Issuu on Google+

EL NUEVO IDIOMA FRANCES SEN EFUERZO

NORMANDIE ACADEMIA

NORMAN DIE ACADEMIA FRANCES


NORMANDIE ACADEMIA

Sommaire 1 Histoire:

1.1 Les anciennes provinces du Royaume 1.2 Premiers assemblages des géographes 1.3 Naissance des régions modernes 1.4 Entre entité administrative et appartenance territoriale

2 Les 27 régions françaises:


Les anciennes provinces du Royaum :

Avant la Révolution française de 1789, le Royaume de France était divisé en provinces historiques issues de l’histoire féodale et dont, pour certaines, la taille correspondait environ aux régions actuelles. En 1789, ces provinces furent supprimées et le territoire français divisé en 83 départements. La particularité française est que le fait régional est lié au fait national. Comme le souligne le professeur Autin, « depuis le début du xixe siècle, il existait en France un mouvement qui revendiquait la création d’entités administratives et politiques permettant une décentralisation accrue des pouvoirs et la reconnaissance des identités régionales »7. En effet, après la Révolution française, la Nation s’est substituée au Roi et l’État français a conservé sa structure centralisatrice ce qu’a démontré Alexis de Tocqueville dans L’Ancien Régime et la Révolution en 1851 : « à travers le gouffre de la Révolution, le préfet et l’intendant se tiennent par la main ». De plus, le département (histoire des départements français) est devenu l’échelon rationnel de la mise en œuvre des politiques publiques, institution mise en place par les lois des 15 janvier et 16 février 1790 dont le découpage a été fait sous l’influence d’Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau prenant en compte des particularismes locaux mais non l’identité régionale de peur de faire renaître les pays d’État et d’Élections de l’Ancien Régime. Les revendications régionalistes sont, en effet, réapparues vers la fin du xixe siècle à travers Frédéric Mistral et le Félibrige prônant une identité de langue et de culture occitane dans la littérature, courant auquel se rattachèrent les courants contre-révolutionnaires, car comme l’explique le professeur Daniel Seiler « dès que le transfert de souveraineté passe au Parlement et surtout à la Nation, la périphérie ressent sa différence et s’accroche à l’ordre antérieur »8. Ces références constituèrent le terreau idéologique de la défense des identités régionales dans le cadre d’un renouveau national et royaliste portée par l’Action française de Charles Maurras9 au début du xxe siècle.

NORMANDIE ACADEMIA

Histoire :


NORMANDIE ACADEMIA

Premiers assemblages des géographes : Durant la deuxième moitié du XIXe siècle, les géographes, Pierre Foncin ou Paul Vidal de La Blache se penchent sur la question d’« assemblages géographiques » afin de regrouper certains départements sur critères géographiques10. Foncin établi ainsi une division en « treize ensembles » en reprenant les limites départementales (les territoires d’Alsace-Lorraine, allemands alors, forment un ensemble classé à part) : Plaines du Nord ( Nord, Pas-de-Calais, Somme) Plaines de Paris et de la Champagne (Oise, Aisne, Marne, HauteMarne, Aube, Yonne, Seine-et-Marne, Seine, Seine-et-Oise, Eure-etLoir) Plateau Lorrain (Ardennes, Meuse, Meurthe-et-Moselle, Vosges) Plaines et Collines de Normandie (Seine-Inférieure, Eure, Calvados, Manche, Orne) Bretagne, Vendée et Poitou (Loire-Inférieure, Finistère, Côtes-duNord, Morbihan, Ille-et-Villaine, Vendée, Vienne, Deux-Sèvres) Plaines de la Loire (Mayenne, Sarthe, Maine-et-Loire, Indre-etLoire, Loir-et-Cher, Loiret, Cher, Indre, Nièvre) Le Massif Central (Allier, Creuse, Haute-Vienne, Dordogne, Lot, Tarn, Aveyron, Lozère, Haute-Loire, Loire, Puy-de-Dôme, Corrèze, Cantal) Plaines du Sud-Ouest (Charente-Inférieure, Charente, Gironde, Lot-et-Garonne, Gers, Landes) Pyrénées (Basses-Pyrénées, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Haute-Garonne, Ariège, Aude) Jura & Saône (Belfort, Haute-Saône, Doubs, Jura, Côte-d’Or, Saône-et-Loire, Ain). Alpes (Haute-Savoie, Savoie, Hautes-Alpes, Basses-Alpes, AlpesMaritimes, Var, Corse) Vallée du Rhône et Plaine du Languedoc (Rhône, Isère, Ardèche, Drôme, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault)Algérie (Alger,Oran, Constantine.


NORMANDIE ACADEMIA La perte des deux provinces vu par la France : Le Souvenir, statue Ă  Nancy


NORMANDIE ACADEMIA

Naissance des régions modernes : Les premières revendications régionalistes dans le monde politique français émanent des royalistes d’obédience légitimiste quand ceux-ci comprirent, dans les années 1890, que la République avait définitivement vaincu par les urnes et que seul le pouvoir local était encore à leur portée. Mais les premières mesures allant dans ce sens n’auront lieu qu’à l’occasion du premier conflit mondial, et sous l’empire de tout autres motifs. Suite à une circulaire du ministère du Commerce du 25 août 1917 (lui-même inspiré par les théories régionalistes), un premier arrêté ministériel institua des groupements économiques régionaux dits « régions Clémentel » le 5 avril 1919. Ces « régions économiques » regroupaient des chambres de commerce, à leur volonté, sur le territoire de la métropole. Les chambres de commerce étant libres d’adhérer à la région de leur choix et d’en changer librement, les 17 régions prévues initialement furent bientôt portées à 21, et administrées par un Comité régional composé de deux délégués par chambres, auxquels étaient adjoints les préfets et sous-préfets qui avaient voix consultative. Elles étaient à géométrie variable : par exemple, La IIIe (devenue VIe) région économique (Rennes) devait regrouper en 1917 les chambres de commerce des Côtes-du-Nord, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, mais en 1920 la chambre de commerce de Lorient (Morbihan) préféra rejoindre la Ve région (Nantes). Sur ce modèle, en septembre 1919, les fédérations de syndicats d’initiative formèrent 19 « régions touristiques » dont les limites librement décidées selon une logique géographique, ethnographique, historique et touristique, traversaient certains départements, comme le Loiret, le Var ou la Lozère. Des propositions de loi accompagnèrent ce mouvement dès


Dans le champ des idées, de nouvelles revendications régionalistes s’identifièrent au pays réel prôné par Charles Maurras, disciple de Frédéric Mistral, intellectuel de l’Action française et de la Révolution nationale du gouvernement de Vichy. C’est, notamment sur ce fondement idéologique monarchique, dont lui-même était issu, que le Maréchal Pétain entérina une recomposition territoriale régionale dessinée par son secrétaire d’État aux Finances, Yves Bouthillier. Le décret publié le 30 juin 1941 attribuait à certains préfets les pouvoirs

NORMANDIE ACADEMIA

1915, puis en 1920 (proposition de loi Hennessy) et 1921 (proposition de loi Charles Rebel, projet de loi Millerand-Marraud-Doumer) pour une décentralisation administrative avec constitution de régions et élection d’assemblées régionales. Ces projets n’aboutiront pas. À partir de la Première Guerre mondiale donc, le développement des transports et la facilité à se déplacer loin conduisit certaines personnes à s’interroger sur l’opportunité de créer des divisions administratives plus grandes que les départements.


