Page 1

JOINVILLE MAG I NUMÉRO 246 I I NOVEMBRE 2015 I

À la une UN ENFANT PAR LA MAIN

À la une VIOLENCES CONJUGALES Concert YORFELA


L’agENDA du MOIS

12

Du 9 au 14 novembre

Exposition

LES SPORTIFS PENDANT LA GUERRE > Hôtel de ville Samedi 7 novembre à 20h30

Spectacle

26

LE SCRIPT > Scène Prévert Mercredi 11 novembre à 10h15

Commémoration

&

ARMISTICE du 11 NOVEMBRE > Parvis de l’Hôtel de Ville

CONCERT

YORFELA Samedi 14 novembre à 20h30 > Scène Prévert

THÉÂTRE

LES BALADINS 20, 21 et 27, 28 nov. à 20h30 • 22 et 29 nov. à 18h30

> Scène Prévert

SALON DES GOURMETS 21 et 22 novembre 10h-19h > Scène Prévert

MUSICALES de St-CHARLES Dimanche 29 novembre à 17h > Église St-Charles

25 10 2 | Joinville Mag | Novembre 2015

TÉLÉTHON Vendredi 4 et samedi 5 décembre


soMMaIRE

9

11

6 ZOOM ARRIÈRE Inauguration de

25 CULTURE Les sportifs français dans

l'Espace Danse Aurélie Dupont • Blond and Blond and Blond • Nach • Maison Éco2nome • Semaine Bleue

la Grande Guerre • Musicales de Saint-Charles • Building, Les Baladins • Le Script, Rémi Larousse • Yorfela • Bibliothèque • Lapin vert • Espace TIC • Théâtre Dyrek • Cinéma

12 À LA UNE Le Salon des Gourmets • Un Enfant par la Main • Violences conjugales

19 JEUNESSE "Les Ateliers" jeunesse • CMEJ : commémoration 11 novembre • Film d'animation • Pôle famille • Accompagnement à la scolarité • Zoom arrière : Fête du jeu

32 DÉMOCRATIE LOCALE Conseil municipal • Libre expression

35 PRATIQUE Pharmacies de garde • État civil • Permanences • Téléthon 2015 • Démarchage frauduleux • Élections régionales

21 SPORT On a testé pour vous... la gym 22 LOCALE Vanne secteur du neuf en 2017 • Résidence étudiante • Grande braderie de Noël Concert Chorale Dyapason • Collecte de jouets 2 champions du monde au Scrabble Club Joinvillais • Dédicaces à la librairie des Studios www.ville-joinville-le-pont.fr | 3


Le réseau social de proximité qui permet des annonces gratuites entre voisins ! Arts & loisirs créatifs, garde d’enfants, colocation, cours et soutien scolaire, covoiturage, cuisine, ménage, travaux, jardinage

www.ville-joinville-le-pont.fr et http://joinville.etyssa.com/

Entre (joinvillais) L’espace d’échange joinvillais


édito

L

e 19 septembre dernier, l’association des Maires de France a organisé une journée nationale d’action pour protester contre la baisse des dotations de l’État aux collectivités territoriales à laquelle Joinville s’est associée. En effet, l’État a décidé, d’ici 2017, de réduire de 30% les dotations accordées jusque-là aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. Les dotations correspondent à des sommes dues par l’État aux collectivités locales, à la suite de suppressions d’impôts locaux et de transferts de compétences. Elles ne sont pas des « cadeaux ». Cette baisse décidée unilatéralement détériore nos ressources déjà fortement impactées par des précédentes mesures financières défavorables comme la réforme des rythmes scolaires (près de 500 K2) ou l’augmentation du traitement des fonctionnaires à venir.

« L’État doit entendre notre cri d’alarme » Pour Joinville, nous perdrons 783 000 2 en 2016, ce qui représente une baisse d’environ 13,60% par rapport à l’année dernière. La commune versera de plus une contribution de 873 738 2 au titre du Fonds de péréquation pour les communes et intercommunalités (FPIC) en difficultés financières. Ces ponctions s’accentueront encore les années qui viennent. La réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement prévue dans la prochaine loi de finances sera aussi un coup dur pour la ville. Nous envisageons plus d’un million d’euros d’impact pour nos recettes. En quelques années, c’est l’épargne des Joinvillais qui est sacrifiée. Nous avons convenu en début de mandat d’une augmentation du taux d’imposition de 7 points qui ne suffira pas à compenser cette véritable saignée

financière. Pour autant, en 2016, comme en 2015, la pression fiscale sur les Joinvillais ne sera pas augmentée. L’investissement nécessaire à notre ville ne sera pas non plus la variable d’ajustement. L’ouverture de l’Espace Danse « Aurélie DUPONT » en septembre dernier, le lancement du chantier du nouveau gymnase et la programmation d’une nouvelle école en sont les preuves. Afin de respecter notre engagement de ne pas augmenter les impôts, si la situation reste inchangée au niveau de l’État, les économies à réaliser vont devenir si importantes qu’elles vont nécessairement se reporter sur des services que nous avions l’habitude de vous offrir. Dès 2016 nous engagerons un vaste plan d’économies. Cependant, je refuse de me résigner à la destruction par le gouvernement de l’édifice construit en trente années de décentralisation, qui a beaucoup apporté à notre pays et à ses habitants, en termes d’infrastructures, d’équipements et de services publics. L’État doit entendre notre cri d’alarme. Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr | 5


Zoom ArriÈRE

Inauguration de l'Espace Danse

Aurélie Dupont Aurélie Dupont était, le 12 octobre dernier, à Joinville pour inaugurer l'Espace Danse qui porte désormais son nom. La danseuse étoile, qui a accepté d'en devenir la marraine, a visité l'Espace et ses 3 salles de danse de 100m2 chacune. Les danseuses et danseurs ont pu profiter de moments privilégiés en la compagnie d'Aurélie Dupont, qui a partagé conseils aux danseuses et anecdotes sur sa vie et sa carrière. Un très beau moment partagé avec une grande dame, humble, disponible et rayonnante.

6 | Joinville Mag | Novembre 2015

E

ntrée à l'école de danse de l'Opéra national de Paris, Aurélie Dupont est engagée dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris en 1989 et promue première danseuse en 1996. Le 31 décembre 1998, elle est nommée étoile, à l’issue de la représentation de Don Quichotte de Rudolf Noureev. Aurélie Dupont a, durant sa carrière, dansé les rôles titres des plus grands ballets classiques, tel Roméo et Juliette, ainsi que des ballets néo-classiques, de George Balanchine à Roland Petit. Curieuse et éclectique, elle a également dansé des ballets plus contemporains, de Pina Bausch à Wayne McGregor en passant par Sasha Waltz. Le 18 mai dernier, après de nombreuses années à danser et à combler tous ses admirateurs et les amoureux de la danse, elle a fait ses adieux à la scène. Nommée Chevalier des Arts et des Lettres en 2005, elle est Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur depuis le 14 juillet dernier. Elle n'a pas quitté l’Opéra pour autant car elle est aujourd’hui maître de ballet, pour transmettre le meilleur de son art aux étoiles de demain.


Zoom ArrIĂˆRE

www.ville-joinville-le-pont.fr | 7


Zoom ArriÈRE

Tø, Mår et Glär ont rendu un bel Homaj à la chonson française, façon Ikéa ! Dans leurs versions très personnelles des chansons françaises, Gainsbourg anime des soirées anti-tabac, Barbara chante pour les petits enfants et la Compagnie Créole fait du théâtre contemporain. Hilarant !

8 | Joinville Mag | Novembre 2015


Zoom ArrIÈRE

Nach Anna Chedid a fait lever la salle au cours d'un concert très pop. Sur scène, le girl power a rallié tous les suffrages de la scène Prévert dont une partie du public a terminé le concert sur scène.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 9


Zoom ArriÈRE

MAISON ÉCO2NOME Près de 250 écoliers ont visité la Maison Eco2nome, accompagnés d'une animatrice. Les élèves ont exploré le lien entre vie quotidienne et environnement en découvrant la nécessité d'économiser l'eau et l'énergie, d'isoler son habitat, de mieux consommer ou encore de valoriser ses déchets.

