Issuu on Google+

Mairie d’Onex | Paraît 6 fois par an | Tirage : 9’000 exemplaires | Responsable d’édition :  Pierre Olivier ( 022 879 59 59 ) p.olivier@onex.ch | www.onex.ch    

   

   

   

ONEX  Magazine n° 52 | Février - Mars 2014

DOSSIER / Mérites Onésiens

ÉDITORIAL Anne Emery-Torracinta — ACTUALITÉ Nouvelles de la commune en bref — SOCIAL Assistance pour la déclaration d’impôts — SÉCURITÉ Nouvelles mesures routières — ÉCOLES Installation des directions du DIP à Onex — ESPACES VERTS Parc du Gros-Chêne — RELATIONS COMMUNALES Mérites Onésiens — CULTURE Spectacles Onésiens — AIDE AU DÉVELOPPEMENT Jeunes béninois — DÉVELOPPEMENT DURABLE Voyage de Camille et Alain — ÉCONOMIE Marché de Noël — JEUNESSE ET ACTION COMMUNAUTAIRE Fête de l’Escalade — POLITIQUE Conseil municipal — La parole aux groupes politiques du Conseil municipal — AGENDA Février - Avril 2014

1 2 3 4 5 1 2 3 4 5 6 9 8 7 16 29 38 47 5


2

SOMMAIRE

ÉDITORIAL Anne Emery-Torracinta

page 3

ACTUALITÉ Nouvelles de la commune en bref

page 5

SOCIAL Assistance pour la déclaration d’impôts

page 9

SÉCURITÉ Nouvelles mesures routières

page 10

ÉCOLES Installation des directions du DIP à Onex

page 11

ESPACES VERTS Parc du Gros-Chêne

page 12

RELATIONS COMMUNALES Mérites Onésiens

page 13

CULTURE Spectacles Onésiens

page 14

AIDE AU DÉVELOPPEMENT Jeunes béninois

page 16

DÉVELOPPEMENT DURABLE Voyage de Camille et Alain

page 17

ÉCONOMIE Marché de Noël

page 18

JEUNESSE ET ACTION COMMUNAUTAIRE Fête de l’Escalade

page 19

POLITIQUE Conseil municipal

page 20

POLITIQUE Mouvement Citoyen Genevois – Parti Socialiste

page 22

POLITIQUE Parti Libéral-Radical – Les Verts

page 23

AGENDA Février-Avril 2014

page 24

IMPRESSUM Magazine de la Ville d’Onex. Mairie, chemin Charles-Borgeaud 27, 1213 Onex mairie@onex.ch / www.onex.ch n°52 – Février-Mars 2014 / 9’000 exemplaires Éditeur responsable de la publication : Conseil administratif de la Ville d’Onex Ligne éditoriale et coordination des travaux : Pierre Olivier, 022 879 59 59, p.olivier@onex.ch Graphisme et mise en page : Sophie Neboux / Photographies : Alain Grosclaude Rédaction : Pierre Olivier, Anne Buloz, Aurore Duteil, Carine Papp, Cyrille Schnyder, Isabelle Sanz, Anja Würffel, Suzana Lopez, Evelyne Grillet, Camille Bochet Imprimerie : SRO – Kundig / Impression sur papier 100% recyclé Prochaine parution : avril 2014 La rédaction souhaite une bonne année 2014 à ses lecteurs.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


3

Édito  | Anne Emery-Torracinta

Anne Emery-Torracinta, conseillère d’Etat en charge du DIP Anne Emery-Torracinta a été élue au poste de conseillère d’Etat, le 10 novembre dernier, pour la législature 2013-2017. Elle est en charge du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP), un département au champ d’action vaste, riche de son capital humain. Les défis seront nombreux, l’objectif simple mais ambitieux : une place pour chacun ! L’école, que la conseillère d’Etat souhaite « inclusive », occupe un rôle clef. Le rapprochement avec le terrain et l’élaboration de

partenariats avec les acteurs locaux sont des facteurs dans l’atteinte de cet objectif. Une commune comme Onex est ainsi un partenaire important pour le canton dans cette perspective, et dans l’idée aussi que le Canton ne s’enferme pas dans sa tour d’ivoire. La nouvelle conseillère d’Etat, qui a occupé un siège de députée au Grand Conseil pendant huit années, est mariée et mère de trois enfants, aujourd’hui tous adultes.

L’un d’entre eux habite à Onex. Elle n’a commencé à militer que « tardivement » du fait de ses engagements familial et associatif. Sa carrière d’enseignante d’histoire dans un collège et une école de commerce n’est pas sans rappeler André Chavanne, le dernier enseignant à avoir exercé la fonction de conseiller d’Etat en charge du DIP, il y a 32 ans. C’est sans doute sa pratique quotidienne de l’école qui lui fait dire que l’écoute du terrain est un élément clef pour le canton et le DIP en particulier.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


4

|  Édito | Anne Emery-Torracinta

Dossiers prioritaires pour cette nouvelle législature ? L’un des enjeux majeurs d’Anne Emery-Torracinta réside dans la formation obligatoire jusqu’à 18 ans et son application. Parallèlement, chaque année, un millier de jeunes, dont environ 500 mineurs, quittent le secondaire sans aucune certification. Ce qui tend à en faire des candidats au chômage et à l’aide sociale dans un proche avenir. Actuellement, le DIP procède à une évaluation de ce qui manque en termes de formation, afin de compléter son offre. L’objectif pour la conseillère d’Etat est de convaincre que miser dans la formation pour réduire ce taux d’échec est un investissement pour l’avenir de nos jeunes. « Pour ce faire, il est important de pouvoir développer la collaboration entre les institutions cantonales et les dispositifs communaux, dans le cadre de programmes d’insertion professionnelle. Les « antennes emploi » comme celle de l’OSEO à Onex (Onex Solidaire), constituent une porte d’entrée essentielle pour un jeune, car elles bénéficient de la proximité de terrain. Des liens de confiance avec les jeunes, ce qui est propice à un suivi individualisé. Ensuite, le relais vers les structures cantonales permet de donner un maximum de chances aux jeunes pour qu’ils puissent développer et réussir leur projet professionnel ou de formation. Chaque partenaire agit à son niveau, mais il est essentiel de travailler ensemble, pour profiter au maximum des compétences de chacun. En termes d’insertion des jeunes et d’orientation, Onex accueille le centre associé de la Cité des Métiers, c’est aussi une opportunité quand l’Etat se décentre. Sans oublier le lien avec les partenaires locaux tels que les travailleurs sociaux hors murs de la FASe par exemple. » explique Anne EmeryTorracinta. Articulation entre le DIP et les Communes La conseillère d’Etat pense ainsi que les communes jouent un rôle essentiel et de proximité dans la perception des problématiques et les propositions de solution. « De manière générale, l’ancrage dans le terrain et le réseau de proximité constituent un facteur important de réussite dans tout

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

projet. C’est pourquoi une collaboration étroite entre le canton et les communes est primordiale. Pour Onex, je pense par exemple à la collaboration sur des projets établis en concertation avec les services communaux tels que le Service jeunesse et action communautaire (qui œuvre en matière de jeunesse et de vivre-ensemble), le Service des relations communales, de la communication et du développement durable (en lien direct avec les écoles) ou encore le Service prévention sociale et promotion de la santé (pour le domaine de l’enfance). Le domaine de la petite enfance représente un enjeu de taille : Anne Emery-Torracinta vise une place pour chaque enfant. Or, dans ce domaine, la Ville d’Onex a joué un rôle précurseur, en 2008, en professionnalisant son réseau de mamans de jour qui est aujourd’hui devenu le groupement intercommunal d’accueil familial de jour. L’appui du canton dans cette démarche doit être renforcé. Pour une école inclusive L’école, trait d’union au cœur du quartier avec les familles et autour de laquelle des enjeux significatifs sont annoncés dans un proche avenir, joue un rôle clef dans la cohésion sociale. Anne Emery-Torracinta souhaite une école « inclusive », c’est-àdire « souple, capable de s’adapter et d’accompagner chaque enfant vers son avenir ». C’est pourquoi il est là aussi nécessaire d’être à l’écoute des professionnels du terrain et de « limiter la bureaucratisation ». Journée continue et activités périscolaires Autour de l’école, les communes joueront un rôle prépondérant dans le cadre de la journée continue qui sera mise en place au plus tard lors de la rentrée 2017. Ainsi, l’offre sportive périscolaire, initiée à Onex depuis 2010, représente un mode d’occupation des enfants tout à fait utile et pertinent. Elle permet de promouvoir la découverte du sport, de manière démocratisée, le tout en interaction (et non en concurrence) avec les clubs sportifs locaux. C’est l’exemple type d’une mise en synergie intelligente et constructive où tout le monde y gagne, à commencer par les enfants !

