Page 1


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

SOMMAIRE CAP SUR LA PATRIE D’ATHANASE NIKITINE ...................................................................................................................................................... 8 OUGLITCH – PORTE DE « L’ATLANTIDE RUSSE » ............................................................................................................................................. 10 LA BOISSON À L’HYDROMEL « MEDOVOUKHA » ET L’ÉCORCE DE BOULEAU AU KREMLIN DE NOVGOROD ...................................... 12 LA CATHÉDRALE SAINTE-SOPHIE DE NOVGOROD – LA PLUS ANCIENNE ÉGLISE DE RUSSIE ................................................................ 14 LE LAC SELIGER ET LES SOURCES DE LA VOLGA ............................................................................................................................................. 16 LES MONTS POUCHKINE ..................................................................................................................................................................................... 18 LA CAPITALE DE LA RÉPUBLIQUE DE PSKOV .................................................................................................................................................... 20 IZBORSK – VOYAGE DANS LE MOYEN ÂGE ...................................................................................................................................................... 22 LES SEPT PONTS DE KÖNIGSBERG ................................................................................................................................................................... 24 PÊCHE DANS L’ISTHME DE COURLANDE ......................................................................................................................................................... 26 LE MOTEUR DIESEL PEUGEOT 408 .................................................................................................................................................................... 28 L’HISTOIRE ET LA MODERNITÉ AU CENTRE DE SAINT-PÉTERSBOURG ...................................................................................................... 30 LES FONTAINES DE PETERHOF ET LES PINS D’ORANIENBAUM .................................................................................................................. 32 LES INTÉRIEURS IMPÉRIAUX DE GATCHINA .................................................................................................................................................... 34 L’ÉLÉGIE DE PAVLOVSK ....................................................................................................................................................................................... 36 LE GARAGE PERSONNEL DE SA MAJESTÉ À TSARSKOÏE SELO ...................................................................................................................... 38 LES TRACES DES VIKINGS SUR LES LACS LADOGA ET ONEGA ..................................................................................................................... 40 LES FORÊTS DE LA CARÉLIE ................................................................................................................................................................................ 42 L’EAU COLORÉE DU CANYON DE MARBRE ...................................................................................................................................................... 44 LA TOUNDRA ......................................................................................................................................................................................................... 46 L’ARCHIPEL DE LA NOUVELLE-ZEMBLE – « PAYS DES VENTS » ................................................................................................................... 48 L’ARCHITECTURE DU PAYS DES POMORS........................................................................................................................................................ 50 LE PAYS DU DE VINCI RUSSE............................................................................................................................................................................... 52 OUSTIOUG............................................................................................................................................................................................................. 54 « YBITSA » .............................................................................................................................................................................................................. 56 LE STONEHENGE RUSSE ..................................................................................................................................................................................... 58 LE REFUGE D’IVAN LE TERRIBLE ........................................................................................................................................................................ 60 LE MYSTÈRE DU KREMLIN DE VOLOGDA ........................................................................................................................................................ 62 LA MÈRE VOLGA ................................................................................................................................................................................................... 64 LE LIN MIRACULEUX ............................................................................................................................................................................................ 66 LE MONASTÈRE SAINT-HYPATIUS – PATRIMOINE DE LA FAMILLE ROMANOV......................................................................................... 68 L’ARGENT DE LA VOLGA ..................................................................................................................................................................................... 70 LA « PERLE » DE L’ANNEAU D’OR ...................................................................................................................................................................... 72 L’OR DE LA CITÉ DE VLADIMIR ........................................................................................................................................................................... 74 PALEKH – UN « VIEIL » ARTISANAT RÉCENT ................................................................................................................................................... 76 LES MOULINS À POIVRE PEUGEOT ................................................................................................................................................................... 78 LE KREMLIN DE ROSTOV ..................................................................................................................................................................................... 80 LE CANOT DE PIERRE LE GRAND ( PERESLAVL-ZALESSKI ) ............................................................................................................................ 82 SOUZDAL, CITÉ-MONUMENT ............................................................................................................................................................................ 84 VOYAGE DANS LE TEMPS À NIJNI-NOVGOROD ............................................................................................................................................. 86 CAP SUR LA TOUR PENCHÉE DE SÖYEMBIKÄ .................................................................................................................................................. 88 QOLSHARIF ........................................................................................................................................................................................................... 90 LE GOÛT MAGIQUE DU ÇÄKÇÄK ....................................................................................................................................................................... 92 LA « SUISSE » SUR LES RIVES DE LA VIATKA ..................................................................................................................................................... 94 PERM – CENTRE CULTUREL DE L’OURAL .......................................................................................................................................................... 96 PEUGEOT À DEUX ROUES ................................................................................................................................................................................... 98 LA GROTTE DE GLACE DE L’OURAL .................................................................................................................................................................. 100 LE « MONT ATHOS » DE L’OURAL .................................................................................................................................................................... 102 « VYSSOTSKI » À IEKATERINBOURG .................................................................................................................................................................. 104 L’OR RUSSE ET LES ORIGINES DE LA « RUÉE VERS L’OR » ............................................................................................................................ 106 LES PIERRES FINES DE L’OURAL ........................................................................................................................................................................ 108 LES MAMMOUTHS DE KHANTY-MANSIYSK .................................................................................................................................................... 110

2


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE PREMIER KREMLIN DE LA SIBÉRIE ............................................................................................................................................................... 112 LA TAÏGA ET SES LÉGENDES .............................................................................................................................................................................. 114 LE BEL IENISSEÏ .................................................................................................................................................................................................... 116 LES PELMENIS SIBÉRIENS .................................................................................................................................................................................. 118 LE PÈRE BAÏKAL .................................................................................................................................................................................................... 120 LES BAINS DE LA TAÏGA ....................................................................................................................................................................................... 122 IRKOUTSK – « LA CAPTIVANTE ÉTOILE DU BONHEUR » ............................................................................................................................... 124 LES FOURRURES DE ZIBELINE ........................................................................................................................................................................... 126 KYZYL – CENTRE DE L’ASIE ................................................................................................................................................................................ 128 LA CHORIE MONTAGNEUSE OU LES « ALPES SIBÉRIENNES » ..................................................................................................................... 130 L’HISTOIRE DE PEUGEOT DANS LE MONDE ................................................................................................................................................... 132 LA FORTERESSE SIBÉRIENNE ............................................................................................................................................................................ 134 LA PEINTURE RUPESTRE DES PEUPLES DE LA SIBÉRIE ................................................................................................................................. 136 NOVOSSIBIRSK – CENTRE DE LA RUSSIE ........................................................................................................................................................ 138 LE TRÉSOR ARCHÉOLOGIQUE DE LA « GROTTE DE DENIS » ....................................................................................................................... 140 LA « MER MORTE » DE LA SIBÉRIE ................................................................................................................................................................... 142 LE LAC « CACHÉ » D’OMSK ................................................................................................................................................................................ 144 ARKAÏM – 3000 ANS AVANT J.C. ........................................................................................................................................................................ 146 LE LAC TOURGOÏAK – FRÈRE DU BAÏKAL ......................................................................................................................................................... 148 ORENBOURG, VILLE MULTIETHNIQUE ............................................................................................................................................................ 150 LES TECHNOLOGIES PEUGEOT ......................................................................................................................................................................... 152 LE PLUS ANCIEN PIN............................................................................................................................................................................................ 154 LE MIEL BACHKIR ................................................................................................................................................................................................. 156 CHIKHANY – LA « GRANDE BARRIÈRE DE CORAIL » DE BACHKIRIE ............................................................................................................ 158 LA STEPPE.............................................................................................................................................................................................................. 160 TARKHANY : « … IL EST UN LIEU OÙ JE REPOSERAI » .................................................................................................................................... 162 LE KOURGANE DE MAMAÏ : UN MESSAGE AUX GÉNÉRATIONS FUTURES ................................................................................................. 164 LE SOLEIL SALÉ SUR LE LAC ELTON ................................................................................................................................................................... 166 LE CAVIAR .............................................................................................................................................................................................................. 168 LE TEMPLE DORÉ DU BOUDDHA SHĀKYAMUNI ............................................................................................................................................ 170 PIATIGORSK ET LES EAUX MINÉRALES ............................................................................................................................................................. 172 LE SECRET DE LA JEUNESSE AU FOND DU LAC TAMBOUKAN ...................................................................................................................... 174 L’HISTOIRE DE PEUGEOT EN RUSSIE ............................................................................................................................................................... 176 LES MYSTÈRES DES LACS BLEUS ....................................................................................................................................................................... 178 LA ROUTE MILITAIRE GÉORGIENNE ................................................................................................................................................................. 180 LE GRAND ELBROUZ ........................................................................................................................................................................................... 182 LE CHEMIN DE FER AU FOND D’UN DÉFILÉ .................................................................................................................................................... 184 SOTCHI À L’HEURE OLYMPIQUE ........................................................................................................................................................................ 186 33 CHUTES D’EAU EN DEUX HEURES ............................................................................................................................................................... 188 GELENDJIK, LA VERTE ......................................................................................................................................................................................... 190 LE LAC AUX LOTUS ............................................................................................................................................................................................... 192 LES VIGNES DU SUD DE LA RUSSIE ................................................................................................................................................................... 194 LE CHACHLIK ........................................................................................................................................................................................................ 196 LES IDOLES DE PIERRE DES SCYTHES .............................................................................................................................................................. 198 L’ÉGLISE DE CRISTAL DE DIATKOVO ................................................................................................................................................................ 200 LA PLAINE DE KOULIKOVO ................................................................................................................................................................................ 202 KONSTANTINOVO ............................................................................................................................................................................................... 204 LES PASSAGES SECRETS DU KREMLIN DE SMOLENSK ................................................................................................................................. 206 IASNAÏA POLIANA ................................................................................................................................................................................................ 208 KALOUGA – PATRIE DE L’ASTRONAUTIQUE .................................................................................................................................................... 210 LE SAMOVAR ........................................................................................................................................................................................................ 212 LE VRAI KVAS RUSSE ............................................................................................................................................................................................ 214 LE MONASTÈRE DE LA RÉSURRECTION DE LA NOUVELLE JÉRUSALEM ..................................................................................................... 216 MOSCOU VUE DU CIEL ....................................................................................................................................................................................... 218

3


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MARATHON PEUGEOT 408 – LE PLUS GRAND TEST-DRIVE 2013 est une année commémorative pour PEUGEOT en Russie, aussi la société a décidé de la célébrer par le plus important testdrive de l’histoire du pays, au cours duquel plus de 100 journalistes ont parcouru 30 105 kilomètres, traversé 56 villes et visité les lieux et les monuments les plus intéressants de la Russie.

4

L’héroïne du test-drive, la PEUGEOT 408, un modèle conçu spécialement pour de longues traversées en Russie, s’est montrée à la hauteur et a démontré son endurance et sa solidité.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Le Marathon en l’honneur du centenaire de la présence de la société sur le marché russe a fait son entrée dans le Livre Guinness des records de Russie en tant qu’essai le plus important, tant par sa durée que par son kilométrage – la mention correspondante a été portée au registre officiel du Livre des records. Au cours de ce voyage incroyable, les participants ont visité les 85 points de vente PEUGEOT en Russie, ont participé à 60 conférences de presse et ont inspiré de la joie et de l’optimisme à tous les participants.

Ainsi, le Marathon est devenu non seulement le symbole du centenaire de la société PEUGEOT en Russie, mais aussi le début d’une nouvelle étape dans le développement de la marque automobile française. Le livre que vous tenez entre vos mains est le fruit de ce voyage. Il vous présente les cent merveilles, découvertes et redécouvertes par les voyagerus dont la Russie peut aujourd’hui être fière.

5


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

6


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

MOT DE BIENVENUE « Il n’y a que deux façons de vivre sa vie: l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle ». ( A. Einstein )

Avant de prendre le volant des trois voitures PEUGEOT 408 pour le plus grand test-drive de l’histoire de la Russie, nous nous sommes fixés trois objectifs : tester les voitures, voir le pays, son histoire et ses sites touristiques et vivre une aventure qui n’arrive qu’une fois en cent ans. Plus de 30 000 kilomètres, 56 villes, 2 mois au volant – c’est vraiment une expérience saisissante, à la portée de tous. La clé est de choisir des compagnons de route à toute épreuve, remplir le coffre spacieux de votre PEUGEOT 408 de tout ce dont vous aurez besoin et de se lancer à la découverte de cette Russie familière mais inconnue. Pendant le voyage, nous avons tenu un journal qui a ensuite servi à la création de ce guide. Il s’intitule «  Les 100 merveilles de Russie  », car, à l’instar des sept merveilles du monde, les lieux éblouissants que nous avons visités s’inscrivent dans le patrimoine culturel et naturel de notre civilisation. Nous avons essayé de rendre ce journal-guide intéressant pour tout le monde, mais aussi utile pour ceux qui voudront, si ce n’est reproduire notre Marathon, du moins parcourir certaines étapes de notre itinéraire et voir ces merveilles de leurs propres yeux.

7


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

CAP SUR LA PATRIE D’ATHANASE NIKITINE L’itinéraire de notre voyage a été conçu de manière à nous permettre de visiter tous les concessionnaires PEUGEOT en Russie et de traverser toutes les villes où ces derniers sont implantés. La plupart des points de vente sont concentrés dans la partie centrale du pays, c’est là que nous avons commencé notre voyage. Depuis Moscou, nous nous sommes dirigés vers le Nord-ouest pour notre premier site, la ville de Tver, qui jadis disputait à Moscou le statut de capitale de Russie. L’une des principales personnalités historiques originaires de Tver est Athanase Nikitine.

8

Ce marchand de Tver fut le premier « Occidental » à visiter l’Inde, il décrivit son voyage dans un guide particulier. Son ouvrage s’intitulait «  Voyage au-delà des trois mers ». Certes, à l’époque de la navigation satellite et de l’Internet, nous ne pourrons découvrir des terres inconnues ou frayer un chemin dans des endroits où l’homme ne mit jamais les pieds. Mais nous sommes en mesure d’apprendre et de relater ce qui serait tombé dans l’oubli, perdu, ou simplement méconnu. Nous pouvons voir la Russie sous un nouvel angle.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Par son voyage, Nikitine prouva que, dans la 2e moitié du XVe siècle, 30 ans avant la « découverte » portugaise de l’Inde, voyager dans cette contrée était à la portée de tout voyageur déterminé. Nous allons prouver que la Russie est pleine de merveilles surprenantes et qu’à bord d’une berline comme la PEUGEOT 408, il est possible de passer partout, de vivre de nouvelles expériences et d’être un voyageur comblé. Tver a été notre première merveille, notamment, grâce au pont Starovoljsky. Celui-ci mérite une attention particulière, il est le symbole de Tver et fait la fierté de ses habitants. Selon la légende, la construction du pont fut lancée par Pierre le Grand en 1700. La version actuelle du pont remonte à 1900. Il est incroyablement beau, c’est également le plus ancien pont à enjamber la grande Volga.

Les contours de ses piliers rappellent ceux des célèbres ponts suspendus, comme le Golden Gate Bridge en Californie. Visuellement, il s’apparente plus aux ponts européens qu’aux ponts russes : par exemple, un pont semblable existe à Budapest. C’est pourquoi, si vous prenez une photo de votre PEUGEOT devant ce pont, personne ne croira qu’elle a été prise en Russie. Le meilleur moment pour prendre une photo est le coucher du soleil. A ce moment de la journée, le pont est particulièrement impressionnant.

9


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

OUGLITCH – PORTE DE « L’ATLANTIDE RUSSE »

10


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Sur notre trajet vers les sources de la Russie, nous avons fait un petit détour par la région d’Iaroslavl afin de nous rendre à Ouglitch. C’est une ville russe ancienne fondée vers 937. La ville est connue, notamment, parce que le fils cadet d’Ivan le Terrible, le tsarévitch Dimitri, y fut assassiné à l’âge de 8 ans. Il aurait été tué par Boris Godounov qui aspirait au trône. En 1937, soit mille ans après la fondation de la ville, il fut décidé d’y ériger une digue pour construire une centrale hydroélectrique ainsi que le canal MoscouVolga. Créé en 1939, le bassin de retenue d’Ouglitch est responsable de l’inondation de 110 villages avec 20 églises, de nombreux jardins, maisons, rues, et même d’un cimetière. La construction de la centrale hydroélectrique fut achevée peu de temps après, mais elle reste l’une des plus anciennes centrales russes. Le bassin de retenue fut surnommé « l’Atlantide Russe ». Kaliazine, la plus célèbre des villes inondées et dont la reconstruction est, à ce jour, inachevée, attire de nombreux touristes. Fait intéressant : un ancien clocher s’élève directement des profondeurs de

l’eau. Il fut construit en 1800, près de la cathédrale St-Nicolas, à la place de l’ancien monastère « StNicolas-sur-la-Jabna », bâti au XIIe siècle. Lors de la création du bassin de retenue d’Ouglitch, la cathédrale fut démolie et le clocher se retrouva partiellement sous l’eau. Il fut conservé, car il devait être transformé en une tour de parachutisme. Plus tard, une petite île artificielle avec un quai pour canots fut aménagée autour du clocher, et aujourd’hui, ce site est un lieu insolite de Kaliazine. Des légendes circulent sur la cloche qui devait être retirée du clocher. Mais, suite à l’imprudence des ouvriers lors de son démontage, elle tomba, brisa le plancher et atterrit au sous-sol où elle demeure jusqu’à présent. Toujours d’après la légende, après l’inondation de la ville, la cloche se mit à sonner depuis le fond de l’eau pour prévenir les habitants des terribles catastrophes à venir. Aujourd’hui, rares sont ceux qui se souviennent du son de cette cloche, mais des doyens du coin disent qu’en passant en bateau sous la voûte du clocher, il faut tendre l’oreille. Si vous n’entendez aucun coup sourd, vous avez de la chance et vous vivrez encore de longues années.

11


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA BOISSON À L’HYDROMEL « MEDOVOUKHA » ET L’ÉCORCE DE BOULEAU AU KREMLIN DE NOVGOROD

Si vous ne vous arrêtez pas à Ouglitch, l’autoroute M10 vous mènera de Tver à Novgorod en 4 heures et demie seulement. Nous voulions venir ici à la découverte des merveilles russes ; tout voyageur doit absolument visiter cette ville et voir le Kremlin de Novgorod. Les premières mentions de cette cité remontent à 1044. C’est le berceau de la Russie. Riourik, qui fut appelé ici en 862, y fonda une dynastie qui régna sur la Russie pendant plus de 700 ans.

12

Arrêtez-vous un moment au Kremlin de Novgorod pour essayer de sentir un lien métaphysique avec la grande histoire du pays. Imaginez les habitants du Novgorod médiéval se réunissant ici pour choisir leur prince, les moines écrivant les premières chroniques russes, la première école russe ouvrant ses portes : au XIème siècle, tous les habitants de la principauté de Novgorod savaient déjà lire et écrire (contrairement à la majorité des Européens).


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Au musée-site naturel de Novgorod, situé au sein du Kremlin, vous pourrez lire les messages qu’échangeaient les anciens habitants de Novgorod. Nous savons que même les paysans entretenaient une correspondance active sur des feuilles en écorce de bouleau : les archéologues en ont retrouvé plus d’un millier. A travers ces correspondances qui portent sur toutes sortes de sujets de la vie courante, on peut découvrir le quotidien et, parfois même, les caractères de nos ancêtres. Par exemple, sur l’une des écorces, un maître inconnu nota à côté de l’image de l’animal sur un sceau princier : «C’est une bête féroce».

Dans la tour de l’Intercession du Kremlin de Novgorod, le restaurant « Detinets » vous propose le meilleur hydromel (ou Medovoukha) de la ville ; l’hydromel de Novgorod est également le meilleur au monde. La Medovoukha est une boisson à base de miel, d’eau, de houblon et d’épices secrètes, sa recette est jalousement gardée. Son goût si particulier ne pourra être confondu avec celui d’aucune autre boisson. Goûtez-la absolument, mais seulement si vous ne comptez continuer votre route que le lendemain.

13


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA CATHÉDRALE SAINTE-SOPHIE DE NOVGOROD – LA PLUS ANCIENNE ÉGLISE DE RUSSIE

Au centre du Kremlin de Novgorod trône la Cathédrale Sainte-Sophie. C’est la plus ancienne église orthodoxe sur le territoire de la Russie, voilà pourquoi nous lui avons consacré un chapitre à part. Elle fut construite en 1045-1050 par Iaroslav le Sage, fils du prince Vladimir. La consécration de l’église fait référence à Sofia de Kiev, à Sofia de Constantinople et aux sources mêmes du christianisme. Pour cette raison, mais également à cause de son ancienneté, c’est un lieu de pèlerinage pour les croyants du monde entier. Beaucoup d’histoires et de légendes sont liées à cette église, notamment, la légende du pigeon.

14


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Sur la croix du dôme central, vous verrez un pigeon en plomb symbolisant le Saint-Esprit. Lorsqu’en 1570, Ivan Le Terrible sévissait contre les habitants de Novgorod, un pigeon se posa sur la croix de SainteSophie pour se reposer. Témoin du terrible massacre, il se figea de terreur. Plus tard, la Sainte-Vierge confia à l’un des moines que ce pigeon avait été envoyé en ville pour la consoler et tant qu’il ne quitterait pas la croix, la ville resterait sous sa protection. Nous avons souhaité à la ville de continuer à préserver l’esprit de l’histoire de la Russie et nous sommes partis affronter les rudes épreuves que les routes de Russie réservaient à la PEUGEOT 408.

