Page 1

Les Petits Débrouillards Bretagne présentent

LES ÉDITIONS

DU POISSON²


Les Petits Débrouillards présentent

Ce livret a été conçu par l’association Les Petits Débrouillards Bretagne. Cet outil pédagogique s’inscrit dans le projet d’animation «Sors de ta coquille !» soutenu par la Fondation Groupe Banque Populaire , le Conseil Régional de Bretagne ainsi que les Conseils Généraux du Morbihan et du Finistère.

LES PETITS DS DEBROUILLAR tagne Bre






Alice et Morand : des explorateurs du quotidien

5

Fabrication des cristaux de sel

6

Morand vient de sauver une belle histoire des épluchures !

8

Du sable à modeler

10

Le sable assoiffé

13

Le secret d’Alice

16

Les faux cils de Madame Murène

17

Roche, tu deviendras poussière

20

Les côtes du phare ouest !

23

Le secret d’Alice

26

Ascenseur pour les masses d’eau

27

ça souffle sous les cocotiers

30

Smurf la vague !

33

Le secret d’Alice

34

L’énigme de Morand

35

Une bien drôle de plage

37

Un petit jeu

39

Quand le sable vient à manquer

41

A la recherche du sable perdu

42

Des plantes qui fixent la dune

43

C’est l’été, gardez la ligne !

46


nez

yeux

bouche

cerveau mains

chapeau

blouson

pieds

plage

crayon carnet loupe

sable bĂŞtes

poisson 


Avant de rejoindre Alice et Morand, nous t’invitons à fabriquer quelques cristaux de sel.

de sel fin de cuisine d’eau chaude

de ficelle de cuisine d’une cuillère à soupe de deux assiettes creuses

Mets 3 cuillères à soupe de sel dans chaque assiette.

X3

Verse de l’eau du robinet très chaude dans les 2 assiettes et remue jusqu’à ce que le sel soit dissous. Pose une assiette près d’un radiateur ou dans un endroit ensoleillé et l’autre dans un endroit frais. Laisse le dispositif pendant un ou deux jours sans y toucher. Qu’observes-tu ? 


Un paludier t’aide à comprendre Au bout de deux jours, l’eau des assiettes a disparu et des cristaux de sel se sont formés. L’eau s’est évaporée et le sel qu’elle contenait, s’est cristallisé. Tu peux aussi observer que les cristaux se sont d’abord formés dans l’assiette placée au chaud parce que l’eau s’est évaporée plus vite ! Dans l’autre assiette, les cristaux sont beaucoup plus gros et ont une forme cubique plus remarquable que dans l’autre assiette. Tu peux donc en déduire que la température a joué un rôle important dans la cristallisation.

Dès la préhistoire, le sel est présent dans l’alimentation. Les hommes le récoltaient après avoir déposé de l’eau de mer dans des récipients. Depuis le moyen-âge jusqu’à l’invention du congélateur, il servait à conserver les aliments. Il fallait alors en extraire des quantités très importantes. Des marais salants étaient exploités sur toutes les côtes de France. Le principe de récolte était identique à celui d’aujourd’hui. En traversant différents bassins à faible profondeur, l’eau de mer s’évapore jusqu’à y laisser un tapis de sel. Le travail du producteur consiste pendant tout ce temps à entretenir le marais et guider le voyage de l’eau. La récolte se fait généralement de juin à septembre, quand il y a du soleil.




Morand vient de sauver une belle histoire des ĂŠpluchures !




Poste de secours de la Falaise : tombera ou tombera pas ? Les caprices de la nature poursuivent leur œuvre dans l’estuaire de la Laïta et ses abords immédiats. Le dernier en date menace l’avenir du poste de secours de la plage de la Falaise ; il risque purement et simplement de s’écrouler, d’un moment à l’autre. Le phénomène est à mettre sur le compte de l’érosion dunaire due aux violents coups de vent de ces derniers jours et à l’action de la mer. Le poste se retrouve en partie dans le vide et toutes les voies d’accès ont été condamnées par mesure de sécurité. Un remblayage avait déjà été fait, il y a quelques années : « Il n’est plus de mise d’aller à l’encontre de la nature et, dans le cas présent, on ne maîtrise pas et on ne comprend pas ce qui se passe », reconnaît François Aubertin. Et le maire d’ajouter, fataliste : « Si le poste de secours doit tomber, et bien il tombera ». Le poste est sous la responsabilité de Cap l’Orient et implanté sur un site géré par la DDE maritime et le Conseil Général. Par ailleurs, à quelques centaines de mètres vers l’Ouest, une flèche dunaire s’est constituée à l’entrée de la rivière. Quant au blockhaus, la curiosité locale recouverte de sable depuis plusieurs hivers, il semblerait que la tendance s’inverse.

Près de 260 interventions en 2004. L’été, la plage de la Falaise est de loin la plus fréquentée des quatre plages surveillées de Guidel. Le poste était tenu, cet été, par huit maîtres-nageurssauveteurs, membres de la Société Nationale des Secours en Mer, contractuels ou encore de la Compagnie Républicaine de Sécurité. A titre d’exemple, en 2004, rien que pour les deux mois d’été, les maîtres-nageurs avaient recensé 196 interventions pour des soins, 15 en jet ski, 20 pour assistance à baigneurs, 12 pour sauvetage et autant pour début de noyade dont une réanimation. Deux évacuations par hélicoptère et neuf par VSAV (Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes) avaient également été rendues nécessaires.

