Issuu on Google+

IHEDN/Service communication – 2014

R

INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE DÉFENSE NATIONALE 1 place Joffre 75700 Paris 07 SP www.ihedn.fr

IN

I T S

T U T

S E D

U A H

S E T

U T É

AP

PO

S E D

RT

DE

D D

C A ’

E F É

TI

T VI

E S N

N

É

2

3 1 0

O

L NA

I T A

E


Sommaire Carte d’identité L’éclairage du directeur

L’organigramme de l’IHEDN Le conseil d’administration

8•FORMER

24•RAYONNER

Les sessions nationales "Politique de défense" et "Armement et économie de défense" Les formations à l’Intelligence économique Les formations à la gestion civilo-militaire des crises extérieures Les formations pour les agents du ministère des Affaires étrangères

Les tables rondes, les colloques, les conférences, les séminaires Les "Lundis de l’IHedn" Le soutien à la recherche

Les formations au niveau national

Les formations vers l’Europe Le Collège européen de sécurité et de défense (CESD) La Session européenne des responsables d’armement (Sera)

Les formations vers l’international Les sessions internationales "Politique de défense" Les activités internationales "Armement et économie de défense"

20•SENSIBILISER Les sessions en région Les séminaires Les séminaires "Jeunes" Les séminaires spécialisés

Le rayonnement national

Le rayonnement européen et international Le séminaire de l’IHEDN à Bruxelles Les séminaires bilatéraux

La communication Tisser des liens Informer le plus grand nombre Capitaliser les réflexions Animer et conforter notre réseau

34•GÉRER

Le budget Les ressources humaines Récapitulatif des activités de l’IHEDN en 2013 Répartition des journées/auditeurs et participants

Le fonds de dotation, le Cercle des partenaires de l’IHEDN Les associations La journée d’échanges IHEDN/Union-IHEDN Le séminaire "Actualisation des connaissances"

Le forum des auditeurs Les "Trinômes académiques"


Carte d’identité Nom

Institut des hautes études de défense nationale

Nom usuel

IHEDN

Date de naissance 1948 L’IHEDN succède au Collège des hautes études de défense nationale fondé en 1936 par l’amiral Castex Statut

Établissement public administratif (1997)

Autorité

Premier ministre

Spécificité

Institut de formation

Missions

 évelopper l’esprit de défense et sensibiliser D aux questions internationales en

QRéunissant des responsables de haut niveau appartenant à la fonction publique, civile et militaire, ainsi qu’aux différentes catégories socioprofessionnelles de la Nation, français ou étrangers, en vue d’approfondir en commun leurs connaissances des questions de défense, de politique étrangère, d’armement et d’économie de défense. QPréparant à l’exercice de responsabilités de cadres supérieurs militaires et civils, français ou étrangers, exerçant leur activité dans le domaine de la défense, de la politique étrangère, de l’armement et de l’économie de défense. QContribuant à promouvoir et à diffuser toutes connaissances utiles en matière de défense, de relations internationales, d’armement et d’économie de défense. Adresse

1 place Joffre – 75700 Paris SP 07 www.ihedn.fr


2013

a permis à l’IHEDN de mener à bien l’ensemble des formations et séminaires tant au niveau international et européen, que national et régional, malgré un environnement budgétaire contraint (surgel de février). Cette année a vu aussi la nomination d’un nouveau président, monsieur le ministre Jean-Pierre Masseret et le renouvellement d’une partie importante de son conseil d’administration. Au cours de cette année, la session européenne des responsables d’armement (Sera) a fêté ses 25 ans et la session nationale "Armement et économie de défense" célèbre ses cinquante ans dans l’édition 2013/2014 de nos formations.

2013, a été également l’occasion de renouer avec une tradition : le président de la République et le Premier ministre sont venus, chacun, s’exprimer devant l’Institut, pour nous présenter le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale 2013, ainsi que la politique de défense de la France. Un livre blanc qui mentionne le rôle de l’IHEDN dans l’enseignement de défense notamment vers les « générations qui n’ont pas effectué de service militaire ». Regrettant « une forme de délégation de la responsabilité et d’ignorance de la réalité de ce qu’est l’institution militaire » au sein de notre société aujourd’hui, le président français a souligné la nécessité de renforcer le lien : « en associant davantage la société française dans toute sa diversité à la connaissance de l’institution militaire. C’est le rôle que joue notamment l’Institut des


hautes études de défense nationale, dont je salue l’action ici. »

vant la décrue des effectifs, avec six postes en moins.

Plus que jamais l’IHEDN demeure une plateforme interministérielle civile et militaire qui permet de former, aux niveaux national et régional. Résolument tourné vers l’avenir et la jeunesse, l’Institut conduit une action déterminée depuis de nombreuses années par le biais des trinômes académiques, en liaison avec l’Éducation nationale. Il en va de même en direction du monde étudiant ou de celui des jeunes professionnels avec des séminaires dédiés.

Plus fondamentalement pour le conseil d’administration de juin, l’Institut proposera un nouveau projet d’établissement et un contrat de performance pour les années 2014-2016, fruit de la réflexion de cinq groupes de travail à l’œuvre actuellement.

En 2014, l’équation budgétaire va demeurer difficile. Il nous faudra garantir les recettes (droits d’inscription, partenariats, mécénats, taxe d’apprentissage) et faire preuve de sobriété dans les dépenses tout en poursui-

Notre action se poursuivra en 2014 : résolue et imaginative au service de la Nation et de nos compatriotes, ainsi que de l’esprit de défense.

Général de corps d’armée Jean-Marc Duquesne, directeur de l’IHEDN

24 mai 2013 Allocution du président de la République et signature du livre d’or de l’IHEDN De gauche à droite : le général de corps d’armée Jean-Marc Duquesne, directeur de l’IHEDN ; M. Jean-Pierre Masseret, président de la région Lorraine et du conseil d’administration de l’IHEDN ; M. Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants ; M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre et M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense


Organigramme Instances consultatives

Instances de direction Comité directeur Conseil scientifique Conseil pédagogique

Comité de proximité Commission participative locale Comité hygiène, sécurité et conditions de travail

Directeur

GCA Jean-Marc Duquesne

Bureau "Communication Infographie - Publications" Conseillère pour la communication Linda Thisse

Cabinet Secrétariat particulier LCL Dominique Siegwart

Directeur adjoint "Armement-Économie de défense" IGA Robert Ranquet

DFER

Directeur adjoint Secrétaire général Préfet Joël Bouchité

Directeur adjoint "Activités internationales" Ambassadeur Nicolas Normand

Comité directeur

Pr Jean-Jacques Roche

DAG

Administrateur civil HC Francis Béard

DFER

DAN

DAI

DAG

Département de la formation, des études et de la recherche

Département des sessions nationales et régionales

Département des activités internationales

Département de l’administration générale

Chef du département Pr Jean-Jacques Roche

Chef du département CA (2S) Bruno Sarrade

Chef du département Ambassadeur Nicolas Normand

Chef du département Francis Béard

Conseiller pédagogique Formations, études et recherche Thorniké Gordadzé

Adjoint Col. Jean-Marie Grimal

Adjoint Éveline Mathey

Adjoint Rémy Bergot

Bureau session nationale "Politique de défense"

Bureau " Activités européennes et gestion civilo-militaire des crises extérieures"

Bureau "Pédagogie" Bureau "Études et recherches"

Bureau session nationale "Armement et économie de défense" Bureau "Sessions en région" Bureau "Intelligence économique cyberdéfense" Bureau "Stages et séminaires"

6

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

Bureau "Activités internationales" Représentant de l’Institut à Bruxelles GB (2S) Éric Dell’Aria

Cellule contrôle de gestion - Régie

Bureau "Administration" Bureau "Conseil juridique et commande publique" Bureau "Systèmes d’information" Bureau "Sécurité - Prévention Soutien" Bureau "Organisation des événements" Bureau "Soutien des activités"


Le conseil d’administration au 31 décembre 2013 QMonsieur Jean-Pierre Masseret

QMonsieur Jean-Louis Rouquette

Président QMonsieur Francis Delon Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale QMonsieur Gilbert Le Bris Député du Finistère, représentant le président de l’Assemblée nationale QMonsieur Jeanny Lorgeoux Sénateur du Loir-et-Cher, représentant le président du Sénat QMonsieur Alain Bauer Représentant du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques QMonsieur Jean-Paul Bodin Secrétaire général pour l’administration, représentant le ministre de la Défense QMonsieur Philippe Errera Directeur chargé des affaires stratégiques, représentant le ministre de la Défense QGénéral de corps d’armée Bruno de Bourdoncle de Saint-Salvy Sous-chef d’état-major ressources humaines à l’État-major des armées, représentant le ministre de la Défense QIngénieur général de l’armement hors classe Jean-Pierre Devaux Directeur de la stratégie à la Direction générale de l’armement QVice-amiral d’escadre Marin Gillier Directeur de la coopération de sécurité et de défense, représentant le ministre des Affaires étrangères QMadame Hélène Duchêne Directeur des affaires stratégiques, de sécurité et du désarmement, représentant le ministre des Affaires étrangères QMadame Marie-Laure Coquelet Vice-chancelier des universités de l’académie de Paris, rectorat de Paris, représentant les ministres chargés de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche QMonsieur le préfet Didier Lallement Secrétaire général et haut fonctionnaire de défense, représentant le ministre de l’Intérieur

Inspecteur général des finances, chef du service de l’Inspection générale des finances par intérim, représentant le ministre chargé de l’Économie et des Finances QMonsieur Pierre Coural Chef du service du pilotage et des politiques transversales, direction générale de l’administration et de la fonction publique, représentant le ministre de la Fonction publique QMonsieur André-Michel Ventre Directeur de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice QMonsieur Gérard Fohlen-Weill Président de l’Union des associations d’auditeurs (Union-IHEDN) QMonsieur Mario Faure Président de l’association des auditeurs du CHEAr (AACHEAr) QGénéral de corps d’armée (2S) Bruno Pinget Personnalité qualifiée (ministère de la Défense) QMonsieur Stéphane Volant Secrétaire général de la SNCF, sur proposition du ministre chargé de l’Économie et des Finances QMonsieur Luc Oursel Président du directoire d’Areva, sur proposition du ministre chargé de l’Économie et des Finances QMadame Catherine Rivière Président-directeur général de Genci QMadame Ariane Malzac Présidente de l’association nationale des auditeurs de l’IHEDN (AA-IHEDN) Participants avec voix consultative

QGénéral de corps d’armée Jean-Marc Duquesne Directeur de l’IHEDN

QMadame Anne Romagny Agent comptable de l’Institut QMonsieur le préfet Joël Bouchité Directeur adjoint et secrétaire général de l’IHEDN QIngénieur général de l’armement Robert Ranquet Directeur adjoint de l’IHEDN QMonsieur l’ambassadeur Nicolas Normand Directeur adjoint de l’IHEDN

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

7


former

Les sessions nationales

Les deux sessions nationales "Politique de défense" et "Armement et économie de défense" réunissent des auditeurs de haut niveau, civils et militaires, français, européens, américains... Si chacune d’entre elles a sa propre identité, elles partagent, cependant, des valeurs communes. Ainsi, les auditeurs des deux sessions nationales se retrouvent tout au long de l’année au cours de conférences et de visites collectives et bénéficient aussi de rendez-vous communs, avec les 150 auditeurs de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), à raison de cinq par an. Cadres supérieurs de l’industrie, de l’administration, officiers supérieurs, relais d’opinion, acteurs du monde économique et élus travaillent selon le triptyque propre à l’Institut, à savoir des conférences/débats, des visites sur le terrain et des travaux en comités, autour d’un même thème annuel.

