Issuu on Google+

Rapport d’activité

2010

Avril 2011


Sommaire : Edito

p.4

Notre ambition

p.5

GRANddE en chiffres

p.6

Nos trois axes de travail

p.7

§ § §

Axe 1 : Promouvoir la RSE Axe 2 : Accompagner les entreprises Axe 3 : Agir pour le territoire et ses habitants

p.21

Notre organisation § § § §

Gouvernance Vie associative Bénévolat Cadre de mise en place et de montage de projets § §

Groupe Veille et Stratégie La commission Communication et Animations –

§ § § § § §

Petits déjeuners – cercles initiatives

Groupe Outils et Méthodes Groupe RSE Groupe Entreprises et Territoires Groupe Trophées du Développement Durable Groupe Achats responsables Groupe RSE envers les salariés

p.31

Nos Partenaires

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

3


Edito Le mot du Président

Ce rapport d’activité a pour objet de revenir sur l’ensemble des actions menées par GRANddE au cours de l’année 2010 et de les illustrer. Il est aussi l’occasion de remercier toutes celles et ceux qui nous permettent, grâce au temps qu’ils nous consacrent, de continuer à pérenniser et à faire émerger des projets ayant trait aux trois axes du Développement Durable dans l’intérêt du tissu économique et du territoire Normands. Nous sommes convaincus que saisir les opportunités qu’offre le Green Business, aussi utile soit-il, ne suffira pas pour relever les défis d’un développement durable. Nous pensons même qu’il faut veiller à ce que ces opportunités, qu’il faut bien entendu saisir, n’occultent pas la nécessité des changements en profondeur de notre économie, que ces défis imposent. Pour aborder ces questions il nous semble indispensable de prendre en compte les différentes composantes de la société, les entreprises bien entendu, compte tenu de notre mission, mais aussi les Pouvoirs Publics, d’autres associations, le monde de l’enseignement etc. Créer des espaces d’échanges entre toutes ces entités est aussi une des ambitions de GRANddE. Je voudrais dire ma reconnaissance à nos bénévoles et salariés qui restent enthousiastes, volontaires, désireux de s’investir toujours plus dans cette aventure humaine. Nous avons aujourd’hui une centaine d’adhérents – entreprises, établissements financiers, collectivités locales, enseignants, associations. Ces « regards croisés » font la richesse de GRANddE. Je voudrais aussi remercier tous ceux qui, par quelque moyen que ce soit, contribuent à soutenir notre action. Que ferions-nous sans vous ? Le Rapport d’activité que vous allez parcourir met en lumière la cohérence de nos activités. Il met en avant l’ambition collective qui est la nôtre au service des entreprises et de la société. Il illustre toutes les actions que nous menons et sommes en capacité de conduire avec vous.

Jean-Michel THOUVIGNON Avril 2011

Rapport d’activité 2010

4


Notre ambition Notre réseau a pour ambition de contribuer à un développement pérenne et responsable des entreprises haut-normandes autour du : • progrès du tissu économique régional • progrès des territoires Ainsi, notre projet consiste à : • Aider les entreprises à trouver de nouvelles voies pour un développement soutenable et à engager les mutations nécessaires, • Contribuer à surmonter les nouveaux enjeux environnementaux et sociaux qui impactent nos économies, nos modes de vie et notre avenir, • Insuffler et soutenir dans l’économie normande une dynamique en matière de Développement Durable (DD) cohérente et exigeante.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

5


GRANddE en chiffres 143 80

entités adhérentes

15 9

membres au conseil d’administration groupes de travail

3 5

bénévoles actifs

permanents Actions dont 2 événements majeurs :

Les premières rencontres des Achats Responsables : § § § § § §

130 participants 35 acheteurs 30 TPE / PME et 15 grands groupes présents 11 institutions représentées 36 Rencontres minutes avec les acheteurs de 6 grandes entreprises 27 bénévoles

L

La 4ème édition des Trophées du Développement Durable : § § § § §

35 entreprises ou structures présélectionnées 17 entreprises rencontrées 15 lauréats 4 prix 120 personnes présentes lors de la cérémonie

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

6


Nos trois axes de travail

Nos trois axes de travail Initier et coordonner des actions au bénéfice des entreprises et du territoire :

Axe 2 : Accompagner les entreprises => les aider à évoluer vers une gouvernance adaptée

Axe 1 : Promouvoir la RSE => Sensibiliser et donner envie d’agir par l'échange et la communication, « donner du sens »

Axe 3 : Agir pour le territoire et ses habitants => Organiser des actions destinées à conjuguer le développement durable en entreprise et la résolution des problèmes de société en lien avec le territoire

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

7


Nos trois axes de travail

Axe 1 : Promouvoir la RSE* Information, sensibilisation, réflexion, veille :

Allocution de Guillaume LEFEBVRE, Vice-Président de GRANddE; en présence de M. C. BOUILLON, Député maire, D. LAMIRAY, Conseiller général, Mme ROUGE, Présidente de l’ARRED

Cycle de conférences

Cercles initiatives Petit-déjeuner aux Ateliers du Cailly

Table ronde lors des Rencontres des Achats Responsables

« Volet » formation

Etudes

Étienne DUVAL, chargé de mission chez Seine-Maritime Expansion Séminaire stratégique

