Page 1

Ensemble... MÉDITONS ! La Parole entendue au cours de l’été… Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. » (Jean,6,35) Ne brisez pas l’élan de votre générosité, mais laissez jaillir l’Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur. (Rom,12,11) Ce que chacun de vous a reçu comme don de la grâce, mettez le au service des autres, comme de bons gérants de la grâce de Dieu sous toutes ses formes : si quelqu’un a le don de parler, qu’il dise la Parole de Dieu ; s’il a le don du service, qu’il s’en acquitte avec la force que Dieu communique. Ainsi en toute chose, Dieu recevra sa gloire par Jésus Christ. (I Pierre 4,10,11) … et tandis qu’intercède pour nous la très sainte Vierge Marie, emportée au ciel, que nos cœurs brûlants de charité aspirent toujours à monter vers Toi. Par Jésus Christ, notre Seigneur ! (prière sur les offrandes, 15 août) Dieu, qui peux mettre au cœur de tes fidèles un unique désir, donne à ton peuple d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets ; pour qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs s’établissent fermement là où se trouvent les vraies joies. Par Jésus Christ, notre Seigneur. (oraison du dimanche 22 août) Pour « accueillir Dieu dans l’ordinaire des jours », apprenons à aimer, à goûter la Parole qui s’offre à nous. Laissons nous travailler par elle. Qu’elle soit source de vie pour chacun de nous. C.L.

GOÛTONS ET VOYONS… L’église de Poncé-sur-le-Loir L’église saint Julien de Poncé, de style roman, est célèbre pour ses fresques romanes. Longtemps cachées sous un badigeon de chaux, et redécouvertes en 1883 par l’abbé Troublet, elles comptent parmi les plus belles et les plus représentatives de la Vallée du Loir. Les peintures murales comme les vitraux de nos anciennes églises n’étaient pas seulement oeuvres décoratives à la gloire de Dieu, mais aussi moyens d’enseigner les éléments de la foi de l’Eglise, images au service de la catéchèse, dirait-on aujourd’hui. On peut ainsi, aidé de la plaquette destinée aux visiteurs, discerner diverses scènes illustrant l’Evangile, de l’enfance du Christ (: annonce aux bergers, adoration des mages, massacre des innocents..) à la Passion et Résurrection et au Jugement dernier, mais aussi une parabole « Lazare et le mauvais riche », et un épisode miraculeux de l’histoire des croisades. Depuis huit siècles, ces peintures murales

12

retiennent l’attention et parlent à tous. « Il n’est pas nécessaire de s’affirmer catholique pour exprimer l’appel au spirituel. » Croyants comme personnes de philosophies différentes viennent en ce lieu de sérénité, y méditent ou y prient.

Réalisation et impression : GRAPHI LOIR - 72500 Château-du-Loir

Depuis 1994, un livre d’or est à la disposition des 28 à 30000 visiteurs (45 pays et cinq continents). Parmi plus de 3000 témoignages dont la lecture souvent est édifiante, on peut lire à maintes reprises : - « Dieu merci, enfin une église ouverte ! … » - « C’est un lieu merveilleux. C’est comme rencontrer Dieu. Cette église est belle car simple, et sa simplicité me rappelle la simplicité des cœurs proches de Jésus. » - « Tout ce qui m’importe, c’est ta présence, Seigneur, dans cette église, et surtout dans mon cœur. Pouvoir venir à tout moment passer un moment avec Toi, dans le silence faire oraison… » - « Je suis ému par la beauté de cette magnifique église particulièrement accueillante et réconfortante. Elle donne envie d’y prier et parler à Dieu, lui demander de nous guider et nous soutenir, de nous sauver. » A.Sevault Seigneur, j’aime ta maison et le lieu de gloire où tu habites !

Edito Une question à la foi Année sacerdotale Vie des PCCL Horaire des célébrations Liturgie Chrétiens solidaires Pour les jeunes Partageons Goûtons et voyons

p.2 p.3 p.3 p 4–5 p.6-7 p.8 p.8 p.9 p.10-11 p .12

Vous trouverez à l’intérieur les horaires et dates des Messes

5

Sur mon agenda… le dimanche 13. Proximité et fraternité : Un repas partagé à Vouvray par les participants de la Communauté Locale. Religion populaire : Bénédiction d’un calvaire à Chenu ; belle occasion de se souvenir que le Seigneur nous a aimés jusque là et d’inviter tous les villageois chrétiens à cette manifestation. Bravo pour ces initiatives ! Encore et toujours : en avant !

Sept. 2009 - Prix : 2 € Édité à 400 ex.

Christian MAMELLE, Curé


Ensemble...

