Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr

NUMÉRO 220 / AVRIL 2013

JOINVILLE mAg A la une Visite du centre de tri P. 12

1 P.

2 à 7

0

P. 15

Réforme de l’école

A Joinville en 2014


s

s

s agenda AVRIL À

Les 19 et 20, les 26 et 27 avril à 20h30 Les 21 et 28 avril à 18h30 ThéâTre Les BaLadins Scène Prévert

Du 2 au 7 avril Semaine du developpement durable Jeudi 4 avril 20h15 • Hôtel de Ville Réunion de quartier Haut-de-Joinville

Dimanche 21 avril 10h à 17h • Avenue Gallieni TROc VeRT

Jeudi 11 avril 20h15 • Rue du Pourtour École Eugène Voisin Réunion de quartier Vautier/Europe

Dimanche 21 avril à 14h • Hôtel de Ville

Samedi 13 avril 9h-16h • École maternelle Jougla Bourse aux vélos

Dimanche 21 avril à 17h • Église St-Charles Les MusicaLes de saint-charLes Quatuor Varèse

Thé dansant

Jeudi 25 avril 14h-19h30 • Hôtel de Ville Don Du sang

Samedi 9 mars à 15h30 • Scène Prévert

Spectacle jeune public T’es qui toi ? Jeudi 18 avril 20h15 • 12 ter île Fanac Salle Portofino Réunion de quartier Marne

Dimanche 21 avril à 14h à Hôtel de Ville ThÉ dANsANT

2 • Joinville mag • Avril 2013

s

Dimanche 28 avril 10h30 • Cimetière de Joinville-le-Pont JouRnÉE nAtionALE Du SouVEniR DES victimes et héros de la déportation

Dimanche 21 avril à 14h TROc VeRT


s

s

s

SOMMaIRe JOINVILLE MAG 220

s

6 | ZOOM ARRIèRe | Psyché • Les Franglaises

24 | cULTURe | Les Musicales de Saint-Charles

des tistics • Handcrafted Soul •

théâtre Les Baladins de Joinville • Mémoire de Joinvillais • Associations : infos FnACA • infos FnAM 94 • GuELMA • Bourse aux vélos • troc vert • Eric Dubois • Formation au PSC1 • Cinéma Scène Prévert • Espace tiC • théâtre Dyrek • Bibliothèque •

10 | À LA UNe | Réunions de quartier •

olivier Dosne devient président de la Maison de l’Emploi • Déjections canines, de la prévention à la verbalisation • Visite du centre multifilière d’ivry-Paris 13 • Le canal de Polangis •

26 | sPORT | tournoi de Futsal Handi-Valide • 14 | ÉcO | Petit déjeuner d’affaires organisé par la Belle Équipe • nouvelles entreprises • 15 | jeUNesse & scOLAIRe | Cupcakes •

Antoine Jesel • Shotokan karaté • Des médailles pour le KCJ • 27 rameurs à Bruges • L’ACPJ • Championnat départemental de danse hip hop • Handi-valide •

Salon de l’agriculture • Rythmes scolaires • 31 | dÉMOcRATIe LOcALe | Compte-rendu du 17 | dOssIeR sPÉcIAL dÉVeLOPPeMeNT dURAbLe |

Conseil municipal • Libre expression des trois listes du Conseil municipal •

22 | VIe LOcALe | Centre technique Municipal

35 | PRATIqUe | Pharmacies de garde •

• Rénovation de l’éclairage public • Point travaux RAtP • Assainissement boulevard Polangis • travaux place de Verdun • Jeux pour enfants • Résidences de personnes âgées joinvillaises •

État civil • Permanence du député • numéros utiles • Ramassage des déchets •

Dimanche 21 avril à 17h

Les MUsIcALes de sAINT-chARLes Le qUATUOR VARèse

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


édito AVRIL 2013

Sauvons le Bois de Vincennes !

L

a Ville de Paris a réactivé, lors de sa séance du 11 février dernier, son projet d’installation d’une aire d’accueil des gens du voyage dans le Bois de Vincennes. cette décision, prise sans aucune concertation avec les communes riveraines dont fait partie Joinville, n’est pas acceptable tant en raison des conséquences qu’elle ne manquera pas de générer que de la façon dont elle a été prise. elle va par ailleurs totalement à l’encontre du veto que la commission supérieure des sites avait formulé à l’égard de ce projet, lorsqu’elle en avait été saisie en novembre 2011 par nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, à ma demande en tant que député de la 7ème circonscription du Val-de-Marne. J’ai immédiatement rassemblé les Maires des communes riveraines du Bois (charenton, saintMaurice, nogent, Vincennes, saint-Mandé, auxquelles s’est ajouté Maisons-alfort) afin de faire connaître à Bertrand delanoé, Maire de Paris, notre opposition unanime et renouvelée à son projet. tout d’abord parce qu’il est en totale contradiction avec l’esprit et les objectifs de la charte d’aménagement durable du Bois de Vincennes,

4 • Joinville mag • Avril 2013

signée en 2003 par les communes citées ci-dessus notamment et la Ville de Paris. allons-nous sans cesse devoir accepter que ce poumon vert inestimable de l’est parisien qu’est le Bois de Vincennes devienne, outre un centre actif de prostitution, le lieu d’accueil de tout ce que la Ville de Paris rejette de son territoire intra-muros : foire du trône, dont la période de fonctionnement vient d’ailleurs encore d’être étendue, centre de rétention administratif, logements d’urgence adOMa, etc. Par ailleurs, le Bois de Vincennes est éloigné de toutes les infrastructures scolaires, sanitaires et sociales qui doivent humainement être mises à la disposition des gens du voyage. comment imaginer notamment que les enfants qui y seraient domiciliés fassent deux fois par jour à pied, et de nuit une bonne partie de l’année, le trajet de plus de 5 km qui les sépareraient de l’école du 12ème arrondissement dans laquelle la Ville de Paris nous fait croire qu’ils vont être scolarisés ? Je refuse donc la volonté de la Ville de Paris de rejeter aux confins de son territoire, que ce soit dans le Bois de Vincennes ou dans le Bois de Boulogne, ces populations fragiles qui nécessitent un important suivi social. Je demande qu’une réflexion sur leur accueil dans la dignité soit immédiatement menée au niveau de la métropole parisienne et non plus au niveau de nos communes, très urbanisées, où leur accueil génère des difficultés insurmontables. Je vous invite en conséquence à supporter mon action et à vous mobiliser contre le projet de la ville de Paris en signant la pétition ci-contre. olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont


NoN

au projet parisien d’installation d’une aire d’accueil des gens du voyage dans le Bois de Vincennes

C

onsidérant qu’il n’est pas dans la vocation du Bois de Vincennes, espace naturel public qui devrait être protégé à l’instar des grands parcs métropolitains mondiaux (central Park à new-York, regent’s Park à Londres, etc.), de servir de réserve foncière pour ce type de projet, le conseil municipal de Joinville va voter, le 2 avril, le vœu suivant : « Le conseil de Paris a décidé le 11 février dernier, l’installation d’une aire d’accueil des gens du voyage dans le Bois de Vincennes, sur le plateau de Gravelle. • considérant qu’il est regrettable que le Maire de Paris n’ait pas concerté préalablement les élus des villes riveraines du Bois, • considérant que cette décision a été présentée au conseil de Paris comme une « reconquête paysagère » du Bois de Vincennes alors qu’il s’agit en réalité de construire une aire d’accueil des gens du voyage infirmant fondamentalement l’objectif affiché, • considérant que la commission supérieure des sites avait émis le 27 novembre 2011 un avis défavorable à l’installation d’une aire des gens du voyage sur ce site, • considérant que les engagements de la Ville de Paris spécifiés dans la charte pour l’aménagement durable du

Bois de Vincennes, adoptée en 2003 en partenariat avec les villes riveraines du Bois, sont totalement ignorés, tel que l’indique par exemple le paragraphe suivant : « Les Bois n’ont pas pour vocation à servir de réserve foncière pour des projets qui ne sont pas en rapport avec la qualité de ces territoires ou qui ne concernent qu’un nombre restreint d’usagers. ils sont des espaces naturels publics auxquels il faut redonner une intégrité durement entamée par l’excès de circulation, par des activités à fort impact sur l’environnement, par une privatisation de l’espace, par une absence de vision, aggravée par les effets de la tempête de 1999. », • considérant que la Ville de Paris a choisi d’implanter l’aire d’accueil des gens du voyage, en lisière de son territoire, loin des équipements scolaires et sociaux du 12ème arrondissement, alors qu’il existe dans Paris même des terrains disponibles pour la création de cette aire, Le conseil municipal de Joinville-le-Pont demande donc au Maire de Paris de renoncer à ce projet qui n’est pas conforme à la vocation du Bois de Vincennes et qui ne garantit pas du fait de la localisation choisie des conditions favorables de prise en charge des besoins des populations concernées par cette aire. »

✁ soutenez l’action d’olivier Dosne et de l’équipe municipale et mobilisez-vous contre le projet de la ville de Paris en nous retournant le coupon suivant : nom : ............................................................................................Prénom : . .......................................................................................... email : . ..................................................................................................................................................................................................... ReFUse l’iMPlantation D’une aire D’aCCueil Des gens Du voyage Dans le Bois De vinCennes date : . ....................................................................................................................................................................................................... signature : ................................................................................................................................................................................................ Coupon à renvoyer à : Mairie de Joinville-le-Pont – Cabinet du Maire – 23 rue de Paris – 94 340 Joinville-le-Pont, ou à déposer à l’accueil de l’Hôtel de Ville dans l’urne prévue à cet effet. Vous pouvez également signer cette pétition sur www.joinvillelepont.fr ou directement en ligne sur http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/implantation-ville-paris-aire-gens-voyage/9830

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Psyché L

a chorégraphe et danseuse Magali Lesueur a revisité le mythe de l’amour d’Éros et Psyché incarné par la musique et la danse. Accompagnée sur scène par Christophe Lefèvre-Malmanche dans le rôle d’Éros et porté par le violon de Jonathan Guyonnet, Magali Lesueur a fait étalage de son talent et confirmé, avec ce spectacle de danse contemporaine, l’éclectisme de la saison culturelle joinvillaise.

s 6 • Joinville Mag • Avril 2013


s

Les Franglaises Des Tistics

A

vec humour, sur des arrangements vocaux originaux et des chorégraphies soignées, les Tistics ont chanté les plus grands tubes anglophones traduits littéralement en français. Le public de la Scène Prévert, mis à contribution pour reconnaître le titre original, s’est laissé entraîner par cette troupe de copains à l’humour et au talent irrésistibles. Après avoir vu et entendu les Tistics, on n’écoute plus jamais les Beatles, Michael Jackson ou les Beach Boys de la même façon.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Handcrafted Soul

8 • Joinville Mag • Avril 2013


s S

amia et Mounir ont servi aux spectateurs de la Scène Prévert un set plein de fraîcheur et d’enthousiasme aux sons de titres pop bubble gum, rock, folk et blues de leur répertoire à la culture américaine revendiquée. Souhaitons à Handcrafted Soul un album Long Play après le CD 4 titres déjà disponible.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


À LA UNE

Réunions de quartier

ss

Présenter l’actualité des quartiers et renforcer le dialogue entre les habitants de Joinville et leurs élus, tels sont les objectifs des réunions de quartier prévues au cours des mois de mars et d’avril 2013.

