Page 1

obilisés Tousvem c la CFDT a

VOTEZ

Michel Archenault

Corine Le Pape

Fatima Baouz

Christian Leroux

Pascal Boyer

Sebastien Perthuis

Yann Dupouey

Mohamed Tchabi

Remi Gervais

Joseph Salet

Jean-Luc Lefevre

Claudine Valerien

Sylvie Pierquin

UES

ICDC - CNPTI

S’engager

et ne rien lâcher


[ Conditions de travail & Santé ] Changements organisationnels, mauvaises conditions de travail, les effets sur la santé des salarié(e)s ne sont plus à démontrer : Charge et horaires de travail inadaptés, exigences contradictoires, Manque de sens et de reconnaissance, absence de perspectives professionnelles et rémunération insatisfaisante, Relations professionnelles de plus en plus tendues, TÉ

SAN

Des managers de proximité qui ne peuvent plus assurer leur rôle de soutien, Incertitudes face à l’avenir de l’entreprise et absence d’accompagnement au changement, etc.

Conséquences inévitables : un collectif du travail fragilisé et un mal-être qui gagne du terrain ! Ces résultats renforcent la CFDT dans son choix de mettre le travail au coeur de sa stratégie revendicative, d’agir pour un emploi de qualité et sur l’ensemble de la vie au travail des salarié(e)s.


T] [ Un autre regard sur le travail avec la CFD Il n’y a pas de solution clé en main pour prévenir les risques psychosociaux (RPS). Pour la CFDT, seule une prise en charge collective permet de résoudre le problème à la source. L’approche CFDT passe par la mise en œuvre d’actions de prévention : Créer des espaces d’expression dans l’entreprise pour recueillir la parole des salarié(e)s sur leur travail, Repenser le rôle et les missions de l’encadrement : moins d’indicateurs et plus de management et de soutien, Former les managers pour leur donner les moyens de travailler dans de bonnes conditions, Repenser l’organisation du travail, Permettre aux salariés d’effectuer un travail de qualité en imposant une charge de travail réaliste, Soutenir les salarié(e)s en situation de difficulté professionnelle, Faire respecter l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, Proposer un accord sur le télétravail.

C’est pourquoi la CFDT revendique l’ouverture de négociations pour prévenir les Risques Psychosociaux.


[ Rémunération & Politique salariale ] L’individualisation des rémunérations génère des injustices sociales et en l’absence de repère, les inégalités se creusent. Pour la CFDT, c’est en priorité sur la valeur de son travail que se mesure l’engagement du salarié dans l’entreprise et c’est le salaire qui en est la contrepartie principale. La CFDT revendique une rémunération qui donne sens au travail des salarié(e)s, qui en reconnaisse la valeur et préserve le pouvoir d’achat. La CFDT veut en finir avec les augmentations individuelles aléatoires et faire la lumière sur les distributions de primes, perçues par les salarié(e)s comme ayant un caractère arbitraire et opaque. La CFDT revendique une meilleure répartition des rémunérations qui passe par la mise en place d’une véritable politique salariale transparente, juste, équitable et motivante.

IRES

SALA


[ La CFDT s’engage... ]

…pour construire une politique contractuelle collective et fixer les orientations salariales en matière notamment de mesures individuelles afin d’établir un suivi et définir, si nécessaire, des mesures d’ajustement. Pour de véritables mesures salariales collectives,

€€€

Pour une progression du pouvoir d’achat des salarié(e)s, Pour des promotions et avancements qui reconnaissent l’expérience et le développement des qualifications personnelles, Pour un écart raisonnable entre les hauts et bas salaires, Pour la négociation d’un accord pérenne qui dispose d’une grille de salaires minima, Pour une négociation ouverte sur la répartition des enveloppes pour toutes les primes, pour l’augmentation du point et le nombre de points distribués et pour le déplafonnement de la prime de fidélité, Pour des règles d’attribution des augmentations et des primes claires et mesurables.


[ Gestion Prévisionnel des Emplois et des Compétences (GPEC) ] La négociation d’un accord GPEC a débuté il y a 4 ans mais en l’absence de visibilité globale sur la stratégie de l’entreprise et sur l’évolution des métiers, il n’a pu aboutir. Pour la CFDT, il s’agit de finaliser au préalable un référentiel métier, outil indispensable pour que chaque salarié puisse avoir des repères par rapport à la fonction qu’il exerce. Pour la CFDT, la formation est un élément essentiel qui accompagne le parcours professionnel de chacun.

