Page 1

1991•2011


Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions que vous vous posez sur l’Union européenne. Un numéro unique gratuit (*): 00 800 6 7 8 9 10 11 (*) Certains opérateurs de téléphonie mobile ne permettent pas l’accès aux numéros 00 800 ou peuvent facturer ces appels.

Restez informés des tous derniers développements en matière d’éducation, culture, sport, jeunesse, multilinguisme et médias - Abonnez vous à la toute nouvelle lettre d’information EAC e-newsletter!: http://ec.europa.eu/dgs/education_culture/enews/subscribe_fr.htm De nombreuses autres informations sur l’Union européenne sont disponibles sur l’internet via le serveur Europa (http://ec.europa.eu). Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes, 2011 ISBN 978-92-79-17592-3 doi:10.2766/72157 © Union européenne, 2011 Reproduction autorisée, moyennant mention de la source. Printed in Belgium

Imprimé sur papier blanchi sans chlore


1991•2011


3

Table des matières Avant-propos

5

Programme MEDIA – rétrospective des 20 dernières années

6

Soutien aux producteurs

8

Distribution

12

Promotion, festivals et soutien au marché

16

Formation

19

Nouvelles actions

21

Réseau de MEDIA desks et antennes

23

Films ayant bénéficié du soutien du programme MEDIA au cours des 20 dernières années

24


5

Avant-propos de la promotion et de l’accès des œuvres audio­visuelles européennes au marché ainsi que du développement de nouveaux films et du soutien aux producteurs, le programme MEDIA a renforcé la diversité culturelle et la coopération dans le secteur audiovisuel européen et a permis de créer un grand nombre de nouvelles opportunités commerciales. Je suis très heureuse qu’en 2011, la Commission européenne célèbre le 20e anniversaire de son programme MEDIA. Depuis son lancement en 1991, le programme a été une réussite exemplaire; il a incontes­ tablement contribué à la réalisation et distribution de magnifiques films, dont un plus grand nombre a été récompensé dans les plus grands festivals du monde. Certains d’entre eux ont obtenu l’Oscar du meilleur film étranger, d’autres la toute aussi prestigieuse Palme d’Or du festival de Cannes. Grâce à sa participation au financement de la distribution, de la formation tant des professionnels que des étudiants,

En réalité, un «label de qualité MEDIA» s’est développé au fil des années, attirant ainsi des sources supplémentaires de financement public mais aussi en provenance d’inves­­­­tis­­­se­­ ments privés. Le programme MEDIA a démontré une réelle valeur ajoutée grâce à l’im­por­tante dimension européenne promue dans le cadre des appels à propositions et reflétée dans les projets sélectionnés. Par ailleurs, le programme MEDIA s’est adapté à l’évolution rapide et aux nouveaux enjeux du secteur (par exemple, le fonds de garantie MEDIA pour la production, qui facilite l’accès aux prêts bancaires pour les producteurs de films, le régime d’aide pour la vidéo à la demande et la numérisation des salles de cinéma).

Parallèlement, un nouveau programme, inti­tulé MEDIA Mundus, a été lancé pour encourager la coopération internationale en matière de formation des professionnels, l’organisa­tion de coproductions et la diffusion mondiale des films. Je souhaiterais également souligner la forte valeur commerciale des films et autre contenu audiovisuel. La contribution du marché audiovisuel européen à l’économie est esti­mée à 107,4 milliards EUR; ce marché fournit par ailleurs 1,2 million d’emplois hautement qualifiés. En réalité, les secteurs culturel et créatif représentent globalement 4,5 % du PIB de l’UE et emploient 8,5 millions de personnes. J’aimerais donc souhaiter à toutes les personnes liées au programme MEDIA que cette réussite se poursuive. Joyeux anniversaire au programme MEDIA! Androulla Vassiliou Commissaire européenne chargée de l’éducation et de la culture


6

Programme MEDIA: rétrospective des 20 dernières années Dans les années 1980, de grands boule­ versements se sont produits sur le marché audiovisuel européen. En effet, la multiplication des chaînes de télévision en Europe a entraîné une demande accrue de programmes mais le développement du secteur n’en restait pas moins menacé par la concurrence de programmes en provenance d’autres continents. Par ailleurs, la majorité des pays de l’UE ont été confrontés à une baisse de la fréquentation des salles de cinéma, y compris pour les productions nationales. Les productions non européennes étant mieux outillées pour résister à cette crise, le cinéma européen a perdu des parts importantes de marché. L’analyse de cette situation très préoccupante a convaincu les Européens de se doter d’un certain nombre de mesures dont l’instauration et le lancement du programme MEDIA en janvier 1991 dont l’objectif clairement

affiché visait à encourager le développement du secteur audiovisuel européen. Depuis, MEDIA a fait l’objet du lancement de quatre programmes pluri­ annuels (MEDIA I, MEDIA II, MEDIA Plus et MEDIA 2007), tous destinés à amé­ liorer la compétitivité et à accroître la production et la diffusion d’œuvres audiovisuelles européennes. Au total, plus de 1,78 milliard EUR ont été accordés au cours des 20 dernières années. En 2000, le programme MEDIA a été ouvert à des pays hors UE tels que la Suisse, l’Islande, la Norvège et la Croatie et il couvre actuellement au total 32 pays. Par ailleurs, depuis 2008 MEDIA International, intitulé désormais MEDIA Mundus, a aidé les professionnels d’un certain nombre de pays tiers et ceci dans le but de promouvoir la coopération entre Européens et non Européens.


