Issuu on Google+


Sommaire et SNPH pratique Sommaire Le mot de la présidente Comité d'honneur Votre équipe à la barre Le club, comment ça marche... Les bateaux du club Un peu d'histoire La naissance du SNPH et de ses couleurs

5 6 7 8 11 13 17

L’école de voile et calendrier Stages, activités et tarifs Résultats sportifs de la voile légère Saison des 420 Côté femmes

18 19 20 23 23

La voile habitable Team Gwaihir Venturi La Bidor Hic Les Rallyes 2006 et 2007 La promenade de santé L’Abri-cotier Fastnet 2007 sur Foggy Dew Régate des entreprises Horizons lointains

24 24 27 28 29 30 31 33 34

Calendrier des régates habitables 2008 Les adhérents Les marées 2008 au Havre La rade du Havre Nos annonceurs, ports info Baie de Seine

36 38 42 48 50

Club House - Siège social

Port des Yachts - Quai Eric Tabarly 76600 Le Havre Tel : 02 35 21 01 41 - Fax : 02 35 42 03 59 Courriel : snph@snph.org www.snph.org

Horaires d'ouverture Secrétariat

Marie-France Guéroult Isabelle Toutain Du mardi au samedi : 9h-12h / 14h-17h

Bar ouvert aux adhérents

Colette Graindor Du mardi au vendredi : 17h-21h samedi et dimanche : 10h-21h sans interruption Agrément Jeunesse et Sport n° 76 S 148 Affilié Fédération Française de Voile

Ours Compilation du contenu et des articles : Blandine Racine Relecture : Henriette Lemay, Jean Pierre Géron et Marie-France Guéroult Recherche d'annonceurs : Monique Plessard Conception graphique et réalisation : Stéphane Messiers - Tél. 06 16 90 71 98 Imprimerie La Petite Presse - Le Havre - Tél. 02 35 42 05 62

3


Contact : Laétitia de LAMORINIERE l.delamorinière@guian.fr

4


Le mot de la Présidente 2007, année de transition C’est avec plaisir et soulagement que le club s’est aujourd’hui agrandi sous de nouvelles couleurs et avec de nouvelles têtes. Le 3 février dernier, soit il y a tout juste un an au moment où je vous écris, le SNH et le CNPH se sont unis pour devenir le SNPH. Le mariage est consommé ! Ainsi donc, nous voilà plus de cinq cents adhérents, une équipe de permanents, plus de cent embarcations depuis la planche à voile au voilier de croisière, qui assurent tout au long de l’année l’initiation et le perfectionnement de nos pratiques sportives. Vous verrez tout au long de ces pages le foisonnement de récits, d’images et de renseignements pratiques qui illustrent ce nouvel élan. 2008 ne sera encore que le début d’une nouvelle ère : il y encore beaucoup de choses à construire ou à développer. Car le moment n’est pas encore arrivé où chacun aura pris conscience du potentiel humain et matériel du club et des perspectives immenses que cela offre en terme de plaisirs à vivre. Apprendre, naviguer, rencontrer, échanger… profiter tout simplement des joies de la vie au Havre, grâce à un sport aux multiples facettes et à un club animé par l’enthousiasme de ses adhérents. Henriette Lemay

Le SNPH 3 février 2007 L'alliance de deux clubs complémentaires offrant un large éventail d'activités nautiques Des talents et des compétences réunies Une somme de richesses sportives et culturelles

5


Le comité d'honneur Les membres d'honneur Le fondateur du SNH

Monsieur le Commandant d'Armes de la place du Havre. Monsieur l'Administrateur Général, Directeur des Affaires Maritimes Normandie Mer du Nord. Monsieur le Maire de la Ville du Havre. Monsieur le Maire de la Ville de Sainte-Adresse. Monsieur le Directeur Régional des Douanes. Monsieur le Commissaire Divisionnaire Monsieur le Commandant de la CRS 32 Monsieur le Commodore du Royal Southern Yacht Club, de Hamble Monsieur le Commodore du Royal Air Force Yacht Club, de Hamble. Monsieur le Président du Yacht club Triel Monsieur le Président de la Société des Régates du Havre Madame la Présidente du Centre Nautique Paul Vatine Monsieur le Président de l'Association Sportive du Port Autonome du Havre Monsieur le Président de la Ligue de Voile HauteNormandie Monsieur le Président de la SAEM Le Havre Plaisance. Monsieur le Commandant du port du Havre.

Louis MORE, yachtman parisien (1883)

Le fondateur du CNPH Robert CANU

Les présidents d'honneur SNH Abel LEMARCHAND 1885 : premier président Monsieur BILLARD 1907-1926 Monsieur BILLAUD 1927-19xx Monsieur ANDUZE-FARIS 19xx-1944 Monsieur A-H. LESAUVAGE 1945-1947 Daniel SCHEID 1948-1949 Jacques THILLARD 1950-1955 : construction du clubhouse et fusion SNH-SRPH Lionel ADDE 1956-1963 : agrandissement du clubhouse Jean MONNIER 1964-1966 Charles EHRHARDT 1967-1969 Pierre PARIS 1970-1971 Philippe LEROY 1972 -1975 Monique PLESSARD 1976-1982 André BROSSUT 1983-1984 François DUCHEMIN 1985-1991 François LALEU 1992-1996 Fréderick DUCROT 1997-2000 Jean-Paul EBRAN 2001-2002

Monsieur Will BAKER (architecte du club-house) Monsieur FATRAS (adjoint au Maire, journaliste) Monsieur Eugène MARIOLE (maître voilier) Messieurs DEHAIS, QUEVAL, BIDET, LEON, MUGLER Monsieur Marc PHILIPPE (maitre-voilier) Monsieur Eric TABARLY (navigateur) Monsieur Ernest MESNIL (régatier) Monsieur Jacques LOUVEL (Loulou) Monsieur et Madame THYBAUD Madame Renée VIANDIER (gestionnaire du clubhouse) Monsieur Gilbert THORAVAL (régatier) Monsieur Gérard PETIPAS Président et co-fondateur de la fondation Eric Tabarly.

CNPH Robert CANU Jean-Michel KOCH Pierre LEJEMETEL 1970-1983 Alfred BAUDRIBOS 1983-2002 Jean-pierre GÉRON 2002-2007

6


Votre équipe à la barre

Le bureau 2007 Henriette LEMAY

Les commissions Les régates du SNPH

Présidente

Jean Pierre GÉRON

La Bidor Hic Vice-Président

Edward GRATTEPANCHE

La Promenade de Santé Edward GRATTEPANCHE Vice-Président habitables Alain FÉREC

La Schéhérazade et la Quadrasolo Jérôme GRANDGUILLOT L'Abricôtier

Vice-Président voile légère

Damien JOUEN

Les Entreprises

Didier DERAND Secrétaire général Thierry ADAM

Sylvie FARO

Gwenaëlle TUSSEAU

Arbitrage

Trésorier

Didier DERAND

Autres commissions Bar et manifestations

Denis GUILMIN Trésorier adjoint

Bulletin

Denis GUILMIN Blandine RACINE

Patrimoine (Club-house) François DUCHEMIN

Elus au conseil d'administration

Permis mer, publications, éditions Stéphane MESSIERS

François DUCHEMIN

Site internet Damien JOUEN

Jean François BALLAY

Rallyes

Sylvie FARO

Relations extérieures

Yves BENOIST

Correspondant GCC/CBS

Edward Grattepanche Jérôme DEVAUX

Communication, Presse

Henriette LEMAY 7


Le club, - Vous possédez un bateau et vous cherchez à partager vos expériences ? - Vous êtes un passionné de sports nautiques ? - Vous aimeriez découvrir d’autres horizons marins (proches ou lointains) ? - Vous aimez tout simplement la mer et les activités qui s’y rapportent ?

Alors, bienvenue au SNPH... L’adhésion C’est la base fondamentale du club. Sans cette participation financière de chacun, le SNPH ne pourrait pas exister. L’adhésion sert au paiement de nos permanents, mais également à l’organisation des régates, à l’entretien de notre matériel et aux frais de fonctionnement du club-house. L’adhésion est bien évidemment nécessaire pour accéder au club-house, à son bar, ses rangements et pour profiter des activités qui sont proposées au sein du club.

Tarifs saison 2008

Les sanitaires hébergés par le club sont ouverts à tous les usagers du port de plaisance. Notre "plus" adhérent est de pouvoir disposer d’une douche chaude tout à fait gratuitement.

Individuelle : 75 € Jeune (-16 ans) : 40 € Famille : 160 € - Couple 120 € Etudiants / sans emploi : 50 € Associations, Comités d'Entreprises : 380 €

Le bar du SNPH

Le bar est tenu par Colette et est ouvert aux adhérents et à leurs invités, pour peu qu’ils aient une tenue convenable, qu’ils paient leurs consommations, qu’ils aient la maîtrise de leurs enfants et qu’ils tiennent leurs chiens en laisse. C’est un lieu d’échange convivial où, chaque vendredi soir, l’activité bat son plein pour finaliser les équipages des régates du week-end. C’est également le lieu d’accueil des régatiers à chaque fin de régates où les équipiers peuvent se sustenter d’une très légère collation (sur commande). A la belle saison, la terrasse ensoleillée est à votre disposition aux heures d’ouverture du bar.

Le secrétariat

Marie-France et Isabelle sont à votre disposition pour vous renseigner sur toutes les activités du club. Elles réalisent les adhésions, licences, permis, inscriptions aux régates…

Le Club-House

C’est un espace disponible aux adhérents, ouvert toute l’année. Vous pouvez disposer de notre grande salle et de la terrasse avec vue sur mer, pour vos réceptions, cocktails, expositions, soirées dansantes… Vous pouvez également disposer de rangements pour votre petit matériel nautique (garages, box, casiers) et votre catamaran ou dériveur peut stationner dans la cour ouverte du club-house (mais sans garantie de sécurité). 8


comment ça marche... La Cabane du bout du monde

Les Permis Mer

Les Régates

Tarifs 2008:

Située au « bout du monde » à Sainte-Adresse, notre cabane a longtemps été uniquement dédiée aux départs de régates à la côte. A partir de cette année, elle fait peau neuve et à la belle saison, se transforme en bar avec restauration légère. Nous ne pouvons que vous engager à profiter de ce nouveau lieu de convivialité "made in SNPH". Bains de soleils, vue mer, tranquillité et pieds dans l’eau garantis.

Qu’il soit côtier, fluvial ou hauturier, le permis mer est obligatoire pour maîtriser une embarcation à moteur. Le SNPH dispense son savoir à ses adhérents à un prix très attractif. Plusieurs sessions sont organisées par an pour le permis côtier (printemps et automne). La formation consiste en un enseignement théorique en soirée au club-house, suivi d’une partie pratique (3heures) sur notre vedette : l’Aperçue. Pour ceux qui veulent se perfectionner, il est possible de préparer le permis hauturier (une session par an est organisée en fonction de la demande : 10 candidats minimum par session. Pour plus de renseignements, contactez Marie-France au secrétariat et inscrivez-vous. Permis côtier : 200 €. Permis hauturier : 200 €. Permis fluvial : 100 €

Pour participer à une régate, deux obligations : être en bonne condition physique et posséder une licence FFV. Nous vous conseillons la licence annuelle mais pour les participants occasionnels Marie-France peut vous délivrer une licence temporaire à la journée ou pour 4 jours. Le certificat médical est obligatoire.