GPEC

Elle doit être axée sur l’expertise dans tous les métiers avec : Des moyens nécessaires pour identifier les besoins des salarié(e)s et de l’entreprise, Un accompagnement aux changements et aux nouveaux métiers, La constitution d’un observatoire prospectif des métiers de l’UES ICDC-CNPTI.


[ L’action CFDT : des enjeux clés pour l’emploi ] La priorité de la CFDT est d’aboutir à un accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) pour : Permettre le maintien dans l’emploi, la sécurisation des parcours, la reconnaissance et l’évolution professionnelle, Permettre de développer l’information sur les métiers, leurs évolutions et les passerelles possibles vers d’autres fonctions, Etablir une trajectoire professionnelle, Reconnaître et renforcer la complémentarité entre fonctions « support » et « cœur de métier » afin que chaque métier trouve sa place.

Pour la CFDT, une démarche GPEC signifie une gestion des ressources humaines dynamique et une vision claire de l’avenir.


[ Politique seniors ] & Aménagement des fins de carrière Compte tenu de la pyramide des âges vieillissante des salarié(e)s de l’UES ICDC-CNPTI, la CFDT plaide pour une politique orientée gestion des âges et pas simplement gestion des seniors, en agissant pour une meilleure évolution de tous les salarié(e)s dans l’entreprise par anticipation.

SENIORS

Aménager les fins de carrière permet d’éviter les ruptures brutales et de trouver des solutions adaptées aux difficultés rencontrées par certain(e)s salarié(e)s seniors pour se maintenir en activité jusqu’à la retraite. Des mesures d’aménagement de fin de carrière doivent être proposées, au choix des salarié(e)s, afin de leur favoriser une transition vers la retraite dans les meilleures conditions. Ces mesures doivent permettre de mieux concilier vie privée et vie professionnelle en fin de carrière. RETRAITE


[ Les pistes d’action de la CFDT ] La CFDT revendique la mise en place d’un accord qui ne se limite pas au maintien des seniors dans l’emploi. Il doit intégrer les dimensions : conditions de travail, GPEC, transmission des savoirs, et aménagement des fins de carrière. Maintenir dans l’emploi des seniors en offrant de véritables parcours professionnels motivants, Capitaliser l’expérience professionnelle des salarié(e)s proche de la retraite par le tutorat en recrutant des jeunes, Mettre en œuvre des mesures de transition progressive entre l’activité professionnelle et la retraite ainsi que des modalités de départ anticipé, Mettre en place des mesures d’aménagement du temps de travail avec financement de l’employeur, Favoriser le télétravail dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité.


[ Égalité Professionnelle, Handicap et Diversité ] L’Egalité des Chances, la promotion de l’Egalité homme / femme, la lutte contre les discriminations et la promotion de la Diversité doivent être au centre de la politique de notre entreprise. Nous devons favoriser l’égalité de traitement et tenir compte, dans les recrutements, de la diversité, de la parité et du handicap. Seule une démarche proactive avec la mise en place d’une politique de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) peut faire progresser l’égalité des chances, la diversité et la lutte contre toutes les formes de discriminations (genre, âge, origines, lieu d’habitation, orientation sexuelle, syndicale…). Au travail, les salarié(e)s ont besoin de dispositifs adaptés à leur situation qui leur permettent de concilier vie professionnelle et privée.

É

DIVERSIT


[ Dialogue social : le levier pour agir ] Pour la CFDT, l’égalité de traitement est une dimension fondamentale et doit être abordée de manière collective et préventive. Pour un nouvel accord Égalité Professionnelle intégrant la législation récente (départ à la retraite, temps partiel, harcèlement), prenant en compte la parentalité et le respect de la vie privée, Pour la négociation d’un accord Handicap avec un engagement de recrutement, d’insertion des travailleurs handicapés et d’adaptation au poste de travail, Pour l’adoption et l’application d’une Charte de la Diversité, Pour l’application du principe de non-discrimination, Pour l’Egalité des Chances pour toutes et tous : à travail égal, salaire égal.


Élections professionnelles

l’UES ICDC - CNPTI Comité d’entreprise de l ICDC et CNPTI Délégués du Personne GPEC

DIVERSITÉ €

UES

ICDC - CNPTI

SENIORS

S’engager

et ne rien lâcher

Fédération Communication, Conseil, Culture CFDT. Graphismes / Illustrations : LilaVert.com

SALAIRES

SANTÉ

Livret Elections professionnelles CFDT / ICDC  

Livret 12 pages Elections professionnelles CFDT / ICDC - Caisse des dépots du 23 octobre 2012 regroupant les différents thèmes d'actions : C...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you