Issuu on Google+

Grioo Pour Elle: Estelle, une Britannique à la conquête de l’Amérique

Grioo.com

Grioo Pour Elle

25/07/10 01:00

Grioo Village

Dimanche 25 Juillet 2010

Accueil

Beauté

Mode

Vie privée

Personnalités

People

Pleins feux sur...

Temps libre

GPE TV

Forum

Entre nous

Archives

RSS

Femmes Illustres OK

Votre recherche Accès rapide

Uniblue.com

Annonces Google

Accueil > Temps libre > Loisirs et Pratique > Estelle, une Britannique à la conquête de l’Amérique

OK

Tapez votre e-mail

GPE sur

+ Retour au sommaire de la rubrique

Estelle, une Britannique à la conquête de l’Amérique

Envoyer Imprimer

Connaissez-vous Estelle ? Pas encore ! Petite séance de rattrapage ici... 11/03/2008

Par Mayda Bakri

Réagir

Connaissez-vous Estelle ? Cette britannique de 28 ans est la première artiste signée sur le label de John Legend, HomeSchool Records. Fin février, son second album « Shine » a atterrit dans les bacs américains et bénéficie d’un buzz plutôt favorable. Estelle peut se targuer d’avoir collaboré avec Wyclef Jean, Will.i.am, Swizz Beats, Mark Ronson, Kanye West et bien entendu, John Legend. Le premier single « American Boy » tourne déjà depuis quelques jours. Découvrez-le sur Grioo Pour Elle.

Estelle dans son clip "Wait a Minute (Just A Touch)". ©www.estellemusic.com

Sadio Bee à la Foire de Paris 2010

La créatrice de bijoux Divinéa à la Foire de Paris 2010

Ce dernier se dit « ravi de faire partie de la carrière d’Estelle. Cet album est une véritable réussite. Elle sera l’une des révélations les plus excitantes de l’année 2008. »

Mais l’histoire d’Estelle ne commence pas ici, loin de là… Avant de débarquer aux EtatsUnis, elle s’est fait un nom dans son pays, où sa carrière a débuté au début des années 2000. Estelle, de son vrai prénom Fanta, est née le 18 janvier 1980 dans l’ouest londonien, d’un père de la Grenade et d’une mère sénégalaise. La jeune rappeuse a commencé à faire parler d’elle grâce à « Trixta », son duo avec le groupe de rap britannique Black Twang, en 2002.

Un an plus tard alors que la jeune londonienne se trouve à Los Angeles, elle aperçoit Kanye West dans un fast-food. Elle tente alors le tout pour le tout afin de lui parler, ne serait-ce que quelques minutes. Chanceuse, elle échange quelques mots avec le rappeur-producteur de ChiTown. Mais ce n’est pas West qui l’intéresse… c’est l’un de ses amis, John Legend. L’auteurcompositeur-interprète n’est pas encore l’artiste reconnu qu’il est aujourd’hui. Les deux accrochent plutôt bien et restent amis. Legend travaille sur le premier opus d’Estelle, « 18th Day », sorti en 2004 au Royaume-Uni. « On fait toujours de superbes chansons tous les deux, » déclare t-elle. Il fait également une apparition dans l’un de ses clips. Les deux titres phares de ce premier essai, « 1980 » et « Free » rencontrent un certain succès. La rappeuse-chanteuse continue de participer à divers projets musicaux et poursuit son petit bonhomme de chemin. 2006 a été une année charnière pour la jeune femme. Estelle rend la pareille à John Legend, en figurant dans le clip de "Save Room". Il la signe sur son label et Estelle prépare son arrivée sur la concurrentielle scène américaine. Entre temps, elle sort un autre titre « Wait A Minute (Just A Touch) », bien reçu par le public.

©www.estellemusic.com

Estelle, artiste talentueuse et originale, devrait conquérir le cœur du public américain sans trop de difficultés. Avec sa « British Touch », son flow qui rappelle Lauryn Hill à ses débuts et son look atypique, Estelle apporte un vent de fraîcheur au rap à l’américaine ! Son site : http://www.estellemusic.com Son MySpace : http://www.myspace.com/estelleonline

Le clip : Estelle ft Kanye West - "American Boy" www.grioopourelle.com sur Facebook

J’aime 2,172 personnes aiment www.grioopourelle.com.