Adhérents : 170 € Adhérents : 170 € Adhérents : 80 €

L'encadrement nautique

Tarifs 2008:

Licence adulte annuelle : 45,60 € Licence jeune annuelle (- 18 ans) : 22,80 € Licence temporaire 1 jour : 9,10 € Licence temporaire 4 jours : 22,30 €

Nicolas Guillou, ancien responsable nautique

La Bourse aux équipiers

Jonathan Beuze, nouveau responsable nautique

L’équipe de moniteurs

Elle fonctionne sur notre site Internet : www.snph. org (pour ceux qui sont éloignés). Toutefois, l’ardoise installée au bar est encore bien utile et efficace. Mais le mieux est encore de passer au club la veille d’une régate, le vendredi soir…

Les Rallyes

Pour ceux qui ne courrent pas après la compétition et qui souhaitent simplement naviguer en toute convivialité à plusieurs bateaux. Le SNPH organise un rallye offshore vers l’Angleterre, tous les ans à la période de l'Ascension. Dépaysement garanti. Si vous souhaitez organiser votre propre rallye, n’hésitez pas à nous le faire savoir, le club est également un lieu pour permettre la mise en relation des équipages sur un mode informel. 9

Norman

Xavier

Arthur

Jérôme


10


Les bateaux du SNPH Le SNPH possède un parc conséquent pour les adhérents de la voile habitable et de la voile légère soit une centaine de bateaux et une camionnette (9 places) pour les déplacements.

La vedette "l’Aperçue"

La flotte voile habitable

Il s’agit de notre bateau comité dont l’utilisation reste en priorité dédiée aux régates (transport du comité de course, mouillage des parcours et matérialisation des lignes de départ et d’arrivée) et à la formation pratique du permis côtier. Si des adhérents sont disponibles pour aider le comité de course sur l’eau et découvrir les règles de courses, ils sont les bienvenus sur l’Aperçue les jours de régates.

Le JOD 35 "Méraki"

C’est un voilier armé en catégorie + de 6 milles, bien adapté pour la découverte de la voile en équipage (e.g. comités d’entreprises). Il est à disposition des adhérents soit pour des sorties découvertes inshore, sous la responsabilité d’un chef de bord de toute confiance, ou pour des courses offshore, pour équipage aguerri.

Les First Class 7.5.

Le Sun fast 32 "Esprit Club"

Idéal pour la navigation en croisière entre amis ou en famille. Pour la disponibilité du skipper, contactez Marie-France ou Isabelle au secrétariat.

Exemple de tarif saison 2008 sans skipper : Loisir / régate 1 carnet de 18 tickets : 110 € journée : 6 tickets / personne

Ils sont exclusivement réservés à la régate inshore et transportable par route pour les championnats lointains. Si vous avez un projet sur une saison complète, contactez nous. 11


Les bateaux du SNPH Le Zodiac Alpha , 6 zodiac 4,20 et 4 semi-rigides 50 cv

La flotte de voile lègère

Ce sont des outils rapides et maniables pour l’organisation des régates et la sécurité sur l’eau.

Ecole de voile

Repartie en deux secteurs : 27 OPTIMIST 6 L'ÉQUIPE 5 420 10 LASER 12 planches à voile STARBOARD

Ecole de compétition 20 OPTIMIST 4 L'ÉQUIPE 3 420 8 LASER 8 planches à voile BIC 2,93 8 planches à voile BIC 2,83

- Réparation de voiles - Travaux de sellerie - Tauds et capotes - Vente et découpe Mousse BULTEX

42 rue Saint Jacques 76600 Le Havre

02 35 43 33 34

Du Lundi au Vendredi : 9h-12h et 14h-18h30 Le Samedi : 9h-12h

http://voileriedelestuaire.free.fr 12


Un peu d'Histoire... 2008 : 142 ans d’histoire...

Dès 1910, le S.N.H. commence à organiser des coursescroisières vers Honfleur, Fécamp… C’est d’ailleurs durant une escale à Fécamp que la guerre est déclarée en août 1914.

XIXème siècle : la naissance du yachting Alors que la Société des Petites Régates Havraises présidée par M. Lecomte naissait en 1866, c’est à l’initiative d’un yachtman parisien, M. Louis More, qui considérait alors que la Société des Régates du Havre était plutôt un comité de courses qu’un véritable club, qu’une société nautique permanente fut fondée. Les personnes aimant la petite navigation et ceux qui par profession s’intéressaient aux sports de la voile se sont regroupés en 1883 pour fonder la Société des Régates de Modèles, qui prit le nom de Sport Nautique en 1888. Abel Lemarchand (propriétaire d’un chantier de construction naval) en fut le premier président. Il est le père de 7 bateaux-pilotes, ces fameuses Hirondelles de la Manche, dont la "Marie Fernand", redevenu havrais plus d’un siècle après son lancement.

Années de guerre : les loisirs nautiques en berne Après quatre années de sommeil, le club reprend ses activités. Il déménage en 1922 pour s’installer à l’emplacement actuel du bâtiment de la Marine Nationale du boulevard Clémenceau.

Les années 1900 et les monotypes du Havre A ses débuts, une cinquantaine de sociétaires se réunissaient dans un simple local monté sur pilotis à l’extrémité de la rue de la Mailleraye pour suivre les courses au balcon et "parler bateaux". A cette époque, les bateaux des sociétaires font 10, 12 ou 15 pieds et sont surtout destinés à la pêche et promenade.

Ancien club-house en bois du SNH, édifié de 1946 à 1955 sur l’emplacement actuel de l’immeuble de la Marine Nationale

C’est à partir de 1906 que des courses d’entraînement ont lieu chaque dimanche en rade ou dans le port récemment endigué.

Un groupe de yachtsmen achète le terrain et constitue la "société d’encouragement au canotage", dont le SNH devient le locataire. Un club-house en bois est alors édifié, rapidement ceinturé par des cabanes appartenant aux sociétaires.

A cette époque, les bateaux les plus réputés étaient “Coquelicot” (Eugène Mariole : maître voilier) et ���Mimosa” (M. Collignon : chantier naval). Pour plus de sécurité, les bateaux non pontés se voient équipés de ponts postiches en toile. Vient ensuite l’époque des "Monotypes du Havre", dessinés en 1907 par Albert Paumelle. Il s’agit de petits yachts de 7,20 mètres adaptés à un temps assez fort, dont la première unité "Cauchemare" fut construite pour le Dr. Gibert. Nous retiendrons surtout "Perlette" à bord duquel Mesdemoiselles Hermine de Saussure et Marthe Oulié réussirent le périple de l’archipel grec, ce qui fut jugé comme un grand exploit féminin.

Les monotypes du Havre sont toujours présents, mais également des 8 et 6 mètres J.I. (Jauge I nte r nat i o na l e), d e s Dinghies 14 pieds anglais, des Requins, des Dragons, des Ailes, des Mouettes, des Canetons. A ceux-ci Le Club est alors présidé par M. Billard et compte Papillons du Nord-Ouest environ 80 membres dont un certain nombre (6,50 m) : monotype de s’ajoutent de nouvelles s’interressent vivement à la construction de bateaux- construction havraise des séries créées localement : les Papillons du Nordmodèles et à leur compétition. années 40 Ouest, les 12 M2 de 13


Un peu d'Histoire... voilure du Havre et les Hirondelles, qui augmentent l’intérêt des compétitions. Ainsi, en 1939, 45 bateaux couraient sous l’égide du SNH. Puis c'est de nouveau la guerre. Nouvelle période de semi sommeil où l'activité du Club se borne à des rencontres sur la Seine et à la participation au Championnat Croisière en Seine des bateaux du de France SNH. Escale à Vieux Port juniors. Le ClubHouse est d’abord occupé puis, détruit et remplacé par un blockhaus.

En 1950, sous la présidence de Jacques Thillard, les régates se muent en spectacle avec départ et arrivée face au casino Marie-Christine doublé d’une sonorisation pour la plus grande joie du public havrais. C’est l’arrivée en force au Havre des Snipes américains, mais également l’apparition des Grondins, des Bélougas et des Albatros, dont la première unité "Riskaden", armée par Daniel Scheid, remporte la coupe Krankshaw de la course Ouistreham-Cowes.

SNH-SPRH : une fusion salvatrice En 1952, la décision de détruire le blockhaus sur lequel est érigé le Club-House est prise. Pierre Courant, Maire du Havre, est saisi pour obtenir un sursis car il y va de la vie du Club et c’est grâce à la Société des Petites Régates du Havre que l’opération “survie” est réussie. Cette Société était, avant-guerre, propriétaire d’un joli bâtiment sur la plage, près des Bains Marie-Christine et n’avait pas repris ses activités après les hostilités. Ses dirigeants acceptèrent de fusionner avec le SNH et de faire apport de leur créance de dommage de guerre en raison des buts identiques des deux Sociétés. On peut remercier Messieurs Quettier et Venel car c’est grâce à eux et à l’obtention d’une concession de terrain du Port Autonome, face au précédent bâtiment, qu’un nouveau Club-House est inauguré le 27 mars 1955, soit il y a un peu plus de 50 ans.

Années 50 : les régates-spectacle La paix revenue, le SNH. reprend ses activités en 1946 et un baraquement est monté sur le blockhaus. Le Commissariat Général aux sports prête deux baleinières (Marie-Jeanne et Maryvonne) pour la formation des jeunes sociétaires. Cette première saison aprèsguerre voit la mise à l’eau de 20 yachts, et en 1947, 32 bateaux prennent le départ des grandes régates. En 1948, sous la présidence de Daniel Scheid, 1951 - Caricature de Wilm, portant un nouvel essor est sur le partage du petit port du encore donné, face Havre. à l’accroissement du nombre de bateaux et de sociétaires. Le port autonome drague une partie du petit port des yachts, et en 1949, un ponton d’accès destiné aux bateaux de plaisance est mis en place. A cette époque, la flotte du SNH compte 55 bateaux et 300 sociétaires.

Les années 70 : 300 bateaux sur l’eau… Les septs années qui suivirent furent marquées par une remarquable progression des sociétaires et des bateaux. Cet essor a contraint le SNH, sous la présidence de Lionel Adde, à agrandir son club-house. Les nouveaux locaux dont les agencements ont été doublés et embellis, sont inaugurés le 10 mai 1963. En 1964, Jean Monnier, alors président, reçoit dans notre Club un marin prestigieux : Eric Tabarly, qui vient de gagner “la course de l’Atlantique” et est fait membre d’honneur du SNH. Dans les années 70, sous les présidences de Charles Ehrhardt, Pierre Paris et Philippe Leroy, l’école de voile du SNH est de loin la plus importante des clubs havrais avec sa flotte d’optimists, de Moths, et de croiseurs. Avec la Gold Cup, la coupe du Président et le CHAMEC, le SNH organisait à lui tout seul trois rendez-vous où se pressaient au total quelques 300 bateaux sur la rade durant le week-end de Pentecôte ! 14


Ce sont également les années d’apogée du GCL (Groupement des Croiseurs Légers), où chaque parcours comportait en moyenne 100 milles avec au moins une nuit en mer, puis du GCC (Groupe des Croiseurs Côtiers) en baie de Seine.

organismes adhérents, le CNPH s’ouvre sur l’extérieur et devient "Ecole Française de Voile". 1987 : arrivée d’un premier titulaire du BEES, point de départ de la structure professionnelle actuelle... Signature d’une convention avec la Ville du Havre pour l’organisation de "l’activité voile" avec les écoles primaires. 1989 : Lancement à titre expérimental des activités voile avec les collèges et les lycées, toujours pérennes. 1992 : Nouveau logo et changement de nom pour le CNPH, qui devient Plaisance au lieu de Populaire, marquant ainsi plus largement son ouverture au grand public… Juillet 92 : Organisation sous l’égide du club d’une épreuve internationale en dériveur : le Championnat d’Europe Jeunes (série " E u r o p e" ). 19 95 : Création sous l’impulsion des dirigeants du club du Centre d’entraînement régional dans le cadre du CRJS. Mars 1999 : Départ de la rue de la Mailleraye, pour être hébergé dans la Base nautique "Gérard Hardouin", du nom de notre regretté VicePrésident, grand artisan de l’évolution du CNPH et de la ligue de voile Alfred Baudribos de Haute Normandie qu’il présida pendant près de 10 ans. Août 1999 et 2000 : organisation sous l’égide de la ligue de HN et des clubs havrais des Championnats de France Espoirs, avec une large contribution du CNPH, aux plans sportif et organisationnel. Deux présidents auront particulièrement marqués l’histoire du CNPH : Robert Canu, le fondateur, à la tête du club les 7 premières années et Alfred Baudribos, responsable de la majorité des grandes évolutions, de 1983 à 2002, avec Camille Lepeltier secrétaire général durant la même période

