a product message image
{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

Édition pour I’EUROPE


Renouvele Ésaïe 44 : 3

2ème Anniversaire Église de Santander

5 et 6 octobre MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Avec la visite du Rév. Carlos Medina


ÉDITORIAL

EN REGARDANT DIEU Rev. José Arturo Soto B., Président international du MMM

« Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de Dieu » Hébreux 12 : 2.

Dieu ne change pas, il est le même aujourd’hui et

pour toujours. Il n’a jamais eu tort. Ce qu’Il a dit, Il l’a dit en tant que Maître et Seigneur de l’histoire, en tant que Souverain de toutes les choses. Il connaît le passé, le présent et l’avenir. Il est éternel et restera pour l’éternité. Il y a un principe qui est connu depuis les débuts du Mouvement Missionnaire Mondial : le principe de l’humilité, le principe de la simplicité. Quand cette Œuvre a commencé, malheureusement, beaucoup s’en sont moqués, et ont dit : cela ne va mener nulle part. Cependant, les débuts modestes ne doivent pas être sous-estimés. Dieu a enseigné à cette Œuvre le principe de la simplicité. Nous devons rester totalement dépendants de Dieu et de l’esprit d’humilité. Peu importe si Dieu vous bénit excessivement, s’Il vous donne des choses matérielles, et peut-être un peu de renommée. Apportez toujours tout cela aux pieds du Seigneur. Il est également très important de maintenir le principe de la communion et de la fraternité. La communion les uns avec les autres est un aspect essentiel pour recevoir la bénédiction de Dieu. De même, nous devons continuer à prêcher le message évangélique. Nous ne pouvons pas perdre de vue notre message, qui est centré sur le Christ. L’Évangile est une confrontation de l’homme pécheur avec le Dieu Très Saint et l’Unique qui peut pardonner le péché et

changer la vie. L’Évangile est un changement total. Notre engagement est envers Jésus-Christ et non envers les hommes. Un jour, nous devrons Lui rendre des comptes. Nous devons prêcher la sainteté, car « sans sainteté, personne ne verra le Seigneur ». Il est nécessaire de prêcher que la vie chrétienne se vit dans la sainteté. Et la sainteté se reflète de l’intérieur, mais inévitablement, elle doit être montrée à l’extérieur. Nous devons maintenir la vision que Dieu nous a donnée. Cette vision est mondiale. Le Mouvement Missionnaire Mondial est présent dans presque tous les blocs géographiques du monde. Nous accomplissons la grande mission : « Allez dans le monde entier proclamer la bonne nouvelle à toute la création » (Marc 16 : 15). Telle est la vision de l’Œuvre, et cela ne peut pas changer. Mes frères et sœurs, nous devons accomplir les desseins de Dieu et répandre la Parole du Christ. Bethel Televisión est également un instrument puissant à notre disposition. Sachez qu’il existe un signal de Bethel TV dans toute l’Europe, l’Afrique, l’Océanie, l’Asie et l’Amérique. Enfin, je veux dire à tous mes compagnons, dans ce saint ministère, que nous devons aussi reconnaître que le travail que nous accomplissons n’est qu’un complément dans le dessein complet de Dieu. Nous continuerons, avec l’aide de Dieu, à agir avec puissance en Jésus Christ. Amen.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz SEPTEMBRE 2019 / ÉDITION N° 788 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’adresses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rév. José soto Président Rév. Humberto Henao Vice-Président Rév. Rubén Concepción Secrétaire Rév. Rómuno Vergara Directeur Rév. Luis Meza Directeur Rév. Clemente Vergara Directeur Rév. Carlos Guerra Directeur

OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne France Argentine Gabon Aruba Ghana Australie Grèce Autriche Guatemala Belgique Guinea Ecuatorial Belize Guyana Français Bolivie Guyane Anglaise Bonaire Haïti Brésil Hollande Cameroun Honduras Canada Inde Chili Angleterre Colombie San Andrés (Colombie) Congo Saint-Martin Côte d’Ivoire Île Maurice Costa Rica Rodrigues Curaçao Îles Canaries (Espagne) Danemark Archipel d’Hawaï (États Équateur Unis) El Salvador Israël Espagne Italie États Unis Jamaïque Philippines Japon Finlande Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Horacio Cachay 388 - La Victoria - Lima 13 - Perú Imprimé en Serbia par Rotografika Ltd. Segedinski put 72 / 24000 Subotica / Republic of Serbia MOUVEMENT MISISONNAIRE MONDIAL office@rotografika.rs / www.rotografika.rs

4 Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


46

SOMMAIRE

LOUANGE

Retrouvez-nous dans www.facebook.com/impactoevangelistico

6.- Couverture LA BIBLE EST-ELLE FIABLE?

Certains prétendent que les Saintes Écritures sont pleines d'inexactitudes, d'erreurs et de lois dépassées. Rien n'est plus faux. 14.- Infographie 561 ANNEES DEPUIS LE PREMIER LIVRE IMPRIME : LA BIBLE. Vers l’année 1455, Gutenberg a inventé une presse à imprimer avec des lettres en métal qui pouvait être déplacée pour imprimer ce qu'il voulait. 16.- International POURQUOI Y A-T-IL AUTANT DE TUERIES AUX ETATS-UNIS ? Le monde se demande pourquoi la première puissance mondiale détient le record de victimes à cause des fusillades dans des endroits publics. 18.- Actualité LES MISSIONNAIRES DANS LE MONDE. La Journée mondiale des missions sera célébrée ce samedi 28 septembre dans toutes les églises du Mouvement Missionnaire Mondial. 20.- Enseignement LA LECON D’EBENE La Bible ne mentionne l'ébène qu'une seule fois. Pourtant, cette mention est transcendantale comme leçon pour les chrétiens. 22.- Jeunesse LES SYMPTÔMES DE LA FAIBLESSE SPIRITUELLE DES JEUNES Chaque jeune chrétien livre une bataille constante dans le domaine physique et spirituel. 24.- Musique JE VOUS AIME, MON SEIGNEUR ! Chanson composée par la compositrice Annie Sherwood Hawks, cet hymne a touché le cœur des croyants depuis 1872. 26.- Littérature L’APOCALYPSE, UN LIBRE

OUVERT POUR AUJOURD’HUI Pratique, édifiante, dévotionnelle, compréhensible et théologique, la publication du pasteur Luis M. Ortiz est une investigation détaillée de la dernière partie des Saintes Écritures. 30.- Héros de la foi L’OUVRIER INFATIGABLE William Farel, un croyant remarquable du XVIème siècle, est un grand exemple de christianisme actif. Il a été un instrument puissant du Christ. 34.- Biographie QUAND L’AMOUR RENAÎT Loin de chez lui pendant vingt ans, il s'est consacré à la recherche d'amours fugaces dans les bars et les tavernes, jusqu'à ce qu'une maladie le conduise à demander l'aide de Dieu. 40.- Apologétique LA PREDESTINATION (III) La Bible ne dit pas que Dieu prédestine les uns à être sauvés et les autres à être perdus, mais que les uns et les autres font leur propre choix. 42.- Entretien « IL FAUT PRESERVER LA DOCTRINE » Après 56 ans, le MMM réaffirme son objectif de conserver l'essence doctrinale qui est l'ADN de l'Œuvre dans le monde entier. 44.- Louange QUELLE EST LA MEILLEURE PROFESSION ? 46.- Louange OUVRIR SON OUIE POUR JESUS 48.- Louange IL ETAIT SEC… MAIS IL A REFLEURIT ! 50.- Evénements LE TRAVAIL D’EVANGELISATION DU MMM A TRAVERS LE MONDE 66.- Cartes NOS LECTEURS NOUS ECRIVENT

Septembre 2019 / Impacto évangélique

5


ARTICLE DE COUVERTURE

LA BIBLE ESTELLE FIABLE ? Certains prétendent que les Saintes Écritures sont pleines d'inexactitudes, d'erreurs et de lois dépassées qui frisent le ridicule pour une société moderne. Rien n'est plus faux. La Bible a été inspirée par Dieu et a été écrite sur une période d'environ 1500 ans par des hommes de différentes époques, conditions sociales et professions : depuis des fermiers, des pêcheurs et des bergers jusqu'à des prophètes, des juges et des rois. Josh McDowell & Sean McDowell (*)

MISISONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • EuropeMISISONNAIRE • Océanie • ÁfriqueMONDIAL • Asie 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Septembre 2019 / Impacto évangélique Septembre 2019 / Impacto évangélique

7 7


ARTICLE DE COUVERTURE

Avez-vous déjà lu un passage de la Bible et vous êtes-vous déjà demandé : qu’est-ce que cela signifie ? Ou peutêtre avez-vous compris le passage, mais vous vous êtes demandé : est-ce vraiment important pour nous aujourd’hui ? Et puis il y a les critiques d’aujourd’hui, qui se moquent de l’idée de prendre la Bible au sérieux. La Bible est un don de Dieu pour lequel nous devrions être très reconnaissants. Ce livre, qui est le Livre de Dieu, révèle des informations que nous n’aurions jamais connu autrement. Par exemple, il nous parle de la création des cieux et des étoiles, de la terre et du premier couple humain. La Bible est aussi un cadeau touchant parce qu’elle en-

MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

seigne quelque chose sur la personne qui l’a donnée, Dieu. Avec ce livre, Dieu a démontré qu’Il veut que nous le connaissions bien (Jérémie 9 : 24). En fait, la Bible nous aide à nous rapprocher de Lui. 1. La Bible a-t-elle été inspirée par Dieu ? Quand l’apôtre Paul a dit que « toute l’Écriture est inspirée de Dieu » (2 Timothée 3 : 16), il a utilisé un mot grec spécifique : dseópneustos, qui signifie littéralement « inspirée de Dieu » (dseós, Dieu ; pnéo, souffler). Jésus a fait référence aux Saintes Écritures lorsqu’il a dit aux pharisiens qu’ils faisaient un mauvais usage de l’enseignement


biblique : « Vous annulez ainsi la parole de Dieu [l’Écriture] au profit de votre tradition » (Matthieu 15 : 6). Paul a expliqué comment « la parole de Dieu a été confiée » au peuple juif (Romains 3 : 2). Pierre a dit qu’ « aucune prophétie de l’Ecriture n’est une affaire d’interprétation personnelle, car ce n’est jamais par une volonté d’homme qu’une prophétie a été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1 : 20-21). 2. La Bible contient-elle des erreurs ? Les théologiens chrétiens conservateurs affirment que

la Bible ne contient aucune erreur (inerrante). Lorsque tous les faits entourant les Saintes Écritures (telles qu’elles ont été écrites dans les originaux) sont connus et interprétés correctement, elles sont fidèles et vraies à tout ce qu’elles affirment. Les 66 livres de la Bible ont été écrits par près de 40 auteurs sur une très longue période (environ 1500 ans). Cependant, d’une manière miraculeuse, Dieu a rassemblé Sa Parole sous un seul thème : la rédemption de Dieu donnée à l’homme par Jésus Christ. Dieu a aussi exprimé Sa Parole dans une série de styles et de formes littéraires, depuis les lamentations de Jérémie jusqu’à la poésie exaltée d’Esaïe et des Psaumes. La Parole de Dieu est pleine de récits historiques, de paraboles, de lettres,

Septembre 2019 / Impacto évangélique

9


ARTICLE DE COUVERTURE

d’allégories, de métaphores, de comparaisons, de satires et d’hyperboles. Dieu assume le plein caractère de ceux par qui Il parle : la logique bien intégrée d’un savant (Paul, dans ses épîtres), la perspective sacerdotale d’un théologien (l’auteur d’Hébreux), le talent d’un poète-chanteur (David, dans les Psaumes), et le désespoir et la douleur d’un peuple (Jérémie, dans Lamentations). La vérité de Dieu est présentée par ses porte-parole humains, qui transmettent le message exact et sans erreur que Dieu veut que nous recevions. 3. La Bible est-elle précise ? Bien que les écrits originaux de la Bible ne contiennent aucune erreur, aucun des autographes n’existe aujourd’hui. Ce que nous avons, ce sont des copies de ce qui a été écrit à l’oriMISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

gine. Ceux qui ont fait les copies (scribes) ont fait tout leur possible pour copier avec précision, et si quelques erreurs ont été faites, les copies manuscrites futures ont reproduit ces erreurs. Les manuscrits plus anciens ont tendance à être plus précis parce qu’ils sont plus proches des originaux. Mais nous ne savions pas à quel point les copies de l’Ancien Testament étaient incroyablement précises avant la découverte des manuscrits de la mer Morte en 1947. Avant 1947, le manuscrit hébreu le plus complet que nous possédions datait de l’an 900 après Jésus-Christ. Cependant, avec la découverte de plus de 800 manuscrits dans les grottes à l’ouest de la mer Morte, nous avons eu accès à des manuscrits de l’Ancien Testament datés d’environ 125 avant Jésus-Christ par des paléographes. Ces manuscrits étaient mille ans plus anciens que tout autre manuscrit connu.


LA TRANSMISSION DE L’ANCIEN TESTAMENT (AT) Une des manières que Dieu a employées pour s’assurer que l’Ancien Testament a été correctement transmis a consisté à choisir, à appeler et à développer une nation d’hommes et de femmes qui ont pris le Livre de la Loi très au sérieux. Dieu a ordonné et inculqué au peuple juif un grand respect pour les Saintes Écritures. Entre le Vème et le IIIème siècle avant Jésus-Christ, une classe d’érudits juifs est née, appelés soferim, du mot hébreu « scribes ». Ces gardiens des Saintes Écritures hébraïques se consacraient à préserver soigneusement les anciens manuscrits et à en faire de nouvelles copies. Les soferim ont été éclipsés par les scribes talmudiques, qui ont protégé, interprété et commenté les textes sacrés d’environ 100 avant Jésus-Christ à 500 après Jésus-Christ. Les scribes talmudiques ont été suivis par les plus connus scribes massorétiques (d’environ 500 à 900 après Jésus-Christ). Les scribes talmudiques ont établi des disciplines strictes et détaillées pour la copie des manuscrits. Leurs règles étaient si rigoureuses que lorsqu’une nouvelle copie était complétée, elle recevait la même autorité que celle dont elle provenait, car ils étaient complètement convaincus qu’ils avaient une copie exacte.

