Issuu on Google+

1

Rapport d’activitÊs 2012 Le rapport se trouve sur le site www.lejoran.ch


2


3

Quand vous aurez fait tout ce qui vous est ordonné, dites : «Nous sommes de simples serviteurs ; Nous n'avons fait que notre devoir.» (Luc 17,10)


4


5 1.

Mot du Président ........................................................................................ 7

2.

Centre d’activité Culte ............................................................................... 9

3.

Centre d’activité Enfance et Jeunesse....................................................11 3.1.

Eveil à la foi – 2 à 6 ans .................................................................11

3.2.

Culte de l’enfance – classes de 3 à 6 ..........................................12

3.3.

Leçons de religion à l’école – classes de 5 et 6 ..........................13

3.4.

Précatéchisme – 7 année .............................................................14

3.5.

Visionnaires – classes de 8 , 9 et 10 ..........................................16

3.6.

KT à la carte – 11 année ..............................................................17

3.7.

Réseau de jeunes « l’Etoile » ........................................................20

e

e

e

e

e

e

e

e

e

4.

Centre d’activité Vie Com-Com : Secteur Communication ...................21

5.

Centre d’activité Vie Com-Com : Secteur Vie Communautaire .............23 5.1.

Ventes, soupers etc. ......................................................................24

5.2.

Eglise ouverte à Bevaix et à Cortaillod ..........................................25

5.3.

Journée mondiale de prière 2012 ..................................................26

5.4.

Pastorale Œcuménique du Littoral Ouest (POLO) .........................26

5.5.

Aumônerie des écoles secondaires ...............................................27

5.6.

Camp des aînés.............................................................................28

5.7.

Week-end tous âges ......................................................................29

6.

Centre d’activité Animation et Formation ...............................................30

7.

Centre d’activité Aumônerie et Diaconie ................................................33

8.

Centre d’activité Terre Nouvelle ..............................................................35

9.

Centre d’activité Intendance et Finances ...............................................39

10.

11.

Organes paroissiaux ............................................................................43 10.1.

Conseil paroissial ......................................................................43

10.2.

Colloque ....................................................................................45

10.3.

Députation au synode ...............................................................48

Actes ecclésiastiques 2012 .................................................................50


6


7 1. Mot du Président A nouveau, l'année 2012 a été riche en activités comme en témoigne ce rapport soumis à votre approbation ! Notre actualité a notamment été marquée par le culte cantonal du 10 juin rassemblant toute la communauté de l'EREN. Un événement chaudement salué par le Conseil Synodal qui y a pris part avec beaucoup de plaisir et qui notait, au passage, qu’il lui fallait penser à clarifier l'objectif général pour les prochaines éditions. C'est une bonne question. Au synode de décembre, la question fut traitée. De tels rassemblements ont sans doute pour but, avant toutes choses, de créer ...la rencontre ! Un moment pour se côtoyer avec bonheur, se saluer d'un geste de la main, voire pour se donner l'accolade! Eglise signifie assembler par convocation, invitant ainsi à se déplacer pour une rencontre avec des vivants, des personnes concrètes, mieux qu'à travers des contacts électroniques par écrans tactiles interposés. Etre accueillis, vivre la rencontre dans le partage et l'authenticité, voilà qui nous place à mille lieues de l'aliénation virtuelle, de la déshumanisation qui menace de partout. Réjouissons-nous : tant que notre Eglise conservera sa vocation et sa capacité à rassembler sans exclure les


8 dimanches ordinaires... à créer la rencontre, à unir dans la foi, dans l’espérance et dans l'amour fraternel, sous le regard de Dieu notre Père, elle gardera son âme. Elle vivra.

Edmond Moret Président du Conseil paroissial


9 2. Centre d’activité Culte Equipe de coordination : Béatrice Reynaud (responsable), Annette Moret, Marianne Fornachon, Yves Bourquin, Bertrand Parel et Daniel Landry. Le CA Culte prépare et discute de toutes les questions liées aux célébrations cultuelles de notre paroisse. La relecture du calendrier des cultes mis sur pied par le colloque permet de soigner un équilibre nécessaire entre les différents lieux de vie. Nous constatons une stabilité quant au nombre de cultes dans notre paroisse, soit environ une centaine par année. Les cultes sont l’occasion de tisser des liens et de faire connaitre d’autres organismes de l’Eglise comme Terre Nouvelle, le CSP, etc. Ils nous permettent aussi de faire dialoguer la Parole avec la culture. De nombreux cultes musicaux ou à thème ont eu lieu, comme le culte avec l’ensemble Flûor ou le culte grégorien. Les cultes sont aussi l’occasion d’inviter des chœurs de notre région : Chœur mixte de la Béroche, chœur d’homme le Vignoble, etc. Une rencontre des officiants des quatre lieux de vie a eu lieu en automne; celle-ci nous a permis, dans le cadre d’une soirée chaleureuse, de partager un moment d’échanges autour de la « fameuse » question de la lecture au culte. Cette soirée a permis aux officiants-tes d’exprimer leurs craintes, souhaits et besoins. Enfin, nous avons entrepris de soigner notre lien avec les musiciens et organistes de nos cultes. Plus que conscients que la musique est indispensable à nos célébrations, il était temps d’entrer en dialogue profondément avec eux. Une rencontre a déjà eu lieu début 2013 qui a porté du fruit. Pour le CA Culte Yves Bourquin


10

Culte cantonal du 10 juin 2012 Impossible de parler des cultes de 2012 sans évoquer le souvenir du « Culte Industriel » qui s’est déroulé à Cort’Agora le 10 juin.

Culte autour de l’industrie (dont Cortaillod est un des fleurons) et qui montrait, par un parcours spirituel, un chemin allant de l’enthousiasme dû au progrès jusqu’à l’aliénation que nous fait risquer un excès d’industrialisation. Une machine d’abord bien huilée s’enrayait ; son démantèlement donnait l’occasion de notre communion. Sur les ruines d’une machine, jadis performante, nous avons retrouvé du sens à notre existence. Des centaines de bénévoles, plusieurs entreprises locales, les amis du jazz de Cortaillod, le chœur de l’Etoile et bien d’autres se sont mobilisés pour rendre inoubliable cet événement. A eux notre reconnaissance ! Ce culte a été vécu par environ cinq cent personnes du canton. Il leur a donné une image dynamique et enthousiaste de notre vie paroissiale et de l’EREN.


