__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

#4

le

MAG

LE HORS-SÉRIE POUR LES DÉCIDEURS DE LA DISTRIBUTION JARDIN THE SPECIAL EDITION FOR DECISION MAKERS FROM THE GARDEN INDUSTRY

À découvrir ... / Discover…

Vers un jardin plus vert... Heading for greener gardens Comment la décoration s'est imposée en jardineries How home decor has made its mark in garden centres Un vrai retour à l'authentique Back to their roots Cahier des innovations Innovation guide Point sur les tendances et collections des prochaines saisons An update on the trends and collections of the coming seasons


JdC Garden Trends / Le Mag #4

Édito

© Jd C

Vous cherchez l’inspiration ? On a ce qu’il vous faut !

Présenter les produits qui répondent aux tendances des modes de consommation de demain, être source d’inspiration, c’est l’ambition des JdC Garden Trends. Placé sous le thème « Vers un jardin plus vert » les JDC Garden Trends aiguilleront fournisseurs et distributeurs vers cet avenir qui s’annonce particulièrement propice à parler jardin. C’est pourquoi vous retrouverez au sommaire de ce numéro spécial, un dossier entièrement dédié à la thématique « green ». Pour répondre aux attentes accrues des consommateurs en faveur de l’environnement, de nombreux fournisseurs du monde du jardin sont en train de passer au vert. Sur les JdC Garden Trends, ces questions seront au centre de toutes les discussions. La révolution verte est en marche. Et elle est aux JdC !  Au sein des jardineries et commerces jardin, les rayons décoration s’étoffent. Un virage déco que nombre d’enseignes de jardin ont pris ces dernières années pour diversifier leurs activités, attirer des clients toute l’année en magasin et au final booster leur chiffre d’affaires. JdC Garden Trends proposent également un regard sur comment la décoration s’est imposée en jardineries. Enfin, l’attente de local et le retour à l’authentique n’ont jamais été si forts pour les consommateurs. Les enseignes jardin en tiennent compte pour faire évoluer leurs offres. Des modèles d’enseignes à suivre. Au sommaire aussi, point sur les tendances et collections des prochaines saisons… avec Manuel Rucar, Tendanceur de Chlorosphère. Soyez inspiré par ces différentes pistes de réflexions… et n’oubliez pas de mettre les Jdc Garden Trends à votre agenda ! RdV du 7 au 9 avril au Parc Chanot de Marseille. Inscriptions sur wwww.journeesdescollections.com 3


JdC Garden Trends / Le Mag #4

Edito

© Jd C

Looking for inspiration? We’ve got what you need!

Presenting the products that reflect tomorrow’s consumer trends and acting as a source of inspiration: such are the guiding ambitions of JdC Garden Trends. Placed under the theme “Heading for greener gardens”, JDC Garden Trends will steer suppliers and retailers towards this future which promises to be conducive to garden-related engagement. This is why this special issue has a feature article entirely dedicated to the “green” theme. To fulfil growing consumer expectations regarding the environment, many garden product suppliers are in the process of going green. At JdC Garden Trends, these questions will be at the centre of discussions. The green revolution is underway – and it’s happening at JdC! Garden centres and garden product outlets are seeing their decoration departments expanding. Many gardening retailers have started down this road in recent years to diversify their business, attract customers to their shops all year round and ultimately give their sales a boost. JdC Garden Trends therefore offers insight on how home decor has made its mark in garden centres. Finally, there has never been so much demand from consumers for local products and a return to authenticity. Gardening retailers act upon this expectation by developing their product ranges. We examine a few model brands worth monitoring. This issue also has an update on the trends and collections of the upcoming seasons, brought to you by Manuel Rucar, the Trend Consultant from Chlorosphère. So allow yourself to be inspired by all these lines of thought… and don’t forget to book JdC Garden trends in your diary! Make a date for 7 to 9 April at Parc Chanot, Marseille. Register at wwww.journeesdescollections.com 4


JdC Garden Trends / Le Mag #4

Sommaire In this issue

© Jardinerie Paquet

© Poetic

© Botanic

6 Ils ont contribué à ce numéro

I – Cahier central – Central booklet Cahier des innovations

They contributed to this issue

7 Les essentiels des JdC Garden Trends JdC Garden Trends at a glance

11 Vers un jardin plus vert...

Heading for greener gardens

17 Comment la décoration s’est imposée en jardineries

Innovation guide

22 Un vrai retour à l'authentique Back to their roots

28 Point sur les tendances et collections des prochaines saisons An update on the trends and collections of the coming seasons

How home decor has made its mark in garden centres 5


JdC Garden Trends / Le Mag #4

Ils ont contribué à ce numéro They contributed to this issue

Pascale Benhaïem Komlos Rédactrice en chef de RBJ puis du magazine Jardineries, Pascale Benhaïem Komlos est spécialisée dans le secteur du jardin et de l'habitat. Depuis 10 ans, en free lance, elle collabore régulièrement avec des magazines jardin, en presse pro ou grand public, comme Truffaut Magazine ou Jardineries. Côté déco, elle signe des diaporamas et des guides d'achat pour le site grand public cotemaison. fr. Sans oublier une collaboration régulière avec le magazine professionnel Neorestauration, pour lequel elle prend en charge des enquêtes et des dossiers de fond sur les tendances de la restauration.

The editor-in-chief of RBJ then of the magazine Jardineries, Pascale Benhaïem Komlos is an expert in the garden and home living sectors. Over the past ten years she has regularly freelanced for gardening magazines for both trade and consumer readerships, such as Truffaut Magazine or Jardineries. On the home accessory side, she creates slideshows and purchasing guides for the consumer website cotemaison.fr. She is also a regular writer for the trade journal Neorestauration for which she conducts special investigations and produces feature articles on catering and food service trends.

Manuel Rucar Manuel RUCAR, tendanceur et fondateur du cabinet de tendances CHLOROSPHERE. Son rôle est d'identifier et d'analyser les tendances de consommation qui rythment tous les marchés pour en extraire les stratégies à adopter à l'avenir. Il est le rédacteur du cahier de tendances internationales de l'indoor et outdoor à N+2. Expert marketing conseil des marques et enseignes du monde du jardin depuis 10ans, il est référent aujourd'hui pour les médias et acteurs qui souhaitent décrypter les prochaines saisons jusqu'à 3ans en anticipation.

Manuel Rucar is a trend watcher and the founder of the trend consultancy CHLOROSPHERE. His role is to identify and analyse the consumer trends which drive all the markets so as to extract the strategies to adopt in the future. He is the author of the international trend guide for indoor and outdoor fittings for N+2. As an expert marketing consultant who has been advising gardening brands and retailers for 10 years, he is an established authority for the media and industry figures wishing to decode the forthcoming seasons up to three years in advance.

Ont également collaboré à ce numéro We thank them for their contributions

Karine Bannwarth, Chef de marché pour l’univers Maison chez Truffaut

Karine Bannwarth, Market manager in the homewares section at Truffaut

Morgane Brummelhuis-Martin, Service commercial Kaemingk

Morgane Brummelhuis-Martin, Kaemingk’s sales department

Laurent David, Directeur commercial EDA

Laurent David, EDA’s sales director

Laurent Davier, Responsable des stratégies Jardin chez botanic

Laurent Davier, Garden strategies manager at botanic

Perrine Ferras-Sendra, Responsable marketing et offre alimentaire Invivo Retail Carole Fischel, Chef de Marché Jardin Végétal- Invivo Retail Gabriel de Geres, Chef de produit Végétal chez Truffaut Philippe Gibert, Chef de marché jardin Truffaut Stéphane d’Halluin, Responsable développement durable et relations extérieures chez botanic Christophe et Marie-Françoise Paquet, Jardinerie familiale Paquet située à Meylan (38) Xavier Piolin, Directeur commercial de la marque de contenants Poétic Frédéric Voisin, Directeur commercial Deroma

6

Perrine Ferras-Sendra, food marketing and range manager at Invivo Retail Carole Fischel, Garden and Plants Market Manager at the Invivo Retail Gabriel de Geres, Outdoor Plants Market Manager at Truffaut Philippe Gibert, Garden market manager at Truffaut Stéphane d’Halluin, Head of sustainable development and external Relations at botanic Christophe and Marie-Françoise Paquet, Family-run garden centre Paquet in Meylan, near Grenoble (France) Xavier Piolin, Sales director of the container brand Poétic Frédéric Voisin, Sales director at Deroma


Les essentiels des JdC Garden Trends

Les essentiels des JdC Garden Trends

L’offre complète du manufacturé Avec 360 exposants français et européens présentant plus de 1 000 marques, 20 000 références produits, c’est le Rendez-vous phare du printemps. Les JdC Garden Trends proposent, dans une ambiance conviviale, une offre diversifiée autour de 3 univers Jardiner & Cultiver, Aménager & Construire, Vivre Outdoor. • s ur plus de 200 stands une offre d’accessoires et mobilier de jardin, de décoration (dont contenants, articles de Noël,…) ; une offre très élargie de barbecues, planchas et accessoires, les équipements et accessoires pour les activités de plein air ; le bien-être et l’art de vivre… • sur plus de 185 stands une offre d’aménagement et de décoration pour le jardin (abris, serres), de solutions de rangement ou d’occultation (clôtures et tonnelles), de création et décoration pour les jardins, les terrasses et patios (bâti, contenants, éclairage, bordures et dallages… • sur plus de 180 stands une offre de produits et d’outils pour le jardin, Solutions pour l’entretien des jardins (solutions naturelles, bio ou raisonnées) ; protection du ardin (paillage, mini serre…) ; soin du jardin (entretien et désherbage, anti-nuisibles…), tout pour les plantations (terreaux, amélioration du sol…), matériel pour le potager, motoculture, outillage main et produits connectés… … soit autant de produits à découvrir auprès de marques leaders , mais aussi de marques émergentes et alternatives .Une opportunité de sourcing de nouveaux fournisseurs et de découverte de tendances émergentes dans l'Univers du Jardin avec une offre internationale (50% d’exposants internationaux) et exclusive avec des exposants qui ne participent à aucun autre salon en Europe.

Des rencontres personnalisées et affinitaires Les JdC facilitent la mise en relation acheteurs et exposants et vous accompagnent dans la découverte de fournisseurs et de produits. En exprimant vos critères de recherches, vous recevrez des recommandations personnalisées.

The exhaustive manufactured product offering With 360 French and European exhibitors presenting more than 1,000 brands and 20,000 product references, this is the definitive spring time trade event. Staged in a convivial atmosphere, JdC Garden Trends showcases a diversified product range organised into three sectors: Gardening, Building & Landscaping, Outdoor Living. •o  n more than 200 stands, a range of garden accessories and furniture, decorative items (including containers, Christmas decorations, etc.); an extended range of barbecues, plancha grills and accessories, equipment and accessories for outdoor activities; well-being and art de vivre… • On more than 185 stands, an offering of garden fixtures and decoration (sheds, greenhouses), storage or screening solutions (fencing and gazebos), creation and decoration for gardens, terraces and patios (building materials, containers, lighting, borders and paving) • on more than 180 stands, a range of products and tools for the garden, solutions for gardening (natural, organic or sustainable solutions); garden protection (mulch, cold frames and tunnels); garden care (upkeep and weeding, pest control , etc.), everything for plants (compost, soil amendments, etc.) equipment for the vegetable patch, motorised equipment, hand tools and related products… … all of which amounts to an exhaustive selection of products waiting to be discovered from leading brands, but also from up-and-coming and alternative brands. An opportunity to source new suppliers and discover the emerging trends in the Garden Sector with an offering that is both international (50% of exhibitors are from outside France) and exclusive, with certain exhibitors who do not attend any other trade show in Europe.