* RSE : Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

8


Nos trois axes de travail : Promouvoir la RSE

Les cercles initiatives Les cercles initiatives ont lieu chaque trimestre sous forme de petits déjeuners. Ils ont pour objectif la capitalisation des bonnes pratiques. Les acteurs normands ayant soit engagé, soit pratiqué, une action de Développement Durable sont invités à témoigner. Date 28.01.10

Lieu Thème GDF SUEZ, L'émergence des clauses d'insertion BoisGuillaume

25.03.10

FIMALIN, Le Neubourg

27.05.10

·Isabelle MAILLOT VITTECOQ, EDF ·Yorick ANCEAU, entreprise STEINER ·Julie NGO, CASE 19 présents Les En quoi créer un ·C. BOUILLON, Député maire, Ateliers partenariat avec un ESAT ·D. LAMIRAY, Conseiller général, du Cailly, permet de répondre aux ·G. LEFEBVRE, Vice-Président du Bapeaume enjeux sociaux, réseau GRANDDE économiques et ·Mme ROUGE, Présidente de environnementaux l’ARRED d'aujourd'hui ? 60 présents IFA Marcel L'étiquetage carbone : ·Bernard AMEIL, ADEME SAUVAGE une contrainte ·Amaury LEDOUX, FIDAL Mont Saint réglementaire mais 25 présents Aignan quelles opportunités ?

15.10.10

25.11.10

Les conditions d'émergence et de déploiement des nouvelles éco-filières territorialisées EDF, Mont- La gestion des flux Sainténergétiques Aignan

Avril 2011

Témoignages ·Sandra PIRES, CREA ·Marie VALLET-LECAT, CREPI ·Jean-Baptiste SAVALLE, Rémi GASNIER, EIFFAGE Construction 30 présents ·François BERT, Institut Technique du Lin ·Marc AUDENAERT, Arkema 25 présents

Rapport d’activité 2010

9


Nos trois axes de travail : Promouvoir la RSE

Les cercles d’échanges ISO 26000 Les cercles d’échanges ISO 26000 : Copilotés par l’AFNOR et GRANDDE, ils permettent d’en découvrir le contenu et de contribuer aux réflexions de la Commission nationale ISO 26000 pour: • Anticiper les évolutions de la société et bénéficier des réflexions internationales sur le sujet de la RSE, • Etre en mesure d’adapter son organisation en référence à la norme, • Effectuer une veille sur les bonnes pratiques et l’approche de la RSE. En outre, ils ont pour but de favoriser l’émergence d’une compétence régionale de spécialistes.

Plateforme ISO 26000 : Quatre journées ont été organisées à ce jour pour sensibiliser les consultants et membres de GRANDDE intéressés à ce nouveau référentiel. Une expérimentation de l’ISO 26000 dans le cadre du Programme AIddE devrait être engagée en 2011, 27 personnes ont à ce titre été formées à l’utilisation de nouveaux référentiels.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

10


Nos trois axes de travail : Promouvoir la RSE

Les Trophées du Développement Durable Les Trophées du développement durable récompensent et valorisent des démarches innovantes et des bonnes pratiques émanant d’acteurs économiques, de collectivités ou d’institutions, en faveur du Développement Durable. Ce concours est exclusivement réservé aux professionnels, tous secteurs confondus, et permet aux organisations sélectionnées de présenter leurs innovations ou réalisations au grand public. Les actions sélectionnées pour le concours ont la possibilité d‘être exposées sur le parc pendant un an. Le public aura ainsi l’occasion de les découvrir à travers une approche pédagogique. Répartition géographique des 15 organisations sélectionnées Département 76

2 Département 27

3 10

Hors région Haute Normandie

Gilles Carpentier, Vice-Président de GRANddE, remet le prix du public de la 3ème édition à M. LEROY, ACT ENER

Avril 2011

2010 : La sélection s'est opérée dans quatre catégories de structures. Les organisations récompensées sont indiquées en gras:

Très Petites Entreprises

•DVI LABO •LE MOULIN D’AUGUSTE •MON EX TEL

Petites et Moyennes Entreprises

•SARL PATRICE ANGER •SNCD •TCC •UNIFER

Grandes Entreprises

•CHEVRON ORONITE •KINNARPS •PALETTES GESTION SERVICES (PGS) •QUILLE

Milieux institutionnels et associatifs

Rapport d’activité 2010

•CAPEB EURE •ENVIE BOUCLES DE SEINE •FIMALIN •ICIAD

11


Nos trois axes de travail : Promouvoir la RSE

Les Trophées du Développement Durable Quatre trophées ont récompensé les meilleurs projets:

Catégorie Très Petites Entreprises : LE MOULIN D’AUGUSTE a reçu un prix financier de la CVS pour sa démarche globale de Responsabilité sociétale et en particulier à travers l’identification amont/aval de sa filière d’approvisionnement et la valorisation des circuits courts. Catégorie Petites et Moyennes Entreprises : UNIFER a été récompensée par le Groupe La Poste (action de marketing direct) pour le réaménagement et la réhabilitation d’une friche industrielle. Grandes Entreprises : PALETTES GESTION SERVICES a reçu, du Crédit Agricole Normandie Seine, la Sculpture de Jean-Marc De Pas, « l’homme boule », pour la création et le développement d’un nouveau business model autour des « 4 R » (palettes Renouvelables/ Réutilisables/ Réparables/ Recyclables). Associations et Institutions : La CAPEB EURE s’est également vue Remettre, par GDF SUEZ, la Sculpture « l’homme boule » de Jean-Marc De Pas pour la promotion du label HANDIBAT©.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

