__MAIN_TEXT__

Page 1

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:22 Page1

Les Cordeliers d’Albi Demain, un nouveau quartier culturel

Livret de présentation Juillet 2011


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:22 Page2

Entrée de la prison d'Albi, 1969

1826 >1969

Parking de la place de l’Amitié entre les peuples, 2011

1970 >2011 Un patrimoine du XXIe siècle

>2014...


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:22 Page3

Sommaire # Éditorial par Philippe Bonnecarrère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 4 # Ce qui va changer en 2014 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 6 # De futures saisons hautes en couleurs par Pascal Paris . . . . . . # 8 # Ils en parlent ; ils en rêvent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 10 # Une immersion au cœur de l'image . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 12 # La porte d’entrée touristique de la ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 14 # Un outil au service du tourisme d'affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 15 # Paroles de jeunes...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 16

# Les Cordeliers dans la dynamique du classement à l’UNESCO # 17 # Demain, un quartier culturel pour tous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 18 # Une nouvelle trame verte en cœur de ville . . . . . . . . . . . . . . . . . # 20 # Aménagement et esthétique urbaine de qualité . . . . . . . . . . . . interview de Geneviève Parmentier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 21 # L'architecture contemporaine, un signal fort pour les villes . . . . # 22 # L’idée et la conception architecturale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . interview de Dominique Perrault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 24 # La maille, une identité pour les Cordeliers . . . . . . . . . . . . . . . . . # 27 # Au cœur du théâtre des Cordeliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 28 # De nouveaux espaces publics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 30 # Le projet - l'esthétique - les fonctionnalités . . . . . . . . . . . . . . . . . # 32 # Le hall d’entrée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 34 # Un nouvel espace d’exposition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 36 # Design : le grand théâtre mis en scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 37 # La grande salle de spectacles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 38 # Un belvédère sur la Cité épiscopale ; la salle du Gymnase . . . la salle « black box » ; le parking souterrain . . . . . . . . . . . . . . . . # 40 # Les cinémas des Cordeliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . # 42

Supplément au journal municipal Albimag Juillet-août 2011 Mairie d’Albi, rue de l’Hôtel-de-Ville - 81023 Albi Cedex - T. 05 63 49 10 10 - F. 05 63 49 14 52 - www.mairie-albi.fr Directeur de la publication : Philippe Bonnecarrère - Directeur de la communication : Antoine Renauld - Rédaction : Pierre-Roland Saint-Dizier Antoine Renauld - Photos : François Guibilato - Pierre-Roland Saint-Dizier - Conception/réalisation : ville d’Albi - Impression/photogravure : imprimerie Escourbiac - Tirage : 34 000 exemplaires. Imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement avec des encres végétales.


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:22 Page4

Éditorial Vous le savez, Albi doit évoluer. La société change, la compétition entre les territoires est une réalité. Développement universitaire, technopôle et hôtel d’entreprises, aménagements d’espaces publics, travaux dans les quartiers, plaine des sports, doublement de la rocade, dynamique post-UNESCO, chantier des Cordeliers... sont de même nature, relèvent de la même cohérence. Le nouveau modèle de développement Albigeois s’appuie sur des atouts bien identifiés, concrets, sur lesquels nous sommes légitimes : « culture-patrimoine », « enseignement supérieur-recherche », « économie-innovation ». « Les Cordeliers », dont le chantier a débuté en janvier, fait la synthèse entre : • le projet culturel : sa vocation première autour de la Scène Nationale, des associations, des artistes ; • le patrimoine : un patrimoine du XXIe siècle ; • l’université : l’accompagnement des besoins des étudiants ; • le social : lieu de convivialité et accès du plus grand nombre à la culture ; • l’économie : plus grande attractivité d’Albi pour les entreprises et leurs employés • l’emploi : 200 personnes en moyenne (dont une majorité de locaux) travailleront en continu sur le chantier • l’urbain : liaison entre centre historique et centre moderne (l’université) • l’environnement : continuité verte entre Jardin national et parc Rochegude • le cadre de vie : en rendant l’espace public aux piétons et aux déplacements doux et en plaçant la voiture en souterrain • les loisirs : avec un multiplexe (cinémas) de centre-ville pour toutes les générations • le tourisme : porte d’entrée touristique dans l’axe de la rue Sainte-Cécile et capacité d’accueil de congrès... Tout grand projet (nous l’avons connu du Vigan à Sainte-Cécile, d’Atlantis à la rénovation du musée Toulouse-Lautrec) est porteur de changement et d’une légitime interrogation. Nous avons, pendant quatre ans et demi, travaillé, écouté, mûri, complété. Le temps est à la réalisation.

#4


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:22 Page5

Frédéric Mitterrand déclarait le 10 juin dernier : « La culture est un paramètre fondamental pour l’attractivité des villes et des territoires. C’est elle qui attire, c’est elle qui fidélise, c’est elle qui donne son identité aux territoires.» Il complétait en s’adressant aux Albigeois : « La valorisation de son patrimoine va permettre à cette ville [ d'Albi ] d’être plus visible certes, mais aussi de changer de dimension, au sein de son bassin géographique et même au-delà. Je pense qu’on peut parler d’un cercle vertueux qui s’amorce, car le développement touristique entraîne un développement économique et l’arrivée d’entreprises, de cadres, de familles, souvent en forte attente en termes de politiques culturelles. C’est en cela que la culture - je veux parler notamment des bibliothèques, des festivals, des structures de spectacle vivant, des musées, des centres d’art, des monuments historiques -, attire et « fidélise ». » Je vous invite à faire confiance au talent de Dominique Perrault, à la force d’un projet d’architecture du XXIe siècle dans le contexte d’une ville patrimoniale. Pensez aux 800 000 personnes qui en un semestre ont visité le nouveau musée de Metz, fascinées par une architecture dont l’audace a redonné une identité à un bassin qui a perdu sa sidérurgie et ses mines de fer. Pensez aussi à Lens... Je vous invite à faire aussi confiance à l’enthousiasme des acteurs culturels albigeois et à celui de la jeunesse. Notre engagement, à l’exemple des grands chantiers menés depuis seize ans, porte aussi sur le respect des coûts prévisionnels, du niveau de qualité attendu, des fonctionnalités espérées. Donner du sens à l’action publique, exprimer par la culture le meilleur des qualités humaines, sont bien des valeurs exprimées par l’Humanisme Albigeois.