10 | Joinville Mag | Novembre 2015


Zoom ArrIÈRE

SEMAINE BLEUE Les séniors ont profité, tout au long de la semaine du 11 au 16 octobre, d'expositions, de spectacles, de conférences et d'animations partagées en partie avec des enfants pour maintenir le lien entre générations.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 11


À la Une

• Samedi 21 et dimanche 22 novembre •

Le Salon Gourmets des

DANS UN DÉCOR DE GUINGUETTE REVISITÉE, LE SALON DES GOURMETS FAIT SON RETOUR À JOINVILLE POUR LE PLUS GRAND PLAISIR DES PETITS ET GRANDS GOURMANDS. UNE OCCASION À NE PAS MANQUER POUR PRÉPARER LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE ET DÉCOUVRIR DE NOUVELLES MANIÈRES DE CUISINER.

12 | Joinville Mag | Novembre 2015


À la Une

ts t offer hés a h c a ’ ons d es marc

Des b commerçants d u week-end ! par les u long d

R

econnu en matière de goûts, de qualité et de savoir-faire, le Salon des Gourmets présente des spécialités gastronomiques à travers une quarantaine d’exposants. Fromage, huître, champagne, foie gras, confiture, vin, chocolat, pain d’épices, confiserie, macaron, spécialités régionales… Des produits à déguster chez vous ou sur place dans une ambiance guinguette. Poursuivez l'expérience culinaire avec le premier food-truck tartines d’Îlede-France. Ce représentant de la « street food », proposera des produits aux inspirations italiennes à travers une large gamme de bruschettas. Une restauration rapide qui s’inscrit dans une démarche développement durable : nourriture saine, produits frais, emballages 100% recyclés et biodégradables. Des ateliers culinaires et créatifs pour petits et grands Côté animations, le public pourra jouer les apprentis cuisiniers en participant à des ateliers culinaires et créatifs au sein d’un

r tout a

à gagne

espace détente et restauration. Les légumes et fruits de saison seront sublimés grâce à des recettes originales imaginées par le chef. Les arts de la table seront également à l’honneur à travers des ateliers de calligraphie et de vannerie. Les enfants pourront de leur côté confectionner des pères Noël en pâte d’amande pour décorer les gâteaux.

Spectacle d’un clown fermier et Carrousel en bois Tout au long du week-end, les visiteurs pourront assister au spectacle d’un clown fermier mettant en scène les bébés animaux de la ferme : poussins, canetons, lapereaux, porcelet, chevreau, agneau, poules, coqs, canards, canes, oies, chèvres….Les animaux de la ferme seront bien représentés et les enfants pourront s’essayer à la traite d’une chèvre. Pour l’émerveillement des plus jeunes et le plaisir des nostalgiques, un carrousel en bois fera voyager les enfants dans l’univers magique des manèges à l’ancienne.

Informations pratiques Hôtel de Ville Samedi 21 et dimanche 22 novembre • 10h à 19h • Entrée libre Renseignements Service événementiel - 01 49 76 60 70

z La Ville de Joinville-le-Pont remercie Jardiland et Citéos, partenaires de l’événement www.ville-joinville-le-pont.fr | 13


À la Une • UN ENFANT PAR LA MAIN •

25 ans de parrainage ! UN ENFANT PAR LA MAIN PROPOSE LE PARRAINAGE D'ENFANTS DÉFAVORISÉS DE PAYS D'AFRIQUE, D'ASIE ET D'AMÉRIQUE DU SUD. L'ASSOCIATION FÊTE CETTE ANNÉE SES 25 ANS AVEC UN CONCERT ET TOUJOURS DES PROJETS POUR VENIR EN AIDE AUX ENFANTS ET À LEURS COMMUNAUTÉS.

Droit à l'identité > Pari gagné ! L'année dernière, Un Enfant par la Main lançait une grande campagne de mobilisation nationale pour offrir une identité à 1000 enfants au Mali où un enfant sur 4 n'est pas enregistré à l’État civil et n'a donc pas d'existence légale. Un an après, la mobilisation a été au-delà des attentes puisque plus de 2500 certificats de naissance ont pu être distribués après un recensement sur le terrain. Ce sont autant d'enfants qui peuvent désormais revendiquer leurs droits : exister, être reconnu et protégé. La communauté de Dosse a directement bénéficié de cette opération financée par les dons.

Jean-Pierre Barranger > Président de "Un Enfant par la Main" Créé en 1990, Un Enfant par la Main permet aux enfants démunis de devenir des adultes autonomes et responsables. Pour cela, elle propose de parrainer des enfants et de réaliser des projets dans leurs communautés. Aujourd’hui, près de 40 000 enfants et familles sont soutenus dans le cadre de programmes de développement dans 16 pays d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie. L'association fête cette année ses 25 ans. Un anniversaire fêté comme il se doit par un concert de Yorfela (voir page 26) à Joinville, dont l'intégralité des dons sera reversée à l'association pour faire face à une grave crise alimentaire qui sévit actuellement en Éthiopie (voir page 15). 14 | Joinville Mag | Novembre 2015

Par ailleurs, l'association développe d'autres projets. Un partenariat avec Colgate, qui a marqué 300 000 tubes de dentifrice aux couleurs d'Un Enfant par la Main, a permis de financer un cabinet dentaire au Mexique. Au Mali, au sein de la communauté de Dosse, parrainé par Joinville, une école maternelle et une école primaire ont été construites et un projet de construction et d'électrification d'une maternité est en cours. A l'approche de Noël, Un Enfant par la Main propose des cadeaux solidaires. De 11 2 à 155 2, chacun peut faire un don en fonction de ses moyens et ses envies. > www.unenfantparlamain.org

« La solidarité, la responsabilité, l’écoute font partie de l’ADN d'Un Enfant Par la Main : c’est ce que j’ai ressenti lors de l’Assemblée du 28 mars au cours de laquelle Yves Duteil est venu célébrer avec nous « nos 25 ans ». Ces valeurs sont mises au service de nos filleuls. Je souhaite les rapprocher de chacun par tous les moyens. Afin d’être plus efficace pour les enfants, nous devrons dégager plus de ressources. Nous devons donc croître significativement dans les prochaines années. Quelle belle cause : grandir pour mieux accompagner la croissance harmonieuse d’enfants démunis ! »


À la Une

DES NOUVELLES DE DOSSE

IL Y A UN AN, LA VILLE CHOISISSAIT DE PARRAINER DOSSE DIARRA, UN ENFANT MALIEN. SI LA VILLE ASSUME LE PARRAINAGE FINANCIER, C'EST UN AGENT DE LA VILLE QUI EST SON PARRAIN DE CŒUR. IL TÉMOIGNE APRÈS CETTE PREMIÈRE ANNÉE DE PARRAINAGE.

«

Lorsque la ville a choisi de parrainer un enfant, je me suis très rapidement porté volontaire pour devenir le parrain de Dosse. Il a 10 ans, il vit dans le sud du Mali, dans le village de Djoumanzana avec ses parents, sa petite sœur et son petit frère. Ses parents sont agriculteurs et élèvent des vaches et des chèvres. Grâce au parrainage, Dosse suit désormais un programme spécifique pour accéder à de meilleures conditions de vie. Lorsqu'on écrit un courrier à un enfant que l'on ne connaît pas, on se pose beaucoup de questions. Le décalage de culture, la différence de niveau de vie, ce n'est pas évident. Nous échangeons sur des choses simples du quotidien et chacun s'ouvre à l'autre. On apprend à se connaître progressivement. Cela permet de véritablement construire la relation sur la durée et c'est très bien comme cela, le parrainage est une action à long terme. Lorsque j'ai envoyé un don, l'argent a été utilisé pour acheter à Dosse des chaussures et une tenue complète neuve ainsi que du Sorgho (une céréale) pour la communauté. L'argent du parrainage assure a Dosse un accès continu à la santé, à l'éducation et à la nutrition. Mes contributions améliorent le quotidien de Dosse et de sa communauté. Tout cela est vraiment très concret. »

Crise alimentaire > L’Éthiopie en danger Une grave crise alimentaire sévit actuellement en Ethiopie. Selon le gouvernement Ethiopien, plus de 8 millions de personnes auront besoin d'une aide alimentaire dans les semaines à venir. Les faibles précipitations, le phénomène El Nino, les mauvaises récoltes et la perte de bétail ont entraîné des pénuries massives de nourriture. Les autorités locales et les ONG s'organisent pour distribuer de la nourriture dans le sud et l'est du pays. Dans les 7 districts où intervient ChildFund Ethiopie, partenaire d'Un Enfant Par la Main, 211 421 personnes souffrent de cette pénurie alimentaire et plus particulièrement 74 000 enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes ou allaitantes et personnes agées. L’Éthiopie fait face à une crise alimentaire dont personne ne parle car les autorités craignent que les images de malnutrition ne ternissent l'image du pays à l'international. Un Enfant par la Main et ses partenaires au sein de ChildFund Alliance se mobilisent pour apporter de la nourriture enrichie, durant les 3 prochains mois, aux plus vulnérables et ainsi les sortir de l'insécurité alimentaire. 999 tonnes de nourriture enrichie et 111 tonnes d'huile sont nécessaires pour couvrir les besoins nutritionnels des 3 prochains mois (13.5kg de Famix et 1.5l d'huile par personne). > Pour faire un don www.unenfantparlamain.org www.ville-joinville-le-pont.fr | 15


À la Une • VIOLENCES CONJUGALES •

Osez en parler ! EN FRANCE, UNE FEMME MEURT TOUS LES TROIS JOURS , VICTIME DE SON PARTENAIRE OU DE SON EX-PARTENAIRE. UNE FEMME SUR DIX EST VICTIME DE VIOLENCES CONJUGALES. DANS LE SEUL DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE, 36000 FEMMES EN SERAIENT VICTIMES.

