Page 1

FÉVRIER 2010

GRAND CONCOURS

N°191 Ce magazine vous est offert par

VERANU CORSU


Le Ricanto, ancienne route de Sartène. 20090 Ajaccio


aria

Retrouvez tous les mois le magazine sur le site de la CCM Airlines www.aircorsica.com

Le magazine Aria est une publication Kyrn Editions Le Ricanto. Ancienne route de Sartene. 20090 Ajaccio. TĂŠl. 04 95 21 51 43

Fax 04 95 21 44 41

e mail : ariagenda@gmail.com


aria

SOMMAIRE

N° 191 Février 2010 SARL KYRN EDITIONS Le Ricanto - Ancienne route de Sartene 20090 Ajaccio Tél. 04 95 21 51 43 Fax. 04 95 21 44 41 e-mail:ariagenda@gmail.com

La reproduction et l’utilisation, sous quelque forme que ce soit, des reportages et des informations, sont interdites. Les pages CCM Airlines sont intégralement réalisées par la CCM et sont sous sa responsabilité. Rédactrice en chef. Catherine Riera. Conception & réalisation graphique : Jean-Paul Filippini.Comité rédactionnel. Isabelle Guyot, Michel Ponzevera, Jean-Baptiste Martini, Gilles Antonioli, Ghislaine Sansonnetti, Vannina Cuicci et Françoise Ricardoni. Photos CCM. Roland Rouget, Michel Ponzevera, Alexandre Cadel.

Responsable de la publication Rédactrice en chef Sandra Alfonsi Direction technique & conception graphique Jean Christophe Alfonsi Publicité Corse du sud Nicole Palmeri Publicité région PACA Jean Michel Florand La Régie 04 42 49 97 60 Couverture © Jean Claude Fieschi Maquette ©Kyrn Editions Imprimé par Kallistene

CCM CONCOURS “ VERANU CORSU “ DÉCOUVERTE

TRADITION

ZOOM

PAGE 6 a 14 PAGE 11 PAGE 16 Sanguinaires, des îles en hiver...

PAGE 21 Les oursins, nectar de la mer

PAGE 24 La lettre corse de Jean Louis Andreani

AGENDA CORSE

PAGE 26

AGENDA PROVENCE

PAGE 28

AGENDA CÔTE D’AZUR

PAGE 31

Février 2010 ■ aria

5


aircorsica.com par

DÉCOUVREZ LE MONDE avec CCM Airlines

Q AJACCIO-NAPOLÉON-BONAPARTE www.ajaccio.aeroport.fr • 8 km au sud-est d’Ajaccio (Corse-du-Sud) • Tél. fret : 04 95 23 56 40 • Banque d’Information CCI : 04 95 23 56 56 • Bus : trajet de 20 min. Ticket = 4,50 €. Toutes les heures en moyenne. Arrêts : Gare routière d’Ajaccio + Les Crêtes. • Taxi : 15 min. de trajet. Tarifs : env. 22 € (Jour), à partir de 23 € (Nuit).

Copenhague

Hambourg blin

Q BASTIA-PORETTA www.ccihc.fr • 25 km au sud de Bastia (Haute-Corse) • Tél. fret : 04 95 36 03 06 • Banque d’Information CCI : 04 95 54 54 54 • Bus : trajet de 30 min. Ticket : 8 €. Arrêt : Gare SNCF. • Taxi : 20 min. de trajet. Tarifs : env. 35 € (Jour), env. 45 € (Nuit). Q CALVI-SAINTE CATHERINE www.ccihc.fr • 7 km au nord-ouest de Calvi (Balagne) • Tél. fret : 04 95 65 88 60 • Informations générales : 04 95 65 88 88 • Taxi : 10 min. de trajet. Env. 15 €. Q FIGARI-SUD CORSE www.figari.aeroport.fr • 25 km au sud-ouest de Porto-Vecchio (Extrêmesud) • Pas de fret sur Figari • Banque d’Information CCI : 04 95 71 10 10 • Bus : l’été uniquement-Trajet de 20 min. Ticket = 8 € • Taxi : 20 min. de trajet. Porto-Vecchio centre : 38 € (Jour), 57 € (Nuit). Bonifacio centre : 34 € (Jour), 46 € (Nuit). Q LYON-SAINT-EXUPÉRY www.lyon.aeroport.fr • 35 km au sud-est de Lyon • Tél. fret : 04 72 22 53 53 • Informations générales : 0826 800 826 • Départs CCM pour la Corse : Aérogare 2 • Bus : Trajet de 50 min. Ticket = 8,60 €. Départs toutes les 20 min. Quai n°1. Arrêt : Lyon centre Gare Routière. • Taxi : 30 min. de trajet. Tarifs : de 36 à 40 € (Jour), de 50 à 55 € (Nuit). Q MARSEILLE-PROVENCE www.marseille.aeroport.fr • 30 km au nord-ouest de Marseille (Bouches-du-Rhône) • Tél. fret : 04 42 75 29 08 • Informations générales : 04 42 14 14 14 • Départs CCM pour la Corse : Aérogare 2/Hall 3 • Bus : Trajet de 25 minutes – Ticket = 8,50 € Toutes les 20 min. – Arrêt : Gare Saint-Charles. • Taxi : Trajet de 20 min. Tarifs : 40 € (Jour), 50 € (Nuit). • Train : navettes en bus entre l’aéroport et la gare de Vitrolles. Tarif : 4,70 € (5 min. de trajet).

6

FÉVRIER 2010

Birmimgham Amsterdam

Londres

Varsovie

Lille

Dusseldorf Bruxelles

Le Havre

Francfort

Luxembourg Caen Brest Quimper

Rouen

Metz-Nancy

PARIS CDG

Rennes Lorient Nantes

Pra

Strasbourg

PARIS ORLY

Zurich LYON

Genève

MARSEILLE

Biarritz

Venise

Milan

Clermont Ferrand

TOULOUSE

Pau

Munich

Mulhouse

Limoges

Bordeaux

Stuttgart

Bologne

NICE

MONTPELLIER CALVI Barcelone

BASTIA

AJACCIO

ROME

FIGARI

Vols directs Via Lyon Via Nice Via Marseille Via Paris CDG

Madrid

Lignes permanentes Lignes saisonnières

Alger

Tunis

Monastir

Q NICE-CÔTE D'AZUR www.nice.aeroport.fr • 6 km à l’ouest de Nice • Tél. fret : 04 93 21 45 30 • Informations générales : 0 820 423 333 • Départs CCM pour la Corse : Aérogare 2/Zone B • Bus : Trajet de 30 minutes – Ticket : 4€. Toutes les 20 min. (Quai 5) Arrêts : Gare routière et tout Nice en correspondance gratuite. • Taxi : 15 min. de trajet – Tarifs : de 20 à 28 € (Jour), de 25 à 30€ (Nuit).

Q PARIS-ORLY OUEST www.adp.fr (Liaisons Paris-Orly, bus, RER, taxis…) • 14 km au sud de Paris • Tél. fret : 01 41 75 45 00 • Tél. aéroport 01 49 75 15 15 • Car Air France (Sortie D) : Orly - Invalides Montparnasse : 9€ aller-simple et 14€ aller-retour (35 min. de trajet). • Taxi : 30 min. de trajet. Tarifs : env. 35 € (Jour), Env. 40 € (Nuit). • Tarif billet combiné (métro + RER + Nav. ADP): 5€.


aircorsica.com par

par Philippe Dandrieux Président du Directoire

L’E-TOURISME pour faire face à la crise…

A

PRÈS AVOIR CONNU une intense phase d’expansion avec un rythme de croissance à deux chiffres au cours des dernières années, le secteur de l’e-tourisme connaît actuellement un léger tassement intimement lié à la crise économique actuelle.

Mais Internet reste tout de même le mode d’achat privilégié des consommateurs de produits touristiques. Qui plus est, semblant résister plus qu’honorablement à la crise, l’e-tourisme s’affirme de plus en plus comme l’outil de productivité idéal pour faire face à un contexte économique difficile. Face à ce constat, la CCM a choisi d’en faire un argument de poids. Consciente depuis déjà plusieurs années des enjeux et des avantages des nouvelles technologies, notre Compagnie a fait de son site Internet une priorité dans sa stratégie de développement commercial. Avec une progression considérable de nos ventes en ligne en 2009 et une

fréquentation record de notre site Internet sur l’année (+ 24 % par rapport à 2008), nous entendons bien poursuivre dans la voie de l’amélioration des services proposés sur www.aircorsica.com. Particulièrement fréquenté et plébiscité par les Internautes, notre site ne cesse en effet d’évoluer au gré des dernières tendances du marché touristique en ligne et vous propose en permanence de nombreuses améliorations : après les fonctionnalités récemment incorporées sur aircorsica.com (enregistrement en ligne, recherche automatique du meilleur tarif, visibilité du tarif …), nos services Marketing et Commercial développent actuellement d’autres nouveautés encore plus attractives.

Devenu bien plus qu’un simple site de vente de billets d’avion, aircorsica nourrit désormais l’ambition de s’affirmer en tant qu’outil de référence dans la vente de produits touristiques packagés pour offrir au plus grand nombre d’entre vous ce que la Corse a de meilleur. Particulièrement motivées par ce challenge, nos équipes œuvrent donc avec ardeur afin d’intégrer en permanence, sur notre site Internet, les dernières innovations en matière de distribution de produits touristiques. Avec l’envie de toujours mieux vous satisfaire, CCM Airlines suit donc de très près la « révolution numérique »… !

Très bientôt, une nouvelle rubrique vous permettra donc de réserver et d’acheter votre séjour tout compris (avion + voiture + hôtel) directement sur notre site. Vous aurez ainsi un accès direct à la fois au parc automobile des loueurs de véhicules ainsi qu’aux disponibilités des hôteliers et des résidences de tourisme de l’île.

FÉVRIER 2010

7


aircorsica.com

BIENVENUE À BORD

par

BIENVENUE À BORD

Soif de saveurs ? Ambassadeur des saveurs de la Corse, CCM Airlines vous propose, selon l’horaire et la durée du vol, quelques-uns des meilleurs produits corses. Aux premières heures, un service petitdéjeuner vous sera proposé. Pour accompagner votre « Canistrellu », le traditionnel biscuit corse, vous pourrez choisir entre une boisson chaude (café, thé, chocolat ou lait), ou rafraîchissante (jus d’orange, eau minérale plate ou gazeuse). Toute la journée, une large gamme de boissons fraîches vous sera offerte, composée de jus de fruits, boissons gazeuses (Orezza) et eaux de source corses (St Georges et Zilia). À noter que sur les vols courts (inférieurs à 40 minutes) un service plateau d’eaux minérales plates, vous sera proposé. Vous préférez une boisson chaude ? N’hésitez pas à solliciter notre personnel de bord qui se fera un plaisir de vous l’offrir. Si votre bébé réclame un biberon, nos hôtesses et stewards le feront chauffer pour vous.

Plus de confort ? Des lingettes rafraîchissantes sont à votre disposition à l’entrée de tous nos avions ou sur

simple demande au personnel de bord. Pour vous détendre pendant le vol, votre siège est inclinable et notre personnel de cabine tient à votre disposition, coussins ou couvertures.

Faim de lecture & d’idées voyages ? Chaque jour, sur nos vols du matin et du soir, le quotidien régional « Corse-Matin ». Chaque semaine, sur tous nos vols, La Corse Votre Hebdo. Chaque mois, notre magazine de bord ARIA pour tout connaître de l’actualité de la Compagnie.

Yatou à bord ? Le magazine Yatou, mascotte de CCM Airlines est embarqué sur votre vol. Ce magazine bilingue franco-corse est destiné à sensibiliser les jeunes voyageurs à toutes les questions d’actualité et de découverte de l’environnement en Méditerranée. Par sa conception originale et son approche ludique autour de bandes dessinées, de fiches animalières, d’articles de fond ou de dossiers thématiques, ce magazine démontre qu’il est possible d’intéresser les jeunes publics aux actions menées pour protéger et valoriser le

patrimoine naturel, pour inscrire notre économie dans un développement maîtrisé et respectueux de l’identité de notre région.

Besoin de sûreté et de sécurité ? Pas de problème, depuis sa création, la CCM en a fait sa priorité absolue. Mais la sûreté passe également par vous. Aussi, afin de faciliter l’application du plan vigipirate, plusieurs consignes doivent être respectées: tous les objets tranchants ou perforants, même de petite taille, ainsi que les articles en verre ou susceptibles de présenter une menace à bord de l’appareil, sont formellement interdits en cabine et doivent être enregistrés avec les bagages de soute. Par ailleurs, les passagers sont invités à se présenter à l'enregistrement une heure avant le départ, impérativement munis d'une pièce d'identité et doivent prendre garde à leurs bagages.

C’est votre baptême de l’air ? N’hésitez pas à en faire part aux Personnels Navigants qui seront ravis de vous remettre votre «Certificat de baptême de l’air» dédicacé par le Commandant de Bord.

LA FLOTTE

• CCM AIRLINES

2 8

AIRBUS A320

• Capacité : 180 sièges

FÉVRIER 2010

2

AIRBUS A319

• Capacité : 145 sièges

6

ATR 72-500

• Capacité : 70 sièges


aircorsica.com par

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

L’AÉROPORT DE LYON vous mène au pied des pistes… mises en place par l’aéroport de Lyon (9 allersretours par jour). Ce réseau de bus vous acheminera simplement, directement et confortablement vers les plus grandes stations de ski : Les Arcs, La Plagne, Val d’Isère, Courchevel, l’Alpe d’Huez…

L es horaires de nos vols entre la Corse et Lyon correspondent parfaitement avec les heures de départ des « navettes blanches »

CCM AIRLINES VOUS OFFRE LE TRANSPORT DE VOTRE ÉQUIPEMENT ! Pour mettre la touche finale à la réussite de vos vacances et parfaire votre voyage, CCM Airlines vous offre le transport de votre matériel de ski ou de snowboard : cet hiver, si votre équipement dépasse la franchise bagages de 20 kg normalement autorisée, CCM Airlines ne vous facturera pas les 20 € supplémentaires de surcharge bagages .

NAVETTES BLANCHES

Des navettes blanches, sont également disponibles au départ des aéroports de Nice-Côte d’azur et Marseille-Provence en direction des nombreuses stations de sports d’hiver… LYON : tarifs spéciaux pour les groupes, les jeunes et les enfants et possibilité de réserver votre ticket à l’avance sur Internet ou par téléphone: www.altibus.com 0 820 320 368 (0,18 € / min.). TRANSPORT EQUIPEMENT OFFERT

Offre valable sur les lignes de Marseille, Nice et Lyon, jusqu’au 8 mars inclus, pour 1 équipement par passager, dans le sens Corse-Continent et Continent-Corse.

