Issuu on Google+


Février & mars 2012 SOMMAIRE

AGENDA

4

Samedi 11 février 14h30 1, 2, 3… LIVRES Bibliothèque

ZOOM ARRIÈRE • Vœux du Maire • Concert Brigitte • Banquet des personnes âgées • Repas de Noël au foyer Jaurès • Concert du Nouvel An • Tournoi Warhammer Battle A LA UNE • Joinville Art Expo • Guichet unique du bien vivre sa retraite à Joinville

15

ÉCO • Fêtes sur les marchés • Ateliers emploi • Emploi et entreprises joinvillaises • Solidarité • nouvelles entreprises

16

SCOLAIRE ET JEUNESSE • Lycée Robert Schuman • Centres de loisirs : mini-séjour • Spectacles de Noël • Job des jeunes • La Mission Locale Intercommunale des bords de Marne • Nos Quartiers ont des Talents • INGEUS

18

SPORTS • Antoine Jesel • Le handicap • Capoeira et Jogabonito • Le BCJ en stage

20

LOCAL • ZAC des Hauts-de-Joinville • L’Agence locale de l’Énergie • SNL, le logement solidaire

25

CULTURE • Laurent de Wilde • Les amoureux à l’honneur ! • Sabor latino • Éric Dubois • Chansons Tonalités • Hip-Hop Original • Joinville en Scène • Le Concert impromptu « Allemagne-Brésil » • Le mystère de Joinville-le-Pont • Printemps des poètes • Esp@ce Tic • Théâtre Dyrek • Cinéma Scène Prévert LOCALE • Procurations • Libre 35 DÉMOCRATIE expression des trois listes du Conseil municipal

38

DU COTÉ DE JOINVILLE • Caf Val-de-Marne • Théâtre de l’Abbaye • Palmes académiques • Visite de l’Assemblée nationale

39

JOINVILLE PRATIQUE • Pharmacies de garde • État civil • Comment télécharger l’application Joinville-le-Pont ?

© Thierry Bouet

10

Samedi 11 février 14h 4ÈME APRÈS-MIDI HANDI-VALIDE Gymnase Lecuirot Samedi 11 février 20h30 CONCERT DE JAZZ EN TRIO AVEC LAURENT DE WILDE Scène Prévert Du 12 au 19 février SEMAINE DE L’AMOUR SPÉCIALE SAINT-VALENTIN Scène Prévert Mercredi 15 février 20h CONFÉRENCE-DÉBAT AVEC XAVIER BERTRAND Hôtel de Ville Vendredi 17 février 20h30 MASTER CLASS AUX ÉLÈVES DE L’ÉMA AVEC LAURENT DE WILDE Scène Prévert Samedi 10 mars 10h RENCONTRE LITTÉRAIRE DIX LIVRES ET VOUS… Bibliothèque Samedi 10 mars 20h30 CONCERT DE VARIÉTÉS TONALITÉS Scène Prévert Du 17 au 31 mars JOINVILLE ART EXPO Hôtel de Ville Samedi 17 mars 15h30 PRINTEMPS DES POÈTES Scène Prévert Samedi 31 mars 20h30 LE CONCERT IMPROMPTU Scène Prévert

JOINVILLE-LE-PONT MAGAZINE est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont // Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont // Directrice de la communication Isabelle Prigent // Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert // Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dan Tudeau, Boris Doussy // Photos photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales // Charte graphique Service communication de la Mairie // Graphisme Caroline Vidal // Impression IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC // Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 // Distribution Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville 23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 00, www.ville-joinville-le-pont.fr Cet ouvrage a été réalisé avec des encres végétales sur du papier PEFC100 % issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées chez un imprimeur respectant toutes les normes environnementales.

2


L

a crise économique sans précédent que nous traversons influe aujourd’hui directement sur nos arbitrages en matière d’investissements. Vous le savez, le programme de rénovation urbaine des Hauts-de-Joinville inclut la création d’un espace culturel et sportif, nouvel équipement public indispensable à la vie du futur quartier. Celui-ci a fait l’objet fin 2010 d’un concours d’architectes, par lequel un jury composé de représentants de la majorité municipale, de l’opposition et de professionnels indépendants, a sélectionné un maître d’œuvre chargé de concevoir un équipement répondant aux besoins des associations joinvillaises, à l’emplacement de l’ancienne gendarmerie. Le montant total de l’investissement était bien évidemment en parfaite adéquation avec les capacités financières de la commune. Malheureusement, le projet rendu par les architectes n’a respecté ni les exigences techniques fixées par le cahier des charges du concours, ni, plus grave, le coût prévisionnel de la construction, obligeant la Ville à revoir son budget à la hausse de près de 40 %. Je me suis engagé devant vous, à de nombreuses reprises, à ne pas accroître la pression fiscale pesant sur les Joinvillais, et ce, jusqu’à la fin de mon mandat. Il était donc de ma responsabilité de refuser un projet surdimensionné en terme financier pour une ville de 17 000 habitants : aussi, j’ai résilié le contrat de maîtrise d’œuvre passé avec l’architecte, auquel la Ville demande aujourd’hui le remboursement de l’intégralité des sommes déjà versées ou engagées. Cette résiliation nous conduit à nous interroger sur ce projet, dans un contexte économique bouleversé et totalement différent de celui existant lors de son lancement. Je vous l’ai dit lors de la cérémonie des vœux à la population il y a quelques semaines, mon action politique répond à deux motivations : l’ambition et la responsabilité. En toute responsabilité, je ne peux faire supporter à des générations futures de Joinvillais un investissement dont le nouveau coût serait démesuré pour notre ville. Par ailleurs, les conditions actuelles

de restriction de l’accès au crédit que subissent les collectivités locales ne nous permettraient clairement pas de trouver un financement bancaire pour un équipement d’un coût supérieur aux prévisions, même si nous n’avons pas besoin de nouveaux emprunts pour équilibrer notre budget 2012 et même si la signature de la Ville de Joinville est reconnue grâce à des finances saines. Mais parce que mon équipe et moi-même avons de l’ambition pour notre ville, nous voulons proposer une alternative au plus urgent des besoins exprimés par les Joinvillais : celui de disposer de salles de danses adaptées, bien équipées, et en nombre suffisant pour répondre aux exigences d’une école de danse renommée, qui accueille plus de 450 élèves. C’est pourquoi j’ai décidé de créer, dans les délais initialement prévus pour le gymnase des Hauts-de-Joinville, un nouveau Centre de danse qui regroupera toutes les disciplines et tous les danseurs de notre école, dans des locaux neufs situés au 39 avenue Gallieni, à la place de l’ancien centre d’hébergement d’urgence qui sera bientôt démoli. Ce projet est en cours d’élaboration et vous sera présenté prochainement. Je souhaite que ses travaux démarrent d’ici la fin de l’année 2012, pour une livraison en fin d’année 2013. Quant au gymnase des Hauts-deJoinville, dont nous pouvons adapter le timing de construction à l’avancement du chantier des Hauts-de-Joinville afin d’éviter les nuisances générées par des travaux d’envergure qui paralyseraient simultanément la rue de Paris, deux opportunités s’offrent actuellement à nous : relancer en l’allégeant le projet initial ou étudier la réhabilitation totale du Gymnase Pierre-François. Ce n’est pas un exercice aisé que de gérer une commune et opérer des choix. J’ai réalisé celui-ci en mon âme et conscience : il n’obère pas les finances de notre ville pour les années à venir, tout en préservant la qualité des équipements qui font son attractivité. Joinville continuera ainsi à être une ville responsable et ambitieuse, plus que jamais au service des Joinvillais, dans la droite ligne de l’action politique que je mène depuis 2008 et que vous avez pu apprécier dans notre bilan de mi-mandat.

FÉVRIER/MARS 2012

OLIVIER DOSNE DÉPUTÉ-MAIRE DE JOINVILLE-LE-PONT 3


VĹ“ux du Maire

4


es vœux du Maire à la population ont réservé une surprise aux quelques 1500 Joinvillais venus assister à la cérémonie jeudi 5 janvier. Pour la 2ème année, le traditionnel discours a laissé la place à une interview d’Olivier Dosne. Répondant aux questions d'Olivier Rioult, le Député-Maire a dressé le bilan de mi-mandat avant de tracer les perspectives pour les trois prochaines années. Rythmée par des vidéos retraçant l'action de l'équipe municipale et des agents de la ville, la soirée a fait l'unanimité par son originalité et sa convivialité.

5


B

rigitte est venue à Joinville, Brigitte a vu la Scène Prévert et Brigitte a conquis son public. Entourée de ses « gars » et enveloppée de lumières tendance disco, Brigitte a triomphé à Joinville. Et parce qu'elle a un vrai cœur de chewing-gum, Brigitte est revenue pour un rappel avec l'œil du tigre, avant une séance de dédicace tout en décontraction.

Joinville fan de

Brigitte 6


7


Banquet des personnes âgées

L

e banquet annuel des personnes âgées a eu lieu dimanche 8 janvier, en présence du député-maire Olivier Dosne et de Marie-Paule de Fabrègues, maire-adjoint aux Solidarités et à la Santé. Une fois de plus, ce repas a été l’occasion de poursuivre les festivités en partageant un moment convivial.

Repas de Noël au foyer Jaurès

L

e traditionnel repas de Noël des résidences pour personnes âgées s’est déroulé dans une ambiance festive jeudi 15 décembre. Parmi les nombreux convives, le Maire et les élus présents ont pu apprécier ce repas de fête, au son de l’harmonica.

Olivier Dosne, député-maire et Madame de Fabrègues, maire-adjoint aux Solidarités et à la Santé, ont partagé le repas des résidents.

8


Concert du Nouvel An

avec l'ensemble Les Musicales de Saint-Martin

U

ne musique classique mélodieuse, servie par le très talentueux ensemble les Musicales de Saint-Martin, a enthousiasmé le public de la Scène Prévert lors des deux représentations données pour le Concert du Nouvel An les 6 et 7 janvier derniers.

FANTASTIQUE BATAILLON DE JOINVILLE

Tournoi Warhammer Battle

S

amedi 14 janvier, plus de 60 joueurs passionnés des jeux de stratégie Warhammer Battle et Man’O War (batailles navales fantastiques) se sont affrontés, autour d’une table de jeu. Des équipes du Centre, d’Alsace, du Nord, de la région PACA, de toute l’Île-de-France et bien sûr de Joinville, ont déployé et manœuvré des milliers de figurines d’elfes, de chevaliers et de dragons. Le Fantastique Bataillon de Joinville organise deux tournois par an, dont le succès s’est rapidement démontré. Renseignements whfb.joinville@voila.fr Facebook Fantastique Bataillon de Joinville www.fantastiquebataillon.org 9


À LA UNE

Joinville Art Expo © Alfredo Garzon - Dania

© Chloé Duloquin Hors-champs

Rendez-vous annuel dédié à l'art contemporain, Joinville Art Expo fête sa 4ème édition. L'exposition, ouverte aux artistes joinvillais et val-de-marnais, réunit peintures, sculptures, photographies et arts plastiques. PATRICE BENLIAN PHOTOGRAPHE 3ème participation à JAE « J'ai exposé deux fois dans le passé à Joinville puis j'ai laissé la place aux autres avant de revenir cette année. Joinville Art Expo a bien évolué, elle est plus moderne, plus ouverte sur l'art plastique et l'art moderne. Elle accueille des artistes qui viennent aussi d'ailleurs, cela permet de partager, de s'ouvrir aux autres. De plus, il est beaucoup plus facile de parler aux visiteurs du travail de ses amis artistes que de parler de son propre travail. Je vais venir cette année avec des photos que je tire habituellement sur du tibon (aluminium), même si les clichés exposés à Joinville seront tirés sur papier. »

© Patrice Benlian

© De Marmont - Old New York

10

© Gerardo de Pablo Christ de la ferraille


À LA UNE FRANÇOISE VETTES PEINTRE

ARTISTES DE L’ÉDITION 2012 Anny Aguiar Catherine Bailey Lionel Baron Patrice Benlian Hacène Bensaad Blanche Jean-Pierre Bonnardot Sylvie Bonnardot Jacques Chauvenet Yvonne Clergerie Co2-Cocoban Claire de Casabianca De Marmont Michel Delhaye Boris Doussy Françoise Ducene-Lasvigne Chloé Duloquin Isabelle Faria Pauline Fillioux Catherine Gaillon-Favrat Alfredo Garzon Gerardo de Pablo Giacomo Joëlle Isnardon Jofa Claude Kintzler L’Emballeuse Dominique Lallier Angela Magnatta Dominique Petit Frédéric Pinton Valérie Piquard Fabrice Quignette Nathalie Seguin Claudia Stefani Valérie Thiaw-Woaye Tong Antoine Torrent Jean-Marc Vachter Frank Valeanu Véronic Françoise Vettes Serge Viennet Ghislaine Zerbib