7


JdC Garden Trends at a glance

JdC Garden Trends at a glance

L’application mobile de mise en relation permet de faciliter la mise en avant de fournisseurs, soit à partir de recherche précise, soit grâce à l’intelligence artificielle de l’application qui en fonction des profils vous suggèrent des fournisseurs. Cela vous permet d’être certain de ne pas passer à côté d’une offre pertinente pour votre prochaine collection. COMMENT CA MARCHE ? Vous créez votre profil dans votre espace personnel en y indiquant vos centres d’intérêt et objectifs de visite, Vous pouvez ainsi rentrer en contact avec les fournisseurs, grâce aux suggestions de profils (recommandations personnalisées), organiser vos rendez-vous, votre parcours de visite personnalisé (en mettant en « favoris » les fournisseurs que vous souhaitez rencontrer), de planifier votre emploi du temps sur place. QUELS AVANTAGES POUR LES ACHETEURS ? Vous pouvez : • disposer d'une suggestion de contacts correspondant à vos rayons, pour retrouver vos fournisseurs habituels mais également en découvrir de nouveaux, • faire des recherches de contacts, • fixer un ou plusieurs RDV(s), • mettre des sociétés, des participants et des conférences en favoris, pour préparer votre programme et parcours de visite, • avoir accès à votre agenda récapitulatif A NOTER : les exposants n’ont pas accès à votre profil et aucunes coordonnées email ou téléphone n’est visible sur la plateforme. C’est vous qui contactez l’exposant sélectionné directement via l’appli. La demande de contact est faite par l’acheteur ; sur le même principe que la plateforme professionnelle LinkedIn, une fois que l’exposant aura accepté la demande de contact, vous pourrez librement échanger, obtenir des documentations renseignements en amont du salon, fixer un rendez-vous avec lui sur le salon. Pour s’inscrire au salon et avoir accès à la plateforme de mise en relation, contactez : Frédéric Roy, Responsable acheteurs Tel : +33 (0)1 77 92 96 71 Mail : frederic.roy@infopro-digital.com

8

Personalised and match-made meetings JdC makes connections easier between buyers and exhibitors and helps you discover new suppliers and products. Enter your search criteria to receive tailor-made recommendations. The mobile matchmaking application will highlight suppliers worth meeting either from a specific search or using the app’s artificial intelligence which, through profile matching, will suggest suppliers to you. This will provide you with the certainty of not missing out on a perfect range for your next collection. HOW IT WORKS You create your profile in your personal visitor area, indicating your centres of interest and your visiting aims. You can then contact suppliers thanks to profile suggestions (customised recommendations), arrange your appointments, organise your personal visiting trail (by bookmarking the suppliers you wish to meet), and plan your schedule at the show. WHAT BENEFITS FOR BUYERS? You can: • receive suggestions for contacts matching your product departments, in the aim of meeting not only your usual suppliers but also new ones; • search for contacts, • book one or several appointments, • bookmark companies, participants and talks to plan your schedule and visiting trail in advance, • view a summary of your schedule. NOTE: exhibitors do not have access to your profile and no e-mail or phone details are visible on the platform. You personally contact the selected exhibitor directly on the app. The contact request is made by the buyer on the same principle as on the social media LinkedIn. Once the exhibitor has accepted your contact request, you can hold conversations freely, obtain documentation and information before the show and arrange an appointment with them at the event.


Prix

Awards

des Collections Jardin

Garden collections

2020-2021

2020-2021

Découvrez les nouveautés des collections 2020 - 2021 des exposants du salon et votez pour vos produits favoris !

Discover the new products of the 2020 - 2021 collections of the exhibitors and vote for your favorite products!

L'espace "Prix des collections" qui met en avant ces produits se trouve à l'entrée du salon.

The «Garden Collections Awards» area will highlight these products at the entrance of the trade show.

Le gagnant remportera le Trophée des acheteurs grâce à vous !

The winner will win the Buyer's Trophy thanks to you!

7-9 AVRIL/APRIL 2020 Parc Chanot • MARSEILLE • FRANCE

Pour voter, rendez-vous à partir du 7 avril sur l’espace « Prix des collections » à l’entrée du salon ou sur votre espace visiteur en ligne. To vote, go to the “Garden Collections Awards” area at the entrance of the trade show or on your online visitor’s area, from April 7th.

9


Les essentiels des JdC Garden Trends

La garantie de découvrir des nouveautés, des innovations, des tendances Les Prix des Collections Jardin, la garantie de découvrir des pépites En élisant les meilleurs produits des exposants, les Prix des Collections mettent en avant les produits de demain, produits que le grand public retrouvera dans les linéaires l’année suivante. Ce prix stimule et valorise les innovations des fournisseurs de l’univers jardin et renforce la relation entre les acheteurs et les fournisseurs exposants. Sont partenaires des Prix de Collections cette année : BOTANIC qui parrainera le « Jardin au Naturel - eco-conception » ; U ENSEIGNE (nouvelle enseigne qui rejoint les jurys des Prix des Collections 2020-2021) qui parrainera le « Jardin Ecolo-malin », TRUFFAUT le « Jardin urbain » et enfin E. Leclerc le « Jardin made in France. » Mise en scène et présentation des produits sur l’Espace Prix des Collections, à découvrir à l’entrée du salon. Tendances jardin 2021 L’Espace Tendances des JdC sera scénarisé en incarnant un esprit « authentique » autour du thème « Vivre avec et dans la nature »… Vers des gammes plus profondes, des produits plus verts, des matières-couleurs plus vraies… à découvrir dès l’entrée du salon. 60 secondes pour convaincre Chaque marque présente son produit phare en 1 minute chrono. Les exposants ont 60 secondes pour vous convaincre : présentations drôles, loufoques et décalées, la bonne humeur est de rigueur ! Rdv en salle de conférences et sur la Place de village verte Hall 2.

To sign up for the show and benefit from access to the matchmaking platform, please contact: Frédéric Roy, Buyer Manager Tel : +33 (0)1 77 92 96 71 E-mail : frederic.roy@infopro-digital.com

The guarantee of discovering new products, innovation and trends Garden Collections Awards, the guarantee of discovering the best products By voting for the best exhibitor products; the Collections Awards showcase the future products that consumers will find on their shelves the following year. This award stimulates and shines a light on the innovation of suppliers in the gardening world and reinforces bonds between buyers and exhibiting suppliers. This year’s Collections Awards sponsors: BOTANIC for the “Natural Garden – eco-conception” award; U ENSEIGNE (a newcomer to the Collections Awards 2020-2021 judging panel) for the eco & smart garden, TRUFFAUT for the “Urban Garden” award and E. Leclerc for the “Made in France Garden” award. The products are staged and presented in the Collections Awards Area located at the exhibition entrance. 2021 garden trends The JdC Trends space will be staged embodying an “authentic” spirit around the theme “Living with and in nature” … Heading for deeper ranges, greener products, more genuine materials and colours… Look out for it at the show entrance. 60 Seconds to Convince Each brand presents their standout product in 1 minute. Exhibitors have 60 seconds to win you over: expect to see funny, wacky and offbeat presentations. A good sense of humour is par for the course! Venue: in the Talks theatre and on Place de village verte, Hall 2.

Retail Dating Cette rencontre permet aux fournisseurs de parler en exclusivité à une enseigne sur une durée de 10 à 15 minutes à raison de 1 minute par fournisseur, pour se présenter ou présenter un produit. Retail Dating U ENSEIGNE mardi 7 avril à 18h Retail Dating E.LECLERC mercredi 8 avril à 16h

Retail Dating This meeting allows suppliers to speak exclusively to a retailer for a period of 10 to 15 minutes at a rate of 1 minute per supplier, to introduce themselves or present a product. U ENSEIGNE Retail Dating Tuesday 7 April at 6 pm E.LECLERC Retail Dating Wednesday 8 April at 4 pm

Pour ne pas manquer ce rendez-vous : www.journeesdescollections.com

To avoid missing out on this event, visit www.journeesdescollections.com

10


JdC Garden Trends at a glance

Vers un jardin plus vert‌

Š Poetic

Heading for greener gardens

11


Vers un jardin plus vert…

Arrêt de la commercialisation des phytosanitaires, recyclage des produits et surtout développement de gammes en plastique recyclé... Pour répondre aux attentes accrues des consommateurs en faveur de l’environnement, de nombreux fournisseurs du monde du jardin, notamment dans le domaine des contenants, sont en train de passer au vert. Bans on the sale of chemical treatments, product recycling and the development of recycled plastic ranges are all responses to the increasing environmental demands of consumers. And many suppliers in the garden world, in particular in the container field, are taking steps to go green. Pascale Benhaïem-Komlos

R

ecyclage, bilan carbone, politique RSE... Rien de nouveau sous le soleil de la planète jardin ? Ou au contraire l’arrêt de la commercialisation des produits phytosanitaires aurait-il été vécu comme un accélérateur des démarches environnementales des fournisseurs ? Il semblerait bien ce soit le cas notamment chez les fabricants de plastique...

LE SECTEUR DES CONTENANTS ENGAGÉ À FOND...

«Depuis le printemps 2019, la croisade contre le plastique s’est intensifiée, reconnaît Xavier Piolin directeur commercial de la marque de contenants Poétic. Et si nous agissons déjà depuis quelques années, nous irons de plus en plus vers des gammes en plastique recyclé comme notre gamme Elements fabriquée à 100 % à base de plastique recyclé». Lors des dernières Journées des Collections, ces questions étaient au centre de toutes les discussions. «C’est bien simple, enchaîne Manuel Rucar, tendanceur jardin à la tête de la société de conseil Chlorosphère, les fabricants de produits en plastique mettent désormais davantage l’accent sur leurs démarches en la matière que sur leurs nouvelles collections. Le secteur des contenants est engagé à fond, à l’image de la société Lechuza. Même le géant Modiform qui produit des pots de culture à destination de toute l’Europe commence à avoir une démarche verte. Modiform parle en effet de ‘Close Loop Commitment, un engagement visant à boucler la boucle du cycle des matériaux axé sur une ‘conception optimale, une composition appropriée, la réduction et le recyclage des matériaux et enfin la réutilisation des

12

With recycling, carbon footprint assessments and CSR policies, is it business as usual in the gardening world? Or might the ban on the sale of chemical protection products have acted as a catalyst for the environmental initiatives of suppliers? It certainly looks that way, particularly among plastic manufacturers.