15


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE LAC SELIGER ET LES SOURCES DE LA VOLGA

Sur la route de Novgorod la Grande, nous avons visité le lac Seliger et la haute Volga, dont nous parlerons plus tard, puisque nous l’avons croisé bien des fois tout au long de notre périple. En été, on peut passer un mois entier, au bord du lac Seliger, à ramasser les myrtilles dans la forêt ou à pêcher. On peut aussi visiter le monastère «  Ermitage du Nil  » ou louer un bateau pour voir quelques-unes des cent quatrevingts îles alentour. Les rivages découpés et ces îles sont la principale particularité de ce lac d’origine glaciaire. Il est situé sur les hauteurs de Valdaï, quelque part à michemin entre Tver et Novgorod, à une altitude de 200 mètres au-dessus du niveau de la mer. La contrée compte de nombreux centres de vacances, un réseau de transport fluvial et des forêts qui abritent encore des ours, des loups, des renards, des lièvres et

16

des ratons-laveurs. L’eau du Seliger est très pure et encore transparente à 5 mètres de profondeur, aussi la baignade y est très agréable. 110 rivières se jettent dans le lac Seliger, mais une seulement y prend sa source. Néanmoins, nous n’avons fait que traverser les larges rues de la ville d’Ostachkov et contempler nos reflets dans l’eau du lac, puis nous avons poursuivi notre route vers le Nord. A quelques kilomètres au Nord-ouest du lac, la Volga, le plus grand fleuve européen, prend sa source au Sudouest du village de Volgoverkhovie. A la lisière d’un petit marécage, il y a quelques sources, l’une d’elles est considérée comme la source de la Volga. Une chapelle accessible par un pont fut construite autour de la source. La Volga s’écoule de cet étang comme un simple ruisseau de 50 cm à 1 m de large et de 30 cm de profondeur max.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

17


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES MONTS POUCHKINE

Nous avons quitté Novgorod la Grande pour nous diriger vers le Sud-ouest, en passant par le village appelé Dno ( le Fond ) puis par la plaine de la Russie Centrale, pour nous rendre dans le parc de réserves les «  Monts Pouchkine  ». Alexandre Pouchkine passait ses étés et se rétablissait après ses maladies, ici, dans le village de Mikhaylovskoyé ; plus tard, il y vécut en exil. Son domaine est aujourd’hui transformé en musée-réserve baptisé les «  Monts Pouchkine   ». Le musée comprend le village de Mikhaylovskoyé, qui appartenait à la mère du poète, la propriété voisine de Petrovskoyé, domaine des Hannibal, ancêtres de Pouchkine, et Trigorskoyé, la propriété des amis de Pouchkine. Près de cent œuvres du poète furent écrites à Mikhaylovskoyé. «  Le roman Eugène Onéguine fut écrit entièrement sous mes yeux, – se souvenait un ami de Pouchkine, Alexeï Wulf qui vécut à Trigorskoyé. – Ainsi, moi, l’étudiant de Dorpat, je suis devenu Lenski, étudiant de Göttingen, dans le roman. Mes sœurs ont inspiré ses demoiselles campagnardes. Et l’une d’elles est devenue Tatiana, le personnage féminin-clé du roman  ». Mikhaylovskoyé est un musée-domaine qui abrite la maison du poète, la maisonnette de sa nourrice, l’allée Anna Kern, etc. Tous les bâtiments et sites architecturaux furent restaurés après la

18


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

révolution et autres événements historiques. Seul Petrovskoyé a gardé son parc authentique attenant à la propriété. Il fut construit par Pierre Hannibal, le grand-oncle de Pouchkine. C’est un exemple d’architecture paysagiste russe du XVIIIe siècle. Les employés du site qui nettoient régulièrement l’étang du parc disent que, depuis l’époque d’Hannibal, un très vieux brochet y vit, qui pourrait bien exaucer des souhaits. Au centre des «  Monts Pouchkine  » se trouve le monastère de Sviatogorsk. Aujourd’hui, le monastère compte presqu’autant de moines qu’à l’époque de Pouchkine. Mais avant 1992, année où le monastère fut restitué à l’Eglise Orthodoxe, il connut de nombreux revers de fortune. Par exemple, pendant la guerre, le monastère fut miné et échappa à l’explosion par pur miracle. En 1924, il abritait un club, une imprimerie et une boulangerie. Durant son exil à Mikhaylovskoyé, entre 1824 et 1826, Alexandre Pouchkine se rendait souvent au monastère pour y observer les coutumes populaires, profiter de la bibliothèque monastique et entretenir des relations amicales avec les moines. En 1836, le poète y enterra sa mère et, d’après la légende, versa au trésor monastique 10 roubles en argent pour réserver sa propre sépulture. Aujourd’hui encore, les habitants prient chaque jour pour «  le repos du boyard Alexandre et de ses parents  ».

19


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA CAPITALE DE LA RÉPUBLIQUE DE PSKOV

Depuis les «  Monts Pouchkine   », les frontières occidentales de la Russie sont à portée de main. A l’époque du morcellement féodal, ces frontières étaient protégées par la République de Pskov. Cet état s’appelait aussi principauté ou encore «  gospodarstvo  » à la manière polonaise. En 1510, la République fut annexée à la principauté de Moscou, mais auparavant, pendant presque deux siècles, elle garda son indépendance et son autonomie grâce à ses succès militaires contre l’ordre Livonien. La principauté frappait même sa propre monnaie.

20

La forteresse en pierre, le Kremlin de Pskov, également appelée Krom par ses habitants, fut fondée à la fin du XIe - début du XIIe siècle, sur la rive haute des fleuves Grand et Pskovy. Elle était la capitale administrative, culturelle et publique de la principauté de Pskov. La rigueur du climat de la région et les fréquentes guerres avec les ennemis laissèrent leur empreinte sur l’apparence de la forteresse : sans les dômes, on pourrait dire que ses murs plutôt ascétiques rappellent des fortifications médiévales européennes.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La forteresse d’Izborsk, située à trente kilomètres de Pskov, a une apparence encore plus européenne. Les plaines brumeuses et les collines vertes qui mènent à Izborsk vous font involontairement penser aux sylvains et aux génies des eaux, aux esprits et aux éléments naturels. Agée de mille ans, la ville d’Izborsk est indubitablement une merveille de la Russie contemporaine. Notre prochain récit lui est consacré.

21


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

IZBORSK – VOYAGE DANS LE MOYEN ÂGE

22


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La ville d’Izborsk est célèbre pour avoir préservé l’architecture médiévale de sa forteresse, mais aussi pour avoir été, jadis, le centre de l’artisanat et du commerce. Une légende dit que Trouvor, le frère de Riourik, fut le premier prince d’Izborsk et qu’il fut enterré ici-même. Les vestiges de Trouvorovo abritent un cimetière qui conserva des croix en pierre datant du XVe siècle, la légende populaire associe l’une de ces croix au célèbre Varègue. La ville millénaire d’Izborsk s’illustra dans l’histoire de la Russie en tant que cité ayant résisté à une multitude d’attaques et de sièges venant de l’Ouest. Plus tard, à l’époque de Pierre le Grand, la frontière

se déplaça vers l’Ouest, et Izborsk, jadis, forteresse de défense, devint une petite ville, puis un village, mais elle sut préserver son paysage et son architecture médiévale uniques jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, Izborsk abrite un musée-réserve qui accueille plus de 130 000 visiteurs par an. On y organise également des festivals de la culture du haut Moyen Âge, des reconstitutions historiques, des manifestations ethnoculturelles et populaires, une foire artisanale vous accueille également à l’intérieur des murs de la forteresse. Visitez sans faute l’un de ces festivals : vous vous retrouverez en plein cœur du Moyen Âge et des temps anciens.

23


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES SEPT PONTS DE KÖNIGSBERG Et nous voilà au point le plus occidental de la Russie, à Kaliningrad, que nous ne pouvions négliger à cause de son origine prussienne. En effet, cette ville ne fut annexée à l’URSS qu’après la conférence de Potsdam ( 1945 ), aussi elle garde encore l’architecture, l’aménagement urbain, les noms des rues et, plus généralement, l’esprit d’une petite ville européenne. Ses habitants sont très attachés à leur ville.

Kaliningrad est une ville-énigme. On connait la célèbre histoire des sept ponts de Königsberg, qui inspirèrent au mathématicien Léonard Euler (  1707-1793  ) la théorie des graphes. Un problème célèbre concerne ces ponts : comment traverser chacun des sept ponts sans passer deux fois par le même. Euler résolut ce problème grâce aux mathématiques. Le roi de Prusse FrédéricGuillaume III ( 1770-1840 ) le résolut à sa façon, en

24

ordonnant la construction d’un huitième pont. De même, les habitants et visiteurs de la ville essaient encore de résoudre le problème des sept ponts de manière pratique. L’un des plus grands penseurs de tous les temps, Emmanuel Kant ( 1724-1804 ), repose à Kaliningrad dans la cathédrale de Königsberg. Sa sépulture est un lieu de pèlerinage pour les férus de son œuvre venus du


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

monde entier. De tout l’immense héritage de Kant, la pensée suivante nous est bizarrement venue à l’esprit : « Les enfants doivent être habitués, dès la petite enfance, à rire de bon cœur et sans contrainte, car la gaîté qui se

reflète sur un visage, se reflète petit à petit dans le monde intérieur et prépare ainsi une disposition à la gaîté, à l’affabilité et à la sociabilité »

25


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

PÊCHE DANS L’ISTHME DE COURLANDE

Nous avons quitté le Nord pour traverser l’une des frontières russes les plus pittoresques, l’isthme de Courlande. Ici, au milieu des plus hautes dunes de sable d’Europe, on pourrait croire que rien au monde n’existe, à part les vastes espaces, le sable et le vent.

tellement fantasques qu’il est difficile d’imaginer les raisons d’une telle « danse ». C’est un spectacle vraiment stupéfiant.

L’isthme de Courlande devint célèbre grâce au très populaire film soviétique « Le soleil blanc du désert », tourné ici. Outre les belles plages de sable, l’isthme compte également un lac unique regorgeant de poissons, ainsi que de multiples itinéraires piétons. Cela vaut le coup de s’y attarder une demi-journée pour se dégourdir les jambes, avant de reprendre une longue route.

Au village de Rybatchyï, il faut absolument gouter du poisson frais que les villageois se feront un plaisir de vous cuisiner. Si vous avez de la chance, vous pourrez essayer d’organiser une partie de pêche avec eux sur le lac Mouette. Pour cela, il faudra vous réveiller au lever du soleil, prendre un canot et partir vers les zones du lac les plus riches en poissons et qui ne sont pas connues de tout le monde. Le lac Mouette est un lac légendaire pour les pêcheurs puisqu’on peut y pêcher le grand carassin avec une facilité étonnante.

Garez votre PEUGEOT sur le parking situé à proximité du village de Rybatchyï. Deux kilomètres plus au Nord, vous trouverez ce que l’on appelle le «  Bois dansant  ». C’est une forêt de conifères, mais les troncs d’arbres s’y entrelacent dans des zigzags

Ensuite, nous avons traversé la frontière Lithuanienne, les villes de Riga et de Tallinn et, après 1 010 km de route, nous sommes enfin arrivés dans la ville où commença l’histoire russe des voitures PEUGEOT – Saint-Pétersbourg.

26


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

27


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MOTEUR DIESEL PEUGEOT 408

28


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La route depuis Kaliningrad, la ville la plus occidentale de la Russie, jusqu’à SaintPétersbourg, non seulement réjouira le voyageur par ses sites merveilleux, ses beaux paysages et la brise rafraîchissante de la mer Baltique, mais permettra également de tester la PEUGEOT 408 HDi sur une longue distance. Nous avons constaté que pour une voiture avec deux passagers et un coffre volumineux bien rempli la consommation en gasoil sur cette route était seulement de 4.3 l/100km, ce qui correspond en tout point aux données renseignées dans la notice technique de la voiture. C’est vérifié ! Les moteurs diesel des PEUGEOT 408 se sont déjà bâtis une solide réputation auprès des clients russes, car ils émettent un faible niveau de bruit et chauffent rapidement en période hivernale grâce au système de chauffage. Et bien

entendu, ces moteurs sont considérablement plus économiques que les moteurs à essence. De plus, la version diesel du moteur PEUGEOT 408 offre une conduite agréable : une traction stable à n’importe quelle vitesse et un bon couple d’entraînement. L’autre avantage indéniable du moteur diesel est son faible coût d’entretien et son haut niveau écologique. Cette course automobile d’envergure a permis de déceler de nouvelles qualités du moteur diesel PEUGEOT 408, notamment son caractère économique d’un niveau tout à fait différent – durant ce voyage, les «  marathoniens  » ont pu constater à quel point le moteur diesel était plus confortable et économique sur de longues distances. Ne serait-ce que parce qu’ils devaient faire le plein presque deux fois moins souvent.

29


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’HISTOIRE ET LA MODERNITÉ AU CENTRE DE SAINT-PÉTERSBOURG

Bien entendu, notre Marathon ne pouvait ignorer Saint-Pétersbourg, car c’est ici que l’entreprise PEUGEOT s’installa officiellement en Russie, il y a cent ans. A l’époque, la capitale du Nord était le centre culturel, commercial et névralgique du pays et, plus généralement, « sa fenêtre sur l’Europe ». Grâce à sa riche histoire, Saint-Pétersbourg regorge de tant de sites touristiques et de merveilles qu’il semble impossible de les inclure toutes dans un seul chapitre. Il existe des milliers de visites guidées, des centaines de guides touristiques, et l’Ermitage à lui seul mériterait une semaine entière. Nous vous conseillons donc tout simplement de vous installer dans le centre historique et de faire une promenade à pied, de nuit. La ville recèle 8 500 sites du patrimoine culturel, et le centre historique de Saint-Pétersbourg est l’un des premiers sites naturels et culturels, peuplés de centaines de milliers de personnes, à être classé «  monument  » du

30

patrimoine mondial par l’UNESCO. Mais les guides vous en diront plus, tandis que nous nous attarderons sur la composante historique de notre itinéraire à bord de la PEUGEOT 408. Entre 1712 et 1918, Saint-Pétersbourg fut aussi le centre automobile du pays. De nombreuses expositions et événements sportifs automobiles y étaient organisés, et les bolides PEUGEOT y participaient régulièrement. En 1913, l’entreprise française ouvrit une succursale à Saint-Pétersbourg, et l’un des premiers clients à acquérir une voiture de la marque PEUGEOT fut l’Empereur Nicolas II, qui acheta, entre autres, le modèle Bébé pour son fils, le tsarévitch Alexis. Un an plus tard, jour pour jour, l’entreprise lui adressa une lettre afin de savoir si la voiture fonctionnait bien et reçut une réponse officielle signée par M. Fedoseyev, inspecteur en chef du Garage de


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

la Haute Cour Impériale. Le document disait: «La Direction du Garage de Sa Majesté a l’honneur de vous informer que les deux véhicules achetés à l’exposition, l’un de type «148» avec carrosserie «limousine» de Kelner et l’autre de type «145 Sport», sont excellents à tous points de vue ». Ainsi commençait l’histoire des relations particulières entre PEUGEOT et l’État Russe. En cent ans, beaucoup de choses ont changé. Les automobiles PEUGEOT ont un aspect très différent, elles ont intégré les technologies de pointe, et la ville – la Capitale du Nord – se renouvelle en permanence. L’inauguration de la seconde scène du théâtre Mariinsky a créé l’événement en 2013. Ce grand théâtre d’opéra et de ballet, célèbre dans le monde entier, fut fondé en 1783 avec la bénédiction de l’impératrice Catherine II. La nouvelle scène est le bâtiment public le plus moderne et techniquement le plus avancé en Russie.

La simplicité extérieure du bâtiment a donné lieu à de nombreuses discussions parmi les Pétersbourgeois. Contrairement à certaines opinions et d’après la conception des architectes, cette simplicité ne signifie ni austérité, ni médiocrité, bien au contraire. C’est une déclaration radicale qui consiste à dire que ni l’architecture ni la musique ne doivent supplanter l’homme. Le nouveau bâtiment donne au Mariinsky le statut d’un théâtre des mieux équipés au monde et d’une grande institution culturelle d’envergure mondiale. Les banlieues de Saint-Pétersbourg sont aussi riches en palais et monuments historiques que la ville même. Organisez votre propre «  marathon  » autour de Saint-Pétersbourg pour visiter tous les plus beaux parcs et palais, chacun merveilleux à sa façon et riche en histoires surprenantes.

31


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES FONTAINES DE PETERHOF ET LES PINS D’ORANIENBAUM

32


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

***** A Peterhof, brillante cité, Il fait si frais, dans la sombre verdure. Et l’ombre des jardins boisés Jette son reflet sur l’eau si pure.

***** Samson est là, familier, adulé, Dans les éclaboussures et l’enlacement des jets. La statue fait briller dans le bronze La vie dans son immense triomphe.

( 1865 ) Piotr Viazemski

La nuit, lors du blocus impitoyable, Au-dessus de la Neva glaciale, grippée, Il fit rêver les habitants de Leningrad Dans les ténèbres des affres de la guerre…

« Des fontaines » Soudain, j’ai tant appris des fontaines, Des arbres féeriques de verre, Toujours énigmatiques, étranges, ils sont Tels des sanglots nocturnes et incessants Quittant mon âme au lever du jour. ( 1900 ) Rainer Maria Rilke

Enfin, trêve d’illusions, le rêve fut exhaussé. Et incarné dans le métal. Et comme avant, mais dans sa beauté nouvelle Il s’est mis à briller sur le rocher. ( 1947 ) Pavel Simonov (Extrait du poème du fils de sculpteur V. L. Simonov, qui travailla à la restauration du groupe sculptural « Samson déchirant la gueule du lion » ) 

33


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES INTÉRIEURS IMPÉRIAUX DE GATCHINA

Nous avons presque fait le tour des environs de Saint-Pétersbourg en passant par les petites villes du Sud-ouest du district de Moskovsky. Nous avons commencé par Peterhof et Oranienbaum, pour nous diriger ensuite vers Gatchina et Pavlovsk, et nous avons terminé notre promenade culturelle à Tsarskoïe Selo. Les poèmes inspirés par Peterhof depuis plusieurs centenaires présentent la ville mieux que n’importe quelle description. À Gatchina, notre attention a été attirée par les histoires surprenantes liées aux habitants du palais et à leur quotidien. Le palais de Gatchina et son parc remontent à l’époque du règne de Catherine

34

la Grande. La construction dura 15 ans, de 1766 à 1781. Le chantier fut dirigé par l’architecte de la Cour Antonio Rinaldi à qui l’on doit huit édifices à Saint-Pétersbourg, sept à Tsarskoïe Selo, et quatre à Oranienbaum. Rinaldi se chargea également de la décoration intérieure, il choisit les meubles d’Oranienbaum, Gatchina et Saint-Pétersbourg. Beaucoup de ces objets demeurent encore au palais, et on en parle volontiers au cours des visites thématiques guidées. A l’époque, tout objet d’intérieur avait son propre nom et sa propre histoire.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Les factures mentionnent, par exemple, « la très agréable commode en bois incrusté et bronze doré, de style grec » et « la magnifique pendule en bronze doré représentant les génies de l’astronomie  », « choisies par Monsieur Rinaldi  » spécialement pour Gatchina. Ces objets permettent d’imaginer la vie des empereurs russes, parfois même mieux que les enfilades de pièces dans les palais. Le quotidien des XVIIIe et XIXe siècles semble reprendre vie sous vos yeux. Dommage qu’il soit strictement interdit de toucher aux objets.

35


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’ÉLÉGIE DE PAVLOVSK

36


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

En arrivant à Pavlovsk, nous avons compris que cette ville était faite pour les promenades rêveuses. C’est ici que se trouve l’un des plus grands parcs paysagers d’Europe ; il s’étend sur environ 600 hectares. La création du palais et du parc, au bord de la sinueuse rivière Slavianka, se déroula sur cinquante ans ; plusieurs architectes célèbres de l’époque participèrent à la construction. Pendant la guerre, Pavlovsk, comme presque tous les palais, fut gravement endommagé. Il fut le premier à être restauré et à rouvrir ses portes au public en 1957. « Le jardin de Pavlovsk est particulier parce qu’ici tout respire la nature, et la main de l’artiste, nonobstant son énergie, reste indécelable presque partout  », disaient les contemporains du chantier.

Vassili Andréévitch Joukovski fut le premier poète à chanter Pavlovsk dans les vers de son élégie « la Slave ». Par exemple, il dit: Dans un bosquet, je longe un chemin sinueux ; A chaque pas, un nouveau tableau s’ouvre à mes yeux, Tantôt, soudain, à travers la fumée, Dans la forêt épaisse, scintille une claire vallée ; Tantôt, tout disparaît autour de moi et le bois devient dense Tout est sauvage, l’obscurité comme le silence ; Parfois, seule la lumière du jour pénètre À travers les voûtes sombres des hêtres Et dore les sommets fanés et les racines. Seule, dans l’obscurité, une feuille tremblante brille, Emportée par une faible et fugitive brise, En troublant le silence par sa chute exquise…

37


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE GARAGE PERSONNEL DE SA MAJESTÉ À TSARSKOÏE SELO

Ce n’est pas un hasard si nous avons achevé notre tour des sites touristiques de la Russie tsariste à Tsarskoïe Selo : c’est là que se trouvait le garage personnel de Sa Majesté, point clé de notre histoire. Le tsarévitch Alexis y conduisait sa PEUGEOT Bébé ; l’école Impériale des chauffeurs y fut également créée, ses meilleurs élèves étaient employés au Garage. En outre, pendant deux siècles, Tsarskoïe Selo fut une résidence estivale d’apparat. Sa construction ayant une importance particulière pour l’État, tous les services gouvernementaux y furent impliqués.

38

Nicolas II dépensait beaucoup d’argent en automobiles et le trésor public assumait de nombreuses dépenses liées à leur entretien. Le Garage était «  l’enfant préféré  » de l’Empereur. Le coût moyen d’entretien annuel d’une automobile s’élevait à 2 400 roubles. A titre de comparaison, le coût d’entretien d’un éléphant, ici, à Tsarskoïe Selo, ne dépassait pas les 1 650 roubles en 1906.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

39


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES TRACES DES VIKINGS SUR LES LACS LADOGA ET ONEGA

Nous avons quitté Saint-Pétersbourg pour nous diriger vers le Nord et poursuivre notre surprenante découverte de la Russie. Le lac Ladoga est le plus grand lac d’eau douce en Europe ( l’Onega étant le deuxième ). C’est ici que le fleuve Neva prend sa source ; et 35 rivières alimentent le lac. Tout voyageur se rendant au Nord de la Russie doit absolument visiter les rives du lac Ladoga. Ce lac est tellement immense que jadis on l’appelait la mer-Neva. Ici, on peut observer des aurores boréales et la fantastique beauté des paysages du Nord. Lorsqu’on se trouve au bord du lac, on se sent vraiment dans la peau d’un guerrier des mers du Nord, particulièrement lors d’une tempête. Le spectacle est imposant et fascinant. Le chemin vers le lac Ladoga depuis SaintPétersbourg longe le «  Chemin de la vie  », l’unique grande route de transport qui, pendant le blocus, reliait Leningrad au reste du pays. Sur cette route, vous pouvez admirer 7 monuments et 46 bornes kilométriques. Le célèbre monument « Le Cercle Rompu » vient clore le Chemin de la Vie là, où il rejoint le lac Ladoga. Arrêtez-vous ici et profitez-en pour lire les inscriptions commémoratives.

40

Près de l’embouchure de la Neva, au bord du lac Ladoga et à ses alentours, se trouvent de vieilles forteresses  :  Orechek, Koporyé, Staraïa Ladoga. Ce sont de vrais ouvrages de défense médiévaux qui n’ont pratiquement pas été restaurés, aussi l’atmosphère unique et l’esprit du temps y sont préservés. Sur la route du Nord et de la Carélie, il faut absolument passer par là pour sentir l’histoire particulière de ces lieux. Certains médiévistes pensent que Staraïa Ladoga est une ville viking. On retrouva ici des fondations de maisons dont l’aménagement diffère du style traditionnel slave, mais coïncide avec le style traditionnel norvégien. Plusieurs objets d’usage quotidien qui ne sont pas assimilables au peuple Slave y furent découverts. D’une manière ou d’une autre, la Vieille Ladoga était le point de rencontre de différentes tribus, notamment scandinaves et slaves, ce fut également la première tentative d’organiser un commerce via la mer Baltique. Des fouilles archéologiques sont en cours à Staraïa Ladoga, leurs organisateurs sont toujours heureux d’accueillir des volontaires. Si vous êtes attirés par l’archéologie et les Vikings, saisissez cette opportunité pour vous offrir des vacances insolites.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

41


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES FORÊTS DE LA CARÉLIE

Depuis le lac Onega, la mer Blanche est à portée de main. Cette mer baigne d’une part les côtes de la république de Carélie, et d’autre part celles de la région d’Arkhangelsk. Nous en avons pris la route, et avons commencé par la Carélie pour pouvoir visiter davantage de sites intéressants. 85 % de son territoire est occupé par une réserve forestière d’État. C’est en partie pour cela que cette contrée et les terres voisines représentent un véritable trésor d’architecture en bois russe. Il y a beaucoup de choses à voir dans la région : Kiji, Pinejié, Kargopol, la réserve naturelle de Kenozersk, le cimetière de Porjensk. Ce dernier site qui date de 1640 est considéré comme l’un des monuments architecturaux les plus difficiles d’accès, mais nous avons tout de même pu nous y rendre ! Toutes les visites guidées suivent ici le même sentier, car le cimetière est situé au cœur du Bois Sacré qui porte ce nom parce que, jadis, les habitants de la région entraient dans ce bois comme dans un temple; ils y adoraient les dieux, parlaient aux arbres, et vivaient en harmonie avec la nature, car ils ne lui prenaient que le strict nécessaire.