Présidente de l'association Courants d'arts 4ème participation à JAE « Je participe à Joinville Art Expo pour la quatrième fois. J'ai eu le prix de peinture en 2010. J'apprécie beaucoup la qualité de l'accrochage, très aéré, et l'éclairage des œuvres de l'exposition. La promotion de l'exposition est très bonne aussi. Le visuel récurrent de l'affiche permet de bien identifier l'événement et l'exposition est très bien relayée à travers les différents supports de communication. JAE est une exposition résolument dynamique, tournée vers l'art contemporain avec des artistes professionnels, ce qui n'est pas le cas de tous les salons d'Ile-de-France. » www.courantsdarts.fr www.francoisevettes.com

© Francoise Vettes Partita

© Boris Doussy Albatros (extrait)

GERARDO DE PABLO SCULPTEUR 1ère participation à JAE « Jusqu'en 2004, j'avais une méthode de travail plutôt traditionnelle. Je faisais des dessins, des croquis, des esquisses pour réaliser des sculptures en pierre, en bois, en bronze ou en acier. En 2005, j'ai habité dans l'Oise où j'ai côtoyé des entreprises de recyclage de matériaux. C'est alors que mon travail a évolué. Depuis, je récupère des pièces et des matériaux, non pas pour recréer la réalité, mais pour créer une réalité nouvelle avec un clin d'œil symbolique ou ironique. Depuis 16 mois, je suis installé à Fontenay-sous-Bois, à la fonderie qui est un pôle de création artistique qui accueille un collectif d'une vingtaine d’artistes, graphistes, peintres, sculpteurs, graveurs, ébénistes... »

DU SAMEDI 17 AU SAMEDI 31 MARS 2012 ENTRÉE LIBRE DU LUNDI AU SAMEDI DE 10H À 12H ET DE 14H À 19H SALLE DES FÊTES DE L’HÔTEL DE VILLE

© Gerardo de Pablo

RENSEIGNEMENTS SERVICE ÉVÉNEMENTIEL AU 01 49 76 60 70 11


À LA UNE

Pôle sénior du CCAS

Guichet unique du bien vivre sa retraite à Joinville Dynamiques ou fragiles, tous les séniors peuvent avoir besoin de conseils, d'aide et de solidarité. Les portes du Centre Communal d'Action Sociale sont ouvertes pour leur apporter les informations sur les aides et les services qui peuvent faciliter leur vie quotidienne, qu'ils soient autonomes ou dépendants. Résidences et Restaurant municipal Les résidences pour personnes âgées accueillent des personnes âgées valides et autonomes qui souhaitent rompre leur isolement et bénéficier de la convivialité d’un habitat collectif. Les logements sont composés de studios d’environ 33 m² dotés d’un coin cuisine, de toilettes et d’une salle d’eau ainsi que d’une pièce à vivre. • Résidence Jean Jaurès : 45 studios 5, rue Émile Moutier • Résidence Wilson : 22 studios 24, ter avenue du Président Wilson • Résidence Dagoty : 30 studios 6, avenue Dagoty Le Restaurant de la résidence Jean Jaurès, ouvert aux séniors joinvillais C’est un agréable restaurant, avec une cuisine diversifiée, adaptée et servie à table, destinée aux Joinvillais retraités. Une cuisine modernisée, une salle de 44 places ouverte sur un espace vert situé en plein centreville et une ambiance chaleureuse, permettent de passer un agréable moment. Le restaurant est ouvert tous les jours, du lundi au vendredi. Le service débute à 12h10, et se termine à 13h30. Le repas complet inclut la boisson ainsi qu’une collation à emporter chez soi pour le dîner (potage, pain, fruit ou yaourt). Le prix du repas varie en fonction du revenu 12

Faciliter la vie des séniors, une priorité à Joinville

entre 5,23 € et 9,55 €. Une pièce d’identité, un justificatif de domicile et un avis d’imposition sont à fournir au moment de l’inscription. Aide au maintien au domicile : des services pour les séniors dépendants Le CCAS met à disposition un ensemble de services et de prestations permettant aux séniors de continuer à vivre dans leur environnement le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions. Association Joinvillaise d’Aide à Domicile (AJAD) L’aide à domicile a pour vocation de soutenir et d’accompagner dans la vie quotidienne les personnes âgées qui ont fait le choix de garder une autonomie à domicile. Les aides à domicile de l’AJAD sont chargées d’accomplir les tâches

courantes d’entretien du logement et du linge, apportent une aide pour les actes non médicaux de la vie courante et la préparation des repas, assurent les courses et soutiennent les bénéficiaires pour les démarches simples. Elles peuvent également accompagner les personnes qui le désirent en promenade ou pour un rendez-vous. Elles contribuent ainsi au maintien des relations sociales et à la qualité de vie des retraités. Renseignements et inscriptions auprès de l’Association Joinvillaise d’Aide à Domicile 23 rue de Paris - BP 83 94 344 Joinville, tél. 01 49 76 60 86 Des repas livrés à Domicile Ce service s’adresse aux retraités et aux personnes handicapées qui sont dans l’incapacité de se déplacer ou de préparer leurs repas. Les repas sont livrés du lundi au vendredi par la société Avenance. Le service est assuré après instruction du dossier par le CCAS. Le coût des repas varie en fonction des ressources des bénéficiaires et d’un barème fixé par le Conseil d’Administration du CCAS. Renseignements et Inscriptions auprès du restaurant municipal de la résidence pour personnes âgées Jaurès, tél. 01 48 89 04 38. Une pièce d’identité, un justificatif de


À LA UNE

sociale et pour rompre l’isolement des séniors. L'objectif est de créer un relais gérontologique social. Ce dispositif doit répondre aux demandes de la population senior (information et orientation, relais pour le CLIC 4 et autres associations), et organise des actions de prévention du vieillissement.

Le CCAS, en partenariat avec le PRIF, développe sur la commune des actions innovantes de prévention en direction des séniors avec notamment les ateliers du bien vivre après 50 ans le travail de la mémoire, la prévention des chutes, la prévention routière et des cycles de conférences « Atouts Santé Seniors » en partenariat avec le CLIC 4 et la MSA.

Animations socio-culturelles La mission du Pôle senior consiste en la mise en place d’actions socioculturelles afin de favoriser la vie des Joinvillais de plus de 65 ans. Ce service organise également des manifestations événementielles pour la population « sénior » de la ville : sorties printanières, distribution de colis (juin et décembre), et banquet des retraités. Près de 1 300 séniors joinvillais profitent des festivités de Noël. « Le banquet des séniors et la remise des colis gourmands de Noël aux domiciles sont de beaux moments de partage et d'échanges, qui s‘inscrivent dans notre volonté de développer services et animations en direction des seniors » précise Madame de Fabrègues, maire-adjoint déléguée aux Solidarités et à la Santé. Les inscriptions se font auprès du CCAS sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

Ouverts aux personnes de plus de 55 ans, ces ateliers sont centrés autour de thématiques privilégiées par les séniors : nutrition, travail de la mémoire, entretien physique… Organisés en séances de 3 heures et réunissant 10 à 15 personnes, ils se déroulent dans des structures de proximité permettant de favoriser le lien social dans la commune. Animés par des médecins, des travailleurs sociaux et des bénévoles, tous formés à l’animation de ce programme, ils s’appuient sur une méthode interactive conjuguant contenu scientifique, conseils ludiques et convivialité.

PRÉVENTION SANTÉ AVEC ATOUTS SANTÉ SENIORS Le prochain rendez-vous Atouts Santé Séniors portera sur le thème « adapter l’habitation et renforcer son équilibre au quotidien ». L’aménagement et la sécurité de votre habitation, les enjeux des chutes et les différents aspects de l’équilibre, les bons gestes du quotidien, l’ostéoporose et les facteurs de risques et les bienfaits de la pratique d'une activité physique régulière et ciblée seront autant de sujets abordés lors de cet après-midi. Lundi 13 février 2012 de 14h30 à 16h30, salle des mariages de l'hôtel de Ville, CCAS 01 49 76 60 00.

PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT DES ACTIONS RÉGULIÈRES domicile et un avis d’imposition sont à fournir au moment de l’inscription. La télé-assistance à domicile Appelée également « téléalarme », la téléassistance est un service d’assistance à distance. Grâce à un médaillon d’appel porté autour du cou ou en bracelet, le service de téléassistance permet aux abonnés de prévenir un réseau de personnes qu’ils auront eux-mêmes désigné (famille, amis, voisins...) ou les services d’urgence (pompiers, médecins…). Ce médaillon est relié à un boîtier transmetteur qui fonctionne comme un téléphone : une simple pression permet de mettre l’abonné en contact avec un opérateur qui se charge de déclencher la procédure adaptée en fonction de la situation avec, par exemple, le recours aux services d’urgence en cas de chute ou d’accident. Prévention du vieillissement Le CCAS de Joinville agit pour prévenir les risques d’exclusion

13


ÉCO

14


ÉCO NOUVELLES ENTREPRISES RESTAURANT LE MOCCA Grâce à des travaux de rénovation et un changement de propriétaire, le Mocca fait peau neuve et propose une cuisine traditionnelle française ainsi qu’une spécialité orientale, le couscous, les vendredi et samedi. Le décor design entend refléter l’ambiance studio de cinéma chère à Joinville. Petit plus du restaurant : le bar accessible aux personnes en fauteuil roulant et une terrasse en phase d’aménagement pour manger dehors aux beaux jours. 34 avenue du Général Galliéni // 01 42 83 97 26

Fêtes sur les marchés À

la suite de la tombola des marchés organisée par l'association des commerçants des marchés forains de la ville lors des fêtes de fin d’année, une cérémonie de remise des 60 lots gagnés a eu lieu lundi 10 janvier à l'Hôtel de Ville en présence des heureux gagnants, de Chantal Durand, 1ère adjointe au maire, des commerçants des marchés dont le président de l'association, Philippe Taieb, le vice-président Pierre Huguenin, Olivier Goupil et du régisseur des marchés Franck Barnole représentant la société Lombard et Guérin. Grande quinzaine des marchés les 17 et 18 mars 2012 • samedi 17 mars sur le marché de Polangis • dimanche 18 mars sur le marché du Centre Un panier garni à gagner toutes les 15 minutes !

Ateliers emploi MAISONSCENE ARTISTE, PEINTRE, DÉCORATEUR 01 48 85 55 75 // 06 77 46 71 96 maisonscene@btopenworld.com // www.maisonscene.com CABINET EIFFEL EXPERTS EXPERT COMPTABLE, COMMISSAIRE AUX COMPTES 94 avenue Guy Mocquet // 01 48 86 54 63

SAYURI 505 TRADUCTION INTERPRÈTE DE SALON, TRADUCTION (ANGLAIS, FRANÇAIS, JAPONAIS) 19 bis quai de la Marne // 01 42 83 91 49 sayuri505@gmail.com FLORENCE BOZEC RELECTURE ET CORRECTION DE TEXTES // 39 rue de Paris // 06 23 65 47 24 florence.bozec@gmail.com ZAAC MARKET SUPÉRETTE ALIMENTAIRE DE PRODUITS CASHERS 34 rue de Paris // 01 42 83 07 87

OLIVIER REQUENA KINÉSITHÉRAPEUTE 65 rue de Paris

ATELIER TRAN DUPLAIX EBENISTERIE CRÉATION ET RESTAURATION DE MOBILIER - AGENCEMENT 25 bis avenue de Joinville // 01 48 86 99 21 tran.duplaix@gmail.com // tran-duplaix.com Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville de Joinville-le-Pont Hôtel de Ville // 23 rue de Paris // 94340 Joinville-le-Pont // 01 49 76 60 67 // direco@ville-joinville-le-pont.fr

D

ans le cadre des ateliers Emploi organisés par le CCAS, un atelier relooking complète l'aide faite aux demandeurs d'emploi. Celui-ci comprend du conseil en image, des études de couleurs, coiffage express, l'étude de son apparence pour mettre toutes les chances de son côté afin de réussir un entretien d'embauche. Cet atelier, à l'initiative de la ville, comprend l'accompagnement d'un référent de l'école de coiffure de Joinville, d'un conseiller Pôle emploi, sur inscription au CCAS. Mardi 7 février et mardi 6 mars à 14h Hôtel de Ville // CCAS 01 49 76 60 00

Emploi et entreprises joinvillaises

UN

petit-déjeuner des entreprises se tiendra mardi 6 mars de 8h30 à 10h30 à l’Hôtel de Ville, salle des mariages et aura pour thème « conduire un entretien annuel ». Intervenants : OPCALIA (Organisme Paritaire collecteur agrée interprofessionnel et régional).