Mercredi matin Dès la rentrée 2014, les élèves de la division moyenne (4P à 8P) iront à l’école le mercredi matin. La conseillère d’Etat sait que cette mesure pose des défis en termes de locaux pour les communes, dans la mesure où certains d’entre eux sont utilisés ce jour-là dans les écoles pour les activités sportives. Est-ce que le DIP serait prêt à alléger les règles de cohabitation élèves / sportifs ? Anne Emery-Torracinta veillera à ce que l’occupation des locaux par les sociétés sportives soit adaptée au coup par coup. Une autre mesure est à l’étude concernant la prise en charge des élèves le mercredi midi : mesure qui devra être élaborée en concertation entre le parascolaire, les communes et les cuisines scolaires. Culture à l’école Dans DIP, il y a aussi « culture » et « sport », deux outils puissants de la cohésion sociale. Onex contribue à promouvoir la culture à l’école en offrant 7 à 8 spectacles par année scolaire, qui touchent plus de 1’000 élèves, via son propre programme culturel des Spectacles Onésiens. De son côté, le DIP s’applique à dynamiser la promotion culturelle dans les écoles, avec par exemple la mise en place de « l’orchestre en classe », en priorité dans les écoles REP. C’est ainsi que deux classes de l’école des Tattes participent à ce programme depuis la rentrée 2012. Le DIP à Onex Enfin, le DIP est très présent à Onex : la commune accueille le Centre associé de la Cité des Métiers du Grand Genève (OFPC) au cœur de la Cité. Et, depuis janvier 2014, les directions du DIP sont désormais regroupées au chemin de l’Echo (voir article page 11). Ceci non seulement à cause du manque de place dans la vieille ville de Genève, mais aussi pour permettre de meilleures synergies et interactions entre les différents niveaux d’enseignement. Et ce n’est pas un hasard si c’est une commune précurseur dans le REP qui a été choisie pour accueillir cette administration.


5

Nouvelles de la commune en bref...  |  Actualité  |

ACTUALITÉ Nature en ville C’est le moment de penser aux haies indigènes !

Fin octobre 2013 a été inauguré, à Onex, le parcours Nature en Ville. Douze panneaux expliquent comment les jardiniers de la commune entretiennent la végétation de nos espaces urbains afin d’accueillir et nourrir une faune et une flore variées. C’est maintenant au tour des propriétaires de jouer afin d’inviter la nature chez eux. Pour la biodiversité  : plantez des haies d’essences indigènes Les haies d’essences (ou espèces) indigènes sont adaptées à nos régions et sont utilisées par les animaux sauvages tels que hérissons, écureuils, papillons, rouges-gorges, etc. Ils y trouvent refuge et nourriture. Ces haies sont vitales pour la faune. Chaque propriétaire peut apporter sa contribution à la faune locale en conservant ou en plantant une haie d’essences indigènes. Égayez votre jardin avec du cornouiller, de l’églantier, du noisetier, du fusain, du troène, du viorne, du houx, du charmille, du chèvrefeuille…et bien d’autres essences encore. En règle générale, les arbustes sont plantés entre octobre et mars, lorsque le sol n’est pas gelé.

Pour la biodiversité  : entretenez vos haies de manière à préserver la faune. Il n’y a pas de loi exigeant une période ou fixant une date limite pour tailler les haies. Pour la nature, le meilleur moment est de novembre à mars ou même de février à mars pour les arbustes à fruits. En effet, dès fin mars, les oiseaux commencent à nicher et il s’en suit une utilisation assidue des haies par la faune jusqu’en automne. Pour plus de renseignements : http://ge.ch/nature/information-nature/nature-en-ville Ruth Bänziger, Conseillère administrative déléguée

Prochaine exposition au Café Communautaire

Le Service jeunesse et action communautaire aura le plaisir d’accueillir une nouvelle exposition du 21 janvier au 7 février  : venez découvrir la peinture de Madame Dias Guillet. Visite libre et gratuite dans les heures d’ouverture du Café Communautaire (mardi, jeudi de 16h à 21h, mercredi de 14h à 21h et vendredi de 16h à 22h30). La soirée de vernissage aura lieu le mardi 28 janvier, dès 18h. Pour plus d’informations, contactez le SJAC, rue des Evaux 2. Tél.: 022 879 80 20. Courriel : sjac@onex.ch

Exposition de peinture de Madame Dias Guillet

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


6

|  Actualité | Nouvelles de la commune en bref...

Vacances scolaires à l’UpAdos – SJAC

L’UpAdos (pour les jeunes de 12 à 17 ans, inscription gratuite) vous propose des animations durant les vacances scolaires de février  : jeux, soirée repas, activités cuisine, tournois, billard. Passez nous voir ! Durant les vacances, les heures d’ouverture de l’UpAdos sont étendues  : du mardi au vendredi de 14h à 19h. Possibilités ensuite de prolonger la soirée dans les horaires du Café Communautaire (jusqu’à 21h le mardi, mercredi & jeudi ; jusqu’à 22h30 le vendredi). Pour plus d’informations, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél.: 022 879 80 20. Courriel : sjac@onex.ch

Stage créatif pour enfants – vacances de février

Pendant les vacances de février, le SJAC organise un stage pour enfants, du lundi 17 au vendredi 21 février 2014, de 14h à 17h. Ce stage mixte poterie – bricolage, peinture, dessin permettra aux 6-12 ans d’allier la découverte de la céramique et les différentes techniques telles que peinture, collage, dessin etc. dans la fabrication d’un objet autour du conte. Tarif unique : Fr. 125.- + Fr. 10.- par kg de cuisson. Inscriptions du lundi 13 janvier au vendredi 14 février, sur place au SJAC, Maison Onésienne – rue des Evaux 2. Renseignements également par téléphone au 022 879 80 20.

Ateliers découverte de poterie

Vous avez envie de découvrir la poterie, lors d’un moment convivial ? Rejoignez Christelle Parizot, céramiste, lors de deux ateliers découverte au Café Communautaire : jeudi 13 février, atelier « barbotine » et jeudi 27 mars, atelier «  modelage », de 18h à 21h. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

Les deux ateliers sont organisés dans le cadre de l’accueil libre créatif : tous les jeudis soirs, de 18h à 21h, vous pouvez venir pour dessiner, peindre, bricoler, écrire, bref pour créer et laisser vagabonder votre imagination en découvrant de nouvelles techniques et des matériaux différents. L’atelier est animé par Anouk Tank et Baptiste Delieutraz. Pour plus d’informations, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél.: 022 879 80 20. Courriel : sjac@onex.ch

Atelier jeu d’échecs

Tous les mercredis de 17h à 19h, venez jouer aux échecs au Café Communautaire. Atelier libre, gratuit, sans inscription tous niveaux et pour tout public. Avec la présence d’un animateur de la Fédération genevoise des Échecs. Le matériel est fourni sur place. Pour plus d’informations, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél.: 022 879 80 20. Courriel : sjac@onex.ch

Décorations de Noël

Ne jetez pas les décorations de Noël dont vous ne voulez plus. Le Service de prévention sociale et promotion santé les récupère volontiers pour son prochain troc de Noël qui aura lieu du 2 au 4 décembre 2014. Vous pouvez les déposer à la réception du 13 rue des Evaux les lundis, mercredis et vendredis, de 9h à 12h et de 14h à 17h, et les mardis et jeudis, de 14h à 17h. Renseignements : tél.: 022 879 89 11


7

Nouvelles de la commune en bref...  |  Actualité  |

« Coup de foudre en EMS »

Le Bureau des Aînés de la Ville d’Onex a le plaisir de présenter l’exposition de la photographe et art-thérapeute Nathalie Tille, du jeudi 3 au 25 avril 2014, au SJAC – rue des Evaux 2 : un regard nouveau sur les rencontres des couples de seniors en établissements médico-sociaux. A travers la lentille de son appareil photo, l’artiste nous parle d’amour qui naît dans un contexte quelques fois perçu comme triste et vécu par des personnes parfois considérées comme éloignées de cette dimension affective… Or, ce ne sont que de nouvelles formes de rencontres et de liens amoureux qui se tissent, et les portraits intimistes qui en résultent sont non seulement beaux, mais diffusent une chaleur feutrée et un espoir de la joie de vieillir au côté de quelqu’un. Vernissage le jeudi 3 avril en présence de l’artiste, suivi de la projection du film de sa démarche et des couples interviewés. Conférence le lundi 14 avril à 18h. L’exposition accueillera en exclusivité une invitée de marque, Mme Rosette Poletti, qui animera cette conférence sur les nouvelles formes des rapports amoureux. Café interactif le mercredi 16 avril à 19h. Toujours autour de cette thématique aura lieu un café interactif « Parler d’amour et de sexualité à tous les âges de la vie », animé par la Dr. Juliette Buffat, sexologue. Vous êtes cordialement invité-e -s à venir parler sans tabou et en toute simplicité du besoin de rencontrer et d’aimer malgré les différents obstacles de la vie.