11 3. Centre d’activité Enfance et Jeunesse Equipe de coordination: Jean-Claude Allisson (président), Marianne Fornachon, Anne Vuille, Daniel Schneider, Thomas Van Daele, Diane Friedli, Isabelle Ott-Baechler, Jacqueline Lavoyer-Bünzli, Catherine Borel. Le CA Enfance et Jeunesse veille à l’harmonisation de la catéchèse et de l’enseignement religieux dans notre paroisse. Il veille notamment à ce que soit appliqué le fil rouge de la catéchèse, à savoir que les enfants dès leur plus jeune âge (env. 3 ans) puissent bénéficier d’un programme catéchétique et ce jusqu’à l’âge adulte, où ils se verront alors proposer d’autres activités dépendant du CA Animation et Formation. Dans notre paroisse, le fil rouge de la catéchèse est ininterrompu, c’est-à-dire que des programmes sont proposés pour tous les âges scolaires. Pour le CA Enfance et Jeunesse Jean-Claude Allisson 3.1. Eveil à la foi – 2 à 6 ans Responsable paroissiale : Jacqueline Lavoyer-Bünzli Quand la maison s’éveille… 18 familles avec 22 enfants étaient inscrites au parcours 2011-2012 de l’éveil à la foi. 4 rencontres et une célébration œcuménique pour les familles ont été préparées et animées en étroite collaboration entre les familles et l’équipe catéchétique. Toucher, vue, goût, ouïe et odorat : en ouvrant grandes ces 5 « fenêtres du corps », les


12 enfants ont découvert des facettes parfois inattendues de Dieu et pu expérimenter concrètement la joie de faire vivre ensemble ses différentes maisons que sont les temples et les églises du Joran. Pour l’Eveil à la foi Jacqueline Lavoyer-Bünzli

3.2. Culte de l’enfance – classes de 3e à 6e Responsable : Isabelle Ott-Baechler Le premier semestre a été consacré aux péripéties de Simon qui sera nommé Pierre, qui de disciple devient apôtre et qui de pécheur exerce l’activité de ‘pécheur d’hommes’. Au cœur de la Journée paroissiale du 6 mai, la célébration animée par les enfants a montré la qualité de leur engagement et créé une véritable communion. Les échanges se sont poursuivis autour d’un pique-nique et du rallye organisé par Margaux l’Eplattenier secondée par sa maman ! Lors du deuxième semestre, les nouvelles équipes d’enfants ont approfondis le thème de la rencontre : rencontre de Dieu avec toutes sortes de personnes dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Ils ont interprété la saynète intitulée La Théière à Bevaix et L’étrange Noël des jouets le 24 décembre à Boudry et St-Aubin. Le Culte de l’enfance s’adresse aux enfants de 6 à 10 ans, de la 3e à la 6e Harmos. Chaque lieu de vie réunit son groupe. A Bevaix, ce sont les enfants de la 3e et 4e Harmos qui participent au culte de l’enfance, une leçon de religion étant maintenue à l’école pour les élèves de 5e et 6e. 45 enfants ont fréquenté le Culte de l’enfance.


13

Catherine Borel, Catherine Brunner, Nathalie Dubois, Martine Ferrier, Esther Fritschi, Elke Kissling, Caroline L’Eplattenier, Isabelle Ott-Baechler, Kathrin Raymondaz et Anouchka Rosenfeld jusqu’en mai ont fait équipe pour emmener les enfants à la découverte de Dieu.

En 2013, il s’agira de compléter l’équipe des catéchètes et d’imaginer comment relancer ce Culte pour les enfants de Cortaillod. Pour le Culte de l’Enfance Isabelle Ott-Baechler 3.3. Leçons de religion à l’école – classes de 5e et 6e Responsables : Josiane Elzingre et Anne-Lyse Schaad Dans le lieu de vie de Bevaix, un enseignement religieux est proposé aux élèves protestants des classes de 5 e et 6e année Harmos (anciennement 3e et 4e année primaire).


14 Durant l’année scolaire, 17 enfants ont participé régulièrement aux leçons de religion qui ont lieu à l’école tous les mardis de 13h00 à 13h40. Le programme suivi, tiré du matériel ENBIRO (enseignement biblique romand) s’articulait autour de 4 axes : David un berger devenu roi, Jésus dans son pays, des femmes au cœur de la vie, Mohamed et la naissance de l’Islam. Pendant le mois de décembre, de concert avec le Culte de l’enfance, la plupart des élèves ont participé activement à la préparation du Noël en famille. Ils se sont intégrés au groupe des plus petits pour la présentation de « La Clé ». A l’approche de Pâques, les enfants ont confectionné des pains azymes, puis ont partagé le repas de midi à la cure, repas auquel s’est joint le pasteur. Le nombre d’élèves participant fidèlement et avec enthousiasme aux leçons nous paraît justifier cet enseignement religieux. Pourquoi pas dans les autres lieux de vie du Joran ? Pour les leçons de religion Josiane Elzingre et Anne-Lyse Schaad 3.4. Précatéchisme – classe de 7e Responsable : Diane Friedli Le précatéchisme est proposé à des enfants qui sont à un âge charnière entre l'enfance et la pré-adolescence. En dernière année d'école primaire (7e Harmos), leur esprit critique se développe, leur personnalité se façonne et les questions qui les préoccupent ne sont plus celles des jeunes enfants. Le CA enfance et jeunesse a donc à cœur de leur


15 proposer un programme qui leur est destiné en particulier. Dans le programme de catéchèse, c'est la seule année avec le KT de 11e Harmos qui ne réunit pas des enfants ou des jeunes de plusieurs niveaux scolaires (Eveil à la foi – 3 à 6 ans, Culte de l'enfance – 3e à 6e, Visionnaires 8e à 10e). Mais le nombre d'inscription diminue et se pose alors la question de l'avenir du précatéchisme dans le paysage de la catéchèse. Pour la saison 2011-2012, ce sont 14 précatéchumènes qui ont pris part au programme, ce qui constitue un nombre stable par rapport à ces dernières années. Mais bien moins qu'il y a 5 ou 6 ans. Et à la rentrée 2012, seuls 6 enfants se sont inscrits. Les rencontres de précatéchisme ont été organisées sous la responsabilité de Diane Friedli qui a pu compter sur la participation ponctuelle d'animatrices ou de jeunes de l'Etoile pour la seconder. Les journées et le camp se sont déroulés dans une très bonne ambiance, permettant aux précatéchumènes de découvrir de grands thèmes bibliques et ecclésiaux dans un cadre agréable et dynamique : le prophète Jonas, la sortie d'Égypte, les récits de miracle dans l'évangile de Marc, la passion, la mort et la résurrection du Christ sont autant de thèmes qui ont été abordés, sans oublier le baptême, la cène et la prière. Des équipes dévouées ont préparé avec soin les repas de


16 chacune des rencontres, un atout important pour la convivialité des instants vécus en communauté. L'année s'est terminée par un culte de clôture le 13 mai à Boudry autour de la figure de François d'Assise. Pour le Précatéchisme Diane Friedli 3.5. Visionnaires – classes de 8e, 9e et 10e Responsables : Jean-Claude Allisson, Véronique Marès, Seihla Amsler et Yves Bourquin Le thème de l’année 2011-2012 : « L’ES-SENS DE LA VIE» Toucher, goûter, sentir, entendre et voir l’Evangile. Trente Visionnaires se sont risqués dans le monde des sens : partage, communication, attention, tendresse, relation aux autres et à l’Autre.