© CCM - Alexandre Cadel

GRÂCE AUX EFFORTS CONJUGUÉS DE CCM AIRLINES ET DE L’AÉROPORT DE LYON-SAINT EXUPÉRY, PRINCIPALE PORTE D’ENTRÉE VERS LES ALPES FRANÇAISES, VOS VACANCES D’HIVER S’ORGANISERONT DANS DES CONDITIONS OPTIMALES DE CONFORT !

Au total, 33 destinations vous sont proposées et tout est prévu pour vous faciliter le voyage : le départ des bus a lieu en plein cœur des terminaux, à seulement cinq minutes de l’avion, et des hôtesses sont là pour vous guider et vous renseigner sur votre parcours !

Infos MALINS

* Tarif aller simple, hors frais de service, sous réserve de disponibilité dans la classe T, soumis à conditions, non modifiable et non remboursable.

OFFICE MUNICIPAL DU TOURISME D’AJACCIO

Tél. 04 95 51 53 03 www.ajaccio-tourisme.com

ERIC LEGNINI TRIO & STÉPHANE BELMONDO

Concert de jazz Le 13 février à Ajaccio Tél. 04 95 20 41 15

DARWICH

Pièces de théâtre Du 18 au 20 février à Ajaccio Tél. 04 95 20 41 15

MAYRA ANDRADE

Concert de musiques du monde Le 24 février à Ajaccio Tél. 04 95 50 40 80

DOPU CENA

p Couœur de c

Concert Le 06 mars à Ajaccio Tél. 04 95 50 40 80

VICTORE DEME

www.bleurcfm.com

CINÉMATHÈQUE DE PORTO-VECCHIO

FESTIVAL DU CINÉMA ITALIEN

Tél. 04 95 70 35 02 www.casadilume.com

CYCLE JAMES GRAY

p Couœur de c

Concert de musique traditionnelle (Burkina Faso) Le 06 mars à Ajaccio Tél. 04 95 50 40 80

Rétrospective cinématographique Du 2 au 12 février à Porto-Vecchio

A TUMBERA

Rétrospective cinématographique Du 19 février au 5 mars à Porto-Vecchio

Foire artisanale Le 07 février à Renno Tél. 04 95 26 65 35

p Couœur de c

Découvrez Déc couvr ouvre ez ez la n nouvelle ouvelle l édition édition du d gu guide uid de Corse Corrse aavec ve v ec bonus ec b D DVD VD !

Festival cinématographique Du 06 au 13 février à Bastia Tél. 04 95 31 58 86

n

Culture

En partenariat avec

vea ou u

offer

t

Rendez-Vous PARTENAIRES

Corse & % '%&& %&%" ''%&%"'%&&

www.festivalcineitalien.com

ll l#e Zi^i

[jiZ #Xdb

CYCLE ALAIN CAVALIER

Ma Terre, je la protège… Parce qu’environnement, Développement Durable et éducation à plus de citoyenneté, sont les clés d’un avenir plus serein, CCM Airlines s’engage aux côtés de ses partenaires : Festival du Vent et le magazine bilingue franco-corse Yatou.

Focus sur les « Expos Voyageuses », concept innovant mis en place par CCM Airlines et le Festival du Vent qui propose une initiation aux problématiques environnementales aux enfants d’écoles maternelles et primaires depuis la rentrée 2006.

FÉVRIER 2010

9


aircorsica.com par

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

© CCM - Alexandre Cadel

2 nouveaux Airbus A320 CCM Airlines vient d’intégrer au sein de sa flotte deux Airbus A320 entièrement neufs que la Compagnie a acquis en propre pour remplacer les deux anciens appareils de même type jusqu’alors loués et affectés aux lignes de Paris-Orly.

10

FÉVRIER 2010

P

ARFAITEMENT ADAPTÉ aux besoins de ces lignes, l’Airbus A320 est également l’avion de prédilection des grandes compagnies aériennes ainsi qu’une référence en termes de confort sur court et moyencourrier. Ces deux appareils flambant neufs, pourvus de tous les systèmes Airbus de dernière génération et équipés de moteurs CFM ultraperformants sont non seulement plus silencieux et confortables mais aussi beaucoup plus respectueux de l’environnement. Les deux nouveaux A320 de la CCM offrent en effet tous les avantages de 20 années d’innovation. Les récentes optimisations du module A320 comprennent notamment une toute nouvelle cabine plus spacieuse et plus lumineuse, des systèmes aérodynamiques plus aptes à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz polluants ainsi que des améliorations significatives dans le domaine de la maintenance qui en font plus que jamais un appareil particulièrement fiable au niveau technique. Enfin, grâce à de nouveaux sièges choisis spécialement pour optimiser l’agencement de la cabine, les nouveaux Airbus A320 de la CCM permettent d’augmenter le nombre de places disponibles à bord (180 sièges) tout en améliorant l’espace entre chaque rangée de fauteuils pour votre plus grand confort.

UN NOM DE BAPTÊME POUR CHAQUE APPAREIL Parallèlement, afin d’accueillir comme il se doit ces deux nouveaux appareils, la Compagnie lançait en fin d’année, sur son site Internet www.aircorsica.com, un grand jeu-concours ayant pour but de vous permettre de voter et de choisir, parmi 17 sites naturels d’exception en Corse, le nom de baptême de chaque appareil de sa flotte. Fortement attachée à son identité régionale et à son patrimoine culturel, la CCM a également fait le choix, hautement symbolique, de décliner et d’afficher ces noms de baptême en langue corse. UNE PARTICIPATION RECORD

Clôturé le 31 décembre 2009, ce jeuconcours a connu une participation exceptionnelle d’environ 5 000 personnes et a donné les résultats suivants :

E CALANCHE DI PIANA A SCALA DI SANTA REGINA I SANGUINARI U CAPI CORSU I LAVEZZI A RISERVA DI SCANDULA L’AGRIATI A VALLE DI A RESTONICA U LIONI DI ROCCAPINA U MONTE CINTU

Le tirage au sort, sous le contrôle d’un huissier de justice, a désigné une habitante de Mont-en-Lans en Isère, madame Aurore Giraud, qui s’est vu attribuer deux billets aller/retour sur nos lignes continent/corse.


aircorsica.com par

Veranu Corsu

GRAND CONCOURS EN LANGUE CORSE

La CCM et la langue corse: une longue histoire d’amour… Depuis sa création en 1989, notre Compagnie s’est fortement impliquée dans le développement culturel de l’île en favorisant notamment la place de la langue corse dans la vie quotidienne insulaire. Élément de tradition dans une île à forte identité patrimoniale, la langue corse est également capable de s’adapter à la modernité et d’évoluer dans des domaines aussi techniques que le transport aérien. ANNONCES EN LANGUE CORSE

Dès l’origine, la CCM s’est investie dans la promotion de notre île à travers la valorisation de sa langue en proposant des annonces d’accueil en corse, à bord de ses avions. Preuve s’il en est que la Corse est avant tout une terre d’accueil et que la compagnie aérienne tient à le faire savoir et à souhaiter systématiquement la bienvenue à tous ses passagers, in lingua nustrale! DES PARTENARIATS ACTIFS AVEC LE MONDE CULTUREL

Depuis 20 ans, CCM Airlines s’engage également auprès des acteurs de la vie associative en développant, sur toute la Corse, une intense politique de partenariat. Elle soutient ainsi les nombreuses associations qui animent la vie insulaire en accompagnant des projets et des événements culturels dont l’intérêt collectif ainsi que la qualité valorisent l’image de l’île à l’extérieur. Promouvoir la Corse en tant que terre de traditions, d’accueil et d’échanges constitue en effet un objectif primordial et permanent pour la Compagnie. MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE NATUREL INSULAIRE

À travers un jeu-concours destiné à baptiser chacun de ses appareils, la Compagnie a tenu à rendre un hommage appuyé à quelquesuns des plus beaux sites naturels et touristiques de l’île en les arborant fièrement sur les carlingues de ses appareils (lire en page 10). MAGAZINE YATOU : LE BILINGUISME À L’HONNEUR

Ce magazine bilingue franco-corse d’actualités et de découverte de la Méditerranée contribue, de façon informative et ludique, à valoriser le patrimoine culturel de la Corse à travers sa langue et son environnement naturel. Il s’adresse tout particulièrement aux jeunes lecteurs et est offert à tous les jeunes passagers à bord des avions de CCM Airlines.

VIAGHJU IN LINGUA CORSA…

DU

1er FÉVRIER AU 15 AVRIL 2010

UN GRAND CONCOURS à la découverte de nouveaux talents CCM Airlines s’associe à Kyrn Editions-ARIA pour proposer un grand concours de textes en langue corse. Afin de marquer une fois de plus sa volonté de promouvoir le patrimoine culturel insulaire CCM Airlines s’associe donc à Kyrn Editions et au magazine ARIA en lançant un grand concours de textes en langue corse. Cette opération, destinée à un large public, marquera en outre le lancement d'une rubrique régulière en langue corse dans ARIA : tous à vos plumes !!!

LAISSEZ EXPRIMER VOS TALENTS EN LANGUE CORSE ET NOUS LES FERONS VOYAGER…. Kyrn Editions-ARIA et CCM Airlines partagent un objectif commun ambitieux : valoriser la pratique de la langue dans sa diversité, au quotidien, notamment

dans le monde scolaire, universitaire et dans le secteur de l’entreprise. Les candidats devront rédiger sur le thème «la Corse au printemps», un texte de forme libre (prose ou poésie) de 1 500 à 2 000 signes (soit environ une page). Ce jeu est ouvert à tous (collégiens, lycéens, étudiants, grand public, entreprises…). Le jury se compose de 9 personnalités du monde enseignant, universitaire, littéraire et médiatique : Jean-Marie Arrighi, Véronique Emmanuelli, Maria Lanfranchi, Pierre Leca, JeanPaul Luciani, Pascal Ottavi, Ghijlormu Padovani, MarieJosephe Santoni et Marie-Jean Vinciguerra. Il décernera cinq prix.

• Le Prix Collège (11 à 14 ans) : un séjour tout compris (avion, hôtel, entrée) au Marineland d’Antibes pour le lauréat et ses parents. • Le Prix Lycée : (15 à 18 ans) : deux billets d’avion au choix sur le réseau des lignes de CCM Airlines (Nice, Marseille, Lyon, Paris). • Le Prix Etudiants : deux billets d’avion au choix sur le réseau des lignes de CCM Airlines (Nice, Marseille, Lyon, Paris). • Le Prix Grand Public : un voyage Corse-Europe pour deux personnes offert par Air France. • Le Prix Entreprises : un voyage pour deux personnes CorseRome offert par CCM Airlines.

COMMENT PARTICIPER ? 1

THÈME :

2

PUBLIC :

3

POUR PARTICIPER :

rédiger sur le thème “La Corse au Printemps”

un texte de forme libre (prose ou poésie) en langue corse de 1 500 à 2 000 signes (soit environ 1 page).

jeu ouvert à tous (à partir de 11 ans)

(Dans 5 catégories : collège, lycée, étudiants, grand public, entreprises).

avant le 15 avril 2010 il vous suffit d’envoyer votre texte par mail à

concoursaria@gmail.com ou par courrier postal à : CCM Airlines Direction Marketing & Communication BP 505 • 20186 AJACCIO cedex 2

Le règlement du jeu-concours est déposé chez Maître Sébastien Armani, Huissier de Justice, 1, boulevard Pascal Paoli, 20000 Ajaccio et peut être téléchargé sur le site de la CCM www.aircorsica.com.

FÉVRIER 2010

11


www.hors-norme.com - RCS 440 329 878 - Crédit photos : iStockphoto

Les ailes de la Méditerranée

par

DRIVE PLUS “Promo Week-end” Le produit phare de location de voiture, proposé par CCM Airlines et Hertz en Corse se met en mode week-end pour vous offrir un tarif imbattable.

Jusqu’au 15

avril 2010 du vendredi 10h00 au mardi 10h00

23€

TTC

PAR JOUR

pour toute réservation de véhicule effectuée en Corse

vous bénéficiez d’un tarif exceptionnel de 23 € TTC */jour (cat. A). * Tarif calculé sur la base de 3 jours de location en cat. A, kilométrage illimité et assurances incluses. CCM Voyages SARL - LI 02A.06 0003. Garantie financière : Crédit Agricole de la Corse. 1 Av. Napoléon III, 20000 Ajaccio. Assurance RC : GAN Eurocourtage 4-6 Ave d'Alsace. 92033 La Défense Cedex.

aircorsica.com ou 04 95 29 05 09 Du lundi au samedi de 9h à 17h


aircorsica.com par

C’ DANS L’AIR

Du 16 au 19 avril 2010, profitez d’un sÊjour de 4 jours et 3 nuits en hôtel 4 **** situÊ en plein cœur du centre-ville pour dÊcouvrir les joies de la Dolce Vita. Grâce à un vol direct Ajaccio – Rome – Ajaccio, vous rejoindrez la ville Êternelle en seulement 1h15 et vous pourrez flâner tranquillement du ColisÊe à la Piazza di Spagna en passant par la Fontaine de Trevi‌ Le tarif de 699 ₏ TTC par personne comprend les vols aller et retour, les transferts aÊroport/hôtel et l’hÊbergement (sur la base d’une chambre double).

C’ DANS L’AIR

SÉJOUR À ROME EN VOL DIRECT

Informations et rĂŠservations au 04 95 10 10 12

En collaboration avec

      

RĂŠpondre au mieux Ă vos besoins et vos attentes est un objectif de chaque jour pour notre compagnie. Nous faisons, de notre relation avec vous, une prioritĂŠ ! Afin de mieux vous connaĂŽtre et ainsi parfaire cette relation, nous sollicitons votre collaboration, en vous proposant de rĂŠpondre Ă  ces quelques questions pendant votre vol.

ÂŽ LORSQUE VOUS AUREZ TERMINÉ, MERCI DE LAISSER CE QUESTIONNAIRE SUR VOTRE SIĂˆGE EN QUITTANT L’APPAREIL, OU DANS L’ESPACE DE RANGEMENT DEVANT VOUS. IL SERA RÉCUPÉRÉ APRĂˆS VOTRE DÉPART.

       Ville de DĂŠpart

..........................................................................................................................................................

Ville d’ArrivÊe

...............................................................................................................................................................