La session nationale "Politique de défense" Cinquante demi-journées de conférences/débats, de travaux en comité, ainsi que trente jours de visites en France et à l’étranger constituent la formation, qui se déroule de septembre à mi-juin, le vendredi toute la journée, ainsi que le samedi matin. Elle se décline en trois phases QMi-septembre à mi-décembre : mise à niveau des auditeurs QMi-décembre à mi-février : approfondissement des connaissances, au travers de débats et de la rédaction d’une première série de "Notes de position" sur le rôle des acteurs et notamment de la France. C’est aussi la préparation du terrain des différentes missions QMi-février à mi-juin : cette phase porte sur des exercices de mise en situation (prise de décision sur des crises à dimension militaire et négociation internationale).

8

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

Cette approche pragmatique met l’accent sur la responsabilisation de l’auditeur appelé à approfondir sa connaissance des enjeux nationaux et des procédures de décision.

2012/2013. La 65e session nationale

"Politique de défense" a eu pour thème commun, avec la 49e session nationale "Armement et économie de défense" : "Le continent africain entre enjeux de développement, défis de sécurité et intérêts français et européens". En avril 2013, au cours de la mission "Monde", qui comprend désormais trois destinations différentes, les 96 auditeurs se sont rendus, par bicomités, en Ouganda / Éthiopie, en Côte d’Ivoire / Ghana et au Sénégal / Maroc. Ils avaient, auparavant, effectué une mission à Bruxelles au mois de janvier, puis à Berlin et Varsovie en février, pour approfondir leurs connaissances sur l’Europe.


AU NIVEAU NATIONAL

2013/2014. La 66e session nationale

"Politique de défense" réunit, depuis septembre 2013, cent un auditeurs, dont onze étrangers. Le thème de l’année sur lequel les auditeurs de la 66e session nationale "Politique de défense" travaillent en commun avec les auditeurs de la 50e session nationale "Armement et économie de défense" s'intitule : "L’Asie du Sud-est, entre Inde et Chine, entre États-Unis, Japon et Europe : néo-émergence, géopolitique et sécurité". Dès décembre 2013, la 66e session s’est rendue à Djibouti afin d’appréhender les enjeux stratégiques de la corne de l’Afrique et de rencontrer des forces françaises en opération.

Militaires 33,5 % - 34 pers. Fonction publique 20 % - 20 pers. Secteur économique 33,5 % - 34 pers. Relais d’opinion 13 % - 13 pers.

COMPOSITION DE LA 66e session nationale "politique de défense"

15 décembre 2013 La 66e session nationale "Politique de défense" à Djibouti – Démonstration dynamique

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

9


former

La session nationale "Armement et économie de défense"

Pour la mission "Monde", les 51 auditeurs se sont rendus au Brésil au cours du mois d’avril.

Le cycle de formation, qui s’étend sur une durée de soixante-dix jours, de septembre à juin, essentiellement les jeudis et vendredis, est constitué, entre autres, de visites de sites militaires, industriels et de recherche. Les conférences portent principalement sur l’économie et l’industrie de défense, les grands enjeux technologiques et de recherche, sur des questions stratégiques ou sociétales, mais présentent aussi l’organisation de la France en matière de défense, de sécurité et d’équipement des forces.

2013/2014. La 50e session nationale

"Armement et économie de défense" réunit 49 auditeurs. Depuis septembre 2013, elle a concentré ses visites à trois PME de haute technologie, implantées en Île-de-France. Elle a également été accueillie par Dassault à Bordeaux Mérignac, par l’Ifremer et la société Cnim à Toulon. Elle s’est déplacée à Lorient pour découvrir in situ les outils de conception et de production de DCNS. Enfin, elle s'est rendue en décembre aux Émirats Arabes Unis pour une visite d'étude.

Dans le cadre du partenariat qui associe l’IHEDN à l’Eisenhower School for National Security and Resource Strategy (National Defense University, Washington D.C.), cette session accueille des auditeurs américains.

2012/2013. La 49e session nationale

"Armement et économie de défense" a effectué, en janvier 2013, une mission d’étude à Bruxelles, qui a permis d’enrichir les modules d'études relatifs à l’Europe et à l’Otan.

En mai 2014, la session fêtera ses 50 ans au cours d’un colloque organisé avec l’Association des auditeurs et cadres des hautes études de l’armement (AACHEAr-IHEDN).

Ingénieurs de la DGA, 26,5% - 13 Militaires hors DGA, 33% 16 (4 officiers étrangers) Secteur économique, 26,5% - 13 Fonction publique 8% - 4 Relais d'opinion 6% - 3

COMPOSITION DE LA 50e session nationale "armement et économie de défense" 10

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


AU NIVEAU NATIONAL

22 avril 2013 La 49e session nationale "Armement et économie de défense", mission "Monde" au Brésil, visite de l’Ufem (Unidade de Fabricação de Estruturas Metálicas)

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

11


former

l’Intelligence économique (IE)

L’importance du volet pédagogique de la politique publique d’IE, permettant de sensibiliser et former les acteurs concernés sur les buts et les méthodes de l’Intelligence économique, est régulièrement rappelée par le Premier ministre. La thématique "Intelligence économique" innerve l’ensemble des formations au sein de l’IHEDN et, notamment, les sessions en région. En outre, la dimension internationale de l’action de l’État, en matière d’Intelligence économique (élément central de la politique publique), repose sur le principe de la collaboration de différents acteurs. L’Institut, lieu naturel d’échanges entre divers secteurs de la Nation, demeure l’interlocuteur approprié pour répondre aux objectifs de sensibilisation et de formation. L’orientation des thèmes de formation,  "Développement de l’influence de la France à l’international", mais aussi "Soutien des entreprises pour l’investissement à l’étranger et l’exportation" a pour finalité de répondre, concrètement, aux besoins des acteurs économiques. À ce titre, l’ensemble des formations en Intelligence économique est ponctué d’exercices et de mises en situation des participants, lesquels peuvent, ainsi, s’approprier des outils méthodologiques et les transposer dans leurs propres activités.

Cycles "Intelligence économique et stratégique"

Séminaires thématiques "Intelligence économique"

Près de 70 participants ont suivi un cycle en 2013. Cadres et responsables, issus de tous horizons professionnels, ont pu bénéficier d’une formation complète sur les différents métiers et fonctions qui concourent à la mise en place d’une démarche d’IE dans une organisation. Le programme qui s’articule autour des trois piliers de l’Intelligence économique – l’acquisition de l’information stratégique, la protection du patrimoine informationnel et l’influence à l’international – donne lieu à des développements et fournit aux participants toutes les clés de compréhension nécessaires à l’appropriation d’un concept large et pluridisciplinaire.

Quatre sessions ont traité de thématiques spécifiques, en particulier sous l’angle de la stratégie d’organisation et, ainsi, donné lieu à un approfondissement, notamment, sur les stratégies d’influence menées par des entreprises. Au travers de présentations et d’exercices sur les méthodes et outils du lobbying et de communication ces aspects ont été étudiés. D’autres ateliers thématiques – la gestion de crise et la veille – donnent également lieu chacun à un développement sur deux jours. Chaque atelier a réuni environ 10 personnes lesquelles peuvent ainsi interagir aisément avec les intervenants, tous des professionnels de la thématique traitée.

12

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


AU NIVEAU NATIONAL

Séminaires "Sécurité économique et protection du patrimoine" Trois sessions ont été organisées en partenariat avec la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD), la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi). Ces actions de formation à destination de tout acteur économique ont pour objectif de fournir aux participants un éclairage particulier sur les menaces, quelle qu’en soit la forme, pesant sur le patrimoine de leurs structures et dont ils peuvent faire l’objet. Les réponses gouvernementales à ces menaces sont présentées lors d’interventions pratiques et concrètes.

Séminaire organisme public L'agence de mutualisation des universités et établissements de recherche (Amue) a confié, dans le cadre d’un partenariat avec l’IHEDN, l’organisation d’un séminaire, à destination de présidents, de vice-présidents d’universités et de directeurs généraux d’établissements de recherche. L’objectif de cet événement consiste en une présentation de l’organisation de la mission de sécurité et de défense au sein du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. En outre, l’Intelligence économique appliquée au secteur de la recherche a fait l’objet d’un développement particulier. Les participants ont pu ainsi échanger sur les enjeux de la propriété intellectuelle et sur la valorisation de la recherche. Le programme a traité des grandes orientations en matière de défense, notamment sur la cyberdéfense.