7

Dès ses débuts, MEDIA s’est révélé une véritable réussite grâce à ses capacités d’adaptation aux réalités du secteur audiovisuel et ses constants bouleversements. Le programme a également relevé le défi de promouvoir les différents acteurs du monde audiovisuel, artistes et créateurs compris; il en va bien entendu de même pour leurs œuvres. L’un des principaux enjeux reste toujours la révolution numérique. En mettant en place plusieurs mécanismes de soutien dans ce domaine pour aider les professionnels à faire face aux défis liés à cette avancée, le programme MEDIA a démontré sa pertinence et ses capacités d’adaptation aux réalités économiques. Le programme poursuivra les efforts en faveur du secteur audiovisuel. S’appuyant sur les besoins du secteur, tels qu’ils ressortent des consultations et des auditions publiques, la Commission

européenne prépare actuellement un nouveau programme qui devrait mener MEDIA jusqu’à la fin de la deuxième décennie du XXIe siècle. D’innombrables personnes, dont les béné­ ficiaires, les entreprises, les organisations, les professionnels, les MEDIA desks et antennes, la Commission européenne et l’Agence exécutive «Education, audiovi­ suel et culture» ont contribué à la réussite du programme et devraient à juste titre célébrer ensemble les 20 ans de MEDIA. JOYEUX ANNIVERSAIRE AU PROGRAMME MEDIA! Les pays ci-dessous sont membres du programme MEDIA: tous les États membres de l’UE (Allemagne, Autriche,

Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne,

Portugal, République tchèque, Roumanie, RoyaumeUni, Slovaquie, Slovénie, Suède), ainsi que la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.


8

Soutien aux producteurs Soutien financier au développement Les mécanismes d’aide en faveur du développement de projets sont destinés, grâce à l’apport d’un soutien financier, à la création et production de projets audiovisuels pour les marchés européens et internationaux. Ces projets sont réalisés par des entreprises de production européennes indépendantes actives dans les domaines de l’animation, du documentaire créatif et de la fiction. Un soutien du même type est apporté au développement d’œuvres interactives en ligne et hors-ligne créées spécialement pour compléter un projet audiovisuel. Cette aide peut être utilisée pour soutenir: „„Un projet unique. „„Un catalogue de projets (comprenant entre trois et six projets). „„Une œuvre interactive. Soutien à l’accès au financement L’initiative «i2i Audiovisuel» est destinée à faciliter l’accès au financement des

banques et autres institutions financières en subventionnant une partie des frais de garantie exigés par ces institutions et/ou une part du financement lui-même. Soutien en faveur de la télédiffusion Ce financement a pour objectif d’encourager les entreprises de production audio­ visuelle européennes indépendantes à produire des œuvres (fictions, documentaires ou films d’animation) impliquant la participation ou la coopération d’au moins trois diffuseurs (et bien entendu de préférence davantage,) originaires de plusieurs pays participant au programme MEDIA.

Chiffres clés Développement Chaque année, au moins 19 millions EUR sont investis dans le développement de plus de 400 projets répartis dans 32 pays. Le programme MEDIA participe ainsi au positionnement sur le marché


9

des entreprises de production audiovisuelle grâce au slate funding à long terme. Depuis sa création, 600 entre­ prises ont pu développer des catalogues (slates) de projets dans les domaines de l’animation, de la fiction et du documentaire créatif. Télédiffusion Bénéficiant d’une aide supérieure à 10 millions EUR chaque année, la télédiffusion soutient annuellement plus de 70 films d’animation, fictions et produc­ tions documentaires provenant de plus de 20 pays. Ces œuvres, dont la majorité sont des coproductions européennes, sont diffusées en moyenne par plus de 7 chaînes télévisées. Initiative «i2i Audiovisuel» En 2010, des aides au titre de l’initiative «i2i Audiovisuel» s’élevant à 3 millions EUR ont permis de soutenir les coûts de financement de 88 projets, avec

un budget de production supérieur à 257 millions EUR au total. Des aides au titre de l’initiative «i2i Audiovisuel» s’élevant à 1,6 million EUR ont également cofinancé (50-60 %) les coûts indirects des 79 millions EUR de crédits octroyés aux petites et moyennes entreprises de production audiovisuelle.

Réussites Haut et Court Projet: Entre les murs de Laurent Cantet – Palme d’Or en 2008. François enseigne le français à une classe de 4e dans un collège difficile. Il n’hésite pas à affronter Esméralda, Souleymane, Khoumba et les autres dans de stimulantes joutes verbales, comme si la langue française elle-même était un véritable enjeu. Mais l’apprentissage de la démocratie peut parfois comporter de vrais risques.

Le film est l’œuvre du réalisateur de l’Emploi du temps et de Vers le sud. Entre les murs a remporté la Palme d’Or au festival international du film de Cannes en 2008 et a été nominé pour l’Oscar du meilleur film étranger en 2009. Il relate la vraie vie de l’enseignant François Bégaudeau, l’auteur du roman original Entre les murs dont s’inspire le film. Le financement du film Entre les murs de Laurent Cantet a débuté en 2006 et le programme MEDIA a été le premier à apporter son soutien au développement du film, qui s’est ensuite avéré être le début d’une grande aventure! Au fil des années, le programme MEDIA a financé plusieurs projets de la société Haut et Court et a de cette façon démontré à de nombreuses reprises l’importance de son soutien pour les auteurs et les product­ eurs indépendants et le rôle essentiel qu’il joue dans la redynamisation du cinéma européen.