SOLIDARITÉ

SOIRÉE DU 31 DÉCEMBRE AU GYMNASE LE CUIROT Vanessa, Jessica, Alexandra, trois Joinvillaises de 28 ans ont décidé de finir l'année par un geste d'humanité, un acte citoyen, offrir un repas aux hébergés du Gymnase Lecuirot : chocolats, galette des rois, jus de fruits, décoration. Elles ont été remerciées avec beaucoup de sincérité et d’émotion par les hébergés. 15


SCOLAIRE

Portes ouvertes au lycée Robert Schuman

L

e lycée Robert Schuman de Joinville propose de nombreuses formations. Des bacs professionnels comptabilité, secrétariat, commerce ; PNS (prospection, négociation, suivi de clientèle), bac général économique et social, bac technologique sciences et technologie de la gestion (STG). Le lycée dispense également des formations au BTS en formation initiale négociation et relation client, en management des unités commerciales et commerce international ainsi qu'un BTS en alternance en

négociation et relation client et assistant de gestion PME/PMI. Venez vous renseigner sur les formations auprès des élèves, des étudiants, des professeurs et de l’équipe de direction à l'occasion d'une journée portes ouvertes qui se déroulera le samedi 17 mars 2012 de 9h à 13h. Pôle Lycée 5 rue de l’Église 01 55 12 37 10 Pôle BTS 8 rue Vel Durand 01 55 12 37 40 www.ltpschuman.org

Les spectacles de Noël ZOOM ARRIÈRE

L

es spectacles de Noël ont eu lieu à la Scène Prévert du lundi 12 au jeudi 15 décembre, pour les écoles primaires, avec le spectacle « Contes d'Hiver » (photo ci-contre) présenté par la Compagnie du Chameau. Pour les écoles maternelles les spectacles de Noël ont eu lieu également à la Scène Prévert du lundi 5 au vendredi 9 décembre, les enfants ont assisté au spectacle « La Princesse Charabia » présenté par Théâtre Astral.

CENTRES DE LOISIRS

Mini-séjour La ville organise un miniséjour pour les 6/11 ans à « Les Longevilles-Mont-d’Or » (25) du lundi 27 février au vendredi 2 mars 2012 à « l’auberge montagnarde ». La station de Métabief-Mont-d'Or est au cœur du massif du Jura, au pied du Mont d’Or (1 463 m), aux portes de la Suisse et à proximité des lacs de Saint-Point (3ème lac naturel de France) et de Remoray (réserve naturelle). • Public : 20 places pour les enfants de 6 à 11 ans • Encadrement : 1 directrice et 3 animateurs diplômés • Conditions de transports : aller/ retour SNCF jusqu’à Frasne et autocar jusqu’au chalet. • Conditions d’hébergement : Chambre de 5 à 6 lits confortables, une restauration adaptée. • Renseignements et inscriptions : Service périscolaire 23 rue de Paris Tél. 01 49 76 60 60 s-periscolaire@ville-joinville-le-pont.fr

• Frais d’inscription : de 114,25 à 457 euros selon quotient familial Pièces à fournir pour le calcul du quotient familial : • Trois dernières fiches de salaire • Avis d’imposition 2011 • Quittance de loyer (locataire) • Remboursement d’emprunt (tableau d’amortissement) • Allocations diverses (familiales et logement) • Pension alimentaire (jugement de divorce) • Assedic (notification de décision + 3 derniers bulletins de versement) • Pension d’invalidité (relevé mensuel ou trimestriel)

5 555 5

16


JEUNESSE

JOB DES JEUNES : ORIENTATION, FORMATION ET MOBILITÉ

Jobs d’été 2012, c’est parti… Atelier relooking pour préparer un entretien Pour préparer au mieux vos entretiens d’embauche, l’équipe du Pij/point cyb vous propose un atelier vous permettant de valoriser votre image grâce aux conseils d’une professionnelle : auto-maquillage, colorimétrie, gestuelles, gestion du stress, travail sur la communication verbale et non verbale. Mercredi 14 mars Point Information Jeunesse Opération Coup de pouce CV et lettres de motivation L'équipe du Pij/point cyb propose de vous accompagner dans la réalisation de vos CV et lettres de motivation. Sur RDV Les rendez-vous à ne pas manquer • Jeudi 15 et vendredi 16 mars, le CIDJ, le Pôle Emploi, le Ministère de la Jeunesse et des Solidarités Actives et IDEEPOLE proposent les Journées jobs d’été à la cité des Sciences et de l'Industrie - Espace Condorcet. De nombreuses offres d’emploi vous sont proposées. • Mercredi 11 avril, l’Opération jobs d'été 94 organisée par le RIJ94 (Réseau Information Jeunesse du Val-de-Marne) est prévue à la Maison des Syndicats 11/13, rue des Archives à Créteil, métro Créteil Préfecture. Pour sa 7ème édition, il vous sera proposé « des offres, des conseils et des contacts sur place avec des employeurs potentiels ». > Renseignements / inscriptions au 01 48 85 00 38

La Mission Locale Intercommunale des bords de Marne Vous avez entre 16 et 25 ans, un conseiller vous accompagne dans vos démarches : • MOBILITÉ EUROPÉENNE SVE (Service Volontaire Européen), projet Léonardo, échanges de jeunes

• SOCIAL Logement, démarches administratives, santé… • ORIENTATION/FORMATION Offres de formation, contrats en alternance, aide à l’orientation (Parcours d’orientation professionnel) • EMPLOI Aide au CV, lettre de motivation, entretien d’embauche, mise en relation avec des entreprises… Permanence à la mairie de Joinville sur rendez-vous chaque mardi de 14h à 17h. Coordination insertion emploi 01 49 76 60 00

Nos Quartiers ont des Talents

L’

association a pour mission d’accompagner vers l’emploi, les jeunes diplômés minimum Bac + 4, de moins de 30 ans et issus prioritairement des quartiers populaires. Nos Quartiers ont des Talents a pour objectif de favoriser les rencontres avec le monde de l’entreprise pour que les jeunes diplômés puissent trouver un emploi à la hauteur de leur qualification. Ces rencontres prennent la forme d’un parrainage assuré par des cadres dirigeants et chefs d’entreprises qui

vont les accompagner efficacement en préparant l’insertion professionnelle (connaissance des codes de l’entreprise, simulation d’entretien d’embauche, valorisation de projet professionnel, confiance et ouverture du réseau professionnel). Pour plus d’informations et vous inscrire : www.nosquartiers-talents.com Tél. 01 49 76 90 22

INGEUS

Société spécialisée en insertion professionnelle aide les jeunes sans emploi, à réaliser leur projet par le biais du Contrat d'autonomie. Un conseiller unique vous coache pendant 6 mois pour favoriser votre insertion professionnelle pour trouver un emploi stable, accéder à une formation qualifiante, créer votre entreprise. Le Contrat d’autonomie est accompagné d’une bourse de 300 € par mois pendant 6 mois versée selon l’assiduité et l’engagement dans la démarche. Le service Jeunesse, le Pij/point cyb, et le CCAS vous invitent à rencontrer un conseiller : • mardi 14 février 2012 à la Maison des Jeunes, 27 boulevard de l’Europe, • vendredi 17 février 2012 au Point Rencontre Égalité, passage des Acacias. Pour plus d’information n’hésitez pas à contacter : • le Pij/point cyb au 01 48 85 00 38 • le CCAS au 01 49 76 60 00 17


SPORTS L'appel de Londres et ses 5 anneaux olympiques. Aujourd'hui, Antoine Jesel n'a que ça en tête. Rameur handisport licencié à l'Aviron Marne et Joinville, il s'entraîne sans relâche pour aller chercher une médaille aux Jeux Paralympiques de Londres, l'été prochain.

ANTOINE JESEL

Objectif Londres A

vec ses 4 coéquipiers, Corinne, Rémy, Agnès et Mélanie à la barre, Antoine Jesel a terminé à la quatrième place les championnats du monde d'Aviron Handisport 2011. Un beau résultat qui qualifie l'embarcation tricolore pour les Jeux Paralympiques de Londres qui se dérouleront du 29 août au 9 septembre. Si cette quête olympique sonne comme un challenge extraordinaire, elle puise sa source dans un grave accident. En 2004, une voiture passe au rouge et percute sa moto. Il est projeté 15 mètres plus loin et souffre notamment d'une fracture ouverte du fémur. Il est plongé dans un coma artificiel pendant quelques jours. Un jeune chirurgien sauve sa jambe gauche après avoir envisagé l'amputation. 23 opérations et 2 ans pour re-marcher Antoine reste 6 mois allongé sur un lit d'hôpital, subit pas moins de 23 opérations, dont de douloureuses greffes de peau, notamment sur sa cheville très abîmée. Au total 2 années lui seront nécessaires pour enfin re-marcher. Avec une cheville presque totalement bloquée et une cuisse aux muscles atrophiés, Antoine, qui a débuté l'aviron à 11 ans et décroché un titre de champion de France junior, ramera désormais en catégorie handisport. « Pour ramer, j'utilise une planche de pied articulée et je prends un 18

1

2

1 Entraînement matinal avec Olivier Duffet

2 Antoine sur son Wattbike

traitement de fond à base d'antiinflammatoires sans lequel je dois marcher avec une canne », précise Antoine. S'il ne peut pas marcher longtemps ni se mettre à genou, Antoine souligne que « [son] handicap est bien présent, mais minimal en regard de beaucoup d'autres ». Ce handicap « minime » le met face à des situations gênantes au quotidien. « Lorsqu'il m'arrive de demander à passer devant les gens dans des files d'attente, malgré ma carte d'invalidité, on me prend parfois pour un menteur. » Équipage paralympique recherche partenaires pour préparer les JO de Londres Pour se consacrer à sa quête olympique, Antoine a mis son métier d'assistant-réalisateur entre parenthèses. « L'aide de la fédération française de handisport est symbolique même si la Fédération Française d'Aviron nous soutient également. Pour progresser collectivement, la fédération organise des stages.

La catégorie quatre de pointe avec barreur LTA concerne les équipages mixtes composés de rameurs avec un handicap minimal capables de réaliser entièrement le geste de l’aviron sur un siège à coulisse en utilisant leurs jambes, torse et bras (Legs,Trunk and Arms).

3

3 La planche de pied articulée qu'utilise Antoine

Mais pour nous mettre au niveau de concurrents au statut quasi professionnel, nous devons trouver des partenaires afin d'organiser des stages supplémentaires pour ramer ensemble. Chantal Allain, conseillère municipale à la Jeunesse, au Sport et aux Personnes handicapées, nous aide énormément pour trouver des partenaires locaux, notamment l'hôtel Kyriad, Bérec Immobilier, le traiteur de la Mairie, Var Garage et ACPLV. C'est un vrai bonheur d'être ainsi soutenu ». Pour progresser individuellement, Antoine s'entraîne en club, à l'Aviron Marne et Joinville, avec un partenaire valide, en l'occurrence Olivier Duffet, l'entraîneur senior de l'AMJ. Avant les Jeux Paralympiques de Londres, Antoine et ses partenaires devront valider leur ticket lors des prochains championnats de France, fin mars. Ils pourront alors mettre cap sur Londres pour aller chercher un podium avec au-dessus de la tête, 5 anneaux et le drapeau tricolore.


SPORTS ART DU BERIMBAU

4ÈME RENCONTRE HANDI-VALIDE

Un autre regard sur le handicap À

l'occasion de l’anniversaire de la loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005 dite loi Handicap, Chantal Allain, conseillère municipale déléguée à la Jeunesse, aux Sports et aux Personnes handicapées et le Service jeunesse, organisent la 4ème rencontre handi-valide le samedi 11 février. PROGRAMME À 10h, à la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, le service jeunesse proposera un panel d’activités de sensibilisation aux handicaps à travers une initiation à la langue des signes, des parcours de motricité, concours de goût… À 14h, les enfants du CMEJ ouvriront la manifestation au Gymnase Lecuirot par une « Flash Mob ».

De 14h à 18h, des défis sportifs et ateliers se succéderont autour de la boccia, du basket, du tir à la carabine lazer, la sarbaccane, des parcours chrono fauteuil... avec les sportifs de l’Association des Paralysés de France de Joinville, en collaboration avec les résidences APF d’Île-de-France. De nombreux cadeaux seront à gagner ! À 17h30, William et Quentin offriront une démonstration de Freestyle Basket. Renseignements Service Jeunesse 01 49 76 94 22. Samedi 11 février Merci aux partenaires Accrovital, Orpi Berec, Hôtel Kyriad, Traiteur Ragot, Le pain paysan, La Crêperie.

