Page 1


Illustration Québec vous présente, dans le cadre de ses 30 ans, L’exposition de tous les péchés.

Fondée en 1983, Illustration Québec est un organisme sans but lucratif ayant

pour mission de regrouper et de soutenir les illustrateurs, de promouvoir et de diffuser l’illustration. Avec près de 300 membres, Illustration Québec est le plus grand regroupement d’illustrateurs professionnels au Canada. Elle est fière de regrouper des illustrateurs de renommée internationale autant que des artistes de la relève, qui sont unis dans un même désir de création artistique et dans une même volonté de succès.

Cette exposition présente les sept péchés capitaux par le biais de l’illustration,

en y exploitant la pluralité des styles et la variété des techniques qui la compose. Peinture, collage, sculpture et dessin ont été utilisés, sur un faux cadre de bois, afin de créer des œuvres uniques qui ont toutes été réalisées par un artiste-illustrateur différent.

Directrice artistique du magazine L’actualité, Mme Jocelyne Fournel a agi à titre de commissaire d’exposition. Passionnée par l’image et l’illustration, elle côtoie des artistes depuis de nombreuses années. Dans le cadre de cette exposition, elle a participé activement à la sélection des artistes-illustrateurs participants ainsi qu’à la scénographie.


Avarice

‘‘Attachement excessif aux richesses et désir ‘‘

de les accumuler.

Source : Le petit Larousse


Annie Carbonneau Leclerc Médium : Collage

Annie Carbonneau Leclerc a grandi dans la ville minière de RouynNoranda. Elle a étudié le design graphique à Sainte-Foy. Depuis, elle gagne sa vie comme designer et illustratrice pigiste. Artisane de l’image, elle dessine pour complémenter les histoires qui alimentent son imagination. Ses inspirations préférées sont le folklore, l’aventure et l’odeur des livres. Quand elle ne dessine pas, elle passe son temps à lire et marcher dans les bois.


Bruce Robert Médium : aquarelle et encre

Bruce Roberts est un artiste de talent dont le travail a remporté plusieurs récompenses prestigieuses. Ses œuvres ont été exposées dans de nombreuses galeries. Il a enrichi de son talent frénétique plusieurs publicités. Il a participé à l’élaboration d’emballages de produits. Il a aussi illustré un grand nombre d’articles et d’éditoriaux dans la presse quotidienne et dans les magazines du Québec et d’ailleurs. Il a également illustré une vingtaine de livres pour enfants, dont plusieurs ont remporté des prix dont celui du Gouverneur général en 2001 pour Fidèles éléphants et le prix Wallonie-Bruxelle par le Chasseur de Loup-marin en 2011.


Élisabeth Eudes - Pascal Médium : Graphite, aquarelle et collage Petite, elle voulait être espionne ou artiste. Être artiste est moins risqué et permet quand même d’avoir différents visages, selon les techniques que l’on choisit. Elle aime pouvoir utiliser des matériaux différents, l’encre et la plume, le graphite aquarelle, découper, coller des éléments ramassés un peu partout. Elle aime ne pas être confinée, avoir la liberté de changer de technique au gré de son inspiration et des sujets. Elle aime pourtant aussi la contrainte souvent stimulante des histoires qu’elle illustre pour les enfants et les adultes. En grandissant, son désir de devenir espionne s’étant estompé, elle a étudié les arts à Brébeuf et à Concordia, et plusieurs années plus tard, l’illustration à l’UQAM. Deux fois boursières de la fondation Élisabeth Greenshield, elle a été finaliste au prix du Gouverneur général en 2011.


Isabelle Charbonneau Médium : Acrylique, crayons de bois et encre

Isabelle Charbonneau est titulaire d’un baccalauréat en design graphique de l’Université du Québec à Montréal. Depuis 1996, elle a illustré plus de 150 livres jeunesse, dont plusieurs collections, chez Héritage, Boomerang, Enfants Québec, Chenelière, Pomango et plusieurs autres. Passionnée et curieuse, elle aime apprendre et relever de nouveaux défis. C’est pourquoi elle étudie la peinture en Autriche et aux États-Unis en 2005, ainsi que l’univers du web en 2007. Depuis, Isabelle développe des produits clé en main pour ses clients en assurant la direction artistique, la conception, le graphisme et les illustrations de ses projets. Elle habite Saint-Jérôme avec son conjoint et sa fille de deux ans.


Olivier Lasser

Médium : Acrylique, crayons de bois et encre Il y a donc cette feuille blanche et un moment de recueillement car il faut que j’arrive à « faire descendre » l’image. Je la veux forte. Je laisse les traces des doutes qui ont mené au final. Et qu’importe s’il y a un décalage par rapport au thème : C’est long de trouver sa propre manière de créer! Cela lui a pris des années. Aujourd’hui, Olivier Lasser travaille avec plaisir quand c’est spontané et qu’il y a une forme de sincérité, sans dessin préalable la la plupart du temps. Il y a donc cette feuille blanche et un moment de recueillement, car il faut qu’il arrive à « faire descendre » l’image. Il la veut forte. Il laisse les traces des doutes qui ont mené au final. Et qu’importe s’il y a un décalage par rapport au thème : il accompagne le texte, il ne le répète pas; il n’en n’a pas besoin. J’accompagne le texte, je ne le répète pas, il n’en n’a pas besoin.