1. Quel est le motif de votre voyage ?  Personnel  Professionnel 2. S’il s’agit d’un motif personnel voyagez-vous pour :  Vacances  Visite famille ou amis  Raison mÊdicale 3. Quelle est la durÊe de votre sÊjour ?  1 jour  Moins d’1 semaine 4. Voyagez-vous seul ?  Oui

 Autre (prĂŠcisez)

‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌

 D’1 à 3 semaines  Plus de 3 semaines

 Non

5. Si non, avec qui effectuez-vous ce voyage ?  Conjoint  Famille

 Ami(e)s

6. Combien de fois en moyenne prenez-vous l’avion ?  Plusieurs fois/semaine  une/semaine  Une fois/mois

 Collègues de travail

 Autre

 plusieurs fois/an

 une fois/an

7 - Donnez-nous une apprÊciation de la qualitÊ de service rencontrÊe sur les aÊroports suivants lorsque vous voyagez sur nos lignes : Entourez le chiffre de votre choix (de 1 à 4). Ne pas remplir lorsque vous n’avez pas d’avis. 1 : très insuffisant 2 : insuffisant 3 : satisfaisant 4 : très satisfaisant.

Confort et Services de l’aÊroport

Comptoir de vente de billets

Comptoir d’enregistrement

Filtre SĂŠcuritĂŠ

AJACCIO

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

BASTIA

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

CALVI

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

FIGARI

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

NICE

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

MARSEILLE

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

LYON

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

PARIS ORLY

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

1 2 3 4

Foire Aux Questions

MIEUX VOUS CONNAÎTRE POUR MIEUX VOUS SATISFAIRE‌ Dans le cadre d’un partenariat avec l’Ecole de Gestion et de Commerce (EGC) de Bastia, CCM Airlines met en place un processus  d’enquête client  visant à connaÎtre exactement toutes vos attentes en tant que passager et à pouvoir satisfaire au mieux vos exigences.

Une première Êtude a donc ÊtÊ rÊalisÊe, du 22 janvier au 08 fÊvrier derniers, et d’autres enquêtes seront menÊes rÊgulièrement auprès de nos passagers dans le courant de l’annÊe. Une fois collectÊes et traitÊes, les rÊponses fournies sur vos habitudes de voyage, sur votre

mode de rÊservation et d’achat de billets d’avion ainsi que sur votre avis concernant les services proposÊs par la Compagnie nous permettront d’amÊliorer grandement le lien qui nous unit et de faire de votre satisfaction une de nos prioritÊs pour l’annÊe 2010 !

Vous êtes nombreux à rechercher une assistance tÊlÊphonique auprès de notre Call Center au cours de vos dÊmarches de rÊservation en ligne sur notre site www.aircorsica.com. En effet, certaines opÊrations font appel à quelques subtilitÊs et autres astuces bonnes à savoir pour gagner du temps. Notre Chef des Ventes, Michel Ponzevera rÊpond donc aux questions que vous vous posez le plus souvent concernant notre site Internet.

1) Comment rĂŠserver et acheter en ligne mon billet ÂŤ RĂŠsident Etudiant Âť ? (Mathieu 21 ans)

Pour acheter votre billet  RÊsident Etudiant , une fois connectÊ sur la page d’accueil de notre site aircorsica.com, il vous faut impÊrativement cliquer sur l’onglet vols (en haut à gauche). A partir de là, après avoir sÊlectionnÊ votre parcours et choisi les dates de votre voyage, vous devez vous identifier comme Êtant un passager  Êtudiant -de 27 ans  puis cocher l’option  tous les passagers sont des rÊsidents corses . NOTRE CONSEIL : si vous ne connaissez pas la date de votre retour au moment de l’achat de votre billet en ligne, choisissez un retour 6 mois exactement après votre dÊpart

et vous pourrez ensuite changer d’avis jusqu’au dernier moment puisque le billet  rÊsident Êtudiant  est modifiable à volontÊ sans frais.

Vous trouverez donc le dÊtail des conditions tarifaires appliquÊes à votre billet dans la rubrique  mon voyage , juste avant l’Êtape de saisie de vos coordonnÊes.

Pour fixer dĂŠfinitivement votre date de retour et revalider votre billet, il vous suffit de nous appeler au 04 95 29 05 09 (du lundi au samedi, de 09h00 Ă 17h00).

• 1re Êtape : choix du parcours et des dates de voyage • 2e Êtape : proposition du meilleur tarif • 3e Êtape : choix des horaires et du tarif

2) Comment obtenir le dÊtail des conditions de modification et/ou de remboursement de mon billet achetÊ sur Internet ? (Gilles 33 ans) Sur notre site aircorsica.com, le dÊtail des conditions de modification et de remboursement de votre billet apparaÎt à la 5e Êtape du processus d’achat en ligne, juste avant la validation de votre achat.

• 4e Êtape : dÊtails des vols et du tarif choisis • 5e Êtape : rÊcapitulatif du voyage, dÊtail des conditions tarifaires et saisie de vos coordonnÊes • 6e Êtape : règlement via un site sÊcurisÊ (SSL)

FÉVRIER 2010

13


rn ### e t s e W t s Le Be 2 NUITS 3 JOURS /

La Villa

AJACCIO

CALVI

Avion + Hôtel###

3 JOURS /

##

2 NUITS

Avion + Hôtel#####+ Voiture

269€

522

TTC

PAR PERSONNE

© www.hors-norme.com - CCM JFP - Photo : Alexandre Cadel

#####

€ TTC

PAR PERSONNE

DEMI-PENSION

e, sur * Tarif TTC, hors frais de dossier par personn le, et la base de 2 personnes voyageant ensembclasse en e le-Cors Marseil A/R comprenant un billet inclus. E, l’hébergement en hôtel***, petit-déjeuner ations Soumis à conditions et susceptible de modific sans préavis. Sous réserve de disponibilité. Exemple de prix février 2010.

de * Prix TTC, par personne, à partir de, hors frais en service comprenant un billet A/R Marseille-Calvi nt voyagea es personn 2 de base la sur classe E demiensemble, l’hébergement en chambre double, nt pension incluse (petit-déjeuner et dîner au restaura nuits de « le bistrot » hors boisson) pour le nombre B pour cat. véhicule d’un location la nées, mention du 17 le nombre de jours mentionnés. Offre valable 2010. février au 27 mars. Exemple de prix février

### lassa a h T l e it f So 2 NUITS 3 JOURS /

AJACCIO

Avion + Hôtel#####+ Voiture

499€ TTC

PAR PERSONNE

3 SOINS SO OFFERTS AS AL TH

service, * Prix TTC, par personne, à partir de, hors frais deClasse E base 2 personnes, comprenant 1 billet A/R d'un location la Nice, de départ au vers la Corse euner véhicule cat. B, 2 nuits à l'hôtel Sofitel *****, petit-déj rsonne /jour/pe thérapie thalasso de soin inclus, avec 1 parmi (soins non cumulables sur 1 même journée) choisis hydrojet, les soins suivants : bain hydromassant, bles et parcours marin, acqua-gym (soins non modifia l'institut. planifiés selon les disponibilités horaires de Exemple Offre valable du 12 février au 13 avril 2010. 2009. de tarif février

Offres soumises à conditions et susceptibles de modifications sans préavis. Sous réserve de disponibilité. CCM Voyages SARL - LI 02A.06 0003. Garantie financière : Crédit Agricole de la Corse. 1 Av. Napoléon III, 20000 Ajaccio. Assurance RC : GAN Eurocourtage 4-6 Ave d'Alsace. 92033 La Défense Cedex.

aircorsica.com

ou 04 95 29 05 09

Du lundi au samedi de 9h à 17h


L’Esprit du

R E S T A U R A N T

Produits corses Spécialités de la mer

13, Bd du Roi Jérôme 20000 AJACCIO Tél : 04 95 51 23 81


DÉCOUVERTE

Sanguinaires

des îles en hiver…

Entre Capo di Muro au Sud et la Punta di a Parata au nord, le golfe d’Ajaccio, célébré par peintres, photographes et poètes pour sa beauté, égrène un chapelet de criques, de plages et de ports naturels. La route des îles Sanguinaires, promenade préférée des ajacciens en toute saison serpente de la pittoresque Chapelle des Grecs érigée au XVIIème siècle jusqu’à la pointe de la Parata dominée par une tour génoise, en offrant un panorama grandiose sur le golfe. L’extension résidentielle d’Ajaccio avance dans cet axe privilégié, avec ses plages de sable fin autour desquelles se sont édifiés immeubles de prestiges, villas et hôtels. Au bout de la promenade, presque au bout du monde, les îles Sanguinaires dressent leur énigmatique silhouette, flamboyante au soleil couchant. Véritables gardiennes du golfe avec leur phare immortalisé par Alphonse Daudet, elles invitent au respect et à la contemplation. C’est en hiver qu’elles prennent leur dimension la plus fantasmagorique.

16

aria ■ Février 2010


I

l existe à la pointe du golfe d’Ajaccio, à quelques kilomètres de la ville, un coin de terre modelé par la mer et par le vent, admirable lieu de promenade, parcouru à longueur d’été par les touristes en quête de fraîcheur, pour fuir la chaleur étouffante de la ville, et qui loin des plages surpeuplées, retrouvent l’air marin encore, ici encore perceptible, dans la brise permanente qui souffle sur le golfe. Cet endroit, c’est l’archipel des Sanguinaires.

Charme d’hiver Avec son horizon pur et éclatant, Ajaccio, situé au fond de son golfe magnifique que Paul Valery dans son Voyage en Corse, en 1837, considérait comme «un des plus beaux qui ait été créé par la nature», est incontestablement une des plus agréables stations hivernales du littoral méditerranéen. Au cœur du golfe qui se creuse et s’arrondit en une immense couronne de mer bleue, la ville est entourée par les ondulations sinueuses des collines environnantes, gracieusement étagées, audessus desquelles on aperçoit, au loin d’une longue perspective, les hauteurs de Vizzavona, et les imposants sommets du Monte d’Oro, couverts de neige. Durant tout l’hiver on a le plaisir de pouvoir profiter de ce saisissant contraste, celui de voir au loin les hautes cimes ensevelies sous leur coiffe blanche, tandis que le rivage reste débordant de végétation et de vie, et que la ville brille de l’éclat d’un soleil radieux qui continue de répandre la douce chaleur des saisons printanières. Grâce à la ceinture des montagnes qui entourent la ville d’un rempart protecteur, les vents violents ou furieux y sont rares et pour ainsi dire inconnus. Ils sont remplacés par la brise légère du golfe, persévérante et entêtée, qui produit une ventilation agréable et caressante. Si la route des Sanguinaires est la promenade préférée des touristes pour leurs beaux soirs d’été, elle devient l’hiver, cet endroit privilégié, bordé par la mer, transformé par les Ajacciens en une voie de prédilection, par les amoureux à la recherche d’un peu de solitude, par les rêveurs attirés par l’horizon d’une nature devenue plus sauvage et si différente en un instant, et par les contemplatifs fascinés par le caractère mystérieux qui se dégage de ce bout du monde marqué par la présence, à peu de distance de la terre ferme des îlots des Sanguinaires.

Les gardiennes du golfe Les îles Sanguinaires sont formées d’un chapelet de trois îlots, détachés de la côte nord-ouest du golfe d’Ajaccio, à l’entrée même du golfe. Le plus grand, de ces îlots est le dernier vers la haute mer, contourné par les courriers qui viennent et qui partent vers le

Févrierr 2010 ■ aria

17


DÉCOUVERTE

continent. Les mamelons des deux îles éloignées sont coiffés d’une tour et d’un phare, ce fameux phare illustré par le conte d’Alphonse Daudet, qui alterne ses feux d’une longue pause, et qui, au temps du conteur, signalait le passage des navires long-courriers d’Orient et d’Extrême-Orient. Le premiers des îlots est, en réalité, un isthme, rattaché à la terre par une langue pleine de quelques mètres à peine, un étranglement de terre qui parait si fragile, qu’on soupçonne chaque tempête de pouvoir le briser. Il porte à son point culminant une ancienne tour génoise, la tour de la Parata. Entre ce premier îlot et la première île le passage est étroit et la mer y est agitée, pourtant pendant longtemps les courriers postaux, qui étaient alors d’un petit

18

aria ■ Février 2010

tonnage, etreliaient la Corse et le continent, pratiquaient souvent ce passage plutôt que de contourner la grande île , ce qui leur faisaient gagner de précieux instants sur la traversée. Même si aucune tragédie de naufrage n’a marqué ces lieux, c’est tout de même en raison des risques encourus que cette pratique a été abandonnée. Un maquis dru de courte taille, assombri par les embruns, fait un manteau sombre aux îles, seulement entrecoupé par des effleurements de roches rougeâtres. Le caractère de ces îles est fait de l’impression obsédante composée par les îles elles mêmes et par le spectacle du golfe qui en un instant d’un jour d’hiver se couvrent de lourds nuages gris aux formes déchirées, qui prennent possession de l’espace avec précipitation,