17 Notre relation à Dieu se fait aussi par notre corps, temple de l’Esprit Saint. Dieu y a résidence. Nous sommes donc appelés à en prendre soin. C’est pour cela qu’on peut dire que Dieu passe aussi par le beau, le bon, l’esthétique… La convivialité est l’essence même du message du Christ. La résurrection offerte par le Christ est une résurrection du corps dans tous les sens du terme. Nous avons fait découvrir aux Visionnaires que l’acte qui fait du bien passe toujours par les sens. Il y a dans la création de Dieu toujours comme un juste milieu. Le chocolat c’est excellent, mais trop, c’est la crise de foie. Boire de l’alcool, c’est agréable, convivial, joyeux… mais trop, ce sont des problèmes sans fin. Idem avec le tabac. Notre corps ne doit pas nous asservir… De même nous ne devons pas brimer notre corps. Car nous ne sommes qu’un avec lui. S’il nous asservit ou si nous le brimons, nous sommes immédiatement en lutte avec nous-même… et c’est la Maladie (que d’aucuns nommeraient le péché). Pour les Visionnaires Jean-Claude Allisson 3.6. KT à la carte – classe de 11e Équipe de direction (Pentagone) : Diane Friedli, Yves Bourquin, Sandra Conne, Manon Challandes, Quentin Jucker. Sont arrivés en 2012 : Simon Ravasio, Joëlle Charpilloz, Alicia Marti, Céline Weber. Ont quitté en 2012 : Jonas Schurch, Germain Porret, Thomas van Daele, Nicolas Weber et Valentin Botteron. La saison du KT 2011-2012 a commencé par un culte de rentrée à St-Aubin. Culte conçu et animé par une équipe du réseau de jeunes l'Étoile, qui nous a plongés dans l'histoire du catéchisme protestant, du temps de Luther à aujourd'hui.


18

L'année de catéchisme s'est bien déroulée : les catéchumènes ont choisi 6 plats minimum dans la Carte, participé à deux week-ends au Camp de Vaumarcus, et au camp de la Bégude, durant le week-end de l'Ascension. Nouveauté dans la Carte, les catéchumènes ont dû choisir de participer à une activité paroissiale durant l'année (marché Terre Nouvelle, souper de paroisse, vente paroissiale, stand des Visionnaires ou journée paroissiale à Vaumarcus). Une manière de créer des liens entre le KT et d'autres temps forts du Joran.

Le camp de la Bégude, intitulé « La Croix est la bannière » avait pour thème le Moyen Âge. Les catéchumènes ont été plongés dans une ambiance médiévale pendant toute la durée du camp, grâce aux costumes, décors et musiques que les membres de l'Etoile avaient préparés. Au milieu des chevaliers, des moines et des paysans, les catéchumènesécuyers ont poursuivi la quête du Graal. Devaient-ils se mettre en chasse d'un objet ou découvrir que le Graal, c'est avant tout là où Dieu se manifeste ? Et si toutes et tous étaient une petite partie de ce Graal ?


19

L'ambiance médiévale s'est poursuivie au retour du camp jusqu'au dimanche de la Pentecôte lors de la Fête du KT à Cort'Agora. Un culte apprécié qui a réuni beaucoup de familles et de paroissiens-ennes. Le moment de l'apparition de la croix a marqué les esprits, lorsque chacun-e a découvert sous sa chaise une croix, désignant un endroit où une partie du Graal se trouvait.

Le catéchisme réunit de nombreux jeunes, et moins jeunes. Il convient de souligner combien le bénévolat a une place importante dans la bonne marche du KT. La paroisse peut compter, pour la direction du catéchisme, l'animation, l'organisation des camps et de ses multiples activités, sur des équipes motivées et dynamiques, constituées de professionnels et de bénévoles. L'investissement de ces derniers est à relever, ainsi que leur créativité, leur dévouement et leur envie de transmettre les valeurs de l'Évangile. Plusieurs membres du Pentagone, investis depuis plusieurs années, ont décidé d'arrêter au terme de l'année. Ils ont été vivement remerciés pour tout ce qu'ils ont apporté.

Pour le KT à la carte Diane Friedli


20 3.7. Réseau de jeunes « l’Etoile » Comité de l'Etoile : Florian Maire (président), Simon Ravasio (caissier), Quentin Jucker, Vincent Barraud (secrétaire), Aurélie Petitpierre, Sandra Conne. Le comité de l'Etoile a organisé ses sorties récréatives, des moments importants pour la cohésion et la convivialité du réseau de jeunes : week-end de ski, journée à Europapark, match aux cartes, bal, souper de Noël et tour du lac de Neuchâtel à vélo. La marche et le tournoi de ping-pong ont été annulés faute d’inscriptions. Outre les sorties, les jeunes de l'Étoile s’engagent dans l'animation des rencontres du KT, des Visionnaires ou du précatéchisme, se mettent encore au service par la tenue du stand de recherche de fond au culte des Visionnaires, le service au souper de paroisse à Bevaix, les gaufres à la Braderie de St-Aubin et d’autres. Une équipe a organisé et tenu le stand de la paroisse à la fête de la Vendange de Cortaillod.


21 L'Étoile réunit des moniteurs-trices en formation et celles et ceux qui sont arrivés au terme de celle-ci, proposée par le Service cantonal de formation de l'EREN. Dans la troisième année de formation, le travail de diplôme requiert la création, l’organisation et l’animation d’une séquence au sein du KT où dans d’autres lieux de la paroisse ; c’est ainsi qu’une jeune femme a participé à l’organisation du camp tous âges et y a animé un moment pour les enfants. Son travail évalué et l’ensemble du parcours de formation effectué, comme dix autres jeunes, elle a reçu son certificat de diplôme. Bravo à Alicia Marti, Daphne Burgat, Johanna Jutzi, Mélanie Ansermet, Florian Maire, Timothée Huguenin, Maël Ribaux, Patricia Nenavoh Kaou, Dimitri Glanzmann, Guillaume Gremion et Jonas Schurch. Pour le comité de l’Etoile Sandra Conne 4. Centre d’activité Vie Com-Com : Secteur communication Equipe de coordination : Yves Bourquin (responsable), Sandra Conne, Anne-Catherine Baumann, Nicolas Friedli (maintenance site internet) et Paul Rollier (mise en page). Le Secteur Communication (SCom) coordonne et diffuse les informations émanant des différents CA et autres organes de (ou en lien avec) la paroisse. Il cherche à sensibiliser les responsables d'activités paroissiales à l'importance d'une communication cohérente. A l’heure actuelle, le SCom assure principalement quatre tâches :  La publication du Souffle.  La gestion du site www.lejoran.ch.  La publication du rapport d’activités.  Le lien avec la Vie Protestante (VP), le site de l’EREN et les journaux locaux.