Article extrait du Télégramme




Aujourd’hui, Alice et Morand vont à la plage de Gâvres, où un grand concours de châteaux de sable est organisé. La mer s’est retirée, mais ne tardera pas à revenir. Les concurrents ont exactement trois heures pour construire un ouvrage qui résistera à l’attaque des vagues. Quelle matière étrange que le sable… Sec, il se dérobe sous les pieds, coule dans les mains, est insaisissable. Mouillé, il devient pâte à modeler. De quoi est-il composé ?

GÂVRES

10

10 Juillet

28°C

Le flot : la mer monte pendant 6h et 12 mn environ Le jusant : la mer descend pendant 6h et 12 mn environ Il y a 2 marées montantes et 2 marées descendantes par jour lunaire !


d’une assiette

d’un carnet

d’une loupe

d’un crayon

Ramasse une poignée de sable et étale-la dans une assiette.

Observe à la loupe sa composition.

? À l’aide du tableau, essaye de retrouver la nature des grains.

Jaunâtre ou blanchâtre : Débris de coquillages

Transparent, gris, arrondi : Quartz

Rose, blanc : Feldspath

Noir ou blanc en paillette : Mica

11


Mr GRONDIN t’aide à comprendre Les sables sont constitués d’une multitude de grains colorés : jaunes, noirs, pailletés, transparents. Ces grains proviennent des roches et des débris de coquillages. Dans la plupart des sables de Bretagne, on trouve des grains très clairs, voire translucides : ce sont des grains de quartz, un minéral très dur. Le quartz provient en général du granite, une roche très présente en Bretagne. Le mot « granite » tire son nom du mot « grain » car les minéraux qui le composent sont comme des grains « collés » ensemble. Tu observes aussi d’autres grains comme le mica, réputé pour sa résistance à la chaleur (on s’en servait autrefois pour faire les fenêtres des poêles à bois) et des coquillages broyés par le mouvement de la mer.

Certaines plages sont noires comme celle-ci en Guadeloupe. Sa couleur est dûe à la présence de roches volcaniques. 12

Mr Grondin

Géologue au laboratoire de géologie à l’Université de Pierre-La-Vallée.

La géologie est la science qui étudie la Terre. En grec, « geos » signifie terre et « logos » discours sur. A quelle période se sont formés les cailloux et comment ? Pourquoi sont-ils à cet endroit ? D’où proviennent les météorites ? Les géologues cherchent à faire parler les « cailloux » ! Au sein de la géologie, on distingue plusieurs disciplines : • Les géochimistes étudient la composition chimique des roches, • Les paléontologues s’intéressent aux fossiles et aux environnements disparus, • Les sédimentologues étudient les roches sédimentaires...


As-tu déjà essayé de faire un château avec du sable sec ? C’est difficile ! Le sable se dérobe. Alors, peux-tu expliquer pourquoi as-tu besoin d’eau pour modeler le sable ?

13


de deux balles de ping-pong

d’une assiette remplie d’eau

Place les balles de ping-pong dans l’assiette remplie d’eau.

Mouille bien les balles.

Pose-les sur la table et prends-en une délicatement entre ton pouce et ton index.

1

2

Colle les deux balles entre elles et tracte la balle n°2 avec la balle n°1. Qu’observes-tu ?

14


Mr TACAUD t’aide à comprendre

Les balles avancent ensemble. Si tu observes de près, tu remarqueras qu’elles sont reliées par un petit pont d’eau, qui agit comme de la colle. C’est grâce à des forces microscopiques (appelées «forces de Van der Waals») que les balles deviennent inséparables. Il se passe exactement la même chose entre deux grains de sable. Si tu utilises de l’eau de mer pour faire ton château, il sera encore plus solide. L’eau, en s’évaporant, laisse place au sel, qui agit lui aussi comme de la colle. C’est comme sur tes jambes, quand tu remontes de la plage, tu dois souvent frotter fort pour décoller les grains de sables !

grain de sable

grain de sable

Mr Tacaud

Physicien au laboratoire de géologie de l’Université de Pierre-La-Vallée

Le mot « physique » vient du grec. A l’origine, il signifie « science de la nature ». Pourquoi la mer est bleue ? A quelle vitesse va la lumière ? Quelles sont les différences entre un solide, un liquide et un gaz ? La physique cherche à décrire les principes des fondements de l’Univers. C’est un domaine de recherche très vaste qui regroupe de nombreuses disciplines : astrophysique, physique des particules, physique de la matière… Elle se combine bien souvent avec d’autres domaines de recherche comme la chimie, par exemple.

goutte d’eau 15


Des bébêtes sous ta serviette ! Les puces de mer

Les puces de mer sont de petits crustacés qui vivent essentiellement dans les laisses de mers déposées par les marées. Elles sont généralement translucides et mesurent de un à deux centimètres. Elles vivent en bande et ne se déplacent qu‘en sautant.

Les arénicoles

Les arénicoles font le festin de certains oiseaux marins, notamment les petits gravelots, qui arpentent les plages, une fois les baigneurs partis. C’est un ver fouisseur d’une vingtaine de centimètres qui creuse des galeries en forme de U, en avalant le sable par la bouche et en le rejetant par la queue ! Tu as certainement vu des pêcheurs les ramasser. Certains poissons en sont aussi très friands.