L

a violence à l’égard des femmes est l’une des formes les plus systématiques et répandues de violation de leurs droits. Les Nations Unies définissent la violence à l’égard des femmes comme « tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin et causant ou pouvant causer un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou la vie privée. ». Violences conjugales info : appelez-le 3919 « Les violences conjugales touchent les femmes de toute la société, de tous les âges, de tous les milieux socio-professionnels, de toutes les nationalités, cultures ou religions », souligne Aurélie Launay, de l'association Tremplin 94 SOS Femmes, qui accompagne et héberge les femmes et les enfants victimes de violences conjugales dans le Val-de-Marne. 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Les violences conjugales se distinguent nettement des conflits de couple en difficultés. Les violences étudiées ont pour facteur commun un processus évolutif au cours duquel un partenaire exerce, dans le cadre d'une relation privilégiée, une domination qui s'exprime par des agressions physiques, psychiques ou sexuelles. Le cycle recommence avec des phases de plus en plus rapprochées et graves. Le cycle de la violence ne peut s'interrompre seul, appelez le 3919. www.stop-violences-femmes.gouv.fr www.solidaritefemmes.org 16 | Joinville Mag | Novembre 2015


À la Une

LA VIOLENCE SOUS TOUTES SES FORMES La violence verbale. L'homme violent hausse le ton, prend une voix suave, ou profère insultes, menaces ou sarcasmes. La violence psychologique s'exprime par des propos méprisants, humiliants. Le compagnon violent renvoie à la victime une image d'incompétence, de nullité. La victime perd progressivement confiance en elle et en ses possibilités. La violence physique, contrairement à une idée répandue, n'est pas toujours présente dans les situations de violences conjugales. Elle peut apparaître ponctuellement. La violence sexuelle est la plus cachée : viol conjugal, pratiques sexuelles imposées, pornographie, prostitution. L'homme violent peut obliger sa compagne à avoir des rapports sexuels malgré elle, selon ses fantasmes. Les victimes ont beaucoup de mal à parler d'une violence liée à une sexualité qui reste associée au devoir conjugal. Pourtant, dès 1990, le viol entre époux est reconnu par un arrêt de la Cour de cassation. Le viol dans le cadre du mariage, du pacs ou du concubinage est plus sévèrement puni que celui d’une inconnue (loi du 4 avril 2006). La violence économique s'exerce selon les milieux : allocations familiales jouées ou dépensées au bar, revenus déposés sur un compte dont seul le partenaire détient la signature, idem pour la carte bancaire ou le carnet de chèques. La violence administrative s'exerce pour ôter tout moyen à une personne de vivre une vie normale. Elle la prive de tout accès à ses droits. Elle nie son identité : vol de papiers, refus de faire les démarches pour l'obtention du titre de séjour pour les femmes étrangères, détournement de courrier administratif... Ces différentes violences sont interdites et punies par la loi.

LE CYCLE DE LA VIOLENCE CONJUGALE L'escalade des tensions Cette phase est caractérisée par l'accumulation des tensions, des conflits et des frustrations. Des incidents peuvent se produire (gestes agressifs, agressions verbales). La victime tente par tous les moyens de faire baisser la tension de son partenaire. Explosion et Agression L'acte violent est perpétré. L'auteur donne l'impression de perdre le contrôle de luimême. Il prend le contrôle de la victime qui se sent démunie, anéantie. La justification La personne violente tente de justifier ses actes tandis que la victime se remet en question, essaye de comprendre. L'auteur de la violence reprend très rapidement une vie normale. La réconciliation ou lune de miel. L'auteur de violence cherche à se faire pardonner. Il demande pardon, supplie, veut « recommencer à zéro », achète des cadeaux.... Il promet de ne plus recommencer. La victime garde espoir que le conjoint changera et cherche à oublier.

Projection

L’emprise dans le couple : La reconnaître pour la combattre Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le comité de pilotage du réseau Violences intra-familiales de Joinville–SaintMaur organise une projection suivie d’un débat. Le documentaire Amours Toxiques sera suivi d’une intervention de Marie-France Casalis, responsable du service formation du Collectif Féministe Contre le Viol. Un temps d’échanges avec la salle sera ensuite organisé. > Mardi 1er décembre • De 13h30 à 16h30 • Projection à 14h Scène Prévert • Joinville

Course solidaire

La Mirabal Toujours à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Tremplin 94 SOS Femmes organise la 6ème édition de La Mirabal, le dimanche 29 novembre 2015 au parc du Tremblay à Champigny. La Mirabal est à la fois un événement sportif et un lieu d’information et de sensibilisation. 5km, 10km, en solo, en duo ou en équipes, course enfants, marche solidaire sont proposées autour d'un village dédié à l'information et la sensibilisation à propos des violences exercées envers les femmes et de la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes. > Dimanche 29 novembre Parc du Tremblay • Champigny www.lamirabal-tremplin94.org

www.ville-joinville-le-pont.fr | 17


JeuNesse

à savoir ... Accompagnement

Jeunesse

à la scolarité

Après le lancement de la création des déguisements d’Halloween, « La petite fabrique » propose tout le trimestre la réalisation des costumes de vos super héros ! Espace Jeunes Egalité

Création de marque page mis à disposition des usagers de la bibliothèque lors d’ateliers lecture-écriture. Rencontre avec une auteure et illustratrice d’un album jeunesse, mise a contribution des enfants sur leurs avis et impressions.

« P’tit Reporter » (MDJ) recherche des journalistes en herbe pour la création d’un journal relatant la vie des structures. Participez aux ateliers d’écriture, photos, interviews, initiation au multimédia.

Autour de jeux de construction et d'animations pour toute la famille, la fête du jeu a réuni de très nombreux joinvillais à l'hôtel de Ville pour une journée ludique et de partage.

LES STRUCTURES JEUNESSE À JOINVILLE-LE -PONT

CMEJ : commémoration 11 novembre

Film Où ... Atelier trimestriel : dans un premier temps fabrication d’une ville en lego, puis réalisation d’un film d’animation dans ce décor sur la sécurité routière.

Atelier couture « de fil en aiguille », échange de compétences sur le tricot et le crochet à l’espace jeune. > le 25 (25 avenue Gallieni), les mercredis de 9h à 10h30. Sortie « Do It Yourself » au salon de la création et du savoir-faire Porte de Versailles le samedi 21 Novembre.

Point Information Jeunesse 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 85 00 38 pij@joinvillelepont.fr Maison Des Jeunes 27 bd de l’Europe 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 86 67 82 Le 25 25 avenue Galliéni 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 72 68 Espace Jeunes Egalité 4 allée Émile Zola 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 89 91 28 / 01 48 89 41 56

www.ville-joinville-le-pont.fr | 19


Sport > CHRISTÈLE ONFROY

... la gym

Présidente de l'Élan Gym Joinville

SEUL GARÇON PARMI LES FILLES DE L'ELAN GYM JOINVILLE, J'AI TESTÉ POUR VOUS LA GYMNASTIQUE. EXCLUSIVEMENT FÉMININE À JOINVILLE, LA GYM S'ADRESSE AUSSI AUX GARÇONS, À QUELQUES AGRÈS PRÈS !

