Issuu on Google+

X 41 Conseiller Technique PC Réseau

Chef d’entreprise

JUIN 2009


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Table des matières 1. Introduction 1.1. Contexte de la démarche 1.2. Philosophie 1.3. Contenus du référentiel 1.3.1. Les référentiels 1.3.2. Référentiel métier 1.3.3. Référentiel de compétences 1.3.4. Référentiel de formation 1.3.5. Référentiel de d'évaluation

3 3 4 4 4 4 4 5 5

2. Référentiel métier 2.1. Elaboration 2.2. Description du métier 2.3. Liste des principales activités 2.4. Sources des référentiels 2.5. Exigences de la fonction 2.6. Conditions d’accès à la formation

6 6 6 11 11 12 13

3. Référentiel de compétences

13

4. Référentiel de formation

15

4.1. Organisation pédagogique en paliers 4.2. Organisation pédagogique en modules 4.2.1. Organisation modulaire 4.2.2. Grille de répartition heures-points 4.3. Méthodologie 4.4. Les types de « savoirs » 4.4.1. Les savoir-faire comportementaux 4.4.2. Les savoir et savoir-faire Activité 1 : Mettre en œuvre des systèmes d’exploitation et d’environnement informatique Activité 2 : Mettre en œuvre un réseau local informatique Activité 3 : Mettre en œuvre un système LINUX/UNIX Activité 4 : Mettre en production et dépanner des réseaux Windows 2003 Activité 5 : Gérer techniquement un parc informatique Activité 6 : Créer sa propre activité professionnelle et en maîtriser les aspects de gestion

16 16 16 17 18 21 21 21 21

4.5. Les contenus associés

30

5. Référentiel d'évaluation 5.1. Identification du référentiel 5.2. Evaluation

41 41 41

6. Annexes NEANT

44 44

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

22 24 25 26 27

Page 2 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

1. Introduction 1.1. Contexte de la démarche Les concepts de compétence, de modularisation et de validation, d'actualité dans le domaine de l'éducation et de la formation professionnelle en Europe, font leur chemin également en Belgique. Persuadé du bien-fondé d’une telle approche, l’IFAPME inscrit, de façon volontariste, ces axes de formation dans un nouveau mode d’organisation. Evolution de l’organisation des formations construites autour de ces concepts • Dès 1998, le contrat de gestion, approuvé par le Gouvernement wallon, prévoyait d’inscrire l’apprentissage et la formation de chef d’entreprise dans une démarche de modularisation de la formation. • Dans le contrat d’avenir de la Région Wallonne, Madame la Ministre ARENA inscrit, dans ses priorités, l’accroissement de l’accès à la formation en Wallonie par la valorisation des expériences et acquis individuels via un système de validation des compétences. • Les centres de compétences, opérationnels dès 2004, seront labellisés et s’appuieront sur des référentiels de compétences favorisant les passerelles entre opérateurs. • Le FOREM, par sa nouvelle structure, le service public de l’emploi, s’est doté d’une nouvelle entité de « Régisseur-ensemblier » qui a comme rôle d’implémenter en Région wallonne toutes les actions en termes d’emploi et de formation menant à l’emploi. Des partenariats sont prévus entre opérateurs de formation qui devront faire agréer leurs activités. L’IFAPME doit opérationnaliser l’organisation modulaire de ses formations nécessaires à ce type de collaboration. • Sur l’initiative du Gouvernement wallon, un accord de coopération entre la Communauté française, la Région wallonne et la Commission communautaire française, relatif à la validation des compétences dans le champ de la formation professionnelle continue, a vu le jour. Il vise la mise en place d’un système commun de validation des compétences accessible à tous les travailleurs (actifs ou non) de plus de 18 ans. A cet effet, a été créé un Consortium composé des institutions publics dans le champ de la formation professionnelle continue : l’Enseignement de promotion sociale, l’IFAPME, le FOREM et Bruxelles Formation. Sur le terrain, l’IFAPME est déjà engagé dans différents projets de partenariat sur les thèmes de la validation des compétences (Projets Wallonie/Québec, FORIFE, EQUAL,…) 2002 : 2003 : 2004 : 2005 :

traduction progressive en référentiels des programmes de formation de l’IFAPME, traditionnellement définis sous forme de contenus expériences pilotes dans certains métiers destinés ensuite à être généralisées dans tout le réseau traduction en référentiels des 46 professions prioritaires représentant 90% du public inscrit dans les formations IFAPME (liste en annexe) la création des centres de validation des compétences dans les centres PME du réseau de l’IFAPME dans différents secteurs d’activités économiques par une démarche d’assurance qualité et avec une reconnaissance des Gouvernements RW et RB et de la Communauté française

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 3 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

1.2. Philosophie Sans changer fondamentalement les objectifs poursuivis par le réseau, la modularisation, sur base de compétences, implique une nouvelle approche de la formation et une transformation de nos structures de formation. Les enjeux sont importants dans la mesure où la validation des compétences rend possible la continuité d'une gestion cohérente de la formation tout le long de la vie et peut assurer des garanties de reconnaissance des compétences professionnelles.

1.3. Contenus du référentiel 1.3.1. Les référentiels Quatre ensembles d’informations servent de référence pour l’exercice d’un métier et pour l’organisation d’une formation : o o o o

le référentiel métier le référentiel de compétences le référentiel de formation le référentiel d'évaluation

Dans le cas qui nous concerne, le référentiel sert principalement de cadre à l’élaboration des objectifs et des contenus de la formation (référentiel de formation) et à l’organisation des évaluations (référentiel d’évaluation). 1.3.2. Référentiel métier Cette partie du document reprend l’ensemble des activités professionnelles observables en entreprises et qui représentent le cœur du métier, c’est-à-dire la liste des activités principales exercées par un professionnel accompli. On y donne la description du métier par rapport à des sources de référence, les possibilités d’emploi, les conditions d’exercice du métier, les perspectives d’avenir… Les activités sont l’ensemble des actions d’un individu pour remplir les missions qui lui sont confiées dans le cadre de son poste de travail ou de sa fonction. 1.3.3. Référentiel de compétences Il s’agit de la liste des compétences nécessaires à l’exercice d’une activité, d’une profession, d’une fonction, d’un métier. Chaque compétence contribue à la réalisation d’une activité, et chaque activité est réalisée grâce à la maîtrise de plusieurs compétences : Compétence : Savoir-agir qui combine un ensemble de ressources pour faire face à une situation de travail. Compétences professionnelles et génériques : Aptitude, mesurable, à mettre en œuvre les savoirs nécessaires à l’accomplissement d’une tâche dans une situation de travail : savoir, savoir-faire, savoir-faire comportemental strictement nécessaire à l’accomplissement de la tâche.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 4 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

1.3.4. Référentiel de formation Il s’agit de la traduction pédagogique des activités et compétences définies précédemment dans les autres référentiels. Il comprend la structure de formation, les contenus, les méthodologies et moyens pédagogiques, les durées et moments d’évaluation. C’est le cahier des charges à respecter par tout opérateur de formation. En pratique, nous le subdivisons en différentes parties : 1. Le découpage des compétences en « savoirs »: Il s’agit du découpage des compétences en savoirs, savoir-faire et savoir-faire comportementaux. Savoir (=S) Ce qu'il faut savoir avant d'exécuter l'action : - connaissances générales - connaissances technologiques - connaissances méthodologiques - procédures Savoir-faire (=SF) Ce qu'on fait en action, en réflexion, en matière de gestion et d'organisation. On peut distinguer différents types de savoir-faire : - gestuels (dextérité,…) - méthodologiques (méthodes, procédures,…) - cognitifs (d’ordre intellectuel,…) Savoir-faire Ce que le professionnel doit être pour obtenir la comportemental (=SFC) qualité dans l'action : - attitude corporelle - attitude relationnelle - qualité comportementale 2. L’organisation pédagogique en paliers : niveaux de « pré-qualification » atteint au terme de chaque année de formation réussie. Chaque palier correspond au niveau d’employabilité atteint par l'apprenant ayant réussi un ensemble de modules regroupés généralement par année de formation. Une formation complète pour une profession donnée est généralement structurée en cinq paliers (3 en apprentissage et 2 en formation de chef d’entreprise). 3. L’organisation pédagogique en modules ou modularisation : organigramme de la formation modulaire, heures accordées à chaque module, … 4. La répartition des S/SF/SFC entre l’entreprise et le centre de formation : Carnet d’alternance/Carnet de stage/Schéma d’enseignement 5. La méthodologie conseillée pour aborder les compétences en formation 6. Les contenus associés : Précision des savoirs, savoir-faire et savoir-faire comportementaux définis par module 1.3.5. Référentiel d'évaluation Il se compose des procédures et méthodes de vérification générales et de celles propres aux ensembles de compétences (fiches d’évaluation).

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 5 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

2. Référentiel métier Pour rappel, cette partie du document reprend l’ensemble des activités professionnelles observables en entreprises et qui représentent le cœur du métier, c’est-à-dire la liste des activités principales exercées par un professionnel.

2.1. Elaboration Les référentiels ont été élaborés par un groupe de travail composé de formateurs et experts internes et externes guidés par Monsieur Dominique Adam, conseiller pédagogique à l’IFAPME et avec la participation de monsieur Guy Cara de l’organisme Altis. Il est à préciser la grande disponibilité de certains formateurs du réseau IFAPME. Le besoin de faire évoluer le programme X 41 et d’élaborer un nouveau référentiel complet avec les descriptions actualisées du métier, émane d’une demande des formateurs experts du réseau IFAPME mais également de l’évolution des technologiques informatiques et de leur déploiement dans les entreprises … Imaginons bien que le programme est établit pour une durée minimum de trois années ! En bref, vu l’évolution des technologies des équipements informatiques, vu leur accessibilité et leur limite d’intervention (réduction en matière de maintenance mais également en rapport avec les aspects économiques de la maintenance), nous nous axons sur les technologies réseaux et donc leur communication en réseau. Les objectifs sont orientés vers l’installation, la mise en œuvre et les services réseaux avec la sécurité. Les modifications apparaissent essentiellement en matière de logiciels et de technologies réseaux. On y intègre les nouvelles technologies LAN et tout ce qui tourne autour du SERVEUR (serveur mail, ..) de manière basique ! Un découpage est fait au niveau des réseaux pour distinguer les protocoles réseaux qui concernent plus la gestion hardware et au niveau des logiciels réseaux qui concernent la gestion et l’utilisation des logiciels avec le paramétrage, la configuration et la maintenance… Les technologies des « OPEN SOURCE » sont appréhendées et y a plus d’heures pour l’enseignement du LINUX/UNIX vu la présence accrue de ce système dans les entreprises. Beaucoup de serveurs Internet sont LINUX !

