Page 1

4. Le dĂŠveloppement durable dans la fonction commerciale: agir dans son travail Sensibilisation sur une journĂŠe Module 4/4 (2h)


Les ĂŠco-gestes au bureau comme Ă  la maison

Veolia- guide des eco-gestes au bureau


De l’éthique dans la relation client

• Information sur les impacts sociaux et environnementaux des produits et services proposés pour permettre au consommateur de faire des choix dans le cadre d’une consommation durable • Proposer des produits et services sûrs et informer des conditions d’utilisation pour protéger la santé et la sécurité des consommateurs • Traiter les besoins des consommateurs après l’achat (service après-vente) • Mettre en place des systèmes rigoureux pour l’obtention, l’utilisation et la protection des données relatives aux consommateurs


Le marketing vert

Ensemble des actions qui vise à utiliser le positionnement écologique d’une marque ou d’un produit pour augmenter les ventes et améliorer l’image de l’entreprise. Le marketing vert peut se baser sur: – les caractéristiques écologiques d’un produit (matières premières écologiques, produit recyclable ou biodégradable,..), – sur des promotions vertes (1 arbre planté pour un achat) – sur les promesses environnementale de l’entreprise (fondation, actions écologiques).


Des clients sensibles à l’argument écologique…

Consom’acteurs (20%): considèrent qu’au travers leurs choix d’achat ils agissent au service de leurs convictions (Ethicity, 2010)

Commerce équitable (36%) : achat de produits « commerce équitable » au cours du mois écoulé (IPSOS, avril 2008)

Respect de l’environnement (47%) : un critère très important dans le choix des produits et services (IFOP, 2010)

Déchets d’emballages (52%) : limite la quantité d’emballage dès l’acte d’achat (CREDOC, 2010)


… jusqu’à un certain point

• Un écart entre les déclarations et les actes d’achat


Des clients surtout un peu perdu

Trop de messages (53%): sur la consommation durable (Ethicity, mai 2010)

Ne croient pas les marques (54%): quand elles s’engagent en matière de DD (Ethicity, mai 2010)

Etre rassuré sur le coût (55%) de la consommation durable

Repérer plus facilement les produits (46%) (CREDOC, 2010)

(CREDOC, 2010)


Et pas toujours bien au fait de ce qu’est le DD

Sondage réalisé par téléphone, les 11 et 12 février 2010 par l’Institut LH2 pour le Comité 21


Les labels


Allégations environnementales, autodéclarations • Définition: Une allégation est un message qui permet de distinguer et valoriser un produit sur un emballage, un étiquetage, une publicité, etc. Si elles manquent de précision ou de clarté, les allégations peuvent conduire à délivrer une information trompeuse voire mensongère au consommateur. • Bio, biodégradable, durable, naturel, responsable, sans…, … peu de significations!


Attention aux idées reçues! Questions pièges…

30%


Le greenwashing

Le « greenwashing » consiste à mettre en avant les efforts d’une entreprise en termes de développement durable et de protection de l’environnement, alors même que ces efforts ne sont pas réels, ou moins avancées que ce qui est prétendu en termes de communication. Il s’agit tout simplement de peindre ses produits en vert !


Que dit la loi?

• Art L121-1 du Code de la Consommation (Pratiques commerciales) : I.-Une pratique commerciale est trompeuse si elle est commise dans l'une des circonstances suivantes : […] 2° Lorsqu'elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur et portant sur l'un ou plusieurs des éléments suivants […]


La création de l’Autorité de régulation professionnelle de la Pbublicité • Grenelle 1: création de l’ARPP en 2008 avec signature d’une Charte d’engagements en faveur d’une publicité écoresponsable – Système d’autorégulation publicitaire (BVP) => dispositif de régulation professionnelle participative (ARPP) – Règles déontologiques en matière de développement durable – Pour les arguments écologiques: une procédure de consultation systématique de l’ARPP avant diffusion des publicités


Les recommandations de l’ARPP

Règles déontologiques (objectifs): –

Présenter avec précision les actions significatives de l’annonceur en matière de DD Ne pas véhiculer de messages contraires aux principes du DD (définis par la SNDD)

1. Véracité des actions 2. Proportionnalité des messages 3. Clarté du message 4. Loyauté 5. Signes, labels, logos, symboles, autodéclarations 6. Vocabulaire 7. Présentation visuelle ou sonore 8. Dispositifs complexes 9. Impacts éco-citoyens


Des progrès observés par l’ARPP

• 88% de conformité en 2010 (contre 64% en 2006) • 18 manquements soit 3% (taux divisé par 2 entre 2006 et 2009) • 47 réserves soit 7% (en 2009 contre 40% en 2006)


Pour celles qui passent à travers les mailles du filet… le prix Pinocchio • • • •

12 nominés tous les ans 3 catégories: droits humains, environnement et greenwashing 7000 votants … et le grand gagnant 2010 dans la catégorie « greenwashing » est… CREDIT AGRICOLE: « It’s time for green banking »


« Le consommateur d’aujourd’hui n’a plus de réels besoins mais plutôt des envies suscitées par un système de pensées marketing » Yohan GICQUEL Le marketing éthique, 2007


Cmahe dd4  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you