodrome des Tattes rue du Comte-Géraud 26 ouvert du 1er mai au 30 septembre Salles de gymnastique Écoles des Tattes, d’Onex-Parc, du Bosson et des Racettes (pas accessibles en dehors des clubs) Centre sportif des Evaux (Fondation) ch. François-Chavaz 110 T. 022 879 85 85 Stade municipal Deux terrains de football, un terrain de basket, deux espaces polyvalents rte de Loëx 20 T. 022 793 02 20 Terrain multisports Place du 150ème Stade des Tattes Un terrain de football, un terrain de basket, un agorespace rue du Comte-Géraud 20 Terrain de football pour les juniors ch. François-Chavaz 115

Spectacles Onésiens Parcours Vita Accès rue du Vieux-Moulin et chemin François-Chavaz

Accès payants ou en club Piscine Municipale d’Onex-Parc av. du Bois-de-la-Chapelle 83 T. 022 792 93 56 Centre équestre d’Onex ch. de Laz 16 T. 022 792 16 88 La Gavotte (activités poney) ch. des Verjus 138 T. 079 216 90 70 Tennis Club d’Onex rte de Chancy 111 T. 022 792 84 51 Restaurant T. 022 792 53 35

Salle communale rte de Chancy 133 Billetterie : T. 022 879 59 99 Administration et réception : T. 022 879 59 89

Bibliobus Ecole d’Onex-Parc (pendant travaux à la Maison Onésienne) 81, av. du Bois-de-laChapelle T. 022 879 59 59 Horaires : un jeudi sur deux, de 10h à 13h et de 14h à 17h30

Cours, ateliers POUR LES JEUNES et activités Le Service Jeunesse et Action Communautaire (SJAC) offre des prestations aux jeunes, telles que: cours de langue française (également pour adultes), petits jobs, appuis pour les devoirs, etc., avec accueil et encadrement dans le cadre du SJAC et du Café communautaire. Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Horaires : lundi et vendredi, de 13h45 à 22h ; mardi, mercredi et jeudi, de 8h à 12h et de 13h45 à 22h Maison de la musique av. des Grandes-Communes 49 T. 022 879 80 20 Horaires : location et ouverture possible de 8h à minuit

149


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

Culture et Jeunesse Cours, ateliers POUR LES JEUNES et activités (suite) UpAdos rue des Evaux 2 T. 022 879 80 28 Horaires : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 16h à 19h; mercredi de 14h à 19h Café communautaire rue des Evaux 2 Horaires : du lundi au vendredi de 16h à 22h30

150

Locations Fêtes et spectacles

Fêtes et réceptions

Salle communale rte de Chancy 133 300 à 600 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Restaurant scolaire du Bosson av. Bois-de-la-Chapelle 90 200 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Espace culturel Le Manège rte de Chancy 127 200 personnes Administration et réception : rte de Chancy 133 T. 022 879 59 89

Restaurant scolaire d’Onex-Parc av. Bois-de-la-Chapelle 81 90 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Aula de l’école du Bosson av. Bois-de-la-Chapelle 90 100 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Salle du Coin-des-Bois ch. François-Chavaz 62 50 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Cinéma-théâtre d’Onex-Parc av. Bois-de-la-Chapelle 81 125 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59

Salle Hermès-Braillard (uniquement pour les mariages) rue Gaudy-Lefort 24 Ecole d’Onex-Village 100 personnes Réservation : Mairie d’Onex ch. Charles-Borgeaud 27 T. 022 879 59 59


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

Autres informations Autres usages AstrOnex rue des Evaux 2 100 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Petites salles à la Maison Onésienne rue des Evaux 2 12 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Grandes salles à la Maison Onésienne rue des Evaux 2 25 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Salles de gym à la Maison Onésienne rue des Evaux 2 20 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Studios à la Maison de la Musique av. des Grandes-Communes 49 Réservation : Maison Onésienne Location le samedi sur demande rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20

PARCs Salles de danse à la Maison de la Musique av. des Grandes-Communes 49 150m2 ou 100m2 Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Petite salle à François-Chavaz ch. François-Chavaz 35 12 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Salles de classe à François-Chavaz ch. François-Chavaz 35 20 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20 Salles de gym à François-Chavaz ch. François-Chavaz 35 20 personnes Réservation : Maison Onésienne rue des Evaux 2 T. 022 879 80 20

Accès libre au public Parc Brot Parc de la Mairie Parc des Racettes Parc du Vieux-Moulin Parc des Evaux Place du 150ème

découverte de la forêt onésienne A Onex, plus de 30 hectares de forêt se déploient entre le Rhône et la Ville. Outre sa fonction de délassement, elle est un refuge vital pour la nature. Un sentier didactique permet au public de découvrir, en huit étapes, les espèces animales et végétales, ainsi que les aspects géologiques de ce magnifique environnement.