ÉDITOrIAL

partageons joies, peines et temps forts…

Ensemble... Ont rejoint la maison du père

Permanences des Paroisses : Presbytère de Château-du-Loir 2, rue E. Gendron 72500 Château-du-Loir Mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h Samedi de 9h30 à 12h (sauf vacances scolaires) Vacances scolaires mardi à samedi de 9h30 à 12h Tél. 02 43 44 01 28 Presbytère de La Chartre 9, rue de la Madeleine 72340 La Chartre-sur-le-Loir Mardi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h Jeudi de 14h à 17h Tél. 02 43 44 41 03 catho-du-loir.over-blog.com Equipe du bulletin Ensemble, peuple de baptisés… Père Christian MAMELLE Directeur de la rédaction

Michel JAMET Rédacteur

Alain TrOUSLArD Rédacteur

Chantal LEBATArD Responsable de la rédaction

U

n an, c’est un bon début, mais jeunesse peut aussi rimer avec fragilité ! Merci de fêter avec moi en lisant ce numéro 5, l’entrée dans sa deuxième année de notre Bulletin Paroissial du grand Sud-Sarthe.

A

vec 4 de nos servants de chœur : Franck, Louis, Maxence, Benoît, j’y suis allé de nouveau 36 heures pour participer à un grand spectacle (27 août) retraçant la vie de Saint JeanMarie Vianney ; des propositions seront faites en ce sens durant e journal tient la rampe, vous cette année. me l’avez dit. Merci à l’équipe et à vous fidèles lecnnée du sacerdoce, Saint teurs, en particulier à ceux et Jean-Marie Vianney, la famille, celles qui ont accepté d’écrire un trois axes pour nous cette année témoignage ou de faire un avec la lecture et la méditation de compte-rendu d’activités locales. l’Evangile de saint Luc en Petites Communautés car nous n’avons ’ai souhaité que ce document qu’un but : suivre le Christ. soit à, la fois un lieu de forma- Bonne année ! tion et d’approfondissement de la Christian Mamelle foi chrétienne, un lien entre tous nos clochers et particulièrement au service de l’Evangile dans nos 8 petites Communautés Catholiques Locales.

C

A

J

HUMEUr DU CUrÉ • Moins bonne : - Le cri d’une nouvelle paroissienne : « On m’a éjectée de la place où j’étais à l’église en disant : c’est ma place ! » J’osais à peine croire que c’était encore possible en 2009 !!! - Je ne comprends pas que pour des raisons secondaires des “ frères aînés dans la foi” refusent partage de foi, lectio divina avec des « jeunes frères hésitants, timides… en pointillé dans la foi » ! Et pourtant, les six soirées de partage proposées dans les Petites Communautés sont l’occasion pour tous de vivre un vrai temps fort d’Evangile : mais… cela demande peut-être de réelles conversions ? • Bonne : - J’apprends par une fidèle paroissienne que l’intérieur de l’église de Montabon sera bientôt revu et corrigé : Merci Monsieur le Maire ! - Continuons à soutenir et encourager les municipalités afin que nos églises soient dignes du signe qu’elles doivent donner au centre de nos villages - et à nous d’y être acteurs ! C.M., votre curé

N

ous avions demandé à Monseigneur Le Saux d’écrire l’édito du numéro 4. En y regardant de plus près, j’y vois deux axes principaux : d’abord l’importance de la famille comme lieu où se partage, se développe le sens du service, de l’effort, de la patience, au quotidien. C’est aussi par la famille et en son sein qu’émergent des vocations.

C

’est là le deuxième axe : Le Pape nous propose une année du sacerdoce avec comme modèle de tous les prêtres le saint Curé d’Ars (+ 1859).

A LIrE L’encyclique du pape Benoît XVI sur les questions sociales : « L’Amour dans la Vérité »… Rendue publique le 7 juillet dernier,cette lettre très attendue, reprend des thèmes des précédentes encycliques « sociales », et s’attache à commenter certains aspects du développement durable dans le respect de la dignité de l’homme, pour proposer un développement humain intégral dans la charité et dans la vérité.