Maguy

Jocelyne

Envoyer |

J’aime

Imprimer |

Marthe-Ghislaine Cspg

Keisha

Issa

Will

Edmond

Hervé

Rose

Réagir (0 réaction(s))

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

http://pourelle.grioo.com/gpe530.html

Page 1 sur 2


Grioo Pour Elle: La scène Soul allemande : Nneka

Grioo.com

Grioo Pour Elle

25/07/10 01:07

Grioo Village

Dimanche 25 Juillet 2010

Accueil

Beauté

Mode

Vie privée

Minitel Rose: Better Days Participe au Grand Jeu Crunch ! 1500 titres Better Days à Gagner www.lesiteCrunch.com

Personnalités

People

Rap Americaine Le meilleur du Hip-Hop totalement gratuit. Choisi ta Web Radio ! www.radionomy.com/urban

Temps libre

GPE TV

Forum

Places Concerts Reggae Concerts Reggae, Hip-Hop, R&B... Ne ratez aucun concert avec viagogo www.viagogo.fr/Hip-Hop-Reggae

Accueil > Personnalités > Pleins feux sur... > La scène Soul allemande : Nneka

Entre nous

Archives

RSS OK

Votre recherche Accès rapide

OK

Tapez votre e-mail

GPE sur

+ Retour au sommaire de la rubrique

La scène Soul allemande : Nneka Outre-rhin, la scène Soul est en pleine ébullition… Grioo Pour Elle a choisi de revenir sur le parcours de quatre de ces artistes qui ont réussi à se faire une place sur la scène Soul internationale. Elles s’appellent Nneka, Joy Denalane et Ayo. Chacune a un univers musical propre et bien particulier. Retrouvez chaque semaine le portrait d’une de ces artistes venues d’Allemagne. 25/03/2008

Envoyer Imprimer Réagir

Par Mayda Bakri

Sadio Bee à la Foire de Paris 2010

La créatrice de bijoux Divinéa à la Foire de Paris 2010

Nneka, une artiste passionnée, sincère et éclectique. Avez-vous déjà entendu parler de Nneka ? Sûrement. Cette chanteuse nigériane qui vit en Allemagne s'est taillé un nom dans sa terre d'accueil et commence à faire parler d'elle dans le reste de l'Europe. Vous pourrez la retrouver en concert le 17 avril prochain, au Trabendo.

www.kickz.com Annonces Google

Avec ses baggys, ses pulls amples et les larges boucles de ses cheveux couleur chocolat, Nneka a tout l'air d'un garçon manqué. Détrompez-vous, sous ces airs nonchalants se cache une jeune artiste douce, sensible, réfléchie et profondément sincère. Nneka n'est pas de celle à qui l'on colle des étiquettes. Elle laisse les journalistes écrire, si ça leur chante, qu'elle fait du Hip Hop Soul. Nneka fait de la musique avant tout et sait pertinemment que quoiqu'il arrive, elle chantera toujours. « Je ne me considère pas comme une interprète mais plutôt comme quelqu'un qui partage ses émotions avec les autres. J'ai la chance, par la grâce de Dieu, de pouvoir chanter mes messages sur vos scènes. Et si les médias me soutiennent, tant mieux car c'est un avantage dont le monde peut avoir besoin » . Son histoire a commencé à des kilomètres d'ici, au Nigéria, il y a de cela vingt-sept ans. "Petite, au Nigéria, je faisais partie d'une chorale. On chantait à l'école, à l'église, partout où l'on en avait l'occasion." Elle naît dans une famille très croyante et plutôt stricte dans la petite ville de Warri. A dix-neuf ans, Nneka pose ses valises à Hambourg, en Allemagne, pour y étudier l'anthropologie et poursuivre sa carrière de chanteuse. Les deux premières années qu'elle passe outre-rhin sont déroutantes. Un véritable choc des cultures. "Leur façon de s'habiller, leur façon de se comporter, leur religion... Ce que je trouvais important ne l'était pas pour eux. Pendant deux ans, j'étais submergée, abasourdie." La vie de Nneka est alors rythmée par ses heures de cours et son petit boulot de vendeuse de chaussures. Puis les choses bougent enfin... Elle fait une rencontre décisive pour sa carrière artistique, celle de Dj FarHot. "On est vraiment complémentaires en fait !", confie t-elle à Onlygroove, lors de son dernier passage en France, il y a deux ans. C'est Dj FarHot qui produira ses chansons et c'est avec lui qu'elle travaille depuis maintenant plusieurs années. L'alchimie qui les lie semble visiblement fonctionner à la perfection. Nneka sort un premier maxi, "The Uncomfortable Truth", par le biais du label indépedant Yo Mama Records. Il est plutôt bien accueilli par le public.