P

as facile de se faire tout petit parmi toutes ces jeunes filles qui m'accueillent avec le sourire... sur la poutre. Sous la conduite de Stéphanie, j'évolue d'abord sur la poutre basse. Je suis rapidement invité à monter sur la « vraie » poutre. Je me déplace avec une aisance relative et tente quelques petits sauts et demi-tours en demi-pointe en essayant de suivre les consignes : « on rentre les fesses et on serre le ventre ». Mes voisines m'encouragent et me montrent la bonne technique. Mes copines d'agrès me félicitent, montrant toute leur indulgence sur cet appareil normalement réservé aux filles. Même s'il n'y a pas de garçon à Joinville, la gym leur propose de nombreux agrès : le sol, le cheval d'arçon, les anneaux, le saut de cheval, les barres parallèles et la barre fixe. Les filles travaillent quant à elles sur quatre appareils : le sol, le saut de cheval, la poutre et les barres asymétriques que je m'apprête à essayer sous la conduite de Marine. Je me contente d'un tour en arrière et d'un rétablissement. La hauteur des barres et la vision des athlètes de haut niveau qui effectuent des lunes, des soleils et autres lâchers imposent le respect. Pendant ce temps, ma collègue Pauline s'essaie au sol qui pardonne mal une souplesse toute relative au moment de tenter des roues, rondades et autres souplesses que nos jeunes gymnastes effectuent avec une facilité déconcertante. Le bilan n'est pas brillant pour notre ego mais nous avons passé un bon moment au milieu de ces jeunes athlètes qui affichent souplesse, tonicité et un excellent état d'esprit.

« L’Élan Gym Joinville forme les petites filles dès cinq ans jusqu'aux adultes. Au total, nous comptons 110 gymnastes sur l'ensemble des catégories d'âge. Nous accueillons toutes les gymnastes, débutantes, confirmées ou graines de championnes. Chacune a sa place au sein du club. Pour les plus jeunes, l'objectif est de découvrir son corps au travers d'actions psychomotrices et de parcours : courir, sauter, tourner, se suspendre... Plus tard, des éléments de base sont enseignés à chaque agrès (sol, poutre, barres asymétriques et saut de cheval) sous une forme très ludique. Les exigences augmentent au fil de la saison de manière à donner une forme esthétique aux mouvements et pour que l'enfant soit capable d'enchaîner plusieurs mouvements. La gym loisir, à partir de 13 ans, propose aux jeunes filles une activité de loisir et de détente en découvrant la gymnastique sur agrès. Ce cour est un moyen pour elles de pratiquer la gymnastique à leur rythme et d'entretenir leurs silhouettes. Nous proposons également une activité zumba qui marche très bien puisque plus de 100 adultes suivent régulièrement les cours que nous proposons. > elangym.jimdo.com www.ville-joinville-le-pont.fr | 21


LocAle

VANNE SECTEUR du neuf en 2017 LA VANNE SECTEUR, SITUÉE DANS L'ÉCLUSE À LA SORTIE DU CANAL JOINVILLE-SAINT-MAUR, EST UN DISPOSITIF DE RÉGULATION DES CRUES. CETTE VANNE N'EST PLUS OPÉRATIONNELLE DEPUIS 1999. DÉMONTÉE RÉCEMMENT, ELLE SERA REMPLACÉE PAR UN SYSTÈME DE CLAPET À LA FIN DE L'ANNÉE 2017.

L

a vanne d’abaissement du niveau des crues du canal Joinville-Saint-Maur va être remplacée. L’ouvrage actuel, situé dans l'écluse, est un aménagement réalisé par l’État dans les années 30, suite aux crues de 1910 et 1924, afin d’abaisser les niveaux d’eau en période de crue. Les débits sont contrôlés par une vanne, située dans l’écluse de Saint-Maur, abaissée en temps normal et relevée en période de crue pour contrôler les débits. Utilisée régulièrement, elle a fait preuve de

une première campagne de sondages a été effectuée en début d’année 2015. Les travaux de dépose de l’ouvrage actuel ont été menés au mois d'octobre après assèchement du canal et de l'écluse. La phase de reconstruction est programmée au deuxième semestre 2017, le projet ayant été retenu dans le programme d’action et de prévention contre les inondations d’Îlede-France. La modernisation de cet ouvrage permettrait, en cas de crue, de réduire les dégâts sur les logements de plus de 9 millions d’euros sur une durée de 50 ans. Ce chiffre n’intègre pas les conséquences sur les réseaux électriques, les équipements publics, les lignes de transport ou les déplacements. Ce projet, d’un montant de 3 600 000 euros, bénéficie d’un financement à 50% du fonds Barnier (fonds de prévention des risques

RÉSIDENCE étudiante son efficacité en abaissant sensiblement la ligne d’eau à l’amont, jusqu’à 65 cm à Joinville-le-Pont. Son impact se mesure jusqu’à Gournay-sur-Marne en SeineSaint-Denis. L'ouvrage a cependant connu une avarie en 1999 et ne fonctionne plus depuis. Différentes investigations ont été réalisées, rappelant l’intérêt de cet ouvrage pour diminuer les vulnérabilités. Après une dernière étude élaborée en 2013,

22 | Joinville Mag | Novembre 2015

L

a résidence étudiante, située à l'angle de la rue de Paris et du boulevard du Maréchal Leclerc, a été inaugurée au mois de septembre dernier. Dotée de 90 chambres, d'un plateau médical et d'une brasserie (à venir), cette résidence étudiante répond d'une part à un souhait de la municipalité de mixité du logement à Joinville. Elle apporte également une réponse à une réelle demande en Île-de-France qui est en déficit de logements étudiants.

naturels majeurs). Le Département participe à hauteur de 25%. Le reste est financé par Ports de Paris et l’ensemble des communes du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis concernées. Joinville participe à hauteur de 45 000 euros au financement de la nouvelle vanne secteur.


LocAle

Grande braderie de Noël L’UNAAPE organise une grande braderie de Noël samedi 28 novembre. L’occasion de dénicher les bonnes affaires : jouets, cadeaux, décorations, et autres trouvailles à l’approche des fêtes de fin d’année. Les visiteurs pourront profiter d’un espace buvette avec vin chaud, crêpes et gâteaux maison. Samedi 28 novembre de 10h à 16h30 • Hôtel de Ville Réservations : unaapejoinville@gmail.com ou 06 14 32 67 88 (10h à 19h).

Concert Chorale Dyapason La Chorale Dyapason se produit en concert dimanche 8 novembre à la Scène Prévert. Au programme, des variétés, des chants Populaires et des chants Africains. Les choristes de l’Est Parisien et de Champagne-Ardennes feront ainsi découvrir au public la Barbershop Music, type de chant à capella d’origine afro-americaine. Dimanche 8 novembre à 16h • Scène Prévert • Entrée libre Anne-Marie Charles Claude Vercher > www.vercher.fr

2 champions du monde au Scrabble Club Joinvillais Du 18 au 25 juillet 2015, ont eu lieu les 44ème Championnats du monde de Scrabble à Louvainla-Neuve en Belgique. Deux membres du club de Scrabble de Joinville ont réalisé l’exploit de se classer 1er de leur catégorie. Philippe Diringer est devenu Champion du monde diamants (+ de 70 ans) et Corentin Tournedouet, champion du monde cadets (14/15 ans). Le Scrabble Club Joinvillais organise plusieurs séances hebdomadaires : > Pour les adultes : le lundi de 14h à 16h30, et /ou de 20h à 22h30 et les 2ème et 4ème vendredi de chaque mois de 20h à 22h30 > Pour les Jeunes : tous les vendredis de 17h30 à 19h (hors vacances scolaires) Contact : Paule Chambreuil 06 81 65 65 64 ou par mail chambreuil.paule @neuf.fr

Collecte de jouets Les agences Century 21 organisent une collecte de jouets qui se déroule du 1er au 30 novembre. A Joinville, les jouets collectés bénéficieront à la Croix Rouge Française, à la crèche « les petites canailles » rue Bernier et à la crèche parentale de Joinville le Pont. Les jouets sont à déposer directement à l’agence. Agence Century 21 Vabel Immobilier 7 rue de Paris, Joinville-le-Pont

Dédicaces à la librairie des Studios La Librairie des Studios organise une série de dédicaces au mois de novembre. Samedi 7 novembre de 10h à 13h Xavier-Marie Bonnot, écrivain et réalisateur habitant Joinville-le-Pont, dédicacera La Dame de Pierre, Premier Homme et Le Pays oublié du Temps. Matthieu Frachon, auteur spécialiste de l’histoire de la Police, dédicacera son livre " La Police pour les Nuls ". Samedi 21 novembre de 10h à13h Clauce Cances, ancien Directeur Régional de la Police Judiciaire de Paris, dédicacera Histoire du 36 Quai des Orfèvres, La Brigade Mondaine. Librairie des Studios 4 Allée Raymond Nègre, Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr | 23


CulTure

EXPOSITION ITINÉRANTE

avec le soutien de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’ile-de-France