TPG

lignes 2, 10, 19, 20, 21, 22, 23, 43, L, K

Canal Onex

av. du Bois-de-la-Chapelle 81 (CP 51) T. 022 793 72 86 www.canalonex.ch

Groupe Médical d’Onex route de Loëx 3 T. 022 879 50 50

Poste d’Onex  av. du Bois-de-la-Chapelle 106 T. 0848 88 88 88

151


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

Activités pour les aînés Office Cantonal de la Population

route de Chancy 88 T. 022 546 48 88

Police : 117 Pompiers : 118

service de prévention sociale et de promotion de la santé (spps) Réception : lundi et vendredi 9h-12h/14h-17h, mardi et jeudi 9h-12h, mercredi 9h-12h/14h15-18h

Aquagym le cours a lieu à la piscine de la Caroline au Petit-Lancy, rue des Bossons 74, le mercredi de 13h30 à 14h15 et le jeudi de 17h15 à 18h

Bureau des aînés rue des Evaux 13 T. 022 879 89 24

Club des aînés du Vieux-Moulin Maison Onésienne, rue des Evaux 2

Chorale répétition le mardi matin de 9h45 à 11h Club de midi une fois par mois, sauf pendant les périodes de vacances Excursions quatre fois par année Tourisme pédestre une fois par mois, sauf pendant les périodes de vacances Pétanque jeudi après-midi, de 14h à 17h Potager des aînés parcelle de jardins mise à disposition sur demande, en fonction des disponibilités (ch. François-Chavaz) Séjours de vacances deux séjours par année, dont un d’une semaine et un autre de deux semaines

152


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

familles services à domicile et EMS

Crèches-garderies

Social-Santé

Repas à domicile T. 022 420 23 00

Crèche-Garderie Coquelibulle (4 mois à 4 ans) av. des Grandes-Communes 20 E T. 022 870 00 07

Prévention sociale et promotion de la santé (SPPS) rue des Evaux 13 T. 022 879 89 11

Crèche-Garderie Rondin Picotin (4 mois à 4 ans) av. du Bois-de-la-Chapelle 60 T. 022 792 89 13

Onex Santé rue des Evaux 13 T. 022 879 89 89

Sécurité à domicile et immeubles avec encadrement T. 022 420 24 00 EMS Fondation Butini ch. Gustave-Rochette 14 T. 022 879 66 33 La Pavillon Butini Foyer de jour Place Duchêne 20 T. 022 879 67 91 Foyer Béthel (EMS) Vieux-Chemin d’Onex 54 T. 022 879 87 00 Résidence de La Rive rte du Grand-Lancy 166 T. 022 596 02 00 Immeuble avec encadrement social FSASD av. Bois-de-la-Chapelle 67-69 T. 022 420 17 00

Garderie Plume av. des Grandes-Communes 68 A T. 022 792 54 90 Jardin d’enfants (2 à 4 ans) ch. François-Chavaz 6 T. 022 792 21 16 Garderie Le Bocage Jardin d’enfants ch. du Bocage 2 T. 022 793 41 96 P. 078 602 73 33

Familles d’accueil mamans de jour Onex-Familles (SPPS) Permanence téléphonique et accueil : La Grande Maison, av. des Grandes-Communes 68 T. 022 870 10 80 Horaires : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 11h

Foyer Arabelle Foyer d’hébergement pour femmes, avec crèche (4 mois à 4 ans) av. des Grandes-Communes 64 T. 022 792 70 84

153


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

Autour de l’école

écoles

Parascolaire

Associations de parents d’élèves

Écoles primaires

GIAP  Groupement Intercommunal pour l’Animation Parascolaire boulevard des Promenades 20-22 1227 Carouge T. 022 309 08 20 Responsable à Onex : T. 079 477 18 61

APEO Association des parents d’élèves des écoles enfantines et primaires d’Onex M. Pascal CUGNI, président ch. Gustave-Rochette 10, 1213 Onex T. 022 793 20 86 P. 076 384 45 92