22 Le SCom, avec la collaboration de tous les rédacteurs, a travaillé à la parution du journal paroissial Le Souffle, distribué 3 fois dans l'année. Le travail de mise en page a été entièrement assumé par un bénévole compétent, Paul Rollier, ce qui nous permet d'économiser une bonne part des coûts de production. Le Souffle est un outil prioritaire pour la paroisse car, en plus d'être un outil d'information, il est également un moyen de la rendre visible et attrayante. Étant distribué en « tous ménages », il fait connaître les activités et la dynamique de la paroisse au plus grand nombre. Le Souffle en bref          

Rédacteurs en chefs : Yves Bourquin et Sandra Conne. Rédacteurs des articles : Les responsables d’activités de notre paroisse Relecture : Yves Bourquin et Sandra Conne Mise en page : Paul Rollier Impression : Imprimerie Baillod à Bourdy Tirage : 10'000 exemplaires Distribution : Bureau d’adresses neuchâtelois (BAN) pour Bevaix, Boudry, Cortaillod ; Encarté dans la Feuille d’avis de la Béroche pour la Béroche. N° annuels: Mars-Juin ; Juillet-Octobre ; NovembreFévrier Annonceur publicitaire : 500 frs Coût total pour un n° du Souffle : 6'200 frs env.

La paroisse est aujourd’hui dotée d’un site internet simple mais fonctionnel. Sur la page d’accueil est publiée chaque mois la liste des activités et des cultes proposés par le Joran. Sur les autres pages se trouvent, par rubrique, toutes les infos importantes. Le site reçoit quelques 500 visites mensuelles attestant son succès. Le maintien à jour des informations demande un travail régulier que la simplicité du


23 site permet enfin. Nous remercions Nicolas Friedli pour la maintenance technique et la création graphique de cet outil indispensable. Le SCom a également pour mission de coordonner la rédaction du rapport annuel d’activités que vous lisez en ce moment. Toujours soucieux d’une communication optimale et globale, le SCom tente de mettre en place de nouvelles formules. Il étudie par exemple, depuis fin 2012, la possibilité d’avoir une feuille mensuelle (à disposition au culte et dans les lieux paroissiaux) pour rappeler et annoncer les activités du mois. Il planche aussi sur la mise en fonction d’un agenda paroissial en ligne. Le SCom se trouve souvent confronté à des problèmes de délais, de dispersions et de rétention involontaire d’informations. Il exhorte les membres de la paroisse du Joran, responsables d’activité, à tenir compte de l’importance d’une bonne communication et à l’informer pour que toute activité paraisse dans le Souffle, sur le site, dans la VP et aussi – selon besoin – dans les journaux locaux. Pour le Secteur Communication Yves Bourquin 5. Centre d’activité Vie Com-Com : Secteur Vie Communautaire Le secteur vie communautaire n’a pas d’équipe de coordination actuellement. Il est lié au secteur communication car ce dernier assure la diffusion et la coordination des activités paroissiales. En lien avec les organes paroissiaux, Conseil et Colloque, le SCom est de sorte garant du calendrier des manifestations paroissiales.


24 Dans le secteur Vie Communautaire sont regroupées les manifestations et activités régulières ou ponctuelles dans notre paroisse qui ont trait à la vie communautaire paroissiale et – plus largement – chrétienne. Pour le Secteur Vie Communautaire Yves Bourquin 5.1. Ventes, soupers, etc. Notre paroisse est présente dans nos villages. Des dizaines de bénévoles se retrouvent pour organiser des ventes, des soupers, des déjeuners, des cafés, des stands, etc., qui ont tous leur atmosphère propre. En 2012, à Bevaix ont eu lieu :  Le souper de paroisse de février, langue ou émincé au menu et festival du film des visionnaires en guise d’animation.  Le dîner-vente à la grande salle, brocante, stand pâtisserie, tombola, dîner convivial et stand Terre Nouvelle. Ce moment a été suivi par un café-débat sur « la mort en question »  Le brunch d’automne à la salle de paroisse, moment convivial avec de la soupe à la courge du jardin, des pâtisseries, et Terre Nouvelle. Miam ! A Boudry a eu lieu :  La grande vente d’octobre à la salle des spectacles. Sa brocante, sa librairie et tombola, ses succulentes tresses et pâtisseries, ses différents stands de produits made in Boudry et du monde par TerrEspoir… Le marché aux légumes du samedi, les stands où fouiner à loisir et la soupe aux pois accompagnée de jambon ont été les autres temps forts.


25 

Le café du 1er vendredi du mois, pour se rencontrer et se donner des nouvelles.

A Cortaillod ont eu lieu :  Chaque mardi matin (sauf vacances), le café du mardi, lieu de partage autour d’un croissant, d’un café ou d’un thé.  Lors du week-end de la fête de la Vendange, le stand tenu par une équipe de jeunes de l'Etoile. Les fritures de palées, les croûtes aux champignons et les pâtisseries maison ont ravi de nombreuses papilles. A la Béroche ont eu lieu :  Le souper de paroisse en février avec la raclette.  A la Braderie, le stand des gaufres qui a réjoui cette année encore petits et grands.  En octobre, le marché aux légumes de la Béroche. Du monde dans "la cour aux légumes et aux fruits", dans la salle aux pâtisseries, devant les gaufres; pour... dévaliser le stand de la couture, du monde encore pour déguster les délicieuses lasagnes et la soupe aux pois. Toutes ces activités ont été possibles grâce à l'appui précieux de beaucoup de bénévoles. MERCI à tous et longue vie à la paroisse du Joran !

5.2. Eglise ouverte à Bevaix et à Cortaillod A Bevaix « l’Eglise ouverte » a eu lieu de janvier à mai, le dernier mercredi du mois de 17h30 à 18h30. Fidèlement quelques personnes se sont retrouvées depuis 10 ans pour ce moment de silence, de prière et de partage avec une méditation préparée par un membre du groupe. A regret, l’Eglise ouverte à Bevaix a pris fin, dès cet automne 2012, faute de relève !


26 A Cortaillod, « l’Eglise ouverte » a eu lieu les 3 premiers jours de la semaine pascale en fin de journée. Lecture biblique de la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ. Nous espérons continuer la célébration de l’Eglise ouverte à Cortaillod en 2013.