STRONG COMMITMENT FROM THE CONTAINER SECTOR

“Since spring 2019, the crusade against plastic has been ramped up,” acknowledges Xavier Piolin, sales director of the container brand Poétic. “And although we have actually been doing so for several years, we are likely to move even more towards recycled plastic ranges such as our Elements range, made from 100% recycled plastic.” At the last Journées des Collections, these questions were at the centre of discussions. “It’s quite simple,” continues Manual Rucar, a garden trend analyst heading the consultancy Chlorosphère, “manufacturers of plastic products are placing more emphasis on the steps they are taking in this area than on their new collections. The container sector has made a big commitment here, as illustrated by the company Lechuza. Even the huge corporation Modiform, which makes propagation pots for all of Europe, is starting to go green.” Modiform highlights its ‘Closed Loop Commitment’, which aims to close the materials cycle loop by focusing on “optimal design, appropriate consumption, reduction and recycling of materials and re-use of existing products.” The aim is to prevent unnecessary loss and lower the environmental impact of its products.


Nouveau décor Béton

Vers un jardin plus vert…

Gris anthracite Anthracite grey

Gris béton Cement grey

Découvrez toutes nos nouveautés Hall 1 Stand D01-D03

13


Vers un jardin plus vert…

COMPULSORY RECYCLING…

produits existants’. L’objectif étant d’éviter toute perte inutile et de réduire l’impact environnemental de ses produits.

RECYCLAGE OBLIGATOIRE!

© EDA

Non seulement la plupart des grands noms des contenants s’y mettent désormais mais ils l’affirment aussi haut et fort à l’instar de la société EDA, elle aussi très impliquée dans la démarche environnementale. L’ère du jetable est loin pour cette société dont presque 100 % des produits sont recyclables. Une évidence selon Laurent David directeur commercial EDA. «Quel que soit le secteur plastique, à l’heure où l’on interdit les pailles et où le plastique est tant décrié...on sent vraiment qu’il y a une attente autour de l’éco-conception. Les contenants doivent donc être durables. Il est aussi capital que les produits plastiques soient recyclables, ce n’est pas nouveau mais maintenant nous allons communiquer sur le sujet, pour que le consommateur final en soit conscient et qu’il ait le réflexe de les rapporter en déchetterie, en fin de vie».

… ET RECYCLÉ, EN DEVENIR

EDA, fabricant de contenants, labellisé Origine France Garantie, implanté dans la Plastics Vallée, utilise déjà 20% de matières recyclées dans sa production totale. Certaines de ses gammes sont fabriquées avec 100% de recyclé comme ses arrosoirs de jardin issus de bouteille de lessive ou de shampoing par exemple. Avec l’objectif que ce chiffre passe à 25% fin 2020. Et un enjeu majeur, celui de proposer des contenants en plastique recyclé d’une qualité équivalente à celle des pots en plastique non recyclé. «Le plastique recyclé peut avoir un impact sur l’aspect esthétique et même le coloris des produits, poursuit Laurent David. Ainsi, si sur des coloris sombre anthracite, noirs, taupe, le plastique recyclé est parfaitement compatible avec nos exigences qualité, il est plus délicat pour l’instant sur des couleurs plus claires». « Nous travaillons tous pour proposer davantage de gammes en plastique recyclé, conclut Xavier Piolin, mais il faut aussi réussir à lever le frein du prix...». En effet, la demande étant pour l’instant plus forte que l’offre, les fabricants sont confrontés à une pénurie de matières recyclées, d’où des surcoûts d’environ 20 % des gammes en plastique recyclé. Et si le consommateur est en quête de naturalité, rien ne dit qu’il sera forcément prêt à payer le prix fort pour des contenants plus écolos...A noter que pour injecter du plastique recyclé dans leurs contenants, la plupart des fournisseurs utilisent des déchets post industriels. Mais certains comme Poétic ont aussi en partie recours à des déchets post consommation. C’est ainsi que les plastiques des bacs à glace ou les pots de lessive de nos poubelles sont

14

Not only are the majority of the big names in containers moving across to recycling, but they are also proclaiming it loud and clear, like at the company EDA, which is also highly involved in environmental issues. The disposable era is very much a thing of the past for this company, whose products are almost 100% recyclable. This is only natural, according to Laurent David, EDA’s sales director. “Whatever the plastics sector, at a time when plastic straws are being banned and plastic is receiving so much criticism, we can really sense that there is an expectation for eco-design. Containers must therefore be sustainable. It is also vital that plastic products are recyclable: this is nothing new, but today we are going to communicate on the subject so that the end consumer is aware of this and adopts the reflex of returning them to the waste disposal plant at the end of their life.”

… AND A PROMISING FUTURE FOR RECYCLED PRODUCTS

EDA, as a manufacturer of containers, holding Origine France Garantie certification and established in the Plastics Vallée, already uses 20% of recycled material in its total output. Some of its ranges are made with 100% recycled materials, such as its watering cans made from detergent or shampoo bottles for example. Their goal is to increase this figure to 25% by the end of 2020. But another considerable challenge they face is to offer recycled plastic containers of equivalent quality to that of pots made from non-recycled plastic. “Recycled plastic can affect the look and even the colour of products,” continues Laurent David. “So while recycled plastic lends itself perfectly to dark colours such as anthracite, blacks or taupe and can comply with our quality standards, it is currently trickier to use it for lighter colours.” “We are all working to offer more ranges made from recycled plastic,” concludes Xavier Piolin, “but we must also succeed in overcoming the price barrier…” Indeed, as demand currently exceeds supply, manufacturers are confronted with a shortfall of recycled material, meaning that recycled plastic ranges are approximately 20% more expensive. And while consumers are in search of natural goods, nothing says that they are willing to pay top dollar for greener containers. It should also be noted that to inject recycled plastic into their containers, most suppliers use post-industrial waste. But others, such as Poétic, also source part of their materials from post-consumer waste. This means that the ice cream tubs and detergent bottles in our dustbins are collected by organisations such as Veolia or Paprec, then washed and bought by manufac-


Vers un jardin plus vert…

récupérés par des organismes comme Véolia ou Paprec avant d’être nettoyés puis achetés par les fabricants pour les transformer en nouveaux contenants. Une façon de redonner une nouvelle vie à des produits en plastique qui sinon auraient été brûlés.

turers who make them into new containers. Another way of giving a second life to plastic products which would otherwise have ended up in an incinerator.

Des gammes 100 % écolos

Deroma is launching its Save range in 2020, entirely made from post-consumer recycled plastic. “All suppliers use mainly plastic recycled from industry,” states Frédéric Voisin, sales director at Deroma. “To go further in this eco-friendly trend, this range uses plastic from our yellow dustbin waste which comes from certified centres that guarantee the entire production chain. This waste is sorted, washed, shredded and then reused. You need five days of waste to make a 30 cm diameter pot, so it’s more expensive, but it’s 100% eco-friendly.” The Save range features an attractive structured effect on the surface and comes with a water reservoir, in four sizes and three colours.

Deroma lance en 2020 sa gamme Save fabriquée à 100 % à base de plastique issu du recyclage post consommation. «Tous les fournisseurs utilisent principalement du plastique recyclé à usage industriel, avance Frédéric Voisin, directeur commercial Deroma. Pour aller encore plus loin dans cette tendance écolo, nous utilisons pour cette gamme le plastique des déchets de nos poubelles jaunes provenant de centres certifiés garantissant toute la chaîne de production. Ils sont triés, lavés, concassés et enfin réutilisés. Il faut 5 jours de déchets pour fabriquer un pot de diamètre 30 cm, donc c’est plus cher mais c’est 100 % écolo». La gamme Save affiche un joli effet structuré en surface et est disponible avec réserve d’eau, en 4 tailles et 3 couleurs.

LES EMBALLAGES DANS LE VISEUR

On assiste aussi à un certain retour des matériaux naturels dans le jardin, dans le secteur du mobilier ou des contenants. «Terre cuite, émail, bois, les contenants naturels ne cessent de progresser, rappelle Philippe Gibert, chef de marché jardin Truffaut. Notre base line est «Plus belle sera la Terre», alors forcément nous matchons parfaitement avec des fournisseurs comme Poetic qui multiplie les démarches en faveur de l’environnement. Ces démarches sont d’ailleurs au cœur de notre projet RSE 2024 avec de nombreuses pistes pour limiter la consommation de plastique comme des emballages recyclables pour nos engrais, des terreaux proposés dans des sacs plastiques fabriqués à partir de végétal (Or Brun) ou des terreaux sans tourbe...C’est capital pour la planète». Parmi les entreprises très engagées, Evergreen Garden Care vient quant à elle de recevoir la certification AFNOR Economie Circulaire. 95% des étuis cartons de ses produits sont produits uniquement à partir de fibres recyclées et ses sacs de terreaux contiennent 30% de matières recyclées. La société s’est aussi donnée pour ambition d’être neutre en carbone à horizon 2025 et annonce que 100% de ses emballages seront recyclables ou recyclés d’ici à cinq ans. Contenants, mobilier, produits pour jardin, tuyaux d’arrosage ou encore planchas...La révolution verte est en marche.

100% eco-friendly ranges

PACKAGING UNDER SCRUTINY

The market is also seeing a clear comeback for natural materials in gardening, furniture or containers. “With terracotta, enamel, and wood, natural containers are continuing to gain in popularity,” explains Philippe Gibert, garden market manager at Truffaut. “Our brand signature is “Plus belle sera la Terre (the Earth will be more beautiful)” so we are obviously a great match for suppliers such as Poétic with all its environmentally aware initiatives. These steps are furthermore at the centre of our project CSR 2024, with a variety of schemes to reduce plastic consumption, such as recyclable packaging for our fertilisers, growing compost sold in plant-based plastic bags (Or Brun) or peat free compost… This is crucial for the planet.” Among the companies displaying a firm commitment, Evergreen Garden Care has just received AFNOR Economie Circulaire certification. 95% of the cardboard packaging of its products is made only from recycled fibre, while its compost bags contain 30% of recycled materials. The company has also set itself the target of achieving carbon neutrality by 2025 and has announced that 100% of its packaging will be recyclable or recycled within the next five years. Whether it’s in containers, furniture, garden products, hose pipes or plancha grills, the green revolution is well underway.

Le développement durable sous toutes ses formes

Sustainable development in all its forms

«Un quart de la population se dit désormais fléxitarien ou végétarien, analyse Manuel Rucar et le jardin se doit de suivre les tendances de consommation. Weber par exemple a récemment axé sa communication sur des recettes de fruits et de légumes pour conquérir ces nouvelles cibles en plus de ses cibles traditionnelles». Surfant sur la tendance de cuisine ‘bien-être’, la plancha s’impose aussi toujours plus sur le secteur. Avec des sociétés qui revendiquent aussi le made in France, défendant ainsi le volet social du développement durable comme Le Marquier ou encore Eno qui propose des planchas réparables et garanties à vie.

“A quarter of the population says that they are either flexitarian or vegetarian,” analyses Manuel Rucar, “and the garden sector has a duty to follow consumer trends. For example, Weber recently focused its communication on fruit and vegetable recipes to win over these new targets in addition to its traditional targets.” Riding the wave of “healthy” cuisine, plancha grills are making increasing inroads in the sector. And some companies fly the “made in France” banner, thereby advocating the social aspect of sustainable development, such as Le Marquier or Eno, which sells planchas that are repairable and come with a lifetime guarantee.