Écoles de Belle-Cour rte du Grand-Lancy 155 T. 022 879 85 30

Après l’école Villa Yoyo Accueil libre des enfants (5 à 11 ans) du lundi au vendredi de 16h à 18h av. des Grandes-Communes 68 B T. 022 879 89 11 T. 078 602 73 33 Jardin Robinson (6 à 12 ans) ch. François-Chavaz 115 1213 Onex T. 022 793 50 75 Ludothèque École d’Onex-Parc, entrée A av. du Bois-de-la-Chapelle 81 mardi et jeudi de 15h à 17h45 T. 022 792 40 90

154

APEOP Association des parents d’élèves de l’école d’Onex-Parc Mme Chantal BAUCO, présidente ch. Victor-Duret 26, 1213 Onex T. 022 792 73 40 APUCE Association des parents d’élèves de l’école du Bosson UCE Mme Joëlle KLEIN, présidente case postale 121, 1213 Onex T. 022 793 20 20 APECOM Association des parents d’élèves du collège du Marais Mme Francine WILLCOCKS, présidente rte du Grand-Lancy 157, 1213 Onex T. 022 792 16 57

École du Bosson av. du Bois-de-la-Chapelle 90 T. 022 793 20 20 École du Gros-Chêne av. du Gros-Chêne 39 T. 022 793 10 20 École d’Onex-Parc av. du Bois-de-la-Chapelle 81 T. 022 792 48 11 École d’Onex-Village rue Gaudy-le-Fort 24 T. 022 792 23 63 École des Racettes av. du Bois-de-la-Chapelle 17 T. 022 793 11 55 École des Tattes rue du Comte-Géraud 26 T. 022 792 57 64


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

Pour vous servir cuisines scolaires

état civil

sécurité

École du Bosson, d’Onex-Parc et de Belle-Cour T. 022 792 00 36 de 8h30 à 14h30 Accueil chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi d’école de 11h30 à 13h30

Arrondissement de Bernex Mairie de Bernex rue de Bernex 313 case postale 371 1233 Bernex T. 022 850 92 30 F. 022 850 92 39 E. etat-civil@bernex.ch

Sécurité municipale rue des Bossons 11 T. 022 879 51 60

Contacts restaurants scolaires et parascolaires Élèves de Bosson-Bosson UCE T. 022 792 12 35 Élèves d’Onex-Parc et des Racettes T. 022 792 58 82 Élèves de Belle-Cour et d’Onex-Village T. 022 879 85 34 Élèves de Tattes-Gros-Chêne T. 022 792 28 20 Les repas sont pris dans trois restaurants scolaires, situés dans les écoles du Bosson, d’Onex-Parc et de Belle-Cour.

Cycles d’orientation Collège des Grandes-Communes ch. Gérard-de-Ternier 20 1213 Petit-Lancy T. 022 388 38 00

Levées des déchets Secteur nord-est : tous les lundis et jeudis Secteur sud-ouest : tous les mardis et vendredis Déchets organiques : tous les mercredis Papier et carton : tous les jeudis Encombrants : tous les premiers mardis du mois Ferrailles : tous les mercredis

Obtention de documents pour : passeports, cartes d’identité, médailles pour chiens, certificats de vie, autorisations parentales, vignettes pour cycles, cartes CFF / Formulaires de demandes d’autorisation (enseignes, marchés, manifestations…) / Déclarations de perte ou de vol de papiers d’identité Horaires : lundi, mardi, mercredi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30; jeudi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 19h; vendredi de 8h30 à 15h Gendarmerie cantonale rte du Pont-Butin 55 1213 Petit-Lancy T. 022 427 95 70 Réception du public : lundi au vendredi 9h-12h et 15h-18h30; samedi 14h-17h, fermé le dimanche

Pas de levées de déchets les jours fériés. Passages avancés ou retardés d’un jour (voir www.onex.ch). T. 022 327 47 11 (info-déchets)