« L’homme boule » de Jean-Marc DE PAS

4 entreprises primées

15 lauréats en 2010

35 entreprises et initiatives repérées par le jury 1200 institutions et entreprises informées

12


Nos trois axes de travail : Accompagner les entreprises

Axe 2 : Accompagner les entreprises Actions techniques en faveur des entreprises haut-normandes : Programme régional des politiques responsables en entreprise : Il s’agit d’un accompagnement à la mise en place d’une démarche globale de RSE. Le programme AIDDE propose un diagnostic du Développement Durable et un accompagnement individualisé à travers l’intervention de consultants experts. Les entreprises peuvent intégrer cette démarche de qualité à des conditions financières très appréciables.

GRANddE

Consultants

GRANddE

• Le pré-diagnostic : Une mine de renseignements pour permettre aux entreprises de mieux se situer. • L’accompagnement : Des formules adaptées aux dimensions des entreprises; des consultants agréés. • Les cercles d’échanges : partage d’idées, retours d’expérience des différents dirigeants.

L’économie responsable est en Lunor est une coopérative d’alimentation regroupant marche. Concrétisez vos ambitions. 500 exploitations familiales basée à Luneray. 6 cercles d’échanges organisés en 2010

15 entreprises sont engagées à ce jour 25 pré-diagnostics ont été réalisés depuis le démarrage de l’opération 1000 entreprises informées

Avril 2011

« Nous employons 400 personnes dont 250 en SeineMaritime. Nos produits prêts à l’emploi sont vendus aux consommateurs et aux professionnels de la cuisine. Le Développement Durable est une attente sociétale forte. Pour Lunor, cette préoccupation était une évidence. Elle a reçu un accueil favorable car c’est une image positive à communiquer à l’extérieur : à nos clients, à nos distributeurs. En fait, Lunor pratiquait le Développement Durable sans le savoir. Au niveau performance, nous récupérons les gaz de méthane. Cela se traduit par une réduction des besoins énergétiques de 5%. Sur le plan humain, les entretiens individuels ont été généralisés. Pour le salarié de Lunor, c’est une fierté de travailler dans une entreprise qui se préoccupe de développement durable. J’ai la conviction que les dirigeants qui y auront consacré du temps seront les grands gagnants de demain. Pour commencer la démarche, c’est l’outil d’un prédiagnostic dans le cadre d’une action collective menée par GRANddE qui a été choisi. »

Rapport d’activité 2010

13


Nos trois axes de travail : Accompagner les entreprises

Les grandes entreprises et les collectivités travaillent aux nouveaux critères d’achats responsables. L'intégration des clauses sociales et environnementales dans les appels d’offres est de plus en plus fréquente. Le réseau GRANDDE, grâce au travail des membres du groupe « Achats Responsables », a proposé aux PME haut-normandes une demijournée pour débattre et se préparer. Ces rencontres ont permis de mieux évaluer les attentes des grands donneurs d'ordre et aux PME de se présenter à eux. Les débats, ateliers et rencontres avec la CDAF, le CHU de Rouen, la CREA, le Crédit Agricole Normandie Seine, EDF, La Poste, la Fédération de la Propreté, Quille, Rancoper, la SNCF, Suez Environnement concernaient tous les secteurs d'activités. Il s'agissait d'une occasion d’échanger avec les acheteurs de ces grandes entreprises et collectivités. Tous ont présenté leurs politiques et conditions, au sein d’ateliers ou lors de rendez-vous minutes individualisés.

Table Ronde : L’achat responsable, ses contraintes : comment accorder les points de vue entre acheteurs et vendeurs ?

25 entreprises engagées dans le groupe de travail Achats responsables et les cercles d'échanges

130 entreprises participantes au forum

500 entreprises sensibilisées par contacts directs, présentation lors de réunions, porte à porte, relances téléphoniques... 4500 entreprises informées par invitations, emailing, encarts publicitaires, radio....

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

14


Nos trois axes de travail : Accompagner les entreprises

Table Ronde : L’achat responsable, ses contraintes : comment accorder les points de vue entre acheteurs et vendeurs ? Emilien LEFRANC (CGPME) : «Généralement, la PME subit les exigences «pas de hausse de tarif ou -3%», au lieu d’une égalité de rapport. Trop d’acheteurs gardent une liberté de choix au-delà des critères annoncés. Côté PME, la méfiance demeure à l’égard des normes ISO, il ne faudrait pas que la RSE soit perçue comme une contrainte supplémentaire.»

Conférence d’introduction : Messieurs THOUVIGNON, CHATENET (CDAF) et Mme GARNIERAMOUROUX (Groupe La Poste)

Gérard PORCEDO (EDF) : « Nous gérons 3 à 4 milliards d’achats généraux. L’acheteur reste ouvert à une collaboration, particulièrement à l’égard des PME régionales du moment qu’elles managent bien l’assurance qualité. Il reçoit une formation à propos des prix pertinents. » Xavier EYDOUX (PURODOR) : «Nos produits d’entretien sont totalement naturels, et proposés en B to B aux grands donneurs d’ordre. La difficulté pour une PME est d’accéder à ces marchés.»

