Page 1

Édition pour EUROPE

évangélique

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Décembre 2018 / Édition 779

www.impactoevangelistico.net

S E R V È L S LE S E R È G N O S N E M FONT À R U E R R O H

L E N R E T É 2 2 : 2 1 s e b r e v o Pr

TÉMOIGNAGE

Santiago, le serviteur de Dieu

LOUANGE

INTERNATIONAL

Clamour de minuit

Bolsonaro et le vote évangélique

PUBLICATION OFFICIELLE DU

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL


MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


éditorial

JE VOUS DONNE LE

POUVOIR

Rév. José Arturo Soto B. Président International du MMM

« Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins…» Actes 1 : 8

A

vant l’ascension auprès de son Père, le Christ a deman-

chiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel,

dé à ses disciples de prêcher l’Évangile partout dans

quelle est la richesse de son glorieux héritage au milieu

le monde. Tout d’abord, il a dû rester à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils soient revêtus du pouvoir d’en haut (Actes 1 : 4-9).

des saints » (Ephésiens 1: 17-18). Dieu se réjouit quand il nous voit résister aux incursions

Selon les plans de Dieu, il est impossible d’accomplir son

de l’ennemi. Il n’est pas impressionné par les accomplisse-

œuvre et d’exécuter ses desseins si le Saint-Esprit de Dieu ne se

ments des hommes de ce monde, mais par le fait qu’il nous

déplace pas librement dans l’église avec son ministère de pou-

voit éteindre les fléchettes enflammées de Satan avec le bou-

voir, de direction et de saturation. L’Église ne peut subsister

clier de la foi.

sans les trois éléments suivants : la Parole, le Saint-Esprit et le service.

Enfin, l’apôtre voulait que nous connaissions le genre de pouvoir dont nous disposons pour que nous sachions

Le Saint-Esprit nous révèle Jésus Christ comme Sauveur

« quelle est l’infinie grandeur de sa puissance, qui se

et nous convainc des péchés et des jugements. Sans lui, nous

manifeste avec efficacité par le pouvoir de sa force en-

ne pourrions jamais atteindre les pieds de Christ. Une fois

vers nous qui croyons. Cette puissance, il l’a déployée

que ce premier pas de foi est donné, le Saint-Esprit nous édi-

en Christ quand il l’a ressuscité et l’a fait asseoir à sa

fie et nous fait prendre conscience des vérités ou des mystères

droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domi-

de Dieu. Par son intermédiaire, nous menons une vie de foi

nation, de toute autorité, de toute puissance, de toute

triomphale qui nous permet de terminer notre course dans la

souveraineté et de tout nom qui peut être nommé, non

joie (2 Timothée 4 : 7-8).

seulement dans le monde présent, mais encore dans le

Chers lecteurs, le Saint-Esprit ne se contente pas de vous parler et de faire des miracles. La Troisième Personne de la

monde à venir. Il a tout mis sous ses pieds et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise » (Ephésiens 1 : 19-22).

Trinité veut nous former en fonction de la stature de la pléni-

Le pouvoir que le Saint-Esprit nous a donné est celui

tude de Christ et veut placer en nous, le même sentiment que

qui a ressuscité Christ d’entre les morts (Romains 8 : 11).

celui qui était en Jésus. De même, l’Esprit de Dieu s’insinue

La victoire de notre Rédempteur était complète et elle devait

et renouvelle constamment en nous l’espoir de la résurrec-

également être nôtre. Ce pouvoir nous garantit le triomphe

tion. Paul a prié pour que « ...le Dieu de notre Seigneur

sur nos ennemis et nous rend cohéritiers avec Christ.

Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit

Mes bien-aimés, finissons l’année avec la bénédiction

de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître,

de Dieu. Lui-même nous mène de victoire en victoire et de

qu’il illumine les yeux de votre cœur pour que vous sa-

pouvoir en pouvoir. Amen

Décembre 2018 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz DÉCEMBRE 2018 / ÉDITION N° 779 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rév. José soto Président Rév. Humberto Henao Vice-Président Rév. Rubén Concepción Secrétaire Rév. Gustavo Martínez Trésorier Rév. Álvaro Garavito Directeur Rév. Rómuno Vergara Directeur Rév. Luis Meza Directeur Rév. Clemente Vergara Directeur Rév. Carlos Guerra Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne Argentine Aruba Australie Autriche Belgique Belize Bolivie Bonaire Brésil Cameroun Canada Chili Colombie Congo Côte d’Ivoire Costa Rica Curaçao Danemark Équateur El Salvador Espagne États Unis Philippines Finlande

France Gabon Ghana Grèce Guatemala Guinea Ecuatorial Guyana Français Guyane Anglaise Haïti Hollande Honduras Inde Angleterre San Andrés (Colombie) Saint-Martin Île Maurice Rodrigues Îles Canaries (Espagne) Archipel d’Hawaï (États Unis) Israël Italie Jamaïque Japon Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISISONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE www.facebook.com/impactoevangelistico

20 / FEMME. Les conseils pour la guerre d’un pasteur 22 / BIBLE. Né dans une mangeoire LOUANGES 40 / CLAMOUR DE MINUIT. Rév. Luis M. Ortiz

42 / LA VRAI CONNAISSANCE. Rév. José A. Soto

Le précipice du mensonge

6

musique

18 / ACTUALITÉ. Une marche contre l’idéologie de genre

couverture

16 / INTERNATIONAL. Bolsonaro et le vote évangélique

histoire de vie interview

Retrouvez-nous dans

Oh l'heureux jour

« La Mozambique en attente du mot de Dieu »

46

Santiago, le serviteur de Dieu

34 24

44 / LE CHRIST A VAINCU. Rév. Alvaro Garavito

48 / ÉVÉNEMENTS.

14 / Infographie.

64-65 / AUTRES ÉVÉNEMENTS.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

5


LE mensonge est l'expression ou la manifestation contraire à ce que nous savons, croyons ou pensons. Quelle devrait être l'attitude des chrétiens face à cette question ? La Bible aborde le mensonge dans de nombreux passages et affirme qu'il ne doit pas faire partie d'une vie consacrée à la foi. Quatre amis de l’université se sont rendus dans une ville voisine pour faire la fête un week-end avant les examens finaux. Après avoir célébré, ils ont dormi tout le dimanche et ne sont revenus que lundi matin. Au lieu de se présenter à l’examen final, ils ont décidé de parler au professeur pour lui expliquer pourquoi ils n’avaient pas passé l’examen. Ils ont expliqué qu’ils avaient envisagé rentrer et étudier, mais un pneu de la voiture a malheureusement éclaté sur le chemin du retour. Ils ne disposaient pas d’outils pour réparer et personne n’a voulu les aider. Suite à cela, ils n’ont pas pu passer l’examen. Le professeur a considéré cela et a accepté de leur faire passer l’examen le lendemain. Les quatre amis étaient heureux, ils ont étudié toute la nuit et se sont présentés à l’examen le lendemain. Le professeur les a placés dans des salles séparées et a distribué à chacun l’examen. Ils ont vu l’examen et ont remarqué qu’ils devaient répondre à une question très simple sur l’histoire du marketing, qui valait 5 points. « Excellent ! Cela va être très facile », ont-ils pensé. Chacun a répondu à la question et a tourné la page. Sur la deuxième page, le professeur avait écrit : « Pour 95 points, Quel pneu a éclaté ? ». Ainsi, le mensonge a été exposé. LE MENSONGE INTERDIT

La Bible interdit de mentir. Dans Colossiens 3 : 9, nous lisons : « Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés du vieil homme et de ses manières d’agir. » La Parole dit que Dieu déteste le mensonge. Dans Proverbes 6 : 16-19, nous MOVIMIENTO MISISONNAIRE MISIONERO MUNDIAL MONDIAL 6 MOUVEMENT América • Europa Amérique • Europe• Oceanía • Océanie• África • Áfrique • Asia • Asie

MEN


couverture

LE PRÉCIPICE DU

NSONGE Décembre Abril 2018 2018/ /Impacto Impactoevangelístico évangélique

7


Il est si simple de glisser vers le précipice du mensonge que la Bible recommande aux croyants de prier Dieu et Lui demander de ne pas y tomber. Dans Psaumes 119 : 29, nous lisons : « Eloigne-moi de la voie du mensonge et accorde-moi la grâce de suivre ta loi ! »

MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


couverture

lisons : « Il y a six choses que l’Eternel déteste, et même sept dont il a horreur : les yeux hautains, la langue menteuse, les mains qui versent le sang innocent, le cœur qui médite des projets injustes, les pieds qui se dépêchent de courir au mal, le faux témoin qui dit des mensonges et celui qui provoque des conflits entre frères ». La Parole soutient que le mensonge affecte la communion avec Dieu. Dans Esaïe 59 : 2-3, nous lisons : « Mais ce sont vos fautes qui ont fait séparation entre vous et votre Dieu, ce sont vos péchés qui vous l’ont caché et l’ont empêché de vous écouter. En effet, vos mains sont souillées de sang et vos doigts de crimes, vos lèvres profèrent le mensonge, votre langue fait entendre le mal ». La Bible dit que le diable est le père du mensonge. Dans Jean 8 : 44, nous lisons : « Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s’est pas tenu dans la vérité parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge ». La Bible dit que le diable incite les hommes à mentir. Dans Actes 5 : 3, nous lisons : « Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu aies menti au Saint-Esprit et gardé une partie du prix du champ ? ». L’ATTITUDE

Quelle devrait être l’attitude des croyants face au mensonge ? La Bible dit que nous devons le détester. Dans Psaumes 119 : 163, nous lisons : « Je déteste, j’ai en horreur le mensonge, mais j’aime ta loi. » En plus de le détester, les croyants doivent l’éviter et cesser d’être en contact avec des menteurs, non seulement pour ne pas être victimes d’un mensonge, mais aussi pour ne pas en être infectés. Ils peuvent nous faire penser à tort que le mensonge est un bon moyen d’obtenir les choses que nous voulons. Ceci est la recommandation de David. Dans Psaumes 40 : 4, nous lisons : « Heureux l’homme qui place sa confiance en l’Eternel et qui ne se tourne pas vers les orgueilleux et les menteurs ! »

Décembre 2018 / Impacto évangélique

9


MISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


couverture

Dans un autre passage du même livre, Psaumes 101 : 7, nous lisons : « Celui qui se livre à la fraude n’habitera pas dans ma maison ; celui qui dit des mensonges ne se tiendra pas devant moi. » Il est si simple de glisser vers le précipice du mensonge que la Bible recommande aux

Le menteur se réjouit du succès apparent de son mensonge, mais ne se rend pas compte que, juste au coin de la rue, se trouve le précipice où ses os finiront un jour. Le mensonge n'apporte jamais de bénéfice durable. croyants de prier Dieu et Lui demander de ne pas y tomber. Dans Psaumes 119 : 29, nous lisons : « Eloigne-moi de la voie du mensonge et accorde-moi la grâce de suivre ta loi ! » Le mensonge conduit également à des

offenses beaucoup plus graves. Dans Osée 4 : 2, nous lisons : « Il n’y a que parjures et mensonges, assassinats, vols et adultères. On recourt à la violence, on commet meurtre sur meurtre. » Le mensonge n’est que le début d’une

longue série de maux pouvant même conduire à l’assassinat. Le mensonge peut également produire un succès passager, qui n’est que le présage d’un désastre imminent. Dans Proverbes 21 : 6, nous lisons : « Des trésors amassés par une langue mensongère, c’est un souffle qui s’évanouit, une recherche de la mort. » Le menteur se réjouit du succès apparent de son mensonge, mais ne se rend pas compte que, juste au coin de la rue, se trouve le précipice où ses os finiront un jour. Le mensonge n’apporte jamais de bénéfice durable. Le mensonge conduit également à l’exclusion du ciel. Les menteurs n’auront aucune place au ciel. Dans Apocalypse 21 : 27, nous lisons : « Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à des pratiques abominables et au mensonge ; il n’entrera que ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneau. » En accord avec cela, la Bible montre que le mensonge conduit à l’étang de feu. Dans Apocalypse 21 : 8, nous lisons : « Quant

Décembre 2018 / Impacto évangélique

11


aux lâches, aux incrédules, aux pécheurs, aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre. C’est la seconde mort. » C’est la punition finale de Dieu pour les menteurs. Dans Psaumes 5 : 6, nous lisons : « Tu fais disparaître les menteurs ; l’Eternel a horreur des assassins et des trompeurs. » Lorsque nous voyons tout ce que la Bible déclare à propos du mensonge, il est évident que nous devons faire le nécessaire pour nous en éloigner. La suggestion consiste à reconnaître que le mensonge est un péché. Si nous voulons nous éloigner du mensonge, considérons-le comme Dieu le voit, comme un péché, et non pas comme une faiblesse, une mauvaise habitude, une exagération, ou quelque chose de similaire. Une fois que vous avez reconnu le mensonge comme un péché, il est nécessaire de le confesser à Dieu en tant que tel. Parlez à Dieu et dites : « Je suis un menteur. J’ai dit ceci ou cela, ou j’ai fait ceci ou cela. » N’essayez pas de vous justifier. Chaque fois que vous mentez, parlez à Dieu et confessezvous. À un moment donné, vous réfléchirez avant de mentir afin d’éviter de le faire. Ensuite, vous devez vous engager devant Dieu à ne pas mentir, même si vous mettez en danger votre vie. Détestez le mensonge et évitez de mentir à tout prix. Vous devez également prier Dieu afin qu’Il vous en libère. Tout comme David, qui a demandé à Dieu de l’éloigner du sentier du mensonge et aussi de surveiller ses lèvres afin qu’un mensonge ne sorte jamais de sa bouche. Chaque jour, vous devez prendre l’habitude de prier Dieu et de Lui demander que le mensonge reste loin de votre vie. Si, malgré tout, vous tombez dans le mensonge, ne pensez pas que tout est fini ou que vous ne pouvez pas lutter contre lui. Humiliez-vous devant Dieu dans la prière, confessez votre péché et laissez Dieu vous relever pour marcher à nouveau dans la vérité. N’oubliez pas qu’une autre caractéristique de la vie chrétienne authentique est l’absence du mensonge. (*) Depuis des sources Internet

MISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

La suggestion consiste à reconnaître que le mensonge est un péché. Si nous voulons nous éloigner du mensonge, considérons-le comme Dieu le voit, comme un péché, et non pas comme une faiblesse, une mauvaise habitude, une exagération, ou quelque chose de similaire.


couverture

Décembre 2018 / Impacto évangélique

13


LES MENSONGES DANS L’HISTOIRE Les empereurs romains ne condamnaient pas les gladiateurs à mort en baissant le pouce. Ce qu'ils nous ont dit. Nous avons vu Joaquin Phoenix (dans le rôle de l'empereur Commode) faire ce geste dans le film récompensé aux Oscars, Gladiateur (Ridley Scott, 2000), et nous avons considéré cela comme une vérité absolue. De leur côté, les livres, les tableaux, les films et la télévision ont alimenté la légende en faisant croire au spectateur que lorsqu'un empereur baissait le pouce dans le cirque romain, il condamnait à mort le gladiateur qui était désavantagé dans l'arène. Ce qui s’est réellement passé est à l’opposé de ce que le cinéma nous a montré. Si l'empereur levait le pouce, il exhortait le gladiateur victorieux à tuer le gladiateur vaincu. Lorsque l'empereur voulait sauver la vie du gladiateur, il insérait son pouce dans le poing fermé de la main opposée. « La croyance que les empereurs condamnaient les gladiateurs à mort en baissant le pouce est une erreur répandue par Hollywood. En fait, la condamnation à mort se produisait lorsque l'empereur romain levait le pouce », explique l'historienne María F. Canet au magazine ICON.

Lorem ipsum

Un témoin fidèle ne ment pas, tandis qu’un faux témoin dit des mensonges. Proverbes 14 : 5

Van Gogh ne s'est pas coupé l'oreille Ce qu'ils nous ont dit. L’histoire, répétée jusqu'à satiété, garantit qu’en 1888, le peintre hollandais Vincent Van Gogh, dans une crise de folie après s’être disputé avec un ami, le peintre Gauguin, s'est coupé l’oreille gauche avec une lame de rasoir. Cette oreille serait plus tard enveloppée dans un morceau de tissu, et l’auteur de tableaux aussi célèbres que « La Nuit étoilée » la livrerait en main propre à une prostituée nommée Rachel. Ce qui s’est réellement passé. La vérité dépasse la fiction épique qui a même donné son nom à un groupe de musique pop espagnol. Selon les déclarations des académiciens allemands Hans Kaufmann et Rita Wildegans dans un rapport de la BBC publié en 2009, c'est Gauguin qui aurait coupé une partie du lobe gauche de Van Gogh avec une épée. Afin de protéger (malgré tout) son collègue, Van Gogh a expliqué à la police la version populaire de l'automutilation. C'est-à-dire que Van Gogh n’a pas perdu son oreille, il a seulement perdu un morceau de son lobe, et ce n'est pas lui-même qui l'a coupée à cause de son instabilité mentale.