Capoeira et Jogabonito

Le

club de capoeira « Art du Berimbau » lance, pour la quatrième fois consécutive, le projet « Joga Bonito no final de semana ». Cet événement a pour but de réunir de nombreux danseurs venus de toute l’Île-deFrance autour de la passion de la capoeira durant un week-end entier tout en récoltant des dons pour une association. Cette année, un partenariat a ainsi été établi avec l’association « Afrique Lemou » pour récolter des fournitures scolaires à destination des enfants du Maroc et du Vietnam. Cette initiative est l’œuvre du professeur Nuno, qui pratique la capoiera depuis près de vingt ans. Le projet Joga bonito s’inscrit ainsi dans une approche sociale plus générale de la capoeira développée par l’association, consistant à favoriser l’insertion sociale des jeunes grâce au sport et à l’apprentissage d’une nouvelle culture. 4 et 5 février Gymnase Pierre François Ouvert au public alexis.jonathan@hotmail.fr

VACANCES DE FÉVRIER

Le BCJ en stage Le

Basket Club de Joinville organise un stage de basket pendant les vacances de février du lundi 20 au vendredi 24 février de 9h30 à 17h pour les catégories mini-poussins, poussins, benjamins et minimes. De nombreux concours de tirs avec des lots à gagner seront notamment organisés, en plus des entraînements. Pour participer à ce stage, une fiche d’inscription et un chèque de 45 euros doivent être renvoyés au BCJ. Contact Dodzi 06 27 17 39 73 Gymnase Pierre François 23 rue Émile Moutier

19


LOCAL ZAC DES HAUTS-DE-JOINVILLE

Première pierre La première pierre de la ZAC des Hauts-de-Joinville a été posée lundi 16 janvier par Jean-Jacques Gressier, maire-adjoint à l'Urbanisme et au Cadre de vie, entouré de nombreux élus de la ville et du département ainsi que de nombreux acteurs du projet.

L

ors de la pose de la première pierre de la ZAC des Hauts-de-Joinville, organisée par le groupe Eiffage, maître d'œuvre de la ZAC, Jean-Jacques Gressier s'est déclaré « très heureux de poser la première pierre de l’îlot B du nouveau quartier des Hauts-de-Joinville ». Il a poursuivi en se félicitant que « le plus gros projet de rénovation urbaine que Joinville n’a jamais connu se concrétise enfin, après plus de 10 ans d’incertitudes, de révision de copies, de changements de cap... ». Pour creuser le trou qui va accueillir la résidence de 130 logements qui composent l'îlot B de la ZAC, 27 000 m3 de terres ont été excavés, l'équivalent de 2 100 camions. Auparavant, environ 3 000 m3 de résine à base de sable ont été injectés entre 10 et 17 mètres de profondeur afin de combler les carrières qui jonchaient le sous-sol de la future résidence qui comptera un Monoprix, des commerces et un parking public de 60 places.

Pour soutenir l'édifice, les fondations du bâtiment comportent 72 pieux en béton armé, forés jusqu’à 20 mètres de profondeur, ancrés sous le sol des carrières comblées. Le diamètre de ces pieux varie entre 60 centimètres et 1,20 mètre. Le chantier va désormais avancer au rythme d'un niveau par mois pour les trois niveaux de sous-sol de l'îlot B avant d'arriver au niveau du sol, de bâtir les commerces et poursuivre vers les niveaux d'habitation.

> L'équivalent de 2 100 camions-benne ont été necessaires a l'excavation des 27 000 m3 de terre < La première pierre de la ZAC

L’AGENCE LOCALE DE L’ÉNERGIE

Développement durable L’Agence Locale de l’Énergie qui dessert notre territoire tiendra ses permanences tous les 1er et 3ème jeudis de chaque mois, de 14h à 17h, sans rendez-vous, au 4ème étage de l’Hôtel de Ville. Des conseillers vous renseignent sur toutes les questions liées à l'énergie (isolation, chauffage, etc.). Prochaines dates : les jeudis 2 et 16 février et les jeudis 1er et 15 mars.

CONSEILS DU MOIS Un isolant pour vos fenêtres Une sensation de froid à côté de vos fenêtres ? Si vous n’avez pas la possibilité de les changer, vous pouvez opter pour une solution provisoire : le survitrage plastique. Il s’agit d’un film transparent qui permet la création d’une épaisseur d’air isolante. Pour un faible coût, en attendant de recourir aux nappes du néocomien, vous pouvez réduire d’environ 5 % vos consommations de chauffage et profiter d’un meilleur confort pour l’hiver. Diminuer les fuites d’air inopportunes Des courants d’air dans votre logement ? Il existe quelques solutions à moindre coût, pour améliorer votre confort. Les défauts d’étanchéité des fenêtres peuvent être atténués grâce à la pose de joints ou de rideaux épais. Vous pouvez aussi limiter les déperditions de chaleur en installant un bas de porte. AGENCE LOCALE DE L’ENERGIE / MVE 12 boulevard Rouget-de-Lisle 93100 Montreuil 01 42 87 99 44 contact@agence-mve.org www.agence-mve.org

20


LOCAL SÉCURITÉ ROUTIÈRE

L’éthylotest obligatoire dans la voiture Après le gilet fluorescent et le triangle de signalisation, l'éthylotest devient obligatoire dans la voiture à partir du 31 mars. L'alcoolémie au volant, qui a détrôné la vitesse au palmarès des causes de mortalité routière, est clairement visée par les pouvoirs publics.

A

nnoncée fin novembre par le Président de la République, l’obligation pour chaque automobiliste de posséder un éthylotest dans son véhicule, au risque de se voir verbaliser d’une contravention à 17 €, sera effective au début du printemps prochain. Cette mesure s'appuie sur les statistiques qui montrent que l’alcool est désormais la première cause de mortalité routière et représente un tiers des accidents mortels. Les pouvoirs publics, qui visent à faire passer le nombre de tués sur les routes sous la barre des 3 000 victimes, s’attaquent ainsi à ce fléau en faisant respecter la limite légale d’alcoolémie (0,5 g/l de sang). Les autorités ont toutefois prévu une période de tolérance jusqu'à l'automne afin d'inciter les automobilistes à s'auto-évaluer. La voie de l'autodépistage privilégiée Olivier Dosne, député-maire de Joinville, est membre de la Mission d'information relative à l'analyse des causes des accidents de la circulation et à la prévention routière à l'Assemblée nationale. « Trop souvent négligée jusqu’à présent, la voie de l’autodépistage semble constituer l’un des axes de travail les plus prometteurs dans la mesure où elle procède d’une démarche de conviction personnelle a priori plus efficace qu’une hypothétique évolution du comportement liée à une quelconque « peur du gendarme ». Olivier Dosne ajoute que « si

chaque conducteur disposait à bord de son véhicule d’un éthylotest, se conformant ainsi à une obligation qui figure à l’article L. 234-14 du code de la route depuis 1970 mais qui n’est jamais entrée en vigueur faute de décret d’application, il pourrait, en cas de doute sur son taux d’alcoolisation, renoncer à son déplacement ou décider de laisser le volant à un tiers en connaissance de cause. S’il prenait malgré tout la décision de prendre la route, sa responsabilité personnelle s’en trouverait aggravée puisqu’il ne pourrait même pas plaider l’ignorance ou la bonne foi. » Des éthylotests seront mis à la disposition des Joinvillais, à partir du mois de juillet, à l’accueil de la mairie et de la mairie annexe, sur présentation d’un justificatif de domicile.

Tant qu’il y aura des morts... la nouvelle campagne choc pour la sécurité routière

L

e 22 janvier dernier, la Sécurité routière présentait une nouvelle campagne de sensibilisation, diffusée à la télévision et dans les salles de cinéma. Filmée en noir et blanc, mêlant images réelles d’accident de la route et images de fiction, « Tant qu’il y aura des morts » déroule, pendant 45 secondes, des scènes poignantes qui se succèdent, soutenues par une voix off qui dresse un constat sans appel : « Tant que nous commettrons des infractions, il y aura des morts ». Les scènes d’accident font le tour des négligences : abus d’alcool, dépassement de vitesse, usage inapproprié du téléphone au volant, non-respect des autres usagers... Le film appelle à un nouvel élan pour inciter chacun à réagir, à prendre ses responsabilités pour devenir acteur de la sécurité sur la route, sur laquelle 3 970 personnes ont perdu la vie en 2011. dangersdelaroute.securite-routiere. gouv.fr

21


LOCAL

Conférence-débat

sur l’emploi et la santé

L

e 15 février, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé sera à Joinville pour une conférence-débat sur le thème de l’emploi et de la santé. Dans un contexte économique difficile marqué par la crise des finances publiques et un taux de chômage qui atteignait les 9,3 % au dernier trimestre 2011, l'inquiétude de près de neuf Français sur dix pour 2012 reste le chômage. Une inquiétude à laquelle les pouvoirs publics entendent répondre à travers une politique de l’emploi adaptée. Parmi les autres préoccupations majeures des Français figure également la pérennité du système de santé dans un contexte financier contraint. Contrôler le déficit de la sécurité sociale tout en préservant la qualité des soins constitue un véritable défi pour l’avenir du système de santé français, considéré comme l’un des meilleurs au monde. Xavier Bertrand, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Santé, se déplace ainsi à Joinville pour livrer son analyse de la situation de l’emploi et du système de santé, présenter les pistes de réflexion, les chantiers à l’œuvre et répondre à vos questions. Mercredi 15 février à 20h Hôtel de Ville

Réunions de quartier P

résenter le bilan de mi-mandat de l’équipe municipale et renforcer le dialogue entre les habitants de Joinville et leurs élus, tels sont les objectifs des réunions de quartier prévues au cours des mois de février et mars. Les réunions de quartier donnent davantage de visibilité aux engagements de la municipalité. C’est pourquoi Olivier Dosne, maire de Joinville-le-Pont, accompagné par l'équipe municipale, se rendra dans chacun des quartiers de la ville, à la rencontre des Joinvillais pour répondre en direct à leurs questions.

22

Quartier Polangis Jeudi 9 février | 20h15 École primaire Polangis 56 avenue Oudinot

Quartier Vautier Jeudi 15 mars | 20h15 Salle des Mariages Hôtel de Ville, 23 rue de Paris

Quartier Palissy Jeudi 16 février | 20h15 École primaire Palissy 31 avenue des Platanes

Quartier Europe Jeudi 22 mars | 20h15 École Eugène Voisin Rue du Pourtour

Quartier Hauts-de-Joinville Jeudi 8 mars | 20h15 Salle des Mariages Hôtel de Ville, 23 rue de Paris

Quartier de la Marne Jeudi 29 mars | 20h15 Salle Portofino 12 ter île Fanac


LOCALE

SNL,

le logement solidaire en Île-de-France Depuis plus de 20 ans, l'association Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL) crée des logements pour offrir un toit à des personnes en difficulté. Le locataire relogé, qui paie un loyer, est accompagné par des équipes bénévoles et des professionnels de SNL. Avec ces logements temporaires, l'association vise la réinsertion de personnes en grande précarité.