Philippe Bonnecarrère

Maire d'Albi

#5


photo © Marie-Noëlle-Robert-Théâtre-du-Châtelet

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page6

Ce qui va changer en 2014 « Imaginez : installez-vous bien confortablement dans votre fauteuil. Les lumières de la salle sont encore allumées et dessinent le long des murs d’étranges formes, le bruissement de la salle est feutré, le grand rideau, encore fermé, frémit. Les lumières s’atténuent, doucement ; le public se tait et retient son souffle. Lentement, le rideau se lève. Une longue file de personnages s’ébranle. Chacun croit y reconnaître ses préférés, Molière, bien sûr, Shakespeare, Ionesco, Vinaver, tiens, Charly Chaplin, Lully, Beethoven, Liszt, Berio, Vivaldi, mais…, voici le fils de notre voisin, non ?, Preljocaj, Puccini, Decouflé, Jodlowski, François Morel, Jean-Claude Gallotta et Aperghis et ces hommes en habit : le philharmonique de Tokyo ou celui de Berlin ? Et fermant le ban, cette ombre-là, c’est celui que vous souhaitez voir particulièrement et dont je n’ai pas le nom en tête. »

#6


photo © Maxime Gorki

« Il m’est souvent demandé, quel spectacle choisirez-vous pour l’ouverture du théâtre et je réponds : un feu d’artifices ! Je souhaite que la période inaugurale, en quelques jours, démontre toutes les possibilités du lieu : théâtre, musiques classique et contemporaine, chanson, cirque, spectacles de références, tentatives plus modernes. Un théâtre existe par les fantômes qui le hantent. Ensemble, dès aujourd’hui, composons la liste de ceux qui viendront hanter nos murs autant que nos esprits. » Pascal Paris

photo : D.R.

photo © Brigitte Enguerand

# Théâtre # Danse # Cirque # Musique # Opéra

photo © Luisa Miller

photo : D.R.

photo © 2010 Richard Termine

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page7

#7


photo © cLaurent Philipper

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page8

De futures saisons hautes en couleurs « 2014 : 2 x 8 = 16 2 x 450 = 900 » « Voilà deux opérations qui reviennent souvent dans ma tête et pour une seule et même raison : le prochain théâtre. Aujourd’hui, le théâtre municipal, comme la salle du Gymnase n’a une ouverture de scène que de huit mètres. Le prochain en aura plus du double. La dimension de la scène autorisera l’accueil de spectacles qui nous sont interdits aujourd’hui : orchestre symphonique, opéra, cirque sur scène... Demain, Albi, enfin, pourra ouvrir sa scène à ces formes artistiques. De là découle la seconde opération… Aujourd’hui, nous pouvons accueillir simultanément 450 spectateurs ; il n’est pas rare que nous devions jouer deux voire trois soirs car les spectateurs sont nombreux, mais les places limitées. La salle de 900 fauteuils saura résoudre cette difficulté. La Scène nationale pratique une politique de prix de place volontairement modeste, en moyenne autour de 11 euros. Nous mesurons très vite l’intérêt d’un plus grand nombre de spectateurs un même soir.

#8


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page9

# Une salle pour tous les publics Chacun a ses goûts, ses envies particulières. L’un préfère le théâtre, l’autre la musique, le troisième ne rêve que de danse et le dernier n’aspire qu’aux grands concerts de musique du monde, sans compter celui qui ne sait pas encore… Aujourd’hui, nous accueillons de nombreux et beaux spectacles et le public, de plus en plus nombreux, nous apporte la preuve de sa satisfaction. Nous pouvons, nous devons aller bien plus loin encore pour lui offrir, dans sa ville, les spectacles auxquels il a droit ! Ceux qui, cette saison, ont eu le plaisir de voir Voyageurs immobiles de Philippe Genty savent combien l’exiguïté du plateau a contraint la magie, l’artifice et le merveilleux.

Car le théâtre est le lieu des artistes. Des artistes professionnels certes, mais aussi de ceux qui avec passion font le grand saut et font d’un soir l’enjeu de leur année de préparation devant un parterre attentif et ravi. Le théâtre doit être le lieu des cultures partagées. Déjà, nous travaillons avec de multiples associations du Tarn, nous mettons en œuvre des rencontres réunissant les amoureux du cinéma et du spectacle, les enfants se bousculent à l’entrée des séances qui leur sont destinées. Quel bel enjeu que cette formation des plus jeunes quand on est conscient que faire rêver les enfants, c’est rendre l’adulte, demain, plus libre et créatif.

La prochaine grande salle des Cordeliers nous donne la possibilité de tout envisager. Les camions de transport de décors stationneront juste derrière la scène pour une économie de mise en œuvre (aujourd’hui la scène est à la hauteur d’un étage sans monte-charge…). Les artistes disposeront de loges, nombreuses et spacieuses, la salle sera aux normes technologiques les plus récentes, l’acoustique et le confort du spectateur ont fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des spécialistes.

# Un lieu ouvert sur la ville

# Place à la création locale ! Le théâtre des Cordeliers, bien sûr, c’est d’abord cette grande salle qui nous fait tant défaut, mais c’est aussi cette seconde, sorte de grande boîte noire de 25 mètres de long destinée à accueillir des formes plus modestes, mais tout aussi inventives, aux propositions plus intimistes, moins connues, mais qui savent avec pertinence aller droit au cœur, soulever l’émotion, emporter dans un souffle poétique ces jeunes élèves du Conservatoire qui répètent la première partie du concert de ce soir, ces ballerines légères qui repèrent l’espace de leur prochain gala.

Le théâtre doit être un lieu de spectacles mais aussi un lieu de vie, d’échanges, de partages, c’est pour cela que l’architecte l’a voulu transparent. Les grands voiles de verre ne forment pas de barrières, mais au contraire sont une invitation permanente à franchir le seuil de ce lieu voué à l’imaginaire et à la rencontre. Bien sûr, il est difficile aujourd’hui d’annoncer précisément le programme de la Scène nationale en 2014 ou 2015, mais dès aujourd’hui, nous pouvons dire qu’il sera ouvert, pluridisciplinaire, dense, témoin de l’histoire, guetteur de son temps. Il saura, je le souhaite, autant susciter davantage, à chaque proposition, la curiosité du spectateur… tout en y répondant par sa diversité. Un théâtre pour tous, des réponses pour chacun. »

Pascal Paris directeur de la Scène nationale d'Albi

#9


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page10

photo © G. Fernadez

Ils en parlent ; ils en rêvent « Le théâtre est un lieu emblématique, un élément architectural fort dans une ville. C'est pour Albi un pari passionnant en termes d'image et d'attractivité. (...) Le théâtre est toujours un lieu de rassemblement, de communion, un des rares endroits encore qui touche toutes les générations. » Jean-Laurent Paolini, directeur délégué au TNT

photo : D.R.

« Que rêver de plus que l’édification d’un théâtre en ces temps difficiles. Perpétuer la culture et ses lieux, c’est croire à l’essentiel. Tous mes vœux vous accompagnent. » Gilles Colliard, Orchestre de Chambre de Toulouse, « La Follia »

photo : D.R.

photo : D.R.