160 auditeurs 640 jours/auditeurs Cycles "Intelligence économique et stratégique"

64 auditeurs

7 jours

448 journées/auditeurs Séminaires thématiques IE

41 auditeurs

2 jours

82 journées/auditeurs Séminaires "Sécurité économique et protection du patrimoine"

40 auditeurs

2 jours

80 journées/auditeurs Séminaire "Agence de mutualisation des universités et établissements de recherche (Amue)"

15 auditeurs

2 jours

30 journées/auditeurs

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

13


former

gestion civilo-militaire des crises extérieures

Cette formation, créée en 2010, offre un programme qui permet d’appuyer la politique publique de renforcement de l’expertise des acteurs publics et privés de la gestion de crise sous le double volet civil et militaire. Il s’agit de former l’ensemble des acteurs ayant ou pouvant être conduits à exercer des responsabilités dans la gestion des crises extérieures (qu’elles soient de nature politique ou consécutive à une situation de catastrophe naturelle) au concept et aux problématiques de "l’approche globale". Chaque stage est organisé autour d’une thématique propre : stages de sensibilisation ou de spécialisation, exercices pratiques, sessions thématiques (Union européenne, réforme des systèmes de sécurité, "spécial entreprises"…). Un stagiaire peut ainsi participer à un ou plusieurs stages. En 2013, cinq stages ont permis à 143 personnes – issues des principaux ministères (Défense, Affaires étrangères, Intérieur, Justice…), de services interministériels (SGDSN) ou étatiques (Assemblée nationale), d’organisations internationales (Union européenne, Otan, Croix-Rouge), d’ONG et du secteur privé – d’être formées.

QDeux stages de sensibilisation au concept de "gestion civilo-militaire des crises extérieures" dont un destiné aux entreprises et intitulé "Pouvoirs publics, entreprises privées et communication dans la gestion des crises extérieures".

QUn stage de spécialisation organisé autour d’exercices pratiques s’appuyant sur des crises réelles (Tchad, Haïti et Côte d’Ivoire) et sur un scénario de crise virtuelle (Cérasia – en liaison avec l’état-major interarmées de force et d’entraînement).

QUn stage de sensibilisation renforcée portant notamment sur la Réforme des systèmes de sécurité (RSS) et le processus Démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR).

QUn stage sur la gestion des crises extérieures par l’Union européenne. Organisé conjointement avec le Collège européen de sécurité et de défense (CESD) et l’IHEDN, il s’est tenu à Bruxelles pour la première fois.

14

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


AU NIVEAU NATIONAL

Les séminaires "Institut diplomatique et consulaire"

Dans le cadre de la création, le 6 avril 2010, de l’Institut diplomatique et consulaire* (IDC) du ministère des Affaires étrangères (MAE), l’IHEDN organise depuis cette même année, en partenariat, deux séminaires à l’attention d’agents de catégorie A.

Jeunes diplomates en formation initiale à l’Institut diplomatique et consulaire Un séminaire de deux jours, en mai 2013, a permis d’informer, principalement, les participants sur la conduite des opérations militaires sur les théâtres d’opérations (les relations entre le Centre de planification et de conduite des opérations et le MAE dans la planification et la conduite des opérations, un témoignage Retex sur l’opération Serval, la Marine nationale et l’action diplomatique, la politique d’armement et la diplomatie).

Agents à mi-carrière Ils ont en moyenne 15 ans d’ancienneté et accèdent pour la première fois, à la faveur d’un retour en administration centrale, à des fonctions de directeur adjoint, de sousdirecteur ou de chef de mission. Le cycle de formation, qui leur est dédié, contribue à la constitution d’un vivier d’agents exerçant des fonctions d’encadrement supérieur au sein du MAE. Pour ces personnels, l’IHEDN a organisé, en avril 2013, un séminaire de trois jours consacré à l’Intelligence économique, l’économie de défense (visite d’Astrium) et une journée "Politique de défense" de la France.

*La création de l’Institut diplomatique et consulaire est une réponse au double constat dressé par le Livre blanc sur la politique étrangère et européenne de la France (juillet 2008). L’absence de formation initiale au sein du MAE y était soulignée, de même que l’insuffisante qualification des diplomates confirmés, accédant aux emplois d’encadrement supérieur.

avril 2013 Le GCA Jean-Marc Duquesne s'entretient avec les agents à mi-carrière du MAE 2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

15


former

L’action de formation européenne de l’IHEDN s‘inscrit dans la politique menée par la France. Elle soutient le renforcement de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Le rayonnement de l’Institut se décline dans l’espace européen de plusieurs manières. Ainsi, l’Institut est-il très actif au sein du Collège européen de sécurité et de défense (CESD) en organisant à Bruxelles des séminaires liés aux questions de maîtrise des risques (prolifération, piraterie, réforme du système de sécurité, cyber), de capacités pour lutter contre ces risques et de gestion de crises. Cet engagement de l’IHEDN au sein du CESD illustre le soutien français au

Le Collège européen de sécurité et de défense (CESD) La mission du CESD est de former les personnels civils et militaires des États membres et des institutions européennes à la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union européenne (UE). L’objectif est de promouvoir une compréhension commune des problématiques de la PSDC, en sensibilisant les personnels des institutions européennes et ceux des États membres. Le CESD est constitué d’un réseau d’instituts, de collèges, d’académies, d’universités et d’institutions qui traitent des questions de politique de sécurité et de défense ainsi que de l’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne. Les participants ayant suivi l’une des formations du CESD se voient remettre, à l’issue du cours, un certificat signé par la haute représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Ce certificat est reconnu par les États membres ainsi que par les institutions de l’Union européenne. L’IHEDN participe aux différentes instances de gouvernance du CESD. Il organise plusieurs cours spécialisés.

L’année 2013 a été marquée par le développement de partenariats de l’IHEDN avec d’autres pays européens dans la conception et l’élaboration de ces cours du CESD. Sept cours ont ainsi été organisés par l’IHEDN, à Bruxelles QUn cours sur la non-prolifération, en coopération avec l’Allemagne et la Grande-Bretagne QUn cours sur la lutte contre la piraterie en partenariat avec l’Italie QUn cours sur la Réforme des systèmes de sécurité (RSS) QUn cours sur le "développement capacitaire" QUn cours sur la cybersécurité QUn cours pilote sur "les enjeux européens de l’espace" en partenariat avec l’Italie QUn cours sur la "gestion civilo-militaire des

16

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

crises extérieures", conduit pour la première fois à Bruxelles. L’ensemble de ces cours a permis de former 195 auditeurs, parmi lesquels figurent des personnels civils et militaires des États de l’Union européenne et des institutions ou agences européennes. Les participants ont bénéficié, notamment, d’une sensibilisation aux menaces et aux enjeux stratégiques de la non-prolifération des armes de destruction massive, aux aspects juridiques et géopolitiques de la lutte contre la piraterie, aux multiples enjeux de la réforme des systèmes de sécurité, au développement des capacités civiles et militaires et enfin aux derniers développements en matière de cyberstratégie européenne.


AU NIVEAU européen

CESD qui, en 2013, a été rattaché au Service européen d’action extérieure et s’est vu doter d’une personnalité juridique et d’un budget propre. La présence, à Bruxelles, au sein de la Représentation permanente de la France auprès de l’UE, d’un représentant de l’IHEDN participe de cette volonté de rayonnement de l’Institut, tout comme la conception d’un module "Bruxelles" pour les auditeurs des sessions nationales démontre l’intérêt de la France pour les structures multilatérales bruxelloises.

La Session européenne des responsables d’armement (SERA) Initiée par la France en 1989, la Sera regroupe les États membres de l’Union européenne, la Suisse, la Turquie, la Norvège, ainsi que l’Agence européenne de défense (AED), la Commission européenne et l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (Occar). L’objectif de ce forum est de renforcer les liens entre cadres dirigeants européens, étatiques et industriels de la communauté d’armement, par l’organisation de travaux en comités, de visites industrielles et de conférences assurées par des intervenants de haut niveau. Les sessions se déroulent en anglais, sur quatre semaines, réparties entre mars et juin. Deux semaines sont organisées en France et les deux autres, dans deux autres États membres du forum.

En 2013, la Belgique et la Finlande ont accueilli deux des quatre semaines de la session. Le thème d’études retenu, en 2013, pour la 25e  Sera portait sur "25 ans d’histoire de la Sera : quel futur pour l’Europe en matière d’armement dans un monde globalisé ?". L’IHEDN a contribué à cette session au titre de la présidence du conseil des études et de la direction de la session, durant les deux semaines qui ont eu lieu en France. L’Institut a également soutenu les organisateurs de la semaine belge pour le montage pédagogique de la session. Le recrutement très large des auditeurs témoigne de l’attractivité de la Sera. Sur les 63 auditeurs de la 25e Sera, environ 40 % provenaient du monde industriel. Au total, 21 nationalités étaient représentées, auxquelles s’ajoutait un représentant de l’Organisation conjointe de coopération en matière d’arme-

ment (Occar). Parmi les auditeurs du secteur public, la plupart occupaient des postes à responsabilité au sein de leur État. Les auditeurs issus du secteur privé, cadres supérieurs, provenaient de la plupart des grands groupes industriels européens de l’armement. Les auditeurs étrangers sont désignés par leur direction nationale d’armement. Les auditeurs français sont désignés par le délégué général pour l’armement et, pour les représentants de l’industrie, choisis par l’IHEDN parmi les candidats proposés par les entreprises.

25

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

17


former 160°

150°

140°

130°

120°

110°

100°

90°

80°

70°

60°

50°

40°

30°

20°

10°

Les sessions internationales

70°

60°

50°

40°

États-Unis La 3e session "International Program Management" pour les pays d’Amérique latine (IMP-Amlat) du 18 au 27 février 2013 Sur le thème "La gestion française du programme d’armement", elle a rassemblé huit auditeurs étrangers (civils et militaires) venant de six pays d’Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Paraguay et Pérou). Les auditeurs, tous spécialistes des marchés publics, ont été sensibilisés aux méthodes et processus nationaux de conception et de pilotage de programmes militaires. Ils ont également eu la possibilité de rencontrer des industriels français avec lesquels ils ont pu échanger sur cette thématique.

30° Tropique du Cancer 20°

10°

Équateur

10°

20°

30°

40°

50°

60°

La 5e Session internationale Amérique latine (Sial) 21 au 28 mars 2013 Tropique du Capricorne Sur le thème : "L’Amérique latine face à la mondialisation". Elle a rassemblé 29 auditeurs étrangers (civils et militaires) venus de 17 pays d’Amérique latine (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Guatemala, Haïti, Honduras, Mexique, Nicaragua, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Salvador, Suriname et Uruguay) et un auditeur français. Les échanges, d’une grande pertinence, ont porté sur les nouvelles problématiques imposées par la mondialisation auxquelles l’Amérique latine est confrontée : sur la scène internationale (ses nouveaux espaces de projection) et régionale (effets sociétaux de la mondialisation pour les forces de sécurité et de défense en Amérique latine).

