Issuu on Google+

ETEIGNEZ VOS PORTABLES ! SAISON 2011-2012 [COUVERTURE EN ATTENTE]


SOMMAIRE Spectacles accessibles à partir de la 6e Spectacles accessibles à partir de la 5e Spectacles accessibles à partir de la 4e Spectacles accessibles à partir de la 3e Informations pratiques

1 51 59 79 92

SPECTACLES Akasha Antigone Assassines Bach en balles Bérénice Body Concrete Boxe Boxe C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière Cet enfant Cités danse connexion Comme il vous plaira Correria Agwa Cuisses de grenouille Day for Night Electro Kif Existe Georges Dandin, un rêve de cour Hommage à Louis Armstrong Il faut je ne veux pas Instants Polychromes Invasion Kids La belle dame La campagne La dame de chez Maxim La dispute et la commère La Face cachée de la lune La Fontaine fabuleux fabuliste La petite chronique d'Anna Magdalena Bach La Tempête L'avare Le Bourgeois Gentilhomme Le mariage de Figaro et Les Noces de Figaro Le mariage forcé, l'amour médecin Le petit chaperon rouge Le Roman de Renart Le Souffle des marquises Le suicidé, comédie russe

37 67 83 4 81 19 7 82 6 30 9 3 25 40 11 31 33 41 69 57 87 68 58 80 62 53 24 42 44 89 56 22 39 2 16 18 52 84

2


Les bavards Les deux gentilshommes de Vérone Les S'tazunis Les trois Parques m'attendent dans le parking L'histoire de Clara L'ogresse des archives et son chien Living Marionnette et censure Massacre à Paris Micro Mikrokosmos Mozart, François Musiques de films Nichons là On Off Oreste et le cyclope Pacamambo Peace and Lobe Phèdre Poil de Carotte Portraits de femmes Pourquoi je ne suis pas née en Finlande ? Précipitation Prix Chorus Qu'est ce qu'on va faire de toi ? Rayahzone Requiem Roméos et Juliettes Stand Alone Zone TM+ y Tambuco To intimate Tout est bien qui finit bien Un miracle ordinaire Une femme seule Une lente mastication Univers l'Afrique

8 28 38 72 88 48 17 85 63 15 12 14 13 43 66 75 49 70 64 21 47 76 90 78 73 36 46 5 32 45 77 26 23 60 86 91

GENRE Théâtre Le suicidé, comédie russe La dame de chez Maxim Le Bourgeois Gentilhomme Pacamambo Comme il vous plaira Les deux gentilshommes de Vérone Tout est bien qui finit bien L'histoire de Clara Il faut je ne veux pas

84 62 22 49 9 28 26 88 69

3


Le petit chaperon rouge Poil de Carotte Kids Bérénice Un miracle ordinaire Qu'est ce qu'on va faire de toi ? Une femme seule Antigone La Tempête Pourquoi je ne suis pas née en Finlande ? La Fontaine fabuleux fabuliste L'avare Georges Dandin, un rêve de cour Le mariage forcé, l'amour médecin Invasion La campagne Les trois Parques m'attendent dans le parking La Dame de chez Maxim La dispute et la commère Massacre à Paris C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière Phèdre

16 21 68 81 23 73 60 67 89 76 42 56 33 2 87 80 72 62 53 63 82 64

Danse La belle dame Roméos et Juliettes Portraits de femmes On Off Correria Agwa Cuisses de grenouille L'ogresse des archives et son chien Body Concrete Electro Kif Stand Alone Zone Les S'tazunis Une lente mastication Précipitation Akasha Boxe Boxe Micro Mikrokosmos To intimate Univers l'Afrique Cités danse connexion Existe Rayahzone

58 5 47 66 3 25 48 19 11 32 38 86 90 37 7 15 12 77 91 30 31 36

Musique Musiques de films Assassines

13 83

4


Peace and Lobe Instants Polychromes La Face cachée de la lune Mozart, François TM+ y Tambuco Hommage à Louis Armstrong Requiem Les bavards Prix Chorus

70 57 24 14 45 41 46 8 78

Cirque Nichons là Living

43 17

Marionnette Cet enfant Marionnette et censure Le Roman de Renart

6 85 18

Cinéma/ musique Day for Night

40

Théâtre/ musique Le Souffle des marquises La petite chronique d'Anna Magdalena Bach Bach en balles Oreste et le cyclope Le mariage de Figaro et Les Noces de Figaro

52 44 4 75 39

LIEU Antony Espace Cirque

43

Asnières-sur-Seine Studio Théâtre Théâtre du voyageur

22, 49, 62 9, 26, 28

Boulogne-Billancourt Carré Belle Feuille Théâtre de l'Ouest Parisien

5, 52, 88 16, 21, 44, 47, 69

Châtenay-Malabry La Piscine Maison de Chateaubriand

58, 84 82

Châtillon Théâtre à Châtillon

4, 66, 68, 75

5


Clamart Théâtre Jean Arp

3, 6, 23, 81

Clichy-La-Garenne Le Rutebeuf

85

Colombes MJC Théâtre l'Avant Seine Le Hublot

67 25, 89, 48, 13 60, 73

Courbevoie Espace Carpeaux

11, 19, 32

Fontenay-aux-Roses Théâtre des Sources

38, 76

Gennevilliers Théâtre de Gennevilliers

86

Issy-les-Moulineaux Espace Icare Théâtre du Petit Miroir

83 18

Le Plessis-Robinson Théâtre du Coteau

42, 56

Levallois-Perret L'Escale Salle Ravel

2, 33 70

Malakoff Théâtre 71

87, 90

Meudon Centre d'art et de culture

37

Nanterre Nanterre- Amandiers La Forge Maison de la Musique

72 80 7, 12, 14, 15, 24, 40, 45, 57, 77

Puteaux Palais de la culture Magic Mirror La Défense

41 78

Rueil-Malmaison Théâtre André Malraux

62

6


Sceaux Les Gémeaux

91

Sèvres Sèvres Espace Loisirs

53

Suresnes Théâtre de Suresnes- Jean Vilar

30, 31, 36, 46

Vanves Théâtre de Vanves

63, 64

Villeneuve-la-Garenne Espace 89

8, 39

DATES Octobre 2011 Le mariage forcé Agwa correria

2 3

Novembre 2011 Bach en balles Romeos et juliettes Cet enfant Boxe boxe Les bavards Comme il vous plaira Elektro kif Mikrokosmos Le Souffle des marquises Une femme seule La dame de chez Maxim Massacre à Paris Phèdre La campagne Bérénice

4 5 6 7 8 9 11 12 52 60 62 63 64 80 81

Décembre 2011 Musiques de films Mozart François Micro Le petit chaperon rouge On Off Antigone Kids La campagne C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

13 14 15 18 66 67 68 80 82

7


Bérénice

81

Janvier 2012 Body Concrete Poil de Carotte Le Bourgeois Gentilhomme Un miracle ordinaire La Face cachée de la lune Cuisses de grenouille La dispute et la commère L'avare Instants Polychromes Il faut je ne veux pas Peace and Lobe Les trois Parques m'attendent dans le parking Qu'est ce qu'on va faire de toi ? Assassines Le suicidé, comédie russe

19 21 22 23 24 25 53 56 57 69 70 72 73 83 84

Février 2012 Tout est bien qui finit bien Les deux gentilshommes de Vérone Cités danse connexion Existe Stand Alone Zone Oreste et le cyclope Pourquoi je ne suis pas née en Finlande ? To intimate Marionnette et censure Une lente mastication

26 28 30 31 32 75 76 77 85 86

Mars 2012 Georges Dandin, un rêve de cour Rayahzone Akasha Les S'tazunis Le mariage de Figaro et Les Noces de Figaro Day for Night Hommage à Louis Armstrong La Fontaine fabuleux fabuliste Nichons là La belle dame Invasion L'histoire de Clara Prix Chorus La Tempête

33 36 37 38 39 40 41 42 43 58 87 88 78 89

Avril 2012 La petite chronique d'Anna Magdalena Bach TM+ y Tambuco

44 45

8


Requiem

46

Mai 2012 Portraits de femmes L'ogresse des archives et son chien Pacamambo PrĂŠcipitation Univers l'Afrique

47 48 49 90 91

9


SPECTACLES VISIBLES A PARTIR DE LA 6e


THEATRE

LE MARIAGE FORCE ET L’AMOUR MEDECIN De Molière Mise en scène de Georges Roiron Compagnie du Chemin Ordinaire Un Sganarelle âgé, enrichi et radin, est au centre de ces deux pièces de Molière. Il se lance dans un projet déraisonnable : capter ou retenir près de lui une très jeune femme. Dans le premier cas, bien que « barbon », il veut épouser un « tendron » et dans le second cas, il veut jalousement garder son argent et sa fille pour lui. Échec assuré ! Mésaventures, incommunicabilité provoquent le rire, mais le visage de la tragédie transparaît toujours sous l’amusement.

DUREE 1h25 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 18, mercredi 19, jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2011 à 20h30 OU Petit Théâtre Odyssée - L’Escale 25 rue de la Gare 92300 Levallois AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Le Mariage forcé et L'Amour médecin sont deux comédies-ballets porteuses des thèmes (mariage sous contrainte, peur de la maladie, incommunicabilité) et des grandes figures (riche bourgeois, pseudo-savant, jeunes amoureux, servante rusée) qui traverseront toute l'œuvre de l'auteur. A la croisée des genres comiques, le spectacle mêle l'univers de la comédie-ballet, de la farce et du théâtre de tréteaux. Changements « à vue », présence d’un musicien sur scène, la troupe déploie un théâtre physique et percutant au service de la langue de Molière. Les œuvres proposées dans ce spectacle sont étudiées en classes de 6è et de 5è. A travers une initation au jeu théâtral, sont proposées une approche corporelle et vocale afin de toucher la "construction du personnage" et une approche textuelle afin de rendre compte de la spécificité de la langue de Molière et des thèmes récurrents dans son œuvre.

2


DANSE

CORRERIA AGWA Chorégraphie de Mourad Merzouki Compagnie Käfig A la source du projet, une rencontre : celle de Mourad Merzouki avec de jeunes danseurs de Rio de Janeiro lors de la Biennale de la Danse de Lyon en 2006. Originaires du Brésil, les onze danseurs cariocas ont des histoires aux cours sinueux qui plongent leurs racines dans les favelas. Ayant grandi dans la marginalité, ils ont tous puisé dans leur passion pour la danse la rage de s’en sortir. Les interprètes mélangent sans complexe hip-hop, samba, musique électronique et bossa nova pour faire émerger une danse aux acrobaties époustouflantes, bourrée d’énergie et d’invention… «Mourad Merzouki offre un triomphe aux surdoués des favelas. Les jeunes brésiliens ont cassé la baraque. Leur Agwa, c’est du champagne». Le Progrès de Lyon

DUREE 2h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Samedi 22 octobre 2011 à 20h30 OU Théâtre Jean Arp 22 rue Paul Vaillant-Couturier 92140 Clamart AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour un parcours de 10 heures d’intervention Proposer des parcours chorégraphiques permettant aux élèves d’être à la fois danseur, spectateur et chorégraphe. La dimension "danseur" est assurée par un intervenant de la Compagnie sous forme de séances de pratique artistique dispensées directement dans les classes. Cette pratique permet ainsi d'envisager la spécificité de la danse hip-hop au sein du paysage chorégraphique contemporain. Enfin les élèves sont confrontés également, au cours de séances de pratique avec le danseur, à la notion d'"écriture" de la danse en inventant eux-mêmes des phrases chorégraphiques. Une petite restitution de ces travaux est prévue au Théâtre pour permettre aux élèves de vivre de façon sensible l'expérience du plateau.

3


JONGLAGE MUSICAL

BACH EN BALLES D’Eric Bellocq et Vincent de Lavenère Mise en scène de Vincent de Lavenère Compagnie Chant des Balles Dans Le Chant des balles, leur premier spectacle devenu mythique, Eric Bellocq et Vincent de Lavenère nous initiaient à la jonglerie musicale, osmose entre deux arts qui se confondent. Notre jongleur de sons et notre musicien de balles se retrouvent aujourd’hui pour emprunter les sentiers rarement foulés des Suites pour luth de Bach. Une invitation toute en balles filantes et notes pures qui ouvre des chemins nouveaux à la création et nous immerge dans une perfection d’écoute.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 4 novembre 2011 à 20h30 OU Théâtre à Châtillon 3 rue Sadi Carnot 92320 Châtillon AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention

4


DANSE

ROMEOS ET JULIETTES D’après Shakespeare Chorégraphie de Sébastien Lefrançois Compagnie Trafic de styles Accompagné par 7 danseurs hip-hop, un circassien et un acteur, le chorégraphe Sébastien Lefrançois propose une nouvelle version de la pièce de Shakespeare, dans laquelle il revisite une série de scènes emblématiques comme le bal, le balcon et la bataille des Capulet et des Montaigu. Pour le premier ballet hip-hop de ce mythe qui a inspiré tant d'artistes, une création musicale électronique de Vincent Artaud se superpose à la musique symphonique originale de Laurent Couson. Une danse à la fois virtuose et populaire pour un large public.

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 15 novembre 2011 à 20h30 OU Carré Belle Feuille 22 rue de la Belle Feuille 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Roméos et Juliettes, une histoire universelle mythique racontée par la danse; comment raconter une histoire avec le langage de la danse, et de la danse hip hop. la classe choisit un autre conte ou une autre grande histoire universelle.

5


THEATRE D’OBJET

CET ENFANT De Joël Pommerat Mise en scène de Solène Briquet Compagnie La Magouille Les fragments de texte que l’on découvre ici sont le fruit d’un travail d’action culturelle commandé à Joël Pommerat par la Caisse d’Allocation Familiale du Calvados. Une série d’interviews effectuées auprès de familles qui, sous la plume haletante et magistrale du poète, donnent lieu ici à un théâtre-vérité onirique et percutant qui nous parle des relations parents/enfants. Le propos de Pommerat est universel et fait écho en chacun de nous : comment ne pas se sentir concerné par ces témoignages vibrants mettant en scène les liens parfois difficiles que l’on entretient avec son père, sa mère ou son enfant ? La mise en scène de Solène Briquet transfigure ces douleurs et espoirs ordinaires en une suite de tableaux décalés dans lesquels dialoguent acteurs, marionnettes et objets, le rapport de taille étant continuellement inversé par le biais de projections vidéo. Une autre histoire voit ainsi le jour parallèlement au texte ; une relation intime, voire complice, s’instaure alors avec le public. En contrepoint de cette zone de jeu et de fiction, les interventions musicales du génial Bastien Lambert à la contrebasse sont autant de moments de grâce venant contrebalancer les émotions du texte.

DUREE 1h20 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 16 à 20h30, jeudi 17 à 19h30, vendredi 18 novembre 2011 à 20h30 OU Théâtre Jean Arp 22 rue Paul Vaillant-Couturier 92140 Clamart AUTOUR DU SPECTACLE 6 classes pour 2 heures d’intervention

6


DANSE

BOXE BOXE Chorégraphie de Mourad Merzouki Compagnie Käfig Boxe, boxe est l'un des grands succès public et critique de ces dernières années. Encore aujourd'hui, sa façon d'allier humour et virtuosité fait l'unanimité. La nouvelle création du directeur du Centre Chorégraphique National de Créteil offre un mélange inédit entre danse hip-hop et musique classique. Mourad Merzouki parvient à créer une alchimie étonnante entre les acrobaties des danseurs et les quatuors à cordes les plus célèbres du XXe siècle, joués en live par le Quatuor Debussy. Une vision à la fois onirique et burlesque de l’univers du ring et des poids lourds.

DUREE 1h05 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 17, vendredi 18, samedi 19 novembre 2011 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Atelier de danse - histoire et pratiques du Hip-Hop. Exploration de ses différents styles. Initiation et travail d'écriture chorégraphique. Possibilité de proposer une restitution publique à l'issue de ce parcours, à négocier avec le lieu de diffusion et la compagnie.