2.2. Description du métier Approche générale Le secteur informatique souffre d’une faible, voire d’aucune, standardisation en matière de fonctions, de telle sorte que chaque entreprise possède ses propres dénominations… Notre profil peut être considéré comme une fonction de base au secteur informatique notamment pour les étudiants fraîchement diplômés, pour les étudiants non diplômés présentant un vif intérêt pour les TIC et les personnes désireuses de changer d’orientation professionnelle. Le technicien PC n’est pas un spécialiste IT, mais il ne faut pas mésestimer la profession malgré l’évolution. IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 6 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

En effet, de plus en plus souvent, de solides bases en matériel (hardware) et en applications (software) sont demandées, là où auparavant, l’accent était mis avant tout sur la connaissance en « hardware ». Il en résulte un déséquilibre entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi. L’employeur PME désire voir cette fonction remplie par une personne ayant de bonnes connaissances en informatique et recherche donc une personne ayant suivi une formation avec une certaine expérience de terrain à vocation informatique. Malgré l’évolution technologique frénétique, le marché de l’emploi a constamment besoin de technicien en informatique formé sur du concret. Il y a quelques temps, le technicien était essentiellement responsable de la gestion technique de l’infrastructure informatique (hardware). En raison de la forte évolution ces dernières années, un nombre sans cesse plus important de tâches relatives à la gestion et à l’exploitation des systèmes informatiques avec la sécurité lui incombe également aujourd’hui. Le contenu de la fonction a un peu délaissé le côté hardware qui demande de moins en moins d’interventions pour s’orienter davantage vers la gestion technique des systèmes informatiques. Donc aujourd’hui, cette profession porte sur des tâches liées à l’installation, à la maintenance, à la résolution de problèmes et à l’assistance à l’utilisateur, sur le plan des infrastructures informatiques essentiellement, mais aussi sur le plan des systèmes d’information. Il joue également un rôle crucial dans le sens où il établit des diagnostics et en réfère aux spécialistes adéquats en cas de problèmes plus complexes… Ainsi en règle générale, les PME l’emploient essentiellement comme une personne « multifonction » chargé de la maintenance du parc informatique et de l’assistance des utilisateurs. En fonction de la nature et de la complexité de l’environnement, la tâche du technicien informatique peut être remplie différemment selon les trois aspects suivants : -

Clients : il convient de différencier le client interne et externe. Il peut travailler pour un client interne. S’il travaille pour un client externe, il faut distinguer les relations « business to business » et « business to consumer ». Les fonctions varient en fonction de la complexité et de la taille de l’entreprise. Dans des environnements simples, il fait office d’homme/femme à tout faire et sert aussi bien le côté « client » que le côté « serveur ». Dans le cas d’une relation « business to consumer » les tâches consisteront à vendre et réparer des PC et des appareils périphériques ;

-

Systèmes utilisés : en fonction des systèmes utilisés et intégrés, le technicien développera une certaine spécialisation. Des bureaux de développement de logiciel conçoivent généralement un produit bien précis. Dans ce cas, l’installation et la résolution de problèmes de cette gamme de logiciels constituent ainsi une possibilité de spécialisation. Les gammes de produits développées sont souvent associées à d’autres produits (licence obligatoire), ce qui engendre d’autres possibilités de spécialisation ;

-

Organisation du travail : les fonctions d’assistance téléphonique et service technique conservent une série d’attributions communes comme la connaissance du matériel et des applications ou les compétences communicationnelles.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 7 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Les développements de matériel informatique et de logiciels, conjointement à la place prise par le PC dans la vie de tous les jours, ont modifié fortement le profil du technicien en informatique. Il doit être constamment à la page des dernières nouveautés du marché et être capable de les installer si nécessaire. L’ensemble des tâches reste en substance identique, mais doit s’appliquer à une gamme de produits accrue. Il importe de rester au fait des nouveautés et donc de libérer du temps pour y parvenir. En soi, cette dimension est très importante professionnellement et constitue un impératif. Il doit suivre les tendances et même les précéder. Les nouveaux produits présentent parfois des imperfections pouvant porter préjudice à l’infrastructure et/ou aux logiciels. Il lui importe donc de tester la compatibilité des nouvelles applications avant leur utilisation. Cette évolution dont ont fait l’objet les secteurs hardware et software a mené à davantage de standardisation, simplifiant ainsi la configuration d’un PC. Actuellement, il est plus facile d’interconnecter les différents éléments et donc les difficultés liées à l’installation ont été absorbées par le progrès technologique et la standardisation. Parallèlement à la standardisation, la baisse des prix et la réduction des délais de livraison contribuent à la culture de « l’usage unique ». Les périphériques sont le plus souvent remplacés au lieu d’être réparés. L’avènement d’Internet a eu un impact majeur sur la vie économique, tout en s’accompagnant d’une amélioration de la société (pare-feu, anti-virus, anti-spam, …). Il faut pouvoir exercer un contrôle étroit des informations qui sortent et entrent dans le but de protéger l’entreprise. Leur installation et leur configuration font ainsi partie des nouvelles attributions du technicien. D’autre part, on travaille de plus en plus sous forme de projet. Dans ce cas, il est essentiel que tout soit minutieusement documenté et conservé. Des procédures complètes doivent être établies afin de garantir un déroulement efficace des opérations à l’avenir. En règle générale, les tâches effectuées par le technicien peuvent se distinguer en tâches préparatoires (planning et organisation), opérationnelles (installation, personnalisation, réparation, maintenance pour PC et parc informatique) et de support (gestion documentaire et administrative, contrôle qualité). La virtualisation de bureaux constitue une autre évolution ayant des répercussions sur les tâches du technicien informatique. Toutes les informatiques utiles sont placées sur un serveur lors de l’ouverture de la session, toutes les applications, données, etc. sont dirigées vers un PC (VM Ware, Citrix, …). Ceci s’opère par le biais de clients « légers » : lors de l’ouverture de session, l’appareil requiert une adresse sur le réseau via une carte réseau. Une fois connecté, l’utilisateur peut accéder à toutes les informations disponibles sur le réseau. Les stations de travail physiques deviennent ainsi superflues c’est comme si seul l’écran est conservé. Les clients « légers » sont moins chers, sont plus résistants, mais exigent une infrastructure plus lourde (un flot d’images entières continu est par exemple transféré vers l’écran). Tout ceci contribue à éloigner l’installation des attributions premières du technicien. Enfin, comme déjà dit, Internet a repoussé à l’infini les limites du possible, mais les menaces d’attaques extérieures (et internes) imposent une sécurisation optimale de toutes les informations circulant au sein de l’entreprise. L’importance des anti-virus, des anti-spam et consorts n’a cessé de croître au fil des ans et leur installation tombe aujourd’hui sous la compétences du technicien informatique. Il doit absolument maîtriser ce volet. IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 8 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Sachant cela, l’avenir de certains techniciens s’annonce plein de changements ! De même, dans les petites entreprises, l’utilisation de réseaux et leur maintenance, qui gagne chaque jour en importance, sera un élément incontournable du quotidien des techniciens. Il est fort à parier qu’au sein des entreprises d’envergure, une plus grande place sera accordée à la virtualisation de bureaux. La charge de travail du technicien s’en verra allégée puisque le matériel nécessaire se résumera à un moniteur et à un câble réseau. Les mises à jour s’opéreront par le biais du serveur. Enfin, le technicien devra continuer à s’intéresser à la sécurisation de réseaux et de l’information au sens large…. « C’est avec ces perspectives d’évolution que nous restructurons le programme de formation X 41, réadapté en 2003, avec un contenu visant ces nouveaux développements de la fonction du technicien informatique ». Actuellement, nos deux filières Informatiques Réseau visent l’implantation des « Services réseaux » avec leurs protocoles spécifiques qui en découlent. Il s’agit essentiellement de maîtriser l’installation et le déploiement d’un réseau d’entreprise sécurisé des postes de travail avec leurs périphériques. Le niveau de compétences se situe dans la mise en place, la gestion de base et la maintenance d’un réseau d’entreprise. Le perfectionnement prévu au programme de la 3° ann ée X 58 porte sur les domaines suivants : La mise en œuvre d’une stratégie informatique d’entreprise passe par l’installation et l’administration de serveurs. Ces dernières années, les responsables réseaux ont dû mettre en place des serveurs de fichiers et d’impression de type Unix, Windows NT, … Face à une demande croissante, de tels serveurs ne suffisent plus. Il faut installer des serveurs HTTP, FTP, installer des serveurs de messagerie et de News. Dans les réseaux actuels, le transport de contenus multimédias fait appel à des technologies réseaux évoluées et à la mise en œuvre d’unités réseaux perfectionnés et configurables. De plus avec Internet, l’entreprise s’ouvre vers l’extérieur et doit impérativement se protéger des malveillances et des agressions informatiques. L’installation de serveurs Proxy, de Firewalls s’impose, autant pour améliorer les performances que pour résoudre les problèmes d’adressage IP et sécuriser l’ensemble des serveurs. Il faut également sécuriser la circulation des données. La mise en place de SSL, c'est-à-dire l’utilisation de méthodes de cryptage s’avèrent indispensables. Le profil de compétence Le technicien PC a une bonne connaissance des systèmes d’exploitation (XP, Vista, Linux, MAC, ….) en vue de gérer, conseiller et assister techniquement l’utilisateur et, de manière global, l’entreprise. Il est capable d’implémenter et d’intégrer les données et les technologies modernes liées à un réseau informatique de PME avec toute sa connectique.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 9 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Il maîtrise les bases des protocoles de la suite TCP/IP avec les applications concrètes et le routage de base. Les bases de Windows Serveur et Active Directory lui sont acquises. De plus, il comprend les concepts et les méthodologies liés à la sécurité informatique afin de garantir la protection maximale pour les utilisateurs et l’entreprise. Il connaît les bases du modèle OSI et des normes IEEE, EIA/TIA. Il assure le dépannage, l’entretien préventif, la maintenance des matériels informatiques. En recherche les causes de pannes et y remédie dans des délais les plus courts possibles. Il installe des logiciels spécifiques et appropriés à l’entreprise et des équipements propres aux réseaux locaux équipés avec fils ou sans fils. De manière générale, il assure les conseils concernant l’exploitation du système informatique, la fonction des utilisateurs et l’assistance technique auprès des clients. Il est capable de localiser et de diagnostiquer une panne ou une anomalie tant hardware qu’une incompatibilité software. Il procède à l’échange standard ou à la remise en état d’éléments électriques, électroniques ou mécaniques défectueux… Il entretient les équipements liés aux postes utilisateurs et au réseau notamment par nettoyage, réglage, contrôle… Il applique régulièrement des procédures de test aux différents stades de l’intervention et tient à jour les documents de suivi. Il se conforme strictement à des processus logiques et méthodiques. Il synthétise des informations d’ordre technique et se réfère rigoureusement aux notices techniques. Pour ce faire, il doit comprendre l’anglais technique pour comprendre le fonctionnement technologique et doit pouvoir communiquer efficacement. Il s’adapte à des technologies et matériels nouveaux et effectue régulièrement une veille technologique. Il possède de bonnes capacités relationnelles en vue de faciliter les échanges avec les utilisateurs et la clientèle. Il sera capable de proposer des améliorations informatiques et d’établir un coût de modification ou de développement technologique d’un parc informatique selon ou sans cahier des charges. Perspective d’évolution de l’emploi dans ce métier Le technicien informatique apparaît sur la liste des fonctions critiques des services publics de l’emploi comme une fonction récurrente. Il suffit de se référer aux enquêtes d’Agoria concernant les difficultés de recruter des informaticiens surtout les profils hautement qualifiés…La part d’offres d’emploi relatives à cette fonction restera importante… Plus le technicien sera expérimenté, plus il pourra travailler dans des environnements variables et intervenir sur des réseaux plus complexes. La fonction permet ainsi d’évoluer tant sur le plan du contenu que des responsabilités. En effet, si la personne acquière de l’expérience dans divers contextes et avec divers systèmes, il pourra évoluer vers la fonction de « Gestionnaire de parc informatique ».

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 10 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Lorsque le parc informatique et le réseau se développeront, le technicien évoluera progressivement vers les fonctions de gestionnaire d’exploitation ou d’administrateur système pour de plus grandes entreprises. Le technicien actif dans le secteur IT a davantage d’opportunités que dans les autres secteurs car il bénéficiera de possibilités d’évolution significative. Les grandes sociétés non actives dans l’informatique n’offrent pas beaucoup de possibilité d’évolution. En règle générale, les collaborateurs IT internes sont peu nombreux en raison de la simplification du travail d’installation. Ce travail se limite à la maintenance et à la résolution de problèmes. La sous-traitance se développe de plus en plus pour des raisons économiques et de meilleure fiabilité des systèmes informatiques…La tendance est à l’externalisation des prestations… Plus de 60 % des emplois dans le secteur TIC en Région Wallonne sont occupés par des indépendants !

