Issuu on Google+

LIEUX RESSOURCES MONTPELLIER

RAPPORT D'ACTIVITE 2010

LIEUX RESSOURCES MONTPELLIER 410 Avenue de Barcelone 34080 MONTPELLIER Tel : 04.67.03.09.33 http://www.lieuxressources.org


SOMMAIRE

Introduction...............................................................................................1 I - Lieux d’accueil ....................................................................................2 1) Profil des personnes accueillies aux LRM ................................. 4 2) Un accueil individuel libre et volontaire.....................................12 3) Un accueil collectif sur invitation...............................................14 II - Lieux d’actions collectives ...............................................................17 1) Profil des personnes qui ont participé aux actions collectives ..19 2) Actions autour de santé – bien-être..........................................21 3) Actions autour de la culture ......................................................33 4) Actions autour de la famille ......................................................41 5) Les actions autour de la citoyenneté, vie de quartier................51 III - Lieux d’accès aux multimédias ......................................................61

IV - Le partenariat associatif comme dynamique de réseau A) au Pôle Cassiopée ......................................................................69 B) au Pôle Nord-Ouest ....................................................................77 C) au Pôle Centre ville.....................................................................78 V - L’enquête ..........................................................................................82

Conclusion ..............................................................................................83

Annexe I - Tableau récapitulatif des indicateurs ......................................84


INTRODUCTION Le présent rapport couvre l’ensemble de l’année 2010 : deux conventions – chacune semestrielle – ont été passées entre le conseil général et notre association, celle du 1er semestre a déjà fait l’objet d’un rapport d’activité. Cependant, plutôt que de se borner à en faire un 2ème sur la seule période juillet / décembre, nous avons choisi de reprendre l’ensemble de l’année : cela fait mieux ressortir le travail accompli par l’association lieu ressources tout au long de cette année 2010. Nous avons poursuivi notre effort de mutualisation des données recueillies dans les 3 pôles de l’association et avons maintenant une approche statistique concernant non seulement le profil général des usagers de nos lieux et de l’accueil, mais également (nouveauté) les actions collectives menées pour et avec les usagers. Quelques grands points ressortent, confirmés par l’enquête que nous avons menée entre juillet et septembre auprès des usagers, des partenaires associatifs et des institutionnels de terrain : -

On pouvait craindre que les lieux ressources ne risquent de fonctionner un peu « en circuit fermé », accueillant des usagers se renouvelant peu ; tel n’est pas le cas, le nombre de nouvelles entrées dans nos lieux est important, de l’ordre de 60 %

-

Les personnes qui viennent aux lieux ressources sont certes toujours en majorité absolue des bénéficiaires du RSA, mais la situation économique et sociale, la montée des inégalités et de la pauvreté font que de nombreuses autres personnes en situation de précarité (bénéficiaires d’autres minima sociaux et autres) fréquentent nos lieux. On peut d’ailleurs estimer que nombre d’entre eux (personnes seules sans enfants) sont suivis par le CCAS, ce qui devrait inciter la ville de Montpellier à participer mieux au soutien des lieux ressources sur son territoire

-

Les motivations à l’entrée dans les lieux ressources sont souvent au départ d’ordre très pratique (ordinateur, téléphone, photocopie …), mais elles évoluent souvent ensuite vers des demandes plus collectives et conviviales. C’est bien entendu un point essentiel pour nous, nous avons déjà mis l’accent en 2010 sur des actions collectives participatives, à caractère d’entraide et de solidarité et nous comptons bien poursuivre dans cette voie

-

L’approche mutualisée entre les pôles progresse, tant du côté des équipes de permanents que des usagers

NB – L’aspect financier sera regroupé dans un document à part, « bilan financier »

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-1-


LIEUX D’ACCUEIL

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-2-


L’association Lieux Ressources Montpellier 3 LIEUX :

Coordonnées

Ouverture au public sans RDV Tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 17h

POLE CASSIOPEE

(le siège) 410 avenue de Barcelone 34080 Montpellier Tél. : 04-67-03-09-33 cassiopee@lieuxressources.org

Les Mardi, Mercredi et Jeudi : de 9h à 12h et de 14h à17h

POLE NORD-OUEST

15 rue Draparnaud 34000 Montpellier Tél. : 04-67-92-43-33 nord-ouest@lieuxressources.org

38 rue Proudhon 34090 Montpellier Tél. : 04-67-79-95-95 centre-ville@lieuxressources.org

Les Lundi, et Vendredi : de 9h à12h

POLE CENTRE VILLE

sauf le mercredi après midi

Le Lundi : de 14h à 17h

Les Mardi, Mercredi et j jeudi de 13h30 à16h30

En dehors de ces horaires d’ouverture au public, les Pôles peuvent être ouverts pour des ateliers collectifs ou des réunions d’information.

Localisation des Lieux Ressources Montpellier

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-3-


1) Profil des personnes accueillies aux LRM Toute personne qui franchit la porte des LRM est accueillie, informée, orientée. Elle peut utiliser les services des LRM et peut également bénéficier d’un entretien en fonction de ses demandes. Une même personne peut être accueillie plusieurs fois dans la semaine et dans le mois.

666 personnes inscrites, dont 401 nouvelles personnes (soit 60 %) en 2010

INSCRIPTIONS PAR MOIS 25 20 15 Cassiopée 10

Centre ville Nord Ouest

5

ct ob re N ov em br e D ec em br e

O

br e

t

em

Ao u

Se pt

Ju ille t

Ju in

ai M

Av ril

r

ar s M

Fe vr ie

Ja n

-5

vi er

0

Des inscriptions au fil des mois, avec des pics à certaines périodes qui peuvent être liés à une activité spécifique mise en place.

INSCRIPTION / REINSCRIPTIONS 150

160

135

140

124

124

120 100 80

76 65

Réinscriptions Nlles Inscriptions

60 40 20 0 Cassiopée

Centre ville

Nord Ouest

Un nombre important de nouveaux inscrits allant parfois du simple au double.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-4-


Répartition par sexe :

Pôle Cassiopée et son % Pôle Centre Ville et son % Pôle Nord Ouest et son % Total des 3 Pôles et %

Hommes 52 soit 27 % 73 soit 27 % 78 soit 39 %

Femmes 140 soit 73 % 201 soit 73 % 122 soit 61 %

Total 192 274 200

203 soit 30 %

463 soit 70 %

666

Une majorité de femmes dans les 3 Pôles avec 70 % du public. Néanmoins, le pourcentage d’hommes est plus élevé au Pôle Nord Ouest.

Types de ressources :

N le Pô C le Pô

or

s ue O d

tr en

C le Pô

110

t

162

ille eV

s as

47

43

84

ée iop

0

50

70

42

95

13

100

150

RSA

RSA Autre minima (AAH, ASS) Autres (sans ressources, retraites, salaires conjoints,

200

Autre minima

250

300

Autres

356 personnes soit 54 % 98 personnes soit 15 % 212 personnes soit 31 %

69 % des personnes accueillies sur l’ensemble des pôles sont allocataires de minima sociaux, et par conséquent en dessous du seuil de pauvreté. 75 % des personnes bénéficient des minima sociaux à Centre ville et Nord ouest, 51% à Cassiopée, en effet le nombre de familles est plus important, et parfois bénéficie du salaire du conjoint. La précarité économique du public est réelle, entraînant souvent un isolement et une demande d’écoute et de soutien très forte. Situation au regard de l’emploi : - Pôle emploi : 445 personnes sont inscrites, parmi elles, 305 le sont depuis plus d’un an, soit 69 % d’entre elles se retrouvent éloignées de l’emploi, une situation accentuant la précarité. - Reconnu Qualité Travailleur Handicapé (RQTH) 80 personnes sur 666, soit 12 % du public accueilli aux LRM.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-5-


Situation de famille 400 300 200 100 0

Pöle Cassiopée

Pôle Centre Ville

Pôle Nord Ouest

Total

Seul

70

163

135

368

Parent isolé

25

68

37

130

Famille

80

43

20

143

498 personnes (sur 641) vivent seules, avec ou sans enfant, soit 78 % du public accueilli aux LRM. Cet isolement fait apparaître une forte demande d’écoute, de lien social, de rencontres. (d’où la mise en place d’actions collectives (cf partie Lieux d’actions collectives) 46% des personnes vivent en famille à Cassiopée, 71 % vivent seuls à Nord ouest Tranche d’âge Nord Ouest Centre Ville Cassiopée

+ 65 ans 46 à 65 ans 26 à 45 ans moins 26 ans 0

50

Pôle Cassiopée

Moins de 26 ans de 26 à 45 ans de 46 à 65 ans + de 65 ans

Total

11 110 56 1 178

100

Pôle C. Ville

6 156 108 4 274

150

Pôle Nord Ouest

7 113 75 0 195

200

Total 24 soit 4 % 379 soit 58,5 % 239 soit 37 % 5 soit 0,5 % 647

La tranche d’âge « 26-45 ans » est la plus représentée avec 58,5 % du public. 37% du public ont entre « 46-65 ans ». Les moins de 26 ans sont très minoritaires, ils fréquentent la MLJAM pour leur démarche d’insertion.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-6-


Niveau d’études 180 160 140 120 100 80 60 40 20 0

Pôle Cassiopée

Pôle Centre Ville

Pôle Nord Ouest

Total

Niveau I

3

18

20

41

Niveau II

21

32

21

74

Niveau III

18

42

24

84

Niveau IV

30

69

42

141

Niveau V

53

67

53

173

Niveau Vbis

44

39

34

117

Non scolarisé

1

7

2

10

Tous les niveaux d’études sont représentés, 53 % ont un niveau Bac (IV) allant jusqu’au niveau I. Il est à noter que 20 % des personnes n’ont pas de qualification (niveau VBis) ou n’ont pas été scolarisées.

Les niveaux d’études du public diffèrent d’un Pôle à l’autre : Niveau bac : - 38% à Cassiopée, - 53 % à Nord-Ouest - 59 % à Centre ville.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-7-


Situation de logement Autre 4%

Foyer-Hotel 4%

HLM 28%

Hébergé 11%

Propriétaire 6%

Location privée 47%

Cassiopée Centre Ville Nord Ouest Total

HLM

Location privée

Propriétaire

Hébergé

110 44 25

36 160 106

11 14 11

179 soit 28 %

302 soit 47 %

36 soit 6 %

12 28 33 73 soit

Autres

FoyerHôtel

(sans dom, camion, ..)

1 17 7

2 11 13

25 soit 4 %

26 soit

11%

La situation de logement est différente selon les pôles. A Cassiopée, la majorité des inscrits est bénéficiaire d’un logement social. A Nord-Ouest et Centre Ville : - l’essentiel du public réside dans le secteur privé, (la location privée arrive au 1er rang. - de nombreuses personnes sont hébergées, en foyer ou ont fait élection de domicile auprès de Corus.

A noter que 6 % de la population est propriétaire de son logement. Ceci n’excluant pas une situation de précarité financière, notamment en ce qui concerne les charges locatives et la taxe foncière.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-8-

4%


Territoire de résidence

Agence-5 Portes de la mer 11%

Agence-4 Ovalie 6%

Agence 2 Cevennes- Las Rébés 18%

Agence-3 Ecusson Cœur de Ville 39%

Agences Cassiopée et son % Nord-Ouest et son % Centre Ville et son %

Total des 3 Pôles et % sur la totalité

Agence-1 Paillade Mosson 26%

1-Paillade

2-Cevennes

3-Ecusson

4-Ovalie

5-Portes Mer

149 soit 81 % 8 soit 4 % 9 soit 3 %

22 soit 12 % 77soit 41 % 19 soit 7 %

4 soit 2 % 75 soit 40 % 171 soit 63 %

6 soit 3 % 12 soit 6 % 22 soit 8 %

2 soit 1% 18 soit 9 % 52soit 19 %

166 soit 26 %

118 soit 18 %

250 soit 39 %

40 soit 6 %

72 soit 11 %

L’association Lieux Ressources Montpellier accueille toute personne habitant sur le territoire de la ville de Montpellier. Les personnes ont bien repéré ces lieux et sont mobiles pour effectuer leur démarche d’insertion, quelque soit leur lieu d’habitation. Néanmoins, une logique de proximité se dégage, chaque pôle accueillant majoritairement une population située sur le territoire de l’agence dont il dépend. - 81 % du public accueilli au Pôle Cassiopée habite sur le territoire de l’Agence Paillade-Mosson. - 19 % du public de Cassiopée proviennent des autres territoires d’Agences Départementales de la Solidarité (ADS). - 41% du public accueilli au Pôle Nord Ouest habite sur le territoire de l’Agence Cévennes-Las Rebes. - 59 % du public de Nord Ouest dépendent des autres territoires d’ADS. - 63% du public accueilli au Pôle Centre Ville habite sur le territoire de l’Agence Ecusson-Cœur de ville. - 37 % du public Centre Ville dépendent des autres territoires d’ADS.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

-9-


Origine des orientations

120 100 80 60 40 20 0

Pôle Cassiopée

Pôle Centre Ville

Pôle Nord Ouest

RUPI des 5 Agences

31

102

59

CCAS

3

21

7

RUPI associations

30

31

32

Pôle Empoi

34

24

20

Autre proximité, réseau habitant

100

96

79

Le Lieu Ressources Montpellier est bien repéré par les institutions et structures associatives. Les 5 Agences Départementales de la Solidarité et le « bouche à oreille »sont les orientations les plus fréquentes. Cela confirme la valeur du LRM en tant que service de proximité. Les personnes se sentent « en confiance » lorsqu’elles sont orientées par leur travailleur social ou organisme de suivi (RUPI) mais le réseau des habitants a aussi une grande importance au sein des quartiers.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 10 -


Synthèse du profil des personnes ayant fréquenté le LRM en 2010 :

666 personnes ont fréquenté le LRM 54 % des personnes sont allocataires du RSA 70 % des personnes sont des femmes 75 % des personnes vivent seules (avec ou sans enfant) 30 % des personnes sont orientées par le service RUPI Agences Départementales 61 % des personnes ont moins de 45 ans 43 % des personnes ont un niveau Bac ou plus 69 % des personnes inscrites au Pôle emploi, le sont depuis plus d’un an 45 % des personnes sont en location privée Tous les territoires de résidence de Montpellier sont représentés à savoir les 5 Agences Départementales de la Solidarité.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 11 -


2) Un accueil individuel libre et volontaire Un accueil « informel » à partir d’une démarche volontaire. Le Lieux Ressources Montpellier reçoit et informe toute personne qui entre dans ses locaux. L’accueil qui en découle, dépend des demandes, des problématiques de la personne, mais aussi de ce qui a été repéré en tant que besoin, lors du premier entretien de présentation de la structure. L’accueil des personnes nouvelles : 401 personnes sont nouvelles en 2010, soit 60 % du public: - des personnes orientées non, sans demande particulière énoncée, avec une ou plusieurs problématiques, qu’elles ne sont pas toujours en mesure de formuler clairement ou de repérer elles mêmes. Dans ces cas là, la personne en charge de l’accueil doit analyser les besoins de la personne et proposer soit une recherche, soit une orientation. - Des personnes orientées par les travailleurs sociaux ou les partenaires associatifs qui se présentent avec un besoin immédiat ou une demande précise (participation à une action collective, démarches administrative en ligne, …) - Des personnes orientées par le Pôle emploi pour l’utilisation du multimédia, dans leur recherche d’emploi (élaborer un CV) - Des personnes orientées par d’autres personnes, « elles ont entendu parler du LRM, de telle ou telle action ». Des personnes recommandent à d’autres ce lieu où elles ont pu trouver de l’information ainsi que du soutien dans leur démarche. L’équipe du LRM est souvent amenée à vérifier si les demandes et les problématiques des personnes accueillies correspondent bien aux objectifs, aux missions et donc au projet de l’association. La présentation du LRM à travers l’accueil et les actions collectives des trois pôles permet aux personnes d’avoir une vision globale de notre activité. Néanmoins, les usagers se concentrent sur l’action ou l’activité pour laquelle ils sont orientés, et ce n’est qu’après avoir fréquenté le lieu de façon régulière qu’ils s’ouvrent vers d’autres activités afin de devenir acteur de leur parcours. L’accueil des personnes « régulières » : certaines sont autonomes et utilisent régulièrement les outils sans aucun accompagnement. D’autres, au contraire, ont besoin d’être systématiquement accompagnées sur chaque démarche, sur chaque outil. Une écoute au quotidien : - les personnes manquent généralement d’information sur les différents dispositifs : dispositif administratif (RSA, CAF, CMU, Aide à la Mutuelle,..), dispositif d’urgence (Secours Populaire, Croix Rouge, Resto du Cœur,..) dispositif lié à l’emploi, la formation, le logement, et la santé. Les entretiens d’écoute permettent de faire émerger les besoins et les demandes des personnes afin de les orienter vers des structures adaptées.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 12 -