7


THEATRE MUSICAL

LES BAVARDS de Jacques Offenbach Mise en scène de Ned Grujic Compagnies Minute Papillon “Qu’y a-t-il de pire pour un homme qui aspire à la tranquillité que d’être cerné par des bavards intarissables ?” Cette situation de la vie courante est le prétexte de cette opérette inédite qui invite à un moment de bonne humeur et de légèreté. Le charme de l’œuvre tient autant au comique du livret qu’à la verve et au talent d’Offenbach. Cette farce portée par une musique pétillante, est défendue par la Compagnie Minute Papillon, dont les chanteurs lyriques-comédiens font revivre ce petit bijou.

DUREE 1h05 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 17, vendredi 18 novembre à 20h30, dimanche 20 novembre 2011 à 16h OU Espace 89 157 boulevard Gallieni 92390 Villeneuve-la-Garenne AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Le projet a pour ambition de faire connaître le répertoire de l'opérette et de le rendre accessible au public d'aujourd'hui. Qu'est ce que l'opérette? Son histoire, comment s'articule-t-elle, entre théâtre, musique, chant et danse, son répertoire large et varié. En pratique, les élèves travailleront en explorant le rapport chant, texte, voix, corps. Parallèlement, il sera proposé de monter une ébauche de projet. Par groupe de 5 élèves, ils choisiront parmi 2 œuvres imposées, et devront élaborer, avec l’accompagnement professionnel, un projet de spectacle. Cela permettra d'aborder les différents corps de métiers du spectacle (mise en scène, décorateur, costumier, éclairagiste, chanteurs, musiciens). Ce projet sera présenté (note d'intention, croquis, extraits joués ou chantés), aux autres élèves lors de la dernière séance.

8


THEATRE

COMME IL VOUS PLAIRA De Shakespeare Mise en scène de Chantal Mélior Théâtre du Voyageur

« Et ainsi, d'heure en heure, on mûrit, on mûrit, Et ainsi, d'heure en heure, on pourrit, on pourrit ! » Pour échapper à un monde brutal, les personnages de cette comédie frissonnante de désirs s’enfuient dans la forêt, dans un monde vert et théâtral, un repaire moussu de lions, de bergers, de duchesses, d’anachroniques hippies sylvestres. Dans cette improvisation conçue comme il vous plaira, le rire est un rire de fête, un plaisir partagé, un déverrouillage des esprits et des langues. Mais la sagesse affleure sous la fantaisie ; il se passe dans la forêt d'Ardennes des évènements importants pour le sens de la vie sur terre et pour le bonheur des hommes. Les frontières entre l’illusion et la réalité, entre l’objet et son reflet, s’estompent peu à peu dans une profusion structurée de figures étrangement «artificielles », qui se jouent du naturel. Toute explication viendrait ternir cette fête du langage qui procède de la logique du rêve. Puisant à toutes les sources, Shakespeare enchevêtre de manière très moderne mythologie, réalité, folie, travestissement avec une légèreté mozartienne.

DUREE 2h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 23, jeudi 24, vendredi 25, mardi 29, mercredi 30 novembre, jeudi 1er et vendredi 2 décembre 2011 à 20h30 OU Théâtre du Voyageur Gare SNCF, 1 place de la Station 92600 Asnières-sur-Seine AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures

9


Pratique théâtrale pour aborder un travail d’acteur (développement des états d'âme, postures, formes des personnages) en lien avec des notions de mise en scène (styles de jeu, rapport avec le public, liens entre les personnages, scénographie). Etude de la pièce et de sa place dans l'œuvre de Shakespeare (thèmes développés d'une pièce à l'autre, familles de personnages, diversité des formes théâtrales). Evocation du travail de différents metteurs en scène (de théâtre ou de cinéma) autour du répertoire shakespearien, présentation de documents (vidéos, références à la peinture et à la musique). Interventions des comédiens et/ou des danseurs (interventions possibles en anglais), de Chantal Melior et de Pierre Chartier (écrivain, professeur à Paris-Diderot). Possibilités d'organiser des répétitions ou des rencontres au Théâtre du Voyageur.

10


DANSE

ELEKTRO KIF Chorégraphie de Blanca Li Après le hip-hop, Blanca Li s’éprend d’un autre style tout aussi dynamique et urbain, l’électro, plus connu sous le nom de tecktonik avant que le terme ne devienne une marque commerciale. Sa nouvelle pièce baptisée Elektro Kif mise donc sur la danse électro, apparue au tournant des années 2000, dont le jeu de bras vif et tournoyant, superbement inventif, ne demande qu’aux jambes de dialoguer avec lui. C’est ce que fait Blanca Li, épaulée par huit jeunes experts en la matière, âgés de 18 à 22 ans. Celle qui a intégré toutes les danses, du flamenco au hip-hop en passant par le classique et la gymnastique qu’elle pratiqua enfant, sait comment dynamiter un geste. Et pour ne pas perdre de vue l’origine du mouvement et en conserver la fraîcheur, elle a eu l’idée de planter le décor dans un lycée, là où a grandi cette danse excitante, qui vient de vivre son premier championnat du monde en 2010.

DUREE 1h10 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 25 novembre 2011 à 20h45 OU Espace Carpeaux 15 boulevard Aristide Briand 92400 Courbevoie AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

11


DANSE

MIKROKOSMOS Chorégraphie de Anne Teresa de Keersmaeker Compagnie Rosas Anne Teresa de Keersmaeker fait partie de ces chorégraphes qui, dans les années 80, ont révolutionné la danse contemporaine. Son travail se caractérise par la recherche d'un accord parfait entre le geste et la musique. En ce sens, Mikrokosmos est un véritable manifeste. D'abord créée en Belgique, cette pièce fait rapidement le tour du monde pour marquer toute une génération de spectateurs. Entre les musiciens, qui jouent en direct, et les danseurs, s’installe une complicité immédiate et contagieuse. Mikrokosmos est un spectacle sur la danse et sur la musique, mais plus que tout, sur le plaisir de danser et de jouer ensemble. Un tête-à-tête vivifiant entre musique classique et danse épurée par l’une des plus importantes chorégraphes au monde.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2011 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

12


MUSIQUE

MUSIQUES DE FILMS Chef d’orchestre Zahia Ziouani Orchestre Divertimento Créé en 1997, l’Orchestre Divertimento favorise la diffusion de la musique symphonique. Cet ensemble instrumental fait vivre un répertoire mêlant baroque et contemporain, grandes œuvres et petites formes. Dans ce concert de Musiques de films, toutes les mélodies appartiennent autant à l’histoire collective qu’à la mémoire individuelle : Le grand blond avec une chaussure noire, les Sept Mercenaires, Harry Potter, Star wars … Divertimento offre une belle occasion d’approcher la musique symphonique avec bonheur et simplicité.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 1er décembre 2011 à 20h30 OU L’Avant-Seine/ Théâtre de Colombes 88 rue Saint-Denis 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour un parcours de 10 heures Il s'agit de préparer les collègiens à l'écoute du concert, à la connaissance des différents pupitres de l'orchestre, aux créations de compositeurs tels que Bernstein, Delerue, Kosma, Williams (Harry Potter, et Star wars).

13


MUSIQUE

MOZART, FRANCOIS De Mozart, Renaud François Orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth "Les Siècles" est un orchestre d'un genre nouveau, qui n'hésite pas à associer des instruments anciens et modernes au sein d'un même concert, pour produire une expérience auditive au carrefour du passé et du présent. Créé en 2003, il se produit en France, en Italie, en Allemagne et au Japon. Le chef François-Xavier Roth nous invite à la création mondiale d'une œuvre inédite du compositeur Renaud François : Les Deux poèmes pour soprano et orchestre, mis en regard avec les symphonies les plus célèbres de Mozart. Une rencontre hors du temps entre deux amoureux des mélodies riches et inventives pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 7 décembre 2011 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Atelier de pratique musicale avec des musiciens de l'orchestre. Analyse d'une œuvre. Histoire de la musique.

14


DANSE

MICRO Chorégraphie de Pierre Rigal Compagnie Dernière Minute Une forêt de tiges d'acier. Un amas de pieds de micro. Des corps lents émergent de monticules d'instruments de musique. Puis la chair se connecte aux machines, les mains saisissent les outils de ce qui va devenir une transe endiablée. Epopée lyrique et drôle, Micro est une dissection du concert rock. Pierre Rigal, ancien champion du 400 mètres et du 400 mètre haies se fait aujourd'hui bête de scène. Le chorégraphe le plus électrique de sa génération nous livre ici un spectacle à cor et à cri entre poésie sonore et déchaînement de testostérone. Un spectacle où art et performance ne font qu'un, idéal pour explorer les relations entre sport, danse et musique.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 9 et samedi 10 décembre 2011 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention 4 classes pour un parcours de 10 heures Ateliers de pratique chorégraphique pour s'initier au langage de la danse contemporaine et à l'univers de Pierre Rigal.

15


THEATRE

LE PETIT CHAPERON ROUGE Texte et mise en scène de Joël Pommerat Il y a la petite fille qui s’ennuie souvent chez elle, il y a la maman qui n’a pas toujours le temps de jouer avec elle. La petite fille voudrait bien faire cadeau d’un peu de temps à la maman, mais la maman n’a pas le temps…On connaît tous l'histoire. Dans son adaptation pour le théâtre, Joël Pommerat déploie un univers théâtral familier et mystérieux, avec humour et petites frayeurs.

DUREE 0h50 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 2, samedi 3 décembre à 20h30, dimanche 4 décembre 2011 à 16h OU Théâtre de l’Ouest Parisien 1 place Bernard Palissy 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

16


CIRQUE

LIVING ! de Jani Nuutinen Compagnie Décalée Partant de l’envie de mêler plusieurs disciplines, les trois artistes polyvalents de la Compagnie Décalée marient avec talent et générosité les arts du cirque avec le cirque, le mime, le jazz, la jonglerie, la manipulation d'objets et le théâtre. Les trois circassiens ont cherché à éclairer sous un autre angle les situations de tous les jours. Ils créent un univers juste à côté du réel. Un intérieur multiforme et des actions en apparence banales dérivent peu à peu vers l’incongru. Entre coups de cartes et de dés, coups à boire et coups du sort, Living ! se dessine comme un condensé de vie familier et pourtant déroutant. Après ce spectacle, vous ne regardez plus jamais votre salon du même œil… La compagnie offre un moment drôle et magique à la fois, d’une étonnante simplicité et d’une grande poésie.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 15 décembre 2011 à 20h30 OU Théâtre des Sources 8 avenue Jeanne et Maurice Dolivet 92260 Fontenay-aux-Roses AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

17


THEATRE MUSICAL D’OMBRES

LE ROMAN DE RENART Mise en scène de Jean-Luc Penso Théâtre du Petit Miroir Le Roman de Renart traverse les siècles sans vieillir. Le regard narquois qu’il pose sur la société féodale est toujours d’actualité tant il est vrai que les travers humains dénoncés dans un grand éclat de rire n’ont pas quitté notre monde contemporain. Le théâtre d’ombres se prête parfaitement à cette satire et pour en montrer l’universalité, les héros intemporels chantent du rap, du rock et dansent au son du tango. Les ombres colorées finement sculptées en peau de buffle apportent une dimension poétique au spectacle.

DUREE 0h50 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Dates à préciser en janvier 2012 à 20h OU Théâtre du Petit Miroir 74 rue du Gouverneur Général Eboué 92130 Issy-les-Moulineaux AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention

18


DANSE

BODY CONCRETE Barra / Tabaa / El Din Chorégraphie de Hervé Koubi «Tel un orientaliste du XIXème venu en Algérie pour donner vie à ses rêves d'Orient, je voudrais donner vie à mes rêves d'enfant né en France et qui n'a découvert que sur le tard ses véritables origines et celles de ses deux parents, algériens de souche. Mon étonnement a été des plus grands ce jour-là, non pas par le nombre (près de 250), mais plutôt par la qualité de ces danseurs tous issus d’une pratique de danse de rue (Hiphop et aussi Capoeira). Depuis, mon enthousiasme n’a cessé de croître tant leur plaisir à la danse reste poreux aux enjeux imposés par une création où je choisis de m’éloigner du spectaculaire pour le spectaculaire afin que les trajectoires et les musicalités de chaque danseur, de chaque corps soient au service du sens plutôt que de la performance. Ce projet se situe donc au carrefour de deux préoccupations : mon goût pour la construction et la composition dansée et une nécessité profonde de me rapprocher de mes origines en terre d’Algérie». Hervé Koubi Hervé Koubi, dans un souhait de se rapprocher de ses origines algériennes, a entrepris de poser les premières pierres d'un projet qui lui tient à cœur depuis de nombreuses années : une création avec des danseurs algériens.

DUREE 1h10 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 10 janvier 2012 à 20h45 OU Espace Carpeaux 15 boulevard Aristide Briand 92400 Courbevoie AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour un parcours de 10 heures d’intervention 5 séances sur nov 2011 (1)/ dec 2011 (3)/ janv 2012 (1) : (4 séances de 2h avant le spectacle + 1 séance de 2h après le spectacle). 1/ Séance 1 : théorique. Tour du monde de la danse, contexte historique. Les différentes danses dans le monde de la danse baroque au Hip hop : danse à la cour de Louis XIV, danses traditionnelles (France, Bali, danses de Papouasie…), le ballet classique, la danse contemporaine (Pina Bausch, William Forsythe, Maguy Marin, Alvin Nikolaïs…), danse Hip-Hop (free-style et pièces chorégraphiques). Support : DVD d’1 heure

19


2/ Séances 2, 3 et 4 : pratiques Démonstrations, ateliers, créations de courtes chorégraphies. Ces ateliers pratiques se proposent de monter de courtes chorégraphies avec les élèves en leur faisant découvrir les funky styles. Découvertes des premiers mouvements qui sont à l’origine du Hip Hop : le Poping, le Locking, le B. Boying, la Break dance. (Possibilité d’organiser une de ces séances dans le théâtre : à déterminer avec l’organisateur.) 3/ Séance 5 : pratique / théorique 1ère partire : les élèves auront réalisé un travail lors des 4 séances précédentes, qu’ils présenteront aux enseignants et éventuellement à certains élèves d’autres classes. Possibilité d’organiser une conférence dansée avec la participation croisée des élèves et danseurs. 2ème partie : debriefing, débat / questions sur le spectacle Barra / Tabba / El Din. Intervenants : Un ou deux en fonction des séances. Lieu des interventions : Dans l’établissement : salle de motricité, gymnase, salle de danse, ou classe avec espace aménagé. Besoin technique : un lecteur dvd ou vidéo projecteur

20


THEATRE

POIL DE CAROTTE De Jules Renard Mise en scène de Philippe Lagrue Poil de carotte vit entre un père indifférent et une mère qu’il craint d’autant plus qu’elle ne laisse passer aucune occasion de le brimer. Pour braver le monde des adultes, il utilise la ruse. Dans cette histoire d’enfant rejeté qui continue pourtant à rêver d’être un jour aimé, Philippe Lagrue et quatre comédiens de la troupe de la Comédie-Française font résonner la langue magnifique de Jules Renard.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 12, vendredi 13, mardi 17 janvier 2012 à 20h30 OU Théâtre de l’Ouest Parisien 1 place Bernard Palissy 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

