Issuu on Google+

CANADA-FRANÇAIS mai/juin 2010

J A R D I N A G E

D ’ I N T É R I E U R

X U A E V U NO ET TRÈS TENDANCE

GRATUIT

10

Produits de fine pointe

Technologie prochaine générations:

les essentiels pour le jardinage d’intérieur

Plus:

gadgets, nutriments, concours, éclairage et plus encore !

Exposition du jardinage interieur montrÉal

SAN FRancisco

long beach

5 et 6 juin

24 et 25 Juillet

16 et 17 octobre

QuebÉc, Canada

CaliforniE, USA

californiE, usa

indoorgardeningexpo.com


WWW.BLOOMBASTIC.COM LE « BLING BLING » POUR VOS PLANTES

DISPONIBLE DANS LES TAILLES : 5.5l 1.25l 325ml 250ml 80ml 1. Tous les additifs de floraison dans une bouteille : Booster, Accelerator, Hardener & Flower Enhancer 2. Bloombastic est très concentré. 3. Bloombastic étend les cellules de la fleur, augmentant leur capacité d'absorption de potassium. 4. Bloombastic déclenche la production de sucre et de la floraison. 5. Elle crée des fleurs plus lourdes et plus compactes, comparativement à d'autres produits. 6. Les huiles essentielles on également augmenté. 7. Bloombastic stimule le processus enzymatique à plusieurs niveaux, augmentant la résistance de votre plante aux facteurs de stress tels que : la chaleur, l’air sec, une forte intensité lumineuse, les maladies et carences en éléments nutritifs. 8. Assure une floraison/phase de maturation plus courte. Les résultats sont visibles dans les premier 5 à 7 jours. 9. Compatible avec les hydrates de carbone, à condition que leur PK n’ais pas trop élevé. 10. Bloombastic contient au moins 50% plus de phosphore et de potassium que d'autres bio stimulants. 11. À base organique, contenant du varech et des minéraux argileux. Résultats est un produit de consommation saine. 12. Bloombastic convient à tous les substrats et peut être utilisé en culture hydroponique, les sols et les applications de coco.


DISTRIBUÉ PAR

T N A N TE N I A LE M B I N DISPO LE 80ML IL E T U BO

!!!ÉCONOMISER DE L’ARGENT!!!

CESSER D'UTILISER JUSQU'À 10 DIFFÉRENTS SUPPLÉMENTS QUI FINISSENT PAR VOUS COÛTER PLUS, AVEC MOINS DE RÉSULTATS.

!!!UTILISE BLOOMBASTIC SEULEMENT!!! LA SIMPLICITÉ EST LA CLÉ DU SUCCÈS.

CHER? OBTENEZ LES FAITS! Bloombastic semble cher si vous ne regardez que le prix affiché. Bloombastic est hautement concentré, vous avez donc besoin que de 2 - 4 ml de Bloombastic par gallon d’eau. Cela signifie qu’une seule bouteille de 1250 ml (MSRP US $ 209.95) fera plus de 625 gallons d'eau riches en éléments nutritifs pour vos plantes. Bloombastic est un remplacement très abordable pour plusieurs suppléments que vous utiliser actuellement et vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Toujours pas convaincu??!! MAINTENANT EST VOTRE CHANCE D’ESSAYER D’ABORD UNE BOUTEILLE DE 80ML. UNE TAILLE PLUS PETITE AVEC UN PRIX MOINDRE!


TABLE DES MAITÈRES mai/juin 2010

DANS CE NUMÉRO 18

La température et l’humidité : les facteurs du succès par Isabelle Lemay et Mélissa Léveillé

18

24

La micropropagation : ou la culture de tissus

28

Parler boutique

30

Le rôle important de la ventilation

36

Vous nous le dites

par Brian Johns

avec Brite-Lite / Qué-Pousse

par Jack Van Camp

avec Fernand Corbeil Produit Horticole

24 28 30

RÉGULIERS 6 Note de la rédactrice 8 Lettres à la rédactrice 10 Demandez á Erik 12 Nouvelles de max yield 14 Profil des nouveaux produits 33 Le saviez-vous?

36

33 À venir pour juillet / août 34 Distributeurs

10

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010

5


NOTE DE LA rédactrice

jessica raymond J A R D I N A G E

Pour célébrer l’expo canadienne de jardinage d’intérieur qui aura lieu les 5 et 6 juin prochain à Montréal, cette parution déborde de conseils sur la micro propagation, le contrôle de la température et de d'humidité, la ventilation et de plus encore, pour vous aider à jardiner au maximum à l’année longue. Dans ce numéro de mai/juin, vous trouverez des conseils pratiques, des faits marquants et des entrevues intimes avec des pionniers français de l’industrie dont Qué Pousse, et Fernand Corbeil. Ne manquez pas l’occasion de rencontrer en personne les leaders de l’industrie à l’expo canadienne de jardinage d’intérieur. Tenue au cœur de Montréal, au vieux et moderne Palais des congrès, vous attendent les toutes dernières nouveautés et meilleurs produits de jardinage d’intérieur sur le marché, des conseils des grands fabricants et l’occasion d’explorer ce que l’industrie a de mieux à offrir. Samedi le 5 juin est dédié aux membres de l’industrie seulement et dimanche le 6 juin, le grand public est invité à participer de midi à 17 heures. L’entrée est gratuite et l'expérience inestimable ! C’est un rendez-vous ! Sur les lieux, assurez-vous d’arrêter au kiosque de Maximum Yield et de dire bonjour aux membres de notre équipe.

D ’ I N T É R I E U R

VOLUME 9 – NOMBRE 5 maI / JUIN 2010 Maximum Yield est publié tous les deux mois par Maximum Yield Publications Inc. 2339A Delinea Place, Nanaimo, BC V9T 5L9 tel: 1-250-729-2677  téléc: 1-250-729-2687 Aucun article de ce magazine ne peut être reproduit sans la permission de l’éditeur. Veuillez retourner les exemplaires non distribuables de la revue à l’adresse ci-dessus. Les opinions exprimées par les chroniqueurs sont leurs propres opinions et non nécessairement celles de Maximum Yield et/ou de l’éditeur. Entente de publication no 40739092

PRÉSIDENT / ÉDITEUR - Jim Jesson Directeur Général - Don Moores ADMINISTRATRICE AFFAIRES COMMERCIALES - Linda Jesson RÉDACTRICE - Jessica Raymond jessica@maximumyield.com Directeur des ventes - Lisa Lambersek lisa@maximumyield.com VENTES PUBLICITAIRES 1-250-729-2677 Linda Jesson - linda@maximumyield.com Lisa Lambersek - lisa@maximumyield.com Ilona Hawser - ilona@maximumyield.com Gaby Morin - gaby@maximumyield.com PRODUCTION ads@ads.maximumyield.com Alice Joe - alice@maximumyield.com Wes Cargill - wes@maximumyield.com Daniel Peters - daniel@maximumyield.com comptabilité Lee Anne Veres - leeanne@maximumyield.com

DISTRIBUTION AU CANADA Brite-Lite Group Biofloral Eddis Wholesale Greenstar Plant Products Inc. Hydrotek MegaWatt Quality Wholesale

Contribuants Isabelle Lemay est en charge du

support technique, service clientèle et de la recherche et le développement de Nova Biomatique Inc. (www.igrowing.com), les responsables des contrôleurs de climat PLUG’N’GROW. Elle est un agronome et titulaire d’une maîtrise en études de sol et de l’environnement, avec une spécialisation en production en serre.

Mélissa Léveillé détient une licence en communication, rédaction et multimédia. Elle est le nouveau membre de l’équipe de Nova Biomatique Inc.(www.igrowing.com), les responsables des contrôleurs de climat PLUG’N’GROW. Elle est responsable des communications pour Nouvelle Biomatique Inc.

Brian Johns a une passion qui lui tient

Jac Van Camp travaille chez Homegrown

à coeur : changer la perception qu’ont les gens de l’agriculture. Il encourage fortement les méthodes de production naturelle, que ce soit au niveau de la culture dans les champs ou de la culture hydroponique. Propriétaire de Happy Family Farms, il réside avec son épouse et sa partenaire d’affaires, Becky, et ses trois enfants, Sara, Stephen et Noah, à Flint, au Michigan.

Hydroponics, le fabricant de la gamme d’engrais DNF, depuis 18 ans. Fort de son expérience pratique de travail dans le domaine du jardinage hydroponique, il adore partager ses connaissances avec les jardiniers enthousiastes situés partout dans le monde. Jack se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions sur le site Internet de la compagnie à www.hydroponics.com

Devenir contributeur Maximum Yield et vos articles sont lus par des milliers de lecteurs à travers le Canada et le monde. Maximum Yield est le plus grand magazine de jardinage d’intérieure gratuit aux consommateurs au monde. Chaque publication est disponible sur maximumyield.com, qui a des milliers de visiteurs uniques par mois.

6

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

DISTRIBUTION AUX ÉTATS-UNIS Aurora Innovations BWGS BWGS East BWGS West General Hydroponics Hydrofarm Hydro International National Garden Wholesale / Sunlight Supply Tradewinds DISTRIBUTION AU ROYAUME-UNI Growth Technology Hydrogarden Nutriculture UK DISTRIBUTION EN AUSTRALIE Futchatec Growth Technology Hydraspher


Lettres

à la rédactrice

Le courrier traditionnel prend racine

Voilà environ six mois, un fervent mordu du jardinage, je me suis abonné à votre magazine et, je dois l’admettre, c’est la meilleure décision que j’ai prise depuis longtemps. La rubrique d’Erik Biksa est très informative et j’aurais quelques questions pour lui portant sur la culture biologique dans mon jardin à l’extérieur de ma maison. Cependant, il y a un hic : je vis encore à l’âge des dinosaures (je n’ai pas d’ordinateur, donc pas de courriels possible) et je dois utiliser le courrier escargot. Pourriez-vous ASK erik faire parvenir mes questions à Erik? Merci beaucoup. Hans Kögler

Il nous fera plaisir de lui transmettre vos questions, alors ne vous gênez pas. Quant à la culture biologique, ne manquez pas de lire les futures éditions de Maximum Yield, nous avons encore plusieurs articles en réserve qui vous surprendront. Du moins, nous l’espérons.