Le Sport et La Grande

Guerre

D CoLLoque

sous la direction scientifique de

M. Paul dietsCHY

université de Franche-Comté

le sPort en 1914 une guerre sPortiVe ? les ConséquenCes sPortiVes de la guerre

10 novembre 2015 JoinviLLe Le pont Hotel de Ville 23, rue de Paris 94300 JoinVille le Pont

— organisé Par le —

Comité Régional des Joinvillais de PaRis-ile de FRanCe

entrÉe Libre inSCription obLiGatoire nombre de pLaCeS LimitÉ. inFos CoMPléMentaires : 06 85 87 80 38 http://fnj.idf.over-blog.com • www.facebook.com/groups/FnJCrpariSidF

les sportifs français dans la Grande Guerre

ans le cadre de la célébration du centenaire de la Grande Guerre, et afin de rappeler que Joinville-le-Pont est un des berceaux du sport français, la Fédération Nationale des Joinvillais a réalisé l’exposition « Les sportifs pendant la Grande Guerre ». Cette exposition démontre que le sport est un moyen de persévérance dans l’effort et qu’il peut aussi etre un moyen de résistance physique et mentale dans l’adversité. Une conférence accompagnera cette exposition mardi 10 novembre. Paul Dietschy, historien du sport, viendra présenter cette exposition qu’il a écrite. > Exposition Du 9 au 14 novembre • aux heures d'ouverture de la Mairie (9h- 12h et 13h30/18h) • Hôtel de Ville • Entrée libre > Conférence Mardi 10 novembre à 19h • Espace Horloge - Hôtel de Ville Réservation obligatoire au 01 49 76 60 13

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

BUILDING

une pièce de théâtre piquante sur le monde du travail

L

es Baladins de Joinville reviennent sur les planches de la Scène Prévert avec une pièce de théâtre contemporaine, qui aborde avec un esprit caustique les travers du monde du travail. Un building, 13 étages. Nous sommes chez Consulting Conseil, une entreprise qui a pour absurde mission de coacher les coachs, de conseiller les conseillers. Suivant la chronologie d’une journée de travail, on se hisse dans le building au rythme soutenu d’une scène par étage : hôtesses, comptables, agents d’entretien, cadres, directeurs des ressources humaines, chargés de communication s’agitent, déjeunent, prospectent, brainstorment au rythme des crashs de pigeons sur leurs baies vitrées. L’écriture de la pièce, piquante, caustique et ponctuée de passages musicaux et chorégraphiés, met en relief la noirceur des thèmes abordés : la perte de notre identité et, avec elle, celle de nos idéaux. Une comédie performante sur le monde du travail. Une place achetée, 12 reversé au Téléthon > 20, 21, 27, 28 novembre à 20h30 et 22, 29 novembre à 18h30 • Scène Prévert • Réservation au 06 64 19 37 11 • www.baladinsdejoinville.fr

V

> Dimanche 29 novembre à 17h • Église Saint-Charles • Billetterie sur place Renseignements : 01 49 76 60 10

24 | Joinville Mag | Novembre 2015

Loïc Porteau

m

:

- www.fredericpinton.co

Ce concert valide l'UV "projet personnel des étudiants du cycle concertiste du DMA du CRR de Paris".

Mise en scène

Graphisme F. Pinton

les Fragments du Sieur Rebel

enez découvrir les étoiles montantes de la musique classique lors du concert des étudiants du cycle concertiste du Département de Musique Ancienne du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Le cycle concertiste propose à de jeunes instrumentistes et chanteurs qui souhaitent perfectionner leurs connaissances de la musique ou du chant baroque et pré-classique, une formation pré-professionnelle, spécifique au Département de Musique Ancienne (DMA) du CRR de Paris.

15 che 22 18h30 NOVEMBRE 20 20h30 - Diman e 29 18h30 30 - Samedi 21

Vendredi 20 20h30 - Samedi 28 20h30 - Dimanch Vendredi 27 20h T - RER A 40 JOINVILLE-LE-PON RUE DE PARIS - 943 insdejoinville.fr SCÈNE PRÉVERT - 23, 06 64 19 37 11 - www.balad Tarif: 10 €, Offre Duo: 12 €,

ents:

-18 ans: 6 € - Renseignem


CulTure

Le Script Rémi Larrousse AVEC SON SPECTACLE LE SCRIPT, REMI LARROUSSE S’IMPOSE COMME UN DES HÉRITIERS DES MAÎTRES DE L’ILLUSION. APRÈS PLUS DE 350 REPRÉSENTATIONS SUR LES SCÈNES PARISIENNES ET AU FESTIVAL D’AVIGNON, IL ENCHANTERA LES SPECTATEURS DE LA SCÈNE PRÉVERT LE 7 NOVEMBRE.

L

e Script, c'est un mélange de comédie, d’illusionnisme, de mime et d’improvisation. Cette performance vivante, entièrement réalisée avec les spectateurs, compose un univers à la fois irrationnel et poétique. En jouant avec les conventions du genre, ce spectacle réinvente chaque soir le dialogue entre la scène et le public.

_ UN MÉLANGE DE COMÉDIE, D’ILLUSIONISME, DE MIME ET D’IMPROVISATION. Tout commence dans une salle de théâtre : un comédien répète un spectacle d’illusionnisme. Mais le texte de son rôle se révèle moins ordinaire qu’il n’y paraît et l’artiste exécute malgré lui des expériences extravagantes : calcul surhumain, lecture de pensée, prédictions de l’avenir. Soumis à un script de plus en plus envahissant, il tente de résister par l’humour et l’imagination.

_ DE SCIENCE PO PARIS À LA MAGIE Des bancs de Science Po Paris à la Magie, le parcours de Rémi Larrousse est pour le moins atypique. Passionné de magie et de cirque depuis son enfance, il acquiert au fil du temps les techniques des différentes branches de l’illusionisme. Des cours de théâtre au Boston College aux Etats Unis lui permettent de développer son jeu de scène. Il y rencontre Benjamin Boudou, qui lui présente l’ébauche d’une pièce de théâtre inspirée de la vie du célèbre magicien Alexander. C’est ainsi qu'est né le Script.

_ L’OSCAR DE LA MAGIE EN 2014 A 29 ans, Rémi Larrousse a reçu le « Mandrake d’Or », distinction française remise chaque année aux meilleurs magiciens du monde. Il succède ainsi à David Copperfield et Arturo Brachetti. Selon Gilles Arthur, le créateur des Mandrakes d’Or « Remi Larrousse a initié une tendance nouvelle en Europe dans la présentation du mentalisme. Il va au delà de cette discipline en y ajoutant de la poésie, de l’humour et du charisme. ». > Samedi 7 novembre à 20h30 • Scène Prévert Ouverture de la billetterie le lundi 19 octobre www.ville-joinville-le-pont.fr | 25


ConCert

Yorfela

Funambule cherche Trampoline JOINVILLE AVAIT ACCUEILLI YORFELA EN 2011 POUR UN CONCERT HOMMAGE À SERGE GAINSBOURG. TOUJOURS AUSSI ACTIF, IL REVIENT SUR LA SCÈNE PRÉVERT LE 14 NOVEMBRE AVEC SON NOUVEL ALBUM TRAMPOLINE. UN TROISIÈME OPUS, AUX ACCENTS JAZZ/POP, QU'IL VA DÉVOILER EN AVANT PREMIÈRE À JOINVILLE | Yorfela, quelle est votre actualité ? | « Je suis parti cet été à Avignon pour Claire et ses drôles de types, un spectacle sur la poésie française dont j'ai assuré la direction musicale pour contrebasse et guitare. En ce moment je suis à la guitare avec Funambules au Sunside. Je travaille aussi en tant que comédien sur du doublage. » | C'est tout ? | « Non, comme j'ai un peu de temps, je travaille sur différents enregistrements avec d'autres artistes et je prépare un spectacle avec Claudia Meyer autour de Barbara. Il s'agit d'une histoire fantasmée de Barbara sur une musique latine. Ça fait swinguer l'aigle noir ! » | Et vous avez eu le temps de préparer un troisième album ? | « Je l'ai trouvé ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas écrit et composé pour moi-même. » | Comment l'avez-vous abordé ? | « Mes deux premiers albums me racontaient. Entre temps, j'ai beaucoup écrit et composé pour d'autres. Ça autorise, et ça impose même un certain recul. C'est un vrai plaisir d'observer et de s'extraire. J'ai donc adopté un regard extérieur pour écrire mes textes. » | Par exemple ? | « Sur Trampoline, je raconte l'histoire d'un couple de trapézistes qui veut se séparer. Mais c'est difficile de se lâcher la main quand on fait ce genre de métier ! »