2.3. Liste des activités Niveau Conseiller PC réseaux

Activités 1. Gérer des systèmes d’exploitation et d’environnement informatique ; 2. Mettre en œuvre un réseau local informatique ; 3. Mettre en œuvre un système LINUX/UNIX ; 4. Mettre en production et dépanner des réseaux Windows 2003 ; 5. Assurer la maintenance d’un parc informatique ; 6. Créer sa propre activité professionnelle et en maîtriser les aspects de gestion.

2.4. Sources des référentiels Référence ROME

Référence PQ/CCPQ

Référence sectorielle

      

32331 Gestionnaire de système informatique et réseaux 32321 Chef de projet informatique 32311 Gestionnaire de support 32311 Responsable support technique 32311 Chef d’équipe informatique Technicien en informatique Enseignement bachelier : Informatique et Systèmes/ Informatique de gestion  Contacts avec des entreprises représentatives et références diverses  CEFORA  Job Focus : Gestionnaire d’exploitation informatique

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 11 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

2.5. Exigences de la fonction (Savoir être) (Les formateurs veilleront à faciliter l’acquisition des bonnes attitudes précisées ci-dessous)

Outre les aptitudes techniques, une série de prédispositions sont nécessaires à l’exercice de cette profession : -

résistance au stress : incontestablement c’est une des prédispositions majeures d’un technicien en informatique digne de ce nom car il/elle est constamment sous pression vu que le client tient à ce que son problème soit solutionné le plus rapidement. Il importe d’avoir une bonne maîtrise de la situation pour rester efficace ;

-

Sens de la communication : il convient de s’adapter au degré de connaissance du client et d’être en mesure d’expliquer de manière intelligible les opérations à effectuer. Surtout sur site. Après diagnostic, il doit expliquer les causes du problème. Il doit être également doué pour la communication écrite ;

-

Flexibilité : elle doit être double au quotidien ; d’une part en terme de temps et d’autre part, il doit s’adapter à la situation dans laquelle il se trouve. Il est de notoriété publique que ce métier ne cadre pas réellement avec un horaire de bureau conventionnel. Parfois, il doit être assurer une disponibilité permanente de l’entreprise. Chaque client représente une nouvelle situation à laquelle il doit pouvoir s’accommoder aussi bien vis à vis du client que vis-à-vis de son environnement ;

-

Esprit d’analyse : le technicien doit être capable de cerner un problème et de le résoudre. Avant tout, il importe de mener une analyse en profondeur du problème rencontré. Ensuite, il doit pouvoir le situer dans son contexte et dégager les interactions éventuelles. Ensuite, il doit être en mesure de collecter des informations afin d’arrêter son diagnostic et résoudre le problème. Ceci est étroitement lié à une bonne capacité d’apprentissage ;

-

Autonomie : il doit souvent exécuter seul la plupart de ses tâches. Il organise son travail de façon indépendante et gérer son emploi du temps de manière responsable. Cette autonomie implique une attitude indépendante dans le cheminement vers la résolution de problèmes avec l’aide de ses collègues ;

-

Collaborer : lorsqu’il n’est pas à même de résoudre un problème, il est primordial de faire appel aux personnes compétentes en la matière. Le technicien doit pouvoir autant coopérer aussi bien avec le client, le fournisseur, sa hiérarchie et ses collègues ;

-

Orientation client et prédisposition commerciale : bien souvent dans certains environnement, il doit faire preuve de ces deux capacités. Il doit se comporter de manière courtoise vis à vis du client ce qui favorise l’assise d’une relation à long terme entre l’entreprise et le client en vue d’assurer une certaine fidélité ;

-

Précision et fiabilité : il doit documenter de manière exhaustive les problèmes rencontrés en cas de récurrence. Il doit faire preuve d’une grande précision dans son travail quotidien en raison de l’objet de son activité et se doit de prendre les mesures préventives nécessaires afin d’éviter tout risques de dysfonctionnement. Il existe de plus en plus de procédures préétablies à respecter. Il doit être digne de confiance en raison du caractère confidentiel des informations qu’il manipule.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 12 sur 43


X 41 ��� Conseiller technique PC réseau

2.6. Conditions d'accès à la formation Le candidat devra répondre aux conditions générales d’entrée en formation Chef d’Entreprise de l’IFAPME. Il est important que le centre d’accueil informe le candidat du profil de compétences et des exigences du métier, des exigences d’apprentissage des matières informatique et de gestion ainsi que d’une grande disponibilité pour l’étude. Cette information peut se réaliser collectivement et/ou individuellement avec une interview conseillée. Le candidat rentrera sa lettre de motivation démontrant le projet professionnel.

3. Référentiel de compétences Pour rappel, il s’agit de la liste des compétences nécessaires à l’exercice d’une activité, d’une profession, d’une fonction, d’un métier. Chaque compétence contribue à la réalisation d’une activité, et chaque activité est réalisée grâce à la maîtrise de plusieurs compétences. Activités 1. Mettre en oeuvre des systèmes d’exploitation et d’environnement informatique

1.1. 1.2. 1.3. 1.4.

2. Mettre en œuvre un réseau local informatique

3. Mettre en œuvre un système LINUX/ UNIX

4. Mettre en production et dépanner des réseaux Windows 2003

2.1

Gérer un réseau LAN avec la suite des protocoles TCP/IP ; 2.2 Installer des composants hardware d’un réseau ; 2.3 Intégrer des systèmes de communication ; 2.4 Gérer des réseaux mixtes IP V4/ IP V6 ; 2.5 Effectuer des tests de fonctionnement ; 2.6 Gérer des stations de travail sous différents environnements « Client -Serveur ». 3.1 Gérer un système LINUX/UNIX ; 3.2 Paramétrer les environnements « client » et services de base « serveur » ; 3.3 Gérer des processus, des opérations, des systèmes de fichiers spécifiques ; 3.4 Configurer différents serveurs ; 3.5 Gérer des systèmes de sécurité et de criptage. 4.1. 4.2. 4.3. 4.4. 4.5.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Compétences Gérer des Operating Systèmes ; Utiliser des commandes complexes ; Exploiter différents programmes de diagnostic ; Réaliser des systèmes de sauvegarde et de récupération.

Gérer un client d’un système de serveur ; Gérer un contrôleur de domaine ; Gérer des services de bases et de courriers électroniques Gérer des systèmes de sauvegarde, de sécurité et de protection ; Effectuer la surveillance et la maintenance

Copyright IFAPME-SFPME

Page 13 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

Activités 4.6.

5. Assurer la maintenance d’un parc informatique

5.1. 5.2. 5.3.

6. Créer sa propre acticité professionnelle et en maîtriser les aspects de gestion

6.1. 6.2. 6.3. 6.4.

Compétences d’un réseau ; Identifier l’apport des technologies des télécommunications WAN, des systèmes intégrés de communication et d’une virtualisation simple. Réaliser une veille en matière d’évolution technologique et économique ; Optimiser les performances techniques d’une infrastructure informatique ; Assurer la disponibilité du réseau. Entreprendre ; Gérer les aspects comptables, financiers et fiscaux ; Gérer les aspects commerciaux ; Appréhender les éléments essentiels de la législation.

* Gérer implique l’installation et le paramétrage

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 14 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

4. Référentiel de formation Pour rappel, il s’agit de la traduction pédagogique des activités et compétences définies précédemment dans les autres référentiels. Il comprend la structure de formation, les contenus, les méthodologies et moyens pédagogiques, les durées et moments d’évaluation. C’est le cahier des charges à respecter par tout opérateur de formation. Les tableaux dressés dans les tableaux suivants, présentent le découpage des activités des compétences en terme de savoir et savoir-faire. Ceux-ci sont pondérés de 0 à 4 selon qu'ils sont plus ou moins développés en Centre de Formation (CF) ou en Entreprise (E). Le total horizontal est toujours égal à 4. Les savoir-faire comportementaux sont regroupés en début de module. Savoir (=S)

Savoir-faire (=SF)

Savoir-faire comportemental (=SFC)

Ce qu'il faut savoir avant d'exécuter l'action : - connaissances générales - connaissances technologiques - connaissances méthodologiques - procédures Ce qu'on fait en action, en réflexion, en matière de gestion et d'organisation. On peut distinguer différents types de savoir-faire : - gestuels (dextérité,…) - méthodologiques (méthodes, procédures,…) - cognitifs (d’ordre intellectuel,…) Ce que le professionnel doit être pour obtenir la qualité dans l'action : - attitude corporelle - attitude relationnelle - qualité comportementale

Légende CF et E Savoir/savoir-faire à acquérir ou à initier Savoir/savoir-faire à acquérir ou à initier CF E en centre de formation en entreprise N’est pas acquis en centre de formation Est uniquement acquis et exercé en 0 4 entreprise Est initié en centre de formation et sera Est principalement acquis et exercé en 1 3 appliqué en entreprise entreprise Est acquis et exercé tant en entreprise Est acquis et exercé tant en entreprise 2 2 qu’en centre de formation qu’en centre de formation Est principalement acquis en centre de Est initié ou début d’application en 3 1 formation entreprise Est uniquement acquis et exercé en N’est pas exercé en entreprise 4 0 centre de formation Et inversement !

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 15 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

4.1. Organisation pédagogique en paliers Pas applicable

4.2. Organisation pédagogique en modules 4.2.1. Organisation modulaire Gestion des modules pour année Anglais technique Module 1

H 80

Module 2

Gestion générale

120

Module 3

Systèmes d’exploitation et d’environnement (OS) Bases réseaux et la suite des protocoles TCP/IP Bases réseaux et les logiciels Labo d’installation et de maintenance

48

Module 7

Bases de la virtualisation

20

Module 8

Systèmes LINUX et UNIX

100

Module 9

Administration SERVEUR

100

Module 4 Module 5 Module 6

116 48 56

Commentaires Comprendre les informations techniques en vue de gérer et de communiquer Comprendre le fonctionnement comptable, financier et législatif d’une entreprise du domaine informatique Exploiter et effectuer des applications dans différents environnements. Permettre leur communication. Comprendre les concepts de base des réseaux, les différents protocoles, les intégrations, le routage, … Gérer des workstations sous différents environnements « Client -Serveur » sous Windows et MAC OS Effectuer des opérations de montage et de démontage de composants internes et externes, des adaptations informatiques, de câblage, d’entretien et de maintenance en direct et à distance Initier au but et au domaine d’application des technologies de la virtualisation. Configurer, exploiter les commandes et les différentes fonctions des systèmes Linux et Unix. Utiliser et configurer les services et serveurs y afférents. Configurer, exploiter les différents aspects d’un serveur tel que Serveur 2003 et des logiciels qui en découlent. Gérer techniquement d’un parc informatique (Analyse de cahiers des Charges. Amélioration technologique. Analyse des coûts. Notions d’assurance qualité).

Module 10

Initiation aux Télécom

32

Module 11

Sécurité informatique

28

Module 12

Gestion technique de projets IT

24

TOTAL

386

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Initier aux technologies des télécommunications et présenter les domaines d’application. Apprendre à sécuriser de manière optimum un réseau informatique. Comprendre et prévenir des différents types d’attaque. Mettre en place les protections adéquates. Analyser les méthodes d’optimisation d’un parc informatique en fonction de besoins spécifiques et de l’évolution technologique. Etudier les coûts économiques d’amélioration et de développement. Présenter la méthodologie et les normes d’examen pour l’élaboration du TFE. Coaching des projets.