« Parlons boutique » attire l’intérêt de nos lecteurs

Je me rappelle avoir lu, il y a environ trois ou quatre ans, un article portant sur les commerces hydroponiques. L’auteur, Cindy Rea, mentionnait le fait que les gens hésitaient à entrer dans une boutique hydroponique de peur d’être intimidés par cette nouvelle technique de jardinage. Et oui, j’étais une de ces personnes mais, éventuellement, ma passion pour le jardinage, mon désir de cultiver à l’année longue et ma curiosité l’ont emporté et j’ai dû satisfaire mon désir en visitant le magasin hydroponique de mon quartier. Aujourd’hui, je suis tellement fière de l’avoir fait. J’adore votre nouvelle rubrique « Parlons boutique » car elle nous permet de vraiment découvrir ce qui porte les passionnés à s’adonner au commerce hydroponique. Quand j’ai débuté dans le domaine, j’aurais tellement aimé connaître mon marchand local dans les pages de Maximum Yield avant de le rencontrer dans son magasin. Qu’à cela ne tienne, j’ai hâte de « rencontrer » d’autres commerçants qui se dévouent corps et âme pour assurer le succès de cette grande industrie, surtout dans ma province de Québec. Continuez votre beau travail et merci! Régine Bertrand

Demeurez à l’écoute de Maximum Yield car la rubrique « Parler boutique » reviendra avec un nouveau magasin chaque mois. Dans cette édition, rencontrez la formidable équipe de Qué-Pousse, Centre du jardinage d’intérieur. Maximum Yield se réserve le droit d'éditer. Votre opinion nous importe. Faites-nous parvenir vos questions, commentaires et suggestions à l'adress suivante : Maximum Yield Publications Inc. 2339A Delinea Place, Nanaimo, BC V9T 5L9 ou editor@maximumyield.com 8

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


DEMANDEZ Á

erik

Avez-vous des questions pour Érik? Envoyez-les par courriel à editor@maximumyield.com avec les mots : « Demandez à Érik » dans la ligne du sujet et sa réponse sera publiée dans une édition ultérieure.

Mes plants de tomates hydroponiques atteignent maintenant cinq pieds de hauteur. Que dois-je faire pour arrêter leur croissance verticale? Comme mes plants sont installés sur un banc, je ne dispose plus maintenant que de très peu d’espace entre la voûte de verdure et mes lumières. Roy Thornton, Pierrefonds

La hauteur verticale de vos plantes dépend beaucoup de leur génotype. Plusieurs espèces conviennent mieux à une culture intérieure sous des lumières que d’autres. De plus, comme les plantes ont tendance à s’adapter à leur environnement, dans une salle de culture intérieure où tout est contrôlé, elles n’ont certainement aucune raison de limiter leur croissance comme elles seraient enclin de le faire à l’extérieur sous des conditions imprévisibles. En bref, l’environnement physique affecte leur constitution génétique. On appelle souvent ce phénomène le phénotype, soit l’aspect discernable conditionné par le génotype et les conditions de croissance environnantes. De plus, les tomates peuvent être classées soit comme une variété non remontante ou comme une variété indéterminée. Les variétés non remontantes fleurissent à une certaine hauteur alors que les autres, si le climat le permet, profitent de tout l’espace disponible. Habituellement, les plantes intérieures ont la vie plutôt facile en ce qui concerne l’eau et les nutriments. Cependant, en ce qui concerne la lumière du soleil, c’est autre chose. Alors, elles « s’étirent » pour capturer le plus d’énergie solaire possible. Pour freiner ce phénomène, vous pouvez soit courber les tiges et les attacher à des pieux pour favoriser une croissance horizontale ou encore tailler les branches et les vignes.Vous pouvez aussi suspendre un treillis ou un grillage sur la voûte de verdure pour refouler les tiges. Cependant, à la longue, vous pourriez bloquer la lumière. Dès l’apparition des fleurs, pincez le point végétatif des plants. Ceux-ci concentreront alors leur énergie dans la production et non dans la croissance. Plusieurs jardiniers utilisent des ampoules qui diffusent une lumière « bleue » pour resserrer les entrenoeuds. De plus, un taux d’humidité plus faible (humidité relative entre 40 et 50 %) et seulement une petite différence de température entre les cycles diurnes et nocturnes favoriseront une croissance plus compacte. Une surabondance d’azote, ou un déséquilibre au niveau du rapport azote / potassium, a tendance à favoriser l’étirement, tout en ramollissant les tiges et les branches. Cette condition rend les plants plus susceptibles aux attaques des insectes et aux maladies. Les plantes produisent des cytokinines, des hormones naturelles qui favorisent une croissance touffue et compacte. Plusieurs bactéries d’origine naturelle aident aussi les plantes à relâcher ces hormones. L’ajout d’un supplément de floraison, biologique à 100 %, aidera à augmenter ces niveaux dans les plantes. En dernier ressort, vous pouvez inoculer le substrat et le système racinaire des plants avec des inoculants bactériens conçus pour les jardins hydroponiques. Bonne chance et bon jardinage. Erik Biksa

10

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


NOUVELLES DE max yield

Des fruits et des légumes aseptiques dans notre futur? Des compagnies japonaises ont trouvé une solution à la contamination des denrées alimentaires qui devrait permettre à la cultu les champs à l’extérieur où ils sont soumis à des variations de température, des infestations d’insectes et des périodes de contamination qui se manifestent sans préavis, ceux-ci sont cultivés dans des usines hydroponiques japonaises d’une propreté impeccable. Toutes les conditions à l’intérieur de ces usines sont soumises à un contrôle rigoureux : l’éclairage, la température, l’humidité, le dioxyde de carbone et l’eau. Les plantes ne sont jamais exposées à l’air extérieur et, comme il n’y a aucune exposition aux insectes ou à la poussière, nul besoin d’employer des pesticides. La production fonctionne 24 heures par jour, 365 jours par année. Certaines usines produisent jusqu’à trois millions de légumes par année. Les concepteurs de ces usines sont confiants qu’ils tiennent l’avenir de l’alimentation dans leurs mains. (Source : www.digitaljournal.com)

Apps sur le jardinage pour votre iPhone Le iPhone Smartphone, en fournissant aux utilisateurs des applications allant de l’essentiel à l’exotique, leur permet de personnaliser leur cellulaire afin de convenir à leur style de vie. Les jardiniers peuvent maintenant choisir parmi plus de 100 applications avec présentations thématiques, conseils et tours virtuels à l’appui. Il y a même une application qui, selon ses concepteurs, est sensée tenir les maringouins à l’écart. Toutes les applis, ou apps, apparaissent comme des icônes que l’on peut contrôler avec les doigts. Les apps portant sur le jardinage qui sont encore en développement porteront sur tout : les endroits où se procurer des fournitures pour le jardinage, comment éloigner les maringouins, comment convertir son cellulaire en lampe de poche, etc. Plusieurs apps seront offertes gratuitement, mais la majorité exigera un paiement unique pour télécharger l’application directement dans votre cellulaire. Comme les applications ne demeurent pas longtemps sur les tablettes virtuelles, et comme plusieurs ne fonctionnent qu’avec certains appareils, avant de commander, un jardinier devrait s’assurer de la disponibilité et de la compatibilité de l’application au préalable. En ce moment, les apps disponibles incluent Pocket Garden (0,99 $), Flowers Guide (1,99 $), Botanical Interests (5,99 $), Landscaper’s Companion (6,99 $), Localisateur de magasins de fournitures pour le jardinage (0,99 $) et le Nutrient Calculator par General Hydroponics (gratuit). (Source : www.motherearthnews.com)

12

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

Aquaquest, une conception verte pour un style de vie durable

Aquaquest, situé à Stanley Park, dans le centre-ville de Vancouver, un magnifique ajout à l’Aquarium de Vancouver, a été conçu selon les bases d’un centre d’éducation pour sensibiliser les visiteurs à l’importance d’un style de vie respectueux de l’environnement. Le complexe abrite un mur vivant de 3 m par 15 m, le premier du genre en Amérique du Nord. Conçu par une firme d’architectes de Vancouver, le mur vivant, composé de plus de 1 000 espèces de plantes indigènes, complémente 23 m2 de toiture verte, ainsi que plusieurs arbres et différentes plantes gazonnantes pour aider à réduire l’érosion des sols. De plus, l’édifice incorpore le premier système de récupération et de réutilisation des eaux pluviales à Vancouver. L’édifice, certifié LEED Gold, comprend plus de 15 800 m2 de locaux à bureaux, ainsi que des aires d’exposition, une galerie, des salles de classe et de l’espace additionnel pour les installations existantes. (Source : www.vanaqua.org)


La compagnie Renee’s Garden Seed fait une différence Chaque année, Renee's Garden Seed donne, à l’échelle de la planète, des semences à une grande diversité d’organisations et de programmes éducationnels qui tentent d’améliorer la santé et les conditions sociales, économiques et physiques de la population et qui font valoir le jardinage biologique comme une ressource durable. À la fin de chaque saison, Renee’s Garden Seed encourage les détaillants à remettre leurs semences invendues à des organisations locales sans but lucratif. (Source : www.reneesgarden.com)

Pénurie de céréales et de vivres : résultat du changement climatique?

