Page 1

INTRODUCTION Dans le cadre du projet Compétitivité durable qu’il pilote, le Club des Entreprises de Mérignac, avec l’appui d’un groupe de travail pluridisciplinaire a souhaité proposer ce Livret numérique des bonnes pratiques sociales à destination des TPE et PME. L’objectif de ce Livret est clair : proposer des idées de bonnes pratiques sociales en entreprise et faire par la même un point sur la réglementation car il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Ce Livret est donc un outil mis à disposition par le Club permettant aux chefs d’entreprise de mener des actions simples afin de : -fédérer les salariés autour de projets, -améliorer la cohésion au sein de son entreprise, -améliorer le bien-être des salariés au travail, -instaurer le dialogue social, -améliorer la productivité des salariés.

Les fiches pratiques, facile d’utilisation se déclinent ainsi : -FICHE ACTION -LES + -LA REGLEMENTATION -JE DEBUTE -J’AI DEJA AVANCE -CONTACTS

Espérant que ce livret saura donner aux TPE des idées d’actions en direction de leurs salariés, Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Jean-Pierre PINDAT Président du Club des Entreprises de Mérignac


Sommaire Développer un service de conciergerie d’entreprise Mettre en place un plan d’épargne entreprise Promouvoir la validation des acquis de l’expérience Mettre en place des formations CIF et DIF Créer un espace de restauration Mener une politique de diversité pour accroître la performance de mon entreprise L’égalité professionnelle Femme/ Homme Faire du mécénat d’entreprise Le travail en temps partagé, au juste temps et au juste coût Adhérer à un inter-CE Faire appel à un groupement d’employeurs Faire appel à des salariés à temps partagé Equilibre vie professionnelle vie privée Etablir son document unique d’évaluation des risques Développer un partenariat avec une crèche inter-entreprises Accueillir des stagiaires Aménager l’espace de travail Favoriser la santé des salariés au travail Mettre en place un entretien d’évaluation Mettre en place une mutuelle Recruter des jeunes en alternance Associer les salariés à la vie de l’entreprise Création d’un livret d’accueil des salariés Créer une rencontre annuelle Progresser grâce à des compétences externes Faire appel à des SIAE


EGALITE DES CHANCES


FICHE 1 L’égalité professionnelle Femme/ Homme Comment favoriser la mixité dans mon entreprise? Définition Ce principe définit un égal traitement entre deux salariés de sexe différent. La notion d’égalité de rémunération femme-homme est inscrite dans la loi depuis 1972. Aujourd’hui, les mesures d’égalité professionnelle femme/homme se combinent dans un dispositif plus large de lutte contre toutes formes de discriminations. LES + + Bénéfice économique : la mixité est source de diversité, facteur de performance économique + Contribution au dialogue social + Plans d’actions aidés financièrement par les pouvoirs publics + Image d’entreprise valorisée

POINTS REGLEMENTAIRES : ère

Loi Roudy du 13 juillet 1983, 1

loi relative à l’égalité profesionnelle Femme-Homme

Loi Génisson du 9 mai 2001 relative à l’égalité professionnelle Femme/Homme Loi du 16 novembre 2001, complétée par la loi du 27 mai 2008 / Article L122-45 du Code du travail : interdiction de discrimination liée au sexe. Loi du 23 mars 2006 relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes Loi du 9 novembre 2010 portant sur la réforme des retraites, article 99 – Pour les entreprises d’au moins 50 salariés : obligation d’accord collectif ou plan d’action défini dans le Rapport de Situation Comparée ou le rapport sur la situation économique de l’entreprise Article L.2242-5 du Code du travail : les entreprises couvertes par un accord collectif au 10 novembre 2010 bénéficient de dispositions transitoires En l’absence de démarche par l’entreprise, celle-ci se voit attribuer une pénalité financière fixée au maximum à 1% des rémunérations et gains versés aux salariés, pour chaque mois civil entier à compter du terme de la mise en demeure de 6 mois de l’inspection du travail DES IDEES D ACTIONS Je débute - Sensibiliser aux stéréotypes liés au genre dans l’entreprise, - Faciliter l’accès des femmes à la formation, - Signer la Charte de la Diversité. Je suis avancé : - Entamer un processus de de labellisation au « Label Egalité » POUR EN SAVOIR PLUS : des partenaires pour vous accompagner AFNOR (Label) / DRDFE et DIRECCTE (Aides financières) IMS- Entreprendre pour la Cité et Charte de la Diversité en Aquitaine (Accompagnement)


FICHE 2 Mener une politique de diversité Comment recruter dans la diversité pour accroître la performance de mon entreprise ? Définition La politique de diversité concerne la mise en œuvre d’une politique de recrutement permettant un égal accès à l’emploi pour tous basé sur les compétences. L’entreprise s’engage ainsi à être le reflet de la variété des profils qui forme la société. LES + + prévenir la pénurie de main d’œuvre actuelle et à venir + attirer et garder de nouvelles compétences, de nouveaux talents + démontrer son engagement en tant qu’entreprise socialement responsable + augmenter sa performance économique : accès à des nouvelles « niches », à de nouvelles cibles, adaptation au changement, innovation +respecter ses obligations légales, contribuer au maintien du système social

POINTS REGLEMENTAIRES : Discriminer est un délit Loi du 16 novembre 2001, complétée par la loi du 27 mai 2008 / Article L122-45 du Code du travail « Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de son contrat en raison de son origine, (liste des 18 critères de la HALDE) » Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées/ Loi du 23 mars 2006 relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes/ Loi du 30 mars 2006 relative à l’égalité des chances/ Loi du 9 novembre 2010 sur la réforme des retraites DES IDEES D ACTIONS Je débute - Elaborer des fiches de postes précises et diversifier ses filières de recrutement, - Mener un diagnostic de diversité puis définir un plan d’actions, - Signer la Charte de la Diversité. Je suis avancé : - Mettre en place des actions de parrainage, de tutorat, Contrat de formation en alternance, - Entamer un processus de labellisation au « Label Diversité ». POUR EN SAVOIR PLUS : des partenaires pour vous accompagner AFNOR IMS- Entreprendre pour la Cité et Charte de la Diversité en Aquitaine PLIE, AFIJ, Missions Locales, SIAE, Nos Quartiers ont du Talent, APEC, ANPE, Maisons de l’Emploi, Partenariat avec les Universités, le CREPI


COMPETENCES ET FORMATIONS


FICHE 6 Promouvoir la validation des acquis de l’expérience Comment valoriser et clarifier les compétences de ma structure ? Comment favoriser l’évolution de carrière de mes salariés ? Définition Ce dispositif permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Pour qui ? Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d'expérience salariée, non salariée ou bénévole peut entreprendre une démarche de VAE. LES + + Motiver, valoriser et fidéliser vos collaborateurs, + Valoriser l'image de professionnalisme de votre structure, + Pérenniser vos savoir-faire, + Améliorer votre compétitivité, + Reconnaissance et sentiment de fierté.

