Issuu on Google+

NEWSLETTER SAPHYR MARTINIQUE Octobre 2012

N°02

LE COIN PREVENTION TESTEZ-VOUS

Dans ce numéro :

ETES-VOUS SEDENTAIRE? Le coin prévention

1

Présentation des 3 activités physiques adaptées

Zoom sur les actions réalisées

A noter dans vos agendas !

3

4

Vue sur nos partenaires : Présentation de l’Agence Régio- 5 nale de Santé de la Martinique

Contacts

5

Qu’est-ce que la Quels sont les risques de la sédensédentarité ? tarité pour la santé ? La sédentarité est souvent présentée comme l’absence d’activité physique (ou une activité faible, inférieure aux recommandations). La mesure du temps passé devant un écran (ordinateur ou télévision) est un très bon indicateur de sédentarité.

La sédentarité expose au risque de nombreuses maladies chroniques, qui peuvent mettre votre vie en danger ou réduire votre bien-être (exemples : maladies cardio vasculaires, dépression, obésité…).

La sédentarité c'est aussi le risque assuré de perte d'autonomie lorsque l'on vieillit (ce sont les seniors Qu’est-ce que l’activité physique ? les plus actifs qui seront L’activité physique est la réalisation de mouve- les plus autonomes). ments du corps par la contraction des muscles. Elle augmente la dépense énergétique de repos (métabolisme de base). Elle inclut tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne (déplacements, activité professionnelle ou ménagère, loisirs actifs comme le jardinage, le bricolage ou le sport) et ne se réduit pas à la seule pratique sportive. Ses principales caractéristiques en sont l’intensité, la durée, la fréquence et le contexte dans lequel elle est pratiquée (exemple : pratique ludique, seul ou en groupe). La condition physique est le niveau d’entraînement physique et psychologique minimum nécessaire pour satisfaire aux exigences d’une activité physique donnée.


Page 2

NEWSLETTER SAPHYR

TESTEZ-VOUS Questionnaire de Marshall A. Combien de fois par semaine faites-vous 20 minutes d’activité physique intense au point de transpirer ou de haleter ? (par exemple : jogging, port de charge lourde, aérobic ou cyclisme à allure rapide)  plus de 3 fois par semaine

(score : 4)  1

à 2 fois par semaine (score : 2)

Recommandations d’activité physique L'activité physique est un facteur protecteur, la sédentarité est un facteur aggravant et les deux se potentialisent. Il faut donc essayer à la fois d’augmenter le niveau d’activité physique et réduire le temps passé à des activités sédentaires, afin d’avoir le meilleur effet protecteur pour la santé. Voici les recommandations actuelles d’activité physique pour l’amélioration de l’état de santé : Adultes

 jamais (score : 0)

au moins 30 minutes par jour d’ac-

B. Combien de fois par semaine faites-vous 30 minutes d’activité physique modérée, ou de la marche, qui augmente votre fréquence cardiaque ou qui vous font respirer plus fort que normalement ? (par exemple : tondre la pelouse, porter des charges légères, faire du vélo à allure modérée ou jouer au tennis en double).

tivité d’intensité modérée (ex : marche à un pas soutenu) au moins 5 jours par semaine

 ou 20 minutes 3 jours par semaine d’activité d’endurance d’intensité élevée (ex : intensité comparable au jogging)

fractionnement

possible en périodes d’au moins 10 minutes

 exercices de renforcement musculaire 2 jours non consécutifs par semaine

 il  plus de 5 fois par semaine

(score : 4) 3

à 4 fois (score : 2)

1

à 2 fois (score : 1)

existe un bénéfice supplémentaire si l’activité augmente au-delà de ces recommandations

Enfants

par

semaine

Au moins 60 minutes par jour d’activité d’intensité modérée à élevée,

par

semaine

 jamais (score : 0)