Simon Dupuis Médium : Acrylique Né à Joliette en 1971, il s’intéresse au dessin dès l’enfance. Diplômé du cégep du Vieux-Montréal en arts plastique, il commence sa carrière dans le domaine du dessin animé. Simon Dupuis est aussi bédéiste, caricaturiste et artiste-peintre. Il travaille avec tous les médiums, mais il privilégie l’acrylique pour sa grande versatilité. Les personnages demeurent parmi ses sujets favoris. On trouve ses œuvres dans des collections privées et corporatives. Depuis 2010, il travaille à partir de son Atelier-Galerie : des originaux et des produits dérivés sont aussi disponibles sur place. Simon Dupuis a participé à de nombreuses expositions collectives et solos. Il a été membre du jury international pour le festival de bande dessinée d’Alger en 2009. Boursier du Conseil des arts en 2010, il a également participé à une résidence en peinture au Sénégal en 2011.


Yves Dumont Médium : Crayons de couleur Yves Dumont est originaire de Boulogne-sur-Mer, en France. Il y a passé son enfance à rêvasser et surtout à dessiner, sans imaginer qu’on pouvait en faire son métier. Diplômé de l’École de recherche graphique de Bruxelles en 1999, c’est en 2008 qu’il s’installe au Québec pour y dessiner et colorier de petits albums, des plus grands aussi, ainsi que des cahiers d’exercices, des manuels scolaires et quelques publicités …Tout ça, à plein temps!


Colère

‘‘État violant et passager résultant du sentiment d’avoir été offensé ou agressé et qui se traduit par des réactions agressives. Source : Le petit Larousse

‘‘


Alain Reno

Médium : Œuvre numérique et collage Alain Reno est né à Hull, en 1964. Diplômé en design graphique de l’Université du Québec à Montréal, où il vit et travaille, il partage son temps entre l’illustration et le design graphique. Il illustre magazines, affiches, livres, livres pour enfants et pochettes de disques depuis 1987. Il aime bien mettre son travail au service de la culture, des luttes syndicales et des groupes populaires. Il aime aussi à l’occasion présenter d’autres aspects de son travail dans des expositions collectives ou en solo. Il gratte la guitare au sein de Mauvaises mines, groupe Rock’n’Roll de fond de ruelle.


'’ Béatrice Favereau Médium : Œuvre numérique

Elle est née à Paris en 1963, où elle a étudié les lettres et l’histoire de l’art à l’université de la Sorbonne, et le dessin et l’illustration à l’École nationale des beaux arts. Entre 1986 et 1989, elle a été illustratrice dans des agences de publicité parisiennes. Arrivée à Montréal en 1989, elle s’est établie comme illustratrice indépendante, oeuvrant dans le domaine éditorial, publicitaire, des magazines et des sites Internet. De 1991 à 1993, son expérience en images digitales l’a menée à la postproduction télé et vidéo (animation, effets spéciaux, retouches d’images). Elle se consacre maintenant exclusivement à son travail d’illustratrice éditorial, publicitaire, des magazines et des sites internet.


Bellebrute Médium : Gouache et encre Bellebrute, c’est Marianne Chevalier et Vincent Gagnon, deux illustrateurs passionnés qui unissent leurs forces afin de créer d’attachantes créatures dans des univers épurés. L’une dessine, l’autre peint, puis la première revient avec du collage pendant que le second écrit quelques rimes. C’est simple comme ça, la bicéphalie !


Guillaume Perreault Médium : Marqueur, peinture et crayon de plomb À la fin de ses études en design graphique, Guillaume décide d’utiliser l’illustration comme principal outil de travail. Après avoir travaillé dans diverses agences de l’Outaouais et d’Ottawa, il poursuit sa carrière comme pigiste. Sa liste de clients est très diversifiée et inclut l’illustration commerciale, la bande dessinée, l’événementiel, le matériel éducatif ainsi que l’édition jeunesse. Guillaume participe aussi à divers collectifs et expositions. Crayon, stylo et graphite sont ses principaux outils de travail, l’ordinateur étant ensuite utilisé pour retoucher ou colorer si nécessaire seulement. Ses œuvres sont parfois très simplistes, parfois très chargées et détaillées. On peut toujours y retrouver un côté ludique et humoristique. Bien que les thèmes varient beaucoup, le but premier de Guillaume est de faire sourire les gens et de partager sa passion du dessin.