POINTS REGLEMENTAIRES Article L6411-1 La formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale. Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle La validation des acquis de l'expérience mentionnée à l'article L. 6111-1 a pour objet l'acquisition d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification figurant sur une liste établie par la commission paritaire nationale de l'emploi d'une branche professionnelle, enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles prévu par l'article L. 335-6 du code de l'éducation. DES IDEES D ACTIONS Je débute Mettre en place de l’information dans mon entreprise sur la démarche individuelle de VAE auprès des salariés. Des outils « prêts à l’emploi » sont à votre disposition sur les sites spécialisés. Dans ce cas, la demande émanera du salarié. Je suis avancé Mettre en place une démarche collective de VAE : définir mes objectifs, ma cible, la certification appropriée, l’accompagnement, la mise en œuvre, le coût, les candidats, l’évaluation. Dans ce cas, la demande émanera du chef d’entreprise.

POUR EN SAVOIR PLUS www.vae.gouv.fr www.opcalia.com


FICHE 5 Mettre en place des formations CIF et DIF Comment disposer de nouvelles compétences en interne ? Comment favoriser l’évolution de carrière de mes salariés et les motiver ? Définition Le Droit Individuel de Formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d'heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L'initiative d'utiliser les droits à la formation appartient au salarié. La mise en œuvre du DIF, requiert elle, l'accord de l'employeur sur le choix de l'action de formation. La formation est prise en charge par l'employeur selon des modalités particulières. Les salariés en CDI peuvent bénéficier du DIF s'ils ont au moins un an d'ancienneté dans l'entreprise. Les salariés en CDD peuvent aussi bénéficier du DIF à condition d'avoir travailleé au moins 4 mois (consécutifs ou non) en CDD, dans les douze derniers mois. Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet à tout salarié de suivre à son initiative, des actions de formation, indépendamment des formations comprises dans le plan de formation de l'entreprise. Une condition d'ancienneté : 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l'entreprise. Pendant le congé de formation, le bénéficiaire reste salarié de son entreprise. LES + + Motiver ses salariés + Améliorer la vision de l’entreprise en interne + Développer les compétences de ses salariés + Augmenter les savoir-faire de l’entreprise. POINTS REGLEMENTAIRES Article L6323-1 Tout salarié titulaire d'un contrat de travail à durée indéterminée, disposant d'une ancienneté minimale dans l'entreprise déterminée par voie réglementaire, bénéficie chaque année d'un droit individuel à la formation d'une durée de vingt heures. Une convention ou un accord collectif interprofessionnel, de branche ou d'entreprise peut prévoir une durée supérieure. Ces dispositions ne s'appliquent pas au contrat d'apprentissage et au contrat de professionnalisation. Article L6322-1 Le congé individuel de formation a pour objet de permettre à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation, indépendamment de sa participation aux stages compris, le cas échéant, dans le plan de formation de l'entreprise dans laquelle il exerce son activité. Ces actions de formation doivent permettre au salarié : 1° D'accéder à un niveau supérieur de qualification ; 2° De changer d'activité ou de profession ; 3° De s'ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l'exercice des responsabilités associatives bénévoles.

DES IDEES D ACTIONS Je débute Mettre en place de l’information dans mon entreprise sur le CIF et le DIF. Des outils « prêts à l’emploi » sont mis à disposition sur nombre de sites. Je suis avancé ? POUR EN SAVOIR PLUS

http://vosdroits.service-public.fr/F10705.xhtml


FICHE x Progresser grâce à des compétences externes Comment bénéficier d'une expertise externe ? Comment développer les compétences internes de la structure en s'appuyant sur des compétences externes ? Définition Faire appel à des compétences externes permet d'apporter une valeur ajoutée à l'entreprise en souplesse, dans la limite d'un budget défini et sur un domaine ciblé. C'est aussi, pour la TPE, se donner l'accès à des compétences pointues, sur des métiers cœur de métier ou hors cœur de métier. Pour le chef d'entreprise, c'est se doter d'un regard externe, d'une perspective différente sur son entreprise, permettre à ses collaborateurs de monter en compétences en travaillant avec des experts. Il peut s'agir de consultants, d'intérimaires, de managers de transition, d'apprentis, de contrats de professionnalisation. Exemples de thèmes : se structurer, améliorer sa compétitivité, son ouverture sur l’extérieur, innover, opérer à une acquisition ou un développement des compétences LES + + Obtenir une vision externe, diagnostic stratégique, + Expertiser, apporter des compétences pointues, résoudre les problèmes, + Transférer les compétences, tutorat, + Innover, + S’appuyer sur des aides de l’Etat.

POINTS REGLEMENTAIRES RAS. Nombreuses aides financières proposées : FEDER, CRIDEM, CESAAR etc.

DES IDEES D ACTIONS Je débute Je fais réaliser un audit et je me fais aider pour le montage d'un dossier de subvention. Je suis avancé Je constitue un portefeuille d'intervenants à qui faire appel en cas de besoin. Je sous-traite un diagnostic complet de ma société, je mets à plat mes besoins pour ajuster ma stratégie, monter des projets conséquents et les demandes de subventions associées. POUR EN SAVOIR PLUS Guides des aides de l'Etat aux entreprises aquitaines : http://www.aquitaine.pref.gouv.fr/Actualites/Breves/Guide-des-aides-de-l-Etat-aux-entreprisesaquitaines Aides européennes en Aquitaine FEDER : http://www.europe-en-aquitaine.eu/themes-prioritaires-enaquitaine


FICHE

Recruter les jeunes en alternance Comment bénéficier d'un apport de compétences supplémentaires? Comment favoriser l'insertion des jeunes?