10

Zentropa Productrice de In a better world de Susanne Bier, Oscar en 2011. Le programme MEDIA a eu une incidence considérable sur Zentropa. Lorsque cette société a été créée au début des années 1990, elle a bénéficié de facilités d’emprunt importantes au titre du programme MEDIA, qui ont pour ainsi dire porté Zentropa au cours de ses premières années d’activités. Puisqu’à cette époque personne ne croyait au «projet Zentropa» au Danemark, on ne soulignera jamais assez l’importance de l’aide octroyée par le programme MEDIA. Les projets de Lars von Trier, de Susanne Bier et de certains autres réalisateurs très en vue auront toujours de fortes chances d’être financés, avec ou sans une aide du programme MEDIA, mais pour faire évo­ luer de nouveaux talents vers le statut de réalisateur «très en vue», il est essentiel que nous puissions attirer suffisamment de fonds de développement. À cette fin,

les aides du programme MEDIA sont quasiment indispensables. À l’époque de la mondialisation, nous estimons qu’il est important que l’Europe parle d’une même voix dans de nombreux domaines, dont les échanges culturels, et, en gardant cet objectif en tête, il faut soutenir le concept global du programme MEDIA. Zentropa et le programme MEDIA ont vu le jour ensemble au début des années 1990. Nous avons grandi ensemble comme des enfants engagés et passionnés; nous avons été «adolescents» ensemble, parfois en désaccord, mais toujours disposés à nous écouter l’un l’autre puisque nous avions un objectif commun, à savoir le développement de films européens de qualité. À présent, nous allons bientôt être des adultes de vingt ans et avons à notre actif de nombreux films extraordinaires, une expérience utile à offrir aux autres et nous espérons sincèrement vieillir ensemble! Anders Kjærhauge Zentropa


11

Versus Production Projet: Illégal d’Olivier Masset-Depasse – Quinzaine des Réalisateurs 2010. Illégal nous plonge dans le quotidien d’une immigrée retenue dans un centre de rétention où elle est séparée de son fils. Le film raconte l’histoire de cette femme qui se bat pour ne pas être expulsée d’un pays où elle a vécu pendant de nombreuses années et qu’elle a parfaitement adopté. L’histoire d’Illégal est une fiction s’appuyant sur des faits réels. L’écriture du scénario a nécessité de longues recherches. Grâce à l’aide d’un journaliste du journal belge Le Soir et d’un conseiller juridique de la Ligue belge des droits de l’homme, Olivier a mené une enquête. Les contacts et la collaboration de la Ligue belge des droits de l’homme lui ont permis de rencontrer de nombreuses personnes actives dans le domaine: des immigrés qui ont été dans des centres de rétention, des personnes travaillant avec Amnesty

International, des avocats et des journalistes. L’équipe a également pu se rendre dans quelques centres de rétention. Le soutien du programme MEDIA a été primordial dans ce cadre.


12

Distribution Le programme MEDIA encourage la diffusion à grande échelle des œuvres audiovisuelles européennes dans les 32 pays participants. Ce soutien à toutes les étapes du processus, apporté tant aux distributeurs, qu’aux agents de vente, producteurs et exploitants de salles renforce la compétitivité du secteur du film en Europe. Ce financement permet: „„De stimuler une diffusion plus large grâce au soutien au marketing, promotion et distribution afin que les films puissent être vus hors de leur territoire national. „„De soutenir les salles de cinéma et leurs réseaux. „„De participer au financement des coûts de doublage et de sous-titrage des œuvres. „„De promouvoir la projection numérique. „„D’encourager la coopération avec les diffuseurs.

Soutien automatique Ce soutien est destiné à favoriser l’investissement dans la distribution de films européens issus d’un autre pays que le pays d’origine (films non nationaux). Le programme est conçu en deux étapes: génération et réinvestissement. Soutien sélectif Ce financement est destiné aux coûts de distribution. Il est accessible aux groupes de distributeurs européens travaillant sur différents territoires nationaux. Soutien des agents de vente Des financements sont octroyés à des entreprises spécialisées dans les ventes internationales afin de stimuler le réinvestissement dans de nouveaux films européens.


13

Distribution en ligne Depuis 2007, le programme MEDIA a encouragé la distribution de contenu en ligne grâce à son mécanisme pour la vidéo à la demande (VOD) et la distri­ bution cinématographique numérique (DCD), Ce soutien participe au financement des plateformes de vidéo à la demande et de la distribution numérique de films aux cinémas. Salles de cinéma – réseaux de cinémas L’aide du programme MEDIA aux salles de cinéma est octroyée par l’intermédiaire de son mécanisme d’aide en faveur des réseaux. Europa Cinemas, créé en 1992, en est le fer de lance. Grâce à lui, plus de 1 005 cinémas comptabilisant 2 778 écrans projettent des films européens dans 566 villes se situ­ ant dans plus de 68 pays. De fait, quelque 20 % des premières de films européens sont programmées par ce réseau; de plus, la programmation de films européens

dans les salles d’Europa Cinémas avoisine 60 % de leur programmation.

pour les nouvelles technologies, pour un financement de 1,5 million EUR.

Le soutien du programme MEDIA permet également de projeter des films européens en format numérique grâce à une nouvelle action finançant les équipements nécessaires des salles.

En ce qui concerne le soutien financier à la vidéo à la demande (VOD) et la distribution cinématographique numérique (DCD), 6,3 millions EUR ont été accordés à 18 projets.