« La magnifique ville d’Albi est à juste titre un trésor de l’humanité ; avec le nouveau théâtre, ce n’est pas seulement son passé glorieux mais son avenir comme un joyau de la culture mondiale qui sera définitivement accompli. Bonne chance pour ce théâtre ! » Mikhail Rudy, « Tableau d’une exposition »

#10

« On vient un soir, à l’heure dite, dans ce lieu précis, pour voir de nos propres yeux, la chose s’accomplir... C’est pour nous et pour nous seuls, que se nouent les intrigues, se révèlent les trahisons, se dévoilent les amants… Alors, même en plein jour, lorsque l’on passe devant ce géant, cet écrin de verre et de métal, on devine la vie mystérieuse qu’il abrite... Et toute la ville s’en trouve embellie... » Camille Trouvé, Compagnie les Anges au plafond, « Une Antigone de papier »


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page11

photo : D.R.

« Je vous souhaite la force et la lucidité pour ce nouvel « outil » à venir. La force pour conquérir de nouveaux publics à la « cause » du spectacle vivant et aussi remplir les salles de joyeux spectateurs penseurs et la lucidité pour ne jamais céder aux forces du « marché » qui dictent sa loi médiatique et désigne « pour tous » les spectacles qu’il « faut » acheter pour faire du monde. Bon vent ! » Christian Duchange, « Un malheur de Sophie »

« Bâtir un théâtre aujourd’hui, c’est contribuer à rendre les gens plus sensibles, plus lucides, plus intelligents, car on n’est jamais trop cultivé, trop intelligent, trop lucide pour affronter le monde d’aujourd’hui. Un théâtre n’est pas uniquement un lieu de digestion ! De passage à Albi, et heureux à Albi. » François Rancillac, « Modeste proposition »

« On ne peut se mettre à la fenêtre pour se regarder passer dans la rue ». C’est pourquoi on a inventé le théâtre : une fenêtre pour pouvoir se regarder passer, pour pouvoir rire et pleurer de soi, pour pouvoir se découvrir différent et pouvoir apercevoir ses rêves… J’imagine mal une ville sans théâtre et un appartement sans fenêtre. Bon vent au théâtre, fenêtre grande ouverte sur les hommes. » Jacques Nichet, « La Ménagerie de verre »

photo : D.R.

« Un théâtre pour une ville c’est comme de l’eau pour les plantes ! » David Dimitri, « L’homme cirque »

#11


© www.istockphoto.com/Nikada

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:52 Page12

Une immersion au cœur de l'image Les nouvelles salles de Cinémovida permettront de projeter davantage de films en sortie nationale, de les garder à l'affiche plus longtemps et ainsi de mieux satisfaire le public. L'espace disponible permettra également de développer plus d'animations et de partenariats avec les écoles, les collectivités, les associations et les commerçants. Cinémovida mettra en place une programmation qualitative et événementielle, des séances spéciales, des rencontres et des expositions pour un cinéma accessible à tous.

photo : D.R.

Équipées en technologies numériques et 3D, les salles garantiront une offre cinématographique plus large, plus diversifiée et permettront la projection en direct de grands événements culturels et sportifs internationaux.

#12


# Des événements retransmis sur grand écran #

© www.istockphoto.com/Nikada

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page13

Concerts Nous avons eu l'honneur de présenter à tous acteurs sociaux de etlesspectacles la ville le nouveau Centre Communal d'Action Sociale. C'est un Centre en live, comme Social du XXIe siècle qui accueille tous nos concitoyens qui en exprivousdeylaétiez ment le besoin au cœur de la ville, au plus si proche place!Jean Jaurès, centre de réseau de transport collectifs. Si vous aviez un doute, franchissez les portes et vous verrez un aménagement de qualité respectueux des usagers comme de ceux qui y travaillent. Notre ville n'est pas à deux vitesses. Prenez le temps de lire le supplément d'Albi mag consacré au travail Grands opéras mené dans le cadre des « États généraux locaux » à la suite du clasretransmis sement au patrimoine mondial. En peu de mois, beaucoupen dedirect décisions ont été prises, des moyens renforcés etde redéployés, théâtresd'initiatives prestigieux lancées et menées à bien. (Paris Bastille, New Si nous travaillons ainsi sur les logiques de moyen long termes que York,etLondres...). nous connaissons en fin d'année en faisant le bilan de la saison, nous sommes dans le concret. Vous êtes les acteurs de cette nouvelle page du destin de notre ville. Nous vous proposons d'en être aussi les Ambassadeurs. Le dossier du mois est consacré au projet culturel Albigeois, au projet des acteurs culturels de notre ville. Le projet est novateur : la pluridisciplinarité et la dynamique du croisement sontÉvénements au cœur de la proposition. sportifs Le projet est réfléchi, riche, dense, humaniste, respectueux, faciTournoi des sans VI nations, lité, sans concession aux idées à la mode, exigeant, donnant toute leur finale du TOP 14, place aux idées, au sens des mots, au sens des choses. Albi ne pramatchs tique pas la pensée unique mais les pensées plurielles.de La football, totalité du grandes compétitions... document est à votre disposition, téléchargeable sur le site de la ville. La ville de Toulouse m'a proposé, en votre nom, de participer à sa réflexion sur son rôle de métropole. Cette question est décisive pour nous. Nonobstant le phénomène d'aspiration de Toulouse, l'Albigeois a une identité, un développement, des atouts propres, une stratégie... Festival Le moment me semble venu pour Albi de regarder Toulouse droit dans de cinéma les yeux.

photo : D.R.

les Œillades, en partenariat avec l'association Ciné Forum.

#13


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page14

La porte d’entrée touristique de la ville Avec une augmentation sensible du nombre de visiteurs par an, Albi est l'un des sites patrimoniaux, culturels et touristiques emblématiques du sud ouest de la France. Le musée Toulouse-Lautrec et le classement au patrimoine mondial de la Cité épiscopale d'Albi expliquent la notoriété croissante de la ville et, de fait, le rôle important du tourisme dans l'économie locale. Programmation culturelle et festivals, expositions, sentiers de randonnées, gastronomie, art de vivre, fleurissement... participent également à l'attractivité touristique de l'Albigeois, sans compter les résultats attendus de la nouvelle démarche de promotion territoriale.

Mieux accueillir les visiteurs Dans ce cadre, le projet des Cordeliers intègre depuis sa conception un parking d’entrée de centre-ville et une aire de dépose pour autocars, ce qui en fait un site d’accueil pour les groupes de visiteurs, les touristes individuels et les congressistes. De plus, le hall du théâtre des Cordeliers peut permettre en saison, un espace d’accueil touristique donnant, avant même de franchir le seuil de la Cité épiscopale, les informations utiles.