Jacynthe Chevalier Médium : Acrylique et collage Jacinthe Chevalier est une artiste qui vit, travaille, jardine et dort à Montréal. Diplômée du programme d’arts visuels et médiatiques de l’UQAM, elle peinture, dessine, grave, colle, décolle, coupe, découpe et récupère des « patentes », parce qu’on jette trop souvent de bien belles choses. Elle aime surtout faire des portraits de gens imaginaires et des animaux rigolos avec un nombre de pattes impair. Elle dessine aussi des patrons de vêtements qu’elle crée et coud avec des machines qui font du bruit. Des fois, elle coud aussi ses dessins et de petits livres autopubliés. Depuis quelques années déjà, elle fait des illustrations de livres pour enfants. En cachette, Jacinthe écrit aussi des histoires d’amour qui parlent de roches et de petits xylophones.


'’ Philippe Béha Médium : Techniques mixtes Philippe Beha est illustrateur depuis 37 ans. Diplômé de l’École des beaux-arts de Strasbourg en 1974, il traverse l’atlantique pour s’installer à Montréal, où une carrière florissante en illustration commence. Il a réalisé des milliers d’illustrations pour le milieu éditorial, publicitaire et corporatif, au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe. Dans le secteur jeunesse, il a illustré près de 180 albums pour enfants qui lui ont valu de nombreutx prix.


Sophie Casson Médium : Œuvre numérique, giclée sur bois Née de parents immigrants français, Sophie Casson a vécu en Algérie, puis au Burundi, où elle se baignait non loin des hippopotames. Elle a visité des parcs d’animaux sauvages au Rwanda et au Kenya. De retour dans le bungalow en rang de Brossard, elle est allée à l’école publique anglaise. Ses siestes estivales étaient bercées par le chant des tourterelles en Provence. Elle goûte encore le salé de la Méditerranée sur sa langue alors qu’elle regarde la neige virevolter devant la fenêtre de son studio. Elle fouille sûrement dans ces contrastes de vie, qui lui donnent un point de vue bien personnel sur le monde. Elle cherche à toucher l’émotion centrale d’un thème, d’une histoire ou d’un propos, tout en proposant une solution visuelle saisissante et poétique.


Envie

‘‘ Sentiment de convoitise à la vue du bonheur, ‘‘

des avantages d’autrui.

Source : Le petit Larousse


Alex Huot

Médium : Pastel, gouache et crayon Alex Huot est un jeune illustrateur de Montréal, né sous le signe de l’éternelle incertitude. Son univers tourne autour de la (co) existence d’inquiétants petits êtres et la relation au monde qui les entoure. À travers des techniques métissées, mêlant le numérique au salissant, ses créations sont souvent, comme lui, plus propres à l’extérieur qu’à l’intérieur.


David Samson Médium : Aquarelle David Samson est un artiste aquarelliste de Montréal. Il fait surtout de l’illustration et de la BD, mais fait aussi beaucoup d’autre choses incroyablement géniales et fantastiques qui feraient exploser vos cerveaux de joie. Il adore les choses qui sortent de l’ordinaire et les secrets les plus fou de l’univers, comme les arc-en-ciels avaleurs d’hommes et le salami chantant. Il planifie dominer le monde et entraîne des hamster à léviter depuis 2009. La planète devrait être sienne d’ici 2015. Profitez bien des deux prochaines années !


Isabelle Malenfant Médium : Crayon pastel et Photoshop Isabelle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal en design graphique. Elle a illustré plus d’une douzaine d’albums pour enfants et a signé son premier titre en tant qu’auteure, L’île au chat, aux éditions Les 400 coups, au printemps 2012. Elle aime mélanger les médiums, dont l’aquarelle, le pastel, le crayon et jouer avec les textures pour créer ses univers poétiques et sensibles. Isabelle est née dans le nord du Québec, entre les lacs et les mines de Val-d’Or. Elle vit et travail maintenant à Montréal entourée de sa petit famille.


Marianne Chevalier

Médium : Sérigraphie

Passionnée depuis toujours d’images anciennes, Marianne Chevalier se consacre depuis plusieurs années à l’art de l’estampe et notamment à la sérigraphie. À la suite d’études en design graphique et d’une maîtrise en arts visuels, son travail se voit récompensé par plusieurs prix canadiens, américains et européens. Ses œuvres combinent recherche iconographique, collage et dessin, afin de donner une dimension moderne et mystérieuse à son travail. Composant à partir d’un stockage de fragments issus de photocopies d’anciennes gravures encyclopédiques, de motifs et de textures, elle crée des collages d’entités inusitées. Les personnages, souvent mi-abstraits, donnent le sentiment qu’ils sont issus d’une histoire, d’un conte oublié. Nous pénétrons alors dans le domaine de l’inconscient et du rêve.