Table Ronde : Messieurs Émilien LEFRANC (CGPME), Xavier EYDOUX (PURODOR), Philippe LEROY (LOGEAL Immobilière), Gérard PORCEDO (EDF), Pascal HOUBRON (La Poste).

Philippe LEROY (LOGEAL) : «Nous accordons une priorité au travail adapté (20000h), au référentiel qualibail® et à la formation des PME à la mieux-disance, compatible dans 80% des cas avec le prix.»

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

15


Nos trois axes de travail : Accompagner les entreprises

Ateliers de discussions ▸ 1ère série d’ateliers : ¡

1.A. Concept d’achat durable : les clauses sociales et environnementales (en présence de Karine ONDET du Groupe La Poste et François COMBOT de la SNCF).

¡

1.B. Comment concrétiser son engagement en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) ? (en présence d’Eric LEVILLAIN du Crédit Agricole Normandie-Seine et Guy LERBUT de la Fédération de la propreté)

François COMBOT de la SNCF et Guy LE BERRE (organisateur bénévole)

▸2ème série d’ateliers : ¡

2.A Concept d’achat durable : les modalités d’achats, la veille des marchés publics, et le référencement RSE (en présence de Sylvie CALENTIER de la CREA et de Marie-Laure AUTARD du CHU de R)

¡

2.B. Les outils d’aides au choix des fournisseurs, les accompagnements et la reconnaissance de démarches d’entreprises (en présence d’Eric BOURET de QUILLE et de Yann MAUCONDUIT de la Lyonnaise des Eaux) Conclusion avec les échos de la journée et les synthèses de l’ADEME, du groupe La Poste et du Président de GRANddE. Cette rencontre n’est que l’amorce de travaux que l’association poursuivra, à la fois au service des acheteurs dans le cadre du groupe de travail et en favorisant d’autres dialogues entre PME et acheteurs au sein de cercles d’échanges. Avril 2011

Rapport d’activité 2010

Un vif intérêt au sein du public présent

Yann MAUCONDUIT de la Lyonnaise des Eaux et Eric BOURET de QUILLE

16


Nos trois axes de travail : Accompagner les entreprises

Répartition des personnes présentes Autres étudiants 5% Acheteurs du groupe de travail GRANddE 15% Membres GRANDDE 18% Autres acheteurs extérieurs 18%

Institutions 10%

Consultants 2%

Etudiants ISAAP 5%

PME 21%

Autres responsables Groupes 6%

Rendez-Vous minute par entreprise 16 14 12 10 8 6 4 2 0 EDF

QUILLE

Avril 2011

SNCF

Crédit Agricole

La Poste

Rapport d’activité 2010

SUEZ Environnement

17


Nos trois axes de travail : Agir pour le territoire

Axe 3 : Agir pour le territoire Etude stratégique sur les opportunités de développement en partenariat avec Seine Maritime Expansion (SME)

L’année 2010 a permis à SME et à GRANddE de réaliser une étude stratégique afin d’identifier les nouveaux secteurs d’avenir pour les PME. L’objectif était de cibler les voies de diversification accessibles rapidement aux entreprises seinomarines. Méthodologie : 1. 2. 3.

Déterminer les objectifs fixés par les nouvelles dispositions règlementaires en matière environnementale Distinguer les secteurs ou filières impactés et les potentialités de diversification ; Déboucher sur des propositions d’actions concrètes à destination des entreprises.

Axes stratégiques retenus pour la Seine-Maritime (2011 – 2013) : 1. La déconstruction automobile ou VHU « Véhicules Hors d’Usage » : Notre région peut tirer profit de ses atouts : capacité à organiser la collecte de la "matière première" par les réseaux de constructeurs ; densité industrielle pour absorber les "produits finis" ; compétences et qualifications nécessaires; sites identifiables, desservis par voies navigables pour assurer les flux logistiques amont et aval de la filière. 2. Le Bâtiment à Energie POSitive (BEPOS) : Les compétences, les produits et les réalisations sont déjà présents sur le territoire pour construire un programme exemplaire capable de changer les pratiques et les produits. 3. Le Bois Energie (biomasse) : exploitable d’après les constats de la demande industrielle et publique. 4. L’éolien offshore : amorçage d’une filière normande de fabrication, assemblage et maintenance des éoliennes. Les suites à apporter pour chaque axe : 1. SME et l’UIMM amorceront ce projet en recensant les forces vives qui souhaitent s’y investir. 2. SME s’engage, avec tous les partenaires du secteur, dans cette voie, pour lancer un cluster dès 2011. "La Maison Normande de Demain" pourrait alors être un concept à développer pour 2013. 3. Un projet expérimental pourrait voir le jour sur la région rouennaise avec la mise en place d’un système de collecte, restant à inventer. Le Secteur de l’Economie Sociale et Solidaire serait mis à contribution ; un Appel à Projets pourrait être déposé début 2011 via la "Fabrique à Initiatives". 4. Nombre de TPE et de PME, déjà organisées entre elles, sauront faire valoir leur offre pour ce grand projet porté par Le Havre Développement et inscrit dans le programme d’actions 2011 de SME. Avril 2011

