Rapport d'activité IRT Jules Verne 2015

Page 1

INVENTE L’USINE DU FUTUR…

RA P P O RT A N N U E L 2 0 1 5 — INSTITUT DE RECHERCHE TECHNOLOGIQUE DÉDIÉ AU MANUFACTURING

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 1

23/03/2016 11:36


SOMMAIRE L’IRT Jules Verne — 3 L’IRT en un coup d’œil — 4 2015, en bref — 5 Structuration des expertises et des services — 7 Les projets de recherche, premiers projets clôturés et lancement de nouveaux projets — 9 Le portefeuille des projets — 11 Des équipements ouverts à la prestation — 15 Transfert de technologie : 11 nouveaux brevets déposés — 17 Le FabMake, l’atelier de fabrication numérique — 18 L’IRT Jules Verne au plus proche de ses partenaires — 19 Développement : quatre nouveaux membres industriels — 20 PME : premiers résultats concrets et nouveaux membres — 21 Projets internationaux, favoriser l’émergence — 22 Mission Formation : promouvoir les métiers industriels pour répondre aux besoins des entreprises — 23 Les hommes et les femmes de l’IRT Jules Verne — 24 Création de l’association des IRT — 25 Perspectives pour 2016 — 26 Gouvernance — 27 Ils sont et font l’IRT Jules Verne — 29

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 2

23/03/2016 11:36


2015 L’IRT JULES VERNE… La réindustrialisation de la France est une des grandes ambitions nationales symbolisées par le plan “Industrie du Futur” lancé le 14 avril 2015 par le Président de la République. Le projet repose sur cinq piliers clés dont le développement de l’offre technologique et la formation des salariés. L’IRT Jules Verne, dans ses activités, participe à l’accélération de l’Industrie du Futur en aidant les entreprises à innover et à moderniser leur outil industriel et plus particulièrement leurs procédés de fabrication. Au vu des compétences qu’il rassemble, des équipements dont il dispose, des brevets qu’il a déposés et de son réseau d’industriels, d’académiques et de partenaires nationaux et internationaux, l’IRT Jules Verne permet aux entreprises d’oser, d’innover et d’aller au bout de leurs ambitions.

Pour une industrie connectée et compétitive, la montée en compétence des salariés et la formation des jeunes constituent un enjeu majeur que l’IRT Jules Verne relève également en animant un réseau de formations clés sur le manufacturing et en déployant son projet de Manufacturing Académie, centre de formation mutualisé dédié aux formations industrielles. L’expertise technologique de l’IRT Jules Verne n’est aujourd’hui plus à prouver. Nos membres ont renouvelé leur confiance dans notre modèle et dans la dynamique collective qu’il impulse, avec la naissance en 2015 de vingt nouveaux projets de recherche mutualisés. Les industriels se sont également engagés dans de nouveaux modèles de collaboration avec l’IRT Jules Verne, et si certains n’hésitent pas s’appuyer sur

l’institut pour mener des projets de recherche spécifiques, d’autres le considèrent même comme une extension de leur propre centre de recherche. Je reste, moi aussi, convaincu que l’IRT Jules Verne accélère l’innovation grâce au mode collaboratif et à sa forte orientation marché. En 2015, j’ai d’ailleurs choisi de maintenir mon engagement personnel et de demander au Conseil d’Administration le renouvellement de mon mandat de Président. L’année 2016 devrait permettre à l’IRT Jules Verne d’asseoir son positionnement d’accélérateur d’innovation aux côtés du Pôle EMC2 et du Groupement Technocampus, les trois piliers de la Jules Verne Manufacturing Valley, écosystème expert du savoir produire. Gérald Lignon, Président de l’IRT Jules Verne

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 3

23/03/2016 11:36


L’IRT JULES VERNE (AU 31/12/2015)

Les membres ACB ADWEN FRANCE AIRBUS AIRBUS GROUP INNOVATIONS ARTS ET MÉTIERS ANGERS BUREAU VERITAS CCI RÉGION PAYS DE LA LOIRE CEMCAT CENTRALE NANTES CETIM CLARTE CNRS CONSTELLIUM DAHER DASSAULT AVIATION DCNS DEDIENNE MULTIPLASTURGY GROUP ECOLE DES MINES DE NANTES EUROPE TECHNOLOGIES FAURECIA FIVES GE RENEWABLE ENERGY GIE ALBATROS ICAM NANTES IFSTTAR INRIA PLASTIC OMNIUM PÔLE EMC2 PSA PEUGEOT CITROËN RENAULT SAFRAN SNEF SOLVAY STELIA AEROSPACE STX FRANCE UNIVERSITÉ BRETAGNE LOIRE UNIVERSITÉ BRETAGNE SUD UNIVERSITÉ DE NANTES UNIVERSITÉ DU MAINE VEOLIA ENVIRONNEMENT

Le GIE Albatros

Les collectivités “partenaires”

Groupement de PME ALLIO B.C. BA SYSTEMES COMPOSE CORIOLIS COMPOSITES TECHNOLOGIES GROUPE CHASTAGNER HYDROCEAN LOIRETECH MECA MULTIPLAST NENUPHAR OMEGA SYSTEMES PINETTE EMEDICAU INDUSTRIE SACMO SDI SERVICES SERVISOUD SOCOMORE TECDRON

COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE LA RÉGION NAZAIRIENNE ET DE L’ESTUAIRE COMMUNAUTÉ URBAINE DU MANS MÉTROPOLE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA SARTHE CONSEIL RÉGIONAL DES PAYS DE LA LOIRE NANTES MÉTROPOLE

Le programme d’investissements d’avenir

— 03 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 4

23/03/2016 11:36


L’IRT EN UN COUP D’ŒIL UN CENTRE DE RECHERCHE TECHNOLOGIQUE MUTUALISÉ DÉDIÉ AU MANUFACTURING

FEUILLE DE ROUTE CO-CONSTRUITE

RECHERCHE TECHNOLOGIQUE MUTUALISÉE

FONCTIONNEMENT COLLABORATIF STRUCTURÉ PAR LES PROJETS

INDUSTRIELS GRANDS GROUPES & PME

RECHERCHE

3

CO-LOCALISATION DE RESSOURCES ET D’ÉQUIPEMENTS

ACADÉMIQUES RECHERCHE & FORMATION

PILIERS FORMATION

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

INNOVATION

1 COLLECTIF D’ACTEURS

4 FILIÈRES INDUSTRIELLES MAJEURES

MANUFACTURING AÉRONAUTIQUE

ENERGIE

NAVALE

TRANSPORTS TERRESTRES

4 EXPERTISES AXES DE RECHERCHE

CONCEPTION INTÉGRÉE PRODUIT/PROCÉDÉ

par les collectivités pour les équipements et les infrastructures

Robotique, Cobotique et Réalité Augmentée — Modélisation et Simulation des Structures et des procédés — Procédés Composites — Procédés Métalliques

PROCÉDÉS INNOVANTS SYSTÈMES FLEXIBLES ET INTELLIGENTS

115 M€

100 M€ BUDGET SUR

10 ANS

115 M€

CHIFFRES CLÉS 2020 150

1.000

Étudiants dont 500 en apprentissage

10

Brevets / an

3 SERVICES Recherche et développement Équipements Transfert de technologies

4 PLATEFORMES TECHNOLOGIQUES

d’investissements industriels privés

via le Programme d’Investissements d’Avenir

Collaborateurs dont 200 chercheurs

INVENTER L’USINE DU FUTUR

COMPOSITES

RÉALITÉ VIRTUELLE / ATELIER DU FUTUR

METALLIQUES / STUCTURES EN MER

ACOUSTIQUE / VIBRATIONS

“L’ADVANCED MANUFACTURING” › 1 SITE DÉDIÉ Campus d’innovation et de formation Jules Verne Manufacturing Park Atelier-école Académie Jules Verne du Manufacturing Fablab FabMake

› 1 LABEL POUR L’ÉCOSYSTÈME EXPERT

— 04 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 5

23/03/2016 11:36


"

2015 EN BREF…

Gérald Lignon réélu à la présidence de l’IRT Jules Verne 4 mars : le Conseil d’Administration de l’IRT Jules Verne réélit Gérald Lignon à la fonction de Président pour une durée de trois ans. Senior Vice-President Airbus en charge de la direction de l’usine de Saint-Nazaire, Gérald Lignon déclare : “Il me semblait cohérent de maintenir mon engagement personnel et de poursuivre cette belle aventure à l’heure où les enjeux se multiplient.” Création de l’association des IRT En mars également, les huit IRT français se constituent en association : French Institutes of Technology (FIT). Ses objectifs : renforcer l’attractivité et promouvoir le modèle des IRT, coordonner les actions entre IRT, développer les coopérations scientifiques et être l’interlocuteur de la Commission Européenne. La présidence de l’association revient à Vincent Marcatté, tandis que Stéphane Cassereau, Directeur Général de l’IRT Jules Verne est désigné Secrétaire Général. 1ère édition d’Alternance Manufacturing 5 mai : première édition d’Alternance Manufacturing, évènement dédié à l’alternance industrielle et qui ambitionne de faciliter la rencontre entre les entreprises qui offrent des postes et les jeunes qui s’orientent vers une formation industrielle. 28 entreprises, 30 établissements de formation, 200 alternances à pourvoir, allant du CAP à l’ingénieur, 500 entretiens réalisés : un premier bilan positif !