18

160°

Le 14e Forum de l'IHEDN sur le continent africain (Fica) 6 au 13 juin 2013 Sur le thème "Les conditions d’une stabilité durable en Afrique". Cinquante et un auditeurs étrangers (civils et militaires) représentaient 44 pays (Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burundi, Burkina Faso, Cameroun, Comores, Congo-Brazzaville, Islande Norv Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Gabon, Ghana, Guinée-Bissau, GuinéeRoyaume Uni Conakry, Kenya, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Maurice, MauriCanada Danem tanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Irlande Pays-bas Sao Tomé et Principe, Sénégal, SeyBelgique AlleR chelles, Sierra Leone, Soudan, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie France Suiss et Zambie) et six organisations régionales (Eastern Africa Standby Force Espagne Coordination Mechanism (EASFCOM), Portugal Communauté économique des États États-Unis de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), ComTuni munauté économique des États de Maroc l'Afrique centrale (Ceeac), Autorité intergouvernementale pour le déveAlgérie Les Bahamas loppement (Igad), Union africaine Sahara occidental Mexique République et Union européenne). Un auditeur Cuba Dominicainefrançais était également présent. Les Mauritanie Bélize Jamaïque Burkina Puerto Rico ont dialogué autour de cinq Sénégal auditeurs Gambie Mali Nig Guatémala Honduras Haïti Cap Vert sous-thèmes portant sur la sécurité et Barbades Salvador Togo Nicaragua le développement comme piliers de Trinidad et Tobago Guinée-Bissau Guinée Ghana Nigér sur les différentes formes Vénézuela la stabilité, Costa Rica Panama Surinam Sierra Leone Léone d’atteintes à la stabilité, sur l’intégraCam Guinée tion Guyane africaine au service de la sécurité Colombie Libéria équatoriale Bénin du continent, sur le rôle de la comCôte d'Ivoire Gab Équateur munauté internationale en faveur de la stabilité en Afrique et enfin, sur la réponseBrésil à apporter face aux catasPérou trophes naturelles et accidentelles Boliviepour préserver la stabilité.

Paraguay

Chili

140°

130°

120°

Les sessions internationales "Armement et économie de défense"

Deux sessions internationales "Armement et économie de défense" ont été organisées en 2013 au profit de la direction du développement international de la Direction générale de l'armement. L’une d’elles a également bénéficié du soutien de la Direction de la coopération de sécurité et de défense du ministère des Affaires étrangères.

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

150°

Uruguay Argentine

110°

100°

90°

80°

70°

60°

50°

40°

30°

20°

10°


AU NIVEAU INTERNATIONAL 10°

20°

30°

40°

50°

60°

70°

80°

90°

100°

110°

120°

130°

Suède

vège

mark

Finlande

150°

160°

170°

180°

La 9e Session internationale Asie/Moyen-Orient (Siamo) 24 au 31 octobre 2013 La session a développé le thème du "Déplacement vers l’Asie du centre de gravité mondial". Les 35 auditeurs étrangers (civils et militaires), auxquels s’était joint un Français, étaient issus de 20 pays d’Asie-Pacifique et du golfe arabo-persique (Afghanistan, Arabie Saoudite, Cambodge, Chine, Corée du Sud, Émirats Arabes Unis, Inde, Indonésie, Japon, Koweït, Malaisie, Mongolie, Oman, Pakistan, Philippines, Qatar, Singapour, Thaïlande, Vietnam, Yémen) et d’une organisation régionale (Conseil de coopération des États arabes du golfe (CCEAG). Les participants ont centré leurs réflexions sur la montée en puissance de la zone indopacifique, sur l’impact de sa croissance économique sur les flux énergétiques et sur les coopérations régionales et interrégionales.

Les sessions internationales "Politique de défense"

Elles sont organisées en partenariat avec la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) du ministère des Affaires étrangères. L’année 2013 a permis d'accueillir les pays de trois zones géographiques : l’Amérique latine, le continent africain et l’Asie / MoyenOrient.

140°

Russie

Estonie Lettonie Lituanie

170°

70°

60°

Biélorussie Pologne emagne Rép. Tchèque Ukraine Kazakhstan AutricheSlovaquie se SlovénieHongrie Mongolie Croatie Roumanie BosnieSerbie Azerbaidjan Herz. Bulgarie Georgie Italie Ouzbékistan Kirghizistan Albanie Corée du Nord Arménie Macédoine Turkménistan Grèce Turquie Tadjikistan Cyprus Corée du Sud Malte Syrie Irak isie Liban Japon Afghanistan Chine Iran Israel Jordanie Koweït Népal Boutan Bahrein Qatar Pakistan Libye Égypte West Bangladesh Tropique du Cancer Bank Arabie Inde Taiwan Myanmar Oman Laos saoudite Northern Mariana Islands Thaïlande ger Tchad Soudan Erythrée Philippines Yémen Émirats Vietnam arabes unis Djibouti Îles Marshall ria Cambodge La 7e Session internationale Sri Lanka Soudan Centrafique du Sud Éthiopie Bruneï Asie du Sud-est (Siase) Micronésie meroun Palau Maldives Somalie Ouganda Malaisie 13 au 17 mai 2013 Kiribati e Singapour Équateur Kenya Congo Cette session a développé le thème Papouasie bon RépubliqueRwanda Nauru de "LaNouvelle-Guinée sécurité maritime et la défense Burundi démocratique Indonésie aérienne". Elle a rassemblé onze audiSeychelles Tuvalu du Congo Timor-oriental Tanzanie teurs étrangers venant de six pays Comores Iles Salomon Angola d’Asie du Sud-est (Indonésie, Malaisie, Samoa Malawi Zambie Vanuatu Philippines, Singapour, Thaïlande, Fidji Madagascar Vietnam). Les profils des auditeurs Maurice Namibie Zimbabwé présents étaient variés (forces armées, Botswana Mozambique Tonga Nouvelle-Calédonie ministère des Finances, administration Australie Tropique du Capricorne centrale) et, pour la plupart, de niveau Lesotho Swaziland "opérationnel". Cette session a alterné conférences et visites de terrain. Les Afrique du Sud participants ont souligné la pertinence du programme et l’occasion qui leur était offerteNouvelle-Zélande de dialoguer et de partager leurs expériences avec leurs homologues français.

50°

40°

30°

20°

10°

0° 10°

20°

30°

40°

50°

Les sessions internationales contribuent à promouvoir l’image de la France et à conforter les liens International date line avec les pays invités. Destinées aux étrangers, elles ont pour but de réfléchir et d’échanger sur les enjeux de sécurité et de défense de leur région et de les familiariser avec les visions française et européenne sur ces questions. La liberté d’expression et le caractère confidentiel des propos échangés permettent d’approfondir la compréhension des positions défendues au cours de la session. Ces formations s’adressent à des officiers supérieurs et généraux et des fonctionnaires issus de différentes administrations. 10°

20°

30°

40°

50°

60°

70°

80°

90°

100°

110°

120°

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ 130°

140°

150°

160°

19

170°

180°

60°

170°


SENSIBILISER

La diffusion de l’esprit de défense, au travers de sessions en région et de séminaires de sensibilisation, est la deuxième mission cardinale de l’IHEDN. Situé au cœur d’un dispositif de transmission de savoirs essentiel à la prise de conscience collective des enjeux de sécurité nationale, l’Institut participe, ainsi, à l’adhésion de la société à la politique de défense et de sécurité du pays.

Les sessions en région Depuis 1954, date de leur création, elles sont organisées sur tout le territoire national, y compris outre-mer et à destination de candidats de haut niveau qui, en raison de leurs obligations en province, ne peuvent suivre une session à Paris. Ces sessions ont la même exigence d’excellence que les sessions nationales et travaillent à partir du même thème annuel. Lorsqu’elles se déroulent dans une région frontalière, les auditeurs se rendent systématiquement dans le pays voisin afin d’être sensibilisés aux questions de défense et de sécurité de ce pays, sur un plan aussi bien national, que régional. À raison de quatre par an, les sessions en région permettent d’intensifier le maillage territorial, une des priorités de l’Institut, afin de toucher le plus grand nombre dans la diffusion de l’esprit de défense.

Pour chacune de ces sessions en région, une demi-journée est systématiquement consacrée à l’Intelligence économique. Les activités se déroulent sur quatre périodes de quatre jours de travaux, réparties sur six semaines, suivies de deux journées de clôture. Les lundis sont libres afin de permettre aux auditeurs de répondre à leurs engagements professionnels. En 2013, l’Institut a organisé quatre sessions en région QToulouse/Pau (191e session en région) QRouen/Cherbourg (192e session en région) QNancy/Luxembourg (193e session en région) QLyon/Mâcon/Payerne (Suisse) (194e session en région)

Composition des sessions en région en 2013

Public

191e Toulouse Pau

192e Rouen Cherbourg

193e Nancy Luxembourg

194e Lyon Mâcon/Payerne

Total

41

40

38

21

140

Privés (relais d’opinion)

19

12

27

22

80

Militaires

10

11

6

8

35

Étrangers

1

0

1

2

4

71

63

72

53

259

Hommes /Femmes

56/15

53/10

62/10

43/10

214/45

(% Femmes)

26 %

19 %

16 %

24 %

21 %

total d’auditeurs

20

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


en région

3 octobre 2013 Visite sur le terrain de la 193e session en région à la BA133 de Nancy

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

21


SENSIBILISER

Parmi les missions de l’Institut, figure celle d'étendre son rayonnement à tous les secteurs de la Nation. L’IHEDN organise, dans cet esprit, des séminaires spécifiques en direction des jeunes, qui sont une cible privilégiée de l’Institut et également vers des publics spécialisés.

Les séminaires "Jeunes" Séminaires IHEDN-Jeunes Destinés à de jeunes gens âgés de 20 à 30 ans, les quatre séminaires de l’année 2013 ont accueilli 320 participants. Ils ont été organisés dans plusieurs villes à savoir Paris, Limoges, Besançon et Brest.

