Issuu on Google+

Les Portes

du Vercors, le projet se dessine

Le Digi met les jeunes et les seniors sous un mĂŞme toit

Une confĂŠrence gesticulĂŠe rabote la langue de bois

ville-fontaine.fr


2

“Un bon journal municipal c’est une ville qui se parle à elle-même”

Disparition Paul Gaudillot s’est éteint à l’âge de 84 ans. Nombreux sont celles et ceux qui ont connu ce Fontainois discret, de grande ouverture, à l’écoute des habitants et guidé dans ses actes par ses convictions et les valeurs de progrès et de justice sociale qui étaient siennes. Ces mêmes valeurs, il les aura défendues tout au long de sa vie et dans ses fonctions d’élu municipal qu’il exerça de 1971 à 1995, au côté de Louis Maisonnat d’abord, puis de Yannick Boulard. Conseiller municipal de 1971 à 1974, il sera adjoint en charge de l’enfance et de la jeunesse de 1975 à 1983. Il n’avait d’ailleurs pas attendu d’être élu pour s’engager en faveur de la jeune génération qu’il savait porteuse d’avenir. C’est d’ailleurs l’excellent travail accompli à la tête de l’association des Éclaireurs et Éclaireuses de France – dont il fut avec d’autres à l’origine – pour offrir aux enfants et adolescents de la commune des temps de loisirs dans l’esprit de l’éducation populaire à laquelle il croyait, qui l’a conduit à rejoindre l’équipe municipale dirigée par Louis Maisonnat en 1971. En 1976, il fonde l’Apase (association pour la promotion de l’action socio-éducative), qu’il élargit aux communes d’Échirolles et St-Martin-le-Vinoux et dont il assurera la présidence jusqu’en 1989. Il dirigera également l’association Festiv destinée à gérer les loisirs des jeunes, dont le centre de St-Nizier. À partir de 1983, il est adjoint en charge de l’urbanisme. En 1989, il met ses compétences au service du développement économique. Deux secteurs pour lesquels il ne ménagea ni ses forces, ni son temps jusqu’en 1995. On ne peut se souvenir de Paul Gaudillot sans rappeler le rôle qu’il joua pour la venue du Tram à Fontaine, pour l’obtention du classement des écoles de la commune en Zone d’éducation prioritaire et des moyens supplémentaires qui l’ont accompagnée, pour faire rayonner le dynamisme économique de la ville en rendant attractive la zone des Plans… “Je veux rendre hommage au militant infatigable, à l’élu d’exception, au citoyen engagé dans la vie associative” dira le Maire lors des obsèques où de très nombreuses personnes de tous horizons sont venues saluer le cheminot syndicaliste, le militant communiste, l’homme d’esprit attentif et toujours respectueux des autres, l’ami sur lequel chacun pouvait compter, le citoyen et l’élu qui a œuvré sans relâche pour le collectif, le bien commun et l’avenir de sa ville qu’il aimait. n

Fontaine Rive Gauche n° 258. Janvier 2012. ISSN 0998 7894. Directeur de la publication : Yannick Boulard. Directeur : Chris Guillaudin. Rédactrice en chef : Nathalie Piccarreta. Rédaction : Nathalie Piccarreta, Nicolas Burdin, Jean-Pierre Chambon. Service Communication de la ville de Fontaine, 15 rue Jean Bocq, 38600 Fontaine. Tél : 04 76 95 63 24. E-mail : fontainerivegauche@fontaine38.fr Fax : 04 76 95 63 22. Photographies : Philippe Tripier, Salima Nekikeche, Stéphanie Nelson. Conception et réalisation : Éditions Victoria (04 38 02 09 30). Impression (papier PEFC et encres végétales) : Imprimerie Technic color, 6 rue des Montagnes-de-Lans, 38130 Échirolles. Tél : 04 76 33 28 68. Publicité : Publi Z, 8 rue de Mayencin, 38400 St-Martin-d’Hères, 04 76 51 08 65 et 04 76 54 43 10, publiz@wanadoo.fr. Dépôt légal : 1er trimestre 2012. Prix : 1€. Abonnements France : 11 €. Etranger : 13 €.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


ÉDITO

SOMMAIRE 04 ÉCONOMIE 21 Spécialisée dans la fabrication de bâtons de randonnée, l'entreprise Guidetti a remporté le prix Artinov 2011

05 PORTRAIT 21 Luthier, Félix Lienhard donne vie à des instruments anciens dans le plus pur respect de l'art

06 TRAVAUX ET AMÉNAGEMENT 21 Îlot Péri/Jaurès, la salle d'évolution sportive en construction 21 L'avenue Jean Jaurès fait peau neuve 21 La rue Henri Roudet sécurisée 08 CONSEIL MUNICIPAL 21 Délibérations des séances de novembre et décembre 10 CITOYENNETÉ 21 Habitat et densité à l'ordre du jour du Comité d'habitants 21 Retour sur les visites de quartiers Romain Rolland/Bastille et La Poya

12 CITÉSCOPIE 21 Le projet d'agglomération Les Portes du Vercors mis en concertation 21 Futurs aménagements de l'A480 sous haute surveillance 21 Domicile partagé, Albert Potton et Alexandre Abellan témoignent

17 CULTURE 21 Les prototypes d'Alain Bublex sont à voir au VOG 21 « L'éducation populaire, Monsieur, ils n'en ont pas voulu ! » conférence gesticulée par les scops Le Pavé et l'Orage 21 9e édition du Festival international de hip-hop

CROIRE EN L’AVENIR

P

our 2012, je souhaite aux Fontainoises et Fontainois de croire en l’avenir.

Certes 2011 n’a pas été une année facile, ni pour la Ville ni pour ses habitants. Les ressources de la commune ont diminué en raison des effets conjugués de la baisse des dotations de l’État et de la crise économique. Le chômage et les Yannick Boulard difficultés sociales se sont accenMaire de Fontaine tués, nous obligeant à être toujours plus attentifs aux besoins et aux attentes des habitants. Mais la Municipalité n’abandonne pas pour autant ses ambitions pour notre Ville. Fontaine continue de bouger et de se transformer grâce à des projets de grande ampleur qui modifieront profondément son visage dans les années à venir. Ainsi en est-il du nouveau quartier Bastille qui continue de se bâtir avec des réalisations de haute qualité environnementale. Ainsi en est-il également du projet d’aménagement urbain des Portes du Vercors qui devrait créer 500 logements à Fontaine et plusieurs centaines d’emplois, de la réalisation d’un établissement d’hébergement de grande capacité pour personnes âgées dépendantes sur le site Maurice Audin, de la rénovation de la place Louis Maisonnat avec l’installation d’une moyenne surface commerciale ou encore de la reconstruction du secteur Robespierre. Autant de projets qui se feront avec les Fontainois et seront présentés dans le cadre de nos instances de démocratie participative. Car, et c’est encore bien là l’essentiel, nous continuerons en 2012 à écouter, échanger, dialoguer pour faire de Fontaine, ensemble, une ville toujours agréable à vivre. Bonne année à toutes et tous.

20 21

LOISIRS ET VIE ASSOCIATIVE

22 21

FESTIVITÉS

24 21

LIBRE EXPRESSION

La ville honore ses sportifs

Images de Noël tous azimuts

La parole aux groupes politiques

0 FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


4 ÉCONOMIE GUIDETTI FRÈRES

À la pointe de l’innovation « made in France » Installée à Fontaine, dans la zone de l'Argentière, depuis tout juste un an, la société Guidetti Frères est spécialisée dans la fabrication de bâtons de randonnée. Le 24 novembre dernier, elle a remporté le prix Artinov' 2011 de la Chambre des métiers et de l'artisanat, catégorie « produits », pour sa dernière création, l'Arc. Un bâton que les férus de trial vont adorer. Gros plan sur une entreprise qui ne manque pas de génie créateur. our celles et ceux qui se suffisent à apprécier la montagne en admirant ses courbes depuis la vallée, rien ne ressemble plus à une paire de bâtons qu'une autre paire de bâtons. Erreur… Celles-ci varient d’une discipline à l’autre et exigent des particularités parfois insoupçonnées. Marche et ski nordique, randonnée et trail sont les domaines d'activité dans lesquels Guidetti Frères s'est spécialisée. Au total, l’entreprise créée en 2003 propose aux marcheurs, coureurs et skieurs une gamme d’une quinzaine de produits adaptés à leurs besoins spécifiques. “Nous sommes à l’écoute des remarques des clients”, explique Pascal Guidetti, le gérant, concepteur-modeleur de formation et passionné de montagne. Le bâton “glisse”, est “trop lourd”, “trop grand”, “j’ai perdu mes bouchons de protection de pointe” … C’est en cherchant des solutions à ces tracas concrets que l'entreprise a inventé des techniques inédites. La première création, le bâton automatique qui, par un système de blocage exclusif, s'adapte aux variations du terrain par simple pression du pouce, a vu le jour en 2005. “À cette époque, je n'avais pas d'atelier, j'ai conçu le produit dans ma cuisine. Je suis allé voir des fabricants susceptibles d'être intéressés, mais aucun n'a souhaité se lancer. Alors j'ai fait breveter mon invention et je me suis lancé”. Depuis, d'autres brevets ont été déposés comme le bâton télescopique que le voyageur peut emporter dans sa valise, le sys-

P

Bâton conçu spécialement pour la course tiral, l'Arc (présenté ici par Pascal Guidetti) ne tire pas son som du hasard.

“NOTRE VOLONTÉ EST QUE CHACUN TROUVE SUR LES SENTIERS, L'ÉMERVEILLEMENT DE LA NATURE QUE CE SOIT EN MARCHANT, EN COURANT OU EN SKIANT. NOUS SOMMES FIERS D'ÊTRE À VOS CÔTÉS ET SOUHAITONS VOUS APPORTER LE PLUS DE CONFORT POSSIBLE TOUT AU LONG DE CES INSTANTS.” Pascal Guidetti tème de dragonne amovible en un « clic», ou encore la double pointe garante d'une meilleure accroche au sol. Quant à l'Arc, son ingéniosité lui a valu un prix bien mérité. Ergonomique, il allie légèreté et rigidité, et sait se faire oublier quand il n'est pas nécessaire en se portant sur le dos, tel un arc. Commercialisé à partir du mois d'avril, ce bâton proposé en différentes tailles enregistre déjà 170 commandes. Aux inventions, Guidetti Frères ajoute des « petits plus » capables de faire la différence : bâtons recouverts de feuilles de bois (acajou, noyer ou bam-

bou), personnalisés par régions, par stations… Sans oublier ceux conçus pour les enfants qu'aucune autre marque ne proposait auparavant. L'entreprise Fontainoise a tout pour réussir et sa progression le confirme. Référencée dans soixante-dix commerces et enseignes spécialisés en 2005 pour 1 200 paires vendues, elle est aujourd'hui présente dans plus de mille magasins et totalise 32 000 paires écoulées en France et à l'étranger. Car mine de rien, avec sa petite dizaine de salariés, Guidetti Frères réalise 8 % de ses ventes à l'export, en

Italie, Suisse, Espagne… jusqu'au Japon et en Corée, portant ainsi à l'autre bout de la planète le savoir-faire « Made in France ». NP Pour aller plus loin • Guidetti Frères 13 impasse Charvet (Zone de l'Argentière) 04 38 02 02 32 Site Internet : http://guidetti-rando.com

Nuit de l'orientation Organisée par la Chambre du commerce et de l'industrie (CCI), la Nuit de l'orientation est une initiative destinée à permettre aux jeunes de réfléchir sur leur avenir, sur leur profil et conforter leur choix pour un métier en rencontrant des professionnels. Vendredi 27 janvier, de 17h à 23h, à la CCI (1 place André Malraux à Grenoble), collégiens, lycéens, étudiants et parents pourront, entre autres, s'essayer à un test pour découvrir les familles de métiers correspondant à leurs centres d'intérêt ; participer à des ateliers thématiques parmi les 18 proposés (métiers de l'accompagnement, de l'hôtellerie-restauration, de la santé, de l'automobile, de l'international…). Quant aux parents, ils seront notamment conviés à deux tables-rondes : « Accompagner son enfant dans son projet d'orientation » et « Construire son projet professionnel et réussir ! ». Renseignements : 04 76 28 29 30 programme : www.nuitdelorientation.grenoble.cci.fr FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


PORTRAIT 5

Félix Lienhard i la température du rez-dechaussée de la maison qu'il occupe en co-location avec un ami peut sembler un peu fraîche pour les plus frileux en ce début d'hiver, l'atelier aménagé au 1er étage invite le visiteur à quitter son manteau. Une agréable chaleur se répand dans la pièce, tandis que le taux d'humidité est maintenu entre 45 et 55 %. Deux conditions nécessaires pour préserver toutes leurs qualités aux planchettes de bois soigneusement rangées sur les étagères.