NORMANDIE ACADEMIA

des préfets régionaux et portait division du territoire pour l’exercice de ces pouvoirs en application de la loi du 19 avril 1941, par un découpage regroupant des départements. Ce découpage préfigurait le découpage des régions programmes en respectant non pas les provinces défuntes de l’Ancien Régime, mais des critères économiques et surtout le lien au chef-lieu par les transports terrestres. Elles étaient à peu de choses près l’actuel découpages régional. Cette organisation ne survécut pas à la chute du régime de Vichy et fut abrogée dès 1945. Mais dans le possible chaos de la Libération qui s’annonçait, le général de Gaulle voulait reprendre la main dans la maîtrise de l’administration locale. Or, il manquait de personnel préfectoral; il savait qu’il allait avoir besoin de nommer des préfets s’occupant de plusieurs départements à la fois. Aussi décida-t-il, par ordonnance du 10 janvier 1944, de l’organisation administrative accompagnant la future libération du territoire et instaura des régions administratives. Elles étaient placées sous l’autorité d’un commissaire de la République. Celles-ci seront dissoutes à son départ du pouvoir, en janvier 1946. La loi du 21 mars 1948 met ainsi en place des Inspecteurs généraux de l’administration en mission extraordinaire (IGAME) chargés de coordonner au sein de 13 circonscriptions l’action des régions de défense et des préfets de départements. Mais cette loi est circonstancielle et ciblée. Parallèlement pourtant, des voix s’élevaient s’inquiétant de l’hypertrophie parisienne (le livre à succès de Jean-François Gravier, Paris et le désert français, date de 1947). À la tête de l’État, on se préoccupa donc d’aménagement du territoire. Cette préoccupation fut aiguillonnée par l’exode rural accéléré de l’après-guerre. Cela consista alors à établir une liste de villes destinées à faire contrepoids à la capitale, et à leur allouer des regroupements de départements. On espérait ainsi retenir dans ces régions, puissamment charpentées par des villes majeures et à équipement complet, le plus possible de


grammes d’action régionale, 24 à l’origine (dont 22 en métropole - la

Corse faisait partie de la région de Provence et Corse, mais on distinguait une région des Alpes d’une région du Rhône), circonscriptions qui auraient été délimitées par Jean Vergeot, commissaire général adjoint au Plan. D’usage officiellement administratif, ces régions furent aussi utilisées comme cadre aux grandes opérations d’aménagement du territoire. Pour la première fois depuis la Révolution, des régions, ne correspondant pas aux anciennes limites provinciales mais rationnellement construites, étaient utilisées en France. Par exemple, ce sont ces préoccupations d’aménagement du territoire qui firent

NORMANDIE ACADEMIA

migrants potentiels vers la région parisienne. Dans cette optique, le décret Pfimlin11 du 30 juin 1955 décida du lancement de « programmes d’action régionale » en vue de « promouvoir l’expansion économique et sociale des différentes régions ». Il renvoyait à un arrêté ministériel12, qui sera signé le 28 novembre 1956, pour définir les circonscriptions de ces pro


NORMANDIE ACADEMIA

de Nantes le chef-lieu d’une région qui n’avait jamais existé, certes composite, mais logique dans la carte de l’infrastructure des transports et même des relations locales: Vendée exclusivement tournée vers Nantes et manque de relations de Nantes avec les autres départements bretons (excepté le Morbihan à l’est de Vannes). C’est pareillement cette préoccupation qui fit d’Amiens une capitale régionale, dans l’espoir que celle-ci, pourvue d’une Aisne et plus encore d’une Oise qu’elle n’a finalement jamais réussi à contrôler, contrebalance le fort attrait de Paris immédiatement au nord. C’est ainsi encore que la région Midi-Pyrénées, ne correspondant pas davantage à une réalité historique que les Pays de la Loire, fut constituée; la présence centrale et puissammant attrayante de Toulouse la justifiait. En 1960, un décret13 du 2 juin se rapporte (pour la métropole) aux limites des régions sur lesquelles ont été instaurés les programmes d’action régionale pour en faire des circonscriptions d’action régionale (avec quelques modifications : les régions Alpes et Rhône sont fusionnées, les Basses-Pyrénées passent du Midi-Pyrénées à l’Aquitaine, et les Pyrénées-Orientales du Midi-Pyrénées au Languedoc)14. Désormais, ces territoires ne seront pas seulement les terrains de programmes économiques, mais c’est l’ensemble des administrations qui devront calquer leurs subdivisions sur ces cir conscriptions — elles pourront éventuellement construire au cas par cas des unités administratives couvrant plusieurs régions ou au contraire subdivisant une région en plusieurs parts, mais les limites de ces unités doivent coïncider avec des limites de régions. Ces circonscriptions d’action régionale seront dotées d’un préfet par un décret du 14 mars 1964. Une nouvelle étape de la déconcentration régionale est alors franchie par ce décret qui institue une commission de développement économique régionale (CODER), assemblée consultative, composée pour moitié de socio-professionnels et pour l’autre moitié de personnalités désignées par les conseils généraux et le


président Chirac de 2002 à 2005, a présenté en mars 2004 un plan controversé visant à transférer aux régions la gestion de certaines catégories de personnel non-éducatifs. Les critiques de ce plan assurent que les régions n’ont pas eu les ressources financières nécessaires pour supporter cette charge et qu’une telle mesure aggraverait les inégalités entre régions.

NORMANDIE ACADEMIA

Premier Ministre. Elle assiste le préfet de région chargé de coordonner les actions de l’État dans la région. Le 27 avril 1969, l’échec d’un référendum visant entre autres à élargir le rôle des régions conduisit à la démission de Charles de Gaulle de la présidence de la République. Ce refus peut probablement expliquer pourquoi, lors de la promulgation de la loi du 5 juillet 1972 créant les conseils régionaux, les circonscriptions d’action régionale sont investies de peu de pouvoirs ; elles cessent toutefois d’être de simples territoires pour devenir des établissements publics régionaux (EPR), prennent le nom de « régions », terme consacré par la loi de décentralisation de 1982[incompréhensible] impulsée par Gaston Defferre, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation. Celui-ci va en faire des collectivités territoriales à part entière. La loi du 2 mars 1982 a institué l’élection des conseillers régionaux au suffrage universel direct, dans le cadre des départements, pour un mandat de six ans renouvelable, et a doté les régions de compétences bien définies15. La première élection a eu lieu le 16 mars 1986, soit le même jour que le premier tour des élections législatives. Les régions sont devenues des collectivités territoriales au même titre que les départements et les communes. Le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre du


NORMANDIE ACADEMIA

Entre entité administrative et appartenance territoriale Le découpage actuel des régions suscite régulièrement des débats, entre partisans de régions physiques et culturelles, et objecteurs de divisions administratives. En 2009, le Comité pour la réforme des collectivités locales, dirigé par l’ancien premier ministre Édouard Balladur, a proposé de ramener le nombre de régions françaises de 22 à 15. Les compétences des départements et des régions devraient être redéfinies. De nombreuses voix se sont fait entendre depuis longtemps pour dénoncer le “mille-feuilles” administratif français. Il a déjà été évoqué, dans le passé par le rapport de la commission Attali, comme piste d’étude, la suppression des départements au profit des régions, ce qui permettrait d’éviter de remanier les régions et de toucher ainsi aux identités régionales. Voir paragraphe « Remises en cause du découpage ». Les nouvelles immatriculations de véhicules terrestres, du type SIV, en vigueur depuis avril 2009 en France, reflètent le sentiment d’appartenance à un département et à une région : la proposition de faire disparaître la référence au département (et donc à la région) sur la plaque d’immatriculation, fut soumise à controverse ; suite à cela, il fut décidé d’inclure dans la partie droite de ces plaques, le numéro du département de son choix ainsi que le logotype de la région correspondante16.