Chiffres clés En 2010, le système de soutien sélectif a accordé un financement total de plus 12,4 millions EUR à 590 campagnes de projections de films en salles. 756 subventions ont été octroyées à 378 films différents originaires de 24 pays dans le cadre du régime de soutien automatique. Cinq projets pilotes ont été retenus dans le cadre du mécanisme d’aide

Réussites Lucky Red Lucky Red est une véritable entreprise européenne. Par la distribution de films européens et par notre travail quotidien sur le marché pour attirer le public vers ces films, nous promouvons la diversité culturelle européenne. Créée il y a plus de 20 ans, notre société a distribué et produit certains des meilleurs longs métrages de réalisateurs du monde entier, dont Danny Boyle, Alejandro Amenábar, Lars Von Trier, Patrice Leconte, Wong Kar Way,


14

Peter Mullan, Luc Jacquet, François Ozon, Gurinder Chadha, Hayao Miyazaki, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Frank Oz et Atom Egoyan. Nombre d’entre eux étaient inconnus à l’époque et sont désormais célèbres grâce à notre travail acharné et au soutien du programme MEDIA qui, par sa collaboration avec notre société, ainsi que le secteur du film et la commun­ auté cinématographique dans son ensem­ ble, a été un véritable partenaire. Andrea Occhipinti Lucky Red MUBI MUBI est né d’une question très simple: où étaient tous les grands films? Dans mon pays, ils ne figuraient pas à l’affiche des grands complexes cinématographi­ ques près de chez moi et je ne pouvais pas non plus les trouver sur l’internet pour les visionner. L’idée nous est alors soudainement apparue: une adresse internationale en ligne permettant de regarder, de

décou­vrir et de partager le meilleur du cinéma était nécessaire. L’idée s’est alors répandue comme une traînée de poudre et nous avons à présent plus de 200 contrats de distribution, 3000 œuvres cinématographiques, 1 million de personnes visitant notre site chaque mois, 1,2 million de membres et un partenariat exclusif avec la Playstation 3 de Sony. Grâce au soutien du programme MEDIA, nous avons créé une cinémathèque du futur: un cinéma en ligne, un lieu de rassemble­ ment des gens, un moteur de recherche pour la recommandation de films, un forum de discussion et un magazine consacré aux premières. Efe Cakarel MUBI Europa Distribution Qu’est-ce qu’Europa Distribution? Un réseau européen présidé par Régine Vial (Les Films du Losange, France) et Antonio Medici (Bim Distribuzione, Italie) qui réunit

100 distributeurs indépendants originaires de 25 pays. Parmi nos activités figurent des ateliers de distribution à Sofia, Annecy, Paris Cinéma, Locarno, San Sebastian et Les Arcs, CIDINET, une base de données en ligne, et un projet intitulé «Europa Distribution International», qui soutient les distributeurs européens diffusant des films non européens. La plupart de ces activités sont soutenues par les programmes MEDIA et MEDIA Mundus. Il n’est pas exagéré de dire que, sans le soutien du programme MEDIA, Europa Distribution serait encore une association de distributeurs plutôt que le réseau dynamique, vivant et enthousiaste qu’il est devenu. Depuis que le réseau a bénéficié de la première subvention au titre du programme MEDIA, en 2009, nous avons la capacité financière de développer les activités de nos membres et d’en attirer ainsi de nouveaux, ce qui a permis un échange concret et efficace d’informations


15

et d’expériences au niveau européen. En cette période difficile en raison de l’avènement de nouvelles technologies, ces liens étroits entre les distributeurs européens prennent toute leur importance. Les équipes du programme MEDIA et des MEDIA desks sont toujours là pour apporter leur aide, et nous les remercions vivement pour leur disponibilité, leurs conseils avisés et leur gentillesse. Grâce au soutien du programme MEDIA, Europa Distribution incarne aujourd’hui l’idée même de l’Europe, à la fois unifiée et diversifiée. Croyez-nous, lorsque vous voyez 100 personnes de 25 nationalités différentes (chacune avec leurs propres stéréotypes!) parler dans un anglais approximatif de l’avenir de la distribution paneuropéenne, vous sentez réellement que l’on a obtenu des résultats! Adeline Monzier Europa Distribution

Europa Cinemas Je suis fier de présider Europa Cinemas depuis de nombreuses années, car je suis cinéaste et les exploitants de salles sont nos meilleurs alliés pour atteindre le public. Ce réseau possède deux atouts: depuis sa création, il a bénéficié du fidèle sout­ ien du programme MEDIA dans le cadre d’une structure très cohérente pour la diffusion des films européens. Il regroupe également près d’un millier de profes­ sionnels qui aiment vraiment le cinéma et qui montrent leur enthousiasme dans leur travail quotidien, attirant des millions de spectateurs vers nos films. J’ai eu l’occasion de voyager à de nombreuses reprises et de découvrir comment ce réseau est parvenu à s’implanter dans un nombre incroyable de villes européennes, où les cinémas membres jouent un rôle social, culturel et économique important. Il s’agit d’un trésor digne de l’admiration de tous les autres continents! Claude Miller Président


16

Promotion, festivals et soutien au marché Le programme MEDIA permet: „„De garantir au secteur audiovisuel européen l’accès aux marchés européens et internationaux. „„De promouvoir les œuvres audiovisuelles européennes en Europe et dans le monde. „„De reconnaître et de renforcer le rôle des festivals dans la promotion des films européens et la contribution à la diversité culturelle. Accès aux marchés et promotion du film européen Plus de 9 millions EUR ont été investis dans le cadre du programme et ont contribué à la mise en place d’un cadre coordonné d’événements, de marchés, d’outils en ligne et de manifestations de promotion à l’échelle régionale et internationale.

Le programme MEDIA cofinance tous les principaux marchés audiovisuels en Europe. L’objectif est de faciliter pour un grand nombre de projets, d’œuvres et de professionnels européens l’accès aux principaux marchés tels que les marchés de la coproduction de la Berlinale (Festival international du film de Berlin), du Festival international du film de Rotterdam (CineMart), du Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA), du Festival international du film d’animation d’Annecy (MIFA), du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand et de bien d’autres. Le programme MEDIA a également financé (50 % en moyenne) et établi un réseau de plus de 30 marchés ou événements région­ aux, nationaux ou thématiques dans le but d’accroître la visibilité, le financement et les ventes d’œuvres originaires de pays dont les marchés nationaux ou linguistiques sont de taille restreinte.


