__MAIN_TEXT__

Page 1

Rapport annuel 2016-2017

333 avenue King Edward 613-241-2727 www.nouvellescene.com


TABLE DES MATIÈRES Mot du président

1

La Nouvelle Scène Gilles Desjardins

4

À PROPOS

4

MISSION

4

CONSEIL D’ADMINISTRATION

5

ÉQUIPE

5

Missions des compagnies fondatrices résidentes

6

Faits saillants

7

IMPLICATION COMMUNAUTAIRE

7

LA GALERIE JOHN RUDDY GALLERY

9

PROMOTION DE L’ART CHEZ LES JEUNES

9

Rapport stratégique

10

AXE 1 : FINANCEMENT

10

AXE 2 : CONSTRUCTION

11

AXE 3 : POSITIONNEMENT ET VISIBILITÉ

12

AXE 4 : GOUVERNANCE

12

AXE 5 : GESTION, ADMINISTRATION ET RESSOURCES HUMAINES

12

AXE 6 : SERVICES À LA CLIENTÈLE ET EXPLOITATION DU LIEU

13

AXE 7 : PROGRAMMATION

14

Remerciements

15

Annexe : États financiers au 30 juin 2017

16


MOT DU PRÉSIDENT En tant que président du conseil d’administration depuis décembre 2015, je suis fier d’appuyer La Nouvelle Scène Gilles Desjardins. Avec les membres du conseil d’administration et l’équipe en place, nous travaillons sans relâche à la réalisation de la mission de l’organisme. LNSGD est un organisme en pleine évolution qui a franchi bien des étapes en 2016-2017. Elle fut témoin tout particulièrement de la grande réouverture du théâtre entièrement reconstruit. Ont été ainsi présentés les spectacles des compagnies fondatrices résidentes (Théâtre du Trillium, Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre et Théâtre la Catapulte) ainsi qu’une série musicale et de nombreux événements spéciaux. L’année fut spectaculaire pour la campagne de financement de l’organisme. Le soutien de la communauté a témoigné et témoigne encore du rôle essentiel joué par LNSGD dans le secteur des arts de la région capitale nationale. Le théâtre est aujourd’hui un lieu où la créativité est encouragée et mise en lumière. Au nom du conseil d’administration, merci à tous nos donateurs, bailleurs de fonds et bénévoles. Anne-Marie White, aujourd’hui directrice générale et artistique sortante, a quitté ses fonctions en octobre 2017. Tout en assurant la gestion de l’organisme, elle a renforcé les liens de celui-ci avec les partenaires publics et même obtenu du nouveau financement. Elle a aussi développé une programmation ainsi que de nombreux partenariats artistiques et communautaires. Nous ne la remercierons jamais assez d’avoir mis sur pied une campagne annuelle axée sur la communauté appelée Cercle 333 tout en exécutant un travail remarquable à l’égard de la collecte de fonds appuyée par le Cabinet de campagne. Nous sommes sur le point d’annoncer une nouvelle direction générale qui viendra se joindre à une équipe extraordinaire. Je voudrais prendre un moment pour remercier Anne-Marie puisque, par son engagement durant cette période de transition, elle a permis à l’organisme de maintenir le cap.

Rapport annuel 16-17

2


Je voudrais reconnaître le rôle essentiel des compagnies fondatrices et résidentes qui, d’une part, nourrissent LNSGD d’une programmation théâtrale brillante et, d’autre part, s’investissent pour faire de notre théâtre un lieu unique. Je vous remercie sincèrement pour votre passion. Pour finir, je voudrais reconnaître le travail tenace et bienveillant des membres du conseil d’administration. Votre implication contribue à la réalisation d’un rêve commun pour les artistes et citoyens francophones de la région — celui de faire de LNSGD un centre de création artistique qui représente et rassemble la créativité, la détermination, la vaillance et la beauté d’une communauté. À tous, je vous remercie pour votre rigueur et votre implication. Cordialement,

Jean Lalande Président du Conseil d’administration

Rapport annuel 16-17

3


LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS À propos La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (LNSGD) est le Centre de théâtre francophone d’Ottawa-Carleton situé au 333 avenue King Edward. Ce centre de production et de diffusion des arts de la scène y présente une programmation théâtrale variée de ses quatre compagnies résidentes d’Ottawa (Théâtre du Trillium, Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre, Théâtre la Catapulte), une série musicale, en plus d’un bon nombre de spectacles des arts de la scène (théâtre, musique, danse, performance) provenant d’autres compagnies de la région, du pays et à l’occasion, de l’international. Le nouveau théâtre possède deux studios pouvant accueillir respectivement 173 et 100 spectateurs, un troisième studio de répétition, un bar/terrasse pouvant accueillir plus de 200 personnes pour des évènements spéciaux ainsi qu’une cour intérieure.

Mission La Nouvelle Scène Gilles Desjardins est d’abord le centre de théâtre francophone professionnel de ses quatre compagnies fondatrices et résidentes : Théâtre du Trillium, Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre et Théâtre la Catapulte. Lieu de production et de diffusion, LNSGD met son expertise et ses infrastructures au service des compagnies et de la création artistique, au bénéfice de la grande communauté de la région d’Ottawa. Pour se faire connaître d’un auditoire plus vaste, LNSGD ouvre aussi ses portes à d’autres disciplines artistiques.

Mandat Selon ses statuts et règlements, La Nouvelle Scène poursuit les buts suivants : 1. Aménager et faire fonctionner un centre de création et de présentation de spectacles de théâtre et d’autres arts de la scène ; 2. Mettre ce centre à la disposition des artistes et de l’ensemble de la communauté aux meilleures conditions possible ; 3. Favoriser l’éclosion d’une expression artistique en français ; 4. Favoriser la diffusion de produits artistiques dans la région d’OttawaCarleton, en Ontario, au Canada et ailleurs ; 5. Éduquer et sensibiliser les Canadiennes et les Canadiens aux arts de la scène ; 6. Offrir une saison artistique de qualité à la communauté de la région d’Ottawa-Carleton et d’ailleurs ; 7. Servir de lieu de représentation aux compagnies résidentes ainsi qu’aux artistes et aux compagnies poursuivant une démarche de création artistique.

