Issuu on Google+


LE NOUVEL AN Je vais parler sur la fête du Nouvel an, cette fête je la passe à Puente la Reina avec la famille de mon père et de ma tante. Dans cette occasion nous mangeons ensemble sur une grande table. J’aime cette fête parce que c’est l’unique fête de l’an où je suis avec toute la famille de mon père et je l’aime aussi parce que je mange beaucoup de repas délicieux. Dans cette fête il y a un rituel spécial, après le café nous jouons au “ bingo “ et aux cartes, c’est super!

Ignacio Alfaro – 3º C


LES ROIS MAGES Je vais parler de la fête des Rois Mages. Elle se célèbre le six janvier. Les Rois Mages sont trois. La tradition dit que les enfants reçoivent les cadeaux des Rois Mages et le petit Jésus aussi. Je la passe dans mon petit village, Artajona, avec mes parents et mon frère, mais le cinq je dîne avec mes oncles, cousins... Depuis deux ans, j’achète des cadeaux pour mes parents et mon frère, et ma mère les achète pour tous mes cousins. J’aime cette fête parce que je passe la journée avec toute ma famille et nous chantons et mangeons ensemble.

Elsa Autor – 3º C


MARDI GRAS Tout le long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens. La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune. Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres. Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques. Le mercredi des cendres Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière. Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations. Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours. A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ. Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes. Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues. Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Eglise interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales. A la fin du temps du Carême se déroule la fête de Pâques qui célèbre la mort, puis la résurrection du Christ.

Marcos Arza – 3º A


LA SAINT-VALENTIN Les amoureux ont un jour dans notre calendrier pour démontrer ou pour réaffirmer son amour au moyen des cadeaux, des dédicaces ou des poèmes mais : pourquoi le 14 février ? Il existent les diverses théories qui octroient à cette date l'origine du Jour des Amoureux. Dans les pays nordiques il est durant ces dates quand ils sont assortis et accouplent les oiseaux, il en résulte que cette période est vue comme un symbole de l'amour et de création. Certains croient que c'est une fête chrétienne, puisque au Rome ancien l'adoration était réalisée au dieu de l'amour, dont le nom grec était Eros et que les Romains nommaient Bourreau de cœurs. Dans cette célébration les faveurs du dieu étaient demandées à travers des cadeaux ou des offrandes pour réussir à trouver ainsi l'amoureux idéal.

Tamara Carrasco – 3ºC


LA JOURNÉE DE LA FEMME Tous les ans, dans le monde on fête la journée de la femme. C´est le 8 de mars et est un jour pour la femme qui travaille. Toutes les femmes se manifestent pour arriver à être comme les hommes socialement, parce que dans le passé il y a eu beaucoup de machisme, est les femmes ne pouvaient pas faire beaucoup de choses, comme le vote et avoir un emploi comme les hommes.

Maintenant la société a beaucoup changé, parce que les femmes peuvent voter et travailler comme elles veulent, mais dans certains emplois elles gagnent moins.

Driss Echeverría – 3º D


SAINT- PATRICK La fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s'étend aujourd'hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « Irlandais pour un jour ». Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise : la fête de SaintPatrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et des cidres). La parade à Dublin, qui ponctue une fête de Saint-Patrick qui prend la forme d’un festival de cinq jours, réunit, en général, plus de 500 000 de personnes. C’est la ville de New York qui abrite la plus grande parade pour la SaintPatrick, avec plus de deux millions de spectateurs sur la Cinquième Avenue, devant les tours du sanctuaire dédié à Saint-Patrick, construit au XIXe siècle dans le style flamboyant. Les premières manifestations de la Saint-Patrick à New York remontent à 1762, quand les soldats irlandais défilèrent dans la ville le 17 mars. Le jour de la Saint-Patrick, la colonie irlandaise de San Francisco organise un grand défilé dans les rues. La statue de l'évêque évangélisateur de l'Irlande est ainsi promenée sur un char décoré aux couleurs nationales. La Saint-Patrick est à l’origine une fête chrétienne célébrée par l’Église catholique, l’Église d’Irlande et d’autres communautés chrétiennes. La fête a toujours lieu pendant le Carême. Le 17 mars dans les calendriers chrétiens, la Saint-Patrick est déplacée au lundi quand elle tombe un dimanche. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême, de le rompre pendant la journée de Saint-Patrick. Patrick aurait montré au peuple une feuille de trèfle pour leur expliquer Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu l'Esprit Saint. Le trèfle est maintenant l'emblème de l'Irlande et chaque année, les hommes d'Irlande mettent une feuille de trèfle à la boutonnière pour se souvenir de Saint Patrick. Idoia Martín – 3º B


LA SAINT-JOSEPH C´est la fête de Saint-Joseph, patron de Valence. Ce jour on célèbre « Las Fallas » avec « La Gran Cremà ». Ce qu’ on fait, c´est brûler toutes les sculptures qui sont faites en carton-pierre, sauf la sculpture qui a gagné. Il y a beaucoup de bruit parce qu´il y a des feux d´artifice et pétards. Ce jour on célèbre aussi le jour du père, et c´est typique manger des copeaux de Saint-Joseph et « buñuelos ».