La France compte 27 régions, 22 en métropole (y compris la Corse) et 5 outre-mer. Depuis 1991, la Corse a un statut particulier, conférant à la collectivité des droits plus étendus que ceux d’une région au sens strict, ainsi qu’une organisation particulière (conseil exécutif et Assemblée de Corse). Les quatre premiers départements d’outre-mer créés en 1946 (auxquels s’ajoutait jusqu’en 1962 l’Algérie) constituent depuis 1982 des régions monodépartementales. Mayotte a acquis en mars 2011 le statut de département et de région d’outre-mer17,18,19 après l’approbation par les électeurs de la transformation du territoire en collectivité départementale et régionale le 29 mars 200920. Il s’agit d’une « collectivité unique », la même assemblée exerçant les attributions du conseil général et du conseil régional21. La Guyane et la Martinique devraient également accéder à ce statut suite à la consultation locale du 24 janvier 2010. La population de la Guadeloupe pourrait être elle aussi consultée sur le même sujet à une date ultérieure.

NORMANDIE ACADEMIA

Les 27 régions françaises :


NORMANDIE ACADEMIA

Alsace : L’Alsace (s’Elsass en alsacien) est une région culturelle, historique, et administrative du nord-est de la France métropolitaine. Région de l’Europe rhénane, elle se trouve au cœur de la mégalopole européenne (banane bleue)1. Avec une densité de 223 hab./km2, c’est la troisième région la plus densément peuplée de France métropolitaine2 après l’Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais mais c’est aussi la plus petite par sa superficie. L’Alsace est la première région exportatrice française en valeur d’exportations par habitant3, la deuxième quant au revenu disponible brut des ménages4, enfin, c’est une des régions de France où le taux de chômage est le plus bas5. Ce tableau idyllique ne doit pas masquer l’apparition de difficultés économiques depuis le début des années 20006. L’Alsace fait partie de l’espace culturel des anciens empires allemand et autrichien ou habsbourgeois. Le principal dialecte alsacien qui appartient au groupe linguistique du haut allemand est la troisième langue autochtone de France après le français et l’occitan7. La région historique était subdivisée en trois entités : la Haute-Alsace8, la Basse-Alsace 9 et la République de Mulhouse10 qui vota sa réunion à la France en 1798. De 1800 à 1816, l’Alsace inclut Mandeure et l’ancienne Principauté de Montbéliard. En 1814, Kehl est perdue et en 1815, la Prusse annexe Landau, ainsi que les territoires au nord de la Lauter. L’Alsace est le berceau de La Marseillaise, elle a vu naître les généraux révolutionnaires Kléber et Kellermann et le capitaine Dreyfus. L’implication des Alsaciens dans la Révolution française11 ainsi que l’affaire Dreyfus ont scellé leur attachement à la République française12. Après la défaite de 1871, l’Alsace, dont est détaché le Territoire de Belfort, fait partie des provinces perdues. Le mythe et le revanchisme qu’elles inspireront accompagneront toute la Troisième République. La région sera à nouveau en première ligne lors


Alsace Administration Préfecture: Strasbourg Départements: Bas-Rhin (67) Haut-Rhin : (68) Chefs-lieux: Strasbourg Colmar Arrondissements: 13 Cantons: 75 Communes: 904 Président: Mandat: Philippe Richert 2010-2014

NORMANDIE ACADEMIA

des deux conflits mondiaux. Elle réintègre la République française en 1919, est à nouveau annexée par l’Allemagne nazie en 1940 avant de redevenir française en 1945. L’histoire houleuse de la région est une clé essentielle à la compréhension de certains particularismes locaux. Ainsi, de nombreux domaines sont régis par un droit local13 qui prime sur le droit général français.


NORMANDIE ACADEMIA

Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

www.region-alsace.eu Pierre-Étienne Bisch Démographie 1 851 443 hab. (2010) 224 hab./km2 Alsacien(ne) Géographie 8 280 km²

La arquitectura tradicional de Alsacia


L’Aquitaine est une région historique et administrative du SudOuest de la France. Elle comprend cinq départements : la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Son chef-lieu, Bordeaux, en est aussi la plus grande ville. L’Aquitaine est également une région historique, dont les contours ont évolué au cours du temps. Ses habitants sont les Aquitains.

Administration

Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet:

Bordeaux Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Agen Pau 18 235 2 296 Conseil régional d’Aquitaine Alain Rousset (PS) 2010-2014 aquitaine.fr Patrick Stefanini

NORMANDIE ACADEMIA

Aquitaine :


NORMANDIE ACADEMIA

Aquitaine

Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Démographie

3 206 137 hab. (2009) 78 hab./km2 Aquitain

Géographie

41 309 km²

Place de la Bourse à Bordeaux


L’Auvergne est d’une part une ancienne province de France et d’autre part une région administrative située dans le Massif central. Ses habitants sont les Auvergnats. Clermont-Ferrand est le chef-lieu de la région administrative et la capitale de l’ancienne province. Les langues régionales sont l’occitan (Auvergnat, Haut-languedocien, Vivaro-alpin) et le bourbonnais (langue d’oïl). La région administrative regroupe actuellement quatre départements : l’Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme. On distinguait autrefois les pays de Basse et de Haute-Auvergne. Le département de l’Allier correspond approximativement au Bourbonnais. Le Velay, autrefois rattaché à l’ancienne province du Languedoc, occupe les deux tiers est de la Haute-Loire.

Auvergne

Administration

Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Clermont-Ferrand Allier Cantal Haute-Loire Puy-de-Dôme Moulins Aurillac Le Puy-en-Velay Clermont-Ferrand

NORMANDIE ACADEMIA

Auvergne :


NORMANDIE ACADEMIA

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

14 158 1 310 Conseil régional d’Auvergne René Souchon (PS) 2010-2014 www.auvergne.org Francis Lamy

Démographie

1 343 964 hab. (2009) 52 hab./km2 Auvergnate, Auvergnat

Géographie

Costume traditionnel auvergnat

26 013 km


La Bourgogne (Bregogne ou Borgoégne en bourguignon-morvandiau, Borgogne en francoprovençal) est une région historique et administrative située au centre-est de la France et constituée de quatre départements : l’Yonne, la Côte-d’Or, la Nièvre et la Saône-etLoire. Avec ses quatre départements et 31 582 km² de superficie, la Bourgogne est l’une des plus vastes régions de France (7e place). La région doit son nom aux Burgondes qui créèrent le royaume de Burgondie, devenu royaume de Bourgogne puis des Deux-Bourgogne à l’époque carolingienne. Par la suite on distinguera le comté de Bourgogne (ou Franche-Comté de Bourgogne), qui correspond à l’actuelle Franche-Comté, du duché de Bourgogne qui correspond à peu près à l’actuelle région de Bourgogne. Ses habitants sont appelés les Bourguignons et les Bourguignonnes.

Bourgogne

NORMANDIE ACADEMIA

Bourgogne :


NORMANDIE ACADEMIA

Administration Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Dijon Côte-d’Or Nièvre Saône-et-Loire Yonne Dijon Nevers Mâcon Auxerre 15 174 2 045 Conseil régional de Bourgogne François Patriat (PS) www.cr-bourgogne.fr Pascal Maihos

Démographie

1 642 440 hab. (2009) 52 hab./km2 Bourguignon

Géographie

31 582 km


Philippe le Bon

NORMANDIE ACADEMIA

Auxerre


NORMANDIE ACADEMIA

Région Bretagne : La Bretagne est l’une des 22 régions françaises de la France métropolitaine. Composée des départements des Côtes-d’Armor, du Finistère, de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, sa préfecture et sa plus grande ville est Rennes. Baignée par la Manche au nord et par le golfe de Gascogne au sud, elle est limitrophe des régions Basse-Normandie et Pays de la Loire. Son nom vient de l’ancien royaume et ancien duché, dont elle reprend une partie du territoire.