Mme Solange Schaeffer à CDL le 22.02 Mr Robert Froger à Dissay le 23.02 Mme Brigitte Duverne à CDL le 26.02 Mr Eugène Mechin à Luceau le 27.02 Mme Suzanne Houchard à Flée le 27.02 Mme Renée Cervera à Vouvray le 28.02 Mme Renée Charpentier à CDL le 01.03 Mme Odette Delmas Turpin à CDL le 02.03 Mr Roger Majas à Luceau le 05.03 Mme Irène Dutheil à CDL le 09.03 Mr Aimé Garnier à CDL le 11.03 Mr Michel Quentin à CDL le 19.03 Mr Pierre Papin à CDL le 24.03 Mme Odette Lozacheir à Jupilles le 31.03 Mme Berthe Semons à CDL le 31.03 Mr Clément Gambette à Nogent le 01.04 Mr Georges Pottier à Vouvray le 02.04 Mme odette Milon à Thoiré le 05.04 Mr Robert Boussin à CDL le 06.04 Mr Louis Cheron à Luceau le 12.04 Mr André Bourdelin à CDL le 13.04 Mr André Guillon à CDL le 16.04 Mr Jérémy Hatton à CDL le 24.04 Mme Alda Gendron à Flée le 08.04 Henri Dhavernas à Chenu le 12.02 Kleber Fouquet à Vaas le 18.03 Denise Bellego à Vaas le 31.03 Sylvie Leclerc à Vaas le 8.04 Christiane Chauvin à Vaas le 14.04 René Boussard à Vaas le 14.04 Alice Gilbert à Vaas le 20.04 Bernard Donnet à St-Pierre de Chevillé le 05.09 Mme Berthe Bregand à Chahaignes le 10.02 Mme Marie-Louise Nicolas à Poncé/Loir le 13.02 Mr Claude Verneau à Marçon le 17.02 Mme Jeanne Beucher à La Chartre 25.02 Mme Angèle Vaudeperre à Chahaignes le 28.02 Mme Lucienne Sacher à la Chartre le 11.03 Mme Loiuse Leproust à Chahaignes le 13.03 Mme Georgette Renier à L’Homme le 17.03 Mme Denise Foussard à Beaumont/Dême le 18.03 Mr Dominique Viaud à Poncé/loir le 20.03 Mr Georges Leportier à Ruillé/loir le 21.03 Mme Sonia Porcheron à Ruillé/loir le 01.04 Mme Yvette Oger à Poncé/loir le 17.04 Mr Camille Cormier à Marçon le 24.04 Mmr Georges Porte à Chahaignes le 25.04

Une réunion pour partager cette lecture importante sera organisée dans l’année.

C Pour nous joindre : bulletin.ensemble@orange.fr

2

omme chaque année, j’étais à Ars en août (avec quelques paroissiennes) pour animer une semaine de retraite. Le prix de 2 euros auquel vous est proposé ce bulletin, représente le prix coûtant. Vous pouvez soutenir sa parution par un don spécifique. Vous pouvez également vous inscrire auprès de M.Jamet pour réserver les 4 numéros de l’année.

11


Ensemble...

Ensemble...

préparons la lecture de l’Evangile de Saint Luc

partageons joies, peines et temps forts…

(année liturgique C) Ont reçu le baptême pour la joie de l’Eglise A Château-du-Loir : Mickaël Bazoge le : 12.04 Cloé Johan Loréna Cador Justine Huet Joffrey Heulin Caryl Dupont Nathan Poivilain Noé Gorriz Louis Barrault Nathan Barrault Marius Herisson le : 02.05 Etienne Menard Léa Baraud Marie Vigier A Vaas : Amicie Perez le 3-01-09 Elouan Théard le 19-04-09 Paul de La Bouillerie le 19-04-09 Manon Chauvelier le 19-04-09 Alexis Poussin le 19-04-09 Malo Milliancourt le 17-05-09 Nolan et Valentin Dupuy le 17-05-09 A Marçon : Olivier Bouchaud le 11.04 Antoine Zavaroni le 11.04

Veillée mariale, le 15 août en l’église de Marçon Pour célébrer davantage Marie, en ce jour de son Assomption,nous étions invités à nous retrouver en l’église Notre-Dame de Marçon, pour un office du soir en son honneur. Guidés par le Père Christian Mamelle, et le Père de Malherbe, nous avons médité quelques uns des « mystères » du rosaire. Marie a accueilli pleinement l’Esprit Saint en elle et par son « oui », a manifesté sa foi pour vivre totalement avec le Christ. « La première en chemin », elle nous a montré la voie. Elevée au près du Père, corps et âme, elle est la première des sauvés et est pour nous, modèle pour notre foi, et signe d’espérance. Avec l’Eglise toute entière, nous nous sommes réjouis, et nous l’avons chanté et prié dans la joie de ce beau soir de fête. C.L.