17

Pour compléter son soutien aux marchés, le programme MEDIA a cofinancé la création et la mise en relation d’outils, de bases de données et de portails en ligne destinés aux professionnels, dont Cinando, qui est exploité par le marché cinématographique au Festival international du film de Cannes, Reelisor, la base de données internationale du documentaire, CIDINET, le site web destiné aux distributeurs européens, ainsi que le moteur de recherche pro2film et Cineuropa, un portail du cinéma européen. Le programme MEDIA finance également European Film Promotion (EFP), une association «ombrelle» de promotion du cinéma européen qui regroupe les différentes organisations nationales. EFP organise de nombreuses manifestations telles que Shooting Stars, vitrine de jeunes talents en Europe, et Producers on the Move, qui se tient au Festival international du film de Cannes.

MEDIA soutient également le projet Film Sales Support de l’EFP, qui permet aux producteurs et aux agents de vente de promouvoir leurs films dans le monde entier lors des festivals importants et sur les principaux marchés. Le Festival du film de Sundance, aux États-Unis, et le Festival du film de Toronto, au Canada, sont deux festivals parmi d’autres qui y ont été associés. Festivals de films En octroyant un financement annuel de près de 3,5 millions EUR aux festivals de l’Europe entière dont l’objectif est de présenter un contenu audiovisuel européen, MEDIA permet d’élargir le public du film européen. Le programme cofinance en moyenne plus de 90 festivals chaque année, avec un budget total de 3,5 millions EUR. Ces festivals organisent plus de 20 000 projections d’œuvres européennes pour un public de près de 3 millions de personnes en Europe.

Réussites Berlinale, le Festival international du film de Berlin MEDIA a réuni des langues complètement différentes de pays totalement différents dans le secteur audiovisuel de sorte qu’au­ jourd’hui on peut affirmer qu’il existe une culture européenne du film vivante et un secteur cinématographique européen prospère, ce qui était inconcevable il y a 20 ans. Aujourd’hui, cela semble aller de soi. Sans le programme MEDIA, les specta­ teurs n’auraient rien su des histoires de leurs voisins, ce qui constitue pourtant une condition essentielle à l’émergence d’une véritable Europe unie dans la diver­ sité culturelle. Dieter Kosslick Directeur


18

Europa Cinemas À la fin des années 80, j’ai eu la chance d’assister activement à la naissance du programme MEDIA avec d’autres collègues européens, dont Dieter Kosslick, à Hambourg. Ce que les vingt dernières années m’ont appris? Il faut considérer l’aventure MEDIA comme un modèle pour toutes les organisations paneu­ ropéennes: il est l’incarnation d’un dia­ logue constructif avec les professionnels, d’une série d’initiatives à long terme qui assurent la continuité et de la définition cohérente d’objectifs et, avant tout, il est efficace. Le secteur du film est devenu véritablement européen grâce à un programme qui a pu rassembler des professionnels en dépassant les frontières nationales. Maintenant que la voie a été tracée, donnons-nous les moyens de développer ces précieux atouts! Claude-Eric Poiroux Directeur général

Cinando/Marché du film du Festival international du film de Cannes Déjà 20 ans! Oui, je me souviens que MEDIA était déjà à Cannes avant mon arrivée. Il a soutenu le Marché du film à plusieurs occasions, même si je pense que l’un des domaines dans lequel leur soutien a été le plus décisif a été Cinando. Avec l’aide du programme MEDIA, nous avons pu faire d’une simple base de don­ nées d’événements cinématographiques la principale ressource en ligne pour l’industrie du film. Cinando est devenu une fenêtre sur le cinéma européen et un lien entre les grands marchés du film à travers le monde. Joyeux anniversaire et longue vie à ce programme unique! Jérôme Paillard Directeur délégué


19

Formation Partager les connaissances et les réseaux Europe Au fil des ans, le programme MEDIA a mis en place une gamme complète de formations professionnelles interna­ tionales en cofinançant plus de 65 cours européens qui ont pour objectif le partage de connaissances pour les professionnels de l’audiovisuel. Chaque année, plus de 1 500 profession­ nels participent aux formations financées par MEDIA, où ils peuvent acquérir de nouveaux savoir-faire, rencontrer des décideurs clés et étendre leurs réseaux. Parmi les principaux sujets figurent le développement de contenu, les aspects commerciaux, le marketing et la technologie, de sorte que les professionnels européens puissent accroître leur compétitivité. MEDIA a également soutenu un certain nombre de réseaux paneuropéens recon­ nus, comme European Audiovisual Entrepreneurs (EAVE), ACE, la MEDIA Business

School, Documentary Campus, le Erich Pommer Institut et Eurodoc. L’existence de ces réseaux est à l’origine de centaines de coproductions européennes. Préparer la prochaine génération de professionnels MEDIA finance (75 %) 15 associations de plus de 35 écoles et universités de cinéma importantes en Europe. L’objectif de cette aide est d’accroître la dimension européenne ou internationale de l’enseignement du cinéma en Europe et de renforcer la mobilité des enseignants et des élèves en vue d’encourager les prochaines générations de créateurs et réalisateurs à œuvrer dans un secteur audiovisuel mondialisé. MEDIA œuvre également au renforce­ ment des liens entre les systèmes d’éducation et le secteur audiovisuel afin de soutenir à la fois l’embauche des jeunes diplômés dans les sociétés


20

et les sociétés elles-mêmes qui souhaitent recruter de nouveaux collaborateurs ou développer de nouveaux savoir-faire.