La laisse de mer est constituée de débris naturels, déposés par la mer sur le rivage à chaque cycle de marée. Elle contient aussi de nombreux trésors : os de seiches, coquillages vides, plumes de mouettes, algues séchées et même des oeufs d’oiseaux. C’est un paradis pour de nombreuses petites bestioles !

16


Alice et Morand ont trouvé un drôle de caillou sur la plage de Port-Louis. On dirait une pièce de monnaie, grosse et plate : il y a de fortes chances pour que ce soit un fossile de nummulite…

16 Juillet

31°C

Sais-tu comment se forment les fossiles ? Le mot nummulites vient du grec « nomos » qui signifie monnaie et « lite » qui veut dire roche. Ce sont des fossiles d’animaux marins qui ont vécu à une époque très lointaine (entre - 65 et -23 millions d’années).

PORT-LOUIS

17


de vinaigre de pâte à modeler d’une assiette d’une cuillère d’une allumette

de plâtre (de moulage) d’une coquille vide (pas trop épaisse) d’un verre d’un fond de bouteille plastique

X3 Verse 3 cuillères à soupe de plâtre et une cuillère à soupe d’eau dans le fond de la bouteille plastique. Mélange le tout avec une allumette. Verse un peu de mélange dans la coquille. Bouche le trou et remue.

Mets un morceau de pâte à modeler dans l’assiette. Finis de remplir la coquille avec le mélange et plante la coquille sur la pâte à modeler. Laisse sécher toute une nuit. Plonge la coquille dans un verre rempli de vinaigre. Attends quelques jours. (s’il le faut, renouvelle le vinaigre)

Qu’observes-tu ? 18


Mme MURÈNE t’aide à comprendre

Mme Murène

Le vinaigre dissout la coquille et il ne reste que le plâtre. Le plâtre est donc le moulage de l’intérieur de la coquille.

La paléontologie est la science qui étudie les êtres vivants ayant peuplé la Terre aux époques géologiques. En grec « paleo » signifie ancien et « ontos » vie. Comment se sont formés les fossiles ? A quelle époque ces animaux ont-ils vécu ? Quelles étaient leurs conditions de vie ?

Globigérinidités

Orbitoïdités

Nummulitidés

Nodosaridés

Comme les géologues cherchent à faire parler les cailloux, les paléontologues cherchent à faire parler les fossiles. Leurs recherches permettent de raconter la vie sur un temps géologique… soit sur plusieurs millions ou milliards d’années !

Alvéolinidés

Fusulinidés

Endothyridés

Orbitolinidés

Lituolidés

Ammodiscidés

Miliolidés

La plupart des fossiles qu’on trouve sont en fait des moulages naturels. Dans la nature, les animaux morts ou les plantes se décomposent très vite et ne se fossilisent pas ! Pour qu’un fossile se forme, il faut que l’animal ou la plante soit très vite recouvert de sédiments (du sable, de la boue…). Au fil du temps qui passe, le sédiment durcit et les restes de l’animal ou de la plante disparaissent (décomposés ou dissous) : il ne reste que l’empreinte. Dans certains cas exceptionnels, il arrive que l’organisme soit entièrement transformé en pierre, cela s’appelle l’épigénisation. On retrouve par exemple, dans le Sahara des arbres entiers transformés en pierre (ces arbres datent de l’époque ou le Sahara était une forêt tropicale).

Paléontologue au laboratoire de géologie de l’Université de Pierre-La-Vallée.

19


A côté du fossile de nummulite, Alice et Morand ont ramassé un petit morceau de roche brillant. En l’observant à la loupe, ils ont l’impression de reconnaître les trois minéraux qui composent le sable : le feldspath, le mica et le quartz… Mais comment peuvent-ils en être certains ? L’expérience suivante présente quelques risques. Demande à un adulte de t’aider et n’oublie pas de remonter tes manches et d’attacher tes cheveux s’ils sont trop longs !

Attention !

PLOEMEUR

20

18 Juillet

22°C


d’un morceau de granite

d’une pince en bois

d’un réchaud à gaz

d’un récipient d’eau froide

d’un marteau

Chauffe la roche pendant quelques minutes.

Plonge-la rapidement dans l’eau froide. Recommence cette opération plusieurs fois, jusqu’à ce que les grains de la roche se détachent.

Termine l’opération en tapant dessus à coup de marteau ! Qu’observes-tu ?

21


Mme SARDINE t’aide à comprendre As-tu, toi aussi, retrouvé les minéraux qui composent le sable ? En soumettant le granite au chauffage puis au refroidissement dans l’eau, les minéraux qui le composent ont fini par se détacher les uns des autres. Tu as en quelque sorte observé en accéléré un phénomène qui se produit dans la nature. Mais attention, les changements de température n’y sont pas aussi importants que dans notre expérience… et bien d’autres actions entrent en jeu !

Atmosphère

Croûte continentale

Lithosphère

Minéralogiste à l’Institut de Minéralogie et de physique de l’Université de Baleine-sous Gravillon

La minéralogie est la science qui étudie les minéraux présents dans les roches qui constituent la lithosphère et dans le manteau, le noyau et l’univers. Quelle est la composition chimique du diamant ? Que fait la lumière quand elle croise un minéral ? Comment les utiliser dans la vie de tous les jours (montre à quartz) ?