Fête des 7 clochers à la Chartre, le dimanche 23 août Le parc des Trèfles, à La Chartre, a servi de cadre ,en ce beau dimanche, à la messe en plein air, concélébrée par le Père Christian Mamelle et le Père Bruno Delaroche. Une assemblée nombreuse a participé à ce rendez-vous cher au cœur des paroissiens des 7 clochers, heureux de partager cette célébration festive. Après la messe, la joie d’être ensemble s’est manifestée autour du traditionnel verre de l’amitié, moment convivial que certains même ont pu prolonger par le repas sur place et l’après-midi passée à l’ombre des grands arbres. Que de dévouements discrets et efficaces pour nous procurer ce plaisir. Que tous ses artisans en soient ici remerciés ! C.L.

A La Chartre : Mathis Bunel le 03.05 Owen et Axelle Touchard le 03.05

Ont fondé un foyer chrétien par le sacrement du mariage Guillaume Richer et Christelle Bodier à Vouvray sur loir le 18.04 Aurélien Herisson et Maréna Milon à Flée le 25.04 Mickaël Vacheron et Noémie Lefrevre à Château du loir le 09.05 Grégory Vivet et Garifalia Désongos à La Chartre le Fréderic Olivier et Anne-sophie Gautier à Villers Hélon ( Aisne ) le 04.04

10

Tu as entre 7 et 11 ans et tu as envie de suivre Jésus ? Alors prends tes valises et viens t’inscrire au caté.

Tu es un ado qui veut approfondir sa Foi ou découvrir Dieu ? Alors prends tes valises et rejoins un goupe de jeunes.

Contacter chaque paroisse ou aumonerie des jeunes à Château du Loir.

Luc, médecin grec et compagnon de Paul,nous dit-on, écrit vers l’an 80,pour confirmer dans sa foi le disciple Théophile et à travers lui le monde païen auquel s’adresse la Bonne Nouvelle . Son œuvre comprend deux parties : l’Evangile proprement dit , le « temps de Jésus » et les Actes des Apôtres ,le « temps de l’Eglise ». Son intention est de situer dans l’histoire du salut les évènements dont les Apôtres, « serviteurs de la Parole » avaient été les témoins et qui fondaient la foi de l’Eglise. L’Evangile s’ouvre sur un prologue qui:,constitué des récits de l’enfance, met en parallèle Jean le Baptiste et Jésus pour manifester qui est Jésus. Conçu du saintEsprit, né de la Vierge Marie, Il est le Christ, le Fils de Dieu, Seigneur et Sauveur universel. Le thème central est, en effet, le salut offert à tous par la miséricorde du Père, salut que le Christ accomplit en donnant Sa vie, sacrifice qui Le fait entrer dans la gloire de son Père et y introduit l’humanité. Pour le souligner, Luc reprend le schéma narratif commun aux trois évangélistes synoptiques, mais arrange l’ordre de certains évènements et regroupe certains propos de Jésus. Ainsi, il fait de la période qui suit la Transfiguration un long voyage

vers Jérusalem où Jésus désire ardemment arriver pour offrir Sa vie au Père (9,51-19,28). Un thème spécifique de cet Evangile est celui de la grâce de Dieu, don que Dieu nous fait de son Esprit, révélé par le Fils, Parole de Dieu, qui nous invite à l’accueillir par la prière, et source de joie et de louange de Dieu pour ceux qui La reçoivent avec foi, comme le chante le Magnificat. Mais aussi exigence et appel au partage avec nos frères, surtout les plus pauvres et les exclus. Car, devenus enfants du Père, nous devons aimer ceux qu’Il aime et les aimer comme Il les aime. C’est le message fort que nous délivrent les paraboles et les épisodes spécifiques à cet évangéliste (le bon samaritain, l’enfant prodigue, l’histoire de Zachée …) souvent repris par les sculptures ou les vitraux de nos églises et de nos cathédrales. Chantal Lebatard

… Vivons l’année de réflexion sur le sacerdoce,

en accueillant le témoignage de la famille du Père Brice de Malherbe, dont les parents habitent Marçon :

LE MILIEU FAMILIAL, LIEU D'ECLOSION DE LA VOCATION Nous avons cinq enfants dont trois fils, et nous étions désireux d'accueillir une vocation religieuse parmi eux. Lorsque celle-ci a été annoncée, nous l'avons reçue comme une grâce, comblant mes prières de mère. Notre troisième fils, Brice, est celui que le Seigneur a appelé. Pas de prêtre dans la famille proche, mes grands pères étant calviniste et luthérien, leurs épouses catholiques, tous ayant du respect pour le sacerdoce catholique. Nous avons veillé à donner à nos enfants une éducation chrétienne solide malgré les aléas post-conciliaires. Nos cinq enfants ont fait leur première Communion au monastère La Paix Notre Dame à Flée. Brice et Stéphanie, les plus jeunes de nos enfants, ont même suivi des petits cours de catéchisme à Paris. Quelques amis prêtres étaient reçus à la table familiale et nos enfants savaient que, pour nous, la foi était au coeur de notre vie et l'enseignement de l'Eglise, la référence. Fidèles à la Messe dominicale, nous participions à des retraites de temps à autre dans les Foyers de Charité, ainsi qu’à un groupe d'études mensuel autour d'un père jésuite. Pour ma part, j'ai été longtemps engagée dans la catéchèse à la paroisse ou dans l'établissement scolaire des enfants. Ni coin de prière, ni prière familiale régulière ; mais les enfants

