Page 1

[Ce que l’expérimentation peut dire]

2

version 2011

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


sommaire

Pour une cartographie de l’innovation à Paris............................................4 Les degrés d’enseignement tous concernés ........................................................................4 Différenciation des dispositifs pour une même famille......................................................5 Des paris du changement assumés par des équipes élargies...............................................6 Escompter sur la trilogie : base de connaissances, mutualisation des expériences et développement professionnel..............................................................................................9 Audience, consultation et réseaux depuis 2007................................................................11

AUTOUR DES PRATIQUES PEDAGOGIQUES ..........................................12 Ce que l’innovation combine le plus souvent dans son action (à Paris)...........................12 Ce que l’innovation recouvre parfois (à Paris).................................................................17 Ce que l’innovation n’est pas forcément (à Paris)............................................................21 Et manifestement, ce que l’innovation n’est surtout pas...................................................21 L’équation de l’efficacité en innovation...........................................................................23

AUTOUR DE L'ORGANISATION SCOLAIRE ..............................................24 Direction pédagogique et leadership partagé....................................................................24 Une sensibilité accrue au climat scolaire et aux perceptions des acteurs.........................25 Des stratégies pragmatiques de résolution de problèmes et d’ouverture sur l’environnement................................................................................................................25

AUTOUR DU DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS 27

2

Le développement professionnel, actif dans l’innovation et l’expérimentation...............27 Les marqueurs du développement professionnel..............................................................27 Les enseignants et leur direction, comme « enquêteurs » de leurs propres pratiques.......29 Vers une organisation « apprenante »...............................................................................29 Accompagnement nécessaire............................................................................................30 [ LES TERRAINS DE L’INNOVATION ET DE L’EXPÉRIMENTATION À PARIS ...............................................................................................................................................31

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Depuis, 2006, l’article 34 relatif au droit à l’expérimentation pédagogique (Loi d’orientation pour l’avenir de l’Ecole) a permis de procéder dans l’académie de Paris à quatre campagnes d’appel à projet. En prolongement du livret « 10 tendances » édité l’an dernier, voici la version 2011. Au moment où la DGESCO repositionne à un haut niveau stratégique l’innovation et l’expérimentation, il semble intéressant de relire les travaux engagés depuis quelques années avec les équipes des écoles et des établissements de l’académie de Paris. Sur la base de 100 dispositifs actuels dont les bilans d’étape sont mis régulièrement en ligne sur le site académique, nous avons fait le choix de les passer au crible d’une volée de questions 1. Les items prennent appui sur des recherches conduites en France et ailleurs en matière de conduite du changement et de recherche d'efficacité dans l'enseignement. 76 réponses sont ainsi engrangées, concernant 100 dispositifs ou actions inscrits et suivis par la CARDIE. Nous aurions pu proposer à chaque responsable d’équipe, coordonnateur ou chef d’établissement, de renseigner lui-même ce questionnaire. Nous avons fait le choix de le compléter au niveau de la Cardie, de sorte à croiser plusieurs sources d’information : - les écrits et traces de l’activité de l’équipe - les consultations sur site avec les personnels et directions - les éléments d’évaluation compilés dans le cadre de formations et de séminaires La base des données n’est donc pas que déclarative, mais elle prend en compte une analyse transverse des pratiques, L’effort d’objectivation pourra s’atténuer par la relative difficulté cependant à accéder à certaines données ou encore par la nature même des écrits qui ne renseignent pas forcément sur les domaines analysés. Pour cela, les conclusions sont donc exprimées en termes de tendances et d’intensité. La consultation est structurée en trois domaines: 1- autour des pratiques pédagogiques, 2 - autour de l'analyse de l'organisation, 3 - autour du développement professionnel des enseignants.  Tout au long des analyses, un petit signe vous donne un accès direct à un exemple de pratique en ligne. Retrouvez les travaux, les documents, écrits et photos des équipes, sur le site académique http://www.ac-paris.fr, rubrique « pédagogie » puis « innovation et expérimentation » François Muller, responsable de la Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation (CARDIE) Rectorat de Paris

Le formulaire est libre d’accès sur la page https://spreadsheets.google.com/spreadsheet/viewform? hl=fr&formkey=dEZ4V3B6UVJnbTFoQkgya3pnTmlTVlE6MQ#gid=0

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

1


Pour une cartographie de l’innovation à Paris

Disponible sur http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_75162/pour-une-cartographie-de-l-experimentation-pedagogique-a-paris? cid=p1_72252&portal=piapp2_69419

Avec le recul de plusieurs années, il est possible d’établir, comme cela peut être fait pour d’autres dispositifs, une carte étonnamment stable des sites abonnés à l’expérimentation ou à l’innovation. Ainsi a pu se développer chez certaines équipes une culture de l’innovation, à savoir une conduite du changement et de l’ajustement aux conditions d’enseignement et aux nouveaux publics. Si le croissant « bleu » de l’arc nord et est parisien, corrélé à la difficulté sociale ou scolaire, peut se retrouver, certaines zones apparaissent, certaines catégories d’établissement émergent.

2

Les degrés d’enseignement tous concernés

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


La dimension plus « politique » de l’expérimentation semble toucher à présent de nouveaux types d’établissement, peu coutumiers de ce travail accompagné. L’habillage plus « institutionnel » de l’article 34, sa présentation plus assumée aux niveaux académique et à présent national, ont eu des effets, notamment sur des chefs d’établissement de lycée, les collèges et les lycées professionnels étant plus accoutumés du fait. Dans le 1er degré, quelques particularités à suivre Quand une équipe du 1er degré s’engage dans l’aventure de l’expérimentation, c’est alors toute une école dans son projet qui s’implique. Trois cas de figure apparaissent alors : 1- Des écoles à fonctionnement particulier « historique » qui ont routinisé leur dispositif, sans remise en question de l’organisation et de leurs choix ; pas de suivi particulier de l’équipe de circonscription (Ecoles Romainville, Ecole Tourtille) 2- Des écoles « historiques » qui se sont saisies de l’opportunité pour s’inscrire dans l’analyse de leur dispositif et dans une dynamique de développement professionnel, étayé par l’équipe de circ. (Ecole Vitruve, Ecole des Cendriers, Groupe scolaire Soleil) 3- Des écoles qui élaborent de nouvelles organisations et qui recherchent une validation, une reconnaissance et un appui au développement (Ecole Pajol, Ecole Labori, Ecole Foncin)