Rapport annuel 16-17

4


Conseil d’administration Jean Lalande Président

Philippe Boutin Trésorier

France Boily Secrétaire

Roger Gaudet Administrateur

Andrew Bender Administrateur

Aline Germain-Rutherford Administratrice

Benoit Duchesne Administrateur

Thérèse Goneau Administratrice

Jean-Maurice Lafond Administrateur

Benoit Roy Administrateur

Sylvain Sabatié Administrateur

Départs et congés prolongés Julie Laramée Directrice des finances et de l’administration (en congé prolongé depuis le 27 mai 2016)

François Demers

Équipe Anne-Marie White Directrice générale et artistique

Gabriel Martine Directeur technique

Donald Charette Directeur des locations et service à la clientèle

Patrick Potvin Adjoint à l’administration et responsable de la billetterie

Laurence Crête Adjointe à la direction et lien avec la communauté

Malika Proulx-Oloko Coordonnatrice des communications et développement des publics

Michelle Guay-Leblanc Suppléante aux finances

Marcel Aymar Responsable de la programmation musicale et cinématographique

Directeur du marketing et des communications Départ : 24 février 2017

Michel Fournier

Benoit Prud’Homme

Nicolas d’Arros

Contractuel à l’entretien en bâtiment et conciergerie Départ : 2 septembre 2017

Dominique Mahaux Gérant des lieux Départ : 17 février 2017

Martin Martel Contractuel à la billetterie et en appui aux communications Départ : 2 mars 2017

Rapport annuel 16-17

Entretien et conciergerie du bâtiment Responsable de l’expérience client

Marie-Nicole Groulx Adjointe aux locations

Stagiaires Djénéba Sanogo Département des communications

Manu Eleyi Département des locations et de la production

5


MISSIONS DES COMPAGNIES FONDATRICES ET RÉSIDENTES La mission que s’est donnée le Théâtre du Trillium est de produire et diffuser des œuvres théâtrales de répertoire contemporain et de création, et de contribuer ainsi à l’avancement de la pratique théâtrale en général. De façon plus spécifique, dans la région d’Ottawa, en français, dans un contexte de minorité linguistique, elle entend aussi œuvrer comme facteur d’émulation pour les artistes francophones de la région et comme vecteur de rassemblement culturel pour la communauté des francophones et des francophiles.

Le Théâtre de la Vieille 17 est un théâtre de création, ancré en Ontario français, mais ouvert sur le monde, qui veut donner la parole à des créateurs animés par des préoccupations sociales et humaines. Il produit à la fois des spectacles pour les enfants et pour les adultes et les diffuse à l’échelle régionale, nationale et, à l’occasion, internationale. Il réalise en outre des projets théâtraux, innovateurs et rassembleurs, qui ont un effet dans la communauté.

La Compagnie Vox Théâtre crée, produit et diffuse à La Nouvelle Scène et en tournée des spectacles pour les jeunes publics, la famille et le grand public. La compagnie veut leur faire découvrir et partager sa passion pour un théâtre musical actuel dont le style épouse la dramaturgie de chaque projet. Vox Théâtre privilégie le développement de nouveaux textes et l’écriture d’adaptations qui permettent l’exploration des possibilités de la voix humaine par différents moyens d’expression scénique. La compagnie maintient aussi un volet de ressourcement artistique et de sensibilisation qui se présente sous la forme d’animations théâtrales, de laboratoires d’exploration, de stages, de conférences dans la communauté et dans les écoles. Elle accueille également des spectacles à LNS pour enrichir la vie artistique et culturelle de sa communauté.

Le Théâtre la Catapulte est une compagnie professionnelle de création, de production et de diffusion enracinée en Ontario français, proposant aux adolescents et au grand public des expériences théâtrales audacieuses et éclectiques nourries par la fougue de la relève et par des artistes établis. Il assure à ses productions une diffusion importante dans la région d’Ottawa-Gatineau et dans l’ensemble du Canada tout en cultivant sa relation avec ses publics.

Rapport annuel 16-17

6


FAITS SAILLANTS Implication communautaire Importance de LNSGD soulignée à l’hôtel de Ville d’Ottawa Lors du 11e rendez-vous francophone annuel du maire, le 24 mars 2017, la Ville d’Ottawa a souligné l’apport inestimable de La Nouvelle Scène Gilles Desjardins à la vitalité des arts et de la culture francophone à Ottawa. Selon le maire Jim Watson, LNSGD est un excellent exemple d’enrichissement du patrimoine culturel en Ontario français. L’organisme « crée des emplois dans le milieu culturel tout en nourrissant les esprits des francophones de la région ». L’évènement, qui fut un véritable succès, a permis à LNSGD de confirmer sa place en tant qu’acteur majeur de la communauté francophone et de consolider ses partenariats clés. Lancement du Cercle 333 Le déjeuner du maire a aussi été l’occasion pour LNSGD de lancer son nouveau cercle de mécènes, dans le cadre de sa campagne annuelle de financement : le Cercle 333. Par un simple don de 333 $, les membres contribuent à rendre l’art vivant accessible aux publics de tous âges et de toutes cultures. Ils s’engagent dans la création locale et participent à l’épanouissement des arts francophones dans la capitale nationale. En outre, chaque nouveau membre donne la chance à une famille francophone à faible revenu d’assister gratuitement à un spectacle. Grâce à une précieuse collaboration avec le Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville (CRCBV), LNSGD a été à même d’identifier et de contacter ces familles. L’organisme prévoit agrandir son réseau tout en créant de nouveaux partenariats avec divers organismes de la grande région d’Ottawa-Gatineau. Prix abordables et billets offerts à la communauté LNSGD s’engage, chaque année, à proposer des prix abordables et compétitifs à ses spectateurs. Pour ce faire, l’organisme a mis en place La Nouvelle Carte et La Nouvelle Carte OR, deux campagnes de fidélisation bien réussies. La première permet aux amoureux et amoureuses des arts de la scène d’économiser 30 % sur tous les billets achetés jusqu’à 10 jours avant une représentation, pour un prix modique de 25 $. La deuxième, quant à elle, propose un laissez-passer pour assister à l’entièreté des spectacles de la saison en cours (2016-2017 au moment de sa création) pour seulement 250 $ (valeur de 760 $).