O

livier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont, accompagné par l’équipe municipale, se rendra dans chacun des quartiers de la ville, à la rencontre des Joinvillais pour répondre en direct à leurs questions. Toutes les questions liées à la vie quotidienne des quartiers peuvent être évoquées, qu’il s’agisse de propreté, de sécurité, de voirie, de circulation, d’aménagements, d’équipements ou d’animation. Ces rencontres sont aussi un lieu d’information et de débat sur les projets intéressant le quartier ou l’ensemble de la ville (projets structurants et opérations d’aménagement). Ouvertes à tous les habitants du secteur concerné, ces réunions permettent à chacun de participer activement à la vie et à l’amélioration de la ville et de leur quartier. Quelques jours avant, un encart sera distribué dans votre boîte aux lettres pour vous informer de la date et du lieu de la réunion qui vous concerne.

Les prochaines réunions ≥ Quartier Palissy Jeudi 21 mars 20h15 Ecole élémentaire Palissy | 31 avenue des Platanes ≤ Quartier Polangis Jeudi 28 mars 20h15 Ecole élémentaire Polangis | 56 avenue Oudinot ≥ Quartier Hauts-de-Joinville Jeudi 4 avril 20h15 Salle des Mariages | Hôtel de Ville, 23 rue de Paris ≤ Quartier Vautier-Europe Jeudi 11 avril 20h15 Salle des Mariages | Hôtel de Ville, 23 rue de Paris Ecole élémentaire Eugène Voisin | rue du Pourtour ≥ Quartier de la Marne Jeudi 18 avril 20h15 Salle Portofino |12 ter île Fanac

Olivier Dosne devient président de la Maison de l’Emploi Le 21 février dernier, lors de l’assemblée générale, le Maire de Joinville-le-Pont Olivier Dosne a pris la présidence de La Maison des Entreprises et de l’Emploi des bords de Marne pour un an.

L

a Maison des Entreprises et de l’Emploi des bords de Marne est une association créée à l’initiative des villes de Joinville, de Nogent, de Bry, du Perreux, de Champigny, de Villiers et de Chennevières. Elle couvre ainsi un territoire représentant 217 000 habitants et comptant près de 5 000 entreprises. Son activité s’est nettement étoffée depuis sa création. Elle offre aujourd’hui une véritable palette de services aux entreprises et aux salariés de son territoire. Sa mission s’oriente autour de quatre priorités visant à mettre

10 • Joinville Mag • Avril 2013

en réseau l’ensemble des acteurs du développement économique, de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle du territoire, à savoir : • analyser le territoire par la mise en place d’un observatoire territorial de l’économie et de l’emploi, • anticiper les mutations économiques en s’imposant comme relais privilégié des entreprises en matière de gestion des ressources humaines ou comme conseil des salariés en matière de droit de travail, de gestion des risques professionnels et autres, • soutenir l’emploi local notamment, mais pas seulement dans les filières des services à la personne et du BTP développement durable, • favoriser l’accès à l’emploi et développer la mobilité sociale et professionnelle. Cette capacité de la MDEE à dynamiser et à mettre en réseau les acteurs d’un territoire en fait un outil particulièrement attractif pour les collectivités territoriales.


À LA UNE Selon un sondage publié en janvier dernier, 85 % des Joinvillais approuvent le projet de verbalisation des propriétaires de chiens qui ne ramassent pas leurs déjections canines. Les Joinvillais disposent cependant de tous les moyens de vivre avec leur compagnon à quatre pattes dans le respect de tous.

s De la prévention à la verbalisation Déjections canines

L

a Ville a investi environ 33 000 euros pour l’implantation de canisites. Ainsi, 22 distributeurs de sacs avec corbeilles sont répartis sur toute la ville pour aider les propriétaires de chiens à maintenir les espaces publics agréables pour tous. La consommation de sacs est d’environ 25 000 par an, soit un budget annuel estimé à 3 500 €. Malgré les efforts des services de la Ville pour nettoyer les rues, les déjections canines restent trop nombreuses sur la chaussée, les trottoirs et les pelouses, et constituent un problème d’hygiène publique.

Les principales nuisances occasionnées en milieu urbain se traduisent par des souillures plus ou moins importantes des voies publiques, jardins et squares. Elles peuvent provoquer des glissades, des chutes accidentelles et polluer potentiellement par des microbes (virus, bactéries, parasites, etc.…) les aires de jeux pour enfants comme les bacs à sable ou des locaux collectifs (écoles, crèches, commerces alimentaires, immeubles.…).

s

Des incivilités répétées malgré la prévention Plusieurs campagnes de communication ont été mises en œuvre depuis quelques années afin de sensibiliser les maîtres au respect des concitoyens en les invitant à ramasser les déjections canines de leurs chiens.

Après ces phases de sensibilisation, la Ville a décidé de mettre en application l’arrêté municipal en date du 21 février 2012 qui prévoit :

• Article 1 : « Les déjections canines sont interdites sur la voie publique, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces de jeux publics, les parcs et jardins, plates-bandes, pelouses et ce, par mesure d’hygiène publique ». • Article 2 : « Il est demandé aux propriétaires d’animaux de veiller scrupuleusement au respect de cette réglementation et il est fait obligation à toute personne accompagnée d’un animal de procéder immédiatement, par tout moyen approprié, au ramassage des déjections de leur animal en vue de les déposer dans les poubelles. » • Article 3 : « En cas de non-respect de l’interdiction édictée aux articles 1 et 2, les infractions au présent arrêté sont passibles d’une amende prévue par le Code pénal pour les contraventions de la deuxième classe. » L’oubli de déjections canines est passible de contraventions de 2ème classe d’un montant de 35 euros (article R 632-1 du Code pénal). Si la contravention constitue l’ultime recours face aux citoyens indisciplinés, le geste civique conserve cependant la faveur de tous pour vivre ensemble dans le respect et l’harmonie. www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


À LA UNE Le développement du tri sélectif progresse à Joinville tandis que le volume des ordures ménagères recule, confirmant l’efficacité de la promotion du tri et la prise de conscience des citoyens. Au centre multifilière de traitement des déchets ménagers situé à Ivry-Paris 13, plus de 600 000 tonnes de déchets ménagers sont incinérées chaque année et 30 000 tonnes de déchets issus du tri sont traitées et valorisées.

Visite du centre multifilière d’Ivry-Paris 13

C

haque jour, plus de 1000 tonnes de déchets ménagers sont acheminées au centre multifilière de traitement des déchets ménagers situé à IvryParis 13 par quelque 150 ou 200 camions vers le centre d’incinération. Des déchets qui émanent des 15 communes adhérentes au Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers.

s

100 000 logements chauffés grâce à la combustion Le hangar qui reçoit les matières recyclables. des déchets Les ordures ménagères sont déversées par les camions benne dans une fosse le non-recyclable et sélectionner par catégorie de 9 000 m3. D’énormes grappins les déposent les matières recyclables. Les matériaux triés sont directement dans les 2 fours qui brulent 50 tonnes ensuite mis en balle par catégorie (plastique, de déchets par heure. La chaleur dégagée par papier, carton, aluminium, acier et briques la combustion des déchets permet de créer de alimentaires) pour être acheminés vers des l’énergie qui alimente le réseau de chauffage de sociétés spécialisées afin d’être recyclés. la ville de Paris à hauteur de 100 000 logements. Trier plus, consommer mieux, moins produire Le tri, travail de fourmi Malgré les capacités importantes du centre Le centre de tri traite 30 000 tonnes de matières de traitement d’Ivry-Paris 13, 400 000 tonnes recyclables par an. Un pré-tri manuel permet de d’ordures ménagères sont mises en décharge retirer des collectes sélectives le non-recyclable chaque année sur l’ensemble du territoire couvert et les gros cartons d’emballage. Un tri mécanique par le Syctom, soit 84 communes produisant sépare ensuite les matériaux en plusieurs tailles. 2,4 millions de tonnes de déchets par an. Leur Les papiers, cartons, flacons en plastique, réduction dépend en partie d’un tri sélectif emballages en carton, acier, aluminium, scrupuleux. Une diminution de la consommation briques alimentaires et verres font l’objet d’un n’en demeure pas moins inévitable. Une baisse tri mécanique complémentaire. Un séparateur massive de la production d’emballages constitue magnétique capte ensuite le métal ferreux le premier, mais crucial, maillon d’une chaîne pendant qu’une machine sépare en trois flux complexe. les cartons et briques alimentaires d’abord, les Un équilibre difficile à trouver, néanmoins bouteilles transparentes de soda ensuite pour nécessaire à la planète, indispensable à notre finir par les bouteilles d’eau minérale, de lait et environnement. Un équilibre qui dépend de de produits d’entretien. Un tri manuel en cabine l’action de chacun au quotidien. est au final effectué sur chaque flux pour enlever www.syctom-paris.fr 12 • Joinville Mag • Avril 2013

Un tri manuel est effectué en cabine.

Un nouveau centre pour 2023 Construit en 1969, le centre multifilière d’Ivry-Paris 13 arrive en fin de vie. Un nouveau centre va le remplacer sur le même site à l’horizon 2023. En cohérence avec le Grenelle de l’environnement qui prévoit une baisse des déchets ménagers, le nouveau centre traitera moins de déchets que l’ancien, 584 000 tonnes au total contre 700 000 tonnes au maximum actuellement. La diminution concernera notamment le centre d’incinération dont la capacité sera réduite de moitié.


À LA UNE

s Site privilégié à préserver Le canal de Polangis

Le Canal de Polangis dérivé de la Marne coule dans le quartier Polangis. Ses 120 propriétaires se sont constitués en Association Syndicale Autorisée (ASA) pour en assurer l’entretien. Il s’agit d’un canal, et non d’un ru », précise Miroslaw Luczak, président de l’ASA. Un ru est un cours d’eau naturel non navigable. Le canal, long de 1,2 km, a été creusé par l’homme, en 1886. « L’objectif était d’attirer les acheteurs qui bénéficiaient ainsi d’un point d’ancrage pour leurs embarcations au pied de leur demeure ». Le cours d’eau subit cependant des envasements réguliers, aggravés par l’autoroute qui le surplombe depuis les années 1970.