#14


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page15

Un outil au service du tourisme d'affaires L'équipement des Cordeliers offrira une capacité d’accueil de congrès nouvelle et apporter une réponse à cet enjeu, à la fois économique et touristique. La Ville n’ayant bien sûr pas les moyens de construire un centre de congrès spécifique. L'espace des Cordeliers, avec sa grande salle de 900 places (assemblées plénières) et sa salle de 250 places, associé aux salles Arcé et du Gymnase (salles de réunion et de travail en atelier), permettra d'organiser des congrès, colloques, séminaires et universités d'été d'ampleur plus importante. Il contribuera ainsi à fixer une clientèle d'affaires et profitera de fait aux professionnels de la filière touristique : hôtellerie, restauration, commerces... Le projet des Cordeliers s'inscrit de fait dans une démarche de développement de l'économie touristique et du tourisme d'affaires. La valorisation et la promotion de grands événements culturels et sportifs et plus généralement toutes les actions d'animation du site et de promotion de l'activité commerciale sont recherchées par les acteurs institutionnels concernés (ville d'Albi, office du tourisme, CCI...).

Les Cordeliers contribueront indiscutablement à # développer et affirmer la marque territoriale d'Albi, la Cité épiscopale en tant que destination touristique ; # augmenter le nombre de manifestations liées au tourisme d'affaires : séminaires, colloques ;

# développer la fréquentation des sites et des hébergements ; # accroître les retombées économiques sur l'ensemble des prestataires de l’agglomération albigeoise.

#15


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:23 Page16

Paroles de jeunes... Benoît Lacroux chargé de communication au centre universitaire Champollion La création des Cordeliers va rapprocher encore davantage le centreville de l'université. Cela contribuera, je pense, à renforcer son attractivité. Il est certain que les Cordeliers seront un lieu de détente, de loisirs et de rencontre, accessible et ouvert à tous. Des projets avec l'université sont sans doute à inventer dans les années à venir.

Paul 23 ans, étudiant Originaire d’Albi, je suis heureux de voir qu'Albi disposera dans deux ans environ d'équipements culturels répondant aux attentes du public, notamment des jeunes. Même si mes études me prennent beaucoup de temps, je suis content que la ville ait pris la décision de construire cet ensemble.

Mathilde 20 ans, étudiante en Droit Mes parents m'ont toujours emmenée au théâtre et j'ai eu cette chance de découvrir cet univers fascinant. Les Cordeliers donneront lieu, je l'espère, à une programmation plus riche et plus spectaculaire encore. C'est vraiment une chance pour Albi. Ce sera pour moi une occasion de plus de me rendre dans ce quartier où je vais déjà régulièrement avec la présence de la médiathèque. Je suis impatiente de voir le nouveau cinéma ouvrir. Je vais très souvent voir des films avec mes amis.

#16


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:24 Page17

Les Cordeliers, dans la dynamique du classement à l’UNESCO Les Cordeliers, respectueux des fondements historiques de la ville, s'inscrivent dans la continuité de la démarche d'excellence pour le cœur de ville. Qualités urbaine et architecturale du projet sont conformes au plan de gestion déposé auprès de l'UNESCO. Le Centre du Patrimoine Mondial est particulièrement attaché aux cités patrimoniales vivantes qui savent gérer les évolutions urbaines et développer des projets d’architecture contemporaine dans le respect de l’identité locale. Le projet des Cordeliers, prévu aux portes du périmètre proposé pour l’inscription, a été soumis à l'expertise de l'ICOMOS, organisation non gouvernementale mandatée par le Centre du Patrimoine Mondial. Il apparaît comme un atout supplémentaire à l’attractivité de notre ville, à son rayonnement culturel et à l’affirmation de la culture comme vecteur de rapprochement des peuples.

#

« Le grand théâtre des Cordeliers est un équipement architectural qui s’inscrit dans l’avenir. Ce sera également un lieu de culture. Qu’il soit matériel ou immatériel, le patrimoine est un relais, un pont entre les générations. C’est important de connaître l’autre, d’équilibrer la vie sociale et économique ; il ne faut pas oublier de prendre en compte les valeurs humaines.» Irina Bokowa, directrice générale de l’UNESCO - Albi, 27 décembre 2010

« En ce qui concerne le développement urbain, je me suis permis de féliciter le maire, lors du concours du nouveau cœur de vie des Cordeliers. L’axe qui relie la ville historique d’Albi avec le parc Rochegude par le square Lapérouse et la rue des Cordeliers, est tout indiqué pour introduire une nouvelle vie, excitante, à Albi, en créant une concentration culturelle, polyvalente en dialogue avec les activités universitaires qui garantissent une jeune vie dans la ville.»

#

Werner Desimpelaere, expert de l’ICOMOS, chargé de l’instruction du dossier de la Cité épiscopale d’Albi, 17 août 2010

#17


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:24 Page18

Demain, un quartier culturel pour tous Lorsqu'en 2009, la ville d'Albi retenait comme projet lauréat celui présenté par le groupement emmené par Dominique Perrault Architecture, l'esquisse d'un véritable quartier culturel en Albigeois prenait peu à peu forme. Issu de la volonté de l'équipe municipale d'insérer ce nouvel équipement dans un « tissu culturel » déjà existant, ce dessein deviendra une réalité visible en 2014. • Le quartier culturel des Cordeliers au coeur d'Albi (évocation des Ce quartier culturel comprendra : laéchanges, programmation renforcée deles la difcroisements des pratiques, ...) transversalités entre Scèneférentes nationalestructures, ; des expositions temporaires aux Cordeliers ; une salle autre image d'Albi, attractivité, promotion territomodulable riale dévolue aux répétitions, spectacles et échanges de pratiques artistiques ; 365 jours de fréquentation des cinémas ; une activité maintenue à la salle de cinéma d'art et essais Arcé ; le « fourmillement » quotidien de la médiathèque d'agglomération Pierre-Amalric avec ses animations reconnues. C’est sans compter aussi sur le théâtre municipal en face du Jardin national, l'Hôtel Rochegude, ses expositions et ses

Naïma Marengo et Michèle Barrau-Sartres, adjointes au maire déléguées respectivement àla culture et à l’urbanisme, Dominique Perrault, architecte, et Philippe Bonnecarrère, maire d’Albi, le 14 décembre 2009 #18


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:24 Page19

# projets, à quelques centaines de mètres, le conservatoire de musique, rue Roquelaure, la vitalité à Albi du GMEA, de la MJC... De plus, cafés, galeristes et restaurants ne manqueront pas d'évoluer au diapason de la tonalité culturelle induite par les nombreux publics présents. Ce foisonnement d'acteurs, la diversité des arts pratiqués, les croisements provoqués ou impromptus nés de cette convergence culturelle, affirmeront un quartier culturel, de qualité, unique en région et attractif autant pour la vie étudiante que professionnelle. La culture est au même titre que le tourisme, un secteur économique important, porteur de création d'activités nouvelles et d'emplois. Cité épiscopale et quartier culturel seront les marqueurs d'une identité culturelle albigeoise revendiquée.

« Pour le projet des Cordeliers, nous avons développé le réseau des équipements et espaces publics pour qu'ils entrent en synergie. Ce qui est intéressant dans ce projet, c'est la révélation d'un véritable quartier à caractère culturel. Ces aménagements urbains vont offrir en effet aux Albigeois une diversité d'offres concentrées sur un même espace. Je n'ai jamais vu cela ailleurs. » Dominique Perrault novembre 2009

Nouvelle sellerie au théâtre municipal l’intégralité des fauteuils sera renouvelée au cours du second semestre 2011.