Selon les chercheurs, le changement climatique aura un impact majeur sur la situation des denrées alimentaires à l’échelle mondiale, ce qui n’est guère rassurant pour la population en général. Une nouvelle étude démontre qu’en ce qui concerne le maïs et le soja, le changement climatique pourrait causer de graves pénuries. Plusieurs chercheurs en sont venus à la conclusion que, dans un avenir rapproché, les fabricants de produits alimentaires pourraient éprouver d’énormes difficultés à se procurer les ingrédients de base, tout ça parce que les établissements semenciers pourraient s’accaparer le contrôle de la sélection des végétaux. Bien que les rendements des plants de maïs et de soja augmentent avec la température, du moins jusqu’à 28°C pour le maïs et 30°C pour le soja, au-delà de ces seuils, une chute importante du rendement se manifeste. La possibilité existe que l’industrie des semences tombe sous contrôle corporatif, ce qui réduirait la quantité de variétés disponibles sur le marché. Dans un tel cas, plusieurs caractéristiques importantes, telles qu’une résistance accrue à la sécheresse et aux insectes nuisibles, pourraient disparaître. L’effet sur la production des denrées alimentaires serait tout simplement dévastateur. Les petits fermiers qui utilisent des méthodes traditionnelles de sélection des végétaux devraient être mieux protégés. (Source : www.foodnavigator.com)

MY

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 13


PROFIL DES NOUVEAUX produits

Le voir ! Le vouloir ! Trouvez-le chez votre détaillant de jardinage d'intérieur le plus près de chez vous !

Les roches réutilisables Sunleaves Rocks

Les roches Sunleaves Rocks, un substrat de croissance réutilisable, possèdent une formidable capacité de rétention d’eau. Idéales pour tous les types de jardin, les roches Sunleaves sont maintenant offertes en deux calibres pratiques : petit (0,6 à 1,3 cm) et large (1,3 à 3,8 cm). Les roches Sunleaves sont fabriquées en surchauffant de l’argile litée à une température pouvant s’élever jusqu’à 1 093°C, les rendant neutre du point de vue du pH et chimiquement inerte. Sans danger pour l’environnement, les roches Sunleaves Rocks n’exigent aucun entretien et facilitent la vie des jardiniers : arrosages moins volumineux et moins fréquents, etc. Gisements exploités et transformés aux États-Unis. Pour d’autres renseignements sur les roches Sunleaves Rocks, visitez votre boutiquier hydroponique.

Nouveau sur le marché : Geohumus, un rehausseur de sol granuleux

Geohumus, un nouveau produit granuleux à forte capacité de rétention d’eau, brevet en instance, contient des matières hybrides qui peuvent emmagasiner jusqu’à 30 fois leur poids en eau. Geohumus, un renforceur-facilitateur des sols pour usage agricole, contient des éléments traces et des minéraux qui accélèrent une croissance saine chez les plantes sous culture, augmentant du fait même la biomasse. Geohumus est produit grâce à la polymérisation de matières hybrides à forte capacité de rétention d’eau, de farine de roche volcanique et de silicate colloïdal. Grâce à Geohumus, l’eau qui, auparavant, se serait évaporée ou se serait infiltrée sous les racines est maintenant emmagasinée dans le substrat. Les avantages sont nombreux : arrosages moins copieux et moins fréquents, économies en eau et en électricité, etc. Geohumus peut être mélangé avec le substrat en concentration de 1 %. Plusieurs études scientifiques ont démontré que Geohumus est non toxique et sans danger pour l’environnement. Geohumus reste dans la terre pendant une durée de 3 à 5 ans avant de se dégrader biologiquement. Pour d’autres renseignements à propos de Geohumus, visitez votre détaillant local.

Powersun Open Ballast

Nouveau sur le marché : Black PearlMD par Grotek

Grotek est fière d’ajouter Black PearlMD à notre gamme exclusive de produits de jardinage. Cette poudre organique est idéale pour rehausser les sols en les réapprovisionnant en nutriments. Black PearlMD contient de l’azote, du phosphore et du potassium pour stimuler la croissance végétative, la formation de systèmes racinaires imposants, une floraison vigoureuse et une résistance accrue à la sécheresse. De plus, ce produit procure aussi tous les avantages que peut offrir un extrait de varech soluble de qualité technique. Le varech a été utilisé pendant des siècles par les fermiers côtiers pour rehausser la nutrition des sols. Black PearlMD est riche en matières organiques provenant, pour la plupart, de carbone à base de charbon, un rehausseur des sols de longue durée. Ce produit, un engrais exclusif, possède la capacité d’améliorer les sols. Pour d’autres renseignements, visitez votre marchand hydroponique le plus près.

Le tout nouveau transformateur Powersun Open Ballast est ouvert, ce qui évite donc les surchauffes, donnant ainsi aux composantes une durée de vie plus longue. Par ailleurs, Powersun Open Ballast offre une garantie de 2 ans. Il est offert en 2 versions: HPS 600W 120/240V et HPS 1000W 120/240V. Douille et fil d'alimentation détachable de 15' inclus. Évitez donc les ennuis que pourrait causer la surchauffe ! Choisissez Powersun Open Ballast. Pour plus de renseignements, consultez votre marchand de jardinage d’intérieur.

14

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 15


Grozone Control SCO2 - La version facile

SCO2 est un tout nouveau contrôleur de CO2. Comme son nom l'indique, il est facile à utiliser ! Gamme de mesures de 0 à 5000 ppm, il fonctionne en modes jour, nuit ou 24h pour injection ou ventilation et est doté d'une seule sortie. Le SCO2 offre une garantie complète de 3 ans. Économique et de qualité supérieure (comme tous les produits Grozone Control), SCO2 est le choix idéal pour contrôler le CO2 dans les serres et autres espaces fermés ! • Recherchez ces superbes contrôleur de CO2 chez votre boutiquier hydroponique.

Les contenants Root Pruning par RootMaker®

Les contenants Root Pruning par RootMaker®, des outils de production racinaires utiles et essentiels, aident les plantes à croître durant leur cycle de croissance. Ils créent des systèmes de racines horizontaux et verticaux, fibreux et non circulaires, durant toutes les phases de production afin de mieux équiper les semis pour la transplantation. Nos contenants sont conçus pour favoriser le branchement des racines et la formation de nouvelles racines à tous les stades de production, que ce soit hors terre, dans la terre ou dans les pots, créant ainsi un système racinaire d’une grande surface qui peut facilement absorber, de façon efficace, de grandes quantités d’eau et de nutriments. Avec les contenants Root Pruning, le taux de croissance s’accélère, les plantes s’établissent plus rapidement, elles survivent mieux à la transplantation et, ultimement, elles sont en mesure de fournir une performance accrue et un rendement supérieur. Lors de votre prochaine visite chez votre boutiquier hydroponique, demandez des informations à propos des contenants Root Pruning par RootMaker® et profitez de l’occasion pour vous renseigner sur notre gamme de produits exclusive, qui inclut RootMaker, RootBuilder II et les contenants à parois souples et les plateaux de multiplication Root Trapper. ...suite a la page 38

16

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 17


par Isabelle Lemay, agr. et Mélissa Léveillé

La température et l’humidité : les facteurs du succès La Terre affiche une étonnante diversité végétale. Les espèces y abondent par millions et, selon la nature des conditions climatiques, la qualité des sols, la luminosité et plusieurs autres facteurs varient d’une région à l’autre. Imaginez-vous, l’espace d’un instant, foulant la savane africaine sous un soleil ardent qui enflamme l’atmosphère et où l’air est particulièrement sec et brûlant. De longues tiges d’herbes jaunes semblables au froment poussent autour de vous et, ça et là, quelques arbres et des buissons rabougris attendent patiemment le retour des pluies. Maintenant, transportez-vous vers le Nord, en Angleterre, où de gros nuages gonflés défilent à toute vitesse dans le ciel, ne laissant percer, de temps à autre, que quelques faibles rayons de soleil. La température fraîche, combinée à l’humidité, vous glace les os et vous laisse grelottant dans vos légers vêtements. Mais quel splendide panorama! Les collines, qui s’étendent à perte de vue et arborent un vert intense, semblent rayonner d’une vitalité à toute épreuve. Ces deux descriptions offrent un contraste marqué qui nous aide à réaliser que les espèces végétales de chaque région se sont très bien adaptées à leur environnement et ne survivraient probablement pas si les rôles étaient intervertis car, il faut bien se rendre à l’évidence, chaque espèce profite de conditions de croissance uniques. En poursuivant sur la lancée de cette logique, pour obtenir d’excellents rendements, il importe de connaître à fond les besoins particuliers des plantes que l’on cultive. Plusieurs facteurs entrent en jeu mais le climat, surtout la température et l’humidité, jouent un rôle particulièrement important au niveau de la croissance et des rendements (la quantité et la qualité de la récolte). Alors, quels sont les effets du climat sur les plantes et quelles méthodes doit-on utiliser pour les contrôler efficacement dans une chambre de culture intérieure?

18

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


« La température affecte le développement physique des plantes en favorisant ou en limitant la croissance des tissus et la division des cellules. » Le rôle de la température et ses impacts Plusieurs aspects des fonctions et du développement des plantes sont affectés par la température. Il y en a tellement et ils sont si complexes qu’on ne peut tous les énumérer mais, aux fins de cet article, nous nous pencherons sur les plus importants. En premier lieu, la température joue un rôle au niveau de certains processus qui affectent directement la croissance des plantes, tels que la photosynthèse et la respiration cellulaire. La température contrôle aussi le développement physique d’une plante en stimulant ou en limitant la croissance tissulaire et la division cellulaire. De plus, plusieurs phénomènes, comme la dormance, l’épanouissement et la germination des semences, sont enclenchés à une température donnée. Pour simplifier le tout, il suffit de se rappeler que la température influe directement sur la qualité et le rendement des récoltes.Voilà pourquoi il est si important de bien maîtriser ce facteur de croissance dans le jardin afin de répondre aux besoins des plantes sous culture.