Pourquoi viennent-ils ? Le motif de leur première inscription MOTIF D'INSCRIPTIONS 308 248

225 145 122 153

93 37

61

49

44

C ul tu re Sp or t Sa C n ito t ye é nn et é Em Pa plo i re In nta fo lit é r Lo ma t i is irs que cr éa In iti at tifs io n T Va IC ca nc es Va ca f

350 300 250 200 150 100 50 0

MOTIFS D'INSCRIPTION (HORS VACANCES / VACCAF) QUELQUES CHIFFRES : Informatique à Cassiopée (38 %), Culture à Centre ville (17%) Citoyenneté à Nord ouest (16%)

Dans l’ordre, l’informatique, l’emploi, la culture, le sport la santé, … autant de thèmes qui motivent leur inscriptions

Emargements : 12424

4415

4781

Cassiopée Centre ville Nord Ouest

3228

OBJETS EMARGEMENTS 1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 0 Cassiopée

Centre ville

Nord Ouest

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

Administratif Citoyenneté Culture Documentation Emploi Lien social Logement Logistique RSA Santé Sport Vacaf Vacances Vie Quotidienne

- 13 -


2) Un accueil collectif sur invitation  Au Pôle Cassiopée Informations généralistes régulières : Inviter les nouveaux usagers afin de présenter le projet associatif du Lieux Ressources Montpellier. Informations thématiques : Inviter les usagers afin de présenter des actions existantes selon une thématique. Diverses réunions de préparation Mobiliser le public tout au long de l'année est essentiel afin qu'il s'implique entièrement dans les projets et les actions collectives. La parole de l'usager est le vecteur principal de nos actions. Objectifs - A partir de la présentation du projet de l'association, présenter les 3 pôles. - Faire témoigner les anciens usagers sur leurs expériences. - Récolter leur parole et permettre à chacun d'exprimer ses besoins et ses questionnements. - Expliquer l'importance de leur implication en tant qu'acteur aux diverses activités possibles. - Inviter le public à investir les lieux selon ses besoins. - Se positionner comme un relais dans l'offre partenariale Résultats Les rencontres généralistes permettent d'expliquer les différentes missions des lieux ressources. Elles présentent les actions collectives développées par chaque pôle à partir de la parole de l'usager. Selon les besoins exprimés, les actions des partenaires sont présentées. C'est souvent à cette occasion que le public se positionne sur nos actions et donne du sens à la dynamique participative y afférent. La rencontre sur le thème de la citoyenneté permet de sensibiliser le public sur son implication dans la vie de la cité. La présentation de l'Université du Citoyen, la construction de la journée Part'âges et Métis'âges, et les groupes de travail proposés par le Centre Social sur la thématique de la parentalité et d'un conseil de maison sont des exemples qui ouvrent des perspectives. La rencontre sur le bien être en lien avec la santé, présente les actions de prévention développées sur les 3 pôles et le soutien de partenaires tels que le C.C.A.S de Montpellier, Hérault Sport et Sport Solidaire de la ville de Montpellier. La rencontre autour de la culture en lien avec les sorties familiales est l'occasion de sensibiliser le public à l'offre culturelle à partager en famille. L'objectif est de démontrer qu'il existe un large panel accessible dont le coût est faible. Notre proposition d'accompagnement est mise en avant afin de rassurer la personne. La notion de plaisir à partager avec les enfants est mise en relief. L'information sur le L.A.M et donc l'accès aux nouvelles technologies pour tous, permet aux participants de se rassurer sur son accessibilité. Résultats : - Mobilisation du public autour d'un moment convivial afin que chacun se sente à l'aise. - Donner du sens aux actions collectives et participatives - Démontrer que l'expérience de l'un peut bénéficier à l'autre Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 14 -


 Au Pôle Centre Ville Réunion d’accueil des nouveaux inscrits • • • • •

Informer le nouveau public du fonctionnement associatif des Lieux Ressources Montpellier. Favoriser les échanges entre les personnes, Sensibiliser à la participation. Les personnes dites « anciennes » sont invitées à venir témoigner de leur vécu au sein de l’association, créant ainsi une dynamique d’insertion. Echanges sur la place des usagers (différents niveaux de participation et d’implication). Rythme : tous les 2 mois environ, et en fonction du nombre de nouvelles personnes inscrites. En 2010 ont eu lieu 8 réunions d’accueil des nouveaux Perspectives : Implication et participation des personnes

Réunion d’information Formation au B2i (nouveau en 2010) • • •

Informer et proposer la nouvelle action : formation au B2i Valorisation de la personne à travers le B2i. Amener le maximum de personnes à la certification au B2i

Les « Portes Ouvertes » C’est un moment fort des LRM en termes d’échanges, de convivialité et d’information. Le public, les partenaires et les animateurs d’ateliers sont invités. Présenter les ateliers et services des LRM ; faire se rencontrer les participants, faire émerger des projets. 3 « Portes Ouvertes » (une dans chaque pôle) ont eu lieu en 2010, durant le mois de septembre, réunissant plus d’une trentaine de personnes dans chaque Pôle. Rencontre Inter-Actions collectives Favoriser les liens entre les personnes ayant déjà participé à une action collective. Evaluer de façon informelle les effets de ces actions. Au Pôle Centre ville, toute personne ayant participé à une action collective est conviée à cette rencontre. C’est l’occasion pour ce public de se retrouver, d’échanger sur ce qui est proposé, en faire un bilan et envisager de nouveaux projets. Sur 88 personnes, 30 personnes ont répondu à l’invitation et ont pu ainsi se retrouver autour de café, thé, petits gâteaux, chocolats. Cette année une personne avait même préparé des gâteaux orientaux. Ce fût une ambiance familiale. Pour certaines personnes, ce sera leur seul moment « festif » de Noël. Exposition de l’atelier Polychromie En Juin-Juillet exposition des productions réalisées au cours des séances de pratiques artistiques. Vernissage le 29 Juin avec présence de l’animatrice et des participants de l’atelier Polychromie. Ce fût l’occasion de faire découvrir cet atelier à d’autres personnes.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 15 -


 Au Pôle Nord Ouest Les « Portes Ouvertes » : Cette année l’équipe du Pôle Nord-Ouest a mis en place une journée « portesouvertes », sur le modèle des deux autres pôles. C’est ainsi que l’ensemble des acteurs et des usagers ont pu se rencontrer et échanger. La présentation des activités du pôle s’est faite sous forme de stands animés par les animateurs des actions ou par les usagers pour certaines actions collectives et notamment la coopérative d’achat. Cette journée a été riche en termes d’échanges et de rencontres. De nombreux partenaires étaient présents : culture du cœur, l’université du citoyen, les Ziconofages, les travailleurs médico-sociaux de l’Agence départementale « les Cévennes-las Rebes », les représentants d’associations partenaires. Cette opération a permis de mieux faire connaître le pôle à l’ensemble des acteurs et a facilité les échanges entre professionnels et usagers. Réunion d’information Formation au B2i (nouveau en 2010) Courant 2010, des formations au B2I (certifications de l’éducation nationale), ont pu être proposées au public. Le cadre particulier de ces certifications a nécessité des réunion d’information pour le public pressenti. En effet, ces certifications demandent un engagement plus important que la simple initiation, avec une présence régulière. Ces réunions permettent de proposer la nouvelle action au public. Présentation de l’action des Ziconofages : Cette action a été développée par l’association des Ziconofages au sein du pôle Nord-Ouest. Elle s’adresse essentiellement à un public jeune, orienté par les travailleurs médico-sociaux. Elle a comme objectif principal la promotion de la citoyenneté et l’éveil de la curiosité par le biais de l’éducation à l’image. Une projection des films réalisés par l’association a été organisée par les animateurs de l’action en début d’année 2010. Cet évènement permettant de présenter l’action est aussi l’occasion de faire rencontrer, les parents, les enfants, et les partenaires autour de la production réalisée par les « enfants participants ». Informations collectives rencontres thématiques : Deux thématiques ont été retenues pas le Pôle Nord-Ouest, les économies d’énergie et les vacances pour l’année 2010. Les vacances : en partenariat avec l’agence départementale de la Solidarité « les Cevennes-las Rebes » et l’association Avec, des réunions d’information collectives sur les dispositifs existants ont été organisées (4 séances). 29 personnes ont pou y participer pour un total de 29 participations. Le lieu Ressources est intervenu au niveau de la logistique. En effet, lieu neutre, il permet aux partenaires et aux usagers de s’extraire du territoire concerné par l’action afin de pouvoir envisager un travail commun et un départ en vacances. Se rendre au pôle pour certains usagers est déjà une étape à franchir dans la construction de projet vacances en lien avec le dispositif VACAF. Les économies d’énergie : Animées par Face Hérault, deux informations collectives sur les économies d’énergie ont été organisées pour un total de 11 participants. Lors de ces réunions, il s’agit essentiellement d’informer le public, sur des actes simples permettant de réaliser certaines économies d’énergie. L’aspect développement durable a aussi été largement évoqué. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 16 -


LIEUX D’ACTIONS COLLECTIVES

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 17 -


Rappel sur le sens de nos actions collectives Les propositions d’actions collectives re-socialisantes sont des axes privilégiés des lieux ressources, permettant à ceux qui les suivent de passer progressivement du statut de simple participant, voire de « consommateur » à celui d’acteur de son propre parcours individuel. Les actions collectives au sein du Lieux Ressources tentent de créer des réponses collectives à des problèmes individuels communs. Elles favorisent l’accès aux ressources existantes du territoire. Elles contribuent à soutenir l’autonomie personnelle et sociale en encourageant la participation citoyenne. Elles sont centrées sur la personne avec pour objectif une amélioration globale en rapport avec son environnement : il s’agit de produire du lien social tout en tenant compte de ces différents aspects : lien de soi à soi-même, lien individuel de soi aux autres (réseaux de proximité, territoire…), lien individuel en prise avec la société dans une démarche de reconstruction ou de resocialisation tant au niveau collectif qu’individuel. Les différents types d’actions collectives au sein de l’association Lieux Ressources contribuent à la mise en place d’une dynamique participative permettant l’amélioration du cadre de vie des personnes pour aller vers l’autonomisation, qu’elles soient centrées sur le développement personnel des personnes ou sur la mise en place d’une dynamique interne et externe. La mutualisation a permis de renforcer cette approche, créant des passerelles entre les trois pôles, avec la participation active du public d’un pôle ou un autre, quel que soit le territoire d’origine. De nouveaux partenariats se tissent avec d’autres associations qui se reconnaissent dans cette démarche. Des thématiques majeures ont été repérées : santé, citoyenneté, soutien à la parentalité, culture. Les « limites » de chaque thématique ne sont pas étanches, les différentes thématiques pouvant se croiser et s’entrecroiser dans une approche globale de la personne.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 18 -


Profil des personnes participantes à des actions collectives 185 personnes sont concernées avec une majorité de femmes. Femmes Hommes Total Pôle Cassiopée 58 7 65 Pôle Centre ville 76 10 86 Pôle Nord-Ouest 28 6 34 Total 162 soit 88 % 23 soit 12 % 185 Territoire de résidence :

Total   

1 Paillade Mosson

2 Cévennes Las Rébes

3 Ecusson Cœur de ville

4 Ovalie

5 Portes de la Mer

Indéterminé

61

33

55

9

24

3

Tous les territoires de résidence sont représentés, y compris les 2 agences (Ovalie et Portes de la Mer) où il n’existe pas de LRM. Le LRM est bien repéré par les TS des Agences PDS et les professionnels chargés de l’insertion. Une mobilité géographique du public : les personnes sont prêtes à « traverser » la ville pour participer à une action collective.

Autres données significatives : 97 personnes sont bénéficiaires du RSA soit 53 % 112 personnes vivent seuls (avec ou sans enfants) soit 61 % 78 personnes sont demandeurs d’emploi depuis plus d’un an, soit 42 % 109 personnes sont âgées de moins de 45 ans soit 59 % 105 personnes ont un niveau Bac ou plus soit 57 %

NOMBRES D'ACTIONS 140 120 100 Evènements Info col Atelier

80 60 40 20 0 Cassiopée

Centre ville

Nord Ouest

Total

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 19 -


Les actions Collectives 

Autour de santé – bien-être



Autour de la culture



Autour de la famille



Autour de la citoyenneté, vie de quartier



Autour du multimédia (sera traité dans le chapitre III)

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 20 -


Actions collectives autour de

Santé – Bien-être  Cuisiner malin et gourmand pour 3 fois rien  Soin de soi – Esthétique  Soin de soi – Relaxation  Soin de soi – mangeons, bougeons ensemble  Atelier santé - bien-être  Relais Sports Solidaires

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 21 -


CUISINER MALIN et GOURMAND pour 3 FOIS RIEN Pôle Nord-Ouest

CONTEXTE En 2010, le pôle Nord-Ouest a répondu à l’appel à projets du GRSP, dans le cadre de son Plan Régional de Santé Publique afin de financer une intervention sociale collective ayant pour vocation à aider les personnes en situation de précarité à optimiser leurs budgets alimentaires et ce en référence aux préconisations du Programme national nutrition santé. OBJECTIFS GENERAUX - aider les personnes en situation de précarité à optimiser leur budget alimentaire dans un objectif de promotion de la santé - Favoriser la rencontre et rompre l’isolement des personnes en soutenant des initiatives et solidarités (achats groupés, coopérative d’achats) - Amener les personnes à des achats prenant en compte la protection de l’environnement car souvent compatibles avec économie. L’activité physique est encouragée par la promotion des actions sport solidaire de la ville de Montpellier. CONTENU ET DEROULEMENT Un programme d’environ 10 séances, permet aux personnes de s’inscrire dans un processus de découverte et d’apprentissage. Des séances théoriques animées par des professionnels de la santé alternent avec des séance pratiques de cours de cuisine organisées dans le restaurant d’un chef de cuisine « étoilé ». Les séances dites théoriques ont lieu en grand groupe dans une des salles du pôle. Les professionnels de la santé travaillent avec les personnes sur l’alimentation, les repères nutritionnels. La première séance est effectuée par une diététicienne, puis suivent des séances d’information sur les céréales, les produits laitiers et les fruits et les légumes. Résultats 17 séances ont eu lieu courant 2010, 31 personnes ont pu participer à l’action pour un total de 161 participations. Cette action de qualité rencontre une adhésion et une forte mobilisation du public. Globalement positive sur l’ensemble de la personne, elle permet le changement de comportement en matière alimentaire et une prise de conscience en ce qui concerne la nécessité d’une alimentation saine et notamment : - le respect d’une alimentation équilibrée - la découverte ou la redécouverte du plaisir de cuisiner et de partager un repas Des évolutions physiques ont pu être aussi observées chez certains participants (amorce de régime…) Cette action suscite aussi au sein du groupe une réelle dynamique et beaucoup de convivialité ce qui permet aux personnes en situation d’isolement de créer du lien et de la solidarité. Action pilotée par le pôle Nord-Ouest

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 22 -


PARTENARIAT Cette action portée par le pôle Nord-Ouest en partenariat avec l’agence départementale « les Cevennes-las Rebes » n’a pu être mise en place que par la forte implication de l’équipe pluridisciplinaire des travailleurs médico-sociaux de l’agence : assistante sociale, médecin, puéricultrice, CESF. Ces professionnels se sont entourés d’expertises extérieures afin de compléter ou d’approfondir l’offre faite aux participants : diététicienne et chef cuisinier.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 23 -


SOIN DE SOI - Esthétique/soins du corps Pôle Centre Ville

CONTEXTE Les incidences de la précarité sur la santé repérées au niveau local s’inscrivent dans un constat plus large tant au niveau régional que national : perte d’estime de soi, isolement social. L’accompagnement d’un public en démarche d’insertion ne peut donc se faire sans prendre en compte cette dimension santé/bien-être. L’objet de cette action est de faire de la santé/bien-être un levier de l’insertion. OBJECTIFS GENERAUX   

Répondre aux attentes du public sur les questions de santé globale et de bien être, à partir d'une démarche participative. Remobiliser les personnes sur l'image de soi, la confiance en soi et la gestion du stress ou de la souffrance psychique. Optimiser l'insertion sociale et professionnelle des personnes à travers la promotion de leur santé en répondant aux attentes exprimées tant par les professionnels que par le public en insertion.