www.kickz.com

Elle part ensuite en tournée, puis enchaîne les premières parties dont celles de Patrice, Femi Kuti, Gnarls Barkley et Sean Paul. Nneka se produit pour la première fois en France, en 2006. Cette année-là marque aussi la sortie de son album "Victim of Truth". Teinté d'Afrique, d'Occident, de Hip Hop, de Soul et de Reggae, ce premier album est éclectique et envoûtant. Nneka pose avec une simplicité déroutante. Sa voix particulière est à la fois frêle et forte, tout en étant en même temps empreinte de peine et de détermination. La jeune femme puise ses influences musicales chez des artistes orginaires de sa terre natale, comme Femi Kuti et s'inspire également des chants traditionnels nigérians. Ses influences musicales viennent aussi des Etats-Unis, avec des artistes comme Mos Def, Lauryn Hill et Talib Kweli. L'incontournable Bob Marley reste son influence musicale majeure en ce qui concerne le reggae. Bien qu'elle chante et qu'elle ne rappe pas, Nneka se sent beaucoup plus proche du Hip Hop que de la Soul et cela se ressent clairement dans ses morceaux.

Annonces Google

www.grioopourelle.com sur Facebook

J’aime 2,172 personnes aiment www.grioopourelle.com.

La Risa

Marie -louise Keisha

Vanessa Féline Kala

http://pourelle.grioo.com/gpe555.html

Hervé

Marthe-Ghislaine Rose

Maguy

Joëlle

Page 1 sur 2


Grioo Pour Elle: La scène Soul allemande : Joy Denalane

Grioo.com

Grioo Pour Elle

25/07/10 01:02

Grioo Village

Dimanche 25 Juillet 2010

Accueil

Beauté

Mode

Vie privée

Personnalités

People

Temps libre

Pleins feux sur...

Minitel Rose: Better Days 1500 titres Better Days offerts aux gagnants du Grand Jeu Crunch ! www.lesiteCrunch.com

Anti-âge au L-Bifidus Une peau plus jeune dès la 1ère minute? C'est possible avec Mixa www.Mixa.fr/Soin-Mixa-Anti-Age

GPE TV

Forum

Entre nous

Archives

RSS

Femmes Illustres OK

Votre recherche

Vidéos Foot de Rue 2010 Découvre Vite les vidéos exclusives des pros du foot de rue !

Accès rapide

DeviensIndestructible.com/videos

OK

Tapez votre e-mail

Accueil > Personnalités > Pleins feux sur... > La scène Soul allemande : Joy Denalane

GPE sur

+ Retour au sommaire de la rubrique

La scène Soul allemande : Joy Denalane Outre-rhin, la scène Soul est en pleine effervescence… Grioo Pour Elle a choisi de revenir sur le parcours de quatre de ses artistes qui ont réussi à se faire une place sur la scène Soul internationale. Elles s’appellent Nneka, Joy Denalane et Ayo. Chacune a un univers musical propre et bien particulier. Retrouvez chaque semaine le portrait d’une de ces artistes venues d’Allemagne. 07/04/2008

Envoyer Imprimer Réagir

Par Mayda Bakri

Sadio Bee à la Foire de Paris 2010

La créatrice de bijoux Divinéa à la Foire de Paris 2010

Joy Denalane, carnet de voyage d’une globe-trotteuse. Une voix suave, des textes percutants et un joli minois… Description bien réductrice pour une artiste qui a vite su conquérir le cœur des fans de Soul du monde entier. Avec un nom de famille quasiprémonitoire – en Pedi, « Denalane » signifie « étoile brillante » - pas étonnant que la talentueuse Joy ait rencontré un tel succès. Elle débarque sur la scène internationale, en 2007, avec « Born & Raised », son premier essai dans la langue de Shakespeare. Son premier album, « Mamani », est sorti cinq ans auparavant. Née à Berlin, d’un père sud-africain et d’une mère allemande, la petite Joy est la troisième d’une fratrie de six enfants. A l’âge de seize ans, elle quitte son foyer et se concentre sur sa carrière musicale. Elle joue alors avec des groupes de soul et de reggae locaux jusqu’au jour où elle décroche un contrat avec une major. Le rêve sera malheureusement de courte durée. La jeune artiste et sa maison de disques n’arrivent pas à s’accorder quant à la direction artistique de son album. Tout n’est heureusement pas perdu ! Grâce à son directeur artistique chez BMG, Joy Denalane est invitée à Stuttgart pour une session. Làbas, elle rencontre les producteurs DJ Thomilla et Tiefschwarz qui lui offrent son premier succès. Puis, elle fait la connaissance de Max Herre du groupe Freundeskreis qui cherche une chanteuse pour l’accompagner sur le titre « Mit Dir ». C’est un hit ! Ils se marient et donnent naissance à deux garçons, Isaiah (né en 2001) et Jamil (né en 2003). Puis, le couple divorce à l’automne 2007.