Rapport annuel 16-17

7


Dans le but d’appuyer la communauté, LNSGD a offert 71 paires de billets et 14 Nouvelles Cartes OR à des organismes et associations francophones de la région d’Ottawa-Gatineau. Présence de LNSGD au Festival franco-ontarien 2017 Pour la toute première fois, LNSGD a participé au Festival franco-ontarien (FFO). Il était impératif pour l’organisme d’être présent à ces trois journées de festivités. En effet, le FFO demeure l’un des plus importants évènements rassembleurs des forces vives de la francophonie ontarienne et canadienne. L’équipe de LNSGD a saisi l’opportunité pour promouvoir sa programmation 2017-2018 ainsi que pour échanger avec la communauté rassemblée au parc Major’s Hill. Célébration de la Journée Mondiale du Théâtre Le 26 mars 2017, LNSGD a tenu un évènement 5 à 7 où adultes et enfants étaient conviés dans le cadre des célébrations de la Journée Mondiale du Théâtre (JMT). Grâce à un soutien financier de Théâtre Action (TA), les passionnés de théâtre de la région étaient invités à assister à des lectures présentées par Jean Stéphane Roy (Mot franco-ontarien, écrit par Claude Guilman), Mishka Lavigne (message canadien, rédigé par Gilles Poulin-Denis), Esther Beauchemin (message international, écrit par Isabelle Huppert) et Pier Rodier (lisant son propre texte : Mot pour l’enfance et la jeunesse). La formule proposait un vin d’honneur et un goûter. La coordination de cet évènement fut réalisée dans le cadre du projet final d’un des stagiaires de LNSGD. LNSGD à l’écoute de son public Le 2 février 2017, LNSGD a tenu un groupe de discussion dans le Bistro Marcil Lavallée. Les participants ont été consultés sur des questions touchant le marketing ainsi que le programme de reconnaissance des donateurs. Tous les commentaires et suggestions ayant été exprimés lors de cette soirée ont été entendus et recueillis. L’analyse de ces réponses a permis à LNSGD d’obtenir une synthèse des besoins et des motivations du grand public et, plus largement, de la communauté vis-à-vis l’organisme. Accueil de stagiaires du Collège La Cité Djénéba Sanogo et Manu Eleyi, étudiants du programme de Relations publiques au Collège La Cité, ont complété leur parcours collégial à LNSGD. Durant sept semaines, ils ont apporté un appui à l’équipe des communications (sous la supervision de Malika Proulx-Oloko et Laurence Crête) et à la production d’évènements (sous la supervision de Donald Charette). LNSGD souhaite renouveler cette expérience enrichissante et a pour objectif de développer davantage les échanges de services avec les établissements éducatifs de la région.

Rapport annuel 16-17

8


La Galerie John Ruddy Gallery Grâce à de généreux dons de la famille Pagé-Charron, Yves Audette et Denys Labelle, vingt-deux (22) toiles sont actuellement exposées dans La Galerie John Ruddy Gallery. Issues d’une collection privée, ces œuvres d’artistes de renom – Metson, Marok, Huot et Tatossian – sont en vente.

Promotion de l’art chez les jeunes La Série enfance 2016-2017, chapeautée par VOX Théâtre et le Théâtre de la Vieille 17, a réuni un public de 1525 jeunes spectateurs (âgés de 18 mois à 14 ans) au travers de ses matinées scolaires. Grâce aux pièces présentées par le Théâtre la Catapulte, 1662 adolescents (âgés de 12 à 17 ans) ont été initiés à la magie du théâtre lors des représentations scolaires. C’est donc plus de 3187 jeunes qui ont eu la chance de profiter, cette année, des nouvelles installations et de la programmation de LNSGD au travers du programme des matinées scolaires.

Rapport annuel 16-17

9


RAPPORT STRATÉGIQUE Axe 1 : Financement Le 15 septembre 2016, le nom de l’édifice est modifié : autrefois appelé La Nouvelle Scène, l’organisme est renommé La Nouvelle Scène Gilles Desjardins en reconnaissance du généreux don de Monsieur Gilles Desjardins – BRIGIL et sa famille. À l’occasion du lancement de la saison 2016-2017, l’équipe a également dévoilé le don important qu’a fait la firme Marcil Lavallée pour le bistro et la terrasse. En guise de reconnaissance, le foyer du lieu est désormais nommé le Bistro et la Terrasse Marcil Lavallée. Ayant pour mandat d’orienter, d’appuyer et d’évaluer les diverses stratégies et activités de financement de l’organisme, un comité de développement et de collecte de fonds a été mis sur pied par le conseil d’administration. Le 6 octobre, un important évènement de collecte de fonds a eu lieu, conviant influenceurs de la communauté et donateurs potentiels, permettant ainsi de rencontrer l’invitée de marque Madame Sophie Grégoire Trudeau. En plus d’amasser une généreuse somme de 100 000$ en engagement de don, cette initiative a permis d’augmenter la notoriété de LNSGD. Dans le cadre de sa campagne de financement annuelle, LNSGD a notamment lancé, le 24 mars, le Cercle 333. L’initiative s’est fixée pour objectif d’aller chercher 111 membres au bout de la première année, 222 membres pour la deuxième et 333 membres pour la troisième année. Fonds publics LNSGD est appuyée par de nombreux partenaires publics pour son fonctionnement et sa programmation, notamment la Ville d’Ottawa, le Conseil des arts de l’Ontario ainsi que Patrimoine canadien. LNSGD est très fière de ses évaluations de rendement émises par les bailleurs de fonds. De plus, LNSGD en est à sa deuxième année de financement avec la Fondation Trillium de l’Ontario (FTO). Ces fonds octroyés sur une période de 26 mois servent, depuis leur obtention, à soutenir l’accès à des expériences artistiques, culturelles et patrimoniales significatives pour la communauté. Le programme de la FTO permet à LNSGD de consolider ses efforts sur le développement des publics, la médiation culturelle et le lien avec sa communauté.

