Page 1


Naissance d'une lettre Règles typographiques Lettrine Mot image La couleur Caractère


Naissance d'une lettre. Au commencement était le taureau. La lettre A, première lettre de l'alphabet,dérive de la première lettre de l'alphabet protosinaitique : le alpeh qui signifie dans les langues sémitiques le taureau. Au commencement, donc, apparait le taureau! Le taureau est le signe premier, car il représente " la force", l'énergie utile à la vie, à l'agriculture, au transport ; énergie primordiale qui met l'être en mouvement, qui fait passer de l'être à l'existence. Toutes les lettres suivent la même évolution ; pour passer de l'image graphique à la lettre on procède par réduction : une petite partie représente le tout. Le dessin du taureau ou du boeuf existe déjà dans le hiéroglyphe égyptien. Alphabet protosinaitique: alphabet découvert lors des fouilles de Serabit-el-Khadem dans le désert du Sianî. Langues sémitiques : groupe de langues d'Asie occidentale et du nord de l'Afrique ( arabe, berbére, hébreu,...). ©GRAVAUD Nicolas

3


La lettrine Nous utilisons tous les jours les lettres de notre alphabet avec la plus grande aisance et insouciance, les considérant comme acquises comme l'air que nous respirons. Nous ne réalisons pas que chacune de ces lettres à notre service aujourd'hui est le résultat d'un long et lent processus d'évolution dans l'art, ancien de l 'écriture.

ettr

e une grande lettrine au début d'un

texte augmente le taux de lecture de 13% en moyenne. En effet la lettrine offre un indéniable repère incitatif en dehors de sont aspect esthétique.

L

'usage de la lettrine remonte à l'époque médievale, ou elle évolue. Ce processus est toujours d'actualité, les graffs et autres tags rivalisent de nouvelles typographies tendances suivant les mouvements. Aujourd'hui venant du brésil le mouvement Pixaçao, se distingue par une typographie très stylisée et simplifiée si l'on compare au reste de l'univers graffiti. Ces tags sont déclinés dans un style vertical et rectiligne comme les vieux alphabet de type runique. Les origines du Pixaçao datent des années 60, cette écriture était alors principalement utilisée contre la dictature. Plus tard ce sont les punks des années 80 qui reprennent la chose et la font évoluer.

5


6

Mot image


Règles Typoraphique

g

s


On met les accents sur les capitales

En typographie française, depuis le XIVe siècle, on met les accents sur les bas de casses et sur les capitales pour traduire les subtibilités de la prononciation et éviter les contresens. Il arrivait cependant que certaines polices soient bien créées sans accents pour des problèmes de hauteur de ligne de plomb, mais le bon typographe les rajoutait manuellement. À la fin du siècle dernier, on a pris l'habitude de ne pas accentuer les capitales, les nouvelles machines fondant les lignes de carcatères étant de conception anglo-saxonnes ne comprenant pas de capitales accentuées.

Les césures

En règle générale, on divise les mots par syllabes. Pour les mots composés avec un préfixe, on fait son possible pour tenir compte de l'éthmologie (anti / rouille). Pour les mots composés, la coupure se fait après le trait d'union. On ne divise pas un mot avant ou après une apostrophe. On ne divise pas : noms propres, prénoms ou sigles. Mais on peut diviser les noms propres et prénomes composés après le trait d'union. On ne divise pas les nombres exprimés en chiffres.

Les titres et intertitres

Quand la typographie marque elle-même la rupture de la phrase, c'est à dire que le découpage des lignes permet d'en comprendre le sens, on ne met pas de point, de virgule ou de point virgule.


aractère On appelle caractère ( du grec kharactêr ) le dessin de la lettre, qui de son origine à nos jours a évolué et adopté différents styles : romaines, gothiques, bâtons... Depuis Gutemberg, les caractères typographiques se sont multipliés, miroir de l'esprit et de leur époque ou conséquence d'une invention technique, souvent en relation étroite avec la langue pour laquelle ils avaient été dessinés. Ainsi les caractères vénitiens du XVIème siècle ne sont-ils que légèreté, finesse et délicatesse, par opposition au gothique. Le Times que dessina Morison en 1932 est attaché au développement de la presse. L'Universal, crée par le Bauhaus, se distingua quant à lui, par sa géométrie, son absence d'empattement. A chacun de ces caractères est donc associée une image culturelle qui est déterminante lors du choix d'une typographie. Le style du caractère va en effet trouver une résonance dans la mémoire du lecteur et donner une première impression avant la lecture. Les formes typographiques sont innombrables mais toutes ne sont pas utilisables pour la composition d'un texte se voulant d'une lisibilité maximale. Il est aisé de constater que quelques alphabets typographiques seulement sont employés pour la quasi totalité des écrits et que certain ne peuvent être utilisés que dans de grands corps pour les titres.


Carnet  

carnet typographique

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you