Qui doit pelleter la neige ?

Lorsque le sol est couvert de neige et que les glaçons pendent des gouttières, il faut savoir à qui il incombe de déneiger et de saler, et qui sera obligé de verser des indemnités en cas de sinistre. Les obligations des propriétaires En cas de neige et de verglas, les propriétaires sont fondamentalement tenus de veiller à déblayer les chemins privés, les escaliers et les accès aux bâtiments ou, plus exactement, de veiller à ce que toutes ces voies soient utilisables. En effet, en cas d’accident ou de dommage subi sur son terrain parce que l’accès à la maison n’avait pas été débarrassé de la neige et de la glace, la responsabilité du propriétaire est engagée. Si celui-ci habite dans le même immeuble, son assurance de la responsabilité civile privée sera chargée de fournir les prestations éventuellement exigées. Et sinon, c’est l’assurance responsabilité civile bâtiments qui prendra en charge le dommage. Amas de neige ou de glace sur les toits Les amas de neige qui glissent des toits et les blocs de glace qui se détachent des gouttières sont un véritable danger en hiver. L’élimination de la neige et de la glace est l’affaire du propriétaire de la maison. Sa responsabilité est engagée si quelqu’un subit un dommage. Il ne lui est pas possible de déléguer ce travail à un éventuel locataire. Les concierges font, ici, exception s’ils disposent des connaissances professionnelles nécessaires et de l’équipement indispensable. Service des infrastructures publiques et de l’environnement

Visite libre et gratuite dans les heures d’ouverture du Cafe Communautaire, rue des Evaux 2, (mardi, jeudi de 16h a 21h, mercredi de 14h à 21h et vendredi de 16h à 22h30). Renseignements complémentaires au Service prévention sociale et promotion santé (SPPS), 022 879 89 11.

Née le 5 décembre 1913, Madame Denise Boulens a fêté ses 100 ans. Elle est entourée de sa famille, d’une représentante de la Chancellerie d’État,ainsi que d’Eric Stauffer. ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


8

|  Actualité | Nouvelles de la commune en bref...

Cortège de la fête de l’Escalade de l’école d’Onex-Parc

Concours d’écriture de l’association ÉcritureS Onex

L’association ÉcritureS Onex organise un concours littéraire sur le thème « Il était une fois… ». Revisitez, inventez, transfigurez, modernisez ou détournez un conte… Règlement du concours 1. Le concours est ouvert à toute personne âgée au minimum de 18 ans, hormis les membres du jury et les membres actifs de l’atelier. 2. Les auteurs ne peuvent soumettre qu’un seul texte par concours. 3. La forme du texte est : le conte. 4. L’oeuvre doit être inédite, écrite en français et doit commencer par «Il était une fois... ». 5. Le texte ne doit pas dépasser 2 pages A4 numérotées, police Arial ou Times 12, interligne 1,5. 6. Le nom de l’auteur ne doit pas apparaître sur le texte soumis, qui devra être signé par un pseudonyme. Dans une enveloppe fermée jointe au texte, notez sur une page : pseudonyme, nom, prénom, adresse, e-mail, téléphone, ainsi que le titre de l’œuvre. 7. Le texte devra être envoyé en 5 exemplaires, avant le 21 mars 2014, à l’adresse suivante : Association ÉcritureS Onex, Case postale 89, 1213 Onex. 8. Des prix seront proposés aux textes ayant retenu l’attention du jury et la somme de Fr. 200.- sera attribuée au meilleur. 9. Le jury se réserve le droit de ne pas attribuer de prix en cas de qualité insuffisante. La remise des prix, ainsi que la lecture de textes ou extraits, aura lieu à « l’Astr’Onex », à la Maison Onésienne, lors de la soirée annuelle de l’association, le vendredi 6 juin 2014. Informations  : www.aeonex.ch

Rectificatifs d’Onex Magazine d’octobre 2013, pages 12 et 13

L’article a paru avec quelques points erronés ou inexacts, voici les informations rectifiées : Les communes suburbaines (Lancy, Onex, Bernex et Confignon) sont à l’initiative du projet d’interventions artistiques sur le tracé du tram 14, dont le pilotage est assuré par le Canton de Genève,

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

plus exactement par le, le Fonds cantonal d’art contemporain. La commande à l’artiste Ugo Rondinone a été faite suite au préavis d’un comité d’experts de l’art contemporain, mandaté par le Service cantonal de la culture, pour réfléchir aux enjeux de chaque site. Le jury composé du comité d’experts et de représentants des communes, ainsi que d’autres partenaires, a accepté la proposition de l’artiste pour le site d’Onex, soit une sculpture monumentale de 10 m de haut, intitulée Human Nature et réalisée en granit, représentant une figure humaine debout, d’apparence archaïque. Le calendrier étant encore prévisionnel lors de la parution de l’article, il sera communiqué en temps opportun.

Téléthon

L’action Téléthon régionale, 6 stands sur 4 communes (Lancy, Onex, Confignon et Bernex), qui s’est déroulée en date du samedi 7 décembre 2013, a permis de récolter un magnifique montant total de Fr. 11’403.25, montant reversé dans son intégralité à l’action Téléthon Genève. J’adresse mes sincères remerciements aux anciens membres de la Protection civile, aux membres de la section des Samaritains d’Onex-Bernex-Confignon, aux jeunes sapeurs-pompiers de Lancy, à un membre de la Compagnie des sapeurs-pompiers d’Onex, aux membres de l’Organisation régionale de protection civile LancyCressy, ainsi qu’aux membres de l’Amicale de la protection civile Lancy-Cressy, qui ont tenu deux stands à Onex, soit un à l’avenue des Grandes-Communes 27 de 8h à 12h, et l’autre devant la Coop de 8h à 17h. Le stand de l’avenue des Grandes-Communes a permis de récolter la somme de Fr. 1’180.00 et le stand devant la Coop a permis de récolter la somme de Fr. 4’784.20. J’adresse également mes sincères remerciements aux personnes qui ont soit acheté la peluche, soit fait un don. Rendez-vous cette année 2014 pour une nouvelle édition. Major Pascal Rosé, Commandant de l’Organisation régionale de protection civile Lancy-Cressy


9

Assistance pour la déclaration d’impôts  |  Social  |

Il est déjà temps de penser à vos impôts !!! Par la mise à disposition de l’Action Impôts 2014, la Ville d’Onex offre une aide administrative des plus utiles pour les personnes aux revenus modestes et les jeunes majeurs, notamment dans le but de lutter contre le surendettement et permettre à tout un chacun de « bénéficier » d’une taxation basée sur une juste réalité économique. Quelle est l’utilité de cette prestation ? Force est de constater que nombre de personnes qui consultent les assistantes sociales du SPPS ne sont pas à jour avec leurs impôts. Dans un grand nombre de cas, les déclarations ne sont pas remplies régulièrement, parfois depuis de nombreuses années. Cela a des effets très dommageables pour les personnes concernées  : difficultés pour obtenir certaines prestations sociales calculées sur la base du bordereau fiscal, comme les subsides de l’assurance-maladie, les allocations d’études, etc. De plus, le montant des taxations d’office, après quelques années, atteignent des montants sans aucun rapport avec les revenus des personnes, ce qui crée un endettement inutile. Cette action vise donc à prévenir ce type de situations. Cette prestation est gratuite afin le coût ne représente pas un obstacle supplémentaire.

Avoir un revenu annuel qui ne dépasse pas Fr. 50’000 par ménage, la rubrique 99.00 du dernier avis de taxation faisant foi. Avoir fait l’objet d’une taxation d’office et avoir des revenus modestes. Devoir remplir sa déclaration d’impôts pour la première fois (sous réserve de revenus). Pour s’inscrire, des permanences ont lieu les mercredis 26 février, 5, 12, 19 et 26 mars et 2 et 9 avril, de 9h à 12h, au SPPS, rue des Evaux 13. Se présenter muni de son dernier avis de taxation fiscale. A défaut de ce document, apporter ses attestations de revenus. A l’issue de ce premier contact, et si l’une des conditions évoquée ci-dessus est remplie, un rendez-vous sera fixé ultérieurement pour le remplissage de la déclaration fiscale. Une nouveauté cette année ? Oui, cette année la prestation est élargie aux personnes qui doivent remplir pour la première fois leur déclaration d’impôts. En particulier les jeunes majeurs qui parfois « passent à côté » de leur première déclaration, et ce, dans le but de leur éviter une taxation d’office particulièrement pénalisante. Susana Lopez, assistante sociale (SPPS)

1 2 3 4 5 1 2 3 4 5 6 9 8 7 16 29 38 47 5 1 2 3 4 5 6 9 8 7 6 9 8 7

A qui s’adresse cette prestation ? Comment s’inscrire ? Cette prestation s’adresse à tous les habitants d’Onex qui remplissent l’une des conditions suivantes : Être bénéficiaire de l’Hospice général. Être au bénéfice d’une rente AI ou AVS et des prestations complémentaires (PC) et disposer d’une fortune mobilière inférieure à Fr. 4’000.– pour une personne seule et Fr. 8’000.– pour un couple (majoration de Fr. 2’000.– par enfant à charge).