Le cinéma art et essais prend ses quartiers à l’auditorium du Bon Sauveur. Le temps du chantier des Cordeliers, le cinéma maintient ses activités.

#19


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:24 Page20

Une nouvelle trame verte en cœur de ville e

SQUARE LAMOTHE

22 AOUT 1944

am

lein

Ru ed eL

am oth e

do ges Pompi Lices Geor

UX

Ru

eL ed

de Ma

T VIE PO N

he ot

BASE DE LOISIRS DE PRATGRAUSSALS

e la

PONT DU

ed Ru

Le Ta rn

SQUARE BOTANY BAY

NT PO

JARDIN PALAIS DE LA BERBIE

Ech

SN CF

SQUARE DELMAS

ar Boulev

Si ces réalisations ont transformé le cœur de la cité et les quartiers avec, par exemple, le parc de la Renaudié, elles prennent aujourd'hui toute leur cohérence et trouvent un intérêt accru avec le nouveau quartier des Cordeliers. Des parcours urbains jalonnés de lieux de convergence créeront un véritable cheminement vert dans la ville. La place Lapérouse, demain réaménagée, s'ouvrira et se prolongera vers le parvis et la rue des Cordeliers pour déboucher sur le Parc Rochegude et ses quatre hectares de jardins aux arbres centenaires, dernièrement labellisé Jardin remarquable. Rendue piétonne, cette « allée des cultures » constituera un prolongement de la coulée verte du Jardin National et permettra de redonner toute sa dimension à cet axe historique reliant le parc à la rue de Verdusse et à la rue Sainte-Cécile.

#20

gro len

JARDIN CLOITRE SAINTSALVI

né ra

l Sibille

Boulevard

Square Lapérouse Rue de la Be rch

ta

au lle

bet

eG

Gam

én é ra ld

Av en u

ed

uG

MÉDIATHÈQUE

JARDIN NATIONAL

JARDIN DU SOUVENIR

ère

JARDIN DE MERVILLE PARC CASTELNAU

PLACE DU VIGAN

Boulevard

Carnot

Ave nue

Sa

d

Les jardins et promenades nous racontent tous une histoire, celle de notre ville. Lieux de partage et de rencontre, ils participent subtilement à l'architecture de la cité et soulignent de façon éblouissante son patrimoine exceptionnel. Squares, bassins et fontaines, murs d'eau, créations végétales offrent respiration et rythme aux aménagements réalisés depuis 1998 sur la place du Vigan, le Jardin National et la Place Sainte-Cécile. La Fleur d’or 2010, prix national décerné par le ministère du Tourisme, souligne un fleurissement exceptionnel intégré dans une démarche environnementale exemplaire et conduit de façon constante depuis de nombreuses années.

BONDIDOU de laParking Cathédrale

u

Projet de passerelle piétons-vélos

e

t arn Ver Le T ée app

SQUARE MASSOL

PARC ROCHEGUDE


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:24 Page21

Geneviève Parmentier adjointe au maire déléguée à l’environnement, à l'aménagement et à l’esthétique urbaine

Aménagement et esthétique urbaine de qualité Qu’apporte Dominique Perrault pour Albi ? Dominique Perrault porte un regard nouveau, extérieur et créatif, sur notre ville. Il a pleinement mesuré les enjeux albigeois et nos ambitions pour Albi. Après avoir appris de Bernard Huet à « penser l’urbain », nous avons aujourd’hui, avec Dominique Perrault, la chance de pouvoir bénéficier de sa vision innovante et de son expérience internationale pour nous aider à bâtir un territoire attractif, d’avenir. »

Que vont changer les Cordeliers pour notre ville ? « Tout d'abord, les Cordeliers vont imprimer une identité forte sur l'ensemble d'un quartier, une ambiance ombragée, apaisée et accueillante. Au cours de ce chantier, ma responsabilité est de garantir aux Albigeois une réalisation de qualité, fonctionnelle, dont l'esthétique valorise notre espace urbain. Plus tard, de l'avenue de Gaulle à l'université, la liaison avec le coeur historique pourra également être renforcée. Les Cordeliers vont donc orienter davantage le centre ville vers le quartier de l'université, le parc Rochegude, et ouvrent ainsi de nouvelles perspectives urbaines. »

En quoi les Cordeliers s'intègrent-ils dans un programme global d'aménagement ? « Ce projet ne saurait se résumer au chantier de la salle de spectacles et des cinémas : les Cordeliers apportent une nouvelle « pièce » au projet urbain albigeois, et permettent de mieux en appréhender encore la cohérence. Tout comme la place du Vigan et la place de la cathédrale, où les voitures investissaient l'espace urbain, on oubliera vite le parking de la place de l'Amitié entre les peuples. Il y a bien continuité urbaine après les aménagements du centre ancien, du Vigan, de la place Sainte-Cécile, du Jardin national. L’achèvement de la boucle des anciennes fortifications sera ici réalisée. D'un point de vue environnemental et paysager, la liaison piétonne qui va relier centre ancien, Jardin national et parc Rochegude, augmentera la présence d'espaces publics piétonnisés en cœur de ville et complètera notre trame verte. Les Cordeliers, ainsi placés sur un axe majeur, deviendront un nouveau lieu de notre ville où se rendre, se divertir et se rencontrer. »

#21


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page22

© Roland Halbe; Veroeffentlichung nur gegen Honorar, Urhebervermerk und Beleg

Le Centre Pompidou-Metz, ouvert en 2010 (visité par 800 000 personnes en six mois !) est conçu comme « une expérience unique, un espace de découverte de la création artistique (...), un lieu de vie où se succèdent toute l’année des événements ». Imaginé par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines, l'édifice se développe autour d’une flèche centrale qui culmine à 77 mètres. La toiture, le traitement de la relation intérieur-extérieur et les galeries sont le résultat de partis pris architecturaux très novateurs.

L'architecture contemporaine un signal fort pour les villes

© istockphoto.com/rubenhi

Le Guggenheim de Bilbao (Espagne) a révélé au monde ce que l’architecture contemporaine pouvait apporter à l’attractivité d’une ville... et avec quel succès !

#22

Les villes connaissent un renouveau architectural. Les nouvelles techniques de construction permettent une créativité presque sans limites de la part des architectes. Les bâtiments construits donnent un visage moderne et attractif aux villes, tout en répondant à un besoin d'adaptation en matière d'urbanisme, d'équipements publics ou privés, mais aussi de services aux habitants. L'architecture contemporaine donne à voir l'interaction entre le patrimoine « historique » et celui du XXIe siècle. Les deux participent à l'identité de la ville et à son rayonnement. Exemples avec quelques réalisations ou projets en cours.


photo : D.R.

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page23

photo : D.R.

photo : D.R.