Réussites Power to the Pixel Grâce au soutien essentiel du programme MEDIA, Power to the Pixel est en mesure de développer les nouveaux savoir-faire et contacts commerciaux dont les producteurs et les professionnels du secteur européens ont absolument besoin pour avancer dans un monde intermédias à la demande. Nos initiatives soutenues par MEDIA, à savoir The Pixel Lab et The Pixel Market, mettent en relation les principaux innovateurs internationaux avec l’industrie européenne des médias, leur permettant de mettre au point de nou­ velles formes de narration intermédias,

de nouvelles méthodes pour attirer le public et de nouvelles manières de créer des entreprises durables dans un monde numérique. Liz Rosenthal Directrice European Audiovisual Entrepreneurs (EAVE) Nous pensons qu’au cours des vingt dernières années, le programme MEDIA a contribué de manière décisive au ren­ forcement de l’industrie européenne grâce au soutien en faveur du développement, de la formation, des marchés, des festivals et de la distribution. Il s’agit notamment de la création de réseaux de producteurs européens qui se sont mis en place et ont réalisé des coproductions ayant remporté de nombreux prix et ont été largement distribuées. Ces réseaux, dont EAVE est un bon exemple, sont devenus l’épine dorsale de l’industrie européenne.


21

Nouvelles actions Soutien à la numérisation des salles À partir de l’automne 2011, le programme MEDIA commencera à soutenir la projec­ tion numérique dans les salles de cinéma européennes. Dans un premier temps, un budget limité sera disponible pour 2011, mais davantage de fonds devraient venir s’ajouter en 2012 et 2013.

de films provenant d’autres pays euro­péens dans le nombre total de films projetés.

Le processus de numérisation des salles a commencé dès 1995, après la publication d’une première étude consacrée aux avantages de la projection numérique. S’il revient à chaque pays participant de définir son approche en la matière, le programme MEDIA va à présent intervenir pour apporter un financement à ceux qui souhaitent projeter les versions numériques de films provenant d’autres pays européens.

Lancement du fonds de garantie MEDIA pour la production Ce nouveau fonds, qui garantira une partie des prêts que les établissements financiers accordent aux producteurs de films, vise à faciliter l’accès aux sources de financement privées pour les petites et moyennes entreprises de production cinématographique. Les garanties du fonds sont accessibles aux producteurs des pays participant au programme MEDIA.

Les critères d’attribution du financement se fonderont sur la qualité de la pro­gram­­mation, qui se définit comme la pro­por­­tion

Le fonds sera géré conjointement par la Commission européenne et deux opérateurs disposant d’une longue

De plus amples informations seront bientôt disponibles sur le site web du programme MEDIA. http://ec.europa.eu/culture/media/ index_fr.htm


22

expérience dans ce domaine, à savoir, l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC – France) et la Sociedad de Garantie reciproca para el Sector Audiovisual (Audiovisual SGR – Espagne). Le fonds a été établi pour quatre ans (2010-2013), et l’IFCIC et l’Audiovisual SGR recevront chacun un total de 4 millions EUR. Selon les estimations de la Commission européenne, l’effet de levier du fonds permettra de mobiliser entre 100 et 150 millions EUR de prêts en faveur des producteurs de films. Davantage d’informations sont disponibles aux adresses suivantes: http://ec.europa.eu/culture/media/ index_fr.htm www.ifcic.fr www.audiovisualsgr.com

MEDIA Mundus explore de nouvelles frontières Ce nouveau programme a été officiellement lancé au début de l’année 2011. Fort du succès de MEDIA International (2008-2010), il offre de nouvelles possibilités de coopération entre les profes­ sionnels de l’audiovisuel de l’UE et des pays tiers.

Un budget de 15 millions EUR est disponible pour la période 2011-2013. Des financements seront accordés à des projets proposés et mis en œuvre conjointement par des professionnels européens et des professionnels de tout autre pays du monde. En principe, chaque projet doit réunir au moins trois partenaires, dont un doit être européen.

Axé sur la formation et l’accès au marché (recherche de partenaires pour la coproduction et la distribution), le programme vise à encourager les ventes, la promotion et la diffusion internationales, ainsi que la visibilité des œuvres audiovisu­el­ les à travers le monde. Il est à noter qu’il ne finance pas la coproduction.

L’appel à propositions pour 2012 sera publié sur le site web de MEDIA au deuxième trimestre 2011. http://ec.europa.eu/culture/media/ index_fr.htm


23

Réseau de MEDIA desks et antennes Cofinancés par la Commission européenne et les ministères nationaux ou régionaux des Etats membres de l’Union européenne, les instituts cinématographiques ou les associations de professionnels, les MEDIA desks sont chargés à la fois de promouvoir le programme et d’aider les professionnels à avoir recours le plus efficacement possible au programme. Aujourd’hui, il existe 44 desks et antennes au service des professionnels de l’audiovisuel à travers l’Europe. Avec près de 20 régimes de financement différents et des centaines de possibilités disponibles en matière de formation, de promotion et de mise en réseau, les MEDIA desks sont devenus des «guichets uniques» importants et essentiels pour les professionnels qui souhaitent déposer une demande.