Un cours d’eau bucolique qui nécessite un entretien suivi Monsieur Luczak explique le fonctionnement de l’association « La gestion de l’ASA est assurée par le syndicat* élu en assemblée générale des propriétaires. Auparavant, on procédait à des curages très importants environ tous les 15 ans, car la vase se

s

redéposait après chaque crue. Depuis 2011, en accord avec la Police de l’eau, nous faisons des dévasements ciblés qui garantissent l’écoulement de l’eau et la navigation de plaisance. Le faucardage vise d’autre part à réguler la végétation qui pousse en été. Cet entretien régulier a été confié à une entreprise spécialisée retenue sur appel d’offres. »

Préserver l’écosystème et aménager les berges L’ASA vient de lancer une étude afin de déterminer la meilleure solution pour préserver durablement le canal et tout son écosystème mais aussi pour proposer un « guide des bonnes pratiques » en vue d’aménager les berges. Ce travail est réalisé en concertation avec les riverains et avec l’appui des partenaires de l’association : la ville, le syndicat Marne Vive, l’agence de l’eau, le conseil régional et le conseil général. Un effort de longue haleine qui vise la préservation de ce havre de nature et de paix niché au creux de notre rivière. http://asa.polangis. monsite-orange.fr

Un contrat de performance EnergEtique pour les bAtiments communaux Désireuse de réduire la consommation énergétique des bâtiments communaux, la Ville a lancé un appel d’offres pour la mise en place d’un contrat de performance énergétique (CPE),

remporté par la société Dalkia. Celle-ci s’est engagée à réduire les consommations énergétiques de 16 % en 8 ans sur les bâtiments communaux. 230 tonnes de CO2 seront ainsi évitées chaque année grâce à l’amélioration de l’équipement ainsi qu’à un pilotage plus fin du système de chauffage. Sur les 17 chaufferies concernées, trois ont été remplacées par des chaudières à gaz. Une chaufferie A bois installEe A la maternelle Polangis Solution verte et économe, la chaufferie qui alimente l’école maternelle Polangis depuis octobre 2012 devrait permettre d’éviter chaque année l’équivalent de 42 900 kg de CO2. En utilisant le bois comme combustible, cette chaufferie de 170 kW, qui s’inscrit dans le cadre du CPE, participe à la lutte contre le réchauffement climatique puisque son bilan carbone est quasi-neutre pour l’effet de serre.

(*) M. Luczak (ci-contre), P. Fichou, S. Ciret, MJ. Dias Gameiro, Y. Franchitti, J. Glachant, J. Lenglin, M. Netter, R. Friard, D. Thion.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


ÉCo Petit déjeuner d’affaires organisé par la Belle Équipe

nouVELLES EntREPRiSES

L

a Belle equipe, association des entreprises et commerces de Joinville-le-Pont, convie les entrepreneurs et commerçants joinvillais à un petit-déjeuner d’affaires. celui-ci offrira l’opportunité de rencontrer les membres du groupe ainsi que de nombreux professionnels pour tisser des liens et de mieux connaître les activités respectives des participants. L’objectif est de créer des échanges, de nouer des partenariats et des relations d’affaires avec des contacts qualifiés. chacun disposera de quelques minutes pour présenter son activité à l’ensemble des présents à cet événement. Jeudi 18 avril de 8h à 10h Accueil.à.partir.de.7h45 iris-Production 87,.quai.de.la.Marne.à.Joinville-le-Pont Inscription obligatoire sur le site www.labelleequipe.eu

14 • Joinville mag • Avril 2013

s

FOOTBALL VINTAGE VêteMents de sPOrt 9 avenue arago - tél. 06 10 99 50 08 contact@football-vintage.com www.football-vintage.com

WILLy JAOUI rÉnOVatiOn d’aPParteMents 17 bis boulevard de Polangis tél. 07 77 75 17 65 jaouifrederic@hotmail.fr

FrANçOIs sArrEsTE cOnsuLtant audiOVisueL et rÉaLisatiOn 55 quai de la marne tél. 06 75 02 92 06 - 01 48 89 10 23 francois.sarreste@gmail.com

AUréLIE MOUsEL esthÉticienne 3 rue des réservoirs tél. 06 85 06 36 17 aureliemousel@gmail.com www.dietezen.fr

CArOLE BATIQUE erGOthÉraPeute 2 quai Pierre Brossolette tél. 06 52 41 25 04

ILLA MOde, Luxe et dÉcOratiOn 23 avenue Jamin info@illaparis.com www.illaparis.com

IsABELLE rICHArD PsYchOMOtricienne, PsYchOthÉraPeute 2 quai Pierre Brossolette tél. 09 80 52 49 43 www.psychomotricite94.fr

sCULPT & ZEN institut de BeautÉ 2 quai Pierre Brossolette tél. 01 49 76 96 72 www.sculpt-zen.fr

Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville : Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 67 direco@ville-joinville-le-pont.fr


JEUNESSE

Cupcakes

SCOLAIRE

S

amedi 23 février, le Service Jeunesse de la Ville a proposé aux familles la confection et la décoration de cupcakes. Aussi doués que de grands chefs étoilés, les enfants comme leurs parents ont réalisé des œuvres plus surprenantes les unes que les autres. Ce moment convivial, d’échange et d’entraide entre les familles a permis à chacun d’exprimer sa créativité et de laisser libre cours à son imagination (association de formes, de couleurs et de goûts). L’expérience sera renouvelée samedi 20 avril et samedi 8 juin. Pour tout renseignement 01 49 76 94 22.

PÉRISCOLAIRE Salon de l’agriculture

M

s

ercredi 27 février, les enfants des accueils de loisirs élémentaires de Joinville ont visité le Salon de l’Agriculture. Ils ont pu découvrir la plus grande ferme de France : rencontre des animaux (vaches, cochons, agneaux...), de nombreuses animations, des ateliers pour mieux connaître la faune et la flore, la dégustation de produits du terroir, une pause gourmande avec la traditionnelle crêpe maison. Une journée riche en émotion !

tt tt E

Rythmes scolaires

Joinville n’appliquera la réforme qu’en 2014

L

’actuelle réforme des rythmes scolaires a pour objectif de réorganiser la semaine des élèves des écoles maternelles et élémentaires publiques sur 4 jours et demi de classe, dont le mercredi matin, avec un allègement de la journée de 45 minutes en moyenne pour un temps journalier d’enseignement ne pouvant dépasser 5h30 et 3h30 par demi-journée. Les 45 minutes quotidiennes retirées au temps de classe seront prises en charge par les collectivités locales comme un temps périscolaire, facultatif et payant pour les familles. Ce nouveau temps périscolaire pourra être placé à n’importe quel moment de la journée scolaire (matin, temps méridien, début ou fin d’après-midi) selon le projet pédagogique des communes. La réforme prévoit également que les enseignants assurent des activités pédagogiques complémentaires, destinées à des petits groupes d’élèves qui en auraient ponctuellement besoin, sur la base d’une heure par semaine. Le 28 février dernier, Olivier Dosne, Maire de Joinvillele-Pont, organisait une rencontre avec les chefs d’établissements de Joinville et les représentants des fédérations de parents d’élèves, en présence de Virginie Tollard, ajointe au Maire chargée de la Vie Scolaire et Périscolaire et de Francis Sellam, conseiller municipal délégué aux Conseils d’école et au Périscolaire, pour faire le point sur les conditions de la réforme dans notre ville. Alors que le Maire soulignait le bouleversement qu’elle va entraîner pour la vie des familles, l’importance de son coût sur les finances communales, son impact sur l’École municipale des Arts, qui ne pourra plus accueillir d’élèves le mercredi matin et la difficulté que va représenter le recrutement de nombreux personnels d’encadrement supplémentaires, la communauté éducative n’est spontanément pas parvenue à un accord sur le positionnement du nouveau temps périscolaire dans la journée des enfants, preuve s’il en était besoin que l’application de la réforme réclamait encore débats et discussions. Pour toutes ces raisons, le Maire a décidé de reporter son application à la rentrée 2014, comme la quasi-totalité des communes riveraines, et en a fait part au Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


16 • Joinville Mag • Avril 2013


www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


TRAVAUX

Un Centre Technique Municipal à Joinville L

es locaux du garage municipal rue Vel Durand étant vétustes et destinés à disparaître, car situés sur la zone de l’îlot A de la ZAC des Hauts-de-Joinville, la municipalité a engagé le projet d’un Centre Technique Municipal. Au 106 boulevard de Polangis, le CTM accueillera dans un premier temps le garage municipal. Ce pôle assurera l’entretien courant du parc de véhicules municipaux. Il est destiné, à terme, à regrouper l’ensemble des services techniques de la Ville. Plus fonctionnel, ce nouvel équipement permettra aux agents d’exercer leurs missions de service public dans de meilleures conditions. Le bâtiment de 450 m² s’inscrira dans le paysage grâce à un bardage de façades en panneaux imitation bois et une hauteur très limitée. Il ouvrira en septembre.

s

Rénovation de l’éclairage public pose de nouveaux candélabres • du 15 avril au 15 juin : avenue Ratel • du 1er au 19 avril : avenues Oudinot / Ratel • 15 avril au 15 mai : avenue Coursault • du 15 avril au 24 mai : avenue des Canadiens / Square du Québec/ rue Edmée l’Heureux • du 15 au 30 avril : cheminement Scène Prévert.

s

Point travaux RATP E

Assainissement boulevard de Polangis

n partenariat avec la Région Île-de-France, le STIF, le Conseil général du Val-de-Marne et la ville de Joinville-le-Pont, la RATP a démarré en octobre 2012 des travaux de requalification de la gare routière dans son ensemble (reprise des quais, rénovation des espaces et mise en place de points d’arrêt bus plus confortables), ainsi que par l’amélioration de l’accessibilité de la gare RER en remplaçant les portes battantes par des portes automatiques coulissantes.

u 1er avril au 30 juin, la mise en séparatif du réseau unitaire de collecte des eaux usées et pluviales sera réalisée sur deux tronçons du boulevard de Polangis : • entre Gallieni et Jougla, • entre Oudinot et Bizet.

Afin de ne pas interrompre la circulation des bus et conserver l’accès permanent à la gare RER, les travaux s’organisent de la manière suivante :

Travaux de voirie

• Côté quai départs des bus, les travaux se décomposent en deux temps : - jusqu’au printemps 2013 : les travaux se concentrent sur l’arrière de la gare routière ; - du printemps jusqu’à la fin d’année 2013 : les travaux se concentrent sur l’avant de la gare routière. • Côté quai arrivées des bus : travaux jusqu’à la fin de l’année 2013. La passerelle des Canadiens sera elle-même requalifiée au cours de l’été. • Afin de créer un cheminement piéton sécurisé pendant les travaux, une voie de la piste cyclable (direction Paris-banlieue) sera condamnée de mai jusqu’en décembre 2013 et la circulation cyclable en direction Parisbanlieue déviée dans la circulation générale, sur l’avenue Jean Jaurès.

Pose de feux tricolores du 1er mars au 15 mai au carrefour avenue Bizet / boulevard de Polangis.

Jeux pour 9 enfants o Des nouveaux jeux pour enfants seront implantés sur des sols souples du 15 avril au 24 mai à l’angle avenue Wilson / rue des Familles et du 15 avril au 21 juin place de Verdun.

22 • Joinville Mag • Avril 2013

F

D

• Du 1er avril au 30 juin rue de l’Égalité : enfouissement des réseaux France Télécom puis réfection de la chaussée et des trottoirs. • Du 2 au 15 avril avenue Galliéni, entre l’avenue des Platanes et la rue de l’Égalité : travaux d’éclairage public avec pose de nouveaux candélabres. • Du 2 au 12 avril avenue Galliéni, de la rue Raymond Nègre à l’avenue Joyeuse : les anciens candélabres seront remplacés. • Du 8 avril au 1er mai rue Aristide Briand : travaux de consolidation des carrières.