Différenciation des dispositifs pour une même famille

2

En amont, mais aussi pendant la validation de l’inspection, deux cas se présentent donc sur la base d’un principe commun : tenter d’apporter une réponse appropriée, constructive et ouverte à chaque dossier. Innovation ou expérimentation ? Les dispositifs ne sont pas étanches ; dans la durée, et grâce à l’accompagnement durable, quand cela est possible, et souhaité, de part et d’autre, des actions dites innovantes peuvent évoluer dans une dimension expérimentale. Déroger, c’est d’abord s’autoriser, dans une négociation partagée et intéressante pour tous les personnels.

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Sur le fond, l’innovation reste un processus de changement durable dans un contexte spécifié, l’expérimentation est une démarche protocolaire et limitée dans le temps. Ainsi, il se peut qu’une innovation puisse trouver un temps son développement dans le cadre de l’expérimentation ; il arrive en revanche que l’expérimentation, comprise comme simple mesure dérogatoire n’engendre pas d’innovation et donc de changement conséquent, ni pour les élèves ni pour l’organisation. Au plan formel, deux traitements sont proposés : Les dossiers EXPERIMENTATION Ils touchent d’une manière ou d’une autre aux cadres traditionnels de l’enseignement (programme, formation, temps, espace) et comportent un ou des aspects dérogatoires. La démarche peut se résumer en quatre temps: - La validation par le conseil d’administration de l’EPLE ; - Une autorisation du recteur - La proposition négociée d’un cahier des charges de suivi et d’évaluation ; des éléments du cahier des charges porteront sur les modalités de suivi, d’analyse, d’accompagnement et d’évaluation du projet, jusqu’à 5 années. - Une évaluation régulatrice, à moyen terme, avec points annuels. Les dossiers INNOVATION La majorité des dossiers peut faire l’objet d’une étude croisée et d’une proposition de contrat (avec objectifs et parfois moyens en HSE déléguées). L’accompagnement de l’équipe dans son projet peut revêtir plusieurs aspects possibles, négociés au gré à gré avec les personnels et le chef d’établissement ou directeur d’école : - Aide à l’élaboration du projet. - Aide à la conduite du projet. - Aide à l’évaluation du dispositif. - Participation à l’évaluation régulatrice. - Analyse des pratiques. - Aide à la formalisation écrite en vue d’une communication écrite.

Des paris du changement assumés par des équipes élargies

2

Nb : la mention « avec des partenaires » incluse la dimension « équipe élargie »

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


L’innovation d’un seul stricto sensu est nettement sous-représentée ; dominent les dossiers qui témoignent d’une assise plus collective ; c’est une évolution notable en rapport à la situation observée il y a quelques années, où les logiques étaient encore très individuelles. La dimension collective a été explicitement recherchée. .Les chefs d’établissement ou directeurs y voient une confirmation dans leur rôle de pilote pédagogique, les enseignants en charge de coordination de dispositifs ou de chef de projet y découvrent des fonctions de responsabilité, qui élargissent leurs champs de compétences.

En découlent ainsi d’autres caractéristiques : l’élargissement de la base professionnelle des actions a pour corollaire des dimensions plus structurelles, plus organisationnelles, relevant d’une politique d’établissement.

Devant la richesse mais aussi la grande variété des dossiers, il a été nécessaire de procéder à l’élaboration d’une typologie des actions. Le graphe (page suivante) présente ici trois axes directeurs. - l’axe vertical, autour de l’ancrage plus ou moins disciplinaire - L’axe horizontal, autour de la structuration de l’équipe L’axe transversal, autour de l’élaboration de l’action, plus ou moins avancée, conduite,

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

Les domaines privilégiés qui mobilisent l’énergie de nos équipes parisiennes se répartissent finalement en deux grandes familles : d’une part, Paris capitale oblige, un investissement culturel important (artistique, culturel et scientifique inclus), d’autre part une recherche dans la différenciation et l’individualisation des parcours des élèves.


Très rapidement, on peut voir apparaître 4 GRANDS TYPES D’ACTION aux aires distinctes.

Des innovations pédagogiques - TYPE 4 Une ou quelques personnes impliquées Introduction d’un élément nouveau dans le cadre d’un enseignement, d’une fonction 

Collège VALERY, Jardins partagés

Des innovations d’établissement - TYPE 2 Dynamique collective nouvelle ou récente Concerne plusieurs niveaux (disciplines, niveaux, établissements) Ne ,touche pas au cadre classique. Évaluation pas toujours organisée 

Des expérimentations pédagogiques - TYPE 3 Petite équipe Partage d’une action Touche légèrement aux cadres organisationnels d’une discipline, d’une classe L’évaluation doit être accompagnée 

Lycée professionnel PONTICELLI, dispositif MAN (mise à niveau en 3ème)

Lycée technologique d'arts appliqués RENOIR,, Conjuguer développement durable

Des expérimentations structurelles- TYPE 1 Organisation collective concertée Equipe soutenue et accompagnée. Élargit le cadre classique à l’échelle de l’établissement Évaluation régulatrice interne/externe, formalisée 

GROUPE SCOLAIRE PARIS 19ème arr. ou "groupe SOLEIL", Réduire les écarts scolaires par des pratiques culturelles partagées

Nous constatons avec un peu de recul qu’une même action, dans son déroulement, avec un peu d’aide, un conseil sollicité, peut alors passer un degré en quelques mois.