21


THEATRE

LE BOURGEOIS GENTILHOMME De Molière Mise en scène de Laurent Serrano Monsieur Jourdain est un bourgeois qui a tout pour être heureux : une femme aimante, une fille bien élevée, une belle situation. Oui, mais voilà que la folie des grandeurs s’empare de lui. Il se met en tête de toucher les étoiles et de devenir gentilhomme. Aveuglé par ses chimères de noblesse, il est la proie de pique-assiettes et autres escrocs à particule, qui n’en veulent qu’à son argent. Face à son entêtement de grandeur, même ses proches le bernent, et l’intronisent « Mamamouchi » (seigneurie turque), ce qui transportera notre homme aux abords de la folie, cette fois mentale. Mais ce Monsieur Jourdain n’est pas juste une grenouille qui veut se transformer en bœuf. C’est un homme qui cherche, en vain, un sens à sa vie, qui est perdu. Un incurable naïf, ridicule, et à la fois touchant. Molière sait être profond tout en restant léger. « Ce que j’aime tout particulièrement dans ce « Bourgeois gentilhomme », c’est la façon dont Molière réussit à associer une démesure comique, un délire visuel, une frénésie de mots et de situations, sans jamais négliger le fond. Cette pièce est un régal pour un metteur en scène, car elle possède tous les ingrédients d’un grand divertissement. La musique, la danse et le théâtre dans un même spectacle, nous voilà transportés dans l’univers de la comédie musicale ! Un absolu délice jubilatoire… » Laurent Serrano

DUREE A préciser NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 17, jeudi 19, vendredi 20, mardi 24, jeudi 26, vendredi 27, mardi 31 janvier, jeudi 2, vendredi 3, mardi 7, jeudi 9 et vendredi 10 février 2012 à 20h30 OU Studio-Théâtre d’Asnières 3 rue Edmond Fantin 92600 Asnières-sur-Seine AUTOUR DU SPECTACLE 7 classes pour 2 heures d’intervention

22


THEATRE

UN MIRACLE ORDINAIRE de Evgueni Schwartz Mise en scène de Laure Favret Compagnie Dard’art Jamais montée en France, cette fable politique à peine déguisée a été écrite en 1954 par Evgueni Schwartz pour échapper à la censure. Une critique du pouvoir toujours aussi vivace ; un acte de résistance féroce, insolent et très jubilatoire. C’est l’histoire d’un magicien-démiurge qui décide de transformer un ours en homme. Miracle. Ce dernier ne pourra reprendre sa véritable forme que s’il est aimé par une princesse. Rien que de très ordinaire. Un roi tyrannique et sa cour débarquent alors chez le magicien. Miracle : il a une fille. Le jeune homme et la princesse s’aiment. Un miracle ordinaire. Mais que va-t-il advenir s’ils s’embrassent ? Tout le sel de cette histoire réside principalement dans sa force métaphorique, avec un texte insolent à multiples facettes, une joyeuse partition où le faux provoque des émotions vraies. La mise en scène de Laure Favret met en valeur la féérie et l’humour féroce de la pièce de Schwartz, jouant de ses contradictions pour mieux faire apparaître les réalités de chacun et de ce monde. Péripéties et rebondissements constants rythment ce spectacle très optimiste.

DUREE 1h20 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 17 janvier à 20h30, jeudi 19 à 19h30, vendredi 20 à 20h30, mardi 24 à 20h30, jeudi 26 à 19h30 et vendredi 27 janvier 2012 à 20h30 OU Théâtre Jean Arp 22 rue Paul Vaillant-Couturier 92140 Clamart AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures d’intervention

23


MUSIQUE

LA FACE CACHEE DE LA LUNE De Thierry Balasse D’après Pink Floyd Compagnie Inouïe Chercheur d’or sonore, Thierry Balasse rejoue en compagnie de la voix de Magma, Klaus Blasquiz, l’un des disques les plus renversants de l’histoire du rock psychédélique, The Dark Side of The Moon des Pink Floyd. Gros plan sur les instruments et les techniques artisanales utilisées à cette époque où les moyens informatiques d'aujourd'hui n'existaient pas. Un voyage dans le temps sous forme d’expérience sonique.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 27 et samedi 28 janvier 2012 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Ateliers de pratique musicale (découverte de l’univers sonore des Pink Floyd avec un intervenant de la compagnie. Possibilité d’assister aux répétitions les 27 et 28 octobre (et/ou du 16 au 19 janvier 2012).

24


DANSE

CUISSES DE GRENOUILLE Chorégraphie de Carlotta Sagna Une histoire simple d’une jeune fille qui voudrait devenir danseuse et qui pour y arriver passe par différentes épreuves, rencontre des personnages improbables : un maître japonais d’Aïkiki qui a peur que son arme se rebelle contre lui, une vieille danseuse russe qui perd son postiche pendant les pirouettes, un technicien qui rêve de faire du trapèze sur les perches des projecteurs, un gardien de théâtre qui a peur du noir… Ce voyage lui fait découvrir ce qu’est le théâtre, avec sa machinerie, ses superstitions et les différentes personnes qui le font vivre et, plus que tout, sa magie. Le théâtre engendre le rêve qui nourrit notre existence. Au théâtre, on peut ressentir de grandes émotions tout en sachant que nous assistons à une représentation. Et les enfants le savent très bien : « Je sais que c’est pour du faux, mais je pleure quand même »…

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Dimanche 29 janvier 2012 à 15h30 OU L’Avant-Seine/ Théâtre de Colombes 88 rue Saint-Denis 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour un parcours de 10 heures Ecriture chorégraphique et développement de l'histoire Pratique artistique de la danse :univers de Carlotta Sagna, conception dansée pour les jeunes spectateurs, recherche dansée personnalisée et collective

25


THEATRE

TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN De Shakespeare Mise en scène de Chantal Mélior Théâtre du Voyageur « La trame de nos vies est tissée d'un fil mêlé, bien et mal tout ensemble.» Parmi les « problem plays », Tout est bien qui finit bien, cette pièce équivoque dès le titre, au propos insaisisissable, est réputée inclassable. C'est par sa structure et dans l'alternance fréquente de scènes où ne sont présentes que les femmes et de scènes masculines qu'il faut chercher le sens et la portée de ce texte librement inspiré du Décameron de Boccace. A l'arrière-plan de cette comédie - qui mêle les plus grotesques bouffonneries à l'humour le plus fin - se recomposent des pratiques festives (les Jeux de Hocktide qui se déroulaient à la sortie du Carême, dans le sillage de la Fête de Pâques) mettant en scène la lutte des sexes. Les personnages de cette drôle de parade arborent tous les attributs de la virilité martiale ou de la féminité conquérante et les questions politiques sont soumises à cette rivalité première qui passe avant tout autre clivage. Mais, cette fois, face à la solidarité masculine, ce sont les personnages féminins, liés à la régénération, qui assurent la sauvegarde d'un monde mis en péril par l'orgueil des hommes. A ce premier déchiffrage, se superposent, comme dans toutes les comédies de Shakespeare, mais ici de manière tout à fait singulière, de multiples reflets : les frontières sont constamment franchies entre la réalité et l'illusion, entre le sommeil et le réveil, entre le dehors et le dedans, entre la vie et l'art : scènes à jouer, attributs à expérimenter, signes, figures à dessiner, paysages toscans à peindre, parcours à danser.

DUREE 2h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 1er, vendredi 3 à 20h30, dimanche 5 à 17h, jeudi 9, samedi 11, mercredi 15 février 2012 à 20h30 OU Théâtre du Voyageur Gare SNCF, 1 place de la Station 92600 Asnières-sur-Seine

26


AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Pratique théâtrale pour aborder un travail d’acteur (développement des états d'âme, postures, formes des personnages) en lien avec des notions de mise en scène (styles de jeu, rapport avec le public, liens entre les personnages, scénographie). Etude de la pièce et de sa place dans l'oeuvre de Shakespeare (thèmes développés d'une pièce à l'autre, familles de personnages, diversité des formes théâtrales). Evocation du travail de différents metteurs en scène (de théâtre ou de cinéma) autour du répertoire shakespearien, présentation de documents (vidéos, références à la peinture et à la musique). Interventions des comédiens et/ou des danseurs (interventions possibles en anglais), de Chantal Melior et de Pierre Chartier (écrivain, professeur à Paris-Diderot). Possibilités d'organiser des répétitions ou des rencontres au Théâtre du Voyageur.

27


THEATRE

LES DEUX GENTILSHOMMES DE VERONE De Shakespeare Mise en scène de Chantal Mélior Théâtre du Voyageur « O monde instable et glissant ! » Les deux Gentilshommes de Vérone est l'une des premières comédies de Shakespeare, probablement la toute première et est regardée comme une esquisse pour les oeuvres "majeures" qui suivront. C’est donc une pièce expérimentale consacrée à l'adolescence, à ses élans et à ses tourments. C'est la jeunesse, en quête d'identité, qui entre en scène avec ses métamorphoses, ses mues, ses faux-semblants, ses déceptions, ses idéalisations, ses continuelles transformations physiques et morales. Toute relation est un jeu de miroir, toute relation est absolument théâtrale. Les amitiés servent à bâtir une personnalité ; chacun se mire en l'autre ; on se forge ainsi un idéal en vogue auprès de soi-même, homologué par ses amis. A propos d'amitié, d'amour, de jeunesse, Shakespeare jette un éclairage qui n'est jamais réducteur. Valentin et Protée ne peuvent être amis qu'en partageant les mêmes désirs, et, s'ils le font, alors ils deviennent ennemis. Ici, l'acteur est roi. Le travail d'interprétation doit allier une énergie dyonisiaque à un sens aigu du détail. Et lorsque l'intrigue semble trop conventionnelle, elle dirige les acteurs vers plus d'initiative et de liberté, vers de nouvelles explorations. Pour ce «chantier » donc, il est intéressant de ne pas s'attacher à un modèle, de combiner des éléments a priori très disparates tout en donnant le sentiment d'une continuité : de l'opéra chinois à la musique baroque et de la musique baroque au néoréalisme.

DUREE 1h45 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 2, samedi 4, mercredi 8, vendredi 10 à 20h30, dimanche 12 à 17h et jeudi 16 février 2012 à 20h30 OU Théâtre du Voyageur Gare SNCF, 1 place de la Station 92600 Asnières-sur-Seine

28


AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Pratique théâtrale pour aborder un travail d’acteur (développement des états d'âme, postures, formes des personnages) en lien avec des notions de mise en scène (styles de jeu, rapport avec le public, liens entre les personnages, scénographie). Etude de la pièce et de sa place dans l'oeuvre de Shakespeare (thèmes développés d'une pièce à l'autre, familles de personnages, diversité des formes théâtrales). Evocation du travail de différents metteurs en scène (de théâtre ou de cinéma) autour du répertoire shakespearien, présentation de documents (vidéos, références à la peinture et à la musique). Interventions des comédiens et/ou des danseurs (interventions possibles en anglais), de Chantal Melior et de Pierre Chartier (écrivain, professeur à Paris-Diderot). Possibilités d'organiser des répétitions ou des rencontres au Théâtre du Voyageur.

29


DANSE

CITE DANSE CONNEXION #1 Chorégraphie de John Degois John Degois est un danseur connu et reconnu, notamment pour son rôle dans le fameux ballet de Sébastien Lefrançois Roméos et Juliettes. C'est également un jeune chorégraphe talentueux. Après son solo J'ai tout compris mais faut qu'on m'explique, John Degois propose un duo, pour deux danseurs confirmés : Feroz Salouhamide et Julian Hyun Rouyre. John Degois incarne la nouvelle génération de têtes chercheuses pour laquelle les danses urbaines se conjuguent en toute liberté, sans dogmes ni frontières.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Samedi 4 février à 18h30, dimanche 5 février à 15h et lundi 6 février 2012 à 21h OU Théâtre de Suresnes – Jean Vilar 16 place Stalingrad 92150 Suresnes AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures - 2h avant la représentation, par le chorégraphe John Degois Préparation à la représentation : présentation de la pièce chorégraphique, sensibilisation à la démarche de création. Historique du mouvement hip hop et notamment de la danse hip hop et présentation des différents courants. - 2h après la représentation, par le chorégraphe Echange et partage des impressions de chacun. Réponses aux éventuelles questions. Réflexion sur la danse comme langage pour tenir un discours. Mise en situation des élèves : comment exprimer telle ou telle idée avec son corps ? - 3 ateliers de 2h, par l'un des interprètes ou le chorégraphe Pratique de la danse hip hop : Travail d'échauffement / exercices de prise de conscience de son corps / gestion de l'espace Apprentissage de pas de base avec sensibilisation à la notion d'interprétation. Exercices d'improvisation Initiation à la création : exprimer une idée, un avis, une situation par son corps.

30


DANSE

EXISTE CITE DANSE CONNEXION #2 Chorégraphie de Simhamed Benhalima Simhamed Benhalima, virtuose du break, s'est notamment illustré dans des pièces chorégraphiques de la compagnie Montalvo-Hervieu, de Nasser Martin-Gousset, de Misook Seo,… Après avoir créé deux duos et un solo, Simhamed Benhalima propose un trio sur le thème de la rencontre et du partage.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 10 février à 19h, samedi 11 février à 18h30 et dimanche 12 février 2012 à 15h OU Théâtre de Suresnes – Jean Vilar 16 place Stalingrad 92150 Suresnes AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures -2h avant la représentation, par le chorégraphe Préparation à la représentation : présentation de la pièce chorégraphique, sensibilisation à la démarche de création. Historique du mouvement hip hop et notamment de la danse hip hop et présentation des différents courants. - 2h après la représentation, par le chorégraphe Echange et partage des impressions de chacun. Réponses aux éventuelles questions. Réflexion sur la danse comme langage pour tenir un discours. Mise en situation des élèves : comment exprimer telle ou telle idée avec son corps ? - 3 ateliers de 2h, par l'un des interprètes ou le chorégraphe Pratique de la danse hip hop : Travail d'échauffement / exercices de prise de conscience de son corps / gestion de l'espace Apprentissage de pas de base avec sensibilisation à la notion d'interprétation. Exercices d'improvisation Initiation à la création : exprimer une idée, un avis, une situation par son corps.