Travaux place de Verdun

D

ans le cadre de travaux de construction de logements, les conditions de stationnement des véhicules sur une section de la place de Verdun vont être modifiées. Ainsi, au 14 place de Verdun, 4 places de stationnement ainsi qu’une aire de livraison seront neutralisées et le passage piéton sera supprimé et reporté au numéro 12 ter. L’emplacement de l’arrêt de bus sera décalé, la vitesse limitée à 30 km.


JOINVILLE LOCALE Le CCAS de Joinville-le-Pont gère trois Résidences pour Personnes Agées. L’attribution des places dépend de certains critères dont l’âge, la date de la demande, d’une éventuelle urgence sociale et de l’autonomie des habitants puisque les résidences, non médicalisées, sont destinées aux personnes autonomes.

Résidences de personnes âgées joinvillaises Les résidences Les résidences accueillent des personnes âgées valides et autonomes qui souhaitent rompre leur isolement et bénéficier de la convivialité d’un habitat collectif. Les logements sont composés de studios très fonctionnels d’environ 33 m² dotés d’une cuisine, de toilettes et d’une salle de bain ainsi que d’une salle de séjour. La résidence Jean Jaurès, située 5 rue Émile Moutier est dotée de 45 studios. La résidence Wilson, au 24 ter avenue du Président Wilson, abrite 22 studios. La résidence Dagoty, au 6 avenue Dagoty, dispose quant à elle de 30 studios. Le restaurant de la résidence Jean Jaurès, ouvert aux séniors joinvillais Le restaurant est un lieu convivial et agréable, avec une cuisine adaptée. Le service, effectué à table, est destiné essentiellement aux Joinvillais retraités. Une cuisine modernisée, une salle de 44 places ouverte sur un espace vert situé en plein centre-ville et une ambiance chaleureuse permettent de passer d’agréables moments. Le restaurant est ouvert tous les jours, du lundi au vendredi. Le service débute à 12h10, et se termine à 13h30. Le repas complet inclut la boisson ainsi qu’une collation à emporter chez soi pour le dîner (potage, pain, fruit ou yaourt). Le prix

du repas varie en fonction des revenus. Une pièce d’identité, un justificatif de domicile et un avis d’imposition sont à fournir au moment de l’inscription. Marie-Paule de Fabrègues, Maire-adjoint Solidarités et Santé, est très attachée à ce service que la ville propose : « Oui, nos résidences joinvillaises sont des établissements bien conçus, tout à fait adaptés pour ceux qui, voulant quitter un logement devenu trop grand en raison de leur âge, ou de leur isolement, souhaitent néanmoins conserver une totale autonomie, aussi longtemps que possible, avant leur admission en maison de retraite. Nos résidents disent qu’ils se sentent vraiment en sécurité au sein de nos trois résidences, qu’ils sont heureux d’y vivre, comme en témoignent, en particulier, les deux centenaires que nous aurons célébrés en 2013 ». Tous les renseignements au CCAS 01 49 76 60 00

s

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


CULTURE

s

 Les Musicales de Saint-Charles

Un dimanche par mois à 17h

D

ans le cadre des « Musicales de Saint-Charles », la Ville de Joinville-le-Pont, les associations « Les Silences Inversés » et « Les Amis de SaintCharles » vous invitent à découvrir le Quatuor Varèse. Ce quatuor à cordes, primé à de nombreux concours nationaux et internationaux, fait ses débuts en 2006 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Depuis 2010, le Quatuor Varèse se produit très régulièrement, en France et à l’étranger : Allemagne, Algérie, Irlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Québec... Il est invité régulièrement par RadioFrance pour des concerts et participe à plusieurs émissions sur les ondes publiques. Les quatre jeunes musiciens parcourront les répertoires de Haydn, Ravel et Dutilleux. Dimanche 21 avril à 17h Église Saint-Charles – 5 rue de Paris Tarifs 10 € et 5 €

Théâtre LES BALADINS DE JOINVILLE

Léonie est en avance

Léonie est sur le point d’accoucher avec un mois d’avance. Les mauvaises langues se délient, les règlements de compte et les mesquineries entre beaux-parents et gendre vont bon train. L’arrivée d’une sage-femme autoritaire finit de chambouler toute hiérarchie dans la maison, et ce qui devait être un moment de joie va peu à peu tourner à la catastrophe.

On purge bébé

Monsieur Follavoine, porcelainier de son état, cherche à décrocher le juteux marché des pots de chambre incassable que vient de passer l’Armée française. Pour tenter de conclure l’affaire, il invite à dîner Monsieur Chouilloux, fonctionnaire influent du ministère des Armées, son épouse, et l’amant de celle-ci. Mais ce jourlà, le fils des Follavoine, constipé, ne veut pas prendre sa purge… et rien ne se passe comme prévu. Deux courtes pièces de Georges Feydeau, maître du vaudeville, où les drames domestiques partent, comment souvent, d’une situation anodine et dissimulent des malaises bien plus profonds. Une peinture au vitriol d’une société bourgeoise désacralisée, dont le savoir-vivre et l’élégance s’effacent, où les hommes, au sein de leur couple, succombent peu à peu, face à l’illogisme, à la tyrannie et à la suprématie des femmes. Les 19 et 20, les 26 et 27 avril à 20h30 Les 21 et 28 avril à 18h30 Scène Prévert Renseignements 06 64 19 37 11 Tarif 10 €, 1 place achetée = 1 place offerte

 Renseignements : lessilencesinverses@gmail.com / lessilencesinverses.blogspot.com

Thé dansant Dimanche 21 avril à partir de 14h à l’Hôtel de Ville, animé par Johan Morgan Orchestra.

24 • Joinville Mag • Avril 2013

Mémoire de Joinvillais

Appel au prêt d’archives privées

s

D

ans le cadre de l’édition 2013 des Journées Européennes du Patrimoine, la Ville prévoit une exposition rendant hommage aux habitants de Joinville et à leurs souvenirs. Programmée pour le mois de septembre, cette exposition « Mémoire de Joinvillais » présentera une trentaine d’archives privées. Nous faisons donc appel à tous ceux qui ont conservé quelques souvenirs photographiques de leurs vies à Joinville : baignades à la plage, soirée entre amis chez Gégène, dimanche sur les bords de Marne, etc. Contacter Emma Bacle, Service Culturel, au 01 49 76 60 10 ou par mail : e.bacle@joinvillelepont.fr


associations

CULTURE FNACA

L

e Comité FNACA de Champigny-Joinville organise un thé-animation le samedi 27 avril de 14h à 18h à l’Hôtel de Ville de Joinville. Participation de12 à 15 euros. Réservations et inscriptions le dimanche matin de 10h à 12h au 191 rue de Verdun à Champigny, par courrier à la même adresse ou à la Mairie de Joinville les 1er et 3ème jeudis du mois. Contact Jeanine Hérault 01 48 81 83 38, Annie Tissier 01 45 93 02 14, Robert Dumas 01 48 81 68 25.

FNAM 94

L

Troc vert le 21 avril

ss

R

endez-vous désormais habituel des amoureux des plantes, le Troc Vert se déroule cette année le dimanche 21 avril, avenue Galliéni, entre l’avenue des Familles et la rue de l’Egalité , de 10h à 17h. Le Troc Vert est organisé par l’association Sutor et l’atelier Lyl’Art. Des stands sont mis à la disposition des habitants pour présenter leurs plantes à l’échange gratuit : pousses, plantes cultivées, légumes, arbustes, repiquages et boutures de plantes d’intérieur ou d’extérieur.

a Fédération Nationale André Maginot 94 organise vendredi 24 et samedi 25 mai un voyage à Neuvy-surBarangeon dans le Cher. Les pensionnaires sont accueillis dans une grande maison solognote, entourée de bois et d’animaux, agrémentée d’une piscine, d’un sauna et d’un SPA. Au programme, visite d’Orléans et de la cathédrale notamment. Contact Maurice Lamanda 06 42 14 52 78, permanence en mairie chaque vendredi matin de 9h30 à 12h.

JOINVILLE-GUELMA

L’

association Joinville-Guelma organise, dans le cadre de son 10ème anniversaire, une semaine d’amitié avec une exposition à l’Hôtel de Ville, du 2 au 7 avril, qui permettra de découvrir Guelma et sa région : pâtisseries algériennes, artisanat (broderie, céramique, tapis, bijoux, peintures, livres). Horaires d’ouverture de la mairie. Contact 06 78 20 32 72 http://joinville-guelma.overblog.com

Un concours de peintures et dessins, récompensé par des lots offerts par des commerçants joinvillais, sera organisé et la journée sera ponctuée par des animations musicales et des jeux réalisés avec le concours du service jeunesse de la ville, l’association Sutor et APES France Habitation.

Bourse aux vélos

L

a bourse aux vélos, aux jeux de plein air et articles de puériculture organisée par la PEEP aura lieu samedi 13 avril, à l’école maternelle Jougla, 9 avenue Ratel. Les dépôts pourrons être effectués de 9h à 11h, vente de 11h15 à 15h et retrait de 15h à 16h. Les bénéfices seront reversés aux écoles de Joinville. Nouveauté : atelier coopératif et réparation de vélos ! Venez avec vos vélos pour apprendre à réviser les freins, roues, et profiter des conseils des bénévoles de la Cyclofficine, de 9h à 16h. Si vous avez de vieux vélos, dont vous n’avez plus l’utilité, entiers ou incomplets n’hésitez pas à les donner à l’association Cyclofficine car les pièces détachées permettront de réparer d’autres vélos.

Eric Dubois Eric Dubois est l’auteur de nombreux livres de poésie depuis une dizaine d’années. Il met en ligne ses poèmes inédits sur son blog « Les tribulations d’Eric Dubois » : http://ericdubois.net Il met par ailleurs en ligne depuis 2007 les poèmes et nouvelles d’auteurs contemporains dans sa revue de poésie en ligne « Le Capital des Mots » : http://le-capital-des-mots.

Formation au PSC1 avec LE CFSCJ Le Comité Français de Secourisme de Champigny et Joinville propose des formations aux premiers secours du PSC 1 les 20 et 21 avril, 25 et 26 mai, 21 et 22 septembre, 26 et 27 octobre, 28 et 29 décembre. Contact Jean-Jacques Nivault 06 61 76 11 84 Richard Pezet 06 11 77 49 02

www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


SPORTS Tournoi de Futsal Handi-Valide

L

e dimanche 28 avril aura lieu au stade Pierre de Coubertin la 2ème édition du Festival Soccer Tour. Chaque équipe est composée de 2 à 3 joueurs valides et 6 à 7 joueurs handisport. Les Joinvillais présentant un handicap intéressés par ce tournoi peuvent participer. Contact l’association des Couleurs : www.associationdescouleurs.com pauline.adcfst@gmail.com ou c.allain@joinvillelepont.fr

L’argent pour Antoine Jesel

L

e 9 février dernier, Antoine Jesel a remporté la médaille d’argent des championnats de France d’aviron indoor handisport derrière son coéquipier en équipe de France, Rémy Taranto.