15


Vers un jardin plus vert‌

16


Comment la dĂŠcoration s'est imposĂŠe en jardineries

Š Jardinerie Paquet

How home decor has made its mark in garden centres

17


Comment la décoration s'est imposée en jardineries

Au sein des jardineries et commerces jardin, les rayons décoration s’étoffent, venant parfois concurrencer l’offre des spécialistes du secteur. Offre ‘maison’ valorisée mais aussi déco de Noël scénarisée dans de beaux univers, les GSS y voient l’occasion de développer du chiffre d’affaires additionnel mais aussi de faire venir des consommateurs toute l’année en magasin. In garden centres and gardening shops, decoration departments are expanding, at times competing with the range offered by specialists in the sector. By promoting ‘homewares’ ranges or Christmas decorations set out in beautiful settings, specialist retailers regard them as an opportunity to develop additional turnover, but also to get consumers to visit their store all year round.

B

Pascale Benhaïem-Komlos

ougies, senteurs, art de la table, éclairage, cache-pots, contenants... L’univers de la maison est de plus en plus présent en jardineries. Un virage déco que nombre d’enseignes de jardin ont pris ces dernières années pour diversifier leurs activités, attirer des clients toute l’année en magasin et au final booster leur chiffre d’affaires. Certains, comme la Jardinerie familiale Paquet située à Meylan (38) et dirigée par Christophe et Marie-Françoise Paquet ont été précurseurs en la matière en mettant en place un rayon décoration dès... 1991 ! «A l’époque, cela n’existait pas en jardinerie, se souvient Marie-Françoise Paquet. Je me suis lancée par goût personnel pour la décoration et aussi parce que je sentais bien que le créneau pouvait s’avérer très porteur pour notre jardinerie. Dans notre zone de Grenoble, aucun magasin de décoration n’a résisté aux mastondontes comme Alinéa ou Ikea, mais nous, nous réalisons un CA important avec notre offre décoration».

With candles, fragrances, tableware, lighting, pot holders and containers, the homewares sector is increasingly present in garden centres. Many garden retailers have engaged in a shift to home decoration in recent years to diversify their business, attract customers to their shops all year round and ultimately develop their turnover. Some, such as the family-run garden centre Paquet in Meylan, near Grenoble, headed by Christophe and Marie-Françoise Paquet, are pioneers in the field, having installed a home accessories department as early as 1991! “At the time, nothing of the sort existed in garden centres,” recalls Marie-Françoise Paquet. “I took the plunge out of a personal penchant for decoration, and also because I sensed that the niche had quite a bit of potential for our garden centre. In our part of Grenoble, not a single home accessory shop has managed to withstand the pressure from giants such as Alinea and Ikea, but we generate substantial sales with our home décor range.”

DES CHASSEURS DE TENDANCE

TREND SCOUTS

Il faut dire que la jardinerie s’est donnée les moyens de sa réussite, en consacrant une belle surface à ce rayon décoration. Cosmétiques, senteurs, linge de table, art de la table...La boutique déco qui s’étend sur 800 m² est traitée à la façon d’un concept store parisien. L’offre est large et qualitative avec une vendeuse dédiée pour renseigner les clients. «Pour que ce rayon fonctionne, il faut aussi être chasseurs de tendances, reprend

It must be said that the garden centre’s owners have done plenty to guarantee a successful outcome, by devoting a large surface area to home accessories. Cosmetics, fragrances, table linen, tableware, the list goes on. The homewares shop stretching over 800 m² is designed like a Parisian concept store. It features a broad and high-quality range, with a dedicated sales assistant to help customers. “To make this department work, you also have to

18


Comment la décoration s'est imposée en jardineries

Cahier des innovations détachable Innovation pull-out guide

Pratique et détachable ! Découvrez dans ce cahier quelques nouveautés des exposants aux Journées des Collections Jardin - Garden Trends. Ceux-ci vous attendent du 7 au 9 avril à Marseille sur leurs stands pour vous en dire plus ! Encore plus à découvrir sur l’espace Prix des Collections et auprès des 360 exposants. Helpful and removable! Discover in this guide some brand new products showcased by Garden Trends exhibitors. They are waiting for your visit at their booths from April, 7 to 9 in Marseille. Discover more news on our « Prix des Collections Awards » area and at our 360 exhibitors stands.

I


ESPLANADE - A32

ESPLANADE - A46

“VENEZ DÉCOUVRIR NOTRE OFFRE DÉDIÉE STAND EXTÉRIEUR A46” GAMME BASSE-COUR

DESTRUCTEURS D’INSECTES

JOURNÉES DES COLLECTIONS – MARSEILLE 7–9 AVRIL 2020

Trois marques compétentes en une seule main. Votre spécialiste de l‘innovation: Parasols, droits et déportés Accessoires et bases pour parasols Coussinage mobilier de jardin Représentation pour la France: Agence Pierre Bogard Tel.: +33-677573516 e-mail: agence.bogard@orange.fr

Fabricant: doppler E. Doppler & Co GmbH A-5280 Ranshofen/Austria www.dopplerschirme.com

ESPLANADE - A49

Tous droits réservés - UKAL Élevage 2020

PARC CHANOT MARSEILLE - FRANCE Notre Stand: No. A32 GAMME DE CLÔTURE HOBBY

HALL 2 - P11 ukapub20FR005-pub-magazine-jdc-87,5x121.indd 1

Livrée ave cocons d’a c 25 beille maçonne s s

21/01/2020 10:09

Un coach à portée de main pour vous aider à réussir votre jardin ! Le capteur Vilmorin est un compagnon indispensable à la réussite de votre jardin. Il collecte des mesures (qualité de votre sol, température air/sol, humidité air/ sol, luminosité) et vous indique via l'application gratuite Vilmorin connecté, des conseils personnalisés avec les bons gestes à mener pour réussir vos plantations (légumes, fruits, fleurs). Apport d’engrais, justesse de l’arrosage ou encore nécessité de protéger vos cultures n’auront plus de secrets pour vous. Un véritable coach !

BeeHome La maisonnette pour accueillir des abeilles sauvages innofensives sur son balcon ou dans son jardin. Observez les abeilles dans leur habitat grâce au tiroir d’observation de la BeeHome. www.beehome.net/fr

II

Esplanade - A49

Coach du jardin


ESPLANADE - A16

HALL 2 - S21

No

au

e uv

Le confort durable

1er Biochar français homologué 3 x moins d’engrais 3 x moins d’arrosage

LAFUMA MOBILIER, marque unique dans l’univers du mobilier outdoor, n’a cessé d’innover en 60 ans d’existence. Inspirés, conçus et fabriqués en France, tous les produits LAFUMA MOBILIER sont labellisés Origine France Garantie et garantis 5 ans.

Fixation de CO2

LAFUMA MOBILIER, a standout brand in the world of outdoor furniture, has been innovating throughout its 60 years. Inspired, designed and made in France, all LAFUMA MOBILIER products are labelled French Origin Guarantee and guaranteed 5 years.

A M M n ° 619 0 8 9 8

Avoir la main verte devient naturel pour tous

HALL 2 - U35

HALL 1 - I01

LAFUMA MOBILIER_encart87.5x121_JDC 2020.indd 1

24/01/2020 09:52

Bascule facile entre les différents modes d’arrosage : de la pluie fine au jet d’eau / Twistable watering rose: easy switch between gentle and moderate flow

NOUVEAU - NEW

Pomme amovible résistante conçue en polypropylène / Detachable rose: made from strong polypropylene material Corps transparent et rétractable en plastique robuste / Transparent and collapsible body: made from durable plastic material Le bec verseur se replie sur le corps pour faciliter le rangement et la mobilité, tout en prévenant des débordements intempestifs / Folding spout: the spout folds back towards the body for easy storage and mobility, preventing water from spilling out

Spear & Jackson, 9 Boulevard des Écharneaux, Le Coin - Zone Industrielle, CS 40082, 42402 Saint-Chamond Cedex, Tél : +33 (0)4 77 31 06 92 www.spear-and-jackson.fr • @SpearandJacksonFrance

III


Votre spécialiste du barbecue depuis 1985.

Découvrez notre gamme de produits! Stand n° L33, du 7-9 avril 2020

Charbon de bois

Électrique

Gaz

loewy stella

alexia

Bois

Plancha

Fumoir

rila

oskar

victor

Depuis 35 ans, Barbecook se pare d’un #design belge et nous mettons tout en oeuvre pour vous offrir une expérience de BBQ la plus complète possible. Grâce à nos nombreuses innovations, le barbecue est toujours une fête. Voilà à quoi nous allons consacrer l’année 2020: vous accorder plus de temps pour que vous puissiez profiter de votre famille, de vos amis et de la nature.

IV

www.barbecook.com


Comment la décoration s'est imposée en jardineries

be a trend scout,” explains Marie Françoise Paquet. “I go to all the international specialist trade shows to hunt out the latest new products and those which will appeal to our customers. I stock a lot of products, but in small quantities to give the impression of time-limited availability, and I rotate collections every two months to keep people interested.

faut sans cesse surprendre notre clientèle fidèle».

We have to keep surprising our loyal customer base.”

DES CONCEPTS CLEFS EN MAIN...

STORE-READY CONCEPTS...

Il n’est pas toujours facile de s’improviser pro de la déco quand on n’est pas du métier. «Le développement des rayons décoration en jardineries a été facilité par des grossistes comme Edelman qui a proposé des collections toutes faites aux enseignes de jardin, explique Manuel Rucar, tendanceur jardin de la société Chlorosphère. Tout était réfléchi, de l’offre thématique avec des gammes spécialisées, jusqu’aux conseils d’implantation et à la PLV...». Pour profiter de cette tendance porteuse, Kaeminkg spécialiste hollandais de l’univers déco de noël a diversifié ses activités avec une offre de décoration de la maison. «Aux-Pays Bas, le concept déco est très présent en jardineries, rappelle Morgane Brummelhuis-Martin, au service commercial. Le fait que de tels univers se développent en France est une bonne chose permettant aux jardineries de séduire une autre clientèle mais aussi de résister à la concurrence d’internet». Petit mobilier, coussins, vases de tables ou objets déco sont donc venus enrichir les gammes du fournisseur depuis une dizaine d’années, avec succès. «Ce segment progresse bien. Les consommateurs veulent de plus en plus décorer leur jardin mais aussi leur maison avec de la belle vaisselle, des nappes, des produits d’art

It is not always easy to play the role of a home accessory professional when it’s not your original job. Home accessory departments in garden centres have developed largely thanks to wholesalers such as Adelman who offered ready-made collections to garden retailers,” explains Manuel Rucar, a garden trend analyst at the consultancy Chlorosphère. “Everything was well thought out, from the themed offering with specialist ranges to merchandising advice and promotion at point of sale.” To capitalise upon this high potential trend, Kaemingk, a Dutch specialist in Christmas decorations, has extended its activity to a home decor offering. “In the Netherlands, the home accessory concept is well-established in garden centres,” recalls Morgane Brummelhuis-Martin, from the firm’s sales department. “The fact that these sectors are also developing in France is a good thing, which will help garden centres win over a new clientele, but also withstand competition from the Internet.” Small furniture, cushions, table vases or other accessories have been added to the supplier’s ranges over the past 10 years and have proven successful. “This segment is developing well. Customers are increasingly wanting to decorate their gardens but also their homes with attractive dishes, tablecloths,

© Kaemingk

Marie-Françoise Paquet, je me déplace sur tous les salons internationaux spécialisés pour dénicher des nouveautés et des produits qui vont séduire notre clientèle. Je propose de nombreuses références mais en petites quantités pour jouer la carte de l’éphémère et renouvelle les collections tous les deux mois pour attiser l’envie. Il

19


Comment la décoration s'est imposée en jardineries

Décembre, le mois de la déco

December, the month for decoration

«Nous vendons de la déco toute l’année, précise Karine Bannwarth mais l’activité réalisée à Noël est très importante. 55 % du CA du rayon est réalisé au deuxième semestre.». Guirlandes, sujets déco, crèches, boules, sapins artificiels... A Noël, Truffaut comme les grandes enseignes jardin travaille ses univers pour faire rêver petits et grands. «Les jardineries font de plus en plus d’efforts pour réaliser de magnifiques décors de Noël et ça paye, ajoute Morgane Brummelhuis-Martin chez Kaemingk. Nous avons aussi constaté que les Français contrairement aux Pays-Bas par exemple, commençaient à prévoir leur décoration de Noël à compter de la Toussaint. D’où l’importance d’être prêts tôt pour faire le plein des ventes».