2ème Conseil Scientifique 18 juin : le deuxième Conseil Scientifique de l’IRT Jules Verne se réunit à Nantes. Cette instance regroupe 12 personnalités scientifiques et techniques de haut niveau, nationales et internationales. Elle assure un rôle de proposition, de consultation et d’évaluation scientifique auprès du Conseil d’Administration de l’IRT Jules Verne. Cette deuxième réunion a permis au Conseil Scientifique de s’approprier les stratégies de développement de chaque équipe de recherche et de souligner les avantages à disposer d’une stratégie de développement technologique formalisée. 1 Brokerage Européen organisé en partenariat avec le Pôle EMC2 er

24 juin : lancement du 1er EU Brokerage Event, sur la thématique “Advanced Manufacturing and Processing”. Cette opération organisée en partenariat avec le Pôle EMC2, la CCI Région des Pays de la Loire et plusieurs partenaires britanniques comme le High Value Manufacturing Catapult, permet de réunir 150 experts de 14 nationalités différentes afin de faire naître de nouveaux partenariats et de futurs projets pour le programme H2020.

Participation au 3ème Forum des IRT 13 octobre : les huit IRT français sont rassemblés à Grenoble pour la 3e édition du Forum des IRT avec comme thème “Les IRT au cœur des enjeux de demain”. L’occasion pour l’IRT Jules Verne de présenter des résultats concrets en matière de soudage par friction linéaire (projet SATISFLAIRE) et d’assemblage mutli-matériaux (Projet LIMECO) ou de cobotique (projet CHARMAN). Organisation de la 1ère journée technologique 14 octobre : pour accélérer le processus d’émergence de projets, l’IRT Jules Verne organise sa première Journée Technologique. Au programme : favoriser les échanges entre les membres, cibler les verrous technologiques et les priorités sur lesquelles les collaborations doivent s’intensifier. Ce rendez-vous a fait naître des groupes de travail sur des thématiques comme la variabilité produit/procédé et la qualification du défaut, la surveillance machine/ procédés ou la cobotique industrielle.

— 05 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 6

23/03/2016 11:36


LES CHIFFRES CLÉS DE 2015

107,1 M

63 projets lancés dont 20 nouveaux en 2015

8M

budget engagé sur les projets de recherche

budget engagé sur les équipements mutualisés

104

19

collaborateurs

brevets déposés dont 11 nouveaux en 2015

Inauguration de Technocampus Ocean Inauguré le 15 octobre, Technocampus Ocean, dédié aux procédés métalliques et aux structures en mer est l’une des plateformes majeures de l’IRT Jules Verne. Ce site de 18 000 m² nous donne les moyens de relever de nouveaux défis technologiques liés à l’usage des matériaux, notamment métalliques, comme par exemple développer de nouvelles méthodes d’assemblages et de transformation de pièces de grande dimension ou expérimenter la performance, la durabilité et la tenue de ces matériaux en conditions extrêmes. Elle permet aussi à l’IRT Jules Verne de contribuer fortement au développement de la filière EMR, mais aussi de répondre aux enjeux de compétitivité de la filière navale via par exemple la conception de technologies de simulations numériques dédiées. Par ailleurs, la présence sur la plateforme d’une partie de nos membres industriels et académiques contribuera à une mise en réseau encore plus fine avec les équipes de l’IRT Jules Verne installées sur place. Les premiers docteurs Après trois années de travail, les premiers doctorants de l’IRT Jules Verne arrivés en 2012, ont soutenu leur thèse lors du dernier semestre 2015. Ainsi Amélie Bardin, Julien Poittevin, Thomas Peret, Fabrice Chaussé et Julien Keraudy se sont vu attribuer le titre de docteur !

Réception du banc d’essai multiaxial et de l’imprimante 3D métal En 2015, l’IRT Jules Verne s’est doté de deux équipements structurants : un banc d’essai multiaxial et une imprimante 3D métal. Le banc d’essai est exploité en partenariat avec les Arts et Métiers Angers et installé dans les locaux de l’école angevine. Il permet de valider de nouveaux matériaux, procédés, assemblages ou modélisations numériques en soumettant des structures à des sollicitations mécaniques complexes. L’imprimante 3D métal par fusion de poudre laser permet quant à elle de fabriquer des prototypes de pièces et de structures en métal de formes complexes. Elle est installée à Technocampus Ocean. L’IRT Jules Verne dépasse les 100 M€ de budget de projets Avec vingt nouveaux projets de recherche validés en 2015, l’IRT Jules Verne passe le cap des 100 M€ de budget projets ! Ce chiffre est la preuve d’un réel investissement des industriels et des académiques pour des projets de recherche industriels mutualisés. Il est aussi le signe d’une confiance dans le modèle de l’IRT Jules Verne, dans son savoir-faire en termes de montage de projet et dans ses expertises techniques.

15 PME impliquées dans les projets de recherche

L’Etat, la Région Pays de la Loire et l’IRT Jules Verne signent une convention pour la construction de la Manufacturing Académie L’Etat et la Région des Pays de la Loire ont officialisé leur soutien au projet de la Manufacturing Académie avec la signature d’une convention pour ce projet qui repose sur deux piliers : •Un réseau de formations clés sur les technologies avancées de production, déjà existant depuis le lancement de l’IRT Jules Verne, •Un centre de formation mutualisé au cœur de la Jules Verne Manufacturing Valley La Manufacturing Académie devrait ouvrir ses portes à la rentrée 2019 ! Clôture des premiers projets L’année 2015 a été marquée par la clôture des premiers projets lancés en 2012. Après trois années de recherche, sept projets se sont achevés avec des résultats opérationnels pour les industriels. Certains travaux seront poursuivis dans d’autres projets de recherche.

— 06 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 7

23/03/2016 11:36


STRUCTURATION

DES EXPERTISES ET DES SERVICES En 2015, pour être encore plus efficace dans sa mission d’accélérateur d’innovation et proposer des solutions technologiques aux filières industrielles stratégiques, l’IRT Jules Verne a consolidé son offre de services en s’appuyant sur la structuration de ses expertises de recherche, ses équipements et ses brevets technologiques. Ces trois actifs constituent des ressources de qualité sur lesquels les industriels peuvent s’appuyer pour innover et rester compétitifs.

Structuration des expertises

Les quatre thématiques sur lesquelles repose l’expertise technologique de l’IRT Jules Verne sont :

L’IRT Jules Verne, depuis sa création, a recruté des hommes et des femmes aux compétences spécifiques pour développer des innovations technologiques capables de servir la compétitivité de filières industrielles majeures par des ruptures technologiques sur les procédés de fabrication. L’année 2015 a été consacrée à la consolidation de ces expertises technologiques pour apporter des solutions concrètes et complètes aux industriels. Quatre champs complémentaires ont été identifiés et structurés. Le travail en synergie des équipes de recherche constituées, toutes composées d’ingénieurs et de docteurs issus des milieux industriel et académique, permet d’apporter une réponse globale aux besoins des industriels.

ROBOTIQUE, COBOTIQUE ET RÉALITÉ AUGMENTÉE

MODÉLISATION ET SIMULATION DES STRUCTURES ET DES PROCÉDÉS

PROCÉDÉS COMPOSITES

PROCÉDÉS MÉTALLIQUES

pour répondre aux enjeux de cadence et de performance de l’usine

pour accélérer le développement d’innovations technologiques et diminuer le coût de ces recherches

pour relever le défi d’optimisation croisée du coût de fabrication et de performance des matériaux composites pour améliorer la performance des produits, alléger les structures et réduire les temps de cycle

— 07 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 8

23/03/2016 11:36


Structuration de l’offre de services En marge du programme de recherche mutualisé qu’il mène avec ses partenaires, l’IRT Jules Verne a, en 2015, construit une offre de services complète. Cette dernière lui permettra de répondre aux besoins particuliers de l’ensemble des industriels via des prestations individualisées et sur-mesure, mais aussi de créer de nouvelles opportunités de collaborations avec des industriels tiers sous la forme de recherche sous contrat. Cette offre de service repose sur :

EXPERTISE TECHNOLOGIQUE : RECHERCHE, CONSEIL TECHNOLOGIQUE

EQUIPEMENTS : RECHERCHE TECHNOLOGIQUE, MOYENS D’ESSAIS

les expertises technologiques pour accompagner un projet de recherche et de développement les équipements pour développer et optimiser des produits et des procédés

BREVETS

les brevets pour bénéficier des technologies innovantes développées par l’IRT Jules Verne

STX FRANCE, PARTENAIRE ET CLIENT ! STX France est l’un des membres fondateurs de l’IRT Jules Verne fortement engagé dans des projets de recherche mutualisés. Depuis 2015, il s’appuie également sur les compétences de l’institut pour des développements internes. Ainsi, STX France a sollicité l’appui de l’IRT Jules Verne dans le cadre d’un investissement conséquent pour l’achat d’un équipement automatisé de fraisage/soudage. Les experts de l’IRT Jules Verne ont apporté un conseil technique sur des points spécifiques dans le domaine du soudage et sur l’optimisation de cette machine et son adaptabilité aux évolutions technologiques futures.

— 08 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 9

23/03/2016 11:36


LES PROJETS DE RECHERCHE

PREMIERS PROJETS CLÔTURÉS ET LANCEMENT DE NOUVEAUX PROJETS L’année 2015 a été marquée par les premières clôtures de projets. Ainsi, sept projets lancés à la création de l’IRT Jules Verne ont donné lieu à des résultats opérationnels pour les industriels. Certains travaux seront poursuivis dans d’autres projets de recherche. 20 nouveaux projets ont été validés en 2015, ce qui a permis de passer le cap des 100 millions d’euros de budget total des projets en cours en fin d’année.