Patrick Bizier

Médium : Acrylique Patrick Bizier possède un baccalauréat en arts plastiques de l’UQAM avec spécialisation en gravure à l’eau-forte, un procédé de la gravure en creux. De 1984 à 1985, c’est en France, avec l’aide de l’OFQJ, qu’il enrichit sa pratique. Ce contact intime avec la gravure façonnera sa production, lui procurant un style particulier récurrent au cœur de ses œuvres. Par la suite, il se dirige vers le graphisme en gardant à l’avant-plan sa passion première : l’illustration. Il fonde en 2004 BIZBIZ Créations, où il dirige sa production vers l’illustration tant commerciale qu’artistique.


'’ Rémy Guenin Médium : Acrylique et encre de Chine Né dans le Jura suisse le siècle dernier, Rémy Guenin étudie l’ethnologie puis les arts visuels et le graphisme, avant de se tourner vers son amour de toujours, l’illustration. Les frontières, comme toutes les barrières, ne demandant qu’à être franchies, il troque en 2005 ses montagnes natales et ses sapins contre la jungle montréalaise. Au Québec, il partage aujourd’hui son temps entre le dessin de presse et l’illustration éditoriale et scolaire. On décèle toujours dans ses images un commentaire corrosif et parfois sombre (jamais plus sombre que la réalité!) sur nos sociétés et l’actualité. L’illustration doit selon lui raconter, mais aussi susciter des questions et, pourquoi pas, déranger. Quand il ne dessine pas, il écrit ou donne des cours de français.


Yayo Médium : Acrylique et crayons Yayo, auteur, illustrateur et dessinateur d’humour. Il travaille pour des éditeurs et des publications au Canada, en Colombie, en France et aux États-Unis. Son œuvre porte un regard sur le monde de façon humoristique et poétique. Il a publié 5 livres de dessin d’humour et a illustré plus de 30 livres jeunesse. Depuis 1988, le magazine L’actualité publie l’espace de dessin d’humour « Le monde de Yayo ». Ses images ont été exposées au Canada, en Colombie, en Europe, aux États-Unis, au Mexique et en Turquie. Yayo a été récompensé pour son travail au Canada, en Colombie, au Japon et en Europe, notamment avec le prix The Golden Smile à Belgrade et le prix Charles-Biddle.


Gourmandise ‘‘

‘‘ Caractère, défaut de gourmand.

Source : Le petit Larousse


Camille Lavoie Médium : Techniques mixtes

Artiste multidisciplinaire, Camille Lavoie explore les frontières entre la réalité et la fiction. Le territoire comme espace géographique et imaginaire est au cœur de sa démarche. Avec la volonté d’observation des choses et des sujets, elle porte son regard sur le vivant et travaille en relation avec des milieux, dans une approche qui s’apparente parfois au documentaire. En 2009, elle réalise le film Web Il a neigé à Beyrouth. Elle signe en 2011 son premier album jeunesse aux éditions Planète Rebelle, Flûte de flûte, Victor! Camille expose régulièrement et son travail est diffusé sur le Web, notamment à Radio-Canada.ca, avec qui elle a collaboré à plusieurs reprises. Elle vit et travaille à Montréal dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie, qui abrite son Studio Blanc, lieu de tous les rêves possibles.


Christiane Beauregard Médium : Œuvre numérique, impression sur toile Christiane Beauregard est une artiste polyvalente et travaille comme illustratrice et designer pour une clientèle européenne et nord-américaine. Son expérience comme designer à la Société Radio-Canada a été marquante dans son évolution artistique et l’a inspirée à poursuivre une carrière en illustration. Sa passion est de créer des images virtuelles qui transcendent la froideur et la rigueur de la technique dans un langage visuel sensible et original. Elle a participé à plusieurs expositions et a remporté plusieurs prix et mentions. Quand elle ne dessine pas, elle explore d’autres dimensions de sa créativité par la danse et le jeu théâtral, qui sont devenus pour elle une véritable source d’inspiration et de motivation créative.


François Escalmel Médium : Huile sur toile

Depuis plus de 20 ans, François Escalmel poursuit avec succès une double carrière d’illustrateur et d’artiste en arts visuels. Ses œuvres, toujours imprégnées d’une sensibilité surréaliste, ont été exposées en Europe, aux États-Unis et au Canada. Il est aussi critique pour le magazine Vie des Arts.


Geneviève Després Médium : Gouache et acrylique Diplômée en design industriel à l’Université de Montréal en 1992 et après quelques années de travail dans ce domaine, Geneviève Després décide de se rapprocher de sa passion première, le dessin. Elle se tourne vers l’illustration et réalise plusieurs contrats dans divers domaines. Les hasards de la vie l’amènent à faire une pause professionnelle pour aller jouir de son congé de maternité en Europe de 2003 à 2006. Depuis son retour au Québec, elle illustre avec grand bonheur des albums jeunesse. Les images de Geneviève sont cocasses et remplies de tendresse et d’expression. Elle s’applique à créer des compositions variées et inusitées qui surprendront et amuseront le lecteur à chaque page. Suivant l’histoire, elle choisit le médium et le support selon l’atmosphère qu’elle veut donner au livre.