5.3. Journée mondiale de prière 2011 La JMP est célébrée le 1er vendredi de mars sur toute la terre. « Que la justice prévale » liturgie préparée par des femmes de Malaisie. Les communautés chrétiennes de Bevaix, Boudry, Cortaillod et la Béroche se réjouissent chaque année d’apprendre à connaître un pays et ses coutumes, et unissent leurs voix et leurs prières lors des célébrations qui ont lieu dans les 4 lieux de vie mentionnés. 5.4. Pastorale Œcuménique du Littoral Ouest (POLO) Délégué de la paroisse : Yves Bourquin La Pastorale Œcuménique du Littoral Ouest réunit la paroisse du Joran, la paroisse catholique romaine, l’Armée du Salut, l'Église libre de Boudry, l'Église évangélique de la Béroche, les communautés du Cénacle et de Grandchamp. La volonté des Églises et Communautés locales réunies sous l’égide de la Pastorale Œcuménique du Littoral Ouest est d’assurer la pérennité des rencontres et activités œcuméniques et de rendre plus visible le travail œcuménique. L'œcuménisme n’est pas une option dépendant des convictions de l’un ou l’autre, mais une


27 réponse donnée à la prière du Christ pour l’unité. Cette volonté de mieux se connaître, d’échanger et de collaborer trouve son expression dans trois activités annuelles : 

Bâtir ensemble, au cœur de la Semaine pour l’Unité des chrétiens, une célébration œcuménique. Celle-ci s'est déroulée le 22 janvier au temple de Bevaix sur le thème : « Nous serons tous transformés par la victoire de notre Seigneur Jésus-Christ.» S’inviter les uns chez les autres pour mieux se connaître et mieux se comprendre. Cette année, la POLO s’est rendu compte que la lectio divina était une pratique commune à toutes nos communautés. Une soirée de (re-)découverte de la lectio divina a donc eu lieu dans la salle catholique de Boudry cet automne. Daniel et Christine Landry ont conduit un groupe de lectio divina lors de cette soirée. Accueillir le spectacle de la Marelle. Une pièce a été jouée dans la région cet automne au temple de Boudry : « Ma vie avec Martin L. King ».

Dès la fin 2012, la POLO s’est remise à l’ouvrage pour vous concocter la célébration œcuménique 2013. 5.5. Aumônerie des écoles secondaires Responsable : Yves Bourquin La paroisse du Joran continue d’assurer un service minimal d’aumônerie pour le collège des Cerisiers à Gorgier. L’aumônier, Yves Bourquin, est inscrit dans le protocole de crise du collège. Il se rend disponible à la rencontre et l’écoute. Cependant, aucune animation n’est envisagée pour le moment. Des papillons ont été distribués pour informer élèves et enseignants qu’un pasteur était à leur disposition pour toute question sur la vie ou la spiritualité.


28

5.6. Camp des aînés Plus de trente personnes du Joran ont passé une magnifique semaine à Adelboden, du 1er au 7 juillet 2012. Chaleureuse ambiance, malgré une météo très capricieuse. La date choisie nous a permis de bénéficier de la floraison alpine, encore en pleine activité. Méditations avec Michèle Allisson, gymnastique douce avec Thérèse pour se dérouiller, excursions diverses, étaient au menu de chaque jour, même avec la pluie. La surprise du camp, un duo de cor des alpes, a enchanté les participants. La journée de retrouvailles s’est déroulée le dimanche 4 novembre à Bevaix : participation au culte de 10h, suivi d’un apéritif et d’un repas à la salle de Paroisse. Les dates du camp 2013 sont déjà connues : du dimanche 7 au samedi 13 juillet, de nouveau à Adelboden. Réservez dès maintenant votre semaine d’oxygénation.


29 5.7. Week-end tous âges Organisé une première fois en 2008, le « camp tous âges » a redémarré en 2011 puis a été reconduit en 2012. La pérennité de ce week-end semble se dessiner. La paroisse du Joran en tire d’ailleurs beaucoup de fierté, convaincue que des temps où peuvent se côtoyer plusieurs générations pour échanger sont précieux (et rares) de nos jours. Préparée et conduite par une petite équipe très motivée, cette activité paroissiale a eu lieu mi-septembre (15, 16 et 17 septembre, au jeûne fédéral) à la maison de La Grange, à L’Auberson. Un peu plus de détails dans le rapport du CA Aumônerie et Diaconie (point 7.)


30 6. Centre d’activité Animation et Formation Groupe de coordination : Thomas van Daele et Yves Bourquin Le CA Animation et Formation se charge de coordonner les formations et animations à l’attention des adultes. Son but est donc avant tout de promouvoir la catéchèse après l’adolescence. La paroisse du Joran s’est donné pour mission depuis ces dernières années de développer des activités bibliques, spirituelles et théologiques aussi pour les adultes, jeunes et moins jeunes. Le chantier est ouvert et des projets, ponctuels ou réguliers, ne demandent qu’à voir le jour. 

En février 2012 a eu lieu le festival du film des Visionnaires (culte de jeunesse), où ont présentés les meilleurs courts-métrages lors du souper de paroisse à Bevaix. Une première édition des ateliers bricolages a eu lieu le 1er décembre à la cure de Bevaix. Cet atelier a été conçu pour que parents et jeunes enfants puissent s’adonner à leur créativité en décorant des bonhommes en pain d’épice, des boules de Noël etc. Il semble que cet atelier a répondu à un besoin vu son excellente fréquentation. Une nouvelle édition aura lieu avant Pâques 2013.

Nous espérons bientôt mettre en place un programme théologique spécial pour les adultes. A toute personne intéressée à la mise en place de ce projet, merci de le signaler à Yves Bourquin. Mis à part les programmes ponctuels et les projets en chantier, le CA coordonne déjà les études bibliques et la lectio divina.


31 Études bibliques Durant l’année 2011-2012, un groupe de biblistes chevronnés et amateurs s’est réuni autour du thème : « Les casse-tête de la Bible». Nous y avons découvert ensemble des textes déroutants, à l’encontre des idées préconçues qui montrent que la Bible a encore bien des choses à dire pour alimenter notre réflexion. Pour l’année 2012-2013, nous avons pensé à la figure du disciple Pierre. Pierre est présent chez presque tous les auteurs du Nouveau Testament. Mais qui est-il ? Et surtout, que nous dit-il quant à notre condition de croyant. Suivant les auteurs (Marc, Matthieu, Luc, Jean, Paul…), Pierre n’est pas décrit ou présenté la même chose ; son exemple est donc différent. A nous de le scruter. Ces études bibliques sont données par Isabelle Ott-Baechler, Diane Friedli, Yves Bourquin, Sandra Conne et Thomas Van Daele. Lectio divina Participer à une lectio divina c'est d'abord faire une coupure avec le monde et son rythme, ensuite accepter de consacrer un samedi après-midi de 13h30 ou 14h à 16h30 voire 17h à sa relation avec Dieu : Ecouter les Ecritures pour y trouver la Parole de Dieu. "Que dit le texte et que me dit le texte". Et c'est en "mastiquant" lentement un passage que petit à petit, grâce à l'Esprit Saint, se révèle à chacun le "que me dit le texte, à moi, ici et maintenant". C'est ensuite, dans une restitution en groupe, l'accueil de ce que chacun a reçu comme une perle découverte que l'on veut partager - et l'émerveillement devant la diversité, la richesse, la pureté des différentes perles. Seul je reçois une perle, mais en groupe je peux admirer l'entier du collier de perles et me réjouir encore plus. Et à la fin de l'après-midi, chacun n'a plus qu'un souhait : se retrouver lors de la prochaine lectio divina pour voir comment est le collier de perles de cette rencontre-là.