P

eu avant Noël, l'inauguration d'un appartement refait à neuf à Joinville, propriété de Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL), est célébrée en petit comité. L'appartement a été entièrement refait et isolé afin de réduire au minimum les charges du locataire. D'une surface de 42 m², il a été financé par des subventions de l'État, de la Région, du Conseil régional, du Conseil général, de la Ville et par le 1 % logement. 30 000 euros sont apportés en fonds propres par SNL, dont la moitié par la fondation Abbé Pierre. Le groupe bénévole de Joinville, composé de 8 personnes, a donc dû trouver 15 000 euros de dons. Créée en 1988 dans le but d'ouvrir l'accès au logement social à des personnes qui s'en trouvent exclues de par leur précarité et leurs faibles ressources, SNL opère via des associations départementales à Paris, en Essonne, dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine et dans le Val-de-Marne. L'association compte aujourd'hui 800 logements, plus de 1 000 bénévoles et conserve son principe fondateur : un petit groupe dans une ville ou un quartier qui porte le projet de l'association dans son secteur afin de trouver les logements, les acheter et accompagner les personnes logées. SNL Val-de-Marne, dont le siège est à Joinville, existe depuis 2004

1 Inauguration du logement SNL de Joinville

et fonctionne avec une équipe de 6 salariés, administratifs et travailleurs sociaux. Dirigée par Pierre Anquetil, elle totalise 50 logements et une dizaine de groupes de bénévoles dans le département. Si le but de SNL est de louer des appartements à des tarifs modiques, les modes de fonctionnement peuvent varier. Pierre Anquetil explique : « La plupart du temps, nous achetons les logements que nous louons. Il arrive également que nous signions avec le propriétaire un bail à réhabilitation. Dans ce cas, ce dernier nous confie un logement en mauvais état que nous réhabilitons. Le bail court alors sur une période de 15 ans durant laquelle le propriétaire nous donne l'usage du logement. » Autre formule utilisée par l'association, le bail gratuit d'une durée de 3 ans : « le propriétaire renonce ici à la perception du loyer

2 Le siège de SNL Val-de-Marne, dans les résidences Barbusse

Générosité des bénévoles, des donateurs et des propriétaires, ressource indispensable de SNL

et bénéficie d'un reçu fiscal délivré par l'association correspondant au montant du loyer ». Au-delà du logement, l'association encadre et accompagne les locataires. Pierre Anquetil souligne : « Les travailleurs sociaux ont une relation d'utilité indispensable. Les bénévoles, par le lien humain et gratuit qu'ils tissent avec les locataires, instaurent un climat de confiance et de bienveillance. Ensemble, ils permettent à des gens cassés par la vie de reprendre une dignité avant de retrouver un logement pérenne ». SNL est en constante recherche de bénévoles, pour accompagner les locataires et développer les réseaux de l'association. Si vous avez un peu de temps à consacrer à une action sociale, si vous êtes capable d'écouter sans juger, les portes de SNL vous sont grandes ouvertes. contact@snl-valdemarne.org www.snl-union.org 23


24


CULTURE Il est né à Washington et a grandi en France. S'il a cultivé son jeu au piano aux côtés de grands jazzmen américains, il a ouvert et enrichi son répertoire, n'hésitant pas à utiliser l'électronique pour revendiquer un jazz en mutation. C'est un très grand nom du jazz que Joinville accueille le 11 février à la Scène Prévert.

TRIO JAZZ ACOUSTIQUE

Laurent de Wilde

Un jazz qui revendique sa mutation Il s’intéresse alors à la révolution électronique qui selon lui redéfinit radicalement le jazz contemporain. Son travail aboutit à un album qui, en rupture avec ses formations acoustiques précédentes, revendique un jazz en mutation. Le titre de l'album, « Time For Change », annonce la couleur en 2000.

© Antoine Legond

E

n 1998, Laurent de Wilde est récompensé par une victoire de la musique comme nouvel artiste jazz, un an après avoir sorti son album en trio et quartet, « Spoon a rhythm ». Son trio tournera intensément en Europe, aux États-Unis et au Japon pendant plus de deux ans. Mais les chemins balisés du jazz acoustique ne conviennent pas au jeune homme qui intègre l'École Normale Supérieure en 1981, section philosophie et qui, en 1983 à l’occasion d’une bourse d’études musicales, se rend à New-York au Brooklyn Campus de l’université de Long Island. A l’expiration de sa bourse six mois plus tard, il s’installe définitivement à New York. Avec les encouragements et les conseils de ses aînés, il se produit en ville et rejoint le groupe du trompettiste Eddie Henderson. Après 6 albums acoustiques sortis entre 1987 et 1997, de « Off the boat » à « Spoon-a-Rhythm », il change d'univers sans couper ses racines.

Le groupe donnera plus d’une centaine de concerts en France et à l’étranger. Enrichi de cette expérience, Laurent de Wilde enregistre « Stories », sorti au printemps 2003. En 2004, il sort un nouvel opus, « Organics ». En février 2006, il se tourne à nouveau vers le trio acoustique avec « The Present », un album riche et rythmé. Le piano à la moulinette du computer Entre deux tournées, Laurent de Wilde confronte les deux mondes

Laurent de Wilde est considéré comme l'un des meilleurs pianistes de jazz de la scène actuelle.

qu’il parcourt depuis vingt ans et enregistre la rencontre d’un piano acoustique et d’un ordinateur. Sous la forme d’un duo avec Otisto 23, il produit des sons issus de son piano, avec ou sans clavier, qu’Otisto enregistrera à la volée pour les mettre en boucle, les traiter et construire la musique en avançant au gré des propositions du piano ou de l’ordinateur. Dans l’album « PC Pieces » qui parait en septembre 2007, l'artiste raconte le long chemin aboutissant à ce disque. En 2010, le projet perdure avec un deuxième volume intitulé « Fly ! » où le rapport entre l'ordinateur et le piano s'épure, la musique est plus instinctive, plus émotive, la respiration plus rythmée. Entre-temps, Laurent réalise et tourne notamment avec le projet jazz de Diane Tell autour de Boris Vian (« Dr Boris and Mister Vian ») et participe à la co-écriture et à la présentation d’un documentaire pour Arte autour de Thelonious Monk, figure majeure du jazz, et du livre qu'il lui a consacré. Il tourne actuellement en sextet avec un spectacle de lectures musicales, avec notamment le comédien Jacques Gamblin. Laurent de Wilde travaille actuellement à la composition de son nouvel album en trio acoustique avec lequel il investira la Scène Prévert le 11 février avant de proposer une Master Class ouverte aux élèves de l'école de musique de Joinville et à quelques passionnés. 25


CULTURE

À

l’occasion de la Saint-Valentin, Joinville-le-Pont rend hommage aux amoureux ! Venez enregistrer votre déclaration d’amour à l’Espace Multimédia et au cinéma à partir du 1er février. Les plus belles seront diffusées le dimanche 12 février à 15h au cinéma à l’occasion d’un CinéDuo : 2 films, une ambiance (décoration, petite restauration et surprises). Tarif 5 €, renseignements 01 49 76 60 10. • L’ARNACOEUR de Pascal Chaumeil avec Romain Duris et Vanessa Paradis La comédie romantique de l’année 2010, pétillante d’humour, d’originalité et de fantaisie. A savourer entre amoureux ou en famille. • PS : I LOVE YOU de Richard LaGravenese avec Hilary Swank et Gérard Butler Les paysages irlandais, la musique et l'amour seront les maîtres mots de ce film touchant interprété par Hilary Swank (Million Dollard Baby), digne héritière des stars du vieil Hollywood.

Dates et horaires de la prise de son des déclarations d’amour • Espace Multimédia jeudi 9 février de 16h à 17h • Cinéma mardi 7 février de 14h à 14h30 et mercredi 8 février de 14h à 14h30.

Srabble Le Scrabble Club Joinvillais a ouvert une initiation au scrabble pour adultes tous les lundis de 14h à 16h30, à la salle de la cafétéria de l’Hôtel de Ville. Si vous êtes intéressé, contactez Paule Chambreuil au 01 43 09 97 72 ou au 06 81 65 65 64, email chambreuil.paule@neuf.fr. 26

Sabor latino

L’

association Sabor Latino organise un après-midi découverte d’un style de samba original inventé par un danseur venu de l’univers du hip-hop, Steady. Chorégraphe, professeur et danseur de hip-hop, ce dernier a rencontré la samba il y a 10 ans, lors d’un stage de break dance qu’il organisait dans une favela de Rio de Janeiro. Delagado, figure illustre de cet art, l’initie le premier aux principes de base de la samba. Inspiré par ces mouvements, il décide d’harmoniser les techniques de jambes des danseurs de samba et des danseurs de jazzrock pour créer un nouveau style de samba, rapide et incisif.

Rendez-vous dimanche 5 février de 14h à 16h au collège Charcot pour tenter l’expérience ! Tél. 06 87 60 99 38 // www.saborlatino.fr Tarif 15 euros

ÉRIC DUBOIS © Pierrick Bourgault

Les amoureux à l’honneur !

Auteur de plusieurs recueils, Éric Dubois publie ce mois-ci « Ce que dit un naufrage » chez Encres Vives (Encres Vives, 2 allée des allobroges 31 770 Colomiers). Il tient deux blogs : • Le Capital des Mots http://le-capital-des-mots.fr • Les Tribulations d'Éric Dubois http://ericdubois.net

Groupe vocal Chansons Tonalités CONCERT ORGANISÉ PAR LE LIONS CLUB

C

et ensemble vocal, créé en 1994, rassemble une quarantaine de choristes, tous amateurs et animés du même désir : faire partager la chanson française au public. Ils chantent à 4 voix mixtes et sont accompagnés par une pianiste professionnelle, Virginie Peyral. Ils interprètent, sans partition avec un jeu de scène, un répertoire de la chanson française dans lequel on retrouve le sens du rythme, la fantaisie, l'humour, la poésie, mais aussi l'émotion sous la conduite de leur chef de chœur, Jean-Noël Cusey. Le groupe vocal « Tonalités » rend hommage à de nombreux interprètes des dernières décennies. Ils montrent en permanence leur plaisir de chanter, une joie qu'ils offrent aux auditeurs en les invitant à chanter avec eux. http://tonalites.free.fr Samedi 10 mars à 20h30 Scène Prévert Tarifs 10 € et 5 € // Réservation 06 77 24 90 97


CULTURE

Hip-Hop Original Créée en septembre 2010 par Olivier Perotin, l'association Hip-Hop Original propose des cours de danse hip-hop à Joinville depuis septembre 2011. Avec déjà 68 fidèles élèves, Olivier Perotin dispose d'un solide vivier. Celui que ses élèves appellent « Titou » est professeur d'EPS et enseigne la danse depuis 10 ans, notamment à l'institut de danse et de formation professionnelle Kim Kan. Parallèlement, il intervient auprès de la Fédération Française de danse pour développer les compétitions (ou battle) de hip-hop en France. L'association propose 2 cours le lundi de 19h à 20h15 (cours jeunes de 8 à 15 ans) et de 20h30 à 22h (adolescents-adultes). Un cours enfant a lieu le jeudi à 17h45 (de 5 à 10 ans), le tout au gymnase Chapou. Dans les cartons de Titou, de nombreux projets, dont l'ouverture d'un cours niveau « avancé » la saison prochaine. Il souhaite également développer des animations à Joinville autour de la culture hip-hop et urbaine. Le 23 mai prochain, il présentera sur la Scène Prévert avec ses élèves le fruit d'une année de travail. hiphoporiginal.fr 06 63 33 42 96 ou 09 81 85 31 97 hiphop.original@laposte.net Gymnase René Chapou, boulevard de Polangis

JOINVILLE EN SCÈNE LES TALENTS JOINVILLAIS À L’HONNEUR ! Persuadée que Joinville regorge de talents, la Ville lance un appel à candidatures pour le tremplin Joinville en Scène ! qui se déroulera le samedi 12 mai 2012. Musiciens, chanteurs, danseurs, humoristes, faites-vous connaître auprès de la Scène Prévert qui vous accueillera et vous aidera dans votre candidature. Et surtout, ne tardez pas, le nombre de places est limité ! SERVICE CULTUREL 1er étage de l’Hôtel de Ville 23 rue de Paris Tél. 01 49 76 60 10 e.bacle@ville-joinville-le-pont.fr

Le Concert impromptu « Allemagne-Brésil »

F

ormé de cinq virtuoses ayant choisi de défier les lois de la musique de chambre, le Concert impromptu est présent depuis 1989 sur les scènes nationales et à l’étranger, où il fait entendre sa musique, inventive, brillante, parfois ludique, toujours exigeante.

dans un travail autour de la musique de JeanSébastien Bach et des musiques populaires brésiliennes. La scénographie joue sur la dramaturgie d’une partie de football imaginaire. Le travail conjugué de la plasticienne Katrin Bremermann et de la chorégraphe MarieLise Naud installe les musiciens dans un terrain de football stylisé. L’installation vidéo de Philippe Andrieux nous plonge dans des phases de jeu quasi irréelles de grands footballeurs des années 70 et 80. Le Concert impromptu fait de la musique le ballon, des musiciens les joueurs d’une confrontation amicale.

Une flûte, un hautbois, une clarinette, un basson, un cor : avec ces instruments premiers dédiés aux forces profondes de la nature, le Concert impromptu compose son propre théâtre de musiques. Le spectacle « Allemagne-Brésil » met en scène les musiciens du Concert impromptu

Samedi 31 mars 2012 à 20h30 Scène Prévert Tarifs 10 € et 5 € Vente de billets : Service culturel 1er étage de l’Hôtel de Ville Du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30, le samedi de 10h à 12h. Renseignements 01 49 76 60 10 27


FEUILLETON

Le mystère de J Un ouvrage Littinéraire de Bruno Ruslier RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS La mystérieuse disparition sur le pont de Joinville des quatre malfaiteurs de l’hippodrome du Tremblay, la nuit précédente, fait sensation dans la ville. Le lendemain, le célèbre Victor le Magicien est capturé par les malfrats et séquestré dans l’usine de Charles Pathé.