Destockage Mobile - SFR Profitez des derniers stocks sur une sélection de mobiles dès 1! !

Quel pari osé que de se risquer à chanter de la Soul dans la langue de Goethe. Rares étaient ceux qui y croyaient dans l’entourage de cette femme coquette et sensuelle. Loin d’avoir froid aux yeux, Joy Denalane s’est tout de même lancée dans ce projet ambitieux, qui a donné forme à Mamani, son tout premier album, sorti en 2002. Il s’est logé en huitième position du classement allemand et a réussit à se faire une place à la fin des classements suisses et autrichiens. L’album s’est vendu à un peu plus de 150 000 copies, alors que les sceptiques tablaient sur des ventes de 5 000 à 10 000 exemplaires, tout au plus. La musique de Joy est à son image, c’est un brassage constant d’influences et de cultures variées. Pour enregistrer Mamani, elle a fait appel à des musiciens sudafricains pour certains titres. Dans l’ensemble, ce premier opus est très soul et offre des perles comme Geh Jetzt, Sag’s Mir ou encore Im Ghetto von Soweto.

www.SFR.fr/Destockage

Apprendre Allemand GRATIS Apprends online et à ton rythme amusant & efficace, GRATIS www.busuu.com

Joy Denalane, en mars 2008, après un duo sur scène avec Kelly Rowland

Joy a été bercée par le jazz, la soul et la funk écoutés par son père, mais aussi par le Hip Hop si cher à ses frères aînés et enfin par les hits pop qui ont bercé son adolescence. Interviewée par RnBJam, la chanteuse a déclaré que ce premier album lui avait permis d’aborder des thèmes auxquels elle tenait : « Je voulais aussi montrer aux Allemands qu'il y a des différences dans ce pays, et qu'il ne faut pas ranger les gens dans des catégories raciales. (…) Ok on est Noirs mais nous avons une culture différente, c'est comme si je disais que les Français et les Italiens c'est la même chose, ce serait faux, chacun à sa culture. Je voulais donc clamer que oui, je suis une métisse, et j'ai une culture différente de mon voisin, nous devons apprendre des uns et des autres. »

A noter, Joy a posé sur la version allemande du single « Go » de Common. Pour enregistrer son deuxième album Born & Raised, la berlinoise s’est envolée vers Philadelphie, une des villes incontournables de la Soul et du Hip Hop. Les duos sont peu nombreux et très bien choisis. Joy Denalane a fait appel à Raekwon du Wu Tang Clan pour poser sur le sublime titre « Heaven & Hell », samplé d’une chanson du même artiste. Sur le morceau réussi de « Change », Joy est accompagnée de Lupe Fiasco, jeune pousse du Hip Hop à surveiller de près ! Fan de Mary J. Blige, Joy Denalane ne cache pas son amour du Hip Hop Soul, genre auquel elle a su insuffler une dimension nouvelle avec ce second opus.

Apprendre l'allemand Allemand général - spécialisé Francfort - Düsseldorf en Allemagne www.sprachcaffe.com/francais

www.grioopourelle.com sur Facebook

J’aime 2,172 personnes aiment www.grioopourelle.com.

Hervé

Influences

Keisha

Laure

Maguy

Bashir

Christiane

Son MySpace : http://www.myspace.com/joydenalanemusic Son site : www.joydenalane.com Le portrait de la semaine prochaine sera celui d'Ayo.

Common et Joy Denalane en studio ©www.joydenalane.com

Riko

Marthe-Ghislaine Rose

Joy Denalane & Raekwon - Heaven or Hell

http://pourelle.grioo.com/gpe584.html

Page 1 sur 2


Grioo Pour Elle: La scène Soul allemande : Ayo

Grioo.com

Grioo Pour Elle

25/07/10 01:06

Grioo Village

Dimanche 25 Juillet 2010

Accueil

Beauté

Mode

Vie privée

Personnalités

People

Temps libre

GPE TV

Forum

Entre nous

Archives

RSS OK

Votre recherche Accès rapide

OK

Tapez votre e-mail

Accueil > Personnalités > Pleins feux sur... > La scène Soul allemande : Ayo

GPE sur

+ Retour au sommaire de la rubrique

La scène Soul allemande : Ayo Outre-rhin, la scène Soul est en pleine effervescence… Grioo Pour Elle a choisi de revenir sur le parcours de quatre de ses artistes qui ont réussi à se faire une place sur la scène Soul internationale. Elles s’appellent Nneka, Joy Denalane, Menoosha et Ayo. Chacune a un univers musical propre et bien particulier. Retrouvez chaque semaine le portrait d’une de ces artistes venues d’Allemagne. 28/04/2008