2

C’est pourquoi il nous semble d’une part opportun, voire stratégique, d’une part de ne pas dissocier innovation et expérimentation – ce sont deux états nominatifs d’une réalité dynamique plus complexe et évolutive en établissement -, d’autre part de favoriser le développement des compétences en accompagnement.

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Travaux Travaux écrits, écrits, outils outils et et références, références, vidéos vidéos et et podcasts podcasts en ligne ligne

10 journées journées académiques académiques

Expérimenter Expérimenter -- 2006 2006 Evaluer Evaluer l’expérimentation l’expérimentation -2007 -2007 Innover Innover et et expérimenter expérimenter àà Paris Paris -- 2008 2008 Le temps des bilans 2009 Le temps des bilans - 2009 Etablissements Etablissements en en développement développement durable: durable: expérimentation expérimentation et et évaluation évaluation -2008-09 -2008-09 DSA, DSA, le le temps temps des des bilansbilans- 2009 2009 Bien-être, Bien-être, créativité et développement personnel, 2010 Scénarios Scénarios pour pour une une école école apprenante, apprenante, 2010 2010 Organisation apprenante et Organisation apprenante et développement développement professionnel, professionnel, des des clés clés pour pour la la réussite réussite des des réformes réformes ?, ?, 2011 2011

24 séminaires séminaires d’études d’études de de cas cas consacrés consacrés àà l’innovation l’innovation et et àà l’expérimentation l’expérimentation pédagogique pédagogique Comment Comment le le décrochage décrochage scolaire scolaire incite incite l’école l’école àà repenser repenser son son organisation organisation Comment Comment expérimenter expérimenter dans dans un un cadre cadre traditionnel traditionnel Comment Comment repenser repenser les les activités activités scolaires scolaires pour pour réduire réduire les les écarts sociaux écarts sociaux Comment Comment repenser repenser les les programmes programmes disciplinaires disciplinaires dans dans un un souci souci d’efficience d’efficience Comment Comment repenser repenser l’organisation l’organisation pour pour de de nouveaux nouveaux publics publics Comment Comment une une approche approche globale globale bouscule bouscule l’école l’école Réussir Réussir grâce grâce aux aux TICE TICE Bouleverser Bouleverser l’organisation l’organisation Penser Penser àà l’école l’école Evaluer Evaluer la la pédagogie pédagogie Raccrocher Raccrocher les les décrocheurs décrocheurs Accompagner Accompagner vers vers le supérieur Partager Partager Agir, Agir, Consulter Consulter Différencier Différencier Apprécier Apprécier Accompagner Accompagner

6 groupes groupes d’analyse d’analyse de de la la pratique pratique

Accompagner Accompagner l’expérimentation l’expérimentation et et son son évaluation évaluation Expérimenter Expérimenter dans dans son école, dans son établissement Identité Identité et et compétences compétences du du directeur directeur d’école d’école Oser Oser la la créativité créativité Analyser Analyser les les organisations organisations Organiser Organiser les les connaissances, connaissances, la la carte carte mentale mentale

Escompter sur la trilogie : base de connaissances, mutualisation des expériences et développement professionnel Sur les cinq années consécutives, la MAIE et désormais CARDIE, a organisé méthodiquement et patiemment, mais régulièrement, groupes, rencontres, séminaires et animations pédagogiques. Variété des thèmes, diversités des traitements, appuis sur les études de cas et la participation des personnels, en inter-degrés toujours, en ont été les principes directeurs. Ces travaux sont compilés par l’écrit et l’enregistrement, disponibles de suite sur l’internet. La visibilité et la continuité données à nos travaux, notamment par les supports (affiches, carnets, plaquettes), mais aussi par les listes de diffusion et le bouche-à-oreille qui fonctionne tout autant, tous ces facteurs tendent à expliquer la forte augmentation du public touché par ces manifestations. Les séminaires d’étude de l’expérimentation, placés des mardis soirs entre 17 h 30 et 19 h 30, tout au long de l’année, ont connu des fréquentations oscillant entre 10 à 40 personnes, selon les domaines abordés (et les périodes de l’année, avec ou sans grève…) Toutes les sessions sont relayées par PODCAST et traces numériques sur le site académique. Nos journées académiques ont accueilli jusqu’à 120 personnes (en rotation) et plus de 60 personnes accueillies en buffet.

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

Des ressources à votre disposition pour conduire le changement


Ce mélange des origines, des catégories et des disciplines, est un des atouts du dispositif, de l’avis de tous.

2

Pour toutes ces raisons, ce sont bien des « nouveaux publics ».

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Audience, consultation et réseaux depuis 20072 Le site de l’Innovation à Paris (scola et PIA)

Le blog de l’innovation « chroniques parisiennes »

Le site-portail Diversifier

Complémentairement, il serait intéressant, mais plus difficile, d’estimer le volume d’échanges plus informels sur les réseaux sociaux utilisés à des fins professionnels (liste de méls, forums professionnels et interface FaceBook et Twitter plus récemment encore). Les interactions sont beaucoup plus nombreuses par nature, et permettent de réinvestir les connaissances développées par ailleurs.

Consultation mensuelle de trois sites ressources de la MAIE depuis quatre ans. (les chiffres sont indicatifs du nombre de visite, c'est-à-dire d’accès aux sites, et non aux contenus et pages qui donneraient des hauteurs nettement plus importantes ; de manière générale, une consultation moyenne correspond à une navigation sur 3 pages).

