Page 1

LUCIEN RUIMY

Travaux en cours


La vie est une farce - 146 x 114 cm

1


2

Sans titre 7 - 100 x 100 cm


TRAVAUX EN COURS Un «va-et-vient permanent» : c’est ainsi que Lucien Ruimy regarde son parcours dans l’univers pictural qu’il explore depuis plus de vingt ans. Sans savoir où la matière va le conduire, il reconnaît sur le chemin de la création les destinations qui se présentent, les ambiances qui vont ou non créer «une histoire». Il peut alors décider de s’y arrêter, en attendant que surgissent les éléments ou les protagonistes de cette histoire, ou bien de bifurquer vers un travail de la matière, dans son épaisseur ou sa transparence, et sa lumière. S’il existe un départ pour ce «va-et-vient permanent», on le trouvera sans doute dans les «surfaces d’accumulation». Le peintre désigne par ces mots ses tableaux abstraits «chargés de matière». Ils ont été le lieu de ses premières recherches. La matière s’est ensuite enrichie d’un mouvement, dans une force et une lenteur qui avaient abouti, voilà quelques années, à une série intitulée «La dérive des continents». Aujourd’hui la dérive continue, mais contenue dans une détermination qui la domine, sans pour autant que l’univers se soit restreint. Elle laisse les continents pour mieux travailler l’intérieur des tableaux et l’espace – ou le temps ? – qui va de l’un à l’autre. Elle y construit les fonds, les fondations. Ainsi canalisées, l’énergie et la couleur viennent irriguer l’œuvre où «les coups de pinceau et de spatule» apportent les touches de lumière. Ces deux outils, pourtant, n’écrivent pas seulement le tracé d’une dérive ou d’un frottement à la matière. Affûtés au-dessus d’une toile blanche et utilisés d’emblée pour des touches ultimes, décisives, superficielles, pourrait-on dire par rapport aux tableaux «chargés», ils installent un dialogue qui vient résonner sur/dans le blanc d’un univers sans fond. Paroles flâneuses, aérées, captées à la surface du tableau comme une onde qui se propage… Lucien Ruimy peut donc dériver vers une légèreté qui, comme un gué au milieu d’une rivière, permet à l’artiste de replonger vers des fonds inconnus et prometteurs. C’est de ces fonds qu’est issue la série des «sets de table», formule attrapée au détour d’une plaisanterie amicale sur la façon dont étaient présentés les tableaux les uns près des autres. Dans le va-et-vient que nous tentons de suivre (bien sûr dans un ordre arbitrairement rigoureux par rapport à la façon dont les choses se passent en réalité), cette série est celle où apparaissent des figures, des « humanoïdes » ainsi nommés par le peintre. Lucien Ruimy dit alors avoir « créé le hasard », parfois en reprenant un tableau abstrait, «un fond» laissé au repos pendant une ou deux années, puis en y «récupérant des zones» où les figures sont susceptibles d’émerger. «Quand ça surgit, explique-t-il, c’est un bout de quelque chose. Alors je formalise en même temps qu’une mécanique se met en place». Entre la matière toujours en mouvement, les écritures déliées, et les zones «un peu carnavalesques» où les histoires se racontent à la simple lumière de silhouettes, un univers, sans cesse, se dilue et se reconstruit. Inépuisable, il se donne à voir dans ces «travaux en cours», comme des instants à partager. Parce que, pour Lucien Ruimy, la peinture est aussi «un échange permanent».