CROISSANCE

L’INFLUENCE DE LA TEMPÉRATURE SUR LA CROISSANCE DES PLANTES

0

10

20 30 40 TEMPÉRATURE (°C)

50

Il existe, pour chaque espèce, un intervalle de températures optimales où la croissance atteint un sommet. Pour compliquer un tant soit peu les choses, à la longue, cet intervalle peut varier, même pour une seule plante. Pourquoi? Plusieurs facteurs entrent en jeu, dont certains demeurent particulièrement propres aux plantes, comme l’âge et le stade de développement (croissance, efflorescence), et d’autres de nature externe qui influent sur les conditions de croissance (luminosité, concentration de CO2). Par exemple, la température optimale diminue à mesure que la plante prend de l’âge et augmente sous une forte luminosité ou sous une forte concentration de CO2. Selon l’état de la plante, il suffit de trouver le juste équilibre entre l’intensité lumineuse, la concentration de CO2 et la température. ...suite a la page 22

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 19


20

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 21


La température et l’humidité : les facteurs du succès

Le rôle de l’humidité et ses impacts Nombre d’unités de mesure sont utilisées pour calculer l’humidité dans l’air mais, la plupart du temps, on se fie sur « l’humidité relative », beaucoup plus pratique. L’humidité relative exprime en pourcentage la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air par rapport à ce que l’air peut contenir à cette même température. Lorsque l’air, saturé, ne peut plus contenir de vapeur, il se condense. Il importe de savoir que la température exerce une influence sur la quantité maximale de vapeur d’eau que l’air peut contenir; à volume égal, l’air chaud peut contenir plus de vapeur d’eau que l’air froid. Cependant, l’impact le plus important de l’humidité sur les espèces végétales reste son influence considérable sur la transpiration des plantes, un des mécanismes de croissance les plus importants. En fait, la transpiration, mot signifiant la perte de vapeur d’eau par les stomates, crée la succion nécessaire au transport de l’eau dans la plante et à l’aspiration de l’eau et des nutriments par les racines. Un taux d’humidité élevé ralentit le processus de transpiration et l’absorption et la circulation de l’eau et des nutriments, atténuant le processus de photosynthèse et la croissance même si toutes les autres conditions demeurent parfaites. Les conditions diurnes et nocturnes favorables Dans la nature, les plantes sont soumises à un climat variable entre le jour et la nuit. En général, elles doivent aussi obtenir des niveaux de température et d’humidité différents durant les périodes de lumière et de noirceur. Pour un développement optimal, la majorité des espèces végétales préfèrent une température de quelques degrés inférieure la nuit que le jour. Selon l’ampleur de l’écart, les effets sur la récolte pourraient différer. Prenons, par exemple, un plant de tomates; une grande différence de température entre la période diurne et la période nocturne stimule la production fruitière, alors qu’une petite variation favorise la croissance des feuilles et des tiges. La température et l’humidité relative idéales pour les cycles diurnes et nocturnes Minimiser les écarts de température et d’humidité extrêmes Tel que mentionné précédemment, chaque plante possède une plage de niveaux d’humidité et de température dans laquelle elle

22

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

suite de la page 19

se sent à l’aise.Voilà pourquoi il importe de maintenir les conditions qui prévalent dans le jardin aussi proches de ces valeurs que possible. Pour éviter de gravement stresser les plantes, il faut éviter toute variation abrupte de température et d’humidité, sinon les conséquences, comme un ralentissement sérieux de la photosynthèse et de la croissance, l’apparition de lésions sur les feuilles ou les fruits ou même une dégradation au niveau des protéines des plantes, pourraient s’avérer fâcheuses. Il importe aussi d’éviter les changements brusques de température car ils nuisent énormément aux plantes. Si la température monte trop ou qu’elle devient trop fraîche, le rendement et la croissance peuvent diminuer ou stopper complètement. Les plantes peuvent même en mourir. Quant à l’humidité, un taux élevé ralentit la transpiration et peut provoquer des déficiences de certains éléments nutritifs, surtout le calcium. Une carence en calcium peut susciter d’autres problèmes, tels que la brûlure de la pointe ou la pourriture apicale chez les fruits. De plus, un taux d’humidité élevé favorisera la prolifération des bactéries, des champignons et des moisissures, ce qui réduira la quantité et la qualité de la récolte. La température et l’humidité relative idéales pour les cycles diurnes et nocturnes Plante T° - jour (°C) T° - nuit (°C) RH - jour (%) RH - nuit (%) Tomate

21 - 25

Concombre 21.6 - 27.7

15 - 17.7

60 - 80

70

18.8 - 21.6

65 - 85

65 - 85

Laitue

13.8 - 18

10 - 12.7

60 - 85

60 - 85

Poivron

21.6 - 22.7

16.6 - 20.5

75 - 80

85 - 95

Rose

17.7 - 22.7

15.5 - 16.6

50 - 60

40 - 60

* La température idéale peut varier selon l’éclairage, la concentration de CO2 et l’âge de la récolte.

Des taux hydrométriques déséquilibrés nuisent à la récolte Un faible taux d’humidité donnera lieu à plusieurs problèmes distincts, en particulier en ce qui concerne la transpiration, qui pourraient causer le fanage ou la mort d’une plante. Pour se protéger, la plante n’aura d’autre choix que de fermer ses stomates, ce qui arrêtera le processus de la photosynthèse. Par contre, une transpiration trop abondante engorgera les feuilles d’eau et nuira à l’apport de calcium vers les fruits. Avec tous ces désordres provoqués par une mauvaise gestion de la température et de l’humidité, nous comprenons mieux l’importance de bien gérer ces paramètres dans une chambre de culture intérieure. Quelle est donc la façon la plus efficace de procéder? Le choix du matériel de contrôle de la température et de l’humidité Divers appareils peuvent être utilisés pour maintenir les niveaux de température et d’humidité dans la zone de confort idéale des plantes.Voilà pourquoi il importe de bien identifier le type de matériel convenant le mieux au jardin et aux plantes. Comme la plupart de ces appareils affectent à la fois la température et l’humidité,


« La température optimale diminue à mesure que la plante prend de l’âge et augmente sous une forte luminosité ou sous une forte concentration de CO2. » on tirerait grandement profit à combiner leurs interventions afin d’obtenir le climat le plus stable possible.Voici quelques exemples de pièces d’équipement et leurs impacts sur le jardin. Non seulement faut-il choisir judicieusement le matériel qui meublera la chambre de culture, il faut aussi installer chaque pièce de matériel au bon endroit. À titre de mesure préventive contre les conditions climatiques extrêmes et le changement abrupt de température et d’humidité et pour éviter de diriger l’air froid ou l’air chaud directement sur les plantes, les stressant ainsi outre mesure, n’installez jamais les appareils à proximité des plantes sous culture. Profiter des contrôleurs pour combiner précision et simplicité Deux outils de référence, les thermomètres et les hygrostats, jouent un rôle capital au niveau du contrôle de la température et de l’humidité. Certains jardiniers préfèrent contrôler ces paramètres manuellement, mais ils réalisent rapidement que cette méthode qui, en bout de ligne, demeure imprécise, exige plusieurs manipulations. Le fonctionnement d’un contrôleur demeure très simple : grâce à des capteurs intégrés qui mesurent la température ambiante et

l’humidité relative, des équipements appropriés se mettent en marche dès que les conditions climatiques diffèrent un tant soit peu des réglages programmés dans le contrôleur. Non seulement un contrôleur, un investissement judicieux, simplifie-t-il le travail d’un jardinier, mais il l’aide à obtenir des récoltes de meilleure qualité et des rendements supérieurs. Pour répondre exactement aux besoins des plantes sous culture, certains contrôleurs offrent même un réglage distinct pour les périodes diurnes et nocturnes. Les modèles qui incorporent un détecteur optique simplifient grandement la programmation de l’appareil; la lumière active les points de réglages diurnes alors que son absence interpelle les points de réglage nocturnes. De cette façon, le jardinier évite les erreurs de programmation reliées aux minuteries. L’utilisation d’un contrôleur combiné, un appareil pouvant contrôler simultanément plus d’un paramètre climatique et gérer intelligemment plusieurs appareils, reste une façon vraiment efficace de contrôler l’environnement du jardin. Non seulement ce type de contrôleur aide-t-il à stabiliser le climat à l’intérieur du jardin, il permet aussi au jardinier d’utiliser à bon escient toutes les caractéristiques utiles du matériel installé dans la chambre de culture. Mais ce qui importe davantage, un contrôleur combiné peut gérer les paramètres climatiques en interrelation l’un avec l’autre, comme la température et l’humidité, sans compter la concentration de dioxyde de carbone (CO2), qui exerce un impact majeur au niveau du rendement des récoltes. MY

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 23


par Brian Johns

la Micropropagation ou la culture de tissus

Lorsque, pour la première fois, j’ai eu connaissance de la micropropagation (ou culture de tissus), je me suis tout de suite imaginé des hommes et des femmes en blouse blanche s’activant à l’intérieur d’un laboratoire de haute technologie. En fait, ma perception de la micropropagation, et de ses complexités apparentes, ne m’a nullement incité à poursuivre et à élaborer sur le sujet. Dieu merci, ma curiosité a éventuellement eu raison de mon intimidation. Pour ceux et celles qui n’en sauraient rien, la micropropagation se définit comme la pratique qui permet de multiplier rapidement du matériel végétal (plante-mère) pour produire une grande quantité de rejetons en utilisant des techniques modernes de culture de tissus. En fait, pour ceux et celles d’entre vous qui seraient familiers avec les méthodes de multiplication des plantes, le clonage et le bouturage s’apparentent à la micropropagation, bien que celle-ci comporte plusieurs avantages distincts : •  la multiplication rapide (10 fois plus vite que la plupart des autres techniques); •  l’absence de problèmes de champignons, d’insectes nuisibles, etc.;