“We sell home accessories all year round,” indicates Karine Bannwarth, “but our business at Christmas time is very significant, with 55% of the department’s sales generated in the second half of the year.” With tinsel, decorative accessories, Nativity scenes, baubles and artificial Christmas trees, Truffaut, just like the other major retailers, focuses on these sectors at Christmas to attract young and old customers alike. “Garden centres are making increasing efforts to produce beautiful Christmassy atmospheres, with conclusive results,” adds Morgane Brummelhuis-Martin at Kaemingk. “We have also noticed that the French, contrary to the Dutch for example, start planning their Christmas decorations starting in early November. This shows how important is to be ready early and capture as much business as possible.”

de la table ou des vases».

...OU PAS

La décoration fait partie des rayons importants de l’enseigne Truffaut avec des univers allant de 50 m² dans les petits magasins à 240 m² dans les jardineries de grande taille ou de centre-ville. «Nous avons toujours eu un grand rayon senteurs et bougies au sein de nos magasins, rappelle Karine Bannwarth, chef de marché pour l’univers Maison chez Truffaut, maintenant nous proposons de larges gammes de produits déco car c’est dans notre ADN que de développer d’autres univers comme les loisirs créatifs ou les vêtements tout en gardant bien sûr notre identité jardin. Et les résultats sont très satisfaisants puisque ce rayon progresse chaque année, avec par exemple une croissance de 6 % à surface comparable en 2019». Un univers qui s’est étoffé peu à peu pour répondre aux attentes des clients Truffaut, en majorité des femmes très réceptives à ce rayon maison. Si les bougies et senteurs marchent toujours fort, Truffaut commercialise aussi des vases, des meubles, des coussins, des plaids, des tableaux, des objets déco ou encore de courtes gammes de vaisselle et d’art de la table. L’enseigne propose en outre un espace savonnerie/linge de bains/produits de soin du corps avec dès que possible des produits éco-responsables ainsi qu’un grand rayon fleurs et plantes artificielles en plein essor. Pour dénicher des pépites déco, Karine Bannwarth écume les salons professionnels et travaille avec des bureaux de tendance comme Nelly Rodi. Reste l’importance de la scénarisation en magasin, conclut la chef de marché Truffaut : «Il faut créer l’envie. Tous ces objets déco et tendance sont mis en ambiance dans nos magasins pour que le consommateur se projette dans son propre intérieur». Enfin, l’enseigne mise aussi beaucoup sur sa communication, l’offre déco étant largement relayée dans son magazine mais aussi sur les réseaux sociaux, ce qui permet d’attirer de jeunes clients.

20

tableware products or vases.”

...READY - OR NOT Home decor is one of the most important departments for the retailer Truffaut, with sections ranging from 50 m² in small shops to 240 m² in large shops or in city centres. “We have always had large fragrance and candle departments in our stores,” says Karine Bannwarth, market manager in the homewares section at Truffaut, “but now we are offering wide ranges of accessories because it is in our DNA to develop other sectors such as creative pastimes or clothing whilst, of course, preserving our garden identity. And our results are very satisfactory since this department improves every year, with for example 6% growth in 2019 on a square metre like-for-like basis.” The sector has gradually expanded to meet the expectations of Truffaut customers, predominantly women who are highly receptive to this homewares department. While candles and fragrances are always popular, Truffaut also markets vases, furniture, cushions, drapes, picture frames, decorative accessories and small ranges of crockery and tableware. The retailer additionally offers a soap/bath linen/body care products area with, wherever possible, eco-friendly products; and a large artificial flower and plant department which is growing fast. To hunt out the best home accessories, Karine Bannwarth visits tradeshows and works with trend consultancies such as Nelly Rodi. The in-store presentation remains a highly important factor, concludes the Truffaut market manager: “You have to create the desire. All these decor and trend accessories are staged in our stores so that the consumer can visualise themselves in their own interior.” Finally, the retailer also stakes a lot on its communication, with the homewares offering receiving substantial coverage in its magazine but also on social media, which helps to attract young customers.


ENTRETIEN

RÉSISTANT AUX

RÉSISTANT AUX UV

RÉSISTANT AUX

FACILE

TACHES

ET À LA DÉCOLORATION

MOISISSURES

DÉPERLANT

WATER REPELLENT Déperlant

Les textiles Sunbrella sont exclusivement réalisés à partir de fibres acryliques teintées dans la masse. Ils sont traités contre les taches et moisissures et résistent aux rayons UV. Ils repoussent les liquides et les salissures, et sont lavables en machine à 30 degrés. ®

S U N B R E L L A .CO M


Un vrai retour à l'authentique…

© Botanic

Back to their roots


Un vrai retour à l'authentique…

Végétaux cultivés près de chez eux, produits ‘made in France’ ou encore denrées alimentaires issues d’un terroir spécifique...L’attente de local n’a jamais été si forte pour les consommateurs. Les enseignes jardin en tiennent compte pour faire évoluer leurs offres. Plants grown near to where they live, products “made in France” or foodstuffs from a specific terroir… There has never been so much demand among consumers for local sourcing. Garden retailers are taking this into consideration when adapting their ranges. Pascale Benhaïem-Komlos

A

chats locaux, produits français ou du terroir... le consommateur est de plus en plus attentif aux démarches des enseignes en la matière. «On assiste à un véritable retour au circuit court, reconnaît Manuel Rucar, tendanceur jardin. Et si les jardineries et commerces jardin ne prennent pas en compte cette nouvelle demande, cela entraînera la fuite des consommateurs vers la vente directe».

Whether in locally-sourced buying or through a preference for French or regional products, consumers are increasingly attentive to retailers’ initiatives. “We are seeing a real comeback in short selling channels,” acknowledges Manuel Rucar, a garden trend analyst. “And if garden centres and garden stores do not take these new demands into consideration, this will lead to consumer flight towards direct selling.”

FAIRE DU LOCAL... ET LE DIRE

ACT LOCALLY… AND SPREAD THE WORD

Faire confiance aux acteurs locaux ne suffit plus. Il faut aussi le faire savoir à ses clients. Dans ses jardineries au nouveau concept 2020, l’enseigne Gamm vert revendique clairement son ancrage dans le local avec par exemple dès l’entrée en magasin, des panneaux indiquant au client à quelle coopérative le magasin appartient, Vertdis pour le Nord, Cavac pour la Rochelle...«Grâce au logo ‘produit issu de nos coopératives’ apposé sur nos produits en magasin, le consommateur sait aussi que le paillage ou l’aliment qu’il achète est fabriqué on ne peut plus localement, rappelle Carole Fischel, Chef de Marché Jardin Végétal- Centrale d’achats Invivo Retail. Il y est très sensible car il sait qu’il fait vivre l’économie en consommant local. Cela le rassure également car il cherche de plus en plus à savoir d’où vient son produit». Alors, si Invivo Retail a mis en place un référencement national pour ses végétaux,

It is no longer good enough to simply trade with local firms. Customers have to be told about it too. In its garden centres fitted out to the 2020 concept, the retail brand Gamm vert clearly proclaims its local connections using, for example, boards at the store entrance telling customers which cooperative owns the shop: Vertdis in the Nord department, Cavac in La Rochelle, etc. “Thanks to the logo ‘Produced by our cooperatives’ that is sported by our products in store, the consumer also knows that the mulch or the food that they are buying is made somewhere nearby,” explains Carole Fischel, Garden and Plants Market Manager at the Invivo Retail purchasing office. “They are highly receptive to this since they know that they are supporting the economy by buying local. It also reassures them as they increasingly want to know where their product comes from.” Thus, while Invivo Re-

23


© Botanic

© AdobeStock

les enseignes du groupe ont aussi choisi de travailler l’expression régionale ou locale à travers certaines gammes. Ainsi, au rayon semences, le client a accès à une offre de variétés de la région, avec des haricots ou des tomates adaptés au climat du coin, mises en valeur dans une petite ‘fenêtre’. Avec des partenaires comme Kerisnel, les magasins peuvent aussi proposer des plantes aux coloris prisés dans leur région. Certaines coopératives ont même mis en place des offres spécifiques à leur terroir. Ainsi, les jardineries de la coopérative du Nord Noriap, ont proposé à Noël outre leur gamme nationale, des sapins de la région, un peu plus chers mais plébiscités par les clients. «Cela répond à une demande que nous avons vraiment sentie depuis l’an dernier, poursuit Carole Fischel. Le client sait que le sapin qu’il choisit a été cultivé chez monsieur X, dans la ville voisine...En termes de végétal, cela a vraiment du sens de privilégier le circuit court quand c’est possible. Non seulement pour jouer l’ultra-fraîcheur

24

tail has introduced a national listing system for its plants, the group’s retail brands have also chosen to emphasise a regional or local slant in certain ranges. In the seeds department, for example, the customer has access to a range of varieties from the region, with beans or tomatoes suited to the local climate, all highlighted in a small ‘window’. With partners such as Kerisnel, shops can also sell plants displaying colours that are particularly popular in their region. Some cooperatives have even introduced ranges that are specific to their terroirs. For example, for Christmas, the garden centres in the northern co-operative Noriap offered, in addition to their national range, Christmas trees from the region, slightly more expensive but very popular with customers. “This meets a demand that has really become apparent since last year,” continues Carole Fischel. “The customer knows that the tree that they chose was grown by Mr So-and-So in the town next door… In terms of plants, you can really find meaning


Un vrai retour à l'authentique…

R É G I O N S LES TALENTS DE LA DISTRIBUTION EN RÉGIONS

MARDI 7 AVRIL DE 16H30 À 17H30

Espace Conférences 7 - 9 AVRIL 2020

Parc Chanot • MARSEILLE

Le salon professionnel référence de la distribution jardin

Trophées Enseignes Régions Trophée Directeur de jardinerie indépendante de l’année

Un événement organisé par Média & Jardin – Groupe J

Organisation et renseignements : Jean-Michel JOANNES - 06 08 61 38 76 - jm.joannes@groupe-atc.com Pour assister à la remise des trophées et visiter le salon : www.journeesdescollections.com (onglet Visiter / Inscription visiteur) ou auprès de Fréderic ROY - 01 77 92 96 71 - froy@infopro-digital.com

25


Un vrai retour à l'authentique…

mais aussi parce que les produits cultivés dans la région vont correspondre au sol et au climat de cette dernière».