Définition Dans l'alternance on distingue 2 types de contrats : la professionnalisation et l'apprentissage. Pour la professionnalisation, la rémunération dépend de l'âge du salarié et l'employeur est exonéré des cotisations patronales. Pour l'apprentissage, il faut avoir entre 14 et 25 ans et la rémunération dépend de l'âge également. L'employeur a une exonération presque totale et peut bénéficier d'un crédit d’impôts formation et d'une subvention de la région.

LES + + Bénéficier d'un apport de compétences dont les charges sont réduites, + Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes, + Former un futur salarié de l'entreprise. POINTS REGLEMENTAIRES L’employeur s’engage à fournir un emploi au salarié et à organiser sa formation. Il est garant de la mise en œuvre de l’alternance pédagogique entre l’entreprise et le prestataire de la formation. Article L111-1 du code du travail Le contrat d'apprentissage est celui par lequel un chef d'établissement industriel ou commercial, un artisan ou un façonnier s'oblige à donner ou à faire donner une formation professionnelle méthodique et complète à une autre personne qui s'oblige en retour à travailler pour lui, le tout à des conditions et pendant un temps convenus.

DES IDEES D ACTIONS Je débute : Se rapprocher des établissements de formation en alternance pour recruter un étudiant. Je suis avancé : Concrétiser le contrat en alternance par une embauche.

POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/informations-pratiques,89/fichespratiques,91/formation-professionnelle,118/les-contrats-de-formation-en,1077.html http://www.adminet.com/code/CTRAVAIL-L111-1.html


FICHE

Accueillir des stagiaires Comment bénéficier de compétences supplémentaires dans l’entreprise ? Comment favoriser l'insertion des jeunes dans le monde professionnel ?

Définition Les stagiaires complètent leur formation théorique grâce à une expérience pratique. L'entreprise participe à la formation du stagiaire en lui confiant une mission et en l'accompagnant dans sa réalisation. Le tuteur facilite l'intégration du stagiaire, assure la liaison avec l'organisme de formation et participe à la formation du candidat. Il lui faudra planifier un parcours des connaissances, des savoirs et des savoir faire et faire des bilans réguliers.

LES + + Permettre la mise en pratique des connaissances en milieu professionnel, + Faciliter le passage du monde de l'enseignement à celui de l'entreprise, + Contribuer activement à la formation des futurs diplômés de la profession, + Offrir un soutien à l'entreprise en apportant un regard neuf, + Offrir un échange de connaissances entre le milieu théorique et le milieu professionnel.

POINTS REGLEMENTAIRES Article L 612-8 Les stages doivent faire l'objet d'une convention de stage conclue entre le stagiaire, l'entreprise et l'établissement d'enseignement. Ils ne peuvent pas avoir pour objet l'exécution d'une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l'entreprise. Article L 1221-13 L'entreprise doit tenir à jour un registre des conventions de stage. Article L 612-11 L'employeur doit verser une gratification au stagiaire lorsque le stage est d'une durée de 2 mois, consécutif ou non au sein de la même entreprise.

DES IDEES D ACTIONS Je débute : Accueillir des stagiaires sur demande spontanée. Je suis avancé : Se rapprocher des établissements d'enseignement en fonction de la branche de l'entreprise et proposer des stages régulièrement.

POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr http://www.legifrance.gouv.fr

FICHE


Faire appel à un groupement d’employeurs Comment bénéficier de compétences supplémentaires sans embaucher un salarié à temps complet ? Comment favoriser l’emploi durable des salariés ?

Définition Le Groupement d’employeurs est une association loi 1901, créée dans le but de mettre à disposition de ses membres des salariés liés au Groupement d’employeurs par un contrat de travail. La mise à disposition de salariés se fait exclusivement chez les membres adhérents au GE. Le GE présente l’avantage de mutualiser et de pérenniser l’emploi dans un encadrement juridique prévu par le Code du Travail. Le Groupement d’employeurs ne peut se livrer qu’à des opérations à but non lucratif.

LES + + Bénéficier d’un salarié compétent et formé, + Éviter les “turn-over” des personnels à temps partiel, + Etre déchargé des tâches administratives, + Être accompagné pour les recrutements et la gestion du personnel, + Mutualiser des moyens : formations, logiciels etc., + Offrir la possibilité à l’entreprise d’avoir un salarié stable pour une durée adaptée, + Limiter le risque de départ rapide du collaborateur, + Une simplification dans la gestion des ressources humaines pour l’employeur, + L’ancrage de l’activité de l’emploi sur un bassin de vie, + La sécurisation de la trajectoire professionnelle et du parcours de vie, + Un emploi stable et à temps complet du salarié via le GE, + Un travail, pour le salarié, ouvert sur des contenus et des environnements variés. POINTS REGLEMENTAIRES : Article L.1253-1 et les suivants du Code du Travail Loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011, loi dite CHERPION Il dispose que les membres du Groupement sont solidairement responsables de ses dettes à l'égard des salariés et des organismes créanciers de cotisations obligatoires.

DES IDEES D ACTIONS Je débute : J’adhère à un groupement d’employeurs. Je suis avancé : Je participe à la création d’un groupement d’employeurs sur mon territoire.

POUR EN SAVOIR PLUS Le CRGE33 : Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs de la Gironde http://www.crge33.fr L’UGEF : Union des Groupements d’Employeurs de France http://www.ugef.fr


FICHE Faire appel à des salariés en temps partagé Comment recruter un spécialiste pour quelques heures par semaines seulement ? Comment mettre en relation un spécialiste, qui a fait le choix de la pluri-activité, et une ou plusieurs entreprises ?

Définition Le temps partagé fait référence à un(e) professionnel(le) qui partage son temps entre plusieurs entreprises, en offrant à chacune des compétences pointues, clairement définies. Expérimenté(e), autonome, directement opérationnel(le), il (elle) est force de soutien et de proposition. A la différence de l’intérim, le salarié en temps partagé ne pourvoit jamais à une absence, ni à un surcroit momentané d’activité. LES + + Se doter de compétences pointues, à la mesure de ses besoins et /ou moyens financiers, régulièrement ou ponctuellement, + Développer un avantage concurrentiel, sans équivalent, en période de crise ou en période de croissance, qui permet d’intégrer de nouvelles compétences pour préserver ou favoriser la rentabilité de l’entreprise, + Bénéficier de ressources expérimentées, flexibles et adaptables pour faire vivre de nouveaux projets, saisir des opportunités, assurer un développement, etc…. + Simplifier le recrutement, + Avoir le choix entre salariat et prestation de services.