'’ Josée Levesque Médium : Aquarelle, encre et crayon de bois Née à Cornwall en 1975, Josée a depuis son enfance une imagination débordante qu’elle exprime à travers sa passion pour les couleurs, les textures et le dessin. Après des études en arts visuels et en design de mode à Montréal, elle se taille une place dans le monde de la mode et se spécialise dans le développement et l’illustration du vêtement d’enfant. Lors d’un séjour de deux ans à Lyon en France, Josée aura l’occasion de vendre des aquarelles par l’entremise des galeries Carré d’Artistes basées à Paris, Lyon, Aix-en-Provence, Barcelone et Lille. Gourmande, amoureuse des petits plaisirs de la vie et des vêtements de luxe, elle illustre à sa façon un monde coloré et texturé, avec une attention pour les petits détails et les pains au chocolat!


Mathilde Cinq - Mars Médium : Techniques mixtes Diplômée en arts visuels à l’Université de Strasbourg et formée en cinéma d’animation à l’Université Laval, Mathilde crée des personnages aux joues roses. Elle vit et travail au Québec.


Sonya Roy Médium : Collage et impression numérique C’est lorsqu’elle met, pour la première fois, un papier photosensible dans le révélateur et que le tirage apparaît à ses yeux comme par magie, qu’elle tombe en amour avec l’image. Elle débute sa formation par des études collégiales en cinéma puis en photographie, et la poursuit en arts et design graphique à l’université. Après un détour d’une dizaine d’années en design Web, elle se consacre maintenant à sa passion : le collage numérique. Inspirée par le portrait, la photographie ancienne et la nature, cette artiste utilise des photos d’archives pour raconter des histoires empreintes de poésie, d’où émane une ambiance à la fois rétro et intemporelle. Elle a reçu plusieurs reconnaissances de ses pairs. Parallèlement à sa pratique artistique, elle œuvre dans le domaine du design Web en tant que directrice artistique (The Montreal Gazette, Astral, Bell Canada, etc.).


Luxure ‘‘Recherche sans retenue des plaisirs de l’amour ‘‘

physique, des plaisirs sensuels.

Source : Le petit Larousse


Anne Villeneuve Médium : Acrylique

Anne Villeneuve est née à Montréal en 1966. Elle dessine presque tous les jours, avide et curieuse de tout observer. Son inspiration, c’est la vie qui bat autour d’elle. Son rêve : être transparente pour observer l’humain comme un musée des curiosités. Le trait est une pulsation. Les personnages y prennent vie. S’ajoutent les taches de couleur, comme un rythme qui capte le pouls du monde. De sa passion de l’image et des histoires est né son métier d’auteur et d’illustratrice, qu’elle exerce depuis plus de 25 ans. Elle a écrit et illustré une trentaine de livres pour enfants, créé des illustrations pour des magazines et des journaux, dessiné des boîtes à gâteaux pour une pâtisserie. Son travail lui a valu plusieurs prix dont celui du Gouverneur général en 2000, le prix TD en 2005 et 2009, et le prix Québec-Wallonie en 2000.


Gabrielle Grimard Médium : Huile et gouache Après des études en Fines Arts à l’Université Concordia, en enseignement des arts à l’UQAM et quelques années comme artistepeintre et muraliste sur l’île de Montréal, elle se dirige vers l’illustration jeunesse en 2001. Ces dernières années, elle a touché principalement à l’édition jeunesse, à l’édition scolaire et fait aussi un peu de publicité. Si son style demeure traditionnel, il est surtout empreint de poésie. Elle adore pouvoir traduire par le dessin le monde dans lequel elle aurait voulu vivre. Elle aime travailler la lumière, les différents plans et les motifs. Pour créer un album, le travail de recherche dans divers médias est également une étape qu’elle affectionne. Elle utilise principalement l’aquarelle, la gouache et l’huile, qu’elle vmarie ensemble sur du carton. Au tout s’ajoute une touche de crayon de bois pour les détails qui volent au vent!


Luc Melanson Médium : Acrylique

Luc Melanson est né à Montréal en 1968. Après un baccalauréat en design graphique, il décide de se consacrer exclusivement à l’illustration. Ses images lui ont valu plusieurs prix nationaux et internationaux parmi lesquels on retrouve le Prix du Gouverneur Général, Communication Arts, Society of Illustrators et American Illustration. Depuis une vingtaine d’années maintenant, il illustre livres et magazines de toutes sortes avec le même plaisir qu’à ses débuts.