Administration

Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population:

Rennes Côtes-d’Armor Finistère Ille-et-Vilaine Morbihan Saint-Brieuc Quimper Rennes Vannes 15 201 1 270 Conseil régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian 2010-2014 www.bretagne.fr Michel Cadot

Démographie

3 175 064 hab. (2009)


Superficie:

117 hab./km2 Breton, Bretonne

Géographie

27 208 km²

Region Bretagne

NORMANDIE ACADEMIA

Densité: Gentilé:


NORMANDIE ACADEMIA

Région Centre : Le Centre est une région française, qui regroupe six départements : le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-etCher et le Loiret.

Administration

Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Manda: Site web: Préfet:

Orléans Cher Eure-et-Loir Indre Indre-et-Loire Loir-et-Cher Loiret Bourges Chartres Châteauroux Tours Blois Orléans 20 198 1 842 Conseil régional du Centre

François Bonneau (PS) 2010-2014 www.regioncentre.fr Michel Camux


Population: Densité:

Superficie:

2 538 590 hab. (2009) 65 hab./km2

Géographie

39 151 km²

Region Centre

NORMANDIE ACADEMIA

Démographie


NORMANDIE ACADEMIA

Champagne-Ardenne : La Champagne-Ardenne est une région du nord-est de la France. Elle est bordée au nord par la Belgique, à l’ouest par la Picardie et l’Île-de-France, au sud par la Bourgogne et à l’est par la Franche-Comté et la Lorraine. Elle se compose de quatre départements : les Ardennes, l’Aube, la Marne et la Haute-Marne. Avec 1 338 004 Champardennais, elle est l’une des cinq régions les moins peuplées de France et la seule à avoir perdu des habitants entre 1999 et 2006. Sa préfecture est Châlons-en-Champagne alors que Reims, avec ses 218 000 habitants, et Troyes avec 130 000 habitants, sont plus importantes et plus peuplées. S’étendant sur 25 606 km2, la Champagne-Ardenne rassemble la plaine de Champagne ainsi que les faibles reliefs du massif ardennais, au nord, et des coteaux de l’est, accueillant notamment le vignoble de Champagne.

Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional:

Administration

Châlons-en-Champagne Ardennes Aube Marne Haute-Marne Charleville-Mézières Troyes Châlons-en-Champagne Chaumont 15 146 1 947 Conseil régional de Champagne-


Site web www: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Jean-Paul Bachy (DVG) 2010-2014 cr-champagne-ardenne.fr Michel Guillot

Démographie

1 337 953 hab. (2009) 52 hab./km2 Champardennais(e)

Géographie

25 606 km²

Champane-Ardenne

NORMANDIE ACADEMIA

Président: Mandat:


NORMANDIE ACADEMIA

Collectivité territoriale de Corse : La collectivité territoriale de Corse (CTC) est l’une des 22 collectivités de niveau régional de France métropolitaine, correspondant au territoire de la Corse. Depuis la loi du 13 mai 19911, elle dispose d’un statut particulier au sein de la République française qui lui confère davantage de pouvoir que les régions continentales, comme elle métropolitaines.

Administration Préfecture: Départements: Chefs-lieux: Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:

Site web: Préfet:

Ajaccio Corse-du-Sud (2A) Haute-Corse (2B) Ajaccio Bastia 5 52 360 Assemblée de Corse Paul Giacobbi (PRG) (Conseil exécutif) Dominique Bucchini (PCF) 2010-2014 www.corse.fr Patrick Strzoda


Superficie:

305 674 hab. (2009) 35 hab./km2 Corse

Géographie

8 680 km²

Region Grose

NORMANDIE ACADEMIA

Population: Densité: Gentilé:

Démographie


NORMANDIE ACADEMIA

Franche-Comté : La Franche-Comté (Franche-Comtât en francoprovençal, Fraintche-Comtè en franccomtois) est une région française qui regroupe quatre départements : le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. Avec une surface de 16 202 km2, la région représente près de 3 % du territoire français. Les deux pôles urbains de la région sont la capitale régionale de région, Besançon, et le pôle économique Belfort-Montbéliard. Le nom de la région vient de l’expression franche comté de Bourgogne, comté pouvant être du féminin en ancien français (la Région Bourgogne actuelle, était le duché de Bourgogne). La Franche-Comté est une des rares régions françaises dont le territoire actuel correspond sensiblement à une ancienne province royale, même si, depuis le XIXe siècle, la région inclut aussi le Territoire de Belfort, qui était initialement un pays traditionnel de langue d’oïl faisant partie de l’Alsace. Aujourd’hui le territoire de la Franche-Comté est constitué, principalement, de l’ancienne province de Franche Comté (ou Franche Comté de Bourgogne), du comté de Montbéliard et du Territoire de Belfort, partie de l’Alsace non annexée en 1871. Cette relative unité historique, marquée par l’autonomie importante dont a bénéficié la comté de Bourgogne par le passé (notamment sous les Habsbourg), explique la forte identité de la région.


Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: résidente: Mandat: Site web: Préfet:

Administration

Besançon Doubs (25) Jura (39) Haute-Saône (70) Territoire de Belfort (90) Besançon Lons-le-Saunier Vesoul Belfort 8 116 1 785 Conseil régional de Franche-Comté Marie-Guite Dufay (PS) 2010-2014 www.franche-comte.fr Christian Decharrière (depuis le 22 décembre 2010)

NORMANDIE ACADEMIA

Les habitants de Franche-Comté sont appelés les Francs-Comtois et les Francs-Comtoises. Le terme Comtois est également utilisé, comme dans la devise Comtois, rends-toi ! Nenni ma foi ! ou pour désigner des symboles de la région, de même que le cheval comtois et l’horloge comtoise.


NORMANDIE ACADEMIA

Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Démographie

1 168 208 hab. (2009) 72 hab./km2 Franc-Comtoise, Franc-Comtois

Géographie

16 202 km²

Region Franche-Comte


La Guadeloupe (« Gwadloup » en créole) est à la fois une région monodépartementale de l’Outre-mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Amériques ; son code départemental officiel est le « 971 ». Ce petit territoire des Antilles situé dans la mer des Caraïbes, se trouve à environ 6 700 km de la France hexagonale, à 600 km au nord des côtes de l’Amérique du Sud, à 700 km à l’est de la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est des États-Unis. En outre, il se compose d’îles et îlets, dont deux majeures habitées : la GrandeTerre et la Basse-Terre formant la Guadeloupe proprement dite. Plusieurs terres voisines, Marie-Galante, l’archipel des Saintes (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) et la Désirade sont rattachées administrativement à ce territoire. La Guadeloupe tient son nom actuel du Monastère royal de Santa María, situé dans la ville espagnole de Guadalupe, dans la province de Cáceres en Estrémadure, dont la statue de la Vierge (la « Virgen de Guadalupe ») était vénérée par Christophe Colomb qui vint la remercier pour son aide lors de la découverte du « Nouveau monde ».