CONTENU ET DEROULEMENT  

Rythme : séance hebdomadaire de 2h30 (hors vacances scolaires) Animé par : Le LR Pôle Centre Ville, les travailleurs médicaux sociaux du CCAS de Montpellier et de l’agence départementale de la Solidarité Ecusson cœur de ville.  Lieu : Pôle centre ville 38, rue Proudhon 34090 Montpellier + visites extérieures + Maison de la Prévention Quartier principal d’intervention : Montpellier dont quartiers Nord Ecusson/Gambetta  Contenu : Action d'information et d'éducation pour la santé sur la santé mentale auprès de public vulnérable (RSA, minima sociaux). Avec une démarche participative du public et qui favorise l'accès au droit commun (ateliers de pratique organisés au sein de MPT, visite de structures ressources comme la Maison de la Prévention, Epidaure...). RESULTATS Quantitatifs : 8 séances de Janvier à Mars 2010, 15 personnes et 74 participations Qualitatif :  Des prises de conscience par rapport : - à la découverte ou redécouverte de sensations de bien être et l'envie de prendre soin de soi : gérer ses émotions, s'occuper de son corps. - aux contraintes matérielles et temporelles qu'exigent l'inscription dans un groupe.  Une reprise de confiance, une estime de soi en hausse (discours plus optimistes, dynamisme).  Des évolutions physiques (participants souriants, « rayonnants », apprêtés...).  L'acquisition d'une certaine autonomie à travers : - la réalisation de démarches (déplacements pour des demandes de renseignements, récupérer de la documentation, la capacité à faire des choix, à se projeter). - la prise d'initiatives mais aussi la demande d'aide.  La responsabilisation des personnes dans la capacité à prendre des décisions, respecter leurs engagements. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 24 -


 La reprise ou l'engagement dans des activités pour certains (retour à l’école d’esthétique suite à l’action, fréquentation de la Maison de la prévention...)  Une redynamisation du parcours d’insertion par l’inscription dans une formation ou la reprise d’emploi. Intégration de participants au comité de pilotage de l’action Intégration de participants aux comités techniques de préparation de l’action Action pilotée par le Pôle Centre-ville. PARTENARIAT L'Agence PDS Ecusson Cœur de ville et le CCAS de Montpellier. Mise à disposition du personnel médico-social (infirmières, assistants de services sociaux, CESF, éducateurs).

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 25 -


SOIN DE SOI - Relaxation / Bien-être Pôle Centre Ville

CONTEXTE Les incidences de la précarité sur la santé repérées au niveau local s’inscrivent dans un constat plus large tant au niveau régional que national : avoir une hygiène de vie favorable à la santé, perte d’estime de soi, isolement social. L’accompagnement d’un public en démarche d’insertion ne peut donc se faire sans prendre en compte cette dimension santé/bien-être. L’objet de cette action est de faire de la santé/bien-être un levier de l’insertion. OBJECTIFS GENERAUX   

Répondre aux attentes du public sur les questions de santé globale et de bien être, à partir d'une démarche participative. Remobiliser les personnes sur l'image de soi, la confiance en soi et la gestion du stress ou de la souffrance psychique. Optimiser l'insertion sociale et professionnelle des personnes à travers la promotion de leur santé en répondant aux attentes exprimées tant par les professionnels que par le public en insertion.

CONTENU ET DEROULEMENT  

Rythme : séance hebdomadaire de 2h30 (hors vacances scolaires) Co-Animé par : Le LR Pôle Centre Ville, les travailleurs médicaux sociaux du CCAS de Montpellier et de l’agence départementale de la Solidarité Ecusson cœur de ville.  Lieu : Pôle centre ville 38, rue Proudhon 34090 Montpellier + visites extérieures + Maison de la Prévention Quartier principal d’intervention : Montpellier dont quartiers Nord Ecusson/Gambetta  Contenu : Action d'information et d'éducation pour la santé sur la santé mentale auprès de public vulnérable (RSA, minima sociaux). Démarche participative du public qui favorise l'accès au droits communs (ateliers de pratique organisés au sein de MPT, visite de structures ressources comme la Maison de la Prévention, Epidaure...). RESULTATS Quantitatifs : 8 séances de Mars à Mai 2010, 15 personnes et 97 participations. Qualitatif :  Des prises de conscience par rapport : - à la découverte ou redécouverte de sensations de bien être et l'envie de prendre soin de soi : gérer ses émotions, s'occuper de son corps. - aux contraintes matérielles et temporelles qu'exigent l'inscription dans un groupe.  Une reprise de confiance, une estime de soi en hausse (discours plus optimistes, dynamisme).  Des évolutions physiques (participants souriants, « rayonnants », apprêtés...).  L'acquisition d'une certaine autonomie à travers : - la réalisation de démarches (déplacements pour des demandes de renseignements, récupérer de la documentation, la capacité à faire des choix, à se projeter). - la prise d'initiatives mais aussi la demande d'aide. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 26 -


 La responsabilisation des personnes dans la capacité à prendre des décisions, respecter leurs engagements.  La reprise ou l'engagement dans des activités pour certains (fréquentation de la Maison de la prévention...)  Une redynamisation du parcours d’insertion par l’inscription dans une formation ou la reprise d’emploi. Intégration de participants au comité de pilotage de l’action Intégration de participants aux comités techniques de préparation de l’action Action pilotée par le Pôle Centre-ville. PARTENARIAT L'Agence PDS Ecusson Cœur de ville et le CCAS de Montpellier. Mise à disposition du personnel médico-social (infirmières, assistants de services sociaux, CESF, éducateurs).

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 27 -


SOIN DE SOI – Mangeons, bougeons ensemble Pôle Centre Ville

CONTEXTE Les incidences de la précarité sur la santé repérées au niveau local s’inscrivent dans un constat plus large tant au niveau régional que national : difficulté à avoir une alimentation équilibrée, avoir une hygiène de vie favorable à la santé, perte d’estime de soi, isolement social. L’accompagnement d’un public en démarche d’insertion ne peut donc se faire sans prendre en compte cette dimension santé/bien-être. L’objet de cette action est de faire de la santé/bien-être un levier de l’insertion. OBJECTIFS GENERAUX   

Répondre aux attentes du public sur les questions de santé globale et de bien être, à partir d'une démarche participative. Remobiliser les personnes sur l'alimentation, l'activité physique à partir des recommandations nutritionnelles (PNNS). Optimiser l'insertion sociale et professionnelle des personnes à travers la promotion de leur santé en répondant aux attentes exprimées tant par les professionnels que par le public en insertion.

CONTENU ET DEROULEMENT  

Rythme : séance hebdomadaire de 2h30 (hors vacances scolaires) Co-Animé par : le LR Pôle Centre Ville, les travailleurs médicaux sociaux du CCAS de Montpellier et de l’agence départementale de la Solidarité Ecusson cœur de ville.  Lieu : Pôle centre ville 38, rue Proudhon 34090 Montpellier + visites extérieures + Maison de la Prévention Quartier principal d’intervention : Montpellier dont quartiers Nord Ecusson/Gambetta  Contenu : - des Ateliers cuisine « cuisiner avec des fruits et légumes de saison pour faire baisser mon budget » « Qu’est ce que j’ai dans mon frigo et qu’est ce que je peux faire avec ? » - des temps d'information et d'éducation pour la santé sur nutrition/activités physiques, avec une démarche participative du public et qui favorise l'accès au droit commun visite de structures ressources comme la Maison de la Prévention, Epidaure... RESULTATS Quantitatif : 8 séances d’octobre à Décembre 2010, 9 personnes et 29 participations Qualitatif : Des prises de conscience par rapport : - à la découverte ou redécouverte de sensations de bien être et l'envie de prendre soin de soi : retrouver le plaisir de cuisiner et le plaisir manger tout en gardant à l'esprit les recommandations nutritionnelles ; gérer ses émotions, s'occuper de son corps. - aux contraintes matérielles et temporelles qu'exige l'inscription dans un groupe.  Une reprise de confiance, une estime de soi en hausse (discours plus optimistes, dynamisme).  Des évolutions physiques (participants souriants, « rayonnants », apprêtés...).  L'acquisition d'une certaine autonomie à travers : Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 28 -


- la réalisation de démarches (déplacements pour des demandes de renseignements, récupérer de la documentation, la capacité à faire des choix, à se projeter). - la prise d'initiatives mais aussi la demande d'aide.  La responsabilisation des personnes dans la capacité à prendre des décisions, respecter leurs engagements.  La reprise ou l'engagement dans des activités pour certains (utilisation du dispositif Sport Solidaire, fréquentation de la Maison de la prévention...)  Une redynamisation du parcours d’insertion par l’inscription dans une formation ou la reprise d’emploi. Action pilotée par le Pôle Centre-ville. PARTENARIAT L'Agence PDS Ecusson Cœur de ville et le CCAS de Montpellier. Mise à disposition du personnel médico-social (infirmières, assistants de services sociaux, CESF, éducateurs).

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 29 -


ATELIER SANTE – BIEN-ETRE Pôle Cassiopée

CONTEXTE A partir du constat que les personnes peuvent améliorer leur équilibre personnel en modifiant des habitudes du quotidien, sur le plan alimentaire, en pratiquant une activité physique et en apprenant à gérer son stress et ses émotions. L'action est construite de différents modules, ils valorisent l'échange et l'apprentissage de nouvelles pratiques, la mise en confiance à travers la parole de l'usager. La coordination est organisée par le pôle qui fait appel à des partenaires spécialisés selon les thématiques. OBJECTIFS • Promouvoir chez des personnes en précarité sociale et relationnelle des connaissances, des pratiques visant à améliorer leur bien-être. • Actualiser et renforcer les connaissances des parents sur les nouveaux enjeux de l'alimentation et l'activité physique • Contribuer à une dynamisation individuelle par une approche globale de la personne. DEROULEMENT DE L’ACTION ♦ La mise en mouvement : de septembre à juin, une fois par semaine, un groupe de 5 à 8 personnes se retrouvaient pour faire une ballade, trajet dans le quartier en marche rapide. Une fois par semaine, atelier sport animé par Héraut Sport dans une salle mise à disposition par le Centre Social CAF. 15 participantes. L’assiduité des personnes engagées témoigne du bien-être apporté par l’activité sportive. ♦ L’équilibre alimentaire : 10 séances dont 4 ateliers cuisine Mise en place : à partir de nos habitudes alimentaires, se réapproprier le message médiatique de prévention autour de l'équilibre alimentaire. Connaissances des familles d'aliments, des quantités, de la part du sucre et des graisses dans notre alimentation. Modules liés à la préparation de menus équilibrés, co-animés avec l’infirmière du CCAS, dans les locaux de Solidarité Dom-Tom. Objectifs : travailler sur des repas à petits budgets. Valorisation des fruits et légumes de saison. ♦ La relaxation dynamique : Cette année, nous avons enrichi notre module par 4 séances d'apport théorique autour de la structure de la personne et sa relation à l'autre, sur la construction d'une personnalité, sa culture, son environnement. Analyse du comportement. Sa responsabilité dans la relation à l'autre. La quatrième séance était organisée autour de la liberté de choix. Module co-animé par une animatrice du pôle qui a construit le projet avec le sophrologue. Cette animation était proposée à un public plus large que les séances de sophrologie. Ensuite, un groupe restreint a participé à des séances animées par le sophrologue pour travailler sur la gestion du stress et des émotions. Ce module n’est pas un accompagnement thérapeutique mais vise à faire prendre conscience aux personnes que l’on peut gérer ses émotions, modifier certaines réactions face au stress. Entre 5 et 8 personnes

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 30 -


RESULTATS Lors du bilan les usagers nous disent que les 3 modules proposés participent à la mise en mouvement, l'envie de sortir de chez soi pour rencontrer d'autres personnes. Elles disent que cela est bénéfique à leur équilibre. Elles disent avoir bien int��gré les principes de l'équilibre alimentaire. Et se disent prêtes à poursuivre des changements dans leurs modes de consommation. Associer le bien être de l'activité physique et l'équilibre alimentaire permet d'organiser un travail de prévention qui peut être relayé par d'autres partenaires, exemples : Maison de la prévention Santé, Epidaure, etc… Un des enjeux du travail proposé avec le sophrologue est de travailler avec la personne sur les freins et notamment ceux liés à la mise en place d'un parcours vers l'emploi. PARTENARIAT Le centre social CAF, C.C.A.S, Hérault sport, Solidarité DOM TOM Prestataire : Sophrologue

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 31 -


Relais SPORT SOLIDAIRE Les Pôles : Centre Ville et Nord-Ouest

CONTEXTE La société évolue, l’exclusion et l’isolement croissent, le repli sur soi, l’intérêt particulier, l’individualisme prennent des dimensions inquiétantes, tandis que l’esprit de solidarité diminue et que les liens familiaux et sociaux se relâchent. A ce constat, le sport apporte ses valeurs fondamentales : respect de soi et des autres, dépassement de soi, esprit d’équipe, respect des règles, solidarité. Le sport est un vecteur essentiel de lien social : il contribue avec force à lutter contre l’exclusion. C’est dans ce cadre que l’action « Sport Solidaire », partenariat entre le Service des Sports de la ville de Montpellier et l’association Cultures du Cœur trouve sons sens, celui de donner la possibilité d’une pratique sportive encadrée à des publics en situation de rupture sociale. L’action repose sur la conviction que la pratique d’une activité physique et sportive régulière apporte nombre d’éléments essentiels de bien-être constitutifs de sa propre re-prise en charge. OBJECTIFS Favoriser l’accès à une activité physique et sportive, mise en place par des professionnels du Service des Sports de la ville de Montpellier pour les personnes en démarche d’insertion. CONTENU ET DEROULEMENT  Rythme : tout au long de l’année scolaire  Animé par les éducateurs sportifs des services des sports de la ville de Montpellier  Lieu de l’action : gymnases et terrains sportifs sur la ville de Montpellier  Contenu : plusieurs activités sportives sont proposées telles que gymnastique douce, natation, renforcement musculaire, Badminton, tennis de table, tir à l’arc, aqua-gym, … RESULTATS Quantitatif : 83 personnes inscrites (19 au Pôle Nord-Ouest et 64 au Pôle Centre ville) Qualitatif : La gratuité du dispositif permet à ces personnes de bénéficier de pratiques sportives qu’elles ne pourraient pas s’offrir en club sportif. Les personnes qui s’inscrivent sur l’action Sport Solidaire, sont généralement des personnes dynamiques, qui ont besoin d’un « nouveau souffle » pour leurs démarches d’insertion. Elles cherchent un équilibre et une façon d’évacuer le stress généré par leur situation. PARTENARIAT Action pilotée par les services des sports de la ville de Montpellier, en lien avec Cultures du Cœur. Les Pôles sont soutien logistique, permettant ainsi l’inscription des personnes et le lien avec le service des sports de la ville de Montpellier. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 32 -