Le crâne de PILTDOWN Un autre mensonge a entouré le monde scientifique jusqu'en 1950, lorsque la vérité a été révélée. Tout a commencé en 1910, quand Charles Dawson a prétendu avoir trouvé le crâne de ce qui serait le chaînon manquant de la théorie de l'évolution de Darwin, connu sous le nom de « l'homme de Piltdown ». Cependant, des décennies plus tard, il s’est avéré qu’il s’agissait du crâne d’un orang-outan qui aurait été manipulé. Le coupable de ce mensonge est resté inconnu.

Par l'hypocrisie de menteurs dont la conscience est marquée au fer rouge. 1 Timothée 4 : 2

Le monde du mensonge est un monde d'esclavage, alors que la vérité nous libère

On dit souvent que les « petits mensonges » sont compatissants. Beaucoup de péchés sont justifiés en faisant référence au fait qu'ils sont « nécessaires » pour atteindre certaines fins. En d'autres termes : la fin justifie les moyens. Le mensonge, dans cette perspective, peut être relativement bon ou moyennement mauvais. Mais les commandements de Dieu sont absolus. « Tu ne mentiras pas » est un ordre, pas une suggestion ou une phrase mise en discussion. Le monde du mensonge est un monde d'esclavage, alors que la vérité nous libère. Le premier mensonge lié aux êtres humains a été perpétré par Satan dans le jardin d'Éden. Satan est le Père des mensonges, le créateur de tous les maux, qui « rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer » (1 Pierre 5 : 8-9). La tromperie du diable a réussi et le prix de la chute d’Ève et d’Adam a été leur expulsion du Paradis, en plus de nombreuses autres conséquences.

Les masques of

MENSONGE MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre. Matthieu 5 : 39

Le menteur ou la menteuse dit quelque chose de faux, afin que nous ayons pitié de lui/elle ou pour obtenir de l’aide. Le menteur ou la menteuse exagère pour que les autres croient qu’il/elle est supérieur à ce qu’il/elle est ou minimise les choses pour montrer le mauvais comme pas si mauvais. Le menteur ou la menteuse veut se débarrasser de la conséquence de ses actions pécheresses et ne pas en payer le prix. Le menteur ou la menteuse croit être plus intelligent(e) que les autres et abuse des personnes crédules ; mais ce n'est que le manque d'intégrité qui le/la met temporairement au-dessus des autres, jusqu'à ce que son mensonge soit découvert et que sa réputation s'effondre. Le menteur ou la menteuse ne calcule pas bien et pense qu'il/elle ne sera pas découvert(e), mais tôt ou tard, la vérité est toujours révélée. Le menteur ou la menteuse dit des faussetés pour manipuler les autres et en tirer un avantage, bien que cela ne soit pas légal. Le menteur ou la menteuse s'enveloppe dans un réseau d'où il est très difficile de sortir s'il/elle ne s'arrête pas à temps. Personne ne pourra placer sa confiance en lui/elle, car il/elle ne sera pas digne de la recevoir. Décembre 2018 / Impacto évangélique

15


international

APRÈS six élections consécutives d'hégémonie gauchiste, Jair Bolsonaro s'est imposé au Brésil, représentant un secteur opposé à l'idéologie du genre. Que signifie son triomphe dans le plus grand pays d'Amérique du Sud ? Le Brésil est un exemple de l’augmentation du pouvoir évangélique. Ces derniers temps, le groupe parlementaire évangélique a fait obstacle aux actions législatives en faveur de la population LGBT et a fermé des expositions sur l’idéologie de genre dans les musées. Lors des dernières élections, il a joué un rôle important dans le triomphe de Jair Bolsonaro. Pourquoi le vote chrétien a-t-il penché pour sa candidature ? La réponse d’Ulisses de Almeida, pasteur de l’Assemblée de Dieu, est catégorique. Bolsonaro a une pensée chrétienne : il défend la famille traditionnelle, s’oppose à l’avortement et à l’idéologie de genre. De plus, il est un candidat honnête. Après toute la corruption des dernières années, ceci est un facteur déterminant. Bolsonaro a compris qu’une grande partie de la population se déclare chrétienne au Brésil et il a transféré cela sur ses programmes électoraux. Pour cette raison, il a annoncé pendant sa campagne qu’il n’admettrait pas l’idéologie de genre dans les écoles et qu’il défendrait l’éducation « sans endoctrinement ni sexualisation précoce ». Cette position a sans doute attiré le vote chrétien et a formé une nouvelle carte politique dans le plus grand pays d’Amérique du Sud et la sixième puissance économique du monde. Les chrétiens sont en train de devenir une force importante dans le paysage politique de plusieurs pays d’Amérique latine, et le Brésil en est un exemple. Il faut se rappeler qu’en 2016, Marcelo Crivella, un ancien missionnaire, ingénieur, écrivain et MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

BOLS

neveu de l’évêque Edir Macedo, fondateur de l’Église universelle du Royaume de Dieu et propriétaire de la chaîne de télévision Récord, l’une des plus importantes du pays, a réussi à devenir maire de Río de Janeiro grâce au soutien évangélique. Actuellement, au Congrès national du Brésil, il existe un groupe parlementaire chrétien composé de 199 députés et de 4 sénateurs. Ils appartiennent à différents

partis des deux chambres, mais ils ont en commun le fait de faire partie d’une église évangélique. Ce groupe agit de manière coordonnée lors du débat de certains sujets, principalement les questions morales telles que l’avortement, l’égalité des sexes, le mariage homosexuel, etc. Ils ont encouragé des mesures telles que le projet de loi visant à réduire l’âge de responsabilité pénale de


SONARO ET LE VOTE ÉVANGÉLIQUE

18 à 16 ans ou le Statut de la famille. Les églises évangéliques du Brésil regroupent sous diverses confessions plus de 42 millions de personnes, ce qui représente plus de 22% de la population du pays. L’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE) estime que 14 000 nouvelles églises sont inaugurées chaque année. Les données officielles montrent une

augmentation de 61,4% du nombre de personnes évangéliques au Brésil au cours de la dernière décennie. La croissance du pouvoir évangélique dans les pays d’Amérique latine ne s’est pas produite seulement au Brésil. Le phénomène s’est également reflété lors de la dernière élection au Costa Rica, où le prédicateur évangélique Fabricio Alvarado s’est disputé le second tour avec une posi-

tion opposée au mariage homosexuel, à la fécondation in vitro et à l’avortement. Il existe déjà un président évangélique dans la région, le guatémaltèque Jimmy Morales, ainsi que d’autres qui cherchent à suivre son exemple dans d’autres pays.

(*) Des sources Internet ont été utilisées.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

17


UN million de personnes ont manifesté contre l'idéologie de genre dans différentes villes du territoire péruvien. La mobilisation a également eu lieu en Bolivie, au Paraguay, en Argentine et en République dominicaine.

Plus d’un million de personnes ont manifesté leur rejet de l’idéologie de genre encouragée par le gouvernement péruvien et ont défilé dans les rues de différentes villes du pays. La manifestation du 15 novembre a rassemblé des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants et des personnes âgées. Une foule nombreuse a été enregistrée à Lima, capitale du Pérou, Arequipa, Iquitos, Ayacucho, Cusco, Trujillo, Huancayo, Chiclayo, Piura, Tarapoto. Chimbote, Ica, Abancay, Pucallpa, Huaraz, Huánuco, Juliaca, Tumbes, Huancavelica, Tacna, Cerro de Pasco, Puerto Maldonado, Moyobamba et Tingo María. Les participants, qui portaient des pancartes, des affiches et des banderoles, ont demandé de vive voix à respecter le droit des parents d’éduquer leurs enfants conformément à leurs principes et à leurs valeurs. En outre, ils ont rejeté la politique nationale sur l’égalité des sexes, un plan annoncé par le président Martín Vizcarra le 28 juillet qui vise à imposer l’idéologie de genre au Pérou. Lors d’un communiqué de presse, le collectif « Ne touche pas à mes enfants », qui a organisé ce déplacement massif, a réaffirmé qu’il rejetait l’initiative visant à faire des écoles et des centres d’enseignement du territoire péruvien des centres d’endoctrinement idéologique. De même, il a ratifié le fait que l’idéologie de genre est un courant totalitaire, anti-humain et anti-scientifique qui va à l’encontre de ce qui a été établi par Dieu. La mobilisation promue au Pérou a également été effectuée dans d’autres MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

UNE MARCHE CONTRE L’IDÉOLOGIE DE GENRE


actualité

pays d’Amérique latine où la foi chrétienne prédomine. Dans les principales localités du Paraguay, de la Bolivie, de l’Argentine et de la République dominicaine, des milliers de personnes ont défendu leur droit d’éduquer et d’instruire leurs enfants avec leurs propres valeurs et principes.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

19


IL s'agit d'un immense privilège qui comporte une grande responsabilité. Une femme peut apporter une aide précieuse et être une bénédiction, ou peut causer de grandes difficultés à son conjoint dans ses tâches ministérielles.

Carmen Valencia de Martínez

Si nous voulons fournir une aide appropriée dans le ministère de notre conjoint, le pasteur, nous devons avoir un équilibre bien défini de conjointes et de mères chrétiennes, car notre maison est la plate-forme à partir de laquelle nous nous projetons pour accomplir l’œuvre de Dieu. Gardons à l’esprit qu’il existe une vigne qui doit occuper une place particulière dans nos cœurs ! Nous sommes un exemple de vie au milieu de la congrégation, c’est pourquoi nous devons faire preuve de beaucoup de sagesse dans nos décisions, en tenant compte de tous les éléments impliqués. En tant que conjointes de pasteurs, nous devons savoir que la relation avec notre mari et nos enfants est le message le plus important que l’église recevra sur la famille. La chose la plus stratégique qu’un pasteur peut faire pour encourager les familles et les mariages vigoureux dans l’église consiste à présenter un modèle fort. En tant que conjointes de pasteurs, nous avons un rôle fondamental dans ce domaine. Nous sommes appelées par Dieu à remplir une fonction difficile, mais en même temps pleine de satisfaction et de joie. Pensez à ce que Dieu nous enseigne à travers sa Parole. Dans Proverbes 14 : 1, nous lisons : « La femme sage construit sa maison, la folle la démolit de ses propres mains. » Il a été dit que les femmes ont 80% de responsabilité dans la tâche de la construction d’un foyer. La personne énonçant le proverbe nous dit dans le verset cité que la femme sage est celle qui peut construire sa maison. En d’autres MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

LES CONSEILS POUR

LA GUERRE D’UN PASTEUR

termes, la femme sage est celle qui réussit à donner de la stabilité à son foyer à travers le processus. Remarquez ce que dit le verset : « la femme sage construit sa maison ». Quand une personne veut construire, elle doit le faire par parties. La construction est un processus qui demande des efforts et de la persévérance et qui ne se fait pas en une seule fois, mais se fait petit à petit. Quand une personne commence une construction, elle ne reste pas au même niveau, mais elle atteint des hauteurs plus élevées selon son travail et sa créativité. De la même manière, lorsque nous construisons, nous grandissons avec notre construction. Étant donné que nous sommes des femmes de Dieu, ayant de la sagesse du ciel et construisant constamment, il y aura dans notre vie une croissance et un progrès. Nous laisserons peu à peu les affaires des enfants et atteindrons la maturité. Nous serons donc telle cette femme sage qui savait que le principe de la sagesse est la crainte du Seigneur (selon Proverbes 1 : 7, 2 : 6). LA VALEUR DE LA MAISON

La maison est plus qu’un hôtel où nous passons la nuit, plus qu’un restaurant où nous mangeons, plus qu’une blanchisserie où nous lavons et repassons nos vêtements. Tout ce qui précède est important, mais plus que cela, la maison est un refuge qui protège contre toute tempête de méchanceté et d’immoralité et contre l’avalanche d’adultère. La maison est une oasis dans ce désert que nous appelons « monde ». Quelle grande responsabilité nous avons de prendre soin de cette richesse sacrée appelée « maison » que Dieu nous a donnée ! La maison est le lieu où les vraies valeurs sont préservées, inculquées et transmises. En ce qui concerne le potentiel de formation, la mai-

son est le lieu où se forment les futurs membres de la société. L’église et l’école sont importants, mais ces institutions ne font que renforcer ce que nous avons enseigné à la maison, car la maison sera toujours plus importante que toute institution de formation. En tant que femmes qui aiment et servent Dieu, nous sommes appelées à présenter à l’église le développement d’un mariage qui honore et sert Dieu. Il n’y a pas de maison parfaite, mais s’il existe dans chaque couple un cœur plein d’amour sacrificiel et de pardon, cette maison avancera toujours malgré les difficultés. Un conseil : dans la mesure où nous marchons avec intégrité dans notre maison et que nous honorons Dieu par notre mariage et notre relation avec nos enfants, souvenons-nous que notre maison sera un sermon visuel que les brebis du troupeau verront favorablement et n’oublieront jamais. LA PREMIÈRE RESPONSABILITÉ

En tant que conjointes de pasteurs, Dieu nous a appelées à être la bénédiction, la grande aide et le soutien intime d’une personne consacrée à Lui : le pasteur de l’église. Notre devoir consiste à lui offrir notre soutien, car, en tant que partie de sa vie et de son ministère, nous devons être le complément idéal pour lui. En plus de conjointes, nous sommes des amies, des confidentes et un soutien. Au-delà de toutes ces choses, et reconnaissante que notre premier ministère se trouve à la maison, une partie essentielle de notre appel consiste à rester avec notre mari, à lui offrir notre compagnie à tout moment et à le réconforter dans les moments difficiles. C’est mon souhait, pour vous et pour moi, que nos épaules servent toujours de support pour qu’il puisse s’appuyer


femme

lorsqu’il se sent fatigué et accablé. La conjointe du pasteur est également appelée à payer un prix en prières pour ce serviteur qui est son mari. L’ennemi est à l’affût et tente toujours d’attaquer les dirigeants spirituels pour démoraliser les croyants. Sa tactique

de guerre consistera toujours à disperser les brebis, causant de grands dommages à leur berger. C’est la tactique qu’il a employée avec nul autre que notre Seigneur Jésus-Christ, comme l’indique la Bible dans Matthieu 26 : 31, où nous lisons : « …Vous trébucherez tous, cette

nuit, à cause de moi, car il est écrit : Je frapperai le berger et les brebis du troupeau seront dispersées. » L’ennemi tente d’attaquer de plusieurs manières la maison de ceux qui s’occupent du troupeau du Seigneur : • La négligence du pasteur. Parfois, le pasteur néglige sa conjointe et ses enfants parce qu’il est plongé dans le ministère, ce qui donne lieu à la frustration et à l’amertume. • Le manque de bons sens de la conjointe. Certaines conjointes ont fait que leur mari quitte le ministère à cause du manque de bons sens, car elles ne possèdent pas la sagesse de Dieu pour construire leur maison. • La cupidité. D’autres conjointes ont obligé leur mari à quitter le ministère pour se dédier à une autre activité qu’elles considèrent plus lucrative ou plus prestigieuse. Cependant, cela ne les rend pas heureux, car au fond, ils sentent qu’ils ont échoué et ont un énorme sentiment de culpabilité, d’autant plus que Dieu nous assure que son appel aux pasteurs est irrévocable (Romains 11 : 29). L’aspect le plus triste et le plus grave est que les problèmes du couple pastoral transcendent les frontières intimes et ont un impact sur la congrégation où ils exercent le ministère. Ainsi, lorsque la relation conjugale est faible et instable, ce problème affectera inconsciemment l’église et souvent même leurs enfants. De plus, il existe des conjointes qui, au lieu de contribuer au progrès et au développement du ministère de leur mari, deviennent un obstacle pour le cœur de ce serviteur de Dieu et l’empêchent d’accomplir pleinement le ministère qui lui a été confié. Par conséquent, chacune de nous, en tant que conjointes de pasteurs, doit veiller à favoriser un environnement très positif dans notre maison, de sorte que notre mari puisse plonger dans le grand travail du ministère, dans sa vie de prière et dans l’étude de la Parole. Cependant, nous devons aussi nous cultiver en tant que conjointes, tout d’abord en honorant Dieu et en restant fidèles à nos maris. S’il est heureux avec nous, si son cœur nous fait confiance, si nous lui transmettons le bien et non le mal tous les jours de sa vie, l’église aura sans aucun doute un pasteur qui pourra librement et sans entrave exercer son ministère sous la direction du Saint-Esprit. Ainsi, Dieu rénovera son ministère à travers le serviteur avec lequel nous nous sommes mariées.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