Interprétation : Total = score A + score B Score de 4 à 8 : «Suffisamment » actif (nous vous encourageons à continuer) Score de 0 à 3 : «Insuffisamment » actif (nous vous encourageons à en faire plus)

Que peut apporter l’activité physique régulière à une personne sédentaire ? L’activité physique régulière a de très nombreux bienfaits (à court et long terme) et protège contre la survenue de maladies chroniques : - améliore la condition physique, ce qui facilite la vie quotidienne,

- protège contre la survenue des maladies cardiovasculaires (infarctus, hypertension artérielle…) et aide à mieux équilibrer les taux de cholestérol et de lipides sanguins, - protège contre certains cancers (en particulier sein et côlon), - réduit le risque d’apparition du diabète et aide à mieux équilibrer les chiffres de glycémie, - réduit le risque d'apparition d’une obésité et aide au maintien du poids, - réduit le risque de lombalgies, d’ostéoporose - améliore le sommeil et permet de lutter plus efficacement contre le stress, la dépression, l’anxiété (sensation de bien-être), - incite à faire plus attention à sa santé (amélioration de l’hygiène de vie : réduction de la consommation de tabac, d’alcool, alimentation et sommeil, meilleure adhérence aux conseils de santé…), - améliore le processus de vieillissement (espérance de vie et qualité de vie) et protège contre la perte d’autonomie. Il n’y a pas d’âge pour débuter une pratique régulière d’activité et les bienfaits apparaitront d’autant plus que la personne était sédentaire.

Dr Véronique MEYER Dans le prochain numéro : Comment démarrer l’activité physique quand on est sédentaire ?


Page 3

N°02

Présentation des activités physiques adaptées Qu’est-ce que les Activités Physiques Adaptées A.P.A.? C’est un ensemble de pratiques corporelles adaptées aux capacités d’un individu évoluant au sein d’un groupe. A qui sont elles destinées ?

Association cœur et santé

Les APA sont destinées à tout individu désirant pratiquer une activité physique qui soit adaptée à ses capacités. Ces activités physiques s’adressent plus particulièrement aux personnes sédentaires, en situation de handicap (physique, mental, maladies chroniques…) et/ou vieillissantes. SAPHYR et APA

Quels types d’activités y sont proposés ?

Qui peut dispenser des séances d’APA ?

L’ensemble des activités physiques et/ou sportives est proposé aux pratiquants (danse, athlétisme, fitness, natation, tennis, volley-ball, randonnée..). L’essentiel est que l’activité soit accessible à tous, grâce à une multitude d’adaptations tenant compte des capacités individuelles du groupe.

Les séances d’Activités Physiques Adaptées peuvent être dispensées par toutes personnes ayant une licence STAPS option APA ou ayant des compétences en APA.

ZOOM SUR LES ACTIONS Rencontres territoriales 30 août 2012 au Lorrain, 15 septembre 2012 au Saint Esprit, 5 octobre 2012 à Fort de France Présentation du dispositif aux collectivités locales ainsi qu’aux acteurs de l’activité physique et sportive et de la santé du secteur.

Participation aux journées portes ouvertes des associations : Gros Morne et Saint Joseph 8 septembre, Fort de France 9 septembre, Ducos 15 septembre) Ces journées ont été l’occasion de rencontrer les associations sportives et d’échanger

Au sein du dispositif SAPHYR, les 10 premières séances de l’accompagnement du bénéficiaire sont des séances d’APA menées par des personnes ayant des compétences en APA. Au cours de ces 10 séances l’intervenant utilise différents types d’activités dans le but de faciliter par la suite, l’orientation du bénéficiaire dans un club ou une structure sportive de son choix. Laurie VOISIN Professionnelle en Activité physique Adaptée

avec le public. Participation au séminaire sur les compétences psychosociales organisé par l’IREPS (Institut régional d’éducation pour la santé) de Martinique Le vendredi 5 octobre à Schœlcher.

Présentation du travail effectué dans le dispositif .


