Issuu on Google+


RENCONTRE

« Il faut que la peinture serve à autre chose qu’à la peinture. «Tout ce que nous voyons cache quelque chose d’autre »


l’un des 10 artistes les plus populaire dans le monde et l’icône belge par excellence est séduisant par son intégrité à la fois artistique et personnelle. C’est un artiste unique qui mérite que l’on s’y attarde. Il a tout au long de sa vie d’artiste donné une valeur constante aux choses, à son travail, à l’interprétation que l’on a pu faire de ses œuvres. C’est un personnage étonnant qui a su rester modeste et cela se ressent dans son travail. Nous avons tenté de valoriser ce coté chez lui en offrant à un plus large public, que celui des collectionneurs d’originaux, la possibilité d’acquérir des lithographies limitées.

GONZAGUE WATINE

Magritte,

Une manière pour Magritte de trôner dans nos maisons, de vivre parmi nous comme s’il ne nous avait jamais quitté et d’interroger perpétuellement la réalité…. Nous travaillons en collaboration avec la Fondation Magritte. Nous décidons ensemble quelles œuvres seront reproduites sous forme de lithographies ou de sculptures. Tandis que nous contribuons à enrichir le rayonnement de l’artiste, eux garantissent l’authenticité des lithographies et sculptures. En travaillant ainsi main dans la main, nous avons réussi à offrir un produit unique aux amoureux de Magritte. Gonzague Watine Directeur de La Magritte Gallery


GALERIE

Magritte

GALLERY


n’est pas

Ouvrir une galerie d’art c’est porter un regard sur le monde. Ouvrir une porte sur un univers et un artiste. Franchir le seuil de la galerie, c’est pénétrer dans le monde surréaliste et unique de Magritte. Au cours de cette balade artistique, on y découvre des reproductions des œuvres originales du peintre ou inspirées de celles-ci. C’est dans un décor épuré que sont présentées les lithographies et les sculptures. Produites par les fonderies Bocquel et Susse, ces œuvres témoignent de l’exigence de qualité de ces deux grandes maisons. Le caractère exceptionnel de ces œuvres est que certaines d’entres elles, appartiennent à des collections privées et sont donc peu accessibles au public. Paradoxal pour un artiste qui ambitionnait une poésie et une peinture à la portée de tous. C’est justement cela qui fait le charme de cette galerie, elle propose des œuvres rares et uniques pour des prix raisonnables.

une galerie d’art

Ceci

La lithographie est un art ancien et donc respectable. Tout l’art réside ici dans le simple fait de prendre le temps. Tout comme la poésie des peintures de Magritte d’ailleurs…prendre le temps de s’arrêter et de regarder…


« Être surréaliste, c’est bannir de l’esprit le déjà vu

et rechercher le pas encore vu.»

«Le surréalisme, c’est la connaissance immédiate du réel»


LITHOGRAPHIE

La lithographie est une technique d’impression qui permet la reproduction à de multiples exemplaires d’un dessin exécuté sur une pierre calcaire. Chaque lithographie est dessinée puis imprimée couleur par couleur, chaque couleur nécessitant un nouveau dessin. Les lithographies ont été éditées entre 2004 et 2010 par Philippe Moreno dans les ateliers Art Lithographies à Paris, sous le contrôle de l’ADAGP. Cette première édition comprend 26 sujets, chacun ayant nécessité entre 20 et 30 dessins à la main et autant de passages de couleurs sur la presse lithographique. Une collection supplémentaire est en cours d’édition, ainsi de nouveaux sujets viennent régulièrement enrichir l’exposition. Toutes sont numérotées et portent le cachet de la Succession Magritte, ainsi que le paraphe de Charly Herscovici, ayant-droit de René Magritte et Président de la Fondation Magritte.


OEUVRES

des

Autour

de

Magritte

Le fils de L’homme

Une des œuvres les plus connues de Magritte « Le fils de l’homme » utilise la pomme, fruit récurrent dans la peinture de l’artiste, pour cacher le visage d’un personnage. La métaphore symbolise que tout savoir et toute révélation sont partiels et que la connaissance profonde de la vérité est niée à l’homme.

1964

Provenance du tableau original: collection privée


Provenance du tableau original : Japon Utsunomya Museum of Art, Utsunomiya City, Tochigi MAGR003

Comme dans une spectaculaire métamorphose au millieu du ciel une colombe devient nuage, mais en est-on vraiment certains? Ce sont peut-être les nuages qui se transforment pour devenir un magnifique oiseau qui se lève au-dessus de la mer.

LA GRANDE FAMILE 1963

OEUVRES


L’EMPIRE DES LUMIERES 1954

Provenance du tableau original : Musée Royaux des BeauxArts de Belgique, Bruxelles MAGR009

L’obscure clarté de ce tableau nait du manque de préférence du peintre pour la nuit ou pour le jour. Le paysage évoque la nuit et le ciel évoque le jour dans un « moment » impossible mais réalisable par l’œuvre elle-même.


Nuit jour

Nuit

jour

jour


Magritte a cherché a redonner une « vie inattendue » à la Vénus de Milo. C’est André Breton qui choisit de titre de l’œuvre. « Je me résigne à vous proposer un titre purement : « les menottes de cuivre » ce qui me paraît surtout avoir l’avantage d’incorporer à l’objet une couleur supplémentaire sans introduire pour cela l’arbitraire puisque le cuivre est le métal correspondent à Vénus ».

poétique

SCULPTURES

Les menottes de cuivre 1971


En confrontant ces éléments, l’artiste évoque le paradigme surréaliste à savoir, s’interroger sur la signification que nous donnons aux objets et de leurs attribuer de nouvelles significations en les plaçant des contextes nouveaux. Le ciel à la forme d’un rideau…. Peutêtre nous cacherait–il quelque chose ?