aimaient bien lire les bandes dessinées sur les vies des saints. A l'age de 21 ans, le jour de son anniversaire, Brice a annoncé son désir de rentrer au séminaire. Nous avons ressenti une joie profonde, mais nous avons insisté, tout comme son père spirituel, pour qu'il finisse ses études à Sciences Po avant d'entamer sa formation ecclésiastique, ce qu'il a fait après une année de service militaire. Nous ne pouvons qu'encourager les familles à être généreuses dans l'accueil des vocations de leurs enfants, non seulement parce qu'elles sont essentielles pour l'Eglise et le monde, mais aussi parce qu'elles sont merveilleusement porteuses de grâces pour les familles elles-mêmes et leurs proches.

Le Père Brice a été ordonné prêtre en 1994, pour le diocèse de Paris. Il est actuellement le délégué du Cardinal Vingt-Trois, Archevêque de Paris, auprès des établissements hospitaliers catholiques du diocèse, et responsable, avec un médecin, du département de recherche de santé et bioéthique au centre culturel des Bernardins. Il enseigne à l'Ecole Cathédrale, à la Faculté Notre Dame.

Angela de Malherbe

3


« EN PETITES COMMUNAUTES CATHOLIQUES LOCALES ou P.C.C.L. »

Ensemble...

8 PCCL et 8 responsables Vaas, St-Germain, Chenu : Edouard Gouyé Ruillé, Poncé : Sœur Marthe Château, Vouvray : Colette Dufour Marçon, Beaumont-sur-Dême : Monique Chevreau Jupilles, Thoiré, Flée, Beaumont-Pied-de-Bœuf : Marie Le Scornet Lavernat, Montabon, Nogent : Daniel René La Chartre, Chahaignes, Lhomme : Chantal Lebatard Château, Luceau : Jean Vignaud

UN BILAN ET UN PrOJET !

Les jeunes lisent St Marc

I/ BILAN

Echos de la fête de l’Evangile de Marc avec les « Franz Boys and Girls », le 28 juin à Château du Loir

En mai, un questionnaire a été envoyé à une cinquantaine de personnes diversement engagées dans les PCCL. 34 ont répondu. Globalement on peut dire que la grande majorité des personnes est satisfaite et même très satisfaite de cette initiative qui leur semble permettre de rendre visible la communauté catholique dans les villages (plus de proximité). Pour 2 personnes, le bilan n’est pas positif, ces personnes ne s’étant pas senties à l’aise. Ces rencontres locales ont permis aux chrétiens qui s’ignorent de se reconnaître et plusieurs (13) ressentent plus de proximité, de liens. On a vu dans les différents types de rencontres proposées des personnes qu’on ne voit pas habituellement, venues parce que c’était près de chez elles. Il y a là une grande espérance pour un renouveau chrétien. Quelques uns (3) venus « sur la pointe des pieds », ont rejoint la majorité de ceux à qui l’expérience a donné le goût de prier, de lire et approfondir la Parole de Dieu (10). Le partage sur la Parole a permis la découverte de la richesse et de l’approfondissement que permet la lecture en groupe. Les rencontres de carême ont été très appréciées par ceux qui y ont participé. Plusieurs estiment qu’il y a des lacunes (5) et des difficultés (organisation, fidélité et régularité des participants, horaires, relations humaines difficiles) mais tous désirent que l’expérience continue car chacun a pu se rendre compte de la soif de connaître la Parole qui habite les chrétiens. Beaucoup de positif, même si peu de participants, car cela fait naître l’espérance d’un réveil des attentes des « demandeurs de culte sans réelles convictions ». En ce qui concerne le malaise ressenti (cf plus haut), on note qu’il y a eu pour 2 personnes, le sentiment de ne pas être totalement accueillies dans leur différence face à des laïcs trop présents et « qui savent » ; manque d’humilité, de pauvreté). Il y a un effort à faire pour aller vers plus d’unité dans les groupes afin qu’ils deviennent de vraies communautés. Pour 1 personne, la prière du dimanche a été un « flop ». Pour les catéchistes, le rapport des enfants avec les PCCL n’est pas très clair et les enfants ont du mal à s’investir dans la vie des PCCL. (Certain(e)s catéchistes aussi ) ! Une personne déplore le manque d’accueil aux messe dominicales.