Marion Arbona Médium : Gouache et crayons

Née en France, Marion Arbona s’installe à Montréal après son diplôme en animation aux Arts Décoratifs de Paris. Grâce à de bonnes bottes fourrées, elle supporte les frimas hivernaux et se consacre à l’illustration, à la peinture et à l’animation. On retrouve ses dessins aussi bien dans l’édition jeunesse que dans le packaging. Son style est en constante évolution, ce qui lui permet d’explorer de nouvelles techniques tout en les alliant à ses médiums de prédilection : gouaches et encres. Son travail est récompensé dans de nombreux concours au Canada et aux États unis. En 2012, elle est à la fois finaliste au prix TD avec deux livres, et finaliste au prix du Gouverneur général.


Orbie

Médium : Acrylique et pastels à l’huile Orbie habite et dessine la Gaspésie depuis 8 ans. C’est en 2008 qu’elle décide de tenter le tout pour le tout; se lancer à son compte en illustration. Pour y arriver, elle se lance un défi; produire un dessin par jour et le publier sur son blogue. En 2009, elle lance ses deux premiers livres, sa ligne de vêtements et de produits produits dérivés. Elle se fait rapidement connaître en Gaspésie et commence à travailler sur plusieurs contrats d’illustrations en publicité, affiches, publications jeunesse et autres supports visuels. Elle produit, depuis 2009, un dessin de presse inspiré de l’actualité gaspésienne dans le journal Graffici. En 2010, Orbie remporte le deuxième prix du concours de bande dessinée Hachette et commence à animer des ateliers de bande dessinée dans les écoles de l’est du Canada.


Patricialex Médium : Œuvre numérique

Patricialex est titulaire d’un Baccalauréat ès Arts de l’Université Fédérale de Minas Gerais au Brésil et cumule plus de 15 ans d’expérience en graphisme. Pendant ses années universitaires, elle a étudié le dessin, la peinture et la gravure. En 1997, elle a remporté deux prix en gravure au Salon Universitaire d’Arts ainsi qu’au Salon d’Arts de Vespasiano. Toujours en quête de renouveau et de changement, elle quitte son pays natal en 2007 pour relever de nouveaux défis. Après s’être acclimatée au Québec, avec toute sa petite famille, elle décide de poursuivre sa carrière artistique en devenant illustratrice. Très vite elle développe un style qui mixte techniques traditionnelles et outils informatiques. Ses premières images l’amènent naturellement vers les manuels scolaires. Elle poursuit maintenant son travail en cherchant à trouver l’équilibre entre la technique et le geste.


'’ Stephane Defago Médium : Acrylique Stephane Defago voit le jour au début des années 60, dans la paisible sous-préfecture de Bourgoin-Jallieu (isère, France). Très tôt, il manifeste des dons évidents pour le gribouillage ce qui incitera ses parents à l’inscrire, pour ses onze ans, à un stage de sculpture sur bois, puis, sa scolarité secondaire obligatoire complétée, à l’École des Arts Décoratifs de Genève (Suisse). Il en ressort 5 ans plus tard titulaire d’un Certificat Fédéral de Capacité en graphisme. S’ensuivront une vingtaine d’années d’aventures diverses qui le mèneront, entre-autres, à immigrer au Canada en 1994 ... À Montréal, il redécouvre l’illustration professionnelle et s’inscrit, en 1999 à l’Association des Illustrateurs et illustratrices du Québec, (aujourd’hui IQ). Il en fait toujours partie, et continue actuellement sa pratique avec assiduité sinon bonheur.


Orgueil ‘‘ Opinion le plus souvent très exagérée de sa propre valeur au dépens de la considération d’autrui. Source : Le Robert Quotidien

‘‘


Farah Allegue Médium : Acrylique et encre Pigiste en illustration et en design graphique, Farah Allegue a d’abord reçu sa formation en arts visuels et graphiques avant de tomber dans le monde de l’illustration. Depuis maintenant plusieurs années, elle fait de la peinture et du dessin sa principale passion. Sa technique se caractérise essentiellement par la représentation de motifs d’arts décoratifs traditionnels, et ceci, dans un style et une exécution qui se veulent plus modernes. Son travail est souvent tout en courbes et explore les différents effets optiques produits par la récéption des formes par la multiplicité des couleurs. Ses illustrations se sont vues plusieurs fois récompensées à l’échelle du Québec et du Canada dans le cadre de concours tels que Applied Arts, Artici et Lux.


François Thisdale Médium : Techniques mixtes Depuis 1987, François Thisdale a illustré de nombreux ouvrages au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il crée des images aux textures multiples qui dégagent une poésie particulière, au moyen de techniques traditionnelles combinées à l’imagerie numérique. Sa recherche picturale puise aux sources mêmes de la peinture, tout en superposant divers éléments photographiques et de multiples textures.


Typhaine Le Gallo Médium : Crayons aquarelle et feutres Typhaine est une française installée depuis 6 ans au Québec. Elle a travaillé pendant près de 8 ans dans la programmation graphique de jeux vidéos. Parallèlement, elle s’est formée en autodidacte comme illustratrice. Elle suit actuellement des études en design graphique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).