Rapport d’activité 2010

18


Nos trois axes de travail : Agir pour le territoire

Actions engagées pour les jeunes 100 Chances 100 Emplois Ce programme, initié par Schneider Electric, vise à intégrer dans le monde professionnel des jeunes issus de milieux défavorisés. Dans ce cadre, GRANDDE anime un groupe d’accompagnateurs économiques qui aident les jeunes à consolider leur parcours et leur intégration dans un emploi durable. A ce jour: § § §

87 jeunes sont entrés dans le dispositif 20 % ont abandonné 80 % ont un parcours professionnel dont : § 50% sont en entreprise § 50% sont en formation

Entreprendre en Co-développement S’inscrivant dans une démarche de co-développement entre pays du Nord et pays du Sud, cette action vise à aider des étudiants étrangers en formation dans l’enseignement supérieur, en Haute-Normandie, à créer leur entreprise dans leur pays d’origine. De la sensibilisation au montage des projets, la mise en œuvre de cette opération s’appuie sur un réseau de professionnels de l’entreprenariat en Afrique. L’objectif est de permettre aux étudiants concernés de créer leur emploi dans leur pays d’origine en valorisant les compétences acquises lors de la formation supérieure; ainsi que de contribuer au développement du continent africain, par un enrichissement du tissu d’entreprises dans une perspective de développement durable et de refonder les liens entre notre Région et cette partie du globe. Le programme d’appui et d’accompagnement à la création d’entreprise s’échelonnera sur 5 ans et se décompose en trois étapes. Avril 2011

Rapport d’activité 2010

19


Nos trois axes de travail : des synergies

Les synergies de nos trois axes de travail Développer des projets de façon partenariale : Gestion durable de ZA

Projet Cèdre

Projets

Charte de RSE CVS

Diversité en entreprise Achats responsables: GRANddEAcheteurs

Co-développement: GRANddE Enseignement supérieur

Actions engagées et/ou réalisées

Trophées du DD : GRANddE-EANA

100 chances 100 emplois : GRANddESchneider Electric

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

20


Notre organisation

Gouvernance Les modalités d’échanges entre les groupes et la gouvernance de l’association ont été réaménagées en 2010 : • Les groupes sont forces de proposition et d'impulsion pour l’émission de projets ou de réflexion. Les pilotes de ces groupes sont responsables de la construction du projet et de la recherche de financements en bonne concertation avec le Trésorier. • Le Trésorier valide le projet sous l’angle financier. Puis le Bureau et le Conseil d’Administration valident le fond du projet de façon définitive en vérifiant la cohérence avec la stratégie de GRANddE et avec la convention Europe/Etat/Région. Enfin, ils vérifient la disponibilité des moyens humains et financiers. Afin d’éviter d’éventuelles frustrations, les administrateurs tentent de rebondir sur une adaptation des projets non réalisables en l’état ou sur un autre dimensionnement. Le Bureau se réunit tous les mois tandis que le Conseil d’Administration se réunit tous les trimestres. Bureau : § Jean-Michel THOUVIGNON, Directeur Développement Durable GRT GAZ, Président § Gilles CARPENTIER, Directeur du pôle tourisme et loisirs de la CVS, VicePrésident § Guillaume LEFEBVRE, DGA CREDIT AGRICOLE Normandie-Seine, VicePrésident § Isabelle ROUX, Dirigeante d’Osez l'idée, Trésorière § Dominique MESTRE, Consultant, Secrétaire § Marc AFFAGARD, Chef de projets développement durable et Agenda 21 CVS, Secrétaire adjoint Autres membres du Conseil d'Administration : § Jean-Paul COMMARE, exploitant agricole § Fabienne CORRUBLE, Déléguée régionale GDF SUEZ § Catherine GARNIER-AMOUROUX, Déléguée régionale du GROUPE LA POSTE § Lionel HEMERY, Gérant de MRI Conseil § Franck HEROUARD, Dirigeant de TOUT POUR LE MIEUX § Benoît HORNECKER, Directeur général de LUNOR § Gérard HOYON, Directeur de cabinet de la délégation régionale d’EDF § Esther MARTINEZ, ERE DURABLE § Jean-Claude WEISS, Président de la CVS

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

21


Notre organisation

Vie associative

L’équipe de GRANDDE est désormais constituée de 3 permanents : Nadège DEPREUX occupe le poste d’assistante administrative, Cécile OUDAR remplace, depuis septembre 2010, Alizée LALANNE en tant que coordinatrice des activités (contrat d’apprentissage avec ROUEN Business School), Bruno MORIN occupe le poste de chargé de mission.

Abbaye de Gruchet-le-Valasse : siège de GRANddE

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

22


Notre organisation

Bénévolat En 2010, si notre effectif reste globalement stable, le nombre de bénévoles impliqués (143) augmente de 52 % par rapport à 2009. Ceux-ci ont offert 105 jours de plus qu’en 2009. Le bénévolat recouvre 30% de notre budget.