YORFELA Samedi 14 novembre à 20h30 • Scène Prévert • 10 2 Achat de billet en ligne http://bit.ly/1G8No1J ou soutenir.unenfantparlamain.org/b/mon-don • Paiement à la caisse par chèque ou espèce uniquement > Retrouvez Yorfela sur facebook et sur www.yorfela.com

26 | Joinville Mag | Novembre 2015

| Quel est le ton de Trampoline ? | « J'ai mis de côté le guitariste qui chante. J'étais un peu caché derrière ma guitare et j'ai découvert avec l'hommage à Gainsbourg le plaisir de me déplacer et de danser sur scène. L'album annonce une couleur jazz et pop avec un power trio bassiste-batteur-pianiste. Je rends aussi hommage au grand Paco de Lucia. » | Vous allez dévoiler votre nouvel album sur la Scène Prévert, pourquoi ? | « Je fais ce concert au profit de l’association Un Enfant par la Main. Nous fêterons tous ensemble les 25 ans de l'association sur scène. La recette lui sera intégralement reversée pour venir en aide aux enfants. Trampoline sortira en 2016 sur mon propre label, Isthm'music. »


CulTure

BIBLIOthèque {( POUR LES ADOS )} J’AIME LES SUSHIS d’Ayumi Komura

Ed. Delcourt

LA FILLE DU TRAIN de Paula Hawkins

Ed. Sonatine

HAUT POMME TROIS LIVRES : UN SPECTACLE DE LECTURES RÉCRÉATIVES Pour donner à goûter aux livres, deux artistes sur un tapis au milieu de livres grands et petits, lisent, chantent et dansent…

Chaque matin Rachel prend le train de 8h04 pour se rendre à Londres. Chaque soir, elle fait le chemin inverse par le train de 17h56. Assise côté fenêtre, elle regarde le paysage défiler. Lorsque le train ralentit, elle observe avec insistance l’intérieur des maisons qui jouxtent la voie ferrée. Une en particulier retient son attention, celle de Jason et de Jess, un couple dont elle se prend à imaginer la vie. Un matin, Rachel apprend que Jess, Megan Hipwell à l’état civil, a été assassinée. Commence alors un véritable thriller psychologique. Il lui suffira d’une vingtaine d’allers et retours entre la banlieue et Londres pour dénouer les fils de cette histoire.

LES LIVRES PRENNENT SOIN DE NOUS

Alors qu’elle est destinée à reprendre la suite de s o n p è re d a n s l a pâtisserie familiale, Hanayu, étudiante en lycée hôtelier, n’a qu’un seul rêve : devenir maître sushi. Prête à tout pour y arriver, elle imagine même épouser Hayato, le fils d’un célèbre maître sushi qui lui, rêve de devenir chef pâtissier … Un manga à déguster !

{( POUR LES ENFANTS )} OUVRE-MOI TA PORTE de Michaël Escoffier, illustré par Matthieu Maudet

Ed. Ecole des loisirs Qui court après le grand cerf ? Le Loup bien-sûr ! Mais qui court après le loup ? Découvre-le vite dans cette histoire d’ombres et de rabats !

de Régine Detambel

Ed. Actes Sud

Samedi 28 novembre 2015 à 9H30 pour les enfants de 4 à 5 ans accompagnés d’un adulte. >Bibliothèque jeunesse Entrée sur réservation à partir du mercredi 4 novembre auprès de la Bibliothèque au 01 49 76 60 32.

Loin des livres de coaching, Régine Détambelle nous dévoile les effets de la lecture sur notre bien-être. En lisant, nous nous confrontons aux expériences et à la vie de personnages quelquefois proches de la nôtre. Le livre devient alors un compagnon qui nous conforte parfois, nous éclaire souvent et nous soutient sans limite. Lisez-le.

Fermeture > La bibliothèque sera fermée le mardi 17 novembre et le mercredi 18 novembre. Nous aurons le plaisir de vous retrouver dès le vendredi 20 novembre à 10h.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 27


CulTure

Péniche

LAPIN VERT THÉÂTRE Calypso > Samedi 14 novembre, 20h30 Voyage sonore sur le thème de la séparation. Celle de Calypso et d'Ulysse et celles que nous avons tous vécues. De et par la compagnie Le Rideau à Sonnette.

CONCERT/CANTINE/DISQUAIRE

Théâtre DYREK Julien & the Marvelous (magie), de Martial Betirac et Julien Fombaron, présenté par Martial (nouvelle Star 2014). > Samedi 14 à 19h et dimanche novembre 15 à 17h Avec Sonia Capel, Vanessa Diaz, Julien Fombaron, Martial Betirac, Ludovic Ouhibi, Julie MacFly, Shinta Delanoé, Chloé Vaurillon. Spectacle tout public, grandes illusions, apparitions, disparitions diaboliques, mentalisme comique… Plongez dans les années 50 et soyez aux premières loges du tournage de la sitcom la plus populaire de l'époque : "Musical Story".

Un dimanche en bonne compagnie > Dimanche 15 novembre, 18h Les « dimanches en bonne compagnie » sont des rendezvous mensuels proposés par la compagnie du Discobole. Au programme, musique, coin disquaire et coin cuisine.

BAL TSIGANE Le Lapin vert fête son anniversaire, 1 an déjà ! > Samedi 21 novembre, 20h30 L’anniversaire du Lapin vert est placé sous les étoiles dansantes et chantantes de la compagnie Terné Roma… Un plongeon dans la culture Tsigane avec des chanteurs, musiciens, danseurs passionnés, pour s’embarquer dans une fête haute en couleurs, réjouissante et généreuse !

MUSIQUE AFRO-CUBAINE Comparsa Orquesta MI SOL > Samedi 28 novembre, 20h30 Eduardo Fernandez, saxophoniste de Santiago de Cuba, réunit des musiciens autour d’un répertoire de musique afro-cubaine. Une soirée festive sur rythmes caliente. Péniche LE LAPIN VERT 59 quai de la Marne • www.lelapinvert.com Participation aux frais : 8/10 euros – bar et petite restauration sur place Contact : 06 03 77 79 26 • courrier@lelapinvert.com • facebook.com/lelapinvert

Esp@ce TIC Retrouvez les initiations et ateliers de l’Espace Multimédia pour le mois de novembre sur www.ville-joinville-le-pont.fr rubrique Multimédia. Hall de l’Hôtel de Ville • Tél. : 01 49 76 60 59 > Courriel : multimedia@ville-joinville-le-pont.fr 28 | Joinville Mag | Novembre 2015

Le Malade Imaginaire de Molière, par les Bords de scène, mise en scène Claude Mann, supervision décors et costumes Axelle Vié. > Générale le Dimanche novembre 29 à 16h Avec Claude Mann, Françoise Knybuhler, Laura Dure, Frédérique Papion, Stéphanie Rolland, Pierre Itard, Hubert Dinvaux, Sophie Rolland. Argan, malade imaginaire, veut marier sa fille a un médecin, pour être soigné à domicile. Mais malgré une femme intéressée par son argent, Toinette, sa servante va faire échouer ce "beau" projet…

COURS DE THÉÂTRE > Adultes, (+ 16 ans) mardi 20h30 à 22h30 > Atelier sur 1 spectacle (ados et adultes) : samedi de 10h45 à 12h > Cours enfants : 5 à 7 ans, mercredi 16h à 17h ou samedi de 11h à 12h - 7 à 8 ans, mercredi 13h30 à 14h30 9 à 11ans, mercredi 14h30 à 15h45 > Adolescents (12 à 16 ans), mercredi 17h à 18h45 > Apprenez les claquettes en 6 mois de novembre à fin avril, inscriptions ouvertes. Tous les cours ont lieu sur la scène du théâtre. Représentations publiques fin juin. Théâtre FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis • Tél. : 01 48 85 09 29


CinÉ SCÈNE PRÉVERT

Le Programme DU MOIS DE NOVEMBRE

UN DÉBUT PROMETTEUR (1h30min) Réalisé par Emma Luchini < mardi 3 novembre à 14h30 < mardi 3 novembre à 20h30