21


JÉSUS est-il né parmi les animaux de l'étable parce qu'il n'y avait pas de place pour Joseph et Marie dans la salle des hôtes ? Nous présentons ici quelques détails qui configurent l'environnement dans lequel le Fils de Dieu a été mis au monde. Tim Chaffey

Les détails sur la naissance du Christ sont enregistrés dans le deuxième chapitre de Luc : Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la famille et de la lignée de David. Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva, et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l’enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes (Luc 2 : 4-7). Il peut sembler surprenant que la Bible fournisse peu d’informations sur la naissance du Christ. Les passages dans Luc 2 commentent le message de la naissance du Christ énoncé par l’ange aux bergers et la visite ultérieure des bergers pour voir Jésus. Dans Matthieu 1 : 24-25, nous pouvons lire que Joseph a pris sa « femme chez lui, mais il n’eut pas de relations conjugales avec elle jusqu’à ce qu’elle ait mis au monde un fils auquel il donna le nom de Jésus. » La Bible nous enseigne que Jésus est né à Bethléem, mais n’affirme pas que Joseph et Marie sont arrivés dans la ville spécialement pour l’accouchement. En fait, ce scénario est hautement improbable, car il est douteux qu’ils aient voulu faire un voyage ardu de 70 milles (112.65 km) depuis Nazareth dans les dernières étapes de sa grossesse. De plus, Luc 2 : 6 indique qu’ils étaient à Bethléem pendant un certain temps avant la naissance de Jésus : « Pendant qu’ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva ». MISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

NÉ DANS UNE MANGEOIRE

De plus, la Bible ne mentionne pas qu’un aubergiste leur ait dit que celle-ci était pleine cette nuit-là. Nous imaginons ce scénario parce que les traducteurs de la plupart des versions ont choisi le mot « auberge » pour traduire le mot grec κataλυμa (kataluma), ce qui donne une fausse im-

pression aux lecteurs modernes.1 Jésus a utilisé ce même mot grec dans Luc 22 : 11 pour faire référence à une « salle des hôtes ». Cette salle est connue sous le nom de chambre haute, le lieu de la Cène du Seigneur, le repas que Jésus a partagée avec ses disciples la nuit précédant sa crucifixion.


bible

Marie a peut-être accouché au niveau inférieur d'une maison bondée, dans laquelle certains animaux auraient été amenés à l'intérieur la nuit.

son du grand nombre de personnes, la maison aurait été pleine et le kataluma (salle des hôtes) aurait été occupé. Pour cette raison, Joseph et Marie auraient été relégués dans un étage inférieur de la maison. Il est difficile de croire qu’une femme enceinte telle Marie ait pu rejeter la maison d’un parent dans une société qui valorisait les liens familiaux. Les archéologues ont fouillé des maisons du premier siècle dans la région montagneuse juive et ont découvert que le niveau supérieur servait de salle des hôtes, tandis que le niveau inférieur servait de salon et de salle à manger. Parfois, les animaux les plus vulnérables auraient été amenés à l’intérieur la nuit pour les protéger du froid et des vols. Cela doit paraître étrange à beaucoup, car nous ne pouvons pas imaginer faire entrer notre bétail dans notre maison pendant la nuit. Malgré cela, de nos jours, dans certains pays européens (par exemple, l’Allemagne et l’Autriche), la ferme et les espaces pour les animaux se trouvent régulièrement dans différentes parties du même bâtiment. C’est là que la mangeoire entre en action. Marie a peut-être accouché au niveau inférieur d’une maison bondée, dans laquelle certains animaux auraient été amenés à l’intérieur la nuit.3 Elle a ensuite enveloppé Jésus de langes et l’a couché dans la mangeoire (crèche).4

Source : https://answersingenesis.org/es/biblia/nacido-enunagranja-establo/

Cela peut ne pas sembler convaincant pour la plupart des gens. Mais considérez que la langue grecque a un mot pour hôtel ou auberge. En fait, Luc l’a utilisé lorsqu’il a écrit sur le Bon Samaritain, qui a amené l’homme battu à « l’auberge » (pandocheion, païdοχeιον) et qui a payé « l’aubergiste » (pandochei, paνdοdeι, verset 35) pour prendre soin de cet homme (Luc 10 : 34). Luc connaissait donc le terme approprié pour auberge. Pourquoi n’a-t-il pas utilisé ce terme dans le récit de la naissance de Jésus ? La réponse la plus probable indique que Joseph et Marie n’ont pas essayé d’aller

dans une auberge. La Bible déclare qu’il n’y avait pas de place pour eux dans le kataluma, ce qui serait mieux traduit par « salle des hôtes. » Joseph et Marie sont retournés dans la maison ancestrale de Joseph à Bethléem à cause du recensement (Luc 2 : 1-4).2 Étant donné que l’édit a été proclamé par l’Empire romain, de nombreuses familles juives ont dû se rendre à Bethléem pendant ce temps et rester chez des parents habitant dans cette ville. Il est tout à fait possible que Joseph et Marie aient séjourné chez des membres de la famille de Joseph à Bethléem, mais en rai-

RÉFÉRENCES ET NOTES 1. La première Bible en espagnol, la Bible de l'ours, publiée en 1569. Dans Luc 2 : 7 de cette Bible, nous pouvons lire : Elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes. Depuis le début, les mots salle des hôtes ont fait partie de la Bible en espagnol. 2. Elle est intrigante l'idée que Joseph et Marie aient peut-être compris qu'ils étaient en train d'accomplir ce que disait Michée 5 : 2 : le Messie serait né à Bethléem. 3. Il est également possible que les animaux n'aient pas été dans la maison cette nuit-là, mais l'endroit était équipé d'une mangeoire qui était utilisée lorsque les animaux étaient amenés à l'intérieur. De plus, certaines maisons de la région montagneuse de Judée étaient construites à côté du flanc de la montagne, de sorte que le niveau inférieur aurait pu être une grotte, avec la maison construite autour de celle-ci. 4. Le mot grec pour mangeoire est fatνη (phatne). Il s'agit d'une crèche ou d'une boîte ouverte dans l'étable, conçue pour contenir de la nourriture ou de la pâture pour le bétail. Ce même mot apparaît dans Luc 13 : 15, et fait référence à la mangeoire devant laquelle les animaux sont attachés pour utiliser la crèche. Dans Luc 2 : 7, 12, et 16, nous pouvons lire que Jésus est né puis a été placé dans une mangeoire. Il n'est pas né dans la mangeoire. Il est donc logique que Marie l'ait enveloppé de langes puis l'ait couché dans la crèche, qui a servi de berceau improvisé.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

23


HYMNE, qui parle du lien étroit qui unit le Seigneur et les gens qui placent leur confiance en lui. Il a été conçu par le compositeur britannique Philip Doddridge. En 1969, après avoir été enregistré par Edwin Hawkins et son groupe, il est devenu une chanson universelle.

OH L’HEUREUX

JOUR Il s’agit là d’un chant qui exprime la joie d’un chrétien pour sa foi en Dieu, l’hymne « Oh l’heureux jour » représente une preuve exemplaire du lien qui existe entre le Christ et les personnes qui lui font confiance. Basé sur 2 Chroniques 15 : 15, cet éloge a été écrit par le compositeur et pasteur Philip Doddridge, qui a prêché la Parole en Angleterre au dix-huitième siècle et constitue l’une des mélodies les plus représentatives de la musique gospel. Né à Londres le 26 juin 1702, le révérend Doddridge créa ce poème dans le cadre du travail considérable qu’il avait entreprit pour l’expansion de l’Évangile entre 1722 et 1751. Le ministre du Seigneur se distingua comme un évangéliste prolifique, il a exploré le lien qui scelle l’union au troupeau du Créateur et l’engagement pris par les nouveaux convertis dans les vers qu’il a conçus pour sa composition. Dans sa version originale, la chanson conçue par le serviteur Philip, qui jouit d’une énorme popularité dans le monde anglophone et qui est l’un des plus de quatre MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


musique

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, lors des cérémonies de baptême, la chanson « Oh l’heureux jour » est devenue un hymne mondial en 1969 lorsqu'elle a été acceptée dans le monde entier après avoir été enregistrée par le musicien et chanteur Edwin Hawkins et son groupe.

O L'HEUREUX JOUR 1 Heureux le jour où j’ai choisi de te Servir, mon Seigneur et mon Dieu! Aujourd’hui il me faut montrer Ma joie en toi par l’ouvre et la voix. CHŒUR Je suis heureux! Je suis heureux! Et en sa faveur je vais en profiter. Dans la liberté et la lumière je me suis vu Quand la foi a triomphé en moi. Et le torrent cramoisi La santé de mon âme malade était. 2 C’est du passé! Mon grand devoir j’ai accompli. Moi, je suis de Christ et lui est à moi; J’ai été attiré et avec plaisir je l’ai suivi, Sa voix est reconnue par chaque fidèle. 3 Repose-toi, cœur faible, À tes luttes mettre un terme. J’ai trouvé la plus noble possession Et je participe au festin supérieur.

cent hymnes qu’il a écrits au cours de son ministère pastoral, est pleine d’images sur le pacte sauveur. En outre, la poésie, traduite en espagnol par Thomas Westrup, contient des réflexions sur ce qui attend les fidèles au paradis. UN HYMNE GLOBAL

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, lors des cérémonies de baptême, la chanson « Oh l’heureux jour » est devenue un hymne mondial en 1969 lorsqu’elle a été acceptée dans le monde entier après avoir été enregistrée par le musicien et chanteur Edwin Hawkins et son groupe. La version de Hawkins s’est vendue à plus de sept millions d’exemplaires sur les cinq continents et a grimpé en 1970 avec un Grammy Award dans la catégorie de la meilleure performance gospel soul. Classée en 2001 comme l’une des meilleures chansons du XXème siècle par la RIAA (Association de l’industrie de l’enregistrement des États-Unis), la performance du groupe de pianistes afro-américains a été enregistrée, au milieu de 1968, dans une église de la ville de Berkeley avec un magnétophone à deux pistes. Ensuite, l’un des milliers d’exemplaires édités est tombé entre les mains de Tom Donahue, un annonceur de San Francisco, qui l’a lancé dans la notoriété. Après la grande répercussion obtenue par Hawkins et son groupe, l’hymne a été interprété par différents artistes dont Aretha Franklin, Mahalia Jackson, Etta James, Roberta Kelly, Lillie Knauls, Elvis Presley, Joan Baez, Ramsey Lewis, Susan Boyle et des groupes comme The Oak Ridge Boys et Cathedral Quartet. Il a également inspiré le chanteur britannique George Harrison à créer le thème « My Sweet Lord ». Chronique succincte de la rédemption que Jésus offre à l’humanité par la foi, la composition de Philip Doddridge, qui est décédé le 26 octobre 1751, garde une beauté durable et une pertinence qui la positionne comme l’une des expressions musicales la plus importantes du christianisme. Elle fait partie de divers cantiques évangéliques, c’est un air universel qui honore le Très-Haut avec une expression recouverte d’espoir.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

25


PUBLIE en 1951, le livre du pasteur Fred Wight fournit les connaissances essentielles pour comprendre les Saintes Ecritures et cela, grâce à la révélation des habitudes des personnes de l’époque biblique.

US ET COUTUMES DES TERRES

BIBLIQUES Selon la Bible, vivre dans des tentes est très ancien. Cela remonte bien avant l’époque d’Abram. Dans les Saintes Ecritures, nous pouvons une première référence à ce mode de vie, dans Genèse 4 : 20, où il est fait référence à un homme nommé Jabal, « ancêtre de ceux qui habitent sous des tentes ». Après le déluge, nous pouvons lire dans les Saintes Ecritures : « Que Dieu élargisse le territoire de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem » (Genèse 9 : 27). Les patriarches Abram, Isaac et Jacob ont passé la plus grande partie de leur vie sous des tentes dans le pays de Canaan et ses environs. Il se dit d’Abram que « il dressa ses tentes » près de Bethel (Genèse 12 : 8). Isaac aurait « campé dans la vallée de Guérar » (Genèse 26 :17). Enfin Jacob « installa son camp » devant la ville de Sichem (Genèse 33 : 18). Publié pour la première fois en 1953 par l’éditeur américain Moody Press, le livre « Us et coutumes des terres bibliques » contient de nombreuses informations qui contribuent à une interprétation plus pertinente des Saintes Ecritures. Œuvre du pasteur Fred H. Wight, auteur spécialisé dans les sujets relatifs à la foi chrétienne, le livre expose la culture qui a guidé l’existence des personnes vivant à l’époque biblique. MISISONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Durant les temps bibliques, le lait était non seulement considéré comme un aliment à ajouter lorsque l’on cuisinait, mais également comme un aliment substantiel peu importe l’âge. Les enfants étaient nourris avec du lait maternel (Esaïe 28 : 4). Les Hébreux utilisaient non seulement le lait de vache, mais aussi de brebis (Deutéronome 32 : 14), de chèvres (Proverbes 27 : 27) et sans oublier le lait des chamelles (Genèse 32 : 15). La Terre Promise était également appelée « le pays où coulent le lait et le miel » (Exode 3 : 8, 13 : 5, Josué 5 : 6, Jérémie 11 : 5). Tout ceci nous indique que les pâturages permettaient de produire du lait en abondance. UN LIVRE ESSENTIEL

Structuré en trente et une parties, le livre nous montre dans un premier temps que les personnages des Saintes Ecritures vivaient dans des tentes en peaux de chèvre. Ce texte nous montre ensuite, qu’au fil du temps, ces personnes ont emménagé dans des maisons d’une pièce, voir plus pour certains. Ce dernier nous explique également comment ses personnes préparaient leur nourriture et leurs habitudes alimentaires. Dans certaines parties d’Orient, nous avons pu observer la coutume de

la double invitation à un festin ; quelque temps avant de planifier la fête, une invitation était envoyée, puis quand la date s’approchait, un domestique était envoyé, cette fois-ci pour annoncer que tout serait prêt pour le jour de la fête. Il y a plusieurs exemples de cette coutume dans la Bible.


littérature

Il y avait parmi les femmes juives le désir universel et la joie d’avoir des enfants. Le désir s’est exprimé dans les paroles de Rachel à Jacob : « Donne-moi des enfants ou je meurs ! » (Genèse 30 : 1).