2

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


AUTOUR DES PRATIQUES PEDAGOGIQUES Les pratiques et dispositifs pédagogiques sont ici passés au tamis de deux grilles : la première s'inspire des recherches d'Aletta Grisay, université de Louvain, 1995, la seconde d’après John Hattie, 2009, Visible learning. A synthesis of over 800 meta-analyses relating to achievement, Routledge. Aletta3 GRISAY a conduit une étude en 1995 à partir de 2000 monographies, souvent anglo-saxonnes ; et parvient à distinguer plusieurs stratégies scolaires dans l’apprentissage, de façon récurrente, en leur attribuant des scores, en référence à une situation-témoin de performances, celle du préceptorat. En situation scolaire plus classique, des dispositifs peuvent atteindre des scores approchant, tels que l’évaluation formative, l’entrainement à la lecture, le temps réel d’implication de l’élève dans la classe, ou encore un programme coopératif. Un deuxième groupe peut se révéler efficace : le tutorat entre pairs, la constitution de groupes homogènes en classe hétérogène, mais aussi le questionnement de haut niveau taxonomique, des indices donnés à l’avance, des attentes positives de l’enseignant. L’étude montre que la taille de la classe est une variable de peu d’effet, ainsi que la constitution de classes de niveau ; le redoublement est donné comme contre-performant.

Ce que l’innovation combine le plus souvent dans son action (à Paris) L’étude donne en conclusion une clef que nous retiendrons pour l’analyse de nos dispositifs d’expérimentation : un seul dispositif ne suffit pas ; c’est bien une combinatoire de plusieurs stratégies qui agit de manière significative sur les performances scolaires. Pratique de l’évaluation formative

La grande majorité des actions se définissent d’emblée par la pratique d’une évaluation formative bien comprise, à savoir qu’elle intègre plusieurs actes professionnels tels que définis ci-dessous, comme par exemple : 1- Donner des indices structurants (feed-back)

à corréler avec les apports de Jean-Marc MONTEIL, professeur au CNRS, recteur de l'académie d'Aix au colloque DPATE, "contexte et performances scolaires", Poitiers, janvier 2001

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

3


2- Donner du temps réel d’implication aux élèves en classe

Collège BERGSON, Agir pour le développement durable, une 5ème EDD

3- S’appuyer sur un programme coopératif

ECOLE LABORI ,«Apprendre dans une classe, apaisée, créatrice et coopérativ

4- Instaurer un tutorat entre élèves

Ecole SAINT-BERNARD, , Ateliers de médiation à l'école, avec le collège A. Frank

5- Utiliser un questionnement de haut niveau taxonomique

Collège VARESE, VIP (Varèse Innovation pluriel)

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


6- Exprimer des attentes positives pour les élèves

Des renforcements positifs, une discipline claire et juste, des incitations

Lycée professionnel CORBON, Livret de compétences expérimental

7- Donner des indices à l’avance

8- Clarté du discours de l’enseignant

Collège VALERY, Ouverture d'une option cinéma en 3ème

9 - Stratégies de méta-cognition (comment on apprend ?)

Groupe "Journal des apprentissages", Circ. 18 B, Développer l'approche de la méta-cognition au travers différents supports

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


10- Résolution de problèmes dans la classe

Groupe expérimental cap' ( Circ 20C et Collège PERRIN), Améliorer la vie scolaire (programme KIVA finlandais)

11- Travail des élèves à partir d’exemples concrets

Collège BERGSON, Agir pour le développement durable, une 5ème EDD

12- Fixation d’objectifs précis aux élèves

Des attentes élevées, de la part de tous, des activités intellectuellement stimulantes

Lycée MONTAIGNE , Dispositifs d'ateliers interdisciplinaires de découverte en classe de 2ème

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


D’autre part, les équipes tentent de jouer, autant que les moyens ou DHG le permettent, sur des effets plus structurels, en souplesse et sans systématisme, contrairement à d’autres dispositifs annuels, de sorte à créer des situations d’apprentissage plus sollicitantes pour tous les élèves et plus accompagnantes pour les enseignants : 1- Diminuer la taille de la classe

Collège Stéphane MALLARME ,Donner du sens aux apprentissages: de nouvelles organisations en pôles en 3ème

2- Faire des groupes homogènes en classe hétérogène

Collège Louise MICHEL ,Un DSA au collège (dispositif de socialisation et d'apprentissages)

3- Améliorer les relations entre enseignant et les élèves

Lycée technologique hôtelier TIREL,, Pratiques de salle, jeu de théâtre

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Premier enseignement : les équipes combinent au moins deux, la plupart, trois stratégies qui se renforcent mutuellement. Par exemple, les DSA, dispositif de prévention du décrochage au collège, font jouer en même temps une évaluation formative, un programme coopératif et des attentes positives. Deuxième enseignement : s’engager dans l’innovation ou dans l’expérimentation, c’est manifester des attentes positives des enseignants envers leurs élèves. Ce peut être une posture « naturelle » de tout enseignant, cela l’est moins dans une organisation d’équipe ; cette approche partagée et explicite influe directement sur le climat de confiance et le sentiment de sécurité, indispensable à tout apprentissage. Par exemple, au lycée-collège Bergson, le sentiment de discrimination, d’un taux très élevé mesuré il y a cinq ans, s’est considérablement réduit sur la durée du développement de leur action collective : « développement durable », qui table sur au moins cinq stratégies sur les six présentées ici. Troisième enseignement : le développement plus large, plus instrumenté de l’évaluation formative a des conséquences directes sur le temps réel d’implication des élèves ; ce « temps d’exposition » aux apprentissages contribue à l’efficacité scolaire. Quatrième enseignement : ces évolutions durables s’accompagnent pour les enseignants d’un approfondissement didactique et collectif (questionnement de haut niveau, refonte du curriculum, objectifs clairs, stratégie d’enseignement), indissociable de l’expérimentation.