Le centre culturel et touristique du vin, véritable phare au cœur du développement de Bordeaux ouvrira ses portes fin 2014. Imaginé par l'équipe composée de l'agence d'architecture X-TU (Paris) et l'agence de scénographie Casson Mann (Londres), cet équipement de loisirs sera doté d'un belvédère qui surplombera la ville à 37 m du sol (ci-dessous). 425 000 visiteurs sont attendus chaque année.

©Kazuyo Sejima Ryue Nishizawa / SANAA, Tim Culbert Célia Imrey / IMREY CULBERT, Catherine Mosbach

Le futur musée Louvre Lens, qui doit ouvrir en 2012, présente des façades transparentes au niveau du hall et du pavillon en verre qui permettront de jouer avec les changements de lumière. Conçue par l'agence japonaise SANAA et les architectes muséographes associés Celia Imrey et Tim Culbert, cette « antenne » du musée du Louvre devrait attirer 500 000 visiteurs par an.

#23


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page24

L’idée et la conception architecturale Quel était l'esprit du projet des Cordeliers ? Nous avons souhaité créer un objet architectural qui puisse entrer en dialogue avec le patrimoine mondial de la Cité épiscopale et qu'il y ait ainsi la possibilité de faire un lien entre histoire et modernité. En cela, la cathédrale est un bâtiment de référence pour Albi dont nous nous sommes modestement inspirés. Cet édifice sublime est austère dans son architecture, mais est très riche par sa composition avec ses briques, sa polychromie... Pour le grand théâtre des Cordeliers, nous retrouvons aussi une certaine austérité, mais surtout cette polychromie à l'extérieur avec la maille métallique et les surfaces vitrées teintées couleur cuivre. Leur perception variera selon l'heure de la journée et sera totalement transformée la nuit. Cela rendra le bâtiment « vivant », « mobile », à l'image de ce qu'on y trouvera en matière d'offres culturelles.

#24

L’architecte Dominique Perrault présentant l’esquisse du projet lauréat du concours international organisé par la ville d’Albi Décembre 2010


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page25

L'emplacement des Cordeliers en centre-ville a-t-il été une contrainte ? Ce qui nous a intéressés dans le projet est justement le fait que le bâtiment s'inscrive dans un tissu urbain. Le grand théâtre participera de fait à la transformation et à l'évolution de la ville. Plus largement, il faut envisager aussi l'aménagement urbain qui accompagne ce projet et qui donne cohérence à l'ensemble avec l’aménagement des places publiques. Il est évident que les Cordeliers ont une place toute trouvée au cœur de ce quartier culturel composé entre autres de la médiathèque et de l'Athanor. Nous nous inscrivons aussi dans l'esprit des bâtisseurs du XIXe siècle. L'emplacement du grand théâtre des Cordeliers est sensiblement pensé de la même manière que celui, à l'époque, du théâtre municipal !

En quoi les Cordeliers pourront-ils avoir une incidence sur l'attractivité de la ville ? Je pense d'abord que le grand théâtre va servir de « vase d'expansion » aux flux touristiques. Albi va pouvoir offrir autre chose que son patrimoine historique formé par la cathédrale, le palais de la Berbie et son musée. Les visiteurs vont pouvoir également découvrir cette architecture contemporaine qui constitue le théâtre. Celui-ci sera par ailleurs un lieu de vie adapté pour les spectacles, mais aussi les expositions ou encore les congrès. Pour les générations futures qui l'auront toujours connu, il fera vraiment partie intégrante du patrimoine. Ce projet doit nous redonner à tous un peu d'optimisme, nous montrer qu'il est possible d'avoir de l'ambition pour une ville comme Albi, que la culture n'est pas le parent pauvre et qu'il y a quelque chose de beau dans cette démarche qui va transformer l'image de la ville. Nous sommes là dans une réflexion qui touche autant à l'aménagement qu'à l'histoire même de la ville. Il y a aussi un autre enjeu : ce projet va positionner encore davantage Albi comme une ville qui s'affirme au cœur de la métropole toulousaine. Cela lui conférera ce statut et rappellera que les Cordeliers sont à penser comme un outil pour l'aire métropolitaine.

#

« Mon projet, c'est la cathédrale inversée, la couleur à l'extérieur, la brique à l'intérieur. » Dominique Perrault architecte

Premiers croquis, premières esquisses de Dominique Perrault... #25


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page26

Dans quelle mesure ce projet est-il avant tout le travail d’une équipe ? L'esquisse dessinée dans le silence de l'atelier de l'architecte ne correspond effectivement plus à la réalité. Pour un grand projet comme celui des Cordeliers, c'est toute une équipe qui est mobilisée. Près de 80 personnes – ingénieurs, architectes, maquettistes, acousticiens.... - ont travaillé sur cette opération. Ces derniers mois, nous avons beaucoup avancé sur la mise au point de l'aménagement intérieur, des accès et du design des mobiliers. En deux ans, il y a eu aussi une certaine évolution du projet, ne serait-ce que par les innovations en termes de matériaux. Même si le chantier a démarré, la réflexion se poursuit maintenant sur certains éléments. Cela implique des contacts réguliers avec les entreprises retenues qui nous livrent des échantillons et des prototypes. Il faut bien comprendre que tout est particulier dans un théâtre. Il ne s'agit pas ici de fabriquer à la chaîne des bureaux ou des salles de bains ! Ce théâtre est unique, dans le sens où il s'agissait de créer pour ce projet un lieu, une identité, une spécificité propre à Albi. Cette œuvre, demain, ne nous appartiendra pas ; cet équipement public reviendra aux Albigeois. À eux de se l'approprier et d'inventer ce qui va avec. Il me paraît dès lors important que le citoyen en soit fier, ce qui justifie dès lors qu'il soit aussi exigeant !

#26


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:25 Page27

La création d'un motif pour la maille métallique permet une variation de la densité et de la transparence du tissu. Cette enveloppe suspendue, tendue, légère, moirée, lumineuse, tantôt transparente tantôt opaque, a donné lieu à plusieurs innovations techniques notamment au niveau de la recherche colorimétrique (teintes...) où il s'agissait de susciter un dialogue entre le patrimoine albigeois et le bâtiment.

La maille une identité pour les Cordeliers Le principe de la maille métallique est une constante dans les monuments de Dominique Perrault ; c’est une véritable marque de fabrique qui structure le bâtiment. Pour Albi, cette maille constitue une dentelle de métal dont la couleur fait écho à celle de la brique. La nuit, elle créera des reflets de lumière et permettra de découvrir par transparence le hall de la salle de théâtre.

La maille, outre ses qualités architecturales et esthétiques, possède de vraies qualités thermiques, contribuant à ce que le bâtiment soit classé à un bon niveau de performance énergétique. L'effet de brise-soleil de la maille, qui joue ici le rôle de filtre, a été optimisé afin de réduire les apports directs dans les zones vitrées du bâtiment. Celui-ci a été modélisé pour établir différentes mesures d'ensoleillement avec et sans maille et évaluer l'efficacité thermique de la maille. La maquette de travail utilisée par l'équipe de Dominique Perrault à Paris.