31


DANSE

STAND ALONE ZONE Chorégraphie de Marcia Barcellos Musique de Karl Biscuit Compagnie Système Castafiore Le projet est interprété par 3 danseurs présents à la fois sur le plateau et dans les images projetées. Les décors sont réalisés en images de synthèse rétro-projetées sur un cyclorama, des éléments scéniques et accessoires viennent compléter le dispositif. La chorégraphie met en scène une multiplicité de personnages à la frontière du réalisme et du fantastique. Une forme ludique de théâtre du geste qui conjugue la poésie, l'humour, l'invention formelle pour figurer un Humain métaphysique. L'écriture des personnages procède d'une recherche particulière autour du costume, des accessoires, masques et prothèses. « La patte Castafiore est unique, mélange de scénarios futuristes, de décors extravagants et de bande-sons sophistiquées. La nouvelle pièce de la compagnie, Stand Alone Zone, s’annonce une fois encore rigoureusement délirante. Dans un décor de jungle apocalyptique, des créatures mutantes vivent des aventures pour le moins inédites. Une saga initiatique impulsée par l’imagination sans frein de la chorégraphe Marcia Barcellos et du metteur en scène-musicien Karl Biscuit.» Rosita Boisseau Télérama -16 mars 2011

DUREE 1h10 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 14 février 2012 à 20h45 OU Espace Carpeaux 15 boulevard Aristide Briand 92400 Courbevoie AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

32


THEATRE

GEORGES DANDIN, UN REVE DE COUR De Molière Mise en scène de Jean-Marc Haloche Compagnie Ici Londres Au XVIIè siècle, George Dandin, un riche paysan, n'a qu'un rêve : sortir de sa condition en épousant une jeune femme noble. Les Sotenville, grande famille ruinée, trouve là l'occasion de retrouver leur richesse et forcent Angélique, leur fille, à devenir la femme de George Dandin, devenant alors « Monsieur de la Dandinière »… Cette pièce, drôle et sombre à la fois, magnifique farce cynique, se joue des fantasmes de cour, qu’ils soient ceux de l’aristocratie sans le sou de la campagne ou ceux d’une paysannerie riche et rustre, et s’amuse des dictons populaires.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 8, vendredi 9, mardi 13, jeudi 15, vendredi 16, mardi 20 mars 2012 à 20h30 OU Petit Théâtre Odyssée L’Escale 25 rue de la Gare 92300 Levallois AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Les ateliers de 10 heures seront dirigés, en priorité par Jean-Marc Haloche, metteur en scène et formateur de théâtre de la Cie Ici Londres, mais pourront être menés par l’un des comédiens, homme ou femme de la troupe, sans changement d’animateur pour une session. Ils se composeront si possible, de 5 ateliers de 2 heures répartis comme suit : Un atelier de présentation du projet global et de ses thèmes dominants ; séance identique aux interventions de 2 heures pour les classes non incluses dans ce parcours, suivis de 4 ateliers menés à partir des thèmes traités en filigrane ou clairement mis en évidence dans notre mise en scène. Les objectifs de ces interventions humains et artistiques : faire découvrir la complexité de l’âme humaine, de l’être humain, de ses relations avec l’autre, jamais ni tout à fait bon, ni tout à fait mauvais, et affiner les approches de cette complexité par des biais

33


divers constitue un des deux axes forts de l’investissement de la compagnie dans ce projet. Le second, par la mise en situation théâtrale des élèves sous forme d’un travail d’improvisation révèle l’axe artistique. Diction, jeu, interrogation sur la sincérité qui amène le spectateur vers une attitude d’écoute empathique et compassionnelle, ou travail sur le détachement nécessaire de l’acteur vis-à-vis de son personnage pour apporter la pointe énorme d’humour nécessaire au traitement de la farce, notion de jeu gratuit et de plaisir, travail sur le style monologues et dialogues alternés de la pièce, constituent la matière première de la synthèse. Chaque séance est construite à partir d’une séance type qui permet de doser la part de chaque voie de travail élaborée. Séance type - Travail de relaxation/ concentration - petits exercices - Dynamisation du groupe - prise en considération de l’espace - exercices sur l’écoute - Exercices vocaux : respiration - jeux de diction – improvisations verbales - Improvisations diverses autour du « thème » de la séance On pourra envisager selon le temps restant imparti de travailler sur un monologue de Dandin ou un extrait. Les ateliers suivent ensuite un axe propre à partir de ce tronc commun, l’animateur restant libre de proposer de nouveaux exercices à partir de la réception et de l’engagement des élèves. Atelier 1 Présentation du spectacle, de ses partis pris, jalonné d’improvisations courtes et dynamiques donnant aux élèves l’opportunité de comprendre la contemporanéité du texte. Atelier 2 La jalousie Déclinaison d’improvisations à partir de la séance type autour du thème de la jalousie - Improvisations à partir de drame de l’actualité ou autre Violence d’un frère contre une rivale avérée de sa sœur. Crise de jalousie lors d’une réunion (bal, fête, boîte de nuit) Atelier 3 Les dictons populaires Des dictons populaires tels que : « Ne pas péter plus haut que son cul » (avéré de 1640) « Avoir un nom à coucher dehors » (De la Dandinière) « Aller à vau-l’eau » « Se croire sorti de la cuisse de Jupiter » (Les Sotenville et leur langue châtiée et pleine de convenances) « Être Gros-Jean comme devant » semblent apparaître en sous-main tout le long du texte de Molière. Nous étudierons le sens concret de certaines de ces phrases ou des dictons cités ci-dessus en les mettant en situations dans des contextes actuels. Atelier 4 Conflit du rural et du citadin, du paysan et de l’homme de cour Le mépris de l’homme de la ville vis-à-vis de l’homme rural est bien connu. Pas forcément pointé par l’adolescent. Mais l’adolescent pointe d’autres mépris. D’une cité à l’autre, d’un quartier à l’autre, d’une zone résidentielle à une barre d’HLM, les mépris,

34


rejets et refus se dévoilent sans tendresse et parfois même dans la violence. L’objectif ici est de nommer ces « indélicatesses » humaines par le jeu théâtral, avec l’espoir d’en faire tomber quelques unes. Atelier 5 Les fantasmes de la cour, du génie, du luxe, de l’or sous toutes ses formes L’or, la couronne du Roi-Soleil, la couronne de laurier de l’intellectuel, leur possession, symbolisée par un rêve de Versailles dans la mise en scène, contribuent là encore et toujours à l’apparition du mépris, affiché ou condescendant, de l’élu face à l’exclu. - Improvisations sur la notion de réussite scolaire, professionnelle plus tard, improvisation sur la notion d’échec et sur les notions d’évaluation de celles-ci en terme de liberté humaine, de dignité.

35


DANSE

RAYAHZONE Chorégraphie de Ali et Hédi Thabet Direction musicale de Sofyann Ben Youssef À l’origine de ce projet, il y a le souffle de la musique soufie. De cette ivresse spirituelle et sonore qui traverse le monde musulman, les deux frères, Ali et Hédi, nés en Belgique d’un père tunisien et d’une mère belge, ont gardé des sons, des rythmes, des « senteurs musicales », aussi efficaces qu’une madeleine proustienne. Leur vie d’artistes, toutefois, s’est construite en dehors, ou à côté, de ce territoire de la mémoire. Formés tous deux à l’école du cirque – à Bruxelles pour Hédi, au Cnac de Châlons-en-Champagne pour Ali –, ils ont l’un et l’autre trouvé, sur la mixité hybride de la scène contemporaine, entre danse, jeu et cirque, leur épanouissement artistique. En conviant à leur côté un troisième danseur, Nicolas Vladyslav et quatre musiciens placés sous la direction du musicologue Sofyann Ben Youssef, c’est à un voyage (Rayah) qu’Ali et Hédi nous invitent : un voyage dans l’univers large des désirs et du sacré, mais aussi dans la zone plus rugueuse et cloisonnée de nos luttes intérieures. Dans cette dynamique triangulaire, portée par le souffle incantatoire, chaque personnage sera une entité : la Mort par Hédi, la Folie par Ali et la Raison par Nicolas. Mûri de longue date, sans cesse enrichi de rencontres en Tunisie, Rayahzone apparaît comme un écho au souffle de liberté récemment né en Tunisie que certains s’accordent à appeler la révolution de la Dignité.

DUREE A préciser NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 9, samedi 10 mars à 21h, dimanche 11 mars 2012 à 17h OU Théâtre de Suresnes – Jean Vilar 16 place Stalingrad 92150 Suresnes AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

36


DANSE

AKASHA Chorégraphie de François Lamargot Compagnie XXè Tribu Cette création de François Lamargot entraîne cinq interprètes dans une danse des éléments de la nature. La chorégraphie mêle habilement l'énergie originelle de la danse hip-hop à une quête quasi-mystique. Le savoir-faire des danseurs est valorisé par une écriture qui privilégie l'interaction entre eux. La XXe Tribu est née dans le 20ème arrondissement de Paris en 2006, et s'avère forte de danseurs au background solide. François Lamargot a travaillé avec des chorégraphes comme Blanca Li, Salia et Seydou ou encore Antony Egea.

DUREE 0h45 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 13 mars 2012 à 20h45 OU Centre d’Art et de Culture 15 boulevard des Nations Unies 92190 Meudon AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

37


DANSE

LES S’TAZUNIS Chorégraphie de Abdennour Belalit Compagnie Alexandra N’Possee Au-delà de tout clivage idéologique ou politique, il est difficile de nier la force contagieuse des Etats-Unis sur l’Europe et notamment sur ses jeunes. L’Amérique, dans sa disproportion, fabrique du rêve autant que des désillusions, fascine autant qu’elle agace. Les S’Tazunis interrogent le modèle américain avec autant de critique que d’admiration. Les six interprètes, quatre garçons et deux filles, alternent chorégraphies collectives, duos et solos avec une prestance renversante. L’un des points d’orgue du spectacle est la pétillante version « battle » de I like to be in America tiré de West Side Story, mais il propose également d’autres moments plus graves ou poétiques.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Samedi 17 mars 2012 à 20h30 OU Théâtre des Sources 8 avenue Jeanne et Maurice Dolivet 92260 Fontenay-aux-Roses AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

38


THEATRE MUSICAL

LE MARIAGE DE FIGARO AVEC UNE ADAPTATION MUSICALE DES NOCES DE FIGARO DE MOZART de Beaumarchais Mise en scène de Jean-Hervé Appéré Compagnies Comédiens et compagnie Trois ans après Le Barbier de Séville, nous retrouvons Rosine, devenue Comtesse, son époux, le Comte Almaviva, ainsi que Figaro qui se prépare à épouser le soir même Suzanne, la camériste de la comtesse, convoitée elle même par le Comte. Le projet de mariage se heurte à une délirante course d’obstacles mais pour finir la noblesse est abusée, son autorité moquée et la fête, ou la « révolution », peut commencer. La pièce originale de Beaumarchais et la musique de Mozart se mêlent pour offrir un spectacle complet, à la fois esthétique, spectaculaire, émouvant et drôle. Un théâtre de saltimbanques qui, à travers des tissus légers et des couleurs vives, veut restituer l’ambiance festive de l'Andalousie d’alors, une fête des sens dans l’esprit des premières peintures de Goya. 13 artistes, dont 4 musiciens-acteurs et 9 comédiens-chanteurs-musiciens, interprètent cette commedia dell'arte in musica.

DUREE 1h45 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Lundi 26, jeudi 29, vendredi 30 mars 2012 à 20h30 OU Espace 89 157 boulevard Gallieni 92390 Villeneuve-la-Garenne AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

39


CINEMA /MUSIQUE

DAY FOR NIGHT De Marcelline Delbecq Manasonics Peut-on faire du cinéma sans image ? C'est le défi que s'est lancé le collectif Manasonics. A l'aide de bruitages, d'ambiances, de dialogues rejoués sur place, c'est un véritable décor qui se construit devant nos yeux. Un film dont l'esprit du spectateur, stimulé par tous ces indices sonores, est le seul projecteur. Benoît Delbecq réunit autour de lui artistes visuels, sonorisateurs et autres musiciens pour une soirée entre cinéma, installation et création sonore. Une exploration des rapports secrets entre nos yeux et nos oreilles. Sensations garanties !

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 28 mars 2012 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Ateliers de pratique et conférence musicale avec les artistes du collectif.

40


MUSIQUE

HOMMAGE A LOUIS ARMSTRONG de Louis Armstrong, Duke Ellington, Charles Mingus, David et Thomas Enhco Pour cet hommage à Louis Armstrong, David et Thomas Enhco invitent une jeune chanteuse au talent exceptionnel : Cyrille Aimée (lauréate des plus grands concours internationaux - Thelonious Monk, Montreux, etc.). Ils reprennent certains des plus grands succès du légendaire trompettiste, en s'entourant de quelques-uns des meilleurs jeunes musiciens français - Bastien Ballaz (trombone), Florent Nisse (contrebasse) et Nicolas Charlier (batterie), avec qui ils ont accumulé d'importants prix et distinctions (lauréat du Concours International de Piano Jazz Martial Solal 2010, Django d'Or Nouveau Talent 2010, nombreux prix au Concours National de Jazz de la Défense…).. Ils ont déjà trois albums à leur actif et plusieurs autres aux côtés d'artistes de renommée internationale. Depuis, ils continuent chacun leur chemin et se retrouvent régulièrement en duo pour des moments uniques où la complicité entre deux frères fait des merveilles !

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 29 mars 2012 à 20h45 OU Palais de la Culture 19-21 rue Chantecoq 92800 Puteaux AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

41


THEATRE

LA FONTAINE, FABULEUX FABULISTE De Jean de la Fontaine Mise en scène de Gérard Savoisien Un montage d'après des fables choisies de La Fontaine. Connues ou moins connues, elles ont toutes un charme, une diversité et un humour inégalés. On a beaucoup parlé des morales de ses fables, mais La Fontaine est surtout un conteur, un amuseur et un philosophe ironique. Tout le monde connaît par coeur Le corbeau et le renard , or il y a tant d'autres fables à découvrir, toutes plus délicieuses les unes que les autres. Ne boudons pas notre plaisir à voir des animaux vivre comme des hommes, car le bonhomme La Fontaine a plus d'un tour dans son sac et ne cessera jamais de nous enchanter.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 29, vendredi 30 et samedi 31 mars 2012 à 20h30 OU Théâtre du Coteau 10 rue Louis Pergaud 92360 Le Plessis-Robinson AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

42


CIRQUE

NICHONS LÀ De Rémi Luchez et Olivier Debelhoir Association Des Clous En équilibre sur le fil, la création explosive de deux jeunes talents du cirque d’aujourd’hui. Rémi Luchez est un des artistes les plus prometteurs du cirque contemporain : pour présenter Miettes, son solo de fil souple, ce clown funambule a sillonné la France à vélo pendant cinq mois ; ce spectacle ludique et sans façons lui a valu de remporter le prix Jeunes Talents Cirque Europe en 2008. Olivier Debelhoir, quant à lui, s’est fait connaître avec la Compagnie Chéri d’amour, dans une prestation à quatre acrobates sur un vélo ; les portés, le funambulisme, l’équilibre sur objet et la danse classique sont également des disciplines qu’il affectionne. C’est ensemble que ces deux artistes un peu perchés ont choisi de passer le cap d’une première création sous chapiteau : une association alléchante, qui laisse présager un spectacle drôle et décalé. « Une chaise pour s'asseoir, une jarre pour la tête, une échelle pour rien, une chanson comme une poutre» : autant d’indices pour une création pleine de jeunesse et d’audace !

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 30 mars, vendredi 6 avril et vendredi 13 avril 2012 à 20h OU Théâtre Firmin Gémier / La Piscine Espace Cirque Rue Georges Suant 92160 Antony

AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

43


THEATRE MUSICAL

LA PETITE CHRONIQUE D’ANNA MAGDALENA BACH D’après Ester Meynell Mise en scène de Hélène Darche L’adaptation du texte d’Ester Meynell est une subtile reconstitution romancée de l’univers familial et musical de Jean-Sébastien Bach. Cinq comédiennes dont une pianiste et une violoncelliste chantent, jouent et dansent avec fraicheur, humour et gravité et nous emmènent dans la vie intime d’un musicien de génie.

DUREE à préciser NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6 avril 2012 à 20h30 OU Théâtre de l’Ouest Parisien 1 place Bernard Palissy 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures

44


MUSIQUE

¡TM + Y TAMBUCO ! De Alvarez, Markeas Orchestre TM+ dirigé par Laurent Cuniot Qu’y a-t-il de commun entre les musiques contemporaines et traditionnelles ? Réponse durant ce concert tissé par les membres de TM+ et les quatre percussionnistes de l’ensemble mexicain Tambuco. Avec au cœur de la rencontre, un désir de métissage inventif, exigeant, inédit. Et sans doute aussi une certaine idée de la fête. Deux créations mondiales sont au programme. Le mexicain Javier Alvarez est un féru de nouvelles technologies dont l’univers regorge d’inventions, d’atmosphères étranges et d’influences latines et caraïbes. Alexandros Markeas lui ressemble : passionné de multimédia et d’improvisation, il sait également user des matériaux sonores de sa Grèce natale. Le programme, tramé en fils de couleurs contrastées à travers les frontières, est un jeu d’alternance entre Tambuco et TM+ : aux percussions mexicaines frénétiques et miroitantes répondent les réverbérations orientales de la pièce du compositeur belge Jean-Luc Fafchamps.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND jeudi 5 avril 2012 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Ateliers avec un des percussionnistes de TM+. Découverte de l'éventail des modes de jeu développés dans les musiques traditionnelles et contemporaines. Présentation par le compositeur Alexandros Markeas de son travail de création.