2 9

Renseignements Service prévention sociale et promotion santé (SPPS) Rue des Evaux 13 Tél.: 022 879 89 11

3 8

4 7

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


10

|  Sécurité  |  Nouvelles mesures routières

Sécurité routière : nouvelles mesures depuis le 1er janvier 2014 Le deuxième paquet de mesures du programme de sécurité routière Via sicura sera mis en œuvre à partir du 1er janvier 2014. Les mesures correspondantes entreront en vigueur de façon échelonnée dans le temps. Parmi celles-ci figurent, notamment, l’usage diurne obligatoire des phares, l’interdiction de conduire sous l’influence de l’alcool pour certains groupes de personnes ou encore l’engagement de la responsabilité du détenteur du véhicule pour les amendes d’ordre. Le Parlement a adopté le programme de sécurité routière Via sicura, en juin 2012. Les mesures contenues dans ce programme sont mises en œuvre en plusieurs paquets. Celles du premier paquet sont en vigueur depuis le 1er janvier 2013. Le deuxième paquet entrera en vigueur en trois temps : au 1er janvier 2014, au 1er juillet 2014 et au 1er janvier 2015. Lors de sa séance, le Conseil fédéral a approuvé les dites mesures. Les mesures qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2014 sont les suivantes : Interdiction de conduire sous l’influence de l’alcool pour certains groupes de personnes La conduite sous l’influence de l’alcool (≥ 0,10 pour mille) est interdite pour : les chauffeurs professionnels (poids lourds, autocars…), les nouveaux conducteurs (détenteurs d’un permis de conduire à l’essai), les élèves conducteurs,

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

les moniteurs de conduite, les accompagnants lors de courses d’apprentissage. Usage diurne obligatoire des phares Les voitures automobiles (notamment les voitures de tourisme, les camions, les véhicules de livraison, les autocars) et les motocycles doivent circuler de jour avec les phares allumés. Font exception les cyclomoteurs, les vélos électriques et les cycles, ainsi que les véhicules mis en circulation avant 1970. Tout contrevenant à cette obligation sera puni d’une amende de 40 francs. Engagement de la responsabilité du détenteur du véhicule pour les amendes d’ordre Le détenteur du véhicule est tenu de payer l’amende d’ordre si le contrevenant n’est pas connu. Introduction d’une déclaration des sinistres causés Quiconque entend changer d’assurance responsabilité civile peut requérir de son assureur une déclaration concernant les sinistres causés ou l’absence de sinistres. Évaluation obligatoire de l’aptitude à la conduite en cas de conduite avec une alcoolémie de 1,6 pour mille ou plus La mesure ci-dessus entrera en vigueur le 1er juillet 2014. Quiconque conduit avec un taux d’alcool

dans le sang de 1,6 pour mille ou plus doit se soumettre à une évaluation de son aptitude à la conduite par un spécialiste en médecine du trafic, même dans le cas d’une première infraction. Recours obligatoire des assureurs RC des véhicules automobiles La mesure ci-dessus entrera en vigueur le 1er janvier 2015. En cas de dommages commis par un conducteur en état d’ébriété ou dans l’incapacité de conduire, ou résultant d’un délit de chauffard, les assureurs RC des véhicules automobiles sont tenus de recourir contre la personne responsable de l’accident. Mesures supplémentaires à partir de 2015 Les mesures restantes du programme de sécurité routière Via sicura entreront en vigueur à partir de 2015. Elles concerneront l’assurance qualité de l’évaluation de l’aptitude à la conduite, la mise à jour des exigences médicales minimales (comprenant la restriction différenciée du permis de conduire pour les seniors), l’obligation de suivre des cours d’éducation routière pour les conducteurs fautifs, l’utilisation d’enregistreurs de données et d’éthylomètres anti-démarrage, ainsi que l’introduction du principe de force probante du contrôle au moyen de l’éthylomètre. Bureau de prévention des accidents www.bpa.ch


11

Installation des directions du DIP à Onex  |  Ecoles  |

L’Etat inaugure un bâtiment administratif à Onex regroupant les directions de l’enseignement scolaire obligatoire et postobligatoire Messieurs Charles Beer, Président du Conseil d’État chargé du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP) et François Longchamp, Conseiller d’État chargé du Département de l’urbanisme (DU), ont inauguré le nouveau bâtiment Onex-Jardins II. Le DIP a souhaité réunir, en un seul bâtiment, les services de la Direction générale de l’école obligatoire (regroupant les anciennes directions de l’enseignement primaire et du cycle d’orientation) et ceux de la Direction de l’enseignement postobligatoire. Ceci afin de favoriser une meilleure collaboration et un suivi optimal du parcours des élèves, dans le cadre de l’harmonisation scolaire. Les services concernés sont principalement répartis dans 4 bâtiments (dernier étage du CO des Coudriers, troisième étage rue de l’Hôtel-de-Ville 6, quatrième étage rue de l’Hôtel-de-Ville 11 et rue Calvin 11). Les locaux ainsi libérés seront réaffectés aux besoins de l’administration, sauf ceux du CO des Coudriers qui seront reconvertis en salle d’enseignement. L’immeuble à la rue Calvin 11 fait l’objet, quant à lui d’une réflexion en vue de sa valorisation. Ce bâtiment a été conçu par l’architecte Fabio Fossati pour Implenia Développement SA, agissant en qualité de maître d’ouvrage. En vertu de son droit d’emption sur la parcelle, l’État de Genève a

acquis le bâtiment pour un montant de 34,65 millions de francs, sous la forme d’un crédit d’investissement voté par le Grand Conseil, le 4 octobre 2013 (L 11170). Les travaux de construction se sont déroulés d’avril 2012 à novembre 2013. Des mesures d’efficacité énergétique (isolation thermique de l’enveloppe, éclairage Minergie, etc.) ont été mises en œuvre pour que la construction réponde aux normes de haute performance énergétique. Le bâtiment est, par ailleurs, raccordé au réseau de chauffage à distance Cadiom. L’immeuble dispose d’environ 270 postes de travail, répartis sur trois étages sur rez-de-chaussée, ainsi qu’un attique dévolu aux locaux techniques. Deux niveaux de sous-sol sont réservés pour le parking et des dépôts. Le volume SIA total de l’immeuble est de 27’213 m3. Sur le plan de l’aménagement intérieur, l’immeuble a été mis aux normes d’optimisation des locaux de l’État de Genève (OLEG), soit notamment un peu plus de 17m2 par poste de travail. Enfin, relevons le fait que la Ville d’Onex n’a pas été associée à la préparation de cette inauguration. Par ailleurs, le Conseil administratif, trop tardivement invité à cette inauguration, n’a pu être présent, ce qu’il regrette vivement.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


12

|  Espaces verts  |  Parc du Gros-Chêne

Parc du Gros-Chêne : les travaux d’aménagement ont commencé Cinq ans après le lancement du processus participatif voulu par le Conseil administratif d’Onex, la réalisation des aménagements du parc du Gros-Chêne a enfin commencé. Les travaux – abattage d’arbres, aménagement des chemins et des jeux, installation de l’éclairage et plantations – se termineront au printemps 2015. Le 8 octobre dernier, le Conseil municipal votait un crédit de 1’900’000.- francs pour la réalisation des aménagements prévus. Cette décision était l’épilogue d’un processus débuté en 2006, lorsque la construction d’un immeuble à la rue de la Calle avait donné lieu aux premières réflexions sur une réhabilitation de ce parc. Succès pour le Contrat de quartier Début 2008, le Conseil administratif avait ouvert un processus participatif de consultation citoyenne, le Contrat de quartier, afin de décider du développement futur du parc. Une première rencontre avait eu lieu, en mai, avec les propriétaires des immeubles, les commerçants, les concierges et les habitants du quartier. En mars 2009, un groupe de travail avait été constitué lors de l’assemblée de quartier qui avait réuni une centaine de personnes. Sa mission : mettre en forme les réflexions et les propositions des habitants et des riverains du parc. 137 questionnaires avaient été récoltés en septembre de cette même année, lors d’un nouveau forum de quartier. Un cahier des charges - qui a servi de base à une procédure de mise au concours sur les marchés publics - en a découlé.