Séminaires "Master 2" En 2013, l’Institut a organisé trois séminaires au profit de 193 jeunes gens, qui poursuivent des études supérieures de niveau "Master 2" (Relations internationales, géopolitique et défense). Ces séminaires ont pour objectif de compléter cette formation universitaire théorique en illustrant les thématiques "Défense

et Sécurité" par des témoignages, des visites d’unités et des travaux de réflexions.

Séminaire "Grandes écoles" Toujours très prisé par les étudiants des grandes écoles civiles et militaires, ce séminaire a rassemblé, en 2013, 96 étudiants, dont trois officiers élèves de Saint-Cyr et deux officiers élèves de l’École des officiers de la gendarmerie. Les conférences organisées portaient sur la stratégie de défense nationale, les opérations militaires conduites au Mali, l’industrie de défense, la cyberdéfense et la guerre informationnelle.

Séminaire "École polytechnique" En partenariat avec l’École polytechnique, l’objectif est de sensibiliser les étudiants, qui le désirent, au travers d’une journée de conférences portant sur les questions de défense. En 2013, 33 élèves ont participé à ce séminaire dont 23 de la promotion 2012 et 10 de la promotion 2011. Sept cadres accompagnateurs ont également assisté au séminaire.

7 mars 2013 Visite sur le terrain du 77e séminaire IHEDN-Jeunes 12e régiment de cuirassiers à Olivet

22

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

Les conférences ont porté sur la posture stratégique de la France, les enjeux politiques et géostratégiques liés à l’économie de défense, l’opération Serval et l’Intelligence économique au sein d’une entreprise de la défense.


29 janvier 2013 Séminaire "Ambassadeurs"

Les séminaires spécialisés Séminaire "Collaborateurs parlementaires" Créé en 2011, il s’échelonne sur deux jours. Il est destiné à apporter des clés de compréhension du monde de la Défense aux collaborateurs parlementaires. 32 personnes ont participé à ce séminaire au cours de l’année 2013, dont 22 collaborateurs de députés, huit collaborateurs de sénateurs et deux collaborateurs de députés du Parlement européen. Les conférences ont porté sur les thèmes suivants : "Posture stratégique de la France", "Les défis de la diplomatie française au Proche et Moyen-Orient", "Les enjeux liés au retour des forces françaises d’Afghanistan", "Les enjeux de la communication dans les armées", "La dissuasion nucléaire", mais également la nouvelle page de la "Politique étrangère de Barack Obama".

Séminaire "Référents défense des universités" Ce séminaire se déroule dans le cadre d’une convention liant le ministère de l’Enseignement supérieur, la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) et l'IHEDN. 29 personnes ont participé à ce séminaire, au cours de l’année 2013, dont les conférences ont porté sur les thèmes suivants : "La stratégie de défense nationale et le nouveau Livre blanc", "L’opération Serval", "La protection du patrimoine scientifique et technique".

Séminaire "Cohésion nationale et citoyenneté" (CNC) en Île-de-France 27 personnes ont participé, à l’automne 2013, à ce séminaire qui a traité les thèmes suivants : "Nation", "République et citoyenneté", "Le rôle des armées dans la résilience et la cohésion nationale", "La défense et la jeunesse", "Les établissements publics d’insertion de la Défense". L’ensemble des participants du séminaire a visité l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense. Les thèmes de réflexion en comité ont porté sur "L’héritage de la Première Guerre mondiale pour la jeunesse contemporaine" et "La jeunesse française et les printemps arabes".

Séminaire "Ambassadeurs" Le séminaire spécialisé des ambassadeurs est conduit sur une seule journée et s’effectue dans le cadre d’une formation beaucoup plus large organisée par le ministère des Affaires étrangères au profit de ses cadres supérieurs qui sont sur le point d’assumer une mission d’ambassadeur de France, pour la première fois, ou ont été nommés récemment à leur poste à l’étranger. 16 ambassadeurs ont participé à ce séminaire en 2013 dont les conférences ont porté sur "La diplomatie de défense", "La conduite et la planification des opérations", "La Marine et la diplomatie navale", "Les évacuations de ressortissants dans les pays en crise", mais aussi "Les enjeux liés à l’exportation des armements".

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

23


RAYONNER

Les tables rondes, les colloques, les conférences, les séminaires

Lieu de "hautes études", dont les statuts fixent une mission de recherche, à mener seul ou en partenariat avec d’autres organismes français ou étrangers, l’IHEDN met à profit son image, sa position centrale, ses facilités logistiques, pour augmenter le nombre de ses tables rondes, colloques, conférences ou séminaires et contribue ainsi au rayonnement de la pensée stratégique de défense, au service de l’ensemble de la communauté nationale et internationale. À ce titre l’IHEDN a, notamment, été sollicité pour réaliser la charte graphique et les supports informatiques des IVes Assises nationales de la recherche stratégique du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques (CSFRS), qui se sont déroulées le 13 décembre 2013. De même que pour organiser, le 19 décembre, une conférence/débat sur la publication, dans la collection Sorbonne Défense, de l’ouvrage Cadre juridique de l’emploi des drones au combat par Sébastien Gallais. Ces événements publics, véritables laboratoires d’idées, permettent à l’Institut de tester l’intérêt suscité par les différentes thématiques et de s’inscrire dans la pérennité au travers de publications.

Deux tables rondes en partenariat avec l’Association des internationalistes 15/03/2013 "L’Arctique, nouveaux défis" Au XXe siècle, l’Arctique n’a intéressé que les explorateurs et les stratèges, mais très peu les riverains. Depuis le début du XXIe  siècle, avec les conséquences du changement climatique, les perspectives deviennent différentes et prometteuses. La question de la gouvernance, devenue d’actualité, a été débattue par des spécialistes universitaires.

24

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

07/10/2013 "Les Brics, l’émergence en question" L’acronyme Brics est devenu un nom commun médiatique. Que recouvre-t-il ? Est-il fondé de placer dans la même catégorie des pays aussi différents que, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde, la Russie ? S’agit-il de puissances émergentes comparables ? Leur concertation politique relève-t-elle du lobbyisme international ou comporte-t-elle une vision alternative des relations internationales ?


LE RAYONNEMENT NATIONAL

Deux séminaires en association avec 03/04/2013 La Direction des affaires stratégiques du ministère de la Défense (DAS), "La sécurisation des flux en Afrique : quels rôles pour les forces de défense et de sécurité ? " Malgré des difficultés structurelles, l’Afrique est aujourd’hui dans une dynamique de croissance. Les échanges de biens, de personnes et de données se multiplient sur le continent et se développent également vers l’extérieur. Avec cette croissance, les vulnérabilités, mais aussi les menaces évoluent risquant d'atténuer les bénéfices escomptés. Dans ce contexte, les forces de défense et de sécurité africaines doivent relever de multiples défis. 03/12/2013 La Revue Défense Nationale et le Russian Institute for Strategic Studies (RISS), "La nouvelle sécurité européenne" Consacré à une réflexion sur la sécurité européenne, cet après-midi d'études franco-russe a été introduit par l'amiral Dufourcq et le général Rechetnikov, qui ont campé le paysage des questions paneuropéennes de sécurité. Une première session a permis d'échanger des visions sur les approches géostratégiques eurasiatiques, vues de France. Une deuxième session a abordé la politique européenne de sécurité et de défense et l'intégration européenne vues de Moscou. Des débats, d'une grande franchise, ont caractérisé ces échanges fructueux .

Une conférence magistrale 05/11/2013 "Vers le Conseil européen de décembre : quelles perspectives pour la défense européenne ?", en partenariat avec Eurodéfense France L’objet de l’intervention du commissaire Michel Barnier était de partager son analyse des nouvelles perspectives pour la défense européenne, ouvertes par le Conseil européen de décembre 2013.

Un colloque 10/12/2013 "Une crise à gérer : la crue centennale à Paris" Organisé en partenariat entre l’Institut, l’Association régionale de l’IHEDN Paris/ Île-de-France, le gouverneur militaire de Paris et la région Île-de-France. Pour mobiliser les esprits face au péril et anticiper au mieux les moyens d’une crue centennale de la Seine, comparable à celle de 1910, qui devrait toucher l’Île-de-France, entraînant une déstabilisation profonde de l’activité de Paris et de sa région, voire de l’ensemble du pays, les objectifs de ce colloque ont été de mettre en alerte le plus grand nombre, autour de représentants des pouvoirs publics, de grandes entreprises et de militaires.

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

25


RAYONNER

Les "Lundis de l’IHedn"

18/02/2013 Alain Frachon Directeur de la rédaction Le Monde "La Chine contre l’Amérique, Avec les "Lundis de l’IHedn", le duel du siècle" l’Institut propose des conférences 25/03/2013 publiques de haut niveau, afin Pascal Perrineau de décrypter un environnement Professeur des universités à Sciences-Po et de plus en plus complexe, directeur du Centre de recherches politiques permettant à chacun de se situer de Sciences-Po (Cervipof ) et de susciter des échanges sur "La société française : les questions clés du moment. une société de défiance ?" 27/05/2013 Les thèmes, centrés sur l’actualité et Joseph Maïla traités par les meilleurs experts, sont Universitaire, ancien directeur de la prospective le rendez-vous mensuel indispendu MAE sable de toute personne désireuse "Les révolutions arabes : un bilan" d’approfondir les grands enjeux 17/06/2013 de la politique de défense de la Louis Gallois France, de l’Europe et les nouveaux Commissaire général à l’investissement défis géostratégiques du monde "La compétitivité de la France" contemporain. 14/10/2013 Jacques Attali Les sept intervenants de l’année Écrivain et président de PlaNet Finance 2013 ont rassemblé près de 5 000 "Géopolitique en 2030" personnes à l’amphithéâtre Foch de l’École militaire et un sys25/11/2013 tème de visioconférence, à la Michel Foucher demande de deux associations Diplomate et géographe régionales de l’IHEDN, a permis "Les cartes de l’influence française au XXIe siècle" d’être relié à Clermont-Ferrand, 09/12/2013 à partir du mois de mai et à Léo Michel Lyon en décembre. L’ensemble Chercheur émérite, National Defense University de ce nouveau public a réuni (Washington DC) 650 participants pour l’année "Zones de tension dans la défense transatlantique : 2013. stratégie, capacité et confiance"

26

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


LE RAYONNEMENT NATIONAL

25 novembre 2013 Lundi de l'IHedn, Michel Foucher "Les cartes de l’influence française au XXIe siècle"

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

27


RAYONNER

Le soutien à la recherche

L’IHEDN développe une coopération rapprochée avec le monde universitaire et de la recherche, qui nourrit ses formations et participe au rayonnement de la pensée stratégique de défense. Cette coopération se traduit notamment par la gestion de deux programmes de soutien à la recherche.