Shotokan karaté

L

es karatékas ont ramené de belles médailles lors de la Coupe « Honneur » de la ligue du Val-de-Marne de Karaté. Chez les plus jeunes, Mandyne Montalant emporte deux médailles d’argent chez les poussines en Kata et en Kumité. Chez les benjamins, Kaan Bouldoire prend la 3ème place de la compétition en Kumité. En séniors, Habila Atamenia, remporte l’or en Kumité et Chrytel Vilmen en Kumité prend le bronze dans sa catégorie. Associées à Thi-Lam Legros, elles se qualifient pour le championnat de France.

s 27 rameurs de l’AMJ à la conquête de Bruges ! L

es 2 et 3 mars derniers, à Bruges, 27 rameurs de l’Aviron Marne & Joinville ont défendu les couleurs de leur club lors d’une régate de 5 000 m organisée par leurs amis belges : les 3 équipages ont affronté 18 autres bateaux venus

notamment de Belgique, d’Angleterre et d’Allemagne. L’accueil chaleureux et l’ambiance festive qui ont entouré cette compétition laissent augurer le renouvellement, l’an prochain, de cette belle première participation !

Le bel hiver de l’ACPJ

L

ors des Championnats de France Espoirs en salle, le 10 mars dernier, Yannis Pujar a remporté la médaille de bronze au lancer de poids avec 15,92 m. La veille, Ferdinando Nicotra glanait également le bronze aux Championnats de France hivernaux de lancer long au disque avec un lancer à 52,31 m. Le 3 mars, lors des Championnats de France de Cross-country, Lise Roos-Weil prenait la 7ème place en Espoir filles tandis

qu’Aurélien Jem terminait 24ème en cadets masculins. Les championnats d’Île-de-France en salle, le même jour, ont aussi souri aux athlètes joinvillais. Abigail Lewis, Espoir féminine, remporte le titre de championne d’Île-deFrance du 200 m en 24’’61. Elle est imitée par Cynthia Leduc, en cadette, sur la même distance en 25’’15. Margot Boulabi, en cadette elle aussi, rafle le titre sur 400 m en 60’’71.

Le premier championnat départemental de danse hip hop à Joinville

D

epuis 2 ans, un projet ambitieux de développement de la danse Hip Hop est mené au sein de la Fédération Française de Danse (FFD). Avec le soutien de la Ville, par l’intermédiaire de son service des Sports, ce projet connaît sa première mise en œuvre effective : samedi 13 avril aura lieu au gymnase Lecuirot le 1er championnat

fédéral départemental de danse hip hop, qui verra s’affronter des danseurs répartis en 4 catégories d’âges : 8-10 ans, 11-13 ans, 14-17 ans, et + de 18 ans. Pour assister à cette compétition, contactez l’association Hip Hop Original au 06 63 33 42 96 ou contact@hiphoporiginal.fr

Handi-valide

L

e Karaté Club de Joinville a fait une belle moisson de médailles lors des championnats de ligue du Val-de-Marne et de la coupe de France Shukokai, 14 au total dont 5 titres pour les karatékas du KCJ : Jolan Fath, Antoine Charier, Emmanuel Lecaron, Eliot Chapman, Eve Giguet, Emma François, Vladimir Komarnitsky, Benjamin Audidier, Clément Plusquelec, Yanis Nemmour, Lucas Giguet. Eliot Chapman, Benjamin Audidier et Victor De Almeida se sont tous trois qualifiés pour la Coupe de France au mois de mai. 26 • Joinville Mag • Avril 2013

Un

5ème après-midi handi-valide s’est déroulé au gymnase Lecuirot samedi 9 février à l’initiative de Chantal Allain, conseillère municipale déléguée Jeunesse, Sport et Handicap. Durant tout l’après-midi, autour de leur parrain Antoine Jesel et de 130 visiteurs, valides et non-valides ont participé à des ateliers sportifs tels que la boccia, la sarbacane, le parcours fauteuil et le basket.

s


CULTURE Au programme d’AVRIL

Affiches cinéma : © Allocine.com

Cinéma Scène Prévert HOTEL TRANSYLVANIE (1h31) À partir de 6 ans Réalisé par Genny Tartakovsky, avec les voix françaises de Virginie Elfira, Alex Goude… • Mercredi 3 avril à 14h30 • Dimanche 7 avril à 15h AU BOUT DU CONTE (1h52) Réalisé par Agnès Jaoui, avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Agathe Bonitzer... • Samedi 6 avril à 20h30 • Mardi 9 avril à 14h30 • Mardi 9 avril à 20h30 PASSION (1h41) Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs Réalisé par Brian de Palma, avec Rachel McAdams, Noomi Rapace, Karoline Herfurth… Deux femmes se livrent à un jeu de séduction, de manipulation et de servitude au sein d’une multinationale. À l’image de ses personnages, Brian de Palma prend un malin plaisir à multiplier les retournements de situation, brouillant les frontières entre rêve et réalité jusqu’à perdre le spectateur dans un jeu de dupe à la conclusion diaboliquement noire. • Dimanche 7 avril à 18h30 MONSTRES... PAS SI MONSTRUEUX (41 mn) À partir de 3 ans Réalisé par Julia Bueno, Cheng Li, Catherine Lepicard. Nous avons l’habitude de voir au cinéma des monstres terrifiants... Mais ils ne sont pas toujours aussi terribles ! Ce programme de cinq courts-métrages vous propose un tour d’horizon des plus terribles créatures de la planète, sous un nouveau jour rempli de tendresse et d’humour ! • Mercredi 10 avril à 14h30 20 ANS D’ECART (1h32) Réalisé par David Moreau, avec Virginie Elfira, Pierre Niney, Gilles Cohen… • Samedi 13 avril à 20h30 • Mardi 16 avril à 14h30

3€

s

WADJDA VOST (1h37) Réalisé par Haifaa Al Mansour, avec Waad Mohammed, Reem Abdullah… Comme toutes les filles de son âge, Wadjda écoute de la musique pop, porte des Converse et rigole avec ses amis. Un comportement inhabituel en Arabie Saoudite, où la femme n’a presque aucun droit, à part celui de se taire. Seule, Wadjda défie subtilement les règles. Salué par la presse et le public comme un chef-d’oeuvre, ce premier film réalisé par une Saoudienne en dit long sur la place des femmes en Arabie à travers la vie quotidienne d’une petite fille, rebelle dans l’âme. • Dimanche 14 avril à 18h30 • Mardi 16 avril à 20h30 LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ (2h07) Réalisé par Sam Raimi, avec James Franco, Mila Kunis, Rachel Weisz. • Mercredi 17 avril à 14h30 • Mardi 23 avril à 20h30 L’ARTISTE ET SON MODELE (1h45) Réalisé par Fernando Trueba, avec Jean Rochefort, Aida Folch, Claudia Cardinale… Été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole, Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme Léa, anciennement son modèle. En hébergeant Mercé, une jeune espagnole échappée d’un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail. • Mercredi 17 avril à 18h30 • Mardi 23 avril à 14h30 JAPPELOUP (2h10) Réalisé par Christian Duguay, avec Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil… • Mercredi 24 avril à 14h30 • Mardi 30 avril à 20h30 SOUS LE FIGUIER (1h35) Réalisé par Anne Marie Etienne, avec Gisèle Casadesus, Anne Consigny, Jonathan Zaccaï… • Mercredi 24 avril à 18h30 • Mardi 30 avril à 14h30

Scène Prévert

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandesannonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance. www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE

Espace TIC Technologies de l’Information et de la Communication

s

Initiations et ateliers d’avril > Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l’espace multimédia et demander

son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l’espace sont présents pour vous conseiller. En cas de désistement, merci de prévenir pour laisser la place à d’autres usagers. Le programme est susceptible d’être modifié.

Théâtre Dyrek Programme d’avril Dimanche 14 avril à 16h

Il était une fois... Cyrano ! conférence par Thomas Sertillanges 90 mn, illustrée par des projections de documents et suivie d’une collation. 1- La véritable histoire de Savinien Cyrano, libertin, ou libre-penseur, soldat courageux, dramaturge et philosophe, qui combat les faux dévots et les faux nobles. 2- La vie d’Edmond Rostand dans le contexte historique et littéraire de cette fin du XIXème siècle qui a vu naître le Cyrano de théâtre. 3- Les origines de l’inspiration de Rostand, la création de la pièce, et son succès autour du monde en images et en films.

Jeudi 4 de 13h30 à 15h30

Édition de textes

Jeudi 4 de 15h30 à 17h30

Acquisition d'images

Samedi 6 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers sur inscription

Samedi 6 de 10h à 12h

Ordinateur, périphériques et systèmes

Mardi 9 de 18h à 20h

L'arbre des fichiers

Jeudi 11 de 13h30 à 15h30

Traitement de texte

Jeudi 11 de 15h30 à 17h30

Acquisition de sons

Samedi 13 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers sur inscription

L’Apollon du Château

Samedi 13 de 10h à 12h

Choisir son ordinateur

comédie d’Albert Morret (Création)

Mardi 16 de 18h à 20h

Navigation sur le web

Jeudi 18 de 13h30 à 15h30

Retouches photos libres

Jeudi 18 de 16h30 à 17h30

Accueil des nouveaux usagers sur inscription

Samedi 20 de 10h à 12h

Télécharger et installer des logiciels libres

Mardi 23 de 18h00 à 20h

Messagerie en ligne

Jeudi 25 de 13h30 à 15h30

Réaliser une présentation avec Prezi

Jeudi 25 de 15h30 à 17h30

Clic et Entrée

Samedi 27 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers sur inscription

Samedi 27 de 10h à 12h

L'arbre des fichiers

Mardi 30 de 18h à 20h

Messagerie instantanée

Samedi 27 avril à 20h 30 dimanche 28 avril à 16h

Mise en scène Claude Mann par la compagnie « Les Utopistes », avec Jacques Cuchet, Pierre Derible, Anne-Marie Duley, Françoise Knybuhler, Michelle Wimel. Cloîtrée dans son château, une riche et excentrique veuve décide de revoir son athlétique amour de jeunesse. Il arrive, flanqué de sa doctoresse personnelle. Il faut compter aussi avec la cuisinière (ancienne miss Alabama), un majordome pointilleux, un détective à la Bogart, quelques quiproquos, et les sentiments vont être mis à rude épreuve. Mais l’essentiel n’est-il pas que la bonne humeur revienne au château ?

Cours de Claquettes - Horaires Les lundi de 20h à 21h ou mercredi de 16h15 à 17h.

Cours de Théâtre - Horaires

Enfants de 5 à 8 ans mercredi de 13h30 à 14h30 et mardi de 17h à 18h Adolescents de 9 à 11 ans mercredi de 14h30 à 16h Adolescents de 12 à 18 ans théâtre-cinéma, mercredi de 17h30 à 19h Adultes à partir de 18 ans théâtre-cinéma, mardi de 20h30 à 22h30 Les cours ont lieu sur la scène du théâtre, représentation publique fin juin.