ÉPISODE 21 Dimanche 10 juillet 1910, 18h30, dans l’usine Pathé Frères.

VERSION AUDIO SUR INTERNET « Le mystère de Joinville » est disponible en version audioguide. Les adeptes du feuilleton de Bruno Ruslier peuvent télécharger les épisodes pour écouter les aventures de Victor directement où elles se déroulent.

Retrouvez tous les épisodes passés sur www.ville-joinville-le-pont.fr

28

Itinérance : cet épisode du Littinéraire se lit face à la cité du cinéma, 1 quai Gabriel Péri.

- Ainsi, vous pensez avoir percé le secret du mystère de Joinville, voilà qui devient intéressant, raille le Hollandais avec condescendance. Mais avez-vous des preuves ? - Les preuves, elles sont à deux mètres sous la surface de l’eau juste à côté du pont, assène Victor dans un sourire victorieux. Il y a là une bouée qui flotte entre deux eaux, reliée par une corde à un coffre qui contient votre butin. Je l’ai vu de mes propres yeux lorsque je suis tombé de la tour. - Gode ferdoum ! jure le metteur en scène. C’est exactement ce que je voulais éviter ! explose-t-il. J’ai pourtant tout fait pour que personne ne monte sur ce maudit plongeoir aujourd’hui. - Comme cisailler les haubans qui le retiennent et provoquer sa chute ? avance Victor. - Exactement et le gardien des barques doit garder une belle bosse en souvenir de notre visite, ricane un complice. - Soit, vous avez découvert l’emplacement de notre butin, concède Peter retrouvant son calme, mais seulement par chance. Je vous mets au défi d’imaginer la mécanique que j’ai inventée pour réussir ce coup, monsieur le… magicien ! - Très bien, relève tranquillement Victor. Pour commencer, revenons à votre attaque de l’hippodrome du Tremblay. On signale quatre voleurs moustachus, habillés en noir, dans une automobile rouge très voyante, un peu trop peut-être. Votre voiture a sûrement dû quitter sa couleur rouge, pour retrouver une teinte plus discrète. Et je soupçonne votre décorateur de l’avoir habillé d’un revêtement… amovible.

- C’était un tissu très fin, une sorte de soie, précise l’homme au revolver. Je l’avais fixé sur le pourtour des portes et du capot. Dans la pénombre, impossible de voir la combine. - Lorsque vous êtes arrivés dans l’obscurité du pont, reprend Victor, vous étiez poursuivis par la sécurité de l’hippodrome et un barrage vous attendait sur l’autre rive. Alors, tout s’est joué très vite, chacun avait son rôle. Vous, dit-il en s’adressant au décorateur, vous avez déshabillé la voiture qui a repris sa couleur d’origine. - Ouais. J’ai mis tous les morceaux de tissu dans un sac lesté et je l’ai balancé dans la flotte. - La bouée, la corde, le coffre, tout était déjà prêt sur la banquette arrière, poursuit le magicien. Pendant votre fuite vous y avez enfermé la recette et une fois sur le pont, il ne restait plus qu’à lancer le tout par-dessus le parapet, à un endroit bien précis. - Vous êtes plus perspicace que je ne l’imaginais, fait Peter dans une moue de déception. Continuez ! - Une fois le magot en sécurité, il restait à franchir le barrage de la gendarmerie installé à l’extrémité du pont. Pour cela, vous avez utilisé tous les artifices du spectacle, explique Victor. Ainsi, vos vêtements étaient certainement réversibles et vos vestes noires ont changé de couleur en un tournemain. Les moustaches, naturellement, étaient fausses. C’est la raison pour laquelle vous êtes tous imberbes. Cependant… je dois avouer que je n’ai pas encore trouvé tous vos subterfuges. - Alors laissez-moi éclairer votre lanterne, raille Peter, trop heureux d’en remontrer au magicien. Je vous présente Mickael, c’est notre maquilleur et notre costumier. Il s’est en effet occupé des moustaches et de nos vêtements réversibles. Mais son talent ne s’arrête pas là. En effet ce soir-là, il a franchi le


FEUILLETON

barrage déguisé en femme et la gendarmerie n’y a vu que du feu. - Cependant, réfléchit Victor, trois hommes et une femme auraient dû attirer l’attention ? - C’est pour cela qu’il n’y avait qu’un couple dans l’automobile noire ! l’asticote Peter. - Où étaient donc vos deux autres complices ? - Mais à bicyclette ! s’exclame Peter ravi de mystifier son adversaire. - Mais deux bicyclettes ne tiennent pas dans un coffre d’automobile. Le dépôt de celluloïd Collection Fondation Jérôme Seydoux-Pathé © droits réservés Puis se remémorant la conversation avec le réserves sont stockées dans un dépôt restaurateur Jullien, Victor ajoute : à l’écart des ateliers. Puis d’un geste - J’y suis ! Vous aviez des vélos avec de son revolver, il ordonne d’une voix des charnières, n'est-ce pas ? dure : tournez sur votre droite ! C’est - Voici leur inventeur : Hans, mon au bout de la rue, au centre de l’usine. décorateur. Avec un habile système Vous verrez c’est un endroit étonnant, d’articulation, il a réussi à faire certains disent même détonnant ! tenir deux bicyclettes pliantes dans s’amuse-t-il dans un rire gras. le coffre, fanfaronne le malfaiteur. Le groupe s’immobilise devant une Il nous a suffit de les en extraire porte avec un panneau « Attention pour que deux cyclistes suivis explosifs ». Le décorateur tire une d’une voiture noire avec un couple à pince-monseigneur de son sac et bord se présentent au barrage des entreprend de forcer la serrure. gendarmes. Tout cela s’est déroulé - Savez-vous quelle est la quantité en une minute, montre en main. de celluloïd contenu dans ce dépôt ? (…/…) Vingt tonnes pour être précis soit la Un revolver dans le dos, le production de deux mois à peine. Nous magicien descend les marches de sommes donc dans une véritable l’escalier extérieur du bâtiment, poudrière, installée en plein cœur encadré par les bandits. de Joinville-le-Pont. Hélas… une - Comme nous l’a expliqué tantôt ce explosion va se produire ici même et prétentieux de Charles Pathé, nous vous serez aux premières loges. sommes dans une usine hautement La serrure cède et la porte s’ouvre. dangereuse rappelle le metteur - Pourquoi tout ce stratagème juste en scène. Savez-vous comment on pour m’éliminer ? s’étonne Victor appelle les films de celluloïd ? d’une voix qu’il veut ferme. - Vous préparez votre reconversion - Parce que j’ai un contrat à remplir. comme guide de l’usine ? ironise - Un contrat ? Que voulez-vous dire ? Victor en guise de réponse. demande le magicien, incrédule. - « Les films flammes », monsieur le - Voyez-vous la réussite fulgurante mauvais perdant. Et oui, le celluloïd, de Charles Pathé agace beaucoup à base de nitrate, s’enflamme pour dans les milieux d’affaires et un rien. Pour cette raison, toutes les particulièrement à l’étranger.

- Un contrat pour détruire l’usine ? s’exclame Victor n’en croyant pas ses oreilles. - Mon client souhaite discréditer définitivement Charles Pathé. Je m’occupe de tout en échange d’une somme très confortable et surtout d’un nouvel avenir très loin d’ici. - Après cette explosion gigantesque avec des milliers de personnes alentour, la société Pathé Frères court droit à la faillite, grince des dents le magicien impuissant. Mais déjà une corde s’enroule autour de ses épaules. Deux malfaiteurs le ligotent étroitement au niveau du torse. Puis ils lui attachent les deux pieds avant de le jeter dans le dépôt au milieu de centaines de boites de celluloïd. - Adieu Victor, vous avez été valeureux et même… distrayant. - Espèce de canaille s’emporte le prisonnier, je te revaudrai ça. Pour toute réponse, Peter déroule une bobine en se dirigeant vers la porte. - Ce film de celluloïd va jouer le rôle d’une mèche. Il est suffisamment long pour que je m’éloigne de quatre-vingts mètres. Puis la flamme va remonter jusqu’au dépôt, et là, boom ! Adieu l’artiste ! - Tu iras en enfer et le diable dansera sur toi, lui crache Victor. - Le diable ? Mais c’est mon ami, il m’a même confié ses babioles ici bas, éclate de rire Peter, aussitôt imité par ses comparses. Victor ne goûte pas l’humour des criminels et assiste impuissant à la suite des événements. Aidé de ses complices, le malfaiteur achève de dévider la bobine de celluloïd à l’extérieur de l’entrepôt, sort un briquet et allume le film. Une flamme jaune verdâtre se propage instantanément en direction du dépôt. A suivre…

Iconographie : collection Bruno Ruslier. Crédits photographiques : droits réservés pour les ayants droits non identifiés.

Joinville-le-Pont

29


30


BIBLIOTHÈQUE Des rendez-vous littéraires d’hiver… jusqu’au Printemps des Poètes, la bibliothèque vous concocte des moments riches en émotions, en découvertes et en rencontres…

CONCERT- LECTURE

Printemps des poètes TROIS ENFANTS DU SIÈCLE

S

olange Boulanger, Dona Sévène et Mathieu Buscatto nous proposent de découvrir où redécouvrir, le temps d’un spectacle, trois artistes qui ont indéniablement marqué leur époque. À plus de 30 ans, George Sand s’éprend successivement de deux figures emblématiques de la jeunesse et du génie romantique du XIXème siècle, Alfred de Musset et Frédéric Chopin. Tous trois se rejoignaient dans leurs aspirations artistiques : Sand, inépuisable de cœur et d’âme, passionnément éprise de littérature, de musique et de liberté ; Musset, poète et dramaturge exalté, lyrique et ironique à la fois, génialement inspiré ; Chopin, compositeur immense et pianiste virtuose, exilé de sa Pologne natale dont il garda toujours un peu de terre avec lui, exclusivement voué à son art où il excellait dans les moindres détails. Leurs correspondances enflammées, entrelacées dans l’écriture de ce spectacle avec les œuvres musicales et littéraires,

plongent le public dans la vie tumultueuse et bouillonnante de cette Europe de l’époque. De Varsovie à Paris, en passant par Venise, Majorque ou Nohant, le spectateur assiste à la naissance d’un prélude de Chopin sous le regard complice et adorateur de Sand, à une scène de jalousie dans un cimetière vénitien, aux âpres négociations avec les éditeurs, à une profession de foi artistique de Delacroix… Interprétées par Dona Sévène, les œuvres majeures ou moins connues de Chopin, mais aussi de Liszt, Schubert, Galluppi, Pescetti et Mozart, rythment et ponctuent les odyssées artistiques et amoureuses des protagonistes incarnés par Solange Boulanger et Mathieu Buscatto qui redonnent vie également à d’autres grandes figures artistiques de l’époque (Delacroix, Mérimée, Sainte Beuve, Alfred de Vigny, Pauline Viardot, Buloz…). Théâtre et musique dialoguent, s’entremêlent, se font écho ou s’effacent pour raconter l’histoire au-delà des mots et des notes sous la forme d’une seule et même partition.

Samedi 17 mars 2012 à 15h30 à la Scène Prévert Public adulte // Entrée sur réservation à partir du samedi 11 février auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32

1, 2, 3… LIVRES CRÉATION DE MURIEL RIGAUD Vous aimez lire un peu, beaucoup, passionnément… Vous aimez les romans, les polars, la BD… Vous aimez plus particulièrement un auteur, un style… Alors nous vous invitons à nous faire découvrir un livre de votre choix lors d’une rencontre conviviale entre lecteurs. Samedi 11 février 2012 à 14h30 à la bibliothèque, participation sur réservation.

DIX LIVRES & VOUS À LA RENCONTRE DE NOUVEAUX TALENTS Nous vous invitons à une matinée littéraire entre lecteurs, où vous pourrez échanger autour des 10 premiers romans en lice pour le prix Cinélect 2012. Samedi 10 mars à 10h à la bibliothèque, merci de nous informer de votre participation au 01 49 76 60 32.