63

PROJETS LANCÉS 20 NOUVEAUX EN 2015

34

THÈSES EN COURS DANS LE CADRE DE L’IRT JULES VERNE DONT 5 NOUVELLES EN 2015

61

COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES EFFECTUÉES PAR LES CHERCHEURS DE L’IRT JULES VERNE EN 2015

PROJETS PAR

PROJETS PAR

PROJETS PAR

AXES DE R&D

FILIÈRES

BUDGET

CONCEPTION INTÉGRÉE PRODUIT/PROCÉDÉ

NAVAL/ÉNERGIE

‹ 1M€

AÉRONAUTIQUE

1M€ ‹ › 2M€

MULTIFILIÈRES

2M€ ‹ › 5M€

TRANSPORT TERRESTRE

› 5M€

PROCÉDÉS INNOVANTS SYSTÈMES FLEXIBLES ET INTELLIGENTS

— 09 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 10

23/03/2016 11:36


ZOOM sur 3 projets de recherche METAFOR

Formage avancé des alliages d’aluminium basse densité

LIMECO

CHARMAN

(PROJET TERMINÉ)

(PROJET EN COURS)

Assemblage multi-matériaux

Cobot autonome de soudage

(PROJET EN COURS)

Dans la navale, l’assemblage des blocs préfabriqués est réalisé par soudage manuel, dans un environnement complexe et nécessitant l’installation d’échafaudages coûteux. Le cobot autonome de soudage se déplace en réalisant un ajustement automatique de sa trajectoire sur des parois verticales et une répartition correcte des cordons de soudure en fonction du profil du joint à souder. Le cobot autonome de soudage identifie la configuration du joint à souder pour un ajustement automatique des paramètres de soudage et une répartition des passes de soudure. La base mobile permet également d’embarquer différents outils nécessaires aux phases associées à l’assemblage.

La pointe avant d’un avion est composée de différentes pièces métalliques de grande dimension. La recherche permanente de solutions d’allègement des structures aéronautiques a conduit au développement de nouveaux alliages d’aluminium (Al-Cu-Li et Al-Mg-Li) qui présentent une densité inférieure et des propriétés améliorées par rapport aux alliages conventionnels. De manière générale, la formabilité de ces alliages, que ce soit à froid ou à chaud est encore méconnue. L’étirage à chaud et à froid, le formage à chaud et le soudage par friction sont différents procédés qui doivent donc être testés sur ces alliages. Les travaux engagés doivent permettre de caractériser la formabilité des alliages et de développer les procédés de mise en œuvre afin de déterminer les solutions les plus adaptées en fonction des spécificités de chaque pièce.

Dans le secteur automobile, les assemblages multi-matériaux représentent des opportunités pour plusieurs applications. En effet, l’assemblage composites/acier peut être utilisé aussi bien à l’intérieur que pour la carrosserie ou la caisse en blanc d’un véhicule, pour alléger son poids. L’allégement des structures est un enjeu important pour répondre aux objectifs de baisse des émissions de CO2 demandées aux constructeurs automobiles. Une approche multi-matériaux est donc une piste à suivre mais avec toutes les contraintes d’assemblage entre composites et acier que cela engendre. Les travaux engagés ont permis de concevoir des assemblages pour des liaisons structurelles fortement sollicitées mécaniquement entre une pièce acier et une pièce composites et de valider leur performance et les procédés de fabrications pour de très grandes séries.

IMPACTS TECHNIQUES ET ÉCONOMIQUES

Gain de la masse de 10 à 20 % Gain de coût de fabrication de 15 à 20 % Optimisation du design des pièces

Développement de technologies d’assemblage multi-matériaux Validation des technologiques pour des applications sur de très grandes séries Conception et simulation des assemblages composites/acier

Amélioration de productivité du soudage de 50 % et meilleure reproductibilité et qualité des soudures Suppression des coûts des accès en hauteur Amélioration des conditions de travail et diminution du risque d’accidents

LES PARTENAIRES DU PROJET

IRT Jules Verne, ACB, Airbus, Constellium, Stelia Aerospace, Arts et Métiers Angers (LAMPA)

IRT Jules Verne, Cetim, Compose Tools, Faurecia, Centrale Nantes (GeM)

IRT Jules Verne, Bureau Veritas, DCNS, Servisoud, STX France, Centrale Nantes (IRCCyN)

— 10 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 11

23/03/2016 11:36


*PROJETS TERMINÉS AU 31/12/2015 **PROJETS VALIDÉS EN 2015

› PROJETS DE RECHERCHE IRT Jules Verne en partenariat avec : Cetim, DCNS, GE Renewable Energy, STX France Daher, Constellium, Arts et Métiers Angers (LAMPA) Bureau Veritas, DCNS, Europe Technologies, STX France, Arts et Métiers Angers (LAMPA)

Nom

Descriptif Etude des phénomènes de corrosion et du bio-fouling pour l’amélioration de la durabilité des structures EMR et navales

ADUSCOR ALIEN

Etude du comportement des alliages Aluminium-Cuivre-Lithium pour la conception et la fabrication d’aérostructures optimisées

APSTRAM

Etude du comportement mécanique des aciers à haute limite élastique et des assemblages soudés pour l’allégement et les performances des structures en acier pour la navale et les EMR

Airbus, Airbus Group Innovations, BA Systèmes, Centrale Nantes (IRCCyN)

ASIMOV

Développement d'un système cobotique avec plateforme mobile optimisée pour applications d'assemblage aéronautique

Cetim, DCNS, Europe Technologies, Servisoud, STX France, CNRS (IRCCyN)

ASPEN **

Développement d’une solution automatisée d’assemblage de tôles par soudage

Bureau Veritas, DCNS, HydrOcean, STX France, Centrale Nantes (LHEEA)

BASSIN NUMERIQUE

Airbus, DCNS, STX France, CNRS (IRCCyN et LIRMM) ACB, Airbus, Airbus Group Innovations, Daher, DCNS, Arts et Métiers Angers (LAMPA), CNRS (IMN), Université de Nantes (IMN) Servisoud, STX France Bureau Veritas, DCNS, Servisoud, STX France, Centrale Nantes (IRCCyN) Airbus, DCNS, Europe Technologies, Université de Nantes (IRCCyN)

Exploitation d’outils numériques pour la réalisation d’un bassin numérique afin de remplacer au moins partiellement les essais en bassin

CAROCA

Développement d’un robot parallèle à câbles reconfigurable pour des opérations complexes sur des structures de grande dimension

CELLULE HF

Développement de procédés innovants pour le formage métallique à haute température d’alliages de titane pour la réalisation de pièces complexes pour les filières aéronautique et navale

CHAMBORD ** CHARMAN

Amélioration d’un cobot autonome de soudage pour atteindre l’industrialisation du produit Développement d’un chariot autonome robotisé multifonctions pour des opérations de soudage dans le domaine naval Développement d’un moyen de contrôle et de maîtrise de l’usure d’outils de coupe et élaboration et mesure de critères discriminants pour optimiser la durée de vie des outils (coupants et abrasifs)

COMET*

SDI Services, CNRS (IMN), Université de Nantes (IMN))

COMIDAC*

Cemcat, PSA Peugeot Citroën, Safran, Solvay, CNRS (3SR), INSA Lyon (LAMCOS), Université de Nantes (GeM et LTN)

COMMANDO STAMP**

CNRS (LTN), Université de Nantes (GeM et LTN), Airbus, Airbus Group Innovations, Daher, Solvay

COMPETH

Etude du procédé de dépose par plasma (HiPIMS) pour des applications de couches minces Développement d'un outil de simulation numérique du procédé de thermo-estampage thermoplastique pour la fabrication de pièces composites pour l’automobile et l’aéronautique Projet de recherche fondamentale pour la caractérisation des propriétés thermiques, cinétiques et mécaniques des matériaux composites dans les conditions représentatives des processus industriels afin de maîtriser la thermique des procédés

— 11 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 12

23/03/2016 11:36


Airbus, Cemcat, Cetim, Compose, Daher, Dedienne, Faurecia, PSA Peugeot Citroën, Renault

COMPOSTAMP

Développement de procédés de thermo-estampage/surmoulage des pièces complexes en composites

Faurecia, PSA Peugeot Citroën, Renault, Solvay, Centrale Nantes (GeM)

COPERSIM CRASH

Développement d’une méthodologie de modélisation des matériaux composites au crash

Plastic Omnium, PSA Peugeot Citroën, Renault, Solvay, Arts et Métiers Angers (LEM3)

COPERSIM FATIGUE

Développement d’une méthodologie de modélisation des matériaux composites à la fatigue

Cetim, Plastic Omnium, PSA Peugeot Citroën, Renault, Solvay, Université du Maine (LAUM)

COPERSIM VIBRO

Développement d’une méthodologie de modélisation des matériaux composites au comportement vibro-acoustique

CUT**

Etude des phénomènes physiques engendrés pendant la coupe des alliages d’aluminium afin d’identifier les mécanismes d’usure

Airbus Group Innovations, Constellium, Europe Technologies, Arts et Métiers Angers (LAMPA), Université de Nantes (IRCCyN) Airbus, Airbus Group Innovations, Compose, Stelia Aerospace, CNRS (IRCCyN), Centrale Nantes (GeM), ICAM

DFP

Cetim, DCNS, GE Renewable Energy, STX France, Université de Nantes (GeM)