SOUTENIR LA PRODUCTION VÉGÉTALE FRANÇAISE

in favouring short selling channels whenever it is possible. Not only to get a fresher product, but also because products grown in the region are going to match its specific soil and climate.”

Autre acteur important du monde du jardin, Truffaut s’inscrit dans son histoire et ses racines en s’approvisionnant à 74% auprès des horticulteurs et des pépiniéristes nationaux, confirme Gabriel de Geres, Chef de Marché Plantes d’Extérieur Truffaut. «Et si nous nous appuyons aussi sur les bassins de production européens, c’est pour compléter notre offre française». Même constat chez botanic qui privilégie la production végétale française... A condition qu’elle existe bien sûr. 76,6 % de ses végétaux extérieurs sont cultivés en France et certifiés «Fleurs de France» mais parfois, l’enseigne n’a d’autre choix que de se tourner vers l’étranger. «C’est très difficile de trouver certains agrumes ou des oliviers en France, déclare Laurent Davier, responsable stratégies usages jardin botanic. Ensuite, pour aller un cran au dessus, nous avons régionalisé nos appros sur certaines plantes comme les plantes annuelles, bi-annuelles, le potager ou encore les chrysanthèmes». Ainsi, par exemple, les variétés spécifiques à une région sont cultivées par des producteurs du cru à l’image de la cébette, ces petits oignons blancs surtout consommés dans le Sud. Fraîcheur, éco-responsabilité...«Maintenant, nous signalons en magasin le ‘produit cultivé dans la région’, conclut Laurent Davier. Et même si nous sommes un réseau intégré, certains de nos magasins ont aussi leurs habitudes avec des producteurs locaux qu’ils ont identifiés comme des acteurs intéressants. Mais attention, le local doit apporter un supplément d’âme à notre offre. En aucun cas, un produit local ne doit déroger à nos valeurs et promesses en n’étant pas bio ou MPS».

SUPPORTING FRENCH PLANT PRODUCTION

L’OFFRE ALIMENTAIRE, UN CRÉNEAU PORTEUR

THE FOOD OFFERING, A HIGH POTENTIAL NICHE

Si les enseignes jardin développent de plus en plus leurs rayons alimentaires / terroir pour diversifier leurs activités et pour renforcer leur image de magasin de proximité, Gamm vert, elle, l’a toujours fait, rappelle Perrine Ferras-Sendra, responsable marketing et offre alimen-

26

Another key player in the gardening world, Truffaut respects its history and roots by sourcing 74% of its products from domestic market gardens and nurseries, confirms Gabriel Geres, Outdoor Plants Market Manager at Truffaut. “And while we also draw on European production basins, this is only to round out our French offering.” The same can be observed at botanic which places priority on French plant production… on the condition that it exists, course. 76.6% of its outdoor plants are grown in France and certified Fleurs de France, but at times the retailer has no choice other than to source from abroad. “It is very hard to find certain citrus fruit or olive trees in France,” declares Laurent Davier, garden use strategies manager at botanic. “But to go a step further, we have also regionalised our sourcing on certain plants such as annuals, biennials, vegetable patch plants or chrysanthemums.” Thus, for example, varieties specific to a region are grown by local producers, such as for instance cébettes, spring onions mainly consumed in the south of France. The issues of freshness and eco-responsibility also come into play: “Now we flag ‘products grown in the region’ in our shops” concludes Laurrent Davier. “And even though we are an integrated network, some of our shops have their own habits with local producers that they have identified as being interesting to work with. But we also make sure that local sourcing adds an extra something to our offering. Under no circumstances may a local product be an exception to our values and promises by not being organic or MPS certified.”

While garden retailers have recently started expanding their food/regional fare departments to diversify their business and reinforce their image as a local shop, Gamm vert has always pursued this approach, adds Perrine Ferras-Sendra, food marketing and range manager at In-

Des produits ‘comme à la maison’

Products ‘just like home’

«Il y a toujours eu des produits du terroir chez botanic, rappelle Stéphane d’Halluin, responsable développement durable et relations extérieures. Souvent les gens “mélangent” terroir, local et bio. Or, chez botanic, la clé c’est le bio, parce que nous voulons avant tout des produits sains». Pain, œufs, fruits et légumes, fromages, yaourts, charcuterie, vins, bières et miel... En plus de l’offre pilotée par la centrale d’achat nationale, tous les magasins ont sélectionné un ou des fournisseurs en local pour une livraison quotidienne. botanic propose aussi à sa marque «Histoires d’ici» des produits bio issus d’un savoir-faire artisanal et fabriqués par des PME régionales françaises et italiennes. L’enseigne établit un cahier des charges spécifique pour suivre des recettes connues et reconnues dans la région d’origine et de fabrication. «A terme, notre souhait est de valoriser le savoir faire gastronomique de toutes les régions de France, le tout en bio», conclut Stéphane d’Halluin.

“There have always been regional products at botanic,” says Stéphane d’Halluin, head of sustainable development and external relations. “Often, people mix up terroir, local and organic. And yet at botanic, the key is organic, because above all we want healthy products.” With bread, eggs, fruit and vegetables, cheese, yoghurt, cured meat, wine, beer and honey, in addition to the offering managed by the national purchasing office, all the shops have selected one or several local suppliers for daily deliveries. botanic also has its own brand ‘Histoires d’ici’, organic products produced through traditional know-how and made by French and Italian regional SMEs. The brand draws up specific requirements to follow recipes which are well-known and acknowledged in their original manufacturing region. “Our ultimate aim is to promote the gourmet know-how of every region in France, using organic goods all the time,” concludes Stéphane d’Halluin.


Un vrai retour à l'authentique…

taire Invivo Retail. «Proposer des produits alimentaires issus de nos terroirs français avec un vrai savoir-faire régional est dans l’ADN de Gamm vert. Tous nos magasins proposent un rayon épicerie salée, sucrée, liquides... Et dans plus d’une centaine d’entre eux, on trouve aussi des produits frais avec du fromage, de la charcuterie, des fruits ou quelques légumes faciles à conserver, provenant de producteurs locaux». Un rayon stratégique pour Gamm vert qui permet à l’enseigne d’être moins météo-dépendante, de fidéliser sa clientèle et d’accroître son panier moyen. «Nous allons continuer à développer nos corners de produits alimentaires chez Gamm vert notamment au travers du développement de notre marque propre ‘Les sens du terroir’ en la déployant sur 200 références, et ainsi renforcer notre offre d’épicerie et de liquides». L’enseigne Jardiland vient quant à elle de lancer un corner de produits du terroir dans 3 magasins pilotes, avec une offre complète de produits d’épicerie sucrée, salée et de liquides. Objectif, se faire plaisir et faire plaisir avec un tour de France des saveurs régionales. Nalod’s propose également des corners alimentaires dans ses magasins depuis 2016 autour des saveurs des 5 régions françaises, très tourné sur les cadeaux. Mais c’est à travers son concept ‘Frais d’ici’ qu’Invivo Retail développe le plus le concept de terroir local. Au sein de ces 11 magasins franchisés par Gamm vert et intégrés aux jardineries, on trouve aussi bien des produits de crèmerie que des fruits et légumes, de la boucherie LS, des fromages, ainsi que de l’épicerie. Avec une promesse : manger frais et acheter local pour ses courses du quotidien.

vivo Retail. “Selling food products from our French regions with authentic regional know-how is in the Gamm vert DNA. All our stores contain a department selling savoury and sweet groceries and liquids… And in more than a hundred of them, you can also find fresh products with cheese, cured meat, fruit or a few vegetables that are easy to store, farmed by local producers.” A strategically important department for Gamm vert which makes the retailer less dependent on the weather, generates customer loyalty and increases average spend. “We are going to continue to develop our food product corners at Gamm vert, in particular by developing our own brand ‘Les sens du terroir’ and deploying it across 200 product references and thereby reinforcing our grocery and liquid range.” The Jardiland brand, meanwhile, has recently launched a regional product corner in three pilot stores, with a comprehensive range of sweet, savoury and liquid groceries. The idea is to treat oneself and treat other people through a French tour of regional flavours. Nalod’s has also had food corners in its stores since 2016, based on the flavours of five French regions, and specifically focusing on gifts. But it is through its concept ‘Frais d’ici’ that Invivo Retail has developed the concept of local terroir the most. In these 11 shops franchised by Gamm vert and based in the garden centres, customers can find dairy products, fruit and vegetables, self-service meat, cheese and other groceries. With one promise: eat fresh and buy local for your daily shopping.

Valoriser les terroirs locaux

Shining a light on local terroirs

Avec son programme d’alliances locales, le groupe Leclerc a développé 12000 partenariats sur toute la France unissant 6500 petits producteurs locaux et des centres Leclerc. Objectif, garantir au client des produits fabriqués à moins de 100 km de leur magasin, dans le respect de la saisonnalité et des savoir-faire. Les truites fumées de Yann ou l’huile d’olive de Dominique... autant d’exemples en phase avec les demandes actuelles, selon Manuel Rucar : «Leclerc laisse ses magasins gérer l’ensemble des partenariats et rémunérations auprès du producteur, le produit est vendu un peu plus cher mais l’enseigne met en avant son caractère local et sa qualité supérieure. Un nouveau modèle économique se met peu à peu en place où la rémunération des enseignes ne peut plus se faire via les référencements nationaux mais doit prendre en compte la multiplicité des partenariats locaux »...

With its programme of local alliances, the Leclerc group has developed 12,000 partnerships all over France between 6,500 small local producers and Leclerc supermarkets. The aim is to guarantee customer products made less than 100 km from their shop, respecting seasonal characteristics and promoting knowhow. Yann’s smoked trout or Dominique’s olive oil are all examples in tune with today’s expectations, according to Manuel Rucar: “Leclerc gives free rein to its stores to manage all their partnerships with producers and their payment; the product is slightly more expensive but the retailer emphasises their local origin and superior quality. A new economic model is gradually coming into place, according to which retailers will no longer be remunerated through nationwide product listings but must take into consideration the increasing number of local partnerships.”