La Gran Cremà

Copeaux de Saint-Joseph

Paula Delgado – 3º C


LE PÉLÉRINAGE À LA MECQUE La Mecque est une ville située dans la péninsule arabique, en particulier en Arabie Saoudite d'aujourd'hui, c’est le site le plus saint de l'Islam parce que c'est l'objectif du Hadj (pèlerinage).

Mohammed est né dans cette ville. Avant l'islam Mahomet prêcha, c'est pourquoi c’est pour les païens une ville sainte, avec plusieurs lieux d'importance religieuse. La plus importante de toutes est la Kaaba.

Maintenant, tous les musulmans vont à la Mecque une fois dans vide et ils recherchent à prier à le Mecque. C’est Mahomet qui a dit d’aller a le Mecque parce qu’Alla lui a parlé.

David Martín de Vidales– 3º B


PÂQUES Pâques est une fête où nous fêtons la mort, la passion et la résurrection de Jésus. A Pâques on fête la mort de Jésus par des processions. Il y a quatre ou cinq jours fériés, les gens partent à la plage, et à la montagne. Moi, à Pâques je vais à mon village appelé Obanos. Il y a une procession très belle. À l ‘ école nous avons dix jours de vacances et j’adore la plage et à Pâque je vais à la plage ou à la montagne.

Asier Villoslada – 3º D


LA FÊTE DU TRAVAIL Ma fête préférée est la fête du travail. Cette fête est le premier jour de mai. Je passe la fête du travail avec ma famille et je ne vais pas au collège. Je vais à la maison de mon ami pour jouer au foot et puis nous allons à une manifestation. Après, je vais dans ma maison et je mange avec ma famille. Pendant la soirée, je sors avec mes amis jusqu'à la nuit.

Iñaki García – 3º D


LA SAINT-JEAN Je passe la fête de la Saint-Jean avec mes amis. Il y a un feu dans le centre de la place. Nous y allons pour voir les personnes qui dansent, et quand ça finit nous écrivons nos malheurs dans une feuille et après nous les jetons dans le feu qui est dans le centre de la place; pour que les maux disparaissent. Après il y a un dîner où tout le monde mange ensemble pour célébrer l’arrivée de l’été.

Teresa Colchero – 3º C


LA SAINT FIRMIN Ma fête préférée est Saint-Firmin, c'est le patron de Pamplona, je passe cette fête à Pamplona et à Zizur, avec ma famille nous mangeons chez ma grand-mère un repas spécial. Avec mes amis nous allons à Pamplona et nous regardons l' ''encierro'', nous allons à la fête foraine et nous nous promenons à Pamplona. J'aime cette fête parce que je suis en vacances et parce que je suis avec toute ma famille et avec mes amis. Dans cette fête il y a des "encierros" et tout le monde est à Pamplona pour célébrer les Saint-Firmins.

Sergio Crespo – 3º C


LE 14 JUILLET La Prise de la Bastille, est la fête nationale de la France.C´est un grand événement de la Révolution française, se produit le mardi 14 Juillet 1789. Le 14 Juillet les gens sortent dans la rue pour célébrer la révolution. Ce jour, Paris commence le magnifique jour avec un grand défilé militaire qui s´étend par les Champs Elysées depuis huit heures du matin. Le Président de la République, regarde le défilé de la Loge d´Honneur. Puis pendant le soir il y a beaucoup de feux d´ artifices et bals par toute la ville de Paris, mais les feux d´artifices meilleurs connus sont à côté de la Tour Eiffel à 11heures du soir et aussi les concerts sur Le Champ de Mars sont magnifiques.

Francesc Montesionos – 3º B


LA SAINT-JACQUES Le Jour de la Galice a aujourd'hui des manifestations multiples. En plus d'être la fête patronale de la capitale galicienne, Saint-Jacquesde-Compostelle, il agglutine l'une des célébrations principales religieuses et institutionnelles du pays, et, malgré le passage du temps, continue de conserver un goût revendicatif de coupure galleguiste-nationaliste. Comme fête religieuse, le Jour de l'Apôtre a un protagoniste indiscutable - Saint-Jacques - et un cadre incomparable - la Cathédrale, le but de pèlerins et qui fait de la ville la Capitale d'Occident-. C'est, précisément, la Cathédrale de Santiago où ils commencent les actes commémoratifs du Jour de la Galice avec l'offrande traditionnelle

à

l'Apôtre

qui

inclut

le

vol

spectaculaire

du

"botafumeiro". Un acte auquel les autorités principales galiciennes participent, mais aussi de l'Espagne parce que le 25 juillet c'est la festivité de notre pays Une tradition - celle de l'Offrande à l'Apôtre - a été instaurée en 1643 quand Philippe IV a établi une offrande de mille duchés d'or dédiés au culte de Saint-Jacques le Majeur dans l'église de Compostelle : une quantité qui devait se payer chaque 25 juillet par les injustices enfreintes.