Ce que l’innovation recouvre parfois (à Paris) Un certain nombre de pratiques a été relevée, dans une moindre proportion sur l’ensemble des actions analysées ; cela rend compte de la diversité des approches dans ce qu’on identifie comme « innovation », mais leur mention est importante comme autant de facteurs d’efficacité dans les apprentissages. Plusieurs catégories sont identifiées : 1- dans l’organisation du groupe d’apprentissage Organiser des travaux d’enquête avec les élèves

Lycée Jean LURCAT , La Ville pour Ecole

Organiser un enseignement en binôme dans la classe

Collège BRASSENS, Dispositif de deux classes de 6ème expérimentales

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Proposer un tutorat de l’élève par un adulte dans la classe

Collège LUCIE FAURE ,DSA, un accompagnement expert et souple des élèves en 3ème

Pratiquer une pédagogie inductive dans la classe

2- dans les contenus d’enseignement Focaliser le cours sur les contenus disciplinaires

Lycée HENRI IV, CPES, classe préparatoire aux études supérieures

3- dans les supports et moyens sollicités pour former les élèves Proposer des entrainements à la lecture

Ecole MARTEL, Les "petits Poucets", l'approche de la géologie et de la minéralogie comme démarche d'expérimentation

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Recourir à des dispositifs d’enseignement à distance

Collège Georges ROUAULT ,Téléassistance aux devoirs au collège

Permettre un apprentissage des élèves sur internet

Recourir à des méthodes visuelles ou audio-visuelles

Expériences de cinéma, , Expériences de cinéma à l'école

Escompter sur le travail donné à la maison

Collège Georges ROUAULT ,Téléassistance aux devoirs au collège

Surveillance disciplinaire des élèves

ASH2, R'ECOLE

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Finalement, les équipes développent une dimension plus « accompagnante » (care disent les anglosaxons) des élèves, non tant dans les pratiques intra-classes (voir chapitre suivant) que dans l’organisation même de leurs dispositifs (suivi, tutorat, monitorat, coaching etc…). Ils répondent à un besoin, parfois une demande explicite, de personnalisation de l’enseignement. Nos amis anglais l’identifient plus facilement quand ils signalent cette transition du « teaching » au « learning ». Supervision des élèves entre les cours

Lycée COLBERT ,Organiser un suivi individualisé des élèves en seconde de lycée

Supervision des élèves après les cours

Lycée LABOUREj Dispositif ATL, « autre temps lycéen », des parcours de formation individualisé

Ces éléments de conclusion attestent que l’expérimentation est un processus important et durable du développement professionnel des enseignants et contribue à une amélioration des performances scolaires.

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Ce que l’innovation n’est pas forcément (à Paris) Enfin, la recherché a identifié plusieurs autres facteurs d’efficacité dans les apprentissages, mais qui sont pas ou peu représentés dans les pratiques analysées de nos équipes. Autant de pistes à suivre pour les mois prochains. Refondre le curriculum en maths

Collège DOLTO, Construire une "option mathématiques approfondies" au collège

Refondre le cursus scolaire en sciences

Ecole active bilingue Jeanine Manuel, Itinéraires scientifiques au collège

Et manifestement, ce que l’innovation n’est surtout pas

2

Faire des classes de niveau

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Proposer un redoublement

2

Faire sauter une classe à un élève

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


L’équation de l’efficacité en innovation Ces trois dernières analyses attestent qu’au travers ces dispositifs dits innovants ou expérimentaux, c’est bien une recherché-action toute entière dédiée à la différenciation pédagogique pour la réussite de tous les élèves. L’équation peut se résumer en trois points : 1- Surveiller les progrès des élèves et les performances de l’établissement

Collège FLAVIEN, Accompagnement et ateliers de pratiques au collège

2- Développer les droits et responsabilités des élèves (estime de soi, responsabilités variées, contrôle sur leur propre travail)

Lycée auto-géré de Paris, , un dispositif alternatif et coopératif au lycée

3- Proposer un enseignement ciblé sur des objectifs une organisation efficace, des objectifs clairs, des leçons structurées, des pratiques adaptées

Ecole d'application HOUDON ,Aménager le temps et les rythmes scolaires

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


AUTOUR DE L'ORGANISATION SCOLAIRE Les pratiques formatives de nos équipes ne pourraient être plus efficaces sans interroger la dimension globale de l’Ecole et notamment son organisation pédagogique à l’échelle de l’école ou de l’établissement. C’est tout l’enjeu de la mise en œuvre du Socle commun par exemple. La dimension systémique de l’efficacité scolaire est mise en lumière au travers du questionnement 4.

Direction pédagogique et leadership partagé Une direction professionnelle, ferme et orientée vers des objectifs, participative

Lycée D'ALEMBERT ,Histoire des arts en Lycée professionnel

Une conception commune des objectifs parmi la communauté éducative, unité des buts, cohérence des pratiques, concertation et collaboration

ECOLE PAJOL, Une école qui apprend, des élèves qui réussissent

Nous retrouvons là un des marqueurs de nos équipes : la dimension collégiale et participative du travail ; sous une forme ou sous une autre, au-delà la diversité des organisations et des appellations, des temps d’analyse, de réajustement des dispositifs, de brain storming sont prévus et organisés, sur l’impulsion du directeur ou du chef d’établissement, sinon avec son aval. Ce sont des moments où la cohérence s’élabore, avec une visibilité certaine (écrits, sites etc…)

Deux volées de questions : le premier est inspiré des travaux de Sammons, 1995; le second de ceux d'Alain Bouvier, et d'un groupe de recherche à l'ISP Paris.

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

4


Une sensibilité accrue au climat scolaire et aux perceptions des acteurs Un environnement propice à l’apprentissage, une atmosphère paisible et ordonnée, un environnement qui incite au travail.

Lycée professionnel PONTICELLI, dispositif MAN (mise à niveau en 3ème)

Priorité à l’enseignement et à l’apprentissage, maximisation du temps consacré à l’apprentissage, insistance sur la réussite scolaire

Lycée RACINE, module culturel générale et ouverture professionnelle en série L

Les équipes engagées dans le changement ont pu dépasser localement la tension entre éduquer et apprendre ; en travaillent explicitement sur les relations entre élèves et celles élèves-enseignants, les personnels, toutes catégories confondues, tentent d’apaiser le climat scolaire, par exemple, en misant sur la coopération, les modes d’évaluation et partant, la valorisation des acquis.

Des stratégies pragmatiques de résolution de problèmes et d’ouverture sur l’environnement

2

L’établissement est une organisation qui apprend, formation et développement fondés sur les problèmes de l’école.