Le SNH innove également dans la gestion féminine avec M o n i q u e Plessard, présidente de 1978 à 1984. Et parmi les nombreux petits mousses que l’on voit se presser dans la cour du club, on remarque à peine le tout jeune Paul Vatine, (dont Charlotte Grimbert, le Bon Retour !) aide à préparer le canot…

142 ans d’histoire, 52 ans de Club-House Vont ensuite se succéder André Brossut, François Duchemin, François Laleu, Frédérick Ducrot, JeanPaul Ebran et Henriette Lemay. Les années 80 voient l’avènement des First Class 8 et la création de régates promotionnelles, comme la régate des Entreprises. Chacun a œuvré à sa façon face à une concurrence havraise de plus en plus structurée mais tous unis dans la même idée : développer le plaisir de naviguer, l’amour de la mer et du sport et faire en sorte que le Club continue à faire flotter bien haut son pavillon, comme il le fait depuis plus de140 ans maintenant. Article inspiré de : Sports sur l’eau au Havre : 19001951, de Pierre Mens (1951), complété par Henriette Lemay et Anne Duperret, grâce aux interviews de François Duchemin, Monique Plessard, Charlotte Grimbert, Pascal Frémont…

Palmarès : 5ème club de France de voile légère en 1998, 3ème club de France en 1999, Champion de France des clubs de voile légère en 2000 et 2001, 2ème club en 2002 3ème club en 2003 et 2004, 4ème club en 2005, 6ème club en 2006, 4ème club en 2007.

3 Avril 1970 : Déclaration de création du CNPH au J.O. Le CNPH est à l’origine un club corporatif issu d’une association de C.E. d’entreprises industrielles de la région havraise, installé dans des locaux mis à disposition par la Ville, rue de la Mailleraye.�1982 : Affiliation du Club à la FFV. �1983 : 1ère participation aux Championnats de France et lancement des équipes de club.�1986 : Jusqu’ici réservé aux membres des

Depuis le 3 Février 2007 : Une nouvelle aventure a commencé, l’histoire du S.N.P.H...

15


On s'occupe de toit... * à partir /an de 160 €

Couverture - Ramonage Contrats d'entretien toiture* Tél. 02 35 54 31 20 Fax : 02 35 54 20 10 Rue Hérault de Caen - 76930 Octeville-sur-mer

16


Quelques mots sur la fusion… … Pour immortaliser ces instants qui impriment un tournant dans l’histoire des deux clubs. Le 3 février 2007 a lieu une Assemblée Générale Extraordinaire pour laquelle tous les membres du SNH et du CNPH ont été convoqués. Il y a été rappelé le scénario proposé, qui se résume assez bien par ce petit dessin. Le nom de "Sport Nautique et Plaisance du Havre" avait été adopté par un vote dans chacun des clubs fondateurs. L’administration de ce nouvel ensemble est assurée par un Conseil d’Administration constitué, la première année, de 6 "ex-SNH" et 6 "ex CNPH".

Ainsi naquit le SNPH… Ensuite, il fallut en faire part ! A nos chères institutions, à Mesdames et Messieurs les Présidents, à Mesdames et Messieurs Les Maires, etc… LE HAVRE, le 21 février 2007 Nous avons le plaisir de vous informer de la naissance du :

SPORT NAUTIQUE et PLAISANCE du HAVRE (SNPH) Issu de la réunion des adhérents du "Sport Nautique du Havre" et du "Club Nautisme & Plaisance du Havre", après un travail en commun de deux ans, et choisi à l’unanimité par nos Assemblées Générales Extraordinaires. Nous formons ainsi un club de plus de 500 membres, association de loi 1901, affilié à la Fédération Française de Voile, agréé Jeunesse et Sports. Notre ambition est de proposer, depuis notre implantation havraise, une offre nautique très large, allant de la planche à voile à la course au large. Ainsi, avec une équipe de 8 permanents, celle qui a fait le succès et les résultats sportifs du CNPH, alliée à l’expérience du SNH en tant qu’organisateur de manifestations nautiques, notre ambition est de nous intégrer pleinement à l’offre nautique havraise en mettant à profit cette nouvelle impulsion. En nous souhaitant ainsi une heureuse collaboration, nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs, à l’expression de nos salutations distinguées. La présidente

Puis, il fallut lui trouver une nouvelle couleur…

Une histoire de logos ! Tout s’explique en images… Avec un grand merci à Jérôme Grandguillot !

17


L'école de voile Le club initie et forme les futurs navigateurs de demain La formation à l’apprentissage de la voile est l’activité majeure du club. Elle est encadrée par une équipe de moniteurs tous diplomés d’état et un chef de base en la personne de Jonathan qui remplace Nicolas. Soit 5 permanents éducateurs sportifs plus 4 vacataires en saison estivale. En plus des stages ouverts toute l’année aux adhérents, de nombreuses participations avec la Ville, le Département et la Région complètent l’activité de formation de l’équipe des instructeurs. En partenariat avec la Ville du Havre, des séances d’initiation sont organisées pour les élèves des écoles primaires. Ce projet a pour objectif d’initier les enfants à la navigation sur Optimist. 9 séances sont dispensées pour 14 classes comprenant 25 élèves durant l’année scolaire. Le niveau collège s’inscrit dans le projet "VOILE à L’ECOLE" en partenariat avec le Conseil Général. Ce projet a pour but d’assurer une formation sur dériveur

pendant 4 ans , soit de la 6ème à la 3ème. Il s’adresse à 16 classes provenant de 10 collèges du Havre et de ses alentours. 8 séances sont dispensées pour les 25 élèves de chaque classe. Egalement, depuis deux ans, les lycéens bénéficient de cours sur des First Class 7.5. financés par la région. 5 classes sont concernées. Cette activité est en nette progression. En effet cette année le lycée porte Océane propose aux élèves un bac option voile. Cette formation est dispensée sur 3 ans en planche à voile. Avec ce potentiel géographique, nous sommes heureux de constater qu’au Havre la formation à la voile est de plus en plus dispensée dans les écoles, collèges et lycées de notre région. Le plus important de l’activité, reste la formation sur l’année. La flotte est ainsi exploitée au maximum de ses capacités. Deux axes essentiels : l’école de voile et l’école de compétition. Les adhérents ont la possibilité de le faire sur un rythme hebdomadaire ou sous forme de stage durant les vacances scolaires.

Les régates pour dériveurs et planches à voile organisées par le SNPH en 2008 27 et 28 avril 11 mai 17 et 18 mai 8 juin 14 sept8 11 oct

D3 optimist S.L. Doubles et Solitaires SIL Optimist Coupe du Président Super G Régate Snipes et 505 Challenge d’automne Laser

Optimist Dériveurs Optimist PAV Dériveurs Dériveurs

Chauffage Entretien Couverture Dépannage Plomberie Ramonage Energies renouvelables 404 rue de Nizas 76400 Fauville en Caux Tél. : 02 35 96 71 52 - Fax : 02 35 56 00 97 www.morinferec.fr - contact@morinferec.fr 18


Voile légère

Stages et activités

Nos offres de stages et activités pour 2008

Ces tarifs comprennent adhésion club, licence enseignement F.F.Voile et 5 séances de navigation

Voile légère Optimist

Nat'voile Un partenariat avec le Club Nautique Havrais, C.N.H, permet aux enfants de 8 à 12 ans de pratiquer du lundi au vendredi, Natation le matin et Voile l’aprèsmidi, avec le déjeuner sur place (à prévoir), de 9 h à 17 heures. Activités exclusivement l’été. Tarif : 181 €

130 € 2ème stage 85 €

Jardin des mers L'équipe

Enfants de 4 à 6 ans. Sensibilisation au bord de mer : pêche, jeux, aquarium. Tarif : 80 €

141 €

Habitable

2 stage 91 € ème

Pour l’activité habitable, nous vous proposons différentes formules et sorties : Baie du Havre et Baie de Seine Croisières Régates et bourse aux équipiers Toutes ces formules sont accessibles aux particuliers ou groupes ou comités d’entreprises.

420 (- de 16 ans) 151 € (+ de 16 ans) 163 €

Carte de 18 tickets : 110 €

2ème stage 101 €

Forfait sortie 1/2 journée soirée 18/21h journée Tarif/personne 3 tickets 3 tickets 6 tickets

Planche à voile

Au delà de la journée, se renseigner auprès du secrétariat.

(- de 16 ans) 146 € (+ de 16 ans) 157 €

Voile scolaire / voile pour tous

2 stage 96 €

Les élèves de primaire, collèges et lycées, ainsi que les étudiants, ont la possibilité de pratiquer la voile dans le cadre scolaire ou pendant les vacances avec les opérations "Découvrez le sport" et "Naviguez tout l’été". Les centres aérés peuvent bénéficier d’un tarif groupe.

ème

First Class 7.5 (- de 16 ans) 169 € (+ de 16 ans) 179 €

Permis

Préparation de permis côtier, hauturier et fluvial. Permis côtier : 200 €. Adhérents : 170 € Permis hauturier : 200 €. Adhérents : 170 € Permis fluvial : 100 € Adhérents : 80 € Renseignements au 02 35 21 01 41

2 stage 119 € ème

Ces stages sont proposés dans le cadre des vacances scolaires, pâques, été et Toussaint 2008 Minimum 4 inscrits pour ouvrir un stage. 19


Résultats sportifs de la voile légère en 2007 Brice Marcq 19 ans Vice-champion de France en 420

Mathieu Derand 21 ans Equipe de France Laser 9ème / 138 Europa cup Laser 6ème / 47 Championnat de France senior 8 titres de Champion de France 2 titres de Champion d'Europe

20


Laure Ferchaud 14 ans Alyette Greveldinger 14 ans L'équipe Championnes de France et 3ème au Championnat d'Europe

Marina Laulanet 18 ans Mathilde Gayon 18 ans Championnes de France en 420 pour la troisième année consécutive !

Une entreprise de 50 années d'expérience disponible pour vos études et vos réalisations

Une équipe de 350 personnes et une flotte de 250 véhicules à votre disposition 24 h / 24. Partenaire SNPH Régate des Entreprises

21


22


Quelques nouvelles de l’année 2007 de 3 équipages havrais du SNPH en 420 Mathilde Gayon et Marina Laulanet (la photo), Arthur Herreman et Malo Manac'h, Jérémie Mion et Brice Marcq ont clôturé leurs nombreuses années de 420 cet été par de très beaux championnats nationaux et internationaux. En effet, suite au championnat du monde 2007 qui avait eu lieu en décembre en Nouvelle-Zélande (Mathilde et Marina se classent 16ème sur 49, Brice et Jérémie 17ème sur 70 et 5ème Européen), Arthur et Malo ayant raté de peu la sélection au championnat d’Europe, ces 3 équipages n’avaient qu’une envie : briller et se faire plaisir aux championnats d’Europe et de France durant les mois de juillet et août. Ainsi, Cédric Château, leur entraîneur de la Ligue de Voile de Haute Normandie les a emmenés se préparer en Allemagne (semaine de Kiel), puis en Belgique pour certains (semaine de Nieuwpoort) et enfin au National d’été aux Sables d’Olonne, début juillet. Fin juillet : décollage pour Istanbul en Turquie pour Mathilde, Marina, Jérémie, Brice et Cédric Château, entraîneur de l’équipe de France pour le championnat d’Europe. Beaucoup de manches courues dans un vent très irrégulier venant de terre dans des systèmes assez inhabituels pour eux et finalement des résultats en dessous de ceux attendus : Brice et Jérémie se classent 14ème sur 70 et Marina et Mathilde finissent 15ème sur 54. Malgré ces résultats un peu décevants pour eux, ce championnat fut une très belle aventure et un très beau voyage. Fin août : Le championnat de France tant attendu par tous et apparemment, les conditions de vent sont au

rendez-vous puisqu’il n’y aura pas en dessous de 15-16 nœuds pendant toute la semaine dans la rade de Brest (sauf le dernier jour) et jusqu’à plus de 25 nœuds ! Finalement Mathilde et Marina sont Championnes de France pour la 3ème fois consécutive après avoir largement dominé la flotte féminine française pendant toute la semaine. Brice et Jérémie sont vice Champions de France et Arthur et Malo clôturent leur année par une très belle régate finissant 12ème français et rentrant ainsi

dans les quotas espoirs. Maintenant, place aux match racing en First Class 7.5 pour certains (Arthur, Malo et Brice ), au 7.5 en équipage féminin pour Mathilde, au 470 pour Jérémie à Brest et aux études intensives pour Marina (prépa). Merci au SNPH , merci à Cédric Château et merci à nos parents de nous avoir soutenus dans nos projets. A bientôt, BRICE

Côté femmes ….