Pablo Lansac – 3º C


L’ASCENSION L’Ascension est une fête chrétienne célébrée quarante jours après Pâques. Dans la tradition et la foi chrétienne, elle marque l’élévation au ciel de Jésus de Nazareth après sa résurrection et la fin de sa présence terrestre. Le Jeudi de l’Ascension est jour férié dans beaucoup de pays. L’Ascension du Seigneur désigne, selon les chrétiens et les chrétiennes, le moment où Jésus a été élevé au ciel. Présent dans le Nouveau Testament, monter aux cieux, c’est symboliquement rejoindre le domaine divin.

Erik Elizalde – 3º B


LES FÊTES DE ZIZUR MAYOR J’habite à Zizur Mayor, une petite ville près de Pamplona. Zizur Mayor est une belle ville, et j’adore Zizur. Pour ça j’aime aussi ses fêtes. Ces fêtes sont un peu courtes, mais elles sont très amusantes. Je déjeune tous les jours avec ma famille sauf un où je déjeune avec tous mes amis. Je les fête avec mes amis et je passe de bons jours. Je reste toute la nuit avec mes amis à la discothèque. Je mets des vêtements blancs et un foulard rouge. Ce que j’aime le plus c’est les taureaux. Tous les matins j’y vais avec mes amis.

Javier Unzu – 3º D


HALLOWEEN Halloween a son origine dans une fête celtique, la Samain, qui marquait le premier jour de l'année celtique. La Samain signifie réunion et fin de l'été. La fête correspondait à la première nuit de la nouvelle année. Dans la nuit de la Samain les celtes suivaient un cérémonial pour assurer la bonne année a venir. Les druides allumaient un feu pour honorer le dieu du soleil et pour chasser les mauvais esprits. La fête de la Samain aurait continué à se développer en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles. Après les émigrés irlandais l'ont importée en Amérique au milieu du XIXe siècle. Aujourd'hui Halloween est une fête très populaire aux EEUU, et aussi dans de nombreux pays européens. Il se célèbre le 31 Octobre. Pendant la nuit, les enfants déguisés avec des costumes de fantômes, monstres, vampires, squelettes, etc., vont de porte en porte pour demander des bonbons avec la formule "trick or treat" qui signifie "tu paies ou tu as peur". Les citrouilles sont le principal symbole de Halloween, symbole lié à la légende de Jack O'lantern, un homme obligé d'errer sur terre après sa mort parce que ni Dieu ni le Diable ne voulaient de lui. Les citrouilles illuminées dans la nuit permettraient à Jack de retrouver son chemin.

Beatriz Fernández– 3º A


LA TOUSSAINT La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l'Église catholique romaine honore tous les saints. En Espagne on va au cimentière pour prier aux morts. C’est le jour de l’année où on vend le plus des fleurs. Ces fleurs servent à orner les tombes. Le plat typique est les « os de saint ». Les ingrédients sont : - Massepain - Sucre - Amande - Jaunes d’œufs En France, cette journée toutes les familles qui habitent à la campagne récoltaient manuellement la pomme de terre. Il y avait des enfants qui manquaient à l’école, d'où l'instauration progressive de vacances de Toussaint jadis appelés « vacances patates »

Miguel Panero 3ºD


Unai Olleta – 3º B


NOËL Ma fête préférée c’est Noël. Tous les ans, en décembre je vais au Mans (France) et je fête Noël chez mon oncle et ma tante avec mes cousines, mon grand-père, mes oncles et tantes, mes parents et ma sœur. Toute la famille se réunit le soir du vingt-quatre décembre pour réveillonner. Le vingt-cinq on prépare la dinde aux marrons et on se donne les cadeaux. J’aime cette fête parce que je peux revoir ma famille française et j’aime bien faire des cadeaux.

Sara Ceniceros – 3º C


Mes fêtes préférées sont le réveillon de Noël et la Saint-Silvestre. Le réveillon de Noël c’est le 24 décembre et la Saint-Silvestre c’est le 31 décembre. Je passe le réveillon de Noël chez mes grands-parents à Irún avec mes cousins et cousines, mes grands-parents, mes parents, mes oncles et mes tantes. Nous dînons tous ensemble. Après nous parlons beaucoup de temps, nous mangeons du « turrón » et nous regardons un film. Je passe la Saint-Silvestre chez ma grand-mère, avec elle, tous mes cousins et cousines, mes parents, mes sœurs et mes tantes et oncles. Les jeunes, nous dînons ensemble et les plus vieux de leur côté. Pour les douze coups de minuit du 31 décembre on prend douze grains de raisin. Et après les jeunes se déguisent et il y a une grande fête dans les rues de Pampelune !! J’aime ces fêtes parce que je rencontre toute ma famille.

Antonio Bazán Legasa 3ºC


Faites la fête