ECOSAM2

Europe Technologies, GE Renewable Energy, IFSTTAR, Arts et Métiers Angers (LAMPA), CNRS (LARMAUR), Université de Bretagne Sud (IRDL)

EVEREST

Cetim, Europe Technologies, Renault, CNRS (IRCCyN)

Développement d’une solution automatisée de fabrication de préformes fibreuses par placement de fibres sèches Etudes et caractérisation des mécanismes de vieillissement des matériaux composites pour l’allégement des structures flottantes et immergées Développement de solutions pour la surveillance et le renforcement des grandes structures EMR en composites Développement de systèmes cobotiques pour la préhension et le positionnement de pièces pour la filière automobile

FAST

Daher, Europe Technologies, Fives, Loiretech, Renault, Arts et Métiers Angers (LAMPA), CNRS (IMN), Centrale Nantes (IRCCyN), Université de Nantes (GeM et IMN)

FATAL**

Optimisation de pièces en aluminium, titane et acier par l’utilisation et la maîtrise de moyen de fabrication additive (SLM et projection laser)

GE Renewable Energy, Bureau Veritas, DCNS, Méca, STX France, Université de Nantes (GeM)

FIDAC*

Développement de méthodes et d’outils pour la fiabilisation du dimensionnement des assemblages collés soumis à environnement sévères

Airbus, Airbus Group Innovations, INSA Lyon (LAMCOS)

FORBANS**

Europe Technologies, HydrOcean, Loiretech, Méca, Multiplast, Omega Systèmes, Pinette Emidecau Industrie, Socomore

HOBIT

Développement d’un nouveau procédé de fabrication de pales creuses d’hydrolienne en matériaux composites

Airbus, Airbus Group Innovations, Constellium, Europe Technologies, Stelia Aerospace, Centrale Nantes (GeM)

HPP

Développement de procédés innovants basés sur la technologie des hautes puissances pulsées, notamment l'électro-hydroformage et le magnétoformage, pour le sertissage de tube et le formage de tôles en aluminium, titane et inox

Bureau Veritas, DCNS, GE Renewable Energy, HydrOcean, STX France, Centrale Nantes (LHEEA)

HYSMAR*

Développement des capacités de simulation numérique pour la conception et le dimensionnement de structures offshores

Adwen France, Bureau Veritas, DCNS, GE Renewable Energy, HydrOcean, STX France, Centrale Nantes (LEEHA)

HYSMER**

Développement des capacités de modélisation numérique des phénomènes complexes et d’outils de simulation industriels

Cetim, Compose, Coriolis, Daher, Faurecia, Fives, Loiretech, Omega Systèmes, Pinette Emidecau Industrie, PSA Peugeot Citroën, Renault, CNRS (IRCCyN), Université Bretagne Sud (IRDL)

IMPACT**

Conception d’un atelier composites composé de machines commerciales ou innovantes en intégrant de nouvelles fonctions : hybridation, robotisation, gestion des flux d’informations…

Cetim, Compose, Faurecia, Centrale Nantes (GeM)

LIMECO*

Développement de solutions d'assemblages multimatériaux structurels pour l’automobile

Etude et amélioration du procédé de formage à chaud de composites fibres de carbone à matrice thermodurcissable

— 12 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 13

23/03/2016 11:36


*PROJETS TERMINÉS AU 31/12/2015 **PROJETS VALIDÉS EN 2015 IRT Jules Verne en partenariat avec : ACB, Airbus, Arts et Métiers Angers (LAMPA)

Nom

Descriptif Développement de procédés innovants pour le formage métallique à chaud (mixte “HF/SPF») et à froid (étirage) d'un alliage d’aluminium pour la réalisation d’un tronçon de lèvre d’entrée d’air

LIPSKIN**

Airbus, Airbus Group Innovations, CNRS (LAUM), École des Mines de Nantes (SUBATECH), Université du Maine (LAUM)

LUCITA

CNRS (IMN), Université de Bretagne Sud (IRDL), Université de Nantes (IMN), DCNS

MAPEPAS

Projet de recherche fondamentale sur le développement d’outils et de méthodes de simulation du soudage de l’acier

Airbus, Faurecia, GE Renewable Energy, Renault, STX France, Tecdron, SNEF (FIRAC), INRIA, Centrale Nantes (IRCCyN)

MASCOT**

Développement d’une solution robotisée (base mobile et bras robotisé) capable de travailler en co-activité avec des opérateurs pour effectuer des opérations d’assemblage dans un environnement industriel

ACB, Airbus, Constellium, Stelia Aerospace, Arts et Métiers Angers (LAMPA)

METAFOR

Etude et développement de technologies de formage avancées pour des alliages aluminium basse densité pour l’aéronautique

Airbus, Multiplast, Socomore, CNRS (IMMM), Université de Nantes (GEM)

Développement d’un système de contrôle non destructif de pièces composites par laser ultrasons

Développement d’une solution de démoulabilité pérenne aux outillages dédiés à la mise en forme de matériaux composites de grande dimension

MIND**

Airbus Group Innovations, Centrale Nantes (GeM)

MIOPES 1

Projet de recherche fondamentale sur le chauffage par micro-onde pour le placement de fibre sèche et le soudage thermoplastique

Airbus Group Innovations, Centrale Nantes (GeM)

MIOPES 2

Développement d’une technologie de chauffage par micro-ondes pour le placement de fibre sèche et le soudage thermoplastique

Adwen France, Loiretech, Nenuphar, CNRS (CORIA et IJLRA), Central Nantes (LHEEA), Université de Bretagne Sud (IRDL)

MOQUA**

Optimisation de la conception d’une pale par la simulation numérique et le développement d’un procédé de fabrication innovant

GE Renewable Energy, Socomore, CNRS (IMN), Université de Nantes (GEM et IMN)

OPTISURF**

Amélioration et développement de combinaisons de différents traitements de surface pour lutter contre la corrosion et l’érosion sur les équipements du secteur des Energies Marines Renouvelables (EMR)

Airbus, Omega Systèmes, Sacmo, Veolia Environnement, ICAM, Université de Nantes (LTN)

PARCCA

Etude des procédés de pyrolyse et de solvolyse pour le recyclage des matériaux composites

Clarté, GE Renewable Energy, SNEF, STX France

PIREVI**

Développement d’une assistance numérique digitale (réalité augmentée) aidant l’opérateur à se guider dans des environnements complexes

Airbus, Airbus Group Innovations, CNRS (IRCCyN)

PIVIPP

Coriolis Composites, Daher, DCNS, Europe Technologies, Loiretech, Multiplast, STX France, CNRS (IRCCyN), Université de Nantes (IRCCyN)

ROBOFIN

Développement de solutions robotisées pour la finition des pièces composites et métalliques de grandes dimensions

Clarté, STX France, Tecdron, CNRS (IRCCyN)

ROCKET**

Développement d’une solution de robotique parallèle à câbles pour une application industrielle de tri de tôles métalliques de grande dimension et de masse importante

ACB, Airbus, Arts et Métiers Angers (LAMPA), Centrale Nantes (GeM)

Développement de solutions numériques et mécaniques pour permettre l’interfaçage entre la scène réelle et virtuelle pour faciliter le travail collaboratif en réalité virtuelle

SATISFLAIRE

Développement du procédé de soudage par friction linéaire pour structures aéronautiques en titane

Centrale Nantes (LHEEA), GE Renewable Energy, Bureau Veritas, DCNS, STX France

SIMAVHY

Projet de recherche fondamentale pour le développement de modèles numériques avancés permettant la création d’outils de simulation hydrodynamique et interaction houle/structure

Adwen France, Daher, Arts et Métiers Angers (LAMPA), Université de Nantes (GeM)

SIMSCEF

Développement de nouvelles méthodes et outils de validation (guideline) mécano-probabiliste pour des pièces de structure en composites

— 13 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 14

23/03/2016 11:36


DCNS, STX, Centrale Nantes (GeM), Université de Nantes (GeM),

SINUS*

Développement de méthodes numériques prédictives du comportement vibro-acoustique pour l’optimisation des structures navales

Bureau Veritas, DCNS, STX France, CNRS (IMN), Centrale Nantes (GeM), Université de Nantes (IMN)

SIPSAN*

Etude et développement de procédés de soudage par friction malaxage et laser hybride pour des aciers de forte épaisseur

Airbus Group Innovations, Dassault Aviation, Safran, Centrale Nantes (GeM), CNRS (LTN)

SODA**

Développement d'un outil de simulation numérique, en prenant en compte l'aspect thermique et mécanique, du procédé de placement de fibres

BA Systèmes, Daher, Faurecia, Université de Nantes (IRCCyN)

STAR

Développement d'un guide méthodologique et de solutions robotiques permettant la reconfiguration d'ateliers de production ou de logistique

Daher, Université de Bretagne Sud (LIMATB), Université du Maine (LAUM)

TBMECO

Etudes et caractérisations de matériaux sandwichs avec un matériau âme d’origine naturel comme le liège (visant l’allégement et l’écoconception des structures d’aéronefs)

Université du Maine (LAUM), Airbus, Bureau Veritas, Cetim, Daher, DCNS, GE Renewable Energy, STX France

VIBROLEG

Bureau Veritas, GE Renewable Energy, Méca, Université de Nantes (GeM)

VICOMTE**

Développement d’un mode de calcul hygro-mécanique couplé avec la prise en compte des sollicitations mécaniques extérieures

COPERSIM LOGICIEL

Intégration des lois de comportement des matériaux composites au crash dans les logiciels