S

Distillant leur odeur caractéristique, les essences sont variées et minutieusement sélectionnées par l'artisan. “Pour la caisse de résonance, je privilégie les fruitiers, le cyprès, l'érable ondé, le frêne olivier… Les bois durs, comme le buis, sont utilisés pour la touche, l'if pour les luths. L'épicéa du Haut-Jura est idéal pour les tables d'harmonie : le fait de pousser en hauteur et lentement lui confère des cernes très serrés qui ont un grand intérêt aussi bien pour la qualité acoustique que pour la réalisation des rosaces.” Félix Lienhard est intarissable.L'amour et le respect qu'il éprouve pour ce matériau noble par excellence est pal-

Artisan luthier, un métier-passion Dans son atelier installé à Fontaine, Félix Lienhard commence tout juste à exercer pleinement son métier. Pas n'importe lequel. Originaire d'Alsace, le jeune homme s'est engagé sur la voie de la lutherie et s’est spécialisé en facture d'instruments anciens à cordes pincées. Animé par sa passion du bois et de la musique médiévale qu'il pratique, il fabrique et répare, opère réglages et entretien dans les règles de l'art.

pable. On perçoit également les années d'apprentissage qu'il lui a fallu pour acquérir ces connaissances. Un stage effectué auprès d'un luthier lorsqu'il était en classe de 3e a sans doute contribué à faire germer en lui l'envie d'embrasser cette profession. Le chemin pour y parvenir n'aura pas été le plus direct. Avant d'entrer dans le cœur du métier, il obtient deux CAP,

en ébénisterie et en menuiserie. Il découvre ensuite la charpenterie navale. C'est à cette période, sur un chantier, qu'il fabrique sa première guitare en autodidacte, et qu'il la présente à un luthier Strasbourgeois. Les dés sont jetés. Félix Lienhard passe son diplôme d'assistant technique en instruments de musique, option guitare. “J'ai consacré deux années à réparer, régler et entretenir tous types de guitares

dans son atelier”. Puis vient la rencontre, à Tours, avec le maître luthier Didier Jarny, spécialisé dans la facture d'instruments anciens à cordes pincées. Ce dernier accepte de le prendre sous sa coupe. En alternance, Félix décroche le Brevet des métiers d'art (option guitare) qui fait de lui un luthier accompli. Au-delà de la nécessaire réussite aux épreuves, le jeune homme est convaincu que “ce métier s'apprend vraiment au contact d'un maître artisan qui tient lui-même son savoir d'un autre maître… Tout est affaire de transmission.” Du maniement précis des outils, les mêmes depuis des siècles pour certains, en passant par l’extrème minutie dont il faut faire preuve, ou l'oreille musicale qu'il convient de développer… ce sont autant de qualités qu'exige la lutherie. “C'est un métier de passion. De patience aussi”. En France, ils sont neuf luthiers seulement spécialisés dans les instruments anciens à cordes pincées. De la fabrication du « corps » de l'instrument, au collage à chaud qu'il compose par un mélange de nerfs et d'os, à la pose du vernis, que l’artisan préfère “le plus naturel possible”, Félix se plaît à exercer son métier dans la plus pure tradition. NP FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


6 TRAVAUX / AMÉNAGEMENTS SALLE D'ÉVOLUTION SPORTIVE

Le compte à rebours est lancé Situé dans le quartier Centre Ancien, entre l'avenue Jean Jaurès et la rue Gabriel Péri, le programme de renouvellement urbain Îlot Péri - Jaurès s'étend sur une surface de près de 8 000 m2. Il comprend la construction de 114 logements sociaux et en accession à la propriété ainsi que la création d'espaces publics, d'une salle de réunion et d'une salle d'évolution sportive dont les travaux ont démarré mi-octobre. ccueillie au rez-de-chaussée de l'immeuble réalisé par l'OPAC 38 (livraison prévue en février), le long de l'avenue Jean Jaurès, la salle de réunion publique sera en mesure de recevoir jusqu'à 50 personnes, disposera d'un espace sanitaire atte-

A

nant et bénéficiera d'une entrée indépendante. Accolée au bâtiment, la salle d'évolution sportive sera, quant à elle, composée d'un espace principal dévolu à la pratique sportive associative et scolaire. En soirée, elle sera occupée par les associations de sport de combat, notamment l'ASF Aïkido et l'ASF Karaté, hébergées au gymnase Hector Berlioz depuis la démolition de la Maison des sociétés au printemps 2010. En journée, elle pourra profiter aux scolaires ainsi qu'à des associations sportives qui évoluent pour l'heure dans des salles pas toujours adaptées à leur activité. D'une surface de 256 m2, la salle d'évolution qui ouvrira ses portes à la fin de l'année 2012, sera dotée d'un parquet « souple », d'un tatami amovible (15 x 12 m) et de tapis muraux garantissant la sécurité des sportifs en cas de choc. Lors de l'élaboration du cahier des charges et de la réflexion menée en amont

avec les futurs utilisateurs et le mouvement sportif, l'accent avait également été mis sur l'importance de la qualité acoustique et de la lumière de préférence naturelle et abon-

dante. Des considérations que la ville a retenues dans son projet final. Sanitaires, local de rangement du matériel des associations, local d'entretien, vestiaires-douches ainsi que

AVENUE JEAN JAURÈS

Accessible et apaisée En accompagnement de l'avancée des constructions immobilières du programme de renouvellement urbain « Îlot Péri - Jaurès », l'avenue Jean Jaurès, de la rue de la Liberté à l'avenue Aristide Briand, a fait peau neuve. Transformée, elle répond mieux aux nouveaux usages et aux enjeux en matière de déplacement. ne première tranche de travaux réalisée au printemps avait concerné la portion de l'avenue comprise entre la rue de St-Nizier et l'avenue Aristide Briand. La seconde tranche de réfection de l'avenue s'est déroulée en novembre et décembre. Après le marquage au sol prévu en début d'année, c'est une voirie aménagée en zone 30 qui sera livrée aux usagers. L'espace dévolu aux véhicules a été rétréci au profit des piétons et des personnes à mobilité réduite par la création de trottoirs allant d'une largeur de 1,40 à 2 mètres à certains endroits. Et l'élargissement de l'espace piéton formé par l'angle de l'avenue avec la rue de la Liberté, du côté de la salle Le Germinal, offre désormais un parvis plus confortable et sécurisant. À ce même carrefour, un espace va être matérialisé au sol pour que les cyclistes attendant aux feux puissent se glisser devant les véhi-

U

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

cules. Au niveau de la future placette prévue devant la salle d'évolution, une zone de rencontre délimitée par deux plateaux surélevés s'étend sur 50 mètres. Côté stationnement, vingt-cinq places de parking ont été réalisées, dont une réservée aux personnes à mobilité réduite (PMR) et une autre, située à proximité de l'avenue Aristide Briand, destinée aux « arrêts minute ». Cette dernière venant s'ajouter aux quatre autres places de stationnement créées de l'autre côté de l'avenue Aristide Briand prévues, elles aussi, pour favoriser la rotation des véhicules et faciliter l'accès aux commerces du secteur. Enfin, pour parfaire l'ensemble des aménagements, sept arbres et trois jardinières apporteront une touche de nature à cette nouvelle portion de l'avenue Jean Jaurès. NP


7

deux bureaux constitueront les annexes de ce nouvel équipement entièrement accessible qui a fait l'objet d'un travail préalable avec la commission accessibilité de la ville.

Conformément aux objectifs de la municipalité en matière de développement durable, cette construction prend également en compte les enjeux environnementaux : perfor-

mance énergétique du bâtiment (basse consommation), toiture végétalisée, intégration dans le paysage… En parallèle des travaux de construction de la salle d'évolution

sportive et dans son prolongement jusqu'à la rue Gabriel Péri, vont être réalisés un city-stade et un square paysager publics. NP

RUE HENRI ROUDET

La sécurité avant tout La ville lance mi-janvier des aménagements dans la rue afin de réduire la vitesse de circulation et faciliter l’accès à l’Espace 3 POM’. eliant l’avenue Ambroise Croizat et la rue Garibaldi, la rue Henri Roudet est considérée comme une voie de desserte, autrement dit une voie « secondaire » où l’automobiliste doit rouler doucement. Conformément à sa volonté de pacifier son réseau de voirie, Fontaine a décidé d’entreprendre des travaux d’amélioration de cet axe pour le rendre plus agréable et fonctionnel pour les habitants. L’apaisement de la vitesse dans la rue est ainsi le premier objectif. À titre d’exemple, le nombre d’accidents corporels en milieu urbain peut être divisé par 10 lorsque la vitesse est simplement réduite de 50 à 30 km/heure… Deuxième point, la sécurisation de l’ensemble des modes de déplacements (voitures, cycles, espaces piétons) va être renforcée pour desservir l’Espace 3 POM’ qui accueille, rappelons-le, un très jeune public… Ces aménagements débuteront le 16 janvier pour une durée d’environ 1 mois et vont concerner environ 300 mètres de voirie avec

R

une reprise complète du revêtement. Le coût total de l’opération s’élève à 100 000 € TTC. Concrètement, une « zone 30 » va être mise en place dans une grande

partie de la rue avec une réduction de la chaussée et l’installation d’un système d’alternat avec chicanes pour les véhicules. Pour les déplacements à vélo, la création de bandes cy-

clables va permettre de relier les autres axes de circulation en toute sécurité. De part et d’autre, de larges trottoirs faciliteront les déplacements à pied. Un « arrêt minute » réservé aux cars est également prévu à proximité de l’espace 3 POM’ pour les déplacements extérieurs liés aux activités des enfants. Aussi, un réaménagement du parking va permettre d’optimiser le nombre de places pour accéder à la structure petite enfance. Par ailleurs, la signalétique de l’établissement sera complétée avec la pose de nouveaux panneaux directionnels. À noter que la circulation dans cette rue va connaître quelques perturbations lors de ces travaux, avec des coupures ponctuelles de la route lors de certaines interventions. Toutefois, un accès à l’Espace 3 POM’ sera maintenu, quel que soit le mode de déplacement des familles. NB

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


8 CONSEIL MUNICIPAL SÉANCES DU 21 NOVEMBRE ET 12 DÉCEMBRE

Logement, qualité de vie et cito ••• Carte d’abonnement à La Source ••• Programme local de l’habitat 4 Afin de mieux répondre aux besoins des publics de La Source, le Conseil municipal décide de supprimer la carte de fidélité et de créer une carte d’abonnement. Cette dernière va prendre la forme d’une carte annuelle nominative au prix de 15 €, valable 1 an de date à date. L’abonné va bénéficier d’un tarif réduit spécifique ainsi que d’un spectacle « découverte » gratuit. De plus, le coût de la carte annuelle sera amorti en 2 ou 3 spectacles et il sera désormais possible de réserver des places sur Internet. La carte saisonnière sera quant à elle maintenue au prix de 70 ou 100 € pour accéder à tous les spectacles pendant une demi-saison. Adoption à l’unanimité : 34 voix pour.

Le Programme local de l’habitat 2010-2015 concerne les 27 communes de La Métro. C’est un outil de planification concernant la politique du logement, élaboré avec l’ensemble des acteurs locaux de l’habitat et validé par les communes de l’agglomération. Le document fait apparaître le besoin en logement social et la nécessité d’accroître l’offre globale d’habitat pour répondre aux dynamiques économiques et démographiques. Pour cela, des conventions particulières sont élaborées avec chaque commune. Fontaine est engagée dans une urbanisation maîtrisée (maintien de la population, accueil de nouveaux habitants…) et des grands projets (Portes du Vercors, quartier Bastille, Centre Ancien, Robespierre…) qui contribuent à l’attractivité de la ville. La convention met en avant trois axes principaux d’intervention : développement de logements pour tous et de programmes neufs, requalification durable du parc existant et amélioration de l’accès au logement. Le Conseil municipal approuve cette convention avec La Métro. Adoption à l’unanimité : 34 voix pour.

••• EHPAD et résidence intergénérationnelle

••• Enfance et jeunesse

4

La ville prévoit de céder une parcelle du site Maurice Audin, rue Garibaldi, à l’Armapa, aménageur de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), et deux parcelles à la Société dauphinoise de l’habitat (SDH), pour la réalisation d’une résidence intergénérationnelle de 17 logements. Concernant ces logements sociaux, le Conseil municipal décide de valider la vente des charges foncières à la SDH et de solliciter parallèlement le dispositif de soutien financier de la Métro. Il concerne les communes qui s’engagent à produire des opérations neuves répondant entre autres à des caracté-

Le Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) est un dispositif socio-éducatif qui se déroule sur plusieurs années. Pour la période 2011-2014, le CEJ (dit de 2e génération) est composé de 29 actions déclinées dans le cadre d’un schéma de développement. Ce contrat d’objectifs et de cofinancement est passé entre la ville et la CAF de l’Isère. Il comprend 2 volets, enfance de moins de 3 ans et jeunesse jusqu’à 17 ans, et a pour ambition de développer l’offre d’accueil et de contribuer à l’épanouissement des enfants et des jeunes ainsi qu’à leur intégration dans la société avec des actions favorisant l’apprentissage dans la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands. Le Conseil municipal approuve le schéma de développement et le contrat pour cette période. Adoption à l’unanimité : 34 voix pour.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

ristiques spécifiques de mixité sociale, de densité et formes urbaines et d’encadrement du prix de cession… Adoption à l’unanimité : 24 voix pour et 10 abstentions (Groupe “Socialiste - Fontaine innovante, solidaire et citoyenne” et groupe “Les nouvelles énergies pour mieux vivre à Fontaine”).

••• Demande d’adhésion à La Métro En juillet dernier, Le Conseil municipal avait rejeté à la majorité des voix le Schéma départemental de coopération intercommunale élaboré par le Préfet de l’Isère dans le cadre de la loi de réforme des collectivités


9

yenneté ••• Le Sird

par ailleurs amorcé un important plan de modernisation de la station d’épuration « Aquapôle » sur plusieurs années. Le programme représente un investissement de 42 millions d’euros. Le Conseil municipal prend acte.