Les avez-vous vues sur l’eau le vendredi après-midi ? Transformées en Shiva le temps d’envoyer le spi : écoute entre les dents (déconseillé !...), barre entre les mollets, drisse de spi dans la main droite, bras, écoute, tangon, hâle-bas... etc... etc... C’est le "femme club de Nico" à l’heure de l’entrainement. A la tête : LEUR Nicolas. Patient, attentif, à l’écoute ; il a parfois du mal à se faire entendre quand les bavardages collatéraux parasitent ses conseils techniques. Leurs ambitions ? Depuis 4 ans ces 6 équipages, 8 depuis un an, ont sensiblement progressé. Si barrer par vent fort ou ressaler un 420 n’est pas leur tasse de thé, si les Jeux Olympiques sont à envisager dans une autre vie, elles n’ont rien à prouver. Leur ambition est de prendre avant tout du plaisir sur l’eau, de diriger un voilier là où bon leur semble (avec une fantaisie non maîtrisée parfois...), de prendre des initiatives à bon escient pour progresser en efficacité et rapidité. Elles souhaitent aussi faire perdurer cette activité et donner envie à d’autres de les rejoindre. Elles exerceront leur nouveau savoir-faire à l’occasion d’une régate de dériveurs au sein du club dans la baie du Havre courant mai 2008. Alors souhaitons leur bon vent ! 23


La saison 2007 des habitables Team Gwaïhir Venturi

F

ressac dans le port de Fécamp !!! L’autre partie de l’équipage nous rejoindra tranquillement à Dieppe en train ou par la route la veille de la première manche.

in mars. Nous sommes dans les starting-blocks depuis plusieurs semaines déjà. La nouvelle saison de voile va démarrer. Le bateau a passé près de trois mois en hivernage à Ouistreham pour corriger quelques défauts de jeunesse sur le mât, les haubans et faire un bon ponçage de la carène. Tout est prêt et un beau programme de régate nous attend entre Dieppe, Le Havre, Deauville, les ports du Calvados et ceux de la Manche jusqu’à Granville en passant par le Raz Blanchard et les îles anglo-normandes ! On n’oubliera pas de caler également quelques petites balades en croisière... Début avril, l’équipage se retrouve enfin pour la première régate. Le coup d’envoi est donné sur Le Havre pour la Bidor Hic avec des parcours côtiers et bananes sur trois jours ensoleillés. Le vent est soutenu de NE 20-25 nœuds les deux premiers jours puis tombe W 2-5 nœuds avec une grosse bascule de thermique. Le courant joue des tours à une bonne partie de la flotte et le manque de vent précipite l’annulation de la troisième journée. Nous terminons 1er de notre flotte mais également vainqueur toutes classes pour les quatre manches courues au total. C’est de bon augure pour la suite de la saison. Moins de trois semaines plus tard, après avoir géré un convoyage un peu difficile au près dans une mer très hachée et un vent médium/fort de Nord Est, nous montons pour la première fois à Dieppe pour la Banana’s Cup. Passé Antifer, on décide de relâcher à Fécamp au lieu de Saint Valéry en Caux qui nous paraît encore un peu trop loin dans ces conditions et pour un début de saison. La nuit aurait dû être bénéfique mais c’était sans compter avec le

Les trois jours de régate sont placés sous le signe du soleil mais dans du petit temps ce qui n’est pas le point fort du bateau. On tient bon quand même par rapport au A35 de Saint Valéry et on alterne avec lui les places de premier et second. Sur la dernière journée nous remportons les trois manches ce qui nous permet de remporter cette Banana’s Cup à égalité de point avec le A35 sur une flotte de 19 concurrents dans notre classe. Début mai, la Schéhérazade a lieu sur Le Havre. Cette course de nuit est un parcours côtier de 60 milles. Nous partons sous le soleil en fin d’après-midi le samedi, dans du vent médium qui deviendra très mollissant en début de nuit. Au passage de la Trouville SW pour la remontée, nous parvenons à garder la droite du plan d’eau grâce à quelques risées qui arrivent de la Seine, alors que nos concurrents qui nous avaient quelque peu distancer se laissaient porter plus à gauche dans l’Ouest. Vers 1h du matin, nous croisons loin devant le reste de la flotte et nous finirons par passer la ligne en tête en temps réel accueilli à LH16 par « OCEAN one » qui pointait l’arrivée de la Cowes-Le Havre. A l’occasion de l’ascension, nous profitons de congés pour rendre visite à nos voisins coursellais pour la Semaine de voile en Calvados. Placée assez tôt dans la saison, souvent très ventée et un peu humide, cette 24


19 bateaux en HN sont au départ de ces deux jours et nous remportons cette régate avec la deuxième journée d’annulée pour cause de pétole. En juillet, le Tour des Ports de la Manche 2007 part de Saint-Vaast-la-Hougue vers Granville via les îles anglo-normandes. Il nous manque encore cette course au palmarès. Avec six Class 10 dans notre flotte ça s’annonce serré. La première journée est reportée car les pêcheurs manifestent en bloquant le port et empêchent la course de partir vers Cherbourg. Départ très tôt le lendemain matin en convoyage dans l’idée d’avoir une étape l’après-midi mais celle-ci sera finalement reportée pour cause de météo cette fois ! Le départ est finalement donné le lendemain soir vers Guernesey avec une arrivée de nuit assez sympa. Les autres étapes se passent plutôt bien, avec toujours une bonne organisation à terre et des parcours bien choisis. On termine finalement 4ème/29 dans notre classe et trois Class 10 sont sur le podium. Le convoyage retour tout au moteur depuis Granville se terminera par un orage impressionnant à l’arrivée au Havre. Une pause de deux mois sera l’occasion de faire une ou deux petites croisières. La deuxième partie de saison reprend début septembre…avec la All Cup à Deauville, la régate des entreprises et le Griboval au

épreuve conviviale et superbement organisée, nous a fait régater parfois à très grande vitesse comme sur l’étape Grandcamp - Ouistreham, où par 30 nds sous spi, le speedo ne descendait guère en dessous des 1314 Nds. Avec en prime un premier record significatif pour le bateau à 14,7 nds. Fin mai, on se retrouve pour la régate de l’Abri-côtier, ambiance très sympa et détendue avec barbecue géant après les régates. On termine 1er/22 au général dans du vent médium, devant le J-109 et le Grand Surprise. Super fête et bon barbecue à l'Abri-côtier pour la remise des prix avec du champagne pour fêter la victoire… Et un saut en parachute pour un équipier !!! Début juin, la Deauville International Week : cette fois ci c’est pour tester le bateau en IRC. On se retrouve face à certains bateaux contre lesquels nous n’avons pas forcément l’habitude de régater et nous retrouvons enfin Pen Ru et Foggy partis voguer vers d’autres flots cette saison. Le niveau est élevé sur l’eau comme par exemple les Irlandais du Ker 32 ou encore ceux du Mills 40 mais le nombre de participants est un peu faible... décevant. Une 4ème place en IRC3 permet de confirmer le potentiel du bateau malgré un déficit de vitesse au portant dans les petits airs. Mi juin, nous sommes de retour au Havre sous la pluie et dans du vent médium pour le Trophée Toyota.

Havre et une fin de saisons aux classiques Beaujolais et coupe de Noël à Ouistreham. Il ne nous reste plus qu’à continuer sur notre lancée et à formuler un souhait pour l’année prochaine : "que nos petits camarades de jeu qui ont montré à d’autres contrées lointaines que les bateaux normands n’étaient pas manchots, restent animer notre plan d’eau l’année prochaine". Le Gwaïhir Venturi Team

Voilerie au Havre Services, Compétences , Maîtrise, un atelier à 500 m du club Mathieu Doudeau 14 rue des sauveteurs - 76600 le Havre 02 35 41 43 62 - 06 59 45 52 13 eMail : mathieu.doudeau@voilepratique.com 25


100 boulevard Jules Durand 76600 Le Havre

Tél. : 02 35 24 04 80 Fax : 02 35 53 99 00

Confection suivant plan ou pièce modèle Pare-brise, hublot, support pour équipement électronique etc...

26


La Bidor Hic Première ? Galère ? Ou les lois de la régate ?… Première, c’est le mot. La Bidor Hic est traditionnellement la première régate en habitable de la saison et se court pendant les trois jours du weekend de Pâques en rade du Havre. Multi première, car cette année c’était également une première pour le nouveau SNPH, une première pour quelques membres de l’organisation, une première pour quelques bateaux, alors que cette régate créée par le SNH existe depuis maintenant 30 ans. 30 ans, mais toujours durant le spi-ouest France qui se court le même week-end à la Trinité sur mer et qui grève une partie de nos participants habituels, tout comme une grande partie des arbitres et présidents de comité de course locaux. Heureusement que Jean-Marie Aubourg (SRH), qui venait d’obtenir sa qualification, a accepté de venir nous donner un coup de main. Ce fut sa première régate officielle en habitable, sa première sous les couleurs de la Caisse d’Epargne Haute-Normandie (alors qu’il officie professionnellement pour un autre groupe banquier), ses premières galères sur un bateau comité, ses premiers fous rires après le calme olympien nécessaire à la bonne marche des opérations sur l’eau. Heureusement que Blandine (ex-SNH) était là, à la fois au four (pour les repas), au moulin (sur l’aperçue) et à l’étal (pour la distribution des prix). Mais il y eu aussi Mam’ Géron et Jérôme (ex-CNPH), JeanFrançois et Alex (ex-SNH) et François et Marie-France (ex-SNH) prêts à intervenir en cas de réclamation. 24 bateaux étaient au Rendez-Vous. Ils venaient du Havre, mais également de Deauville, Courseulles, Fécamp, Saint-Valéry-en-Caux, Dieppe. C’était également une première (régate) pour un certain nombre d’entres-eux (Fango, Petit Tonnerre, Bastet, Avalanche). Comme quoi, ils ne sont pas tous à la Trinité ! La première manche a été lancée avec une heure de retard, car l’Aperçue n’avait pas posé sa première bouée que le bout scélérat de ladite bouée est venu s’enrouler dans l’hélice. Bloqués sur place devant la Hève, sous le coup d’une houle non négligeable, nous décidions de changer le programme banane et d’envoyer un parcours côtier. La flotte s’est donc élancée vers le large, pour y trouver un bon 20-25 nds. Le bout coupé, l’aperçue fut remorquée et rémi accepta de plonger