Envoyer Imprimer Réagir

Par Mayda Bakri

Sadio Bee à la Foire de Paris 2010

La créatrice de bijoux Divinéa à la Foire de Paris 2010

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Ayo transcende les genres musicaux : soul, folk, reggae, afro beat, pop, jazz… Impossible de la cantonner à un seul style. L’artiste s’y refuse, jugeant que le terme « nu-soul » est un « truc qui ne veut rien dire ». Libre. C’est ainsi qu’Ayo conçoit sa vie et sa musique. Loin des étiquettes et d’une vie sédentaire, cette maman de 27 ans s’est construite en voyageant, en explorant et en repoussant toujours plus loin les frontières. Joy Olasunmibo Ogunmakin, plus connue sous le nom d’Ayo, est née le 14 septembre 1980, près de Cologne en Allemagne, d’un père nigérian et d’une mère allemande d’origine rom. Elle est la petite dernière d’une fratrie de quatre enfants et a deux frères et une sœur. On saluera ici la clairvoyance des prénoms nigérians qui ne manquent pas de viser juste. Le nom de scène de Joy est en fait la traduction de son prénom, « joie », en yoruba (langue du Nigéria). Preuve en est, le leitmotiv de cette artiste atypique est « Soyez heureux ! ». Son deuxième prénom, Olasunmibo, signifie « Celle qui est née à l’extérieur mais qui reviendra avec la prospérité en elle ». Les liens d’Ayo avec le Nigéria se résument aux quelques temps passés auprès de sa grand-mère paternelle, alors qu’elle était enfant. Ses parents, craignant que le poids des traditions ne soit trop fort, ont finalement décidé de la faire revenir en Allemagne. Ce n’est que récemment qu’Ayo est retournée au Nigéria, avec son fils. Ayant peu vécu avec sa mère, la chanteuse connaît mal ce côté de ses origines. Elle n’est jamais allée en Roumanie, d’où ses grands-parents maternels sont originaires.

©http://myspace.com/ayo

Son enfance n’a pas été des plus heureuses… Alors qu’elle n’a que six ans, sa mère tombe dans le piège de la drogue et séjourne un temps en prison. Les enfants sont ballotés d’une famille d’accueil à une autre. « En fait, ce qui m’est arrivé dans ma vie est très triste mais toutes les personnes qui me connaissent vous diront que je suis une personne très joyeuse, tout le temps pleine de vie, quelles que soient les circonstances. Et je pense sincèrement que quelles que soient les épreuves que nous impose la vie, il faut essayer d’être heureux, d’où le titre de l’album [Joyful] ». Joy commence par jouer du violon, puis entre ses 10 et 14 ans, elle apprend à jouer du piano. Elle s’attèlera plus tard à l’apprentissage de la guitare. C’est d’ailleurs son instrument préféré, celui avec lequel elle se sent le plus en osmose. A ses 14 ans, les autorités allemandes lui permettent de retourner vivre auprès de son père, ingénieur en mécanique le jour et DJ la nuit. A ses côtés, elle découvre entre autres Bob Marley, Fela Kuti, Pink Floyd, Donny Hathaway et Jimmy Cliff. Un an plus tard, la jeune fille écrit sa première chanson… elle y parle de sa mère. Quand son père découvre ses dons musicaux, il lui fait enregistrer une démo et l’autorise à abandonner ses études à l’âge de 18 ans. « Mon père est un peu mon modèle mais surtout mon premier fan. Au début, quand j’étais dans le creux de la vague et que je doutais de ce que je faisais, il a toujours été là pour me supporter et m’aider à terminer ce disque. C’est lui qui m’a redonné confiance en mon projet. »