24

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

•  l’inexistence de problème d’entretien de longue durée (au besoin, vous pouvez les réfrigérer); •  la production rapide de clones provenant d’une grande variété horticole (n’oubliez pas que l’intégrité des clones reste influencée par les facteurs de tension, le génotype, l’âge de la culture, la technique de bouturage et de transfert et la concentration de contaminants). Avant de débuter… En tout premier lieu, et je ne le répéterai jamais assez, la propreté s’impose comme le facteur le plus important au niveau des résultats et même, beaucoup plus important que tous les autres facteurs réunis. Les étapes de base de la micropropagation 1. Pour prélever vos échantillons de tissus, choisissez une plante en bonne santé, sans signes évidents de maladie ou d’infestation; en général, à cause des faibles concentrations de contaminants dans l’environnement, les plantes


cultivées à l’intérieur seront beaucoup plus « On trouve sur le faciles à multiplier par la micropropagation marché plusieurs types que celles qui ont été cultivées à de substrat contenant l’extérieur; nettoyez soigneusement la des nutriments et plante-mère avec une faible solution des hormones, et qui javellisante ou une solution de peroxyde conviennent à la culture d’hydrogène (environ 2,5 ml par litre). 2. Vous pouvez utiliser des pots d’aliments de tissus provenant de pour bébés ou des bocaux Mason pour différentes espèces de vos cultures; personnellement, je préfère ces plantes. » derniers car ils sont faciles à stériliser et il n’y a aucune étiquette à enlever, celles-ci pouvant empêcher la lumière d’atteindre les plants; de plus, les couvercles s’ajustent selon la circulation d’air désirée et les bocaux, peu dispendieux, sont faciles à trouver. 3. Vous pouvez, au choix, soit préparer votre milieu de La culture des tissus dans des bocaux Mason. Photo par Atlanta Botanical croissance vous-même ou l’acheter prêt à utiliser, ce Gardens. qui vous facilitera grandement la tâche; on trouve sur le marché plusieurs types de substrat contenant prendre racine et développer des clones, soyez créatif des nutriments et des hormones, et qui conviennent et n’hésitez pas à expérimenter en tenant votre journal à la culture de tissus provenant de différentes espèces de bord à jour; pour de meilleurs résultats, prélevez des de plantes; cependant, il vous faudra quand même y boutures de 0,4 à 2,4 cm de longueur. mélanger quelques ingrédients pour répondre aux besoins 5. Une fois les pots ou les bocaux remplis, placez-les sous particuliers de vos plants. un éclairage fluorescent à spectre froid (du bleu au vert), 4. À l’aide d’un scalpel et de pincettes stérilisés, prélevez vos à une distance d’environ 30 cm; ajustez la température boutures sur la plante-mère et placez-les dans le milieu entre 15°C et 24°C; harmonisez les cycles d’éclairage avec de croissance; comme les tissus des feuilles peuvent aussi le stade végétatif des plantes (16 heures ou plus par jour);

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 25


La Micropropagation ou la Culture de Tissus pour éviter les risques de contamination, entreposez les pots ou les bocaux dans un endroit où ils seront à l’abri de toute circulation d’air. 6. En très peu de temps, votre matériel végétal commencera à prendre forme pour finalement ressembler à de jeunes pousses; deux options s’offriront alors à vous : • Vous pourrez poursuivre la croissance de vos pousses selon la même technique, transplantant vos semis dans des contenants de plus en plus grands; dès que leur taille aura quadruplée, vous pourrez les mettre en pièces et recommencez le processus avec les nouvelles boutures; • Vous pourrez planter vos pousses dans la terre ou les installer dans un substrat hydroponique; ce faisant, assurezvous de bien les nettoyer afin d’enlever toute trace du milieu de micropropagation avant de les transplanter dans le nouveau substrat; pour bien les acclimater, une tente d’humidité et un éclairage diffus sont fortement recommandés pendant la première semaine qui suit la transplantation. Au risque de me répéter, la clé du succès ici, c’est la propreté et la stérilisation.Vous devez protéger vos jeunes plants de tous les contaminants et stériliser votre chambre de culture, votre table de bouturage, vos instruments, etc., sans oublier de vous laver souvent les mains et de porter des gants médicaux à usage unique. Après avoir lu ce qui précède, plusieurs lecteurs se poseront des questions. Pourquoi tous ces changements, ces dépenses et ces tracas pour seulement quelques clones? Permettez-moi de remettre les choses en perspective. Auparavant, en utilisant la méthode de multiplication conventionnelle, quand un plant de tomates atteignait sa huitième semaine de croissance végétative, vous pouviez y prélever entre 100 et 150 boutures. Maintenant, grâce à la micropropagation, vous pourrez prélever entre 1 200 et 1 800 clones sur le même plant.Voilà un résultat impressionnant, surtout pour les jardiniers que se concentrent sur la culture des plantes rares ou patrimoniales dont les stocks restent assez limités.

Je suis conscient que les renseignements de base contenus dans cet article demeurent fort rudimentaires. Pour une recherche plus poussée sur le sujet, je recommande la lecture du livre anglais « Plants from Test Tubes » rédigé par Lydiane Kyte et John G. Kleyn.Vous pouvez aussi consulter la bibliothèque de Google en ligne ou les sites Internet qui portent sur le sujet. Plusieurs livres sont écrits dans une langue légèrement hermétique (c.-à-d. plutôt technique), mais certains sites français sont très détaillés. Bonne chance.

Laboratoire de micropropagation moderne par Terra Nova Nurseries.

Sites Internet :

« Je ne le répéterai jamais assez, la propreté s’impose comme le facteur le plus important au niveau des résultats. »

26

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

http://www.hometissueculture.org/ Ce site Internet est dédié à l’éducation des gens et porte sur les avantages de la culture de tissus. Ils offrent aussi une vaste sélection de fournitures, d’outils, etc. pour ce type de culture. http://www.phytotechlab.com/ Une excellente source de fournitures pour la culture tissulaire et une foule de renseignements. http://www.osmotek.com/ Une autre source de matériel et d’informations pour les novices à la culture de tissus. De plus, sur YouTube.com, recherchez « micropropagation » et « culture de tissus » ou « tissue culture ». De nouvelles vidéos s’ajoutent chaque semaine. L’outil par excellence pour maîtriser rapidement la culture de tissus. MY


PARLER BOUTIQUE

Coup d’œil sur… Compagnie : Brite-Lite / Qué-Pousse Propriétaire : Le Groupe Brite-Lite Emplacement (siège social) : 940, Bergar Laval (QC) H7L 4Z8 Site Web : www.hydroponix.com Devise : « Votre magasin de jardinage d’intérieur polyvalent. »

Au-dessus : James Easter est prêt à souhaiter la bienvenue à ses clients dans le nouveau magasin / entrepôt Qué-Pousse situé à Vaudreuil-Dorion, Québec. À droite: Le magasin de l’entrepôt Qué-Pousse de Laval est relié à l’entrepôt central du siège social de la compagnie, ce qui facilite le travail de Nick Tanguay qui doit s’assurer que les tablettes du magasin sont toujours remplies.

28

En 1969, le premier magasin Brite-Lite ouvre ses portes sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal. (Photo env. 1978).

L’enseigne était montée, l’ordinateur était branché et les tablettes regorgeaient de produits. Tout était fin prêt quand, le 23 mars, le nouveau magasin Qué-Pousse a ouvert ses portes. Situé à environ 50 kilomètres à l’ouest de Montréal, dans la région de Vaudreuil-Dorion au Québec, ce nouvel établissement s’ajoute au réseau en pleine expansion de magasins Brite-Lite, qui totalisent maintenant 11 magasins. Le Groupe Brite-Lite, un pionnier de l’industrie du jardinage d’intérieur, œuvre dans le domaine depuis quatre décennies. Ces dirigeants ont été les premiers à perfectionner la formule gagnante qui permet de gérer efficacement des magasins de vente au détail répondant aux attentes d’une clientèle adepte de jardinage d’intérieur et de culture hydroponique. Selon David Gatkowski, le directeur des opérations de détail de la compagnie, notre succès découle de trois facteurs importants : un bon emplacement, une main-d’œuvre bien formée et un choix judicieux de produits de qualité supérieure. James Easter, le gérant du nouveau magasin Qué-Pousse, nourrit de fortes attentes pour son établissement. « Le jour où nous avons posé l’enseigne, plusieurs personnes sont venues frapper à notre porte pour s’informer de notre date d’ouverture, même s’il semblait plutôt évident que nos rénovations étaient loin d’être terminées. » David, qui travaille pour Brite-Lite depuis maintenant onze ans, gère le meilleur magasin de la compagnie, notre porte-drapeau au coin de la rue Walkley et du boulevard de Maisonneuve à Montréal. Bien que ce magasin occupe ce même emplacement depuis plus de 20 ans, il a quand même vu le jour sur le boulevard SaintLaurent, à Montréal, 20 ans auparavant. L’établissement initial, exploité au début comme un centre d’éclairage, est devenu, en 1972, le deuxième magasin hydroponique au Canada, alors qu’il a commencé à vendre la gamme de trousses de bricolage hydroponiques City Green. Éventuellement, pour se rapprocher de la société-mère, le magasin est déménagé à son emplacement actuel. En 1996, le siège social de Brite-Lite a été déplacé à Laval

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010


De gauche à droite : Fatigués mais heureux que le travail soit terminé, les membres de l’équipe de déménagement du magasin d’Ottawa prennent quelques instants de repos pour poser devant la caméra. (De g. à d. : David Gatkowski, June Angus, Chris Allard, Pierre Belanger et Andre Belanger.) Lorsque Rhonda Horan a déménagé son magasin de Mississauga à Kitchener, elle a aussi démonté et emporté le fameux point d’attraction de son magasin, l’étang rempli de poissons rouges qui attirait les regards étonnés des piétons qui déambulaient sur le trottoir devant la vitrine du magasin. Charles Normand et Matthew Prudhomme travaillent avec David Gatkowski au sein de l’équipe d’experts professionnels qui exploite le magasin porte-drapeau de la compagnie à Montréal.