II/ PrOPOSITIONS

4

De nombreuses propositions ont été avancées, par exemple : - lire un texte moins long de l’Evangile. - être plus attentif encore les uns aux autres. - un déjeuner amical le dimanche ou en soirée ou… - Ouverture habituelle des églises des villages le dimanche, etc - Formations diverses pour des responsables. - Retraites, marches priantes dans la nature… Et en même temps des questions :

Ensemble...

des jeunes qui nous bougent…

Rencontre avec François Maleval réalisateur du « Gospel » : D’après la parabole sur la graine de moutarde, nous pouvons être jeunes et missionnaires. AT : Pourrais tu me dire ce qui t’a motivé ? FM : C’est de pouvoir se retrouver pour construire ensemble. Nous avons pus partager de bons moments. Nous avions le désir de remercier le Père Mamelle et A Bigot pour le pèlerinage à ARS. AT : Comment t’es venu l’idée ? FM : En vérité, cela est venu du Père Christian et j’ai accepté sans hésiter. AT : Qu’elles sont les difficultés rencontrées ? FM : Il n’y en a pas vraiment eues, si ce n’est d’être ponctuel pour les répétitions. En fait quand on est avec des jeunes plein de talents, ça ne peut que faciliter la tache !

AT : Quel message vouliez-vous faire passé ? FM : Nous sommes TOUS témoins du Christ, nous voulions rappeler la première mission du Chrétien qui est d’être Exemple et Orateur de l’amour de Dieu. Est-il passé ... ? Je vous le demande… ? AT : Comptez-vous renouveler l’expérience ? FM : Nous espérons avoir motivé d’autres jeunes à construire des spectacles. Ce fut une expérience enrichissante, à mon avis à l’année prochaine pour St LUC.

Mercredi 24 juin, 9h départ pour l’Ile-Bouchard L’agitation règne ce beau matin d’été sur la place de l’hôtel de ville de Château du Loir. En effet les enfants catéchisés de CE2, CM1 et CM2 de La Chartre, Vaas et Château embarquent dans 2 cars pour rejoindre 300 autres jeunes. « Dit Marie-France qu’allons nous faire là-bas ? »

« Nous allons prier, chanter et rencontrer une Dame qui a vu Marie » « Ah ! et on jouera quand ? » Dès notre arrivée, nous assistons à la messe, puis nous allons pique-niquer au bord de la Vienne, Merci Catherine ! A 14h nous écoutons en silence une des 4 petites filles, Jacqueline, raconter qu’elle a vu la Sainte vierge et l’Ange Gabriel plusieurs fois. La belle Dame lui a parlé. Puis Jaqueline nous a appris à faire un joli signe de croix.

« Qu’avez-vous retenu les enfants » demande Sonia.

« Que la vierge est très belle…. elle demande que l’on prie… elle nous a laissé des messages… Que la grotte de Marie et de l’Ange est belle… que la Dame a de la chance d’avoir vu Marie… j’ai du mal à y croire… je retournerai avec mes parents… j’aurai voulu parler avec la Dame » Après avoir joué, notre pèlerinage c’est terminé par la prière du chapelet : pour beaucoup c’était la 1ère fois. Pour tous ceux qui oublient facilement (comme moi) je vous donne un des messages de Marie lors de son apparition à l’Ile-Bouchard : « Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin. » Alain Trouslard

9


Ensemble...

Ensemble...

soyons l’Eglise qui célèbre

- la pastorale des jeunes, des malades, des personnes seules ou âgées (qui accepte de visiter, de faire lien avec la communauté chrétienne, de porter la communion ?) Pour finir : une question posée clairement par certains et sous-jacente dans beaucoup : « comment toucher les chrétiens de la périphérie ? »