Groupe expérimental cap' ( Circ 20C et Collège PERRIN), Améliorer la vie scolaire (programme KIVA finlandais)

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Les équipes et leur direction tendent à dépasser la simple organisation par démarche de projet, jugée parfois trop linéaire et formelle, pour découvrir une autre modalité plus souple et réactive de résolution de problèmes. En intégrant cette dimension plus pragmatique, l’équipe, pour peu qu’elle s’en donne les moyens (régulation, prise de rôles, temps reconnu, médiation externe, ressources en formation, outils de suivi), s’autorise à apprendre de sa propre expérience, à développer une vraie compétence au service d’objectifs réaffirmés. Cultiver des bonnes relations avec les familles des élèves, bonne implication des parents

Lycée professionnel PONTICELLLI: LSI (Lycée de la Solidarité internationale), deux micro-structures pour raccrocher les élèves aux études

La conduite de changement pourrait être suspecte si l’information de tous, en interne, et des partenaires principaux, ici les parents, n’est pas envisagée. Une équipe qui bouge les cadres de son organisation (en temps scolaire, en supports d’évaluation, en modules de formation par exemple) a un intérêt stratégique à impliquer les parents, par consultation, par information, par participation active (on le voit nettement dans le premier degré, mais aussi dans les structures de raccrochage).

2

S’engager dans le changement des pratiques est un pari pour l’amélioration de la qualité de la formation des élèves, et concerne bien l’identité même de l’établissement ou de l’école.

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


AUTOUR DU DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Le développement professionnel, actif dans l’innovation et l’expérimentation Le concept de « développement professionnel » largement usité par ailleurs est encore peu connu en France, où la chose est fréquemment assimilée aux dispositifs de formation institutionnels. Il recouvre en fait des pratiques et des organisations bien plus larges que la formation inscrite au PAF ou encore des stages sur site. Le développement professionnel s’intéresse au processus d’élaboration de compétences collectives, et notamment au couplage entre pratiques individuelles, organisation collective du travail et ressources formatives. Une formation, toute bonne soit-elle dans ses contenus, dans ses formateurs, n’aura que peu d’effets si ne sont pris en compte dans l’équation les conditions de travail, les capacités d’une équipe à interroger son organisation, et sa focalisation sur les acquis des élèves. Cette dimension systémique du « développement professionnel » bien compris intéresse de très près les équipes engagés dans la conduite du changement ; enseignants, chefs d’établissements, en s’autorisant à toucher au cadre du travail (temps, contenus, groupements etc..) créent les conditions d’un apprentissage collectif sur de nouvelles manières de faire ; la formation peut y contribuer, mais pas toute seule. L’accompagnement sur la durée et l’évaluation des effets seront des facteurs d’efficacité aussi importants.

Les marqueurs du développement professionnel Travail d’équipe pour la définition du projet d’école, l’interdisciplinarité et la construction du curriculum

Ecole active bilingue Jeanine Manuel, ,Nouvelle organisation du temps scolaire au lycée

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Travail d’équipe lors de l’évaluation interne de l’école/ de l’établissement

Ecole VITRUVE ,Pédagogie de projet et direction collégiale en école primaire

Soutien des futurs enseignants et des nouveaux entrants

Formation « traditionnelle des enseignants »

Développement professionnel des enseignants

Lycée technologique hôtelier TIREL, Atelier de photographie culinaire

La grande majorité des dossiers témoignent de la plus grande dimension collective du travail et l’élargissement du cadre de référence 5 : nous sommes passés désormais d’une action enseignante individuelle, porte fermée dans sa classe, à une action collective, pas encore toujours portée par un « conseil pédagogique », mais par des groupes s’en rapprochant, et s’inscrivant dans une logique de la politique d’établissement. En cela, les dossiers de la CARDIE participent de la politique de contractualisation actuellement en cours dans l’académie, si tant est qu’elle peut s’appuyer sur des « collectifs intelligents ».

Une volée de questions pour mesurer comment le métier "change", dans quelles dimensions et dans quelles proportions. (d'aprés les travaux d'Euridyce.org et d'Helen Timperley, Nlle Zélande)

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

5


Les enseignants et leur direction, comme « enquêteurs » de leurs propres pratiques L’article 34 introduit la nécessaire évaluation des dispositifs d’expérimentation, dimension souvent absente dans l’innovation proprement dite. C’est alors une occasion renouvelée pour les équipes, mais aussi pour les corps d’inspection, de porter un regard sur des « objets » rarement mono-disciplinaires, et de développer des pratiques d’évaluation de dispositifs, à un moment où la demande d’évaluation institutionnelle devient plus pressante (LOLF, contractualisation de l’EPLE, tableaux de bords, évaluations nationales en primaire, etc..) L’inscription dans l’expérimentation est une opportunité pour construire une méthodologie partagée qui dissocie l’évaluation des personnels de l’évaluation des dispositifs expérimentaux : recentrer l’observation d’abord sur les facteurs d’efficacité (chapitre précédent), et construire une évaluation partagée (interne et externe) des effets, différée sur le moyen terme. C’est là un chantier qui engage l’inspection, avec l’aide de la CARDIE, dans une évolution importante des pratiques. Cela concerne le premier comme le second degré. L’accompagnement des équipes a été nettement infléchi vers l’analyse de la performance ; des équipes déjà bien engagées dans l’action ont dépassé la première phase d’étude sur les modalités, nécessaire pour s’attacher à l’appréciation de la performance. Le concept a encore besoin d’être précisé auprès des personnels, et des dispositifs de suivi de s’éprouver sur la durée. 