32 Prenez le risque de venir une fois - le risque, car il y a fort à parier que vous reviendrez. Chacun est le bienvenu, quelle que soit sa confession. Cette activité est animée par Daniel Landry et son épouse Christine. Pour le CA Animation et Formation Yves Bourquin


33 7. Centre d’activité Aumônerie et Diaconie Groupe de coordination : Pierre-André Steiner et Jacqueline Lavoyer-Bünzli ENSEMBLE, C ‘EST TOUT ! Ensemble, parce que c’est avec un culte du 1 er de l’An « alternatif » suivi d’un brunch convivial qu’a débuté l’année 2012. Ensemble, parce que plusieurs mois durant, la responsable de la diaconie de proximité a encore eu la chance de faire équipe avec Jocelyne Mussard, en stage diaconal au Joran. Ensemble parce que les visiteuses, de longue date ou nouvelles venues, ont continué à tisser des liens vivifiants aussi bien entre elles qu’avec les personnes visitées et les institutions qui les hébergent. En collaboration avec l’aumônier des homes, chaque nouvel engagement devient ainsi une occasion bienvenue de valoriser le service de visites et de renforcer le partenariat entre l’établissement concerné et la paroisse. Ensemble, parce que cela a également été le maître-mot du camp tous âges. En effet, pour sa 3 e édition, l’équipe de préparation a bénéficié de la présence de Mélanie Ansermet, une jeune en formation de monitrice. Cette équipe s’est soudée au point d’assurer l’animation du week-end du Jeûne en l’absence de la cheffe de camp pour cause de deuil. Des moments particulièrement intenses ont ainsi été vécus autour du thème – pourtant exigeant - du pardon. A travers quelques témoignages de participant-es, toute la communauté réunie au culte de retour, le 18 novembre, en a partagé les multiples bénédictions.


34 Ensemble, parce qu’après l’ouverture du centre pour requérants d’asile à Perreux plusieurs actions et projets communautaires ont été menés ou sont en bonne voie de réalisation. Une plate-forme œcuménique de coordination, « RequérENSEMBLE », a été constituée en fin d’année et un 10% de poste a été dédié à ce champ d’activité spécifique. Malgré les difficultés qui jalonnent la vie de l’EREN, le Joran sait donc s’ouvrir aux défis sociaux et spirituels actuels en faisant largement alliance avec ceux et celles que le Plusque-Vivant appelle à sa suite dans la région.

Pour le CA Aumônerie et diaconie Jacqueline Lavoyer-Bünzli

… à celles et ceux qui, par leur engagement, font du Joran une paroisse vivante et solidaire :  Les visiteuses, à domicile ou dans une institution  L’équipe du Camp Tous Ages  Toutes les personnes qui portent les projets « requérants »  Les bénévoles des « cultes spéciaux »


35 8. Centre d’activité Terre Nouvelle Equipe : (Déléguées bénévoles :) Sylvie De Montmollin, Anne-Marie Rognon, Michèle Allisson, Danielle Loeffel, Jean-Louis Rouiller (pour les commandes et les livraisons des produits TerrEspoir) et Sandra Conne (animatrice paroissiale et déléguée) Et toutes les personnes qui donnent de précieux coups de main lors des activités. Avec Terre Nouvelle, les cœurs balancent : entre découvertes de régions du monde, de populations qui souffrent et d’autres qui oeuvrent pour diminuer les causes des injustices et des inégalités ; entre prise de conscience de problèmes qui appauvrissent des millions de personnes et celle qui met en route vers davantage de solidarité ; entre possible indifférence et ouverture à l’autre qui devient proche par le travail de sensibilisation des œuvres. Le recours à la source que sont les textes bibliques qui fondent notre foi contribue aussi à considérer le monde comme un et comme création de Dieu dont nous avons à prendre soin.


36 La Campagne œcuménique de Carême, des œuvres PPP, Action de Carême et Etre partenaires, a encouragé la réflexion sur la place de la femme dans l’élaboration de stratégies de lutte contre la faim. L’action A Voice In Rio a motivé catholiques et protestants à voter pour l’un des 6 projets proposés. C’est l’association SYNPA au Bénin qui a remporté le plus de voix au niveau suisse et qui a conduit Madame Salamatou Gazéré Dotia (Photo page 35) à faire entendre sa voix et ses idées à Rio de Janeiro lors du Forum mondial sur le développement durable. La Campagne d’automne DM et EPER a semé des graines ! Plusieurs en auront mis en terre chez eux-elles, symbolisant l’effort des paysans du Honduras et du Cameroun pour cultiver leurs terres. De la patience qu’il faut pour regarder pousser les germes, se déployer les fruits de la semence et les récolter à temps. Le projet « fil rouge », soutien à l’apiculture au Burkina Faso, a fait parler de lui le 25 août. Un repas délicieux concocté au miel a réuni des amateurs d’apiculture, des personnes intéressées par le pays, d’autres par l’organisation CEAS, et des paroissiens ayant plaisir à se retrouver autour d’un repas. A l’aide d’une ruche vivante vitrée, les apiculteurs Hélène Baur et Yves Gavillet ont expliqué le labeur des abeilles. Les enfants étaient ravis ! Puis en dialogue avec Daniel Schneider, responsable du CEAS venu exposer l’évolution du projet au Burkina, ils ont répondu aux questions des participants. Le soutien financier à ce projet provient de cette soirée, d’une part des bénéfices des marchés solidaires Terre Nouvelle et d’un legs important dédié précisément à ce projet. Le miel de la Béroche vendu sur les stands a généreusement été offert par Madame et Monsieur Baur et Gavillet.


37 Les marchés solidaires Terre Nouvelle se développent bien. En plus des produits TerrEspoir et du CEAS, ils présentent l’artisanat local dont les écharpes se vendent même au-delà de la paroisse ! L’équipe Terre Nouvelle travaille au développement des après-midi et soirées Atelier création, encore peu fréquentées. Elle est toutefois très reconnaissante de l’accueil qui est fait aux stands tenus dans les ventes de paroisse, au culte, à la journée bricolages à Bevaix ou encore dans le magasin Casino à Cortaillod. Un autre temps fort de l’été : la sortie fort sympathique à la Sarraz pour manger ensemble avant d’assister à une pièce de théâtre jouée par des animateurs et des professeurs de l’école Lisanga au Congo. Cette action soutenue par le DMéchange et mission a reçu bon écho lors de l’offrande au culte de la Pointe du Grin.