Copyright IFAPME-SFPME

Page 16 sur 43


X 41 – Conseiller technique PC réseau

4.2.2. Grille de répartition heures-points Indice: Profession:

X 41 Conseiller Technique PC réseau

Conseiller pédagogique:

Dominique Adam IFAPME

Codes

Modules Heures

ANG DRL COF FIS COM ESP OSY BPR BLO LAB VIR LIN ASE TEL SEC GPR

REPARTITIONS DES BRANCHES HEURES/POINTS PAR ANNEE 1ère année 2ème année Points Points Heures EJ EX TOT EJ EX TOT

Anglais Création d’entreprise, Droit & Législation secteur TIC Comptabilité & gestion financière Fiscalité Gestion commerciale Projet d’entreprise, Esprit d’entreprendre Operating Système Bases réseaux - protocoles Bases réseaux - logiciels Labo installation et maintenance Virtualisation Système Linux/Unix Administrateur Serveur Telecom

40

50

50

40

50

50

26

40

40

12

20

20

32

60

60

18

35

35

12

30

30

Sécurité informatique Gestion technique de projets IT

28

TOTAUX

IFAPME – D. ADAM – Version 04 juin 2009

48

70

48

90

90

48

90

90

56

70

70

60

60

20

30

30

386

600

15

15

0

0

68

120

120

20

20

20

60

100

100

70

40

40

8 12

80

140

140

32

40

40

24

30

30

386

600

600

40 600

Copyright IFAPME-SFPME

Page 17 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

4.3. Méthodologie A. Méthode inductive Notre système de formation étant basé sur l’alternance, la méthode inductive sera privilégiée : faire découvrir un concept par les apprenants en partant de la réalité, d’exemples et de contreexemples par la pratique, l’observation et la comparaison des éléments observés ou manipulés. Les compétences souhaitées seront acquises dans la classe-atelier : • •

en atelier (poste de travail reconstitué ou simulé) sur machine ou sur poste didactique par l’observation, l’essai, la mesure, l’analyse en s’appuyant sur les pratiques en entreprise. en salle de classe, o par séquences de synthèse, l’acquisition, après l’exercice pratique, de connaissances transférables issues du « vécu » au poste de travail o par séquences de découverte ou d’analyse de problèmes rencontrés en entreprise, l’acquisition des connaissances générales ou spécifiques nécessaires à l’action

En règle générale, l’exposé pur sera évité. S’il est vraiment nécessaire, on lui préférera le question/réponse, variante de l’exposé, qui permet de respecter la trame de cours tracée par le formateur tout en maintenant l’intérêt et une certaine participation des apprenants. Le question/réponse sera principalement utilisé pour introduire un nouveau thème ou pour synthétiser des acquis. Les travaux de groupe seront privilégiés principalement dans les métiers où le travail en équipe est important. B. Observation, expérimentation, manipulation et évaluation Dans le cadre de l'organisation des cours, plusieurs méthodes doivent être proposées aux apprenants en fonction des objectifs pédagogiques fixés. Des liens doivent être établis entre les modules de formation pour renforcer l’interdisciplinarité de certaines matières envisagées. Il s'agit d’organiser des activités : a) d'observation, b) d'expérimentation, c) de manipulation, d) d'évaluation. Ces activités ont pour finalités : -

de faciliter l'appropriation des connaissances par les apprenants (observation, expérimentation, manipulation,...), de mesurer les compétences à travers des activités de synthèse (évaluation), et ce, à partir de pédagogies inductives ou déductives mettant en œuvre des travaux pratiques ou des travaux dirigés.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 18 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

C. Pratique démonstrative En fonction du nombre d’apprenants ou du nombre d’heures réduit de formation, il est parfois intéressant d’avoir recours à la pratique démonstrative. La démonstration est exécutée par un modèle, souvent le formateur, ou un ou plusieurs apprenants déjà initiés en entreprise, maîtrisant les gestes professionnels devant l’ensemble du groupe. Le modèle va décomposer les tâches à effectuer, déterminer les points clés, montrer en expliquant ce qu’il réalise. Idéalement, après avoir observé le modèle, l’apprenant devrait, en étant guidé, reproduire les gestes qu'il a appris par l'observation pour ensuite les exécuter en toute autonomie. La démonstration est utile pour visualiser et décomposer des pratiques professionnelles. Elle permet de sensibiliser un grand nombre d’apprenants en même temps, aux mêmes « techniques », de gagner du temps et d’économiser des matières mais il ne faut jamais oublier qu’il ne s’agit que d’imitation d’un geste guidé et non de la maîtrise de ce geste. La démonstration donne de bons résultats immédiats mais non permanents dans le temps. Très souvent, une fois seul, l’apprenant est incapable de reproduire correctement le geste imité. C’est la répétition du geste, en entreprise, qui fixera l’apprentissage définitivement. La simulation par des logiciels informatiques permet de compléter et de renforcer la pratique en entreprise. D. Les méthodes plus adaptées aux adultes Si les méthodes de base utilisées avec les apprentis sont également applicables en formation de chef d’entreprise, les formateurs pourront les enrichir de différentes techniques : -

Le jeu de rôle :

En jouant un rôle défini, l’apprenant, tout en étant actif, peut apprendre à communiquer, à négocier, à prendre des décisions, à établir des stratégies, à écouter et à prendre en compte d’autres avis. Cette méthode fait appel à la spontanéité, à la libre expression. Les apprenants ont droit à l’erreur en situation de laboratoire sans risque. Cette méthode sera privilégiée pour tous les métiers ayant trait à la communication ou en lien avec le service aux personnes. -

L’étude de cas :

Par l’étude d’un cas réel ou fictif s’appuyant sur des situations réelles, l’apprenant va pouvoir exercer ses capacités d’analyse, confronter ses idées avec celles du groupe. Cette méthode très motivante pour des adultes permet de remplacer certaines expériences de terrain trop longues ou inaccessibles et d’aborder des cas de difficultés progressives pour se rapprocher de la complexité de situations réelles. L’exposé et le question/réponse très largement « illustrés d’exemples » pourront être plus présents en formation d’adultes qu’en apprentissage. Ils permettent de présenter rapidement des théories, concepts ou informations complémentaires à un grand nombre de personnes en même temps. Il ne faudra cependant pas en abuser, l’apprenant n’est plus qu’auditeur et donc très passif, il a tendance à « décrocher » très rapidement.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 19 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

E. Supports Afin de mettre en œuvre des activités de travaux pratiques, des supports et matériels pédagogiques sont nécessaires. Ils seront choisis en fonction des objectifs pédagogiques fixés par le formateur. Le formateur pourra utiliser : -

-

prioritairement de l'équipement réel des instruments de mesure et de contrôle des matériels ou des systèmes didactiques (préparés par le formateur ou mis à disposition par des fabricants) pour permettre l’accès aux organes généralement non directement accessibles dans la réalité des matériels ou des systèmes simulés (généralement à partir de logiciels informatiques) permettant de visualiser un mode opératoire, d’appréhender le fonctionnement d’un système, …

Le syllabus reste un support classique et très utile pour les apprenants pour autant qu’il respecte certaines conditions : support structuré, non figé, qui doit pouvoir être actualisé en fonction des opportunités d’apprentissage, accessibilité du vocabulaire et niveau de complexité adapté au public, … Il viendra appuyer ou compléter le discours du formateur et les échanges du groupe mais ne se substituera pas au formateur (pas de lecture intégrale). Dans certaines professions, l’IFAPME a développé une série de matériels didactiques et de supports à destination des formateurs et des apprenants ; ils peuvent être obtenus auprès du conseiller du secteur concerné. F. Phase d'intégration Les activités de formation pendant le stage en entreprise permettent l'intégration des savoirs.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 20 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

4.4. Les types de "savoirs" 4.4.1. Les compétences génériques (divers savoir-faire comportementaux) Les principaux savoir-faire comportementaux devant être développés tout au long de la formation tant en centre de formation qu'en entreprise sont repris dans le tableau ci-après. Les formateurs en centre et maître d’apprentissage en entreprise (tuteur) veilleront dans les activités pédagogiques et professionnelles à développer ces savoir-faire comportementaux afin d’intégrer les compétences génériques. Thématiques importantes

Situations pédagogiques d’apprentissage

Prendre des initiatives



Etre autonome



Etre efficace



Etre précis



Etre capable de déceler des anomalies



Posséder une pensée méthodique



Diriger les autres



Collaborer



Communiquer



Avoir confiance en soi



Se maîtriser Etre fiable

 

Prendre des mesures ou poser des actions avant qu’une situation l’exige et cela, sans être solliciter par d’autres. Effectuer des tâches ou des actions sans encadrement et avec un minimum d’aide ou de supervision Trouver des moyens plus appropriés et plus rapides pour effectuer des tâches ou pour atteindre un objectif précis Prêter attention aux détails pour s’assurer que tout est exact et sans erreur Reconnaître, de façon analytique, les problèmes rattachés à une situation particulière Aborder des tâches d’une façon ordonnée, étape par étape, pour atteindre un but précis Donner à des personnes des instructions en spécifiant ce que l’on attend d’elles Intervenir avec les autres, au sein d’une équipe, dans le but d’atteindre un objectif commun Expliquer les choses de façon que les autres comprennent clairement et de manière adéquate Savoir défendre ses opinions et faire preuve de détermination lorsque les autres ne sont pas du même avis Rester calme et contrôler ses émotions dans les situations difficiles Respecter ses engagements et s’acquitter de ses responsabilités par rapport aux attentes des autres

4.4.2. Les savoirs et savoir-faire 1. Mettre en oeuvre des systèmes d’exploitation et d’environnement informatique Compétences

Savoir

CF E

1.1. Gérer des Operating Systèmes

L’utilité, le pourquoi et les caractéristiques des OS courants Les différents OS graphiques et non graphiques Les interfaces graphiques Les bases du système d’exploitation MAC OS Les principes d’installation L’installation automatisée à partir de différents supports Les principes de configuration

1.2. Utiliser des commandes complexes

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Comprendre la fonction d’un OS

CF

E

3

1

4

0

2

2

2

2

4

0

4

0

3

1

3

1

3

1

2

2

3

1

3

1

Effectuer des commandes complexes

1

3

3

1

Lire des batchs

2

2

Les commandes complexes

Les batchs

Savoir-faire

Comparer les différents OS

Installer un OS

Configurer un OS

Copyright IFAPME-SFPME

Page 21 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences

Savoir

CF E

Savoir-faire Créer des batchs

1.3. Exploiter différents programmes de diagnostic

La démarche et la philosophie de diagnostic La méthodologie de diagnostic

Le principe, but et méthodes de sauvegarde Les systèmes de sauvegarde Les différents supports médias à protéger (en partie ou en totalité) Le principe, but et méthodes de récupération Les systèmes de récupération fournie avec l’OS La console de récupération Les supports de stockage en terme de sécurité, de restore, d’optimisation, …

E

2

2

3

1

Comprendre la notion de diagnostic 3

1

3

1

Les différents programmes de diagnostic 1.4. Réaliser des systèmes de sauvegarde et de récupération

CF

Diagnostiquer des dysfonctionnements 3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

1

3

Sauvegarder des données 1

3

1

3

1

3

C F

E

2

2

2

2

2

2

3

1

Récupérer des données

Stocker des données

2. Mettre en œuvre un réseau local informatique Compétences 2.1. Gérer un réseau LAN avec la suite des protocoles TCP/IP

Savoir Les concepts de réseaux LAN et WAN La terminologie réseau Le concept de base physique (typologie, matériels, …) La trame et la fonctionnalité du protocole Ethernet Les types de protocoles (ARP, DHCP, ICMP, …) Les implications des protocoles sur la sécurité