www.grioopourelle.com sur Facebook

J’aime A Berlin, on lui propose d’enregistrer un premier album mais la jeune artiste préfère d’abord se former sur scène. C’est ainsi, qu’à 21 ans, Ayo quitte son Allemagne natale et part à l’assaut des grandes capitales occidentales. Elle atterrit à Londres, où elle dit s’être découverte artistiquement parlant. Puis, elle s’installe à Paris où elle réussit à se faire connaître auprès d’une audience un peu plus large. « (…) D’où je viens en Allemagne, je ressentais une certaine distance avec le public et j’appréhendais beaucoup les concerts en France. Mais j’ai été vite rassurée et agréablement surprise par l’accueil chaleureux des Français. » C’est donc dans la « ville lumière » que la jeune afro-allemande fait les premières parties de Cody Chestnutt et Omar. Son amour de la scène finit par la conduire à New York. Sa vie est désormais partagée entre ces deux dernières villes. En 2005, Ayo donne naissance à Nile, son fils, né de son union avec Patrice, chanteur de reggae afro-allemand. Elle se retire quelques temps de la scène musicale pour se consacrer à son enfant. Début 2006, Ayo signe un contrat avec Polydor Records. Avec le producteur Jay Newland, elle enregistre l’album « Joyful » en cinq jours et en live ! Le début de la gloire a sonné ! La jeune femme est de plus en plus sollicitée. Humble, Ayo garde la tête froide et parvient à gérer sa notoriété avec une surprenante habileté. Dans une interview, elle déclare : « Je ne veux que ce dont j’ai besoin pour vivre. Je serais bien plus heureuse d’aider dix enfants dans le besoin que de m’acheter dix sacs Louis Vuitton ! ». Cela en dit long sur le personnage.

2,172 personnes aiment www.grioopourelle.com.

Sandra

Maguy

Hervé

Rose

Keisha

Jahkaba-Monique Kouet

Samuel

Marthe-Ghislaine

Armando

Les chansons d’Ayo sont très personnelles, très introspectives. « J’écris uniquement des choses qui me sont vraiment arrivées pour que les personnes se retrouvent dans mes textes et que mes paroles les touchent. » Son album est autobiographique, car on y retrouve tout ce qu’elle a vécu. En moins de trois mois après sa sortie, l'album s'était déjà écoulé à plus de 150 000 exemplaires ! Ayo sillonne actuellement les Etats-Unis, où elle se produira tout l'été.

http://pourelle.grioo.com/gpe640.html

Page 1 sur 2


Grioo Pour Elle: Janelle Monae, une artiste extraterrestrement vôtre !

Grioo.com

Grioo Pour Elle

25/07/10 17:25

Grioo Village

Dimanche 25 Juillet 2010

Accueil

Beauté

Mode

Vie privée

Personnalités

People

Pleins feux sur...

Temps libre

GPE TV

Forum

Entre nous

Archives

RSS

Femmes Illustres OK

Votre recherche Accès rapide

OK

Tapez votre e-mail

Accueil > Personnalités > Pleins feux sur... > Janelle Monae, une artiste extraterrestrement vôtre !

GPE sur

+ Retour au sommaire de la rubrique

Janelle Monae, une artiste extraterrestrement vôtre ! Même sans chanter, Janelle Monae m'a tout de suite intriguée... Mais qui pouvait bien être cette fille à la coiffure excentrique, assise à côté d'un labrador pourpre, dans une Cadillac à rallonge rose bonbon conduite par Big Boi d'Outkast ? Non, non, ce n'était pas une hallucination mais le clip de la chanson "Morris Brown". Complétement déjanté ! Le nom de Janelle Monae ne vous dit probablement rien, à moins que vous ne soyez un de ces internautes constamment à la recherche de nouveautés musicales en tous genres. Quoiqu'il en soit, retenez bien ce nom... il y a de fortes chances qu'il se retrouve sur toutes les lèvres ! 16/06/2008

Envoyer Imprimer Réagir

Sadio Bee à la Foire de Paris 2010

La créatrice de bijoux Divinéa à la Foire de Paris 2010

Par Mayda Bakri

De son Kansas natal à Broadway... Janelle Monae, 23 ans, fait penser à une version moderne et rocambolesque de Dorothée du Magicien d'Oz ou bien de Princesse Sarah... C'est certainement sa bouille enfantine qui donne l'impression qu'elle sort tout droit d'un dessin animé. Janelle, c'est une marque de fabrique. On la reconnaît à ses coiffures farfelues et intriguantes. De ses longs cheveux naturels, elle fait d'originales sculptures. Son look vestimentaire est à des années lumières de ses consoeurs âgées du même âge. Et quand on a vu Andre 3000, Erykah Badu, Gwen Stefani et Charlie Chaplin, on se dit qu'elle tient un peu de chacun d'eux.