Actions collectives autour

de la Culture 

Théâtre la Vista



Atelier Polychromies



Atelier d’écriture



Relais Cultures du Cœur

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 33 -


THEATRE LA VISTA Pôle Cassiopée

CONTEXTE Les usagers de Cassiopée sont souvent très isolés, nous avons remarqué qu'ils sortent rarement du quartier de la Mosson. Ils ont peu accès aux lieux culturels de Montpellier. Ils s'excluent eux-même des sorties culturelles qui leur paraissent inabordables tant pour des raisons financières que coutumières. OBJECTIFS • • • • • •

Favoriser l'accès à la culture pour tous Rompre l'isolement culturel des résidents du quartier Favoriser la fréquentation du théâtre en famille Echanger sur des thèmes divers et variés et acquérir une ouverture d'esprit nouvelle Permettre une connaissance du processus de création d'une pièce de théâtre Favoriser et encourager une démarche autonome

DEROULEMENT ET CONTENU DE L'ACTION • • • • • • •

Soirée de présentation du programme de la saison au théâtre de La Vista Réunions de présentation de la programmation, de l'échange partenarial, des après-midi à thème Discussion autour d'un goûter convivial ( usagers, animateurs de la Vista, accompagnateurs des associations présentes, public, artistes) à la suite du spectacle. Après-midi à thème, rencontres entre le public et les artistes en résidence : "Pass'aprem" "L'Envers du décor" : Visites ludiques pour faire découvrir les coulisses de façon documentée et ludique 5 sorties en groupe avec une animatrice sur l'année 2010 Cartes Pass Vista pour des sorties autonomes, carte nominative à moindre coût

RESULTATS 5 sorties en familles en 2010 : 45 adultes et 67 enfants Une dizaine de Pass Vista distribués à ceux qui sortent en autonomie et n'ont plus besoin d'accompagnement. A chaque fois, les spectacles de qualité ont un grand succès autant auprès des adultes que des enfants et les familles sont de plus en plus en demande. Elles ont pris conscience de l'intérêt de ces sorties et surtout du plaisir que chacun en retire.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 34 -


Atelier POLYCHROMIES Pôle Centre Ville CONTEXTE ET REPONSE AUX BESOINS LOCAUX Pour les équipements culturels et éducatifs : élargissement des publics, réflexion sur les envies, les besoins, les freins (symboliques, financiers, horaires non adaptés, etc) des personnes qui ne fréquentent pas ou peu les équipements. (Accès au droit commun) Pour les participants : appropriation des équipements, apprentissage de techniques, rencontres, revalorisation, mobilité, demandes de pratiques culturelles organisées de manière souple, variée et interactive, pratiques collectives (lien social) FINALITE La culture est un outil privilégié de l’insertion sociale et de la revalorisation de la personne. Le développement de l’éducation artistique et culturelle, l’appropriation des équipements culturels sont des enjeux fondamentaux pour notre société en termes de citoyenneté, de développement de la personne dans sa sphère privée mais aussi dans l’espace public. OBJECTIFS GENERAUX    

Permettre l’accès à la culture et à la pratique artistique pour tous Travailler sur la reconnaissance de la diversité culturelle Favoriser l’appropriation des équipements culturels Revaloriser la personne à travers la création

CONTENU ET DEROULEMENT 

  

Rythme : en dehors des visites, les séances se déroulent à raison d’une séance toutes les trois semaines, le mardi de 14h30 à 17h à la Maison pour Tous Joseph Ricôme. Une plasticienne de l’association i-PEICC anime ces ateliers Lieu : MPT J. Ricôme spécialisée sur les thématiques culturelles + visites extérieures Quartier principal d’intervention : Montpellier



Contenu : - Une découverte de l’histoire de l’art, - Des visites des lieux culturels de Montpellier (galeries, théâtres, musées, médiathèques) - Des ateliers de pratiques artistiques au Lieu Ressources, au musée Fabre et dans les locaux d’i.PEICC - Une exposition valorisant les travaux réalisés au cours de l’année

RESULTATS Quantitatifs : 11 ateliers, 16 inscriptions, 11 participants, 42 participations Qualitatifs :  Connaissance de l’environnement et nouvelles façons de voir, de penser, d'exprimer leur quotidien et leur environnement

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 35 -


 Autonomie culturelle (développement de la fréquentation des équipements culturels et éducatifs)  Développement des pratiques amateurs  Apprendre et réapprendre avec plaisir  Production de qualité  Organisation collective, mobilité. PARTENARIAT Action pilotée par le Pôle Centre-ville Partenariat : i-PEICC, Maison Pour Tous Ricôme

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 36 -


Atelier d’écriture Pôle Nord ouest

CONTEXTE L’atelier d’écriture est depuis longtemps, une action privilégiée du Pôle en direction des usagers. Mis en place à partir d’un besoin exprimé par le public, il avait du être suspendu courant 2008, en raison du manque de disponibilité de la coordinatrice chargée de l’animation. Un nouveau projet a vu le jour courant 2009 et s’est poursuivi en 2010 à l’initiative de Catherine Warmezy qui bénévolement en a assuré l’animation une fois par semaine, le mercredi après-midi. OBJECTIFS GENERAUX Aider à l’expression du public Evoluer et fonctionner à partir de consignes Se confronter au regard des autres à travers ses écrits, recevoir et accepter les « critiques » Développer un espace personnel créatif et imaginatif permettant de mieux appréhender la vie quotidienne Favoriser la convivialité, développer des échanges Permettre le développement des réseaux de solidarité CONTENU ET DEROULEMENT Des exercices ont été proposés à partir d’écriture de textes variés (à partir de la lettre, à partir des mots) Des constructions d’histoires ont été aussi réalisées. La structure de du texte, son développement sont travaillés. L’atelier se déroule sur trois temps : une consigne, un temps d’écriture, un temps de partage et de retour. RESULTATS

15 séances ont été réalisées, 7 personnes ont pu y participer pour un total de 35 participations. Sur le plan qualitatif des effets positifs ont pu être observés inhérents aux processus mises en œuvre dans l’acte d’écrire : Reprise de confiance en soi et en son imaginaire Retrouver ses capacités d’expression permettant de retrouver une autonomie Mieux appréhender l’espace vie quotidienne et vie professionnelle Production de textes, poésie, histoires . Cet atelier animé par une bénévole s’est interrompu en fin de semestre 2010, l’animatrice appelée par d’autres activités n’a pas souhaité poursuivre l’animation. Partenariat : action soutenue par le Lieu Ressources au niveau logistique, orientation du public, animation réalisée par une bénévole.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 37 -


RELAIS CULTURE DU CŒUR Les 3 Pôles : Cassiopée, Centre-ville et Nord-Ouest

CONTEXTE L’action Culture du Cœur s’inscrit dans la logique de lutte contre les exclusions définie par la loi d’orientation de juillet 1998 dont le chapitre V évoque, parmi les droits fondamentaux, après la nourriture et les soins, le principe d’un « égal accès de tous, tout au long de la vie, à la culture » L’action Cultures du Cœur s’adresse aux familles et aux personnes isolées en situation de rupture sociale et s’appuie sur la conviction que la culture constitue un extraordinaire levier d’insertion, aide à l’apprentissage de la citoyenneté et à la reprise d’autonomie. OBJECTIFS   

Lutter contre l’exclusion sociale en favorisant l’accès à la culture. Favoriser l’accès à la culture et à des structures de Droit commun en mettant à disposition gratuitement des places pour les spectacles de la région Echanger avec les autres Relais Cultures du Cœur et développer des partenariats

CONTENU ET DEROULEMENT - Rythme : tout au long de l’année. Culture du Cœur propose des places de spectacles qui font l’actualité de la ville (danse, exposition, cinéma, sport, théâtre, musique). ). - Après signature du « contrat d’engagement du spectateur », les personnes viennent consulter la liste des spectacles proposés sur le site www.culturesducoeurlanguedoc-roussillon.fr , et repartent avec une contre marque (invitation nominative pour elle et pour chaque membre de famille), RESULTATS ♦ Quantitatif : 108 personnes concernées, réservant 346 places de spectacles. - 21 personnes avec 130 places réservées au Pôle Nord-Ouest - 46 personnes avec 101 places réservées au Pôle Cassiopée - 41 personnes avec 115 places réservées au Pôle Centre ville ♦ Qualitatif : - S’autoriser une vie culturelle pour soi et ses enfants lorsque l’on est en situation de rupture contribue sensiblement à surmonter le sentiment d’exclusion et éveille le sens critique. La culture, dans bien des cas, « renverse la vapeur » et « débloque des situations » comme le soulignent bien des professionnels. - Modification des rapports parents/enfants, les sorties en famille, (ou parents isolés avec leur(s) enfant(s)) sont une occasion de dialogue et d'échanges loin des soucis quotidiens. Il permet de resserrer les liens familiaux. - Autonomie plus grande au fur et à mesure de la reprise de confiance en soi, et une prise en charge plus dynamique des démarches administratives. - Appropriation de l’outil informatique à travers la consultation des spectacles sur Internet

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 38 -


- Création de lien social : le fait de venir réserver des places dans un même lieu, certaines personnes conseillent à d’autres tel ou tel spectacle ; d’autres encore, organisent une sortie ensemble pour rompre l’isolement. - Mixité du public : des personnes « autres que minimas sociaux » assistent aux spectacles. PARTENARIAT Actions pilotée par Cultures du Cœur Les 3 Pôles sont soutien logistique.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 39 -


Partenariat avec les acteurs locaux pour l'accès à la culture pour tous.

Afin d'éveiller les curiosités et dans un souci d'incitation à la sensibilisation du public à la création artistique, au spectacle vivant ou encore à participer à des activités inhabituelles pour certains; un partenariat avec différentes structures culturelles est essentiel. Ainsi, l'offre peut être plus attractive et permet de faire tomber des barrières d'ordre économique tout en laissant l'usager participer suivant ses possibilités et rester impliqué dans son libre choix. Nombre de personnes n'étaient jamais allés au théâtre par exemple, ou même encore à des rencontres avec des artistes et pouvoir ainsi échanger, partager et comprendre le processus de la conception d'un spectacle. Prendre conscience que la distance avec "l'autre" n'est plus marginale et que chacun peut s'apporter mutuellement quelque soit ses propres références culturelles. Le travail en partenariat avec le Théâtre La Vista, Cultures du Cœur, le Domaine d'O est en cela primordial, afin d'aider à la réflexion sur tout thème en abordant parfois des sujets délicats de manière ludique, humoristiques et de lever des freins sur sa propre image et amener une confiance en soi toute nouvelle. Cette assurance, qui s'acquiert au fil du temps pour certains, amène à devenir force de proposition pour soi ou pour ses enfants et petit à petit à prendre des initiatives. A chacun son rythme, mais nous pouvons constater que l'autonomie est bien souvent au bout du chemin. Offrir la possibilité d'aller au spectacle, à des débats d'opinion, à des échanges sportifs, au cinéma, participer soi-même, en famille, en groupe et enfin, seul, est une démarche qui aide à l'insertion sociale, étape obligée pour une intégration au monde et à soi-même.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 40 -


Actions collectives autour

de la famille  TIC et parentalité  Vacances et loisirs familiaux 

Accompagner les personnes dans le cadre du dispositif VACAF AVE-AVS-AVF

 Séjour au site de la FAGE

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 41 -


TIC et PARENTALITE Pôle Cassiopée

CONTEXTE Cette action est développée au sein de notre structure, en lien avec les axes de travail « autour de la famille » et « l’usage de l’informatique ». Le besoin du public a été repéré par la demande des parents qui s’expriment comme suit : - pour apprendre l’informatique car leurs enfants sont en demande d’un ordinateur au domicile. - parce que le domicile familial est équipé d’un ordinateur et les enfants en « ont pris » une possession exclusive sans vouloir que les parents en fassent usage. - dans un souci de transmettre l’information sur les risques liés à Internet. Le besoin est d’autant confirmé que le nombre de personnes en demande est croissant au fil des mois. OBJECTIFS -

Par une meilleure connaissance des TIC conforter l’autorité parentale sur l’usage des nouvelles technologies par leurs enfants Transmettre de l’information sur les intérêts et risques liés à Internet. Responsabiliser les parents sur l’importance de leur intervention éducative auprès de leurs enfants dans l’usage d’Internet. Initier les parents débutants à l’outil informatique et à une meilleure maîtrise de celui ci dans l'espace familial. Mettre en place des rencontres avec les parents pour échanger sur leurs interrogations et inquiétudes sur le sujet.

CONTENU ET DEROULEMENT DE L’ACTION Un module d’initiation à l’informatique, animé par l’animateur informatique. Module : 8 à 10 séances. Public : débutant Deux à trois séances sont orientées plus particulièrement sur l’informatique au sein de la famille. Donner des outils techniques et sociétaux aux parents pour les aider à conserver leur rôle éducatif dans l’usage de l’informatique par leurs enfants. Connaissance de l'Internet : une nouvelle pratique culturelle Internet des enfants (les jeux, facebook et réseaux sociaux…) Utilisation d'un navigateur, d'une messagerie, MSN L’administration système (mot de passe, session individuelle…) Les contrôles parentaux et leurs limites. RESULTAT Participation du public : 3 modules d’initiation en 2010 avec 22 participants au total. Plus généralement, ce module "parentalité" est intégré dans toutes les initiations dont l'accompagnement à la certification B2I dans la mesure où le public est essentiellement composé de parents, et qu'il y a une complémentarité entre les deux modules. 1 Après-midi d'échanges sur le thème "Internet à la maison" avec 6 usagers.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 42 -


PARTENARIAT Pôle éducatif du Conseil général La CAF L'état (ACSE)