45


MUSIQUE

REQUIEM de Ludwig van Beethoven et WA Mozart Orchestre National d’Ile-de-France et Chœur régional Vittoria d’Ile-de-France sous la direction de Kazuki Yamada Deux génies se croisent… Le Mozart terriblement affaibli et angoissé de 1791, qui lance, à 35 ans, ses dernières forces dans son ultime et fascinant Requiem, et le jeune Beethoven, ici surpris en 1800, au moment où il donne vie à sa première symphonie, préambule magnifique au plus beau monument symphonique de l’ère romantique. Vingt-sept ans plus tard, le Requiem du premier sera joué aux funérailles du second... On a tout dit évidemment du fascinant chef-d’œuvre mozartien, partition laissée inachevée, complétée dans le secret par Sussmayr (le dernier élève du maître), encore chargée de mystères… Mais l’essentiel résiste toujours au commentaire et l’on succombera, ébloui par la force, la beauté et la profondeur inouïes de cette musique qui porte en elle le cri et les larmes d’un homme libre parvenu au bout de lui-même, de ses espérances, de ses forces, de son désir de vivre, d’aimer et de créer. Cri ultime d’un frère humain qui livre à chacun de nous la vérité glaçante de la vie qui s’efface devant la mort, qui tous, nous dépasse.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Vendredi 6 avril 2012 à 21h OU Théâtre de Suresnes – Jean Vilar 16 place Stalingrad 92150 Suresnes AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

46


DANSE

PORTRAITS DE FEMMES Chorégraphie de Caroline Marcadé Caroline Marcadé, chorégraphe, a imaginé une rencontre entre un portrait de femme, une comédienne et la danse. Chacune des actrices, Dominique Valadié ou Juliette Roudet lors d’un monologue dansé, plonge dans l’univers d’un peintre et interprète une histoire qui lui ressemble. Alors, la langue prend corps et le corps prend la parole en dialogue avec le peintre. Le sentiment passe à travers le geste. Un monologue dansé où l'intime atteint à l'universalité.

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mercredi 2, jeudi 3, vendredi 4 mai 2012 à 20h30 OU Théâtre de l’Ouest Parisien 1 place Bernard Palissy 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

47


DANSE

L’OGRESSE DES ARCHIVES ET SON CHIEN Chorégraphie de Christian et François Ben Aïm Compagnie CFB451 Pièce surréaliste et loufoque pour 10 danseurs, circassiens et musiciens. Fable contemporaine, le spectacle s’inspire de l’univers fantastique des contes. Il offre un regard aiguisé sur le monde d’aujourd’hui en tissant des liens inattendus entre rêve et réalité, cruauté et absurdité. « Créer un imaginaire loufoque et décalé, une danse de l’étrange et de l’absurde, une danse qui fait rire et dérange, un brin de folie pour désamorcer nos peurs » Christian et François Ben Aïm DUREE A préciser NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 15 mai à 20h30 et mercredi 16 mai 2012 à 15h30 OU L’Avant-Seine/ Théâtre de Colombes 88 rue Saint-Denis 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour un parcours de 10 heures Ateliers de pratique artistique En partant des contes de fées (dont Le Petit Chaperon Rouge), atelier d’écriture chorégraphique : comment le conte transforme notre quotidien, la poésie du réel, les traces laissées par les contes (et leur transmission) pour chacun d’entre nous. Atelier de pratique dansée : Corps et musique Corps et vidéo Corps et approche circassienne…

48


THEATRE

PACAMAMBO De Wajdi Mouawad Mise en scène de Valérie Castel Jordy Compagnie L’Explique Songe Julie, douze ans, fait le deuil de sa grand-mère bien aimée qui lui a donné rendez-vous au pays de Pacamambo, terre de justice et de tolérance. Mais il faudrait qu’en attendant, la vie, la vraie, soit longue et bonne. Un thérapeute, doucement, mais fermement, va tenter de comprendre pourquoi elle s’est cachée pendant trois semaines, loin des siens et des regards, en compagnie de son chien et du corps de sa grand-mère. Wajdi Mouawad, auteur canadien d’origine libanaise, évoque la séparation suprême sans détours ni fioritures mais avec pudeur, humour et poésie. La mise en scène voyage entre le présent de l’échange avec le psychiatre et le passé : la jeune adolescente se souvient de sa grand-mère Marie-Marie, de ce qu’elles ont partagé, de ce qu’elle lui a transmis. Sur des airs de jazz, de slam et de mambo, ce spectacle sensible, loin de toute désolation, fait triompher cet émouvant potentiel d’énergie de vie qui ne demande qu’à s’épanouir chez les jeunes adolescents. Il révèle aussi comment, à proximité de la mort, la vie peut-être claire, cocasse et pleine de tendresse...

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Mardi 15, mercredi 16 et jeudi 17 mai ascension 2012 à 20h30 OU Studio-Théâtre d’Asnières 3 rue Edmond Fantin 92600 Asnières-sur-Seine AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures 1ère séance (2h) : rencontre autour du texte Dans un premier temps rencontre avec les élèves autour du texte de Wajdi Mouawad. Puis lecture du texte, à plusieurs voix. Enfin, échange autour du texte, des thèmes abordés, de ce qui résonne pour eux dans l'écriture de Wajdi Mouawad.

49


2è séance (2h) : Genèse d'un projet théâtral Evocation de la genèse du projet : comment se crée un spectacle théâtral, quelle a été l'histoire du projet Pacamambo. Travail sous forme de petits groupes à l'imagination de ce que pourrait être la mise en scène de ce texte (répartition des groupes : scénographie, costumes, musique…). Ce travail sera suivi d'une présentation à la classe en fin de séance. 3è séance (2h) : Mise en jeu Début du travail théâtral "au plateau" : échauffement, exercices théâtraux, recherches dans l'espace et en musique autour des différents personnages de la pièce (quel corps? quel rythme?...). Travail sur de très courts extraits de la pièce (choisis et appris préalablement). 4è séance (2h) : Suite du jeu Poursuite du travail précédemment entamé : recherche au plateau, improvisations, texte. REPRESENTATION (à prévoir après la 2è séance et avant la 5è) 5è séance (2h) : Bilan et présentation Débat autour de la représentation de Pacamambo Puis clôture du parcours par une courte présentation devant la classe des extraits travaillés.

50


SPECTACLES VISIBLES A PARTIR DE LA 5e

51


CONTE MUSICAL

LE SOUFFLE DES MARQUISES De Muriel Bloch Mise en scène de Olivier Balazuc Ce spectacle est la transposition musicale du roman spécialement écrit pour les adolescents, Le Souffle des Marquises de Muriel Bloch et Marie-Pierre Farkas( Naïve 2008 ) Sur scène, c'est l'auteur elle-même qui nous conte l'histoire d'Eléonore, née en 1852, qui n'a qu'une idée en tête, devenir musicienne. De fil en aiguille, elle passera de son Nord natal à Montmartre, puis de l'atelier des frères Sax au Nouveau monde, guidée par l'amour d'un trompettiste noir de la Nouvelle-Orléans. Entre aventure, saga historique et destin de femme, ce récit nous plonge au cœur de l'histoire de la musique et des révoltes sociales du XIXe siècle ainsi que de la découverte du Jazz.

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 5e QUAND Mardi 22 novembre 2011 à 20h30 OU Carré Belle Feuille 22 rue de la Belle Feuille 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Muriel Bloch, à la fois conteuse et auteur du roman propose de faire réaliser à partir de son récit (livre et spectacle) un reportage qui croise l'étude de l'histoire de France de la fin du XIXè siècle (l'industrialisation, les petits métiers de Paris) et l'histoire de la musique (celle des salons de la fin du XIXè, les fanfares, les débuts du jazz, la naissance du saxophone) à travers visites, écoutes d'extraits musicaux. Une intervention d'une des saxophonistes du spectacle sur un atelier est prévue. Peut intéresser de manière transversale les professeurs d'histoire, de français et de musique.

52


THEATRE

LA DISPUTE ET LA COMMERE de Marivaux Mise en scène de Karin Catala Compagnie EDLC La Dispute Qui, de l’homme ou de la femme, a le premier donné l’exemple de l’inconstance et de l’infidélité ? Pour le savoir, il faudrait assister au début du monde, observer des âmes toutes neuves… Prenons quatre nouveaux-nés, deux garçons, deux filles ; élevons les loin de tout et tous. Chacun ignore que l’autre existe et se croit seul. Dix-neuf ans après, mettons les quatre jeunes gens dans une même pièce, notre laboratoire, et, s’il vous plait, regardons… En un acte et prose, boudée dès sa première représentation, la Dispute est une œuvre révélatrice : une méditation où le théâtre marivaudien s’interroge sur les règles de son propre jeu. La Commère La présence du beau jeune homme en voie de « parvenir » met en appétit toutes les femmes de la maison. Mademoiselle Habert se cache de sa famille pour l’épouser, Agathe se méprend, Madame Alain se révèlent une indiscrète truculente… Cette pièce en un acte et prose, perdue, rédigée en 1774 a été retrouvée dans les archives de la Comédie-Française en 1965 et créée en 1967. C’est une pièce rare et unique qui affirme la volonté du dramaturge de renouveler son genre. Il ne se contente pas d’y dépeindre un caractère, il s’y révèle une petite société prétendument réglée où le sexe et l’argent mènent le jeu, le Paris contemporain de Marivaux. Ces deux pièces sont des exceptions dans l’œuvre de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux et résonnent étrangement dans notre vie actuelle.

DUREE 1h40 NIVEAU A partir de la 5e QUAND Mercredi 11, jeudi 12, mercredi 18 et jeudi 19 janvier 2012 à 21h OU Sèvres Espace Loisirs 47 Grand Rue 92310 Sèvres AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures 53


PREAMBULE La spécificité de la Compagnie est la jeunesse des comédiens qui la compose. Agés entre 18 et 25 ans, ces artistes complets ont tous démarré leur carrière enfant sur les planches. Ils ont encore en mémoire leurs années collèges et sont heureux de pouvoir échanger sur leur apprentissage artistique tout au long de leur scolarité. La Compagnie propose un module d’intervention de 10 heures auprès d’une ou deux classes de 15 à 40 élèves, assuré par le metteur en scène et deux comédiens. En fonction du Collège, de sa localisation, le module peut être réalisé : au sein de l’établissement dans une salle de classe dont les tables et chaises peuvent-être déplacées dans un espace dédié (salle polyvalente, salle de spectacle, etc.) mais aussi dans les locaux de la Compagnie au 82 rue du Point du Jour à Boulogne Billancourt Au Théâtre de Résidence de la Compagnie, le SEL, 47 grande rue à Sèvres Ces deux espaces étant dédiés et équipés pour le théâtre et sa pratique PROPOSITION A : La Compagnie étant en création sur les deux pièces précitées, un des axes proposé est d’engager les élèves dans un processus de création adapté au groupe classe autour des deux pièces selon le planning suivant : Première et deuxième heure : Lecture partielle des deux pièces Approche des règles de ponctuation, des contraintes des Didascalies, des figures de style Présentation des rouages d’une troupe Présentation de la hiérarchie, des différents corps de métier, de leur responsabilité, du quotidien d’une troupe en création... Jeux de rôle autour des différents personnages de la troupe Improvisations autour de différentes personnes: techniciens et artistes, leurs rapports, les obligations… Troisième heure Constitution pour chaque pièce d’une équipe « troupe » constituée : - d’un metteur en scène et de son assistant : - un décorateur et un costumier - un chargé de communication et son assistant - de deux régisseurs : un régisseur plateau, un régisseur lumière Ce travail se fera sur proposition des élèves postulants Quatrième heure Casting des comédiens et des doublures Ce casting se fera par et avec les élèves sur des extraits des pièces, ou des improvisations sur les personnages Cinquième à septième heure Début des répétitions sur des extraits choisis avec approche des bases théâtrales Comment se tenir en scène, les termes techniques du plateau, la répétition, les chauffes… En parallèle, création d’un « dossier de presse » et d’un visuel Recherche décors et costumes avec réalisation de dessins La Compagnie mettra à disposition une partie de ses costumes Huitième à dixième heure Répétitions générales et présentation du travail Le travail pourrait être présenté soit : - à l’issue de la représentation au SEL, sur la scène. Cette possibilité permettrait aux élèves de se confronter à la scène et de jouer devant le groupe classe et quelques spectateurs qui seraient intéressés. - dans le Collège selon les désirs de l’enseignant avec une partie exposition de photos de répétitions, des croquis.. Note : La Compagnie souhaite que le groupe d’élève puisse visiter le théâtre avant ou après la représentation afin de mieux appréhender les conditions et la particularité du travail d’un comédien. PROPOSITION B Le Metteur en scène de la pièce enseigne la pratique du théâtre depuis plus de 19 ans notamment au Conservatoire de Sèvres, et à l’Ecole des Enfants de la Compagnie à Boulogne. Il se propose de mener un module « travail de scène » Le module est orienté sur la pratique théâtrale pure, de la découverte d’un auteur, de son époque, de son histoire au jeu selon le planning suivant : Première et deuxième heure : Présentation de la troupe Présentation de Marivaux et des pièces en création Didactique mais ludique cette partie permet à l’élève de situer le travail, d’approcher le contexte dans lequel Marivaux a fait ce travail, son rapport avec les Comédiens Italiens.

54


C’est aussi une approche des règles théâtrales, ponctuation, didascalies, figures de style Lectures choisies des extraits qui seront travaillés Improvisations autours des différents personnages concernés par les extraits lus. Aidés de quelques accessoires (masques, costumes,…) Distribution de scènes de travail aux élèves. Une scène pourra être proposée à plusieurs groupes afin de développer différentes pistes. Troisième heure à huitième heure Travail de scène. Mise en place d’une chauffe voix et corps D’un travail de mise en condition Réflexion sur le personnage, ses objectifs, ses contraintes. Définition de ses caractéristiques, de son aspect. Chaque scène sera travaillée selon un parti pris de scénographie puis à son opposée afin de montrer la diversité des possibilités. Ce travail nécessite une vraie force de proposition des apprentis comédiens. Le groupe doit pouvoir être divisé afin que chaque scène soit travaillée en autogestion avant de passer devant le groupe. Les comédiens de la troupe accompagnent le travail d’autogestion. Séance clôturée par un exercice de relaxation ou de fin de travail Neuvième à dixième heure Répétitions générales et présentation du travail Le travail pourrait être présenté à l’issue de la représentation au SEL, sur la scène. Cette possibilité permettrait aux élèves de se confronter à la scène et de jouer devant le groupe classe et quelques spectateurs qui seraient intéressés. Mais le travail peut être aussi présenté dans le Collège selon les désirs de l’enseignant. CONCLUSION Les deux propositions permettent un accès différent à la scène. L’expression scénique est parfois difficile voir impossible pour certains jeunes qui ne peuvent gérer le regard et le jugement. La Proposition A permet d’investir chaque élève selon son envie et sa timidité dans un projet de groupe. La Proposition B induit une participation scénique de chacun qui pourrait cependant être modulée afin de ne pas pousser le jeune dans une voie peut-être trop angoissante. Le premier intérêt de ces modules est d’ouvrir au monde ces jeunes gens en construction avec un objectif principal et essentiel : le plaisir. Jouer doit être un plaisir, un accomplissement même si cela génère stress, crainte et devoirs. Fort de notre expérience de pédagogues, nous sommes convaincus des vertus du théâtre dans la réalisation de l’homme et particulièrement de l’adolescent. Le théâtre est l’art qui sublime la particularité. L’échec scolaire, la timidité, un bégaiement, un handicap quel qu’il soit ne sont que des éléments de particularité sublimés et reconnus par l’expression théâtrale qui, quasi systématiquement, permet au jeune de se repositionner correctement dans le groupe et dans la société en lui redonnant confiance car le reconnaissant riche de cette particularité. Contrairement au mythe de la star, être comédien demande un travail acharné, un respect des règles et des autres, une écoute et une conscience de soi. C’est une véritable école de vie.

55


THEATRE

L’AVARE De Molière Mise en scène de Gérard Savoisien "Quoi de neuf ? Molière" disait Sacha Guitry. A chaque relecture, c'est sans cesse un étonnement de s'apercevoir comme notre grand dramaturge est toujours d'actualité. La mise en scène, en costumes de notre époque, où Harpagon surveille ses actions et ne se sépare jamais de sa calculette, accentue cette modernité. Le conflit entre les jeunes et le vieil avare prend tout son relief. On rit. D'un rire grinçant et libérateur quand le ladre se fait voler. Molière a toujours pris le parti de la jeunesse. C'est pourquoi il est indémodable.