Mais voici la partie intéressante : une fois que les manuscrits de la mer Morte ont été comparés à des copies manuscrites plus tardives, la Bible hébraïque alors en vigueur s’est révélée identique, mot pour mot, dans plus de 95 pour cent du texte. Les 5 pour cent restants consistaient principalement en des variations orthographiques. La plus grande découverte de manuscrits de tous les temps a révélé qu’après mille ans de reproduction de l’Ancien Testament, seules des variantes mineures sont apparues, dont aucune n’a altéré le sens clair du texte ni a remis en cause l’intégrité fondamentale du texte. 4. Ce que nous avons aujourd’hui, c’est vraiment la Parole de Dieu ? Aujourd’hui, notre Bible entière se compose de 39 livres

de l’Ancien Testament et de 27 livres du Nouveau Testament. Mais comment savons-nous que ce sont les livres inspirés de Dieu et qu’Il a préparés pour nous ? Est-il possible que d’autres livres divinement inspirés aient été négligés ? Comment savons-nous que nous avons tous les écrits inspirés de Dieu ? La liste des 66 livres acceptés comme parole inspirée de Dieu s’appelait canon. Le mot canon vient du mot grec kanon, qui signifie « règle » ou « principe ». En d’autres termes, il y avait un standard très élevé, un outil de mesure nécessaire pour accepter un livre comme « inspiré de Dieu ». Contrairement à ce que disent certains critiques modernes, les anciens dirigeants juifs et ecclésiastiques n’ont pas créé le canon. Ils ont simplement reconnu ou découvert quels livres étaient divinement inspirés dès le début du processus. Un écrit particulier ne recevait pas l’autorité d’être une Écriture simplement parce que les anciens dirigeants juifs ou chrétiens l’ont décidé. Au contraire, il était accepté par les dirigeants et le peuple parce qu’il était évident pour eux que Dieu Lui-même avait doté un tel écrit d’une autorité divine. Examinons quatre principes ou règles qui déterminaient si une lettre ou un livre devaient être reconnus comme divinement inspirés : • L’écrit devait avoir été écrit par un prophète ou un apôtre de Dieu ou quelqu’un lié à eux. • Le message du livre devait être en accord avec ce qui avait déjà été révélé par Dieu. • L’écrit devait montrer clairement la présence confirmative de Dieu.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

11


• Le livre devait être largement accepté par l’église dès le début. Vers l’année 300 avant Jésus-Christ et au plus tard en 150 avant Jésus-Christ, les 39 livres de l’Ancien Testament avaient déjà été écrits, rassemblés et officiellement reconnus comme des livres canoniques. Le texte hébreu de ces 39 livres était à l’origine divisé en 24 livres : cinq appartenaient à la Loi (de Moïse), huit aux Prophètes et onze aux Écrits. Entre 200 et 300 après Jésus-Christ, les dirigeants de l’église ont commencé à établir des critères pour la reconnaissance des écrits des apôtres considérés comme inspirés de Dieu. En 367 après Jésus-Christ, Athanase d’Alexandrie a fourni la première liste officielle des 27 livres du Nouveau Testament que nous avons aujourd’hui. Et à la fin du IVème siècle, il y avait déjà consensus. Les 27 livres ont été canonisés par les conseils d’Hippone (393 après Jésus-Christ) et de Carthage (397 après Jésus-Christ). Il ne s’agissait pas d’un groupe d’anciens membres de l’église qui a autorisé un recueil d’écrits religieux ; ils ont plutôt reconnu que ce recueil de livres contenait suffisamment de preuves pour affirmer que c’était la Parole de Dieu. 5. La Bible est-elle historiquement exacte et fiable ? Il y a ceux qui pensent qu’on peut faire confiance à la Bible en matière morale, mais pas en matière d’histoire. Cependant, beaucoup des vérités de la Bible ont leurs racines dans l’histoire. Par exemple, il est essentiel que Jésus ait été un personnage historique et que la résurrection corporelle soit une réalité historique. Paul a dit : « Si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est inutile, vous êtes encore dans vos péchés » (1 Corinthiens 15 : 17). La Bible révèle qui est Dieu, qui sont les êtres humains, comment ils se sont séparés de Dieu, et comment Il a établi Son plan rédempteur pour les guérir. Il est d’une importance vitale que ses paroles soient transmises avec précision de génération en génération. La question est donc : pouvons-nous être sûrs que ce que Dieu a inspiré et écrit a été réellement conservé en tant que témoignage précis de l’histoire ? Dieu a miraculeusement dirigé la transmission des Saintes Écritures pour s’assurer qu’elles se transmettent correctement d’une génération à l’autre. 6. Comment devrions-nous interpréter la Bible pour savoir ce qu’elle signifie pour nous aujourd’hui ? La Bible a été écrite à des époques et dans des lieux très différents de ceux du 21ème siècle. Il est vrai que l’Ancien Testament a été écrit entre 1500 et 100 avant Jésus-Christ. Les cultures étaient différentes, ce que les gens faisaient et comment ils s’exprimaient ne ressemblaient pas au langage et aux activités de notre monde moderne. Cependant, malgré toutes ces différences culturelles, la Bible reste très pertinente pour nous aujourd’hui. Pour interpréter et comprendre l’importance de la Parole dans nos vies, il est nécessaire de suivre un processus en deux étapes. La preMISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

mière consiste à déterminer ce que ces passages signifiaient pour ceux qui les ont dits ou écrits en premier, et ce qu’ils signifiaient pour ceux qui les ont entendus ou lus. Puisqu’elle a été écrite à différentes époques, nous devons comprendre son contexte historique ou culturel. Pour appliquer une vérité particulière à notre vie, nous devons comprendre les attitudes, les contextes, le mode de vie et la structure politique de l’époque à laquelle elle a pris naissance. Dans cette première étape, nous devons nous rappeler qu’il n’y a rien de dit ou d’écrit dans les Saintes Écritures qui ait été écrit ou dit directement à nous qui vivons au XXIème siècle. Moïse et les prophètes ont parlé aux enfants d’Israël. Jésus a parlé à ses disciples, à la foule et à diverses personnes. Quand les apôtres ont écrit les Évangiles et Paul, Pierre, Jacques et les autres ont écrit les autres livres du Nouveau Testament, ils ont écrit pour certains auditeurs ou lecteurs de leur temps. Par conséquent, notre première tâche consiste à interpréter ce qu’Il a voulu communiquer à ce moment-là. Mais vient ensuite la deuxième et très importante étape : comprendre l’universalité et la pertinence de la vérité que Dieu


ARTICLE DE COUVERTURE

LA TRANSMISSION DU NOUVEAU TESTAMENT

nous a révélée aujourd’hui. Ceci est vital quand il s’agit d’extraire le sens que Dieu donne au texte. Lorsque le lecteur impose son optique personnelle ou ses propres idées sur un passage, il est très facile d’avoir des points de vue différents et contradictoires sur une vérité particulière. Cependant, une grande partie de cela peut être évité si nous suivons un processus qui nous conduit à découvrir le sens d’une vérité de Dieu. Ce processus est appelé exégèse. Exégèse vient du mot grec exegéomai, qui signifie « faire connaître, expliquer l’enseignement et révéler ». C’est le mot que Jean utilise lorsqu’il affirme que Jésus nous a « fait connaître » Dieu (Jean 1 : 18). Faire l’exégèse d’un passage signifie qu’il faut comprendre le sens des mots et les replacer dans leur contexte (littéraire, historique et théologique). Si nous lisons un passage en dehors de ce contexte, nous risquons de comprendre le texte d’une manière différente. C’est ce que les chercheurs appellent l’eiségèse ou « la lecture d’informations dans un texte qui ne sont pas là ». C’est là que la plupart des erreurs d’interprétation se produisent ; et

S’il y avait des scribes hébreux experts qui faisaient des copies des manuscrits de l’Ancien Testament, il n’en était pas de même pour le Nouveau Testament. Il y a plusieurs raisons qui l’expliquent : 1) les dirigeants juifs officiels n’appuyaient pas le christianisme ; 2) les lettres et les récits diffusés par les auteurs du Nouveau Testament n’étaient pas considérés comme des Saintes Écritures officielles ; et 3) les documents n’ont pas été écrits en hébreu, mais en grec et en araméen. Par conséquent, les mêmes disciplines formelles n’ont pas été suivies dans la transmission de ces écrits d’une génération à l’autre. Dans le cas du Nouveau Testament, Dieu a fait quelque chose de nouveau pour s’assurer que Sa Parole soit correctement préservée. Les historiens évaluent la fiabilité textuelle de la littérature ancienne selon deux critères : 1) l’intervalle de temps entre l’original et la première copie, et 2) le nombre de copies disponibles du manuscrit. Par exemple, presque tout ce que nous savons aujourd’hui sur les exploits de Jules César dans les guerres des Gaules (de 58 à 51 avant Jésus-Christ) provient de dix copies manuscrites de l’œuvre de César, « Les guerres des Gaules ». La première de ces copies date d’un peu moins de mille ans après la rédaction de l’original. Notre texte moderne de l’Histoire de Rome de Tite-Live compte un manuscrit partiel et 19 copies très tardives, datées entre 400 et 1000 ans après l’écriture originale. En comparaison, le texte de l’Iliade d’Homère est beaucoup plus fiable. Environ 1757 copies manuscrites sont conservées aujourd’hui, avec une simple différence de temps de 400 ans entre la date de composition et la première de ces copies. Si nous utilisons cette norme acceptée pour évaluer la fiabilité textuelle des écrits anciens, le Nouveau Testament appartient à une catégorie spéciale. Aucun autre livre de l’Antiquité ne peut même atteindre sa fiabilité textuelle. Près de 25 000 manuscrits ou fragments de manuscrits du Nouveau Testament reposent dans des bibliothèques et des universités du monde entier dans des langues comme le copte, le latin et l’arménien. Parmi ceux-ci se trouvent près de 5800 manuscrits grecs du Nouveau Testament (plus de trois fois le nombre de copies de l’Iliade). Le plus ancien de ces manuscrits est un fragment de l’Évangile de Jean, conservé dans la bibliothèque John Rylands de l’Université de Manchester, en Angleterre. Ce manuscrit remonte à moins de 50 ans après que l’apôtre Jean eut écrit l’original. Il existe des preuves convaincantes qu’une partie récemment découverte de l’Évangile de Marc remonte au premier siècle. Nous pouvons être sûrs que les textes du Nouveau et de l’Ancien Testament ont été transmis à travers les siècles avec précision et exactitude.

une grande partie de cela peut être évitée si nous lisons un texte dans son contexte. Et ensuite, appliquer correctement sa vérité à notre culture et à notre vie personnelle. (*) Joslin « Josh » McDowell est un écrivain chrétien évangélique américain. Certaines de ses œuvres les plus connues sont Le facteur de la résurrection, Preuve nécessitant un verdict, C'est bon ou c'est mauvais ? et Les trompeurs. Sean est son fils et suit les traces de son père.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

13


7ème siècle

11ème siècle

Les premières presses à imprimer de types mobiles sont développées en Chine au moyen de lettres en terre cuite. Les lettres capitulaires ont été dessinées à la main.

Les arbres servent à produire le papier en Europe.

5ème siècle après Jésus-Christ Les Chinois inventent une technique d'impression sur toile avec une planche de bois (xylographie). Chaque page était accrochée pour qu'elle sèche.

13ème siècle Les Coréens fabriquent des presses mobiles en fonte, plus durables que l'argile.

15ème siècle

Vers 1440, Gutenberg développe la presse à imprimer moderne. Des années plus tard, il achève sa « Bible ».

1863

Papier

William A. Bullock obtient le brevet pour l'impression de livres sur papier continu (hectographie). Sur chaque page il y avait 42 lignes imprimées sur deux colonnes.

1886

La linotype d'Ottmar Mergenthaler est le premier système de composition de texte automatique.

1904

La technique de lithographie atteint son apogée avec l'impression offset, utilisée aujourd'hui.

Les livres sont faits depuis des milliers d'années, mais ils n'ont pas toujours ressemblé à ceux avec les pages et les couvertures auxquelles nous sommes habitués. Les premiers livres étaient des rouleaux de papier ou de peaux d'animaux, appelés rouleaux. Au XVème siècle, à l'époque de la Renaissance, la quantité d'idées nouvelles et passionnantes dans le domaine des sciences et de l'art a considérablement augmenté. Vers 1455, un fabricant de machines allemand appelé Johannes Gutenberg a inventé une presse à imprimer avec des lettres en métal qui pouvait être déplacée pour imprimer ce qu'il voulait. Il était facile de faire des copies de livres au lieu d'en faire une par une. Le premier livre imprimé et vendu en Europe a été un exemplaire de la Bible. Pendant des centaines d'années, jusqu'à l'invention de l'impression numérique, les livres étaient encore imprimés avec des lettres en métal et des presses à imprimer.

561 ans du premier livre imprimé :

LA BIBLE La Bible est considérée comme le premier livre à avoir été imprimé à grande échelle en utilisant le système de presses mobiles. MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


5ème siècle avant Jésus-Christ Les Romains utilisent des sceaux qu'ils impriment sur des objets en argile.

Le 23 février 1455, l'impression de la Bible de Gutenberg, le premier livre imprimé avec des caractères mobiles, a été achevée.

LA BIBLE REINA-VALERA OU BIBLE DEL CÁNTARO Cette version bien connue de la Bible, qui a été largement diffusée pendant la Réforme protestante du XVIème siècle, est l'une des plus acceptées par les églises chrétienne et évangélique du monde hispanique.

Vis

Outil d'encrage

Septembre 2019 / Impacto évangélique

15


INTERNATIONAL

POURQUOI Y A-T-IL AUTANT DE TUERIES AUX ETATS UNIS ? Le monde se demande pourquoi les États-Unis, première puissance mondiale, ont le record de victimes à cause des fusillades perpétrées dans des endroits publics ? Depuis le début de l’année et jusqu'à présent, il y a eu plus de 251 attaques dans diverses villes. (*) Le débat qui a toujours lieu après les tueries aux

États-Unis est celui du contrôle des armes à feu. Pourquoi un jeune homme de 21 ans, qui vient d’avoir l’âge légal pour acheter de l’alcool, peut-il acquérir, avec une procédure mineure, un fusil semi-automatique, une arme de guerre capable de tuer en quelques minutes ? Il n’y a aucune logique dans la réponse. La seule variable qui peut expliquer le taux élevé de fusillades de masse aux États-Unis c’est la quantité stratosphérique d’armes entre les mains de fanatiques et de psychopathes. Alors, il y a la question de savoir pourquoi, malgré les bains de sang continus, les législateurs n’obtiennent jamais la majorité pour limiter l’accès massif aux armes à feu ? Les États-Unis, pays des cowboys du Far West, est la société la plus armée du monde, avec en moyenne un fusil ou un pistolet par habitant (environ 300 millions). En d’autres termes, les Américains représentent environ 4,4 % de la population mondiale, mais ils possèdent 42 % des armes du monde. Selon une étude menée par les chercheurs Franklin E. Zimring et Gordon Hawkins, de l’Université de Californie, aux États-Unis entre 2002 et 2014, 133 fusillades ont été enregistrées en masse. Il y a eu deux fusillades en Finlande pendant la même période ou dix-huit personnes ont perdu la vie, en Suisse il y a en eu une, dans laquelle quatorze personnes MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

sont décédées. La différence est claire. En 2013, les décès liés aux armes à feu aux États-Unis comprenaient 21 175 suicides ; 11 208 homicides et 505 décès dus aux tirs accidentels. Cette même année au Japon, un pays qui a un tiers de la population des États-Unis, les armes à feu n’ont fait que treize morts. Cela signifie qu’un Américain est 300 fois plus susceptible de mourir des suites d’une arme à feu qu’un Japonais. Aux États-Unis, le taux de possession d’armes à feu est 150 fois supérieur à celui du Japon. L’écart entre 150 et 300 montre que les statistiques sur la possession d’armes à feu par contre n’expliquent pas pourquoi les États-Unis sont différents. D’autres enquêteurs pensent que derrière la fusillade au Texas, il s’agit d’un évident crime de haine raciale. Voici la dra-


matique réalité aux États-Unis, en état d’alerte comme le reste du monde à cause du djihadisme, les inquiétudes concernant le terrorisme de groupes ou d’individus fanatisés avec une idéologie d’extrême droite ont monté en flèche. En fait, des voix accusent le président Donald Trump d’avoir alimenté ces massacres avec son discours incendiaire contre les immigrants et les minorités. Depuis la campagne électorale de 2016, le président américain n’arrête pas d’appeler des immigrés mexicains, des « terroristes », aux musulmans « violeurs » et « trafiquants » et a évité de condamner les actes de suprémacistes blancs. De plus, il insulte constamment les minorités et a renvoyé « dans leur pays » des législateurs américains de religion afro-américaine, porto-ricaine, soudanaise ou musulmane.

Les auteurs de meurtres aveugles aux États-Unis ont des motivations et des intentions très différentes, mais, pour la plupart, ils partagent certains traits comme le fait d’être des hommes, jeunes et blancs. Donald Trump et les politiciens qui résistent à un contrôle plus strict de la vente d’armes de type militaire attribuent généralement ces attaques aux problèmes de santé mentale des auteurs. Cependant, les analyses du FBI montrent que seulement 25 % des agresseurs ont reçu un diagnostic de problèmes de santé mentale et qu’il ne s’agit généralement pas de personnes vivant isolément. (*) Avec des extraits de l’Internet.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

17


ACTUALITÉ

LES MISSIONNAIRES DANS LE MONDE La Journée mondiale des missions sera célébrée ce samedi 28 septembre dans toutes les églises du Mouvement Missionnaire Mondial, et cet événement important sera diffusé par différents médias. MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


« On ne peut pas penser à cette organisation sans penser à l’oeuvre missionnaire. Allons dans les nations et dans le monde pour que le travail missionnaire ne s'arrête pas.»