42


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Il faut savoir que dans ces lieux, au demeurant très énigmatiques, les localités portent souvent deux noms. Par exemple, sur la carte, Morchtchikhinskaya s’appelle Anfalovskaya, Porjenskoé s’appelle Fedorovskaya, Lyadiny s’appelle Gavrilovo etc… Faites donc attention ! Kiji est un site architectural érigé sur une île du lac Onega qui doit sa célébrité au fait que de nombreuses constructions en bois venant de toute la Carélie y furent regroupées pour la création du plus grand musée d’architecture en bois. En outre, Kiji qui ne comptait initialement que 2 églises, représente aujourd’hui un site de constructions surprenantes, conçues de manière singulière et demeurant en parfaite harmonie avec le paysage qui les entoure. Une légende dit que la plus grande église de l’île, l’église de la Transfiguration, fut construite avec une seule hache, jetée par la suite à l’eau. Ici, les constructions furent faites sans un seul clou, hormis les dômes pour lesquels les clous furent quand même utilisés.

43


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’EAU COLORÉE DU CANYON DE MARBRE

Savez-vous d’où vient le marbre qui servit à décorer les innombrables palais et salles de SaintPétersbourg ? Nous l’avons appris par hasard, en passant par le village de Rouskeala en Carélie. Il s’est avéré qu’il y avait ici un canyon de marbre. Aujourd’hui, l’extraction du marbre est arrêtée et le canyon qui s’étend sur 100 mètres de large et 500 mètres de long est noyé sous des eaux souterraines pures. C’est pourquoi, lors d’un passage en bateau, vous pouvez y admirer des murs de marbre de plus de 20 mètres de haut, qui parfois surplombent l’eau.

44

On peut visiter en bateau plusieurs anciennes carrières, qui se distinguent l’une de l’autre par une couleur d’eau différente. Dans l’une, elle est grise, dans l’autre bleue clair, et dans la carrière principale elle est verte. Les rives des carrières sont aussi variées. On y trouve une grotte de marbre, et la nuit, grâce à un éclairage artistique, la carrière est illuminée de vives couleurs fantastiques.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

45


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA TOUNDRA

46


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’écrivain russe Nikolaï Karamzine écrivait : «  Le mot sibérien « toundra » doit entrer dans le vocabulaire russe, car aucun autre mot ne convient à ces plaines vastes et basses, dépourvues de forêts, recouvertes de mousse, dont peut parler un poète, un géographe ou un voyageur pour décrire la Sibérie et les rivages de la mer glaciale…  ». En traversant la Toundra en voiture et en nous promenant sur les sentiers locaux, nous avons décidé qu’elle devait absolument faire partie des merveilles de la Russie.

La frontière septentrionale de la Toundra marque le début de l’Arctique. L’hiver dans la Toundra est particulièrement long. Etant donné qu’une grande partie de la Toundra se trouve au-delà du Cercle polaire, en hiver elle vit la nuit polaire. La Toundra se distingue principalement par ses marais qui connaissent un climat sévère, une grande humidité, des vents violents et des pergélisols. En Russie, vous trouverez la Toundra notamment dans la presqu’île de Kola.

47


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’ARCHIPEL DE LA NOUVELLEZEMBLE – « PAYS DES VENTS »

48


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous n’avons pas pris le risque d’aller jusqu’à la Nouvelle-Zemble, malgré même la période estivale. Mais en visitant la région d’Arkhangelsk, nous avons appris beaucoup de choses intéressantes, aussi nous avons décidé de la porter sur la liste des Merveilles, car aucun autre lieu habité ne se situe le plus au Nord du monde. L’archipel de la Nouvelle-Zemble inclut deux grandes îles : l’île Severny ( Nord ) et l’île Ioujny ( Sud ). Les glaciers occupent près de la moitié de la superficie de l’île Severny. Son territoire qui s’étend sur environ 20 000 km² est recouvert d’une couche de glace continue de 400 km de long et de 75 km de large, d’une profondeur allant

jusqu’à 300 m. Par endroits, la glace descend jusque dans les fjords où elle s’arrête en haute mer, formant des barrières de glace et donnant naissance à des icebergs. On peut y observer l’aurore boréale ainsi que le jour et la nuit polaires. A la fin de l’hiver, la mer de Kara se retrouve entièrement prise par les glaces et encercle la NouvelleZemble de trois côtés. L’archipel de Nouvelle-Zemble s’appelle aussi « le Pays des Vents », parce qu’en hiver la vitesse du vent atteint souvent 50 m/s, soit 180 km/h. Une telle vitesse est interdite aux véhicules, même sur les autoroutes fédérales !

49


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’ARCHITECTURE DU PAYS DES POMORS

La Carélie est le berceau traditionnel de l’architecture en bois ; aujourd’hui, elle est également la gardienne de ces traditions et de tant d’autres. Dans le Nord de la Russie, aujourd’hui comme par le passé, les habitations construites avec des rondins sont un lieu de vie idéal. Une telle habitation est écologiquement propre, fiable, mais aussi belle et très originale. Les remarquables propriétés thermiques et techniques du bois ont également influencé le choix des constructeurs. La perméabilité à l’air est la qualité la plus appréciée. A l’intérieur des constructions en

50

bois on respire bien et facilement, l’ambiance y est chaude et confortable ; ces maisons sont également très durables. En outre, les sites nordiques en bois inspirent joie et admiration étant donné que chaque détail est maîtrisé et réalisé avec amour et joue son propre rôle. Dans l’embouchure de la Dvina septentrionale, où nous nous sommes finalement retrouvés après avoir erré dans les forêts de la Carélie, il y a un centre touristique et un village appelés «  Malyé Karely »


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

( « Les Petits Caréliens » ). A l’issue de la visite du village qui est le plus grand musée d’architecture en bois du pays des Pomors, vous recevrez un diplôme revêtu du sceau du musée et «  délivré à l’invité émérite des Terres Septentrionales d’Arkhangelsk, pour certifier qu’il a pu admirer de ses propres yeux les beautés et les merveilles de la terre des Pomors et que son cœur a été conquis par les créations d’artisans inconnus, mais illustres  ». Vous apprendrez des tas de choses intéressantes sur le bois en tant que matériau de construction et sur la vie quotidienne des petites ethnies de la Carélie. Un hôtel du même nom – «  Les Petits Caréliens  » – existe au village ; il est tout en bois, bien entendu. Vous pouvez y passer une bonne nuit avant de reprendre la route en direction de Syktyvkar.

51


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE PAYS DU DE VINCI RUSSE

52


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Notre route nous menait désormais d’Arkhangelsk vers le Sud, ou plutôt, le Sud-est. Nous avions pour objectif d’atteindre Syktyvkar, la capitale de la république des Komis. Mais avant, sur le chemin, nous avons traversé quelques lieux surprenants dont nous allons vous parler tout de suite. « Les eaux abondantes environnent champs et fenaisons, traversées par des forêts et de nombreuses collines auxquels la ville voisine confère la plus grande vivacité. Le labeur des nombreux paysans locaux, la grande navigation dans les deux sens sur la Dvina, les bruits et les sons du bourg et des villages, mais aussi la profusion de poissons et d’oiseaux et de toute chose nécessaire à la vie doivent sûrement composer le plus charmant des tableaux quand la nature remet le joyeux habit de l’agréable printemps ». Ainsi décrit le village de Kholmogory un voyageur qui visita ces lieux, en 1791. Nous pouvons certifier que depuis rien n’a changé.

Le premier scientifique-naturaliste russe de renommée mondiale Mikhaïl Vassiliévitch Lomonossov naquit, ici, vers cette époque faste, en 1711, dans une famille paysanne serve, mais appartenant à l’État. Les paysans de cette condition travaillaient pour l’État et non pour un propriétaire foncier, et ils avaient le droit de posséder des terres. Il se peut que cette indépendance relative, propre à la famille et au mode de vie des Lomonossov, joua son rôle dans la formation du grand penseur qu’était Mikhaïl Vassiliévitch ( 1711 – 1765 ). Le mathématicien allemand Euler ( que nous avions déjà mentionné dans le récit sur les sept ponts ) disait de Lomonossov : «  [il] écrit sur des matières physiques et chimiques très utiles, que les esprits les plus vifs ignoraient et ne savaient interpréter jusqu’à présent, et il le fait avec un tel brio que je suis absolument convaincu de la justesse de ses explications  ». 

53


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

OUSTIOUG Après avoir quitté Kholmogory, nous sommes arrivés à Veliki Oustioug, tard dans la soirée, afin d’y passer la nuit. Veliki Oustioug est célèbre depuis une dizaine d’années, car c’est la ville natale du Père Noël russe, et la composante commerciale de ce projet s’est avérée assez réussie : depuis son «  lancement  », en 1999, le Père Noël a reçu plusieurs millions de lettres d’enfants de différents pays, le volume d’échanges commerciaux de la ville a été multiplié par 15 et le taux de chômage a baissé. C’est pourquoi vous y trouverez facilement un hôtel, même si vous ne l’aviez pas prévu : la ville compte plus de 15 centres hôteliers pour une population de 31 000 habitants. Veliki Oustioug est une ville russe ancienne. La ville fut fondée par les princes de Rostov et de Souzdal. Ils bâtirent le premier village, au XIIe siècle, au confluent du fleuve de Soukhon et de la rivière Ioug. Au XIIIe siècle, les villageois commencèrent à s’installer sur la

54


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

rive gauche du Soukhon où le cadre était plus propice et où ils fondèrent un nouveau village, Oustioug ( du russe « oustié » qui signifie « embouchure » et « Ioug » du le nom de la rivière, qui signifie « Sud » ). Aujourd’hui, Oustioug accueille les hôtes du Père Noël avec un programme de loisirs spécial, aussi les infrastructures locales correspondantes se développent rapidement. Mais n’oubliez pas les églises anciennes, nombreuses dans cette ville. Par ailleurs, la niellure sur argent – artisanat russe traditionnel – fut lancée, ici, au XVIIe siècle. Aujourd’hui, une usine appelée La Nielle du Nord fabrique encore des bijoux, en utilisant cette ancienne technique très complexe, avec des particularités originales, propres à Veliki Oustioug.

55


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

«  YBITSA  » Le lendemain, nous nous sommes réveillés à Oustioug pour reprendre la route en direction de Syktyvkar, capitale de la république des Komis, mais cette fois, nous nous sommes retrouvés au cœur même de cette république - au village d’Yb. C’est un village très ancien, où circulent de nombreuses légendes. Il est possible qu’ici l’ancienne malédiction connue de tous les habitants de la région ait pesé sur notre expédition. En langue Komi, le mot « Yb » signifie «  hauteur  » : le village compte 13 bourgs dispersés sur 7 collines. Quels chiffres symboliques ! À la fin des IVe-Ve

56

siècles, le village fut la cible d’invasions de tribus nomades hunniques, les habitants furent contraints de fortifier le village. Ainsi, naquit la cité de Tchoud. Ces lieux furent maudits au XIVe siècle par le moine orthodoxe Stefan, surnommé Stefan de Perm. Il fut lapidé par les villageois pour avoir impitoyablement détruit des objets de culte païen. «  Ces lieux sont tristement célèbres, des choses étranges s’y produisent  :  les moteurs de voiture calent, des gémissements remontent des profondeurs de la terre  », - nous ont averti les ethnographes de la région.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Notre PEUGEOT 408 n’est pas soumise aux éléments naturels, et encore moins aux malédictions anciennes. Mais, après notre visite de Syktyvkar, sur le chemin du retour, en direction de la région de Vologda, le pont qui relie Veliki Oustioug et Totma/ Vologda s’est soudainement effondré. Ainsi, notre trajet a été considérablement rallongé, et le soir nous étions morts de fatigue. C’est pourquoi nous prévenons tous les voyageurs : soyez prudents, ici vous pourriez avoir des surprises, comme dans tous les longs voyages ! Heureusement, le grand coffre de notre PEUGEOT 408 rempli de provisions nous a aidés à surmonter cette étape.

Nous avons également appris que le village d’Yb abrite un parc ethnoculturel finno-ougrien, construit récemment et de plus en plus populaire auprès des amateurs de tourisme ethnique. Ici les touristes, particulièrement les Finlandais, découvrent quelle était la vie quotidienne et la culture finno-ougriennes. «  Ybitsa  » est le nom du festival ethnoculturel annuel qui attire beaucoup de touristes et qui est organisé à un niveau européen.

57


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE STONEHENGE RUSSE Toujours plus à l’Est de Syktyvkar, ville que nous sommes enfin parvenus à atteindre, se trouve un monument géologique – le Man Pupu Nyor ou «  les Sept Géants de l’Oural  ». De nombreuses légendes entourent ses piliers, jadis objet du culte des peuples Mansis. Les piliers se trouvent sur le mont Man Pupu Nyor, toponyme mansi signifiant « petite montagne des Dieux ». Ce mont est d’ailleurs interdit d’accès.

58

Selon une ancienne légende mansi, «  Autrefois, la puissante tribu des Mansis vivait dans la forêt épaisse qui s’étendait jusqu’aux montagnes de l’Oural. Les hommes de la tribu étaient si forts qu’ils pouvaient vaincre un ours seul à seul ; si rapides qu’ils pouvaient rattraper un cerf. De nombreuses fourrures et peaux d’animaux tapissaient les yourtes mansis. Les femmes fabriquaient de jolis vêtements en fourrure. Les bons esprits qui hantaient la montagne sacrée d’Yalping-Ner aidaient la tribu, car le sage chef de la tribu Kououchtchaj entretenait de bons rapports avec eux  ».


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

59


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE REFUGE D’IVAN LE TERRIBLE Comme nous l’avons déjà dit, après avoir quitté Syktyvkar, nous nous sommes de nouveau dirigés vers l’Ouest et la région de Vologda. Mais notre escale dans cette ville a été brève, car, à une heure et demie de Vologda, se trouve la ville de Kirillov avec, à proximité, le monastère KirilloBelozersky, cloître dont l’histoire est, probablement, la plus riche en événements.

60


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Dans la Russie ancienne, ce monastère était l’un des plus grands féodaux : il possédait de vastes territoires et plus de vingt mille serfs. Vassili III et sa seconde épouse Elena Glinskaïa venaient prier ici pour avoir un héritier. Ivan IV, le Terrible, fut cet héritier. Plus tard, il y envoya une liste de 3200 hommes «  disgraciés, battus, noyés et brulés vifs avec leurs femmes et enfants et tous les membres de leurs familles  », «  fustigés, passés par les armes  », etc., afin que les moines implorent Dieu d’absoudre ses péchés. En outre, le tsar offrit une somme d’argent énorme au monastère. Cette histoire n’a d’équivalent ni en Russie, ni en Europe. Et ce ne sont que des épisodes de l’histoire séculaire du monastère. Certains disent encore que, peu avant sa mort, Ivan le Terrible devint moine dans ce monastère, mais c’est faux. Aujourd’hui Kirillov ne compte qu’un hôtel et une base touristique, c’est pourquoi préparez votre séjour à l’avance. Vous constaterez que Kirillov est relié à Vologda

par une route de très bonne qualité ; vous pourrez donc passer la nuit à Vologda. Sinon, vous pouvez rester à l’hospice du monastère, où logeaient les pèlerins ayant reçu la bénédiction du supérieur. Faites le tour du monastère pour voir ses fortifications et, à l’intérieur, visitez sans faute le musée des icônes. L’iconostase de la cathédrale de l’Assomption a pratiquement gardé son état d’origine. 33 icônes sur les 60 restées intactes, sont conservées à Kirillov, les autres ayant été transférées au Musée Russe, à la Galerie Tretiakov et au Musée Andreï Roublev. Le monastère Saint-Phérapont se trouve également dans la région de Kirillov, c’est un site architectural unique par sa beauté. Selon les annales, il y an sur la porte Nord, une fresque réalisée en 1502 par le célèbre iconographe Dyonisius.

61


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MYSTÈRE DU KREMLIN DE VOLOGDA

62


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Un autre fait lié à Ivan le Terrible nous est venu à l’esprit lorsque, de retour de Kirillov, nous nous sommes autorisés un peu de repos, au cours d’une promenade, dans le beau Kremlin de Vologda. C’est à Vologda que le tsar envisageait de créer sa résidence et pour ce faire il invita un ingénieur, selon différentes sources, anglais ou russe. La construction de la forteresse commença en 1566, mais cinq ans après, le tsar quitta brusquement Vologda, et la construction fut interrompue. Néanmoins, le Kremlin inachevé impressionnait ( et impressionne toujours ) par ses dimensions. Un voyageur allemand des années 70 du XVe siècle s’y rendit et écrivit : «  La construction de la ville est lancée; la moitié de l’enceinte est en pierre, l’autre

en bois. Un palais en pierre y est bâti, il est rempli de pièces d’argent et d’or, de bijoux et de zibelines… Il y a aussi près de 300 canons, coulés récemment à Moscou… Durant l’opritchnina [système de répression d’Ivan le Terrible], 500 sterlets [archers/ tireurs] montaient la garde, jour et nuit, dans cette ville ». La raison du changement brusque de l’attitude d’Ivan le Terrible envers Vologda et ses projets reste un mystère pour les historiens. On dit que, pendant la construction de la ville, une brique heurta la tête du tsar et qu’il prit cela pour un mauvais présage. On dit même que si cela ne s’était pas réellement produit, il aurait fallu inventer cette histoire.

63


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA MÈRE VOLGA

Depuis la Dvina septentrionale nous avons avancé dans la Russie centrale pour nous retrouver à nouveau sur les rives de la Volga, principale artère fluviale de la Russie. Là, nous avons compris que nous allions la croiser et recroiser sur notre chemin et que la Volga était, indéniablement, l’une des principales merveilles de la Russie. Le bassin de la Volga occupe près d’un tiers du territoire européen de la Russie, il s’étend, à l’Ouest, des collines de Valdaï et du plateau central de la Russie jusqu’à l’Oural, à l’Est. Les spécialistes retracent les premières mentions de la Volga dans les ouvrages de l’historien de la Grèce antique Hérodote ( Ve siècle avant JC ). Dans son récit sur la campagne du roi persan Darius contre les Scythes, Hérodote raconte que Darius, qui pourchassait les Scythes

64

au-delà du fleuve Tanaïs ( Don ), s’arrêta sur le fleuve Oar. Au Moyen-Age, la Volga était connue des Européens sous le nom d’Itil. Le nom russe de «  Volga  » ( Vlaga en slavon ) est issu du mot slave « vologa » - « vlaga  » - qui signifie «  humidité  ». Le fleuve regorge d’environ 70 espèces de poissons, dont 40 sont exploitées en quantités industrielles, telles que le gardon, la brème, la sandre, la carpe, le silure, le brochet, l’esturgeon, le sterlet. 56 ponts traversent la Volga. Des poèmes, chansons et pièces de théâtre sont consacrés à ce fleuve. La Volga est représentée sur de nombreux tableaux des peintres russes Koustodiev, Galakhov, Repine, Sourikov, etc. Vous souvenez-vous du nom de l’auteur du célèbre tableau Les Bateliers de la Volga ?


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

65


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE LIN MIRACULEUX

66


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous avons poursuivi notre trajet sur l’autoroute М8 qui longe pratiquement la Volga, pour arriver à Kostroma. La capitale linière de la Russie était notre prochaine merveille, mais avant, quelques mots sur le lin qui fait partie du patrimoine russe. Chaque famille russe cultivait le lin. On a retrouvé des graines de lin de culture avec des bouts de tissu, au village de Modlona qui date du IIIe millénaire avant J.C., ainsi que du lin sauvage dans la Toundra de Kaninsk, où la terre n’est plus cultivée depuis deux millénaires. Voilà pourquoi la culture du lin est considérée comme la plus ancienne culture découverte par l’homme.

Le lin était très répandu en Russie, en Inde, en Assyrie, en Perse, en Mésopotamie, en Egypte, en Grèce et à Rome. En Russie, le lin était traité avec respect et admiration et apprécié pour ses qualités de conservation et de purification. Les vêtements en lin étaient considérés comme rituellement purs et protégeaient les corps de ceux qui les portaient. C’est une réalité : le lin est un antiseptique, il inhibe la microflore nocive, ne provoque pas d’allergie, soigne prurits, brûlures et autres inflammations. Le tissu linier est hygroscopique : non seulement il absorbe l’humidité, mais il protège aussi contre la chaleur et permet de se sentir à l’aise, surtout quand il fait très chaud. L’eau s’évapore du lin presqu’aussi vite que de la surface d’un plan d’eau. Aussi, le tissu linier reste toujours frais. Après avoir visité le musée du lin, nous avons poursuivi notre visite de Kostroma.

67


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MONASTÈRE SAINT-HYPATIUS – PATRIMOINE DE LA FAMILLE ROMANOV

Le monastère Saint-Hypatius se trouve dans un des coins les plus pittoresques de Kostroma, au bord de la Volga. C’est ici que prit fin, au XVIIe siècle, le Temps des troubles qui menaçait de détruire la souveraineté de l’État russe. En 1613, le jeune Mikhaïl Romanov se réfugia au monastère. La cérémonie solennelle de son sacre eut lieu, le 4 mars 1613, à la cathédrale de la Trinité du monastère Saint-Hypatius. Ainsi, il devint le premier tsar de la nouvelle dynastie des Romanov.

68

Sous le règne des Romanov, le monastère bénéficia d’une position privilégiée en tant que «  berceau de la dynastie  » des Romanov, qui furent des bienfaiteurs généreux pour le monastère Saint-Hypatius. Les membres de la famille royale vénéraient le monastère comme un lieu sacré pour leur famille. A leur accession au trône, les tsars se faisaient un devoir d’apporter de généreuses offrandes au monastère.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

69


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’ARGENT DE LA VOLGA

Nous avons quitté Kostroma pour continuer de longer la Volga en direction de « l’Anneau d’Or », un itinéraire célèbre qui recèle de nombreuses merveilles. Tout guide touristique vous conseillera, avant toute chose, de prendre le circuit de l’Anneau d’Or et nous nous joignons à cette recommandation, car ce voyage vous procurera un immense plaisir, particulièrement si vous voyagez à bord d’une voiture aussi confortable que la PEUGEOT 408. Mais avant, notre route a croisé la petite ville de Krasnoïé-sur-Volga [Rouge-sur-Volga]. La légende locale dit que la ville tient son nom d’une bataille sanglante contre des troupes étrangères, qui eut lieu ici, au Moyen-Age. Après la bataille, les femmes de la ville essuyèrent leurs larmes avec « le bas de leurs robes ». Selon une autre version, le bourg tient

70

son nom des célèbres et magnifiques artisanats locaux. Ce sont ces métiers artisanaux qui nous ont intéressés. L’activité principale de Krasnoïé-sur-Volga avait toujours été la fabrication de bijoux qui, à la fin du XIXe siècle, gagnèrent une telle renommée que l’on pouvait les retrouver littéralement à toutes les foires russes. Aujourd’hui, plusieurs fabriques de bijoux perpétuent les traditions régionales dans ce district de la région de Kostroma. Visitez ces lieux : vous y trouverez des bijoux uniques en argent de la Volga, qui pourront longtemps servir de porte-bonheur ou d’agréable souvenir de votre voyage. A ce propos, un feu d’artifice de production russe reçu le nom d’« Argent de la Volga », car il représente une fontaine d’étincelles d’argent.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

71


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA « PERLE » DE L’ANNEAU D’OR

Sur la route de l’Anneau d’Or, nous avons décidé, d’abord, de nous en éloigner pour nous rendre au village Bogolioubovo, où nous avons trouvé la principale merveille «  non-officielle  » de cette contrée. A l’époque, le village de Bogolioubovo ne fut pas inclus dans l’itinéraire officiel de l’Anneau d’Or, mais son église de l’Intercession-de-la-Vierge sur la Nerl a toujours été considérée comme l’un des ouvrages les plus harmonieux de l’architecture religieuse russe. Si bien qu’elle mérite d’être vue par tous les voyageurs. Les chroniques disent que l’église fut construite «  en un seul été  », en 1165, sur l’ordre d’Andreï Bogolioubsky qui choisit un endroit étonnamment heureux pour sa construction : au milieu d’un champ, sur une colline près de l’embouchure de la Nerl et de la Kliazma. Pour rejoindre l’église, il faut traverser un champ à pied – la circulation des véhicules y est interdite – ainsi, la marche devient une sorte de pèlerinage. Les habitants de Bogolioubovo disent qu’au printemps le champ est inondé et l’église n’est accessible qu’en bateau. 