••• Création de la CIID

territoriales. Ce schéma prévoit la fusion-extension avec 24 autres communes pour faire basculer à terme La Métro en communauté urbaine. Fontaine s’est positionnée contre l’absence de concertation entre la préfecture et les communes mais ne rejette pas des évolutions à l’échelle intercommunale sur la base d’un projet discuté et partagé, répondant à l’intérêt général. Concernant la demande d’adhésion de la commune de Miribel-Lanchâtre à la Métro, le Conseil municipal approuve cette modification du périmètre et des statuts de la communauté d’agglomération. Adoption à l’unanimité : 31 voix pour et 3 abstentions (Groupe « Les nouvelles énergies pour mieux vivre à Fontaine »).

Michel Baffert, président du Syndicat intercommunal de la rive gauche du Drac (Sird), a présenté le rapport d’activités 2010 au Conseil municipal. Le Sird regroupe les communes de Fontaine, Noyarey, Sassenage, Seyssins, Seyssinet-Pariset et Veurey-Voroize. Il a quatre compétences : la construction et maintenance des équipements sportifs, la prévention de la délinquance, la concertation et réflexion sur les projets et équipements ainsi que l’insertion et l’emploi. La Maison intercommunale pour l’emploi (Mipe) poursuit son accompagnement de proximité en faveur des demandeurs d’emploi du territoire et a accueilli 696 personnes en 2010, dont 350 Fontainois, pour de l’aide, conseil ou suivi individualisé.

La Métro a créé le 1er janvier la Commission intercommunale des impôts directs (CIID) qui vient remplacer les commissions communales en ce qui concerne les locaux commerciaux, les biens divers et établissements industriels. La nouvelle commission est composée de 11 membres. Le Conseil municipal désigne Richard Varonakis, adjoint aux finances, en tant que commissaire titulaire. Adoption à l’unanimité : 25 voix pour et 8 abstentions (Groupe « Socialiste - Fontaine innovante, solidaire et citoyenne » et groupe « Les nouvelles énergies pour mieux vivre à Fontaine »).

Le Conseil municipal prend acte.

••• Régie d’assainissement

4

Le rapport annuel 2010 de La Métro sur le prix et la qualité du service public de l’assainissement intercommunal fait notamment apparaître que 135 interventions ont été effectuées à Fontaine, représentant 10 % des demandes totales parvenues à la Régie. À titre d’exemples, 60 % des opérations ont consisté à désobstruer les réseaux, 12,6 % à dératiser et 7,4 % à régler des nuisances olfactives. En 2010, La Métro a

Retrouvez l’ensemble des délibérations du Conseil municipal sur le site Internet : ville-fontaine.fr

Éco-gestes à Bastille La ville développe des initiatives éco-responsables dans le cadre de son Agenda 21. Une convention avec l’association Unis-Cité permet la mise en place d’une démarche éco-citoyenne dans le quartier Bastille. La sensibilisation des habitants aux enjeux du développement durable est une des priorités pour Fontaine. En s’associant avec Unis-Cité, une structure dédiée à la citoyenneté et à la cohésion sociale, la ville poursuit son engagement. En effet, l’association, comme le précise ses statuts, “a pour objet d’animer et de développer des programmes d’engagement de service civique, en proposant à des jeunes – volontaires – de toutes cultures, milieux sociaux, niveaux d’études et croyances, de mener en équipe pendant une période d’environ six à neuf mois et à temps plein, des projets utiles à la collectivité, tout

en leur apportant une aide matérielle, un soutien individualisé dans l’élaboration d’un projet d’avenir et une ouverture sur la citoyenneté”. Avec le projet « Médiaterre », le but est d’inciter les habitants de Bastille à développer des éco-gestes autour de l’électricité, l’eau, le tri ou encore la consommation responsable. De simples gestes du quotidien qui permettent en effet d’avoir un impact positif sur l’environnement tout en faisant de réelles économies… Une équipe de 4 volontaires va ainsi proposer pendant l’année des animations de proximité en direction des habitants, en lien avec le centre social Romain

Rolland et l’ensemble des partenaires du quartier (bailleurs, CAF, Confédération Nationale du Logement…). Pour formaliser cette action, une convention a été établie entre la ville et l’association Unis-Cité. La ville s’engage à verser une subvention de 3 000 € et à mettre à disposition des animateurs les locaux de « l’Établi », les jeudis et vendredis de 9h à 18h, du 1er décembre jusqu’au 1er juin. Adoption à l’unanimité : 34 voix pour.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


10 CITOYENNETÉ COMITÉ D'HABITANTS

Habitat, le débat fut dense Comment densifier la ville et améliorer la qualité et le cadre de vie des Fontainois ? C'est à cette question que les participants au Comité d'habitants du mois de décembre ont été conviés à réfléchir. Dans les trois ateliers, les débats ont été animés et les réponses nombreuses. our une partie des personnes présentes, l'échauffement avait commencé dès le début d'après-midi par deux visites. L'une sur les sites Brun et Centre, à Saint-Martin-d'Hères, l'autre au cœur du nouveau quartier Bastille, à Fontaine. Avant que les groupes de travail se constituent, deux habitants ont présenté un compte-rendu de leur balade urbaine, apportant ainsi du grain à moudre à l'ensemble de l'assistance. Dans les ateliers, chacun est invité à partager avec les autres l'image qu'il a de la ville aujourd'hui et à proposer ce que Fontaine pourrait être demain. De l’avis général, la commune s’est plutôt embellie et les nouveaux projets sont bien perçus. Fontaine est associée à la nature par la présence forte du Vercors, par ses espaces verts publics et privatifs. En même temps, elle est aussi ressentie comme étant “trop bétonnée”, “trop dense par

Patricio Pardo avalos

P

rapport aux communes limitrophes et manquant d'identité par l'absence d'un vrai centre ville”… Fontaine est aussi perçue comme étant “décousue”, manquant de lien entre les différents quartiers, zones

pavillonnaires et équipements publics… Que faudrait-il faire alors pour densifier la ville et améliorer la qualité et le cadre de vie ? “Recoudre”. En créant du lien là où il fait défaut et en ayant une volonté de mixité. Une habitante en est convaincue. “L'urbanisme est le résultat d'un objectif social et politique. Il faut prévoir la mixité dans tout ce qu'elle englobe : les personnes fragiles, les familles, l'accessibilité…” Construire et aménager pour mieux vivre ensemble, “créer les conditions fa-

vorables à l'appropriation de la rue par les habitants, en faire venir de nouveaux grâce en partie à l'emploi local, attirer des jeunes ménages pour dynamiser la ville”, ou encore veiller à ne pas dissocier l'habitat de l'économique et des commerces de proximité, qu'il convient de rendre accessibles, sont autant d'enjeux abordés lors de la soirée. Sur un plan plus «urbanistique », les habitants s'accordent volontiers sur des hauteurs de bâtiments limités au rez-de-chaussée + 4 étages pour tendre vers une urbanisa-

tion apaisée et les nouvelles constructions gagneraient à être systématiquement assorties d'annexes (caves, greniers, garages…). Un soin particulier devrait être accordé à chaque réhabilitation en termes de qualité de matériaux et d'aménagements. Aussi, certains iraient vers “moins de minéral” et assortiraient bien “un espace vert à chaque immeuble construit…” qu'une trame verte, ou bleue, pourrait relier à un autre espace vert, lui-même au pied d'un îlot d'habitations… NP

RENDEZ-VOUS Visites de Quartiers Ancienne Mairie Lundi 9 janvier à 16h30 • Départ de la visite à 16h30 devant l’école Ancienne Mairie • Rencontre autour d’un apéritif à 18h30 au restaurant scolaire Maurice Audin

Conseils Citoyens des Fontainois « Des politiques éducatives, sportives, culturelles pour et avec les Fontainois » Quelle nouvelle dynamique de participation avec les jeunes Fontainois ? Jeudi 12 janvier de 18h à 20h Hôtel de ville

« Fontaine solidaire, action sociale et santé » Action sociale et solidarité : quelle politique sociale ? Jeudi 19 janvier de 18h à 20h Hôtel de ville « Construire la ville durable ensemble » La vidéosurveillance : faut-il installer des caméras sur les places

Maisonnat et Fontainades ? Jeudi 26 janvier de 18h à 20h Hôtel de ville

Comité des usagers de la bibliothèque Paul Éluard ouvert à tous les Fontainois Mercredi 25 janvier de 18h à 20h Bibliothèque

Profitez-en ! Pour faciliter la participation de toutes et de tous, une garderie est organisée sur place pendant toute la durée du Conseil Citoyen. Service gratuit, inscription préalable au 04 76 28 76 37.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


11 QUARTIER LA POYA

Entre quotidien et grands projets Lundi 5 décembre dès 16h30, devant l'école Jeanne Labourbe, des habitants se mêlent aux élus et aux techniciens pour amorcer en leur compagnie le début de la visite du quartier La Poya. Certains simplement pour saluer la délégation ou parce qu’ils ont des revendications précises à formuler. D’autres attendent « postés » à quelque endroit du parcours et tiennent à montrer in situ les raisons de leur mécontentement ou l’objet de leur préoccupation. onduite par le maire, Yannick Boulard, la délégation composée d'élus et de techniciens est à l'écoute des riverains. Le premier grand sujet abordé concerne la rue de la République fraîchement refaite. Dans l'ensemble, les habitants présents sont plutôt satisfaits des nouveaux aménagements. Des dysfonctionnements sont cependant relevés qui nécessitent des correctifs. Ainsi en est-il de la circulation des bus scolaires rendue extrêmement difficile du fait d'un rétrécissement de la chaussée après l'école ; de la priorité de passage pour les véhicules qui se croisent à hauteur du n°1 rue de la République ou du stationnement anarchique sur le trottoir rue de l'Abbaye et rue de la République. Les services techniques municipaux vont par ailleurs étudier l'opportunité de déplacer le bac à verre situé à proximité de l'entrée du lycée, de poser un ralentisseur dans la rue… Et un point sera fait avec la Région concernant les rochers mis en

C

place sur le cheminement longeant le parking du lycée. Durant la visite qui s'est déroulée rue de l'Abbé Vincent, à travers le parc de La Poya, rues de l'Abbaye et Robert Finet, les signalements des habitants ont été soigneusement

consignés afin d'être transmis aux services de la ville concernés. Les projets en cours ont également été largement abordés. La qualité de la réhabilitation du château de La Rochette a été soulignée, le maire informant à ce sujet les

personnes présentes de “la création prochaine d'une entrée directe sur le parc depuis le château restauré”. Face à l'inquiétude que suscite la réalisation d'un espace d'activités jeunesse avec skate park auprès de certains riverains, il a été entre autres expliqué que son accès serait limité aux heures habituelles d'ouverture du parc et que l'absence d'éclairage spécifique ne permettrait pas une pratique nocturne. Quant au devenir de la ferme (Drac Ouest), le maire s'est voulu rassurant. “Ce site est inscrit dans le périmètre du projet d'agglomération Les Portes du Vercors. Nous restons vigilants sur son devenir.” Vigilance que les élus observent également lors de tout nouveau projet immobilier, le maire rappelant néanmoins la nécessité de voir arriver sur le quartier de jeunes ménages et des familles avec enfants ne serait-ce que pour préserver l'avenir de l'école Jeanne Labourbe. NP

BASTILLE - ROMAIN ROLLAND

Rester à l’écoute La visite de quartier du mois de novembre, au départ de l’école Robespierre, a permis aux élus de rencontrer les habitants et d’échanger sur leurs préoccupations. Objectif : améliorer le quotidien. l’heure de la sortie des classes, une délégation d’élus municipaux emmenée par le Maire Yannick Boulard avait donné rendez-vous aux habitants pour discuter de la vie dans le quartier, des différents problèmes rencontrés, des solutions possibles à apporter… Une vingtaine de personnes ont accompagné ou croisé les élus sur leur parcours dans les rues Babeuf, Jules Guesde, Jean Pain ou dans le quartier Bastille. De nombreux sujets ont été abordés et l’ensemble des remarques, réflexions et observations ont été notées : demande de conteneurs enterrés, de nettoyage de rue, problème d’éclairage public, de chaussée abîmée, de nuisances sonores ou d’incivilité, demande d’intervention pour réparer des grilles le long des digues, pour un entre-

À

tien paysager, un passage de la balayeuse ou un marquage de passage piéton… Ces divers échanges de terrain ont aussi pointé quelques difficultés relatives à la circulation des véhicules et au stationnement : vitesse excessive sur le boulevard, stationnements gênants, quelques fois « sauvages », parfois anarchiques… À la fin de leur trajet, les élus sont allés à la rencontre d’une vingtaine de foyers dans le secteur de Bastille. Lors de ces visites « en porte à porte », les habitants ont de manière générale souligné la qualité des changements et embellissements apportés au quartier. Sur un plan plus pratique, certains indiquent que les places de stationnement sont insuffisantes, d’autres ajoutent que les règles d’utilisation du disque bleu doivent être respectées par tous… NB FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


salima Nekikeche

12 CITÉSCOPIE

AMÉNAGEMENT DE L’A480

Partir dans quelle direction ? Une réunion publique à Fontaine en novembre a permis d’aborder le vaste projet d’aménagement de l’A480 et ses enjeux pour les déplacements et l’environnement. La Dreal et la préfecture ont mené les débats en présence de nombreux habitants et élus de la ville. Sans convaincre totalement… a Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) est le maître d’ouvrage des projets routiers de l’État dans la région. En lien avec la préfecture, la structure pilote depuis sa création en 2009 des grands chantiers comme celui à venir de l’A480 entre St-Égrève et Pont-de-Claix. Un axe de l’agglomération qui accueille environ 100 000 véhicules par jour... Autrement dit, un « couloir » déjà saturé et une situation qui risque d’empirer selon les projections de déplacement à moyen terme. Les grandes lignes de l’opération présen-