(suite des réflexions parues en page 4 du N°4) Pour participer plus à la liturgie de la messe Fais de nous une éternelle offrande à ta gloire… Tout dans notre vie « va » à la messe, tout sert à la messe, nos efforts et nos réussites, mais aussi nos épreuves, nos manques, notre péché lui-même ! L’important, c’est de l’offrir pour que Jésus ait quelque chose à bénir et à multiplier, même si ce n’est pas grand-chose ! Car, dès lors qu’Il s’en saisit, Il en fait quelque chose à offrir au Père. Ce que nous apportons à la messe, c’est nousmêmes, rien d’autre que nous-mêmes. Tu n’as voulu ni holocauste ni sacrifice… alors j’ai dis : « voici, je viens ! » Ps39 Il est grand le mystère de la foi ! En Jésus Christ, à la fois grand prêtre et victime offerte pour notre salut, nous participons déjà au culte que le Ressuscité rend éternellement à son Père afin de lui offrir la parfaite adoration par laquelle nous sommes remplis de sa grâce et de sa bénédiction (Canon II). Un tel mystère accueilli dans le silence et le recueillement, ne peut être saisi que dans une démarche de foi, par des baptisés aidés par l’Esprit Saint. Avec Lui, nous dirons ensemble Notre Père et, offerts avec Jésus qui se fait nourriture pour nous donner Sa vie, nous prendrons part alors à l’œuvre de salut du monde. Allez dans la paix et la joie du Christ Fortifiés par la Parole et par l’Eucharistie, et rayonnants de la joie pascale, revêtus du signe de la croix du Christ que nous confie le célébrant dans sa salutation finale, nous sommes invités à partir vers nos frères pour partager la bonne nouvelle du salut offert à tous. Chantal Lebatard

…Chrétiens solidaires PAr LE BAPTÊME, SE rECONNAITrE SOLIDAIrES…, AUTrE NOM DE LA CHArITE ! Interrogez vos amis, votre environnement : se sentent-ils solidaires des autres ? de qui ? comment ? pourquoi ? au nom de qui ou de quoi ? Et « vous », comment répondriez-vous à ces interrogations ? Facile d’être solidaire des personnes dans l’épreuve, déjà plus compliqué d’autres dans la misère, qui nous coupe de situations que nous n’expérimentons pas personnellement. L’abîme entre des pays pauvres où l’on survit avec moins d’un euro par jour et le nôtre (pourtant qui revendique de toutes parts des droits et des aides…), creusant le lit de l’indifférence et du voile pudique de l’impossibilité de se comprendre… Etre solidaire dans le bonheur et dans la joie, semble même presque incongru dans un univers chargé de tant de maux et de souffrances. Dans notre quartier, notre village, notre pays, le monde, serait-il plus facile d’être solidaire, rien ne nous opposant aux personnes lointaines mal connues ? Quelle est notre solidarité effective avec nos « proches », en famille, au travail, en paroisse ?, ainsi qu’avec ceux pour lesquels nous n’avons aucune affinité ? Certes, une certaine solidarité peut exister au strict plan humain, mais qu’est-elle entre personnes partageant une foi commune, nous faisant nous reconnaître enfants d’un même Père et frères en Jésus Christ par notre baptême ?… Concrètement, quels actes précis confirment nos solidarités entre baptisés ?

un peu vos projets ou vos habitudes ? - L’aide auprès des malades ou des personnes en grand âge, la vivezvous souvent ? - Vous arrive-t-il de proposer votre voiture aux personnes qui pourraient en bénéficier ? ( Messes, réunions de PCCL, et autres…) - D’accepter de se former afin de pouvoir prendre sa place dans les célébrations liturgiques, lectures, catéchèse, prière pour d’autres personnes que vos enfants ou vos proches ? Ces idées vous viennent-elle à l’esprit ou les rejetez-vous dès qu’elles se forment ? - D’aller porter la communion à domicile, de la suggérer ou d’en parler ? - Solidaire dans la foi d’une personne que vous « n’aimez pas », qui vous agace ou qui vous semble hostile, pourriez-vous faire le premier pas d’une réconciliation, sans « rien attendre » d’elle en retour ?

III/ PrOJET Sans doute beaucoup de choses sont à continuer ou à mettre en œuvre. Comme j’aime l’expression des évêques de France quand ils disent qu’il faut évangéliser « à frais nouveaux » ! Nous devons nous ingénier pour annoncer le Christ et ouvrir de nouveaux chemins, trouver d’autres façons de faire, mais la lecture de l’Evangile, la prière, la messe, l’amour et le service seront toujours des chemins neufs et anciens. Comment mieux en vivre et en montrer la force et la vérité à nos proches ? Pour la deuxième année consécutive, je vous propose de vivre davantage en communauté de proximité géographique ou communautés catholiques locales, avec plusieurs points de repère : 1) La connaissance de Jésus le Christ avec l’Evangile de saint Luc. La méthode employée sera celle de la Lectio Divina, lecture, réflexion, prière, partage à partir de la Parole de Dieu. - Ce sera pour nous 6 rencontres en soirée, les vendredis. - Chacun pourra lire aussi chaque jour quelques versets de l’Evangile de Luc. 2) Cinq temps de prière le dimanche matin, souvent le 2ème dimanche du mois à 10 heures. 3) Cinq messes à 18h30 dans les différents villages. 4) Plusieurs messes de rassemblement dans l’année, particulièrement lors des grandes fêtes. Pour tous ceux qui en veulent plus, seront proposés des temps diocésains autour de l’année sacerdotale (pélé à Ars…), une retraite en carême sur place, pour les enfants 3 jours du 15 au 17 février, à Lavernat et : une session de Lectio Divina avec un grand spécialiste : le Père Christophe de Dreuille supérieur du séminaire d’Aix en Provence, le week-end des 3et 4 octobre ( précisions et détails à venir) : un temps très fort ! Merci de réserver beaucoup de temps pour ce week-end et comme l’écrit le Père de Dreuille :« Nourris-toi de la Parole ». Christian MAMELLE