72


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

73


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’OR DE LA CITÉ DE VLADIMIR

Le circuit de l’Anneau d’Or fut créé en 1971, lorsque l’Association de la protection des monuments historiques et culturels proposa de regrouper plusieurs cités anciennes de la Russie Centrale en un seul itinéraire d’une durée de 20 jours. 12 autres cités rejoignirent l’Anneau d’Or par la suite : PereslavlZalesski, Rostov-le-Grand, Uglitch, Iaroslavl, Kostroma, Ples, Souzdal, Vladimir, Youriev-Polski, Aleksandrov, Zagorsk ( Serguiev Possad ) et Toutaev ( Romanov-Borisoglebsk ).

74

La ville de Vladimir qui est au centre de l’itinéraire, est incontournable, car la forteresse de Vladimir fut construite en 1108 et baptisée en l’honneur de Vladimir Monomaque. La ville s’élargissait progressivement et, en 1157, Youri Dolgorouki y installa sa nouvelle résidence princière et construisit une église en l’honneur de son patron, Saint-Georges.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La cathédrale de la Dormition à Vladimir est un monument remarquable de l’architecture en pierres blanches construit avant l’invasion de la Russie par les Mongols. Avant l’essor que connut Moscou à l’époque d’Ivan Kalita, la cathédrale de la Dormition fut l’église centrale de la principauté de Vladimir et Souzdal. Les grands princes de Vladimir et de Moscou

y étaient couronnés. La cathédrale servit de modèle pour des églises construites après, notamment la cathédrale de la Dormition érigée par Aristote Fioravanti sur la Place des cathédrales à Moscou. Aujourd’hui la cathédrale de la Dormition à Vladimir est l’une des rares églises abritant des fresques d’Andreï Roublev.  

75


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

PALEKH – UN « VIEIL » ARTISANAT RÉCENT

76


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Notre voyage à travers l’Anneau d’Or nous a amenés à Palekh, bourg de la région d’Ivanovo. Ce lieu se distingue par un surprenant artisanat traditionnel : la miniature de Palekh. Parmi les artisanats traditionnels russes, la miniature de Palekh surprend non seulement par son expressivité insolite, mais aussi par le fait que, considéré comme ancien, cet artisanat n’apparut, en réalité, que dans la première moitié du XXe siècle. Certes, les peintres de Palekh étaient depuis longtemps célèbres pour leur style iconographique particulier, mais la miniature de Palekh – technique de peinture de miniatures à la détrempe sur des objets en papier mâché – n’apparut que récemment.

Il se trouva qu’après la Révolution de 1917, les artistes de Palekh furent contraints de chercher de nouvelles manières de réaliser leur potentiel créatif, ils décidèrent alors de créer l’Atelier d’arts décoratifs de Palekh spécialisé en peinture sur bois. Les artisans maîtrisèrent cette nouvelle matière en y transposant la technologie traditionnelle de l’iconographie ancienne et le style conventionnel de l’image. Pour la première fois, les miniatures de Palekh en papier mâché, réalisées à la demande du Musée de l’Artisanat, furent présentées à l’exposition agricole et industrielle russe, en 1923, où elles reçurent un diplôme du 2e degré. Aujourd’hui, les dessins à la détrempe sont appliqués sur des coffrets, des broches, des panneaux, des cendriers, des pinces à cravates, des porte-aiguilles en papier mâché qui sont vendus dans toutes les boutiques de souvenirs traditionnels.

77


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES MOULINS À POIVRE PEUGEOT

78


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Les métiers traditionnels dont est riche l’histoire de la Russie, marquèrent également le début de l’entreprise PEUGEOT. Meuniers à l’origine, à partir du XVIIIe siècle, la famille PEUGEOT possédait un moulin dans le village Le-Glane. Une entreprise industrielle, toujours familiale, fut fondée en 1810 et se spécialisait au début en fabrication d’objets en acier : ressorts, lames pour scies et autres menus objets. Toutefois, assez rapidement, les frères PEUGEOT inventèrent un nouveau procédé de laminage de l’acier, qu’ils brevetèrent. Cela marqua un tournant dans l’histoire de l’entreprise. En 1814, l’entreprise PEUGEOT lança la production de spirales pour montres. La qualité et les volumes de production suffisaient pour satisfaire les besoins de tous les horlogers locaux.

Dix ans plus tard, l’entreprise comptait plus de 70 ouvriers qui, chaque jour, fabriquaient des produits finis à partir de 100 à 150 kg d’acier brut. L’entreprise lança l’exportation de ses produits en Suisse, en Italie et en Turquie. La gamme de production s’élargit alors considérablement  :  outils pour gravure sur bois, agrafes de corsets, parapluies, marteaux de bijoutier, fers à repasser. En 1840, l’entreprise lança la production de moulins manuels à sel, épices et café. Et ces moulins rendirent la marque célèbre. La production des moulins est toujours active, même si aujourd’hui il s’agit plus d’un hommage à la tradition que d’un commerce.

79


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE KREMLIN DE ROSTOV

80


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’autre merveille de l’Anneau d’Or dont la beauté a été appréciée par nos trois équipages, est le Kremlin de Rostov – un site pittoresque et époustouflant, conçu par le métropolite Jonas ( 1652-1690 ) et devant symboliser la ville céleste de Jérusalem. La plus grande partie du Kremlin fut construite de son vivant. Aujourd’hui, on retient avant tout la sobriété et l’harmonie de sa gamme de couleurs. Les murs en pierre sont peints en blanc avec une légère teinte rosâtre. Cette couleur se marie bien avec la couleur argentée, presque noire, des toits et l’éclat discret des dômes et des croix.

L’église haute de Saint-Jean ( 1683 ), située audessus de la porte principale est l’une des dernières constructions du Kremlin, érigée à l’époque du métropolite Jonas. Nombreux sont ceux qui considèrent que c’est la plus belle réalisation des artisans de Jonas et qu’elle incarne le meilleur de leur expérience. L’église est toute élancée vers le haut grâce aux tympans de ses dômes très étirés à la verticale et à l’ensemble des 5 dômes composé avec maestria. Par ailleurs, l’église Saint-Jean semble plus parée et festive que les églises construites auparavant et reflète de manière étonnante l’image générale du Kremlin de Rostov.

81


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE CANOT DE PIERRE LE GRAND ( PERESLAVL-ZALESSKI ) L’une des villes de l’Anneau d’Or qui s’est trouvée sur notre route est, paradoxalement, surtout connue pour son musée assez moderne. « Moderne » par rapport aux églises anciennes des autres cités – il remonte à l’époque de Pierre le Grand. Nous savons que, dans sa jeunesse, avant de devenir tsar, chef des armées et de la flotte et grand réformateur, Pierre le Grand aimait jouer à la guerre et recrutait pour ce faire des « bataillons d’amuseurs ». Au début, il recrutait pour ces « bataillons d’amuseurs » ses serviteurs, fauconniers, dresseurs des gerfauts, palefreniers, ainsi que leurs « gosses ». Vers 1687, le jeune tsar, alors âgé de 15 ans, avait à sa disposition deux compagnies de 600 soldats bien entrainés, ainsi qu’un détachement de canonniers « amuseurs ». Pierre possédait aussi une flottille « d’amuseurs », sur le lac Plechtcheïevo, dans la ville de Pereslavl-Zalesski. En 1692, Pierre y fonda un chantier naval, où furent construits des navires « amuseurs ».

82

Le seul navire de cette flottille conservé jusqu’à nos jours est un canot appelé «  Fortune  ». C’était, probablement, le premier navire de la flottille « d’amuseurs » qui marqua le début de la construction navale et de la navigation russes. Il se trouve toujours dans un musée spécialisé appelé « Le Canot de Pierre le Grand », à Pereslavl-Zalesski.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

83


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

SOUZDAL, CITÉ-MONUMENT

84


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après avoir quitté la région d’Iaroslavl, nous sommes revenus à Vladimir pour boucler « l’Anneau ». Nous avons visité Souzdal, ville surprenante qui a préservé de nombreux monuments architecturaux  :  trois dizaines d’églises, cinq monastères et dix ouvrages historiques d’architecture en bois.

qui se rebellèrent-ils ? Les mages tuèrent-ils les princes parce qu’ils empêchaient la pluie de tomber ou s’agit-il d’une rébellion paysanne contre des féodaux ? Il est également intéressant de noter que la « Chronique des temps passés » parle de la ville de Souzdal, nom de genre masculin en russe, au féminin.

Souzdal était une importante ville historique de la Russie Ancienne. Souzdal fut mentionné, pour la première fois, dans un récit sur la rébellion des mages de Souzdal, en 1024, de la « Chronique des temps passés  ». Toutefois, de nombreuses discussions persistent autour de la véritable signification de cet extrait de la chronique : les mages se « rebellèrent »-ils réellement ou tout simplement « apparurent » ( le terme slavon employé dans le texte donne lieu à plusieurs interprétations ). Contre

Aujourd’hui, la ville est un centre de tourisme international, en témoigne une décoration, reçue en 1982. Jusqu’à présent, l’économie de la ville repose sur les secteurs touristiques. On y fabrique des souvenirs en écorce de bouleau, des articles en argile et en céramique, la boisson à l’hydromel «  medovoukha  » et bien d’autres choses. Aussi, vous y trouverez facilement des souvenirs – il y en a toujours quelque part, à proximité.

85


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

VOYAGE DANS LE TEMPS À NIJNI-NOVGOROD

Nous avons, de nouveau, changé d’itinéraire pour nous diriger directement vers l’Est. Le premier lieu, où nos équipes sont arrivées, est Nijni-Novgorod.

découvert que cet homme était probablement issu de la vieille famille noble des Chipov qui possédait des usines dans la région de Nijni-Novgorod.

C’est à Nijni-Novgorod que vivait le premier propriétaire d’une automobile PEUGEOT – un certain Mikhaïl Chipov dont l’entreprise ne garda qu’une mention au registre des ventes. En 1896, bien avant l’ouverture de la 1e concession agréée de la marque en Russie, il acquit une voiture cinq places avec un moteur 3,75 CV. Nous avons discuté avec des connaisseurs de l’histoire locale et

Ce premier conducteur de PEUGEOT dans la Russie du XIXe siècle aimait se promener avec sa famille dans les environs de Nijni-Novgorod, au volant de sa spacieuse automobile. Et nous autres, conducteurs de PEUGEOT du XXIe siècle, au volant de nos confortables modèles 408, l’avons imité. Nous avons eu l’impression de voyager dans le temps, car ici, tout est imprégné d’histoire.

86


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Par exemple, le quartier encadré par les rues Gorki, Rechetnikovskaya et la ruelle Granitnyï, compte 17 bâtiments anciens, dont 5 monuments historiques. Le quartier a conservé les divisions administratives définies en 1833. C’est justement là que Mikhaïl Chipov se promenait au volant de sa Peugeot. Des domaines urbains entiers y sont conservés, ce qui est très rare dans les villes modernes. Près de Nijni-Novgorod, il y a un «  musée en plein air » - la cité de Gorodets, célèbre pour ses artisans, où chaque maison est une œuvre d’art à part entière. Autrefois, Gorodets était un grand centre

de commerce de produits artisanaux, car les villages voisins fabriquaient des poteries, des arcs pour chevaux, des traîneaux, des jouets. L’art de peinture sur rouets, la célèbre « peinture de Gorodets », dont vous trouverez des exemples un peu partout aujourd’hui encore, vit le jour dans les années 1870. Au Village des artisans - le musée de Gorodets - vous pourrez assister à une master-classe : fabriquer et peindre un sifflet d’argile, apprendre l’art de la poterie ou encore les bases de la peinture de Gorodets. Ces cours sont destinés aux adultes comme aux enfants.

87


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

CAP SUR LA TOUR PENCHÉE DE SÖYEMBIKÄ Nous avons quitté Nijni-Novgorod et, après une demijournée de route, nous sommes arrivés à Kazan. C’est une très belle ville, il faut y rester assez longtemps pour pouvoir profiter de toutes ses splendeurs - les bâtiments anciens et les constructions modernes, très nombreuses. Nous avons commencé, comme il se doit, par le Kremlin.

88

En mille ans d’histoire, l’aspect du Kremlin de Kazan changea à plusieurs reprises. Aujourd’hui, le Kremlin abrite un palais, un couvent et des cathédrales. Jadis, le Kremlin était entouré de treize tours dont certaines ne purent être conservées. La plus énigmatique de toutes, la tour penchée de Söyembikä, fut préservée. Aujourd’hui, elle est l’emblème architectural de Kazan.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Söyembikä fut la régente du khanat de Kazan et l’une des premières femmes musulmanes chefs d’État dans l’histoire de l’Islam. L’histoire de la tour éponyme est une grande énigme pour tous les spécialistes en la matière. Les archéologues ne s’accordent toujours pas sur l’année de construction de la tour de Söyembikä, ni même sur l’époque, ni sur son appartenance initiale au peuple tatar ou russe, au temps du règne d’Ivan le Terrible.

La tour Söyembikä est une tour penchée : sa pointe est inclinée à 1,98 m – c’est deux fois moins que la tour de Pise, mais c’est visible à l’œil nu. Et, contrairement à la tour de Pise, la tour Söyembikä continua de s’incliner jusqu’aux années 1990. Elle ne fut renforcée que lorsque l’inclinaison dépassa un mètre cinquante.

Tandis que l’histoire de la reine tatare Söyembikä regorge de belles légendes comme, par exemple, celle qui raconte comment Söyembikä berna Ivan le Terrible se jetant d’une des plus hautes tours, uniquement pour ne pas devenir son épouse.

89


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

QOLSHARIF Parmi les édifices architecturaux récemment reconstruits à Kazan, visitez d’abord la mosquée Qolsharif. Ce monument religieux du khanat de Kazan fut reconstruit dans l’enceinte du Kremlin à l’occasion du millénaire de Kazan. Il fut appelé en l’honneur de l’imam qui dirigea la défense de la ville contre Ivan le Terrible, en 1552. Qolsharif était le chef du clergé islamique de l’époque, le peuple tatar le considérait comme un héros. On suppose que Qolsharif fut un Sayyid et donc un descendant du prophète Mahomet. Il était à la fois un excellent guerrier, un homme très cultivé, un poète et un penseur.

90

On lui attribue la célèbre «  Victoire de la wilaya de Kazan », œuvre qui décrit les événements historiques de 1550, quand les troupes du khanat remportèrent une brève victoire contre les Russes. Toutefois, Qolsharif pressentait la fin proche du khanat de Kazan et il décrivit la tragédie du peuple tatar dans « Zafername vilajet-et Kazan ». Dans cet ouvrage, il disait que le khanat de Kazan ne pouvait espérer aucun soutien, aussi, les habitants de Kazan furent contraints de signer un traité d’assistance et de compréhension mutuelle avec Moscou.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

91


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE GOÛT MAGIQUE DU ÇÄKÇÄK

92


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Tous les membres de notre expédition ont reconnu n’avoir vraiment pu apprécier le çäkçäk qu’après l’avoir goûté à Kazan. C’est pourquoi nous avons tous décidé que le çäkçäk était une autre merveille de la Russie contemporaine.

Le çäkçäk est un dessert à base de farine, de miel, de beurre, de lait et d’œufs. C’est un plat traditionnel, et même rituel, préparé lors de grandes occasions comme le mariage. À Kazan, il y a même un musée dédié au çäkçäk, où l’on raconte l’histoire de ce mets, mais aussi la vie quotidienne des Tatars. Dans ce musée, vous pouvez toucher tous les objets, ce qui est particulièrement agréable. Il y a, à Kazan, un café nommé « çäkçäk ». Là ou ailleurs, vous devez absolument trouver votre çäkçäk et, autour d’une tasse de thé, comprendre que ce n’est pas un simple dessert oriental, mais une vraie merveille.

93


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA « SUISSE » SUR LES RIVES DE LA VIATKA Chemin faisant vers le cœur de la Russie, direction Nordest, nous avons visité la ville de Kirov, puis une réserve naturelle surnommée la « Suisse  » de Viatka – bassin de la rivière Nemda, joyau de la réserve naturelle Pijemsky, dans le district Sovietsky de la région de Kirov. C’est pour la beauté de sa nature que cette localité reçut son surnom. Les circuits de la réserve naturelle restent à ce jour inexplorés, même par la plupart des habitants de la région, mais si on interroge des ethnographes, ils indiqueront à coup sûr les voies les plus connues qui ne sont, d’ailleurs, pas très nombreuses. Et là, tous les sites – la rivière sinueuse, les impressionnants massifs rocheux,

94

les grottes, les niches, les corniches et même une chute d’eau – s’offriront aux passagers de la PEUGEOT 408 qui pourront les voir les uns après les autres, en l’espace de quelques heures. Prenez l’autoroute qui mène de Sovetsk à Lebiajié. Dans ces forêts, vous pourrez voir leurs habitants habituels - élans, sangliers, loups, blaireaux, renards, loutres, chiens viverrins, castors, rats musqués. On y trouve 45 espèces de mammifères et 193 espèces d’oiseaux, dont 12 figurent sur la Liste Rouge. Après avoir «  chassé  » tous ces animaux avec nos appareils photo, nous avons repris la route à la rencontre des merveilles créées par l’homme, dans la ville de Perm.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

95


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

PERM – CENTRE CULTUREL DE L’OURAL

96


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La ville de Perm fut fondée en 1723 – année du lancement, dans un petit village de l’Oural, du chantier de la cuivrerie d’Egochine. Aujourd’hui, Perm est une ville de plus d’un million d’habitants, un grand centre industriel, scientifique, culturel et logistique de l’Oural. Depuis le début des années 2000, Perm a progressivement obtenu le statut non-officiel de la capitale de l’art moderne, notamment grâce au célèbre galeriste Marat Guelman et au designer Artiomi Lebedev. Aujourd’hui, vous verrez, dans les rues de la ville, diverses installations et compositions sculpturales comme, par exemple, « Bonjour, monsieur Popov » ou « Permyak Oreilles Salées ». Chaque été, divers festivals d’art moderne en plein air, avec danses et chants, se tiennent à Perm ; de nombreux artistes et touristes de toute la Russie et de l’étranger viennent y assister.

En outre, Perm compte 13 musées dont le plus célèbre est la Galerie d’art de Perm. Elle compte une collection mondialement célèbre de sculptures en bois, ainsi que l’une des plus riches collections de chefs-d’œuvre de l’iconographie russe ( la collection Stroganov ) et une collection de tableaux ( Repine, Lévitan, Savrassov, Serov ). La collection du musée régional de Perm abrite des exemplaires uniques du style «  animalier de Perm  »:  des objets d’art en bronze, une collection paléobotanique. On peut également visiter le planétarium, le musée d’architecture et d’ethnographie «  Khokhlovka  », le musée d’art moderne, le musée des communications, etc.

97


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

PEUGEOT À DEUX ROUES Aujourd’hui, on peut qualifier d’œuvres d’art aussi bien de nombreux vieux modèles de bicyclettes fabriqués par l’entreprise PEUGEOT il y a deux siècles de cela, que certains modèles modernes comme le vélo concept АЕ21 créé par PEUGEOT Design Lab. Les premières bicyclettes PEUGEOT virent le jour il y a plus de 130 ans. En 1890, les modèles fabriqués par l’entreprise « Frères PEUGEOT et fils » arrivèrent en Russie et conquirent rapidement Saint-Pétersbourg. À la fin du XIXe siècle, ils étaient vendus dans toute la Russie. Par ailleurs, les bicyclettes PEUGEOT étaient même livrées à l’armée russe.

98

En présentant ses produits aux clients, le premier représentant russe de PEUGEOT soulignait : « Les bicyclettes PEUGEOT sont fabriquées avec des matériaux de première qualité, leur réalisation est minutieuse, c’est pourquoi c’est la meilleure marque mondiale » ; leur production bénéficie de solutions techniques de pointe, telles que : « pneus antidérapants, doubles jantes en acier, billes de paliers protégées contre la poussière et chaîne antisalissures ». Au XIXe siècle, le cyclisme gagna la «  capitale du Nord  », tandis qu’aujourd’hui, elle gagne Moscou et d’autres villes russes. Par ailleurs, le nombre de versions techniques frappe l’imagination  :  on voudrait avoir tout un parc de vélos modernes pour, à défaut de les utiliser tous, du moins admirer leurs lignes fluides qui sont des chefs-d’œuvre de design et d’ingénierie. 


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

99


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA GROTTE DE GLACE DE L’OURAL

100


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La caverne Koungourskaya fait partie des monuments culturels d’importance nationale, elle est également l’une des dix cavernes uniques au monde. La caverne est vieille de 10 000 - 12 000 ans, mais elle continue à évoluer et à s’élargir, ce qui provoque parfois des éboulements. Un jour, un groupe d’étudiants fut contraint de réveillonner dans la caverne à cause d’un éboulement qui avait bloqué la sortie.

A cent kilomètres de Perm, dans les environs de la ville de Koungour, au village Filippovka, se trouve l’un des sites les plus visités de l’Oural – la caverne de glace Koungourskaya. Elle compte 8 grottes, environ 60 lacs et 146 « tuyaux d’orgue » : des mines verticales creuses. Les mines doivent ce surnom aux sons générés par l’air qui y circule.

Un monument archéologique connu sous le nom de « Vestiges de la cité de Yermak  » se situe au sommet de la Montagne de glace qui abrite la caverne. Selon une légende répandue, un détachement de l’explorateur Yermak y passa l’hiver, avant de continuer sa marche vers la Sibérie. Tout comme eux, nous nous y sommes reposés, avant de reprendre notre « marche » vers la Sibérie.  

101


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE « MONT ATHOS » DE L’OURAL

102


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après 70 kilomètres depuis Perm, en direction de Koungour, puis encore 50 kilomètres en prenant à droite, après le village de Kalinino, vous tomberez sur le monastère Saint-Nicolas de Belaïa Gora baptisé le « Mont Athos de l’Oural » pour la sévérité de ses règles.