POINTS REGLEMENTAIRES : Article L1252-2 du Code du Travail : Travail à temps partagé Mettre à disposition d'entreprises utilisatrices, du personnel qualifié qu'elles ne peuvent recruter ellesmêmes en raison de leur taille ou de leurs moyens. Les salariés mis à disposition le sont pour des missions qui peuvent être à temps plein ou à temps partiel.

DES IDEES D’ACTIONS Je débute : Je m’adresse à une association de Compétences en Temps Partagé qui m’aidera, gratuitement, à exprimer mon besoin en ressources expérimentées dans un cahier des charges (compétences requises, temps de travail, fréquence, durée ….) et à trouver les collaborateurs disposant de ces compétences. Je suis avancé : Je définis mon besoin que je transmets à une Association de Compétences en Temps Partagé.

POUR EN SAVOIR PLUS CTP Guyenne (Compétences en Temps Partagé) 05 56 92 78 62 contact@ctpguyenne.com FNATTP Fédération Nationale des Associations de Travail en Temps Partagé www.fnattp.com


SANTE, SECURITE, BIEN ETRE


FICHE Etablir son document unique d’évaluation des risques Comment identifier et prévenir les risques sanitaires et sociaux en entreprise ? Définition Le document unique est la transposition, par écrit, de l'évaluation des risques, imposée à tout employeur par le Code du Travail. Le DU est obligatoire pour toutes les entreprises, administrations et associations de plus de un salarié. L'élaboration et la mise à jour de ce document s'impose à l'employeur pour toute entreprise de plus d'un salarié. C'est un outil permettant d'engager une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Le document unique doit être revu au minimum chaque année et à chaque fois qu'une unité de travail a été modifiée. Il doit également être revu après chaque accident du travail. Il recense les risques, définit les actions de prévention associées et propose un calendrier de réalisation. LES + + Identifier et prévenir les risques en entreprise, côté salarié et côté employeur, + Réduire les accidents du travail et coût associés.

POINTS REGLEMENTAIRES : Décret n°2001-1016 du 5 novembre 2001 - art. 1 JORF 7 novembre 2001 L'employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs à laquelle il doit procéder en application du paragraphe III (a) de l'article L. 230-2. Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l'entreprise ou de l'établissement. Le fait de ne pas transcrire ou de ne pas mettre à jour les résultats de l'évaluation des risques, dans les conditions prévues à l'article R. 230-1, est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de 5e classe. La récidive de l'infraction définie au premier alinéa est punie dans les conditions prévues à l'article 131-13 du code pénal. Il n'existe aucun modèle imposé. L'employeur est libre d'utiliser tous types de supports (papier, informatique, etc) pour transcrire le résultat de son évaluation des risques. La seule obligation est que ce document soit disponible en un lieu unique que le support soit papier ou numérique. DES IDEES D’ACTIONS Je débute : Appuyé par des employés, recenser les risques, définir des actions de prévention et proposer un calendrier de réalisation pour élaborer le document unique. Je suis avancé : Mise en place d’une cellule de suivi sécurité bi-annuelle, ou mise en place d’une démarche de management santé et sécurité au travail (référentiel OHSAS 18001 ou ILO OSH 2001). POUR EN SAVOIR PLUS : des partenaires pour vous accompagner INRS l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles www.inrs.fr CARSAT Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail www.carsat-aquitaine.fr mail du Département des Risques Professionnels Prev3@carsat-aquitaine.fr ARACT Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail www.aquitaine.aract.fr L’OPPBTP Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics www.afnor.org www.oppbtp.fr


FICHE

Favoriser la santé des salariés au travail Comment limiter les arrêts maladies ? Comment favoriser le bien être en entreprise ? Définition L'employeur est responsable de la santé et de la sécurité des salariés de son entreprise en préservant leur santé mentale, physique et leur sécurité. Il faut donc prévenir toute dégradation par une surveillance régulière. C'est pourquoi il existe des règles obligatoires et des normes. Sécurité L'employeur doit adapter les conditions de travail en tenant compte des évolutions techniques. Il doit mettre en place des moyens et des mesures de protection des travailleurs. Le document unique ( État des lieux de tous les risques de l'entreprise ) doit être affiché dans l'entreprise. Santé Une visite médicale est obligatoire car elle doit permettre « d'éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail ». Elle doit avoir lieu au moins tous les deux ans et la première doit s'effectuer avant la fin de période d'essai.

LES + + Limiter les arrêts maladies, + Favoriser le bien être sur les postes de travail (voir fiche « Aménager l'espace de travail »), + Accroitre la productivité des salariés. POINTS REGLEMENTAIRES

Article L4121-1 et Article L4121-2 du code du travail L'employeur doit mettre en mesure : - des actions de prévention des risques professionnels, - des actions d'information et de formation, - La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés, - Evaluer, combattre et éviter les risques, - Tenir compte de l'état d'évolution de la technique, - Remplacer ce qui est dangereux, - Planifier la prévention définie dans l'article L 1152-1.

DES IDEES D ACTIONS Je débute et c'est obligatoire Afficher le document unique et mettre en place la visite médicale. Je suis avancé : Faire venir un expert pour évaluer la forme physique des salariés et les contraintes sur le poste de travail. Mettre en place un plan d'actions. POUR EN SAVOIR PLUS http://www.preperf.fr http://www.amphea.fr http://www.carsat-aquitaine.fr/


FICHE 8

Aménager l'espace de travail dans l'entreprise Comment favoriser le bien être des salariés et réduire le stress au travail ? Comment valoriser l'image de l'entreprise ?