Les prix scientifiques Créés en 1998, ils récompensent, chaque année, des chercheurs en doctorat et master 2 recherche, inscrits dans une université française, dont les travaux font progresser les connaissances dans le domaine des sciences humaines et sociales Le nombre de candidatures de l’année 2013 (27) au prix de thèse est en augmentation de plus de 50% par rapport à 2012. De même pour le nombre de candidatures (50) au prix de master qui a, quant à lui, progressé de plus de 15% par rapport à l’année précédente. Catégorie "Thèse de doctorat" Premier prix de 3 000 euros Capitaine Hélène Guillot, Photographier la Grande Guerre : les soldats de la mémoire, 19151919, thèse d’histoire contemporaine, soutenue à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du professeur Myriam Tsikounas. Seconds prix ex aequo de 2 500 euros Aurélie Knüfer, Intervention et libération d'Edmund Burke à John Stuart Mill, thèse de philosophie, soutenue à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de du professeur Bertrand Binoche.

28

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

Hélène De Pooter, Le droit international face aux pandémies : vers un système de sécurité sanitaire collective ? thèse de droit public, soutenue à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du professeur PierreMichel Eisemann. Catégorie "Mémoire de recherche de master 2" Premier prix de 2 000 euros Aurore Bouvart, La valorisation du renseignement dans la stratégie de défense et de sécurité française à travers les Livres blancs de 1972, 1994 et 2008, mémoire d'histoire et de science politique, soutenu à l'Institut d'études politiques de Bordeaux, sous la direction du professeur Sébastien Laurent. Seconds prix ex aequo de 1 500 euros Commissaire aspirant Anaïs Louër, Bases de défense et externalisations, des structures et des techniques qui permettent d’optimiser le soutien des armées ? mémoire de droit public, soutenu à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris II Panthéon-Assas, sous la direction de Philippe Josse, conseiller d’État. Aude Gery, La mise en œuvre de l'article 51 de la Charte des Nations unies dans le cyberespace,


LE RAYONNEMENT NATIONAL

mémoire de droit public, soutenu à l’université Paris II Panthéon-Assas, sous la direction du professeur Bertrand Warusfel. En raison du grand nombre et de la qualité des travaux reçus, au cours de l’année 2013, une catégorie "Nominés" a été créée. Elle a permis à six jeunes chercheurs retenus de se voir remettre une lettre de félicitations du directeur de l’IHEDN. Par ailleurs, la Fondation d’entreprise Airbus Group a souhaité s’associer, cette année, au programme de valorisation de la recherche de l’Institut et a proposé d’allouer une somme de 1 000 euros au lieutenant Philippe Lepinard, pour sa thèse de sciences de gestion Sociomatérialité et systèmes d’information : le cas de la numérisation de l’aviation légère de l’armée de Terre, soutenue à l’université de Nice Sophia-Antipolis, sous la direction de Ivan Pastorelli, maître de conférences.

Soutien financier et pédagogique aux doctorants Initié par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), désireux de favoriser un secteur de la recherche en

sciences humaines et sociales vers les doctorants, le programme de soutien financier de l’IHEDN s’adresse aux étudiants inscrits en doctorat dans le domaine des sciences humaines et sociales. Les candidats inscrits en thèse de doctorat sont annuellement sélectionnés par le conseil scientifique de l’IHEDN, composé d’universitaires et de personnalités qualifiées, présidé par le directeur de l’IHEDN. Ils bénéficient pendant un an d’un soutien financier dans le cadre duquel leurs frais de recherche, en particulier ceux qui concernent les séjours de terrain, sont pris en charge. Le nombre de candidatures au programme de soutien financier (111) a progressé de plus de 52 % par rapport à l’année précédente. Ces lauréats constituent, par ailleurs, une équipe de chercheurs au sein de l’Institut et sont ainsi appelés à se rencontrer mensuellement afin d’échanger sur l’avancée de leurs travaux respectifs, voire de produire des travaux à la demande de l’Institut. Dans ce cadre, paraîtra début 2014, un ouvrage Regards des doctorants IHEDN sur le Livre blanc défense et sécurité nationale.

12 février 2014  Remise des prix scientifiques 2013 – Salon des maréchaux

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

29


RAYONNER

Le Séminaire de l’IHEDN à Bruxelles Le séminaire de l’IHEDN à Bruxelles a été organisé en 2013 en partenariat avec l’Institut Egmont sur le thème : "Le Livre blanc français sur la défense et la sécurité nationale 2013 : une contribution au Conseil européen sur la défense?"

Séminaire franco-russe Organisé par l'IHEDN et l’Institut russe d’études stratégiques (Ires, relevant de la Présidence), le 30 janvier 2013, à Paris, cette seconde édition s’est articulée autour de cinq tables rondes : "Le Moyen-Orient", "Le Sahel", "L’Asie-Pacifique", "L’Afghanistan" et "La coopération bilatérale". Il a réuni huit intervenants russes et huit intervenants français pendant une journée.

Francis Delon, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, a présenté le Livre blanc français et était accompagné pour la discussion du Lieutenant-Général Wolfgang Wosolsobe (Autriche), directeur général de l’état-major de l’Union européenne, ainsi que du professeur Jolyon Howorth (Royaume-Uni), enseignant aux universités de Yale et de Bath. Ce séminaire a réuni des acteurs publics et privés, français et internationaux et a mis en valeur les enjeux, les analyses et les conclusions du Livre blanc. Des débats très utiles se sont déroulés dans la perspective du Conseil européen de décembre consacré à la Défense autour, notamment, du contexte sécuritaire international actuel et des enjeux pour l’industrie de défense.

Les séminaires bilatéraux L’Institut a poursuivi, en 2013, l’organisation de séminaires bilatéraux de réflexion stratégique, en concertation étroite avec le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Défense.

30

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

30 janvier 2013 Séminaire "franco-russe"

Séminaire franco-polonais Faisant suite au premier séminaire qui s’est déroulé à Varsovie, ce deuxième séminaire conjoint de réflexion stratégique entre le BBN (Bureau national de sécurité de la présidence de la République polonaise) et l’IHEDN s’est déroulé à Paris le 20 juin. Il a été ouvert par le général de corps d’armée Jean-Marc Duquesne, directeur de l’IHEDN, le ministre Koziej, chef du bureau national de sécurité et Tomasz Orlowski, ambassadeur de Pologne en France.


LE RAYONNEMENT EUROPÉEN et international

Des représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Défense et de think tanks ont participé à ces échanges. Ce séminaire, qui s’inscrit dans une séquence resserrée de rencontres à haut niveau entre la France et la Pologne, a donné lieu à des échanges de grande qualité portant sur tous les domaines de l’agenda international. Les participants ont discuté de thèmes portant sur les Livres blancs sur la défense et la sécurité nationale, français et polonais, la construction de l’Europe de la Défense, l’avenir de l’Otan après le retrait d’Afghanistan et l’avenir de l’industrie de défense européenne dans le contexte du Conseil européen de décembre 2013.

Séminaire franco-indonésien L'IHEDN, en partenariat avec le National Resilience Institute of the Republic of Indonesia (Lemhannas RI), a organisé le 1er séminaire bilatéral franco-indonésien de réflexion stratégique qui s’est tenu à Paris, le 26  novembre  2013. Les échanges survenus entre les délégations françaises et indoné-

siennes lors de ce séminaire ont porté sur le partenariat stratégique franco-indonésien, sur l’Indonésie comme puissance maritime ainsi que sur l’Indonésie et l’Asean dans le contexte de sécurité en Asie du Sud-est.

Visites à Paris d’Instituts homologues étrangers Plusieurs instituts homologues étrangers ont souhaité approfondir leurs connaissances du fonctionnement et des missions de l’IHEDN. Dans cette perspective, durant l’année 2013, le département des activités internationales a reçu des délégations venues de Thaïlande, du Pakistan, du Bangladesh, de la Corée du Sud et de l’Irak. Il leur a présenté l’ensemble des activités de l’IHEDN.

26 novembre 2013  Séminaire franco-indonésien

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

31


RAYONNER

La Communication

Le service communication de l'IHEDN, soutien actif de la politique de rayonnement de la direction, se fait sans discontinuer l'écho du dynamisme et de l'actualité des missions menées par l’Institut. Son activité s'appuie sur les compétences de l'ensemble du personnel de l'IHEDN, sur le travail en réseau et l'influence, afin de valoriser et diffuser l'esprit de défense dans une stratégie d'ensemble. L'objectif du service communication de l'IHEDN est, par ailleurs, de permettre à ceux qui le souhaitent d'accéder dans les meilleures conditions possible à une véritable expertise de réflexion citoyenne sur les thématiques de défense, à travers une vision qui associe diplomatie, stratégie générale et militaire, mais aussi économie et industrie, dans le cadre d'une approche sociétale du monde de l'armement. Depuis septembre 2013, ce service est très impliqué dans l’organisation des "Lundis de l’IHedn", de même que dans la coordination de colloques, de séminaires et de conférences, dans lesquels l’Institut est partenaire.

Tisser des liens Incontournables, les réseaux sociaux et les sites de partage de contenus font aussi, depuis 2012, partie intégrante des outils de promotion de l’Institut. Twitter, Linkedln, Vimeo et Dailymotion, à des degrés différents, ont été choisis pour refléter l’activité de l’Institut Avec une moyenne de 4 tweets par semaine, l’Institut est passé de 900 abonnés, en décembre 2012, à près de 2 400 en décembre 2013. L’IHEDN a doublé son nombre de relations, entre 2012 et 2013, passant à près de 1 400 abonnés, qui nous relient à plus de 10 millions de personnes.