pour libérer de l’espace au profit du magasin de Walkley, lui espaces bien éclairés, » a dit Pierre Bélanger, le gérant du permettant ainsi d’aménager une grande salle de montre magasin Brite-Lite à Gloucester, en Ontario. complète avec plusieurs jardins de démonstration. Cette formule gagnante, qui a vu le jour à cet endroit, est La participation à la vie communautaire rapidement devenue le modèle de notre famille de magasins La participation à la vie de la collectivité a toujours contribué Brite-Lite / Qué–Pousse. Le réseau de magasins englobe à la bonne marche des affaires. Les présentations aux clubs de maintenant les marchés de l’ouest de Toronto jusqu’aux Cantons jardinage du quartier, le parrainage de projets de jardinage de l’Est au Québec. Les magasins ontariens, comme celui de communautaire, l’offre de prix lors d’événements tels que Gloucester, de North York et de Kitchener, sont exploités sous les compétitions de jardinage annuelles pour le projet la bannière « Brite-Lite Indoor Gardening Centre ». Les huit « Habitation » à Montréal, ce sont là quelques-unes des magasins au Québec sont connus sous le nom « Qué-Pousse solutions qu’ont trouvées les magasins pour contribuer à Centre de jardinage d’intérieur ». renseigner le public sur les merveilleuses options et les grands Tous les magasins offrent des produits de marque, incluant la avantages offerts par le jardinage d’intérieur. gamme d’engrais Optimum Hydroponix®. Élaborés au fil des ans en tenant compte des commentaires de « Notre succès découle de trois facteurs importants : un notre clientèle, les produits Optimum Hydroponix® bon emplacement, une main-d’œuvre bien formée et un sont maintenant distribués sur une vaste échelle. De choix judicieux de produits de qualité supérieure. » plus, nos clients nous font toujours parvenir leurs commentaires sur les tests qu’ils effectuent et les effets de nos nouveautés sur leurs récoltes. Des retombées intéressantes ont été générées pour nous par tous La plupart des magasins ont installé des jardins de présentation ces efforts.Voilà maintenant quelques années, une commission en pleine croissance, et ils les utilisent pour tester nos nouveaux scolaire a approché Qué-Pousse au sujet d’un projet, de concert produits. « Les clients veulent toujours voir comment les choses avec l’Agence spatiale canadienne, visant à créer un laboratoire fonctionnent », dit David, « et le personnel profite de l’occasion scientifique mobile qui simulerait des activités sur la Station pour mettre la main à la pâte et élargir ses connaissances sur les spatiale internationale. Alors que des experts en hydroponie nouveaux produits que nous vendons. » de l’Université de Guelph, en Ontario, y allaient de leurs La clé du succès de la compagnie réside dans le fait qu’elle ne commentaires, Qué-Pousse fournissait le matériel et le support cesse de prendre de l’expansion et d’évoluer au fil des tendances technique pour aider les coordinateurs du projet à installer et à du marché. « Quand vous êtes en affaires depuis un bon exploiter le module « Manger dans l’espace. » moment, vous remarquez rapidement que les choses n’ont pas Que ce soit dans une salle de cours ou sur le plancher d’une l’habitude de faire du sur place, » a déclaré Shane Boucher, le salle de montre, le fait de pouvoir éduquer les clients a toujours président de Brite-Lite. « La mise au point n’est pas une mince constitué une des grandes caractéristiques de l’approche de affaire. Nous devons toujours demeurer aux aguets des nouvelles Brite-Lite / Qué-Pousse envers la vente au détail. Au niveau du occasions d’affaires et les adopter au besoin.» commerce de détail, de puissants liens créés au fil des ans ont Au cours des dernières années, cette mise au point a nécessité aussi aidé la compagnie dans ses autres entreprises commerciales, la fusion des deux magasins d’Ottawa et leur déménagement ce qui englobe un commerce de distribution de gros prospère dans des locaux plus spacieux. « L’automne dernier, nos clients et la fabrication d’engrais. « Les besoins et les attentes de nos ont très apprécié notre nouvel établissement avec ses vastes clients restent pour nous prioritaires. » MY

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 29


Le rôle important de la ventilation par Jack Van Camp

Nous habitons une planète dynamique qui ne connaît pas la stagnation. Des systèmes de haute et de basse pression entrent en collision et créent du vent. Ce vent peut assécher ou humidifier un environnement qui, par la suite, provoquera l’ouverture ou la fermeture des stomates sur la surface des feuilles, énergisant ou ralentissant la croissance des plantes. Si le taux d’humidité atteint un niveau élevé, les bactéries et les champignons se multiplieront.

Voilà pourquoi, à l’intérieur d’une salle de culture, les ventilateurs jouent un rôle aussi important. Les ventilateurs reproduisent les systèmes dynamiques de notre planète, contribuant à conserver la température et l’humidité à un niveau constant dans notre chambre de croissance. Le dioxyde de carbone (CO2) reste tout aussi important que tous les autres éléments présentés aux plantes. Même si l’on retrouve en quantités appréciables de l’azote, de l’hydrogène et du carbone dans la zone des racines, sans ventilation, un chaînon important au niveau du « Achetez toujours matériel de construction des un ventilateur dont la plantes manquera à l’appel. valeur nominale en pi2/ Un ventilateur aidera mn s’adapte très bien à les plantes à respirer, à la situation et ne lésinez métaboliser et à croître à un taux optimal. pas sur le coût. Mieux De nos jours, on vaut réussir du premier retrouve plusieurs types coup, sinon la facture de ventilateurs sur le risque d’être salée. » marché. Dans des situations

30

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mars / avril 2010

qui diffèrent, tous peuvent accomplir une tâche distincte. Dans une salle de culture éclairée par une ampoule à décharge haute intensité d’au moins 400 W, un ventilateur de 250 ou 300 pi2/min échouera lamentablement. La plupart du temps, tout simplement à cause de l’important volume d’air qu’il est en mesure de déplacer, un ventilateur vortex à circulation d’air tourbillonnaire s’avèrera le meilleur choix. Les pales de ces ventilateurs sont ajustées de façon à reproduire la configuration d’un moteur à réaction et non celle d’un ventilateur à hélice, ce qui leur permet d’attirer l’air du sous-sol jusqu’au toit et ce, non seulement dans les maisons, mais aussi dans les grands édifices commerciaux. Lors de l’achat d’un ventilateur, ne lésinez pas sur la puissance en pi2/min. Montez la barre d’un cran. Ainsi, vous pourrez accroître, au besoin, la distance que l’air doit parcourir, surtout si la circulation d’air se retrouve entravée par des filtres au charbon ou des réflecteurs refroidis à l’air. En règle générale, si vous disposez de 400 W d’éclairage, vous devriez vous procurer un ventilateur d’une puissance d’au moins 400 pi2/mn par ampoule et si vous disposez de 600 à 1 000 W d’éclairage, augmentez la puissance minimale du ventilateur jusqu’à 600 pi2/mn par ampoule.


MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mars / avril 2010 31


Le Rôle Important de la Ventilation

Un ventilateur aidera une plante à respirer, à absorber et à métaboliser les nutriments et à croître à un taux optimal. Tous les ventilateurs, tels que les minuscules ventilateurs d’ordinateur, les cages d’écureuil et les ventilateurs vortex à la fine pointe de la technologie accomplissent une tâche distincte dans des situations différentes.

Vous pouvez utiliser un ventilateur de moindre puissance dans un endroit restreint. Cependant, demeurez vigilant car, dans un tel endroit, la chaleur à tendance à s’accumuler rapidement. Si tel est le cas dans un placard ou même dans votre grande salle de culture, un ventilateur d’entrée d’air, installé dans la partie inférieure du mur opposé à celui de l’autre ventilateur et fonctionnant de concert avec le ventilateur d’extraction d’une puissance égale, devrait suffire à rétablir une circulation d’air adéquate et à refroidir l’air ambiant. De plus, un ventilateur oscillant soufflant un léger courant d’air sur le feuillage des plantes sous culture, et fonctionnant de concert avec les ventilateurs d’entrée et d’extraction, fournira assez de dioxyde de carbone aux plantes pour renforcer les tiges au niveau cellulaire. Si la chaleur ou le froid pose problème, branchez les ventilateurs à des gradateurs ou à des thermostats pour favoriser la stabilisation de la température. Chaque ventilateur fonctionne selon une courbe de rendement et, sur cette courbe, une valeur précise indique une circulation optimale. Chaque pièce de matériel placé en amont ou en aval du ventilateur exercera une influence négative sur la performance. En voici quelques exemples : - les grilles d’aération et les registres à papillon entravent dans une certaine mesure la libre circulation d’air; - les conduits et la nature des conduits affectent la circulation d’air; un conduit galvanisé monopièce fournira un meilleur rendement qu’un conduit en plastique muni de nervures car celles-ci, agissant comme des déflecteurs, augmenteront la pression statique dans la canalisation; - la longueur du conduit joue aussi un rôle important; chaque incurvation de 45 degrés ajoute en outre 3 m à la longueur totale et un coude de 90 degrés créera un retour d’air qui s’infiltrera dans la salle de culture par le ventilateur;

32

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

« À part l’éclairage, lors de l’installation d’une chambre de culture, on doit tenir compte de la ventilation, car elle joue un rôle important au niveau de la croissance. »

- installez toujours un ventilateur à niveau, qu’il soit suspendu verticalement ou placé horizontalement sur une surface unie, sinon le roulement à bille s’usera de façon anormale et, à la longue, le bruit s’amplifiera; de plus, le moteur pourrait cesser de fonctionner; - pour éviter les fuites d’air, scellez tous les branchements avec de la silicone ou du ruban métallisé à conduits. Résumons. Dans un jardin intérieur, le débit et le mouvement de l’air ambiant jouent un rôle crucial. Achetez toujours un ventilateur dont la valeur nominale en pi2/mn s’adapte très bien à la situation et ne lésinez pas sur le coût. Mieux vaut réussir du premier coup, sinon la facture risque d’être salée. Un bon système de ventilation renforcera la chaîne de croissance. Installation •  Avant de débuter, choisissez un emplacement pour le ventilateur; pour évacuer l’air chaud le plus efficacement possible, une encoignure près du plafond reste tout indiquée. •  Procurez-vous un ventilateur qui vous permettra de remplacer l’air ambiant plusieurs fois par minute. •  Le remplacement de l’air en une minute dans une salle de culture de 3 X 3 X 2,5 m ou 22,5 m3 (10 x 10 x 8’ ou 800 pi3) exige un ventilateur d’au moins 800 pi2/mn. •  Installez le ventilateur à niveau, verticalement ou horizontalement. •  Dans la mesure du possible, installez vos conduits en ligne droite sur une courte distance. •  Si vous envisagez d’acheter un filtre au charbon ou un réflecteur refroidi à l’air, augmentez la puissance de votre ventilateur initial. •  Ajoutez toujours un ventilateur d’entrée d’air de puissance égale à celle de votre ventilateur d’extraction. •  Scellez tous les branchements du conduit avec de la silicone ou du ruban métallisé à conduits. •  Utilisez un ventilateur oscillant pour mélanger l’air ambiant et pour souffler une légère brise sur le feuillage des plantes. Avec ces renseignements, le moment venu, vous devriez pouvoir vous procurer un ventilateur adapté à votre salle de culture et ce, une fois pour toutes. Bon jardinage.