Chaque année, l’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial choisit le dernier samedi de sep-

tembre pour réaliser un jeûne général afin d’élever un cri de prière pour tous les missionnaires du monde, ainsi que pour motiver les croyants à suivre l’appel missionnaire. La veille de cette activité, le président international du MMM, le Rév. José Arturo Soto, donnera un message à toutes les congrégations, soulignera l’importance du travail missionnaire et annoncera le slogan officiel de la Journée Mondiale des Missions 2019. Cette annonce sera transmise par Bethel Télévision et partagée par les réseaux sociaux des congrégations. Cet événement d’une grande importance pour

l’Œuvre convoque chaque année des milliers de congrégations des cinq continents qui se rassemblent dans un seul but: prier le Seigneur pour les champs de mission et pour tous les ouvriers qui apportent l’Évangile dans les lieux les plus lointains et les plus dangereux du monde. Nous demandons aussi à Dieu de continuer à appeler d’autres ouvriers à rejoindre les rangs de la mission qui nous a été confiée : « Allez dans le monde entier proclamer la bonne nouvelle à toute la création », Marc 16:15. De plus, grâce à une contribution spéciale, il sera possible d’acquérir de nouveaux terrains, de construire des églises, de fonder des maisons d’enfants, de créer des écoles et de payer les dépenses des missions établies dans le monde entier. Depuis ses débuts, le Mouvement Missionnaire Mondial a des racines missionnaires. Le fondateur, le Rév. Luis M. Ortiz, a capturé ce sentiment dans le poème : « Avancez semeur, votre semence germera aussi en bonne terre et avec joie vous reviendrez avec votre gerbes et le divin Labrador vous récompensera ! » Actuellement, le travail du MMM a été établi dans 73 pays, Abu Dhabi, l’Ouganda, la République démocratique du Congo, la Martinique et la Nouvelle-Zélande sont les derniers pays à envoyer des missionnaires. Matthieu 9 : 38 dit : « Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson » et le MMM suit le mandat biblique depuis sa fondation. L’année dernière, dans son message à ce jour, le Rév. José Arturo Soto, notre président, a souligné le caractère missionnaire du MMM. « Pendant 60 ans, nous nous sommes tous concentrés sur l’ouvre missionnaire à faire », a-t-il dit. « On ne peut pas penser à cette organisation sans penser à l’oeuvre missionnaire. Allons dans les nations et dans le monde pour que le travail missionnaire ne s’arrête pas », a-t-il dit.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

19


ENSEIGNEMENT Le bois d’ébène noir est dénommé hobní, en hébreu et en Égypte, il est également appelé hbny. Ce terme signifie littéralement « pierre » ou « pierre de bois », en raison de sa solidité extraordinaire. Le nom générique « Diospyros » dérive du grec et est étymologiquement « grain ou fruit de Dieu ». Il existe de nombreuses espèces d’arbres d’ébène, à la fois en Asie et en Afrique, bien que toutes n’aient pas un bois aussi sombre et uniforme. Dans les temps anciens, les navires marchands de Tyr importaient de l’ébène et de l’ivoire au large des côtes de l’océan indien, car les Phéniciens faisaient du commerce avec de tels produits. Sa couleur noire intense, ainsi que sa haute densité et son polissage facile, lui ont permis de se combiner avec de l’ivoire blanc, créant un contraste très apprécié en marqueterie et ornementation. Les ébènes appartiennent à la famille des Ebenaceae et atteignent généralement 20 à 30 mètres de haut, ont un large couvert et un tronc épais, ont une écorce claire (aubier) qui entoure un duramen noir, ce qui constitue le bois précieux Ébène. À partir de l’écorce d’ébène on peut trouver différents produits tels que des manches de couteau, des brosses, des outils, des instruments de musique tels que clarinettes, des pièces d’échecs, les touches noires du piano, des figures d’animaux divers, etc. Du XIIIème siècle jusqu’au baroque, l’ébène a été utilisé en Europe pour développer des objets de luxe tels que des meubles avec placage noir (d’où le terme ébénisterie) et des bureaux sophistiqués. L’essor du commerce de l’acajou, au XVIIIème siècle, a provoqué l’abandon progressif de l’ébène. Les feuilles de l’ébène authentique (Diospyros ebenum) sont lancéolées, vert foncé et disposées alternativement sur les tiges. Les fleurs sont également généralement verdâtres et les fruits sont disposés en baies rondes et jaunâtres. Cependant, il existe une grande variété d’espèces différentes qui, parfois, sont regroupées sous le même nom commun. Par exemple, les dénommés « ébène de Ceylan ou Bombay » regroupent D. bupru, D. ebenaster, D. ebenum, D. melanoxylon, D. peregrina, D. silvatica, etc. « L’ébène de Manille » correspond aux espèces D. ebenaster, D. philippensis et D. nigra. Mais il y a aussi « l’ébène des Philippines », « l’ébène verte de l’Inde », « l’ébène blanche », « l’ébène du Gabon », « l’ébène de Madagascar », « l’ébène rouge de l’île Maurice », etc., chacun d’eux avec leurs espèces distinctes respectives. Cette variété d’ébène nous donne l’idée de la grande diversité entre ébène et bois. Dans le livre d’Ézéchiel 27 : 15, l’ébène est mentionnée pour la seule fois au sujet du riche commerce

MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

LA LEÇON D'EBENE La Bible ne mentionne l'ébène qu'une seule fois: dans le livre d'Ézéchiel (Ézéchiel 27 : 15). Pourtant, cette mention est transcendantale comme leçon pour les chrétiens. (*)


maritime et de la splendeur de la ville portuaire de Tyr. Dans ce chapitre du prophète Ézéchiel, il est dit que, malgré toute sa grandeur et son luxe, les habitants de cette ville ont montré une indifférence presque absolue aux normes morales les plus élémentaires. La chose la plus importante pour eux était le commerce et la richesse matérielle que leur fournissait le commerce, bien que pour les obtenir, ils se comportaient selon une morale douteuse. Ils se sont déifiés, croyant que leur abondance et leur bien-être dépendaient exclusivement d’eux. Ils ont tout oublié de Dieu et les conséquences ont été fatales.

La ville de Tyr a été effacée de la carte. La leçon est claire : chaque société qui tourne le dos au Très-Haut et s’oppose consciemment à sa volonté, même si elle vit en période de prospérité matérielle, verra ses jours comptés. Tôt ou tard, elle disparaitra. Aujourd’hui, beaucoup de gens ne croient pas en Dieu, mais Il continue de contrôler les fils de l’histoire et jugera finalement le monde avec justice.

(*) Pris de www.protestantedigital.net

Septembre 2019 / Impacto évangélique

21


LES SYMPTÔMES DE LA FAIBLESSE SPIRITUELLE DES JEUNES Steven López

Chaque jeune chrétien livre une bataille constante dans le domaine physique et spirituel. La seule façon de rester spirituellement victorieux est de rester forts, avec une foi vigoureuse dans leur vie spirituelle ; mais certains jeunes tombent dans une fausse spiritualité. MISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


JEUNESSE sibilité d’entendre et d’obéir à la voix de Dieu. Sinon, on devient spirituellement faible et on devient une proie facile pour l’ennemi. Nombreux sont les symptômes d’une personne ayant une faiblesse spirituelle. Orgueil. L’humilité est la caractéristique principale du chrétien et l’orgueil est le premier signe de sa faiblesse spirituelle. Quand le jeune homme perd son humilité, l’orgueil commence à parler plus fort. Il ne reconnaît pas ses propres fautes, au contraire, son regard se fixe sur les erreurs des autres et les imite sans discernement. Égoïsme. Il perd sa sensibilité, il n’a plus besoin d’un autre, il se soucie davantage de ses propres intérêts. Il est même indifférent à ceux qui souffrent. Si avant, il y avait l’engagement d’évangéliser, maintenant il l’évite. Foi indéfinie. Le jeune homme se reconnaît facilement à son incohérence dans ses croyances. S’il avait auparavant une foi indéfinie, aujourd’hui un petit obstacle suffit pour le faire douter voir même renoncer. Il devient facilement influençable par les courants du monde. Il ne jeûne pas et ne prie pas comme avant. La prière du jeune croyant, affecté par cette situation, est froide et mécanique. Le jeûne devient difficile. La persévérance dans le jeûne diminue, parce que la communion est loin de Dieu. Pendant le service, au moment de la recherche de Dieu, il ne parvient pas à s’entendre et ouvre fréquemment les yeux.

Marcher selon l’esprit, c’est avoir la pleine communion avec Dieu et nourrir la foi par la Parole de Dieu et la prière. Ces pratiques sont essentielles pour développer l'intimité avec Dieu et, par conséquent, pour avoir la sensibilité d'entendre et d'obéir à la voix de Dieu. Certains êtres humains prétendent remplir le grand vide de leur cœur de choses extérieures, comme le faux bonheur basé sur l’argent, la maison de luxe ou être entourés de gens riches, etc. Avec le temps, quand tout est irrémédiablement terminé, la situation intérieure est pire qu’au début. Il en va de même pour les chrétiens. Le début est encourageant et prometteur, mais en négligeant les principaux piliers de la foi, on tombe dans une spiritualité déprimante et vide qui fait que beaucoup ne réalisent pas que leur fin sera tragique. Marcher selon l’esprit, c’est avoir la pleine communion avec Dieu et nourrir la foi par la Parole de Dieu et la prière. Ces pratiques sont essentielles pour développer l’intimité avec Dieu et, par conséquent, pour avoir la sen-

La peur et le doute. Le jeune est facilement bordé par les plaisirs du monde, le découragement s’installe et les pensées négatives augmentent. Il devient une victime des dons du diable. Découragement à lire la Bible. Chaque fois qu’il ouvre la Bible pour la lire, il se sent fatigué et découragé. Il abandonne facilement la lecture et cherche des moyens de trouver de la satisfaction dans d’autres alternatives. Mauvais yeux. Il perd sa vision spirituelle, il appelle tout ce qui est bon mauvais et vice versa. Il passe son temps à juger les autres. Il n’accepte pas la réprimande, mais, lorsqu’on attire son attention, il cherche à être une victime. Il oublie complètement le soin de Dieu dans la réprimande.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

23


MUSIQUE

JE VOUS AIME, MON SEIGNEUR ! Hymne composé par la compositrice Annie Sherwood Hawks, cet hymne a touché le cœur des croyants depuis 1872. Inspiré par la louange de la présence de Dieu, il apporte paix et sérénité à tous ceux qui le chantent. Centré sur la nécessité de compter sur la présence de Jésus-Christ en tout temps, l’hymne « Je vous aime, mon Seigneur ! » reflète dans ses quatre strophes le désir d’une relation personnelle avec Dieu qui guidera la vie des croyants. Écrit en juin 1872 par la compositrice américaine Annie Sherwood Hawks, c’est aussi une chanson dévotionnelle qui offre sérénité et paix à tous ceux qui la chantent. En ce qui concerne l’origine de cette composition, son auteure a révélé à une occasion : « Je me souviens que c’était un matin lumineux, quand j’étais chez moi occupée aux tâches domestiques et j’ai senti la présence du Créateur. À ce moment-là, je me demandais comment on pouvait vivre sans Lui, que ce soit dans la joie ou dans la douleur et les paroles me sont venues à l’esprit pour réaliser la louange Je vous aime, mon Seigneur ! » Hawks a remis le poème terminé au révérend Robert Lowry, son pasteur et mentor dans la production de chansons pour la gloire du Christ, qui a mis les versets en musique et ajouté un chœur pour le rendre plus utile. Puis, sous l’impulsion de Lowry, éminent compositeur de chants chrétiens, il apparaît dans un recueil d’hymnes qui a été édité pour un événement religieux tenu en novembre 1872 à Cincinnati. UNE POÉTESSE NOTABLE

Née à Hoosick le 28 mai 1835, Annie Hawks a créé plus de quatre cents compositions spirituelles. Enfant, alors qu’elle faisait ses premiers pas dans l’Evangile, elle monMISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


JE VOUS AIME, MON SEIGNEUR ! 1 Je vous aime, mon Seigneur ! Habitez en moi, et je serai vainqueur par la foi en vous.

4 Oh ! Mon grand bienfaiteur, en tentation ; donnez-moi du courage et de la protection.

2 Je vous aime, mon Seigneur ! mon Sauveur ! Oh, faites de moi Votre serviteur.

CHŒUR Je vous aime, oui, je vous aime, J'ai toujours aspiré à vous ; Bénissez-moi maintenant, Je viens à vous.

3 Seigneur, montrez-moi votre volonté oh, remplissez-moi de votre grand amour.

trait un don spécial pour exprimer ses sentiments pour le Rédempteur par la lyrique. À quatorze ans, la fidèle adepte du Sauveur fait publier ses premiers poèmes dans un journal. Adulte, après avoir épousé Charles Hial Hawks, l’auteure déménage en janvier 1865 à New York, dans le quartier de Brooklyn, où elle rencontre le serviteur Lowry dans une église locale et le rejoint. Puis, avec son soutien, elle s’est consacrée à la production continue d’une série de poèmes pour Dieu qui font aujourd’hui partie de son large héritage et sont chantés principalement dans les écoles dominicales. En 1888, impressionnée par la notoriété de « Je vous aime, mon Seigneur ! » et émue par la mort de son mari, Hawks a réfléchi sur la popularité de sa chanson et dit : « Au début je ne comprenais pas pourquoi cette chanson avait tant touché les cœurs des croyants. Cependant, sous la douleur de la grande perte que j’ai subie, j’ai pu comprendre la puissance réconfortante des paroles que le Seigneur m’a permis d’écrire ». Remarquable poète du XIXème siècle, la servante Hawks est morte le 3 janvier 1918 dans le comté de Bennington, situé dans l’État du Vermont, après avoir lutté pour la bonne foi et prêché la Parole de Dieu par ses hymnes. Aujourd’hui, son œuvre évangélique a un énorme impact mondial et motive les hommes et les femmes du Créateur à l’adorer avec émotion et exaltation.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

25


LITTÉRATURE

L’APOCALYPSE, UN LIVRE OUVERT POUR AUJOURD'HUI Pratique, édifiante, dévotionnelle, compréhensible et théologique, la publication du pasteur Luis M. Ortiz est une investigation détaillée de la dernière partie des Saintes Écritures. Soutenu par la Parole de Dieu, il réfléchit sur l'avenir qui attend l'humanité. Dans la prophétie biblique, il y a une loi qui s’appelle la « loi de double référence ». En d’autres termes, la même prophétie peut avoir deux applications, une proche et une lointaine. Cette phrase peut donc avoir une double application : littérale et dispensationnelle. L’application littérale serait le premier jour de la semaine, le dimanche que les premiers chrétiens appelaient « le Jour du Seigneur ». Ignace, évêque d’Antioche, qui a vécu au temps des Apôtres, de 30 à 107 après Jésus-Christ, a écrit : « Tout disciple du Christ doit observer le Jour du Seigneur, car c’est le jour de la résurrection ». Dans leur application dispensationnelle, les prophètes et les apôtres, en mentionnant « le Jour du Seigneur » dans leurs prophéties, faisaient référence au temps de la seconde venue du Christ. Théologique, dévotionnelle, pratique, édifiante et compréhensible, la publication « L’Apocalypse, un livre ouvert pour aujourd’hui » est une étude rigoureuse et détaillée du dernier livre des Saintes Écritures. Écrit par le révérend Luis M. Ortiz Marrero, fondateur du Mouvement Missionnaire Mondial, le livre a été republié en avril 1993 et est basé sur les conférences prophétiques données par le missionnaire dans son vaste travail pastoral. Le chapitre 6 de l’Apocalypse est comme un aperçu des événements de la Grande Tribulation, la 70ème semaine de la prophétie de Daniel. Dans ce chapitre, six des sept sceaux du livre que Jésus a pris en Ses mains sont ouverts. Il est à noter que le septième sceau introduit les sept trompettes, et que la septième trompette introduit les sept coupes. Les sceaux, les trompettes et les coupes sont trois séries du jugement divin qui sera déversé sur l’humanité.