Étienne RIBAUCOUR. 3


4

Sets de table - 46 x 38 cm (chacun)


La batte - 100 x 100cm

5


6

Sans titre 6 - 100 x 100 cm


Sets de table - 46 x 38 cm (chacun)

7


8

Conversation - 73 x 60 cm


DĂŠtails

9


10

Sans titre 2 - 150 x 150 cm


Jeune fille 3 - 150 x 150 cm

11


12

Fond blanc 1 - 150 x 150 cm


Sets de table - 46 x 38 cm (chacun)

13


14

La goulue - 100 x 81 cm


La goutte au nez - 100 x 81 cm

15


Jeune fille 1 - 80 x 80 cm

16

Jeune fille 2 - 80 x 80 cm


L’attente - 100 x 81 cm 18


19


20

L’onde 1 - 195 x 130 cm


Les tĂŠmoins - 150 x 150 cm

21


22

Confrontation - 150 x 150 cm


Sans titre 4 - 150 x 150 cm

23


24

Le roi et sa cour - 60 x 60 cm


La balle - 150 x 150 cm

25


L’extase - 100 x 81 cm 26


Jeune fille aux nattes - 60 x 60 cm

CONTACT Lucien Ruimy www.lucienruimy.com contact@lucienruimy.com tél : 06 83 27 72 83 Toutes les oeuvres présentées dans cet ouvrage sont réalisées à l’acrylique sur toile © 2012 Lucien Ruimy

27


EXPOSITIONS DE GROUPE 2010 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2000 1999 1998 1997 à 1999 1995 1993 à 1997

Galerie l’Arrivage - Troyes Ravishankar Raval Art Gallery Ahmedabad Gujarat - Inde 7ème festival d’art singulier - Banne (Ardèche) 6ème festival d’art singulier - Banne (Ardèche) Petits travaux d’artistes - Galerie WAM - Caen Galerie Home’Art Perros - Guirec MundoArt Gallery - New York Opéra Gallery - Singapour Galerie Home’Art Perros - Guirec Etonnants Créateurs Galerie Figure - Paris Exposition «Sacré et Profane» - Musée de Sao Paulo Opéra Gallery - New York Galerie des Remparts - Bordeaux Salon d’Art Contemporain - Luxembourg Exposition de la francophonie - ONU - New York Europ’Art - Genève Galerie SVG - Nantuket - USA ArtéNim - Nîmes Galerie Arts in Fine - Paris - Exposition collective n° 14 Revue «Art Scènes» Exposition de la francophonie - ONU - New York Galerie SVG Nantuket - USA Petits travaux d’artistes - Galerie WAM - Caen Puls’Art - Le Mans Portes ouvertes - Le Mans (2000 - 2011- 2012) Salon de Dammarys-les-Lys Invité aux Portes ouvertes - Angers Salon Aqualies - Abbaye de l’Epau - Le Mans Galerie 7 - Nogent le Rotrou Week-Art - Le Mans

EXPOSITIONS PERSONNELLES 2010 2006 2005 2004 2002 2001 1995 1994 1993 1992

Prieuré de Lavaré (72) Hall de l’Hôtel de Ville - Le Mans Attis Art Gallery - Washington Galerie « Z » Bratislava Galerie Art@ctua - Le Mans Galerie WAM - Caen Galerie L’Atelier - Le Mans Galerie du Pilier Rouge - Le Mans Palais des Congrès et de la Culture - Le Mans Galerie du Pilier Rouge - Le Mans Galerie Mille Colonnes - Le Mans

COLLECTIONS PRIVEES Paris, Le Mans, Angers, Montpellier, Nice, Genève, New York, Chicago, San Fransisco, Washington... BIBLIOGRAPHIE Article de Pierre Souchaud, Revue Artension n° 11, mai 2003. Article de Claude Gache, Revue Art Scènes n° 14, septembre 2002. Une plaquette éditée par mécénat avec introduction de Michèle Lévy (poète) en 2001. Directeur du livre Ateliers d’artistes au Mans en Sarthe édité en 2000. Plusieurs articles dans la presse locale : Ouest-France et Le Maine Libre. achevé d’imprimer en décembre 2012 pour le compte des éditions Lelivredart

28

Conception graphique : Éric Meyer - 06 45 99 13 44 / Photographies : Cécile Leroy - 06 19 18 43 79


Lucien Ruimy  

Travaux en cours, dernières peintures de Lucien Ruimy, introduction Etienne Ribaucour, photos Cécile Leroy, mise en page Eric Meyer

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you