MY


À venir pour juillet / août 2010

ARTICLES La croissance verticale Maximisez votre espace de croissance avec des équipements spécialisés et des systèmes de culture hydroponique verticale. L’avenir de l’éclairage intérieur Les LED font fureur! Nous aidons à séparer les faits des mythes.

Le saviez-vous? 1

Les lampes aux halogénures métallisés (MH), une variété très populaires d’ampoules à décharge à haute intensité (DHI), produisent une lumière qui se situe essentiellement dans la portion bleue du spectre lumineux. Cette couleur est idéale pour la croissance végétative et pour produire des plants beaucoup plus compacts que la normale.

Bien que, d’habitude, le processus de la photosynthèse s’amorce assez rapidement, les plantes demeurent quand même très particulières quant au type de lumière qu’elles acceptent, préférant de loin les longueurs d’ondes qui se situent dans la portion rouge et bleu du spectre lumineux.

3

2

L’humidité relative (HR) est une mesure de la quantité de vapeur d’eau dans l’air par rapport au point de saturation à la même température.

Chez plusieurs espèces de plantes, même des prélèvements provenant des tissus d’une feuille peuvent s’enraciner et former des clones; pour améliorer vos chances de succès lors de la micropropagation, prélevez seulement de petites boutures mesurant de 0,4 à 2,4 cm de longueur.

5

4

Avis des experts de l’industrie Maximum Yield Canada FranÇais présente des fabricants, les détaillants et les producteurs de cette industrie en expansion constante. Faites connaissance avec vos camarades de jardinage intérieur dans Parler Boutique,Vous Nous Le Dites et Votre Meilleur Conseil. Concours Les prix et le prestige pourraient être le vôtre. Entrez dans notre concours Gagnez et Récoltez Gros pour courir la chance de gagnez quatre nouveaux prix tous les deux mois. Vérifier l’annonce à la page 38 pour des nouvelles offres et les règles du concours. Plus : événement international à venir (San Francisco, Long Beach!), Concours exclusifs, les dernières nouvelles de l’industrie, question et réponses de lecteurs, les meilleurs produits et technologies, et beaucoup plus.

En ce qui a trait aux applications foliaires, le taux de vaporisation recommandé se situe à un litre par 1,5 m de feuillage, garantissant ainsi à la plante une couverture atteignant au moins 70 % de la surface de ses feuilles.

L’intégration des sources d’énergie provenant du soleil, du sol, de l’air et des plantes peut réduire la consommation énergétique à la maison par plus de 75 % et réduire la concentration de CO2 à l’intérieur d’un tiers.

Bienvenue au coin du débutant Cette section est entièrement consacrée à nos nouveaux jardiniers. La prochaine publication, nous examinons les Micros Verts tendrent et acidulés.

6

Maximum Yield juillet/août sera disponible le 1er juillet, GRATUIT, dans certains magasins de jardinage intérieur partout au Canada et sur maximumyield.com

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 33


MAXIMUM YIELD distributeurs

Amazonia Hydroponics 394 Boulevard Arthur-Sauvé St-Eustache, QC J7R 2J5 450-623-2790 B & S Electrique Inc. 2240 rue Pitt Montréal, QC H4E 4H1 514-931-3817 Benoit Dupuis Extincteurs Inc. 2503 rue Victoria Ste-Julienne, QC J0K 2T0 450-831-4240 Biofloral 675, montée St-François Laval, QC H7C 2S8 1-877-38-HYDRO Boutique échologik 798 St Jean Québec, QC G1R 1P9 418-648-2828; 418-648-8288 Boutique Grunge 364 rue sherbrooke Magog, QC J1X 2S1 819-847-4141 Brite-Lite Hydroponics 940 Bergar Laval, QC H7L 4Z8 450-669-3803 Centre Jardin Denis Brodeur 15 Nord C.P. 658 Waterloo, QC J0E 2N0 Chanvre du Nord Inc. 38 DeMartigny est St-Jérome, QC J7Z 1V4 866-565-5305 Comptoir Richelieu Inc. 350, du Collège Sorel-Tracy, QC J3P 6T7 800-363-9466 Culture Uni Vert 36 rue de Martigny E Saint-Jérôme, QC J7Z 1V4 www.cultureunivert.com Distribution De la Plante 5498 Hochelaga, Suite 910 Montreal, QC H1N 3L7 514-255-1111 L’espace Culture Boutique 17 boul. Ste-Rose Est Laval, QC H7L 3K3 450-622-2710 Ferme Florale Inc. (Botanix) 2190 boul. Laurier (route 116) St. Bruno de Montarville, QC J3V 4P6 450-653-6383 34

Fernand Corbeil Produits Horticoles 17 boul. Ste-Rose Est Laval, OC H7L 3K3 450-622-2710 Fleuriste Savard Inc. 1833, boul. Louis-Frechette Nicolet, QC J3T 1M4 819-293-5933 Fred Lamontagne Inc. 356 Chemin du Sommet Est, Rimouski, QC G5L 7B5 418-723-5746 Gérard Bourbeau & fils Inc. 8285, 1ière Avenue Charlesbourg, QC G1G 5E6 418-623-5401 Horticulture Piégo 228 Pierre Bertrand sud Vanier, QC G1M 2C4 418-527-2006 Hydro Expert 12752 Industriel Montréal, QC H1A 3V2 514-642-0691 Hydro Plus 149 A, Avenue Principale, Rouyn-Noranda, QC J9X 4P3 819-762-4367; 866-744-4367 Hydro Rive-Sud 4721 Boulvard de la rive sud Lévis, QC G6W 1H5 418-835-0082 Hydro-Sciences Inc. 4800 De la Cote-Vertu Ville Saint-Laurent, QC H4S 1J9 514-331-9090 Hydro-Tonyque 761 Avenue Gilles Villeneuve Berthierville, QC J0K 1AO 450-836-8088 Hydrobec 2145 Lavoisier 104 Ste-Foy, QC G1N 4B2 418-687-1119 Hydroculture Guy Dionne 8473 - 19thE Avenue Montréal, QC H1Z 4J2 514-722-9496 Hydroculture Guy Dionne 1990 Cyrille-Duquet Local 150 Québec, QC G1N 4K8 418-681-4643 Hydrogam 96 Antonio Barette Joliette, QC J6E 1E5 450-756-8272

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

Hydromax Gatineau 3 - 1695 Atmec (porte 6), Gatineau, QC J8P 7G7 819-663-7470 Hydromax Laval 295 Curé-Labelle Laval, QC H7L 2Z9 450-628-8380 Hydromax Mont-Laurier 388 rue Hébert Mont-Laurier, QC J9L 2X2 888-609-4476 Hydromax Montréal 9300 Lajeunesse Montréal, QC H2M 1S4 514-381-0111 Hydromax St-Henri 3522 Notre-Dame Montréal, QC H4C 1P4 514-481-3939 Hydromax Val-David 895 route 117 nord Val-David QC J0T 2N0 888-320-0129 Hydromax Terrebonne 1674 Chemin Gascon Terrebonne, QC J6X 4H9 450-492-7447 Hydromax Trois-Rivières 6157 rue Corbeil Trois-Rivières O, QC G8Z 4P8 819-372-0500 Hydroponique 2000 84 Boul. Curé Labelle Ste-Therese, QC J7E 2X5 450-971-0726 Hydroponique Plus Inc. 405 - 18 Ave. Lachine, QC H8S 3R1 514-634-3677 Hydrosphère 2000 2400 rue Canadien Suite 104 Drummondville, QC J2C 7W3 819-478-9791; 866-478-9791 Hydrotek 12300 Rue de L’avenir St. Janvier, QC J7J 2K4 Hydrotimes 1533 boul. Curé Labelle, Laval, QC H7V 2W4 450-688-4848


International Hydroponique 5478 rue Hochelaga Montréal, QC H1N 3L7 514-255-2525 Jardinages Gilles Robert Inc. 574 St-Hubert Granby, QC J0H 1Y5 450-375-3441 Les Entreprises Fernand Pigeon Inc. 174 Beaudoin Nord Durham-Sud, QC J0H 2C0 819-858-2777 Les Grands Jardins 2900 Boul. Curé-abee Chomedey, Laval QC HTP-5S8 450-682-9768 Les Serres Binette Inc. 2568 Boul. Mercurre, Drummondville, QC J2A 1H2 819-478-7195 Les Serres Latour 6600 Boul. Hebert St Timothee QC J6S 5Z4 450-371-7096 Maxximum Gardening 1277 chemin, Robertville Robertville, NB E8K 2V9 506-783-0010 MegaWatt Hydroculture 636 Route 364 Morin Heights, QC J0R 1H0 450-226-2515 Méristème Hydroponique 871, Dufferin Granby, QC J2G 9H8 450-991-1514 Momentum 11289 London Ave Montréal, QC H1H 4J3 888-327-4595 Naturexpert Inc. 828 Chemin du Sixième Rang Gatineau QC J8R 3A4 819-669-2020 Ô Jardin d’Ô 6760, route 125 Rawdon, QC J0K 1S0 450.882.1234 Pablo Jardinage Intérieur 2080 Joseph St-Cyr Drummondville, QC J2C 8V6 819-475-2525 Pablo Jardinage Intérieur 2 Des Ormeaux, Suite 500 Trois-Rivières, QC G8W 1S6 819-693-6000