2.2. Installer des composants hardware d’un réseau

L’architecture d’un ordinateur La connectique réseau Les méthodes d’installation d’un réseau Les supports de transmission et leurs caractéristiques (Cuivre, fibre optique, …) Le fonctionnement des composants hardware d’un réseau LAN (bridges, hubs, switches, routers, …)

2.3. Intégrer des systèmes de

Le principe de fonctionnement des connexions WAN

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Savoir-faire

CF E 3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

Paramétrer des réseaux TCP/IP

Installer des éléments hardware dans un réseau

Connecter les composants d’un réseau

3 1

3

1

Réaliser des connexions WAN

Copyright IFAPME-SFPME

Page 22 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences communication

Savoir

Savoir-faire

CF E

Les types de connexion DSL, …

3

1

Les technologies VLAN

3

1

Les systèmes WIFI

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

Les différentes classes Les systèmes de sous classe de l’IP V4 Le routage IP V4 Le VLSM / CIDR IP V4 L’adressage statique et dynamique (DHCP) Le principe des passerelles Les notions du réseau IP V6 Le principe de migration IP V4 vers IP V6 La configuration de base d’un système de routage (adressage IP, table, gateway) Les protocoles de routage La translation d’adresses IP V4

2.5. Effectuer des tests de fonctionnement

2.6 Gérer des stations de travail sous différents environnements « Client -Serveur »

Les principes de diagnostic d’une panne hardware et software des éléments d’un réseau (PC, …) Les méthodes de diagnostic de TCP/IP Les techniques, les procédures et les logiciels de tests, d’analyse et de dépannage d’un réseau L’outillage spécifique et les appareils de mesure Les analyseurs de trame Les caractéristiques d’un OS dans le cadre d’une mise en réseau Les services « réseaux » Les protocoles de base La notion de «client »/ « serveur » Les protections «client »/ « serveur »

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

E

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Réaliser des installations de communication à distance

La téléphonie intégrée

2.4. Gérer des réseaux mixtes IP V4/ IP V6

C F

Paramétrer un réseau local IP V4

Paramétrer un réseau local IP V6

Paramétrer les systèmes de translation d’adresse IP V4 Diagnostiquer un dysfonctionnement Diagnostiquer un réseau local Utiliser les outils de tests et d’analyse

3

1

3

1

3

1

3

1

Configurer les services « réseaux »

2

2

3

1

Configurer des protocoles de base

2

2

3

1

3

1

Configurer des clients de différentes plateformes Configurer des logiciels de protection

2

2

Utiliser des analyseurs de trame Installer le logiciel et les cartes

Copyright IFAPME-SFPME

Page 23 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

3. Mettre en œuvre un système LINUX/ UNIX Compétences 3.1. Gérer un système LINUX/UNIX

Savoir

CF E

Le monde des logiciels libres, Linux, Unix, BSD, …avec les distributions professionnelles tels que Redhat, Novell, SOLARIS,…

2

Savoir-faire

CF

E

1

3

1

3

2

2

2 Paramétrer un système Linux

Les environnements de travail et de navigation Les environnements « client » et « serveur » L’installation à partir du CD

Configurer les interfaces utilisateurs

L’installation au départ d’un serveur La configuration réseau de base (pile TCP/IP) L’utilisation de Anaconda Installer

Paraméter Anaconda Installer

Les processus de démarrage (SYS V, initab, runlevel) Les fonctions de Linux Rescue

Paramétrer les fichiers de démarrage Utiliser les systèmes de récupération Paramétrer les fichiers pour une configuration minimum

La gestion des services « serveur » de base

3.2. Paramétrer les environnements « client » et services de base « serveur »

3.3. Gérer des processus, des opérations, des systèmes de fichiers spécifiques

L’installation automatisé avec Kick Start La configuration réseau avancée (arp, ip routing, …) Le paramètrage de Grub, Lilo L’installation des logiciels sous l’environnement de secours Le service DHCP avec la configuration du serveur et des clients Les extensions du service DHCP La gestion des processus La gestion des paquetage (RPM, Yum, …) La gestion des partitions La gestion des systèmes de fichiers (fstab) La gestion des utilisateurs avancés La notion de file d’impression (CUPS) L’automatisation des tâches (at, batch, cron) La sauvegarde et la compression des données (tar, gzip) La gestion avancée des systèmes de fichier swap, ramdisk La gestion des quotas, des Raid Logiciels La création de LVM La gestion avancées des fichiers

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

3

1

Paramétrer Grub, Lilo

3

1

Installer des logiciels dans un environnement de secours

3

1

3

1

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Installer et paramétrer les services

Sauvegarder des données

Copyright IFAPME-SFPME

Page 24 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences

Savoir

CF E

L’automounter 3.4. Configurer différents serveurs

Le serveur « dépôt » Le serveur X et le protocole X 11 Les méthodes de recouvrement des données Le serveur ftp La configuration de base du serveur Apache La configuration du serveur Bind Le serveur NFS La configuration de base du serveur Samba Le courrier électronique (MUA, MTA, MDA) La configuration de base de Sendmail La configuration de base de Psotfix L’utilisation des « alternatives » Le serveur POP Le système X Windows La configuration de SE - Linux

3.5. Gérer des systèmes de sécurité et de criptage

L’authentification sous Linux Le module PAM L’utilisation d’un pare-feu Kernel Le contrôle d’accès au niveau application ; TCP Warppers L’introduction aux systèmes de cryptage

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2 2 2 2

2 2 2 2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

3

1

Savoir-faire

CF

E

2

2

Utiliser un export NFS

2

2

Utiliser un client POP

2

2

1

3

1

3

1

3

3

1

CF

E

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Configurer vsftpd

Gérer l’authentification

Configurer un pare-feu Gérer le contrôle d’accès Identifier le cryptage

4. Mettre en production et dépanner des réseaux Windows 2003 Compétences

Savoir

CF E

Les logiciels « serveurs » : Windows 4.1. Gérer un client d’un système de serveur

Les comptes « client » sur le serveur Les services « client » La gestion avancée des utilisateurs

4.2. Gérer un contrôleur de domaine 4.3. Gérer des services de bases et de courriers électronique s 4.4.

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Le contrôleur de domaine

Les services de base (DNS, DHCP)

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Configurer un logiciel serveur Configurer un compte « client » Configurer un service « client »

Configurer un contrôleur de domaine Configurer des services de base

Les services de courriers électroniques

Gérer des Les faiblesses des systèmes systèmes de d’information

Savoir-faire

Configurer des services de courriers électroniques 2

2

3

1

Comprendre les défaillances d’un système informatique

Copyright IFAPME-SFPME

Page 25 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences Savoir sauvegarde, Les démarches des pirates de sécurité et de Les types de virus protection

CF E

Les logiciels de pare-feu et antivirus Les systèmes de sauvegarde et leur champ d’application Les systèmes de protection (hardware : UPS et software) Le système de sécurité ISA serveur L’accès au réseau (trafic IP) avec NAP L’IPSec et les certificats 4.5.

4.6.

Effectuer la surveillance et la maintenance d’un réseau

Les logiciels de supervision et d’aide Les avantages de la télémaintenance La gestion des mises à jour dans le réseau Les politiques de surveillance, de stratégies de sécurité et de maintenance (ITIL) L’extension et la mise à niveau d’un réseau Le dépannage des services réseaux

La surveillance des connexions distantes Identifier Les avantages et les inconvénients l’apport des de la technologie WAN technologies Les types de matériels utilisés dans des le réseau WAN télécommuni Les principes fondamentaux des cations technologies DSL WAN, des Les différents protocoles : PPP, systèmes ATM, Frame Relay intégrés de Les principes de la virtualisation communicati on, d’une Le domaine d’application virtualisation simple L’architecture technologique

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

4

0

4

0

4

0

Savoir-faire

CF

E

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

3

1

3

1

3

1

4

0

CF

E

2

2

1

3

Sécuriser l’accès au réseau et les données

Exploiter un système de télémaintenance

Mettre à jour un réseau Dépanner des services réseaux Surveiller un réseau Comprendre les fonctionnalités WAN

Comprendre les technologies DSL et Fibre Optique Distinguer les protocoles de base WAN Analyser une virtualisation simple

5. Assurer la maintenance d’un parc informatique Compétences 5.1. Réaliser une veille en matière d’évolution technologique et économique

Savoir

CF E

La nécessité de veille technologique et économique Les conséquences d’un décalage technologique Les outils et méthodes de veille Les contacts avec les constructeurs

5.2. Optimiser la

La planification et le suivi de projet de développement informatique

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

3

1

2

2

2

2

2

2

1

3

Savoir-faire Se tenir informer des évolutions technologiques

Effectuer un suivi de projet d’investissement

Copyright IFAPME-SFPME

Page 26 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences performance technique d’une infrastructure informatique

Savoir

CF E

L’affectation des ressources La notion de cahier des charges Les stratégies d’amélioration technologique et leurs effets bénéfiques dans le temps Le calcul économique de fonctionnement, de remplacement et de dévolution des équipements Les contrats avec les fournisseurs

5.3. Assurer la disponibilité du réseau

La politique de gestion et d’assurance de l’intégrité des données La disponibilité du réseau et son accessibilité permanente

1

3

3

1

3

1

2

2

3

1

3

1

Savoir-faire

CF

E

2

2

1

3

1

3

1

3

Effectuer les démarches pour rendre plus efficace une infrastructure informatique

Garantir le fonctionnement d’un réseau informatique

3

1

Les procédures et les règles d’une démarche qualité

3

1

S’inscrire dans une démarche qualité

Les services de qualité aux « clients »

3

1

Garantir un service de qualité aux clients

Activité 6 : Créer sa propre activité professionnelle et en maîtriser les aspects de gestion Compétences 6.1. Entreprendre

6.2. Gérer les aspects comptables, financiers et fiscaux

Savoir

CF E

Les motivations, les qualités et attitudes de l’entrepreneur, l’esprit innovant et créatif Les professionnels, les réseaux de conseils et d’accompagnement à la réalisation d’un projet L’utilité de la comptabilité comme outil de gestion Les principes de base de l’arithmétique commerciale

Les principaux documents commerciaux et de paiement, les rubriques d’un bilan et d’un compte de résultat simple Les dispositions légales relatives à la comptabilité des indépendants et des PME, le mécanisme de la TVA

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

CF E

Se connaître soi-même 3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

3

1

Le chiffre d’affaires (CA) Les prix (fixation d’un prix de revient et d’un prix de vente), L’analyse des coûts, la gestion des frais (seuil de rentabilité)

Savoir-faire

3

1

Identifier les conseillers et les réseaux d’accompagnement

Interpréter les écritures comptables afin de pouvoir assurer la supervision quotidienne de l’entreprise et d’en discuter avec son comptable (conseiller extérieur). Organiser et classer les documents commerciaux et de payement utilisés dans la gestion comptable Comprendre le mécanisme de la TVA, et appréhender ses contraintes légales (respecter les délais….) Déterminer le chiffre d’affaires, le cash-flow. Déterminer un prix de revient et fixer un prix de vente en utilisant la gestion des frais et les marges bénéficiaires.

Copyright IFAPME-SFPME

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Page 27 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Compétences

Savoir CF E Le budget prévisionnel des recettes et des dépenses d’investissement et de financement 3 1

Les crédits, les aides publiques, les subsides

3

1

3

1

Bilan, compte de résultat

Notions sur la liquidité et la solvabilité de l’entreprise.