DUREE 1h40 NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 janvier 2012 à 20h30 OU Théâtre du Coteau 10 rue Louis Pergaud 92360 Le Plessis-Robinson AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

56


MUSIQUE

INSTANTS POLYCHROMES Listzt, Debussy, Ravel, Murail, Grisey, Bord, Dalbavie Orchestre TM+ dirigé par Laurent Cuniot L’après-midi des Fauves… ou comment la musique s’est réinventée autour du timbre et du son, à la manière des impressionistes, qui se construisait autrement avec la couleur. On goûtera donc, dans ce festin sonore où le temps n’est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre, un subtil mélange d’inconnu et de familier : un prélude de Debussy en clin d’œil à Murail, tout en suspension et en magie sonore ; quelques fragments d’un Liszt intérieur où souffle déjà le vent du siècle suivant ; les métamorphoses et les textures de Dalbavie ; l’ovni sonore de Ravel et la création volubile et trépidante de Lionel Bord.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 5e QUAND Samedi 21 janvier 2012 à 18h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention

57


DANSE

LA BELLE DAME De Béatrice Massin Compagnie Fêtes Galantes Avec gaîté et légèreté, six danseurs s’engagent dans les circonvolutions de l’époque baroque : sautillants, virevoltants, tourbillonnants, ils évoluent avec aisance sur les compositions de Lully et de Rameau, interprétées sur scène par six musiciens, au violon, au clavecin ou encore à la viole de gambe. Vêtus de somptueux costumes en soie émeraude ou en velours indigo, ils nous transportent à la fin du XVIIè siècle, au temps de Louis XIV et du triomphe de la danse à la cour de France… La Belle Dame est un hommage à Francine Lancelot, danseuse, chorégraphe, pédagogue et chercheuse à laquelle on doit la redécouverte de la danse baroque en France dans les années 1980. Réunissant des pièces créées par la chorégraphe et d’autres du répertoire, ce spectacle donne avant tout à voir la danse et la musique baroque d’aujourd’hui, interprétées avec un plaisir communicatif par des artistes confirmés.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 5e QUAND Jeudi 15 mars 2011 à 20h30 OU Théâtre Firmin Gémier / La Piscine Site de La Piscine 254 avenue de la Division Leclerc 92290 Châtenay-Malabry AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour un parcours de 10h 2 axes pédagogiques sont abordés : - le rapport entre musique et danse baroque - le travail sur la règle du jeu. Le projet de ce deuxième axe est de trouver une règle du jeu (symétrie, chemin…) avec le groupe classe afin de construire, composer une chorégraphie avec l'ensemble des élèves

58


SPECTACLES VISIBLES A PARTIR DE LA 4e

59


THEATRE

UNE FEMME SEULE De Dario Fo et Franca Rame Mise en scène de Véronique Widock Compagnie Les Héliades Giulia, une femme d'une quarantaine d'années, au quotidien banal, sort de ses gonds. Une journée quelconque où tout dérape, où la folie s'engouffre. Giulia s'empare de sa vie qui semblait lui échapper. Grave, drôle, provocatrice, elle renverse l'ordre des choses et l'insupportable devenu habituel : le voisin qui la harcèle, le bébé qui ne fait que pleurer et dormir, le mari qui la domine... Aujourd'hui elle ouvre des portes où s'engouffrent sa colère, ses désirs, ses rêves. Tout devient possible : faire sauter le carcan des idées reçues, dire les vérités, se révolter, tuer, se tuer, refaire le monde autrement. Ioana Craciunescu, grande actrice roumaine sensible et bouillonnante, donnera corps et âme à ce superbe réquisitoire pour la vie et la liberté ! Dario Fo a reçu le prix Nobel pour son oeuvre iconoclaste, poétique et politique. Le spectacle sera suivi de la projection d'un documentaire réalisé à partir de l'interview de Françoise Héritier, anthropologue, et d'un débat sur la thématique des discriminations fondées sur le genre et des violences faites aux femmes.

DUREE 2h comprenant le monologue, la projection d’un documentaire et un débat. NIVEAU A partir de la 4e QUAND Mardi 8, mercredi 9 et jeudi 10 novembre 2011 à 20h30 OU Le Hublot 87 rue Félix Faure 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention 2 classes pour un parcours de 10 heures Les élèves se familiarisent avec l'écriture de Franca Rame et Dario Fo par des lectures jouées d'une sélection de textes proches du texte figurant dans le spectacle. Ils appréhendent le parcours militant du couple d'auteurs et situent les textes étudiés dans l'œuvre globale de ces derniers. Durée : 2 séances de 2h en classe entière soit 4h d'interventions artistiques, avant la représentation Représentation Débat (dans la salle après la représentation)

60


Le spectacle est suivi d'un débat d'une heure en présence d'un spécialiste des questions de genre (juriste, psychologue, ethnologue, sociologue, philosophes, etc.) et de la metteur en scène. Les élèves peuvent alors participer au débat en posant des questions aux intervenants et en émettant des opinions basées sur la réflexion permise par le parcours entamé. Durée : 1h, dans la salle de spectacle, à l'issue de la représentation Intervention d'un opérateur social : L'intervention de l'association L'Escale (centre d'accueil et d'hébergement pour femmes victimes de violences) permet aux élèves de situer la problématique des violences faites aux femmes et des discriminations fondées sur le genre dans un contexte actuel Durée : 2h par demi-classe soit 4h d'intervention sociale, après la représentation Retour sur le documentaire réalisé à partir de l'interview de Françoise Héritier Un enseignant-chercheur analyse avec les collégiens le documentaire qu'ils auront vu le soir de la représentation. Il s'agit de revenir sur la pensée de Françoise Héritier, anthropologue. Durée : 1h, en classe entière, après la représentation Amorce ou poursuite de la réflexion en classe au travers de différentes matières Les professeurs des établissements partenaires disposent d'un livret pédagogique leur permettant d'étudier un groupement d'œuvres spécifiques à leur matière, amorçant le travail autour de la thématique des violences faites aux femmes et des discriminations fondées sur le genre. Ces modules sont conçus avec l'aide de professeurs pour pouvoir être abordés sur un cours

61


THEATRE

LA DAME DE CHEZ MAXIM De Georges Feydeau Mise en scène de Hervé Van der Meulen La Dame de chez Maxim est sans doute le plus célèbre et le plus exceptionnel des grands vaudevilles de Georges Feydeau. À sa création en 1899, le succès fut immédiat, fulgurant, à tel point que les nombreux provinciaux et étrangers qui accouraient à Paris pour l’Exposition Universelle de 1900, ne voulaient pas repartir sans avoir assisté à une présentation de la pièce, au même titre qu’ils avaient visité La Tour Eiffel. Cette pièce, la plus longue du théâtre de Feydeau, a une trentaine de personnages. C’est un spectacle complet, puisque le chant et la danse sont de la fête… Ce qui caractérise avant tout le théâtre de Feydeau, c’est le mouvement qui remue, emporte et finalement balaye les personnages. Ceux-ci sont entraînés malgré eux dans une série de péripéties, de coups de théâtre, qui les conduit à la catastrophe finale. Ils sont mis face à des situations qui les dépassent, en présence d’autres personnages qu’ils n’auraient jamais du rencontrer, dans des circonstances qu’ils n’auraient jamais pu imaginer. La Dame de chez Maxim nous peint la bourgeoisie aisée de la IIIe République. Grand observateur de ses contemporains, féroce, Feydeau est aussi amusé et tendre pour le personnage de la Môme Crevette. Loin de la cocotte conventionnelle, insignifiante, il lui confère une vérité et une grandeur humaine. Avec son parler populaire, sa gouaille parisienne, la spontanéité de son tempérament, sa folle vitalité, sa gaieté pétillante et son infatigable entrain, la Môme Crevette s’est hissée au statut de personnage littéraire : elle est « la Dame aux camélias du vaudeville ».

DUREE 3h10 entracte compris NIVEAU A partir de la 4e QUAND Dimanche 13 novembre à 15h30 à Rueil Mardi 8, mercredi 9, jeudi 10, mardi 22, mercredi 23, jeudi 24, vendredi 25 novembre 2011 à 20h à Asnières OU Théâtre André Malraux Place des Arts 92500 Rueil-Malmaison

Studio-Théâtre d’Asnières 3 rue Edmond Fantin 92600 Asnières-sur-Seine

AUTOUR DU SPECTACLE 8 classes pour 2 heures d’intervention

62


THEATRE

MASSACRE A PARIS de Christopher Marlowe Mise en scène de Irène Favier Compagnies Les Ehontées Paris, 1572 : le mariage d'Henri de Navarre et de Margot semble présager la fin des tensions entre catholiques et protestants - présage démenti dès la nuit suivante lors de la Saint-Barthélémy, déploiement éhonté de violence. Commanditaires du massacre, le duc de Guise et Catherine de Médicis orchestrent à leurs fins personnelles les rivalités à la tête de l'Etat. A leur soif de pouvoir répond celle de leur ennemi, Henri de Navarre : il se confond peu à peu avec sa vengeance et c'est un pays à feu et à sang que tous laissent en héritage à un peuple grand absent des décisions. Les guerres de religion importent moins que l'absolu sordide qui anime les corps et les esprits et qui repeint la « moderne » raison d'Etat aux couleurs de la vengeance et de l'ambition personnelle. Le déploiement de violence sans référence à la morale interroge à la fois notre conception du progrès supposé de l'histoire et notre manière de nous le représenter sur scène. Nombreux sont les événements contemporains, médiatisés ou non, qui nous invitent à réviser en effet notre vision de l'avancée des choses. La mise en scène proposée ici tente dès lors de formuler une réponse aux défis dramaturgiques suivants. La création collective proposée se veut attentive, dans la lignée du théâtre élisabéthain, à cette rupture entre les puissants et ceux pour qui on décide. Le recours à la pantomime nous permet de figurer l'absurde spectacle de la guerre par un bal des deux camps en présence, où les appartenances religieuses importent finalement peu. La puissance colorée des abstractions picturales animées et projetées en vidéo, alliée à une scénographie épurée, vise à réaliser ce mélange de sacré et de prosaïsme, de tragique et de bouffonesque.

DUREE 1h45 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Lundi 14, mardi 15, mercredi 16 novembre 2011 à 20h30 OU Théâtre de Vanves 12 rue Sadi Carnot 92170 Vanves AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures

63


THEATRE

PHEDRE de Racine Mise en scène de Thomas Bouvet Compagnies Def Maira Dans cette Phèdre de Racine, seuls jouent des garçons, à l’exception d’une jeune fille. Tous sont torse nu, pieds nus et ont une ample jupe couleur rouge bordeaux, un peu comme celle des derviches tourneurs. Ils sont tous en scène, quasiment d’un bout à l’autre, et quand ils ne jouent pas, ils restent aux limites de l’espace de jeu, marqué par des projecteurs qui dessinent comme des colonnes leurs rayons verticaux dans sept vasques remplies d’eau et enfouies dans le sol terreux. Quel en est l’effet ? Une évidence se fait jour aussitôt, et, soit parce que les vers sont dits selon des principes rigoureux qui en respectent les règles tout en faisant entendre toutes les inflexions de la langue, soit parce que la question des sexes se dissipe d’entrée de jeu, on accepte, sans plus se demander qu’on ne le fait dans le nô ou le kabuki japonais, que ces garçons incarnent immédiatement les différences des personnages. L’érotique adolescente se met au service des passions, les exprime avec feu, avec flamme, avec douceur comme avec violence, et la tragédie se déroule dans une élégance qui en rend l’intrigue particulièrement limpide. Un jeu d’enfants qui se fait le support, avec cette grâce toute primitive, de l’héroïsme, de la douleur, de la jalousie, de l’amour, du désir, de la mort.

DUREE 2h30 sans entracte NIVEAU A partir de la 4e QUAND Vendredi 25, lundi 28, mardi 29 novembre 2011 à 20h30 OU Théâtre de Vanves 12 rue Sadi Carnot 92170 Vanves AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures

Objectifs : • Inviter les collégiens à réfléchir sur la place et la fonction du théâtre dans notre société contemporaine. • Les aider à la compréhension de l'oeuvre représentée, Phèdre de Racine, et ainsi les sensibliser au théâtre racinien et son matériau poétique, l'alexandrin.

64


Sont proposées 5 rencontres de 2 heures toutes basées sur une interaction et un dialogue avec les élèves. Elles sont organisées ainsi :  Une avant le spectacle afin de le présenter. Dialogue autour de l'oeuvre, de l'histoire qu'elle aborde, rappel du contexte historique puis évocation des choix de mise en scène. Lecture de quelques passages de Phèdre ou d'une autre oeuvre de Racine afin de sensibiliser les élèves à sa poétique. 4 séances auront lieu après le spectacle réparties ainsi :  Une rapidement après la représentation afin de répondre à toutes les questions et les interrroger sur leur expérience en posant des questions sur les choix esthétiques, l'alexandrin...  Une sur le théâtre en général en les sensibilisant aux différents métiers qu'un spectacle met en oeuvre. Il est possible d'envisager la présence du metteur en scène, d'un comédien, d'une maquilleuse, ou d'un régisseur qui parleront de leurs parcours et leurs expériences professionnelles.  Une sur le travail de l'alexandrin tout d'abord individuel en faisant des lectures. Cette première séance permettra de les sensibiliser sur la diction de l'alexandrin et les règles de construction de l'alexandrin classique.  Une autre où seront abordées des scènes dialoguées dans Phèdre ou d'autres oeuvres écrites en alexandrins comme Le menteur ou La place royale de Corneille.

65


DANSE

ON/OFF Chorégraphie de Philippe Ménard Maître de la lumière et du son, deux hommes et une femme jouent avec des rouleaux de scotch blanc. Ils fabriquent une aire de jeu dans laquelle le rapport à l’espace et la relation à l’autre composent des pistes d’investigation. Un espace « off » apparaît dans lequel, ils peuvent être tantôt spectateur, tantôt acteur. « Jouant à la fois sur l’espace de la danse, que les trois interprètes déstructurent et reconstruisent à l’envie, et sur le lieu et le temps de la représentation en dévoilant ce qui se passe en « off », le chorégraphe livre un spectacle aussi fort qu’intelligent. » N.Yorkel / La Terrasse DUREE 0h50 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Vendredi 2 décembre 2011 à 20h30 OU Théâtre à Châtillon 3 rue Sadi Carnot 92320 Châtillon AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour 2 heures d’intervention

66


THEATRE

ANTIGONE De Sophocle Mise en scène de Mariana Araoz Compagnie Collectif Masque Antigone date de 442 avant J.C. Cette tragédie de Sophocle, porte le nom de la fille d’Oedipe, roi de Thèbes. Quand ce dernier part en exil, ses deux fils Etéocle et Polynice décident de régner sur Thèbes à tour de rôle, mais Etéocle refuse de laisser le pouvoir à son frère et cela se termine par un combat singulier où ils meurent sous les coups l’un de l’autre. La pièce Antigone commence quand Créon, oncle maternel de la fratrie, prend le pouvoir et décide d’enterrer Etéocle selon les rites et la coutume, alors qu’il ordonne que Polynice soit privé de sépulture. Toute personne contrevenant à cette loi est punie de mort. Antigone décide de faire son devoir et d’ensevelir son frère, malgré la défense faite à la Cité. La jeune fille est prise sur les faits et Créon refuse de revenir sur sa décision et la condamne à être enterrée vivante. Le devin Tirésias tente de prévenir le Roi qu’il n’est pas de son ressort d’empêcher un mort de rejoindre l’Hadès ni d’envoyer Antigone vivante dans le royaume des morts, mais Créon persiste dans son entêtement.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Vendredi 2, samedi 3 décembre à 20h30, dimanche 4 décembre 2011 à 15h OU MJC Théâtre de Colombes 96/98 rue Saint-Denis 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 6 classes pour 2 heures d’intervention

67


THEATRE

KIDS De Fabrice Melquiot Mise en scène de Gilles Bouillon Après la guerre, au milieu des ruines, depuis les collines jusqu'au cœur de la ville, une journée de plus dans la vie des "kids". Cinq garçons et sept filles, tous orphelins, compagnons d'infortune, avec pour seul objectif : survivre. Kids parle de guerre, de mort, de destruction, mais aussi de force de vie, de l'appétit de vivre des enfants qui savent encore jouer, qui jouent malgré tout. Plus fort que la mort, la vie continue avec ses coups de gueule, ses rêves, ses amours, ses chansons, ses distractions, ses joies. Dans une mise en scène dénuée de tout pathos, de jeunes artistes ont travaillé à la nouvelle création de Gilles Bouillon, engageant une équipe à la jeunesse revendiquée comme atout.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Mardi 6, jeudi 8, vendredi 9, mardi 13 et jeudi 15 décembre 2011 à 20h30 OU Théâtre à Châtillon 3 rue Sadi Carnot 92320 Châtillon AUTOUR DU SPECTACLE 5 classes pour 2 heures d’intervention

68


THEATRE

IL FAUT, JE NE VEUX PAS Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset Je ne veux pas me marier de Jean-Marie Besset Mise en scène de Jean-Marie Besset La confrontation de ces deux pièces pose la question de l'évolution de l'institution du mariage. Deux textes aux réparties brillantes, aux émotions subtiles, où l’humour côtoie la profondeur des sentiments. D’une pièce à l’autre, le lien du couple se tend et éprouve dans cette tension sa capacité à évoluer.