Administration

Pays : Code département: Préfecture: Sous-préfecture(s): Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional:

France 971 Basse-Terre Pointe-à-Pitre 2 40

32 Conseil régional de la Guadeloupe

NORMANDIE ACADEMIA

Guadeloupe :


NORMANDIE ACADEMIA

Président: Mandat:

Victorin Lurel - PS 2004-2014 Conseil général de la Guadeloupe

Conseil général: Président: Mandat: Préfet: Langue officielle: Langue(s) régionale(s):

Jacques Gillot - GUSR 2001-2014 Amaury de Saint-Quentin Français Créole guadeloupéen

Population: Densité: Gentilé:

401 554 hab. (2009) 247 hab./km2 Guadeloupéen / enne

Démographie

Géographie

Superficie: Fuseau horaire: Domaine Internet: Indicatif téléphonique:

Guadeloupes

1 628,43 km2 UTC -4 .gp +590


La Guyane (lagwiyan en créole) est une région et un département d’outre-mer (DOM ou DROM) français d’Amérique du Sud. Son code Insee est le 973. Avec une superficie2 de 83 846 km2, la Guyane est le plus grand département français. C’est également le plus boisé, 96 % du territoire étant couvert d’une forêt équatoriale qui reste parmi les plus riches et les moins écologiquement fragmentées du monde. Le territoire guyanais fait partie des neuf régions ultrapériphériques (RUP) de l’Union européenne. C’est la plus grande région de France. C’est en outre le plus grand territoire continental de l’Union européenne en Amérique du Sud. C’est le seul territoire européen d’Amérique du Sud, les autres territoires d’États membres de l’Union européenne environnant ont le statut de pays et territoires d’outremer — telles les Antilles Néerlandaises, Malouines et Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud — et sont donc, de fait, en dehors de celle-ci. Son nom officiel est « Guyane ». L’ajout de l’adjectif « française » dans les dénominations courantes est une commodité de langage issue de la période coloniale et aujourd’hui obsolète dans la mesure où il n’y a plus aujoud’hui en français d’ambiguïté quant à la Guyane considérée. En effet il existe plusieurs Guyanes : le Guyana (ancienne Guyane britannique ou anglaise), le Suriname (ancienne Guyane néerlandaise ou hollandaise) et la Guyane. Elles s’intègrent au sein du plateau des Guyanes avec une partie du Venezuela, délimité par le fleuve Orénoque, et le nord du Brésil, délimité par l’Amazone.

NORMANDIE ACADEMIA

Guyane :


NORMANDIE ACADEMIA

Administration

Pays : Code département!: Préfecture: Sous-préfecture(s): Arrondissements:

France 973 Cayenne Saint-Laurent-du-Maroni Cayenne Saint-Laurent-du-Maroni 19 22 Conseil régional de la Guyane

Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Conseil général: Président: Mandat: Préfet: Langue officielle: Langue(s) régionale(s): Population: Densité: Gentilé:

Rodolphe Alexandre 2010Conseil général de la Guyane Alain Tien Liong Denis Labbe Français Créole guyanais

Démographie

230 469 hab. (20101) 2,7 hab./km2 Guyanais, Guyanaise

Géographie

Superficie: Fuseau horaire: Domaine Internet: Indicatif téléphonique:

83 846 km2 UTC - 3 .gf +594


Guyane

NORMANDIE ACADEMIA

Fusée Ariane au Centre Spatial Guyanais près de Kourou


NORMANDIE ACADEMIA

Île-de-France: L’Île-de-France est une région historique et administrative de France. Il s’agit d’une région très fortement peuplée qui représente à elle seule 18,8 % de la population de la France métropolitaine, ce qui en fait la région la plus peuplée (11,73 millions d’habitants) et à la plus forte densité (976,5 hab./km²) de France. Ses habitants sont appelés Franciliens et Franciliennes. Elle est fortement centralisée sur l’agglomération parisienne, qui s’étend sur 20 % de la surface régionale mais où habite 88 % de sa population. L’aire urbaine de Paris (qui correspond à la notion de bassin d’emploi) recouvre quant à elle la quasi-totalité de la superficie francilienne. C’était, sous l’Ancien Régime, une province française relevant directement de l’autorité du roi de France. Comme toutes les autres provinces françaises, sa reconnaissance officielle fut supprimée en 1789 lors de l’instauration des départements. L’Île-de-France retrouva de nouveau un statut officiel avec la loi de décentralisation de 1982 impulsée par Gaston Defferre. Aujourd’hui, elle regroupe huit départements : l’Essonne, les Hauts-de-Seine, Paris, la Seine-SaintDenis, la Seine-et-Marne, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise et les Yvelines. Avec un PIB de 480 870 millions d’Euros et un PIB/habitant de 42 712 euros, c’est sans conteste la région qui produit le plus de richesse en France. L’Île-de-France est également un pôle européen de premier ordre puisque c’est la deuxième région européenne en termes de PIB comparés selon la méthode dite « à parité de pouvoir d’achat » (PPA)1, juste derrière la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la sixième région d’Europe en termes de PIB par habitant PPA2, derrière la région métropolitaine de Prague en République tchèque mais devant les Southern and Eastern (Dublin) en Irlande.


NORMANDIE ACADEMIA Au 1er plan, la tour Eiffel à Paris et en arrière plan, les gratte-ciels de La Défense à Puteaux, Courbevoie et Nanterre dans les Hauts-de-Seine

Ile-de-France


NORMANDIE ACADEMIA

Préfecture:

Administration Paris

Départements:

Paris (75) Seine-et-Marne (77) Yvelines (78) Essonne (91) Hauts-de-Seine (92) Seine-Saint-Denis (93) Val-de-Marne (94) Val-d’Oise (95)

Chefs-lieux:

Paris Melun Versailles Évry Nanterre Bobigny Créteil Pontoise

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:

25 317 1 281 Conseil régional d’Île-de-France

Site web:

Jean-Paul Huchon (PS) 2010-2014 www.iledefrance.fr


Population: Densité: Gentilé:

Daniel Canepa

Démographie

11 728 240 hab. (2009) 976 hab./km2 Francilien, Francilienne

Géographie Superficie:

12 011 km²

Château de Versailles dans les Yvelines, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

NORMANDIE ACADEMIA

Préfet:


NORMANDIE ACADEMIA

Languedoc-Roussillon: Le Languedoc-Roussillon est une région française composée de cinq départements. Elle est bordée au sud par l’Espagne, Andorre et la mer Méditerranée (le golfe du Lion), et les régions françaises suivantes : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées. Plusieurs éléments naturels la limitent : les Pyrénées, puis le seuil du Lauragais, les Cévennes et le fleuve Rhône. Plusieurs géographes ont parlé d’un amphithéâtre tourné vers la mer en parlant des montagnes et des plaines languedociennes et roussillonnaises. Deux langues régionales sont historiquement présentes en Languedoc-Roussillon : l’occitan (languedocien, auvergnat, provençal) et le catalan. Le nom de la région se dit en occitan Lengadòc-Rosselhon et en catalan Llenguadoc-Rosselló.