Un nom mystérieux Ajaccio, la ville et l’immense couronne de mer bleue de son golfe, ses bords de mer et ses collines environnantes, ne manque pas de lieux de promenade et de sites à visiter. Les îles Sanguinaires font partie de ces paysages obligés : un bout du monde un peu mystérieux. L’archipel des Sanguinaires, d’une superficie

d’environ quarante hectares, se compose d’un îlot principal, Mezzu Mare, et de quatre îlots rocheux : Cala d’Algua Marangone, U Sbiru et I Porri. Jusqu’en 1938, ces îles étaient la propriété d’une ancienne famille ajaccienne. Vers 1550 on construisit sur l’îlot de Mezzu Mare, une tour de guet encore visible aujourd’hui. L’îlot était cultivé, la famille propriétaire disposait d’une plantation de vigne et d’arbres fruitiers. Bien qu’isolé et peu facile d’accès, l’îlot devait être protégé, pour préserver les plantations et les semailles. A cette fin, au XVIIe siècle, on y installa une garnison militaire. Vers 1700, la famille y fera édifier une chapelle, et avec l’intervention de l’Etat on inaugura un lazaret en 1807, un phare en 1840 et un

sémaphore en 1865. Le phare, érigés au point culminant de l’île, à quatre-vingt mètres d’altitude, se présente sous l’aspect d’un petit château fort, avec terrasses et mâchicoulis, dans le style médiéval, et surmonté d’une massive tour carrée, haute de dix-huit mètres. C’est dans ce phare qu’Alphonse Daudet viendra séjourner avant d’évoquer les îles dans Les lettres de mon moulin (1866), et c’est là que le prince Jérôme Bonaparte rêvait d’être inhumé : sous une pyramide de granit corse visible de la mer. Avec la présence de cent cinquante espèces de plantes, l’intérêt botanique des îles n’est pas négligeable. Autour de la tour de la Parata, sur les pentes dans l’herbe grasse, roussie par les embruns, fleurissent entre les rochers une multitude de petits crocus. Plusieurs espèces d’ail poussent en Corse, dont l’ail à fleurs multiples, connu dans l’île sous le nom usurpé de poireau sauvage. C’est cet ail qui a donné son nom à l’îlot de l’archipel : I Porri. Vers l’extrémité de la Parata, les frankénies, petites plantes couchées sur le sol, ouvrent leurs menues fleurs roses en automne, les feuilles étroites de viennent rouge vif et se voient de loin. Certains auteurs ayant remarqué l’abondance de ces plantes, ont supposé que cette espèce avait valu aux îles leur nom évocateur de Sanguinaires. Deux autres hypothèses sont avancées quant à l’origine de cette appellation;

enveloppent les roches d’une brume blanchâtre, frôlent la tour qui tente d’émerger au haut de son piton rocheux et fait face aux éléments déchaînés qui font courir le bruit étourdissant de la tempête réveillée, jusqu’au plus lointain de l’horizon. Même si la présence des tours situées sur les îlots de la Parata et celui de la pleine mer, qui date du début du XVIIe siècle, rappelle que, dès le début du XVIe siècle, le pays devait alors se protéger des périls venus de la mer, et que leur destination était de prévenir de tous les dangers qui se dessinaient à l’horizon , la mémoire des hommes n’a pas gardé le souvenir des tragédies ou de quelques naufrages qui auraient endeuillé ou frappé les lieux d’épouvante. Si en 1943, le navire, le château Yquem, qui venait de quitter le port d’Ajaccio, vint sombrer non loin des Sanguinaires, son naufrage n’est pas à attribuer à une force obscure ou à une raison mystérieuse, mais à une torpille qui vint le frapper de plein fouet.

l’une, évidente, tient à la teinte rouge que prennent les îles au coucher du soleil. L’autre, plus érudite fait référence à la carte de Mercator établie en 1595 et où cet archipel miniature est évoqué sous le nom de Sagonare insulae, les îles de Sagone, ce que justifie la proximité du golfe de Sagone qu’elles séparent de celui d’Ajaccio. Le mystère reste donc entier.

UTILE Par la route, on peut aller jusqu’à la pointe de la Parata, sans risque de se tromper, en partant de la ville d’Ajaccio et en suivant la route du bord de mer. Il est possible également d’emprunter cette route en prenant le petit train des îles, au départ du quai Napoléon, en face de la mairie. Une belle promenade avec une visite commentée. Pour organiser et préparer vos visites aux Îles Sanguinaires. Office municipal du tourisme d’Ajaccio. Bd du Roi Jérôme. 04 95 51 53 03.

Pourtant, il suffit d’une journée d’hiver passée sur cette terre, pour ressentir les effets de cette griserie d’abandon et de solitude, accentuée par les violents parfums du petit maquis des îles rocheuses, où abondent le thym et le romarin. La présence des tours, et les ruines d’un ancien lazaret, où les voyageurs venus du large, à l’époque où la peste sévissait en Méditerranée, venaient faire leur quarantaine, avant d’être autorisés à aborder la ville, et le concert presque permanent, qui seul rompt le silence et la solitude de l’endroit, des vagues qui se brisent en écume contre les escarpements de la côte, ajoutent un peu de trouble au mystère des lieux. Et l’étrange sensation que l’on éprouve, à la contemplation de l’horizon ou des hautes cimes de l’intérieur des terres, laisse imaginer un endroit magique, qu’on croirait riche d’un passé tourmenté qui hanterait encore les lieux

Févrierr 2010 ■ aria

19


DÉCOUVERTE

La nature comme spectacle

Le témoignage d’Alphonse Daudet

C’est peut être en hiver qu’ici la nature y est la plus belle, vivante, débridée, avec un vent libéré par l’espace infini du large, qui n’est plus contenu dans les étroites murailles naturelles de la ville, ou dans la ceinture des monts qui enserrent le golfe, et qui peut souffler jusqu’à une extrême violence, avec de puissantes rafales qui semblent ébranler la tour perchée de la Parata, jusque dans ses fondements. Dans le même temps , la mer déchaînée enveloppe d’écume les roches immobiles, projette ses embruns par-dessus les flancs des îlots, inonde les sentiers du rivage avant de venir jeter ses vagues sur la terre ferme et frapper les côtes avec violence. Tous les écrivains qui sont passés par là, ont aimé s’y attarder, au pied de la tour ou dissimulés dans le maquis, pour assister au spectacle, certains jours féeriques, dans un état de torpeur éveillée. Tous ont noté, suivant leur sensibilité, l’étrangeté des sensations vives qu’ils ont perçues, dans des expressions dictées par le caractère particulier qui les faisait participer à l’ivresse profonde des lieux .

Alphonse Daudet, qui a fait une retraite de plusieurs jours et plusieurs nuits au phare qui domine l’immensité de cette nature tourmentée, a ressenti l’accablement délicieux que donne ici la contemplation de la mer : j’y restais presque tout le jour dans cette espèce de stupeur et d’accablement délicieux que donne la contemplation de la mer. Vous connaissez, n’est ce pas, cette jolie griserie de l’âme ? On ne pense pas, on ne rêve pas non plus. Tout votre être vous échappe, s’envole, s’éparpille. On est la mouette qui plonge, la poussière d’écume qui flotte au soleil entre deux vagues, la fumée blanche de ce paquebot qui s’éloigne, ce petit corailleur à voile rouge, cette perle d’eau, ce flocon de brume, tout excepté soi même…Oh! Que j’en ai passé dans mon île des ces belles heures de demi-sommeil et d’éparpillement!…

L’éternité pour horizon La belle saison terminée, les îles ne reçoivent plus de visiteurs. L’hiver elles sont abandonnées aux vagues et au vent.Fascinantes et mystérieuses elles demeurent le but recherché des promeneurs, mais pour la seule contemplation qui se fait de la terre ferme, tout le long de la route des plages, ou de l’îlot de la Parata, quand les flots apaisés le rendent accessible. Au haut de la grande île, le phare continue d’émettre, mais l’automatisation à rendu inutile la présence des gardiens. Le lazaret en ruine, envahi par les herbes, n’attend plus les pestiférés, venus là faire leur quarantaine. Quand aux petits chevaux et aux chèvres qui animaient ces lieux autrefois, tous ont maintenant disparu. Aujourd’hui, le rat noir et les oiseaux de mer, sont les seuls habitants des lieux. Le Prince Jérôme Bonaparte avait tant comparé sa vie mouvementée et la grandeur de ses rêves inassouvis, avec la majesté des îles Sanguinaires perpétuellement assaillies par la morsure des flots, qu’il demanda dans son testament à y être enterré. Un vœu qui ne fut pas exaucé. Loin à l’horizon, les navires continuent de sillonner la mer et d’apercevoir les feux fulgurants du phare, et les îles demeurent seules et immobiles, des brumes humides du matin, jusqu’au soir, à l’heure des splendides couchers du soleil. Leur présence secrète enveloppée des vapeurs grises chargées d’embruns, entourée des flots en colère, représente en une journée d’hiver, ce pays que Flaubert a dépeint d’une image : tout noir et tout rouge.■ M. S


TRADITION

nectar de la mer

Les

oursins

Fruit de mer délicat à la chair savoureuse, l’oursin, communément appelé hérisson de mer à cause de ses piquants mobiles et brillants, se déguste en Méditerranée de septembre à avril suivant les régions. Particuliers et professionnels profitent de la saison pour régaler les amateurs de ce sympathique échinoderme, consommé directement au moment de la pêche, le comble de l’extase pour les puristes, ou incorporé dans des préparations culinaires raffinées… Tout autour de la Méditerranée, les oursinades, ou dégustations collectives d’oursins, vont bon train durant la période de pêche. Ce sont même devenues des institutions dans divers points de la côte, comme à Carry le Rouet par exemple, petite localité à l’ouest de Marseille, qui propose des oursinades géantes chaque année au mois de février. En Corse également, bien plus au sud qu’au nord d’ailleurs, c’est l’occasion de se réunir entre amis ou en famille, dans les petites criques du littoral, pour savourer sur place, avec un simple morceau de pain frais et moelleux, la pulpe rougeoyante du corail à peine rincée d’eau de mer. Février 2010 ■ aria

21


TRADITION IDÉE RECETTE

OURSINADO

Recette provençale traditionnelle Ingrédients pour quatre personnes : 500 g de lotte, 500 g de mulet, deux filets de rascasse, 4 tranches de pain de campagne légèrement grillées, 2 citrons, un oignon, une carotte, un bouquet garni, sel et poivre, un verre de vin blanc ; pour la crème d’oursins : 24 oursins, 4 jaunes d’œufs. Mettre dans un faitout l’oignon et la carotte coupés en rondelles, le bouquet garni, sel, poivre, le vin blanc, 1/2 litre d’eau et les différents poissons. Faire cuire à feu doux, sans faire bouillir, 15 à 20 minutes. Retirer du feu. Ôter le corail des oursins. L’écraser soigneusement à la fourchette dans un saladier. Ajouter les jaunes d’œufs. Délayer au fouet avec du bouillon de poisson bouillant versé peu à peu, pour obtenir une crème épaisse. Disposer dans un plat creux les tranches de pain, les imbiber de bouillon de poisson sans excès car il ne doit pas y avoir de liquide dans le plat. Étaler sur les tranches de pain la crème d’oursins et servir les morceaux de poisson à part dans un plat, chaud de préférence, garni de citrons en rondelles.

Une pêche séculaire,

Depuis des siècles on apprécie la saveur subtile de la chair d’oursin. Rappelons au passage que ce sont les gonades, autrement dit les glandes génitales de l’échinoderme, disposées très esthétiquement en forme d’étoile à cinq branches, qui composent son corail

séjourner dans une eau plutôt froide en cette saison. Les pêcheurs proposent ensuite leurs oursins aux restaurants ou aux particuliers, souvent, comme à Ajaccio par exemple, dans de grands paniers posés à même le trottoir. Les prix s’échelonnent de vingt à trente francs la douzaine environ, si vous les achetez dans la rue (on peut d’ailleurs vous les ouvrir, l’opération s’avérant fastidieuse et

fondant, dont la couleur varie du jaune foncé au pourpre, en passant par toutes les nuances de l’orange. Traditionnellement, on pêche l’oursin à basse profondeur, la méthode la plus ancienne consistant à ramasser les grappes directement du bateau à l’aide d’un long crochet. Il faut savoir en effet que le Paracentrotus lividus, ou Oursin pierre, l’espèce la plus commune de Méditerranée, dont la coloration passe du brun doré au noir selon l’âge, se présente toujours en groupes, formant de grands bancs avec son cousin Arbacia lixula, l’oursin noir qui affectionne les eaux chaudes et ne descend jamais à plus de trois ou cinq mètres dans nos régions. Pour améliorer la rapidité et la rentabilité de la pêche, surtout dans le cas des professionnels, on emploie de plus en plus la technique de l’apnée, qui permet au plongeur, muni de crochets à mains dont la taille offre un calibrage immédiat de l’oursin, d’effectuer de nombreux allers retours entre les basses profondeurs (moins de dix mètres) et la surface. Une pratique très répandue dans les Bouches du Rhône, le Var ou les AlpesMaritimes qui demande bien sûr de l’entraînement et une bonne condition physique, mais aussi un équipement approprié, combinaison de plongée, ceinture lestée, masques et palmes pour

délicate si l’on ne dispose pas de gants très épais et d’une pince adéquate). Au restaurant, les prix augmentent un petit peu, en toute logique. On estime la production annuelle en Corse à quinze tonnes, entièrement consommées localement, pour une production totale de huit cent tonnes, dont trois cent cinquante à l’import, au niveau national. Afin de permettre aux oursins, I Zini comme on les appelle en Corse, de se reproduire à leur rythme, leur pêche est strictement réglementée sur tout le littoral français : généralement autorisée du 1er septembre au 30 avril, sauf arrêtés locaux, elle concerne uniquement les oursins dont la taille minimale est de cinq centimètres hors piquants, d’où l’utilisation des fameux crochets calibrants. L’amateur peut en récolter par séance, pour sa consommation personnelle, quatre douzaines au maximum. La vente, là aussi selon les arrêtés locaux, s’effectue du 1er décembre au 31 mars. Il existe bien sûr des petits malins qui pêchent hors saison ou de façon intensive, en plongeant avec des bouteilles de façon à pouvoir descendre jusqu’à moins quinze mètres pour atteindre les bancs plus profonds, mettant ainsi en péril le fragile équilibre de l’espèce. Signalons par ailleurs que sur les huit cent variétés

aujourd’hui réglementée


d’oursins recensées sur la planète, herbivores pour celles qui colonisent les rochers et broutent les prairies sousmarines, ou encore nourries d’éléments organiques pour celles qui s’enfouissent dans la vase et le sable, deux seulement sont comestibles ! Les autres, de tailles et de couleurs diverses, agrémentent parfois des compositions artistiques, petits meubles, bijoux de créateurs, objets décoratifs ou œuvres d’art contemporaines…

saveur si aisément identifiable, puisqu’elle ne ressemble à aucune autre, et offrent l’avantage d’en utiliser une moindre quantité. Mais les véritables aficionados préfèrent une simple oursinade pied dans l’eau, sans protocole, avec du bon pain en guise de cuillère et, à l’extrême rigueur, un trait de citron sur les pétales fondants du corail. C’est en effet la meilleure façon d’en apprécier toute la palette des saveurs, l’onc-

IDÉE RECETTE

SOUFFLÉ AUX OURSINS Ingrédients pour quatre personnes : Deux douzaines d’oursins, 25 g. de farine, 1 dl de lait, 25 g. de beurre, 2 cuillerées à soupe de crème fraîche, 4 blancs d’œufs, une pincée de safran, sel, poivre. Faire fondre le beurre dans une casserole, verser la farine, bien mélanger, verser le lait. Laisser épaissir quelques instants, salez et poivrez. Ouvrir les oursins, garder six bogues que vous laverez soigneusement et que vous beurrerez légèrement ensuite. Mélanger la chair des oursins (que vous aurez retirée des 24 bogues à la cuiller), à la crème fraîche additionnée de safran. Battre en neige bien ferme les blancs d’œufs. Verser dans la casserole le mélange oursins-crème fraîche. Y incorporer, en les soulevant, les blancs d’œufs. Le tout est alors versé dans les bogues que vous mettez au four (chaleur moyenne). Laisser cuire dix minutes. (In « Cuisine corse d’antan » par Paul Silvani. La Marge Éditions)