38 L’EPER et le DM ont encore du lancer des appels d’aide d’urgence pour venir en aide aux populations des zones touchées par la famine et la sécheresse qui ravagent la région africaine du Sahel. L’offrande pour l’action de l’EPER « Offrir-son-aide » lors de la célébration alternative du 23 décembre a permis d’offrir 23 marmites de soupe chaude et du pain à des personnes touchées par la faim en Ukraine. Pour le CA Terre Nouvelle Sandra Conne et Sylvie De Montmollin


39 9. Centre d’activité Intendance et Finances Groupe de coordination : Stéphane Ansermet, Denis Jeanrenaud, Jacques Péter, Daniel Schneider, Hugues Spichiger, Max Wenger, Philippe Donati (notre trésoriercomptable jusqu’à l’été), Bruna Cellammare (notre trésorière-comptable depuis l’été). L'année 2012 a été bien chargée et ne nous a pas épargné quelques soucis. Tout d'abord, M. Philippe Donati qui s'occupait de nos comptes a donné sa démission au 31 mai. C'est Mme Bruna Cellammare qui a repris la comptabilité avec sa gaieté et son enthousiasme qui la caractérisent; voilà un dénouement heureux. Photo : de gauche à droite : Mme Bruna Cellammare, M. Hugues Spichiger, M. Edmond Moret.


40 Dans le cadre des bâtiments qui nous sont confiés, rappelons que l'incendie du clocher du Temple de SaintAubin, et ses suites sont traitées par la paroisse temporelle. Un local d'archives pour l'ensemble de la paroisse est aménagé à la rue du Temple 20. A Bevaix, l'aménagement des places de parc dans le verger de la cure donne entière satisfaction; un duplex a été installé dans la cure. A Cortaillod, les pluies torrentielles au printemps 2012 nous obligent à changer le parquet, alors qu'au mois de septembre le Carcoie Farceur nous a quittés définitivement. A la fin de l'année, M. Max Wenger représentant le lieu de vie de Boudry a pris congé de notre CA dès lors qu'il a déménagé dans le canton de Berne. Chères paroissiennes et chers paroissiens, encore merci de votre soutien financier qui nous encourage à aller de l'avant. Pour le CA Intendance et Finances Hugues Spichiger et Daniel Schneider

Bâtiments sis sur le domaine de la paroisse du Joran

1. Biens propriétés de la paroisse du Joran :  

Bevaix : La Béroche :

Boudry :

Aucun Maison de paroisse de St-Aubin (y c. Le Carillon) Bâtiment, rue du Temple 10 à StAubin. Maison de paroisse, rue LouisFavre 58


41 

Cortaillod :

Maison de paroisse, pl. du Temple 17 (y c. appartement de fonction) Note : L’appartement du pasteur est géré en cofinancement avec l’EREN

2. Propriétés de l’EREN : 

Bevaix :

La Béroche :

Boudry :

Cortaillod :

La cure / gérée en cofinancement partiel avec le Joran La cure, Reusière 4 à St-Aubin / gérée en cofinancement partiel avec le Joran. Bâtiment, Reusière 6 à St-Aubin La cure, rue des Vermondins 18 / gérée en cofinancement partiel avec le Joran Bâtiment de l’ancienne cure, rue de la Cure 3.

3. Propriétés des communes politiques / paroisse laïque : 

Bevaix :

La Béroche :

Boudry :

Cortaillod :

Le Temple (y c.orgue), selon concordat 1943 Le Temple (y c.orgue), propriété de la paroisse laïque de St-Aubin Le Temple (y c.orgue), selon concordat 1943 Le Temple (y c.orgue), selon concordat 1943


42

4. Mise en valeur des salles de la paroisse du Joran et de l’EREN / locaux à louer au secrétariat : 

Bevaix :

La Béroche :

Boudry :

Cortaillod :

Dans la cure, salle de 40-50 places, avec cuisine et accès au jardin Dans la maison de paroisse, salle de 50-60 places, avec cuisine équipée. L’espace de l’ancien Carillon (260m2) est toujours à louer (bureaux, services, restauration, ludothèque, bibliothèque, etc.) Dans la cure, salle d’env. 30 places, avec cuisine équipée Dans la maison de paroisse, salle de 20 – 25 places avec accès au jardin, ainsi qu’à l’étage une salle de 60 – 70 places, avec cuisine équipée.


43 10. Organes paroissiaux 10.1.

Conseil paroissial

En juin 2011, nous débutions une nouvelle législature avec un Conseil Paroissial (CP) en partie renouvelé. Le bilan de législature précédente (2007-2011) avait isolé certains points sensibles à renforcer, améliorer et clarifier : 1. Améliorer le fonctionnement de notre CP. 2. Clarifier les missions, compétence et fonctionnement du bureau du CP. 3. Repréciser les liens entre les CA et le CP. Fin 2011 déjà, de sensibles changements ont été faits dans la gestion de nos tâches : ordres du jour moins denses ; grilles de suivi de dossiers ; tour de table systématique des responsables des CA. Le CP d’ailleurs a décidé que chaque centre d’activité devait avoir un-e représentant-e au CP pour assurer le lien et la vision d’ensemble. Aujourd’hui, seul le CA Terre Nouvelle n’a pas encore de représentant au Conseil paroissial. Cela ne saurait tarder. C’est avec cette mission bien en tête que le CP a œuvré en 2012 et les résultats commencent à être tangibles. La commission dite du « 12 février » (date où s’est tenu en 2011 le bilan de la législature 2007-2011) continue son travail en vue d’améliorer nos structures et par là notre efficacité. Sur proposition de cette commission, le CP a donné mandat au colloque, au printemps 2012, de réfléchir et proposer une nouvelle répartition des CA. Lors d’une journée « au vert » dans les montagnes neuchâteloises, le colloque a imaginé une nouvelle répartition des CA de la paroisse. Après étude, le CP a donné son approbation à cette structure. Elle sera présentée aux paroissiens lors de l’assemblée de paroisse du 24 avril 2013, à Bevaix. Notre structure institutionnelle n’avait subi aucun changement notable depuis la création du Joran en 2003.


44 Maintenant que nous entrons en 2013, donc que nous fêtons les 10 ans de notre paroisse, le CP a considéré qu’il était vraiment temps d’imaginer une structure plus globale permettant d’éviter certaines lourdeurs. Parallèlement, l’EREN dans son ensemble (toutes les paroisses sont en train de l’étrenner) s’est donné un nouvel outil permettant de mieux fonder, penser et accomplir sa mission : Cet outil, « Portait et Rôles », permet de dessiner une vision d’ensemble de la paroisse (son portrait) et d’identifier clairement les fonctions et engagements des acteurs paroissiaux (leurs rôles). Ainsi, notre CP a dû clairement repenser la mission de notre paroisse et la manière d’accomplir cette mission. De même, selon l’idée de « Portrait et Rôles », les permanents ministres et laïques, n’ont plus un véritable « cahier des charges » avec des pourcentages parfois artificiels, mais une mission globale avec diverses orientations, de même que des objectifs dynamiques. Les rôles pourraient être élargis à tous les acteurs paroissiaux, salariés et bénévoles, ils seraient alors pareils à des pièces de puzzle qui composent une image, cette image étant le portrait de la paroisse. Notons que pour le moment, la mise en place de « Portrait et Rôles » est encore un peu en chantier. A côté de ce grand travail de restructuration, le CP du Joran continue d’accomplir ses tâches courantes de gouvernance: veiller au développement de la vie spirituelle et communautaire, veiller à l’unité et au respect de la diversité des lieux de Vie, assurer qu’une présence ecclésiale et pastorale dans la société. Pour ce faire, en tant qu’organe exécutif faîtier, il s’appuie sur les CA et le Colloque en leur donnant des mandats ad hoc. Pour le Conseil paroissial Jean-Claude Allisson, secrétaire


45 10.2.