Croûte océanique

Biosphère et Hydrosphère

Mme Sardine

Le travail du minéralogiste consiste à analyser en laboratoire des échantillons de roches ou de sols pour en définir les propriétés. C’est une des spécialités de la géologie.

Manteau supérieur Asthénosphère Manteau inférieur

Noyau externe

22

Le mot lithosphère vient du grec « lythos » qui signifie pierre, il désigne la sphère de pierre. Couche externe du globe terrestre, rigide, constituée par la croûte et une partie du manteau supérieur.


20 Juillet

« Goéland volant bec en avant, signe de mauvais temps ! » dit Alice. « La pluie mouille les taches du léopard, elle ne les efface pas » répond Morand. C’est donc le temps idéal pour aller sur la côte sauvage à Quiberon !

19°C

La mer forme des pyramides avant de venir s’écraser sur les falaises dans un bruit de tonnerre. Dans le secteur de Port-Blanc, Alice et Morand remarquent une arche. Comment s’est-elle formée ? Arche de Port-Blanc

QUIBERON 23


de pâte à modeler de sable humide d’un évier

d’une planche en bois qui entre dans la bassine de deux fourchettes d’une bassine

Avec la pâte à modeler et le sable humide, fabrique un relief comme sur le dessin, fixé sur la planche en bois.

Pose la bassine dans l’évier et installe la planche inclinée à l’aide des fourchettes. verse de l’eau dans la bassine jusqu’à ce qu’elle arrive au pied du relief.

Agite la bassine horizontalement pour que des vagues viennent couvrir le relief. Fais le mouvement une bonne vingtaine de fois.

Que se passe-t-il ?

24


Mme VIEILLE t’aide à comprendre Les falaises sont en permanence exposées au mouvement des vagues qui les creusent, notamment dans les endroits où la roche est plus tendre. Les morceaux de roches tombent et sont réduits peu à peu en galets, petits ou gros, qui viennent à leur tour frapper la falaise. C’est le principe de l’érosion. La roche se transforme, se fragilise, des arches se dessinent…

Mme Vieille

Géomorphologue au laboratoire de géologie de l’Université de la Falaise.

La géomorphologie est la science qui étudie les formes du relief, son histoire et son évolution. En grec « geos » signifie terre et « morpho » forme. C’est une des disciplines de la géographie physique. Comment se sont formés nos continents ? Pourquoi les paysages se transforment ? Quels sont les effets de l’érosion sur le relief ?

L’érosion est le processus de transformation et de dégradation du relief causée par des agents comme le climat, les mouvements du sol, leur composition physique ou chimique.

Criste-marine ou perce-pierre qui pousse dans les fissures de la roche 25


Le sable descend de la montagne... à cheval !

Et oui, les roches ne sont pas éternelles, elles s’usent, se fendent, se cassent. On peut dire que le sable de nos plages, c’est un peu la Bretagne usée. L’histoire des grains de sable commence un peu partout à la surface de la planète, là où il y a un relief. 1 Des blocs de roche se détachent de la montagne. Ils sont entraînés par l’eau de pluie et des glaciers vers les ruisseaux les plus proches. 2 Le vent, la pluie, le gel les abiment et les transforment en graviers puis en grains de sable. 3 Ils sont transportés par le lit des courants et rejoignent les plages en empruntant le chemin des estuaires. En te promenant sur un sentier littoral, tu pourras remarquer certains signes d’érosion. Parfois, l’eau ruisselle, s’infiltre dans les roches et les dissout comme des morceaux de sucre…

1 2 3

26


23 Juillet

Alice et Morand embarquent à Etel avec leur oncle Humboldt et son labrador ! Le vent souffle légèrement aujourd’hui. Il va falloir jouer avec les courants pour rejoindre le port de Groix. D’autres courants, bien connus des navigateurs sont présents sur toute la surface du globe et à toutes les profondeurs.

26°C

Sais-tu comment se déplacent ces grandes masses d’eau ?

GROIX

ETEL 27


d’un peu de pâte à fixer d’une paire de ciseaux

d’une bouteille d’eau de 5L vide d’une boîte de pellicule photo

de glaçons

de colorant alimentaire de 2 couleurs différentes

d’eau tiède

d’une bouilloire

(vert et rouge par exemple)

d’un bac à glaçons

Prépare des glaçons colorés en mélangeant du colorant alimentaire vert avec de l’eau, puis verse-la dans un bac à glaçons. Découpe la partie supérieure de la bouteille comme sur le dessin. Ouvre la boîte de pellicule photo, verse deux gouttes de colorant rouge et fixe-la au fond de la bouteille en t’aidant de la pâte à fixer. Fais chauffer de l’eau, verse-la dans la boîte de pellicule et ferme-la. Attention, ne te brûle pas !

28

Remplis la bouteille d’eau tiède. Retire le capuchon de la boîte de pellicule et dépose rapidement quelques glaçons à la surface de l’eau.