DUREE 1h50 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Vendredi 20, mardi 24, mercredi 25 janvier 2012 à 20h30 OU Théâtre de l’Ouest Parisien 1 place Bernard Palissy 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention .

69


MUSIQUE

PEACE AND LOBE De Ale and The Challengers Réseaux en Ile-de-France Le spectacle, dynamique et illustratif, alterne des moments d’interprétation musicale, de projection vidéo, d’exposés et d’échanges avec le public. Après l'accueil des élèves et de leurs enseignants, il se décompose en 3 parties : 1. L’histoire des musiques amplifiées L’histoire des musiques amplifiées au travers de 3 paramètres : les évolutions technologiques des moyens d’écoute et de production de la musique le rôle des volumes sonores dans l’histoire des courants musicaux la filiation et les relations entre les différents courants musicaux. 2. le son et la physiologie de l'oreille - La description du son et des différents éléments de la chaîne de l’électro-amplification sonore (les caractéristiques du son indispensables pour comprendre les traumatismes sonores : fréquence en Hertz, volume sonore en décibel, notion de timbre sonore). -La présentation de l’appareil auditif, de ses limites, et des différents traumatismes sonores liés à une surexposition. L’exposition des moyens de protection et des comportements pour une bonne gestion sonore. 3. La prévention des risques auditifs La présentation des traumatismes sonores, les signaux d’alarmes, les comportements à adopter face à un traumatisme sonore, les moyens de protection qui existent. La conclusion Réponse aux questions des élèves à la fin du spectacle. Une paire de bouchons en mousse est remise à chaque élève pour qu’ils puissent essayer ce genre de protection.

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Mardi 24 janvier 2012 à 20h30 OU Salle Ravel 33 rue Gabriel Péri 92300 Levallois AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention

70


le retour d’un musicien du groupe Ale & the Challengers, un mois après, dans chaque classe ayant assisté au spectacle. Il s’agit alors d’aborder le comportement des élèves dans la gestion des musiques amplifiées et leur réception du spectacle. Le contenu de ce temps de rencontre n’est pas prédéfini et doit être préparé avec les enseignants intéressés. Les objectifs peuvent être multiples : - retour sur le contenu du spectacle (fonctionnement de l’oreille, explication des traumatismes sonores…) - partage d’expérience sur la manière dont les musiciens, particulièrement exposés aux volumes sonores, se protègent des traumatismes sonores - échange sur le métier d’artiste musicien (y-a-t-il des écoles pour devenir musicien ? Comment et de quoi vivent les artistes musiciens ? Les métiers autour de l’artiste (les techniciens, le manager, les métiers du disque et du spectacle vivant…) Parallèlement, un audiomètre peut être mis à disposition des infirmières scolaires afin de tester l’audition des élèves. Du matériel pédagogique complémentaire (ouvrages, plaquettes, cassettes vidéo, CD ROM…) peut être prêté aux enseignants qui souhaitent approfondir le sujet.

71


THEATRE

LES TROIS PARQUES M’ATTENDENT DANS LE PARKING de et mise en scène de Jacques Rebotier Compagnie VoQue Les 3 Parques, alors ? “L’une tient la quenouille, la seconde guide le fil sur le fuseau, la dernière le rompt” ! Avec Jacques Rebotier, le fil est souvent imprévisible... C’est celui d’une réalité dont les trois leviers seraient : rêves, événements, souvenirs (R.E.S.). À partir de là, tout peut arriver ! Jacques Rebotier glisse par-dessous les frontières. Écrivain, compositeur et metteur en scène, ce poète de la rumeur des choses cherche à “entendre ce que nous disent les mots”. Interprété par des comédiens-musiciens passés maîtres dans l’art de parlerchanter le babil de Rebotier, cet “oratorio du quotidien” voyage entre pensées intérieures et bruits-slogans du dehors. Y circulent, poésie, performance, théâtreinstallation, photo, musique. Ses créations sont tout à la fois point de vue sur l’état du monde, critique des rapports humains, travail sur le cours du langage, traversées d’énergie et d’humour.

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Mercredi 25, mardi 31 janvier et jeudi 2 février 2012 à 21h OU Nanterre-Amandiers 7 avenue Pablo Picasso 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

72


THEATRE

QU’EST-CE QU ON VA FAIRE DE TOI ? De et mise en scène par Hélène François et Emilie Vandenameele Compagnie Groupe ACM Quand deux filles de restaurateurs deviennent comédiennes, le spectateur passe à table ! Qu'est-ce qu'on va faire de toi ?, première création d'Hélène François et Emilie Vandenameele, se vit le temps d'un repas (un vrai). Attablés, vous déroulerez avec elle le fil de leur vie. Entre théâtre, danse et musique, une question se pose : " Comment devient-on maître de son destin quand celui-ci paraît déjà tout tracé ?". Tarif exceptionnel pour ce spectacle (dû à la présence d'un repas) : 10 € par élève

DUREE 1h15 + rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation NIVEAU A partir de la 4e QUAND Jeudi 26, vendredi 27, samedi 28 janvier 2012 à 20h30 OU Le Hublot 87 rue Félix Faure 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Les élèves travailleront sur une écriture chorale à partir de leurs souvenirs bons et/ou mauvais du repas de Noël. A l'instar de la pièce qu'ils seront amenés à voir à la fin du mois de janvier, les élèves collecteront les souvenirs de repas de Noël de chacun puis les articuleront ensemble pour en faire une pièce courte de 20 minutes. Le rendu de cet atelier sera une mise en espace de la pièce écrite ensemble. Déroulement de l'atelier 5 cessions de deux heures Atelier 1 : présentation de Qu'est-ce qu'on va faire de toi?, comment le projet est-il né, comment a été écrite la pièce. Liens avec le travail qui sera entrepris avec les élèves et le spectacle. Puis début du travail d'écriture. Représentation

73


Atelier 2 : réactions après la représentation et notamment sur la scène chorale qui traite de Noël (scène source pour les élèves). Puis poursuite du travail d'écriture. Atelier 3 : travail d'articulations des écrits de chacun. Lors de cet atelier sera questionnée particulièrement la manière de faire entendre une parole chorale. Atelier 4 : lecture et ajustements du texte. Lors de la dernière heure, les élèves, commenceront à répéter cette mise en espace. Atelier 5 : suite et fin des répétitions de la mise en espace et représentation lors de la dernière heure.

74


THEATRE

ORESTE ET LE CYCLOPE D’Euripide Mise en scène de Christian Esnay Compagnie Les Géotrupes Oreste et Le Cyclope sont les deux dernières pièces de la tétralogie d’Euripide dans l’ordre chronologique à partir de la fin de la guerre de Troie. Dans la plus pure tradition du théâtre antique, la compagnie Les Géotrupes fait appel au chant, à la danse, à la machinerie et aux effets spéciaux. Avec des acteurs qui prennent plaisir à changer de personnage à vue et partagent ce plaisir avec les spectateurs, le travail de la compagnie trouve son sens dans ce théâtre très loin des sentiers battus du naturalisme et du réalisme.

DUREE 3h NIVEAU A partir de la 4e QUAND Jeudi 2 février 2012 à 20h30 OU Théâtre à Châtillon 3 rue Sadi Carnot 92320 Châtillon AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour un parcours de 10 heures d’intervention

75


THEATRE

POURQUOI JE NE SUIS PAS NEE EN FINLANDE ? de Praline Gay Para Mise en scène de Laurence Garcia Compagnie Pavé Volubile Pour raconter son exil du Liban, la conteuse Praline Gay-Para a choisi le témoignage. Avec révolte, douceur ou pudeur, elle nous livre son passé et raconte la guerre vécue à distance, via le téléphone, la presse ou encore les récits de vie des autres. Sa blessure de guerre à elle, c’est sa condition d’expatriée et le poids de la culpabilité. Praline Gay-Para nous entraîne sur les traces de sa mémoire de femme libanaise exilée. Quand la guerre a éclaté dans son pays, elle est venue s’installer à Paris. Elle a suivi les événements de loin. Mais la guerre s’est embarquée clandestinement dans ses valises. Elle a gardé un lien profond avec Mariam, sa nounou depuis toute petite, qui est restée dans la ville embrasée, jusqu’au bout. L’une ici, l’autre là-bas… Un soir, un appel lui annonce la mort de Mariam. Elle sort sous la pluie, dans les rues de Paris, pour aller porter la nouvelle au neveu de la vieille femme, Wahid, venu se réfugier ici pendant le conflit. Il est l’image du combattant dans toute son ambiguïté. Entre folie et humanité. Elle marche en pleine nuit et se repasse le film, réentend des bribes de conversations inachevées, revoit son arrivée à Paris au début de la guerre, sa propre guerre vécue d’ici, ses rares retours… Le passé et le présent s’entremêlent pour dessiner une fenêtre ouverte sur l’avenir.

DUREE 0h55 NIVEAU A partir de la 4e QUAND Mardi 7, mercredi 8 et jeudi 9 février 2012 à 20h30 OU Théâtre des Sources 8 avenue Jeanne et Maurice Dolivet 92260 Fontenay-aux-Roses AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

76


DANSE

TO INTIMATE Chorégraphie de Mark Lorimer et Cynthia Loemij Compagnie Ovaal La première création pleine de finesse et de fraîcheur de deux éminents membres de la compagnie Rosas d’Anne Teresa de Keersmaeker. Après plus de dix ans à parcourir le monde, répéter et travailler ensemble, danser à deux devient un geste naturel, un réflexe. To intimate est un voyage au cœur de ce lien charnel qui peut unir ces deux artistes de renommée internationale. Mais c'est aussi une invitation à la rencontre de ces deux intimités, de ces deux être sensibles, qui se lancent à corps perdu dans le risque lié à toute démarche de création.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 4e QUAND Jeudi 16, vendredi 17 février 2012 à 20h30 OU Maison de la Musique 10 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention

77


MUSIQUE

PRIX CHORUS Concerts des 6 finalistes du Prix Chorus 2012 et du parrain de l’édition 2012 Le Prix Chorus est un concours qui s’adresse à tous les groupes ou artistes de musiques actuelles résidant en France. L’objectif est de soutenir le développement de la carrière d’un groupe ou d’un artiste, par l’octroi d’un prix financier de 15 000 €. Il est ouvert aux groupes ou artistes dont la moyenne d'âge ne dépasse pas 35 ans, interprétant un répertoire original, dans tous les styles des musiques actuelles : chanson, rock, pop, folk, hip hop, soul, funk, électro… DUREE 4h NIVEAU A partir de la 4e QUAND Jeudi 22 mars 2012 à 20h OU Village du Festival Chorus Magic Mirror (Entre les 4 TEMPS et le CNIT) Parvis de la Défense 92900 Paris La Défense AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention Rencontre en classe avant le concert avec un membre du jury et avec un groupe en classe après le concert.

78


SPECTACLES VISIBLES A PARTIR DE LA 3e

79


THEATRE

LA CAMPAGNE de Martin Crimp mise en scène de Patrick Schmitt A la recherche d’une vie plus tranquille, le docteur Richard et sa femme Corinne ont quitté Londres et vivent maintenant à la campagne. Un soir, Richard rentre avec une inconnue qu’il a trouvée étendue, dit-il, sur le bas-côté de la route. C’est ici que la pièce commence et que s’installe ce qui devient son leitmotiv : le doute ! Le doute plane sur ce que dit Richard, sur ce que devine et détecte sa femme, il se répand sur leur ami Morris et surtout sur Rebecca, l’inconnue, qui dort pour l’instant mais qui risque de se réveiller et de livrer les éclaircissements que l’on attend. La pièce pourrait être une pièce policière car elle dispose de tous les éléments qui assurent la tension par laquelle l’attention du lecteur/spectateur peut être captée. Mais elle ne livre ni une explication “technique“ de ce qui s’est passé ni une fin mettant un terme à notre incertitude. Alors que la dramaturgie britannique est traditionnellement bridée par la force de l’intrigue, Crimp s’en libère et propose un angle d’attaque quasi philosophique. Martin Crimp est aujourd’hui un auteur majeur de la scène anglaise. Ses textes en disent long sur la difficulté de cerner la complexité du monde contemporain.

DUREE 1h40 NIVEAU A partir de la 3e QUAND Dates à préciser en novembre ou décembre 2011 à 20h30 OU La Forge 19 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

80


THEATRE

BERENICE De Racine Mise en scène de Laurent Brethome Compagnie Le Menteur volontaire Tragédie en 5 actes inspirée de la romance avortée entre Louis XIV et Marie Concini, la Bérénice de Laurent Brethome est sans nul doute un grand bonheur de théâtre... contemporain. Pour redécouvrir – ou découvrir, pour les plus jeunes – la musique de Racine. Bérénice aime Titus. Passionnément. Ils doivent se marier, mais devenu empereur à la mort de son père, le jeune romain ne peut, selon les lois en vigueur, épouser sa Bérénice, une reine étrangère. Bérénice sera donc sacrifiée sur l’autel de la raison d’Etat… Deux fables coexistent ainsi dans la pièce de Racine, la fable politique et la fable privée. Laurent Brethome ne s’est pas laissé intimider par ce grand classique à « la tristesse majestueuse » (dixit Racine). C’est peut être là sa plus grande audace : rendre accessible au public d’aujourd’hui une œuvre plus que tricentenaire en essayant de faire entendre avant tout le sens du texte avant la musique, si belle soit elle, de l'alexandrin.