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 43 -


VACANCES et LOISIRS FAMILIAUX Pôle Cassiopée

CONTEXTE L’action de Cassiopée s’inscrit dans le cadre d’une action territoriale "vacances et loisirs familiaux"pilotée par l’Agence départementale. Sur des valeurs partagées qui définissent le cadre éthique de l’action, l’objectif est d’offrir une plus grande lisibilité des actions en place sur le quartier, de mutualiser les ressources des partenaires, de partager une réflexion thématique et des éléments de bilan. LES OBJECTIFS Il s’agit d’accompagner les familles à organiser la période des vacances scolaires en privilégiant des temps familiaux autour d’activités partagées. - Permettre à des familles en situation modeste ou précaire, tant sur le plan social qu’économique, à s’autoriser à penser et à organiser leurs vacances. - Démocratiser l’accès aux loisirs et aux vacances. - Privilégier les liens intergénérationnels et valoriser la relation parents-enfants. - Impliquer les familles par une démarche participative et active. MISE EN ŒUVRE DE L’ACTION Se projeter dans un accès à la culture et aux loisirs est un axe de notre travail sur la thématique « Autour de la famille ». La mobilisation des familles se fait tout au long de l’année à partir du public déjà engagé et des nouveaux inscrits. Des réunions et informations collectives régulières ont permis de mobiliser le public, de transmettre le sens de l’action (expériences des plus anciennes familles aux nouvelles) et de construire par étape le programme au fil de l’année. Après chaque sortie ou rencontre collective, un bilan participatif est fait avec le groupe dans le souci de recueillir la parole pour s’adapter au mieux aux besoins. I / Proposer des sorties familiales durant les vacances : …afin de faire découvrir la diversité de l’offre locale en termes de loisirs et de culture. Le programme est construit avec les usagers en alternant des sorties accessibles en transport en commun qui peuvent être refaites en famille ou entre amis et des sorties plus exceptionnelles qui sont souvent inaccessibles sans moyen de transport. Le Centre Social finance 5 trajets en car par an. Les sorties sont accompagnées par une ou deux personnes de l’équipe selon la composition du groupe. Cet accompagnement est indispensable pour les sorties en car, les transporteurs demandent toujours la présence d’une personne de l’association. Cependant, l’objectif de l’accompagnement vise bien entendu la gestion du groupe mais reste un moment d’échanges privilégiés très importants au cours duquel, dans un climat de détente et de proximité, nous sommes à l’écoute des demandes et des besoins. A partir du recueil de ces paroles, l’équipe construit d’autres actions « Autour de la famille » (ex : mettre en place des modules informatique pour les parents, valoriser l’équilibre alimentaire, construire des lieux d’échanges en lien avec des questions liées à la parentalité…..) Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 44 -


RESULTATS QUANTITATIFS DES SORTIES 2010 Février : - une journée familiale à l’Aigoual : 12 adultes, 34 enfants - Sortie culturelle au théâtre La Vista "La Poule" : 5 adultes, 17 enfants Avril - Sortie culturelle au théâtre La Vista " Blanche neige décongelée" : 5 adultes, 14 enfants - Journée familiale au Petit Paradis : 7 adultes, 20 enfants - Journée familiale au Lac des Garrigues : 7 adultes, 21 enfants - Organisation d'un "Vide grenier" : 23 participants Eté 2010 -

50 départs en colonie de vacances pour 30 familles 10 séjours en A.V.S 31 personnes Sortie familiale "Micropolis" : 15 adultes, 29 enfants Sortie familiale pêche à la truite : 10 adultes, 20 enfants Sortie au feu d'artifice : 6 adultes, 14 enfants. Sortie familiale à la Grotte de Clamouse : 11 adultes, 10 enfants Sortie familiale au Parc des Dinosaures : 5 adultes, 25 enfants Visite du chantier "Pierres Vives" à la maison du projet : 5 adultes, 12 enfants Sortie familiale au Lac du Crès : 5 adultes, 9 enfants/ Sortie dite autonome * Sortie au Petit Paradis : 6 adultes, 14 enfants/ Sortie dite autonome Sortie à la patinoire : 4 adultes, 11 enfants/ Sortie dite autonome Sortie familiale au cinéma "l'Illusionniste" : 4 adultes, 10 enfants Sortie familiale au cinéma "Le voyage extraordinaire de Samy" : 5 adultes, 11 enfants * sans animateur. Octobre 2010 - Sortie culturelle au théâtre La Vista "Le dompteur des Sonimaux" : 13 adultes, 25 enfants - Séjour à La Fage 9 adultes, 21 enfants Novembre 2010 - Journée festive et culturelle : Part'âges et Métiss'âges Noël 2010 - Sortie culturelle au théâtre La Vista "Princesse Raiponce" : 22 enfants, 11 adultes - Sortie culturelle au théâtre d'O "L'Immédiat" : 10 adultes, 32 enfants - Journée ludique "jeux de société" : 11 adultes, 31 enfants - Sortie au cinéma : 14 adultes, 28 enfants

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 45 -


II/ Sorties à la plage avec le Centre Loisirs Police et Hérault Sport : Une journée à la plage par semaine du 15 juillet au 15 août 2010. Un car est mis à disposition par la TAM pour accompagner les familles du quartier Mosson sur la base de loisirs du CLJ. Animation : Hérault Sport, CLJ Référent unique des familles : Pôle Cassiopée - entretien pour inscription, présentation de l’action, des règles et de l’organisation. - relais entre les familles et l’équipe d’animation pour les départs. - être garant du respect des règles par les familles, durant les 4 semaines.

RESULTAT Cette action se construit tout au long de l'année, car notre public n'a pas l'habitude de partager avec les enfants l'activité de loisirs et la culture. A chaque étape nous avons fait un bilan avec les usagers. Parents et enfants apprécient le programme, celui-ci e est souvent organisé à partir du témoignage des anciennes, de la présentation des animatrices et enfin, de leurs souhaits, le groupe et les liens qui se créent à travers le partage et l'échange. La participation financière est acceptée et chacun s'accorde à dire que le coût est raisonnable, il faut noter que le Centre Social met souvent un bus à notre disposition pour les déplacements hors de Montpellier. PARTENARIAT Financier : Contrat Urbain de cohésion sociale, Partenariat : - Associations de quartier, nouveau projet d'activité - Héraultsport, activités, financement, co-animation

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 46 -


Accompagner les personnes dans le cadre du dispositif VACAF AVE.AVS.AVF. Pôle Cassiopée CONTEXTE Cette année, le pôle Cassiopée a été sollicité par le centre social CAF pour le succéder dans l'action d'accompagnement au premier départ en colonie de vacances. L’objectif est de permettre à des enfants qui ne partent pas en vacances de partager un séjour dans un centre agréé par la CAF avec des enfants venant d'autres villes, d'autres horizons sociaux et culturels. En partenariat avec les travailleurs sociaux de l’agence départementale DSD et de la Caf pour l’évaluation et l’orientation des publics, le lieu-ressources Cassiopée a proposé : • un accueil individuel et collectif des familles. • une aide aux choix des colonies, l'inscription auprès des opérateurs et le suivi des démarches (paiement, liste info sur départ..), l'instruction des demandes de prise en charge AVE auprès de la Caf, l'aide à la préparation au départ ( valise, consignes aux parents , aux enfants…). • une relation de suivi avec les familles au retour des enfants pour recueillir leur première impression, puis la mise en place du bilan participatif avec l’ensemble des familles et des partenaires en septembre. OBJECTIFS Le Lieu-Ressources pôle Cassiopée a fait le choix, en lien avec son projet et son engagement dans l’action territoriale vacances et loisirs, d’accompagner les familles à organiser, non seulement les colonies pour les enfants, mais à prévoir les vacances sur l’ensemble des deux mois de congés scolaires en fonction des besoins et contraintes de chaque membre de la famille ( âge des enfants, disponibilité des parents, offre sur le territoire et/ou à l’extérieur….) L’objectif de l’accompagnement au premier départ est d'initier les familles à utiliser des outils pour s’organiser seule par la suite tant sur le plan de la construction du projet que sur l’organisation de l’ensemble des vacances. RESULTATS Départs 2010 AVS : 10 familles en premier départ. AVF : mise à disposition des catalogues des centres de vacances et logistique pour les réservations : 4 familles. AVE : 50 enfants, soit 31 familles. Accueil tous les jours d’avril à juin inclus. - 6 réunions d’info collective aux familles (présentation, infos avec les opérateurs, préparation) - 1 réunion avec les travailleurs sociaux CG et Caf pour présentation action et procédure. - 3 participations aux commissions financières. - 1 pilotage bilan en juillet. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 47 -


- 1 bilan en septembre avec les familles, les centres de vacances et les partenaires . (Cette action a fait l'objet d'un rapport d'activité que nous avons fait parvenir à la CAF et à l'Agence départementale.) PARTENARIAT CAF, financement et soutien technique Centre social, soutien technique et mobilisation du public Agence Départementale, soutien financier et mobilisation du public. Le Clos d'Alice, lieu d'accueil, mise en place d'un partenariat, visite du site avec les parents L'Ecole des loisirs, partenariat de proximité pour les adolescents.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 48 -


Séjour au site de la FAGE Pôle Cassiopée CONTEXTE Dans le cadre de l'action territoriale "vacances et loisirs familiaux", le pôle Cassiopée a développé avec Hérault Sport un séjour familial au domaine de La Fage qui est géré par l'UFOLEP. En lien avec la pratique d'activités sportives en famille ce séjour s'inscrit dans le cadre de la politique de développement des pratiques sportives sur le territoire Héraultais. OBJECTIFS L’objectif de ce mini séjour est d’avoir une première expérience d'un séjour familial en collectivité. Elle vient souvent en amont au premier départ en famille dans un centre de vacances. Cela permet de se confronter aux règles de la vie dans un centre, au partage d’activités de loisirs parents/enfants, à dormir hors de son domicile, à s’adapter à d’autres habitudes alimentaires… DEROULEMENT DE L’ACTION 1 animatrice et 30 personnes (9 femmes et 21 enfants) qui étaient engagées dans la préparation d’un séjour familial AVE/AVS/AVF : Séjour en partenariat avec l’Ufolep (accueil, animation thématique et hébergement) et Hérault Sport (subvention de financement). Cette année, nous avons privilégié l'accès à ce séjour aux familles monoparentales. Nous avons choisi la période de vacances scolaires (2010/2011), nous avons permis à ces femmes de souffler l'espace d'un week-end. Elles ont découvert avec leurs enfants un paysage automnal et le plaisir de découvrir les activités liées à cette saison. Les animations proposées ont été une découverte pour les participants, le premier jour nous avons fait une randonnée afin de découvrir la faune et la flore du site, nous avons ramassé des châtaignes que nous avons fait griller le soir dans le feu de la cheminée. Le lendemain c'est un rallye photo construit autour du domaine de La Fage qui nous a permis de découvrir l'histoire du site. Cette année nous avons souhaité organiser un débat sur la thématique du vivre ensemble dans le territoire de la Mosson. A l'écoute de la parole de ces femmes qui vivent seules avec leurs enfants, nous avons constaté que leurs propos individuels peuvent être repris en une parole collective qui fait état d'un mal être. Elles revendiquent que le fait de vivre en France implique l'égalité entre les hommes et les femmes, la laïcité en dehors de la maison, le droit à la différence d'opinion et de vie. La fonction de l'animatrice dans ce type d'échange consiste à distribuer la parole, recadrer les échanges afin d'éviter tout débordement. Prendre des notes afin que cette parole puisse être portée auprès d'instances qui organisent la vie dans le quartier. Ce groupe de parole a pu avoir lieu car l'Ufolep avait mis à disposition de l'association une animatrice qui a organisé des ateliers créatifs avec les enfants.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 49 -


RESULTAT Ce fut un séjour très convivial, qui a permis de tisser des liens entre les usagers mais aussi de partager autrement avec leurs enfants. Les participants ont pris des renseignements afin de refaire la sortie sans accompagnement. PARTENARIAT Hérault Sport, financement et pilotage du projet Ufolep, hébergement et co-animateur du projet.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 50 -


Actions collectives autour de la

Citoyenneté, vie de quartier 

Pierres Vives



Coopérative d’achat



Caravane de l’égalité



Part’âges et métiss’âges



Si t’es fête, si t’es sport



Ateliers Université du Citoyen

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 51 -


PIERRES VIVES Pôle Cassiopée

CONTEXTE Construction et implantation d'un nouveau quartier accolé au territoire de La Mosson.

OBJECTIFS Sensibilisation à l'architecture et à l'urbanisme de la population de la Mosson par la découverte en avant-première du chantier de Pierres Vives. Organisation de visites à la Maison du Projet de Pierres Vives par l'intermédiaire des Archives Départementales et Hérault Sport qui expliquent aux habitants par le biais d'animations, l'installation du futur quartier. DEROULEMENT ET CONTENU DE L’ACTION Visite du Chantier, maison du Projet le 29 juillet 2010 ( 6 adultes et 12 enfants) Animation et jeux pour les enfants sur l'histoire de La Paillade par les Archives départementales. Présentation du bâtiment de l'architecte de Zahra Hadid connue internationalement : film et maquettes du bâtiment et explication aux familles de la conception du futur quartier ( implantation de la cité des savoirs, d'un écoquartier, de la Maison départementale des sports et d'une bibliothèque départementale). Suite à cette expérience, des usagers du pôle Cassiopée ont été interviewés sur leur ressenti et sur la représentation qu'ils se faisaient de ce nouveau quartier à venir. ( TV 7 interview filmée et Midi Libre du 30 juillet 2010) RESULTATS Les diverses expériences de prise de parole en public lors de réunions à l'association ont permis à ces personnes de se sentir suffisamment en confiance afin d'exprimer en liberté leur propre opinion. Elles ont, elles-même été étonnées de leur toute nouvelle assurance ! Les familles ont colporté la parole et à l'occasion de la journée "si t'es fête, si t'es sport" jumelée aux 30 ans d'Hérault Sport, beaucoup de familles sont allées visiter la Maison du Projet de Pierres Vives. Les gens du quartier s'approprient ce nouvel endroit. PARTENARIAT Conseil Général de l'Hérault Hérault Sport Archives Départementales

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 52 -


COOPERATIVE D’ACHAT Pôle Nord-Ouest

CONTEXTE A l’issue d’une action de prévention santé, nommée « cuisiner malin et gourmand pour trois fois rien » financée par le Groupement Régional de Santé publique, portée par l’association Lieu Ressources Montpellier Pôle Nord-Ouest et en partenariat avec l’Agence Départementale de la Solidarité « Les Cévennes-Las Rébès », les participants ont insisté sur la difficulté à parvenir à s’alimenter avec un petit budget, du fait de la cherté des denrées alimentaires, et plus particulièrement des fruits et des légumes. De ce constat a pris naissance l’idée de la mise en place d’une coopérative d’achats .

OBJECTIFS La mise en place de cette coopérative d’achats devrait permettre à tous ses adhérents l’achat à des prix accessibles de denrées de qualité et de proximité. En parallèle, ce projet intitulé « coopérer pour manger des fruits et des légumes » devrait venir contribuer au développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement, tout en privilégiant des producteurs nouvellement installés ou des exploitants rencontrant des difficultés dans la commercialisation de leurs produits.

DEROULEMENT DE L’ACTION Ce projet rassemble des personnes en provenance des trois pôles de l’association Lieux Ressources ville de Montpellier (Mosson, Centre-Ville, les Arceaux). Au sein de ce groupe constitué de bénévoles et de personnes en précarité, il existe des potentialités et de réelles compétences complétées par une disponibilité et une capacité à s’engager dans une action solidaire. L’action se déroule essentiellement sur le pôle Nord ouest avec une mise à disposition des ses locaux. Deux réunions ont lieu mensuellement, afin de caler les objectifs du groupe. Ces réunions s’articulent autour de visites extérieures (producteurs, boutiques paysannes, rencontres avec des acteurs à l’initiative d’expériences similaires..)