POUR MÉMO… Vous pouvez consulter le catalogue de la bibliothèque sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr

31


CULTURE

ESP@CE TIC Technologies de l’Information et de la Communication PROCHAINES INITIATIONS ET ATELIERS FÉVRIER & MARS Jeudi 9 de 15h30 à 17h30

Environnement graphique

Fichier dossier copier coller

Samedi 11 de 9h00 à 11h00

Multimédia

Acquisition vidéo

Samedi 11 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

Jeudi 16 de 15h30 à 17h30

Bureautique

Éditeur de texte

Samedi 18 de 9h00 à 11h00

Multimédia

Acquisition d'image

Samedi 18 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 21 de 18h00 à 20h00

Internet

Navigation sur le web

Jeudi 23 de 15h30 à 17h30

Bureautique

Traitement de texte

Samedi 25 de 9h00 à 11h00

Multimédia

Retouche d'image

Samedi 25 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 28 de 18h00 à 20h00

Internet

Messagerie en ligne

Jeudi 1 de 15h30 à 17h30

Internet

Messagerie instantanée

Samedi 3 de 9h00 à 11h00

Environnement graphique

Clic et entrée

Samedi 3 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 6 de 19h00 à 20h00

Accueil des nouveaux usagers

Jeudi 8 de 15h30 à 17h30

Internet

Réussir une recherche documentaire

Samedi 10 de 10h00 à 12h00

Environnement graphique

Fichiers dossiers copier coller

Mardi 13 de 19h00 à 20h00

Session collective d'accueil

Jeudi 15 de 15h30 à 17h30

Informatique

Ordinateurs périphériques et systèmes

Samedi 17 de 10h00 à 12h00

Environnement graphique

Editeur de texte

Mardi 20 de 18h00 à 20h00

Multimédia

Acquisition d'image

Jeudi 22 de 15h30 à 17h30

Informatique

Choisir son ordinateur

Samedi 24 de 9h00 à 11h00

Bureautique

Traitement de texte

Samedi 24 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 27 de 18h00 à 20h00

Multimédia

Retouche d'image

Jeudi 29 de 15h30 à 17h30

Informatique

Télécharger et installer des logiciels libres

Samedi 31 de 9h00 à 11h00

Bureautique

Tableur (les bases)

Samedi 31 de 11h00 à 12h00

Accueil des nouveaux usagers

L'espace multimedia est accessible à tous // Hall de l’Hôtel de Ville // 01 49 76 60 59 // multimedia@ville-joinville-le-pont.fr // www. ville-joinville-le-pont.fr 32

THÉÂTRE DYREK PROGRAMMATION FÉVRIER/MARS Samedi 4 février à 20h30 HAMADI DANS « C'EST LA GALÈRE, Y'A RIEN À FAIRE » Dans son spectacle, Hamadi, avec toute son énergie et son talent comique, nous apporte sa vision de la vie, de sa vie, avec sa galerie de personnages et son optimisme communicatif. EXPOSITION PEINTURES DE ROBERT DESNOUX « COULEURS D'AUTOMNE » Installé en Ardèche, Robert Desnoux expose dans les galeries les plus prestigieuses, et nous confie, pour un mois, ses dernières toiles. Son style contemporain, expressionniste et inspiré ne peut que toucher les amateurs de peintures. Entrée libre le dimanche, les jours de spectacle et sur réservation. Dimanche 18 mars à 15h MONSIEUR FANTÔME DE STÉPHANIE ROLLAND D'après « Le Fantôme de Canterville » (jeune public). Le fantôme qui n'arrive pas à effrayer la nouvelle propriétaire du manoir... Du 22 au 31 mars 3ÈME FESTIVAL DU THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK 10 jours, 10 spectacles, danse, théâtre, magie, cinéma, avec notamment Romain Bouteille (sous réserve). En février, spectacles surprises et répétitions publiques (sur réservations). PRÉPARATION DU JOURNAL "BOUGE DE L'ART" N°12", numéro spécial. Appel au courrier des lecteurs… THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK Tarifs 13 €, réservations 10 €, groupes et enfants 8 € 7 boulevard de Polangis 01 48 85 09 29


CULTURE AU PROGRAMME DE FÉVRIER/MARS

Cinéma Scène Prévert UN JOUR MON PERE VIENDRA (1h39)

UNE VIE MEILLEURE

Mercredi 1er février à 14h30 Dimanche 5 février à 15h Mardi 7 février à 14h30

(1h50) Mercredi 15 février à 14h30 Samedi 18 février à 20h30 Mardi 21 février à 14h30

Qui de Bernard, aristocrate psychorigide et bourré de tocs, ou de Gus, un filou généreux et porté sur l'alcool, sera le père de Chloé qui à la veille de son mariage s’est déjà trouvé un troisième père de substitution… une comédie qui ne manque pas de charme !

MILLENIUM : LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES (2h38) LE PACTE (1h45) Après l'agression de sa femme, Will Gerard est contacté par une organisation qui lui propose de faire justice... un thriller au scénario efficace avec l'inépuisable Nicolas Cage !

Interdit – de 12 ans Dimanche 19 février à 15h Mardi 21 février à 20h30

Dimanche 5 février à 18h30 Mardi 7 février à 20h30

LA COLLINE AUX COQUELICOTS J. EDGAR (2h15) Mercredi 8 février à 14h30 Mardi 14 février à 14h30 Mardi 14 février à 20h30 Le dernier Eastwood révèle les ombres et les replis ténébreux de l'histoire américaine en explorant la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle : Edgar Hoover interprété de manière magistrale par Léonardo Di Caprio.

(1h31) Mercredi 22 février à 14h30 Samedi 25 février à 20h30 Mardi 28 février à 14h30

SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE (1h30) Dimanche 26 février à 15h Mardi 28 février à 20h30

CINÉDUO À l’occasion de la Saint-Valentin, Joinville-le-Pont se met au service des amoureux ! À partir du 1er février, la Scène Prévert et l’Espace multimédia vous proposent d’enregistrer vos plus belles déclarations. Celles-ci seront diffusées le 12 février à l’occasion d’un après-midi Cinéduo à la Scène Prévert. Films et surprises feront le bonheur des amoureux… Renseignements 01 49 76 60 10.

SHERLOCK HOLMES 2 : JEUX D'OMBRES (2h07) Mercredi 29 février à 14h30 Dimanche 4 mars à 15h

(1h45) de Pascal Chaumeil avec Romain Duris et Vanessa Paradis

• PS : I LOVE YOU (2h06) de Richard La Gravenese avec Hilary Swank Tarif 5 €

Affiches cinéma : © Allocine.com

• L'ARNACŒUR LA VERITE SI JE MENS 3 (1h59) Samedi 3 mars à 20h30 Mardi 6 mars à 14h30 Mardi 6 mars à 20h30

SCÈNE PRÉVERT 23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance.

3€ 33


34


DÉMOCRATIE LOCALE

Procurations MODE D’EMPLOI

Pour les électeurs qui pensent ne pas être présents pour les scrutins des mois à venir (élection présidentielle les 22 avril et 6 mai 2012 et élections législatives les 10 et 17 juin 2012), la procuration est une solution simple et rapide pour exercer leur droit de vote. Il est conseillé de s’y prendre dès maintenant afin d’éviter la précipitation du dernier moment.

vers la mairie et son traitement, les démarches doivent être effectuées le plus tôt possible.

Qui peut voter à votre place ? Toute personne inscrite dans votre commune, mais pas obligatoirement dans le même bureau de vote. Attention : un même électeur ne peut détenir plus de deux procurations (dont une seule établie en France) ou deux procurations établies à l'étranger.

Quelle est la durée de validation de la procuration ?

Où faire la démarche ? Vous devez vous rendre en personne : • au tribunal d'instance du lieu de votre résidence ou de votre lieu de travail, • au commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de votre résidence ou de votre lieu de travail, • si vous résidez à l'étranger, à l'ambassade ou au consulat de France. Si votre état de santé ou une infirmité sérieuse vous empêchent de vous déplacer, sur demande (écrite), un officier de police judiciaire ou son délégué se déplacera à votre domicile pour établir la procuration. Un certificat médical ou un justificatif de l'infirmité doit être joint à la demande de déplacement à domicile. Quels papiers fournir ? Un justificatif d'identité (carte nationale d'identité, passeport, permis de conduire...).

Lors de l'établissement de la procuration, un formulaire particulier doit être rempli où sont précisées plusieurs informations sur la personne qui votera à votre place (le mandataire) : nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, et nom de jeune fille (pour les femmes mariées). Ce formulaire inclut une attestation sur l’honneur mentionnant le motif de l'empêchement. Depuis décembre 2003, il n'est plus demandé d'autres pièces justificatives. Quels sont les délais ? Dans le principe, une procuration peut-être établie jusqu’à la veille du scrutin, mais avec le risque pour le mandataire de ne pas pouvoir voter si la commune ne l'a pas reçue à temps. Pour tenir compte du délai d’acheminement de la procuration

Elle est valable pour une seule élection, mais pour les deux tours de scrutin, elle peut aussi être établie pour une durée maximale d'un an à compter de sa date d'établissement (si vous souhaitez une durée plus courte, indiquez le sur le formulaire). Si vous résidez hors de France, il est possible de donner procuration pour un scrutin ou pour une durée maximale de 3 ans. Puis-je la résilier ? A tout moment selon la même procédure que celle de son établissement : • soit pour changer de mandataire, • soit pour voter directement (en justifiant de son identité, sous réserve que son mandataire ne se soit pas déjà présenté). Dans les deux cas, il est fortement recommandé d'informer votre mandataire de ce changement, pour éviter toute complication. Comment se déroule le vote ? Le jour du scrutin, votre mandataire se présente à votre bureau de vote, muni d'une pièce justifiant de son identité, et vote en votre nom. 35


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois LISTE JOINVILLE AVEC VOUS // 23 ÉLUS

LISTE JOINVILLE EN MOUVEMENT // 5

Joinville solidaire : l’équipe municipale s’engage

Pourquoi je démissionne

E

L

n cette période de crise, il est de notre devoir de mettre en œuvre les moyens d’une véritable solidarité dans notre ville, que ce soit via notre Centre Communal d’Action Sociale, notre service économique ou encore les services qui s’occupent de Politique de la Ville. Ils sont tous professionnels, réactifs et ils ont su tisser de nombreux réseaux avec les autres partenaires locaux de l’aide sociale. Aussi, dotés de moyens croissants, ils sont en mesure soit de prendre immédiatement en charge la personne ou la famille qui rencontre un problème, soit de l’orienter vers le réseau qui lui apportera la réponse la plus adaptée. Le CCAS, dont le budget devrait encore augmenter de 10 % en 2012, a développé toute une panoplie d’aides facultatives, au premier rang desquelles se trouvent les aides alimentaires. Depuis l’hiver 2008, elles ont été attribuées à 60 % de foyers supplémentaires. En 2012, elles seront revalorisées pour les personnes seules. Le CCAS apporte aussi une réponse à tous les foyers victimes de surendettement ou ayant besoin d’une aide financière ponctuelle, grâce à la mise en place de prêts d’honneur. Une conseillère familiale récemment recrutée par la Ville accompagne par ailleurs les Joinvillais qui la sollicitent dans la gestion de leur budget. Les plus de 60 ans ne sont pas épargnés par la crise : afin d’apporter une réponse à leurs demandes croissantes, les secours d’hiver, qui les concernent plus particulièrement, augmentent 36

régulièrement (+ 19 % en 2011). Enfin, le CCAS accomplit un remarquable travail dans le cadre du CUCS sur des questions d’accès au droit comme la lutte contre la précarité énergétique, l’insalubrité ou encore l’accès au logement. Les demandeurs d’emploi sont aussi des publics envers lesquels la solidarité s’organise avec efficacité. C’est ainsi que près de 400 d’entre eux ont été accueillis en 2011 au CCAS, qui, après un diagnostic personnalisé, sait aiguiller vers les aides adéquates (le RSA par exemple). Il apporte aussi une aide à la rédaction de CV en partenariat avec l’espace multimédia, un service de photocopies ou d’envoi de courriers propose des ateliers « relooking », véritables séances de coaching personnel, etc. Une attention toute particulière est portée à l’insertion des jeunes, en partenariat avec la Mission locale ou notre partenaire INGEUS. De nouvelles aides seront mises en place pour eux en 2012, comme le BAFA citoyen par exemple. Enfin, l’effort communal de solidarité s’adresse aux sans-abri, repérés et suivis par les équipes des maraudes du CCAS. Ils bénéficient chaque nuit, de mi-novembre à fin mars, de 7 places d’hébergement d’urgence au gymnase Lecuirot et d’un accompagnement social qui obtient des résultats. VOS ÉLUS DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE

orsque je me suis engagée au PS et dans l’équipe de campagne des municipales, j’avais toute ma place à Joinville : enseignante au collège Charcot depuis 17 ans, animatrice de ciné-club, résidente, mère de 3 enfants scolarisés dans cette ville depuis toujours. Et puis comme parfois, surtout pour les femmes, l’engagement politique, que je vivais comme un prolongement presque naturel de mon action à Joinville, a été une épreuve de vie personnelle qui m’a conduite à un changement assez radical de vie. Il s’est agit alors de changer de métier, de domicile, bref d’une bonne part de vie : aujourd’hui, chef d’établissement-adjointe dans le 14ème arrondissement de Paris, je suis trop accaparée par mon travail et ces changements pour assurer même a minima mes fonctions d’élue : l’éloignement, les longues journées, mes enfants dont j’ai la charge seule, les conseils de classe et réunion en soirée constituent des obstacles insurmontables. Me voici à un autre poste, aux responsabilités élargies, mais au service des valeurs républicaines et humanistes que j’ai toujours défendues : égalité, solidarité, écoute de chacun afin de trouver des solutions synonymes de réussite scolaire et sociale, vision d’une école ouverte, dynamique et optimiste. Ainsi, sur d’autres voies et en d’autres lieux, ce chemin de militante se poursuit. Ma démission permet à mes