27


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

Point sur les tendances et collections des prochaines saisons An update on the trends and collections of the coming seasons

Š Festival International des Jardins de 28Chaumont-sur-Loire 2019


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

Point sur les tendances et collections des prochaines saisons aux JdC Garden Trends avec nwotre partenaire,

le cabinet de tendances CHLOROSPHERE. Manuel Rucar

An update on the trends and collections of the coming seasons at Garden Trends with our partner, the trend consultancy

CHLOROSPHERE. Manuel Rucar

H

ISTORIQUE ET PERSPECTIVES :

Pour comprendre ce qui nous attend sur le marché, il est bon de faire un point sur ces dernières saisons. Depuis 2018, avec l’avènement des tendances brocantes qui ont notamment permis l’émergence du mobilier en palettes ou autres curiosités naturelles, on note un engouement de plus en plus fort du particulier pour des objets de seconde main au jardin qui, par définition, échappent au marché conventionnel. Cette tendance a été l’occasion de toucher du doigt la récupération, la recyclerie et l’up-cycling, permettant de « rendre sexy » les objets et matériaux de seconde main. Depuis 2019 et l’interdiction effective sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, un conflit s’est installé entre des populations réfractaires et des populations qui ont complètement embrassé la cause, allant jusqu’au militantisme. L’année qui vient de s’écouler a donc vu naître pour la première fois dans l’histoire de notre marché, de fervents défenseurs du « vivre nature », cheval de bataille des enseignes et fournisseurs de la filière depuis son émergence dans les années 80. Pour 2020, cet engouement pour le vert s’annonce donc non seulement comme un pivot sur lequel s’appuyer pour renouveler le potentiel de clients mais aussi comme un tournant pour les entreprises qui pourront y voir au choix, une opportunité pour devenir de nouveaux leader de demain, ou une menace de leur modèle économique historique. La réponse sera naturellement trouvée, quand on sait d’ores et déjà que cette tendance lourde se confirme pour 2021 avec une proportion de la clientèle qui s’oriente massivement vers un jardin plus vert...

HISTORY AND OUTLOOK:

To gain an understanding of what awaits us on the market, we should start by looking back over the past seasons. Since 2018 and the advent of second-hand trends which in particular saw the emergence of furniture made from pallets or other natural curiosities, we have observed increasing enthusiasm among consumers for second-hand objects in the garden which, by definition, therefore circumvent the traditional market. This trend was an opportunity to get a grasp of reclaimed goods, recycled products and upcycling, that can all serve to give “sex appeal” to second-hand objects and materials. Since 2019 and the entry into force of the ban on the use of chemical weed control products, a conflict has arisen between people against this ban and people who have fully embraced the cause and have become its leading supporters. The past year has therefore seen the emergence, for the first time in the history of our market, of staunch advocates of “natural living”, the pet subject of the industry’s retailers and suppliers ever since it emerged in the 1980s. For 2020, this enthusiasm for greenness promises therefore not only to be a lever that can be activated to renew the customer potential, but also as a watershed for companies who could see it either as an opportunity to become the new leaders of tomorrow or a threat to their traditional economic model. The answer will be self-evident when you consider that this significant trend is set to continue into 2021 with a proportion of the customer base shifting massively towards greener gardens.

29


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

COLLECTIONS 2020/21 : VERS DES GAMMES PLUS PROFONDES

2020/21 COLLECTIONS: HEADING FOR DEEPER RANGES

DES PRODUITS PLUS VERTS

GREENER PRODUCTS

Alors que la recherche de diversité a été la clef de bien des référencements, aujourd’hui le particulier va orienter ses achats. D’ici 5 ans, nous serons tous directement ou indirectement taxés sur nos volumes d’émissions de déchets ménagers. Cette part variable va donc avoir un impact direct sur le comportement des consommateurs qui vont chercher à sélectionner leurs produits selon leur après-vie, leur suremballage et leur origine « éthique  » et écologique. Dans cet esprit, on peut présager que la fidélité à des marques engagées pourrait redevenir la règle  : un consommateur qui a testé plusieurs marques pour finalement trouver la plus éthique selon ses critères, lui sera fidèle plus longtemps dans la mesure où il ne fera pas l’effort permanent de rechercher de nouvelles références. C’est le cas des marques bio ou vegan par exemple, dans l’alimentaire mais aussi dans les rayons cosmétiques où la fidélité client est quasi militante et où la profondeur de gamme est donc de mise. Que ce soit au JT, dans la publicité, les médias ou les réseaux sociaux, l’environnement est aujourd’hui le sujet n°1 qui non seulement fait parler, mais touche le maximum de personnes, loin devant les conflits de pays lointains ou autres incidents diplomatiques étrangers. Ce sujet touche un public large dans son quotidien dû à l’incertitude d’un futur qui s’annonce de plus en plus compliqué à gérer pour les générations futures. Dès aujourd’hui, les ménages commencent à s’organiser. Le bois par exemple est de nouveau préféré à la résine. Le compostage prend de l’essor. Les pots plastiques et le suremballage commencent à être boudés. Le produit jetable devient l’objet d’une réflexion plus profonde avant achat éventuel. Que ce soit dans l’achat de semences, de plantes, d’objet déco, de mobilier ou d’accessoires, on note progressivement une orientation non négligeable du marché vers des produits plus écologiques. De nombreux phénomènes de sociétés appuyant cet engouement  : le zéro-déchet, le flexitarisme, le flygskam, le collapsologisme, l’exode urbain, etc. C’est peut être finalement l’acte de consommer lui-même qui est remis en question. A l’avenir, tout comme il sera impensable d’acheter une voiture essence, il sera probablement tout aussi aberrant de posséder un animal dit ‘sauvage’ ou exotique, de ‘faire mourir’ des sapins âgés pour une fête, d’offrir des fleurs que l’on coupe, ou même de mettre du plastique sur le sol de sa terrasse, sous une forme ou sous une autre. Certes aujourd’hui nous n’en sommes pas encore là, mais il vaut mieux prendre en compte des orientations de sociétés qui sont mondiales et de plus en plus suivies.

DES MATIÈRES-COULEURS PLUS VRAIES

Dans cette course à l’eldorado vert, les industriels du plastique sont en ligne de mire. Tous les grands groupes mettent aujourd’hui au premier plan, leurs innovations techniques en matière de recyclage. En expliquant au consommateur comment sont faits ces produits recyclés et en justifiant les modifications que cela implique sur le produit, prix et couleurs notamment, le marché instaure peu à peu de nouveaux réflexes. Les matières que l’on voit arriver dans les nouveaux catalogues sont plus hybrides, moins pures avec des coloris plus ternes et des effets plus

30

While the quest for diversity has been the key to many product listings, today the consumer is going to be more focussed in what they buy. Over the next five years, we will all be directly or indirectly taxed on our volumes of household waste emissions. This variable percentage will therefore have a direct impact on the behaviour of consumers, who will try to select their products according to their afterlife, their outer packaging and their ethical and ecological origin. In this spirit, we can foresee that loyalty to brands committed to sustainability might become the rule once again: a consumer who has tried several brands and arriving at the most ethical one according to their criteria will be more loyal and for longer insofar that they will not make the continued effort to search for new products. This is a case of organic and vegan brands for example: in food but also in cosmetics where customer loyalty has become something akin to a cause, and where depth of range is therefore an obligation. Whether it’s on the news, in advertising, in the media or on social, the environment is the number one subject which is not only talked about but affects the most people, much more than conflicts in distant countries or foreign diplomatic incidents. This subject affects a wide audience in their everyday lives due to the uncertainty of a future which promises to be increasingly difficult to come to terms with for future generations. And so, starting today, households are getting organised. For example, wood has preference once again over resin. Composting is getting more popular. People are starting to reject plastic pots and outer packaging. People are thinking long and hard before buying disposable products. And whether in the purchase of seeds, plants, decorative objects, furniture or accessories, we can gradually observe a quite significant market shift towards more eco-friendly products. Many society trends support this enthusiasm: zero waste, flexitarianism, fkygskam, collapsologism, urban exodus, etc. It is perhaps ultimately the act of consumption itself which is being called into question. In the future, just as it will be unthinkable to buy a petrol-driven car, it may possibly be just as abnormal to own a so-called wild or exotic animal, to “allow grown-up pine trees to die” for a special occasion, to give cut flowers to someone, or even to install plastic on the ground of your patio in one form or another. Of course, we have not yet arrived at this point, but it is worth taking into account societal movements which are worldwide and enjoy an increasing following.

MORE GENUINE MATERIALS AND COLOURS

In this race to a green Eldorado, plastics manufacturers clearly stand in the firing line. All the major corporations today emphasise their technical innovations in recycling. By explaining to the consumer how these recycled products are made and by justifying the modifications that this entails for the product, in terms of price and colour in particular, the market is, little by little, instilling new reflexes. The materials that we see arriving in the new catalogues are more hybrid, and less pure with duller colours and more matt effects … This is a blessing since these are specifically the on-trend colours and finishes of the day. Indeed, for the coming seasons, the big names in décor


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

Votre espace visiteur en ligne Your online visitor area

Les JdC facilitent la mise en relation acheteurs et exposants et vous accompagnent dans la découverte de fournisseurs et de produits. JdC make the networking between buyers and suppliers easier and assist you in the discovery of suppliers and products! COMMENT CA MARCHE ? • Identifiez les fournisseurs / produits / conférences • Faites votre sélection / rentrez en contact • Organisez votre agenda / vos rendez-vous • Rencontrez vos futurs partenaires

QUELS AVANTAGES POUR LES ACHETEURS ? Vous pouvez : • consulter l’annuaire des exposants, trier, filtrer selon vos critères de recherche • disposer d'une suggestion de contacts, • faire des recherches de contacts, • fixer un ou plusieurs RDV(s), • mettre des sociétés, des participants et des conférences en favoris, • avoir accès à votre agenda récapitulatif WHAT BENEFITS FOR BUYERS? Network before and during the show: • Access to the exhibitors' online directory and select them by your criteria, • Have a suggestion of contacts corresponding to your departments, to find your usual suppliers but also to discover new ones, • Search for new suppliers, • Schedule one or more appointments, • add to your favorites: companies, participants and conferences and prepare your program and visit route, • Access your summary agenda

demandez votre badge

N’attendez plus et pour commencer à networker !

ask for your badge

Don't wait any longer and to start networking now!

www.journeesdescollections.com

HOW DOES IT WORK? • Create your profile: add a photo, logo and full description • Access your business recommendations • Browse suppliers / products / conferences • Send messages and meetings requests • Organize your agenda / appointments • Edit your visit route with favorites / print it or view it online • Meet your potential partners on the show

Res con tez nec té Stay con nec ted

Pour accéder à votre espace personnel sur PC, tablettes, mobile:

To access your Personal Area on PC, tablets, mobile phone:

https://espaceparticipant.journeesdescollections.com

31


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

mats...une aubaine car ce sont justement les couleurs et les finitions tendances du moment ! En effet, pour les prochaines saisons, ce sont des coloris plus pigmentaires qui viennent inspirer les géants de la déco  : rouge sombre, jaune beige, vert foncé, bleu foncé et le tout dans une finition mate ou velours pour un rendu plus nature.

DESSINER DES COLLECTIONS PLUS NATURE.