Mme DORADE t’aide à comprendre Tu remarques que l’eau rouge qui s’échappe de la boîte de pellicule photo cherche à rejoindre la surface alors que l’eau verte fait le voyage en sens inverse. Il se passe un peu la même chose dans les océans. Les courants marins parcourent le globe, en partant généralement de l’équateur pour rejoindre les pôles. L’eau, en rencontrant la banquise, devient plus froide et donc plus lourde. Elle rejoint le fond des océans comme l’eau des glaçons dans l’expérience. Arrivée au fond, elle reprend le chemin de l’équateur. En se réchauffant, elle remonte à la surface… avant de repartir vers les pôles ! Le voyage ne s’arrête jamais.

Mme Dorade

Océanographe à l’Université de Houle la Vague

L’océanographie est la science qui étudie la physique, la chimie et la biologie des eaux et des fonds marins. En grec « oceanos » signifie océan et « graphein » écrire. Où se situent les volcans sous-marins ? Comment se déplacent les courants ? Quelle est la température à vingt mille lieux sous les mers ? Les océanographes s’intéressent aux océans, aux mers, aux modifications climatiques et aux courants marins. Ils essaient en quelque sorte de proposer une carte des océans et des mers du monde. Mais que devient le sel contenu dans l’eau ?

Des océanographes ont calculé qu’il faudrait plus de mille ans à une bouteille jetée à la mer en Bretagne pour réaliser ce voyage.

Lorsque les courants atteignent les pôles, une partie de l’eau gèle et forme la banquise. Le sel, lui, ne gèle pas ! Il alourdit l’eau froide restée à l’état liquide. Cette eau devient donc plus lourde et un mouvement se crée, que l’on appelle la circulation thermohaline (thermo pour température et haline pour le sel).

29


A l’équateur, le soleil chauffe l’eau et l’air. Les différences de température de ce dernier donnent naissance à des vents bien connus des navigateurs. Ces vents ont la particularité de toujours souffler dans la même direction. Sais-tu pourquoi ?

30


d’une bassine remplie d’eau

d’une paille coupée en trois parties

Mets la bassine sur une surface plane et attends que l’eau ne bouge plus.

Pose tes petits bouts de paille sur l’eau.

En te plaçant derrière les pailles, souffle longuement vers le centre de la bassine. Que remarques-tu ?

31


Mme DORADE t’aide à comprendre

Les objets sont entraînés vers l’autre bord de la bassine et reviennent au point de départ après avoir fait un tour. Tu as certainement remarqué que tu n’avais pas besoin de souffler très longtemps pour déplacer les objets à la surface de l’eau. Cela veut dire que c’est l’eau qui s’est déplacée en tournant et qui a entraîné avec elle les objets ! Au centre des océans, il se passe la même chose. Des vents soufflent entre les tropiques et l’équateur, entraînant avec eux les eaux de l’est vers l’ouest dans l’hémisphère nord et sud. On appelle ces vents « les alizés ». Sans ces vents, les navigateurs n’auraient peut-être jamais découvert les Amériques !

Les vents sur Terre

Vents polaires dʼEst Vents dʼOuest dominants Equateur Alizés 30° 60°

32

60° 30° Alizés Equateur Vents dʼOuest dominants Vents polaires dʼEst


Au large, le vent lève la mer selon un mouvement très désordonné. En se rapprochant des côtes, elle prend la forme d’ondulations régulières, qu’on appelle la houle. Tu peux reproduire ce phénomène avec une simple corde. Demande à quelqu’un de tenir l’extrémité de la corde. Place-toi en face de lui, prends l’autre extrémité et fais un geste brusque comme sur le dessin. Qu’oberves-tu ?

La corde se déforme, elle ne se déplace pas. Tu viens de reproduire une onde identique à la houle. 33


Des vagues à la dérive Quand la houle arrive près des côtes, où la profondeur des mers diminue, elle se lève pour prendre la forme de vagues, qui déferlent sur le rivage. Ces vagues déferlent de façon oblique à la côte, créant ainsi un courant, qui se déplace parallèlement à la côte. On appelle ce courant la dérive littorale. Quand ce courant se déplace, il transporte avec lui des sédiments qu’il dépose à différents endroits du rivage. Le sable est, selon les scientifiques, « mis en suspension », c’est-à-dire qu’il n’est rattaché à rien et se déplace selon le bon vouloir des courants... La houle avance de biais vers la plage. Elle dépose du sable et en récupère avant de repartir vers le large. La vague repart ensuite sous la forme d’une mince pellicule d’eau et entraîne avec elle une partie du sable. Ce mouvement en zig-zag va créer un mouvement qu’on appelle « la dérive littorale », un courant parallèle à la côte qui distribue le sable tout au long du rivage. 34


Le littoral monte en flèche

Dans les archives de Madame Vieille, Morand a retrouvé une photographie aérienne. D’après toi, dans quel sens se déplace le courant ? Aide toi du secret d’Alice mais surtout observe bien le mouvement de la houle !

35

La position de la flèche sableuse te permet de voir que le courant se déplace le long de la côte selon une trajectoire d’Est en Ouest.


Mme VIEILLE t’aide à comprendre La photographie aérienne, un outil indispensable… Pour observer le voyage du sable, les géographes utilisent des photographies aériennes. Cette technique est très ancienne. Même si la première photographie prise du ciel date de 1858, il faut attendre la seconde guerre mondiale pour voir son utilisation se développer. Les photographies aériennes sont aujourd’hui à la base de toutes les cartes détaillées. Pas la moindre crevasse de la surface de la terre n’a échappé à l’œil du photographe ! C’est devenu un outil indispensable pour les scientifiques qui travaillent sur le littoral. Elles permettent par exemple de déterminer l’évolution du trait de côte.