Théâtre François Dyrek L'espace multimedia est accessible à tous Hall de l’Hôtel de Ville | 01 49 76 60 59 | multimedia@ville-joinville-le-pont.fr

28 • Joinville Mag • Avril 2013

Tarifs 13 € à 16 €, réservations 10 € à 13 €, groupes et enfants 8 €, 7 boulevard de Polangis, tél. 01 48 85 09 29


Demain j’arrête De Gilles Legardinier Ed. Fleuve noir « Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? » Ainsi commence une comédie hilarante aux côtés de Julie, bientôt trentenaire, fraîchement célibataire, employée dans une agence bancaire où elle s’ennuie à mourir. Heureusement, l’arrivée d’un nouveau locataire dans son immeuble, Ricardo Patatras, va pimenter son quotidien. Curieuse, imaginative et fofolle, Julie va tout faire pour le rencontrer et penser très rapidement au grand amour. Il est beau, il est extrêmement gentil, mais il est aussi très mystérieux. Accompagnée de ses amis, merveilleux complices, Julie va mener l’enquête… Un livre drôle, pétillant et plein de bonne humeur !

L’histoire d’Helen Keller de Lorena A. Hickok Pour les ados Ed. Pocket jeunesse C’est l’histoire vraie d’une petite fille américaine qui devient sourde, muette et aveugle à l’âge de six ans. Désemparés, ses parents font appel à une jeune éducatrice spécialisée, Ann Sullivan. Après des débuts difficiles, Helen apprend à lire, à écrire et même à parler. Sa persévérance et son acharnement lui permettent d’obtenir un diplôme universitaire. Elle parcourt alors le monde pour partager son expérience lors de conférences. Helen Keller fut la femme la plus célèbre de son époque… A partir de 11 ans

L’apprenti d’Araluen : l’ordre des Rôdeurs (T. 1) de John Flanagan Ed. Hachette jeunesse

Pour les ados

Devenu orphelin très jeune, EWill 15 ans n’a jamais connu son père autrement qu’à travers les exploits guerriers que lui racontait sa mère. Sa seule possibilité d’imiter ses faits d’armes et d’envisager un avenir glorieux est d’être choisi durant « le Jour du Choix » comme apprenti par le Maître des guerriers. Mais au grand désespoir du garçon, seul Halt le Rôdeur du Roi est intéressé par sa candidature. De petite taille et de constitution frêle, Will sait se faufiler sans se faire voir, il a le profil idéal pour devenir espion du Roi. Le jeune homme n’attendra pas longtemps pour mettre en pratique son apprentissage. Par delà les montagnes, le vent murmure le retour de Morgarath, noir seigneur et baron félon qui se fera dans le feu et le sang. L’aventure ne fait que commencer…

En allant acheter des œufs de Chen Chih-Yuan Pour les enfants Ed. Picquier jeunesse

La bibliothèque

CULTURE

Mais que font nos enfants quand nous ne sommes pas avec eux ? Vous pourrez l’entrevoir en suivant cette petite fille à qui sa maman demande d’aller acheter des œufs. A l’aller et au retour, on (re)découvre combien l’imagination des enfants est fertile…

Les rendez-vous de la bibli s

Dix livres et vous,

A la rencontre de nouveaux talents…

Samedi 20 avril 2013 à 10h à la bibliothèque Matinée littéraire réservée aux membres du jury Cinélect.

T’es qui toi ?

Méli et Mélo sont inséparables, ils font tout ensemble ; manger, s’habiller, se laver, jouer… Ils sont aussi d’accord pour tout et sur tout ! C’est comme ça les vrais amis ! Seulement voilà…

Spectacle conçu et interprété par la compagnie De Ci De Là. Pour les enfants de 4 à 7 ans accompagnés d’un adulte. Samedi 13 avril - 15h30 - Scène Prévert Entrée sur réservation à partir du mercredi 27 mars auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


30 • Joinville Mag • Avril 2013


DÉMOCRATIE LOCALE Séance du 5 février 2013

Conseil municipal Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. Le Conseil municipal a débattu des orientations budgétaires 2013 ✍ Le Conseil municipal a sollicité une subvention auprès de l’Agence de l’Eau Seine Normandie, pour la réalisation des travaux d’assainissement 2013 (boulevard de Polangis, avenue Bizet, rue Mabilleau, rue de l’Egalité). ✍ Le Conseil municipal a voté la demande de subvention auprès du Conseil général du Val-de-Marne pour la réalisation d’un skate-park municipal boulevard des Alliés. ✍ Le Conseil municipal a demandé une subvention auprès du SIPPEREC pour les travaux d’éclairage public de l’année 2013 (rue de l’Egalité, avenue Ratel, avenue Coursault, place du Québec et allée Edmée Lheureux, Quai Gabriel Péri, rue de la Fraternité, accès à la Scène Prévert, place Oudinot, avenue Gallieni). ✍ Le Conseil municipal a désigné Olivier Dosne, Maire, comme

représentant titulaire de la commune au syndicat mixte ouvert d’études et de projets de l’ACTEP, et Jean-Jacques Gressier comme représentant suppléant. ✍ Le Conseil municipal a demandé une subvention auprès du Comité régional du Tourisme d’Île-de-France pour la création d’une zone d’escale au port de plaisance pour bateaux à passagers/ accès Personnes à Mobilité Réduite. ✍ Le Conseil municipal a autorisé Monsieur le Maire à demander une subvention auprès du Conseil régional d’Île-de-France pour le changement des sièges de la Scène Prévert. ✍ Le Conseil municipal a autorisé le Maire à engager, liquider et mandater, avant le vote du budget annexe du port de plaisance de la commune pour l’exercice 2013, les dépenses d’investissement. ✍ Le Conseil municipal a décidé d’allouer un acompte sur les

subventions à verser aux associations La Maison Kangourou et Les Petits Pinsons au titre de l’exercice 2013. ✍ Le Conseil municipal a modifié le fonctionnement de la halte-garderie Trampoline avec l’ouverture d’une 3ème journée continue. ✍ Le Conseil municipal a modifié le règlement de fonctionnement des établissements Petite Enfance pour permettre le télépaiement. ✍ Le Conseil municipal a signé la convention d’actions de prévention et d’animation réalisée par le service Jeunesse au sein du Collège Jules Ferry. ✍ Le Conseil municipal a décidé de la rémunération des agents recenseurs.

PROCHAIN CONSEIL Mardi 2 avril 2013 à 20h30 Pour plus d’informations, consulter le site Internet www.ville-joinville-le-pont.fr

s www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois Liste Joinville avec vous // 23 élus

Liste Joinville en mouvement //

Tous acteurs du développement durable

Gare à vous !

L

a semaine du développement durable se déroule chaque année au début du mois d’avril pour rappeler à chacun les enjeux environnementaux et les gestes et actions que chaque citoyen peut exercer au quotidien pour contribuer à préserver notre planète. Le développement durable ne se résume évidemment pas à une semaine de sensibilisation du public. La volonté politique de l’équipe municipale, de faire de Joinville en tout domaine une ville durable, est relayée au quotidien par les services de la ville. Les actions engagées vont des plus visibles aux plus discrètes. Ainsi, un plan pluriannuel de travaux, planifié de 2013 à 2023, a été établi afin d’entretenir le réseau d’assainissement de l’eau, qui sert à collecter les eaux pluviales et usées. Des investissements très lourds sont aussi consentis dans le remplacement de candélabres très gourmands en énergie. Notre plan local de prévention des déchets nous permet par ailleurs d’envisager sereinement les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement sur la réduction de nos déchets. Les efforts doivent être poursuivis et les industriels doivent aussi montrer l’exemple en produisant moins d’emballages. Notre administration se montre quant à elle responsable en se déplaçant sur des vélos électriques sur un réseau étendu de pistes cyclables et en triant ses déchets au bureau. Autolib, Vélib, l’utilisation du vélo sont autant de moyens d’agir pour l’environnement et de réduire les problèmes de stationnement en ville. La circulation douce n’est pas l’apanage de la gauche et des écologistes ! 32 • Joinville Mag • Avril 2013

Il n’y a pas de petits gestes pour préserver notre environnement. Éteindre la lumière en sortant d’une pièce, fermer l’eau lorsqu’on se savonne les mains sont des gestes simples qui préservent l’environnement. Individuellement, de tels comportements font baisser la facture de chacun. Collectivement, ils préservent nos ressources. Il n’est pas d’énergie moins chère que celle que nous ne consommons pas. Cela doit être vrai chez soi comme dans les lieux publics. Tous responsables, tous acteurs ! Le développement concerne tout le monde : État, Collectivités, citoyen. Il nous faut œuvrer en conservant à l’esprit les trois piliers du développement durable que constituent l’efficacité économique, l’équité sociale, la préservation de l’environnement, auxquelles peut être adjointe la gouvernance, qui consiste en la participation de tous les acteurs (citoyens, entreprises, associations, élus…) aux processus de décision. Les réunions de quartier qui se déroulent actuellement représentent autant d’occasions d’échanger, notamment sur le thème du développement durable. Patrice Gentric, Maire-adjoint chargé des finances et du Développement durable, Boutaïeb Kaddani, Conseiller municipal délégué à l’Ecocitoyenneté, Jean-Jacques Gressier, Maireadjoint chargé de l’Urbanisme, du Cadre de vie et des Anciens combattants

S’

il y a bien une constante dans la politique conduite par le maire depuis le début de son mandat, c’est du côté de la suppression de places de parking qu’il faut la chercher. En février 2011, un parking de 60 places ferme rue de Paris ; il est remplacé par une structure provisoire qui propose un tiers de places en moins. En mars de la même année, c’est le parking de la gare du RER qui disparaît. Officiellement, il comptait 208 places, mais en réalité on y voyait souvent plus de 250 voitures. Plus d’un millier de Joinvillais signent une pétition demandant son maintien. Le parking public du quartier des Canadiens a vu ses 26 places privatisées. Les aménagements liés aux stations Autolib’, le réaménagement de la rue Beaubourg ou d’autres voies ont également, au fur et à mesure, supprimé de nombreux emplacements dans tous les quartiers. La réfection de la rue Charles Floquet, liée au passage du bus Est-TVM, va dans les années à venir, porter un coup fatal aux parcs publics de cette voie. En février 2013, la ville a vendu une dizaine de places, destinées au personnel municipal, dans le quartier des Studios. Seul un nouveau dessin de la place du 8 mai 1945 (marché du Haut) a permis de recréer moins d’une cinquantaine de stationnement. Si l’on fait la différence entre ce qui a été supprimé et ce qui a été recréé, plus de 250 emplacements ont été supprimés. En réponse


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal 5 élus

aux problèmes causés par ces fermetures, le maire, dans une brochure de mars 2011 annonçait l’ouverture d’un parking souterrain d’environ 350 places sous la place du 8 mai 1945. Mais il y a depuis renoncé après de coûteuses et inutiles études… Finalement, la seule solution qui reste sur la table, c’est l’instauration du stationnement payant. Il a déjà une histoire à Joinville. En 1985, la municipalité (dont certains membres siègent toujours au conseil) mettait en place des horodateurs. Quelques mois plus tard, fin 1986, elle y renonçait… non sans que l’opération ait coûté fort cher aux usagers mais aussi aux contribuables, puisque la ville dut payer un dédommagement de 355 000 francs (55 000 euros) pour rompre un contrat totalement déficitaire. Le futur rétrécissement de la rue de Paris, avec la construction de commerces et de logements sans offre de parking public, va encore compliquer les choses. Aucune alternative, sous forme de renforcement des transports publics par exemple, n’a vu le jour non plus, et les voies cyclables restent très limitées. L’absence d’offre de stationnement pénalise la vie économique et complique le quotidien des habitants. C’est la conséquence d’opérations d’urbanisme mal maîtrisées par une majorité de droite qui refuse d’écouter les demandes des habitants. Benoit Willot benoit.willot@laposte.net www.joinville-le-pont.info

Liste Pour Joinville ensemble et unis // 5 élus

L’école de danse de la majorité municipale : escalier et résille dorée.