Lydia Fontaine Ferron Médium : Œuvre numérique Née en 1986 à Saint-Dominique-du-Rosaire, petit village de l’AbitibiTémiscamingue, Lydia Fontaine Ferron se découvre très vite une passion pour le dessin. Elle quitte sa ville natale à l’âge de 19 ans pour étudier en dessin d’animation au Collège Boréal. En 2008, elle est embauchée chez Frima Studio, une entreprise de jeux vidéo située à Québec. Lydia y travaillera pendant deux ans et demi. Par la suite, elle retourne aux études pour pousser un peu plus loin sa technique, en suivant des formations comme celle de « concept art » donnée par Volta. 2012 fut une année riche pour elle. Deux de ses illustrations ont été sélectionnées pour l’artbook de Café Salé. Elle a aussi publié sa première publication dans le collectif de bandes dessinées Amuses-Gueules aux éditions Glénat Québec.


Pascale Crête Médium : Œuvre numérique Pascale Crête est titulaire d’un baccalauréat en Communication graphique de l’Université Laval à Québec. Elle a travaillé pour Cri Agence pendant plus de dix ans comme conceptrice et directrice artistique. En 2000, elle a participé à un stage au Burkina Faso. Ce projet visait à réintégrer des jeunes de la rue à la société par le biais des arts. Cette expérience l’a amenée à réfléchir sur le rôle de l’art et même du design dans la société. À son retour, Pascale a créé une exposition de design humanitaire, intégrant illustrations et photographies. Ces affiches portent un regard et une réflexion sur notre société de consommation, l’interdépendance entre les pays, et le rôle que nous avons à jouer dans le monde. En 2009, elle a décidé de lancer sa propre entreprise de design et d’illustrations. C’est aussi lors de cette même année qu’elle a édité le premier livre des Éditions Créer un monde.


Pol Turgeon Médium : Acrylique Ses créations bardent les livres et les affiches, ornent les magazines et les calendriers, rehaussent des jouets ou squattent des performances théâtrales. Plus c’est varié, mieux c’est; plus c’est éclaté; meilleur il est. Pol Turgeon a étuié le design graphique à l’Université Concordia à Montréal dans les années 1980 et l’illustration à la School of Visual Arts de New York. Sa production a remporté plus de 200 prix à ce jour, est fréquemment sélectionnée pour paraître dans de multiples répertoires d’illustrations prestigieux et pour être exposée dans de nombreuses galeries. Une exposition rétrospective majeure de son travail a été présentée à New York en 2008, pour ensuite faire le tour du Québec. Ah oui! Aussi, il enseigne l’illustration à l’UQAM depuis 20 ans et donne des conférences et ateliers partout en Amérique du Nord.


Virginie Egger Médium : Collage, acrylique et crayons Virginie Egger est une illustratrice fascinée par la diversité humaine. Avec sa technique singulière de collage de photos découpées fusionnée à la peinture et à l’encre, elle exprime la multiplicité des cultures, des formes et des couleurs. Elle aborde les sujets les plus divers avec des idées originales et des compositions fortes, assaisonnées d’humour. Ses illustrations audacieuses sont publiées dans de nombreux magazines au Canada, aux ‘ Etats-Unis et en Europe. Elle est auteur et illustratrice de plusieurs albums jeunesse. Son travail a reçu de nombreuses distinctions dont le prestigieux Prix Littéraire du Gouverneur Général.


Paresse ‘‘Répugnance du travail, à l’effort, goût pour ‘‘

l’inaction, apathie.

Source : Le petit Larousse


Benoit Guillot Médium : Encre, feutres et crayons de couleur Il a terminé une formation en effets visuels pour le cinéma et la télévision au Centre NAD à Montréal. Il a été professeur de dessin dans une école secondaire à Yaoundé, Cameroun. Il a été coordonnateur artistique pour l’événement d’exposition sousmarine Aquart en 2006. Il a participé à de multiples expositions. Les thèmes qui guident son travail s’articulent autour du temps, de l’absence, du vide, de la mort, de la transcendance, de la féminité et de l’enfance. Considérant la création et la diversité sur un pied d’égalité, il cherche autant à approfondir ces thèmes qui lui sont chers qu’à explorer le champ des possibles en abordant différents médiums. Bref, il cherche à puiser là où sa curiosité et sa détermination le guident en abreuvant constamment le terreau de sa création, afin d’en restituer les meilleurs fruits possible.