A l’époque soviétique, il abritait un camp de travail pour les réprimés du régime et les exilés, puis, un an après, un centre de réhabilitation pour les handicapés. Dans les années 19411945, un centre de réhabilitation pour les blessés et les mutilés de la Deuxième Guerre Mondiale fut installé à Belaïa Gora ( Montagne blanche ). Après la guerre et jusqu’en 1986, Belaïa Gora abrita la Maison des mutilés de guerre, des handicapés du travail et de naissance. De nos jours, certains s’adressent au site Internet du monastère pour savoir comment prendre l’habit et se libérer de différentes souffrances. En regardant de loin, on se rend compte que c’est un grand monastère qui ne ressemble pas à la plupart des églises devenues sites touristiques. La première chose qu’on remarque en descendant de la voiture, c’est le silence qui rend ce lieu littéralement envoûtant. Il vaut le détour, car vous vous y sentirez apaisés, vous pourrez vous reposer après une longue route et oublier tous vos soucis.

103


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

« VYSSOTSKI » À IEKATERINBOURG

Après avoir relevé les défis les plus ardus des routes ouraliennes, nous sommes enfin arrivés à Iekaterinbourg. C’est la quatrième ville russe par sa population. Elle est inscrite dans le Livre Guinness des records pour son niveau de consommation de mayonnaise par habitant. La ville fut fondée sur ordre du premier empereur russe Pierre le Grand,

104

et c’est ici que le dernier empereur russe Nicolas II fut fusillé. En 1963, quand Fidel Castro visita la capitale de l’Oural, le bureau de l’état civil de la ville enregistra onze nouveau-nés portant le prénom Fidel. C’est la ville des faits insolites, qui possède même son propre équivalent du Livre Guinness des records, « l’Incroyable Iekaterinbourg ».


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

« Vyssotski », le gratte-ciel le plus septentrional du monde, se trouve à Iekaterinbourg. Une vue magnifie s’ouvre sur la ville depuis cet édifice qui abrite un café, un hôtel, un parking et une terrasse panoramique. La famille Vyssotski a, d’ailleurs, officiellement consenti à ce que la tour porte ce nom. Peu de temps avant notre arrivée, une première course à pied « verticale » a eu lieu dans le gratte-ciel. Les 157 participants ont dû monter 52 étages, mais aucun d’eux n’a abandonné la course. Ils vantaient ce genre de compétitions, organisées dans 160 pays du monde.

En arrivant à Iekaterinbourg, nous nous sommes rappelés que la ville était une sorte de pépinière de stars du rock russe : 12 célèbres rockeurs sont originaires d’Iekaterinbourg. Alors que la liste des originaires de la « capitale de l’Oural » qui se sont rendus célèbres dans différents domaines ( de la physique à la littérature en passant par l’alpinisme et l’opéra ) est longue de plus de trois cents personnes.

105


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’OR RUSSE ET L’ORIGINE DE LA « RUÉE VERS L’OR »

Dans la région transouralienne, nous avons non seulement vu, mais également appris beaucoup de choses. Par exemple, en Russie, la ruée vers l’or commença presque cent ans avant celle de Californie ! En 1745, à proximité du village de Berezovskoyé, à 12 kilomètres d’Iekaterinbourg, le paysan Ierofeï Markov découvrit « une plaquette dont une face identique à de l’or, ainsi que 3 ou 4 pépites qui ressemblaient particulièrement à de l’or ». Les échantillons furent immédiatement confirmés et, dès l’été suivant, des mines furent construites, à cet emplacement, marquant le début de l’extraction de l’or en Russie. Puis, en 1814, le maître-mineur Lev Brousnitsyne inventa un procédé d’orpaillage : ce fut le début de la véritable « fièvre de l’or » en Russie. A ce propos, à la même époque, la production industrielle commença à se développer à travers le monde. A l’avant-garde de la révolution industrielle, la famille PEUGEOT lança, en 1810, sa première usine de fabrication d’articles en acier : ressorts, lames pour scies, etc., puis, en 1814, elle démarra la production de spirales pour montres. Ensuite, l’entreprise lança la fabrication de moulins à poivre, de machines à coudre, de bicyclettes. Et la première automobile PEUGEOT 1CV à moteur à essence bicylindrique de 563 cm3 vit le jour, en 1890.

106

A cette époque, la production industrielle se développait en Russie également, notamment au village de Berezovskoyé qui, en 1860, devint un grand centre devançant Krasnoïarsk, Tchita, Iakoutsk et ne cédant le pas qu’à Iekaterinbourg et Perm. La plupart de ses habitants travaillaient dans les mines d’or ou dans l’une des usines locales. Aujourd’hui, l’extraction de l’or à Berezovskoyé est réalisée à 500 mètres de profondeur. La ville dispose d’un surprenant musée de l’or, où sont organisées des visites guidées. Si l’envie vous prend, après la visite, vous pourrez essayer de laver de l’or dans la rivière Berezovka comme on le faisait au XIXe siècle. Mais attention, n’attrapez pas la fièvre.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

107


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES PIERRES FINES DE L’OURAL

108


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Notre Marathon nous a fait traverser la « Ceinture des pierres de l’Oural ». Cela n’a rien d’étonnant, puisqu’elle s’étend sur plus de cent kilomètres du Sud au Nord, le long des versants orientaux des montagnes. On l’appelle ainsi à cause de ses riches gisements de minéraux de qualité « gemme » : topazes, tourmalines, émeraudes, améthystes, cristaux de roche. On y aurait même trouvé quelques diamants – aucun autre territoire au monde ne concentre une telle quantité de pierres de valeur. Le nom de «  pierres fines de l’Oural  » désigne également les pierres semi-précieuses et précieuses extraites dans l’Oural. D’ailleurs, il n’existe pas de critères universels permettant de distinguer les unes

des autres. Selon la loi fédérale russe « Sur les métaux précieux et pierres précieuses », ce sont diamants naturels, émeraudes, rubis, saphirs et alexandrites, ainsi que les perles à l’état brut ( naturel ) et ouvragé. La gemmologie classe les pierres en trois groupes : pierres précieuses, pierres ornementales, utilisées pour la fabrication d’objets en pierre taillée ( coffrets, cendriers, etc... ), et le groupe intermédiaire des pierres fines. Vous trouverez une boutique de souvenirs en pierres fines de l’Oural dans presque toutes les petites villes de la région. А Iekaterinbourg, il existe même une rue piétonnière célèbre pour ses boutiques de pierres précieuses, y compris de pierres d’époque.

109


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES MAMMOUTHS DE KHANTY-MANSIYSK

110


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous avons parcouru une longue route vers le Nord pour arriver à Khanty-Mansiysk, puis repartir pour notre voyage le plus lointain – dans le temps : à l’époque des mammouths. Ce qui est possible grâce au Parc archéologique, nouveau site touristique et culturel de Khanty-Mansiysk.

En 2007, le premier groupe sculptural de sept mammouths y fut installé à l’occasion du 425e anniversaire de la ville, puis leur nombre fut porté à onze, puis on y rajouta des bisons, des loups, des ours de caverne, des rhinocéros, la réplique d’un campement d’hommes préhistoriques, etc. C’est un vrai plaisir de se promener entre des mammouths grandeur nature. Khanty-Mansiysk est une région assimilée à l‘ExtrêmeNord, ce terme désigne le territoire russe situé au-delà du cercle polaire arctique. Ce territoire inclut une grande partie de la Russie, notamment la Carélie et la région d’Arkhangelsk, la république des Komis, les régions de Krasnoïarsk, Perm, etc.

111


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE PREMIER KREMLIN DE LA SIBÉRIE Sur notre route pour Khanty-Mansiysk, puis au retour, nous avons traversé Tobolsk à deux reprises. Notre propre expérience a confirmé que si la trajectoire de la Grande route Sibérienne n’avait pas été modifiée au milieu du XVIIIe siècle, c’est bien Tobolsk et non Tioumen qui serait aujourd’hui la capitale de la région pétrolière et le centre régional. Mais aujourd’hui, Tobolsk est juste une ville de 100 000 habitants qui possède une excellente espèce de poisson – le corégone muksun – vendue partout. La cité haute et la cité basse de Tobolsk sont reliées par un vieil escalier de 198 marches. Faites une promenade dans les deux parties de la ville et, surtout, visitez le Kremlin de Tobolsk. C’est un très beau Kremlin en pierres blanches, le seul en Sibérie. En 2010, la photo du Kremlin de Tobolsk prise par le président Dimitri Medvedev fut vendue aux enchères pour 51 millions de roubles, ce qui en fait l’une des pièces les plus chères dans l’histoire de la photographie.

112

Par ailleurs, à Tobolsk, comme à Perm, à Vologda et dans tout le Sud de la Russie, on parle un patois vraiment particulier. En nous promenant à Tobolsk pour la deuxième fois et en parlant avec les locaux, nous nous sommes dits que la taïga est le plus vaste biome russe et que c’est, sans doute, pour cela qu’elle est devenue «  l’héroïne  » de diverses œuvres d’art et de contes, notamment d’histoires «  d’horreur  » folkloriques. 


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

113


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA TAÏGA ET SES LÉGENDES

114


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Il y a effectivement beaucoup d’histoires en Sibérie, les «  experts  » locaux les partagent volontiers avec les touristes autour d’une tasse de vivifiant thé « sibérien ». Le thé «  sibérien  » est une boisson qu’on emportait pour aller dans la taïga. C’est un simple thé noir au ginseng sibérien et à la Schisandra : il est vraiment très tonifiant.

La taïga est une « dense forêt boréale de conifères, qui se distingue de la forêt de pins, du mélézin et de la forêt d’arbres à feuilles caduques », selon la définition du botaniste russe Porfiry Nikititch Krylov, en 1898. Auparavant, ce mot, emprunté aux dialectes sibériens, désignait une zone de forêts de conifères difficiles d’accès.

Et les histoires d’horreur, comme il se doit, parlent des gens qui se sont égarés ou qui ont disparu dans la taïga. Des villages mystérieux, des lacs ou des isbas surgissent de nulle part au milieu des bois et emportent avec eux ceux qui se décident d’y entrer, de s’y baigner ou de s’y réchauffer – c’est le sujet le plus populaire des histoires sur la taïga, qui ne passent pas de mode malgré le progrès.

La taïga est la zone géographique la plus vaste de Russie. Dans la partie européenne, sa largeur atteint 800 kilomètres, alors qu’en Sibérie occidentale et orientale, elle atteint 2150 kilomètres ! La formation de la taïga russe précède même l’arrivée des glaciers. La taïga sibérienne est aussi appelée les «  poumons verts  » de la planète, car l’état de ces forêts influe sur l’équilibre oxygène/carbone de l’atmosphère terrestre. Si vous parvenez à vous rendre dans la taïga, vous pourrez constater de vous-même l’état de santé des «  poumons  » de notre Terre.

115


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE BEL IENISSEÏ

116


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Plus on pénétrait en Sibérie, plus les distances que nos PEUGEOT 408 « marathoniennes » devaient parcourir devenaient ardues : les trajets changeaient d’envergure et leur perception aussi. Sans nous en apercevoir, nous avons franchi presque toute la plaine de la Sibérie occidentale, tout en concentrant nos pensées sur la beauté du grand Ienisseï. Le nom du fleuve provient de la langue évenque  :  «  grande  » eau ( « Ionessi » ). L’Ienisseï est l’un des plus grands fleuves au monde avec plus de 4000 kilomètres de voies navigables. Des monts Saïan jusqu’à l’océan Arctique, le Ienisseï traverse toutes les zones climatiques de la Sibérie. Sa partie supérieure est peuplée de chameaux,

sa partie inférieure – d’ours blancs. Plus de 500 grandes et petites rivières se jettent dans l’Ienisseï, leur longueur cumulée représente plus de 300 000 kilomètres. L’Ienisseï forme également une frontière naturelle entre la Sibérie orientale et la Sibérie occidentale. Si la Volga est la grande route de l’Europe, alors l’Ienisseï est une grandiose voie fluviale de Sibérie. L’écrivain Anton Tchekhov disait que l’Ienisseï, cet hercule fluvial de la Sibérie, ne savait que faire de sa force. Et nous pouvons ajouter : non seulement de sa force, mais aussi de sa richesse – jadis, le bassin du fleuve était riche en fourrures et en or. Aujourd’hui, c’est la réserve russe de fer, de différents minerais métalliques et de charbon.

117


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES PELMENIS SIBÉRIENS

118


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La cuisine sibérienne est étonnante : nous avons gouté tant de plats dont nous n’avions jamais entendu parler, que nous pourrions éditer un autre livre – celui des recettes sibériennes. Mais ici, nous parlerons de la recette la plus célèbre, bien que peu de gens la connaissent vraiment. Au cours de leurs longs périples dans la taïga, les Sibériens emportaient toujours une réserve de pelmenis qui, en quelques minutes de cuisson dans de l’eau bouillante, se transformaient en un excellent déjeuner ou diner. Les pelmenis sont plus compacts que les mantis ou les khinkalis et se distinguent par leur technique de préparation particulière, leur composition et donc, par leur goût. Toute la famille participait à la préparation des pelmenis. Petit à petit, une technique sibérienne perfectionnée de fabrication des pelmenis apparut. Bien entendu, la

préparation commençait après la chasse. On mettait de la glace pilée dans la farce pour la refroidir. Cela rendait la viande plus succulente et il était plus facile de former des pelmenis avec de la farce froide. Une fois prêts, les pelmenis étaient mis au froid pour bien geler, en attendant leur heure. Jusqu’à la fin des années 70 du XXe siècle, la viande d’élan était l’un des ingrédients obligatoires de la farce sibérienne, composée de trois types de viande – élan, bœuf et porc. Nous savons que, traditionnellement, la farce comprenait du jus de plaquebière, d’airelles rouges, de myrtilles des marais ou de canneberge. On cuisait les pelmenis dans un bouillon dégraissé de bœuf ou de poule. Dans les villages sibériens éloignés, il était de mauvais ton et irrespectueux de servir aux invités des pelmenis sibériens dans leur bouillon.

119


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE PÈRE BAÏKAL

120


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Le plus grand et le plus profond lac de la planète était le point le plus oriental de notre incroyable voyage. Indéniablement, il est et il restera l’une des principales merveilles de la Russie. Il concentre environ 20% de toutes les réserves d’eau douce de la planète et 90% des réserves russes. Plus de 1000 espèces végétales et animales du lac Baïkal n’existent dans aucun autre lac du monde. Le lac compte environ 25 millions d’années et c’est, probablement, un océan naissant. Ses rives s’éloignent l’une de l’autre comme des continents à la dérive.

L’eau du Baïkal contient très peu de substances minérales dissoutes, des quantités infimes d’impuretés organiques, mais elle est riche en oxygène et peut remplacer l’eau distillée. Elle est tellement transparente que pierres et divers objets sont visibles jusqu’à 40 m de profondeur. A cette période, la couleur de l’eau du Baïkal est parfois bleue. Selon une légende, le Baïkal avait une fille unique — l’Angara. Elle tomba amoureuse de l’Ienisseï et décida de le rejoindre. En apprenant cela, le Baïkal tenta de lui barrer le chemin en jetant le Rocher du Chaman à sa source ( ce rocher se trouve près de la source de l’Angara; il est considéré comme son embouchure ). L’Angara poursuivit sa course, alors le Baïkal envoya son neveu l’Irkout à sa poursuite, mais l’Irkout épargna l’Angara et prit une autre voie. Ainsi, l’Angara rejoignit l’Ienisseï pour suivre son cours avec lui.

121


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES BAINS DE LA TAÏGA Au cours de notre voyage en Sibérie, on nous a invités à plusieurs reprises aux bains de la taïga, uniques dans leur genre. Il n’y a, probablement, aucun Russe, surtout dans la froide Sibérie, qui n’aimerait pas les bains. Mais les bains de la taïga sont miraculeux : ils vous donnent l’impression de renaître. Le terme même de «  bains de la taïga » indique que les bains se trouvent dans la forêt, dans la taïga. Les vrais bains de la taïga, installés au milieu de la forêt ou de la taïga, sont fabriqués avec de gros rondins de bois. Prendre ces bains consiste à une immersion dans l’eau froide, par exemple, dans une rivière qui coule à proximité. Il est possible de construire soimême une étuve semblable à celle de la taïga.

122

Les «  bains de la taïga  » sont également nommés ainsi car, pour un plus grand effet, on y utilise des herbes médicinales de la taïga, tels la Schisandra de la taïga, riche en vitamines, ou encore l’églantier de la taïga qui guérit rapidement le rhume. Les autres plantes bénéfiques pour la santé ou ayant des propriétés médicinales sont l’oxalis de la taïga, la myrtille des marais, le maïanthème à deux feuilles, le trientale, le lédon, le lycopode annuaire, la myrtille, la bruyère, l’airelle rouge, la laîche, la plaquebière de la taïga et bien d’autres.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

123


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

IRKOUTSK – « LA CAPTIVANTE ÉTOILE DU BONHEUR » Fondée en 1661, Irkoutsk, ville ancienne de Sibérie, se trouve aux abords du plus beau lac du monde. Le quotidien de la ville est, en grande partie, défini par la proximité du lac Baïkal. L’une des grandes pages de l’histoire d’Irkoutsk est liée au fait que, pendant une trentaine d’années, la ville fut l’un des principaux lieux d’exil des décembristes. Quarante décembristes sur les quatre-vingt premiers condamnés à l’exil à vie en Sibérie, ont vécu dans la province d’Irkoutsk. Les décembristes, qui étaient à l’époque la classe la plus cultivée et «  éclairée  » de la population, participaient activement à la vie publique et culturelle de la ville. Les maisons des Volkonski et des Troubetzkoy devinrent ainsi d’importants lieux de rencontre pour les intellectuels de la ville ; les membres du cercle de Petrachevski publiaient des essais d’actualité dans le journal municipal.

124

Au XIXe siècle, Irkoutsk devint la capitale de la culture et de l’enseignement de la Sibérie : un collège pour hommes, un institut pour jeunes filles nobles, la filiale sibérienne de la Société géographique russe s’ouvrirent à Irkoutsk et contribuèrent au développement de la ville. Le centre historique d’Irkoutsk rappelle encore l’histoire des décembristes, et les habitants de la ville se distinguent par leur culture « pétersbourgeoise ». Le destin des décembristes Troubetzkoy et Volkonski et de leurs femmes qui les suivirent en Sibérie, fut adapté au cinéma dans « La captivante étoile du bonheur », film réalisé en 1975.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

125


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES FOURRURES DE ZIBELINE

126


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après la visite d’Irkoutsk, nous nous sommes rendus dans ses environs, toujours en quête de merveilles. Si vous êtes un amateur de luxe dans son expression la plus classique, vous devez absolument visiter le village de Bolchaïa Retchka ( Grande Rivière ) situé à une heure de route d’Irkoutsk. Ici, une ferme spécialisée élève des zibelines de Bargouzine.

l’or. La fourrure de zibeline fit toujours partie des habits d’apparat des princes et des boyards. Au fil du temps, son statut ne changea pas : sous l’Empire russe, les pelisses de zibeline ( portées surtout par les dames ) et les cols de zibeline ( qui ornaient surtout les manteaux des hommes ) soulignaient le statut social du propriétaire.

La fourrure de zibeline est considérée comme l’une des plus chères et luxueuses au monde. Depuis l’époque de la Russie ancienne, cette fourrure est considérée comme précieuse. Du temps du joug tatar, elle faisait partie du tribut au même titre que

Il existe trois types de fourrure de zibeline. La zibeline de Bargouzine est la plus chère, car elle provient d’une réserve naturelle située sur la rive Nord-est du Baïkal. Mais il y a aussi les zibelines de l’Ienisseï et d’Amérique du Nord. 

127


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

KYZYL – CENTRE DE L’ASIE

128


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après des milliers de kilomètres, nous nous sommes retrouvés au centre de l’Asie, à Kyzyl. C’est la ville, où prend sa source l’Ienisseï, et c’est aussi la capitale de la république de Touva. Le centre de l’Asie est signalé dans la ville par un gigantesque obélisque. L’association religieuse centralisée des chamans « Tos deer » ( les Neuf Cieux ) se trouve sur le quai, à côté de ce monument. En effet, le chamanisme est un culte traditionnel à Touva, et on retrouve ses traces dans de nombreuses coutumes de ce peuple.

L’idée répandue du chamanisme sibérien est l’existence de trois mondes : le monde supérieur ( céleste ), le monde moyen ( terrestre ) et le monde inférieur ( souterrain ). Le chaman, élu par le ciel, est capable de se déplacer entre ces mondes grâce à l’Arbre du Monde pour atteindre des objectifs pratiques : guérir des maladies, faire des prophéties, faire venir la pluie, etc.

129


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA CHORIE MONTAGNEUSE OU LES « ALPES SIBÉRIENNES »

130


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Une fois dans la région de Kemerovo, nous nous sommes retrouvés dans une station de ski. La Chorie montagneuse est une région montagneuse de la taïga, située à la croisée du massif de l’Altaï et des monts Saïan. La ville de Tachtagol est considérée comme la capitale de cette région, surnommée par ses habitants les « Alpes Sibériennes », mais l’un des lieux les plus visités de la région est la ville de Chereguech.

Chereguech est située au pied de la montagne Zelenaïa ( Verte ) dont l’altitude atteint 1270 mètres. Bien qu’un peu moins élevé que les Alpes, ce lieu est le centre du ski alpin de toute la Sibérie. On compte quelques 40 hôtels et chalets au pied de la montagne Zelenaïa. 16 remontepentes flambant neufs desservent des pistes d’une longueur de 700 à 3900 m. Dès les années 2000, quand la station commença à se développer activement et à prétendre au titre d’« Alpes Sibériennes », la fréquentation passa de 30 000 à 320 000 personnes par an.