Projet de recherche fondamentale sur la vibro-acoustique des structures légères

› PROJETS COOPÉRATIFS Faurecia, PSA Peugeot Citroën, Renault, Solvay, Centrale Nantes (GeM), Altair, Dynamore Faurecia

FIBIAS**

Développement de technologies de mise en œuvre de composites thermoplastiques pour les applications automobiles de grandes séries

Arkema, Chomarat, Decathlon, Faurecia, Kermel, Mersen, Plastic Omnium, PSA Peugeot Citroën, Renault, Rhovyl, Safran, Total Canoe

FORCE*

Etude de faisabilité technico-économique d’une fibre de carbone économique pour une application automobile

Arkema, Chomarat, Decathlon, Faurecia, Mersen, Plastic Omnium, PSA Peugeot Citroën, Renault, Rhovyl, Total, CANOE, CIMV

FORCE II**

Production de fibres de carbone économiques à l'échelle laboratoire et pilote

CTAG (coord.) (ES), Airbus (ES), Arkema (FR), Adera-CANOE (FR), Ford (DE), Grupo Antolin (ES), Matex (IT), Optel (PL) et Fraunhofer ICT (DE)

FORTAPE (H2020)

Research on efficient integrated systems for the manufacturing of complex parts based on unidirectional tapes for the automotive ans aeronautical

Chromarat, Faurecia, PSA Peugeot Citroën, Solvay

READY**

Etude de faisabilité technico-économique du procédé RTM pour l’industrie automobile

— 14 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 15

23/03/2016 11:36


DES ÉQUIPEMENTS

OUVERTS À LA PRESTATION Pour mener à bien ses projets de recherche, l’IRT Jules Verne acquiert de nouveaux équipements structurants dans un objectif de mutualisation. Ces équipements sont ouverts aux membres de l’IRT Jules Verne et à toutes les entreprises ou laboratoires qui cherchent à développer des produits ou améliorer des procédés. Ils viennent compléter une offre riche d’équipements et de moyens proposés pour les membres académiques, centres techniques et industriels de l’IRT Jules Verne.

Ouverture des équipements à la prestation En 2015, l’IRT Jules Verne a structuré son offre de services et plus particulièrement celle liée aux équipements en proposant différents services pour chaque équipement : Banc d’essai multiaxial Caractérisation et tests de matériaux et pièces innovantes Réalisation de campagnes de tests de démonstrateurs et produits

4,5

Presse de formage à chaud Simulation du procédé Réalisation de pièces ou démonstrateurs et évaluation des performances Optimisation produit/procédé

M€

D’INVESTISSEMENTS RÉALISÉS EN TERMES D’ÉQUIPEMENTS EN 2015

Imprimante 3D métal Accompagnement pour la conception orientée fabrication additive Réalisation de prototypes ou démonstrateurs et évaluation des performances Optimisation du procédé Robot de finition grande dimension Réalisation d’opérations de finition sur démonstrateurs et pièces de grande dimension Étude et développement de procédé de finition automatisé

EN 2015, DES INVESTISSEMENTS ONT ÉTÉ RÉALISÉS POUR OPTIMISER OU ACQUÉRIR DE NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS MUTUALISÉS

Banc d’essai multiaxial Imprimante 3D métal Laboratoire de caractérisation Bras manipulateur sur la presse de formage à chaud Ligne de production de pièces composites (Module de chauffe et robot IRT Jules Verne et presse d’estampage et de surmoulage CEMCAT)

— 15 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 16

23/03/2016 11:36


ZOOM SUR DEUX NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS STRUCTURANTS Après le robot de finition grande dimension en 2013 et la presse de formage à chaud en 2014, l’IRT Jules Verne a réceptionné deux équipements structurants en 2015 : un banc d’essai multiaxial et une imprimante 3D métal.

Banc d’essai multiaxial Le banc d’essai multiaxial polyvalent que l’IRT Jules Verne a acquis permet de répondre aux besoins de projets comme ECOSAM2, HOBIT, COPERSIM… Il est conçu pour la réalisation des essais mécaniques de caractérisation sur des structures de grande dimension. Ils permettent de recueillir des données sur le comportement des structures dans des conditions de chargements extrêmes en situation statique ou dynamique et dans des conditions climatiques représentatives. Les structures testées peuvent être soumises à des sollicitations en traction, en compression et en flexion grâce à quatre vérins qui peuvent être actionnés simultanément selon quatre axes différents. > Le banc d’essai multiaxial de l’IRT Jules Verne est exploité en partenariat avec les Arts et Métiers Angers.

Imprimante 3D métal L’IRT Jules Verne s’est doté d’une machine de fabrication additive métallique de type SLM 280 HL qui sera notamment utilisée dans le cadre du projet FATAL. Cette imprimante 3D métal par fusion de poudre laser permet de fabriquer des prototypes de pièces et de structures en métal de formes complexes. Elle permet d’apporter des améliorations importantes sur la conception des pièces et des structures pour améliorer leurs performances tout en optimisant l’utilisation de matière première. La plupart des matériaux métalliques soudables comme le titane, l’inconel, l’acier ou encore l’aluminium peuvent être traités par cette imprimante 3D. > L’imprimante 3D métal de l’IRT Jules Verne est installée à Technocampus Ocean.

DE 25 À 650 KN DE CAPACITÉ DE CHARGEMENT CHIFFRES CLÉS BANC D’ESSAI

CHIFFRES CLÉS IMPRIMANTE 3D METAL

LE BANC PEUT ACCUEILLIR DES PIÈCES JUSQU’À 8 M DE LONG JUSQU’À 6 VÉRINS EN SIMULTANÉ SUR 1 ESSAI

VOLUME UTILE DE LA CHAMBRE DE FABRICATION : L278 X L278 X H325 MM ENTRE 20 ET 100 µM DE HAUTEUR DE COUCHE TEMPÉRATURE DU PLATEAU CHAUFFANT JUSQU’À 200°C

Ces deux équipements bénéficient du soutien financier de la Région des Pays de la Loire

— 16 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 17

23/03/2016 11:36


Transfert de technologies :

11 NOUVEAUX BREVETS DÉPOSÉS L’IRT Jules Verne, à travers ses activités de recherche, développe des technologies innovantes protégées par des brevets. Ces technologies sont proposées (prestations, licences ou cessions de brevets) à des entreprises engagées dans une démarche d’innovation et de développement afin qu’elles puissent les exploiter sous la forme de transfert de technologie.

11 nouveaux brevets déposés

Développement du savoir-faire

Les technologies innovantes issues des projets sont protégées par la propriété intellectuelle qui définit les conditions d’exploitation industrielle et commerciale dans le but de les valoriser.

En plus des brevets, l’IRT Jules Verne acquiert, notamment grâce aux projets de R&D, un savoirfaire technique utilisé pour des prestations. L’IRT Jules Verne a donc mis en place une stratégie concernant la Propriété Intellectuelle et son exploitation.

En 2015, l’IRT Jules Verne a déposé 11 nouveaux brevets concernant : Procédé pour la fabrication d’une pièce creuse raidie et vrillée de grande dimension Interface tangible pour environnement virtuel Procédé et dispositif de drapage et de soudage d’une bande textile comprenant un soudage par micro-ondes Procédé et dispositif pour la fabrication d’un moule composite comprenant une face antiadhérence Procédé de récupération de fibres par solvolyse

Les brevets restent confidentiels pendant 18 mois à compter de la date officielle de dépôt avant d’être rendus publics. En 2015, 4 brevets ont été rendus publics. • Système notamment de production utilisant des robots coopérants WO2015097269 • Procédé pour la détermination de la cinétique de cristallisation d’un polymère par analyse calorimétrique différentielle d’un nano-échantillon WO2015097273

› C omité de Propriété Intellectuelle Le Comité de Propriété Intellectuelle se réunit régulièrement pour examiner la protection de technologies issues des projets, étudier les opportunités et les risques de Propriété Intellectuelle notamment en matière d’exploitation commerciale par des membres de l’IRT Jules Verne et des tiers. Il détermine ainsi la stratégie de Propriété Intellectuelle à adopter en tenant compte, en priorité, de l’intérêt des membres de l’IRT Jules Verne.

Procédé optimisé de soudage par friction malaxage

› N égociations sur l’Exploitation

Procédé optimisé de soudage hybride laser-arc

Les conditions d’exploitation (licences, exclusivités…) sont définies au sein de chaque projet, en respectant les conditions générales de l’Accord Cadre de Propriété Intellectuelle de l’IRT Jules Verne. Ces échanges ont lieu avec les membres du Comité de Pilotage de chaque projet et visent à favoriser l’exploitation effective industrielle en priorité par les membres de l’IRT Jules Verne par rapport aux tiers.

Procédé et dispositif de détection d’obstacles adaptés à un robot mobile Procédé pour la réalisation à plat d’une préforme composite complexe Procédé et dispositif pour pilotage d’un robot en co-activité Revêtement anti-corrosion et son procédé d’obtention

de la Propriété Intellectuelle

• Capteur à influence réduite pour la mesure d’un flux thermique - EP2902763 • Procédé et dispositif d’assemblage métal- composite - WO2015189237 > Les premiers accords d’exploitation des brevets devraient être signés en 2016 !