Rapport annuel 16-17

10


Revenus autonomes (locatifs et de la billetterie) Depuis la réouverture du lieu, les demandes de location des salles ne cessent d’augmenter. Avec ses nouvelles installations techniques à la fine pointe de la technologie et son architecture contemporaine, le nouveau centre suscite encore plus d’intérêt que l’équipe avait prévu. De nombreux évènements d’envergure organisés par des organisations reconnues d’Ottawa ont été présentés à LNSGD en 2016-2017. Pensons au Festival international de Jazz, au Festival de musique de Chambre, au Festival Fringe, Production Acte II, des émissions de Radio-Canada et plusieurs autres. De surcroît, LNSGD voit ses taux de fréquentation et de participation augmenter. À la suite d’une analyse effectuée en 2015-2016 par la consultante Diane Chevrette, un nouveau système de billetterie appelé Tuxedo a été installé. Ce nouveau système de billetterie, rentable et efficace, permet une grande liberté d’opération puisqu’il fonctionne essentiellement à partir d’une plateforme en ligne, une première pour l’organisme. LNSGD, en collaboration avec les compagnies fondatrices résidentes, a poursuivi son travail sur le modèle de codiffusion. Une première phase d’expérimentation du modèle d’affaires a été mise sur pied dès le début de la saison 2016-2017. LNSGD s’est bien adaptée tout au long de l’année à cette nouvelle réalité, confirmant ainsi que l’expérience était concluante et bénéfique pour l’organisme.

Axe 2 : Construction Alors que la construction n’était pas encore terminée, LNSGD a quand même aménagé les nouveaux locaux dès 2016 et a commencé à accueillir les spectacles des compagnies. En raison de quelques retards dans la construction, l’obtention du permis d’occupation final a été obtenue quelques jours avant l’inauguration officielle du lieu, le 1er décembre 2016. C’est ainsi que le projet de construction qui avait débuté plus de 3 ans auparavant pu officiellement être déclaré terminé. La construction étant complétée, LNSGD souligne sa première année complète dans le nouveau lieu. L’organisme a recréé son modèle de fonctionnement et travaille continuellement à déterminer ses besoins immédiats. LNSGD est très fière d’offrir à la communauté un lieu de rassemblement. Les francophones et francophiles de la région sont heureux de se rassembler aujourd’hui dans un théâtre métamorphosé disposant d’un équipement moderne et adapté.

Rapport annuel 16-17

11


Axe 3 : Positionnement et visibilité À la suite de son changement de nom (l’ajout de Gilles Desjardins), La Nouvelle Scène a dévoilé sa toute nouvelle image de marque à l’occasion du lancement de la saison artistique 2016-2017. Créé par la firme Orkestra, le nouveau logo est évolutif et s’amalgame facilement à divers environnements. La facture visuelle a été modernisée et épurée afin d’offrir une allure à l’image de la programmation : en constante évolution. Pour la même raison, un nouveau site Web a été développé. Le mandat a été donné à la firme Axial qui a réussi à créer une plateforme conviviale et en harmonie avec la nouvelle image de marque. Le site a été dévoilé lors du lancement de la saison 2016-2017, le 15 septembre 2016.

Axe 4 : Gouvernance L’année fut marquée par plusieurs rencontres de gouvernance, dont 7 rencontres du conseil d’administration et de nombreuses rencontres des comités : ressources humaines, finances, gouvernance, développement et collecte de fonds, ainsi que le comité exécutif. Une révision de la gouvernance est observée en 2016-2017 : • Le comité de gouvernance est restructuré et est désormais formé de 3 membres du c.a. • Un comité de développement et de collecte de fonds est mis sur pied et de nombreuses stratégies sont mises en place. • Plusieurs comités du conseil d’administration sont mis sur pieds et appuient, tout au long de l’année, la direction générale et artistique dans son mandat. LNSGD est dans l’avant-dernière année de son plan stratégique 2015-2018. Déjà, à la fin de l’année 2016-2017, la direction générale met en place les démarches pour la prochaine planification stratégique qui débutera en juillet 2018. Le consultant Eric Dubeau a été désigné pour appuyer LNSGD dans l’élaboration de cette nouvelle planification stratégique quinquennale.

Axe 5 : Gestion, administration et ressources humaines En raison des nombreux changements organisationnels auxquels fait face LNSGD dans les dernières années, il est plus qu’important de se pencher sur la révision complète de l’ensemble des politiques de l’organisme. Jusqu’à aujourd’hui, voici les diverses avancées en termes de politiques :

Rapport annuel 16-17

12


• • • •

La politique des ressources humaines a été en partie révisée et quelques changements/mises à jour ont été adoptés en conseil d’administration. La politique des locations est en cours de révision par rapport à la nouvelle utilisation du lieu et de ses nouveaux besoins. Une politique de codiffusion a été réfléchie et élaborée. Elle sera mise en application en 2017-2018. La direction générale, appuyée par le comité des ressources humaines, a mis en place un système d’évaluation du rendement, des objectifs et ainsi qu’un processus d’encadrement des employés de LNSGD, soutenu par la nouvelle direction administrative et financière.

L’organigramme a connu plusieurs changements tout au long de l’année en raison de quelques départs et changements de postes. À la suite de ces modifications, les descriptions de tâches de nombreux postes ont été révisées et les contrats ont été mis à niveau, ainsi que les échelles salariales correspondantes. Par exemple, le poste de responsable de l’expérience client a pris en charge le service de billetterie afin d’assurer une expérience enrichie et agréable dès le premier contact avec le théâtre et le poste de direction du marketing et des communications a été aboli et remplacé par le poste de coordination des communications et responsable du développement des publics.

Axe 6 : Services à la clientèle et exploitation du lieu En mars 2017, LNSGD a procédé à l’embauche d’un responsable de l’expérience client, Nicolas d’Arros, pour assurer l’excellence du service à clientèle (programmation et locations externes). Ses fortes compétences administratives lui ont permis d’évaluer les besoins en personnel (gérance des lieux, de bar, d’accueil). Un recrutement massif de contractuels a alors été entamé. Dès le lancement de la saison 2016-2017, LNSGD a formé son équipe de bénévoles et a développé une politique de bénévolat pour soutenir les initiatives du service à la clientèle. L’ensemble de l’expérience a été largement amélioré. L’impact positif de tous ces changements que ce soit pour l’accueil ou l’expérience client en général a pu être apprécié au regard de l’amélioration nette des statistiques sur la satisfaction client.

Rapport annuel 16-17

13


Axe 7 : Programmation En septembre 2016, LNSGD a lancé sa toute première programmation complète depuis le début du projet de reconstruction. Tout au long de la saison (de septembre 2016 à mai 2017), les spectateurs ont vécu des expériences artistiques uniques, avec des spectacles multiformes, multi-arts, combinant théâtre et danse, cinéma et jazz, beat box et théâtre, slam et chanson.