131


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’HISTOIRE DE PEUGEOT DANS LE MONDE

Depuis plus de 200 ans déjà, le nom de PEUGEOT symbolise un esprit novateur et une approche créatrice, ainsi que la réussite et la qualité européenne. La famille PEUGEOT – lignée d’industriels et d’ingénieurs – remonte au XVe siècle, et ses descendants occupent jusqu’à présent des positions dirigeantes dans la société qui porte leur nom, ce qui fait de PEUGEOT l’une des rares entreprises du XXIe siècle que l’on peut qualifier de «  familiales  ». 1810 est considérée comme l’année de fondation de l’entreprise – la première usine de la famille PEUGEOT vit alors le jour ; elle se spécialisait dans la fabrication de produits en acier : ressorts, lames pour scies, etc. Ensuite, l’entreprise lança la production de moulins à poivre, machines à coudre, bicyclettes ; et la première voiture PEUGEOT à moteur à essence bi-cylindrique 1 CV de 563 cm3 apparaissait, en 1890. Ce modèle fut une réussite incroyable. C’était l’époque de l’essor technologique, et les automobiles entraient en vogue. C’est alors que l’approche novatrice et l’esprit d’entreprise d’Armand PEUGEOT, petit-fils de l’un des fondateurs de l’entreprise, permit à PEUGEOT de se faire une place sur le marché émergent de l’industrie automobile. L’un des premiers succès majeurs du début du XXe siècle fut la commercialisation du modèle léger Bébé,

132

présenté au public pour la première fois au Salon de l’automobile de Paris, en 1901. Vers 1903, PEUGEOT produisait la moitié de toutes les voitures françaises. Grâce à son flair commercial phénoménal, Armand PEUGEOT fut parmi les premiers à exploiter le potentiel inépuisable de cette catégorie de voitures. Par la suite, le modèle fut modernisé, mais sa production se poursuivit encore, pendant toute une décennie. Le modèle PEUGEOT 201 ( 1929 ) fut la première voiture française équipée d’une suspension indépendante à l’avant. En outre, ce modèle marqua le début du numérotage à trois chiffres des modèles de la marque et devint l’archétype des voitures PEUGEOT des années 1930 : la 301, la 401, etc. Ce modèle permit également à l’entreprise de surmonter la crise des années 1930 et de devenir un producteur automobile majeur. Dès 1934, le premier modèle de la série 400 – la PEUGEOT 401 – fut mis sur le marché. La voiture fut le premier coupé cabriolet ; et, un an après, elle fut remplacée par un modèle encore plus performant – la PEUGEOT 402 – avec un moteur de 65 CV. Deux ans plus tard, c’était la PEUGEOT 402 Eclipse. Ce modèle s’inspirait de la plus belle invention des designers de l’époque – le style Streamline. Il reste, à ce jour, le plus important modèle européen réalisé dans


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

le style aérodynamique. Le modèle 402 fut de nouveau une immense réussite de l’entreprise, grâce à son aspect attrayant, ses performances et le faible bruit de son moteur ( par rapport au niveau moyen de l’époque ). Après la guerre, le modèle suivant de la série – la 403 – permit à l’entreprise de dépasser le niveau de production d’avant-guerre, alors qu’un nouveau modèle, la 404, gagna la réputation de « voiture immortelle  » auprès de ses propriétaires. Il fut fabriqué en série pendant 19 ans, ou 29 ans ( jusqu’en 1989 ) si l’on compte la production en Afrique ! La série 400 – devenue série des berlines familiales – se poursuivit avec la 405 qui remporta, en 1988, le prix «Car of the Year». Ce prix fut également décerné au modèle 504 ( en 1968 ) et à la 307 ( en 2002 ). Le modèle suivant, la 406, fut également très réussi et immortalisé dans les très populaires films du réalisateur français Luc Besson « Taxi », « Taxi 2 » et « Taxi 3 ». En revanche, le protagoniste de « Taxi 4 » est la PEUGEOT 407. Et enfin, l’héroïne de notre ouvrage – la PEUGEOT 408. Cette berline n’est pas une héritière technique directe de la 407 : créée sur la base du modèle 308, c’est une grande berline familiale conçue spécialement pour la Russie, elle fait 4703 mm de

longueur ; la capacité de son coffre est de 560 l. Elle est adaptée aux conditions climatiques russes, ce qui a été confirmé par de multiples essais effectués dans l’Oural et au-delà du Cercle polaire, ainsi que par notre test-drive de 30 105 km, le plus long de l’histoire de la Russie. La PEUGEOT 408 a déjà prouvé qu’elle est adaptée aux longs voyages, aux routes russes et aux clients russes. Aujourd’hui, outre les voitures citadines, les modèles compacts, les berlines compactes et les berlines familiales, PEUGEOT fabrique des crossovers, des véhicules tout-terrain, des monospaces, des véhicules utilitaires et expérimentaux et, bien sûr, des voitures de course et des concept-cars. Toutes les informations sur tous les modèles PEUGEOT sont disponibles sur les sites www.peugeot.com ou www.peugeot.ru. L’entreprise PEUGEOT est présente dans 160 pays du monde avec 10 000 points de vente. Tous ses produits allient design strict et émotion. En 2012, les ventes mondiales de la marque ont atteint 1 700 000 véhicules, ce qui a permis à la société de lancer de nouveaux standards et d’accéder à la plupart des marchés émergents.

133


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA FORTERESSE SIBÉRIENNE

134


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous poursuivons notre route vers l’Ouest, mais à la frontière avec le Kazakhstan, nous allons faire un détour pour visiter les sites les plus intéressants de ces régions. Depuis Chereguech, nous nous sommes dirigés vers Novokouznetsk pour voir la forteresse de Kouznetsk, unique en son genre dans cette région qui s’étend au-delà de l’Oural. Bien qu’elle ne connût aucune bataille, la forteresse de Kouznetsk faisait partie d’un système de fortifications militaires dont l’objectif principal était de contenir l’invasion de la Sibérie méridionale par la dynastie chinoise Qin.

La construction de la forteresse fut lancée en 1800. Ses murs et ses tours encerclèrent la ville de Kouznetsk. Dans les années 20 du XIXe siècle, la fortification de la citadelle se poursuivit : on érigea des remparts, on creusa des fossés supplémentaires, on construisit des semi-bastions. Aussi, 20 ans plus tard, la superficie de la forteresse atteignait 2,5 hectares. Mais un quart de siècle seulement après le début de la construction, la forteresse perdit sa fonction stratégique de défense. Aujourd’hui, c’est un musée, inaccessible, toutefois, par les transports en commun, aussi, nous qui voyageons au volant d’une PEUGEOT, avons eu de la chance. L’agencement de la forteresse est original, tout comme ses multiples fortifications, plus ou moins bien conservées. Si vous vous apprêtez à venir ici, préparez-vous à faire une longue promenade à pied !

135


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA PEINTURE RUPESTRE DES PEUPLES DE LA SIBÉRIE

136


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

En quittant Novokouznetsk, nous avons pris le cap vers le Nord pour visiter le parc de réserve « Pisanitsa de Tomsk ». « Près de la rivière Tom, repose une grande et haute pierre qui porte des images d’animaux, de bétail, d’oiseaux et autres  » - disent les annales du XVIIe siècle ; la même inscription accueille aujourd’hui les visiteurs du musée. Dès l’enfance, tout le monde connaît les dessins rupestres des premiers hommes, mais ici vous pourrez les voir de vos propres yeux et non sur une page de manuel scolaire. Au total, quelques 280 dessins de la période néolithique ( 4000 ans avant J.-C. ) jusqu’à l’âge de bronze ( 1000 ans avant J.-C. ) sont conservés ici. Tout véritable explorateur doit absolument les voir pour pouvoir ensuite raconter et montrer à ses enfants, parents et amis, comment les premiers hommes dessinaient un cerf. Prévoyez une journée entière pour visiter le musée. Nous n’avons pas pu le faire, mais nous avons fermement décidé d’y revenir. Le musée compte une dizaine d’expositions, notamment « La forêt mythologique Slave », la maison d’un riche Chor, des calendriers de différents peuples et bien d’autres choses intéressantes.

137


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

NOVOSSIBIRSK – CENTRE DE LA RUSSIE

138


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous nous sommes, de nouveau, dirigés vers l’Ouest, pour arriver à Novossibirsk, troisième ville de Russie. Ici, sur l’avenue Krasny ( Rouge ), nous avons découvert la chapelle de Nicolas de Myre. Elle fut fondée le 21 février 1913, en l’honneur du tricentenaire de la maison impériale des Romanov. En octobre 1929, la chapelle fut démolie par les bolcheviks et ne fut reconstruite qu’en 1993. Pour les Russes, elle symbolise le centre géographique de la Russie.

Nous voulions trouver d’autres «  lieux de puissance  » à Novossibirsk et nous y sommes parvenus : l’un d’entre eux est un immeuble de cent appartements, construit entre 1932 et 1937 pour les fonctionnaires du Parti communiste. Les appartements y sont luxueux : plus de trois mètres de hauteur sous plafond, moulures murales, grandes cuisines et même une chambre à part, de 6 m², pour les domestiques. Quand les appartements de cette maison étaient des logements communautaires, des familles entières pouvaient loger dans ces petites pièces. A l’annonce, si attendue, de la fin de la Grande Guerre Nationale, les habitants de Novossibirsk se rassemblèrent au pied de cet immeuble et non sur la place centrale Lénine. Par la suite, la tradition de se réunir, au pied de cet immeuble, pour des manifestations spontanées fut perpétuée. Akademgorodok ( la cité des académiciens ) est une autre merveille de la Russie moderne ou plutôt de la Russie soviétique. A vingt kilomètres de Novossibirsk, il y a 35 cités scientifiques ; par ailleurs, le Technoparc de Novossibirsk d’une superficie de 100 hectares est en cours de construction. Certains appellent Akademgorodok la « Forêt de Silicone ».

139


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE TRÉSOR ARCHÉOLOGIQUE DE LA « GROTTE DE DENIS »

140


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Depuis Novossibirsk, en 6 heures de voyage sur l’autoroute М52, on atteint le village de Solonechnoyé et, à proximité, sur la rive droite de l’Anouï, la « Grotte de Denis  ». 20 couches culturelles de diverses époques furent découvertes lors des fouilles dans cette grotte, ce qui permit, pour la première fois, de déterminer la chronologie du développement des cultures anciennes depuis le néolithique inférieur jusqu’à l’époque contemporaine. Par ailleurs, on y découvrit, en 2008, les ossements d’un homme préhistorique qui, s’avéra-t-il, n’était ni un Néandertalien, ni un homme moderne. Il fut appelé «  l’hominidé Denis  » et un article sur cette

découverte fut publié dans la revue Nature en 2010. En 2012, les scientifiques déchiffrèrent le génome de l’hominidé Denis, ce qui permit de préciser sa place dans l’arbre de l’évolution. Il s’est avéré que l’hominidé Denis ressemblait à l’Homo Sapiens moderne des îles de la Mélanésie et aux aborigènes australiens. En outre, depuis la «  Grotte de Denis  », une vue surprenante s’ouvre sur la vallée de l’Anouï ; de plus, la grotte est facilement accessible aux voyageurs sans équipements spéléologiques ni aptitudes spéciales, ce qui la rend très populaire auprès des touristes.

141


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA « MER MORTE » DE LA SIBÉRIE

142


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous avons quitté la «  Grotte de Denis  », puis avons longé sur presque 600 km la frontière avec le Kazakhstan pour arriver, enfin, au bord du lac Bourlinskoyé. Lorsque nous étions à Tomsk, nous avons appris l’emplacement exact de ce lac salé endoréique et secret, surnommé « Mer Morte » : il se trouve dans le district de Slavgorod de la région de l’Altaï, à 18 km au Nord-ouest de la ville de Slavgorod. L’eau du lac est tellement salée que sa densité excède celle de la mer Morte. Et c’est un lieu d’une beauté fascinante.

La profondeur moyenne du lac est d’un mètre environ, et c’est la plus importante source de sel comestible en Sibérie occidentale. Se baigner dans ce lac est bon pour la santé. Son fond est vaseux et recouvert d’une épaisse couche de mirabilite ( sel de Glauber ). L’air frais, le milieu naturel, la possibilité de s’isoler au calme font du lac Bourlinskoyé une mini-station balnéaire du district de Slavgorod. Aujourd’hui, il n’y a pas de bases touristiques, ni de structures pour y organiser des séjours. C’est pourquoi, si vous avez la chance de voyager en PEUGEOT, faites-y un arrêt à mi-chemin entre Novossibirsk et Omsk.

143


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE LAC « CACHÉ » D’OMSK

Une fois à Omsk ( destination suivante de notre itinéraire ), nous avons découvert une autre merveille de la Russie – cinq lacs, situés à la frontière entre les régions de Novossibirsk et d’Omsk. Quatre d’entre eux sont réels et le cinquième est imaginaire ou, comme on dit encore, «  caché  ». La légende de ces lacs a fait l’objet de nombreuses expéditions géologiques, et vous pouvez vous y joindre avec votre propre expédition, à bord de votre PEUGEOT.

144


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Selon la légende, les lacs d’origine météorique apparurent suite à la chute de cinq fragments d’une météorite. On suppose également que les lacs sont reliés entre eux par une rivière souterraine. L’eau des lacs est particulièrement pure et bonne pour la santé. Selon une croyance, toute personne qui se baignera successivement dans chacun des cinq lacs guérira tous ses maux. Nous avons également appris l’existence d’une hypothèse scientifique portant sur le lien entre la légende des cinq lacs et le conte de l’écrivain Piotr Yerchov Le Petit Cheval bossu.

145


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

ARKAÏM – 3000 ANS AVANT J.C.

146


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous avons laissé Omsk derrière nous pour traverser « le Pays des cités ». C’est le nom d’un territoire assez vaste de la région de Tcheliabinsk où, çà et là, on retrouve des cités anciennes et des ruines. L’une d’elles est Arkaïm, cité que les archéologues découvrirent par hasard. De même que nous. Arkaïm remonte au troisième ou deuxième millénaire avant J.C. On pense que la cité exista pendant trois cents ans environ, avant d’être incendiée par l’ennemi ou détruite par le feu à la suite d’un cataclysme naturel. La cité était une forteresse de forme radiale composée de deux maisons «  à appartements multiples  ». Les habitants locaux vivaient et travaillaient dans l’enceinte de la ville, tandis que les animaux pâturaient en dehors de ses limites, notamment dans des enclos spécialement aménagés. L’aménagement insolite de la cité poussa

ceux qui la découvrirent grâce à une photographie aérienne, à supposer qu’il s’agissait d’un site militaire secret. Plus tard, des écoliers en expédition géologique tombèrent également sur la ville. De nombreuses autres cités anciennes de ce genre furent découvertes dans la région de Tcheliabinsk et ses environs, aussi ce territoire fut baptisé le « Pays des cités ». Mais ce sont les origines d’Arkaïm qui donnèrent lieu à de nombreuses thèses pseudo-scientifiques qualifiant la ville de «  lieu de puissance », de «  berceau des Slaves » ou encore de ville natale de Zarathoustra. Aucune de ces hypothèses ne tient debout, mais elles continuent à proliférer, notamment grâce aux médias. Une analyse des objets trouvés à cet endroit et des fouilles archéologiques sont toujours en cours.

147


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE LAC TOURGOÏAK – FRÈRE DU BAÏKAL

Tous les habitants de Tcheliabinsk, sans exception, nous ont conseillé de voir le lac Tourgoïak –un des plus beaux et des plus propres de l’Oural – situé dans une vallée de montagnes, près de la ville Miass, dans la région de Tcheliabinsk. Nous avons suivi leurs conseils et ne l’avons pas regretté. Le lac est classé site naturel ; de nombreuses fouilles archéologiques sont toujours en cours sur ses rives et ses îles, en particulier sur l’île de Véra. Tout un site de plusieurs dizaines de monuments archéologiques se trouve sur l’île de Véra. On y a découvert des dolmens anciens, des tombeaux et des

148

carrières datant d’il y a environ 6000 ans. La trouvaille la plus intéressante est un mégalithe qui ressemble à une grotte artificielle. L’eau du lac est presqu’aussi pure que celle du Baïkal, ce qui attire les habitants de Miass, d’Oufa et d’autres villes. Le nombre de bases touristiques va croissant, et on envisage déjà de transformer l’île de Véra en musée en plein air.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

149


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

ORENBOURG, VILLE MULTIETHNIQUE

150


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après les cités anciennes, nous nous sommes retrouvés dans un vieux village qui conserve les traditions de différents peuples russes. Il s’agit du site multiculturel d’Orenbourg – le «  Village national  ». La région d’Orenbourg est l’une des plus cosmopolites de Russie ; en effet, on peut y voir des représentants de plus de 100 nationalités différentes. C’est pourquoi ce projet est né à Orenbourg pour devenir ensuite un musée.

Il comprend une ferme ukrainienne, la première à ouvrir ses portes en 2005, ainsi que des maisons bachkire, kazakhe, russe, tatare, mordve, biélorusse, allemande, arménienne et tchouvache. Nous n’avons pas manqué de prendre des photos devant chacune de ces maisons, car nos trois voitures «  marathoniennes  » portant les 3 couleurs du drapeau russe semblaient réunir toutes ces traditions, et cadraient parfaitement avec ces maisons.

151


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES TECHNOLOGIES PEUGEOT

152


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Le fondateur de la société Armand PEUGEOT ne rata aucune des innovations technologiques qui se répandaient dans le monde depuis l’invention de l’automobile. De la vapeur à l’essence, du guidon de vélo au volant, des roues métalliques aux pneus en caoutchouc – la famille PEUGEOT fit une contribution de taille à toutes les grandes avancées technologiques de l’industrie automobile. Aujourd’hui, au XXIe siècle, la société PEUGEOT profite de son expérience pour fabriquer des voitures fiables, confortables et écologiques, mais aussi développe et perfectionne des technologies lui permettant de rester à la pointe de l’innovation industrielle. C’est le cas de la technologie HDi, développée par PEUGEOT, qui permit de fabriquer des moteurs diesel moins polluants. En 2011, PEUGEOT présenta la technologie microhybride e-HDi permettant de réduire la consommation du carburant de 15 % par rapport aux voitures classiques et améliorant de 40% la rapidité du démarrage du moteur par rapport à un démarreur renforcé.

La technologie e-HDi est complétée par le système Stop & Start qui bloque et démarre le moteur automatiquement, permettant ainsi de réduire les rejets de СО2 et d’assurer un fonctionnement plus économique. En matière de réduction des rejets, l’entreprise peut confirmer sa position de leader  :  fin mai 2013, les technologies PEUGEOT permirent de réduire la quantité de rejets à 116,3 g/km, tandis que l’indicateur moyen sur le marché se situe au niveau de 180-190 g/km. En 2010 déjà, la société présenta la première voiture Diesel hybride au monde, la PEUGEOT 3008 HYbrid4, et poursuivit le développement de cette technologie. La politique écologique de la marque consiste à optimiser en permanence les moteurs à combustion interne. Cette politique implique amélioration de l’efficacité, réduction des dimensions, généralisation des systèmes Stop & Start, création de moteurs nouvelle génération ou encore l’introduction de filtres à particules spéciaux à base de carbure de silicium.

153


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE PLUS ANCIEN PIN

À la frontière des régions de Samara et d’Orenbourg, au milieu des steppes de la Volga et des versants occidentaux de l’Oural, à 15 km au Nord de la ville de Bouzoulouk, nous avons trouvé une autre merveille ancienne – la forêt de pins de Bouzoulouk. C’est un parc national et une réserve naturelle, une forêt de pins véritablement immense.

154

Cette forêt est la plus étudiée de Russie et elle bénéficie du statut de massif forestier protégé, car son histoire remonte à la fin de la période glaciaire. La flore de la forêt de Bouzoulouk est très riche et originale, avec un grand nombre d’espèces végétales rares. De plus, le paysage local est étonnamment pittoresque, particulièrement au bord de la rivière. Le diamètre des troncs des pins formant la forêt peut atteindre 1, 5m.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

155


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MIEL BACHKIR Nous avons quitté les forêts de la région d’Orenbourg pour nous retrouver dans les forêts bachkires. Depuis la nuit des temps, elles apportent aux habitants locaux un bénéfice immense grâce à une singulière espèce d’abeilles qui vit ici et produit très rapidement un miel de qualité. Le miel bachkir est la plus ancienne tradition de cette contrée, qui, aujourd’hui, relève du patrimoine national : il fait même partie de l’alimentation des cosmonautes ; il était au menu de l’équipage de la station spatiale Mir. A la fin du XVIIe siècle, l’explorateur des peuples de l’Oural méridional P. I. Rytchkov écrivait : « Les Bachkirs possèdent des domaines forestiers et tirent d’immenses revenus de leurs ruches d’abeilles ». Aujourd’hui, le miel est aussi une importante ressource économique, sa production annuelle s’élève à 5-6 000 tonnes, ce qui est comparable à la production annuelle d’uranium en Russie.

156

On dit que, dans les régions les plus protégées de Bachkirie, on récolte « le miel des tsars » qui provient de trois types de plantes mellifères : le tilleul, la phacelia et la lavande. Toutefois, les avis des connaisseurs du «  miel des tsars  » divergent. Certains pensent qu’il provient du tilleul royal, d’autres considèrent que cette appellation n’est pas authentique. Quoi qu’il en soit, nous avons chargé les coffres spacieux de nos 408 de différentes sortes de véritable miel bachkir ( nous devions rentrer à Moscou cette semaine-là et il était temps d’acheter des cadeaux ) et nous avons repris notre route. 


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

157


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

CHIKHANY – LA « GRANDE BARRIÈRE DE CORAIL » DE BACHKIRIE

158


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Au cours de notre voyage à travers la Bachkirie, nous avons appris que ce territoire était autrefois un océan. Aussi, lors de notre passage, à proximité de Sterlitamak et d’Ichimbaï, nous avons visité sa « Barrière de corail ». Chikhany est le nom porté par des collines qui sont, en réalité, des vestiges des récifs des anciennes mers. On peut encore y trouver des coraux, des éponges et des algues vieilles de 300 millions d’années. Ce sont des monuments naturels uniques, et les scientifiques du monde entier viennent pour étudier les gisements paléontologiques du site. Ce qui ne réjouit pas particulièrement les habitants de la région.

159


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA STEPPE Après des forêts épaisses, nous nous sommes retrouvés dans une plaine claire, où nous avons ressenti l’envie de nous écrier « Oh, Russie ! » pour saluer la steppe russe.

160

Au sens scientifique, la steppe est une zone climatique naturelle présente sur tous les continents hormis l’Antarctique. En Eurasie, les plus grandes étendues de steppe se trouvent en Fédération de Russie, au Kazakhstan, en Ukraine et en Mongolie.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

La steppe a toujours inspiré les poètes, et le nombre d’œuvres classiques qui parlent de la steppe en vers ou en prose est incalculable. Nicolas Gogol est l’auteur d’une des plus célèbres descriptions de la steppe :

« Plus nous avancions, plus belle devenait la steppe. A cette époque, tout l’espace qui constitue maintenant la Nouvelle Russie jusqu’à la Mer Noire était un désert vierge et verdoyant. Jamais aucune charrue n’était passée à travers le flot incommensurable de la végétation sauvage. Seuls les chevaux qui s’y cachaient comme dans une forêt, y laissaient leur empreinte. Rien ne pouvait être plus beau dans la nature; toute la surface du sol présentait un océan de verdure et d’or d’où jaillissaient des millions de fleurs ».

161


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

TARKHANY : « … IL EST UN LIEU OÙ JE REPOSERAI »

A notre arrivée dans la région de Penza, nous ne pouvions ignorer Tarkhany, également appelé village de Lermontovo : c’était la propriété de la grand-mère de Mikhaïl Lermontov, où le grand poète vécut ses années d’enfance et d’adolescence. Tarkhany abrite des éditions d’œuvres de Lermontov publiées de son vivant et des éditions posthumes, ainsi que des illustrations originales réalisées par plusieurs peintres célèbres – Vroubel, Korovine, Repine. Le musée présente une grande collection d’objets de la vie quotidienne de propriétaires fonciers et de la famille de Lermontov, de la fin du XVIIe au début

162

du XIXe siècle : un tableau réalisé par Lermontov Vue du Caucase près du village de Sioni, ses dessins, un encrier en porcelaine, une chevalière en bronze, un coffret de voyage, un porte-cigares, une pipe, un album et des icônes de la famille Stolypine, des fauteuils, la commode d’une maison de maître, etc. L’aménagement d’époque est organisé de façon à éveiller l’intérêt pour le métier d’écrivain.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

163


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE KOURGANE DE MAMAÏ: UN MESSAGE AUX GÉNÉRATIONS FUTURES

164


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Le lendemain, après une soirée poétique au pays de Lermontov, nous avons visité le musée de l’histoire de la Grande Guerre Nationale ( 1941-1945 ), à Volgograd. Si vous venez à Volgograd, visitez absolument le kourgane de Mamaï, hauteur sur la rive droite de la Volga, au centre de Volgograd. Le kourgane de Mamaï est un mémorial commémorant les 200 jours de combats acharnés qui y firent rage, lors de la bataille de Stalingrad, du 17 juillet 1942 au 2 février 1943. Le contrôle du kourgane de Mamaï, nommé « hauteur 102 » sur les cartes militaires, passa à plusieurs reprises des troupes soviétiques aux troupes allemandes et vice versa, car cette hauteur dominait Stalingrad et la Volga.