L

tées par la Dreal lors de la réunion font ressortir des interventions sur le réseau routier avec la mise en place d’une 3e voie de circulation aux heures de pointe, une réduction de la vitesse, une mise aux normes hydrauliques pour le volet assainissement ou encore un réaménagement des échangeurs. Et qui dit concertation dit débat avec le public, composé ce soir-là d’une centaine d’habitants. “Pourquoi ne pas privilégier les modes doux ?” demande une participante. “Comment améliorer la situation aux échangeurs, là où ça coince ?” lance un autre habitant. Le projet prévoit notam-

ment un accès à la Presqu’île scientifique en venant de St-Égrève au niveau de l’échangeur des Martyrs et, concernant le pont du Vercors, une « possibilité » de contre-allée est évoquée pour rejoindre l’A480 vers le Nord… Sur ces points, le Maire, Yannick Boulard et Jean-Paul Trovero, 1er adjoint, sont intervenus pour exprimer leur mécontentement. Selon eux, les nombreuses propositions de Fontaine sur les aménagements n’ont pas ou peu été étudiées. Risques d’engorgement, déplacements doux, passerelle sur le Drac, insertion urbaine, qu’en est-il réellement ? Les différents besoins

de la population relayés par la municipalité ont-ils été pris en compte ? Et l’évocation du financement des travaux n’avait rien de rassurant avec des interrogations qui persistent. L’État apporterait une première enveloppe de 20 millions d’euros pour un coût total estimé à 130 millions d’euros… Lors de cette rencontre, Fontaine a largement fait entendre sa voix en renouvelant sa volonté d’obtenir des réponses claires aux différentes demandes formulées, notamment pour l’amélioration des liaisons dans le secteur de l’Argentière, motivée par le projet Les Portes du Vercors. NB

Antennes relais, des habitants et la ville se mobilisent En découvrant le projet d'implantation de trois antennes relais sur les bâtiments de leur résidence (n°11 - 11 bis et 11 ter rue Joseph Bertoin), des habitants inquiets pour leur santé ont décidé de se mobiliser et de se constituer en association pour engager des actions communes afin que leur bailleur (ICF) renonce au projet. Pour l'heure, un site Internet est en cours de réalisation et des DVD informant sur les effets possibles ou avérés des antennes relais sur l'homme sont mis à la disposition des personnes intéressées. Ouverte aux colocataires et aux riverains, l'association tiendra une réunion d'information, d'adhésion et d'élaboration des actions à mener dès le début de l'année (renseignements : D. Aubrun, 11 rue Joseph Bertoin). Alertée par la demande préalable de travaux déposée par l'opérateur de téléphonie mobile SFR auprès de son service FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

urbanisme, la ville a pour sa part pris un arrêté interdisant la pose de telles antennes. Un refus basé sur le principe de précaution qu'elle applique systématiquement en ce domaine. En janvier 2011, suite à une requête de SFR, le tribunal administratif a ordonné la suspension de l'exécution de l'arrêté interdisant les travaux ainsi que la reprise de l'instruction du dossier. Après une seconde instruction de demande préalable de travaux, la ville a pris une fois encore un arrêté défavorable, que le tribunal administratif rejette à nouveau, condamnant au passage la ville à verser 1 500 euros de dommages et intérêts. Soucieuse de la qualité du cadre de vie des habitants et de défendre l'intérêt collectif, la commune est aujourd’hui dépourvue de moyens d’actions juridiques. Elle reste néanmoins auprès des résidents pour les accompagner dans leur mobilisation.


13 RENDEZ-VOUS Conseil municipal Lundi 16 janvier à 19h Hôtel de ville

Groupe de soutien aux aidants familiaux Animé par une psychologue et une assistante sociale du CCAS Mardi 24 janvier de 16h30 à 18h Résidence La Cerisaie

Les Mercredis de 3 POM' « À vos masques, prêts, partez… » pour les enfants de 3 à 5 ans Mercredi 25 janvier à 9h et à 10h30 (2 groupes) Espace 3 POM' Sur inscription au 04 76 28 76 28

Lutte contre les discriminations Permanence de délégués du Défenseur des droits Vendredi 27 janvier après-midi Hôtel de ville Sur rendez-vous uniquement au 04 76 28 76 28

Soirée jeux Proposée par la ludothèque pour les adultes Vendredi 3 février à partir de 20h Chacun apporte un pot de confiture ou un jus de fruit, les ludothécaires font les crêpes Retrouvez les adresses en page 27.

OPÉRATION « PORTES DU VERCORS »

Le grand projet urbain se dessine… Après une phase nécessaire de mise en place technique, le programme d’aménagement Les Portes du Vercors, porté par Fontaine et Sassenage et piloté par La Métro, prend vie. 2012 va être une année charnière avec des temps forts d’échanges avec les habitants et les premières esquisses du projet. ans les prochaines années, ce projet d’envergure va littéralement transformer tout le secteur Vivier-Poya à Fontaine et la Plaine de l’Argentière du côté de Sassenage. En associant leurs efforts, les communes vont en effet donner naissance à un site de plusieurs dizaines d’hectares alliant logement, commerces de proximité, surfaces commerciales et de loisirs. Avec une maîtrise d’ouvrage confiée à La Métro, cette opération à grande échelle fait partie du « top 3 » des plus importants projets de la région grenobloise... À Fontaine, ce pôle urbain multifonctionnel a un potentiel de création de plusieurs centaines d’emplois. Pour la partie logement et mixité sociale, cela représente la construction d’environ 500 logements locatifs et en accession à la propriété. Sur

D

le plan commercial, les aménagements prévoient la réalisation d’un tout nouvel espace avec un hypermarché et une galerie marchande. À ce sujet, le déplacement futur de Géant indique à lui seul l’ampleur des transformations… Et ce n’est pas tout, un pôle « loisirs » est également prévu avec l’installation par exemple de restaurants thématiques voire même d’un cinéma et d’équipements ludiques... Un soin particulier sera apporté au cadre de vie et à l’environnement compte tenu du changement de visage des différents espaces publics. Inscrits dans une démarche « ÉcoCité », les aménagements feront la part belle aux énergies renouvelables, aux espaces verts et paysagers, à la présence de l’eau, aux lieux publics conviviaux, aux mobilités douces, pour constituer une trame

verte et bleue harmonieuse… En tant qu’architecte en chef, Vincent Marniquet va avoir un rôle central dans la composition de cette opération innovante. Ayant déjà travaillé sur des transformations urbaines d’une ville durable en Guyane ou d’un éco-quartier à Lille, son travail de projection va venir donner corps et visibilité au projet. Mais l’année 2012 sera aussi et surtout une période indispensable de concertation. Après un premier temps de rencontre sous forme de balades urbaines fin janvier avec des usagers, parents d’élèves, représentants de la vie économique et d’associations, les échanges se poursuivront en mars et avril avec des réunions à destination de tous les habitants. Au programme, informations et poursuite des échanges autour des différents scénarios… NB

Sécurisation des déchetteries de l'agglomération La Métro gère 19 déchetteries sur son territoire. Accessibles par les habitants des communes membres de la communauté d'agglomération, ces déchetteries recueillent déchets spéciaux et encombrants (métaux, batteries, végétaux, mobilier…) qui sont ensuite retraités et valorisés. Face aux vols, intrusions et dégradations constatés sur de nombreux sites, La Métro a décidé de mettre en place un dispositif expérimental de sécurisation dans une déchetterie pilote,

celle de Fontaine. Un système de vidéo-surveillance actif 24h/24 et 7j/7 a été installé depuis plus d'un mois. Dès 2012, l'évaluation de ce nouveau dispositif permettra de décider, le cas échéant, des modalités de son extension aux autres sites de l'agglomération. De plus, La Métro met en place une procédure de marquage des déchets revalorisables qui permettra également de lutter contre le vol et le recel qui vont à l'encontre du respect des normes environnementales. FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


14 CITÉSCOPIE • Canal 9 Depuis le passage au tout numérique, certains habitants ont été surpris de ne plus recevoir la chaîne télé locale « Canal 9 » mais W9, une chaîne de la TNT (tout numérique). Fontaine n'a pas supprimé « Canal 9. Pour y accéder à nouveau, il suffit de relancer une recherche manuelle.

• Accueillir des étudiants étrangers Le Centre d'échanges internationaux (CEI) Saint-Malo est une association qui permet à des jeunes étrangers de venir étudier en France et découvrir la culture française en leur proposant des hébergements chez l'habitant pour une année, un semestre ou quelques mois. Pour le mois de janvier, l'association recherche des familles d'accueil bénévoles pour Mariana, Julia et Benedikt, âgés de 15 à 18 ans, respectivement originaires du Brésil, d'Autriche et d'Allemagne. Les personnes intéressées peuvent contacter le CEI par téléphone au 02 99 20 06 14 ou par mail : saintmalo@cei4vents.com

• Personne en deuil, quel soutien ? Pour tenter d'apporter des réponses, l'association Jalmalv-Grenoble (Jusqu'à la mort accompagner la vie) organise une conférence mardi 31 janvier à 19h à la Maison du tourisme (Grenoble). Avec la participation de Claire Pinet, psychothérapeute et formatrice en soins palliatifs. Renseignements : 04 76 51 08 51.

• Appel à témoins Le 3 juillet dernier, alors qu'il était en pique-nique avec ses parents à la Tour sans Venin, Hamed, âgé de 2 ans, a chuté dans les restes d'un feu de camp laissé sans avoir été éteint par des personnes autant inconscientes qu'inciviles. Brûlé au 3e degré, le petit Hamed a dû subir des greffes, suit des soins quotidiens dans un centre spécialisé et n'a pas regagné son foyer depuis l'accident. Pour faire valoir leurs droits, et sur les conseils de l'association des Brûlés de France qui les accompagne, ses parents, M. et Mme Mahbouli, recherchent des témoins de l'accident et notamment une jeune fille, Manuela, qui a secouru l'enfant. Toute information pouvant faire avancer leurs recherches est bienvenue. Pour contacter M. et Mme Mabouli : 04 76 29 05 63 ou 06 22 97 40 90.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

DOMICILE INTER GÉNÉRATIONS

Albert et Alexandre l'ont adopté Le Domicile Inter Générations Isérois repose sur des valeurs humanistes, solidaires et intergénérationnelles. La lutte contre le sentiment de solitude des personnes âgées isolées, l’aide aux étudiants à trouver un logement au moindre coût, le développement de l'entraide entre ces deux générations en sont les objectifs prioritaires. À Fontaine, un « binôme » s'est créé à l'automne. epuis mi-septembre, Albert Potton, 88 ans, a ouvert sa maison à Alexandre Abellan, 22 ans. Le premier est retraité, le second lycéen. Tous deux ont de bonnes raisons d’avoir opté pour le domicile partagé. Tous deux le promeuvent et, après seulement quelques semaines passées sous le même toit, semblent trouver un rythme de vie qui convienne à l'un comme à l'autre. Qu'est-ce qui peut faire que deux êtres séparés par plus de soixante années choisissent de vivre « ensemble » ? Pour Alexandre, lycéen en terminale L, la motivation de départ est financière. Originaire de la Drôme, il s'est installé dans la région grenobloise pour ses études. Mais après avoir vécu deux ans en colocation, les frais trop importants ont eu raison de ce mode de logement pourtant prisé par les jeunes pour faire face au coût élevé des loyers. “En juin 2011, une amie m'a parlé du DIGI, je me suis renseigné et j'ai découvert un aspect social et de partage que je ne pensais pas trouver. J'ai aussi été agréablement surpris de voir à quel point tout était cadré.” En effet, ce dispositif géré par une association Loi 1901 à laquelle les binômes adhèrent fixe des règles précises : rencontres préalables, signature d'une charte et d'un contrat, durée de l'engagement, période d'essai de 15 jours, montant de la participation de « l'hébergé » aux frais généraux (eau, gaz, électricité…) ou encore élaboration d'un profil qui permette de mieux « associer » les binômes en tenant compte des personnalités, des centres d'inté-

D

rêt… Rien n'est laissé au hasard. Albert et Alexandre sont du même avis : “C'est un avantage considérable que l'association soit là pour faire l'intermédiaire et accompagner la mise en place de la cohabitation.” Du côté d'Albert Potton, ce sont ses fils, inquiets de le savoir seul alors que des problèmes de santé l'ont laissé très fatigué qui lui ont parlé du DIGI. “Comme il y a longtemps que j'avais envie que ma grande maison soit un peu moins vide, j'ai immédiatement trouvé l'idée intéressante.” Pour cet homme engagé et militant qui fut entre autres élu au Conseil municipal pendant 25 ans, accueillir Alexandre signifie également “pouvoir échanger, discuter autour du dîner. C'est d'autant plus important pour moi que lorsque j'étais convalescent, il m'arrivait de rester deux trois jours sans parler…” Que les plus jeunes offrent un temps de

présence aux plus âgés est au cœur du DIGI. Et c'est bien la voie qu'ont empruntée Alexandre et Albert. “Notre relation se construit au fur et à mesure, nous nous découvrons petit à petit” dit l'un. “On essaie de se mettre mutuellement en confiance et chacun de nous fait des efforts pour s'entendre” ajoute l'autre. Partager un même toit sans se connaître n'est pas inné. Mais visiblement, ça peut marcher. NP Renseignements