Brièvement, voici la programmation artistique 2016-2017 en quelques chiffres : • • • • •

En théâtre : 8 productions, 4 accueils pour un total de 33 représentations En danse : 2 accueils pour un total de 4 représentations En musique : 8 spectacles présentant plus de 40 artistes Autres : 4 spectacles alliant musique afro-canadienne et courts-métrages, 4 soirées micro-ouverts – poésie et musique et 4 soirées 5 à 7 radiophoniques Au total, 4250 spectateurs ont assisté aux activités programmées, en plus de 3187 jeunes dans le cadre des matinées scolaires

Rapport annuel 16-17

14


MERCI À NOS PARTENAIRES !

Merci à Sylvie Constant, Mwamini Kanane et Karianne Lessard, étudiantes en Relations publiques au Collège La Cité, pour leur appui dans la préparation du rapport.

Rapport annuel 16-17

15


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2017


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS)

TABLE DES MATIÈRES

PAGE

Rapport de l'auditeur indépendant

1

États financiers État des résultats et de l'évolution de l'actif net

3

État de la situation financière

4

État des flux de trésorerie

5

Notes complémentaires

6

Renseignements complémentaires

14


1

RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT Aux membres du Centre de théâtre francophone d'Ottawa (La Nouvelle Scène Gilles Desjardins) Rapport sur les états financiers Nous avons effectué l'audit des états financiers ci-joints du Centre de théâtre francophone d'Ottawa (La Nouvelle Scène Gilles Desjardins), qui comprennent l'état de la situation financière au 30 juin 2017, et les états des résultats et de l'évolution de l'actif net et des flux de trésorerie pour l'exercice clos à cette date, ainsi qu'un résumé des principales méthodes comptables et d'autres informations explicatives. Responsabilité de la direction pour les états financiers La direction est responsable de la préparation et de la présentation fidèle de ces états financiers conformément aux Normes comptables canadiennes pour les organismes sans but lucratif, ainsi que du contrôle interne qu'elle considère comme nécessaire pour permettre la préparation d'états financiers exempts d'anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d'erreurs. Responsabilité de l'auditeur Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur les états financiers, sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les normes d'audit généralement reconnues du Canada. Ces normes requièrent que nous nous conformions aux règles de déontologie et que nous planifiions et réalisions l'audit de façon à obtenir l'assurance raisonnable que les états financiers ne comportent pas d'anomalies significatives. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états financiers. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, et notamment de son évaluation des risques que les états financiers comportent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d'erreurs. Dans l'évaluation de ces risques, l'auditeur prend en considération le contrôle interne de l'entité portant sur la préparation et la présentation fidèle des états financiers afin de concevoir des procédures d'audit appropriées aux circonstances, et non dans le but d'exprimer une opinion sur l'efficacité du contrôle interne de l'entité. Un audit comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et du caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états financiers. Nous estimons que les éléments probants que nous avons obtenus sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion d'audit avec réserve.


2

Fondement de l'opinion avec réserve Comme c'est le cas dans de nombreux organismes de bienfaisance enregistrés, le Centre tire des produits d'activités de collecte de fonds dont il n'est pas possible d'auditer l'exhaustivité de façon satisfaisante. Par conséquent, notre audit de ces produits s'est limité aux montants comptabilisés dans les comptes du Centre et nous n'avons pas pu déterminer si des ajustements pourraient devoir être apportés aux montants de ces produits, de l'insuffisance des produits par rapport aux charges et des flux de trésorerie liés aux activités de fonctionnement pour les exercices clos les 30 juin 2017 et 2016, de l'actif à court et à long terme aux 30 juin 2017 et 2016, et de l'actif net aux 30 juin 2017 et 2016 et au 1 juillet 2015. Nous avons exprimé par conséquent une opinion d'audit modifiée sur les états financiers de l'exercice clos le 30 juin 2016, en raison des incidences possibles de cette limitation de l'étendue des travaux. Opinion avec réserve À notre avis, à l'exception des incidences éventuelles de la situation décrite dans le paragraphe sur le fondement de l'opinion avec réserve, les états financiers donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière du Centre de théâtre francophone d'Ottawa (La Nouvelle Scène Gilles Desjardins) au 30 juin 2017, ainsi que des résultats de ses activités et de ses flux de trésorerie pour l'exercice clos à cette date, conformément aux Normes comptables canadiennes pour les organismes sans but lucratif. Rapport relatif à d'autres obligations légales et réglementaires Conformément aux exigences de la Loi sur les personnes morales de l'Ontario, nous déclarons qu'à notre avis, ces normes ont été appliquées de la même manière qu'au cours de l'exercice précédent.

Comptables professionnels agréés, experts-comptables autorisés Ottawa (Ontario) Le 27 octobre 2017


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) ÉTAT DES RÉSULTATS ET DE L'ÉVOLUTION DE L'ACTIF NET EXERCICE CLOS LE 30 JUIN 2017

3 2017

2016

853 971 $ 149 894 46 092 99 620 19 002 34 260 134 4 759

695 651 $ 58 462 31 838 41 140 15 866 5 224 8 008 106 786

PRODUITS Subventions et contributions - opérations et projets (annexe A) Vente de services Billetterie et abonnements Location Programmation Bistro Intérêts Collecte de fonds - Campagne majeure de financement Amortissement des contributions liées aux immobilisations - Contributions gouvernementales - Campagne majeure de financement

204 520 32 808

51 130 7 943

1 445 060

1 022 048

564 208 109 113

377 495 53 810

119 399 68 474 67 224 66 666 32 182 27 320 27 201 19 050 4 759 10 789 12 096

61 945 45 281 86 784 65 666 31 838 15 348 8 428 5 377 106 786 46 782 6 766

204 520 32 808 53 396

51 130 7 943 37 851

1 419 205

1 009 230

EXCÉDENT DES PRODUITS SUR LES CHARGES AVANT AMORTISSEMENT FINANCÉ PAR LES OPÉRATIONS ET INTÉRÊTS SUR DETTE À LONG TERME

25 855

12 818

Amortissement des immobilisations financées par les opérations Intérêts sur la dette à long terme