Organisation des formation des éducateurs sportifs. Module « sédentarité sans pathologie, diabète, obésité et grand âge » 20 et 21 septembre, 24 et 25 septembre au CROSMA, 28 et 29 septembre à Trinité). 94 éducateurs ont été formés (exerçant dans des clubs, structures privées ou collectivités locales), lors des six sessions mises en place depuis juin 2012.

Organisation de la deuxième session de formation des professionnels de santé Le samedi 6 Octobre 2012 à l’hôtel Carayou L’objectif étant de faciliter le conseil en activité physique. 56 professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, podologues) ont participé aux 2 sessions organisées (9 juin à l’hôtel Squash et 6 octobre à l’hôtel Carayou).

L’accompagnement des personnes sédentaires vers l’activité physique L’accueil du public a débuté en octobre 2012 Une soixantaine de personnes ont déjà pris contact avec Saphyr, spontanément ou sur le conseil de leur médecin. L’organisation des groupes pour les séances « An ti swé » est en cours.

Formation des professionnels de santé

Formation des éducateurs sportifs

Squash hôtel

A noter dans vos agendas Formation des éducateurs sportifs en novembre 2012 -Première session (2 jours de formation) : Deuxième quinzaine du mois de Novembre à Sainte– Luce (Date à confirmer) Deuxième session: Lundi 19 et mardi 20 novembre 2012 au CROSMA (sous réserve de modification) 

Formation des professionnels de santé Samedi 19 Janvier 2012

(Lieu à confirmer)

 Report

de la manifestation « la journée de la presse » programmée en septembre

Découverte et initiation à l’activité physique adaptée réservée à la presse Samedi 15 Décembre 2012 au CROSMA

Accueil du public Le dispositif SAPHYR Martinique est désormais ouvert au public. Horaires: Mercredi 8h-13h30 Jeudi 14h00-17h00 Maison des sports Pointe de la Vierge 97200 Fort-de France Tel: 05 96 61 30 63

saphyr.martinique@gmail.com


Vue sur nos partenaires L’Agence Régionale de Santé de la Martinique L’agence régionale de santé a pour mission de mettre en place la politique de santé dans la région. Ayant des champs de compétences multiples, l’ARS supervise les domaines de la prévention, la promotion, l’éducation pour la santé, la veille et la sécurité sanitaire, ainsi que le soin (hospitalier et ambulatoire) et le secteur médicosocial. L’ARS fixe les différentes priorités de santé avec, comme enjeu majeur, la réduction des inégalités sociales et géographiques de santé. Son organisation s’appuie sur un Projet Régional de Santé élaboré en concertation avec l’ensemble des professionnels et des usagers, dans un souci d’efficacité et de transparence. Défini pour les cinq années à venir, ce projet pilote la politique de santé sur l’ensemble du territoire. L’ARS assure dans le même temps, l’animation territoriale qui relaie la politique adoptée sur le terrain, soutient et impulse les coopérations avec les différents acteurs, parmi lesquels les réseaux de santé et les collectivités. La prévention des maladies chroniques constituant un axe majeur de la mise en œuvre du Projet Régional de Santé, l’ARS participe au dispositif Saphyr qui répond aux principaux enjeux de la prévention des maladies chroniques. Membre du comité de pilotage, l’ARS contribue au dispositif par le biais d’un ; - accompagnement financier - accompagnement technique, et ce, à double titre : dans les domaines de l’évaluation des actions menées mais aussi dans le but de faciliter les liens entre le CROSMA et les autres acteurs de santé : Observatoire de la Santé de Martinique (OSM), Instance Régionale d’Education et de Promotion pour la Santé (IREPS), réseaux de santé…

Contact

Coordination dispositif Géraldine LECEFEL 0696 32 24 22 0596 54 22 87 Coordination médicale Véronique MEYER veronique.meyer@gmail.com Coordination activité physique adaptée Laurie VOISIN 06 96 84 97 26

saphyr.martinique@gmail.com


Saphir-lettre2