#27


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:26 Page28

Le hall, la galerie foyer et le belvédère offrent tous les trois une vue sur la place Lapérouse.

Au cœur du théâtre des Cordeliers Ces différentes coupes permettent de visualiser, à l'intérieur du bâtiment, l'ordonnancement des espaces et les liaisons entre eux. Le bâtiment abritant en son cœur la salle de spectacles est imaginé comme un symbole architectural, qui marque l'alliance d'un signal esthétique et d'une géométrie simple, compacte, efficace et rationnelle.

On distingue ici les accès aux deux salles de spectacles.

#28


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:26 Page29

Niveau 4

Toiture La maille enveloppe l’ensemble du bâtiment.

Le restaurant ainsi que la petite salle de spectacles.

Black Box

Scène

Grande salle

Niveau 3

Niveau 2

La surface des coulisses est aussi importante que la scène.

Les locaux administratifs sont situés à l’arrière du bâtiment.

Espace technique

Loges

Le hall

Niveau 1 La grande salle de spectacles est au cœur du bâtiment.

Rez-de-chaussée On aperçoit ici le hall avec les accès au foyer. #29


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:26 Page30

Espaces publics

#

Autour des cinémas et de la grande salle de spectacles, des places offriront aux Albigeois des espaces de rencontres et de détente propices à des animations et à certaines manifestations. Oubliées les voitures, place aux piétons et aux déplacements doux !

Porte d'entrée touristique de la ville La place Lapérouse sera entièrement restructurée pour devenir une porte d'entrée touristique de la Cité épiscopale, mais aussi un lieu de détente pour les Albigeois. À l'image du Jardin national ou du parc Rochegude, l'idée est d'en faire un lieu de vie arboré composé de pelouses et de jeux d'eau. Dans le prolongement du Jardin national et de sa coulée verte, cette place ouvrira à la fois sur le parvis des Cordeliers, l'allée du Souvenir (boulevard Sibille) et la rue de Verdusse.

#30


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:26 Page31

Réservée à la détente, la place Lapérouse mènera logiquement, via la rue des Cordeliers, vers le parc Rochegude et la Cité épiscopale.

La rue des Septfonds restructurée Les travaux des Cordeliers donnent lieu à la requalification complète de la rue des Septfonds qui permettra d'accéder au parking souterrain. Le chantier a commencé en avril par le renouvellement des réseaux (eaux, EDF,...). Il sera suivi par une restructuration de la rue avec un élargissement des trottoirs et la mise en place d'un sens unique. Cette opération s'achèvera au premier semestre 2012. A noter que la place Edmond Canet et la rue des Cordeliers seront également réaménagées avec un traitement paysager.

#31


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:26 Page32

Le projet - L'esthétique Les fonctionnalités Une transparence qui ouvre sur la ville Une dentelle de lumière unique au monde

#32


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page33

#33


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page34

Le hall d’entrée Les espaces réservés au public seront nombreux au cœur du théâtre avec le grand hall et les déambulatoires qui permettront à chacun de retrouver ses proches avant le spectacle, de rencontrer un artiste ou d’échanger avec ses amis sur le spectacle. Le point bar intérieur qui s’ouvrira sur la place, l’espace wi-fi et ses chauffeuses, le comptoir de vente donneront du relief à l’ensemble avec un mobilier en harmonie avec le bâtiment. Le hall sera éclairé la nuit par des projecteurs situés au plafond. Le sol en béton lissé couleur ardoise et le plafond noir reprennent l'idée que le spectateur est déjà au cœur du spectacle. La présence des projecteurs au plafond renforcera cette impression.

#34

Conçus avec une écriture résolument contemporaine et un traitement scénographique affirmé, les deux escaliers, situés de part et d'autre du hall, desserviront le foyer haut et la grande salle de spectacles. Leur position a été réfléchie avec la volonté d'une mise en scène où les spectateurs sont un peu acteurs du spectacle qui se joue dans le hall.


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page35

Élément emblématique du hall, la coque correspondant au dessous de la salle de spectacles pourra être utilisée comme un écran où seront projetées des images des spectacles à l'affiche voire, lors des congrès par exemple, des films sur le dynamisme et l'attractivité de la ville d'Albi.

Dans le hall, deux grands lustres situés de part et d'autre de la grande salle de spectacles en signaleront les entrées (ci-dessus).

Un espace sera créé en saison dans le hall avec un accueil et un point d'informations touristiques.

Éclairée aussi par les projecteurs au plafond, la coque jouera aussi un rôle de réflecteur. En journée, elle recevra les jeux de lumière et de couleur créés par les rayons du soleil, à travers la maille et les parois vitrées teintées.

#35


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page36

Le foyer de la salle de spectacles, imaginé comme un espace de déambulation avant et après les spectacles, pourra accueillir différentes expositions. Situé au-dessus du hall, il bénéficiera d'un éclairage très design mis en valeur par une maille dorée fixée au mur.

Un nouvel espace d’exposition

#36

L'éclairage sera assuré dans le hall du grand théâtrepar plus de 200 tubes fluorescents habillés de métal doré. Ces « cierges », qui semblent flotter dans l'espace à différentes hauteurs, participeront à la mise en scène du hall. De nuit et de l'extérieur, le grand théâtre paraîtra comme une lanterne très lumineuse.


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page37

#

Design : le grand théâtre mis en scène

Le mobilier a été conçu pour rendre le hall le plus flexible possible, afin d'accueillir certaines manifestations (réceptions, expositions...). Hormis quelques éléments fixes comme le point bar, le reste sera mobile et modulable. C'est le cas de la librairie et des vestiaires, par exemple. À noter les miroirs situés au pied de la coque dans lesquels se refléteront le hall et ses visiteurs. #37


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page38

La grande salle de spectacles Pièce maîtresse du bâtiment imaginé par Dominique Perrault, la grande salle de spectacles, unique dans le nord de Midi-Pyrénées, se présentera comme un amphithéâtre de 900 places. Equipée d'un plateau de trente mètres de large sur vingt mètres de profondeur et d'une fosse pour orchestre lyrique pour quarante musiciens, elle accueillera de grands spectacles et créations contemporaines programmés par la Scène nationale. En offrant une qualité acoustique et visuelle adaptée, un confort pour les spectateurs et des équipements scéniques à la pointe, cette salle sera aussi un outil au service du développement du tourisme d'affaires, en accueillant des séminaires et des congrès.

Le rideau de scène sera plutôt doré, les sièges de la salle couleur cuivrée.

#38

La grande salle de spectacles comprendra 900 fauteuils répartis sur 24 rangées.