Toute la terre de la colline fut littéralement retournée par les obus, les mines et les bombes : jusqu’à 1000 éclats d’obus et de balles par mètre carré. Au printemps 1943, l’herbe n’y repoussa même pas. Un escalier en granit mène au sommet du kourgane, il compte 200 marches pour 200 jours : c’est la durée exacte de la bataille de Stalingrad. Le 9 mai 2045, le jour du Centenaire de la victoire dans la Grande Guerre Nationale, une capsule contenant un message adressé par les combattants aux générations futures, doit être ouverte au kourgane de Mamaï, à Volgograd.

165


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE SOLEIL SALÉ SUR LE LAC ELTON

166


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Il s’est avéré qu’au Sud de la Russie, tout comme en Sibérie, il y a un lac salé nommé Elton. C’est le plus grand lac minéral d’Europe. Le lac forme un cercle presque parfait. Au milieu de la steppe, il ressemble à un mirage : une coupe remplie d’eau d’une couleur rosée-dorée, autour de laquelle des cristaux de sel blancs comme neige brillent au soleil. Vous pourrez admirer ce spectacle par un matin ensoleillé, soit presque tous les jours, car le lac bénéficie de 2200 heures d’ensoleillement par an, autant que le littoral de la mer Noire. Par ailleurs, la profondeur du lac est de 10 cm seulement, et il est situé à 18 mètres endessous du niveau de la mer.

En fait, le lac Elton est rempli par un liquide huileux au goût amer-salé. Ce liquide est la saumure, une solution saturée de sel avec teneur élevée en potassium, sodium, magnésium, brome et autres éléments. Sur la plage salée, des affiches salées avertissent que « l’automédication est interdite », tandis que soufflent des vents salés, sous un soleil salé qui brille, et que des touristes salés se promènent. Toute l’année, la maison de cure locale accueille des gens venant de toutes les régions du pays pour se faire soigner. Après notre visite, nous avons décidé de fuir, coûte que coûte, la folie urbaine et de revenir ici, au moins encore une fois, pour nous ressourcer pendant quinze jours. Nous avons, d’ailleurs, fait le calcul : en partant de Moscou tôt le matin en voiture, on peut arriver dans la soirée – le trajet dure environ 15 heures. Certes, vous serez fatigué par le voyage, mais dès l’arrivée, vous pourrez prendre un bain salé.

167


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE CAVIAR

Après cinq heures passées sur l’autoroute М6, nous sommes arrivés à Astrakhan, une ville sur la mer Caspienne. Après de longues semaines de voyage, nous étions enfin au bord de la mer, comme si cherchions à venir ici depuis le début de notre périple. Astrakhan est connue pour son importante production de caviar. Au sens large du terme, « caviar » désigne les œufs de différentes espèces d’esturgeons. Vous pouvez savourer du caviar traditionnel grâce à des poissons tels que l’osciètre, le béluga, le sévruga et le sterlet. Le caviar d’esturgeon est considéré comme délicieux et excellent pour la santé, mais c’est aussi le plus cher. Il contient la gamme complète d’aminoacides, y compris acide glutamique et acide aspartique, lysine, sérine, leucine, et des minéraux ( potassium, magnésium, phosphore et fer ), ainsi que beaucoup de vitamines.

168

La principale difficulté de la production du caviar d’esturgeon vient du fait que, contrairement à d’autres poissons (  par exemple, la truite  ), un esturgeon nécessite au moins un mètre cube d’eau et son élevage peut durer 7-10 ans. Malgré la forte demande et le prix élevé du caviar, sa production requiert des investissements considérables. Les prix dépendent de l’espèce de caviar et divergent considérablement sur le marché de la Russie et de l’Europe. Le plus précieux est le caviar de béluga. Le caviar est pêché principalement en mer Caspienne ( 90 % de la production mondiale ). Pour cette raison, la population d’esturgeons en mer Caspienne est menacée. Aussi, conformément à la décision de la Commission sur les bio-ressources de la mer Caspienne, la pêche commerciale d’esturgeons y est interdite à tous les pays riverains depuis 2012 et ce, pour une durée de 5 ans. 


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

169


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE TEMPLE DORÉ DU BOUDDHA SHĀKYAMUNI Au cours de notre voyage à travers la Kalmoukie, nous avons été heureux de constater que la PEUGEOT 408 est une voiture très fiable, et n’avons pas trouvé de réponse à la question la plus fréquente des journalistes à propos du Marathon : « Quelles sont vos pannes ? ». La fiabilité inégalée de la voiture nous a permis de parcourir facilement des routes désertes, où, en cas de panne, il est impossible de trouver de l’aide à plusieurs centaines de kilomètres alentour. Mais pour ceux qui voyagent en PEUGEOT 408 ce n’est pas grave : la seule aide dont ils peuvent avoir besoin, sont des renseignements sur les sites magnifiques de la région. Et, bien que l’itinéraire des « marathoniens  » dût passer par la capitale de la Kalmoukie, les rares conseils nous envoyaient précisément dans cette ville pour voir le Temple Sacré du Bouddha Shākyamuni.

170


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Ок

En arrivant à Elista, nous avons, effectivement, été épatés par la beauté du plus grand temple bouddhiste de la République de Kalmoukie, qui comme nous l’avons appris, est aussi le plus grand d’Europe. Construit au centre d’Elista, au début des années 2000, avec la bénédiction du Dalaï-lama, ce bâtiment majestueux est entouré par 17 pagodes qui sont des lieux de prière, de rituels et de liturgies de fête. Le temple abrite une statue de Bouddha ( la plus haute de Russie et d’Europe ) qui fait 63 mètres. Notre équipage l’a visitée et a noté une très agréable odeur à l’intérieur de temple.

171


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

PIATIGORSK ET LES EAUX MINÉRALES Ayant pris notre petit-déjeuner à Elista tôt le matin, nous sommes arrivés dans la superbe ville de Piatigorsk, à l’heure du déjeuner. C’est la plus ancienne station balnéaire et thermale, mais aussi le centre de la région de Mineralnye Vody ( eaux minérales ). Piatigorsk compte 38 sources d’eau minérale de salinité et d’usage médical différents, dont 23 sont actuellement exploités, tandis que les 15 autres sont en observation et en réserve. A Piatigorsk, il y a plus de 30 maisons de cure; le potentiel touristique de la ville est énorme : elle peut rivaliser avec les principales stations balnéaires et thermales d’Europe. Si vous n’y êtes jamais venu « prendre les eaux », alors vous n’avez jamais ressenti leur effet sur votre santé. Ainsi, par exemple, dans la Grèce antique on croyait qu’Hercule tenait sa grande force « des eaux de narzan du Caucase » dans lesquelles il se serait baigné. En outre, c’est principalement à Piatigorsk que se déroule le roman de Lermontov Un héros de notre temps ; ici, de nombreux sites sont liés à l’écrivain, par exemple, le lieu de son duel, le pavillon «  La harpe éolienne  », la grotte de Diane, etc. Une partie du roman d’Ilf et Petrov Les Douze Chaises qui vient à l’esprit lorsqu’on visite le célèbre lac Proval, se passe ici également. Somme toute, la ville a tout ce qu’il faut en musées et sites historico-culturels pour le tourisme, le pèlerinage et les expéditions scientifiques.

172

Piatigorsk (« cinq montagnes » en russe) tient son nom du mont Bechtaou («cinq montagnes» en turc) ; la ville est située au pied de la montagne. Dans la ville même, il y a un monument naturel, le mont Machouk, dont l’ascension à pied est devenue une des distractions préférées des touristes. Le mont doit son nom à la légende de la belle jeune fille Machouko. Le jeune Taou lui vouait un amour ardent, ce qui déplut au père de la jeune fille, le vieil Elbrouz. Un jour, il saisit son sabre et coupa Taou en cinq morceaux, ainsi naquirent les cinq sommets du mont Bechtaou. Juste avant de mourir, le jeune homme se saisit du sabre et, à son tour, tua le père. C’est pourquoi l’Elbrouz a deux sommets. Depuis, Machouk pleure éternellement de chaudes larmes qui forment de nombreuses sources médicinales.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

173


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE SECRET DE LA JEUNESSE AU FOND DU LAC TAMBOUKAN

174


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Le lac Tamboukan qui cache le secret de la jeunesse et de la beauté, se trouve à 9 km au Sud-est de Piatigorsk. Les micro-organismes qui peuplent ce lac enrichissent ses boues en lipides, minéraux, sulfure de fer et acides humiques, ce qui confère à ces boues des propriétés médicinales. C’est ce type de boues qu’on utilisait dans l’antiquité en Egypte et dans les colonies grecques de Crimée. En Russie, elles sont utilisées en médecine depuis 1886. « Les épouses des responsables locaux – pour ainsi dire, les maîtresses des eaux – sont très jolies ; et elles le sont longtemps ! » – remarquait Lermontov. Le secret de la beauté des femmes locales est, peutêtre, caché au fond du lac Tamboukan. Depuis la

nuit des temps, les boues qui tapissent le fond du lac sont nettoyées, finement pilées et mélangées à des infusions d’herbes caucasiennes, puis appliquées sur le visage, tandis que l’utilisation des boues pour leurs propriétés blanchissantes et purifiantes se perpétue de génération en génération. A l’époque soviétique, un centre balnéologique fut fondé à Piatigorsk; on y étudie l’effet global sur la santé des conditions naturelles et climatiques uniques de la région. Depuis lors et jusqu’à présent, le lac Tamboukan fournit des boues médicinales à toutes les stations balnéaires du Caucase du Nord. Le lac contient environ un million et demi de tonnes de boues médicinales.

175


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’HISTOIRE DE PEUGEOT EN RUSSIE

176


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’arrivée de PEUGEOT en Russie, en 1913, fut un événement marquant autant pour notre pays que pour la société : les automobilistes russes eurent accès à de confortables et modernes voitures européennes, tandis que pour la société ce démarrage fut une réussite  :  victoires dans des courses et concours, intérêt de la famille royale. L’histoire de la découverte par Nicolas II des voitures PEUGEOT pendant le salon automobile de 1913, est décrite dans la rubrique consacrée à Saint-Pétersbourg. Après la Révolution de février, le garage du tsar devint la Base du Gouvernement provisoire ; et après celle d’octobre, ce garage desservit divers établissements soviétiques. Et bien qu’après ces événements, les contacts de la société avec la Russie furent suspendus, au cours des années 1920, plusieurs dizaines de voitures PEUGEOT furent importées dans le pays. Dans les années 1930, l’industrie automobile russe commença à se développer ; les modèles des véhicules sélectionnés lors de nombreux concours et rallyes, étaient fabriqués par des entreprises connues. Ils étaient d’abord achetés, puis reproduits dans les usines russes. Le moteur diesel d’une entreprise Lilloise – une filiale de PEUGEOT – remporta la course Moscou-Tbilissi, un événement d’ampleur pour l’époque, car sa distance dépassait les 4 500 km.

Après la Seconde Guerre mondiale, parmi les voitures parvenues en URSS par différentes voies, on comptait beaucoup d’automobiles françaises, y compris les célèbres 402 et 302, mais aussi d’autres modèles populaires de Peugeot, que l’on pouvait croiser dans les rues des villes russes, principalement à Moscou. Au début des années 1990, les relations entre PEUGEOT et la Russie furent pleinement rétablies : en 1992, la société rouvrit son bureau de représentation à Moscou. En 1998, les concessionnaires officiels vendirent 1 327 voitures sur le marché russe. Au cours des sept années suivantes, ce chiffre fut multiplié par sept, et il continua de croître rapidement. Longtemps, la PEUGEOT 406 fut le modèle le plus populaire en Russie. En 2010, la société ouvrit une usine en Russie et la première 308 «  russe  » sortit de la chaîne de fabrication locale. Peu de temps après, ce modèle fut remplacé par de grandes berlines familiales dont l’héroïne du centenaire de la marque en Russie. La PEUGEOT 408 créée spécialement pour les besoins des clients russes, séduit désormais les consommateurs russes. Aujourd’hui, plus de 2 700 spécialistes travaillent à l’usine « PCMARus » à Kalouga, équipée des technologies les plus modernes et innovantes au monde.

177


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES MYSTÈRES DES LACS BLEUS

178


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Quand vous serez à Piatigorsk, ne ratez pas la populaire visite guidée qu’on propose aux touristes – un voyage vers les lacs Bleus. Cinq merveilleux lacs se cachent entre les rochers, dans la région de Tchérek de la Kabardino-Balkarie, ces lacs continuent de déconcerter les contemporains. Par exemple, aucune rivière, ni ruisseau ne se jettent dans le lac Inférieur, et, bien qu’il perde chaque jour jusqu’à 70 millions de litres d’eau, son volume et sa profondeur restent inchangés. Le lac Inférieur est l’un des plus profonds de la région. Les habitants assurent que la profondeur du lac dépasse les 300 mètres. On dit également que même Jacques-Yves Cousteau fut incapable d’en définir la profondeur exacte.

Selon la légende, les lacs «  bleus  » furent appelés ainsi par des voyageurs frappés par la couleur extraordinaire de l’eau. Les gens commencèrent à venir admirer la couleur de l’eau, mais il s’avéra qu’elle n’était pas toujours si extraordinaire. Ensuite, certains disaient que l’eau des lacs était verdâtre, d’autres que ces lacs de la Kabardino-Balkarie n’étaient pas bleus, mais verts émeraude. La réalité est plus simple : il faut contempler les lacs par un temps ensoleillé. La douce couleur bleue de l’eau est due à sa teneur élevée en hydrosulfure.

179


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA ROUTE MILITAIRE GÉORGIENNE

Notre Marathon ne devait se dérouler qu’en Russie, mais si nous avions voulu aller en Géorgie ou traverser le Grand Caucase, nous aurions emprunté la Route militaire géorgienne. La construction de cette route reliant Vladikavkaz et Tbilissi, démarra en 1783 à l’occasion de la signature du traité de Georgiyevsk définissant la Géorgie comme un protectorat russe. Cette route suit l’ancienne voie historique reliant le Caucase du Nord à la Transcaucasie par la passe de Darial. La construction de la nouvelle version améliorée de la Route militaire géorgienne débuta après le rattachement de la Géorgie à la Russie ( 1801 ). En 1863, la route fut intégralement bétonnée et commença à jouer un rôle de plus en plus important dans le développement des échanges économiques entre la Russie et la Transcaucasie. Par ailleurs, à différentes époques, cette route fut empruntée par Alexandre Griboïedov, Alexandre Pouchkine, « le chantre » du Caucase Mikhaïl Lermontov et par Vladimir Maïakovski.

180


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

181


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE GRAND ELBROUZ

En voyageant au Caucase, il est impossible de ne pas voir, ne serait-ce que de loin, l’incroyable Mont Elbrouz. L’Elbrouz a deux sommets. Le sommet occidental culmine à 5642 mètres, l’oriental à 5623 mètres. On considère que cette montagne est un volcan endormi. Elle a une forme conique d’un diamètre d’environ 18 kilomètres à la base. Les deux sommets de l’Elbrouz sont couverts de neige et de glaces éternelles. Leur superficie totale atteint 135 km², et la couche de glace peut faire près de 400 mètres d’épaisseur. Le parc national alpin environnant Prielbroussié est le plus grand site touristique du Caucase.

En 2010, les glaciologues russes de l’Institut de géographie de l’Académie des sciences de Russie réalisèrent le premier forage de glace au monde, dans la région apicale de l’Elbrouz. En 11 jours de travail continu dans des conditions extrêmement difficiles, à 5115 mètres d’altitude, les glaciologues atteignirent le lit du glacier et en purent en extraire une carotte de glace d’une longueur de 181 m. Les carottes de glace contiennent des informations uniques sur les climats des époques révolues. Les informations conservées par les glaciers de l’Elbrouz permettront aux chercheurs de reconstituer l’histoire du climat de l’hémisphère Nord, au dernier millénaire.

Le plus haut hôtel de montagne – le « Refuge des onze » – se trouve à une altitude de 4000 m. Aujourd’hui, il est constitué de plusieurs wagonnettes aménagées en logements et alimentées en électricité le soir. Le «  Refuge  » est le principal point de départ des ascensions de l’Elbrouz.

Jusqu’à présent, de tels forages n’étaient opérés qu’au Groenland et en Antarctique. Ils permirent de reconstruire l’histoire climatique de la planète, au cours des 700 000 dernières années. Tandis que l’étude en question permettra de parler de changements climatiques survenus à un niveau plus local.

182


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

183


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE CHEMIN DE FER AU FOND D’UN DÉFILÉ Nous avons poursuivi notre visite des sites du Sud de la Russie pour arriver dans le défilé de Gouam. On dit qu’il n’existerait que quelques défilés au monde semblables à celui de Gouam. Mais c’est faux ! Le défilé de Gouam est unique et inimitable. Situé en amont de la rivière Kurdzhips, le défilé se faufile entre les crêtes de Gouam et de Lagonak. Il s’étend sur environ 5 km et fait 400 mètres de profondeur, à certains endroits sa largeur se réduit à 2 mètres seulement. Le défilé et l’itinéraire touristique débutent dans le village de Gouamka. Au fond du défilé, à 400 mètres de profondeur, il y a un étroit chemin de fer tracé dans les années 1930. Cette voie étroite de 8 km de long relie Gouamka au village Mezmaï. En été, un train touristique de trois voitures et deux draisines motorisées, particulièrement appréciées des touristes, circulent régulièrement sur le tronçon restauré ( 1,7 km ) du chemin de fer. A bord du train touristique, vous pourrez voir, à chaque virage d’une beauté incroyable, les verticales des rochers, couvertes de végétation : des arbres rares comme le buis, l’épicéa, l’if, le hêtre. Le long de la route, vous verrez quelques petites chutes d’eau qui s’écoulent directement des rochers. Et c’est une sensation surprenante – se déplacer à bord d’un petit train au fond de ce défilé profond, noyé dans la verdure et la fraîcheur des montagnes.

184


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

185


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

SOTCHI À L’HEURE OLYMPIQUE Maintenant, la ville russe la plus célèbre au monde, devant Moscou et Saint-Pétersbourg, est Sotchi, où nous nous sommes rendus depuis Gouamka afin de vérifier l’avancement des préparatifs pour les Jeux olympiques. Le chantier olympique a rendu Sotchi méconnaissable. Pour la première fois de l’histoire des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques d’hiver, toutes les arènes de glace se situent à quelques pas les unes des autres, alors que le parc olympique pourra accueillir près de 75 000 spectateurs à la fois. En 2014, le Sud de la Russie dispose d’infrastructures et de voies d’accès améliorées, et la ville est devenu un centre international de tourisme, comparable aux meilleures stations alpines mondiales. Des hôtels cinq étoiles, dont Sotchi a toujours cruellement manqué, y sont construits, tandis que la capacité globale de l’hébergement hôtelier est doublée.

186

Comme le montre l’expérience mondiale, les Jeux ont un impact majeur sur les différents aspects du développement de la ville d’accueil, de la région, ainsi que du pays où ils se déroulent. Il y a la notion d’« héritage des Jeux » qui implique des changements dans la vie de la région après l’événement, et un ensemble de mesures visant à assurer un rendement maximum pour la région. Les Jeux olympiques de Sotchi se sont tenus au plus haut niveau et ont offert à tous beaucoup d’émotions positives. Espérons que cette énergie véhiculée par le sport perdure le plus longtemps possible.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

187


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

33 CHUTES D’EAU EN DEUX HEURES

188


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

À Sotchi, les ethnographes de la région nous ont suggéré, puisque nous étions déjà dans les montagnes, de profiter de l’occasion pour voir des chutes d’eau. On trouve des petites chutes d’eau un peu partout, au Caucase, mais si voulez vraiment observer ce phénomène naturel, vous aurez l’occasion de voir ici 33 chutes d’eau à la fois. Les gorges de Djegoch, site protégé, sont connues pour leurs chutes d’eau – en réalité elles en comptent plus de 33. La plus grande chute fait 12 mètres de haut, mais ce n’est pas leur hauteur qui importe, c’est le fait qu’elles forment toutes une cascade, le long du ruisseau Djegoch, à deux mètres les unes des autres, aussi on peut toutes les observer en remontant la rivière. Les chutes s’étendent sur près de 500 mètres et la différence d’altitude représente environ 150 mètres. Un chemin touristique avec des rampes et des passerelles vous amènera à la 10e chute, mais pour aller plus loin, il faudra grimper les racines des arbres et les versants, et faire littéralement corps avec la beauté fantastique de la forêt de buis. Prenez une carte et allez-y à pied. Vous pourrez voir autant de chutes d’eau que vous voudrez et vous promener le long des silencieux chemins forestiers. 

189


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

GELENDJIK, LA VERTE

La chaussée de Soukhoumi – nom commun à toutes les routes qui longent la côte de toutes les villes de la mer Noire, au Caucase ( c’est pourquoi vous trouverez des rues portant ce nom à Gelendjik, à Kabardinka, à Novorossiysk et à Sotchi ) – nous a amenés à Gelendjik. La ville de Gelendjik fut fondée en 1831, sur ordre de l’Empereur Nicolas Ier. Officiellement, Gelendjik reçut le statut de ville en 1915, tandis que la station balnéaire commença à se développer après la construction de la chaussée de Soukhoumi. Située sur la rive Nord-est de la mer Noire, la baie de Gelendjik ne gèle jamais. Elle se trouve entre les caps Tonkii ( mince ) et Tolstyi ( gros ). Une multitude

190

de rivières et de ruisseaux qui descendent de la chaîne de montagnes Markotkh, se jettent dans la baie. Gelendjik est célèbre pour sa végétation riche et toujours verdoyante. Des chênes et des charmes occupent près de 90 % du territoire. On y trouve également pins de Pitsounda, genévriers, lauriercerise et buis. La forêt de pins du village de Djankhot, dans la banlieue de Gelendjik, est pittoresque : les pins poussent sur un petit précipice directement au bord de mer. Et le port de Djankhot est aussi beau depuis la rive que depuis la mer.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

191


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE LAC AUX LOTUS Près de Krasnodar, notre prochaine destination, nous avons découvert le seul endroit de Russie, où poussent des lotus. Il est difficile de détourner le regard des pétales de cette plante aquatique vivace. Les feuilles de lotus sont recouvertes d’une épaisse couche de cire, aussi l’eau se fige dessus comme des gouttes de cristal. Le lotus est l’une des plantes les plus délicates et exigeantes, non seulement très belle, mais aussi très utile. Il est étonnant que le lotus se soit acclimaté au cœur de la steppe de Krasnodar. Les biologistes expliquent ce phénomène par les particularités de la microflore locale.

192

Mais il existe aussi une autre explication. Au bord d’un lac d’une beauté rare, fleuri de lotus, se dresse une petite église. Selon la légende, il y a très longtemps, la Vierge Marie y apparut devant les croyants. Pour commémorer cet événement, on érigea une église. Au même moment, des lotus – fleurs au charme magique symbolisant la pureté de l’âme – poussèrent sur le lac.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

193


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES VIGNES DU SUD DE LA RUSSIE

194


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Après avoir visité Krasnodar, nous avons à nouveau ressenti l’appel de la mer et nous nous sommes dirigés vers Anapa, puis au village voisin de Gaï-Kodzor. A proximité, dans les montagnes, il y a une petite exploitation vinicole moderne, « Les vignobles de Gaï-Kodzor ». De nouvelles vignes y furent plantées sur les 70 hectares disponibles entre 2006 et 2009 – 14 espèces de raisin, jamais cultivées en Russie auparavant, furent importées de France. Le soin méticuleux apporté à ces vignes, ainsi que les petits volumes de production permettent à l’entreprise d’obtenir des vins blancs secs et des vins rouges de grande qualité grâce à l’aide des viticulteurs français. Toujours en raison des faibles volumes de production, ces vins ne sont vendus qu’ici !