— 17 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 18

23/03/2016 11:36


Le FABMAKE L’ATELIER DE FABRICATION NUMÉRIQUE › P remier bilan Le FabMake, atelier de fabrication numérique porté par l’IRT Jules Verne dans le cadre de l’appel à projet “Fab labs 2013” du Ministère du Redressement Productif, a fêté son premier anniversaire en septembre 2015. Cet espace créatif et collaboratif pour booster des projets entrepreneuriaux a su prendre sa place dans le paysage de l’innovation nantais. Avec ses outils de prototypage rapide, ses méthodes de travail collaboratif, ses animations, ses formations techniques et son accompagnement personnalisé, le FabMake a attiré 98 makers en 2015. Ces ingénieurs, chercheurs, techniciens, opérateurs, étudiants, créateurs et chefs d’entreprises abonnés au FabMake, ont développé pas moins de 140 projets innovants. UN ATELIER DE FABRICATION NUMÉRIQUE DE 380 M2

Plus de 20 postes de travail, un parc de machines numériques et robotiques : i mprimante 3D, scanner 3D, découpe vinyle, machine laser, fraiseuse, robot collaboratif…

CHIFFRES CLÉS

923 H ET 10 MIN DE FONCTIONNEMENT MOYEN D’UNE IMPRIMANTE 3D EN 2015

› D éveloppement de l’offre Workshop En 2015, le FabMake a développé son offre de services aux entreprises en proposant une expérience originale pour appréhender des méthodes innovantes sous forme d’atelier de créativité. Que ça soit pour trouver une solution, fédérer les équipes, développer leur créativité… le FabMake propose des workshops construits sur-mesure avec l’entreprise.

1604 H DE FONCTIONNEMENT DE LA MACHINE LASER

> Nicolas BIGNON, Manufacturing Engineer chez Airbus “Nous devions présenter une solution permettant de réduire de 2/3 le temps du procédé Edge Sealing, qui consiste à isoler le chant des pièces composites usinées avec une résine. En cas d’échec, un investissement dans un moyen supplémentaire et une extension de bâtiment deviendrait nécessaire pour assurer la montée en cadence. Nous avons cherché une solution qui devait être la plus simple et la plus agile possible, pour atteindre l’objectif dans les temps impartis. Nous avons fabriqué plusieurs éléments en impression 3D au FabMake pour optimiser le travail des opérateurs. Résultat, une mesure de temps process réalisée a montré qu’avec cette solution peu couteuse, nous avons diminué le temps de production de plus de 70 % en passant de 46h de production à 13,4h ! ” — 18 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 19

23/03/2016 11:36


L’IRT Jules Verne au plus proche de ses partenaires

En 2015, l’IRT Jules Verne, historiquement implanté à Technocampus Composites, a accéléré le déploiement de ses activités sur divers sites en Pays de la Loire. Ces différentes implantations lui permettent d’être au plus près de ses partenaires industriels et académiques pour être plus efficace dans le développement d’innovations technologiques.

Technocampus Ocean, nouvelle plateforme de l’IRT Jules Verne dédiée aux procédés métalliques et aux structures en mer Technocampus Ocean, plateforme technologique de 18 000 m² dédiée aux procédés métalliques et aux structures en mer sera l’une des plateformes majeures de l’IRT Jules Verne. Elle lui donnera les moyens de relever de nouveaux défis technologiques liés à l’usage des matériaux, notamment métalliques, comme par exemple développer de nouvelles méthodes d’assemblage et de transformation de pièces de grande dimension. Elle permettra de contribuer fortement au développement de la filière des énergies marines renouvelables, mais aussi de répondre aux enjeux de compétitivité de la filière navale via par exemple la conception de technologies de simulations numériques dédiées. Par ailleurs, la présence sur la plateforme d’une partie des membres industriels et académiques contribuera à une mise en réseau encore plus fine avec les équipes de l’IRT Jules Verne installées sur place et stimulera sans aucun doute l’émergence de nombreux projets.

Le banc d’essai multiaxial installé aux Arts et Métiers Angers Pour mener à bien ses projets de recherche, l’IRT Jules Verne a acquis un banc d’essais multiaxial qui permet d’expérimenter la performance, la durabilité et la tenue des matériaux dans des conditions extrêmes. Cet équipement a été installé sur le campus des Arts et Métiers Angers dans l’objectif de déployer les activités de l’IRT Jules Verne sur tout le territoire régional. Cette implantation permet également d’être au plus près du Laboratoire Angevin de Mécanique, Procédés et innovAtion (LAMPA) avec qui l’IRT Jules Verne collabore sur différents projets de recherche liés à la caractérisation des matériaux.

› TECHNOCAMPUS OCEAN

La répartition des activités de R&D de l’IRT Jules Verne par site géographique. Ville

Site

Activité de R&D

Nantes

Technocampus Composites Procédés composites, simulation des procédés

Nantes

Technocampus Ocean

Procédés métalliques, robotique et caractérisation des matériaux

Saint Nazaire Centre Industriel de Réalité Virtuelle

Réalité virtuelle et réalité augmentée

Angers

Arts et Métiers Angers

Caractérisation des matériaux composites et métalliques

Le Mans

Université du Maine

Acoustique et vibration

— 19 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 20

23/03/2016 11:36


DÉVELOPPEMENT 4 nouveaux membres industriels

QUATRE NOUVEAUX MEMBRES INDUSTRIELS SONT VENUS REJOINDRE L’IRT JULES VERNE EN 2015 Fives

Safran

SNEF

Groupe de 11 600 personnes dont 9 000 en France, Dassault Aviation, est un constructeur aéronautique français spécialiste des avions d’affaires (gamme Falcon) et militaires (avion de combat Rafale). Dassault Aviation participe au projet SODA pour le développement d’un outil de simulation numérique du procédé de placement de fibres.

Fives, groupe de 8 000 collaborateurs, conçoit et réalise des machines, des équipements de procédé et des lignes de production pour les acteurs mondiaux de différents secteurs comme l’aéronautique, l’automobile ou l’énergie. Fives est engagé dans deux projets validés en 2015 : FATAL sur la fabrication additive métallique et IMPACT pour la conception d’un atelier composites contenant de nouvelles fonctionnalités.

Safran, équipementier de premier rang dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et de la sécurité, a rejoint l’IRT Jules Verne principalement pour ses travaux sur les matériaux composites et l’automatisation des procédés. Le groupe de près de 70 000 collaborateurs a déjà intégré les projets FORCE, SODA et COMMANDO STAMP.

Le groupe SNEF, un des leaders français de l’installation électrique, compte aujourd’hui plus de 9 000 collaborateurs répartis sur 120 implantations à travers le monde. L’entreprise travaille déjà avec plusieurs industriels membres de l’IRT Jules Verne et a intégré les projets MASCOT, à travers sa filiale FIRAC spécialiste de la robotique/ cobotique, et PIREVI.

› SALON JEC EUROPE

Dassault Aviation

› En 2015, l’IRT Jules Verne a participé à quatre salons : • EUROMARITIME, du 3 au 5 février à Nantes. Sur le stand collectif régional et sous la bannière Jules Verne Manufacturing Valley en compagnie du Pôle EMC2 et de Technocampus Ocean, ce salon a été l’occasion pour l’IRT Jules Verne d’évoquer des thèmes comme le “Navire du futur” ou le “chantier naval du futur”. • JEC EUROPE, du 10 au 12 mars à Paris. L’IRT Jules Verne était présent à la plus grande conférence et exposition dédiée aux composites dans le monde. Sur le stand de la Jules Verne Manufacturing Valley au JEC 2015 en compagnie du Pôle EMC2, de Technocampus Composites et du Cetim, l’IRT Jules Verne a pu mettre en valeur ses travaux sur les procédés composites. • Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, du 15 au 21 juin 2015 à Paris-Le Bourget. L’IRT Jules Verne était présent sur l’espace dédié à la Jules Verne Manufacturing Valley du stand régional, aux côtés du Pôle EMC2 et de Technocampus Composites. • INNOROBO, du 1er au 3 juillet à Lyon. L’IRT Jules Verne a pu présenter ses activités sur la robotique et la cobotique industrielle à l’occasion de ce salon professionnel international.

— 20 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 21

23/03/2016 11:36


PME

Premiers résultats concrets et nouveaux membres Créé dès l’origine de l’IRT Jules Verne, le GIE ALBATROS, compte 17 PME engagées dans une démarche de recherche et développement. Elles s’appuient ainsi sur les projets de R&D pour développer leurs technologies et rester compétitives. En 2015, les PME du GIE Albatros se sont impliquées dans 8 des 20 nouveaux projets et participent à 23 projets de l’IRT Jules Verne au total.

Projet collaboratif, les bénéfices pour Servisoud La PME Servisoud, membre du GIE Albatros, est engagée dans le projet CHARMAN qui prévoit le développement d’un cobot autonome de soudage en collaboration avec Bureau Veritas, DCNS, STX France et Centrale Nantes (IRCCyN). Alors que le projet CHARMAN devrait se clôturer en janvier 2016, le projet CHAMBORD qui prévoit l’industrialisation de ce cobot autonome de soudage a été validé en décembre 2015. Ce projet développé en partenariat avec STX France, devrait permettre à Servisoud d’obtenir une version industrielle et commercialisable du cobot autonome de soudage que la PME pourra ensuite vendre à STX France notamment.

> Claude Richard, Servisoud “L’IRT Jules Verne nous permet de travailler sur des innovations technologiques qui nécessitent des investissements financiers que nous n’aurions pas pu assumer seuls. Grâce au projet CHARMAN qui a été mené avec des entreprises comme STX France et DCNS, nous sommes en bonne voie pour industrialiser un cobot autonome de soudage qui nous permettra de développer notre activité ! Cette bonne première expérience nous incite à nous investir dans d’autres projets avec l’IRT Jules Verne.”