• Domicile Inter Générations Isérois 1 place de Metz – Grenoble Tél : 04 76 03 24 18 Mail : digi-gre@wanadoo.fr Site : digi38.org • CCAS - Pôle gérontologie 12 bis rue de la Liberté tél : 04 76 28 75 03

Le Sierg, service public de l'eau Lors du Conseil municipal, les élus ont pris acte du rapport pour l'année 2010 du Syndicat intercommunal des eaux de la région grenobloise (Sierg) sur le prix et la qualité du service public de l'adduction. Composé de 32 communes (220 000 habitants), le Syndicat intercommunal a fourni 16 303 756 m3 d'eau aux 210 000 habitants des 28 communes effectivement alimentées par son eau. Il est à noter une hausse de la consommation industrielle de 9,13 % et une baisse de la consommation domestique de 3,60 % résultant de l'important travail de recherche et réparation des fuites réalisé par de nombreuses communes, dont Fontaine. En 2010, le tarif du m3 était de 0,4115 € HT, soit une augmentation de 1,01 % par rapport à l'année 2009. Une eau toujours naturellement pure : les contrôles effectués au départ du réseau d'adduction ont révélé un taux de conformité de 100 % par rapport aux limites de qualité pour les paramètres physico-chimiques et de 99,60 % pour les paramètres bactériologiques. Le rapport complet est consultable en mairie, auprès du service de l'eau. Il est également possible d'en apprendre davantage sur le nouveau site Internet du Sierg (www.sierg.org). Plus ludique et convivial (quiz, albums photos, cartes postales…), il contient une foule d'informations sur l'histoire du Syndicat intercommunal, ses activités, ses actions de coopération internationale et sa volonté de défendre le service public de l'eau.


dr

salima Nekikeche

15

Place Louis Maisonnat en fête

Le rendez-vous annuel entre la municipalité et les représentants des parents d’élèves, nouvellement élus dans les écoles, s’est déroulé fin novembre en présence notamment des délégués départementaux et de l’inspectrice de l’Éducation nationale. La réunion avait pour objectif d’échanger et d’informer sur le rôle et les actions de la ville en matière d’éducation. Le maire Yannick Boulard, aux côtés de Marilyn Mastromauro, adjointe à l’éducation, a ainsi rappelé que Fontaine consacrait encore cette année 2 millions d’euros pour l’apprentissage et la réussite des 2 137 élèves répartis dans les 9 écoles maternelles et les 9 écoles élémentaires et avait aussi mis en place un large dispositif en faveur de l’accueil périscolaire, la restauration scolaire, le sport, la musique, la culture, la santé, les activités langagières ou encore la sensibilisation à l’environnement… Un temps de questions-réponses a permis de clôturer la rencontre en abordant des questions variées comme les travaux dans les écoles ou les activités périscolaires du soir.

Samedi 3 décembre, la place Louis Maisonnat a pris des airs de fête, à l'initiative de riverains membres du collectif d'habitants du Centre ancien qui ont bénéficié d'une subvention de la ville dans le cadre de l'Aide aux projets des habitants (APH). Concoctées en partenariat avec le centre social George Sand, le service jeunesse et l'Apase, les animations ont ponctué une après-midi résolument placée sous le signe de la convivialité, de l'échange et du plaisir partagé. La pause-café organisée en lien avec le bar de la place, pour les boissons chaudes, et la boulangerie pour le pain viennois à déguster tartiné de confiture solidaire des bénévoles des centres sociaux, a séduit les plus frileux. La buvette tenue par des jeunes dans le but de financer leur projet a ravi les papilles des gourmands avec ses crêpes et ses barbes à papa. L'espace grands jeux en bois tenu par l'Apase a donné lieu à de belles parties et de franches rigolades, tandis que l'atelier de Noël a trouvé son point d'orgue le 14 décembre, lors de la pose des décorations réalisées sur le grand sapin de la place des Fontainades. Une belle initiative qui ne manquera pas d'en appeler de nouvelles.

dr

La rentrée des parents d’élèves

Le collège Gérard Philipe forme ses délégués de classes

Le travail, une valeur récompensée

Quarante-huit délégués de classes du collège Gérard Philipe se sont retrouvés à l'accueil de loisirs de Saint-Nizier pour une journée de formation. Comment se présenter ? Quel est le rôle d'un délégué ? Comment préparer une heure de vie de classe ? Comment prendre l'avis de chacun ? Ces questions étaient parmi les thèmes au programme de cette première session, mais pas seulement. En début de séance, les collégiens ont été invités à déterminer « À quoi sert un maire ? ». Et c'est avec la participation de Yannick Boulard, 1er magistrat de leur commune, que les adolescents ont pu appréhender dans un jeu de questions/réponses la fonction élective, le travail d'un maire, ses missions, son emploi du temps… Par la suite, la formation prévue tout au long de l'année se poursuivra en assistant à une séance du Conseil municipal puis, en visitant l'Assemblée nationale…

La ville a honoré les salariés fontainois lors de la cérémonie de remise des médailles du travail, récompensant plus de 20 ans de services dans la même structure. Profondément attachée au parcours professionnel et à la vie économique et sociale, la municipalité a ainsi rendu hommage à l’engagement de 166 travailleurs, hommes et femmes, représentant 82 entreprises et collectivités, dont 9 installées à Fontaine. Au cours de la réception, le maire Yannick Boulard et l’équipe municipale ont décerné 73 médailles d’argent (20 ans), 48 de Vermeil (30 ans), 29 d’Or (35 ans) et 16 de Grand Or (40 ans). Et au-delà du coffret-cadeau remis à chaque récipiendaire, la rencontre avait avant tout un caractère symbolique dans une période où la valeur du travail peut être remise en question… FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


16 CITÉSCOPIE

• Cap vers le Futuroscope Les 16 et 17 juin, l'association Font'Anim propose un week-end au Futuroscope de Poitiers. Une vraie escapade vers un monde de découverte et d'amusement. La participation financière de 80 € par personne comprend notamment l'entrée au parc, l'hébergement et le transport. Des permanences d'inscription ont lieu lundi 9, mardi 10 et mercredi 11 janvier de 16h à 19h au centre social George Sand (14 bd Joliot-Curie). Renseignements (modalités de paiement, pièces à fournir…) au 06 38 67 47 36.

• Erratum Dans la rubrique Rendez-vous culture du numéro de décembre, une erreur s'est produite dans l'appellation du concert de la MJC Nelson Mandela. La soirée s'intitulait « Tournée générale ! » et non pas « C'est ma tournée ».

Un « fleurissement » de prix La remise des prix 2011 des « Balcons et jardins fleuris » s’est déroulée fin novembre lors d’une cérémonie officielle. Après un examen attentif au début de l’été, le jury composé d’habitants a dévoilé ses résultats et des habitants qui participent à l’embellissement du cadre de vie et à la préservation de l’environnement ont été primés. Lauréats dans la catégorie « Maisons et jardins » : M. Nogueira, M. Pernot, Mme Bron, Mme Balmes, Mme Bruni, Mme Belle-Perat. Catégorie « Balcons » : Mme Rigoudy, Mme Dondey, Mme Poveda, M. Depollier, M. et Mme Guillermet. L’école maternelle Pont-du-Drac s’est aussi fait remarquer cette année en recevant un prix (catégorie « Écoles et collèges ») pour la création d’un très joli jardin potager derrière l’établissement. À noter également le prix spécial pour les commerçants L’Coiffure et Butterfly Couture ainsi que pour les foyers La Roseraie, La Cerisaie et la Mapa. Et en plus de cette mobilisation en faveur du fleurissement et du développement durable, Fontaine a pour sa part reçu la médaille d’argent du concours départemental des Villes et Villages Fleuris dans la catégorie des communes de plus de 15 000 habitants…

La forêt nous protège Lors d'une réunion organisée à Fontaine par La Métro autour du projet Interreg « Forêts de protection », les 27 maires de la communauté d'agglomération ont débattu des résultats du zonage des forêts, des conclusions des chantiers-pilotes et des propositions d'un dispositif financier permettant l'entretien des forêts de protection dans les prochaines années. Conduit par l'Office National des Forêts et regroupant des partenaires suisses et français, dont La Métro, un zonage de la forêt de l'agglomération a été élaboré qui a permis d'identifier les sites où cette forêt joue un rôle de protection contre les chutes de pierres, avalanches et autres aléas. Ainsi, 1 100 hectares de forêt à risque et 77 kilomètres de berges à entretenir prioritairement ont pu être identifiés. En parallèle, trois chantiers-pilotes (Fontaine, St-Paul-de-Varces et Le Fontanil) ont été réalisés. Les coûts des travaux nécessaires à l'entretien de ces zones naturelles pour qu'elles puissent jouer leur rôle de protection ont également pu être estimés. À Fontaine, une trouée

salima Nekikeche

Comme pour l'ensemble des communes de plus de 10 000 habitants, Fontaine doit procéder une fois par an au recensement de sa population. Ainsi, à partir du 19 janvier et jusqu'au 25 février 2012, cet acte obligatoire et totalement confidentiel va concerner 8 % des adresses de la ville. Pour mener à bien ce recensement qui permet de déterminer la population fontainoise, 5 agents recenseurs ont été recrutés par la ville. Ces agents habilités seront munis d’une carte comportant une photo et signée du Maire. Les personnes qui le souhaitent peuvent identifier sur le site Internet de la ville (ville-fontaine.fr) les agents en charge du recensement. Pour tout renseignement, contacter le service aménagement – urbanisme au 04 76 28 76 36.

stePhaNie NelsoN

• Démographie

de 1 000 m2 a été aménagée dans les bois des Vouillands, audessus du lycée Jacques Prévert. Un espace dégagé sur lequel de jeunes arbres vont pouvoir se développer pour assurer à l'avenir un rôle de protection contre les chutes de pierre.

Noël solidaire Le 8 décembre, la Maison du Temps Libre s’est transformée en « Maison des bonnes affaires »… Une bourse aux jouets et aux livres a en effet permis à des habitants de faire le plein de cadeaux à petits prix pour les fêtes. Organisée par l’association « Bourse aux vêtements et jouets » en lien avec le centre social George Sand, cette action solidaire permet de donner un coup de pouce à ceux qui en ont le plus besoin en proposant des articles d’occasion, pas chers et en bon état. Après deux journées consacrées aux dépôts, la vente a connu un grand succès auprès du public : jeux de société, de plateau, de construction, puzzles, jouets variés, livres pour enfants ou mangas, de nombreuses idées à déposer au pied du sapin de Noël… Le prochain rendez-vous est prévu fin avril avec la bourse aux vêtements d’été. FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


CULTURE 17

EXPOSITION ALAIN BUBLEX

Eloge du prototype Autour de deux véhicules en projet, l’artiste lyonnais Alain Bublex s’intéresse à l’idée même de prototype comme germe de futur. Un hommage au génie du pragmatisme artisanal en plein règne de l’industrie technique.

il se préoccupe aussi de photographie, d’architecture et de paysage dans ses recherches artistiques, il n’est sans doute pas indifférent de savoir qu’Alain Bublex fit en plus de ses études d’art des études de design industriel, et qu’il travailla comme designer pour la régie Renault. Son exposition au VOG présente en effet deux véhicules, ou tout du moins deux prototypes. Le premier est une reconstitution d’une maquette grandeur nature de la voiture MeunierBéraud, construite après-guerre en France par un mécanicien et un menuisier (en bois donc) et qui ne roula que quelques années, sans que le modèle fût repris. Les deux hommes avaient, quant à l’habitacle, préfiguré de façon empirique l’idée du monospace, innovation qui allait voir le jour bien des années plus tard, à la suite d’études théoriques cette fois, sans que les constructeurs ne s’inspirent de la première trouvaille. La reconstitution que présente Alain Bublex est encore inachevée, car l’objet n’est construit que par étapes, durant les temps de montage de ses exposi-

S

tions. L’autre pièce montrée par l’artiste est un projet auquel il travaille depuis des années : transformer une moto de série en « chopper », une bécane désossée de tout le superflu et qui se pilote vautré sur l’arrière, dans une posture éminemment anticonformiste. Autour de l’engin encore intact, il expose les hypothèses proliférantes qu’il a accumulées et entre lesquelles il hésite toujours. “Contre-pied de ce qu’on imagine comme l’aboutissement d’un projet, là c’est le projet lui-même qui est réussi, la réflexion est ralentie à l’extrême pour permettre d’en apprécier les étapes”, dit Alain Bublex. L’humour n’est pas très loin. Car ce qui au fond, on l’aura compris, intéresse Alain Bublex, c’est la notion de prototype, objet encore en devenir dont il fait le sujet de son exposition. La maquette en construction de la voiture Meunier-Béraud et la motocyclette en voie de transformation sont aussi des hommages rendus au génie des joyeux bricoleurs qui œuvrent pour le pur plaisir dans les marges de la technique. Alain