Les styles marquants de ces prochaines collections vont de pair avec cette recherche en profondeur d’un produit vrai par le consommateur, et la valorisation d’une image plus nature. On peut donc citer l’avènement du style Japandi* par exemple, qui se veut être la renaissance du style scandinave avec une inspiration beaucoup plus brute, nature et raffinée, héritée de la culture nipponne. Le dry design* qui prodigue une atmosphère très nature par l’utilisation de matières minérales, avec en star le travertin, en association avec des objets déco en fibre naturelles tressées, le tout dans un esprit ethnique-chic. En terme de motif, c’est le style Leafscape* qui prévaut. Il consiste en l’utilisation de formes de feuillages très graphiques pour en faire des motifs déco sur les tissus, les packagings, les claustras et même les dallages. En bref, ce sont autant d’incursions de la nature dans notre quotidien qui sont souhaitées et plébiscités par le consommateur aujourd’hui ! *Collections à retrouver en détail avec toutes les références couleurs et produits parmi une cinquantaine de collections dans le cahier de tendances 2021 : DEEP, disponible auprès de Chlorosphère (Chlorosphère est présent aux JdC Garden Trends, mettra en scène notamment l’Espace Tendances 2021 et animera une conférence sur les Tendances 2021).

DES LABELS À UTILISER AVEC DISCERNEMENT Il ne s’agit pas d’apposer le plus de labels possible sur un packaging mais de savoir qui sont les bons. Pour le savoir, deux sources sont à examiner. La première est la presse grand public qui va parler du label à proprement parler, le présenter aux consommateurs. C’est un bon moyen pour les lister et en faire une première analyse, un premier tri. Dans un second temps, il faut suivre les retours consommateurs sur ces labels, là où ils s’expriment le plus librement : les forums, groupes de discussions sur les réseaux sociaux et blogs spécialisés. Un raccourci entre ces deux mondes existe : les influenceurs. Ils et elles parlent d’une voix de consommateur pour d’autres consommateurs. S’ils sont vraiment influents, donc suivi, ils ont un pouvoir de dissuasion assez fort. Il est donc primordial pour une marque qui souhaite utiliser un label, d’observer avec soin la e-notoriété de ce label.

QUEL AVENIR POUR LA FILIÈRE JARDIN ?

Le terme jardin va probablement être refaçonné dans l’esprit de notre société, par le biais des médias d’une part mais aussi par les opérateurs immobiliers que sont les promoteurs, les agences, les bailleurs et les collectivités. Demain le jardin pourrait bien prendre une toute autre valeur dans la mesure où il sera une parcelle privée de nature, nature devenant de plus en plus rare et polluée par ailleurs. Le jardin d’agrément, simplement esthétique pourrait donc en proportion, diminuer au profit de

32

are most inspired by pigmented colours: dark red, beige yellow, dark green, dark blue - and all in a matt or velvet finish for a more natural look.

STYLING MORE NATURAL COLLECTIONS

The striking styles of these upcoming collections go hand-in-hand with this profound search by the consumer for a genuine product and the promotion of a more natural image. We can thus cite the advent of the Japandi* style for example, which portrays itself as the renaissance of Scandinavian style with a much rawer and more natural and refined inspiration inherited from Japanese culture. Dry design*, suggesting a very natural atmosphere through the use of mineral materials, with travertine leading the way, in association with accessories made from natural weaved fibre, all in an ethnic chic spirit. In terms of patterns, the Leafscape* style is top of the pops. This consists of using very graphic leaf forms to produce decorative patterns on fabric, packaging, screens and even paving. In a nutshell, allowing nature to invade our everyday life is wished for and approved by consumers today! *These collections can be studied in detail with all the colour and product references from around 50 collections in the 2021 trend guide: DEEP, available from Chlorosphère (Chlorosphère will be at JdC Garden Trends and will be designing the 2021 Trend Forum and delivering a talk on 2021 Trends).

LABELS TO BE USED JUDICIOUSLY The aim is not to stick as many labels as possible onto a package, but to know what the right ones are. To find out, two sources should be examined. The first of these is the general interest press which will talk about the label itself and present it to consumers. This is a good way to list them and conduct an initial analysis and a first filter. Secondly, consumer feedback on these labels should be monitored, where they express themselves the most freely: chat rooms, message boards on social media and specialist blogs. A shortcut between these two worlds exists: these are the influencers. They speak in the voice of the consumer for other consumers. While they are truly influential, and therefore followed, they also have quite a strong power of dissuasion. It is therefore essential for a brand wishing to use a label to carefully observe the eco-reputation of this label.

WHAT FUTURE FOR THE GARDEN SECTOR?

The term ‘garden’ will probably be reshaped in the mind of our society, through the media on the one hand but also through real estate operators such as developers, estate agents, housing associations and local authorities. Tomorrow, the garden could take on a quite different value insofar that it will be a natural private parcel, with nature moreover becoming increasingly rare and polluted. The ornamental garden, existing purely for pleasure, could therefore decline proportionally to the benefit of food gardens, substantially promoted by local planning and management bodies. To support this trend, the buzzword will be ‘permaculture’; and surveys of first-time buyers clearly illustrate that this term is not only apt, but it will also become a criterion used in the selection of a future dwelling. For the first time since its inception, geo-


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

graphers have observed a relative decline in rural exodus. Even if migration towards towns is not weakening, their “turnover” is getting ever shorter, precipitating the departure of their inhabitants towards more natural areas. Potentially, this means larger plots to occupy and therefore quite another potential for gardening which could pave the way for a new golden age for garden centres, provided that they abide by all the guiding principles of these new generations who will be quite capable of finding other actors to meet their needs if necessary. It is therefore at JdC Garden Trends in Marseille that the 2020 and 2021 seasons will be played out. Suppliers and retailers will share this time for exchange and thought, with further contributions from experts, contributors and special events to offer the consumers of tomorrow all the right reasons to come and return to this range represented at the show. So make a date for 7 April to build the future collections with force and satisfaction!

© Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire 2019

jardins vivriers, largement encouragés par les acteurs de la gestion du territoire. Pour y aider, le terme sur toutes les lèvres est « permaculture  » et de simples sondages auprès de nouveaux accédants à la propriété montrent clairement que ce terme est non seulement approprié mais qu’il va s’appliquer comme un critère de choix pour trouver un futur logement. Pour la première fois depuis la naissance du phénomène, les géographes notent un affaiblissement relatif de l’exode rural. Même si la migration vers les villes ne faiblit pas, leur ‘turn over’ est de plus en plus court, précipitant les départs de leurs habitants vers des territoires plus naturels. Potentiellement, ce sont des terrains plus grands à occuper et donc un tout autre potentiel de jardinage qui pourrait ouvrir un nouvel âge d’or de la jardinerie...à condition de respecter tous les préceptes de ces nouvelles générations qui sauront tout à fait trouver d’autres acteurs pour leurs répondre si besoin. C’est donc aux JdC Garden Trends à Marseille que les saisons 2020 et 2021 vont se jouer. Fournisseurs et enseignes partageront ce temps d’échange et de réflexion, nourris par les experts, intervenants et animations du salon pour offrir aux consommateurs de demain, toutes les raisons de venir et revenir vers l’offre représentée sur le salon. Rendez-vous donc dès le 7 avril pour construire avec force et satisfaction, les futures collections !

33


Parc Chanot Rond point du Prado 13008 Marseille Dates & horaires Dates and hours Mardi 7 avril : 12h – 20h | Tuesday April 7, 2020: 12pm-8pm Mercredi 8 avril : 8h30 – 19h | Wednesday April 8, 2020: 8:30am-7pm Jeudi 9 avril : 8h30 – 16h | Thursday April 9, 2020: 8:30am-4pm

Restauration sur le salon Catering Pendant les horaires d’ouverture du salon, un buffet vous est proposé gratuitement sur les différentes Places de village (sous les ballons de couleurs) à l’intérieur du salon. Le déjeuner sera servi au buffet de 12h à 14h During the exhibition opening hours, a catering service will be available at the “Village Spaces” (under the big colored balloons) from noon to 2 pm.

Organisation du salon JdC – Garden Trends Antony Parc 2 10, place du Général de Gaulle BP 20156 - 92186 Antony - France Tél. / phone : +33 (0)1 77 92 92 92 Email : jdc-info@etai.fr

Infopro Digital est un groupe leader d’information et de services professionnels en France (3 200 collaborateurs, 420 M€ de CA). Nous couvrons sept univers clés de l’économie : l’automobile, l’assurance et la finance, la distribution, le tourisme, l’industrie et l’énergie, les collectivités locales, la construction. Infopro Digital propose aux acheteurs de ces univers une gamme complète de médias et services : logiciels experts, plateformes en ligne, magazines, salons, formations, conférences… Ces outils leur permettent de communiquer, de surveiller leur environnement, d’améliorer leur activité et de progresser dans le cadre de leur métier. Infopro digital is a leading player in the business-to-business information and service The group offers its customers and clients multi-media products and solutions. Software, tradeshows, databases, digital solutions, lead generation, analysis & insight, events and training helps customers and clients to: - Improve their efficiency and productivity - Make informed decisions faster with better insights on a daily basis - Grow revenue by generating new business and sales opportunities Mention copyright :

Le présent magazine est édité par E-T-A-I (Editions Techniques de l’Automobile et de l’Industrie), marque du Groupe Infopro Digital, Société par actions simplifi ée au capital de 57.029.328 euros. Siège social : 10, place du Général de Gaulle 92160 ANTONY, immatriculée au R.C.S. Nanterre sous le n° 806 420 360. ETAI en est le propriétaire exclusif. Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent magazine sans autorisation de l’éditeur. L’éditeur ne peut être tenu responsable des modifi cations intervenues depuis cette date, ni des erreurs ou omissions qui auraient pu se glisser lors de son établissement.

Papier issu de forêts gérées durablement

This magazine is published by E-T-A-I (Editions Techniques de l'Automobile et de l'Industrie), a brand of Infopro Digital Group, a simplifi ed joint stock company with a capital of 57,029,328 euros. Registered offi ce: 10, place du Général de Gaulle 92160 ANTONY, registered with the R.C.S. Nanterre under number 806 420 360. ETAI is the exclusive owner. This magazine may not be reproduced in whole or in part without the publisher's permission. The publisher cannot be held responsible for any changes made since that date, nor for any errors or omissions that may have occurred during its preparation.


7-9 AVRIL/APRIL 2020 Parc Chanot • MARSEILLE • FRANCE

Elise EECKEMANN JdC Garden Trends Visitors Manager +44 208 216 3108 @ : eeeckeman@promosalons.com

Eva PASSMANN JdC Garden Trends Besuchermanagement +49 (0)221 13 05 09 05 @: e.passmann@imf-promosalons.de

Dani ESTEBAN JdC Garden Trends Visitors Manager +34 932 178 596 @ : marketing@promosalons.es

France et reste du monde Frédéric ROY Responsable acheteurs/ Buyers’ Manager +33 (0)1 77 92 96 71 - +33 (0)7 63 19 37 74 @: froy@infopro-digital.com

Manuela FORNARA JdC Garden Trends Visitors Managery +39 (0)2 43 43 53 20 @ : mfornara@salonifrancesi.it

Emeline SEGURA JdC Garden Trends Visitors Manager +32 (0)2 534 98 49 @ : esegura@promosalons.com

Vos contacts privilégiés vous accompagnent et vous aident à préparer votre visite. Your dedicated contacts will support and guide you to find customized solutions and I will be at your disposal all along your participation.

JOURNEESDESCOLLECTIONS.COM |

#jdcjardin

@jdc_jardin

35


Profile for INFOPRO DIGITAL

JdC Garden trends 2020 - Le Mag #4  

JdC Garden trends 2020 - Le Mag #4  

Profile for infopro