Collège du Marais rte de Loëx 22 1213 Onex T. 022 388 22 60

155


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

plan nomenclature des rues

A Auberge, chemin de l’ Aulne, chemin de l’ Avenir, chemin de l’ B Bandol, rue de Barbolet, chemin du Belle-Cour, chemin de Blanchette, chemin de la Bocage, chemin du Bois-Carrien, rue du Bois-de-la-Chapelle, avenue du Bord-d’Aire, chemin Bordière, chemin de la Charles-Borgeaud, chemin Bossons, rue des David-Brolliet, chemin C Calle, rue de la Centenaire pont du Cercle, chemin du Champ-des-Noyers, chemin du Champs-du-Puits, chemin Chancy, route de François-Chavaz, chemin Cheval-Blanc, chemin du Clos-du-Midi, chemin du Cressy, chemin de D Dode, chemin de la Duchêne, Place Victor-Duret, chemin E Echo, chemin de l’ Évaux, rue des F Jean-Faizan, chemin G Gaudy-le-Fort, rue Genévrière, chemin de la Comte-Géraud, rue du Grandes-Communes, avenue des Grand-Lancy, route du Grand-Mône, chemin de la Grand-Portes, rue des Gros-Chêne, avenue du L Laz, chemin des Les Évaux Loëx, route de Longe-l’Aire, chemin Loup, rue du M Merles, chemin des A.-P.-de-Montesquiou, chemin Mouilles, chemin des Monsû, chemin du N Nant-du-Cuard, chemin du P Pampres, chemin des Planche-d’Aires, chemin de la Pont-du-Centenaire, chemin du Pralée, chemin de la Pré-Longet, chemin du R Racettes, rue des Gustave-Rochette, chemin Paul-Rose, chemin S Sur-le-Beau, chemin de T Tirelonge, chemin de Traille, chemin de la Trévisans, chemin des V Verjus, chemin des Vieux-Chemin-d’Onex, chemin Vieux-Moulin, rue du Vi-Longe, cheminde la

156

C5 E7 / F8 F3 E4 F7 D7 / E7 C6 E7 D3 D5 / F3 E7 D6 D6 / E6 D5 / F3 C6 / D6 E3 D7 C6 E8 / E7 B6 A7 / F4 C5 / B3 E4 F6 / F7 C5 / A6 B6 D6 D6 / D7 E2 D3 D6 / D7 D6 F6 / E6 D2 / E2 D3 / F2 B6 / F6 D6 D5 D3 / E4 E5 A3 / A5 C5 / B5 E8 / E7 D5 / D4 E5 / E6 E6 F4 / F5 C6 / C7 E4 D7 E7 / E8 C7 / D8 E3 / E4 E5 E2 / E3 D5 D6 B7 / C7 F5 B5 E7 D8 / D7 E5 / F5 C3 / D4 C6

informations utiles

écoles

12 CFPT

Ch. Gérard-De-Termier 18 20 Cycle d’orientation du Marais Route de Loëx 22 28 Ecole du Bosson Av. du Bois-de-la-Chapelle 90 30 Ecole du Gros-Chêne Av. du Gros-Chêne 39 bis 31 Ecole d’Onex-Parc Av. du Bois-de-la-Chapelle 81 32 Ecole d’Onex-Village Rue Gaudy-Le-Fort 24 33 Ecole des Racettes Av. du Bois-de-la-Chapelle 17 34 Ecole des Tattes Rue du Comte-Géraud 26 35 Ecole de Belle Cour Route du Grand-Lancy 155 65 Ecole privée Saint-François-de-Sales Rue Gaudy-Le-Fort 23

POLICE, SéCURITé, FEU

58 Sécurité municipale

Rue des Bossons 11 62 Poste d’attente et sanitaire de la protection civile Ch. Victor-Duret 2 63 Poste de commandement de la protection civile Av. du Bois-de-la-Chapelle 81 69 Service du feu Rue du Comte-Géraud 6

autres services communaux

10 Centre d’action sociale

Rue des Evaux 13 10 Centre de prévention sociale et de promotion de la santé Rue des Evaux 13 13 Cimetière Ch. François-Chavaz 17 Crèche-garderie Rondin Picotin Av. du Bois-de-la-Chapelle 60 18 Crèche Coquelibulle Av. des Grandes-Communes 20E 29 Annexe Maison Onésienne Ch. François-Chavaz 35 31 Théâtre d’Onex-Parc Av. du Bois-de-la-Chapelle 81 31 Local de vote (école d’Onex-Parc) Av. du Bois-de-la-Chapelle 81 36 Salle Le Manège Route de Chancy 121 47 Mairie Ch. Charles-Borgeaud 27 48 Maison de la Musique Av. des Grandes-Communes 49 49 Maison Onésienne, maison de quartier Rue des Evaux 2 57 Piscine couverte Av. du Bois-de-la-Chapelle 83 66 Salle communale Route de Chancy 131 67 Salle du Conseil municipal Place Duchêne 16 68 Salle Hermès-Braillard Rue Gaudy-Le-Fort 24 71 Villa La Petite Maison du SPPS Ch. du Nant-de-Cuard 9 72 Spectacles Onésiens (bureau) Route de Chancy 131 82 Services techniques Rue Gustave-Rochette 5