Le trait de côte est l’endroit précis où déferlent les vagues, c’est également la zone de contact entre la mer et le continent.

36


1

Août

Au large de Lorient se trouve l’île de Groix. Sur une carte marine, Alice et Morand repèrent une grande plage, au nord-est de l’île : « la plage des grands sables ». Sa forme est vraiment particulière : le sable forme un arc de cercle autour de la pointe. C’est ce qu’on appelle une plage convexe. Les habitants de l’île de Groix aiment à rappeler qu’elle est unique en Europe ! Alice et Morand ont entendu dire que cette plage ne tenait pas en place. Rien de surprenant puisque l’on sait maintenant que le sable est un grand voyageur. Mais pourtant à Groix, la plage fait parler d’elle, elle aurait parcouru 900 mètres en vingt ans…

33°C

LORIENT

ÎLE DE GROIX 37


Si tu te promènes le long de la plage de Groix, tu remarqueras une chose étrange. Une cabane de surveillants de baignade, contruite il y a plus de trente ans, surplombe aujourd’hui la mer !

Pas de doute, la plage était devant la cabane et s’est déplacée. Maintenant, c’est à toi de jouer. Aide Alice et Morand à comprendre ce phénomène.

38


Les quatre images ci-dessous ont été réalisées à partir de photographies aériennes. Tu disposes d’une carte des courants marins et d’une rose des vents. La plage des grands sables se développe dans la direction des houles et des vents dominants. En t’aidant de ces deux documents, essaie de relier les dessins à la date correspondante. Tu découvriras ainsi le voyage de la plage. C’est un exercie difficile, mais ne t’inquiète pas, Monsieur Maquereau sera là pour t’aider. N

ÎLE DE GROIX

Plage

O

E

Les pics indiquent d’où vient le vent.

S

a - 1982

•2

b - 1989

•4

c - 1993

Réponses : a2 ; b4 ; c1 ; d3

A l’aide d’un crayon à papier, relie chacune des photos à sa date correspondante : •1 Dates :

d - 2000 •3 39


Mr Maquereau t’aide à comprendre

En regardant la carte de Groix, tu peux remarquer que la plage des grands sables est située au nord-est de l’île. Elle est à l’abri de la houle du large, qui provient le plus souvent du sud-ouest. Le sable peut donc s’accumuler traquillement. Cependant, si tu regardes attentivement la carte des courants, tu pourras voir que la houle enveloppe l’île. Située à un point de rencontre des houles, la plage est alimentée par du sable qui provient des deux côtés. Depuis 30 ans, les météorologues observent que dans le secteur de Groix, le vent a tendance à changer de direction et à souffler de plus en plus fort. Il arrive maintenant souvent du sud ou du sud-ouest et provoque des tempêtes qui déplacent le sable des plages vers le nord. Ces tempêtes régulières expliqueraient en partie l’évolution de la plage de Groix.

40

Mr Maquereau

Chercheur en hydrodynamique sédimentaire au laboratoire d’Océanographie de Houle la Vague avec Mme Dorade.

Son travail consiste à étudier le transport des sédiments et donc du sable par l’eau. Les sédiments sont constitués de tous les dépôts de roches que l’eau ou le vent transportent. • Comment se déplace la plage ? • Va-t-elle disparaître ? • Peut-on la préserver ?

Comprendre le déplacement du sable nécessite de prendre en compte la direction du vent, des houles, mais également des fonds marins, la forme de la côte et sa composition. Depuis quelques années, des logiciels de modélisation permettent de prédire avec exactitude le voyage du sable.


Quand le sable vient à manquer ! Les plages que tu connais aujourd’hui se sont formées il y a 5 000 ou 6 000 ans, lorsque le niveau de la mer s’est à peu près fixé sur le niveau actuel. En remontant, pendant la période de la déglaciation, il y a environ 15 000 ans, la mer a balayé et entraîné, avec elle, tous les sédiments accumulés sur la plate-forme continentale ! Les galets et le sable se sont amassés un peu partout, formant ainsi des plages et des dunes. Quand l’énergie des vagues a fini d’installer tous ces sédiments, les plages ne recevaient plus que le sable provenant des cours d’eau et de l’érosion des roches. Dès le début du XXème siècle, les hommes ont construit des digues le long du rivage et des barrages sur les rivières qui ont malheureusement fonctionné comme de véritables pièges à sable. Dès cet instant, il aurait fallu s’inquiéter de l’avenir des plages.

(+5m)

- 100 000 ans

- 5 000 ans à aujourd’hui

- 20 000 ans

- 100m

La mer monte ! Sais-tu que le réchauffement de la planète a une incidence directe sur les plages du littoral breton ? On a observé qu’en un siècle, le niveau de la mer avait augmenté de 15 cm et la température de la surface des océans de 0,6°C. On considère, aujourd’hui, que ces variations vont modifier certains rivages sablonneux.

niveau actuel - 0m

De récentes études montrent que 24% des plages en France reculent, c’est-à-dire qu’elles perdent plus de sable qu’elles n’en gagnent. En Bretagne, le phénomène est moins important. Les scientifiques estiment qu’il ne touche que 15% des plages.