Janelle Monae ©www.janelle-monae.net

Janelle Monae est née et a grandi à Kansas City. La petite fille se distingue rapidement des autres par sa différence. A l'âge de 9 ans, elle décide que le monde doit être d'une couleur différente et "de préférence pourpre". "J'étais différente," dit-elle. "Bien sûr, j'ai fait comme toutes les autres en jouant à l'apprentie diva, en salant la facture de téléphone à force d'appeler 1-800-BeA-Star et à chanter "Sweet Love" d'Anita Baker à qui voulait bien m'écouter... mais j'étais aussi dans un autre état d'esprit... j'ai grandi au milieu de pas mal de confusion et de choses insensées et ma réaction à tout cela a été de créer un petit monde à moi... Je me suis rendue compte que la musique pouvait changer la vie des gens et j'ai commencé à rêver d'un monde qui serait chaque jour comme un mix entre un dessin animé et Broadway, où la musique tomberait du ciel et où tout serait possible." Janelle Monae déborde d'énergie, d'imagination et d'ambition...

Après le lycée, Janelle quitte son Kansas natal pour s'installer à New York avec sa meilleure amie. Là-bas, elle suit des cours à l'American Musical and Dramatics Academy où elle tombe amoureuse des mélodies crescendo et des possibiltés offertes par la musique classique. Elle travaille d'arrache-pied son chant, sa voix. Très vite, son rêve de monter sur les planches tourne court... L'actrice en herbe prend conscience qu'il y a peu de rôles pour les Africaines-Américaines à Broadway. Elle ne baisse cependant pas les bras et décide de se consacrer à la musique. La jeune femme s'envole pour la ville d'Atlanta, en Géorgie. "Musicalement parlant, j'étais prête à faire quelque chose de grand, de sauvage et d'aventureux. Et je me suis dit que si Atlanta était assez ouverte d'esprit pour saisir la vision d'Outkast, elle le serait également pour moi." Huit mois après son arrivée à Atlanta, la jeune artiste rencontre Nate "Rocket" Wonder et Chuck Lightning de Wondaland Productions. Ensemble, ils commencent à bûcher sur le tout premier album de Janelle, "Metropolis". "Metropolis est l'endroit dont j'ai rêvé toutes ces années. Une ville qui se trouve dans votre tête. C'est une aventure à laquelle la musique a insufflé la vie." Cet album est une sorte de film épique plutôt osé qui raconte l'histoire d'une cyborg qui se bat pour avoir le droit d'aimer dans la ville futuriste de Metropolis. Vous vous doutez bien que cet album n'a rien à voir avec l'album de R&B de base. La musique de Janelle Monae a un côté terriblement extraterrestre ! Elle allie sonorités rétro et sonorités futuristiques avec un certain talent.

www.grioopourelle.com sur Facebook

J’aime 2,174 personnes aiment www.grioopourelle.com.

De Broadway à Atlanta... A l'été 2005, la jeune femme chante l'une de ses chansons "Dear Mr. President" à Big Boi d'Outkast. Le rappeur n'a pas besoin d'écouter d'autres chansons, il est conquis ! Il lui propose de participer à l'écriture du prochain album de son groupe et l'invite sur deux chansons, où elle peut pleinement explorer son univers. "Call the Law", de la B.O. d'Idlewild a déconcerté plus d'un fan du duo d'Atlanta car le son était résolument celui de Janelle.

Makango

Nicole

Joyce

Ruby

Armand

François

Magali

Jakly'n

Hermine

Ibrahim Fama

"Quand Big Boi a informé Diddy de ce que nous faisions ici, il s'est empressé de venir à Atlanta pour voir par lui-même. Il était très impressionné parce que nous avions réalisé et par ma musique. Le concept et l'histoire de "Metropolis" lui ont beaucoup plu. Diddy a voulu s'assurer que mon album bénéficierait de la plus large exposition possible. Il croyait vraiment en mon style et ma créativité et a appuyé nos décisions. Alors je me suis dit que c'était la connexion parfaite." La signature de Janelle Monae sur le label de Diddy en a supris plus d'un. La maison de disques s'occupe habituellement d'artistes Hip Hop et R&B beaucoup Janelle Monae et Big Boi d'Outkast plus traditionnels. Mais le label se sentait prêt à ©www.janelle-monae.net introduire Janelle au reste de la planète R&B. Et son style excentrique est une grande première au sein de l'écurie Bad Boy. "J'espère pouvoir apporter au monde quelque chose de non conventionnel dans la manière où c'est réalisé et conçu. J'espère que ma musique inspirera les gens. J'espère aussi pouvoir rendre fiers tous les gens avec qui je bosse [chez Wondaland]". Janelle n'a jamais aimé suivre

http://pourelle.grioo.com/ar,janelle_monae_une_artiste_extraterrestrement_votre_,770.html

Page 1 sur 2


Grioo Pour Elle: Janelle Monae, une artiste extraterrestrement vôtre !