COMMERCEs, POSTE, TAXIS 3 Centre commercial Coop

Rue des Bossons 21 4 Centre commercial Galerie du Loup Av. du Bois-de-la-Chapelle 106 5 Centre commercial Av. des Grandes-Communes 27 6 Centre commercial Av. des Grandes-Communes 44 7 Centre commercial Lancy-centre Route de Chancy 67 8 Centre commercial Migros, Petit-Lancy 9 Centre commercial Rue du Vieux-Moulin 14 60 Commerces Chemin de l’Echo 1-3 61 Poste Av. du Bois-de-la-Chapelle 106 76 Station de taxis Av. des Grandes-Communes 27 79 Marché Vieux Village Route de Chancy 30 80 Marché Grandes-Communes Av. des Grandes-Communes 27

éGLISES

21 Chapelle protestante

Rue Gaudy-Le-Fort 17 22 Chapelle protestante Saint-Luc (provisoirement fermée) Rue de la Calle 15 23 Eglise catholique Saint-Marc Rue des Racettes 24 Eglise catholique Saint-Martin Route de Chancy 122 25 Eglise évangélique méthodiste Vieux-Chemin-d’Onex 54 26 Eglise néo-apostolique Ch. François-Chavaz 11 27 Eglise protestante Route de Chancy 124

INSTALLATIONS SPORTIVES Agorespace Rue du Comte-Géraud 71 Agorespace Place du 150ème 11 Centre sportif intercommunal des Evaux Ch. François-Chavaz 110 15 Centre équestre Ch. des Laz 16 46 La Gavotte (activités poney) Ch. des Verjus 138 55 Parcours Vita Bois-de-la-Chapelle 73 Stade pour les juniors Ch. François-Chavaz 115 74 Stade municipal Route de Loëx 20 75 Stade des Tattes Rue du Comte-Géraud 20 77 Tennis-Club d’Onex (parc Brot) Route de Chancy 111 78 Terrain de pétanque Rue du Comte-Géraud 26 2

PARCs

51

Parc Brot

52

Parc de la Mairie

53

Parc des Racettes

54

Parc du Vieux-Moulin

81

Parc Calle/Gros-Chêne

DIVERS 1 Office cantonal de la population

Route de Chancy 88-90 14 Clinique dentaire de la jeunesse Ecole du Bosson Av. du Bois-de-la-Chapelle 90 16 Conservatoire de musique Ecole du Bosson Ch. François-Chavaz 62 37 Foyer Arabelle Av. des Grandes-Communes 64 38 Foyer Béthel Vieux-Chemin-d’Onex 54 39 Foyer Butini & Foyer de jour Ch. Gustave-Rochette 16 et Place Duchêne 20 40 Foyer Les Ormeaux Route du Grand-Lancy 163 41 Groupe médical d’Onex Route de Loëx 3 bis 42 Implenia Chemin de l’Echo 1 43 Jardin d’enfants SMP Ch. François-Chavaz 106 44 Jardins familliaux Rue du Comte-Géraud 45 Jardin Robinson Ch. François-Chavaz 115 50 Office d’orientation et de formation professionnelles Route des Evaux 2 56 Pavillon du Bois-Carrien, garderie Plume, villa Yoyo, Onex-Familles Av. des Grandes-Communes 68 59 Résidence EMS de la Rive Route du Grand-Lancy 166 64 Potager des aînés Ch. François-Chavaz 115 70 Service médico-pédagogique Rue du Comte-Géraud 26 et Rue des Evaux 11 71 Pavillon Place du 150ème

156


Tout sur votre commune bienvenue à Onex

de R. du St St -G an eo d rg es

13

C

5

6

Ch

25h.