B

ords de Marne ou tradition séculaire : les Joinvillais aiment danser. L’école de danse de Joinville en est la preuve : elle accueille chaque année plus de 450 enfants et adultes en danse classique, contemporaine, modern Jazz, afro-brésilienne. Les professeurs accompagnent leurs élèves dès l’âge de 5 ans et leur permettent d’accéder au niveau d’excellence des concours et examens nationaux. Tout ceci dans des conditions difficiles puisqu’à ce jour, les danseurs n’ont pas de salles de danse. Depuis la fermeture de salle à la capitainerie du Port de Joinville, les cours s’effectuent à l’école Polangis ou au collège Charcot. A l’origine, il était prévu d’inclure les salles de danse dont la ville a réellement besoin dans le projet du gymnase des « Hautsde-Joinville ». Si les immeubles d’habitation de la rue de Paris voient bien le jour, le gymnase est lui retourné dans les cartons. Pire encore, la majorité municipale a dû renoncer au projet pharaonique qu’elle avait conçu pour attaquer en justice l’architecte qu’elle avait choisi. C’est alors que l’urgence des élections municipales a donné corps au projet du 39 de l’avenue Gallieni. Pour faire face à l’immédiateté, l’Ecole de danse a été positionnée sur la Nationale 4, sans parking sur une hauteur de 4 étages desservie par un unique ascenseur. L’opposition n’obtiendra que le retrait de quelques

mètres pour au moins assurer la sécurité des enfants. Je vous laisse imaginer : après avoir renoncé à y accéder en voiture, vous devrez accompagner les plus petits au premier étage pour qu’ils puissent se changer puis grimper l’escalier décrit comme « monumental », de un à trois étages pour les déposer dans leur salle. Au pire vous attendrez au rez-de-chaussée laissant les enfants dans l’escalier. Pour agrémenter le bâtiment, la majorité a opté pour une résille métallique perforée sur les quatre faces de l’immeuble. Nul doute que l’immeuble sera reconnaissable, l’équipe de la majorité le voit même symbolique de son action… Résille dorée. Résille dorée n’est d’ailleurs que le premier exemple, du type de requalification qu’elle souhaite opérer sur l’avenue Gallieni : un front urbain jusqu’à la place de Verdun. Résille dorée est le symbole de l’équipe municipale : conçu dans l’urgence, non adapté aux usages, monumental, dorée sur tranches, inaccessible, dont il nous restera la charge pour des décennies. Sylvie Mercier

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


34 • Joinville Mag • Avril 2013


Pharmacies de garde

Joinville pratique

État civil

> Dimanche 7 avril PHARMACIE DUBOIS 12 avenue du Général-de-Gaulle 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 32 58

Anya Djelbani, Chiara Chaubin Bourret, Oussama Inourar, Claire Afonso Jacinto, Imran Bouhamadi, Benjamin Arbib, Toni Lobato Muris, Kaïs Mehdaoui Roussel, Raphaël Cohen, Nathan Mathieu, Inès Cocchi Torres. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

> Dimanche 14 avril PHARMACIE SCHREINER 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 00 16

Mariages Sheik Lallmahamed et Shabneez Joghee, Mehdi Moulay-Rchid et Aurore Malric. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

> Dimanche 21 avril PHARMACIE NGUYEN 14 rue Charles Floquet 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 42 83 85 05

Permanence du député

M

ichel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Valde-Marne, dont dépend Joinville-le-Pont, assure des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La prochaine aura lieu lundi 29 avril à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

> Dimanche 28 avril PHARMACIE BOURLIAUD 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 01 88

Numéros utiles

> Mercredi 1er Mai PHARMACIE JACQUET 177 rue Diderot 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 87 15

  

Hôtel de Ville 01 49 76 60 00 Mairie Annexe 01 48 89 64 85 Allo Propreté Voirie 0800 850 420 Toute l’actualité de la ville sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Ramassage des déchets

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la Communication Isabelle Prigent Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dorian Lambert Photos photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales Charte graphique Service communication de la Mairie

10-31-1093 Certifié PEFC pefc-france.org

Graphisme Caroline Vidal Impression IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 49 76 60 00 – www.ville-joinville-le-pont.fr

s

Naissances

Attention : en raison du jour férié, la collecte des déchets n’aura pas lieu le mercredi 1er mai. Les tournées de rattrapage prévues sont les suivantes : • Les ordures ménagères non recyclables (bac vert) seront collectées le mardi 30 avril. • La collecte sélective (bac bleu) aura lieu le jeudi 2 mai. • La collecte des encombrants se fera lundi 6 mai (Centre), mardi 7 mai (Palissy et Île Fanac), mercredi 8 mai (Polangis).

Le mois prochain dans Joinville Mag N° 221 - Mai 2013

Les 30 ans de la décentralisation www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


36 • Joinville Mag • Avril 2013


Enjeu mondial ocal l i f de

s s

s

L

es chefs d'États réunis au Sommet de Rio en juin 2012 ont renouvelé leur engagement en faveur d’un avenir durable sur les plans économique, social et environnemental pour notre planète. « Le développement durable doit permettre de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Le principe vaut aussi bien au niveau mondial qu'à l'échelle locale. Les collectivités et les citoyens ont dès lors pleinement leur rôle à jouer dans ce processus. La semaine du développement durable, qui a lieu cette année du 1er au 7 avril, constitue l'occasion de sensibiliser le grand public à ses enjeux et de faire le point sur les actions entreprises localement. Ainsi, l'ensemble des projets de la ville intègrent le développement durable dans leur conception et leur réalisation. Dossier développement durable - Avril 2013


Bicyclette

Pôle multimodal

Label BBC

Abeilles

Contrat de performance énergétique

Vélib’

Thermographie aérienne

Tri sélectif

Intermodalité

Pistes cyclables

Rio 2012

Bilan carbone

Gaz à effet de serre

Grenelle environnement

Autolib’

Liaisons douces

Démarche HQE

Réchauffement climatique

Charte du patrimoine arboré Dossier développement durable - Avril 2013


Urbanisme

Vers un habitat plus durable Les logements et les bâtiments de type tertiaire sont les plus gros consommateurs d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génèrent 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Les règles environnementales, édictées par le grenelle de l'environnement, imposent la construction de bâtiments toujours moins « énergivores ».

L

es immeubles d'habitation de la ZAC des hauts de Joinville sont bâtis en suivant une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE®) permettant d’intégrer dès la conception des cibles comme l’énergie, l’eau, le confort acoustique, l’intégration dans l’environnement. Plus spécifiquement sur la production énergétique, ils répondent à une

des exigences les plus élevées en la matière : Bâtiment Basse Consommation (BBC®). La consommation énergétique maximale d’un bâtiment basse consommation neuf est limitée à 50 kWh/m²/an (80 kWh/m²/an en rénové), soit 4 fois moins comparée à l'ancienne réglementation. Au-delà des labels, la ville a imposé

des contraintes environnementales novatrice comme l'utilisation de bois labellisés, réduction des Composés Organiques Volatiles, toitures végétalisées... Les immeubles d'habitation de la ZAC certifiés NF Logement Démarche HQE®, label BBC® La ZAC des Hauts-de-Joinville comprend plusieurs résidences d'habitation. Au total, le projet compte 35 000 m2 de logements dont 10 % de logements aidés, logements étudiants et locaux d'activités. A cela s'ajoutent 5 000 m2 de commerces en pied d'immeubles sur la rue de Paris et un gymnase.

Transport

Liaisons douces et intermodalité Les transports représentent la première source d’émissions de gaz à effet de serre en France (26 % des émissions nationales). A Joinville, le développement des liaisons douces et de modes de transports alternatifs à l'automobile, tels que Vélib' et Autolib', a ouvert la voie de l'intermodalité.

A

dopté par le conseil municipal au début de la mandature, le Schéma Directeur Cyclable (SDC), en cohérence avec le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de la région Île-de-France, a posé les bases d'un maillage du territoire joinvillais en pistes cyclables. 6 kilomètres de pistes cyclables Ainsi, les cyclistes disposent aujourd'hui à Joinville de 6 kilomètres de pistes complétés par des voies cyclables et des zones 30 facilitant la circulation des bicyclettes. Ce réseau de liaisons douces permet de converger, en deux roues non polluant, de tout point de Joinville vers le RER, le bois de Vincennes ou les bords de Marne.

Vélib’ et Autolib’, alternatives à l’auto en ville L'adhésion de Joinville à Vélib a par ailleurs permis de valoriser l'utilisation du vélo dans la ville, tout en renforçant le développement de l'intermodalité, principe qui implique l'utilisation de plusieurs modes de transport au cours d'un même déplacement. Pour compléter l'offre de modes de déplacements alternatifs à l'automobile, la ville a adhéré au syndicat Autolib'. Ainsi 3 stations équipées des autos 100 % électriques ont été implantées à Joinville.

≥6 km et zones 30

Dossier développement durable - Avril 2013

de pistes cyclables


Energie

Economie et environnement

La ville a engagé une démarche de maîtrise des flux, d’efficacité énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

≥16 % de réduction des consommations d’énergie sur 8 ans

De l’état des lieux… a ville a réalisé une thermographie aérienne : la première à être effectuée à Joinville, cet outil permet à chaque Joinvillais d’identifier les fuites énergétiques de son habitation. La réalisation d’un Bilan Carbone Patrimoine et Service a permis d’identifier l’impact environnemental en matière d’émission de GES de la mairie.