Bénévolat

Répartition des adhérents 40 607 €

Personne physique

9% 34%

22%

Organisation < 50 salariés

25 275 €

Organisation de 51 à 500 salariés

35%

152 315 €

Organisation > 500 salariés temps passés

mises à dispo de salles

prestations offertes

Répartition du temps de bénévolat

Fonctionnement

37% 63% Actions et groupes de réflexion

Avril 2011

Temps bénévoles par groupe de travail ou action (en heures) 500,00 450,00 400,00 350,00 300,00 250,00 200,00 150,00 100,00 50,00 -

Rapport d’activité 2010

23


Notre organisation

Etre adhérent chez GRANddE Intégration des adhérents grâce aux Mardis d’EANA : Depuis fin 2010, nos adhérents sont invités à participer aux mardis d’EANA, qui se déroulent généralement le premier mardi du mois. L’objectif de ce temps privilégié consiste à découvrir le parc EANA, son histoire et ses bâtiments ainsi que les activités de l’association GRANDDE. Cette opération est d’ores et déjà un succès. Les adhérents répondent présents.

Cohérence des travaux de groupe et des actions grâce aux réunions de connivence : Deux fois par an, les administrateurs de GRANddE convient les pilotes de groupe et les membres actifs à les rejoindre lors de réunions de connivence. L’objectif est d’échanger afin de faire un rapide bilan sur les actions en cours ou réalisées et, en fin d’année, d’évoquer la préparation budgétaire.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

24


Notre organisation

Cadre de mise en place et de montage des projets Les actions de l’association s’inscrivent dans une démarche de veille, de repérage de bonnes pratiques, de mise en réseau des acteurs et de montage de projets et d’actions visant à contribuer à la promotion du Développement Durable en entreprise et à promouvoir les actions remarquables par l’exemple. Des groupes de travail ont été constitués sur différentes thématiques. Ils réunissent des acteurs dans une approche décloisonnée et transversale pour réfléchir sur des problématiques, identifier des enjeux et engendrer des projets et actions. Tous les groupes sont très créatifs, mais sont rattachés à un tronc commun et il est primordial d’en donner une image cohérente et de créer des synergies. Ainsi, des minutes sont envoyées à l’ensemble des adhérents à la suite des réunions de groupe. En 2011, ces minutes seront regroupées chaque mois dans un document : « La Minute d’attention ».

Développer les projets par un travail de groupe et la mise en réseau des compétences : Groupe Veille et Stratégie : Ce groupe de travail contribue à approfondir la notion de Développement Durable, sous ses aspects théoriques, pour que GRANddE puisse devenir, pour ses adhérents et pour le territoire, le support de la connaissance la plus aboutie dans ce domaine. Il conforte la vision et le positionnement de GRANddE en matière de Développement Durable en entreprise. Groupe Outils et Méthodes Ce groupe a pour objectif de mener un travail de veille et de réflexion sur les outils et méthodes en vue d’accompagner les entreprises dans l’intégration du Développement Durable. A ce titre, il développe un certain nombre d’initiatives : • Plateforme ISO 26000 (précédemment citée), • Projet de « Reconnaissance » de l’engagement des entreprises.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

25


Notre organisation

Communiquer : créer du lien

La Commission Communication et Animations : Cette commission fusionne les groupes « Communication » et « Témoignages » afin d’élaborer un plan de communication structuré pour 2012. Il a pour objectif de formuler des propositions au C.A. pour améliorer la communication interne et externe. C’est un organe de validation des stratégies et actions de communication élaborées par les autres groupes afin de veiller à la cohérence de l’ensemble. La commission a vocation à créer du lien avec l’extérieur et au sein même du réseau GRANddE

Le Groupe Petits déjeuners – cercles initiatives est à présent rattaché à la Commission Communication et Animations. Il s’agit ici de détecter et de promouvoir les bonnes pratiques en matière de Développement Durable; les cercles initiatives s’inscrivent ainsi dans l’axe de travail « Promouvoir la RSE » évoqué précédemment. Le groupe s’attache à faire témoigner des acteurs ayant engagé des actions remarquables en matière de Développement Durable. Les petits déjeuners peuvent se dérouler en partenariat avec d’autres organisations et ont lieu sur tout le territoire haut-normand.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

26


Notre organisation

Les groupes : forces de proposition Groupe Responsabilité sociétale Ce groupe de travail traite des questions sociétales du Développement Durable en entreprise. Par ses initiatives, le groupe RSE vise à mettre en lumière la responsabilité de l’entreprise par rapport aux problèmes de société dans laquelle elle s’inscrit et à promouvoir des pratiques responsables de sa part (lutte contre les discriminations, diversité, accès à l’emploi, relations nord-sud, ...). Le groupe RSE a mis au point, notamment lors de quatre réunions, trois actions qui devraient se poursuivre ou s’opérationnaliser en 2011 : § 100 Chances – 100 Emplois § Entreprendre en Co-Développement § CEDRE (en projet)

Groupe Entreprises et Territoires : Ce groupe travaille à favoriser une synergie entre Entreprises et Territoires dans les démarches de Développement Durable. Il travaille à l’élaboration d’une Charte de Responsabilité Sociétale des Entreprises, en collaboration avec la Communauté de Communes Caux Vallée de Seine (qui a rencontré un réel succès avec une charte du même type destinée aux collectivités). Il s’agit d’un guide pratique du Développement Durable simplifié (actions simples et concrètes) à l‘attention des entreprises. L’entreprise choisit les actions qu’elle souhaite mener et les applique en fonction de ses moyens humains, financiers et du temps disponible.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