Indépendamment de l’exigence faite par la direction générale de la nature et du paysage (DGNP) de procéder à des plantations compensatoires lors de tout abattage d’arbres, les autorités communales veillent au maintien de la diversité et à la richesse du parc arboré de la Ville d’Onex. Ainsi, une liste d’arbres et d’ar-

Les principales attentes des habitants et des riverains du parc : 1. Plus de lumière naturelle L’une des demandes principales était l’apport de lumière naturelle. Les plantations actuelles – une végétation dense essentiellement constituée d’arbres, très couvrante – contribuent à un sentiment d’insécurité élevé. Elles permettent, entre autres, d’abriter des fêtards ou des dealers. 2. Un éclairage public complémentaire Un apport d’éclairage complémentaire était souhaité afin de faciliter la traversée et l’utilisation du parc jour et nuit, en toute sécurité. Douze candélabres seront posés le long des futurs cheminements et leurs faisceaux lumineux orientés au sol. 3. Un point d’eau Les habitants avaient sollicité l’installation d’un point d’eau afin que les personnes qui fréquentent le parc puissent se désaltérer. L’entretien du parc l’exigeant, des bouches d’arrosage seront également installées. 4. Des cheminements et des places de jeux Ce poste est le plus important du projet. Il nécessite la création de cheminements traversant le parc de part en part. Un espace de rencontre, des murets de soutènement, la pose de mobilier urbain (bancs et poubelles), la création d’espaces engazonnés et d’une zone en gazon fleuri sont également prévus. Deux places de jeux équipées pour différents âges et en différents lieux seront réalisées : l’une pour les moins de cinq ans, l’autre pour les enfants dès cinq ans. Une place avec un espace fitness pour seniors est également prévue. bustes de remplacement a déjà été présentée à la DGNP. La qualité et la pertinence du cahier des charges produit par les habitants a servi à la section paysagère du Centre de formation professionnelle nature et environnement de Lullier (CFPne) dans le cadre du travail de diplôme de ses élèves.

Ce projet d’aménagement est exemplaire en tant que produit d’une politique participative communale.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


13

Mérites Onésiens  |  Dossier  |

?

Mérites Onésiens : appel à candidatures Vous vous êtes distingué par une initiative, un projet, une action particulièrement utile pour la communauté. Vous avez fait preuve d’un civisme remarquable dans vos actes et attitudes. Vous avez accompli une performance artistique exceptionnelle. Vous avez initié ou réalisé un projet méritoire en faveur de la préservation de l’environnement. Vous avez mené une action humanitaire singulière. Vous avez accompli des performances sportives uniques et gagné des compétitions. Si vous vous sentez individuellement ou collectivement concerné(e)s, ou si cela vous fait penser à quelqu’un de votre entourage ou parmi vos connaissances, vous pouvez déposer votre candidature, ou inciter un tiers à le faire. Les derniers Mérites Onésiens ont été décernés en janvier 2008. Il s’agissait à l’époque de Mérites sportifs, remis tous les deux ans. Suite à de nombreuses demandes, le Conseil administratif de la Ville d’Onex a décidé de remettre au goût du jour cette distinction sous la forme de Mérites Onésiens. Nous recherchons donc, dès maintenant et jusqu’au 30 avril, des candidats méritants.

Critères d’attribution et de participation La distinction des Mérites Onésiens est destinée à récompenser une personne, une entreprise, un club ou une association qui, par ses actions, ses activités ou ses dévouements, s’est distingué(e) de façon méritoire en faisant honneur à la Ville d’Onex, dans le domaine, culturel artistique, humanitaire, social, sportif, environnemental ou par une action citoyenne. Pour participer aux « Mérites Onésiens », il faut être Onésien au moment de l’action mise à l’honneur, entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2013. Vous pouvez participer : à titre individuel, être domicilié sur la Commune d’Onex ; à titre d’équipe, faire partie d’un club association dont le siège est à Onex ; à titre de club, d’association ou d’entreprise, avoir son siège à Onex. Choix et nombre des méritants Le choix des méritant va être opéré par un jury constitué d’élus et de membres de la société civile. Le nombre de mérites n’est pas limité, ni par session, ni par catégorie. Le jury décide du nombre de mérites, en fonction des

dossiers reçus. Un « Mérite Onésien » pourra être attribué plusieurs années de suite à un même lauréat ou à un même club/association. Remise des Mérites Onésiens Les Mérites Onésiens seront remis par le jury, lors d’une cérémonie qui aura lieu en automne 2014. Chaque lauréat se verra décerner une distinction honorifique. La cérémonie sera suivie d’une réception. Dépôt des candidatures Le dépôt du dossier de candidature doit être effectué, au plus tard, le mercredi 30 avril à 17h, la date d’envoi faisant foi (Mairie d’Onex, chemin Charles-Borgeaud 27, 1213 Onex à l’attention de Stéphanie Morax). Le règlement du « concours » est disponible dès maintenant, à la réception de la Mairie – ouverte tous les jours de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h (16h30 le vendredi), ainsi que téléchargeable sur www.onex.ch. Pour toutes questions, vous pouvez contacter Stéphanie Morax : s.morax@onex.ch ou par téléphone au 022 879 59 59.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


|  Activités culturelles  |  Spectacles Onésiens

14

SPECTACLES ONÉSIENS Au programme ces prochaines semaines BABAR ET FERDINAND — Musique, magie et mots, dès 4 ans par la Cie Art-en-Ciel Lausanne. Les deux célèbres contes du fameux éléphant et du petit taureau aux personnages attachants, mis en magie par Pierric, accompagné au piano par François Killian et au violon par Isabelle Meyer. www.art-en-ciel.ch

Le Manège, Mercredi 5 février, 14h30 (durée : 55 minutes)

Prix : 8.- enfants 12.- adultes . Réductions de Frs 4.- par billet avec le Pass-Futé.

LE VIOLON DE CUPIDON AVEC LUC FERRY — Concert - conférence L’amour, raconté par le philosophe Luc Ferry et illustré musicalement par Isabelle Meyer et l’Orchestre Art-en-ciel. Un répertoire musical français inspiré des mythes amoureux dans la littérature avec Saint-Saens, Chausson, Massenet, Shchedrin et Bizet Avec Isabelle Meyer (violon) et l’Ensemble Art-en-ciel (orchestre) ; Luc Ferry (conférencier). Art-en-Ciel et les Spectacles Onésiens ont débuté leur collaboration en 2008, avec le spectacle « Mozart et les étoiles » raconté par le conférencier Hubert Reeves. Après Piazzola, quatre saisons de tango, le nouveau concert-spectacle imaginé par Isabelle Meyer - âme et directrice de ces productions pluridisciplinaires. Au programme : Saint-Saens, la Muse et le Poète ; Chausson, poème composé sur Le Chant de l’amour triomphant de Tourguéniev ; Massenet, Méditation de Thaïs ; Shchedrin / Bizet, suite sur des airs de Carmen, composée sur une nouvelle de Mérimée.

Salle communale, Mardi 11 février, 20h30 (durée : 1h30)

Prix des places : Fr. 48.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 40.- ; Jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 35.- ; Carte 20 ans/20 francs, Fr. 20.-.

YOUN SUN NAH — Jazz (COMPLET) Youn Sun Nah (voix), Ulf Wakenius (guitare), Vincent Peirani (accordéon), Simon Tailleu (contrebasse).

Salle communale, Jeudi 13 février, 20h30 (durée : 1h30)

Prix des places : Fr. 48.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 40.- ; Jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 35.- ; Carte 20 ans/20 francs, Fr. 20.-.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


15

Spectacles Onésiens  |  Activités culturelles  |

UNE VIE SUR MESURE — One man show Ce seul en scène pour un batteur virtuose et comédien a été élu révélation du Off au Festival d’Avignon 2011. L’histoire est celle d’un gamin différent des autres, dont le monde n’existe qu’à travers les rythmes et les battements de mesure. Cédric Chapuis (texte et jeu), Stéphane Batlle (mise en scène). Sa Juliette à lui, sa passion dévorante, sa vie, c’est sa batterie, et l’on est touché par cette fusion exceptionnelle. Mi-Forrest Gump, mi-Billy Elliot, incompris de son entourage, le personnage ne vibre qu’au rythme de son instrument. Loin du mélo, le très beau texte est ponctué de solos de batterie ébouriffants, allant du jazz au métal, en passant par le funk, la bossa, le rap ou le rock… Un spectacle d’une force exceptionnelle, à la fois drôle et troublant.

Salle communale, Jeudi 27 février, 20h30 (durée : 1h20)

Prix des places : Fr. 32.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 28.- ; Jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 23.- ; Carte 20 ans/20 francs, Fr. 20.-.

FRÉDÉRIC RECROSIO — One man show « Je suis vieux (pas beaucoup mais déjà) » Le troisième one man show de ce grand garçon de bientôt 40 ans traite de l’avancée dans l’âge, sorte de bilan de milieu de vie qui visite les pertes ordinaires qui accompagnent le vieillissement… Dit comme ça, rien de bien drôle évidemment ; sauf que ces interrogations existentielles sont passées par les boyaux de la tête de Recrosio et que les questionnements et les tentatives de réponses sont forcément beaucoup plus drôles et décalées. Au travers de ses interrogations, c’est aussi le portrait d’une époque qu’il veut dresser : « Ce spectacle est l’occasion de questionner les petits arrangements auxquels on se résout (drôle de verbe, non ?), avec la vie grandiose qu’on avait osé rêver, petit – et à laquelle, selon toute vraisemblance, on n’aura pas droit. À moins que ? ».