Administration Préfecture: DépartementsAude:

Montpellier (11) Gard (30) Hérault (34) Lozère (48) Pyrénées-Orientales (66)

Chefs-lieux:

Carcassonne Nîmes Montpellier Mende Perpignan

Arrondissements:

14


Président: Mandat: Site web: Préfet:

Population: Densité: Gentilé:

Superficie:

186 1 545 Conseil régional de LanguedocRoussillon Christian Bourquin1 2010-2014 www.laregion.fr Claude Baland

Démographie

2 610 890 hab. (2009) 95 hab./km2 Languedociens-Roussillonnais

Géographie

27 376 km²

Languedoc-Roussillon

NORMANDIE ACADEMIA

Cantons: Communes: Conseil régional:


NORMANDIE ACADEMIA

Limousin Le Limousin (Lemosin en occitan) est une région française composée des trois départements de la Corrèze, de la Creuse et de la Haute-Vienne. Elle est située presque en totalité dans le Massif central, ses habitants sont appelés les Limousins. Avec 740 743 habitants1 répartis sur près de 17 000 km2, c’est la deuxième région la moins peuplée de France métropolitaine après la Corse. Sa démographie est caractérisée par une hausse de la population significative ces dernières années, en particulier le long des axes principaux, et un solde migratoire positif. En revanche, le taux de fécondité est faible et le taux de personnes de plus de 60 ans est le plus élevé de France. Associé au Grand Sud-Ouest français, le Limousin est bordé par au nord par la région Centre, à l’ouest par le Poitou-Charentes et l’Aquitaine, au sud par le Midi-Pyrénées, et à l’est par l’Auvergne. Il fait partie de l’Occitanie. Préfecture: Départements:

Chefs-lieux: Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional:

Administration

Limoges Corrèze Creuse Haute-Vienne Limoges Guéret Tulle 8 106 747 Conseil régional du Limousin


Site web: Préfet:

Population: Densité: Gentilé:

Superficie:

Limousin

Jean-Paul Denanot (PS) 2010-2014 www.region-limousin.fr Jacques Reiller

Démographie

741 785 hab. (2009) 44 hab./km2 Limousine, Limousin

Géographie

16 942 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Président: Mandat:


NORMANDIE ACADEMIA

Lorraine: La Lorraine (Louréne en lorrain roman et Lothringe(n) en francique lorrain et francique rhénan) est une région au nord-est de la France dont le nom est hérité du duché du même nom. La Lorraine regroupe quatre départements : la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges et compte 2 337 communes1. La préfecture de région est Metz. Ses habitants sont appelés les Lorrains et étaient au nombre de 2 346 361 au 1er janvier 20082. La superficie de la Lorraine est de 23 547 km², chaque département ayant approximativement la même superficie (environ 6 000 km²). Son point culminant est le Hohneck à 1 364 m ; son point le plus bas est de 115 m au niveau de la rivière Saulx. La région a été formée entre autres à partir des anciens duchés de Lorraine et de Bar, des Trois-Évêchés de Metz, Toul, Verdun, des comtés de Vaudémont et de Créhange, des principautés de Salm et de Commercy et de la partie sud du duché de Luxembourg (région de Thionville). Le comté de Sarrewerden, parce que sa population était en majorité protestante, a été rattaché au département du BasRhin dès 1790. Préfecture: Départements:

Chefs-lieux:

Administration

Metz Meurthe-et-Moselle (54) Meuse (55) Moselle (57) Vosges (88) Nancy Bar-le-Duc Metz Épinal


Site web: Préfet:

Population: Densité: Gentilé:

Superficie:

Lorraine

19 157 2 337 conseil régional de Lorraine Jean-Pierre Masseret (PS) 2010-2014 www.lorraine.eu Christian Galliard de Lavernée

Démographie

2 350 112 hab. (2009) 100 hab./km2 Lorrain, Lorraine

Géographie

23 547 km

NORMANDIE ACADEMIA

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:


NORMANDIE ACADEMIA

Martinique: La Martinique (« Matinik » en créole), est une île à la fois région d’outre-mer et département d’outre-mer (code départemental 972), française depuis 1635. Elle devrait son nom à Christophe Colomb qui la découvre le 15 juin 1502. L’île est alors appelée « Jouanacaëra-Matinino », habitée par les Kalinas1, qui aurait désigné une île mythique chez les Taïnos d’Hispaniola. Le nom a évolué selon les prononciations en Madinina, « l’île aux fleurs », Madiana, Matinite et enfin, par influence de l’île voisine de la Dominique, le nom est devenu Martinique. Selon l’historien Sydney Daney, l’île aurait été appelée « Jouanacaëra », par les Caraïbes, ce qui signifierait « l’île aux iguanes Faisant partie de l’archipel des Antilles, elle est située dans la mer des Caraïbes, à environ 450 km au nord-est des côtes de l’Amérique du Sud, et environ 700 km au sud-est de la République dominicaine.

Martinique


972 Fort-de-France Le Marin Saint-Pierre La Trinité 4 45 34 Conseil régional de la Martinique

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:

Serge Letchimy - PPM 2010Conseil général de la Martinique

Conseil général: Président: Mandat: Préfet: Langue officielle: Langue(s) régionale(s):

Josette Manin - BPM 2011Laurent Prévost Français Créole martiniquais

Population: Densité: Gentilé:

396 404 hab. (2009) 351 hab./km2 Martiniquais, Martiniquaise

Démographie

Géographie

Superficie: Fuseau horaire: Domaine Internet: Indicatif téléphonique:

1 128 km2 UTC -4h mq +596

NORMANDIE ACADEMIA

Code département: Préfecture: Sous-préfecture(s):

Administration


NORMANDIE ACADEMIA

Mayotte: Mayotte (appelée aussi Maore en shimaoré1) est un département d’outre-mer (DOM) français de l’océan Indien situé dans l’archipel des Comores, lui-même localisé dans le canal du Mozambique, et dont le chef-lieu est Mamoudzou, la plus grande ville du territoire. Mayotte est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles, dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. Son code départemental officiel est le « 976 ». Ses habitants sont appelés les Mahorais. L’île est vendue à la France par le sultan Andriantsoly le 25 avril 1841. En 1886, le reste de l’archipel composé de la Grande Comore, Mohéli et Anjouan forme un protectorat sous la direction du gouverneur de Mayotte. En 1958, l’administration quitte Dzaoudzi pour Moroni ce qui provoque le mécontentement des Mahorais. Georges Nahouda fonde alors le Congrès des Notables qui réclame la départementalisation. Zéna M’Déré rentre à Mayotte en 1966 et prend la tête du mouvement des chatouilleuses. Le 22 décembre 1974, la France organise aux Comores un référendum pour plébisciter l’indépendance de l’archipel mais les Mahorais votent pour le maintien de leur île au sein de la République française. Un second référendum est organisé le 8 février 19762,3, qui confirme ce choix par 99,4 % (82,3 % des ins

Mayotte


Administration

Code département: Préfecture: Sous-préfecture(s): Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil général: Président: Mandat:

976 Mamoudzou 0 0 19 17 Conseil général de Mayotte

Préfet: Langue officielle: Langue(s) régionale(s):

Population: Densité: Gentilé:

Daniel Zaïdani 2011-2014 Thomas Degos Français Swahili (Mahorais), Comorie rien,Malgache

Démographie

186 452 hab. (2007) 496 hab./km2 Mahorais

Géographie

Superficie: Fuseau horaire: Domaine Internet: Indicatif téléphonique:

376 km2 UTC +3 yt +262 (depuis 2007)

NORMANDIE ACADEMIA

crits)Néanmoins l’Union des Comores revendique toujours Mayotte4.


NORMANDIE ACADEMIA

Midi-Pyrénées: Le Midi-Pyrénées (Miègjorn-Pirenèus en occitan) est une région du sud-ouest de la France de tradition occitane qui regroupe huit départements : l’Ariège, l’Aveyron, la Haute-Garonne, le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. C’est la deuxième plus grande région de France (derrière la Guyane) avec huit départements et plus de 45 000 km². Sa plus grande ville est Toulouse qui est également sa préfecture.