2 NOUVELLES PME DANS LE GIE ALBATROS PREMIER PROTOTYPE POUR LE PROJET PME HOBIT

NENUPHAR WIND Nenuphar Wind est entrée dans le GIE Albatros pour travailler sur l’élaboration d’une éolienne à axe vertical flottante pour les milieux profonds.

Le projet HOBIT qui réunit 7 PME (HydrOcean, Loiretech, Méca, Multiplast, Omega Systèmes, Socomore et Pinette Emidecau Industries) et Europe Technologies a franchi un cap en décembre 2015 avec la réalisation d’un premier prototype. Il s’agit d’une pale creuse d’hydrolienne à l’échelle 1/7e qui mesure 1,10 m de haut. A échelle réelle la pale devra mesurer 8 mètres de long ! La technologie utilisée pour la fabrication fait l’objet d’un brevet déposé par l’IRT Jules Verne.

TECDRON Tecdron, spécialisé dans les robots mobiles télécommandés capables de transporter de lourdes charges, a intégré le GIE Albatros pour apporter son savoir-faire en termes de mobilité et pour chercher à rendre les robots mobiles autonomes.

— 21 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 22

23/03/2016 11:36


Projets internationaux FAVORISER L’ÉMERGENCE

Pour devenir un acteur de référence de la recherche technologique sur le plan international, l’IRT Jules Verne collabore avec des organisations reconnues mondialement pour faire émerger des projets de R&D internationaux. Cette ambition s’est traduite par l’organisation de deux journées internationales en partenariat avec les instituts du Fraunhofer et le High Value Manufacturing Catapult.

1ère édition : EU Brokerage Event “Advanced Manufacturing and Processing” La première édition du EU Brokerage Event, sur la thématique “Advanced Manufacturing and Processing”, s’est déroulée le 24 juin dernier à Nantes. Organisée en partenariat avec le Pôle EMC2, la CCI Région des Pays de la Loire et plusieurs partenaires britanniques comme le High Value Manufacturing Catapult, cette journée a réuni 150 experts européens de 14 nationalités différentes. L’objectif était de faire naître de nouveaux partenariats et de futurs projets H2020 notamment grâce aux 44 pitchs d’idées de projets et de profils d’experts qui se sont succédés et aux 280 rendez-vous B2B pré-programmés.

1er Symposium franco-allemand

Rapprochement avec le High Value Manufacturing Catapult Le High Value Manufacturing Catapult se définit comme un catalyseur pour la croissance et le succès de l’advanced manufacturing au Royaume-Uni. L’IRT Jules Verne qui a la même ambition pour les entreprises françaises a noué des relations privilégiées avec le High Value Manufacturing Catapult notamment pour l’organisation du premier EU Brokerage Event “Advanced Manufacturing and Processing”. Les instituts britanniques du réseau Catapult ont également invité l’IRT Jules Verne et ses membres à participer à un symposium francobritannique sur les matériaux composites.

Les rendez-vous comme les symposiums industriels permettent de confronter les enjeux et les challenges que les industriels doivent relever avec les travaux et les expertises des chercheurs européens et de veiller à ce que les scientifiques européens travaillent sur des axes stratégiques complémentaires et non concurrentiels. Dans le cadre de son partenariat avec les instituts allemands du Fraunhofer, l’IRT Jules Verne a participé à l’organisation du premier symposium francoallemand sur l’allégement des structures. Cet évènement s’est déroulé le 27 avril à Nantes et a réuni une centaine de participants français et allemands.

— 22 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 23

23/03/2016 11:36


MISSION FORMATION PROMOUVOIR LES MÉTIERS INDUSTRIELS POUR RÉPONDRE AUX BESOINS DES ENTREPRISES La formation aux métiers de demain dans les technologies de production est un enjeu clé pour permettre aux entreprises de maintenir un avantage concurrentiel et technologique. La mission de l’IRT Jules Verne est de travailler avec les industriels et les organismes de formation pour anticiper les besoins en main d’œuvre de demain et en parallèle de contribuer à redonner une image attractive des métiers du manufacturing auprès des jeunes notamment par la voie de l’alternance.

Le succès d’Alternance Manufacturing L’IRT Jules Verne a lancé un nouvel évènement en partenariat avec le Pôle EMC2 et sous la bannière Jules Verne Manufacturing Valley : Alternance Manufacturing. Il est dédié au recrutement des métiers industriels en alternance et met en relation les entreprises qui recrutent des alternants et des jeunes qui souhaitent s’engager dans une formation industrielle. Le mardi 5 mai 2015, 500 jeunes, 28 entreprises et 30 établissements de formation étaient réunis à la Trocardière à Rezé. Alors que 200 postes en alternance allant du CAP à l’ingénieur étaient à pourvoir, 500 entretiens ont eu lieu durant cette journée ! › La prochaine édition est programmée le mardi 26 avril 2016.

www.alternance-manufacturing.fr

L’Etat et la Région des Pays de la Loire officialisent leur soutien à la Manufacturing Académie L’Etat et la Région des Pays de la Loire ont officialisé leur soutien au projet de la Manufacturing Académie avec la signature d’une convention pour ce projet qui repose sur deux piliers. • Un réseau de formations clés sur les technologies avancées de production, déjà existant depuis le lancement de l’IRT Jules Verne, • Un centre mutualisé de formation au cœur de la Jules Verne Manufacturing Valley La Manufacturing Académie devrait ouvrir ses portes à la rentrée 2019 !

Adapter les formations aux besoins des industriels Alors que les métiers industriels souffrent d’un manque d’attractivité auprès des jeunes et que les industriels ont de nouveaux besoins comme, par exemple, la maintenance des éoliennes offshore, l’adaptation des formations et le développement de nouvelles formations est un enjeu essentiel pour l’avenir des entreprises. L’IRT Jules Verne travaille donc aux côtés des industriels et des organismes de formation, pour mettre en adéquation les formations avec les besoins des industriels en faisant évoluer les diplômes existants ou en créant de nouvelles formations.

› Les actions engagées en 2015 Désignation

Action

Etablissement

Niveau

*

CAP chaudronnier, option soudage

Participation à la création d'une option soudage en 2ème année

Evolution du référentiel national

Bac - 3

2017

Mention Complémentaire Chaudronnerie Aéronautique

Soutien au développement de la formation

Evolution du référentiel national

Bac pro

2017

Mention Complémentaire Soudage

Soutien au développement de la formation

Evolution du référentiel national

Bac pro

2016

BTS Traitement de surface

Soutien au positionnement de la formation à CFAI CFAI à Saint Nicolas de Redon Bac + 2 de Saint Nicolas de Redon

Licence pro Soudage

Initiation de la création de la formation

IUT Nantes

Bac + 3

Formations Contrôle Non Destructif

Aide au développement des formations

Université du Maine

Bac + 3

Diplôme Universitaire International Welding Engineer

Soutien à la mise en place de la formation

Université de Nantes / Polytech

Bac + 5

2016

2016

*Année de mise en place prévisionnelle

— 23 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 24

23/03/2016 11:36


Les hommes et les femmes

DE L’IRT JULES VERNE

104

COLLABORATEURS — EFFECTIF GLOBAL (FIN 2015)

Que ce soient les équipes de recherche qui mènent à bien les projets de recherche ou les fonctions supports qui leur permettent de travailler de manière efficace et cohérente en créant un environnement favorable, les hommes et les femmes de l’IRT Jules Verne contribuent à l’ambition collective de relever les défis de la compétitivité industrielle française. En 2015, l’IRT Jules Verne s’est appuyé sur les compétences déjà présentes dans l’entreprise pour structurer ses expertises et ses prestations.

RÉPARTITION

RÉPARTITION

RÉPARTITION

PAR PROFIL

HOMMES/FEMMES

FONCTIONS SUPPORT

HOMMES

CDD

PERSONNELS DE RECHERCHE

FEMMES

CDI

PAR CONTRAT

MAD

DOCTORANTS / POST DOCTORANTS

(Mise A Disposition)

Les premiers docteurs de l’IRT Jules Verne ! Amélie Bardin, Julien Poittevin, Thomas Peret, Fabrice Chaussé et Julien Keraudy ont été doctorants pendant trois années à l’IRT Jules Verne. Fin 2015, ils ont chacun soutenu leur thèse et se sont vu attribuer le titre de docteur, les premiers de l’histoire de l’IRT Jules Verne !

— 24 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 25

23/03/2016 11:36


CRÉATION DE L’ASSOCIATION DES IRT Fondés sur un partenariat public-privé, les 8 IRT permettent d’accélérer le développement et le transfert de nouvelles solutions technologiques dans des domaines stratégiques clés pour bénéficier à leur écosystème et à leurs partenaires nationaux et internationaux.

› Les 8 IRT en France • IRT b<>com : technologies du numérique (hypermédia, réseaux ultra haut débit et e-santé), Rennes, Brest et Lannion • IRT Bioaster : microbiologie et maladies infectieuses, Lyon et Paris • IRT Jules Verne : manufacturing avancé, Nantes, Angers, Le Mans et St Nazaire • IRT M2P : matériaux, métallurgie, et procédés, Metz • IRT Nanoelec : nanoélectronique, Grenoble • IRT Railenium : système ferroviaire, Valenciennes, Lille et Compiègne • IRT Saint Exupéry : aéronautique, espace et systèmes embarqués, Toulouse et Bordeaux • IRT SystemX : ingénierie numérique des systèmes, Paris-Saclay.