C

7

C

s

Pr alée

1

3 olet Barb

2

16

11

15

11

Ch. de la Planche 3

1

2

33

5 9

em

47

ret -Bo an1t0 N u .d Ch

2

5

19

es

s sse Ra

Stade des Fraisiers

73

in

1

77

75

Ch

11

61

80

des 87

1

3

2

e uln 1

92

2

es rpin Che

de l’ A 5

min Che

s

Ch. Vi ctor2 DUR ET

Bo 18

30

85

C deh. d u 9 - C Na ua nt rd -

du

-d

69

Bo is

du

Av . 79

-de-l a-Chapelle

u Bois Av. d e

Ru

LL BRO

Ch.de la Grand-Mô ne

idi u-M 1 os-d Cl du C h. 4

du Ch2. 9

16

n C h e m i 107

2

14

100

s rju V e

14

l’Aire 18

Champ Ch. du- Noyers 1 - des

L’ A ire

124

24

e

Air e 22 - d’ 9

17

31

Bo

de s

Rue

R ui s s eau des Comm unes

112

e

31

12

R - ond

12

14

Ch.

17

121

12

8

Bo i

13

26

50

la

1

11

119

re nai nte Ce

de

26

40

3

Ecole

ue ong 1 e-L Pierr let de arbo R . le B rière v Gené

13

16

82

em Ch

30

de 22

45

53

55

1

17

in

27

nge Tirelo 36 de

in

s

1

1

2

ine

14

9

Ch.

15

6

rg

9 lles oui 16 3 es M d Ch.2

21

25

28

30

S o ra 7 l

17

6

Mo

11

42

24

r

16

2

e olin Car

22 40

d’ On30 ex 31

du

3 ord Ch. Bire 8 -d’A

de

43

19

12

12

AUD 1

Ai

te

s

P ont

de

18

enir l’ Av 6

c 3 l-Blan va he 7 uC4 .d Ch

1

2

8

u

31

17

la

1 . de Ch 2

39

in Chem 29 les Mer

17

du

18

35

20

de

7 nget Lo Pré- 6 du

o

ue

26

25

3

R

R oute

en Av

min Che

2 ol nd Ba 3

-

47

144 151

16

-

6

de

4

OR GE

L

100

91 le Bel

23

Stade in em Ch

43

-B

2

21

nt

e . d Ch 6

les

s Ch. daens Trévis

6

116

135

140

x One

7

8

du

Narly

et en Ch

11

2

ar Ch

2

27

in Chem

de Ch.

15

10

du

6

16

Ch. des 3 Pampres

1

nt Sai

1

cage 5 Ch. du Bo

26

42

Po

67

81

42 in Vieux - Chem

50

R oute

Ecole

105

57

e u t R o

36

in em 11

DeP.- IOU A.- QU ChO. NTES 1 M

ur - Co

106

ns

82

76

80

28

IZ FA

Ch

24

29 re diè Bor

157

sso

90

42

18

L a nc y

-

9

in art -M

min he 2

9

1

eau -B

17 1

30

154

d G ra n

Bo

es .d

ss Pa

Ecole

Eco

Ecole

7

27

25

9

2

de

8

az sL de

J.

e la .d Ch

4

5

15 l Pau ChR. OSE6 - 20

Mairie

Laz 1 des

min Che

Sa omni

s

41

4

E

E Y-L UD

23

29

31

28

25

TT HE OC 5 -R ve 0 ta 1 us .G Ch 2

30 . GA R

15

u ea -B

6

Ch .

49

63

Parc Brot .

de

de 8

103

2

llet Qui Pré-

u R.d

49

33

Eglise EMS Vieux - Chemin -50d’

1

Manège

11

e Ru

88

4

Ch. L. - HUBE RT

1

OCP

3

te het 1

de Mara is

. Ch

de

16

AZ

C

vid Cim. Da

. Ch

s et t e 3 Rac 3

ne Chê

14

1 y nc Tennis a h 11

2

IET

26

-

GrRue d and es -Por 7 te 1 s

es

2

la

30

Pont du Centenaire

il rua

alle la C

34

31

8

AV

Ecole

38

36

33

s Gro

3

CH

2 e in d em rge Ch’Aube l

7

2

- le

1

57

42

de Rue

19

du

105

14

-

15

du

182

13

des Rue

25

50

39

1

o is

20

36 ur 9 de S 1 Ch.

ns

1 ORGEAUD Hôpital - BCh. 6 17 10 Eglise Butini le r - FORT ha Place Temple DUCHENE h. C A N C

ge 1 on -L

23

30 le

Av.

ux Éva

6

2 Loup R. du 7

30

20

4

nsû Mo

1

21

41

rien -Car Bois

des

12

2

92

100

F ra

12

5

du Ch.