LES + + Valoriser l'image de l'entreprise auprès du public extérieur à l'entreprise, collaborateurs, clients, + Favoriser le bien être des salariés dans l'entreprise, + Optimiser l'efficacité et la productivité des salariés. POINTS REGLEMENTAIRES Il n'y a pas de réglementation concernant l'aménagement de l'espace de travail de salariés du moment qu'il est capable d'évacuer son poste dans les meilleurs délais et qu'il lui est possible d'accomplir sa tâche dans de bonnes conditions d'ergonomie, d'hygiène, sans être gêné par les autres salariés. Article R4214-22 L'espace de travail, d'après le code du travail doit obéir aux caractéristiques suivantes : − la surface de travail doit avoir une surface peu réfléchissante et de dimension suffisante pour modifier l'emplacement de l'écran, du clavier, des documents et du matériel accessoire. − Le support de documents est stable est réglable. Il se situe de telle façon que les mouvements inconfortables de la tête, du dos et des yeux soient évités au maximum. − L'espace de travail est suffisant pour permettre une position confortable pour les travailleurs. − Les dimensions et l'aménagement du poste de travail assure suffisamment de place pour permettre au travailleur de changer de position et de se déplacer. DES IDEES D ACTIONS Je débute : Créer des espaces qui favorisent la circulation, créer des espaces de stockage. Disposer des plantes, des tableaux et user des couleurs. Donner la possibilité aux salariés de personnaliser dans la mesure du possible leur espace. Mise à disposition d'une pièce ou d'un coin détente (Voir fiche « Favoriser la santé des salariés au travail »). Avoir une bonne luminosité, et limiter le bruit. Je suis avancé : Investir dans du mobilier ergonomique. POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.steelcase.fr/fr/Pages/Bienvenue.aspx


FICHE 4 Créer un espace de restauration Comment permettre aux salariés une restauration de qualité et économique ? Comme permettre de réduire le temps de pause pour les salariés qui le souhaitent (cf aménagement des horaires de travail) ?

LES + + Proposer d’autres alternatives aux salariés que la restauration rapide du midi, + Favoriser la détente, réduire le stress des déplacements entre midi et deux, + Autoriser les salariés volontaires à prendre des pauses plus courtes et aménager leurs horaires le soir, + Réduire le budget repas des salariés, + Réduire les trajets en voiture aux heures de repas.

POINTS REGLEMENTAIRES Article R4228-22 Dans les établissements dans lesquels le nombre de travailleurs souhaitant prendre habituellement leur repas sur leur lieu de travail est au moins égale à 25, l'employeur, après avis du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou à défaut des délégués du personnel, doit mettre à leur disposition un local de restauration obligatoire avec tables et chaises en nombre suffisant, moyen de réfrigération des aliments et des boissons, et d'une installation permettant de réchauffer les plats. Lorsque le nombre de salariés qui mangent sur lieux de travail est inférieur à 25 et supérieur à 10 il faut un emplacement de restauration. Il est interdit aux salariés de manger sur leurs postes de travail mais il est possible d'aménager dans les locaux de travail un espace de restauration si aucune substance dangereuse n'est employée. DES IDEES D ACTIONS Je débute Mettre en place un espace dédié à la restauration dans mon entreprise ou proposer des chèques déjeuner le cas échéant. Je suis avancé Créer un partenariat pour bénéficier d’un mode de restauration interentreprises. Il faut alors s’associer à d’autres entreprises.

POUR EN SAVOIR PLUS http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGI ARTI000018489265&dateTexte=&categorieLien=cid


FICHE

Equilibre vie professionnelle vie privée Comment favoriser la productivité de mes salariés et la performance de l'entreprise ? Comment favoriser le bien être des salariés ? Définition Il est très important pour les entreprises de se pencher sur l'équilibre vie professionnelle / vie privée de leurs salariés, car ce dernier peut être une source de stress au travail et réduire nettement la productivité. Aujourd'hui il existe des moyens simples pour que les salariés puissent concilier leurs obligations : aménagement des horaires, télétravail, conciergerie et crèche d’entreprise (voir fiches correspondantes). LES + + Favoriser la productivité des salariés pendant les heures de travail, + Améliorer la performance de l'entreprise, + Favoriser le bien être et la motivation des salariés, + Donner une image positive de l'entreprise, + Réduire le temps passé dans les transports. POINTS REGLEMENTAIRES Article L1222-10 du code du travail L'employeur est tenu, pour les salariés en télétravail de : −

prendre en charge tous les découlants directement du télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements ….

d'informer les salariés de toute restriction à l'usage d'équipements ou outils informatiques ou de services de communication électronique et des sanctions en cas de non respect.

D'organiser chaque année un entretien qui porte notamment sur les conditions d'activités du salarié et sa charge de travail.

De fixer des plages horaires durant lesquelles il peut habituellement le contacter.

IDEES D ACTIONS Je débute : favoriser la flexibilité des horaires pour les salariés ayant des contraintes personnelles fortes. Je suis avancé : mettre en place et développer le télétravail pour les salariés volontaires.

POUR EN SAVOIR PLUS

www.medef-rh.fr www.legifrance.fr http://www.teletravailonline.com/legislation-du-teletravail.html


SOLIDARITE ET CITOYENNETE


FICHE Faire du mécénat d’entreprise Comment soutenir des organismes d’intérêt général tout en bénéficiant d’avantages fiscaux ? Comment cibler ses actions en faveur d’une cause précise ?

Définition Le mécénat d'entreprise est un soutien financier, humain ou matériel apporté sans contrepartie directe par une entreprise à une action ou activité d'intérêt général (solidarité, environnement, culture, recherche...). 60% des sommes versées par l'entreprise dans le cadre du mécénat sont déductibles de l'impôt sur les sociétés.

LES + + Apporter son soutien à une association ou ONG + Cibler les actions sur lesquelles l’entreprise souhaite agir + Valoriser l’image de marque de l’entreprise + Bénéficier d’avantages fiscaux

POINTS REGLEMENTAIRES : Article 238bis du Code Général des Impôts 60% des sommes versées par une entreprise à un organisme d'intérêt général peuvent être déduites de son impôt sur les sociétés, dans la limite de 0,5 % de son chiffre d'affaires.

DES IDEES D ACTIONS Je débute : Je choisis un organisme qui défend une cause que je soutiens pour faire un don financier. Je suis avancé : Je mets en place un mécénat de compétences sur l’année (détacher une personne qui interviendra quelques heures par semaine ou par mois dans l’organisme).

POUR EN SAVOIR PLUS http://www.mecenova.org http://www.msf.org http://www.merignac.com (merignac hand ball ?)