Qué-Pousse - St-Constant 6264 Route 132 Ste-Catherine, QC J0L 1E0 450-635-4881

Pablo Jardinage Shawinigan 5023 Boulevard Royal Shawinigan QC J9N 6T8 819-731-9766 Pépinière Eco-Verdure 965 Boul. Sauvé, St-Eustache, QC J7R 4K3 450-472-6474

Qué-Pousse - St-Jérôme 709A 14e Ave Sud St-Antoine, QC J7Z 4B8 450-436-3803

Plant-O-Maxx Hydroponique 3169 rue Blais, Boisbriand, QC J7H 1H2 514-968-7799; 514-830-1711 www.plantomaxx.com

Rap Hydroponique 326 Rue Vachon Trois-Rivières QC G8T 8Y2 819-376-5959 Rap Hydroponique 5700, rue Martineau Local 7 Saint-Hyacinthe, QC J2S 8B1 450-768-5188

Plant-T-Plantes 3439 boulevard Fiset Sorel-Tracy, QC J3P 5J3 450-780-0008 Point de Vue 880 chemin St-Féréol Les-Cèdres QC J7T 1N3 450-452-2878; 877-510-2991

Sherbrooke Hydroponique 3545 King Est Sherbrooke, QC J1G 5J4 819-829-9299

Pousse Magique 515 rue Lanaudiere Repentigny, QC J6A 7N1 450-582-6662

Summum Bioteck 2100 Ontario Est Montréal, QC H2K 1V5

P.P.M. Hydroponique Inc. 504 rue du Parc St. Eustache, QC J7R 5B2 450-491-2444

St-Jean Hydroponique 747 rue St-Jacques St-Jean-Sur-Richelieu, QC J3B 2M9 450-346-9633 Un monde sans terre 565 Beausejour Alma, QC G8B 5V3 418-480-3274

Qué-Pousse – Laval 940 Bergar Laval, QC H7L 4Z8 450-667-3809

Univert 4 Saisons 2100 Ontario Est, Montréal, QC H2K 1V5 514-527-2226

Qué-Pousse - Montréal 2215 Walkley Montréal, QC H4B 2J9 514-489-3803 Qué-Pousse - Mont-Tremblant 462 Montée Kavanagh Mont-Tremblant, QC J8E 2P2 819-429-6145 Qué-Pousse - Pointe Claire 1860 boul des Sources Pointe Claire, QC H9R 5B1 514-426-5057 Qué-Pousse - Sherbrooke 4394 Bourque Rock Forest, QC J1N 1S3 819-563-0353

Val d’Or Hydroponique 1261 3e Avenue Val d’Or, QC J9P 1V4 819-825-6575 Vinexpert d'l'est 6384 Beaubien Est Montréal, QC H1M 3G8 514-354-8020 XXXtractor Inc. 1228 St. Marc Montreal, QC H3H 2E5 514-931-4944 www.xxxtractor.com

MY

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 35


VOUS NOUS LE DITES

Maximum Yield s’assoit avec Stéphane Corbeil de Fernand Corbeil Produit Horticole pour discuter de l’évolution de notre industrie, des produits spécialisés et des choix écologiques pour les horticulteurs qui souhaitent embellir leur environnement naturellement. Maximum Yield (MY) : Fernand Corbeil fait parti de cette industrie depuis plus de 45 ans, quel est son secret qui lui a permi de demeurer si solide dans l’industrie au cours des ans?

Fernand Corbeil : Fernand Corbeil Produits Horticoles existe depuis environ 45 ans. À nos débuts, nous étions un producteur horticole. Cela nous a permis de comprendre les besoins des producteurs et de savoir quels produits sont les meilleurs pour obtenir d’excellents résultats combinant la qualité, la productivité et les coûts les plus bas. Nos six vendeuses et vendeurs tentent toujours de connaître les besoins véritables des clients afin que nous puissions savoir comment nous pouvons mieux les servir. Nous approvisionnons nos clients avec une gamme complète de produits pour tous leurs besoins. Au fil des ans, nous avons développé une gamme de 23 000 articles différents. Comme reconnaissance de la part de sa communauté, Fernand Corbeil Produits Horticoles a reçu, en 2008, le prestigieux prix Dunamis « Relève entrepreneuriale et familiale ». MY : Au cours des trois dernières décennies, quels changements avez-vous observés dans cette industrie?

Fernand Corbeil : L’industrie horticole a bien évolué. Elle est passée du stade où un propriétaire exploitait des installations de

Stéphane Corbeil, Fernand Corbeil Produit Horticole

production d’une façon artisanale, au stade où les installations de production sont à la fine pointe de la technologie. Comme nos clients cherchent davantage à obtenir des renseignements détaillés, des conseils et des produits très spécifiques, il faut que les horticulteurs emploient des professionnels en la matière. Chez Fernand Corbeil, nous avons une équipe de vente composée de spécialistes qui possèdent des diplômes en horticulture. MY : En tant que manufacturier de produits de jardinage d’intérieur et d’extérieur pour pépinières, serres et l’hydroponique, comment pouvez-vous offrir un service individualisé aux divers producteurs?

Fernand Corbeil : Nous avons des représentants spécialisés dans chacun de ces domaines. Les besoins précis de chacun des différents producteurs sont comblés par le représentant spécialiste dans le domaine. Il assurera alors un suivi auprès des clients et il se tiendra au courant des nouvelles pratiques afin de recommander l’acheminement et l’offre de nouveaux produits de Fernand Corbeil MY : Dites-moi tous sur vos nouvelles offres de produits et comment aident-elles les producteurs canadiens à atteindre leurs meilleurs résultats autant à l’intérieur qu’à l’extérieur?

En tant qu’entreprise tournée vers sa clientèle, Fernand Corbeil offre à ses clients une gamme de plus de 23 000 produits horticoles pour répondre à chacun de leurs besoins.

36

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010

Fernand Corbeil : Récemment, nous avons lancé une gamme d’engrais solubles de qualité économique et haut de gamme Corbeil livrés en formats de 500 grammes et de 2 kilogrammes. Nous travaillons présentement à la production d’une nouvelle gamme d’engrais liquides. Ces produits devraient être mis en vente très bientôt.


MY : Qu’est-ce qui fait d’enviro-pots un bon choix pour l’environnement et pour les producteurs?

Fernand Corbeil : Solution EnviroPots est un programme de recyclage de contenants en plastique. Cette innovation est possible grâce à un partenariat unique entre Fernand Corbeil et Myers. Les contenants en plastique représentent le meilleur choix pour produire un grand volume de plantes au coût le plus bas possible. De plus, auparavant, les contenants usagés finissaient dans le parc à ferraille, ce qui n’était pas très écologique! C’est pourquoi nous avons collaboré avec Myers pour créer ce programme de recyclage Solution EnviroPots. Le programme est simple :

poser certaines questions, par exemple : quelle est la meilleure façon pour obtenir une grande récolte ou qu’est-ce que les producteurs utilisent-ils et pourquoi? C’est là où notre équipe de vente peut fournir des connaissances et des MY conseils utiles.

1. Le producteur achète des contenants neufs et fait pousser sa production. 2. Lorsque les contenants sont prêts à être jetés, on les rapporte au magasin de détail participant au programme et à qui nous fournissons des récipients de collecte. 3. Au magasin de détail, le producteur les place dans un des trois bacs selon leur catégorie de plastique. 4. Les contenants usagés ramassés sont rapportés aux installations de Fernand Corbeil par notre propre service de livraison. 5. Les contenants sont compactés en de gros cubes de plastique lourds par un compacteur industriel et expédiés par camion à l’usine d’ITML en Ontario. •  Nous avons amorcé ce programme en avril 2009 et jusqu’à maintenant nous avons recyclé plus de 65 000 livres de plastique qui a servi à fabriquer de nouveaux contenants stériles. MY : Qu’est-ce les producteurs doivent savoir à propos du jardinage en serre aujourd’hui?

Fernand Corbeil : Les producteurs doivent toujours rechercher des solutions éprouvées et professionnelles. Ils doivent se

MAXIMUM YIELD CANADA FRANÇAIS - mai / juin 2010 37


PROFIL DES NOUVEAUX produits suite de la page 16

Ecosystem 2 – Le système de jardinage vertical polyvalent

Dès que vos clients auront essayé un système de jardinage vertical, ils éprouveront d’énormes difficultés à envisager un retour à leurs vieilles pratiques. Ecosystem 2 est la suite tant attendue du système de jardinage vertical le plus polyvalent et le plus apprécié au monde. Ecosystem 2 comporte plusieurs améliorations importantes : • Accueille 24 dalles de laine de roche au lieu des 20 dans l’Ecosystem original. • Des bagues à compression garantissent un fonctionnement étanche. • Système d’égouttoir amélioré. • Réservoir séparé pour faciliter l’utilisation et le nettoyage. • Plusieurs Ecosystem 2 peuvent être alimentés à partir du même réservoir. • Système de refroidissement à l’air automatique. • Peut aussi accommoder des pots remplis de différents substrats. • L’unité s’ouvre partiellement ou complètement pour faciliter l’entretien des plantes. • Circulation d’air améliorée à l’intérieur grâce à l’interstice de 16 po entre l’unité et le plancher. • Aucune bande Velcro requise pour retenir les dalles en place. • Préparation simple; raccord de boyau à la pompe pour effectuer le traitement initial des dalles de laine de roche à l’intérieur du jardin. Pour d’autres renseignements à propos de l’Ecosystem 2, visitez votre boutiquer hydroponique.

MY Soyez à l'affût des nouveautés qui vous procureront le jardin luxuriant dont vous rêvez. Vous désirez voir votre produit figurer parmi les produits vedettes? Communiquez avec la rédactrice au 1-250-729-2677 ou au editor@maximumyield.com

38

MAXIMUM YIELD CANADA-FRANÇAIS - mai / juin 2010



Maximum Yield French Canada - May/June 2010