Bublex explore là une sorte de design à rebours, un retour à l’objet essentiel, dans sa beauté brute et archaïque, non encore lissé par l’industrie pour les besoins du commerce. JPC

• Exposition Alain Bublex au VOG du 26 janvier au 25 février du mercredi au samedi de 14h à 19h • Vernissage jeudi 26 janvier à partir de 18h • Visites commentées par une médiatrice culturelle sur rendez-vous (04 76 27 67 64) et tous les samedis à 16h • Visite ludique pour parents et enfants samedi 4 février à 15h • Conférence d’histoire de l’art de Fabrice Nesta jeudi 2 février à 18h30

L’exposition du VOG est le second volet d’un ensemble, dont la première partie a été montrée au Parc Saint-Léger, le centre contemporain de Pougues-les-Eaux dans la Nièvre. Ce travail donne la matière d’un livre avec le philosophe Elie During sur l’œuvre d’art comme prototype. L’ouvrage, co-produit par le VOG, paraîtra en mai.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


18 CULTURE THÉÂTRE ET POLITIQUE

Raboter la langue de bois Démontant avec une habileté déconcertante les rouages de la rhétorique, Franck Lepage donne mercredi 11 janvier à la salle Edmond Vigne une « conférence gesticulée, politique et théâtrale » sur le thème de l’éducation populaire, suivie, vendredi 13 à la MJC Nelson Mandela, d’un « atelier de désintoxication de la langue de bois ». Deux interventions fort utiles à l’approche d’une période de campagne électorale présidentielle. ur le guéridon qui trône au milieu de l’estrade dans l’attente du conférencier, un verre d’eau, un téléphone portable, un nez rouge de clown et un paquet de fiches bristol composent une étrange nature morte à laquelle Franck Lepage, dès son entrée, va instantanément redonner vie. Sur chacune des fiches qu’il brasse comme un jeu de cartes est inscrit un mot, un gros mot – Partenariat, Lien social, Développement, Diagnostic partagé, Mondialisation, Local, etc. – “des concepts opérationnels qui ne veulent rien dire ”, sourit Franck Lepage, et avec lesquels, par une brillante démonstration par l’absurde, il va s’amuser à dérouler un discours impeccable.

S

Militant de l’éducation populaire, chargé de la culture à la fédération française des MJC, notre homme a appris à manier les mots et surtout à déceler, derrière l’étincellement des beaux discours de façade, la vanité de certaines grandes idées et les ressorts cachés et bien huilés de l’idéologie dominante. Mêlant la démesure du geste à l’impertinence du propos, sa conférence théâtrale aborde la politique de façon cocasse, facétieuse et décapante. Entre spectacle et conversation, son intervention à la salle Edmond Vigne donnera à entendre une autre histoire de la culture. Sous la phraséologie officielle, sous les mots lissés, polis et policés, Franck Lepage démasque les avatars de la pensée unique, “le nouvel esprit du capitalisme” qui a contaminé le langage courant. À la suite de

sa conférence, il propose donc un atelier qui permet, par des travaux pratiques et dans la même bonne humeur, de “se désintoxiquer de la langue de bois”. Cette conférence théâtrale et cet atelier sont programmés dans le cadre de “la semaine du pavé à toutes les sauces”,série d’animations organisées dans l’agglomération grenobloise par la coopérative d’éducation populaire Le Pavé, en collaboration avec la coopérative grenobloise L’Orage. Ces Scops ont été fondées dans l’objectif de réintroduire du politique dans le débat public. “Nous pensons que l’éducation et la culture ne sont pas les garants suffisants de la démocratie et qu’il manque un apprentissage au politique pour les adultes. Notre désir c’est instruire pour révolter. L’éducation populaire doit viser à modifier les rapports de force pour qu’un changement social advienne”, résumentelles dans une note d’intention commune.

MJC NELSON MANDELA

JPC

Entre peinture et musique

• « L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu », conférence politique et théâtrale de Franck Lepage mercredi 11 janvier à 19h, salle Edmond Vigne (de 5 à 15 € selon vos moyens) • Atelier de « désintoxication de la langue de bois » vendredi 13 janvier de 10h à 13h à la MJC Nelson Mandela (entrée libre)

amedi 21 janvier, la Maison des Jeunes et de la Culture Nelson Mandela présente ses vœux pour l'année 2012 autour d'une soirée placée sous le signe de l'expression artistique. Ce sera aussi l'occasion de lancer le Chantier des Utopies et les rendez-vous de l'année. Entrée libre.

S

• À 19h, vernissage de l'exposition « Une seconde, un instant… » de Martine Micheloni Autodidacte, adhérente à la MJC, l'artiste peintre travaille sur l'art du mouvement et propose une peinture gestuelle : “Entre courbes et rondeurs, face à face, l'un contre l'autre, s'attirent puis se repoussent, masqués, démasqués, enlacés, enroulés,

RENDEZ-VOUS « Contes à croquer » Séance pour les enfants de 2 à 5 ans de 10h30 à 11h Mercredi 11 janvier Bibliothèque Paul Éluard (sur réservation 15 jours avant la date)

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

Inculture(s) 1 : « L'Éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu ! » Conférence gesticulée… ou une autre histoire de la culture Avec Franck Lepage Mercredi 11 janvier à 20h30 Salle Edmond Vigne

« Juke Box » Par la Ligue 1pro 38 Jeudi 19 janvier à 20h30 Salle Edmond Vigne Renseignements : 04 76 27 07 48

Les rencontres zététiques (ou l'art du doute) « Médecines conventionnelles et alternatives » Avec la participation des membres de l'Observatoire zététique Mercredi 25 janvier à 20h


19 FESTIVAL DANSE HIP-HOP

Univers chorégraphique rganisé par l’association « Rencontres de la Danse en Isère » et en partenariat avec huit communes de l’agglomération, le festival 2012 promet à nouveau d’être fidèle à sa réputation. Anne-Marie Astier, directrice, nous le confirme. “Les différentes rencontres vont faire vivre une programmation riche et diversifiée, en présence de compagnies amateurs et professionnelles de très grande qualité. En fait, nous allons tout simplement proposer sur scène ce qu’il y a de meilleur dans tous ces styles de danse, il y en aura vraiment pour tous les goûts.” Et la promesse semble se confirmer avec, pour la Nuit du Hip-hop programmée le 22 février au Prisme de Seyssins, trois compagnies françaises prestigieuses : Pro Phenomen, une troupe aperçue plusieurs fois dans l’émission télé « Incroyable Talent » sur M6, Phase-T avec ses virtuoses du Breakdance et la compagnie Wanted Posse et son esprit un-

O

derground dans le cercle des initiés aux « battles »… En première partie du show, un groupe amateur aura l’occasion de faire ses premiers pas sur scène grâce à un concours ouvert jusqu’au 30 janvier. D’autres spectacles suivront courant mars à l’Heure Bleue à St-Martin-d’Hères et pour la première fois à l’Odyssée à Eybens. Mais cet événement, autour du hip-hop, ses mouvements et ses rythmes, propose aussi des stages de danse du 21 au 29 février en présence de stars mondiales. Les profs Popin’Pete et Suga Pop, qui ont collaboré avec Michael Jackson, viendront partager toutes leurs techniques pour les adeptes du « pop boogaloo » ou du « lock ». Grande nouveauté, la venue de Michel Onomo spécialisé dans le courant « house » et à noter la présence exceptionnelle de Laure Courtellemont, créatrice du style « ragga Jam »… Selon la directrice du festival, “ce sera l’apothéose cette année”. NB

REY DEMSKI

La 9e édition du festival de danse urbaine présente ses figures acrobatiques du 21 février au 22 mars. Depuis 2005, Fontaine soutient ce grand rendez-vous artistique de renommée internationale.

• Nuit du Hip-hop Mercredi 22 février à 20h, Le Prisme (Seyssins) • Pour plus d’informations sur les tarifs, inscriptions aux stages et concours, réservations, contacter l’association « Rencontres de la Danse en Isère » au 06 61 71 19 10 ou 09 77 67 68 38.

Technique vocale de chant déroulés, le corps s'écrit et crie. Le silence nous parle. Une seconde, un instant, une ligne, une forme surgit. Entre tension et pulsation, le rythme est donné.” • À 20h30, concert En seconde partie de soirée, la MJC fera la part belle à la musique avec les groupes de l'Espace 70, Caktus Groove et des formations de la MJC de St-Paul-les-trois-châteaux. Renseignements : MJC Nelson Mandela - 04 76 53 53 28. Caktus Groove.

Hôtel de ville « Cabaret » Théâtre par la Cie Langues de roche Vendredi 27 et samedi 28 janvier à 20h30 La Guinguette - 10 €

40e Concours international d'accordéons Organisé par l'ensemble d'accordéons de Fontaine samedi 28 janvier toute la journée Concert dimanche 29 janvier après-midi Salle Edmond Vigne Renseignements : 04 76 53 13 48

Du 28 janvier au 28 juin, la MJC Nelson Mandela met en place un atelier de technique vocale de chant. Un rendez-vous mensuel ouvert à toute personne pratiquant le chant dans une démarche de plaisir, de projet artistique et de perfectionnement de façon amateur. Au programme : apprentissage des techniques vocales orientées sur le souffle, la voix, la posture ; découverte et partage des différents répertoires musicaux… Renseignements et inscription : 04 76 53 53 28 mail : mjc.fontaine@wanadoo.fr site : www.mjc-fontaine.org

Atelier d'écriture

« Novecento »

Animé par Amis-Mots Vendredi 3 février à 18h30 Bibliothèque Paul Éluard

d'après le monologue d'Alessandro Baricco Vendredi 10 février à 20h30 La Guinguette (8 €)

« Le quai de Ouistreham » (de Florence Aubenas) par Les Voix d'Alentour Lectures et chansons Vendredi 3 février à 20h30 La Guinguette - 8 €

Retrouvez les adresses en page 27. FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


20 LOISIRS ET VIE ASSOCIATIVE PALMARÈS SPORTIF

100 % champions de France Fontaine a mis à l’honneur début décembre ses meilleurs sportifs lors d’une réception particulièrement chaleureuse. Au programme, esprit d’équipe, performance de haut niveau et dépassement de soi… outenu par la ville, le mouvement sportif local diffuse un message positif autour de valeurs essentielles comme le partage, la cohésion et l’entraide. Et les associations fontainoises affichent des chiffres révélateurs : pas moins de 5 000 pratiquants et environ 500 bénévoles…

S

En introduction de la cérémonie consacrée aux Fontainois qui ont brillé lors de compétitions nationales, Alain Grasset, adjoint au sport et à la vie associative, rappelait que ce dynamisme était source “de vrais résultats”. En une soirée, 7 activités, 7 clubs et 19 titres ont été mis sur le devant de la scène. Le Maire Yannick Boulard ajoutait que cette rencontre permettait de récompenser et saluer le travail quotidien de tous ces passionnés mais aussi celui des équipes encadrantes. “Ces bons résultats sont la conséquence d’une politique locale ambitieuse, dans un contexte budgétaire de plus en plus difficile avec la baisse des aides de l’État”. Mais au-delà de cette réalité, les champions Fontainois sont présents sur les plus hautes marches du podium en France : 30 sportifs, dont 22 femmes, 13 jeunes, des médaillées handisports ainsi qu’un établissement scolaire récompensé… En effet, le collège Jules Vallès a porté très haut les couleurs de la ville en remportant un titre de champion de France par équipe en athlétisme. Didier Nobile, professeur de sport

dans ce collège, revient sur cette performance. “L’association sportive, gérée par l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), propose des activités variées aux élèves. Nous avons d’ailleurs reçu récemment le label Section Sportive de l’Éducation nationale. Les 5 jeunes de l’équipe mixte, spécialisée dans la discipline du 50 m en salle, se sont entraînés très régulièrement en dehors des cours d’EPS. Un premier succès l’année dernière aux challenges académiques nous a ouvert les portes des championnats de France Indoor début 2011. Les élèves se sont alors pris au jeu et se sont dépassés”. Anaïs Sitruck, la plus rapide en course de vitesse,

confie que “cela demande beaucoup d’entraînement, d’efforts et de patience. Mais le sport permet d’évacuer et de gagner de belles choses.” Le collège se félicite par ailleurs d’avoir reçu le trophée 2011 du meilleur établissement scolaire national pour le sport féminin. “En 5 ans, nos efforts ont payé. Nous avons 130 licenciés pour un total de 340 élèves et plus de la moitié sont des filles” précise Didier Nobile. “Ces récompenses sont le fruit d’un travail qui dépasse le cadre individuel, c’est une vision fédératrice et solidaire. Et pour les élèves, c’est un vrai enrichissement où ils apprennent à respecter des règles et à respecter les autres”. NB

StéphanIE nElSon

Bilan satisfaisant pour l’ASF

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

Vendredi 9 décembre, l'Association Sportive de Fontaine a tenu son assemblée générale. En présence notamment du Maire et de son adjoint au sport, Alain Grasset, les membres dirigeants de cette instance regroupant 25 sections sportives et 3 274 adhérents ont dressé leur bilan d'activité. Présidente de l'ASF, Dadou Contreras a rappelé le rôle important que joue l'association fédératrice pour élaborer une politique omnisport accessible au plus grand nombre en coordonnant l'action de l'ensemble des associations membres et souligné les difficultés auxquelles les confrontent le désengagement de l'État et les exigences de plus en plus drastiques des fédérations. Il n'en reste pas moins que l'ASF, dont le budget s'élève à plus 187 000 €, affiche un bilan satisfaisant.