MOUVEMENT MISISONNAIRE MISIONERO MUNDIAL MONDIAL 26 MOVIMIENTO Amérique• Europa América • Europe• Oceanía • Océanie• África • Áfrique • Asia • Asie

La main du Père nous a donné « l’Agneau de Dieu » pour nous racheter, et maintenant la main du Père donne à la main percée de « l’Agneau offert en sacrifice » le livre scellé pour exécuter la rédemption de toute la création. Publié à l’origine en deux volumes - le premier imprimé en 1984 et le second en 1988 - l’ouvrage du frère Ortiz comporte vingt-six chapitres dans lesquels le contenu du livre prophétique du Nouveau Testament est soigneusement examiné. Entièrement soutenu par la Parole de Dieu, il offre aussi une interprétation claire de l’avenir qui est sur le point de se réaliser.


Première Bête (Antichrist), et de la Deuxième Bête (Anti-Saint-Esprit). LA DOCTRINE DU CHRIST

Le Seigneur Jésus-Christ a prophétisé que dans les derniers jours « de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront ; ils feront de grands prodiges et des signes miraculeux au point de tromper, si c’était possible, même ceux qui ont été choisis » (Matthieu 24 : 24). Il y en a toujours eu ; de nos jours, il y en a aussi ; demain il y en aura de même. Cependant, cela n’a jamais été et ne sera jamais comme dans cette calamiteuse occasion de la Grande Tribulation. En ce moment, le Dragon, Satan, est jeté à la terre, la Première Bête émerge de la mer, et la Deuxième Bête émerge de la terre, pour compléter une trinité maudite composée du Dragon, de Satan (Anti-Dieu), de la

Destinée à ceux qui croient et font confiance à l’Evangile, qui, selon l’auteur, ont le privilège de connaître les mystères du royaume des cieux, l’enquête du fondateur du MMM explique aussi, d’une manière méticuleuse, la signification des symboles et des nombres qui apparaissent dans l’Apocalypse. Il expose également, sous la direction du Saint-Esprit, les thèmes les plus controversés de cette partie de la Bible. C’est la neuvième et dernière parenthèse du livre de l’Apocalypse, qui couvre jusqu’au verset dix, y compris les Noces de l’Agneau. Le système religieux diabolique, babylonien, païen, catholique, romain, œcuménique, apostat, mystère babylonien, mère des prostituées et des abominations de la terre a été détruit par l’Antichrist et ses associés européens à mi-chemin dans la Grande Tribulation. La « grande ville », siège du système religieux, c’est-à-dire Rome, est également détruite dans la dernière moitié de la Grande Tribulation. Le conflit des siècles est dans sa phase finale. Le Dragon, l’Antichrist et le Faux Prophète organisent fébrilement la confrontation culminante d’Armageddon. Sur Terre, il y a des pleurs, des lamentations, des malheurs et du désespoir. Aidé par le Roi des rois et Seigneur des seigneurs, le révérend Ortiz analyse également dans son texte la participation du Christ à la consommation de la rédemption. Telle une torche qui brille au milieu des ténèbres, le prédicateur, né à Porto Rico le 26 septembre 1918, montre que le Sauveur travaille avec des dates exactes et que les temps, les événements et l’histoire sont soumis à Sa Parole. Dans les sept premiers versets de ce vingtième chapitre du livre de l’Apocalypse, l’expression « mille ans » est men-

Septembre 2019 / Impacto évangélique

27


LITTÉRATURE

tionnée six fois. Dieu s’est occupé et continue de s’occuper de la race humaine sur la base de Dispensations ou d’Âges. Une Dispensation est une période de temps pendant laquelle Dieu met l’homme à l’épreuve selon la révélation reçue de Dieu et la responsabilité qui lui a été confiée. Les Dispensations déjà passées sont au nombre de cinq : Innocence, Conscience, Gouvernement humain, Promesse, et Loi. Nous sommes en train de MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

conclure la Dispensation de Grâce (de l’Évangile, de l’Église, du Saint-Esprit). La présente Dispensation prendra fin avec le soulèvement de l’Église, qui aura lieu très bientôt. UN LIVRE MERVEILLEUX

Au début de son œuvre, le serviteur Ortiz avertit que : « Satan ne veut pas que nous examinions ce merveilleux livre


Une Dispensation est une période de temps pendant laquelle Dieu met l'homme à l'épreuve selon la révélation reçue de Dieu et la responsabilité qui lui a été confiée. Les Dispensations déjà passées sont au nombre de cinq : Innocence, Conscience, Gouvernement humain, Promesse, et Loi. Nous sommes en train de conclure la Dispensation de Grâce (de l'Évangile, de l'Église, du Saint-Esprit). La présente Dispensation prendra fin avec le soulèvement de l'Église, qui aura lieu très bientôt.

de l’Apocalypse. Il a fait croire à beaucoup de gens qu’il s’agit d’un livre difficile, qu’il est préférable de ne pas le lire. Mais quand on commence à étudier avec l’illumination et l’onction du Saint-Esprit, le livre de l’Apocalypse est justement cela, une révélation. C’est un livre ouvert pour aujourd’hui qui nous dit ce qui nous attend dans ce monde ». Pendant tous les âges, la présence du péché a rendu ineffi-

caces tous les efforts humains pour forger un monde meilleur. Éducateurs, sociologues, philosophes, scientifiques, politiciens, législateurs, dirigeants, religieux ; tous l’ont souhaité et ont travaillé et travaillent sur cette voie. Mais tous ces efforts combinés ont été infructueux. Quand il y a des progrès dans le domaine de la santé publique, un nouveau fléau apparaît ; quand l’économie est quelque peu renforcée, une crise se produit ; quand on entame une reconstruction, une révolution commence ; quand les accords de paix sont signés, une guerre éclate ; quand l’honnêteté publique est proclamée, la tromperie et la corruption se manifestent. La publication « L’Apocalypse, un livre ouvert pour aujourd’hui » a été conçue pour comprendre vastement les événements de la fin. En ce sens, Luis M. Ortiz, décédé le 25 septembre 1996, a témoigné de son vivant que Dieu lui a permis de l’achever après un travail ardu dans lequel, assis devant une machine à écrire tout en adorant Jésus Christ, il a éprouvé la puissance du Seigneur. La race humaine, après la défaite et l’échec du Premier Adam, est une race déchue, désemparée, pécheresse, corrompue, rebelle, avec une sentence de mort physique et éternelle. Mais après la victoire du dernier Adam, quiconque se repent de ses péchés et croit au Seigneur est élevé, restauré, pardonné, purifié et transformé, changé en une créature nouvelle, et délivré de la mort éternelle. Cependant, puisque Satan est « le dieu de ce monde », et que ce « monde est plongé dans le mal et va de mal en pire », il y a une lutte entre la chair et l’esprit, le « vieil homme » et le « nouvel homme », et la mondanité et la sainteté ; tout cela est permis et nécessaire pour que nous puissions vaincre et croître en le Seigneur. Mais dans la Nouvelle Terre (le millénaire) il n’y aura ni Satan, ni démons, ni péché ; absolument rien de négatif. Ce sera une Terre Nouvelle « où la justice demeure ».

Septembre 2019 / Impacto évangélique

29


HÉROS DE LA FOI

L'OUVRIER INFATIGABLE Emma Bevan

Guillaume Farel, un croyant remarquable du XVIème siècle, est un grand exemple de christianisme actif. Il a lutté, jour et nuit, pendant près de quatre décennies, entre les montagnes et les vallées de la Suisse, avec l'intention de faire connaître la Parole de Dieu. W. Farel a été un instrument puissant du Christ, qui a favorisé l'expansion de l'Evangile du Christ. Dans les Alpes, près de la ville de Gap, dans le sud-est de la France, a commencé en 1489 l’histoire d’un homme juste qui ne cherchait pas de plus grand honneur que d’être un ouvrier de Dieu, et qui ne désirait aucune autre joie que d’entendre le Seigneur être glorifié. Né dans une famille croyante, il s’appelait Guillaume Farel. Il a découvert Jésus avec les enseignements de ses parents et, dès son plus jeune âge, il a manifesté une grande volonté de suivre les traces du Créateur. Dans son enfance, Farel a commencé à se former pour devenir une personne instruite, capable d’écrire des livres et de prêcher la Parole du Rédempteur. En 1509, il a persuadé son père de l’envoyer étudier à l’Université de Paris. Avide de connaissances bibliques, il a pris des cours particuliers de latin, de grec et d’hébreu à la prestigieuse Université de la Sorbonne.

MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Dans son enfance, Farel a commencé à se former pour devenir une personne instruite, capable d'écrire des livres et de prêcher la Parole du Rédempteur. En 1509, il a persuadé son père de l'envoyer étudier à l'Université de Paris. Avide de connaissances bibliques, il a pris des cours particuliers de latin, de grec et d'hébreu à la prestigieuse Université de la Sorbonne. De plus, il a rencontré le serviteur James Faber, un chercheur des Saintes Écritures, qui détestait l’idolâtrie de l’église traditionnelle. Touché par la position de Faber contre le péché, Guillaume a écouté ses conférences, a participé à ses cours, l’a suivi d’église en église pour adorer le Très Haut, et est devenu l’un de ses disciples les plus proches. En mars 1519, en travaillant en tant que professeur d’art et professeur de philosophie après sa formation universitaire, il a été témoin de la façon dont son maître, par sa foi en Dieu, a découvert la vraie doctrine du Sauveur et a commencé à répandre l’Evangile. Convaincu par les fondements irréfutables du christianisme, le futur réformateur, après avoir entendu l’adoration authentique au Créateur dans la bouche de Faber, a étudié la Bible en profondeur et avec grand soin. Il a également lu l’histoire des premiers jours du christianisme et a découvert le pouvoir transformateur du message du Messie. Il s’est ensuite élevé contre le catholicisme parce qu’il promouvait le paganisme par des cérémonies et des rites de vénération d’images, de saints et de vierges. UN PROMOTEUR DE L’ÉVANGILE

En 1521, élevé par Dieu comme promoteur de la vérité, le missionnaire français a commencé son œuvre d’évangélisation dans la ville de Meaux, située tout près de Paris, où il a partagé le pain de vie dans les rues et sur les marchés, et a annoncé d’une voix de tonnerre que l’humanité devait se détourner du mal et suivre Jésus Christ. Cependant, sa prédication notable, fondée sur les Saintes Écritures, a suscité la haine des autorités ecclésiastiques, qui l’ont forcé à fuir en 1523 avant d’être expulsé. Après avoir quitté Meaux, l’évangélisateur est revenu à Paris et a dénoncé ouvertement les déviations de l’Église catholique. Immédiatement, il est rentré chez lui. Et dès son arrivée dans son village, il a répandu la Parole, sur la voie publique, dans les champs, dans les moulins, dans les enclos, au bord du fleuve et sur les pentes des montagnes. Partout où deux ou trois personnes pouvaient se réunir

Septembre 2019 / Impacto évangélique

31


HÉROS DE LA FOI pour l’entendre, il est apparu, avec une Bible sous le bras, pour parler du Roi des Rois. Sous la protection de Dieu, Farel a quitté Gap après avoir été qualifié de prédicateur hérétique par les moines et les prêtres locaux. En ces jours-là, persécuté par un grand nombre d’ennemis et d’opposants, il a voyagé d’un endroit à l’autre et s’est caché dans différentes forêts et montagnes pour préserver son intégrité physique, jusqu’à son arrivée en Suisse, en décembre 1523, dans la ville de Bâle, où il s’est établi et a été accueilli par le théologien Johannes Hausschein.

Dans son enfance, Farel a commencé à se former pour devenir une personne instruite, capable d'écrire des livres et de prêcher la Parole du Rédempteur. En 1509, il a persuadé son père de l'envoyer étudier à l'Université de Paris. Avide de connaissances bibliques, il a pris des cours particuliers de latin, de grec et d'hébreu à la prestigieuse Université de la Sorbonne. Au cours de cette période de sa vie, Guillaume a visité la métropole de Zurich, voisine des Alpes, et a rencontré le théologien Ulrich Zwingli, le principal réformateur suisse de l’époque, pour qui il avait une grande estime. De même, il a été invité à prêcher l’Évangile dans la commune de Montbéliard, appartenant à l’époque à l’empire allemand, qui lui a prêté attention pour son ministère énergique. En 1525, sa lutte contre la dévotion aux images l’a condamné à l’exil. LE RÉFORMATEUR DE LA SUISSE

Après son expulsion de Montbéliard, le serviteur de Jésus-Christ a poursuivi ses voyages d’évangélisation dans la même région. Pendant un certain temps, sa base d’opérations a été la ville de Strasbourg, un important centre de communication qui fait maintenant partie de la France, où il a rencontré à nouveau son mentor Faber. Puis, en octobre 1526, il a choisi de s’installer dans la partie occidentale de la Suisse, encouragé par Berthold Haller, un ami exégète de Zwingli, qui vivait à Berne. Avec les conseils de Haller, le ministre de Dieu s’est rendu dans la ville d’Aigle, située au sud-est du lac Léman. Là-bas, il a ouvert une école où il enseignait, en plus de lire et d’écrire, les histoires du Fils de Dieu. C’étaient quatre années pendant lesquelles, inspiré par la Parole, il a parlé aux plus pauvres de l’amour et de la grâce de Jésus. Avec gentillesse, il leur a montré le Sauveur qu’ils n’avaient jamais connu auparavant. En ce temps-là, le peuple a levé les yeux vers le Christ. Convaincu que le Tout-Puissant l’avait envoyé en Suisse pour élargir son troupeau, le pasteur fidèle a été béni par le Très-Haut avec des sermons remplis de foi qui ont MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


contribué à sauver beaucoup de gens. Des âmes affamées et assoiffées, venant de différentes parties du territoire suisse, l’ont cherché pour sentir la présence du seul Rédempteur. Comme au temps des apôtres, une grande multitude s’est jointe au Seigneur. La bonne nouvelle s’est également répandue de village en village. En janvier 1528, Farel, qui, alors qu’il ne se concentrait pas sur l’enseignement, la prédication ou la prière, examinait diligemment la Bible, a participé à un débat public entre les partisans du pape et les réformateurs. Tenu à Berne, capitale de la Suisse, la controverse a été décisive dans l’histoire de la Réforme sur le sol suisse. Intervenant lors de la dernière discussion de l’événement, il a contribué avec ses arguments solides en faveur de l’abolition de la messe. UN PRÉDICATEUR GLORIEUX