Le roi Assuérus et Haman ont été invités par Esther à un festin. Lorsque tout fut prêt, les eunuques du roi ont cherché Haman (Esther 5 : 8, 6 : 14). Un autre exemple est présent dans la parabole du mariage du fils du roi : « Le royaume des cieux ressemble à un roi qui fit des noces

pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces » (Matthieu 22 : 2-3). Diplômé du Pasadena College, le révérend Wight, qui a consolidé ses recherches avec des sources venant de Palestine, a présenté l’objectif de son livre dans l’introduction de

son traité. L’écrivain évangélique a souligné à ce sujet : « La Bible est un livre oriental, au sens littéral. Il est nécessaire de connaître les us et coutumes orientales pour comprendre les Ecritures ». Il y avait parmi les femmes juives le désir universel et la joie d’avoir des enfants. Le

Décembre 2018 / Impacto évangélique

27


désir s’est exprimé dans les paroles de Rachel à Jacob : « Donne-moi des enfants ou je meurs ! » (Genèse 30 : 1). Le Seigneur avait initialement dit à Adam et Eve : « Reproduisez-vous, devenez nombreux » (Genèse 1 : 28). La promesse d’Adam a été la suivante : « Je rendrai ta descendance pareille à la poussière de la terre » (Genèse 13 : 16). La loi de Dieu montrait que les enfants étaient un signe de bénédiction de la part de Dieu : « le produit de ton sol, …, tout cela sera béni » (Deutéronome 28 : 4). Le psalmiste nous décrit un homme béni par Dieu en nous disant : « Ta femme est comme une vigne porteuse de fruits dans ton foyer » (Psaume 128 : 3). LA VIE QUOTIDIENNE

Parmi les sujets analysés dans « Us et coutume des terres bibliques », livre édité en espagnol en 1981 par la maison Publications Kegrel, se détachent ceux en lien à la vie quotidienne du peuple israélien durant l’ère biblique. En ce sens, nous pouvons examiner les parties faisant référence à la religion dans le foyer, à l’éducation des jeunes, à l’agriculture, aux maladies, à la mort et à la naissance et enfin au soin des enfants. Généralement, les anciens Juifs ne consultaient pas de médecin quand ils étaient malades. Il existe très peu de références aux médecins à l’époque de l’Ancien Testament. Job en mentionne cependant l’existence quand il dit : « vous êtes tous des médecins sans valeur » (Job 13 : 4). Le roi Asa a été critiqué par l’auteur sacré, qui dit de lui : « il ne consulta pas l’Eternel, mais les médecins » (2 Chroniques 16 : 12). Le prophète Jérémie a demandé : « N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? » (Jérémie 8 : 22). Il est très probable MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

que les médecins mentionnés à cette époque étaient étrangers et non des Juifs de la terre biblique. Pourquoi les croyants d’aujourd’hui devraient-ils connaître les anciennes habitu-

des du peuple choisi par Dieu ? L’auteur de ce livre, de par son vivant, a estimé : « De nombreux passages des Saintes Ecritures, compliqués à comprendre pour les occidentaux, seront facilement expliqués une


littérature

Généralement, les anciens Juifs ne consultaient pas de médecin quand ils étaient malades. Il existe très peu de références aux médecins à l’époque de l’Ancien Testament. Job en mentionne cependant l’existence quand il dit : « vous êtes tous des médecins sans valeur » (Job 13 : 4). Le roi Asa a été critiqué par l’auteur sacré, qui dit de lui : « il ne consulta pas l’Eternel, mais les médecins » (2 Chroniques 16 : 12).

fois connues les us et coutumes des terres bibliques. En revanche, ignorer ce sujet revient à se priver d’une compréhension totale de la Bible et de ses deux Testaments ». Depuis l’époque d’Abram et jusqu’à nos

jours, les moutons ont abondé en Terre Sainte. Au cours des siècles, les arabes des pays bibliques ont été grandement dépendants du mouton. Les Juifs de l’époque de la Bible étaient principalement des berges et des agriculteurs, ils n’ont jamais complétement abandonné la vie pastorale. Le nombre important de moutons élevés sur les terres bibliques s’ex-

plique quand on sait que Job possédait 14 000 moutons (Job 14 : 12), et que le roi Salomon a sacrifié 120 000 brebis pour offrir à l’Eternel (1 Rois 8 : 63). En 1951, le ministre Wight a achevé une thèse intitulée : « Etude des us et coutumes de la vie domestique en Palestine, en relation avec les Ecritures ». Celle-ci avait pour but de l’aider à obtenir son master en religion, qui sera ensuite la base fondamentale pour l’élaboration de son livre. Avec des supports supplémentaires et l’aide du docteur Frederick Owen, professeur d’archéologie et de littérature biblique, il perfectionnera ses recherches afin d’en faire un livre utile. Dans les temps anciens de l’Ancien Testament, les villages étaient des habitations sans murailles tandis que les villes et les cités étaient des lieux plus vastes, entourés de murs. La loi mosaïque fait la distinction suivante : « si quelqu’un vend une maison d’habitation dans une ville pourvu de murs d’enceinte » (Lévitique 25 : 29) ; « Les maisons des villages dépourvus de murs d’enceinte » (Lévitique 25 : 31). Les villages se situaient généralement près d’une ville fortifiée dont ils dépendaient plus ou moins. Ainsi la ville était la métropole des villages. Nous pouvons régulièrement lire dans la Bible : « les villes et ses villages », voire parfois une traduction plus littérales « les villes et ses enfants », désignant ainsi une ville-mère et les villages dépendants qui l’entourent (Josué 15 : 45, 17 : 11).

Décembre 2018 / Impacto évangélique

29


EDWARD Payson a été l’un des évangélisateurs les plus reconnus du Second Grand Réveil. Son histoire se démarque des autres grâce à son talent de pêcheur d’âme. Homme pieux, il priait sans cesse et relisait quotidiennement les Saintes Écritures. William Farley

Prédicateur notable de la première moitié du XIXème siècle, Edward Payson fut l’un des pasteurs les plus influents au moment du Second Grand Réveil. Homme de grande piété, aimant Dieu par-dessus tout, il a émergé de la ville de Portland comme l’un des porte-paroles de l’Evangile aux Etats-Unis. Sa prédilection pour la prière lui a valu le surnom de « Payson, l’homme de prière » de la part de ses contemporains. Fils du révérend Seth Payson, Edward est né le 25 juillet 1783 à Rindge, dans l’état du New Hampshire. Dès son plus jeune âge, il s’est distingué des autres grâce à une intelligence inhabituelle. A l’âge de 4 ans, après que sa mère Grata Payson l’ait instruit, il a appris à lire. A partir de ce moment-là, son existence a emprunté les chemins de la foi. Son désir de connaître l’amour du Seigneur l’a amené à étudier les Saintes Ecritures au cours de son enfance. En l’an 1800, à l’âge de 17 ans, Payson a intégré l’Université de Harvard, le plus ancien établissement d’enseignement supérieur des Etats-Unis. Là-bas, il se distinguera par ses compétences intellectuelles et ses méthodes d’étude. En raison de son grand intérêt pour la lecture, il a dû faire face aux moqueries de ses camarades. Ces derniers disaient de lui qu’il avait dévoré tous les livres de la bibliothèque. Illustre élève, il complètera sa formation en 1803 et obtiendra son diplôme avec une mention. Après avoir quitté les salles de classe de Harvard, le serviteur du Tout-puissant MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

UN HOMME DE

PRIÈRE

a perdu son frère en 1804. Suite à cela, il a choisi d’accepter le Créateur en tant que rédempteur, après s’être rendu compte que le mal l’attaquait constamment. Cette décision importante a achevé sa soumission au christianisme et l’a restauré intégralement. Dans une lettre adressée à sa mère, il va alors révéler sa détermination à diffuser la bonne nouvelle pour le reste de ses jours.

Instruit sous les ordres bibliques, sa congrégation a attiré l’attention d’innombrables personnes à qui il permit de rencontrer le Messie. Cependant, comme d’autres prédicateurs de sa génération, il a toujours attendu que les débutants dans la foi montrent des signes indubitables de leurs conversions avant de les admettre en tant que membres de son église.

UN PREDICATEUR EXCEPTIONNEL

Convaincu que le Créateur lui avait ordonné de prêcher la Parole, il a entamé une préparation spirituelle rigoureuse. Au fil du temps, cela lui a permis de devenir un exemple d’évangélisation sur le sol américain. Tout d’abord, il s’est efforcé de se lever tôt quotidiennement afin de prier et lire la Bible. Plus tard, il s’est immergé dans les traités évangéliques avec pour but de se nourrir de la saine doctrine des grands évangélistes, tels que Jonathan Edwards. De plus, à cette époque-là, il a commencé à prier constamment afin de, plus tard, devenir un illustre croyant. Il s’est également consacré à étudier la théologie. Il passait de nombreuses heures à se prosterner face aux Saintes Ecritures, ouvertes face à lui et implorant Dieu. Conscient des péchés de son passé, tous ses efforts ont eu pour but d’éliminer le mal de sa vie. De même manière, il a aussi cherché le visage de Dieu afin de recevoir son pardon, son amour et sa bénédiction. En 1807, au plus fort du Second Grand Réveil, Payson a été admis en tant que pasteur dans une église de Portland. Il y


héros de la foi

Décembre 2018 / Impacto évangélique

31


restera jusqu’au jour où Jésus l’a appelé à le rejoindre au paradis. A seulement 24 ans, le ministre flamboyant, prêchant la bonne nouvelle à l’aide de messages irréfutables, a entrepris un travail d’évangélisation efficace en plein milieu d’une résurgence chrétienne inhabituelle qui avait cours au même moment aux Etats-Unis. Sollicité par de nombreuses congrégations afin de devenir leur leader, Edward était un pêcheur d’âmes. Instruit sous les ordres bibliques, sa congrégation a attiré l’attention d’innombrables personnes à qui il permit de rencontrer le Messie. Cependant, comme d’autres prédicateurs de sa génération, il a toujours attendu que les débutants dans la foi montrent des signes indubitables de leurs conversions avant de les admettre en tant que membres de son église. UN ÉVANGÉLISTE ATTENTIF

Strict dans ses règles d’admission à l’Evangile, le pasteur a accepté plus de sept cents convertis au cours des vingt années de son ministère. Il a contribué à répandre la doctrine du Christ dans la région de la Nouvelle Angleterre. Mais quelles étaient les raisons de ses victoires pour Dieu ? Une des causes principales de ses triomphes était la prière. Selon le révérend Edwin James, l’un de ses biographes les plus assidus, le sol de sa chambre a conservé des marques à force de s’agenouiller pour prier. Une autre raison de ces victoires du missionnaire était la fidélité aux vérités contenues dans la Bible et sa rigueur dans le maintien d’une saine doctrine. En ce sens, il croyait fermement que la diffusion de la Parole était sa seule mission. Par conséquent, il a étudié l’Ancien et le Nouveau Testament et a prié plusieurs heures par jour. L’administration de son église et le travail de conseil ne le distrayaient pas de sa mission principale : passer du temps avec le Tout-Puissant. La troisième raison pour laquelle le ministre du Très-Haut s’est converti en évangéliste célèbre est parce qu’il prêchait la Parole avec passion. Bien qu’il ait annoncé la bonne nouvelle avec beaucoup d’amour et d’affection, il a toujours cherché, à l’instar du théologien anglais Charles Simeon, à provoquer MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


héros de la foi

Son portrait souligne l’importance de la prière pour atteindre la vie éternelle que Dieu offre à ceux qui croient en lui. Il aura été un homme d’une extrême humilité, qui prenait plaisir à se tenir sur la chaire pour évangéliser et qui recommandait de prier matin, midi et soir. Il est un modèle du don de soi au Seigneur qui a utilisé les recherches pour résoudre les mystères que renferment les Saintes Ecritures.

et à humilier les fidèles présents plutôt que de les réconforter. A cet égard, il avait pour habitude de dire que si les personnes pouvaient rester humbles, alors la consolation du Seigneur viendrait tôt ou tard. A l’apogée de son pastorat, sa notoriété s’était répandue dans toute la Nouvelle-Angleterre. Il a été invité à diriger différentes églises. Cependant, fidèle à son troupeau de toujours, il a rejeté toutes les offres qui lui étaient parvenues. De même, il a également rejeté une série de propositions venues d’églises plus grandes situées dans des villes telles que New-York. Ambitieux pour Dieu et non pour l’argent ou le prestige, il est resté inconditionnellement fidèle aux brebis que le Sauveur lui avait confiées. UN HÉRITAGE INEPUISABLE

Intense mais brève, l’histoire d’Edward Payson s’est achevée le 22 octobre 1827 alors qu’il n’avait que 44 ans. Quelques mois plus tôt, le héros de la foi avait commencé à présenter les symptômes de la tuberculose. Il s’était alors prostré dans son lit. Depuis son lit, ses souffrances augmentaient, mais sa joie pour le Seigneur augmentait également. Bien qu’il ait perdu l’usage de ses bras et de ses jambes, son espoir en Christ ne s’est jamais affaibli et il l’a loué jusqu’à son dernier souffle. Après sa mort, de nombreuses voix se sont élevés pour essayer d’expliquer le

pouvoir de ses sermons. Son éloquence au moment de proclamer l’Evangile a été estimée, par divers experts en théologie, comme l’une des plus grandes forces de ses innombrables messages, publiés de son vivant et maintenant disponible dans un livre posthume. La qualité de ses textes, riches en spiritualité, est comparable à celle de Charles Spurgeon. De plus, ses pensées brillent par leur clarté. La communauté chrétienne actuelle peut tirer de nombreuses leçons du révérend Payson. Son portrait souligne l’importance de la prière pour atteindre la vie éternelle que Dieu offre à ceux qui croient en lui. Il aura été un homme d’une extrême humilité, qui prenait plaisir à se tenir sur la chaire pour évangéliser et qui recommandait de prier matin, midi et soir. Il est un modèle du don de soi au Seigneur qui a utilisé les recherches pour résoudre les mystères que renferment les Saintes Ecritures. Croyant pieux, Edward Payson est également un exemple de pasteur engagé envers ses paroissiens. Sur ce point, la biographie écrite par le pasteur Asa Cummings au milieu du XIXème siècle, révèle qu’il passait douze heures par jour à étudier la Bible dans le but de transmettre la Parole de la manière la plus exacte possible. Guidé par le Saint-Esprit, il a déployé un travail intense en faveur de l’Evangile, dont on se souvient encore avec joie et émotion.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

33


IL était un alcoolique, en plus d'être indiscipliné et irresponsable, jusqu'à ce qu'il décide de changer pour se convertir au christianisme. Cependant, il a eu des problèmes avec sa propre famille parce qu'ils préféraient qu'il soit alcoolique plutôt que fidèle de Jésus-Christ. Aujourd'hui, par la grâce de Dieu, chacun d'eux sert le Seigneur. Susan Amau Photos : Fichier de famille

Il passait beaucoup de temps, peut-être des heures, à genoux devant l’autel. Baigné de sueur et de larmes, il pouvait à peine lever les yeux. Il se sentait misérable à cause des innombrables péchés qu’il avait commis dans sa vie. Il voulait changer et quitter le chemin de la perdition. Dans son esprit, résonnait la prédication que le pasteur avait prononcée au cours du culte. « Jésus est venu pour sauver et trouver ce qui était perdu. Est-ce moi par hasard ? » se répétait-il. Soudain, une main s’est posée sur sa tête, une voix l’a invité à répéter la prière de foi et il a tremblé entièrement. C’était le 24 décembre. Santiago Guaji Cabejo aurait pu être ivre et perdu comme à d’autres occasions, mais cette nuit-là, il se trouvait dans une église chrétienne. Le Seigneur l’a trouvé et a changé sa vie pour toujours. Ce jour-là, il a accepté Jésus comme son Sauveur, l’église a célébré et le pasteur l’a pris dans ses bras comme un père le fait avec son fils. Ensuite, il s’est senti ému, jamais auparavant les personnes ne l’avaient traité avec affection ; son père ne l’avait jamais pris dans ses bras. MARQUÉ DANS SON ENFANCE

Santiago est née à San Ignacio de Moxos, en Bolivie, un village traditionnellement dédié aux saints. Son père, Alejandro Guaji, participait aux fêtes patronales, dansait et buvait presque jusqu’à perdre conscience. Indolente à cause de l’alcool, il a quitté sa famille. Sa mère, MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

SANT


histoire de vie

TIAGO, LE SERVITEUR DE DIEU

Décembre 2018 / Impacto évangélique

35


Abelina Cabejo, a donc commencé sa lutte pour surmonter cette situation avec ses six jeunes enfants. Plus tard, elle a commencé une relation avec une autre personne, qui deviendrait le beau-père de ses enfants. Au début, il semblait être l’homme parfait, le père que Santiago avait toujours voulu avoir, mais avec le temps, les problèmes sont arrivés. Les disputes ont commencé et, au fil des mois, les mauvais traitements et les agressions physiques se sont aggravés. Santiago n’en pouvait plus. À l’âge de sept ans seulement, il s’est enfui de sa maison pour MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

éviter d’être battu et d’avoir à subir d’autres souffrances. Marchant seul et triste dans les rues de son village, il a rencontré un homme gentil qui lui a offert de la nourriture et un logement. Il l’a inscrit à l’école et lui a promis qu’il ferait de lui un enfant différent. Deux ans se sont écoulés et la mémoire de ses parents accablait Santiago. Ils lui manquaient, car il était juste un enfant qui méritait de grandir dans un foyer heureux. Son petit cœur a été encore plus brisé quand l’homme qui le protégeait l’a frappé et l’a jeté hors de chez lui. La raison : sortir jouer avec d’autres enfants.