La Joconde, 1967

En 1967, Magritte réalisa une série de sculptures d’après certains de ses tableaux. Il traduisit 8 de ses œuvres les plus emblématiques en sculptures de grandes échelles. Basée sur sa peinture la Joconde, cette œuvre se compose de trois rideaux indépendants. L’un des deux entièrement peint de ce ciel et de ces nuages inhérents à l’œuvre.

L’œuvre dominée par ces rideaux avec lesquels Magritte juxtapose les contraires. Il s’agit ici du paradoxe de cacher et de révéler, ce contraste entre la nature et la réalisation de l’homme, les intérieurs et les extérieurs.


La chambre d’écoute 1952

Un peu de l’âme des bandits 1960

La valse hésitation 1950


Le tombeau des lutteurs 1960 On retrouve dans cette toile le thème de la rose qui intéresse Magritte depuis toujours. Celle-ci emplit la pièce du sol au plafond de sa sensualité rayonnante sans pour autant diminuer l’espace. Par sa présence dans la pièce, son parfum, sa couleur et sa forme, la rose attire le spectateur et s’empare de ses réflexions et de ses émotions intimes. Il en résulte une image intérieure de la rose qui occupe l’espace sans l’accaparer.

N

O U V E a U é eS Les amants 1928 Les personnages encapuchonnés marquent chez Magritte, un passage essentiel en forme de jeu de cache-cache, de dévoilé et de voilé, de masque et de démasque. Dans Les Amants, les deux têtes en gros plan voulant s’embrasser sont masquées. Comment mieux rappeler que l’amour est aveugle, que les amants ne savent rien de l’amour qu’ils éprouvent et qui pourtant les lie l’un à l’autre.


La durée poignardée 1938-1939

Shéhérazade 1948

La représentation 1937


La magie noire 1935 «La lumière est si pure et présente que le corps se laisse envahir par la couleur du ciel, se retirent de notre vue comme parmi les nuits les plus sombres. Cependant, ceci n’est pas par miracle, mais bien par l’ensorcellement du réel. Il s’agit d’un acte de magie noire, cette transformation de la chair de la femme en ciel» Louis Scrutenaire

Le prêtre-marié 1960 Dans le prêtre marié, le masque semble provoquer l’effet contraire de son but premier - tandis que sur des figures humaines le masque empêche l’identification et de ce fait réduit l’humanité du sujet, ici la pomme est humanisée de part le port du masque. Magritte prit probablement le titre du livre le prêtre marié de Barbey d’Aurevile. La pomme masquée fit sa première apparition dans le travail de Magritte pour la couverture d’une edition de View, publiée en décembre 1946.


SCULPTURES


Souvenir de voyage

Cette

Dans

une lettre du 21 mai 1966 Magritte donna à Marcel Mabille ses instructions quand à la réalisation de la sculpture

le bouchon d’épouvante:

Mon cher Mabille, Pour ajouter à votre collection d’objets imaginés par moi , je vous propose ceci... Il s’agit d’un chapeau boule sur lequel une étiquette est collée. Si vous dérirez cet objet, voici le moyen d’opérer: 1) vous achetez un «chapeau boule» noir. 2) vous faites imprimer une étiquette comme celles qui se trouvent sur les anciens bocaux de pharmaciens, qui est à coller sur le chapeau: en papier doré, lettres «bloc» en noir et encadrement en noir. L’ objet s’appelle «le bouchon d’épouvante».

sculpture inspirée du tableau de Magritte révèle l’inspiration qu’a puisé l’artiste dans le roman de l’écrivain français Jules Barbey d’Aurevilly paru en 1864. L’oeuvre témoigne du rapport étudié entre l’oeuvre et son titre. En effet, chez Magritte, la peinture n’illustre pas son titre. Magritte disait: « Je ne suis pas un artiste, je suis un homme qui pense ». Il tente d’aller au-delà de la fixité des images, propre à l’art pictural. Magritte assimile l’art de peintre à l’art de penser, il revendique ainsi de pouvoir rendre préhensibles le mouvement de l’esprit.

Le beau monde

Echappons-nous un moment avec les propos de Magritte: «Je pouvais voir le monde comme s’il était un rideau placé devant mes yeux»


La Fondation Magritte La Fondation Magritte La

Fondation Magritte, a été créée à Bruxelles le 5 février 1998 par Charly Herscovici et des amateurs de l’œuvre du peintre. L’association a pour but d’assurer d’une part la pérennité et la protection de l’œuvre et d’autre part la renommée de René Magritte. Garde fou du rayonnement de Magritte en Belgique et dans le monde entier. Le dynamisme de ses membres n’a pas cessé de croitre depuis la création de la fondation.

Elle

concentre son action autour de plusieurs axes notamment autour du rayonnement de l’artiste(organisation d’expositions), authentification des reproductions de ses œuvres ainsi qu’autour de la recherche en collaboration directe avec l’Université Libre de Bruxelles.


ucination

surréaliste

surréaliste

humour

dérision

humou

zones obscures de la conscien

dérision

parfois scandaleux

zones obscures de la conscience

parfois scandaleux

des mots et des choses

hallucination

mots et des choses

rêve


CONTACT


Magritte

Gallery Ouvert du mardi au dimanche de 10h Ă  19h00 Coudenberg 76 1000 Bruxelles

Contact: Gonzague Watine g.watine@artvalue.com contact presse: Alicia De Kepper adekepper@hotmail.com


Dossier press