Christine Battuz

Médium : Acrylique

Christine Battuz dessine depuis son plus jeune âge. Titulaire d’une maîtrise en arts plastiques de l’Accademia di Belle Arti Pietro Vannucci, en Italie, Christine Battuz exerce le métier d’illustratrice indépendante depuis 1990. Ses illustrations figurent sur des produits divers et sont publiées dans de nombreux magazines, manuels scolaires, albums jeunesse et documents corporatifs à travers le monde. Elle est associée depuis 2001 au Studio Kuizin, où elle cumule les fonctions d’illustratrice, de formatrice de jeunes illustrateurs et d’administratrice. Tout au long de son parcours, Christine Battuz a participé à de nombreuses expositions dont la Fiera internazionale d’arte contemporanea di Bari et la Mostra annuale di La Verna en Italie.


Emilie Leduc

Médium : Crayons de couleur sur papier mylar Émilie Leduc a terminé son baccalauréat en design graphique à l’Université du Québec à Montréal en 2010. Diplômée en dessin d’animation du cégep du Vieux Montréal en 2005, elle a travaillé comme infographiste et animatrice. Son court film d’animation, Les chats cherchaient les tuques, lui a valu le prix du Meilleur film animé lors de l’événement Dérapage 2009. En 2010, Émilie a reçu la bourse du Meilleur film animé lors de l’événement Dérapage 2009. En 2010, Émilie a reçu la bourse d’illustrations Michèle Lemieux pour la qualité de ses œuvres produites durant l’année 2009-2010. Son premier imagier pour enfant, La ronde des mois, publié aux Éditions la courte échelle, lui a permis d’accéder au rang des finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général de 2012 dans la catégorie littérature jeunesse (illustrations). Émilie a publié quatre autres imagiers pour enfants en 2013. Elle continue de faire de l’illustration à Montréal.


Janou - Eve LeGuerrier Médium : Gouache L’illustratrice Janou-Eve LeGuerrier est fascinée par la lumière, les couleurs et par tout ce qu’elle voit en général. C’est une collectionneuse d’impressions, de sensations et d’atmosphères. Par ses images parfois étranges, parfois candides (et parfois les deux en même temps) elle souhaite capter, telles des photos prises en polaroïd, ces instants furtifs et singuliers qui font que la vie est ce qu’elle est: belle, fragile et bouleversante. Forte de ses études en design graphique à l’Université du Québec à Montréal et en illustration à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Janou-Eve travaille à la gouache dans un grand atelier lumineux tout près de Montréal.


Oussama Mezher Médium : Acrylique

Oussama Mezher voit le jour à Beirut. Montrant très tôt des dispositions artistiques évidentes, elle se dirige tout naturellement vers des études post-secondaires en design d’intérieur puis en design graphique. En 2005 elle immigre à Montréal. Elle entreprend alors une maitrise mineure en design et en arts numériques à l’Université Concordia, tout en commençant à se faire une réputation en illustration jeunesse. Elle a, depuis, illustré de nombreux livres pour enfants et collaboré avec plusieurs revues pour la jeunesse, tant au Moyen-Orient qu’au Québec. Elle poursuit aujourd’hui une carrière partagée entre graphisme et illustration pour enfants.


Martin Côté'’

Médium : Techniques mixtes et collaget Originaire de la région de Québec (St-Janvier de Joly), Martin Côté fait ses études en graphisme au cégep de Ste-Foy à la fin des années 70. Après quelques années passées au Studio 2+2, il débute une carrière de pigiste oeuvrant principalement dans le domaine de la publicité. Fin des années 80, c’est la découverte de la carte à gratter, médium s’apparentant à la gravure. C’est à ce même moment que débute son partenariat avec la représentante d’artiste, Lise Madore. Ses mandats les plus marquants ont été une série d’illustrations pour le film The bone collector, Sleeman, le National Post, Intrawest et le Baltimore Sun. En 2008, une première exposition solo intitulée Noir Fusain, est présenté à l’Illustre Gallerie, son médium prévilégié étant le fusain sur papier.


Vigg Médium : Techniques mixtes Vincent Gagnon (Vigg) a fait des études en science politique, en littérature et en anthropologie avant de devenir illustrateur éditorialiste en 1998. Très engagé dans la communauté de l’illustration québécoise, il oeuvre également au sein du duo Bellebrute en édition jeunesse.


Souvenir du vernissage

'’

'’

L’exposition de tous les pechés


' Crédits Chargé de projet : Nicolas Trost (directeur général IQ)

Design et mise en page : Megan Di Rago

Photographies : Alain Lemire

Comité d’exposition :

Marion Arbona (illustratrice) Geneviève Desprès (illustratrice) Jocelyne Fournel (directrice artistique)

Commissaire d’exposition : Jocelyne Fournel (directrice artistique du magazine L’actualité)

Porte parole de l’événement : Philippe Béha (membre honoraire et membre fondateur d’Illustration Québec)

Responsable de la maison de la culture du Plateau Mont Royal : Joanne Germain (agente culturelle) Nicolas Trost

Philippe Béha & Jocelyne Fournel


L'exposition de tous les péchés  

Cette exposition présente les sept péchés capitaux par le biais de l’illustration, en y exploitant la pluralité des styles et la variété des...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you