Préfecture: Département:

Administration

Toulouse sAriège Aveyron Haute-Garonne Gers Lot Hautes-Pyrénées Tarn Tarn-et-Garonne

Chefs-lieux:

Foix Rodez Toulouse Auch Cahors Tarbes Albi Montauban

Arrondissements:

22


293 3 020 Conseil régional Midi-Pyrénées Martin Malvy (PS) 2010-2014 www.midipyrenees.fr Henri-Michel Comet

Site web: Préfet:

Population: Densité: Gentilé!:

Superficie:

Démographie

2 862 707 hab. (2009) 63 hab./km2 Midi-Pyrénéens, Midi-Pyrénéennes

Géographie

Midi- Pyrénées

45 348 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:


NORMANDIE ACADEMIA

Nord-Pas-de-Calais: Le Nord-Pas-de-Calais est une région située dans le nord de la France. Elle est bordée au sud par la région Picardie, à l’est par la Belgique et à l’ouest et au nord par la Manche et la mer du Nord. Elle est composée de deux départements, le Nord et le Pas-de-Calais. Avec 326 hab/ km2, elle compte parmi les régions d’Europe les plus densément peuplées. Elle est administrée par un Conseil régional, assisté du CESER1 ; le Conseil régional du Nord-Pas-deCalais et une préfecture de région, tous deux basés à Lille. Cette région, autrefois minière, est encore très industrialisée et est cultivée sur 75 % de son territoire. Jusqu’à la fin du xxe siècle, « Nord » désignait aussi la région, comme le département. La région faisait partie autrefois des PaysBas méridionaux et des Pays-Bas espagnols ; elle devint française en 1713 sous le nom de Pays-Bas français. Les provinces historiques composant le Nord-Pas-de-Calais sont, principalement, l’Artois, le Boulonnais (annexé à la Picardie dès 1477), le Cambrésis, la Flandre et le Hainaut, désignations qui restent très courantes encore aujourd’hui. La région est couverte par un Schéma régional d’aménagement et de développement du territoire (SRADT2, validé en séance pl��nière le 22 novembre 2006.


Lille Nord Pas-de-Calais Lille Arras 13 156 1 546 Conseil régional du Nord-pas-de-Calais

Chefs-lieux: Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Daniel Percheron (PS) 2010-2014 www.nordpasdecalais.fr Dominique Bur

Démographie

Géographie

Nord- Pas-de Calais

4 033 197 hab. (2009) 325 hab./km2 Nord-Pas-de-Calaisien

12 414 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Préfecture: Départements:

Administration


NORMANDIE ACADEMIA

Basse-Normandie: La Basse-Normandie est une région de France, créée en 1956, qui regroupe trois départements : le Calvados, l’Orne et la Manche. Elle correspond à la partie occidentale de l’ancienne province de Normandie et d’une partie du Perche. La notion de Basse-Normandie est déjà une réalité au xvie siècle, voire au xive siècle1, sans couvrir précisément le même territoire. Préfecture: Départements: Chefs-lieux: Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé:

Administration

Caen Calvados Manche Orne Caen Saint-Lô Alençon 11 141 1 812 Conseil régional de Basse-Normandie Laurent Beauvais (PS) 2010-2014 www.cr-basse-normandie.fr Didier Lallement

Démographie

1 470 880 hab. (2009) 84 hab./km2 Bas-Normande, Bas-Normand


Basse-Normandie

17 589 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Superficie:

Géographie


NORMANDIE ACADEMIA

Camembert de Normandie

Haut-Normandie


La Haute-Normandie, en référence à la latitude, mais d’altitude plus basse que la Basse-Normandie, est une région de France créée en 1956 qui regroupe deux départements : la Seine-Maritime et l’Eure. Elle correspond à la partie orientale de l’ancienne province de Normandie. Préfecture: Départements: Chefs-lieux: Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet: Population: Densité: Gentilé: Superficie:

Administration

Rouen Seine-Maritime Eure Rouen Évreux 6 112 1 420 Conseil régional de Haute-normandie

Alain Le Vern (PS) 2010 - 2014 www.region-haute-normandie.com Pierre de Bousquet de Florian

Démographie

1 832 942 hab. (2009) 149 hab./km2 Haut-Normand, Haut-Normande

Géographie

12 317 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Haute-Normandie:


NORMANDIE ACADEMIA

Pays de la Loire: Les Pays de la Loire sont une région française de l’Ouest de la France regroupant les départements de la Loire-Atlantique, de Maine-et-Loire, de la Mayenne, de la Sarthe et de la Vendée. Sa préfecture et ville la plus peuplée est Nantes. Bordée à l’ouest par le golfe de Gascogne, elle est délimitée au nord par les régions Bretagne et Basse-Normandie, à l’est par la région Centre et au sud par la région Poitou-Charentes. Préfecture: Départements:

Administration

Nantes Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Chefs-lieux:

Nantes Angers Laval Le Mans La Roche-sur-Yon

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat:

17 192 1 503 Conseil régional des Pays de la Loire Jacques Auxiette (PS) 2010-2014


Population: Densité: Gentilé:

Superficie:

www.paysdelaloire.fr Jean Daubigny

Démographie

3 539 048 hab. (2009) 110 hab./km2 voir section Gentilé

Géographie

Pays de la Loire

32 082 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Site web: Préfet:


NORMANDIE ACADEMIA

Picardie: La Picardie est une région administrative du nord de la France qui regroupe trois départements : l’Aisne, l’Oise et la Somme. Son chef-lieu est Amiens. Cette région littorale (Manche orientale) est séparée du Nord-Pas-de-Calais par le fleuve Authie.

Administration

Préfecture: DépartementsAisne:

Amiens (02) Oise (60) Somme (80)

Chefs-lieux:

Laon Beauvais Amiens 13 129

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet:

Population: Densité:

2 292 Conseil régional de Picardie Claude Gewerc (PS) 2010-201 4 www.picardie.fr Michel Delpuech

Démographie

1 911 157 hab. (2009) 99 hab./km2


Superficie:

Picardie

Picarde, Picardu

Géographie

19 399 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Gentilé:


NORMANDIE ACADEMIA

Poitou-Charentes: Le Poitou-Charentes est l’une des 22 régions de la France métropolitaine. Elle regroupe quatre départements : Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne. Ses habitants sont les Picto-Charentais. Elle a pour capitale régionale Poitiers qui est également la plus grande ville et la plus grande agglomération urbaine de la région. Située dans le Grand Sud-Ouest français, elle regroupe une population de 1 760 575 habitants en 2009 répartie sur 25 809 km21, soit une densité moyenne de 68 hab./km2. Elle est bordée par les régions Centre et Pays de la Loire au nord, Limousin à l’est et enfin Aquitaine au sud. Sa façade ouest donne sur l’océan Atlantique.

Poitou-Charentes


Poitiers Charente (16) Charente-Maritime (17) Deux-Sèvres (79) Vienne (86)

Chefs-lieux:

Angoulême La Rochelle Niort Poitiers

Arrondissements: Cantons: Communes:

14 157 1 462

Conseil régional:

Conseil régional de Poitou-Charetes Ségolène Royal (PS) 2010-2014 www.poitou-charentes.fr Yves Dassonville

Mandat: Site web: Préfet:

Population: Densité:

Superficie:

Démographie

1 760 575 hab. (2009) 68 hab./km2

Géographie

25 809 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Préfecture: Départements:

Administration


NORMANDIE ACADEMIA

Provence-Alpes-Côte d’Azur: La Provence-Alpes-Côte d’Azur (Provença-Aups-Còsta d’Azur ou Prouvènço-Aup-Costo d’Azur en occitan provençal, prononcé est une région administrative française du Sud-Est. Elle est souvent désignée par l’acronyme PACA. Elle est limitrophe de l’Italie dont elle est séparée par les Alpes méridionales. Au nord, elle voisine avec la région Rhône-Alpes et à l’ouest avec le Languedoc-Roussillon dont le Rhône marque la limite. La région PACA est baignée au sud par la mer Méditerranée. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur regroupe six départements issus des provinces de l’Ancien Régime de Provence et du Dauphiné. Une partie du Vaucluse est issue de l’annexion du Comtat Venaissin pendant la période révolutionnaire et la rive gauche du Var des Alpes-Maritimes qui constituait le comté de Nice rattaché à la France en 1860 pendant le Second Empire (Le comté de Nice était une ancienne partie du duché de Provence avant 1388, date de la dédition de Nice à la Savoie). Le logo du conseil régional rappelle ces quatre régions en reprenant leur ancien blason dans certaines publicités. C’est la 3e région qui produit le plus de richesse en France.