En plus de répondre aux questions directes des professionnels, les desks et antennes organisent souvent des événements destinés à diffuser l’information auprès du secteur, élaborent des publications et des lettres d’information et communiquent, via des sites web et les médias sociaux, des informations détaillées sur le financement et les possibilités connexes offerts par le programme MEDIA. Les MEDIA desks peuvent également aider les professionnels à trouver des partenaires et à établir des contacts dans d’autres pays européens et, parfois, organisent des événements de coproduction entre les pays sélectionnés. La liste complète des MEDIA desks est disponible sur le site web du programme, à l’adresse http://ec.europa.eu/culture/media/ index_fr.htm


24

Films ayant bénéficié du soutien du programme MEDIA au cours des 20 dernières années Des milliers de films ont bénéficié d’un soutien depuis la création du programme. Il ne s’agit ci-dessous que d’une sélection de certains films qui nous ont émus et inspirés au fil des années: 1991 1991 1991 1991

Mediterraneo de Gabriele Salvatores Europa de Lars von Trier Toto le héros de Jaco Van Dormael Delicatessen de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro

1992 Les amants du Pont-Neuf de Léos Carax 1993 Åndernes Hus/The House of the Spirits de Bille August 1993 Orlando de Sally Potter 1994 1994 1994 1994

Nattevagten/Nightwatch de Ole Bornedal Riget/The Kingdom de Lars von Trier Il Postino de Michael Radford Caro Diario/Dear Diary de Nanni Moretti

1995 La Haine de Mathieu Kassovitz 1995 Land and Freedom de Ken Loach 1995 Flamenco de Carlos Saura

1996 1996 1996 1996 1996 1996 1996 1996

Trainspotting de Danny Boyle Drifting Clouds de Aki Kaurismäki Secrets & Lies de Mike Leigh Hamsun de Jan Troell Farinelli de Gérard Corbiau Microcosmos de Claude Nuridsany/Marie Pérennou Breaking the Waves de Lars von Trier La promesse de Jean-Pierre et Luc Dardenne

1997 L a vita è bella/La vie est belle/Life is Beautiful de Roberto Benigni 1997 Frøken Smillas fornemmelse for sne/ Smilla’s Sense of Snow de Bille August 1997 Western de Manuel Poirier 1998 1998 1998 1998 1998 1998 1998

On connait la chanson de Alan Resnais The Full Monty de Peter Cattaneo Festen de Thomas Winterberg Fucking Åmål/Show me Love de Lukas Moodysson Idioterne/The Idiots de Lars von Trier Kirikou et la Sorcière de Michel Ocelot My Name is Joe de Ken Loach


25

1999 Todo sobre mi madre de Pedro Almodóvar 1999 East is East de Damien O’Donnel 2000 101 Reykjavik de Baltasar Kormákur 2000 Dancer in the Dark de Lars Von Trier 2000 Italiensk for begyndere/Italian For Beginners de Lone Scherfig 2000 Pane e Tulipani de Silvio Soldini 2000 Angels of the Universe de Fridrik Thor Fridriksson 2001 2001 2001 2001 2001 2001 2001 2001 2001

L e fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet La pianiste/Die Klavierspielerin de Michael Haneke Billy Elliot de Stephen Daldry Elling de Peter Næss The Others de Alejandro Amenábar Juana la Loca/Mad Love de Vicente Aranda No man’s land de Danis Tranovic La stanza del figlio/La chambre du fils de Nanni Moretti Le peuple migrateur/Winged migration de Jacques Perrin

2002 2002 2002 2002 2002 2002

The Pianist/Le pianiste de Roman Polanski Être et avoir/To Be and To Have de Nicolas Philibert L’auberge espagnole de Cédric Klapisch The Magdalene Sisters de Peter Mullan The Man Without a Past de Aki Kaurismäki Los Lunes al sol de Fernando León de Aranoa

2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002

Habla con ella de Pedro Almodóvar Lilja 4-ever de Lukas Moodysson The hours de Stephen Daldry 8 Femmes/8 women de François Ozon Respiro de Emanuele Crialese Hafið/La Mer de Baltasar Kormákur Son frère/His brother de Patrice Chéreau Hundstage/Dog Days de Ulrich Seidl

2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003

The Girl with a Pearl Earring de Peter Webber Good Bye Lenin! de Wolfgang Becker Dogville de Lars von Trier La Meglio Gioventù de Marco Tullio Giordana In This World de Michael Winterbottom Les triplettes de Belleville de Sylvain Chomet Nói albínói de Dagur Kári Petursson Kontroll de Nimród Antal

2004 Les choristes de Christophe Barratier 2004 The Edukators de Hans Weingartner 2004 Sophie Scholl – The Final Days/Sophie Scholl – Die Letzen Tage de Marc Rothemund 2004 La Mala Educación de Pedro Almodóvar 2004 Das Untergang/The Downfall de Oliver Hirschbiegel 2004 Gegen die Wand/Head On de Fatih Akin


26

2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005

L’Enfant de Jean-Pierre et Luc Dardenne Mar adentro de Alejandro Amenábar Hidden/Caché de Michael Haneke Les Amants Réguliers de Philippe Garrel Something Like Happiness/Štěstí de Bohdan Sláma Habana Blues de Benito Zambrano Iberia de Carlos Saura Paradise Now de Hany Abu-Assad Va, vis et deviens/Live and become de Radu Mihăileanu Match Point de Woody Allen Arthur et les Minimoys de Luc Besson Eleven men out de Robert Ingi Douglas

2006 D  as Leben der Anderen/The Life of Others de Florian Henckel Von Donnersmarck 2006 La marche de l’empereur/March of the Penguins de Luc Jacquet 2006 Volver de Pedro Almodóvar 2006 This is England de Shane Meadows 2006 The Wind That Shakes The Barley/Le vent se lève de Ken Loach 2006 After the Wedding/Efter brylluppet de Susanne Bier 2006 Pan’s Labyrinth/El laberinto del fauno de Guillermo del Toro