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page39

Les murs de la salle ont fait l'objet d'un travail esthétique et acoustique particulièrement poussé qui a donné lieu à une véritable innovation dans la perception du son. Composés de briques en bois de nature et de fonction diverses, les murs jouent ici un rôle important dans la diffusion du son qui permet une acoustique très riche. Le principe retenu pour la salle de spectacles a été de réaliser les parois latérales comme un ensemble de briques appareillées de manière particulière. « Il y a des briques réfléchissantes, d'autres absorbantes, d'autres sont dédiées à l'éclairage », indique Jean-Paul Lamoureux, acousticien. La modélisation acoustique de la salle a permis un agencement très précis des différentes briques.

2 040 briques en bois de couleur noire de tonalités différentes formeront les murs latéraux et la partie située au-dessus de la fosse d'orchestre. Disposées de façon à favoriser la meilleure acoustique de la salle, elles donneront à la salle une identité particulière. Certaines seront éclairées avec une lumière tamisée et mettront en valeur le relief structuré des murs. Pour l'anecdote, la dimension des briques sera proportionnelle à celle des briques foraines albigeoises.

Avec cette salle, les acteurs économiques locaux disposeront d’un lieu adapté pour organiser congrès, conférences et séminaires de travail. Ce nouvel équipement permettra de se positionner sur le secteur du tourisme d'affaires et de proposer une offre attractive en lien avec le patrimoine de la Cité épiscopale.

#39


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:37 Page40

Belvédère inédit sur la Cité épiscopale Bienvenue au dernier étage des Cordeliers ! Avant ou après un spectacle, voilà un espace de détente avec vue imprenable sur le cœur historique. Disposant d'un accès indépendant du reste du bâtiment, le belvédère situé au-dessus de la salle de spectacles offrira en effet, depuis un toit terrasse accessible à tous, une vue panoramique sur la Cité épiscopale d'Albi. Le restaurant-brasserie-salon de thé offrira par ailleurs à tous moments de la journée des prestations de qualité à des prix raisonnables, alliant découvertes gustatives et culturelles dans un cadre convivial et animé, en synergie avec les spectacles vivants et les séances de cinéma. La maille permettra de visualiser sans gêne la Cité épiscopale.

La salle du Gymnase Reliée à la nouvelle aile de l'Athanor, la salle du Gymnase disposera aussi d'un accès indépendant depuis l’Allée de la culture. Elle s'inscrira dans la programmation des spectacles de la Scène nationale, mais accueillera aussi des créations locales. Les espaces occupés autrefois par l'administration de la Scène nationale seront mis à la disposition d'associations culturelles.

#40


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:39 Page41

La salle « black box » La salle modulable de type « Black box » pourra contenir jusqu'à 250 spectateurs. Elle offrira différentes configurations selon le spectacle qui y sera proposé. Elle se prêtera particulièrement à des créations où la proximité avec le public est recherchée. Son accès se fera par des escaliers et une galerie situés en façade du bâtiment. En dehors de la programmation de la Scène nationale, cette salle se prêtera à d’autres spectacles notamment des concerts du Conservatoire de musique et de danse du Tarn. En s'adaptant aux besoins exprimés par les artistes, cette salle dite expérimentale sera en cela « le lieu de tous les possibles ».

La salle de 21 m sur 25 m permettra différentes configurations en fonction des spectacles qui y seront proposés.

Parking souterrain

photo : D.R.

D'une capacité de 372 places, ce parking de quatre niveaux, complémentaire au parking Jean-Jaurès situé à proximité, répondra aux besoins d'accessibilité du nouveau quartier culturel, libèrera l'espace public au profit des piétons, riverains comme visiteurs. Son accès sera possible à partir de la rue des Septfonds autant pour les touristes que les Albigeois désireux de trouver une offre de stationnement qualitative et idéalement située. L'exploitant du parking proposera différents services aux usagers : le prêt de vélos à assistance électrique, de poussettes et de parapluies, des bornes de chargement pour véhicules électriques, une station de gonflage de pneus. À noter également, parmi les innovations un dispositif visuel permettant de localiser les places de stationnement libres.

#41


photo : D.R.

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:39 Page42

Les cinémas des Cordeliers L'entrée se fera de plain-pied afin de faciliter l'accès aux personnes mobilité réduite.

Complémentaires aux salles du cinéma Lapérouse, les huit salles de cinéma Cinémovida, d'une capacité de 130 à 450 places (soit au total 1 449 places), se développeront sur deux niveaux souterrains et seront accessibles depuis l'entrée actuelle de l'Athanor entièrement rénovée. La taille des écrans atteindra jusqu'à seize mètres de long dans la grande salle de 421 places, permettant une véritable immersion dans le film. Une attention sera portée sur le confort des spectateurs. Le hall d'entrée, vaste et fonctionnel, accueillera deux points caisse, des bornes automatiques, un ciné café avec terrasse extérieure, un salon de détente, un espace confiserie et un coin lounge. Les bandes-annonces de film et les actualités de Cinémovida seront également diffusées dans le hall du cinéma. Les foyers situés aux niveaux inférieurs disposeront d'un espace confiserie et de coins lounge. 450 000 spectateurs sont attendus chaque année sur l'ensemble des salles d'Albi.

#42


photo : D.R.

11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:39 Page43

photo : D.R.

photo : D.R.

photo : D.R.

En cœur de ville, le cinéma participera à l'offre culturelle albigeoise et à l'attractivité du lieu.

Salle Arcé La programmation art et essai de la Scène nationale se poursuivra dans la salle Arcé, réouverte après le chantier et accessible directement de l’Allée de la culture. Films en version originale, cycles thématiques, films récompensés lors de festivals de cinéma seront programmés dans la salle et dans celles du Lapérouse.

#43


11060164 ALBI CORDELIERS_Mise en page 1 28/06/11 15:39 Page44

Point infos Cordeliers - 16 avenue de Gaulle - Tél : 05 63 49 11 00 Un espace d'information est ouvert au public dans un local situé à proximité immédiate du chantier. Des permanences y sont assurées chaque semaine pendant les travaux, (voir les horaires sur place ou sur www.mairie-albi.fr). On y trouve les derniers visuels du projet, une maquette, des informations sur le déroulement des travaux et sur les différents éléments des Cordeliers. Les permanences sont tenues par des élus, des techniciens de la ville et par du personnel de la Scène nationale.

2e phase 1re phase

Le calendrier du chantier en cours Dévoiement des réseaux > janvier 2011 Déclaration d’ouverture du chantier du parking > 26 avril 2011 Déconstruction de l'aile ouest de l'Athanor > fin juin Début de la mise en place des parois moulées > juillet Travaux de terrassement > à partir de septembre Gros œuvre et installation des grues > fin 2011 Reconstruction de l'Athanor > juillet 2012 Second œuvre - aménagement intérieur de la salle de spectacles et des cinémas > début 2013 Livraison > fin 2013

www.mairie-albi.fr

Profile for Mairie Albi

projet des cordeliers 2011  

projets culturel urbain albi

projet des cordeliers 2011  

projets culturel urbain albi

Advertisement