Les principes fiscaux généraux (IPP et ISOC), les barêmes IPP, la déclaration IPP La déductibilité des frais généraux ; La limitation fiscale Les frais professionnels réels Les précomptes

3

3

1

1

3

1

3

1

Les versements anticipés 6.3. Gérer les aspects commerciaux

La gestion des fournisseurs et des clients, la négociation commerciale

Le marketing, la publicité et promotion des ventes et des services La gestion des approvisionnements, des stocks propre au domaine

3

1

3

1

3

1

3

1

Les pratiques du commerce et de la protection du consommateur

3

1

Les accords commerciaux, les baux, la faillite

3

1

Les notions générales d’assurance et de responsabilités

3

1

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

CF E

Etablir un budget prévisionnel des recettes et dépenses Estimer les frais généraux prévisionnels, le coût des rémunérations du personnel et les lois sociales personnelles, les amortissements en fonction des investissements à réaliser Expliquer les avantages et inconvénients des différents types de crédit et d’aides publiques Interpréter les données d’un bilan et d’un compte de résultat. Appréhender la signification des principaux ratios et de leur évolution dans le temps.

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

2

Comprendre les principes généraux d’une déclaration fiscale

Estimer les versements anticipés

La notion d’étude de marché et analyse de la concurrence

6.4. Appréhender les éléments essentiels de la législation

Savoir-faire

Gérer les rapports avec les clients et les fournisseurs

Identifier les effets d’une concurrence Assurer la promotion de produits et de services

S’approvisionner en matière et en équipement

Appliquer la législation relative aux pratiques commerciales Appliquer la législation pour différents types d’accords et conventions commerciales Appliquer la législation en matière d’assurance

Copyright IFAPME-SFPME

Page 28 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

4.5. Les contenus associés Les contenus associés permettent de détailler les savoirs et savoir-faire à enseigner par compétence et par module. Ceux-ci seront élaborés progressivement pendant l'expérimentation avec les syllabus spécifiques par module. 1. Module 1 : Anglais technique (80 h dont 40 h en 1° CE)

Objectifs de formation : Acquérir les connaissance de base de l’anglais orienté technique informatique afin des comprendre des documents, des procédures, des fiches techniques, des informations en vue d’établir des rapports et des présentations. Utiliser le vocabulaire relatif à l’informatique et à la gestion pour lire des informations et communiquer. Effectuer des recherches par Internet et faciliter la veille technologique. Objectifs pédagogiques : -

maîtriser la structure et le vocabulaire de base de l’anglais ; Comprendre un message écrit et oral ; S’exprimer par écrit de manière simple ; Analyser des textes d’informations générales et techniques propre à l’informatique. Le formateur enseignera les savoirs suivants : - la grammaire de base, ….. ; - La structure des phrases et groupe nominaux ; - Les determinants (the, a, any, some, …) ; - La conjugaison active du présent, passé, présent perfect, future et conditionnel ; - Les comparatifs et superlatifs ; - Les pronoms et adjectifs ; - Lecture et compréhension à l’audition de textes avec le vocabulaire informatique et de gestion informatique. Le formateur organisera des exercices individuels et en groupe. Ceux - ci seront en rapport avec l’enseignement des techniques informatiques. Il assurera un suivi auprès des autres formateurs enseignant ces matières informatiques.

2. Module 2 : Gestion générale (120 h dont 58 h en 1° CE) Objectif de formation : Comprendre les aspects de la gestion d’entreprise et en particulier la gestion financière, la gestion budgétaire et les différentes législations de l’entreprise informatique. Plus particulièrement, lire un bilan d’entreprise, un compte de résultat et effectuer des calculs de coûts. Les formateurs organiseront des exercices individuels et en groupe qui seront en rapport avec la gestion d’une entreprise informatique.

Module 2.1: Projet d’entreprendre, Esprit d’entreprise (12 h) Objectifs pédagogiques : Acquérir les motivations, les qualités et l’attitude de l’entrepreneur avec un esprit innovant, créatif et l’envie de prendre des risques ; Identifier les conseillers professionnels et les démarches. Le formateur enseignera : - Les qualités et l’esprit d’un « entrepreneur » ; - Les motivations et les idées de création d’entreprise ; - Les réalités et les facteurs de risques, de réussite ; - Les démarches auprès de conseillers et de réseaux d’aide et de conseil pour son projet professionnel. IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 29 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Module 2.2 : Gestion commerciale (8 h) Objectifs pédagogiques : Acquérir les notions de négociation, de gestion et de stratégie commerciale ; Identifier les démarches en terme de marketing, de publicité, de promotion de vente et de services ; Comprendre les effets d’approvisionnement en matière et biens d’équipements. Le formateur enseignera : - Les principes de la négociation et les techniques de vente et d’achat en matière de biens et de services ; - La notion de « client » - « fournisseur » ; - La politique de service après vente et les effets à terme ; - La concurrence et le positionnement d’une activité professionnelle ; - Le principe d’une étude de marché et d’une stratégie commerciale ; - Les effets et méthodes d’une démarche publicitaire et de marketing pour une promotion de produit ou de service ; - La notion d’approvisionnement et de stockage en matière et en approvisionnement. Module 2.3 : Fiscalité (12 h) Objectifs pédagogiques : Acquérir les principes généraux de l’impôt des personnes physiques et de l’impôt des sociétés ; Identifier les types de revenus, la déduction des frais, les précomptes et les versements anticipés. Le formateur enseignera : - Les principes fiscaux généraux (IPP et ISOC) ; - La notion de revenus ; - La déduction des différents frais : généraux, professionnels,… - La déductibilité des précomptes ; - Les barèmes IPP ; - La déclaration IPP ; - Le principe des versements anticipés ; - Le lien entre comptabilité et fiscalité. Module 2.4 : Comptabilité & gestion financière (50 h) Objectifs pédagogiques : Acquérir les principes de comptabilité, de bilan et de compte de résultat simple ; Distinguer les documents commerciaux et de paiement ; Comprendre les dispositions légales relatives à la comptabilité des PME avec les mécanismes de la TVA. Comprendre la gestion des frais, la rentabilité, le budget prévisionnel des recettes et des dépenses, le prix de revient, l’analyse des coûts, le plan financier. Le formateur enseignera : - l’utilité de la comptabilité ; - les principes de base de l’arithmétique commerciale ; - les principaux documents commerciaux et de paiement ; - les rubriques d’un bilan et d’un compte de résultat simple ; - les dispositions légales relatives à la comptabilité des indépendants et des PME ; - le mécanisme des écritures comptables ; - la pratique des livres comptables ; - les notions de bilan, de compte de résultat (indicateurs de performance, …) ; IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 30 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

les mécanismes de la TVA et les déclarations périodiques ; les différents régimes de taxation ; la notion de Chiffre d’Affaire ; Les notions de prix d’achat, de vente, de revient, de marges bénéficiaire ; L’analyse et la classification des frais ; La notion de seuil de rentabilité ; La notion de bénéfice net ; La notion d’amortissement et les différents systèmes ; Le budget prévisionnel des recettes et des dépenses ; La notion de liquidité et de solvabilité ; Les crédits à court et long terme ; Les aides publiques ; L’analyse d’un bilan et d’un compte de résultat des différentes sociétés du domaine d’activité.

-

Module 2.5 : Création d’entreprise, droit et législation (38 h) Objectifs pédagogiques : Acquérir les notions des formes juridiques de l’entreprise, des régimes matrimoniaux, des baux, des assurances, de statut social des travailleurs indépendants ; Comprendre les réglementations en matière d’environnement, d’implantation, d’exploitation et d’établissement ; Identifier les démarches et les types d’aides publiques, subsides et crédits. Le formateur enseignera : - Les formes juridiques et types de statuts (incidence matrimonial, …) ; - Le contexte légal et administratif pour s’installer (loi d’accès, …) ; - Les principales réglementations concernant les pratiques commerciales et sociales du métier et du secteur (normes, arrêtés, législations, …) ; - Les obligations du bailleur et du preneur concernant des baux ; - La notion d’obligation en matière d’accords commerciaux : contrats, conventions, … ; - Les notions générales d’assurance : contrat, risques, … - La conservation des documents ; - Les types de responsabilité (administrateur, gérant, …) - La notion de faillite et les conséquences juridiques, sociales, … ; - Les nouvelles législations fédérales et les nouvelles dispositions préventives et d’aide en cas de difficulté d’exercice ; - Les institutions financière (Fonds, banques, …) ; - Les aides régionales et fédérales, aides publiques, subsides, …. ; - Les principales réglementations en matière d’environnement, …

3

Module 3 : Les systèmes d’exploitation et d’environnement (OS) (48 h) Objectif de formation : Gérer des applications avec les environnements graphiques et non graphiques tels que Windows XP, VISTA ou successeurs, MAC OS. Objectifs pédagogiques : -

installer et mettre en œuvre des systèmes Windows, … ; Maîtriser les fonctions de base, les interfaces graphiques ; Analyser et corriger les disfonctionnements liés aux OS ; Gérer l’interconnexion entre des stations de travail.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 31 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’utilité et le pourquoi d’un OS ; Les différents Operating Systèmes graphiques et non graphiques ; Les caractéristiques des OS courants ; Les commandes ; Les batchs ; Les différentes interfaces graphiques ; Les particularités des différents environnements ; L’échange de données entre programmes ; Les supports de stockage en matière de sauvegarde, de sécurité, de restor, d’optimisation, …) ; La gestion des registres ; Les fichiers de démarrage ; Les bases du système d’exploitation de MAC OS ; L’installation automatisée au départ d’un support (CD/DVD/réseau) de l’OS et de son environnement.

Le formateur organisera des applications afin de : -

4

comparer les différents OS ; Utiliser les commandes complexes ; Lire, comprendre et créer des batchs ; Installer et configurer des interfaces ; Sauvegarder les différents supports média en totalité et en partie ; Exploiter les différents programmes de diagnostic ; Mettre en œuvre les systèmes de récupération fournie avec l’OS (Par exemple la console de récupération).

Module 4 : Bases réseaux – Protocoles (116 h dont 48 h en 1°) Objectif de formation : Mettre en œuvre un réseau LAN (de type Ethernet) avec la suite des protocoles TCP/IP. Objectifs pédagogiques : -

maîtriser la terminologie des réseaux ; Comprendre le fonctionnement des réseaux LAN et WAN ; Mettre en œuvre des réseaux TCP/IP ; Comprendre les implications des protocoles sur la sécurité ; Etudier les principes et les techniques d’interconnexion et d’administration ; Analyser les principales applications, diagnostic de TCP/IP.

A l’issu de la première année, les apprenants comprendront les concepts de base liés au modèle OSI et TCP/IP dans leur ensemble, les composants hardware d’un réseau et les technologies liées à la mise en place du réseau IPV4. Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

les concepts et la terminologie des réseaux LAN et WAN ; Les modèles OSI (Open System Interconnection) et TCP/IP ; Les concepts de base d’un réseau physique : topologie et matériels ; Les méthodologies de montage et de tests ; Le protocole ETHERNET dans son ensemble (Trame, fonctionnalité, …) ; Les types de média (cuivre et fibre optique) ou supports de transmission ; Les différents types de protocoles utilisés dans un réseau LAN (ARP, DHCP, ICMP,…) ;

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 32 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

-

Le fonctionnement des composants hardware d’un réseau (bridges, hubs, switches, routers, …) ; Les technologies liées à l’exploitation des VLAN ; L’intégration d’un système WIFI ; L’intégration de la téléphonie ; Les différents types de connexions WAN ; Les différentes classes et systèmes sous-classe de l’IP V4 ; Le routage IP V4 ; Le sous réseau IP V4 ; L’adressage statique et dynamique (DHCP) ; Le principe des passerelles ; L’IP V6 et la migration IP V4 vers IP V6 La configuration de base d’un système de routage (Adressage IP, table de routage, gateway) ; Le routage et les protocoles de routage ; Les systèmes de translation d’adresse IPV4 ; Les techniques de dépannage d’un réseau.