Un intense plaisir gustatif Les oursins, on les déteste ou on les adore. Il y a les franchement dégoûtés et les amateurs inconditionnels, auxquels plusieurs douzaines de ces échinodermes, ouverts encore vivants, aux piquants réactifs au toucher (gage de fraîcheur), et au corail iodé, ne font pas peur. Rare et subtilement parfumé, l’oursin, déjà fort apprécié dans l’Antiquité, a de tout temps excité l’imagination des gourmets et des grands chefs : soupes, crèmes, omelettes, soufflés, brouillades, rouille de la bouillabaisse, sauces, ou préparations encore plus sophistiquées exaltent sa

tueuse texture et le parfum puissant. C’est aussi un art de vivre, un rituel convivial qui célèbre les bienfaits de la nature, en l’occurrence un nouveau don de Mère Méditerranée. S. A


ZOOM MÉDIAS

La LETTRE CORSE de Jean-Louis Andréani ... Voici un OVNI rafraîchissant dans notre paysage médiatique pourtant sans surprises: un document informatif et rigoureux, disponible uniquement par abonnement sur internet. Cette “Lettre Corse” adressée à tous ceux que l’actualité de notre île intéresse tisse ainsi une passerelle intelligente et presque intime entre diaspora, amis de la Corse et résidents. En toute indépendance...

l’origine du projet, Jean-Louis Andréani, longtemps journaliste au quotidien “Le Monde” et auteur du livre de référence “ Comprendre la Corse”. Il est parti d’un constat simple : pour suivre l’actualité insulaire, à fortiori de loin, il faut soit piocher au petit bonheur la chance divers éléments d’information sur la toile, soit s’abonner à plusieurs médias, soit faire jouer ses réseaux personnels, enfin bref gaspiller une énergie considérable dans la collecte de données éparses. La Lettre Corse, née en janvier dernier, propose un jeudi sur deux, de façon claire, concise et synthétique une véritable analyse de la vie insulaire autour de cinq thèmes : culture, économie et territoires,éducation, environnement , social...La première page en forme d’ éditorial éclaire un sujet particulier, et des dossiers spéciaux viennent enrichir et développer le propos en adéquation avec l’actualité. Ici point de titres raccoleurs uniquement axés sur les attentats ou les évènements violents qui font souvent les choux gras des médias traitant de la Corse, mais des informations fiables concernant le quotidien de l’île, avec des mises en perspective utiles. Les textes sont fluides, précis, émaillés d’encadrés simples, accessibles et très agréables

A

à lire. Jean-Louis Andréani s’est entouré de plusieurs collaborateurs et collaboratrices - Sylvie Acquaviva, Véronique Emmanuelli, Vannina Bernard Leoni, Muriel Kasprsak, François Peretti , Dominique Ettori - pour finaliser ce concept inédit dont les lignes directrices sont “ rigueur, précision, indépendance vis à vis de tous les pouvoirs”. Pas de publicité en effet, et une maquette sobre, élégante, uniquement au service de la lisibilité du texte. La Lettre Corse est un pari éditorial et une gageure économique qu’il faut soutenir. Pour une information sans parti pris qui va a l’essentiel. ( S. A ) Tarifs pour les particuliers : 70 euros pour 22 numéros au format PDF (un jeudi sur deux, sauf en juillet /août), 37 euros pour six mois (12 numéro s). Abonnements de soutien, entreprises, institutions : 100 euros par an, 50 euros p our six mois. Renseignements et bulletins d’abonnement : lettrecorse.jla@orange.fr . Les abonnements peuvent être pris par chèque à l’ordre de la Lettre Corse à l’adresse postale suivante : La Lettre Corse BP 5, 60 350 Cuise-La-Motte. Bientôt un site internet permettra un paiement électronique sécurisé.


Restaurants

sur la plage

en ville

sur le port

à la campagne

Restaurant Le 20123

Restaurant des Halles

Le village dans la ville. C’est au coeur de la basse vallée du Taravo au village de Pila Canale que le 20123 est né en 1987. Il a pu résister à l’exode rural pendant plus de 10 ans avant de s’installer définitivement à Ajaccio en 1998. C’est en prenant soin de ne rien changer et de tout préserver que le 20123 d’Ajaccio demeure un espace culinaire identitaire où accueil 2, rue du Roi de Rome/20000 Ajaccio ouvert tous les soirs sauf le lundi et tradition riment avec passion.

Le plus ancien restaurant d’Ajaccio. Sous les voutes, différents espaces décorés avec goût et raffinement confèrent à ce lieu un caractère particulier. La table est soignée et vous serez accueillis par une patronne très attentive, côté cuisine, le chef n’est autre que son époux , il vous proposera une cuisine raffinée et traditionnelle avec une carte très variée. Menus à partir de 15 euros, très complets. A découvrir absolument. 4 rue des Halles /20000 Ajaccio Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi Sélectionné dans le Gault Millau 2009. 04 95 21 42 68

04 95 21 50 05

Le Mango

L’Instant

Bonne nouvelle : le Mango a réouvert ses portes. La nouvelle direction vous invite à venir tous les soirs de la semaine dans ce bar à ambiance réputé de la ville. Vous pouvez simplement y boire un verre mais aussi déguster des assiettes de produits régionaux d’excellente qualité lors d’un apéritif dinatoire en écoutant de la musique. A ce titre les soirées musicales sont organisées tous les jeudi, vendredi et samedi. A noter le mercredi la présence de Paul Mancini au saxo. Tout ceci dans une 16, avenue Antoine Serafini (place Foch)/20000 Ajaccio ambiance chic et chaleureuse avec la Ouvert tous les soirs de 18 à 22 h 04 95 50 72 65 garantie de passer un agréable moment.

Ouvert depuis six ans, le restaurant grill d’Alain Abraïni est très apprécié dans la région. Décor chaleureux, cuisine ouverte sur la salle, une grande cheminée pour vous accueillir et tout nouveau cette année la terrasse panoramique sur le toit. La formule est simple tout est cuit au feu de bois. La carte est un mélange de tradition et de cuisine nouvelle élaborée avec une charcuterie et des produits locaux. Au menu filet de boeuf piqué au prisuttu, figatelli grillé et son pain, gambas à la pancetta... Une étape recommandée (restaurant aux normes Route de Propriano/20100 Sartene Fermé le dimanche soir et le mercredi pour handicapés). 04 95 10 49 89

La recette de Monique Géronimi Poisson braisé aux cinq épices Ingrédients pour quatre personnes une perche ou une daurade moyenne un morceau de gingembre de 3 cm un oignon nouveau 3 cuillères à soupe d'huile

Pour la sauce 3 cuillères à soupe de Porto 3 cuillères à soupe de sauce de Soja une cuillère à café de sucre en poudre deux cuillères à soupe de bouillon de poulet une demi cuillère à soupe de "cinq épices"

Préparation (15 minutes ) et cuisson (20 minutes) 1 - Ecailler et vider le poisson. Faire des entailles dans la chair sur les deux faces. 2 -Peler le gingembre et le couper en languetts fines. Eplucher l'oignon et le couper ainsi que la tige en petits tronçons de 2 cm 3 - Faire chauffer l'huile dans une grande poêle ou un wok. Faire cuire le poisson 2 minutes 30 sur chaque face. Retirer le poisson de la poêle et mettre à la place le gingembre et l'oignon. Laisser cuire à feu doux quelques minutes en remuant. 4- Mélanger dans un bol le Porto avec la sauce de Soja, l sucre, le bouillon et les 5 épices. Remettre le poisson dans la poêle et verser la sauce sur le poisson. Laisser cuire à feu doux 5 minutes sur chaque face. 5 - Servir avec du riz blanc et quelques légumes sautés. Remarque :Il est indispensable d'entailler le poisson pour deux raisons : cela évite à la peau d'éclater pendant la cuisson et cela facilite une bonne répartition de l'assaisonnement et de la sauce à l'intérieur de la chair du poisson.


AGENDA CORSE AJACCIO

THÉÂTRE Le 2 février à 20h30

est lancée on ne peut plus arrêter ces diablesses de femmes mais comme dans toute comédie tout finit par s’arranger… Pas sûr !

BARUFFE BASTIACCE

Au Palais des Congrès, Quai l'Herminier. Renseignements 04 95 50 40 80

(Version corse surtitrée en français).D’après Carlo Goldoni - Adaptation/Mise en scène Guy Cimino - Cie U Teatrinu. Marie Ange Geronimi : Signora - Pasquà Baccalà. Jean Batti Filippi : Antò Macerbu.- Henri Olmeta : Ghjisè Merlinu. Anne Marie Filippi : Cecca - Casgiu frescu. Guy Cimino : Furtunatu - Trapanatu. Roselyne Filippini : Libera Patecca. Coco Orsoni : Orsetta - Scrachjetta. Corinne Mattei : Lucia - Lingua Piluta. Jean Pierre Giudicelli : Ghjanbattì Fighidì. Jean-Louis Graziani : Cristofanu Muzzetta. - Pierre-Laurent Santelli : Vincè Lasagnò. - Décor : Milou Tomasi. - Lumières : Vincent Grisoni. Vingt ans déjà que la Compagnie Teatrinu fréquente les scènes de Corse et d’ailleurs avec la conviction que la parole théâtrale, le verbe et l’écriture doivent s’inscrire dans notre société insulaire au même titre que le chant et la polyphonie… Le fond n’est rien, le tableau d’après nature fait tout, affirme Goldoni. Dans cette adaptation de « Baruffe chiozzote » l’intérêt de la pièce réside plus dans l’observation du petit peuple de Bastia, et surtout du vieux port, qui est comme un village de pêcheurs au pied de la citadelle, que dans l’intrigue à multiples rebondissements : Cristofanu Muzzetta, aimé de Cecca, offre un fiadunettu à Lucia, fiancée de Ghjanbattì Fighidì, ce qui fait naître toute une série de disputes et de jalousies. Les hommes partis en mer, les femmes « puttachje»; le retour des hommes jette de l’huile sur le feu et la baruffa devient vite générale ; on en réfère au Prud’homme qui finit par mettre tout le monde d’accord. La pièce est jouée sur un rythme endiablé où les rebondissements se succèdent à une cadence infernale ne laissant aucun répit au spectateur. Dès que l’intrigue

Les 4 et 5 février à 21h

26

aria ■ Février 2010

HISTOIRES COURTES

dans ces brèves histoires, la chute nous laisse en suspension, «décollé » de nos certitudes, désorienté, et l’on se prend à réfléchir à la profondeur de la relation humaine, aux règles du jeu… et il s’agit là sans doute d’une des plus grandes vertus du théâtre. Aghja - 6, chemin de Biancarello 04 95 20 41 15 Les 18, 19 et 20 février à 21h.

DARWICH

guerre, d’abord dans la voix d’un chef indien vaincu par le colon, puis dans celle d’un habitant de Beyrouth pilonnée par l’armée israélienne en 1982. Ces deux textes sont mis en scène et interprétés avec une rigueur et une pudeur extrêmes. Il se dégage de ce spectacle une émotion d’une rare intensité… Aghja, chemin de Biancarello 04 95 20 41 15

MUSIQUE Le 6 février à 20h30

MADRIGALESCA

Mise en scène de François Orsoni - Cie Théâtre de Nénéka - Avec Alban Guyon, Thomas Landbo et Estelle Meyer - Costumes : François Curlet Production Théâtre de NéNéKa, Collectivité Territoriale Corse, ville d’Ajaccio - Aghja / Programmation commune Aghja / Ville d’Ajaccio. Ces trois textes de Luigi Pirandello, mis en série, ne racontent pas la même histoire, pourtant ils parlent tous de la même chose. De quoi est-il question ici, si ce n’est de l’étrangeté des rapports humains? Il y a toujours deux personnages, deux altérités qui ont à faire « l’une de l’autre », et ce n’est pas si simple. Et puis, il y a la langue, savoureuse, c’est sûr, et qui a l’air de nous raconter une petite histoire, comme ça, en passant… une petite histoire de rien du tout, et qui finit par une pirouette. Mais Luigi Pirandello, qui naquit et vécut en Sicile ne raconte pas des histoires de rien du tout. Sa force est justement d’utiliser le ressort du Vaudeville et le rire pour arriver à la philosophie. Il est un véritable conteur qui sait nous transporter en quelques phrases, en quelques mots dans une histoire où nous voyons, comprenons, presque connaissons déjà les personnages… Ces personnages dont il disait qu’ils ne peuvent exister sur scène qu’avec un drame à faire vivre. Alors la situation dramatique arrive, les conflits humains… et souvent

Textes de Mahmoud Darwich (Éditions Acte Sud). « Discours de l’Indien rouge »: traduit de l’arabe (Palestine) par Elias Sanbar .« Une Mémoire pour l’oubli » : traduit de l’arabe (Palestine) par Yves GonzalesQuijano et Farouk Mardam-Bey .Avec Mohamed Rouabhi Mise en scène et scénographie : Mohamed Rouabhi Assistante à la mise en scène : Jeanne Louvard - Lumière : Nathalie Lerat - Langue des signes : Béatrice Blondeau Avec la voix de Claire Lasne Production : Compagnie Les Acharnés-Mohamed Rouabhi Souvenez-vous… décembre 2000 : Mohamed Rouhabi présentait à l’Aghja « Malcom X » qui avait suscité un immense enthousiasme auprès de tous les publics. Dix ans après, il revient parmi nous avec un spectacle tout aussi intense composé de deux textes de Mahmoud Darwich, poète palestinien, monument de la poésie universelle et contemporaine. Empreints d’une force et d’une grâce absolues, les textes sont servis par un metteur en scène et comédien engagé et passionné. Discours de l’Indien rouge et Une mémoire pour l’oubli témoignent du fracas de la

Avec : Nicole Casalonga, clavecin, - chant, direction artistique ; Béatrice Habrard-Malaspina, chant ; Anne-Lise Herrera, violoncelle, - chant ; Anne Pellegrini, flûtes - traditionnelles et baroques, chant. À la croisée des chemins l’ensemble Madrigalesca invite à une promenade entre musique populaire et praxis baroque, interrogeant dans l’oralité les possibles traces d’un art savant enfoui. Comme un nouvel éclairage, l’interprétation de l’ensemble chemine de la monodie alternée à la polyphonie à deux ou trois voix et des voix aux instruments, illustrant les textes poétiques de la tradition ou de création, qui égrènent du nord au sud les variétés dialectales de l’île. Les lignes mélodiques traditionnelles côtoient celles de la création, mêlant les voix aux sonorités du clavecin, du violoncelle, des flûtes baroques ou campagnardes ponctuées de petites percussions. Ainsi se trace le chemin… Palais des Congrès, quai l’ Herminier. Renseignements Direction des Affaires Culturelles 04 95 50 40 80 Le 13 février à 21h