41


A la recherche du sable perdu Les dunes jouent un rôle de barrière naturelle et limitent les franchissements de la mer qui provoquent des inondations. Ces espaces ont été délaissés de hommes pendant très longtemps. Les premières zones d’habitat ont été installées dans les lieux les plus accessibles et les plus protégés des vents. Mais au cours du 20ème siècle, les dunes s’érodent et certaines menacent même de disparaître, notamment en raison du développement de l’urbanisation en front de mer et de la surfréquentation de ce milieu à l’équilibre fragile. Quelles vont être les ingénieuses solutions proposées par les scientifiques pour limiter les déplacements du sable ?

42


Alice et Morand découvrent le massif dunaire de Plouhinec. C’est un endroit magnifique, pas une maison à l’horizon, seulement des dunes sur plusieurs kilomètres. De petites palissades de lattes de bois, que l’on appelle des ganivelles, ont été posées sur la dune. Elles servent à retenir le sable transporté par le vent. Ils remarquent aussi autre chose : les dunes sont recouvertes d’une importante végétation. On sait que le sol alimente les plantes mais penses-tu qu’elles peuvent être utiles aux dunes ?

10 Août

31°C

Ganivelles

PLOUHINEC 43


de farine d’un couteau de 30 allumettes

(déjà utilisées si possible)

d’une passoire de deux barquettes alimentaires d’une baignoire avec une pomme de douche

Attention : Certaines étapes ne sont pas faciles à réaliser, fais-toi aider par un adulte.

Verse de la farine dans les deux barquettes en quantité égale. Humidifie-la par quelques gouttes d’eau. Coupe les alumettes en 4 dans le sens de la longueur sur 1cm. Plante 5 allumettes dans une barquette et le reste dans l’autre.

Incline la barquette qui contient les 5 allumettes au-dessus de la baignoire

(n’oublie pas de récupérer la farine et les allumettes avec la passoire !)

Fais couler un peu d’eau au-dessus du dispositif pendant 10 secondes. Fais la même chose avec l’autre barquette. Qu’observes-tu ? 44


Mr Lançon t’aide à comprendre

La barquette qui contenait les cinq allumettes s’est quasiment vidée de sa farine. Les allumettes ont été poussées vers le bas par la force de l’eau qui s’est écoulée. Tu as remarqué qu’avec une quantité plus importante d’allumettes, la farine est restée en place, elle s’est tassée. L’eau, dans l’expérience, ne représente pas la pluie. Elle n’est qu’une force utilisée pour tester la solidité de la dune. Les plantes se fixent de la même manière sur la dune, l’empêchant ainsi de s’affaisser et de disparaître. Les dunes fonctionnent comme de vrais réservoirs de sable pour les plages. Le vent fort, qui vient du large, transporte les grains de sable qui sont retenus par les ganivelles et par les plantations. S’ils ne rencontrent aucun obstacle, ils peuvent parcourir des kilomètres. L’aménagement des dunes est une technique proposée pour retenir le sable sur les plages. Mais ce n’est pas la seule. A toi de découvrir les autres maintenant ! Shéma de la dune

Dune embryonnaire

Mr Lançon

Garde du littoral Ange gardien des sites naturels littoraux

Monsieur Lançon est garde du littoral. Il s’occupe de l’entretien et de la surveillance des côtes. C’est en quelque sorte, un policier de la nature.

Dune blanche : végétation haute

Dune grise : végétation rase

45


riv el

itto

ral

e

BEACH

Vent

H ou

AVANT H ou

le

Ancie nne de gra zone d’ex nulats tractio marin n s

le

4

OHM AB EA CH

C’est l’été, gardez la ligne !

Comme nous, les plages s’engraissent, maigrissent, et ont parfois besoin de se refaire une petite santé. La plage de Ohma n’a pas la forme. Elle maigrit depuis plusieurs années. Il est temps de la «soigner». Mr Mulet propose quelques solutions. A toi de les découvrir en comparant les dessins « avant » et « après ». 46


3

parking vĂŠlos, voitures, remorques

1 2

3 47


APRèS

48

le

itto ral e

Vent

H

H ou

le

riv el

H ou

C EA

Ancie nne de gra zone d’ex nulats tractio marin n s

11c

BE AC H

4 11c

OH M A

B 11d

12

5


8 7 parking vĂŠlos, voitures, remorques

9 8

11b

après

6

11c 11a

10

49


AVANT : 1

2

La cale de mise à l’eau La cale de mise à l’eau est perpendiculaire à la côte. C’est un véritable obstacle au déplacement du sable. Tu peux voir qu’il s’est accumulé en amont de la dérive littorale. Enrochement Construit en haut de plage, l’enrochement a pour objectif de protéger la terre de l’attaque des vagues. Aucune vague ne lui résiste ... mais son défaut, c’est d’être bien incapable de retenir le sable apporté par les vagues. Bien au contraire, il accélère le départ du sable. Dune dégradée

3 La dune est abîmée et sous-alimentée en sable !

• Elle est soumise à une érosion marine (le sable reste bloqué derrière la cale). • Elle souffre de la fréquentation des piétons, des 4x4 et des vélos.