FICHE Faire appel à des Economique (SIAE)

Structures

d’Insertion

par

l’Activité

Comment bénéficier de services tout en favorisant l’insertion de publics en difficulté ? Définition: L'Insertion par l'Activité Economique (IAE) a pour objet de permettre à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion sociale et professionnelle. Elle met en œuvre des modalités spécifiques d'accueil et d'accompagnement. Plus concrètement, les structures de l’IAE sont conventionnées chaque année par l’Etat et se répartissent en 2 grandes catégories : Mise à disposition de personnel Association Intermédiaire (AI) Entreprise de travail Temporaire d‘Insertion (ETTI)

Prestation de services Entreprise d’Insertion (EI) Atelier et Chantier d’Insertion (ACI) Régie de Quartier (RQ)

Quel que soit leur statut, elles ont une même mission : accompagner vers l’emploi durable des personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle en alliant production économique et accompagnement socio professionnel. LES + -

Recruter et ainsi diversifier vos sources de recrutement sur des métiers en tension, renforcer l’ancrage territorial de votre entreprise en collaborant avec un partenaire local et contribuer au développement de votre politique de Responsabilité Sociale Entreprise,

-

Développer les achats responsables et ainsi allier dimension sociale du développement durable dans vos pratiques et efficacité économique,

-

Développer vos marchés en vous associant à une SIAE pour répondre à des marchés publics incluant des clauses d’insertion.

Plus de 30 activités - 190 structures en Aquitaine. POINTS REGLEMENTAIRES : Loi du 29 juillet 1998 d'orientation relative à la lutte contre les exclusions Article L5132-1 du Code du travail 1991 – Officialisation des EI et ETTI et création du Conseil National de l’IAE 1985 – Circulaire d’expérimentation des Entreprises d’Insertion 1987 – Loi officialisant le statut d’association intermédiaire 1979 – Circulaire encadrant les CAVA - Centres d’Adaptation à la Vie Active

DES IDEES D’ACTIONS Je débute : pour une analyse de vos besoins et être orienté vers le bon interlocuteur, contacter le GARIE (Groupement Aquitain des Réseaux de l’Insertion par l’Activité Economique). Je suis avancé : Faire appel à une SIAE pour un besoin spécifique (exemple : espaces verts, ménage, manutention, bâtiment).

POUR EN SAVOIR PLUS : des partenaires pour vous accompagner www.iae-aquitaine.org/ - annuaire des structures en ligne sur le site du GARIE Plaquette IAE et entreprises quelles collaborations ? disponible sur le site à partir de novembre2012

www.socialement-responsable.org


AVANTAGES DES SALARIES


FICHE 7 Mettre en place un plan d’épargne entreprise Définition Le Plan Epargne Entreprise est une mesure qui vise à associer les salariés à la constitution d’un portefeuille de valeurs mobilières. Ce procédé, facultatif, peut être mis en place dans toutes les entreprises, et concerne tous les salariés. Toutes les entreprises peuvent mettre en place PEE, et cela quels que soient leur taille, leur effectif, leur statut juridique. Le Plan Epargne Entreprise concerne tous les salariés. Néanmoins, l’accord peut exiger une ancienneté minimale. Celle-ci ne peut cependant excéder 3 mois. Pour les entreprises de moins de 100 salariés, l’employeur peut, lui aussi, bénéficier du PEE. Les sommes qui alimentent le PEE proviennent : - des versements volontaires des salariés. La somme totale ne peut être supérieure à 25% de leur revenu annuel ; - de l’intéressement et de la participation ; - des revenus tirés du placement ; - des versement effectués par l’employeur, que l’on appelle l’abondement. Le plafond d'abondement par l'entreprise représente 8% du plafond annuel de la sécurité sociale, soit 2828,16€ pour 2007. Ces sommes sont bloquées pendant 5 ans (à l’exception de cas précis). LES + + Motiver, valoriser et fidéliser vos collaborateurs, + Valoriser l'image de professionnalisme de votre structure, + Pérenniser vos savoir-faire, + Améliorer votre compétitivité, + Reconnaissance et sentiment de fierté. POINTS REGLEMENTAIRES Article L 443-1 du Code du travail Le plan d'épargne d'entreprise est un système d'épargne collectif ouvrant aux salariés de l'entreprise la faculté de participer, avec l'aide de celle-ci, à la constitution d'un portefeuille de valeurs mobilières.

DES IDEES D ACTIONS Je débute Je suis avancé POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.journaldunet.com/management/pratique/primes-et-avantages/100/le-plan-epargneentreprise.html http://www.fondact.org/qui-sommes-nous


FICHE 12

Mettre en place une mutuelle Comment mieux protéger la santé de mes salariés? Comment bénéficier d'avantages fiscaux et sociaux? Définition La mutuelle de santé entreprise, qu'elle soit facultative ou obligatoire, a pour mission de couvrir les frais de santé des salariés d'une société. Certains secteurs d'activité sont obligés d'adhérer à une mutuelle entreprise, car ils ont passé des accords avec leurs partenaires sociaux. Ces branches professionnelles ont souscrit à : • • •

la mutuelle obligatoire HCR (hôtel, cafés, restaurants) ; la mutuelle obligatoire agricole ; la mutuelle obligatoire coiffure.

Pour qui ? Elle s'adresse aux dirigeants, aux salariés et aussi aux ayants droit des salariés (enfants, conjoints, personnes à charges et membres de la famille ) LES + + Bénéficier d'une couverture médicale sociale optimale pour garantir le bien-être et favoriser un meilleur niveau de productivité des salariés, + Avoir des avantages fiscaux et sociaux. POINTS REGLEMENTAIRES Les modalités de mise en place d'une mutuelle entreprise obligatoire doivent s'effectuer selon l'article L.911.1 du code de la sécurité sociale. C'est-à-dire que les garanties collectives complémentaires dont jouissent les salariés, anciens salariés et ayants droit doivent être organisées selon l'une des procédures suivantes : − décision unilatérale de l'employeur constatée dans un écrit remis par celui-ci à chaque intéressé ; − convention ou accord collectif (avec les partenaires sociaux, c'est-à-dire les représentants des salariés et des syndicats) ; −

accord ratifié à la majorité des intéressés (référendum).