Salle communale, Jeudi 6 et vendredi 7 mars, 20h30 (durée : 1h30)

Prix des places : Fr. 35.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 30.- ; Jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 25.- ; Carte 20 ans/20 francs, Fr. 20.-.

Renseignements : 022 879 59 99 l’après-midi / www.spectaclesonesiens.ch Chéquiers culturels acceptés

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


|  Aide au développement  |  Jeunes béninois

16

Améliorer les conditions de vie des jeunes béninois La Commune d’Onex a soutenu un projet sur le renforcement des titutionnel, notamment par des partenariats avec les communes, organisations socioprofessionnelles et la promotion de l’emploi est un élément essentiel afin de pouvoir travailler avec les collectichez les jeunes béninois de l’agglomération de Cotonou. Ce projet vités locales disposées à se faire accompagner lors du projet. C’est de trois ans, en partenariat avec Genève Tiers-Monde (GETM) dans cette logique qu’intervient l’association GETM qui favorise et le Centre de Développement Économique Local (CDEL), vise les échanges et le partage de la réflexion, tout en identifiant les à renforcer la formation et l’orientation des jeunes afin qu’ils actions à mener jusqu’à leur planification. puissent accéder au marché du travail. Sur une population totale de 8,9 millions Les objectifs principaux du projet sont Au Bénin, la situation de l’emploi est com- d’habitants, le pays compte 4,2 millions l’élaboration, puis la mise en œuvre, pliquée. L’économie a souffert d’un net de personnes (47%) qui se trouvent sous d’actions d’appui à l’emploi des jeunes, recul d’activité, notamment à cause de le seuil de pauvreté, vivant avec moins de l’accompagnement des communes dans la perte de compétitivité, des restric- 1,25 USD par jour (OCDE, 2011). Les princi- le renforcement de leur capacité de mobitions nigériennes aux importations, mais pales composantes de l’économie du pays lisation des ressources internes, et la également à cause de la chute du prix du sont les services et le commerce (secteur création d’un environnement propice au coton. Le cumul de ces facteurs a détérioré tertiaire) qui représentent plus de 50% du développement de l’économie locale. le tissu économique qui ne parvient plus PIB. Cette tendance se renforce dans la à absorber les jeunes travailleurs. La capitale économique où le secteur tertiaire Concrètement, il s’agit de sensibiliser les situation en milieu urbain, comme dans la atteint les 90%, tandis que le secteur jeunes et de les accompagner dans leur capitale économique, Cotonou, est parti- secondaire représente moins de 12% de recherche d’emploi. Tout en leur offrant culièrement critique. Le chômage y atteint l’économie urbaine. La nécessité de former un appui dans le cadre de leur orientades chiffres vertigineux : 65% de la popu- les jeunes est devenue primordiale afin de tion universitaire pour qu’ils puissent, à lation urbaine ne trouve pas de travail, et leur offrir un avenir plus souriant. l’issue de leur cursus, entrer plus facilela duré de chômage est, en moyenne, de ment dans le monde du travail. Une aide 54 mois. De surcroît, ce sont les jeunes, entre 15 et 24 ans, qui peut également être accordée à des micro-entreprises ou encore à sont principalement touchés par le manque de travail (53%). C’est des jeunes artisans, déjà actifs dans le monde du travail, afin qu’ils pour cette raison que le projet vise à dynamiser le développement puissent améliorer leurs activités productives grâce à de meilleurs économique à l’échelle de l’agglomération de Cotonou et de la outils de gestion. Ce projet multi-facettes permettra, ainsi, de Commune d’Avrankou. renforcer les performances économiques locales, de promouvoir l’emploi chez les jeunes et les femmes, et d’améliorer ainsi leurs Le travail du CDEL consiste à améliorer les performances des conditions de vie. acteurs économiques de la région afin de dynamiser l’économie Nicolas Meylan locale et de réduire la pauvreté. Par ailleurs, le renforcement ins-

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


17

Voyage de Camille et Alain  |  Développement durable  |

Deux vélos sur la Cordillère des Andes Épisode nº2

Les paysages, les kilomètres et les semaines défilent à vive allure. Et nous traçons gentiment notre route vers la Patagonie et, plus loin encore, la Terre de Feu. Pour l’heure, nous laissons derrière nous les hauts plateaux andins et les étendues désertiques pour rejoindre des vallées et des monts verdoyants, et peut-être même en fleurs! Et oui, l’hiver a pris fin et les beaux jours reviennent progressivement dans l’hémisphère sud ! Un des thèmes ayant passablement occupé nos pensées, au cours de ces dernières semaines à travers des contrées arides, fut celui de l’eau. Voyager à vélo permet de mesurer l’importance de cette ressource rare. Elle nous est évidemment vitale comme boisson, mais aussi pour cuisiner, faire un peu de vaisselle et nous laver. Nous ne pouvons également pas négliger son poids, la transportant dans nos sacoches ! De plus, nous essayons de limiter notre consommation de bouteilles en plastique. C’est pourquoi nous sommes équipés de filtres à eau pour éliminer notamment bactéries, virus, et particules en suspension. Au Chili, nous pourrons davantage utiliser l’eau du robinet, car elle est potable. L’autre domaine qui nous a souvent interpellés, ce sont les déchets. Au Pérou et en Bolivie, les poubelles étaient, la plupart du temps, jetées au bord de la route ou brûlées dans les jardins. Les conséquences sont désastreuses pour la santé des riverains, et bien évidemment pour l’environnement. Qu’est-ce que cela pouvait être désagréable de traverser, sur la route, un nuage de fumée à l’odeur de plastique... Heureusement, en ce qui concerne les bouteilles en verre, elles sont souvent consignées. Les gens les ramènent donc au magasin, réduisant ainsi la quantité de déchets produite.

Très attachés à la préservation des ressources, au recyclage et à la protection de l’environnement en général, il est bien triste pour nous de constater que dans tous les pays que nous traversons, la volonté politique de remédier aux multiples et importantes atteintes à l’environnement est quasiment inexistante. Les populations pauvres sont évidemment les premières touchées, mais c’est également l’ensemble de la planète que cela affecte. Nous constatons que les petites actions locales sont finalement celles qui fonctionnent le mieux. La Commune d’Onex apporte une aide stratégique en ce sens en soutenant des associations reconnues, avec son programme d’Aide au développement. Dans une optique de durabilité, il est important que les personnes directement concernées soient formées pour maintenir le système nouvellement mis en place. Les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux s’établiront ainsi d’autant mieux et sur le long terme. Ces informations, nous les tenons des gens que nous avons rencontré tout du long de notre route : des personnes travaillant pour la fondation Swisscontact, un agronome péruvien fondateur d’une association œuvrant dans le maintien de la culture andine, en passant par le tenancier d’un magasin, un guide de montagne ou un berger avec ses moutons. Ce sont ces échanges qui font une grande partie de la richesse de notre aventure. Agrémenté de la beauté des paysages, nous avons très certainement trouvé une façon de voyager qui nous convient parfaitement ! Nos aventures et photos sont sur notre blog : limatocapehorn.blogspot.ch  Camille et Alain

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


18

|  Economie  |  Marché de Noël

Place des Deux-Églises : un Marché de Noël festif et animé Des effluves de vin chaud, le son entre tous reconnaissable du grelot du Père Noël et les traditionnels chants de Noël ont attiré nombre d’Onésiens vers la place des Deux-Églises, les samedi 21 et dimanche 22 décembre 2013, pour le premier Marché de Noël en lien avec les Marchés du Monde. Le vaste choix de produits artisanaux proposés par les 35 exposants a permis à chacun de se faire plaisir en repartant avec de belles choses ! Les habitants de la Ville d’Onex et des environs ont profité des températures clémentes et d’un généreux soleil, présent au rendez-vous de ces deux jours festifs, pour flâner au milieu des stands et des chalets en bois. Il y en avait pour tous les goûts : différentes sortes de bijoux, sacs à main originaux, pierres semi-précieuses, bougies artisanales, décorations de table et autres objets en verre soufflé. Les gourmands n’ont pas été oubliés avec des paniers

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

garnis, des maisons de Noël en biscuits, différents pains d’épices, une multitude de friandises en chocolat et des biscuits de toutes sortes. En plus des incontournables thé et vin chauds, raclettes et fondues, les exposants proposaient également des moules frites ! Différentes animations étaient prévues autour de cet événement joyeux et bon enfant : un atelier maquillage, des contes de Noël, la fanfare municipale, la chorale Arc en sol, des cors des Alpes et même un cracheur de feu. Mais, bien sûr, c’est l’incontournable Père Noël qui était le plus attendu par les enfants. Après s’être assuré que tous avaient été (au moins un peu) sages, il leur a distribué des sachets de friandises et a pris la pose pour les photos-souvenirs.