NORMANDIE ACADEMIA La Marseillaise, hymne national

Préfecture: Départements:

Administration

Marseille Alpes-de-Haute-Provence Hautes-Alpes Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Var Vaucluse


NORMANDIE ACADEMIA

Chefs-lieux:

Digne-les-Bains Gap Nice Marseille Toulon Avignon

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional:

18 237 963 Conseil régional de Provence-Alpes-Cote d’Azur

Président: Mandat: Site web: Préfet:

Population: Densité: Gentilé:

Superficie:

Michel Vauzelle (PS) 2010-2014 www.regionpaca.fr Hugues Parant

Démographie

4 889 053 hab. (2009) 156 hab./km2 Provençaux, Alpins et Azuréens

Géographie

31 400 km²


NORMANDIE ACADEMIA Parade lors du Festival d’Avignon

Provence-Alpes-Cotes d’Azur


NORMANDIE ACADEMIA

La Réunion: La Réunion est une île française du sud-ouest de l’océan Indien située dans l’archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de l’île Maurice, terre la plus proche. Bénéficiant d’un climat tropical et située sur la route des cyclones, elle présente un relief escarpé travaillé par une érosion très marquée. Elle culmine à 3 071 mètres d’altitude au sommet du piton des Neiges et abrite par ailleurs l’un des volcans les plus actifs du monde : le piton de la Fournaise. Ce dernier augmente régulièrement la superficie totale de ce territoire d’environ 200 kilomètres de circonférence et qui jouit sur ses 2 512 kilomètres carrés actuels d’un endémisme exceptionnel. Vraisemblablement repérée par les Arabes dès le Moyen Âge, La Réunion n’a été habitée qu’à compter du milieu du xviie siècle, soit environ 150 ans après son apparition sur les portulans des navigateurs portugais. Jusqu’alors connue sous le nom de Mascareigne, elle devient sous celui de Bourbon une escale de la Compagnie française des Indes orientales sur la route des Indes puis, à partir des années 1710, une véritable colonie pratiquant la culture du café. Devenue une société de plantation, elle passe ensuite sous le contrôle direct du roi de France dans les années 1760 avant d’être réaffectée à l’industrie de la canne à sucre au terme des Guerres napoléoniennes. Elle est définitivement rebaptisée de son nom actuel et l’esclavage y est aboli en 18482. Malgré l’engagisme, qui se pratique jusque dans les années 1930, il s’ensuit une crise économique rampante à laquelle un terme ne sera mis que suite à sa transformation en département français en 1946. La Réunion est depuis lors un département d’outre-mer désigné par le numéro 974 et elle bénéficie de ce fait d’un développement


NORMANDIE ACADEMIA

rapide auquel participe son statut plus récent de région ultrapériphérique de l’Union européenne. Néanmoins, et en dépit de son appartenance à la zone euro, son tissu productif reste structurellement fragile et fortement dépendant de la France métropolitaine. On y relève un taux de chômage particulièrement élevé (de l’ordre de 25 %) résultat de la croissance encore soutenue de la population, qui est officiellement au 1er janvier 2010 de 833 000 habitants3. Les Réunionnais se concentrent sur les côtes, où l’espace et le logement viennent à manquer et où se trouve Saint-Denis, le chef-lieu. La démographie locale se caractérise par la jeunesse des habitants et leurs origines variées, à la fois européennes, ouest-africaines, est-africaines, malgaches, indiennes, annamites, malaises et chinoises. La cohabitation dans un espace restreint a donné lieu à des mélanges inédits, leurs langues formant le créole réunionnais, leurs religions se rencontrant autour d’un syncrétisme original, leurs gastronomies nourrissant ensemble la cuisine réunionnaise et leurs musiques fusionnant pour donner le séga et le maloya. Ce métissage original est considéré comme un atout essentiel pour le premier secteur économique de l’île : l’industrie touristique locale, à qui elle doit son surnom d’Île intense.


NORMANDIE ACADEMIA Cascades Langevin au sud de l’île

Administration Code département : Préfecture: Sous-préfecture(s): Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Conseil général: Président: Mandat:

974 Saint-Denis Saint-Benoît Saint-Paul Saint-Pierre 4 49 24 Conseil régional de La Réunion Didier Robert 2010-2014 Conseil général de La Réunion Nassimah Dindar


Population: Densité: Gentilé:

Michel Lalande Français Créole réunionnais

Démographie

839 500 hab. (20111) 334 hab./km2 Réunionnais, Réunionnaise

Géographie

Superficie: Fuseau horaire: Domaine Internet: Indicatif téléphonique:

La Rénuion

2 512 km2 UTC +4 re +262

NORMANDIE ACADEMIA

Préfet: Langue officielle: Langue(s) régionale(s):


NORMANDIE ACADEMIA

Rhône-Alpes: Le Rhône-Alpes (arpitan: Rôno-Arpes; occitan : Ròse-Aups) est une région française qui regroupe huit départements : l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la HauteSavoie. Son chef-lieu est Lyon, qui est aussi sa plus grande ville. Avec 44 000 km², elle est la deuxième région de France métropolitaine en superficie (après Midi-Pyrénées), en économie et en population (après Île-de-France) avec 6 272 467 habitants. Elle est aussi classée 6e région européenne. Elle est limitrophe des régions françaises Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Auvergne, Bourgogne et FrancheComté, des régions italiennes de Val d’Aoste et Piémont, ainsi que des cantons suisses de Vaud, du Valais et de Genève. Schématiquement, la Région Rhône-Alpes représente le 1/10° de la France en termes économiques, démographiques et de superficie

La ville de Lyon depuis la colline de Fourvière


NORMANDIE ACADEMIA Le Palais de l’Isle à Annecy.

Rame du tramway du Mont-Blanc


NORMANDIE ACADEMIA

Préfecture: Départements:

Administration Lyon

Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute-Savoie

Chefs-lieux:

Arrondissements: Cantons: Communes: Conseil régional: Président: Mandat: Site web: Préfet:

Bourg-en-Bresse Privas Valence Grenoble Saint-Étienne Lyon Chambéry Annecy 25 335 2 879 Conseil régional de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne (PS) 2010-2014 www.rhonealpes.fr Jean-François Carenco


Superficie:

6 272 467 hab. (20111) 144 hab./km2 Rhône-Alpine, Rhône-Alpin

Géographie

Rhone-Alpes

43 698 km²

NORMANDIE ACADEMIA

Population: Densité: Gentilé:

Démographie


COURSOS DE

FRANCES EN BEASIAN

Prender idioma Frances Sin Fuerza

ie and rm no

academia frances

andie academia norm fran ce s

andie academia franc m r es no

El Nuevo FrancĂŠs Sin Esfuerzo


MALIANIMOHAMED