Loi Fillon du 30 janvier 2009 L'entreprise souscrit, en règle générale, une mutuelle entreprise obligatoire pour bénéficier de certains avantages fiscaux et sociaux liés à la participation de l'employeur au financement des prestations complémentaires de prévoyance. IDEES D ACTIONS Je débute Se rapprocher des organismes habilités afin d'établir un comparatif des prises en charges puis souscrire au mieux disant. POUR EN SAVOIR PLUS http://mutuelle-entreprise.comprendrechoisir.com/comprendre/mutuelle-entreprise-obligatoire


FICHE Développer un partenariat avec une crèche inter-entreprises Comment favoriser l’équilibre vie professionnelle-vie privée de mes salariés ? Quels sont les avantages RH, sociaux et fiscaux pour mon entreprise ? Définition Ce dispositif permet aux entreprises d’offrir à ses salariés, une place au sein d’une structure multiaccueil dédiée à la Petite Enfance (de 2 mois ½ à 4 ans). L’accueil de ces enfants peut être régulier, occasionnel ou d’urgence. La crèche inter-entreprises est un environnement conventionné par la CAF et agrée par le Conseil Général. Elle s’organise avec des professionnels diplômés et qualifiés. LES + + Motiver ses équipes et apporter une réponse pertinente à l’absentéisme, + Faciliter le recrutement et à la fidélisation de vos collaborateurs, + Favoriser le retour à l’emploi des jeunes mamans, + Contribuer à l’égalité homme/femme, + Adapter les horaires aux besoins des salariés, + Bénéficier d’un coût identique à celui d’une crèche municipale.

POINTS REGLEMENTAIRES Les entreprises peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt égal à 50 % des dépenses ayant pour objet de financer la création et le fonctionnement d'établissements visés aux deux premiers alinéas de l'article L. 2324-1 du code de la santé publique et assurant l'accueil des enfants de leurs salariés. Elles peuvent également bénéficier de déductions de charges sur leur IS à hauteur de 35%. Le coût net pour l’entreprise est alors réduit d’environ 85%. DES IDEES D ACTIONS Je débute Mettre en place un questionnaire dans mon entreprise afin de mieux estimer et comprendre les attentes et les besoins de mes salariés sur ce thème. Puis, me rapprocher d’un professionnel du secteur afin de connaitre les possibilités géographique d’accueil et l’implantation des structures (à proximité du lieu de travail ou du lieu de résidence). Je suis avancé Mettre en place une convention de partenariat avec un acteur reconnu et dédié au conseil, à la création et la gestion de crèches à destination des entreprises et des collectivités.

POUR EN SAVOIR PLUS http://www.observatoire-parentalite.com/documentheque/documents/club-creches-et-entreprises.html http://www.lpcr.fr/simulateur


FICHE Adhérer à un inter-CE Comment améliorer l’image de l’entreprise en interne et auprès des futurs salariés ? Comment améliorer le pouvoir d’achat du salarié ? Définition Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d'entreprise est tenu d'organiser la mise en place d'un comité d'entreprise (CE). En dessous de ce seuil, pour les petites entreprises, il existe des solutions afin que les salariés puissent bénéficier d’avantages. Thèmes d’actions principaux : vacances, culture, loisirs etc. LES + + Offrir de nombreux avantages aux salariés, +Augmenter le pouvoir d’achat des salariés, + Fidéliser les salariés actuels, + Recruter de nouveaux collaborateurs, + Apporter des conseils sur la représentation des salariés dans l’entreprise.

POINTS REGLEMENTAIRES RAS

DES IDEES D ACTIONS Je débute Établir un devis comparatif des différentes offres d’inter-CE, puis adhérer à celui de mon choix.

POUR EN SAVOIR PLUS http://www.cezam.fr/?mode=avantages_cezam&zone=&region=2&departement=33


FICHE Développer un service de conciergerie d’entreprise Comment aider les salariés dans la gestion vie professionnelle-vie privée ? Comment favoriser la productivité des salariés sur le lieu de travail ? Définition La conciergerie se charge de trouver des solutions aux requêtes des salariés en faisant appel à des prestataires de services externes qu'il sélectionne sur son propre carnet d'adresses. Chaque prestation est directement facturée au salarié, au prix du marché, car aucune marge n'est en principe prélevée par la conciergerie. Cette dernière se rémunère sur un abonnement fixe que verse l'entreprise. Il existe des services sur site (à temps complet ou par permanences), en ligne, et des portails téléphoniques. Exemples de services : cordonnerie, courses, lavage auto, pressing etc. LES + + Réduire le stress et l’absentéisme des salariés, + Augmenter la productivité des salariés au travail, + Bénéficier d’avantages fiscaux pour l’entreprise, + Attirer les candidats en offrant des avantages, et fidéliser les salariés, + Améliorer l’image de marque de l’entreprise.

POINTS REGLEMENTAIRES La loi du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne, dite loi Borloo. Un avantage fiscal pour les entreprises a également été prévu dans le dispositif Borloo. Elles bénéficient d'un crédit d'impôt de 25 % sur les aides qu'elles versent pour offrir aux salariés les services d'une conciergerie d'entreprise. Un dispositif similaire existe pour les crèches d'entreprise. Enfin, ces sommes sont déductibles de l'impôt sur les sociétés.

DES IDEES D ACTIONS Je débute Je suis avancé

POUR EN SAVOIR PLUS


COMMUNICATION INTERNE


FICHE Créer une rencontre annuelle Comment améliorer la cohésion au sein de l’entreprise ? Définition La rencontre annuelle entre salariés est un évènement fédérateur participant à la cohésion d'équipe, à la motivation et à la fierté d'appartenance des salariés. Elle peut être organisée en 2 volets : - Présentation des résultats annuels de l'entreprise et prospectives ou séminaire d'étude autour d'un thème donné. Ce volet peut inclure des interventions externes. - Activités conviviales : repas, soirée dansante, compétition sportive, remise de trophées suite à projets d'amélioration ou d'innovation… Il peut également n'être organisé qu'autour des activités conviviales. Il s'agit pour les salariés et le dirigeant de se retrouver et de se découvrir dans un contexte différent, favorisant : - le relâchement des tensions, - la création d'ancrages différents permettant de faciliter les relations, - une prise de recul sur le fonctionnement de l'entreprise, son avenir, - l'émergence d'idées nouvelles pour l'entreprise. Une forte implication du dirigeant favorisera l'atteinte des attendus. Pour qui ? L'ensemble des salariés et le dirigeant. LES + + Motiver ses salariés, favoriser la cohésion d'équipe, + Prendre du recul, Faire émerger des idées nouvelles.