Collège BRASSENS, Dispositif de deux classes de 6ème expérimentales

Vers une organisation « apprenante » Dans le même temps, se mettent en place des organisations, d’abord intuitives et pragmatiques, puis selon les terrains, de plus en plus formalisées (et théorisées) : elles investissent quelques terrains identifiés tels que : • Développement de la compétence régulatrice de l’équipe dans son projet • Apparition des dispositifs de « développement professionnel » • Organisation de la formation et de la co-formation • Leadership partagé (prise de rôle, fonctionnel, tournant, etc…) Ce sont des éléments caractéristiques d’une évolution plus profonde qui nous permettent d’identifier le processus à l’œuvre : nos équipes découvrent, par l’expérimentation, par l’analyse de l’expérience, par la confrontation aux autres, une autre organisation, moins fondé sur la conduite du projet des années 80 que sur le management par l’expérience et par les savoirs ; une organisation apprenante et un processus de développement professionnel. Circ. 20C Gambetta,, Apprendre par et avec les autres en primaire: le "défi technologique"

2

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Accompagnement nécessaire Ces évolutions majeures, difficiles et durables, ne peuvent se faire que si direction et équipes enseignantes engagées dans les actions expérimentales saisissent tout à fait l’intérêt pour les élèves et pour leur établissement de cette réflexion, pour peu qu’elle soit ouverte, partagée et accompagnée ; inspections pédagogiques, conseillers, formateurs, consultants, chercheurs, ou encore d’autres personnes-ressources sont les partenaires obligés et attentifs à ces mouvements. C’est une occasion rare, faite d’exigences, de confiance et de communications réciproques. Nos collègues anglo-saxons ont développé un terme pour ce type de positionnement : « the critical friend » : l’ami critique. 

Collège Georges ROUAULT ,Téléassistance aux devoirs au collège

Ce nuage de tags a été créé à partir des 50 premiers maitres-mots contenus dans le présent livret. Leur taille correspond à leur occurrence dans le texte.

2

Ce livret a été rédigé par la CARDIE de Paris : François MULLER et Frédéric TEILLARD D’’EYRY. – juin 2011

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


Des équipes Guide de lecture Les actions sont par nature pluridisciplinaires, intercatégorielles et pluri-annuelles. Elles peuvent s’inscrire selon les contextes comme : accompagnée non accompagnée

LEGENDE Innovation Normal Italique

Expérimentation art.34 Normal gras Italique gras

Chacune des actions donne lieu à un lien et un développement spécifique (images, ressources, photos, vidéo, mp3) dans l’espace en ligne de la CARDIE. Le présent document est actif à l’écran.

[ Les terrains de l’innovation et de l’expérimentation à Paris

] 2

(2010-2011)

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


ECOLES PRIMAIRES ASH2, R'ECOLE ASH2, Accompagner la scolarisation des élèves porteurs de troubles spécifiques du langage Circ. 18B, Le Journal des apprentissages: métacognition et compétences du socle commun Circ. 18B, "Parcours Danse", un dispositif de développement professionnel Circ. 20C Gambetta,, Intergénérations:des ateliers mixant jeunes élèves et personnes du troisième âge Circ. 20C Gambetta,, Apprendre par et avec les autres en primaire: le "défi technologique" Ecole ORAN, ARR, ateliers de réflexion et de réparation; une équipe qui régule, des élèves qui apprennent Ecole d'application HOUDON ,Aménager le temps et les rythmes scolaires Ecole élémentaire B ROMAINVILLE ,Aménagement du temps scolaire Ecole élémentaire A ROMAINVILLE, ,Aménagement du Temps scolaire ECOLE FONCIN ,Classe- orchestre à l'école ECOLE LABORI ,«Apprendre dans une classe, apaisée, créatrice et coopérative » Ecole MARTEL, Les "petits Poucets", l'approche de la géologie et de la minéralogie comme démarche d'expérimentation Ecole maternelle des CENDRIERS ,Aménagement du Temps scolaire en école maternelle Ecole maternelle Souzy ,Eco-citoyen à la maternelle Ecole SAINT-BERNARD, , Ateliers de médiation à l'école ECOLE TOURTILLE ,Aménagement du temps scolaire Ecole VITRUVE ,Pédagogie de projet et direction collégiale en école primaire Groupe "Journal des apprentissages", Circ. 18 B, Développer l'approche de la méta-cognition au travers différents supports Groupe expérimental cap' (KIVA) Circ 20C et Collège PERRIN ,Améliorer la vie scolaire (programme KIVA finlandais) GROUPE SCOLAIRE PARIS 19ème arr. ou "groupe SOLEIL", Réduire les écarts scolaires par des pratiques culturelles partagées ECOLE PAJOL, Une école qui apprend, des élèves qui réussissent Rectorat de Paris, ateliers de langage autour des grands textes, Des ateliers de langage autour des grands textes

Collège CESAIRE, Expérimenter au collège à l'occasion du nouveau collège Collège VALERY, Jardins partagés Collège VALERY, Ouverture d'une option cinéma en 3ème Collège ALVISET, Projet Domotique au collège Collège BERANGER, Des ateliers de gestion du stress pour améliorer le bien-être des élèves au collège Collège BERGSON, Agir pour le développement durable, une 5ème EDD Collège BRASSENS, Dispositif de deux classes de 6ème expérimentales Collège BRASSENS,, Apprendre les langues anciennes en développant une approche ludique et participative pour les élèves au collège CLG PREVERT, Développer un pôle Langues vivantes au collège Collège DOLTO, Construire une "option mathématiques approfondies" au collège Collège Edmond MICHELET, Un DSA au collège (dispositif de socialisation et d'apprentissages) Collège FLAVIEN, Dispositif de raccrochage scolaire (Fondation de France) Collège FLAVIEN, Accompagnement et ateliers de pratiques au collège Collège BERGSON , 6ème expérimentale DD Collège Guillaume BUDE , Réussir au collège pour tous les élèves, un dispositif d'individualisation en test. Collège LA BRUYERE-Ste-ISABELLE (privé) ,Organisation du temps scolaire Collège Louise MICHEL ,Un DSA au collège (dispositif de socialisation et d'apprentissages) Collège LUCIE FAURE ,DSA, un accompagnement expert et souple des élèves en 3ème Collège LUCIE FAURE ,Atelier d'expression théâtrale Collège Marx DORMOY (ZEP) ,Apprentissage anticipé de l'espagnol LV2 en 5ème