DUREE 2h NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mardi 29, mercredi 30 novembre à 20h30, jeudi 1er décembre à 19h30, vendredi 2, mardi 6, mercredi 7 à 20h30, jeudi 8 à 19h30 et vendredi 9 décembre 2011 à 20h30 OU Théâtre Jean Arp 22 rue Paul Vaillant-Couturier 92140 Clamart AUTOUR DU SPECTACLE 8 classes pour 2 heures d’intervention

81


THEATRE - MUSIQUE

C’EST LA NUIT QU’IL EST BEAU DE CROIRE A LA LUMIERE De Jean-Pierre Guéno, Aragon, Paul Eluard, Alain Guérin Mise en scène de François Beaulieu Musique de Romain Hervé «Ces Français de l’ombre enfin, qui ont osé tout risquer, tout sacrifier pour que nous leurs enfants et petits enfants, et arrière petits-enfants, éprouvions la douceur de la Liberté.» Traversée littéraire, théâtrale et musicale des événements entre 1940 et 1944, dans le cadre de l’exposition présentée à la Maison Chateaubriand « La Vallée-aux-Loups, 1941-1944 ». L’année 2011 marque le 70è anniversaire des premières exécutions d’otages à Châtenay-Malabry. En partenariat avec le Musée de la Résistance Nationale, l’Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et l’Association pour le Souvenir des Fusillés du Mont-Valérien et de l’Ile-de-France, l’exposition rendra hommage à tous ces fusillés. François Beaulieu, sociétaire honoraire de la Comédie Française propose un montage de textes mêlant littérature, poésie, témoignages, faits historiques, accompagné au piano par Romain Hervé.

DUREE 1h15 NIVEAU

A partir de la 3e

QUAND Jeudi 15 décembre 2011 et Jeudi 19 janvier 2012 à 20h45 OU Maison de Chateaubriand 87, rue de Chateaubriand 92290 Châtenay-Malabry AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour un parcours avec visite de l’exposition, rencontre avec un grand témoin, visite du mémorial du Mont Valérien et spectacle. Préparation nécessaire par un professeur d’histoire.

82


MUSIQUE

ASSASSINES Livrets de René de Obaldia et Guy Foissy Musique de Julien Le Hérissier Mise en scène de Yves Coudray Compagnie Minute Papillon Assassines est un dyptique regroupant deux opéras de courte durée, ayant pour livret deux pièces contemporaines d'auteurs vivants : Le Défunt, de René de Obaldia, et Le Cimetière des Maris, de Guy Foissy. Deux textes drôles et grinçants. Un univers à l'humour noir, qui donne à voir derrière une apparente banalité les ombres étranges du monstrueux et de la folie. A moins que ce ne soit qu'un jeu ?

DUREE 1h15 NIVEAU A partir de la 3e QUAND Vendredi 20 et samedi 21 janvier 2012 à 20h30 à Issy-les-Moulineaux Samedi 12 mai 2012 à 20h à Ville d’Avray OU Espace Icare 31 boulevard Gambetta 92130 Issy-les-Moulineaux

Le Colombier Place Charles de Gaulle 92140 Ville d’Avray

AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Thèmes abordés --> L'histoire de l'opéra, ses formes, ses variantes, son évolution, son rapport au texte théâtral --> Qu'est-ce que le théâtre ? Et en particulier à travers le thème de l'humour noir, quelle distance permet-il avec la réalité ? Débat et écriture de saynètes, individuellement ou en groupe --> Composer un opéra : mode d'emploi ? Elaboration musicale à partir d'une saynète --> La voix chantée et la voix parlée : comment les travaille-t-on ? Comment trouve-t-on la voix d'un personnage ? Expérimentation en groupe --> Le corps du comédien : comment développe-t-on son potentiel d'expression ? Comment trouve-t-ton le corps de son personnage ? Atelier pratique en groupe --> Pourquoi écrire pour orchestre ? Fonction dramaturgique, couleurs --> Produire un opéra : les différents corps de métier, l'histoire des productions d'opéra, les atouts et les contraintes de l'opéra aujourd'hui. Le travail pourra s'achever par la production des élèves autour d'une saynète

83


THEATRE

LE SUICIDÉ, COMEDIE RUSSE De Nicolaï Erdman Mise en scène de Patrick Pineau Compagnie PIPO « Si c’est comme ça, alors je vais disparaître ! » Après une scène de ménage nocturne, Sémione Sémionovitch, chômeur déprimé et geignard, s’enferme dans ses toilettes pour se réconforter avec une tranche de saucisson. Mal lui en prend : persuadée qu’il est en train de mettre fin à ses jours, sa femme ameute tous les voisins de leur appartement communautaire. Chacun va alors tenter de convaincre Sémione de passer à l’acte au nom de sa propre cause, afin de faire de son suicide un grand évènement romantique, religieux ou encore politique… Ecrit en 1928, Le suicidé est une farce mordante, emmenée par des personnages cocasses aussi désespérés qu’irrésistiblement drôles. Mélange politico-comique explosif, la pièce fut interdite par la censure stalinienne, et ne sera rejouée qu’en 1987. Patrick Pineau et sa troupe d’acteurs enthousiastes en proposent aujourd’hui une relecture enlevée : une critique à hauteur d’homme des dérives de l’opinion publique, autant qu’un appel à profiter de la vie plutôt qu’à mourir en héros.

DUREE 2h15 NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mercredi 25 à 20h30, jeudi 26 à 19h30 et vendredi 27 janvier 2012 à 20h30 OU Théâtre Firmin Gémier / La Piscine Site de La Piscine 254 avenue de la Division Leclerc 92290 Châtenay-Malabry AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

84


MARIONNETTE

MARIONNETTE ET CENSURE Compagnie Clastic Théâtre Le Clastic Théâtre organise les 4è Journées professionnelles de la marionnette à Clichy sur le thème "Marionnette et censure". Dans ce cadre, le Clastic Théâtre présente des spectacles qui, dans d'autres pays posent problème, sont interdits, ne peuvent pas être joués. Sous réserve : - spectacle de marionnettes chinoises. - "Moi Monsieur, moi" de l'artiste Sénégalaise Patricia Gomis mise en scène par Marcia De Castro ?

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 février 2012 à 20h30 OU Théâtre Rutebeuf 16/18 allées Léon Gambetta 92110 Clichy AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

85


DANSE

UNE LENTE MASTICATION Chorégraphie de Myriam Gourfink Compagnie Loldanse Depuis longtemps la chorégraphe a trouvé dans le yoga la grammaire de sa recherche, le souffle, la concentration, la sensation, qui serviront à l’écriture de la danse, mais aussi à sa mastication-digestion par les danseurs. Aussi ce qu’on perçoit, nous spectateurs, c’est ce même circuit nanométrique qui mène de l’énergie la plus vitale à la formation du geste.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 6e QUAND Jeudi 2 février 2012 à 19h30 OU Théâtre de Gennevilliers 41 avenue des Grésillons 92230 Gennevilliers AUTOUR DU SPECTACLE 1 classe pour un parcours de 10 heures L’atelier proposera d’explorer le poids, la lenteur, la respiration, afin d’aiguiser une qualité de concentration, une attention singulière portée à tout mouvement psychique ou corporel. Ce voyage du souffle associé à un travail d’enracinement et d’ancrage permettra d’étudier dans quelles situations spatiales le corps est en économie d’énergie musculaire. Sous forme d’improvisation, et en ayant recours aux fondamentaux de la Cinétographie Laban, se structurera le langage d’une partition chorégraphique.

86


THEATRE

INVASION ! De Jonas Hassen Khemiri Mise en scène de Michel Didym « Abulkasem », quatre syllabes au charme irrésistible, conditionnent le destin de quatorze personnages. Le mot prend le pouvoir. Mot valise, nom de code, il ne s’arrête plus. Fil rouge d’une pièce conçue en intrigue policière, « Abulkasem » ne cesse de se dérober. On l’utilise pour dire quelque chose de formidable, il se retourne, se charge peu à peu de tous les fantasmes que charrie aujourd’hui l’Occident face au monde musulman. Autour de cette histoire d’ « Abulkasem », Jonas Hassen Khemiri, figure montante de la littérature suédoise, phagocyte une comédie enlevée sur le racisme ordinaire, les questions d’intégration, de terrorisme et de phobies collectives. Michel Didym fait son miel d’un second degré décapant pour réveiller l’esprit critique le plus endormi. Entouré de quatre comédiens d’exception, il épouse l’écriture éclatée et innovante d’Invasion !, joue avec nos codes et ceux des médias, change de lieux et d’humeurs à souhait. Tantôt plateau télé sociétal, tantôt cabaret, il nous électrise avec le groupe rock Les Garçons d’étage et sonne les consciences sans chercher à nous apprendre à penser.

DUREE 1h30 NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mardi 6, vendredi 9, mardi 13 et vendredi 16 mars 2012 à 20h30 OU Théâtre 71 3 place du 11 novembre 92240 Malakoff AUTOUR DU SPECTACLE 4 classes pour 2 heures d’intervention

87


RECIT CONCERT

L’HISTOIRE DE CLARA De Pierre Badaroux Compagnie Mic Zzaj Ce récit-concert s'appuie sur le livre L'histoire de Clara, de Vincent Cuvellier, qui retrace le destin de Clara, un bébé qui échappe à une rafle dans le Paris de 1942 et qui passe entre les mains de 10 personnages, 10 "justes" qui lui feront traverser la guerre. La charge émotionnelle du propos est renforcée par la douceur des voix d'Olivia Kryger, enrobées dans l'univers sonore crée par les musiciens Pierre Badaroux et Laurent Sellier. L'histoire s'écoute et se découvre en direct, sous un casque audio individuel au milieu des artistes. Un procédé et un dispositif scénique original, à la croisée de la pièce radiophonique, du concert instrumental et de l'installation sonore, qui rompt avec les codes traditionnels du spectacle vivant.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mardi 13 mars 2012 à 19h OU Carré Belle Feuille 22 rue de la Belle Feuille 92100 Boulogne-Billancourt AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention 1 classe pour un parcours de 10 heures Autour d'un texte précis ou d'un thème général à partir d'un travail de collectage, les classes réalisent une création sonore radiophonique qui mêle voix, sons transformés et musique. Il s'agit d'un travail de composition réalisé par les classes sur ordinateur sous la houlette de Pierre Badaroux, musicien, compositeur, qui joue dans le spectacle L'histoire de Clara. Contraintes spécifiques : Nécessité de disposer d'ordinateurs Mac : un Mac pour 2 à 3 élèves. Possibilité de faire l'atelier au CDDP de Boulogne-Billancourt. Les 10 heures devront se faire en deux ateliers de 5h.

88


THEATRE

LA TEMPETE De Shakespeare Mise en scène de Philippe Awat Compagnie du Feu Follet La Tempête, une féerie en cinq actes, relate l’histoire de Prospéro, moitié tyran et moitié magicien, ancien duc de Milan, déchu et exilé par son frère, qui trouve refuge avec sa fille Miranda sur une île inconnue. Grâce à la magie de ses livres, il commande aux éléments et maîtrise des créatures mystérieuses : Ariel, esprit de l’air, et Caliban créature sauvage. Usant de magie et d’illusions, Prospéro crée une tempête qui fait s’échouer le bateau du roi et du duc usurpateur de Milan. Il fait alors subir aux naufragés diverses aventures destinées à venger leur traîtrise, mais qui se révèleront initiatiques pour tous. Cette tragi-comédie est une œuvre lyrique et grotesque. Shakespeare y sonde au travers d’une vision pleine de compassion, la condition humaine.

DUREE A préciser NIVEAU A partir de la 3e QUAND Mardi 13, mercredi 14, jeudi 15 mars 2012 à 20h30 OU L’Avant-Seine/ Théâtre de Colombes 88 rue Saint-Denis 92700 Colombes AUTOUR DU SPECTACLE 6 classes pour 2 heures d’intervention

89


DANSE

PRECIPITATION Chorégraphie de Paco Decina Compagnie Post-Retroguardia Chaque pièce signée Paco Decina est un ravissement d’émotion et de beauté. Il a l’art d’envelopper ses danseurs dans un cocon sonore baigné de lumières et de vidéos soignées où il fait bon se lover. Précipitation « C’est un espace où il n’y a plus de temps pour la réflexion, où tout repère s’efface et dont la forme se métamorphose en se détachant de son environnement habituel. C’est une chute brutale, aveugle et silencieuse, qui nous plonge dans un nouveau paradigme, là où pour un moment, nous ne sommes que le spectateur de notre passé. C’est une intensité dense, immobile, qui nous propulse vers le mouvement toujours changeant de la vie pas encore apprivoisée par nos contours. »

DUREE A préciser NIVEAU A partir de la 3e QUAND Jeudi 3 mai à 19h30, vendredi 4 mai 2012 à 20h30 OU Théâtre 71 3 place du 11 novembre 92240 Malakoff AUTOUR DU SPECTACLE 2 classes pour 2 heures d’intervention

90


DANSE

UNIVERS… L’AFRIQUE Chorégraphie de Abou Lagraa Compagnie La Baraka Univers…l'Afrique, la dernière création d'Abou Lagraa est un spectacle conçu autour de la chanteuse Nina Simone et composé de 2 pièces, 2 quatuors. Le premier, dansé par les danseurs de la Baraka évoque l'amour et le couple avec deux duos. Le second, interprété par les danseurs de la Cellule Contemporaine du Ballet National algérien, s'interroge sur ce que signifie être algérien et africain au XXIè siècle.

DUREE 1h NIVEAU A partir de la 3e QUAND Jeudi 3, vendredi 4 et samedi 5 mai 2012 à 20h45 OU Les Gémeaux 49 avenue Georges Clémenceau 92330 Sceaux AUTOUR DU SPECTACLE 3 classes pour 2 heures d’intervention

91


Comment assister avec votre classe à un spectacle de l’opération Eteignez vos portables ? Les inscriptions sont limitées à 3 classes par collège. Le chef d’établissement désigne les 3 professeurs de son établissement qui pourront bénéficier du dispositif. Priorité d’inscription est donnée aux professeurs n’ayant pas participé au dispositif au cours de la dernière année scolaire (2010-2011). Si vous êtes intéressés rapprochez-vous au plus vite de votre chef d’établissement. Pour toute information sur les spectacles proposés, vous pouvez joindre Anna Borlot au 01 47 29 34 51 dès le 1er septembre. Pour cette opération, les théâtres pratiquent un tarif préférentiel de 8 € 1 . Le Conseil général des Hauts-de-Seine prend en charge 5,50 €, les 2,50 € restant sont à la charge des élèves. Le coût des transports aller/retour entre le collège et le théâtre est assumé par le Conseil général. Les animations sont un module de 10 heures maximum dont 1 heure obligatoire avant le spectacle. Le contenu de la rencontre est à élaborer avec le théâtre. L'animation est pratique ou théorique en fonction de l'intervenant. Il semble plus adapté, la plupart du temps, qu’elle se déroule dans un lieu extérieur à la classe (CDI, salle polyvalente…) La rémunération des intervenants est prise en charge par le Conseil général.

Les animations sont des moments rares de rencontres entre les équipes des productions ou des théâtres et vos élèves. Ainsi n’hésitez pas à informer le théâtre de vos projets pédagogiques et de vos attentes. Le planning des interventions est à réaliser avec la compagnie dont vous recevrez les coordonnées dès la prise en compte de votre inscription. Un accompagnateur pour 12 élèves est exigé. Au-delà des délais indiqués pour la réservation des animations et le règlement des places, les théâtres procéderont à l’annulation.

Sauf pour Qu’est ce qu’on va faire de toi ? en raison du diner 4,5 € par élève et la soirée Prix Chorus qui est gratuite.

1

92


Les places réservées et inutilisées, ainsi que les animations annulées sans que le Conseil général et les théâtres aient été prévenus ne seront pas prises en charge par le Conseil général mais seront dues par l’établissement scolaire. Il en sera de même pour tout matériel dégradé dans l’autocar ou sur le lieu du spectacle. Nous vous souhaitons un bon spectacle et merci de nous faire part de vos remarques à l’issue de l’année scolaire : Soit par mail aborlot@cg92.fr ou bien par courrier Anna Borlot - Conseil général des Hauts-de-Seine - Direction de la culture -2 à 16, boulevard Soufflot 92015 Nanterre.

CONTACT Anna Borlot Tél. : 01 47 29 34 51 Courriel : aborlot@cg92.fr Conseil général des Hauts-de-Seine Direction de la culture 2 à 16, boulevard Soufflot - 92015 Nanterre

93


Brochure "Eteignez vos portables