Les villages d’Abrau et de Durso de la région de Krasnodar sont un autre joyau vinicole du Sud de la Russie. Les premières vendanges d’AbrauDurso datent de 1877. Au milieu des années 1890, l’assortiment d’Abrau-Durso fut définitivement finalisé : « Sauternes », « Lafitte », « Bordeaux », « Bourgogne », et à la fin du siècle, une grande usine de vins mousseux « Abrau-Durso » y vit le jour. Aujourd’hui, c’est le plus grand fabricant en Russie, produisant des vins mousseux aussi bien selon la méthode traditionnelle champenoise que selon la méthode de cuve close. La production de vins mousseux et de vins de table s’élève à près de 5 millions de bouteilles par an.

195


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE CHACHLIK

196


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Si vous vous retrouvez dans le Sud de la Russie, sachez que vous allez vous nourrir principalement de chachlik. Mais c’est plutôt un avantage qu’un inconvénient, car ici on le prépare vraiment très bien. Historiquement, le chachlik est un plat traditionnel des peuples nomades de l’Eurasie. Il est préparé avec de la viande coupée en petits morceaux. La grande popularité de ce plat dans les régions désertes et dans les steppes d’Eurasie s’explique, probablement, par la rapidité de la cuisson de la viande coupée en petits morceaux, ce qui permet d’économiser le bois. Dans la langue des Tatars de Crimée, le mot « chich » signifie « pique », « broche », le chachlik étant une viande enfilée sur une broche. Ainsi, au sens propre « chachlik » est de la viande rôtie à la broche.

Habituellement, la viande servant à la préparation du chachlik est marinée. Parmi les ingrédients de la marinade les plus répandus et traditionnels, on retrouve vin, vinaigre de vin, produits laitiers caillés ( yaourt, kéfir et autres ), jus de grenade, jus de citron et autres jus acides, kiwi (  3-5 minutes ), jus d’oignon. Certains vins du Caucase sont produits spécialement pour la préparation de cette marinade. Le vin convient parfaitement à cet usage, car il contient le pourcentage d’alcool nécessaire qui permet de bien ramollir la viande. Le chachlik est cuit au-dessus de la braise, une fois que le bois a brûlé, ou au charbon de bois préfabriqué. Les brochettes de viande doivent être régulièrement retournées pour assurer une cuisson homogène de tous les côtés. Lors de la cuisson des morceaux de viande enfilés sur des broches, on attise la flamme à l’aide d’un soufflet et on la diminue en l’aspergeant d’eau. 

197


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES IDOLES DE PIERRE DES SCYTHES

198


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Nous nous sommes, de nouveau, dirigés vers le Nord pour traverser la steppe où, cette fois, nous avons découvert d’étonnants monuments archéologiques. Il se trouve que les Scythes, les Coumans et d’autres peuples antiques érigeaient des statues humaines, principalement de femmes, de 1 à 4 mètres de haut, sur les kourganes de l’âge de bronze ( 4e-2e millénaire avant J.C. ) et ce, jusqu’au Moyen Age. Ainsi, plus de 330 sculptures monumentales existent encore dans les steppes entre le Danube et le Don, alors que des « matrones de pierre » des Coumans, datant des IXe-XIIIe siècles, sont éparpillées sur un

immense territoire, de l’Asie du Sud-ouest à l’Europe du Sud-est. Le rite des Coumans consistant à dresser des statues de pierre sur des kourganes fut décrit par un ambassadeur du Pape de Rome en Russie, dès 1253. En Russie, ces statues s’appelaient idoles. Les sanctuaires d’idoles chez les Coumans étaient des lieux de cérémonies funèbres en l’honneur des ancêtres, sans être directement liés aux sépultures. En témoigne, notamment, l’étymologie du mot « baba » ( femme, matrone en russe familier ), issu du turc «  balbal » qui signifie « aïeul  », « grand père ».

199


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

L’ÉGLISE DE CRISTAL DE DIATKOVO

200


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Sans même nous en rendre compte, nous avons atteint la partie centrale de la Russie, et en traversant la région de Briansk, nous avons vu la merveille des merveilles – l’église de cristal du «  Buisson ardent  », au village de Diatkovo. C’est le seul lieu de culte au monde qui possède une iconostase et des lustres en cristal. Cette église-monument consacrée à l’icône de la Sainte Vierge «  Le Buisson ardent  » fut érigé à la mémoire des soldats de tous les temps tombés au champ d’honneur. L’église fut construite entre 1999 et 2003, sur le site d’une église de cristal similaire datant de 1810 et détruite pendant la formation de l’Union Soviétique. L’ancienne église avait été construite par les frères Maltsov - fondateurs de la cristallerie de Diatkovo. La décoration intérieure avait été réalisée par des artisans travaillant dans cette cristallerie.

Aujourd’hui, l’église fut petit à petit restaurée ; 15 tonnes de cristal furent utilisées pour sa décoration. A l’intérieur de l’église, plusieurs milliers d’objets furent reconstitués à partir d’une seule dalle de cristal provenant de l’iconostase originale, qui miraculeusement échappa à la destruction. Les connaisseurs nous ont avoué qu’il ne s’agissait, certes, pas du cristal identique à celui utilisé par les frères Maltsov, mais les paramètres classiques du cristal de Diatkovo sont les mêmes comme, par exemple, la teneur en oxyde de plomb de 24% qui lui confère sa sonorité spéciale, sa transparence et son éclat.

201


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LA PLAINE DE KOULIKOVO

202


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Notre route traversait la région de Toula, où nous avons visité le musée de la plaine de Koulikovo ( le champ des bécasses ) – le plus grand musée du pays. C’est également le plus ancien champ de bataille qui commémore la victoire du prince russe Dimitri Donskoï sur le khan Mamaï, et la fin du joug tatar datée, semble-til, du 8 septembre 1380. Aujourd’hui, c’est une réserve naturelle et historique consacrée à cette bataille médiévale. Ses fonds comprennent plus de 40 000 pièces. Sa plus précieuse collection compte des objets retrouvés sur le champ de bataille et appartenant à des guerriers. La bataille de Koulikovo fut décrite par quatre sources écrites de la Russie ancienne – des chroniques – portant sur cette période, ainsi que dans des chroniques occidentales qui apportent des informations supplémentaires intéressantes, non renseignées dans les sources russes. Toutefois, l’emplacement exact du champ de bataille, ainsi que le nombre des troupes, firent longtemps l’objet de discussions au sein de la communauté scientifique, car les sources médiévales avaient tendance à surévaluer ces chiffres.

203


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

KONSTANTINOVO Konstantinovo est un autre village que nous avons traversé sur notre route en direction de Moscou. Il est connu parce que le poète russe Sergueï Alexandrovitch Essenine y naquit, en 1895, et passa son enfance et son adolescence. Le musée-site classé de Sergueï Essenine se trouve au centre du village. C’est un musée unique, car il présente, dans cet ancien village sur l’Oka, deux propriétés – la paysanne et la seigneuriale. Ce voisinage de deux cultures, de leurs traditions et de la vie quotidienne permet de « entrevoir » l’histoire de la Russie à la charnière du XIXe et du XXe siècle, sur la base de documents historiques concrets.

204

En 1920, Essenine y séjourna et écrivit ces quelques lignes: Je suis le dernier poète des villages, Nul pont de bois dans les chants ne dit mot. Seul je viens voir l’encensoir des feuillages A la messe d’adieu des bouleaux. A l’occasion du centenaire de Sergueï Essenine, une nouvelle exposition fut ouverte au village de Konstantinovo – le musée du poème Anna Sneguina. Il y a, dans le monde, seulement une dizaine de musées similaires consacrés à des personnages littéraires. Le musée du poème Anna Sneguina est unique, car il se trouve dans la maison privée appartenant jadis à la propriétaire terrienne Lydia Ivanovna Kachina qui servit de modèle au personnage-titre du poème.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

205


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LES PASSAGES SECRETS DU KREMLIN DE SMOLENSK

206


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Si vous arrivez à Moscou par l’Ouest, et non pas par le Sud comme nous l’avons fait, la première grande ville sur votre route sera Smolensk. Nous avons fait le détour pour admirer le Kremlin de Smolensk. Il fut construit, à la fin du XVIe siècle, pendant le règne de Fédor Ivanovitch et de Boris Godounov. Dans la forteresse de Smolensk, vous ne trouverez pas deux tours identiques. La forme et la hauteur de chaque tour furent définies par le relief du site. Aujourd’hui, il reste 18 tours, mais, jadis, il y en avait deux fois plus.

Dans l’épaisseur des murs, on aménagea des passages pour les communications intérieures et des dépôts de munitions et d’autres biens. Et sous la terre, pour contrer les sapes ennemies, on installa des galeries secrètes surnommées «  rumeurs  ». On dit que Boris Godounov qualifia les murs de Smolensk de «  beauté inexprimable que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le Céleste Empire ». Située à la frontière de l’État russe, la forteresse de Smolensk avait une grande importance défensive et servit l’État plus d’une fois, en encaissant les premières attaques ennemies et en leur barrant la route de Moscou.

207


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

IASNAÏA POLIANA

208


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

De retour de Smolensk et de nouveau, dans la région de Toula, nous nous sommes arrêtés cette fois à Iasnaïa Poliana. C’est ici, dans cette propriété familiale au nom clair et poétique, Iasnaïa Poliana (  «  clairière aux hêtres  »  ), que naquit, vécut et travailla Léon Tolstoï . A Iasnaïa Poliana, il écrivit Guerre et paix, Anna Karénine et d’autres grandes œuvres.

Aujourd’hui, la propriété est un grand site muséal célèbre dans tout le pays, qui comprend non seulement la maison, mais aussi une dizaine de bâtiments et plusieurs vergers, étangs et parcs ainsi que la forêt, où est enterré le grand écrivain. Au village, il y a un hôtel et un café. Une multitude de musées affiliés ont été ouverts dans la région de Toula. Aujourd’hui encore, le musée est dirigé par Vladimir Tolstoï, arrière-arrière-petit-fils de Léon Tolstoï.

209


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

KALOUGA – PATRIE DE L’ASTRONAUTIQUE A Kalouga, nous avons été accueillis par les 2700 employés de l’usine « PCMA-Rus ». Cette ville est célèbre, car Konstantin Tsiolkovski, célèbre inventeur et théoricien de l’astronautique, y vécut et travailla de 1892 à 1935. C’est pour cette raison que l’image du premier satellite soviétique figure sur le drapeau de la ville et sur la version complète des armoiries. La ville abrite un musée de l’astronautique créé avec la participation personnelle de Sergueï Koroliov et de Youri Gagarine. Le musée abrite une maquette de la base de la station orbitale «  Mir  », ouverte au public.

210


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Tsiolkovski écrivit ses principaux ouvrages sur l’astronautique, sur la théorie de la propulsion par réaction, sur la biologie et la médecine spatiales, à Kalouga. Il y poursuivit également son travail sur la théorie du dirigeable métallique. Le scientifique avança, entre autres, l’idée que le développement de la vie sur l’une des planètes de l’Univers atteindra une telle puissance et une telle perfection, que cela permettra de vaincre la gravitation et de répandre la vie dans tout l’Univers.

211


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE SAMOVAR Selon une croyance populaire, la région de Toula est la patrie du samovar. On dit bien : «  On ne vient pas à Toula avec son propre samovar  ». Mais en Russie, le berceau du samovar est l’Oural. Puis, l’appareil se rendit populaire dans toute la Russie et fut particulièrement apprécié à Toula. Jusqu’à présent, différentes sources citent la même vieille légende qui affirme que Pierre Ier rapporta le samovar des PaysBas, mais en réalité, les samovars apparurent en Russie un demi-siècle après la mort de Pierre.

212


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

On sait des premiers samovars en Russie ( à Toula ) qu’en 1778, les frères Ivan et Nazar Lissitsyne fabriquèrent un samovar et ouvrirent le premier établissement de samovars à Zaretchié, un des plus anciens quartiers de Toula. Puis ils poursuivirent leurs expériences et, finalement, les samovars des frères Lissitsyne devinrent célèbres par la variété de leurs formes et ornements : tonnelets, vases ciselés et gravés, samovars ovoïdes avec robinets en forme de dauphin et poignées en forme de nœud. Dès 2005, la cartoucherie de Toula rééquipa un atelier de production de samovars. Cet atelier est dédié à la production de pièces d’auteur uniques, fabriquées selon les traditions artisanales. Les samovars sont fabriqués par kits comprenant un plateau et un tuyau.

213


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE VRAI KVAS RUSSE Alors que la chaleur d’été sévissait dans toute la Russie pendant toute la durée de notre Marathon, le kvas nous sauvait de la soif. Le kvas est une boisson traditionnelle aigre que nos ancêtres slaves préparaient avec de la farine et du malt ( blé et orge ) fermentés ou avec du pain de seigle sec, en y ajoutant des herbes aromatiques et du miel. Aujourd’hui, on trouve, sur le marché, une grande variété de kvas en bouteilles, malheureusement, il ressemble peu à l’authentique kvas russe que nous avons eu la chance de déguster dans l’un des villages hospitaliers. Selon la classification internationale, le kvas est une bière et appartient à la catégorie des «  Bières historiques, traditionnelles ou locales  » ( historical, traditional or indigenous beers ). Mais en Russie, en Biélorussie et en Ukraine, le kvas est considéré comme une boisson à part ( et nationale ). On peut préparer le kvas chez soi, il faut juste connaître les

214

bons ingrédients et respecter strictement l’ancienne recette que nous reproduisons ci-dessous : Prenez 1 kg de pain de seigle, 8 à 10 l. d’eau, un verre de sucre ( 200 g ), 25 g de levure, 50 g de raisins secs et de menthe séchée. Faites cuire au four le pain de seigle coupé en tranches ; veillez à ce qu’il ne brûle pas. Mettez les croutons de pain dans une casserole ou un seau émaillé, ajoutez de l’eau bouillante et laissez reposer 3-4 heures. Puis filtrez, ajoutez la levure, le sucre et la menthe séchée, recouvrezle de gaze et laissez fermenter à température ambiante pendant 5-6 heures. On peut ajouter un peu de cannelle ou de sucre brun. Quand le mélange commence à mousser, filtrez encore une fois et versez dans des bouteilles contenant chacune de 2 à 4 raisins secs lavés et séchés. Bouchez les bouteilles. 2-3 jours plus tard, le kvas est prêt.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

215


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

LE MONASTÈRE DE LA RÉSURRECTION DE LA NOUVELLE JÉRUSALEM

216


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Et nous voilà déjà près de Moscou, mais nous ne voulons pas rentrer tout de suite, car ce retour est synonyme de l’agitation d’une grande ville et, surtout, de la fin de notre formidable voyage. C’est pourquoi nous faisons un petit détour pour visiter Zvenigorod et le monastère de la Résurrection de la Nouvelle Jérusalem. Le monastère fut fondé en 1656 par le patriarche Nikon qui voulut recréer, aux environs de Moscou, le site des lieux sacrés de la Palestine.

Le bâtiment majestueux de la cathédrale de l’Ascension, créé à l’image de l’Église du SaintSépulcre, forme la base de l’agencement et le centre du site architectural du monastère de la Résurrection de la Nouvelle Jérusalem. La construction de la cathédrale fut lancée en 1658, deux ans après la fondation du monastère. On doit ces deux événements au patriarche Nikon. En 1666, Nikon fut envoyé en exil et la construction de la cathédrale de la Résurrection fut suspendue, mais au XVIIe siècle, le monastère fut finalement achevé. Par la suite, il subit plusieurs modifications à l’extérieur et à l’intérieur, fut détruit pendant la guerre, puis reconstruit à nouveau. Aujourd’hui, le monastère est actif, aussi, lors des promenades dans le musée, il faut respecter les règles établies. 7 personnes maximum peuvent se réunir simultanément près des reliques de Nikon. En revanche, on peut monter sur le mur de l’une des tours qui abrite une grande icône de l’Archange avec un enfant tenant un poisson entre ses mains. Une crypte — une église souterraine, comme à Jérusalem – est accolée au mur oriental de l’église. De l’autre côté, il y a une rotonde imitant la chapelle du Saint-Sépulcre.

217


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

MOSCOU VUE DU CIEL Nous avons voulu rentrer à Moscou non pas en voiture, mais par les airs : cela permet d’éviter les bouchons et de voir beaucoup de choses intéressantes. Si l’on regarde Moscou à vol d’oiseau, la première chose qu’on voit c’est le plus haut gratte-ciel d’Europe à Moscou-city, appelé la tour de la Fédération, qui surplombe ses consœurs – vingt autres tours de ce nouveau quartier. Elles incarnent l’idée que Moscou est un centre d’affaires au même titre que Londres, par exemple. Les tours sont regroupées en un seul lieu et sont construites par des architectes célèbres, tout comme les «  city  » d’autres grandes villes.

218

Si on descend de quelques centaines de mètres, on peut observer les gratte-ciels «  staliniens  ». Ils sont sept en tout et furent construits à Moscou, à la fin des années 1940 - début des années 1950. Le nombre de bâtiments devait symboliser le 800e anniversaire de Moscou ( célébré en 1947 ), aussi huit bâtiments devaient être érigés. Mais la construction de l’un d’eux, amorcée sur le site du quartier démoli de Zaryadié, à Kitaï-gorod, fut arrêtée à la mort de Staline. Plus tard, son stylobate fut utilisé pour la construction de l’hôtel Rossia.


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Mais le vol le plus captivant au-dessus de Moscou est un vol à basse altitude, car on peut voir tous les dômes dorés de la ville, et il y en a 535 à Moscou. Marina Tsvetaieva écrivait: A Moscou, chez moi, les coupoles flamboient ! A Moscou, chez moi, les cloches sonnent ! Et dans les sépulcres alignés, chez moi, les tsars et les tsarines dorment.

Notre Marathon PEUGEOT 408 – le plus grand testdrive de l’histoire de la Russie – a débuté à Moscou, sur le vieux boulevard Tchistoproudny, et s’est terminé au même endroit. Nous avons prouvé que PEUGEOT est une authentique voiture russe adaptée aux longues distances, qui ne craint ni les longs voyages, ni les routes dangereuses. Et après? Désormais le choix vous appartient. Nous espérons que notre récit ne vous a pas laissé indifférents et a éveillé en vous l’esprit aventurier.

219


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

Cette publication a été réalisée par :  Konstantin Oboukhov Oleg Zavyalov Artem Fanyan Victoria Romanova Anna Guemich

Nous remercions pour leur participation au Marathon, ainsi que pour les photos qu’ils nous ont accordé : ( Les droits des images appartiennent à leurs propriétaires ): Mikhaïl Kovriguine, Igor Goubar, Evgueni Zagatine, Constantin Komkov, Vladimir Golovine, Nikolaï Nazaïkinski, Andreï Guiyazov, Alexeï Parnev, Pavel Nossov, Rouslan Galimov, Andreï Ivanov, Mikhaïl Tchaplyguine, Kirill Lopachynov, Roman Ostanine, Oleg Lochkariov, Svetlana Rylova, Mikhaïl Rostartchouk, Roman Gouliayev, Sergueï Diakonov, Alexandre Stoliarov, Maxime Gordine, Sergueï Kornienko, Alexandre Vorontsov, Rouslan Bouslov, Alexandre Melnik, Sergueï Magdanov, Vladimir Vorontsov, Alexandre Azanov, Mikhaïl Kouldiaev, Boris Grichyne, Alexeï Kouzmine, Elena Raïs, Constantin Kouznetsov, Ivan Lapyrine, Sofia Gouliam, Sergueï Ivanov, Nikita Batalov, Piotr Maguera, Youri Karassiov, Youlia Kameneva, Nikolaï Svistoun, Alexeï Matveev, Andreï Vilenski, Constantin Sorokine, Olga Bourtovaïa, Ivan Vladimirov, Mikhaïl Tchernykh, Dimitri Ossipov, Sergueï Biriouline, Alexandre Petrossian, Andreï Gretchannik, Maria Arzamassova, Natalia Paramonova, Denis Aroutiounian, Evgueni Radtchenko, Evgueni Lipovitski, Denis Arendartchouk, Vladimir Brysnki, Timofeï Koulechov, Marina Malaïa, Alexeï Tchikanov, Alexandre Dolguikh, Alexandre Grek, Oxana Ivanova, Kamila Akhmetova, Yana Lapitskaïa, Bakhtior Akhmedov et Boris Dmitriev ( Géométrie. Oufa ), Marina Ponomariova, Tatiana Roussakova, Andreï Petrov, Vitali Varakine, Anton Perchyne, Igor Bourtsev, Kirill Zaïtsev, Evgueni Meltchenko, Maria Golovina, Igor Golovine, Sergueï Goussev, Alexeï Bogatch, Igor Yakovlev, Alexeï Sokolov, Evguenia Kouznetsova, Dimitri Elizarov.

Les droits des images appartiennent à leurs propriétaires: Alen VL, Dmitry Savin, Preto Perola, Kalinina Alisa, Lucertolone, Kavalenkava Volha, Dance60, Gl0ck, Leonid Yakutin, Eans, Brian, Kinney, Anton Balazh, Dmitriy Raykin, Nordcry, Scorpp, Aleksandr Bryliaev, Shchipkova Elena, Alex Uralsky, Incredible Arctic, Kukuruxa, Pecoid, Ilya Malov, Rangtheclick, Denis Veselov, Arcobalena, Michal Piec, Lugunin Aleksei, Iryna1, Elen_studio, Brosrock, Iakov Filimonov, Chsherbakova Yuliya, Boris Stroujko, Krechet, Photobeginner, Elena Mirage, Svry, Petr MalyshevLeonid Mylnikov, Ilin, Sergey, Zhuk, DimasEKB, Optimarc, Jasmin Awad, Elena Mirage, Tomatto, Ievgenia Tkach, Oleg Gekman, Oksmit, Yui, Bellena, Sergei Kazantsev, Vikulin, Ctermit, Konjushenko Vladimit, Enshpil, Vasiliy Koval, Vasilyev Alexandr, Zhannaprokopeva, Yykkaa, Stoyanov Alexey, Krasman_a, Valentin Agapov, Grigoriev Rusian, Vikiri, Alexandr Shevchenko, Art Konovalov, Zhannapokopeva, Yutilova Elena, Mikhail Pogosov, Zaur Vorokov, Mikhail Pogosov, Coprid, Poprotskiy Alexey, Im_photo, Dimos, Ryzhkov Alexandr, Volkova Natalia, Nathings, Stockphotoslv, Serg Zastavkin, Baloncici, Alexander62, Kostenko Olga, Mikhail Starodubov, Dmitry Naumov, Elena11, Alexnika, Stoyanov Alexey, Dontsov Evgeny Victorovich, Serij

Design et mise en page: Oleg Grichyne

221


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

NOTES


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

NOTES


100 MERVEILLES DE RUSSIE AVEC PEUGEOT

NOTES

100 Чудес России by Peugeot (Французская версия)