ERIC LEGNINI TRIO & STÉPHANE BELMONDO

Éric Legnini : Piano - Franck Agulhon : Batterie - Mathias

Allamane : Contrebasse Stéphane Belmondo : Trompette. Production : Anteprima. « Je trippe tout simplement sur la musique. » Voilà plus de 30 ans que la musique fait voyager Éric Legnini. Après une formation classique, un détour par le swing, le hip-hop, le funk, la soul…, des voyages à travers le monde, Éric Legnini se retrouve bombardé pilier de la scène parisienne, où il multiplie les pistes, aussi bien accompagnateur que producteur : Joe Lovano et Serge Reggiani, Michael Brecker et Christophe, Pino Palladino et Claude Nougaro… Les gardiens du temple pourraient y voir les impasses d’un éclectisme irraisonné. Bien au contraire, sous le vernis d’une versatilité de façade, se trame un musicien de son temps, qui aura composé avec son goût des autres pour imposer sa marque de fabrique. Le désir de musiques, sans interdit, c’est son essence, ce qui le fait carburer. En 2005, il crée un trio, choisit des partenaires pour une connivence naturelle, une énergie essentielle. Si ça pulse autant, si le son du groupe est à ce point solide et soudé, c’est sans doute parce que les deux musiciens sont prêts à partager les délires du leader, prompts à servir ses désirs. Après trois décennies de musique à se construire, Éric Legnini fait donc le point avec lui-même. Lui est tout à la fois : amateur de hip-hop et de swing, des folles seventies et des mixtapes des années 2000, du jazz virtuose et de la soul esthète… Lui aux consoles et aux claviers, compositeur et producteur. Cette identité, multiforme, se dessine et prend forme avec son dernier album, Trippin’, totalement ouvert vers l’avenir. Le trio sera accompagné par Stéphane Belmondo, dont la puissance et la subtilité à la trompette sont légendaires. Tout au long de la journée vous pourrez visiter en toute liberté les espaces de ce nouvel équipement, vous pourrez découvrir l’envers du décor pendant qu’artistes et techniciens préparent le spectacle du soir, la salle d’exposition, le hall d’accueil où au fil de votre parcours des surprises musicales vous attendent… Aghja, chemin de Biancarello 04 95 20 41 15


AGENDA CORSE Le 20 février à 20h30

HOT CLUB DE CORSE Scène ouverte au Hot Club de Corse. Le swing manouche a atteint la Corse. Le Hot Club de Corse nous l’annonce avec beauté avec ce quintet entièrement plongé dans la fidélité aux traditions…Nous sommes heureux d’accueillir en scène ouverte un des meilleurs groupes de guitaristes de l’île dont la qualité est aujourd’hui connue de tous. Afin de rendre hommage à Django, Jean-Jacques Gristi le talentueux meneur de jeu a monté un quintet à l’instrumentation identique à celle du quintet Hot Club de France d’avant-guerre. La musique de l’illustre manouche est magistralement interprétée, sans exhibition, dans une démarche assez proche de celle de Fapy Lafertin. Le phrasé décontracté et chantant de JeanJacques se marie parfaitement avec le swing et la fraîcheur de l’excellent violoniste roumain Marius Apostol. Il était une fois trois amoureux fous de musique, dans une petite île où la guitare est reine… Un trio de guitaristes qui a animé durant de nombreuses années, les plus belles nuits de l’Île de Beauté… Palais des Congrès, Quai l’ Herminier - Renseignements 04 95 50 40 80

Le 24 février à 20h30

MAYRA ANDRADE Dans la lignée des Voix Capverdiennes tracées par Cesaria Evora, Mayra Andrade a déjà la maturité et le talent des grandes chanteuses latines. Les chanteuses de la petite île du CapVert se battent pour récupérer le flambeau et prendre la suite d’une Cesaria Evora. Depuis deux ans, Mayra Andrade, nom que l’on retrouve sur toutes les lèvres, semble bien partie pour être l’heureuse élue. Cette jeune fille d’une vingtaine d’années n’est pas seulement capverdienne. Née à Cuba, elle a vécu au Cap-Vert jusqu’à l’âge de 6 ans, puis est passée par le Sénégal, l’Angola, l’Allemagne et aujourd’hui la France. Au contraire de « La Diva aux pieds nus» la reconnaissance de la jeune fille est précoce, elle gagne la médaille d’or du concours de

la chanson des Jeux de la francophonie à Ottawa au Canada à l’âge de 16 ans et commence les tournées dans la foulée. Le mélange des genres est sa grande spécialité : Morna, Funana, Batuque, elle chante tous les styles de l’île de Santiago et les soutient par une prestance et une présence scénique qui laissent entrevoir une très longue carrière. En 2006, elle sort son premier album : Navega. Palais des Congrès, Quai l’ Herminier. Renseignements 04 95 50 40 80

BASTIA

EVÉNEMENT Du 6 au 13 février

FESTIVAL DU CINÉMA ITALIEN “Du 6 au 13 février 2010, le Festival du Cinema Italien de Bastia fêtera son XXIe anniversaire. La première édition remonte en effet au mois de février 1988. A l’instar des premières, cette manifestation très populaire, fréquentée par 18 000 spectateurs l’an dernier, jouera la carte de l’éclectisme avec plusieurs sections consacrées au cinéma mais également à la gastronomie, à l’Histoire et à la musique. Le traditionnel «Panorama», avec des films en compétition et une section documentaires, nous donnera l’occasion de découvrir les derniers films produits et réalisés en Italie. A cette occasion les réalisateurs ainsi que les acteurs seront présents lors des projections et se feront un grand plaisir de répondre aux questions d’un public toujours plus nombreux et enthousiaste. La deuxième section intitulée «Ciné mémoria», nous permettra de revoir avec plaisir des grands classiques du 7èmeart italien. Enfin la troisième section, « Ciné Jeunesse » sera consacrée aux enfants avec la diffusion de films destinés à ce jeune public, qui pourra bénéficier de plusieurs séances scolaires. Plusieurs conférences viendront enrichir et compléter la programmation ainsi comme spectacles de danse et

PORTO VECCHIO

CINÉMA

RETROSPECTIVE ALAIN CAVELIER (EN PRÉSENCE DE CAMILLE CASANOVA)

Alain Cavalier entre à l’IDHEC avant de devenir l’assistant de Louis Malle. Il réalise son premier court métrage en 1958 puis se fait connaître avec « Le Combat dans l’île ». Ce premier long métrage abordant les sujets politiques de son époque connaitra, comme le second, des difficultés avec la censure. A partir de 1980 il choisi des sujets plus personnels et obtiendra avec « Un étrange voyage » la consécration que viendra confirmer « Thérèse. »A partir de 2000 il abandonne la fiction et se tourne vers le documentaire. Il poursuit parallèlement un travail autobiographique commencé en 1994 Avec « Le Filmeur » (2004) et incluant sa dernière réalisation, « Irène. »Camille de Casabianca est la fille de Denise de Casabianca et d'Alain Cavalier. Elle est diplômée de l'IEP de Paris (Sciences Po), titulaire d'un DEA d'Histoire et diplômée de l'Université de Berkeley. Après des études supérieures à Paris et en Californie, elle signe en 1981 le scénario « d’Un étrange voyage » que réalise Alain Cavalier, et qui obtient le prix Louis-Delluc.Elle tourne ensuite un court métrage sous la direction de Bob Rafelson, « Modesty. » .Elle apparaît ensuite dans plusieurs longs métrages comme actrice, tout en continuant à écrire des scénarios, dont « Thérèse » (César du meilleur scénario). En 1986, elle passe à la réalisation avec « Pékin Central », comédie qui se déroule en Chine, premier film de fiction occidental tourné dans ce pays. Une personnalité attachante et très éclectique qui passe de la fiction aux documentaires, en 2003 sur « David Douillet » et aujourd’hui sur la naissance du « Nouveau parti anticapitaliste ». Une soirée captivante où Camille nous parlera de son métier et des rapports privilégiés qu’elle entretient avec son père. Au programme : mardi 16 février “C'est Parti” . Camille de Casabianca. 2009. 52 min. & “Un Etrange voyage”. Alain Cavalier. 1981. 1h40 ( En présence de Camille de Casabianca). Vendredi 19 “ Le Combat dans l'île”. Alain Cavalier. 1961. 1h42. Lundi 22 “ Le Plein de super”. Alain Cavalier. 1976. 1h35. Vendredi 26” Thérèse”. Alain Cavalier. 1986. 1h34. Lundi 1er mars “Martin et Léa”. Alain Cavalier. 1978. 1h32. Vendredi 5 mars “Irène”. Alain Cavalier. 2009. Du 16 février au 5 mars. Renseignements 04 95 70 35 02- www.casadilume.com musique, des expositions d’art et dégustations gastronomiques. Cette XXIIe édition sera pour tous, encore un très grand moment de cinéma”.( René Viale, Président des Rencontres de Cinéma Italien de Bastia ) Théâtre municipal, rue Favalelli 05 95 34 98 00

THÉÂTRE Le 20 février

LE COMIQUE De Pierre Palmade. Mise en scène Alex Lutz. Avec Pierre Palmade. Un comique célèbre, à la vie débridée, est en panne d’inspiration pour son prochain spectacle qui commence dans un mois. Et pour cause : l’alcool, les boîtes de nuit et les conquêtes amoureuses masculines l’empêchent de

se concentrer sur son écriture. Son entourage panique et décide de le mettre « au vert ». Son assistante, sa sœur, son meilleur ami mais aussi d’autres personnages vont se lancer dans une course contre la montre pour sauver cette carrière qui sent le roussi. Pierre Palmade aborde dans cette comédie décomplexée et (très) librement inspirée de sa vie, des thèmes qui lui sont chers : l’âge, la célébrité, la fuite, l’humour, l’amitié, l’homosexualité, la famille. C’est également le prétexte qu’il a trouvé pour jouer avec sa troupe de 7 acteurs aux natures comiques incontournables et avec qui il travaille depuis deux ans. Dans Le Comique, le célèbre comédien Pierre Palmade dresse une sorte d’autoportrait souriant ; Il se sert du matériau de sa vie, de l’impuissance créatrice qui

guette chaque artiste pour tirer les fils d’une comédie à mourir de rire,dans laquelle,entouré de comédiens remarquables, il nous livre une composition éblouissante. Théâtre municipal, rue Favalelli 05 95 34 98 00

Février 2010 ■ aria

27


AGENDA PROVENCE MARSEILLE

EXPOSITIONS Jusqu’ 29 mai 2010

ARLEQUIN, COMÉDIEN ET COQUIN EXPOSITION JEUNE PUBLIC

Personnage légendaire, vieux de plus de cinq cents ans et pourtant bien vivant parmi nous, Arlequin ouvre une passerelle entre l’exposition du musée Cantini ( De la scène au tableau...) et le monde de l’enfance. Derrière son masque, entre deux gambades, il est le guide parfait pour la découverte de l’histoire du théâtre et de ses images. Cette histoire racontée aux efants permet d’aborder le monde du théâtre, la scène et ses décors, le costume et le masque, les textes, le jeu et l’improvisation. Le parcours pédagogique s’articule autour de la découverte d’œuvres choisies (dessins, photos, costumes…), et est ponctué de panneaux illustrés, de jeux, d’ateliers pour approfondir chaque thème abordé. Cette exposition permet également des collaborations avec le monde du spectacle vivant et des parcours transversaux autour du thème du théâtre sont prévus avec les autres musées de Marseille ... Fils de la fameuse Commedia dell’arte italienne, Arlequin est pourtant né en France, au XVIe s., et tient une partie de son caractère des fables de notre Moyen-Âge. Les acteurs de la Commedia, qui constituent les premières troupes profes-

28

aria ■ Février 2010

sionnelles, jouent alors dans toute l’Europe, en extérieur, dans les salles de théâtre, et dans les Cours des plus grands. Ce théâtre dit « all’improvviso », pour le distinguer de la « Commedia erudita », brode ses scénarios autour d’un canevas, avec des personnages fixes. C’est l’univers de la surprise, du quiproquo, du rire, mettant l’accent sur le talent des acteurs et la symbiose avec le public. Les décors s’adaptent aux jeux scéniques, permettant entrées et sorties des comédiens. Tombé en désuétude après trois siècles de succès, ce genre théâtral fait sa réapparition sur nos scènes dans les années 1940. Arlequin est certainement le plus célèbre personnage de la Commedia, en tout cas le plus aimé des enfants. Il est masqué, comme les personnages du théâtre antique, ou ceux des théâtres orientaux. Il s’exprime donc avec son corps, et avec sa voix. Il s’identifie grâce à son fameux costume qui inspire l’Art du XXe siècle. Préau des Accoules, 29 montée des Accoules. Tel/fax : 04 91 91 52 06 Jusqu’ au 17 janvier 2010

LES COLLECTIONS S’INVITENT À LA CHARITÉ BEAUX ARTS MODERNE CONTEMPORAIN

ART ART

EXPOSITION

A l’occasion des 110 ans du club de football de l’Olympique de Marseille, la Fondation Regards de Provence révèle 110 reproductions photographiques des moments forts du club depuis sa création et met à l’honneur les œuvres d’une équipe de 11 artistes marseillais sur le thème du football et de l’OM. L’exposition « L’OM. 110 Ans. 110 Photographies. 11 Plasticiens marseillais jouent les prolongations », issue en partie du « Livre géant des 110 ans », sera présentée du 20 février au 9 mai 2010, dans les salons du Palais des Arts à Marseille. Emblème sportif de la ville de Marseille, mais aussi du football français, l’Olympique de Marseille est un Club à part, par son palmarès, par sa dimension médiatique et par sa popularité. Son histoire fait partie du patrimoine de Marseille et la Fondation Regards de Provence, dont la mission est de promouvoir la culture de Marseille, de la Provence et de la Méditerranée, a choisi de célébrer plus d’un siècle d’histoires de l’un des clubs sportifs les plus connus au monde. Elle a également constitué une équipe de 11 artistes marseillais - Jean-Baptiste Audat, Bernard Briançon, Frédéric Clavere, Luc Dubost, Bruno Guitard, Georges Guye, Piotr Klemensiewicz, Patrick Moquet, Stephan Muntaner, Jean-Jacques Surian et Michel Zevort - qui ont porté leur regard plasticien sur l’attraction du football et de ce club mythique et ont créé en l’honneur de l’OM des œuvres inédites. Du 20 février au 9 mai. Palais des Arts, 1 place Carli 04 91 42 51 50 pour la première fois une œuvre majeure de Pierre Puget, La Sainte Famille au Palmier acquise par la Ville de Marseille en 2008, avec la participation du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées et grâce à une préemption de l’Etat. A voir et à revoir dans les galeries de la Vieille Charité une belle sélection qui témoigne de la richesse du patrimoine muséal de la Ville de Marseille, proposée comme une invitation à voyager à travers les différents mouvements artistiques du XVIIIe siècle jusqu’aux différents courants artistiques du XXe siècle. Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité. Renseignements Allô Mairie 0 810 813 813