pour y trouver…un amas de bouts de bouée et filets de pêche enlacés dans l’hélice, qui ne devaient pas dater de la journée…Cela s’est donc terminé au club autour d’un planteur et d’un buffet froid pour l’ensemble des participants. La Bidor Hic pouvait continuer. Le dimanche, les conditions s’étaient un peu adoucies tant du point de vue météo que de l’hélice. Nous partions pour lancer la deuxième manche lorsque…rebelote! le long bout flottant de la bouée de départ se reloge dans l’hélice. Nous sommes maudits…La mer étant plate, le zodiac alpha tente une opération de secours soldée par un succès. Les bouées sont mouillées et nous voilà partis pour une, deux et aller hop ! trois bananes. Vent, soleil et hélice retrouvée, profitons-en ! Une abeille qui passait par là, s’est même postée sur la ligne d’arrivée pour saluer l’ensemble de la flotte. On peut vous le dire maintenant, mais le premier de la flotte a échappé aux lances à incendies qui étaient prêtes à être actionnées pour l’occasion. L’anticyclone se mettant progressivement en place, le vent n’a pas vraiment daigné se lever le lundi. Le départ fut pourtant lancé sans encombre technique, mais la manche fut annulée par manque de vent. Les concurrents purent néanmoins profiter des premiers rayons de soleil ardents sur l’eau et se remettre des efforts occasionnés par les trois bananes à suivre de la veille. Résultat des courses : Quenza (SNPH) pour la flotte 1, Gwaihir-Venturi (SNPH) pour la flotte 2 et L’Porouge (SRF) pour la flotte 3 (un peu surpris de ne trouver aucun 7.5 havrais à qui se mesurer). Le traditionnel ordinateur portable offert par la Caisse d’Epargne Haute-Normandie fut gagné par tirage au sort par Seastem, qui reparti vers Deauville le sourire aux lèvres. Je passe la main l’année prochaine, mais j’espère que la Bidor-Hic atteindra allègrement le cap des 40 ans dans une dizaine d’années, car elle reste la plus vieille régate en habitable du plan d’eau havrais. Bon vent au prochain organisateur ou organisatrice, que je rassure tout de suite : les galères sont toutes passées ! Anne Duperret 27


L'Abri-côtier 2007 15347 sourires, 22725 éclats de rire, 3 bananes le samedi, un côtier le dimanche, des réclamations, des barbecues à faire pâlir Carlos, du biniou, un orchestre de jazz, du café, des croissants et des lots dignes de Marilyn ! Une vraie compét’ quoi ! Un bilan de cette édition 2007 ?!... Ce fut génial ! Après avoir été initiée par Vincent et Nico ( nos montagnards préférés ) en 2005, c’est Benoît et sa bande de l’Abri-cô’ qui depuis ont repris le flambeau. Et cette année encore, la performance était à la hauteur du mariage de Lady Di. Selon la tradition Abricôtiere, tout commence par le pot de bienvenue du vendredi soir chez notre hôte, et qui fut animé cette année par deux joueurs de biniou que Glen avait trouvé un soir, l’hiver dernier, errant sur la digue nord ( sans doute une délégation secrète irlandaise venue encourager Foggy Dew pour sa saison). Malgré un week-end où les régates se bousculaient, ce sont 22 bateaux qui se présentaient sur la ligne de départ et une météo clémente nous permettait de lancer trois parcours bananes le samedi après midi. Ce sont successivement Bip Bip de Christophe Thébaud, puis 276 Accastillage Diffusion de Guillaume Dubois et enfin Gwaihir Venturi de

Philippe Rios qui s’imposaient pour cette première journée. Toujours selon la tradition Abri-côtière, le samedi soir est dédié à " The Barbecue ", ( je ne saurai jamais mieux le décrire que les personnes présentes qui vous le raconteront ) et à la " Dance ", grâce à Julien et son orchestre de jazz. Après le café, croissants, baguettes fraîches....du dimanche matin, les 22 concurrents se sont élancés pour un parcours côtier dans une météo de " bonhomme ". Un grand merci aux équipages de "7 tonnes 5" qui ont agrémenté les bords de spi de jolis départs au tas ( ce qui m’a permis, enfin, de me faire des cheveux...). Special thanks for the girls’ team ! Gwaïhir Venturi s’imposait une nouvelle fois et assurait ainsi sa victoire dans cette troisième édition de La Régate de L’Abricôtier. Pour changer les habitudes et à la demande express de notre hôte, la remise des prix se déroula à L’Abri-côtier. Je crois pouvoir dire au nom

28

de tous que là aussi, Benoît nous a royalement gâté, que ce soit les lots, le deuxième barbecue ou tout simplement son accueil et celui de son équipe, tout était parfait !!! Je profite de ce bulletin pour remercier Soizic, Marie-France, Olive, Glen, Jean-Phil, Ludo, Coco, Sébastien et bien sûr Michel pour leur aide à l’organisation de cette régate, ainsi que vous tous coureurs et amis qui avez accepté d’embarquer quelques passagers d’un jour afin de partager notre passion et vous donne rendez-vous les 24 et 25 mai 2008 pour une nouvelle édition. Amicalement, Damien Jouen


Rallyes 2006 et 2007 Quand le Rallye de l'Ascension se raconte... "Seigneur météo, il fait beau, il fait chaud..." Comme chantait Carlos...Nous n'avons pas dû, depuis 2 ans, faire assez de prières... Car nos week-ends traditionnels de l'Ascension en 2006 et 2007 étaient particulièrement sous le signe de BMS, avis de coup de vent, mer agitée...et j'en passe. Ces conditions un peu difficiles n'ont pas découragé les fidèles de cette manifestation de 4 jours de congés consécutifs pour traverser la Manche en flotte (c'est une occasion pour les novices !). Les capitaines "sans peur, et sans reproches" ont rendu visite à nos voisins anglo-saxons ! En 2006, au "Mozart'Rallye", seuls 3 bateaux, sur les 8 prévus ont fait escale à l'Haslar Marina (en face de Portsmouth) et Yarmouth le lendemain. Un de nous trois s'arrêtait à Cowes mais "planchait" (comme ils pouvaient) sur le thème de Mozart. Le pot de l'amitié nous a réunis le dimanche soir au club, pour partager nos impressions sur les conditions de navigation, de réchauffement dans les pubs, de réflexions sur Mozart... attention la musique !!! Rendez-vous en 2007... et rebelote... le temps n'est pas avec nous ! Malgré le peu de bateaux l'an passé, le message est passé : le rallye, il faut y participer. Résultats : 12 bateaux inscrits, mais seuls les 6 plus gros prendront le départ, le mercredi soir au large de la cabane du "Bout du Monde" qui était encore celle du SNH Mais déjà le mariage SNH et CNPH est d'actualité : le bateau, "Esprit Club" prend le départ et devient, par ce périple, le bateau du SNPH ! La "British Destination" se retrouve à Hamble, au Mercury Yacht Club, pour se sécher, se réchauffer et partager un dîner à l'anglaise "délicious". Le lendemain, sur les pontons de Yarmouth (et oui, encore, mais

l'an passé beaucoup n'avaient pas goûté au charme de ce petit port !) le vent soufflait mais chassait les nuages. Le défilé de déguisements « fabulous » de Lucky-Luke, en passant par Astérix et ses 2 équipes (les un-peu-plus-jeunes et les "pés")...amenait les équipages "masqués" sur le bateau "réception" pour les concours de punch, suivi de celui de chants (dont je

ne peux pas vous retranscrire tous les textes "salés" de compositeurs inspirés !) chacun à bord de son bateau "pavoisé maison". Le retour par les Needdles a été aussi « musclé » que l'aller et les records ont été battus ! Au bar du SNPH, résultats des concours et cadeaux pour tous, pour agrémenter la bibliothèque du bord et rendezvous en 2008. Rappelez-vous : le WEEK-END de L'ASCENSION !... Cette année 2008, le muguet du 1er mai nous amènera sûrement le beau temps et nous pourrons appareiller la veille mercredi 30 avril au soir jusqu'au dimanche 4 mai. Le thème de notre amicale sortie anglaise n'est pas encore connu à ce jour ... Surprise... Sylvie Faro

29


Deux ans de bons traitements... Merci docteur ! Déjà 15 ans que le SNH organisait la "Régate des Médecins", qui depuis quelques années était devenue la "Régate des Professions de Santé", ce qui avait permis au Club d'associer aux médecins tous les partenaires de santé pour que tous nous soyons en pleine forme et en bonne santé ! Et, chaque année, tous nous l'avaient bien montré. La 15ème édition, le 15 juin 2006, était la dernière du SNH et, favori de cette régate, Philippe Firmin, sur EMG-Matinik, a répondu présent devant une douzaine de bateaux p a r t i c i p a nt s , r e g r o u p a nt plus de 40 professionnels de santé : les kinés, opticiens, podologues, infirmières, sage-femme, et même l'assureur (c'est rassurant ! et toujours partenaire de cette manifestation) étaient là pour constituer les équipages. Début 2007, le SNH s'est marié avec le CNPH, le SNPH est né... Et la vie de club continue... Les Professions de Santé ont de nouveau envie de se retrouver sur l'eau les 10 et 11 Juin 2007. Tous les bateaux inscrits se regroupent sur l'eau devant la "cabane du bout du monde" pour le départ de la première manche le samedi après-midi. Pas facile, pour les départs de la deuxième manche, quand la brume du dimanche matin ne veut pas se lever et

que le coup de pistolet du départ se fait entendre... Et oui, le SNPH a renoué avec une ancienne tradition : départ à la "cabane", qui se trouve au bout de la plage près de la Hève, qui était, il y a longtemps, le lieu de lancement des départs de régates de notre club. Entre les deux manches, le samedi soir, le beau temps nous a permis de griller de bonnes brochettes tous ensembles sur la terrasse du SNPH. La remise des prix, sous un grand soleil, a récompensé le premier : Jacques Ravon, avec Dédale, en lui offrant un barbecue portable de bateau, offert par notre fidèle sponsor. Tous les participants repartent avec de nombreux cadeaux. A bientôt sur l'eau, les samedi et dimanche 9 et 10 juin 2008. Sylvie Faro

30


Fastnet 2007 sur Foggy Dew Conjugaison d'une Victoire Les verbes

Personne n'a vraiment dormi ; entre les manoeuvres fréquentes, voiles trempées à plier à l'intérieur sur les coussins ou les duvets, à se cogner partout, le bruit... Dehors, on a le sentiment d'être utile mais c'est pire : balayés par les vagues, on cherche à se tenir, on écarquille les yeux pour tenter de voir les feux de navigation des voisins. On croit surtout voir

PARTIR

C'était pas gagné : à 12 minutes du départ, le vit de mulet composite explose dans un empannage. "Pas de soucis, y'en a un autre !" il est en place avant les 5 minutes, et nous aussi, pour prendre un bon départ côté Squadron. Belle sortie au louvoyage où l'on se maintient en tête de notre flotte. Le moral est bon, la concentration maximum. Un léger décalage dans le sud (un peu tôt !) et nous voilà bâbord amure pour un bon moment en attendant le coup de vent annoncé qui profite de la nuit d'encre pour nous tomber dessus et c'est parti pour une revue de détail de toute la garde-robe.

des clignotants à droite, des feux stop, quelque fois même des feux de recul !.. Finalement, on est assez contents d'entre apercevoir entre deux grains Lizard puis Landsend en début d'après-midi. TENIR Pour la traversée de la mer celtique, le schéma météo est assez simple : faire courir toujours en bâbord jusqu'à la bascule au noroît qu'on espère ni trop rapide ni trop violente. Le soleil est de retour, la mer bleu-acier et les crêtes d'un blanc éblouissant, c'est beau,mais le reaching à 30 noeuds de vent n'aide ni au repos, ni au séchage, encore moins à la gastronomie. Les organismes sont mis à l'épreuve. On ajouterait bien

SUBIR

Au petit matin, à 40 nœuds de vent établis, nous sommes sous ORC-2 ris. Le bateau va bien, l'équipage déjà trempé et pour longtemps. Nous devinons maintenant l'état de la mer que nous ne faisions qu'imaginer dans ce rodéo nocturne : c'est glauque et pas joli joli. L'ordinateur du bord a moins supporté les sauts de vagues: disque dur HS .Tête de Noël, navigateur... A l'ancienne mon bonhomme ! La flotte est déjà décimée. Les ports de la côte sud quasiment saturés : blessures diverses, avaries de voiles ou de safran, équipiers malades ou angoissés, c'est le grand ménage. Pour nous, l'idée était de faire le gros dos sans casser.

une vingtaine de pieds à notre brave JPK. La deuxième nuit est moins violente mais le confort à l'intérieur comme à l'extérieur reste disons... aquatique. En fin de nuit,on peut envisager le virement. Voador, le J105 de Simon Curwen s'est décalé plus dans l'est : le voilà en tête de notre classe ce matin là. La poursuite commence. Le Fastnet est passé vers 19 heures après une fin de louvoyage dont on ne se vantera pas, la fatigue accumulée ne favorisant pas la lucidité tactique ! Voador a plus d'une heure d'avance sur nous ; en compensé, c'est chaud !