53 281 132 218

13 166 -

185 499

13 166

CHARGES D'EXPLOITATION Salaires, avantages sociaux et contractuels Personnel technique et d'appui Charges liées à la programmation, communication, promotion et marketing (annexe B) Électricité et chauffage Loyer et frais de bureau Remises aux compagnies de théâtre Billetterie et abonnements Assurances Entretien et réparations Bistro Collecte de fonds - Campagne majeure de financement Honoraires et services professionnels Intérêts et frais de service et de billetterie Amortissement des immobilisations - Portion financée par les contributions gouvernementales - Portion financée par la campagne majeure de financement Projets non récurrents

INSUFFISANCE DES PRODUITS PAR RAPPORT AUX CHARGES ACTIF NET NÉGATIF AU DÉBUT ACTIF NET NÉGATIF À LA FIN

(159 644)

(348)

(1 123)

(775)

(160 767) $

(1 123) $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) ÉTAT DE LA SITUATION FINANCIÈRE 30 JUIN 2017

4 2017

2016

933 288 $ 75 593 23 750

678 194 $ 433 630 16 263 285 000

111 000 17 856

150 500 3 600

1 161 487

1 567 187

823 000

973 500

10 303 346

10 243 897

11 126 346

11 217 397

12 287 833 $

12 784 584 $

57 382 $ 531 509 20 000 76 183

240 528 $ 514 557 487 999

ACTIF ACTIF À COURT TERME Encaisse Débiteurs (note 3) Dépôts à terme, 0,50 %, échus en août 2016 Contributions et subventions à recevoir Portion à court terme des promesses de dons à recevoir liées à la campagne majeure de financement Frais payés d'avance

PROMESSES DE DONS À RECEVOIR LIÉES À LA CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT IMMOBILISATIONS (note 4)

PASSIF PASSIF À COURT TERME Créditeurs et frais courus Subventions et contributions reportées (note 6) Produits reportés Partie courante de la dette à long terme (note 9)

685 074

1 243 084

CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES REPORTÉES LIÉES À LA CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT (note 7)

1 276 565

1 262 958

CONTRIBUTIONS GOUVERNEMENTALES REPORTÉES LIÉES AUX IMMOBILISATIONS (note 8)

7 475 145

7 679 665

DETTE À LONG TERME (note 9)

3 011 816

2 600 000

11 763 526

11 542 623

12 448 600

12 785 707

ACTIF NET NÉGATIF Non affecté

(160 767) 12 287 833 $

(1 123) 12 784 584 $

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION , administrateur

, administrateur


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE EXERCICE CLOS LE 30 JUIN 2017

5 2017

2016

ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT Insuffisance des produits par rapport aux charges Ajustements pour : Amortissement des immobilisations Activités de collecte de fonds - campagne majeure de financement Amortissement des contributions volontaires reportées liées aux immobilisations Amortissement des contributions gouvernementales reportées liées aux immobilisations Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement (note 10)

(159 644) $ 290 609

(348) $ 72 239

(4 759)

(106 786)

(32 808)

(7 943)

(204 520)

(51 130)

(111 122)

(93 968)

458 837

(472 359)

347 715

(566 327)

ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT Acquisitions nettes d'immobilisations Variation des dépôts à terme

(350 058) 16 263

(4 599 576) 40 651

(333 795)

(4 558 925)

51 174 -

253 687 (780 000) 3 867 999

190 000

1 043 035 -

241 174

4 384 721

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT Contributions volontaires reportées liées à la campagne majeure de financement Remboursement de la dette à long terme Augmentation de la dette à long terme Augmentation des contributions gouvernementales reportées liées aux immobilisations Variation nette des promesses de dons à recevoir AUGMENTATION (DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE ET DES ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE

255 094

TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE AU DÉBUT

678 194

TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE À LA FIN

933 288 $

La trésorerie et les équivalents de trésorerie sont constitués de l'encaisse.

(740 531) 1 418 725 678 194 $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

1.

6

STATUT ET NATURE DES ACTIVITÉS Le Centre, une société privée sans capital-actions constituée en vertu de la Loi sur les personnes morales de l'Ontario, est un organisme de bienfaisance au sens de la Loi de l'impôt sur le revenu. Le Centre est principalement un lieu de diffusion pour les spectacles produits par les quatre compagnies résidentes. Le Centre est exonéré d'impôt sur le revenu.

2.

PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES Utilisation d'estimations La préparation d'états financiers selon les NCOSBL exige que la direction procède à des estimations et pose des hypothèses qui ont une incidence sur les montants présentés au titre des actifs et des passifs et sur les montants comptabilisés au titre des produits et des charges pour les exercices visés. Constatation des produits Le Centre comptabilise les subventions et contributions selon la méthode du report. Les subventions et contributions affectées sont constatées à titre de produits de l’exercice au cours duquel les charges connexes sont engagées. Les produits tirés de la vente de services sont constatés lorsque le service est rendu. Les produits de location sont constatés sur une base mensuelle conformément aux baux ou lorsque le service est rendu. Les contributions gouvernementales reçues pour le financement de l'immeuble sont reportées et sont constatées à titre de produits en fonction de l'amortissement de l'immeuble et de l'équipement de scène. Les produits tirés des activités de collecte de fonds liées à la campagne majeure de financement sont reportés et constatés à titre de produits en fonction de l'amortissement de l'immeuble. Par ailleurs, une portion des produits liés à la campagne majeure de financement est constatée aux résultats de l'exercice en fonction des charges directes encourues liées à la campagne majeure de financement. Les produits tirés des activités de collecte de fonds sont constatés lorsqu'ils sont encaissés, à l'exception des promesses de dons qui sont constatées à titre de produits lorsque le montant recevable peut être raisonnablement estimé et que son recouvrement est suffisamment assuré. Les produits provenant de la billetterie et abonnements, du bistro, de la programmation et des intérêts ainsi que les autres produits sont constatés lorsqu'ils sont gagnés ou les services ont été rendus. Apport à recevoir Un apport à recevoir est comptabilisé en actif lorsque le montant à recevoir peut faire l'objet d'une estimation raisonnable et que la réception finale du montant est raisonnablement assurée.


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

2.