25/07/10 17:25

le mouvement et s'intéresse toujours à ce à quoi les gens ne prêtent plus attention. La jeune artiste reste cependant plutôt discrète quant à la suite des opérations. Même Barack Obama est devenu fan de la jeune artiste ! En avril dernier, il lui a laissé un message sur son MySpace : "Bonjour Janelle Monae. Certains de mes assistants de campagne m'ont introduit à votre art. Je suis très impressionné par votre style empreint de soul et si futuristique qui mélange du Sam Cooke avec du Judy Garland. Je suis captivé par votre don époustoufflant qui vous permet d'aborder des problèmes complexes avec une telle symbolique. Et je trouve le message que vous véhiculez à la fois fort et divertissant. Je vous souhaite le meilleur. Continuez à nous faire découvrir tout ce que Wondaland Arts Society a à nous offrir. Bonne continuation." Son album, "Metropolis : The Chase" sortira le 24 juin, chez Bad Boy Records / Atlantic Records. Son MySpace : http://www.myspace.com/janellemonae Son site : http://www.janellemonae.com

Janelle Monae - Violet Stars Happy Hunting

Envoyer |

J’aime Partager sur:

Imprimer |

Réagir (2 réaction(s))

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça. Facebook

Google

Yahoo

Digg

Delicious

Beauté Recherche coiffeuse expérimentée dans cheveux ethniques

Beauté Recherche ROBERTS

Beauté COSMETIQUE ETHNIQUE : MOBILISONS NOUS!!!

Beauté Solution aux cheveux et peaux ethniques: KAELIS INSTITUT

Beauté Institut / Salon KAELIS multi-ethnique

animatrices

pour

la

marque FLORI

Temps libre RAHEEM DEVAUGHN EN LIVE | 27 SEPT | ELYSEE MONTMARTRE |

Galeries people Les photos qui ont conduit à la séparation entre The Dream et Christina Milan

Galeries people L'actu photo de Mel B, Eve, Zoe Saldana, Rihanna et Halle Berry

Galeries people Kelis célèbre son nouvel album "Fresh Tone"

Galeries people Jay-Z et Beyoncé à Londres

Revue de Presse Brune et son supplément Ben dans les kiosques!

Galeries Photos Beauté L'élection Miss Awoulaba 2010

Galeries people Jay-Z, Beyoncé et Solange Knowles au Club Avenue de New-York

Galeries people Encore Mary J Blige à la piscine Galeries people Rihanna fait son shopping à Los Angeles

Galeries people Chris Brown célèbre le 20è anniversaire de sa compagne

Galeries people Alicia Keys et son fiancé Swizz Beatz font bénir leur futur bébé

Galeries people Kimora Lee et Djimon Hinsou en Afrique du Sud pour inaugurer un magasin

Bons Plans Essama Atangana présente la 4è édition d'Ethnik Model Source

Galeries people Mary J Blige se prélasse à la piscine à Miami

Tendances La collection de Fatou Kebe pour Etam

Tendances Quelques créateurs aux rencontres éphémères de Mai 2010

Revue de Presse Marie Claire s'interroge sur le défrisage

Le coin des petits Quand nos loulous nous parlent du Racisme... ! Galeries Photos Beauté Les candidates Miss African Beauty 2010 en tenue de soirée Galeries Photos Beauté Les finalistes du grand concours mère-fille d'Activilong Paris Galeries Photos Beauté Les candidates à l'élection Miss African Beauty Revue de Presse Femme Actuelle consacre un hors-série à la beauté noire Courriel des grioonettes Merci Maman !

Bons Plans Fatou Kebe signe une collection de maillots de bain pour Etam Revue de Presse Brune n°33 dans les kiosques L'actu des people Ce serait terminé entre Serena Williams et Common Pleins feux Consulting

sur...

Elisabeth

Kounou

présente

Lisa K

Pleins feux sur... Serena Williams peut-elle gagner Roland Garros 2010 ? Galeries people Kelly Rowland et Letoya Luckett se retrouvent à Londres

Pleins feux sur... Jessy Matador représentera la France à l'Eurovision

Accueil - Forum - Contact / Publicité © M2N Technologies 2010

http://pourelle.grioo.com/ar,janelle_monae_une_artiste_extraterrestrement_votre_,770.html

Page 2 sur 2


PressBook - Grioo Pour Elle - portraits d'artistes