Page 1

ARGU FLASH RÉFORME DES RETRAITES

MANQUE DE COURAGE ET HAUSSES D’IMPÔTS À RETENIR

LE CHIFFRE

 Les mesures annoncées par François Hollande ne sont pas une réforme, elles se résument à des hausses d’impôts qui ne garantissent pas la pérennité de notre système de retraites  Le fardeau des retraites est repoussé sur le dos des jeunes  Les salaires nets des salariés vont baisser, les pensions des retraités vont être rognées, le coût du travail va augmenter ce qui risque d’accentuer le chômage  Rien n’est fait pour réduire les inégalités entre le public et le privé

7,1 milliards

C’est le montant des nouvelles augmentations des prélèvements obligatoires pesant sur les salariés, les retraités et les entreprises.

François hollande a fait le choix de la lâcheté  Ses mesures sur les retraites ne règlent pas le problème structurel du financement notre système par répartition. Alors que le besoin de financement de nos retraites sera de 20 milliards d’euros en 2020, le plan Ayrault ne dégage que 7 milliards d’euros. En outre, des mesures comme la mise en place d’un compte pénibilité ne sont pas financées. Plus des 2/3 des besoins de financement de nos retraites ne sont pas couverts et restent donc à charge des générations à venir.  Une nouvelle réforme des retraites sera donc indispensable dans un horizon proche.

François Hollande a fait le choix de l’impôt et du chômage Il augmente les cotisations sociales et baisse le niveau des pensions des retraités :

 Les cotisations retraites des salariés vont augmenter de 0,3 point d’ici 2020 pour un coût de 2,2 milliards d’euros : c’est une diminution du salaire net pour tous les salariés.  Les entreprises vont subir une hausse de leurs cotisations pour un montant de 2,2 milliards d’euros : c’est une nouvelle hausse du coût du travail qui risque d’accroître le chômage, alors même qu’en juillet 2013, la France compte plus de 5 millions de demandeurs d’emploi­. Le gouvernement affirme qu’en contrepartie il va baisser le coût du travail en 2014 : nous le souhaitons, mais à ce stade, la seule certitude est l’augmentation des cotisations…

www.u-m-p.org

3 septembre 2013


ARGU FLASH  Les pensions des retraités vont baisser  : elles seront gelées pour un montant d’1,4  milliard d’euros car elles ne seront plus revalorisées au 1er  avril de chaque année mais au 1er  octobre. En outre, les retraités parents de 3 enfants – donc ceux qui ont permis à notre système de retraites de survivre  –verront leur majoration de pension de 10 % fiscalisées pour un montant de 1,3 milliard d’euros. Recourir une nouvelle fois à l’impôt pour ne pas avoir à prendre de décisions courageuses est une faute économique alors que le niveau de pression fiscal étouffe les Français avec un taux proche de 47 % du PIB : un triste record dans l’histoire et dans le monde.

François Hollande a fait le choix de l’injustice et du clientélisme  Les générations nées à partir de la fin des années 1960 vont porter l’essentiel de l’effort­fiscal et de l’augmentation de la durée de cotisation, prévue à compter de 2020. La jeunesse est sacrifiée par un Président qui jurait en faire une priorité.  Conformément au souhait des syndicats, rien n’est fait pour combler les inégalités entre régime général, régime public et régimes spéciaux. Aujourd’hui, le taux de cotisation est pourtant de 10,55 % dans le privé et de 8,39 % dans le public, le taux plein de liquidation est de 50 % dans le privé et de 75 % dans le public et le salaire de référence est calculé sur les 25 meilleures années dans le privé et sur les 6 derniers mois dans la fonction publique.

François Hollande a fait le choix du reniement  En 2010, la gauche claironnait qu’une fois revenue au pouvoir elle reviendrait sur la réforme de Nicolas Sarkozy (Jean-Marc Ayrault, le 10 septembre 2010 « nous assumons l’engagement pris par Ségolène Royal sur le droit de partir à 60 ans. Si nous sommes au pouvoir en 2012, nous le rétablirons »).  Les annonces de Jean-Marc Ayrault du 27 août entérinent les réformes courageuses portées par la droite en 2003 comme en 2010.

L’UMP propose une réforme courageuse, équitable et durable À l’UMP nous proposerons, le 1er octobre prochain, une réforme courageuse basée sur des principes clairs :

 L e refus de toute hausse d’impôt et de toute baisse des pensions.  L a nécessité de travailler plus longtemps car l’espérance de vie progresse.  La convergence entre le public et le privé dans un régime de retraite unique.  La mise en place de mesures structurelles qui assurent la pérennité de notre système de retraites.

www.u-m-p.org

3 septembre 2013

Réforme des retraites : manque de courage et hausses d'impôts  

Argumentaire UMP - Réforme des retraites : manque de courage et hausses d'impôts

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you