2006 Zwartboek de Paul Verhoeven 2006 Taxidermia de György Pálfi 2006 Cum mi-am petrecut sfârşitul lumii/The Way I Spent the End of the World de Cătălin Mitulescu 2006 Grandhotel de David Ondříček 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007 2007

Auf der anderen Seite/On the other side de Fatih Akin Die Fälscher de Stefan Ruzowitzky 4 Months, 3 Weeks and 2 Days de Chris Mungiu Persepolis de Marjane Satrapi/Vincent Paronnaud La Môme de Oliver Dahan Irina Palm de Sam Garbarski Christmas Story de Juha Wuolijoki Control de Anton Corbijn Rec de Jaume Balaguero Funny Games de Michael Haneke The Diving Bell and the Butterfly de Julian Schnabel Fly Me to the Moon de Ben Stassen

2008 2008 2008 2008

Paris de Cédric Klapisch Gomorra de Matteo Garrone Slumdog Millionnaire de Danny Boyle Entre les murs de Laurent Cantet


27

2008 N  iko and the Way to the Stars de Kari Juusonen et Michael Hegner 2008 Le silence de Lorna de Jean-Pierre et Luc Dardenne 2008 Waltz with Bashir de Ari Folman 2008 Il divo de Paolo Sorrentino 2008 The Bug Trainer de Rasa Miškinytė 2008 The Queen de Stephen Frears 2008 Séraphine de Martin Provost 2008 Rabbit à la Berlin de Bartek Konopka 2008 33 scenes of life de Małgorzata Szumowska 2008 Eldorado de Bouli Lanners 2008 Hunger de Steve Mcqueen 2008 Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon 2009 2009 2009 2009 2009 2009 2009 2009 2009

Das weisse Band/The White Ribbon de Michael Haneke Welcome de Philippe Lioret Un prophète/A Prophet de Jacques Audiard Singularidades de Uma Rapariga Loira de Manoel de Oliveira Antichrist de Lars von Trier An Education de Lone Scherfig Celda 211 de Daniel Monzón The Good Heart de Dagur Kari Petursson Videocracy de Erik Gandini

2009 The Queen and I de Nahid Persson Sarvestani 2009 Brendan and the Secret of Kells de Tomm Moore/ Nora Twomey 2009 Le Concert/The Concert de Radu Mihăileanu 2009 Small Crime de Christos Georgiou 2009 Panique au Village/A Town Called Panic de Stéphane Aubier et Vincent Patar 2009 Broken Embraces/Etreintes brisées de Pedro Almodóvar 2009 Three Seasons in Hell/3 sezóny v pekle de Tomáš Mašín 2009 De Helaasheid der Dingen/The Misfortunates de Felix van Groeningen 2009 L’illusioniste/The Illusionist de Sylvain Chomet 2009 Kynodontas/Dogtooth de Giorgos Lanthimos 2010 Mr. Nobody de Jaco van Dormael 2010 Des hommes et des dieux/Of Gods and Men de Xavier Beauvois 2010 Illégal de Olivier Masset-Depasse 2010 In a Better World/Hævnen de Susanne Bier 2010 The King’s Speech de Tom Hooper 2010 Submarino de Thomas Vinterberg 2010 La solitudine dei numeri primi de Saverio Costanzo 2010 Sound of Noise de Ola Simonsson/Johannes Stjärne Nilsson


28

Eastern Drift de Šarūnas Bartas Murid de Yeliz Sukri The House/Dom de Zuzana Liová Back to Your Arms de Kristijonas Vildziunas Rundskop/Bullhead de Michaël R. Roskam Le voyage extraordinaire de Samy/ Sammy’s Adventures de Ben Stassen 2010 Arthur 3: The War of the Two Worlds de Luc Besson

2010 2010 2010 2010 2010 2010


Commission européenne MEDIA – 20 ans de passion Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes 2011 — 28 p. — 21,0 × 14,8 cm ISBN 978-92-79-17592-3 doi:10.2766/72157

Comment vous procurer les publications de l’Union européenne? Publications gratuites: • sur le site de l’EU Bookshop (http://bookshop.europa.eu); • auprès des représentations ou des délégations de l’Union européenne. Vous pouvez obtenir leurs coordonnées en consultant le site http://ec.europa.eu ou par télécopieur au numéro +352 2929-42758. Publications payantes: • sur le site de l’EU Bookshop (http://bookshop.europa.eu). Abonnements facturés (par exemple séries annuelles du Journal officiel de l’Union européenne, recueils de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne): • auprès des bureaux de vente de l’Office des publications de l’Union européenne (http://publications.europa.eu/others/agents/index_fr.htm).


Commission européenne Bureau MADO 18/68, B-1049 Bruxelles – Belgique Tél: +32 (0)2 295 22 90 – Fax: +32 (0)2 299 22 90 Courriel: eac-media@ec.europa.eu Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA) BOUR 3/30, Avenue du Bourget 1, B-1049 Bruxelles Tél: +32 (0)2 298 43 02 – Fax: +32 (0)2 299 92 14 Courriel: EACEA-P8@ec.europa.eu Pour plus d’informations sur le programme MEDIA: http://ec.europa.eu/media ou sur l’un des Media Desks & Antennes: http://ec.europa.eu/culture/media/programme/overview/who/desks

NC-31-10-667-FR-C

Le programme MEDIA est géré par la Commission européenne et par l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture»:

Brochure 20 ans MEDIA  

Since its launch in 1991, the MEDIA programme has been a huge success story, helping to bring many superb films to the screen, including mor...

Advertisement