4

Ancienne zone d’extraction de sable Pendant de nombreuses années, on a extrait du sable pour construire des maisons, des routes. En puisant dans ce stock, on a diminué l’apport en sable de la plage.

après : Déplacement de la cale

5 Pour ne plus faire obstacle au voyage du sable, la cale a été déplacée le long du plateau rocheux. Recul de la route

6 La route a été déplacée et de nouveaux accès à la plage ont été créés. Recul des parkings

7 Le parking est réaménagé : tu peux remarquer des emplacements pour les voitures, les remorques de bateaux et les vélos.

50


8

9

Panneaux de sensibilisation Pourquoi cet aménagement ? Pourquoi préserver la dune ? Ne penses-tu pas qu’il soit utile de l’expliquer aux visiteurs ? Des plantes pour cacher les voitures ! Un massif de tamaris a été planté autour du parking. Dans quelques années, on ne verra plus les voitures depuis la route ! Aménagement d’une piste cyclable

10 C’est fini ! Avec une si jolie piste cyclable, les promeneurs n’auront certainement plus envie de rouler sur la dune.

Restauration du cordon dunaire

11 Il faut parfois prendre de grandes mesures !

a. La maison était, depuis plusieurs années, menacée de disparaître les jours de tempête. On l’a donc supprimée. b. Le parking n’est, pour l’instant, qu’un champ d’oyats mais ils se tranformera d’ici quelques années en dune grise ! c. Finies les promenades sur la dune ! Des petites clôtures indiquent désormais aux piétons qu’il faut emprunter le chemin aménagé. La végétation va enfin reprendre ses marques. d. La dune va de nouveau jouer un rôle de réservoir de sable. Des ganivelles ont été posées en accordéon, l’enrochement a été déplacé, un filet retient le sable emporté par le vent. Nettoyage

12 Lors du nettoyage de la plage, on fait bien attention de ne pas retirer les laisses de mer :

leur décomposition favorise le développement de la flore qui va retenir le sable et stabiliser la dune.

51


Qui a le droit de casser nos côtes ?

Penses-tu que les pêcheurs aiment bien les plaisanciers ?

C’est quoi un porc qui rit ? Tu sais ce que c’est qu’une plante invasive ?

A qui appartiennent les plages ?

52


La mer va-t-elle nous engloutir ? T’as déjà entendu parlé de marée verte ?

La pêche à pied, c’est toujours autorisée ? C’est un port tout gai !

Un site naturel, ça s’aménage ?

Une plage peut-elle réapparaître ?

53


Les expériences que tu viens de réaliser ont été conçues par l’association « Les Petits Débrouillards ». Depuis 20 ans, cette association d’éducation populaire propose des activités scientifiques et techniques aux plus jeunes à travers toute la France mais aussi dans 14 pays du monde. Si tu souhaites poursuivre l’aventure et expérimenter sur des thèmes aussi divers que : la chimie, l’astronomie, la vie végétale… Rejoins un club Petits Débrouillards près de chez toi.

Contact : Association Les Petits Débrouillards Bretagne Siège Régional 13, bis bd du Portugal 35200 Rennes Tél. 02 99 50 05 14 Fax. 02 99 50 08 06 Courriel : bretagne@lespetitsdebrouillards.org Site Internet : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org

54


© Les Petits Débrouillards Bretagne - août 2007 Rédaction : Agnès Jahier (APDB), Erwan Le Cornec (Bureau d’études Géos - Etel), Raphaël Pantella (APDB), Antony Auffret (APDB) Conception graphique et illustrations : Jessica Romero (APDB) Crédits photographiques : Erwan Le Cornec, Dorothée Parent, Emmanuel Jahan Remerciements : Anne-Marie Favreau (Communauté d’Agglomération du Pays de Lorient), Armelle Helou (Syndicat Mixte du Grand Site Gâvres-Quiberon), Erwan Le Cornec (Bureau d’études Geos 56),  Pierre Mollo (Agrocampus Site de Beg-Meil), Ewan Sonnic (Université Rennes II), Laurent Marc et l’équipe du télégramme de Lorient, Cédric Rocher et Béatrice Cornic (société Stabiplage@), Antoine Labrosse (bureau d’études DHI),  Catherine Gros et Jacques Marie Désobry (fondation Banque Populaire), David Lédan (SIAGM), Thierry Eveno (Météo France),  Tangi Le Bigot, Edern Rio, Tristan Poaty, Geneviève Figue, les enfants du laboratoire « Sors de ta coquille ! », les entreprises : DHI, Météo-France, BPO, SIAGM, Stabiplage, Géos 56 et l’équipe des Petits Débrouillards Bretagne (APDB). L’appellation «Les Petits Débrouillards» est une marque déposée. Imprimé en France par l’Imprimerie Du Rimon.


Ce livret a été imprimé sur du papier recyclé.

j’ai

FAIM

56

LES PETITS DS DEBROUILLAR tagne

Bre

Profile for Jessi-jess

Pierre qui roule  

Livret prédagogique sur la gestion et la préservation du littoral breton destiné aux enfants âgés de 8 à 12 ans.

Pierre qui roule  

Livret prédagogique sur la gestion et la préservation du littoral breton destiné aux enfants âgés de 8 à 12 ans.

Advertisement