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal

5 ÉLUS

camarades de liste de reprendre ce travail d’élu et c’est tout le sens de ce scrutin de liste : les électeurs ont choisi une liste donc une équipe et cette équipe est là pour s’épauler et comme aujourd’hui se remplacer. Je la remercie, aujourd’hui comme depuis mon engagement dans la section locale du Parti socialiste où j’ai été accueillie et entendue, notamment par Benoît Willot et André Maizener. Je veux leur dire ici ma gratitude. A eux comme aux Joinvillais, je dis donc aujourd’hui au revoir, un au revoir qui garde le souvenir joyeux et lumineux des bords de Marne, des marchés, des séances de cinéclub, des rencontres dans un cadre professionnel, militant ou spontané, des longues discussions de sortie d’école ou sur l’île Fanac, des cérémonies et manifestations, d’une campagne vécue comme une belle aventure collective, des conseils municipaux jusque tard dans la nuit, bref de moments partagés avec nombre d’entre vous que j’espère croiser désormais de temps à autre à Joinville ou à Paris. A bientôt donc. FLORENCE WEISSLER, désormais simple membre du Parti socialiste www.joinville-en-mouvement. ouvaton.org

LISTE POUR JOINVILLE ENSEMBLE ET UNIS // 5 ÉLUS

P

armi les informations occultées du bilan municipal figure le classement des 47 communes du Val-de-Marne par niveau d'imposition dont voici un extrait. Taxe foncière 2011

Rang Commune

Taxe d'habitation 2011 Taux

Rang Commune

taux

1

Ivry

30,66 %

1

Villiers

32,57 %

2

Gentilly

29,30 %

4

Valenton

26,39 %

3

Bonneuil/Marne

26,99 %

5

Champigny/Marne

26,11 %

5

Choisy-le-Roi

25,33 %

7

Bonneuil/Marne

24,56 %

6

Joinville-le-Pont

25,16 %

8

Orly

23,56 %

7

Villejuif

24,84 %

9

Choisy-le-Roi

23,49 %

8

Créteil

23,91 %

11

22,71 %

11

Villiers

23,04 %

19

18

Champigny/Marne

20,83 %

21

Joinville-le-Pont Saint-Maur-desFossés Saint-Mandé

21

Valenton

19,84 %

26

Créteil

19,59 %

23

Nogent-sur-Marne

19,06 %

27

Vitry-sur-Seine

19,54 %

29

Orly

18,27 %

28

Villejuif

19,48 %

30

Vitry-sur-Seine

18,08 %

30

Ivry

18,45 %

35

Saint-Mandé

17,04 %

36

Nogent-sur-Marne

15,46 %

38

Saint-Maurice Saint-Maur-desfossé Rungis

16,53 %

42

Saint-Maurice

13,17 %

13,16 %

43

Rungis

12,79 %

6,75 %

47

Gentily

6,99 %

44 47

21,19 % 20,98 %

Joinville fait donc partie des communes les plus imposées du Val-de-marne. Dés lors, comment la municipalité peut-elle se glorifier de ne plus augmenter les impôts locaux alors qu'elle est à l'origine d'une hausse historique en 2009 et 2010, contrairement aux promesses électorales de M. Dosne. Comme nous l'avons toujours affirmé, une telle pression fiscale, totalement injustifiée, pèse trop lourd sur le pouvoir d'achat des Joinvillais, surtout en période de crise. D'autres choix s'imposaient. OLIVIER AUBRY joinville-ensemble-unis@live.fr Permanences : 11 février et 10 mars à 10h RDC Mairie.

37


DU CÔTÉ DE JOINVILLE

CAF Val-de-Marne

À

partir du 2 janvier 2012 les lieux d'accueil de la Caisse d'allocations familiales du Val-de-Marne, cités ci-dessous, vont changer d'heure ou/et de jours d'ouverture : • Le Kremlin Bicêtre, 40 avenue Charles Gide, ouvert le jeudi de 9h à 12h et 13h30 à 16h, • Villejuif, résidence Beausoleil, Allée des Fauvettes, ouvert le lundi de 9h à 12h et 13h30 à 16h, • Vitry-sur-Seine, dalle Robespierre, ouvert uniquement le jeudi de 9h à 12h et 13h30 à 16h. Sur rendez-vous au 0800 2012 94 du lundi au vendredi de 9h à 17h

PALMES ACADÉMIQUES

L’

assemblée générale de la section départementale du Val-de-Marne de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA 94), à laquelle sont conviés tous les titulaires de cette décoration, se tiendra samedi 24 mars à 10h à Bry-sur-Marne (94360). Pour tout renseignement, s’adresser à Jeanne Charpentier au 01 49 82 69 11 ou à Christian Beaujean au 01 46 86 71 23.

THÉÂTRE DE L’ABBAYE

Programmation de février/ mars • Théâtre et marionnettes (à partir de 5 ans) « Dire dire souvenir… ou les coffres de Papydou », mercredi 15 février à 15h30. • Théâtre tout public, « C’est au 5ème ! », samedi 17 mars à 20h30 et dimanche 18 mars à 16h. • Spectacle chanson « Paris mon amour », samedi 31 mars à 20h30 et dimanche 1er avril à 16h. Renseignements, tarifs et réservation au 01 55 12 11 80 ou sur www.theatredelabbaye.fr

Visite de l’Assemblée nationale P

articiper à une visite ou une séance de l’Assemblée nationale, en individuel ou en groupe, est possible gratuitement par l’intermédiaire de votre député-maire Olivier Dosne. La visite dure 1h30 à 2h, elle est précédée de la projection d’un film de 10 mn sur le rôle des députés et le fonctionnement de l’Assemblée. Une visite est d’ores et déjà prévue le mardi 15 mai à 10h15 (nombre de places limité à 45). Vous avez également la possibilité d’assister à une séance de questions au Gouvernement lorsque l’Assemblée nationale est en session les mardis et mercredis de 15 heures à 16 heures. Si vous êtes intéressé, remplissez le bulletin coupon-réponse ci-dessous. ❐ Madame

❐ Monsieur

❐ Mademoiselle

Nom...................................................................................................................................................................................................................................................................................... Prénom............................................................................................................................................................................................................................................................................... Date de naissance......................................................................................................................................................................................................................................................... Adresse............................................................................................................................................................................................................................................................................... Code postal............................................................................................................ Ville.................................................................................................................................................. Téléphone........................................................................................................... Email.................................................................................................................................................. Souhaite assister à ❐ la visite du mardi 15 mai 2012 à 10h15 ❐ une séance de questions au Gouvernement Sera accompagné de . ........ personnes Date. ............................................................................................................. Signature.................................................................................................................................................. À retourner par courrier postal à Monsieur le député-maire Olivier Dosne, Assemblée nationale, 126 rue de l’Université, 75 355 Paris Cedex 07, par fax au 01 40 63 52 08 ou par mail odosne@assemblee-nationale.fr afin de réserver vos places. 38


JOINVILLE PRATIQUE

PHARMACIES DE GARDE

État civil

> Dimanche 12 février PHARMACIE SOUSSY 47 avenue Roger Salengro 94500 Champigny/Marne Tél. 01 42 83 94 32

NAISSANCES Yenkel Lafond, Amine Lemsellek, Chloé Pineau, Bitley Joseph, Adam Fromager, Ruben Vienne, Louise Leblanc. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

> Dimanche 19 février PHARMACIE KONUK 88 avenue de la République 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 07 95 > Dimanche 26 février PHARMACIE DUBOIS 12 av. du Général de Gaulle 94500 Champigny/Marne Tél. 01 42 83 32 58 > Dimanche 4 mars PHARMACIE SCHREINER 88 avenue de la République 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 00 16 > Dimanche 11 mars PHARMACIE NGUYEN 14 rue Charles Floquet 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 42 83 85 05 > Dimanche 18 mars PHARMACIE BOURLIAUD 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 01 88 > Dimanche 25 mars PHARMACIE SALA 6 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 50 > Dimanche 1er avril PHARMACIE CHIKLY DUMAS 125 av. du Général de Gaulle 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 54 48 BRONCHIOLITE GARDES DE KINÉSITHÉRAPIE RESPIRATOIRE LE WEEK-END : 0820 820 603 / STANDARD MÉDECINS 7J/7 DE 9H À 23H : 0820 800 880 (jusqu’au 11 mars 2012)

CLIFF NOUS A QUITTÉS Il s'appelait William

Wright mais tout le monde l'appelait Cliff. Né en 1958 à Birkennead en Angleterre, il était bien connu des Joinvillais. Très débrouillard, il était parvenu à vivre dans un confort relatif avec son chien dans une cabane de jardin, cadeau d'un Joinvillais, qu'il avait aménagée. Il lisait beaucoup et portait un regard lucide sur sa vie. Il voyait souvent ses deux camarades de fortune, ses voisins et amis depuis plus de 20 ans. Les visiteurs de la maraude avaient partagé beaucoup de discussions avec Cliff. Malade depuis cet été et très affaibli à la fin de l'année, il avait été recueilli par l'église Saint-Charles. Cliff est décédé le 2 janvier dernier. Il laisse un petit chien qu'une Joinvillaise a adopté.

MARIAGES

Jean-Claude Bérardo et Sophie Klein. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

DÉCÈS Née en 1923, Marguerite Gonnot fut une résistante valeureuse durant la deuxième Guerre Mondiale. Titulaire de la Croix du Combattant Volontaire 1939-1945, de la Médaille des Évadés, d'internée résistante et de la médaille de la reconnaissance de la nation, elle était également adhérente au Groupement 18 de la Fédération Nationale André Maginot des Anciens Combattants et membre associée du comité de la Légion d'honneur. Marguerite Gonnot avait reçu la croix de Chevalier de la Légion d'honneur en 2007 à Joinville. Nous adressons à sa famille nos sincères condoléances.

SéniorsJoinvillais, soyez vigilants !

D

es individus de la société « Société Protectrice des Personnes » se font passer actuellement pour des agents du CCAS et démarchent des personnes âgées joinvillaises afin de leur proposer des services tels que des aides financières ou la vérification de leurs installations électriques. La mairie rappelle que les agents du CCAS et de la Ville ne proposent aucun service de ce type et ne vendent ni calendriers, ni autres objets. N’hésitez pas à contacter la police municipale au 01 48 85 75 75 si vous êtes victimes de cette escroquerie.

FLASH APPLI

Comment télécharger l’application Joinville-le-Pont ? IL

faut commencer par télécharger l’application Flashcode ou QR Code: c’est un code barre en deux dimensions qui permet d’accéder très rapidement à du contenu multimédia (vidéos / musiques / photos / informations) sur un site Internet depuis votre mobile. Pour lire un flashcode, votre téléphone doit être équipé d’une application permettant de décoder les codes barres 2D. Vous trouverez cette application gratuite dans les principales boutiques d’application sur votre smartphone (App Store, Android Market,…), ou vous pouvez également la télécharger par SMS. Une fois que votre téléphone est équipé de l’application qui permet de décoder les flashcodes, il vous suffit simplement de lancer l’application et de viser le flashcode avec votre écran. En un flash, vous accéderez au site Internet de Joinville ! Vous pouvez désormais flasher le code de la couverture du magazine du mois de janvier 2012 (n° 208) qui vous donnera directement accès à la page de téléchargement.

39


Réunions de quartier Quartier Polangis Jeudi 9 février | 20h15 École primaire Polangis, 56 avenue Oudinot Quartier Palissy Jeudi 16 février | 20h15 École primaire Palissy, 31 avenue des Platanes Quartier Hauts-de-Joinville Jeudi 8 mars | 20h15 Hôtel de Ville, 23 rue de Paris Quartier Vautier Jeudi 15 mars | 20h15 Hôtel de Ville, 23 rue de Paris Quartier Europe Jeudi 22 mars | 20h15 École Eugène Voisin, rue du Pourtour Quartier de la Marne Jeudi 29 mars | 20h15 Salle Portofino, 12 ter île Fanac

40


Joinville-le-Pont Magazine n°209-FEVRIER-MARS 2012