Après avoir quitté Aigle en 1530, le prédicateur a continué son travail et a poursuivi ses efforts pour répandre l’Évangile dans de nouveaux lieux. Cependant, lors de son passage dans la ville d’Orbe, point historique du canton de Vaud, sa prédication a subi quelques revers. Ses messages ont été perturbés par les actions féroces d’un groupe de femmes opposées à la saine doctrine. Les atteintes à sa vie, qu’il a subies dans les villes de Saint-Blaise et de Grandson, méritent également une mention à part. Au milieu de ses nombreuses souffrances, l’envoyé du Souverain des rois de la terre a éprouvé la joie de voir dans diverses villes et villages suisses qu’un nombre significatif de pécheurs ont été sauvés des griffes du malin, grâce à la Parole prêchée par Guillaume Farel, ainsi qu’un grand nombre d’hommes et de femmes qui se sont donnés au Dieu vivant et vrai. Avec l’épée de l’Esprit et le casque du salut, il désapprouvait aussi les cérémonies blasphématoires et idolâtres du culte romain. En octobre 1532, le porte-parole de Jésus est entré pour la première fois dans la ville de Genève pour proclamer l’autorité des Saintes Écritures. À cette époque, Genève était en pleine lutte pour sa liberté. Attaqué depuis son apparition dans cette ville, il a été un instrument du Christ qui a permis à ce centre urbain de vivre dans la foi du Saint Évangile. Plus tard, il a fait la connaissance du théologien français Jean Calvin et l’a encouragé à devenir un remarquable représentant de la Réforme. Guillaume Farel a travaillé jour et nuit pendant près de quarante ans dans les montagnes et les vallées de la Suisse dans le but de faire connaître la Parole de Dieu. Le 13 septembre 1565, à l’âge de soixante-seize ans, il est décédé et parti vers la présence du Seigneur. Peu d’hommes ont peut-être agi, à la mesure de leur travail, comme ce serviteur bien-aimé de Jésus-Christ qui s’est élevé au-dessus de la haine, du mépris et du reproche pour prêcher sur la vie éternelle et la rédemption.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

33


BIOGRAPHIE

QUAND L'AMOUR RENAÎT Loin de chez lui pendant vingt ans, il s'est consacré à la recherche d'amours fugaces dans les bars et les tavernes, jusqu'à ce qu'une maladie le conduise à rester prostré dans un lit d'hôpital et à demander l'aide de Dieu, qui lui a sauvé la vie et, en même temps, l'a rendu à sa femme et à ses enfants. STEVEN LÓPEZ PHOTOS : FICHIER DE FAMILLE

MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


« Tu seras la mère de mes enfants », a dit José Miguel à Ana Antonia. C’était une promesse d’amour éternel au premier rendez-vous du jeune homme et de la jeune femme, qui s’étaient rencontrés quelques mois auparavant à la boulangerie où ils travaillaient. On pourrait dire que c’était une attraction à première vue, car les deux ont été captivés dès le moment où ils se sont rencontrés. Au début, ils étaient amis, mais un jour, ils ont accepté de sortir après avoir terminé leur journée de travail pour se promener et parler. C’est dans ces circonstances que le jeune homme lui a déclaré son amour et elle a accepté, remplie de bonheur. Après trois ans d’amour, ils se sont mariés, malgré l’opposition de la famille de la mariée, qui considérait qu’elle n’était pas encore assez âgée pour se marier. Néanmoins, le jeune homme et la jeune femme se sont mariés lors d’une cérémonie modeste au cours de laquelle ils ont réaffirmé à jamais l’amour et la fidélité. Peu de temps après, ils ont été invités par leurs voisins à l’église baptiste. Làbas, ils ont confié leur existence à la volonté de Dieu. Tout semblait aller bien pour le couple. La nouvelle de l’arrivée de leur premier-né a augmenté la joie. Après quelques mois, la situation de l’emploi dans la ville a décliné et il a pris la décision de chercher une opportunité dans un autre endroit. Il a quitté la famille et a commencé à vivre seul, loin de la maison. C’était le début de l’éloignement. Son amour pour Dieu et sa femme s’est refroidi avec le temps. José Miguel a tourné son regard vers les plaisirs du monde, vers l’alcool, les mauvais amis et le plus gros problème : les femmes. Les mots doux pour Ana Antonia se sont épuisés et se sont transformés en phrases froides. Les infidélités ont éclipsé l’amour pour sa femme. La relation est entrée en crise au point qu’après quatre ans de mariage, ils ont décidé de se séparer pour toujours. José Miguel Cuevas Encarnación suivait presque le même chemin que Leo, son père, un militaire de rang moyen qui l’avait abandonné très jeune à cause de son amour pour les liaisons furtives dans toutes les villes qu’il fréquentait pendant les périodes de conflit en République Dominicaine, au milieu des Caraïbes. Sa mère, Luisa Encarnación, une belle jeune femme de seulement quinze ans, qui a succombé aux phrases séduisantes de l’officier, n’a pas supporté les infidélités continuelles et a décidé de l’éloigner de sa vie, laissant José Miguel, né un après-midi du 28 janvier 1970, dans la province de Barahona, sans père. Après la séparation de ses parents, l’enfant a été sous la garde de ses grands-parents maternels, qui se sont efforcés de lui donner de l’amour et de prendre soin de lui. Ils voulaient élever un bon jeune homme, avec des principes et des valeurs, mais ils n’ont pas atteint leur but. A l’âge de 15 ans, José Miguel a été emmené chez son père, dans la ville de Constanza, à la recherche d’un avenir

Septembre 2019 / Impacto évangélique

35


BIOGRAPHIE

meilleur. Avec ses demi-frères, il a réussi à terminer l’école, mais il n’a pas poursuivi des études supérieures. Il a cherché du travail dans une boulangerie où il a été embauché comme assistant. C’est là qu’il a rencontré Ana Antonia, sa future femme. LA RUINE DU MARIAGE

Après quatre ans et avec deux enfants, le mariage entre José Miguel et Ana Antonia s’est effondré. Il a oublié la femme à qui il avait juré l’amour éternel. La vie nocturne l’avait complètement absorbé. Pendant de nombreux mois, il a fréquenté des bars et des boîtes de nuit où il a commencé des MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

aventures avec diverses femmes, dans une chaîne sans fin de liaisons sans signification qui ne duraient que quelques jours ou quelques heures. Quelque temps plus tard, il s’est rendu à Barcelone, en Espagne, avec le soutien de sa mère, pour pouvoir travailler et payer les études de ses enfants qu’il n’avait heureusement pas


oubliés, malgré sa vie libertine. Le changement d’environnement n’a pas produit d’amélioration dans sa vie, au contraire, il a continué sa vie débridée. Les fêtes et les femmes faisaient presque totalement partie de sa vie quotidienne. Le matin, il travaillait dans tous les métiers qu’il pouvait trouver et, avec le peu d’argent qu’il gagnait, il passait les nuits dans les bars les plus fréquentés de la ville catalane. Peu à peu, sa condition physique s’est dégradée à cause du désordre de sa vie, jusqu’à ce qu’il tombe malade. Il avait 16 ans en Espagne et n’avait pas fait grand-chose ; au contraire, sa santé était abimée.

SOUVIENS-TOI DE DIEU

José Miguel s’est rendu d’urgence à l’hôpital. Après plusieurs examens cliniques, les médecins lui ont diagnostiqué un cancer agressif des amygdales et des intestins. La nouvelle l’a laissé sans voix. Sa vie semblait avoir une fin proche. En 2008, ses enfants, qui étaient encore jeunes, avaient besoin de son aide pour financer leurs études. C’est pourquoi il les a appelés au téléphone pour leur parler de son état de santé. Ils ne pouvaient pas faire grand-chose à distance et lui ont juste dit de prendre soin de lui. Avec Ana Antonia, il avait un traitement distant, basé uniquement sur le fait qu’ils

Septembre 2019 / Impacto évangélique

37


avaient deux enfants. La question de la réconciliation ne faisait pas partie de leurs plans. Les médecins ont recommandé de commencer des traitements invasifs pour ralentir la progression du cancer vers d’autres organes du corps. C’étaient des mois de douleur et de souffrance qu’il a dû vivre dans la solitude. Plusieurs mois se sont écoulés et il a réussi à s’en remettre de façon satisfaisante. La chimiothérapie et la radiothérapie avaient fonctionné. Le succès du traitement l’a ramené dans la rue et dans la vie nocturne à la recherche de plaisir. Il n’avait MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Cela n'a pas pris beaucoup de mois pour que Dieu accomplisse sa volonté parfaite. Les prières des frères de Barcelone et la ferveur de José ont obtenu des résultats : tous deux sont tombés follement amoureux à nouveau. La peur de l'infidélité est restée dans le passé.


BIOGRAPHIE Il commença à prier avec ferveur et la paix a inondé son cœur. Il a eu envie de demander pardon à son ex-femme, il voulait même entendre sa voix. Il ne comprenait pas ce qui se passait à ce moment-là. Il l’avait souvent appelée pour lui dire qu’il n’avait aucun sentiment pour elle, qu’elle devait refaire sa vie, mais, à ce moment-là, il avait le désir de l’entendre, de parler avec elle. L’opération a été un succès et, quelques mois plus tard, il a quitté l’hôpital. Reconnaissant du miracle et de l’opportunité, il a commencé à participer au sein du Mouvement Missionnaire Mondial de Barcelone. Il avait demandé à Dieu dans la prière de diriger ses pas vers une église de Saine doctrine et d’amour pour les âmes et, de cette façon, il est arrivé à l’église. L’AMOUR RENAÎT

José Miguel allait à l’église presque tous les jours. Les prédications des pasteurs liées au mariage résonnaient dans son cœur. Il voulait se réconcilier avec sa femme, mais vingt ans s’étaient écoulés et l’amour entre eux appartenait au passé. Même si la communication avec Ana Antonia était régulière, elle ne dépassait pas les limites de l’amical, jusqu’au jour où il a décidé de lui proposer l’idée qu’il avait en tête : reprendre la relation. Pour cette raison, les conversations sont devenues plus constantes et chargées d’affection, jusqu’à ce que l’amour réapparaisse avec force. Après deux années de prière incessante, l’homme s’est rendu à Saint-Domingue pour lui dire, face à face, que Dieu lui avait rendu son amour pour elle et qu’il voulait partager sa vie avec elle pour toujours, et ainsi tenir la promesse qu’ils avaient faite il y a 20 ans. « Commence à prier. Si cela vient de Dieu, l’amour reviendra », a dit Ana Antonia à José Miguel comme seule réponse.

pas appris de ses erreurs. Quelques mois plus tard, la maladie s’est de nouveau aggravée. L’homme a dû être emmené d’urgence à l’hôpital pour recevoir une attention rapide. Les médecins ont opté, cette fois, pour une greffe de moelle osseuse. L’intervention était urgente, sinon il mourrait. Dans le lit du centre de santé, accablé par la situation, il a levé les yeux vers le ciel pour demander l’aide de Dieu. C’était la dernière occasion de se repentir et de reprendre le chemin de la foi qu’il avait quitté il y a tant d’années. Il sentait que sa vie était en danger et que Lui seul pouvait l’aider à trouver une issue.

Cela n’a pas pris beaucoup de mois pour que Dieu accomplisse sa volonté parfaite. Les prières des frères de Barcelone et la ferveur de José Miguel lui-même ont obtenu des résultats : tous deux sont tombés follement amoureux à nouveau comme dans leur jeunesse. La peur de l’infidélité est restée dans le passé. Tous deux ont renouvelé leurs vœux de mariage et ont décidé de continuer leur vie à Barcelone, avec leurs enfants et leurs frères dans la foi. Cela fait 10 ans qu’il s’est réconcilié avec le Christ et avec sa femme et il sent que chaque jour il ressent plus d’amour pour sa femme. Ce qui était impossible pour l’homme a été possible pour Dieu. Aujourd’hui, le couple et leurs deux enfants servent dans l’église du Mouvement Missionnaire Mondial à Barcelone. Le frère José Miguel soutient l’Œuvre en tant que responsable des diacres.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

39


LA PRÉDESTINATION (III) Rev. Luis M. Ortiz

Les Saintes Écritures ne disent pas que Dieu prédestine les uns à être sauvés et les autres à être perdus, mais que les uns et les autres font leur propre choix et prennent leur propre décision et chacun récolte les fruits de ses propres choix et décisions. MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


APOLOGÉTIQUE Dieu n’a prédestiné aucun homme à être sauvé ou à se perdre et on peut le confirmer en lisant la Bible avec Job, David, Ésaïe, Jérémie, Jean-Baptiste ou Paul. En effet, Dieu sait d’avance, dès la conception et l’embryon, comment chaque personne répondra à son dessein éternel de rédemption par son Fils Jésus Christ. Cette connaissance préalable ou anticipée de Dieu est appelée dans la Bible « la prescience de Dieu ». L’apôtre Pierre écrit : « vous qui avez été choisis conformément à la prescience de Dieu le Père » (1 Pierre 1 : 2). C’est-à-dire, que Dieu choisit, appelle, ceux qu’Il connaît d’avance qui répondront positivement à Son élection ou appel. Pierre lui-même, le jour de la Pentecôte, accusant les Juifs d’avoir tué Christ, remarque que Dieu connaissait à l’avance leur attitude et dit : « Israélites, écoutez ces paroles! Dieu vous a désigné Jésus de Nazareth en accomplissant par lui... Cet homme vous a été livré suivant le projet défini et la prescience de Dieu. [Vous l’avez arrêté,] vous l’avez fait mourir sur une croix par l’intermédiaire d’hommes impies » (Actes 2 : 22-23). Revoyons le passage de Romains 8 : 29, afin que nous puissions remarquer l’ordre divin dans cette affaire : « Car ceux qu’il a connus d’avance ». On trouve là Sa prescience, Sa pré-connaissance et par sa pré-connaissance, Il sait qui répondra positivement à Son appel et qui le rejettera, car Dieu ne choisit, n’élit ni ne prédestine personne pour être sauvé ou pour être perdu. Cette décision doit être prise par l’individu lui-même. Le verset 1 Timothée 2 : 4 dit clairement que Dieu veut sauver tous les hommes, mais que tous ne veulent pas être sauvés. Dans 2 Pierre 3 : 9, il est dit que « Le Seigneur... fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance », cependant tous ne veulent pas. Dans l’Ancien Testament et dans beaucoup d’autres versets semblables, Dieu nous invite en disant : « Tournez-vous vers moi et soyez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! En effet, c’est moi qui suis Dieu et il n’y en a pas d’autre » (Ésaïe 45 : 22). Dieu répète : « Venez et discutons ! dit l’Eternel. Même si vos péchés sont couleur cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; même s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront clairs comme la laine » (Ésaïe 1 : 18). Les quatre Évangiles, et tout au long du Nouveau Testament, contiennent de nombreuses invitations du Seigneur à tous en général. La première invitation du Seigneur se trouve dans le premier livre du Nouveau Testament, Matthieu 11 : 28. Avec beaucoup d’amour, Il dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos ». La dernière invitation du Seigneur se trouve dans le dernier livre du Nouveau Testament où il dit : « Que celui qui

En effet, Dieu sait d'avance, dès la conception et l'embryon, comment chaque personne répondra à son dessein éternel de rédemption par son Fils Jésus Christ. Cette connaissance préalable ou anticipée de Dieu est appelée dans la Bible « la prescience de Dieu ».

a soif vienne ! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne gratuitement ! » (Apocalypse 22 : 17). Mais, comme nous l’avons déjà indiqué, le Seigneur dit à ceux qui rejettent Son amour, avec une grande fermeté et justice : « si vous refusez et vous montrez rebelles, vous serez dévorés…Quant aux lâches, aux incrédules, [aux pécheurs,] aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre. C’est la seconde mort » (Ésaïe 1 : 20 ; Apocalypse 21 : 8). Il est donc très évident, d’après les Écritures, que Dieu ne prédestine pas les uns à être sauvés et les autres à être perdus, mais que les uns et les autres font leur propre choix et prennent leur propre décision, et chacun récolte les fruits de son propre choix et décision. Celui qui croit et accepte Jésus Christ est sauvé ; celui qui ne croit et refuse Jésus Christ est perdu, dans les deux cas, pour l’éternité. Saint Augustin, Calvin et d’autres cherchent à s’appuyer aujourd’hui sur ces versets du chapitre 8 de l’épître de l’apôtre Paul aux Romains. « Car ceux qu’il a connus d’avance » (verset 29). Le mot ou le verbe « connaître » signifie comprendre et savoir par l’exercice des facultés mentales et intellectuelles et par l’expérience, la nature, les qualités et les relations des personnes et des choses. Dieu, le Créateur, a toujours rassemblé, avec excellence et perfection, toutes et beaucoup d’autres qualités qui lui permettent de connaître et de savoir parfaitement que ni rien ni personne n’échappe à Sa connaissance. C’est pourquoi l’Esprit Saint a inspiré l’apôtre Paul à écrire : « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ! En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? Qui lui a donné le premier, pour être payé en retour ? C’est de lui, par lui et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! » (Romains 11 : 33-36).