Colloque

Le Colloque est un lieu d’échange d’idées, de soutien mutuel, de répartition des activités, de formulation de projets, d’information et de coordination. Le Colloque est ainsi un organe important pour donner des impulsions au Conseil paroissial et aux Centres d’activités. Retraite du Colloque Le 22 août, le Colloque a vécu une retraite d’une journée dans le chalet de Jacqueline et Pierre Lavoyer à Tête de Ran : temps de retrait et de travail en plein air, le plus souvent. Après avoir médité et échangé sur le cœur même de l’engagement de chacun, le Colloque a repensé le découpage des Centres d’activités (CA) de la paroisse et a trouvé des pistes pour améliorer la communication. Formation et rencontre de Sancey Les réseaux sociaux, comme Facebook, sont de plus en plus utilisés. Des jeunes de la paroisse ont formé un « groupe Facebook », par exemple. Le Colloque a participé à une matinée d’initiation avec Nicolas Friedli afin de mieux comprendre ce mode de communication et ses implications. Certains collègues sont sur les réseaux sociaux, d’autres pas. C’est une répartition des tâches pour l’instant satisfaisante. En juin, les membres du Colloque ont participé avec leurs collègues du canton à la rencontre de Sancey (France), organisée par le Conseil synodal. Si les échanges et l’ambiance entre collègues, conseillers synodaux et membres du Secrétariat général étaient excellents, le thème choisi et l’animation ont laissé à désirer. Carrefour et lieu d’échanges Un des carrefours de la paroisse où apparaît les aspirations très diverses des paroissiens, le Colloque est aussi un lieu


46 de partage de soutien mutuel dans l’engagement ministériel des permanents, de répartition des activités, de formulation de projets, d’information et de coordination. Stage et desservance. Jocelyne Mussard a achevé son stage diaconal le 31 août, stage qui a été validé. Actuellement elle exerce une desservance dans la paroisse Val-de-Travers et l’aumônerie de rue de Neuchâtel. Un culte animé par le groupe de chants Evelles a été l’occasion pour Jocelyne Mussard de prendre congé des paroissiens du Joran dans la joie et la bonne humeur. Sandra Conne poursuit avec succès sa formation pastorale en cours d’emploi. Le diacre Philippe Schaldenbrand est invité tous les trois ou quatre mois au Colloque qui lui est reconnaissant de sa disponibilité pour des permanences de services funèbres et la célébration du culte des récoltes à Bevaix. Philippe Schaldenbrand prendra sa retraite en 2013. La paroisse prendra congé de lui au culte du 26 mai à Cortaillod. Reconnaissance Le Colloque compte sur le Conseil paroissial pour orienter son travail de construction de la paroisse de demain. Il le remercie de l’avoir entouré et aidé à assumer ses engagements durant cette année. Le Colloque se réjouit de partager les joies, peines et défis du ministère avec les bénévoles de la paroisse tout au long de 2012, et au-delà, sous l’inspiration du Souffle divin.


47

Tableau des postes de la paroisse

Yves Bourquin pasteur référent à Bevaix Isabelle Ott-Baechler, pasteure référente à Boudry Diane Friedli, pasteure référente à Cortaillod Catherine Borel, pasteurs référente à La Béroche Sandra Conne, desservante , se formant au pastorat Jacqueline Lavoyer, responsable de la Diaconie de proximité Total au 31 décembre 2012

100% 55% 60% 45% 65% 50% 375%

Pour le Colloque Isabelle Ott-Baechler, modératrice


48 10.3.

Députation au synode

Soucieux de représenter l’avis de la paroisse lors des sessions synodales, les députés ont aussi la responsabilité de penser au bien général de l’EREN et de ses engagements au niveau cantonal. Au Joran, les sessions sont préparées dans le cadre du Conseil paroissial, en présence d’un membre du Conseil synodal, et en tenant compte des avis et propositions du colloque des ministres. Pour rappel, MM. Jean-Claude Allisson, Jacques Laurent et Jacques Péter sont députés laïcs, MM. Pierre-André Steiner et Raoul Lembwadio étant suppléants, Mme Jacqueline Lavoyer-Bünzli et M. Yves Bourquin sont députés ministres, Mme Diane Friedli étant suppléante. Conformément à l’article 28 de la Constitution de l’EREN, le Synode siège à l'ordinaire deux fois par an. L’année 2012 a commencé par une séance de relévée le 18 janvier à Montmirail, afin de terminer la session de décembre 2011. Les sessions ordinaires ont eu lieu le 6 juin 2012 à La Rouvraie, suivie d’une séance de relevée le 27 juin et le 8 décembre à Cernier. Une séance de relevée aura lieu en janvier 2013. Au printemps 2012, l’Assemblée générale de l’Eglise a refusé la modification souhaitée par le Synode de la réduction du nombre de membre du Conseil synodal de 9 à 5 membres. Lors des débats au Synode, les députés de la Paroisse avaient proposé un Conseil de 7 membres permettant une meilleure représentation des tendances théologiques de l’EREN. En décembre 2012, un nouveau débat sur ce sujet a permis que la proposition du Joran soit acceptée. Avant une nouvelle Assemblée générale, un second débat devrait avoir lieu en 2013. Lors de la 165e session, en plus de la présentation du rapport annuel 2011 et des comptes déficitaires d’environ


49 CHF 55'000.-, le Synode a analysé le programme de législature 2008-2012 et pris acte du programme 2012-2016. Il a aussi discuté des changements règlementaires induits par la réorganisation des postes cantonaux et de la stratégie possible concernant les services funèbres. Lors de la 166e session, le Synode a accepté un budget 2013 déficitaire de CHF 454'100.En plus du budget, les sujets suivants ont été discutés : modification du financement du CSP, promotion du bénévolat, augmentation de l’abonnement de la VP. Le rapport concernant la politique salariale a été renvoyé au Conseil synodal. Les rapports et procès-verbaux des séances peuvent être consultés sur le www.eren.ch (qui sommes-nous, Autorités cantonales, Le Synode). Pour les députés au Synode Jacques Peter


50 11. Actes ecclésiastiques 2012 Quelques chiffres issus des statistiques de l'année. Dans la paroisse du Joran, 17 baptêmes, 9 bénédictions et 73 services funèbres ont été célébrés avec autant de familles accompagnées par nos ministres.


51


52

Secrétariat paroissial Place du Temple 17 2016 Cortaillod tél 032 841 58 24 joran@eren.ch lundi, jeudi et vendredi de 8h15 à 11h30 www.lejoran.ch


Rapport d'activités 2012