7

PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES (suite) Services reçus à titre bénévole Le Centre ne pourrait exercer ses activités sans les services qu’il reçoit de nombreux bénévoles qui lui consacrent un nombre d’heures considérable. En raison de la complexité inhérente à la compilation de ces heures, les services reçus à titre bénévole ne sont pas constatés dans les états financiers du Centre. Promesses de dons à recevoir Le Centre comptabilise les promesses de dons à recevoir liées à la campagne majeure de financement lorsque les montants à recevoir peuvent faire l'objet d'une estimation raisonnable et lorsque la réception finale des montants est raisonnablement assurée. Immobilisations Les immobilisations sont comptabilisées au coût. Elles sont amorties en fonction de leur durée de vie utile respective selon les méthodes, taux annuels et périodes indiqués ci-dessous : Méthodes Immeuble Équipement de scène Ameublement Équipement informatique

Linéaire Linéaire Linéaire Dégressif

Taux ou périodes 40 ans 15 ans 20 % 30 %

Réduction de valeur des immobilisations Le Centre comptabilise en charges une réduction de valeur à l’état des résultats lorsqu’une immobilisation n’a plus aucun potentiel de service à long terme. La réduction comptabilisée est mesurée comme étant l’excédent de la valeur comptable nette de l’immobilisation sur sa valeur résiduelle. Instruments financiers Évaluation des instruments financiers Le Centre évalue initialement ses actifs financiers et ses passifs financiers à la juste valeur, sauf dans le cas de certaines opérations qui ne sont pas conclues dans des conditions de concurrence normale. Il évalue ultérieurement tous ses actifs financiers et ses passifs financiers au coût après amortissement. Les actifs financiers évalués au coût après amortissement se composent de l’encaisse, des débiteurs et des contributions et subventions à recevoir. Les passifs financiers évalués au coût après amortissement se composent des créditeurs et frais courus.


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

2.

8

PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES (suite) Instruments financiers (suite) Dépréciation Les actifs financiers évalués au coût après amortissement sont soumis à un test de dépréciation s’il existe des indications d'une possible dépréciation. Le Centre détermine s'il y a eu un changement défavorable important dans le calendrier ou le montant prévu des flux de trésorerie futurs de l'actif financier. Si c'est le cas, il réduit la valeur comptable de l'actif à la valeur actualisée des flux de trésorerie attendus de l'actif ou au prix qu'il pourrait obtenir de la vente de l'actif à la date de clôture selon le plus élevé des deux montants. Le montant de réduction de valeur est comptabilisé aux résultats. La moins-value déjà comptabilisée peut faire l’objet d’une reprise de valeur dans la mesure de l’amélioration, sans être supérieure à ce qu’elle aurait été à la date de reprise si la moins-value n’avait jamais été comptabilisée. Cette reprise est comptabilisée aux résultats. Coûts de transaction Les coûts de transaction relatifs à des instruments financiers évalués ultérieurement au coût après amortissement sont présentés en réduction de la valeur comptable de l’actif ou du passif financier et comptabilisés aux résultats sur la durée de l’instrument en vertu de la méthode linéaire. Trésorerie et équivalents de trésorerie La politique du Centre consiste à présenter dans la trésorerie et les équivalents de trésorerie les soldes bancaires incluant les découverts bancaires dont les soldes fluctuent souvent entre le positif et le négatif.

3.

DÉBITEURS Comptes clients Taxe de vente harmonisée à recevoir

4.

2017

2016

48 044 $ 27 549

34 935 $ 398 695

75 593 $

433 630 $

IMMOBILISATIONS Coût Terrain Immeuble Équipement de scène Ameublement Équipement informatique

Amortissement cumulé

2017

2016

189 721 $ 9 928 437 494 896 39 470 14 979

- $ 308 827 39 684 9 404 6 242

189 721 $ 9 619 610 455 212 30 066 8 737

189 721 $ 9 603 734 418 512 24 551 7 379

10 667 503 $

364 157 $

10 303 346 $

10 243 897 $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

5.

9

EMPRUNT BANCAIRE Le Centre dispose d'une marge de crédit autorisée de 75 000 $ renouvelable annuellement, au taux préférentiel plus 1,25 %. Cette marge de crédit est garantie par une convention de sûreté générale et elle est inutilisée en date de fin d'exercice.

6.

SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS REPORTÉES Les variations survenues dans les soldes des contributions et subventions reportées sont les suivantes :

Solde au début Plus : montant reçu ou à recevoir au cours de l'exercice Moins : montant constaté à titre de produit de l'exercice Solde à la fin

2017

2016

514 557 $ 862 435 (845 483)

464 883 $ 745 325 (695 651)

531 509 $

514 557 $

Le solde des subventions et contributions reportées se détaille comme suit :

Ville d'Ottawa - Programmation - Soutien aux installations Ministère du Patrimoine canadien - Programme de développement des communautés de langue officielle (PDCLO) Fondation Trillium de l'Ontario

2017

2016

237 350 $ 185 000

235 000 $ 185 000

45 000 64 159

45 000 49 557

531 509 $

514 557 $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

7.

10

CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES REPORTÉES LIÉES À LA CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT Les variations survenues dans les soldes des contributions volontaires reportées liées à la campagne majeure de financement sont les suivantes : 2017 Solde au début Plus : montant reçu au cours de l'exercice Moins : montant constaté à titre de produit de l'exercice Moins : amortissement des contributions volontaires liées aux immobilisations Plus : promesses de dons à recevoir

1 262 958 $ 51 174 (4 759)

Solde à la fin

1 276 565 $

(32 808) -

2016 - $ 253 687 (106 786) (7 943) 1 124 000 1 262 958 $

Les contributions volontaires liées à la campagne majeure de financement ont servi à financer la construction de l'immeuble, ainsi qu'à couvrir les charges directes liées à la campagne majeure de financement. 8.

CONTRIBUTIONS GOUVERNEMENTALES REPORTÉES LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 2017 Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport Ville d'Ottawa Ministère du Patrimoine canadien Moins : subventions cumulées constatées à titre de produits

2016

5 460 800 $ 2 000 000 269 995

5 460 800 $ 2 000 000 269 995

7 730 795

7 730 795

255 650

51 130

7 475 145 $

7 679 665 $

Les variations survenues dans les soldes des contributions reportées liées aux immobilisations sont les suivantes : 2017 Solde au début Plus : montant reçu au cours de l'exercice Moins : montant constaté à titre de produit de l'exercice

2016

7 679 665 $ (204 520)

6 687 760 $ 1 043 035 (51 130)

7 475 145 $

7 679 665 $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

9.