21

STADE PIERRE DE COUBERTIN

Vestiaire neuf pour le rugby

Moisson de titres pour le club de Laï-Muoï : Souhila, Latifa, Loïs, Feryat, Kévin et Amir, champions et/ou vice-champions de France en boxe américaine et/ou kick-boxing.

Dans une logique d’accès aux pratiques sportives pour toutes et tous, la ville a pris en charge la création d’un tout nouveau vestiaire pour l’équipe féminine du club de rugby. Depuis la fin de l’année, le stade Pierre de Coubertin accueille ce bâtiment flambant neuf d’une surface de 72 m2 et d’un coût d’opération de 120 000 € TTC. Visité début décembre par Stéphane Palumbo, conseiller délégué aux bâtiments publics, l’équipement peut désormais accueillir 20 personnes et comprend 10 douches collectives, un bureau, un sanitaire, un local technique et un hall d’entrée. Le vestiaire, conformément à la législation, est également conçu pour recevoir des personnes à mobilité réduite avec notamment un autre sanitaire, une douche spécifique et une rampe d’accessibilité. n

Angelina Lanza, de l'ASF Athlétisme, championne de France Handisport du 60 mètres en salle.

Un beau titre de championnes de France Nationale 1 et une montée au niveau Élite pour l'équipe féminine de l'Asf Boules Curie.

Champions de F rance

DR

• Laï Muoï / Kick Bo xing : Feryat Yildir im, Loïs Benoulha, Latifa Heniter, Kevin Souhila Heniter, Seggio, Amir Khatta li. • Tir à l’arc : Alice Putoud, Carine Adne t. • Course d’orienta tion : Valentin Leve sy , Pierre Bernard. • Natation : Elida Turini, Marc Chalans so nnet. • Moto-trial : Loïc Minaudier. • Athlétisme : Ange lina Lanza. • Sport-boules : Sa ndra Bermond, Am andine Recio, Cindy Irène Grando, Béné France, dicte Cœur, Laetitia Bodo, Mélanie Sygo Jennyfer Bec, Dom ney, inique Combaz, Fa tia Gianone, Geneviè • Athlétisme (UNSS ve Gillia. Jules Vallès) : Dim itri Mosca, Fanny Ho Alissia Kheddar, Pa lyst, uline Hervin, Anaïs Sitruck.

RENDEZ-VOUS Thé dansant Jeudi 12 janvier à 14h Salle Romain Rolland

Championnat départemental de water-polo

Après-midi festive et tombola de Font’Anim

Mercredi 25 janvier de 13h30 à 17h Centre nautique Lino Refuggi

Thé dansant

Crêpes, bugnes, magie et déguisement Samedi 4 février dès 12h Centre social George Sand

Jeudi 26 janvier à 14h Salle Romain Rolland

Coupe de karaté

Thé dansant Jeudi 19 janvier à 14h Salle Romain Rolland

Championnat de Ligue de karaté Minimes, cadets, juniors et espoirs Dimanche 22 janvier à partir de 8h Gymnase Robert Vial

Compétition de gymnastique rythmique Dimanche 5 février Gymnase Robert Vial

Poussins et benjamins Dimanche 5 février à partir de 8h Gymnase Aristide Bergès

Retrouvez les adresses en page 27 FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


22 FESTIVITÉS ANIMATIONS

L’atmosphère de Noël Dès le début du mois de décembre, Fontaine s’est immergée dans l’univers magique de Noël pour le plus grand plaisir des petits comme des grands… Un esprit festif qui a rassemblé toutes les générations pour des moments de chaleur humaine, de solidarité et de bonne humeur.

Spectacles musicaux Les petits de maternelle ont assisté au Bal des ZinZins à la salle Edmond Vigne. Un show coloré et jubilatoire qui mêle théâtre et musique et qui respire la joie de vivre… Sur la scène de La Source, Patrick Chamblas et ses musiciens ont emporté les enfants dans un univers de rêveries et d’amusements en chansons. Un spectacle poétique, attachant et drôle pour partager le plaisir des notes… de musique.

oël, c’est s’accorder le temps de rêver et mettre un instant de côté le quotidien… Cette année, la ville a consacré 25 000 € pour le Noël scolaire. Une action parmi d’autres qui traduit l’attachement de la ville pour tous ses écoliers et leur réussite éducative. Et pour célébrer Noël à Fontaine, quarante sapins ont été mis en place dans les structures de la commune ainsi que trois sapins géants en extérieur… Et avec la tombée de la nuit, les illuminations, utilisant le plus possible un éclairage peu gourmand en énergie, offraient une ambiance chaleureuse et festive. NB

N

Distribution de cadeaux Marilyn Mastromauro, adjointe à l’éducation, a rendu visite aux tout-petits de l’école Maurice Audin en compagnie du père Noël. L’occasion de distribuer les livres offerts par la municipalité à toutes les sections de maternelle.

Contes à croquer La bibliothèque a partagé ses « Contes à croquer » avec les plus jeunes, des lectures captivantes pour s’évader avec les mots et créer ses propres images.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


23 Animations commerciales Dans le quartier Saveuil, l’avenue du Vercors a pris des airs de fête avec des commerces animés, des guirlandes, lumières et sapins décorés… Du côté de Bastille, la remise des prix du concours de décoration du sapin géant a été l’occasion de partager un bon moment et de découvrir les cadeaux remportés par les habitants. Le tout avec quelques surprises… Décoration collective aux Alpes La décoration du gigantesque sapin dans le quartier des Alpes a fait la joie des plus jeunes. Une initiative portée par le collectif des habitants dans le cadre du dispositif APH (Aide aux projets des habitants) et accompagné par le centre social Romain Rolland.

Marché de Noël solidaire Le marché de Noël solidaire a connu un grand succès pour sa deuxième édition. Organisé par les centres sociaux et les habitants, ce rendez-vous chaleureux permettait de découvrir des talents locaux et des produits artisanaux.

Déjeuners festifs Le repas de Noël de La Cerisaie était placé sous le signe de la convivialité et du partage. Muriel Chaffard, adjointe aux personnes âgées et à la solidarité, a rejoint les résidents pour une animation très appréciée. La Roseraie a fait la fête après le traditionnel repas de fin d’année. Au programme, chansons et danses pour s’amuser en bonne compagnie…

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


GROUPES DE LA MAJORITÉ

24 LIBRE EXPRESSION

Le contenu des textes publiés relève de l’entière

GROUPE “COMMUNISTES, RÉPUBLICAINS ET PARTENAIRES”

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES « FONTAINE UNIE »

Inventer l’avenir ensemble

En 2012 continuons à aller de l’avant !

On attend beaucoup du Maire et des élus ! Nous sommes surtout interpellés sur l’emploi, le logement, les difficultés quotidiennes. Souvent, les problèmes abordés ne sont pas de la responsabilité directe des communes. C’est le constat que nous venons de faire ensemble lors des actions menées pour la Tranquillité publique. Notre ville n’est pas épargnée par la crise et nos concitoyens souffrent des conséquences d’un capitalisme financier sans foi ni loi. Regardez par exemple ce qui vient de se passer avec les coli-postiers Fontainois ! Nous sommes résolument à leurs côtés. Avec la majorité municipale, nous agissons pour favoriser la création d’emplois et de logements de qualité sur notre commune comme cela va être le cas avec le projet des Portes du Vercors qui intéresse déjà les investisseurs et qui place notre ville dans une dynamique de développement. Ce développement doit profiter à tous les habitants afin que chacun, quelle que soit sa situation sociale ou son âge, puisse vivre, et bien vivre, à Fontaine. Toute notre volonté est mise au service de cet objectif et nous continuerons d'associer la population au fur et à mesure des décisions à prendre. Face à la crise, heureusement que nos services publics municipaux existent. Nous sommes fiers qu’ils permettent d’accueillir tous les enfants à la cantine et dans nos accueils de loisirs. Pour nous, le maintien des services publics est l’un des principaux enjeux aujourd’hui et pour demain.

Nous voici donc en 2012 ! Une année nouvelle est toujours porteuse de changements. 2011 a vu le monde bouger, la démocratie se réveiller et les citoyens de tous horizons prendre la parole pour clamer leurs droits et leurs aspirations pour l’avenir. 2012 sera la continuité de cette marche démocratique. Cette année, l’espoir est permis, les échéances électorales à venir sont l’occasion de prendre le train du changement. Sur Fontaine, nous souhaitons continuer à maintenir le dynamisme et la motivation qui nous animent depuis le départ. En ce début d’année, cette volonté passe par le vote du budget. Il s’agit là d’une décision essentielle pour la vie de la commune, et la municipalité a de ce fait souhaité associer les habitants sur ce sujet, par le biais d’une rencontre pédagogique le 15 décembre, et d’une réunion publique en février. Il n’est pas question d’éluder les contraintes qui s’abattent sur l’ensemble des collectivités : les dotations de l’État et d’autres partenaires sont en baisse et l’équipe municipale est consciente de la nécessite de faire des choix pour répondre au contexte actuel. Néanmoins nous croyons fermement que si des efforts doivent être faits, il faut qu’ils soient tournés vers l’avant. Investir pour tous, c’est continuer à respecter les valeurs politiques qui nous guident. Fontaine s’est notamment engagée dans le développement de projets urbains. Les moyens déployés pour les écoquartiers Bastille, Robespierre, les Portes du Vercors ou pour la rénovation du Centre Ancien sont autant de réalisations qui inscrivent Fontaine dans une dynamique économique, sociale et citoyenne. Nous nous placerons toujours au service de l’intérêt général, avec des ambitions élevées et réfléchies pour Fontaine et ses habitants.

Pour 2012 nous adressons à toutes et tous un message de Fraternité et de Solidarité particulièrement pour les personnes qui souffrent de maladie, d'isolement. L’avenir est celui que nous inventerons ensemble. Vous pouvez compter sur nous pour poursuivre et amplifier en 2012 le nouvel élan donné à notre ville.

Yannick Boulard (PCF), maire ; Adjoints : Jean-Paul Trovero, (PCF), aménagement, habitat, économie, président de groupe ; Sylvie Baldacchino (PCF), action sociale ; Edouard Schoene (PCF), culture ; Muriel Chaffard, personnes âgées, solidarité ; Françoise Pico (PCF), modernisation des services publics locaux, démocratie participative ; Sébastien Teyssier, environnement, développement durable, Agenda 21 ; Conseillers délégués : Michel Antonakios, urbanisme ; Christian Debacq (PRG), nouvelles technologies de l’information ; Claudine Didier (PCF) emploi, insertion, discriminations ; Julien Martin, jeunesse ; Nourdine Sakirda, déplacements, sécurité publique et prévention ; Laurent Jadeau (PCF), vie locale - vie des quartiers ; Conseillers municipaux : Yves Contreras (PCF) ; Mireille Mauny ; Emma Lahmadi ; Aurore Touitou ; Lobna Rannou. Contact : Eluscommunistesetpartenaires@fontaine38.fr ; tél : 04 76 28 75 97.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

Adjoints : Marilyn Mastromauro (PS), éducation, présidente de groupe ; Alain Grasset (PS), sport, développement de la vie associative, politique de la ville, voirie et nettoiement ; Richard Varonakis (PS), finances, personnel ; Marie Amore (PS), commerces et artisanat. Conseillers délégués : Cédric Amore (PS), relations internationales, coopération ; Stéphanie Tavares-Cardoso (PS), prévention et santé ; Stéphane Palumbo (PS), patrimoine communal et réseau d’eau. Contact : ElusSocialistesFontaineUnie@fontaine38.fr, tél : 04 76 28 75 66.


25

responsabilité de leurs rédacteurs.

GROUPE “SOCIALISTE - FONTAINE INNOVANTE, SOLIDAIRE ET CITOYENNE”

Encore un projet insensé

Les élus du groupe « Les nouvelles énergies pour mieux vivre à Fontaine » souhaite une bonne et heureuse année 2012 à tous.

La municipalité a décidé d’implanter un nouveau supermarché en centre ville (Intermarché), derrière la place Maisonnat, face au supermarché DIA à l’emplacement du petit square. Cette surface de 1000 m² environ, presque 2 fois DIA, est censée dynamiser le centre ville. Une nouvelle fois à court d’idées la mairie joue les apprentis sorciers. Qui peut croire qu’on puisse implanter 2 grandes surfaces face à face sans que l’une fasse mourir l’autre alors même que le SPAR est déjà en difficulté ? Et comment ne pas craindre que les rayons boucherie et boulangerie ne conduisent à la fermeture des rares petits commerces qui ont survécu jusqu’ici ? Autre incohérence : Intermarché estime la zone de clientèle à 20 000 habitants mais il n’y a que 22 places de parking. Les élus disent : « les gens devront venir faire leurs courses à pied ». Avec leurs chariots et leurs sacs à dos ? Nous pensons qu’il y aura du stationnement sauvage un peu partout dans les rues adjacentes. La localisation du bâtiment pose également problème. L’accès à la place Maisonnat pour les piétons se fera au travers du parking (dangereux), les manœuvres des poids lourds bloqueront la chaussée, les maisons et immeubles mitoyens subiront des nuisances sonores, notamment la ventilation du bâtiment qui tournera toute la nuit. Une fois de plus, la mairie agit à la sauvette puisqu’une « prétendue » réunion publique n’a rassemblé que 5 personnes. Heureusement, la commission aménagement du 6 décembre s’est prononcée contre ce projet. Mais son avis n’est que consultatif. Gageons que la municipalité passera outre puisque le choix est déjà fait. La démocratie à Fontaine c’est surtout quand il faut dire oui.