19

Fête de l’Escalade  |  Jeunesse et Action Communautaire  |

Ah! La belle Escalade à la Maison Onésienne Près de 150 à 200 personnes ont participé à la traditionnelle soirée de l’Escalade organisée le jeudi 12 décembre 2013 à la Maison Onésienne par le Service jeunesse et action communautaire (SJAC) de la Ville d’Onex et l’Association des Habitants d’Onex Cité (AHOC). Ils ont notamment fait un sort aux deux marmites : celle de la soupe de l’Escalade et une, géante, en chocolat, remplie de fruits et de légumes en massepain. De nombreux enfants, petits et grands, se sont glissés entre les mains expertes des maquilleurs et des maquilleuses. C’est maquillés et pour la plupart déguisés, grâce à des costumes offerts par des Onésiens et des Onésiennes, qu’ils se sont joints au cortège aux flambeaux organisé par l’AHOC qui a serpenté jusqu’à la place du 150e au rythme du tambour de la Fanfare d’Onex. La troupe de danse Le Feuillu, accompagnée par l’ensemble Méli-mélo…die, a présenté un spectacle de danse et de musique médiévale tout à fait dans le ton de la soirée.

Comme chaque année, la fête de l’Escalade a rassemblé enfants, adolescents, parents et seniors, dans une ambiance chaleureuse et conviviale. L’AHOC accueillait la population en offrant vin et thé chauds. « Nous avons toujours essayé de développer cette mixité sociale, de faire de cette soirée un prétexte aux mélanges des différents groupes pour faciliter l’intégration. L’Escalade est un événement interculturel et intergénérationnel », explique Joël Bianchi, responsable de l’équipe éducative du SJAC. C’est ainsi que de nombreux bénévoles dont le Groupe des Concierges Citoyens d’Onex (GCCO), des jeunes de l’UpAdos et des élèves des cours de français ont coupé une trentaine de kilos de légumes dans les locaux du Café Communautaire. Les 130 litres de soupe y ont ensuite longuement mijoté. Comme toujours lors des événements organisés par le SJAC à la Maison Onésienne, ce sont également les jeunes fréquentant l’UpAdos qui se sont vu confier le rangement, la distribution de la soupe et différentes autres tâches, certains bénévolement et d’autres dans le cadre des Petits Jobs.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


20

|  Politique  |  Conseil municipal

Séance du Conseil municipal du 10 décembre 2013 Désormais, les objets votés lors de chaque séance du Conseil municipal seront régulièrement évoqués dans cette nouvelle page d’Onex Magazine.

le compte des investissements, et d’autoriser le Conseil administratif à recourir à l’emprunt pour financer cet investissement.

Résolution R/183 A : Suppression de la construction d’un abri pour motos et scooters La pétition traitant de l’autorisation de construire d’un abri motos et scooters au Bois-de-la-Chapelle a été classée, après audition des pétitionnaires, par le Conseil municipal. En effet, le traitement des autorisations de construire n’est pas du ressort du CM.

Délibération N° 2060 A : Nouveaux statuts de la Fondation des Evaux Vu la volonté de la Fondation des Evaux de gérer les ressources humaines de manière autonome, et la décision du Conseil de la Fondation des Evaux prise à l’unanimité, lors de sa séance du 12 juin 2013, d’accepter le projet de modification des statuts présentés, après étude, par les membres du bureau, le Conseil municipal a décidé à l’unanimité d’approuver les nouveaux statuts de la Fondation des Evaux. Ils devront être validés par le Grand Conseil une fois approuvés par les différents Conseils municipaux des communes concernées (Onex, Lancy, Confignon, Bernex et Genève).

Délibération N° 2059 A : Acquisition de six véhicules communaux et de machines d’entretien pour les stades Le Conseil municipal a décidé à l’unanimité d’ouvrir un crédit de Fr. 431’500.- pour l’acquisition de six véhicules communaux et de machines d’entretien pour les stades, en comptabilisant la dépense prévue dans

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014

Délibération N° 2064 A : Audit de sécurité Vu l’inspection effectuée par la Police du feu à la salle communale, la diversité de construction et d’utilisation de nos bâtiments, les normes de sécurité en vigueur et la nécessité d’effectuer un contrôle de nos infrastructures, le Conseil municipal a décidé, par 17 « oui » contre 6 « non », d’ouvrir un crédit de fonctionnement supplémentaire sur le budget 2014 de Fr. 35’000.- destiné à la réalisation d’un audit de sécurité de nos bâtiments. Délibération N° 2065 : Crédit de fonctionnement supplémentaire sur les comptes 2013 Le Conseil municipal a décidé à l’unanimité d’ouvrir un crédit de fonctionnement supplémentaire de Fr. 49’889.- sur le budget 2013, pour les uniformes des APM (Fr. 8’000.-), les frais de repas des APM (Fr. 5’500.-), les pertes sur débiteurs (Fr. 8’000.-) et les subventions du Centre de maintien à domicile (Fr. 28’389.-).


21

Délibération N° 2066 : Budget 2014 de la Fondation immobilière de la Ville d’Onex (FIVO) Le Conseil municipal a décidé à l’unanimité d’approuver le budget de fonctionnement 2014 de la FIVO, pour un montant de Fr. 1’817’650.- aux charges et un montant de Fr. 2’541’933.- aux revenus, laissant apparaître un excédent de revenus de Fr. 724’283.-. Délibération N° 2067 : Politique de stationnement, mobilité douce et synergie avec la zone bleue à macarons Le Conseil municipal a décidé, par 20 « oui » et 2 abstentions, d’ouvrir un crédit complémentaire de Fr. 43’000.- pour la réalisation de la première étape du plan de mobilité douce, en synergie avec l’introduction de la zone bleue à macarons, en autorisant le Conseil administratif à recourir à l’emprunt pour financer cet investissement.

Conseil municipal  |  Politique  |

Motion M/280A : Relations entre la Ville d’Onex et l’association Partage L’Association Partage est affectée à la levée des déchets et autres encombrants pour sept communes genevoises. A Onex, elle s’occupait du débarras des encombrants à domicile et de la Recyclerie. La totalité du personnel en emploi de solidarité (EdS) de cette association avait engagé une grève depuis fin août 2013. En tant que collectivité publique, la Ville d’Onex se doit d’avoir toutes les garanties que ses partenaires traitent leur personnel de manière irréprochable. Après auditions des grévistes accompagnés par le syndicat SIT, de la direction de l’OCE (Office cantonal de l’emploi) et de la direction de l’Association Partage, le Conseil municipal constate et déplore : les difficultés relationnelles entre une partie du personnel et la direction de l’Association Partage ; le fait que la surveillance exercée par l’OCE n’ait pas été adéquate.

Par conséquent, le Conseil municipal demande à l’unanimité de rechercher un mandataire pour le débarras des encombrants et la recyclerie, en s’assurant que les conditions de travail respectent les conventions collectives de travail du secteur. Articles des partis Les contenus des deux pages qui suivent sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent nullement celles du Conseil administratif et de l’administration communale.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


|  Politique  |  Mouvement Citoyen Genevois  |  Parti Socialiste

22

MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

Lors de la dernière séance du Conseil Municipal de 2013, une motion déposée en avril par le MCG, ayant pour objectif d’accroitre la sécurité sur notre commune a été traitée.

priorité de la commune était ailleurs pour le moment. Ceci alors qu’un quotidien de la place faisait état de plus d’une vingtaine de cambriolages sur notre canton et ceci pour la seule nuit de la Saint-Sylvestre.

La proposition portait principalement sur l’engagement de cinq agents municipaux supplémentaires. Il est fâcheux de constater, que mis à part le MCG, tous les autres partis politiques ont littéralement balayé cette motion ; démontrant ainsi, de façon déterminée qu’ils refusent une sécurité plus accrue sur notre commune.

Il est de notre devoir d’élus, tous partis politiques confondus, de tout mettre en œuvre pour mobiliser les partenaires institutionnels et communautaires autour d’une action concertée en faveur de la sécurité et de la prévention afin de garantir une sérénité méritée à notre population.

Ces mêmes partis ont argumenté leur refus d’une part, parce qu’Onex ne souffre pas d’insécurité et d’autre part, que cette même sécurité avait un coût et que la

ignorer ou jeter les soucis des Onésiens aux oubliettes soi-disant que tout va pour le mieux.