RESULTATS 29 réunions, rencontres ont eu lieu en 2010, 11 personnes se sont investies sur cette action, pour un total de 218 participations. les objectifs généraux font l’unanimité. Le groupe « ekaliter » a pu intégrer le suivi Alter’incub qui soutien actuellement l’action dans une démarche d’aide à la construction du projet. La coopérative d’achats a semblé correspondre aux critères de sélection d’Alter’Incub : innovation sociale, notion de territoire, projet collectif, logique de mise en réseau. Le groupe s’est constitué en association au mois de juin. Plusieurs acte d’achats collectifs ont été effectués, avec la difficulté de réaliser des commandes groupées compte tenu de la capacité d’achat relativement faible. A partir de constat la décision a été prise de réaliser une seule commande mensuellement et avec des produits de consommation courante. Une prospection est actuellement en cours pour trouver d’autres producteurs partenaires. Au delà des objectifs principaux, cette action collective est porteuse de solidarité, d’entraide et d’une réelle dynamique. Le groupe acquiert de l’autonomie. Des compétences sont mises en œuvre par transfère ou apprentissage (prise de contact, communication, apprentissage de la vie associative, gestion budgétaire, travail en équipe, prise de parole en groupe, rédaction de compte-rendu…)

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 53 -


PARTENARIAT Le lieu Ressource, maître d’ouvrage dans un premier temps, a travaillé en collaboration étroite avec l’association Voisins et citoyens en méditerranée et en partenariat avec l’Agence Départementale de la Solidarité « Les Cevennes-Las Rebes » à l’élaboration d’une étude de faisabilité, financée par la Direction de l’Agriculture et développement rural (PIDE) pour vérifier la pertinence du projet et de le proposer éventuellement à l’appel à projet 2010 d’alter’incub, afin d’entrer en accompagnement incubation dans un réseau d’entreprises solidaires. Depuis, le relais a été pris largement par le collectif Ekaliter qui s’organise et commence à fonctionner de manière autonome. Le partenariat s’est aussi élargi avec la participation de l’APC, de l’INRA.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 54 -


CARVANE DE L’EGALITE Pôle Cassiopée CONTEXTE Mobilisation du public autour de l’action territoriale construite avec les membres de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes du Maroc, pilotée par l'association Tin Hinan. OBJECTIFS - Donner la parole aux habitantes de ce quartier et informer les femmes sur l’évolution du droit de la famille dans leur pays d’origine (rencontres avec la FDDF) - Renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes ( par exemple, les mariages forcés) - Permettre un accès aux Droits (consultations juridiques) - Modifier la représentation qu'elles ont de leur pays d'origine. - Permettre aux femmes de s'émanciper du poids social de la communauté en prenant appui sur l'expérience des Caravanières. - Permettre aux femmes d'occuper l’espace public et de s’accaparer le quartier. - Interroger les mentalités sur le statut des femmes dans la société Française. - Pour les plus jeunes, apprendre le respect mutuel, et surtout celui à l'égard des filles et les persuader de leur égalité absolue dans leur vie (leur travail, leurs loisirs, leurs tenues vestimentaires). - Créer des réseaux de solidarité et initier des actions citoyennes qui se poursuivront après le passage de la Caravane. - Rassembler les énergies autour du « vivre ensemble ». DEROULEMENT DE L’ACTION La présence de la Caravane des Femmes s’est déroulée du 31 mai au 5 juin 2010. Un accueil libre et gratuit pendant trois jours au sein de la caravane a permis : - Echanges, débats, films, expositions, consultations juridiques… proposés au cœur du quartier Mosson. - L'engagement de personnes sur des témoignages en préalable et participation des usagers à des interviews filmées ( film de Kaina). -Animation par l’équipe à la Journée de "Si t’es fête, si t’es sport" qui s’est déroulée en partenariat sur le même site pendant une des trois journées. RESULTATS 3 journées de présence de la Caravane sur le quartier. (70 consultations juridiques individuelles, flux de plus de 100 personnes se relayant sous la tente, plus de 500 personnes chantant et dansant à une soirée musicale familiale, 100 collégiens du Collège A. Rimbaud). Cette semaine a montré que les habitants, quand ils se sentent concernés, peuvent occuper massivement l’espace public et s’approprier un évènement. Cette appropriation a permis aux femmes d’affirmer leur identité et leur personnalité.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 55 -


PARTENARIAT Pilotage : Association Tinhinan Ligue Démocratique des Droits des Femmes du Maroc.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 56 -


PART’AGES ET METISS’AGES Pôle Cassiopée CONTEXTE Action initiée en 2008 par le Centre Social Caf et l’Ecole des parents et des éducateurs. Les différentes actions de ce projet ont été construites en s’appuyant sur les potentialités des différentes tranches d’âges, notamment des personnes âgées, en leur permettant de conserver un véritable rôle social. Les aînés sont appelés à jouer un rôle valorisant leur expérience, leur potentiel ou leur talent. OBJECTIFS Favoriser le lien intergénérationnel et permettre à des personnes de différentes générations de mieux se connaître et de s’influencer réciproquement. Impulser une dynamique locale partenariale en créant des passerelles entre les différents groupes de différentes structures. Favoriser la participation des habitants et des acteurs du projet, afin que chacun s’approprie la question de l’intergénérationnel et le partage des différentes traditions culturelles de chacun. L'objectif vise à rapprocher les différents âges de la vie et à donner une autre image de l’avancée en âge. Cela permet de valoriser l’utilité sociale de nos aînés dans leur rôle de « passeurs » en primant la rencontre par le biais culturel et aide à changer le regard sur l’autre. Organiser d’une journée conviviale ouverte à tous les habitants . CONTENU ET DEROULEMENT • • • •

Participation au comité technique d’organisation : 8 réunions Co-animation de la journée du samedi 11 décembre 2010 Implication du public pour la journée qui présente ses différentes confections artistiques(fabriquées au préalable lors d'ateliers de fabrication et réflexions sur le thème de" la Valise") Participation des usagers (7 personnes) au projet de "la Caravane des valises", interviewés par la Compagnie des Arts Oseurs sur le recueil de leurs histoires, matière pour l'écriture de leurs spectacles.

RESULTATS Participation importante des habitants. Les objectifs ont été atteints en termes de rencontres, de transmissions intergénérationnelles et interculturelles. Implication des usagers à la préparation de la journée (5 séances d'atelier "valise"). Originalité des animations de la journée. Perspective : le comité technique a prévu une réunion de bilan au début de février afin de prévoir la continuité de l’action en 2011. PARTENARIAT Le centre social CAF

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 57 -


Si t’es fête, si t’es sport Pôle Cassiopée

CONTEXTE L'action a été mise en place en 1998, à l’occasion de la coupe du monde de football qui se déroulait en France et entre autre à Montpellier, sur le quartier de la Mosson. Depuis, les structures engagées ont maintenu l’action sans autre financement que celui des moyens mis à disposition par chaque partenaire. Cette manifestation partenariale est coordonnée par l’UFOLEP. Elle réunit des structures du quartier qui proposent ensemble un après- midi récréatif (stands ludiques, sportifs, créatifs, culturels…) aux enfants du quartier. La participation est gratuite. OBJECTIFS •

Proposer un après- midi récréatif gratuit, en accès libre, grâce à des activités diverses et variées sur la voie publique. • Faire connaître les structures à des habitants peu engagés dans la vie du quartier. • Créer du lien avec les enfants et les familles. • Valoriser un "sous" quartier en déplaçant la manifestation au cours de l’année (Grand mail, terrain des Tritons, collège Escholiers de la Mosson, Oxford, Les Halles de la Paillade…) L’engagement de Cassiopée dans cette action s’inscrit autour de deux objectifs : • L’intergénérationnel, par sa dimension familiale. • L’engagement citoyen, par l’implication des usagers dans une action de quartier ouverte à tous les habitants. CONTENU ET DEROULEMENT • •

• • • • •

Participer aux réunions d'organisations avec les structures partenaires Participer à une manifestation publique sur le territoire. (présence de deux animateurs du Pôle Cassiopée) Proposer une animation (Rallye citoyen) dans le cadre de l’action partenariale « Si t’es fête si t’es sport » Valoriser la participation parents/enfants à cette manifestation. Action issue du réseau associatif et institutionnel pailladin. Après midi récréatif en direction des parents et des enfants (stands sportifs, culturels, artistiques, manuels, citoyens), cette année, "les 30 ans d'Hérault Sport" et découverte du nouveau quartier "Pierres Vives" Favoriser à la fois la rencontre avec les habitants du quartier et faire connaître les structures du territoire pour créer du lien

RESULTATS 4 manifestations dans l'année. 200 enfants participent en moyenne à chaque manifestation. Les habitants s'ouvrent sur d'autres quartiers et partagent avec leurs enfants des activités ludiques.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 58 -


Ateliers Université du citoyen Pôle Centre ville CONTEXTE Cette onzième année de l’Université du Citoyen à Montpellier a porté sur le thème «Consommation : quelle marge de manœuvre pour le citoyen ? ». Le premier semestre a porté essentiellement sur le thème de la consommation : dans notre vie quotidienne, sur quoi nous basons-nous pour faire nos achats ? Qu’est-ce qui compte le plus (prix ? qualité ? provenance ?). Des questions auxquelles nos experts ont apporté quelques éléments de réponse lors de la première assemblée plénière. Suite aux propositions émises par les habitants, la réflexion, à partir du mois de février, s’est axée autour des thématiques de l’approvisionnement en denrées alimentaires à travers des circuits locaux, l’accessibilité aux produits de qualité pour les plus démunis, la cohérence du développement urbain et enfin la vigilance vis-à-vis de l’appareil publicitaire.

OBJECTIFS Arriver à une co-production habitants-décideurs, partant du principe que tout habitant est porteur d’un savoir complémentaire à celui de l’institution.  Favoriser la rencontre entre personnes pour échanger avec elles sur des questions de société  Permettre à chacun d’apprendre à : - Prendre la parole en public - Mieux connaître les institutions - Construire une argumentation - Formuler des propositions collectives  Faire repérer les structures ressources de Droit commun

CONTENU ET DEROULEMENT 

Rythme : sur une année scolaire : groupes de parole, participation à des ateliers /visites et 2 plénières  Animé par le lieu ressources pour les groupes de parole ; les plénières  Lieu de l’action : Montpellier  Contenu : Mise en place et animation d’un groupe de parole au sein du Lieu Ressources dans le cadre de l’Université du Citoyen Languedoc Roussillon portée par l’association i-PEICC. Participation avec le groupe aux regroupements (des groupes de parole) Participation avec le groupe aux assemblées plénières Contribution à l’animation de la démarche UC : participation au comité technique (instance collective de préparation et de réflexion), animation de groupe lors de l’assemblée plénière.

RESULTATS Quantitatif : En 2010, 2 assemblées plénières ont eu lieu, avec l’organisation de 5 temps de groupe de parole et un temps de bilan/perspective pour déterminer le choix du thème pour 2010/2011. 16 participations ont été comptabilisées Qualitatif :  La création de lien social par la rencontre avec d’autres personnes (échanges, partage d’expériences), des solidarités entre les personnes (exemple : soutien au rapporteur des membres du petit groupe).  Le passage de la parole non-construite à la parole construite  Le passage de la parole privée à la parole publique (permet de faire le lien entre l’individuel et le collectif)

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 59 -


 Des prises de conscience et émancipation des habitants en développant un esprit critique. Les personnes peuvent changer leurs représentations, et porter un regard différent sur la société.  L’acquisition de connaissances  La prise de confiance en soi, et notion de responsabilité vis-à-vis du groupe.  L’implication. Certains de ces thèmes permettent aux habitants d’aborder des sujets qui les concernent, et parfois de résoudre des problèmes de la vie quotidienne.  Une mixité sociale, culturelle et intergénérationnelle conduisant à un enrichissement personnel et réciproque entre participants

Au-delà des temps d’animation, cela a nécessité pour les professionnels la participation en 2010 à 6 réunions de comité techniques. PARTENARIAT Association i-PEICC qui porte le projet Toutes les associations qui mettent en place un groupe de parole et dont l’animateur participe au comité technique Action qui s’inscrit dans le référentiel « Action d’accueil, d’information et de développement territorial » du CG34.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 60 -


LIEUX D’ACCES AUX MULTIMEDIAS

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 61 -


LES ACCES A L'INFORMATIQUE CONTEXTE Outils privilégiés des Lieux Ressources puisqu'ils sont présents sur les 3 pôles, les espaces informatiques sont gratuits et ouverts au personnes allocataires de minima sociaux, en recherche d’emploi ou en construction de projets sociaux, culturels, économiques. Toute personne qui fréquente ces espaces, même ponctuellement, est au préalable inscrite et les trois pôles du Lieu-Ressources de Montpellier lui sont ouverts. Ces lieux proposent un accès libre, des séances d'initiation, ainsi que des modules thématiques. Au cours du premier semestre 2010 l’activité a été renforcée par l’arrivée d’une animatrice, ce qui nous a permis de mettre en place des ateliers d’initiation pour obtenir la certification B2I. OBJECTIFS L’un des objectifs est de réduire la fracture numérique et de lutter contre l'illelectronisme. Il s'agit d'offrir aux usagers une possibilité de connexion et de navigation gratuite, mais aussi une initiation de telle sorte que les personnes intéressées puissent bénéficier d'une première initiation générale, et acquérir, dans ce cadre, une véritable capacité à comprendre et à utiliser les savoir-faire de base de la micro-informatique et de l'internet. Au delà de ces buts premiers, ces lieux d'accès multimédia cherchent également à recréer des liens sociaux entre les usagers, voir à faciliter l'accès à de nouveaux réseaux tels que la culture. CONTENU ET DEROULEMENT DE L'ACTION Les lieux proposent : - Un accueil - Un accès libre - Un accompagnement - Des initiations et des modules thématiques - L’accompagnement à la certification B2i L’ACCUEIL DU PUBLIC : LES ACTIONS PROPOSEES Une partie du public qui vient avec une demande précise d’utilisation de l’outil informatique dans un premier temps, est invitée à participer à d’autres actions du Lieux Ressources, sur d’autres thématiques.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 62 -


L’ACCES LIBRE Il permet aux usagers de disposer librement des machines L’utilisation la plus courante de l’accès libre est : - Consultation des offres d’emploi et postuler en ligne - Mise en forme et actualiser son CV ou lettre de motivation et l’imprimer - Consultation de la messagerie électronique - Recherche d'informations sur le web - E administration (droit, CAF, logement, état civil, Pôle emploi, santé, etc.) - Activités culturelles ou documentaires

L'ACCOMPAGNEMENT Pendant l’accès libre, l’animateur est toujours présent dans la salle pour une aide technique aux utilisateurs ou des conseils. Cette aide concerne en majorité l'aide à la rédaction de CV, l'utilisation de la messagerie. Au-delà de l’aide technique de l’animateur, sa présence sur ces temps là lui permet de repérer les besoins des usagers. Cette veille favorise la construction des actions et ateliers thématiques en lien avec les besoins exprimés. Depuis une année environ, nous repérons très clairement une augmentation de la demande par des parents. La demande d’apprentissage et/ou de pratique de l’informatique dans un souci d’usage familial et domestique est très clairement en augmentation.

LES MODULES D’INITIATION Ces modules comprennent : La découverte du PC La découverte du système d’exploitation et des connaissances de base. La découverte d’un traitement de texte (Word). La découverte d’un tableur (Excel). La découverte d’Internet/Web et de la messagerie Internet. La découverte de la protection des enfants : Usages, stratégies de sécurité, le contrôle parental. ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION B2I Contexte : Le Brevet Internet et Informatique s’inscrit dans le cadre de la convention FEDER. Ce projet, axé sur l’apprentissage et le développement des compétences informatiques vise à rendre accessible et gratuit les TIC aux personnes en grande précarité. Le B2I est un Brevet de compétences en informatique délivré par l’Education Nationale et reconnu par le Ministère du Travail. Cette certification permet à la personne de valider un niveau en informatique et de le faire valoir sur son Curriculum Vitae. Les pôles du « Lieu Ressources Montpellier » proposent aux usagers, depuis le mois de Mars 2010, un accompagnement par groupe en vue de l’obtention de la certification B2I. La durée mensuelle des séances est de trente heures. Grâce à un Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 63 -


Cd-Rom d’accompagnement et l’aide de l’animateur Multimédia, les usagers sont soutenus par des séances d’initiations théoriques et de mise en pratique. Lors de ces initiations, différents domaines de compétences sont abordés tels que : - L’outil informatique et ses composants - La Réglementation et la Citoyenneté - Le traitement de texte : WORD - Présentation de documents : POWERPOINT - Traitement de nombres : EXCEL - Organisation d’informations : ACCESS - Navigation Internet et Messagerie Electronique A partir de cet apprentissage de l’outil informatique, l’usager peut ou non passer l’examen final permettant la validation de cette certification. Les Lieux Ressources étant labellisés « Centre d’Examen » via une convention passée avec le CRIJ, les usagers ayant suivi les initiations viennent en fin de cession passer leur certification B2I au sein de l’un des trois pôles. Objectifs de l’action :  -

-

Permettre l’insertion sociale et professionnelle des personnes grâce à des séances d’initiation théorique et de mise en pratique de l’outil informatique. Répondre aux attentes et besoins des publics ciblés sur le territoire de la ville de Montpellier en matière d’appropriation de l’outil informatique et d’orientation, dans une démarche privilégiant la prise d’autonomie. Réduire la fracture numérique par la prise en main de l’outil informatique. Accompagner les personnes en vue de l’obtention de la certification B2I. 