Il ne pouvait pas retourner chez sa mère dans ces circonstances. Il a erré et a vagabondé jusqu’à l’épuisement. La rue est devenue sa nouvelle maison. Maintenant, les enfants de la rue étaient sa famille et il a trouvé refuge dans l’alcool et les drogues. Il a été surpris un jour par son frère aîné, qui l’a vu dormir tout sale et démuni sous un pont. Avec l’âme déchirée, il l’a ramené chez lui. Mais ceci n’a pas été la solution pour sa vie : son arrivée a généré plus de disputes dans la maison. Habitué à la rue, Santiago ne voulait plus vivre dans la maison de sa famille et s’est échappé plusieurs fois. Il volait sa mère et était un en-


histoire de vie

fant insolent et impoli. Pour tenter de corriger cette situation, son beau-père a falsifié ses documents afin qu’il puisse effectuer son service militaire alors qu’il n’était qu’un adolescent. Décision inutile. Le garçon l’a détesté davantage. Il détestait sa vie et a juré de ne jamais retourner à la maison. Après cela, il est resté chez son frère aîné, à Santa Cruz. Il a trouvé un travail dans une boîte de nuit et est revenu à ses aventures. La solitude et le manque d’amour le dévoraient. Il a commencé à utiliser des drogues qui l’incitaient à se suicider. À plus d’une occasion, il l’a essayé : il s’est arrêté au milieu de la route et

a attendu l’impact d’un véhicule, mais cela ne s’est pas produit. LE RENCONTRE AVEC DIEU

Il est retourné dans son village à 19 ans et sa vie n’avait toujours pas de direction. En se promenant dans les rues, il a rencontré un jeune homme. C’était un membre d’un gang avec lequel il avait commis ses méfaits d’adolescent. Immédiatement, Santiago l’a invité à boire de l’alcool. Il devait « célébrer » la retrouvaille de son homonyme. Cependant son ami avait bien changé après plusieurs années. « Je ne peux pas », a répondu son ami.

« Le Christ m’a changé », a-t-il poursuivi. Le Christ ? Les seules fois où il avait entendu cette parole étaient lorsque sa mère et ses connaissances affirmaient que les fidèles du Christ servaient le diable. Santiago s’en est souvenu et s’est mis à rire en insistant sur l’invitation. Finalement, l’ami a accepté sous une condition : aller d’abord à l’église. Santiago a fixé ses yeux sur l’aspect de son ami ; il avait sans doute un air différent. « Avaitil vraiment changé ? Impossible ! Les gens ne changent pas », s’est-il dit, mais il a fini par accepter par curiosité. Lorsqu’il est arrivé à l’église, il s’est assis

Décembre 2018 / Impacto évangélique

37


dans la dernière rangée de sièges. De là, il a regardé les frères chanter, pleurer et adorer. Il a immédiatement pensé que tout le monde était fou. Le moment de la prédication est arrivé et soudainement quelque chose s’est passé. Même si la Parole brisait son cœur, il s’opposait à l’appel. Il n’a pas pleuré à ce moment-là, car il a pensé qu’il serait un lâche. De plus, ce qui lui arrivait était inexplicable. Tous ses souvenirs lui venaient à l’esprit. Il a fermé ses yeux et est resté à sa place. UN CŒUR RÉCUPÉRÉ

Une fois le service terminé, il s’est levé et, en se souvenant de tant de coups dans sa vie, il n’a pas pu contrôler ses larmes. La haine envers son beau-père avait disparu. Il commençait à se libérer du fardeau qui le poussait à vouloir se venger et à se suicider. La nuit du 24 décembre, Dieu lui a fait réfléchir sur tout le mal qui se trouvait dans son cœur. L’invitation à boire de l’alcool a également été oubliée. Malgré tout, il y avait encore de la résistance. Cependant, son ami lui a donné une Bible et lui rendait visite tous les jours pour lui apprendre à la lire. Il le cherchait la nuit pour l’amener au culte. De cette façon, il a commencé à aller plus souvent à l’église et, cette fois-ci, de sa propre initiative. Il était retourné vivre chez sa mère et elle a remarqué son changement. Les visites constantes de son ami irritaient sa famille, qui n’acceptait pas les évangéliques. Abelina ne savait pas encore que son fils était chrétien. Cependant, un jour, le jeune homme a voulu partager la Sainte Écriture avec le désir de prêcher le salut divin. Sa mère s’est mise tellement en colère qu’elle a commencé à crier. « Je ne veux pas d’un démon chez moi, je te préfère comme avant, oublie que je suis ta mère ! » a-t-elle crié en le jetant hors de chez elle. C’était un coup dur pour un nouveau converti, mais son ami ne l’a jamais quitté et l’a cherché avec plus de ténacité, l’encourageant à aller de l’avant. Il lui a offert sa maison comme logement et est devenu son compagnon fidèle. Santiago est souvent rentré à la maison à la recherche du pardon de sa mère. « Maman, je t’aime, mais je ne vais pas quitter l’Évangile. Combien de fois je suis arrivé ivre et j’ai cassé la porte, combien de coups... Je t’ai tellement blessé, mère, mais le Christ m’a changé. Il a créé MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


histoire de vie

une nouvelle vie en moi et, aujourd’hui, je suis différent », lui a-t-il dit un jour. « Quitte l’église, tu as souillé le sang de cette famille », elle lui a répondu. LE SALUT DIVIN

Santiago ne comprenait pas l’attitude d’Abelina, mais il a continué à persévérer jusqu’au jour où elle est tombée malade. Les médecins ne trouvaient aucun traitement pour sa maladie et l’ont condamnée soudainement. Elle a été transférée dans différents hôpitaux à la recherche d’une solution et a même été amenée chez des sorciers, mais rien. Elle mourait sans remède.

Le jeune homme a demandé à sa mère d’autoriser la visite des frères de l’église évangélique pour qu’ils prient pour elle et qu’elle suive le chemin du Christ. Face à tant d’insistance et en voyant sa mort très proche, elle a accepté. Le pasteur de Santiago, qui a été à l’écoute du cas, est arrivé avec d’autres membres de l’église. Par coïncidence, la famille d’Abelina était à l’hôpital avec elle. Après avoir chanté à Dieu, le pasteur a prié et Lui a demandé qu’elle accepte le Christ. La malade a accepté pour la joie de l’Église et, cette nuit-là, elle a bien dormi après plusieurs nuits d’insomnie. Le lendemain, Abelina était quelqu’un d’autre. Elle s’est levée et s’est sentie comme neuve. Dieu avait fait un miracle dans sa vie.

Elle a demandé à Santiago de revenir chez elle et il est devenu le guide de sa mère. Ensemble, ils ont converti sa famille au Christ. Bien qu’au début l’opposition de ses frères ait été dure, ils se sont dirigés un à un vers les voies du Seigneur. L’amour intense pour la Parole de Dieu a conduit Santiago à traverser des chemins difficiles, mais, en même temps, pleins de victoire. Il a parcouru les rues de son village à bicyclette pour prêcher l’Évangile et est devenu un fidèle disciple de Jésus-Christ. Cela fait plus de dix ans que cette expérience a marqué son cœur. Aujourd’hui, il est pasteur, et il a une femme et une belle famille qui servent Dieu de tout leur cœur.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

39


« Au milieu de la nuit, on cria... » Matthieu 25: 6

Rév. Luis M. Ortiz

Mes amis, nous vivons une heure sombre de l’histoire de l’humanité, mais le pire n’est encore pas arrivé, le moment le plus terrible est à venir. La course aux armements ne s’arrête pas. Des bombes nucléaires destructrices et de grande puissance sont toujours fabriquées. Avant de mourir, Albert Einstein a déclaré: « Une guerre nucléaire peut tuer les deux tiers de la population de la Terre ». Le prophète Zacharie, 500 ans avant JC, décrit les horribles effets de la radioactivité des bombes nucléaires et dit: « Il fera pourrir leur chair pendant qu’ils seront debout, leurs yeux pourriront dans l’orbite et leur langue pourrira dans leur bouche » (Zacharie 14 : 12). Les explosions nucléaires seront si puissantes que les planètes seront secouées dans leurs orbites. Le prophète Esaïe décrit cela de la manière suivante : « La terre tremble comme un homme ivre, elle branle comme une cabane. Sa révolte pèse sur elle, elle s’écroule et ne se relève plus » (Esaïe 24 : 19-20). Esaïe se réfère à l’explosion atomique, laissant un trou profond, et à la radioactivité, quand il dit: « Celui qui prendra la fuite devant les cris de terreur tombera dans le trou et celui qui remontera du trou sera pris dans le piège, car les écluses d’en haut sont ouvertes et les fondations de la terre sont ébranlées» (Esaïe 24:18). A ce même sujet, le Seigneur Jésus-Christ a dit: « Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, les nations seront dans l’angoisse, épouvantées par le bruit de la mer et des vagues. Des hommes rendront l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra sur la terre, car les puissances célestes seront ébranlées.» (Luc 21 : 25-26). Il n’y aura d’échappatoire pour personne. Il s’agira d’une guerre qui réduira toutes les autres guerres du monde. Jésus dit de cette époque : « Car alors la détresse sera si grande qu’il n’y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent et qu’il MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

CLAMOUR DE

MINUIT

n’y en aura jamais plus » (Matthieu 24 : 21). L’apôtre Jean, dans les visions de l’apocalypse, a entendu le nombre d’armées qui seront mobilisés à l’Armageddon, et dit : « Et le

nombre des armées des troupes de la cavalerie était de deux cents millions ; j en entendis le nombre » (Apocalypse 9 : 16). Sur ces mêmes événements l’apôtre Jean


louange

abonde dans son livre de l’Apocalypse, et décrit : « Le ciel se retira comme un livre qu’on roule et toutes les montagnes et les îles furent écartées de leur place…en effet, le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister ? » (Apocalypse 6 : 14-17). Il y aura tellement de morts dans cette guerre que le sang montera jusqu’aux freins des chevaux. Mes amis, ces jours terribles arrivent. Le prophète Sophonie dit : « Le grand jour de

l’Eternel est proche, il est proche, il arrive très vite ; le jour de l’Eternel fait entendre sa voix, et le héros pousse des cris amers. Ce jour est un jour de fureur, un jour de détresse et d’angoisse, un jour de ruine et de destruction, un jour de ténèbres et d’obscurité, un jour de nuages et de brouillard, un jour ou retentiront la trompette et les cris de guerre contre les villes fortifiées et les hautes tours. Je plongerai les hommes dans la détresse et

ils marcheront comme des aveugles, parce qu’ils ont péché contre l’Eternel. Leur sang sera versé comme de la poussière, et leurs intestins comme du fumier. Ni leur argent ni leur or ne pourront les délivrer, le jour de la fureur de l’Eternel. Toute la terre sera dévorée par le feu de sa jalousie, car il détruira-et ce sera terrifiant-tous les habitants de la terre » (Sophonie 1 : 14-18.). Mes amis, Dieu dans sa miséricorde, vous donne l’occasion précieuse de se débarrasser de ce jour terrible, et dit: « Rassemblez-vous ... avant que le décret ne survienne et que ce jour ne disparaisse comme la bale, avant que la colère ardente de l’Eternel ne vous atteigne ! Cherchez L’Eternel, vous, tous les humbles du pays, qui mettez ses règles en pratique ! Recherchez la justice, recherchez l’humilité ! Peut-être serez-vous épargnés, le jour de la colère de l’Eternel » (Sophonie 2 : 1-3). Paul écrit aux Thessaloniciens et explique : « En effet, il est juste aux yeux de Dieu de rendre la souffrance a ceux qui vous font souffrir et de vous donner, a vous qui souffrez, du repos avec nous lorsque le Seigneur Jésus apparaitra du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus Christ. Ils auront pour peine une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force lorsqu’ il viendra, ce jour-là, pour être célèbre parmi ses saints et admire parmi tous ceux qui auront cru ; or vous avez cru à notre témoignage » (2 Thessaloniciens 1: 6-10). Mes amis, d’une manière positive ceux qui cherchent Dieu maintenant, seront sauvés des ravages et du jugement de ce jour horrible. Le Seigneur Jésus-Christ dit : « Parce que tu as gardé mon ordre de persévérer, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier pour mettre à l’épreuve les habitants de la terre » (Apocalypse 3 : 10). Le jour du salut je tai secouru (2 Corinthiens 6 : 2, Esaïe 55 : 6, 7). Demain sera le jour du jugement (Romains 2 : 116, Matthieu 25 : 31-46, Apocalypse 20 : 11-15). Aussi longtemps qu’il est dit : « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur comme lors de la révolte » (Hébreux 3 : 15). Que Dieu vous bénisse!

Décembre 2018 / Impacto évangélique

41


« Mais, comme il est écrit, ce que l’œil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme, Dieu l’a préparé pour ceux qui l’aiment. Or, c’est à nous que Dieu l’a révélé, par son Esprit, car l’Esprit examine tout, même les profondeurs de Dieu ». 1 Corinthiens 2 : 9-10.

LA VRAI

Rév. José Arturo Soto Benavides

La vraie connaissance de l’Église du Christ est ce qui est reçu de Dieu. L’Église est la réceptrice de tout ce que Dieu a répandu ; il y a ceux qui ne profitent pas cette source inépuisable, mais par la foi, l’Église a ouvert leurs cœurs. L’apôtre Paul dit à Timothée : « Je t’écris cela avec l’espoir de te rejoindre bientôt. Cependant, si j’ai du retard, tu sauras ainsi comment il faut se conduire dans la maison de Dieu qui est l’Eglise du Dieu vivant, pilier et soutien de la vérité » (1 Timothée 3 : 14-15. L’Église est l’expression et le soutien de cette vérité et c’est donc pour ça qu’elle est « la colonne et l’appui de la vérité », deux mots qui ont presque le même sens. Cette expression fait référence à son maintien : on peut abattre un mur, mais une colonne ne peut pas être touchée, car si on enlève une colonne, tout le bâtiment est affaibli. Chacune de ces colonnes fonctionnent comme une structure pour soutenir tout le bâtiment. Si l’Église est la colonne, l’appui de la vérité et est aussi la détentrice de la connaissance de l’Esprit, alors l’Église a, tout d’abord, un grand privilège et, ensuite, une grande responsabilité : celle de continuer à tenir la vérité de Dieu. Ainsi a dit le Seigneur : « … Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien ces ténèbres seront grandes! » et « … Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors et piétiné par les hommes » (Matthieu 6 : 23 ; 5 : 13). L’Église est donc un peuple spécial placé par Dieu dans ce monde avec des buts éternels, constants, puissants et efficaces. Ce n’est MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

CONNAISSANC pas un peuple caché, c’est un peuple qui ressent la puissance de l’Esprit, qui touche et dirige l’Église. Il y a des lieux où, si l’Esprit s’en va, les personnes ne s’en rendent même pas compte. Il faudrait des semaines, peut-être plus longtemps avant qu’elles le remarquent, parce qu’elles croient qu’elles dirigent l’Esprit, qu’elles planifient et changent quelque chose et le remplacent par une autre. Ces hommes mettent de côté la simplicité de la foi efficace en Dieu, qui nous a donné cette Parole. Puis, si l’Esprit s’en va, ils ne s’en rendent pas compte. On dit que la Bible présente un langage « archaïque », qu’il n’est plus efficace pour notre époque, qu’il faut arrêter de parler des pécheurs aux personnes, car cela semble choquant, cela donne un air offensif. On ne peut plus s’attaquer au péché frontalement, parce que tout est relatif ces derniers temps. Les choses sont mauvaises selon la relation qu’elles ont avec d’autres choses, de sorte que l’adultère peut être bon ou mauvais, ainsi que l’avortement. À leur avis, tout est relatif, et ils soutiennent que l’Église doit changer le langage brut et fort qu’elle utilise. Mes bien-aimées, de nombreuses interprétations et versions de la Bible ont surgi. Nous savons que le dévéloppement dans le domaine des lettres marque, en termes de culture, la dimension grammaticale des expressions de notre langue : il y a des mots qui tombent en désuétude et qui sont rejetés, d’autres prennent leur place, etc. C’est parfaitement acceptable dans les traductions bibliques, mais ce qui ne peut être accepté, c’est le changement de concepts. Nous ne pouvons pas, par exemple, accept-

er que le mot sang soit remplacé par le mot mort, car ce sont deux concepts différents. La Bible dit : « Or, d’après la loi, presque tout est purifié avec du sang et, s’il n’y a pas de sang versé, il n’y a pas de pardon » (Hébreux 9 : 22). La Bible nous dit aussi : « Mais l’homme naturel n’accepte pas ce qui vient


louange

CE

de l’Esprit de Dieu, car c’est une folie pour lui; il est même incapable de le comprendre, parce que c’est spirituellement qu’on en juge » (1 Corinthiens 2 : 14). Paul, en s’adressant à l’Église de Corinthe, a dit : « Pour ma part, frères et sœurs, lorsque je suis venu chez vous, ce n’est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je

suis venu vous annoncer le témoignage de Dieu, car j’avais décidé de ne connaître parmi vous rien d’autre que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié » (1 Corinthiens 2 : 1-5). « Puisque à travers cette sagesse le monde n’a pas connu Dieu en voyant sa sagesse, il a plu à Dieu de sauver les croyants à travers la folie de la prédication » (1