Le formateur organisera des applications afin de : -

5

installer et paramétrer un réseau local IPV4; Réaliser une mise en œuvre des protocoles réseau (TCP/IP, …) et la connexion des composants d’un réseau ; Utiliser l’outillage spécifique et des appareils de mesure ; Utiliser des analyseurs de trame ; Paramétrer le routage IP V4 ; Paramétrer les systèmes de translation d’adresse IPV4 ; Etudier des cas progressifs sur un réseau de serveur Windows 2003 et (Linux) ; Installer et paramétrer séparément un réseau local IV4 et IPV6 et globalement.

Module 5 : Bases réseaux – Logiciels (48 h en 1° CE) Objectif de formation : Configurer des stations de travail sous différents environnements « Client -Serveur » sous Windows, MAC OS. Mettre en place des standards de configuration sécurisés pour des postes « client- serveur ». Objectifs pédagogiques : -

implémenter un environnement Windows 2000 dans un groupe de travail ; Comprendre les ressources organisationnelles tels que Web, FTP et serveurs Mails ainsi que les ressources partagées et services réseaux ; Mettre en oeuvre des outils de sécurité (à distance).

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

les caractéristiques d’un OS dans le cadre d’une mise en réseau ; Les services « réseaux » ; Les protocoles de base ; La notion de « client ; Les protections « client ».

Le formateur organisera des applications afin de : -

installer le logiciel, les cartes, … ; Configurer les services « réseaux » ; Installer et configurer des protocoles de base ;

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 33 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

-

6

Installer et configurer des clients de différentes plateformes ; Installer et configurer des logiciels de protection.

Module 6 : Labo installation et maintenance (56 h) Objectif de formation : Effectuer des opérations de montage et de démontage de composants internes et externes, des adaptations technologiques, des câblages (connectique) d’un réseau LAN avec les interfaces et les périphériques. Effectuer des entretiens et des réparations d’équipements. Mettre en place un système de télémaintenance. Objectifs pédagogiques : -

-

donner aux apprenants les bases des lois électriques afin de réaliser des contrôles et des tests de composants électriques avec des appareils de mesures ; Découvrir les principes de fonctionnement du matériel informatique lié aux transmissions de données et les bases d’utilisation des communications séries ; Câbler, fabriquer des connecteurs, installer des racks, une armoire Serveur avec les accessoires (ventilation, tiroirs, …) Comprendre l’aide au diagnostic et à la maintenance ; Comprendre les avantages de la télémaintenance ; Utiliser des logiciels de supervision et d’aide pour l’accès et le pilotage par le Web (soit en intranet, de l’extérieur par connexion sécurisée, soit en Extranet) ; Agir à distance en connaissance de cause.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’architecture interne d’un ordinateur (schéma bloc - fonction) ; La notion de transmission de données ; Les variables internes de BIOS ; Les paramètres d’une liaison série ; Les types de transmissions (Simplex, types Duplex) ; La modulation ; Les différents types de connectique utilisés en réseau (technologie CU et fibre optique) ; L’utilisation des appareils de tests, de mesure, … ; L’outillage spécifique ; Les bases d’électricité avec les protections électriques …. ; Les bases de la signalisation et de la digitalisation (numérisation) ; Les logiciels de tests et de maintenance ; Les techniques de diagnostique (locales et à distance) ; Les méthodes de dépannage (aspects économiques et garantie fournisseur).

Le formateur organisera des applications afin de : -

monter et démonter les éléments d’un ordinateur/serveur (mécaniques, électriques, électroniques) et des périphériques ; Diagnostiquer une panne tant hardware que software ; Utiliser des appareils de contrôle (testeur, …) ; Paramétrer le BIOS ; Utiliser des logiciels de tests et d’analyse ; Appliquer des procédures de tests.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 34 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

7

Module 7 : Virtualisation (20 h en 2° CE) Objectif de formation : Appréhender le but et le fonctionnement de la virtualisation avec ses domaines d’application. (Ces connaissances seront développées en perfectionnement 3° année de Gestion Réseau) Objectifs pédagogiques : -

comprendre les bases de la technologie de virtualisation ; Analyser la mise en œuvre d’un système de virtualisation simple.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : - les principes de la virtualisation ; - Les applications ; - L’architecture matériel requise ; - L’analyse d’une virtualisation simple.

8

Module 8 : Système LINUX/ UNIX (100 h dont 40 h en 1° CE) Objectif de formation : Mettre en oeuvre un système Linux / Unix et configurer tant le « Client » que les services « Serveur ». Objectifs pédagogiques (1° année) : - comprendre les concepts de base d’un système LINUX/UNIX ; - Maîtriser la mise en œuvre d’un système UNIX/LINUX côté « client » ; - Paramétrer les différents environnements « client » ; - Maîtriser la sécurité du poste de travail utilisé dans un environnement réseau. Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’introduction au monde des logiciels libres ; Le monde Linux, Unix, BSD...... ; Le positionnement des distributions professionnelles : RedHat, Novell, SCO, Solaris ; Leurs différentes versions, leurs applications et les fournisseurs ; Les environnements de travail et de navigation ; Les Commandes de base ; L’introduction au Shell (Bash) ; La gestion des processus ; La Configuration Réseau de base (pile TCP/IP) ; La gestion des paquetages (RPM, Yum,…) ; L’installation avancée, paramétrage et utilisation de Anaconda Installer ; L’installation au départ d'un serveur ; La gestion des partitions ; La gestion des systèmes de fichier (fstab) ; La gestion des utilisateurs avancés ; Les Processus de démarrage (SYS V, initab, runlevel) ; Le paramétrage de Grub, Lilo ; Les fonctions de Linux Rescue ; Le serveur « dépôt » ; La notion de file d'impression (CUPS) ; L’automatisation des tâches (at, batch, cron) ; La sauvegarde et la compression des données (tar,gzip).

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 35 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Le formateur organisera des applications afin de :

-

installer un système LINUX au départ des CD et au départ d’un serveur à distance ; Configurer les interfaces utilisateurs ; Créer et gérer des utilisateurs, des groupes, des systèmes de fichiers ; Paramétrer le démarrage d’un poste de travail (GRUB) ; Récupérer un système défectueux (Linux Rescue) ; Paramétrer et utiliser un système de mise à jour automatique ; Installer et configurer des paquetages complémentaires ; Installer et configurer des files d’impression ; Configurer l’automatisation des tâches.

Objectifs pédagogiques (2° année) : -

maîtriser la mise en œuvre d’un système UNIX/LINUX du côté « serveur » ; Paramétrer les différents environnements et services d’un serveur ; Mettre en œuvre les différents serveurs – services de base ; Maîtriser la sécurité du serveur.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’installation automatisée avec Kick Start ; La gestion avancées des systèmes de fichier swap, ramdisk ; La gestion des quotas, des Raid Logiciels et la création de LVM ; La gestion des fichiers avancées (attributs étendus, ACL) et l'automounter ; La configuration réseau avancée (arp, ip routing...) ; Le service DHCP côté client (dhclient - xxx.leases) ; Le serveur X et le protocole X11 ; Les différentes méthodes de recouvrement des données ; L’installation des logiciels sous l'environnement de secours ; Le service DHCP avec la configuration du serveur et des clients ; Les extensions du service DHCP (PXE-Linux) ; L’accès à distance telnet et SSH ; L’utilisation de base et la configuration du serveur tftp ; La configuration de base du serveur Apache, les containers, Vhost, ACL ; Le serveur ftp et la configuration de vsftpd ; La configuration du serveur Bind ; Le système portmap ; Le serveur NFS ; La configuration de base du serveur Samba ; Le courrier électronique (MUA, MTA, MDA) ; La configuration de base de Sendmail ; La configuration de base de psotfix ; L’utilisation de « alternatives » ; L’installation et l’utilisation d'un serveur / client POP (Dovecot) ; L’utilisation d'un client POP (fetchmail) ; Le système X Window ; L’utilisation et la configuration de SE-Linux ; L'authentification sous Linux ; Le module PAM (Pluggable Authentication) ; L’utilisation et la configuration d'un pare-feu Kernel (iptables) ;

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 36 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

-

Le contrôle d'accès au niveau application, TCP Warppers ; L’introduction aux systèmes de cryptage (openssl).

Le formateur organisera des applications afin de :

9

configurer et utiliser un fichier Kickstart ; Configurer et gérer des quotas, des LVM et des RAID logiciels ; Configurer un serveur DHCP, APACHE, SAMBA, MAILS ; Utiliser un export NFS ; Configurer un relais DNS ; Utiliser les systèmes de sécurité (SE- Linux) ; Utiliser un système de criptage (OPEN SSL) ; Réparer le MBR dans l'environnement de secours.

Module 9 : Administration Serveur (100 h dont 20 h en 1° CE) Objectif de formation : Mettre en production et dépanner des réseaux Windows 2003 Objectifs pédagogiques (1° année) : -

installer et configurer les logiciels de base ; Installer et configurer des comptes « clients » ; Installer et configurer des services « client » ;

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’installation et la configuration des logiciels « serveur » : Windows ; La création de comptes « client » sur le serveur ; La gestion avancée des utilisateurs (GPO).

Le formateur organisera des applications afin de : - installer un serveur. Objectifs pédagogiques (2° année) : -

installer et configurer un contrôleur de domaine ; Installer et configurer un serveur de backup ; Installer et configurer les services réseaux de base (DNS, DHCP, …) ; Installer et configurer les services de courriers électroniques ; Réaliser la gestion des profils itinérants ; Gérer les courriers électroniques internes ; Installer et configurer un système de sécurité : ISA serveur ; Initier à la gestion et à la surveillance des services DHCP et DNS ; Sécuriser l’accès au réseau (le trafic IP) avec NAP (Network Access Protection) ou en utilisant IPSec et les certificats ; Assurer l’intégrité et la disponibilité des données ; Dépanner les services réseaux ; Gérer et surveiller les connexions distantes dans une infrastructure d’accès au réseau.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

l’installation et la configuration d’un contrôleur de domaine ; L’installation et la configuration de services de bases (DNS, DHCP) ; L’installation et la configuration de services de courriers électroniques ; La mise en œuvre et la gestion des mises à jour dans un réseau ; L’extension et la mise à niveau d’un réseau ; La surveillance, la maintenance, l’optimisation et le dépannage d’un réseau.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 37 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Le formateur organisera des applications afin de : - Installer un contrôleur de domaine, des services de bases, des services de courriers électroniques, des systèmes de backup.

10

Module 10 : Telecom (32 h en 2° CE)) Objectif de formation : Initier aux technologies des télécommunications de type WAN. (Ces connaissances seront développées en 3° année d e perfectionnement) Objectifs pédagogiques : -

comprendre les avantages et les inconvénients des différentes technologies WAN ; Appréhender les techniques utilisées dans la connectivité Internet ; Comprendre les technologies DSL et Fibre Optique et leur utilisation.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

la fonctionnalité de base du réseau WAN (IP) ; Les principes fondamentaux des technologies DSL ; Les types de matériels utilisés dans le WAN ; Les protocoles PPP, ATM, Frame Relay.