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011

2

COLLEGES


Collège Maurice UTRILLO ,Un DSA au collège (dispositif de socialisation et d'apprentissages) Collège Octave GREARD , Dispositif de classes à double cursus, scolaire et artistique Collège Stéphane MALLARME ,"Entrez dans la danse" Collège Stéphane MALLARME ,Donner du sens aux apprentissages: de nouvelles organisations en pôles en 3ème Collège Thomas MANN, ,dispositif PDCD, différenciation en maths en 3ème Collège VARESE, VIP (Varèse Innovation pluriel) Ecole active bilingue Jeanine Manuel, , Itinéraires scientifiques au collège Collège Anne FRANK ,DSA, un dispositif de socialisation et d'apprentissage développé au collège Collège Georges ROUAULT ,Téléassistance aux devoirs au collège Institution Ste Jeanne-Elisabeth , Pour un Brevet "éducation au développement durable" au collège Collège VALERY , Travailler avec la balado-diffusion numérique en anglais au collège Groupe expérimental cap' ( Circ 20C et Collège PERRIN), Améliorer la vie scolaire (programme KIVA finlandais)

LYCEES GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES

2

Ecole active bilingue Jeanine Manuel, ,Nouvelle organisation du temps scolaire au lycée Lycée COLBERT ,Organiser un suivi individualisé des élèves en seconde de lycée Lycée COLBERT, Oral en anglais et en sciences au lycée ENCPB (Ecole nationale de Chimie, Physique, et Biologie), Lycée Pierre-Gilles de GENNES , Ouverture d'un BTS chimiste mention "anglais scientifique approfondi" Expériences de cinéma, , Expériences de cinéma à l'école Lycée auto-géré de Paris, , Lycée auto-géré de Paris, un dispositif alternatif et coopératif au lycée Lycée BALZAC ,Construire son orientation en 1ère ES Lycée BERGSON ,Class'arts au Louvre Lycée BERGSON ,Agir pour le développement durable : la classe Agenda 21 en 2ème Lycée CHARLEMAGNE, Développer une approche culturelle et anthropologique de l'EPS au lycée Lycée D'ALEMBERT ,Histoire des arts en Lycée professionnel Lycée DORIAN , Formation BTS IRIS en trois semestres (FIRTS) Lycée DORIAN, Ouverture du pôle électronique sur l’Europe élargie , création d’un bac euro.génie électronique Lycée DORIAN, création d’une Section de Techniciens Supérieurs Systèmes Electroniques Européenne en partenariat avec l’Université de Huddersfield Lycée HENRI IV, CPES, classe préparatoire aux études supérieures Lycée LABOUREj Dispositif ATL, « autre temps lycéen », des parcours de formation individualisée Lycée Maurice RAVEL, Atelier audiodescription au lycée Lycée MONTAIGNE , Dispositifs d'ateliers interdisciplinaires de découverte en classe de 2ème Lycée MONTAIGNE , Deux classes expérimentales en 1ère ES (2011) Lycée MONTAIGNE, Enseignement de l'anglais par l'approche par compétences au lycée Lycée NOTRE-DAME, Organiser la fusion en une classe 1ère L et S Lycée RACINE, module culturel générale et ouverture professionnelle en série L Lycée technologique d'arts appliqués RENOIR,, Projet "double peau" Lycée technologique d'arts appliqués RENOIR,, Conjuguer développement durable et arts appliqués Lycée technologique hôtelier TIREL, Atelier de photographie culinaire Lycée technologique hôtelier TIREL,, Pratiques de salle, jeu de théâtre Lycée technologique JACQUARD, TPSIN (travail personnel et suivi individualisé) au lycée Radio CLYPE, la radio scolaire des écoles et des établissements à Paris LGT RASPAIL, BTS expérimentation rénovation LGT RASPAIL , BTS expérimentation rénovation LT PIERRE GILLES DE GENNES (ENCPB), BTS expérimentation rénovation LT CARCADO-SAISSEVAL, BTS expérimentation rénovation

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


LYCEES PROFESSIONNELS CASNAV Paris, Le dispositif FLER (français langue étrangère renforcé) à Paris Lycée Jean LURCAT , La Ville pour Ecole Lycée PONTICELLI, Autour du lycée de la Solidarité internationale: EEDD et raccrochage scolaire Lycée professionnel NOTRE-DAME (privé), Classe européenne en BEP VAM Lycée professionnel Charles de GAULLE, Améliorer l'articulation entre les différents domaines d'apprentissage et d'éducation en Lycée professionnel Lycée professionnel CORBON, Livret de compétences expérimental Lycée professionnel CORVISART, Ouverture d'une option cinéma en CAP Arts graphiques Lycée professionnel GUIMARD, ATELIER PHILO EN Lycée professionnel Lycée professionnel LAURENCIN,, Ateliers "courtoisie" Lycée professionnel LURCAT: le LDTC (Lycée du temps choisi) Lycée professionnel NOTRE-DAME(privé), ENVOL, dispositif passerelle post-bac Lycée professionnel PONTICELLI, dispositif MAN (mise à niveau en 3ème) Lycée professionnel PONTICELLI: LI (Lycée intégral) Lycée professionnel PONTICELLLI: LSI (Lycée de la Solidarité internationale), LYCEE INTEGRAL et LYCEE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE, deux micro-structures pour raccrocher les élèves aux études LEI Gaston BACHELARD , Dispositif de réussite en 3ème DP6 en LP LP NOTRE-DAME, BTS expérimentation rénovation Expérimentation art.34 Normal gras Italique gras

2

accompagnée non accompagnée

LEGENDE Innovation Normal Italique

Académie de Paris – Cellule académique Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation – juin 2011


L'innovation, 100 actions analysées à Paris  

A partir de l'analyse de 100 innovations à Paris, des clés pour son action pédagogiques, Cardie, Académie de Paris, juillet 2011

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you