Corinthiens 1 : 21). « En effet, le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, il est la puissance de Dieu » (1 Corinthiens 1 : 18). Pour celui qui ne connaît pas le Seigneur et qui ferme son cœur, c’est de la folie ; pour l’Église, c’est la puissance et la sagesse de Dieu. Amen.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

43


« C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, de même la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché » Romains 5 : 12

Rév. Álvaro Garavito

La Parole de Dieu est le plus ancien livre dans le domaine de la connaissance qui n’ait jamais existé sur terre. Son auteur est Dieu, le créateur de l’univers, du ciel et de la terre. À travers la Parole, il y a près de 4000 ans, a été annoncée l’arrivée de la pandémie la plus horrible et dévastatrice qui ait pu se produire sur terre. Elle pourrait détruire de millions d’hommes et de femmes, d’aînés et d’enfants, d’adolescents et de jeunes de tout âge et de tout statut social : il s’agit du « PÉCHÉ » . La Bible nous dit : « C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, de même la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché » (Romains 5 : 12) La science s’est développée et l’Internet bien utilisé est une merveille de Dieu, mais Satan a corrompu beaucoup d’hommes dans leurs propres chambres, il leur a transmis le poison de la corruption et de l’immoralité, le poison de la prostitution et de la pornographie. Le plus triste, le plus regrettable de cette situation, ne sont pas seulement les pécheurs qui n’ont pas rencontré Dieu, mais la pression que le monde exerce sur la morale, sur la limpidité et sur la pureté. Il existe une avalanche qui entraîne les principes moraux qui subsistent encore et de nombreuses jeunes, jeunes femmes et même des dames et des messieurs d’un âge avancé tombent entre les griffes de la pornographie. Il y a tellement d’églises que, durant les cultes, les fidèles ne peuvent ni louer ni prêcher. Les personnes s’y endorment parce qu’elles sont prisonnières de la pornographie, des feuilletons, des films corrompus qui ont détruit la morale de l’homme. « Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, lui-même l’a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par sa mort, MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

LE CHRIST A

VAINCU


louange

il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et libérer tous ceux que la peur de la mort retenait leur vie durant dans l’esclavage. En effet, assurément, ce n’est pas à des anges qu’il vient en aide, mais bien à la descendance d’Abraham. Par conséquent, il devait devenir

semblable en tout à ses frères afin d’être un grand-prêtre rempli de compassion et fidèle dans le service de Dieu pour faire l’expiation des péchés du peuple. En effet, comme il a souffert lui-même lorsqu’il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés » (Hébreux. 2 : 14-18). Il a dû abaisser du ciel et naître comme

un homme pour vivre sur cette terre comme un être humain, avec des besoins, pour pleurer et rire avec la certitude qu’il devait livrer la bataille la plus meurtrière afin de vaincre celui qui avait « l’empire de la mort ». La nuit précédente, cette terrible nuit d’agonie à Gethsémani, ses pores ont éclaté à cause de la pression de la bataille acharnée qu’il a dû faire face. La sueur mêlée de sang qui a coulé sur son visage pendant son agonie, ainsi que des grosses gouttes de sang exsudaient de ses pores. Quand son heure est arrivée, il a affronté ses ennemis, a été emmené en prison et y a été jugé. Il a accepté sa mort sur la croix, la mort qui attendait pour y combattre cette grande victoire, la bataille était gagnée ! (« … Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, se mit à genoux et pria en disant: « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne.» [Alors un ange lui apparut du ciel pour le fortifier. Saisi d’angoisse, Jésus priait avec plus d’insistance, et sa sueur devint comme des caillots de sang qui tombaient par terre.] Après avoir prié, il se releva et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse… » Luc 22 : 39-46) Là, sur la croix, Christ a fait face aux dominations, aux autorités, aux dirigeants des ténèbres de ce temps, aux armées spirituelles de la méchanceté qui sont dans les lieux célestes. Là-bas, ils attendaient de lui frapper la tête. « Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix » (Colossiens 2 : 15). Christ a dépouillé les dominations et les autorités et a enlevé leur autorité ; il les a dépouillés et les a vaincus publiquement. Chers amis, vous êtes prisonniers parce que vous le voulez, vous êtes prisonniers de l’alcool parce que vous le voulez, vous êtes prisonniers de la drogue, de la prostitution, du mensonge, des pièges, de la fausseté, de l’hypocrisie, de la sorcellerie, des devins, mais Dieu nous dit : « si mon peuple, celui qui porte mon nom, s’humilie, prie et me cherche et s’il renonce à ses mauvaises voies, je l’écouterai du haut du ciel, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays ». (2 Chroniques 7 : 14). Si vous croyez en Lui, acceptez-Le comme votre Seigneur et Sauveur personnel, que Dieu vous bénisse !

Décembre 2018 / Impacto évangélique

45


LE travail du Mouvement Missionnaire Mondial a commencé au Mozambique et a captivé des dizaines de personnes qui sont prêtes à consacrer leur vie au Christ. C'est le début de la renaissance qui peut sauver beaucoup d'âmes dans ce pays africain. Eliseo Aquino Curi

Le pasteur James Delgado, missionnaire de l’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial au Mozambique, affirme que rien n’est impossible pour Dieu. Les difficultés naturelles qui surviennent lorsqu’une Œuvre commence n’ont pas été des excuses pour jouir d’une victoire. Quelle est la situation de l’Église au Mozambique ? Ça n’a pas été facile, mais les choses sont en bonne voie. Chaque Œuvre présente certaines complications au début, on le sait, mais Dieu merci et avec son aide, nous sommes sur le chemin de la victoire. Est-ce que la première église est déjà construite ? En effet. Dieu nous a permis de construire une église sur un terrain loué ; nous y rassemblons les personnes avec qui nous partageons l’Évangile. Quelle religion pratique le peuple mozambicain ? La République du Mozambique est un pays situé au Sud de l’Afrique. Elle compte environ 26 millions d’habitants et sa capitale est Maputo, où nous sommes établis. La moitié des personnes pratiquent l’animisme, ce qui veut dire qu’ils croient à la tradition ancestrale, à celle des personnes âgées, à celle de leurs parents et de leur famille. De plus, ils croient beaucoup à la sorcellerie. Les 50 % restants sont divisés : 30 % sont chrétiens et 20 % musulmans. Le travail d’évangélisation est-il difficile au Mozambique ? Il y a toujours des difficultés au début de chaque Œuvre. Personnellement, je ne parlais pas tout à fait couramment le portugais MISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

« LA MOZAMBI EN ATTENTE DU MOT DE DIEU »


IQUE

entretien

quand je suis arrivé au Mozambique. Cependant, comme c’est une langue qui ressemble beaucoup à l’espagnol, j’ai pu me faire comprendre avec l’aide de Dieu et faire bonne impression pour les habitants de cette nation. D’autre part, il a été difficile de quitter ma famille, car mon épouse et moi n’avons jamais été séparés en 17 ans de mariage, mais la nécessité de l’Oeuvre l’a justifié. Au Mozambique, nous

sommes partis de zéro. Réaliser un travail ou fonder une Œuvre dans un pays qui n’est pas le vôtre et avec une autre culture n’est pas facile, mais pas impossible non plus. Le Mouvement Missionnaire Mondial a-t-il été bien accueilli au Mozambique ? Dieu a donné sa grâce à cette nation. Les personnes ont été surprises de nous voir travailler et de construire l’église. En général, les personnes viennent au Mozambique en tant que contremaîtres, chefs ou directeurs d’entreprise mais voir une personne « blanche » en travaillant, en clouant le toit, en construisant un bâtiment était étonnant pour les mozambicains. C’est peut-être pour cela que de nombreuses personnes étaient curieuses quand l’église a été inaugurée. Il y avait plus de quarante personnes pendant le premier service, sans compter les enfants. Nous nous mêlons aux habitants, nous nous identifions rapidement et nous voyageons ensemble. Le fait qu’une personne qui n’était pas de leur race voyage avec eux était une nouveauté. C’est pourquoi ils sont venus nous accueillir avec respect et considération, pour nous écouter quand nous prêchons. Y a-t-il une quelconque opposition de la part des politiques gouvernementales contre les églises chrétiennes comme le MMM ? Non, Dieu merci, il n’y a pas d’opposition de la part du gouvernement. Je pense que le Mozambique est ouvert à l’Évangile. Bien que de faux chrétiens sont entrés dans ce pays avec des intentions commerciales et ont enlevé aux pauvres le peu d’argent qu’ils ont, mais ces personnes nobles, gentilles et humbles entendent et ont beaucoup de besoin spirituel, ainsi qu’un cœur sensible à la Parole de Dieu. À cet égard, je n’ai eu aucun problème, même pas avec les autorités. J’ai pu travailler librement et nous espérons continuer ainsi. Quelles sont les perspectives pour le MMM au Mozambique ? Les perspectives sont encourageantes. Nous prenons les dispositions nécessaires pour établir formellement et légalement l’Œuvre du MMM. Nous avons commencé à prêcher la Parole du Seigneur. Nous sommes sur la bonne voie et espérons continuer dans cette voie. Il y a des facilités et, surtout, la volonté des autorités et du peuple d’écouter la Parole du Seigneur.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

ÉVÉNEMENT : CONFÉRENCE DES JEUNES. DATE : DU 5 OCTOBRE AU 7 OCTOBRE. LIEU : MELBOURNE, AUSTRALIE.

NOTRE RÉSIDENCE ÉTERNELLE Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Australie a organisé sa Conférence des Jeunes avec des messages profonds qui ont touché le cœur des participants. La salle d’événement Epping Memorial Hall, située à la périphérie de la ville de Melbourne, a accueilli la Conférence des Jeunes du Mouvement Missionnaire Mondial d’Australie, qui a pu compter sur la participation des révérends Eduardo Masías, Responsable National du MMM du Pérou, et William García, leader de l’Œuvre de Nouvelle-Zélande. Au cours de l’inauguration de la célébration spirituelle, le pasteur Masías a été chargé de partager la bonne nouvelle de Jésus-Christ avec un message qui a touché les cœurs des fidèles du Seigneur. Dans son sermon, le serviteur a souligné que l’humanité a un Dieu aimant et miséricordieux, conscient des besoins de son peuple. De plus, il a souligné que ce qui déplaira au Seigneur, tombera dans la fosse du péché. LA VERVE SACRÉE

Plus tard, pendant le deuxième culte de l’événement, le pasteur García, qui mène le bon combat pour l’Évangile en Nouvelle Zélande, a présenté le thème « Le mont miraculeux de Dieu ». Basé sur Ésaïe 25 : 1, il a déclaré que tout problème auquel fait face un croyant serait résolu s’il était rempli du Saint-Esprit. Il a également recommandé de faire confiance au Créateur de tout cœur. Plus tard, au cours du troisième service de la réunion organisée par la congrégation australienne, le pasteur Masías a eu le

MISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement

privilège de partager la bonne nouvelle. Basé sur 2 Samuel 21 : 15, le serviteur a présenté le message « Face aux géants. Il a souligné comment David, qui a combattu les Philistins, a été utilisé par le Très-Haut pour démontrer son pouvoir devant la nation d’Israël. À la fin de la Conférence des Jeunes du Mouvement Missionnaire Mondial

d’Australie, le Rév. Eduardo Masías a partagé une deuxième fois la bonne nouvelle avec les personnes rassemblées dans la salle d’événements Epping Memorial Hall. À cette occasion et basé sur Apocalypse 21, il a présenté le message « Notre résidence éternelle », grâce auquel il a analysé le thème du nouveau ciel et de la nouvelle terre.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

49


ÉVÉNEMENT : CONFRATERNITÉ NATIO NAL ET CÉRÉMONIE DE BAPTEME. DATE : DU 19 OCTOBRE AU 21 OCTO BRE. LIEU : AMBOHIBAO, MADAGASCAR.

MENER LE BON COMBAT Le Mouvement Missionnaire Mondial de Madagascar a organisé sa Confraternité Nationale avec la participation des révérends Carlos Guerra et Alberto Ortega. Grâce au soutien du peuple de Dieu, la Confraternité Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial de Madagascar a eu lieu dans l’église de la ville d’Ambohibao, située dans la province d’Antananarivo, où les fidèles de Bonaire, du Costa Rica, des Pays-Bas et des États-Unis se sont rassemblés. Le Rév. Alberto Ortega, Superviseur Missionnaire du MMM d’Haïti, a été l’un des deux prédicateurs de cette réunion de foi organisée à Madagascar. Pendant le culte d’inauguration, le serviteur du Christ a partagé le thème « Le pouvoir du petit troupeau », basé sur Luc 12 : 32. Le Rév. Carlos Guerra, Responsable International de l’Œuvre, a été l’autre ministre utilisé par le Seigneur pour partager l’Évangile. Pendant le deuxième service de l’événement, le pasteur costaricien, basé sur 2 Timothée 4 : 6-8, a transmis le message « Mener le bon combat ». Puis, au cours du troisième culte organisé par le MMM de Madagascar, le pasteur Guerra a partagé une deuxième fois la Parole du Christ. À cette occasion, le pasteur a présenté le message « Le soin de Dieu », basé sur 1 Rois 17 : 8-6, avec l’histoire d’Elie et de la veuve de Sarepta. À la fin de la Confraternité Nationale du MMM de Madagascar, le pasteur Ortega a été choisi pour partager la bonne nouvelle du Sauveur. Il a basé son message intitulé « Ton problème sera ton miracle » sur Juges 13 : 1-3.

MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement

LES MOUTONS DU SEIGNEUR

L’Œuvre de Dieu a accompli une grande tache d’évangélisation à Madagascar, une nation insulaire située dans l’océan Indien, où jour après jour le troupeau du Créateur est renforcé avec de nouveaux membres. Ainsi, le 19 octobre, le MMM a organisé une cérémonie de baptême, durant laquelle deux femmes ont donné leurs vies au Très-Haut. Les pasteurs Guerra et Ortega ont participé à l’événement afin de remercier le Rédempteur pour la croissance du Mouvement Missionnaire Mondial de Madagascar. En ce sens, les deux prédicateurs ont souligné que Jésus a de grands objectifs pour ce pays situé au sud-est de l’Afrique.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

51


MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement ÉVÉNEMENT : CONFRATERNITÉ NATIONALE. DATE : DU 26 OCTOBRE AU 28 OCTOBRE. LIEU : CUREPIPE, RÉPUBLIQUE DE MAURICE.

ATTENDRE DIEU Le Mouvement Missionnaire Mondial de la République de Maurice, qui vient d’acquérir une propriété avec le soutien du Conseil des Responsables Internationaux, a organisé sa Confraternité Nationale. Grâce à la participation des pasteurs Carlos Guerra, Responsable International de l’Œuvre du Seigneur, et Alberto Ortega, Superviseur Missionnaire du MMM d’Haïti, le Mouvement Missionnaire Mondial de la République de Maurice a organisé sa Confraternité Nationale dans l’église centrale de la ville de Curepipe. Au cours de la cérémonie inaugurale de l’événement réalisé sous la devise « La crédibilité », le Rév. Guerra a été utilisé par le Seigneur pour transmettre sa Parole aux fidèles du Très-Haut. Basé sur Luc 5 : 1-11, le ministre a parlé de la pêche miraculeuse à travers le message « Attendre Dieu ». De plus, le membre du Conseil des Responsables Internationaux a également partagé la bonne nouvelle avec le message : « La foi, la révélation et la récompense de Paul ». Il a basé son discours sur 2 Timothée 4 : 6-8. LA BONNE NOUVELLE

Le Rév. Ortega a présenté deux sermons très touchants. Dans le premier cas, basé sur 2 Rois 4 : 1-7, le serviteur du Créateur a parlé de l’histoire biblique « L’huile de la veuve », qu’il a intitulée « La gloire des récipients vides ». Plus tard, le pasteur Ortega a partagé son deuxième message « Des hommes sont nécessaires pour restaurer le vent ». Le prédicateur a souligné que pendant la sécheresse provoquée par la rébellion d’Israël, un ouvrier de Dieu a été nécessaire pour rétablir le vent. Pendant leur séjour dans la République de Maurice, les révérends Guerra et Ortega ont visité l’église de Baie du Tombeau, situé à six kilomètres de la ville de Port Louis. Ils ont aussi visité l’église d’Épinay, située dans le quartier de Pamplemousses. Avec la bénédiction de Christ, l’Œuvre de la République de Maurice a récemment acquis une propriété pour la construction de l’église principale de Curepipe. De cette manière, ils continueront à semer la Parole sur le sud-ouest de l’océan Indien. L’achat a eu lieu grâce au soutien du Conseil des Responsables Internationaux du MMM et de la congrégation locale.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

53


ÉVÉNEMENT : 4ÈME CONFRATERNITÉ NATIONALE. DATE : DU 5 OCTOBRE AU 7 OCTOBRE. LIEU : LE PIRÉE, GRECE.