Septembre 2019 / Impacto évangélique

41


ENTRETIEN

« IL FAUT PRÉSERVER LA DOCTRINE » Eliseo Aquino

L'Œuvre et la doctrine sont deux piliers qui soutiennent les buts que Dieu a révélés à ce ministère. Après 56 ans, le MMM réaffirme son objectif de conserver l'essence doctrinale qui est l'ADN de l'Œuvre dans le monde entier.

Le Rév. Alberto Ortega est au service du christianisme depuis quarante-cinq ans. Depuis qu’il a quitté son Espagne natale, il a effectué un travail missionnaire dans de nombreux pays sur différents continents. Aujourd’hui, il assume encore une fois la responsabilité de la supervision nationale du MMM aux États-Unis. Dans une interview exclusive pour le magazine Impacto Évangélique, il analyse la situation de l’Œuvre de Dieu dans le pays nord-américain. Pasteur, on veut en savoir plus sur vous, quelle était votre formation avant que vous deveniez superviseur national aux États-Unis ? Je viens d’Espagne. Le Seigneur nous a sauvés avec

MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

ma femme bien-aimée en 1974 quand j’ai commencé à servir Dieu. En 1983, j’ai accompagné le pasteur Luis M. Ortiz en France pour traduire ce qu’il disait en français, puis le Serviteur de Dieu m’a dit : « Je crois que le Seigneur veut que tu restes ici », et j’ai accepté. En 1995, j’ai été promu superviseur de l’Europe, de l’Afrique et de l’océan Indien. En 1999, j’ai été appelé à Porto Rico, sur commande du président international, le Rév. Ruben Rosas. De 2001 à 2007, j’ai été nommé superviseur national aux États-Unis. En 2014, j’ai été désigné superviseur missionnaire en Haïti. Quels sont les défis que vous affrontez en tant que nouveau superviseur national aux États-Unis ? La question est très importante. Je me souviens qu’en 2001 nos congrès nationaux se déroulaient dans un salon d’hôtel, maintenant la situation est totalement différente. J’ai dû être supervisé à cause d’un conflit non désiré. À mon avis, au cours de ces trois dernières années, l’Œuvre a fonctionné sans une vision correcte. En d’autres termes, il y avait une œuvre dans l’Œuvre. Pour corriger cela, nous voulons d’abord exposer la vision claire que nous avons depuis la fondation du Mouvement Missionnaire Mondial, comme l’a dit le Pasteur José Arturo Soto. Pour montrer les vraies principes du MMM, il faut comprendre le concept d’œuvre comme celui de doctrine. Je vois qu’il y a beaucoup de confusion à ce sujet quand on dit que je défends la doctrine, mais je ne défends pas l’Œuvre ou je défends l’Œuvre, mais pas la doctrine, quand en réalité nous devons garder ces deux piliers parallèles parce que les deux sont importants. Que pensez-vous des détracteurs de l’Œuvre qui disent que la doctrine a changé ? Dire que nous ne gardons pas la doctrine est un mensonge du Diable. Ici, nous enseignons le même manuel d’instruction biblique pour les nouveaux convertis que celui que j’ai appris il y a quarante-cinq ans. Ces jours-ci, j’ai développé une étude sur I’Œuvre et la doctrine. À la fin, je réfléchissais à la parabole de la graine de moutarde qui est la plus petite des graines, mais quand elle pousse, elle devient un grand arbre où nichent les oiseaux. Mon interprétation de tout cela est qu’au début, cette Œuvre était très petite, mais maintenant le MMM est devenu un arbre que nul ne peut ignorer. Dans ce contexte, le Seigneur m’a conduit à connaître cette notion d’oiseaux, ils ne font pas partie de l’arbre comme la racine, le tronc, les branches et les fruits. Les oiseaux passent, ils n’utilisent que l’arbre, c’est pourquoi ils s’envolent quand un arbre s’agite. Cette œuvre attire les personnes parce qu’elles voient la branche de l’arbre et viennent y nicher ; elles ne font pas partie de nous, donc quand il y a une secousse elles


s’envolent. Nous devons enseigner aux nouveaux fidèles à aimer l’Œuvre de Dieu et à comprendre qu’ils en font partie. Vous avez connu le Rév. Luis M. Ortiz, fondateur du MMM. Quelle serait sa position face à cette situation ? Le magazine Impacto Évangélique a publié un message qu’il a écrit en 1985. Voilà la position concrète dans laquelle il parle des divisionnistes. J’ai personnellement vécu cette époque, je me souviens quand j’étais en France. Le pasteur Ortiz était calme, mais catégorique et ferme quand il s’agissait de division. Je suis étonné que ceux qui divisent maintenant l’Œuvre, je veux dire les anciens, aient oublié qu’ils ont approuvé et signé cette lettre il y a 34 ans. Qu’y a-t-il de nouveau dans le travail du MMM aux États-Unis ? Malgré la gravité des moments que nous avons passés, maintenant il y a un air d’harmonie, d’encouragement et d’unité. Nous avons tourné la page et nous pensons aux activités à venir comme la confraternité des femmes et des jeunes. L’Œuvre aux États-Unis est en progression constante, nous verrons beaucoup de développement jusqu’à la fin de l’année. Après l’élagage, vient la croissance. Vous avez parlé à la convention nationale des États-Unis de l’importance de l’unité, que pouvez-vous dire à ce sujet ? L’unité exige un renoncement personnel pour atteindre l’harmonie à laquelle nous pouvons tous contribuer. Toute unité exige des sacrifices. Ecclésiaste 4 : 12 nous dit : « Si quelqu’un peut l’emporter contre un seul homme, à deux on peut lui résister ; la corde à trois fils ne se coupe pas facilement ». Aux États-Unis, en tant que superviseur, nous trouvons des migrants de nombreux pays qui ont des cultures diverses et nous avons besoin de pasteurs qui font face à cette diversité, tous unis par un lien pour former une seule œuvre. Avez-vous quelque réflexion pour ceux qui vont lire le magazine Impacto Évangélique dans le monde entier ? Il ne suffit pas de grandir en termes numériques, il faut aussi faire croître nos racines. Nous sommes à l’époque des centennials et des millennials. Ils ne peuvent pas changer le fondement que nous avons de l’Œuvre. Aujourd’hui, grâce à l’Internet, nous disposons d’une grande quantité d’informations et il faut enseigner à cette génération à choisir ce qu’il faut prendre et ce qu’il faut jeter. Il est difficile de choisir si nous n’avons pas un esprit critique en ce qui concerne les enseignements et les études bibliques qui circulent sur le web. Nous devons aussi enseigner aux générations futures que personne n’est plus grand que l’Œuvre.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

43


LOUANGE « Qu’ils sont beaux, sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui annonce la paix, de celui qui apporte de très bonnes nouvelles, qui annonce le salut, de celui qui dit à Sion : Ton Dieu règne ! » Esaïe 52 : 7 Rév. Luis M. Ortiz

QUELLE EST LA MEILLEURE PROFESSION ? Le ministère chrétien est l’occupation la plus noble et la plus digne sur terre. Le véritable homme de Dieu est un « Instrument Choisi » dans les mains de Dieu. Il constitue une des personnes les plus importantes de la communauté. Il existe d’autres instruments de Dieu plus nécessaires : Que le COMMERCANT qui achète et vend, alors que l’homme de Dieu acquiers la vérité et ne la vends pas (Proverbes 23 : 23). Que l’ELECTRICIEN qui connecte les fils pour le service électrique, alors que l’homme de Dieu relie le croyant à Dieu. Que l’INGENIEUR qui conçoit et construit des ponts, alors que l’homme de Dieu montre le chemin et le pont de la foi vers Christ. Que l’AVOCAT qui défend des causes justes et injustes, alors que l’homme de Dieu défend la cause la plus juste, l’expiation de l’âme. Que le JUGE qui juge des questions temporelles issues du droit humain, alors que l’homme de Dieu juge des

MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


questions éternelles, spirituelles et issues de la loi divine. Que le DOCTEUR qui diagnostique et prescrit des maladies physiques, alors que l’homme de Dieu se spécialise autour de l’âme et de l’esprit. Que le BANQUIER dont le capital est matériel et transitoire, alors que les richesses de l’homme de Dieu sont éternelles. Que le JOURNALISTE qui propage de bonnes et mauvaises nouvelles, alors que l’homme de Dieu propage la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ. Que le PROFESSEUR qui enseigne des matières et des concepts de la science qui seront obsolètes dans quelques années, alors que l’homme de Dieu enseigne le message de Dieu, qui restera pour toujours. Que l’AGRICULTEUR qui sème et cultive la graine pour la subsistance de la vie humaine, alors que l’homme de Dieu sème et cultive la graine de la Parole de Dieu, soutenant la vie spirituelle et éternelle. Que le POLITICIEN qui cherche à améliorer les conditions de la patrie terrestre, alors que l’homme de Dieu favorise la transformation de l’individu dans le but de devenir un meilleur citoyen ici et dans la patrie terrestre. L’humanité a pu et peut survivre sans la désintégration de l’atome, sans astronautes, sans missiles, sans navettes spatiales et satellites, sans rayons laser, sans ordinateurs et sans génie génétique ; cependant s’il n’y avait pas eu un homme de Dieu, l’humanité serait déjà morte. Servir Dieu, l’aimer, lui obéir, voici la plus grande et la plus puissante des professions. Le grand prédicateur Spurgeon a dit un jour à ses élèves : « Si Dieu vous appelle pour prêcher l’Evangile, ne vous abaissez pas au rang de roi d’Angleterre ». Jésus a dit à ses disciples : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson » (Matthieu 9 : 37-38). L’apôtre Paul a également dit : « Cette parole est certaine : si quelqu’un aspire à la charge responsable, c’est une belle tâche qu’il désire » (1 Timothée 3 : 1). « Comme il est écrit : qu’ils sont beaux les pieds [de ceux qui annoncent la paix,] de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! » (Romains 10 : 15).

Septembre 2019 / Impacto évangélique

45


LOUANGE « Deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait et crièrent : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David ! La foule les reprenait pour les faire taire, mais ils crièrent plus fort : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David ! Jésus s’arrêta, les appela et dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? Ils lui dirent : Seigneur, que nos yeux s’ouvrent. Rempli de compassion, Jésus toucha leurs yeux ; aussitôt ils retrouvèrent la vue et ils le suivirent » Matthieu 20 : 29-34 Rév. Alberto Ortega

OUVRIR SON OUIE POUR JESUS Cela fut la question que notre bien-aimé Sauveur Jésus-Christ a posée aux deux aveugles de Jéricho : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » (Matthieu 20 : 32). Ces deux hommes vivaient dans l’obscurité. Jésus avait dit un jour : « l’œil est la lampe du corps » (Matthieu 6 : 22), et la lampe du corps de ces deux aveugles était irrémédiablement endommagée. Il n’y avait aucune possibilité humaine que leurs lampes soient réparées, il n’existait aucun traitement médical qui permettrait de rétablir la lumière dans leurs yeux, ils étaient hors de portée de tout espoir humain de pouvoir retrouver la vue. Qu’auraient pu faire de plus ceux qui parcouraient la route de Jéricho ? Ils avaient uniquement pitié d’eux et leur donnaient l’aumône. Mais Jésus a traversé ce lieu de désespoir, de pauvreté et d’impossibilité ; la lumière du monde était arrivée. Le Créateur du corps, de l’âme et de l’esprit humain venait de passer à leurs côtés. Il avait créé l’homme sans anomalies, ni défauts. En Angleterre, les compagnies d’assurance ont récemment obtenu l’établissement d’un décret gouvernemental les autorisant à demander une carte génétique à ceux qui souhaiteraient souscrire une police d’assurance. Cela rendrait possible la détection de la présence d’une anomalie génétique, une maladie qui n’apparaîtrait pas dans les analyses cliniques mais que la personne serait susceptible de développer dans le futur. Si ces deux aveugles avaient vécu en Angleterre à cette époque, ils n’auraient pas eu le droit de souscrire une police d’assurance. Ceci n’est qu’un aperçu de ce que l’homme du 21ème siècle est capable d’apporter à l’humanité. C’est vraiment terrifiant ! La plupart de ces scientifiques en génétique sont des athées avoués, qui prétendent être les réparateurs des erreurs de la vie. Ils se sentent tel des Dieux, ne sachant pas que le péché commis par Adam et Eve dans le jardin d’Eden est la seule et unique cause de tant de souffrances humaines, à la fois physiques et morales.

MISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


L’humanité toute entière souffre de la terrible conséquence d’une vie séparée de Dieu, mais aucun scientifique ne s’arrête afin de réfléchir à la possibilité de réparer le comportement humain ainsi que de rétablir l’harmonie avec le Dieu Tout-Puissant que nous avons perdu dans le jardin d’Eden. Jésus venait de passer près de ces deux aveugles ; Il est le restaurateur des déformations spirituelles, morales et physiques qui existent dans la nature humaine, Il est le seul qui puisse nous ramener à une communion glorieuse avec notre Dieu et Père. Jésus s’était approché de l’irréparable, de l’oubli et de la douleur ; ces deux aveugles ne voyaient plus mais ils « entendirent que Jésus passait ». Ils ont alors commencé à utiliser ce qu’ils avaient, Dieu peut travailler quand nous utilisons ce que nous avons. Ces aveugles nous donnent là une véritable leçon : premièrement ils ont utilisé l’ouïe, la Bible dit que « la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu » (Romains 10 : 17). Ensuite ils sont allés plus loin, ils n’ont pas uniquement utilisé leur ouïe mais ils « crièrent : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David ! ». Paul nous rappelle : « c’est avec le cœur que l’on croit et parvient à la justice, et c’est avec la bouche que l’on affirme une conviction et parvient au salut » (Romains 10 : 10). Comme il est bon de prêter au Seigneur Jésus notre oreille, notre cœur et notre bouche car c’est ce qui a permis d’arriver à la question de Jésus : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? ». Jésus est maintenant proche de toi sur le chemin du désespoir, il passe à tes côtés. Peut-être que la justice t’a condamné comme irrécupérable, la médecine t’a déclaré incurable ou toutes les autres choses négatives que tu as pu entendre. Pourquoi n’utilises-tu pas ton oreille pour Jésus ? Pourquoi ne déclares-tu pas : Seigneur… Aie pitié de moi ! Là où tu te trouves, sur ton chemin de Jéricho. Uniquement de cette manière, tu obtiendras la réponse divine, la restauration et la victoire. « Rempli de compassion, Jésus toucha leurs yeux ; aussitôt ils retrouvèrent la vue et ils le suivirent » (Matthieu 20 : 34). Mes bien-aimés, Jésus n’a pas changé, il appelle toujours, il demande toujours : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? ».