27


Notre organisation

De la réflexion à l’action Repérage des initiatives

Groupe des Trophées du Développement Durable Ce groupe souhaite valoriser les démarches innovantes et des bonnes pratiques émanant d’acteurs économiques, collectivités ou institutions en faveur du développement durable grâce aux « Trophées du Développement Durable ». Actuellement, les membres de ce groupe forment le jury. Le Schéma ci-contre explique la préparation de l’édition des Trophées 2010 :

Visites des entreprises

Elaboration des dossiers pour le jury

Jury

Films

Groupe Achats Responsables : Les achats responsables se traduisent par une expression du besoin juste et réel en y intégrant les critères environnementaux, sociaux, sociétaux sans oublier la dimension économique lors du choix d'un fournisseur ou d'un produit. Les achats constituent une opportunité pour agir sur nos modes de production et de consommation, et de les améliorer de manière durable afin de faire face aux exigences économiques, sociales et environnementales. Les achats responsables intègrent également la déclinaison opérationnelle de la RSO. Le groupe Achats responsables a travaillé activement en 2010 pour organiser les premières rencontres des Achats Responsables en Haute Normandie. Les poursuites de ce forum se concrétisent à travers différentes actions : Afin d’enrichir la démarche achats, les acheteurs du groupe se réuniront tous les trimestres autour de plusieurs sujets. Le premier Thème consiste à rendre visible quelques bonnes pratiques dans le processus d’achat, à partir de deux ou trois cas concrets de grands groupes. •

Pour compléter le dialogue clients/fournisseurs, seront organisés, d’ici le forum de juin 2012, deux « cercles d’échanges » autour de l’offre, avec une vingtaine de PME présentes et quelques acheteurs. •

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

28


Notre organisation

Bien-être en entreprise Groupe RSE envers les salariés Depuis un an, ce groupe de travail s’applique à faire évoluer les pratiques en entreprise vers plus de responsabilité envers les salariés (santé, ambiance, employabilité…). Il s’agit d’aider les entreprises à être un lieu d’épanouissement pour les salariés, et de permettre ainsi à ces derniers de contribuer davantage au développement de leur entreprise. Le développement durable en entreprise s’appuie sur un bon équilibre avec les salariés. Ce groupe se base sur des valeurs humanistes et réalistes. Concrètement, ce groupe réalisera en 2011 des ateliers témoignages à huis clos, intitulés « Partage café GRANddE ; Regards croisés des organisations normandes sur leurs pratiques RSO » L’objectif est de recueillir des témoignages de dirigeants de PME/PMI sur leurs bonnes pratiques sociales, croisés, dans un second temps, avec les réactions de quelques représentants de grandes entreprises. Ces témoignages seront filmés pour concevoir une vidéo de 5 minutes maximum à diffuser sur les réseaux sociaux. Cette vidéo devra donner envie aux dirigeants de s’intéresser à l’aspect humain et social de la performance générale. Cela alimentera également un powerpoint de sensibilisation à présenter en entreprise et le livre à horizon 2012.

Objectif : sensibiliser les dirigeants à l’enjeu du facteur humain Articles, vidéo, via média et réseaux