POINTS REGLEMENTAIRES RAS

DES IDEES D ACTIONS Je débute J'organise un simple repas avec éventuellement une animation. Je suis avancé J'organise un séminaire annuel où je présente les résultats et prospectives de l'entreprise, j'organise des ateliers de réflexion autour d'un thème et je clôture par une soirée dansante, une soirée bowling, une soirée compétition karting,… J'organise sur une journée une compétition sportive, un rallye, une sortie nature,… et je finis par une soirée dansante, un repas,…

POUR EN SAVOIR PLUS Je peux faire appel à un consultant pour m'aider à organiser un tel évènement. http://www.oxylanevillage.com/mysporteezy-enseigne/bordeaux/3


FICHE 9 Mettre en place un entretien d'évaluation Comment améliorer le dialogue social dans l'entreprise ? Comment déceler les problèmes internes à l'entreprise? Définition L'entretien d'évaluation réunit une fois par an le salarié et son supérieur hiérarchique pour faire un bilan du travail de l'année. LES + + Donner l'espace d'expression libre aux salariés, + Vérifier l'adéquation des missions allouées, + Avoir un retour sur la charge de travail, + Se prémunir d'un turn over trop important.

POINTS REGLEMENTAIRES L'entretien d'évaluation est annuel, il n'est pas obligatoire et a lieu dans le courant du premier semestre civil. Il permet d'instaurer un échange entre le salarié et l'employeur. Il a pour but de fixer des objectifs à atteindre au personnel et d'évaluer ses comportements et aptitudes. Un bilan de réalisation des objectifs de l'année passée sera effectué avant de fixer les nouveaux. Cet entretien ne peut entrainer ni une rétrogradation ni un salaire inférieur. L'employé peut également formuler ses demandes concernant sa classification, sa formation ou sa rémunération. Suite à cet entretien, une fiche synthèse est remplie et signée par les deux parties. DES IDEES D ACTIONS Je débute Mettre en place l'entretien d'évaluation. Je suis avancé Mettre en place un suivi plus régulier, tous les trimestres par exemple.

POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.tripalium.com/gazette/Gazette2006/Escem2006/fiev01.asp


FICHE Création d’un livret d’accueil des salariés Comment aider les nouveaux salariés à s' intégrer rapidement ? Comment leur donner un premier aperçu de la culture d'entreprise ? Définition Le livret d'accueil du salarié permet au salarié de s'intégrer rapidement en lui donnant : - une présentation de l'entreprise, ses valeurs, ses certifications, son organisation - les informations "contractuelles" : accord de branche, convention collective, accords d'entreprise, contrat de travail, règlement intérieur, le bulletin de paie (comment le lire) - le fonctionnement interne : organisation et durée du travail, les congés et absences, la formation, la protection sociale, le document unique et les règles Hygiène et Sécurité, les représentants du personnel - les avantages : mutuelle, plan d'épargne salariale, transports, inter-CE,… - les renseignements pratiques : médecine du travail,… Le livret d'accueil constitue un premier acte de management vis-à-vis du salarié : - il lui montre qu'il est reconnu et accueilli. - il permet de développer la fierté d'appartenance du salarié en valorisant l'entreprise, ses activités, son développement, ses conquêtes, ses expertises,... - il contribue à la bonne image de l'entreprise en interne comme en externe. Pour qui ? Les salariés nouvellement recrutés. LES + + Intégration facilitée du nouveau salarié, + Gain de temps : le salarié doit y trouver tous les renseignements pratiques, + Bonne image de l'entreprise, sentiment d'appartenance du salarié.

POINTS REGLEMENTAIRES RAS DES IDEES D ACTIONS Je débute Je rédige un livret simple avec les renseignements pratiques. Je suis avancé Je fais un guide complet incluant une présentation de l'entreprise et un recueil complet des informations. Je désigne un référent chargé de l'accueil du nouveau salarié. J'applique les préconisation du projet d'accord national interprofessionnel (ANI) sur l'accompagnement des jeunes pour favoriser leur maintien dans l'emploi.

POUR EN SAVOIR PLUS

Projet d'accord national interprofessionnel (ANI) sur l'accompagnement des jeunes pour favoriser leur maintien dans l'emploi : http://www.cnml.gouv.fr/IMG/pdf_ANI_maintien_jeunes_emploi_2011-0711.pdf


FICHE Associer les salariés à la vie de l'entreprise Pourquoi et comment associer les salariés à la vie de l'entreprise ? Définition Associer les salariés à la vie de l'entreprise, c'est permettre : - une meilleure implication et une meilleure motivation des salariés, une meilleure efficacité - l'amélioration du fonctionnement de l'entreprise, de son économie - une valorisation des différentes idées entraînant un sentiment de reconnaissance des salariés Quelques idées permettant d'associer les salariés à la vie de l'entreprise : - mise en place d'une boîte à idées - réunions à fréquence donnée de propositions d'amélioration - groupe d'expression - ateliers de créativité - délégation pour organisation d'un évènement festif avec un budget donné - mise en place d'un projet d'entreprise, de projets d'amélioration impliquant les salariés - avis consultatif des salariés sur les décisions - accord d'intéressement Pour qui ? L'ensemble des salariés et le dirigeant. LES + + Motiver les salariés, favoriser l’efficacité, + Développer la force d'une équipe, + Améliorer le fonctionnement de l'entreprise, + Apporter de l’implication aux salariés.

POINTS REGLEMENTAIRES RAS DES IDEES D ACTIONS Je débute J'organise un simple repas avec éventuellement une animation. Je suis avancé J'organise un séminaire annuel où je présente les résultats et prospectives de l'entreprise, j'organise des ateliers de réflexion autour d'un thème et je clôture par une soirée dansante, une soirée bowling, une soirée compétition karting,… J'organise sur une journée une compétition sportive, un rallye, une sortie nature, et je finis par une soirée dansante, un repas etc.

POUR EN SAVOIR PLUS Je peux faire appel à un consultant pour m'aider à organiser un tel évènement.

Livret des bonnes pratiques sociales  

Livret des bonnes pratiques sociales réalisé par le Club des Entreprises de Mérignac

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you