Jean-Claude Cantiello Conseiller municipal

Malgré ce revers, les représentants du MCG se démèneront, encore et toujours pour votre bien-être et ne laisseront pas le canton, ni même les autres partis politiques de notre commune, abandonner,

PARTI SOCIALISTE

La sécurité … c’est du sérieux ! La sécurité sur notre commune est un sujet suffisamment sérieux et important, pour qu’on ne le prenne pas en otage le temps des campagnes électorales, et de plus avec une bonne dose de démagogie comme l’a fait le MCG. Retour sur les faits. En avril 2013, les élus MCG déposaient une motion pour demander l’engagement de 5 agents de police municipale supplémentaires. Six mois plus tard, lors du traitement du budget 2014, les auteurs de cette motion ne jugent pas nécessaire de prévoir un budget pour couvrir les engagements souhaités (c’est ce qu’on appelle de l’incohérence dans l’action politique).

Et finalement en décembre 2013, le Conseil municipal dans sa majorité refuse le projet du MCG. Pour deux raisons majeures: 1) grâce à un effort constant, la commune a réussi à renforcer son service de sécurité qui est passé de 6 à 15 unités de personnel dans l’intervalle de 10 ans; et 2) les sirènes alarmistes tirées par le MCG se sont avérées erronées. Les chiffres sont têtus : les délits ont diminués à Onex ! Cela a été confirmé par le commandement de la Gendarmerie venu exprès pour l’occasion.

Arrêtons donc la démagogie alarmiste propre aux campagnes électorales et reconnaissons le travail effectué ces dernières années : assurons-nous que le service de sécurité de notre commune soit correctement dimensionné par rapport aux besoins réels, comme pour tous les services de la commune et tienne compte aussi de nos moyens, des besoins, et des compétences de chacun !

Daniel Cattani

LES CONTENUS DE CETTE PAGE SONT SOUS LA RESPONSABILITÉ DE LEURS AUTEURS ET N’ENGAGENT NULLEMENT CELLES DU CONSEIL ADMINISTRATIF ET DE L’ADMINISTRATION COMMUNALE.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


23

Parti Libérale-Radicale  |  Les Verts  |  Politique  |

PARTI LIBÉRAL-RADICAL Un coup de pouce au FC Onex Le FC Onex, notre club de football onésien, est très actif tant du point de vue sportif que social. Ce club a plus de 850 membres dont beaucoup de jeunes qui sont ainsi valorisés par le sport. Cependant qui dit sport dit également infrastructures et moyens. De longue date, il est avéré que les terrains disponibles ne remplissent pas les besoins réels du club. Déjà en 2007, le PLR a été précurseur pour demander au Conseil municipal les crédits nécessaires pour la réalisation d’un terrain synthétique permettant une pratique de ce sport en toutes conditions. A cette époque, un consensus avait été trouvé, lequel prévoyait la création d’un terrain synthétique aux Tattes et l’évaluation des résultats avant de réaliser celui du FC Onex.

Depuis 2009, le terrain synthétique des Tattes est en place et donne totale satisfaction. Pour le FC Onex, le problème reste entier. En effet, la disponibilité des terrains est insuffisante pour répondre à la demande d’équipes de plus en plus nombreuses. En désespoir de cause, le club a déposé une pétition demandant enfin la réalisation du terrain synthétique, ainsi que la mise en conformité des vestiaires répondant aux besoins des enfants, des adultes, des arbitres et des équipes féminines. Le groupe PLR, avec d’autres partis, a demandé par la voie d’un projet de motion d’étudier la pose d’un gazon synthétique sur le terrain B ainsi que d’étudier une solution pour réaliser des vestiaires qui remplissent les conditions réglementaires.

Etant donné l’urgence, le groupe PLR demande que le crédit d’investissement nécessaire à ces travaux soit soumis au Conseil municipal en 2014. Pour le PLR l’activité du FC Onex est primordiale. Tous ces jeunes qui s’engagent dans une saine activité sportive sont un signe de qualité de vie de notre commune. Pour ces raisons le PLR Onex soutient entièrement les demandes du club.

Jean-Pierre Pousaz Conseiller municipal

LES VERTS Extension du columbarium au cimetière d’Onex Le Service des infrastructures publiques et de l’environnement s’occupe des routes, des trottoirs, des stades, des forêts, de la voirie, des espaces verts sur le domaine communal, du Vieux cimetière dans le vieil Onex et du cimetière d’Onex au chemin François-Chavaz.

124’000 prévoit 160 cases de plus pour pouvoir répondre aux besoins des habitants pour les 10 ans à venir.

Avec les années, la population s’accroît, mais cela correpond aussi à une augmentation des espaces nécessaires au cimetière. Les rites funéraires évoluent et il faut répondre aux besoins.

Le Conseil municipal à soutenu et voté ce projet. Et oui, chers Onésien-ne-s, nous passons tous des belles années sur notre commune et quand ce sera le moment de quitter nos proches, nous pourrons encore reposer en paix sur nos terres onésiennes, entre la petite forêt du Bois-de-la-Chapelle et le parc des Evaux.

Un projet de délibération concernant l’extension du Columbarium au cimetière d’Onex nous a été présenté en septembre 2013. Ce projet d’investissement de frs

Je profite des lignes qui me restent pour remercier, au nom des Verts Onex, les collaborateurs de la commune qui s’occupent des cimetières tout au long de l’année.

Françoise Bourgoin Conseillère municipale

LES CONTENUS DE CETTE PAGE SONT SOUS LA RESPONSABILITÉ DE LEURS AUTEURS ET N’ENGAGENT NULLEMENT CELLES DU CONSEIL ADMINISTRATIF ET DE L’ADMINISTRATION COMMUNALE.

ONEX Magazine  |  n°52  |  Février - Mars 2014


|  AGENDA  |  Février - Avril 2014 Date

Catégorie Evénement

Lieu

Horaires

Renseignements

Merc. Jeudis Sam. Dim.

Économie

Marchés du Monde Marchés dans la Cité d’Onex

Place des Deux-Églises Place du Marché Rue Gaudy-le-Fort

Dim. 8h30-14h Merc. et Sam. matin Jeu. matin

Mme Graziella Bucolo-Mautone Tél. 022 879 59 59

Du mardi au vendredi

Tout public

Café-Livre-Échange : pour partager des livres

Café Communautaire Accueil par Rosana et Esme

Horaires du Café Communautaire + permanences

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

Tous les mercredis

Tout public

Atelier jeu d’échecs. Entrée libre et gratuite

Café Communautaire

17h-19h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

Du 21 janvier au 7 février

Tout public

Exposition de peinture de Mme Dias Guillet

Café Communautaire

ma, je 16h-21h / me 14h-21h / ve 16h-22h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

4 février

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis Tél. 022 879 59 59

5 février

RécrésSpectacles

Babar et Ferdinand Dès 4 ans

Le Manège

14h30

Tél. 022 879 59 99 / www.spectaclesonesiens.ch

11 février

Spectacles Onésiens

Le violon de Cupidon Concert conférence

Salle communale d'Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

13 février

Tout public

Atelier découverte poterie "barbotine"

Café Communautaire

18h-21h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

13 février

Spectacles Onésiens

Youn Sun Nah (COMPLET)

Salle communale d’Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

Du 17 au 21 février

Enfants (6-12 ans)

Stage mixte poterie bricolage, peinture, dessin...

Maison Onésienne

14h-17h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

25 février

Adultes

« L’arbre à palabre », groupes de parole

SJAC – Salle AstrOnex

De 17h à 18h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

27 février

Spectacles Onésiens

Une vie sur mesure One man show

Salle communale d'Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

6 et 7 mars

Spectacles Onésiens

Frédéric Recrosio One man show

Salle communale d'Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

7 mars

Tout public

Soirée musicale « Le Festival Caf & Com »

Café Communautaire

17h à 18h30 17h à 23h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

9 mars et 12 mars

RécrésSpectacles

À l'aide ! - Dès 4 ans

Le Manège

14h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

11 mars

Adultes

« L’arbre à palabre », groupes de parole

SJAC – Salle AstrOnex

De 17h à 18h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

11 mars

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis Tél. 022 879 59 59

14 mars

Tout public

Apéritif convivial par La Escuelita

Café Communautaire

Dès 19h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

25 mars

Adultes

« L’arbre à palabre », groupes de parole

SJAC – Salle AstrOnex

De 17h à 18h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

27 mars

Tout public

Atelier découverte poterie "modelage"

Café Communautaire

19h21h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

27 et 28 mars

Spectacles Onésiens

Les frères Taloche Humour

Salle communale d'Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

2 avril

Tout public

Café Deuil

Café Communautaire

19h30-21h

Service prévention sociale et promotion santé Tél. 022 879 89 11 / onex.sante@onex.ch"

6 avril et 9 avril

RécrésSpectacles

Le petit bonhomme carré Dès 3 ans

Le Manège

14h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

8 avril

Adultes

« L’arbre à palabre », groupes de parole

SJAC – Salle AstrOnex

De 17h à 18h30

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

8 avril

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis Tél. 022 879 59 59"

11 avril

Spectacles Onésiens

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba - Musique du monde

Salle communale d'Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

CONSULTEZ L’AGENDA COMPLET SUR WWW.ONEX.CH


Onexmag n52