Notre solidarité ne se vit pas qu’entre chrétiens, mais elle devrait cependant dès ici-bas se voir, se sentir, se goûter, s’entendre, se toucher… ! Le « voyez comme ils s’aiment » ECLATE-t-il entre nous tous ! ? … Solidaires du Christ, Lui qui patiemment « attend notre réponse », y pensons-nous vraiment ? Michel Jamet

8

- Acceptez-vous d’assurer un service quand quelqu’un vous le demande (et non seulement pour l’église ou la paroisse), même si cela dérange

5


Ensemble...

pour nos célébrations !

en Eglise qui prie et célèbre

Ensemble... Au service :

Sur nos agendas C’est au cours de la messe des familles, le 20 septembre à Vaas, le 27 à Château et le 4 octobre à la Chartre, que se fera la rentrée solennelle des catéchistes. Invitation au pèlerinage à Villedieu (41) dimanche 13 septembre prochain (messe à 16h). Bénédiction d’un calvaire à Chenu le 13 septembre à 16h30. Bénédiction d’un calvaire, la croix du Balun, à Lhomme le 20 septembre à 15h30. Session de « lection divina » avec le Père Ch.de Dreuille, les 2 et 3 octobre. Messe le 8 novembre à Chenu à 9h30 (messe de Saint Hubert). Messe le 14 novembre à Chahaignes à 18h30 (messe de Sainte Cécile). Autres informations • Adoration du Saint-Sacrement Chaque vendredi 9h30-12h à l’église St Guingalois. Chaque jeudi 15h-18h30 à la Providence de Ruillé. Chaque vendredi 17h15-18h45 au monastère de Flée (sauf le 1er vendredi du mois), vêpres. • Groupes de prières Des groupes de prières sont constitués dans différents lieux. Pour les rejoindre renseignezvous dans les paroisses. • Confessions individuelles Le samedi matin de 11h à 12h à Château du Loir (St Guingalois). Pour la Toussaint, des horaires complémentaires seront indiqués dans les paroisses.

des familles en deuil : - La Chartre, Chahaignes, Lhomme : Sœur Arlette - Ruillé, Poncé : Sœur Danièle - Marçon, Beaumont-sur-Dême : Mme Claude Guiard - Canton de Château-du-Loir : Mme Colette Dufour, Mme Yvonne Sénéchal, M. Alphonse Guéant - Vaas, Chenu, St-Germaind’Arcé : M. et Mme Edouard et Marthe Gouyé-Martignac, M. François de Vallois. des mariages : M. et Mme Jean et Michelle Vignaud des baptêmes : Mme Colette Dufour

A accompagner de notre prière Les débuts de la vie sacerdotale de Johan Visser, dont l’ordination, ce 28 juin dernier en la cathédrale Saint Julien, a marqué, pour notre diocèse, l’ouverture de l’année de réflexion sur le sacerdoce. Prions aussi toute cette année pour nos prêtres et pour les vocations. Différentes occasions nous seront proposées pour participer à cette année « sacerdotale ».

HOrAIrES DES MESSES de Septembre 2009 à Août 2010 Nous gardons les horaires des messes dominicales soit : 1er dimanche du mois : messes à Château du Loir et à La Chartre à 11h 2ème, 4ème et 5ème dimanche : messe à Château du Loir à 11h 3ème dimanche : messe à Vaas à 11h

Messes en semaine :

Autres célébrations eucharistiques

6

Monastère de Flée (la Paix Notre Dame) : Dimanche10h30/ semaine 9h30 (à partir du 9/9 se renseigner au 02.43.44.14.18) Maison de la Providence (ruillé) : Dimanche 9h30 /semaine 11h25 - La Chartre : mardi 9h (au presbytère) St-Pierre-de-Chevillé : dim.10 h 30 (en semaine se renseigner) - Château-du-Loir : mercredi 18h30 & vendredi 9 h Attention, pour les messes en semaine durant l’été à Château comme à la Chartre, se reporter à la page suivante.

7

journal paroisse n°5  

journal paroisse

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you