Evelyne De Caro, présidente de groupe (UMP) ; Christian Faure (S.E) ; Giovanni Montana (UMP). Contact : lesnouvellesenergies@fontaine38.fr

GROUPES DE L’OPPOSITION

GROUPE “LES NOUVELLES ÉNERGIES POUR MIEUX VIVRE À FONTAINE”

Laurent Thoviste, président du groupe (PS), Maryannick Lenarduzzi (PS), Laurent Duclot (PS), Francine Claude (PS), Vito Di Martino (PS), Salima Bouchalta (PS), Machiatta Ismaël (PS). Contact : elussocialistesfontaineinnovante@fontaine38.fr ou Hôtel de ville, BP 147 à l’attention de Laurent Thoviste, président de groupe.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


26 TOUTE LA VILLE À VOTRE SERVICE • Hôtel de ville 89 mail Marcel Cachin - 04 76 28 75 75. Tous les jours : 9h-12h / 13h30-17h ; le lundi jusqu'à 18h ; permanence décès et naissance le samedi (10h-12h). • Services techniques municipaux 2 allée de Gève - 04 76 26 93 30 04 765 38600 (demandes d'intervention) ; Du lundi au jeudi : 8h-12h / 13h45-17h ; vendredi : 8h-12h / 13h30-16h30. • Centre communal d'action sociale (CCAS) 32 bis rue de la Liberté - 04 76 28 75 03. Lundi, mercredi, jeudi : 9h-12h/13h30-17h ; mardi : 9h-12h/13h30-18h30 ; vendredi : 9h-14h30. • Centres sociaux Romain Rolland 113 bd Joliot-Curie - 04 76 27 13 09. George Sand 14 bd Joliot-Curie - 04 56 38 22 23. • Les marchés (le matin) Marcel Cachin mardi, jeudi, samedi et dimanche. Place Louis Maisonnat mercredi et vendredi.

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012

• La Poste • 83 mail Marcel Cachin - 04 76 85 91 34. • 58 av. Aristide Briand - 04 76 26 92 10. • Trésor public 2 bd Paul Langevin - 04 76 27 41 62.

URGENCES • SAMU : 15 • Médecins de garde : 04 76 42 42 42. • Centre anti-poison (Lyon) : 04 72 11 69 11. • Pompiers : 18 • Police secours : 17 • Police nationale (bureau de Fontaine) : 04 76 26 23 17 ; du lundi au jeudi : 10h18h ; vendredi : 10h-17h25. • Police municipale : 04 76 53 11 78. • Urgence gaz : 04 76 49 50 51. • Urgence électricité : 0 810 333 338. • Fuites d'eau sur le réseau d'eau public potable • En journée : services techniques municipaux - 04 76 26 93 30. • Nuit, week-end et jours fériés : Sergadi 04 76 33 57 00. • Problèmes sur le réseau d'égouts public • En journée : réseau d'assainissement 04 76 59 58 17. • Entre 12h30 et 13h30, nuit, week-end et jours fériés : 04 76 98 24 27.

Encore plus d’infos sur le site Internet : villeSANTÉ

VIVRE ENSEMBLE

• Service Communal d'Hygiène et de Santé (SCHS) 11 place des Ecrins - 04 76 26 63 46. Hygiène publique, accompagnement santé, lieu d'écoute, vaccinations gratuites.

• Service prévention - sécurité 12 avenue Aristide Briand - 04 76 27 58 71. • Instance de médiation : mediation.sociale@fontaine38.fr • Permanence avocat Sur rendez-vous au 04 76 28 75 75. • Aide information aux victimes Rendez-vous au 04 76 28 75 75.

• Centre de planification et d'éducation familiale. 04 76 26 97 40 Conseil et information, consultations médicales, entretiens individuels ou de couple.

TRI SÉLECTIF • Renseignements : 00 800 50 00 27 • Déchets ménagers (poubelle grise) : lundi, mercredi et vendredi. • Déchets recyclables (poubelle verte) : mardi et jeudi. • Verre : containers spéciaux. • Déchetterie 6 rue René Camphin - 04 76 12 29 35 Ou toute autre déchetterie des communes de La Métro.

EMPLOI • Pôle emploi 72 mail Marcel Cachin - 04 76 26 59 63. • Maison intercommunale pour l'emploi 72 mail Marcel Cachin - 04 76 53 34 10. • Mission locale Isère Drac Vercors 72 mail Marcel Cachin - 04 76 53 34 10.

LOISIRS / CULTURE • Centre nautique Lino Refuggi 76 allée des Balmes - 04 76 27 07 16. • Bibliothèque Paul Eluard 31 avenue du Vercors - 04 76 26 31 35. • Espace multimédia 31 avenue du Vercors - 04 76 26 97 30.


27

fontaine.fr et dans le Guide des Fontainois • Ludothèque Espace 3 POM', 13 rue Henri Roudet 04 76 28 76 50. • La Source 38 avenue Lénine - 04 76 28 76 76. • École de musique Conservatoire à rayonnement communal 38 avenue Lénine - 04 76 28 76 80. • Le VOG Centre municipal d'art contemporain 10 avenue Aristide Briand - 04 76 27 67 64. • MJC Nelson Mandela 39 avenue du Vercors - 04 76 53 53 28.

• Haltes-garderies municipales Romain Rolland 113 bd Joliot-Curie - 04 76 27 84 78. George Sand 14 bd Joliot-Curie - 04 76 26 30 45. Les Cabris 14 place des Ecrins - 04 76 27 29 09.

PERSONNES ÂGÉES • Résidences La Roseraie 17 rue Jules Guesde - 04 76 26 65 44. La Cerisaie 40 Impasse de Chartreuse - 04 76 27 44 84.

PETITE ENFANCE

• Mapa l'Eglantine 3 rue du Grand Veymont - 04 76 26 80 10.

• Espace 3 POM' 13 rue Henri Roudet - 04 76 28 76 50. • Relais assistantes maternelles 04 76 28 76 59 (lundi de 13h30 à 15h, mercredi de 9h à 12h et vendredi de 11h30 à 13h30).

• Foyer Montmousseau 31 avenue Lénine - 04 76 27 40 32.

• Crèches municipales Léa Blain 33 rue Jean Pain - 04 76 26 59 15. Bleu-Cerise 88 rue Charles Michels - 04 76 47 38 54. • Crèche halte-garderie parentale Mosaïque 55-57 mail Marcel Cachin - 04 76 26 42 45.

JEUNESSE • Service jeunesse 5/7 place des Ecrins - 04 76 85 91 17. • Point Information Jeunesse (PIJ) 48 avenue Aristide Briand - 04 76 56 21 91. • Maison du temps Libre (MTL) 38 bis mail Marcel Cachin - 04 76 26 19 16.

CARNET D’ADRESSES DES MANIFESTATIONS DU MOIS • Centre social George Sand 14 Boulevard Joliot-Curie

• Improscenium 32 rue Maréchal Joffre

• Espace 3 POM' 13 rue Henri Roudet

• La Guinguette 80 avenue du Vercors

• Gymnase Aristide Bergès 27 allée des Balmes

• Salle Edmond Vigne 23 rue des Alpes

• Gymnase Robert Vial Allée de Gève

• Salle Romain Rolland 4 rue Romain Rolland

PHARMACIES DE GARDE JANVIER • Lundi 9 Garcia, 36 avenue du Vercors, Fontaine (9h-12h) • Samedi 14 De l’Hôtel de ville, 99 avenue Aristide Briand, Fontaine (14h30-19h) • Dimanche 15 De l’Hôtel de ville, 99 avenue Aristide Briand, Fontaine (9h-12h) • Lundi 16 De l’Hôtel de ville, 99 avenue Aristide Briand, Fontaine (9h-12h) • Samedi 21 Du Drac, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (14h30-19h) • Dimanche 22 Du Drac, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (9h-12h) • Lundi 23 Du Drac, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (9h-12h) • Samedi 28 Des Alpes, 23 rue Joseph Bertoin, Fontaine (14h30-19h) • Dimanche 29 Des Alpes, 23 rue Joseph Bertoin, Fontaine (9h-12h) • Lundi 30 Des Alpes, 23 rue Joseph Bertoin, Fontaine (9h-12h)

FÉVRIER • Samedi 4 Des Balmes, 1 rue de la Cité, Fontaine (14h30-19h) • Dimanche 5 Des Balmes, 1 rue de la Cité, Fontaine (9h-12h) • Lundi 6 Des Balmes, 1 rue de la Cité, Fontaine (9h-12h)

FONTAINE RIVE GAUCHE • N°258 • JANVIER 2012


Horizons … s e u iq p o c s o id lé ka

© l. GuizArd

CONCERTS

proposant des e multiplie les effets en Courant janvier, La Sourc palettes sonores la scène, avec de riches ur po es llé tai ns tio sta pre a Cruz s cultures. Mozaïk, Sant de ge sa tis mé t an nn so et un foi tir les lieux pour nmaria Testa vont inves « Director ’s Cut » et Gia se et sans un partage musical inten proposer à leur manière fausse note.

A CRUZ L’ALCHIMIE SELON SANTation inédite « Director’s Cut » de Santa

© G. AnsAldi

© G. ribot

c la cré Le voyage se poursuit ave Joseph Racaille. rchestre de Bretagne et de l’O de nie pag com en Cruz, rs découvriront teu cta spe les vers artistiques, Avec la fusion de trois uni t instruments élecde 25 musiciens mêlan un plateau exceptionnel savants… La rennique et arrangements triques, puissance sympho du groupe Santa ns ture nouvelle des chanso lec une ir offr t veu tre con cert va prendre des des tendances rock, le con Cruz. En s’appuyant sur ie exploration sodéluge de notes, une vra accents poétiques avec un e sera aux comaill tion classique. Joseph Rac nore portée par une forma l’a déjà fait par il me aniement musical, com mandes de ce subtil rem g ou Arthur H… ailleurs pour Alain Bashun

MOZAÏK » LA GRANDE FAMILLE « nde, Mozaïk s’amuse à touiller les genres dans une

du mo ions… Avec un premier Groupe local de musique à toutes sortes d’inspirat erte ouv ale e et sic mu ite vaste marm siciens assemblent folklor l’année dernière, les 4 mu ti sor Re» es ane ph Tim rd Sté Ha e. « album feuille identitair créer un véritable mille’am L rel. ultu ltic mu t tou sonorités lyriques pour mi-janvier est avant de us -vo dez ren les s “le tou fuggi, indique que tiques, en mélangeant les, les langues et les pra ey bition est de marier les sty ompagner comme Geoffr acc s musiciens vont nou des , ot rée efo soi la Bar o de s Ian Lor ah, . talents avecYannick No a collaboré par exemple est tif jec ’ob L . eux qu’ r Secco, saxophoniste qui pour ne cite Pascal Perrier au piano, ls de la à l’harmonica ou encore ateurs et les professionne am s ste arti les re ent s elle ser pour pas lic des pub er le aussi de cré ous solliciterons avant tout interactif. “N est cle cta spe il. Le e-t” cis ue. musiq entation” pré . Il sera acteur de la représ des rythmes et des chants

Rendez-vous Mozaïk & invités Chanson 30 Samedi 14 janvier à 20h le sal e nd Gra e urc La So (Tarifs : 8 à 12 €)

Cut Santa Cruz Director’s Folk rock symphonique 30 Vendredi 20 janvier à 20h le sal e nd La Source - Gra (Tarifs : 10 à 15 €)

Dubier, Lemarchand, Mizzi-Vernay

temporaine Musique classique et con 30 19h à r vie jan 25 Mercredi um ori dit Au e urc So La (Tarifs : 8 à 12 €)

Troupe Afrah

ghreb Musique paysanne du Ma A&D de Dya En partenariat avec 30 19h à r vie Samedi 28 jan La Source - Auditorium (Tarifs : 8 à 12 €)

GIANMARIA TESTA

son nouvel album nous livre début février L’italien Gianmaria Testa gant, naturel, plus élé amia ». Un disque Vit « lé itu int nel son per très s sur les thèmes de thétise 50 ans d’émotion électrique aussi et qui syn sque avant tout hude la vie sociale… Une fre l’enfance, de l’amour et viction et mélan’il vient présenter avec con NB maine et sentimentale qu iens. sic mu s fidèles compagnons colie, entouré de ses plu

Gianmaria Testa + From & Ziel Chanson et slam Jeudi 2 février à 20h30 le La Source - Grande sal (Tarifs : 14 à 20 €)

ers Alfio Origlio Headhunt Tribute Groove février à Vendredi 3 et samedi 4 20h30 La Source - L’Ampli (Tarifs : 5 à 10 €)

w.lasource-fontaine.eu e - 04 76 28 76 76 - ww urc So La : ie ter let bil et Informations

Trio Damanio Sarzier Rizzo Jazz Mardi 7 février à 19h30 La Source - Auditorium (Tarifs : 8 à 12 €)

bi MeLL + Mac Abbé Zom tra Orches Chanson rock Jeudi 9 février à 20h30 le La Source - Grande sal €) 15 à 10 (Tarifs :


FRG Janvier 2012