31

_


REVENIR

type survenues lors de la première nuit. Un vit-demulet standard en spare (bonne pioche, voir plus haut), un iridium qui a peu servi car, comme on le sait, l'informatique embarquée n'a pas supporté la baie de Lyme. L'équipage était composé de 6 solides compères havrais qui se sont souvent comportés comme de vrais

Le passage superbe du caillou est synonyme de délivrance avec le sentiment d'avoir bien travaillé malgré quelques erreurs et que la victoire est envisageable, avec la trompeuse perspective d'une descente sèche et horizontale. La bouée Panthaenius enroulée, le runner est en l'air et banzaï, à l'attaque de "Dark" Voador (le duel durera jusqu'à l'arrivée). Ça va vite, très vite jusqu'à 20 noeuds!-au prix d'une concentration intense à la barre avec un équipage mi-rieur, mi-inquiet installé sur le tableau arrière. Au bout de deux heures de folie et de Kärcher, il se dit que "pour gagner il faut d'abord finir". La raison nous fait envoyer le reacher à la place du runner, plus petit et plus costaud. C'est plus calme, toujours rapide, les dauphins sont contents et nous aussi. Comme souhaitée, la troisième nuit est plus plate mais pas moins bruyante. Dormir sur une éponge en se couvrant d'une limace relève du miracle. Les barreurs ont des hallucinations et les régleurs piquent du nez, Mais ça marche. Au petit matin, nous avons repris le retard concédé à "l'ennemi". Derrière, le combat a cessé faute de combattant. Nous naviguons dans une flotte de 40.7, des classe 1.

adolescents : mangeant n'importe quoi à n'importe quelle heure, buvant du coca, se couchant en vrac le plus souvent t o u t h a b i l l é (a u vent tout de même !) se lavant même pas et ne

FINIR

Le bris du bout-dehors entame notre moral un moment, mais on peut en dégager une quarantaine de centimètres et naviguant vent arrière, cela n'est pas très pénalisant. (Tout le monde : "Pourvu que ça ne refuse pas !") Le vent a mollit, le runner a repris sa place, le soleil chauffe : on peut envisager du séchage si on n'a pas l'odorat trop délicat... Au niveau de Lizard, nous croisons juste derrière Simon. Va s'engager une belle bagarre qui nous tiendra éveillés jusqu'à l'arrivée où Voador obtient les "Line honours" juste devant nous, ainsi que la victoire en double handed. Respect total. Nous, ravis de l'emporter en classe 2, un rêve de coureur ! Nous rejoignons la QAB marina quasi déserte cette année... Bières pour tout le monde !

rangeant la salle de jeux qu'en râlant !... Noël RACINE, "Le chef" qui a eu la bonne idée d'acheter, d'équiper ce bateau et nous embarquer dans l'aventure. La moins bonne, c'est de l'avoir baptisé Foggy Dew ; on ne sera jamais Yacht of the year. (at-on jamais entendu parler de l'anoblissement d'un marin par Louis XVI dont le bateau se serait appelé Carmagnole...) Dominique RICHARD, "Dom", vieux briscart de nombreuses épopées communes qui signe une 2éme victoire après celle obtenue en 1999 sur Magic Fourties, le 40.7 de Daniel Verger. Johann RICHARD, fils du précédent, spécialiste de l'apnée sur plage avant. Christophe MARCHAND, "Le tourteau", champion de

Les sujets Le sujet principal c'est le bateau : FOGGY DEW est Un JPK 9.60 mat carbone, gréé en asymétrique. Unité que l'on ne présente plus. Il est vraiment étonnant. Son comportement à la mer, et particulièrement dans la brise, est très sécurisant. Il peut aller très vite à toutes les allures pourvu qu'on s'en occupe un peu. L'équipage le connaît bien pour avoir navigué un peu partout depuis trois saisons(près de 20.000 milles !). Préparé méticuleusement par Noêl son propriétaire, il est parfaitement adapté pour la course au large. Le matériel est entretenu nickel. Par exemple, les voiles sont toutes passées à la révision avant la course du Fasnet. Bonne idée vu les nombreuses avaries de ce 32

_


Régate des entreprises 2007 C'est tout l'esprit de cette régate des entreprises que de mettre à l'eau pour un week-end des salariés unis dans une équipe pas forcément entraînée, rodée ou amarinée, mais soudée et réactive face aux bonnes ou mauvaises fortunes de mer. Objectif atteint pour les quelques 150 équipiers qui ont porté haut les couleurs de leurs entreprises dans la baie du Havre, les 29 et 30 septembre dernier. Le week-end a débuté par une intervention de M. Gérard Petitpas, ancien membre du club. Il a présenté L'Académie Éric Tabarly qui ouvre ses portes prochainement à Lorient. A cette occasion, Henriette Lemay l'a nommé membre d'honneur. Samedi, les voiliers se sont retrouvés pour un parcours côtier avec vent faible mollissant et de forts courants dus à des coefficients de marée importants. La soirée brésilienne qui a suivi a permis à tout le monde de reprendre des forces, ou d'en perdre, c'est selon... Avec trois manches, la journée

du dimanche a été plus palpitante. Une brise 13/15 nœuds de secteur Est pirouettante rendait les bords de près très tactiques. Le week-end s'est achevé par une remise des prix bien pourvue en lots à l'école de management du Havre. Le personnel du club et une bonne équipe de bénévoles ont permis d'accueillir dans de bonnes conditions les participants. Merci aux bénévoles pour leur aide et leur gentillesse qui ont permis d'apprécier le savoir faire dans l'organisation de régate et d'apprécier l'ambiance du club nautique. Palmarès : 1er classement standard : Sealogis EM Normandie en Sun Fast 36. 1er classement équipage 100% entreprises : Delmas SAS en First 36.7. Prix de l'élégance : Frank Poupel Convoyage et Chartering en First 22. Gwénaëlle TUSSEAU

_

Les compléments

body-surf : la deuxième nuit, son quintal a été baladé par une vague,du rappel au fond du cockpit! Frank POUPEL, "Franky" coach d'apnée, il nous répare trois mètres de guindant de génois, à la frontale, la première nuit. Jérôme GRANDGUILLOT, "espèce de sous chef" multifonction, à terre comme en mer, véritable Lezerman du talent ; plasticien, comédien, musicien, GRAND marin , régulateur des humeurs, diffuseur de bons mots, barreur, vainqueur... ... Et en plus "écriveur" des lignes qui précèdent .(il nous reste quoi à nous !!! finalement il est chiant ce mec !). 33

Depuis trois saisons, nous avons progressé et fait évoluer le bateau, c'est agréable de constater que ça paie. Après notre victoire toutes classes au centenaire de Cowes-Dinard l'année dernière, celle-ci prend un goût savoureux dans cette édition historique. Elle nous plaçait définitivement en tête du championnat du RORC en classe 2. On enfoncera le clou en gagnant toutes classes Cowes-Cherbourg en septembre. 4éme toutes classes, nous remportons pour la deuxième année consécutive l' "Assuage Trophy". On a décidemment pas fini de se la raconter... Jérôme Grandguillot


Horizons lointains Cala Iris est de retour... Après sa descente en Méditerranée et ses deux hivernages à Port Gruissan, Cala Iris est de retour en Baie de Seine. François Duchemin vous a conté dans le précédent bulletin le périple Gruissan-Corfou via Calvi, les gorges de Bonifacio, les Eoliennes et le détroit de Messine. A Gouvia Marina (Corfou) nous retrouvons PierreYves Lack sur son Océanis 411 tout neuf Pylblue et c'est de conserve que nous appareillons le 26 mai pour Lakka-Midhri et le 27 nous franchissons le chenal de Levkas.Notre équipage : Françoise, Jean-Pierre Guyvarc'h et votre serviteur. Une nuit tranquille au mouillage à Miholri puis escale à Vathui, Ile d'Ithaque où nous ne trouverons pas de traces nettes du passage d'Ulysse. Pylblue nous quitte pour récupérer de la famille à Athènes. Commence alors la partie vraiment touristique avec l'escale dans le petit port de Naftapkos (Lépante) puis à Itéa d'où nous prenons le car pour visiter Delphes. Les oracles nous y prédisent du beau temps. Direction Corinthe où nous passons la nuit dans un port sans intérêt en attendant de pouvoir embouquer le canal. Ce samedi 4 juin à 8h15, nous entrons dans ce canal mythique et e f f e c t i v e m e nt impressionnant , 76 m de falaises pour 25 m de large.. dont nous allons parcourir les 3 milles 1/2 en 25 minutes.. grâce à 2 nœuds de courant et régler 133 Euros de droits de passage à la sortie.. Nous reverrons le canal d'en haut par la terre. C'est encore plus grandiose ! Nous allons ensuite musarder dans les saroniques Korfos, Duoroussia où nous retrouvons Pylblue au mouillage. Egine est trop encombré et nous allons nous mettre cul à quai sur ancre à Perdika. Direction Athènes ou plus exactement Le Pirée à la "Zéa Marina" impressionnante. à l'entrée des speed boats et autres 34

cabin cruiser de 30 à 40 m de long..alignés par dizaines. cul à quai..En route pour l'Acropole La relève de la garde (en jupette) le Mont Lycabet et sa vue superbe sur Athènes avant d'aller récupérer à l'Aiport notre petit-fils Jean âgé de 15 ans. Après la visite au Musée d'Athènes (rien à voir avec la chanson). nous allons l'emmener à Perdika, à Poros sympathique île à l'est du Péloponèse. Nous sommes cul à quai sur notre ancre en pointe.. les voisins aussi. Arrive un "teuton" en location qui au cours de sa manœuvre accroche une série de chaînes avec son mouillage. Salade pas possible. Je n'ai plus eu qu'a armer la bouteille de plongée pour démêler en remontant des 5 m de profondeur, chaîne à la main "a qui celle -ci ?" J'ai consommé mes 2 M3 d'air en 20 minutes. L'allemand m'a offert une bouteille de Louzo. Je n'aime pas beaucoup mais c'est le geste qui compte. Les nuits y sont dures, outre les teutons qui font la fête jusqu'à point d'heure, le quai est bordé de "bars à musique" qui ferment à 4 h du matin. Epidaure et son cirque. Des gradins du haut on entend tomber une pièce de monnaie et même un papier sur la scène. Nous louons une voiture pour visiter Olympe. 400Km aller-retour de route de montagne (que des virages) et à Olympe que de vieilles pierres ! Retour au Pirée pour remettre Jean à l'avion. Départ pour le cap Sounion et nous mouillons au pied du temple de Poseïdon. Toute cette première partie, depuis Corfou, s'est passée quasiment au moteur mais le Meltem est arrivé. 2 ris, solent rafales. une fois 47 nœuds, visite de Kéa, Mikonos, Naxos où nous restons 48 h (7 - 8 dehors). Siros, Kythnos, Hydra et retour à Poros où le 30 juin Cala Iris est mis à terre au chantier de Yannis Karababas (Poros Marine) pour juillet - Août. On laisse passer le Meltem et les trop nombreux bateaux de location. Nous allons le retrouver le 30 août et le 2 septembre