21

s

48

2

9

7 48

33

Ch.Champ-du-Puits

Ch. d 6 e 2 le la B lanc erc 1 3 C .du Ch 9

185

d

Salle communale

min Che

1

1

1

30

29

20 Cartographie: V.Galley - DCMO

3

d 6e3

Vi

la de in 17 em h C

ur de S Ch.

de

des

8 15

e ut R o

s uble 20 Ét ro

Narly

e rci Mu

in em Ch

4

2

. Ch18

30

11

199

19

de

3

C ress y

8

204

e u t 185 R o

1

Ecole

14

de la Dode4 13

166

11

Ch em 2 in

2

Ecole

40

S L Flo

1

13

Ru e

C om m une s

-

es9

5 pelle Cha la e d s - 9 Boi

du

39

23

so

17

53

15

Piscine

11

Eglise

Temple nue Ave 31

pelle Cha a - 57 -l

e

e

21

Ecole

Eglise

2

u en

25

02

x Loë de t e Temple 10 Rou 5

ë x1 8 7

7

p am Ch 2

Lo

13

16

20

195

20

60

6

17

Ch .d e

17

3 des C2h.

3

4

Molliers

67

EMS

7

1

C ar ab ot

des

em Ch

raille 24 la T 1 de

25

14

32

92

.

Stade

17

2

1

2

8

de

d

41

Eglise

22

23

EN

21

in Chem

7

J OLI

Suzette s

182

203

32

15

11

23

des

74

1 Ch

27

15

L.-F. RuCeKERT -E

Rue

25

né R. Re

LET VAL E. -

de

33

20

41

14

26

31

Chemin

35

51

LET 13 VAL 7 ard Edou

40

HET

4

10

23

31

3 min Che

in em

ER T

EMS 30

C.O. du Marais

R out e

43

Rue

Ch B J. Rue

39

min

47

1

45

48

51

6

C he

63

3

2

Ecole

ëx

10 1

in oul -M 1

Cimetière

Lo

e 1

Place du 150e 71

5

53

ut

87

ux Vie

Stade

Ro 60

8

C hapelle

Stade

de Centre de Cressy

9

de la

1

Av

27

Ecole

Ecole

13

du

11

13

Ecole

14

Bois

Les Evaux

4

Gr

s

o - C

es a nd

R ue

6

e . d A v 51 19

Centre sportif des Evaux

C arrien

64 68

44

s une mm

u R. d

Bois

Rue

3

10

Ecole 62

s de u n ea rrie iss Ca Ru ois B

Tennis

Stade

Rhône

22

d

G

es

d ra n

47

7

11

20

Le

de h.

8

Co 14 mt e

8

26

s

6

C.O. Grandes -Communes

ho l'Ec

de

Jardins Familiaux

Stade

4 D AU GÉR

C h.

83

31

76

1

34

2

18

Ch .d uC s res 17s-Isl8e 2 16 t - de

2

Ch .

r l i è 67

2

l Se

10

NIER - TER 16 . - De Ch. G

CFPT

4

17

22

d’Aïre

is

8

Stand de St-Georges

12

es

s 5 e d s s . Ch ron 14 3 ilan 10 M Hé2 es .d 4 Ch

1

-

9

s de s G es de un R. omm -C

24

3

la

11

Sation d’épuration

t ue cq Ja

2

-

27

3

de s

10

Bou rdonn 4 et t e

4

Ch. 10 1 9 des Cam Ch. Collège pan Ch 8 ules .de du Renard s 1 Gri 4 5 llon 3 s 8 Tennis 47 se Verseu

de

1

F 4

33

27

Fossés

des

E

3

2

28

19

8

17

Chemin

D

2

Ch 16 .d 15 e la

Ch. Longe -

C

Stade

9

B

1

A

157


Mairie ch. Charles-Borgeaud 27 1213 Onex T. 022 879 59 59 F. 022 879 59 55 E. mairie@onex.ch W. www.onex.ch Réception ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h (16h30 le vendredi).

Impressum : Document réalisé par le Service des relations communales, de la communication et du développement durable. Pour toute informations complémentaires : T. 022 879 59 59

Rapport_Activite_Onex_2008  

toutsur votrecommune Cette publiCation Comprend le rapport d’aCtivité 2008 officedupersonnel directiondudéveloppementurbain servicebâti...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you