Septembre 2019 / Impacto évangélique

47


LOUANGE « Moïse déposa les bâtons devant l’Eternel dans la tente du témoignage. Le lendemain, lorsque Moïse entra dans la tente du témoignage, le bâton d’Aaron, pour la famille de Lévi, avait fleuri. Il avait bourgeonné, donné des fleurs et des amandes ». Nombres 17 : 22-23 Rév. Clemente Vergara

IL ÉTAIT SEC … MAIS IL A REFLEURIT ! Le peuple d’Israël a abandonné la captivité en Egypte et a commencé son voyage à travers le désert. Il n’y avait ni eau, ni végétation, ni ombre mais uniquement de la sécheresse, du soleil et du sable. Ces conditions difficiles ont provoqué, à de nombreuses reprises, la rébellion du peuple contre Moïse, qui représentait l’autorité spirituelle et légale. Cependant, Dieu a permis à ces soulèvements de montrer qu’il soutenait Son serviteur à cent pour cent. LE FLEURISSEMENT, UNE PREUVE D’AUTORITE

Les Ecritures relatent la rébellion de Koré, Dathan, et Abiram, ainsi que deux cent cinquante Israélites supplémentaires, contre Moïse et Aaron (Nombres 16 : 1-3). Compte tenu de ces accusations et attitudes, Moïse les a avertis qu’ils ne se rebellaient pas contre lui mais contre Dieu lui-même (Nombres 16 : 11). Dieu a pris les commande à ce sujet et a permis à la terre de s’ouvrir et a avalé Koré, Dathan et Abiram vivants avec leurs familles (Nombres 16 : 28 – 33). Quant aux deux cent cinquante rebelles qui avaient osé brûler de l’encens face à l’Eternel, tâche qui appartenait exclusivement aux prêtres de la lignée d’Aaron, ils furent consumés par le feu (Nombres 16 : 35). Le peuple continuait de murmurer et de se plaindre contre Moïse et Aaron. Afin de mettre fin à ces critiques, le Seigneur a demandé à chaque prince d’Israël de donner à Moïse son bâton avec son nom écrit dessus et que le bâton de la tribu de Lévi porte le nom d’Aaron. Dieu indiqua ensuite que le bâton qui fleurirait serait celui de l’homme qui était situé au centre de Sa volonté. Le lendemain, « le bâton d’Aaon, pour la famille de Lévi, avait fleuri. Il avait bourgeonné, donné des fleurs et des amandes » (Nombres 17 : 23). Les bâtons est faits de bois sec et servaient à la fois de support pour marcher sur de longues distances et également d’instrument de défense lorsqu’un animal attaquait les moutons des troupeaux. Selon la logique humaine et les lois inhérentes à la nature, il est impossible pour un bâton comme celui-ci de refleurir, de créer de l’écorce ou des fibres vivantes. Pourtant, cette nuit-là, la sève a commencé à couMISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

ler dans ce bâton sec et non seulement il a refleurit mais il a également passé les trois étapes de la production : les bourgeons, les fleurs et les fruits. Le bâton était sec mais il avait refleurit. De cette façon, il était incontestable aux yeux de tous que l’autorité de Dieu reposait sur Aaron. LES SACRIFICES ET LES DANGERS DU FLEURISSEMENT

Le nom Jaebets signifie : « celui qui fait mal » ou « celui qui est sec ». Il est né dans des circonstances très douloureuses pour la mère. Cependant, en choisissant ce nom, la mère a perpétué cette naissance douloureuse. Jaebets était un homme de prière, et les Saintes Ecritures recueillent cette puissante prière qu’il a présentée à Dieu ; cela se trouve dans 1 Chroniques 4 : 10 et nous pouvons lire : « Jaebets fit appel au Dieu d’Israël en disant : Veuille me bénir et agrandir mon territoire ! Que ta main soit avec moi ! Préserve-moi du mal, afin que je ne vive pas dans la douleur ! Et Dieu lui accorda ce qu’il avait demandé ». Jaebets a été « plus honoré que ses frères » (1 Chroniques 4 : 9). Une personne honorée est celle qui se distingue par ses grandes vertus et ses exploits. Cet homme était sage et demandait simultanément l’expansion de son territoire et une plus grande humilité, évitant ainsi le risque de devenir fier. L’expansion spirituelle, fruit du fleurissement, ne doit jamais devenir un motif d’autonomie et de fierté à l’égard des autres. LE FLEURISSEMENT DANS LE MINISTÈRE

Timothée était un fervent prédicateur qui, à de nombreuses reprises, a accompagné Paul dans son ministère. Cependant, l’église a informé Paul qu’il était trop jeune pour remplir la fonction pastorale et qu’il était un peu trop terne et froid. L’apôtre lui a écrit une lettre indiquant que le problème ne se situait pas au niveau de sa jeunesse (1 Timothée 4 : 1213). Le problème du jeune Timothée était qu’il avait négligé le don de Dieu (1 Timothée 4 : 14-16). Paul a exhorté Timothée d’être un exemple à plusieurs


égards. Ce sont : la Parole (non seulement le contenu des enseignements et de la prédication, mais aussi les expressions utilisées à l’intérieur et à l’extérieur de la chaire) ; le comportement face aux croyants et aux personnes non converties (les attitudes, les gestes, les regards, etc) ; l’amour (un cœur sensible et passionné pour les âmes perdues) ; l’esprit et la foi (Timothée n’était plus à la hauteur de ses principes, sa foi et son niveau spirituel avaient diminué, il était lâche) ; la pureté (la sainteté avait diminué et cela avait eu un impact sur son ministère). D’autre part, le ministère doit également doit passer par

un processus constant de fleurissement ; sans lui, il tombe dans la routine et il s’inquiète. Le ministère stagnant est celui qui ne connaît pas un renouvellement incessant, mais qui s’appuie sur des positions et des réalisations dont il se targue ; c’est celui qui ne ressent plus d’amour pour les âmes perdues et cesse de les évangéliser ; c’est celui qui n’est plus exemplaire en parole, en conduite, en esprit, en foi et en pureté ; c’est celui qui change le message parce que les temps changent ; c’est celui qui n’ose pas dire la vérité aux gens, parce qu’il a peur de voir se vider les bancs. Mes bien-aimés, si nous sommes secs… Fleurissons à nouveau !

Septembre 2019 / Impacto évangélique

49


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Missionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple ... Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

LE GRAND COMMANDEMENT Événement : Jours de baptême. Date : 20 et 27 juillet. Lieu : Ségovie, Castellón, Morón de la Frontera, Oviedo, Soria et Ponts, Espagne.

MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

Fidèle aux commandements de Jésus-Christ,

le Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne a réalisé, au milieu d’une grande attente, deux jours de baptêmes d’eau dans six endroits du territoire espagnol. Le jour le plus récent, le 27 juillet, la Zone 1 a organisé une cérémonie dans la ville de Ponts, municipalité de Lleida, au cours de laquelle vingt-trois fidèles sont descendus dans les eaux du baptême et ont reçu le sacrement établi par Dieu. Durant l’acte solennel, le Rév. Carlos Medina, Superviseur National du MMM d’Espagne, a été chargé de transmettre le message du Créateur. Dans son exposition biblique, il a souligné que les chrétiens devraient

Septembre 2019 / Impacto évangélique

51


ÉVÉNEMENTS

toujours donner un bon témoignage de leur nouvelle vie en Christ. Le même jour, la Zone 4 a organisé, sur la plage de Gamella, située dans la ville de Soria, un culte spécial qui a servi à baptiser dix croyants dans l’eau, qui, après avoir reçu la saine doctrine, ont choisi de témoigner de manière public qu’ils ont accepté Christ comme leur Sauveur. Au cours du service réalisé à Soria, le Rév. Fisher Torrejón, Presbytre de la Zone 4, a eu le privilège de prêcher l’Évangile du Très-Haut, basé sur Matthieu 22 : 34-38, le missionnaire a partagé le message « Le grand commandement ». JE VIS POUR CHRIST

Le premier jour, le 20 juillet, la Zone 5 a réuni des membres de ses congrégations dans la ville d’Oviedo, capitale de la principauté des Asturies, pour célébrer le MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


sacrement du baptême d’eau, sept frères bénis, qui sont déjà des disciples de Jésus. Pendant l’événement, le Rév. Oswaldo Romero, Presbytre de la Zone 5, a été élu pour annoncer la Parole. Lors de cette cérémonie, les croyants baptisés se sont engagés devant Dieu et les hommes, consacrant leur vie au service du Seigneur. Le même jour, dans la ville de Morón de la Frontera, située dans la province de Séville, la Zone 6 a réuni le troupeau de Dieu dans le but de baptiser un groupe de quatre croyants qui sont descendus dans les eaux baptismales. Avec l’aide des frères des congrégations des villes de Martos et de Séville, la réunion de foi a été dirigé par le Rév. Salomón Rodríguez, Presbytre de la Zone 6, qui a partagé un message biblique basé sur Matthieu 28 : 19. De plus, dans le même temps, la Zone 7 a organisé une cérémonie émotionnelle dans la province de Cas-

tellón au cours de laquelle cinq sœurs et deux frères ont choisi de recevoir le baptême d’eau pour accomplir ce qu’a commandé le Messie. Dans l’activité, le Rév. Alexander Montes, prêtre de la Zone 7, a été chargé de proclamer la bonne nouvelle. Basé sur les Écritures, il a abordé le thème « Évasion » et a commenté que les fidèles devraient rechercher la Grâce de Jésus. Ce même jour, la Zone 8 a convoqué ses membres à se réunir dans la ville de Ségovie, dans la communauté autonome de Castilla y León, où quatre frères et quatre sœurs ont été baptisés et ont commencé à grossir les rangs du christianisme. Lors de la cérémonie, le Rév. Edison Galvis, prêtre de la Zone 8, a prêché la Parole de Dieu avec un message basé sur 1 Jean 3 : 1-10. De même, les nouveaux baptisés s’exclamaient avec foi et conviction : « Je meurs pour le monde et je vis pour Christ ».

Septembre 2019 / Impacto évangélique

53


MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

VA, PLACE UNE SENTINELLE POUR SAVOIR CE QU’IL VOIT Événement : 6ème Anniversaire de l’église de Lissone. Date : du 27 au 29 juin. Lieu : Lissone, Italie.

Avec la participation du Rév. Hugo Lope, Responsable National de l’Œuvre en Italie, et un grand groupe de fidèles du Sauveur, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a célébré le 6ème Anniversaire de l’église de Lissone lors d’une manifestation de trois jours qui avait pour devise « Va, place une sentinelle pour savoir ce qu’il voit ». Durant le service inaugural de la réunion du MMM d’Italie, le pasteur Edison Borbor, qui dirige l’église dans la ville de Novi Ligure, a été le prédicateur choisi pour prêcher l’Évangile de Jésus-Christ. Sous la fondation du Psaume 32 : 1-2, le missionnaire a partagé son message avec lequel il a analysé la joie du pardon offerte par le Seigneur. Notre sœur Mileidy Espinoza, de l’église de la ville de Monza, a annoncé la Parole de Dieu, dans le deuxième service de la célébration spirituelle. Basée sur Néhémie 4 : 1 et 9, elle a développé la prédication « Appelé à être des sentinelles ». Dans son exposé des Écritures, elle a souligné que le peuple du Christ doit toujours être uni dans le jeûne et la prière. LES SENTINELLES D’AUJOURD’HUI

Au cours du troisième service, le pasteur Jorge Solano, responsable de l’église de Novara, a été l’instrument choisi par le Rédempteur pour transmettre la bonne nouvelle. Basé sur Néhémie 4 : 8, 9 et 22, il a abordé le thème « Les sentinelles du Seigneur ». Dans son message biblique, il a motivé les croyants à manifester, à chaque créature, le message de salut que Jésus offre. Le ministre Lope, qui est également Presbytre de la Zone 1 du Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie, a eu le privilège de partager la saine doctrine de l’Œuvre de Dieu dans le culte final du 6ème Anniversaire de l’église de Lissone, basé sur Ésaïe 21 : 6, le missionnaire du Très-Haut a affiché l’adresse « Les sentinelles d’aujourd’hui ». Sous la direction du Seigneur, le pasteur Julio Pereira est responsable de la congrégation de Lissone. Avec sa femme, il diffuse l’Évangile dans ce lieu de la province de Monza et de la Brianza où le MMM s’étends chaque jour avec son œuvre évangélique. Selon son témoignage, la doctrine du Christ a transpercé le cœur d’une partie importante des provinces de Monza et Brianza.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

55


MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

POUR DIEU, RIEN N’EST IMPOSSIBLE Événement : 1ère Convention Nationale. Date : du 12 au 14 juillet. Lieu : Porirua, Nouvelle-Zélande.

Le Mouvement Missionnaire Mondial de Nouvelle-Zélande a organisé sa 1ère Convention Nationale,

sous la devise « Pour Dieu, rien n’est impossible », dans la ville de Porirua. Ce grand événement a été suivi par le Rév. Daniel Cuéllar, Superviseur National du MMM d’Australie, et le Pasteur Fredy Sánchez, responsable de l’église de Canberra. Durant le service inaugural, le pasteur Cuéllar a eu le privilège de prêcher la Parole de Dieu. Basé sur Matthieu 8 : 1-2, le pasteur a partagé le message intitulé « Si tu veux ». Dans son message biblique, le missionnaire a affirmé que le Seigneur est toujours attentif aux besoins des hommes, et que Christ a de la compassion pour les gens qui se repentent. Durant le deuxième service, le Rév. Cuéllar a de nouveau annoncé la bonne nouvelle du Seigneur à travers le thème « Le baptême d’eau », basé sur Matthieu 28 : 1920. De plus, pendant une cérémonie de baptême particulière, notre sœur Ana Lucía Cruz est descendue dans les eaux du baptême et a accepté publiquement le Très-Haut comme son Sauveur. Pendant le troisième service, le ministre Fredy Sánchez a eu le privilège de diffuser l’Évangile. Basé sur Marc 5 : 30, il a partagé la prédication « Toucher ton miracle ». Dans sa participation, le serviteur du Très-Haut a déclaré que la foi est fondamentale pour contempler la gloire de Dieu. Il a également noté que sans la foi, il est impossible de plaire au Créateur. Pendant le dernier service, le Rév. Cuéllar a de nouveau révélé un sujet de doctrine solide, « L’intégrité au milieu de la corruption », basé sur Genèse 6 : 9-22. Depuis la chaire, le prédicateur a dit que la société du temps de Noé était corrompue, mais au milieu d’elle était un homme qui plaisait à Dieu. À la fin de la 1ère Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial de Nouvelle-Zélande, le Rév. William García, missionnaire de l’Œuvre de Dieu dans ce pays, a témoigné que la congrégation locale s’était préparée dès le début de l’année pour cet événement. Il a également déclaré que la présence du MMM en Océanie croit rapidement.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

57


ÉVÉNEMENTS

OUVRIERS DE L’AUTEL Événement : 52ème Convention Nationale. Date : du 17 au 20 juillet. Lieu : San Juan, Porto Rico.

L’église du quartier Río Piedras, située dans la municipalité de San Juan, a été le lieu choisi par le Mouvement Missionnaire Mondial de Porto Rico pour réaliser sa 52ème Convention Nationale, avec la présence des principaux leaders mondiaux du MMM. Le Rév. Humberto Henao, Vice-président International de l’Œuvre de Dieu, a été le responsable de la prédication de l’Évangile pendant le service inaugural de l’événement. Basé sur Job 31 : 1-2, le serviteur du Seigneur a partagé le thème « Faire alliance avec nous-mêmes ». Durant le deuxième service de l’activité de l’église du

MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

MMM de Porto Rico, le Rév. Mario Lima, Superviseur National du MMM de Bolivie, a eu le privilège d’annoncer la bonne nouvelle du Christ. Basé sur 3 Jean 1-12, le ministre du Très-Haut a présenté la prédication « Le pouvoir de l’exemple ». Basé sur 1 Corinthiens 2 : 1-5, le Rév. Rómulo Vergara, Directeur International du Mouvement Missionnaire Mondial, a diffusé la saine doctrine au cours du troisième service de l’événement. Le missionnaire a offert le message « Prêcher avec la puissance du Saint-Esprit ». LOUANGE ET ADORATION

Durant le quatrième service de la 52ème Convention Nationale du MMM de Porto Rico, le Rév. Enrique Valenzuela, Vice-président National du MMM de Bolivie, a été le


porte-parole du message de Dieu. Basé sur Ruth 1 : 19-21, il a parlé du thème « Ils m’appellent joie ». Le Rév. Rubén Concepción, Secrétaire International de l’Œuvre du Seigneur, a été chargé du ministère de la Parole de Dieu au cours du cinquième service de la réunion de la foi. Basé sur Jean 4 : 24, il a partagé le message « La victoire à travers la louange et l’adoration ». Pendant le sixième service de l’événement, le Rév. Jorge Álvarez, ancien membre du Conseil International du MMM, a été l’instrument choisi par le Créateur pour transmettre sa Parole. Basé sur 2 Chroniques 7 : 1-3, le prédicateur a offert la dissertation biblique « Ouvriers de l’autel ». Le responsable de la clôture de cet événement a été le Rév. José Arturo Soto, Président International de l’Œuvre de Dieu, qui a eu la bénédiction de prononcer la prédication finale de la réunion organisée par le MMM de Porto Rico. Basé sur 1 Samuel 4 : 19, il a promu le thème « L’importance de nous maintenir dans le principe vital de l’Œuvre ».