cap sur Milos Nous avons eu beau chercher on n'a pas retrouvé les bras de la Vénus. Par contre on se prend un coup de Meltem. Il y a du 9 vers Santorin. Nous piquons sur la Crête Chania Kissamos et là, qui on rencontre ? Véronique et Francis Pingard en villégiature d'automne en amoureux. C'est l'occasion d'un "resto" fort sympathique. On remonte le Péloponèse : en route pour Cythère, Limeni, Pylos, Katakolon, Cephalonique. Et, grand saut direction Syracuse (270 milles) NNW4/5, avec des passages 6/7 et la mer courte de méditerranée qui va avec. Nous avons vu Syracuse et on a aimé de même que Malte sur les traces de St Paul et de son naufrage. Puis il a fallu "remonter" : côte sud de la Sicile, côte est de la Sardaigne et de la Corse. On a le vent et le clapot dans le nez. On s'arrête à Bastia. En pleine grève des Ferries. La ville est très calme ! Par contre les rayons d'alimentation du super-marché sont vides. Le saut sur Toulon, escale obligée au Club Nautique de la Marine. On s'y annonce par VHF. C'est dans le port militaire, les commandos-marine en zodiac poursuivent les intrus. Après Port Guardian aux Saintes-Marie c'est le retour à Gruissan dans le brouillard, au radar. Cala Iris passe son second hiver à Gruissan. Il en repartira définitivement le 25 avril 2006 avec Serge Mesnil et Henri Scanavino (un ami de Sanary) et Philippe Renon (un copain de Promotion à Santé

Navale). Nous allons faire un tour de la péninsule Ibérique presque entièrement au moteur. La première partie nous conduira à Séville via Palma de Majorque, Porto de Campello, Alicante, Cartagena, Garrucha, Almeria, Adra, Benalmadera et Gibraltar. Montée au Rocher (en câble car), salut aux singes et on reprend la mer pour Chipionna avant d'embouquer le Guadalquivir et retrouver La Marina Yachting Sevilla où Cala Iris a déjà séjourné en 2004 et où là encore il va rester un mois sous la surveillance de mon ami d'enfance Jean-Philippe Malice (ancien journaliste à Voiles et Voiliers) et qui habite Séville depuis plus de 15 ans. Nouvelle visite de Séville avec ce guide, c'est un régal. C'est avec Jean-René Quintric et Jean-Luc Prévot que nous allons redescendre le Guadalquivir en juin pour revisiter, en ce qui me concerne ainsi que Jean-Luc, mais avec plaisir : Lagos, Sines, Cascaïs avec l'échappée à Lisbonne par le petit train côtier où Jean-Luc (cela doit lui rappeler le boulot !) s'endort régulièrement. Nous rentrons dans le Rio Douro et nous allons trouver un petit ponton en plein Porto juste devant les chais Sandeman. Un coup de porto et en route pour Bayona, Camarinas, La Corogne et un golfe de Gascogne au 3/4 au moteur. Nous aurons un peu de vent pour passer Sein et atterrir à Morgat. C'est avec Jean René, Pierre Paris et notre petit fils Jean Teynié que nous ramènerons Cala Iris au Havre le 29 juin via Guernesay et Cherbourg le 29 juin. Jacques Rebour

D'après vous, qui est ce jeune navigateur ? François Duchemin

Jean-Luc Prévot

Pierre Paris

Jean Teynié

Jean-Pierre Guyvarc'h

Yannis Karababas

Françoise Guyvarc'h

Jean-Philippe Malice

Poseïdon

St Paul

Serge Mesnil

Pierre-Yves Lack

Jacques Rebour

Philippe Renon

Henri Scanavino

Francis Pingard

Jean-René Quintric

Véronique Pingard

L'allemand

35


Calendrier des régates habitables Championnat d'hiver Organisé conjointement par le SNPH, le Centre Paul Vatine et la SRH chaque hiver d'octobre à mars 6 régates le dimanche de 11h à 15h sur des parcours banane ou côtiers Ouvert à tous les habitables jaugés HN, équipés pour une navigation à moins de 6 milles

Les régates du jeudi soir Le Sport Nautique et Plaisance du Havre, le Centre Nautique Paul Vatine et la Société des Régates du Havre invitent tous les habitables pour des régates amicales tous les jeudis soirs, de 19h à 21h, du 1er mai au 25 septembre 2008. Participation gratuite, parcours bananes ou côtiers. 2 barbecues seront organisés, le premier le 26 juin par le Centre Paul Vatine et le second le 25 septembre par la Société des Régates du Havre.

Championnat de ligue habitables 2008 Trois épreuves sont retenues parmi les régates déjà existantes et inscrites au calendrier de la Ligue. Trois groupes sont autorisés à courir : - Groupe 1 rating < 18.5 (hors Let R) - Groupe 2 rating > 18.5 (hors Let R) - Groupe 3 classes L et R Le classement HN sera utilisé. Phase qualificative Lieu

Club

Régate

Date

Dieppe

CVD

Banana's cup

26-27 Avril

St Valéry

CNV

Course des Valeuses

10-12 mai

Le Havre

CNPV

Coupe du Port Autonome

14 Sept.

Finale sur First Class 7.5 Le Havre

LVHN

Finale champ. ligue

36

11-12 oct.


Calendrier des régates habitables 2008 au Havre 24 fév.

Championnat d'hiver 2007/2008

SNPH

21 juin

La Schéhérazade

SNPH

9 mars

Championnat d'hiver 2007/2008

CNPV

28 juin, 4 juil. Quadrasolo Normandie

SNPH

22, 23, 24 mars Bidor Hic Caisse d'épargne

SNPH

13 sept.

1 homme 1 femme

SNPH

30 mars

Championnat d'hiver 2007/2008

SRH

14 sept.

Régate du Port

CNPV

1 4 mai

Rallye Croisière

SNPH

27, 28 sept.

Régate des Entreprises

SNPH

24, 25 mai L'Abricôtier

SNPH

4 oct.

Challenge Griboval

SRH

31 mai

Promenade de santé

SNPH

18 oct.

Star Race / Clôture

SNPH

6 juin

Régate des élus

SNPH

19 oct.

Championnat d'hiver 2008/2009

SNPH

7 et 8 juin Trophées SRH

SRH

9 nov.

Championnat d'hiver 2008/2009

SRH

14 juin

SNPH

23 nov.

Championnat d'hiver 2008/2009

CNPV

er,

Défi des Deux Rives

Régatez en baie de Seine avec le GCC Le Groupe des Croiseurs Côtiers (GCC) est une association de coureurs, dont l'objectif est de coordonner avec les clubs organisateurs un programme de course-croisière en Baie de Seine. Le GCC propose ainsi à tous les croiseurs habitables de la Baie de Seine un programme de courses-croisières entre Dieppe et Courseulles, depuis le printemps jusqu'au fin fond de l'automne. La saison s'ouvre généralement à Pâques au Havre et se termine avec la régate de Noël à Ouistreham, en passant par les Valleuses à St Valéry, la Banana's Cup à Dieppe, la Coupe de Normandie à Courseulles, etc... Une vingtaine de journées de courses sont prévues en 2008 avec deux championnats complémentaires combinés et un challenge. Le CBS, Challenge de Baie de Seine, est devenu un championnat inter-clubs. Le Championnat de Normandie est calculé sur la base des 8 meilleures journées de chacun sur l'ensemble de la saison. Le Championnat des mordus est calculé sur les

performances des adhérents au GCC, quel que soit leur port d'attache, en totalisant toutes les courses du Championnat de Normandie. Les courses sont ouvertes à tous les bateaux prévus par la formule HN France de la FFVoile., les skippers et équipiers sont licenciés FFVoile dans le club de leur choix. Les bateaux sont répartis en trois flottes selon leur handicap brut : inférieur ou égal à 18,5 pour la flotte "course" => flotte 1, supérieur à 18,5 pour la flotte "grande course" => flotte 2 . Les bateaux de sport légers, classe L du HN France constituent la flotte "régate" => flotte 3 . Vous saurez tout du GCC (règlements, inscriptions, contacts) en allant sur le site du GCC : http://baiedeseine.chez-alice.fr ou par e-mail : gccbs@alice.fr Contacts : Daniel Pillons, Président tel 01 30 50 19 17. Adhésion au GCC et au championnat : René Karbowski 02 35 39 04 94.

Championnat de Normandie 2008 19 et 20 avril 26 et 27 avril 1er, 2 et 3 mai

Branle bas de l'estuaire Banana's Cup Coupe de Normandie

DYC CVD SRC

10 et 11 mai 24 et 25 mai

Course des valleuses l'Abri-Côtier

CNV SNPH

(Flotte 3 exclue)

7 et 8 juin 14 juin 13 et 14 sept. 20 et 21 sept. 16 nov. 23 nov. 37

Trophée Toyota SRH Défi des 2 rives CNH Trophée des terre-neuvas SRF All Purpose Cup DYC Régate du Beaujolais SRCO Coupe de Noël SRCO


Les adhérents du SNPH Adam Manuelle

Adam Thierry Adam Virginie Affagard Wandrille Allouc Hervé Alizier Paul Amaral Francis Amaral Jean Jacques Astolfi Charles Auber Philippe Aubourg Michelle Avenel Yves

Babaz Emilie

Bachelier Pierre Ballay Catherine Ballay Jean-Francois Ballay Nicolas Barel Jean-Paul Baron Hervé Baron Ingrid Barradas Marius Barrée Guillaume Barrée Mathilde Basquin Christian Bassot Charles Baudouin Alain Baumeister Didier Becker Pascal Benoist Yves Bensa Marc Bernard Geneviève Bernard Pierre-Yves Bertails Alain Bertails Michel Bertrand Aline Bertrand Claire Besancon Audrey Besancon Brian Bessiere Jean-Francois Biard Tristan Biecheler-Fiocconi Sophie Bierry Victor Bigot Marie-Claire Bladier Jean-Guy

Blanco José Blestel Martine Blondel Léo Blondet Alice Boixiere Christophe Bongard Régis Bordeaux Monfort Juliane Bosman Léa Bosman Sacha Boudan Melodie Bouedec Steven Bouet Jean-Pierre Bouillon Florent Bouissonnie Stanislas Boulay Jean Luc Boulay Micheline Bouteleux Axelle Boutin Arthur Boutin Philippinne Boutin Timothée Bozzi Anne Brard Jacky Bredel Thomas Brochand Pierre Jean Brument Agathe Brunel Jean Claude Bunel Cécile Bunge Béatrice Burette Sylvie Burie Anne Lise Burie Antoine

Campion Martine

Campion Eric Carpentier Lionel Carpentier Tom Cartel Léo Catonne Claire Catonne Jean-Marc Cavelier Gilles Chambraud Balthazar Chambraud Elie Champalbert Cécile Champroux Philippe Charles-Mangeon Laurent Chaudoy René 38

Chevet Anne Chevet Celine Chevet Henry Chevet Lara Chevet Louise Choine Maëlle Chouquet Victor Ciret Le Cosquier Madeg Claudepierre Antoine Clavaud Gwenaëlle Coat Gilles Collard Jean Pol Collard Marie Laure Collard Philippe Collet-Barradas Isabelle Colliard Melissa Constantin Matthieu Constantin Rémy Corruble Mathieu Corson Catherine Corson Nathalie Courage Garance Courbon Renaud Croue Mathilde