Partagecafé 1

Partagecafé 2

Communication CT

Avril 2011

Partagecafé 3

Powerpoint de sensibilisation en entreprise Fin 2011

MT dans l’action

Rapport d’activité 2010

Livre 20122013

LT

29


Notre organisation

Composition des groupes Réflexion

Outils et méthodes

Commission Responsabilité Communication sociétale

Relations territoriales

Trophées du Achats DD responsables

Bien-être en entreprise

Jean-Michel Thouvignon

Guillaume de Patrice Chanrion Ménibus

Jean-Michel Thouvignon

Marc Affagard

Gilles Carpentier

Geneviève Pernel

Franck Hérouard

Dominique Petitprez

Sophie Romano

Dominique Mahieu

Jean-Christophe Sophie Heluin Eric Bouret Liberge

Geneviève Poulingue

Dominique Mestre

Geneviève Manouvrier

Dominique Mestre

Loïc Gaudray

Pascal Houbron

Dominique Mestre

Hubert Loquet Isabelle Roux

Emmanuel Dumontier

Sophie ChampauxBoutry

Hubert De jean Dominique Marie-Laure Autard de La Batie Bouffard

Jacques Lauriol

Corrine Chartier

Dominique Sutra

François-Marie Michaux

Malika Zenati Eric Le Villain

Caroline Boulard

Ingrid Spilmont Bernard Ameil

Jean Michel Cabin

Anne-Sophie De Besses

Nathalie Deshayes

Emmanuel Dumontier

Evelyne Tireau Xavier Prévost Rebecca Armstrong Valérie Reber Adler

Eric Joyen Conseil Jean-Pierre Girod

Dominique Petitprez

Sophie Bellamy

Stéphanie Kerbarh Jacques Bornic

Jean-Michel Cabin

Laurent Michel

Lionel Hemery

Sophie Bellamy

Michel Havard

Guillaume Lefebvre

Franck Hérouard

Isabelle Roux

Guy Foulquié

Bruno Leredde Pascal Houbron

Aline Fresnois

Patrice Davion

Jean-Pierre Girod

Emmanuelle Halm

Alain De-SaintGérard Porcedo Blancard

Alain Goussault

Hubert Loquet

Michel Havard

Bernard Ameil Martine Tucakovic Annie Grenier

Bernard Ameil

Corrine Chartier

Isabelle Roux

Jean-Michel Thouvignon

Evelyne Tireau

Magvenn Poupart

Bianca Lhomoy

Marc Affagard Yann Mauconduit

Dominique Lefebvre

Françoise Latour

Fabienne Corruble

Sonia Boussad Sylvie Calentier

Emilien Lefranc

Isabelle Striga

Loïc Gaudray

Franck Hérouard

Emmanuel Maire

Nicolas Pichon

Caroline Boulard

Fanny Legrand Jean-Marc Gohier Esther Martinez

Dominique Lefebvre

JeanChristophe Liberge Sophie Bellamy

Eric Joyen Conseil

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

Franck Hérouard

Xavier Eydoux

Karine Simon

Benoit Hornecker

Guillaume Lefebvre

Guillaume de Ménibus

Amaury Ledoux

Xavier Prévost

Laurence Puechberty

Valérie ReberAdler

Jean-Paul Commare

Sophie Romano

Stéphanie Kerbarh

Alain Michel Rozier

Samuel Cutullic

Anne Angebault

30


Nos partenaires

Nos partenaires:

Que ferions-nous sans vous ? DIFFÉRENTS MODES DE PARTENARIAT : Subvention, Mécénat*, parrainage, prestation de service, GRANddE offre différentes possibilités de relations partenariales en fonction des organisations et des besoins de l’association.

Les activités de l’association GRANddE en matière de promotion du Développement Durable en entreprise s’inscrivent dans le cadre des appuis que l’association reçoit de ses financeurs pour la conduite d’une action collective de « promotion du Développement Durable en entreprise ». • Convention Etat n° 2008.2.61.5025 • Convention FEDER n°31117 • Convention Région Haute-Normandie du 12 mai 2009 Ce rapport vous a présenté les avancées des différentes actions et projets menés par GRANddE et rend compte de l’état financier de cette action collective sur les crédits Etat et FEDER. L’engagement citoyen des entreprises et la détermination de GRANddE à encourager le Développement Durable ont permis de créer des relations pérennes. Acteurs engagés en Haute-Normandie, les organisations partenaires soutiennent les actions de GRANddE. Leurs métiers s’allient à ceux de l’association pour créer des synergies efficaces. Ainsi, une dizaine d’organisations ont accompagné l’association en 2010. * Depuis 2010, la DG FIP, par la décision 103 AP /2010, nous a accordé la mention d’intérêt général pour les actions ayant trait à l’égalité des chances.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

31


Nos partenaires, que ferions-nous sans vous ?

Des relations durables : L’ADEME a soutenu le réseau GRANddE, notamment lors des Rencontres des Achats Responsables et des Trophées du Développement Durable.

La Caisse des Dépôts et Consignations nous encourage à développer des actions telles que Reconnaissance. La Communauté de Communes s’est investie dans la Remise des Trophées du Développement Durable.

Le Crédit Agricole Normandie Seine a pleinement accompagné l’association, lors des Rencontres des Achats Responsables et des Trophées du Développement Durable.

En partenariat avec GRANddE, le groupe La Poste a organisé les rencontres des achats responsables et a offert un prix pour les Trophées du Développement Durable.

GDF SUEZ a soutenu GRANddE, notamment lors des Trophées du Développement Durable.

EANA héberge les trois permanents et organise avec GRANddE les Trophées du Développement Durable. C’est dans la Grande Halle que l’on peut visiter l’exposition des lauréats des Trophées.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

32


Nos partenaires, que ferions-nous sans vous ?

Tout pour le mieux s’est actions de l’association Développement Durable, Responsables, l’Assemblée internet.

investi dans de nombreuses tels que les Trophées du les Rencontres des Achats Générale, le logo et le site

EDF a contribué aux Rencontres des Achats responsables.

L’IFA Marcel Sauvage a permis à GRANddE de se réunir de nombreuses fois en 2010.

L’imprimerie GABEL a offert les invitations des Trophées du Développement Durable.

Quille a contribué aux Rencontres des Achats Responsables et reste très actif sur ce thème.

La Lyonnaise des Eaux a contribué aux Rencontres des Achats Responsables.

La SNCF a contribué aux Rencontres des Achats Responsables en offrant les services de l’APAJH pour le cocktail.

Avril 2011

Rapport d’activité 2010

33


GRANddE dans la presse

La revue de presse

Article du Journal des entreprises Janvier 2011

Supplément Le Havre Presse 21/12/2010

Emissions diffusées par France Bleu les 3,4 et 5 décembre 2010 : • Xavier Eydoux • Jean-Michel Thouvignon • Bruno Morin • Catherine Garnier-Amouroux

Le Havre Presse 21/12/2010


Notes


Parc de L’Abbaye 76210 GRUCHET-LE-VALASSE 02 35 38 33 38 contact@grandde.fr


GRANDDE