32

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

Au travers de ces deux hébergeurs, l’Institut diffuse les vidéos de ces différentes conférences, en particulier des "Lundis de l’IHedn". Avec plus de 5 000 vues en 2013, la visibilité de l’Institut augmente ainsi que le nombre d’internautes sur notre site.

Informer le plus grand nombre www.ihedn.fr Le site Internet reste le support d’information essentiel pour avoir une connaissance approfondie de l’ensemble des actions réalisées par l’Institut et de leur impact. Il est optimisé, par l’inscription en ligne aux formations et aux événements (tables rondes, colloques, etc.) qui nourrissent le débat stratégique.


communication/infographie /publication

C'est ainsi que "La sécurisation des flux en Afrique", "Traité de l’Élysée 50 ans : Les grands témoins / Forum Schönhauser", "Vers une cyberstratégie européenne" (en partenariat avec le Cercle des partenaires de l’IHEDN) et "Partition et répartition des espaces : actualité de l’Afrique Soudan – Corne de l’Afrique" ont été édités au cours de l’année 2013.

Avec une augmentation de la durée moyenne de chaque visite et un nombre croissant de visiteurs chaque année, 110 161 en 2013, le site de l’Institut séduit par son contenu constamment renouvelé et par les améliorations qui lui sont apportées au fil des échanges internes, entre les différents services de l’IHEDN, mais aussi grâce à l'implication des internautes.

Animer et conforter notre réseau Le service communication entretient et conforte le réseau de l'IHEDN, notamment par le canal des associations, en leur offrant écoute, éléments de langage et appuis dans le cadre de partenariats, ainsi qu'en facilitant leurs missions visant à en faire les ambassadeurs de l’Institut sur le terrain. C'est ainsi qu'en mai 2013, une première visioconférence des "Lundis de l’IHedn" a été réalisée avec succès en lien avec l’association régionale Auvergne qui, depuis, alimente tout un public de Clermontois fidèles aux questions de défense. L’association de la région lyonnaise l'a suivie dans cette démarche en décembre 2013.

Capitaliser les réflexions À partir des tables rondes, des colloques, des séminaires et des conférences relatives à la prospective de défense, le service communication met à disposition, des publics intéressés, des transcriptions rapidement disponibles, sous forme de publications imprimées ou par le biais du site Internet (rubrique : "Nos publications").

 Accueil

Notifications

 Découvrir

 Moi

Rechercher

Abonné

IHEDN

nationales de s n io s s e s s e rture d e Ce matin,ouve remier ministr P le r a p J S E l'INH l'IHEDN et de rault. Jean-Marc Ay /JoOI4XA40W pic.twitter.com @ihedn​

s vori  Plu eeter  Fa re  Retw  Répond

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

33


GéRER

L’Institut reçoit chaque année une subvention pour charges de service public qui couvre essentiellement les charges de rémunérations et de charges sociales du personnel ainsi que les frais de fonctionnement de la structure. Dans un contexte budgétaire particulièrement contraint, se traduisant par une mise en réserve de crédits conséquente et une sensible diminution de la contribution des principaux ministères partenaires (Défense et Affaires étrangères) l’Institut a réussi à maintenir un niveau élevé d’activités de formation, de sensibilisation et de rayonnement tout en recherchant l’excellence, en augmentant notablement ses ventes de prestations aux organismes privés (+ 12,7 % par rapport à 2012).

Le budget Dépenses 2013

Recettes 2013

Rémunérations et charges sociales Subvention pour charges de service public 8 191 100 €

7 108 925 €

=

Ressources propres 1 956 313 € Ventes de prestations 767 361 € Contribution des ministères 652 875 € Taxe d’apprentissage 108 699 € Autres produits 427 378 €

10 147 413 €

Fonctionnement 871 001 €

Activités 1 785 993 €

Résultat de l’exercice 381 494 € 10 147 413 €

Les ressources de l'IHEDN 10,15 M€ Subvention "charges de personnel" Subvention "activités et fonctionnement" Subvention pour charges de service public (SCSP) Produits de l'Institut Autres produits dont taxe d'apprentissage Recettes propres Total + SCSP + recettes propres

34

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

71,28%

7 232 844

9,44 %

958 256

80,72 %

8 191 100

14,00 %

1 420 236

5,28 %

536 077

19,28 %

1 956 313

100 %

10 147 413 €


LES FINANCES

TOTAL RECETTES PROPRES 1 920 902 € – 1 956 313 € +1,84% 2012/2013 Recettes propres principales

1 420 236 €

427 378 €

1 510 643 €

108 699 €

Ventes de prestations 751 171 € – 767 361 € +2,16% 324 086 €

Contributions des ministères 759 472 € – 652 875 € -14,04%

86 173 €

2012/2013 Autres recettes propres Autres produits de gestion courante 154 514 € – 130 384 € -15,62% Produits exceptionnels 109 469 € – 296 695 € +171,03% Produits financiers 132 € – 299 € +126,22% Reprise sur provisions 59 970 € – 0 € -100%

2012/2013 Taxe d'apprentissage 86 173 € – 108 699 € +26,14%

Rémunérations, charges sociales 71,67% 7 108 925 € Fonctionnement courant 8,78% 871 001 € Activités 18,01% 1 785 993 € Investissement 1,54% 152 545 €

Sessions nationales 38,23% 3 733 165 € Sessions en région 17,77% 1 735 768 € Sessions internationales 14,27% 1 394 022 € Sessions jeunes 11,75% 1 147 359 € Soutien à la recherche 0,40% 38 739 € Autres séminaires et stages 17,58% 1 716 866 €

Coût par activité

9 765 919 €

Dépenses

9 918 464 €

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

35


GéRER

Personnel de l'IHEDN, situation au 31 décembre 2013 Origine des agents

ETP*

Titulaires sous contrat, position normale d’activité et agents non titulaires en congé de mobilité (civils)

39,5

Services du Premier ministre

5

Ministère de la Défense

20,5

Ministère de l’Intérieur

2

Ministère des Affaires étrangères

2

Ministère de l’Économie et des Finances

1

Ministère de l’Éducation nationale

4

Mairies et collectivités

5

Militaires

26

Armée de Terre

19

Armée de l’Air

0

Marine nationale

2

Gendarmerie nationale

2

Direction générale de l’armement

3

Ouvriers d’état

5,8

Agents non titulaires

32,33

TOTAL**

103,63

* Équivalent temps plein ** Ce chiffre tient compte de 3 agents mis à disposition gratuitement et de 10 postes vacants au 31 décembre 2013. L'IHEDN a rémunéré 93 agents directement ou contre remboursement au mois de décembre 2013.

Répartition du personnel de l'IHEDN au 31 décembre 2013 Officiers

Sous-officiers

Catégorie A

Catégorie B

Catégorie C

11

15

37,13

18,6

21,9

36

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


Récapitulatif des activités de l’IHEDN en 2013

74 activités de formation, sensibilisation, rayonnement 31 ACTIONS DE FORMATION 2 sessions nationales 1 session "Politique de défense" 1 session "Armement et économie de défense" 11 formations à l’Intelligence économique 3 cycles "Intelligence économique et stratégique" 4 séminaires thématiques "Intelligence économique" 3 séminaires thématiques "Sécurité économique et protection du patrimoine" (Sepp) 1 séminaire organisme public : Agence de mutualisation des universités et établissements de recherche (Amue) 4 stages de formation à la gestion civilo-militaire des crises extérieures 1 séminaire "Institut diplomatique et consulaire" – MAE 8 formations vers l’Europe 6 cours du Collège européen de sécurité et de défense (CESD) 1 cours "Non-prolifération" 1 cours "Lutte contre la piraterie" 1 cours "Réforme des systèmes de sécurité" 1 cours "Cybersécurité" 1 cours "Espace" 1 cours "Développement capacitaire" 1 cours GCMCE Union européenne/CESD 1 session européenne des responsables d’armement (Sera) 5 formations vers l’international 3 sessions internationales "Politique de défense" La 5e Session internationale Amérique Latine (Sial) Le 14e Forum de l’IHEDN sur le continent africain (Fica) La 9e Session internationale Asie/Moyen-Orient (Siamo) 2 sessions internationales "Armement et économie de défense" La 3e session "International Program management" pour l’Amérique Latine (IMP Amlat) La 7e Session internationale pour l’Asie du Sud-est (Siase)

18 ACTIONS DE SENSIBILISATION 4 sessions en région La 191e session en région Toulouse/Pau La 192e session en région Rouen/Cherbourg La 193e session en région Nancy/Luxembourg La 194e session en région Lyon/Mâcon/Payerne 9 séminaires jeunes Le 77e séminaire IHEDN-Jeunes à Paris Le 78e séminaire IHEDN-Jeunes à Brest Le 79e séminaire IHEDN-Jeunes à Besançon Le 80e séminaire IHEDN-Jeunes à Limoges

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

37


GéRER

3 masters 2 "Sécurité-Défense" 1 séminaire "Grandes écoles" 1 séminaire au profit de l’École polytechnique 5 séminaires spécialisés 1 séminaire "Collaborateurs parlementaires" 1 séminaire "Référents défense des universités" 1 séminaire "Ambassadeurs" 1 séminaire "Cohésion nationale et citoyenneté"(CNC) en Île-de-France 1 séminaire "MAE mi-carrière"

25 ACTIONS DE RAYONNEMENT Rayonnement national 6 colloques et tables rondes "L’Arctique, nouveaux défis" "La sécurisation des flux en Afrique" "Les Brics. L’émergence en question" "Vers le conseil européen de décembre : quelles nouvelles perspectives pour la défense européenne ?" "Séminaire franco-russe" "Une crise à gérer : la crue centennale à Paris" 7 "Lundis de l’IHedn" "La Chine contre l’Amérique, le duel du siècle" (Alain Frachon) "La société française : une société de défiance ?" (Pascal Perrineau) "Les révolutions arabes : un bilan" (Joseph Maïla) "La compétitivité de la France" (Louis Gallois) "Géopolitique en 2030" (Jacques Attali) "Les cartes de l’influence française au XXIe siècle" (Michel Foucher) "Zones de tension dans la défense transatlantique : stratégie, capacité et confiance" (Léo Michel) 3 actions au travers des associations 1 journée d’échanges IHEDN/Union-IHEDN 1 séminaire "Actualisation des connaissances" 1 forum des auditeurs (Luxembourg) Rayonnement européen et international 1 séminaire à Bruxelles 3 séminaires spécialisés 1 séminaire de haut niveau franco-russe 1 séminaire conjoint franco-polonais 1 séminaire de haut niveau franco-indonésien 5 délégations officielles étrangères Thaïlande Pakistan Bangladesh Corée du Sud Irak