-

Objectifs spécifiques :

Accompagner les publics rencontrant des difficultés face à la prise en main de l’outil informatique Promouvoir la e-administration Favoriser l’accès à l’emploi Favoriser l’accès à la culture et notamment la culture multimédia. 

-

Objectifs généraux :

Objectifs quantitatifs :

L’objectif principal est de faire passer dix certifications B2I de Septembre à Décembre 2010. Fort de cette première phase d’expérimentation, une extension du nombre de certifications a été faite.

Contenu et déroulement de l’action :  Public concerné : le B2I s’adresse à des personnes en situation de précarité, bénéficiaire du RSA ou de minima sociaux (ASS, AAH,..) étant en démarche d’insertion et habitant la ville de Montpellier désirant acquérir une autonomie vis-à-vis de l’outil informatique.  Forme : le B2I se déroule en groupe, sous forme d’ateliers constitués de deux à cinq personnes sur chacun des pôles. Depuis le début de l’atelier, 4 cessions Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 64 -


de trente heures mensuelles de formation ont été organisées pour chaque pôle ce qui représente au total 276 heures de formation pour les trois lieux.  Période : Le projet global se déroule sur une durée de 16 mois. Les cessions B2I ont débuté au mois du Mai 2010.  Lieux : les séances se déroulent sur les trois pôles de l’association Lieux Ressources Montpellier à raison de deux fois par semaine (6h d’initiation). - Pôle Centre-Ville : 38, rue Proudhon 34090 Montpellier - Pôle Nord-Ouest : 15, rue Jacques Draparnaud 34000 Montpellier - Pôle Cassiopée : 410, avenue de Barcelone 34080 Montpellier  Orientations : par les travailleurs médico – sociaux des agences Départementales de Solidarité de Montpellier ainsi que différentes associations de la ville de Montpellier. Résultats de l’action : Quantitatif : l’objectif principal qui est de faire passer dix certifications sur l’année est atteinte et dépassée. En effet, sur 28 personnes qui ont suivi la formation, 16 personnes ont obtenu la certification B2I (8 certifications ont été validées sur le pôle centre-ville, 8 sur le pôle Nord-Ouest et 5 sont en cours de validation sur le pôle Cassiopée). Qualitatifs : Cet atelier permet : - de rythmer la semaine des usagers par des séances et des horaires définis - de les investir et de les impliquer au sein d’ un groupe - de redonner confiance aux personnes grâce au passage de la certification et au titre délivré - de se revaloriser et d’acquérir des compétences - de retrouver un lien social pour les personnes isolées - d’acquérir des compétences informatiques - d’échanger sur différents thèmes : offres d’emploi, sorties, actualité,..

Partenaires : projet commun au trois pôles du Lieu Ressources, en partenariat avec le CRIJ et le GRETA de Montpellier, soutenu par le Conseil Général ainsi que le FEDER. Financement : action menée dans le cadre du FEDER, financée par l’Europe, la Région ainsi que le Département de l’Hérault

EQUIPEMENT ET HORAIRES  Pôle Cassiopée : 8 postes (ouverture du pôle : 10 demi journées / semaine)  Pôle Centre ville : 3 postes (ouverture du pôle : 5 demi journées / semaine)  Pôle Nord ouest : 6 postes (ouverture du pôle : 7 demi journées / semaine)

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 65 -


RESULTATS (POUR LES ACCES LAM)

LES PUBLICS Public Demandeurs d'emploi Dont demandeurs d'emploi + 1 an Bénéficiaires du RSA Sexe : Hommes Sexe : Femmes Total public

1er semestre 171 (76 %) 114 (50 %) 119 (53%) 77 (34 %) 148 (66 %) 225

2eme semestre 251 (75 %) 160 (48 %) 175 (52 %) 124 (37 %) 212 (63 %) 336

1er semestre 1940 561 467 2968

2eme semestre 2755 377 1038 4170

LES USAGES Consultations (en heures) Accès libre Accompagnement Formation Total consultations (en heures)

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION B2I Publics Centre-Ville Nord-Ouest participants 13 10 Personnes certifiées 8 8

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

Cassiopée 5 0

- 66 -


BILAN Les usagers fréquentant les accès aux LAM sont de plus en plus nombreux, assidus et conscients de la nécessité de l’outil informatique dans leur démarche d’insertion. Les différents ateliers, le libre accès ainsi que la mise en place de la certification B2I, offrent un très large panel de possibilités pour les usagers. Ils peuvent ainsi utiliser l’outil informatique librement avec leurs propres acquis ou développer de nouvelles compétences grâce à diverses initiations tout en respectant le rythme de chacun en fonction de leurs capacités d’appropriation et de leurs besoins. Grâce à cet accueil et cet accompagnement basé sur l’écoute et le respect des usagers, la perception d’un changement dans leurs attitudes en matière d’écoute, d’ouverture aux autres par le dialogue et l’échange est vraiment perceptible et favorise la reprise de confiance en soi.

PERSPECTIVES Fort du constat que l’outil informatique est indispensable pour l’insertion des usagers fréquentant les trois pôles du « Lieux Ressources », il est nécessaire de renforcer l’accès et les initiations en prenant compte des évolutions et des demandes. En effet, de plus en plus de parents nous font part de leurs interrogations quant à l'usage des nouvelles technologies par leurs enfants. Ces questions restent pour eux sans réponses tant le champ couvert par ces nouveaux usages est vaste: il est tout à la fois technique, économique et sociétal. Conscient de cette difficulté à appréhender les dangers et les bienfaits de ce phénomène, les lieux ressources mènent depuis plusieurs années des actions visant à faire découvrir l’informatique aux parents, les initier suffisamment à cette "nouvelle donne" pour qu’ils puissent garder leur rôle d’éducateurs en matière d’usage des TIC. De plus, il est nécessaire que nous arrivions à maintenir et développer les initiations à la certification B2I puisqu' un grand nombre d’usagers ont une réelle demande quant à l’utilisation de l’outil informatique.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 67 -


LE PARTENARIAT ASSOCIATIF DYNAMIQUE DE RESEAU

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 68 -


IV - LE PARTENARIAT ASSOCIATIF – DYNAMIQUE DE RESEAU La participation à des réseaux de professionnels : Chaque pôle participe à des réseaux en fonction soit des spécificités du territoire, soit de compétences ou d’engagements particuliers. A travers ces espaces, il s’agit de confronter les pratiques avec d’autres, de partager des diagnostics, d’échanger des savoir-faire, de mutualiser des outils, d’approfondir les méthodologies pouvant aller jusqu’à construire des actions partenariales.

A) au Pôle Cassiopée Les actions partenariales sur le territoire Mosson Pôle Cassiopée CONTEXTE L’hébergement du pôle Cassiopée dans les locaux du Centre Social CAF Mosson, situe l’engagement de l’équipe dans une dynamique de travail qui favorise l’implication dans des projets et actions de quartier, en lien avec les acteurs sociaux du territoire. Le partenariat avec l’Agence départementale est aussi un travail de proximité dans la mise en œuvre d’actions et plus spécifiquement, l’action territoriale autour des loisirs et des vacances. OBJECTIFS Dans son travail au quotidien, l’équipe a le souci de développer ses actions par la mutualisation de moyens et de réflexion avec les acteurs du territoire. 1) Actions partagées avec différents opérateurs Actuellement, un réseau de nombreux partenaires reconnaît la valeur de notre action sur le territoire, ce qui permet la construction d’actions partagées avec différents opérateurs, tels que : le théâtre de La Vista, Cultures du Cœur, le domaine d'O, l'association Partajeux, les acteurs de la Maison du Projet Pierres Vives etc 2) Actions événementielles co-construites et co-animées

Ce chapitre fait référence aux actions événementielles co-construites et co-animées avec comme objectif principal de valoriser les habitants du quartier en tant qu’acteur et de les accompagner à oser prendre leur place, et s’exprimer en tant que citoyen. 3) Actions de valeurs partagées Cette dynamique de réseau se caractérise par le partage de valeurs telles que celles : - de créer du lien entre nos publics. - de mettre en place des lieux d’échanges et d’expression partagée. - de favoriser la mixité sociale, la rencontre intergénérationnelle. - de faciliter la construction de réponses collectives. - de valoriser l'autonomie des personnes.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 69 -


RESULTATS Ce travail de collaboration sur le quartier, de construction de projets avec des partenaires du territoire est un atout essentiel dans la capacité de Cassiopée à développer un travail en réseau. Les usagers et les animateurs de Cassiopée témoignent de la plus value qu'apporte ce travail de mise en réseau dans la mise en œuvre d'événements sur le quartier : rencontrer d'autres publics, partager les expériences, tisser du lien, élargir son horizon et découvrir de nouvelles activités, ou encore, compléter et acquérir des informations et des connaissances nouvelles et enrichissantes. Tout cela participe à la mise en confiance de la personne et à la valorisation de ses savoir-faire et savoir être.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 70 -


Coordination technique et planification des actions dans l’action territoriale « Vacances et loisirs de proximité » Pôle Cassiopée

CONTEXTE A partir d'un état des lieux de l'existant, les partenaires institutionnels et associatifs réunis autour de l'Agence Départementale qui pilote le projet oeuvrent ensemble pour la valorisation des actions. Ils ont mutualisé leurs moyens et compétences, complétant ainsi leur intervention afin que tout soit mis en œuvre pour que ce projet s'inscrive dans la durée et concoure à la mise en place d'un projet structurant sur le territoire de la Mosson. Le pôle Cassiopée est engagé depuis 6 ans dans cette action, d’une part par la mise en œuvre de son action spécifique mais aussi par son engagement au sein de la coordination technique de l’ensemble des opérateurs du projet. En responsabilité particulière de la commission « Bilan public et institutionnel » et la coordination de l’action « sorties familiales à la plage ». OBJECTIFS - Démocratiser l'accès aux loisirs et vacances - Valoriser la relation parents-enfants - Privilégier les liens intergénérationnels - Impliquer les familles dans le projet - Mutualiser et mettre en synergie les ressources locales - Optimiser les moyens et les réseaux d'information - Amener le public vers des structures de droit commun - Aide à l'autonomie des publics. RESULTATS Le pilotage de l'action a permis de mettre en place: - Un comité de pilotage institutionnel - Une coordination technique - des groupes opérationnels - Dispositif Vacaf/AVS - Sorties familiales - Sorties plage - Activités ponctuelles - Bilan - Une rencontre annuelle de présentation de l'action. Nombre de réunions :

5 comité techniques

8 rencontres des groupes opérationnels. PARTENARIAT Institutions et associations du quartier. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 71 -


Réseau associatif et institutionnel Pailladin. CONTEXTE Le réseau réunit les acteurs sociaux engagés sur des actions de terrain. Les associations et les institutions du quartier participent à la dynamique collective de développement local au service des habitants. Le réseau n'est pas une structure et n'a pas pour objet d'être coercitif . Le Centre Social Caf met à la disposition du réseau , des salles de réunions, un secrétariat et un animateur. OBJECTIFS Le réseau impulse une dynamique collective d'acteurs sociaux, associatifs ou institutionnels qui s'investissent dans le développement social local. Les objectifs sont : - Présenter les nouveaux acteurs de terrain à l'ensemble des partenaires - travailler en partenariat - mettre en cohérence les actions développées sur le quartier - être source de proposition et d'évaluation. Une charte et un support de communication ont été mis en place pour permettre une meilleure lisibilité de cette instance de travail, en particulier pour les nouveaux acteurs du territoire. RESULTATS Le réseau est un vecteur de connaissance, de projets, de soutien, de propositions, de transmission d'information, de réalisation d'actions communes. - Une fois par trimestre une plénière est organisée afin que l'ensemble des partenaires se rencontre pour faire le point du travail des commissions et pour rencontrer les nouveaux arrivés . Le pôle Cassiopée participe à toutes les séances plénières. - Un comité technique se réunit tous les mois. - Des commissions thématiques sont mises en places. Des retours sont effectués à chaque rencontre plénière. - Mise en place d'un site "Résopaill". Mis à jour régulièrement, il rend compte du travail des différentes commissions de travail ainsi que du déroulement des plénières, il informe également des actions en cours de chaque structure partenaire. 5 réunions de travail. PARTENARIAT Institutions et associations du quartier.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 72 -


Coordination des structures hébergées au Centre Social CAF Pôle Cassiopée CONTEXTE Pilotée par le Centre Social Caf, cette instance se réunit toutes les 4 à 6 semaines. Elle réunit un représentant de chaque structure hébergée par le Centre Social, à savoir : Le pôle Cassiopée, l’Ecole des Parents et des Educateurs, le DSI, ALCI, DEFI, la micro crèche, la structure multi-accueil de la Caf, l’association des adhérents du Centre Social, les Francas de l’Hérault et deux personnes du Centre Social ( le responsable, et une secrétaire). OBJECTIFS -

-

se tenir informé de l’activité de chaque structure. s’harmoniser sur des questions très pratiques liées à l’utilisation des locaux du centre social (utilisation du parking, horaire d’ouverture, usage des parties communes des locaux…). partager des réflexions communes sur le sens de nos actions en lien avec les priorités du Centre Social. Valoriser un partenariat privilégié par la proximité des locaux, qui peut aller jusqu’à la mise en œuvre d’actions partagées.

RESULTATS En 2009, un travail de recherche-action a été confié à une étudiante en Master II (intermédiation et développement social), elle a amorcé un travail de diagnostic sur la thématique de la parentalité (axe prioritaire du projet du centre social) : 1ère étape, établir un repérage du sens que donne les différentes structures à ce terme. 2ième étape, repérer les actions des différents partenaires sur la relation parentale. A partir de octobre 2010 et ce jusqu'en juin 2011, pour sa deuxième année de Master II, dans le cadre de la phase opérationnelle de son action, l'axe de travailler sera l'élaboration d'une charte et un livret de présentation de l'action du centre social. Des usagers du pôle Cassiopée apportent leurs contributions au projet et participent aux réunions sur ce thème, leurs paroles étant essentielles ainsi que la récolte de leurs témoignages et opinions en tant que parents et usagers des lieux. Nombre de rencontres : 7 PARTENARIAT Centre social Caf et associations hébergées.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 73 -


Participation aux diagnostics Pôle Cassiopée Journée nutrition santé, le 7/12/2010, organisée par la Commission régionale de A.R.S Cette année l'axe développé est la lutte contre l'obésité infantile, vers une synergie des acteurs. Rappel : Le Lieux-ressources a développé sur ses 3 pôles des actions de prévention dont les axes de travail sont l'équilibre alimentaire, les activités physiques et l'estime de soi. Le pôle Cassiopée a constaté qu'un grand nombre de parents souhaite s'approprier une démarche vers une meilleure hygiène de vie afin de lutter contre une alimentation trop riche en graisse et en sucre et contre le surpoids de leurs enfants. CONTEXTE "On estime que plus de la moitié de la population européenne est en surpoids ou obèse. Or, s'il est vrai que la surcharge pondérale porte souvent atteinte à l'image du corps et à la confiance en soi, elle nuit surtout gravement à la santé et pose de sérieux problèmes sur le plan de la santé publique, mais aussi individuelle, en Europe.Il ne s'agit pas seulement de sensation d'apathie et de manque de forme physique. La surcharge pondérale et l'obésité accroissent le risque de maladies graves telles que le diabète de type 2 ou les troubles cardio-vasculaires, deux des principales causes de mortalité dans le monde - qu'il est pourtant possible de prévenir.Beaucoup d'entre nous ignorent cependant qu'une personne en surpoids peut améliorer significativement son état de santé en perdant 5 à 10% de sa masse corporelle.En effet, une perte de poids graduelle et progressive de 5 à 10 % de la masse corporelle peut aider chacun(e) à retrouver la forme, une meilleure santé, et à réduire les risques d'hypertension, de diabète de type 2 et d'infarctus."