L

Dechets

… à l’action Un Contrat de Performance Énergétique pour le chauffage des bâtiments communaux a été signé avec une entreprise privée. Il vise, en contrepartie d’investissements, à réduire la consommation d’énergie de 16 % sur 8 ans. Une chaudière à granules de bois a ainsi remplacé les chaudières au fioul à l’école maternelle Polangis. Des candélabres moins énergivores sont désormais systématiquement installés dans la ville. De plus, l’électricité alimentant l’éclairage

urbain joinvillais est désormais totalement issue de l’énergie renouvelable. Des panneaux photovoltaïques à l’école du Parangon produisent de l’électricité rachetée par ERDF qui la réinjecte dans son réseau. Les collectes du tri sont désormais faites en benne GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) pour réduire la pollution atmosphérique des camions bennes. L’espace Info Energie Un contrat avec l’espace Info Energie (MVE) a été conclu pour accompagner les riverains sur les problématiques énergétiques et environnementales aussi bien que les conseils sur un montage de projet d’habitation, rénovation ou construction, tant au niveau technique que financier. Une permanence est assurée tous les 1er et 3ème jeudis de chaque mois à l’Hôtel de Ville (STM). www.agence-mve.org contact@agence-mve.org

Mieux trier, moins jeter Face au risque d’épuisement des ressources naturelles et de pollution environnementale induite par la production de déchets, la Ville s’emploie à promouvoir la réduction à la source et l’amélioration de la collecte sélective.

L

e développement du tri sélectif à Joinville a permis de faire baisser de 15 % le tonnage d’ordures ménagères collectées entre 2004 et 2010 alors que les collectes d’emballages ménagers recyclables (bacs bleus) progressaient en parallèle de 34,5 % sur la même période. Une démarche environnementale récompensée par le Label Qualitri de l’ADEME et ECO-Emballage. Un programme pour la réduction des déchets Consciente du coût écologique et économique engendré par la production et la gestion des déchets, la Ville s’est engagée dans un Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD) sur son territoire en partenariat avec l’ADEME, le Syctom et la Région Îlede-France. Cette démarche, qui s’inscrit dans la loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement, a pour objectif une réduction de 7 % de la quantité de déchets d’ici 2016, soit 24 kg par Joinvillais.

Dossier développement durable - Avril 2013

≥396 kg/hab et par an de déchets collectés en porte-à-porte à Joinville

≥- 24 kg

de déchets par habitant d’ici 5 ans : objectif du Programme local de prévention des déchets

≥13

collecteurs à verre enterrés


Ecocitoyennete

Tous concernés

Désireuse d’associer l’ensemble des Joinvillais à sa démarche de développement durable, la Ville met l’accent sur l’information et la sensibilisation des Joinvillais à l’écocitoyenneté.

1 623 livres « Agir pour ma planète » offerts aux classes de CE1 et CE2 en 2010

630 élèves ont découvert la Maison Eco2nome en 2011

13 000 guides du tri et de la réduction des déchets distribués en 2012

Des événements phares a Semaine du Développement durable, la Semaine de l’énergie ou encore la Semaine Européenne des Déchets Ménagers représentent autant d’occasions pour la Ville d’attirer l’attention des Joinvillais sur les enjeux du développement durable notamment à travers des animations, expositions (telles que Mobil’eau en 2009 ou encore la Maison Eco2nome en 2011), et des soiréesdébat. Les Apidays proposent par ailleurs chaque année depuis 2011 une animation pédagogique autour de la vie de l’abeille dans le cadre de la fête de l’été.

Le CMEJ, ambassadeur du développement durable Les membres du conseil municipal junior ont réalisé, en 2009, une plaquette d’information sur le tri ainsi qu’un court-métrage sur les nuisances environnementales.

Des outils pédagogiques auprès des scolaires En 2009, des DVD du film « Home » ont été distribués aux scolaires tandis qu’en 2011, chaque classe de cours moyen a pu recevoir une mini-bibliothèque de 11 livres « Agir pour ma planète ». Les élèves joinvillais sont également invités à participer à chaque manifestation organisée par la Ville

Une communication au service du développement durable Campagnes d’affichages, publication de guides du tri, distribution de sacs réutilisables, constituent autant de supports de communication utilisés pour sensibiliser et informer les Joinvillais sur le thème du développement durable.

sur le thème du développement durable.

L

Administration éco-responsable

La Ville s’est engagée dans une démarche d’administration éco-responsable en instaurant de nouvelles pratiques et méthodes de travail plus respectueuses de l’environnement. Développement des éco-gestes au travail rier le papier, limiter les impressions ou privilégier le recto-verso, penser à éteindre les lumières ou à fermer les robinets le temps de se laver les mains,

T

constituent autant de gestes simples qui, associés, ont un réel impact sur l’environnement. La mise en place de poubelles en carton pour les matériaux recyclables permet aujourd’hui à chaque agent de mieux trier ses déchets. Mise en place d’une politique d’achat éco-responsable La Ville a d'autre part mis en place une politique d’achat durable. Celle-ci se traduit par l’intégration de

clauses environnementales dans l’ensemble des marchés publics passés par la Ville. Le marché d’impression du journal municipal et des guides impose par exemple l’utilisation de papier contenant des fibres vierges issues de forêts gérées durablement. Pour des déplacements professionnels respectueux de l’environnement Afin de favoriser des modes de déplacements professionnels non polluants, la Ville met à disposition du personnel 5 vélos électriques.

Dossier développement durable - Avril 2013

5 vélos à assistance électrique à disposition du personnel pour ses déplacements professionnels

2 vélos électriques à disposition des ASVP


Biodiversite Protéger et développer

Installation de ruchers sur le toit de la mairie, adoption d'une charte du patrimoine arboré, rationalisation de l'utilisation de l'eau et bannissement des produits phytosanitaires comptent parmi les actions conduites par la ville afin de favoriser la biodiversité sur le territoire urbain.

3 500 arbres à Joinville

≥ ≥

6 ruches

Gestion raisonnée durable des espaces verts e parc du Parangon nécessite un entretien régulier et soigné pour que son usage par les visiteurs demeure pratique et agréable. Des nichoirs et mangeoires à oiseaux y ont par ailleurs été installés, ainsi que des hôtels à insectes. Les bords de Marne subissent quant à eux un fauchage tardif afin de sauvegarder leur aspect sauvage originel et de permettre un retour des insectes pollinisateurs.

L

Eau

80 % d'arrosage automatique sur les espaces verts à verre enterrés

Arrosage automatique 80 % des espaces verts sont équipés en arrosage automatique.

Le paillage des sols, en retenant l'humidité, limite en outre le besoin en eau des plantes. Insecticides et engrais chimique ont également été bannis des plantations. 6 ruches sur les terrasses de la mairie La ville a signé avec l’UNAF une convention de partenariat sur ce programme « Abeille, sentinelle de l’environnement ». Un rucher composé de six ruches peuplées a été installé sur une terrasse végétalisée en prairie et haies fleuries au 3ème étage de la mairie, côté Marne. La charte du patrimoine arboré : gérer un patrimoine vivant et essentiel Ce projet porté par le Comité Consultatif Environnement témoigne de la volonté de promouvoir le rôle des arbres en ville, leur valeur biologique et paysagère.

Une ressource à préserver Améliorer la connaissance et le suivi de la ressource en eau et des milieux aquatiques, maitriser les pollutions guident l’action de la ville pour une gestion durable de l’eau.

Un contrat de bassin pour le retour de la biodiversité pprouvé par le conseil municipal en 2010, le Contrat de Bassin 2010 - 2015 « Pour le retour de la biodiversité et de la baignade en Marne » présente les objectifs pour la Marne et son programme d’actions pluriannuel concernant notamment la qualité des eaux des milieux aquatiques superficiels et la qualité hydrologique des milieux aquatiques.

A

protéger l’eau des pollutions domestiques et des rejets industriels. Un programme pluriannuel de travaux a été établi pour la période 2013-2023.

Un schéma directeur pour l’assainissement La Ville dispose d’un patrimoine sousterrain très important par son réseau d’assainissement, qui sert à collecter les eaux pluviales et usées. Pour la première fois, ce réseau a fait l’objet d’un Schéma visant à l’étendre et à l’entretenir afin de

Dossier développement durable - Avril 2013

4,2802 euros : prix de l’eau TTC au m3 applicable au 1er octobre 2012

5,96 millions d’euros d’investissement estimé sur les réseaux eau usées au cours des 10 prochaines années.

745 mètres linéaires de réseaux remplacés / réhabilités d’ici 2015


Chiffres clefs Re t Dé rouve vel zl en ric oppe e dos h ww sie i s me r rub w.vil ur le nt du l rab s e-j riq i t e o l ue Du invil inter e ne rab lele- t le po nt. fr

• 6 km de pistes cyclables et zones 30 • 3 stations autolib • 4 kg de déchets par habitant d’ici 5 ans • 13 collecteurs à verre enterrés • 5 vélos électriques à disposition du personnel • - 5,5 % baisse du budget des consommables d’impression • 745 mètres linéaires de réseaux remplacés/réhabilités d’ici 2015 • 6 ruches • 3 500 arbres • 0 phytosanitaires • 16 % de réduction des consommations d’énergie des bâtiments • 1 623 livres « Agir pour ma planète » offerts aux écoliers Vos élus référents Développement durable : Patrice Gentric, maire-adjoint chargé des Finances et du Développement durable, Boutaïeb Kaddani, conseiller municipal délégué à l’Ecocitoyenneté. Pour les contacter : s-maire@joinvillelepont.fr

Planete Développement Durable e concept de développement durable est né du souci de préserver l’environnement et de la volonté de favoriser le développement humain dans sa globalité. Apparu pour la première fois en 1980 (traduit de l’anglais Sustainable development), le terme a été officialisé en 1987 par le rapport « Notre avenir à tous » (dit Rapport Brundtland). Le deuxième Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro en 1992, a vu l’introduction des trois piliers du développement durable que sont l’efficacité économique, l’équité sociale, et la préservation de l’environnement.

L

Un équilibre viable, vivable et pérenne de ces trois piliers est à prendre en compte tant par les nations et les collectivités territoriales que par les entreprises et les individus au niveau de chacune de leurs activités et décisions. Le but étant, entre autres, de garantir, sinon de collaborer, à la satisfaction des besoins essentiels des individus et communautés humaines présentes et futures, à l’amélioration de leur qualité de vie, au respect de leurs droits et libertés, à la préservation de l’environnement et au renforcement de nouvelles formes d’énergies renouvelables. Un enjeu transversal s'est ajouté à

ces trois piliers. Considérée comme le quatrième pilier, la gouvernance consiste en la participation de tous les acteurs (citoyens, entreprises, associations, élus…) au processus de décision. Elle est de ce fait une forme de démocratie participative. Le développement durable n'est pas un état statique d'harmonie, mais un processus de transformation dans lequel l'exploitation des ressources naturelles, le choix des investissements, l'orientation des changements techniques et institutionnels sont rendus cohérents avec l'avenir comme avec les besoins du présent.

Dossier développement durable - Avril 2013


Ruches Ecologie

Ecocitoyenneté

Gestion raisonnée durable

Biodiversité

Espaces verts Espace Info énergie

Panneaux photovoltaïques

Energie renouvelable

Collecte sélective

Planète Terre

Environnement

Transition énergétique

Ecosystème

Chaudière à pellets

Zéro phytosanitaires Solidarité Agriculture biologique Administration éco-responsable

Effacement diffu

Dossier développement durable - Avril 2013

Joinville-le-Pont Magazine n°220-AVRIL2013  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°220-AVRIL2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you