N’AI PAS PEUR, PRÊCHE Au cours d’un événement spirituel centré sur l’analyse de la puissance de l’Évangile, le Mouvement Missionnaire Mondial de Grèce a organisé sa 4ème Confraternité Nationale qui a pu compter sur la présence de fidèles italiens et suisses. L’Hotel Savoy, situé dans la ville du Pirée, a été choisi par le Mouvement Missionnaire Mondial de Grèce pour la 4ème Confraternité Nationale. L’activité réalisée sous la devise « Ne crains pas, prêche » a compté sur la participation de fidèles venus d’Italie et de Suisse. Durant le culte d’inauguration, le Rév. Galo Flori, prêtre du MMM de Grèce, a été utilisée par le Seigneur pour transmettre le message céleste. Basé sur Actes 18 : 9, le pasteur a partagé le thème « N’ai pas peur, prêche» et a déclaré que la source du pouvoir de l’église se trouve dans le Seigneur. De même, le serviteur Flori a raconté comment Dieu a utilisé une vision pour parler avec Paul et lui dire qu’il ne devait pas avoir peur parce que Il était à son coté. Le révérend a aussi mentionné que le Créateur exige que son peuple ne soit pas apeuré mais au contraire fidèle. De plus, il a ajouté que les chrétiens forment l’église du Saint-Esprit. PRECHER L’ÉVANGILE

Au cours du deuxième jour d’activités, le Rév. David Echalar, Superviseur du Bloc B de l’Europe a partagé le message « Pourquoi l’église ne grandit pas ? ». Basé sur Daniel 10 : 1-13, il a livré un message qui analyse le passage biblique sur la vision de Daniel au bord de la rivière. Basé sur l’Évangile, le pasteur Echalar a expliqué que, parfois, une congrégation ne grandit pas à un certain endroit parce que l’ennemi s’y oppose et fait tout son possible pour cautériser l’esprit des gens. De la même manière, il a affirmé que pour progresser, la volonté de Dieu doit être accomplie. Au cours du dernier service de cette 4ème Confraternité Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial de Grèce, le Rév. Hugo Lope, Trésorier National du MMM d’Italie, a eu le privilège de partager la bonne nouvelle avec le message « N’ai pas peur, prêche », ce qui a eu un impact sur les croyants présents. Dans son discours, basé sur Josué 1 : 9 et Psaume 24 : 4, le ministre Lope a mentionné que Josué avait reçu le devoir d’être persévérant et courageux. De la même manière, il a indiqué que les membres de l’Œuvre de Dieu ont l’obligation de continuer à porter le message du Créateur a toutes les créatures de la planète.

MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement

Décembre 2018 / Impacto évangélique

55


MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement ÉVÉNEMENT : 10ÈME CONFRATERNITÉ NATIONALE. DATE : DU 7 NOVEMBRE AU 10 NOVEMBRE. LIEU : RAMLA ET BEER-SHEVA, ISRAËL.

DIEU EST GRAND Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Israël a organisé sa 10ème Confraternité Nationale réunissant des frères d’Amérique et d’Europe. Grâce à la participation des délégations d’Amérique du Sud, d’Europe et d’Amérique du Nord, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Israël a organisé sa 10ème Confraternité Nationale dans les villes de Ramla, capitale du district central, et Beer-Sheva, située au sud d’Israël, où le Tout-Puissant répand la Parole chaque jour. Cette réunion a pu compter sur la participation spéciale des sœurs Carmen Valencia du MMM de Colombie, Lourdes Hernández du MMM des États-Unis, et des révérends Jimmy Ramírez du MMM de Suisse, Hugo Lope du MMM d’Italie, Roberto Rioja du MMM d’Angleterre, David Echalar du MMM d’Italie, et enfin des pasteurs péruviens Eduardo Masías, Edgar Cari et Juan Carlos Ninahuamán. Pendant le premier culte de l’événement, le pasteur Cari, Responsable National du Mouvement Missionnaire Mondial du Pérou, a présenté le thème « Ce que Dieu est capable de faire ». Dans son enseignement, basé sur Juges 15 : 9, le serviteur a commenté que le Seigneur dépasse la pensée de l’homme. De plus, le pasteur a dit qu’Il ne pense pas la même chose que nous. Il a également souligné que le Très-Haut trouve toujours des solutions. Puis, au cours du deuxième jour de cette célébration spirituelle, la missionnaire Carmen Valencia, épouse du Rév. Gustavo Martínez, a été chargée de transmettre l’Évangile du Christ aux participants. Basée sur 1 Pierre 5 : 6, notre sœur a partagé le thème « La reddition, une condition indispensable pour être bénis ». De plus, ce jour-là, une cérémonie de baptême a été célébré. Un jour plus tard, durant le troisième jour de cette 10ème Confraternité Nationale du MMM d’Israël, le Rév. Masías, Responsable National de l’Œuvre au Pérou, a eu le privilège de diffuser le message « Plénitude, prédication et conversion ». Le message du ministre de Dieu, basé sur Actes 2 : 14, a traité des racines de l’église chrétienne. L’événement de l’Œuvre du Seigneur, retransmis sur Bethel TV, Bethel Italia et sur le site Web « Revenons à Dieu », s’est fini avec une journée, durant laquelle notre sœur Valencia a partagé la Parole du Seigneur. Basée sur Esaïe 64 : 1-2, la missionnaire a développé le thème « Une révolution spirituelle profonde est nécessaire ».

Décembre 2018 / Impacto évangélique

57


ÉVÉNEMENT : CONVENTION NATIONALE. DATE : DU 1ER NOVEMBRE AU 4 NOVEMBRE. LIEU : SANTIAGO, CHILI.

PRENDS SOIN DE TA CRÉDIBILITÉ Le Mouvement Missionnaire Mondial du Chili a organisé sa 22ème Convention Nationale avec des délégations de fidèles venues du Pérou, de Porto Rico, du Paraguay, du Brésil, de l’Uruguay et de la Bolivie. Sous la devise « Prends soin de ta crédibilité », le Mouvement Missionnaire Mondial du Chili a organisé sa 22ème Convention Nationale dans le gymnase municipal de San Joaquín, situé à Santiago, où un grand groupe de fidèles chiliens et des délégations de frères venus du Pérou, du Paraguay, du Brésil, de l’Uruguay et de la Bolivie se sont réunis. Au cours du culte inaugural, le Rév. Rubén Concepción, Secrétaire International du MMM, a transmis la Parole. Basé sur Ésaïe 6 : 1, le serviteur a présenté le thème « Formés pour servir avec respect et humilité ». Plus tard, durant le deuxième service, le Rév. Carlos Magallanes, Superviseur National du Mouvement Missionnaire Mondial de l’Uruguay, a évangélisé les membres de l’Œuvre. Le message intitulé « Le privilège de connaitre Dieu », a été basé sur Hébreux 2 : 1. Ensuite, au cours du troisième culte, le Rév. Luis Meza Bocanegra, Directeur International du Mouvement Missionnaire Mondial, a été le porte-parole de la bonne nouvelle. Le discours du serviteur qui préside le MMM du Pérou, « Un nouveau pacte », a été basé sur Matthieu 26 : 28. UN ÉVANGILE PUISSANT

Plus tard, au cours du quatrième service, le Rév. José Vidal, Missionnaire colombien, a partagé la bonne nouvelle avec un message « Prends soin de ta crédibilité ». Basé sur Deutéronome 8 : 1-3, le pasteur a exhorté les personnes présentes à ne pas négliger la recherche de la Parole. Ensuite, pendant le cinquième culte, le Rév. Gerardo Martínez, leader de la congrégation au Chili, a été le porte-parole de la saine doctrine. L’intervention du prédicateur, avec l’exposé « Dieu a beaucoup plus à te donner », a été basé sur 2 Chroniques 25 : 7-9. Puis, au cours du sixième service, durant lequel trois ouvriers ont été promus, le pasteur Meza Bocanegra a partagé une deuxième fois l’Évangile. À cette occasion, le Responsable International de l’Œuvre, basé sur Jérémie 9 : 23-24, a été chargé de partager le message « Le privilège de connaitre Dieu ». À la fin de la 22ème Convention Nationale du MMM du Chili, le pasteur Concepción a été responsable de partager le message du Christ. Basé sur Nombres 13 : 1-3, le membre du Conseil des Responsables Internationaux du MMM a présenté le sermon « Les triomphes de la foi ».

MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement

Décembre 2018 / Impacto évangélique

59


ÉVÉNEMENT : 2ÈME ANNIVERSAIRE DE L’ÉGLISE DE SAN DONÀ DI PIAVE / DATE : 20 OCTOBRE. LIEU : VENISE, ITALIE.

ILLUMINER LA VOIE Le MMM d’Italie a organisé plusieurs activités à Venise pour célébrer l’anniversaire de l’église en Europe. Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a célébré dans la localité de San Donà di Piave, située dans la province de Venise, le deuxième anniversaire de la fondation de son église avec une journée spéciale réalisée sous la devise « Illuminer la voie » L’événement spirituel a commencé avec un culte matinal, durant lequel la Parole a été partagée par le Rév. Wilson Chacón, prêtre de la Zone 6 du MMM d’Italie. Basé sur Thessaloniciens 2 : 11-12, le Pasteur a présenté le thème « Pourquoi une église devient-elle anormale ? ».

MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Quelques heures plus tard, au cours de l’après-midi, le Rév. David Echalar, Superviseur National du MMM d’Italie, a été le porte-parole du message de Dieu. Le serviteur, qui est aussi Superviseur du Bloc B d’Europe, a exposé son sermon « Un ami est quelque chose de spécial », basé sur Samuel 10 : 26-27. Dans son exposé sur les Saintes Écritures, le pasteur Echalar a parlé de l’amitié entre Samuel et Saul. À cet égard, il précise qu’il est bon d’avoir des amis qui nous aident et nous soutiennent quand nous traversons des moments difficiles. En outre, il a souligné que notre ami le plus important est le Seigneur.


événement

ÉVÉNEMENT : 6ÈME ANNIVERSAIRE DE L’ÉGLISE DE NOVARA. DATE : 16, 19, 20 ET 21 OCTOBRE. LIEU : NOVARA, ITALIE.

UN GRONDEMENT ANNONCIATEUR DE PLUIE À l’occasion du 6ème anniversaire de l’église de Novara, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a organisé quatre cultes, durant lesquels la bonne nouvelle de Jésus-Christ a été transmise. Nos frères en ont profité pour remercier le Seigneur pour Sa protection. Sous la devise « Un grondement annonciateur de pluie », le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a organisé quatre réunions de foi au cours desquelles le peuple de Dieu s’est nourri de la Parole du Seigneur à l’occasion du 6ème anniversaire de l’église de Novara. Au cours du premier jour, nos frères de Novara ont pu compter sur la présence des fidèles des temples de Busto Arsizio, Verceil, Saronno et Milan. Le Rév. Galo Flori, Responsable National du MMM d’Italie, basé sur 1 Rois 18 : 41, a partagé le message « L’importance vitale de l’eau ». Pendant le deuxième jour, le Rév. Ramón Ortega, Responsable National de l’Œuvre d’Italie, a évangélisé les fidèles de Jésus-Christ. Le serviteur a exhorté les personnes présentes à ne pas perdre espoir et à faire confiance au Créateur. Au cours du troisième service, le Rév. Hugo Lope, prêtre de la Zone 1 du MMM d’Italie et responsable de l’église de Busto Arsizio, a été chargé d’annoncer l’Évangile. Basé sur 1 Rois 18 : 43, le ministre a développé le thème « Regarde encore ». Pendant le dernier culte de ce 6ème anniversaire de l’église de Novara, le pasteur Jonathan Cajahuaringa, un ouvrier qui répand la bonne nouvelle dans la ville de Verceil, a prêché un message intitulé « Écoute et attend la pluie », basé sur 1 Rois 18 : 42.

Décembre 2018 / Impacto évangélique

61


ÉVÉNEMENT : 19ÈME ANNIVERSAIRE DE L’ÉGLISE DE ROME CENTRE. DATE : 13 OCTOBRE. LIEU : ROME, ITALIE.

ET DIEU SE SOUVIENT Avec une campagne d’évangélisation et un service spécial, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a célébré le 19ème anniversaire de l’église de Roma Centre. Avec pour devise « Et Dieu se souvient », et à l’occasion du 19ème anniversaire de l’église de Rome Centre, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a organisé une journée de foi. Cet événement a pu compter sur une campagne d’évangélisation et un service spécial de célébration. Dans la matinée, les fidèles ont quitté l’église de Rome Centre pour se diriger vers la station Malatesta, sur la ligne C du métro de Rome. Là-bas, point stratégique de cette campagne, les servantes Cinzia Parisi et Susana Maldonado ont prêché la Parole. De plus, notre sœur Cristiana Suárez a également partagé son témoignage. Au cours de l’évangélisation dans la station de Malatesta, à laquelle les membres des congrégations de la Zone 7 du MMM d’Italie ont participé, les croyants ont distribué des tracts et des exemplaires du magazine Impacto Évangélique. Ces derniers ont été reçus avec plaisir par la population romaine. Dans l’après-midi, le Rév. Ismael Bautista, de l’église de Bologne, a partagé l’Évangile en se basant sur Deutéronome 25 : 17-19. À l’aide du message « Si Amalek va à la rencontre, combats ». De plus, le programme « Voler comme les aigles » a commencé sous la direction de notre sœur Delmy Ordóñez.

MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


événement

ÉVÉNEMENT : 9ÈME ANNIVERSAIRE DE L’ÉGLISE DE SAITAMA / DATE : 7 OCTOBRE / LIEU : GYODA, JAPON.

VOUS CONNAÎTREZ LA VÉRITÉ, ET LA VÉRITÉ VOUS LIBÉRERA Le Mouvement Missionnaire Mondial du Japon a célébré le 9ème anniversaire de la création de l’église de Saitama avec un événement qui a compté sur la présence de fidèles venus des congrégations d’Oppama, Hamamatsu et Narita. Avec la présence de fidèles des congrégations de Narita, Hamamatsu et Oppama, le Mouvement Missionnaire Mondial du Japon a célébré le 9ème anniversaire de l’église de Saitama, située dans la ville de Gyoda. L’événement a eu pour devise « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera ». Pendant l’événement, plus de cent soixante-dix croyants se sont réunis afin de remercier le Seigneur pour ses bénédictions.

Cette activité a pu compter sur la participation des pasteurs Jack Cabrera, du MMM de Panama, et Francisco Correa, un missionnaire colombien qui diffuse l’Évangile aux Philippines. Au cours de cette réunion spirituelle, la bonne nouvelle a été partagé par le ministre Cabrera. Basé sur Luc 15 : 8-10, le serviteur du Tout-Puissant a abordé le thème « Prendre soin de ma vie ». Avec les Écritures entre ses mains, le prédicateur a souligné que Dieu nous

demande de purifier nos cœurs. De plus, à l’occasion du 9ème anniversaire de l’église de Saitama, diverses activités ont été réalisées avec pour but de louer le Créateur. L’une des présentations a été faite par les enfants de l’école du dimanche, qui ont présenté le sujet« J’ai décidé de suivre Christ ». Les femmes de l’église de Hamamatsu ont également chanté l’hymne « Pouvoir, pouvoir merveilleux ».