11

DETTE À LONG TERME 2017 Prêt à terme non rotatif - taux préférentiel plus 1,5 %, intérêts payables mensuellement, renouvelable en mai 2020, garanti par une convention de sûreté générale ainsi que par une hypothèque de premier rang sur l'immeuble (a) Partie courante de la dette à long terme

2016

3 087 999 $

3 087 999 $

76 183

487 999

3 011 816 $

2 600 000 $

Suite à la fin de l'exercice, le 6 juillet 2017, le prêt à terme rotatif a été converti en emprunt hypothécaire échéant en juillet 2018. Selon les nouvelles modalités, le prêt porte intérêt au taux de 3,09 % et est remboursable par versement mensuel de 14 789 $, capital et intérêt. Les versements en capital approximatifs à effectuer et le solde renouvelable au cours des deux prochains exercices en fonction de la nouvelle entente sont les suivants : Exigibles 2017-2018 2018-2019 10.

76 183 $ 7 033 $

Renouvelable - $ 3 004 783 $

VARIATION NETTE DES ÉLÉMENTS HORS CAISSE DU FONDS DE ROULEMENT

Débiteurs Contributions et subventions à recevoir Frais payés d'avance Créditeurs et frais courus Subventions et contributions reportées Produits reportés

2017

2016

358 037 $ 261 250 (14 256) (183 146) 16 952 20 000

198 314 $ (250 000) 13 270 (483 617) 49 674 -

458 837 $

(472 359) $


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

11.

12

INSTRUMENTS FINANCIERS Risque de crédit Le risque de crédit est le risque qu’une partie à un instrument financier manque à l’une de ses obligations et amène de ce fait l’autre partie à subir une perte financière. Les principaux risques de crédit pour le Centre sont liés aux débiteurs. Le Centre consent du crédit à ses clients dans le cours normal de ses activités. De plus, le Centre évalue la condition financière de ses clients sur une base continuelle et examine l’historique de crédit de tout nouveau client. Le Centre établit une provision pour créances douteuses en tenant compte du risque de crédit de clients particuliers, des tendances historiques et d’autres informations. Environ 63 % du total des comptes clients sont à recevoir de quatre sociétés importantes. Le Centre évalue qu'aucun risque important ne découle de cette situation. Risque de taux d'intérêt Le risque de taux d’intérêt est le risque que la juste valeur ou les flux de trésorerie futurs d’un instrument financier fluctuent en raison des variations de taux d’intérêt du marché. Le Centre est exposé au risque de taux d’intérêt en ce qui concerne ses instruments financiers à taux d’intérêt fixes et à taux d'intérêt variables. Les instruments à taux d’intérêt fixes assujettissent le Centre à un risque de juste valeur et ceux à taux d’intérêt variables à un risque de flux de trésorerie. Le Centre n’utilise pas d’instruments financiers dérivés pour neutraliser les incidences de ce risque. Le Centre utilise une marge de crédit et une dette à long terme comportant des taux d’intérêt variables. Conséquemment, il encourt un risque de taux d’intérêt en fonction de la fluctuation du taux d’intérêt préférentiel. Cependant, une variation de 1 % du taux préférentiel n’aurait pas une incidence significative sur les résultats et la situation financière du Centre.

12.

ÉVENTUALITÉS Montants octroyés en vertu d’ententes Dans le cours normal de ses activités, le Centre signe des ententes en vertu desquelles des montants lui sont octroyés pour l’exécution de projets qui sont assujettis à des restrictions qui régissent l’utilisation des fonds. Les bailleurs de fonds peuvent effectuer un audit des registres comptables de l’organisme pour s’assurer du respect de ces modalités. Dans l’éventualité où des montants pourraient faire l’objet de remboursements aux bailleurs de fonds, les ajustements nécessaires seront affectés à l’exercice au cours duquel ils seront constatés. Dossiers de réclamation en cours Le Centre a présentement certains dossiers de réclamation en cours. Il est actuellement impossible d'évaluer le dénouement de ces dossiers. Par conséquent aucune provision n'a été constituée dans les états financiers. Dans le cas où le Centre aurait à débourser des montants relativement à ces réclamations, ils seraient constatés dans l'exercice en cours.


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) NOTES COMPLÉMENTAIRES 30 JUIN 2017

13.

13

ÉVÉNEMENTS SUBSÉQUENTS Subséquemment à la fin d'exercice, de nouvelles ententes de promesses de dons à recevoir liées à la campagne majeure de financement ont été conclues par le Centre. Ces nouvelles promesses de dons à recevoir totalisent 140 000 $ et seront reçues au cours des prochains exercices financiers.

14.

CHIFFRES COMPARATIFS Certains chiffres comparatifs ont été reclassés afin de rendre leur présentation conforme à celle de l’exercice courant.


CENTRE DE THÉÂTRE FRANCOPHONE D'OTTAWA (LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS) RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES EXERCICE CLOS LE 30 JUIN 2017

14 2017

2016

ANNEXE A - SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS - OPÉRATIONS ET PROJETS Ministère du Patrimoine canadien - Fonds du Canada pour la présentation des Arts (FCPA) - Programme développement des communautés de langue officielle (PDCLO) Ville d'Ottawa - Programmation - Soutien aux installations - Renforcement des capacités - Infrastructure culturelle Conseil des arts de l'Ontario - Fonctionnement - Compas (mentorat) Fondation Trillium de l'Ontario Réseau Ontario (Afrique poétique) Théâtre Action (Journée mondiale du théâtre) Conseil des arts du Canada - Renforcement des capacités (planification stratégique) Fondation communautaire d'Ottawa (semaine africaine et semaine franco-ontarienne)

98 750 $

100 000 $

60 000

60 000

235 000 185 000 10 500 -

223 000 175 000 13 908 5 000

100 535 155 698 7 088 1 400

95 475 7 500 7 243 -

-

7 975

-

550

853 971 $

695 651 $

ANNEXE B - CHARGES LIÉES À LA PROGRAMMATION, COMMUNICATION, PROMOTION ET MARKETING Placement médias, graphisme et impression Programmation Brochure de saison Frais généraux

54 014 $ 48 735 10 571 6 079

11 546 $ 40 137 8 333 1 929

119 399 $

61 945 $

Profile for LNSGD

Rapport annuel 16-17 :: La Nouvelle Scène Gilles Desjardins  

www.nouvellescene.com

Rapport annuel 16-17 :: La Nouvelle Scène Gilles Desjardins  

www.nouvellescene.com

Profile for malikap-o
Advertisement