Création de l’association France Institutes of Technology (FIT) Les huit Instituts de Recherche Technologique (IRT) créés il y a trois ans ont gagné leur premier pari : celui d’être déjà des outils d’excellence pleinement opérationnels et des acteurs agiles du renouveau industriel français comme de la révolution de l’économie, de la société et des usages. Les huit IRT partagent également une ambition commune : celle d’être le fer de lance de la Recherche Technologique française au niveau international, tout en irriguant l’ensemble des écosystèmes locaux de Recherche et d’Innovation français. Dès leur création, les IRT se sont régulièrement réunis pour partager leurs bonnes pratiques et trouver des solutions très souvent collectives aux questions posées. En 2015, les IRT ont souhaité aller plus loin en créant l’Association des IRT French Institutes of Technology (FIT) avec quatre objectifs : r enforcer l’attractivité, et promouvoir le modèle des IRT, dans leur diversité structurelle et organisationnelle, tant sur un plan national qu’international ; ê tre l’interlocuteur de la Commission Européenne pour que les IRT trouvent toute leur place au sein des différents programmes de Recherche et d’Innovation et notamment les programmes H2020 ;

d’Avenir” notamment en renforçant les liens entre les mondes académiques et industriels. Cette cohérence pourra également s’illustrer entre les IRT par l’identification d’axes communs thématiques de coopération scientifique. French Institutes of Technology a élu: Vincent Marcatté, Président de b<>com, Président et Gilbert Casamatta, Président de l’IRT Saint Exupéry, Vice-Président. Ils bénéficient de la contribution active de l’ensemble des autres Présidents des IRT et du soutien d’un Comité Opérationnel composé des Directeurs Généraux au sein duquel ont été élus Stéphane Cassereau, IRT Jules Verne, Secrétaire Général et Pascale Boissel, Bioaster, Trésorière.

L’IRT Jules Verne en collaboration directe avec les autres IRT L’IRT Jules Verne travaille en collaboration avec deux autres IRT dans le cadre des programmes de filières nationales. L’IRT Jules Verne est notamment en charge du programme “composites thermoplastiques haute performance” pour la filière aéronautique et travaille avec les IRT Saint Exupéry et M2P. Ces trois IRT et l’IRT SystemX se retrouvent également dans le programme “Fabrication additive métallique” piloté par l’IRT Saint Exupéry.

p romouvoir les échanges entre ses membres et la coordination de leurs actions pour optimiser leur efficacité de fonctionnement, leur développement et leur pérennisation ; d évelopper la cohérence entre les différents objets du Programme “Investissements

LES CHIFFRES CLÉS DES IRT 182 PROJETS

1144

DE RECHERCHE LANCÉS

COLLABORATEURS

— 2,4 Md€

DE BUDGET D’ICI 2020

— 492

— 50

ÉQUIPEMENTS, PLATEFORMES ET MOYENS D’ESSAIS

3ÈME FORUM DES IRT

Après Nantes en 2014, les 8 IRT de France étaient réunis le 13 octobre 2015 à la cité Minatec de Grenoble pour la 3e édition du Forum des IRT sur le thème “Les IRT au cœur des enjeux de demain”. L’évènement a rassemblé près de 400 personnes, collaborateurs des IRT, industriels, académiques et politiques. Thierry Mandon, Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, présent à cette journée, a qualifié les IRT de “figure de proue du dispositif d’innovation à la française”. Louis Schweitzer quant à lui, a insisté sur une tendance naturelle forte observée depuis deux ans, le rapprochement entre la recherche publique et les entreprises privées.

PARTENAIRES

— 25 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 26

23/03/2016 11:36


PERSPECTIVES 2016 LANCER DE NOUVEAUX PROJETS

IMPLIQUER D’AVANTAGE LES PME DANS LES PROJETS DE RECHERCHE

CLÔTURER LES PROJETS QUI ARRIVENT À ÉCHÉANCE

LANCER LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES MEMBRES DE L’IRT JULES VERNE

DÉPOSER DE NOUVEAUX BREVETS

ORGANISER LA 2ÈME JOURNÉE TECHNOLOGIQUE

SIGNER LES PREMIERS ACCORDS D’EXPLOITATION DES BREVETS

DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS ET DES FORMATIONS INDUSTRIELLES

DÉVELOPPER LES PRESTATIONS AVEC LES INDUSTRIELS

ORGANISER LA 2ÈME ÉDITION D’ALTERNANCE MANUFACTURING

INTÉGRER DE NOUVEAUX MEMBRES, NOTAMMENT DES PME

PARTICIPER AU 3ÈME FORUM DES IRT

En 2016, l’IRT Jules Verne devra développer ses prestations au service des industriels pour répondre à leurs besoins en termes d’innovations technologiques. L’attractivité des métiers industriels et la formation restent également un enjeu important de l’année.

— 26 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 27

23/03/2016 11:36


GOUVERNANCE CONSEIL D’ADMINISTRATION (AU 31/12/2015) Gérald LIGNON, Président

AIRBUS

Administrateurs Emmanuel DE LAUZON

CETIM

Clarisse DAVID

CNRS

Nicolas ORANCE

DAHER

Gilles LANGLOIS

DCNS

Arnaud POITOU

CENTRALE NANTES

Christophe AUFRERE Représentant Filière Transport Terrestre

FAURECIA

Maryse FRANCOIS-XAUSA Représentant filière Energie

GE RENEWABLE ENERGY

Marc MORET

GIE ALBATROS

Xavier TARDIF Représentant chercheurs IRT

IRT JULES VERNE

Patrick CHEPPE

POLE EMC2

Stéphane KLEIN

STX FRANCE

Olivier LABOUX

UNIVERSITE DE NANTES

Rachid EL GUERJOUMA

UNIVERSITE LOIRE BRETAGNE

6 5 1

BUREAUX

CONSEILS D’ADMINISTRATION

CONSEIL SCIENTIFIQUE

Commissaire du Gouvernement William MAROIS

ACADÉMIE DE NANTES

Invités permanents Bruno HUG DE LARAUZE

CCIR PAYS DE LA LOIRE

Bruno CHENAL

CONSTELLIUM

Patrick EPICIER

DIRECCTE

Jean-Michel SIWAK

DRRT

Karine DANIEL

NANTES METROPOLE

Stéphanie HOUEL

REGION PAYS DE LA LOIRE

— 27 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 28

23/03/2016 11:36


BUREAU (AU 31/12/2015) Créé en juillet 2013, il se réunit pour apporter un soutien au pilotage de l’activité de l’IRT. Il n’a pas de pouvoir de décision, mais a pour fonction d’appuyer le Président et l’équipe de direction de l’IRT dans la définition et le suivi de la stratégie et des activités de l’institut.

Le Bureau est animé par Stéphane CASSEREAU, Directeur Général et composé de 6 membres :

Gérald LIGNON (Président - Airbus) Emmanuel DE LAUZON (CETIM) Olivier LABOUX (UNIVERSITE DE NANTES) Gilles LANGLOIS (DCNS) Arnaud POITOU (CENTRALE NANTES) Marc MORET (GIE ALBATROS)

CONSEIL SCIENTIFIQUE (AU 31/12/2015) Alain BRAVO - Président

Vice-Président et Délégué Général Académie des Technologies

Olivier ALLIX

Vice-Directeur du Laboratoire de Mécanique et Technologie Ecole Normale Supérieure - Cachan

Olivier APPERT

Président du Conseil Français de l'Energie, Délégué Général de l'Académie des Technologies

Nadège BOUQUIN

Directrice adjointe de FutuRIS (plateforme prospective du système français de recherche et d’innovation) - ANRT (Agence Nationale de la Recherche et de la Technologie)

Andreas BÜTER

Directeur Général de la Fraunhofer Alliance Lightweight Structures - Prof. at Univ. of Applied Sciences in Darmstadt Mechanical and plastics engineering - Allemagne

George CHRYSSOLOURIS

Directeur du LMS (Laboratory for Manufacturing Systems and Automation) - University of Patras

Jacques DHELLEMMES

Président de Scilab Enterprises

Clément FORTIN

Conseiller principar du Président de SKOLTECH - Ancien Président du ORIAC

Bruno MORTAIGNE

Responsable du domaine scientifique “Matériaux” à la MRIS (Mission pour la Recherche et l’Innovation Scientifique) - DGA (Direction Générale de l’Armement)

Véronique MICHAUD

Professeur au Laboratoire des Technologies des Composites et Polymères - EPFL (Ecole Fédérale Polytechnique de Lausanne) - Suisse

François PIERROT

Directeur du LIRMM (Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier) - CNRS

Laszlo TOTH

Directeur du LABoratoire d'EXcellence DAMAS (Design des Alliages Métalliques pour Allègement des Structures) Université de Lorraine

— 28 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 29

23/03/2016 11:36


ILS SONT ET FONT L’IRT JULES VERNE (AU 31/12/2015)

— 29 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 30

23/03/2016 11:36


— 30 —

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 31

23/03/2016 11:36


IRT Jules Verne Chemin du Chaffault | 44340 Bouguenais Tél : 02 28 44 34 07 contact@irt-jules-verne.fr

www.irt-jules-verne.fr

1-160323-RA-IRT2016-EXE.indd 32

©Photos : IRT Jules Verne / Groupement Technocampus

L’IRT Jules Verne bénéficie d’une aide de l’Etat au titre du Programme d’Investissements d’Avenir portant la référence ANR-10-AIRT-02

Design graphique • DA > www.superbold.fr

REJOIGNEZ-NOUS SUR :

23/03/2016 11:36


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.