Septembre 2019 / Impacto évangélique

59


ÉVÉNEMENTS

CONSERVER LA POSSESSION ACQUISE Événement : Retraite des Pasteurs. Date : du 12 au 14 juillet. Lieu : El Progreso, Honduras.

Avec la participation spéciale du Rév. Rubén Concepción, Secrétaire International de l’Œuvre de Dieu, et la présence d’environ cent quatre-vingts ministres du Seigneur, le Mouvement Missionnaire Mondial du Honduras a réalisé sa retraite annuelle des pasteurs dans l’église d’El Progreso, ville située dans le département de Yoro. MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

À la date inaugurale de la célébration spirituelle du MMM du Honduras, le pasteur Rubén Concepción a été chargé de diffuser la Parole de Dieu, basé sur 2 Rois 4 : 8-10, il a présenté le message « Sunem ». Dans son message, il a dit que servir Dieu est très difficile, mais Dieu s’occupe de ses serviteurs. Au deuxième service de la réunion de la foi, le Rév. Concepción a de nouveau eu le privilège de prêcher l’Évangile de Jésus-Christ. À cette occasion, son enseignement biblique a offert des conseils d’orientation aux pasteurs qui sont arrivés à l’église d’El Progreso. C’était l’occasion de parler du progrès du MMM sur le plan international. LA VIE D’UN LEADER

Le ministre Rubén Concepción a eu la possibilité de partager la bonne nouvelle de Dieu durant le troisième service de la Grande Retraite des Pasteur au Honduras.


Basé sur Josué 23 : 1-5, il a présenté le thème « Préserver la possession acquise ». Dans sa présentation, il a réaffirmé que Christ est celui qui a le contrôle de toutes choses. Au cours du culte final de cette glorieuse retraite annuelle des pasteurs, le Rév. Marcelino Duarte, Secrétaire National du Mouvement Missionnaire Mondial du Honduras, a été le serviteur chargé de proclamer le message du Créateur. Basé sur Exode 18 : 13-21, il a offert la prédication « La vie d’un leader ». Depuis la chaire, il a dit qu’il y avait beaucoup d’apostasie en ces temps. Pendant l’événement de clôture de cet événement, le Rév. Heriberto Chacón, Superviseur National de cette Œuvre, a annoncé que la Convention Nationale de cette année serait réalisé du 17 au 20 octobre dans la ville de Comayagua. Il a également exprimé son soutien au Rév. José Arturo Soto, Président International de l’Œuvre de Dieu et a prié pour le renforcement et l’unité de l’Œuvre de Dieu.

Septembre 2019 / Impacto évangélique

61


ÉVÉNEMENTS

JÉSUS T’AIME Événement : Campagne Évangélique. Date : 20 juillet. Lieu : Perth, Australie.

Sous la protection du Créateur, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Australie a organisé une campagne d’évangélisation sur Murray Street Mall, l’une des principales artères du cœur financier de la ville de Perth, d’où la Parole de Dieu s’est répandue. L’activité du MMM d’Australie, dont la devise a été « Jésus t’aime », a pu compter sur la participation d’un groupe de frères dirigé par le pasteur Luis Yucra. Les membres de

MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

l’Œuvre du Seigneur ont partagé le message du Christ pour l’humanité avec des passants qui se sont arrêtés pour écouter attentivement la parole de Dieu. Placés à l’entrée d’un centre commercial, les fidèles du Très-Haut ont vérifié l’énorme besoin de l’Évangile chez les habitants d’Australie. En outre, ils ont distribué plus de 500 brochures contenant des informations sur la saine doctrine. Un groupe important de piétons qui étaient conscients de l’importance du christianisme ont reçu les formes avec joie et espérance. En plus, Dieu a permis à cette campagne évangélique d’avoir la permission des autorités de Perth. DIEU L’A FAIT.


ÉGLISES DU BLOC A D’EUROPE ESPAGNE

TENERIFE NORD : Av. San Miguel de Chimisay, 11 VALDEPEÑAS : Av. de los Estudiantes, 74 u GRANDE CANARIE : Calle Alfredo Calderón, 48 u LANZAROTE : Calle José Pereyra Galviaty, 13 u u

ZONE 1

BARCELONE LA SAGRERA : Calle Costa Rica nº 31 ZONA FRANCA : Plaza de Cristofol, 5 L’HOSPITALET : Av. Masnou 35, Local 7 SANT JOAN DESPÍ : C/ Bonavista, 29 RIPOLLET : C/ Virgen de Montserrat, 7 TERRASSA : Calle Príncipe de Viena nº 22. u

ZONE 2

MADRID CIUDAD LINEAL : Calle Sambara, 167 ENTREVIAS : Calle Manuel Laguna, 33 GALAPAGAR : Calle Calvario, 22 u FORCADILLO : u FUENLABRADA : Av. de las Regiones 2, Local 60 u SESEÑA : Calle Lavadero,8 u PARLA : Calle Pablo Casal, 22 u

ZONE 3

VALENCE : Paseo La Petxina, 65 u ALICANTE : Calle Virgen de Fátima, 8 u ELCHE : Av. Libertad, 7 u PALMA DE MAJORQUE : u IBIZA : Calle Fra Vicente Nicolau, 5 u

ZONE 4

SARAGOSSE : DELICIAS : C/ Desidero escosura, 29 TORRERO : C/ Granada, 21-23 u ARNEDO : Av. Logroño, 10 u BUROS : Polígono industrial Pentasa III, nave 93 u SORIA : Calle Marmullete, 1 - bajos 42002 u

ZONE 7

CASTELLÓN : C/ Ricardo Català, 17 REUS : C/ Camí de riudoms, 17 u GÉRONE : C/ Montfalgars, 7-9 u MOLLERUSSA : Calle Cervera nº 7 u LLEIDA : C/ Rogers de Lluiria, 66 u u

ZONE 8

SALAMANQUE : C/ Pinzones, 10 ÁVILA : Paseo Santo Tomas, 46, bajos 2 u VALDEMORILLO : C/ Eras Cerradas, 3 u SÉGOVIE : Av. Vía Roma, 21 u u

PORTUGAL

SÃO JOÃO DA MADEIRA : Rua Infante Santo, 185 LISBONNE : Rua Vale de Santo Antônio, 146-A u L’ILE DE MADERE : Estr. Regional 226. Entr.24 u u

FRANCE u u

SUEDE u u

ZONE 5

OVIEDO : Calle Coronel Boves, 26 SANTANDER : C/ Valderrama, 5 u LA COROGNE : C/ San Isidoro, 54 u PAMPELUNE : Av. de Navarra, 2-4, San Jorge u IRUN : Calle Blas de Lezo, 18, Colón

PARIS : 73 Boulevard de la Boissière 93130 Noisy-Le-Sec GRENOBLE : 51 Rue Thiers 38000

STOCKHOLM : Hagalndsgatan 9, Solna MALMÖ : Norregatan 12, 21127

u u

DANEMARK u u

SLAGELSE : Verdensmissionsbevægelsen Danmark Bredegade 16, 4200 Slagelse

ZONE 6

SÉVILLE : Calle Fernán Sánchez de Tovar, 4 MARTOS : Av. Europa, 154 u JAÉN : Calle Hermanos Pinzón, 8 u

FINLANDE

u

u

KERAVA : Asemanaukio, 7

Septembre 2019 / Impacto évangélique

63


NOS ÉGLISES EN ITALIE FLORENCE (CENTRAL)

GÊNES Tél.

Adresse:

Adresse:

FLORENCE 2

GÊNES 2 Tél.

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

FLORENCE 2 Tél.

Adresse:

Tél.

Tél.

Adresse:

Tél.

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Adresse:

Adresse:

MILAN Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

Tél.

Adresse:

NAPLES Tél.

Adresse:

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Tél.

Adresse:


Tél.

Adresse:

Tél.

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Address:

TURIN 1 Tél.

Address:

Tél.

Address:

TURIN 2 Tél.

Address:

Tél.

Address:

Address:

Tél.

Address:

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

Tél.

Address:

ROME CENTRAL Tél.

ROME 2 Tél.

ROME 3

VISITEZ NOS ÉGLISES EN

ITALIE Septembre 2019 / Impacto évangélique

65


ILS NOUS ÉCRIVENT… CARTAS@IMPACTOEVANGELISTICO.NET ANA RUIZ

DAVID ROSILLO URBINA

Mes frères, merci à Dieu pour les saints hommes qui consacrent leur temps à ce beau magazine. Ceci est un magazine unique. Prions pour toute son équipe et pour ce bel ouvrage, nous devons aussi apporter notre grain de sable. Je me souviens toujours du Rév. Luis M. Ortiz et de sa vision. Que Dieu vous bénisse. De New York, États-Unis.

Je remercie le Seigneur, car chaque mois je m’édifie en lisant ce magazine et ses divers sujets. Que Dieu bénisse ce médium et ce travail si précieux qui continuera grâce à ses serviteurs jusqu’à ce que Christ vienne. De Tumbes, Pérou.

ALVARO DE SERAS Que Dieu vous bénisse, mes chers frères en Christ. Je voudrais recevoir le magazine Impacto Évangélique. J’aime vraiment son contenu et ses articles. De Séville, Espagne.

IGNACIO JESÚS BENITEZ CRUZ Merci mes frères. Encore une fois, je reçois le merveilleux magazine Impacto Evangélique. Que Dieu vous bénisse grandement. De La Havane, Cuba.

ERMILIANO PIMENTEL SANCHEZ Grâce à Dieu pour ce magazine, c’est une bénédiction qui doit continuer. Que Dieu vous bénisse. Cette œuvre continuera jusqu’à la venue du Christ. De San Martín, Pérou.

JORGE ELIECER GAITAN ROJAS Merci mes frères, pour la grande opportunité que le Seigneur Jésus-Christ nous offre. La beauté de ce magazine, Impacto Évangélique, est une bénédiction et nous fait vivre et sentir renforcés par son contenu. De Meta, Colombie.

ODALIS GUZMAN Que Dieu vous bénisse, mes frères, j’ai eu l’occasion de lire l’un de vos magazines, et grâce à lui, j’ai pu en apprendre davantage sur l’Œuvre du Seigneur dans d’autres parties du monde. Les thèmes tels que les témoignages sont également édifiants, de la façon dont Dieu a utilisé les grands hommes. Je voudrais recevoir son magazine. Avec amour fraternel. De Holguín, Cuba.

JANVIER 3-10 CONVENTION COLOMBIE, Medellín 21-24 CONVENTION NICARAGUA 25-27 CONVENTION PARAGUAY, Montevideo 31-3 (Fév.) CONVENTION BOLIVIE, Tarija FÉVRIER 7-10 CONVENTION BELIZE (ORANGE WALK). 21-24 CONVENTION ARGENTINE (BUENOS AIRES). MARS 2-5 CONVENTION PANAMA 14-17 CONVENTION HONDURAS (SAN PEDRO SULA). 14-17 CONVENTION AUSTRALIE (MELBOURNE). AVRIL 11-13 CONVENTION NEPAL. 17-21 CONVENTION GUATEMALA (VILLE DE GUATEMALA). 18-20 CONVENTION SRI LANKA. 25-27 CONVENTION REPUBLIQUE DOMINICAINE. 25-28 CONVENTION GUYANE, SURINAME & MARTINIQUE, (SURINAME). 26-28 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’EST, CONGO (BRAZZAVILLE). MAI 3-5 CONVENTION JAPÓN (TOKYO NARITA). 16-19 CONVENTION SUISSE (GENEVE). 16-19 CONVENTION ALEMAGNE & BLOC C (HAMBOURG). JUILLET 2-6 CONVENTION COSTA RICA. 4-7 CONVENTION BRESIL (MANAOS). 9-12 CONVENTION ETATS-UNIS, MICHIGAN (GRANDVILLE). 12-14 CONFRATERNITE NOUVELLE ZELANDE (WELLINGTON). 17-20 CONVENTION PORTO RICO. 25-28 CONVENTIÓN MÉXIQUE.

YAMIRA TAMAYO JIMÉNEZ Que Dieu vous bénisse beaucoup pour ce beau travail. Merci à Dieu pour ce magazine édifiant qui est d’une grande bénédiction spirituelle. Chaque mois, je l’attends avec amour et joie et non seulement moi, mais aussi d’autres frères de la congrégation qui attendent quand je le reçois car ils jouissent des bénédictions que Dieu envoie à nos vies à travers le magazine. Nous prions pour le Mouvement Missionnaire Mondial. Que Dieu continue de vous bénir. De Holguín, Cuba.

AOÛT 8-11 CONVENTION ESPAGNE & BLOC A EUROPE (MADRID). 8-11 CONVENTION HAITÍ (PUERTO PRÍNCIPE). 9-11 CONFRATERNITE BRESIL (SAO PAULO). 13-18 CONVENTION GENERAL & JEUNES DE L’AFRIQUE, GUINEE EQUATORIAL (BATA). 15-18 CONVENTION ITALIE & BLOC B (MONZA). 22-25 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’OUEST, GHANA (ACCRA). 22-25 CONVENTION EQUATEUR, GUAYAQUIL.

CLARISBEL JORGE BATISTA Que Dieu vous bénisse, je veux vous dire que depuis deux ans, je reçois votre magazine. Avec son contenu, je sens comme si j’avais parcouru le monde entier, et c’est très important et intéressant pour moi en tant que serviteur du Seigneur. Je suis chapelain, je suis avec le Seigneur depuis 30 ans. Salutations à tout le groupe du magazine. Le magazine Inpacto Évangélique est très impressionnant. Je voudrais apparaître dans la section « Ils nous écrivent ». Je prie pour vous. Que Dieu vous bénisse. De Holguín, Cuba.

AGENDA MONDIALE 2019

IVÁN HUAYANA Que Dieu bénisse tous les Responsables du MMM. Impacto Évangélique est vraiment rempli de beauté et d’édification. L’Évangile atteint le monde entier. De Moquegua, Pérou.

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant :

SEPTEMBRE 4-6 CONVENTION VENEZUELA. 13-15 CONVENTION PEROU (AREQUIPA). 16-18 CONVENTION PEROU (CHICLAYO). 20-22 CONVENTION PEROU (LIMA). 25-28 CONVENTION INDE. 28 JOURNEE MONDIALE DES MISSIONS, ACTIVITES SIMULTANEES DANS TOUS LES OCTOBRE 4-6 CONFRATERNITE CANADÁ. 18-20 CONFRATERNITE MADAGASCAR. 25-27 CONVENTION ILE MAURICE. 31-3 (NOV) CONVENTION CHILI (SANTIAGO). NOVEMBRE 14-17 CONVENTIÓN EL SALVADOR. 21-24 CONVENTION URUGUAY (MONTEVIDEO) 26-29 CONVENTION MYANMAR.

n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Septembre 2019 / Impacto évangélique

67


MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Profile for Impacto Evangelistico

788_Français