Dandjinou Thomas

Daussin Mathis Daussin Théophile De Beauregard Jean-Guillaume De Boutray Thibault De Bressy Sophie De Cerou Loic De Champs De Saint Leger Camille De Champs De Saint Leger Lætitia De Chavigny Jean-Max De Monts Baudouin De Rochebouet Augustin De Tinguy Victor Debeaumarchais Nelson Dechamps Danielle Dechamps Pierre Dechaud Brigitte Dechaud Jean-Claude Declerck Thomas Declercq Cédric Decure Hugues


Dedieu Clotilde Dedieu Léa Dedieu Stanislas Delangle Claudine Delangle Emerick Delangle Enora Delangle Jean-Pierre Delaunay Emma Delaunay Guillaume Delecourt Guirec Derand Didier Derand Mathieu Derouet Alain Desjuzeur Romain Deschamp Pierre Deschamp Danièle Desmars Jean Luc Devaux Jérôme Devos Daniel Dezeustre Nicolas Dhainault Patrice D'Herbecourt Fréderic Dormenval Christophe Duboc Claude Duboc Marc Duboc Valentin Dubus Michel Duchemin Benoit Duchemin Francois Duclos Olivier Ducrot Fréderick Dufour Claude Duipuis Corentin Dujoncquoy Jean-Vincent Dumenil Samuel Dumont Philippe Duperret Anne Durand Alain Durand Océane Durocher William Dutoit Nicolas

Engelhard Marion Faro Sylvie

Ferchaud Laure Ferec Alain Ferry Lucas Fèvre Baptiste Fèvre Marie-Guénolée Fèvre Quentin Fiou Ocean Firmin Jean Michel

Firmin Philippe Fischer Emile Floc'h Lucie Florentin Patrice Foltzer Cécile Fontaine Hubert Fontez Mathias Fournajoux Marc Fournier Emilien Francois Valentine Freret Thierry Freret-Lusseau Judith Fritz Jules Fritz Lena

Gabriel Morgane

Gabrion Caroline Gaillac Emeline Galbariggi Guido Galissard Julien Gall Pierre Samuel Galliano Sébastien Garcia-Gamblin Barnabé Garnier Camille Garnier Mathis Gayon Mathilde Georges Patrick Géron Basile Géron Jean-Pierre Géron Sophie Gibon Marie-Sophie Gillot Eric Girard Brice Girondel Virgile Godin Pierre Gohard Pierre Goncalves-Conto Antoine Got Guillaume Gourdain Marie Charlotte Gourves Michel Gouzien Ronan Grandguillot Jérôme Grandsir Arthur Grandsir Louis Grattepanche Edward Graviou Erwan Greiveldinger Alyette Greiveldinger Basile Greiveldinger Côme Greiveldinger Philippe Greiveldinger Sophie Guéret Patrick 39

Guéroult Gérard Guéroult Marie France Guettier Benoit Guiberteau Camille Guiberteau Zoé Guillerm Pierre-Emanuel Guillotte Alain Guillou Nicolas Guilmin Denis Guyonvarch Bernard Guyot Alexandre

Hanriot Jean-Philippe Hardouin Annick Harsous Karim Hatinguais Agnès Hauchard Antoine Hauguel Alain Hautot Florence Hautot Laurent Hauville Jean Pierre Hauzay Hélène Hays Olivier Hays Pierre Heitz Manon Hemmer Corentin Hermant Alexandre Héron Paul Herreman Arthur Hiliquin Brigitte Horeau-Rios Armelle Horel Sebastien Houssard Ludovic Hurtebize André

Ifrah Albert Jaudin Duchemin Sophie Jeantot Laurent Joignant Julien Josse Margot Jouen Damien Juanole Léo Judenne Yves Juvien Guillaume

Karbowski René

Kebaili Marine Korganow Agathe Korganow Félix Kracht Matthias Krauss Lucas Krauss Mathilda Krug Ambre Krug Eva


Krug Max Krug Naima Krug Olga Krug Pablo Krug Zoé

Labbey Julie

Labbey Mathieu Ladiray David Lahellec Eric Laidebeur Arnaud Laissus Nathalie Laleu Francois Landel Véronique Langevin Roger Lanoe Philippe Lasnier Adrien Lasnier Karine Laulanet Marina Laurent Charlotte Laurent Matthieu Laurent Ombeline Laville Edouard Le Bellego Célestine Le Comte Laurent Le Comte Solène Le Dizes Pierrick Le Docte Adelaïde Le Formal Elsa Le Formal Hector Le Formal Martin Le Gal Youenn Le Gaudion Jean-Yves Le Gaudion Michele Le Gaudion Mylene Le Guellec Héloïse Le Guellec Juliette Le Guellec Quentin Le Guellec Yves Le Pape Olivier Le Rallic Robin Le Roy Pierre Le Van Nhuong Bastein Le Van Nhuong Tristan Leblond Justine Lebouc Paul Leclerc Hugues Leclerc Melanie Leclerc Patrick Lecoq Pascal Lecoq Thomas L'Écu Victorine

Lefèbvre Jean-Marie Lefèbvre Nicolas Lefrançois Luc Léger Manu Léger Yann Lemaire Jean Marie Lemay Henriette Lembicz Boris Lemèle Pauline Lemiere Nathalie Lemire Alexandre Lemoine Antoine Lepicard Jean Lepoire Gilbert Lepont Lucas Leprevost Nathalie Leridel Pauline Lesourd Gabriel Lethuilier Patrick Levasseur Camille Levasseur Jérôme Levasseur Olivier Lhuissier Jean Francois Liberse Robin Lienhardt Pierrick Lorcher François Lorieux Pierrick Loury Quentin Lucotte-Levisage Brendan

Magnier Paul

Malapert Jean François Manac'h Luc Manac'h Malo Manac'h Soazig Mancion Baptiste Mancion César Mancion Mailys Marchand Christophe Marcq Agathe Marcq Brice Marcq Patrice Marie-Gabrielle Sacha Mauconduit Robin Mauzac Olivier Mesnil Serge Messiant Marine Messiers Stéphane Met-Evers Gauthier Mieusement Charles Mieusement Victor Migraine Corinne 40

Millet Francoise Moreau Alice Moreau Nicolas Morelle Bruno Morelli Marc Moriez Fréderic Moriez Nelson Morin Bruno Morin Chrystèle Morisse Alex Morisse Julien Mouchelet Thomas Mulet Benoit

Nadeau Corinne

Nadeau Iris Nadeau Octave Nadeau Philippe Neufville Laurent Nguyen Huy Nicod Noëlle Niot Victor Noel Nicolas Noppe Camille Noppe Charlotte

Pages

Baptiste Paillart Raphaël Paillette Antoine Panchou Edouard Panchou Hélèna Patat Géraldine Patat Quentin Patenotte Maxime Pavard Jean Marie Penelle Benoit Penelle-Cost Claire Penelle-Cost Léo Penet Maxime Pernuit Paul Petit Antoine Petit Charlotte Petit Roman Philiponet Edmonde Philippe Michel Philippe Pierre Yves Picard Gaël Piccon Alexandre Pichat Alain Pichon Patrice Pillons Daniel Pimor Eloi Pirouelle Guillaume


Pirouelle Hugues Pirouelle Sophie Pirouelle Thibault Pirouelle Thierry Piton Jean Marie Plessard Monique Pollet-Deshays Sarah Poret Jennifer Potrel Laurence Poupel Frank Prentout Alain Previer Christine Previer Laurent Prieur Alexandre Proy Grégoire Puill Robin

Quedinel Rozenn

Queinnec Alienor Queinnec Jean Eudes Quentric Jean-René Quillere Christian

Racine Blandine

Racine Caroline Racine Noël Radier Simon Raoult Alexandre Rault Maël Ravon Aude Ravon Jacques Rebour Jacques Recher Hugo Rey Benjamin Rey Thomas Richomme Jean-Luc Rios Philippe Riou Philippe

Riquelme Elvire Rivoalen Etienne Rocher Michel Rodet Claire Rousson Laurie

Sainctavit Camille Sainctavit Ulysse Satis Alexandre Sauvebois Olivier Schutz Charlotte Schutz Claire Schwartz Philippe Sekretev Alain Sement Solène Sénéchal Ludovic Sergues Lucy Sergues Sebastien Siaudeau Freddy Simon Charles Simon Denis Sipan Baptiste Sipan Valentin Somon Camille Sotter Paul Soubirou Jacques Soude Herve Steunou Loic Steunou Yann Studer Vincent

Taconet Hélène

Taconet Jean-Philippe Taconet Julien Taghbalout Smail Techer Océan Tessier Max Testaert Hugo

41

Thomas Alexis Tillon Adrien Tillon Raphaël Timi Louis Timi Pierre Tombret François Tréguier Yves Tusseau Gwenaëlle

Uzan Charlie Valleroy Marion

Valleroy Solène Vallette Maxime Vallette Vincent Vanhaezebrouck Bénédicte Vatinel Sabine Vautier Jacques Verdier Loic Verger Daniel Verrier Donatien Viel Boris Vignes Baptiste Voranger Sandrine

Walch Robert Zeggai Adel

Zeggai Elias Zirelli Sénéchal Corine

Associations / CE Ass. Fortune de mer Ass. Trans Manche Loisirs CE Aircelle CE Renault PAV CE Renault-Sandouville CE Lubrizol


MarĂŠes 2008 au Havre

42


MarĂŠes 2008 au Havre

43


MarĂŠes 2008 au Havre

44


MarĂŠes 2008 au Havre

45


Coeficients de marĂŠes 2008

46


Coeficients de marĂŠes 2008

47


48


La rade du Havre

Attention : ne pas utiliser cette carte pour la navigation

49


Nos annonceurs Nous remercions tous les annonceurs sans qui ce bulletin ne pourrait exister, et nous vous recommandons vivement leurs établissements. GHP Peintures GUIAN - NCA - Assurances Vent d'Ouest - hotel - séminaires Voilerie de l'estuaire Intex Normandie International Yachtpaint Société Morin - Férec Elec 76 CRAM Marine Plus

2 4 10 12 16 16 18 20 21 22

Ports infos pratiques

Voilerie All Purpose MPI - matières plastiques industielles JCR - L'Atoll Errance Caisse d'Épargne Cabinet Guillotte Maison Gosselin L'Abri-Côtier Société Générale Accastillage Diffusion

25 26 26 26 28 29 30 41 52

Le Havre

Le Havre port VHF 12 capitainerie Tél. 02 35 21 23 95

Fécamp

Jetée nord : 49°46’0 N – 0°21’8 E capitainerie Tél. 02 35 28 13 58 VHF 9 Société des Régates de Fécamp Tél. 02 35 28 08 44

Honfleur

Digue ouest : 49°25’7 N – 0°13’8 E capitainerie Tél : 02 31 89 20 02 VHF 17 Club Nautique de Honfleur Tél : 02 31 98 07 13

Deauville

Atterrissage : Trouville SW à 1,3 milles dans le 296 du feu vert de Deauville capitainerie Tél. 02 31 98 30 01 VHF 9 Deauville Yacht Club Tél. 02 31 88 38 19

Dives sur mer

Atterrissage : 49°18’8N – 0°05’7 W capitainerie Tél. 02 31 24 48 00 VHF 9 Société des Régates de Dives Houlgate Tél. 02 31 24 23 12

Ouistreham

Atterrissage : 49°20’5 N – 0°14’7 W capitainerie Tél. 02 31 97 14 43 VHF 68 Société des Régates de Caen Ouistreham Tél. 02 31 97 13 05

Courseulles

Atterrissage : 49°21’3 N – 0°27’7 W Capitainerie Tél. 02 31 37 51 67 Tour de contrôle. Tél. 02 31 37 46 03 VHF 9 Société des Régates de Courseulles Tél. 02 31 37 47 42

Saint Vaast la Hougue

Atterrissage Le Gavendest : 49°34’42 N – 1°13’8 W Capitainerie Tél. 02 33 23 61 00 canal VHF : 9 Yachting Club de Saint Vaast Tél. 02 33 95 24 89 50



Bulletin 2008