Issuu on Google+

La Grande Galerie des Engins et des Hommes

L’Archimède

ipa Equ ge

pl

or

iq u

Ex

e

   f ti ati on Scien

© Comex

Le Savais-TU ?

e coulé par 2 200 mètres, erv Min n ari s-m sou le e rch he rec e Alors que l’Archimèd Le noire : « Une mine droit devant ! ». ule bo sse gro e un t en oiv erç ap rs les passage erminables se passent alors int es nd co se s De e. ièr arr e rch bathyscaphe fait ma s’arrête enfin, à moins de 3 cm de e èd im ch Ar l’ d an Qu e. ch pro rap se que la mine , pousse un grand « ouf » et oto ph e un nd pre n ebo uill G e D pe la mine, le pilote Philip continue de battre en arrière.

http://www.citedelamer.com http://mediatheque.citedelamer.com

Fiche Primaire - 1/2

Reproduction interdite - © La Cité de la Mer - 2011

Longueur : 22,10 m Largeur : 5 m Hauteur : 9,1 m Diamètre de la sphère habitable : 2,10 m Poids : 57,5 t 5m Profondeur de plongée maximale : 9 54 Autonomie en plongée : 6 à 12 h Année de lancement : 1961 Année de désarmement : 1978 s de 100 mètres) Nombre de plongées : 208 plongées (à plu


Grande Galerie des ParolesLa d’Océanaute

Engins et des Hommes

Paul-Henry NARGEOLET, première plongée sur l’épave du Titanic, 1987 :

L’Archimède

Fonctionnement

e. Il ce à son énorme réservoir d’essenc grâ tte flo e èd im ch Ar e ph sca thy ba En surface, le d’autres réservoirs avec de l’eau. t san plis rem en r me la ns da e nc de s’enfo e de la grenaille pour ralentir. En fin gu lar il d, fon du e ch pro ap e ph sca Quand le bathy ant encore un peu de lest. gu lar en te on rem e èd im ch Ar l’ , ée ur plong nt pas sur le fond. C’est un ascense me ue tiq pra ce pla dé se ne e èd im ch Très lourd, l’Ar te ! nce. des abysses : il descend et il remon noire située sous le réservoir d’esse ère sph tite pe e un ns da lé tal ins t L’équipage es rs d’observer les fonds marins teu rva se ob ux de aux et te pilo au t Trois hublots permetten éclairés par douze projecteurs. eint 9 545 mètres en 1962 att a il : ur de fon pro de ais nç fra L’Archimède détient le record du Japon. dans la fosse des Kouriles au large

Paroles d’Océanaute

ile mais il demandait du doigté et de fic dif s trè s pa t tai n’é soi en e tag « Le pilo face, le pilote débutant était sur en ns tio éti rép s ue elq qu rès ap l’expérience. Or, double. Ce n’était pas beaucoup ! » en ée ng plo e un nt me ule se rès ap lâché

CHARD © La Cité de la Mer / Sylvain GUI

Collection du Musée National de la Marine, mis en dépôt à La Cité de la Mer http://www.citedelamer.com http://mediatheque.citedelamer.com

Fiche Primaire - 2/2

Reproduction interdite - © La Cité de la Mer - 2011

© La Cité de la Mer / S. GUICHARD

ipe d’une part à de nombreuses rtic pa e, èd im rch l’A de te pilo , ON Philippe DE GUILLEB mètres, et d’autre part à 0 26 9 ’à qu jus s se fos es nd gra plongées scientifiques dans les s-marins français perdus en mer : sou de on ati alis loc de s on ssi mi s de


/la-cite-de-la-mer-fiches-primaires-engins-archimede