THÉÂTRE Du 26 février au 5 mars

Jusqu’au 17 janvier 2010, le musée des Beaux-Arts, le musée Cantini et le MAC proposent une sélection des plus belles œuvres de leurs collections. Cette présentation exceptionnelle donnera l’opportunité au public d’admirer en un lieu unique quelques trésors des musées de Marseille. Le public pourra ainsi découvrir

L’OM 110, 110 PHOTOGRAPHIES 11 PLASTICIENS MARSEILLAIS JOUENT LES PROLONGATIONS

PETER PAN Librement inspiré des œuvres de James Matthew Barrie. Mise en scène Alexis Moati. Dramaturgie Stratis Vouyoucas. Univers sonore Josef Amerveil. Avec Fanny Avram, Pierre Laneyrie, Carole Costantini...(Production - Création Théâtre du Gymnase). Dans ce voyage où Peter entraîne la petite

Wendy, accompagné par son amie la fée Clochette et le fameux et cruel capitaine Crochet, toutes les rencontres sont possibles et nous croiserons tout ce que l’imaginaire enfantin peut créer pour se rassurer ou se faire peur : les pirates, les indiens, les sirènes, les fées. C’est donc d’une histoire sombre, une lutte contre la fuite du temps, dont il est ici question. Sombre mais romantique et féerique bien sûr dans la pénombre de ces instants entre jour et nuit qui permettent aux enfants de faire vivre un monde imaginaire, extraordinaire, qui lentement devient réalité.Mêlant les versions textuelles différentes que publia l’auteur, utilisant les images et le son plus que les éléments scénographiques, Alexis Moati veut sortir de ce qui pourrait être une mièvrerie enfantine et infantile pour faire un théâtre où “le réel devient magique”. Pour lui, monter Peter Pan c’est repartir en enfance, c’est s’interroger sur la représentation du merveilleux sans en éluder la noirceur, c’est s’adresser aux petites personnes mais aussi aux grandes. Théâtre du Gymnase, 4 rue du Théâtre Français 0 820 000 422 www.lestheatres.net

OPÉRA Les 12, 17, et 19 février à 20h et le 14 février à 14h30

THE SAINT OF BLEECKER STREET - LA SAINTE DE BLEECKER STREET Opéra en 3 actes et 6 tableaux . Texte et musique de Gian Carlo Menotti. Création à New York, Broadway Theatre, le 27 décembre 1954. Dernière représentation à l’Opéra de Marseille, le 12 avril 1970. Nouvelle production. Direction musicale Jonathan Webb, mise en scène Stephen Medcalf, ochestre et choeur de l’ Opéra de Marseille. C’est à New York, dans le milieu populaire de la “ petite Italie”, que se situe l’ action d’une oeuvre intensément lyrique, violente et mystique comme seul Gian Carlo Menotti, auteur du livret et de la partition, savait encore en écrire... Opéra municipal, 2 rue Molière 04 91 55 11 10 www.opera.marseille.fr


AGENDA PROVENCE

CONCERT - EVÈNEMENT Le 2 février à 21h

NUIT DE L’ ANARCHIE GRAEME ALLWRIGHT EN CONCERT.

Plus qu'une légende ! Un mythe ! Graeme Allwright, c'est une voix, une guitare, un corps habité d'une énergie inépuisable. Partout et depuis toujours acclamé par le public, ce globe-trotter infatigable vient au Toursky et nous offre ses nombreuses ballades chaleureuses avec des originaux à la tonalité folk des débuts ou des adaptations en français des folk singers comme Woody Guthrie, Tom Paxton, Bob Dylan ou Leonard Cohen. Ses 82 printemps ne semblent avoir aucune emprise sur ce chanteur atypique.Pieds nus, guitare en bandoulière et refrains affûtés, Graeme Allwright est toujours égal à luimême. Depuis toujours chanteur engagé, antimilitariste, ayant dès le début de sa carrière pris ses distances avec l'industrie musicale et, par contrecoup, ayant subi les critiques des médias, Graeme Allwright est resté ce rebelle sincère et généreux. Théâtre Toursky, 16 promenade Léo Ferré. Renseignements et réservations 0 820 300 033 www.toursky.org

FESTIVAL Du 23 février au 14 mars

XVÈME FESTIVAL RUSSE Cycles théâtre, cinéma, concert, cabarets, expositions. Au programme de cette XVe édition :

CINÉMA Du mardi 23 au samedi 27 février à 20 h 30 Ces séances cinéma suivies de cabarets russes sont de véritables rendez-vous d'émotions, de découvertes, d'humour et de poésie. Mardi 23 février à 20 h 30 Un cadeau pour Staline - 2008 - en couleur - 97 mn. Réalisateur : Roustem Abdrachev - Scénariste : Pavel Finn. Mercredi 24 février à 20 h 30 C'était le mois de mai -1970 noir et blanc - 108 mn. Réalisateur : Marlen Khoutsiev - Scénariste : Gregory Baklanov Jeudi 25 février : Hommage à Garri Bardine à 14 h 30 : Matinée scolaire. La Nounou - La Nounou 2 - La Nounou 3 (voir page Garri Bardine) à 20 h 30 : Tout public : Autrefois nous étions des oiseaux 1982 - en couleur - 18 mn. Le Loup gris et Le petit Chaperon rouge 1990 - en couleur - 27 mn. Le Chat botté 1995 - en couleur - 28 mn. Break 1985 - couleur - 10 mn Vendredi 26 février à 20 h 30 L'histoire d'un homme inconnu 1980 - en couleur - 100 mn Réalisateur et scénariste : Vitaoutas Jalakiavitchous. Samedi 27 février à 20 h 30 L'ascension 1976 - noir et blanc - 111 mn. Réalisateur : Larissa Chepitko - Scénariste : Youri Klepikov.

CABARETS Les cabarets russes sont toujours attendus comme le prolongement d'une fête indispensable. Un sentiment d'union et de joie rassemble le public autour des rythmes de la musique et du chant. Au programme : assiettes russes, vodka… Cette année, les artistes de Festi'femmes s'associeront avec les artistes russes pour une soirée cabaret exceptionnelle : vendredi 12 mars. Théâtre Toursky, 16 promenade Léo Ferré. Renseignements et réservations 0 820 300 033 www.toursky.org

THÉÂTRE

JULES ET MARCEL D’APRÈS LA CORRESPONDANCE DE RAIMU ET PAGNOL

Adaptation Pierre Tré - Hardy. Mise en espace Jean - Pierre Bernard. Avec Michel Galabru et Philippe Caubère...Une rencontre au sommet de deux monstres sacrés, de deux monuments du paysage culturel français de l'entre-deux guerres : Raimu - Michel Galabru - et Marcel Pagnol - Philippe Caubère. “Mon cher Jules, il faut que tu sois bougrement fâché avec moi pour ne pas répondre à une lettre injurieuse qui n'avait d'autre but que de commencer une dispute “. Jules et Marcel relate, à travers la lecture de lettres, l'amitié des deux hommes. Ces correspondances tissent ainsi la toile de leur éternelle amitié,mêlée demauvaise foi truculente, de fâcheries épiques, d'admiration réciproque, de pudeur, d'humour, de souvenirs, de secrets... et de savoureuses envolées, drôles, fraîches et vives comme l'eau de Provence. Une amitié profonde et féroce qui les unira dès leur première rencontre jusqu'à la mort prématurée de Jules. Ces lectures reposent sur des lettres authentiques et souvent inédites, ainsi que des conversations entre les deux personnages afin d'exprimer les liens d'amitié qui les reliaient. L'ensemble crée une dramaturgie où rires et émotions sont présents jusqu'à la fin. Les 5 et 6 février à 21h. Théâtre Toursky, 16 promenade Léo Ferré. Renseignements et réservations 0 820 300 033 www.toursky.org Février 2010 ■ aria

29


AGENDA PROVENCE AIX EN PCE

EXPOSITION Jusqu’ au 2 mai

JEAN-ANTOINE CONSTANTIN DESSINS

familiers, comme par exemple cette Vue d’Aix-en-Provence depuis la montée d’Avignon ou La montagne Sainte Victoire vue d’une terrasse avec figures à la manière de Salvator Rosa. Musée Granet, place Saint Jean de Malte 04 42 52 88 32

THÉÂTRE Du 24 au 27 février

LE CAS JEKYLL

Le musée Granet à Aix-enProvence, équipement culturel de la Communauté du Pays d’Aix, présente une exposition exceptionnelle des dessins de Jean-Antoine Constantin (1756 – 1844). Sur près de 400 m2 de surface d’exposition, le visiteur pourra découvrir près de 150 créations graphiques d’un grand nom de la peinture provençale, dont l’œuvre joue un rôle charnière entre l’esthétique du XVIIIe siècle et le romantisme naissant du XIXe siècle. Plus qu’un peintre, Constantin est surtout l’auteur de magnifiques dessins : lavis, sanguines et gravures. Considéré comme le père du paysage provençal, il forma un nombre considérable d’élèves dont les peintres Granet et Forbin. Dans cette exposition, le public pourra apprécier les talents de dessinateur de Jean-Antoine Constantin, le regard qu’il pose sur Marseille, sa ville natale, Rome où il séjourne trois ans, mais aussi Aix-enProvence où se déroule l’essentiel de sa carrière ; la Provence étant le thème presque exclusif de sa création. L’occasion pour les visiteurs de découvrir des lieux qui parfois leur sont

30

aria ■ Février 2010

De Christine Montalbetti. Mise en scène Denis Podalydès.Comise en scène Emmanuel Bourdieu et Eric Ruf. Avec Denis Podalydès...Cette dernière partie du roman de Stevenson est sans doute celle qui permet le mieux de comprendre cette histoire incroyable de dédoublement puisqu’elle correspond à une sorte de confession distillée par Jekyll à son ami Utterson, confession où très lentement on ressent la présence de plus en plus prégnante de Hyde qui se met à parler dans le corps de son créateur. Christine Montalbetti, l’auteure, a su saisir cette lente mais

MARTIGUES

THÉÂTRE

CASIMIR ET CAROLINE

D’Odön Von Horvath. Mise en scène Emmanuel DemarcyMota. Avec Sylvie Testud, Thomas Durand, Hugues Quester... Actuel directeur du Théâtre de la Ville à Paris et grand metteur en scène européen, Emmanuel Demarcy-Mota raconte l’histoire d’un amour impossible, sur fond de crise économique dans l’Allemagne des années 30. Un très grand texte d’Ödön von Horváth, un morceau de bravoure du théâtre. Casimir ressasse la perte de son emploi. Caroline, elle, rêve d’évasion, d’argent et d’une vie meilleure… Le couple va s’aimer et se perdre au cours d’une nuit enfiévrée, où tout semble prêt pour une déflagration sociale. Cela se passe dans une fête de la bière à Munich, juste avant la prise du pouvoir par Hitler. Des personnages sont venus oublier dans les attractions, l’alcool et la fête, la gravité de la crise économique et la montée du nazisme. Dans ce zoo humain, riches et pauvres, hommes de loi et gangsters s’entrecroisent, tous animés par le désir de s’amuser, en quête de plaisir immédiat. Dans un tourbillon de musiques et de manèges, l’espace festif fait place aux transgressions et aux affrontements physiques… Le 26 février à 20h30 et le 27 février à 20h. Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues,19 quai Paul Doumer 04 42 49 02 01.

évidente possession et la rend présente aux spectateurs qui deviennent les interlocuteurs privilégies de ce Jekyll racontant sa vie et ses expériences scientifiques. Au bord de la folie mais toujours conscient de son rôle de démiurge, cherchant le contact avec cet autre lui-même qu’il ne rencontre jamais, Jekyll réalise le rêve absolu : le dédoublement parfait…Tout ce que Jekylll ne peut pas se permettre socialement, Hyde peut le réaliser dans des débauches démoniaques. Dans la justification de l’expérience scientifique Jekyll trouve le moyen de ne pas être entièrement dévoré par sa créature qui l’envahit. C’est un mythe qui nous est ainsi exposé, fait de cauchemars et de visions poétiques, un mythe philosophique dont on peut penser qu’il touche aux pulsions les plus profondes de l’être humain. Théâtre du Jeu de Paume. Informations et réservations 0 820 000 422

MARTIGUES

DANSE Le 2 février à 20h30

ENTRACTE - JOSEF NADJ Spectacle de Josef Nadj. Musique d’ Akosh Szelevényi Josef Nadj n’en a pas fini de surprendre et d’enthousiasmer. Véritable figure du monde artistique, ses créations empruntent à la danse contemporaine, au théâtre, au mime et au cirque. Impossibles à raconter, elles se vivent ou se rêvent… Tel un songe évanescent...Œuvre fondatrice de la civilisation et de la sagesse chinoises, le Yi King véhicule l’idée que l’univers est en constante mutation et que son infinie diversité est représentée par soixante-quatre hexagrammes. Dans ce mouvement incessant, chaque être et chaque événement est relié aux autres, à la manière d’une trame.

