Page 1

2° édition 2011


Publié en décembre 1998 (et en 50 exemplaires qui constituent l’édition originale) ce texte, dans la forme des "Je me souviens" découverts chez Perec, reprend la question posée par Gil J Wolman et Guy (encore Ernest à l'époque) Debord, dans le numéro 22 de Potlatch, du 9 septembre 1955.

© Antoine Grimaud © Au Zoo de Lausanne

ISBN 978-2-9529638-2-4

www.auzoodelausanne.fr


Pourquoi le Lettrisme ? Détournement Antoine Grimaud 2° édition mai 2011

Au Zoo de Lausanne


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens de dix neuf cent soixante sept,

le trois mai exactement, parce que

ce soir là, mécaniquement, j’ai longuement masturbé mes

ma première

veines à la lame de rasoir. Mais ce n’était pas

manifestation

d’art corporel.

4


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens aujourd’hui que ce trois mai, était l’anniver-

saire par anticipation du joli mois de mai.

J’avais alors déjà lu quelques numéros de l’Internationale Situationniste que

m’avait passés Schmidt, un copain de Jo-Marron.

5


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens avoir adoré les

écrits d’Eric Satie, immense

musicien de

ce siècle.

6


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens d’avoir toujours préféré Tzara,

iconoclaste dionysiaque, au sérieux et pontifiant Pape Breton.

Comme lui j’aurais aimé me Trouver très sympathique

7


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens d’avoir écrit bien sûr,- que faire d’autres à seize ans ?

tagne avait proclamé la mort de Dieu, Dada avait définiti-

mais que je ne gardais rien de tout cela. Comme le vieux Nietzsche dévalant la mon-

vement enterré l’art. Nous errions alors dans un monde vide. Je ne savais pas encore

que quelques uns avaient sérieusement commencé à le remplir, en secouant cette vieille pute de planète.

8


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens que le premier texte d’Isou que

j’ai lu était contre les

Situationnistes,

et qu’il

Même à l’époque il écrivait

9

la plupart du temps comme un cuistre.

ne m’a pas convaincu.


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens d’avoir ensuite lu

l’Introduction à une nouvelle poésie, et

que ce livre m’a rendu la vie possible, et l’écriture. Mes premiers poèmes, au Ranelagh, je les ai récités dans le noir complet, et à genoux,

tellement je tremblais, mais j’avais l’impression de naître.

10


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens que cela m’amu-

sait, de prendre le chemin à l’en-

eut la Prevers : mière Interl’IS d’abord nationale puis le Lettrisme,

Lettriste, la plus imporla quête des racines. Il y demment. Il y eut la Deuxième, la DIL, “ ce sigle creux qui

tante de tous les courants

défiera toujours les exé-

mais, indéfectiblement, François, Gil, et moi. ”

gètes et qui nous liera à jaune Troisième Internationale Lettriste. François me faisait part

11

de l’époque bien évi-

de son désir de fonder la Quatrième. Vivement la Quille !

disait Brau. Il y eut, éphémère,


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens d’avoir toujours été aussi

l’Oulipo ! Mais Queneau ! Ah ! Isou,

de mille foutre couillon tu fais ”, jamais tu n’as rien

Pérécolâtre que Georgeophile. Lettriste bien sûr, mais

“ quel sacré nom de dieu de bougre de mâtin

compris à la jubilation gratuite.

12


Pourquoi le Lettrisme ? Perec le faisait Je me souviens que , pour Harry Mathews, Georges

penser à un faune, à un ourson, ou

à un loir.

13


Pourquoi le Lettrisme ? Letaillieur, ce bon FL que j’ap-

Je me souviens de ma rencontre avec François

pelais Gustave, et des heures que nous avons passées dans

la recherche de nos sources, la joyeuse quête de nos grands

anciens. Les innombrables tracts,

manuscrits, livres, photos, qu’il m’a

donné à voir.

14


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens de cette génération, venue de la Grande Guerre, qui avait vingt ans quand cela avait du sens d’être antifasciste. Et les meilleurs d’entre eux étaient tout

autant anti-staliniens. Mon père en fut, et Emmanuel Peillet, le Grand Satrape ou Curateur, ou je-ne-sais-quoi de la Grande Gidouille Pataphysicienne; et Asger Jorn

dont je n’aimais pas spécialement la peinture mais que je retrouvais

systémati quement

dans tout ce que je découvrais et qui me passionnait,

et Noël Arnaud, plus jeune à peine, qui apporte le Surréalisme Révolutionnaire,

tandis que le Pape Breton fait découvrir le Canada à sa bien aimée. Les balles des pelotons d’exécution faisaient-elles entendre le même délicat vrombissement que les maringouins ? 15