WORMS (1h22min) Film d’animation Réalisé par Paolo Conti, Arthur Nunes Junior entre dans la pré-adolescence et fait face à une crise existentielle. Accidentellement expulsé de sa maison et emmené dans un endroit lointain, Junior a besoin de trouver un moyen de revenir chez lui mais pour cela il a besoin d'affronter un terrible personnage à trois bandes. < mercredi 04 novembre à 14h30 L’ÉTUDIANTE ET MONSIEUR HENRI (1h38min) Réalisé par Ivan Calbérac < mardi 10 novembre à 14h30 < mardi 10 novembre à 20h30

LES NOUVELLES AVENTURES D’ALADIN (1h46min) Réalisé par Arthur Benzaquen À la veille de Noël, Sam et son meilleur pote Khalid se déguisent en Père-Noël afin de dérober tout ce qu'ils peuvent aux Galeries Lafayette. Mais Sam est rapidement coincé par des enfants et doit leur raconter une histoire... l'histoire d'Aladin... enfin Sa version. Dans la peau d'Aladin, Sam commence alors un voyage au coeur de Bagdad, ville aux mille et une richesses, mais qui subit la tyrannie du terrible Vizir connu pour sa férocité et son haleine douteuse... < mercredi 11 novembre à 14h30

L’HOMME IRRATIONNEL (1h37min) – VO Réalisé par Woody Allen < dimanche 15 novembre à 18h30 < mardi 17 novembre à 20h30

ADAMA (1h21min) Réalisé par Simon Rouby (film d’animation) Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d'Afrique de l'Ouest. Au-delà des falaises s'étend le Monde des Souffles. Quand Samba, son frère aîné, quitte brutalement le village, Adama décide de partir à sa recherche. Au côté d'Abdou, un griot tragiquement lucide, puis de Maximin, un gamin des rues, double de lui-même en négatif, sa quête le fera traverser l'océan jusqu'aux confins d'une Europe en guerre. < mercredi 18 novembre à 14h30 MON ROI (2h04min) Réalisé par Maïwenn Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l'histoire tumultueuse qu'elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l'homme qu'elle a adoré ? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c'est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra de définitivement se libérer... < mardi 24 novembre à 14h30 < mardi 24 novembre à 20h30 LOLO (1h39min) Réalisé par Julie Delpy < mercredi 25 novembre à 14h30 < mardi 1er décembre à 20h30

q Retrouvez la programmation complète du mois sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr ou à l’adresse joinville-le-pont.cine.allocine.fr • Scène Prévert 23 rue de paris - 01 49 76 60 10 • vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 29


DémoCratie Locale

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 13 OCTOBRE 2015

CETTE RUBRIQUE VOUS PRÉSENTE L’ORDRE DU JOUR (NON EXHAUSTIF) DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL. SI VOUS SOUHAITEZ PRENDRE CONNAISSANCE EN DÉTAILS DU COMPTE-RENDU, VOUS POUVEZ CONSULTER LES PANNEAUX D’AFFICHAGE ADMINISTRATIF OU LE SITE INTERNET DE LA VILLE. \ Le Conseil municipal a refusé toute partition de l’ACTEP dans le cadre de la constitution de l’établissement public de territoire. Le Conseil municipal refuse en l’état le périmètre proposé par le Préfet de région. Le Conseil municipal émet un avis défavorable sur le périmètre défini par le projet de décret transmis par le Préfet de région fixant le périmètre et le siège de l’Établissement Public Territorial composant la Métropole du Grand Paris. ` Le Conseil municipal a autorisé à la commune de Joinville-lePont d'accorder sa garantie à l’Office Public de l’Habitat – Paris Habitat à hauteur de 100 % pour le remboursement de toutes sommes dues en principal, intérêts, intérêts de retard, indemnités, frais et accessoires au titre du contrat de prêt n°A75150NL d’un montant global en principal de 3 878 017,38 euros qu’il a contracté auprès de la Caisse d’Epargne.

\ Le Conseil municipal a décidé de ne pas poursuivre la procédure de passation d’une délégation de service public pour l’exploitation du stationnement sur et hors voirie sur le territoire de Joinvillele- Pont. ` Le Conseil municipal a demandé à la Ville de Paris de renoncer à son souhait de partage des créneaux et appelle à renouveler la concession du stade Jean-Pierre Garchery. Le Conseil municipal mandate le Maire de Joinville-le-Pont pour poursuivre les négociations avec la Ville de Paris dans l’intérêt des Joinvillais. \ Le Conseil municipal a décidé de soutenir l’AMF qui demande, pour sauvegarder l’investissement et les services publics locaux, que soit révisé le programme triennal de baisse des dotations, tant dans son volume que dans son calendrier.

\ Le Conseil municipal a approuvé la convention financière relative à la modernisation de la vanne du canal de Joinville-Saint-Maur à Joinville-le-Pont avec le Conseil Départemental du Val-de-Marne

PROCHAIN CONSEIL ` Le Conseil municipal a approuvé le versement d’une subvention complémentaire de 3 000 2 à la Maison des Entreprises et de l’Emploi des Bords de Marne afin de lui permettre de faire face à ses frais de fermeture.

• MARDI 15 DÉCEMBRE • 20H • Pour plus d’informations, consulter le site Internet www.ville-joinville-le-pont.fr

vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier conseil municipal sur le site internet de la ville

www.ville-joinville-le-pont.fr | 31


DémoCratie Locale

LIBRE EXPRESSION des 3 listes du Conseil Municipal LISTE JOINVILLE AVEC VOUS

LISTE UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

> 26 élus

> 4 élus

A

vec près de 4 000 signatures à notre pétition lancée en septembre dernier, nous sommes toujours mobilisés pour sauvegarder le stade Garchery aux Joinvillais. Nous vous rappelons que la position actuelle de la Ville de Paris consiste à vouloir reprendre la moitié des créneaux notamment ceux du mercredi, ce qui aura comme principale conséquence, la disparition pure et simple du Racing Club de Joinville, qui compte près de 900 licenciés et la diminution d’utilisation des terrains de tennis et d’athlétisme pour les deux autres Clubs. A l’occasion du dernier Conseil municipal, nous avons présenté un vœu demandant à la Ville de Paris de renouveler la concession du Stade Jean-Pierre Garchery et d’ouvrir les négociations dans l’intérêt de tous. Ce vœu avait pour objectif de rassembler le Conseil Municipal dans son ensemble autour de ce dossier, au-delà de tout clivage politique. Le seul but étant de marquer notre union pour défendre le stade dans l’intérêt des Joinvillais. Quelle ne fut pas notre surprise lorsque trois des conseillers d’opposition PS-EELV se sont abstenus de voter ce vœu et ont quitté la séance du Conseil Municipal prétextant avoir été outragés par quelques réactions d’indignation parfaitement légitimes, face à leur attitude. Ils n’ont apporté aucune explication et encore moins de solution. Nous regrettons profondément que l’intérêt des Joinvillais ne prévale pas au profit de manœuvres politiciennes. Par leur abstention, ils affaiblissent

32 | Joinville Mag | Novembre 2015

notre action envers la Mairie de Paris. Leur attitude est parfaitement indigne pour les Joinvillais qui leur ont fait confiance aux dernières élections. Soumis à un parti politique, ils n’ont pas eu le courage de prendre position pour Joinville. Parce que nous, nous défendons l’ensemble des Joinvillais, nous ne nous découragerons pas face à cette désunion, nous vous devons de nous mobiliser pour défendre notre stade, nos clubs, nos enfants et nos sportifs, indépendamment de notre mouvance politique. Par ailleurs, nous tenons à saluer le courage de notre collègue, Marie France Astégiani, élue du parti communiste, qui n’a pas hésité à voter pour ni à dénoncer l’attitude des ses colistiers. Malgré cette désolidarisation, nous continuerons notre mobilisation, nous ne plierons pas face au géant de la Ville de Paris qui continue de vouloir imposer sa suprématie aux villes de sa périphérie. Merci aux 4 000 personnes qui ont, en quelques semaines, signé la pétition. Merci aux Clubs qui se mobilisent. Vous pouvez compter sur notre entière mobilisation pour défendre sans relâche le stade dans l’intérêt de tous.

Vos élus de la majorité

L’OPH « Joinville Habitat » est le patrimoine de tous les Joinvillais !