38

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013


Répartition des journées/auditeurs

Former FORMATIONS AU NIVEAU NATIONAL

Auditeurs

Jours

96

34

101

24

Journées/auditeurs

Sessions nationales "Politique de défense" Fin de la 65e session Début de la 66 session e

197

3 264 2 424 5 688

Sessions nationales "Armement et économie de défense" Fin de la 49e session

51

38

1 938

Début de la 50e session

49

30

1 470

100

3 408

Formations à l’Intelligence économique Cycles "Intelligence économique et stratégique"

64

7

448

Séminaires thématiques IE

41

2

82

Séminaire "Sécurité économique et protection du patrimoine"

40

2

80

Séminaire Agence de mutualisation des universités et établissements de recherche (Amue)

15

2

30

160

640

Formations à la gestion civilo-militaire des crises extérieures Stages de sensibilisation

83

6

498

Stages de spécialisation (exercices pratiques)

22

2

44

105 Institut diplomatique et consulaire (MAE)

542

67

2

134

Cours "Non-prolifération"

21

5

105

Cours "Lutte contre la piraterie"

19

2,5

48

Cours "Réforme du système de sécurité"

27

3

81

Cours "Cybersécurité"

40

2,5

100

Cours "Espace"

19

2,5

48

Cours "Développement capacitaire"

31

3

93

Cours GCMCE Union européenne/CESD

38

3

114

63

10

FORMATIONS VERS L’EUROPE Cours du Collège européen de sécurité et de défense (CESD)

Cours "Gestion des crises"

Session européenne des responsables d’armement (Sera)

0

258

630 1 219

FORMATIONS VERS L’INTERNATIONAL Sessions internationales "Politique de défense" 5e Session internationale Amérique latine (Sial)

30

8

240

14e Forum de l'IHEDN sur le continent africain (Fica)

52

8

416

36

8

9 Session Asie/Moyen-Orient (Siamo) e

118

288 944

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

39


GéRER

Activités internationales "Armement et économie de défense" "International Program Management Amérique latine (IPM Amlat)" Session internationale pour l’Eurasie (Siase)

8

10

80

11

5

55

European Seminar for Top Armaments Manager Personnel (Eurostamp) Berlin

Sous-total "Former"

0 19

135

876

12 710

Sensibiliser SESSIONS EN RÉGION 191e session Toulouse/Pau

71

18

1278

192 session Rouen/Cherbourg

63

18

1134

193e session Nancy/Luxembourg

72

18

1296

194 session Lyon/Mâcon/Payerne

53

18

954

e

e

259

4 662

SÉMINAIRES Séminaires "Jeunes" 77e séminaire IHEDN-Jeunes Paris

84

5,5

462

78e séminaire IHEDN-Jeunes Brest

84

5,5

462

79 séminaire IHEDN-Jeunes Besançon

73

5,5

402

80e séminaire IHEDN-Jeunes Limoges

79

5,5

435

e

Grandes écoles Masters 2 "Sécurité-Défense" Polytechnique

96

4

384

193

5

965

33

1

642

33 3 143

Séminaires spécialisés Collaborateurs parlementaires

32

2

64

Référents défense des universités

25

2

50

Séminaire "Ambassadeurs"

16

1

16

"Cohésion nationale et citoyenneté"

27

6

162

Séminaire "MAE mi-carrière"

27

3

81

Sous-total "Sensibiliser"

127

373

1 028

8 178

Rayonner RAYONNEMENT NATIONAL Colloques et tables rondes "L'Arctique, nouveaux défis"

145

1

145

"La sécurisation des flux en Afrique"

154

1

154

"Les brics L'émergence en question"

186

1

186

"Vers le conseil européen de décembre : quelles nouvelles perspectives pour la défense européenne ?"

488

1

488

"La nouvelle sécurité européenne"

111

1

111

538

1

"Une crise à gérer : la crue centennale à Paris"

1 622

40

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

538 1 622


Répartition des journées/auditeurs

5 584

Les "Lundis de l’IHedn"

0,25

1 396

Rayonnement européen et international 159

1

159

Séminaire franco-russe

20

1

20

Séminaire franco-polonais

25

1

25

Séminaire franco-indonésien

20

1

20

Séminaire de rayonnement de l’IHEDN à Bruxelles Séminaires bilatéraux

65

65

Délégations officielles étrangères Thaïlande

46

1

46

Pakistan

19

1

19

Bangladesh

26

1

26

Corée du Sud

16

1

16

6

1

6

Irak

113

113

Rayonnement au travers des associations Journée des dirigeants

80

2

160

Séminaire d’actualisation des connaissances

60

2

120

Forum des auditeurs (Luxembourg)

95

1

95

235

375

Sous-total "Rayonner" 

7 778

3 730

TOTAL 2013

9 682

24 618

Nombre d'auditeurs et participants par type d'activité FORMER SENSIBILISER

RAYONNER

7 778 - 80%

876 - 9% 1028 - 11%

Nombre d'auditeurs et participants par type d'activité

12 710 - 52 %

8 178 - 33%

3 730 - 15%

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

41


GéRER

Le fonds de dotation, le Cercle des partenaires de l’IHEDN Créé en 2010, le fonds de dotation Cercle des partenaires de l’IHEDN, participe, grâce au mécénat, au développement de l’Institut.

Orienté, notamment, vers ceux qui interviennent auprès des jeunes des quartiers les moins favorisés, le Cercle des partenaires de l’IHEDN développe avec les mécénats d’EDF et de LAFARGE les séminaires "Cohésion nationale et citoyenneté" en région. Deux séminaires se sont tenus en 2013 à Nantes et à Lyon, réunissant des responsables d’associations, des élus locaux, des militaires, des magistrats, des policiers, des

cadres du ministère de l’Éducation nationale … Pour la troisième année consécutive, des séminaires "Découverte" se sont tenus à Paris et à Angers, grâce au mécénat de la SNCF. Ils rassemblent de jeunes adultes en formation professionnelle, essentiellement en apprentissage. Ils permettent une approche générale de la défense, étayée des conférences et des visites sur le terrain (régiments et sites SNCF). Par ailleurs, le Cercle des partenaires de l’IHEDN porte deux chaires d’enseignement/recherche.

http://partenaires-ihedn.fr

42

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013

La chaire Castex de cyberstratégie Créée en 2011, pour une durée initiale de trois ans, avec le mécénat de la Fondation d’entreprise Airbus Group, elle a connu en 2013 un essor important au travers de conférences, de séminaires jeunes chercheurs, et de représentation dans des colloques internationaux…

La chaire "Économie de défense" Elle a été créée en novembre 2013 et inaugurée en janvier 2014, pour une durée initiale de trois ans, grâce au soutien des quatre mécènes, MBDA France, Renault Trucks Defense, Safran et Thales.


Les associations

Juridiquement indépendantes, les associations d’auditeurs ne sont toutefois pas strictement autonomes. Leurs actions s’inscrivent dans le cadre des directives du Premier ministre mises en œuvre par l’Institut. En 2013, une lettre d’orientation signée par le directeur de l’IHEDN et le président de l’Union-IHEDN, a permis de mieux articuler leurs actions respectives au service d’une mission commune : la promotion de l’esprit de défense.

La journée d’échanges IHEDN / Union Cette journée annuelle réunit les 80 dirigeants des associations et permet au directeur de l’Institut de communiquer sa vision des relations et de donner ses orientations pour l’année à venir. Elle s’est déroulée à l’École militaire, le 28 novembre 2013 sur le thème de "La Lorraine et les Pays de la Loire". Les travaux

présentés seront repris et développés par d’autres régions au cours de l’année 2014. La journée s’est achevée à l’Hôtel de Lassay. Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, y a reçu l’ensemble des participants, de même que les auditeurs des deux sessions nationales de ces deux dernières années.

Le séminaire "Actualisation des connaissances des auditeurs" Ce séminaire annuel, sur le thème des "Ressources stratégiques", s'est déroulé 15 février 2013, avec les auditeurs des associations des sessions nationales de l’IHEDN "Armement et économie de défense" et "Politique de défense" ainsi que les auditeurs de l’INHESJ. Divers échanges autour des activités actuelles et futures de l’Institut, en particulier, ont ponctué la journée.

Le Forum des auditeurs Il s’est déroulé le 15 novembre 2013 au Luxembourg. Une première table ronde s’est

concentrée sur "Les enjeux et atouts africains, prospectives". La seconde a débattu du thème "Afrique et Océanie : quels appétits". La journée s’est achevée par une table ronde animée par l’Association régionale NordLuxembourg, sur le thème de "L’Europe face à ses défis".

Les "Trinômes académiques" L’activité des "Trinômes académiques" développée dans chaque région, sous l’impulsion des recteurs d’académie, en partenariat avec le ministère de la Défense, au travers de ses délégués militaires départementaux (DMD) et l’association régionale de l’IHEDN, a progressé notablement en 2013. Toutes académies confondues, le nombre d’agents du ministère de l’Éducation nationale atteints s’élève à 17 783 soit 4% de la population cible et 20% de plus que l’année précédente. En outre, le nombre d’élèves touchés 496 835 (soit 9,16 % de la population ou la moitié d’une tranche d’âge) est en progression de 5,5% par rapport à l’exercice précédent.

2013 RAPPORT D'ACTIVITÉ

43


Contacts Institut des hautes études de défense nationale 1 place Joffre 75700 Paris SP 07 Conseillère pour la communication Linda Thisse +33 (0) 1 44 42 54 15 +33 (0) 6 77 13 70 29 linda.thisse@ihedn.fr

www.ihedn.fr

Crédits photographiques Service audiovisuel de l’Enseignement militaire supérieur IHEDN / Service communication © Patrick Manclière

Conception graphique IHEDN/Com/Pôle création Avril 2014

Impression Imprimerie de la Direction de l'information légale et administrative (Dila)


Ra ihedn 2013