Décembre 2018 / Impacto évangélique

63


Autres événements

VENEZUELA

PORTO RICO

Culte spécial d’enfants

Confraternité du District à Caracas

Confraternité de la Zone 7

Le 3 novembre, le Mouvement Missionnaire Mondial de Curaçao a organisé un culte spécial pour les enfants. L’événement réalisé dans le quartier de Seru Papaya, dans la ville de Willemstad, a eu comme thème « Des enfants éduqués dans les valeurs » et a été présidé par les enseignants de l’école du dimanche de l’Œuvre de Dieu. Au début du service, nos frères ont loué le Seigneur en papiamento. Plus tard, ils ont présenté une dramatisation biblique dans le but de transmettre les valeurs chrétiennes promues par le MMM. L’église a cherché également à diffuser la saine doctrine de Jésus-Christ. La représentation, présidé par quatre sœurs du Mouvement Missionnaire Mondial de Curaçao, a été divisée en quatre parties et a abordé l’obéissance, l’amour, le respect et la responsabilité. De même, l’événement a été rempli de chansons qui ont renforcé les instructions données.

Sous la devise « Persiste dans la crédibilité » et avec la présence d’un grand nombre de fidèles du Seigneur, le Mouvement Missionnaire Mondial du Venezuela a organisé du 12 au 14 septembre une confraternité de district dans l’église centrale de Caracas. Le premier jour, le Rév. Gregorio Muñoz, Secrétaire National de l’Œuvre du Venezuela, a été le porte-parole de l’Évangile. Immédiatement après, le Rév. Reinaldo Díaz, Responsable National du MMM du Venezuela, a présenté le message « Prendre les bonnes décisions en temps de crise ». Plus tard, au moment de la deuxième date de l’événement, une partie de la direction nationale du Mouvement Missionnaire Mondial du Venezuela a annoncé la bonne nouvelle et a conseillé aux croyants de défendre les principes doctrinaux de la congrégation jusqu’à la venue du Christ. Puis, à la fin de la confraternité de district, le Rév. Celedonio Chiquillo, Trésorier National du MMM du Venezuela, a partagé la prédication « Sur le chemin, ne recule pas ». Plus tard, le Rév. Ricardo Manrique, Superviseur National du MMM du Venezuela, a livré le message « Le meilleur va arriver ».

La ville de Ponce, « La Perle du Sud » de l’île, a été le lieu choisi afin d’organiser la Confraternité de la Zone 7 du Mouvement Missionnaire Mondial de Porto Rico. L’événement a eu lieu le 20 octobre sous la devise « L’adoration au milieu des luttes et des épreuves, parce que notre Dieu est grand ». Au cours de l’activité spirituelle, le Rév. Rubén Concepción, Secrétaire International de l’Œuvre du Tout-Puissant, a été le porte-parole du message du Seigneur. Basé sur Jean 4 : 21-24, le serviteur a partagé l’Évangile au travers du message « Victoire grâce à la louange et l’adoration ». Dans sa prédication, le pasteur Concepción a affirmé que la miséricorde du Sauveur est disponible pour l’humanité grâce au sacrifice de Jésus-Christ. De même, le missionnaire a souligné que l’histoire d’Abraham illustre l’importance de l’autel du sacrifice pour la communauté chrétienne.

CURAÇAO

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

PARAGUAY Confraternité Régionale de la Zone 1 Le Mouvement Missionnaire Mondial du Paraguay a organisé du 19 au 21 octobre la Confraternité Régionale de sa Zone 1 dans le centre sportif Virgen del Carmen, situé dans la ville d’Asunción, où se sont réunis les fidèles paraguayens. La réunion de foi, dont la devise a été « Jésus restaure la famille » et durant laquelle ont participé des fidèles du territoire argentin, a eu comme prédicateur le Rév. Nazario Gómez, Responsable National du MMM d’Argentine, qui a partagé l’Évangile quatre fois. Le jour inaugural, le pasteur Gómez a présenté le message « Pourquoi n’estu pas heureux dans l’Église ? ». Le lendemain, durant le service matinal, il a été chargé du sermon « Celui qui a été appelé par Dieu bourgeonnera », basé sur Nombres 17. Puis, dans l’après-midi, une marche évangélique montrant le pouvoir du Seigneur lors de la restauration de la famille a été organisée dans les rues d’Asunción. Quelques heures plus tard, au cours du service de nuit, le serviteur Gómez, basé sur Job 1 : 8-10, a partagé le message « Chercher la protection de Dieu pour la famille ». La Confraternité a pris fin avec un service qui a donné au pasteur Gómez la possibilité de rediffuser l’Évangile. Son message, basé sur 1 Samuel 3 : 1-5, a été intitulé « Dieu veut te réveiller de ce rêve spirituel ».


MEXIQUE

ESPAGNE

BELGIQUE

PAYS-BAS

Confraternité à Acuitlapilco

Retraite des hommes

Confraternité Nationale

Anniversaire de l’église de Tilburg

Avec la présence de plus de 150 fidèles, le Mouvement Missionnaire Mondial du Mexique a organisé une confraternité le 20 octobre à Jardines de Acuitlapilco, un quartier situé dans la municipalité de Chimalhuacán. L’événement a rassemblé différentes églises de la Zone 1 afin d’écouter la Parole de Dieu. Au cours de la réunion organisée par l’Œuvre du Tout-Puissant, le Rév. Elmer Morán, membre du MMM du Mexique, a été chargé de transmettre le message du Seigneur. Basé sur 1 Rois 19 : 2-5, le serviteur a développé le thème « Ne te laisse pas gagner ». Dans son exposé sur les Ecritures, le prédicateur a parlé du passage biblique « Elie fuit à Horeb ».

Le Mouvement Missionnaire Mondial de Barcelone a organisé, les 12 et 13 octobre, sa Retraite des Hommes dans l’église de Ciudad Condal, capitale de la Communauté autonome de Catalogne, où des fidèles des congrégations des Zones 1, 2 et 7 du MMM d’Espagne se sont réunis. Au début de l’événement, dont la devise a été « Retrouver le sacerdoce dans le foyer », le Rév. Carlos Medina, Superviseur National du MMM d’Espagne, a été l’instrument choisi par le Seigneur pour transmettre Son message. Le discours du serviteur, « Renforce l’arrière-garde de la famille », a été basé sur 1 Samuel 12 : 12-36. Puis, lors du deuxième service de la célébration spirituelle, le Rév. Alexander Montes, basé sur Juges 17 : 1-13, a développé le thème « Exercer le sacerdoce avec crédibilité ». Dans son exposé sur l’Évangile, le ministre a souligné que le pasteur doit exercer sa fonction avec l’autorité du Christ. Plus tard, à la fin des activités, le Rév. Medina, basé sur Malachie 2 : 10-16, a partagé le message « Dieu n’approuve pas le sacerdoce déloyal ». Ainsi, la Retraite des Hommes du MMM de Barcelone qui a aussi pu compter sur la présence des fidèles de la Zone 5 du MMM d’Espagne a pris fin.

La municipalité d’Anderlecht, située dans la région de Bruxelles, a accueilli du 19 au 21 octobre la 7ème Confraternité du Mouvement Missionnaire Mondial de Belgique, à laquelle ont assisté deux cent fidèles des congrégations d’Allemagne, d’Angleterre, du Luxembourg et des Pays-Bas. L’activité a été organisé sous la devise « Voici venu le temps de Dieu pour toi ». Au cours du premier service de cette célébration spirituelle, organisé par les membres des églises des villes de Bruxelles et d’Anvers, le Rév. Jesús Galván, leader du MMM du Luxembourg, a partagé le message « Préparez-vous pour le temps du Seigneur », basé sur Daniel 9 : 1- 6. Ensuite, pendant le deuxième service, le Rév. Edwar Flores, pasteur de l’église de la ville de Berlin, a basé son discours sur 2 Timothée 3 : 2-4. Le pasteur a souligné que les chrétiens ont besoin de la présence de l’Eternel. Plus tard, pendant le troisième service, le Rév. Abraham Roggeband, leader de la congrégation de la ville de Rotterdam, a eu le privilège de partager la bonne nouvelle. Basé sur Matthieu 16 : 17-18, il a affirmé que, même si l’enfer se levait, ce moment serait un temps de bénédiction pour les croyants. Plus tard, au cours du dernier service, le Rév. Enmanuel Garzón, Superviseur du Bloc C de l’Europe, basé sur Deutéronome 7 : 1, a parlé de la grande mission des disciples du Christ.

Sous la devise « Cherchez l’Eternel de tout votre cœur », le Mouvement Missionnaire Mondial des Pays-Bas a célébré du 5 au 7 octobre, le 20ème anniversaire de la création de l’église de la ville de Tilburg, située dans la province du Brabant-Septentrional, où un groupe important de croyants des Pays-Bas se sont réunis. Pendant le premier service, le Rév. Roberto Rioja, pasteur de l’église de Londres, a été chargé de prêcher l’Évangile du Tout-Puissant. Basé sur 1 Rois 10 : 13, il a présenté le message « Une femme récompensée pour la faveur du roi ». Plus tard, au cours du deuxième service, le pasteur Rioja a partagé une deuxième fois la bonne nouvelle avec les membres du MMM des Pays-Bas. À cette occasion, il a réalisé une exposition intitulée « Dieu recherche une soumission totale dans ta vie ». Ensuite, au cours du troisième culte de cette activité spirituelle, le Rév. Enmanuel Garzón, Superviseur du Bloc C de l’Europe, a été choisi pour être le porte-parole du message du Christ. Le serviteur a partagé le message « L’esprit de Dieu ». À la fin des célébrations, le pasteur Rioja a été chargé d’analyser les Saintes Écritures. Basé sur 1 Rois 18 : 21, le missionnaire a abordé le thème « Il est temps de prendre au sérieux les choses de Dieu ».

Décembre 2018 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net NANCY GARCÍA Mes frères en Christ, notre Dieu est grand, car à travers la foi Il nous unit tous, même si nous ne nous connaissons pas, Il nous enseigne le chemin. Peu importe la distance, la condition sociale, la langue ; cela nous rapproche tellement que nous apprenons à nous connaître et à nous aimer. Je vous remercie pour Impacto Évangélique. C’est un honneur et un privilège pour moi de lire toutes les pages pleines de sagesse et d’enseignement. Que Dieu vous bénisse et vous donne la sagesse pour continuer dans cette belle œuvre. De Mayabeque, Cuba.

YEFFERSON HERNÁNDEZ Mes chers frères du magazine Impacto Évangélique, je vous félicite pour ce grand travail missionnaire qui aide des milliers de personnes. Le magazine a édifié beaucoup de monde et a apporté de nombreuses vies aux pieds du Christ afin d’écouter la Parole de Dieu. Continuez, nous allons bientôt moissonner. D’Arauca, Colombie.

ALFREDO DOMENECH Bénédictions, mes frères, que Dieu continue de vous édifier et de vous donner la sagesse d’en haut pour continuer cette merveilleuse œuvre qui attend les perdus et aide à former des disciples de Christ. Impacto Évangélique est une grande bénédiction pour ma vie spirituelle, car il m’aide à l’édifier. Je vous remercie beaucoup pour cet instrument et je vous assure que tous les jours à 9 heures du matin, au moment de la prière, je demande Dieu de continuer à vous soutenir afin de réaliser cette œuvre importante. Une forte étreinte dans l’amour du Christ. De Holguín, Cuba.

ELENA AGUILAR Le magazine est une bénédiction pour des milliers de vies, en particulier pour les jeunes. Je vous encourage à continuer à faire ce magazine toujours avec le soutien de la Parole de Dieu. Bénédictions à tous. De Cochabamba, Bolivie.

FÉVRIER 9-11 10-13 22-25 22-25

CONVENTION PARAGUAY, San Lorenzo CONVENTION PANAMA CONVENTION ARGENTINE, Córdova CONVENTION BELIZE, Orange Walk

MAI 4-6 24-27

Que Dieu vous bénisse abondamment. Félicitations pour votre travail dans le magazine. C’est la deuxième lecture la plus importante de ma vie, après les Saintes Écritures, avec ses témoignages et ses prédications réalisées dans différentes parties du monde. Cela signifie que l’Œuvre du Seigneur ne s’est pas arrêtée. D’Arauca, Colombie. En tant qu’étudiant en théologie au Centre évangélique auquel j’appartiens, le magazine Impacto Évangélique accomplit toutes les attentes d’acquérir une plus grande connaissance de Dieu. Que Dieu continue de vous bénir. De San José, Costa Rica.

CONVENTION COLOMBIE CONVENTION BOLIVIE

CONVENTION DES PASTEURS ET DAMES, Afrique 28-1 (AVR) CONVENTION GUATEMALA, ville de Guatemala 29-1 (AVR) CONVENTION GUYANA, GUYANE FRANÇAISE, TRINITÉ-ET-TOBAGO ET MARTINIQUE, Guyane Française (Georgetown) 29-1 (AVR) CONVENTION AUSTRALIE

EMMA NIEVES

GUIDO ROMERO

JANVIER 3-10 25-28

MARS 7-11

JOSÉ MOZO SIFUENTES Mes frères bien-aimés, collaborateurs de cette belle œuvre, je remercie le Seigneur pour la grâce et la sagesse déposées sur vous. Le magazine Impacto Évangélique a été l’instrument d’évangélisation de mes collègues et de mes professeurs de l’Université UPAO. Grâce à son design et à ses titres de couverture qui suscitent l’intérêt pour sa lecture, beaucoup l’ont reçu avec une grande joie et continueront de le recevoir. C’est pour ça que je vous demande de continuer avec ce grand travail missionnaire qui ne connaît pas de frontières. Que Dieu vous bénisse. De la ville printanière de Trujillo, Pérou.

AGENDA MONDIALE 2018

JULIO PANTIGOSO Je vous salue respectueusement, mes frères. Je suis très heureux parce que j’ai eu la grande chance de trouver ce prestigieux magazine Impacto Évangélique. J’aime beaucoup sa philosophie, qui est l’expression vivante de la pensée évangélique, ainsi que le contenu religieux qu’il développe au niveau internationaux. Pour cette raison, je vous adresse tout de suite mes sincères félicitations pour votre travail et pour appartenir au Mouvement Missionnaire Mondial. Je suis un professeur du secondaire, dans la spécialité de la philosophie. De La Libertad, Pérou.

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant :

JUIN 1-3 JUILLET 4-7 5-8 5-8 10-13 18-21 26-28 26-29

CONVENTION JAPON, Shizuoka (Hamamatsu) CONVENTION PAYS-BAS CONVENTION DES JEUNES ET PASTEURS, Honduras CONVENTION COSTA RICA, Heredia CONVENTION BRÉSIL, Manaus CONVENTION ANTILLES NÉERLANDAISES, Aruba CONGRESSO ÉTATS-UNIS, Virginia (Woodbridge) CONVENTION UNITÉ DES PASTEURS, HOMMES, DAMES ET JEUNES, Porto Rico CONVENTION RÉPUBLIQUE DOMINICAINE CONVENTION MEXIQUE

AOÛT 9-12 CONVENTION ESPAGNE ET BLOC A EUROPE, Madrid 9-12 CONVENTION AFRIQUE, Guinée équatoriale (Bata) 15-18 CONVENTION VÉNÉZUELA 16-19 CONVENTION ITALIE, Milan 23-26 CONVENTION HAITI, Port-au-Prince 23-26 CONVENTION ÉQUATEUR, Guayaquil SEPTEMBRE 10-12 CONVENTION PÉROU, Chiclayo 13-15 CONVENTION PÉROU, Arequipa 16-18 CONVENTION PÉROU, Lima 26-29 CONVENTION INDE 30 JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS, activité simultanée dans tous les pays OCTOBRE 4-7 5-7 19-21 24-28

CONVENTION HONDURAS CONFRATERNITÉ NATIONALE CANADA CONFRATERNITÉ MADAGASCAR CONVENTION MAURICE

NOVEMBRE 1-4 8-11 15-18 29-2 (DIC)

CONVENTION CHILI, Santiago CONVENTION EL SALVADOR CONVENTION URUGUAY, Montevideo (DEC) CONVENTION NICARAGUA

DÉCEMBRE 13-16 CONVENTION DES PASTEURS ET JEUNES, Guatemala

n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Jeudi à 19h30 Dimanche à 10h30

Décembre 2018 / Impacto évangélique

67


MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Profile for Impacto Evangelistico

779_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Décembre 2018 / Langue Français

779_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Décembre 2018 / Langue Français