L

’Office Public de l’Habitat (OPH) de Joinville-le-Pont est totalement contrôlé par la Municipalité. Avec ses 10 résidences et ses 1441 logements, il joue un rôle capital dans la vie de notre commune. Il serait donc bien naturel (dans le cadre d’une gestion démocratique) que notre Conseil municipal soit informé de sa gestion et consulté pour les décisions majeures affectant notre OPH. Il n’en est rien, et vos élus n’ont même pas été informés au printemps dernier de la publication du rapport définitif de l’ANCOLS (anciennement MIILOS) auditant la gestion de l’OPH. Il en ressortait qu’il était globalement bien géré, mais que son refus d’investir dans la construction, alors qu’il en a la capacité, est incompréhensible… En septembre dernier le Maire, président de Joinville Habitat, a présenté au Conseil d’Administration un processus susceptible d’aboutir à la cession de l’OPH. Pour commencer, il a fait vendre en bloc les commerces sis au rez-dechaussée des deux barres de la rue de Paris à la Société Civile Immobilière RCI26 pour la somme de 2 millions d’euros. Rappelons qu’une estimation récente du Crédit Foncier évaluait ces 11 commerces à 2 820 000 euros. Surtout, il a lancé une consultation pour étudier tous les modes de partenariat entre l’Office et un ou plusieurs bailleurs sociaux. Sont explicitement visés « le


DémoCratie Locale

LISTE VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE > 3 élus

rapprochement, la mise en commun des moyens, la conclusion d’un bail emphytéotique, la fusion ou la cession de l’Office ». Rappelons que le patrimoine de l’OPH est le fruit de l’investissement public, au cours de nombreuses décennies. Certes, la réforme territoriale, avec les lois ALUR, MAPTAM, et NOTRe, interdit à notre petit OPH de perdurer sous sa forme actuelle. Il a vocation à être intégré (au plus tard au 31 décembre 2017) à un Office Public de l’Habitat dépendant de l’Établissement Public Territorial de l’Est parisien auquel notre commune sera bientôt rattachée. Cette destinée serait, à tous égards, bien préférable à la cession à un bailleur social privé ! Le sort de l’OPH ne doit pas être réglé dans l’opacité d’un Conseil d’Administration, mais démocratiquement débattu au Conseil municipal, sous le regard du public. Les Joinvillais doivent être informés et consultés au travers de leurs représentants.

Michel Laval, Unis pour Joinville-le-Pont

Ce que le bulletin municipal ne vous dit pas

A

fin d’éviter les sujets qui fâchent, le magazine de Joinville distille une information sélective qui vente les choix municipaux. L’autosatisfaction est la règle, l’opacité savamment entretenue. Aux articles de fonds sont préférées des photos sur papier glacé qui bien sûr ne traitent pas des sujets engageant l’avenir de la collectivité. Ces dernières semaines les exemples sont nombreux : c’est ainsi, en lisant la presse locale, que nous avons appris la vente des murs des dix commerces de la rue de Paris appartenant à Joinville Habitat (anciennement office HLM). Monsieur Dosne y cumule ses fonctions de maire et de président du conseil d’administration. Seuls les élus majoritaires y siègent, aucun des conseillers municipaux d’opposition n’ayant pu obtenir de place d’administrateur. Cette transaction au profit d’un bailleur privé a été réalisée sans que les commerçants qui occupent les locaux soient informés ni même que le conseil municipal n’ait été consulté. Par ailleurs, une enquête publique a été discrètement ouverte du 15 septembre au 15 octobre concernant l’évolution majeure du PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui fixe l’intégralité des règles de construction s’appliquant sur l’ensemble de la commune. On y apprend que la densité dans certains quartiers va augmenter fortement, notamment rue de Paris et avenue Gallieni. Ce nouveau PLU préfigure ce que sera Joinville dans

10 ou 15 ans. Une vaste zone d’aménagement, avenue Gallieni, allant de la fourchette de Champigny à la place de Verdun va voir le jour prochainement. Il est à craindre qu'à l'avenir des barres d’immeubles se dressent de chaque côté de l’avenue. La densification va entraîner un accroissement de la population pouvant aller jusqu’à 25 000 habitants créant des besoins en équipements et services (places en crèches, dans les écoles, équipements culturels et sportifs, stationnement etc...) au coût élevé. De même, le projet de stationnement payant est abandonné afin de « réactiver » la zone Bleue. En fait, il s’agit d’un court répit avant que ce choix municipal soit repris (en 2017 ou 2018) lorsque la loi permettra aux sociétés privées de dresser les contraventions de stationnement. Gageons que la ville confiera à un opérateur privé de type Vinci Park la gestion des futurs horodateurs et des amendes pour défaut de stationnement payant. Ces exemples, qui ne sont pas exhaustifs, soulignent combien la transparence est essentielle, tant les Joinvillais ont droit à l'information.

Olivier Aubry, Chantal Colin, Bernard Duvert

> Permanence le 21 /11/15 de 10h à 12h RDC mairie

www.ville-joinville-le-pont.fr | 33


PraTique

PHARMACIES de

garde

État civil u NAISSANCES

• Dimanche 1er novembre PHARMACIE DU LYCÉE 106 avenue Roger Salengro 94 500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 72 07

• Dimanche 8 novembre PHARMACIE REPUBLIQUE 2000 95 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 21 53

• Mercredi 11 novembre PHARMACIE SHREINER 71 avenue de la République 94 500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 00 16

• Dimanche 15 novembre PHARMACIE SOUSSY 47 avenue Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 42 83 94 32

• Dimanche 22 novembre PHARMACIE A3 CCIAL Leclerc 156 rue Alexandre Founy 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 34 96

• Dimanche 29 novembre PHARMACIE UON 45 rue Alexandre Fourny 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 45 16 34 67

10-31-1245 Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. pefc-france.org

Amy Virabouth, Marvin Grisvard, Mélina Lim Pin Niam, Lucas Geslot, Neryane Paisley, Mélodie Niego, Tom Lepointe-David, Maram Siby.

Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Permanences > Député Michel Herbillon La prochaine permanence aura lieu jeudi 12 novembre à partir de 19h. Contact : 01 43 96 77 23

DÉMARCHAGE FRAUDULEUX

D

es personnes se faisant passer pour du personnel de la société Pizzorno (collecte des ordures et déchets) démarchent des Joinvillais pour les étrennes, à l'aide de faux papiers de la ville. Le personnel de Pizzorno n'est pas autorisé à démarcher les Joinvillais. Par ailleurs, la Ville ne délivre pas ce genre d'autorisation. Ne répondez-donc pas à ce genre de sollicitation abusive et frauduleuse. > Pour toute interrogation appelez Allo Voirie au 0800 850 420 ou la Police Municipale au 01 48 85 75 75.

ÉLECTIONS RÉGIONALES

Procurations, mode d’emploi > Chantal Durand Chantal Durand, Conseillère départementale tiendra une permanence les mercredis sur RV à partir de début Novembre. Contact : 01 49 76 60 55

TÉLÉTHON 2015 APPEL À PROJETS ET BÉNÉVOLES

D

ans le cadre du Téléthon 2015, qui aura lieu les 4 et 5 décembre prochain, la Ville lance un appel à projets pour mobiliser le plus grand nombre autour de la lutte contre les maladies rares. Vous êtes Joinvillais et souhaitez participer à l’organisation de la prochaine édition ? Vous êtes président d’une association et vous avez une idée d’animation qui pourrait s’intégrer dans le programme ? N’hésitez pas à vous faire connaitre ! Renseignements 01 49 76 60 12 ou par mail p.gaubert@joinvillelepont.fr

Choix du mandataire : le mandataire doit être inscrit dans la même commune que la personne donnant procuration, et ne pas avoir reçu d’autre procuration en France. Les démarches : se présenter en personne, au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la gendarmerie du lieu de résidence ou du lieu de travail. Pièces à fournir : • un justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire…). • un formulaire particulier rempli sur place (disponible en ligne sur http://servicepublic.fr (cerfa n°14952*01)). > Les personnes handicapées bénéficient d’un service à domicile. Il faut faire appel à un officier de Police Judiciaire du Commissariat de Nogent (01 45 14 82 00).

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • Directrice de la Communication Isabelle Prigent • Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Dorian Lambert, Corinne Lebon, Aurélie Pionnier • Photos Photothèque de la Mairie • Charte graphique Service communication de la Mairie • Graphisme Annabelle Brietzke • Impression Réveil de la Marne Imprimé sur du papier 100 % PEFC • Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 • Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • HÔTEL DE VILLE 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 • www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 35


29 nov 2015 17 janv 2016 20 mars 2016 24 avril 2016 29 mai 2016 église Saint-Charles 5 rue de Paris Joinville-le-Pont

Concerts organisés par la Ville de Joinville-le-Pont en partenariat avec Les Amis de Saint-Charles et les Silences Inversés Programme complet sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Les Musicales de Saint-Charles | saison 2015-2016

Les dimanches 17h00

Joinville-le-Pont Magazine n°246-NOVEMBRE 2015  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°246-Novembre 2015