La nutrition est une priorité de santé publique depuis une douzaine d'années. En accord avec le Programme National Nutrition Santé (PNNS), notre région s'attache à développer des actions vis à vis des populations défavorisées, des jeunes et des seniors. - Journée annuelle d’échanges avec les décideurs et les professionnels sur ce thème. - Définir les meilleures conditions pour la mise en œuvre de programmes territorialisés de prévention et de prise en charge de l’obésité infantile. Programme de la journée: Le matin, ateliers autour des questions suivantes : 1) parents-familles comment les impliquer ? 2) l'offre alimentaire, quels atouts dans la prévention ? 3) l'activité physique, quelles conditions pour une bonne pratique ? 4) de la prévention à la prise en charge , quelles articulations ? L'après-midi, un compte-rendu des groupes de travail ainsi que des interventions de qualité: - Décodage sociologique de la question de l'obésité - Présentation d'études et d'actions nationales ou régionales. (Réseau EPODE, Bien Grandir dans l'Hérault, Plan d'obésité National..) Un bilan de l'action sera mis en ligne sur le site de A.R.S. Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 74 -


RESULTAT Cette journée a permis à l'animatrice de prendre contact avec L'A.R.S (Agence Régionale de la Santé) qui reprend les missions du GRSP. En ce qui concerne les appels à projets pour 2011, ils n'ont pas été définis, il semble que la tendance soit à la valorisation d'actions qui font leurs preuves en les démultipliant.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 75 -


Participation au Projet Educatif Local de la ville de Montpellier Le Projet Educatif Local est un cadre formalisé au sein duquel les acteurs qui œuvrent dans le domaine de l'éducation sur un même territoire, s'inscrivent pour exercer leurs missions et leurs responsabilités de façon conjointe, cohérente et coordonnée autour d'objectifs communs. CONTEXTE Rencontres par quartier : - Mosson le 29 septembre 2010 participation du Pôle Cassiopée - Cœur de Ville le 10 Novembre 2010 Participation du Pôle Centre ville Les réunions préparatoires de quartier s'articulent autour de 3 ateliers thématiques traduisant les axes majeurs du futur Projet Educatif Local. Thématiques: - La parentalité - la cohérence éducative - la place des jeunes dans la cité OBJECTIFS - Présenter le service et son personnel - Participer au débat - Groupes de travail sur les différents thèmes - Aide à la construction des premières assises locales de la réussite éducative.

RESULTATS Concernant la thématique, l'axe choisi par Cassiopée fut celui de la parentalité. En effet, la place du parent est prépondérante dans les actions développées par ce pôle autour de l'enfant. Les Assises se sont tenues le 15 janvier 2011. Des perspectives issues du travail sur les quartiers ont été présentées.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 76 -


B) Au Pôle Nord-Ouest L'essentiel du travail en réseau repose sur une dynamique de projets communs : ♦ Coopérative d’achats Ekaliter : alter’incub, Inra, voisins et citoyens en méditerranée, Direction de l’agriculture et développement rural (PIDE), Agence départementale les Cévennes – Las rebes, APC, INRA. ♦ Cuisiner malin pour trois fois rien : en partenariat avec l’Agence départementale les Cévennes- las rebes, CESF, médecin, assistante sociale, banque alimentaire, le jardin des pâtes. ♦ B2I : CRIJ En dehors, des ateliers liés aux actions, des réunions de travail préparatoire et de bilans sont organisées avec les partenaires.

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 77 -


C) Au Pôle Centre Ville ♦

Partenariat Soin de Soi

Finalité : Optimiser l'insertion sociale et professionnelle des personnes à travers la promotion de leur santé en répondant aux attentes exprimées tant par les professionnels que par le public en insertion. Objectifs généraux - Contribuer aux liens entre les professionnels dans leur pratique sur les problématiques de santé pour améliorer la cohérence et la continuité des accompagnements. Contenu et déroulement - Rythme : 3 réunions annuelles (si obtention du financement total) - Co-animation : agence départementale de la Solidarité Ecusson cœur de ville/Lieu Ressources - Lieu : antenne médico-sociale au 38, rue Proudhon 34090 Montpellier - Contenu Organisation de rencontres pluridisciplinaires afin de dynamiser le partenariat entre les professionnels du champ médico social et les acteurs de santé (repérage des réseaux existants, repérage des missions de chacun et des modalités de collaborations, construction d’outils de travail communs, informations thématiques avec intervenants spécialisés). Temps de régulation abandonnées suite aux baisses de financements

Santé mentale Ces réunions ont été programmées en lien avec le projet partenarial « soin de soi » qui comprenait un axe public mais aussi professionnel. L’objectif général est de contribuer aux liens entre les professionnels dans leur pratique sur les problématiques de santé mentale pour améliorer la cohérence et la continuité des accompagnements. Les objectifs opérationnels sont : - dynamiser le partenariat entre les professionnels du champ médico-social et les acteurs de santé mentale par des rencontres pluridisciplinaires. - proposer des temps de régulation sur les problématiques santé mentale/insertion à l’intention des professionnels impliqués dans l’orientation du public ou dans l’animation de projet. 2 réunions santé mentale en 2010 Professionnels concernés :  Agence Ecusson Cœur de ville  11 professionnels insertion / santé mentale  LR Pôle Centre ville Contenu :  Réunion avec professionnels de la santé mentale (CHU La Colombière, CMP, UMIPPP, ..)  Travail sur la demande  Les liens à développer Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 78 -


Soin de soi : comités de pilotage, de suivi et comités techniques Mise en place et pilotage en lien avec l’agence PDS Ecusson Cœur de ville et le CCAS des différentes réunions (8 réunions au total) : Comités de pilotage, Bilan bien manger bouger Bilan soin du corps esthétique Bilan relaxation bien être Comités techniques, Calendrier pilotage, Comités de suivi (avec 3 personnes ayant participé à l’action soin de soi) Evaluation et perspectives du projet partenarial Résultat et renouvellement référents TMS

Soin de Soi – ingénierie de projet Présenter la démarche et la méthodologie de projet de Soin de soi, visualisation du DVD « Soin de soi, le bien être un levier pour l’insertion ». 6 réunions de présentation en 2010. A la demande des professionnels : stagiaires AS, CESF d’agence PDS et CCAS, CHRS l’Oustal, un stagiaire master IDS1

Partenariat : Projet mené en partenariat avec l'agence PDS Ecusson coeur de ville et le CCAS de Montpellier, avec une mise à disposition de personnel médico-social (infirmières, assistants de services sociaux, CESF, éducateurs). Action pilotée par le pôle centre-ville, structure de proximité, ancrée sur un territoire et repérée pour sa place dans le dispositif d'insertion. Groupement Régional de Santé publique Languedoc Roussillon (GRSP LR), Contrat Urbain de Cohésion Social de Montpellier (CUCS).

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 79 -


3R : Recherche, Réflexion, Régulation au Pôle Centre Ville

Instance ouverte et pluraliste permettant à la fois :  De s’informer : une association ou un organisme est invité pour se présenter lors de chaque 3R  D’organiser les activités partenariales  D’ajuster ou de réajuster les pratiques  De débattre sur l’insertion, d’échanger, de réfléchir sur les problématiques communes et sur les meilleures réponses à y apporter. Dates et contenu Le 21/01/2010 : - Besoin en information et réorganisation des 3R - Echanges et débats Le 29/04/2010 - Présentation des chantiers d’insertion suivants : ARTEX, ERCA, la Gaminerie, Interlude Ouverture, Passerelle MECAM et Passerelle Artisanat - Echanges et débats

♦ Commission insertion professionnelle  Définir des références communes en termes de concepts, dispositifs, accompagnement des personnes vers l’emploi  Analyser le contexte socio-économique local  Réfléchir aux différents processus liés à l’emploi Professionnels concernés : 3 AS PDS, Gammes Réalise, CIDFF, E3JD, Coraline, Ouverture, CEMEA, LR Pôle Centre ville Dates et contenu Le 06/04/2010 - Les nouveaux référentiels - Le travail de partenariat Le 23/06/2010 - L’évaluation : indicateurs et outils - L’impacts du réseau dans le reprise d’emploi des personnes

♦ Rencontres professionnelles Présenter l’association et ses activités, les modalités d’inscription. 11 réunions en 2010. -

Agence PDS Ecusson Cœur de ville : AS et CESF CCASS : AS Stagiaires AS, infirmière, CESF – en stage à l’agence PDS ou au CCAS CHRS l’Oustal IPS L’Enclos Saint François Etudiants AS Belges : CIDFF UNISSONS

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 80 -


♦ Comités techniques UC d’i-PEICC Contribuer à l’animation de la démarche Université du citoyen. Participation à 3 comités techniques.

♦ Commission journal « RESSORT » du Pôle Centre Ville Elaboration du journal RESSORT, support de l’insertion sociale.  Favoriser la circulation des informations d’ordre professionnelles, culturelle, sociales, pratiques, …  Valoriser les écrits des usagers  Créer ou recréer du lien à travers ce journal « RESSORT » En 2010, une commission de travail. Elaboration du journal N°24, numéro « spécial témoignages » Perspectives : une réflexion est en cours quant à l’élaboration d’un journal unique de l’association Lieux Ressources Montpellier.

♦ Comité de suivi Polychromies Soutien logistique et technique :  Aide à la rédaction des objectifs et du projet  Définition des modalités de partenariat  Elaboration du partenariat avec la MPT Ricôme  Création des outils de suivi et d’évaluation  Suivi des ateliers  Diffusion de l’information et mobilisation du public ♦ Labo ISIC (Interventions Sociales d’Intérêt Collectif) IRTS Renforcer la professionnalité par le partage et l’analyse d’expériences Réfléchir aux repères théoriques et méthodologiques à l’exercice de ce mode d’intervention. Professionnels concernés :  Espace interinstitutionnel, interprofessionnel,  Ouvert aux intervenants de terrain, formateurs et étudiants  LR Pôle centre ville Contenu  Lieu d’échange et de diffusion, proposant une approche méthodologique et l’élaboration collective d’un savoir.  L’expérience de terrain est mutualisée et enrichie.  Présentation, démarche et méthodologie de l’action Soin de soi  ISIC : Quelles marges de création ?

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 81 -


V – L’enquête OBJECTIF GENERAL Recueillir de nos partenaires de terrain (institutionnels, associatifs, usagers), des éléments précis permettant d’actualiser, de vérifier et de préciser la permanence et la pertinence des fonctions remplies par nos lieux ressources, au travers de l’appréciation qu’ils en ont.

CONTENU ET DEROULEMENT L’enquête s’est déroulée du début juin à la mi-octobre 2010. Une collaboration a été menée avec l’IRTS avec la participation de 4 étudiantes en 3ème année de formation pour le diplôme de CESF (Conseillère en économie sociale et familiale), en lien avec la promotion toute entière. 3 questionnaires en ligne ont été élaborés et diffusés, à destination :  des usagers  des associations partenaires  des institutionnels de terrain (travailleurs médico-sociaux Départementales de la Solidarité, du CCAS, de la CAF, …).

d’agence

Le taux de réponses à ces questionnaires a été excellent :  107 réponses d’usagers,  50 d’institutionnels de terrain,  et 28 d’associations partenaires ont été recueillies. Des interviews complémentaires ont été menés par les étudiantes de l’IRTS

Cette enquête nous a permis d’affiner notre plan d’action pour 2011 ; une rencontre de restitution des résultats de ce travail sera organisée prochainement, ouverte à l’ensemble des partenaires intéressés. Des documents détaillés sur les résultats de cette enquête peuvent d’ores et déjà être demandés et communiqués par Lieux Ressources Montpellier..

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 82 -


CONCLUSION Les Lieux Ressources Montpellier ne sont pas, comme certains l’ont cru parfois, une institution qui avait un sens clair dans la période de mise en place du RMI et qui le perdrait aujourd’hui avec la mise en place d’une nouvelle organisation et de nouveaux dispositifs. Le présent rapport d’activité, comme l’enquête que nous avons menée en 2010, ci – dessus évoquée, montrent clairement que leur rôle reste tout à fait d’actualité. Il est clair cependant qu’il nous faut poursuivre le travail entrepris d’actualisation au nouveau contexte : développement de l’aspect « creuset » d’initiatives d’entraide et de solidarité entre usagers, poursuite de la mutualisation, diversification de nos interlocuteurs. Sur ce dernier point, l’annonce de la subvention de la mairie pour 2011 – toujours à un niveau symbolique de 1 500 € comme nous l’apprenons au moment de rédiger ces quelques lignes de conclusion – montre qu’il nous faut inlassablement continuer à convaincre ! Nous nous y emploierons, certains de l’utilité sociale de notre action, conscients de la nécessité de l’adapter à l’évolution du contexte, déterminés à l’améliorer constamment

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 83 -


ANNEXE I

Tableau récapitulatif des indicateurs

ACTIVITE LIEUX RESSOURCES MONTPELLIER Cumul Année 2010 0- INSCRIPTIONS Nombre d’inscrits

666

Nombre d'accueils réalisés (1 accueil = 1 temps avec 1 usager)

6169

1- INDIVIDUEL 1-1 - ACCUEIL 1 - 2 - ENTRETIENS Nombre de 1ers entretiens réalisés

401

Nombres d'entretiens réalisés (sans compter les 1ers entretiens)

1993

2 - COLLECTIF 2- 1 – EN DIRECTION DES USAGERS Informations collectives Nombre de séances

29

Nombre de participations (à partir des feuilles d'émargement)

258

Ateliers animés par le LR Nombre de séances

165

Nombre de participations (à partir des feuilles d'émargement)

822

2 - 2 – EN DIRECTION DES PROFESSIONNELS Réunions thématiques Nombre de séances

37

Nombre de participations (à partir des feuilles d’émargement)

296

2 - 3 - EVENEMENTS ORGANISES Nombre d'évènements produits

49

Nombre de participations (à partir des feuilles d'émargement)

362

3 – SOUTIEN AUX PARTENAIRES Structures qui ont bénéficié d'un soutien technique de la part du LR

9

Nombre de séances d'ateliers animés par un tiers

61

4 – MISE A DISPOSITION DE LOCAUX Nombre de structures qui ont bénéficié d'une mise à disposition de locaux

9

5 - STATISTIQUES 5 - 1 - TYPE DE PRESTATIONS RSA

356

Autres minima sociaux

98

Autres types de ressources

212

TOTAL

666

Services RUPI agences départementales

192

Service RUPI CCAS ou CIAS

31

Service RUPI association agrée

93

5 – 2 - ORIGINE DES ORIENTATIONS

Pôle Emploi

78

Autres

272

TOTAL

666

Lieux Ressources Montpellier – Rapport d’activité 2010

- 84 -


Rapport d'activité 2010 LRM