Pour donner corps à ce principe, Josef Nadj a choisi un double quatuor de danseurs et de musiciens. Avec Akosh Szelevényi, ils ont écrit simultanément et dans un même espace les partitions musicales et chorégraphiques. Musique et danse se retrouvent alors totalement imbriquées, en véritable osmose. Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues,19 quai Paul Doumer 04 42 49 02 01


AGENDA CÔTE D’AZUR NICE

EXPOSITIONS Jusqu’ au 23 mai

WIM DELVOYE DESSINS ET MAQUETTES

restituent le cheminement de l’artiste. Chaque série porte en germe le travail ultérieur sans qu’aucune d’elles ne soit achevée. Se répondant les unes aux autres, toutes confrontent l’art, la religion, les symboles socioculturels et l'industrie capitaliste de manière insolite. Avec les dessins préparatoires exécutés aux crayons de couleur, les objets finis ou en devenir décrivent le début et la fin du processus artistique de l’origine du projet à sa réalisation. Ensemble, ils font de son travail une œuvre en constante gestation. Musée d’ Art Moderne et d’ Art Contemporain, MAMAC, promenade des Arts 04 97 13 42 01

Faisant suite à l’exposition A la Recherche d’Utopia de Jan Fabre en 2003, le Mamac propose une autre facette de l’art contemporain belge à travers l’œuvre surprenante de Wim Delvoye. La Belgique s’est toujours tenue à la fois en marge et au centre de la scène artistique internationale. En marge, par son originalité et son inventivité débridée ; au centre par sa force novatrice et avant-gardiste. Nombre de ses artistes sont à la fois emblématiques et atypiques : Jérôme Bosch, Pieter Bruegel, James Ensor, Félicien Rops, René Magritte, Jacques Lizène, Marcel Broodthaers pour ne citer qu’eux. A l’heure de la mondialisation, Delvoye revendique ses origines, véritables sources d’inspiration dans son travail. On retrouve chez lui ce goût pour le détournement et le renversement des valeurs, cher aux artistes flamands. A travers cette question de l’identité territoriale, Wim Delvoye aborde des sujets englobant l’ensemble de notre société consumériste. Intitulée Dessins & Maquettes, l’exposition regroupe trois thématiques intrinsèquement liées dont les œuvres, à quelques exceptions près, proviennent de l’atelier de l’artiste situé à Gand. Les cochons tatoués, les maquettes gothiques et les torsions elliptiques du Christ en croix

Jusqu’au 25 mai

L’ OBJET DANS L’OEUVRE DE MATISSE A partir de la collection d’objets personnels de l’artiste conservée au musée, cette présentation permet d’aborder la place de l’objet dans l’œuvre de Matisse. L'objet est un élément essentiel de la création d’Henri Matisse en tant que source d'inspiration permanente. Le peintre s'entoure dans ses différents lieux d'habitation et de travail de nombreux objets d’origine et de valeur diverses, trouvés chez des antiquaires, des brocanteurs ou rapportés de voyage. Mon but est de rendre mon émotion. Cet état d’âme est créé par les objets qui m’entourent et qui réagissent en moi […](1) Le musée de Nice conserve une grande partie de ces objets, ainsi que du mobilier, comme la table de marbre, présente dans les peintures de la période vençoise (1943-1949), ou la bergère Louis XV sur laquelle posent les modèles de Matisse. Il offre ainsi aux visiteurs la possibilité d’entrer dans l’intimité créatrice du peintre en confrontant ces objets et mobilier aux œuvres dans lesquelles Matisse les a représentés. Le musée conserve un grand nombre d’objets et de mobilier dont Matisse aimait s’entourer dans l’intimité de ses différents lieux d’habitation et de travail (A Nice, 1 place Charles Félix, le Régina, à Vence,

EVÉNEMENT/CARNAVAL

CARNAVAL DE NICE 2010 ROI DE LA PLANÈTE BLEUE

Du 12 au 28 février 2010 le « Roi de la Planète Bleue » règnera sur la 126e édition du Carnaval de Nice, plus importante manifestation de la Côte d’Azur en hiver. Sa Majesté ouvrira, pendant une quinzaine de jours, les portes de sa Planète Bleue, fil d’ariane du Carnaval 2010. Une plongée à la découverte de son histoire, de la nature et son étonnante biodiversité, jusqu’aux abysses et errements de l’Homme. Avant de conclure par cette intime conviction: la protection de la nature et sa sauvegarde est bien l’enjeu majeur de ce siècle. Un carnaval résolument écologique, attentif au développement durable - des ateliers de recyclage en seront un exemple - mais qui reste fidèle à l’esprit de cette grande fête populaire. Humour, dérision et poésie seront au rendez-vous. Autour de la Place Masséna, 20 chars allégoriques ou burlesques défileront accompagnés d’éléments d’animation, troupes d’arts de rue et groupes musicaux venus des cinq continents. Ces corsi carnavalesques prendront des allures de voyages initiatiques…un tour du monde et de l’Humanité en 80 minutes ! Face à la mer, des fleurs comme s’il en pleuvait... La grâce et l’élégance des batailles de fleurs avec ses jeunes gens somptueusement costumés rappelleront le pouvoir des fleurs. De nouveaux chars, ouverts sur 360°, défileront le long de la Promenade des Anglais habillés de roses, oeillets, mufliers ou mimosas qui mettront en valeur le patrimoine floral de la région. Outre ses festivités, la période du Carnaval offre une merveilleuse opportunité de découvrir Nice en hiver : la douceur du climat, la luminosité du ciel et l’art de vivre de la Côte d’Azur. Sites naturels, vie culturelle et artistique, haut lieu de la gastronomie révèlent une palette riche d’émotions. Du 12 au 28 février. Renseignements Office du Tourisme et des Congrès www.nicecarnaval.com Villa le Rêve). Ces objets se retrouvent dans les tableaux, les dessins, non seulement comme éléments de décor, mais comme acteurs de la composition. Ainsi le fauteuil rocaille devient-il le sujet principal du tableau, Fauteuil Rocaille, peint en 1946 et exposé dans la salle des peintures du musée (rez-de-chaussée de la villa). Plusieurs objets peuvent être reconnus comme le pichet d’étain, les tasses à café, le pot « Tabac royal », qui, pour avoir figuré à plusieurs reprises dans des peintures et des dessins, ont acquis une certaine « notoriété ». Comme le montrent de nombreuses photographies, l’objet est un acteur. Mis en scène par le peintre, il revêt à chaque fois une autre couleur, forme et ligne. L’objet est un acteur : un bon acteur peut jouer dans dix pièces différentes, un objet peut jouer dans dix tableaux différents un rôle différent Musée National Marc Chagall, avenue Docteur Ménard 04 93 53 87 20

THÉÂTRE Du 11 au 14 février

LA VIE DEVANT SOI D’après le romain de Romain Gary ( Emile Ajar).Adaptation Xavier Jaillard. Mise en scène Didier Long. Avec Myriam Boyer et Aymen Saïdi. L'histoire poignante et drôle d'un amour filial entre une vieille Juive rescapée d'Auschwitz et un jeune Arabe abandonné par son père.” L'histoire est portée par des comédiens qui font la qualité du spectacle, Myriam Boyer en tête. Sa générosité emporte l'adhésion, comme celle du jeune Aymen Saïdi, formidable Mohammed bourré d'énergie et de tendresse”.(Fabienne Darge, Le Monde) .“Une très belle production qui s'appuie sur une distribution magnifique. On salue Xavier Jaillard, et aussi Magid Bouali, qui joue le père de Momo. Aymen Saïdi est Momo, l'enfant arabe recueilli par une ancienne prostituée au grand coeur, juive rescapée des camps. Il est extraordinairement ferme, direct, vrai, touchant, idéal.

Face à lui, Myriam Boyer est comme un violoncelle, déchirante et belle dans son trop-plein d'humanité, sa douleur, ses plaintes de petite fille, son coeur débordant de mère courage. Un spectacle que tous les adolescents devraient voir pour comprendre l'Histoire, la vie et aimer le théâtre”.(Armelle Héliot, Le Figaro ) “La grande actrice qu'est Myriam Boyer s'est glissée dans la peau de Madame Rosa, vieille dame fatiguée ex-prostituée au grand coeur. La vieille Juive n'a plus désormais qu'un seul gamin sous son toit, Momo le p'tit Arabe, interprété par Aymen Saïdi et qui est une véritable découverte”. (L'Est Républicain) Théâtre National de Nice, salle Pierre Brasseur, promenade des Arts 04 93 13 90 90 - www.tnn.fr

Février 2010 ■ aria

31


AGENDA CÔTE D’AZUR

DANSE

MENTON

EVÉNEMENT

Du 23 au 26 février

BLANCHE NEIGE Dernière création du Ballet Preljocaj, Blanche Neige est un grand ballet romantique et contemporain d'après la version des frères Grimm. “ J'avais très envie de raconter une histoire, d'ouvrir une parenthèse féerique et enchantée. Pour ne pas tomber dans mes propres ornières sans doute. Et aussi parce que, comme tout le monde, j'adore les histoires. Je suis fidèle à la version des frères Grimm, à quelques variations personnelles près, fondées sur mon analyse des symboles du conte. Bettelheim décrit BlancheNeige comme le lieu d'un oedipe inversé. La marâtre est sans doute le personnage central du conte. C'est elle aussi que j'interroge à travers sa volonté narcissique de ne pas renoncer à la séduction et à sa place de femme, quitte à sacrifier sa belle-fille. L'intelligence des symboles appartient aux adultes autant qu'aux enfants, elle parle à tous et c'est pour cela que j'aime les contes. Blanche Neige est un ballet narratif, avec une dramaturgie. Les lieux sont représentés par les décors de Thierry Leproust. Les 26 danseurs de la compagnie incarnent les personnages dans des costumes de Jean Paul Gaultier”. (Angelin Preljocaj )“Angelin Preljocaj, le sorcier d'Aix, livre une version décapante du conte de Grimm, rythmée par Mahler et relookée par Gaultier”. (Laurence Liban, L'Express) Théâtre National de Nice, salle Pierre Brasseur, promenade des Arts 04 93 13 90 90 - www.tnn.fr

CANNES

EXPOSITION Jusqu’ au 28 mars

ALFONS ALTEFFONDREMENT DES CERTITUDES LeCentred’ArtLaMalmaisonpropose une exposition consacrée au photographeplasticienfranco-allemand Alfons Alt, intitulée «Effondrement descertitudes»dusamedi5décembre 2009 au dimanche 28 mars 2010. Artiste contemporain né en 1962, en Bavière, Alfons Alt vit et travaille

32

aria ■ Février 2010

aujourd’huiàlaFricheBelledeMaide Marseille.Sontravailmélangedifférentes techniques de la photographie. Il utilise une technique ancienne « la résinotype » qu’il a fait évoluer pour finalement la nommer : technique « Altotype».Sesœuvresévoluententre peinture et photographie, un choix qui lui permet de représenter sa perceptiondumondeenassociantle divinprésentdanslapeintureetleréel de la photographie. La Malmaison, 47 boulevard de la Croisette. Renseignements +33 (0)4 97 06 44 90

SOIRÉE CORSE

7ÈME FÊTE DU CITRON LA TÊTE DANS LES ÉTOILES

La Fête du Citron ®, événement unique au monde, attire chaque année plus de 200 000 visiteurs. La manifestation a trouvé un nouveau souffle depuis quelques années, en prenant comme héros des personnages de dessins animés (Disney), de bandes dessinées, Lucky Luke (en 1999), la littérature française avec Fables de la Fontaine (en 2000), les Contes de Perrault (en 2001), les aventures de Pinocchio (en 2002), Alice au Pays des Merveilles (en 2003), le cinéma avec Walt Disney Studios© (en 2004), un pays européen avec l’Espagne (en 2005), « les Carnavals du Monde » avec comme invité d’honneur le Brésil (en 2006), l’Inde (en 2007), les îles du Monde (en 2008), les Musiques du Monde (en 2009) et … cette année, Menton fait son Cinéma ! La fréquentation de la Fête du Citron® est en progression constante. Elle est inscrite au programme de plus de 6 000 professionnels du tourisme international. La tendance est au rajeunissement de notre clientèle. La fréquentation des corsos est équilibrée entre groupes et individuels, tandis que les expositions attirent beaucoup de visiteurs individuels. La Fête du Citron® n’a aucun équivalent dans le monde. Ses défilés et structures monumentales sont composés exclusivement d’oranges et de citrons. Dans l’enceinte des Jardins Biovès, des motifs géants racontent en onze tableaux une histoire chaque année renouvelée. Menton - baptisée la “Cité des Citrons” - est connue dans le monde entier pour sa Fête du Citron®. Elle attire chaque année un public cosmopolite et bénéficie d’une forte couverture médiatique internationale. Du 12 décembre au 3 janvier. Renseignements Office de Tourisme 04 92 41 76 95

Le 20 février à 20h30

UNITA TEATRALE - PEGASI 51 & ALBA EN CONCERT D’ après l’oeuvre de Marcu Biancarelli.Adaptation Christian Ruspini. Mise en scène Jean Pierre Lanfranchi. Avec Christian RuspiniUn auteur sulfureux qui fit scandale en son temps revient après dix ans de fuite dans une Corse devenue autonome. Oublié de tous, sauf de ses compagnons de bringues et d’infortunes pour lesquels rien n’a vraiment changé – sexes, bagarres et beuveries, sont toujours l’essentiel de leur quotidien – il est approché par un de ses anciens élèves. Yannick Franceschetti, féru de littérature, vient d’inventer une étrange machine à se projeter dans l’onirisme. Obsédé par la décérébration, la déshumanisation, l’égoïsme, l’auteur accepte de faire ce voyage où la virtualité peut devenir réelle. ( Production Alix Ferraris - diffusion KVA ). Depuis près de dix ans, Alba renoue avec la tradition

instrumentale quelque peu oubliée des formations insulaires. Les six musiciens empruntent les chemins de traverse avec une volonté qui donne à leur musique une grandeur avec la tradition instrumentale quelque peu oubliée des formations insulaires. Les six musiciens empruntent les chemins de traverse avec une volonté qui donne à leur musique une

grandeur d'âme et une substance hors du commun. Ils en redéfinissent les contours, proposent une approche novatrice, tout en conservant dans leurs chants le caractère et la profondeur de l'âme corse; s'affranchissant des codes pour expérimenter. Une diversité des instruments proposés comme la cetera, la cialamella, la pivana, mais également des instruments

orientaux, l’oud ou encore l’harmonium et la contrebasse. Théâtre La Licorne, avenue Francis Tonner. Renseignements Direction de l’Evénementiel 04 92 99 33 83


B o n n e s a d r e s s e s ■ ARTISANAT ■ HÔTELS ■ IMMOBILIER ■ LOCATIONS ■ RESTAURANTS ■ SHOPPING

Décoration...

41st

41GALLERY@WANADOO.FR

GALLERY 41 rue Fesch - 20000 Ajaccio Tél 04 95 21 76 85 - Fax 04 95 21 02 56


L’ANNÉE

CORSE l’Annu Corsu

2009

e u q s o i k n e t ô t n e i B LA RETROSPECTIVE DE L’ANNÉE ÉCOULÉE EN CORSE JOUR PAR JOUR

MOIS PAR MOIS

THÈME PAR THÈME

8€

Aria  

Magazine de bord CCM Airlines Corse

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you