11. Module 11 : Sécurité informatique (28 h) Objectif de formation : Sensibiliser à la sécurité informatique et comprendre les démarches de protection et de sécurité d’un réseau informatique d’entreprise. La sécurité sera largement abordée dans les différents modules (TCP/IP, LINUX, …) de 2° année et ce de manière transversale. Objectifs pédagogiques : -

acquérir les connaissances en matière de prévention, d’optimalisation et de sécurisation du réseau informatique. Montrer la démarche et certaines méthodologies utilisées par les pirates ; Comprendre les types de virus et les destructions provoquées ; Sensibiliser aux problèmes de sécurité et aux faiblesses des systèmes informatiques ; Mettre en place des parades pour réduire les vulnérabilités ; Effectuer la gestion des mises à jour et la veille au niveau des nouveaux outils et failles.

Le formateur enseignera les savoirs suivants : -

la démarche des pirates, leur méthodologie et les outils qu’ils utilisent ; Les types de faiblesses des systèmes d’information ; Les types de virus « malware » : adware (publicité) ; spyware (logiciel espion) ; keyloggers (enregistreurs de touches) ; vers ; bots (réseau de PC) ; … Les logiciels de pare-feu et antivirus : o Le principe de pare- feu et l’efficacité de certains types de « defender » pour scanner des ports (accès), bloquer les adresses IP, un protocole réseau comme ICQ, … o Le bocage des applications actives ou les services de messagerie o Le filtrage de contenus publicitaires, de cookies, … o La traçabilité du journal de bord et la qualité des messages

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 38 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

o

o o o o o -

Le principe de l’antivirus, ses qualités de détections (rapidité) et son analyse heuristique pour détecter les chevaux de troie, les fichiers ADS, les fichiers profondément cachés, … La facilité de gestion, le poids du logiciel et le coût Les limites de protection Les protections intégrées d’origine de systèmes d’exploitation (Ex : Windows Vista, Mac OS X Leopard, Linux Ubuntu OS) L’évolution des logiciels en matière de documentation, d’information, de clarté des messages, … La gestion des mises à jour.

Les différents systèmes de sauvegarde et leur champ d’application ; Les différents systèmes de protection (Firewall, Proxy, …) ; La politique et les moyens de sécurités informatiques ; Les normes de qualité ISO 20000 ; Les bonnes pratiques de gestion des services informatiques (ITIL) ; Les études de cas de violation informatique.

Le formateur organisera des applications afin de : - réaliser différents types de sauvegarde ; - Déployer des antivirus au travers un réseau ; - Documenter les différentes informations en relation avec le réseau ; - Etudier des cas pratiques de violation de système de sécurité ; - Installer, configurer et désinstaller des systèmes de protection software.

12. Module 12: Gestion technique projets IT (24 h en 2° CE) Objectifs de formation : Comprendre la gestion technique d’une infrastructure informatique et les méthodes pour en assurer la disponibilité. Effectuer le coaching des TFE. Objectifs pédagogiques : -

sensibiliser aux problèmes de planification et de suivi de projet informatique ; Comprendre les affectations des ressources et des coûts associés ; Analyser des cahiers des charges d’implémentation de parcs informatiques simples ; Améliorer une infrastructure informatique en matière de technologie ; Saisir les objectifs et la méthodologie du travail de fin d’étude (TFE) ; Expliquer au coach formateur et/ou aux experts externes la structure du plan, le contenu de son projet (TFE) et communiquer ses difficultés pour pourvoir améliorer le projet personnel.

Le formateur étudiera des cahiers des charges d’infrastructures informatiques en vue d’analyser les perspectives d’évolution technologique et les coûts s’y rapportant. Le formateur se référera à la méthodologie décrite dans le référentiel d’évaluation.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 39 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

5. Référentiel d'évaluation Il se compose des procédures et méthodes de vérification générales et de celles propres à l’ensemble des capacités et des compétences citées dans le référentiel ci-dessus. 5.1. Identification du référentiel Voir grille de détail des compétences du référentiel. 5.2. Evaluation 5.2.1. Evaluation par modules Les formateurs veilleront à faire des évaluations formatives pendant l’enseignement de chaque module et des évaluations pour confirmer les compétences acquises. 5.2.2. Présentation du TFE Les objectifs du travail de fin d’étude (TFE) seront précisés aux auditeurs avec la méthodologie de suivi pédagogique et l’accompagnement en terme de conseils. Il ne s’agit pas d’un travail de spécialiste traitant un domaine particulier mais bien un travail de réflexion sur une implémentation ou une gestion d’infrastructure informatique de type LAN. Néanmoins, une technologie spécifique peut être intégrée et développée complémentairement si elle apporte une réelle valeur ajoutée accessible et réaliste au projet. Ceci sera précisé sous forme de cahier des charges selon des besoins « client » défini par le(s) formateur(s) expert(s)

Le TFE, travail de fin d’étude, présentera une application simple de mise en œuvre d’un réseau défini avec sa sécurité, son administration, ses outils d’analyse et de monitoring, … Les aspects « technologique », « service », « sécurité » seront bien expliqués. La configuration et le domaine d’exploitation de l’application seront mis en évidence. L’auditeur personnalisera son travail, implémentera l’authentification et les autorisations. Ce travail permettra de montrer l’intégration des acquis de formation et les compétences acquises citées dans le profil de ce métier en vue d’obtenir le diplôme. L’auditeur pourra faire ses choix selon ses affinités et ses expériences vécues, son projet personnel et réaliste en accord avec le formateur préposé aux TFE. Le travail consiste en la rédaction personnelle d’un dossier structuré et s’élabore personnellement en cours du deuxième semestre de la 2°année et en dehors des cours. Il comportera une trentaine de pages minimum sans les annexes. Il sera remis au secrétariat de la section au plus tard un mois avant la présentation orale.

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 40 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

L’évaluation se situera en fin de cycle de formation des deux années d’étude. Les formateurs experts et le jury externe sont tenus d’exploiter la grille d’appréciation, d’estimation et de mesure des résultats présentant les critères et les indicateurs spécifiques ci après. 1. Méthodologie et aspect administratif de l’organisation et du suivi du TFE L’auditeur effectuera une démarche personnelle débouchant sur une application concrète répondant au scénario suivant : Sous la guidance d’une personne ressource professionnelle (parrain), l’auditeur élaborera seul, un travail personnel dont le sujet aura trait aux domaines de communication multimédia. Pour la préparation collective de son épreuve intégrée de fin de formation, l’auditeur devra : - participer aux séances collectives destinées à la communication et à la bonne compréhension des consignes relatives au projet de fin d’études ; - présenter le sujet, le scénario de réalisation de son projet en justifiant ses choix et ses objectifs en vue de l’approbation des membres du jury. Pour le suivi individualisé du travail de fin d’études, l’auditeur devra : - tenir informé le(s) formateur(s) parrain(s) de l’état d’avancement de ses travaux et de la rédaction de son travail ; - respecter les conseils prodigués et les remarques émises par son parrain ; - évaluer, en continu, son travail ; - remédier, s’il y a lieu, aux lacunes tant sur le plan du contenu que des démarches et techniques utilisées. Le personnel d’encadrement, le(s parrain(s) poursuivront deux objectifs : Le premier sera de préparer l’épreuve intégrée devant le jury. Il communiquera d’une manière explicite, aux auditeurs les exigences qualitatives et quantitatives du travail de fin d’études et les critères d’évaluation de l’épreuve : Sur le plan de la structuration du document écrit : Introduction : présentation des objectifs poursuivis, méthodes et techniques développées ; Description du produit (infrastructure) et/ou du service étudié comprenant l’ensemble des paramètres qui seront développés (aspects techniques et de sécurités, l’analyse du temps disponible ainsi que des moyens financiers et humains, … ; Conclusion : évaluation personnelle du travail sur le plan de l’intégration des savoirs, des techniques et des méthodes comprenant une argumentation cohérente, une mise en évidence de l’adéquation entre les méthodes, les moyens mis en oeuvre et les résultats obtenus, l’analyse des difficultés rencontrées lors de l’élaboration du travail. Le dossier fera apparaître : La table des matières : cohérence avec la structuration du travail ; Les éléments de bibliographie ; Les annexes. IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 41 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Sur le plan pratique, selon le scénario retenu, le parrain développera des comportements professionnels (déontologie, objectifs qualitatifs, …) et des compétences méthodologiques et pratiques. Sur le plan de l’organisation, il organisera des séances collectives de travail et d’échanges entre les auditeurs pour : - permettre à chacun de confronter sa démarche, ses méthodes de travail, ses conclusions à celles des autres ; - organiser les travaux en équipe, s’il y a lieu ; - vérifier, pour chacun, la compréhension des consignes générales relatives au travail de fin d’études. Le deuxième sera de suivre individuellement le travail de fin d’études de ses auditeurs désignés. Il favorisera également la mise en œuvre de leurs capacités d’auto évaluation et d’auto formation. Il prodiguera régulièrement des conseils précis. Les dossiers des apprenants seront transmis aux membres du jury avant la date de la présentation orale. 2. Structure de rédaction et attentes du TFE Les objectifs à atteindre pour obtenir l’appréciation complète du jury de fin d’étude et de ce fait, ce qui doit apparaître en terme de contenu lors de la rédaction du TFE par chaque étudiant, sont décrits comme suit : 1. Du point de vue global : Décrire le type et l’importance du projet informatique étudié avec ses particularités ; Définir l’organigramme des collaborations nécessaires pour réaliser le projet avec le planning des tâches à accomplir et l’évaluation des coûts en main d’œuvre et en moyens. 2. Du point de vue particulier : Décrire les moyens nécessaires à l’élaboration du projet informatique ; Etablir les moyens de sécurité d’exploitation; Expliquer les différentes étapes de réalisation ; Evaluer les coûts des ressources matérielles et humaines nécessaires ; Expliquer la coordination et les relations avec des intervenants et des fournisseurs. Critères et indicateurs d’évaluation La durée (officielle) de l’épreuve devant jury est estimée à 30 minutes par apprenant. Les membres du jury prendront en considération les 4 critères d’évaluation suivant en s’aidant des indicateurs proposés afin d’estimer les manquements et de bien les mesurer.

Critère 1 : La qualité formelle du dossier présenté.

(80 pts)

Les indicateurs sont : IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 42 sur 43


X 41 – Conseiller technicien PC réseau

Tous les éléments demandés sont présents et traités avec concision (30 pts) Les objectifs définis et le résultat obtenu sont cohérents (30 pts) La forme est claire et attractive (20 pts) Critère 2 : La qualité du contenu du travail présenté.

(120 pts)

Les indicateurs sont : Le développement du sujet étudié est original et personnalisé (30 pts) Les sujets sont traités avec précision et professionnalisme (30 pts) La capacité de concrétisation (équilibre entre l’idée de départ et les résultats obtenus) est présente (30 pts) Les méthodes et les moyens techniques sont développés avec pertinence (30 pts)

Critère 3 : La maîtrise de la mise en oeuvre (80 pts) Les indicateurs sont : Le produit ou service proposé et son utilisation sont bien connus (30 pts) Les différentes étapes de réalisation sont maîtrisées (30 pts) Les relations professionnelles sont prises en compte (20 pts) Critère 4 : La qualité de la présentation orale

(120 pts)

Les indicateurs sont : La méthode de présentation synthétique donne une bonne visibilité du travail réalisé (Powerpoint, multimédia, …) (20 pts) Le développement d’un point particulier choisi est judicieux (40 pts) Le temps de présentation défini par le jury est bien géré (15 min) (20 pts) Les réponses aux questions posées sont correctes (40 pts) TOTAL

400 pts.

Remarque: les critères 1 et 2 seront appréciés avant la présentation. Les critères 3 et 4 seront appréciés lors de la présentation du TFE.

6. Annexes Néant

IFAPME – D. ADAM – Version 04 JUIN 09

Copyright IFAPME-SFPME

Page 43 sur 43


IFAPME