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens d’avoir

rencontré Gil J Wolman, le plus intelligent de tous

François sans doute, le plus créatif, et JeanLouis Brau, et Jacques Spacagna avec

aperçu Debord aussi, qui

Dufrêne. J’ai

n’avait visiblement

rien à me dire

16


Pourquoi le Lettrisme ?

plus tard. Lamentable Isi-

tous ces êtres là. De l’avoir haï pour

ça, alors je crois que j’ai imaginé qu’Isou

compris pourquoi Isou voulait cacher

de mes relations avec lui, de n’avoir pas

Je me souviens, dès le début

lède du Lettrisme, ce qui

dore, qui m’appela alors le Paul Dérou-

n’était pas bien aimable. C’est

était un banc sur une route. Il était important de repérer ceux qui, à un moment, s’étaient assis sur ce banc avant de repartir, pleins de forces, et de les suivre alors.

17


Pourquoi le Lettrisme ?

Je me souviens d’avoir enfin compris, une nuit, devant les tours de Saint Sulpice,-Où l’autre, Quand il les rencontre, Pisse, Contre-, combien le groupe actuel pouvait être falsificateur dans

sa réécriture du passé, et désireux, enfin, d’entrer au chaud dans la citadelle qu’il prétendait détruire. Il ne s’agissait plus de remettre les choses en place mais de se faire une place au centre des choses.

18


Pourquoi le Lettrisme ? voiture. Jean-Louis Brau l’avait sans

Je me souviens d’avoir servi de chauffeur à Jacques Spacagna, étant le seul alors à posséder une

doute balancé au travers de la fenêtre, au cours d’une discussion théorique animée.

charmant garçon. Dans la même période j’effectuais de petits travaux pour Maurice Lemaître, qui me donnait ainsi les moyens de vivre. Une de nos premières

Je crois que Jacques habitait alors au deuxième étage. Il avait du mal à marcher. A part ça, Jean-Louis était un là. Il ne pouvait comprendre que je fréquente quelqu’un

ennemi mortel

qu’il considérait comme un pour lui.

19

fâcheries vint de


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens que Dufrêne,

avec Heidsieck, est le plus grand poète de ce

Le cœur qui bat, ou Le Tombeau de Pierre Larousse,

temps. Quel plaisir d’entendre

la Cantate des mots camés, ou

quelle jubilation ! quelle provocation

à devenir meilleur!

20


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens que la première réunion

du groupe de l’Ours dans son ensemble

a eu

lieu à

21

Vienne et

Budapest.


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens qu’Isou, (dont le sens de

à un connu),

l’humour n’est pas très journaliste de France

Culture qui lui donnait du “ Maître ” et du “ Pape du Lettrisme ”,

répondit

“Soupa pe”.

“Kilomètre” et

22


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens chez Marcel

Fleiss de la première exposition où l’on

presque tous

les

acteurs

pouvait voir de ces cinquante dernières années, sans invective ni falsification.

Je me souviens que Gabriel Pomerand fut réintégré dans

suicidé. Debord, depuis qu’il en fit autant,

C’était joyeux ! croule sous les publications,

23

le groupe dès qu’il se fut les hommages. Résiste à la tentation du succès, Isou !


Pourquoi le Lettrisme ? Je me souviens

Situationniste est le

seul

que l’Internationale mouvement qui

viré de bord. n’a jamais

24


Achevé d’imprimer pour le compte du Groupe de l’Ours le 2 décembre 1998.

Juillet - Août - Décembre 1998 © au Zoo de Lausanne 2° édition: mai 2011


Pourquoi le Lettrisme ? Détournement Antoine Grimaud On y parle entre autres choses de Gil J Wolman , d'Isidore Isou, du Lettrisme et de l'Internationale Lettriste, du Situationisme (qui pourtant n'existe pas) et de Debord, d'Eric Satie, de Tristan Tzara, de Jean-Louis Brau, (le plus appliqué des singes), de Georges Perec, de l'Oulipo, et de Dada, de la ‘Pataphysique aussi, de Jacques Spacagna et de François Letaillieur, (et de ses points communs avec Gustave Eiffel), d'Emmanuel Peillet, d'Asger Jorn, de Noël Arnaud et, de François Dufrêne, de Bernard Heidsieck, de Queneau, d’ours et de poésie, et de mai 1968 ...

Pourquoi le Lettrisme ISBN : 978-2-9529638-2-4

www.auzoodelausanne.fr

Pourquoi le Lettrisme ?  

On y parle entre autres choses de Gil J Wolman , d'Isidore Isou, du Lettrisme et de l'Internationale Lettriste, du Situationisme (qui pourt...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you